ceraMotion® P+PMe Gebrauchsanweisung

ceraMotion® P+PMe Gebrauchsanweisung
Cliché de : © Christian Ferrari ®
fr
Mode d‘emploi
ceraMotion P+PMe – Céramique pressée et surpressée
pour armatures métalliques
®
ceraMotion® P / ceraMotion® PMe
ceraMotion® PMe surpressée d’armatures métalliques
ceraMotion® P pressée tout céramique
Index
2
Classification CE 0483
Préparation...............................................................................................................................................................4
Préparation pour la maquette....................................................................................................................................6
Réalisation de la maquette........................................................................................................................................6
Pose des tiges d’alimentation....................................................................................................................................7
Mise en revêtement...................................................................................................................................................8
Préchauffage des moules...........................................................................................................................................9
Programme de pressée............................................................................................................................................10
Pressée....................................................................................................................................................................11
Démoulage.............................................................................................................................................................12
Désolidarisation.......................................................................................................................................................15
Finition....................................................................................................................................................................15
Technique de stratification pour inlays, facettes et couronnes tout céramique..........................................................16
Cuisson de glaçage pour les deux techniques (stratification et maquillage)..............................................................17
Conception des armatures.......................................................................................................................................18
Usinage des armatures............................................................................................................................................19
Opaque en pâte......................................................................................................................................................20
Confection du Wax-Up pour les deux techniques (maquillage et stratification).........................................................22
Technique du maquillage.........................................................................................................................................22
Technique de la stratification...................................................................................................................................23
Pose des tiges d’alimentation..................................................................................................................................24
Mise en revêtement.................................................................................................................................................25
Préchauffage des moules.........................................................................................................................................26
Programme de pressée............................................................................................................................................27
Pressée....................................................................................................................................................................28
Démoulage.............................................................................................................................................................29
Désolidarisation.......................................................................................................................................................32
Homogénéisation thermique...................................................................................................................................32
Finition....................................................................................................................................................................32
Technique de stratification.......................................................................................................................................33
Cuisson de glaçage pour les deux techniques (stratification et maquillage)..............................................................34
ceraMotion® P+PMe est une céramique pressée de type 2 et classe 1 ou bien 2 (selon DIN EN ISO 6872:2008).
Le matériau restant le même, on fait le distinguo entre la ceraMotion® P (céramique de pressée pour inlays, facettes et
couronnes unitaires tout céramique) et ceraMotion® PMe (céramique pour pressée anatomique sur armatures métalliques).
Concernant ceraMotion® P, la personnalisation de la restauration s’effectue avec les masses « Touch Up » de l’assortiment ceraMotion® Me.
Pour ceraMotion® PMe, vous pouvez utiliser les masses ceraMotion® Me et « Touch Up ».
Indication
Concordance céramique – matériaux pour armature
Céramique cosmétique ceraMotion®
ceraMotion® PMe a été conçue pour être pressée sur les alliages
dentaires à coefficient d’expansion thermique (CDT) allant de
13,9 à 15,1 · 10-6 K-1 (25-500 °C) (< 10 % d’argent).
Sont recommandés pour les épaulements céramiques : les alliages
à CDT allant de 14,0 à 14,3 · 10-6 K-1 (25-500 °C).
7
8
9
10
11
12
13
14
15
CDT *
16
17
ceraMotion® PMe ne doit pas être pressée sur des armatures en
céramique hautes performances (Al2O3, ZrO2), en titane/alliages
de titane et alliages dentaires à CDT situé en dehors de
la plage indiquée.
En cas d’intolérance vis-à-vis d’un de ses constituants, il faut
renoncer à utiliser ceraMotion® P+PMe.
Céramique pressée ceraMotion®
* CDT – Coefficient d’expansion thermique (10-6 K-1, 25 - 500 °C)
3
ceraMotion® P
Pressée tout céramique
Préparation
Une préparation correcte consiste à réduire la dent en conservant sa forme générale. Cette réduction a pour but de
créer l’espace requis pour la future restauration tout céramique. Une fois préparée, la dent ne devra comporter ni bords vifs
ni angles vifs.
au moins 2,0 mm
2,0 mm
Les contre-dépouilles sont à éviter. Si la cavité est profonde, un fond de cavité devra être posé.
Concernant les inlays/couronnes partielles : ne pas amincir leur bord cervical. Et faire en sorte que les parois de la cavité
(préparation dentaire) ne soient pas parallèles.
au moins
2,0 mm
1,5 mm
1,5 mm
2,0 mm
1,5 mm
1,0 mm
Concernant les couronnes entières : réaliser un congé circulaire ou un épaulement à angle interne arrondi (largeur minimale
requise : 1 mm). Pour les couronnes antérieures : réduction circulaire de 1,5 mm, et réduction du bord libre de 2 mm.
1,0 mm
Pour les couronnes postérieures (entières ou partielles) : réduction occlusale de 1,5-2 mm.
Pour les inlays : dans la mesure du possible, la largeur de l’isthme devra être d’au moins 2 mm, et la profondeur de sillon être
de 2 mm.
Fig. 1 : Préparation pour un inlay
Fig. 2 : Préparation pour une couronne
Pour les facettes : réaliser un épaulement de 0,6 mm. Une réduction incisale de 1 mm et une profondeur de préparation
vestibulaire de 0,8 mm suffisent.
Les différentes réductions à effectuer (incisale/occlusale/circulaire) sont représentées aux figures 1 à 4.
Bien respecter également les épaisseurs minimales prescrites pour les différents types de restauration.
1,0 mm
2,0 mm
0,6 mm
1,5 mm
1,0 mm
1,5 mm
1,0 mm
Fig. 3 : P
réparation pour une couronne
antérieure
4
0,8 mm
0,6 mm
Fig. 4 : Préparation pour une facette
5
ceraMotion® P
Pressée tout céramique
Préparation pour la maquette
Préparer les maître-modèles comme pour des inlays ou des restaurations céramo-métalliques, et positionner la limite cervicale
de préparation. Appliquer une couche de vernis étanchéifiant afin de durcir les surfaces.
Pose des tiges d’alimentation
Type de cylindre de pressée
100 g et 200 g
Couronnes et facettes
Pour le joint de scellement : appliquer deux couches de vernis espaceur en s’arrêtant à 1 mm (environ) de la limite cervicale
de préparation.
Diamètre des canaux de pressée
Ø 3 mm
Longueur du conduit de pressée
5-6 mm
Zone de fixation des tiges d’alimentation sur les maquettes en cire
dans le cas de facettes : au niveau de la zone la plus volumineuse -> incisale
dans le cas d’inlays ou de couronnes partielles -> au niveau des faces proximales
Inlays et onlays
Pour le joint de scellement : appliquer trois couches de vernis espaceur en s’arrêtant juste avant la limite cervicale de préparation.
Orientation des tiges d’alimentation par rapport aux maquettes
les orienter dans le sens de la pressée
Angle d’inclinaison des tiges d’alimentation par rapport au socle du cylindre de pressée
45-60°
Note :
Espacement entre les éléments prothétiques à presser
au moins 5 mm
Éloignement par rapport à la ceinture silicone
10 mm
Concernant les facettes et inlays : utiliser un vernis dans la teinte de la dent facilite leur caractérisation.
Réalisation de la maquette
A ce stade vous devez choisir entre le maquillage et la stratification. Réaliser la maquette en utilisant une cire calcinant sans
laisser de résidus (par ex. StarWax CB).
Ne pas utiliser de plaques de thermoformage ! Elles calcinent certes sans laisser de résidus mais un vide risque de se créer
entre le moignon et la chape ; en pareil cas, la restauration (céramique pressée) ne serait pas soutenue à l’endroit du vide et ne
présenterait donc pas des qualités de résistance optimales.
Quel que soit le type de restauration tout céramique à réaliser, celle-ci devra impérativement présenter l’épaisseur
minimale requise. L’épaisseur de l’armature doit représenter environ 2/3 de l’épaisseur totale. Elle ne doit pas être inférieure à
0,8 mm. Comme pour une restauration céramo-métallique, faire en sorte que la maquette de l’armature présente une
forme réduite et anatomique, et la réaliser de façon à ce que la future armature garantisse un soutien correct de la
céramique cosmétique au niveau du bord incisal/des cuspides.
Fig. 5 : F
ixation des tiges d’alimentation sur le socle
du cylindre de pressée
6
Fig. 6 : F
ixation des tiges d’alimentation sur le socle
du cylindre de pressée
7
ceraMotion® P
Pressée tout céramique
Mise en revêtement
Préchauffage des moules
Appliquer une fine couche de vaseline
sur le socle du cylindre, le cylindre et le
gabarit de ce dernier.
Afin de garantir un préchauffage uniforme, toujours placer les moules au fond du four de préchauffage. Et, afin que la cire
puisse s’évacuer de façon optimale, les positionner de façon à ce que l’orifice du conduit de pressée regarde vers le bas. Les
moules ne doivent pas se toucher entre eux. Régler la température du four en fonction du type de revêtement (voir mode
d’emploi du revêtement utilisé).
Avec un air comprimé sans huile : éliminer
l’isolant présent sur le ou les objets à
presser.
En vibrant légèrement, verser – sans faire
de bulles – le revêtement à l’intérieur
du cylindre jusqu’à ce que les objets
à presser en soient intégralement
recouverts. Ensuite, finir de remplir le
cylindre sans vibrer.
Mettre ensuite le gabarit. Sa hauteur de
positionnement est considérée comme
correcte dès que du revêtement ressort
par son orifice.
Attendre la prise du revêtement (durant
ce laps de temps, le cylindre ne devra pas
être secoué). Quand le temps de prise est
écoulé, ôter le gabarit et le socle en
effectuant un mouvement de rotation,
puis retirer la ceinture de silicone.
Ensuite, avec un couteau à plâtre,
éliminer
les
éventuelles
aspérités
présentes sur la surface d’assise du
moule (revêtement) afin que celui-ci soit
bien stable à 90°.
8
Afin de garantir un résultat optimal, il faut aussi que le four soit propre et étalonné correctement. Le piston de pressée doit lui
aussi être propre. S’il ne l’est pas, le sabler pour éliminer les résidus de céramique ou de revêtement qui adhérent à sa surface.
L’autre solution consiste à utiliser des pistons jetables (pistons à usage unique). Les pistons en alumine doivent être mis dans le
four de préchauffage, mais pas les pistons jetables et pas les pastilles de céramique à presser.
Fig. 7 : Remplir de revêtement
jusqu’au repère
Fig. 8 : Mettre en place le gabarit
Fig. 9 : Le gabarit en place
Fig. 10 : É
limination des aspérités
du moule
Fig. 11 : Le moule dans le four de préchauffage
9
ceraMotion® P
Pressée tout céramique
Programme de pressée
Cylindre
Température de départ (°C)
Rampe (°C/min)
Quantité de céramique requise
Température de pressée (°C)
Stabilisation (min)
Temps de pressée* (min)
Pression de pressée **
Vide
Pressée
100 g
200 g
800
800
60
60
jusqu’à un poids en cire de 0,6 g :
1 pastille de céramique (2 g)
jusqu’à un poids en cire maximale de 1,2 g :
2 pastilles de céramique de 2 g chacune
920
950
20
20
8
8
maximale
maximale
oui
oui
Sélectionner le programme de pressée puis amener le four de pressée à la température initiale requise. Ensuite, introduire
rapidement les pastilles de céramique et le piston dans le canal du moule, enfourner le moule immédiatement et lancer le
programme de pressée. Bien veiller à ce que la température des moules ne baisse pas excessivement lors de leur transfert.
A la fin de la pressée, sortir les moules du four de pressée, les déposer sur une grille et les laisser se refroidir jusqu’à ce qu’ils
soient à la température ambiante.
*Selon le type de four de pressée, la durée de la pressée est indiquée soit en temps de repressée, soit par la vitesse d’interruption du processus.
Dans le cas de fours de pressée mécanique : la durée de la pressée est gérée automatiquement, par les capteurs de pression/détecteurs de mouvement.
** En fonction du type de four, la pression de pressée est indiquée soit en bars, soit en niveau de pression.
Note :
Veuillez lire attentivement le mode d’emploi de votre four de pressée.
Fig. 12 : Introduction des pastilles de céramique
10
Fig. 13 : Le moule à l’intérieur du four de pressée
11
ceraMotion® P
Pressée tout céramique
Démoulage
Démoulage
Après avoir attendu que le moule se soit bien refroidi : prendre un autre piston de pressée, le positionner sur le moule et faire
un trait au crayon sur ce dernier.
Avec un couteau à plâtre, ouvrir le moule au niveau de l’entaille réalisée précédemment.
Ensuite, entailler le moule sur tout son pourtour – en suivant le trait – avec un disque de sciage. Cette entaille créera un point
de rupture obligé.
Fig. 14 : Marquage au crayon en utilisant
un deuxième piston de pressée
12
Fig. 15 : Entaillage du moule avec un disque à scier
Une franche séparation s’opère entre la partie du moule contenant le piston et celle contenant le cône de pressée et
les objets en céramique.
Fig. 16 : Ouverture du moule
Fig. 17 : Le moule séparé en deux
13
ceraMotion® P
Pressée tout céramique
Démoulage
Désolidarisation
Avec des perles de polissage (50 µm) sabler le moule à 4 bars de façon à pouvoir en extraire le cœur contenant les objets.
Pour cette étape, la pression exercée doit être faible, et le refroidissement par eau être activé. Sectionner les tiges de pressée
en utilisant un disque diamanté fin et ce, sans appuyer. Ensuite, avec des instruments abrasifs à liant céramique, lisser les objets
au niveau des anciennes zones d’attache des tiges de pressée.
Ensuite, procéder au démoulage de ces objets en sablant à 2 bars, dans le sens de la pressée (ne pas sabler à l’alumine !).
Après, sabler le piston de pressée pour le nettoyer.
Attention ! Sabler en évitant d’abîmer les bords des objets. Toujours sabler en faisant en sorte que l’angle d’attaque soit le plus
fermé possible. Après le sablage, bien nettoyer les objets au jet de vapeur.
Note :
Lors du meulage de la céramique, éviter toute surchauffe de celle-ci !
Finition
Ajuster délicatement l’élément prothétique sur le moignon puis, avec un spray ou de la pâte de contrôle, revérifier et, s’il y a
lieu, répéter l’opération. Pour la finition des zones cervicales il est recommandé d’utiliser des instruments diamantés fins ou des
polissoirs caoutchouc pour matériaux céramiques.
Bien procéder à la finition de toute la surface de l’objet, avec les instruments appropriés. Afin d’éviter les inclusions de
revêtement à la surface de la céramique, bien sabler toute la surface de la pièce avant la cuisson de glaçage (ou de poursuivre
la stratification).
Fig. 18 : Extraction du cœur du moule
14
Fig. 19 : Démoulage des objets
15
ceraMotion® P
Pressée tout céramique
Technique de stratification pour inlays, facettes et couronnes tout céramique
Cuisson de glaçage pour les deux techniques (stratification et maquillage)
La finition s’effectue avec les masses « Touch Up » de l’assortiment ceraMotion Me (Touch Up Set REF 252-800-50).
Ces masses sont montées dans la zone incisale par stratification, puis cuites.
Afin de garantir une bonne imprégnation de toute la surface, ajouter du liquide de maquillage « Stains Liquid » (REF 254-010-02)
à la masse de glaçage « Glaze ».
Concernant les inlays : avant la cuisson, bien séparer la céramique de stratification en allant jusqu’à la chape. Cela, afin de
garantir une bonne maîtrise du phénomène de rétraction de la céramique inhérent à sa cuisson.
Incorporer également à cette masse les Stains/Body Stains adéquats afin de caractériser intensément la restauration.
Effectuer ensuite la cuisson.
®
En répétant le maquillage et la cuisson, les couleurs deviennent de plus en plus intenses.
Température
de départ (°C)
Temps de
séchage (min)
Rampe
(°C/min)
Départ vide
(°C)
Fin vide
(°C)
Température
de cuisson (°C)
Stabilisation
(min)
Finition avec les
masses « Touch Up »
500
6
55
500
790
790
1
Cuisson de glaçage
avec la masse
de glaçure
500
6
55
500
790
790
1
Cuisson de glaçage
avec la masse
de glaçure
Température
de départ (°C)
Temps de
séchage (min)
Rampe
(°C/min)
Départ vide
(°C)
Fin vide
(°C)
Température
de cuisson (°C)
Stabilisation
(min)
500
6
55
500
790
790
1
Fig. 20 : Application de Stains/Glaze
16
17
ceraMotion® PMe
Surpressée d’armatures métalliques
Conception des armatures
Usinage des armatures
L’armature reproduit la dent dans une forme anatomique réduite. Les angles et bords vifs doivent être évités. L‘épaisseur de
céramique surpressée ne doit pas dépasser 2 mm.
Suivre les recommandations des fabricants des alliages pour procéder à l’usinage, au sablage et à la cuisson d’oxydation.
L’épaisseur minimale requise pour l’armature est de 0,4 mm dans le cas d’une couronne (dents piliers : 0,5 mm minimum).
Usiner les alliages remanium® à l’aide de fraises au carbure à denture croisée, sabler avec de l‘Al2O3 (125 μm), une cuisson
d’oxydation n’est pas nécessaire (Fig. 3).
Pour un résultat esthétique satisfaisant, l’épaisseur minimale requise pour la céramique ceraMotion® PMe est de 0,8 mm.
Note :
Remarque :
Concernant les épaulements en céramique pressée : bien raccourcir l’armature jusqu’au bord intérieur de la limite de
préparation (préparation de type congé ou épaulement) afin de garantir une assise correcte de l’armature sur le moignon. Afin
que la masse d’épaulement ne soit pas poussée vers l’intérieur, l’ajustement de l’armature sur le moignon doit être parfait.
Pour les alliages dentaires contenant du zinc, après la cuisson d’oxydation, dérocher l‘armature dans un bain d‘acide durant
5 à 10 min selon les indications du fabricant.
Toujours concernant les épaulements céramiques : les préparations tangentielles sont contre-indiquées.
Un élément de rétention peut être réalisé en palatin – par modelage – pour assurer la fixation de l’armature à l’intérieur du revêtement.
0,4-0,5 mm
Épaisseur des parois de l’armature
0,4-0,5 mm
Épaisseur des parois de l’armature
Forme anatomique
de l’armature
2 mm Épaisseur
maximale de
la céramique
stratifiée
Liseré
palatin
Fig. 1 : Conception d’armature pour couronne
de dent antérieure
18
2 mm
Épaisseur
maximale de
la céramique
stratifiée
Liseré
palatin
Fig. 2 : C
onception d’armature pour couronne
de dent du secteur postérieur
Fig. 3 : Armature
19
ceraMotion® PMe
Surpressée d’armatures métalliques
Opaque en pâte
Opaque en pâte :
L‘opaque en pâte est utilisable pour tous les alliages précieux et non précieux.
Recouvrir l‘armature d‘une couche d‘opaque fine et régulière. Une cuisson de lait d’opaque n’est pas nécessaire (respecter les
recommandations du fabricant de l’alliage).
Fig. 4 : Application au pinceau
Fig. 5 : Opaque en pâte après la première cuisson
Fig. 6 : Deuxième application d’opaque en pâte
Fig. 7 : Opaque en pâte après cuisson
Remarque :
Pour la pressée sur armature métallique, toujours utiliser l’opaque en pâte. Avant son emploi, malaxer légèrement l’opaque
en pâte dans le petit pot en se servant d’une spatule en verre ou en agate. La pâte doit être d’une consistance crémeuse. Pour
retrouver la bonne consistance après le malaxage, ajouter si nécessaire un peu de liquide pour pâte (REF 254-006-02).
Opaques en pâte 1+2
Température
de départ (°C)
Temps de
séchage (min)
Rampe
(°C/min)
Départ vide
(°C)
Fin vide
(°C)
Température
de cuisson (°C)
Stabilisation
(min)
500
8
75
500
950
950
1 (avec vide)
Éviter un contact de la pâte avec de l’eau, le nettoyage du pinceau se fait avec du liquide pour pâte.
20
21
ceraMotion® PMe
Surpressée d’armatures métalliques
Confection du Wax-Up pour les deux techniques (maquillage et stratification)
Technique de la stratification
Pour calculer la quantité de cire utilisée : peser l’armature opacifiée puis noter son poids. Bien nettoyer à l’eau courante les
armatures en alliage non précieux afin d’éliminer les oxydes. Et bien isoler les dies, surtout en cervical. Positionner l’armature
sur le modèle et la fixer en cervical avec de la cire.
Réduire la zone incisale du Wax-Up afin de créer l’espace requis pour les incisals et les masses « effets » de l’assortiment
ceraMotion® Me (Fig. 10 et Fig. 11).
Note :
Pour un résultat esthétique et une pressée réussie : bien respecter l’épaisseur minimale requise pour la maquette (0,8 mm).
Technique du maquillage
Le Wax-Up devra représenter l’anatomie complète (Fig. 8 et Fig. 9).
Fig. 8 : Vue vestibulaire du Wax-Up
(anatomie complète)
22
Fig. 9 : Vue linguale du Wax-Up
(anatomie complète)
Fig. 10 : A
près réduction de la maquette
(face vestibulaire)
Fig. 11 : A
près réduction de la maquette
(face linguale)
23
ceraMotion® PMe
Surpressée d’armatures métalliques
Pose des tiges d’alimentation
Mise en revêtement
Type de cylindre de pressée
100 g et 200 g
Diamètre des canaux de pressée
Ø 2,5-3,0 mm
Longueur du conduit de pressée
3-10 mm
Zone de fixation des tiges d’alimentation sur les maquettes en cire
fixation au niveau de la partie la plus volumineuse des maquettes
Orientation des tiges d’alimentation par rapport aux maquettes
les orienter dans le sens de la pressée
Angle d’inclinaison des tiges d’alimentation par rapport au socle du cylindre de pressée
45-60°
Espacement entre les éléments prothétiques à presser
au moins 3 mm
Éloignement par rapport à la ceinture silicone
couronnes 10 mm, bridges 5-8 mm
Note :
Calcul du poids de la maquette en cire pour pouvoir ensuite déterminer celui de la
céramique de pressée : peser le socle du cylindre, fixer la maquette au socle avec de la
cire puis peser de nouveau.
Pour connaître le poids de la cire : déduire du poids total le poids du socle et le poids
de l’armature (opacifiée).
Fig. 12 : Fixation de la maquette au socle
24
Appliquer une fine couche de vaseline
sur le socle du cylindre, le cylindre et le
gabarit de ce dernier.
Avec un air comprimé sans huile : éliminer
l’isolant présent sur le ou les objets à
presser.
En vibrant légèrement, verser – sans faire
de bulles – le revêtement à l’intérieur
du cylindre jusqu’à ce que les objets
à presser en soient intégralement
recouverts. Ensuite, finir de remplir le
cylindre sans vibrer.
Mettre ensuite le gabarit. Sa hauteur de
positionnement est considérée comme
correcte dès que du revêtement ressort
par son orifice.
Attendre la prise du revêtement (durant
ce laps de temps, le cylindre ne devra pas
être secoué). Quand le temps de prise est
écoulé, ôter le gabarit et le socle en
effectuant un mouvement de rotation,
puis retirer la ceinture de silicone.
Ensuite, avec un couteau à plâtre,
éliminer
les
éventuelles
aspérités
présentes sur la surface d’assise du
moule (revêtement) afin que celui-ci soit
bien stable à 90°.
Fig. 13 : R
emplir de revêtement
jusqu’au repère
Fig. 14 : Mettre en place le gabarit
Fig. 15 : Le gabarit en place
Fig. 16 : É
limination des aspérités
du moule
25
ceraMotion® PMe
Surpressée d’armatures métalliques
Préchauffage des moules
Afin de garantir un préchauffage uniforme, toujours placer les moules au fond du four de préchauffage. Et, afin que la cire
puisse s’évacuer de façon optimale, les positionner de façon à ce que l’orifice du conduit de pressée regarde vers le bas. Les
moules ne doivent pas se toucher entre eux. Régler la température du four en fonction du type de revêtement (voir mode
d’emploi du revêtement utilisé).
Afin de garantir un résultat optimal, il faut aussi que le four soit propre et étalonné correctement. Le piston de pressée doit lui
aussi être propre. S’il ne l’est pas, le sabler pour éliminer les résidus de céramique ou de revêtement qui adhérent à sa surface.
L’autre solution consiste à utiliser des pistons jetables (pistons à usage unique). Les pistons en alumine doivent être mis dans le
four de préchauffage, mais pas les pistons jetables et pas les pastilles de céramique à presser.
Programme de pressée
Cylindre
Température de départ (°C)
Rampe (°C/min)
Quantité de céramique requise
Température de pressée (°C)
Stabilisation (min)
Temps de pressée* (min)
Pression de pressée **
Vide
100 g
200 g
800
800
60
60
jusqu’à un poids en cire de 0,6 g :
1 pastille de céramique (2 g)
jusqu’à un poids en cire maximale de 1,2 g :
2 pastilles de céramique de 2 g chacune
920
950
20
20
8
8
maximale
maximale
oui
oui
*Selon le type de four de pressée, la durée de la pressée est indiquée soit en temps de repressée, soit par la vitesse d’interruption du processus.
Dans le cas de fours de pressée mécanique : la durée de la pressée est gérée automatiquement, par les capteurs de pression/détecteurs de mouvement.
** En fonction du type de four, la pression de pressée est indiquée soit en bars, soit en niveau de pression.
Note :
Veuillez lire attentivement le mode d’emploi de votre four de pressée.
Fig. 17 : Le moule dans le four de préchauffage
26
27
ceraMotion® PMe
Surpressée d’armatures métalliques
Pressée
Démoulage
Sélectionner le programme de pressée puis amener le four de pressée à la température initiale requise. Ensuite, introduire
rapidement les pastilles de céramique et le piston dans le canal du moule, enfourner le moule immédiatement et lancer le
programme de pressée. Bien veiller à ce que la température des moules ne baisse pas excessivement lors de leur transfert.
Après avoir attendu que le moule se soit bien refroidi : prendre un autre piston de pressée, le positionner sur le moule et faire
un trait au crayon sur ce dernier.
A la fin de la pressée, sortir les moules du four de pressée, les déposer sur une grille et les laisser se refroidir jusqu’à ce qu’ils
soient à la température ambiante.
Fig. 18 : Introduction des pastilles de céramique
28
Fig. 19 : Le moule à l’intérieur du four de pressée
Ensuite, entailler le moule sur tout son pourtour – en suivant le trait – avec un disque de sciage. Cette entaille créera un point
de rupture obligé.
Fig. 20 : M
arquage au crayon en utilisant
un deuxième piston de pressée
Fig. 21 : Entaillage du moule avec un disque à scier
29
ceraMotion® PMe
Surpressée d’armatures métalliques
Démoulage
Démoulage
Avec un couteau à plâtre, ouvrir le moule au niveau de l’entaille réalisée précédemment.
Avec des perles de polissage (50 µm) sabler le moule à 4 bars de façon à pouvoir en extraire le cœur contenant les objets.
Une franche séparation s’opère entre la partie du moule contenant le piston et celle contenant le cône de pressée et
les objets en céramique.
Ensuite, procéder au démoulage de ces objets en sablant à 2 bars, dans le sens de la pressée (ne pas sabler à l’alumine !).
Après, sabler le piston de pressée pour le nettoyer.
Attention ! Sabler en évitant d’abîmer les bords des objets. Toujours sabler en faisant en sorte que l’angle d’attaque soit le plus
fermé possible. Après le sablage, bien nettoyer les objets au jet de vapeur.
Fig. 22 : Ouverture du moule
30
Fig. 23 : Le moule séparé en deux
Fig. 24 : Extraction du cœur du moule
Fig. 25 : Démoulage des objets
31
ceraMotion® PMe
Surpressée d’armatures métalliques
Désolidarisation
Technique de stratification
Pour cette étape, la pression exercée doit être faible, et le refroidissement par eau être activé. Sectionner les tiges de pressée
en utilisant un disque diamanté fin et ce, sans appuyer. Ensuite, avec des instruments abrasifs à liant céramique, lisser les objets
au niveau des anciennes zones d’attache des tiges de pressée.
La finition de la restauration s’effectue avec les masses de l’assortiment ceraMotion® Me. Au cours de cette étape on monte
l’Incisal (voir tableau des teintes ci-dessous), caractérise la restauration et cuit la céramique.
Note :
Lors du meulage de la céramique, éviter toute surchauffe de celle-ci !
Homogénéisation thermique
Cette cuisson d’homogénéisation sert à optimiser la qualité de surface de la céramique. Elle s’effectue après avoir désolidarisé
les éléments prothétiques (sablés).
Homogénéisation
thermique
Température
de départ (°C)
Temps de
séchage (min)
Rampe
(°C/min)
Départ vide
(°C)
Fin vide
(°C)
Température
de cuisson (°C)
Stabilisation
(min)
500
2
90
500
870
870
1 (avec vide)
Fig. 26 : Application des masses « effets »
Finition
Ajuster délicatement l’élément prothétique sur le moignon puis, avec un spray ou de la pâte de contrôle, revérifier et, s’il y a
lieu, répéter l’opération. Pour la finition des zones cervicales il est recommandé d’utiliser des instruments diamantés fins ou des
polissoirs caoutchouc pour matériaux céramiques.
Afin de ne pas risquer d’ébrécher la céramique, la pression exercée pendant le meulage de l’épaulement doit être faible.
Tableau de concordance des masses Incisals
Teinte de dentine
Incisal standard
Incisal opal
Incisal transpa
A1, A2, B1
I 1
IO 1
IT 1
A3, A3,5, B2, B3, B4, C1, C2, C3, D2, D3, D4
I 2
IO 2
IT 2
A4, C4
I 3
IO 3
IT 3
Bien procéder à la finition de toute la surface de l’objet, avec les instruments appropriés. Afin d’éviter les inclusions de
revêtement à la surface de la céramique, bien sabler toute la surface de la pièce avant la cuisson de glaçage (ou de poursuivre
la stratification).
Dentin et correction
32
Fig. 27 : On complète avec de l’incisal
Température
de départ (°C)
Temps de
séchage (min)
Rampe
(°C/min)
Départ vide
(°C)
Fin vide
(°C)
Température
de cuisson (°C)
Stabilisation
(min)
500
6
55
500
870
870
1
33
ceraMotion® PMe
Surpressée d’armatures métalliques
Cuisson de glaçage pour les deux techniques (stratification et maquillage)
Notes
Afin de garantir une bonne imprégnation de toute la surface, ajouter du liquide de maquillage « Stains Liquid » (REF 254-010-02)
à la masse de glaçage « Glaze ».
Incorporer également à cette masse les Stains/Body Stains adéquats afin de caractériser intensément la restauration.
Effectuer ensuite la cuisson.
En répétant le maquillage et la cuisson, les couleurs deviennent de plus en plus intenses.
Cuisson de glaçage
avec la masse
de glaçure
Température
de départ (°C)
Temps de
séchage (min)
Rampe
(°C/min)
Départ vide
(°C)
Fin vide
(°C)
Température
de cuisson (°C)
Stabilisation
(min)
500
6
55
500
840
840
1
Fig. 28 : Pièce prothétique achevée
34
Fig. 29 : Pièce prothétique achevée
35

Vous trouvez davantage d’informations sur les produits Dentaurum sur notre site Internet
www.dentaurum.de
www.dentaurum.de
Mise à jour : 07/12
Sous réserve de modifications
Clichés de : Dentaurum GmbH & Co.KG | H&H Das Dentalstudio, Hubert Dieker / Waldemar Fritzler, Geeste | Christian Ferrari®, France
Turnstraße 31 I 75228 Ispringen I Allemagne I Téléphone + 49 72 31 / 803 - 0 I Fax + 49 72 31 / 803 - 295
www.dentaurum.de I [email protected]
989-939-30 Printed by Dentaurum Germany 07/12
www.dentaurum.de
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement