Attaques terroristes, menaces nucléaires et contrebande

Attaques terroristes, menaces nucléaires et contrebande
LE JEUNE
INDEPENDANT
www.jeune-independant.net
N° 5049 - MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
direction@jeune-independant.net
SÉMINAIRE SUR L’INFORMATION NATIONALE
À LA LUMIÈRE DES DÉFIS SÉCURITAIRES
Gaïd Salah souligne l’importance
des médias dans la consolidation
de l’unité nationale
Lire en page 24
Attaques terroristes, menaces nucléaires et contrebande
DR
LA DOUANE SUR LE QUI-VIVE
Suite à la dégradation de la situation sécuritaire dans le Sahel, surtout avec la libre circulation des armes après la
chute de l’ancien régime libyen, d’où l’augmentation du risque d’attaques terroristes, la Douane algérienne se
dotera bientôt d’unités spécialisées dans la sécurité nucléaire et le contrôle de la radioactivité, pour faire face aux
nouveaux défis sécuritaires auxquels l’Algérie est confrontée.
Lire en page 2
SCRUTIN PRÉSIDENTIEL EN TUNISIE
Caïd Essebci remporte l’élection
Lire en page 3
SE RÉFÉRANT AUX
STATISTIQUES DE L’OCCIDENT
L’ANNÉE 2014 TIRE DIFFICILEMENT À SA FIN
Mohamed Aïssa assure : «Le courant
Daech est inexistant en Algérie»
Football algérien :
une saison en …enfer !
Lire en page 3
Lire le supplément sports
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION FONDÉ LE 28 MARS 1990 – ISSN 1111-0115. PRIX : ALGÉRIE 10 DA, FRANCE 1 EURO
2
À LA UNE
FERMETURE DES FRONTIÈRES ET INSTABILITÉ CHEZ LES VOISINS
2014, l’année de la contrebande
SÉCURITÉ AUX FRONTIÈRES
Vers la création d’unités
douanières contre les
menaces nucléaires
LA DÉGRADATION de la situation
sécuritaire dans le sahel, surtout avec la
libre circulation des armes après la chute
de l’ancien régime libyen, d’où
l’augmentation du risque d’attaque
terroriste, la douane algérienne se dotera
bientôt d’unités spécialisées dans la
sécurité nucléaire et le contrôle de la
radioactivité, pour faire fasse aux
nouveaux défis sécuritaires auxquelles
l’Algérie est confronté.
L’annonce a été faite hier par le Directeur
général des Douanes, Mohamed Abdou
Bouderbala, en précisant que l’objectif de
ce projet est de constituer des équipes de
spécialistes en sécurité nucléaire. «Ils
seront déployées au niveau des
plateformes portuaires et aéroportuaires
pour le contrôle de tout produit et
équipement susceptible d’introduire des
matières polluées et pouvant être,
éventuellement, une source radioactive »,
a-t-il expliqué, en marge d’une
conférence donnée par le Commissaire à
l’énergie atomique, M. Mohamed
Derdour, sur la sécurité nucléaire et le
contrôle de la radioactivité au niveau des
frontières, tenue au siège de la Direction
générale des Douanes.
Les éléments de ces unités douanières
spécialisées seront sélectionnés parmi les
officiers des douanes et seront formés en
collaboration avec le Commissariat à
l’énergie atomique (COMENA) afin
qu’ils soient opérationnels à travers les
différents points de contrôle aux
frontières nationales. Ce projet donnera
lieu également à l’acquisition de
nouveaux équipements de détection qui
s’ajouteront à ceux déjà mis en place au
niveau des points de contrôles portuaires
et aéroportuaires, nécessitant un
personnel qualifié pour l’utilisation de
ces équipements, a souligné le patron des
Douanes. Selon lui, des équipes dédiées à
cette mission sont déjà sur le terrain,
mais avec la mise sur pied de ces unités
spécialisées, les activités seront mieux
organisées. M. Bouderbala a réaffirmé le
renforcement des effectifs des douanes et
de leurs moyens, et ce, particulièrement
au niveau des frontières avec le Mali et la
Libye « pour faire face aux menaces»,
ajoutant que les douaniers travaillent en
étroite collaboration avec les autres corps
de sécurité, notamment l’Armée
nationale populaire (ANP) et le Sûreté
nationale. Pour sa part, le premier
responsable du COMENA, M. Derdour, a
indiqué, dans son exposé, que cette
journée d’étude sur la sécurité nucléaire
entrait dans le cadre de la coopération
entre son organisme et la Direction
générale des douanes (DGD). A ce
propos, il a considéré que la DGD doit
posséder tout l’arsenal juridique ainsi que
les moyens humains et matériels pour
réussir sa mission dans ce domaine. Il a
également fait savoir que toutes les
marchandises suspectées de contenir une
matière radioactive étaient contrôlées au
niveau des laboratoires du COMENA. Il
a, alors, fortement insisté non seulement
sur la nécessité de la formation et de
perfectionnement des douaniers en la
matière mais aussi sur une collaboration
étroite entre l’organisme qu’il dirige et la
DGD pour assurer un meilleur contrôle.
Z. B.
L’émergence des groupes
armés, l’intensité des combats
et la longévité de la fermeture
des frontières avec la Libye, le
Mali, la Tunisie et le Niger ont
permis aux contrebandiers, qui
se comptent par milliers,
d’intensifier leurs activités
malgré la présence,
importante, des forces de
sécurité déployées aux
frontières, voire sur les «fronts».
L’
année 2014 a enregistré un record
en matière de saisies de marchandises, d’armes, de drogues et, surtout, d’interceptions de convois de contrebandiers sur le point de franchir les frontières algériennes pour aller vers les pays
voisins avec des tonnes de denrées alimentaires, de fer, de carburants, de matériaux de construction, ou encore avec des
cargaisons d’armes et de cannabis, à bord
de camions et de véhicules tout-terrain.
Les frontières algériennes ont connu, cette
année, un regain d’activités sans précédent des réseaux de la contrebande, où un
record en matière de saisies de marchandises a été réalisé par les services de sécurité tous corps confondus.
Dans le cadre de la lutte contre le trafic de
drogue, les gardes-frontières (GGF) relevant de la Gendarmerie nationale ont réussi à saisir un nombre impressionnant de
tonnes de cannabis. Plus de 100 tonnes de
kif traité ont été récupérées par les GGF
aux frontières. Ces quantités s’ajoutent à
d’autres saisies par les éléments de la Police des frontières (PAF) et les douaniers,
mais surtout par les forces de l’Armée
nationale populaire (ANP) qui se sont
mobilisées dans la grande lutte contre les
narcotrafiquants.
Outre les drogues, les forces de sécurité
sont parvenues à saisir plus de 100 tonnes
de denrées alimentaires destinées aux
groupes armés au Mali, en Tunisie et en
Libye, cela sans oublier les réseaux de
contrebande subsahariens qui tirent aussi
profit de cette situation. Les réseaux de
contrebande ont, durant l’année 2014,
amplifié leurs activités en élargissant leur
champ d’activité pour atteindre d’autres
zones jusqu’ici épargnées par le phénomène. Il s’agit des zones désertes telles que
Tamanrasset et Illizi où le trafic d’or, cette
fois, a pris de l’ampleur, selon un constat
récent fait par la Gendarmerie nationale.
A Tébessa, El Oued, Tlemcen, El Bayadh,
Bordj Badji-Mokhtar, Khenchela, Adrar,
Timiaouine, ou encore dans les zones
enclavées du grand désert algérien, la
contrebande a progressé cette année, et ce
d’une manière très inquiétante. Le choix
des contrebandiers se porte sur la production nationale, comme le blé, le carburant,
la farine, la semoule, le corail, l’or, le
ciment, l’huile de table, les câbles électriques et les cheptels. En tonnes et ou en
millions de litres, ces produits sont évacués, sous une escorte armée assurée par
les contrebandiers, vers les pays voisins.
L’émergence des groupes armés, l’intensité des combats et la longévité de la fermeture des frontières avec la Libye, le Mali,
la Tunisie et le Niger ont permis aux
contrebandiers, qui se comptent par milliers, d’intensifier leurs activités malgré la
présence, importante, des forces de sécurité déployées aux frontières, voire sur les
«fronts».
Chaque jour, l’ANP communique sur des
arrestations, des saisies et des intercep-
tions de convois appartenant à des contrebandiers, parfois sur l’élimination de terroristes et la récupération de lots importants de drogue. Cela n’a jamais été enregistré depuis des décennies, ce qui confirme la montée inquiétante de la contrebande aux frontières. Cette contrebande qui
fait nourrir, faut-il le souligner, des milliers de familles pour de nombreux contrebandiers, pendant que d’autres l’utilisent à
d’autres fins. En d’autres termes, beaucoup de contrebandiers utilisent ce créneau de trafic pour faire parvenir de la
nourriture et du carburant aux réseaux terroristes qui, eux, sont implantés à
quelques dizaines de kilomètres du territoire algérien.
Alors que d’autres contrebandiers arrivent
même à «exporter» des tonnes de drogue
vers la Libye, le Mali, le Niger et la Tunisie pour atteindre ensuite le Moyen-Orient
et l’Europe. Ce sont là des constats des
services de sécurité algériens après des
enquêtes menées lors de chaque opération
de saisie de drogues. La situation est alarmante aux frontières alors que l’année
2015 sera là dans quelques jours, une
année qui risque d’être plus «agressive»
contre l’économie nationale du moment
que la contrebande est toujours considérée
comme étant l’ennemi juré de l’économie
de tout pays.
F. Sofiane
FACE À LA PROGRESSION IMPRESSIONNANTE DU TRAFIC TRANSFRONTALIER
86 postes de surveillance mixtes
pour juguler le phénomène
LE PHÉNOMÈNE du trafic transfrontalier
prend des proportions inquiétantes en
Algérie, au regard du nombre d’affaires
traitées par les services de sécurité et qui
ne fait qu’augmenter d’une année à
l’autre. Plusieurs mesures ont été instaurées par les Douane algériennes afin de
lutter contre le trafic transfrontalier, a
révélé hier Abdelmadjid Mahrèche, inspecteur général des Douanes. Parmi ces
décisions, l’invité de la Chaîne III de la
Radio algérienne a annoncé la celle prise
récemment de créer 86 postes de surveillance mixtes, dont une dizaine est
désormais opérationnelle, chargés, entre
autres missions, de lutter contre l’exportation frauduleuse de produits alimentaires
subventionnés par l’Etat. M. Mahrèche a
précisé que chacun de ces postes douaniers est ou sera doté d’une vingtaine
d’éléments dont la formation est en cours.
Ce programme, a-t-il ajouté, a été élaboré
en concertation avec les autres corps de
sécurité : l’armée, la gendarmerie et la
police «pour combiner nos actions». Indépendamment de ces postes de surveillance, l’inspecteur général des douanes fait
état de 220 «projets d’infrastructures»
couvrant tout le territoire, n’expliquant
cependant pas la mission dont ils seront
chargés. Pour illustrer le phénomène de la
contrebande aux frontières, M. Mahrèche
rappelle que des 5 627 affaires de trafic
traitées en 2009, le nombre est passé à 26
000 en 2013, pour s’établir à 17 161
durant le premier semestre de 2014. Parmi
les produits donnant lieu à des trafics aux
frontières, l’intervenant cite en premier
lieu le gasoil et l’essence dont, indique-til, il a été saisi plus de 1,16 million de
litres durant l’année 2010, ainsi que 1 300
véhicules utilisés pour leur transport. «En
2013, ajoute-t-il, nous avons mis la main
sur 685 000 litres de carburant et 151
véhicules chargés de les transporter». Pour
le premier semestre de 2014, les quantités
de gasoil interceptées ont été de 1 625 000
litres, «auxquelles il faut ajouter 1 087
véhicules».
L’autre volet abordé lors de l’intervention
du contrôleur général des Douanes a
concerné les importations frauduleuses de
produits pyrotechniques, dont l’utilisation
est, par ailleurs, interdite en Algérie.
Signalant que son administration a mis en
place des dispositifs destinés à prévenir
leur entrée sur le territoire national et tout
en rappelant les saisies massives réalisées,
chaque année, à la veille de la célébration
du Mawlid durant laquelle il en est fait un
important usage, M. Mahrèche dresse
comme une sorte de constat d’échec en
observant que le corps des douanes continue de faire «son possible» pour maîtriser
la situation.
Lynda Louifi
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
A LA UNE
SCRUTIN PRÉSIDENTIEL EN TUNISIE
3 le Commentaire
Caïd Essebci, l’héritier de Bourguiba,
remporte l’élection
B
éji Caïd Essebsi a obtenu plus de 1,7
million de voix au second tour de
dimanche dernier, contre plus de 1,3
pour son rival (44,32% des suffrages), a déclaré le président de la commission électorale
(ISIE), Chafik Sarsar, cité par l’agence officielle TAP. Béji Caïd Essebsi est le premier
président élu démocratiquement depuis l’indépendance en 1956. L’ancien Premier
ministre a déjà gagné il y a un mois les élections législatives puisque son parti Nidaa
Tounes a obtenu la première place avec un
score de 40%.
En attendant donc la confirmation officielle
du résultat définitif, -le clan de Marzouki va
sûrement déposer des recours- la Tunisie
amorce un virage à 380°. Depuis fin 2011,
année de la déchéance de Ben Ali, réfugié
depuis en Arabie Saoudite, la Tunisie était
gouvernée par une troïka menée par le mouvement islamiste Ennahda. Durant les trois ans
de règne, la situation sécuritaire s’est dégradée au point que des groupes terroristes ont
réussi à faire assassiner deux figures emblématiques de la gauche tunisienne, le Mouvement populaire, Chokri Belaïd et Brahmi. En
plus, la situation économique est des plus
aléatoires pour des millions de Tunisiens qui
ont vu leur pouvoir d’achat s’amenuiser au fur
et à mesure.
Des millions de Tunisiens sont dans le carreau
et n’arrivent pas à joindre les deux bouts. Les
investissements publics et privés sont aujour-
DR
Le compagnon de route et élève
spirituel de feu Habib
Bourguiba, Beji Caïd Essebci,
qui vient de boucler ses 88 ans,
est sorti hier vainqueur au
deuxième tour d’un scrutin
présidentiel marqué par
l’agressivité de son rival, le
président sortant Marzouki,
soutenu par l’appareil
d’Ennahda, qui a manqué
terriblement aux règles de la
bienséance et de la politesse
envers son aîné.
d’hui quasi nuls.
Pour Caïd Essebci, la partie
est loin d’être gagnée
La Tunisie a dû demander de l’argent au FMI
pour payer ses fonctionnaires. Mais cette institution a conditionné son aide à la stabilité
politique du pays. Avec la victoire du parti
démocrate, Nidaa Tounes, et celle de Caïd
Essebci à la présidence de la République, le
FMI serait maintenant plus enclin à prêter de
l’argent à un pays qui suffoque économiquement depuis deux années consécutives. Mais
sur le plan politique, ce pays voisin de l’Algérie, qui a exporté sa «révolution du Jasmin» à
d’autres pays arabes, a réussi un véritable
coup de maître. En deux mois, il a réussi à
organiser trois scrutins, malgré les menaces
des groupes terroristes qui ont juré de mettre à
feu et à sang la Tunisie.
C’est un véritable pied de nez que les Tunisiens ont fait à cette bête immonde qui menace
la stabilité des pays de l’Afrique du Nord.
Mais la victoire de Caïd Essebci, qui a promis
de visiter l’Algérie pour sa première sortie à
l’étranger, est toutefois relative au vu des défis
qui attendent le futur président de la République. En pleine campagne électorale, des
citoyens du Sud, instrumentalisés par le camp
rival, sont sortis dans la rue crier leur désarroi
pour des propos attribués à Essebci, lequel
s’est défendu de fort belle manière d’avoir
prononcé de tels propos à l’égard des citoyens
du sud du pays.
Mais à l’inverse, il pourra compter sur le soutien sans faille du prochain gouvernement qui
sera désigné au début du mois de janvier prochain. Le prochain exécutif sera constitué en
majorité de membres de son parti Nidaa
Tounes et de quelques personnalités issues de
partis l’ayant soutenu lors de la présidentielle.
Le président Caïd Essebci, qui doit donc composer avec les difficultés de l’heure, a déjà
reçu les félicitations du président Bouteflika
qui sera son très fort allié dans la région.
A l’époque où il était à la tête du gouvernement, après la fuite de Ben Ali, il a été reçu
par le chef de l’Etat et une deuxième fois,
lorsqu’il a lancé son parti Nidaa Tounes. En
élisant Caïd Essebci, les Tunisiens ont montré
qu’ils ne font pas de confusion entre le religieux et le politique.
Le retour de l’ordre ancien avec ses normes
répressives est quasi impossible. La société
tunisienne a radicalement changé. Les gens
ont goûté à la liberté de parole, ils se sont
habitués à l’existence d’une presse libre et de
contre-pouvoirs.
Hocine Adryen
Le président Bouteflika salue la sagesse
et la maturité du peuple tunisien
LE PRÉSIDENT de la République, Abdelaziz Bouteflika a adressé un message de félicitations
à Béji Caïd Essebsi à l’occasion de son élection à la Présidence de la Tunisie, dans lequel il a
salué la sagesse et la maturité du peuple tunisien : «Il me plaît, alors que le peuple tunisien
frère vient de vous investir de sa confiance en vous élisant à la Présidence de la République,
de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement algérien et en mon nom personnel,
mes chaleureuses félicitations et mes vœux les meilleurs de santé et de bonheur, priant Dieu
Tout-Puissant de guider vos pas dans l’accomplissement de votre noble mission vers davantage de prospérité et de bien-être pour le peuple tunisien frère», a écrit le président de la République dans son message.
APS
SE RÉFÉRANT AUX STATISTIQUES DE L’OCCIDENT
Mohamed Aïssa assure : «Le courant
Daech est inexistant en Algérie»
LE MINISTRE des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed
Aissa, a affirmé hier que la quasitotalité des recrus au sein du
Groupe Daech ne sont pas des
Algériens.
«Les statistiques des pays occidentaux sur les nationalités des
membres de ce groupe armé le
confirment», a-t-il déclaré hier au
forum El-Moudjahid, en soulignant que le fondamentalisme
religieux et le terrorisme proviennent essentiellement de certains
sites Internet et non pas des mosquées.
«La preuve ; les 1 200 Algériens
comptabilisé au sein du groupe
vivaient en France, mais ils n’ont
pas été solubilisés à partir de ce
pays ni de l’Algérie d’ailleurs»,
a-t-il argué en soutenant que les
15 000 mosquées de l’Algérie
sont encadrées à 200 %. «Le courant Daech est inexistant en Algérie. Il existe par contre d’autres
doctrines étranges à notre société
tels que le wahabisme et le chïsme», a-t-il admis tout en précisant que ces courants n’émanent
pas des mosquées mais plutôt des
milieux religieux.
Quant à l’encadrement des mosquées, Mohamed Aissa a assuré
que cela n’empêche pas l’Imam
d’avoir ses propres initiatives
dans le choix des sujets. «Le
ministère ne leur impose pas les
thèmes des prêches de vendredi»,
a-t-il affirmé, en précisant que
parfois les imams sont sollicités
par la tutelle pour prêcher contre
la violence ou autres fléaux
sociaux.
Abordant la question du Hadj, le
ministre a affirmé qu’il compte
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
mettre de l’ordre dans l’Office
national du hadj avec le départ de
son directeur Barbara Mohamed
et le changement de tout le service administratif de l’Office.
«On compte en finir avec le
désordre et la surcharge des
chambres d’hôtels», a-t-il affirmé
en soulignant la détermination de
son ministère d’assurer aux pèlerins l’accomplissement de ce cinquième pilier de l’islam dans des
conditions dignes et sereines. Il a
même parlé d’entrainement des
futures pèlerins pour leur permettre de mieux maîtriser les
rituels du hadj avant leurs arrivées aux Lieux saints.
Quant aux agences de voyages en
charge du tourisme religieux, le
ministre a annoncé qu’il existe
285 agences de voyages qui ont
proposé des services pour le Hadj
et la Omra. «Ces agences ont déjà
retirés leur cahier de charge», a-til indiqué. Mohamed Aissa a toutefois écarté le maintien de l’aide
de 24 000 dinars aux profits des
pèlerins. «Je n’imagine pas qu’il
ait une aide financière pour les
Hadjis. Le pèlerinage est pour
celui qui dispose les moyens physiques et financières», a-t-il tranché.
A propos du fonds de la Zakat,
dont l’argent est octroyé aux
jeunes sous forme de prêts sans
intérêts, le ministre a affirmé que
son département compte réformer
ce prêt en le portant à un million
de dinars au lieu de 300 000
dinars afin d’optimiser la capacité des jeunes d’investir dans des
projets porteurs en montant des
micro-entreprises solvables.
Z. M.
de Nordine Mzalla
Abou d’oubli
LA VISITE du
président de
l’Autorité
palestinienne en
Algérie n’a peut-être
pas eu l’écho qu’elle
mérite dans les
médias algériens. Pourtant, ne
peut que s’enorgueillir du soutien
de l’Algérie officielle et de son
peuple à la juste cause des
Palestiniens victimes d’une
effroyable colonisation depuis
1948. S’il fallait compter le
nombre d’article consacrés, au
moment où nous écrivons, à la
venue de Mahmoud Abbas-ou
Abou Mazen de son nom de
guerre- accompagné de sa forte
délégation, on s’apercevrait
rapidement du déficit d’intérêt
porté par la presse nationale à
l’événement. C’est à la fois
regrettable et compréhensible.
Avec le temps, l’usure a fini par
prendre le dessus et la
souffrance des opprimés par
devenir une vieille rengaine.
N’étaient ces massacres
réguliers perpétrés par l’armée
israélienne contre les
populations de Gaza qu’on aurait
sans doute oublié, dans les
chaumières d’Algérie ou
d’ailleurs, la tyrannie de l’Etat
sioniste contre tout un peuple.
Dans ce processus désolant de
banalisation de la douleur, les
professionnels de l’information
ont leur part de responsabilité.
En Algérie, peu d’entre-nous
tentent un suivi sérieux de la
question palestinienne sur tous
ses aspects, politiques, sociaux
ou militaires. Seules quelques
dépêches sporadiques, sans âme
et livrées par des agences de
presse souvent sous contrôle
sioniste, sont reprises comme
pour remplir les pages
inachevées. Les canards
arabophones se contentent de
commentaires où la bataille de
l’islamisme radical dispute
l’espace à la défense des droits
bafoués des Palestiniens. Du
coup, le combat contre
l’occupation israélienne devient
secondaire, par le truchement
d’émotions antisémites et
imbéciles. Qui connait encore le
tracé des frontières de 1967, qui
se souvient de Camp David et qui
a pris connaissance de l’initiative
arabe de paix bien plus récente?
Une proposition extraordinaire
où l’on a enfin envisagé
sagement la cohabitation
pacifique de deux Etats pour
mettre fin à un demi-siècle de
génocide à petit feu opéré par
Tsahal, l’armée spécialisée dans
la tuerie d’enfants palestiniens.
Or, pour soutenir la Palestine
aujourd’hui, il faut que la presse
algérienne se réapproprie les
fondamentaux de cette lutte
anticoloniale en accordant plus
d’attention à la stratégie actuelle
de la résistance palestinienne
fédérée par l’Autorité
Palestinienne présente pour trois
jours à Alger. C’est pourquoi, il
serait opportun que les
journalistes couvrent avec ardeur
les étapes du programme de
visite. Pour peu que la partie
algérienne les laisse faire leur
travail. N. M.
MAUVAISES
CONDITIONS DE VIE
À BOUKHELIFA
Des villageois ferment
la RN9
VISITE D’INSPECTION ET DE TRAVAIL À L’AÉROPORT D’ALGER
Ghoul se focalise sur le développement
de la maintenance des infrastructures aériennes
Lors d’une visite de
travail et d’inspection
au sein de l’aéroport
d’Alger, le ministre des
Transports, Amar Ghoul
a déclaré qu’il est
important d’apporter
un renouveau à la
maintenance du
secteur du transport
aérien la maintenance
est un marché
rentable, elle est très
importante.
«O
n a besoin de porter un nouveau
regard sur tout ce
qui concerne la maintenance,
tel que les ressources humaine,
il faut avoir des équipes bien
formés bien pris en charge, et
qui peuvent métrisés toutes les
nouvelles technologies dans ce
secteur», a-t-il dit.
Amar Ghoul insiste dans son
discours sur l’utilité et la priorité de la maintenance dans le
cadre du développement du
transport aérien, et d’Air Algé-
A. Ryad/LJI
LE TRAFIC routier était paralysé hier
sur la RN 09 au niveau du PK 7, un
lieudit, territorialement, issu de la
commune de Boukhelifa, soit à
environ à 7km du chef lieu de Béjaïa.
Des centaines d’automobilistes ont
été contraints de rebrousser le chemin
ou de patienter sur les lieux. Des
centaines de travailleurs, voyageurs,
etc. n’ont pas pu poursuivre
également leur voyage et rejoindre
leurs lieux de travail. Et pour cause,
les habitants de plusieurs villages et
lieux-dits de la municipalité de
Boukhelifa, notamment ceux det PK
7, le village agricole, Dar M’hend,
Dejbira, domaine Athmani, Issoukhaï
et Talbi, sont revenus à la charge hier.
Après avoir fermé plusieurs édifices
publics la journée d’avant,
notamment les sièges de la daïra de
Tichy, l’APC de Boukhelifa et
l’Algérienne des eaux (ADE), ils ont
récidivé par cette nouvelle action
pour exprimer, une fois encore, leur
mécontentement face au sous
développement qui caractérise leurs
villages.
Ils relèvent le manque
d’aménagement urbain, l’absence de
gaz naturel, l’assainissement, un
réseau routier très dégradé, etc.
Réunis avec le maire, avant-hier, Les
mécontents ne semblent pas satisfaits
par les réponses qui leur ont été
données même si ce denier les a
rassuré que leurs doléances ont été
exposées aux autorités de wilaya, ceci
en sus de la communication qui leur a
été faite au sujet des nombreux
projets retenus ou ceux qui devaient
être lancés incessamment en faveur
de leurs villages. En effet, selon le
maire de Boukhleifa M. Kamel
Djaâfri, des projets comme le
raccordement au gaz naturel du
village Djebira est lancé et le reste
des villages seront raccordés dans le
cadre de la 3ème tranche de l’actuel
plan quinquennal, les chemins
communaux seront entretenus et une
enveloppe financière de 993 millions
de centimes nous a été accordée à ce
propos, un réseau d’eau potable va
être réalisé en faveur de deux villages
pour une enveloppe financière de 300
millions de centimes. Le maire nous
affirmé aussi qu’il a rencontré les
autorités de wilaya à qui il a remis un
document comprenant les
revendications des concernés qui
maintiennent à l’heure ou nous
mettons sous presse leur action.
N. B.
4
A LA UNE
rie «la maintenance est un segment qui doit avoir la priorité
des priorités, soit du point de
vue de l’équipement, soit du
point de vue des ressources
humaines, soit des formations»,
il ajoute que toutes les facilités
seront accordées aux responsables des secteurs d’Air Algérie.
Durant cette visite, le ministre a
constaté l’état d’avancement
des grands projets de trans-
ports, notamment l’état d’avancement de la nouvelle tour de
contrôle situé à l’aéroport international Houari-Boumediene
d’Alger. Ce projet est inscrit
dans le cadre du développement des infrastructures pour la
gestion de l’espace aérien, par
la réalisation, outre celle d’Alger, de quatre blocs techniques
à Oran, Constantine, Ghardaïa
et Tamanrasset. Il est budgétisé
à hauteur de 2,5 milliards de
PARTENARIAT ENTRE LES MINISTÈRES DE LA CULTURE
ET DU TRAVAIL CONTRE LE CHÔMAGE
«Donner une dimension économique
aux travaux intellectuels»
LES JEUNES diplômés et sans emploi qui
désirent se lancer dans l’entreprenariat
dans le secteur de la culture vont désormais
bénéficier des aides de l’Etat. Cette initiative rentre dans le cadre de la stratégie du
gouvernement de lutter contre le chômage.
En effet, les ministères du Travail et de la
Culture ont pris la décision d’engager une
«feuille de route» au profit des jeunes
diplômés afin de leur donner la chance de
créer leur propre entreprise, essentiellement dans le domaine de la culture. Les
entreprises créées vont donner une dimen-
sion économique aux travaux intellectuels
et contribueront au développement de
l’économie nationale.
«Cet accord vise en premier lieu à subventionner les projets des jeunes diplômés et
sans emploi, pour la création de leur PME
par le biais de l’Ansej et de la Cnac», a fait
savoir hier la ministre de la Culture Nadia
Labidi, lors de la cérémonie de signature de
l’accord au palais de la Culture MoufdiZakaria. «Toutes les activités qui concernent la culture, à savoir le cinéma, le
théâtre, le livre, et la liste est encore ouver-
APW DE BÉJAÏA
Le P/APW et l’opposition d’accord
pour une session dans 15 jours
UNE SESSION extraordinaire
de l’APW de Béjaïa devrait
intervenir dans un délai de 15
jours. Les chefs des groupes
d’élus issus des partis de l’opposition au sein de l’APW,
notamment FLN, RCD, RND
et FSLD, en sont tombés d’accord hier lors d’une séance de
travail qui les a regroupés avec
le président de l’APW, Mohamed Bettache.
La rencontre a duré un long
moment et a permis, à la fin
aux deux parties d’éclairer certains points liés au code de
dinars sur le concours définitif
de l’Etat.
Les cinq tours en cours de réalisation seront livrés d’ici
décembre 2015 a indiqué un
responsable du projet, la
construction des tours d’Alger,
Oran, Ghardaïa et Tamanrasset
sont en avance par rapport aux
chantiers d’Oran et de Constantine, Amar Ghoul a déclaré que
pour un avancement rapide des
projets, il est nécessaire de
contrôler en permanence les
chantiers pour arriver au but
souhaité et qui est la modernisation du secteur aérien. Le
ministre des Transports, a procédé à la réception d’un ATR
72, un avion de transport de
passagers à turbopropulseurs
construit par la société francoitalienne ATR. L’Algérie recevra d’ici 2015, cinq avions, et
huit autres avions d’ici 2017.
Le montant global s’élève à
1.073 milliards USD, soit un
total de 93.3 milliards de DZD.
120 million USD pour des
avions A330-202, 65 millions
USD pour des B737NG, 21.1
millions USD pour des ATR72600.
Racha A.
wilaya, notamment l’installation des commissions. Cellesci devraient intervenir lors de
la prochaine session de l’Assemblée, qui reste le seul cadre
légal et souverain à ce propos
comme le stipule le code de
wilaya.
Pour rappel, la coalition avait
décidé de remanier, jeudi
passé, les commissions en
dehors de la session, en présence, toutefois, d’un huissier
de justice. Ce qui avait déplu
au P/APW et à l’ancienne
majorité. S’agissant des vice-
président, le présidents de
l’APW est le seul habilité à les
choisir. Un choix qui devrait
être soumis, par la suite, à l’approbation de l’Assemblée.
Ceci dans un délai de 8 jours,
à compter de l’installation de
l’APW, selon l’article 62 du
code de wilaya. Cependant,
l’adoption dans 15 jours du
budget primitif de l’exercice
2015 va entraîner encore du
retard sur le développement de
la wilaya qui est déjà pénalisée. En témoignent les nombreuses manifestations de rue
des citoyens dans les autres
coins de la wilaya tout au long
de l’année en cours. Ce point
devait être adopté rapidement
maintenant que les choses sont
claires. En fait, il faut privilégier les inserts de la wilaya et
des populations avant toute
autre considération.
Un leitmotiv de l’opposition
pourtant. Enfin, la question
qu’on se pose, désormais
aussi, est de savoir à quel point
cette nouvelle coalition est
soudée?
N. Bensalem
te à d’autres activités culturelles, vont
bénéficier de la subvention de l’Etat», a-telle ajouté. La ministre a en outre précisé
que l’entreprenariat dans le secteur de la
culture a d’étroites relations avec le développement économique du pays. Elle a
expliqué qu’une fois créées, ces entreprises
vont bénéficier d’un cahier des charges, ce
qui va leurs permettre de s’intégrer facilement dans le secteur économique.
Mme Labidi a aussi révélé que son département prévoit dans les semaines à venir de
signer un accord avec le ministère de la
Formation, dans le but d’accompagner, à
travers la formation, les jeunes entrepreneurs dans le processus de création de leur
entreprise. «Sans formation et sans une
main-d’œuvre qualifiée on ne peut pas relever le défi du développement», a indiqué le
ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Noureddine Bedoui.
Il a ajouté que la formation par l’apprentissage reste la meilleure façon de former une
main-d’œuvre qualifiée, en annonçant l’ouverture de quatre établissements de formation continue pour former les jeunes dans le
domaine culturel.
Par ailleurs, le ministre du Travail, de
l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, a indiqué qu’il est impératif
de donner aux travaux culturels une dimension économique, qui s’ajoute à la dimension intellectuelle.
«La formation, le travail et la modernisation, c’est la combinaison pour développer
la culture algérienne et contribuer au développement économique du pays», a ajouté
El Ghazi.
Z. B.
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
COMMÉMORATION DE LA
MORT DE FERHAT ABBAS
Jijel trace un programme
à la hauteur de la stature
de l’homme
UN RICHE programme, à la hauteur de la stature du défunt Ferhat
Abbas (1899-1985), a été élaboré
à Jijel en vue de la commémoration du 29ème anniversaire de la
disparition du premier président
du Gouvernement provisoire de la
République algérienne (GPRA).
Le programme arrêté prévoit,
outre des conférences consacrées
au fondateur de l’Union démocratique du manifeste algérien
(UDMA), de nombreuses activités
culturelles et sportives. Des expositions de documents photographiques et d’archives en relation
avec le mouvement nationaliste
algérien et la Révolution de
Novembre seront également organisées en hommage à Ferhat
Abbas. Des ouvrages de Ferhat
Abbas seront exposés au public au
musée Kotama jusqu’au 27
décembre
ELLE DEVANCE ENCORE
UNE FOIS LA FRANCE
La Chine reste le premier
fournisseur de l’Algérie
LE BALCON
DU JI
RÉUNION DE CRISE
Cinq ministres chez Bouteflika
Cinq ministres, dont les départements sont directement concernés par la baisse
des prix du pétrole, sont convoqués aujourd’hui chez le président Bouteflika. La
rencontre avec le chef de l’Etat interviendra la veille de la tenue d’un conseil du
gouvernement qui sera présidé par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.
L’ordre du jour de ce mini-Conseil des ministres est clairement perceptible au
travers des questions qui y seront abordées, à savoir la relance de l’industrie, le
recadrage des finances publiques, la tendance des prix du pétrole dans les
semaines et les mois à venir, l’encouragement de l’activité agricole et l’impact de
la baisse des prix du pétrole sur le pouvoir d’achat des Algériens.
La réunion sera aussi l’occasion de prendre et des mesures pour faire face à la
baisse des recettes en devises en 2015. Le lendemain c’est-a-dire mercredi, le
Premier ministre présidera un conseil du gouvernement dédié notamment à la
discussion de la problématique du climat des affaires, entre autres questions
prévues au programme de la réunion de l’Exécutif convoquée initialement pour
la journée de mardi puis reportée à mercredi.
La réunion ordinaire du gouvernement intervient à quelques jours de la tenue
du Conseil des ministres qui sera consacrée, sous la présidence de Bouteflika, à
la question du plan quinquennal 2015-2019 et des arbitrages à faire pour mieux
gérer les budgets prévus pour les cinq ans à venir.
SSPA/MCA
LA CHINE, avec 7,44 milliards de
dollars, est restée, durant 2014, à la
place du premier fournisseur de
l’Algérie devançant à nouveau la
France (5,89 milliards), suivie de
l’Espagne, de l’Italie et de l’Allemagne. Selon les chiffres rendus
publics par les douanes, les recettes
provenant des hydrocarbures ont
baissé de 1,84 % durant les onze
premiers mois de 2014 en raison de
la chute des prix du pétrole, de
57,23 à 56,2 milliards de dollars. A
l’exportation, les cinq principaux
clients de l’Algérie, qui vend essentiellement du pétrole et du gaz, ont
été l’Espagne, l’Italie, la France, la
Grande-Bretagne et les Pays-Bas.
Par ailleurs, selon les spécialistes le
traditionnel numéro un fournisseur
de l’Algérie durant un demi-siècle,
à savoir, la France a, comme en
2013, échoué dans sa tentative de
reconquérir sa place face à la Chine.
L’objectif que la France avait fixé
de reprendre son statut de premier
fournisseur d’Algérie comme l’avait
souligné son ministre des affaires
étrangères Laurent Fabius, l’été dernier n’a pas été atteint ainsi. Alors
que la Chine arrive, pour la seconde
fois consécutive en tête des pays
exportateurs vers l’Algérie.
5
PAGE ANIMÉE PAR
HOCINE ADRYEN
DIXIT...
Khelil Mahi, ministre délégué, chargé
des Relations avec le Parlement :
«L’article 103 du projet de loi portant
révision constitutionnelle fixe les modalités relatives à la réévaluation des
indemnités des députés.»
Mounia Meslem, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la
Condition féminine : «L’Etat algérien
accorde un intérêt particulier aux réfugiés maliens en Algérie qui sont pris en
charge dans des centres d’accueil aménagés et continuera (à le faire) jusqu’au
retour de la stabilité dans leur pays
comme c’est le cas avec les ressortissants du Niger.»
Mohamed Aïssa, ministre des Affaires
religieuses et des Waqfs : «Une nouvelle politique de gestion du Hadj et de la
Omra sera adoptée prochainement, s’appuyant notamment sur le prépaiement
électronique et la numérisation des noms
des hadjis (pèlerins).»
Mohamed Tahar Chaalal, DG de
l’ANEM : «La politique de l’emploi,
enclenchée en 2006 par les pouvoirs
publics a donné des résultats probants,
notamment dans l’amélioration de la
qualité des prestations vis-à-vis des
demandeurs d’emploi.»
Tarifs promotionnels sur la France entre
le 12 janvier et le 20 juin 2015
«COUP DE GUEULE»
Mohamed Aïssa, ministre des Affaires
religieuses et des Wakfs :
« C’est un dérapage très dangereux les
menaces de mort lancées contre l’écrivain-journaliste Kamel Daoud, tout en
déplorant que ce dernier est en train
d’être récupéré par un lobby sioniste
international hostile à l’islam et l’algérianité. Je ne perçois pas l’appel fait par cet
individu (Hamadache Zeraoui) sur sa
page facebook comme étant une fatwa,
qui est par définition, un avis religieux
qui émane d’une autorité religieuse. Je
ne retrouve la trace de Zeraoui ni dans
les universités des sciences islamiques en
Algérie, ni au sein des établissements de
formation des imams, ni parmi les
imams que compte le ministère.»
Air Algérie casse les prix
Brahmia tout proche de prendre
la destinée du club algérois
L’ANCIEN président de la FAA, Amar Brahmia, aujourd’hui proche de la retraite, prépare activement son retour dans le monde du sport. Aussi espère-t-il prendre sa
revanche sur ceux qui l’ont barré la route pour être à la tête du SSPA / MCA.
L’ancien coureur du 800 mètres, un moment tenté par la politique au débit des années
90 ou il a adhéré à l’ex FIS serait aidé dans sa campagne par un cadre dirigeant au sein
de Sonatrach. Ce dernier est entrain de lui préparer le terrain, à travers ses soutiens,
pour le propulser à la tête de la SSPA/MCA qu’il convoite depuis de longues années.
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
La compagnie aérienne Air Algérie offre
des tarifs promotionnels pour les
voyages en classe économique prévus
entre le 12 janvier et le 20 juin 2015. La
vente des billets promotionnels débutera
le 22 décembre et s’étendra jusqu’au 22
janvier 2015 a annoncé dimanche dernier
la compagnie aérienne dans un communiqué. Les prix des billets débuteront à
partir de 16.900 DA pour les voyages à
partir de l’Algérie vers la France.
Ainsi, la liaison vers Marseille est proposée à partir de 16.900 DA (TTC), vers
Paris à 19.900 DA (TTC), et vers Lyon,
Nice, Toulouse et Bordeaux à partir de
18.900 DA (TTC) alors que les vols vers
Metz, Lille et Mulhouse sont offerts à
partir de 20.900 DA (TTC). Air Algérie
précise que cette offre est soumise à
conditions et qu'elle est valable dans la
limite des sièges disponibles.
6
PUBLICITÉ
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA CULTURE
OFFICE NATIONAL DU PARC CULTUREL DE L'AHAGGAR
CENTRE VILLE TAMANRASSET
NIF : 098711011016919
DEUXIEME AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERTN° 02 /2014
RELATIF AU SUIVI DE LA REALISATION DES POSTES D'ACCES ET DE
CONTROLE, ET DES POSTES DE SURVEILLANCE ET DE SECOURS
L'Office national du parc culturel de l'Ahaggar lance un avis d'appel d'offres national
ouvert pour :
Le suivi de la réalisation des postes d'accès et de contrôle, et des postes
de surveillance et de secours pour lots suivants :
Lot 3 : Amsel, Afilal, Tamanrasset – Lot 4 : Terhanet, Tit, Tagmart Fougania – Lot
5 : Tin Tarabine, Tazrouk, Tahifet – Lot 6 : Idlés, Hirafok
Les architectes, les bureaux d'études agrées et qualifiés étatiques ou privés intéressés
par le présent appel d'offres, peuvent retirer le cahier des charges contre paiement
de la somme de 2 000.00 DA non remboursable au compte trésorerie de l'ONPCA
n° 402003/661 auprès du secrétariat de la Direction de l'Office national du parc
culturel de l'Ahaggar, sise Complexe de culture et d'information, centre-ville BP 242,
Tamanghasset 11000.
Présentation des offres :
Les offres devront être placées dans deux enveloppes distinctes et cachetées.
ƒ
La première enveloppe (A) portant la mention « Offre technique ».
ƒ
La deuxième enveloppe (B) portant la mention « Offre financière ».
Ces deux enveloppes seront mises à l'intérieur d'une enveloppe fermée anonyme
portant de façon apparente la mention suivante :
Office national du Parc culturel de l'Ahaggar
Complexe de culture et d'information, centre-ville
BP 242, Tamanghasset 11000
Avis d'appel d'offres national ouvert n° 02/2014 relatif au suivi de la
réalisation des postes d'accès et de contrôle, et
des postes de
surveillance et de secours
« A NE PAS OUVRIR »
Et contiendra les pièces suivantes.
A- OFFRE TECHNIQUE :
1- Un cahier des charges (offre technique) paraphé, daté, cacheté et signé par le
soumissionnaire ;
2- Déclaration à souscrire suivant modèle.
3- Déclaration de probité suivant modèle.
4- Une copie légalisée de l'agrément délivré par l'Ordre des architectes.
5- Copie légalisée de l'extrait du casier judiciaire n° 03 en cours de validité.
6- Copie des pièces fiscales et parafiscales légalisées.
7- Numéro d'identification fiscale du soumissionnaire.
8- Liste du matériel à engager dans le cadre du présent projet avec production des
pièces justificatives.
9- Liste nominative du personnel affecté au suivi ainsi que leur fonction.
10- Les références professionnelles justifiées par des attestations de bonne
exécution.
11- Attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés concernées
année 2011.
12- Les bilans financiers des deux dernières années (2011-2012).
13- Engagement paraphé par le soumissionnaire que les interventions se feront
telles que définies dans le devis estimatif et quantitatif.
14- Copie légalisée des statuts et modificatifs (éventuels), statut de groupement.
N. B. : le cahier des charges doit être retiré par le soumissionnaire ou son
représentant dûment désigné. Dans le cas d’un groupement, le cahier des charges
doit être retiré par le mandataire ou son représentant dûment désigné, sauf
dispositions contraires dans la convention de groupement.
B- OFFRE FINANCIERE :
- La lettre de soumission dûment signée, cachetée et datée et remplie selon le modèle
joint.
- Le bordereau des prix unitaires, paraphé sur toutes les pages daté, signé et cacheté.
- Le détail quantitatif et estimatif, paraphé sur toutes les pages daté, signé et cacheté.
Le délai accordé au soumissionnaire pour préparer leurs offres est fixé à dix (10)
jours à partir de la date de la première parution de l'avis d'appel national ouvert
dans le BOMOP et/ou dans la presse nationale. Les offres doivent être déposées au
secrétariat de direction de l'Office national du parc culturel de l'Ahaggar, sise au
complexe de culture et d'information, centre ville. BP 242. Tamanghasset.
La date limite du dépôt des offres est fixée le dernier jour jusqu'à 13h30 du délai
accordé aux soumissionnaires pour préparer leurs offres, Si ce jour coïncide avec un
jour férié ou un jour de repos légal, le délai accordé est prorogé jusqu'au jour
ouvrable suivant.
L'ouverture des plis aura lieu le dernier jour correspond à la date limite du dépôt des
offres à 14h00 au siège de la direction de l'Office national du parc culturel de
l'Ahaggar, sise au complexe de culture et d'information, centre-ville. BP 242.
Tamanghasset en plénière. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres
pendant une durée de quatre-vingt- dix jours (90) augmentée de la durée de
préparation des offres.
Le directeur
Le Jeune Indépendant du 23/12/2014 - ANEP 163 859
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'HABITAT, DE L'URBANISME ET DE LA VILLE
OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE DE BOUIRA
NUMERO D’IDENTIFICATION FISCALE (NIF) : 0993 1001 020 66 46
AVIS D’ANNULATION D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE
L’Office de promotion et de gestion immobilière de BOUIRA informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres n° 009/2014, paru dans les quotidiens
nationaux EL-WASSAT et LE JEUNE INDEPENDANT en date du 29/04/2014, relatif à la réalisation d’un programme de logements publics locatifs, que l’avis d’attribution provisoire
paru dans les quotidiens nationaux EL-WASSAT en date du 26/06/2014 et LE JEUNE INDEPENDANT en date du 28/06/2014 concernant le projet suivant est annulé.
PROGRAMME DE RESORPTION PROGRESSIF DE L’HABITAT PRECAIRE (2000 logements)
Opération
Entreprise
Numéro
d’identification
fiscale (NIF)
Note technique
100/2000
logements RHP à
BIR GHBALOU
ETB TCE
HAMADACHE KACI
196610120030352
25.00 points
Montant de
l’offre
Lots
Lot 02 : 26/100 logements
49 907 635.50 DA
en lot RAR TCE sauf VRD
Montant de l’offre
après vérification
Délai
Observation
50 038 924.50 DA
08 mois
Suite au rejet du
marché par la
commission des
marchés
LE DIRECTEUR GENERAL
Le Jeune Indépendant du 23/12/2014 - ANEP N° 163 727
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE BEJAIA
DAIRA D’IFRI OUZELLAGUEN
COMMUNE D’OUZELLAGUEN
COMMUNE D’OUZELLAGUEN
AVIS D’ADJUDICATION AUX ENCHERES PUBLIQUES
Le président de l’Assemblée populaire communale d’Ouzellaguen informe le public qu’il sera procédé le
28/12/2014 à 10h00 au siège de l’Assemblée populaire communale d’Ouzellaguen à l’adjudication aux
enchères publiques aux plus offrants et dernier enchérisseur les droits à percevoir sur : droit de place et de
stationnement du marché hebdomadaire pour l’année 2015.
MISE A PRIX :
Droit de place et de stationnement du marché hebdomadaire
906.100,00 DA.
Les personnes désirant participer à cette adjudication doivent faire parvenir à Monsieur : le président de
l’Assemblée populaire communale d’Ouzellaguen avant la date sus indiquée les pièces prévues par le
cahier des charges (pièces administratives et fiscales) ci-après :
1.
Une demande d’admission mentionnant nom, prénom, profession et domicile.
2.
Extrait de rôle apuré (soumissionnaire et la caution).
3.
Cheque certifié portant le cautionnement provisoire égal à 1/10 de
la mise
à
prix
au nom du soumissionnaire.
4.
Registre du commerce lié à l’activité.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Casier judiciaire n° 03 en cours de validité.
Extrait de naissance récent.
Fiche de résidence récente.
Certificat de bonne moralité et de solvabilité.
Photocopie CNI ou PC légalisée.
Déclaration de probité (document à retirer au bureau de l’administration générale de la
commune)
11. Certificat ou reçu de dépôt des comptes sociaux auprès du
CNRC
(soumissionnaires
dotés de la personnalité morale SARL-SPA-SNC-EURL).
12. Procuration pour les mandataires représentant le cas échéant les soumissionnaires.
Les cahiers des charges peuvent être retirés au bureau de l’administration générale tous les
jours ouvrables pendant les heures de bureau contre paiement d’un montant de 1500.00 DA.
IMPORTANT : Les dossiers de participation à l’adjudication y compris le chèque certifié au nom de
l’adjudicataire et libellé au nom impersonnel du trésorier intercommunal d’Ouzellaguen, portant
cautionnement égal au un dixième 1/10eme de la mise à prix du marché, et qui devront être déposés
obligatoirement vingt-quatre (24 heures) avant la date et l’heure de l’adjudication.
Le président de l’APC
Le Jeune Indépendant du 23/12/2014 - ANEP N° 163 845
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
7
À LA UNE
UN FONCTIONNAIRE, UNE FEMME ET QUATRE HOMMES ARRÊTÉS PAR LA BRI
Grosses sommes d’argent volées
dans plusieurs agences postales
La Brigade de recherches et
d’intervention (BRI) de
Boumerdès vient de
démanteler un vaste réseau
spécialisé dans le trafic des
comptes bancaires des clients
d’Algérie Poste.
U
n fonctionnaire de ladite institution a été arrêté avec cinq de ses
complices, parmi eux une femme.
Le réseau, indique la BRI, était en activité
depuis l’année 2012. Depuis, des dizaines
de victimes ont été dépossédées de leur
argent, certaines de 180 à 300 millions de
centimes, suite à l’ouverture de leurs
comptes bancaires par les trafiquants qui,
après cette violation, ont utilisé de faux
chèques postaux pour s’emparer des
butins. L’affaire a commencé lorsque les
enquêteurs de la BRI de Boumerdès ont
reçu, il y a quelques jours, des renseignements faisant état de l’existence d’un
vaste réseau de trafic de comptes bancaires. Les informations indiquaient aux
policiers que le réseau est composé de plusieurs criminels. Ces derniers recourent à
l’ouverture des comptes bancaires des
abonnés d’Algérie Poste avant que ces trafiquants n’utilisent de faux chèques ban-
caires pour retirer des sommes d’argent.
Partant de ces renseignements judicieux,
les éléments de la BRI ont ouvert une
enquête.
En un laps de temps, les enquêteurs de la
BRI ont, effectivement, localisé et identifié six trafiquants qui font partie du
réseau, parmi eux une femme. Parmi les
six membres du réseau figure un fonctionnaire d’Algérie Poste dont le rôle était de
localiser les victimes potentielles avant
d’alerter ses acolytes pour passer à l’action et subtiliser l’argent de leurs proies à
partir de l’ouverture des comptes bancaires et, surtout, par de faux chèques.
Le fonctionnaire d’Algérie Poste recevait,
dans chaque opération de retrait, des
chèques falsifiés de la part de ses complices, avant de retirer des sommes d’argent par la suite. Cette complicité entre le
fonctionnaire, la femme et les quatre
membres du réseau leur a permis de retirer
de grosses sommes d’argent. Dans la seule
poste de Boumerdès, les six trafiquants
ont volé 300 millions de centimes, selon
les enquêteurs de la BRI. Ce n’est pas
tout, le champ d’activité de ce réseau s’est
propagé dans plusieurs wilayas, entre
autres Alger, Tizi Ouzou, Béjaïa, Chlef,
Saïda, Oran, et plus loin encore, dans les
wilayas du Sud comme Illizi, où des
sommes colossales ont été retirées avec de
faux chèques par les six trafiquants.
Pour la BRI de Boumerdès, il s’agit là
d’un réseau bien structuré et très dangereux, vu la quantité d’argent volé et surtout le mode d’emploi de ces criminels
qualifié de très technique. Fort heureusement, les enquêteurs ont pu localiser les
opérations effectuées par les six trafiquants, et ce tout au long de leur parcours,
ce qui a permis aux éléments de la BRI de
dépister, jusqu’à maintenant, plus de 4
milliards de centimes qui ont été ainsi
volés par le réseau à partir des comptes
bancaires appartenant à leurs victimes.
Toujours selon la BRI, au moins 16 victimes ont été recensées jusqu’à aujourd’hui. La liste peut encore s’élargir vu que
l’enquête se poursuit toujours. Certaines
victimes ont été dépossédées de 180 millions de centimes après que le fonctionnaire et ses complices ont violé leur compte
bancaire avant de voler la totalité de leur
argent, rapporte la BRI qui explique, par
ailleurs, que l’activité du réseau remonte à
l’année 2012. Les six mis en cause ont été
présentés avant-hier devant le procureur
de la République près la cour de Boumerdès et placés sous mandat de dépôt à la
prison de Tidjelabine.
F. Sofiane
FORMATION ET ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS À TIZI OUZOU
De nouvelles spécialités en arts
graphiques seront ouvertes
LA FORMATION et l’enseignement professionnels pour la session février 2015 au
niveau de la wilaya de TiziOuzou sera
marquée par l’introduction de nouvelles
offres de formation au profit des stagiaires. En effet, le nouvel INSFP de Draâ
Ben Khedda ouvrira des sections de formation en arts graphiques qui sera sanctionnée par l’obtention d’un brevet de
technicien supérieur dans les branches de
la communication et industries graphiques
option étude et réalisation de produits graphiques ou étude et réalisation de produits
imprimés. Les jeunes intéressés par cette
nouvelle offre auront également la possibilité dans les spécialités création d’emballage, infographiste maquettiste ou
encore édition. Les inscriptions au niveau
des différents établissements de la formation et de l’enseignement professionnels
de la wilaya ont débuté et se poursuivront
jusqu’au 21 février prochain, tandis que la
rentrée aura lieu de 1er mars 2015. La
DFEP a prévu pour cette rentrée 9061
postes pour le mode de formation par
apprentissage dans 18 branches renfermant 123 spécialités. En mode de formation résidentielle, 3000 postes seront
ouverts dans 14 branches et 55 spécialités.
A citer également les 1990 postes en formation qualifiante au profit notamment
des jeunes sans niveau aux quels 925
postes seront réservés tandis que les
femmes au foyer auront 1065 postes. Par
ailleurs, des journées de sélection et
d’orientation seront organisées par les services de la DFEP de TiziOuzou les 22, 23
et 24 Février prochain tandis que la proclamation des résultats aura lieu le 25 du
même mois, indique un communiqué
émanant de la direction compétente.
A. Drifa
NOUVELLE PROMOTION
Ooredoo offre jusqu’à
12 Go d’internet pour ses
clients entreprises
EN CETTE fin
d’année 2014, Ooredoo
lance une nouvelle
promotion destinée aux
entreprises, offrant
jusqu’à 12 Go
d’internet valable
jusqu’au 1er janvier 2015. Durant cette
période promotionnelle, les clients
Entreprises peuvent surfer davantage à
haut débit en profitant d’un volume Data
supplémentaire important tout en gardant
la même tarification. Cette promotion
inédite est destinée aux anciens clients de
Ooredoo Business et également aux
nouveaux prescripteurs, leur permettant
ainsi de bénéficier de : 2Go au lieu de
1Go pour le service internet mobile 3G à
1 000 DA, 5,5 Go au lieu de 4 Go pour le
service internet mobile 3G à 2 500 DA et
8 Go au lieu de 6 Go pour le service
internet mobile 3G à 3 500 DA. Aussi,
les clients Entreprises peuvent profiter de
ces forfaits sur leur Pack Internet en plus
de deux forfaits supplémentaires : le
forfait de 10 Go au lieu de 8 Go pour un
forfait à 4 500 Da et de 12 Go au lieu de
10 Go pour un forfait à 5 000 DA et ce,
sur leurs différents équipements : clé
internet, tablette et routeur. Cette
nouvelle promotion est disponible dans
tous les Espaces Ooredoo et les Espaces
Services Ooredoo répartis à travers tout
le territoire national ainsi qu’au niveau
des commerciaux de Ooredoo Business.
MOBILIS LANCE LE PACK
DUO ALCATEL
MOBILIS annonce le lancement de son
«Pack Duo Mobile», deux terminaux de
marque
ALCATEL,
destinés aux
clients
prépayés, disponible à travers ses 164
agences commerciales dans les 48
wilayas du pays. A partir du Mardi 23
Décembre 2014, Mobilis propose aux
clients désirant acquérir un Smartphone
compatible 3G, le «Pack Prépayé
Alcatel» comprenant deux terminaux
pour le prix d’un ! Ainsi, pour seulement
9000DA, les clients Mobilis auront accès
à un Smartphone Alcatel One Touch Pop
C3 + un second Téléphone Alcatel One
Touch Pop 10-10, et Deux (02) SIM
Mobtasim 2G/3G dotées d’un crédit
initial en plus d’un bonus Voix, SMS et
Internet valable 30 jours répartis sur trois
mois, vers tous les réseaux en national.
Pour rappel, les abonnés de cette offre,
auront accès au menu *600# qui permet
de bénéficier de ses multiples avantages
(15 min Tous, 50 min Mobilis, Pass
facebook, Pass internet 1j/30j).
PUB
ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE
Conformément aux dispositions de l'article 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, et suite à la consultation n° 07/CHU/T.O/2014
portant fourniture de réactif et consommable de laboratoire, le Centre hospitalo-universitaire de Tizi Ouzou informe l'ensemble des soumissionnaires de l'attribution provisoire des marchés, en se basant sur
les critères de choix prévus dans le cahier des charges, notamment l'article 09.
Désignation du lot
LOT N° 01 : REACTIF DE CYTOMETRIE DE
FLUX SUR AUTOMATE BECKMAN EPIC XL
LOT N° 09 : REACTIFS DE BIOCHIMIE
HEMATOLOGIE (RANDOX)
LOT N° 11 : REACTIFS DE
CYTOGENETIQUE
LOT N° 12 : CONSOMMABLE DE
CYTOGENETIQUE
LOT N° 15 : REACTIF POUR AUTOMATE
MINIVIDAS (BIOMERIEUX)
LOT N° 23 : REACTIFS DE GAZOMETRIE
Soumissionnaire
SARL ALGERIE
SANTE
N° d’identification
fiscale
Note
technique
Note
financière
Note
globale
099916000673610
54
30
84
Montant de l’offre en TTC
Min
Max
6 298 150.95
10 140 501.15
7 841 281.50
10 519 879.50
Délai de
livraison
OBS.
90 jours
Mieux disant
INFRUCTUEUX
INFRUCTUEUX
INFRUCTUEUX
INFRUCTUEUX
SARL ISMS
000216001904439
LOT N° 36 : REACTIFS POUR AUTOMATE
D'AGREGATION PLAQUETTAIRE
SODEREL TA 8V
41
30
71
15 jours
Mieux disant
INFRUCTUEUX
Les soumissionnaires intéressés sont invités à se rapprocher de nos services au plus tard trois (03) jours, à compter du premier jour de la publication de cette attribution provisoire des marchés, pour prendre
connaissance des résultats détaillés de l'évaluation de leurs offres techniques et financières.
Tout soumissionnaire contestant ce choix peut introduire un recours auprès de la commission ministérielle des marchés publics dans un délai de dix (10) jours à compter de la date de la première parution du
présent avis.
Le Directeur général
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
Le Jeune Indépendant du 23/12/2014 - ANEP N° 163 873
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE
CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE DE TIZI OUZOU
8
PUBLICITÉ
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE
Service du personnel chargé des enseignants
AVIS DE RECRUTEMENT
La direction de l’Ecole supérieure de commerce lance l’ouverture d’un concours sur titre dans le grade de maître assistant classe ‘B’ dans les
spécialités suivantes :
Mode de
recrutement
Grade
Nombre de postes ouverts
Conditions d'accès
Spécialité
Par voie de concours sur titre, les titulaires du diplôme de :
- Magistère en sciences commerciales et financières
- Magistère en sciences de gestion
Maître assistant
classe 'B'
Concours
sur
titre
Lieu
-Finance
04
L’ESC, Koléa
- Comptabilité, audit et contrôle
- Comptabilité
05
L’ESC, Koléa
03
L’ESC, Koléa
04
L’ESC, Koléa
- Management
- Management commercial
Par voie de concours sur titre, les titulaires du diplôme de :
- Magistère en sciences commerciales et financières
- Magistère en sciences de gestion
- Magistère en sciences commerciales
- Marketing
Total
16
1/Dossier à fournir :
- Les dossiers doivent comporter les pièces suivantes :
- Demande manuscrite de participation au concours portant l’adresse et le numéro
de téléphone personnel.
- Copie certifiée conforme à l’original du titre ou du diplôme.
- Copie certifiée conforme à l’original justifiant la situation vis-à-vis du service
national.
- Copie certifiée conforme à l’original de la carte d’identité nationale.
- Deux (02) photos d’identité.
- Les attestations de travail précisant l’expérience professionnelle dans la spécialité.
- Tout document relatif aux travaux et aux études réalisés par le candidat dans la
spécialité, publications et communications.
- Autorisation de participation pour les candidats fonctionnaires.
- Remplir le formulaire de candidature (trouvé sur le site web de la Fonction
publique ou le demander à l’ESC, Koléa)
Les relevés de notes.
N.B. : - le complément des dossiers pour les candidat(e)s retenu(e)s sera
demandé après les résultats finaux du concours
2/ Lieu, adresse et modalités de dépôt du dossier :
N.B. : - le complément des dossiers pour les candidat(e)s retenu(e)s sera
demandé après les résultats finaux du concours
Les dossiers des candidat(e)s seront déposés ou envoyés à l’adresse suivante :
M. le Directeur de l’Ecole supérieure de commerce, Koléa.
L’Ecole supérieure de commerce, Koléa. Pôle universitaire de Koléa, wilaya de
Tipaza.
N.B. : - Le délai du placard est de 15 jours à compter de la date du premier
avis de presse.
- Tout dossier incomplet ou hors délai sera rejeté
Le Jeune Indépendant du 23/12/2014- ANEP N° 163 804
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’AGRICULTURE
ET DU DEVELOPPEMENT RURAL
DIRECTION GENERALE DES FORETS
CONSERVATION DE TISSEMSILT
AVIS D’INFRUCTUOSITE
AVIS DE RECRUTEMENT
La Conservation des forêts de la Wilaya de Tissemsilt lance l'ouverture des concours dans les
grades suivants :
Grade
Mode de
recrutement
Conditions
d'accès
Spécialité
Ingénieur
Ingénieur d'Etat Concours sur d'Etat en
en informatique épreuves informatique
Spécialité
Système en
informatique
Nbre de
postes
ouverts
Structure
d'affectation
01
Siege de la
Conservation
Autres
conditions
Les dossiers de candidatures doivent comporter les pièces suivantes :
Délais des inscriptions et dépôt des dossiers :
Les dossiers doivent être envoyés par voie postale (lettre recommandée avec accusé de
réception) à l’adresse suivante :
- Conservation des forêts de la Wilaya de Tissemsilt- Bureau du Personnel- Hai Nadir
Abderrahmane Tissemsilt - BP 150 Tissemsilt 38000
Observation :
-Tout dossier incomplet ou arrivé hors délais d'inscription ne sera pas pris en considération
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE BLIDA
DAIRA DE LARBAA
COMMUNE DE LARBAA
N° d’identification fiscale : .096209219174123
AVIS DE RECTIFICATIF D’INFRUCTUOSITE
DE L’APPEL D’OFFRES
Suite à l’avis d’infructuosité de l’appel d’offres national restreint
n° 17/2014 paru dans les quotidiens Elhakaik du 27/09/2014 et le
Jeune Indépendant du 27/09/2014 ainsi que dans le BOMOP, relatif
au projet « Achèvement de réalisation d’une crèche », le président
de la commune de Larbaa porte à la connaissance de l’ensemble des
soumissionnaires intéressés, que la cause de 1’infructuosité est « la
réception d’une seule offre » et non pas « la
non-réception d’offres »
Le président de l’APC
Le Jeune Indépendant du 23/12/2014 - ANEP N° 163 864
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
Le Jeune Indépendant du 23/12/2014 - ANEP N° 164 180
- Demande manuscrite pour participer avec précision du grade
- Copie certifiée conforme à l'original légalisée du titre ou du diplôme requis
- Copie certifiée conforme à l'original du document justifiant la situation du candidat vis-à-vis
du Service national
- Copie certifiée conforme à l'original légalisée de la pièce d'identité nationale.
- Extrait du casier judiciaire n°03, en cours de validité
- Deux (02) photos d'identité
- Certificat de résidence.
- Les certificats médicaux attestant de l'aptitude du candidat à exercer les tâches inhérentes au
grade postulé
- Deux (02) enveloppes timbrées et libellées à l'adresse du candidat
L’Université M’hamed BOUGARA Boumerdès, informe
l’ensemble des soumissionnaires ayant participé au concours
d’architecture national ouvert N°07/UMBB/2014, relatif â
«l’étude et le suivi pour la construction de l’unité de
recherche ‫״‬Matériaux‐ Procédés et Environnement (UR‐
MPE)‫»״‬, que ce dernier est déclaré infructueux pour le motif
suivant : deux offres ont été pré‐qualifiées techniquement.
Le Jeune Indépendant du 23/12/2014- ANEP N° 163 773
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA
RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITE M’HAMED BOUGARA BOUMERDES
NIF : 0998 3501 900 4030
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
9
À LA UNE
PROJET PHARAONIQUE AU NICARAGUA
Début des travaux d’un canal
concurrent de celui de Panama
Le gouvernement du
Nicaragua et l’entreprise
chinoise HKND ont inauguré
hier la construction d’un
canal inter-océanique
controversé qui devrait
concurrencer le canal de
Panama en 2020, sur fond de
doutes sur sa viabilité et de
protestations des paysans
expropriés.
L'ARMÉE syrienne a affirmé avoir abattu
un avion de reconnaissance israélien sans
pilote de type Skylark-1 «au-dessus de la
province de Qouneitra, près du village de
Hader», non loin du Golan, a annoncé
hier l'agence officielle syrienne Sana. Le
plateau est occupé par Israël depuis
1967. «L'avion de deux mètres de long et
de 3,12 m de large, a un rayon de vol de
20 km et est guidé à partir d'une station
au sol», ajouté Sana. «L'armée israélienne a assuré ne pas être au courant qu'un
appareil aérien a été abattu en Syrie»,
selon le quotidien israélien Haaretz.
L
e projet, grâce auquel le Nicaragua compte devenir le pays le
plus riche d’Amérique centrale, a
été inauguré par le président Daniel
Ortega, qui cherche ainsi à se forger une
stature planétaire, et l'énigmatique chef
du concessionnaire HK Nicaragua
Development Invesment (HKND), le
magnat chinois Wang Jing, lors d’une
cérémonie à Managua. HKND, dont les
raisons de l'implication restent peu
claires, doit construire puis administrer
durant 50 ans ce canal de 278 kilomètres
de long, un chantier estimé à 50 milliards de dollars. Les travaux vont débuter au niveau de l’embouchure du fleuve
Brito, sur la côte Pacifique sud, par la
construction des premiers chemins d’accès au canal et d’un port qui occuperont
300 des 50 000 ouvriers que HKND prévoit d’employer lors des cinq années
que durera le projet, selon l’Australien
Bill Wild, principal consultant du projet.
Le canal traversera ensuite le lac Cocibolca, la plus grande réserve d’eau
douce d’Amérique centrale, continuera
son chemin à travers des forêts tropi-
PAKISTAN
500 condamnés à mort
exécutés prochainement
cales et au moins une quarantaine d’agglomérations avant d’aboutir dans l’embouchure de la rivière Punta Gorda, côté
Caraïbes. C'est un vieux rêve, formulé
déjà par les conquistadors espagnols du
XVIe siècle, qui se concrétisera alors.
Alors que le canal de Panama, largement saturé, ne peut accueillir les porteconteneurs de plus de 110 000 tonnes, le
canal du Nicaragua permettrait le passage de monstres de métal de 250 000
tonnes et mesurant jusqu’à 455 mètres
de long, appelés les «Post-Panamax».
Mais ce chantier pharaonique, dont les
études de viabilité technique, environnementale et financière restent secrètes,
menace de déplacer 30 000 paysans et
indigènes ramas et nahuas qui vivent sur
le tracé définitif. La peur de perdre leurs
biens a mené des milliers d’entre eux à
protester ces trois derniers mois. La
menace majeure concerne le vaste lac
Nicaragua (aussi appelé Cocibolca), qui
va devoir être dragué pour supporter le
passage des porte-conteneurs, ce qui va
tuer la faune et transformer l'eau en
boue.
R. I.
Le Conseil australien de l’industrie
alimentaire inflige une claque
cuisante aux militants anti-halal
PAS QUESTION d’abandonner la certification halal et de capituler devant les
appels au boycott lancés par des militants
anti-halal fiévreux et vindicatifs, le
Conseil australien de l'industrie alimentaire n’a pas usé de périphrases pour défier
ces hordes islamophobes et néo-fascistes.
Le halal est tout à la fois leur cheval de
bataille, leur obsession pathologique et
leurs fonds de commerce, les artisans australiens de la division nationale n’en finissent pas d’agiter le chiffon rouge devant
les labels qui hantent leurs nuits et monopolisent leurs journées, orchestrant des
campagnes de diabolisation qui n’épargnent aucune marque, et surtout pas les
fleurons du terroir accusés de traîtrise
pour s’être essayés à une diversification
honnie.
Four n’Twenty, Vegemite et Anzac, pour
ne citer que ces trois marques phares qui
ont accompagné la grande Histoire et marqué la petite histoire de générations
entières d’Australiens, sont dans le collimateur de ces censeurs intraitables, qui
par ailleurs passent le plus clair de leur
temps à calomnier et vouer aux gémonies
les entrepreneurs musulmans spécialisés
dans une niche économique des plus florissantes. L’essor fulgurant du Halal, car
c'est bien là que le bât blesse, ayant le don
de leur hérisser le poil, au point d’en
SYRIE
Un drone israélien abattu
perdre le sens commun et de livrer une
croisade passionnelle. Mais c’était sans
compter les vénérables sages du Conseil
australien de l’industrie alimentaire, des
boissons et de l’épicerie (AFGC) qui, restés stoïques dans la tempête médiatique,
nullement impressionnés par le bruit et la
fureur du nationalisme revanchard, ont
fait preuve d’une hauteur de vue qui a fait
taire les cris d’orfraie poussés par des
semeurs de trouble, passés maître dans
l’art de la désinformation.
Pas question d’abandonner la certification
halal et de capituler devant les appels au
boycott lancés par des militants anti-halal
fiévreux et vindicatifs, James Matthews,
le porte-parole de l’AFGC, n’a pas usé de
périphrases pour défier ces hordes islamophobes et néo-fascistes, s’indignant contre
une "campagne de désinformation infâme" qui associe l’industrie du halal au
financement du terrorisme pour mieux
faire frémir dans les chaumières.
Leurs campagnes coup de poing visaient à
frapper les esprits durablement et à commotionner les membres de l’AFGC, mais
c’est un camouflet cinglant qui leur a été
infligé par ces mêmes personnalités très
avisées, depuis une tour d’ivoire impénétrable qui n’a jamais tremblé ni devant
leurs démonstrations de force, ni devant
leurs menaces éructées et réitérées.
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
"C’est une ineptie que de prétendre que la
certification halal est un moyen de soutenir des organisations terroristes", s’est
emporté Anas Nadvi, le directeur des services Halal et des affaires islamiques,
avant de préciser en se félicitant de l’arbitrage éclairé de l’AFGC : "Les organismes
de certification halal sont contrôlés par le
gouvernement, le ministère des Forêts et
de la Pêche en Australie, et se conforment
à des réglementations strictes". Mohammad Khan, l’un des responsables de la certification halal à l'échelle nationale, lui a
fait écho en clamant haut et fort : "Les
entreprises halal sont des entreprises
comme les autres, soumises aux mêmes
lois que les autres, et c’est leurrer les gens
que d’affirmer le contraire. Ces campagnes ordurières créent la confusion, attisent la haine, et au final s’avèrent dommageables pour la croissance économique de
notre pays." Emportée par ce tourbillon
délétère, Maleny Diaries, une firme de
produits laitiers, craignant un violent
retour de bâton, a préféré renoncer à obtenir la certification halal, déplaçant la
controverse de la place publique à l’agora
virtuelle des réseaux sociaux où elle n’a
cessé d’enfler, scindant en deux clans irréconciliables ce petit coin de paradis du
multiculturalisme qu’est encore la terre du
Bush.
(Oumma.com)
LE PAKISTAN prévoit d'exécuter 500
condamnés à mort ces prochaines
semaines, a-t-on appris hier auprès du
ministère de l'Intérieur, quelques jours
après le massacre par un commando taliban de 149 personnes, dont 133 écoliers,
à Peshawar. Au lendemain de cette
attaque qui a choqué le pays, Islamabad
avait annoncé la reprise des exécutions
de peine capitale, suspendues depuis
2008, pour les affaires de terrorisme.
ESPAGNE
La sœur du roi devant le
tribunal
LA PRINCESSE Cristina de Bourbon,
sœur du roi d'Espagne Felipe VI, sera
jugée pour fraude fiscale dans le cadre de
l'affaire Noos, a annoncé hier matin le
tribunal supérieur des Baléares. L'infante, âgée de 49 ans, fait l'objet d'une
enquête centrée sur les activités de son
mari, l'ancien international de handball
Inaki Urdangarin, accusé d'avoir détourné plusieurs millions d'euros de fonds
publics par le biais de sa fondation Noos.
D I X I T
«Nous soutenons fermement cette
première réunion du Conseil lundi
prochain pour examiner l'impact
profond de cette situation tragique sur la
paix et la sécurité régionale et
internationale».
Samantha Power, l'ambassadrice
américaine à l'ONU, à propos de la
réunion sur la Corée du Sud.
«L'armée et le peuple de Corée du Nord
sont entièrement prêts à la confrontation
avec les Etats-Unis dans tous les
espaces de guerre, y compris l'espace de
cyberguerre, de faire sauter ces
citadelles. La contre-attaque visera la
Maison-Blanche, le Pentagone et
l'ensemble du continent américain, le
cloaque du terrorisme».
Communiqué de la Corée du Nord,
après les accusations américaines de
piratage informatique contre Sony
Pictures.
«Non, je ne pense pas que cela ait été un
acte de guerre. Je pense que c'était un
acte de cyber-vandalisme qui a été très
coûteux. Nous le prenons très au sérieux
et notre réponse sera proportionnée».
Barack Obama, le président américain
qui met en garde la Corée du Nord
dans l’affaire de Sony Pictures.
SORTIR
FESTIVAL
9e Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes, à Alger jusqu'au lundi 29 décembre. Ibn Zeydoun. 20h.
Aujourd'hui, mardi 23 décembre : La Slam de
Tlemcen, Al Rachidia de Kelibia en Tunisie,
Lamia Maadini d'Algérie.
ANDALOU
L'association culturelle et musicale El Djazira
d'Alger en concert de musique andalouse.
Jeudi 25 décembre. 20h. Ibn Khaldoun, Alger.
TATOUAGE
Plongeon aux sources et significations des
aouchemes de nos ancêtres. Aïda Gallery,
Dely Brahim-Alger. Jeudi 25 décembre, dès
11h00. Avec Nouredine Hamouche et Mina
Benmihoub.
RECITAL
Premier concert à Alger de l'artiste en
musique andalouse et en chaâbi Meriem
Beldi. Le samedi 27 décembre. El Mouggar,
Alger. 17h. Promotion de son nouvel album
Nouba Zidane et dédicace. Elle sera accompagnée des musiciens Noureddine Aliane,
Abdelhadi Boukoura, Mokrane Adlani, Mansour Brahimi, Nacer Henni, Sofiene Bouchafa et Krimou. Au programme : Nouba zidane,
aroubi, hwaza, des extraits de malouf
constantinois, du répertoire marocain, des
valses et du chaâbi.
VILLE
Exposition Dzair, des Villes et des Images,
jusqu'au mardi 6 janvier. Galerie Isma, Office
Riad El Feth-Alger. Présentation des travaux
des photographes Ouamar Walid Ait Mohand,
Rachik Bouanani et Mehdi Hachid. Editions
Colorset.
GUERRE
L’Algérie et la grande guerre – éclats de vie.
Grands rendez-vous centenaire de la guerre
14/18. Exposition visible jusqu'au jeudi 15
janvier. Institut français d'Alger. Le 4 août
1914, Annaba et Skikda subirent les premiers
bombardements de la Grande Guerre. La
population métropolitaine française n’a guère
mesuré l’ampleur des efforts et des sacrifices
de l’Algérie. Elle fut pourtant celle de ses
colonies, qui fournit le plus de ressources
matérielles et humaines à la France. La place
des Algériens durant la 1e GM, qu’ils soient
Européens ou «indigènes», militaires ou travailleurs est l’objet de cette exposition réalisée par des élèves du Lycée international
Alexandre Dumas d'Alger. Elle a pour vocation de sensibiliser tous les descendants de
l’Algérie coloniale à leur Histoire, à rendre
hommage à leurs aïeux, sans bâtir de légende
dorée ni nourrir des rancœurs.
ARCHEOLOGIE
Exposition autour des découvertes archéologiques en Algérie et leur impact sur l’histoire
de la région méditerranéenne. Institut Cervantès d’Alger, jusqu'au mardi 20 janvier.
CONTEMPORAIN
6e édition du Festival international de l’art
contemporain. Exposition La Tekhné autour
de la théorie et des applications pratiques.
Musée national d’art moderne et contemporain d’Alger (MAMA) jusqu'au samedi 31
janvier 2015. Participation d'une trentaine de
designers exposant des œuvres réalisées et
fabriquées à Alger.
PERLES
Exposition Pouvoirs des perles d'Afrique.
Musée du Bardo à Alger, jusqu'à mars 2015.
Une collection du Dr Tonia Marek et des
pièces de musée qui renseignent sur les
diverses fonctions en Afrique, y compris en
Algérie.
10
ARTS ET CULTURE
VACANCES SCOLAIRES À TIZI OUZOU
Théâtre ouvert aux enfants
Le Théâtre régional KatebYacine de Tizi Ouzou convie
les enfants durant leurs
vacances scolaires d'hiver, à
nombre de spectacles
jusqu'au mardi 30 décembre.
C’
est avec un beau défilé, animé
par les troupes participantes
que le coup d’envoi des Journées du théâtre pour enfants qu’organise
le théâtre régional Kateb Yacine de Tizi
Ouzou, a été donné dans la matinée de
samedi dernier. Les animateurs de la
manifestation, venus de plusieurs wilayas
d'Algérie, se sont retrouvés au niveau de
la Maison de la Culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, d’où le défilé a pris le
départ pour prendre fin au Théâtre KatebYacine via le boulevard Abane Ramdane.
Les enfants se retrouvent désormais en
vacances, ils profiteront d’une dizaine de
spectacles prévus à l’occasion de ces journées jusqu’au 30 décembre prochain. Le
bal des représentations a été ainsi ouvert
samedi, à 14h, par la coopérative théâtrale
Afkar oua founoun de Sétif qui a joué sa
pièce Kankinou oua zakzouk devant les
jeunes adeptes du quatrième art qui étaient
nombreux à se rendre au Théâtre régional
de Tizi Ouzou. Le programme se poursuivra lundi avec deux autres spectacles que
donnera la coopérative culturelle et arts du
théâtre de Béjaïa. L’association culturelle
Thiziri d’Alger est attendue pour, aujourd'hui, mardi avec deux pièces théâtrales,
Safari et Ibn ettadjir oua el djin qui seront
jouées respectivement à 10h et 14h. Le
tour est à la magie dans la journée de mercredi avec un spectacle du magicien Aziz
de Béjaïa qui se produira dans la matinée,
au moment où la troupe de l’association
Le quatrième art est prévue pour l’après
midi de la même journée. Avec cette
même cadence se succéderont les spectacles au niveau du théâtre de la ville qui
se consacre exclusivement aux enfants
jusqu’à mardi prochain. Des troupes
d’Oran, Boumerdes, Tissemsilt et Chlef et
de Tizi Ouzou seront de la mise, elles
monteront sur les planches du Théâtre
Kateb-Yacine dans le but d’égayer les
enfants et offrir un cachet particulier à
leurs vacances d’hiver. C’est aussi une
bonne manière de terminer l’année 2014
et accueillir dans la joie des spectacles
l’année 2015 qui, souhaitons le, apportera
plein de bonheur à tous les enfants.
De Tizi Ouzou, A. Drifa
7e FESTIVAL NATIONAL DE LA MUSIQUE ET DE LA CHANSON AMAZIGHES
Imzad, athenticité et modernité
LA SOIRÉE de ce samedi 20 décembre,
lors de l'ouverture de la septième édition
du Festival de la musique et de la chanson
amazighes, à l’esplanade 1er-Novembre
de la ville de Tamanrasset, sera suivie
avec beaucoup d’intérêt par le public de
l'Ahaggar.
Dans une ambiance de chants interprétés
par des vedettes de la chanson amazighe,
le Festival de la musique et de la chanson
amazighes est lancé en attirant un public
nombreux, venu apprécier les chansons
mozabite, targuie, kabyle et chaouie en
dépit d'une nuit froide. Le concert est largement suivi par l'assistance. Les artistes
Kheznati Brahim de la région du M’zab, la
troupe Aguennar de la guitare targuie de
Tamanrasset), l’artiste Belaïd Thagrawla
de Kabylie et la troupe Adhabane des
Aurès ont présenté, tour à tour, leurs titres,
non sans avoir du succès auprès d'un
public friand qui s'est délecté des répertoires artistiques locaux. Brahim Kheznati
a, lui, présenté une chanson originale,
Yiwa-Yiwa (frère-frère), un chef-d’œuvre
des chansons mozabites qui a gratifié les
mélomanes. Le chanteur et guitariste
Belaïd Thagrawla, vedette de la chanson
kabyle, a, de son côté, salué l’organisation
de ce festival qui, a-t-il affirmé, a eu un
large écho à travers le territoire national et
mérite d’être «promu en manifestation
artistique mondiale». Il a estimé que ce
festival «devra indubitablement contribuer à la promotion de la diversité culturelle algérienne et raffermir la cohésion
sociale nationale». Après son ouverture,
cette septième édition du Festival national
de la musique et de la chanson amazighes
se poursuivra également jusqu'au jeudi 25
décembre par l’animation de chants, elle
donnera lieu aussi à la projection du film
sur l’héroïne Lalla Fatma N'Soumer du
cinéaste Belkacem Hadjadj. Au sujet du
patrimoine lyrique d’expression amazighe, il fera l'objet de conférences suivies
de débats par des communications, assurées par des chercheurs et hommes de culture autour de l'état des lieux sur les
musiques et chansons amazighes entre
l'authenticité et la modernité. Ce festival
est également mis à profit pour honorer les
artistes Belaïd Thagrawla, Ammar Daoudi
de Ghardaïa, Youcef Boukhentech des
Aurès et la joueuse de l’imzad Lamine
Fatma de l’Ahaggar. Il se caractérise aussi
par la compétition, un concours basé sur
les rythmes, les différentes sonorités et la
diversité culturelle.
R. C
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
Le JISportif
L’ANNÉE 2014 TIRE DIFFICILEMENT À SA FIN
Prolongations
VÉRITABLE VITRINE DU PAYS
Chère, très chère
la place en E.N
ne liste et des commentaires. Comme à chaque fois que
l’évènement (et c’en est un même si, au demeurant,
personne parmi une opinion qui l’avait, comme le coach
d’ailleurs, en tête à un élément près, ne s’attendait à des
surprises) de cette nature s’imposait à l’actualité sportive. Les «23»
appelés donc à faire le voyage de la Guinée Equatoriale, en janvier
prochain pour le compte de la CAN 2015 où ils sont appelés à
défendre les couleurs de l’Algérie avec des ambitions claires (c’est
l’objectif assigné par la FAF au staff technique) de jouer les favoris
(le carré d’as au minimum, ce qui est dans leurs cordes) à la course
à la succession du Nigeria sur le toit du continent. C’est-à-dire
postuler carrément pour le titre qu’on lui prédit à juste titre mais
avec toutefois des réserves justifiées (ils ne seront, par exemple,
pas les seuls à prendre le départ pour la grande aventure et il
faudra faire avec une concurrence terrible dans un groupe composé
de la crème du football africain et une suite tout aussi
problématique, le sort devant mettre sur leur route, en cas de
qualification, de véritables terreurs, parmi lesquelles, se sera ou le
Cameroun, ou la Côte d’ivoire, ou même le Mali, seule sélection à
avoir battu les Verts en 2014 sur le continent, ce qui augure d’une
mission aux difficultés extrême devant nous situer sur la vraie
valeur d’un onze algérien ne manquant pas, reconnaissent les
observateurs, d’arguments pour s’imposer à l’arrivée d’une
compétition considérée comme un mini-championnat du monde) en
ce début de nouvelle année 2015 que le public algérien souhaite
en «Vert». Coach Gourcuff a donc tranché et rendu public la liste de
ses «23» favoris avec les quels (c’est son choix et tout le monde, ou
presque parce qu’il se trouvera toujours des «spécialistes» pour
trouver à en redire, respecte) il compte bien aller au bout de son
rêve de donner à l’Algérie son second titre majeur vingt cinq ans
(une très longue attente) après la 1ère et unique victoire finale à
Alger en 1990 et inaugurer ainsi (un coup de maître pour un coup
d’essai et les supporters ne diraient pas non ?) sa nouvelle carrière
de sélectionneur national par le plus beau, le plus prestigieux et
plus prisé des sacres à l’échelle continentale. Un choix qui obéit, on
le devine, à certains critères. Des paramètres imparables et
s’inscrivant en droite ligne de la philosophie de chaque technicien.
En décidant de la mise à l’écart de certains noms (Ghilas écarté
momentanément ou jusqu’à nouvel ordre sans dire pourquoi mais
tout le monde devine depuis le déplacement de Bamako et les
échos parvenus de la capitale malienne où le joueur se serait- on
n’a jamais pu vérifier- rendu coupable d’un comportement nuisible
à la cohésion du groupe en refusant de s’asseoir sur le banc des
remplaçants par exemple avant d’être envoyé en tribunes,
Boudebouz qui marche bien actuellement mais fait les frais d’une
concurrence impitoyable au milieu du terrain) dans la liste des
réservistes, et le rappel d’autres, qu’on a perdus de vue (par
exemple Foued Kadir, la seule et vraie surprise, sorti des plans de
Halilhodzic mais que lui, en raison de son retour en forme amorcé
depuis qu’il a rejoint le Bétis Séville) bien avant le Mondial
brésilien, le français a, semble-t-il, et on ne peut le lui reprocher (le
1er responsable de la FAF, Raouraoua, en bon président soucieux
de l’équilibre et de l’harmonie du groupe n’a pas estimé
commenter et lui renouvelle toute sa confiance en lui donnant carte
blanche non sans lui rappeler la grosse attente du public quant aux
prétentions) tenu compte du volet disciplinaire, lui qui,
techniquement, juge la majorité de ses joueurs, largement au
dessus de la moyenne et n’a aucun souci à se faire sur ce plan. Et il
se trouve (il l’a dit et répété) que pour l’ex-coach de Lorient, qui
souligne aimer la pression et estime à sa juste mesure celle
qu’exerce immanquablement le fan algérien, une sélection
(l’honneur et le privilège de porter donc les couleurs de son pays)
se mérite. Pas seulement au talent. Nabil Ghilas, dont les
prestations avec Cordoba pouvaient faire de lui un candidat sérieux
aux «23» a, par son comportement incorrect (refus du statut de
remplaçant qui a irrité les responsables) appris à ses dépens que
l’E.N c’est d’abord une famille. Qui doit être unie, rester solidaire. A
ses règles. En les enfreignant, Ghilas servira d’exemple et doit
prendre son mal en patience avant d’espérer un élargissement ou
un retour au groupe désormais en pointillés. Un signe fort qui veut
que tout joueur qui n’adhère pas à la méthode Gourcuff (qui a
l’appui total de son président), perturbe l’équilibre de l’équipe,
s’exclut de lui-même. En CAN, le technicien français, comme tout
coach qui se respecte et veut réaliser des résultats, tient à des
liens forts entre ses poulains. Le reste, tout le reste, c’est une
question de choix. Que le sélectionneur assumera à l’arrivée du
tournoi. Qu’on doit respecter. Pour quel résultat ? On en reparlera
en temps voulu. En attendant, tout le monde est prévenu que les
places seront chères et qu’aucun écart ne sera toléré.
Rabah Amazigh
Football algérien : U
une saison en …
ENFER !
ne page (à oublier au plus vite) se
tourne, une autre (chargée, comme la
précédente, de peurs) devant bientôt
s’ouvrir. Fin, le 30 décembre, de la
première moitié d’un exercice 2014-2015 en
tous points copie conforme à l’original. A
toutes ces éditions particulièrement heurtées
de compétitions (pas seulement dans les deux
paliers supérieurs de la hiérarchie, les Ligues 1
et 2 «Mobilis» où l’on a souvent oublié, sur le
terrain, de joueur au football, le jeu virant à un
l’échange de «politesses» et l’étalage grossier
des muscles, pendant que dans les tribunes,
allumées par des joueurs incapables d’offrir du
rêve et au niveau en constante régression, on
s’est chargé du reste en donnant à nombre
d’»affiches» pourtant prometteuses, des
allures de véritables guerres des tranchées, nos
stades, partout dans le pays, se transformant au
fil de journées de foot à déconseiller aux âmes
sensibles, en véritables coupe-gorge) renvoyant l’image d’une discipline voguant à
vau-l’eau. Faite par et pour les
mauvais génies (on aime bien
ce terme qui sied le mieux à ce
personnel bizarre dirigeant
nos formations d’élite tout
droit sur un mur et on y est
déjà depuis des lustres ternis
par des scandales en tout
genre) qui ont pris en otage
des lieux devenus infréquentables. Une autre année qui
s’achève et tire sa révérence.
Sans regrets. Qui, et à bien des
égards, n’annonce pas que du
bon. L’heure des bilans. Forcément (et les statistiques qui
font peur, parlent d’euxmêmes) lugubres. L’heure de
dire ce qui a marché. Ce qui ne
l’a pas été. 2014, ce n’est pas
seulement, du côté de ce ballon pas vraiment rond maintenant et rebondissant mal, à
l’origine de bien de nos
angoisses hebdomadaires, des
satisfactions. Même s’il y en eut beaucoup.
Quitte à passer pour des rabat-joies, on ne s’arrêtera pas, et le public comprendra sûrement,
sur l’exploit des Verts, l’été dernier au Brésil,
où ils ont tellement brillé en faisant étalage de
leur immense talent, à l’image des Brahimi,
Slimani ou Feghouli qui font courir beaucoup
de monde sur une scène européenne pourtant
constellée d’étoiles. 2014 ? C’est, rapidement,
le passage historique (une 1ère pour un football algérien sauvé par ses expatriés) à un
second tour de Mondial agrémenté par une
grosse prestation sortie devant les Allemands,
futurs champions du monde. 2014, c’est aussi,
cette 18e place finale dans le classement très
U
officieux (mais qui fait tant de bien au moral)
Fifa qui confirme combien les «Guerriers du
désert» méritaient leur incursion (ils réalisaient
un nouveau record en octobre en atteignant,
pour la première fois de leur histoire, le 15e
rang) dans le «Top 20» et leur tout nouveau
statut de meilleure sélection arabe et africaine.
2014, c’est cette aisance, voire la facilité (n’eut
été le revers de Bamako) avec laquelle l’E.N a
dominé son groupe lors de la phase qualificative à la CAN 2015. 2014, c’est aussi un vrai
artiste du ballon (Brahimi) qui se révèle au
monde et frappe aux portes de la notoriété
internationale en rejoignant le cercle très fermé
des meilleurs talents de la planète. 2014, et on
termine ce bref tour d’horizon (rien d’autre de
vraiment digne d’être cité), c’est l’arrivée sur
le toit du continent de l’ES Sétif qui, sans crier
gare, décidera à notre grand bonheur, de terminer sa course en champions league africaine
avec la couronne sur la tête. Un sacre en guise
de vraie promesse que le football algérien est
encore capable d’exploits? On peut
l’espérer pour cette année 2015 qui
pointe déjà le bout du nez et qui peut
commencer avec brio. 2015? C’est
un rêve enfoui depuis 90 et le seul,
unique, titre majeur agrémentant
jusque-là (trop peu) la vitrine de la
FAF et décroché à …Alger.
C’est la conviction (on croise les
doigts dès maintenant) des spécialistes qu’elle sera celle de l’Algérie
en CAN guinéo-équatorienne promise au titre suprême. Avant de
s’éclipser avec ses nombreux mauvais souvenirs, 2014 nous rappelle
que, et face à ses vieux démons, le
football national n’y peut rien.
Démons d’une violence endémique
combattue efficacement par un discours de salonnards invétérés appréciant les colloques et les débats stériles. En déphasage avec la réalité.
En 2014 (le dernier trimestre en
cours ayant été le plus violent), et
selon des statistiques tout ce qu’il y
a d’officiel, on aura aligné les chiffres morbides : trois morts, 792 blessés, 600 émeutiers
mis sous les verrous sur douze mois seulement. On aura enregistré également la bagatelle de 197 incidents sérieux et la destruction
d’au moins 178 véhicules, sans parler des
dommages collatéraux subis par la communauté dans et en dehors des stades, ce qui fait
beaucoup pour le contribuable. Le vœu le plus
cher en cette fin d’année ouverte sur tous les
scénarios, particulièrement du pire dans ce jeu
malsain qu’est devenu le football? Que le cauchemar s’arrête. Tout simplement. Pas plus,
pas moins. Que le pire n’est pas devant nous.
Rabah Mazigh A.
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
Dixit…
CHRISTIAN GOURCUFF
(SÉLECTIONNEUR DES
VERTS)
«L’image de l’Algérie en
France est tronquée»
EXIT Halilhodzic.
Définitivement.
Bonjour Gourcuff.
Deux techniciens,
deux méthodes,
deux visions
différentes d’un
pays qui leur a
ouvert les bras (ce
qu’ils
reconnaissent mais chacun à sa manière, en
usant d’un discours propre lié peut-être au
tempérament de l’un et de l’autre) et n’a pas
mis beaucoup de temps à les adopter, le
public étant le baromètre, l’instrument idéal
pour en mesurer le degré de popularité. L’un
comme l’autre, ils diront leur fierté de
rencontrer un peuple passionné de football
et respectueux de l’étranger. De ses invités.
Le premier, ruant comme on le sait dans les
brancards, a souvent dit son «amour» pour
le pays qui l’a accueilli et traité, trois
longues années durant, comme un prince
avant de partir non sans refuser (il le
regrette aujourd’hui mais ne le dit pas, on le
sent dans ses propos depuis l’expérience
aussi éphémère que ratée du côté de la
Turquie et de Tranbzonspor où il n’a pas fait
de vieux os) une dernière offre de rempiler
venue, dit-on (on n’a jamais pu le vérifier
toutefois), de la part du 1er supporter des
Fennecs, le Président de la république. Le
Bosnien, têtu (un peu à l’image de
l’Algérien) comme pas possible, appréciant
la polémique et les confrontations directes
(voir et revoir ses coups de gueule contre les
médias coupables, à ses yeux, de lui mettre
trop de pression à son goût), dira en diverses
occasions ce qu’il pensait (quitte à heurter)
de ses hôtes. Les bons résultats aidant, son
successeur à la barre technique, Gourcuff,
pratiquement son contraire, tant sur le volet
technique que dans la communication (les
joueurs sont unanimes à reconnaître que
c’est un facteur d’apaisement qui permet au
groupe d’avancer dans la sérénité) n’a pas
tardé (plus tôt que prévu même) à le
remplacer dans le cœur des Algériens. Un
argument de poids qui lui permet
d’entrevoir sa nouvelle aventure en Algérie
(«une Nation passionnée par le foot» aime-til à souligner à chacune de ses sorties) avec
le sentiment d’avoir fait le meilleur choix de
carrière. Il en parle presque avec émotion :
«Je vis en Algérie. Pour avoir un impact,
j’avais nécessité d’être sur place.» Un défi
prenant. «C’est l’une des raisons qui m’a
poussé et intéressé pour le projet de prendre
la sélection.» Ce qui le gêne le plus? Que
l’image de l’Algérie en France soit à ce
point «tronquée.» Et il a vu juste. Il n’a, en
tout cas, pas mis beaucoup de temps pour
s’en apercevoir sans que cela ne pèse
réellement sur sa mission, l’hospitalité
légendaire des Algériens, il en est
convaincu, faisant le reste.
RMA
RABAH MADJER
(EX-INTERNATIONAL
ALGÉRIEN) :
«Aucun joueur local
dans les 23, ce n’est pas
normal !»
UN POINT d’exclamation (de la part d’un
joueur qui sait de quoi il parle sans aller
vraiment au fond de sa pensée) pour clore
une phrase tout ce qu’il y a de plus
laconique dans un contexte ne prêtant pas
(en principe) à l’étonnement. Une
interrogation aurait été plus judicieuse. Non
pas pour marquer une quelconque
incompréhension mais de (surtout) reposer
Moins
Les
CAN 2015 ARBITRAGE - BENOUZA
BARRÉ, ABID CHAREF ET ETCHIALI
SAUVENT LA MISE
Le sifflet algérien en berne
RETOUR à la case départ
pour l’arbitrage algérien
après le départ à la retraite
de son chef de file,
Djamel Haimoudi ? Déjà
mal en point intra-muros,
traîné véritablement dans
la boue avec les nombreux
soupçons (pour certains
avérés) de corruption qui
pèsent sur la corporation
depuis maintenant
quelques saisons à
scandales à répétition,
l’homme en noir ne semble également pas trouver grâce
aux yeux de l’instance en charge de la gestion du football
continental (la CAF présidée par le Camerounais Issa
Hayatou) lorsqu’on jette un coup d’œil sur la liste des
noms appelés à officier lors de la prochaine CAN 2015
prévue en Guinée équatoriale du 17 janvier au 8 février.
On peut, entre autres, lire que l’arbitre directeur Mehdi
Abid Charef et l’arbitre assistant Abdelhak Etchiali ont eu
les faveurs de la CAF pour se préparer à aller y officier.
Où est donc le problème alors? Rien moins que l’arbitrage
algérien, représenté par le très estimé tandem HaimoudiBenouza, qui ont fait leurs preuves sur tous les terrains
d’un continent où il n’est pas toujours facile de sortir son
épingle du jeu en raison de conditions très difficiles, n’est
plus ce qu’il était, les instances africaines jugeant que
seuls les meilleurs actuellement sur la scène seront retenus.
Sauf que Benouza, figurant pourtant dans la liste élargie,
se trouve être parmi les victimes de choix de la
commission d’arbitrage de la CAF qui lui «retire» sa
confiance dans le strict respect des directives de la FIFA
prônant le rajeunissement de la corporation à l’échelle
mondiale guidée, par ailleurs, par le parcours des candidats
à la messe africaine, Il reste à Abid Charef et Etchiali, qui
entreront en stage le mois prochain sur les terres de la
CAN 2015, de lui donner tort et de «réhabiliter» un
arbitrage national à l’image singulièrement ternie et donc
appelé à fournir de gros efforts pour revenir au top. En
commençant par se défaire, et c’est une priorité, des graves
soupçons de corruption qui planent sur un «milieu»
gangréné par la politique de la «ch’kara» prônée par
certains présidents de clubs qui, le moins que l’on puisse
dire, est qu’ils ne rendent pas service à la discipline par
des pratiques des plus condamnables. Après le départ
volontaire de Haïmoudi), et de Benouza (au seul motif de
la limitation d’âge ?) à la retraité internationale, nos
«africains» (Abid Charef et Etchiali) savent à quelle
mission ils doivent répondre.
RMA
KARIM ZIANI (EX-MILIEU DES
VERTS) :
L’hiver français pour la relance ?
PERDU de vue, l’ancien lutin des Fennecs dont il n’est
plus utile, ici, d’en rappeler
les immenses services
rendus durant près d’une
décennie (il brillera sous les
couleurs nationales de 2003
à 2011) avant de disparaître
subitement des tablettes en
allant s’exiler dans le très
moyen (pour ne pas dire
faible) championnat du
Qatar juste après l’exploit
d’Oum Dourman (Soudan)
dont il sera un des héros et,
évidemment, un dernier
baroud d’honneur au
Mondial sud africain qui verra l’E.N s’en revenir au pays
presque sur la pointe des pieds, perdra définitivement sa
place en sélection d’abord sous l’ère Saâdane, puis de
Halilhodzic des plans duquel il ne fera jamais partie.
Qu’est donc devenu Karim poursuivi par la guigne et le
mauvais sort ? En butte à des blessures récurrentes, ce
talentueux porteur d’eau, qui aura longtemps porté sur ses
épaules l’équilibre de l’entrejeu de l’équipe d’Algérie avec
un certain bonheur, serait en passe (le prochain mercato
d’hiver qui s’ouvre incessamment en Europe le confirmera
ou non) de revenir à la Ligue1 française, là où il a fait
toutes ses classes avant d’atterrir en Allemagne
(Wolfsburg) pour ce qui tournera à une expérience
malheureuse et le début de ses déboires. Annoncé du côté
de Guingamp, voire de l’OGC Nice, et pas seulement
puisqu’il serait sur les tablettes d’autres formations de
l’Hexagone intéressées par son profil et son expérience
internationale, l’ex- joueur de Troyes, Sochaux, Lorient et
l’O.M, est, disent des indiscrétions, à un tournant décisif
de sa carrière. Ne devrait pas tarder à retrouver le haut
niveau européen et se relancer ainsi avec, c’est toujours
possible, de taper dans l’œil du nouveau coach national,
Gourcuff, qui le connaît bien. C’est tout le mal qu’on peut
souhaiter pour un élément portant comme rarement les
couleurs dans son cœur et qui a été, il ne faut pas l’oublier,
un des premiers à ouvrir la voie aux binationaux lorsqu’il a
fallu répondre à l’appel du cœur. Pour tout cela, il mérite
respect et considération. Mérite une seconde chance de
porter à nouveau le maillot vert.
RMA
RC ARBAÂ- CRB:
La bêtise aux aguets
PAS LE TEMPS d’apprécier l’exemplarité du public
harrachi. Pour cause, et de Larbaâ, nous parvenaient des
informations auxquelles l’opinion s’est habituée ces
dernières saisons, le présent exercice étant, apparemment,
en passe de battre de drôles de records: Des supporters
d’Ezzerga et du Chabab (on compte beaucoup de blessés
parmi ce dernier) se sont violemment affrontés avant un
match disputé (les locaux l’ont finalement emporté 2-0)
dans une ambiance électrique. Des décors hideux. Des
blessés (quatre, est le chiffre avancé) seulement ? Un
moindre «mal», car le drame (des fans du CRB ont eu la
bonne idée de revenir à la maison et éviteront des
agressions auxquelles des dizaines d’entre eux, ayant eu
moins de chance, n’ont pas échappé et s’en retourneront à
Alger traumatisés) était dans l’air. Certains, affolés par des
scènes graves rapportent des témoignages à la mesure du
climat délétère dans lequel se déroulent la majorité de nos
week-ends de championnat à oublier: une tension
insoutenable puis le guet-apens et l’agression physique.
Plus grave encore (et sans entrer dans les détails de qui est
responsable de cette après-midi encore une et sûrement pas
la dernière, parce que rien n’est fait pour débusquer la bête
immonde et les fauteurs de troubles qui vont au stade
comme on va en guerre- de folie pour un simple match de
football de surcroit insipide) et même s’il n’y a pas eu
perte de vies humaines, les présents ont retenu ces images
mettant en «vedette» les locataires des immeubles
limitrophes du stade Smail Makhlouf qui se sont mis de la
partie en bombardant de projectiles en tout genre tout ce
qui ressemblait à un fan adverse. Commentaires offusqués
d’Asselah, le gardien de but de Laâquiba : «On aura tout
vu, sauf un match de football. Nous avons reçu des
menaces avant le match et certains joueurs ont joué la peur
au ventre ! Dans ce climat, perdre était pour nous impératif
car nos vies en dépendaient».Grave, comme dirait Malek,
le président belouizdadi ? Depuis le temps qu’on tire sur la
sonnette d’alarme. A désespérer…
RMA
Les
Le JISportif
Pages animées par Rabah
Mazigh. A.
Plus
TOURNOI UNAF DES -23ANS
Annulation : les explications
du Maroc
APRÈS le sélectionneur marocain Badou Zaki,
qui a fait le buzz et s’est mis à dos le public
algérien avant une mise au point qui tombe à pic
au moment où les relations entre les publics des
deux pays semblent (voir l’hostilité, inexplicable
et très mal accueillies chez nous, des supporters
de Rabat et de Marrakech affichée à l’égard de
l’ES Sétif au «Mundialito» des clubs qui vient de
prendre fin avec la victoire finale d’un Real
Madrid qui a pratiquement joué chez lui) entrer
dans une période de froid née de l’épisode malheureux qui a vu le royaume chérifien se désengager en dernière minute de l’organisation de la
CAN 2015, c’est au tour de Hassen Benabicha
(entraîneur de la sélection olympique du Maroc)
qui monte à son tour au créneau pour rassurer les
Algériens en donnant les vraies raisons qui ont
amené la fédération royale à annuler le déplacement de ses -23 ans à Alger où les attendait un
tournoi maghrébin de la catégorie (maintenant
annulé, l’Egypte s’étant auparavant décommandée pour des raisons qui la concernent) devant
servir, pour les équipes invitées, de préparation
aux éliminatoires de la CAN olympique, laquelle
ouvre la voie à la qualification aux JO qui auront
lieu au Brésil (Rio de Janeiro) en été 2016. Du
côté d’Alger, on n’a évidemment pas apprécié
cette «volte face» qui n’en est finalement pas une
selon l’intéressé qui, s’il se dit «désolé de ne pas
être de cette fête», en profite pour démentir les
soupçons sur la bonne foi de la fédération de son
pays. On peut notamment lire, en guise d’explications (qui tiennent techniquement la route,
faut-t-il le reconnaître) sur le pourquoi du non
déplacement d’Oran: «Tant qu’il y avait encore
des chances que la CAN 2015 se déroule chez
nous, on était partants certains. Sauf que les évènements se sont précipités, l’organisation de la
messe africaine retirée à notre pays, il n’était
plus question d’arrêter les compétitions nationales. Et c’est en tout logique que les clubs ont
refusé de libérer leurs internationaux.» Une mise
au point qui clarifie beaucoup de choses et met,
on l’espère, un terme aux spéculations. D’autant
plus que cet entraîneur, qui rappelle que c’est, là,
la seule raison qui a dicté le retrait, informe le
public algérien avoir «refusé de composer avec
l’Equipe B», ce qui, estime-t-il, aurait constitué
«un manque de respect aux organisateurs.»
RMA
USM HARRACHJS KABYLIE :
Un seul gagnant, le fair-play
DES SCÈNES malheureusement assez
inédites pour ne pas
le signaler. Samedi,
stade du 1er
novembre de
Mohammedia, jardin
fétiche des «jaune et
noir» harrachis et
théâtre, en cette 14e
et avant-dernière
étape de la phase «aller» en Ligue1 «Mobilis»
décisive pour l’attribution du titre honorifique de
champion d’hiver. El Harrach, forte du faux-pas
à domicile de son colocataire du fauteuil de leader (l’USM Alger battue,1-2, contre toute attente
chez elle par une surprenante formation de
l’ASM Oran) tablait sur une victoire à l’occasion
de la réception d’une convalescente JS Kabylie
pour faire le trou en tête du classement et
prendre une option, un ascendant psychologique
en cette fin de 1ère partie de championnat des
plus ouverte dans la course à la couronne nationale, de nombreuses formations se tenant dans
un mouchoir de poche aux avants- postes. Une
belle affiche en perspective et un évènement: le
retour en tribune (ils étaient un demi-millier,
selon les estimations, à trouver place, beaucoup
côte à côte avec leurs hôtes du jour qui leur ont
facilité les choses en les accueillant à bras
ouverts, dans cette enceinte exigüe) des supporters des Canaris après la sanction infligée au club
au lendemain du décès tragique de leur buteur
patenté (lors, curieusement de la défaite concédée face à cette même USM Alger), le Camerounais Ebossé, dans des conditions non encore élucidées. Résultat de la partie, jouée dans un parfait esprit et de respect, un nul blanc. Pas de
vainqueur donc. Ou si, le fair-play total des deux
galeries qui se côtoieront avant de se quitter sans
le moindre incident. Donnent l’exemple au
moment où le football algérien, déjà mal en
point, est terni (voir notre «Carton Rouge» sur le
bilan annuel, ou les affrontements signalés à Larbaâ avant le match RCA- CRB) par sa supervedette qu’est la violence. Accueil chaleureux
aux Kabyles, applaudissements nourris à leurs
joueurs en fin de partie malgré le semi-échec (le
tout 1er nul enregistré par «Essefra» cette saison)
et la note pleine pour tout ce beau monde. Un
nul sur toute la ligne certes mais la satisfaction
que, pour une fois, une chaude empoignade ne se
termine pas en queue de poisson. Par la casse ou
des blessés. El Harrach, qui a perdu deux points,
a gagné en retour, l’estime de tout le public algérien. Belle image, vraiment !
RMA
RAOURAOUA (PDT DE LA
FAF)- GOURCUFF
(SÉLECTIONNEUR
NATIONAL) :
Tout sauf la pression sur l’E.N
LE PREMIER responsable du football
algérien, soucieux,
dit-on, de préserver
la sérénité et l’équilibre de l’E.N (elle
en a groand besoin),
appelée dès un 1er
tour des plus relevés
en héritant du trio
Ghana- Sénégal- Afrique du Sud, ne sera vraiment pas à la fête en cette CAN 2015 des plus
ouvertes. 1er et difficile défi: se montrer vraiment digne des pronostics de départ en allant
décrocher, sur le terrain, cette couronne qui fuit
l’Algérie depuis 25 ans, n’a pour l’instant (en
«off» peut-être) pas émis la moindre remarque
ou osé de commentaires sur la liste des «23»
communiqués récemment par le driver national.
Conclusion, il laisse libre cours au staff technique de mener comme il l’entend (une marque
de confiance sans cesse renouvelée qui l’aidera à
mieux travailler) les affaires à la tête des Verts
qui, quoi que le prévoient les observateurs, ne
sont pas encore sur le toit de l’Afrique. Comprendre qu’il leur faudra travailler dur pour espérer composer avec une impitoyable concurrence
avant d’espérer aller dans un tournoi où les favoris ne manquent pas, les surprises possibles au vu
de la qualité de l’adversité, ce qui contraint
Gourcuff, maintenant débarrassé des soucis de
cette fameuse liste, à l’étape supervision de ses
futurs concurrents et se préparer au mieux à
jouer ses chances pour la course au titre.
Conscient que se ne sera pas, loin s’en faut, du
gâteau, Raouraoua garde pour lui ses remarques
et se garde bien de s’immiscer (c’est bon signe
pour la suite), comme à ses habitudes, dans le
lll
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
volet technique pour se consacrer entièrement au
côté logistique qui pèsera lourd également. Aussi
important que l’aspect psychologique, le président, «satisfait du travail effectué jusque là par le
sélectionneur, qui a réussi une véritable révolution au double plan technique et tactique donnant», lui donne donc carte blanche et lui renouvelle sa confiance. Les choses se passent bien en
E.N, en pleine confiance depuis son intronisation
? Tant mieux pour tout le monde. Le président
voit grand ? Evidemment que oui mais veut éviter de trop mettre de la pression sur l’équipe. Son
objectif déclaré, et il le répète, le carré d’as ou
les demies- finales.
RMA
LIONEL MESSI OFFRE
TROIS CLINIQUES MOBILES
À L’ALGÉRIE :
Cœur d’or avant d’être ballon
d’or
IL Y A DES
GESTES, comme ça,
qui ne passent pas
inaperçus. Marquer
un but, effacer des
vis-à-vis teigneux,
conduire son équipe
aux exploits et titres
les plus invraisemblables, aligner les
records et les distinctions, soulever
les foules, forcer l’admiration. Véritable monstre
du ballon, artiste invétéré, un véritable extra-terrestre, chef d’orchestre inégalable, le petit argentin (par la taille seulement mais tellement grand
par le talent) du Barça et meneur de jeu de la
sélection de son pays, dernier finaliste en date du
Mondial 2014 au Brésil, Messi, qui postule naturellement, dans un autre match à distance avec
l’autre perle du football portugais et mondial,
Cristiano Ronaldo son rival de toujours qui fait
lui aussi des miracles dans les rangs du Real,
pour un autre ballon d’or avec des chances
réelles de l’emporter pour la énième fois, sait se
montrer généreux. A certains dons sur le terrain
de l’humanitaire. A un cœur d’or tout naturellement. Aussi sûrement que ses pieds magiques,
assurés à prix d’or, valent de l’or. Star parmi les
stars, à la valeur inestimable (sa clause libératoire a atteint un seuil à vous décourager de l’approcher à l’heure de l’ouverture des deux mercatos inscrits aux saisons de foot) en bourse. Affolant chiffres et compteurs. Marque des points. A
l’instar de ce geste tout de grandeur en direction
de l’Algérie à laquelle il (il s’agit en fait de sa
fondation) vient d’offrir trois cliniques (ou hôpitaux) mobiles devant être remises en mars prochain au Croissant-Rouge algérien en application
de l’accord d’aide aux populations vivant en
zones rurales signé en mai dernier. «Les cliniques mobiles en question sont actuellement à
l’étape de préparation. Après la livraison, il est
planifié de les utiliser dans les villes du Sud :
Tamanrasset, Adrar et Illizi» précisera la présidente de l’organisme humanitaire gouvernemental algérien, Mme Saida Benhabylès qui rappelle,
tout en «saluant cette louable et salutaire initiative» conformément à l’accord de partenariat liant
le CRA et l’opérateur de téléphonie mobile
Ooredoo. Au-delà donc des efforts consentis
dans ce sens, on retiendra la noblesse d’un geste
qui va droit au cœur des milliers de ses fans (il
en gagne encore) en Algérie pour un artiste-né
ayant plusieurs cordes à son arc. Plein dans le
mille et la certitude que l’homme et le joueur ne
font qu’un. On apprécie tellement.
RMA
13
Dixit…
lll
la question sur le pourquoi de
l’absence de ce produit local à
l’origine de bien des
questionnements. Il est ici (on le
devine) question de l’avis d’un
observateur avisé de la scène
footballistique nationale, l’icône,
l’inimitable Rabah Madjer qui
semble s’interroger (on va
maintenant droit au but) sur
l’absence de joueur de champ dans
la liste arrêtée par Gourcuff et appelée à défendre les couleurs
de l’Algérie en CAN 2015. La question s’impose-t-elle
vraiment au moment où le débat, apparemment tranché,
semble ne pas intéresser beaucoup de monde parmi les
éternels algéro-sceptiques ne vendant pas cher, comme
toujours, des chances des Verts dans le prochain tournoi
africain ? L’ex-star de Porto, dont l’avis compte sans engager
celui du staff technique dirigé aujourd’hui par le Français
Gourcuff qui a ses propres critères de choix (voir, ci-dessus,
notre rubrique «Prolongations»), dit, entre autres, qu’il est
«dommage que dans la liste des 23, on ne trouve pas de
joueurs locaux «. Qu’il aurait «aimé en voir un ou deux. Au
moins.» Trouve que «ce n’est pas normal» et craint que cela
«décourage les joueurs issus de notre championnat.» Le
sélectionneur national sait ce qu’il fait? Madjer n’en
disconvient pas et nous invite (fort heureusement pour un
homme de sa classe qui ne parle jamais pour ne rien dire) avec
ce «laissons Gourcuff travailler et on verra les résultats à
l’issue de cette compétition» qui veut dire ce qu’il veut dire.
Une conclusion à valeur d’avertissement? A Gourcuff de
donner sa réponse en terres guinéo-équatoriennes en offrant à
l’Algérie ce précieux trophée et nous rappeler aux bons
souvenirs de cette belle soirée de Mars 90 où le capitaine
Madjer le soulevait dans un stade du 5 juillet en délire. La
meilleure des réponses même.
RMA
BADOU ZAKI (MISE AU POINT) :
«J’ai seulement mis l’accent sur le
côté très relevé, et donc
problématique, du groupe de l’Algérie
lors du 1er tour»
ON S’EST peut-être un peu (trop
même finalement) précipité
d’inclure l’ancien capitaine et actuel
sélectionneur des «Lions de l’Atlas»
dans notre rubrique «Les Moins»
pour des propos qui, au passage,
méritaient le «Carton Rouge» et que
lui prêtait (il s’en défend aujourd’hui
avec vigueur sous la forme d’une
mise au point qui lève toute
équivoque et le réhabilite, surtout,
dans le cœur du public algérien qui
voyait en lui un modèle à suivre pour nos footballeurs en
général, et gardiens en particulier en raison d’un parcours
international à valeur d’exemple) un tabloïd marocain
(«Aujourd’hui le Maroc», pour ne pas le nommer) sur la
présumée «incapacité des Verts à jouer un quelconque rôle en
CAN 2015» et auxquels il prédisait «une sortie prématurée»,
pour ne pas dire, et c’est ce qui a été très mal apprécié en
Algérie, «une déroute totale». Approché par un confrère en
marge de la Coupe du monde des clubs, l’ex-keeper du
Maroc, surpris par la question et les échos (sûrement)
parvenus d’Alger, démentira en bloc, en répétant, mot pour
mot, sa déclaration sur le groupe de l’Algérie («aucune
question ne m’a été posée sur les chances de l’Algérie dans ce
tournoi», soulignera-t-il avec force pour lever tout
malentendu) et «la difficulté de la mission qui attend le
quatuor le composant. Point, fin.» C’est donc un Badou Zaki
particulièrement surpris, étonné même par l’info, qui se fera
un point d’honneur à rassurer les voisins quant à cette
«histoire inventée de toutes pièces par une journaliste en mal
de sensationnel», et «le profond respect qu’il voue à l’Algérie
et sa sélection qu’il ne peut se permettre de dénigrer.» Dans
notre précédente édition, on promettait de revenir sur le sujet
dès lors que des informations (c’est maintenant vérifié, le
voile levé) nous sont parvenues quant à la surprise de
l’intéressé, connu pour son esprit sportif (un gardien de classe
mondiale par le talent et le comportement sur le terrain) de
voir son nom mêlé à une telle «brouille.»Un démenti à la
mesure des qualités de l’homme et du sportif, le gentleman
qu’il a toujours été. Dont acte ! Page tournée.
RMA
Fourre- Tout… Fourre- Tout…Fourre- Tout…
TOUR CYCLISTE
D’AL-ZUBARAH
(QATAR) :
L’Algérien Azzedine
Laagab remporte la
2e édition
LE CYCLISTE algérien Azeddine
Laagab sous le maillot de l’équipe
nationale a remporté la 2e édition
du Tour international d’Al-Zubarah
(Qatar) à l’issue de la 3e étape
disputée samedi entre Lekhwiya et
Al-Zubarah. Laagab termine à la
première place du classement
général avec un total de 8h 20’ 52’’
suivi du Slovène Kristjan Fajt de la
formation «Adria Mobil» (8h 21’
06’’). Martin Weiss de l’équipe
nationale autrichienne complète le
podium avec 8h 21’ 17’’. Au
classement de la 3e étape courue
sur une distance de 122,6 km, le
coureur algérien a pris la 20e place
avec le temps de 2h 45’ 01’’ pour
une vitesse moyenne de 44,644
km/h à 15 secondes du vainqueur,
l’Emirati Youssef Mirza BaniHammed de la formation «TGG
Team Giant». Plus de 70 coureurs
issus de 14 formations dont sept
équipes nationales (Algérie, Qatar,
Autriche, Koweït, Emirats arabes
unis, Ouzbékistan, Bahreïn) ont
pris part à cette 2e édition du Tour
international d’Al-Zubarah. La
précédente édition du Tour d’AlZubarah a été remportée par le
coureur émirati Youssef Mirza
Bani-Hammed. La participation
algérienne à cette édition a servi de
préparation aux championnats
d’Afrique sur route et sur piste,
prévus le mois de février prochain
en Afrique du Sud.
MJS/STADE DU 5JUILLET :
«La 3e étape des
travaux reportée pour
après la CAN-2017»
LA 3E ÉTAPE des travaux au stade
du 5-Juillet d’Alger, ciblant
l’agrandissement de cette enceinte
côté «gradins - Flambeau» et
l’équipement de ses tribunes
supérieures d’une toiture, est
reportée finalement pour après la
CAN-2017 que l’Algérie espère
abriter, annonce le ministre des
Sports Mohamed Tahmi.
«L’Algérie s’est portée candidate à
l’organisation de la CAN-2017, un
évènement majeur qui approche à
grands pas et qui ne nous laisse
plus le temps de lancer de
nouveaux grands chantiers au
stade du 5-Juillet, sans parler de
l’importante enveloppe financière
que nécessitera leur réalisation» a
fait savoir Tahmi, en marge de sa
réunion avec les responsables des
instituts du sport relevant du
secteur.
«Initialement, nous étions
candidats à l’organisation de la
CAN-2019, ce qui nous laissait
suffisamment de temps pour lancer
cette 3e étape des travaux, et juste
après la fin des deux premières
phases de restauration et de
réhabilitation» a expliqué le
Ministre, ajoutant «puisque nous
sommes finalement candidats à
l’organisation de l’édition de 2017,
le temps risque de nous faire
défaut pour achever tous les
projets dans les temps». «C’est
pour cette raison là que nous avons
donc évité de prendre des risques,
surtout qu’un éventuel retard
aurait compromis nos chances
d’organiser cette CAN» a encore
expliqué Tahmi, pour justifier
l’ajournement de cette 3e étape des
travaux. Le ministre a annoncé,
par ailleurs, que la première étape
des travaux «est sur le point d’être
achevée» et que la 2e étape «sera
lancée dans la foulée, vers le 27
décembre courant», comme cela a
été convenu.
VOLLEY-BALLCHAMPIONNAT
D’AFRIQUE
(DAMES):
«L’Algérie se retirera
de l’organisation si
les dates sont
maintenues» (FAVB)
LE PRÉSIDENT de la Fédération
algérienne de volley-ball (FAVB),
Okba Gougam, vient d’affirmer
que l’Algérie se retirerait
«définitivement» de l’organisation
du championnat d’Afrique des
nations-2015 des dames si la
Confédération africaine maintenait
les nouvelles dates de cette
compétition. Prévus initialement
en septembre 2015, les
championnats d’Afrique des
nations dames et messieurs ont été
avancés respectivement aux mois
de mai et juin 2015, selon le
nouveau calendrier de la
Confédération africaine de volleyball (CAVB). «Une chose est sûre,
si les nouvelles dates du
championnat d’Afrique des nations
dames sont maintenues, la
Fédération algérienne n’est plus
intéressée par l’organisation de
cette compétition», a déclaré
Gougam à l’APS en marge de la
réunion des présidents des
Fédérations des pays de la Zone 1
de la CAVB qui se tient samedi à
Alger. Le président de la FAVB a
expliqué que la Confédération
africaine n’était pas à l’origine de
ce chamboulement mais que la
décision est dictée par le fait que la
Fédération internationale (FIVB) a
également avancé les dates de la
coupe du Monde-2015, prévue
initialement en décembre mais qui
se jouera finalement en septembre.
«Il reste encore un moyen de
trouver une solution, à l’occasion
d’une réunion prévue les 9 et 10
janvier prochains au Caire, lors de
laquelle nous allons avancer
d’éventuelles propositions aux
responsables de la FIVB», a
indiqué Gougam.
Le président de la Fédération
tunisienne, Mounir Benslimane, a
de son côté souligné que les
nouvelles dates de compétition ne
sont pas appropriées pour la
simple raison qu’elles coïncident
avec la fin des championnats dans
les différents pays et cela ne va pas
laisser le temps aux sélections
nationales de préparer
convenablement le championnat
d’Afrique. «Des pays comme
l’Algérie et la Tunisie peuvent
avoir un club sacré n coupe
d’Afrique des clubs champions et
du coup participer au championnat
du Monde qui se déroulera à la
même période, ce qui veut dire que
leurs sélections nationales vont
être privées de leurs meilleures
joueuses», a-t-il ajouté.
RMA
14
LE JI SPORTIF
Ailleurs- Ailleurs- Ailleurs…
MONDIAL-2022:
Proposition des clubs et ligues européens pour une compétition
en mai
L’ASSOCIATION des clubs (ECA) et les Ligues professionnelles (EPFL) d’Europe ont plaidé mardi pour un Mondial-2022 au Qatar disputé du 5 mai au 4 juin
en assortissant cette proposition d’un calendrier précis pour la saison 2021-2022.
La question des dates de ce Mondial dans l’émirat, où les chaleurs sont extrêmes
en été, n’a pas encore été tranchée, parallèlement aux soupçons de corruption
autour de son attribution. Les clubs et ligues européens estiment dans un communiqué que l’option du mois de mai «est beaucoup moins gênante (dans la saison) que les propositions en hiver» et offre «des conditions climatiques acceptables» pour les joueurs et les supporters. «Dans le pire des cas, les matches
seraient joués dans des circonstances similaires à certaines villes du Brésil durant
la Coupe du monde 2014 (Fortaleza, Manaus) et même meilleures que certains matches disputés dans les Mondiaux du Mexique (1986) et des Etats-Unis (1994)», avancent l’ECA et l’EPFL. L’impact sur le calendrier international serait «limité ou insignifiant», tandis que la plupart des championnats disputés de juillet à juin
devraient «débuter une ou deux semaines plus tôt et raccourcir leur trêve hivernale», estiment les deux associations européennes. En outre, le ramadan serait fini (le 2 mai) avant le début du tournoi. L’ECA et l’EPFL avaient
précédemment préconisé de disputer le tournoi en avril-mai ou en mai-juin. «Nous nous approchons du resserrement des choix pour la Coupe du monde 2022 à deux options -- janvier-février 2022 ou novembre-décembre
2022 -- mais il a été aussi demandé à la Fifa d’examiner mai 2022», a indiqué de son côté Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa, début novembre à l’issue d’une réunion du groupe de travail chargé de la question du
calendrier. Le président de la Fifa Joseph Blatter et son homologue de l’UEFA Michel Platini se sont déjà dits
favorables à l’option hivernale.
DOPAGE - ASTANA :
Rien à cacher?
ALEXANDRE Vinokourov, le manager d’Astana, a assuré que sa formation
n’avait << rien à cacher >> concernant le dopage. Plusieurs coureurs de la formation kazakhe, dont des stagiaires, ont récemment été contrôlés positifs. «Nous
sommes transparents.» Alexandre Vinokourov l’a assuré au site Sport Zakon,
Astana n’a «rien à cacher». La formation kazakhe vient d’obtenir une licence
World Tour par l’UCI mais devra répondre à un audit de l’université de Lausanne
qui préconise dix mesures pour lutter contre le dopage. Astana fait l’objet d’une
polémique après que plusieurs de ses coureurs, dont des stagiaires, ont été contrôlés positifs au cours des derniers mois. Pour Alexandre Vinokourov, ces cas, et notamment ceux des frères Iglinskiy ; sont «exceptionnels
«. « Il n’y a pas de dopage systématique «, a ajouté le champion olympique
FORMULE 1:
Des trophées de l’écurie Red Bull volés retrouvés au fond d’un lac
LES CAMBRIOLEURS en ont jeté une vingtaine à l’eau…
La bonne nouvelle, c’est que l’on a retrouvé une partie des
trophées. La mauvaise, c’est que leur séjour dans l’eau ne va
pas aider à leur conservation. Vingt des soixante trophées
volés à l’écurie de Formule1 Red Bull dans la nuit du 5 au
6 décembre ont été retrouvés ce mardi au fond du lac d’Horseshoe en Angleterre. «Nous sommes en contact avec Red Bull pour déterminer le nombre exact de trophées,
certains sont endommagés», explique le détective de la police de Thames Valley, en charge de l’enquête, Chris
Oakman dans des propos rapportés par le Guardian. Il y a dix jours, un groupe de six hommes avait défoncé
l’entrée principale de l’usine Red Bull à Milton Keynes à l’aide d’une voiture avant de prendre la fuite avec
plus de soixante récompenses, remportées au fil des années. L’écurie a connu une période particulièrement faste
entre 2010 et 2013 où elle a raflé quatre titres de champion du monde des pilotes avec l’Allemand Sebastian
Vettel et tout autant de titres constructeurs.
Le chiffre
30 000 EUROS
CHARGES COMPRISES
Le loyer du nouvel
‘appart’ de Zlatan
Ibrahimovic va vous
achever !
DIMANCHE dernier (14 décembre), le journal Le
Parisien donnait quelques détails sur la nouvelle
demeure que loue la star du PSG dans la capitale !
Et oui, quand on s’appelle Zlatan Ibrahimovic et
qu’on se prend pour dieu, il y a beaucoup de choses
qu’on peut s’offrir. Entre autres, un appartement
super luxe, comme le révèle justement le journal Le
Parisien dans son édition dominicale. L’international
suédois qui évolue au Paris Saint-Germain serait le
bien heureux locataire d’un superbe appartement
dans le 16ème arrondissement de Paris, un des plus
huppés. Et pour loger sa petite famille, il n’a pas
lésiné sur les moyens. Le Parisien dévoile ainsi que
le clan Ibrahimovic s’est installé dans un
appartement de 600 mètres carrés, construits sur trois
plans différents. Le tout, pour un loyer mensuel de
30 000 euros charges comprises… mais sans parking
! A ce prix-là, c’est un peu décevant ! Mais cela reste
une broutille pour celui qui a empoché par moins de
15 millions d’euros en 2014 et qui s’apprête à signer
un nouveau contrat pour des chaussures de sports à
10 millions d’euros … Après avoir vécu dans le
quartier de la Madeleine puis sur l’avenue
Montaigne, voilà donc que Zlatan Ibrahimovic
rejoint le très tranquille arrondissement de l’ouest
parisien. Il devient ainsi proche voisin d’autres de
ses coéquipiers, comme Thiago Silva et Thiago
Motta.
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
15
MULTISPORT
KARIM BENZEMA ATTAQUANT DU REAL MADRID :
"L’Algérie peut gagner
la CAN-2015"
L’attaquant vedette du Real Madrid, Karim Benzema, a qualifié de "très bonne" l’actuelle équipe
d’Algérie estimant qu’elle est même capable de remporter le trophée continental à l’occasion de la
prochaine coupe d’Afrique des nations (CAN-2015) qu’abritera la Guinée équatoriale (17 janvier - 8
février) en dépit du groupe difficile dans lequel elle va évoluer.
"L’
Algérie a une
très
bonne
équipe. Elle l’a
d’ailleurs prouvé lors du précédent Mondial. Elle a un
effectif plein de talents et elle
est vraiment capable de décrocher le trophée africain lors de
la prochaine CAN, bien qu’elle ait
hérité d’un groupe difficile", a
déclaré Benzema à l’APS en
marge de la coupe du monde
des clubs clôturée samedi à
Marrakech (Maroc) par la victoire de son équipe espagnole
face aux Argentins de San
Lorenzo (2-0).
La sélection algérienne, qui
avait atteint les huitièmes de
finale de la précédente coupe
du monde au Brésil pour la
première fois de son histoire
avant qu’elle ne soit difficile-
SEPTIÈME BUT POUR
FEKIR AVEC LYON
Le milieu algérien, Nabil Fekir a inscrit
son septième but en Ligue 1 française
de football lors de la victoire de son
équipe l'Olympique de Lyon sur le terrain des Girondins de Bordeaux (5-0),
dimanche soir pour le compte de la 19e
journée.
La rencontre a vu l'absence du défenseur international algérien, Mehdi Zeffane, de nouveau non retenu dans la
liste 18, tandis que son compatriote et
coéquipier, Rachid Ghezzal, a fait son
entrée en jeu à la 67e minute.
Fekir, considéré comme l'une des révélations de la première partie du championnat de l'hexagone, a marqué le quatrième but de son équipe qui termine
USM ALGER :
sanction financière
pour le capitaine
Nasreddine Khoualed
LA DIRECTION de l’USM
Alger a infligé une sanction
financière à son défenseur
international Nasreddine
Khoualed, comparu
dimanche devant la commission de discipline du club
pour une “déclaration déplacée” faite à la presse, a révélé la formation de la Ligue 1
de football.
Le montant de l’amende
infligée à l’enfant de Biskra
n’a cependant pas été dévoilé, la direction des Rouge et
Noir s’étant contentée d’annoncer qu’une “somme d’ar-
ment éliminée par l’Allemagne, future championne du
gent sera déduite du prochain
salaire du joueur”.
Le capitaine Usmiste, relégué au statut de simple remplaçant depuis quelques
semaines, avait ouvertement
critiqué les choix techniques
du coach Hubert Velud à travers la presse, tout en menaçant de quitter l’USMA à
l’ouverture du mercato d’hiver.
Une sortie médiatique ayant
irrité aussi bien le technicien corse que les responsables Usmistes qui, en
guise de première sanction,
avaient décidé d’interdire
Khoualed d’entraînement
avec le groupe.
Le joueur a fini par être réintégré le 15 décembre dernier,
et a même figuré parmi la
liste des 18 joueurs ayant
affronté l’ASM Oran, à
Bologhine, pour le compte
de la 14e journée de Ligue 1.
Un match perdu par les
Usmistes, à domicile (2-1).
APS
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
monde, évoluera lors de la
CAN-2015 dans le groupe C
en compagnie du Ghana, du
Sénégal et de l’Afrique du
Sud.
Karim Benzema (27 ans), né
en France de parents algériens, a affirmé au passage
qu’il est un "fervent supporter" des Verts, soulignant qu’il
lui arrive souvent de suivre
leurs matches à chaque fois
qu’il a le temps de le faire.
Revenant sur le sacre mondial
du club madrilène, Benzema
s’est dit très heureux, surtout
qu’il s’agit du quatrième trophée des Merengue au cours
de cette année 2014, "mais, at-il poursuivi, la Ligue des
champions gagnée en mai dernier reste la plus belle pour
à la 2e place la phase aller avec 39
points, devancée de deux unités par le
champion d'automne, l'Olympique de
Marseille.
Fekir (21 ans), est pressenti pour
rejoindre la sélection algérienne
après la prochaine coupe d'Afrique
des nations (CAN-2015) prévue en
Guinée équatoriale du 17 janvier au 8
février
Blessé, Mehdi Abied
pourrait rater la CAN
LE MILIEU algérien, Mehdi
Abeid, risque de
rater la prochaine
coupe d’Afrique
des nations
(CAN-2015), à
cause de sa blessure à une cheville de laquelle il
ne s’est toujours
pas remis, l’obligeant de faire de
nouveau l’impasse de la rencontre
à domicile de son
équipe Newcastle
face à Sunderland
(0-1), dimanche
soir pour le
compte de la 17e
journée de la Pre-
mier League
anglaise de football.
Bentaleb (22 ans)
est retenu dans la
liste des 23
joueurs algériens
concernés par la
CAN qui se
déroulera en Guinée équatoriale
(17 janvier - 8
février), bien qu’il
n’a joué aucun
match avec les
Verts. Blessé en
novembre dernier,
la veille de la rencontre face à
l’Ethiopie pour le
compte de la 5e
journée des élimi-
natoires de la
CAN, et ce, pour
sa première
convocation en
équipe d’Algérie,
le joueur est revenu à la compétition le 2
décembre en
cours, mais il a
rechuté de sa
blessure.
L’entraîneur
national, le Français Gourcuff,
suit de très près
l’évolution de la
blessure de Abeid.
Selon son entourage, il pourrait
faire appel à un
autre milieu récupérateur de la
liste des réservistes qui comporte trois joueurs
évoluant dans son
poste : Adlène
Guedioura (Watford/Angleterre),
Mostefa Sebaa
Mehdi
(Lorient/France)
et Ahmed Kashi
(Metz/France).
Sondage APS des Meilleurs
athlètes 2014
LISTE DES ATHLÈTES
PROPOSÉE
Liste des athlètes proposée pour le titre du
Meilleur athlète algérien 2014 (hommes et
dames), dans le cadre du traditionnel sondage APS, Brahim-Dahmani.
Cette liste reste toutefois ouverte en vue
de la désignation d'autres athlètes ne figurant pas sur celle proposée.
MESSIEURS :
* ATHLETISME - Laarbi Bouraada :
champion d'Afrique du décathlon à Marrakech (Maroc, août 2014).
* FOOTBALL - Yaçine Brahimi : huitième-de-finaliste du Mondial-2014 avec la
sélection algérienne (Brésil, juin-juillet
2014).
* HANDBALL - Abdelmalek Slahdji :
champion d'Afrique avec la sélection algérienne, meilleur gardien de but du championnat d'Afrique des nations à Alger
(Algérie, janvier 2014) et vainqueur du
doublé championnat-coupe d'Algérie avec
le GS Pétroliers.
* CYCLISME - Azeddine Lagab : champion arabe à Annaba (Algérie, octobre
2014) et vainqueur de la 2e édition du
tour international de Zubarah (Qatar,
décembre
2014).
DAMES :
* BOXE - Souhila Bouchene (48 kg) :
championne d'Afrique à Yaoundé (Cameroun, mars 2014) et vainqueur de la
médaille de bronze en coupe d'Afrique à
East London (Afrique du Sud, juin 2014).
* AVIRON - Amina Rouba : double
championne d'Afrique au Skiff (léger) et
en double scull (lourd) en compagnie de
Nawel Chiali à Tipasa (Algérie, octobre
2014).
* VOLLEY-BALL - Fatima Zahra Oukazi :
championne d'Afrique des clubs avec le
GS Pétroliers, meilleure joueuse de la
coupe d'Afrique des clubs champions à
Carthage (Tunisie, avril 2014) et vainqueur du doublé championnat-coupe d'Algérie.
ESPOIRS :
* HALTEROPHILIE - Walid Bidani (105
kg) : vice-champion du monde juniors
dans le mouvement de l'arraché à Kazan
(Russie, juin 2014) et médaillé de bronze
dans le total des deux mouvements (arraché, épaulé-jeté) dans la même compétition.
* BOXE - Salem Tamma (56 kg) : sacré
champion d'Afrique juniors à Yaoundé
(Cameroun, mars 2014), 4e aux championnats du Monde juniors à Sofia (Bulgarie, avril 2014) et 4e aux jeux Olympiques de la jeunesse à Nanjing (Chine,
août 2014).
* BOXE - Zahra Bouarour (51 kg) : seule
fille médaillée d'or aux jeux Africains
de la jeunesse à Gaborone (Botswana, mai
2014).
* VOILE - Akil Nouha : championne
d'Afrique chez les U-16 et U-18, formule
Laser 4.7 à Mila (Algérie, mai 2014).
EQUIPES :
* FOOTBALL - Sélection algérienne (messieurs) : qualification aux huitièmes
de finale de la coupe du Monde 2014 au
Brésil pour la première fois de son histoire.
* FOOTBALL - ES Sétif : vainqueur de la
Ligue des champions d'Afrique-2014.
* HANDBALL - Sélection algérienne
(messieurs) : vainqueur du championnat
d'Afrique
des nations à Alger (Algérie, janvier
2014).
* VOLLEY-BALL - GS Pétroliers
(dames) : vainqueur de la coupe d'Afrique
des clubs champions à Carthage (Tunisie,
avril 2014).
(APS)
16
D’ICI DE LÀ
Il volait de l'eau sur un réseau public
pour remplir sa piscine
Le tribunal correctionnel de
Dinant a accordé mercredi la
suspension simple du prononcé pour une durée de trois ans
à un gérant d'entreprise né en
1969. Ce dernier était poursuivi pour avoir volé de l'eau
au préjudice de l'association
intercommunale des eaux de
la Molignée (AIEM) à
Onhaye dans le but de remplir
sa piscine.
Lors de l'audience, le prévenu a
reconnu avoir pris 10m3 d'eau,
et non 70m3 comme il lui était
initialement reproché, en installant un tuyau d'incendie sur le
réseau public.
En litige avec l'intercommunale
des eaux car il ne payait plus
ses factures estimées à 10.000
euros, il s'était vu imposer un
réducteur de débit. "Je n'ai tué
personne", avait-il déclaré à
l'audience, après avoir sollicité
la suspension du prononcé,
pour expliquer ces faits.
Le ministère public avait pour
sa part requis huit mois d'emprisonnement. "Outre l'aspect
économique, les conséquences
auraient pu être caratstrophiques pour l'environnement
car ses installations ont rendu
l'eau impropre à la consommation", avait-il déclaré.
LES PHRASES LES PLUS STUPIDES DES POLITIQUES
Les politiciens peuvent également sortir des énormités. Les internautes américains s'amusent désormais à les compiler.
C'est un utilisateur du réseau social
Reddit qui a lancé l'idée. "Quelle est la
phrase la plus stupide jamais prononcée
par un politicien américain?", s'est-il
interrogé. Et les réponses n'ont pas tardé
à affluer.
George W Bush est bien évidemment
largement cité, notamment pour sa
réplique: "Nos ennemis sont malins et
pleins de ressource, et nous le sommes
aussi. Ils ne cessent de penser à de
nouvelles façons de faire du mal à
notre pays et à notre peuple, et ce n'est
pas ce que nous faisons", comme le
précise le Huffington Post.
Son père a également marqué les esprits
avec cette petite phrase assez drôle, il
faut le reconnaître: "J'ai mes propres
opinions, des opinions fortes mais je
ne suis pas toujours en accord avec
elles".
Autres perles, celles de Dan Quayle,
l'ancien vice-président: "Pour la Nasa,
l'espace est une priorité", avait-il lancé
à l'époque. Sans oublier: "J'ai fait
preuve de bon sens dans le passé et je
crois que j'ai fait preuve de bon sens
dans le futur".
AU LIEU D’UTILISER DES TONDEUSES À
GAZON, GOOGLE A LOUÉ 200 CHÈVRES
POUR COUPER L’HERBE AUTOUR DE
LEUR SIÈGE !
Dan Hoffman, directeur du service des immobiliers et du lieu de travail au siège de
Google à Mountain View, en Californie, a employé une société appelée California
Grazing pour fournir une nouvelle solution à l’entretien de l’herbe autour du siège de
Google. La société a fourni à Google un troupeau de plus de 200 chèvres en guise de
tondeuse à gazon pour éliminer les mauvaises herbes.
« Au lieu d’utiliser des tondeuses bruyantes qui consomment de l’essence et polluent
ainsi l’air, nous avons loué des chèvres qui nous coûtent à peu près la même chose
que le passage de la tondeuse, et les chèvres sont très mignonnes à voir, bien plus que
les tondeuses à gazon », a écrit Hoffman sur le blog officiel de la firme.
Elle drogue son mari
pour le découper
à la tronçonneuse
Maria Alejandra, une psychologue de 40 ans, s'est présentée
comme une femme battue. Elle a
assassiné son époux avant de
découper son corps et de le disséminer dans toute la ville de
Mexico.
Maria Alejandra, une psychologue de 40 ans, est accusée
d'avoir drogué Allan, son mari
(41 ans), en introduisant des
somnifères dans sa boisson.
Selon le journal mexicain Excelsior, la quadragénaire a ensuite
tué son époux et découpé son
corps à l'aide d'une tronçonneuse.
Les restes d'Allan ont été placés
dans des sacs-poubelle avant
d'être éparpillés aux quatre coins
de Mexico. Maria Alejandra a
continué à envoyer des SMS
depuis le téléphone de la victime
pour faire croire qu'il était toujours en vie.
"Elle a fait semblant d'être une
veuve endeuillée"
Pour sa défense, Maria Alejan
dra a affirmé qu'elle était régulièrement battue par son mari.
"Quand nous avons trouvé les
restes et identifié la victime
grâce à l'ADN, elle a fait semblant d'être une veuve
endeuillée", a raconté un porteparole de la police.
Antécédents judiciaires
Les enquêteurs ont découvert
des traces de sang d'Allan dans
la maison du couple. Des morceaux d'os et de cartilage étaient
restés sur le tapis et des bouts de
chair ont été prélevés dans la
salle de bain. Maria Alejandra a
tenté d'utiliser ses connaissances
en matière de psychologie pour
se faire passer pour irresponsable. "Elle est parfaitement
saine d'esprit", a indiqué un
expert à son sujet.
En 2001, Maria Alejandra avait
déjà essayé de tuer son compagnon de l'époque avec un couteau. Si elle est reconnue coupable, elle risque la prison à perpétuité.
Amber, 300 kilos
Pas facile de vivre normalement lorsque l'on
pèse plus de 300 kilos.
Une Américaine de 24
ans raconte son calvaire
dans une émission de
télévision.
La troisième saison de
l'émission de télévision
américaine "My 600-lb
life" (en français: "Ma
vie avec 300 kilos") sera
diffusée le mois prochain
aux Etats-Unis. Et c'est
Ambre, une jeune
femme de 24 ans qui
réside dans l'Oregon, qui
évoquera les difficultés
quotidiennes dues à son
obésité morbide cette
fois. La jeune femme a
beaucoup de mal à marcher. Elle ne tient
d'ailleurs jamais plus de
quelques minutes
debout. "Mon dos et mes
tibias me font très mal",
confie-t-elle dans l'émission dont un aperçu
vient d'être diffusé par la
chaîne TLC."Je suis un
monstre", poursuit la
jeune femme qui ne sait
que trop bien qu'elle
risque de mourir si elle
ne change pas ses mauvaises habitudes alimentaires. Mais elle n'y parvient pas, affirme-t-elle.
Aujourd'hui Amber est
complètement dépendante
de ses parents chez qui
elle réside. La jeune
femme a été contrainte
d'abandonner son emploi
à cause de son poids. "Je
me sens prise au piège. Je
suis misérable. Je déçois
mes parents et moimême". Au cours de cette
émission, Amber doit
subir une chirurgie de
l'estomac afin de tenter
de perdre du poids. "Si
rien ne change, elle va
mourir", déplorent les
médecins.
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
TÉLÉVISION
20 55 : Les
Schtroumpfs
Les Schtroumpfs, des créatures bleues hautes comme trois pommes, vivent dans une
forêt enchantée. Leur seul ennemi est Gargamel, un vil sorcier qui rêve de les
anéantir. Un jour, ce dernier réussit à localiser leur village caché. Les Schtroumpfs
prennent la fuite et, tombant dans un vortex, se retrouvent projetés à New York,
suivis de près par Gargamel. Les petits êtres croisent alors la route d'un couple...
20 50 : La France a
un incroyable
talent - Episode 3
Lorie Pester, Giuliano Peparini, Olivier Sitruk et Gilbert Rozon entament leur
deuxième et dernière journée d'auditions à Marseille avant de revenir en région
parisienne. Les candidats doivent décrocher trois « oui » pour passer à l'étape
suivante ou un « golden buzz » qui leur permet d'accéder directement à la demifinale. Au programme de ce soir : un strip-tease signé du clown déjanté Chris
Lynam, un numéro acrobatique et aérien de motocross avec les Rage'N Respect, une
prestation de danse élastique avec Arthur, 14 ans, et candidat de la saison 2, ...
20 45 : En
attendant Noël
Pour célébrer Noël,
des stars de la chanson
d'hier et d'aujourd'hui
(Céline Dion, Mireille
Mathieu, Elvis Presley,
Tino Rossi mais
également Joe Dassin,
Sacha Distel et Claude
François) interprètent
les compositions
traditionnelles et les
plus beaux succès
musicaux de Noël. Les
morceaux sacrés sont
mis à l'honneur avec
les interprétations de Luciano Pavarotti, Barbara Hendricks, Roberto Alagna et
d'Andrea Bocelli. L'humour est également de la partie avec des sketches de Coluche
ou encore de Guy Bedos. Enfin, la soirée est jalonnée de témoignages de nombreuses
personnalités (Hélène Ségara, Vincent Niclo, Dave, Stéphane Rousseau, Bernard
Mabille, Eric-Emmanuel Schmitt, Emily Bécaud) qui évoquent leurs souvenirs les
plus marquants de Noël.
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
17
20 55 : Django
Unchained
Alors qu'ils escortent des
esclaves au Texas, les frères
Speck croisent un étrange
dentiste, King Schultz. Il leur
propose d'acheter Django, un
des prisonniers enchaînés. Les
Speck refusant, Schultz en abat
un et part avec Django. Schultz
est en fait un chasseur de
primes. Il a besoin de Django
pour reconnaître des hommes
qu'il poursuit. En échange de
son aide, il le libérera. De son
côté, Django rêve de libérer sa
femme qui a été vendue à un
riche propriétaire.
20 45 : La nuit des
éléphants
Pour la première fois,
grâce à une nouvelle
technologie, des
caméras ont filmé la
nuit, en couleur, ce que
l'œil ne voit pas. Cela
permet de pénétrer au
cœur de la vie secrète de
la faune et plus
spécialement du peuple
des éléphants. Le
document commence au
bord d'une rivière où
vient de naître un
éléphanteau. A peine at-il eu le temps de
découvrir sa famille que
la matriarche sonne
l’heure du départ car les
oasis éphémères du
Kalahari s’assèchent.
Débute alors ...
21 00 : Que d'amour !
Les Bandes-Annonces
Silvia, une jeune
femme de bonne
famille, a été promise
en mariage à
Dorante. Pour
qu'elle puisse
librement faire la
connaissance de son
futur époux, la
demoiselle demande
à son père
l'autorisation de se
faire passer pour
Lisette, sa suivante.
Mais elle ignore que
Dorante a eu la
même idée avec son
valet Arlequin.
18
ANNONCES CLASSÉES
Le For fait +
Offre d’emploi
Société internationale, Cherche assistante de
direction, bonne présentation, apte à se déplacer, maitrise de l’outille informatique, multilingue (arabe, français, anglais), envoyer CV a
l’adresse mail suivante : a.icbss@yahoo.fr
ou b malikssa@yahoo.fr
E
C
N
O
N
N
A
’
L
à 200 DA
*UNE PETITE ANNONCE DE 4 LIGNES DONT CHACUNE COMPRENDRAIT - 26 SIGNES (ESPACE COMPRIS)
EMPLOI DEMANDES
Jeune homme licencié en science
politique cherche emploi, sérieux et
dynamique, ayant expérience. Tél. :
(0560) 31.47.11.
J.F., 24 ans, licence en droit,
sérieuse et dynamique
cherche emploi dans le
domaine ou autres. Tél.
0561.92.15.91.
J. H., architecte avec expérience maîtrise logiciel de dessin
2D 3D cherche emploi en soustraitance avec Bet, ou en suivi
de chantier.
Tél. : (0773) 51.40.25
Email : aminsami82@yahoo.fr
J.H., 34 ans superviseur HSE,
cherche emploi dans une société
nationale ou privée ou étrangère.
Tél. : (0782) 54.09.72 / (0558)
39.96.59.
J. H., 25 ans, maîtrise l’outil informatique, ayant un diplôme «Agent
technique en informatique », exp 6
ans. Ayant exercé les métiers d’infographe, de photographe pendant
5 ans et agent de saisie de dans un
cybercafé. Tél. : (0561) 26.55.55
J. F., licenciée en sciences juridiques et administratives, ayant
le certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA), 5 ans
d’expérience dans le domaine
administratif. Cherche travail
dans le domaine ou autre.
Tél., (0664) 52.12.40.
Moniteur d’auto-école cherche
emploi, 24 ans d’expériences,
très sérieux.
Tel : (0550).16.53.08
J. H., ingénieur d’état en
planification et statistique,
expérience dans la planification et
le suivi des projets, attestation de
maîtrise Ms Project, , SPSS et XL
stat, dégagé vis-à-vis du service
nationale.
Tél. : (0553) 63.53.37
H. 41 ans, chauffeur catégoré léger,
éxpérimenté, cherche emploi dans
société publique ou étrangère,
Alger et ses environs.
Tél. (0560) 72.67.07
J. H., âgée de 24 ans, titulaire
d’une licence en sciences de
gestion, option finance cherche
un emploi dans le domaine.
Tél. : (0550) 71.01.18
J. H., 23 ans, diplômé en hygiène
sécurité environnement (HSE) +
diplôme en plomberie (GNL).
Cherche emploi dans le domaine.
Tél. : (0550) 40.50.64
J.F., 23 ans, licencier en psychologie
chimique, 6 mois de stage pratique au
sein de l’hôpital Mustapha, un mois
de stage mémoire à CPMC centre
Pierre Marie Curie. Elément sérieux
et ambitieux, bonne condition physique, maîtrise l’outil informatique.
Télé. : (0551) 12.48.14.
J. H., 35 ans, licence en finance +
tech en informatique, exp 2 ans,
assistant administratif principal au
ministère + 03 ans chargé de
recouvrement. Tél. (0664) 25.96.12
Dame cherche emploi comme
garde-malade, Alger
Tél : (0560).30.08.96
Location
H âgé de 43 ans, marié avec 02
enfants, sérieux, cherche
emploi comme chauffeur dans
une entreprise nationale ou
multinationale, expérimenté et
bonne présentation.
Contacter : (0560).72.67.07
J.H., cherche emploi comme
gardien, agent de sécurité ou
autre, environ Alger.
Télé : (0664) 06.77.51
JF ing d’etat en Informatique
avrc experiences cherche emploi
dans le domaine ou autre
Tél : 0794 36 64 09
Homme retraité, sérieux, ponctuel, dynamique, cherche
emploi chauffeur poids léger
«B», agent de bureau, agent de
sécurité, réceptionniste, gardien,
ou autre domaine libre de suite.
Tél. : (0790) 62.40.19
Abderrahmane DJAROUDIB
Tél: (0560) 35.17.68
VEND
Vend des lots de terrains de 250M et
plus à Ouled Moussa 1kl du centre
ville. 18U M avec Acte
Tel : 0550.70.58.78
Société SHRL
ALDZ ALGERIE
Cherche comptable (femme),
moins 40 ans, un déclarant
de douane (homme) expérience plus de 03 ans.
Tél. (0553) 58.89.97
Une mère de 3 enfants en bas âge, dont le
mari est gravement malade, demande à
toute personne pouvant l’aider à payer son
loyer et à subvenir aux besoins de sa famille
de bien vouloir la contacter au
VEND
SOS
Femme âgée de 38 ans, sans ressources,
demande une aide charitable pour
acquérir du lait réf. : Biomil ou Célia 1er
âge dont le prix d’achat atteint les 400
DA, pour son bébé gravement malade.
Contacter Mme Attalah Kheira, Cité 300
logts Bloc 24 n° 300 zone 10 Mascara
29000.
Tél. : 0781509853 CCP N°
170 280 10 clé 90.
SOS
Madame Kheira Attalah, âgée de 38 ans et
mère de 3 petits enfants, victime de brûlures
au bras droit (handicapée), ce qui a nécessité
une ablation, mais faute d’une prise en charge adéquate cette malheureuse dame a fait
une rechute. A cet effet, elle sollicite les
âmes charitables pour une aide afin de compléter sa radiothérapie dans les établissements privés. A titre indicatif, chaque séance
de radiothérapie coûte 5 000,00 DA, alors
que la brûlure a besoin de plusieurs séances
selon les protocoles décidés par les spécialistes pour compléter son traitement et éradiquer la maladie. Pour tout contact, appeler le
n° (0557) 17.70.68.
Que Dieu récompensera les bienfaiteurs,
Mme Attalah Kheira.
BP n° 604 RP Baba Ali – Algérie, Mascara
18.12.1999 18.12.2014
15 ans depuis ton
départ
Tu es vivant dans
notre cœur et
chaque jour, à
chaque expérience,
ta sagesse nous
guide.
Tu fais partie des Hommes qui
marquent la mémoire universelle.
Au revoir. Ta femme Fatma-zohra
ZIDANI Tes enfants Torkia, Nadia,
Souad, Fadéla, Khamsa, Salima,
Mohamed, Haféda, Abdelaziz
Tes petits-enfants Selma, Adel,
Mokrani, Amali, Malek, Yasmine,
Sylia, Sabrinel, Maissem, Schems,
Abderrahmane, Lokmane et Camélia.
Particulier vend F3 au rez-de-chaussée
cité des Annassers 02 Kouba
VEND
N° Tél. : (0778) 20.51.20
terrain de 300m2 à Ziama
Mansoureah (W. Jijel)
A vendre
Tél. : (0560)35.17.68
Part à Part vend duplex 200 m2 entrée
et garage indépendants. Sortie Zéralda
Vend
Tél : 0555 83 33 70
Locaux 250 m2 acte conv. activité
commerce show-room, à Batna
(0779)15.09.25.
Que Dieu vous récompense.
CCP 173 123 80 clé 88
J. H., cherche emploi comme réceptionniste ou gérant de restaurant.
Tél. : (0795) 97.58.41.
Jeune fille, licenciée en interprétariat
et traduction (arabe, français, anglais)
8 ans d’expérience. Cherche emploi
dans une société étatique ou privée.
Tél. (0776) 01.25.27
Pensée
Cherche un F5 niveau de villa ou
appartement pour location
particulier, à Dar El Beida.
Location
Location d’un bloc de bureaux
+1000m2, plus parking de 800m2.
Situé sur l’autoroute Z.I. Oued Smar
à 5 minutes de l’Aéroport.
Convient pour banque ou firme étrangère. Intermédiaires s’abstenir.
Contact : 0770 25 19 03
Tél : (0790).90.73.83
ACHAT
Achat chaudièrres , meubles
usées et materiels d’occasion.
TéL : 0770 34 29 73
www.jeuneindependant.net
Fondé le 28 mars
1990
QUOTIDIEN
NATIONAL
D’INFORMATION
Maison de la
Presse
Tahar-Djaout
1, rue Bachir-Attar,
Place du 1er-Mai
16016 Alger
Tél. :
(021) 67.07.48/49
(021) 67.15.45
(021) 67.31.83
(070 25.19.19
Fax :
(021) 67.07.46
*****
Edité par la SARL
Groupe Presse et
Communication au
capital de
9 764 000 DA
*****
Gérant
ALI MECHERI
Directeur
de la publication
AMINE ALOUACHE
direction@jeuneindependant.net
*****
Directeur
de la Rédaction
BOUDJEDRI TAHAR
(KAMEL MANSARI)
*****
IMPRESSION
Centre : SIA
Ouest : SIO
Est : SIE
SIMPRAL
******
FLASHAGE
Centre, Est : LJI
******
DIFFUSION
Centre : CIDP.
Ouest : SEDOR.
Est : Eurl KDP
******
PUBLICITÉ
Régie pub JI
Tél. : (021)
66.26.13
Fax : (021)
66.06.10
pub@jeuneindependant.net
CONTACTEZ
AUSSI
ANEP
1 rue Pasteur,
Alger
Tél. : 021 73 76 78
021 73 71 28
021 73 30 43
Fax : 021 73 95 59
******
BUREAUX
RÉGIONAUX
• Annaba
3, rue Ibn
Khaldoun, Annaba
Mob. :
(0662) 18.41.81
Fax :
(038) 80.20.36
• Tizi Ouzou
6, rue Capitaine
Si Abdallah
15 000
Tizi Ouzou
Tél. :
(026) 22.95.62
Fax :
(026) 22.95.62
• Constantine
Maison de la
persse Ahmed
Taâkoucht,
Constantine
Tél-Fax :
(031) 66.32.64
• Bejaïa
Bejaïa : Centre
Commercial
SABRACHOU,
Quartier Sghir
Bureau N°10
N° Tél :
034-12-66-21
Email :
ljibejaia@yahoo.fr
• Tipasa
B.P. 66-A
42 000 Tipasa
Tél. :
(024) 43.60.26
© 1990-2014
Jeune-Indépendant. Tous
droits réservés.
Reproduction partielle ou
totale, par quelque procédé
que ce soit, interdite sans
autorisation expresse de la
Direction.
Les documents remis,
envoyés ou
électroniquement transmis
au journal ne sont pas
retournés et ne peuvent faire
l'objet d'aucune réclamation,
sauf accord écrit préalable.
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
19
FEMMES
LES APHTES
5 BONNES IDÉES BEAUTÉ À ADOPTER !
3- Brosse tes sourcils dans
le sens du poil
Tu as envie de faire le plein
de petites astuces beauté
? Voici quelques idées à
retenir pour te sublimer
sans dépenser.
On est beaucoup à les négliger,
pourtant des sourcils nickel et
bien brossés avant de sortir, c'est
très important. Bien épilés et
parfaitement mis en place, tes
yeux sont mieux mis en valeur,
l'ensemble de ton visage sera
plus harmonieux et ton résultat maquillage impeccable. un
geste à faire tous les matins
que tu sois maquillée... ou
pas !
1- Essaye le makeup "minéral"
Eviter de consommer des aliments
(épices, fromages, chocolat,
amandes, noix, fromage…) susceptibles de favoriser l’apparition des
aphtes. Respecter des mesures
d’hygiène buccodentaire strictes
(brosse à dent, fil dentaire, solution
fluorée). Pour diminuer la douleur,
il est possible de tamponner les
aphtes avec un collutoire désinfectant. Il est conseillé de s’orienter
vers un médecin lorsque les aphtes
apparaissent trop souvent, lorsqu’ils dépassent les 1cm de diamètre (géant), lorsqu’ils saignent
ou que la douleur est trop intense.
S’alimenter en nutriments ou compléments riches en vitamine C
et/ou vitamines B. Ces vitamines
auraient un effet favorable pour
soigner et prévenir les aphtes.
Veillez donc à un bon équilibre acidobasique en faisant attention à
l’alimentation : les viandes rouges,
sucreries, melon, noix, etc., favorisent l’apparition des aphtes. Par
contre, une alimentation comportant des salades rééquilibre cette
surcharge d’acidité.
Se boucler les
cheveux oui, mais
sans les abîmer !
3 méthodes pour obtenir de
belles boucles sans source de
chaleur...
1- Le headband
A fleur, tressé ou coloré, le
headband est très tendance. Il
se révèle aussi être un accessoire intéressant... Sur cheveux mouillés, dispose ton
headband sur ton front, puis
enroule une à une des mèches
Une couvrance parfaite
pour les poudres, un résultat naturel et une bonne
tenue, le minéral a décidément tout bon. Il est parfait
pour tous les types de peaux,
et en particulier pour les
peaux sensibles car il est composé de minéraux naturels et
est sans conservateur, ni parfum. Non
comédogène, il n'empêche pas la peau de
respirer et ne bouge pas les pores de la peau.
Décliné en poudre, blush, ombres à paupières... Tu n'as que l'embarras du choix
pour trouver le tien.
2- Dope ton rinçage
C'est le geste incontournable pour avoir une
chevelure de rêve, bien brillante et facile à
coiffer. Une fois ton shampooing fait, n'hésite pas à passer tes cheveux de longues
minutes sous l'eau tiède en décollant les
racines et en soulevant les longueurs pour
faire disparaître toutes traces de produit.
Résultat ? Finis les cheveux plats, ternes et
qui restent un peu gras. Pour sublimer un
peu plus tes cheveux, tu peux si tu le souhaites utiliser un vinaigre de rinçage à la fin
de cette étape beauté.
Préparation :
C'est tout bête, mais ça marche super bien !
Il te suffit tout simplement de l'appliquer
sur ton visage et de le laisser agir pendant
une toute petite minute. Ensuite, masse ton
visage et rince. Maquillage et autres impureté seront pulvérisés et ta peau, bien plus
propre. Et ça vaut pour tous les démaquillants qu'ils soient sous forme de lait,
mousse ou gel.
2- Le Bantu Knot
3- La natte (ou la tresse)
Cette méthode consiste, toujours sur cheveux mouillés, à
prendre une mèche (de la
taille que tu souhaites), de
l'enrouler autour de ton doigt
comme pour faire un petit chignon, puis de l'accrocher à
l'aide d'une barrette plate.
Réitère l'opération mèche par
Cette solution est la plus
connue mais reste indémodable et efficace. Sur cheveux
mouillés une nouvelle fois,
fais plusieurs nattes avec des
mèches plus ou moins
épaisses. Tu peux les laisser
telles quelles ou bien les
réunir en un petit chignon et
faire revenir.
■Ajouter le concentré de tomate
et l'harissa, puis les pois chiches
trempe à la veille, verser 2 litres
d'eau ,couvrir et laisser cuire .
■Assaisonner les poissons parés
et lavés, avec du sel, du poivre,
du curcuma et du cumin. Couper
la gousse d'ail en lamelles .Réserver.
■Éplucher tous les légumes, couper les courges en grands morceaux carrés, les courgettes dans
le sens de la longueur puis en
deux et les pommes de terre en
deux. Pratiquer une petite fente
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
L'huile d'olive :
notre
compagnon
hydratation
L'huile d'olive est
utilisée depuis très
longtemps pour
hydrater la peau.
Comme l'huile
d'avocat, elle est
très hydratante. On peut nettoyer sa
peau avec et s'en servir comme
"lotion" hydratante. On peut aussi la
mélanger avec du miel et en faire un
masque.
Le curcuma : idéal contre les
rougeurs
Le curcuma a des propriétés anti-oxydantes. Mais attention à ne pas l'appliquer seul sur la peau car il est fort en
pigments et pourrait la tacher. Il faut
donc le mélanger (avec du miel, du
yaourt ou du lait) pour créer une texture
qui ne tachera pas. Ce masque servira à
hydrater la peau et à calmer les rougeurs.
Le yaourt : on en abuse
allègrement
5- Laisse agir ton démaquillant
mèche jusqu'à ce que tous tes
cheveux soient accrochés.
Laisse une nouvelle fois poser
plusieurs heures ou toute la
nuit... et le tour est joué !
Ingrédients :
■Dans le bas du couscoussier,
couper les oignons grossièrement, ajouter l'huile d'olive et les
Dans le creux de tes mains pendant
quelques secondes, avant de l'appliquer sur
ton visage. Et pourquoi donc ? Tout simplement parce que ce geste facilite l'application
ainsi que la pénétration de ton produit. En
plus, cela permet aussi de libérer les actifs
de ton soin qui du coup n'en sera que plus
performant. Tout bénéf' donc.
de la taille que tu souhaites.
Applique-toi et attends que tes
cheveux soient secs (astuce :
laisse poser toute la nuit). Un
max de boucles garanties !
Couscous au
poisson
■1 kg de poisson: tranches de
mérou, merlan, loup...)
■1 kg de couscous fin
■3 gros oignons
■3 pommes de terre
■1 livre de courge
■3 courgettes
■200g de pois chiches
■1 gousse d'ail
■3 cuillères à soupe de concentré de tomate
■1 cuillère à café d'harissa
■1dl d'huile d'olive
■sel, poivre, cumin, curcuma,
cannelle, clous de girofle
■1 cuillère à café de smen
■piments frits
4- Chauffe ta crème
hydratante...
Les aliments à appliquer sur son
visage (pour avoir une belle peau)
dans les piments et y introduire
un peu de sel
■Quand les pois chiches commencent à devenir tendres, ajouter les légumes à la sauce, laisser
cuire un moment (les pommes de
terre mettent plus de temps à
cuire que les autres légumes, il
faut penser à les mettre en premier).
■A ce niveau de la cuisson,
mettre le haut du couscoussier
sur le bas, et quand la vapeur
vient à s'échapper des trous,
mettre quelques clous de girofle
au fond du couscoussier puis placer les graines de couscous.
■Réduire le feu et ajouter en dernier lieu les poissons. Veiller à ne
pas trop faire bouillir les poissons pour éviter qu'ils ne s'effritent. Renverser le couscous dans
une grande calebasse, enlever les
clous de girofle, ajouter une pincée de cannelle, le smen et asperger de sauce.
■Décorer le couscous de poisson,
des légumes, des pois chiche et
de piments frits.
les sécuriser avec une barrette.
Un après-midi avant de sortir
faire la fête ou toute la nuit, et
à toi les belles boucles de tapis
rouge.
Coups de soleil, rougeurs, irritations...
Le yaourt apporte de nombreux bénéfices aux peaux fragilisées. L'utiliser en
tant que masque hydratant dans ce genre
de cas permet de calmer les douleurs et
de réparer la peau plus rapidement.
L'avoine : un gommage so
nature !
L'avoine est un parfait exfoliant naturel
et en plus, il est doux pour la peau ! On
écrase un peu d'avoine dans un bol et
on ajoute deux cuillères à soupe de lait
pour former une pâte épaisse. On frotte
le tout sur notre visage et bien évidemment, on rince à l'eau abondamment.
Grâce à l'avoine, les pores seront resserrés et les rougeurs apaisés.
La fraise : on gomme, on
gomme, on gomme!
La fraise est un exfoliant naturel riche
en antioxydant, en vitamine C et en
acide salicylique (connue pour ses
actions apaisantes). On écrase quelques
fraises et on en applique sur le visage
en frottant par mouvements circulaires.
Résultat : un gommage naturel et sans
produits chimiques en quelques
minutes, et en plus, on peut s'en servir
tous les jours !
ktaiefs aux
pistaches
Ingrédients :
•2 boules de qtayef
•1 bol de pistaches moulues
•3 cas de sucre
•1/2 cuillère à café de cannelle
•1/2 verre d'eau de fleur d'oranger
•100 gr de beurre
Pour le sirop:
•500 gr de sucre
•1/2 litre d’eau
•2 cuillères à soupe d'eau de fleur
d'oranger
Préparation :
Préparez les pistaches, les passez au four si nécessaire, broyez
les, y ajoutez le sucre et la cannelle, humectez d'1/2 verre d'eau
de fleur d'oranger. Beurrez géné-
reusement un plat rond qui va au
four.
Couvrez tout le fond du plat
avec une boule de qtayef en
l'éparpillant. Etendez sur toute la
surface la pate de pistaches.
Recouvrez le tout de la 2 ème
boule de qtayef en l’éparpillant
et en prenant soin de bien enfermez la pate de pistaches.
20
DÉTENTE
Mots fléchés n° 1447
Emprisonna
Mots croisés 9/13 n° 1447
1
Banal
Ignorant
Drame jaune
9
6
Choisies
Posture au yoga
8
Platine
Eparpillées
Bride
Retirer
9
10
11
Dédaignées
Voiture
12
Risqué
Etat-major
13
Piège
HORIZONTALEMENT
1. Assemblage disparate de couleurs - 2. Bête - Imiter le
mouton - 3. Percée - Olifant - 4. Accusateur public - Au
revoir - 5. Détruire petit à petit - Patron américain - 6. Crie
comme le chat - 7. Empotés - Renfort d'affirmation - 8. Un
papillon l'est vite - Dignité - 9. Et tout le reste - Altération
des aliments - 10. Susceptibles - 11. Grivois - Enduré - 12.
Oiseaux d'Australie - Possessif - 13. Fermeture.
Entendu
Liguées
Sans effets
Edenté
Discours
Etançon
Emoussé
VERTICALEMENT
1. Elles bredouillent - 2. Bêtes de somme - Jeté - Essence - 3.
Métro français - Agité - Fixer - 4. Mettre noir sur blanc Trouille - 5. Suivi les instructions - Accepte - Troisième personne - 6. Il longe le canal - Excessives - 7. Ethanol - Abrège
- 8. Science écourtée - Ville française - Apte - 9. Trimardes Affecté.
Voile
Existences
Poème
SOLUTION MOTS FLECHES N° 1446
SOLUTION N° 1446
Verticalement
Horizontalement
UT - MURIS
LESERAS ARA - RIEN
R - INERTE
INNE - ASA
SUEURS - N
AI - FA - ST
ISO - TOUS
- TITULARISAI
RADOTER - NUIS
ARES - SAINE - O
MIASME - NEUF -
Mots croisés 9/9 n° 1447
4
7
Missive
Bondit
3
8
5
Parfaite
2
7
Pascal
Ames
1
6
4
Captive
Mot de môme
- RAMASSA
TARI - UNI
IDEALE - N
TOSSE - BE
5
3
Calomnier
Abri
Seuls
4
2
Erbium
Oiseau
3
1
Hic
2
5
6
7
8
9
SOLUTION
N° 1446
Horizontalement
A - LEURRE - RAT
SUE - RAIRAS - O
SN - BISETS - SU
AINES - NEANTS
MARMONNER
OIE - SAUCE
USER - NEON
SELECT - SE
TE - CLIPS ISERE - REG
Q - HERBIER
UV - ECUS - O
AIRS - TEES
IRA - JEEP -
2
3
IMPETUEUX
MAUVIETTE
MUR - GLU - R
ES - PREVUE
NOTEE - ERS
4
SALVES - E IE - ESAU - T
5
TELL - URNE
ESSENTIEL
6
Verticalement
7
8
9
IMMENSITE
EV - PEVELE
TIGREES - N
HORIZONTALEMENT
1. Haut en couleur - 2. Résiderai - 3. Munition de canon - Rapidement - 4. Demi
rond - Mer grecque - 5. Meurtrie - Sur une borne - 6. Un peu fou - Etable à porcs UELE - SAUT
- 7. Mille-pattes - Note de musique - 8. A le toupet - Se soulagea - 9.Irritables.
ETUVE - URI
VERTICALEMENT
1. Dieu du Tonnerre - Dernière main - 2. Machine-outil - 3. Roi de comédie Partir - 4. Sculptée - 5. Vieux do - Terre et mère - Transpire - 6. Enrôlées Cours mignon - 7. Lac des Etats-Unis - Passé sous silence - 8. Pianiste français
- Désastre - 9. A toi - Face de dé.
Pour jouer
au Soduku
- Placer un chiffre de 1 à 9
dans chaque case vide
-Chaque ligne, chaque
colonne et chaque carré
de neuf cases, délimité
par un trait plus gras,
doivent contenir les chiffres
de 1 à 9
-Chaque chiffre ne doit
apparaître qu'une fois dans
la ligne, la colonne
et la région
Le total des chiffres
de chaque région doit
être égal à 45
7
UT - URE - NE
EXRES - TEL
8
2
2
5
9
8
3
9
9
3
2
5
3
1
5
4
3
8
1
5
6
6
MAUSOLEES
PUR - TA - LS
DUE
OS - CLERC JUS NANTI - BUTEE
-L
NUE - PRISEE BU
ECOSSEE EPOUX
RENE - GROS REE
SODUKU 176
Horizontalement
1
RENDUE - OR
E - GUS - BUE
SISE - LUXE
Verticalement
MOUSTIQUAIRES
AISEES - VIRE I
REEL - EH RANGS
M - RECREES -
S
O
L
U
T
I
O
N
S
9
1
8
5
1 8 5 7 6 3 2 4 9
9 4 2 5 1 8 6 7 3
3 7 6 4 9 2 8 5 1
4 1 3 9 2 5 7 8 6
8 6 7 3 4 1 5 9 2
2 5 9 8 7 6 1 3 4
6 9 8 2 5 4 3 1 7
7 3 1 6 8 9 4 2 5
5 2 4 1 3 7 9 6 8
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
21
DETENTE
Mots fléchés n° 1462
Hurlement
Mots croisés 9/13 n° 1462
1
Réservé
Ville arabe
Chiffre
8
Acide
Cataloguée
9
Napperons
Possessif
10
Phase lunaire
Trompent
Pied de vigne
Bond
Pièce de charrue
Phobies
Parcourus
des yeux
Crapule
11
12
13
HORIZONTALEMENT
Sous la croûte
Gars
Trima
Prince arabe
Cours court
d
r
an
q
p
VERTICALEMENT
to
l
1. Rabotage - 2. Confiserie - Habillée - 3. Tableaux - Ministère abrégé - Balle de service - 4. Conifère - Chamois pyrénéen
- Poil à l'œil - 5. Coup - Fromage de lait de brebis - Etatmajor - 6. Elle porte les manchettes - Coiffure des anciens Joli mois - 7. Il est bon à jeter - Expéditions - 8. Bronzer Jeune vache - 9. Querelle - Citées lettre par lettre.
1. Capacités - 2. Bleu - 3. Poème - Va chercher - 4. Coalisé Cri de bûcheron - 5. Contestes - Mélangé - 6. Sottise - 7. Il
fait réflexion - Glousse - Degré musical - 8. Estime - 9. Moitié d'Adam - Nonchalante - 10. Mis pour moi - Cobalt - Vallée - 11. Etançon - Grimace - 12. Atomique - 13. Cheville de
golf - Paris.
Faîtes
Epreuve
Cheville de golf
SOLUTION MOTS FLECHES N° 1461
N - CRANTA
NOUA - TRI
ES - LIEES
RAGES - SI
- FRACTIONNER
GAILLARD - OSA
RIVEES - ECU - G
OTER - SA - RALE
Mots croisés 9/9 n° 1462
1
2
SOLUTION N° 1461
Verticalement
Horizontalement
CLE - RUSE
TASSE - PS
IR - ASPE ODE - SECS
3
4
5
6
7
9
7
Firmament
Branché
- GRONDES
FAITE - PO
RIVE - PIU
ALERTE - L
8
6
Génitrice
Stère
7
5
Rongeur
Des lustres
6
4
Pomme
Trou mural
Résidus
5
3
Introduit
Surface
Récompense
4
2
Moi
Pareil
3
1
Drame jaune
2
8
9
NE - TRESSA - IS
D - PEU - PENTE EPI - SPECTRES
SOULES - SAISI
SOLUTION
N°1461
soduku 132
HORIZONTALEMENT
2
ELU - AVENU
MATER - EDE
3
AGENDA - OS
NU - VIZIR -
4
DETONANTS
E - RIELS - I
5
EPIE - EUES
SIESTE - TE
6
VERTICALEMENT
7
DEMANDEES
8
HORIZONTALEMENT
1. Passionnées - 2. Commerçante - 3. Salles d'audience d'un tribunal - 4. Bois
comme un chat - Branché - 5. Lettre grecque - Résume une litanie - 6. Ville de
Guyane - Cri d'effort - 7. Petite soudure - Poisons de serpents - 8. Choses délicieuses - Mère de géants - 9. Vague espagnole - Cales.
VERTICALEMENT
1. Avec importance - 2. Marque de dédain - 3. Instrument pour percer les os - Lac
du Soudan - 4. Contrat - Autorisation - 5. Objet - Ecole de cadres - 6. Détesté Ecorces de chêne - 7. Développé - 8. Premier jardin - Séraphin - 9. Possessif Petites baies.
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
Pour jouer
au Soduku
- Placer un chiffre de 1 à 9
dans chaque case vide
-Chaque ligne, chaque
colonne et chaque carré
de neuf cases, délimité
par un trait plus gras,
doivent contenir les chiffres
de 1 à 9
-Chaque chiffre ne doit
apparaître qu'une fois dans
la ligne, la colonne
et la région
Le total des chiffres
de chaque région doit
être égal à 45
1
E - ENVOIES
SARDINE - T
UV - AZALEE
REE - INSU ENDORT - ET
SUES - SISE
5
2
7
6
1
4
3
1
5
7
6
s
o
l
u
t
i
o
n
s
2
9
6
8
1
4
5
9
5
1
5
9
ELAGUE - PI
MUTE - TRIE
9
TUEE - AGIR
ET - TANISE
SODAS - TES
ACHEMINES
PREVENANT
PELE - FILA
ENA - PISES
TESSON - VE
IL - OLIVE SEPIA - OSA
SEL - ICI - L
A - AEROSOL
1
DEMESURES
EVE - SOI ETETA
ME - POLAIRE AS
VERTICALEMENT INFINI - CORAN NAIS - VOIS - GIT
APPETISSANTES ENLEVES CRENELEE OMISE
AUTO
STASE HELAS - PLATE - ALLURES
D
HORIZONTALEMENT NATTER - MU
2
8
4
3
5
1 8 6 2 3 9 7 5 4
7 2 9 4 5 1 3 6 8
3 4 5 8 6 7 9 1 2
4 7 8 6 2 3 5 9 1
5 9 3 7 1 4 2 8 6
6 1 2 9 8 5 4 3 7
9 6 1 3 7 2 8 4 5
8 3 7 5 4 6 1 2 9
2 5 4 1 9 8 6 7 3
Rubrique animée par : Said Lacéte
Email: saidlacete33@gmail.com
Tomber de rideau sur le
14e Salon de l’automobile
de l’Ouest avec un bilan
nettement positif mais
également un intérêt
particulier des adeptes de
l’automobile, notamment
dans la région ouest du
pays.
insi, l’édition 2014 confirme encore une fois que le
Salon Autowest reste inéluctablement un événement incontournable de
toute la région Ouest et
Sud-Ouest dans le secteur de l’automobile avec une participation de plus de 60 exposants, soit +20 %
par rapport à l’édition de 2013, et surtout
la présence attendue et très remarquée de
la Symbol «made in bladi», avec la participation de Renault Algérie Production.
En terme de nouveautés et nouveaux
lancements, l'édition 2014 a enregistré
plus d'une douzaine de modèles, toutes
marques confondues. Une fréquentation
qui a enregistré une croissance significative avec plus de 250 000 visiteurs plus soit
+ de 25 % par rapport à l’édition 2013 et
ce en provenance de différentes wilayas
comme Oran, Aïn Témouchent, Mascara,
Mostaganem, Relizane, Saïda, Sidi Bel
Abbe , Tlemcen, Tiaret et Chlef, ainsi que
des visiteurs en provenance de la wilaya
d’Alger et de certaines wilayas de l’est.
22
AUTOS
LA 14E ÉDITION DU SALON AUTOWEST S’EST CLÔTURÉE SAMEDI
Un bilan positif et un
engouement particulier
Le lancement de Motowest 2014, la 1er
édition du Salon de la moto de l’Ouest
qui a connu une participation importante
de la part des concessionnaires de la moto
en Algérie. Près de 20 marques mondialement connues étaient présentes et ce,
pour accueillir surtout, une affluence
considérable de jeunes de visiteurs, ce qui
a confirmé le fort attrait de cette catégorie
pour le secteur du motocycle exerce sur
les jeunes.
Aussi, il convient de souligner, la présence voulue par l'organisation du Salon,
d'exposants dans le domaine des accessoires de sécurité pour les motards :
casques, tenues et protections. Les témoignages de satisfaction de la part des visiteurs et des exposants sont nombreux
confirmant ainsi les objectifs atteints du
Salon et reflétant la reprise du marchée
automobile en Algérie sur de nouvelles
bases, avec la promulgation du nouveau
cahier des charges de l'activité de
concessionnaire dans notre pays. Celui-ci
se fera à partir des prochaines années
plus balisé, et ce au profit du consommateur.
Il faut savoir aussi que la prochaine édition des 2 Salons dédiés au "service aprèsvente, pièces de rechange et équipements
de garage" et au "véhicule utilitaire,
industriel et matériels de travaux publics"
se déroulera conjointement du 28 avril au
2 mai 2015 au Centre des conventions
d’Oran, avec le lancement d'un nouveau
Salon qui accueillera, principalement, les
matériel et machinisme agricole.
Objectif Top 10 pour le Renault Duster Team
au Rallye Dakar 2015
POUR SA TROISIÈME participation à
l’épreuve légendaire, l’équipe officielle
Renault Duster Team disputera l’édition
2015 du Dakar, du 4 au 17 janvier 2015,
avec des voitures totalement renouvelées
et une motorisation issue de l’Alliance
Renault-Nissan, avec pour objectif d’intégrer les dix premiers.
Depuis 2013, Renault Argentine est engagée dans l’une des épreuves les plus exigeantes et passionnantes : le Rallye Dakar.
Vingt-neuvième du classement général
pour sa première participation, la structure
a pu capitaliser sur son expérience en
2014 pour terminer quatorzième, et quatrième de sa catégorie. Les deux équipages composés d’Emiliano Spataro et
Benjamín Lozada, ainsi que de José
García et Mauricio Malano, ont pris le
départ de trois manches du Championnat
argentin de Rally Cross Country pour leur
préparation, décrochant une victoire et
trois deuxièmes positions. Cette année,
Renault Sport Technologies soutiendra
plus que jamais la structure en lui apportant toute son expertise et ses dernières
innovations afin d’offrir aux deux Duster
de meilleurs atouts pour se hisser parmi
les dix premiers. Pour atteindre ce but, le
Renault Duster Team dispose de deux
nouveaux Renault Duster dotés de technologies d’avant-garde. Plus modernes et
puissants, les véhicules sont équipés de
moteurs V8 issus de l’Alliance RenaultNissan, développant 380 chevaux.
Renault Argentine renforce également sa
logistique et son équipe de course afin de
fournir un support technique optimisé à
travers l’Argentine, le Chili et la Bolivie,
les pays traversés pour l’édition 2015.
Tout au long du rallye-raid, des actions
seront mises en place par la filiale pour
HONDA VA RAPPELER EN CHINE
PRÈS DE 570 000 VÉHICULES
HONDA va rappeler en Chine près de 570 000 véhicules équipés d’airbags potentiellement défectueux, a
indiqué une autorité de régulation chinoise à la suite
d’un rappel massif lancé pour des raisons similaires aux
permettre au grand public d’aller à la rencontre des pilotes et du Renault Duster.
En parallèle, grâce à l’accord d’Amaury
Etats-Unis par le constructeur japonais.
Deux coentreprises de Honda en Chine, GAC-Honda et
Dongfeng-Honda, engageront à partir du 28 février le
rappel de 553 264 voitures, des berlines et des monospaces produits entre mai 2002 et juin 2014, a précisé
l’Administration générale de supervision de la qualité,
de l’inspection et de la quarantaine (ASDIQ) dans un
communiqué.
Cette mesure a été provoquée par un défaut éventuel,
sur les véhicules concernés, de l’airbag frontal côté
conducteur, susceptible de briser son boîtier protecteur
lorsqu’il se gonfle, projetant alors dans l’habitacle des
fragments de métal et de plastique pouvant blesser grièvement les passagers, selon l’administration.
LES AIRBAGS POURRAIENT
BÉNÉFICIER D’UNE DATE DE
PÉREMPTION
LES CONSTRUCTEURS japonais d’automobiles son-
Sport Organisation, une série limitée
Renault Duster Dakar sera lancée en
Argentine.
gent à définir une date d’expiration pour les airbags, a
indiqué jeudi un responsable du secteur, la sûreté de ces
coussins de sécurité étant remise en cause par des vices
qui ont entraîné des accidents et des millions de rappels
à travers le monde.
« Je pense que le débat pourrait déboucher sur la question de savoir s’il faut ou non remplacer les airbags
après plusieurs années », a déclaré jeudi Fumihiko Ike,
président de l’Association des constructeurs. « Nous
avons déjà commencé officieusement à en discuter », a
déclaré celui qui est aussi le président de Honda Motor.
UN HOMME MEURT EN ROULANT
À CONTRESENS SUR UNE
AUTOROUTE FRANÇAISE
UN AUTOMOBILISTE de 49 ans, qui avait pris l'autoroute A9 à contresens au péage du Boulou (PyrénéesOrientales), s'est tué en percutant un poids lourd
dimanche vers 2 h, dans la zone frontalière avec
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
23
AUTOS
Il y a environ un mois, sur
les bords du Rhône, la
nouvelle gamme Euro 3 de
Renault Trucks fait son
apparition à Lyon pour
présenter, sur un plateau
royal, des camions
ultramodernes que nous
avions même essayé du
côté de Villeurbane.
RENAULT TRUCKS ALGÉRIE
Après Lyon, la gamme Euro 3 à Oran
De notre envoyé spécial à Oran,
Saïd Lacète
ette fois-ci, c’est du
côté de la capitale de
l’Ouest, Oran pour
la nommer, que
Renault
Trucks
Algérie a jeté son
dévolu sur cette
gamme de camions cet
événement qui a duré deux jours et
qui se sont scindés en la présentation
de la gamme pour le premier jour et
pour les essais dynamiques lors du
second jour. Pour ce faire, les responsables de Renault Trucks Algérie, à
leur tête M. Slimane Naït Djoudi, ont
convié la corporation spécialisée ainsi
que des clients et des agents distributeurs pour cette présentation qui a
débuté à l’hôtel Le Meridien d’Oran.
Lors de son allocution d’ouverture,
Patrick Petit-Jean, vice-président de
Renault Trucks pour la région Afrique
du Nord, a tracé un synopsis et il est
revenu sur les grands axes stratégiques de sa marque. Pour lui, le marché algérien est très important pour la
marque au Losange.
En présentant la panoplie de camions
qui s’articule sur ceux de la catégorie
C, dédiés pour la construction lourde
et l’industrie (gamme K), les Kerax
(catégorie K), enfin la gamme D pour
les camions de distribution, M. PetitJean a tenu aussi à rappeler que devant
l’assistance que, «c’est le fruit de sept
années de travail et de deux milliards
d’euros d’investissement consentis par
notre groupe dont le seul souci est
d’enjoliver la stratégie de notre travail
et notre politique». Par la suite, le responsable de la région Afrique axera
son discours sur l’intérêt du marché
algérien tout en déclarant que Renault
Trucks renforcera sa position dans
notre pays puisque le constructeur
français en est le leader.
Nouvelle gamme, grandes
ambitions
Le design de la nouvelle gamme
Renault Trucks est placé sous le signe
de l’efficacité. Les designers de
Renault Trucks ont choisi de faire du
camion un outil au service des transporteurs ; un outil qui leur permettra
de réaliser leur mission le plus efficacement possible. Les nouveaux véhicules assument leur statut. Les économies de carburant ont été pensées dès
la conception du camion, l’aérodynamisme du véhicule a ainsi été travaillé
afin d’obtenir le taux de pénétration
dans l’air le plus performant possible.
Dans ces nouveaux véhicules,
Renault Trucks a installé des moteurs
Euro 3 reconnus pour leur fiabilité et
leurs performances. De par les tests
de qualité effectués sur trois cent
véhicules, dix millions de kilomètres
parcourus, cinq millions d’heures de
tests sur bancs, … Le constructeur a
également eu recours à une conception par simulation informatique. Elle
a permis d’effectuer des calculs sur
l’ensemble des composants du
camion-en fonction de l’usage qui
sera fait du véhicule-lors de son
exploitation réelle ou en situations
extrêmes.
Quelques chiffres-clés
de la nouvelle gamme
Renault Trucks
• 2 milliards d’euros d’investissements
• 7 ans de développement
• 5 000 personnes impliquées
• 50 clients internationaux impliqués
dès la rédaction du cahier des charges
• 300 véhicules produits pour les tests
• 5 millions d’heures de tests sur bancs
• 10 millions de kilomètres parcourus
Tacot tac… Tacot Tac… Tacot Tac…
Tacot Tac… Tacot Tac
Prix Autobest 2015
OPEL CORSA DÉCROCHE LA
TIMBALE
Il ne s’est pas
écoulé depuis
son lancement
plus d’un trimestre que
pas moins de
55 000 commandes ont
déjà été réalisées pour la
nouvelle Opel Corsa, 5e génération du genre.
Cette performance n’a pas mis beaucoup de temps
pour porter ses fruits puisque la citadine allemande
s’est vue remettre le prix AutoBest 2015, une
consécration qui récompense la voiture qui a atteint
le meilleur nombre d’achat pour 2015.
Ce concours européen qui vient de se tenir à Belgrade (Serbie) a vu la victoire finale de l’Opel
Corsa avec 990 points qui a détrôné sa poursuivante immédiate qui n’est autre que la Hyundai i20
(906 points). En troisième et en quatrième position,
nous retrouvons respectivement la Skoda Fabia
(871 points) et la Citroën C4 Cactus (830 points).
Ce sont des spécialistes de la corporation européenne qui proc-dent au vote. Ces derniers issus de
quinze nations ciblent généralement le rapport
qualité-prix, seul facteur pouvant faciliter au modèle le passage vers le podium voire la première
marche.
LA I20 ELITE, ÉLUE VOITURE DE
L’ANNÉE EN INDE
La nouvelle Hyundai Elite i20 vient d’être élue
«Voiture indienne de l’année 2015» et la belle citadine a détrôné les deux autres modèles concurrents
que sont la Honda City et la Maruti Suzuki Ciaz.
Ce sacre est loin d’être une surprise quand on sait
que l’année dernière, le constructeur coréen avait
déjà remporté le titre de Voiture de l’année en Inde
par le biais de la «Grande i10».
La nouvelle Hyundai Elite i20, présentée pour la
première fois au Mondial de l’automobile de Paris,
est une nouvelle version fabriquée en Inde par
Hyundai Motor India, qui présente une conception
inédite du fait sa longueur qui devient 4035 mm
mais également un look extérieur très sportif
notamment par sa nouvelle face avant qui est
dominée par la présence d’une calandre plus tenue,
des projecteurs étirés sur les latéraux et un nouveau
bouclier plus actualisé.
HYUNDAI DÉVOILE LA SONATA
HYBRIDE
l'Espagne.
Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme a
d'abord fait descendre son passager, apparemment « ivre
et un peu excité ». Et juste après l'avoir déposé, il a fait
demi-tour et pris l'autoroute vers Perpignan à contresens.
Un témoin a donné l'alerte en disant qu'une voiture circulait à contresens, puis, aussitôt, que ce véhicule était
entré en collision avec un camion. Le conducteur du
poids lourd, de nationalité bulgare, n'a pas été blessé
dans le choc survenu.
LA HARLEY DAVIDSON DU PAPE
15 000 EUROS ! C’est la valeur minimale estimée pour
la Harley Davidson du Pape François qui sera mise aux
enchères le 5 février prochain à Paris, et nul doute qu’elle devrait se vendre assez facilement.
Cette moto, qui a été offerte à Benoît XVI, est revenue
aux mains de l'actuel Pontife après la renonciation de son
prédécesseur. Le Saint-Siège a décidé de mettre le véhicule aux enchères afin que les fonds puissent bénéficier à
une association.
Les intéressés devront se rendre à la vente Bonhams le 5
février au Grand Palais, à Paris. La valeur de la Harley
Davidson est estimée entre 15 000 et 25 000 euros. La
moto sera vendue sans prix de réserve.
En février dernier, une autre Harley Davidson papale
avait été mise aux enchères. L'acquéreur a déboursé 241
500 euros pour l'obtenir. Cet argent a été reversé à l'association catholique Caritas Roma.
LE JEUNE INDÉPENDANT # 5049 DU MARDI 23 DÉCEMBRE 2014
Hyundai a
dévoilé la nouvelle Sonata
hybride, qui sera
équipée d’un
nouveau moteur
à essence GDI de
2 litres d’une
puissance de 156 ch, et d’un moteur électrique de
38 kW. Le constructeur coréen prévoit pour 2015,
un objectif de ventes de 18 000 unités sur le marché
coréen et de 37 000 unités à l’étranger. Ce qui a inspiré Hyundai à «créer» la Sonata Hybride, c’est
l’introduction des batteries au lithium-ion polymère
qui comptent parmi les piles les plus compactes, les
plus légères et les plus perfectionnées au monde.
Un système de motorisation hybride totalement
parallèle a été ajouté à cela avec des caractéristiques
de sécurité avant-gardistes et un design profilé et
aérodynamique, créant la parfaite synthèse entre le
style, le luxe et le rendement énergétique.
HORAIRES
DES
PRIÈRES
A
N
Fadjr Dohr
06:06
12:28
N
A
B
A
Açr Maghrib I c h a
14:59
17:21
18:45
C O N S TA N T I N E
Fadjr Dohr
Açr
06:10
15:05
12:33
Maghrib Icha
LE JEUNE
17:27
18:50
A
L
G
E
R
Fadjr Dohr
Açr Maghrib Icha
06:25
15:18
12:47
17:40
19:04
O
U
A
Fadjr Dohr
06:09
12:38
R
G
L
A
Açr Maghrib Icha
15:21
17:43
19:02
C
H
Fadjr Dohr
06:31
12:54
L
E
F M O S T A G A N E M
Açr Maghrib Icha
15:27
17:48
19:12
Fadjr Dohr
06:35
12:59
Açr Maghrib Icha
15:32
www.jeune-independant.net
O
R
Fadjr Dohr
06:38
13:02
A
N
Açr Maghrib Icha
15:36
17:57
19:20
MIN
Alger
22°
7°
Oran
23°
8°
Constantine
16°
1°
Ouargla
20°
5°
direction@jeune-independant.net
SÉMINAIRE SUR L’INFORMATION NATIONALE À LA LUMIÈRE
DES DÉFIS SÉCURITAIRES
Gaïd Salah souligne l’importance des médias
dans la consolidation de l’unité nationale
Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’état-major
de l’Armée nationale populaire (ANP), a mis l’accent, hier à Alger, sur l’importance du «rôle patriotique
que les médias doivent jouer quant à la consolidation des liens de cohésion et d’unité, loin de la culture
de la haine et toutes formes de fanatisme».
L
DR
Patrie, tout en veillant à la sensibilisation sur l’ampleur des
menaces et des défis et en mettant
en exergue les grands efforts
consentis pour y faire face, mais
aussi en faisant connaitre le renforcement durable et minutieux
des compétences et capacités de
combat de nos forces armées», a
poursuivi le Général de corps
d’armée, Ahmed Gaïd Salah.
«Ces compétences en appellent,
inéluctablement, au parachèvement de notre démarche que nous
menons sous la direction éclairée
du président de la République,
Chef suprême des forces armées,
ministre de la Défense nationale,
visant le développement d’une
industrie militaire moderne adap-
tée à nos besoins effectifs», a
ajouté le général de corps d’armée
Ahmed Gaïd Salah.
«Une industrie, à même de nous
permettre de franchir d’autres
étapes sur la voie du développement national, de manière à
garantir notre sécurité économique et sociale et contribuer par
conséquent au renforcement de la
cohésion et à l’établissement de
passerelles de confiance mutuelle
entre l’Armée et la Nation, avec
pour fondement notre foi en Dieu
et notre amour pour la Patrie», at-il indiqué.
Ce séminaire a été organisé dans
le cadre de «l’importance que
confère le Commandement de
l’ANP à la Communication, au
renforcement des liens avec les
médias nationaux et à la mise en
exergue des perspectives de l’Information dans la consolidation
de la culture sécuritaire, tout en se
penchant sur les enjeux de l’information face à l’évolution de la
technologie de communication».
La rencontre a été animée par des
personnalités médiatiques, des
chercheurs, universitaires et
cadres de l’ANP. Un film documentaire sur «les médias nationaux à la lumière de défis sécuritaires» a été projeté à cette occasion.
M. B.
TERRORISME
Le procès des 40 acolytes de Droudkel
Abdemalek renvoyé au 16 février 2015
C’EST sous haute surveillance sécuritaire bel
et bien dirigée par des éléments de la police
judiciaire de la sûreté de Daïra d’Hussein Dey,
que le président du tribunal criminel d’Alger
en l’occurrence M.Omar Benkharchi a renvoyé
hier le procès tant attendu des 41 membres de
l’organisation terroriste «Al-Qaida au Maghreb islamique» (AQMI), dont Abdelmalek
Droukdel alias « Mossab Abdelwadoud «, au
16 février 2015. Le procès qui devait se dérouler a été ajourné suite à l’absence de deux avocats de la défense notamment Me Sidhoum
Amine, avocat de la défense du principal inculpé El Adoui Walid alias « Talha «, et l’avocat
de Debbaghi Mohamed. Ce dernier qui a bénéficié de la main levée sollicitée par Me Khiar
Tahar, souffre d’un déséquilibre mental et n’a
pas cessé tout au long des débats de demander
sa libération. Sur les 41 inculpés poursuivis 16
seulement se trouvent incarcérés et les 25
autres sont en état de fuite et demeurent activement recherchés par les services de sécurité.
Les mis en cause sont inculpés pour avoir perpétré plusieurs assassinats lors des années
19:17
Max
N° 5049 - MARDI 1er RABIE EL AWAL 1436
INDEPENDANT
a rencontre s’est déroulée
en présence des ministre
des Moudjahidine, Tayeb
Zitouni, de la Communication,
Hamid Grine, et de nombre de
responsables des médias nationaux publics et privés ainsi que
des cadres supérieurs de l’ANP.
«L’information est un message
noble, la parole en est une responsabilité et un engagement, c’est
pourquoi nous mettons l’accent
sur l’importance du rôle patriotique que les médias doivent jouer
quant à la consolidation des liens
de cohésion et d’unité, loin de la
culture de la haine et toutes
formes de fanatisme», a souligné
le Général de corps d’armée, Gaïd
Salah qui présidait l’ouverture
d’un séminaire intitulé : «L’information nationale à la lumière des
défis sécuritaires».
A cette occasion, le Chef d’étatmajor de l’ANP a appelé les
médias à veiller au «développement du message médiatique qui
renforce l’intérêt suprême du pays
et la cohésion sociale face aux
défis et dangers qui se posent à la
nation». «Au sein de l’Armée
nationale populaire, nous veillons
à ce que l’information militaire
soit sincère et crédible et surtout
une tribune fiable qui fait entendre
nos pensées en tant que militaires
envers notre peuple et notre
17:54
1990 à travers les régions d’Alger et celle de
Boumerdès, Les inculpés sont par ailleurs
incriminés pour avoir visé au cours de la
décennie noire qu’a traversée notre pays
(ANP), dont pas moins de 60 victimes ont été
assassinées lors d’embuscades à Alger, et dans
la wilaya de Boumerdès.
Parmi les chefs terroristes qui seront jugés par
contumace figure notamment l’émir d’Aqmi,
Abdelmalek Droukdel et Gouri Abdelmalek,
qui a été déjà condamné en 2012 à la peine
capitale pour assassinats et enlèvements avec
demande de rançon en 2009 dans la wilaya de
Boumerdès. Gouri Abdelmalek, actuel chef de
la katiba «Djound Allah» activant dans la
région du centre et de ses environs avait fait
allégeance à l’organisation auto-proclamée
«Etat Islamique» (Daech).
Adoui Walid, un des accusés dans cette affaire,
a été arrêté en 2011 à son domicile à Hussein
Dey. Il s’apprêtait alors, selon l’arrêt de renvoi,
à exécuter une opération suicide à la ceinture
explosive. Cet accusé avait divulgué aux services de sécurité les noms de ses complices
dont l’un d’eux a été abattu dans une cache de
terroristes à Corso.
Parmi les accusés détenus se trouvent Chrik
M’hamed et Walid Khaled, qui ont été arrêtés
lors d’une embuscade à Bachdjarrah à Alger.
Ils étaient en possession d’armes et de bombes
artisanales. Walid Khaled se préparait alors à
exécuter une opération kamikaze.
Ces présumés terroristes appartenaient à «la
Katiba El Feth», affiliée au Groupe salafiste
pour la prédication et le combat (GSPC), dirigée par Droukdel Abdelmalek, et qui activait
sur les hauteurs de Bouzegza, dans la commune de Keddara (W. Boumerdès). Les accusés
doivent répondre des chefs d’inculpation
«d’homicides volontaires avec préméditation
et guet-apens, adhésion à un groupe terroriste
armé dont le but est de semer l’effroi au sein de
la population et créer un climat d’insécurité».
Ils doivent aussi répondre à d’autres chefs
d’inculpation dont «l’atteinte à la sécurité des
citoyens, apologie des actes terroristes et
financement d’un groupe terroriste armé».
Redouane Hannachi
SÛRETÉ DE LA
WILAYA D’ALGER
Démantèlement
d’un réseau criminel
spécialisé
dans le trafic
de psychotropes
LES SERVICES de Sûreté de la
circonscription-centre de la Police
judiciaire de la wilaya d’Alger
ont démantelé, récemment, un
réseau criminel spécialisé dans le
trafic de psychotropes au niveau
de l’Office de Riadh El-Feth, a
indiqué hier la cellule de
communication de la direction de
sûreté de wilaya.
Le démantèlement de ce réseau a
été rendu possible grâce aux
informations parvenues aux
mêmes services, selon lesquelles
un individu s’adonnerait au trafic
de comprimés psychotropes aux
alentours d’un night-club situé à
l’Office de Riadh El-Feth.
Les investigations ont permis
l’arrestation, en flagrant délit, de
l’individu avec en sa possession
une quantité de ces comprimés et
la récupération d’une somme de
10 000 DA générée par la vente
illicite de psychotropes.
L’arrestation de cet individu a
permis d’identifier son principal
fournisseur, arrêté lui aussi à son
domicile, et de récupérer une
somme de 10 000 DA.
L’enquête a révélé que
l’acquisition de psychotropes se
faisait sur commande par email
auprès d’un autre fournisseur
principal, résidant à Maghnia
(wilaya de Tlemcen). Ce dernier,
dès la réception de la somme
d’argent prévue dans son compte
CCP, procédait à la remise de la
quantité convenue à un
intermédiaire.
Le procureur général près le
tribunal de Bir Mourad Raïs a
ordonné de placer les trois mis en
cause sous mandat de dépôt, pour
possession et commercialisation
illicites de psychotropes, dans
l’attente de les déférer devant la
justice.
R. N.
IGHIL OUAZZOUG
À BÉJAÏA
Une jeune fille
poignardée
UN JEUNE homme a poignardé
une jeune fille, avant-hier, à
Béjaïa. Suite à une dispute avec la
victime ce dernier lui asséné
froidement plusieurs coups de
couteau sur différentes parties du
corps devant le regard de passants
qui n’ont pu faire, apprend-t-on,
de sources locales.
Transporté à l’hôpital, la victime
s’en sortira grâce à sa prise en
charge rapide, notamment
l’accoutrement des ses plaies
pour stopper son hémorragie.
L’agresseur, qui connaissait la
victime, a pris la fuite après son
forfait, mais il sera vite
appréhendé par des citoyens qui
l’ont poursuivis ans relâche. Une
enquête a été ouverte par les
services de sécurité à ce sujet.
N. B.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising