10 ANS DES ALLéES les clefs d`un succès AIX-en

10 ANS DES ALLéES les clefs d`un succès AIX-en
AIX-en-provence
n°
1
mai
juin
2014
le magazine d’informations
10 ans
des allées
les clefs
d’un succès
de la Ville
Maryse
Joissains Masini
l’entrevue
post-élection
Portraits
des élus
31
33
21
Grand Angle
Actualité
Entrevue avec Maryse
Joissains Masini
5
« Ce sera le mandat du
numérique »
Présentation des élus 10
Feu vert pour la nouvelle gare routière
La Rotonde pierre après pierre
L’Ensoleillée au zénith
Une décennie d’Allées Provençales
La renaissance de l’Hôtel de Caumont
Les totems du 21ème siècle
Côté Sud étend sa toile
Aix ville branchée
C’est Sud, l’expérience de la jeunesse
Aix en Juin ouvre le Festival
Jane Goodall murmure à l’oreille des singes
Top départ pour l’Open de Tennis et l’Ironman
Le joli tour des forains aux enfants de l’hôpital
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
18
20
21
22
24
25
26
27
28
29
31
32
33
AIX-en-provence
29
avant
propos
AIX EN DIALOGUE
DEVIENT
AIX-EN-PROVENCE,
LE MAG
18
24
Proximité
Les 50 ans du foyer rural de Puricard
Pedibus à la Duranne, mode d’emploi
Les opérations coup de poing frappent fort
Les travaux débutent aux Pléiades
Mediance13 face à la précarité énergétique
La traverse de l’Aigle d’Or en chantier
34
35
36
36
37
38
Retour en images
Majorité
Opposition
Alerte canicule
40
42
44
46
Directeur de la Publication : Maryse Joissains Masini
Directeur de l’information et de la communication : Isabelle Loriant-Guyot
Directeur Adjoint de la communication : Jean-François Hubert
Rédacteurs : Nawel Addaoud, Laziz Afarnos, Julien Chapon,
Paul-Henry Fleur, Carine Martinez
Crédit photos : Philippe Biolatto, Jean-Claude Carbonne, Carine Martinez
Mise en page : Caroline Depoyant
Impression : Riccobono
Aix en dialogue : Hôtel de Ville - 13616 Aix en Provence CEDEX 1
Dépôt légal à parution
En janvier 2002 naissait Aix
en dialogue, votre magazine
d’information municipale. Après
douze années d’existence, Aix
en dialogue devient Aix-enProvence le Mag.
Le dialogue est cependant loin
d’être rompu. Le « petit nouveau »
s’inscrit dans la continuité de son
prédécesseur : même format,
même pagination mais nouvelle
maquette. Plus aérée, pour
faciliter la lecture, elle offre
plus de photos et toujours
une foule d’informations sur
votre ville, votre village, votre
quartier.
Le magazine accueille
aussi de nouvelles rubriques
comme Grand angle ou
Retour en images. Cette
dernière permet à chaque édition
de revenir sur les événements
marquants des deux derniers
mois.
Mais cessons d’en parler, nous
vous laissons le découvrir. En
espérant que vous aurez autant
de plaisir à le lire que l’équipe à
le réaliser.
3
AIX-en-provence
entrevue
avec le maire d’Aix-en-Provence
quelques jours après son élection pour
un troisième mandat municipal, nous
avons rencontré maryse joissains masini.
sereine, elle nous livre sa vision pour aix,
et les priorités qu’elle se fixe.
ce sera le
mandat du
numérique
maryse joissains masini, maire d’aix-en-provence
5
GRAND ANGLE
Ma première an
sera dédiée à la
intérêts aixois
Réelue en mars dernier, Maryse Joissains Masini débute son troisième mandat.
Après treize années à la tête de la Ville et à l’aube de sa nouvelle mandature,
le premier magistrat de la ville livre sa vision pour Aix-en-Provence
Aix le mag’ : Après treize années à la
tête de la ville, dans quel état d’esprit
abordez-vous ce nouveau mandat ?
Maryse Joissains Masini : Avec
sérénité. J’ai le sentiment d’être
dans la continuité de mon précédent
mandat: je compte poursuivre avec
enthousiasme et détermination tous
les projets déjà en chantier.
Aix le mag’ : La campagne électorale
n’a t-elle pas ralenti l’avance des
grands dossiers ?
M J M : C e rt e s, u n e c a m p a g ne
électorale, surtout à Aix, ça prend du
temps et de l’énergie! Mais comme
toujours, j’ai, en parallèle, mené de
front les grands dossiers. Il n’était pas
question de prendre du retard. C’est
ainsi que les rénovations des places
Ferréol-Jeanne d’Arc-Rotonde se
terminent dans les temps. La gare
routière va pouvoir être mise en
service et le dossier de candidature
pour la French Tech* est parti au
gouvernement entre les deux tours de
l’élection. C’est un dossier primordial
car il devrait créer 500 emplois
nouveaux dans la filière numérique.
Aix le mag’ : Revenons justement
sur les élections. Contrairement aux
scrutins précédents, vous avez été
élue avec plus de 8000 voix d’avance
sur votre opposant et vous voilà
président de la communauté du Pays
d’Aix avec plus de 80% des votes.
Ces victoires très larges changent-elles
votre façon d’aborder ce troisième
mandat ?
Aix le mag’ : Bien sûr, c’est toujours
une satisfaction d’avoir reçu le soutien
d’un si grand nombre d’électeurs et
j’espère être à la hauteur de leur
confiance pour ce troisième mandat.
Mais le 31 mars au soir je suis redevenue
le maire de tous les Aixois. Il y a le
temps de la politique politicienne, où
l’on se bat pour ses convictions, puis
celui où l’on doit fédérer.
Ce troisième mandat m’apporte
la possibilité de poursuivre la
transformation d’Aix et surtout de nous
faire entendre sur un dossier sensible
qui tient à coeur non seulement aux
Aixois mais aux habitants de notre
territoire: le dossier de la métropole.
A ix le mag ’ : S u r c e « d o s s i e r
Métropole» que comptez-vous faire ?
MJM : Avec les cent six maires du
département (sur 119) qui refusent le
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
projet actuel nous allons nous battre
pour qu’une loi modificative prenne
en compte notre volonté de pôle
métropolitain.
Nous sommes toujours dans la défense
de nos intérêts contre la fiscalité et la
gouvernance unique de nos territoires
par Marseille. Et contrairement à
ce que l’on pourrait croire, cette
coopération métropolitaine est aussi
une réalité qui permet la solidarité que
nous devons à Marseille.
Le dossier French Tech en est la preuve.
En effet, nos collectivités s’associent
dans une vision stratégique commune
et portent une candidature unique à
l’échelle du territoire d’Aix-Marseille.
Pourquoi vouloir à tout prix aller
au-delà de ces collaborations
ponctuelles et nous priver de nos
identités ?
Aix le mag’ : Vous aviez annoncé que
le premier mandat serait celui de la
culture pour tous, le deuxième celui
du sport, quid du troisième ?
MJM : Les choses ne peuvent pas se
résumer aussi simplement. Pour les
deux premiers mandats, il s’agissait
de mettre Aix au niveau qui devait
être le sien en matière sportive et
culturelle mais aussi de poursuivre ou
de lancer les grands aménagements
AIX-en-provence
née
protection des
urbains. Nous avions vingt ans de
retard dans de multiples domaines:
les équipements sportifs et culturels
mais aussi les parkings, les logements,
les crèches... Aujourd’hui ce retard est
rattrapé. Il s’agit de continuer à assurer
aux Aixois un cadre de vie de qualité
en renforçant la propreté, en offrant
des services publics toujours plus
performants, en faisant en sorte que
la circulation soit fluidifiée, en veillant
à ce que le centre-ville protégé soit
mieux lié à l’ensemble de la ville.
En dehors de tout ce que je viens
d’énumérer, et sur lequel il faut
continuer à travailler, progresser, le
vrai pari d’avenir pour la ville d’Aix,
c’est le numérique.
Je compte durant ce troisième
mandat, y investir massivement car
là se trouve la véritable avancée pour
les Aixois en termes de qualité de vie
et de proximité.
Aix le mag’ : Pourquoi ce pari du
numérique pour Aix ?
MJM : Parce que le numérique
c ’ e s t l ’ a v e n i r. A l ’ h e u r e o ù l e
désengagement de l’Etat est
chaque année plus important, nous
sommes obligés d’investir dans les
nouvelles technologies pour faire
des économies. Le numérique
va nous permettre d’économiser
nos ressources en développant
les e-services. Nous pourrons ainsi
redéployer du personnel là où la
proximité est indispensable et offrir
plus de services aux habitants.
Prenons déjà l’exemple du PC
Magali qui régule la circulation en
ville. Il pourra, en relation avec nos
flux informatiques, informer les Aixois,
sur leur smartphone, des problèmes
de trafic intervenant sur leurs trajets
quotidiens et leur proposer un
autre itinéraire. Aujourd’hui, avec
l’application de la Ville, vous savez
en temps réel le nombre de places
disponibles dans chaque parking.
Mon but est de faire d’Aix une
“smart city”**, c’est-à-dire une ville
qui permet une meilleure maîtrise
des informations et circulations
urbaines à l’ère de la révolution
numérique. Mais l’enjeu est de
ne laisser personne sur le bord
du chemin. Cette révolution
numérique doit s’effectuer dans
un souci de cohérence sociale en
réduisant la fracture numérique.
Nous avons d’ailleurs déjà initié
de nombreux projets, comme les
applications smartphone gratuites
«Ville d’Aix» ou «requête express» qui
comptent plus de 15 000 abonnés. Et
en ce moment nous installons le haut
débit sur l’ensemble de la ville et nous
réfléchissons à installer des bornes wi-fi
dans les parcs de la ville.
Aix le mag’ : Vous parliez plus haut de
désengagement financier de l’Etat.
Est-ce que cela signifie que vous allez
devoir augmenter les impôts?
MJM : Non ! Depuis 13 ans la fiscalité
locale n’a pas augmenté. Cela n’a
pas été simple mais nous y sommes
parvenus tout en réduisant de
plus de 20% la dette par habitant.
Aujourd’hui, nous souhaitons maintenir
ce cap. L’Etat, chaque année,
réduit nos dotations et alourdit
considérablement nos charges. C’est
la raison pour laquelle nous investissons
dans les nouvelles technologies mais
aussi que nous développons une
politique environnementale qui nous
permettra de faire des économies.
77
GRAND ANGLE
Aix le mag’ : Vous évoquiez plus
haut la proximité. Vous souhaitez la
renforcer puisqu’au dernier conseil
municipal a été voté un redécoupage
des quartiers d’Aix.
MJM : Les anciennes délimitations des
douze quartiers aixois devaient évoluer
pour gagner en proximité. Le Jas de
Boufffan qui s’est considérablement
agrandi ces dernières années compte
40 000 habitants. Nous l’avons scindé
administrativement en respectant
les caractéristiques du quartier. Idem
pour le plateau de Puyricard et
Celony. Ce redécoupage préfigure
notre volonté de créer des conseils de
quartier qui favoriseront le dialogue
et permettront de répondre au mieux
aux demandes des habitants. Une
plus grande proximité permettra
une meilleure citoyenneté et plus de
civisme.
Aix le mag’ : Que comptez-vous faire
en matière de sécurité ?
MJM : La sécurité fait partie de
nos axes prioritaires. Un nouveau
directeur devrait être recruté d’ici
peu. Nous allons développer la
vidéo-surveillance et mettre en place
certaines mesures : une brigade antibruit, le renforcement de la police
municipale, des agents de médiation
et des travailleurs sociaux pour lutter
contre la petite délinquance, les
incivilités en tous genres, veiller à la
tranquillité publique. La sécurité pour
moi est la première des libertés; je
continuerai à la défendre.
*Aix et le Pays d’Aix , en partenariat avec
Marseille, postulent au label French Tech qui sera
décerné par le gouvernement à des dossiers de
candidatures françaises. La Ville d’Aix souhaite
mettre en place des lieux destinés à soutenir
l’innovation numérique et notamment un «pôle
numérique», installé au quartier de La Constance.
Si le dossier d’Aix-Marseille était retenu, selon le
ministère, près de 200 millions seraient investis
dans des initiatives privées afin d’aider les
entreprises numériques à croître plus vite pour
devenir des leaders internationaux.
**smart city : ville intelligente.
Le concept de «smart city» s’articule autour
d’idées essentielles :
-la prise en compte des enjeux environnementaux
et contraintes énergétiques ;
-le fonctionnement en réseau des acteurs :
collectivités, citoyens et entreprises ;
-l’intégration des nouvelles technologies (de
l’information et de la communication, la
robotique, les systèmes de transports intelligents,
etc.) pour faciliter ce fonctionnement en
réseau, favoriser la transition énergétique et
accompagner, voire inciter, les changements
de comportement et d’usages.
Maryse Joissains Masini
réélue à la tête de la CPA
Président sortant de la Communauté du Pays d’Aix,
Maryse Joissains Masini a été réélue jeudi soir, lors de
la séance d’installation de la CPA, qui s’est déroulée
à Aix-en-Provence, dans le gymnase du Val de l’Arc.
La forme a été respectée : le président de séance,
chargé de procéder à l’élection, a été le doyen
d’âge, le maire de Gardanne Roger Meï. Dans
son discours, ce dernier a rappelé notamment son
hostilité à l’égard du projet de métropole qui serait
pilotée par la Ville de Marseille.
Puis l’on est passé au vote. Sur 92 élus de la CPA
et 91 bulletins exprimés – un élu absent n’avait pas
donné de pouvoir – la candidate a obtenu 76 voix.
On a noté également 15 bulletins blancs ou nuls, et
aucune voix contre. Bref, une belle élection pour celle
qui va présider aux destinées d’une communauté
d’agglomérations passée de 34 à 36 communes,
avec les arrivées de Gardanne et de Gréasque
Sitôt installée, Maryse Joissains Masini a lancé un
« Merci » retentissant, avant de poursuivre : « Ce sont
de lourdes responsabilités mais je vous promets d’en
être digne. Je compte sur vous pour m’aider », a-t-elle
poursuivi, rappelant que dans l’enceinte de la CPA,
les étiquettes politiques étaient souvent gommées au
regard du travail fourni en commun.
Dans la continuité du discours précédent, elle a
assuré que l’un des combats principaux de la CPA
n’avait pas changé : « La quasi-totalité d’entre nous
sont pour une coopération métropolitaine, mais pas
pour une métropole sans condition ».
Ce qu’a confirmé Georges Cristiani, le maire de
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
Mimet : « Dans le département, 106 maires sur 119
ont déjà dit leur volonté de ne pas accepter cette
hérésie bureaucratique ».
Cinq autres aixois élus
La CPA compte désormais quinze postes de viceprésident. Treize ont été confiés à des maires d’autres
communes, deux à des adjoints au maire d’Aix :
Gérard Bramoullé, qui devient 1er vice-président, et
Alexandre Gallèse.
Par ailleurs, trois autres élus aixois font leur entrée
au bureau de la CPA : Sophie Joissains, Philippe de
Saintdo, et Jean-Christophe Grossi.
AIX-en-provence
15 quartiers pour rapprocher
les élus des habitants
Lors du conseil municipal du 28 avril, l’assemblée délibérante a validé une nouvelle délimitation des
périmètres de quartiers. Ce nouveau découpage répond à une volonté de se rapprocher des citoyens
en favorisant le dialogue et en répondant au mieux aux demandes des habitants. L’équipe municipale
entend créer ultérieurement des conseils de quartiers qui s’appuieraient sur les comités d’intérêts de
quartiers déjà existants. Le maire aurait alors la possibilité de saisir l’avis des conseils de quartier pour les
décisions et actions concernant les habitants.
Ces conseils de quartiers pourraient être constitués de l’élu, de représentants du CiQ et du quartier et
de membres des services municipaux habilités.
PUYRICARD
9
CELONY
LES GRANETTES
COTEAUX
D’AIX
PONT
DE
BERRAUD
CENTRE
JAS DE BOUFFAN
LES
FACULTES
LES MILLES
VAL
SAINT
ANDRE
SEXTIUS
MIRABEAU
PONT DE L’ARC
ENCAGNANE
LA DURANNE
LUYNES
les 16 adjoints
GRAND ANGLE
Gérard BRAMOULLÉ
Professeur d’économie
à l’université, ancien
doyen de la faculté d’Aix,
il occupe les fonctions
d’adjoint aux finances
depuis 2001 et s’enorgueillit
du fait que depuis cette
année-là, les taux des
impôts locaux n’ont plus
augmenté. Il est, à bientôt
70 ans, l’un des anciens de
l’assemblée : il était déjà
adjoint aux finances de
1983 à 1989. Aujourd’hui il
conserve ses délégations
précédentes – finances,
budget, Festival d’art lyrique,
Rapatriés – et en reçoit
une supplémentaire : le
suivi des dossiers relatifs à la
Métropole.
Dominique AUGEY
Une nouvelle venue
en politique : tout en
poursuivant sa carrière de
professeur d’économie
à l’université d’Aix – où,
en outre, elle dirige un
Master de journalisme
et de communication
économiques – elle a décidé
de sauter le pas et de
s’investir dans la vie publique.
Un investissement lourd,
puisqu’elle est en charge des
relations avec l’université,
du financement de la vie
associative, de l’évaluation
des politiques publiques, du
contrôle de gestion ainsi que
de l’inspection générale des
services.
Alexandre GALLESE
Entré en politique dès
la fin des années 80, il
possède, à 47 ans, une
belle expérience de la
vie publique municipale :
il a occupé les fonctions
d’adjoint à la circulation de
2001 à 2008, puis d’adjoint à
l’urbanisme de 2008 à 2014.
Pour son troisième mandat,
il conserve ses fonctions
relatives à l’urbanisme et
à l’habitat, auxquelles se
joignent le cadastre et le
fonctionnement de l’Atelier
du Patrimoine. Dans ses
tâches, il sera secondé par
Ravi André.
Sophie JOISSAINS
Adjointe notamment à la
politique de la ville sous la
mandature précédente,
elle a eu à piloter les grands
chantiers de rénovation
urbaine, à Beisson et Corsy.
En 2008, cette juriste de
formation a été élue au
Sénat, dont elle est restée
la benjamine pendant trois
ans, et où elle est viceprésidente de la commission
des lois. Pour l’essentiel, elle
conserve ses délégations
précédentes : politique de
la ville et enseignement
artistique, auquel s’ajoute le
Museum d’histoire naturelle.
Pour les questions relatives à
la culture, elle recevra l’aide
de Patricia Borricand.
Jean-Marc PERRIN
Ce cadre dans la
pétrochimie de 55 ans a mis
sa carrière professionnelle
entre parenthèses
pour se consacrer à
l’action publique, plus
particulièrement à son
village, La Duranne, dont
il a été l’adjoint spécial de
2008 à 2014. Il conserve ce
poste, et reçoit en outre
les délégations aux grands
travaux et à l’archéologie –
qui vont toujours de pair.
Marie-Pierre
SICARD-DESNUELLE
Médecin anesthésiste,
cette amoureuse des
hôtels particuliers aixois
est devenue adjoint au
patrimoine, un poste qu’elle
occupe depuis son entrée
au conseil municipal, en
2001. Elle y ajoutait une
délégation en lien avec sa
profession : les relations avec
l’hôpital. Dans la nouvelle
mandature, elle comptera
deux autres délégations : la
santé et les musées – hors le
Museum d’histoire naturelle,
sous la tutelle de Sophie
Joissains.
Christian ROLANDO
On le connaissait président
d’une association aixoise de
commerçants. Désormais
élu, à 61 ans, il va, sur un
autre versant de la vie
publique, poursuivre son
action au service des autres,
dans les domaines de
l’espace public, des foires et
marchés, des illuminations
festives et des animations
commerciales.
Odile BONTHOUX
Deux grands axes de
travail qui conviennent
parfaitement à cette
architecte dynamique:
l’immobilier (foncier,
propriétés et bâtiments
communaux, procédures de
périls) dont elle avait déjà la
charge dans la municipalité
précédente, auquel s’ajoute
désormais l’énergie (avec
notamment le nouveau
réseau de chaleur).
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
AIX-en-provence
Francis TAULAN
Aixois depuis plusieurs
générations, passionné
de sports mécaniques
– il a pratiqué la course
automobile et a créé une
entreprise spécialisée dans
les pièces de voitures – il est
devenu, tout naturellement,
adjoint aux sports en
2008. Désormais retraité, il
disposera de plus de temps
pour l’action publique. Et
donc pour le sport, puisqu’il
repart sur cette délégation.
Il aura également sous sa
compétence le garage
municipal et le parc
automobile.
Sylvaine DI CARO
Discrète mais fort efficace,
cette formatrice a donné
toute satisfaction dans son
action auprès des personnes
âgées. Très logiquement,
pour son troisième mandat,
elle a été reconduite dans
cette délégation, tournée
vers le troisième âge. Elle
aura également la tâche de
mettre en place une action
de maintien du lien intergénérationnel.
Maurice CHAZEAU
Il conserve la plupart de
ses délégations du mandat
précédent, marchés publics,
délégations de services
publics et communication
des actes administratifs en
particulier. Il se voit confier en
outre le domaine des affaires
juridiques et du contentieux.
Dans un autre ordre d’idée,
il conserve la présidence de
Pays d’Aix Habitat.
Reine MERGER
Cette retraitée de
l’enseignement supérieur,
qui entame son troisième
mandat, conserve
l’intégralité des délégations
qui lui avaient été confiées
auparavant, notamment
l’état-civil, les cimetières, les
affaires européennes et les
moyens généraux.
Jules SUSINI
Figure politique aixoise
très connue – il était déjà
élu en 1983 – ce Corse,
grand chasseur devant
l’Eternel a, depuis 2001,
cumulé les délégations, en
particulier celles relatives à
la sécurité. Dans la nouvelle
municipalité, il conserve les
délégations concernant la
sécurité (risques majeurs,
comité communal des
feux de forêt, commission
de sécurité, astreintes),
il conserve les relations
avec les cultes, et reçoit
l’environnement ainsi que
l’eau, l’assainissement et le
réseau pluvial.
Brigitte DEVESA
Aixoise depuis toujours – si
l’on excepte sa naissance
en Algérie – cette juriste,
enseignante dans une
école catholique, a débuté
sa carrière politique en se
présentant aux législatives
en 2007, puis a été élue au
conseil municipal en 2008.
Pour son nouveau mandat,
elle prendra en charge tout
ce qui a trait à l’éducation
et à la jeunesse, y compris
la restauration scolaire et les
centres aérés. Dans sa tâche
relative à la petite enfance,
elle sera secondée par
Coralie Jaussaud.
Stéphane PAOLI
Conseiller municipal sous
le mandat précédent, il
devient, à 32 ans, adjoint
à tout ce qui touche aux
nouvelles technologies ; il
aura notamment la tâche de
développer les e-services au
public et d’accompagner le
développement des réseaux
(fibre optique, haut débit,
très haut débit). Le maire
lui a également confié la
délégation des Coteaux
d’Aix, qu’il va exercer avec
l’aide d’Abbassia Bachi.
Catherine SILVESTRE
Fondatrice de l’association
« L’Enfant demain »,
elle conserve toutes
les délégations de son
précédent mandat, en
particulier les affaires
sociales, le logement social
et d’urgence, et le Centre
communal d’action sociale
(CCAS).
11
les 5 adjoints de quartiers
GRAND ANGLE
les 20 conseillers municipaux
Danièle BRUNET
Plus familièrement appelée
« Dany », elle est à la fois
énergique et indissociable
de son village, Luynes. Elle
en a été l’adjoint spécial
de 2008 à 2014, comme,
avant elle, son père et son
grand-père. Elle conserve
ce poste, et se voit charger
en outre de la coordination
technique des quartiers,
de l’entretien de la voirie
(en lien avec Jean-Marc
Perrin), du centre d’appel
téléphonique et des relations
avec les usagers.
Jean-Christophe GROSSI
A 47 ans, commerçant dans
le centre-ville depuis de
longues années - après avoir
pris la succession de son père il était, dans la municipalité
précédente, parfaitement
qualifié pour traiter à la fois
des questions de commerce
et d’artisanat. Il conserve
cette délégation.
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
Christine BERNARD
Elle conserve sa délégation
précédente, relative
aux parcs et jardins
et aux espaces verts.
Anciennement élue du
plateau de Puyricard, elle
devient, dans le cadre
de la volonté de Maryse
Joissains Masini d’affecter
un élu à chaque entité
géographique de la
commune, adjoint délégué
à Célony.
Jean-Pierre BOUVET
Tombé dans la politique
au début des années 60,
il n’en est jamais ressorti.
Élu pour la première fois au
conseil municipal d’Aix en
1983, conseiller général du
canton Aix-nord-est depuis
1988, il n’avait pas souhaité
se représenter aux dernières
municipales, afin de se
consacrer à son mandat
de conseiller général. A la
demande du maire, il est
néanmoins de retour. Il se
consacrera à Puyricard
et Coutheron, ainsi qu’à
l’agriculture.
Moussa BENKACI
Né à Aix, c’est à Beisson que
Moussa Benkaci a grandi. Ce
commerçant de 47 ans est
un passionné et spécialiste
des sports de combat, qu’il
pratique et enseigne dans
une association sportive
dont il est responsable. Il
fait partie des nouveaux
visages du conseil municipal,
il aura en charge la partie
Encagnane-Corsy, ainsi
que deux délégations
complémentaires : propreté
urbaine et action anti-tags.
Irène MALAUZAT
Fonctionnaire territoriale
à la Ville de Marseille puis
au Conseil général, elle est
adepte du ski et de la moto.
Plus jeune, elle a également
pratiqué, en compétition,
la natation, jusqu’aux
championnats de France.
Le maire lui a confié la
délégation du protocole.
Philippe DE SAINTDO
Voilà un chef d’entreprise,
âgé de 61 ans, bon
connaisseur du tissu
économique aixois :
président de l’association
des entreprises du Pôle
d’activités d’Aix-enProvence, il a démissionné
de cette fonction pour entrer
dans la vie politique. Il sera,
logiquement, en charge des
relations avec les entreprises
et du suivi des pôles
d’activités.
Karima ZERKANI-RAYNAL
Cette jeune femme mène
une vie très active, de par sa
profession – chef d’entreprise
dans la joaillerie – son goût
pour les chevaux et pour le
sport. C’est aussi une femme
de cœur, qui s’apprête à
monter une association
de lutte contre le cancer.
Elle aura la charge du
jumelage et des relations
internationales.
AIX-en-provence
Gilles DONATINI
Issu d’une longue lignée
milloise, ce conducteur de
travaux dans le bâtiment
s’est longtemps impliqué
dans la vie de l’association
communale des chasseurs
aixois, plus communément
appelée « L’Aixoise ». Il en
était le président, un poste
dont il a démissionné pour
se présenter aux élections. Il
devient l’adjoint délégué aux
Milles.
13
Jacques BOUDON
Il est sans nul doute l’un
de ceux qui connaissent
le mieux les rouages de la
Mairie : directeur général
des services techniques
de la Ville d’Aix jusqu’à
cette année, ingénieur de
formation, il a pris sa retraite
pour s’engager aussitôt dans
la vie politique. Il s’est vu
confier la mairie annexe de
Pont-de-Béraud.
Françoise TERME
Formatrice dans le domaine
de la sécurité, elle a
longtemps occupé le poste
d’adjoint de quartier du
Jas de Bouffan. Elle reste
élue en charge de la partie
ouest d’Aix, mais e maire l’a
réorientée sur les villages des
Granettes et de Pey Blanc.
Eric CHEVALIER
Venu du monde des comités
d’intérêt de quartiers, il est
devenu, dès son entrée à la
Mairie, adjoint spécial des
quartiers sud. A 53 ans, il
entame un troisième mandat
avec cette délégation, à
laquelle s’ajoutent désormais
les délégations à la
circulation, au stationnement
et à l’éclairage public, ainsi
qu’un rôle de coordination
avec les CIQ.
Claude MAINA
Ce médecin de 59 ans,
qui exerce aujourd’hui en
cabinet après avoir travaillé
au sein de diverses structures,
est engagé au sein « d’un
mouvement humaniste ». Il
est en charge à la fois des
questions de handicap et du
quartier du Jas de Bouffan.
GRAND ANGLE
Abbassia BACHI
Gestionnaire dans une
mutuelle, elle est aussi
conseil des salariés qui se
trouvent sous le coup d’une
procédure de licenciement.
Mais elle est surtout connue
comme la fondatrice,
en 2004, de l’association
« Femmes méditerranéennes
et citoyennes en Pays d’Aix ».
Elle reçoit la délégation aux
quartiers des Coteaux d’Aix,
en appui de Stéphane Paoli.
Gérard DELOCHE
A 67 ans, il a connu trois
carrières : militaire, dans
la Marine nationale,
administrative, au sein de
la Mairie d’Aix puis, depuis
2008, politique, en tant
qu’élu au conseil municipal,
en charge notamment des
affaires militaires mais aussi
du personnel municipal. Ce
sont exactement les mêmes
délégations qu’il conserve
pour son nouveau mandat.
Muriel HERNANDEZ
Directrice d’une agence de
voyage à Aix, cette Aixoise
dynamique apprécie le sport
– tennis, course, handball–
et, bien sûr, les voyages.
Habitante de La Torse depuis
toujours, elle se voit confier
les destinées du Val SaintAndré.
Sylvain DIJON
Né à Aix voici 25 ans,
il est le benjamin du
conseil municipal. Autre
particularité : ce jeune
homme, amateur de tennis,
exerce une profession
fleurant bon la Provence :
il est maître savonnier, l’un
des plus jeunes de France.
Au conseil municipal, il sera
délégué à la vie étudiante et
secondera Sophie Joissains à
la politique de la ville et aux
centres sociaux.
Coralie JAUSSAUD
Agée de 30 ans, cadre
dans une entreprise de
cosmétiques, passionnée par
les questions économiques,
elle a longtemps été
engagée dans l’association
« Défense du contribuable ».
Cette jeune mère de famille
a reçu la délégation relative
à la petite enfance, un
domaine dans lequel elle
secondera Brigitte Devesa.
Ravi ANDRÉ
A 44 ans, il partage son
temps entre, côté travail,
l’administration des impôts
et, côté loisirs, le club de
l’AUC rugby, qui évolue en
championnat de France
fédéral 3 ; il a d’ailleurs
organisé le 1er « Beach
rugby » à Aix, l’an dernier. Il
aura la tâche de seconder
Alexandre Gallèse dans ses
délégations.
Charlotte BENON
Doyenne du conseil
municipal, élue pour la
première fois en 1983, elle a
fait son retour au conseil en
2001. Elle était notamment
en charge de deux
délégations : la protection
animale et les élections. Elle
les conserve, et reçoit en
outre le service des cartes
d’identité et passeports
notamment.
Liliane PIERRON
Engagée de longue date
avec son mari, dans l’aide
aux plus démunis, elle a, sous
la municipalité précédente,
logiquement mis son
expérience au service de
la délégation à l’action
humanitaire. Elle poursuit ce
travail dans son nouveau
mandat.
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
AIX-en-provence
Patricia BORRICAND
Ancienne élue au Puy SainteRéparade, elle a également
occupé les fonctions
d’attachée parlementaire.
Et, dans le cadre de sa
profession, elle négocie des
contrats entre des entreprises
et des institutions publiques.
Elle devient déléguée à la
culture auprès de Sophie
Joissains.
Michaël ZAZOUN
A 48 ans, ce commerçant,
membre du conseil
d’administration d’une
association communautaire,
est l’un des nouveaux élus.
Il est chargé du quartier des
Facultés.
Danielle SANTAMARIA
Déjà élue dans le conseil
municipal précédent, elle
devient, dans le cadre de la
volonté de Maryse Joissains
Masini d’affecter un élu à
chaque entité géographique
de la commune, déléguée à
Sextius-Mirabeau.
Laurent DILLINGER
Ce médecin généraliste de
44 ans a, tout naturellement,
hérité sous la mandature
précédente des délégations
relatives à la santé. Pour
son deuxième mandat, il
va s’occuper des questions
en lien avec la santé :
hygiène publique, protection
sanitaire, conduite
addictives.
15
les 42 élus de la majorité municipale
les 13 conseillers municipaux de l’opposition
GRAND ANGLE
Edouard BALDO
Avocat, élu au conseil
municipal jusqu’en 1989.
67 ans
Noëlle CICCOLINIJOUFFRET
Assistante juridique,
suppléante de député.
64 ans.
Jean-Jacques POLITANO
Président du tribunal de
commerce, 64 ans.
Gaëlle LENFANT
Vice-présidente du Conseil
régional, 43 ans.
Lucien-Alexandre
CASTRONOVO Enseignant à
la retraite, 66 ans. Ancien élu.
Charlotte DE BUSSCHERE
Responsable en ressources
humaines, après un parcours
dans la presse, 48 ans.
Jacques AGOPIAN
Cadre commercial à la
retraite, ancien élu. 63 ans.
Souad HAMMAL
Enseignante, présidente
d’une association de
quartier. 44 ans.
Hervé GUERRERA
Informaticien, membre du
« Partit Occitan », 56 ans.
Ancien élu.
Michèle EINAUDI
Directrice de l’Université du
temps libre, 61 ans.
Ancienne élue.
Catherine ROUVIER
Professeur de droit public à
l’université, 62 ans.
Raoul BOYER
Retraité, 73 ans.
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
Josyane SOLARI
Assistante de direction.
60 ans.
17
actualité
TRANSPORT
LA NOUVELLE G
ROUTIERE ENTRE
Les travaux de la gare routière viennent de s’achever et le nouvel équipement dédié aux transports entre en service. La période de rodage devrait
durer plusieurs semaines.
La nouvelle Gare routière d’Aix-enProvence est achevée et désormais
en service. Chacun a pu d’ores et
déjà en voir les principaux aspects
architecturaux imaginés par l’un
des grands noms de l’architecture
contemporaine, le français JeanMarie Duthilleul, à qui l’on doit
notamment la gare TGV d’Aix.
Ses arcades métalliques ajourées, ses
quais en épi, protégés du soleil, son
rond-point central de retournement,
VERS UN
AMÉNAGEMENT
COMPLET DU
QUARTIER
Si les travaux propres à la
gare elle-même sont terminés,
l’opération d’aménagement
et de rénovation de son
quartier se poursuit. L’avenue
Mouret, en entrée d’Aix,
va faire l’objet de travaux
permettant d’accueillir la
zone de régulation longue et
d’accueil des chauffeurs de
cars en attente. Par la suite,
c’est la place Anouar-elSadate, en haut de l’avenue
Pierre Brossolette, qui va être
réhabilitée, puis l’avenue des
Belges commencera sa mue
visant à en faire, demain, l’une
des plus belles avenues d’Aix.
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
son vaste bâtiment d’accueil et son
mur végétal de 210 mètres de long,
le plus grand de France, donnent une
identité nouvelle et forte au quartier
tout entier. Cette infrastructure
moderne, la plus importante en trafic
de toute la région, va désormais être
surtout un formidable équipement
public au service des transports
dans le Pays d’Aix. Contemporaine,
sécurisée, végétalisée, fonctionnelle,
elle va offrir aux usagers des conditions
d’accueil et d’attente apaisées, aux
personnels et aux chauffeurs de
meilleures conditions de travail et,
aux riverains, moins de pollution, de
nuisances et de bruit.
Conçue pour faciliter la multimodalité,
elle sera en liaison avec la gare SNCF,
le réseau de bus urbain, des points
de stationnement vélo et auto, ainsi
qu’une station de taxis.
Le projet a été récompensé
par le Trophée EDF/EPL pour
son innovation et ses
performances énergétiques
AIX-en-provence
ARE
EN SERVICE
19
José Costa, Le serial paveur
Il est des artisans anonymes, dont on foule le
travail au quotidien sans les connaître.
José Costa, artisan maçon, a sa spécialité :
le pavé. La pierre n’a plus de secret pour lui.
Son métier est aussi sa passion et l’entendre
en parler invite à l’évasion. José Costa a
appris sur le tas, mais son savoir-faire est
devenu légendaire auprès des aménageurs
et urbanistes avec lesquels il travaille. À son
actif, il compte la réalisation de plusieurs des
plus beaux espaces publics pavés d’Aix-enProvence : les Allées Provençales et la place
François Villon, la place des Justes face au
Grand Théâtre de Provence, le long de la nouvelle gare routière et
les remarquables place Jeanne d’Arc et place de La Rotonde, en
attendant l’aménagement à venir de l’avenue des Belges !
actualité
LA ROTONDE
POURSUIT SA MUE
Une nouvelle étape est franchie dans la transformation du secteur Rotonde.
Avec l’achèvement des espaces publics entourant le futur Apple store, dont
l’ouverture est attendue dans les semaines à venir.
La place de La Rotonde change de
visage. Prioritairement dédiée aux
piétons qui disposent désormais de
vastes espaces apaisés, elle offre
de nouvelles perspectives visuelles
permettant de redécouvrir la beauté
des façades et l’harmonie d’un site
classé.
Après la place Jeanne-d’Arc, c’est le
haut de l’avenue des Belges (face au
Flunch), qui est libéré de la présence
du stationnement de sur face.
Comme ailleurs autour de la grande
fontaine, le mobilier urbain a été
réduit, les obstacles visuels supprimés
et les espaces commerciaux vont
progressivement être transformés
dans l’esprit du projet de l’architecte.
Les kiosques ont déjà presque tous été
remplacés, et les vérandas et terrasses
de café vont suivre.
D e r r i è re l ’ e s p a c e c o m m e rc i a l
qui remplace l’ancien Office de
Tourisme, un escalier relie la rue
Gontard à l’avenue des Belges, qui
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
va connaître à son tour durant l’année
une requalification complète.
Plus tard, et dès la finalisation des
études portant sur la consolidation
de l’assise de la fontaine de La
Rotonde, l’aménagement prévoit la
pose de nouveaux revêtements, plus
esthétiques, sur toute la partie encore
réservée aux véhicules, finalisant
ainsi le nouveau visage de la plus
emblématique des places d’Aix-enProvence.
HOMMAGE : LA STèLE
FÉDÉRIC MISTRAL DÉPLACÉE
Le 25 mars dernier, lors de la commémoration nationale du centenaire
de la mort de Frédéric Mistral, père du Félibrige et de la renaissance de
la langue provençale, une cérémonie officielle a été organisée par la
Ville d’Aix, le Capoulié du Félibrige et les associations provençales. La
stèle Frédéric Mistral, implantée en 1980 au pied de l’ancien Office de
Tourisme, a été déplacée, restaurée et réhaussée à la faveur des travaux
de requalification conduits sur la place de La Rotonde. Elle a ainsi trouvé
un nouvel emplacement, en bas du cours Mirabeau (côté banque), plus
symbolique sur l’espace public et plus en cohérence avec l’hommage
rendu au poète, prix Nobel de littérature : « Dou Cours intran sus lis andano :
jamai mai, o patrio, ai senti ta cremour ! » (« Nous entrons dans les allées
du Cours. Mieux que là, ô patrie, je n’ai jamais senti ta flamme ! »)
Green Building
Solutions
Awards 2014
LE PARC
DE L’ENSOLEILLÉE,
PREMIER PRIX
EUROPÉEN
Le Jury international des Green Building Solutions
Awards 2014, réuni le 10 avril dernier à Hanovre en
Allemagne, a, dans une logique de développement
durable, décerné son Premier prix dans la catégorie
« Efficient Building» au parc de l’Ensoleillée, devant
67 autres bâtiments européens.
le soutien de Maryse Joissains Masini,
séduite par ce projet architectural.
Les concepteurs (l’agence
d’architecture Tangram et le Groupe
Nexity) ont développé un ensemble
de petits immeubles de bureaux
selon un nouveau principe d’écoconstruction en ossature bois, pourvu
d’équipements sélectionnés pour
leurs performances énergétique et
environnementale. L’opération avait
déjà reçu le label Bâtiment Durable
Méditerranéen, échelon Gold.
© kechmanian guillaume
Il est vrai que le nouveau quartier de
L’Ensoleillée, situé à Aix le long de
l’autoroute A51 entre La Constance
et La Beauvalle, ne peut laisser
indifférent. Accueillant depuis
quelques mois le siège régional de
l’opérateur Orange, le programme
immobilier est particulièrement
innovant. Premier parc tertiaire
à structure en bois massif, il offre
au regard plusieurs bâtiments qui
changent au gré de la lumière du jour.
Le pari était osé, il a reçu à son origine
Les bâtiments de l’Ensoleillée sont équipés de 200 m² de panneaux
photovoltaïques en toiture, pompe à chaleur (PAC) réversible air/eau,
ventilation mécanique contrôlée (VMC) double-flux, bornes pour véhicules
électriques, éolienne, fenêtres à vitrage thermique et acoustique, luminaires
basse consommation à détection de présence, brises-soleil électriques
orientables. Au final, les bâtiments consomment moins d’énergie qu’ils
n’en produisent.
AIX-en-provence
les lauriers
de La presse
économique
nationale
Le mensuel
Entreprendre a
consacré son numéro
d’avril 2014 à un dossier
intitulé : « Quelles sont
les villes les mieux
gérées ? ». Le résultat
de ce dossier vient
confirmer les études
précédentes d’autres
journaux (Le Figaro
Magazine, le JDD,
le mensuel Capital),
à savoir qu’Aix-enProvence se situe dans
le peloton de tête.
Sur 30 villes,
Aix se positionne :
- 3e en terme
de capacité de
désendettement. Aixen-Provence pourrait
rembourser sa dette en
un peu plus de deux
ans, quand il faudrait
à Marseille, dernière
du classement, près de
17 ans ;
- 4e en terme de
dette par habitant.
L’endettement est de
883 € par habitant à
Aix, alors qu’à Marseille,
il est de 3 811 € par
habitant ;
- 4e en terme de
fiscalité par habitant.
Encore que, selon les
chiffres du dernier
budget de la Ville,
avec un prélèvement
par habitant de 491 €,
Aix-en-Provence
devrait figurer sur la
première marche du
podium, à la place de
Toulon (498,70 €).
21
actualité
10 ans après leur inauguration
les bons chiffres
Inaugurées en 2004 puis agrandies en 2007, les Allées Provençales génèrent
aujourd’hui 140 millions de chiffre d’affaires par an.
En dix ans le no man’s land a laissé
la place à un espace commercial
attractif, résolument intégré au reste
de la ville. Les Allées Provençales
ont officiellement vu le jour le 1er
avril 2004, avec l’ouverture de 13
magasins dans ce que l’on appelait
l’îlot D, entre les rues Joseph Villevieille
et Armand Lunel.
Pour ces enseignes, coincées dans
ce qui était à l’époque le plus grand
chantier urbain d’Europe, les trois
premières années ont été difficiles.
Mais le jeu en valait la chandelle,
tant l’inauguration en 2007 des 40
commerces suivants de l’îlot A a
permis de parachever la greffe avec
le centre historique.
Depuis, la zone affiche un chiffre
d’affaires en hausse d’environ 6 %
par an, grimpant de 90 à 140 millions
d’euros aujourd’hui. Dès 2008 la
fréquentation avait bondi de 50 %, elle
flirte désormais avec les dix millions de
visiteurs annuels.
Le modèle économique des Allées a
signé son succès : attirer la clientèle
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
grâce à quelques locomotives, la
Fnac, H&M, Zara, Maisons du Monde
ou Monoprix, alors même qu’Aix
manquait auparavant de moyennes
surfaces, et compléter l’offre avec
des boutiques de plus petite taille.
Clientèle
Entre 15 et 20 % de la clientèle des
Allées viennent égalitairement
de l’Ouest (étang de Berre), du
Nord (Alpes) et de l’Est (Var) ;
10 % viennent de Marseille, la
majorité restante (70 à 75 %)
venant de la région aixoise.
Aujourd’hui 70 % des enseignes sont
détenus par des chaînes, contre 30 %
de franchisés et d’indépendants.
Preuve de la vitalité du site, il n’y a pas
actuellement de locaux disponibles
et le turnover reste faible.
8 visiteurs sur 10 se rendent aussi
dans le centre historique
Pour
Vincent
Mauvage,
le
représentant du promoteur de
l’appareil commercial, « le succès
des Allées est aussi celui d’un
quartier qui mixe habilement
commerces, logements, parkings
et équipement culturels ». En
2008, les Allées Provençales ont
d’ailleurs été doublement primées,
élues notamment meilleur centre
commercial réalisé en 2007. L’année
dernière, elles se sont également
engagées dans une démarche
de développement durable, avec
des actions d’économie d’énergie
ou en matière de gestion des
déchets, collectés dans la zone
par une société privée. Les Allées
Provençales sont aujourd’hui un
modèle d’intégration d’espace
commercial en centre-ville.
Pour preuve, les inquiétudes légitimes
autour de la concurrence avec
les commerces du centre-ville sont
désormais dépassées. « Au cours de
AIX-en-provence
Ouverture
dominicale,
jeux d’enfants
et garderie
sextius mirabeau
c’est 20 hectares
15 000 m² de commerces
1800 places de parking
400 logements
des allées
nos enquêtes de satisfaction, détaille
Vincent Mauvage, nous avons
constaté que 80 % des visiteurs des
Allées Provençales se rendent aussi
au centre historique. C’est donc un
bénéfice pour l’ensemble d’Aix-enProvence. Par exemple, les Marseillais
représentent 10 % de la clientèle. Pour
la plupart ils faisaient auparavant
leurs courses à Plan de Campagne » .
Le succès des Allées, avec leur
architecture aérée et intégrée à la
ville, fait d’ailleurs des émules puisque
de nombreux projets similaires ont vu
ou vont voir le jour en France.
Av e c 9 m i l l i o n s d e
visiteurs annuels,
les Allées ont permis
d’attirer une
nouvelle clientèle à Aix.
Toute la ville en profite
Vincent Mauvage, représentant du propriétaire de l’appareil
commercial, leader en Europe de la gestion foncière.
A l’heure de la maturité économique, les Allées Provençales imaginent de nouveaux services et de
nouvelles opportunités. Depuis deux
ans une quinzaine d’enseignes sont
ouvertes le dimanche. Un chiffre
que les propriétaires de l’espace
commercial souhaiteraient voir
augmenter, le caractère touristique
de la ville faisant exception à la loi
sur le repos dominical. Pour attirer
les clients et allonger la durée de
leur passage, des animations
sont proposées environ une
fois tous les deux mois, comme
des expositions de voitures
de luxes, des concerts ou des
jeux d’enfants. Les propriétaires
planchent également sur un
service de garderie d’enfants ou
de voiturier.
60 000
personnes peuvent se presser
aux Allées un samedi de
soldes. Le chiffre est établi
à l’aide d’un laser, situé au
niveau de La Croissanterie. Les
Allées attirent neuf millions de
personnes par an.
23
actualité
la renaissance
de l’Hôtel
de Caumont
Le sublime hôtel particulier, situé quartier Mazarin, fait actuellement l’objet
d’une rénovation complète, avant de devenir un centre d’art en 2015.
C’est un joyau du XVIII e siècle. à
deux pas du cours Mirabeau, l’Hôtel
de Caumont accueillera dès 2015
d’importantes expositions dédiées aux
grands maîtres de l’histoire de l’art,
du XIVe au XIXe siècle. Le bâtiment
de 2 500 m², qui abritait auparavant
le conservatoire, a été vendu autour
de dix millions d’euros par la Ville en
2010 afin de financer en partie la
construction du nouvel équipement,
au cœur du forum culturel. Depuis,
l’opérateur Culturespaces, qui gère
de nombreux sites d’exception en
France, a investi dix millions d’euros
supplémentaires afin de le restaurer
entièrement. Les travaux sont bien
avancés et permettent déjà de
retrouver l’aspect et la distribution
intérieure telle que les avait conçus
l’architecte Robert de Cotte.
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
Les tailleurs de pierre ont remplacé
les pierres les plus abîmées,
particulièrement sur la façade nord
de l’hôtel. Côté est, la grande verrière
qui donne toute sa luminosité au hall
d’entrée vient d’être restaurée. Un
gros travail a également été entrepris
sur l’ensemble des ferronneries. En
septembre, ce seront au tour des
1 500 m² de jardins d’être réhabilités.
Canaletto
L’Hôtel de Caumont sera inauguré en mai 2015 avec une
exposition dédiée à Canaletto, maître vénitien du genre
de la « veduta ». Les nouveaux espaces d’expositions
temporaires, 500 m2 répartis dans six salles situées aux
deux étages supérieurs, accueilleront chaque année deux
événements : une exposition d’été, dédiée aux grands
maîtres de l’histoire de l’art, et une d’hiver, consacrée à de
prestigieuses collections privées ou provenant de grands
musées.
AIX-en-provence
l’information
s’adapte
au numérique
L’information numérique s’est fondue dans
notre quotidien et fleurit même dans nos rues.
Du développement d’applications mobiles en
passant par la mise en place de totems à écran
tactiles, les nouvelles technologies débarquent
à Aix !
15 totems dans la ville
Des totems d’informations numériques ont été installés à travers la ville et
devraient être mis en service courant juin. Ces écrans tactiles, premiers
du genre déployés en Europe par la société JCDecaux, proposent une
gamme d’informations pratiques directement tirées de l’application
mobile « Ville d’Aix ».
Aixois et touristes pourront y découvrir (entre autres) :
- une rubrique « Art de Vivre » qui regroupe un certain nombre
d’informations sur le patrimoine aixois ;
- des édifices religieux en passant par les parcs et les marchés ;
- des outils de géolocalisation des divers équipements culturels et
sportifs de la ville ;
- des informations pratiques et numéros utiles...
A noter que la partie « Patrimoine » a été traduite en anglais pour les
touristes anglophones.
AIX en bus
lance
son application...
Le réseau de bus aixois se met au
numérique en développant son
application mobile. Celle-ci vous
propose une palette d’outils afin de
faciliter vos déplacements.
A savoir :
- le calcul de votre itinéraire
- la localisation des différents arrêts
de bus situés à proximité
- la personnalisation de votre
i t i n é r a i re s e l o n l e m o d e d e
déplacement (marche à pied,
moins de correspondances..)
- la consultation des éventuelles
perturbations sur le réseau.
... et Des bornes
intelligentes
Cinq bornes d’informations pour voyageurs ont été
installées dans les abris-bus situés autour de la Rotonde.
Ces panneaux numériques proposent aux Aixois de
connaître le temps d’attente avant le passage de leur
bus. Bientôt ces supports numériques pourront diffuser
des messages d’informations lorsque des perturbations
seront rencontrées sur le réseau.
25
actualité
le salon de
référence de l’art
de vivre ’ made in
méditerranée’’
CÔTÉ SUD
TEND SA TOILE
Le salon « Vivre côté sud » fait l’éloge de la légèreté sur le thème « toiles et
voiles » du 6 au 9 juin au parc Jourdan.
Plus de 200 exposants ont pris
l’habitude de se retrouver au parc
Jourdan, en prélude à l’été à
l’occasion du salon « Vivre côté sud ».
Ils y présentent le meilleur de l’art de
vivre « made in Méditerranée ». Au
fil des allées, les visiteurs découvrent
sept univers riches d’idées et d’objets
pour décorer l’intérieur de la maison,
le jardin et même la cuisine, avec
l’espace « côté saveurs ».
Pour les professionnels, le salon
propose un « espace projets ». Créé
l’an dernier, il répond aux besoins des
propriétaires d’hôtels, de maisons
d’hôtes et de restaurants, mais
aussi des architectes, décorateurs,
designers, et commerçants, toujours
plus nombreux à venir découvrir le
salon et qui disposent d’un lieu propice
aux rendez-vous d’affaires. Rappelons
que sur les 23 000 visiteurs attendus,
OÙ
Au parc Jourdan, à 5 minutes à pied de la
place de la Rotonde et du cours Mirabeau.
QUAND
Le week-end de la Pentecôte,
du vendredi 6 au lundi 9 juin
De 10h à 20h (18h le lundi).
Nocturne jusqu’à 23h le vendredi, avec des
animations et la possibilité de dîner sur place.
tarif
Entrée à 9 € - tarif réduit 6 €
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
près de 30% sont des professionnels.
Même le thème de l’édition 2014
« Toiles et voiles » sonne comme
une évidence dans une région où
le soleil est roi et où le mistral s’invite
régulièrement. Elles nous protègent
de la lumière éblouissante de l’été
et leur claquement provoqué par le
souffle du vent est, comme ce salon,
un appel à l’évasion.
CONCOURS PHOTOS
En résonance avec le thème de l’édition
2014, « Vivre côté sud » lance un concours de
photographies ouvert à tous sur le thème « Toiles
et voiles », jusqu’au 23 mai à minuit. Tous les détails
du concours sur vivrecotesud.fr et cotemaison.fr
AIX-en-provence
e-cyclette,
Le vélo
toujours
plus branché
EXCEL’AIX :
LA MOBILITÉ
100% ÉLECTRIQUE
Le quatrième salon Excel’aix, rendez-vous
international du véhicule 100% électrique se
déroulera le 28 juin aux Allées Provençales.
Pour la quatrième année consécutive,
Aix-en-Provence sera la capitale du
véhicule électrique en accueillant
Excel‘Aix, le salon international de
la mobilité électrique organisé par
le Club Ecomobile. Tous les grands
constructeurs automobiles seront
présents pour faire découvrir et
essayer leurs nouveaux modèles.
Cette manifestation s’inscrit
d a n s l e c a d re d e l a p o l i t i q u e
de développement du véhicule
électrique soutenu par la Ville d’Aix
et la Communauté du Pays d’Aix
(CPA). Rappelons qu’Aix-en-Provence
a reçu le Trophée Ville électromobile
en 2012 et 2013 pour l’ensemble
de ses initiatives en matière de
déplacements électriques, qui font
d’Aix une collectivité pilote, en
avance sur les recommandations
du Grenelle de l’Environnement. On
peut citer les Diablines, les bornes
de recharge dans l’ensemble des
parkings de la ville, la gratuité du
stationnement sur voirie des véhicules
électriques, ou encore le lancement
prochain de la livraison électrique en
centre-ville.
Le Club Ecomobile accompagne
l’ensemble de ces programmes,
il est aussi le partenaire du Rallye
Monte-Carlo des énergies nouvelles
qui a fait une très belle étape à Aix
sur l’esplanade Mozart pour sa 15e
édition, les 20 et 21 Mars dernier.
Excel’Aix
28 juin (10h – 18h) aux Allées provençales
Exposition de véhicules électriques, essais et démonstrations (Karting électrique) etc....
Le lendemain, dimanche 29 Juin, une balade en véhicule électrique
« Promenade en Pays d’Aix » sera organisée en souvenir de Jean Pierre Saez, ancien Maire
de Venelles et élu de la CPA délégué à l’Envirronnement.
Renseignements www.excelaix.fr
Facebook : https://www.facebook.com/club.ecomobile
Les 28 et 29 juin prochains, le parc
Jourdan accueille un nouveau
salon, e-cyclette, dédié aux vélos
à assistance électrique (VAE), le
premier du genre en France.
Rassemblant des constructeurs
français et inter nationaux,
ce nouveau rendez-vous va
per mettre de découvrir un
moyen de transport innovant,
qui peut se révéler une véritable
alternative aux transports
classiques. Garantis sans CO2,
les VAE sont aussi devenus
performants et stylés, conférant
presque à l’accessoire de mode.
Les ventes explosent : 46 000
unités en 2012, contre 3 900
seulement en 2005.
Durant deux jours de
nombreuses conférences
sont programmées,
notamment sur les
déplacements doux, mais
aussi des animations, dont un
parcours d’essai, des ateliers
pour les enfants, un espace
de restauration et même un
concours de pétanque.
Salon e-cyclette
28 et 29 juin
Au parc Jourdan
Entrée 5 euros
www.e-cyclette.fr
27
actualité
GRANET
PRÉPARE SON
EXPO D’ÉTÉ
c’est sud
LA CRÉATION
PREND SON ENVOL
La grande manifestation familiale, lancée en 2002
par la Ville, revient pour une 13ème édition du 6 au
8 juin.
Près de quarante spectacles, tous
gratuits, sont programmés cette
année dans toute la ville, les rues, les
places, les parcs ou les cours d’hôtels
particuliers.
Parmi les nouveautés, la manifestation
investit le conservatoire, inauguré
l’an passé et signé Kengo Kuma.
Le centre de gravité de C’est Sud
se déplace d’ailleurs en partie vers
le forum culturel, puisque l’avenue
Mozart accueillera de nombreuses
animations. Des rendez-vous sont
aussi programmés à la Cité du Livre,
dans l’amphithéâtre de la Verrière ou
la galerie Zola.
Les autres lieux emblématiques,
comme le cours Mirabeau, l’Hôtel
de Ville, la halle aux grains, la cour
de l’Hôtel Maynier d’Oppède ou la
place de l’Archevêché devraient
également attirer un large public,
venu butiner la culture dans toute sa
diversité, du théâtre à la danse, de
la musique au cirque en passant par
le conte.
Bureau Information Culture
bic@mairie-aixenprovence.fr
Tél. 04 42 91 99 19 www.aixenprovence.fr
Rendez-vous
PASSEZ LA NUIT AU MUSÉE !
Le samedi 17 mai, les musées de France et d’Europe ouvrent
leurs portes en soirée pour fêter la nuit des musées, dont ce
sera la dixième édition cette année. Plus de 1 300 musées
en France et près de 3 000 dans une trentaine de pays
européens offriront un large choix de programmes.
Retrouvez l’ensemble des animations proposées
dans les musées aixois sur
www.aixenprovence.fr
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
À partir du 12 juillet, le
musée Granet accueille
la magnifique collection
Henry & Rose Pearlman,
réunie entre 1943 et 1974
par l’homme d’affaire newyorkais, Henry Pearlman
(1895-1974). De Manet à
Modigliani, cette exposition
présente une cinquantaine
d’œuvres de la période
impressionniste et postimpressionniste ainsi que des
aquarelles de Paul Cézanne.
Intitulée « Cézanne et la
modernité », elle donne une
exceptionnelle occasion de
découvrir pour la première
fois et dans sa totalité cette
collection conservée au
Princeton University Art
Museum depuis 1976.
Chefs-d’oeuvre de la collection
Pearlman. Cézanne et la modernité
12 juillet - 5 octobre 2014
www.museegranetaixenprovence.fr
Billetterie à partir du 2 mai
AIX-en-provence
Aix en Juin,
Ode au Festival
Durant tout le mois de juin, la programmation d’Aix en Juin va offrir au
plus grand nombre un avant-goût du festival d’art lyrique.
En lançant Aix en Juin l’an dernier,
les organisateurs du festival d’art
lyrique se sont offerts la plus belle des
publicités. Conçu comme un prélude
dont l’objectif est notamment d’attirer
un plus large public, grâce à une
tarification adaptée, l’événement a
attiré en 2013 plus de 15 000 personnes.
Du 5 au 29 juin, une trentaine de dates
est programmée au Jeu de Paume, à
l’Hôtel Maynier d’Oppède, à la Cité du Livre ou à Silvacane.
En proposant des opéras,
le FIAL
Meilleur
festival
d’opéra
des concerts, des récitals ou des
master classes, Aix en Juin accorde
une large place aux jeunes artistes
de l’Académie européenne de
musique mais aussi aux artistes des
productions du mois de juillet. Avec en
point culminant PARADE[S], ce grand
concert gratuit sur le cours Mirabeau,
qui existe depuis plusieurs années mais
désormais intégré à la manifestation. Il
se déroulera le 29 juin et proposera les
pages célèbres d’Il Turco in Italia de
Rossini, interprétées par les chanteurs
de la production et l’orchestre des
Musiciens du Louvre-Grenoble dirigé
par Marc Minkowski.
Aix en Juin,
du 5 au 29 juin
Tarif : le Pass à 15 euros
(gratuit pour les moins de 30 ans)
permet d’accéder à l’ensemble des dates
(mais ne dispense pas de réservation
préalable) ainsi qu’à toutes
les manifestations de l’Académie
en juin et juillet.
Tarif hors Pass : 5 euros.
Réservations auprès de la
billetterie du Festival
Le 7 avril dernier, le Festival d’Aix a remporté le prix du « meilleur
festival d’opéra », à l’occasion des International Opera Awards
2014. Une immense distinction puisque la cérémonie, qui s’est
déroulée à Londres, est à l’opéra ce que les Oscars sont au cinéma.
Le Festival s’était déjà illustré l’an passé lors de la première édition,
avec le prix de la « meilleure création » décerné à l’opéra Written on
Skin. L’édition 2014 du Festival se déroule du 2 au 24 juillet prochain.
Programmation disponible dur www.festival-aix.com
29
actualité
LIVRES
NOTRE VILLE
SOUS TOUTES
SES FACETTES
Agés de 80 ans chacun,
viscéralement amoureux de
leur ville, Robert Delgiovine et
Jacky Chabert ont décidé de
lui consacrer un livre. Un livre
d’Histoire ? Pas tout à fait. Plutôt
un livre d’histoires... L’ancien
instituteur et l’artiste-peintre
ont raconté leurs souvenirs, les
anecdotes qu’ils tenaient « de
première main ». Pour d’autres
sujets, ils se sont entourés de
divers talents – écrivains, artistes,
juristes, scientifiques... – et ont
joué les chefs-d’orchestre. A
l’arrivée, on obtient un bel
ouvrage de grand format
constitué de plus d’une centaine
d’articles indépendants les uns
des autres.
« En Pays d’Aix »,
par Robert Delgiovine
et Jacky Chabert, éditions
Desbaumes. 280 pages, 29 euros
exposition
LUCIEN CLERGUE,
À CORPS ET ÂMES...
Le photographe Lucien Clergue investit le musée
des Tapisseries et la Fondation Saint John Perse
jusqu’au 15 juin pour présenter plusieurs facettes
de son œuvre.
Le musée des Tapisseries présente
actuellement le travail récent
de Lucien Clergue autour des
Surimpressions, ainsi que les célèbres
Nus zébrés. L’autre partie de
l’exposition propose de découvrir
la correspondance et les échanges
entre le photographe et Saint-JohnPerse dans la fondation dédiée au
poète ; on y verra aussi les portraits
réalisés entre 1965 et 1974 aux
« Vignaux » sur la Presqu’île de Giens.
Si Lucien Clergue est surtout connu
pour ses photographies de Gitans, de
nus et de Paysages de camargue,
il est une face de son travail plus
récente qui nous emmène sur d’autres
chemins passionnants à découvrir.
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
Ses surimpressions, très audacieuses
et parfois jugées iconoclastes, nous
invitent à pénétrer dans un monde
aussi étrange que fascinant par des
lectures et relectures d’images nées
de rencontres improbables : celles de
peintures, anciennes, religieuses ou
mythologiques, avec les nus ou les
taureaux …
« LUCIEN CLERGUE, À CORPS ET ÂMES... »
Jusqu’au 15 juin,
Musée des Tapisseries
Ouvert tous les jours
sauf mardi de 10h00 à 12h30
et de 13h30 à 18h00 (fermé le 1er mai)
Fondation Saint-John-Perse
Cité du Livre
Ouvert du mardi au samedi
de 14h00 à 18h00
LA ROUTE
CÉZANNE,
UN LIEU
INSPIRÉ...
L’ARCT, Association Route
Cézanne du Tholonet, réédite
son premier ouvrage : « La Route
Cézanne, un lieu inspiré… »
paru en 2009, préfacé par
l’académicienne Jacqueline
de Romilly. Ce livre présente
quelques lieux remarquables de
la route Cézanne et évoque des
personnalités du monde littéraire
et artistique qui y ont séjourné.
Rappelons que cette route,
classée par André Malraux, était
souvent empruntée par Paul
Cézanne quand il se rendait à
Château Noir pour y peindre
Sainte Victoire.
Concert-lecture
le 24 mai à 17h30
Cercle Artistique l’Union
au Tholonet – Entrée libre
09 61 05 26 93
AIX-en-provence
Elle vit sur la
planète des singes
Le Dr Jane Goodall, primatologue de renommée
mondiale, sera à Aix du 18 au 21 mai pour une série
de manifestations exceptionnelles.
Tous les sites Internet d’information ont
montré ces images extraordinaires :
sur le point d’être rendu à la liberté,
un chimpanzé adulte s’est tourné vers
celle qui l’avait recueilli et soigné, et
l’a enlacée quelques instants, comme
pour remercier sa bienfaitrice.
Cette dernière est le Dr Jane Goodall.
La primatologue britannique sera à
Aix du 18 au 21 mai pour une série
de manifestations – rencontre avec
des élèves aixois, projection de film,
On doit la venue de
Jane Goodall à plusieurs
partenaires aixois :→
- le Museum d’histoire
naturelle,→
- la direction municipale
du patrimoine et des
musées
- le Comité pour un musée
des sciences du Pays d’Aix
- la galerie Wildlife Art
- le conservatoire de
musique
exposition – dont le point d’orgue sera
une conférence qu’elle donnera le
lundi 19 au conservatoire.
Le Dr Goodall est la première à
avoir observé et rapporté que les
chimpanzés utilisaient des outils pour
s’alimenter. En 1977, elle a fondé un
institut à son nom, afin de protéger
les chimpanzés sauvages, gérer
des réserves naturelles et créer des
refuges en Afrique pour protéger les
chimpanzés orphelins dont les mères
ont été tuées ; sans les refuges de
l’Institut, ils seraient condamnés.
Au-delà des primates, l’Institut inscrit
son action dans une démarche
globale de protection de la
biodiversité, d’aide à la gestion
responsable des ressources naturelles,
et d’éducation des plus jeunes,
à travers un programme baptisé
« Roots and Shoots » (les racines et les
pousses). En 2002, le Dr Jane Goodall
a été nommée « Messager de la paix »
des Nations Unies par le secrétaire
général de l’ONU Kofi Annan.
Samedi 17 mai
Inauguration de l’exposition
« Beautés sauvages » à 18
heures dans la chapelle
Notre-Dame de la Consolation
(1 bis avenue Philippe-Solari),
regroupant les œuvres du
peintre et sculpteur animalier
Aurélien Raynaud. L’exposition
sera présentée jusqu’au 21
septembre.
Lundi 19 mai
Conférence de Jane Goodall
à 20h30 au conservatoire.
Elle sera suivie d’un débat sur
la biodiversité, les espèces
en voie d’extinction et la
déforestation. Entrée gratuite
sur inscription par mail :
passionprimates@gmail.com.
Mardi 20 mai
à 18 heures à la Cité du livre
(Institut de l’image), projection
du film « Il était une forêt »,
avec une introduction de
Jane Goodall.
Du 22 au 25 mai « Fête de la Nature » au parc
Saint-Mitre, av. Jean-Monnet.
31
actualité
L’Iron Man
s’invite en mai
A peine huit mois après la précédente
édition, l’épreuve aixoise du triathlon
fait déjà son retour le 18 mai prochain.
La course s’installe ainsi à une période
plus favorable, en début de saison
sportive. Les 70,3 miles, soit un peu plus
de 113 km, conduiront les athlètes à
parcourir 1,9 km de natation au plan
d’eau de Plantain, à Peyrolles, puis
90 km à vélo autour de la SainteVictoire, avant de terminer par un
semi-marathon dans les rues aixoises
et au parc de la Torse, avec une
arrivée à la Rotonde.
1 900 coureurs sont attendus, contre
1 600 en septembre dernier, dont le
champion du monde IRONMAN 2013,
le Belge Frederik Van Lierde.
Première pour
l’Open du
Pays d’Aix
Av e c
l e
lancement
de ce nouveau
tournoi de tennis ATP
sur les terres du Country
Club, Aix compte bien se
faire une place sur l’échiquier
des épreuves françaises.
C’est l’objectif affiché par les
organisateurs et notamment Arnaud
Clément, le directeur du tournoi, qui
souhaite l’inscrire durablement dans
le calendrier de la saison, aux côtés
par exemple de l’Open 13 ou de
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
l’Open féminin. L’attractivité de ce
territoire, la surface en terre battue,
la présence d’un plateau de qualité
et la gratuité pour le public sont
autant d’ingrédients qui devraient
lui permettre d’y arriver.
La première édition de l’Open du Pays
d’Aix, doté de 75 000 dollars et disputé
du 5 au 11 mai, apportera son lot de
réponses mais ce tournoi masculin ATP
Challenger suscite déjà beaucoup
d’espoirs.
Open du Pays d’Aix,
trophée Caisse d’Épargne,
du 5 au 11 mai au Country Club Aixois
A l’issue de la course, 40 places
qualificatives seront délivrées pour le
Championnat du monde de MontTremblant, en septembre prochain à
Québec.
Ironman 70.3,
le 18 mai
Retrouvez les perturbations
de circulation et de stationnement sur
www.aixenprovence.fr
Grégory
Gaultier,
N°1 mondial
Le joueur international de
squash, Grégory Gaultier,
licencié depuis 2002 au
club Squash Passion, le Set
Squash d’Aix-en-Provence est
aujourd’hui le « numéro 1 »
du classement mondial de
la discipline. Déjà parvenu à
ce niveau en 2009, Grégory
Gaultier avait alors détenu
le rôle de leader mondial
pendant un mois. Après quatre
longues années de travail et la
naissance d’un enfant, Gregory
Gaultier a réussi à reconquérir
son trône avec l’ambition de
réaliser l’exploit de gagner le
titre de champion du monde,
Graal de la discipline.
AIX-en-provence
Un tour de manège
pour un sourire
d’enfant à l’hôpital
33
Depuis 2002, l’association des forains du Grand Sud et la caisse d’entraide
de la mairie d’Aix s’associent en faveur du service Pédiatrie de l’hôpital
d’Aix. Chaque année, les dons permettent ainsi d’améliorer la qualité de
l’environnement et de l’accueil de cette structure.
L’association des forains du Grand
Sud vient de remettre un chèque de
3 265 euros au service Pédiatrie de
l’hôpital d’Aix. Une somme récoltée
grâce à la solidarité entre le personnel
municipal et les professionnels de la
fête foraine de Noël. En effet, la caisse
d’entraide de la Ville vend chaque
année, depuis douze ans, des tickets
de manèges à 1€ ; le profit est ensuite
reversé par les forains en faveur des
enfants malades.
L’an passé, la somme a per mis
d’acheter douze lits individuels pour
les parents souhaitant être aux côtés
de leurs enfants. Ces dons ont permis
de réaliser en une dizaine d’années
de nombreux aménagements,
notamment un espace extérieur avec
des jeux, des vélos et une cabane,
l’achat de lecteurs DVD individuels...
« Toutes ces améliorations ne sont
possibles que grâce aux dons que
nous font régulièrement une dizaine
d’associations », explique Virginie
Pardigon, éducatrice ici depuis cinq
ans. « Cela contribue au bien-être des
enfants qui retrouvent des repères par
le jeu et oublient un peu la maladie,
et permet de créer des liens autres
que médicaux avec le personnel. »
Ces projets qui améliorent tant le
quotidien des enfants que le confort
des parents accompagnants.
Cette année, « nous souhaitons
décorer les parties communes des
plus grands et équiper une salle de
vie », explique le Dr Rimet, chef du
service Pédiatrie de l’hôpital d’Aix.
Il ainsi fait appel à un artiste urbain
pour repeindre le couloir et le nouvel
espace permettra aux adolescents
d’avoir un lieu pour manger ensemble
– plutôt que chacun dans leur
chambre – ou de regarder la télévision
et faire des jeux à plusieurs. Une notion
de convivialité nécessaire pour alléger
un peu le quotidien de ces jeunes
qui restent parfois de nombreuses
semaines à l’hôpital et qui permet
aussi de créer des liens entre eux.
3000
c’est le nombre d’enfants admis
chaque année au service
Pédiatrie de l’hôpital
proximité
PUYRICARD
Le Foyer Rural fête ses 50 ans
Redonner vie au pays, dynamiser les
campagnes par une action sociale,
éducative et populaire. Tels étaient les
objectifs recherchés par les ministères
de l’Agriculture et celui de la Jeunesse
lorsqu’ils ont créé les foyers ruraux en
1946. Ouverture de salles de cinéma,
mise en place d’activités culturelles
et sportives, l’éducation populaire est
alors en marche ; la culture s’invite dans
les villages et les clochers. Aujourd’hui
la France compte plus de 2 700 foyers
ruraux organisé en une fédération
nationale. Ce n’est qu’en 1964 que
Puyricard verra naître le sien. Raymond
Gau en est le membre fondateur, il
en deviendra par la suite président
pendant plusieurs années, jusqu’en
2003, année où il cédera son fauteuil
à Guy Couillaud, toujours en poste.
Le Foyer Rural de Puyricard c’est 23
disciplines culturelles et sportives, des
sorties, des expositions,des voyages,
des randonnées et 700 usagers qui
se retrouveront sans doute le 24 mai
prochain, pour célébrer comme il se
doit le demi-siècle d’existence et de
contribution active à la vie du village.
Les festivités débuteront à 14h30 à la
salle des fête, avec la distribution d’un
cadeau-souvenir à tous les participants.
Une exposition des activités artistiques
LES MILLES
Le plus gros tournoi
de sixte de la région
Organisé depuis 22 ans par Houari
Kadayahya et l’Association sportive
et culturelle d’Encagnane, le tournoi
inter-commerçants a gardé son nom
initial, même s’il s’est ouvert, depuis,
aux entreprises, aux services publics,
aux associations... Il se déroulera le
dimanche 22 juin au stade MariusRéquier.
Ce tournoi est le plus important de la
région avec cette année 64 équipes,
soit plus de 500 participants –
remplaçants compris – et 14 arbitres.
Ses caractéristiques ? Des joueurs
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
de bon niveau, qui viennent se faire
plaisir, dans un état d’esprit convivial,
diverses animations, y compris pour
les enfants, des grillades, l’élection
de « Miss Pays d’Aix », sans oublier
les incontournables visites, chaque
année, d’un ou de plusieurs joueurs
de l’OM.
Inscriptions
06 09 06 90 18 ou www.aixenfoot.fr
Entrée gratuite pour les spectateurs.
Stationnement parking de Carrefour
en face du stade.
est prévue à l’intérieur, une découverte
des disciplines sportives sera proposée
sur le parking. Cette journée de fête
et de convivialité se poursuivra par le
spectacle « Les 7 pêchés capitaux +
1 » avec une interprétation et une mise
en scène « maison».
Elle se terminera par un repas et un
concert de l’atelier vocal.
Renseignement 04 42 92 17 79
Notez-le !
Le 11 mai prochain, La Boule
Milloise organise un tournoi
départemental de pétanque
aux Milles, sur le boulodrome
municipal de la gare. La
compétition est réservée
aux joueurs licenciés
évoluant dans la catégorie
« Promotion » ; elle se jouera
par équipes choisies de deux
joueurs, trois boules. Plus de
80 équipes sont attendues,
spectacle et ambiance
provençale garantis.
Renseignement 06 74 25 70 65
AIX-en-provence
LUYNES
Des travaux pour
passer en «zone 30»
Depuis quelques semaines, des
travaux se déroulent sur la RD8N
– a n c i e n n e m e n t RN 8 – p l u s
précisément sur la partie de cette
route qui traverse le noyau villageois
de Luynes. Ils visent à la transformer
en une « zone 30 », c’est-à-dire en une
voie limitée à 30 km/h. L’importance
de la circulation – 6 500 à 8 000
véhicules par jour, dont 185 bus ou
cars, et 140 poids-lourds – ainsi que
le fait que 10 à 15 % des véhicules
roulent en excès de vitesse, justifiaient
cette décision.
Les travaux ont débuté par le haut,
quand on vient d’Aix donc. La
chaussée a été refaite, avec la
création de « plateaux traversants »
qui visent à réduire la vitesse. Au fil
des travaux, les trottoirs seront élargis,
les places de stationnement le long
de la route seront modifiées. Et cela
se poursuivra jusqu’au rond-point de
sortie du village, face au nouveau
supermarché.
DURANNE
Pédibus : comment ça marche ?
Selon une étude danoise, se rendre
à l’école à pied est non seulement
bon pour la santé physique mais
améliore également la concentration
de l’enfant. Voilà un argument
supplémentaire et non négligeable
utilisé par Élodie Lopez, pour
convaincre les parents d’adhérer au
Pédibus. Cette mère de trois enfants
est à l’origine de la mise en place de
ce dispositif au mois de septembre
dernier.
Trois circuits sont fonctionnels,
un quatrième est en attente de
validation par les services municipaux.
Le principe est simple. Les parents
s’inscrivent selon des formalités
administratives très allégées, avant
d’être mis en relation avec le référent
du parcours auquel leur domicile est
rattaché. Rendez-vous est pris à un
point de récupération, généralement
situé à l’entrée des différentes
résidences desservies par le circuit
adéquat. L’enfant est confié à des
accompagnateurs bénévoles, il est
alors escorté en toute sécurité jusqu’à
l’établissement scolaire.
Portée à bras le corps par Elodie Lopez,
cette opération également appelée «
Marchons vers l’école» a déjà suscité
l’adhésion d’une vingtaine d’enfants.
Un gain de temps pour les parents,
des vertus physiques pour l’enfant,
le Pédibus est aussi l’expression
d’un comportement responsable
car il permet de réduire le nombre
de véhicules souvent stationnés de
façon sauvage aux abords des écoles
. Dans un quartier jeune et en plein
développement comme la Duranne,
c’est aussi un moyen de favoriser la
rencontre, l’échange et l’entraide
entre les habitants de la première
heure et les nouveaux arrivants.
Labellisé «éco-quartier», La Duranne
se devait d’avoir son Pédibus. C’est
désormais chose faite.
Renseignement 06 62 53 35 06
pedibus.pg.gennes@gmail.com
Un videpoussette
L’association des parents
d’élèves du groupe scolaire
Pierre-Gilles de Gennes
organise le dimanche 18 mai
de 9h30 à 15h dans la rue
Edmond Halley, le premier
vide-poussette du quartier.
Il s’agit d’un vide-grenier
entièrement dédié à l’enfance
avec 80 exposants qui
mettront à la vente du matériel
de puériculture, des jouets,
jeux, livres et vêtements pour
enfants. Les frais d’inscriptions
et les bénéfices de la buvette
seront intégralement reversés
à la coopérative de l’école.
Renseignement videpoussetteladuranne@gmail.com
35
proximité
prochaines opérations :
20 mai au Jas de Bouffan
21 mai à Beisson
22 mai à la Duranne
5 juin à Luynes
PROPRETé
Opérations
coup de poing
Elles s’appellent coup de poing, coup
de main ou conjointes : les opérations
d’embellissement et de propreté se
multiplient dans les quartiers, villages
et sur le pourtour du centre historique
de la ville. Mis en place en 2003, ces
trois dispositifs permettent en effet
de quadriller l’ensemble du territoire
aixois et d’y intervenir de façon
ponctuelle et efficace, grâce à une
mobilisation des services techniques
de la Ville et de la CPA. Les opérations
coup de poing ciblent exclusivement
les quartiers constitués de logements
sociaux. Des réunions de préparation
sont organisées en amont dans la
mairie annexe du secteur concerné,
le personnel des bailleurs sociaux
est quant à lui chargé de relayer
l’information auprès des locataires et
de vider caves, halls et autres parties
communes.
Le jour du grand ménage venu, armés
de balayeuses, souffleuses et d’une
cureuse pour aspirer les avaloirs du
réseau pluvial, les techniciens de la
Ville sont en ordre de bataille pour
nettoyer les espaces communs,
débarrasser les encombrants et
soigner les espaces verts. La police
municipale fait également partie des
services mobilisés pour l’enlèvement
des véhicules délaissés. L’opération
se déroule généralement en semaine
et très tôt dans la journée afin de ne
pas perturber la vie du quartier. Ce
même dispositif de nettoyage et
d’embellissement du cadre de vie
existe aussi sous les noms d’opérations
coup de main et opérations
conjointes, pour les villages aixois, ainsi
que pour la périphérie du cœur de
ville. Chaque fin d’année, un bilan
est établi par les services techniques
de la Ville pour évaluer le tonnage
de détritus ramassés et le nombre
d’épaves enlevées dans le cadre de
ces opérations.
QUARTIERS OUEST
Lancement des travaux aux Pléiades
Les travaux de construction de la
résidence « Les Pléiades » sont lancés.
Première résidence sociale de type «
pension de famille », elle ouvrira ses
portes fin 2014 à Aix-en-Provence et
sera destinée, dès son ouverture, à
l’insertion de personnes en situation
d’isolement. Elle sera gérée par
l’association ALPA en lien avec les
équipements territoriaux de proximité.
Érigée entre la route de Galice et
la rue des Étoiles, cette première
pension de famille offrira une capacité
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
d’accueil de 23 logements autonomes
conformes aux normes Bâtiment Basse
Consommation (BBC). Financeur et
propriétaire de l’ouvrage, Pays d’Aix
Habitat réalise, en lien étroit avec
l’Association Logement du Pays d’Aix
(ALPA), les travaux de construction
de cette résidence sociale, conçue
comme une solution de logement
à taille humaine, une structure de
vie harmonisant autonomie et vie
collective.
maquette du projet de la résidence « Les Pleiades » réalisée en partenariat avec
l’Etat, le Conseil Régional, le Conseil Général et la Ville d’Aix-en-Provence
AIX-en-provence
LOISIRs
à la
découverte
des petites
routes
Pendant plus de quarante
ans, le Cyclo sport provençal
a entraîné ses membres
sur deux roues dans la
campagne aixoise. En 2012,
le club a amorcé un virage :
il a décidé de s’étoffer en
s’ouvrant aux plus jeunes,
ainsi qu’aux femmes. Au
passage, il a changé de
nom, devenant Cyclo sport
du Pays d’Aix pour mieux
affirmer son ancrage.
Deux ans plus tard, le pari
est en bonne voie : le club
compte 135 adhérents
– ce nombre le classe
premier dans les Bouchesdu-Rhône– et une forte
présence féminine avec
28 % de son effectif alors
que la moyenne dans le
département est de 13 %.
«Nous faisons des sorties
quasiment tous les jours, se
réjouit Jean-Paul Joly, le
président du club, le lundi,
notre sortie est réservée aux
débutants ».
Le dimanche 14 septembre,
le club organisera sa
«Journée découverte
du vélo», au départ du
complexe sportif du Val de
l’Arc.
Renseignement www.cspa.fr ou 06 43 68 30 09 ou
cspaix13@gmail.com
CENTRE-VILLE
Mediance13 et la
précarité énergétique
Dégivrer son congélateur, utiliser des
ampoules à basse consommation et
prendre des douches au lieu de bains,
des gestes simples et efficaces que
l’association Mediance13 essaie de
transformer en habitudes chez toutes
celles et ceux qui prennent part à ses
réunions bimestrielles d’information sur
la maîtrise d’énergie.
Créée à Marseille en 1996,
l’association compte une antenne à
Aix depuis 1999. Hébergée à la Maison
de la Justice et du Droit, elle propose
un accompagnement administratif
(courriers, dossiers retraite, CAF,
surendettement, Loi Dalo... ) et un
volet « prévention à la précarité
énergétique ». Négociation de délais
de paiement avec les fournisseurs
d’énergie, demande d’aide
financière pour régler les factures de
gaz et d’électricité, la structure
est également partenaire de
« Habiter Mieux »,un programme
mis en place par l’Agence
Nationale de l’Habitat (ANAH).
Ce dispositif d’information et de
conseil est mené dans le centre
historique de la ville par Zinna et
Arib, qui sillonnent le centre-ville à la
rencontre des propriétaires occupants.
Ces deux jeunes volontaires en service
civique distillent leurs conseils pour
réaliser des économies d’énergie,
proposent un diagnostic thermique et
informent sur les aides existantes pour
financer des travaux de rénovation
par des subventions qui peuvent aller
jusqu’à 80% de la facture globale du
chantier.
Renseignement 04 42 52 64 10
www.mediance13.com
Tournoi de foot :
400 jeunes attendus au CREPS
Le 22 juin, le CREPS d’Aix-enProvence accueillera un grand
tournoi de football organisé par
l’Alliance Sportive Nord Aix dans le
cadre du Projet de Développement
des Activités Sportives (PRODAS),
un dispositif mis en place par la
CPA. 400 jeunes d’Aix et du Pays
d’Aix sont attendus pour cette fête
du ballon rond. Les inscriptions se
font dans les centres socio-cultrels
et associations de proximité de la
Ville, partenaires de l’événement.
Renseignement 06 62 59 38 61
37
proximité
Val
Saint-André
deux manifestations
à ne pas
manquer
ALLéES PROVENCALES
La traverse de l’Aigle
d’Or en chantier
La traverse de l’Aigle d’Or est
actuellement en travaux. Cette artère
de 230 mètres se trouve près du Grand
Théâtre de Provence, à quelques
encablures des Allées Provençales.
Elle fait la jonction entre les avenues
Armand Lunel et Georges Pompidou.
Comme pour toute opération de
ce genre, la Ville commence par
la rénovation des réseaux enterrés,
avec notamment un changement
de tous les conduits d’eau potable.
Il sera également question de la
création d’un réseau pluvial, un
système qui permet d’évacuer
les eaux de pluie et précipitations
atmosphériques. Ce réseau permet
ainsi d’éviter leur écoulement sur les
façades ; ces eaux sont acheminées
vers des avaloirs, empêchant par la
même occasion toute stagnation sur
la voie publique. Les trottoirs seront
ensuite complètement restructurés
et la chaussée entièrement refaite
avec la pose d’un nouvel enrobé
et le marquage au sol. Le chantier
devrait durer sept mois, la circulation
des véhicules y est interdite. Après les
travaux, la rue restera à sens unique,
avec une limitation de la vitesse à
30 km/h.
- Le dimanche 18 mai, un
vide-grenier sera organisé
par l’association LARQUE
(« Loisirs animations
randonnées des quartiers
est »). Une partie des
gains sera reversé à une
association caritative.
Renseignement 06 13 48 56 59 ou
larque.valsaintandre@gmail.com
- Le samedi 14 juin, en
plein cœur du quartier,
aura lieu une course de
caisses à savon, organisée
par le centre socio-culturel
de la Grande Bastide. Les
caisses à savon, ce sont
ces véhicules farfelus, sans
moteur, qui ont les formes
les plus originales... et qui
finissent en général dans le
décor. La compétition sera
double, et récompensera
à la fois l’originalité et la
performance. A noter
que cette course est
homologuée par la très
officielle Fédération française
des caisses à savon.
Petite enfance
à la rencontre des assistantes
maternelles
Qu’est-ce qu’une assistante
maternelle ? Obtient-elle un
agrément ? Suit-elle une formation ?
De quelle façon des parents peuventils en contacter une pour qu’elle garde
leur enfant ? Toutes ces questions, et
bien d’autres encore, les parents de
jeunes enfants pourront les poser, à
l’occasion du 1er forum des assistantes
maternelles, le samedi 17 mai au
Château de l’Horloge.
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
Cette manifestation, organisée par
le Relais des assistantes maternelles
d’Aix-en-Provence, en partenariat
avec la Ville, le Conseil général et la
Caisse d’allocations familiales, devrait
réunir une grande partie des 460
assistantes maternelles vivant dans
tous les quartiers d’Aix. Elle se déroulera
en deux temps. De 10h à 13h, les
parents pourront recueillir toutes les
informations qu’ils souhaitent, auprès
de stands installés sur place. Puis,
de 14h à 17h, se tiendra ce que les
organisateurs ont baptisé « nounou
dating » : les parents rencontreront
les assistantes maternelles de façon
individualisée, le but étant d’en voir
le plus possible pour déterminer celle
qui conviendra le mieux à leur enfant.
Renseignement 04 42 95 14 98
RESTEZ
CONNECTÉ
À L’ACTUALITÉ
AIXOISE
EN TÉLÉCHARGEANT
GRATUITEMENT
L’APPLICATION DE LA VILLE
DISPONIBLE SUR
SMARTPHONE ET TABLETTE
Direction de l’information et de la communication de la Ville d’Aix-en-Provence
39
aixenprovence.fr
retour en image
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
Gymnastique
Les poussins de
Gymnastique du Pays
d’Aix arrivent 1er au
Championnat régional
organisé au gymnase
Louison Bobet, le 19 avril.
Cette rencontre avait
pour but de déceler de
jeunes talents.
Aix en Foulées
Le 13 avril, par un temps
idéal, près de 2 000
coureurs ont pris part
aux différentes courses
d’Aix en Foulées, dont le
7 km, 10 km et 25 km.
Carnaval
Le 12 avril, à l’occasion
du carnaval 20 000 Aixois
ont assisté à l’incroyable
déambulation de
créatures marines,
stars du spectacle des
Plasticiens Volants.
Rencontres du 9ème art
Depuis le mois de mars
le festival BD a repris ses
droits en ville. Le temps
du week-end dédicaces,
les 11,12 et 13 avril, près
de 30 000 personnes se
sont rendues sur les
différents sites.
élections municipales
le 30 mars, maryse
joissains masini réélue
pour un troisième
mandat à la tête de la
ville.
41
majorité
fonctions
et délégations
des élus de la nouvelle
mandature
Joissains-Masini Maryse
Maire
BRAMOULLE Gérard
1er Adjoint
Finances / Budget / Festival International d’Art Lyrique / Rapatriés / Suivi
Métropole
AUGEY DominiqueAdjoint
Universités - Cité Judiciaire / Financement de la Vie Associative /
Evaluation des politiques publiques
/ Contrôle de Gestion- Inspection
Générale des Services
GALLESE AlexandreAdjoint
Planification Urbaine - Urbanisme,
Autorisations du droit des sols et autotisation au travaux d’aménagement
complémentaires pour les Etablissements Recevant du Public (E.R.P) /
Urbanisme Commercial- HabitatCadastre- Atelier du Patrimoine
JOISSAINS SophieAdjoint
Enseignement artistique- Conservatoire - Ecole d’Art Cité du Livre- Danse,
Théâtre- Musiques actuelles et culture
urbaine / Muséum d’Histoire Naturelle
/ Pôle cirque , Pôle images / Centres
Sociaux- Politique de la Ville
TAULAN FrancisAdjoint
Sports et équipements sportifs / Suppléance Commission de sécurité des
Etablissements Recevant du Public
(E.R.P.) / Garage municipal et chauffeurs
DI CARO SylvaineAdjoint
3ème âge - Intergénérationnel
SUSINI JulesAdjoint
Eau et assainissement, Pluvial- Risques
Majeurs - Environnement et Développement Durable - Plan Climat Energie
Territorial (P.C.E.T.) / Comité Communal des Feux de Forêts(C.C.F.F.)- Réglementation afférente au commission
de sécurité et contrôle des Etablissements Recevant du Public (E.R.P.) /
Supervision de l’astreinte technique-
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
Placement provisoire d’urgence en
soins psychiatrique- Relation avec les
cultes
DEVESA BrigitteAdjoint
Petite enfance, jeunesse / Accueils de
Loisirs Sans Hébergements (A.L.S.H.) /
Education, Caisse des Ecoles- Restauration Scolaire- Aide au soutien scolaire / Certification authentique des
mentions portées sur les délibérations
du Conseil Municipal et sur les arrêtés
PERRIN Jean-MarcAdjoint
Grands Travaux- Voirie, Aménagement, Constructions / Archéologie
/ Relation avec les habitants, suivi
et développement du Quartier La
Duranne
SICARD-DESNUELLE Marie-PierreAdjoint
Patrimoine Remarquable, Secteur
Sauvegardé / Embellissement de la
Cité / Musées (hors Muséum d’Histoire
Naturelle)- Archives Municipales /
Relations avec l’hôpital- Santé
ROLANDO ChristianAdjoint
Gestion de l’Espace Public et Centre
Ville / Illuminations festives- Marchés
et foires- Animations commerciales et
événements commerciaux / Licences
débits de boissons, fermetures retardées
BONTHOUX OdileAdjoint
Efficacité énergétique- Réseau de
chaleur- Energies fluides / Entretien
des bâtiments communaux / Gestion
des propriétés communales / Procédures de Périls- Foncier
CHAZEAU MauriceAdjoint
Affaires juridiques et contentieux
/ Marchés Publics et Commande
Publique- Optimisation de l’achat
public / Délégations de Service Public
(D.S.P.)/ Communication des Actes
Administratifs
MERGER ReineAdjoint
Exécution du Budget, Mandat et titres
de recettes / Etat Civil, CimetièresAffaires Européennes - Moyens Généraux / Certification authentique des
mentions portées sur les délibérations
du Conseil Municipal et sur les arrêtés
PAOLI StéphaneAdjoint
Site web- Informatique, DSI, TIC- Smart
City- Administration Electronique et
développement des services au
public / Réseaux Haut Débit et Très
Haut Débit- Réseaux sociaux / Relation
avec les habitants, suivi et développement des Coteaux d’Aix
SILVESTRE CatherineAdjoint
Affaires sociales- Ecoute sociale et
solidarité - CCAS / Droit des Femmes
et de la Famille / Logement social et
d’urgence / Certification authentique
des mentions portées sur les délibérations du Conseil Municipal et sur les
arrêtés
BRUNET Danièle
Adjoint de quartier
Coordination Technique des Quartiers
/ Entretien de la voirie et gestion réglementaire de la voirie ( en lien avec
l’adjoint délégué à la Voirie) / Mission Relation avec les Usagers (MRU),
accueil du public- Gestion relations
avec les citoyens / Relations avec les
habitants, suivi et développement du
Quartier de Luynes
BERNARD Christine
Adjoint de quartier
Parcs et jardins, espaces verts / Relations avec les habitants, suivi et développement du Quartier Celony
BOUVET Jean-Pierre
Adjoint de quartier
Agriculture / Relations avec les habitants, suivi et développement du
Quartier Puyricard
AIX-en-provence
BENKACI Moussa
Adjoint de quartier
DELOCHE Gérard
Conseiller municipal
DILLINGER Laurent
Conseiller municipal
Propreté urbaine / Action Anti-tags /
Relations avec les habitants, suivi et
développement du Quartier Encagnane
Affaires militaires, Anciens combattants, Victimes de Guerre - Relations
avec les Syndicats et participation
aux Comités CAP , CTP , CHS - Assiste
Madame le Maire pour la signature
des documents relatifs aux Ressources
Humaines et notamment pour : l’exécution du budget, y compris le mandatement relatif à la paye, aux ordres
et frais de mission et aux états qui en
découlent, les courriers liés à la comptabilité, les arrêtés et courriers relatifs
au régime indemnitaire, aux Nouvelles
Bonifications Indiciaires (N.B.I.) et aux
primes diverses, les courriers et arrêtés liés à la gestion des accidents du
travail (A.T.), congés longue maladie (C.L.M.), congés longue durée
(C.L.D.), les courriers et arrêtés liés à la
gestion des retraites, des médailles du
travail, certificats de travail et positions
administratives, les courriers et arrêtés
de sanctions du premier groupe, les
retenues sur salaires et les abandons
de postes,- les arrêtés portant sur le
reclassement statutaire, les notations,
les avancements d’échelons, états de
services et certificats administratifs,les documents de marchés publics à
procédure adaptée et convention de
formation- Certification authentique
des mentions portées sur les délibérations du Conseil Municipal et sur les
arrêtés
Hygiène Publique - Protection sanitaire
- Conduites addictives
DONATINI Gilles
Adjoint de quartier
Relations avec les habitants, suivi et
développement du Quartier Les Milles
GROSSI Jean-Christophe
Conseiller municipal
Commerce et artisanat
MALAUZAT Irène
Conseiller municipal
Protocole
DE SAINTDO Philippe
Conseiller municipal
Relations avec les entreprises - Suivi
des pôles d’activités
ZERKANI Karima
Conseiller municipal
Représentation de la Ville à l’international Relations Internationales - Pourtour Méditerranéen - Villes jumelles
BOUDON Jacques
Conseiller municipal
Relations avec les habitants, suivi et
développement Du Quartier Est, Pont
de Béraud
TERME Françoise
Conseiller municipal
A la proximité des habitants, du suivi
et du développement du Secteur
Granettes, Pey Blanc
CHEVALIER Eric
Conseiller municipal
Circulation, Stationnement- Eclairage
Public- Coordination des CIQ / Relations avec les habitants, suivi et développement du Quartier Pont de l’Arc
MAINA Claude
Conseiller municipal
Handicap, Commission accessibilitéRelations avec les habitants, suivi et
développement du Quartier Jas de
Bouffan
BACHI Abbassia
Conseiller municipal
Assister Monsieur Stéphane PAOLI,
adjoint délégué, en matière de Relations avec les habitants, suivi et développement des Coteaux d’Aix
HERNANDEZ Muriel
Conseiller municipal
Relations avec les habitants, suivi et
développement du Quartier Val Saint
André
DIJON Sylvain
Conseiller municipal
Assister Madame Sophie JOISSAINS,
adjoint délégué, en matière de: Politique de la Ville, Conseil Local de
Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), Centres sociaux, Vie
étudiante, Associations étudiantes
JAUSSAUD Coralie
Conseiller municipal
Assister Madame Brigitte DEVESA,
adjoint délégué, à la Petite Enfance
ANDRE Ravi
Conseiller municipal
Assister Monsieur Alexandre GALLESE,
Adjoint Délégué, en matière d’Urbanisme notamment les autorisations
aux travaux d’aménagement complémentaires pour les Etablissement
Recevant du Public, et aux actes et
autorisations du droit des sols
BENON Charlotte
Conseiller municipal
CNI, Passeports- Police Administrative / Réglementation (à l’exclusion
des licences de débits de boissons
et fermetures retardées)Protection
animale/ Elections
PIERRON Liliane
Conseiller municipal
Humanitaire International
BALDO Edouard
Conseiller municipal
CICCOLINI-JOUFFRET Noëlle
Conseiller municipal
POLITANO Jean-Jacques
Conseiller municipal
LENFANT Gaëlle
Conseiller municipal
CASTRONOVO Lucien-Alexandre
Conseiller municipal
DE BUSSCHERE Charlotte
Conseiller municipal
BORRICAND Patricia
Conseiller municipal
AGOPIAN Jacques
Conseiller municipal
Assister Madame Sophie JOISSAINS,
adjoint délégué, en matière de
Culture
HAMMAL Souad
Conseiller municipal
ZAZOUN Michael
Conseiller municipal
Relations avec les habitants, suivi
et développement du Quartier des
Facultés
SANTAMARIA Danielle
Conseiller municipal
A la proximité des habitants, au suivi
et au développement du Secteur de
Sextius Mirabeau
GUERRERA Hervè
Conseiller municipal
EINAUDI Michèle
Conseiller municipal
ROUVIER Catherine
Conseiller municipal
BOYER Raoul
Conseiller municipal
SOLARI Josyane
Conseiller municipal
43
opposition
Le groupe d’opposition
Démocratie pour Aix est au travail
Le 30 mars dernier, les Aixoises
et les Aixois ont donc décidé de
reconduire l’équipe sortante. Nous
prenons acte de ce résultat et
souhaitons à l’équipe en place,
pour le bien de notre ville et de
ses habitant.e.s tout le succès et le
courage possibles.
Nous voulons remercier
chaleureusement les plus de 18 000
électrices et électeurs qui nous ont
fait confiance et l’équipe formidable
de militantes et militants qui nous ont
accompagnés. Nous avons mené
campagne sur la base d’un projet
local de proximité et de nos valeurs :
celles du progrès et de la gauche,
de l’éthique et de la transparence.
Nous sommes allés à votre
rencontre, nous avons frappé à plus
de 12 000 portes, organisé plusieurs
centaines de réunions, entendu les
craintes et les souffrances, et nous
savons que beaucoup d’Aixois
vivent aujourd’hui des situations
difficiles.
10 élu.e.s (5 hommes, 5 femmes)
de la liste conduite par Edouard
Baldo entrent aujourd’hui au conseil
municipal.
Ces élus du Parti socialiste, de la
Société civile et du Partit occitan
se sont constitués en groupe
d’opposition intitulé « Démocratie
pour Aix », sous la présidence
d’Édouard Baldo, avec Gaëlle
Lenfant comme porte-parole. Les
valeurs que nous avons portées
pendant notre campagne, nous les
ferons entendre au sein du conseil
municipal et pour 6 d’entre nous à la
Communauté du Pays d’Aix.
Nous nous engageons à être vos
relais.
Durant la campagne, la maire
sortante/candidate n’a jamais
expliqué son projet : au-delà des
écrans de fumée et des invectives,
nous voulons connaître les intentions
de la majorité sur les sujets qui
touchent directement les Aixois
comme le transport, l’urbanisme,
l’emploi, les pollutions, la sécurité…
Nous veillerons à ce que notre
ville ne subisse pas les errements
d’un clan en prise à des rivalités
personnelles. Nous nous battrons
pour que les projets soient menés en
concertation avec les habitants. Les
deux mandats précédents ont été
ceux de décisions coûteuses parfois
prises à la hâte pour se voir révisées
et/ou abandonnés par manque de
concertation démocratique. Nous
serons intransigeants face aux erreurs
de gestion comme nous le serons
le magazine d’informations
de la Ville d’Aix-en-Provence
face aux discours anti-républicains.
Cependant, nous nous refuserons
à toute opposition stérile et nous
saurons aussi approuver ce qui va
dans le bon sens parce qu’il en va
de l’intérêt de notre ville.
Nous voulons être une opposition
moderne : la progression de
l’abstention et du vote FN lors des
élections est un signal qui devrait
interpeller l’ensemble des politiques
comme des citoyens. Pour faire
reculer les peurs, et faire avancer
la confiance et la citoyenneté, les
élus ne peuvent plus se contenter
de décider seuls, une fois l’élection
passée. La démocratie participative,
c’est-à-dire le fait d’associer les
habitants à la construction des
projets est aujourd’hui un impératif
démocratique. Nous l’avons porté
durant la campagne, et nous
continuerons de le porter.
Les élus du groupe « Démocratie
pour Aix » s’engagent ainsi :
A la disponibilité : nous serons
présents à chaque conseil
municipal, dans les commissions pour
lesquelles nous aurons été désignés,
aux permanences régulières et
lors des manifestations auxquelles
nous aurons été conviés comme
représentants de l’opposition ;
A la transparence : les travaux
préparatoires aux conseils
municipaux seront ouverts à toute
personne engagée moralement
pour nos valeurs, qu’il s’agisse de
représentants de partis de gauche
ou de la société civile ; une forme
de démocratie participative sera
mise en œuvre pour faire vivre
cette transparence, notamment via
internet ;
A la diffusion de l’information : nous
informerons nos concitoyennes et
nos concitoyens de nos actions
et prises de positions par des
permanences, un site internet, la
diffusion de tracts, de courriers et
d’un journal de l’opposition ; nous
voulons créer un lien permanent
avec les élus de gauche au sein de
la Communauté du Pays d’Aix ;
A être force de proposition : au-delà
de la simple opposition, nous
proposerons des alternatives qui
devront être co-construites avec les
forces vives de notre ville.
L’ensemble de ce travail va
au-delà d’une simple opposition de
circonstance : Nous sommes
déterminés à mettre notre expertise
et notre connaissance des dossiers
au service d’une dynamique de
construction et de reconquête, qui
ne pourra aboutir que si elle renoue
avec les associations, les jeunes,
les chercheurs, les entrepreneurs,
la société civile...C’est à dire
l’ensemble des forces vives de
notre ville. Nous sommes au travail.
Rejoignez-nous.
Les élus du groupe « Démocratie
pour Aix »
Édouard Baldo (PS), Président du
groupe – CM et CPA
Avocat, il fut désigné comme tête
de liste à la primaire citoyenne du 20
octobre 2013 par 65% des votants.
edouardbaldo@orange.fr
Noëlle Ciccolini-Jouffret (PS) –
CM et CPA
Après avoir été attachée
parlementaire pendant près de 20
ans elle s’est tournée vers le monde
juridique pour assister dans sa
carrière son époux, avocat à la cour,
jusqu’à sa retraite.
Elle a milité dans des associations
citoyennes et de parents d’élèves.
Militante du Parti socialiste elle est
la suppléante du député de 14ème
circonscription des BDR Jean David
Ciot.
noelleciccolini@gmail.com
Jean-Jacques Politano (Société
civile) – CM et CPA
Chef d’entreprise dans le BTP
aujourd’hui retraité, il a présidé la
délégation territoriale du BTP du
Pays d’Aix. Conseiller Prud’homme
section employeur pendant 13 ans,
il est juge consulaire depuis 15ans et
Président du tribunal de commerce
depuis 2012. Il est vice-président du
groupe « Démocratie pour Aix »
jjpolitano@aol.com
Gaëlle Lenfant (PS), porte-parole
du groupe – CM et CPA
Bibliothécaire de métier, elle s’est
engagée au Parti socialiste en
2002 pour contribuer à bâtir une
société plus juste. Depuis 2010,
elle est vice-présidente du Conseil
Régional Provence Alpes Côte
d’Azur en charge de la jeunesse,
de la solidarité, de la prévention, de
la sécurité et de la lutte contre les
discriminations.
gaelle.lenfant@yahoo.fr
Lucien-Alexandre Castronovo
(Société civile) – CM et CPA
Retraité de l’Education nationale,
ancien correspondant de presse,
AIX-en-provence
engagé dans des associations
sociales, culturelles, éducatives et
citoyennes, il a été élu plusieurs fois
au conseil municipal (1983, 1995,
2001), et adjoint délégué à la mairie
de Pont de l’Arc (1995-2001).
lucalexcas@aol.com
Charlotte de Busschère (Société
civile) – CM et CPA
Conseil en Ressources Humaines, à
l’initiative de la création d’ateliers
urbains citoyens associant les
habitants à une réflexion collective
sur l’amélioration de leur cadre de
vie. Elle est engagée depuis plus
de 12 ans sur le terrain, dans l’action
associative ; mobilisée entre autres,
sur la défense des locataires, la
pollution, le chauffage urbain, le
délaissement des quartiers, la petite
enfance.
hcdrbusschere@aol.com
Souad Hammal (Société civile) –
CM
Professeur de Lettres Modernes, elle
est depuis de nombreuses années
engagée dans la vie de la cité
comme militante et administratrice
dans de nombreuses associations
de la ville pour les quartiers et
l’amélioration du lien social.
Ses actions lui ont valu d’être
médaillée du mérite par le ministère
de la santé et des affaires sociales.
mtira.hammal@free.fr
Hervé Guerrera (Partit occitan) –
CM
Statisticien à la Sécurité Sociale, il est
Conseiller Régional en charge du
«Schéma Régional d’Aménagement
et de Développement Durable du
Territoire». Humaniste convaincu il
s’est engagé dans de nombreux
combats pour la solidarité,
l’écologie, le patrimoine, la culture
provençale et la Langue d’Oc.
Membre fondateur du Partit Occitan
il entame son quatrième mandat
municipal et est vice-président de
«Démocratie pour Aix».
occi@free.fr
Michèle Einaudi (PS) – CM
Cadre de la fonction publique à
l’Université d’Aix Marseille, elle dirige
l’Université du temps libre. Engagée
depuis longtemps dans plusieurs
associations humanitaires, culturelles
et de quartiers, elle a été en 2013,
nommée au grade de Chevalier
dans l’Ordre National du Mérite au
titre du bénévolat associatif.
Membre du Parti Socialiste depuis
1978, elle est conseillère municipale
depuis 2008 et conseillère générale
suppléante d’André Guinde depuis
2011.»
michele.einaudi@gmail.com
Permanence du groupe
« Démocratie pour Aix »
Tous les vendredis après-midi de
14h à 18h un-e élu-e du groupe
démocratie pour Aix vous accueille
à leur permanence du 20 Rue du
Puits Neuf.
Nous sommes également à votre
disposition sur rendez-vous.
Tel : 04-42-91-99-31
Mail : democratie.pour.aix@
gmail.com
LES éLUS AIX BLEU MARINE
Merci tout d’abord aux quelques
5800 aixois qui ont voté , et par deux
fois , pour notre liste Aix Bleu Marine .
Grâce a eux un courant de pensée
national qui n’etait plus représenté
a retrouvé sa place au Conseil
municipal ou nous avons trois élus, et
à la CPA ou nous en avons deux .
Qu’y ferons nous ?
Nous serons présents
Nous avons posé nos trois
candidatures au maximum de
commissions où notre présence est
possible.
Nous avons aussi demandé à
constituer un groupe au sein du
Conseil , le seuil de 5 membres
nécessaire pour former un groupe
ayant déja été abaissé par le passé,
pour nous donner les moyens d’un
travail efficace
Fidèles à notre programme
Heureuse de constater que l’une
des propositions « phare » de mon
programme , créer des conseils
de quartier en conformité avec
la loi de 2002 a été retenue par
l’équipe municipale fraichement
élue ( vote au Conseil le 28 Avril),
je demanderai toutefois a ce
que le futur texte qui les régira ne
dispose pas – comme c’est le cas
actuellement - que le maire « peut »
mais qu’il « doit » les consulter et tenir
compte de leurs avis.
Présente dans la commission
des rythmes scolaires qui doit
statuer de manière urgente sur les
modalités d’une reforme ….elle
même en cours de réforme depuis
le remaniement (!), je ferai des
propositions conformes à mon
programme (« que le temps du « peri
scolaire » ne soit pas celui du « péril
scolaire » )
Par ailleurs s’il s’avérait que les
réponses apportées par la direction
des « Petits chaperons rouges » a
propos du « choix de ne pas donner
de porc » aux questions d’une
maman ( article de la Provence du
samedi 26 avril : « Aix le jambon pas
bienvenu à la crèche ») sont exactes
et que « depuis dix ans » on ne sert
plus de porc « dans les 20 crèches
aixoises », je demanderai qu’une
commission d’enquête soit créée
Et à votre écoute.
Nous répondrons à toutes vos
questions relatives a la politique
locale , mais pas seulement .Le 25
Mai vous voterez a nouveau pour
choisir vos députés européens
Renseignez vous sur le mode
de scrutin , les candidats et le
programme !
LES éLUS AIX BLEU MARINE
Catherine Rouvier
aixbleumarine@hotmail.fr
Site aixbleumarine.fr ; Facebook Catherine Rouvier Aix Bleu Marine ;
twitter Rouvier 2014
45
Quelques
conseils
En cas de forte chaleur, il est
conseillé aux personnes âgées –
mais aussi aux personnes fragiles,
tels que les jeunes enfants, ou les
personnes suivant un traitement
médical – de prendre les quelques
précautions suivantes :
- Rester dans des endroits frais
pendant les pics de chaleur, entre
12h et 16h.
- Eviter de sortir durant ces
heures-là.
- Se protéger de la chaleur en
fermant ses volets.
- Boire au moins 1,5 litre d’eau par
jour, y compris sous forme de thé,
de tisane, de potage...
- Manger nor malement (en
particulier des fruits et légumes)
pour ne pas s’affaiblir.
- Se mouiller régulièrement le
corps avec des linges humides.
- Donner de ses nouvelles à sa
famille, à ses amis, à ses voisins.
CANICULE
la Ville en alerte
pendant 3 mois
À partir du 1er juin, et jusqu’au 31 août, divers
services de la Mairie vont être sur le pont dans
l’optique du déclenchement du « Plan Canicule ».
Les personnes âgées sont les plus
menacées en cas de période de forte
chaleur. C’est la raison pour laquelle la
Ville d’Aix demande aux personnes de
plus de 65 ans de s’inscrire sur le fichier
du « Plan Canicule ». Les personnes
au-delà de 60 ans déclarées
inaptes au travail et les personnes
handicapées sont invitées à en faire
de même.
En cas d’alerte, fondée sur les prévisions
de Météo-France, ces personnes
seront appelées régulièrement – en
principe tous les jours – pour vérifier
qu’elles se portent bien.
Qu’est-ce que la canicule ?
La canicule répond à une définition
officielle : il s’agit d’un épisode de
forte chaleur, d’au moins trois jours
consécutifs, pendant lesquels la
température atteint plus de 35°C le
jour, et ne descend pas en-dessous
de 24°C la nuit.
INSCRIPTION
Pour s’inscrire, rien de plus
facile : des bulletins sont
disponibles en mairie centrale,
dans les mairies annexes, et
au Centre communal d’action
sociale.
Ils sont également
téléchargeables à partir du
site de la Ville d’Aix :
www.aixenprovence.fr, onglet
« famille ».
0 805 203 805
Appel gratuit. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30.
En cas d’épisode de forte chaleur, il deviendra un numéro d’urgence
le magazine d’informations
et sera ouvert 24 heures sur 24.
de la Ville d’Aix-en-Provence
47
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising