View brochure - Théâtre de Sète

View brochure - Théâtre de Sète
2012
2013
Scène Nationale
de Sète
et du
Bassin de Thau
04 6 7 7 4 6 6 9 7
www.scenenationale-sete-bassindethau.com
Grands chantiers
D’une saison à l’autre, du Théâtre Molière au Chai, la Scène Nationale poursuit son
beau chemin et Thau agglo l’accompagne. L’an dernier, nous avons toutes et tous vécu
un grand moment d’émotion lorsque le Théâtre Molière a fermé ses portes. D’émotion
et d’appréhension pour le Chai où la Scène Nationale se déplaçait deux années.
2 0 1 2 - 2 0 1 3
Totalement métamorphosé, celui-ci vous a ouvert ses portes au début de l’année
au terme d’un chantier mené tambour battant par Thau agglo. Vous y avez mesuré
concrètement les superbes résultats de l’investissement financier de l’agglo
(600.000€). Outre une saison riche en spectacles, ce nouvel écrin culturel accueille
une exposition d’Agnès Varda consacrée à l’immense Jean Vilar.
Dans le même temps, le chantier de rénovation et de modernisation du théâtre auquel
Thau agglo apporte 14 M€ sur les 17 prévus, s’est déployé. Les travaux colossaux sur
la cage de scène sont terminés et le chantier va maintenant s’étendre au Foyer et à
la façade.
Dans le même temps encore, l’agglo a préparé le chantier de la troisième médiathèque
qui commence à l’automne à Frontignan (9 M€). Pendant et entre les saisons, les
chantiers de l’agglo continuent illustrant son rôle indispensable de financeur et de
constructeur culturel.
Ils témoignent aussi de notre volonté de faire vivre une culture de service public.
C’était l’objectif et la fierté de Jean Vilar. Ce sont les nôtres. A travers la gestion des
médiathèques et du Jardin antique méditerranéen ou de l’aide à la Scène Nationale,
Thau agglo poursuit un chantier qui est aussi un idéal : celui d’une culture citoyenne
accessible à tous.
Pierre Bouldoire
Président de Thau agglo
Les chantiers en cours sont nombreux !
Un théâtre formidable a ouvert ses portes en janvier dernier au Chai Skalli, aménagé
en un temps record par les services de Thau agglo et de la Scène Nationale, par des
entreprises et le cabinet d’architecture. Que tous en soient remerciés. Le Théâtre
Molière est quant à lui en cours de travaux : il sera magnifique et nous préparons
activement sa réouverture et la saison inaugurale.
Vous avez été nombreux, fidèles, passionnés, critiques, attentionnés et enthousiastes
à partager cette première saison hors les murs. Nous vous en remercions
chaleureusement et vous attendons encore plus nombreux cette seconde saison.
Au Chai Skalli comme sur les lieux culturels qui nous accueillent sur le Bassin de
Thau, de nombreuses créations de spectacles pluridisciplinaires sont programmées,
des voyages artistiques, familiers et inconnus, vous sont proposés, des artistes en
résidence de plus en plus nombreux sont accueillis au Chai Skalli.
Je voudrais saluer l’arrivée de Claude Buchvald, en qualité d’artiste associée, qui va
partager et nourrir durant plusieurs saisons la vie et la programmation de la Scène
Nationale par la qualité de ses spectacles, par sa quête inlassable de transmission,
d’enseignement et de formation.
Nous profitons de cette période hors les murs pour engager une réflexion dans notre
rapport au territoire, aux citoyens, au monde de l’entreprise, aux spectateurs et aux
associations qui le composent, pour renforcer notre présence et partager cet espace
public qu’il nous faut sans cesse questionner, qualifier et ouvrir à de nouvelles
formes d’expérimentations : il faut nous réconcilier sur les enjeux essentiels pour
créer les conditions d’un véritable « imaginaire public ».
C’est une dimension essentielle pour l’exercice d’une démocratie moderne, garante
de l’affirmation et du développement d’un grand service public de l’art et de la
culture.
Venez nous rejoindre !
Yvon Tranchant
et l’équipe de la Scène Nationale
les travaux
l e s p e c t a c l e c o n t i n u e !
Le Chai Skalli
un nouveau
lieu culturel
spectaculaire
Témoins d’une activité portuaire
centenaire, les anciens docks Armen
transformés en chai sont les héritiers
d’une période d’industrialisation proche
du centre historique de Sète.
Ces préexistences, souvent monumentales
constituent une réelle opportunité dans
le cadre d’une démarche d’extension et
de reconversion urbaine. Nombreuses
expérimentations théâtrales ont vu le
jour dans ces lieux chargés de mémoire.
Ces typologies constructives possèdent
cette faculté d’accueillir le format d’un
espace dédié à la création et au jeu.
Par ses dimensions hors norme et sa
robustesse, le Chai Skalli apparaît
comme un ouvrage majestueux auquel on
s’attache au point de n’oser le toucher.
Ce nouveau lieu de spectacle accueillant
416 personnes s’impose dans le volume
originel avec la juxtaposition d’éléments
rapportés, clairement détachés de
l’existant. Au cœur de cette nef, le
Foyer, le gradin, le plateau et les loges
sont pensés comme de grands meubles
partitionnant l’espace.
4
Le bois, utilisé comme matériau unique, permet d’envisager un démontage
et remontage des grands meubles et par là-même de proposer un concept
d’ouvrage réversible respectueux des existants, avec la possibilité de
restituer les lieux en leur état d’origine.
Les fauteuils, les velours et certains équipements scénographiques sont
également déménagés pour être réemployés au Chai. Les portes de service
du Théâtre Molière forment des plateaux et les tréteaux de charpentier sont
reconditionnés en piètements pour fabriquer les tables qui occupent le Foyer.
Les grands cadres scénographiques (faux gril) trouvent place dans les
intervalles de la charpente et sont pensés pour répondre à la majorité des
spectacles au travers d’un principe constructif simple ne sollicitant pas la
charpente.
Cette mutation participe pleinement à la richesse de l’équipement de
spectacle et crée l’inattendu, la surprise.
Aujourd’hui l’odeur du bois prend le dessus sur celle du vin, la Scène
Nationale s’approprie ce nouvel équipement. La porosité apparaissant entre
le Foyer, la salle et l’arrière-scène instaure une relation intime, respectueuse
entre l’acteur et le spectateur et participe au jeu exaltant qu’est le théâtre
sous toutes ses formes.
Xavier Fabre, Frédéric Breysse
architectes
le Chai Skalli
La dépose des ouvrages dans le cadre de la rénovation du Théâtre Molière,
et notamment la charpente des dessous de scène constitue une réelle
opportunité de recyclage de matériaux pour la réalisation de la structure
porteuse du gradin installé dans le Chai.
A la découverte des travaux
Engagés par Thau agglo – maître d’ouvrage et le cabinet
d’architecte Fabre / Speller – maître d’œuvre, les travaux de
restauration, de rénovation et de réhabilitation du Théâtre Molière
ont débuté comme prévu en septembre 2011. La saison 20122013 verra la poursuite et l’achèvement des travaux dans leur
totalité, pour une ouverture prévue à l’automne 2013.
Ce qui a été réalisé : suivez le plan
1 ère partie des travaux
Avant la démolition, le démontage des fauteuils du parterre de la
grande salle historique (1) a été réalisé. Souvenez-vous : dès le mois de
décembre, vous avez été les acteurs nombreux de la transhumance des
fauteuils du parterre, du Théâtre Molière au Chai Skalli, dans le cadre de
l'opération « A vos fauteuils ! ».
Cette première partie des travaux a consisté en une phase lourde de
démolition de la salle historique (1), avec le démontage de la scène
(6), de la cage de scène (6), du gril scénique (8), des loges (10), des
bureaux administratifs (11), de l’espace de livraison de décor (9) et du
chauffage (12).
Les fondations, les second et premier dessous de scène (7) et l’ancien
caveau (2 et 4) ont été dégagés en totalité.
Le parterre existant de la salle historique (1) à été démoli et reconstruit
pour améliorer la courbe de visibilité des spectateurs. Le volume dégagé
en sous-sol a permis la création d’une petite salle de spectacle d’une
centaine de places (2). Le gradin de la petite salle est en cours de
réalisation et la nouvelle dalle du parterre (1) a été coulée.
6
2
L es volumes latéraux de la scène et l’arrièrescène (6 et 8) sont en cours de réalisation. La
structure des ouvrages sera terminée fin juin
2012. Le gros œuvre sera réalisé entre mi-juin
et mi-juillet 2012.
Les travaux sur la charpente (13) et la
serrurerie scénique (6, 8) débuteront à partir
de septembre 2012.
C’est à cette même date que la restauration de
la partie publique, hall d’accueil (entre 3 et 4),
Foyer (3) et salle du Théâtre Molière (1) va se
mettre en place :
- restauration complète des décors, fresques,
peintures et dorures
- restauration de la lustrerie et des tentures.
Les travaux de finition et d’agencement
intérieur de la partie administrative
s’effectueront en parallèle des travaux de
restauration.
L’aménagement des abords et la réfection des
façades clôtureront avec bonheur ce vaste
chantier qui aura duré deux saisons.
le Théâtre Molière
Les travaux à venir
Des dispositifs patrimoniaux
Conservation régionale
des Monuments historiques
service de la DRAC
Languedoc-Roussillon
8
La Scène Nationale s’était engagée à faire vivre le Théâtre Molière
sur toute la durée des travaux. En partenariat avec Thau agglo et
avec le concours de la Conservation régionale des Monuments
Historiques – service de la DRAC Languedoc-Roussillon et son
Conservateur Régional, des dispositifs patrimoniaux ont été
engagés et d’autres verront le jour prochainement.
Si l’enjeu des travaux est de restituer dans ses dispositions
d’origine un outil de création du spectacle vivant qui répond
aux attentes du public comme aux nécessités des spectacles
contemporains, nous avons souhaité apporter un éclairage sur
l’histoire et la restauration patrimoniale d’un Théâtre à l’italienne
de la fin du XIX e siècle, son adaptation aux techniques nouvelles
du spectacle vivant, considérant que les dispositifs patrimoniaux
mis en œuvre s’inscrivent totalement dans l’histoire passée,
présente et à venir du projet conduit par la Scène Nationale à
partir de ce patrimoine monumental.
Ainsi, de nombreux partenariats engagés autour de dispositifs
patrimoniaux et pédagogiques jalonnent déjà ces travaux en
attendant la mise en place de nouvelles actions.
Retour sur certaines de ces réalisations :
La cabane de chantier
Point de départ des parcours patrimoniaux que nous proposons (visites,
interventions, actions pédagogiques), cet entre-sort forain accueillera
prochainement une maquette en cours de réalisation, accompagnée
d’interventions scénarisées. Première miniature et point de départ de la
constitution d’une mémoire de la machinerie traditionnelle du Théâtre Molière,
cette maquette est appelée à être utilisée par les nombreux visiteurs du
Théâtre, par l’utilisation de commandes permettant de faire fonctionner la
machinerie.
dispositifs patrimoniaux
sur la durée des travaux
des dispositifs patrimoniaux
Maquette des dessous de scène du Théâtre
Maquette en cours de réalisation, à partir d’un travail important de restitution
des dessous : relevés architecturaux, plans confiés à l’agence BAUA et
photographies rendent compte de l’ancienne disposition des différents niveaux
de dessous et leurs usages. C’est une maquette essentielle pour conserver
une traçabilité et pour constituer une banque de données patrimoniales et
techniques des théâtres à l’italienne.
Suivi photographique
Depuis septembre 2011 existe un travail photographique conçu sous la
forme d’un reportage. Confié au photographe Florent Joliot, ce parcours
photographique retrace l’évolution du chantier : les photos seront exposées
sur les palissades du chantier du Théâtre Molière, au Chai Skalli et visible par
les hublots de la cabane de chantier.
Certaines de ces photographies sont consultables sur le site de la Scène
Nationale, rubrique « rénovation du Théâtre en images ».
10
Croquis et dessins de
Marc Combas alias Topolino
Peintre et dessinateur, cet artiste porte un
regard poétique et décalé sur les travaux et la
transformation du Théâtre Molière. « Croqueur »
insatiable et discret des gens qui participent à
l’aventure de la Scène Nationale et des corps
de métiers qui réalisent ces travaux, Topolino
restitue l’atmosphère poétique des lieux et du
chantier. A ce jour, plus de 500 croquis ont été
réalisés.
Une partie de ces dessins sont en ligne sur le site
de la Scène Nationale. En projet : une exposition
de dessins et croquis et l’édition d’un livre.
« Bon, ceci dit, je ne suis pas du tout un
dessinateur architecte…Il y a pleins d’erreurs
dans mes dessins…Mais du coup, ceux-ci
sonnent plus vrais que les dessins industriels…le
style venant de l’erreur… » Topolino.
dispositifs patrimoniaux
sur la durée des travaux
des dispositifs patrimoniaux
Projet de film documentaire
Native de Toulouse, la cinéaste Hélène Morsly
vit à Sète et réalise un grand nombre de films
documentaires, privilégiant le citoyen, l’usager
et le spectateur. Nourrie et animée par ses
expériences d’éducation populaire, la cinéaste
portera un regard humain sur le Théâtre Molière,
ses « travaux » s’appuyant sur un regard intérieur
et extérieur du Théâtre et de la Scène Nationale
dans l’espace public.
Cet envers des travaux vient compléter le film
réalisé par Thau agglo sur la rénovation du
Théâtre Molière.
Visites, rencontres et conférences
Dès le lancement des travaux, des visites
régulières sont organisées par l’équipe des
relations avec le public, dans le cadre de
conditions techniques et de sécurité très précises
et obligatoires. Réservées à des groupes de
15 visiteurs au maximum, ces visites sont
très souvent associées à la programmation
d’un spectacle au Chai Skalli. De nombreux
établissements scolaires bénéficient de ces
dispositifs.
Dès le lancement de la saison 2012-2013, ces
visites seront élargies et proposées aux relais
(référents groupes), aux Spectateurs Mécènes,
aux entreprises, aux partenaires associatifs de la
Scène Nationale.
12
sur la durée des travaux
Des dispositifs pédagogiques autour de la rénovation
du Théâtre Molière à destination des publics scolaires
et universitaires
Parmi les nombreux dispositifs, citons :
Dans le cadre de leur cursus de formation, les étudiants de l'ENSAM ont
participé, du 30 janvier au 8 février 2012, à un workshop autour de la thématique
Aménagement et design de l'accueil public en concevant une maquette mettant
en avant des concepts d'équipement du hall public. Le workshop a été clôturé
par l’organisation d’un jury élisant le meilleur projet.
Avec le Lycée Paul Valéry, Sète
Ce dispositif a conduit les élèves de l'option Littérature et société, encadrée par
Julien Gimenez, enseignant de lettres, vers un travail d’observation, d’étude
et de connaissance des travaux et des corps de métiers qui les réalisent
(évaluation prise en compte dans la notation du baccalauréat).
Avec les écoles primaires
Un dispositif « Sète enfants en scène » implique des élèves d’écoles
primaires dans des projets reliés à une pratique artistique. 7 classes sont
concernées par 3 projets différents :
- Arts-plastiques, en partenariat avec l’école des Beaux-arts : un travail
des enfants autour de la rénovation du théâtre sur la thématique « Enlever
son costume pour en enfiler un nouveau ».
- Arts-plastiques – danse, en partenariat avec l’école des Beaux-arts avec
les interventions d’une artiste plasticienne et d’une danseuse autour de la
notion du corps en mouvement.
- Ateliers d’écriture : Comment faire du théâtre quand il n’y a plus de
Théâtre ? Les enfants projettent leur propre théâtre avec l’aide d’un auteur
– metteur en scène.
L’ensemble de ces dispositifs est coordonné par Marie Minarro dans le
cadre d’un service civique attaché au service des relations avec le public.
dispositifs patrimoniaux
Avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier (ENSAM)
Mécénat individuel
Devenez Spectateurs Mécènes
de la Scène Nationale
Madame, Monsieur,
Chers amis, chers spectateurs,
Vous êtes spectateurs de la Scène Nationale, déjà abonnés, futurs
abonnés ou spectateurs occasionnels. Vous souhaitez partager
l’aventure singulière et unique d’un théâtre de service public. Vous
appréciez la qualité de ses programmes. Vous souhaitez partager et
développer l’esprit d’un service public, participer aux échanges et aux
rencontres avec les artistes, avec d’autres spectateurs, avec l’équipe
qui fait vivre cette aventure. Vous vous sentez tout simplement proches
de la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau,
devenez Spectateurs Mécènes !
Ce mécénat individuel est destiné aux particuliers : vous pouvez devenir
acteurs privilégiés des projets, de la vie de notre maison, et du premier
réseau national de diffusion du spectacle vivant (70 Scènes Nationales
en France). Notre Scène Nationale relève du service public de la culture,
un des grands acquis de notre démocratie. Cette dimension essentielle
de l’action publique est garante de notre capacité à vivre ensemble,
de la qualité de notre société, de la démocratisation de l’art et de
la culture ; elle permet à chacun d’accéder librement à cette culture,
notamment aux jeunes générations.
Vous pouvez devenir acteurs privilégiés des projets et des rencontres
que nous concevons, aujourd’hui au Chai Skalli – vaste et somptueux
entrepôt vinicole du XIX e siècle – demain au Théâtre Molière rénové –
l’un des plus beaux théâtres à l’italienne de France.
Spectateurs Mécènes, vous soutenez et nourrissez les choix artistiques
de notre maison. Vous contribuez à assurer une place digne aux artistes
et compagnies que nous accueillons, vous participez à la production de
spectacles, vous en discutez avec eux.
A l’heure où les financements de nos maisons sont fragilisés, il faut
changer la vision de l’économie pour changer la vision culturelle. Il nous
appartient de nous mobiliser pour continuer à faire du spectacle vivant
une œuvre de service public. Grâce à l’extension de la loi du 1 er août
2003 relative au mécénat, nous désirons vous associer à cet enjeu.
En tant que Spectateurs Mécènes, votre don vous donne droit à une
réduction d’impôt sur le revenu égale à 66% de son montant dans la
limite de 20% du revenu imposable (ainsi un don de 50€ revient, en
fait, à 17€). Quel que soit le montant de votre don, ce geste de soutien
vous engage, vous devenez acteurs à part entière d’une dimension
essentielle de l’action publique à travers la Scène Nationale de Sète et
du Bassin de Thau.
Nous vous espérons nombreux ; merci de votre fidélité.
René Spadone
Président de l’association
14
Yvon Tranchant
Directeur
mode d’emploi
pour devenir Spectateurs Mécènes
Les avantages
Avec les Spectateurs Mécènes, nous partageons :
n des rencontres et des informations régulières avec l’association, le directeur et
l’équipe du théâtre autour de ce qu’est une Scène Nationale d’agglomération : définition
du projet artistique et culturel, réunions d’informations spécifiques sur la vie de la
maison, de ses partenaires et sur l’élaboration des saisons.
n des programmes d’action culturelle et de démocratisation que nous engageons sur
n le suivi des travaux du Théâtre Molière par des visites privées et commentées, des
rencontres avec le cabinet d’architecture.
n des rencontres avec les artistes associés et/ou en résidence
n la possibilité d’assister à des répétitions ou à des générales de spectacles et de
mieux connaître le fonctionnement d’une compagnie
Vous faites un don
Eligible au dispositif du mécénat individuel, votre don vous donne droit à une réduction
d’impôt sur le revenu égale à 66% de son montant (dans la limite de 20% du revenu
imposable). Quelques exemples :
Pour un don de 50€, coût net après déduction fiscale : 17€
(vous déduisez 33 € de votre imposition)
Pour un don de 100€, coût net après déduction fiscale : 34€
(vous déduisez 66 € de votre imposition)
Pour un don de 300€, coût net après déduction fiscale : 102€
(vous déduisez 198€ de votre imposition)
Vous déterminez le montant de votre don
Comment faire un don ?
Trois possibilités :
n par courrier en renvoyant le formulaire ci-dessous, rempli et accompagné
de votre règlement par chèque ou carte bancaire à l'adresse de la Scène
Nationale de Sète et du Bassin de Thau - Avenue Victor Hugo - 34200 Sète
n par téléphone, au 04 67 74 66 97, par carte bancaire, du mardi au samedi,
de 13h à 18h .
n à la billetterie, Chai Skalli, Quai Paul Riquet - Sète.
Vous recevrez en retour la confirmation d’enregistrement de votre don accompagnée
de votre carte de Spectateur Mécène – La carte est personnelle et nominative

Pour en savoir plus : Information – Contact Spectateurs Mécènes :
Olivier Maby
04 67 18 53 31 – 04 67 74 32 52
oliviermaby@theatredesete.com
Formulaire de renseignements
Nom : ______________________________________________________________________________________________________________________________
Prénom : __________________________________________________________________________________________________________________________
Adresse : _________________________________________________________________________________________________________________________
Code postal : _ _______________________ Ville : ________________________________________________________________________________
E-mail : _________________________________________________________ Téléphone : _______________________________________________
Je fais un don de
€
Mode de règlement :
 Chèque
 Carte bancaire
expire fin
n° |____|____|____|____|
|____|____|
|____|____|____|____|
|____|____|____|____|
|____|____|____|____|
/ |____|____| code sécurité (3 derniers chiffres) |____|____|____|
Date de règlement :
Un reçu fiscal vous sera envoyé en début d’année civile.
mécénat individuel
notre territoire d’interventions, le Bassin de Thau : vous contribuez au rayonnement
culturel de la Scène Nationale.
Il nous faut fabriquer du « commun »,
entre les artistes et les spectateurs,
entre la Scène Nationale et les
acteurs-partenaires de la société
civile. Notre Fabrique des artistes
comme celle des spectateurs œuvre
en ce sens : il nous faut simplement
aller plus loin, en développant notre
potentiel individuel et collectif de
production de symboles à travers
créations et appréhensions partagées,
contributions
et
expérimentations
collectives. Il nous faut poursuivre
et renouer la conversation avec nos
concitoyens.
16
© Bastien Capela
d’après Cultivons notre droit à l’élévation toute la vie
de Bernard Stiegler et Robin Renucci
la Fabrique
la Fabrique
la Fabrique des
artistes
théâtre
Claude Buchvald
L
a proposition faite à Claude Buchvald de devenir
artiste associée à la Scène Nationale n’est
pas fortuite. Elle s’inscrit totalement dans la
Fabrique qui, saison après saison, constitue le cœur et
le poumon du projet artistique et culturel de la Scène
Nationale, dans notre capacité à créer des formes
d’accompagnement et de présence artistique avec les
artistes et les compagnies que nous choisissons. Nous
l’avons grandement initié à travers les compagnonnages,
les chantiers de production et les productions déléguées
engagés durant les quatre dernières saisons, en
témoigne l’importante activité du bureau de production
de notre établissement.
En invitant Claude Buchvald sur plusieurs saisons en
qualité d’artiste associée – dispositif reconnu et soutenu
par l’Etat - Ministère de la Culture - DRAC LanguedocRoussillon – nous allons plus loin dans l’affirmation
du soutien apporté aux artistes et compagnies : nous
convions Claude Buchvald à partager le projet artistique
et culturel de la Scène Nationale. Cette inscription
pleine et entière de l’artiste associée dans le projet nous
engage dans de nouvelles responsabilités communes et
partagées : elles déterminent une forme de permanence
artistique dans notre institution.
Des projets de création de Claude Buchvald sont
d’ores et déjà portés en production déléguée par la
Scène Nationale : de nouveaux projets verront le jour
avec des partenaires professionnels. Son savoirfaire, son expérience et son engagement dans la
création artistique, l’enseignement, la formation et la
transmission, l’appellent tout naturellement à partager
nos choix de programmation, à poser concrètement la
question de la formation et de l’insertion professionnelle
dans le cadre du projet, à y associer des artistes vivant
en Région dans le cadre d’un collectif artistique, à
décliner ces recherches et ces chantiers dans l’action
18
artiste associée
culturelle territorialisée, dans le rapport aux pratiques
culturelles, car il n’y a pas d’œuvre sans pratique.
C’est ce que nomme le philosophe Jacques Rancière,
le « partage du sensible ». Bienvenue donc à Claude
Buchvald dans cette longue association qui, saison
après saison, constituera l’édifice d’une Maison d’art
et de culture.
Yvon Tranchant
I
nfatigable et talentueuse chercheuse, Claude
Buchvald développe un travail de création
étroitement lié aux investigations qu’elle mène
dans ses ateliers de recherche. Elle explore le champ
de l’écriture théâtrale et poétique depuis les premières
épopées jusqu’aux Contemporains, en passant par les
Classiques, avec le souci constant de l’art de l’oralité
et de l’espace.
Metteur en scène, comédienne et enseignante au
Département théâtre de l’Université de Paris VIII,
elle intervient aussi dans les grandes écoles d’art en
France et à l’étranger (Espagne, Estonie, Suisse, Maroc,
Brésil…) où elle expérimente son travail à partir d’une
pluralité de langues, dans ce qu’elle nomme « le choc
des langues ».
Elle a été une des premières à faire découvrir les textes
de Valère Novarina, dont elle a mis en scène plusieurs
pièces : Le Repas, L’Opérette imaginaire, Falstafe. On
retiendra également Tête d‘Or de Paul Claudel (Festival
d’Automne), Ubu roi d’Alfred Jarry, Les Amours de
Bastien et Bastienne avec Laurence Equilbey à la
direction d’orchestre, La Folie Sganarelle la saison
dernière à Sète.
Dès la saison 2012-2013, Claude Buchvald présente
deux spectacles, L’Acteur nucléaire programmé sur
le Département de l’Hérault et le Bassin de Thau et
Erotokritos, programmé sur la Région LanguedocRoussillon. Des premiers travaux de formation et
d’insertion professionnelle ainsi que des dispositifs
d’enseignement seront également lancés prochainement.
artiste associée
Erotokritos
création
de Vitsentzos Kornaros
traduction de Robert Davreu
Ce chantier de création européen prend ses racines
dans plusieurs ateliers de traduction et de recherche et
implique des artistes de plusieurs nationalités (française,
grecque, italienne, catalane) autour de l’épopée d’amour
du XVII e siècle de Vitsentzos Kornaros. Erotokritos est
une véritable autopsie de l’amour dont l’influence a été
considérable sur la poésie et les lettres grecques jusqu’à
nos jours.
Claude Buchvald travaille à l’écriture d’un oratorio dansé
et joué à plusieurs voix. La mise en scène trouve sa
forme définitive par un travail sur le plateau associant un
écrivain traducteur, un metteur en scène, des comédiens
et des musiciens.
Il s’agit de comprendre le texte dans sa propre langue,
sans que cela s’opère par un surtritage froid et ingrat qui
prive le spectateur d’une certaine relation charnelle au
texte. Par la présence de plusieurs langues dialoguant sur
un même plateau, Claude Buchvald préserve le mystère,
le plaisir que nous tirons de l’écoute et la vision qui va
avec. Pour toucher au cœur de la matérialité des voix et
en extraire la substance originelle.
Après deux résidences à La Chartreuse de Villeneuve lez
Avignon et une première présentation à la Cartoucherie à
Vincennes, la forme aboutie du spectacle sera présentée
au Théâtre Jacques Cœur à Lattes en novembre 2012.
Coproduction Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau, Compagnie Claude
Buchvald, Théâtre de Nîmes, Théâtre de l’Archipel – Perpignan, Théâtre Jacques
Cœur – Lattes - Port Ariane
Avec le concours du bureau de production Prima donna – Paris
Avec le soutien du LABEX Arts-H2H
Avec le concours de la Chartreuse-CNES Centre National des Ecritures Scéniques
de Villeneuve lez Avignon
En collaboration avec le colloque Pôle Méditerranée
La compagnie Claude Buchvald est subventionnée par la DRAC Languedoc-Roussillon
Production déléguée : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
(voir p.40)
L’Acteur nucléaire
de Régis Kermorvant et Julie Chaize
collaboration artistique Claude Buchvald
avec Régis Kermorvant
Il y a dix ans, lors d’une représentation dans un petit
théâtre, un acteur a surpassé les lois de la physique et
a provoqué une explosion nucléaire en jouant, faisant
disparaître un pays de la carte et toute sa population.
Depuis, les artistes du spectacle vivant ont tous disparu,
exterminés.
Un seul représentant de cette espèce a survécu, gardé
en captivité sous haute surveillance, surnommé l’acteur
nucléaire. On le libère, ce soir, pour qu’il prenne la parole,
qu’il s’exécute et fasse revivre sous nos yeux le théâtre,
une dernière fois.
Dans ce texte, Régis Kermorvant a souhaité nous livrer un
regard très personnel sur l’état et l’avenir de son métier,
de la scène, du monde et de l’être humain. Le regard d’un
comédien qui s’inquiète de l’avenir de sa profession et
par conséquent de l’avenir de l’homme.
L’idée de départ était de parler de l’acteur du XXI e siècle
en partant de son expérience de comédien, de rendre
hommage aux travaux de recherche qu’il a pu suivre avec
Claude Buchvald et aux acteurs qu’il a rencontrés sur le
plateau (Daniel Znyk, Gilles Privat, Claude Merlin…). Il y a
une grande partie autobiographique dans ce monologue,
notamment sur les réminiscences du théâtre.
L’auteur a voulu rompre avec le discours théorique
habituel pour s’adresser concrètement au public ; d’où
l’idée d’un dernier acteur qui viendrait faire revivre le
théâtre et lancer un cri, comme une trace indélébile qui
redonnerait au comédien sa place dans la société et
s’interrogerait sur son rapport à l’origine du monde et aux
énergies qui régissent notre univers. Parler de l’acteur
d’aujourd’hui aux spectateurs en se dégageant de toute
intellectualisation et en s’appuyant sur les démonstrations
pratiques que constituent chaque « sketch ».
Pour le public, c’est un voyage initiatique dans l’intimité
de l’acteur, drôle et poétique.
Ce spectacle théâtral portatif part à la rencontre des spectateurs
du Bassin de Thau.
Spectacle créé dans le cadre du Languedoc-Roussillon Lycéens Tour
2011-2012.
Coproduction Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau, Compagnie Claude
Buchvald
Production déléguée : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
(voir p.54)
la Fabrique des
collectif artistique
en chantier
artistes
Un grand merci aux artistes Alain Béhar - compagnie Quasi et Denis Badault avec
qui nous avons clôturé de beaux compagnonnages qui nous ont nourris quatre
années durant, dans les domaines du théâtre, des écritures scéniques et des
musiques.
A partir de cette saison et en étroite complicité avec Claude Buchvald, artiste
associée, nous cherchons à concevoir un collectif artistique composé d’artistes
vivant en Région qui, outre la programmation et/ou la création de leurs propres
spectacles ou interventions, seront associés à une réflexion et une démarche
commune autour des questions de transmission, d’enseignement, de formation
et d’insertion professionnelle, de pédagogie. Le nombre d’artistes composant
le collectif n’est pas encore arrêté : c’est un chantier en cours de travail qui
évoluera au fil des saisons à venir.
Présentation des premiers membres du collectif artistique :
Jacques Allaire
C
omédien et metteur en scène, Jacques Allaire
est un artiste très présent sur la scène régionale
et nationale. Le spectacle La liberté pour quoi
faire ? ou la proclamation aux imbéciles de Georges
Bernanos, programmé à la Scène Nationale la saison
dernière, continue d’être présenté en tournée dans
toute la France. Son engagement poétique et artistique
l’amène tout naturellement à devenir un partenaire des
enjeux de formation et de création. (voir dates et lieux p.25)
Didier Mahieu
C
omédien, metteur en scène, cofondateur du
Théâtre des Deux Rives (Centre dramatique
régional de Haute Normandie) avec Alain Bézu,
Didier Mahieu crée en 1998 la collection « Philosophie
de Chair » : des textes et des pensées philosophiques
adaptés et mis en scène. Son dernier spectacle Cet
asile de l’ignorance, interprété par Jean-Marc Bourg,
est programmé en mai 2013 au Chai Skalli.
(voir p.66)
Jean-Marc Bourg
C
omédien et metteur en scène, il est associé
au Théâtre de la Mauvaise Tête à Marvejols.
Multipliant les expériences, les chantiers et
les performances, Jean-Marc Bourg travaille avec de
nombreux metteurs en scène, a mis lui-même en scène
de nombreux textes dans le cadre du Collectif Abattoir ou
au sein de Labyrinthes dont il était le directeur artistique :
on a en mémoire son interprétation exceptionnelle dans
Une Phrase pour ma mère de Christian Prigent. Il est
présent cette saison avec le spectacle portatif Passeport,
programmé dans les Lycées de la Région (p.30) et
interprète magnifiquement le philosophe Spinoza dans
le spectacle Cet asile de l’ignorance.
(voir p.66)
Primesautier théâtre
C
ette jeune compagnie montpelliéraine créée
en 2003 concilie un travail artistique et un
travail d’action culturelle à partir de méthodes
documentaires (derniers spectacles présentés C’est
quoi un étudiant en science aujourd’hui ? et Excusemoi… je suis d’accord dans le cadre du festival
Hybrides à Montpellier).
La Cie Primesautier théâtre propose un atelier sur
la saison et croisera progressivement, actions de
développement culturel et interventions territoriales,
pour former des « brigades d’interventions artistiques ».
(voir p.27)
20
productions déléguées
Trois prochaines créations
Les trois spectacles constituant la trilogie parlent du
rapport (du non rapport ?) entre la vie d’un artiste et la
perception de son œuvre par les autres, que ces autres
aient été ses contemporains ou pas, qu’ils l’aient étudié
ou pas, côtoyé ou pas.
Entre Michel-Ange et un critique d’art qui doit faire
une conférence évoquant la vie de l’artiste devant une
assemblée de commerciaux.
théâtre
Hervé Briaux
F
idèle compagnon de route de Patrick Pineau,
Hervé Briaux, comédien et auteur, propose de
mettre en scène une trilogie sur la question du
paradoxe de l’artiste, à la fois créateur et être humain.
Ces trois spectacles sont portés par la Scène Nationale
et une même équipe artistique.
Hervé Briaux a été formé au Conservatoire National
Supérieur d’Art Dramatique de Paris.
Entre Lars Hertervig, artiste peintre norvégien mort dans
la misère, dont l’œuvre sera encensée des années plus
tard, et sa sœur Oline, maintenant vieille et seule, qui ne
conserve qu’un petit tableau de son frère aux toilettes.
Entre la splendeur des chefs-d’œuvre d’un grand musée
romain et deux dictateurs qui les commentent lors d’une
visite guidée.
Qu’est-ce qu’un génie ? Connaître la vie d’un homme
aide-t-il à appréhender son œuvre ? Est-il possible de
porter un jugement à valeur universelle, ou même de
poser un regard objectif sur l’objet artistique ? Reliés
par des problématiques communes, les trois spectacles
peuvent être envisagés comme un triptyque. Ils seront
créés indépendamment les uns des autres et pourront
donc être présentés séparément.
Au cours des soixante-quinze spectacles dans lesquels
il a joué, sous la direction de personnalités aussi
diverses que Patrick Pineau, Georges Lavaudant, Roger
Planchon, Isabelle Nanty, Jacques Weber, Francis Huster,
Alain Françon, Laurent Pelly, Anton Kouznetzov, il a
connu toutes les époques et tous les genres, d’Homère
à Philippe Adrien, de Corneille à Ibsen, de Bond à
Feydeau, d’Eschyle à Thomas Bernhard.
Michel-Ange
Il a écrit une douzaine d’adaptations de romans pour
la scène dont Un Coeur sous une soutane d’Arthur
Rimbaud, Le Nain de Pär Lagervist, Des Arbres à abattre
de Thomas Bernhard, Bouvard et Pécuchet de Gustave
Flaubert et Don Quichotte de Cervantès.
2 ème partie de la trilogie
Il est l’auteur de deux pièces originales.
Il a tourné dans une vingtaine de téléfilms et joué au
cinéma dans des films de Roger Planchon, Lionel Kopp,
Gilles Bourdos, Michel Deville, Patrick Pineau et Marion
Laisne.
texte et mise en scène Hervé Briaux
2013-2014
création
1 ère partie de la trilogie
disponible en tournée pour la saison 2013 - 2014
Melancholia II
de Jon Fosse
adaptation et mise en scène Hervé Briaux
2014-2015
création
Museo dei grandi uomini
farce librement inspirée
du journal de Ranuccio Bianchi Bandinelli
texte et mise en scène Hervé Briaux
2015-2016
création
3 ème partie de la trilogie
équipe artistique pour les trois pièces :
Luc-Antoine Diquero, comédien
Chantal de la Coste-Messelière, scénographe
Marie Nicolas, éclairagiste
Production : montage des coproductions en cours
Production déléguée : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
21
la Fabrique des
artistes
productions déléguées
Gemelos
d’après Le Grand Cahier, Agota Kristof
théâtre
Teatrocinema
Zagal - Laura Pizarro
(Chili)
C
réée en 1987, la compagnie La Troppa
(littéralement « La Troupe » de ceux qui marchent
d’un pas solide à l’heure de la dictature) laisse
pour de nombreux spectateurs du monde entier de
magnifiques souvenirs : univers magiques, machineries
ingénieuses, une poésie tendre habitant des créations
uniques telles que : El Santo Patrono, Rap del Quijote,
Viaje al Centro de la Tierra, Pinocchio et Jesús Betz. On
garde en mémoire Gemelos et l’extraordinaire travail
d’adaptation du roman d’Agota Kristof.
Dix-neuf ans plus tard, en 2006, suite au départ de
quelques uns et à l’arrivée de plusieurs autres, La
Troppa devient Teatrocinema : un vaste groupe d’artistes
appartenant à plusieurs disciplines et unis par l’intérêt
commun de la recherche de la beauté, de la poésie, de la
narration, de l’image et de la musicalité.
Le langage de Teatrocinema explore le mélange et
la complémentarité des techniques et des formes
narratives empruntées au théâtre, au cinéma, à la bande
dessinée, l’animation, la photographie et la musique.
Ont ainsi été présentés au Théâtre Molière Sin Sangre et
L’Homme qui donnait à boire aux papillons.
22
En tournée (p.25)
Plus de 10 ans après sa création, Gemelos repart en
tournée. Adapté du roman Le Grand Cahier d’Agota Kristof,
c’est le parcours initiatique de jeunes frères jumeaux
dans l’Europe de la Seconde Guerre mondiale, réfugiés
à la campagne chez leur grand-mère : ils découvrent la
vie avec un mélange de curiosité appliquée, de réalisme
cynique et de bonté naturelle.
Conte moral où l’espoir affleure fragilement au pays des
ombres et des inquiétudes, c’est une véritable métaphore
de l’histoire du Chili sous Pinochet, mais aussi de toutes
les occupations et les guerres, qui nous est donnée à voir.
Histoire d’amour
création 2013
adaptation du roman de Régis Jauffret
Editions Gallimard
Compagnie Teatrocinema (Chili)
Création prévue àSantiago du Chili, mai 2013
Disponible en tournée pour la saison 2013-2014
Histoire d’amour est un récit intense où l’amour perd
son caractère onirique au profit d’un visage pervers.
Une rencontre furtive et fortuite où le quotidien se perd à
jamais dans le tourbillon des passions les plus basses :
le désir physique irréfrénable, l’obsession possessive,
l’acte de domination sans égards. Les deux visages d’un
citoyen anonyme et respectable qui se perd dans la quête
bouleversante de la soumission.
C’est le triomphe des pulsions sur le raisonnement
objectif, là où le silence et l’impunité des habitants
anonymes règnent. Une histoire labyrinthique qui nous
parle du monde d’aujourd’hui, une tragédie urbaine
contemporaine dans laquelle deux êtres sont emportés
par un destin obsessif inévitable.
Production : Compagnie Teatrocinema (Chili)
Production déléguée de l’exploitation en Europe : Scène Nationale de
Sète et du Bassin de Thau
productions déléguées
musique
A
u terme d’une Carte blanche mémorable au
Théâtre Molière, un compagnonnage entre
Rodolphe Burger et la Scène Nationale a vu naître
trois projets : Concert dessiné en 2009, le Cantique
des cantiques & Hommage à Mahmoud Darwich et Le
Velvet de Rodolphe Burger en 2010. Nous poursuivons
l’aventure en produisant les tournées de ces spectacles
en France et à l’étranger.
Un univers musical en constante expansion : entre
rock mutant, boucles de mélancolie obsessionnelles,
jungle de samples, électronique acide ou lunaire et
poésie contemporaine, impossible de ranger l’œuvre de
Rodolphe Burger dans une seule boîte.
Né en 1957 à Colmar, il fonde au début des années 80
le groupe Kat Onoma, dont il est le leader, au chant
et à la guitare radioactive, et signe de beaux instants
discographiques entre 1986 et 2004. En solo ou dans
les différents projets qu’il initie sur disque et sur scène,
Rodolphe Burger est un artiste en mouvement. Il est
aussi producteur et met en sons les projets aventureux
d’auteurs-compositeurs tels Alain Bashung et Jacques
Higelin, d’instrumentistes virtuoses comme Erik Truffaz,
James Blood Ulmer, Erik Marchand et Yves Dormoy, ainsi
que de chanteuses singulières comme Françoise Hardy
et Jeanne Balibar.
Il est le fondateur du festival « C’est dans la Vallée » à
Sainte-Marie aux Mines en Alsace.
Cet artiste jette des passerelles entre les styles
musicaux, mais aussi entre les disciplines : la littérature
avec l’écrivain Olivier Cadiot, le cinéma avec le poète
Pierre Alféri, la danse avec les chorégraphes Mathilde
Monnier et Loïc Touzé, le théâtre avec le metteur en
scène Ludovic Lagarde ou le marionnettiste Michel
Laubu - Turak, l’illustration avec les dessinateurs Dupuy
& Berberian, l’architecture et l’urbanisme (sonorisation
des tramways à Strasbourg et Paris).
Rodolphe Burger
Blood & Burger
création 2013
avec Rodolphe Burger, James Blood Ulmer,
Julien Perraudeau, Marcello Giulani, Alberto Malo
Rodolphe Burger revient à Sète en résidence de création
avec l’immense guitariste américain James Blood Ulmer.
La création, le 30 mars 2013 à Sète, fera l’objet d’un
enregistrement discographique, produit par le label
Dernière Bande.
Production : montage de la production en cours
Disponible en tournée pour la saison 2013 - 2014
Production déléguée : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
(voir p.58)
Concert dessiné
En Tournée
Dessins : Philippe Dupuy et Charles Berberian
Musique : Rodolphe Burger, Julien Perraudeau, Alberto
Malo, Erik Truffaz (optionnel)
Le Cantique des cantiques &
Hommage à Mahmoud Darwich
En Tournée
Avec Rodolphe Burger, Mehdi Haddab, Yves Dormoy,
Julien Perraudeau, Ruth Rosenthal, Rayess Bek
Le Velvet de Rodolphe Burger
En Tournée
Avec Rodolphe Burger, Julien Perraudeau,
Alberto Malo, Geoffrey Burton, Black Sifichi,
Joan Guillon, Sarah Yu Zeebroek
Spectacles disponibles en tournée pour la saison 2013 - 2014
Productions déléguées : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
23
la Fabrique des
artistes
artiste en résidence
productions déléguées
musique / jazz
Gérald Chevillon
Saxophoniste, il vit et travaille à Montpellier. Il choisit très tôt de « souffler ». Après des études de musique classique,
Gérald Chevillon choisit de découvrir et approfondir la musique traditionnelle française et la musique improvisée. Ses
rencontres artistiques avec Laurent Dehors, Mathew Bourne et le quatuor Habanera ont été décisives et ont nourri un
travail qui a abouti à la formation Imperial Quartet. Il compose et interprète régulièrement de la musique pour le théâtre,
notamment avec les metteurs en scène Richard Mitou et Dag Jeanneret. Gérald Chevillon est membre du collectif Jazz en L'R.
Pour la saison 2012 – 2013, Gérald Chevillon est conseiller à la programmation Jazz au Chai pour la Scène Nationale.
Impérial Quartet
I
mpérial Quartet est la réunion de quatre musiciens
improvisateurs complices depuis de nombreuses
années. Avec deux saxophones de front et une
rythmique basse/batterie souple, généreuse, solide et
toujours en alerte, Impérial Quartet propose un son de
groupe très personnel avec une énergie extrêmement
communicative car offerte avec une folle générosité.
invité prestigieux, Ibrahima Diabaté, maître malien du
doundoun, tambour typique de la musique mandingue sur
lequel il développe un mode de jeu moderne et novateur.
A la recherche de matières organiques, inspirées aussi
bien par les musiques traditionnelles, les musiques de
transes que par l’énergie du rock, le groupe possède une
parfaite aisance pour faire circuler la musique grâce à
des compositions et improvisations particulièrement
réjouissantes.
Impérial Pulsar
Résidence de création d’Impérial Quartet au Chai Skalli.
Enregistrement d’Impérial Pulsar au Chai Skalli au cours de cette
résidence.
création Scène Nationale
Gérald Chevillon – Damien Sabatier – Joachim Florent –
Antonin Leymarie – Ibrahima Diabaté
vendredi 14 décembre 2012
Impérial Quartet est lauréat Jazz Migration 2012 de l’AFIJMA et
résident 2012 du Pôle Jazz en L’R.
Le groupe poursuit aujourd’hui les jeux de constructions
polyrythmiques en engageant une rencontre musicale
entre l’Occident et l’Afrique de l’ouest.
Le Pôle Jazz en L’R est soutenu par la Région Languedoc-Roussillon, en partenariat
avec le Collectif Jazz en L’R, avec le soutien de la SACEM et de la DRAC / musique
Languedoc-Roussillon
La création Impérial Pulsar sera centrée sur le partage
avec la culture mandingue (Mali, Burkina, Benin) avec un
Production déléguée : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
Disponible en tournée pour la saison 2013 - 2014
(voir p.43)
Le Pôle Jazz en L’R
Collectif Jazz en L’R
Piloté et coordonné par le Collectif Jazz en L’R, le Pôle Jazz en L’R entame sa deuxième saison de résidences de création
musicale. A l’initiative de la Région Languedoc-Roussillon, avec son soutien et ceux de la SACEM et de la DRAC LanguedocRoussillon, le Pôle Jazz en L’R accueille trois formations de jazz qui trouvent des conditions d’accompagnement pour créer,
répéter et diffuser leurs concerts en Région sur la saison.
Les formations en résidence :
Guillaume Séguron Trio
Création Solo pour trois, avec Guillaume Séguron, Patrice Soletti, Lionel Garcin,
en résidence à Jazz à Junas.
Duo Pierre Diaz, Laurent Cavalié Création Rue Trivalle, en résidence à Jazzèbre.
Impérial Quartet
Création Impérial Pulsar en résidence au Chai Skalli,
Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau.
Collectif Jazz en L’R (www.jazzenlr.fr)
Jazz à Junas (www.jazzajunas.asso.fr)
Jazzèbre (www.jazzebre.com)
24
Les spectacles en tournée
Les productions déléguées
théâtre
24 mars 2013 L’Arc – Scène conventionnée de Rezé
11 avr 2013 La Rampe, Festival Détours de Babel – Echirolles
Le Velvet de Rodolphe Burger
Cie Claude Buchvald
Erotokritos
création
22 et 23 nov 2012 Théâtre Jacques Cœur – Lattes
27 nov 2012 L’Archipel – Perpignan
12 et 13 fév 2013 L'Odéon-Théâtre de Nîmes
18 sept 2012 La Filature, Scène Nationale – Mulhouse
20 oct 2012 La Criée Théâtre National – Marseille
20 avr 2013 Scène Nationale de Sénart
7 mai 2013 Comédie de Reims - CDN
6 juin 2013 L'Arsenal, Metz en Scène
L’Acteur nucléaire
Blood & Burger
13 mars 2013 Maison du peuple – Balaruc-les-Bains
14 mars 2013 Salle des fêtes – Vic-la-Gardiole
15 mars 2013 Salle Mounis – Graissessac
16 mars 2013 Centre culturel François-Villon – Frontignan la Peyrade
20 mars 2013 Centre socio-culturel – Loupian
21 mars 2013 Salle polyvalente – Montbazin
22 mars 2013 Centre Culturel Léo Malet – Mireval
30 mars 2013 Chai Skalli – Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
Jacques Allaire
La Liberté pour quoi faire ?
ou la proclamation aux imbéciles
3>5 oct 2012 Théâtre des Treize Vents Centre Dramatique National
Languedoc-Roussillon – Montpellier
9 oct 2012 Théâtre de Chelles
12 oct 2012 Théâtre de Vénissieux – Scène Régionale
23 oct 2012 Scènes des 3 Ponts – Castelnaudary
25 oct 2012 L’Arc - Scène Nationale – Le Creusot
9 nov 2012 Figeac – Communauté
30 janv 2013 Scène Nationale 61 – Mortagne
4 et 5 fév 2013 Le Salmanazar – Scène de création et
de diffusion d’Epernay
7 et 8 fév 2013 Théâtre du Chêne Noir – Avignon
15 fév 2013 Théâtre de l’Atrium – Tassin-la-Demi-Lune
mars 2013 Maison de la poésie – Paris (option)
13 ou 14 juillet 2013 Théâtre du Cloître – Bellac
Collectif Exit – Hélène Soulié
Kant
création
dans le cadre du dispositif départemental Collèges en Tournée
du 10 octobre au 15 novembre 2012
Cie Teatrocinema (Chili)
Gemelos
2 fév 2013 Culture commune – Sallaumines (option)
5 fév 2013 Théâtre de Charleville-Mézières
7>9 fév 2013 Scène Nationale de Sénart
12 et 13 fév 2013 Théâtre la Passerelle – Scène Nationale de Gap
17 fév 2013 CIRCa Pôle National des Arts du Cirque – Auch
20 fév 2013 Théâtre Georges-Leygues – Villeneuve-sur-Lot
23 fév 2013 Théâtre Simone Signoret – Conflans-Sainte-Honorine
Histoire d’amour
création
mai 2013 Santiago du Chili
musique
Cie Rodolphe Burger
Concert dessiné
12 nov 2012 Festival de Sédières (option)
19 et 20 janv 2013 Maison de la Musique – Nanterre
Le Cantique des cantiques
& Hommage à Mahmoud Darwich
8 fév 2013 Théâtre Jean Marais – Saint Gratien (option)
9 et 10 fév 2013 Maison de la Musique – Nanterre
15 fév 2013 Centre culturel Agora – Boulazac
16 fév 2013 Les Treize Arches – Brive-la-Gaillarde
5 mars 2013 Théâtre de Cavaillon – Scène Nationale
13 mars 2013 Ensemble Poirel – Nancy
15 mars 2013 Centre culturel Aragon – Oyonnax
création
Impérial Quartet / Gérald Chevillon
Impérial Pulsar
création
14 dec 2012 Chai Skalli – Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
théâtre – musique
Jean-Marc Bourg & Franck Vigroux
Passeport
dans le cadre du dispositif régional Languedoc-Roussillon Lycéens Tour
28 mars au 18 avril 2013
Les coproductions
Collectif Exit – Hélène Soulié
Eyolf [Quelque chose en moi me ronge]
Razerka Ben Sadia-Lavant
Cie Objet Direct – Denis Lavant
Les amours vulnérables
de Desdémone et Othello
Cie Nickel Carton – Didier Gauduchon
Ecouter l’herbe pousser
Taraf Goulamas
Les Rois du pétrole
Collectif Zirlib – Mohamed El Katib
Sheep
Marc Paquien – Dominique Blanc
La Locandiera
Théâtres du Shaman – Bruno Meyssat
15%
Claire Diterzi
Le Salon des Refusées
Bureau
Fabrique - production
Florence Marguerie responsable de la Fabrique - production
04 67 18 68 68 - florencemarguerie@theatredesete.com
Antje Dieul chargée de production
04 67 18 53 28 - antjedieul@theatredesete.com
Laurie Martin chargée de production
06 75 92 98 20 - lauriemartin@theatredesete.com
Muriel Morvan chargée de production
06 73 62 83 67 - murielmorvan@theatredesete.com
25
la Fabrique des
spectateurs
Au service des publics, la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau s’engage à
proposer, au-delà des spectacles, des actions d’accompagnement, de décryptage
ou de médiation tout au long de la saison.
Des rencontres avec les équipes artistiques sont ainsi proposées à l’issue des
représentations.
Des projets de découverte du spectacle et de valorisation des pratiques amateures
sont menés (notamment avec l’école des Beaux-Arts ou le Conservatoire à
rayonnement communal de Musique et d’Art Dramatique de Sète).
Avec le soutien de nos différents partenaires, nous proposons un ensemble de
dispositifs, en amont ou en aval des spectacles, à destination des lecteurs,
cinéphiles et de tous les curieux.
Retrouvez notre programme d’action culturelle en cours de saison au Chai Skalli,
dans nos programmes de salle, sur notre site internet www.scenenationale-setebassindethau.com ou en vous faisant connaître par mail.
Par ailleurs… Vous avez une idée, une envie, un projet autour de la programmation
de la Scène Nationale, l’équipe des relations avec le public peut vous accompagner !
Rencontrons-nous !
Rencontres avec les équipes artistiques
à l’issue des représentations
au Foyer du Chai Skalli
Ces rencontres ouvertes offrent un temps d’échange possible entre les artistes et les spectateurs
désireux de réagir, de poser des questions ou d’obtenir quelques éléments sur la genèse ou la
fabrication des spectacles.
Rencontres librairies
en partenariat avec la librairie l’Echappée Belle
Amis des demi-mots et de la belle langue, vous qui aimez retrouver sur les planches les fantômes
d’anciennes lectures ou pour qui le théâtre titille votre curiosité littéraire, soyez à l’affût ! Au Chai
Skalli ou à la librairie l’Echappée Belle, nous vous invitons à des rencontres : dédicaces, lectures,
débats et autres surprises tout au long de la saison.
L’espace librairie de l’Echappée Belle vous accueille tous les soirs de spectacle au Chai Skalli,
proposant différents ouvrages sur et autour des spectacles.
Rencontres cinéma - Clap-clap !
en partenariat avec les cinémas Cinémistral (Frontignan), Le Taurus (Mèze),
Le Travelling (Agde) et avec Languedoc-Roussillon Cinéma
Des projections, suivies de rencontres avec les artistes ou les réalisateurs sont organisées autour de
certains spectacles de la saison.
Suivez cette actualité sur notre site internet ou contactez le service des relations avec le public !
L’Invitation au voyage
en partenariat avec les médiathèques de Thau Agglo
Les médiathèques de Thau Agglo et la Scène Nationale s’associent cette année pour vous faire
voyager ! Les spectacles au Chai Skalli et les animations des médiathèques entrent en résonance. A
suivre dans nos programmes respectifs.
Une saison pour vous
Initié par le Département de l’Hérault, en partenariat avec la Scène Nationale, ce dispositif a pour
objectif de favoriser l’accès au spectacle vivant, de faire découvrir le potentiel culturel d’un territoire,
d’accompagner les associations vers la mise en place de projets culturels. Il s’adresse à un public
percevant les minima sociaux, via les structures sociales, sur les communes de Sète et Frontignan.
26
Les ateliers
de pratiques artistiques
Atelier théâtre
La compagnie Primesautier théâtre propose un atelier hebdomadaire de pratique et de création
théâtrale ouvert aux amateurs – adultes.
L’atelier est encadré par Antoine Wellens (auteur et metteur en scène) aidé ponctuellement par Jean
Constance (sociologue).
Le projet d’expérimentation théâtrale repose sur la notion de « théâtre documentaire ».
L’atelier débouchera sur la mise en scène d’une création originale qui sera présentée en public.
Atelier danse
L’association Histrions propose un atelier de pratique et de création de danse contemporaine
“à la carte”.
Plusieurs chorégraphes professionnels se succèdent au cours de la saison pour proposer des
cycles de travail.
Les séances, à la fois techniques et créatives, sont ouvertes à un public expérimenté ou curieux.
Ateliers cultures urbaines
Dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS), la Scène Nationale mène plusieurs
projets en partenariat avec le centre social Nicolas Gabino et les associations du quartier de l’Ile
de Thau. Des ateliers de formation aux pratiques amateures sont ouverts tous les mercredis aprèsmidi aux jeunes et aux habitants de l’Agglomération :
ateliers d’Ecritures Rap / M.A.O (musiques assistées par ordinateur) et vidéo, ateliers de théâtre.
Des master class sont proposées au cours de la saison et sur le temps des vacances scolaires avec
des artistes professionnels.
Partenariat : Etat (ACSE), DRAC Languedoc-Roussillon, Thau Agglo, Ville de Sète, Département de l’Hérault
Programmes détaillés et tarifs des ateliers à partir de septembre 2012
Equipe des relations avec le public
Hélène Villain - 04 67 18 53 24 - helenevillain@theatredesete.com
Lise Bochu - 04 67 18 53 22 - lisebochu@theatredesete.com
Fanchon Tortech - 04 67 18 68 63 - fanchontortech@theatredesete.com
Céline Juton - 04 67 18 68 67 - celinejuton@theatredesete.com
Saïd Douich - 06 44 33 61 64 - saiddouich@theatredesete.com
Marie Minarro - 04 67 74 32 52 - marieminarro@theatredesete.com
27
la Fabrique des
spectateurs
De la maternelle au primaire
Une programmation de spectacles pour le jeune public de 3 à 11 ans est proposée
en temps scolaire aux enfants des écoles de Sète et de Thau agglo.
Abonnement
• Un abonnement scolaire pour les séances de la programmation jeune public est ouvert à partir du mardi
4 septembre 2012.
• Prix des places dans le cadre d’un abonnement (2 ou 3 spectacles) : 2,5€ par élève et par
spectacle.
• Prix des places hors abonnement (sortie ponctuelle) : 4€ par élève et par spectacle.
Spectacles
Louis l’enfant de la nuit – Compagnie Ambulo/Train Théâtre
du 14 au 25 janvier 2013 - CE1, CE2, CM1, CM2
Plume – Méli Mélodie / MusicaBrac
du 4 au 21 février 2013 - MS, GS maternelle, CP
Chien Bleu – Teatro Gioco Vita
du 11 au 15 mars 2013 - MS, GS maternelle, CP
Dans le ventre du loup – Compagnie Didascalie
du 3 au 7 juin 2013 - CE1, CE2, CM1, CM2
Action culturelle
En collaboration avec nos partenaires institutionnels, nous proposons des projets d’action culturelle
de la maternelle à l’université. Ces actions de sensibilisation, de découverte ou d’approfondissement,
sont menées en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale – Rectorat (DAAC), Inspection
Académique, la DRAC Languedoc-Roussillon, la Région Languedoc-Roussillon, le Département de
l’Hérault, la Ville de Sète et les établissements scolaires et universitaires.
Trois dispositifs s’adressant aux écoles de Thau agglo sont proposés en complément des sorties au
spectacle :
• Danse à l’école vise à initier les enfants du primaire à la danse contemporaine à partir d’une
expérience de création chorégraphique.
• Cirque à l’école vise à initier les enfants du primaire au cirque contemporain à partir d’une
expérience de création artistique.
• Au détour des spectacles entraîne les élèves dans un parcours culturel à travers la saison
jeune public : rencontres, visites ou ateliers avec les artistes, autant de propositions pour découvrir
la face cachée du théâtre.
Les spectacles, les tarifs, les modalités d’inscription, ainsi que les projets d’action culturelle
sont développés dans le programme spécifique « Les enfants et les parents ».
Service éducatif
Deux enseignants missionnés par le Rectorat auprès de la Scène Nationale réalisent des outils
pédagogiques, dialoguent avec les enseignants afin de mettre en œuvre des projets en accord avec
les ressources artistiques de la Scène Nationale et le volet culturel du projet d’établissement. Ils
aident à évaluer l’impact éducatif des actions ainsi mises en place.
Stanislas Remy, professeur missionné danse
Saad Bellaj, professeur missionné théâtre et arts du cirque
28
Collège & Lycée
Les jeunes collégiens et lycéens sont les bienvenus au théâtre !
Dans le cadre d’une sortie scolaire, deux formules sont possibles :
Abonnement
• Constituer un groupe de 10 élèves minimum, sous la responsabilité d’un enseignant.
Plusieurs enseignants d’un même établissement peuvent se regrouper pour composer un abonnement
et le partager à condition que le nombre d’élèves soit identique sur chacun des spectacles.
• Choisir un parcours de spectacles (minimum 3 - Il n’y a pas de maximum).
• Le prix de la place dans l’abonnement est de 7€ par élève et par spectacle (tarif A, B ou C). Les
enseignants-accompagnateurs bénéficient d’une place exonérée par spectacle sur la base d’un
enseignant pour 10 élèves.
Afin de vous garantir le meilleur placement possible et des choix de spectacles étendus, nous vous
recommandons de souscrire des abonnements dès le début de la saison.
Ouverture des abonnements collège et lycée : mardi 26 juin 2012.
Hors Abonnement (sorties ponctuelles collège & lycée)
• Le prix des places est de 10€ par élève et par spectacle (tarif A, B ou C), pour un groupe de 10
élèves minimum.
Pour aider les enseignants à préparer la venue de leurs élèves aux spectacles, des dossiers
pédagogiques ou d’information sont disponibles sur demande.
« Théâtre à 1 euro »
Un programme expérimental est initié par le Département de l’Hérault à destination des
collégiens : l’objectif est de donner aux jeunes le goût du spectacle vivant et les aider à développer
leurs pratiques culturelles, en leur faisant bénéficier d’un tarif très préférentiel de 1€.
Partenariat Département de l’Hérault, Domaine d’O à Montpellier, sortieOuest à Béziers, Théâtre de Clermontl’Hérault, Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau.
Action culturelle
Collèges à la scène
Ce dispositif, en partenariat avec le Conseil Général de l’Hérault, la DRAC Languedoc-Roussillon, le
Rectorat et l’Inspection Académique, propose de faire découvrir aux collégiens les coulisses d’un
spectacle : atelier pratique en classe, visite du théâtre et représentation.
Université
et enseignement supérieur
• Les étudiants de moins de 27 ans, sur présentation d’un justificatif, bénéficient du tarif jeune soit
10€ par spectacle en abonnement (abonnement 4 spectacles minimum) et 12€ hors abonnement.
Ces tarifs sont valables sur les tarifs A, B ou C.
• Pass’Culture
La Scène Nationale est partenaire du CROUS pour permettre aux étudiants détenteurs d'un Pass Culture
de bénéficier d'un tarif à 5€.
Renseignements : CROUS : 04 67 41 50 96 - crous-montpellier@crous-montpellier.fr
29
la Fabrique des
spectateurs
Spectacles portatifs sur le territoire
Au collège
Collèges en tournée
Un spectacle portatif accompagné d’actions de sensibilisation est proposé aux collèges du
département de l’Hérault dans le cadre du dispositif Collèges en tournée, une initiative du
Département de l’Hérault. Le spectacle est proposé aux classes de 4 ème et 3 ème dans les collèges et
les communes concernés.
Kant, c’est l’histoire d’un petit garçon qui ne
création Scène Nationale
parvient pas à s’endormir car il pense à l’univers
Kant
et a peur de ce qu’il ne comprend pas…
de Jon Fosse mis en scène par Hélène Soulié
Kant, le philosophe, a écrit en 1754 une Théorie
Résidence de création du 17 septembre au 6 octobre 2012,
de la nature et du ciel où il exprime le concept
à La Passerelle – Sète
des univers-iles. Il n’y aurait pas une seule
Représentations dans les collèges et communes entre le 10
galaxie comme notre Voie Lactée mais une
octobre et le 15 novembre 2012
infinité de galaxies différentes.
Coproduction : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau,
« J’aime l’adéquation, l’alchimie qui existe
Collectif EXIT avec le soutien du Département de l’Hérault
entre la poésie, la philosophie et la science :
Partenariat : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau,
Département de l’Hérault (Agence Culturelle des Cités Maritimes),
comment la parole du poète, la pensée du
collèges et communes accueillant le spectacle, Académie de
philosophe, la recherche du scientifique se
Montpellier
retrouvent, s’allient, se relient pour éclairer le
vivant, pour ouvrir d’autres points de vue. »
Hélène Soulié

Au lycée
Languedoc-Roussillon Lycéens Tour
Un spectacle portatif accompagné d’un important travail de sensibilisation est proposé aux lycées de
la région dans le cadre du dispositif Languedoc-Roussillon Lycéens Tour. Ce spectacle est proposé
aux classes de première et terminale dans les lycées.
Passeport
d’Antoine Cassar interprété
par Jean-Marc Bourg et Franck Vigroux
Création Compagnie D’Autres Cordes
Représentations dans les lycées en mars et avril 2013.
avec le soutien de la Région Languedoc-Roussillon
Poète de langue maltaise, Antoine Cassar
assiste quotidiennement aux échouages et
naufrages de dizaines de migrants sur l’Ile de
Malte : comme son île, il accueille en lui la
parole des autres.
Court poème sur l’humanité, chant d’amitié,
Passeport est aussi une cantilène sur les
droits de l’homme bafoués par les politiques
d’immigrations discriminatoires, une complainte
sur la souffrance de milliers d’hommes et de
femmes. Déclaration de citoyenneté universelle,
Passeport est la vision d’un monde où la crainte
des frontières et des limites est surmontée.
Tout public
Un spectacle portatif
La Scène Nationale va à la rencontre des publics sur le territoire des différentes villes du Bassin de
Thau. Elle complète ainsi l’offre artistique déjà existante, investissant des lieux singuliers propres à
chaque commune.
L’Acteur nucléaire
de Régis Kermorvant et Julie Chaize
collaboration artistique Claude Buchvald
avec Régis Kermorvant
v
Possibilité
de transport en bus
voir p.73
30
(voir p.54)
Co-accueilli avec les villes de Loupian, Vic-la-Gardiole,
Frontignan la Peyrade, Montbazin, Mireval, Graissessac,
Balaruc-les-Bains.
Le spectacle a été créé dans la cadre de Languedoc-Roussillon
Lycéens Tour avec le soutien de la Région Languedoc-Roussillon
Présence de la Scène Nationale
sur Thau agglo
et le département de l’Hérault
Lattes
théâtre tout public / Erotokritos
novembre 2012
Frontignan la Peyrade arts du cirque tout public / Matamore
janvier 2013
Balaruc-les-Bains
théâtre jeune public / Louis l’enfant de la nuit
janvier 2013
Balaruc-les-Bains
théâtre jeune public / Plume
février 2013
Balaruc-le-Vieux
théâtre jeune public / Plume
février 2013
Gigean
théâtre jeune public / Plume
février 2013
Mireval
théâtre jeune public / Plume
février 2013
Vic-la-Gardiole
théâtre jeune public / Plume
février 2013
Frontignan la Peyrade théâtre jeune public / Plume
février 2013
Marseillan
théâtre jeune public / Plume
février 2013
Loupian
théâtre tout public / L’Acteur nucléaire
mars 2013
Balaruc-les-Bains
théâtre tout public / L’Acteur nucléaire
mars 2013
Graissessac
théâtre tout public / L’Acteur nucléaire
mars 2013
Frontignan la Peyrade théâtre tout public / L’Acteur nucléaire
mars 2013
Vic-la-Gardiole
théâtre tout public / L’Acteur nucléaire
mars 2013
Mireval
théâtre tout public / L’Acteur nucléaire
mars 2013
Montbazin
théâtre tout public / L’Acteur nucléaire
mars 2013
Frontignan la Peyrade arts du cirque tout public / Morsure
avril 2013
Gigean
juin 2013
musique classique – jazz / Les escapades musicales
Artistes en résidence
Gérald Chevillon / Impérial Quartet
Résidence de création
et enregistrement du disque Impérial Pulsar
Chai Skalli, Sète
du 16 au 18 avril 2012
du 4 au 6 juillet 2012
du 28 au 30 octobre 2012
du 9 au 13 décembre 2012
Cie Jean-Claude Fall
Résidence pour la création de Un Fil à la patte
Chai Skalli, Sète
du 3 au 21 septembre 2012 du 1 er au 5 octobre 2012
du 13 au 17 octobre 2012
Claire Diterzi
Résidence pour la création de Le Salon des Refusées
Chai Skalli, Sète
du 22 au 28 septembre 2012
Cie Claude Buchvald
Résidence pour la création de Erotokritos
Chartreuse de Villeneuve lez Avignon
du 4 au 17 novembre 2012
Théâtre Jacques Cœur, Lattes
du 19 au 21 novembre 2012
Taraf Goulamas
Résidence pour la création des Rois du pétrole
Chai Skalli, Sète
du 25 février au 3 mars 2013
du 29 avril au 6 mai 2013
Cie Rasposo
Résidence pour la création de Morsure
Sous chapiteau à Frontignan la Peyrade
du 18 mars au 8 avril 2013
Cie Rodolphe Burger
Résidence pour la création de Blood & Burger
Chai Skalli, Sète
du 25 au 29 mars 2013
31
Effets scènes 2013
le festival des scènes nationales
du 18 au 23 mars 2013
Premier réseau de la décentralisation, les Scènes Nationales produisent,
coproduisent et diffusent chaque saison, l’essentiel de la création dans
le domaine du spectacle vivant, mais aussi des arts plastiques et du
cinéma pour bon nombre d’entre elles.
Elles accueillent 3,5 millions de spectateurs et expriment, à travers un
réseau de soixante dix établissements une grande part de la diversité et
de la richesse de la production française, européenne et internationale.
Les artistes et compagnies y travaillent selon des formules libres et
adaptées à la réalité de chaque établissement et de chaque projet.
A partir de chaque maison se dessine une aventure artistique et
humaine qui va pouvoir se développer, partir vers d’autres territoires et
se révéler à d’autres publics.
En poussant la porte, vous prenez part à un mouvement essentiel, à
l’idée que nous nous faisons d’un art vivant, citoyen, accessible à tous,
pleinement inscrit dans la vie de la cité et dans la construction d’un
imaginaire qui nous soit commun.
A travers les artistes et les spectacles que nous présenterons durant
la semaine du 18 au 23 mars 2013, venez nous rejoindre, venez sentir
l’effet scènes.
Informations complémentaires Effets Scènes 2013
durant le 1 er trimestre de la saison 2012-2013
32
la programmation
le spectacle continue !
2012
oct Scorpène
mar 9 au ven 12
magie mentale
Un Fil à la patte
jeu 18, ven 19, sam 20
théâtre
Quatuor Debussy – Cie E.Valantin mar 23 musique classique / marionnettes
35
36
37
jeu 15, ven 16, sam 17
théâtre musical 38
Baro d’evel cirk cie mar 20, mer 21
arts du cirque 39
Erotokritos
jeu 22, ven 23
théâtre 40
Claire Diterzi
jeu 29, ven 30
chanson / musique 41
Cie Philippe Genty
mar 4 au ven 7
théâtre / arts visuels 42
Impérial Quartet ven 14 jazz 43
Cie Salia Sanou
mar 18
danse 44
déc
janv Cirque Trottola –
2013
Calendrier
nov Histoire du soldat
Petit Théâtre Baraque
Didier Galas Olga Pericet
Eyolf
[Quelque chose en moi me ronge]
fév Ecouter l’herbe pousser
L’Enlèvement au sérail
La Locandiera
Maguy Marin
Surnatural Orchestra
Singularités ordinaires mars
L’Acteur nucléaire
Chien bleu
Razerka Ben Sadia-Lavant Denis Lavant – Sapho
Interzone Extended
Blood & Burger
sam 12, dim 13, mar 15, mer 16
jeu 17, ven 18
mar 22
mar 29, mer 30
ven 1 er
dim 3
mar 5 au ven 8
mar 12, mer 13
ven 15
mar 19, mer 20
arts du cirque
45
théâtre
danse flamenco
théâtre
46
47
48
théâtre graphique
lyrique
théâtre
danse
jazz
théâtre pluridisciplinaire
49
70
50
51
52
53
mer 13, jeu 14, sam 16,
mer 20 au ven 22
sam 16
théâtre
54
théâtre d’ombres
55
mar 19, mer 20, jeu 21
théâtre
56
musiques du monde
musique / chanson
57
58
mar 2 au ven 5 théâtre
La Fête à Boby
mar 9
jazz
Cie Rasposo mar 9, mer 10, ven 12, sam 13, arts du cirque
dim 14, mar 16, mer 17, ven 19
15 %
ven 12, sam 13
théâtre
Davaï Davaï
mar 16, mer 17
danse / hip hop
Quatuor Debussy – Philippe Delaigue
ven 19
musique / théâtre 59
60
sam 23
sam 30
avril Iphis et Iante
mai Taraf Goulamas 62
63
64
musiques du monde
théâtre
lyrique
65
66
70
mar 4
danse / théâtre
67
sam 8
musique classique / jazz
68
Cet asile de l’ignorance
Le Couronnement de Poppée
mar 7
mar 14
dim 19
juin Dans le ventre du loup
Les escapades musicales du
Quatuor Debussy
Programme sous réserve de modifications
34
61
©Julien Diologent
Recommandé en famille
à partir de 12 ans
Scorpène
Réalité non ordinaire
Un spectacle hors norme !
Chai Skalli
magie
mentale
mardi 9
mercredi 10
jeudi 11
vendredi 12
Etrange destin pour cet ancien joueur d’échecs professionnel qui se
consacre à une autre passion, la vidéo, avant de devenir magicien.
Oubliez tout a priori, abandonnez vos certitudes et prêtez-vous à ses
expériences mentales.
octobre
20h30
durée : 1h15
tarif B
Nous avons pris l’habitude de lancer chaque saison avec des spectacles
phares, des spectacles « exceptionnels » : c’est encore le cas cette
saison avec la programmation de Scorpène. L’homme, l’artiste, décide
de devenir mentaliste. Vous ne rêvez pas, c’est bien de magie mentale
dont il s’agit. Et c’est un choc !
conception, interprétation
Scorpène
mise en scène
Serge Dupuy
coordination technique des effets
Yannick Higounet
création sonore
Massimo Pupillo
musique
Katia Labèque
bohren & der club of gore
lumière
Jérôme Jouvent, Fred Poulet
vidéo
Scorpène
Attention
nombre de places limité
Rien à voir cependant avec les prétendants de la magie, nouvelle ou
non. Ici, le magicien ne manipule pas les objets pour tromper le regard.
Il manipule les pensées, les prédit, joue d’influence et taquine le libre
arbitre de chacun. Scorpène joue avec les mots aussi bien qu’avec les
émotions et l’effet de surprise : c’est d’abord une singulière expérience
qui est proposée à chaque spectateur.
Réalité non ordinaire est un vrai spectacle, mis en scène et en musique.
Alors oui, réellement, c’est inouï, bluffant et troublant. C’est élégant
et fascinant. Le public se laisse manipuler avec bonheur dans ce
voyage en magie. Quelque chose de profond se passe, bien au-delà du
divertissement. A ne pas rater !
« Scorpène… Un choc des réalités auquel on ne résiste pas. »
Olga Bibiloni, La Provence
Rencontre avec Scorpène
à l’issue des représentations
Production : DSN – Dieppe Scène Nationale / Coproduction Cirque -Théâtre d’Elbeuf
Production déléguée : Diffusion Scène 2, Séverine André Liebaut, Frédéric Gasnier.
35
© Quentin Bertoux-Agence Vu
Recommandé en famille
à partir de 12 ans
 Création Scène Nationale
Un Fil à la patte
Georges Feydeau – Jean-Claude Fall
Feydeau expérimente magistralement tous les ressorts du rire
Chai Skalli
théâtre
jeudi 18
vendredi 19
samedi 20
mise en scène
Jean-Claude Fall
musique
Reinhardt Wagner
direction musicale
Ghislain Hervet
20h30
scénographie
durée estimée : 2h
Gérard Didier
tarif A
costumes
Marie Delphin et Gérard Didier
lumière
Martine André et Jean-Claude Fall
assistant
Samuel Carneiro
octobre
avec
Anna Andreotti
David Ayala
Roxane Borgna
Samuel Carneiro
Didier Chaix
Jean-Claude Fall
Isabelle Furst
Patty Hannock
Vincent Leenhardt
Vanessa Liautey
Gregory Nardella
Dominique Ratonnat
Philippe Bracquart
Ghislain Hervet
Philippe Limoge
musiciens
(en cours)
En résidence de création p.31
36
Chez Feydeau, ni introspection ni questionnement. C’est un théâtre
de comportement. Constamment dans l’urgence, l’improvisation et le
mensonge, les héros dévoilent leur vraie nature : égoïsme, lâcheté,
cynisme. Les enjeux sont simples, les stratégies dérapent : Feydeau ne
part pas de l’absurde, il y arrive.
« Parcourir ensemble cette véritable encyclopédie du rire que constitue
Un Fil à la patte, voilà ce à quoi je voudrais vous convier » explique
Jean-Claude Fall. Ancien directeur du Centre Dramatique National de
Montpellier, il réunit autour de lui une formidable distribution emmenée
par David Ayala alias Bois d’Enghien.
Douze comédiens et quatre musiciens nous entraînent dans une
sarabande extravagante, passant de la plus franche rigolade potache
au fou rire inextinguible, de l’incrédulité devant la chute inéluctable à
la moquerie méchante et sarcastique, de l’humour noir au rire jaune.
De façon inattendue et folle, la musique s’invite sur des compositions
de Reinhardt Wagner, complice de François Morel et Jean-Michel Ribes.
Un moment de pure folie mené à un train d’enfer !
« Quand la mécanique est lancée (dès la première scène), les acteurs
sont entraînés dans un grand huit infernal qui entraîne le public. »
Jean-Pierre Thibaudat, Rue 89
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
Production : La Manufacture Cie Jean-Claude Fall / Coproduction : Théâtre National de Nice
La Manufacture bénéficie d’une aide à la production de la Région Languedoc-Roussillon et est conventionnée par la DRAC Languedoc-Roussillon
avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon
avec le soutien de la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau dans le cadre d’une
résidence de création
© Jean-Louis Fernandez
Carte blanche au Quatuor Debussy
Recommandé en famille
à partir de 8 ans
 Création
Quatuor Debussy
Cie Emilie Valantin
Seigneur Riquet et Maître Haydn
Chai Skalli
Un spectacle musical qui touche à l’âme
musique
classique
marionnettes
texte
Riquet à la Houppe
de Charles Perrault
musique
Quatuors de Haydn
mise en marionnettes
Émilie Valantin
recherche musicale
Quatuor Debussy
mardi 23
octobre
20h30
durée estimée : 1h10
tarif B
avec
Quatuor Debussy
Christophe Collette et Marc Vieillefon
violons
Vincent Deprecq
alto
Fabrice Bihan
violoncelle
Compagnie Émilie Valantin
Emilie Valantin, Jean Sclavis
comédiens
Séverine Chasson
danseuse
création lumière et régie
Gilles Drouhard
Première Carte blanche consacrée à une formation musicale
classique, les raisons de leur venue sont multiples : plus de vingt
ans d’existence, une reconnaissance internationale qui les amène à
se produire sur les plus grandes scènes, une sonorité somptueuse,
une homogénéité d’exécution… Si leur talent est de jouer dans le
respect absolu de l’esprit de chaque compositeur, il est d’autres
talents qui n’appartiennent qu’à eux : une présence scénique
électrisante, une qualité incomparable à tisser des liens avec le
public et leur goût pour les rencontres artistiques.
Cette rencontre est née du désir d’un jeu nouveau entre les marionnettes
fines et élégantes d’Emilie Valantin qui rêvait de mettre en œuvre le conte
de Charles Perrault, Riquet à la Houppe, et le Quatuor Debussy qui désirait
depuis longtemps travailler l’univers des quatuors de Haydn.
Autour d’une fable douce-amère et ironique, entre espoir et diversion
joyeuse, moquerie et sensualité, s’entremêlent la puissance, la
transparence et le moelleux qui caractérisent le Quatuor Debussy, et le
charme et la précision des marionnettes d’Emilie Valantin.
Un spectacle subtil pour les yeux, les oreilles et l’esprit !
Retrouvez la Carte blanche
au Quatuor Debussy
voir p.64 et 68
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue de la représentation
Le Quatuor Debussy est conventionné par le Ministère de la Culture (DRAC Rhône-Alpes), la Région Rhône-Alpes et la Ville de Lyon. Il est soutenu par la SPEDIDAM,
l’ADAMI et l’association musique nouvelle en liberté. Le Quatuor Debussy est membre de la FEVIS (Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés) et du
syndicat PROFEVIS. / La Compagnie Emilie Valantin est conventionnée par le Ministère de la Culture (DRAC Rhône-Alpes), la Région Rhône-Alpes, les départements de
la Drôme et de l’Ardèche et soutenue par la ville de Le Teil
37
©EmmanuelleMurbach
Recommandé en famille
à partir de 13 ans
Histoire du soldat
Igor Stravinsky – Charles-Ferdinand Ramuz
Roland Auzet – Thomas Fersen
Thomas Fersen le poète
Chai Skalli
théâtre
musical
jeudi 15
vendredi 16
samedi 17
novembre
20h30
durée : 1h15
tarif A
musique
Igor Stravinsky
livret
Charles-Ferdinand Ramuz
mise en scène
Roland Auzet
conception, mise en scène
Roland Auzet
interprétation
Thomas Fersen
avec
les musiciens du
Conservatoire National Supérieur
de Musique et Danse de Lyon
dispositif vidéo
Wilfried Wendling
scénographie
Gaëlle Thomas
création lumière
Bernard Revel
Inspirée d’un conte populaire russe, Histoire du soldat, écrite par CharlesFerdinand Ramuz et composée par Igor Stravinsky, nous fait voyager aux
côtés de Joseph, soldat naïf et vulnérable en marche vers sa destinée.
C’est le Diable, croisé en chemin, qui détourne le soldat de sa route et de
sa promise.
A cette histoire, il fallait un artiste capable de porter la poésie sur la
route avec une identité forte, un poète capable d’incarner l’ensemble des
personnages et des caractères avec une sensibilité musicale parfaite. Qui
mieux que Thomas Fersen pouvait se faufiler entre les mots et les notes
afin d’en restituer toute la force et la symbolique ?
Le soldat Fersen convoque la musique interprétée par des musiciens du
Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon, accrochés
à un mur blanc et délivrant une musique multiple et délicate.
Thomas Fersen se fraye un chemin dans une scénographie où les subtils
jeux de lumières et de projections vidéo accentuent le voyage onirique de
Joseph : une manière joueuse de débusquer la poésie, un texte comme
entendu pour la première fois.
Après la musique, la chanson, l’écriture et le cinéma, Thomas Fersen ouvre
une nouvelle fenêtre à son talent, comme un enfant qui joue à se raconter
une histoire : un parti-pris enfantin, un Thomas Fersen magistral !
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
38
Production déléguée : Théâtre de la Renaissance, Scène conventionnée théâtre et musique Oullins –
Grand Lyon / Coproduction : Théâtre Vidy-Lausanne, Act-Opus
Construction des décors Ateliers du Théâtre Vidy-Lausanne
Avec le partenariat de Télérama, des TCL, du SYTRAL et de Jazz Radio
©Alexandra Feurantin
Recommandé en famille
à partir de 10 ans
Baro d’evel cirk cie
Mazùt
Un engagement physique total
Chai Skalli
arts
du cirque
mardi 20, 20h30
mercredi 21, 19h
novembre
durée : 1h
tarif C
direction artistique et interprétation
Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias
collaborateurs
Benoît Bonnemaison-Fitte : « Bonnefrite »
dessinateur et graphiste
Maria Muñoz et Pep Ramis : Mal Pelo
groupe créatif, travail autour du mouvement
création lumière
Adèle Grépinet
création son
Fanny Thollot
costumes
Céline Sathal
ingénieur gouttes
Thomas Pachoud
Née d’un collectif artistique issu de la promotion 2001 du Centre National
des Arts du Cirque, la compagnie franco-catalane Baro d’Evel fait feu de tout
corps avec fougue et brio. Leur savoir-faire acrobatique sert de territoires
imaginaires à la recherche d’un mouvement primitif conjuguant un
engagement physique intense et total, un plateau nimbé de formes picturales
et de lumières d’une grande beauté et un univers sonore et musical fort.
Revendiquant son identité franco-catalane, Baro d’Evel élabore son travail
dans des formes puisées aux mystères de l’art naïf, de l’art des fous ou
des graffitis de rue : l’influence du plasticien catalan Tapiès n’est pas loin !
Spectacle quasi picaresque, Mazùt creuse les endroits de passage entre
l’homme et la bête, entre l’homme et le cheval. Ces poètes du mouvement
aiment à répéter à l’envi qu’ils vont « chercher à lâcher les chevaux que nous
sommes » : le spectacle est somptueux !
« Intimiste, poétique, il flotte en permanence un merveilleux parfum de
liberté qui ne s’oublie pas. »
Stéphanie Barioz, Télérama
Rencontre avec les artistes
à l’issue des représentations
Dans le cadre de Montpellier Danse
et de la saison cirque de la Verrerie
en Languedoc-Roussillon
Production : Baro d’evel cirk cie / Avec le soutien de L’Animal a l’esquena à Celrà et de la scène nationale
du Petit-Quevilly - Mont-Saint-Aignan / Coproduction : Pronomade(s) en Haute-Garonne – Centre national
des arts de la rue, Le Théâtre Mercat de les Flors de Barcelona, El Canal – Centre d’arts escèniques
de Salt-Girona, La Verrerie d’Alès – Pôle National des arts du Cirque Languedoc-Roussillon, le Festival
Montpellier-Danse 2012, le Festival La Strada à Graz (Autriche)
Avec l’aide du Ministère de la Culture et de la Communication, DRAC Midi-Pyrénées, du Conseil Régional
Midi-Pyrénées et du Conseil général de la Haute-Garonne
en partenariat avec le Festival Montpellier Danse
39
© Dalton Valerio
Erotokritos
 Création
Scène Nationale
et Théâtre Jacques Cœur
Vitsentzos Kornaros – Claude Buchvald
Une épopée amoureuse sur les rivages méditerranéens
L a t t e s – Théâtre
J a c ques Cœur
texte
Vitsentzos Kornaros
traducteur
Robert Davreu
jeudi 22
en collaboration avec
Louisa Mitsakou
vendredi 23
Klairi Mitsotaki
Constantin Bobas
mise en scène
20h30
Claude Buchvald
durée estimée : 1h30
compositeur
Yiannis Plastiras
tarif B
collaborateur à la dramaturgie
Constantin Bobas
scénographe
Laurent Peduzzi
costumes
Claude Buchvald, Sabine Siegwalt
assistées d’Anna Rizza
éclairage
Paul Dereilles
avec
Benjamin Abitan
Mario Bastellica
Anne de Broca
Marjorie Efther
Hélène Liber
Nelson-Rafaell Madel
Claude Merlin
Yiannis Plastiras
Irina Stopina
Céline Vacher
Possibilité
de transport en bus
voir p.73
théâtre
novembre
v
le texte est édité chez
José Corti Editions 2007
Résidence de création p.31
40
Claude Buchvald est artiste
associée à la Scène Nationale
de Sète et du Bassin de Thau
à partir de la saison 2012-2013
Inspirée d’une légende occitane, Erotokritos est une épopée amoureuse
du XVII e siècle crétois, écrite par le poète Vitsentzos Kornaros.
Cette œuvre conte les amours contrariées d’Erotokritos pour Aréthuse,
fille de roi. Lui sera exilé, elle sera emprisonnée. Sur fond de tournois de
chevalerie, de combats héroïques et de métamorphoses, ce long poème
aux accents raciniens, se vit comme un roman de cape et d’épée.
Avec Erotokritos, Claude Buchvald poursuit son travail sur le « Choc
des Langues », de l’Estonie au Brésil, en confrontant aujourd’hui des
acteurs de langues différentes des rivages méditerranéens.
Conçu comme un oratorio joué, chanté et dansé, Erotokritos nous
convie à un dialogue amoureux rempli de corps dansés, rythmés par
les paroles et par la combustion des langues.
Le spectacle est joyeusement frénétique, provoquant des vertiges
d’entendement, érotisant le sens et la musique des mots, nous
approchant de l’état amoureux, de sa naissance à son plein
épanouissement.
Artiste associée à la Scène Nationale, Claude Buchvald présente deux
spectacles sur la saison : sa première création Erotokritos au Théâtre
Jacques Cœur, et l’inénarrable spectacle programmé sur le Bassin de
Thau, L’Acteur nucléaire.
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
Coproduction : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau, Compagnie Claude Buchvald – Paris,
Théâtre de Nîmes, Théâtre de l’Archipel – Perpignan, Théâtre Jacques Cœur – Lattes - Port Ariane
Avec le soutien du LABEX Arts-H2H / Avec le concours de La Chartreuse-CNES Centre National des
écritures scéniques de Villeneuve lez Avignon, en collaboration avec le colloque Pôle Méditerranée
La compagnie Claude Buchvald est subventionnée par la DRAC – Languedoc-Roussillon
Production déléguée : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
Avec le concours du bureau de production Prima donna – Paris
avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Rousillon
© Michal Batory
 Création
Claire Diterzi
Le Salon des Refusées
L’œuvre inventive d’une artiste exceptionnelle et inclassable
Chai Skalli
Au sortir de son superbe Rosa la Rouge, accueilli en octobre 2010,
Claire Diterzi revient avec un nouveau projet, Le Salon des Refusées,
écrit à Rome pendant son séjour à la Villa Médicis.
chanson
musique
jeudi 29
vendredi 30
Après un spectacle rempli de projections vidéo et de machines à sons,
Claire Diterzi propose une formule plus simple avec cinq musiciens. Seule
une lumière subtile, précise et travaillée vient habiller cette intimité.
novembre
20h30
durée estimée : 1h20
tarif A
Martin Bauer
viole de gambe
Jean-Baptiste Savarit
guitare classique
Alban Rouge
basse, contrebasse, chœurs
Étienne Bonhomme
batterie, percussions, chœurs
Claire Diterzi
voix, guitare électrique
Une intimité éprouvée durant son séjour à Rome, évocation de l’exil,
de la nostalgie des premiers mois en territoire hostile, intimité qui se
métamorphose, semaine après semaine, en un somptueux terrain de
recherches et d’expériences, excitant et prolifique.
Le résultat est magistral : onze chansons, mélancoliques, drôles, qui
empruntent à la peinture son langage pictural pour évoquer l’amour
qui finit mal, la femme abandonnée, la refusée, mais aussi l’amour qui
recommence, s’épanouit dans un monde neuf et se dit parfois dans une
langue somptueuse et musicale : l’italien.
Un voyage dans le temps, grâce à une arme redoutable : la viole de
gambe et une équipe de création talentueuse. Claire Diterzi : des
capacités vocales extraordinaires qui subliment les mots de l’intimité !
« Chacune de ses créations continue d’élargir l’horizon musical, mêlant
sans cesse recherches vocales et sonores, la hissant très au-dessus du
reste de la production hexagonale. » Valérie Lehoux, Télérama
Spectacle créé à l’automne 2012
à La Rochelle
Résidence de création p.31
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
Coproduction : la Coursive – Scène Nationale de La Rochelle, Scène Nationale de Sète et du Bassin de
Thau, et Astérios / Avec la collaboration de la Cité de la Musique à Paris
41
© Pierre Grosbois
Recommandé en famille
 Création
Cie Philippe Genty
à partir de 8 ans
Ne M’oublie Pas (France – Norvège)
Un voyage extraordinaire entre illusion et magie
Chai Skalli
théâtre
arts visuels
mardi 4
mercredi 5, 19h
jeudi 6
vendredi 7
décembre
20h30
durée estimée : 1h30
tarif A
mise en scène
Philippe Genty et Mary Underwood
avec les élèves de Nord -Trondelag
University College de Verdal
Ánne Mággá Wigelius
Annie Dahr Nygaard
Håvard Paulsen
Morten Anda Berg
Lena Kvitvik
Henrik Hoff Vaagen
Benedikte Karine Sandberg
Sjur Marqvardsen
Maja Bekken
Stine Fevik
Philippe Genty aime à refaçonner ses spectacles à nul autre pareil.
Souvenez-vous de Voyageurs immobiles en janvier 2011 au Théâtre
Molière. Invité en Norvège, Philippe Genty a été impressionné par la
qualité de l’enseignement, aussi a-t-il décidé de recréer Ne M’oublie
Pas, un spectacle présenté en 1992 au Théâtre de la Ville à Paris, en
intégrant à sa compagnie dix élèves norvégiens.
S’inspirant de rêves féminins, dix artistes et leurs doubles, grandeur
nature, forment un ballet étrange, d’un autre temps. L’impression est
troublante : vingt personnes-personnages sur scène et une confusion
permanente entre les mouvements des comédiens et des mannequins
hyperréalistes aux gestes impossibles et à la présence suspecte.
Des singes plus vrais que nature partagent la scène avec les comédiens,
une guenon entonne Lascia ch’io piaga de Haendel ! Philippe Genty
poursuit sa démarche d’exploration d’un langage visuel, vocal et
musical, où la scène, lieu de l’inconscient, est le prétexte à toutes les
dérives visuelles, aux fantasmagories les plus singulières, aux images
les plus étonnantes.
Pour Philippe Genty, la réalité copie l’illusion. Il emmène les
spectateurs dans le dédale fertile de son imaginaire pour leur plus
grand étonnement.
« Le pays des merveilles de Philippe Genty »
Odile Quirot, Le Nouvel Observateur
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
42
Coproduction : University College, Departement
of Théâtre & Acting – Verdal, Maison de la
Culture de Nevers et de la Nièvre, Compagnie
Philippe Genty.
Les Levers de rideau du Conservatoire
Autour de Ne M’oublie Pas avec la classe d’art dramatique de Michaël Clément
jeudi 6, de 19h30 à 20h, Foyer du Chai Skalli
En partenariat avec le Conservatoire à rayonnement communal de Musique et d’Art Dramatique de Sète
Jazz au Chai
 Création Scène Nationale
Impérial Quartet
Ibrahima Diabaté
1
Chai Skalli
1ère partie
Création - Solo pour trois
jazz
vendredi 14
décembre
20h30
durée : 2h30
tarif B
Guillaume Séguron
contrebasse et compositions
Patrice Soletti
guitare
Lionel Garcin
saxophone
2ème partie
Impérial Pulsar
Damien Sabatier
saxophones
baryton, alto, sopranino
Gérald Chevillon
saxophones basse, ténor, soprano
Antonin Leymarie
batterie, percussions
Joachim Florent
contrebasse, basse
Ibrahima Diabaté
doundoun, tamani, dgeli n’goni
3ème partie :
Le Bal de l’Impérial Orphéon
Rémy Poulakis
accordéon, chant
Gérald Chevillon
saxophones basse, soprano, flûtes à bec
Damien Sabatier
saxophones baryton, alto, sopranino, ondes téremines
Antonin Leymarie
batterie
ère
(Mali)
partie : Guillaume Séguron Trio
Jazz au Chai ! Un nouvel envol proposé par Gérald Chevillon,
musicien en résidence cette saison. Des soirées où l’on pourra
découvrir des formations de la Région qui créent dans le cadre du
Pôle Jazz en L’R, coordonné par le Collectif Jazz en L’R. Des soirées
festives et ludiques autour d’un verre qui se poursuivront par des
bals ou des « afters » pour un jazz dans tous ses états !
Solo pour trois Guillaume Séguron présente sa dernière création Solo
pour trois, une passionnante écriture d’entrelacs rythmiques et mélodiques. En deux suites, le trio joue avec les notions de répétitions et de
superpositions, poussé par un beau sens de la dramatisation musicale.
Impérial Pulsar A découvrir de toute urgence ! Lauréats Jazz Migration
2012 de l’AFIJMA, quatre musiciens talentueux accueillent un invité
prestigieux, le maître malien du doundoun – tambour typique de la
musique mandingue – Ibrahima Diabaté. Centré sur le partage avec
la culture mandingue (Mali, Burkina, Bénin), Impérial Quartet se joue
des frontières pour proposer une palette sonore vivante et organique,
explorant des systèmes rythmiques inédits, souples et généreux. Cette
rencontre musicale entre l’Occident et l’Afrique de l’ouest est un formidable feu d’artifice de créativité !
Le Bal de l’Impérial Orphéon A l’issue du concert, bal dans le hall du
Chai Skalli : choros brésiliens, thèmes bulgares endiablés, standards de
musettes, tours de chants rossiniens. Une invitation à la danse insolite
et joyeusement impériale !
Rencontre avec les artistes
Résidence de création p.31
Le Pôle Jazz en L’R est soutenu par la Région
Languedoc-Roussillon, en partenariat avec le
Collectif Jazz en L’R, avec le soutien de la SACEM
et de la DRAC Languedoc-Roussillon
à l’issue de la représentation
Enregistrement d’Impérial Pulsar au Chai Skalli
IMPÉRIAL QUARTET est lauréat Jazz Migration 2012 de l’AFIJMA et résident 2012 du Pôle Jazz en L’R.
Guillaume Séguron et Patrice Soletti sont membres du Collectif Jazz en L’R avec le soutien de la DRAC
Languedoc-Roussillon
Production déléguée : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
Avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon
43
© Fréderico-Ariu
Cie Salia Sanou
Au-delà des frontières (France – Burkina Faso)
La rencontre dansée de deux continents
Chai Skalli
danse
mardi 18
décembre
20h30
durée estimée : 1h10
tarif B
conception et chorégraphie
Salia Sanou
texte et jeu
Odile Sankara
composition,
musique vivante et chant
Emmanuel Djob
création sonore et mix live
Hughes Germain
funambule danseuse
Tatiana Bongonga
peintre et images projetées
Martin Haussmann
lumière
Eric Wurz
costumes
Suan Czepczynski
avec
Marion Alzieu
Gianluca Girolami
Jérôme Kaboré
Aly Karembé
Salia Sanou
danseurs
Spectacle créé
au Festival Montpellier Danse 2012
Spectacle co- accueilli
dans le cadre de
Montpellier Danse 2012
en Languedoc-Roussillon
44
La notion de frontières renvoie toujours à l’histoire, individuelle et
collective, et à la géographie du monde : celle de Salia Sanou n’échappe
pas à ce constat. Originaire du Burkina Faso, nous l’avions déjà accueilli
au Théâtre Molière en décembre 2004, avec son complice Seydou Boro,
dans le très beau et très puissant spectacle Weeleni, l’appel. Il revient
cette fois-ci avec sa compagnie, entouré de 5 danseurs, une danseuse
funambule, une comédienne, un compositeur musicien et un peintre
illustrateur.
Animée par un profond désir de rencontre, la création d’Au-delà des
frontières porte en elle le rêve de tracer un chemin commun, dans
un croisement de cultures, de corps, de danses, de mots, d’images
et de lumières. Le travail de Salia Sanou intègre l’héritage de la
danse africaine (Irène Tassembedo, Germaine Acogny) et de la danse
contemporaine européenne (avec Mathilde Monnier notamment). La
danse y est pleine et puissante, profondément humaine et malicieuse :
une danse qui transcende les frontières.
« Salia Sanou fait honneur à la richesse d’une tradition tout en se situant
sur la scène contemporaine. » Caroline Giguère, Le Panoptique
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue de la représentation
Production : Compagnie Mouvements perpétuels / Coproduction : Festival Montpellier Danse 2012 dans
le cadre d’une résidence à l’Agora – cité internationale de la danse, Le Théâtre – Scène Nationale de
Narbonne, Djeli Interactions artistiques, L’Espal, Scène conventionnée – Théâtre du Mans / Avec l’aide du
Ministère de la Culture et de la Communication, DRAC Languedoc-Roussillon, de la Région LanguedocRoussillon, de l’Adami et de la Spedidam / Avec le soutien du Centre de développement Chorégraphique,
la Termitière-Ouagadougou et l’ambassade de France à Ouagadougou
© DR
Recommandé en famille
Cirque Trottola  Création
Petit Théâtre Baraque
à partir de 10 ans
Matamore
Vivant, touchant, bouleversant et terriblement humain.
Frontignan la Peyrade
arts du
cirque
samedi 12, 20h30
dimanche 13, 18h
mardi 15, 20h30
mercredi 16, 19h
janvier
durée estimée : 1h15
tarif C
sous chapiteau chauffé
Accès : se rendre à Frontignan
la Peyrade. Au rond-point
de la Peyrade,
suivre le fléchage
puis tourner à droite
dans l’avenue du Stade
avec
Nigloo
Titoune
Bonaventure
Branlotin
Mads
musicien
(en cours)
technique
Nicotin
construction
atelier CENIC
Construction
sandwichs chauds
sur place
Spectacle créé
en décembre 2012 à Nexon
v
Possibilité
de transport en bus
voir p.73
Spectacle co-accueilli avec
la Verrerie d’Alès
Pôle National des arts du Cirque
Région Languedoc-Roussillon
En partenariat avec la Ville de Frontignan la Peyrade
La venue du Cirque Trottola et du Petit Théâtre Baraque, c’est d’abord
une histoire de retrouvailles : le désir commun de croiser leur théâtre
de foire singulier, mêlant la couleur de ferraille rafistolée bien
reconnaissable des Trottola (accueillis sous leur chapiteau en février
2009 avec Volchok) et la fosse aux apparitions de Nigloo et Branlo qui
barattent dans leur Petit Théâtre Baraque.
Sous un chapiteau conçu comme une arène très proche, encerclée de
gradins à forte pente, les apparitions « d’en bas » se succèdent par des
tunnels d’accès, cédant la place à des apparitions « d’en haut » pour y
accrocher des agrès de voltige.
L’équipe de voltigeurs burlesques plonge dans les débris déjantés d’un
vieux théâtre de foire en décrépitude. Ensemble, ils réinventent un art
brut, naïf et direct qui flirte avec le burlesque en gris et noir de Buster
Keaton… Entre grâce et magie, le Cirque Trottola et le Petit Théâtre
Baraque sont la « dream team » du théâtre de foire circassien !
Nigloo et Branlo ont collaboré avec Igor de la Volière Dromesko, ont
cofondé le Cirque Alligre, Zingaro ou bien encore le théâtre Krill, et
ont été comédiens avec le Footsbarn et le Théâtre du Radeau. Ces
deux clowns augustes inclassables croisent l’univers forain du cirque
Trottola réuni autour de Titoune, Bonaventure et Mads.
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue des représentations
Production : Cirque Trottola, Petit Théâtre Baraque / Coproduction : Scène Nationale d’Albi, Scène
Nationale de Besançon, le Sirque – Pôle National des Arts du Cirque de Nexon Limousin, Carré
Magique Lannion Trégor – Pôle National des Arts du Cirque en Bretagne, Pronomade(s) en Haute
Garonne – Centre national des arts de la rue, Agora – Pôle National des Arts du Cirque de Boulazac,
Marseille-Provence 2013 – Capitale européenne de la Culture, Théâtre d’Arles – Scène Conventionnée pour les Ecritures d’aujourd’hui, CIRCa – Pôle National des Arts du Cirque Auch Gers Midi
Pyrénées, La Verrerie d’Ales – Pôle National des Arts du Cirque Languedoc Roussillon, Cirque-Théâtre
d’Elbeuf – Pôle National des Arts du Cirque Haute-Normandie, Les Treize Arches – Brive / Avec le
soutien de La Cascade – Pôle national des Arts du Clown et du Cirque Bourg Saint Andéol, festival
d’Alba la Romaine / Subventions : Ministère de la Culture / Aide à la création : DGCA, DRAC Rhône
Alpes / Aide au projet : Région Rhône Alpes et Département de la Drome
45
© T.Grabherr
Recommandé en famille
à partir de 8 ans
Didier Galas
Trickster ou l’Arlequin de Trickster
Chai Skalli
théâtre
jeudi 17
vendredi 18
janvier
20h30
durée : 1h
tarif B
avec
Didier Galas
dispositif scénique et costume
Jean-François Guillon
assisté de Catherine Sardi
lumière
Jérémie Papin
mouvement
Sylvain Prunenec
assistante mise en scène
Sarah Oppenheim
masques
Erhard Stiefel
conseiller musical
Patrice Elegoet
conseillère à l’écriture
Aline Schulman
remerciements
Emilie de Gunzbourg, Laurent Poitrenaux
Oura Yasusuke, Shen Zhihong
Un Arlequin d’aujourd’hui, d’une incroyable finesse
Il fallait un immense acteur pour s’attaquer à cet Arlequin : Didier Galas
est de ceux-là. Initié au masque par Mario Gonzales au Conservatoire
National de Paris, il rejoint la troupe de Christian Schiaretti en 1992
avec lequel il crée Ahmed le subtil qui lui vaudra une nomination aux
Molières dans la catégorie du meilleur acteur. Parcourant le monde,
suivant l’enseignement des maîtres japonais et chinois, Didier Galas
poursuit inlassablement son travail sur la figure d’Arlequin.
Arlequin, c’est un valet de comédie, glouton et naïf. Trickster, un
personnage qui fait rire de lui et des autres, arnaqueur et farceur.
L’Arlequin de Trickster s’affranchit de sa condition en se réinventant
lui-même dans des aventures endiablées. Seul en scène, un balai à la
main et quelques seaux disposés ça et là sur le plateau, Didier Galas
invente un monde empreint de poésie et de féerie. Le spectacle repose
entièrement sur le jeu, le corps, le mime, la danse, où malices, farces
et attrapes ont à voir avec la liberté de l’enfance retrouvée. Drôle,
émouvant, d’une incroyable finesse, Didier Galas joue dans la langue
des masques avec un brio incomparable.
Didier Galas cherche au fond d’Arlequin, le fond de lui-même… Le fond
de nous-mêmes ? Du très grand art !
« La grande force de Galas est, par un jeu qui brouille les pistes et
les répertoires, de rendre actuelle cette comptine d’une petite révolte
quotidienne… » Libération
Rencontre avec Didier Galas
à l’issue des représentations
46
Production : Ensemble Lidonnes
Coproduction : Théâtre National de Bretagne – Rennes, Le Bateau Feu – Scène Nationale de Dunkerque
Didier Galas est artiste associé au Théâtre National de Bretagne – Rennes
© Laurent Paillier
Olga Pericet
De Una Pieza (Espagne)
Chai Skalli
danse
flamenco
mardi 22
janvier
20h30
durée : 1h15
tarif A
Une diversité de registres étonnante
direction artistique
musicale et chorégraphie
Olga Pericet
création lumière
Gloria Montesinos
création son
Kike Seco
costumes
Yaiza Pinillos
confection costumes
Soledad Arenas
Gabriel Besa
chaussures
Gallardo
avec
Olga Pericet
danse
Juan Amaya « Pelón »
danse et palmas
collaboration spéciale
Antonia Jiménez
guitare
José Angel Carmona
mandoline
Miguel Lavi
José Angel Carmona
chant
musique originale
José Angel Carmona
Antonia Jiménez
musique
Anthologie du Folklore musical d’Espagne
El Agujetas
Percussion de Kike Terrón
« Ambient » Hector González
Le festival flamenco de Nîmes fait une première incursion à Sète, au
Chai Skalli ! Première escale avec la belle et énigmatique Olga Pericet
accompagnée d’un danseur et trois musiciens-chanteurs.
Olga Pericet, danseuse subtile et engagée, a déployé une trajectoire
caractérisée par la diversité : depuis le flamenco le plus traditionnel
jusqu’à la danse contemporaine ou le dialogue respectueux mais non
conformiste de l’école bolera avec le classique espagnol.
Son flamenco personnel puise dans l’archaïsme des racines tout en
vibrant de modernité dans la construction des scènes et l’interaction
du chant et de la musique.
Artiste prodigieuse, son exigence technique flamenca comme sa
curiosité des formes chorégraphiques nous offrent un incroyable
entremêlement de détails oniriques et de danse traditionnelle. Venez
découvrir de toute urgence De Una Pieza, la dernière création d’Olga
Pericet.
« Olga Pericet met en évidence une magnifique capacité de
transformation et d’adaptation des différentes formes pour concevoir
de nos jours la danse flamenca »
Javier Prieto
Rencontre avec Olga Pericet
à l’issue de la représentation (sous réserve)
XXIIIe édition du Festival Flamenco de Nîmes
du 7 au 19 janvier 2013
www.theatredenimes.com
Production exécutive : Ana Carrasco / Production : Olga Pericet
en partenariat avec le Théâtre de Nîmes dans le cadre
du Festival Flamenco 2013 de Nîmes
47
© DR
Recommandé en famille
Eyolf
 Création
à partir de 14 ans
[ Quelque chose en moi me ronge ]
Henrik Ibsen – Hélène Soulié – Collectif Exit
Ibsen questionne le réel par la métaphore du conte
Chai Skalli
théâtre
mardi 29
mercredi 30
de Henrik Ibsen
traduction en français
Terje Sinding
Le spectateur Français
imprimerie nationale Editeur
mise en scène – dramaturgie
Hélène Soulié
assistant à la mise en scène
20h30
dramaturgie
durée estimée : 2h
Renaud Diligent
scénographie
tarif B
Emmanuelle Debeusscher
costumes
Catherine Sardi
lumière
Maurice Fouilhé
son
Adrien Cordier
vidéo
Maia Fastinger
avec
Elodie Buisson
Frédérique Dufour
Dominique Frot
Régis Lux
(distribution en cours)
et en alternance les enfants
Arthur Roisnel et Diego Guerra
janvier
Spectacle créé en janvier 2013
au Théâtre de l’Archipel - Perpignan
48
Ce spectacle est présenté dans le cadre du
partenariat régional engagé entre la Scène
Nationale de Sète et du Bassin de Thau,
le Théâtre de L’Archipel – Perpignan et le
Théâtre de Nîmes, Scène conventionnée
pour la danse contemporaine
Dans le cadre de Collèges en tournée,
résidence de création pour Kant p.30
Nous n’avions encore jamais présenté le théâtre d’Henrik Ibsen, auteur
majeur du XIX e siècle, connu pour ses interrogations sur la liberté
individuelle face à la nécessité collective : Peer Gynt, Maison de
poupée, Hedda Gabler sont ses pièces les plus jouées.
Avec Eyolf, nous abordons Ibsen par le conte, un conte cauchemardesque :
depuis quelques années, Rita sent que son mari Alfred lui échappe. Tout
juste rentré de voyage, celui-ci lui annonce une « transformation » qui
n’est pas celle qu’elle souhaitait : il renonce à écrire le livre qui était
l’œuvre de sa vie pour se consacrer entièrement à son fils, Eyolf, qu’il a
le sentiment d’avoir négligé.
Dans cette lutte trouble entre amour conjugal et amour maternel et
paternel, Ibsen sonde l’abîme de la vie et interroge la possibilité d’un
bonheur issu d’une vocation singulière face à la vie sociale et ses
normes morales.
En entomologiste, Hélène Soulié met en scène au plus près du texte,
pour révéler quelque chose sur le présent, réhabiliter la capacité de
dévoilement. La parole est active, les mots puissants : le théâtre d’Hélène
Soulié est profond, humain, intensément urgent et contemporain.
« Retenez bien son nom – Hélène Soulié, cette pétillante jeune femme vient
d’exploser avec sa mise en scène de Cairn… un des spectacles les plus
réussis parmi les créations des artistes vivant en Languedoc-Roussillon. »
Marie-Christine Harant, Les Trois Coups
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
Production déléguée : Théâtre de l’Archipel - Perpignan / Coproduction : Théâtre de Nîmes, Scène
Nationale de Sète et du Bassin de Thau / Avec le soutien de la DRAC Languedoc-Roussillon, du Conseil
Régional Languedoc-Roussillon, et de Réseau en scène (dans le cadre de la Charte d’accompagnement
des œuvres créées en Languedoc-Roussillon)
Avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon
© Bastien Capela
Recommandé en famille
à partir de 13 ans
Ecouter l’herbe pousser
Didier Gauduchon – Nickel Carton Cie
Des énigmes colorées
Chai Skalli
théâtre
graphique
vendredi 1er
février
20h30
durée : 1h
tarif C
conception - écriture - dramaturgie
Didier Gauduchon
jeu(x)
Didier Gauduchon
Mathieu Geslin
collaboration à la mise en scène
Michel Geslin
autres regards et questionnements
Sylvie Delarousse
collaboration artistique, vidéo et photographie
Bastien Capela
musique et univers sonores
Mick Martin
lumière
Nicolas Faucheux
costumes
Pascale Robin
régie générale et vidéo
Jean-François Domingues
voix enregistrées
Amis, amies et inconnus
construction décor
Claude Lalu
Compagnon de la Scène Nationale depuis neuf saisons – il fabrique nos
images – Didier Gauduchon a plusieurs cordes à son arc. Tour à tour
plasticien, scénographe, installateur d’exposition et metteur en scène,
il invente le théâtre graphique. Après le touchant Volière d’humeurs
présenté en mars 2010, il revient avec sa nouvelle création en allant
encore plus loin dans son exploration poétique, visuelle, musicale et
sonore du plateau, du papier, de la couleur et des pinceaux.
Avec son complice Mathieu Geslin, il peint en direct, déroulant un tissu
d’images, de dessins colorés, ronds comme des labyrinthes, remplis de
mots qui se déchiffrent comme des codes secrets. Cet « aventurier de
la couleur » réinvente des voyages secrets, intimes et imaginaires en
puisant dans les images peintes et la vidéo, dans le jeu de matières
sculptées par les traits de lumière et les signes d’encre.
Ecouter l’herbe pousser nous réconcilie avec nos âmes de poète : le
temps est suspendu, délicieusement beau, fin et élégant, où l’imaginaire
manipule le réel. Cette enfance retrouvée nous invite à reprendre nos
pinceaux pour colorier nos vies !
« Il faut partir à la découverte de ces horizons nouveaux ponctués d’un
suspense visuel, poétique, intriguant et magique. »
Alain Massonneau, Centre Presse
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue de la représentation
Production : Nickel Carton Cie - Coproduction : Centre de Beaulieu de Poitiers, Scène Nationale de Sète
et du Bassin de Thau, Gallia Théâtre de Saintes, Avant-Scène de Cognac / avec le soutien des Théâtre
de Thouars, Maison pour tous d’Aiffres, Théâtre de La Couronne / Subventionné par la Région PoitouCharentes, le Ministère de la Culture et Communication – DRAC Poitou-Charentes, la Ville de Poitiers
49
© Marcel Hartmann
La Locandiera
 Création
Carlo Goldoni
Marc Paquien – Dominique Blanc – André Marcon
Chai Skalli
Réinvestir la mémoire du théâtre
théâtre
Entourés d’une très belle distribution, deux magnifiques acteurs sont à
nouveau réunis sur scène : Dominique Blanc dans le rôle de Mirandolina
et André Marcon dans celui du Chevalier.
mardi 5
mercredi 6
jeudi 7
vendredi 8
février
20h30
durée estimée : 2h
tarif A
de
Carlo Goldoni
traduction de
Jean-Paul Manganaro
mise en scène
Marc Paquien
décor
Gérard Didier
lumière
Dominique Bruguiere
costumes
Claire Risterucci
maquillages/coiffure
Cécile Kretschmar
son / musique
Xavier Jacquot
avec
Dominique Blanc
Anne Caillère
François De Brauer
Anne Durand
Gaël Kamilindi
André Marcon
Pierre-Henri Puente
(distribution en cours)
C’est le retour événement d’une comédienne rare, Dominique Blanc. On
se souvient de sa superbe interprétation dans La Douleur, mis en scène
par Patrice Chéreau en février 2009 au Théâtre Molière. La voici dans le
rôle titre de la célèbre pièce de Carlo Goldoni, La Locandiera.
La comédie de l’amour et ses variations infinies, où comment Mirandolina
l’aubergiste fait le pari de faire tomber le Chevalier misogyne dans le
piège de l’amour… Derrière les ressorts de la comédie, Goldoni dessine
un paysage de l’humain saisissant pour y déceler la part d’ombre. Le
metteur en scène Marc Paquien ne s’est pas trompé en proposant le rôle
de Mirandolina à Dominique Blanc, car « elle possède, dit-il, la légèreté,
la lumière, mais aussi l’ombre intérieure essentielle à ce rôle ».
Après avoir présenté Oh les beaux jours en ouverture du Chai Skalli la
saison dernière, Marc Paquien revient avec cette célèbre comédie de
Goldoni pour réunir sur scène le monde et le théâtre, avec l’élégance et
la finesse qui le caractérisent.
« Dominique Blanc, actrice d’une rare sensibilité »
Fabienne Darge, Le Monde
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
50
Spectacle créé en janvier 2013
à Genève
Production : Compagnie des Petites Heures
Coproduction : Théâtre de Carouge – Atelier de Genève, Théâtre de Caen, Scène Nationale de Sète et du
Bassin de Thau, La Coursive – Scène Nationale de La Rochelle, Théâtre de Neuilly, Comédie de Picardie
– Amiens, Théâtre de Namur, Les Célestins – Lyon
Photo du précédent spectacle Salves © Jean-Pierre Maurin
 Création
Maguy Marin – Denis Mariotte
Un spectacle majeur, une énergie vitale
Chai Skalli
danse
Un nouveau spectacle de Maguy Marin c’est toujours un événement !
Après la formidable reprise de May B en janvier 2011 au Théâtre
Molière, Maguy Marin revient avec sa nouvelle création écrite avec le
musicien-compositeur Denis Mariotte.
mardi 12
mercredi 13
février
20h30
durée estimée : 1h
tarif A
conception et réalisation
Maguy Marin
Denis Mariotte
avec
5 ou 6 danseurs
(distribution en cours)
Maguy Marin ou l’éternel recommencement. Son travail explore les
thèmes de la mémoire, le vivre ensemble, la question de l’histoire
aussi, de ce qu’on nous a transmis, de ce qu’on va transmettre.
Cette nouvelle pièce fait écho aux pièces précédentes : la question de
la place de la poésie dans Turba, celle de l’histoire de la mémoire de
Salves, sans oublier la question du quotidien aussi, de notre temps
contemporain.
Marque des grandes chorégraphes, Maguy Marin cherche obstinément
à s’exercer dans la multitude des petites déviations porteuses du
désordre vital, en nous rappelant sans cesse qu’une œuvre se dessine
pendant que l’artiste la fait.
Après avoir investi, conçu, fabriqué et fait vivre le Centre Chorégraphique
National de Rillieux-la-Pape pendant douze ans, retour à la compagnie,
mobile et indépendante. Maguy Marin repart sur les routes avec une
sacrée énergie et une nouvelle création. Un spectacle attendu par l’une
des chorégraphes essentielles de notre temps !
Spectacle créé en 2012
à Lyon
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue de la représentation du mardi 12 février
Coproduction : la 15e Biennale de la danse de Lyon, Festival d’Automne à Paris, Théâtre de la Bastille,
Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape – Direction Yuval Pick, Théâtre Garonne – Toulouse,
Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées, Compagnie Maguy Marin
En 2012, la Compagnie Maguy Marin est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication et la Ville de Toulouse
51
©Thomas Brosset
Jazz au Chai
Surnatural Orchestra
1ère partie : Pierre Diaz – Laurent Cavalié
Chai Skalli
jazz
vendredi 15
février
20h30
durée : 2h30
tarif B
1ère partie :
Rue Trivalle
Pierre Diaz
saxophone, voix et objets sonores
Laurent Cavalié
chants, accordéon et percussions
musicien, ingénieur son
Arnaud Bertrand
2ème partie
Pluir
Antoine Berjeaut
Guillaume Dutrieux, Julien Rousseau
trompettes, bugles
Hanno Baumfelder
François Roche-Juarez,
Judith Wekstein
trombones
Sylaine Helary, Cléa Torales
flûtes
Adrien Amey, Baptiste Bouquin
Robin Fincker, Jeannot Salvatori
Nicolas Stephan, Fabrice Theuillon
saxophones
Laurent Géhant
soubassophone
Field Fourneyron
tuba
Boris Boublil
claviers
Antonin Leymarie
batterie
Sylvain Lemêtre
percussions
Zak Cammoun, Bastien Peralta
son
Damien Christéa
lumière
Le Pôle Jazz en L’R est soutenu par la Région
Languedoc-Roussillon, en partenariat avec le
Collectif Jazz en L’R, avec le soutien de la SACEM
et de la DRAC Languedoc-Roussillon
52
Jazz au Chai est proposé dans le cadre
de la résidence de création de Gérald
Chevillon sur la saison 2012 -2013
Un « big band » joyeux et festif !
Rue Trivalle De la rencontre entre Laurent Cavalié et Pierre Diaz, déjà
accueilli en mars 2012 avec le trio Zéphyr, est né, non pas un duo,
mais la réunion de deux identités, des « artistes combattants » pour
transmettre ce qui ne s’est pas dit hier ou qui s’est perdu parfois. Traditionnel occitan, jazz, reggae, rythm & blues, bal populaire, classique,
improvisation, aucune exclusive dans leur musique pour cultiver leur
mémoire pour un autre futur.
Pluir Sensations fortes assurées ! Aux allures de fanfare picaresque
et chaleureuse, Surnatural Orchestra, composé de 19 musiciens sur
scène, truffe son œuvre d’intonations jazz et de musiques populaires
avec une énergie débordante.
Il faut envisager le Surnatural Orchestra aussi bien comme une troupe
que comme un grand orchestre : une approche qui sied à leur musique
de saltimbanques flamboyants tout droit sortis d’une bande-son de
Nino Rota. Tango, teintes klezmer, musique urbaine, jazz mutin et bulles
pop : chaque musicien prend ses responsabilités avec gourmandise.
Pluir – titre de leur dernier album – sonne comme l'inexorable douceur
d’une pluie d’idées foisonnantes, joyeuses et festives : la musique de
Surnatural Orchestra nous emporte dans un tourbillon coloré, tellement
ravis qu’on en redemande !
« Un bain de jouvence joyeux et impertinent comme on n’en a pas
entendu depuis des lustres. »
Alex Dutilh, Jazzman
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue de la représentation
Rue Trivalle est programmé dans le cadre du Pôle Jazz en L’R. Résidence de création accueillie à Perpignan par Jazzèbre / Co-production : Par-Dessus Les Toits
Collectif Surnatural est soutenu par la DRAC Ile-de-France/Ministère de la culture et de la communication,
par la Région Ile-de-France (au titre de l’aide à la Permanence Artistique et culturelle) et par la Sacem au
titre de l’aide aux grandes formations et ensembles de jazz. / En tournée avec le soutien de la Spedidam
et de l’ONDA / Surnatural Orchestra fait partie de la fédération Grands Formats
Avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon
© Christophe Modica
Singularités ordinaires
le GdRA – Christophe Rulhes, Julien Cassier, Sébastien Barrier
Trois portraits entre curiosité et tendresse
Chai Skalli
théâtre
pluridisciplinaire
mardi 19
mercredi 20
février
20h30
durée : 1h20
tarif B
conception et interprétation
le GdRA
texte, mise en scène et musique
Christophe Rulhes
mouvement et scénographie
Julien Cassier
jeux d’acteur
Sébastien Barrier
collaboration artistique
Mathurin Bolze
aide à la dramaturgie
Jean-Michel Guy
images
Christophe Modica, Amic Bedel
Edmond Carrère
montage
Christophe Modica
images animées
Benoît Bonnemaison-Fitte
costumes
Céline Sathal
lumière
Adèle Grepinet
Nous poursuivons le voyage dans l’univers singulier du GdRA, dans un
triptyque consacré à la Personne : après la programmation de Nour
la saison dernière, et en attendant la prochaine création consacrée à
l’anormalité et au sujet, Le GdRA présente Singularités ordinaires.
Le spectacle repose sur les portraits de trois personnages : Arthur
Genibre, paysan et musicien guérisseur du Quercy ; Wilfride Piollet,
ancienne étoile de l’Opéra de Paris ; Michèle Eclou-Natey, marseillaise
d’origine algéro-togolaise et « vedette » d’un bar de quartier, grâce à l’art
de la parole qu’elle manie au quotidien.
Confrontant leurs techniques mutuelles en mouvement, en musique et
en verbe, les trois artistes du GdRA tissent un dialogue multiple entre
images documentaires projetées et acteurs au plateau, où s’entremêlent
les superbes figures acrobatiques de Julien Cassier, la capacité de
Christophe Rulhes à observer le réel, à le mettre en musique et à le
chanter, la « tchatche » talentueuse de Sébastien Barrier.
En développant et questionnant les témoignages d’Arthur, Wilfride et
Michèle, le GdRA crée une improbable rencontre, un spectacle narratif
puissant et émouvant : c’est le théâtre de nos vies, de notre Personne !
« Un théâtre de la vie qui risque d’en surprendre plus d’un ! »
Les Inrockuptibles
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
Spectacle co-accueilli avec
la Verrerie d’Alès
Pôle National des arts du Cirque
Région Languedoc-Roussillon
Production : le GdRA - Coproduction et résidences de création Agora – Scène conventionnée de Boulazac, Le Channel – Scène nationale de Calais, Etablissement public du Parc et de la Grande halle de la
Villette – Paris, Le Carré les colonnes – Scène conventionnée de Saint-Médard-en-Jalles – Blanquefort,
Culture Commune – Scène Nationale du bassin minier du Pas-de-Calais, La Ferme du Buisson – Scène
Nationale de Marne-la-Vallée, Les Migrateurs Associés pour les arts du cirque – Le Maillon – Strasbourg,
Le CREAC – Centre de Recherche européen des arts du cirque – Marseille, L’Espace périphérique – la
Villette – Ville de Paris - Résidence de construction et Coproduction L’Usine – lieu conventionné dédié aux
arts de la rue –Tournefeuille - Soutiens Circuits – scène conventionnée d’Auch Gers, La Grainerie – lieu
de fabrique des arts du cirque – Balma Aides à la création DRAC Midi-Pyrénées, Conseil Régional MidiPyrénées, Conseil Général de la Haute-Garonne, Jeunes Talents Cirque.
53
© Nathalie Sternalski
Recommandé en famille
à partir de 15 ans
L’Acteur nucléaire
Claude Buchvald – Régis Kermorvant
Un cri d’amour à la scène, une jubilation théâtrale
Il y a dix ans, lors d’une représentation dans un théâtre, un acteur a
surpassé les lois de la physique et provoqué une explosion nucléaire
en jouant, faisant disparaître un pays et sa population. En représailles,
les survivants exterminèrent les artistes. Un seul représentant de cette
espèce a survécu, gardé en captivité, surnommé l’acteur nucléaire. On le
libère, ce soir, pour qu’il prenne la parole, qu’il s’exécute et fasse revivre
sous nos yeux, une dernière fois, le théâtre.
théâtre
B a l aruc-les-Bains
Maison du peuple
mercredi 13, 20h30
V i c -la-Gardiole
Salle des fêtes
jeudi 14, 20h30
F r o ntignan la Peyrade
C e n t r e C u l t u r e l F r a n ç o i s-Villon
samedi 16, 20h30
L o u pian
Centre socio culturel
mercredi 20, 20h30
M o ntbazin
S a l l e p o l y va l e n t e
jeudi 21, 21h
M i r eval
C e n t r e C u l t u r e l L é o M a let
vendredi 22, 21h
mars
durée : 1h
tarif C
texte
Régis Kermorvant
Julie Chaize
collaboration artistique
Claude Buchvald
avec
Régis Kermorvant
v
Possibilité
de transport en bus
voir p.73
54
Ecrit à quatre mains par Julie Chaize et Régis Kermorvant, interprété par
lui seul, L’Acteur nucléaire est un ultime cri d’amour à la scène. Formidable
passeur de mots et d’émotions, le comédien rend hommage au monde du
spectacle, aux techniciens comme aux artistes et nous fait entrer dans un
monde inconnu, celui des répétitions, des coulisses, des doutes.
Exploration burlesque et émouvante dans le corps de l’interprète,
voyage initiatique dans l’intimité de l’acteur, sous le regard bienveillant
de Claude Buchvald, Régis Kermorvant se livre comme jamais, joue
avec le lieu, improvise avec les éléments du théâtre et tient le public
en haleine avec une joyeuse férocité.
Drôle et jubilatoire, Régis Kermorvant est de la trempe des grands
acteurs. A découvrir de toute urgence dans différents lieux culturels du
département de l’Hérault !
Rencontre avec Régis Kermorvant
à l’issue des représentations
L’Acteur nucléaire est programmé
dans le cadre de la résidence
de Claude Buchvald, artiste associée p.18
Claude Buchvald présente également
Erotokritos p.40
Le spectacle a été créé dans le cadre du Languedoc-Roussillon Lycéens Tour.
avec le soutien de la Région Languedoc-Roussillon
Production déléguée Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
En partenariat avec les villes de Loupian, Balaruc-les-Bains, Vic-la-Gardiole, Frontignan la
Peyrade, Montbazin, Mireval
avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon
© Adrien Alleaume
Recommandé en famille
à partir de 4 ans
Chien Bleu
Teatro Gioco Vita – Fabrizio Montecchi (Italie)
Chai Skalli
Une amitié forte entre un enfant et un chien
théâtre
d’ombres
Quel enfant n’a pas rêvé d’avoir un chien qui dort avec lui, qui veille
sur lui et le protège ?
samedi 16
mars
adaptation théâtrale
Nicola Lusuardi
17h
Fabrizio Montecchi
durée : 50 min
traduction française
tarif C
Isabelle Detrez
mise en scène
Fabrizio Montecchi
décors
Nicoletta Garioni, Fabrizio Montecchi
silhouettes
Federica Ferrari, Nicoletta Garioni
(d’après les dessins de Nadja)
musique
Michele Fedrigotti
costumes
Sara Bartesaghi Gallo
lumière et son
Anna Adorno
réalisation des décors
Sergio Bernasani
réalisation des écrans
Tania Fedeli
avec
Daria Pascal Attolini
Deniz Azhar Azari
Charlotte s’ennuie dans son jardin, lorsqu’elle rencontre Chien Bleu.
Mystérieux et puissant, mais aussi docile qu’inoffensif, il devient l’ami
et le protecteur de l’enfant. Effrayée par cet être venu d’on ne sait où,
la maman de Charlotte s’oppose a cette amitié. Que va-t-il se passer ?
Reconnu comme un classique de la littérature jeunesse, l’album
de Nadja aborde des thématiques très fortes : les peurs nocturnes,
l’incompréhension des adultes, mais aussi la force de l’imaginaire
comme un moyen de transcender les inquiétudes enfantines.
Déjà accueillie en 2007-2008 avec Pèpè et Etoile, la compagnie italienne
Gioco Vita revient avec un dispositif qui, une fois encore, parvient à faire
se rencontrer techniques traditionnelles et recherche contemporaine.
Le récit oscille entre moments joués par les comédiennes, manipulation
des marionnettes et de leurs ombres, jeux de couleurs et de lumières,
donnant à voir la force des illustrations de l’auteure.
Chien Bleu est un voyage dans l’imaginaire, une proposition riche et
sensible, pour les enfants et ceux qui les accompagnent.
Rencontre avec l’équipe artistique
Ce spectacle est également proposé
en séances scolaires pour
les enfants de Thau agglo
à l’issue de la représentation
Chien Bleu, Nadja © L’Ecole des Loisirs - Paris
55
 Création
Razerka Ben Sadia-Lavant
Denis Lavant – Sapho
Chai Skalli
théâtre
d’après
Othello, le Maure de Venise
de Shakespeare
mardi 19
adaptation
mercredi 20 Razerka Ben Sadia-Lavant
Manuel Piolat-Soleymat
jeudi 21
conception et mise en scène
Razerka Ben Sadia-Lavant
assistante à la mise en scène
20h30
Soline De Warren
durée estimée : 2h
dramaturgie
tarif A
Razerka Ben Sadia-Lavant
en collaboration avec Pierre Lauret
scénographie
Laurent P. Berger
costumes
Eric Martin
lumière
Jaufré Thumerel
chorégraphie des combats
Reda Oumouzoune
musique
Mehdi Haddab
chant
Sapho
avec
Teresa Acevedo, Clovis Fouin
Alexandra Fournier, Denis Lavant
Reda Oumouzoune, Sapho
Alexandre Théry, Anisia Uzeyman
Saul Williams
en cours
mars
Les amours vulnérables de Desdémone et Othello
d’après Shakespeare
Une histoire d’amour, entre beauté et violence
S’inspirant d’Othello de Shakespeare, Razerka Ben Sadia-Lavant pose
l’enjeu du spectacle : à travers l’amour de Desdémone et Othello,
montrer la beauté de la civilisation dans ce qu’elle a de vitale et de
fragile, la passion nous dévoilant le jeu des Hommes pour le pouvoir
et la domination.
Avec ce spectacle tout en pulsions, Razerka Ben Sadia-Lavant réinterroge
l’humain constitué par une culture particulière, une manière d’être au
monde dans un usage du corps, de la parole, de la musique et de la
danse réunis. La distribution a été guidée par ce questionnement.
Pour susciter l’imaginaire, la metteure en scène s’entoure d’une
distribution prestigieuse. Aux côtés de l’acteur-chanteur américain
Saul Williams dans le rôle d’Othello et d’Alexandra Fournier en
Desdémone, l’exceptionnel Denis Lavant campe Iago, en se jouant de
l’incandescence du verbe, la chanteuse Sapho à l’incroyable palette
vocale ou bien encore Mehdi Haddab (entendu aux côtés de Rodolphe
Burger dans Le Cantique des Cantiques) avec son oud magique.
Il faut découvrir de toute urgence le travail de Razerka Ben SadiaLavant qui sait reprendre à son compte avec talent et lyrisme la révolte
d’un autre temps, celle de Shakespeare.
Spectacle créé en mars 2013
au Théâtre de Nîmes
56
Ce spectacle est présenté dans le cadre
du partenariat régional engagé entre la
Scène Nationale de Sète et du Bassin de
Thau, du Théâtre L’Archipel – Perpignan et
du Théâtre de Nîmes, Scène conventionnée
pour la danse contemporaine
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations (sous réserve)
Production déléguée : Théâtre de Nîmes / Coproductions (en cours) : Théâtre Nanterre-Amandiers, Scène
Nationale de Sète et du Bassin de Thau, Théâtre de l’Archipel - Perpignan, Cie Objet Direct
© Emmanuelle Vial
 Création
Interzone Extended (France – Proche-Orient)
Serge Teyssot Gay – Khaled Aljaramani
Ibrahim Maalouf – Keyvan Chemirani – Carol Robinson
Chai Skalli
musiques
du monde
Un joyau entre rock et Proche-Orient
Un concert exceptionnel et « Interzone », parce qu’il est le fruit de la
rencontre entre Serge Teyssot Gay (ex-guitariste de Noir Désir) et Khaled
Aljaramani (musicien syrien de oud qui vient de trouver asile en France)
pour fabriquer une forge musicale croisant et fusionnant les langages du
rock et les maquams du Proche-Orient.
samedi 23
mars
20h30
durée estimée : 1h30
tarif A
Serge Teyssot Gay
guitare électrique et direction artistique
Khaled Aljaramani
oud
Ibrahim Maalouf
trompette en ¼ de tons
Keyvan Chemirani
zarb, daf
Carol Robinson
clarinettes
Philippe Andlauer
ingénieur du son
Rare aussi ce concert : quelques dates seulement en France pour cet
« Interzone extended » à Ibrahim Maalouf et sa trompette à quatre
pistons, Keyvan Chemirani et ses percussions persanes et la prolifique
clarinettiste Carol Robinson.
Histoire de rencontres, d’écoutes et de fertilité : l’imagination a œuvré
pour que deux langages musicaux aux antipodes, relevant de deux
cultures naguère sans contact, celle du rock (de Led Zeppelin à Noir
Désir) et celle de la musique arabe de Syrie (corsetée dans une tradition
musicale arabe, « classique » et nationale), dialoguent pour donner une
musique d’une flexibilité et d’une fécondité inouïes.
Cette rencontre musicale témoigne d’imaginaires musicaux exceptionnels :
une fenêtre s’ouvre pour la musique en général et pour la musique arabe
en particulier. A ne manquer sous aucun prétexte !
« Portés par une même exigence d’honnêteté, Serge Teyssot Gay et Khaled
Aljaramani ont réussi un magnifique dialogue. »
infoconcert.com
Spectacle créé en septembre 2012
à la Fondation Royaumont
Rencontre avec les artistes
à l’issue de la représentation
Producteur délégué : Fondation Royaumont / Coproduction : Scène Nationale de Martigues Les Salins,
Châteauvallon, centre national de création & de diffusion culturelles, Le Hangar 23, Rouen
57
© Hervé Nisic
Photo de répétition
 Création Scène Nationale
Blood & Burger
Rodolphe Burger – James Blood Ulmer
Deux hommes-guitares pour un concert de blues-funk mémorable
Chai Skalli
Nous avions accompagné Rodolphe Burger lors d’une Carte blanche
mémorable en trois escales au Théâtre Molière il y a deux saisons.
C’est avec plaisir qu’il revient avec l’immense guitariste américain
James Blood Ulmer pour un concert inédit et éblouissant.
musique
chanson
samedi 30
mars
20h30
durée estimée : 1h30
tarif B
Rodolphe Burger
chant, guitares
James Blood Ulmer
chant, guitares
Julien Perraudeau
claviers
Marcello Giuliani
basse
Alberto Malo
batterie
James Blood Ulmer est une véritable légende : impossible de résumer
son parcours musical tant il est riche, prolifique et diversifié (gospel,
blues, rythm’n blues, jazz, rock, …). Plus de 30 albums ont été
publiés. Il fait la rencontre décisive de sa vie de musicien en 1970 :
Ornette Coleman. Rodolphe Burger le découvre quelques années plus
tard au Festival d’Antibes, lors d’un concert inoubliable du Prime Time
d’Ornette Coleman.
La rencontre artistique entre les deux guitaristes devenait dès lors
inévitable tant le tracé de tangente musicale noire américaine de Blood
résonne dans celle si particulière de Rodolphe Burger : chanter, jouer,
parler sont une seule et même chose, un seul et même « son ».
Leur premier disque, paru en 2001, sonnait comme un manifeste :
Guitar Music ! Devenus frères en musique, ils viennent à Sète créer le
deuxième chapitre de leur collaboration. C’est Blood & Burger.
« J’ai une immense dette envers cet homme : il m’aura fait entendre,
un soir à Antibes, le son même du recommencement. » Rodolphe Burger
Rencontre avec l’équipe artistique
Résidence de création p.18
58
à l’issue des représentations
Résidence de création au Chai Skalli, du 24 au 29 mars. Enregistrement du concert sur le Label Dernière
Bande de Rodolphe Burger / Coproduction : Compagnie Rodolphe Burger / Scène Nationale de Sète et
du Bassin de Thau
Production déléguée : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
© Pascal Gely
 Création
Iphis et Iante
Isaac de Benserade – Jean-Pierre Vincent
Un poème des heures chaudes de la jeunesse
Chai Skalli
Cela fait longtemps que nous souhaitions accueillir Jean-Pierre Vincent
car il fait partie d’un paysage théâtral que nous aimons et défendons.
théâtre
mardi 2,
mercredi 3, 19h
jeudi 4
vendredi 5
avril
20h30
durée estimée : 1h40
tarif B
texte
Isaac de Benserade
mise en scène
Jean-Pierre Vincent
dramaturgie
Bernard Chartreux
décor
Jean-Paul Chambas
costumes
Patrice Cauchetier
lumière
Alain Poisson
son
Benjamin Furbacco
combats
Bernard Chabin
avec
Suzanne Aubert
Chloé Chaudoye
Charlie Nelson
Barthélémy Meridjen
(distribution en cours)
« Si vous accouchez d’une fille, faites-la mourir en naissant… », dit le
mari à sa femme. Fatalement, la dame accouche d’une fille ! Iphis est
alors élevée par sa mère en garçon pour échapper à la vindicte de son
père. Amoureuse de Iante, vraie jeune fille, cette passion la dévore autant
qu’elle la désespère. Quand le père veut conclure le mariage, la mère
invente toutes sortes de stratagèmes pour en retarder l’échéance.
C’est une comédie atypique, un conte à dormir debout, écrit par un tout
jeune poète de 22 ans. Isaac de Benserade est un libertin à la mode
des années 1630, qui transgresse vivement morale et bienséance pour
nous offrir une histoire d’une insolente modernité sur la confusion des
sentiments et des sexes.
C’est la force et le talent de Jean-Pierre Vincent : raconter depuis
aujourd’hui, cet hier ou ce toujours. Il lorgne sur cette pièce depuis
quelques années car il y voit une comédie romanesque sous une fable
terrible, un chef-d’œuvre de fantaisie et de cocasserie absurde. Il s’y
jette donc avec gourmandise, humour et légèreté.
« Jean-Pierre Vincent a acquis une liberté, une générosité, une
ouverture dans sa mise en scène d’une simplicité lumineuse qui
frappent et émeuvent. »
Fabienne Pascaud, Télérama
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
Spectacle créé en janvier 2013
à Marseille
Production déléguée : Théâtre du Gymnase
Coproduction : compagnie Studio Libre – Jean-Pierre Vincent
59
© ?????
Jazz au Chai
La Fête à Boby
Jean-Marie Machado – André Minvielle
Orchestre Danzas
1ère partie : Trio d’en bas
Un hommage au génie de Boby Lapointe
Chai Skalli
jazz
mardi 9
avril
1ère partie
Trio d’en bas
Arnaud Rouanet
saxophone ténor, clarinette, sampler, voix
Samuel Bourille
durée : 2h30
piano, clavier, fx, voix
tarif B
Yoann Scheidt
batterie, voix
20h30
2eme partie
La Fête à Boby
Jean-Marie Machado
piano, compositions, arrangements
André Minvielle
chant
Jean-Charles Richard
saxophones
Joce Mienniel
flûte
Francois Thuillier
tuba
Gueorgui Kornazov
trombone
Didier Ithursarry
accordéon
François Merville
batterie
Jean-Marc Quillet
percussions
Trio d’en bas Ces trois musiciens riches d’expériences complémentaires
sont les complices du trublion Bernard Lubat. Avec l’amitié et l’aventure
humaine en partage, le Trio d’en bas est composé d’artisans du son, de
paysans de la musique, liés par un goût très sûr du détournement et du
décalage. Leur « musique d’en haut pour la France d’en bas » est l’occasion
d’un jeu avec le public, pour une musique libre et sans entrave.
La Fête à Boby Natif de Pézenas, Boby Lapointe fait partie du patrimoine
de la chanson française, au même titre que Georges Brassens : derrière
son univers loufoque se cache le talent des mélodies et de l’interprète,
tout à la fois drolatique et profond.
Pour lui rendre hommage, le pianiste et compositeur Jean-Marie Machado
a invité à se joindre à son grand orchestre Danzas, le chanteur, scatteur,
slameur et rappeur occitan, le délicieux et facétieux André Minvielle, tous
deux accueillis à Sète ces dernières années.
Mêlant aux principaux succès de Lapointe, somptueusement réarrangés,
des chansons et compositions originales directement inspirées par
son univers, Machado et Minvielle inventent un tour de chant à la fois
théâtral, poétique et ludique, offrant à travers cet hommage une seconde
jeunesse à l’œuvre authentiquement novatrice de Boby Lapointe.
« Machado s’est livré à un véritable travail d’orfèvre par des arrangements
tendres ou décalés des mélodies souvent truculentes de Boby Lapointe »
Guy Rouy, Les Dernières Nouvelles d’Alsace
Rencontre avec les artistes
Le Pôle Jazz en L’R est soutenu par la Région
Languedoc-Roussillon, en partenariat avec le
Collectif Jazz en L’R, avec le soutien de la SACEM
et de la DRAC Languedoc-Roussillon
60
Jazz au Chai est proposé dans le cadre
de la résidence de création
de Gérald Chevillon
sur la saison 2010-2013
à l’issue de la représentation
La Fête à Boby est une création aidée par la SACEM, la Spedidam, le Conseil Général de Seine-SaintDenis et l’Espace 1789 de Saint-Ouen. Cantabile est une compagnie soutenue par la DRAC Île-de-France,
la Région Ile de France et le Conseil Général du Val-de-Marne
Trio d’en bas est lauréat du prix Jazz Migration 2010 décerné par l’AFIJMA et la FSJ
Soutiens Festival Jazzèbre de Perpignan, Jazz à Junas, le Chapeau Rouge à Carcassonne, le Collectif Jazz
en LR, le Conseil Général de l’Aude, le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon et l’AFIJMA
Avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon pour le Trio d’en bas
©Michel Corbière
Recommandé en famille
à partir de 10 ans
Cie Rasposo
 Création Scène Nationale
Morsure
La piste aux émotions distille un charme indicible
F r o n t i g n a n la Peyrade
arts
du cirque
écriture, mise en scène
Marie Molliens
direction technique,
scénographie
Vincent Molliens
mardi 9, 20h30
création musicale
mercredi 10, 19h
Benoit Keller
vendredi 12, 20h30 Christian Millanvois
samedi 13, 20h30 coaching acrobatique
Dariusz Karczewski
dimanche 14, 18h
assistante à la
mise en scène
mardi 16, 20h30
Molliens
mercredi 17,19h regardFanny
chorégraphique
vendredi 19, 20h30
Milan Herich
fildefériste, acrobate voltigeuse
Marie Molliens
durée estimée : 1h15 équilibriste, acrobate voltigeur
Luca Forte
tarif B
acrobate, porteur
sous chapiteau chauffé
Konan Larivière
Accès : se rendre à Frontignan
la Peyrade. Au rond-point
porteur
de la Peyrade,
Massimiliano Rossetti
suivre le fléchage
dompteurs
puis tourner à droite
Nathalie Halley
dans l’avenue du Stade
Damien Duchon
sandwichs chauds
(distribution en cours)
avril
sur place
v
Possibilité
de transport en bus
voir p.73
Benoit Keller
contrebassiste
Christian Millanvois
batteur, percussionniste
Françoise Pierret
guitare, voix
Les Rasposo sont de retour ! Après le formidable Chant du Dindon, de
belles mémoires présenté en février 2011, ce cirque familial enchanteur
reprend la route avec sa nouvelle création Morsure.
C’est une belle histoire de transmission, comme le cirque en engendre
souvent : après avoir dirigé quinze créations, Fanny Molliens effectue un
passage de témoin à sa fille Marie, qui prend la direction artistique de
ce nouveau projet.
Avec Morsure, Marie Molliens questionne les codes circassiens à
travers un regard actuel, théâtral et émotionnel, révélant des instants
de dépassement et de bravoure extrêmes, des mises en danger du
corps quand les émotions s’entrechoquent. Partant des disciplines
circassiennes qui font la force de Rasposo – un fil, la barre russe, les
équilibres et portés acrobatiques – l’intensité des corps dépasse la
virtuosité pour mieux nous montrer les instincts sauvages de l’homme.
Instincts sauvages encore avec la présence d’une tigresse à l’imposante
beauté, à la sauvagerie évidente qui provoque un moment de grâce et de
fascination. Le chapiteau est ainsi transformé en arène avec des effets
d’optique qui convoquent la nuit des temps. Tout en son et en musique,
Morsure nous renvoie à la face cachée des Rasposo.
« Un univers baroque au confluent du cirque traditionnel et du théâtre
d’images. »
David Bissonnet, Libération
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
Spectacle co-accueilli avec
la Verrerie d’Alès
Pôle National des arts du Cirque
Région Languedoc-Roussillon
La Compagnie Rasposo, conventionnée par la DRAC et la Région Bourgogne, est en compagnonnage
avec la Verrerie d’Alès en Cévennes – Pôle National des Arts du Cirque Région Languedoc-Roussillon
Coproducteurs actuels : La Verrerie d’Alès – PNC-LR, Scène Nationale de Sète et du Bassin de
Thau, Scène Nationale de Narbonne, Sortie Ouest – Béziers, Cirque Théâtre D’Elbeuf – PNC – Haute
Normandie, ABC Dijon
Résidence de création du 18 mars au 8 avril, sous chapiteau à Frontignan la Peyrade.
En partenariat avec la Ville de Frontignan la Peyrade
61
©?????
15 %
 Création
Bruno Meyssat – Théâtres du Shaman
La soif de s’enrichir a fait sauter tous les interdits
Chai Skalli
théâtre
vendredi 12
samedi 13
avril
20h30
durée estimée : 1h30
tarif C
conception et réalisation
Bruno Meyssat
scénographie
Bruno Meyssat et Pierre-Yves Boutrand
lumière et régie générale
Franck Besson
régie plateau et construction
Pierre-Yves Boutrand et Thierry Varenne
univers sonore
Patrick Portella et David Moccelin
costumes
Robin Chemin
assistante
Véronique Mailliard
avec
Gaël Baron
Charles Chemin
Elisabeth Doll
Frédéric Leidgens
Jean-Jacques Simonian
Jean-Christophe Vermot-Gauchy
Les spectacles des Théâtres du Shaman sont uniques dans le paysage
théâtral français. Avec la réalisation de plus de 30 spectacles, Bruno
Meyssat, concepteur – metteur en scène de 15% et homme de théâtre,
s’inspire très souvent du concret (objets chargés d’histoires, matériaux)
pour les concevoir.
Avec la création de 15% au Festival d’Avignon 2012, Bruno Meyssat
prélève ses matériaux dans la sphère financière, celle-là même qui fonde
notre mode de vie, notre mode de crise. Montrer sur un plateau avec
des corps, des paroles et des espaces, la fable de toutes les fables : le
rapport économique.
Tirer un portrait de société à partir des « lois » de la finance tel est l’enjeu
de 15%, la finance étant pour nous tous ce que la guerre et ses combines
ont été pour Shakespeare quant il décrivait les hommes et son époque.
Le théâtre de Bruno Meyssat conjugue le son, l’image et le mouvement
en privilégiant l’action scénique et un travail sur les ambiances : c’est
un récit sur l’homme, ses croyances, ses fabulations, ses inventions, ses
peurs enfantines, naviguant entre passé et présent.
C’est un théâtre d’images en prise avec la réalité. A découvrir !
« Je fais le travail de Dieu »
Lloyd Blankfein - PDG Goldman Sachs
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
Spectacle créé en juillet 2012
au festival d’Avignon
62
Un spectacle de Théâtres du Shaman / Coproduction : l’Espace Malraux – Scène Nationale de Chambéry
et de la Savoie, Nanterre Amandiers, le Festival d’Avignon, la Comédie de Saint Etienne, la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau / Avec le soutien des Subsistances – Lyon, les aides du Théâtre des
Quartiers d’Ivry – CDN du Val de Marne, du GMEM – centre national de création musicale de Marseille,
de l’Institut Français, de la Région Rhône-Alpes, Fiacre international et de l’Ambassade de France aux
États-Unis. / La compagnie Théâtres du Shaman est conventionnée par la DRAC Rhône-Alpes et la Région
Rhône-Alpes et subventionnée par la Ville de Lyon
©Frédéric Iovino
Recommandé en famille
à partir de 8 ans
Davaï Davaï
Brahim Bouchelaghem – Cie Zahrbat
Les Top 9 (France - Russie)
Battle à la russe
Chai Skalli
danse
hip hop
mardi 16, 20h30
mercredi 17, 19h
avril
durée : 1h
tarif B
chorégraphie
Brahim Bouchelaghem
musique originale
Aleksi Aubry Carlson
musique additionnelle
René Aubry et Armand Amar
slam
Dmitry Kolokolnikov (Komar)
lumières
Philippe Chambion
scénographie
Brahim Bouchelaghem
réalisation
Pierre Briant
vidéo
Bénédicte Alloing et Pierre Briant
interprétation TOP 9
Stanislav Vaytekhovich (Wolt)
Konstantin Eliseytsev (Kosto)
Dmytro Li (Flying Buddha)
Maxim Shakhov (Simpson)
Dmitry Bagrov (Rezk)
Dmitry Kolokolnikov (Komar)
Oleksiy Bulgakov (Robin)
Anton Savchenko (Tony Rock)
Brahim Bouchelaghem
Après les danseurs énergiques chorégraphiés par Blanca Li dans
Elektro Kif, nous poursuivons notre voyage « hip hop » du côté de SaintPétersbourg avec le chorégraphe français Brahim Bouchelaghem et des
breakers russes, les Top 9.
Auteur singulier et sensible qui ne tient pas en place, Brahim
Bouchelaghem est danseur et chorégraphe, remarqué par Farid Berki
avant de rejoindre Mourad Merzouki au sein de la compagnie Käfig,
puis Kader Attou de la compagnie Accrorap. C’est du hip hop d’auteur
croisant la danse contemporaine. A l’occasion d’une tournée à SaintPétersbourg, il y rencontre les champions du « Battle of the Year 2008 »,
les Top 9, des breakers attachés aux racines du hip hop : leur rencontre
débouche sur Davaï Davaï, littéralement allez on y va !
Davaï Davaï raconte la dérive d’une société russe happée par l’appât
du gain et qui oublie nombre de ses concitoyens. Sur fond d’images
projetées tournées à Saint-Pétersbourg (d’une immense beauté), les
gestes - souvent acrobatiques - conjugués à la technique inouïe de ces
jeunes danseurs russes dessinent notamment des solos époustouflants.
Hip hop fort, puissant et fougueux défiant les lois de la gravité,
interprété par des danseurs surdoués, l’émotion déboule, décalée et
détonante. A voir de toute urgence !
« Une écriture ciselée et poétique. Précise et efficace. Vivifiante et brûlante
comme une rasade de vodka. »
Delphine Tonnerre, Nord Eclair
Rencontre avec l’équipe artistique
A l’issue des représentations
Production Compagnie Zahrbat, TOP 9, Centre Chorégraphique National Roubaix Nord-Pas de Calais,
Centre de danse du Galion d’Aulnay sous Bois. / Avec le soutien de l’Institut Français de Saint-Pétersbourg, la Fondation BNP Paribas, la Région Nord Pas de Calais, CulturesFrance et la Communauté Urbaine
de Lille, la Ville de Roubaix, Centre Culturel Français de Moscou, Kannon Dance, Open Look festival et du
Centre Culturel Tjibaou de Nouméa (Nouvelle Calédonie)
63
© David Anemian
Carte blanche au Quatuor Debussy
Quatuor Debussy
Philippe Delaigue Le Bonheur des uns
Un oratorio des temps modernes
Chai Skalli
musique
théâtre
vendredi 19
avril
20h30
durée : 1h20
tarif B
auteur
Studs Terkel (Working)
traduction
Denise Meunier
Aurélien Blanchard
Éditions Amsterdam
adaptation,
montage de textes et mise en scène
Philippe Delaigue
avec
Christine Brotons
Christophe Delachaux
Sabrina Perret
Mickaël Pinelli
Sylvain Stawski
Quatuor Debussy
Christophe Collette et Marc Vieillefon
violons
Vincent Deprecq
alto
Fabrice Bihan
violoncelle
scénographie
Stéphanie Mathieu et Amandine
Fonfrède
création lumière et régie
Thierry Opigez
costumes
Cara Marsol
création sonore
Philippe Gordiani
Retrouvez la Carte blanche
au Quatuor Debussy p.37, 68
64
Production : La Fédération – Direction Philippe Delaigue / Coproduction : Quatuor Debussy, Le Cratère – Scène nationale d’Alès, Théâtre de Vénissieux, avec la participation artistique de l’ENSATT,
avec l’aide de la SPEDIDAM et avec la participation
de Musique nouvelle en liberté
Après avoir créé ensemble Chostakovitch en lettres et en notes, le Quatuor
Debussy avait de nouveau envie de mêler ses musiques à une aventure
théâtrale aux côtés de Philippe Delaigue, fondateur de la Comédie de
Valence (Centre Dramatique National) et de La Fédération à Lyon.
Adapté du livre de Studs Terkel, Working, Le Bonheur des uns rassemble
des témoignages de travailleurs de tous horizons, origines et milieux
sociaux, sur leur métier. On y découvre ainsi une galerie de portraits
où se côtoient la femme de ménage et le jeune chef d’entreprise,
la prostituée et le fossoyeur, le publiciste et l’ouvrier, l’acteur et
l’institutrice, le marginal et la serveuse...
La musique du Quatuor Debussy fusionne avec le texte, rendant
hommage à la musique nord-américaine contemporaine. C’est
l’occasion de redécouvrir des morceaux connus et d’autres presque
inédits : les cordes de John Cage, Steve Reich, Philip Glass, Morton
Feldman, Terry Riley, Samuel Barber et Georges Crumb.
La musique du Quatuor Debussy nimbe délicieusement les paroles
magistralement portées par cinq acteurs. Avec le pari de croiser les
amoureux de la musique avec ceux du théâtre !
« L’accord entre le théâtre et la musique sonne juste et donne à ce
superbe et touchant spectacle des airs de cinéma. »
Laurent Delauney, Le Dauphiné Libéré
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue des représentations
Les Levers de rideau du Conservatoire
Autour du travail du Quatuor Debussy, avec les élèves du Conservatoire
vendredi 19, de 19h30 à 20h, Foyer du Chai Skalli
En partenariat avec le Conservatoire à rayonnement communal de Musique et d’Art Dramatique de Sète
©Françoise Pages
 Création Scène Nationale
Taraf Goulamas
Les Rois du pétrole
Chai Skalli
Entre musique tzigane, folklore flamenco et rythme des Balkans
musiques
du monde
mardi 7
mai
20h30
Adil Smaali
chant
Mira Mrak
chant, violon
Pépé Martinez
chant, tuba, accordéon
Laurent Eulry
direction musicale, composition, arrangement,
saxophone, hautbois, trompette
Henri Donnadieu
clarinette, saxophone
Emmanuel Chevalier
trompette, tuba
Pierre Leydier
piano, saxophone, flute, clarinette,
tuba, accordéon, trombone
André Séniuk
tuba basse
Alain Bayle
percussions
Arnaud Le Meur
caisse claire, batterie, percussions
Julien Wicquart
trompette, tuba, composition
durée estimée : 1h30
tarif C
Le Taraf Goulamas a animé avec chaleur nos présentations de saison.
Il a escorté en fanfare, en décembre dernier, la transhumance des
fauteuils du Théâtre Molière au Chai Skalli. Après dix années de
spectacles de rue et de déambulations, il décide de monter sur scène
pour créer son nouveau spectacle.
En résidence au Chai Skalli, le Taraf Goulamas concocte un assortiment
musical dont les ingrédients sont issus de la fusion de différents styles
dont sa tribu a conservé le secret, celui ancestral des hommes épris
de liberté.
A cette occasion, la fanfare s’enrichit de trois chanteurs, chacun
apportant un style différent : oriental, flamenco et balkanique. Le
répertoire se constitue de compositions originales agrémentées de
quelques airs traditionnels réarrangés.
Les Rois du pétrole est une invite, dans l’univers onirique du Taraf
Goulamas, à se laisser emporter par le feu de la fanfare et la fragilité
des voix sur les chemins boueux et magnifiques des tziganes. L’âme du
voyage et des grands espaces surgit au détour des notes cuivrées et
des rythmes endiablés.
Le Taraf Goulamas nous offre des tableaux sonores d’un monde de
liberté et d’âmes insoumises, d’un monde où la magie existe encore,
faite de bonheurs, de malheurs et de poésie.
Rencontre avec le Taraf Goulamas
à l’issue de la représentation
Résidence de création p.31
Coproduction : Taraf Goulamas, Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
Avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon
65
©Marc Ginot
Recommandé en famille
à partir de 15 ans
Cet asile de l’ignorance
Benoît de Spinoza – Didier Mahieu
La Cie du groupetto – Jean-Marc Bourg
La lumière pour éclairer les corps et la pensée
Chai Skalli
théâtre
mardi 14
mai
15h
20h30
durée : 1h15
tarif C
textes
Benoît de Spinoza
adaptation et mise en scène
Didier Mahieu
interprétation
Jean-Marc Bourg
costumes
Dominique Fabrègue
scénographie
Mahi
lumière
Patrick Chiozzotto
musique
Joël Drouin
vidéo
Fred Ladoué
remerciements
Fabrice Audié
Jacques Bioulès
Christopher Crimes
Marc Le Glatin
En s’appuyant sur sa collection Philosophie de Chair,
Didier Mahieu propose une série de rencontres
autour du rapport « Théâtre/Philosophie » dans les
mois qui précèdent la programmation du spectacle.
Jean-Marc Bourg et Franck Vigroux sont en
résidence de création au Chai Skalli, autour du texte
d’Antoine Cassar, Passeport, spectacle musical et
poétique présenté dans le cadre de LanguedocRoussillon Lycéens Tour p.30
66
Dans une pièce entièrement transparente éclairée comme un tableau
de Vermeer, un homme ponce lentement des éclats de verre. Il
fabrique des lentilles, outil indispensable aux nouveaux instruments
scientifiques, le télescope, le microscope. A travers cette loupe, un
nouveau monde s’écrit, infiniment grand, infiniment petit.
Spinoza, l’homme qui ponce, pense. Sa philosophie se construit,
hésitante, errante, elle se crée lentement au rythme du polissage du
verre. Spinoza, l’homme au manteau troué d’un coup de couteau donné
par un fanatique religieux, est aussi physicien et mathématicien.
Reconnu dans sa quête exigeante de porter à la scène des textes de
philosophie (il crée la Collection Philosophie de Chair en 1998), Didier
Mahieu s’attelle au Prince des philosophes, Spinoza, avec son complice
Jean-Marc Bourg : dans un atelier-cube de verre à la fois réel et suggéré,
façonné d’ombres et de lumières où se multiplient les perspectives, le
comédien rend la pensée de Spinoza vivante. L’adaptation et la mise en
scène de Didier Mahieu, la scénographie, les éclairages et le travail vidéo
rendent ce travail lumineux. Nous suivons avec bonheur les mouvements
de la pensée du philosophe d’Amsterdam, interprété par un acteur rare,
Jean-Marc Bourg.
« Didier Mahieu et Jean-Marc Bourg conduisent la pensée de Spinoza
avec une simplicité lumineuse. » Anne Leray, La Marseillaise
Rencontre avec Didier Mahieu et Jean-Marc Bourg
à l’issue des représentations
Production : La compagnie du groupetto – Montpellier / Coproduction : Domaine d’O – Hérault – Montpellier, Théâtre de Chelles / Aides à la création DRAC Languedoc, Région Languedoc-Roussillon
Avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon
© Lucas Durey
Recommandé en famille
à partir de 6 ans
Dans le ventre du loup
Marion Aubert – Cie Didascalie – Marion Lévy
Tout est bon dans ces cochons
L’histoire est connue de tous : trois petits cochons livrés à eux-mêmes
décident de bâtir chacun leur maison, mais le loup rôde ... Le goût du
plaisir, de la paresse, de l’oisiveté est supplanté par la nécessité de
la prévoyance et de la responsabilité ; la maison de paille s’envole
au premier souffle du loup, la maison de brique construite avec
pragmatisme et sens de l’effort aura raison de lui.
Chai Skalli
danse
théâtre
mardi 4
juin
19h
durée : 50 min
tarif C
chorégraphie
Marion Lévy
texte
Marion Aubert
avec
Séverine Bidaud
Aline Braz da Silva
Marjorie Kellen
Flore Taguiev
assistante à la mise en scène
Nadine Marcovici
collaboration musicale
Piers Faccini
scénographie et lumière
Julien Peissel
vidéo
Collectif SCALE
son et coordination technique
Joachim Olaya
costumes
Hanna Sjödin
Conçu comme une parabole de la construction de soi, Dans le ventre
du loup explore et interroge notre désir de repères et de confort. Dans
un décor de papiers mouvants au gré de l’histoire et de musiques très
variées, tout est toujours en marche pour mieux se sentir exister. Les
trois danseuses bâtissent leur danse comme les cochons leurs maisons
et tentent d’échapper à l’autorité castratrice de la comédienne, tour à
tour chef de troupe ou grand méchant loup.
Fidèle à une démarche où le jeu théâtral, le texte, la musique et la
danse se tiennent les coudes pour une forme de spectacle total, Marion
Lévy, fait appel à Marion Aubert pour que souffle un vent de plaisir et
de poésie loufoque.
« A la fin, quelque soit notre âge, on est habité par une furieuse envie
de danser, pour voir jusqu’où on est libre de s’inventer, malgré les
dangers. »
Dominique Duthuit, France inter
Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue de la représentation
Ce spectacle est également proposé
en séances scolaires pour
les enfants de Thau agglo
Production : Compagnie DIDASCALIE
Coproduction : Le Théâtre National de Chaillot, Le Théâtre Anne de Bretagne – Vannes, La Ménagerie
de Verre, La Grande Ourse – Théâtre de Villeneuve Les Maguelone – Scène Conventionnée pour les
Jeunes Publics en Languedoc-Roussillon, Le Rayon Vert – Scène Conventionnée de Saint Valéry en Caux.
Création soutenue par Le Prisme – Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.
avec le soutien de l’ADAMI
Avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon
67
©Bernard Benant
Carte blanche au Quatuor Debussy
Les escapades musicales
du Quatuor Debussy
invité : Franck Tortiller Trio
Balade musicale sous les pins
Deuxième édition des escapades musicales et troisième rencontre
avec le Quatuor Debussy dans le cadre de leur Carte blanche, sur le
site prestigieux de l’Abbaye Saint Félix de Montceau à Gigean.
Trois temps forts vous sont proposés dans la même journée.
Gigean
A b b a y e Saint Félix
de Montceau
musique
classique
jazz
samedi 8
juin
15h
Quatuor Debussy
Christophe Collette
Marc Vieillefon
violons
Vincent Deprecq
alto
Fabrice Bihan
violoncelle
point de départ :
Abbaye de Saint Félix de Montceau
accès libre
sur inscription
préalable
durée estimée : 2h
18h
durée : 1h
tarif A
21h30
durée : 1h30
tarif B
Buvette
et restauration
légère sur place
v
15h
Randonnée musicale
Autour des œuvres de Bach,
Beethoven et Mozart
18h
concert dans l’abbatiale
Requiem de Mozart
21h30
Le Quatuor Debussy
invite
le Franck Tortiller Trio
Barber, Quatuor opus 11
Mellitz, Quatuor n°3
Gershwin, Lullaby, Summertime
Franck Tortiller, œuvres dont
Cinq cépages pour Quatuor
à cordes et percussions
Possibilité
de transport en bus
voir p.73
68
Retrouvez la Carte blanche
au Quatuor Debussy p.37, 64
15h Randonnée musicale dans le massif de la Gardiole : une flânerie
musicale de deux heures sur les sentiers de la Gardiole, accompagnée
par une association de randonneurs. Trois haltes musicales autour de
Bach, Mozart et Beethoven au détour des capitelles et des chemins qui
sillonnent la Gardiole.
18h Concert du Quatuor Debussy dans la somptueuse abbatiale
avec l’exceptionnel Requiem de Mozart qui a fortement contribué à la
renommée du Quatuor.
21h30 Hommage à la musique américaine dans la Pinède :
fidèle à ses rencontres et ses collaborations artistiques, le Quatuor
Debussy invite Franck Tortiller (ex-directeur de l’Orchestre National
de Jazz) et son formidable trio pour un voyage musical croisant les
sonorités classiques du Quatuor et du trio de jazz autour des œuvres
de compositeurs américains : classique comme Barber, contemporain
comme Mellits et « jazzy » comme Gershwin. Le Trio de Franck Tortiller
développera ensuite ses improvisations de jazz avant de conclure par
une composition originale de Franck Tortiller autour de la vigne, Cinq
cépages pour Quatuor à cordes et percussions !
Ces escapades musicales fleurent bon les senteurs de la Gardiole, la
beauté patrimoniale du site et les indispensables dégustations de nos
vignerons du Bassin de Thau !
Le Quatuor Debussy est conventionné par le Ministère de la Culture (DRAC Rhône-Alpes), la Région
Rhône-Alpes et la Ville de Lyon. Il est soutenu par la SPEDIDAM, l’ADAMI, l’association musique nouvelle
en liberté et La Banque Rhône-Alpes
En partenariat avec la ville de Gigean, des associations gigeannnaises et des vignerons du
Bassin de Thau
Spectacles
recommandés en famille
à retrouver dans la programmation
Réalité non ordinaire
Scorpène
Un Fil à la patte
Cie Jean-Claude Fall
Seigneur Riquet et Maître Haydn Quatuor Debussy – Cie Emilie Valantin
Histoire du soldat
Roland Auzet –Thomas Fersen
Mazùt
Baro d’evel cirk cie
Ne m’oublie pas
Philippe Genty
Matamore
Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque
Trickster ou
Didier Galas
l’Arlequin de Trickster
Eyolf [quelque chose me ronge] Collectif Exit
Ecouter l’herbe pousser
Nickel Carton Cie
L’Acteur nucléaire
Claude Buchvald
Chien bleu
Cie Gioco Vita
Morsure
Cie Rasposo
Davaï Davaï
Cie Zahrbat
Cet asile de l’ignorance
Cie du groupetto
Dans le ventre du loup
Marion Lévy – Cie Didascalie
> 12 ans
> 12 ans
> 8 ans
> 13 ans
> 10 ans
> 8 ans
> 10 ans
p. 35
p. 36
p. 37
p. 38
p. 39
p. 42
p. 45
> 8 ans
p. 46
> 14 ans
> 13 ans
> 15 ans
> 4 ans
> 10 ans
> 8 ans
> 15 ans
> 6 ans
p. 48
p. 49
p. 54
p. 55
p. 61
p. 63
p. 66
p. 67
Autres spectacles
proposés en séances scolaires
En plus des spectacles Chien bleu (p.55) et Dans le ventre du loup (p.67),
les classes de Thao agglo pourront découvrir :
L a Passerelle
théâtre
de papier
et d’objets
du 14 au 18 janvier
Louis, l’enfant de la nuit
Cie Ambulo/Train Théâtre (Israël)
Séances scolaires du CE1 au CM2 pour les enfants de Thau agglo
Ce sont de simples figurines de papier. De petites marionnettes fragiles,
dont l’intensité se révèle à la lumière des bougies. Manipulées à vue dans
une ambiance feutrée, elles racontent avec subtilité la vie de Louis Braille,
cet enfant exceptionnel, qui perdit la vue à 3 ans et inventa l’alphabet pour
les aveugles alors qu’il n’était encore qu’un adolescent.
Ce spectacle est une production du TRAIN THEATRE ASSOCIATION et a reçu le soutien financier de la Fondation
de Jérusalem. Ce spectacle est soutenu par l’ONDA et la Ligue de l’Enseignement.
http://leminuteman.aquaray.com
La Passerelle / Thau agglo
musique
objets
paroles
du 4 au 22 février
Plume
Méli Mélodie / MusicaBrac
Séances scolaires de la moyenne section de maternelle au CP pour les
enfants de Thau agglo
Elles sont deux. Ces artistes partagent le même plaisir de chanter, de
raconter, de jouer avec les sons et leurs corps. Composé de chansons
traditionnelles et contemporaines variées, ce spectacle éveille la curiosité
des tout-petits et les entraîne vers les contrées de l’imaginaire.
Soutiens : Théâtre de Villeneuve les Maguelone – La Grande Ourse – Scène Conventionnée pour les jeunes
publics en Languedoc-Roussillon, Théâtre Jacques Cœur de Lattes – Scène pour les écritures contemporaines
Un programme détaillé présentant les spectacles jeune public
sera disponible dès le mois de septembre.
Autres dispositifs en direction des publics : voir la Fabrique des spectateurs (p.26 à 30)
69
en partenariat avec
l’Opéra National de Montpellier
Languedoc-Roussillon
M ontpellier
O p é r a Comédie
dimanche 3
février
15h
tarifs
Catégorie 1 : 55€
Catégorie 2 : 48€
Catégorie 3 : 36€
Catégorie 4 : 21€
L’Enlèvement au sérail
Opéra en trois actes de Wolfgang Amadeus Mozart
Livret de Johann Gottlieb Stephanie d’après la pièce de Christoph Friederich Bretzner
Créé au Burg, theater de Vienne le 16 juillet 1782
Nouvelle production de l’Opéra National de Montpellier Languedoc-Roussillon
Coproduction : Opéra National de Montpellier Languedoc-Roussillon, Opéra Royal de Wallonie –
Liège, Angers Nantes Opéra
direction musicale Balázs Kocsár
mise en scène Alfredo Arias
décors Roberto Plate
costumes Adeline André
lumière Dominique Bruguière
avec
Konstanze Malin Hartelius
Belmonte Wesley Rogers
Blonde Trine Wilsberg Lund
Pedrillo Paolo Paolillo
Pacha Sélim Markus Merz
Choeurs solos
Choeurs de l’Opéra National de Montpellier Languedoc-Roussillon
ORCHESTRE NATIONAL DE MONTPELLIER LANGUEDOC-ROUSSILLON
M ontpellier
O p é ra Berlioz
Le Corum
dimanche 19
mai
15h
tarifs
Catégorie 1 : 42€
Catégorie 2 : 37€
Catégorie 3 : 27€
Catégorie 4 : 16€
v
Possibilité
de transport en bus
voir p.73
70
Le Couronnement
de Poppée
Dramma in musica en un prologue et trois actes
de Claudio Monteverdi – Orchestration de Philippe
Boesmans
Livret de Giovan Francesco Busenello.
Créé à Venise en 1641
Nouvelle production de l’Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon
Coproduction : Teatro Real – Madrid, Opéra National de Montpellier Languedoc-Roussillon
direction musicale en cours
mise en scène Krzysztof Warlikowski
scénographie et costumes Malgorzata Szczesniak
assistante Barbara Creutz
lumière Félice Ross
chorégraphie Claude Bardouil
vidéos Denis Guéguin
avec
Poppea Marie-Adeline Henri
Nerone Leonardo Capalbo
Octavia Maité Baumont
Ottone Yuriy Mynenko
Venere, Pallade Micaëla Oeste
Fortuna, Damigella Karen Vourc’h
Amore Serge Kakudji
Mercurio, Littore Isaac Galán
Un paggio Hannah Esther Minutillo
Arnalta José Manuel Zapata
Nutrice Jadwiga Rappe
Liberto Mathias Vidal Lucain
Attention : date de clôture des réservations de ces spectacles lyriques
samedi 1er décembre 2012
Opéra et Orchestre
National de Montpellier
Languedoc-Roussillon
L’équipe
Association de la Scène Nationale
René Spadone - Président
Alain Revel - Trésorier
Raymond Boino - Secrétaire
L’équipe permanente
Yvon Tranchant - Directeur
Clémence Donnard - Assistante
Admistration / Gestion
Lionel Schwartz - Directeur administratif
Ariane Anger - Administratrice adjointe
Fadila Djoudi - Chef comptable
Sylvette Leboffe - Secrétaire
Serge Stento - Assistant administratif
Célia Serrano - Chargée de l’accueil des artistes
Secrétariat général
Marion Fouilland - Secrétaire générale
Relations avec le public
Lise Bochu - Chargée des relations avec le public
Céline Juton - Chargée des relations avec le public
Fanchon Tortech - Chargée des relations avec le public
Hélène Villain - Chargée des relations avec le public
Saïd Douich - Agent de médiation à la Passerelle
Marie Minarro - Mission de service civique
Accueil / Billetterie
Maud Di Malta - Chef du service
Christine Lecomte - Chargée de billetterie
Antoine Reboul - Chargé de billetterie
Rosalva Di Prima - Hôtesse d’accueil
Laurence Beluet - Hôtesse d’accueil
Laïdia Chalaouï - Hôtesse d’accueil
Aurore Fabre - Hôtesse d’accueil
Administration
Secrétariat
Yoann Le Van - Hôte d’accueil
Florence Lucas - Hôtesse d’accueil
Marie-Thé Piochon - Hôtesse d’accueil
Delphine Sarrazin - Hôtesse d’accueil
Catherine Sahuguède - Hôtesse d’accueil
Sophie Schollhammer - Hôtesse d’accueil
Fabrique - production
Florence Marguerie - Responsable
Antje Dieul - Chargée de production
Communication
Olivier Maby - Responsable
Technique
Pierre Blancher - Directeur technique
Jean-Jacques Fabre - Régisseur lumière
Serge Cacoilo - Régisseur plateau
Sylvia Pressoir - Agent d’entretien
Brigitte Pagano - Agent d’entretien
Artiste associée
Claude Buchvald
Collaborateurs
Didier Gauduchon - Graphiste
Laurie Martin - Chargée de production
Muriel Morvan - Chargée de production
Saad Bellaj - Enseignant missionné service éducatif théâtre
Stanislas Remy - Enseignant missionné service éducatif danse
A l’équipe permanente se joignent de nombreux intermittents
du spectacle (comédiens, musiciens, danseurs, circassiens,
régisseurs, éclairagistes, machinistes, costumiers)
du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30
Résidence Les Terrasses du Port
3 place Delille / 34200 Sète
Tel 04 67 74 32 52 / Fax 04 67 74 05 72
La Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau est subventionnée par :
Thau agglo, le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Languedoc-Roussillon, la Région
Languedoc-Roussillon, le Département de l’Hérault
La Ville de Sète soutient la Scène Nationale pour sa communication et certains dispositifs.
Pour la saison 2012-2013, La Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau reçoit le soutien du Ministère
de l’Education Nationale – Rectorat et Inspection Académique / l’ACSE / le Contrat Urbain de Cohésion
Sociale / l’Office de Tourisme de Sète / SACEM / SPEDIDAM.
71
Billetterie
Chai Skalli
La billetterie reste ouverte
jusqu’au début de
la représentation
les soirs de spectacle
: Quai Paul Riquet 34200 Sète
téléphone : 04 67 74 66 97
mail : location@theatredesete.com
adresse postale :
Une restauration légère
Théâtre Molière, Avenue Victor Hugo, 34200 Sète
vous est proposée
à partir de 18h30 et après
les représentations
horaires :
du mardi au samedi de 13h à 18h
Abonnement
Vous pouvez vous abonner
à partir de 4 spectacles :
n en remplissant le bulletin d’abonnement papier
ou
groupe
normal
(plus de 15
personnes)
A
18€
16€
B
14€
12€
C
11€
10€
n sur internet :
www.scenenationale-sete-bassindethau.com
Votre abonnement est traité par ordre d’arrivée.
enfant - 11 ans
bénéficiaire des
minima sociaux*
10€
7€
* sur présentation d’un justificatif
Comment
vous abonner ?
Plusieurs formules vous sont proposées :
1. Formule 4 ou 5 spectacles :
Sur internet :
2. Formule 6 ou 7 spectacles :
Bulletin d’abonnement :
3. Formule 8 ou 9 spectacles :
Possibilité de choisir 2 spectacles en catégorie A au maximum
Possibilité de choisir 3 spectacles en catégorie A au maximum
Possibilité de choisir 4 spectacles en catégorie A au maximum
4. Formule 10 ou 11 spectacles :
5. Formule 12 ou 13 spectacles :
Possibilité de choisir 5 spectacles en catégorie A au maximum
Possibilité de choisir 6 spectacles en catégorie A au maximum
6. A partir de 14 spectacles, vous pouvez inclure
dans votre abonnement autant de A que vous le souhaitez.
www.scenenationale-sete-bassindethau.com
n remplir un bulletin par personne
n placement conjoint : préciser le nom de la
personne qui vous accompagne
n joindre la photocopie d’un justificatif afin de
bénéficier du tarif réduit correspondant.
Par correspondance :
n En adressant à la Scène Nationale de Sète et
du Bassin de Thau, le(s) bulletin(s) d’abonnement
accompagné(s) du(des) règlement(s) correspondant(s), par chèque, libellé à l’ordre de la Scène
Nationale de Sète et du Bassin de Thau.
n
Les avantages
de l’abonnement
En vous abonnant, vous bénéficiez :
n D’une réduction importante sur le prix des places.
n De la possibilité d’un paiement échelonné jusqu’à 5 mois à
partir de la date de votre prise d’abonnement.
n D’un tarif réduit pour l’achat occasionnel de places dans les
lieux culturels partenaires (voir tarifs réduits p.73).
n Des informations de la Scène Nationale concernant les
rencontres et les activités proposées.
n Si vous êtes dans l’impossibilité de vous rendre à l’un des
spectacles choisis dans votre abonnement, nous pouvons vous
proposer des solutions, contactez-nous :
accueil / billetterie 04 67 74 66 97
72
jeune - 20 ans
étudiant - 27 ans
demandeur
d’emploi *
Groupe
Tout au long de la saison, vous pouvez vous abonner
en groupe. Il vous suffit d’être au moins 15 personnes
(CE, associations, groupes d’amis, familles…) et de
choisir un référent qui sera, toute l’année, notre
interlocuteur privilégié. L’abonnement en groupe
vous permet de bénéficier de tarifs préférentiels (cf
grille tarifaire), et au fil des saisons, de rencontres
et de moments exceptionnels.
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter
Céline Juton (voir p.73)
Ouverture
des abonnements
Vous pouvez vous abonner tout au
long de la saison 2012 - 2013
à partir du samedi 23 juin 2012
Week-end d’ouverture exceptionnelle
le samedi 23 juin de 8h à 18h
et le dimanche 24 juin de 9h à 18h
L’accueil du public
N’hésitez pas à nous contacter :
Responsable du service accueil - billetterie Maud Di Malta / 04 67 74 66 97 / mauddimalta@theatredesete.com
Chargée de billetterie Christine Lecomte / 04 67 74 66 97 / christinelecomte@theatredesete.com
Service des relations avec le public Hélène Villain - 04 67 18 53 24 - helenevillain@theatredesete.com
Lise Bochu - 04 67 18 53 22 - lisebochu@theatredesete.com
Fanchon Tortech - 04 67 18 68 63 - fanchontortech@theatredesete.com
Céline Juton - 04 67 18 68 67 - celinejuton@theatredesete.com
Saïd Douich - 06 44 33 61 64 - saïddouich@theatredesete.com
Marie Minarro - 04 67 74 32 52 - marieminarro@theatredesete.com
Tarifs hors
abonnement
Pour tous les lieux
de représentation
normal
réduit
A
24€
20€
B
19€
16€
C
jeune - 20 ans
étudiant - 27 ans
demandeur
d’emploi*
enfant - 11 ans
bénéficiaire des
minima sociaux*
12€
8€
13€
* sur présentation d’un justificatif.
Tarifs réduits
Le tarif réduit est accordé :
A la billetterie (voir p.72)
n Aux abonnés de la Scène Nationale de Sète et du
Bassin de Thau qui souhaitent acheter des places en
complément de leur abonnement.
Par téléphone ou par correspondance
n Aux groupes de spectateurs (15 personnes minimum)
Où et comment réserver ?
Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
Avenue Victor Hugo - 34200 Sète
04 67 74 66 97
location@theatredesete.com
n Les réservations téléphoniques ne sont validées
que si elles sont confirmées par un règlement (chèque
libellé à l’ordre de la Scène Nationale de Sète et du
Bassin de Thau), adressé à la Scène Nationale.
n Toute place non réglée dans les 48h précédant la
représentation est annulée, les places sont remises en
vente.
Vente par internet
Vous pouvez acheter vos billets pour tous les spectacles
de la saison sur le site de la Scène Nationale de Sète et
du Bassin de Thau :
www.scenenationale-sete-bassindethau.com
Quand réserver ?
ouverture des locations :
n à partir du mardi 18 septembre pour tous les spectacles
Attention
La numérotation des places au Chai Skalli n’est valable
que jusqu’à l’heure prévue de la représentation. Au-delà
de l’heure, le placement n’est plus garanti. Le placement
est libre à La Passerelle et dans tous les autres lieux de
spectacles du Bassin de Thau.
n Aux abonnés ou adhérents des lieux culturels
suivants : Théâtre des Treize Vents-CDN LanguedocRoussillon Montpellier, Théâtre de Béziers, La Grande
Ourse-Scène conventionnée pour les jeunes publics
(Villeneuve lès Maguelone), Théâtre d’O - Montpellier,
Théâtre Jean Vilar - Montpellier, Théâtre la Vignette
- Université Paul-Valéry - Montpellier, sortieOuest Domaine Départemental d’art et de culture de Bayssan,
La Cigalière-Sérignan, Festival Montpellier danse,
Théâtre Jacques Cœur-Lattes, Théâtre de l'Archipel Perpignan.
Tarifs particuliers :
n Le Pass’Culture est réservé aux étudiants de 30
ans maximum. Il permet d’obtenir des places à tarifs
privilégiés dans les structures culturelles adhérentes
au dispositif. Il coûte 9 euros, et vous permet d’acheter
vos billets (uniquement en prévente) au tarif de 5 €.
Renseignements :
www.crous-montpellier.fr
04 67 41 50 96
Transports en bus
La Scène Nationale propose un transport en bus, au
départ de Sète (avenue Victor Hugo, devant le Théâtre
Molière) pour certaines représentations programmées
en décentralisation.
Le pictogramme vous indique quand un transport
est organisé. Participation financière : 2€ / personne
/ aller-retour (à régler à la montée dans le bus)
Renseignements et inscriptions :
Céline Juton - 04 67 18 68 67
celinejuton@theatredesete.com
73
Les partenariats professionnels
La Verrerie d’Alès / Pôle National des arts du Cirque Région Languedoc-Roussillon
La Verrerie d’Alès, Centre de production et de co-diffusion des Arts de la Piste est conventionnée par la DRAC LR/ Ministère de
la Culture, - au même titre que dix autres pôles cirque nationaux - et le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, et soutenue
par la ville d’Alès et les conseils généraux du Gard, de l’Hérault, de l’Aude et de la Lozère. www.polecirqueverrerie.com
L’association Opéra et Orchestre National
de Montpellier Languedoc-Roussillon
Opéra et Orchestre
National de Montpellier
Languedoc-Roussillon
Représentations d’opéras, concerts symphoniques, récitals, musique de chambre, actions de sensibilisation, concerts
décentralisés, l’Opéra et l’Orchestre désormais sous la responsabilité artistique de Jean-Paul Scarpitta accueillent chaque
année plus de 150.000 spectateurs à Montpellier et dans les villes de la région où ils se produisent. Plus d’une soixantaine
d’enregistrements CD ou DVD sont inscrits à son catalogue dont une majorité éditée chez Universal.
www.opera-orchestre-montpellier.fr
Le Collectif Jazz en L’R
Ce collectif atypique qui regroupe musiciens, lieux de diffusion et festivals sur l’ensemble du territoire régional, est devenu
un acteur majeur du soutien au jazz contemporain et des musiques improvisées. Depuis 2011, il a mis en place 3 Pôles
de résidence de création, dont un à Sète dirigé par la Scène Nationale, avec le soutien de la Région, de la DRAC et de la
SACEM. Le collectif est aussi un espace de réflexion et de mise en œuvre d’actions de sensibilisation et de collaborations
interrégionales. www.jazzenlr.fr
Théâtre Jacques Cœur – Lattes-Port Ariane
Porté par la municipalité de Lattes, le Théâtre Jacques Cœur est un théâtre de ville inventif et exigeant, défendant un théâtre
représentatif d’un propos artistique assez large axé sur les auteurs du répertoire et/ou contemporains avec une attention
portée aux écritures. Il est soutenu par la Région Languedoc-Roussillon, Montpellier Agglomération, le Conseil Général de
l’Hérault, la DRAC Languedoc-Roussillon et Réseau en scène Languedoc-Roussillon.
www.ville-lattes.fr/theatre.html
Théâtre de Nîmes
Lieu de création et de diffusion pluri-artistique, le Théâtre de Nîmes dispose de deux salles : le Théâtre, et l’Odéon
pour les formes plus intimes.
Engagé dans un projet de diversité culturelle et d’ouverture à tous les publics, il accueille chaque saison environ 60
spectacles pour une moyenne de 130 à 150 représentations. Le Théâtre de Nîmes est Scène Conventionnée pour la danse
contemporaine depuis 2012. www.theatredenimes.com
Théâtre de l’Archipel – Perpignan
Le Théâtre de l’Archipel - Perpignan, est un espace de production et de diffusion de la création contemporaine
dans le domaine du spectacle vivant. Dessiné par les ateliers Jean Nouvel et Brigitte Metra, c’est un emblème
architectural hors norme et spectaculaire. La programmation se veut exigeante dans la qualité des formes proposées et
ouverte à tous les arts de la scène. De nombreuses passerelles sont mises en place entre ces différentes expressions ainsi
qu’une dynamique transfrontalière aux couleurs méditerranéennes. www.theatredelarchipel.org
La Chartreuse – Centre National des Ecritures du Spectacle Villeneuve lez Avignon
La Chartreuse est un lieu de résidence pour les auteurs ainsi que pour les metteurs en scène et
chorégraphes travaillant sur une phase de recherche et d’écriture en amont de la production. Des artistes
d’autres disciplines et des chercheurs peuvent être accueillis à la Chartreuse lorsqu’ils sont partie prenante du travail d’une
compagnie. Avec les Sondes, le CNES a lancé des dynamiques collectives de réflexion et d’expérimentation sur les conditions
contemporaines de la création pour la scène. www.chartreuse.org
Montpellier Danse
Créé en 1981 par Georges Frêche et Dominique Bagouet, le Festival Montpellier Danse est un événement
majeur de l’art chorégraphique en France et dans le monde. Accueillant chaque année les chorégraphes les
plus importants mais aussi les jeunes talents, le festival souhaite montrer toutes les danses au nombreux public qui fréquente
ses salles. www.montpellierdanse.com
Les soutiens à la production
et à la diffusion
Réseau en scène Languedoc-Roussillon
Créé en 2006, Réseau en scène Languedoc-Roussillon reçoit le soutien du Ministère de la Culture/DRAC LanguedocRoussillon, de la Région Languedoc-Roussillon, auxquels se sont associés les Départements de l’Aude, du Gard, de l’Hérault,
de la Lozère et des Pyrénées-Orientales. L’association a pour objectif majeur le rayonnement artistique de la région. Sur la
base d’expertises partagées, elle repère et soutient les œuvres audacieuses, prolonge leur durée de vie et dynamise leur
parcours sur de plus longues périodes. Sur le plan régional, national et européen, l’association s’inscrit dans des partenariats
forts, en cosignant la Charte de diffusion Interrégionale et en s’associant à des projets européens. www.reseauenscene.fr
Onda – Office national de diffusion artistique
Créé en 1975 à l’initiative du Ministère de la Culture, l’Onda a pour mission de favoriser la diffusion de spectacles s’inscrivant
dans une démarche de création contemporaine soucieuse d’exigence artistique. En encourageant la circulation des œuvres,
ses actions permettent aux publics de découvrir sur l’ensemble du territoire les démarches qui participent au renouvellement
des formes. www.onda.fr
74
Scène Nationale
de Sète
et du
Bassin de Thau
Club d’Entreprises
Le Partenariat et le Club d’Entreprises Mécènes
La Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau développe depuis 2004 un
Club d’Entreprises Mécènes, issues des milieux les plus diversifiés. Les apports
financiers de ces entreprises, facilités par les dispositions fiscales, contribuent
à encourager la production et la diffusion artistique. Grâce à cette confiance
partagée, le Club permet d’associer la notoriété des entreprises à un projet
culturel et artistique ambitieux, inscrit dans Thau agglo.
Le Club d'Entreprises Mécènes est actuellement en cours de redéfinition.
Hexis Membre Bienfaiteur
Banque Dupuy, de Parseval Membre Bienfaiteur
le grand hOtel Membre Adhérent
Contact partenariat - mécénat : Lionel Schwartz, Directeur Administratif
Tél : 04 67 18 68 60 - lionelschwartz@theatredesete.com
Remerciements aux vins Skalli
La Scène Nationale remercie ses partenaires culturels :
La Nouvelle
Librairie
Sétoise
médiathèques
Conser vatoire à rayonnement communal
de Musique et d’Art Dramatique de Sète
J95/M5
C70/J20
C57/J100
(vert368)
Les partenariats média
France Culture aime et soutient
le spectacle vivant, la création
et votre Scène Nationale !
Tout savoir, tout écouter
franceculture.com
Directeur de la publication : Yvon Tranchant / Rédaction en chef : Olivier Maby assisté de Aurore Mangot / Rédaction : Olivier Maby, Yvon Tranchant
Conception graphique : Didier Gauduchon / Impression : Soulié Imprimeur
Licences : N° 1052614, 1042655 (I) - 1036627 (II) - 1036628 (III)
La Scène Nationale de Sète
et du Bassin de Thau
est subventionnée par
www.scenenationale-sete-bassindethau.com
Achetez vos places en ligne
Chai Skalli
Quai Paul Riquet 34200 Sète
04 67 74 66 97
location@theatredesete.com
horaires
et pour sa communication par
du mardi au samedi de 13h à 18h
et jusqu'au début de la représentation
les soirs de spectacles
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising