ADDITIFS POUR L`HUILE

ADDITIFS POUR L`HUILE
Notice additifs FR FL
19/05/08
18:26
Page 1
NOUVEAU : POUR PLUS DE CLARTE, une couleur d’étiquette par famille de produits
ADDITIFS
POUR L’HUILE
POUR PLUS DE LISIBILITE, un étiquetage restructuré...
TOXICOLOGIE
Les additifs sont des produits indispensables qui permettent à l’artiste de donner une note et une touche vraiment personnelles à son
œuvre. C’est pourquoi Lefranc & Bourgeois, conscient d’un tel apport, propose la gamme la plus riche et la plus complète d’additifs au monde.
Ce souci d’apporter les matériaux laissant libre cours à la création et à la recherche traduit le pouvoir d’innovation dont a su faire preuve
Lefranc & Bourgeois depuis son origine. Ainsi ont été créés les fameux vernis à tableaux et à retoucher avec le peintre J.G. Vibert au
XIXème siècle ou encore les premiers médiums en pâte, en particulier les médiums Flamand et Vénitien.
ESSENCES
MEDIUMS
Mélangés à la peinture et au médium, ces diluants permettent
de rendre la pâte plus maigre afin de :
- respecter la règle du gras sur maigre
- accélérer la prise
Ils servent également à diluer les vernis ou encore à nettoyer
les outils utilisés en peinture à l’huile.
Etiquette NOIRE
Bouchon CRC
(fermeture de sécurité
pour les enfants).
Essence de térébenthine
Essence d’aspic
Essence de pétrole
Huile essentielle de pétrole
Liquide à nettoyer les brosses
A base de résines naturelles ou synthétiques, les médiums mélangés aux
couleurs confèrent à la peinture à l’huile :
- une plus grande rapidité de prise (pour pouvoir superposer plus
rapidement plusieurs couches)
- la possibilité de faire varier la brillance et la transparence (glacis)
- la possibilité de modifier la texture de la pâte (plus ou moins liquide ou
épaisse, ex : empâtement)
- la solidité et la pérennité dans le temps
➜ ces recettes issues d’écoles prestigieuses de peinture (Flamande,
Vénitienne…) permettent aux artistes de se rapprocher d’écritures
picturales traditionnelles ou de répondre à des tempéraments plus
personnels. Les médiums décrits dans cette notice sont classés selon 3 critères
essentiels : le niveau de finition, la prise, le temps de séchage.
Médium à peindre incolore
Médium à peindre J.G. Vibert
Médium à l’oeuf Xavier de Langlais
Médium Siccatif flamand
Médium siccatif de Harlem Duroziez
Médium cristal
L'existence des symboles sur les produits que vous utilisez peut paraître compliqué et un peu
effrayant. En fait, ils sont indispensables pour vous aider à mettre en œuvre tous les moyens
nécessaires pour préserver votre santé et l'environnement dans lequel vous vivez. Apprendre à
les connaître c'est aussi apprendre à se protéger et à protéger vos enfants des accidents
domestiques. En cas de doute(s) ou de manifestations allergiques contactez votre médecin.
Celui-ci prendra contact avec nous et nous lui donnerons tous les éléments nécessaires pour qu'il
puisse vous apporter l'aide dont vous avez besoin pour continuer à utiliser les produits. En cas
d'ingestion accidentelle, contactez le centre anti-poison de votre région.
Dangereux pour l’environnement
Concerne notamment les essences. Ces produits peuvent entraîner à long terme des effets
néfastes sur l'environnement aquatique. ll faut bien sûr éviter de les jeter à l'égout mais
également dans les décharges où ils risquent de polluer les nappes phréatiques par lixiviation.
(Essence d’aspic, Essence de térébenthine, Vernis cristal mastic pur, Vernis Dammar surfin)
Nocif
Texte de sécurité traduit en 10
langues européennes.
Nom du produit
en 5 langues
Concerne notamment les distillats de pétrole. Ces produits sont susceptibles d'entraîner des problèmes
neurologiques ou gastriques par inhalation, contact avec la peau ou ingestion. Un dessèchement cutané
peut être également observé. Il faut éviter de respirer les vapeurs : bien aérer l'espace de travail,
utiliser des gants et se laver soigneusement les mains au savon microbilles après emploi.
(Essence d’aspic, Essence de térébenthine, Essence de pétrole, Liquide à nettoyer les
brosses, Siccatifs de Courtrai blanc et brun, Vernis cristal mastic pur, Vernis à séchage rapide,
Vernis Dammar surfin, Vernis J.G. Vibert, Vernis satiné)
Couleur de fond =
Famille de produit
Etiquette ARGENT
Médium laque
Médium siccatif
Médium d’empâtement
Médium Flamand (sans plomb)
Médium Vénitien (sans plomb)
Facilement inflammable
Ces produits peuvent s'enflammer aisément en présence d'une source d'ignition. Il faut garder
le récipient bien fermé. Ne pas fumer pendant l'utilisation et ventiler correctement le local
d'utilisation (les vapeurs sont également inflammables).
Irritant
Etiquette VERT METAL
Ces produits sont susceptibles d'entraîner une inflammation, une irritation ou des allergies par
contacts répétés ou prolongés avec la peau.
(Essence de térébenthine, Liquide à nettoyer les brosses, Siccatifs de Courtrai blanc et brun,
Vernis cristal mastic pur, Vernis Dammar surfin, Vernis J.G. Vibert, Vernis satiné)
VERNIS A RETOUCHER
Formulés sans plomb, ces
siccatifs ont conservé leur
caractéristique intrinsèque
qui consiste à corriger les
écarts
naturels
de
siccativité existants entre
les couleurs à l’huile.
Ils doivent être utilisés
avec
beaucoup
de
précaution car employés à
tort, ils peuvent causer des
dégâts irréversibles et
notamment des craquelures.
Comme leur nom l’indique, ces
vernis permettent de reprendre
une peinture ancienne. Le
solvant présent dans le vernis
pénètre la surface picturale
permettant ainsi à la résine
contenue dans le vernis de
jouer le rôle d’une primaire
d’accroche afin de «retoucher»
la peinture. Le second rôle est
de faire disparaître les embus
en nourrissant ces zones en
liant, l’ensemble du tableau
reprenant une finition brillante
uniforme. Ce vernis n’étant que
provisoire, il est tout de même
conseillé d’appliquer un vernis définitif
(après séchage à cœur : entre 6 mois et un an).
Siccatif de Courtrai blanc
Siccatif de Courtrai brun
Nota : les huiles de lin ne sont pas étiquetées "inflammable". Cependant, il faut savoir que les
chiffons imprégnés d'huile de lin ou de peinture à base d'huile de lin peuvent s'enflammer
spontanément. Conservez-les dans un récipient métallique hermétiquement fermé.
Bandeau FR/GB précisant le rendu
final (brillant, mat ou satiné)
Tous les produits dangereux doivent être conservés hors de la portée des enfants. Cependant,
certains produits présentent des risques sérieux d'intoxication en cas d'ingestion accidentelle.
C'est pourquoi ils sont munis d'une fermeture sécurisée. Le bouchon ne peut s'ouvrir que si on
le dévisse en appuyant fortement.
Technique de peinture
à laquelle est destiné ce produit
Indication de danger détectable au toucher
Il s'agit d'un triangle en relief qui permet aux non-voyants de savoir qu'ils utilisent un produit
dangereux. Il est transparent sur les produits Lefranc & Bourgeois.
Etiquette
BORDEAUX METAL
Etats-Unis
Gencod
Vernis à retoucher J.G. Vibert
Vernis à retoucher surfin
La réglementation américaine sur les préparations dangereuses est différente de la
réglementation européenne. Nos produits sont soumis à l'approbation d'un toxicologue
dépendant de l'Art & Creative Material Institute (ACMI). Après examen, l'ACMI délivre
l'autorisation d'apposer sur les produits un logo qui atteste de la conformité aux normes
américaines ASTM D-4236. Le logo AP indique que le produit ne présente pas de risques.
Le logo CL impose un marquage de sécurité spécifique sur les produits vendus aux USA.
Adresse de notre société +
site internet
VERNIS DEFINITIFS A TABLEAUX
Placé en première ligne, le vernis définitif joue un rôle d’écran (fumées,
poussières grasses...) et subit des agressions extérieures (rayures, éraflures,
traces de doigts). C’est en quelque sorte un filtre qui, en tant que tel, doit
pouvoir être remplacé quand il est encrassé. Ceci sous-entend qu’il doit
s’enlever en totalité sans endommager les couches inférieures. Ainsi, le
choix d’un vernis doit être parfaitement approprié à la nature de la
peinture qu’il doit recouvrir et son application doit être des plus
méticuleuses.
Etiquette CUIVRE
Vernis
Vernis
Vernis
Vernis
Vernis
acrylique mat à tableaux
satiné à tableaux
blanc mat à tableaux
céronis pour tableaux
à tableaux J.G. Vibert
HUILES
Triangle tactile ou non
(détectable par les nonvoyants)
Les huiles permettent de diluer la peinture en la rendant plus grasse, plus
lente à siccativer, afin de travailler plus longtemps dans le frais. Il convient
cependant de les utiliser pour les dernières couches picturales afin de
respecter la règle du «gras sur maigre».
Eco-emballages
Code étiquette
Ce logo, présent sur de nombreux emballages de la vie courante, indique que l'entreprise qui
a mis le produit en vente a payé une cotisation à l'organisme "Eco-emballages" afin que celuici finance les collectes sélectives de déchets dans les communes.
POUR LE MEILLEUR DE L’ART
Lefranc & Bourgeois - Service Toxicologie
5, rue René Panhard - 72021 Le Mans Cedex 02 - (33) 02 43 83 83 00
Contenance
en ml et fl. oz.
Huile de lin clarifiée
Huile de lin décolorée
Huile d’oeillette
Huile de lin polymérisée
Vernis à tableaux surfin
Vernis copal à tableaux
Vernis isolant
Vernis à tableaux à séchage rapide
Vernis Dammar surfin
Vernis cristal au mastic pur
Made in France - Marque déposée
Fermeture de sécurité pour les enfants
Logos et textes de sécurité
Centres Anti-Poison
ANGERS
GRENOBLE
LILLE
LYON
Etiquette DOREE
02 41 48 21 21
04 72 11 69 11
0825 812 822 (n° indigo)
04 72 11 69 11
MARSEILLE
NANCY
PARIS
RENNES
04
03
01
02
91
83
40
99
74
32
05
59
49
36
48
22
83
36
48
22
ROUEN
STRASBOURG
TOULOUSE
BORDEAUX
LEFRANC & BOURGEOIS
5, rue René Panhard
F-72021 LE MANS Cedex 2
02 35 88 44 00
03 88 37 37 37
05 61 49 33 33
05 56 96 40 80
POUR LE MEILLEUR DE L’ART
www.lefranc-bourgeois.com
Une gamme d’accessoires : pour
l’application de la couleur, il est
indispensable de rechercher les produits les
plus performants et les plus professionnels.
Obtenue par un traitement artificiel, elle a les mêmes
caractéristiques que l’huile de lin clarifée.
Mode d’emploi : s’utilise en coupage avec une essence ou
un médium à peindre.
Case Arti
Cet apprêt universel en poudre est à base de caséine (recette ancienne). Il
permet d’obtenir un fond blanc relativement absorbant, pouvant être poncé.
Mode d’emploi : diluer 4 doses de Case Arti dans 5 doses d’eau : verser
l’eau sur la poudre, puis bien mélanger la pâte et laisser reposer 1 heure
avant emploi. Pour une éventuelle seconde couche, mélanger 50 % de Case
Arti à 50 % d’eau. Attention, le mélange se conserve une journée. D’une
souplesse relative, il convient de le réserver à des matériaux d’étude et des
supports rigides (dans ce dernier cas, l’emploi d’encollage universel n’est pas
nécessaire). Pour la préparation de fresques : faire une préparation de 10 %
de Case Arti dans l’eau, diluer les pigments dans l’eau selon le degré voulu
et incorporer cette couleur au Case Arti préparé.
Gesso
C’est un apprêt blanc à base de résine acrylique, souple, opaque et non
jaunissant. C’est une excellente primaire d’accroche qui peut recevoir
tout type de peinture (huile, acrylique, gouache...).
A employer pur sur une surface souple ou rigide.
Mode d’emploi : prêt à l’emploi, il est sec au toucher en
30 minutes mais il est tout de même souhaitable
d’attendre 24 heures avant de peindre. Il est conseillé
d’appliquer 2 couches que l’on pourra poncer si besoin.
Huile de lin polymérisée
Epaisse et visqueuse, cette huile cuite sans oxyde métallique
apporte de l’onctuosité à la pâte et est utile pour arrondir la
touche. Après séchage, le film formé est tendre, non
jaunissant et très résistant dans le temps.
Huile d’oeillette
Extraite des graines de pavot, l’huile d’œillette est moins
siccative que l’huile de lin, par contre, elle jaunit moins au
séchage sous l’action du temps. Elle donne du collant à la
pâte et permet de travailler plus longtemps dans le frais.
Mode d’emploi : s’utilise en coupage avec une essence ou
un médium à peindre.
Essence d’aspic
L’essence d’aspic est obtenue par distillation de la lavande. Elle
est la moins volatile des essences c’est pourquoi elle convient
à la réalisation d’ébauches à prise lente.
L’essence de pétrole est d’origine purement minérale. Sa
principale qualité est de s’évaporer complètement sans laisser de
traces. Elle ne graisse pas et ne s’oxyde pas après évaporation.
L’essence de pétrole est distillée spécialement pour la peinture à
l’huile. Par son pouvoir élevé de pénétration, elle traverse la
peinture en profondeur et fluidifie fortement la pâte en la rendant
très mobile. Comme l’essence de térébenthine rectifiée, l’essence
de pétrole est aussi le diluant de nombreux médiums et vernis.
Huile essentielle de pétrole
Cette huile minérale essentielle se rapproche bien davantage de la
nature d’une essence que de celle d’une huile. Onctueuse sous le
pinceau, au moment de l’emploi, elle n’introduit dans la pâte
aucune substance non volatile et ne laisse par conséquent aucune
trace après évaporation. Moins légère que l’essence de pétrole, elle
garde plus longtemps la fraîcheur de la pâte et permet en principe,
de travailler presque indéfiniment dans le frais. Il convient toutefois
de l’employer avec une grande prudence, en se souvenant bien que
la peinture qui en contient se retrouvera infiniment moins grasse et
moins riche après séchage qu’elle ne semblait l’être sous le pinceau.
75 ml
250 ml
500 ml
Essences
& Huiles
ESSENCES
Liquide à nettoyer les brosses
Composé de cinq solvants, ce liquide est destiné uniquement au
nettoyage des matériels utilisés pour la peinture à l'huile : brosses,
couteaux, palettes, godets, etc... Il ne doit pas être employé pour
peindre. Hautement volatil, facilement inflammable et nocif, à
n'utiliser que dans des lieux bien ventilés et avec des gants.
Conserver dans un endroit frais à l'écart de toute lumière, source
d'étincelles ou d'ignition.
1l
60 ml
Origine
Essence d'aspic
Essence de pétrole
Essence de térébenthine
Huile essentielle de pétrole
Liquide à nettoyer les brosses
HUILES
Huile de lin clarifiée
Huile de lin décolorée
Huile de lin polymérisée
Huile d'oeillette
150 ml
Caractéristiques
400 ml
200 ml
Format
1l
Ce produit est une émulsion acrylique à base de blanc de titane. Son
application permet d’obtenir un rendu opaque, souple et mat.
Mode d’emploi : s’utilise pur ou légèrement dilué à l’eau. Le support peut
être peint 48 heures après séchage.
Essence de pétrole
500 ml
Huile de lin décolorée
250 ml
Enduit universel
75 ml
Essence de térébenthine rectifiée
L’essence de térébenthine provient de la distillation de la
gemme des pins des Landes, elle devient incolore et très
fluide. Elle facilite le travail d’ébauche de l’artiste, elle liquéfie
les couleurs sans les altérer et sans introduire de corps
étrangers car elle s’évapore rapidement et disparaît de la
couleur à laquelle elle est mélangée. Elle convient surtout pour
l’ébauche et la conduite générale de l’œuvre.
Connu et employé en peinture dès le début du XVIIème
siècle, le pétrole procure des essences de volatilités diverses
qui constituent d’excellents diluants aux pouvoirs solvants
plus faibles que les essences végétales. Ces essences exigent
d’être parfaitement raffinées et notamment d’être totalement
débarrassées de leur soufre. Il ne faut donc pas prendre
n’importe quelle essence.
Siccative
Extraite de graines de lin grillées, elle est la plus siccative des
huiles. Elle a tendance à jaunir légèrement dans le temps.
Mode d’emploi : s’utilise en coupage avec une essence ou
un médium à peindre.
Les essences végétales utilisables en peinture à
l’huile sont obtenues par distillation, soit
directement à partir de diverses plantes,
notamment la lavande (essence d’aspic), soit par
l’intermédiaire de la gemme produite par certains conifères,
parmi lesquels le pin maritime (essence de térébenthine).
LES ESSENCES MINERALES
Jaunit
Une gamme de supports : elle regroupe
diverses qualités de toiles (100 % lin ou 100 %
coton) directement montées sur châssis à clés.
Chaque toile reçoit une enduction spécifique
qui rend ces châssis prêts à l’emploi dans
différents formats Figure (F), Paysage (P),
Marine (M) ou carré.
Huile de lin clarifiée
LES ESSENCES VEGETALES
Accélère la prise
La gamme de couleurs à l’huile LOUVRE :
35 couleurs incontournables qui permettront
au débutant de s’initier à la peinture dans des
conditions simples et très économiques.
Ce produit est une émulsion souple (plus que la colle de peau de lapin) à
base de résine acrylique. Il doit être appliqué en première couche afin
d’imperméabiliser tout support poreux. Prêt à l’emploi, il s’applique en une
seule couche, sèche rapidement et devient indélébile. Sa finition lisse,
plastique et transparente nécessite l’application de l’Enduit universel ou du
Gesso pour rendre le support rugueux et opaque, permettant alors de
peindre à l’huile dans des conditions optimales et traditionnelles.
Mélangées aux peintures et médiums, les essences permettent de rendre la pâte plus maigre pour la réalisation des premières
couches afin de respecter la règle du “gras sur maigre”. Elles servent également à diluer les vernis ou encore à nettoyer les
outils utilisés en peinture à l’huile.
Volatilité
La gamme de couleurs à l’huile FINE : une
palette complète de 45 couleurs sélectionnées
pour vous laisser une totale liberté dans la
recherche de tons.
Encollage universel
Les huiles permettent de diluer la peinture en la
rendant plus grasse, plus lente à siccativer, afin
de travailler plus longtemps dans le frais. Il
convient cependant de les utiliser pour les
dernières couches picturales afin de respecter la
règle du «gras sur maigre».
LES ESSENCES
Végétale
La gamme de couleurs à l’huile extra-fine
LEFRANC : Lefranc & Bourgeois offre à l’artiste
un choix unique et harmonieux de 117 couleurs
qui ont été dernièrement reformulées. Elles se
caractérisent par leur pureté, leur pouvoir colorant
exceptionnel, leur excellente tenue lumière, leur
broyage extrêmement fin, et leur consistance à la
fois onctueuse et homogène.
Ces produits sont destinés à préparer soi-même des supports (toiles, cartons,
contreplaqués…) pour peindre à l’huile ainsi qu’à toutes les autres
techniques dites maigres (acrylique, gouache, détrempe). En peinture à
l’huile, il est indispensable de préparer les toiles (ou tout autre support fin)
pour les protéger. En effet, la nature grasse et siccative de l’huile a tendance
à se diffuser vers le support et, à terme, provoquer des dommages. Pour les
toiles, il est impératif d’appliquer en première couche l’Encollage universel
avant les apprêts (Enduit universel ou Gesso).
LES HUILES
Minérale
LES APPRETS
A utiliser avec les ADDITIFS À L’HUILE
LEFRANC & BOURGEOIS ...
INTERFACE NANTES - avril 2003
SICCATIFS
Notice additifs FR FL
19/05/08
18:26
Page 2
LES MEDIUMS
LES SICCATIFS
LEXIQUE
A base de diverses résines naturelles ou synthétiques, les médiums mélangés aux couleurs confèrent en général à la peinture à l’huile une plus grande rapidité de prise (pour pouvoir superposer plus rapidement plusieurs couches). Ils offrent la possibilité de faire varier la brillance et la transparence, de modifier la texture de la pâte ( plus ou moins
liquide ou épaisse tel un empâtement) et assurent solidité et pérennité dans le temps. Ces recettes issues d’écoles prestigieuses de peinture (Flamande, Vénitienne…) permettent aux artistes de se rapprocher d’écritures picturales traditionnelles ou de répondre à des tempéraments plus personnels.
Le choix du médium sera fonction : de l’épaisseur de la couche picturale (couche fine, demi-pâte ou en épaisseur), du rendu final, du temps de prise.
PEINDRE EN COUCHE FINE
Médium à peindre incolore
Prise Séchage Finition Format
en ml
1h
1j
B
75, 250,
500, 1000
Médium à peindre J.G. Vibert
(ancienne appellation Vernis à peindre J.G. Vibert)
Mélangé aux couleurs à l’huile, il augmente leur transparence, leur
profondeur ainsi que leur brillance. Il confère une prise très rapide
en moins d’une heure et permet, après séchage d’une journée, de
superposer très rapidement une seconde couche. A base de résine
cétonique et d’huile cuite, il se rapproche des qualités reconnues
des médiums classiques pour le travail des glacis par exemple.
Mode d’emploi : le médium à peindre incolore s’utilise soit à
l’état pur soit en coupage jusqu’à 50 % d’essence de
térébenthine. Pour ralentir son temps de prise, la formule 70 %
de médium 30 % d’huile de lin procurera un nouveau médium.
L’essence d’aspic (peu volatile) servira de diluant de coupage
pour la réalisation des premières couches picturales.
Médium Siccatif
de Harlem Duroziez
3j
B
Prise Séchage Finition Format
en ml
NS
3j
S
75, 250,
500
A base d’huile d’oeillette, ce médium n’a pas véritablement de prise,
permettant ainsi de travailler dans le frais très longtemps (idéal pour
la réalisation de grands formats). Sec au toucher au bout de 3 jours.
Son aspect final est satiné. Il est préconisé comme diluant pour la
peinture en couches fines (plutôt que l’essence de pétrole pure)
car il les enrichit en résine ce qui permet de diminuer les embus.
Mode d’emploi : Le médium à peindre J.G. Vibert s’utilise soit à
l’état pur soit en coupage moitié médium moitié essence de pétrole.
Prise Séchage Finition Format
en ml
1/2 j
PEINDRE EN COUCHE FINE OU EN DEMI-PATE
Prise Séchage Finition Format
en ml
2h
2j
B
75, 250,
500, 1000
Médium Siccatif flamand
75, 250
Issu d’une formulation innovante à base de résine phénolique, ce médium
mélangé aux couleurs les rend plus transparentes et brillantes. Sa prise en
une demi-journée permet une superposition rapide dans le frais, pour une
exécution “à la touche”. Pour l’application de glacis, il faudra attendre 3
jours de séchage, afin de ne pas détremper les couches inférieures.
Mode d’emploi : le médium Siccatif Harlem Duroziez s’utilise soit à l’état
pur ou soit en coupage jusqu’à 50 % d’essence (pétrole ou térébenthine).
Issu d’une recette ancienne à la résine de copal, ce médium rend les couleurs
à l’huile très transparentes et brillantes. Sa prise (entre 1 à 2 h) permet une
superposition rapide dans le frais, pour une exécution “à la touche”. Pour
l’application de glacis, il faudra attendre 2 jours de séchage, afin de ne pas
détremper les couches inférieures. Légèrement ambré, son application donne
l’effet d’un tableau ancien.
Mode d’emploi : le médium Siccatif Flamand s’utilise soit à l’état pur soit
en coupage jusqu’à 50 % d’essence (pétrole ou térébenthine).
Prise
Médium à l’oeuf
Xavier de Langlais
Prise Séchage Finition Format
en ml
NS
NS
M ou S
Médium Laque
Instantanée
Médium Vénitien
Prise Séchage Finition Format
en ml
(sans plomb)
-1 h
-24 h
S
Reformulé sans plomb, ce médium à base de cire d’abeille permet de
peindre à la touche en créant des effets de fondus (les traces de
pinceau s’arrondissent sous son effet). Il rend la pâte plus collante et
sa prise quasi immédiate (moins d’une heure), permet de fixer les
touches les plus spontanées à la manière des peintres Vénitiens (Le
Titien, Véronèse, Le Tintoret) ou des Impressionnistes. Son séchage
ne dépasse pas 24 h et sa finition est satinée. Il est possible de diluer
le médium jusqu’à 50 % maximum d’essence de pétrole ou de
térébenthine.
Prise Séchage Finition Format
en ml
(sans plomb)
-2 h
24 h
B
B
Reformulé sans plomb, à base de résine mastic et d’huile épaissie, ce médium
rappelle les recettes anciennes des frères Van Eyck (XVIème siècle). Il permet une
exécution précise, transparente et brillante. Il apporte profondeur et luminosité
au tableau.
Sa formulation en gel se fluidifie au travail et se fige au repos (en 1 à 2 h)
permettant de réaliser des glacis (jusqu’à 5 couches) très rapidement (après 24 h
de séchage).
Mode d’emploi : pour le travail en couches fines (glacis), il conviendra de diluer
progressivement le médium avec de l’essence (jusqu’à 50 % maximum pour les
1ères couches). S’utilise pur pour des réalisations en demi-pâte (empâtement très
léger) au couteau ou à la brosse.
8j
B
Siccativation
: action de séchage/durcissement de la peinture à l’huile
(oxydation par l’air de la surface vers le cœur du tableau). Ce processus est
« continu» c’est pourquoi il ne faut jamais vernir son œuvre définitivement avant
1 an.
Solvant : tout liquide dans lequel un corps solide se dissout.
Prise : temps mis par une pâte pour se figer. Avant la prise, on peut travailler
la pâte dans le frais.
Liant : matière liquide permettant de lier les pigments entre eux et de faire
adhérer la peinture à l’huile sur tout support (ex : huile de lin, d’oeillette…).
Mode d’emploi : la dose
moyenne est d’une goutte pour
une noix de couleur mais peut
varier suivant les cas de 1 à 5 %
(2 à 3 gouttes pour une noix de
couleur). Cette addition sera
réservée aux seules couleurs
peu siccatives. Elle se fera donc par simple malaxage avec ces
dernières sur la palette à l’aide du couteau et non pas par mélange au
liquide du pinceau, ce qui risquerait d’amener un excès de siccatif
dans les couleurs qui sèchent normalement.
Résines naturelles : Copal, Dammar, mastic, cire d’abeille, oeuf. Ces
matières premières plus ou moins dures se liquéfient après cuisson et entrent
dans la composition des médiums et vernis.
Résines synthétiques : issues de la chimie moderne (résine
acrylique, cétonique et phénolique), elles offrent souplesse et nonjaunissement aux formulations des médiums et vernis.
Glacis : couches superposées de couleurs transparentes créant un effet de
profondeur et modifiant optiquement la couleur du fond.
Profondeur
: effet optique d’éloignement du fond, obtenu par
superposition de couches de couleurs transparentes.
PEINDRE EN EPAISSEUR
Peindre à la touche : technique qui consiste à peindre un tableau par
des applications juxtaposées de coups de pinceau. Beaucoup de peintres
Impressionnistes peignaient « à la touche ».
Prise Séchage Finition Format
en ml
Médium
d’empâtement
60
NS
4j
S
Peindre “gras sur maigre” : règle primordiale en peinture à l’huile,
60, 150
qui consiste à superposer des couches de couleurs de plus en plus grasses
(c’est-à-dire mélangées avec toujours plus de médium et/ou d’huile), afin de
permettre à la peinture de bien sécher dans son ensemble (séchage à cœur),
sans créer de craquelures.
De consistance très ferme, ce médium de structure permet de
réaliser un travail en épaisseur. A noter qu’il opacifie
légèrement les couleurs avec lequel il est utilisé.
Mode d’emploi : pour travailler en demi-pâte (1 à 2 mm), il
s’utilise pur ou légèrement dilué à l’essence (pétrole ou
térébenthine).
Pour des empâtements supérieurs (ne pas dépasser 5 mm tout de même),
il convient d’assouplir le médium d’empâtement en le mélangeant avec
un peu de médium Flamand.
Prise Séchage Finition Format
en ml
NS
60
60, 150
A base d’huile cuite très visqueuse, ce médium s’utilise en très faible quantité
avec des couleurs transparentes pour la finition des glacis. Il efface les stries et les
touches de pinceau jusqu’à obtenir une surface picturale lisse et plane telle une
laque. Séchage très lent.
Médium Cristal
B
Mode d’emploi : le médium siccatif s’utilise dilué avec de
l’essence (pétrole ou térébenthine). Les proportions de
médium siccatif et de couleur en pâte peuvent varier très
largement suivant la rapidité de prise désirée. La proportion
normale d’utilisation est de 1/3 de médium siccatif pour 2/3 de
pâte en volume.
75
Le médium à l’œuf Xavier de Langlais est un produit prêt à l’emploi, établi
suivant d’anciens procédés. Miscible à l’essence, il augmente l’onctuosité
de la pâte, accélère sa prise et permet des effets de superposition
interdits à l’huile pure. Il confère aux couleurs un aspect parfaitement
régulier, soit mat, soit satiné selon le dosage . Le médium à l’œuf assure
à l’œuvre une conservation parfaite sans le moindre jaunissement.
Mode d’emploi : agiter vivement l’émulsion avant d’en faire usage. Le
médium à l’œuf doit être ajouté aux couleurs à l’huile en tube, au moment
de les disposer sur la palette (en les malaxant bien au couteau) dans les
proportions qui varient selon l’aspect recherché :
- Aspect mat : 8 à 10 gouttes de médium pour une noix de couleur.
- Aspect satiné : 4 à 5 gouttes de médium pour une noix de couleur.
2j
Comme son nom l’indique, il accélère la prise de la pâte
(moins d’une heure) sans la fluidifier pour autant. Idéal pour le
travail en demi-pâte, il est sec au toucher en seulement 2 jours
permettant ainsi le transport de vos toiles en toute sécurité.
Séchage Finition Format
en ml
10 j
Prise Séchage Finition Format
en ml
-1 h
60, 150
Médium Flamand
Récemment reformulés sans
plomb, ces siccatifs ont conservé
leur caractéristique intrinsèque
qui consiste à corriger les écarts
naturels
de
siccativation
existants entre les couleurs à
l’huile. Ils sont à utiliser avec
beaucoup de précautions car
employés à tort, ils peuvent
causer des dégâts irréversibles
et notamment des craquelures.
PEINDRE EN DEMI-PATE
Médium siccatif
Séchage : à noter que les temps de séchage mentionnés dans cette notice
concernent toujours le séchage en surface puisque le séchage à cœur peut aller
de 6 mois à un an.
60
Malgré sa consistance gélifiée, ce n’est pas un médium d’empâtement.
Utilisé en faible quantité avec des couleurs transparentes pour la finition
des glacis, il garde à la pâte la touche de la brosse (contrairement au
médium laque). A base de cire et d’huile d’oeillette, sa prise est quasi
inexistante, permettant de travailler longtemps dans le frais. Séchage
très lent.
Embus : zones mates qui apparaissent par endroits sur un tableau après
quelques jours de séchage. Ceci est la conséquence fréquente de l’absorption
du liant par les couches inférieures du support. On les élimine en appliquant du
vernis à retoucher.
Siccatif de Courtrai blanc (sans plomb)
C’est le siccatif le plus clair. A base de zirconium, il est transparent et par
conséquent a un degré de jaunissement moindre.
Siccatif de Courtrai brun (sans plomb)
C’est le siccatif le plus puissant car il est composé d’un double oxyde
(zirconium et manganèse). A noter qu’il est légèrement coloré.
Légende : B = Brillant - M = Mat - S = Satiné - NS = Non significatif - I = Instantané
LES VERNIS DEFINITIFS A TABLEAUX
TOUT SUR LES ADDITIFS
Lefranc & Bourgeois propose aux artistes une très grande variété de vernis. C’est au peintre qu’incombe le choix de celui-ci en fonction de l’aspect final recherché. Les vernis ont un rôle essentiel en peinture. Ils permettent d’achever une œuvre dans de bonnes conditions afin de la protéger en lui assurant un bon vieillissement. Chaque vernis a ses propres caractéristiques,
c’est pourquoi, qu’il soit provisoire ou définitif, il doit être parfaitement adapté à la nature de la peinture qu’il doit recouvrir et doit faire l’objet d’une application des plus méticuleuses.
Vernis à retoucher surfin
75
Vernis à tableaux J.G. Vibert
A base de résine acrylique ou cétonique
A base de résine mastic
Finition (extrait sec)
Brillante (33 %)
Format en ml
Technique
Finition (extrait sec)
Format en ml
Technique
Finition (extrait sec)
Format en ml
75, 250, 500 et 1000
Huile/Acrylique
Brillante (23 %)
75, 250, 500 et 1000
Aérosol 200 et 400
Huile
Brillante (37 %)
75, 250
Vernis à tableaux à séchage rapide
Vernis isolant
On a parfois besoin de donner à une œuvre un brillant élevé et de pouvoir
ensuite la manipuler rapidement. C’est à quoi répond ce vernis par sa résine
très garnissante et par son solvant, une essence spéciale, qui permet une
application aisée suivie de la rapide disparition du poissant.
Ce vernis, à base d’alcool, est particulièrement utilisé pour la technique du double
vernissage. Il s’applique en 1ère couche sur la peinture sèche. Puis, un vernis à
l’essence pourra être appliqué sans aucun risque de détremper les dessous. Cette
technique est recommandée pour obtenir une finition mate plus régulière.
Technique
Huile/Acrylique
Originaire de Grèce où il est utilisé depuis des siècles, ce vernis est composé
uniquement de résine mastic. Pur et pâle, son film peut se colorer très
légèrement dans le temps sans altérer sa résistance et son brillant. Il est
recommandé pour sa siccativité franche et marquée.
Finition (extrait sec)
Format en ml
Brillante (30 %)
75, 250 et 500
Technique
Finition (extrait sec)
Huile
Brillante (11%)
75
Il se reconnaît à sa relative pâleur. Son application est facile grâce à sa faible
volatilité. Il permet un bon travail sur de grandes surfaces sans être gêné par les
reprises. Il faut éviter son emploi par temps humide. Il est très brillant.
Finition (extrait sec)
Format en ml
Huile
Brillante (40 %)
75, 250, 500, 1000
Format en ml
Huile
14 %
75, 250, 500 et 1000
Aérosol 200 et 400
Le vernis à retoucher J.G. Vibert soluble dans l’huile, grâce à l’essence
de pétrole, s’infiltre dans la couche de peinture et forme en se
durcissant des filaments solides qui restent agrippés dans cette
ancienne couche comme des racines d’un arbre dans la terre.
Vernis Dammar surfin
Technique
Finition (extrait sec)
Vernis Copal à tableaux
Vernis isolant
Vernis acrylique mat à tableaux
Vernis blanc mat à tableaux
Vernis satiné à tableaux
Vernis Céronis pour tableaux
Vernis acrylique mat à tableaux (aérosol)
Technique
Finition (extrait sec)
Format en ml
Huile
23 %
75, 250, 500 et 1000
Médiums
& Siccatifs
Essence de pétrole
Essence de térébenthine
Eau
VERNIS DEFINITIFS MATS
Tout en restant fidèle à la peinture à l’huile et à sa brillance, on peut parfois redouter une extrême brillance pour son œuvre soit par goût personnel soit pour des raisons d’exposition et d’éclairage. S’il est relativement facile, grâce aux vernis à retoucher, de remédier à la formation
d’embus indésirables sur une peinture que l’on souhaite brillante, il est par contre extrêmement difficile d’éviter toute brillance sur une peinture que l’on souhaite mate. La solution est de vernir brillant puis de superposer, après séchage, un vernis mat.
Mode d’emploi : la présence d’éléments non dissouts peut donner aux vernis mats un aspect trouble ou constituer un dépôt. Ceci n’est en aucun cas un signe d’altération. Mais tout vernis mat demande à être agité énergiquement après l’avoir tiédi au bain-marie.
Vernis acrylique mat à tableaux
Vernis satiné à tableaux
Vernis blanc mat à tableaux
A base d’une résine acrylique, ce produit est bien connu pour ses
qualités de souplesse, de clarté permanente et d’extrême résistance.
Il est donc apparenté au vernis à retoucher et au vernis à tableaux
surfin. Il leur est miscible en toutes proportions.
Mode d’emploi : en mélangeant une plus ou moins forte proportion
de l’un de ces vernis brillants à celui-ci qui est d’une matité absolue,
on peut réaliser sans perdre la vivacité des couleurs, l’effet satiné souhaité.
Le vernis satiné à tableaux est un intermédiaire entre les vernis à tableaux brillants (type
cristal) et les vernis à tableaux mats (à la cire). Il doit sa semi-matité à la présence d’une
petite proportion de silice colloïdale (matière minérale d’extrême ténuité). Celle-ci
donne au vernis satiné, après application et séchage, ce poli sans reflets et cette
transparence lustrée d’une régularité parfaite, dans les empâtements comme dans les
parties les plus légères du tableau. Quelques heures de séchage lui suffisent pour
acquérir son aspect définitif.
Le vernis blanc mat à tableaux est obtenu par l’association de résine Dammar
et de cire d’abeille pure qui apporte matité et souplesse. Son séchage est
franc, il apparaît ensuite d’une transparence parfaite et d’une matité sans
lourdeur. Il peut aussi être mélangé au vernis Dammar pour obtenir un vernis
satiné.
Technique
Huile / Acrylique
Finition (extrait sec)
Mate
Format en ml
75,250
Aérosol 200 et 400
Médium à peindre incolore
Vernis Céronis pour tableaux
Le vernis Céronis est un vernis à tableaux à base de cire d’abeille, sans miroitement et n’ayant pas
l’éclat brillant des vernis à tableaux ordinaires. C’est un vernis non jaunissant, ne s’assombrissant pas.
Il conserve à l’œuvre la tonalité que l’artiste lui a donnée. C’est un excellent vernis pour la
conservation de la peinture, il recouvre en effet celle-ci d’une couche éminemment souple, qui suit
les mouvements des dessous et ne peut se craqueler.
Mode d’emploi : ce vernis se présente sous la forme d’une pâte incolore, il suffit de passer sur la
toile une très légère couche de Céronis, comme une pommade, en l’égalisant le mieux possible. On
laisse sécher pendant 24 à 48 heures, suivant la saison, puis on frotte dans tous les sens la surface
du tableau avec une brosse douce et plate et on obtient un aspect semi-brillant. L’opération de
“dévernissage” est toujours très délicate et doit être effectuée avec de grands soins par un restaurateur.
Médium à peindre J.G. Vibert
H
H
H
H/A
H
H/A
H
H/A
Médium à l'œuf Xavier de Langlais
Médium siccatif flamand
Médium siccatif de Harlem Duroziez
Médium Flamand (sans plomb)
Médium Vénitien (sans plomb)
Médium siccatif
Médium d'empâtement
Médium cristal
Médium laque
Composition
L
L
L
L
L
P
P
P
P
P
P
SICCATIFS
Technique
Finition (extrait sec)
Format en ml
Technique
Finition (extrait sec)
Format en ml
Technique
Finition (extrait sec)
Format en ml
Siccatif de Courtrai blanc (sans plomb)
Huile / Acrylique
Satinée
75,250 ml
Huile
Mate
75,250, 500 et 1000
Huile
Semi brillante - Mate (28 %)
60 ml
Siccatif de Courtrai brun (sans plomb)
L
L
Technique utilisée
Aérosol 400 ml
Aérosol 200 ml
1l
500 ml
250 ml
75 ml
Tube 60 ml
Diluant
Vernis temporaire
Application par pulvérisation
Irréversibilité
Tendance à brunir
Séchage lent pour grandes surfaces
Aspect final brillant
Aspect final satiné
Aspect final mat
Essence sans odeur
Alcool
Essence de pétrole / ou dérivé
Esscence de térébenthine
Agent matant autre que la cire
Cire
Résine mastic
Résine Dammar
Résine Copal
Résine Cétonique
H
Vernis à retoucher J.G. Vibert
A base de gomme Dammar naturelle
Format en ml
Technique
Vernis cristal au mastic pur
H/A
Caractéristiques
Format
1h
1j
NS
3j
NS NS
2h
2j
1/2j 3j
-2h
1j
-1h -24h
-1h
2j
NS
4j
NS
8j
I
10j
Tube 150 ml
Technique
Huile/Acrylique
Vernis cristal mastic pur
Vernis Dammar surfin
H/A
Tube 60 ml
Les caractéristiques de ce vernis sont la souplesse durable de son film,
l’absence de coloration, la résistance au bleuissement et au frottement
ainsi qu’à l’humidité et au chanci. Si l’on désire atténuer son brillant, il
pourra être coupé avec le Vernis Acrylique Mat à tableaux. Employé tel
quel, son brillant discret convient aux oeuvres de grandes dimensions.
Le vernis à retoucher surfin se comporte sensiblement, après
application, comme les vernis traditionnels au mastic et à la
térébenthine. Grâce à l’essence de pétrole qu’il contient, il s’infiltre
très aisément dans la couche de peinture, sans risque de détrempe.
Naturellement incolore, il ne jaunit pas en vieillissant. Existe aussi en
aérosol.
Vernis à tableaux à séchage rapide
H/A
1l
Le vernis à tableaux J.G. Vibert est très fluide, s’étale et se travaille avec facilité
pendant un temps suffisant pour couvrir de grandes surfaces. Il sèche rapidement,
conserve souplesse et brillant sans voiler. Le vernis est prêt à l’emploi, ne pas
le diluer à l’essence.
Vernis à retoucher surfin
Vernis à tableaux surfin
H
H/A
500 ml
Vernis à tableaux surfin
23
14
33
20
30
40
37
50
11
18
33
24
28
32
250 ml
Vernis à tableaux J.G. Vibert
L
L/A
L
L/A
L
L
L
L
L
L
L
L
P
A
75 ml
Brillante (53 %)
Vernis à retoucher J.G. Vibert
Temps de séchage
Huile
Format en ml
Format
Temps de prise
Finition (extrait sec)
Caractéristiques
Diluant
Technique
Résine Acrylique
Très proche des recettes au copal des anciens maîtres, ce vernis permet
d’obtenir un film très résistant mais souple. Sa solidité est incomparable. Il
protège très efficacement l’œuvre contre les effets de l’humidité. C’est le seul
vernis de la gamme qui est irréversible (ne peut plus s’enlever).
H : HUILE
A : ACRYLIQUE
H/A : HUILE/ACRYLIQUE
Huile
Vernis copal à tableaux
Comme leur nom l’indique, ces vernis permettent de repeindre sur une peinture ancienne. Le
solvant présent dans le vernis pénètre la surface picturale permettant ainsi à la résine contenue
dans le vernis de jouer le rôle d’une primaire d’accroche afin de favoriser l’adhérence de la retouche.
Le second rôle est de faire disparaître les embus, en nourrissant ces zones en liant, l’ensemble du
tableau reprenant une finition brillante uniforme. Ce vernis n’étant que provisoire, il est tout de
même conseillé d’appliquer un vernis définitif après séchage à cœur : entre 6 mois et un an.
Mode d’emploi : les vernis à retoucher doivent toujours être appliqués en frottis léger, avec une
brosse douce et plus particulièrement sur les zones mates. Ils sèchent en quelques minutes.
Composition
Essence de pétrole
Essence de térébenthine
Alcool
Extrait sec en %
A base de résine Copal
Vernis
Liquide / Pâte (L/P)
Standolie
Huile d’œillette
Huile de lin
Résine Acrylique
Résine Cétonique
Résine phénolique modifiée
Résine Copal
Résine mastic
Œuf
Cire d’abeille
Siccatif
Essence de pétrole / ou dérivé
Essence de térébenthine
Eau
Essence sans odeur
Essence de pin
Augmente la matité
Augmente la brillance
Augmente la transparence
Permet le travail dans le frais
Accélère la prise
Permet des superpositions
Thixotropie
Rehausse le ton car coloré
Augmente l’opacité
Retient la touche
Pour connaître le niveau de brillance des vernis, il faut se référer au pourcentage d’extrait sec : plus il est élevé plus la quantité de résine déposée est importante et
donc, plus le vernis est brillant. A base de résine acrylique ou cétonique (pour peinture huile et acrylique). Placé en première ligne, le vernis définitif subit beaucoup
d’accidents (rayures, éraflures, traces de doigt) qui, sans lui, menaceraient l’œuvre. Il joue également le rôle d’écran face aux agressions atmosphériques (fumées,
poussières grasses…). C’est en quelque sorte un filtre qui, en tant que tel, doit pouvoir être remplacé quand il est encrassé. Tous les vernis définitifs LEFRANC &
BOURGEOIS (sauf le vernis Copal) sont réversibles, c’est-à-dire qu’ils peuvent se re-dissoudre dans leur solvant. Cette opération est réservée aux restaurateurs de
tableaux.
Mode d’emploi : les vernis définitifs s’appliquent en couches minces. Il est conseillé de croiser de manière à régulariser parfaitement l’épaisseur de la couche de vernis.
Arrêter quand le vernis commence à tirer. Il vaut toujours mieux vernir 2 fois avec un vernis dilué plutôt que d’appliquer une seule couche épaisse. Une exécution à
l’huile exige un long délai de séjour à l’air libre avant de pouvoir être vernie : 6 mois à 1 an selon l’épaisseur de peinture. Un séchage complet dans un endroit chaud
et aéré doit être réalisé avant le vernissage. Le tableau à vernir ainsi que le vernis devront être tiédis en les exposant à une source de chaleur durant quelques instants.
VERNIS A RETOUCHER
Liquide / Pâte / Aérosol (L/P/A)
VERNIS DEFINITIFS BRILLANTS
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising