INFO - Campingcar
MANUEL D’UTILISATION
BENUTZERHANDBUCH
GEBRUIKSHANDLEIDING
CHAP. I
Introduction
Cher Client,
Vous venez de prendre possession de votre nouveau
CAMPING-CAR
nous vous en remercions et vous félicitons de votre choix.
Nous vous conseillons de faire connaissance avec votre nouveau camping-car en lisant ce manuel et souhaitons que celui-ci vous
apporte toute satisfaction.
Ce manuel d’utilisation vous donne toutes les informations concernant l’équipement de la cellule ainsi que les précautions à prendre
et les consignes à observer dans son utilisation. Pour le châssis de base, reportez-vous aux conseils et consignes donnés par le fabricant.
Suivez nos conseils et partez tranquilles…
Par ailleurs, votre distributeur loisirs sera heureux de vous conseiller et de vous faire profiter de son expérience, notamment sur les
équipements de sécurités ou réglementaires de votre pays et/ou du pays où vous désirez voyager. (Gilets de sécurité, triangle(s),…
N’hésitez pas à faire appel à lui en toutes circonstances.
Alors bonne lecture et bonne route!
1
Sommaire
P. 1 Chap. I
INTRODUCTION
P. 26
Réfrigérateur
P. 3 Chap. II
PRÉPARATION AVANT LE DÉPART
P. 27
Four à gaz (option uniquement)
P. 28
Mini grill (camping UK)
P. 30
Chauffe-eau/Boiler
P. 34
Chauffe-eau / Chauffage
P. 46
Circuit gaz
P. 47
Circuit eau
P. 49
Lanterneaux panoramiques (entretien)
P. 50
Couchages
P. 52
Pied de table électrique
P. 53
WC chimique C250
P. 56 Chap. XII
MANŒUVRE DES SIÈGES PIVOTANTS
- Préparation porteur
- Préparation cellule de vie (extérieur)
- Préparation cellule de vie (intérieur)
P. 5 Chap. III TRANSPORTS DES PASSAGERS
P. 6 Chap. IV CHARGEMENTS
P. 7 Chap. V BAIES ET LANTERNEAUX
P. 8 Chap. VI CONDUITE
P. 9 Chap. VII GONFLAGE
P. 10 Chap. VIII BORNE EURO RELAIS
P. 11 Chap. IX MANŒUVRE DE STATIONNEMENT
P. 13 Chap. X CHARTE DU CAMPING-CARISTE
(Cabine de conduite)
P. 14 Chap. XI FONCTIONNEMENT DES APPAREILS
P. 57 Chap. XIII SÉCURITÉ : Ventilation - Extincteur
Alimentation électrique
P. 58 Chap. XIV UTILISATION HIVERNALE
- Généralités
- Batterie additionnelle
- Alarme niveau batterie
P. 16
Montage des batteries cellules
P. 17
P. 21
Tableau de commande et de contrôle
Sécurité alimentaire - Conseils
Précautions et conseils
P. 59 Chap. XV
NETTOYAGE
Extérieur et intérieur du camping-car
P. 60 Chap. XVI HIVERNAGE
P. 61 Chap. XVII PRESENTATION DES MODELES
2
CHAP. II
Préparation
avant le départ
Un camping-car comporte deux éléments distincts : d’une part le
véhicule de base ou porteur qui vous permet de rouler et d’autre
part la cellule de vie où vous allez passer vos vacances.
Avant de partir, il convient de procéder à quelques vérifications
d’usage sur l’un et l’autre de ces deux éléments.
porteur (moteur) et une seconde qui alimente le circuit
électrique de la cellule de vie.
Cette batterie se situe dans un compartiment spécifique.
La mise en service du camping-car se poursuit par la mise en place
des bouteilles de gaz (2 bouteilles de 13 kg, PROPANE
exclusivement ; 1 seule sur certains modèles) qui trouvent leur
place dans un coffre étanche à accès extérieur.
■ PRÉPARATION PORTEUR
Au niveau du porteur, les vérifications qui sont à faire avant le
départ sont les mêmes que celles que vous faites habituellement
sur votre voiture. Ce sont les vérifications d’usage, à savoir le
contrôle des niveaux d’huile moteur, eau du circuit de
refroidissement, eau du lave-glace, ainsi que le bon
fonctionnement de tous les feux de position et de circulation,
sans oublier le réglage des deux rétroviseurs extérieurs très utiles
compte tenu du gabarit du véhicule et un contrôle du niveau du
liquide électrolytique de vos batteries.
En roulant, les bouteilles doivent être fermées. Des
pictogrammes dûment placés rappellent cette obligation.
Un contrôle de la pression des pneumatiques va bien
évidemment de soi.
■ PRÉPARATION CELLULE DE VIE (extérieur)
Le plein du réservoir d’eau propre se fera par l’intermédiaire de
l’orifice extérieur marqué d’un pictogramme d’identification
spécifique afin de le distinguer de celui du réservoir à carburant
de votre véhicule de base.
La première des choses à faire avant le départ est de procéder à
l’alimentation électrique de la cellule de vie. En effet, un
camping-car comporte deux batteries, une qui alimente le
3
Préparation avant le départ
Il convient de vérifier le fonctionnement de la pompe à eau et de
purger l’air qu’il pourrait y avoir dans le circuit en ouvrant
doucement les robinets de la cuisine par exemple. Dès que l’eau
coule, il n’y a plus d’air. Bien faire les deux circuits eau froide et
eau chaude qui sont indépendants.
Les prises d'air ou orifices de l'ensemble des appareils ménagers
seront à dégager s'ils ont été obstrués.
Des obturateurs pour les grilles du réfrigérateur sont fournies en
option par votre distributeur.
La cassette des WC sera elle aussi à mettre en service avec
l'introduction d'une dose de produit chimique sans oublier
l’adjonction d’un peu d’eau. Cette opération se fera par
l’extérieur (portillon d’accès) mais peut très bien être
réalisée à partir de l’intérieur de la cellule de vie.
Pour le circuit gaz, une purge de l’air est aussi nécessaire. Après
avoir ouvert la bouteille dans le coffre à l’extérieur, ouverture
des vannes rouges d’alimentation des différents appareils. Pour
purger : ouverture du robinet d’alimentation du réchaud et mise
en service du gaz. Lorsque celui-ci fonctionne (flamme) il n’y a
plus d’air dans le circuit. Faire la même opération pour chaque
appareil qui utilise le Gaz.
Ces opérations effectuées à partir de l’extérieur du camping-car,
nous allons maintenant nous intéresser à celles à réaliser à
l’intérieur de la cellule de vie.
L’eau et le gaz étant opérationnels, les opérations de
préparation sont terminées. Pour le fonctionnement de chaque
appareil, se reporter au chapitre XI.
■ PRÉPARATION CELLULE DE VIE (intérieur)
La première des choses à faire est de mettre en route le circuit
électrique à partir du tableau de commande.
IMPORTANT une notice plus détaillée du fabriquant de chacun
des appareils est fournie avec chaque véhicule.
4
CHAP. III
Transport
des passagers
Le nombre de places assises autorisées dans votre camping-car,
lorsqu'il est en circulation, est mentionné sur le certificat
d'immatriculation. Les passagers doivent voyager assis aux places
mentionnées (pictogramme) et les ceintures de sécurité doivent
être bouclées.
Leur utilisation pendant que le véhicule est en mouvement peut
être en contradiction avec la réglementation routière et
présenter des risques dont l’usager doit tenir compte.
De même, les mouvements imprévus du véhicule peuvent
entraîner la chute de personnes en station debout.
Les équipements, accessoires et commodités de la partie
habitable du camping-car sont conçus pour être employés
lorsque le véhicule est à l’arrêt seulement.
Il appartient donc dans chaque cas, au conducteur et aux
passagers, d’apprécier ces risques.
C’est en particulier le cas du support extensible de la télévision
qui n’est utilisable qu’à l’arrêt complet du véhicule.
La responsabilité du constructeur ne saurait être mise en cause
pour les incidents ou accidents survenus lors du roulage du
camping-car.
5
CHAP. IV
Chargements
kg
répartition gauche / droite la plus égale possible par rapport à
l’axe du véhicule (véhicule prêt à partir, bien sûr, personnes
incluses).
Les valeurs maxi autorisées par essieu figurent sur la plaque
d’identification de la cellule.
S’agissant d’une “maison” mobile, chacun peut l’aménager à sa
guise mais il y a des règles à respecter que l’on peut résumer au
nombre de 2.
La première, c’est l’abaissement du centre de gravité. C’est une
question de sécurité pour la tenue de route de votre campingcar. Il faut mettre tout simplement le poids en bas, c’est-à-dire de
placer les choses lourdes dans les coffres bas et les choses légères
dans les placards supérieurs.
Si vous possédez en option une galerie et souhaitez l’utiliser
pour le transport de matériels légers (cf problème du centre de
gravité) il conviendra de bien arrimer votre chargement et de
protéger votre “tôle de toit” afin d’éviter les frottements ou
autres agressions sur le revêtement de toit (peau polyester) pour
ne pas le détériorer.
La deuxième règle, c’est la masse maximale techniquement
autorisée en charge qui est directement lisible sur le certificat
d'immatriculation du camping-car.
Il convient de respecter impérativement cette limite en réduisant
votre chargement, en évitant tout simplement le superflux.
Par ailleurs vous devez également respecter les charges maxi
autorisées sur chacun des essieux avant et arrière, ainsi qu’une
À l’intérieur, bien utiliser les rangements prévus pour recevoir les
vêtements ou autres ustensiles et, au roulage, tout doit être
parfaitement calé; les portes de mobiliers seront fermées et
verrouillées.
6
CHAP. V
Baies et lanterneaux
Nos cellules sont équipées avec des fenêtres (baies et
lanterneaux) en plastique.
Il est fortement recommandé de ne pas utiliser d’aérosol à
proximité des baies et lanterneaux (risque d’apparition
d’auréoles).
Le nettoyage de ces baies devra être réalisé exclusivement
à l’eau et au savon noir. Sont à exclure tous produits détergents, y compris ceux d’usage courant et plus spécialement
ceux à base d’hydrocarbure ou d’alcool risquant d’altérer la
transparence du vitrage voir l’apparition de fissures.
Dans la plupart des cas votre camping-car est équipé de baies à
projection s’ouvrant directement sur l’extérieur et de
lanterneaux, ceux-ci devront être obligatoirement fermés lors de
la circulation sur route du camping-car.
7
CHAP. VI
Conduite
■ GÉNÉRALITÉ - DÉPASSEMENT
■ PRÉCAUTIONS - SIGNALISATION
La conduite d’un camping-car est sensiblement identique à
celle d’une voiture. Toutefois, le véhicule a un gabarit plus
important, tant en hauteur qu’en largeur avec un poids plus
important ; les reprises sont donc légèrement différentes.
Les pièges à éviter sont les suivants :
- Les parkings souterrains.
- Certaines stations services qui peuvent avoir des
superstructures trop basses.
- Les enseignes de magasins qui dépassent sur la rue.
- Les branches d’arbres qui viennent sur la voie de
circulation.
- Les passages sous porches.
- Les rues étroites.
- Les ponts et passerelles
- etc.
Le plus important, c’est donc l’encombrement et vous devez
faire plus attention aux panneaux de signalisation concernant
le gabarit, à savoir ceux mentionnant les hauteurs, largeurs et
aussi les poids limités, votre véhicule pèse plus de 3 T.
Pour la largeur, un petit conseil : quand les rétroviseurs
passent, tout passe.
sans oublier les dos d’ânes et les passages à niveau.
Lorsque vous vous garez en marche arrière, ne pas attendre
que les roues touchent le trottoir, votre porte à faux est
quelquefois important, alors, attention à l’arrière de votre
camping-car.
Pour la conduite, attention à la longueur dans les virages
serrés et n’hésitez pas à les prendre de manière un peu plus
large.
8
CHAP. VII
Gonflage
■ PNEUMATIQUES
■ ROUE DE SECOURS
La vérification du gonflage des pneumatiques est à faire
lorsque le camping-car est chargé (pneus froids).
Le système du Kit Fix and Go a été adopté en lieu et place de
la roue de secours sur l’ensemble de nos modèles.
La pression des pneumatiques est définie par le constructeur
du porteur sur son livret d'entretien et sur un des montants
des portières avant.
Dans tout les cas nous vous invitons, en cas de crevaison ;
- de veillez à vous dégager complètement de la voie de
circulation. Dans le cas d'autoroute de rejoindre une zone
d'arrêt d'urgence ou une aire de repos.
- de vous équiper de vêtement de sécurité (chasuble de
sécurité) avant de descendre du véhicule coté opposé à la
circulation.
- de veillez à la sécurité de vos passagers en les invitant à
s'éloigner du véhicule et/ou de passer de l'autre coté de la
barrière de protection s'il y en a une.
Par ailleurs les pressions de gonflage maxi autorisées par le
manufacturier du pneumatique figurent en PSI sur le flanc du
pneu (15 PSI ≈ 1 bar).
Un réglage du parallélisme est effectué en usine par le
constructeur de la cellule et doit impérativement être
contrôlé de nouveau à 1500 km. Un nouveau contrôle est
fortement conseillé une fois l’an. Ces interventions sont à la
charge de l’utilisateur.
9
CHAP. VIII
Borne
euro relais
Ces bornes vous sont réservées, à vous camping-caristes. Pour les
trouver, c’est assez facile car tous les journaux de la presse
spécialisée éditent des guides mis à jour régulièrement vous
permettant de les situer.
Ces bornes vous permettront de refaire le plein d’eau, mais aussi
et surtout de vidanger vos eaux usées et la cassette des WC.
Nous vous engageons à laisser l’endroit propre pour le prochain
utilisateur.
10
CHAP. IX
Manœuvre
de stationnement
Lorsque vous aurez trouvé un endroit pour stationner, vous vous
installerez en utilisant pour la manœuvre vos rétroviseurs, mais
n’hésitez pas à vous faire aider pour les marches arrières.
Toutefois, certains de nos modèles sont équipés d’un capteur de
parking, assistant idéal des camping-caristes exigeants.
Le capteur de parking informe le conducteur sur la distance de
l’obstacle à l’aide d’un signal acoustique rendant la manœuvre
plus sûre. Le système s’active automatiquement dès que la
marche arrière est engagée.
Dans certaines situations des erreurs de signalisation des
obstacles ou l’absence de signalisation sont possibles:
• forme de l’obstacle complexe, avec des renfoncements ou des
saillies;
• forme de l’obstacle très lisse et réfléchissante (vitres et miroirs),
en particulier s’il est presque parallèle au corps de la voiture.
■ Fonctionnement
Lorsque vous reculez l’appareil émet des ondes sonores à
ultrasons qui sont réfléchis par l’obstacle et produisent un signal
acoustique. La détection précise de la distance de l’obstacle
facilite les manœuvres de parking, même dans des espaces
limités. La fréquence des ondes ultrasoniques a été choisie de
façon à ne provoquer aucune gêne, ou préjudice, ni aux
personnes ni aux animaux de compagnie.
Obstacles
…lisses et inclinés
■ Signalisations
avant
Obstacles
…lisses et circulaires
Obstacles
…qui absorbent le son
Remarques importantes:
Ce dispositif est exclusivement destiné à aider le conducteur et
ne doit en aucun cas être considéré comme étant infaillible. Vous devez
toujours agir avec prudence et bon sens.
Effectuez les manœuvres à faible vitesse afin d’accroître votre sécurité et
celle des autres.
Arrêtez toujours votre véhicule au moment de la signalisation acoustique
pour tenir compte de l’inertie du mouvement.
Contrôlez régulièrement le bon fonctionnement des capteurs et nettoyezles avec soin.
En cas de pluie, de neige ou de gel, la sensibilité des capteurs peut-être
provisoirement réduite de 20% environ. Soyez encore plus prudent.
arrière
0m 0,5m 1,1m 1,5 m
11
Manœuvre
de stationnement
Pour vos stabilisateurs AR (*) et leur assurer une parfaite
stabilité, vous aurez pris la précaution de vous munir d’au moins
deux cales en bois, à mettre en place au sol sous le patin du
stabilisateur. Les stabilisateurs ne servent qu’à caler votre
camping-car et lui éviter de bouger lorsque vous marcherez à
l’intérieur, mais en aucun cas à rattraper un dévers et encore
moins à servir de cric pour changer une roue.
Afin de vous assurer du parfait fonctionnement de l’ensemble
des fonctions de la cellule de votre camping-car, il convient de
vous assurer que le plancher de celui-ci est bien horizontal.
(*) Montage en série sur quelques modèles et en option
seulement sur certains autres.
12
CHAP. X
Charte
du camping-cariste
L’utilisation du camping-car, comme moyen de transport, est
assimilé aux voitures particulières. Il répond aux règles de
circulation applicable à cette catégorie de véhicules.
Dans les centres villes ou en milieu urbain, il est opportun de
choisir des lieux de stationnement :
- À faible densité de population
- Ne gênant pas la visibilité et la pratique du commerce
- Ne constituant pas une entrave à la circulation.
L’utilisation du camping-car comme habitation doit s’effectuer
dans ces lieux :
L’évacuation des eaux usées s’effectuera dans les endroits
appropriés, tels que les aires de service, bornes, installations
sanitaires publiques et privées…
Attention, les réseaux d’eaux pluviales (caniveaux) ne peuvent
être utilisés pour la vidange car tous ne bénéficient pas d’un
traitement d’épuration.
Pendant les trajets, toutes les vannes d’évacuation des eaux
doivent être fermées.
Les ordures ménagères doivent être placées dans des sacs à
déposer dans les endroits prévus à cet effet.
- Sans débordement à l’extérieur du véhicule
- Sans nuisance pour les riverains
- Sans monopolisation de l’espace public
- En surveillant les animaux domestiques afin d’éviter
les souillures éventuelles.
13
L’application de l’ensemble de ces principes
contribuera au respect d’autrui,
à la sauvegarde de l’environnement
et au bon accueil dans les régions visitées.
CHAP. XI
Fonctionnement
des appareils
?
■ ALIMENTATION ÉLECTRIQUE
■ Généralités
L’énergie électrique nécessaire au fonctionnement de votre
cellule est assurée par une batterie de 12 volts aussi bien pour
l’éclairage que pour l’ensemble des appareils ménagers, pompe
à eau, WC…
Chargeur NE143P : Sur la façade, à coté des branchements, un
contacteur permet la sélection du type de la batterie les
inscriptions "GEL" ou "PB" pour plomb.
Celle-ci est installée en complément de la batterie du véhicule de base.
Entre les deux, est installé un relais de couplage qui permet :
- en roulant, d’accoupler les batteries afin qu’elles se
rechargent simultanément.
- à l’arrêt, de “ séparer ” les batteries. Ainsi, si par
malheur, votre batterie cellule était totalement déchargée,
il vous sera néanmoins toujours possible de mettre en
route le moteur de votre véhicule.
La batterie de cellule est située:
- soit dans un caisson spécifique situé généralement dans un
coffre à l’arrière du camping-car.
- soit sous le siège avant passager.
■ Batterie additionnelle
Nos camping-cars permettent l'utilisation de 2 types de batteries ;
au plomb et au gel.
Leurs qualités respectives sont à votre appréciation et vos critères
de sélection, notamment l'usage, détermineront votre choix.
Suivant votre choix vous devez, IMPERATIVEMENT, adapter le
chargeur de batterie au type de la batterie.
Nos véhicules peuvent être équipés d'un chargeur NE143-P ou
d'un chargeur CB 516.
14
Chargeur CB 516 : Pour accéder au contacteur vous devez ouvrir
le capot (enlèvement des 2 vis de fixation) et celui-ci se trouve
près du ventilateur.
- +
?
Fonctionnement des appareils
lorsque la batterie cellule est totalement chargée. Ceci
n’est valable que sur les versions de cellules équipées des
façades de commande CBE (façade en fonction bien-sûr).
- soit au minimum et pour des périodes courtes (1 ou 2
semaines) de déconnecter les batteries en les laissant
en place après les avoir rechargées.
Le phénomène naturel de décharge lente et régulière des
batteries conduit à amener celles-ci en situation de décharge
profonde.
Il est dès lors constaté qu’à partir de cette décharge profonde,
seul un très faible pourcentage de batteries est susceptible de
reprendre la charge et donc de fonctionner de façon
satisfaisante.
Afin d’éviter cette situation, il est IMPERATIF :
- soit de déposer les batteries après les avoir chargées
et de les stocker à l’abri du gel.
- soit de laisser le véhicule raccordé au 220 V et assurer
ainsi le maintien en charge de la batterie cellule. Un
courant de maintien de 2A maxi va sur la batterie porteur
LCD
Compte tenu des conditions d’utilisation diverses et variées
des batteries cellules la garantie de celles-ci est exclue de la
garantie globale accordée pour les cellules.
En cas de remplacement d’une batterie auxiliaire, la nouvelle
batterie doit être de même type et spécificité que la batterie
auxiliaire installée d’origine.
15
?
Fonctionnement des appareils
■ Alarme niveau batterie
Une alarme sonore existe sur certains modèles.
■ Montage des “options électriques”
Nous attirons votre attention sur la nécessité de réaliser
le branchement du panneau solaire conformément à nos
préconisations. En effet le branchement est prévu au niveau du
pré-équipement (cf plan électrique fourni avec cellule). Tout
branchement en direct peut perturber le bon fonctionnement de
l’installation électrique de notre cellule.
Il en est de même pour les générateurs supplémentaires dont le
branchement devra être mis en place après la boîte relais.
■ Montage des batteries cellule
1 - Mise en place de la batterie sous siège passager chassis Ford :
Plusieurs éléments sont nécessaires pour la mise en place de la
batterie livrée en accompagnement dans nos différents
modèles, à savoir :
- 1 batterie
- 1 bac de rétention
- 1 faisceau de raccordement
- 1 tuyau de dégazage
- 1 bride de maintien + vis, écrou, rondelle
- 1 cache batterie
16
LCD
?
Fonctionnement des appareils
LCD
■ TABLEAU DE COMMANDE ET DE CONTRÔLE
Plusieurs types de tableaux de commandes et de contrôle équipent les différents modèles de notre gamme, tableaux situés en
règle générale à proximité du bloc cuisine.
IMPORTANT : pour assurer l'ensemble des fonctions, chargement batterie, sonde, pompe, etc. Il est indispensable que
le tableau de commande soit sous tension (Tableau PC 150 TR Bouton 5, Tableau NE 152 Bouton 1)
■ Modéle PC 150 TR
repère 1 :
Bouton pour le contrôle de la batterie service
(B2) et de la batterie moteur (B1).
En appuyant une première fois nous avons la
charge de la batterie B1 et une 2e fois celle de
la batterie B2.
repère 2 :
Bouton pour le contrôle du réservoir eau
propre et pour la fonction du remplissage
réservoir eau propre.
En appuyant sur ce bouton le niveau de
remplissage d’eau propre s’affiche à l’aide des
leds (Rep. 4).
repère 3 :
Bouton de commande des lumières.
Pour avoir l’Éclairage dans le véhicule il
faut que l’interrupteur général soit activé.
repère 4 : Afficheur à leds
- Voltmètre pour le contrôle de la tension
des batteries, moteur et services (échelle 0
à 100 %).
- Niveau d’eau du réservoir d’eau potable.
Réserve, 1/3, 2/3, 3/3)
repère 5 :
Bouton général ON/OFF de commande
d'utilisations et relais de sécurité, le
clignotement de la led signale que la batterie
est à plat et indique la prochaine intervention
du dispositif du contrôle basse tension.
NB: lors de l'allumage, le panneau effectue un
contrôle de fonctionnement de toutes les leds,
sauf les réf. 10 et 11
repère 6 :
Bouton de commande lumière extérieure, il
s’éteint automatiquement lors du démarrage
du moteur. Si présent.
17
repère 7 :
Bouton de commande de la pompe à eau, il
commande le relais pompe.
Sa mise en fonction est signalée par le led
orangé placé à côté du bouton de commande.
Il dépend de l’interrupteur général.
repère 8 ::
Le clignotement de ce symbole signale que la
batterie de service (B2) est déchargée.
repère 9 :
Le clignotement de ce symbole signale que la
batterie de moteur (B1) est déchargée.
repère 10 :
Indique la charge des batteries services par
l'alternateur moteur.
repère 11 :
Signal visuel du réseau 230 V branché.
repère 12 :
Le clignotement de ce symbole signale que le
réservoir d’eau propre est vide.
repère 13 :
Le clignotement de ce symbole signale que le
réservoir d'eau usée est plein.
?
Fonctionnement des appareils
LCD
■ TABLEAU DE COMMANDE ET DE CONTRÔLE MODÉLE PC 150 TR
Contrôle BASSE TENSION
Un dispositif électronique coupe toutes les utilisations en 12 V lorsque la batterie de service atteint le niveau minimum de tension de 10 V.
Il est possible de rétablir manuellement les fonctions pendant environ une minute en éteignant et en rallumant l’interrupteur général.
Le réfrigérateur, le marche-pied électrique et les fonctions alimentés directement par B2 (batterie cellule) sont exclues de ce dispositif.
Si le bouton général est éteint (Off), la batterie de service est déconnectée de l’installation et ne peut être rechargée uniquement avec
le moteur allumé.
FUSIBLES Tableau de distribution DS300-TR
3 Fusible 10 A pour l’alimentation du
chauffage/chauffe-eau dépend du bouton
général ON/OFF.
4 Fusible 20 A pour l’alimentation du
groupe lumière “A”. il dépend du bouton
lumière.
1 Fusible 5A pour l’alimentation de la
lumière extérieure, il dépend du bouton
lumière extérieure et il s'éteint
automatiquement lors du démarrage
moteur.
2 Fusible 10 A pour l’alimentation de la
pompe à eau, il dépend du bouton pompe.
5 Fusible 20 A pour l’alimentation du
groupe lumière “B”. il dépend du bouton
lumière.
6 Fusible 30 A pour l’alimentation du
réfrigérateur 12 V AES et à absorption. Il
s'arrête automatiquement lorsque le
moteur est a l'arrêt.
7 usible 20 A pour l’alimentation auxiliaire
(limiteur de charge panneau solaire), il
dépend du bouton général ON/OFF.
auxiliaire 1.
8 Fusible 25 A pour l’alimentation du
marche-pied électrique, bouton général
ON/OFF. auxiliaire 2.
9 Fusible 3 A pour l'alimentation du gaz
(réfrigérateur, cuisine, vanne chauffeeau, etc.…). il dépend du bouton général
ON/OFF.
10 Fusible 3A pour protection de la sortie
out .
ATTENTION : la recharge par réseau et régulateur solaire se fait uniquement si le panneau de commande est allumé.
18
?
Fonctionnement des appareils
■ TABLEAU DE COMMANDE ET DE CONTRÔLE NE 152
repère 1 :
Appuyer sur cette touche pour visualiser
pendant 30 sec. environ la tension de la
batterie de service (B2) et la tension de la
batterie de démarrage (B1)
Quand le réseau est présent, les leds du
voltmètre s'allument en séquence (jusqu'à
celui correspondant à la valeur de la batterie)
ils indiquent que la batterie de service B2 est
en train d'être chargée.
Bouton d'allumage ou d'extinction du
disjoncteur security box B2
repère 2 :
Appuyer sur cette touche pour visualiser
pendant 30 sce. Environ le niveau du réservoir
d'eau propre S1.
repère 3 :
Bouton avec voyant d'allumage ou
d'extinction de la POMPE.
repère 4 :
Bouton avec voyant d'allumage ou
d'extinction de L'ÉCLAIRAGE EXTERNE.
repère 5 :
Bouton avec voyant d'allumage ou
d'extinction de L'ÉCLAIRAGE INTERNE.
repère 6 :
La led s'allume si les batteries sont couplées
avec le moteur en marche.
repère 7 :
La led s'allume en présence du réseau.
repère 8 :
Leds indiquant l'état de charge des batteries
B1 (en pourcentage 0%-100%) ou du niveau
de l'eau Propre S1 (Réserve, 1/3, 2/3, 3/3).
repère 9 :
Leds indiquant l'état de charge des batteries
B2 (en pourcentage 0%-100%).
repère 10 :
La led s'allume quand le réservoir d'eau usée
est plein.
ALERTES
Batterie :
19
Batterie auto (B1) inférieur à 11V ou Batterie
de service (B2) inferieur à 11V.
Dans ces cas se déclenchent une alarme sonore
(si activée) et des clignotements à la fois du
LED de la touche " Test batterie " et du LED (R)
de la pile qui a sonné l'alarme.
Réservoirs :
Réservoir S1 vide ou Réservoir R1 plein.
Dans ces cas se déclenchent une alarme sonore
(si activée) et des clignotements à la fois du
LED de la touche "Test réservoirs" et de celui
du réservoir qui a sonné l'alarme.
Activation ou désactivation de l'alarme
sonore :
Si l'on maintient l'appui pendant plus de 2
secondes sur la touche Test réservoirs alors le
LED de ladite touche se mettra à clignoter, et
l'on pourra :
Avec la touche éclairage :
Activer (voyant allumé) ou désactiver
(voyant éteint) l'alarme sonore réservoirs.
Avec la touche éclairage externe :
Comme décrit ci-dessus pour l'alarme
sonore pour les batteries Déchargées.
Avec la touche pompe :
Comme décrit ci-dessus pour le Bip de
confirmation touche enfoncée.
LCD
?
Fonctionnement des appareils
■ PROGRAMMATION UTILISATEUR
FUSIBLES
F1 Fusible 20 A raccordé au circuit qui
alimente le groupe des lumières B.
F2 Fusible 20 A raccordé au circuit qui
alimente le groupe des lumières A.
F3 Fusible 10 A raccordé directement à
la batterie pour alimenter le groupe
chauffage/chauffe-eau.
F4 Fusible 10 A raccordé à l’interrupteur
pompe à eau.
F5 Fusible 5 A raccordé à l’interrupteur
de l’éclairage externe.
F6 Fusible 3 A raccordé directement à la
batterie pour alimenter les allumages (frigo, réchaud, etc.).
F7 Fusible 20 A raccordé directement à
la batterie pour l’alimentation des
AUX_2.
F8 Fusible 20 A raccordé directement à
la batterie pour l’alimentation des
AUX_1.
F9 Fusible 30 A raccordé à l’interrupteur
réfrigérateur pour l’alimentation du
réfrigérateur.
F10 Fusible 3 A raccordé à l’interrupteur
D+ en service et le moteur en marche.
ATTENTION : En cas de remplacement de fusibles défaillants, respecter les valeurs indiquées pour chacun des fusibles.
20
LCD
?
Fonctionnement des appareils
■ SÉCURITÉ ALIMENTAIRE
Avertissement pour l’utilisation de votre réfrigérateur
Le stockage des aliments doit tenir compte des conditions
particulières de fonctionnement d’un réfrigérateur installé
dans un véhicule qui varie en fonction :
- des situations climatiques variables,
- de la température élevée à l’intérieur d’un véhicule fermé en
stationnement exposé au soleil (la température peut
atteindre et dépasser 50 degrés Celsius)
- de l’utilisation au cours d’un trajet prolongé de la source
d’énergie du 12 volts
- de l’exposition au soleil du réfrigérateur placé derrière une
vitre
- de l’utilisation trop rapide du réfrigérateur après sa mise en
température optimale
Dans ces conditions, cet appareil ne peut garantir la
température nécessaire à la conservation des denrées très
périssables.
Liste des denrées très périssables : viandes, poissons, volailles,
charcuteries, plats préparés et tous produits portant une date
limite de consommation associée à une température de
conservation inférieure ou égale à 4 degrés Celcius.
Et toujours
- emballer séparément les aliments crus et les aliments cuits
avec du papier aluminium ou un film alimentaire,
- ôter le suremballage carton ou plastique, uniquement si les
indications nécessaires (DLC, température, mode d’emploi…)
figurent sur l’emballage qui est au contact du produit,
- ne pas laisser trop longtemps les produits réfrigérés hors du
réfrigérateur,
- mettre à l’avant les produits dont les dates limite de
consommation sont les plus proches,
- placer les restes dans les emballages fermés et les consommer
très rapidement,
- se laver les mains avant de toucher les aliments, entre chaque
manipulation de produits différents et au moment de passer à table,
- nettoyer régulièrement son réfrigérateur à l’eau savonneuse,
puis le rincer à l’eau javellisée.
La date limite de conservation (DLC) apparait sous la forme : “A
consommer jusqu’au…” ou “à consommer jusqu’à la date
figurant…” suivi soit de la date elle-même, soit de l’indication
de l’endroit où elle figure sur l’étiquetage.
Regarder les chapitres particuliers au nettoyage et au stockage
des aliments dans le mode d’emploi du réfrigérateur.
Prière de conserver ce mode d’emploi soigneusement.
En cas d’utilisation de l’appareil par autrui, veuillez joindre le
mode d’emploi.
21
?
Fonctionnement des appareils
Plusieurs marques et modèles de réfrigérateurs équipent les modèles
de notre gamme. Vous trouverez ci-après un aperçu de leur
fonctionnement. Pour de plus amples renseignements, reportez-vous
à la notice du constructeur du réfrigérateur qui se trouve à l’intérieur
de votre véhicule.
■ RÈGLES ET CONSIGNES COMMUNES
Mise en service du réfrigérateur
- Avant sa mise en service, il est conseillé de nettoyer l'intérieur du
réfrigérateur.
- Lorsque vous utilisez l'appareil pour la première fois, laissez celui-ci
refroidir pendant au moins huit heures avant d'y introduire des denrées.
- Le compartiment "basse température" doit être froid une heure
après la mise en service du réfrigérateur.
■ UTILISATION
Le réfrigérateur peut fonctionner sur secteur (230 v), en 12 v
(batteries) ou au gaz liquéfié (propane).
Pour passer de l’un à l’autre de ces modes d’alimentation, il convient
d’utiliser le sélecteur d’énergie.
- Ne recouvrez jamais les grilles de ventilation qui sont sur les
parois du camping-car. Le système d’absorption doit être
bien ventilé pour fonctionner correctement.
- Toute infiltration d’eau par les grilles de ventilation peut
endommager irrémédiablement votre réfrigérateur. Nous
vous recommandons la plus grande prudence lorsque vous
laverez votre camping-car.
■ FONCTIONNEMENT EN HIVER
1. Vérifier que les grilles d’aération et l’extracteur des gaz ne sont
pas bouchés par de la neige, des feuilles, etc.
2. Pour une température externe inférieure à 8°C, il faut installer la
protection d’hiver qui est une option. Votre distributeur est à votre
disposition pour cette fourniture.
3. Installer la protection et la verrouiller.
Il est conseillé d’utiliser la protection d’hiver en cas de non-utilisation
prolongée du véhicule (option).
■ DÉGIVRAGE
Avec le temps, du givre se forme sur les ailettes de refroidissement.
Lorsque la couche de givre atteint environ 3 mm, il faut dégivrer le
réfrigérateur.
1. Arrêter le réfrigérateur, comme indiqué dans la section “Mise hors
service”.
2. Retirer le bac à glaçons et les aliments.
3. Laisser la porte du réfrigérateur ouverte.
4. Après le dégivrage (du congélateur et des ailettes de
refroidissement), sécher l’appareil à l’aide d’un chiffon.
5. Eponger l’eau de dégivrage dans le congélateur.
6. Rebrancher le réfrigérateur, comme indiqué précédemment.
Ne jamais enlever la couche de givre de façon brusque, ni
accélérer le dégivrage à l’aide d’un radiateur rayonnant.
Remarque :
L’eau de dégivrage du compartiment réfrigérateur est recueillie dans un
bac collecteur, situé à l’arrière du réfrigérateur, où elle va s’évaporer.
22
?
Fonctionnement des appareils
- Mise hors service
1) Positionner le commutateur de sélection de la source d’énergie
sur 0 (arrêt).
L’appareil est complètement arrêté.
2. Bloquer la porte à l’aide de la cale. Elle reste entre ouverte afin
d’Éviter la formation de moisissures.
Fermeture de l’alimentation en gaz ! En cas de mise hors
service du réfrigérateur pour une durée indéterminée,
fermer le robinet d’arrêt de bord et la valve de la bouteille.
■ ENTRETIEN
Seule une personne habilitée est autorisée à effectuer des travaux
sur les installations électriques et de gaz. Nous vous recommandons
de faire effectuer ces travaux par une personne d’un service aprèsvente agréé.
La réglementation en vigueur indique que l’installation de gaz et
son système d’extraction des gaz d’échappement doivent être
inspectés avant leur première utilisation, puis tous les deux ans, et
que les appareils fonctionnant au gaz liquéfié doivent être vérifiés
tous les ans par une personne d’un service après-vente agréé
conformément au règlement technique EN1949.
C’est l’utilisateur qui doit s’occuper de la demande d’inspection.
• Le bruleur à gaz doit être nettoyé en cas de besoin, ou au moins
une fois par an. Nous conseillons de faire une inspection après
une longue non-utilisation du véhicule.
■ CONSEILS D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE
• Pour une température externe moyenne d’environ 25°C, il suffit
de régler le thermostat sur une position moyenne (que ce soit
pour le fonctionnement au gaz ou à l’électricité).
• Lorsque c’est possible, ne stocker que des aliments déjà froids.
• Ne pas exposer le réfrigérateur à la lumière directe du soleil.
• Une bonne aération du groupe du réfrigérateur est indispensable.
• Dégivrage régulier.
• Lorsque vous sortez des aliments du réfrigérateur, laissez la porte
ouverte le moins longtemps possible.
• Mettre le réfrigérateur en service environ 12 heures avant de le
remplir (en 220V).
■ STOCKAGE DES ALIMENTS
Mettre le réfrigérateur en marche environ 12 heures avant de le
remplir et si possible ne stocker que des denrées refroidies à l’avance.
• Toujours conserver les aliments dans des récipients fermés, ou
emballés avec de l’aluminium, etc.
• Ne jamais stocker d’aliments chauds dans le réfrigérateur, les
laisser refroidir auparavant.
• Ne pas conserver dans le réfrigérateur des aliments susceptibles
de dégager des gaz volatils et inflammables.
• Les produits sensibles ou aliments qui tournent vite doivent être
entreposés près des barres réfrigérantes.
• Le congélateur est prévu pour la préparation des glaçons et la
conservation à court terme des aliments congelés. Il n’est pas
adapté à la congélation d’aliments.
• Ne pas exposer le réfrigérateur directement aux rayons du soleil.
• Tenir compte que la température à l’intérieur d’un véhicule fermé
et exposé au soleil puisse fortement augmenter et influencer la
performance du réfrigérateur.
• Ne pas obstruer la circulation d’air autour l’agrégat du
réfrigérateur.
23
Ces conseils ne concernent que des produits très périssables
?
Fonctionnement des appareils
MISE EN GARDE :
- Les matières inflammables doivent être tenues éloignées du réfrigérateur.
- Le changement de bouteille de gaz doit être effectué à l’air libre, hors de portée de toute source d’allumage.
- Il est interdit de laisser fonctionner le réfrigérateur au gaz pendant les trajets. Si le feu se déclare suite à un éventuel
accident, il existe un risque d’explosion.
- Il est aussi interdit de le laisser fonctionner au gaz au voisinage de stations d’essence.
Attention :
Si vous restez longtemps sans utiliser le
réfrigérateur, il faut fermer la vanne de la
bouteille de gaz et les robinets du gaz.
Attention :
Il faut toujours démarrer et refroidir le réfrigérateur en le branchant sur le gaz ou sur la
tension du réseau. Le faire fonctionner sur la batterie (en 12 V) ne sert qu’à le maintenir,
ainsi que les denrées qu’il contient, à température, lorsqu’il est déjà froid. Il n’y a pas en 12
V de contrôle de la température.
24
?
Fonctionnement des appareils
■ Utilisation
■ LES ÉNERGIES
1. Alimentation en courant 12 V
La fonction 12V ne doit être sélectionnée que lorsque le
moteur fonctionne afin d’Éviter un déchargement de la
batterie de bord.
2. Fonctionnement secteur
Ne sélectionner ce type de fonctionnement que si le voltage de la
prise correspond à la valeur indiquée sur l’appareil. Risque de
dommages si les valeurs sont différentes !
3. Fonctionnement au gaz
Allumage manuel :
1. Ouvrez la vanne de la bouteille de gaz ainsi que les robinets du
gaz ;
2. Enclenchez le bouton de sélection de la source d’alimentation
sur Gaz
3. Mettez le bouton de contrôle du gaz sur la position maximale,
et maintenez-le enfoncé
4. Appuyez plusieurs fois de suite sur le bouton pour allumage
manuel en laissant un interval de temps de 1-2 secondes ;
5. Relâchez le bouton de contrôle du gaz lorsque ;
THETFORD = le contrôleur de flamme atteint la zone verte.
DOMETIC = après 10 à 15 secondes en surveillant la présence de la
flamme au regard a l'intérieur du réfrigérateur en bas.
- Recommencez les opérations précédentes si le contrôleur de
flamme ne vient pas dans la zone verte ;
- Réglez la température à l’aide du thermostat (B). Plus le repère est
gros plus la puissance est élevée.
Allumage Électrique / Automatique :
1. Ouvrez le clapet du cylindre de gaz ainsi que les robinets du gaz ;
2. Enclenchez le bouton de sélection de la source d’alimentation sur Gaz
3. Mettez le bouton de contrôle du gaz sur la position maximale,
et maintenez-le enfoncé
- L’allumage se fait automatiquement. Vous entendez un cliquetis
qui s’arrête lorsque l’allumage est réussi. Le contrôleur de flamme
devient alors vert (THETFORD) ou le tic-tac et le clignotement
lumineux cessent (DOMETIC)
Vous pouvez relâcher le bouton de contrôle de gaz ;
- Si la flamme s’éteint, l’allumage se répète automatiquement.
- Réglez la température à l’aide du thermostat. Plus le point est gros
plus la puissance est élevée.
■ SYSTÈME AES (Automatic Energy Sélection)
Apres ouverture des vannes d'alimentation sélectionnez l'énergie et
suivez les indications de l'écran
Rappel : Le réfrigérateur doit fonctionner exclusivement avec du gaz liquéfié
(propane) ; en aucun cas au gaz de ville ou gaz naturel ou autogaz.
Nota : A une altitude supérieure à 1000 m des dérangements peuvent se
produire lors de l’amorçage du gaz (il ne s’agit pas d’un dysfonctionnement).
25
L’utilisation du réfrigérateur au gaz pendant les trajets est
interdite. Il est en est de même dans les stations-essence.
MISE EN GARDE !
N’appuyez jamais plusieurs fois de suite plus de 30 secondes sur le bouton de
contrôle du gaz. Si aucune flamme ne s’allume, attendez au moins cinq minutes
avant de recommencer l’opération. Ne pas respecter cette règle peut entrainer
une accumulation de gaz et conduire à un incendie ou à une explosion.
?
Fonctionnement des appareils
■ RÉFRIGÉRATEURS DOMETIC
■ RÉFRIGÉRATEURS THETFORD
A : commutateur de
sélection de la source
d'énergie
B : thermostat à
gaz/électrique
C : bouton-poussoir "
Allumage manuel
(allumeur pièzo)"
D : voyant " Allumage
automa-tique"
1 = Commutateur de sélection de la source
d'énergie (MODE)
2 = Sélection de seuil de température
3 = Ouverture de porte (seulement pour les
serrures de portes électriques)
4 = voyant indicateur de panne
5 = voyant indicateur de verrouillage de porte
(option)
6 = voyant indicateur/Affichage du mode de
fonctionnement
7 = Affichage des seuils de température
A = Bouton de
sélection de la
source
d'alimentation
B = Thermostat
C = Contrôleur de
flamme
D = Mise en service
manuelle (pièzo)
1 = 4 modes
- Arrêt
- Tension secteur (220V)
- Tension continue
(batterie, 12 V)
- Gaz (gaz liquéfié
propane/butane)
26
A = Bouton principal (en/hors service)
B = Bouton de sélection de Mode
C = Bouton de sélection de Température
D = Interrupteur de la résistance de séparation
(réfrigérateurs double porte)
E = SES (Smart Energy Selection)
F = Voyant de fonction
G = Ecran LCD
?
Fonctionnement des appareils
■ FOUR A GAZ (Montage optionnel uniquement sur certains modèles de la gamme).
L’appareil ne peut-être utilisé que pour des besoins culinaires mais en aucun cas pour des besoins de chauffage.
L’utilisation de l’appareil peut entraîner la création de chaleur et d’humidité. A cet égard, il est nécessaire d’assurer une bonne
ventilation de la cuisine.
■ Utilisation
• Pour allumer le four ou le grill, la porte doit être
ouverte entièrement.
• Le bouton poussoir doit être légèrement poussé et tourné vers
la gauche jusqu’à la position d’allumage. Après allumage de la
flamme, le bouton doit être maintenu poussé pendant encore
environ 10 secondes. L’allumage du gril (en cas de four avec
gril) peut-être fait dans la position gril du bouton poussoir en
tournant le bouton à droite.
• Libérer ensuite le bouton poussoir et le tourner dans la
position souhaitée.
IMPORTANT :
Lorsque l’allumage n’est pas réussi, il faut répéter toute la
procédure. Si, au 3e essai, l’appareil ne fonctionne pas, il
convient de prendre contact avec votre distributeur. Avant
d’utiliser pour la première fois le four, il est nécessaire de le faire
fonctionner sans aliment pendant environ 1/2 heure à la
température la plus élevée.
■ Nettoyage
Il ne faut utiliser pour le nettoyage du four que des produits
destinés à l’usage domestique.
L’appareil est équipé avec un thermostat automatique pour des
températures allant jusqu’à 250°.
27
?
Fonctionnement des appareils
■ MINI GRILL (version camping-car UK uniquement)
POS.
TEMP.
■ Allumage manuel four-grill :
Pousser légèrement le bouton de commande et le tourner en
position d’allumage.
Pousser le bouton à fond, puis allumer le brûleur avec une
allumette ou un allume-gaz.
Maintenir la pression sur le bouton pendant 5-10 sec.
Relâcher le bouton du four et le tourner sur la position choisie.
N.B. L’allumage manuel doit être effectué seulement par une
personne adulte.
■ Allumage automatique four-grill :
Pour allumer le four ou le grill, ouvrir la porte du four complètement.
Pousser légèrement le bouton de commande et le tourner sur la
position d’allumage.
Pousser le bouton à fond et maintenir la pression pendant 5-10 sec.
N.B. le brûleur du four et du grill ne sallument pas si la porte du
four est fermée ou même entre ouverte.
■ Allumage des appareils avec thermostat :
Procéder selon les paragraphes 1 et 2 avec ou sans l’allumage
électronique. La position d’allumage est déterminée par une rotation
du bouton de commande compris entre la position 1 et 6 pour le four
et dans la position unique (▼▼▼▼) pour le grill.
Dans le four avec thermostat, les différentes position du bouton
correspondent aux températures suivantes du four en degrés
centigrades.
1
130
2
160
3
180
4
200
5
220
6
240
IMPORTANT : Si l’allumage ne fonctionne pas répéter l’opération
du début, faire éventuellement contrôler qu’il y a du gaz ou de
l’électricité qui arrive à l’appareil. Si l’appareil ne fonctionne
absolument pas, fermer le robinet d’arrivée du gaz et contacter
le revendeur. Ne pas utiliser l’appareil pour réchauffer l’air.
Dans le cas où la flamme du brûleur s’éteint accidentellement,
fermer le bouton du gaz et attendre au moins 1 minute avant de
rallumer le brûleur.
Utiliser des gants pour manipuler les éléments chauds.
■ Fonctionnement du grill :
a) Retirer entièrement la plaque de protection de chaleur.
b) Allumer le brûleur grill.
c) Laisser la porte du four entre-ouverte.
■ PLAQUE DE CUISSON
Plusieurs plaques de cuisson de marques différentes sont
installées dans nos différents modèles.
Mise en service
Ouvrir le robinet de la bouteille de gaz ainsi que le robinet de
verrouillage de la plaque de cuisson.
Au niveau de la plaque de cuisson, tourner le bouton concerné de la
position fermée (position 0) à la position maximale (grande
28
?
Fonctionnement des appareils
flamme), enfoncer le bouton et le maintenir dans cette position
pour allumer le brûleur à l’aide d’une allumette ou d’un allume-gaz.
Le bouton pourra être relaché après environ 10 secondes, après
allumage du foyer.
Régler en fonction de la puissance souhaitée.
(sur certains modèles 3 feux, le foyer le plus puissant est d’une
couleur différente.
Toute procédure d’allumage doit se faire sans récipient sur le
foyer.
Mise hors service :
Tourner le bouton sur position arrêt (position 0).
Fermer le robinet de la plaque.
Panne :
En cas de panne, mettre l’appareil hors service et consulter un
spécialiste.
Il est interdit d’utiliser la plaque de cuisson pendant le
rechargement des bouteilles de gaz mais aussi à l’intérieur
du garage.
Entretien et nettoyage :
A faire uniquement appareil éteint et froid.
Ne pas utiliser de produits abrasifs, corrosifs ; à base de chlore,
paille de fer ou lame.
Ne pas laisser des substances acides ou alcaline (vinaigre, sel, jus de
citron…) sur la surface de la plaque de cuisson.
Pour les surfaces en acier inox et les parties émaillées, laver avec de
l’eau savonneuse ou de la lessive, rincer et essuyer.
Utiliser une éponge ou un chiffon propre.
A contrôler de temps en temps les arrivées d’air de combustion et
à nettoyer le cas échéant.
ATTENTION : Les couvercles en verre peuvent se briser s’ils sont chauffés.
Eteindre tous les brûleurs avant de fermer le couvercle.
ATTENTION : Sur les modèles avec évier et plan de cuisson incorporé et avec le couvercle
en verre sur le plan de cuisson et sur la zone évier, il faut noter que pendant l’usage du
plan de cuisson, quand le couvercle du côté de l’évier est fermé, il est obligatoire de
maintenir une distance minimum de 10 mm entre la casserole et le couvercle de l’évier.
29
?
Fonctionnement des appareils
■ CHAUFFE-EAU (BOILER)
Plusieurs types d’appareils équipent les différents modèles de notre gamme: les boilers simples pour la seule production d’eau
chaude et les combinés pour la fourniture de l’eau chaude et le chauffage de la cellule.
En cas de risque de gel, vidanger le chauffe-eau. Aucun recours
en garantie pour les dégâts dus au gel.
■ Boiler
Vous trouverez ci-après le mode d’emploi de cet appareil.
Néanmoins une notice spécifique à cet appareil vous a été
remise lors de la livraison de votre camping-car. Elle vous
donnera tous les détails pour une parfaite utilisation de votre
boiler.
■ Soupape de sureté/vidange (FrostControl)
Le FrostControl est une soupape de sûreté/de vidange autonome
fonctionnant sans courant. En cas de risque de gel, elle évacue
automatiquement le contenu du chauffe-eau via une tubulure de
purge. Une compensation automatique de pression par à-coups à
lieu via la soupape de sûreté en cas de surpression dans le système.
Fig. A
Fig. A
Pièce de commande
a
b
c
=
=
=
lampe-témoin rouge «Panne».
chauffe-eau, «Marche» 50° C ou 70° C.
chauffe-eau «Arrêt»
k
m
n
o
30
=
=
=
=
commutateur rotatif en position « Fonctionnement »
bouton pression en position « Fermé »
bouton pression en position « Purge »
tubulure de purge (traverse le plancher du véhicule vers
l’extérieur).
?
Fonctionnement des appareils
Fermeture de la soupape d’évacuation :
Contrôler si le commutateur rotatif est enclenché en position
« Fonctionnement » (position k), c’est--à-dire se trouvant
parallèle au raccordement d’eau et enclenché.
Ouverture manuelle de la soupape d’évacuation :
Tourner le commutateur rotatif de 180° jusqu’à l’enclenchement : le bouton pression saute (position n). L’eau du chauffeeau s’écoule via la tubulure de purge (o).
Ce n’est que lorsque la température est supérieure à environ
7° C au niveau de la soupape d’évacuation que celle-ci peut
être fermée manuellement avec le bouton pression (position
m) et le chauffe-eau rempli.
Pour assurer un écoulement sûr de l’eau, la tubulure de purge
(o) du FrostControl doit toujours être gardée exempte de
saletés (neige fondante, glace, feuilles mortes, etc.). Les droits
à garantie ne s’appliquent pas aux dommages dus au gel !
Fermer la soupape d’évacuation en actionnant le bouton
pression. Le bouton pression doit s’enclencher en position (m)
« Fermé ».
Ouverture automatique de la soupape d’évacuation :
En cas de température inférieures à environ 3° C sur la soupape
d’évacuation, celle-ci s’ouvre automatiquement et le bouton
pression saute (position n) et l’eau du chauffe-eau s’écoule via
la tubulure de purge (o).
31
?
Fonctionnement des appareils
■ Remplissage du chauffe-eau
Avant la première mise en marche et après la vidange.
Fig B :
1. Vérifier si la soupape de sûreté / de vidange (14) est
fermée.
2. Mettre la pompe à eau en marche (interrupteur général
ou interrupteur de la pompe).
3. Ouvrir le robinet d’eau chaude dans la salle de bains
ou dans la cuisine, (position du robinet mélangeur ou du
mitigeur mono commande sur «chaud»), jusqu’à ce que le
chauffe-eau soit rempli d’eau, que tout l’air soit sorti, et que
l’eau coule.
4. Lors d’un gel il se pourrait que le remplissage ne se fasse
pas suite à un bouchon de glace formé par l’eau résiduelle. Dans
ce cas, mettre le chauffe-eau en marche (pendant 2 minutes au
maximum), afin de pouvoir procéder à son remplissage. Dégeler
les tuyaux gelés en chauffant l’espace intérieur.
■ Mise en marche
Fig. B :
Attention : ne jamais faire marcher le chauffe-eau sans eau.
1. Retirer le couvercle de la cheminée à l’extérieur.
2. Ouvrir le robinet de la bouteille de gaz et celui de la
conduite de gaz.
3. Mettre en marche le chauffe-eau à l’aide du commutateur
de la figure (A), page 30, dans la température voulue (b).
4. Si la conduite de gaz est remplie d’air, une minute
s’écoule jusqu’à ce que le gaz arrive au brûleur. Si pendant ce
temps l’appareil indique «panne» (lampe rouge), repéter le
processus de démarrage après avoir coupé l’appareil.
Attendre 5 minutes avant de recommencer.
32
?
Fonctionnement des appareils
■ Arrêt
■ Entretien
Arrêter le chauffe-eau en plaçant le bouton en position (c),
fig. A, p 30. Mettre en place le couvercle de la cheminée. Vider
le chauffe-eau en cas de danger de gel.
Pour le détartrage du chauffe-eau, employer du vinaigre de vin
ou de l’acide formique qui sont mis dans l’appareil par l’amenée
d’eau. Faire agir le produit et ensuite nettoyer le chauffe-eau
soigneusement avec de l’eau claire. Pour la désinfection de
l’appareil, nous vous recommandons d’utiliser « Certisil
Argento» les autres produits et particulièrement les produits
chlorés sont impropres.
Lors d’une longue durée d’arrêt, fermer le robinet à fermeture
rapide dans la conduite de gaz. Fermer le robinet de la
bouteille.
■ Lampe témoin rouge « Panne »
En cas d’une panne, la lampe témoin rouge s’allume. Les raisons
en sont par ex. manque de gaz, air dans les conduites de gaz,
défaut d’un élément de sécurité, etc. Pour débloquer
la «panne», arrêter l’appareil - attendre 5 minutes! - et puis, le
remettre en marche.
Afin d’éviter une prolifération des micro-organismes, il convient
de chauffer régulièrement le chauffe-eau à une température de
70°C.
L’eau contenue dans le réservoir n’est pas une eau potable.
L’installation à gaz doit être contrôlée régulièrement par un
atelier agréé. L’initiative du contrôle incombe au détenteur
du véhicule.
■ Vidange du chauffe-eau
(voir Fig. B)
1. Couper l’alimentation électrique de la pompe à eau
(interrupteur général ou interrupteur de la pompe)
2. Ouvrir les robinets d’eau chaude dans la salle de bains et
dans la cuisine.
3. Ouvrir la soupape de sûreté / de vidange (14).
4. Le chauffe-eau se vidange alors par l’intermédiaire de la
soupape de sûreté (14) vers l’extérieur. Vérifier si toute l’eau
s’écoule (10 ou 14 litres en fonction du modèle).
Fusibles
Le fusible de l’appareil se trouve sur l’unité
de commande électronique de l’appareil.
Le fusible ne doit être remplacé que par
un fusible de construction identique :
1,6 A (inerte).
33
?
Fonctionnement des appareils
■ COMBI TRUMA DIESEL
Un manuel d’utilisation spécifique à ce modèle est fourni avec la cellule camping-car.
■ Description du fonctionnement
Le chauffage au gazole Combi D est un
chauffage à air chaud équipé d’un
chauffe-eau intégré (contenance de 10
litres). Le brûleur travaille avec l’assistance d’une soufflerie, ce qui assure un
fonctionnement parfait, même pendant
les déplacements.
En mode hiver, le chauffage permet de
chauffer l’habitacle tout en chauffant de
l’eau. La production d’eau chaude seule
est possible en mode été.
- En mode été, l’eau du chauffe-eau est
mise en température avec le plus petit
débit du brûleur. Le brûleur s’arrête une
fois que la température de l’eau est
atteinte.
- En mode hiver, l’appareil choisit automatiquement le palier de puissance
requis, en fonction de la différence
entre la température réglée sur la pièce
de commande et la température am-
biante actuelle. Lorsque le chauffe-eau
est rempli, l’eau est automatiquement
chauffée. La température de l’eau dépend
du mode de fonctionnement choisi et de
la sortie de puissance de chauffe.
En cas de température de 3°C environ
sur la soupape de sûreté/de vidange
FrostControl, celle-ci s’ouvre et vide le
chauffe-eau.
Un kit d’altitude supplémentaire est
nécessaire pour un fonctionnement
prolongé du chauffage à des altitudes
de 1500 à 2750 m.
■ Alimentation en carburant
Qualité du carburant :
Pour fonctionner, l’appareil de chauffage
a besoin de gasoil selon DIN EN 590. Il
n’est pas permis d’utiliser de bio-gasoil.
Carburant à basses températures :
Une adaptation aux températures
hivernales habituelles est réalisée auto-
34
matiquement par les raffineries, voire les
stations-service (Gasoil d’hiver).
Des difficultés peuvent survenir à des
températures au-dessous de 0°C si le
véhicule est encore rempli de gasoil d’été.
Si, à des températures très basses, du gasoil
spécial, par exemple gasoil d’hiver, n’est
pas disponible, il faudra alors mélanger du
pétrole ou de l’essence selon les
prescriptions du constructeur automobile.
Température :
0° C à -20° C
Gasoil d’hiver
-20° C à -30° C Gasoil polaire/arctique
Il n’est pas permis de mélanger de l’huile
usée !
■ Mode d’emploi
i
Avant la première utilisation, il
faut absolument bien rincer toute
l’alimentation en eau avec de l’eau claire.
Quand il est hors fonction, vidanger
impérativement le chauffe-eau si l’on
?
Fonctionnement des appareils
prévoit des gelées ! Nous déclinons toute
garantie pour tout dommage causé par
le gel !
Les matériaux de l’appareil en
contact avec l’eau conviennent à
l’eau potable.
i
Pièce de commande :
a = bouton rotatif pour le réglage de la
température (1-5)
b = LED verte allumée : « fonctionnement »
LED verte clignote : la « temporisation de l’arrêt » pour la réduction de la
température de l’appareil est active.
c = Mode d’exploitation estivale (température de l’eau 40° C ou 60° C)
d = Mode d’exploitation hivernale (chauffage
sans contrôle de la température d’eau
ou avec une installation d’eau purgée)
e = Mode d’exploitation hivernale (chauffage
avec contrôle de la température d’eau)
f = Interrupteur rotatif « Off »
g = LED jaune allumée : « phase de mise en
température du chauffe-eau »
h = LED rouge allumée, LED rouge clignote :
« Panne ».
Les LED ne sont visibles que
lorsque l’appareil est allumé.
i
Thermostat de température ambiante :
Pour mesurer la température ambiante,
il y a, dans le véhicule, une sonde de
température ambiante externe (i) la
position de cette sonde est déterminée
au cas par cas par le fabricant du véhicule,
en fonction du type de véhicule.
i = Sonde de température ambiante.
Le réglage du thermostat au niveau de la
pièce de commande (1-5) doit être
déterminé, au cas par cas, en fonction
des besoins en chaleur et du type de
35
véhicule. Pour avoir une température
ambiante moyenne d’environ 23° C, nous
vous recommandons de régler le thermostat sur 4 environ.
Mise en service :
Par principe, le fonctionnement du
chauffage est toujours possible, sans
aucune restriction, que cela soit avec ou
sans eau.
Vérifier que la cheminée est libre.
Eliminer impérativement des bourrages
éventuels.
Mode été :
(chauffe-eau seulement)
Régler le commutateur rotatif sur la
pièce de commande en position (c mode été) 40° C ou 60° C. La LED verte
(b) et la LED jaune (g) s’allument.
Une fois atteinte la température d’eau
réglée (40° C ou 60° C), le brûleur s’arrête
et la LED jaune (g) s’éteint.
Mode d’exploitation hivernale :
- Chauffage avec température d’eau
contrôlée.
?
Fonctionnement des appareils
Mettre l’interrupteur rotatif en position
de fonctionnement « e ».
Tourner le bouton rotatif (a) sur la
position de thermostat souhaitée (1-5).
La LED verte (b) de fonctionnement
s’allume et affiche simultanément la
position de la température ambiante
choisie. La LED jaune (g) affiche la phase
de mise en température de l’eau.
L’appareil choisit automatiquement le
palier de puissance requis, en fonction de
la différence de température entre la
température ambiante réglée sur la
pièce de commande et la température
actuelle. Lorsque la température ambiante
pré-réglée sur la pièce de commande est
atteinte, le brûleur revient sur son niveau
de puissance le plus bas et il va chauffer
l’eau à 60° C. La LED jaune (g) s’éteint
une fois la température de l’eau atteinte.
Le ventilateur d’air chaud peut continuer
à tourner pour refroidir l’appareil (temporisation de l’arrêt).
- Chauffage sans température d’eau
contrôlée.
Mettre l’interrupteur rotatif en position
de fonctionnement « d ».
Tourner le bouton rotatif (a) sur la
position de thermostat souhaitée (1-5).
La LED verte (b) de fonctionnement
s’allume et affiche simultanément la
position de la température ambiante
choisie. La LED jaune (g - phase de mise
en température de l’eau) s’allume
seulement lorsque la température de
l’eau est inférieure à 5° C).
L’appareil choisit automatiquement le
palier de puissance requis, en fonction de
la différence de température entre la
température ambiante réglée sur la
pièce de commande la température
actuelle. Le brûleur s’arrête une fois que
la température ambiante réglée sur la
pièce de commande est atteinte. Le
ventilateur d’air chaud continue à
tourner à faible régime tant que la
température de soufflage (sur l’appareil)
est inférieure à 40° C).
Lorsque le chauffe-eau est plein, l’eau est
également chauffée automatiquement.
La température de l’eau dépend alors de
la puissance de chauffage délivrée et
de la durée de chauffage nécessaire
pour atteindre la température ambiante
souhaitée.
36
- Chauffage avec installation d’eau
purgée.
Mettre l’interrupteur rotatif en position
de fonctionnement « d ».
Tourner le bouton rotatif (a) sur la
position de thermostat souhaitée (1-5).
La LED verte (b) de fonctionnement
s’allume et affiche simultanément la
position de la température ambiante
choisie. La LED jaune (g) s’allume
seulement lorsque la température de
l’appareil est inférieure à 5° C !
L’appareil choisit automatiquement le
palier de puissance requis, en fonction de
la différence de température entre la
température ambiante réglée sur la
pièce de commande et la température
actuelle. Le brûleur s’arrête une fois que
la température ambiante réglée sur la
pièce de commande est atteinte.
Arrêt :
Arrêter le chauffage avec le commutateur
rotatif (position f). La LED verte (b)
s’éteint.
?
Fonctionnement des appareils
Si la LED verte (b) clignote après
la mise hors tension, c’est qu’une
temporisation de l’arrêt pour la
réduction de température de l’appareil est
active. Celle-ci prend fin après quelques
minutes et la LED verte (b) s’éteint.
Si l’on prévoit des gelées, vidanger
impérativement le chauffe-eau !
i
Fusibles :
Les fusibles se trouvent sur la partie électronique sous le couvercle de connexion.
Remplacer les fusibles défectueux seulement par des fusibles de construction
identique.
Fusible de l’appareil :
10A - à action retardée - (T 10A)
Fusible du brûleur :
20A - à action retardée - 6,3 x 32 mm
■ Maintenance
Utiliser obligatoirement des pièces Truma
originales pour tous travaux de maintenance ou de réparation.
Le réservoir d’eau utilisé est en acier
pour denrées alimentaires.
Afin de protéger l’appareil contre une
colonisation par des microorganismes,
les biofilms, les dépôts et le tartre doivent être enlevés en recourant à des
méthodes chimiques. Pour éviter d’endommager l’appareil utiliser uniquement des produits exempts de chlore.
Le cas échéant, réchauffer régulièrement l’eau du chauffe-eau à 70° C pour
soutenir la méthode chimique de lutte
contre les microorganismes dans l’appareil.
Régler le commutateur rotatif sur la
pièce de commande en position (c mode été) 60° C Le LED vert (b) et la LED
jaune (g) s’allument.
i
Si l’eau du chauffe-eau a atteint
une température de 60° C, le
brûleur s’arrête et le LED jaune
37
(g) s’éteint. L’appareil doit rester allumé
pendant au moins 30 minutes et il ne
faut pas prélever d’eau chaude. La
chaleur résiduelle de l’échangeur thermique chauffe l’eau jusqu’à une température de 70° C.
?
Fonctionnement des appareils
■ CHAUFFAGE À AIR ALIMENTÉ PAR LE GAZ-OIL
Des produits de marque différente sont utilisés pour la
réalisation de ce chauffage.
L’alimentation en gaz-oil du chauffage ne permet pas
d’alimenter celui-ci lorsque vous atteignez la « réserve » du
réservoir a carburant (alerte au tableau de bord). N’attendez
donc pas cette alerte pour refaire le plein de carburant si vous
avez l’intention d’utiliser ce chauffage.
A noter que la mise en fonctionnement de ces chauffages
réclame un pic de consommation de courant en 12 V.
Aussi nous vous recommandons vivement la mise en
route de ceux-ci lors d'un déplacement.
Cela permettra d'avoir la cellule chauffée lors de l'arrêt
avec un faible impact sur votre batterie et sur la
consommation de carburant.
Il est impératif d'arrêter l'élément de chauffage au gasoil et d'attendre le cycle d'extinction (brulage des résidus
et ventilation des échappements) avant l'arrêt total
électrique au tableau de commande
■ CHAUFFAGE WEBASTO
Son fonctionnement est très simple.
• Mise en marche à l’aide du bouton ci-dessous, situé en règle
générale au niveau de la banquette avant.
Lorsque l’appareil est en fonctionnement, une lumière verte
apparaît au centre du bouton.
Mettre le bouton de réglage de la température au maxi au
démarrage et dès que celui-ci régule, le mettre dans la position
à la moitié environ pour une température de 20°C.
Ne jamais laisser le chauffage au maxi car risque de mise en
sécurité (surchauffe).
• Revenir en position 0 pour l’arrêt.
Une sonde de température a été mise
en place au niveau chauffeur sur la
paroi latérale.
Dans le circuit de ventilation, 2 bouches au moins ne sont pas
équipées du volet de réglage. Ne pas remettre les clapets et ne
pas obstruer ces bouches d’aspiration des chauffages.
Ces équipements sont prévus par le
constructeur Webasto pour fonctionner
jusqu’à 2000 m et par des températures
extérieures de - 40°C.
38
?
Fonctionnement des appareils
■ CHAUFFAGE/CHAUFFE-EAU WEBASTO DUAL TOP
ALIMENTÉ PAR LE GAZ-OIL
Vous trouverez ci-après un aperçu du fonctionnement de ce
nouvel équipement. Pour de plus amples renseignements
reportez-vous à la notice du constructeur de l’appareil qui se
trouve à l’intérieur de votre véhicule.
■ Consignes d’entretien et de sécurité
Les interventions relatives à la garantie de ces appareils ne
doivent être réalisées que par des ateliers agréés du constructeur.
Les réclamations de garantie sont recevables uniquement s’il est
possible de vérifier que le plaignant a respecté les consignes
d’entretien et de sécurité.
En raison des risques d’explosion, le chauffage doit être éteint
dans les stations-service et lors du remplissage de carburant.
En raison des risques d’intoxication et d’asphyxie, le chauffage
ne doit pas être utilisé dans des lieux clos (garages, par exemple).
Pour un fonctionnement optimal, le chauffage doit être révisé
tous les deux ans, en particulier s’il est utilisé pendant de longues
périodes et/ou dans des environnements extrêmes.
Le carburant diesel/gasoil indiqué par le constructeur du véhicule
doit être utilisé pour le chauffage Dual Top RHA-100. Le mazout
domestique de classe EL, de classe L et le PME (biodiesel) ne
peuvent pas être utilisés.
Il n’existe aucun inconvénient connu lié à l’utilisation d’additifs.
Si le carburant est prélevé dans le réservoir du véhicule, respectez
les instructions du constructeur du véhicule en ce qui concerne
les additifs.
En cas de changement pour un carburant spécial basse température, faites fonctionner l’appareil de chauffage pendant environ
15 minutes afin que le système se remplisse du nouveau carburant.
Afin d’éviter le grippage des pièces mécaniques, faites fonctionner
le chauffage environ 10 minutes toutes les quatre semaines.
Ne nettoyez pas le chauffage avec un nettoyeur haute pression.
Prenez soin du véhicule, vidangez entièrement le chauffe-eau
ainsi que toutes les conduites d’eau en cas de risque de gel.
La garantie ne couvre pas les dommages causés par le gel !
■ Mode d’emploi
Panneau de commande (fig 1)
Les modifications des réglages sur le panneau de commande sont
prises en compte après un court délai !
A = Sélecteur de mode.
B = Sélecteur de température intérieure
C = Voyant d’alimentation/affichage de code d’erreur (vert/rouge)
1 = Mode été, température de l’eau à 40° C
2 = Mode été, température de l’eau à 70° C
3 = Mode hiver, chauffage seulement
4 = Mode hiver, chauffage et
A
eau chaude sanitaire combinés
7
5 = Mode antigel
6 = Vidange
7 = Off (arrêt)
39
1
2
3 4
B
6
Fig 1) :
5
C
?
Fonctionnement des appareils
■ Sonde de température intérieure
Une sonde de température intérieure est placée dans le véhicule
afin de mesurer la température ambiante. L’emplacement du
capteur est défini en fonction du type de véhicule et de l’aménagement intérieur.
■ Fonctionnement
Mode été (eau chaude sanitaire seulement)
1. Assurez-vous que le chauffe-eau est bien rempli d’eau.
2. Tournez le bouton (A) du panneau de commande sur le mode
été 40° C (1) ou 70° C (2)..
Le voyant (C) du panneau de commande s’allume en vert lorsque
le chauffage est mis sous tension.
Le voyant rouge sur le sélecteur de mode (A) s’allume.
Lorsque l’eau atteint la température sélectionnée (40° C ou 70° C),
la combustion à l’intérieur du chauffage s’arrête.
Dès que la température intérieure retombe en dessous d’une
certaine valeur, la combustion est alors réactivée.
Le voyant (C) du panneau de commande s’allume en vert lorsque
le chauffage est sous tension.
Mode hiver (chauffage sans demande d’eau chaude sanitaire)
1. Tournez le sélecteur de température (B) du panneau de
commande jusqu’au niveau souhaité pour la température
intérieure.
2. Tournez le sélecteur de mode (A) du panneau de commande
sur le mode hiver, chauffage seulement (3).
Le voyant (C) du panneau de commande s’allume en vert lorsque
le chauffage est mis sous tension.
Les voyants rouges des sélecteurs de mode (A) et de température
intérieure (B) s’allument.
Une fois la température intérieure sélectionnée pratiquement
atteinte, l’appareil de chauffage active alors la modulation. La
puissance de chauffage est réglée à un niveau permettant de
maintenir une température constante.
Si, dû à des influences environnementales, la température intérieure est supérieure à la température sélectionnée, la combustion à l’intérieur du chauffage s’arrête.
Remarquez que si le chauffe-eau a été rempli, l’eau est
également chauffée automatiquement. Sa température peut
atteindre 80° C, selon la puissance et la durée de chauffage.
Mode hiver (chauffage et demande d’eau chaude sanitaire)
1. Assurez-vous que le chauffe-eau est bien rempli d’eau.
2. Tournez le sélecteur de température (B) du panneau de commande jusqu’au niveau souhaité pour la température
intérieure.
3. Tournez le sélecteur de mode (A) du panneau de commande
sur le mode hiver, chauffage et eau chaude (4).
Le voyant (C) du panneau de commande s’allume en vert lorsque
le chauffage est mis sous tension.
Les voyants rouges des sélecteurs du mode (A) et de température
intérieure (B) s’allument.
40
?
Fonctionnement des appareils
Le chauffage réduit progressivement la puissance jusqu’à
l’obtention de la température intérieure souhaitée. Si cette
température est atteinte alors que l’eau doit encore être
chauffée, le ventilateur de circulation d’air est alors coupé et
l’eau est chauffée jusqu’à une température de 70° C.
Dans ce cas, tournez le bouton (A) du panneau de commande sur
le mode hiver, chauffage sans production d’eau chaude sanitaire (3).
GEL : S’il y a risque de gel il convient de procéder à la vidange de
l’eau sanitaire les dégâts provoqués par le gel sont exclus de la
garantie.
La température de l’eau peut atteindre 80° C, selon la puissance
de chauffage nécessaire pour obtenir la température intérieure.
Attention il n'y a pas de vidange automatique en cas de
gel avec le DUAL TOP.
Signal d’ABSENCE D’EAU :
Lorsque le sélecteur (A) du panneau de commande est sur le
mode hiver, chauffage avec production d’eau chaude sanitaire (4),
un signal d’alerte apparaît sur le panneau de commande s’il n’y
a pas d’eau dans l’appareil de chauffage.
L’icône verte de l’icône chauffage sans production d’eau chaude (3)
se met à clignoter.
Une position hors gel est prévue (sous réserve de disponibilité de
gasoil et d'électricité).
41
Icône
?
Fonctionnement des appareils
■ CHAUFFAGE/CHAUFFE-EAU DUAL TOP RHA 102
Ce type de chauffage équipe quelques uns de nos modèles
spécifiques destinés à l’Europe du Nord exclusivement.
Un manuel d’utilisation spécifique est fourni avec la cellule.
Merci de le consulter avant la mise en marche de l’appareil.
Ce chauffage utilise soit le carburant diesel soit le 230 V.
■ Mode été (eau chaude seulement)
Le chauffage est utilisé pour fournir de l’eau chaude potable.
L’eau est chauffée et maintenue à une température de 40° C ou 70° C.
La chaleur est produite par un brûleur diesel ou un dispositif de
chauffage électrique.
Si le brûleur à combustion est choisi comme source de chaleur, le
dispositif sélectionne automatiquement le réglage du brûleur.
L’eau peut également être chauffée de manière électrique par
une alimentation externe de 230 V.
Une sonde de température régule la température de l’eau. En
raison des variations de conditions de fonctionnement et
d’environnement, de faibles variations de la température de
l’eau sont possibles.
Le ventilateur d’air chaud intérieur n’est pas activé.
■ Mode hiver (chauffage seulement)
L’appareil de chauffage est utilisé pour fournir de l’air chaud. La
chaleur est produite par un brûleur diesel, un dispositif de
chauffage électrique ou une combinaison des deux.
Si le brûleur à combustion est choisi comme source de chaleur,
l’appareil module automatiquement le réglage du brûleur entre
1500 W et 6000 W en fonction des besoins (dépendant de la
différence entre la consigne de température et la température
intérieure actuelle).
La quantité de chaleur est régulée pour atteindre rapidement la
température intérieure préselectionnée. Une faible puissance est
alors suffisante pour maintenir la température intérieure.
■ Mode hiver (chauffage et eau chaude)
Le chauffage est utilisé pour chauffer l’intérieur et fournir de
l’eau chaude. La chaleur est produite par un brûleur diesel.
L’appareil module automatiquement le réglage du brûleur entre
1500 W et 6000 W en fonction des besoins (dépendant de la
différence entre la consigne de température et la température
intérieure actuelle).
La quantité de chaleur est régulée pour atteindre rapidement la
température intérieure pré-sélectionnée. Une faible puissance
est alors suffisante pour maintenir la température intérieure.
Une sonde de température de l’eau régule la température de
l’eau, tandis qu’une sonde de température intérieure régule la
température intérieure.
En raison des variations de conditions de fonctionnement et
d’environnement, de faibles variations de la température de
l’eau sont possibles.
42
?
Fonctionnement des appareils
Chauffage seul
L'intérieur est chauffé lorsque cette
position est activée. La production
d'eau chaude sanitaire est désactivée.
Utilisez le bouton de droite pour
ajuster la température intérieure au
niveau de confort souhaité.
Température eau chaude
sanitaire 70°C
Choisissez cette position pour
la production d'eau chaude
sanitaire jusqu'à 70°C. Le
chauffage reste désactivé.
Chauffage et
production d'eau
chaude sanitaire
Choisissez cette
position pour
chauffer l'intérieur de
l'habitacle et obtenir
de l'eau chaude
sanitaire jusqu'à 70°C.
Utilisez le bouton de
droite pour ajuster la
température
intérieure au niveau
de confort souhaité.
Température eau chaude
sanitaire 40°C
Utilisez cette
position pour la
production d'eau
chaude sanitaire
jusqu'à 40°C.
Le chauffage
reste désactivé.
Vidange Chauffe-eau sanitaire
ATTENTION: Si la pression sur ce bouton
est exercée pendant 5 secon-des, le
chauffe-eau se vide entièrement de
façon automatique. Pour arrêter le
processus, vous devez appuyer sur ce
bouton à nouveau pendant 5 secondes.
Si ces instructions ne sont pas respectées,
l'appareil peut se mettre en mode erreur
Attention en l'absence de courant
la vidange ne peut être faite.
Position Hors Gel
Sélectionner cette position lorsque le
véhicule se trouve en extérieur avec des
températures en dessous de 6° et que la
fonction chauffage est désactivée. La
position hors gel empêche l'eau sanitaire
de geler quelque soit la température
extérieure. . Il est nécessaire d'avoir une
alimentation en 12 ou 220V
43
?
Fonctionnement des appareils
■ CHAUFFAGE EBERSPÄCHER
■ Sélection de la température à l’aide de l’élément de commande
■ Mise en circuit
La température intérieure sera présélectionnée à l’aide du
bouton de réglage rotatif: elle peut peut-être dans une marge
de +10°C à +30°C en fonction de l’appareil de chauffage
sélectionné, de l’espace à chauffer et de la température régnant
à l’extérieur.
Le réglage à sélectionner du bouton de réglage étant une valeur
expérimentale.
A la mise en circuit, la lampe témoin qui se trouve dans l’élément
de commande s’allume. Le crayon de préchauffage est mis en
circuit et le ventilateur se met en marche à faible vitesse.
A suivre!
Si d’un chauffage précédent, il y a encore trop de chaleur
résiduelle dans l’échangeur thermique, tout d’abord seul le
ventilateur fonctionne (air froid). Si la chaleur résiduelle est
éliminée, le démarrage commence.
■ Démarrage de l’AIRTRONIC
Le transport du combustible
commence au bout de 60 secondes
environ et le mélange aircombustible s’allume dans la
chambre de combustion.
Après que le capteur combi (capteur de flamme) a identifié la
flamme, le crayon de préchauffage sera mis hors circuit au bout
d’environ 60 secondes.
Après 120 autres secondes, l’appareil de chauffage a atteint le
degré de réglage “POWER” (quantité de combustible maximum
et vitesse maximum du ventilateur).
■ Réglage en service de chauffage
La température de l’espace, voire celle de l’air chaud aspiré est
constamment mesurée pendant le service de chauffage. Si la
température est supérieure à celle présélectionnée sur l’élément
de commande, le réglage commence. 4 degrés de réglage sont
prévus de telle sorte qu’une adaptation précise du courant de
chaleur aux besoins en chaleur livré par l’appareil de chauffage
est possible.
La vitesse du ventilateur et la quantité de combustible
correspondent au degré de réglage respectif. Si même au degré
de réglage le plus bas, la température réglée devait encore être
dépassée, l’appareil de chauffage ira au degré de réglage
“ARRET” avec une marche par inertie du ventilateur d’environ 4
minutes en vue de refroidissement. Ensuite et jusqu’au
redémarrage, le ventilateur fonctionne à vitesse minimum (service
air en circulation) voire est mis hors circuit (service air frais).
44
?
Fonctionnement des appareils
■ Service du ventilateur
En service ventilateur, l’inverseur “Chauffer / ventiler” doit
d’abord être actionné, puis l’appareil de chauffage est mis en
circuit.
■ Mise hors circuit
A la mise hors circuit de l’appareil de chauffage, la lampe témoin
s’éteint et le transport du combustible est mis hors circuit.
Pour refroidir, le ventilateur marche par inertie pendant 4
minutes environ. Pour le nettoyage, le crayon de préchauffage
est mis en circuit 40 secondes environ pendant la marche par
l’inertie du ventilateur.
Cas particulier:
Si il n’y a pas encore eu de transport de combustible jusqu’à la
mise en circuit ou si l’appareil de chauffage se trouve au degré
de réglage “ARRET”, l’appareil de chauffage sera arrêté sans
marche par inertie.
■ Chauffage en altitude
En cas de chauffage en altitude, prière de tenir compte de :
• chauffage jusqu’à une altitude de 2000 m :
- Chauffage illimité possible.
• Chauffage à une altitude supérieure à 2000 m :
- En cas de séjour bref (par ex. passage d’un col ou pause), en
principe, le chauffage est possible.
- En cas de séjour plus long (par ex. camping en hiver), un
chauffage n’est pas possible.
■ Instructions de maintenance
• Mettez l’appareil de chauffage aussi en marche en dehors de la
période de chauffage, à savoir une fois par mois, environ 10 mn.
• Avant la période de chauffage, il faudra faire une marche
d’essai avec l’appareil de chauffage. S’il y a dégagement fort et
tenace de fumée ou s’il y a des bruits inhabituels du brûleur,
voire s’il y a une forte odeur de carburant ou si les pièces
électriques / électroniques surchauffent, il faut mettre
l’appareil de chauffage hors circuit et hors service en enlevant
le fusible. Dans ce cas, nouvelle remise en marche seulement
après contrôle par du personnel spécialisé et formé par
Eberspächer.
• Après une immobilisation plus longue, il faudra vérifier les
ouvertures de la conduite de l’air de combustion et la conduite
des gaz d’échappement, le cas échéant les nettoyer!
45
?
Fonctionnement des appareils
■ CIRCUIT GAZ
■ Alimentation des appareils
■ Recommandations
- Vérifier que les robinets des différents appareils soient
fermés,
- Ouvrir la bouteille de gaz,
- Ouvrir ensuite les robinets alimentant chaque appareil,
- Procéder à l’allumage des différents appareils,
- L’allumage peut demander un certain temps dû à la purge
de l’air dans les tuyauteries.
Chaque appareil est équipé d’une sécurité coupant l’arrivée du
gaz en cas d’extinction accidentelle.
- Fermeture des circuits : procéder dans l’ordre inverse
de l’ouverture.
Tous les appareils fonctionnant au gaz ne doivent être
utilisés qu’à l’arrêt du véhicule. (véhicule en stationnement).
Avant chaque trajet, vérifiez que la ou les bouteilles soient bien
fermées.
La ventilation de sécurité ne doit en aucun cas être obstruée
même partiellement.
Les appareils de type réchaud à flamme nue ne doivent pas être
utilisés pour le chauffage de la cellule.
Avant de faire fonctionner le réfrigérateur et le chauffe-eau,
assurez-vous que les grilles extérieures n’ont pas été obstruées
par les protections qui auraient pu être mises en place.
Les grilles ne sont pas fournies avec le camping-car mais sont
disponibles en post-équipement auprès de votre distributeur
(option).
ATTENTION
Ne jamais faire le plein de carburant en laissant
des appareils en fonctionnement gaz.
46
?
Fonctionnement des appareils
■ CIRCUIT EAU
■ Alimentation intérieure
Votre camping-car est équipé en règle générale :
- d’un réservoir d’eau propre,
- d’un réservoir d’eaux usées (voire 2)
L’alimentation en eau s’effectue à l’aide d’une pompe
électrique 12 V.
■ Remplissage
Standard :
Le plein d’eau propre s’effectue par un orifice de remplissage
muni d’un bouchon à clé situé à l’extérieur de la cellule et
signalé par un pictogramme.
Double :
Certains modèles sont équipés d’un remplissage classique à
l’intérieur de l’habitacle au niveau du bloc cuisine et un autre
spécifique à l’extérieur de la cellule. Remplissage sous pression
domestique (2,5 - 3 bars) avec adap-tateur
particulier à mettre en place en bout d’un
tuyau d’arrivée d’eau. Au préalable le
bouchon de fermeture aura été enlevé
avec une clé spécifique que l’on vient
appuyer sur la colorette de l’orifice.
Si sur la façade de commande est en
mode remplissage. Une LED s’allumera
pour indiquer que le réservoir est
pratiquement plein et qu’il convient de
stopper le remplissage.
Pour la mise en pression, procéder comme suit :
- Vérifier que tous les robinets ou mitigeurs soient
fermés (eau froide et eau chaude).
-Mettre en route la pompe 12 V en actionnant l’interrupteur situé sur la façade de contrôle électrique.
-Purger les circuits eau froide et eau chaude au
niveau de chaque robinet ou mitigeur.
-Dès lors, l’installation est en état de fonctionner.
Un défaut de purge (présence d’air) peut empêcher le
fonctionnement du chauffe-eau.
■ Réserve d’eau propre
En voyage, n’attendez pas d’être presque à sec, pour vous
approvisionner. Pour faire le plein d’eau propre, profitez d’un
plein de carburant par exemple. Certains parkings possèdent un
robinet mais dans tous les cas, soyez discret et diplomate.
Par ailleurs, de plus en plus de communes proposent des points
spécifiques avec des bornes spécialisées (EURO-RELAIS par
exemple).
L’eau contenue dans le réservoir n’est pas une eau potable.
47
?
Fonctionnement des appareils
■ Eaux usées
ATTENTION :
Ne vous en débarrassez pas n’importe où.
La vidange dudit réservoir s’effectue à l’aide d’une vanne à
guillotine permettant une vidage rapide du réservoir.
À l’approche de la période hivernale lorsque votre véhicule
n’est pas chauffé, il est impératif de vidanger tous les circuits
eau propre, eaux usées, ainsi que le chauffe-eau pour éviter
toute détérioration qui ne pourra pas être couverte par la
garantie.
Repère de la vanne sur la carrosserie
Poignée de manœuvre (tirer vers vous pour ouvrir)
■ Pompe à eau
Vanne guillotine
Pour les modèles de pompe (Shurflo), il faut, en période
hivernale procéder à la vidange complète du réservoir. Cette
vidange s’effectue en ouvrant le robinet de vidange ou alors en
ouvrant tous les robinets et en faisant fonctionner la pompe
(15 min. en marche et 15 min. à l’arrêt) jusqu’à ce que le
réservoir soit vide.
■ Isolation
Ensuite, déconnecter les tuyaux d’arrivée et de sortie de la
pompe en prenant la précaution de se munir d’un récipient.
Mettre la pompe sur marche. Cela permet l’évacuation de toute
l’eau restant dans la pompe. Ne pas rebrancher les tuyaux pour
la période hivernale et laisser aussi l’ensemble des robinets
ouverts afin de prévenir les problèmes de gel.
Certains de nos modèles bénéficient en option d’une isolation
spécifique du réservoir des eaux usées, celui-ci se trouvant sous
le châssis dudit véhicule.
48
?
Fonctionnement des appareils
■ PRISE D’ALIMENTATION 230 V
Une prise CEE 230 V (2P + T) située sur le côté droit ou gauche
de votre camping-car permet de vous raccorder au secteur. Pour
y accéder, soulever le couvercle de protection et introduisez la
fiche normalisée (Protection différentielle).
■ Prise intérieure 230 V
■ Protection 230 V
Un disjoncteur assure la protection en 230 V de votre campingcar. Ce disjoncteur est situé dans la penderie, banquette ou
meuble bas de la cellule suivant les modèles.
Pour mettre le courant, basculer la commande vers le haut.
(position I).
Une ou plusieurs prises 230 V équipent votre cellule.
■ LANTERNEAUX PANORAMIQUES
■ Précautions d’entretien
• Fermer complètement les lanterneaux avant la mise en route
du véhicule (vérifier le bon verrouillage).
• Ne pas quitter le véhicule avec les lanterneaux ouverts.
• Ne pas ouvrir les lanterneaux par fort vent ou pluies.
• Avant d’ouvrir les lanterneaux, enlever si nécessaire la neige,
le givre ou d’éventuelles salissures.
• En cas de rayonnement solaire, le store d’occultation du ou
des lanterneaux panoramiques devra être fermé au deux tiers
maximum.
• En cas de dommages, consulter un atelier spécialisé.
tâches mates peuvent être atténuées avec du polish et un chiffon
doux.
Nettoyer les stores avec de l’eau savonneuse exclusivement. En
cas de non respect de ces recommandations, il y a automatiquement perte des droits de garantie. L’utilisation de tout
produit autre que l’eau savonneuse a des conséquences
désastreuses sur le verre acrylique (détérioration, fissures…).
Un adhésif placé sur le lanterneau rappelle le bon usage du
lanterneau et de leur store
Le verre acrylique des lanterneaux panoramiques comme celui
des baies de la cellule de vie doivent être nettoyés exclusivement avec de l’eau savon-neuse ou en utilisant des produits
spéciaux pour vitre acrylique. Les fines rayures et certaines
49
?
Fonctionnement des appareils
■ COUCHAGE
■ En capucine
Selon les modèles, rabattre l’abattant pivotant lorsqu’il existe en
position horizontale.
Lorsque vous prenez la route, pensez à le relever pour agrandir
votre espace de conduite.
Une étiquette rapelle
cette obligation normative.
■ Sur dînette
• Positionner la table entre deux banquettes ou devant la banquette selon modèles.
• Mettre en place les extensions de couchage (lorsqu’elles
existent) qui se situent en bout de banquette et qui sont à
coulissement,
• Enfin mettre en place les divers coussins : assises, dossiers et
complément de couchage.
• Sur certains modèles des compléments de couchages sont
fournis en option (voir avec nos distributeurs).
■ Couchettes
Lorsque les couchettes supérieures ou lits sont utilisés par des
enfants, et en particulier ceux de moins de 6 ans, faire attention
aux risques de chute et prendre toutes les précautions d’usage
pour assurer leur parfaite sécurité.
■ Lit arrière
Ne convi
e
sans surv nt pas aux enfa
nts de m
eillance.
oins de 6
Do not su
ans,
it
to
ch
ildren un
without
surveilla
d
e
r
6
ye
nce.
ars old
Nicht ge
e
ohne au ignet für kinder
fsicht.
unter 6 ja
hre alt
Non ada
tt
accompa o ai bambini di
gnati.
meno di
6 anni n
No recom
on
años sin andable para niñ
la superv
o
s
memore
is
io
s
n de un
Niet gesc
adulto. de 6
zonder tohikt voor kindere
n onder
ezicht.
de 6 jaar
Ikke tilrà
deligt til
born und
er 6 âr u
den cpsy
n.
Deux possibilités existent selon les
modèles :
1) réglage par manivelle : l’anneau et la
manivelle nécessaire à l’opération de
réglage en hauteur du lit sont situés
sous le lit avec accès par portillon du
garage.
Certains modèles sont équipés de filet(s) antichute qu'il convient
de veiller à leurs mises en places sous votre responsabilité.
50
?
Fonctionnement des appareils
2) réglage manuel : quelques modèles ont ce système de réglage
qui se fait en soulevant le matelas et en positionnant le taquet
de réglage à la hauteur choisie. Une petite languette de sureté
assure le maintien en position du taquet (ne pas oublier sa mise
en place. Nous déclinons toute responsabilité en cas d’oubli de
mise en place pour les incidents pouvant en découler).
1) Intermédiaire :
- descente du lit en 2 fois jusqu’à mi-parcours en “automatique”
avec une simple impulsion sur le bouton de commande. Dans
cette position intermédiaire un couchage est possible sur le lit
bien sûr avec accès par échelle mais aussi en partie inférieure
en utilisant la dinette.
■ Lit central électrique
Nous avons sur un de nos modèles un couchage avec lit central. Ce lit
est à commande électrique et présente les caractéristiques suivantes :
• d’un point de vue sécurité :
- est retenu en partie supérieure par un “blocage” type ceinture
de sécurité qui doit être libéré pour permettre tout
mouvement du lit ;
- un système a clé doit être enclenché pour permettre le fonctionnement du lit ;
Ces deux éléments doivent avoir été actionnés pour permettre le
fonctionnement du lit.
- des sécurités haute et basse ont été installées pour laisser un
espace suffisant en haut et en bas.
• d’un point de vue fonctionnement :
Deux positions de couchage :
Bien veiller à ce que : a) la table, la
banquette, les coussins soient bien installés et
ne font pas obstacle à sa mise en place. b) le
filet anti-chute du lit aura préalablement été
détaché du toit.
2) Basse :
La position basse est accessible à partir de la position
intermédiaire en pratiquant comme suit :
- Exercer manuellement une pression constante sur le bouton de
commande jusqu’à la butée de fin de course. Cette position
permet un accès au couchage sur le lit sans échelle mais sans
couchage possible sur la dinette inférieure. La remise en
position jour (lit au toit) se fait en 3 phases les deux premières
en automatique par simple pression sur le bouton de commande
et la dernière pour mise en butée en manuel avec une pression
constante sur le bouton de commande. C’est la manœuvre
inverse de l’opération de descente du lit.
NB : les masses maximales admissibles sur les lits mobiles sont : lit
central électrique 140 cm : 230 kg et lit central manuel 120 cm :
150 kg. Une manivelle pour actionner le système en cas de
panne électrique totale est fournie en accompagnement.
51
?
Fonctionnement des appareils
■ Un conseil
Pour toutes les manipulations, n’hésitez pas à demander une
démonstration à votre concessionnaire lors de la prise en charge
de votre camping-car.
C’EST UN SPÉCIALISTE!
Ne forcez jamais sur un élément pour une mise en place.
Nous vous conseillons l’utilisation d’une literie type Polydon
incluant drap housse et couette aux parfaites dimensions du
couchage de capucine.
Veillez à ce que le contact fin de course haut se
déclenche sans être gêné par les couvertures et autres.
En cas de défaillance du système, vous pouvez ajuster ou manœuvrer le lit avec une manivelle.
Sur le coté Gauche un bossage
cache le trou d'accès au mécanisme
La manivelle
■ PIED DE TABLE ÉLECTRIQUE
Pour plus de sécurité, en particulier avec les enfants, un
système anti-coincement équipe ce système. En cas de
résistance le système se bloque. Le déblocage se fait à l’aide
du bouton de manœuvre en l’actionnant en sens inverse du
mouvement ayant occasionné le blocage.
Certains de nos modèles sont équipés d’un pied de table à
commande électrique.
Ce pied, pour des raisons de sécurité, ne
peut être opérationnel qu’une fois mis sous
tension en actionnant la clé d’un quart de
tour vers la droite.
Si pour des raisons spécifiques le pied devait être changé, des
réglages seront à réaliser par l’installateur avant utilisation.
Vous pouvez rendre ce pied inutilisable en
enlevant tout simple-ment la clé (les enfants
pouvant jouer avec ce matériel).
Le bouton au dessus de la clé permet de descendre ou monter
la table.
52
? WC
Fonctionnement des appareils
■ WC CHIMIQUE MODÈLE C250
Attention à la pression de l’air lors de l’ouverture de la trappe de la cassette des WC, surtout lorsque vous voyagez en montagne. Alors,
faites cette ouverture avec l’abattant de la cuvette des WC fermé.
Vous trouverez ci-après un descriptif succinct de l’utilisation de ces appareils. Une documentation spécifique est fournie avec le camping-car
La toilette se compose de deux parties : une partie fixe montée
à demeure et un réservoir à matières accessible depuis
l’extérieur. Le réservoir à matières amovible est situé sous la
cuvette et peut être retiré par le biais d’une trappe situé sur
l’extérieur du camping-car.
■ Mise en service
1. Ouvrez la trappe d’accès situé sur l’extérieur de votre
camping-car.
2. Retirez le réservoir à matières en tirant le verrou de
sécurité (qui maintient le réservoir en place) vers le haut.
3. Tirez le réservoir à matières vers l’extérieur jusqu’à la
butée. Inclinez-le légèrement et extrayez-le complètement.
4. Placez le réservoir à matières à la verticale et tournez le
bras de vidange orientable vers le haut. Le bras de vidange
permet de vider le réservoir facilement et de manière
hygiénique.
5. Retirez le bouchon (avec le doseur à l’intérieur) du bras
de vidange et versez la quantité adéquate d’additif sanitaire
Thetford (suivez les indications sur l’étiquette) dans le réservoir
à matières. Ce produit permet d’éviter les odeurs désagréables
et assure la propreté externe du réservoir à matières. Ajoutez
ensuite environ 2 litres d’eau de manière à recouvrir
entièrement le fond du réservoir.
Remarque : n’ajoutez jamais d’additif sanitaire directement par
le clapet ou la cuvette, cela pourrait endommager le joint à
lèvre du réservoir à matières. Versez toujours les produits par le
bras de vidange.
6. Replacez le réservoir à matières dans sa position initiale
par la trappe d’accès. Assurez-vous que le résservoir à matières
est bien immobilisé au moyen du verrou de sécurité. Refermez
la trappe d’accès et verrouillez-la.
■ Utilisation de la toilette (standard)
Avec le couvercle fermé, faites pivoter la cuvette dans la
position souhaitée avec les deux mains.
Pour activer le pannezu de commande, appuyez une fois sur le
bouton de chasse-d’eau. L’écran du panneau de commande
reste activé pendant environ 5 minutes. Faites couler de l’eau
dans la cuvette en appuyant une nouvelle fois brièvement sur le
bouton de chasse-d’eau.
Vous pouvez utiliser la toilette avec le clapet ouvert ou fermé.
53
? WC
Fonctionnement des appareils
Pour ouvrir le clapet, faites coulisser sur le côté la poignée
d’ouverture située sous la cuvette. Après utilisation, ouvrez le
clapet (s’il est toujours fermé) et rincez la toilette en appuyant
sur le bouton de chasse-d’eau pendant plusieurs secondes (si
nécessaire, réactivez le panneau de commande). Après
utilisation, fermez le clapet.
Consigne importante ! Si votre toilette possède un réservoir d’eau
propre, assurez-vous que ce réservoir n’est pas trop plein lorsque
vous voyagez. De même, pendant les voyages, la cuvette ne doit
pas contenir d’eau. Le non-respect de cette consigne pourrait
provoquer des dégâts dus à l’eau dans votre camping-car.
■ Vidange
Le réservoir à matières possède une capacité de 18 litres :
préparez-vous à le vider lorsque le voyant rouge situé sur le
panneau de commande de la toilette s’allume. Ce voyant rouge
s’allume lorsque le réservoir à matières ne peut plus contenir
que 2 litres supplémentaires, ce qui correspond à 2 ou 3 utilisations.
Vérifiez que le clapet est fermé. Ouvrez la trappe d’accès située
sur l’extérieur du véhicule. Tirez le verrou de sécurité vers le
haut et retirez le réservoir à matières.
Placez le réservoir à matières à la verticale (poignée d’extraction
en haut, roulettes en bas). Faites coulisser la poignée sur le côté
(vers l’avant du réservoir) jusqu’à ce qu’elle soit dégagée de sa
position de verrouillage.
Tirez la poignée vers le haut et faites rouler le réservoir à
matières vers une aire de vidange autorisée.
Appuyez sur la poignée pour remettre dans sa position de
verrouillage. Tournez le bras de vidange vers le haut et enlevez
le bouchon. Tenez le réservoir à matières de manière à pouvoir
actionner le bouton-poussoir de prise d’air avec le pouce
pendant la vidange. Pour éviter les éclaboussures, appuyez sur
le bouton-poussoir de prise d’air pendant la vidange. Lorsque le
réservoir est vide, rincez-le soigneusement à eau claire.
Nettoyez également le clapet avec de l’eau.
Avertissement ! Evitez de secouer trop fortement le réservoir et
d’utiliser des systèmes de nettoyage à eau à haute pression. Cela
pourrait endommager l’intérieur du réservoir.
Remarque : n’appuyez sur le bouton-poussoir de prise d’air
qu’une fois le bras orientable dirigé vers le bas ! Si nécessaire,
préparez la toilette de manière à pouvoir l’utiliser à nouveau.
Faites coulisser le réservoir à matières dans la toilette puis
refermez la trappe d’accès.
■ Nettoyage et entretien
La toilette doit être nettoyée et entretenue régulièrement, en
fonction de la fréquence d’utilisation.
Remarque : n’utilisez jamais d’eau de javel, de vinaigre ou
d’autres produits détergents puissants contenant ces substances.
Vous risqueriez d’endommager de façon définitive les joints et
d’autres pièces de votre toilette.
54
? WC
Fonctionnement des appareils
Cuvette :
- Versez quelques gouttes de nettoyant pour salles de bains
Thetford dans la toilette.
- Rincez la cuvette à l’eau et lessivez le reste avec un chiffon
humide.
- Nettoyez le siège et le couvercle. Le siège et le couvercle
s’enlèvent facilement.
- Pour assurer l’hygiène de votre toilette et empêcher la
formation de dépôts dans la cuvette, versez une quantité
adéquate de produit Aqua Rinse dans le réservoir d’eau propre
de votre toilette (le cas échéant).
Un conseil ! Pour obtenir une toilette étincelante, essuyez-la
avec un chiffon sec et doux après le nettoyage.
■ Stockage
Il est important de suivre les instructions ci-dessous si vous
pensez ne pas utiliser la toilette Thetford pendant une longue
période (saison hivernale).
- Activez le panneau de commande en appuyant sur le bouton
de chasse-d’eau. Ouvrez le clapet et appuyez sur le bouton de
chasse-d’eau jusqu’à ce que l’eau arrête de couler dans la
cuvette. Refermez le clapet. Ouvrez la trappe d’accès située sur
l’extérieur du camping-car et vidangez le réservoir à matières
dans une aire de vidange autorisée. Suivez les instructions de
nettoyage et d’entretien. Pour que le réservoir à matières
puisse sécher rapidement, ne remettez pas le bouchon en
place sur le bras de vidange du réservoir.
■ Utilisation par temps froid
Si votre toilette à cassette Thetford se trouve dans un endroit
chauffé, vous pouvez l’utiliser normalement par temps froid.
Dans le cas contraire, elle risque de geler. Nous vous conseillons
alors de vider la toilette en suivant les instructions de la
rubrique « Stockage ». Il est déconseillé d’utiliser des produits
antigel comme ceux utilisés dans les radiateurs des voitures car
ils sont nuisibles à l’environnement.
55
CHAP. XII
Manœuvre des sièges pivotants
de cabine de conduite
Certaines de nos implantations présentent la particularité d’avoir
des sièges de cabine pivotants permettant ainsi la mise en place
d’un salon avant convivial.
Cela étant, la manœuvre de rotation du siège conducteur pourra
nécessiter dans certains cas de déverrouiller le frein de
stationnement pour faciliter la mise en place du salon.
56
?
Par souci de sécurité et avant d’effectuer cette
opération, vous devez vous assurer de pouvoir
procéder en toute sécurité.
Pour cela :
1) Procéder moteur arrêté.
2) Ne procéder à cette manœuvre que sur sol horizontal.
3) Caler les roues du véhicule avec des cales appropriées et
enclencher la 1re vitesse.
4) C’est seulement ensuite que vous pourrez desserrer le
frein de stationnement, procéder à la rotation du siège et
resserrer immédiatement après le frein de stationnement
et remettre le véhicule au point mort.
CHAP. XIII
Sécurité
?
(Ventilation - Extincteur)
■ Ventilations /aérations
■ Extincteur
La cellule de votre camping-car est équipée de ventilations de
sécurité conformément à la législation en vigueur. Ces grilles,
généralement disposées sous le réfrigérateur, sous les éléments
de mobilier, dans le coffre à gaz, ainsi que dans
l'emmarchement de la porte cellule ne doivent jamais être
obstruées. Pour votre sécurité, il est indispensable que le
nettoyage de ces grilles soit réalisé au minimum une fois l’an
(soufflage et brossage par l’extérieur).
Votre cellule de camping-car dispose d’un extincteur
homologué.
Il convient de maintenir cet appareil en état de marche et de
respecter les contrôles auxquels il doit être soumis pour être
toujours en bon état de fonctionnement.
Les contrôles sont à l’initiative et à la charge du propriétaire du
camping-car.
■ Issue de secours
Les accès aux issues de secours (fenêtres, porte cellule) doivent
être en permanence libres de tout obstacle.
Les baies de secours doivent s’ouvrir vers l’extérieur ou coulisser
horizontalement et laisser une ouverture minimale de 450 mm
dans toute direction. (EN 1646.1).
57
!
CHAP. XIV
Utilisation
hivernale
?
■ PRÉCAUTIONS ET CONSEILS
Pour la conduite hivernale et plus particulièrement sur routes
enneigées, il faut adopter avec un camping-car les mêmes règles
qu’avec une voiture légère, c’est-à-dire une conduite très coulée
sans accélération ou freinages brusques.
De toute manière, votre camping-car a plutôt tendance à mieux
tenir la route qu’une voiture, tout simplement parce qu’il est
plus lourd et donc accroche mieux la route. Il va décrocher plus
tard qu’une voiture mais lorsqu’il décroche c’est beaucoup plus
difficile à rattraper, alors PRUDENCE.
En cas de neige abondante, il faut mettre en place des chaînes
mais avant d’aller pour la première fois à la neige, un bon
conseil, procéder au montage des chaînes chez vous bien
tranquillement. Cela ne sera que plus facile là-bas, bien souvent
sous la neige.
Au niveau de l’habitat, en période d’utilisation hivernale les
problèmes les plus importants à résoudre sont ceux de la
condensation.
Pour éviter ces phénomènes de condensation, un maître mot
AERER. Alors surtout, n’obturez pas les systèmes d’aération
basse ou haute de votre camping-car.
Autre point important en hiver pour le confort de l’utilisation
hivernale, c’est le réservoir des eaux usées qui ne doit pas geler.
Il faut donc y ajouter soit de l’antigel, soit du sel, soit de l’alcool
et vous retarderez ainsi le point de gélification.
Nota :
Un réchauffeur, en option, peut être installé par votre
distributeur
58
CHAP. XV
?
Nettoyage
■ Nettoyage extérieur
Pour le nettoyage de la carrosserie, il ne faut jamais utiliser de
système à rouleaux car vous risquez de détériorer ou d’arracher
les structures d’aération de votre camping-car.
Les systèmes à haute pression sont à proscrire.
En conséquence, il convient d’éviter à tout prix son arrivée à
l’intérieur de la cellule de vie.
Pour nettoyer le sol, ne pas utiliser de grande quantité d’eau car
ceci risquerait d’altérer la longévité de votre cellule (présence
de bois).
L’idéal pour le nettoyage, c’est l’aspirateur.
Ne pas utiliser d’éponge à dos grattant pour nettoyer le
mobilier car celui-ci est un revêtement de type « papier ».
Nous utilisons des baies et des lanterneaux panoramiques en
méthacrylate et leur nettoyage ne doit se faire qu’avec de l’eau
savonneuse et une éponge (en aucun cas, d’autres produits,
cf. chap. V).
Bien évidemment l’utilisation de papier collant est
strictement prohibé.
Pour les coussins, les rideaux… ils réclament en règle générale
un nettoyage à sec.
■ Nettoyage intérieur
Pour le sol, il convient d’éviter la présence de sable qui est
abrasif et peut détériorer la surface du tapis de sol.
59
CHAP. XVI
?
Hivernage
C’est la période pendant laquelle vous n’utiliserez pas votre
camping-car.
2) Il faut fermer la bouteille de gaz, voire même l’enlever,
dans ce cas obstruer la canalisation gaz.
Comme tout véhicule, il a tendance de beaucoup plus s’user que
lorsqu’il est utilisé. Il va donc falloir prendre un certain nombre
de précautions :
3) Les batteries sont à retirer pour être stockées dans un
endroit sec et hors gel après les avoir chargées auparavant, sauf
si vous avez la possibilité de laisser votre camping-car branché
sur le 230 V pendant cette période de non utilisation afin de les
maintenir en charge et hors gel.
1) Il va falloir vidanger tous les circuits d’eau (eau propre,
eaux usées, WC cassette-toilette) et votre concessionnaire saura
vous aider lors d’une première intervention qui nécessite une
parfaite connaissance du véhicule.
Pour la vidange de la pompe à eau, il faut se reporter au
paragraphe relatif au fonctionnement de la pompe (page 48).
4) Nous vous engageons à mettre en place les caches ou
obturateurs adéquats sur les grilles d'aérations présentes
5) En cas d'immobilisation prolongé, penser a ventilé
régulièrement votre camping-car
60
CHAP. XVII
Présentation
des modèles
? INFO
■ TABLEAU DES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
Nota :
- Masse à vide en ordre de Marche (+/- 5%) = Poids du conducteur (75kg), eau, gaz (1
bouteille), gaz oïl (90%), réservoir de chasse d'eau / batterie comprise.
- Charge utile = la masse des passagers (le chauffeur pour un poids de 75kg (68kg+7kg
d'effets) est intégré dans la masse à vide en ordre de marche) ; la masse des effets
personnels (vêtements, nourriture, télé) ; la masse des options qui auront été installées
après la sortie d'usine (ex : store latéral, porte vélos, antenne télé ou parabole, porte
moto, vérins…)
61
? INFO
Présentation des modèles
GENESIS
CAPUCINES
CARACTERISTIQUES
PORTEUR
(EURO5)
Motorisation standard
Puissance moteur (1)
GENESIS 31
FORD TRANSIT
350M 3300
GENESIS 43
FORD TRANSIT
350L 3750
GENESIS 43 GF
GENESIS 51
GENESIS 59
GENESIS 63
GENESIS 65
FORD TRANSIT
350L 3750
FORD TRANSIT
CHASSIS 350L
ROUES
JUMELEES AR
FORD TRANSIT
350EL 3950
FIAT DUCATO
35L 4035
FIAT DUCATO
35L 4035
2,2L
2,2L
2,2L
2,2L
2,2L
2,3L
2,3L
140 CH / 103Kw
140 CH / 103Kw
140 CH / 103Kw
155 CH / 114Kw
140 CH / 103Kw
130 CH / 96Kw
130 CH / 96Kw
Masse à vide en ordre de marche (+/- 5%)
2836
2846
2862
3041 / 3248
3049
2954 / 3044
2939 / 3029
Masse maximale en charge
techniquement admissible
3500
3500
3500
3500 / 3800
3500
3500 / 3650
3500 / 3650
Longueur Hors Tout (sans échelle)
5.99
6.42
6.42
7.09
7.25
6.99
6.99
Hauteur Hors Tout (sans
galerie)
2.93
2.93
2.93
3.08
2.93
3.10
3.10
2,04/2,12
2,04/2,12
2,04/2,12
2,03/2,11
2,04/2,12
2,05/2,08
2,05/2,08
3.30
3.75
3.75
3.95
3.95
4.03
4.03
1.76
1.74
1.74
2.21
2.37
2.01
2.01
6
POIDS (2)
DIMENSIONS
Hauteur intérieure
Empattement
Porte à faux arriere (mm)
NOMBRE DE PLACES
(Porteur base standard)
Places assises carte grise sans
porte moto(2)
Places repas
Places couchage
4
6
6
5
5
6
4/5
5
5
5
5
4
6
5
6
6
6
5
6
6-7
O
O
O
O
O
O
O
AUTRES EQUIPEMENTS
Galerie et échelle alu
repliable(11Kg)
Attelage(24Kg)
Porte moto *(64Kg)
O
O
O
O
O
O
O
„
O
O
O
„
O
O
„ : Non prévu S : De serie O : Option (1) données constructeurs automobiles (2)sous réserve homologation * couchage supplémentaire
possible avec accessoire en option
62
? INFO
Présentation des modèles
GENESIS
PROFILES
CARACTERISTIQUES
PORTEUR
(EURO5)
Motorisation standard
Puissance moteur (1)
GENESIS 30
GENESIS 32
GENESIS 34
GENESIS 36
GENESIS 38
GENESIS 40
FORD TRANSIT
350L 3750
FORD TRANSIT
350M 3300
FORD TRANSIT
350M 3300
FIAT DUCATO 35L
3800
FIAT DUCATO 35L
3800
FORD TRANSIT
350L 3750
2,2L
2,2L
2,2L
2,3L
2,3L
2,2L
140 CH / 103Kw
140 CH / 103Kw
140 CH / 103Kw
130 CH / 96Kw
130 CH / 96Kw
140 CH / 103Kw
Masse à vide en ordre de marche (+/- 5%)
2797
2688
2766
3012 / 3032
2876
2897
Masse maximale en charge
techniquement admissible
3500
3500
3500
3500 / 3650
3500 / 3650
3500
Longueur Hors Tout (sans échelle)
5.99
5.79
5.99
6.69
6.69
6.69
Hauteur Hors Tout (sans galerie)
2.89
2.76
2.76
2.89
2.76
2.89
Hauteur intérieure
Empattement
Porte à faux arriere (mm)
2.11
1.98
1.98
2.11
1.98
2.11
3.75
3.30
3.30
3.80
3.80
3.75
1.31
1.56
1.76
1.94
1.94
2.01
4
POIDS (2)
DIMENSIONS
NOMBRE DE PLACES
(Porteur base standard)
Places assises carte grise sans
porte moto(2)
Places repas
Places couchage
4
4
4
5
4
4/5
4
4/5
5
5
5
4
2/3*
3/4*
6
4
4/5*
O
O
O
O
O
O
O
O
O
O
O
O
O
O
„
O
O
O
AUTRES EQUIPEMENTS
Galerie et échelle alu
repliable(11Kg)
Attelage(24Kg)
Porte moto *(64Kg)
„ : Non prévu S : De serie O : Option (1) données constructeurs automobiles (2)sous réserve homologation * couchage supplémentaire
possible avec accessoire en option
63
? INFO
Présentation des modèles
GENESIS
PROFILES
CARACTERISTIQUES
PORTEUR
(EURO5)
Motorisation standard
Puissance moteur (1)
GENESIS 46
GENESIS 52
GENESIS 54
GENESIS 56
GENESIS 58
GENESIS 60
FORD TRANSIT
350L 3750
FORD TRANSIT
350EL 3950
FORD TRANSIT
350EL 3950
FIAT DUCATO 35L
4035
FORD TRANSIT
350EL 3950
FORD TRANSIT
350EL 3950
2,2L
2,2L
2,2L
2,3L
2,2L
2,2L
140 CH / 103Kw
140 CH / 103Kw
140 CH / 103Kw
130 CH / 96Kw
140 CH / 103Kw
140 CH / 103Kw
Masse à vide en ordre de marche (+/- 5%)
2887
2944
3044
3047 / 3157
3000
3041
Masse maximale en charge
techniquement admissible
3500
3500
3500
3500 / 3650
3500
3500
Longueur Hors Tout (sans échelle)
6.69
6.49
7.25
6.99
7.25
7.25
Hauteur Hors Tout (sans galerie)
2.89
2.89
2.89
2.89
2.76
2.89
Hauteur intérieure
Empattement
Porte à faux arriere (mm)
2.11
2.11
2.11
2.11
1.98
2.11
3.75
3.95
3.95
4.03
3.95
3.95
2.01
1.61
2.37
2.01
2.37
2.37
4
5
5
5
4
5
5
5
5
5
5
5
4/5*
6
5
6
3/4*
5
O
O
O
O
O
O
O
O
O
O
O
O
O
O
„
O
„
„
POIDS (2)
DIMENSIONS
NOMBRE DE PLACES
(Porteur base standard)
Places assises carte grise sans
porte moto(2)
Places repas
Places couchage
AUTRES EQUIPEMENTS
Galerie et échelle alu
repliable(11Kg)
Attelage(24Kg)
Porte moto *(64Kg)
„ : Non prévu S : De serie O : Option (1) données constructeurs automobiles (2)sous réserve homologation * couchage supplémentaire
possible avec accessoire en option
64
? INFO
Présentation des modèles
MAGEO
PROFILES
CARACTERISTIQUES
PORTEUR
(EURO5)
Motorisation standard
Puissance moteur (1)
MAGEO 114
MAGEO 118
MAGEO 119 /
MAGEO 119 EB
MAGEO 128
MAGEO 138
FIAT DUCATO 35L
3800
FIAT DUCATO 35L
4035
FIAT DUCATO 35L
4035
FIAT DUCATO 35L
4035
FIAT DUCATO 35L
4035
2,3L
2,3L
2,3L
2,3L
2,3L
130 CH / 96Kw
130 CH / 96Kw
130 CH / 96Kw
130 CH / 96Kw
130 CH / 96Kw
3004
3121 / 3171
M119 3153 / 3273
M119EB 3158/3278
3126 / 3166
3122 / 3172
3500 / 3650
3500 / 3650
3500 / 3650
3500 / 3650
3500 / 3650
Longueur Hors Tout (sans échelle)
6.69
7.39
7.49
7.39
7.39
Hauteur Hors Tout (sans galerie)
2.76
2.76
2.89
2.76
2.76
Hauteur intérieure
Empattement
Porte à faux arriere (mm)
1.98
1.98
2.11
1.98
1.98
3.80
4.03
4.03
4.03
4.03
1.95
2.41
2.51
2.41
2.41
POIDS (2)
Masse à vide en ordre de marche (+/- 5%)
Masse maximale en charge
techniquement admissible
DIMENSIONS
NOMBRE DE PLACES
(Porteur base standard)
Places assises carte grise sans
porte moto(2)
Places repas
Places couchage
4
4
4
4
4
4/5
4/5
4/5
4/5
4/5
3/4*
3/4*
5
3/4*
3/4*
O
O
O
O
O
O
O
„
O
O
O
„
„
„
„
AUTRES EQUIPEMENTS
Galerie et échelle alu
repliable(11Kg)
Attelage(24Kg)
Porte moto *(64Kg)
„ : Non prévu S : De serie O : Option (1) données constructeurs automobiles (2)sous réserve homologation * couchage
supplémentaire possible avec accessoire en option
65
? INFO
Présentation des modèles
PRIUM
PROFILES
CARACTERISTIQUES
PORTEUR
(EURO5)
Motorisation standard
Puissance moteur (1)
PRIUM XS
PRIUM XL
PRIUM XG
PRIUM XT
FIAT DUCATO 35L 3800
FIAT DUCATO 35L 3800
FIAT DUCATO 35L 4035
FIAT DUCATO 35L 4035
2,3L
2,3L
2,3L
2,3L
130 CH / 96Kw
130 CH / 96Kw
130 CH / 96Kw
130 CH / 96Kw
2951
3094 / 3104
3151 / 3266
3160 / 3275
3500 / 3650
3500 / 3650
3500 / 3650
3500 / 3650
Longueur Hors Tout (sans échelle)
5.99
6.69
7.39
7.49
Hauteur Hors Tout (sans galerie)
2.89
2.89
2.89
2.89
Hauteur intérieure
Empattement
Porte à faux arriere (mm)
2.11
2.11
2.11
2.11
3.80
3.80
4.03
4.03
1.25
1.95
2.41
2.51
POIDS (2)
Masse à vide en ordre de marche (+/- 5%)
Masse maximale en charge
techniquement admissible
DIMENSIONS
NOMBRE DE PLACES (Porteur
base standard)
Places assises carte grise sans porte
moto(2)
4
4
4
4
4/6
4/6
4/6
4/6
3/4*
3/4*
5/6*
5/6*
Galerie et échelle alu repliable(11Kg)
O
O
O
O
Attelage(24Kg)
Porte moto *(64Kg)
O
O
„
„
O
O
„
„
Places repas
Places couchage
AUTRES EQUIPEMENTS
„ : Non prévu S : De serie O : Option (1) données constructeurs automobiles (2)sous réserve homologation * couchage
supplémentaire possible avec accessoire en option
66
Les informations techniques et les conseils d’entretien contenus dans cette publication étaient corrects lors de la mise sous presse. Toutefois, soucieuse
de l'amélioration permanente de ses produits, CHALLENGER se réserve le droit de modifier à tout moment et sans préavis les caractéristiques, la conception et l'équipement sans encourir aucune obligation. Ce manuel ne peut être reproduit ni traduit, en tout ou en partie, sans autorisation préalable.
Sauf erreurs et omissions. Tous droits réservés.
Die in dieser Publikation enthaltenen technischen Informationen und Wartungsempfehlungen waren zum Zeitpunkt des Drucks korrekt. In Anbetracht
der permanenten Bemühung, seine Produkte zu verbessern, behält sich CHALLENGER das Recht vor, die Eigenschaften, die Konzeption und die Ausstattung jederzeit und ohne Vorankündigung zu ändern, ohne irgendeine Pflicht zu verletzen. Das vorliegende Handbuch darf ohne vorherige Genehmigung weder ganz noch teilweise weder reproduziert noch übersetzt werden. Irrtum und Auslassung vorbehalten. Alle Rechte vorbehalten.
De technische informatie en onderhoudsadviezen in deze publicatie waren juist bij het ter perse gaan. Aangezien echter CHALLENGER zijn producten permanent wenst te verbeteren, behoudt de firma zich het recht voor om op ieder moment en zonder voorafgaande waarschuwing de kenmerken, het ontwerp en de uitrusting te wijzigen, zonder enige verplichting. Niets uit deze handleiding mag verveelvoudigd of vertaald worden zonder voorafgaande
toestemming.
Vergissingen of weglatingen voorbehouden. Alle rechten voorbehouden.
Collection - Kollektion - Collectie 2012 (09/2011)
TRIGANO VDL - Département Camping Car
BP 109 - 07302 TOURNON CÉDEX FRANCE
Tél. (33) 04 75 07 55 00
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement