Télécharger le programme 2014-2015

Télécharger le programme 2014-2015
2014 — — — — — — 2015
ÉDITORIAL
PRéSENTATION
DE
SAISON
2014 — — — — — 2015
MARDI 10 JUIN
19H
à l’Hexagone
L’HUMAIN
ET LES
SORTILÈGES
—
en présence
d’artistes de la saison
—
ENTRÉE LIBRE
Dans le cadre des
journées européennes
du patrimoine
l’Hexagone ouvre ses portes
pour des visites du théâtre samedi 20 septembre
11H ET 14H
—
RÉSERVATION INDISPENSABLE
04 76 90 00 45
Le
chrono
—
NOUVEAU !
—
CE BUS VOUS RAMÈNERA
AU CŒUR DE GRENOBLE
JUSQU’À MINUIT
TOUS LES SOIRS
DE REPRÉSENTATION
Et si nous, femmes et hommes de ce 21e siècle, n’étions que l’enfant décrit par Colette
dans l’Enfant et les Sortilèges : capricieux, irrespectueux, carrément méchant avec son
environnement qu’il soit humain, technique ou naturel. L’homme rationnel énumérera les
enjeux, l’artiste chantera les sortilèges...
Le monde se décrit de manière infiniment complexe, l’enfant sorti de la caverne ne peut
plus être naïf, et les solutions du futur sont nécessairement techniques, donc humaines.
Le projet porté par l’Hexagone tente de permettre à des artistes et des scientifiques
d’imaginer ensemble, de mettre le doigt sur les sortilèges de la rationalité, de redonner le
sens du réel à la « pensée magique », dialogue incessant, équilibre instable où le détour
par la fiction permet de mieux saisir la réalité.
C’est le sens du projet de l’Hexagone, être un lieu de contact entre des mondes qui pour
de multiples raisons éprouvent de grandes difficultés à travailler ensemble mais sont
nécessairement liés.
La rencontre entre les arts et les sciences, la technique qui en résulte, sont un des
marqueurs puissants de l’identité européenne, pour le meilleur et pour le pire. La résolution
des questions environnementales, sociales, économiques et politiques actuelles ne
pourra se passer de techniques. L’Europe a donc de l’avenir !
C’est à cette construction que souhaite contribuer l’Hexagone Scène Nationale Arts
Sciences, avec humilité face à l’ampleur de la tâche et avec l’ambition forte d’articuler
actions locales et actions nationales et européennes. Agir local, penser global, mais aussi
agir global.
Le théâtre ne peut pas tout, mais il doit être un maillon fort de l’éducation populaire,
de l’éducation tout au long de la vie, une forme d’éducation à la contribution où l’émotion,
comme l’indique son étymologie, met en mouvement l’âme et le corps, les âmes et les corps.
Et nous y sommes.
L’équipe de l’Hexagone a soulevé des montagnes comme l'illustrent les magnifiques
images de Frédéric Mille, graphiste de cette nouvelle brochure.
Après un premier contrat d’objectifs avec l’État et les collectivités qui nous donnait
pour mission, outre la création et la diffusion, de construire un dispositif de recherche ;
après une longue phase de maturation dans laquelle nous avons continué à inventer,
imaginer, construire des partenariats — « Je suis les liens que je tisse » disait Albert
Jacquard — Jacques Chevallier, président de l’Hexagone signe en 2014 une convention
avec le ministère de la Culture, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la
Recherche, le ministère de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique,
la Région Rhône-Alpes, le département de l’Isère, Grenoble Alpes Métropole et la ville
de Meylan.
Cette convention scelle le devenir Arts et Sciences de l’Hexagone. Elle renforce le soutien
à l’Hexagone pour lui permettre d’évoluer vers « une structure de référence nationale
favorisant la rencontre, la recherche, la création et l’innovation entre les arts, les sciences
et les technologies ».
Selon les termes de la convention, une telle structure, inédite en France, s’appuyant sur
un environnement scientifique et technologique particulièrement riche, aura vocation à :
— favoriser les interactions dynamiques entre création artistique, recherche scientifique
et technologique, innovation, éducation, développement culturel et économique ;
— développer une offre de recherche, de création et de diffusion qui sollicite tous les
domaines de l’art (les différentes disciplines du spectacle vivant, les arts plastiques,
les arts numériques…) et de la science (sciences de l’univers, sciences humaines,
technologies…) ;
— déployer son action et diffuser ses savoir-faire dans le cadre régional, national,
européen et international ;
— mener un travail de réflexion sur les outils pédagogiques et d’action culturelle propres
au champ de la relation entre arts et sciences.
À l’heure où la quête de nouvelles formes politiques agite nos sociétés, parions que la
recherche artistique, la recherche scientifique, les innovations technologiques seront
l’appui d’innovations sociales. C’est ce à quoi souhaite contribuer l’Hexagone, futur
Centre National Arts Sciences.
Cette saison en est l’expression. L’aventure de l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences
continue, soyez-en les spectateurs, soyez-en les acteurs !
Antoine Conjard
—
Directeur de l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan
REVUE-i
RETOUR EN IMAGES
SUR LES MOMENTS FORTS
DE LA BIENNALE
ARTS SCIENCES,
RENCONTRES-i
2013
—
PAGE
48
sommaire
NOUS
SOMMES CHARGÉS
DE L’HÉRITAGE DU MONDE,
MAIS IL PRENDRA LA FORME
QUE NOUS LUI DONNERONS. —
ANDRÉ MALRAUX
À la lecture de la brochure de saison, chacun perçoit et ressent du désir pour la vitalité du
théâtre qu’il fréquente. Mais prendre la mesure de l’ensemble des propositions artistiques
et des actions en direction du public que les scènes nationales initient sur tout le territoire nécessite un effort de synthèse et un souci de communication auxquels s’attache
l’association qui les regroupe.
Dignes héritières du mouvement de création des maisons de la culture initié par André
Malraux, sises de part et d’autre de l’hexagone et jusqu’en Outre-Mer, les 70 Scènes nationales, emploient aujourd’hui plus de 1700 permanents, offrent près d’un million d’heures
de travail à des intermittents du spectacle, totalisent à elles seules plus de 3,5 millions
d’entrées.
Elles sont par ailleurs, un des premiers pôles de l’éducation artistique et de l’animation
culturelle sur les territoires, et tout particulièrement en direction des plus jeunes.
01
ÉDITORIAL
04
L’ASSOCIATION DES SCÈNES NATIONALES
06
MUSIQUE — CRÉATION — L’ENFANT ET LES SORTILÈGES — Maurice Ravel | Colette | Denis Charolles
08
EXPERIMENTA 2014 — SALON ARTS SCIENCES TECHNOLOGIES
10
MUSIQUE — CRÉATION — EMOTIONAL LANDSCAPES — Björk | David Chevallier
12
MUSIQUE — CRÉATION — PERE ROS — Sieur de Sainte-Colombe | Antoine Forqueray
14
DANSE - MUSIQUE — CRÉATION — SAMA — Roland Auzet | Arushi Mudgal
16
THÉÂTRE VISUEL — SANS OBJET — Aurélien Bory
18
THÉÂTRE — UNE CHAMBRE À SOI — Virginia Woolf | Sylvie Mongin-Algan | Anne de Boissy
20
CONFÉRENCE — UNE SOIRÉE AVEC FRANCIS HALLÉ — Festival Mode d'emploi
22
DANSE — SHAKE IT OUT — Christian Ubl
24
THÉÂTRE — PENDIENTE DE VOTO — Roger Bernat
26
DANSE — CRÉATION — PIXEL — Mourad Merzouki
28
JAZZ - MUSIQUE ÉLECTRO — FLY ! — Laurent de Wilde | Otisto 23 | Nico Ticot
30
CONFÉRENCE — UN MONDE IDÉAL / ?
32
THÉÂTRE — LA VIE DE GALILÉE — Bertolt Brecht | Jean-François Sivadier — MC2: GRENOBLE
34
DANSE — CRÉATION — ATROPOS — Annabelle Bonnéry | François Deneulin
36
THÉÂTRE — CRÉATION — MANGERONT-ILS ? — Victor Hugo | Muriel Vernet
38
THÉÂTRE MULTIMÉDIA — CRÉATION — A HOUSE IN ASIA — Agrupación Señor Serrano
40
JAZZ — MICHEL PORTAL ET VINCENT PEIRANI
42
THÉÂTRE - DANSE — CHASSEZ LE NATUREL — Jean-Christophe Bailly | Jacques Bonnaffé | Jonas Chéreau
44
THÉÂTRE MULTIMÉDIA — RAOUL PÊQUES… — Mael Le Mée | Loïc Bescond
46
MUSIQUE — FLÛTE ! QUELLE ÉQUATION ? — Magic Malik | Frédéric Faure | Alexandre Ratchov
48
UN THÉÂTRE AU CONTACT DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE — L'ATELIER ARTS SCIENCES
Au-delà de l’importance des chiffres, de l’intérêt des statistiques de tous ordres (fréquentation, nombre de représentations...) les Scènes nationales représentent l’un des maillons
essentiel de la chaîne des théâtres publics en région, aux côtés des Centres dramatiques
nationaux, des Centres chorégraphiques nationaux, des Scènes conventionnées, des
Pôles cirques ou des Centres nationaux des arts de la rue, notamment.
Elles souhaitent déclarer leur attachement indéfectible aux artistes, venus d’horizons
divers, et à la création, affirmer leur volonté déterminée d’un accès pour tous aux œuvres
comme aux pratiques artistiques.
—
LA REVUE-i — BIENNALE ARTS SCIENCES, RENCONTRES-i — 2013
50
MUSIQUE - THÉÂTRE — CRÉATION — CHANT D’HIVER — Samuel Sighicelli
52
DANSE — PLEXUS — Aurélien Bory | Kaori Ito
54
JAZZ — CRÉATION — EUROPA BERLIN EXIL — ONJ | Les Détours de Babel
56
THÉÂTRE — LE T DE N-1 ET FROMAGE DE TÊTE — Le groupe n+1
58
THÉÂTRE MULTIMÉDIA — ISHOW — Les Petites Cellules Chaudes
60
MUSIQUE — CRÉATION — GHAZAL — Zad Moultaka | Ensemble De Caelis | Taghi Akhbari | Les Détours de Babel
62
MUSIQUE-DANSE-CIRQUE — SUJET, TRIPTYQUE DE LA PERSONNE — T3 — GdRA | Les Détours de Babel
Devant la banalité du renoncement, dont l’abstention lors des élections est un des signes
préoccupants, la vigilance quant aux engagements de l’État, comme de l’ensemble des
collectivités locales et territoriales est de mise. Elle conduit l’association à militer pour
le développement de ce réseau, pour ce paysage culturel exceptionnel que les pays
européens nous envient, et qui ne doit plus servir de variable d’ajustement financier, quand
les études d’impacts économiques, comme l’attachement des publics, témoignent de
manière indiscutable de l’importance des réalisations menées depuis près de 60 ans.
64
THÉÂTRE — LUNE JAUNE, LA BALLADE DE LEILA ET LEE — David Greig | Baptiste Guiton
66
MUSIQUE — CRÉATION — EZ3KIEL
68
THÉÂTRE — CONTES CHINOIS — Chen Jiang Hong | François Orsoni
70
THÉÂTRE — LES AIGUILLES ET L’OPIUM — Robert Lepage — CÉLESTINS, THÉÂTRE DE LYON
71
DANSE — CONCOURS [RE]CONNAISSANCE — LA RAMPE - ÉCHIROLLES
72
VIVE LES VACANCES
73
VOIR, FAIRE ET PENSER… AVEC LE PUBLIC
76
ABONNEMENT ET TARIFS
77
FORMULAIRE ABONNEMENT
79
CÔTÉ PRATIQUE — L’ÉQUIPE DE L’HEXAGONE
80
EN RÉSEAUX…
L’association des Scènes nationales
L’ENFANT
ET LES
SORTILÈGES
je 09
ve 10
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H05
oct
Maurice Ravel | Colette | Denis Charolles
MUSIQUE — NOUVELLE LUTHERIE
CRÉATION
D’après l’œuvre de Maurice Ravel — Livret Colette — Percussions, guitare, chant Denis Charolles —
Flûte, saxophone baryton, clarinette basse Julien Eil — Saxophone ténor, clarinette Alexandre
Authelain — Accordéon Christophe Girard — Ondes Martenot Nathalie Forget — Harpe Aurélie
Saraf — Soprano Camille Slosse — Mezzo-soprano Charlotte Schumann — Baryton-basse (en cours…) —
Danse Jennifer Macavinta — Scénographe Thierry Grand — Sonorisation et technique sonore Alexis
Baskind.
Compagnon fidèle de l’Hexagone depuis de nombreuses années — on se souvient des
Étrangers familiers, Un salut à Georges Brassens, de Electronic mamies — Denis Charolles
crée ce nouveau spectacle L’enfant et les Sortilèges dans nos murs !
Il s’agit de l’adaptation de l’œuvre de Maurice Ravel sur un livret de Colette, autour d’une
orchestration puisant dans des sonorités à la fois acoustiques (harpe, flûte, saxophones,
clarinette, accordéon) et électriques (ondes Martenot, Moulin à Ouïr), afin de redécouvrir
l’œuvre dans une tonalité présente.
L’œuvre originale composée de dix-sept tableaux dont la diversité et la richesse a séduit
Denis Charolles est réorchestrée de façon inédite. En partant du livret, il met en lumière
au travers dans cette œuvre, le rapport de l’enfant au monde adulte, le rapport de l’art à la
nature et les révolutions stylistiques que le 20e siècle a apportées.
!
—
EXPERIMENTA 2014 : Le Moulin à ouïr présent dans le spectacle sera également proposé dans le
cadre de ce salon. Il s’agit d’un système interactif visuel et musical, qui permet de transformer les
gestes en matériaux sonores. (P. 08)
—
Coproduction Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan, l’Atelier Arts Sciences, Les Musiques à Ouïr - Ensemble musical
conventionné par la DRAC et la Région Haute-Normandie.
06
07
EXPERIMENTA
2014
je 09
9H > 19H
ve 10
9H > 19H
sa 11
10H > 19H
MAISON MINATEC
PHELMA
PARVIS LOUIS NÉEL
GRENOBLE
LA CASEMATE
1 PLACE SAINT-LAURENT
GRENOBLE
ESPACE VICTOR SCHœLCHER
89 AVENUE DE GRENOBLE
SEYSSINS
—
ENTRÉE LIBRE
Venez expérimenter, découvrir, partager les dernières innovations produites par les
chercheurs, scientifiques et artistes invités lors de ce salon ouvert tant au public qu’aux
professionnels. Cette 4e édition du salon EXPERIMENTA est proposée dans le cadre de la
Fête de la science en Isère par l’Atelier Arts Sciences.
EXPERIMENTA s’appuie sur l’écosystème d’innovation de l’agglomération grenobloise et de
la région. Ce territoire offre des ressources scientifiques, socio-économiques, artistiques
et culturelles immenses. EXPERIMENTA 2014 propose de valoriser et mettre en mouvement
ces ressources.
Durant ces trois jours seront présentés des œuvres interactives, des performances
artistiques, des maquettes de projets futurs, des prototypes, des dispositifs de réalité
augmentée… Tous ces projets sont issus de collaborations étroites entre les mondes
scientifiques, artistiques et industriels et sont portés par des associations, entreprises,
laboratoires de recherche, universités, start-up…
EXPERIMENTA s’inscrit dans une démarche de living Lab, un laboratoire vivant et ouvert.
Les visiteurs du salon sont invités à participer aux innovations conçues par les
ingénieurs, chercheurs, artistes ou designers. Ils évaluent les dispositifs présentés pour
interroger leur portée sociale, culturelle ou environnementale.
!
—
Nous retrouvons lors de ce salon certains artistes de la saison, Denis Charolles avec son Moulin
à ouïr (P. 06), Mael le Mée avec le Petit théâtre des machines parlantes. (P. 44) (sous réserve)
—
Ce salon est proposé par l’Atelier Arts Sciences (plateforme commune de recherche à l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences,
au CEA et au CCSTI, La Casemate Grenoble). Avec le soutien de Inmédiats, Investissements d’avenir. En partenariat avec la Fête
de la science, Minatec Events, Giant, Le Parvis des Sciences.
—
Retrouvez sur place la librairie Les Modernes.
—
PLUS d’infos sur > www.theatre-hexagone.eu
salon arts sciences technologies
oct
ANNÉE INTERNATIONALE
DE LA CRISTALLOGRAPHIE
—
En clôture d’EXPERIMENTA
le samedi 11 octobre
le collectif COIN propose
Lumière urbaine.
—
Une chorégraphie lumineuse
dans l’espace urbain qui
utilise les nouvelles technologies pour créer un éclairage
mobile et à la demande.
—
Lumière urbaine a été réalisée dans
le cadre du projet européen KIICS.
L’UNESCO a déclaré 2014,
Année internationale de la
cristallographie et la communauté scientifique grenobloise
se mobilise pour la célébrer.
La cristallographie sous-tend
l’essentiel de la recherche sur
la matière et elle constitue un
vecteur d’innovation essentiel.
Avec ses équipements de
recherche, Grenoble en est un
pôle incontournable.
Pour la Fête de la science,
venez découvrir les nombreux
domaines d’application
de cette discipline autour
d’expositions, conférences,
animations sur les campus
Giant et de Saint-Martin d’Hères.
08
09
EMOTIONAL
LANDSCAPES
ve 17
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H20
—
À partir de 8 ans
EXTENDED PLAY
oct
Björk | David Chevallier
CRÉATION
Auteur Björk — Adaptation, théorbe, guitare baroque David Chevallier — Soprano Anne Magouët —
Viole de gambe Atsushi Sakaï — Cornet à bouquin, flûte à bec Judith Pacquier — Sacqueboute Franck
Poitrineau — Serpent Volny Hostiou — Zarb, percussions Keyvan Chemirani.
Le dialogue entre musiques d’aujourd’hui et musiques d’hier nourrit l’imaginaire artistique.
L’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences s’associe aux Rencontres de lutherie de
Meylan pour enrichir ce dialogue. Deux spectacles vous sont proposés qui mettent à
l’honneur la viole de gambe et certains instruments oubliés pour célébrer une belle
vivacité de la tradition : Emotional landscapes et Pere Ros. (P. 12)
—
!
MUSIQUE — « LE PASSÉ SE NOURRIT DU FUTUR »
Curieux de mélanges inattendus, c’est avec une certaine gourmandise que David Chevallier
s’est emparé des chansons de la célèbre pop star islandaise, pour les confronter à un
instrumentarium de l’époque baroque. Un surprenant voyage qui réjouira les amoureux de
musiques anciennes et les amateurs de Björk…
La beauté de ses mélodies prend ici une toute autre saveur, totalement « Bio », loin des
foisonnements électroniques de ses albums, et c’est un ravissement de les savourer de
manière si intimiste. Il apparaît clairement que ces chansons peuvent vivre et nous parler
sans que leur créateur ne les interprète, sans que la technologie ne les produise. N’est-ce
pas la signature des œuvres intemporelles ?
Initialement créé par David Chevallier en trio, Emotional Landscapes fera l’objet d’une
nouvelle création avec le désir d’enrichir la palette du projet initial, grâce à l’adjonction
d’instruments au timbre particulièrement séduisant (cornet à bouquin, saqueboute,
serpent) et d’asseoir l’ensemble sur les magnifiques rythmiques de Keyvan Chemirani,
virtuose du Zarb. Après une résidence à l’Abbaye de Noirlac, Centre culturel de rencontre,
ce concert sera créé à l’Hexagone.
—
Rencontre avec l’équipe artistique et découverte des instruments à l’issue de la représentation.
Dans le cadre des 3e Rencontres internationales de lutherie de Meylan autour de la viole de gambe
qui ont lieu du 17 au 19 octobre au Clos des Capucins - Meylan. 10 ans de Viola da Gamba 2004-2014
Billet duo à 26 € pour Emotional Landscapes et Pere Ros.
(P. 76)
—
Retrouvez la librairie Les Modernes dans le hall.
EN PARTENARIAT
AVEC LE CENTRE
INTERNATIONAL
DES MUSIQUES
NOMADES
—
Le SonArt est soutenu par le conseil régional et la DRAC des Pays de la Loire, ainsi que par la SACEM.
10
11
PERE ROS
sa 18
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H10 + ENTRACTE
LA VIOLE DE GAMBE,
ENTRE DÉLICATESSE
ET AUDACE
oct
Sieur de Sainte-Colombe | Antoine Forqueray
CRÉATION
Viole de gambe Pere Ros — Viole de gambe Nathalie Martin-Centonze — Clavecin Marine
Ruhier-Balestrieri.
!
musique
Soliste de renommée internationale, Pere Ros explore le très riche répertoire de la viole de
gambe issu des sources historiques, qu’il interprète sur un instrument d’époque. Il allie
à la rigueur de la recherche historique une intuition, une sensibilité, une intensité dans
l’expression, qui font de lui l’un des plus grands interprètes actuels.
Nathalie Martin-Centonze et Marine Ruhier-Balestrieri, respectivement à la viole de gambe
et au clavecin l’accompagnent. Ils nous présentent, pour cet unique concert, le répertoire
de la basse de viole en France entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, à travers trois compositeurs.
En ouverture, avec Le Sieur de Sainte-Colombe, la viole en solo, nous offre son chant ;
tantôt mélopée, tantôt plainte. Vient ensuite, en dialogue avec une deuxième basse,
une sonate anonyme du milieu du XVIIIe siècle, baroque tardif. Des suites de danse
finement ciselées on passe aux mouvements de sonate avec des mélodies bien taillées.
Le dernier mouvement, avec ses variations sur un thème, fait déjà penser à Mozart.
Enfin on découvre l’âge d’or de la basse de viole, avec Antoine Forqueray. Ici, l’écriture est
pleine d’audace, explorant toutes les possibilités d’expression de l’instrument. Les pièces
sont larges, puissantes et d’une fine mélancolie.
—
Dans le cadre des 3e Rencontres internationales de lutherie de Meylan autour de la viole de gambe
qui ont lieu du 17 au 19 octobre au Clos des Capucins - Meylan. 10 ans de Viola da Gamba 2004-2014
Billet duo à 26 € pour Emotional Landscapes et Pere Ros.
(P. 76)
—
12
13
SAMA
ma 04
14H15
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H
nov
Roland Auzet | Arushi Mudgal
CRÉATION
Projet et mise en scène Roland Auzet — Avec Arushi Mudgal, Roland Auzet — Création des instruments Robert Hébrard — Création lumière Christophe Pitoiset — Création son Max Bruckert — Régie
plateau Éric Grenot — Direction de production Interarts Chantal Larguier — Assistante Sarah Bonjean
— Administrateur Interarts Jean Mathiot — Directeur technique et régie lumière Interarts Philippe
Lambert — Régie son Max Bruckert — Diffusion Scène de la terre Martine Dionisio.
Danse — musique — NOUVELLE LUTHERIE
Roland Auzet, compositeur et écrivain de plateau, qui nous avait offert Deux hommes
jonglaient dans leur tête avec Jerôme Thomas, l’Histoire du soldat de Ramuz/Stravinsky
avec Thomas Fersen, revient cette saison avec Sama. Dans ce spectacle, Roland Auzet
et la danseuse indienne Arushi Mudgal revisitent leurs mondes, leurs traditions et
confrontent leurs univers.
La musique est au centre du projet. Arushi Mudgal et Roland Auzet partagent la même
exigence et virtuosité pour la percussion : l’une avec ses pieds, l’autre avec ses mains.
Pour cela, le luthier Robert Hébrard leur a construit des architectures musicales composées de formes géométriques. Un tangram géant (sorte de puzzle instrumental) se
construit dans le temps de la représentation et demande à chaque interprète force et
maestria.
Arushi Mudgal, étoile montante de l’Odissi, danse traditionnelle indienne, est fascinante
de virtuosité. Sa grâce a enthousiasmé le public et les médias de nombreux festivals.
À l’origine, cet art était essentiellement pratiqué par les danseuses des temples. L’Odissi
évoque avant tout une vision indienne de la féminité où la sensualité et la délicatesse
sont mises en avant. Roland Auzet et Arushi Mudgal se concentrent sur l’essence de la
musique jouée en scène, comme matériau et espace de jeu en soi. La danseuse s’aventure
dans l’univers de la musique contemporaine européenne.
D’abord le silence, et peu à peu des objets générateurs de sons sont habités d’une
vibration propre. Ils se questionnent et se répondent sur les thèmes de la sensualité,
du trouble, de l’in-complicité de leurs cultures, de leurs désirs profonds de dire ensemble…
—
Production Cie Act Opus - Roland Auzet, Interarts Lausanne. Coproduction Steps, Festival de danse du Pour-cent culturel
Migros - Théâtre de la Renaissance Scène conventionnée pour le théâtre et la musique, Oullins - Grand Lyon. Avec le soutien de
la Biennale de Lyon, du Théâtre de Vienne, de l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan.
14
15
SANS
OBJET
je 13
ve 14
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H10
nov
Aurélien Bory
Conception, scénographie et mise en scène Aurélien Bory — Avec Olivier Alenda, Olivier Boyer —
Pilote- programmation robot Tristan Baudoin — Composition musicale Joan Cambon — Création
lumière Arno Veyrat — Conseiller artistique Pierre Rigal — Assistante à la mise en scène Sylvie
Marcucci — Sonorisation Stéphane Ley — Costumes Sylvie Marcucci — Décor Pierre Dequivre —
Accessoire moniteur Frédéric Stoll — Patine Isadora de Ratuld — Masques Guillermo Fernandez —
Régie générale Arno Veyrat — Production, administration, diffusion Florence Meurisse, Christelle
Lordonné, Marie Reculon.
!
Théâtre visuel
On se souvient de Plan B, accueilli sur la scène de l’Hexagone… Aurélien Bory, concepteur
inclassable tant ses spectacles croisent de multiples formes artistiques est une figure
singulière dans l’univers du nouveau cirque. Il sera cette saison à l’affiche avec deux
spectacles : Sans objet et Plexus. (P. 52)
Sans objet, une pièce pour deux interprètes et un robot issu de l’industrie automobile qui
devient un protagoniste à part entière. Aurélien Bory explore ce dialogue possible entre
l’homme et la machine, entre le mécanique et le vivant. Les deux danseurs-acrobates
tentent d’apprivoiser cette machine dont le bras articulé se déploie sur scène, la souplesse des uns se confrontent à la puissance de l’autre. Il se crée alors un ballet inédit
et fascinant. L’idée surprenante d’Aurélien Bory est d’extraire le robot de son milieu en le
plaçant sur scène et il devient alors, sans objet, acteur et l’on observe un double mouvement : le robot tend à s’humaniser et l’homme à se robotiser. Le metteur en scène met la
performance au cœur de cette question et poursuit : « Autrefois, pour mettre à l’épreuve
ses capacités, l’homme se mesurait à l’animal. Aujourd’hui, le défi est dans la technologie.
Ainsi dans la surprise de sa danse avec l’homme, le robot déplacé de son contexte
industriel — devenu fonctionnellement inutile — nous rappelle à la nature même de l’art :
être absolument sans objet ? ».
—
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation — jeudi 13.
(sous réserve)
—
Retrouvez la librairie Les Modernes dans le hall le 14 novembre.
—
Production compagnie 111 - Aurélien Bory. Coproductions TNT - Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées, Théâtre VidyLausanne, Théâtre de la Ville - Paris, La Coursive Scène nationale La Rochelle, Agora pôle national des arts du cirque de Boulazac,
Le Parvis Scène nationale Tarbes-Pyrénées. Résidence TNT - Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées. Avec l’aide du London
International Mime Festival, L’Usine Scène conventionnée pour les arts dans l’espace public - Tournefeuille Toulouse Métropole.
La compagnie 111 - Aurélien Bory est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication - Direction régionale
des affaires culturelles de Midi-Pyrénées, la Région Midi-Pyrénées et la ville de Toulouse. Elle reçoit le soutien du conseil général
de la Haute-Garonne. Aurélien Bory est artiste associé au Grand T théâtre de Loire-Atlantique et artiste invité du TNT - Théâtre
national de Toulouse Midi-Pyrénées.
16
17
UNE
CHAMBRE
À SOI
ma 18
me 19
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H20
—
À partir de 15 ans
nov
Virginia Woolf | Sylvie Mongin-Algan | Anne de Boissy
De Virginia Woolf — Mise en scène Sylvie Mongin-Algan — Avec Anne de Boissy — Scénographie
Carmen Mariscal — Lumières Yoann Tivoli — Son Véronique Dubin — Costumes Clara Ognibene —
Traduction Clara Malraux, éd. Denoël.
!
théâtre
En 1928, Virginia Woolf, auteure de génie, critique littéraire, est invitée par l’université
de Cambridge à donner une conférence sur « Les femmes et le roman ». Cette réflexion la
mène à montrer combien l’assujettissement économique de la femme l’a longtemps privée
de la liberté d’écrire. Elle développe une démonstration des disparités entre les hommes
et les femmes qu’elle publiera sous le titre Une chambre à soi en 1929. Elle y évoque des
figures féminines importantes (Jane Austen, Charlotte Brontë…) et crée la sœur imaginaire
de Shakespeare qui fait de ce récit à mi-chemin entre l’essai et le roman une invitation à
prendre la plume… Ce texte, plein de lucidité et d’humour deviendra un véritable texte de
référence pour le droit des femmes à l’égalité et à la liberté intellectuelle.
C’est la comédienne Anne de Boissy qui incarne avec puissance et pudeur cette parole, ce
tempérament du combat et de la lutte pour suivre sa destinée. Un texte fort et intemporel
sublimé par la mise en scène de Sylvie Mongin‑Algan.
—
Rencontre avec Sylvie Mongin-Algan et une personne du collectif HF Isère à l’issue de la représentation — mardi 18.
Rencontre — La femme en questions avec Sylvie Mongin-Algan — mercredi 19 novembre 12h30
à la bibliothèque du centre-ville Grenoble.
—
Retrouvez la librairie Les Modernes dans le hall le 18 novembre.
—
Production Les Trois-Huit - Nouveau Théâtre du 8e. Avec le soutien de L’arc, Scène nationale Le Creusot (71). Les Trois-Huit
au Nouveau Théâtre du 8e sont conventionnés par la ville de Lyon, le ministère de la Culture et de la Communication - DRAC
Rhône-Alpes et la Région Rhône-Alpes.
18
19
CONFÉRENCE
ANIMAUX, VÉGÉTAUX :
QUELLES DIFFÉRENCES ?
ve 21
20H
gratuit
SUR RÉSERVATION
AUPRÈS DE L'HEXAGONE
04 76 90 00 45
NOV
Une soirée avec Francis Hallé
CONFÉRENCE
Dans le cadre de Mode d’emploi : un festival des idées, la Villa Gillet propose, en partenariat
avec l’Hexagone, une rencontre avec le grand botaniste et biologiste sur les différences
entre les plantes et les animaux.
—
Francis Hallé, spécialiste de l’architecture des arbres et de l’écologie des forêts tropicales
humides, est l’un des premiers à avoir exploré la canopée (l’étage supérieur des forêts)
pour en révéler l’incroyable diversité et la richesse insoupçonnée. Son livre Le Radeau des
cimes (JC Lattès, 2000) revient sur cette découverte.
Ce chercheur passionné est notamment l’auteur, avec Luc Jacquet, d’un ouvrage retraçant
la vie d’une forêt sur 700 ans, Il était une forêt (Actes Sud), adapté au cinéma en 2013.
Scientifique engagé et défenseur des forêts primaires, il plaide pour une prise de
conscience collective face au défi que représente la sauvegarde de la biodiversité.
Un engagement qui traverse son dernier ouvrage : Plaidoyer pour la forêt tropicale (Actes
Sud, 2014).
Lors de cette rencontre ouverte à tous, Francis Hallé expliquera les stratégies parfois
radicalement opposées qu’adoptent animaux et végétaux pour résoudre des problèmes
communs tels que se nourrir, se reproduire, et faire face au danger.
!
—
Mode d’emploi : un festival des idées — Du 17 au 30 novembre 2014
Un rendez-vous international proposé par la Villa Gillet en partenariat avec les Subsistances,
réunissant en région Rhône-Alpes penseurs, artistes et acteurs de la vie publique pour débattre des
grandes questions d'aujourd'hui. > www.festival-modedemploi.net
—
Ce festival bénéficie du soutien du Centre national du livre, de la Région Rhône-Alpes et du Grand Lyon.
20
21
SHAKE
IT
OUT
je 27
ve 28
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H
—
À partir de 15 ans
nov
Christian Ubl
danse — DANSER, PENSER, IMAGINER L’EUROPE
Conception et chorégraphie Christian Ubl — Interprétation Séverine Bauvais, Aniol Busquets,
Marianne Descamps, Joachim Lorca, Joachim Maudet — Costumes Pierre Canitrot — Musique Fabrice
Cattalano, Stéphane Dunan Battandier — Lumières Jean-Bastien Nehr — Assistance à la mise en
scène et Régie son Fabienne Gras — Collaboration artistique Ingrid Florin.
Christian Ubl s’empare des traditions chorégraphiques et musicales du vieux continent et nous propose une pièce en trois mouvements confrontant cinq danseurs à deux
musiciens, enchaînant assemblages électroniques et tempos de batterie. Sur un plateau
dépouillé : tapis blanc, lumières tranchantes, forêt de drapeaux à valeur de signal ou de
marque, costumes décalés d’inspiration folklorique, espaces sonores singuliers. Avec cette pièce, Christian Ubl aborde les notions d’identité culturelle, de tradition,
d’appartenance, de transmission qui lui tiennent à cœur. En tant qu’autrichien qui vit en
France, il est tiraillé entre son identité d’origine et celle d’adoption et ressent fortement
leur enchevêtrement. Cette dualité l’a amené à s’interroger sur l’existence d’une identité
européenne et sa transposition sur un plateau. Il a ainsi créé un corpus poétique et
utopique, commun aux cinq interprètes, un langage chorégraphique et plastique chargé
d’histoires européennes, d’accents populaires et de marques folkloriques librement
revisitées.
Bâtissant un pont entre la tradition et la modernité, Shake it out est une ode à la joie
qui participe à l’écriture d’une identité chorégraphique contemporaine, entre tensions et
frictions, vibrations et pulsations et qui donne une furieuse envie de danser l’Europe…
!
—
Stage danse avec Christian Ubl — samedi 29 novembre.
(P. 75)
—
Production CUBe association. Coproduction Pavillon Noir / Ballet Preljocaj - CCN d’Aix-en-Provence, CDC du Val-de-Marne /
La Briqueterie - Vitry-sur-Seine, Le Pacifique CDC Grenoble, Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan, Ballet national de
Marseille. Aide à la résidence CCN de Tours, Le Pacifique CDC Grenoble, Centre de création chorégraphique Luxembourgeois TROIS C-L/ministère de la Culture du Luxembourg. Résidences Pavillon Noir / Ballet Preljocaj - CCN d’Aix-en-Provence,
Le Pacifique CDC Grenoble, Grand Théâtre de Provence, dispositif plateaux libres / Théâtre Jeu de Paume - Aix-en-Provence,
Micadanses - Paris, Point éphémère - Paris. Soutiens Adami, DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, conseil général des Bouchesdu-Rhône, conseil régional PACA (CAC Danse), Forum culturel autrichien – Paris, ville d’Istres, Ambassade d’Autriche à
Luxembourg. Remerciements Jean-Michel Cardona, Nathalie Ducoin, Bernadette Tripier. Avec le soutien de la SACD pour le Fonds
de la musique de scène et de l’ADAMI.
22
23
PENDIENTE
DE
VOTO
ma 02
me 03
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 2H10
—
À partir de 16 ans
déc
Roger Bernat
théâtre immersif
De Roger Bernat — Dramaturgie Roberto Fratini — Visualisation des données Mar Canet — Dispositifs
et logiciels Jaume Nualart — Musique « The sinking of the Titanic » de Gavin Bryars, PatchWorks
et autres — Création sonore Juan Cristobal Saavedra — Lumière Ana Rovira — Assistant à la mise
en scène et direction technique Txalo Toloza — Graphisme de scène Marie-Klara González — Effets
spéciaux Cube.bz — Collaborateurs à la programmation technique Pablo Argüello, David Galligani,
Chris Hager — Conseillers Oscar Abril Ascaso, Sonia Andolz — Remerciements David Cauquill, Raquél
Gomes, Marcela Prado et Marga Socias — Production Helena Febrés Fraylich.
Après une première aventure collective vécue en direct avec Domini Public (en 2009),
et après nous avoir fait danser Le Sacre du Printemps (en 2011), Roger Bernat nous
propose une nouvelle expérience de démocratie participative pleine d’humour : devenir
des élus le temps d’un spectacle ! Une réflexion sur les mécanismes de l’exercice du
pouvoir en jeu dans les démocraties, sur ses dérives possibles et sur la fonction de
l’usage de la parole en politique. La scène de l’Hexagone se transformera en Parlement.
Le public assistera à une Assemblée générale et sera muni d’une commande à distance qui
lui permettra de voter depuis son siège. Ainsi, chaque spectateur votera « oui » ou « non »
aux questions les plus diverses, le théâtre devient un hémicycle où les couleurs politiques
se construisent. Un grand écran appellera régulièrement ces derniers à voter et livrera
les résultats au fur et à mesure. Chaque soir un scénario différent apparaît. À travers ce
dispositif ingénieux et la création d’un logiciel développé pour la pièce, ce spectacle nous
plonge de manière ludique dans les mécanismes de la démocratie et nous invite à exercer
nos talents, avérés ou cachés, de leader et de fédérateur ou à rester observateur...
À vos marques... prêts ? Votez !
—
Coproduction du Centro Dramático Nacional (Madrid), Fundació Teatre Lliure/Festival NEO (Barcelona), Le Manège de Reims Scène nationale/Reims Scènes d’Europe, Le Manège de Mons/CECN, TechnocITé, dans le cadre du projet Transdigital soutenu par
le programme européen. Avec le support de INAEM: Ministerio de Educación, Cultura y Deporte.
24
25
PIXEL
MA 09
ME 10
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H
—
À partir de 7 ans
DÉC
Mourad Merzouki
Danse et numérique
CRÉATION
Direction artistique Mourad Merzouki — Mise en scène Mourad Merzouki, Adrien Mondot, Claire
Bardainne — Chorégraphie Mourad Merzouki — Assistante du chorégraphe Marjorie Hannoteaux
— Avec Rémi Autechaud dit RMS, Kader Belmoktar, Marc Brillant, Dorothée Dall’Agnola, Islam
El Shafey, Yvener Guillaume, Amélie Jousseaume, Ludovic Lacroix, Xuan Le, Steven Valade —
Création numérique Adrien Mondot, Claire Bardainne — Lumières Yoann Tivoli — Scénographie
Benjamin Lebreton — Costumes Pascale Robin.
Pour ce projet, le chorégraphe Mourad Merzouki de la Compagnie Käfig collabore
avec Adrien Mondot et Claire Bardainne (en résidence à l’Hexagone de 2009 à 2011)
et s’oriente vers les arts numériques. Mariant les prouesses physiques de la danse
et les prouesses techniques, Pixel crée un subtil équilibre entre énergie et poésie,
fiction et magie technologique.
« Pixel est né d’une première rencontre avec Adrien Mondot et Claire Bardainne et de la
fascination que cela m’a procuré ; j’ai eu la sensation de ne plus savoir distinguer la réalité
du monde virtuel et eu très vite l’envie de tester un nouveau rapprochement en exploitant
ces nouvelles technologies avec et pour la danse. Comment le danseur évolue t-il dans
un espace fait d’illusion, sur un plateau en trois dimensions, la vidéo pouvant tour à tour
accompagner son mouvement tout comme l’entraver ? » nous révèle Mourad Merzouki.
Et c’est en s’appuyant sur la virtuosité et l’énergie du hip-hop, mêlées de poésie et de
rêve, qu’il abordera cette nouvelle création entouré de dix danseurs.
—
Production Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig - Coproduction Maison des Arts
de Créteil, Espace Albert Camus - Bron. Avec le soutien de la Compagnie Adrien M / Claire B.
26
27
FLY !
ma 16
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H30
déc
Laurent de Wilde | Otisto 23 | Nico Ticot
Laurent de Wilde est l’un des pianistes les plus électro du jazz français. Fly ! est né de
sa rencontre musicale avec un orfèvre de la programmation par ordinateur, Otisto 23.
Une musique profondément organique jaillit du dialogue entre les deux artistes qui
déploient leurs antennes pour coller au plus près de cette conversation qui parfois se
densifie en une boule de sons purs.
Laurent de Wilde joue de son piano — claviers, cordes, feutres, bois, métal — et fait
résonner chacune de ses parties. Otisto 23 enregistre, traite et modifie en direct les
éclats de Laurent de Wilde et offre les couleurs irisées de l’électronique. La mécanique
est huilée depuis leur album PC Pieces sorti en 2007. Laurent joue. Otisto retravaille !
Accompagnés par Nico Ticot, vidéaste virtuose et membre fondateur de XLR Project,
ce concert mêle acoustique, électronique et installation vidéo, dans un savoureux mix
de sons jazz et expérimentaux. L’image englobant littéralement les musiciens sur scène
est traitée en direct au plus près de cette alliance musicale originale.
Véritable hymne à l’envol, ce Fly ! nous invite à écouter en nous ce qui échappe à la
pesanteur, ce qui rêve de s’élever plus haut dans un bruissement d’ailes…
JAZZ — musique électro
Piano Laurent de Wilde — Programmateur et son Otisto 23 — Vidéo Nico Ticot.
EN PARTENARIAT
AVEC LE CENTRE
INTERNATIONAL
DES MUSIQUES
NOMADES
28
29
UN MONDE
IDÉAL / ?
UNE EXPOSITION COMMENTÉE SUR
LES INÉGALITÉS DANS LE MONDE
je 08
20H
Tarifs
Hors abonnement normal 10 €
réduit 6 €
—
Durée 50 MN
—
CENTRE DES ARTS - MEYLAN
(RDV DANS LE HALL
DE L'HEXAGONE)
jan
Avec Laura Chapoux et Julien Cussonneau — Matériel d’exposition Téra-Création.
!
CONFéRENCe
Dans un monde idéal, équilibré au niveau économique, chaque homme se déclare égal
de l’autre, chaque homme peut vivre dans la dignité, et sans aucune difficulté préserver
ses fonctions vitales : manger, se loger, se soigner, s’instruire, voire même s’amuser et
travailler pour le bien commun. Mais chacun sait que dans ce monde idéal, la vie sociale
est organisée d’une manière profondément inégale... et depuis quelques millénaires
seulement – 12 000 ans d’après les dernières recherches liées aux sciences humaines.
Deux spécialistes du sujet que ce soit en sociologie ou en anthropologie, après une
présentation rapide sur l’évolution des sociétés égalitaires et inégalitaires, se proposent
donc d’analyser ce monde inégal qui nous entoure, de traiter des « grandes idées », des
« grands problèmes » que ce soit au niveau local ou au niveau mondial, et de réfléchir à :
« cette crise planétaire de l’humanité qui n’arrive pas à accéder à l’humanité » E. Morin.
Deux vraies personnalités qui s’engagent à commenter en direct une exposition itinérante
présentée à l’aide d’importants documents thématiques et d’un matériel pédagogique
innovant. À l’aide, enfin, d’une analyse pertinente sur ce qui inquiète le plus notre monde
idéal : vivre dans un monde de plus en plus inégal !
—
Cette conférence sera également proposée dans les Lycées, Pablo Neruda Saint-Martin-d’Hères ;
La Saulaie Saint-Marcellin ; Argouges Grenoble ; École du paysage - LEGTA Saint-Ismier, ainsi qu’au
Prunier Sauvage le mercredi 7 janvier à 19h.
Une autre conférence Un monde idéal / ! (gënë) avec une jeune anthropologue africaine Nanyadji
Ka-Gara sera proposée dans les collèges, Lionel Terray Meylan ; Marcel Chêne Pontcharra ; Jongking
La Côte Saint-André, Lucie Aubrac La Villeneuve Grenoble. (à confirmer)
Production Notoire/Paris. Djarama/Dakar.
—
Production Notoire/Paris. Avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, DRAC de Haute-Normandie,
du ministère de l’Education nationale, du Centre dramatique national de Haute-Normandie, Rouen. En partenariat avec la Région
Haute-Normandie et la Délégation académique à l‘action culturelle du rectorat de Rouen. Avec la complicité de Thierry Bedard.
30
31
LA
VIE
DE
GALILÉE
ve 09
19H30
>
Tarifs
normal 24 € — réduit 21 €
abonné classique
et exaltant 16 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
—
Durée 3H20 AVEC ENTRACTE
—
À partir de 15 ans
—
à voir ailleurs > MC2: GRENOBLE
jan
Bertolt Brecht | Jean-François Sivadier
Théâtre
De Bertolt Brecht — Traduction Eloi Recoing — Mise en scène Jean-François Sivadier — Avec Nicolas
Bouchaud, Stephen Butel, Éric Guérin, Éric Louis, Christophe Ratandra, Lucie Valon, Nadia
Vonderheyden, Rachid Zanouda — Collaboration artistique Nicolas Bouchaud, Véronique Timsit,
Nadia Vonderheyden — Assistante à la mise en scène Véronique Timsit — Décor Christian Tirole,
Jean-François Sivadier — Costumes Virginie Gervaise — Lumière Philippe Berthomé.
Voilà un spectacle qui aura connu un destin de planète : créé en 2002 au TNB, il a tourné
quatre ans ; il a fallu six ans de plus pour qu’il revienne à MC2. Après un cycle de succès,
parmi lesquels La Dame de chez Maxim, Le Misanthrope et La Traviata, Jean-François
Sivadier choisit de reprendre La Vie de Galilée de Bertolt Brecht.
Cette pièce est comme une signature, vive et nette, de son travail de mise en scène :
huit acteurs pour une trentaine de rôles, dont les inoubliables Nicolas Bouchaud, Nadia
Vonderheyden et Stephen Butel ; un décor léger de tréteaux et de rideaux volants ; un jeu
distancié et clownesque, où corps et pensée sont en mouvement perpétuel. Aux yeux de
Sivadier, La Vie de Galilée est l’autoportrait de Brecht : il suffit, dit-il, de remplacer dans le
texte le mot « science » par celui de « théâtre » pour le saisir. Les combats et rétractations
de Galilée sont autant de reflets de l’ambivalence des relations de Brecht à l’autorité, mais
aussi de son désir de partage de savoir avec le public. Revenir à La Vie de Galilée, cette
fable sur la liberté de penser et ses trahisons, sur la gaieté d’apprendre et de transmettre,
c’est puiser à la source de ce qui a fait la marque de fabrique de cette équipe : l’intelligence collective du jeu, la relation ludique qu’entretiennent les acteurs avec le public.
—
Production déléguée Théâtre national de Bretagne Rennes. Coproduction Le Maillon Théâtre de Strasbourg, La Halle aux Grains
Scène nationale Blois, La Rose des vents Villeneuve d’Ascq, Italienne avec Orchestre. Avec le soutien de l’ADAMI et de la DRAC
Île-de-France.
32
33
ATROPOS
je 15
ve 16
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H
jan
Annabelle Bonnéry | François Deneulin
Conception Annabelle Bonnéry et François Deneulin - Cie Lanabel — Dramaturgie, scénographie et
lumières Francois Deneulin — Chorégraphie Annabelle Bonnéry en collaboration avec les danseurs —
Avec Maëlle Desclaux, Annabelle Bonnéry, Adrien Boissonnet — Création musicale Thierry Ronget —
Interprètes musiciens Jean-Pierre Sarzier (clarinettes), Jérôme Vion (percussion) et Thierry Ronget
— Éléments scénographiques Abou Traoré (sculpteur) — Recherches et conseil artistique Vincent
Millogo, Abbé Joanny Sanon — Distribution en cours.
Danse
!
CRÉATION
Quelles sont les danses et les musiques actuelles qui pourraient s’inscrire dans la
tradition ? Que relateraient-elles de nos vies ? Quelles traces de nos identités laisseraient-elles ?
Sur scène, dans un décor constitué d’objets quotidiens, comme autant de traces d’histoires vécues, et de sculptures de l’artiste Abou Traoré, trois danseurs et trois musiciens
tentent de répondre à ces questions que Annabelle Bonnéry et François Deneulin se
sont posées après une immersion dans la vie des Bobo du Burkina Faso. Cette aventure
a démarré avec la rencontre de Vincent Millogo et François Deneulin, lors de la diffusion
de leur précédent spectacle à Bobo Dioulasso. La compagnie a eu le désir d’interroger le
passé en se projetant dans le futur, de s’interroger sur l’intégration de la modernité dans
nos vies et des impacts que cela induit dans le rapport à l’espace, au temps, aux corps
et aux autres. Cela en se glissant dans les écarts entre Afrique et Occident pour y voir
ce qui s’y révèle. C’est un dialogue entre deux écritures, musicales et chorégraphiques,
un dialogue entre tradition orale et écriture contemporaine.
Ce travail d’immersion est caractéristique de la manière de travailler de la compagnie,
on se souvient de Qué calor, présenté lors de la Biennale Arts Sciences, Rencontres-i 2005.
—
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation — vendredi 16.
Autour du spectacle : exposition de sculptures de Abou Traoré au Centre des arts (à côté de
l'Hexagone) — Vernissage samedi 17 janvier 16h.
Ce spectacle sera présenté au Grand Angle à Voiron le 3 février.
—
Avec le soutien de l’Institut Français de Ouagadougou - Bobo-Dioulasso et de la Région Rhône-Alpes dans le cadre du FIACRE.
Coproduction Grand Angle Scène Rhône-Alpes de Voiron et le Hessisches Staatsballett Darmstadt Wiesbaden (Allemagne).
La Cie Lanabel est subventionnée par la Région Rhône-Alpes, le département de l’Isère et le ministère de la Culture et de la Communication. Résidences Cie nationale de Norvège Carte Blanche, Opéra de Saint-Etienne, Hessisches Staatsballett Darmstadt
Wiesbaden, La Briqueterie CDC du Val-de-Marne, Le Pacifique I CDC Grenoble, la Termitière CDC de Ouagadougou, l’Hexagone
Scène Nationale Arts Sciences - Meylan.
34
35
MANGERONT-ILS ?
me 21
je 22
ve 23
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H45
—
À partir de 14 ans
jan
Victor Hugo | Muriel Vernet
De Victor Hugo — Mise en scène Muriel Vernet — Assistant Florent Barret-Boisbertrand — Avec
Stéphane Auvray-Nauroy, Sébastien Depommier, Laurène Fardeau, Laurent Marielle-Tréhouart,
Philippe Sire… distribution en cours — Scénographie, décor Daniel Martin — Lumière François Dupont —
Film Jean Guillaud — Diffusion 19.10 prod, Emmanuelle Guérin.
théâtre
!
CRÉATION
Mangeront-il ? est une comédie débridée à la fois politique et onirique, sorte de conte
cruel, drôle et grave, écrit dans une langue folle, inouïe, avec un souffle incroyable.
On retrouve un Hugo rieur qui confronte matérialisme et spiritualité, fait cohabiter le
sublime et le dérisoire. La fantaisie et l’onirisme sont au service d’un discours politique,
c’est une pièce contre la brutalité des tyrans et des prédateurs de tous ordres, contre
le pouvoir de la bêtise.
Mangeront-ils ? est une réponse poétique à une répression politique. Elle nous parle de
l’immense lutte de la faim des uns contre le superflu des autres, en fouillant des thèmes
aussi denses que le pouvoir, la liberté, l’amour et la mort.
L’histoire très simple, celle d’un poète voleur, voyou libertaire et d’un roi tyrannique
et veule qui attachent leur destinée jusqu’à l’abdication du souverain est bousculée,
transgressée par la langue vibratoire de Hugo et la santé inoxydable de cette écriture.
Cette pièce inclassable, à la fois romanesque et cinématographique est aussi une pièce
« sur » le théâtre, qui en re-questionne les codes, et ouvre tous les champs du possible.
C’est avec joie que nous retrouvons Muriel Vernet — en résidence à l’Hexagone de 2004
à 2008 — avec ses thématiques de prédilection, son attachement à nous faire découvrir
des textes dont la langue résonne fort en nous. On se souvient de celle de Duras, de Claudel,
de Botho Strauss…
—
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation — mercredi 21.
Rencontre — Regards croisés avec Muriel Vernet, metteur en scène et Henri Pena Ruiz, philosophe
et écrivain à la bibliothèque du centre-ville Grenoble — mercredi 21 janvier 12h30.
Stage de théâtre avec Muriel Vernet — samedi 24 janvier 2015
Stage ouvert à toute personne abonnée âgée de plus de 15 ans ayant un billet pour Mangeront-ils ?
Inscription indispensable. (P. 75)
—
Retrouvez la librairie Les Modernes dans le hall le 22 et 23 janvier.
—
Production Compagnie Choses dites - Coproduction Théâtre de Vienne - Compagnie subventionnée par la DRAC Rhône-Alpes,
La Région Rhône Alpes, le Conseil général de l’Isère et la ville de Meylan - Avec le soutien exceptionnel de la Région Rhône-Alpes
Avec le soutien de la MC2: Grenoble.
36
37
A HOUSE
IN
ASIA
ma 27
me 28
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H
jan
Agrupación Señor Serrano
CRÉATION
Idée originale Àlex Serrano et Pau Palacios — Création Àlex Serrano, Pau Palacios, Ferran Dordal
et Jordi Soler — Performance Àlex Serrano, Pau Palacios et Alberto Barberá — Production et
assistante mise-en-scène Barbara Bloin — Dessin du son et bande sonore Roger Costa Vendrell —
Conseiller en technologie Eloi Maduell — Maquettes Núria Manzano — Costume Alexandra Laudó —
Photographie Nacho Gómez — Conseiller du projet Víctor Molina.
!
Théâtre multimédia
Expériences, élaborations en direct, actions performatives, interactivité, projections
vidéos sont les codes de Agrupación Señor Serrano, compagnie barcelonaise fondée
en 2006, qui combine le théâtre, la danse et la vidéo pour créer un langage dramatique
original qui explore les mécanismes de la perception humaine et les imaginaires mondialisés. A House in Asia, un western scénique où la réalité et ses copies sont mélangées,
trace un portrait impitoyablement pop de la décennie suivante au 11 septembre, qui a
donné naissance au XXIe siècle. Un spectacle inspiré de l’incroyable opération « Neptune
Spear » où les États-Unis choisissent le nom du leader des Apaches, Geronimo, pour faire
référence à Ossama Ben Laden. La maison où Geronimo se cache au Pakistan. Une copie
exacte de cette maison située sur une base militaire en Caroline du Nord. Une autre
réplique de cette même maison en Jordanie, construite par Columbia Pictures où un film
est tourné. La chasse à l’homme la plus grande de l’histoire. Un shérif obsédé par une
baleine blanche, le monstre. Cowboys et indiens. Copies, reflets, imitations, documents,
extraits de films… tissent plusieurs histoires qui construisent une dramaturgie unique
au temps des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Entrez voir !
—
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation — mardi 27.
—
Coproduction Grec 2014 Festival de Barcelona, Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan, Festival TNT/CAET - Centre
d’arts escèniques de Terrassa, Monty Kultuurfaktorij, La Fabrique du Théâtre - Province de Hainaut. Avec la collaboration du
Festival Hybrides de Montpellier, Festival Differenti Sensazioni, Graner - Mercat de les Flors.
38
39
MICHEL
PORTAL
VINCENT
PEIRANI
ve 30
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H30
jan
Le dialogue entre ces deux musiciens est un moment rare et précieux. Leurs musiques
voyagent entre le free et le classique. Ils ont tous les deux étudié les musiques classiques
et contemporaines, mais se sont tournés vers le jazz et les musiques improvisées.
Michel Portal est une incarnation de la curiosité. Tout à la fois musicien jazz et classique,
clarinettiste, saxophoniste et bandonéoniste, le jazz n’est pas pour lui un style parmi
d’autres : c’est sa façon bouleversante de vivre la musique, de considérer ses autres
expériences musicales, de les brusquer, de les réinventer.
Vincent Peirani est le jeune accordéoniste que tout le monde s’arrache — on l’a croisé
au sein de La Campagnie des Musiques à Ouïr, avec Roberto Alagna, Sanseverino, mais
aussi Youn Sun Nah. Tous deux établissent une belle complicité qui permet toutes les
inventions, embarquant le public ébahi dans leur univers généreux et onirique. Musiciens
sans frontières ni limites, Michel Portal et Vincent Peirani filent la musique dans toutes ses
déclinaisons. Une rencontre magistrale !
JAZZ — MUSIQUE IMPROVISéE
Clarinettes, saxophone Michel Portal — Accordéon, voix Vincent Peirani.
EN PARTENARIAT
AVEC LE CENTRE
INTERNATIONAL
DES MUSIQUES
NOMADES
—
Inclinaisons productions.
40
41
CHASSEZ
LE
NATUREL
ma 03
me 04
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H20
—
À partir de 12 ans
fév
Jean-Christophe Bailly | Jacques Bonnaffé | Jonas Chéreau
théâtre — danse
D’après Le Parti pris des animaux de Jean-Christophe Bailly (éditions Bourgois) — Jeu et mise
en scène Jacques Bonnaffé — Danse et chorégraphie Jonas Chéreau — Scénographie Michel
Vandestien — Création visuelle et régie Eric da Graça Neves — Lumières Hervé Bontemps — Musiques
Louis Sclavis, Louis Armstrong — Citation Kronos Quartet — Voix off Gwenaël Morin — Chanson Daniel
Johnston — Textes Jean-Christophe Bailly, Norge, Jean-Jacques Rousseau, Jacques Bonnaffé, Alain
Proschiantz…
Plus l’homme affirme son pouvoir, plus il devient crucial de s’interroger sur nos origines,
notre rapport à la nature, au vivant, aux être vivants.
Nature aime à se cacher, propos dansé présenté au festival d’Avignon en 2011,
s’est étoffé pour devenir Chassez le naturel, une méditation poético philosophique
qui s’inspire de textes issus de l’œuvre de Jean-Christophe Bailly, Le Parti pris des
animaux. C’est une exploration du monde naturel nourrie d’une familiarité avec la pensée
de Jean-Jacques Rousseau. Elle nous invite à poser sur l’animal, sur l’esprit habitant
l’animal, un regard débarrassé de tous nos préjugés.
Jacques Bonnaffé, immense acteur que l’on retrouve avec un plaisir gourmand, et son
complice Jonas Chéreau, usent de poésie et d’humour pour tricoter ensemble un dialogue
malicieux et des pas primitifs. Acteur et danseur, tous deux liés, jouent tantôt l’homme,
tantôt l’animal, en déroulant ce poème didactique, méditation sur le naturel et ses
doubles, qui questionne l’homme sur son environnement. Tous deux font danser les corps
et la langue avec jubilation. Un spectacle léger, drôle et brillant ! Chassez le naturel, venez
voir au galop qui revient !
!
—
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation — mardi 03.
—
Retrouvez la librairie Les Modernes dans le hall le 3 février.
—
Production Compagnie faisan - Jacques Bonnaffé. Théâtre de la Bastille, DRAC Île-de-France, SACD Festival d’Avignon dans le
cadre de Sujets à Vif.
42
43
RAOUL PÊQUES
ET LA VAISSELLE
DE SEPT ANS
ve 20
14H15
sa 21
17H
lu 23
10H
14H15
ma 24
14H15
19H30
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H
—
À partir de 8 ans
fév
Mael Le Mée | Loïc Bescond
Texte, mise en scène et jeu Mael Le Mée — Musique, dispositif sonore et jeu Loïc Bescond —
Collaboration à la mise en scène Miren Lassus Olasagasti — Développement, graphismes en temps
réel, interactivité, vidéo Jean-Marie Boyer — Création lumière Étienne Gennatas — Réalisation
graphique BTS communication visuelle multimédia de l’École Estienne encadré par Medhi Hercberg —
Régie générale François Chelet — Régie vidéo Justin Artigues — Conseillère spéciale Raphaelle Rio.
!
Théâtre multimédia
Depuis sa naissance, les parents de Raoul ont arrêté de faire la vaisselle. Ils comptent
sur lui pour s’en occuper. Le jour de ses sept ans, ils mettent donc Raoul à l’évier, face à
la montagne de vaisselle sale accumulée, qui remplit la cuisine jusqu’au grenier, et bien
au-delà. Raoul finira par y plonger, littéralement, pour un voyage au plus profond de la
mémoire de sa famille, confite dans les reliefs de sept ans de repas, doués désormais
d’une vie... propre.
La vaisselle sale devient un monde fantastique, à découvrir et à affronter. Paysages
d’assiettes colossales à perte de vue, forêts de noyaux germés, montagnes de couverts
aux cimes enneigées de mousse, chat philosophe, restes de viandes immangeables trop
nerveuses pour reposer en paix... Tous, sont les gardiens d’un secret si dur à avaler qu’il va
bien falloir s’en souvenir un jour. Et pour Raoul, tenter enfin de grandir avec.
Raoul Pêques et la vaisselle de sept ans est un récit d’aventures imaginaires sur les
secrets de famille et le deuil. Une expérience aux frontières du théâtre d’objets numériques
— un décor fait de lettres, de mots animés avec des modèles physiques — et de la
littérature incarnée. Un conte contemporain interprété par un narrateur et un musicien,
conjuguant humour et gravité, fantastique et quotidien, langage et rêverie.
—
Formation des animateurs en lien avec ce spectacle pendant les vacances d’hiver.
STAGE BAFA d’approfondissement — Accompagnement culturel : « Quand l’art et la science se
rencontrent ! » En partenariat avec les CEMEA (www.cemearhonealpes.org)
Circulation et rencontre des publics : en partenariat avec l’Espace 600, deux classes de Meylan et
de la Villeneuve à Grenoble assisteront ensemble à ce spectacle et correspondront à partir d’ateliers
mettant en lien le théâtre et la philosophie.
—
Ce spectacle est proposé dans le cadre de VIVE LES VACANCES (P. 72) et de LA BELLE SAISON.
La Belle saison, lancée par le ministère de la Culture et de la Communication, permet, de l’été 2014
à la fin de 2015, de découvrir toutes les richesses de la création pour l’enfance et la jeunesse.
—
Production La Gaîté lyrique. Coproduction Le Carré - Les Colonnes, Scène conventionnée, Saint-Médard-en-Jalles / Blanquefort
& Dorsa Barlow, compagnie transmédia.
44
45
FLÛTE !
QUELLE
ÉQUATION ?
ve 27
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 2H
fév
Magic Malik | Frédéric Faure | Alexandre Ratchov
Musique
Improvisateur et compositeur Malik Mezzadri alias Magic Malik — Batteur Maxime Zampieri —
Enseignant chercheur, laboratoire de mathématiques Institut Joseph Fourier, Grenoble Frédéric
Faure — Développeur indépendant Alexandre Ratchov.
La musique est proche des mathématiques, à travers les règles de résonance ou de
rythme. Ce projet est un questionnement sur la musique, un écho entre recherche mathématique, artistique et informatique autour de la création musicale, une interrogation sur
le lien entre le timbre et les échelles musicales.
Pourquoi certaines notes jouées ensemble sonnent-elles harmonieusement alors que
d’autres non ? Y a-t-il des notes manquantes à leur musique mais qui pourraient avoir un
rôle intéressant dans une création musicale ? Les inventions musicales de Magic Malik se nourrissent de la recherche scientifique et
technologique pour magnifier une sensibilité flamboyante et communicative.
De nouvelles pistes sont explorées au travers des improvisations de celui-ci, d’une analyse mathématique de la structure des sons et de la musique par Frédéric Faure et d’un
instrument numérique adapté pour l’occasion par Alexandre Ratchov. Après leurs travaux
présentés lors de la Biennale Arts Sciences, Rencontres-i 2013, nous retrouverons cette
équipe qui nous propose avec ce concert une nouvelle étape de sa recherche.
EN PARTENARIAT
AVEC LE CENTRE
INTERNATIONAL
DES MUSIQUES
NOMADES
—
Dans le cadre d’une résidence à l’Atelier Arts Sciences (Atelier commun de recherche à l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences –
Meylan, au CEA et au CCSTI, La Casemate Grenoble) en collaboration avec l'université Joseph Fourier.
46
47
UN THÉÂTRE AU CONTACT
DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
L’Hexagone
Scène Nationale Arts Sciences
poursuit une double mission
de recherche.
LE SOUTIEN À LA CRÉATION
ENTRE ARTS ET SCIENCES
L’Hexagone
Scène Nationale Arts Sciences
poursuit une mission
de création et de diffusion
Sortis de l’Atelier Arts Sciences ou accompagnés par la Scène Nationale Arts Sciences de nombreux
spectacles et expositions tournent sur les scènes européennes et internationales.
1 — LA RECHERCHE AU CONTACT DES SCIENCES ET DES TECHNOLOGIES
L’Hexagone encourage la rencontre entre deux formes de la pensée et de l’expression humaine.
Cela se traduit par l’activité développée au sein de l’Atelier Arts Sciences, atelier commun de
recherche à l’Hexagone, au CEA Grenoble et au CCSTI - La Casemate. Cela permet la création de projets
artistiques issus de la recherche de dispositifs technologiques à la demande des artistes, des transferts de technologies dans le champ du spectacle vivant ou des approches artistiques de changement
de vision du monde induits par les nouvelles connaissances ou les nouvelles technologies.
l’Atelier Arts Sciences accompagne En 2014
— Le projet de consolidation et valorisation du gant d’EZRA, créé en octobre 2013 pour le spectacle
Bionic Orchestra 2.0. Avec le soutien du ministère de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique.
— Le projet de création Pixel Motion, dispositif lumineux interactif porté par Yann Nguema et Arnaud
Doucet avec les équipes CEA.
— Le projet Hyperlight, nouveau dispositif d’écriture holographique de la lumière porté par Thomas
Pachoud. Avec le soutien du fonds SCAN.
L’ENFANT ET LES SORTILÈGES
Maurice Ravel | Colette |
Denis Charolles
Le Moulin à ouïr dans
la nouvelle production
de La Campagnie des
Musiques à Ouïr. Contact :
Les Mécaniques Poétiques
EZ3kiel
Depuis plus de 5 ans les
œuvres fantastiques de
Yan Nguema s’exposent.
Une poésie toujours
renouvellée. Contact :
Françoise Fonteyne — 06 24 18 83 41
diffusion@musicaouir.fr
Stéphanie Gembarski
s.gembarski@gmail.com
—
—
Bionic Orchestra 2.0
Ezra et son gant numérique
imaginé avec Thomas
Pachoud et les ingénieurs
du CEA. Contact :
L'Atelier Arts Sciences, c’est aussi en 2013
5500 visiteurs à EXPERIMENTA, 1000 jeunes de l’école primaire à l’université, sensibilisés à la
relation entre arts et sciences, 5 invitations de la Commission européenne (Turin, Athènes, Dublin,
Vilnius, Barcelone), 7 numéros des Cahiers de l’Atelier qui relatent des expériences de résidences.
(Disponibles sur demande)
Anaïs Fotinatos — 06 06 67 16 53
anais@organic-orchestra.com
Fromage de tête
et l’Apéro mathématiques
Les Ateliers du spectacle
construisent une poésie
peu commune à l’humour
communicatif… Contact :
Direction : Éliane Sausse — eliane.sausse@theatre-hexagone.eu
—
PLUS d’infos sur > www.atelier-arts-sciences.eu
—
CHANT D’HIVER
La nouvelle création de
Samuel Sighicelli aborde le
réchauffement climatique à
travers une nouvelle vision
du romantisme.
Contact : Sébastien Lepotvin
box.prod.diffusion@gmail.com
—
2 — L’action culturelle, une méthode pour le futur !
La deuxième mission de recherche de l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences s’applique à
nos propres méthodes de travail. L’équipe de l’Hexagone déploie des trésors d’imagination pour
construire mille et une manières de faire le lien entre les multiples projets artistiques et la diversité des groupes et des habitants. Objectif : familiariser le public avec les démarches artistiques
d’aujourd’hui, avec le patrimoine culturel de demain. C’est pour dynamiser cette inventivité que
l’Hexagone participe à l’Atelier de l’imaginaire.
L’Atelier de l’Imaginaire est une association informelle d’acteurs culturels et d’universitaires :
— Fabienne Martin-Juchat, anthropologue du mouvement, professeur, université Stendhal.
— Antoine Conjard, directeur de l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences, Meylan.
— Luc Gwiazdzinski, géographe, maître de conférences, université Joseph Fourier.
— Thierry Ménissier, philosophe, professeur de philosophie, université Pierre Mendès France.
— Serge Gros, directeur du Conseil en architecture urbanisme et environnement de l’Isère.
Cet atelier de l’imaginaire se construit dans une logique de recherche/action associant des
étudiants,des acteurs culturels, des acteurs d’autres secteurs économiques, des universitaires.
Les travaux de l’Atelier de l’imaginaire sont transférés par chaque partenaire dans leur propre
champ d’activité comme l’ont été les Acteurs de Curiosité Territoriale lors de la Biennale Arts
Sciences, Rencontres-i 2013.
LA TERZA LUCE 1
Michele Tadini Composition,
conception | Angelo Guiga
Recherche technologique
Une rencontre entre
la science et l’art à la
recherche d’une grammaire
de la vibration commune.
Une nouvelle diffusion à
l’occasion de l’année
mondiale de la lumière.
Contact :
Antoine Conjard — 04 76 90 09 80
—
Hakanaï et XYZT,
Les paysages abstraits 2
de Adrien Mondot et Claire
Bardainne sont toujours
en tournée en attendant
la création 2015.
Contact compagnie :
Charlotte Auché — 06 20 49 02 64
3
1
4
Charlène Chivard — 01 53 17 60 88
charlene@ateliers-du-spectacle.org
—
A house in Asia
Agrupación Señor Serrano
parcours les scènes du
monde avec ses spectacles
d’images et d’actualités.
Création Festival
Grec Barcelone 2014.
2
Contact : Iva Horvat
ivahorvat72@gmail.com
—
FLÛTE ! QUELLE ÉQUATION ?
Magic Malik et le mathématicien Frédéric Faure de
l’université Joseph Fourier
imaginent un nouveau mode
musical, envoûtant. Contact :
3
Antoine Conjard — 04 76 90 09 80
—
À la rue, O. bloque
Marina Damestoy poursuit
son aventure de rue créée
pour les Rencontres-i
2013 à Eybens.
4
Contact : alarueobloque@gmail.com
—
La maison d’Antan 5
Oskar Gómez Mata fait
confiance à la jeunesse,
il a de l’avenir…
Contact : barbara@alakran.ch
5
48
49
CHANT
D’HIVER
je 05
ve 06
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H10
—
À partir de 15 ans
mar
Samuel Sighicelli
CRÉATION
Conception, composition musicale, mise en scène Samuel Sighicelli — Texte original Tanguy Viel —
Mezzo-soprano, contrebasse Élise Dabrowski — Piano, piano préparé, synthétiseur analogique
Claudine Simon — Comédien Dominique Tack — Scénographie Élodie Monet — Lumières Nicolas
Villenave — Son et informatique musicale Max Bruckert — Distribution en cours.
!
—
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation — jeudi 05.
—
Production déléguée Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan. Coproduction Théâtre de la Renaissance - Oullins,
Maison de la musique de Nanterre, GRAME (CNCM Lyon), le Groupe des 20 - Scènes publiques en Rhône-Alpes. Avec le soutien
du Théâtre de Privas, l’Espace Albert Camus de Bron, le Train-Théâtre de Portes-lès-Valence, le Théâtre de Villefranche et le
Théâtre de Vénissieux.
musique — Théâtre
Le paysage est le reflet de l’âme de celui qui le regarde, selon les romantiques. Cela
explique-t-il l’état de notre planète aujourd’hui ? « Le processus de dépoétisation a assez
duré, il est temps de poétiser à nouveau l’air, l’eau, la terre, le feu. » écrivait August
Wilhelm Schlegel en 1800, à l’aube du Romantisme, à l'aube de l'Anthropocène. Cette
insurrection contre la toute puissante raison héritée du siècle précédent et ce désir de
rentrer en résonance avec le monde par la poésie, naît au moment où l’Europe se prépare
à pénétrer dans l’ère industrielle. À cette époque Franz Schubert écrit Le Voyage d’hiver,
cycle de lieder sur des textes de Wilhelm Müller, incontournable monument du romantisme, qui sera ici joué et réinterprété.
Dans une forme scénique directe et intense, avec deux musiciennes, un comédien et un
dispositif sonore et visuel, l’alchimie s’opère sous nos yeux entre les lieder de Schubert et
l’aventure glaciaire d’un chercheur dont la découverte lors d’une mission en Antarctique
en 1984 sera déterminante : la preuve de l’irréversible réchauffement climatique causé
en grande partie par l’activité humaine. Deux voyages hivernaux dont la rencontre nous
invite à une réflexion sur le rapport entre l’homme et la nature.
Une partition contrastée et en mouvement, où se côtoient, s’altèrent et s’interpénètrent
plusieurs langages, plusieurs plans d’une polyphonie scénique, musicale et visuelle au
service d’un univers singulier et d’un propos d’actualité.
EN PARTENARIAT
AVEC LE CENTRE
INTERNATIONAL
DES MUSIQUES
NOMADES
50
51
PLEXUS
ve 13
sa 14
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H
mar
Aurélien Bory | Kaori Ito
Avec Kaori Ito — Conception, scénographie et mise en scène Aurélien Bory — Chorégraphie Kaori Ito —
Composition musicale Joan Cambon — Création lumière Arno Veyrat — Régie plateau et manipulation
Tristan Baudoin ou François Saintemarie — Sonorisation Stéphane Ley — Costumes Sylvie Marcucci —
Recherche et adaptation Taïcir Fadel — Conception technique décor Pierre Dequivre — Réalisation
décor Atelier de la fiancée du pirate — Construction prototype Pierre Gosselin — Machinerie
Marc Bizet — Régie générale Arno Veyrat — Production, administration, diffusion Florence Meurisse,
Christelle Lordonné, Marie Reculon.
danse
Aurélien Bory campe le portrait de la danseuse japonaise Kaori Ito qui a maintes fois foulé
le plateau de l’Hexagone et que nous retrouvons avec un immense plaisir. La rencontre
entre ces deux créateurs a donné naissance à un dialogue fécond, entre le dedans et
le dehors, entre l’ici et l’ailleurs. « Faire le portrait de Kaori Ito est d’abord pour moi un
portrait de son corps. Ce n’est pas l’étude anatomique qui m’intéresse ici, mais la mémoire
d’un corps travaillé, les traces de la danse à l’intérieur de ce corps vivant… Kaori Ito est
une danseuse qui a travaillé avec de nombreux chorégraphes aux esthétiques très différentes. Elle a été soumise à des influences contraires, tiraillée entre des choix artistiques.
Ces tensions l’ont traversée. La danse est venue de l’extérieur pour entrer dans son
corps… J’ai voulu faire le portrait d’une femme, non pas comme on le ferait en peinture, en
photographie ou en littérature, mais en utilisant le corps et l’espace en tant qu’uniques
prismes. Et la danse comme première optique… L’enjeu de Plexus est dans le dialogue
entre le monde intérieur et le monde extérieur. Dans l’expérience humaine universelle,
ce dialogue n’est-il pas ce qui conduit l’existence ? … » Aurélien Bory.
Le metteur en scène dont l’œuvre fait une part importante à la question de l’espace
s’appuie sur un dispositif scénique composé de fils, on pense aux fils de marionnettes,
à une forêt de lianes… Il nous propose une traversée du territoire humain en mettant en
scène la question de l’entrelacement (qui est le premier sens de Plexus). Un moment
suspendu qui touche à la grâce.
—
Production compagnie 111 - Aurélien Bory. Coproduction Le Grand T théâtre de Loire Atlantique - Nantes, Théâtre Vidy Lausanne, Théâtre de la Ville - Paris, Le Parvis Scène nationale Tarbes Pyrénées, Les Théâtres de la ville du Luxembourg,
La Coursive Scène nationale - La Rochelle, Agora Pôle national des arts du cirque – Boulazac. Résidences et répétitions Le Grand
T théâtre de Loire Atlantique - Nantes, Théâtre Garonne Scène européenne - Toulouse, Théâtre Vidy - Lausanne. Avec l’aide de
l’Usine Scène conventionnée pour les arts de la rue - Tournefeuille Toulouse Métropole. La Compagnie 111 - Aurélien Bory est
conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication, la Direction régionale affaires culturelles Midi-Pyrénées,
la Région Midi-Pyrénées, la ville de Toulouse. Elle reçoit le soutien du conseil général de la Haute-Garonne. Aurélien Bory est
artiste associé au Grand T théâtre de Loire-Atlantique à Nantes. Aurélien Bory est artiste invité du TNT - Théâtre national de
Toulouse Midi-Pyrénées.
52
53
EUROPA
« BERLIN
EXIL »
ma 17
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H30
mar
Orchestre national de jazz | Olivier Benoit
CRÉATION
Direction artistique, composition, guitare Olivier Benoit — Conseiller artistique, contrebasse, basse
électrique Bruno Chevillon — Clarinettes, saxophone ténor Jean Dousteyssier — Saxophones ténor
et soprano Alexandra Grimal — Saxophones, clarinettes Hugues Mayot — Trompette, bugle, saxhorn
Fabrice Martinez — Trombone, tuba Fidel Fourneyron — Violon, alto Théo Ceccaldi — Piano Sophie
Agnel — Claviers Paul Brousseau — Batterie Éric Echampard.
jazz
À la tête de l’Orchestre national de jazz, Olivier Benoit propose avec son programme
Europa, un aperçu subjectif et kaléidoscopique du paysage musical contemporain
européen : des « portraits de villes ».
La première étape de cet ambitieux voyage fut Paris. Pour la seconde, il a choisi Berlin pour
une singulière inspiration à travers la thématique de l’exil.
Berlin, après 40 années de séparation, se construit une nouvelle identité. Berlin est une
ville d’exilés. D’exilés de l’intérieur : ses habitants séparés de tout un pan de leur propre
ville, dont chaque partie a construit sa culture, son mode de vie indépendamment l’une de
l’autre. Berlin est aussi une ville d’exilés volontaires, d’artistes, de voyageurs du monde
entier, tant cette réunification a suscité curiosité et désir de gens sensibilisés à cette
liberté retrouvée. Berlin est à ce titre une ville fascinante, unique au monde qui reconstitue
jour après jour son unité.
Par son histoire récente elle est désormais une ville étrange, d’un urbanisme singulier et
qui cultive cette singularité. C’est aussi une ville étrangement calme, sereine, où l’on ne
court pas, où les transports en commun ne sont pas surchargés.
Berlin Exil a été nourri par la ville, son histoire récente, les courants esthétiques, notamment musicaux : la musique minimaliste qui connait un engouement depuis 15 ans, le free
jazz toujours très présent, et la musique électronique. Une pièce en hommage à la capitale
allemande.
—
Dans le cadre du festival les Détours de Babel 2015.
—
Commande et production CIMN/ Détours de Babel, en coproduction avec l’ONJ et la Filature de Mulhouse et en partenariat avec
l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan.
54
55
LE T DE N-1
ET
FROMAGE DE TÊTE
ve 20
sa 21
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 55 MN + ENTRACTE + 45 MN
—
À partir de 12 ans
mar
Le groupe n+1
Compagnon de route de l’Hexagone depuis 2011, Le groupe n+1 revient avec deux
propositions théâtrales insolites, ludiques et fascinantes.
Avec Mickaël Chouquet, Cécile Coustillac, Balthazar Daninos, Léo Larroche — Textes Clémence
Gandillot, Léo Larroche — Mise scène Catherine Pavet — Décor Jean-Pierre Larroche — Construction
et conception technique Benoît Fincker, Martin Gautron, Jean-Yves Courcoux, David Schaffer,
Florian Méneret, Arthur Michel avec l’aide de Iris Dauty et Benjamin Sillon — Régie Florian Méneret —
Lumières Thibault Moutin — Costumes Jacotte Sibre, Lucille Duglué.
théâtre
Le t de n-1 est un spectacle pour trois acteurs-manipulateurs qui retrace les étapes d’un
raisonnement insolite pour aboutir à une étrange démonstration. Clémence Gandillot tente
de mettre à jour l’obscur mystère qui relie l’homme, les choses et les mathématiques.
L’homme vit les opérations sans s’en apercevoir. Ainsi l’addition de deux humains divise
une cellule pour multiplier un petit qui se soustrait à sa mère pour devenir un résultat… Relié
sans cesse au vivant et au mouvement, Le t de n-1 interroge nos logiques quotidiennes
et nos façons de penser, sur le mode du raisonnement amusé et de l’hypothèse ludique.
Ce spectacle s’apprécie donc selon le degré d’admiration que l’on voue au déséquilibre et
à la poésie des choses.
—
Fromage de tête explore les mécanismes de la pensée. Comment ça marche dans la
tête quand on doute, quand on imagine, quand on tourne autour d’une idée ? Autant de
phénomènes mis en scène comme les rouages d’une pensée singulière et collective,
alternative et continue, immobile et en mouvement. Créé pendant la Biennale ArtsSciences 2013, ce spectacle a été travaillé avec des chercheurs en neurosciences des
laboratoires GIN et GIPSA Lab à Grenoble et des chercheurs du CEA. Un voyage jubilatoire,
inventif et ludique dans les paysages mentaux… à consommer sans modération.
!
—
Dans le cadre de la Semaine du cerveau une rencontre est prévue avec Antoine Depaulis (GIN)
et Hélène Loevenbruck (Gipsa-lab) et les artistes du spectacle — mercredi 18 mars à 20 h — Centre
des arts - Meylan (à côté de l'Hexagone) — Entrée libre.
—
Retrouvez la librairie Les Modernes dans le hall.
—
Coproduction La Rotonde, Centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI) de Saint-Étienne, l’École des Mines,
le conseil régional Rhône-Alpes, l’Atelier Arts Sciences (atelier commun de recherche à l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences Meylan, au CEA Grenoble et au CCSTI La Casemate - Grenoble), Le Vélo Théâtre - Apt dans le cadre de la mission de compagnonnage lieu marionnette et théâtre d’objet, le Festival Excentrique - Culture o Centre, le Théâtre Athénor - Nantes et le Laboratoire
Jean Leray - Université de Nantes, le Théâtre Massalia, le TJP - CDN de Strasbourg. Avec le soutien de l’ADAMI, du DICRéAM,
de la Chartreuse, Centre national des écritures du spectacle de Villeneuve-lez-Avignon, de Anis Gras à Arcueil, du Théâtre de
la marionnette à Paris, de Universcience, de l’aide au projet de la DRAC Île-de-France. La compagnie est conventionnée par
le ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île-de-France et le conseil régional d’Île-de-France. Le Campement
mathématiques a reçu l’Aide à la création du Centre national du théâtre.
56
57
ISHOW
ma 24
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H15
—
À partir de 18 ans
mar
Les Petites Cellules Chaudes
Création collective et interprétation Émile Beaudry, François Édouard Bernier, Sarah Berthiaume,
Hugo B. Lefort, Maxime Carbonneau, Patrice Charbonneau-Brunelle, Nathaly Charrette, Philippe Cyr,
Laurence Dauphinais, Dominique Leclerc, Émilie Leclerc, Chanda Legroulx, Édith Patenaude, Gilles
Poulin-Denis et Audrey Talbot — Photos Jérémie Battaglia — Vidéos Hugo B. Lefort.
!
théâtre multimédia
Par un enchaînement de tableaux, Ishow explore différentes caractéristiques de la
rencontre, qu’elle soit numérique ou réelle. Quinze artistes réunis autour d’une même
table, projetés sur trois écrans, se mettent à la merci d’une technologie imprévisible
— technologie qui a bouleversé le paradigme du rapport à l’autre — pour mettre en lumière
ce geste anodin que nous faisons chaque jour en consultant notre téléphone portable ou
notre ordinateur.
Avec Ishow, le collectif Les Petites Cellules Chaudes propose une création dans laquelle
il est dans l’obligation de se révéler, de se mettre constamment en danger. Le spectacle
intègre la participation d’inconnus via des modes de communication publique et volontaire,
où les utilisateurs s’exposent à ce genre de risque. Chatroulette, un site web qui met des
internautes en relation de manière aléatoire, sert de fil conducteur à la représentation.
Ce collectif est formé d’artistes canadiens qui se sont rencontrés en 2011 lors d’un
laboratoire dirigé par le metteur en scène Claude Poissant sur la thématique des réseaux
sociaux, au Centre national des arts au Canada, alors sous la direction de Wajdi Mouawad.
Ce stage a permis la création de ce collectif qui a poursuivi le travail amorcé, en entamant
la création d'un premier spectacle, Ishow, un mélange de technologies, de théâtre multimédia, d’interactivités et d’imprévus. C’est un théâtre singulier qui renouvelle les codes
de la représentations et qui questionne la réalité actuelle de la communication à travers
l’utilisation des technologies. La question de l’exposition de notre intimité sur les médias
sociaux en fait une expérience humaine résolument contemporaine.
—
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.
—
Production Les Petites Cellules Chaudes. Création et tournée française le phénix Scène nationale Valenciennes. Avec le soutien
de la Délégation générale du Québec en France.
58
59
GHAZAL
CHANT MÉDIÉVAL ET PERSAN
ve 27
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H15
—
À partir de 10 ans
mar
Zad Moultaka | Ensemble De Caelis (France) | Taghi Akhbari (Iran)
CRÉATION
Beatriz de Dia, Jaufré Rudel, Uc de Saint Circ, Adam de la Halle, Guillaume de Machaut et anonymes —
Improvisations sur des textes de poètes persans Khayyâm et Rûmî — Création de Zad Moultaka —
Ensemble De Caelis — Laurence Brisset, chant et organetto et direction — Florence Limon, Estelle
Nadau, Caroline Tarrit, chant — Taghi Akhbari, chant — Nader Aghakhani, târ.
MUSIQUE
Ce programme est dédié à la poésie amoureuse d’Orient et d’Occident.
Les chanteuses de l’Ensemble de Caelis invitent le chanteur iranien Taghi Akhbari pour
conduire un débat amoureux. Deux arts parmi les plus raffinés du monde médiéval,
le chant persan traditionnel et le chant occidental médiéval, se rencontrent et dialoguent.
À quelques-uns des plus beaux chants d’amour de trouvères et de troubadours, aux
polyphonies de Guillaume de Machaut, répond le chant savant de Taghi Akhbari, improvisant sur des textes des poètes persans Khayyâm et Rûmî.
Ghazal est le nom d’un style de poésie courtoise, souvent chantée, teintée de spiritualité, florissant en Perse au Moyen Âge. Son sens métaphorique y relie l’amour terrestre
à l’amour mystique. Dans la tradition médiévale, la Fin’Amor, l’Amour courtois, parle la
plupart du temps d’un amour empêché, un « amour de loin ». « L’amour de loin » est le
titre d’un chant du XIIe siècle. D’après la légende, le troubadour Jaufré Rudel, son auteur,
conçut un amour impossible pour une princesse d’Orient et vécut dans la souffrance,
le cœur en exil.
À dix siècles de là, un compositeur contemporain, Zad Moultaka, originaire du Liban,
s’inscrit à nouveau dans cette dialectique du proche et du lointain, mais le temps a
remplacé l’espace et cette distance relève d’une nostalgie et d’une impossible étreinte,
dans les mondes perdus des soupirs amoureux.
Ralentis accélérés, étirés rétrécis, il aborde le mélisme et l’ornement, si puissants dans
les traditions vocales, comme forme structurelle de l’œuvre pour créer un lieu à la dérive,
vers l’entrelacement et l’enivrement de la matière vocale.
—
Dans le cadre du festival les Détours de Babel 2015.
—
Commande et production CIMN / Détours de Babel en partenariat avec l’Ensemble De Caelis et l’Hexagone Scène Nationale Arts
Sciences - Meylan.
60
61
SUJET
TRIPTYQUE DE LA PERSONNE
— T3 —
je 02
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H30
—
À partir de 14 ans
avr
le GdRA
musique — danse — cirque
Conception, texte, mise en scène, musique Christophe Rulhes — Scénographie Julien Cassier,
Christophe Rulhes — Chorégraphie le GdRA avec le regard de Lara Barsacq, Armelle Dousset — Images
et enquêtes Edmond Carrère, Julien Cassier, Christophe Rulhes — Regard extérieur Kaori Ito —
Costumes, assistanat à la mise en scène Céline Sathal — Traductions hébreux, finnois, italien,
occitan, anglais Lara Barsacq, Viivi Roiha, Clémence Coconnier, Christophe Rulhes — Son Pedro
Theuriet — Lumière Adèle Grépinet — Régie générale David Löchen.
Avec les auteurs au plateau : Danse, jeux d’acteur Lara Barsacq — Acrobatie, danse, jeux d’acteur
Julien Cassier — Danse, accordéon, jeux d’acteur Armelle Dousset — Batterie et percussions, jeux
d’acteur Camille Gaudou — Jeux d’acteur Nicolas Oton — Corde lisse, mouvement, jeux d’acteur
Viivi Roiha — Chant, guitare, clarinette basse, jeux d’acteur Christophe Rulhes.
Au cœur des bois, un homme se transforme en cerf. Un saint soigne des « fous ».
Un chercheur décrit le rituel du serpent des indiens Hopi et séjourne en clinique psychiatrique. Un « patient » est Bruce Lee et le Christ à la fois. Un ethnopsychiatre parle « sur
la conception du sujet en Finlande. » Une chanteuse de tarentelle italienne raconte les
piqûres qu’une araignée faisait aux malades de l’âme.
Cette pièce, par diverses situations narratives abordent les questions de la personne,
de la norme et du soin. Que veut dire « sujet » chez les modernes ? Dominé ? Émancipé ?
À quel point le mystère du « sujet normal » tisse t-il des liens avec le pouvoir, le comportement justiciable et acceptable, la science et la santé ?
Le Triptyque de la personne, dont l’écriture et la réalisation théâtrale ont débuté en 2007,
se clôture avec ce dernier tome intitulé Sujet. Après Singularités Ordinaires puis Nour
présenté à l’Hexagone lors de la Biennale Arts Sciences, Rencontres-i 2011, Sujet porte
au plateau la personne fragile et soignée. Ce tome 3 élargit en creux une réflexion sur les
attachements qui permettent aux individus de présenter une identité vécue cohérente
et de tenir en eux « une personne ». Le GdRA propose un théâtre du portrait, narratif et
anthropologique, physique et pluriel, porté par la musique comme base vibratoire.
—
Dans le cadre du festival les Détours de Babel 2015.
—
Coproductions et accueils en résidence La Brèche - PNAC Cherbourg, L’Agora - PNAC Boulazac en partenariat avec Zap’Art au
centre hospitalier de Vauclaire - Montpon-Ménesterol. Coproductions La Verrerie d'Alès-en-Cévennes PNAC, l’Usine - Scène
conventionnée Tournefeuille - Toulouse Métropole, Le Carré - Les Colonnes - Scène conventionnée Saint-Médard-en-Jalles.
Accueils en résidence Théâtre Garonne - Scène européenne Toulouse, Le Channel - Scène nationale Calais, La Ferme du Buisson Scène nationale Marne-la-Vallée, la Gare Numérique - Jeumont avec le soutien du Manège - Scène nationale Mons Maubeuge, CIRCa - PNAC Auch, avec le concours de la Région Midi-Pyrénées. Avec le soutien du Théâtre Romain Rolland - Scène
conventionnée Villejuif, conseil général du Val de Marne, conseil général de la Haute-Garonne, SACD (Bourse d’aide à l’écriture
Beaumarchais). Le GdRA est conventionné par la DRAC Midi-Pyrénées, le conseil régional de Midi-Pyrénées et la ville de Toulouse.
62
63
LUNE
JAUNE
LA BALLADE DE LEILA ET LEE
me 08
je 09
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H30
—
À partir de 12 ans
avr
David Greig | Baptiste Guiton
De David Greig — Traduction Dominique Hollier — Mise en scène Baptiste Guiton* — Avec Émilie
Chertier, Grégoire Isvarine, Sébastien Quencez, Jérôme Quintard*, Tiphaine Rabaud Fournier
(*comédiens de la troupe du TNP) — Scénographie Damien Schahmaneche — Musique originale
Sébastien Quencez — Dramaturgie Adrien Cornaggia — Costumes Gaëlle Viémont — Régie générale,
son et vidéo Clément-Marie Mathieu — Lumières Arianna Thöni — Chorégraphie Pauline Laidet —
Assistanat Clémence Magnet.
!
théâtre
À la manière d’un fait divers, Lune Jaune est le témoignage d’une épopée adolescente.
Leila, la silencieuse, et Lee, le mauvais garçon, rejetés et stigmatisés, se rencontrent de
manière improbable. Les deux adolescents, à la suite d’un meurtre non prémédité, vont
fuir l’avenir douteux et délétère qui leur est promis. Lune Jaune fait la lumière sur ces
oubliés : adolescents violents ou mutiques, parents dépassés ou absents.
Où va-t-on quand on ne sait pas d’où l’on vient ? Cette question identitaire, au cœur du
récit, puise son terreau dans une sorte de rite régressif ; celui d’une jeunesse qui verra ses
illusions se dissoudre en fuyant la ville pour les montagnes du nord de l’Écosse.
Reconnu comme étant l’une des voix les plus importantes de sa génération, David Greig
— auteur d’une trentaine de pièces, régulièrement présentées notamment par le London
Royal Court, le Royal National Theatre et la Royal Shakespeare Company — aborde ici les
problématiques de la marginalité et de la condition sociale comme un poème, une longue
chanson, une ballade… Poème choral et musical dans lequel les acteurs racontent
autant qu’ils interprètent leurs personnages, Lune Jaune convoque l’Écosse de Ken Loach
et mêlent le mythe et l’ordinaire avec humour et âpreté.
Baptiste Guiton, assistant de Christian Schiaretti démarre avec son équipe une aventure
artistique des plus prometteuses.
—
Rencontre — Adolescence et filiation avec Baptiste Guiton à la bibliothèque du centre-ville Grenoble
mercredi 8 avril 12h30. —
Retrouvez la librairie Les Modernes dans le hall le 9 avril.
—
Production Le Théâtre Exalté. Coproductions Théâtre national populaire de Villeurbanne, Théâtre 95 de Cergy-Pontoise. Soutiens
DRAC Rhône-Alpes - ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide au projet, le CNT et la SPEDIDAM. Éditions
théâtrales, 2013. L’auteur est représenté dans les pays de langue française par l’agence MCR, Marie Cécile Renauld, Paris, en
accord avec Cassarato Ramsay, London.
64
65
EZ3KIEL
MA 28
ME 29
20H
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H30
—
À partir de 12 ans
AVR
MUSIQUE — NOUVELLES LUMIÈRES
CRÉATION
Machines, guitares Johann Guillon — Machines, vidéo, Laser, lumières et programmation Yann
Nguema — Batterie, vibraphone, machines Stéphane Babiaud — Basse, guitare, clavier Sylvain
Joubert — Lumières, laser Arnaud Doucet — Assistant vidéo et lumières Jessy Laurent — Sonorisation
façade Laurent Signolet — Régie générale Romuald Wolf.
Nous attendions avec impatience leur prochaine tournée pour vous faire découvrir leur dernier album… Le groupe EZ3kiel qui nous a fait rêver avec Les Mécaniques
poétiques, exposition interactive développée au sein de l’Atelier Arts Sciences et les
concerts Naphtaline Orchestra et Extended, où les instruments classiques avaient une
place de choix, revient aux racines de son aventure avec son dernier album qui fait la
part belle aux explorations électroniques. Toujours teintés d’étrangeté mélancolique et
traversés d’explosions lyriques ces nouveaux morceaux ont été composés en regard de
l’installation scénique très spécifique qui accompagne la formation sur scène. Une bande
originale du troisième millénaire pour une rencontre visuelle du troisième type imbriquant
projections, lumières, lasers et robotique au sein d’un même support de projection !
La musique, l’image et la lumière fusionnent à travers les prismes poétiques et technologiques du savoir-faire du quatuor. Un dispositif scénique et technologique inédit qui place
à nouveau le groupe parmi les pionniers d’un genre qui n’a pas encore de nom, en terra
incognita de la culture musicale.
66
67
CONTES
CHINOIS
me 06
10H
19H30
je 07
10H
14H15
Tarifs
normal 22 €
réduit 17 €
abonné 13 € — 10 € — 8 €
jeune, demandeur d’emploi,
RSA 9 €
famille VOIR P. 76
—
Durée 1H
—
À partir de 5 ans
mai
Chen Jiang Hong | François Orsoni
théâtre — vidéo — illustrations
Textes choisis de Chen Jiang Hong Le prince tigre, le cheval magique de Han Gan — Mise en scène
François Orsoni - Théâtre NéNéKa — Textes dits par Estelle Meyer, Suliane Brahim de la Comédie
Française (en alternance) — Illustrations Chen Jiang Hong — Musique Rémi Berger, Thomas
Landbo — Scénographie et vidéo Pierre Nouvel — Régie générale François Burelli — Régie vidéo
Gaétan Besnard.
Le Prince Tigre et Le Cheval magique de Han Gan sont des contes illustrés, objets
magnifiques que l’on voudrait prendre délicatement et dont on voudrait tourner chacune
des pages lentement. François Orsoni a voulu retranscrire l’intime et le ludique d’une
lecture qu’on ferait dans une chambre, pour un enfant, le soir au coucher. La mise en
scène s’appuie sur un dispositif vidéo. Sur scène Chen, auteur et peintre, dessine l'action
et ses illustrations sont projetées, elles deviennent des tableaux surdimensionnés.
La scène devient alors une sorte de livre ouvert avec des pop-up géants. Chaque détail
est visible, les couleurs jaillissent, les images défilent au rythme de la narration et d’une
composition musicale originale. Chen Jiang Hong s’est plongé dans ses racines, dans
l’héritage culturel des contes chinois, pour trouver l’inspiration de ses histoires. Il est
question de la place de l’art dans le monde, de la force de la transmission, de la difficulté
de vivre avec ses différences, fussent-elles des dons. Ces contes offrent un savoir-faire
et un temps de poésie qui renvoient à la fonction première du théâtre : celle de raconter
des histoires.
—
Retrouvez la librairie Les Modernes dans le hall.
—
Coproduction Collectivité territoriale Corse, ville d’Ajaccio. Création à l’occasion du festival Codex 2008. Diffusion Scène 2 –
Séverine Liebaut.
68
69
LES
AIGUILLES
ET L’OPIUM
Robert Lepage
Sa 15 20H
nov
—
tarifs 27 € - 26 ans 15 €
Durée 1H35
RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
DE L’HEXAGONE en sus de l’abonnement
DÉPART DE L’HEXAGONE EN BUS — 17H30
Transport offert par l’Hexagone
RÉSERVATION À L’HEXAGONE places limitées
—
à voir ailleurs >
CÉLESTINS, THÉÂTRE DE LYON
théâtre
Ve 21 18H30
Sa 22 17H30
nov
—
Réservation À LA RAMPE
04 76 400 505
www.larampe-echirolles.fr
—
à voir ailleurs >
LA RAMPE - ÉCHIROLLES
CONCOURS
[RE]CONNAISSANCE
2014
6E ÉDITION DE LA PLATEFORME
danse
Texte et mise en scène Robert Lepage — Avec Marc Labrèche, Wellesley Robertson III — Scénographie
Carl Fillion — Accessoires Claudia Gendreau — Musique et environnement sonore Jean-Sébastien
Côté — Éclairages Bruno Matte — Costumes François Saint-Aubin — Images Lionel Arnould.
Nous vous avions fait découvrir en 2012, Jeux de cartes 1 : Piques de Robert Lepage,
metteur en scène québécois. Cette saison, nous vous proposons de le retrouver avec
Les Aiguilles et l’opium.
Ce spectacle fascinant fut pour beaucoup un choc esthétique et la révélation d’un
magicien de la scène : Robert Lepage. Vingt ans après la création, Marc Labrèche reprend
son rôle et triomphe à nouveau à travers le monde dans une mise en scène entièrement
revisitée, et dont le dispositif scénique époustouflant fait usage des plus récentes technologies. Le spectacle établit un lien entre deux grands artistes. En 1949, Jean Cocteau
présente à New York son long-métrage L’Aigle à deux têtes. Dans l’avion qui le ramène à
Paris, il écrit une Lettre aux Américains où se mêlent fascination et désenchantement.
À la même époque, Miles Davis visite la France. Les jazzophiles parisiens lui font fête et,
le temps d’une chanson, Juliette Gréco lui ouvre ses bras. Des années plus tard, échoué
dans une chambre d’hôtel de Saint-Germain, un Québécois tente de surmonter une rupture
amoureuse. La dépendance du Prince des poètes à l’opium et celle du musicien à l’héroïne
font écho à sa tristesse. C’est le point de départ d’une fantastique évocation de ces deux
voyages qui bouleversèrent simultanément la vie des deux artistes. En digne héritier
de Cocteau, Robert Lepage superpose les visions et les émotions comme s’il manipulait
directement les commandes de notre imaginaire. Un spectacle d’un magnétisme envoûtant.
—
Production Ex Machina. Coproduction Théâtre du Trident, Canadian Stage, Théâtre du Nouveau Monde, Adelaide Festival, New
Zealand Festival, Célestins - Théâtre de Lyon. Producteur délégué, Europe, Japon : Epidemic. Producteur pour Ex Machina :
Michel Bernatchez.
DEUX jours d’effervescence autour de la danse Sur une idée du Pacifique | CDC de Grenoble et de La Maison de la Danse de Lyon,
Dix-neuf partenaires réunissent les énergies de leurs différentes structures culturelles et
s’associent pour contribuer au repérage de nouveaux talents. Ils créent le concours de
danse contemporaine [re]connaissance. L’objectif est de rendre visible la diversité de
la création chorégraphique, de mieux accompagner des artistes au talent déjà confirmé
mais encore peu identifiés ou peu diffusés.
Douze compagnies sélectionnées par les partenaires du concours présentent chacune
une chorégraphie de courte durée, nouvelle création ou adaptation d’une pièce récente :
15 à 25 minutes maximum, pour trois à cinq danseurs. Un jury décerne les deux premiers
prix, le public choisit le troisième à l'issue d'un vote après chaque soirée. Venez voter !
—
PLUS d’infos sur > www.reconnaissance-danse.fr
—
[re]connaissance en tournée : jeudi 9 avril à 20h à La Ponatière — 1er prix du jury au concours 2013
dans sa version intégrale, Sous ma peau — Cie Betula Lenta — Maxence Rey.
Lundi 2 février 20h au Pacifique I CDC Grenoble dans le cadre de Concentré de danse(s) les deux autres
compagnies lauréates : prix du public, Against the flow — Cie Dance development — Anu Sistonen,
2e prix du jury, Duet for two dancers — Cie Tabea Martin.
—
Les 19 partenaires du concours :
Le Pacifique | CDC - Grenoble, Maison de la danse - Lyon, Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan, Le Gymnase, CDC
Roubaix, L’Avant-Scène Cognac, Micadanses, Faits d’hiver, Onyx - La Carrière - Saint Herblain, Musique et Danse en Loire-Atlantique - Orvault, Malandain Ballet Biarritz - Le temps d’aimer la danse (Festival), La Rampe-La Ponatière - scène conventionnée Échirolles, CCN - Ballet de Lorraine associé au Centre André Malraux - Scène Nationale - Vandœuvre-lès-Nancy, IADU - Initiatives
d’artistes en danses urbaines Fondation de France Parc de la Villette, Théâtre de Vanves scène conventionnée pour la danse Festival Ardanthé, La Briqueterie | CDC - Vitry-sur-Seine (94), Le CND Centre national de la danse - Pantin, Le Rive Gauche - scène
conventionnée pour la danse - Saint-Étienne du Rouvray, 3CL - Luxembourg, CCNR de Rillieux-la-Pape. Avec le soutien de la DGCA
(Direction générale de la création artistique), de la DRAC Rhône-Alpes, de la Région Rhône-Alpes, du Conseil général de l’Isère.
70
71
PLUS d’infos >
contacter l'équipe
des relations avec le public
cecile.guignard@theatre-hexagone.eu
VOIR, FAIRE ET PENSER…
AVEC LE PUBLIC
L’éducation artistique et culturelle favorise la construction et l’épanouissement de
chaque individu tout en créant du lien social. Elle permet à chacun de développer son
intelligence sensible et créative, d’enrichir sa pensée, ses connaissances, d’accéder
au sens, à l’imaginaire, au symbolique, de développer son jugement critique et son
expression. Comprendre le monde à travers ses représentations, découvrir d’autres
cultures et construire son identité sont les enjeux de nos actions d’éducation artistique
et culturelle auprès de tous les publics.
— ÉCOLES
Chaque année nous mettons en place des CLASSES CULTURE et des CLASSES ARTS SCIENCES PHILO
permettant aux enfants de voir des spectacles, « d’éprouver » à travers des ateliers de pratique
artistique, scientifique et philosophique. Ces projets font écho au chantier ouvert par L’UNESCO sur
le développement de la pratique de la philosophie avec les enfants partout dans le monde.
— COLLÈGES ET LYCÉES
Depuis 1995, l’Hexagone est partenaire d’une douzaine d’établissements scolaires réunis dans le
cadre d’un jumelage. Ainsi des artistes partenaires de l’Hexagone proposent des ateliers à l’année
aux 190 jeunes de ces établissements qui à leur tour viennent présenter leurs travaux sur la scène
de l’Hexagone.
— CULTURE ET Université
Suite à la convention cadre signée en 2013 par les ministères de la Culture et de la Communication,
de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et la Conférence des présidents d’université,
un important partenariat a été mis en place avec l’université Joseph Fourier et avec l’université
Stendhal afin d'institutionnaliser et de développer les actions déjà menées ensemble.
— FORMATION DES ENSEIGNANTS
En partenariat avec l’Éducation nationale et la DRAC, l’Hexagone propose chaque année une offre
de formation (pratique et théorique) à destination des enseignants du 1er et 2e degré en lien avec la
programmation.
— FORMATION DES ANIMATEURS
En partenariat avec les CEMEA Rhônes-Alpes, l’Hexagone propose aux animateurs un stage d’approfondissement BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) sur l’accompagnement culturel
Arts et Sciences. PLUS d’infos sur > www. cemea-formation.com
En partenariat avec l’IUT2 Carrières sociales et l’Institut de formation des travailleurs sociaux (IFTS),
l’Hexagone intervient également dans la formation des futurs animateurs et travailleurs sociaux.
— CULTURE ET SANTÉ
En partenariat avec l’hôpital Couple-Enfant du CHU de la Tronche et dans le cadre du programme
Culture et Santé, nous poursuivons notre projet de formation basé sur le souffle, le corps et la
présence à destination des professionnels de la périnatalité. À travers le souffle c’est le verbe,
le langage et la pensée qui sont en jeu, c’est l’art et la science qui se rencontrent.
72
73
— CULTURE ET troisième ÂGE
Nous renforçons nos différents partenariats avec les structures d’accueil du troisième âge afin que
la culture soit accessible à tous les âges de la vie et reste un levier de socialisation et de partage.
Nous proposons des parcours de spectateurs enrichis de pratiques artistiques et d’ateliers
philosophiques.
— CULTURE ET HANDICAP
En partenariat avec l’ODPHI (Office départemental des personnes handicapées de l’Isère), l’Hexagone
poursuit ses actions et réflexions sur l’accessibilité du spectacle vivant pour les personnes handicapées. Parcours de spectateurs et ateliers de pratiques artistiques sont proposés chaque année
à plusieurs Instituts médico-éducatifs (IME), Instituts d'éducation motrice (IEM) et foyers APF.
— THÉÂTRE AMATEUR
Fédérer les compagnies de théâtre amateur et faire le lien entre une pratique artistique et un
parcours de spectateur est l’enjeu des rencontres et stages que nous proposons aux compagnies
de théâtre amateur de l’Isère.
— LES ENTREPRISES
— Que ce soit à travers les comités d’entreprise ou à travers le Cercle des mécènes de l’Atelier
Arts Sciences, nous sommes soucieux d’être au plus près des attentes des entreprises pour
co-construire ensemble une offre de spectacles adaptée à leur situation.
— Le contact avec l’Hexagone c’est aussi une porte d’entrée vers l’Atelier Arts Sciences, dispositif
de recherche et de transfert de technologies ouvert aux entreprises.
— CULTURE ET LIEN SOCIAL
Permettre par le biais de la culture et du spectacle vivant de regagner de la confiance en soi, de
participer à la vie de la Cité, de dialoguer, de mieux comprendre le monde, de s’épanouir, de construire
son regard critique sont les objectifs de nos actions menées en partenariat avec le CCAS, les centres
sociaux, les MJC et les associations de quartier comme Le Prunier Sauvage.
— STAGES ET ATELIER DE PRATIQUE ARTISTIQUE
stage de DANSE
Dans le cadre du spectacle Shake it out (P. 22), Christian Ubl propose un atelier où se mêleront danse
contemporaine et danses folkloriques, espace de jeu pour réinterpréter nos traditions !
Samedi 29 novembre — 10H > 13H — 14H > 17H
Participation : 20 € et 15 € réduit. Places limitées sur inscription. Stage ouvert à toute personne abonnée âgée de plus de 15 ans
ayant un billet pour Shake it out.
stage de THÉÂTRE
Avec Muriel Vernet, autour de Mangeront-ils ? (P. 36)
Muriel Vernet, dont l’engagement artistique questionne particulièrement « un théâtre de la langue,
un théâtre poétique », proposera lors de ce stage, d’aller à la découverte de la langue vibratoire de
Victor Hugo, et de la « santé inoxydable » de son écriture, à travers divers textes, autant poétiques
que politiques. Quelques textes d'auteurs contemporains s'ajouteront aux textes de Victor Hugo.
samedi 24 janvier 2015 — 13H > 16H — 16H30 > 19H30
Participation : 20€ et 15€ réduit. Places limitées. Inscription indispensable. Stage ouvert à toute personne abonnée âgée de plus
de 15 ans ayant un billet pour Mangeront-ils ?
— LES VISITES DU THÉÂTRE
Découvrir la scène, les coulisses, les loges et l’envers du décor c’est possible.
Visite du théâtre dans le cadre des journées du patrimoine, samedi 20 septembre 2014 à 11h et 14h.
Gratuit sur réservation. Visite possible pour un groupe sur demande.
— PRÉSENTATION DE SAISON À DOMICILE
Au mois de juin et de septembre nous vous proposons une soirée artistique et conviviale à domicile.
Accompagnés d’artistes, nous vous conseillons et présentons les spectacles à venir. N’hésitez pas
à nous contacter !
ATELIER THÉÂTRE RÉGULIER
En partenariat avec l’association loisirs jeunesse culture Horizons.
Être spectateur et être acteur. Se retrouver chaque semaine et partager le plaisir du texte, de la
parole, du jeu, du théâtre. Danièle Klein, comédienne et metteure en scène ayant animé de nombreux
ateliers auprès de différents centres dramatiques nationaux, vous propose un atelier hebdomadaire
en lien avec la programmation de l’Hexagone. Tentez l’expérience de la scène à l’Hexagone !
20 séances — les mardis soir — 20h > 22h
Participation 274 € (en fonction du QF pour les meylanais) + adhésion familiale à Horizons (18 €) + coût de l’abonnement
(5 spectacles minimum). Public adulte.
— ET VOUS ?
Vous souhaitez mettre en place un projet, organiser des sorties entre voisins, entre amis, en famille ?
N’hésitez pas à contacter l’équipe des relations publiques.
Parcours de 5 spectacles à voir ensemble et rencontres avec les artistes programmés :
Une chambre à soi — Mangeront-ils ? — Chassez le naturel — Fromage de tête — Lune jaune
Renseignements et réservations à l’accueil de HORIZONS (à côté de l’Hexagone) — 04 76 90 32 85 — info@horizons-meylan.com
74
75
Des raisons pour s’abonner…
— J’obtiens les tarifs les plus bas tout au long de la saison, jusqu’à 55 % de réduction ;
— je suis prioritaire pour le spectacle de Robert Lepage (Célestins, Théâtre de Lyon) ;
— j’ai un accès prioritaire aux ateliers de pratique artistique ;
— je reçois des informations personnalisées à mon domicile et la newsletter mensuelle par mail ;
— j’ai une facilité de paiement (possible en trois fois) ;
— je bénéficie d’un tarif réduit à la Rampe - La Ponatière - Échirolles et à la MC2: Grenoble sur
présentation de ma carte d’abonné ;
— je peux offrir deux places à tarif réduit à mes amis au moment où je prends mon abonnement ;
— je peux intégrer l’atelier théâtre de l’Hexagone. (P. 75)
Le public abonné à l’Hexagone apporte un soutien fort et précieux ; sa curiosité et son engagement
nous encouragent à poursuivre nos missions. L’équipe des relations avec le public est là pour vous
conseiller, si vous le souhaitez, en fonction de vos goûts et de vos désirs sur les spectacles proposés.
Trouvez la formule d’abonnement qui vous convient !
TARIF ABONNÉ ADULTE
— L’abonnement classique à partir de 3 spectacles
Choisissez 3 spectacles minimum et bénéficiez du tarif à 13 € pour tous les spectacles à l’Hexagone.
— L’abonnement exaltant 10 spectacles = 100 €
Choisissez 10 spectacles minimum, bénéficiez du tarif à 10 € pour tous les spectacles à l’Hexagone.
TARIF ABONNÉ JEUNE à partir de 3 spectacles, 8 € la place pour tous les spectacles à l’Hexagone.
Tarifs (Pour les spectacles ayant lieu à l’Hexagone)
—
Tarif normal 22 €
— Tarif réduit 17 €
Carte ALICES - Cezam - Pass et Carte Loisirs - CE adhérents à l’Hexagone - famille nombreuse - groupe à partir de 10 adultes personne handicapée - carte MC2 et MC2+ Grenoble - adhérents de La Rampe - La Ponatière - Échirolles.
— Tarif jeune, demandeur d’emploi, et bénéficiaire du RSA 9 €
Jeune - 18 ans - étudiant - 26 ans - carte M’RA et chèque jeune Isère, demandeur d’emploi et bénéficiaire du RSA (justificatif
de
moins de trois mois à présenter) pour tous les spectacles ayant lieu à l’Hexagone.
— Tarif dernière minute 6,50 €
À l’Hexagone, une demi-heure avant le début de la représentation dans la limite des places disponibles pour les jeunes
de - de 18 ans, les étudiants - de 26 ans et les demandeurs d’emploi et RSA.
— Tarif famille (Nouveau)
Pour tous les spectacles de la saison l’adulte accompagnant au minimum 2 enfants (-18 ans) bénéficie du tarif à 13 €. Formule
limitée à 2 adultes maximum/spectacle.
— Billet duo 26 €
Pour les 2 spectacles Emotional Landscapes et Pere Ros (festival international de lutherie)
— La carte d’adhésion collective entreprise 2014/2015 75 €
Elle permet aux collectivités de bénéficier du tarif réduit sur tous les spectacles de la saison,
d’affiches de spectacle et de rencontres avec les artistes. Renseignements au 04 76 90 94 20.
L’Hexagone est un théâtre de 520 places non numérotées. Plusieurs places sont prévues pour
les personnes à mobilité réduite ou en fauteuil roulant. Merci de nous prévenir afin que nous
réservions ces places.
Les billets ne sont remboursés qu’en cas d’annulation d’un spectacle. Seul l’échange est possible,
48h avant la date de la représentation initialement prévue, dans la limite des places disponibles.
L’article 27, de la loi 78-17 du 06/01/78, vous garantit un droit d’accès et de rectification des informations recueillies par l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan. Ces informations sont réservées à l’usage de l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan.
ABONNEMENTS — TARIFS
FORMULAIRE D'ABONNEMENT
SAISON 2014 — 2015
L’ABONNEMENT CLASSIQUE > 3 SPECTACLES MINIMUM
L’ABONNEMENT EXALTANT > 10 SPECTACLES MINIMUM POUR 100 € (PRIX VARIABLE HORS HEXAGONE)
Pour une famille avec le même choix de spectacles, utilisez un seul formulaire en précisant les noms et prénoms de chaque
personne. (Sinon merci d’utiliser un autre formulaire — téléchargeable sur notre site internet).
L’abonnement est nominatif. Pendant l’été, les abonnements souscrits par courrier ou par internet seront traités par ordre
d’arrivée, merci de retirer vos billets à l’accueil de l’Hexagone.
ADULTE(S) — Je choisis abonnement(s) classique(s) minimum 3 spectacles ou/et abonnement(s) exaltant(s)
minimum 10 spectacles.
NOM
PRÉNOM
PRÉNOM (2E ADULTE)
NOM (2E ADULTE)
Adresse
Code postal
Ville
Tél.
E-mail
(important en cas d’annulation de spectacle)
J’accepte de recevoir la newsletter mensuelle par mail.
JEUNE(S) — Je choisis abonnement(s) classique(s) minimum 3 spectacles.
NOM
PRÉNOM
NOM (2E JEUNE)
PRÉNOM (2E JEUNE)
Adresse
Code postal
Ville
Tél.
E-mail
(important en cas d’annulation de spectacle)
Je coche le choix de la représentation, j’indique le nombre de places (colonne adulte et/ou jeune) et j’entoure le tarif.
NBRE DE NBRE DE ADULTE
ADULTE JEUNE
GENRE
SPECTACLE
DATE
HEURE CHOIX PLACESPLACES Classique Exaltant Classique
ADULTEJEUNE
mini 3
mini 10 mini 3
1 Musique L’Enfant et les Sortilèges (P. 6) Je 09 oct 20h
Ve 10 oct20h
13 108
13
108
Emotional landscapes (P. 10) Ve 17 oct20h
13 108
3Musique Pere Ros (P. 12) Sa 18 oct20h
4Danse
Sama (P. 14) Ma 04 nov20h
Musique
13 108
13
108
2Musique
Je 13 nov20h
Sans objet (P. 16)
Ve 14 nov20h
13
13
108
108
Ma 18 nov20h
6 Théâtre Une chambre à soi (P. 18) Me 19 nov20h
13
13
108
108
Je 27 nov20h
7 Danse
Shake it out (P. 22) Ve 28 nov20h
13
13
108
108
8 Théâtre Pendiente de voto (P. 24) Ma 02 déc20h
Me 03 déc20h
13
13
108
108
Ma 09 déc20h
9 Danse
Pixel (P. 26) Me 10 déc20h
13
13
108
108
Ma 16 déc20h
Fly ! (P. 28)
13
108
5 Théâtre
visuel
10 Musique
NBRE DE NBRE DE ADULTE
ADULTE JEUNE
GENRE
SPECTACLE
DATE
HEURE CHOIX PLACESPLACES Classique Exaltant Classique
ADULTEJEUNE
mini 3
mini 10 mini 3
Hexagone Scène Nationale
Arts Sciences - Meylan
24, rue des Aiguinards
38240 Meylan
04 76 90 00 45
www.theatre-hexagone.eu
www.atelier-arts-sciences.eu
www.rencontres-i.eu
CÔTÉ PRATIQUE
11Théâtre La Vie de Galilée (P. 32)Ve 09 jan 19h30
16
16
9
12Danse
Atropos (P. 34) Je 15 jan 20h
Ve 16 jan 20h
13
13
10
10
8
8
13Théâtre Mangeront-ils ? (P. 36)
Me 21 jan 20h
Je 22 jan 20h
Ve 23 jan 20h
13
13
13
10
10
10
8
8
8
14Théâtre A House in Asia (P. 38)
Ma 27 jan 20h
Me 28 jan 20h
13
13
10
10
8
8
Portal - Peirani (P. 40)Ve 30 jan 20h
13
10
8
— Sur internet
24 h/24 h billetterie en ligne > www.theatre-hexagone.eu
16Théâtre Chassez le naturel (P. 42)Ma 03 fév 20h
DanseMe 04 fév 20h
13
13
10
10
8
8
17Théâtre Raoul Pêques… (P. 44)Ve 20 fév 14h15
multimédiaSa 21 fév 17h
(vacances scolaires)Ma 24 fév 19h30
13
13
13
10
10
10
8
8
8
— Par courrier
Paiement par chèque à l’ordre de l’Hexagone et justificatifs à fournir pour tarifs particuliers. Vos places vous
seront remises le soir de la représentation du 1er spectacle choisi.
18Musique Flûte ! quelle équation ? (P. 46) Ve 27 fév 20h
19Musique Chant d’hiver (P. 50)Je 05 mar 20h
ThéâtreVe 06 mar 20h 13
10
8
13
13
10
10
8
8
— Parking
La Société Générale met son parking à disposition les soirs de spectacle.
20Danse
Plexus (P. 52)Ve 13 mar 20h
Sa 14 mar 20h
13
13
10
10
8
8
— Covoiturage
Pour le retour des personnes n’étant pas véhiculées, le covoiturage s’organise entre spectateurs sur simple
demande à l’accueil.
21Musique Europa « Berlin Exil » (P. 54)Ma 17 mar20h
13
10
8
22Théâtre T de n-1 + Fromage de têteVe 20 mar 20h
(P. 56)Sa 21 mar 20h
13
13
10
10
8
8
— LA LIBRAIRIE LES MODERNES (PARTENAIRE)
Retrouvez un choix de livres proposés par la librairie Les Modernes, les soirs de certaines représentations dans
le hall de l’Hexagone et pendant le salon EXPERIMENTA.
23Théâtre Ishow (P. 58)Ma 24 mar20h
multimédia
13
10
8
24Musique Ghazal (P. 60)Ve 27 mar 20h
13
10
8
25Musique Sujet… (P. 62)Je 02 avr 20h
Théâtre
13
10
8
15Jazz
— Sur place et par téléphone
La billetterie est ouverte au public du lundi au vendredi de 13h à 18h45, les samedis de représentation de 13h
à 18h45, pendant les vacances scolaires du mardi au vendredi de 13h à 17h sauf les jours de spectacle.
La billetterie sera fermée du samedi 5 juillet au lundi 25 août 2014 inclus, lundi 10 novembre, du samedi 20
décembre au lundi 5 janvier 2015, les 15, 25 mai 2015.
— Accès
— En bus : NOUVEAU la ligne Chrono (arrêt Hexagone avec un arrêt place Victor Hugo) sera en service jusqu'à
minuit tous les soirs. Plus les lignes 31 (Aiguinards) ou 6020 (arrêt Hexagone).
— En voiture : Rocade sud (N87) sortie Meylan - La Tronche - Grenoble centre, puis sortie Meylan mi-plaine, puis
suivre les panneaux Hexagone/Aiguinards.
L'Étoile
gourmande
le Rachais
13
13
10
10
8
8
27Musique EZ3kiel (P. 66)Ma 28 avr 20h
Me 29 avr 20h
13
13
10
10
8
8
28Théâtre Contes chinois (P. 68)Me 06 mai 19h30
13
10
8
04 38 78 19 59
marie.perrier@theatre-hexagone.eu
04 76 90 94 18
pascale.jondeau@theatre-hexagone.eu
Magalie Gheraieb
Odile Louret
04 76 90 94 24
magalie.gheraieb@theatre-hexagone.eu
04 76 90 94 22
odile.louret@theatre-hexagone.eu
Sabine Del Yelmo
Sophie Mulliez
04 76 90 94 20
sabine.delyelmo@theatre-hexagone.eu
04 76 90 09 80
sophie.mulliez@theatre-hexagone.eu
Cécile Gauthier
Agnès Bozec
04 76 90 94 20
cecile.gauthier@theatre-hexagone.eu
agnes.bozec@theatre-hexagone.eu
Directrice des relations avec le public
et communication
Nathalie Soulier
Régie son
04 76 90 94 23
cecile.guignard@theatre-hexagone.eu
04 76 90 94 19
nathalie.soulier@theatre-hexagone.eu
Antoine Conjard
Thomas Vasseur
Administrateur
Éliane Sausse
Secrétaire générale,
directrice de l’Atelier Arts-Sciences
eliane.sausse@theatre-hexagone.eu
Laurence Bardini
Directrice de la communication
et responsable de projets arts sciences
— Théâtre Les Aiguilles et l’opium (P. 70) Sa 15 nov 20h
(Célestins, Théâtre de Lyon)
—Conférence
Un monde idéal (P. 30)Je 08 jan 20h
(Hexagone)
27
27
15
10
10
6
Total places
Sous-total
€
€
04 38 78 11 91
laurence.bardini@theatre-hexagone.eu
Cécile Guignard
€
je note le spectacle
et la date choisie
Pascale Jondeau
Directeur
En sus de l’abonnement
(cf pages spectacles)
Marie Perrier
— L’équipe
26Théâtre Lune jaune (P. 64)Me 08 avr 20h
Je 09 avr 20h
J’offre 1 ou 2 places à mes proches au tarif réduit
— LE BAR EST OUVERT
Avant et après toutes les représentations, vous pouvez boire un verre et vous restaurer. En semaine, dans
le cadre du projet L’Étoile gourmande, le bar est tenu par les adolescents de L’Étoile du Rachais, maison
d’enfants à caractère social située à la Tronche. Les bénéfices des mets, qu’ils confectionnent eux-mêmes
servent à financer la réalisation de projets collectifs (voyages, sorties). Le week-end (vendredi et samedi), le bar
est tenu par le restaurant « bio » voisin La Balade des joyeux marmitons (ouvert aussi tous les vendredis soirs).
Total GLOBAL
€
Chargée de recherche de financements
Relations avec le public
Relations avec le public
Relations avec le public
Chargée de communication
Thomas Le Doaré
Dorothée Manchon
Directeur technique
Responsable billetterie
04 76 90 02 04
thomas.ledoare@theatre-hexagone.eu
04 76 90 00 45
dorothee.manchon@theatre-hexagone.eu
Secrétariat et accueil compagnies
Comptable
Attachée d’administration
Régie lumière
Olivier Delpeuch
olivier.delpeuch@theatre-hexagone.eu
Les hôtesses
et les intermittents du spectacle,
artistes et techniciens.
78
79
EN RÉSEAUX…
L'Hexagone Scène Nationale Arts Sciences - Meylan est inscrit dans plusieurs réseaux :
— LE GROUPE DES 20 DE LA RÉGION RHÔNE-ALPES
Situés dans les villes moyennes au cœur de la région ou dans les périphéries des agglomérations
grenobloises, lyonnaises et stéphanoises, les théâtres du Groupe des 20 constituent un réseau
représentatif de la décentralisation du théâtre public français : inscription dans un territoire avec
une activité de diffusion pluridisciplinaire ; soutien des équipes artistiques régionales pour la
création ; médiation entre les publics et les artistes afin de favoriser la découverte des œuvres.
Coproduction et diffusion en réseau
Cette saison, le Groupe des 20 accompagnera trois créations en coproduction et diffusion :
— Le Retour de Garance — Théâtre de Nuit — Aurélie Morin
— Ce qui n’a pas de nom — Cie Les Voisins du dessous — Pascale Henry
— Chant d’hiver — Samuel Sighicelli
La Route des 20
Rencontre professionnelle entre compagnies et responsables de programmation les 7 et 8 janvier
2015 au Théâtre du Vellein à Villefontaine.
Le Groupe des 20 travaille en partenariat avec la Région Rhône-Alpes et le ministère de la Culture Direction régionale des affaires culturelles, qui le soutiennent pour l'ensemble de ses activités.
Il est composé de :
Théâtre du Parc – Andrézieux-Bouthéon, Château Rouge – Annemasse, Quelque p'Arts – BoulieuLès-Annonay, Théâtre de Bourg-en-Bresse, Espace Albert Camus – Bron, Le Polaris – Corbas, La
Rampe - La Ponatière – Echirolles, L’Amphithéâtre – Le Pont-de-Claix, L’Hexagone Scène Nationale
Arts Sciences – Meylan, Le Train Théâtre – Porte-Lès-Valence, Théâtre de Privas, Centre Culturel –
La Ricamarie, Théâtre de Roanne, L’Heure Bleue – Saint-Martin-d’Hères, Théâtre Théo Argence –
Saint Priest, L’Auditorium – Seynod, La Maison des Arts – Thonon-les-Bains, Théâtre de Vénissieux,
Théâtre de Vienne, Théâtre du Vellein – Villefontaine, Théâtre de Villefranche.
— L’IETM Réseau international
C'est un réseau de responsables culturels et artistiques auquel adhère l’Hexagone.
— Réseau des Scènes nationales
(P. 04)
— Théâtre À la Page
Par ailleurs, l’Hexagone est partenaire de l’association Théâtre à la page (T.A.P.) créée en juin 2007,
sous le patronage de Joël Jouanneau. T.A.P. promeut les textes de théâtre jeunesse contemporains
par le bais de différentes actions notamment les comités de lecture en classe, de l’école primaire
à l’université (Pages de théâtre). Avec ses adhérents, T.A.P. choisit un corpus de textes en comité
de lecture, propose des temps de formation avec des auteurs et des parcours de spectateurs dans
différentes structures culturelles. Plus d’infos sur > theatrealapage.overblog.com
— Lieux partenaires de la saison
MC2: — Grenoble — 4, Rue Paul Claudel — 04 76 00 79 00
La Rampe et la Ponatière — Échirolles — Avenue du 8 mai 1945 — 04 76 400 505
CCSTI — La Casemate — Grenoble — Place Saint-Laurent — 04 76 44 88 80
Théâtre des Célestins — Lyon — 4 Rue Charles Dullin — 04 72 77 40 00
Maison MINATEC, PHELMA — Grenoble — Parvis Louis Néel
Directeur de la publication
Antoine Conjard
—
Conception, rédaction et suivi
Laurence Bardini
Nathalie Soulier
—
Graphisme
www.fred-mille-design.fr
—
impression
Tiré à 36 000 exemplaires
sur les presses de la MANUFACTURE des Deux-Ponts.
ISO 1401
Protection de l’environnement,
papier provenant de forêts à gestion
durable. Brochure certifiée
PEFC/10-31-1858, encre à base
de matières premières végétales
renouvelables et biodégradables,
sans pigments ni métaux lourds,
label Imprim’vert.
CRÉDITS PHOTOGRAPHIQUES
P. 3 © Laurence Fragnol — P. 7 L’enfant
et les sortilèges © Isabelle Dalle — P. 9 EXPERIMENTA © Laurence Fragnol —
P. 11 Emotional Landscapes © DR —
P. 13 Perre Ros © Michal Novak — P. 15
Sama © Nandit Desai — P. 17 Sans objet
© Aglaé Bory — P. 19 Une chambre à soi
© Lorenzo Papace — P. 21 Francis Hallé
© Tristan Jeanne-Valès Bonne Pioche
Cinéma 2013 — P. 23 Shake it out
© Jean-Claude Carbonne — P. 25
Pendiente de voto © Blenda — P. 27
Pixel © Gilles Aguilar — P. 29 Fly !
© Faustine Cornette — P. 31 Un monde
idéal © Arnaud Bertereau et Edgar
Morin — P. 33 La Vie de Galilée © Alain
Dugas — P. 35 Atropos © François
Deneulin — P. 37 Mangeront-ils ?
© Slevinaaron — P. 39 A house in Asia
© Nacho Gomez — P. 41 Michel Portal &
Vincent Peirani © Bernard Delfraissy —
P. 43 Chassez le naturel © Laurent
Philippe — P. 45 Raoul Pêques…
© Vincent Cavaroc — P. 47 Flûte ! Quelle
équation © Laurence Fragnol — P. 49
© Laurence Fragnol, Antoine Conjard —
P. 51 Chant d’hiver © Adrien Hippolyte
P. 53 Plexus © Mario del Curto — P. 55
Europa Berlin exil © Denis Rouvre —
P. 57 Fromage de tête © Laurence
Fragnol — P. 59 Ishow © Jérémie
Battaglia — P. 61 Ghazal © Guy Vivien —
P. 63 Sujet… © Loran Chourrau, Nathalie
Sternalski — P. 65 Lune jaune © Michel
Cavalca — P. 67 © Ez3kiel — P. 69
Contes chinois © Nathalie Prébende —
P. 70 Les Aiguilles et l’opium © Franck
Vachon — P. 71 [re]connaissance
© Christian Rausch.
Hexagone
Scène Nationale
Arts Sciences — MEYLAN
24, RUE DES AIGUINARDS
38240 MEYLAN
—
BILLETTERIE
04 76 90 00 45
—
ADMINISTRATION
04 76 90 09 80
www.theatre-hexagone.eu
www.rencontres-i.eu
www.atelier-arts-sciences.eu
—
www.twitter.com/hexagone_meylan
www.facebook.com/theatrehexagone
www.facebook.com/atelier.arts.sciences
www.twitter.com/AtelierArtSci
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising