16 juillet 2012 - Ville de Bayonne

16 juillet 2012 - Ville de Bayonne
Direction de la communication
Votre contact : Claire Jomier
c.jomier@bayonne.fr
Tél. : 05 59 46 63 01/06 23 55 25 44
16 juillet 2012
DOSSIER DE PRESSE
FÊTES DE BAYONNE
80ème édition
Du mercredi 25 au dimanche 29 juillet 2012
Bayonne célèbre les 80 ans de ses Fêtes ! Elle accueille pendant quatre jours et cinq nuits
des centaines de milliers de "festayres". La quatre-vingtième édition, éco-citoyenne et
connectée, se démarque par un retour aux origines, avec la réappropriation participative et
géographique des Fêtes par les Bayonnais. Sous l’égide de la Commission extra-municipale
des Fêtes, les associations et les cafetiers collaborent plus étroitement aux nombreuses
manifestations. En parallèle, la fête se recentre place Paul Bert, au cœur du Petit Bayonne,
avec notamment le « concert des 80 ans des Fêtes » le soir de l’ouverture.
Les Fêtes 2012 se veulent aussi plus intergénérationnelles grâce à des animations de plus en
plus diversifiées. Le périmètre des Fêtes est élargi au quartier Saint-Esprit notamment. Le
centre-ville est plus fluide. L’animation participe ainsi pleinement à la prévention.
A programme cette année, un mercredi d’échauffement sportif, des coutumes et traditions
incontournables, des musiques vivantes, du sport et de la gastronomie, plus d’une centaine
de bals, concerts, animations et spectacles totalement gratuits, plusieurs nouveaux rendezvous... Chacun trouvera l’occasion de se divertir dans une ambiance unique de convivialité,
grâce notamment au travail des associations bayonnaises qui se mobilisent depuis des mois
pour offrir au public ces moments magiques.
Traditionnelle, classique, dansante, locale ou exotique, la musique rythme les Fêtes. Près de
mille musiciens animent ces cinq jours. À chaque lieu et chaque heure son identité musicale.
Les programmations plébiscitées comme les concerts (a)typiques et le Jazz Spirit sont
reconduites. La Place Paul Bert redevient un haut lieu de l’animation musicale avec le Banda
Best Of, des DJs et des concerts festifs. Le mercredi soir, les arènes de Bayonne
accueilleront Benabar pour le concert d'ouverture des Fêtes de Bayonne 2012 (de 21h30 à
23h).
Page 1 sur 27
Les dispositifs mis en place ces dernières années afin de mieux encadrer les festayres ont
porté leurs fruits. Ils contribuent aujourd’hui à assurer un meilleur accueil et garantir plus de
sécurité. Les actions de prévention sont renforcées avant et pendant la fête. Trois équipes
de trois jeunes (un membre d’Unis Cités dans chaque) sillonneront les plages, les campings
et les hypermarchés le vendredi et le samedi précédant les Fêtes. Le mercredi 25, jour de
l’ouverture, ils diffuseront des infos pratiques (programme et discours préventif) à la gare de
Bayonne. Ces informations seront également disponibles au Point Infos Fêtes.
Les espaces repos gardent leur vocation de « sas » entre la fin et le départ de la fête.
Deux écrans géants seront installés dans la ville. Les festayres y suivront ou revivront les
temps forts et y découvriront des conseils pour des Fêtes plus belles. Ces écrans ont aussi
pour vocation de participer à la prévention générale en « régulant » les mouvements de
foule en ceci qu’ils permettent de vivre les événements à distance et en direct.
Porter la tenue blanche et rouge des Fêtes n’est plus le seul signe de reconnaissance du
festayre. Le badge « Pour que la fête soit plus belle j’y contribue » est devenu un accessoire
indispensable. En l’achetant 1 €, et surtout en le portant, les festayres s’engagent à
respecter la charte du "savoir-fête".
L’éco-événement des Fêtes 2011, la généralisation de l’usage des verres réutilisables, a été
un succès. Comme l’an passé, restaurants, bars, cafés et peñas de la ville restent engagés
dans cette démarche éco-citoyenne.
Le site officiel des Fêtes, www.fetes.bayonne.fr, maintient sa version mobile, accessible
grâce au QR code présent sur les supports papiers édités par la Ville.
Les Fêtes se vivent aussi plus que jamais via les réseaux sociaux Twitter et Facebook.
Ambiance festive, solidarité entre festayres, respect de la ville et des traditions sont
indispensables au bon déroulement de l’événement.
Retrouvez le programme complet des animations et toutes les informations pratiques
des Fêtes
sur le www.fetes.bayonne.fr
ou
sur sa version mobile à partir de ce QR code
Page 2 sur 27
Sommaire
1. En prélude aux Fêtes
1.1
1.2
1.3
Dès le week-end
Au programme lundi et mardi
Un mercredi dédié au sport
2. Fêtes 2012 : temps forts et nouveautés
2.1
2.2
2.3
5
La musique, le nerf de la fête
Les autres rendez-vous des Fêtes
Les écrans géants
3. Communication et prévention dans la fête
3.1
3.2
3.3
4
10
Le verre qui a changé les Fêtes
Les espaces repos
Le badge et les chartes pour des fêtes plus belles
4. Informations pratiques
4.1
Pour s’informer
4.2
Pour se repérer
4.3
Pour faire la fête en toute sécurité
4.4
Pour se reposer
14
5. 80 ans de Fêtes
19
6. Les coulisses des Fêtes
20
ANNEXES
22
1] Petit glossaire des animations des Fêtes
2] La Commission extra-municipale des Fêtes
3] Plan pratique des Fêtes
Retrouvez tous les temps forts et traditionnels des Fêtes dans le petit « Livre rouge », guide pratique
à destination des médias qui vous sera remis lors du retrait de votre accréditation presse.
Toute l’info sur le www.fetes.bayonne.fr ou sur sa version mobile
à partir du QR Code
Page 3 sur 27
1. En prélude aux Fêtes
Les jours qui précèdent l’ouverture des Fêtes voient leur programmation s’étoffer. Outre les
braderies, deux rendez-vous musicaux sont programmés.
Le mercredi sera sportif pour garantir la bonne forme des festayres pour l’ouverture !
1.1 Dès le week-end
La cathédrale Sainte-Marie accueille le samedi soir à 19h30 le concert Orgues et chœurs
de trompettes, avec le soliste Nicolas Pardo et l’organiste Susan Landale.
Le dimanche, le quartier Saint-Esprit s’anime avec la braderie, de 9h à 19h.
1.2 Au programme lundi et mardi
La braderie des Fêtes se déroule sur trois jours. Le dimanche 22, c’est le quartier Saint
Esprit qui « ouvre le bal ». Le lundi 23 est réservé aux commerces sédentaires, de 9h à 19h
le mardi 24 accueille également les non sédentaires, de 8h à 19h.
À cela s’ajoute un concert le mardi soir, veille des Fêtes, aux Arènes Marcel Dangou, celui
des très attendus LMFAO.
1.3 Un mercredi dédié au sport
Si l’ouverture des Fêtes n’est officiellement prononcée du haut du balcon de l’Hôtel de Ville
que le mercredi à 22h, bon nombre de festayres affluent dès le début de la matinée. Cette
journée « d’attente » est devenue depuis 2010 une journée dédiée au sport.
Après la très matinale Foulée du Festayre et Foulée du Festayre Txiki 1, course pédestre
qui relie Biarritz à Bayonne via Anglet, et le tournoi de basket 3x3 organisé par l’Aviron
Bayonnais au complexe de la Floride, après le très apprécié Championnat du Monde
d’Omelette aux Piments le matin sur le carreau des Halles, les paddleboarders du
Challenge Open Sport partiront de la Côte des Basques (Biarritz) pour rejoindre Bayonne
et le siège de l’Aviron Bayonnais. En suivant, des pirogues seront mises à l’eau sur la Nive
pour les Challenges associations et entreprises, puis suivront Les régates sur la Nive
à 17h.
Dans un autre registre, La Poudrière accueillera l’association Borroka 64 pour faire découvrir
la lutte basque.
En début de soirée, alors que les festayres rejoindront le centre-ville pour l’Ouverture, les
pelotaris en demi-finale des Masters des Fêtes (pelote à main nue) investiront leTrinquet
Moderne.
1
Version enfant de la Foulée.
Page 4 sur 27
2. Les Fêtes 2012 : temps forts et nouveautés
Mercredi 25 juillet, à 22h, le Maire confiera les trois clés (une pour chaque quartier de la
ville) aux festayres réunis place de la Liberté.
Au fil des années, une multitude d’animations s’est rajoutée aux nombreuses coutumes liées
aux Fêtes comme les indétrônables Courses de vaches, Corso lumineux, défilé des Géants,
Master des Fêtes ou karrikaldi.
Les animations intégrées au programme les années passées, notamment quartier SaintEsprit, connaissent un franc succès. Les orientations et les innovations en terme d’animations
initiées par la Commission des Fêtes 2 sont reconduites et renforcées par de nouvelles avec la
même ambition : proposer des animations gratuites, pour tous types de public, tout au long
de la journée.
Le grand rassemblement festif est marqué par l’identité culturelle de la région. L’édition 2012
voit arriver de nouvelles animations aux couleurs locales.
C’est donc un impressionnant programme d’une centaine de bals, concerts, spectacles et
événements sportifs totalement gratuits qui est proposé dans toute la ville.
Par ailleurs, la journée de Pampelune, traditionnellement organisée le dimanche, aura lieu
cette année le samedi. De la même manière qu’une délégation de la Ville de Bayonne se
rend tous les ans aux Fêtes de Pampelune, Bayonne, sa ville jumelle reçoit les Pamplonais en
retour.
Petit glossaire des animations des Fêtes annexe 1.
2.1 La musique, le nerf de la fête
Traditionnelle, classique, branchée, dansante et pétillante, locale ou exotique, la musique
rythme jour et nuit la vie des Fêtes de Bayonne. Près de mille musiciens animent ces cinq
jours.
Au sortir d’une rue, au débouché d’une place, la musique entraînante des bandas,
fanfares, gaiteros et txistulari donne partout le ton de la fête. À cela viennent s’ajouter
les nombreux rendez-vous musicaux qui, selon les lieux et les horaires, offrent au public une
ambiance totalement différente.
Les rendez-vous habituels tels que les bals publics aux Halles et sur la place de la Liberté
se sont enrichis ces dernières années de nouveautés comme le karrikadi et le dantzazpi,
qui font danser et chanter des milliers de festayres au son de la tradition, les concerts
(a)typiques dans les lieux de culte ou le confidentiel Musikaldia au Musée Basque et de
l’histoire de Bayonne (pièces de concerts interprétées par des formations de txistulari et des
joueurs de triki).
Grâce au Jazz Spirit où grands big bands et petites formations sont là pour offrir leur
swing, la place de la République bénéficie d’une vraie identité festive.
Enfin le samedi midi, alors que les célèbres chanteurs de Jotas chanteront Porte d’Espagne,
de jeunes talents du Pays Basque, soutenus par l’association Eskandrai, se produiront
rue Port-Neuf.
2
Présentation en annexe 2.
Page 5 sur 27
La place Paul Bert, une scène au cœur de la fête
Les bandas participent pleinement à l’identité musicale des Fêtes. Formations de quartiers
et de copains à l’origine, elles ont su évoluer. Le souci d’un répertoire musical, varié et
élaboré, est désormais une vraie priorité. Non seulement on les retrouvera tout au long des
journées dans les rues, mais elles seront au rendez-vous quotidiennement, de 13h à 15h
pour le Banda Best Of sur la nouvelle scène de la Place Paul Bert.
A partir du jeudi, de 22h à 23 h 30, un concert festif aura lieu avec des groupes reconnus
pour leur qualité et leur esprit festif comme : Betagarri, Salsa Verde, Les Castafiores,
Brignathya et Sangria Gratuite. Ces concerts festifs donneront une touche nouvelle tous les
jours à ce lieu mythique des Fêtes de Bayonne. Le mercredi soir, c’est Anne Etchegoyen et
son nouveau label « AA » (« les Artistes Aquitains ») qui y donneront le coup d’envoi des
festivités avec le « concert des 80 ans des Fêtes de Bayonne ».
Le concert (gratuit) : En lever de rideau, un chant commun interprété par plusieurs des
artistes et un chœur invité pour l'occasion, pour une ouverture de concert qui devrait être
particulièrement émouvante sur ce site empreint de charme et d'histoire, au pied du
Château-Neuf.
Se succèderont ensuite Anne Etchegoyen (world music), Alma Flamenca (flamenco), David
Cairol (reggae-soul), Dounshaq (funky-pop), Nico Wayne Toussaint (blues), et La Old School
Funky Family (funk).
Récapitulatif
Polyphonies basques : du jeudi au samedi 12 h 30-13 h 30 place Bernard-de-Lacarre.
Musikaldia : jeudi, vendredi et samedi 12 h 30-13 h 30 au musée Basque et de l’histoire de
Bayonne.
Concerts (a)typiques (17h-18h) : le jeudi et le vendredi à la Collégiale Saint-Esprit, le
samedi au Temple protestant.
Jazz Spirit : Jeudi, vendredi et samedi, à partir de 21h place de la République.
Bandas : du jeudi au dimanche de 13h à 15h sur la Place Paul Bert.
Concert festif : du jeudi au dimanche 22h-23h30 mail Chaho-Pelletier.
Bals publics : du mercredi au dimanche 22h-3h (22 h 30 mercredi) place de la Liberté et
carreau des Halles.
Dianas et animations musicales (bandas, gaiteros, txistularis, trikilaris…) : du jeudi au
dimanche 9h-19h dans les rues.
Aubades au Roi Léon : tous les jours de 11h à 12h, place de la Liberté.
Page 6 sur 27
2.2 Les autres rendez-vous des Fêtes
Dans toute la ville, les musiques des bandas et les mélodies traditionnelles basques
investissent l’espace urbain donnant partout le ton de la fête (9h-19h dans les rues tous les
jours). La ville devient alors une immense scène offerte aux formations musicales. Ces
musiques cuivrées, ces accents musicaux du « pays » accompagnent aussi des parades de
tambours de bois, des cavalcades de « grosses têtes » et les défilés des « Géants »
de la Cour du roi Léon.
La danse est partout dans la ville notamment à l’occasion des bals publics et du
karrikaldi quotidiens.
Les karrikaldi ont lieu tous les jours de 16h30 à 21h.
En complément du programme dense des animations gratuites, plusieurs manifestations
artistiques et sportives sont annoncées. Les Arènes Marcel Dangou accueillent Bénabar
pour le concert des Fêtes (21h30, mercredi 25 - payant) et la corrida à cheval (18h30,
samedi, payante), avec Pablo Hermoso de Mendoza, Sergio Galan et Leonardo Hernandez.
Garder l’esprit zen, trouver l’énergie nécessaire pour profiter au mieux de la fête, tels sont
les objectifs du yoga des Fêtes. Ouverte et accessible à tous, cette séance quotidienne
place de la Liberté à 10 h 30 (30 min.) ne requiert aucun équipement particulier si ce n’est la
tenue blanche et rouge qui est toujours la plus indiquée !
En centre-ville, quatre courses de vaches 3 spectaculaires s’organiseront sur la place PaulBert (17 h 30 jeudi et vendredi, 11 h 30 et 17 h 30 le samedi - payant). Comme de tradition,
le Trinquet Moderne reconduit ses Masters des Fêtes de Bayonne (19 h 30 mercredi et
jeudi, 11h le dimanche – payant) où se défieront les meilleurs spécialistes professionnels de
pelote à main nue. Le fronton du stade Jean-Dauger accueillera aussi plusieurs parties de
pelote (samedi 18h), tout comme celui du Rail Bayonnais qui accueillera l’Open de la Rive
Droite des Fêtes de Bayonne (jeudi 26 à 18h et 19h et samedi 28 à 10h et 11h). Ce
fronton est d’ailleurs un belvédère offrant l’un des plus beaux points de vue sur la ville.
Le Golf de Bayonne/Bassussarry recevra une nouvelle édition de l’Open de Golf des Fêtes
de Bayonne (samedi).
Le tournoi de pétanque (jeudi et samedi à Habas-la-Plaine) est toujours au rendez-vous.
Particulièrement spectaculaires, les démonstrations de Sauts en parachute du 1er RPIMa
sont prévues le samedi entre 11h. Les parachutistes amerriront sur l'Adour, entre le pont
Henri-Grenet et le pont Saint-Esprit.
A l’occasion des 80 ans des Fêtes de Bayonne, la bibliothèque Sainte-Croix propose un
"Clin d'oeil à Arnaud Saez", sous la forme d'une exposition de reproductions d'affiches.
Arnaud Saez, né à Saint-Sébastien et Bayonnais d'adoption, adulé pour son trait de génie,
sa créativité, a été le dessinateur hors pair des affiches et programmes des Fêtes de
Bayonne pendant près de 50 ans.
Bibliothèque Sainte-Croix ouverte les lundis, mardis, vendredis de 14h-18h / mercredis de 10h-12h30
et de 14h-17h / jeudi de 14h à 18h. Exposition visible jusqu'au 31 août.
A noter : concours photo amateur « La place Saint-André à l’heure des courses de vaches ».
Organisé par Aupa Paquita. Règlement et informations : www.fetes.bayonne.fr.
3
Page 7 sur 27
Grand classique des Fêtes, la Journée des enfants
Elle se déroule le jeudi. Cette journée est celle de l’apprentissage pour les plus jeunes. Les
parents initient les petits au savoir-faire de la fête. La journée des enfants prend au fil du
temps une ampleur inédite : toujours plus d’associations mobilisées, d’animations, de stands,
de pique-niques bio,...
10h : rendez-vous est donné à la rue Gosse, pour le Choco-Yamboun.
Ne pas quitter l'endroit sans avoir vu le départ de la Cour du Roi Léon. La suivre est
envisageable mais il faut savoir que le Musée Basque propose de 10h à 12h un atelier
ludique et gratuit.
À 10h30, de la rue Jacques Laffitte, le départ de Baionako Haurren Tamborrada et du défilé
des Giganteak Txiki est aussi un moment apprécié.
De là, les amateurs du genre pourront guetter la Cavalcade des Géants et Grosses Têtes
d'Orai Bat attendue sur le pont Saint-Esprit aux environs de 11h.
Les plus sportifs ne manqueront pas l'Encierro Txiki.
Lancée depuis la place Paul Bert à 11h15, la folle course cadencée par des toros à roulettes
conduira les jeunes téméraires jusqu'à la place de la Liberté où ils retrouveront les Géants et
Grosses têtes.
À 12h00, Réveil du Roi Léon.
À 12h30, il sera temps de gagner La Poterne pour un Pique-Nique Géant, exclusivement
constitué de produits bios et locaux.
À 13H30, toutes sortes d’animations sont prévues sur le nouveau site dédié à cette
journée : les remparts Lachepaillet (dans le prolongement de la Poterne). Comme
chaque année, cet espace récréatif sera décliné en cinq « villages thématiques », avec une
grande nouveauté, un village spécialement conçu pour les tout petits : le « Coin des Bouts
de Choux» créé en partenariat avec les sociétés Toys’r’Us et Papeterie Pichon. Des
professionnels de l’animation accueilleront les très jeunes festayres de 2 à 5 ans,
accompagnés obligatoirement de leurs parents.
…un programme dense en activités qui sera proposé de 13h30 à 18h.
Pique Nique Pratique :
Le détail des animations fera l'objet d'un dépliant spécifique.
Tickets pour les pique-niques : 4 € (enfants) et 6 € (adultes accompagnant les enfants).
Les tickets seront en vente à partir du 16 Juillet 2012, à l'Office de Tourisme et au CCAS
(place des Gascons).
Ils seront également en vente le jour du pique-nique au « point vente » de la Poterne
(terrain de handball).
Repli assuré au Palais des Sports de Lauga en cas de mauvais temps : distribution des
paniers pique-nique et mise en place de certaines animations.
Page 8 sur 27
Le Corso
Inscrit dans la tradition depuis 1932, le Corso est un moment très attendu des Fêtes de
Bayonne. Le Corso et ses chars féeriques défilent en 2012 sur le thème des 80 ans des
Fêtes.
Le jury se déplace cette année dans l’entrepôt où sont fabriqués les chars afin de juger de
leur qualité avant le défilé... dans le calme et la tranquillité, dans la lumière du jour, sans les
« effets » nocturnes qui peuvent parasiter le jugement.
Attirant chaque année près de 350 000 personnes, ces chars décorés par des associations
bayonnaises parcourent la ville une fois la nuit tombée le samedi et le dimanche. Départ et
arrivée, quartier Saint-Esprit avec traversée du pont et boucle autour de la mairie.
Le dimanche, les messes des Bandas et des Fêtes dans les trois quartiers de la ville sont
aussi des moments très attendus.
2.3 Deux écrans géants pour les Fêtes
Les festayres y suivront en direct les temps forts tels que les cérémonies d’ouverture et de
clôture, le réveil du Roi Léon, le corso ou la Messe des Bandas le dimanche... On y trouvera
également le programme de la journée, des conseils pour que la fête soit plus belle, les
rediffusions des meilleurs moments des jours précédents et des reportages photos et vidéo.
Ils seront installés place de la Liberté, face au quai Dubourdieu et place Saint-André, sur la
rampe d’accès au Château Neuf.
Les écrans font partie intégrante du dispositif de prévention. Ils permettent au public de vivre
les événements à distance et en direct.
Par ailleurs, on pourra suivre sur ces écrans le Journal des Fêtes. Enregistré dans les
conditions du direct et également diffusé sur le site internet des Fêtes, il présentera un retour
sur ce qui s’est passé pendant les Fêtes, il retransmettra en direct les interviews des invités du
jour et annoncera le programme à venir.
Page 9 sur 27
3. Communication et prévention dans la fête
6 millions de gobelets plastiques jonchaient chaque année les rues de la ville et finissaient
leur vie dans la Nive, l’Adour et l’océan. C’est pourquoi, la Ville de Bayonne a inauguré l’an
dernier un système qui avait déjà fait ses preuves dans de nombreuses autres manifestations
festives : le verre réutilisable. Son arrivée a marqué la suppression officielle du gobelet
jetable.
Ces dispositifs s’intègrent dans la campagne de communication préventive initiée depuis
2007 et qui vient appuyer les mesures de santé et de salubrité publiques mises en place ces
dernières années.
Le dispositif de communication sur la prévention se traduit par une information renforcée sur
le site internet des Fêtes, sur les affiches (abribus, affichettes dans les peñas, les cafés, etc.)
et sur les publications comme le guide « L’Indispensable des Fêtes ». Sur le terrain, les
actions de prévention sont renforcées avant et pendant la fête. Trois équipes de trois jeunes
(un membre d’Unis Cités dans chaque) sillonneront les plages les campings et les
hypermarchés le vendredi et le samedi précédant les Fêtes. Le mercredi 25, jour de
l’ouverture, ils diffuseront des infos pratiques (programme et discours préventif) à la gare de
Bayonne.
Un logo identifie les actions de prévention avec un slogan : « Pour que la fête soit plus belle,
j’y contribue ». L’objectif est de continuer à sensibiliser les festayres, de plus en plus
nombreux, aux règles de base qui permettent à tous de faire les Fêtes dans les meilleures
conditions. Depuis 2009, deux chartes appuient cette démarche.
3.1 Le verre qui a changé les Fêtes
Parce que les Fêtes de Bayonne se déroulent dans un cadre urbain doté d’un centre ancien,
elles nécessitent une organisation particulière et complexe. Cette année, les services
municipaux remettent en service le verre réutilisable, largement plébiscité par les festayres.
La Ville n’imagine pas revenir en arrière et maintient son dispositif avec la société Ecocup
avec qui elle a signé un contrat de trois ans.
Rappel : le verre réutilisable, mode d’emploi
Lors de la commande d’une boisson, un verre réutilisable est donné contre une consigne de
1 €. Cette consigne est récupérée lorsque le verre est rendu auprès de n’importe quel débit
de boissons. À chaque nouvelle consommation, le verre peut être remplacé par un verre
propre si on le désire. Il est aussi possible de choisir de le conserver pour un usage
personnel ou pour une collection…
Le verre en chiffres : plus d’infos en partie 5. Les coulisses des Fêtes.
Page 10 sur 27
3.2 Les espaces repos
Trois espaces repos accueilleront les festayres durant les cinq nuits des Fêtes de 23h à 4h,
dont l’un sera installé au quartier Saint-Esprit à côté de l’autre Cinéma, quai Amiral Antoine
Sala.
Un effort particulier a porté sur leur aménagement (matériel plus adéquat) dans le souci
d’une meilleure efficacité. Des boissons chaudes et des collations y seront distribuées
gratuitement. On pourra y tester son taux d'alcoolémie grâce à des éthylomètres.
Ils seront signalés par des ballons lumineux.
Les points animation et prévention mis en place en 2011 ont été abandonnées, l’expérience
ayant démontré la faible efficacité des messages de prévention à ce stade de la fête.
Page 11 sur 27
3.3 Le badge et les chartes pour des fêtes plus belles
Blanc, rouge… et badge ! Porter la tenue des Fêtes n’est plus le seul signe de reconnaissance
du festayre. Le badge devient un accessoire indispensable, il reprend le logo « Pour que la
fête soit plus belle », sous lequel vient s’ajouter « J’y contribue ».
Acheter ce badge 1 € et surtout le porter, c’est s’engager à
porter la bonne parole et à respecter la charte du festayre,
c’est-à-dire celle du « savoir-fête », et donc contribuer à ce que la
fête se déroule dans les meilleures conditions.
Ce badge est le signe de reconnaissance des festayres qui
partagent les mêmes valeurs de respect, de convivialité et
d’entraide. Il est disponible à l’Office de Tourisme.
Les deux chartes comportementales : l’une concerne les professionnels et les associations,
l’autre définit le « savoir-fête » des Bayonnais et des festayres. L’engagement à ces chartes
étant symbolisé par le port du badge « Pour que la Fête soit plus belle, j’y contribue ».
La charte du festayre
Pour que la fête soit plus belle, j’y contribue en :
- Respectant la ville qui m’accueille ;
- Adoptant la tenue des fêtes ;
- N’incitant pas aux consommations excessives ;
- Adoptant un comportement respectueux de l’environnement ;
- Agissant face à tout comportement violent, sexiste.
La charte des cafés, bars et peñas
Les établissements affichant ce label y contribuent en :
- Portant assistance à toute personne en difficulté ;
- Privilégiant les musiques vivantes ;
- Proposant des boissons chaudes ou sans alcool à des prix attractifs ;
- Mettant en place un tri sélectif de déchets.
- Proposant le verre réutilisable.
Page 12 sur 27
Ces messages préventifs sont renforcés par des messages répressifs concernant la conduite
en état d’ivresse et les violences sexistes.
Page 13 sur 27
4. Informations pratiques
4.1 Pour s’informer
•
Impérativement :
o « L’indispensable des Fêtes »
Ce petit guide au format poche permet de se repérer dans la ville et d’identifier les points
clés des Fêtes.
o Le programme officiel
Autour d’un plan, il présente les animations proposées chaque jour.
Ces deux publications sont disponibles dans les Offices de tourisme, campings, gares
routières, grandes surfaces de la région et au Point infos Fêtes, rue Bernède.
o Un numéro « Information Fêtes »
Un numéro permet de se renseigner sur les aspects festifs et pratiques : le 0 820 42 64 64.
•
Le Point infos Fêtes
Situé en plein cœur de la fête, rue Bernède, au rez-de-chaussée de la mairie, c’est le point
central en termes de renseignements et d’informations pratiques liés aux Fêtes. Il est ouvert
de 10h à 3h sans interruption.
Des bracelets permettant d’identifier les enfants (nom et prénom de l’enfant + coordonnées
téléphoniques des parents) qui se perdraient dans la fête sont disponibles gratuitement sur
simple demande auprès du personnel d’accueil.
Des préservatifs sont également proposés au public.
Le Planning Familial Bayonne Côte Basque assure une permanence tous les jours au Point
infos Fêtes. Une permanence téléphonique est également assurée au 06 22 62 02 76.
•
Le site officiel www.fetes.bayonne.fr : interactif, accessible, «social»
Fonctionnel, il a désormais sa version mobile, accessible notamment grâce au QR code
présent sur les supports papiers édités par la Ville. Cette année encore, les Fêtes se vivent
aussi via les réseaux sociaux Twitter et Facebook.
Ce site a été élaboré de manière à être :
- Toujours fonctionnel : mettant à disposition toutes les informations utiles pour bien faire
la fête, plus l'histoire des fêtes, ses traditions, ses codes, mais aussi les actualités que la ville
poste quotidiennement.
- Plus interactif : la mise à disposition plus tôt du forum a pour objectif de faciliter les
échanges : demandez des renseignements, donnez votre avis, exprimez-vous sur les fêtes...
Cette ouverture plus rapide était une demande récurrente des utilisateurs.
- Plus « social » : la Ville de Bayonne souhaite développer la communication entre
festayres en développant sa présence sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. La
municipalité entend ainsi toucher un plus large public, habitué à échanger sur ce type de
réseaux. Sur ces pages officielles, il pourra donner un avis et partager de l’information (sous
forme d’images, de textes et de vidéos). Sur Facebook, elle concerne surtout les Fêtes
Page 14 sur 27
(d’autres pages seront ouvertes par la suite, sur d’autres sujets), tandis que la page Twitter
est plus largement dédiée à l’actualité municipale.
- Plus accessible : une version mobile du site est proposée, pour avoir accès à des
informations pratiques même quand le festayre est au cœur même des fêtes, mais aussi
pour les suivre en direct par webcam pour ceux qui ne pourraient pas y assister. Plan des
fêtes, horaires, programme... Aucun événement ne peut désormais échapper au festayre.
Liens
http://www.fetes.bayonne.fr
http://m.fetes.bayonne.fr
http://www.facebook.com/fetesdebayonne.officielle
http://fr.twitter.com/#!/VilleDeBayonne
http://www.dailymotion.com/VilleDeBayonne
•
France Bleu Pays Basque 101.3 FM, la radio officielle des Fêtes
Émissions en direct, retransmissions des grands moments, sans oublier le journal des Fêtes
quotidien. Retransmission en direct des émissions sur www.bleupaysbasque.com.
•
Du lundi 16 juillet au mardi 23 juillet inclus :
"Y'a du monde au balcon" : rétrospective sur ceux qu'on a vus au balcon lors de la
cérémonie d'ouverture (diffusées à 8h50 et 10h50).
•
Mercredi 25 juillet
19h-20h: « BEST OF » de ceux qui ont été vus au balcon lors de la cérémonie
d'ouverture.
20h-23h: retransmission de la soirée d'ouverture, suivie de la mascleta, et interviews
des personnalités en direct des salons de l’hôtel de ville.
•
L'agenda des Fêtes
Du mercredi au vendredi : 6h50, 7h50, 8h50, 11h50, 17h50
Samedi 28 juillet : 6h50, 7h50, 8h50
Dimanche 29 juillet : 7h50, 8h50
•
Du jeudi 26 au samedi 29 juillet : Réveil du Roi Léon en direct de 10h00 à
12h30, animé en basque et en français.
•
Dimanche 29 juillet : Messe des Bandas: commentée en direct de 10h30 à 12h00
Page 15 sur 27
4.2 Pour se repérer
•
Les ballons repères
Huit ballons lumineux, blancs, numérotés en vert, balisent la ville. Ces « points repères »
permettent de se situer dans les rues et de se donner rendez-vous à des points visibles par
tous.
Les sites :
Le n° 1 : au niveau de l’espace repos quai Amiral Antoine Sala
Le n° 2 : au niveau des Halles, quai Roquebert.
Le n° 3 : au niveau de l’espace repos situé devant la Poudrière, près du pont du Génie.
Le n° 4 : au niveau de l’école du Petit Bayonne, rue Ravignan.
Le n° 5 : au niveau du Point infos Fêtes, rue Bernède.
Le n° 6 : au poste de secours situé à l’université, allée des Platanes.
Le n° 7 : au poste de secours situé à l’école du Grand-Bayonne, rue Albert-1er.
Le n° 8 : au niveau de l’espace repos, situé sur le parking, à côté de l’Office de tourisme
place des Basques.
Avant de commencer la fête, il est important de se fixer un rendez-vous à l’un de ces ballons
repères pour s’y retrouver si l’on se perd, le mieux étant et de rester bien en groupe.
•
Une signalétique pratique et sécuritaire
Des entrées de ville aux espaces repos, en passant par le Point infos Fêtes ou les postes de
secours, c’est tout un dispositif d’identification qui est mis en place. Que les festayres soient
égarés ou en situation d’urgence, une signalétique homogène facilite le repérage des points
clés de la ville.
4.3 Pour faire la fête en toute sécurité
Des caméras de vidéo-protection sont installées dans différents lieux de la ville.
Les horaires de fermeture
•
Horaires de fermeture des débits de boissons
Depuis 2005, une pause est instaurée dans la fête, les principaux objectifs étant d’inciter les
festayres à se reposer et de faciliter le nettoyage de la ville.
Les débits de boissons ferment à 3h du matin et leur réouverture est autorisée à partir de
9h. Il est interdit de vendre ou de consommer de l’alcool dans les lieux publics ou privés
ouverts au public et sur la voie publique, à partir des horaires de fermeture des débits de
boissons, soit tous les jours du jeudi 26 juillet 3h du matin au lundi 30 juillet.
Page 16 sur 27
•
Fermeture du centre-ville aux voitures
Cette mesure a permis depuis plusieurs années de sécuriser la fête. Il est interdit de
stationner et circuler dans un périmètre dit de sécurité (voir plan en annexe 3). Le centreville sera fermé à partir de 15h le mercredi 25 juillet, et les jours suivants de 11h à 7h le
lendemain matin. Il sera accessible uniquement de 7h à 11h.
Mise en fourrière immédiate des véhicules stationnés sur l’axe rouge réservé aux secours
d’urgences (voir plan en annexe 3).
À l’occasion des braderies d’été, le quai de Lesseps, quartier Saint-Esprit le dimanche 22
juillet et certaines rues du centre-ville les lundi 23 juillet et mardi 24 juillet, seront interdites
à la circulation et au stationnement dès la veille à partir de 19h (risque de mise en fourrière).
•
Des horaires de transports adaptés aux horaires de la fête
Le bus des Fêtes du réseau Chronoplus, le train des Fêtes de la SNCF, les liaisons
interurbaines,… tous ces moyens de transport sont renforcés jusqu’à 23h30 (heure limite
d’arrivée à Bayonne). Les derniers départs de Bayonne sont à 4h (4 h 30 pour le train pour
Hendaye). Titres de transport achetables en avance et en formule aller-retour.
•
Un parking deux-roues gardé
Il est ouvert place des Basques, le mercredi 25 juillet de 17h à 4h puis les jours suivants de
11 h 30 à 4h. Tarif : de 1,50 € à 3 €.
Deux stations de taxis également : place des Basques et gare SNCF.
Les postes de secours (tous les jours 21h-3h)
•
Poste de secours principal : Maison des associations. Site de Glain.
•
Postes avancés :
- École du Grand-Bayonne, rue Albert-1er.
- Université, allée des Platanes, à côté du Conseil général.
Les appels vers les services de secours doivent se limiter aux seules urgences.
En dehors des heures d’ouverture des postes, contacter le Samu ou se rendre au service
d’urgence du Centre Hospitalier de la Côte Basque.
Ces postes sont indiqués par des ballons lumineux marqués d’une croix rouge.
Page 17 sur 27
4.4 Pour se reposer
•
Les espaces repos
Il y en a trois :
- Devant la Poudrière, près du pont du Génie.
- Place des Basques (devant l’Office de tourisme).
- Quai Sala (pont Saint-Esprit côté Gare SNCF)
Ces lieux d’accueil sont ouverts tous les jours de 23h à 4h du matin. Des boissons chaudes
et des collations sont offertes. On peut également y tester son alcoolémie.
•
Le camping des Fêtes : aire d’accueil de Mousserolles
Le camping sauvage étant interdit, la Ville met en place une aire d’accueil temporaire.
Située à Mousserolles, avenue Duvergier-de-Hauranne, elle a une capacité de 1 500
emplacements et accueille les campeurs du mardi 24 juillet 14h au lundi 30 juillet 9h.
L’accueil des campeurs se fait 24h sur 24 à partir de 14h le mardi 24 juillet jusqu’au
dimanche 29 juillet 12h.
Douches à la salle Lauga de 9h à 19h. Tarif unique : 60 € pour une ou deux personnes puis
10 € par personne supplémentaire (tarif valable pour une tente par emplacement – six
personnes maximum). Site gardé. Interdit aux mineurs. Alcool interdit.
Accès réservé aux personnes munies d’un bracelet (remis à leur arrivée).
Plan pratique des Fêtes en annexe 3.
Page 18 sur 27
5. 80 ans de Fêtes
« Nous voici donc à la veille des Grandes Fêtes de Bayonne dont les dates, comme on le sait,
sont celles des 13, 14, 15, 16, 17 Juillet courant. De l’alléchant programme qui nous est
soumis, nous retiendrons d’abord la grande diversité : cavalcades, cortège, exposition florale,
musique et danses basques, concerts, théâtre, concours d’élégance et bataille de fleurs,
réunions sportives, bals, toros des fuego, feux d’artifice, illuminations, etc… Tout ce qu’il y a
de meilleur dans la tradition basque : pelote, musiques et danses sera grandement et
dignement représenté aux fêtes de Bayonne. Ajoutez-y les autres nombreuses
manifestations, inspirées également du plus pur régionalisme, inscrites à leur programme, et
vous pourrez comme nous et sans craindre de nous tromper, leur prédire le plus grand
avenir… » : voici ce que l’on pouvait lire dans la presse locale à la veille des Fêtes en juillet
1932.
Les premières Fêtes de Bayonne ont été officiellement déclarées ouvertes le mercredi 13
juillet 1932. Elles ne se sont interrompues que pendant les années de guerre de 1940 à
1945. En 1932, les Bayonnais se sont inspirés des Fêtes de Pampelune pour lancer celles de
Bayonne. Bayonne est jumelée depuis 1960 à la capitale de la Navarre. Les échanges entre
les deux cités datent du temps où Bayonne était le port de la province basque.
La couleur de la fête
A Bayonne, on s’est d'abord vêtu de bleu et blanc. En 1954, la tendance est plutôt au vert
et rouge, à la demande du Comité des fêtes qui désire créer une harmonie plaisante pour
parfaire l'ambiance festive. Mais en 1955 et en 1969, Luis Mariano, originaire d’Irun, jette les
clés habillé de blanc et rouge, comme à Pampelune. Trente ans plus tard, la Commission des
Fêtes prône le port du blanc et rouge Aujourd'hui, la tradition est respectée par tous, même
par les visiteurs occasionnels, si bien que pendant les cinq jours des Fêtes personne n’arbore
d'autres couleurs, question d'égalité plus que d'uniformité. Ici le principe est le même que le
déguisement du carnaval. Tout le monde fait la fête ensemble sans aucun jugement.
Du monde au balcon
C’est le Roi Léon qui jette les clés de la ville aux festayres le soir de l’ouverture des Fêtes,
depuis le balcon de l’Hôtel de Ville. Les personnalités s’y succèdent depuis qu’en 1960 Luis
Mariano et Johnny Hallyday avaient lancé la tradition. Zazie, Jean-Jacques Goldman (2002),
Francis Cabrel, Guy Forget, Tony Estanguet en (2005), Anne-Sophie Lapix, Jules-Édouard
Moustic et Éric Bayle en 2006, Hélène Ségara, Bernard Lavilliers, certains membres de
l'équipe des Girondins de Bordeaux comme Lilian Laslandes, Élie Baup et François Grenet
ainsi que des membres de l'Aviron bayonnais rugby pro. En 2007 Yannick Noah avec Mathieu
Crépel et Richard Dourthe. En 2008 Christophe Hondelatte et Jean-Michel Aphatie, Amélie
Mauresmo. En 2009 Laurent Gerra, Craig Gower, Rémi Martin et Julien Puricelli. En 2010
Frédéric Beigbeder et en 2011 une brochette de sportifs dont Julien Després, champion du
monde d’aviron et Xala, le pelotari champion d’Espagne.
Page 19 sur 27
6. Les coulisses des Fêtes
Bayonne accueille près d’un million de personnes sur cinq jours. Un dispositif humain et
matériel conséquent est mis en place pour assurer le bon déroulement du plus gros
rassemblement français.
ANIMATION
- Plus de 90 groupes musicaux dont 26 bandas et 19 groupes traditionnels.
- 70 personnes mobilisées pour chaque course de vaches, 80 pour chaque sortie du Corso.
- Plus de 1 900 pique-niques fournis pour la journée des enfants, 5 000 enfants présents
sur le site, 120 bénévoles.
- L’Office de tourisme accueille juste avant les Fêtes plus de 3 500 personnes par jour.
- Le Point Infos Fêtes a enregistré plus de 8000 visiteurs en 2011 (pendant les cinq jours
de son ouverture).
LOGISTIQUE
- Plus de 5 000 barrières (soit plus de 15 km).
- Tous services confondus, sur les cinq jours, c’est environ 300 agents municipaux mobilisés
dont 180 agents des services techniques.
- 10 sites accueillant des blocs sanitaires.
- 120 tonnes de déchets collectées chaque jour par la Ville.
- 30 maxi-corbeilles à papier d’une capacité de 340 litres sont installées pour les Fêtes 2012,
en plus des 300 corbeilles à papier déjà mises en place dans le centre ancien.
LE VERRE RÉUTILISABLE
- 1,5 million de verres distribués.
- 4 laveuses d’une capacité de 12 000 verres/heure. Lavage à 60 °C, rinçage à 80 °C et
séchage à 100 °C.
- 40 personnes employées au lavage.
- 150 lavages possibles pour un verre réutilisable.
- 6 millions de verres jetables économisés, soit 7 % de poids de déchets collectés en
moins par la commune en 2011.
TRANSPORTS
- Plus de 200 000 personnes prennent les bus mis en place.
SÉCURITÉ
- Un important dispositif de sécurité associe les services de l'État à la Police municipale et à
la société de sécurité à laquelle la Ville fait appel, mobilisant ainsi de nombreux personnels.
SECOURS
- Le dispositif est à la hauteur des Fêtes de Bayonne et mobilise les services du Centre
Hospitalier de Bayonne avec le SAMU, le SDIS, l'Association Départementale de la Protection
Civile et la Croix Rouge, qui se répartissent sur trois centres médicaux.
Page 20 sur 27
COÛT
1,1 million d’euros : c’est le coût résiduel des Fêtes de Bayonne. L’enjeu était cette année de
diminuer les dépenses de 300 000 euros, d’une part en réalisant des économies sur la
logistique et les animations, d’autre part en trouvant des recettes. A celles des partenaires
officiels des Fêtes que sont Chronoplus et le Consortium du Jambon de Bayonne, se sont
ajoutées celles des cafetiers et des peñas, ainsi que le SMTC (Syndicat des Transports en
Commun) de l’agglomération bayonnaise.
Remerciements aux partenaires officiels des « Fêtes de Bayonne 2012 »
Les Fêtes de Bayonne font appel au soutien d’entreprises privées. La Ville de
Bayonne remercie les sociétés partenaires.
Page 21 sur 27
ANNEXES
1] Petit glossaire des animations des Fêtes.
2] La Commission extra-municipale des Fêtes.
3] Plan pratique des Fêtes.
4] Accréditations et infos presse
Page 22 sur 27
1] Petit glossaire des animations des Fêtes
Aubade au roi Léon : une formation musicale d’exception s’offre aux oreilles encore
endormies du roi Léon.
C lés : depuis 1947, le maire confie à ses habitants les trois clés de la ville. Elles sont
lancées du balcon de la mairie par des invités vedettes. Trois clefs pour trois quartiers de
la ville : Grand-Bayonne, Petit-Bayonne et Saint-Esprit.
Concerts (a)tyiques : de nouveaux horizons à la musique traditionnelle.
Encierro Tx iki : course folle cadencée par des taureaux à roulettes.
Foulée du Festayre : course pédestre.
Jazz Spirit : quatre-vingt-dix minutes de swing.
K arrikaldi : manifestation qui célèbre les traditions basques ; celles que l’on applaudit
mais aussi celles qui font chanter et danser des milliers de festayres.
M ascleta : pyrotechnie aux « accents du sud ».
M usikaldia : récital de musique traditionnelle basque.
Pobre de m í (Pauvre de moi) est l’adieu aux Fêtes, la cérémonie de clôture des Fêtes
qui a lieu à minuit le dimanche. « Pobre de mí » chantent alors les festayres, à l’instar
des Pamplonais qui pleurent la fin de leurs fêtes, quelques jours plus tôt.
Polyphonies Basques : deux ensembles vocaux font entendre le « meilleur » du
répertoire basque.
R éveil du roi Léon : cérémonial cocasse du « réveil » de sa Majesté.
Tam borrada : parade de tambours de bois.
Yoga des Fêtes : une vraie séance de yoga accessible à tous.
Page 23 sur 27
2] La Commission extra-municipale des Fêtes
Depuis sa mise en place par le Conseil municipal en juillet 2008, la Commission
extra-municipale des Fêtes mène une réflexion de fond sur l’évolution de cette
manifestation et apporte chaque année de nouveaux ingrédients dans son
organisation et ses animations. Elle réunit tous les courants associatifs et
politiques de la ville : conseillers municipaux, représentants des associations,
peñas, cafetiers, hôteliers et restaurateurs.
La Commission extra-municipale des Fêtes est présidée par Henri Lauqué. Thomas Jaussaud,
adjoint au maire à la jeunesse, au sport et à la vie associative, en est le vice-président. La
vingtaine de membres de la Commission est répartie en quatre groupes de travail :
Le groupe Prévention-Communication
Il a pour objectif de faire évoluer la communication préventive en impliquant davantage les
acteurs et les Bayonnais dans cette démarche. Depuis deux ans, deux chartes
comportementales ont fait leur entrée dans la fête : l’une concernant les professionnels et
les associations, l’autre définissant le savoir-fête des Bayonnais et des festayres.
L’engagement à ces chartes est maintenant symbolisé par le port du badge, qui remporte
l’adhésion de tous les acteurs de la fête et le verre réutilisable inscrit désormais les Fêtes
dans une dynamique plus durable.
Le groupe Animation
Il travaille le programme à partir d’une évaluation des éditions précédentes et par la
redéfinition de "fondamentaux". Le souci premier du groupe est d’imaginer un projet festif,
social et culturel cohérent. Il propose un programme constitué de manifestations souvent
inédites étoffant la fête diurne et s’inscrivant dans la dynamique de ces fêtes très "typées".
Le groupe Organisation-Logistique
En écho aux propositions de contenu du groupe Animation, le groupe OrganisationLogistique travaille à améliorer le contenant, afin de permettre que toutes les animations se
déroulent dans les meilleures conditions. Pour mener à bien ces travaux, le groupe s’appuie
sur l’aide des services municipaux.
Page 24 sur 27
3] Plan pratique des Fêtes
Page 25 sur 27
4] Accréditations et infos presse
. Les demandes d'accréditations (et notamment celles, particulières, pour la cérémonie
d'ouverture, le réveil du Roi Léon le jeudi et le vendredi midi ou les accès au parking Vauban
- nominatives avec numéros d'immatriculation des véhicules -) doivent parvenir au service
presse de la Ville avant le mercredi 18 juillet, 14h. Pour des raisons de logistique, les
demandes ne pourront plus être traitées passé ce délai. Une fois acceptées, les
accréditations seront à retirer au Cabinet du Maire et des élus, au 1er étage de l'Hôtel de
Ville, entre le lundi 23 juillet 14h et le mercredi 25 juillet 14h.
. Un « petit livre rouge », guide pratique pour les médias, format poche sera distribué aux
journalistes en même temps que leurs accréditations.
. Pendant les Fêtes, des points presse se tiendront au Salon d’attente des élus, au 1er
étage du l’Hôtel de Ville, le jeudi matin et le samedi matin 10h15.
Contact presse : Claire Jomier : c.jomier@bayonne.fr
05 59 46 63 01 et 06 23 55 25 44
Page 26 sur 27
Page 27 sur 27
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising