télécharger le magazine

télécharger le magazine
Spectacle vivant / Audiovisuel / Art / Édition / Multimédia
ÉTÉ 2013 • N°7 • www.art-pi.fr
T
I
U
T
A
R
G
Magazine artistique
N°7
THAT DEAF GUY
Un portrait de famille
AGENDA
Expos,
théâtre,
cinéma...
DOSSIER
SPÉCIAL
Le Festival
Clin d'Oeil fête
ses 10 ans !
BILLET D'ART
L'art Sourd
sème à
tout vent
Maria Pia
Filippetto
"Enfant, j'étais
en constante
ébullition
créative."
POLICE
GENDARMERIE
SAMU
SAPEURS
POMPIERS
Une urgence ?
ou
Envoyez un SMS au 114
URGENCE
114, numéro d’urgence
pour les personnes
avec des difficultés
à entendre ou à parler.
Conception/création : groupe-curious.com / RÉF. : MAI13
114, le numéro unique et gratuit
pour les sourds, malentendants, aphasiques, dysphasiques
pour contacter par SMS ou fax les services d’urgence :
SAMU (15), Police-Gendarmerie (17) et Sapeurs-Pompiers (18).
SI VOS PROCHES SONT
CONCERNÉS
INFORMEZ-LES
+ D’INFOS
www.urgence114.fr
2 Art’Pi!
Une
bonne raison
de s'inscrire sur
art-pi.fr
Scénario : Sophie Laumondais, Noémie Churlet / Dessin : Dano
Art’Pi! 3
MAGAZINE ARTISTIQUE
SUR LES SOURDS ET
LA LANGUE DES SIGNES
+ Abonnez-vous
gratuitement !
Recevez le magazine Art'Pi ! par email !
Pour ne plus rien rater de la culture du monde des Sourds, rendez
vous sur le site www.art-pi.fr rubrique " inscription " et vous recevrez
par email le magazine Art'Pi ! dès sa sortie.
+ Publiez
vos événements !
le vivant
Spectac
2012
L / MAI
• N°5
uel / Art
/ Audiovis
/ Édition
Envoyez vos informations, communiqués de presse, photos
(en 300 dpi) sur toute production culturelle ou artistique autour des
sourds et de la langue des signes (en France comme à l'étranger) à :
artpi.diffusion@gmail.com ou en complétant ce formulaire en ligne :
https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?
formkey=dHh3NzlMZ0dieTB6ZDlSR25aNkJvdlE6MQ#gid=0
dia
/ Multimé
pi.fr
.art• www
AVRI
l
e culture
Magazin
GRA
FÉVRIER 2012
- N°4 - www.ar
t-pi.fr
Spectacle vivant
dock
Swivl, un pour
motorisé
one
votre iPh
TEN
COU
ou
e
Levent
visualisé
la pensée
Magazine cu
lturel
D'ART
e
La théori
be
du Cra
NDA
AGE
cles, COUP de COeUr
Specta os, La vraie
exp
vie de
cinéma... Matt Ham
ill
s
Nicola
Cheucle
Billet d'art
L'art Sourd,
qui cela
concerneraitil ?
/ Multimédia
rps
ins, le co
« Les ma
s outils
sont de bles. »
formida
Céline
Hayat
" Je me sen
s artiste,
pas artisan.
"
teNdaNCe
SOUrd
Un équivalent
Sourd de Siri
?
aGeNda
9 772118
594009
Spectacles,
expos,
cinéma...
vous
z
e
v
i
r
c
s
In
.art-pi.fr
www
4 Art’Pi!
/ Art / Édition
GRATUIT
N°4
18
9 7721
5940 09
/ Audiovisuel
RD
SOU
DANCE
UR
P DE COE
BILLET
TUIT
N°5
+ Diffusez
votre publicité
dans Art'Pi !
Vous souhaitez faire la promotion d'un nouveau
produit ou service destiné aux sourds ?
Vous trouvez que votre annonce dans la partie agenda n'est pas
assez visible ? Nos espaces publicitaires sont faits pour vous !
Art’Pi ! est le seul support permettant de toucher sur toute la France
la communauté des sourds et son environnement proche.
Cette revue gratuite, mise en ligne et archivée crée un effet "réseau"
qui multiplie l'efficacité de vos insertions publicitaires.
N'attendez plus ! Pour déposer votre publicité, connaître les tarifs,
contactez-nous à : artpi.publicite@gmail.com
Citation du mois
« Rêvez ! C’est gratuit ! »
vient de la réunion
de l’art et du " typique
Sourd " que l’on traduit
en signe par Pi.
Emmanuelle Laborit, comédienne
et directrice de l’International
Visual Theatre
Festival Clin d'Oeil
Notre partenaire
Edito
Sourd est utilisé pour désigner ce qui est relatif à la culture Sourde.
sourd est utilisé d'un point de vue général ou médical.
D
e nombreux mois se sont écoulés depuis la sortie du numéro hors-série dédié au tricentenaire de
l’abbé de l’Épée. Nous espérons qu’il vous a satisfaits,
tant au niveau du contenu et de la qualité graphique
qu’au niveau de l'innovation. En rendant les textes
accessibles en LSF grâce aux flashcodes, nous avons
franchi un cap que nous espérions depuis longtemps
et nous sommes fiers d’être arrivés au bout de ce
challenge.
Dans ce numéro, nous avons consacré notre dossier spécial au Festival Clin d’Oeil. Je tiens à saluer sa
persévérance et sa philosophie car, au fil des années,
il est devenu l’un des plus grands viviers artistiques
mondiaux, offrant une évolution professionnelle pour
chaque artiste et un bain culturel pour le public...
L’organiser et le rendre pérenne relève de l'exploit!
Mes félicitations à l’équipe de Clin d’Oeil et particulièrement à son fondateur
David de Keyzer qui contribue à l’enrichissement et à
la stimulation de la communauté Sourde.
Personne ne peut nous
enlever nos rêves.
Après ce numéro, nous avons
dû prendre du temps afin de
retrouver nos forces. Mais
nous n’avons jamais cessé de croire en notre magazine et nous revoilà, avec le numéro 7. Vous avez aimé
lire le magazine en version papier et voir les articles
en langue des signes grâce aux flashcodes, vous avez
souhaité qu’ Art’Pi ! continue d’exister ainsi, nous
l’avons fait !
Les obstacles sont pour nous des défis que nous avons
plaisir à relever ! Il y a, bien sûr, des conséquences
inévitables : le coût et le temps de préparation qui
s’allongent... Nous continuons à avoir comme objectif de vous offrir plus de régularité dans les délais de
parution. Il faut juste être encore patients et continuer
à nous soutenir, croire en nous, le temps de poser des
fondations de plus en plus solides.
Emmanuelle Laborit demanda un jour à de jeunes
élèves sourds quel était leur rêve. Pas un ne répondit. La comédienne les encouragea alors : « Rêvez !
C’est gratuit ! » Personne ne peut nous enlever nos
rêves et il ne faut autoriser personne à le faire. Voyez :
David de Keyzer a rêvé son festival, Jacques Sangla son
Websourd, Alfredo Corrado son IVT, Patrice Gicquel ses
livres... La liste est loin d’être finie, prenez la suite !
Noémie Churlet
Directrice de
publication
Erratum Hors-série : Page 16 : le père de l’abbé de l’Épée était architecte de Louis XIV et non de Louis XVI. / Page 18 : illustration
page de gauche « Planche préparatoire, crayonnée avec lettrage, propriété Dano ». / Page 19 : le personnage en bas de page
est Deseine et non Desloges. / Page 25 : photo de Felix Plessis et non Paul Choppin. / Page 49 : Les enfants du silence, Levent
Beskardes était co-metteur en scène. Si vous avez remarqué d’autres erreurs n’hésitez pas à nous le faire savoir.
OURDS
NTERPRETES
Directrice de publication
Noémie Churlet
Rédactrice en chef
Sophie Laumondais
Secrétaire de rédaction
Jeanne Bally
Rédacteurs
Arnaud Balard
Véronique Berthonneau
Yann Cantin
Pierre Schmitt
Pauline Stroesser
Rédactrices agenda
Sylvaine Beaughon
Célia Giglio
Traducteurs français/
anglais
Véronique Féau
Sébastien Giozzet
Priscilla Newell
Pierre Schmitt
Directrice artistique
Jessica Boroy
Maquettiste
Sabine Salha
Illustrateurs
Adrean Clark
Catherine Cointe
Jean-Marie Hallegot
Daniel Le Coq
Photographes
Alex Sambe
Richard Zampolini
Assistant artistique
Fabien Chanut
Maquilleuse
Sophia Ballester
Webmaster
Jax Prod'Art Studio
Assistant de
communication
David De Filippo
Assistante de publicité
Céline Hayat Bufarull
Association porteuse
du projet
Art’Sign
254, rue Saint-Jacques
75005 Paris
www.art-sign.org
N°SIRET : 4900848030025
Impression
CPI Aubin Imprimeur
Toutes les publicités
concernent des services
accessibles ou destinés
aux sourds.
Nous échangeons toujours
avec les publicitaires pour
que leur discours respecte
notre philosophie et la
culture Sourde, cependant
nous ne sommes pas
responsables des services
ou messages inscrits dans
leurs encarts.
Art’Pi! 5
Sommaire
05
Édito
That Deaf Guy : un portrait
de famille - p. 10
09
Maria Pia Filippetto - p. 14
Quoi de 9 ?
L'art et les nouvelles
technologies sont-ils
compatibles ?
10
Coup de cœur
C’est où que
ça se passe ?
Retrouvez, d’un seul coup d’œil,
tous les événements
de l’actualité Sourde région par
région et à l’étranger.
35
Agenda
That Deaf Guy : un portrait
de famille
Le calendrier des événements
à ne pas manquer de juillet
à décembre.
12
36
Vincent Quenot,
photographe et graphiste
Théâtre, cirque, concerts,
contes...
À vue d'œil
13
Billet d’art
L’art Sourd sème à tout vent
14
Le fabuleux
destin de...
Maria Pia Filippetto,
artiste peintre
18
Adrean Clark
Dossier spécial - p. 20
34
Une écriture
de la langue des signes
Spectacle vivant
40
Audiovisuel
Documentaires, fictions,
clips, festivals...
42
Art/Culture
Sciences, nature, land-art,
Préhistoire...
45
Multimédia
Sites, blogs... à voir sur la toile
19
47
Fanny Robert, peintre
Jeunesse, essais, livres anciens,
romans...
Sur les traces de...
20
Dossier spécial
Le Festival Clin d'Oeil
fête ses dix ans !
Édition
50
Et si c’était
pour vous ?
Castings, offres d'emploi, appels
à bénévoles...
l
i
e
O
'
d
n
i
l
C
n
u
en
6 Art’Pi!
d
pa ossi
r s er
op co
1
2
z - l e en L S
F
L
ise
VOTRE MAGAZINE EST DÉSORMAIS DISPONIBLE EN LSF.
SUR VOTRE ORDINATEUR, IL SUFFIT DE CLIQUER SUR LE FLASHCODE
POUR ACCÉDER AUX VIDÉOS. POUR LA VERSION PAPIER, AVEC VOTRE
SMARTPHONE, VOICI LE MODE D'EMPLOI :
Télécharger une application
de lecteur de flashcode
Ouvrir l'application
FLASHCODE
3
4
Scanner le code
Regarder la vidéo
Art’Pi! 7
MANGE
8 Art’Pi!
SIGNE
AIME
Quoi de 9 ?
SIGNES DE RUE
L'art et les nouvelles
technologies sont-ils compatibles ?
Alexis
Certains métiers artistiques
traditionnels sont en voie
de disparition à cause du
numérique. Les nouvelles
technologies peuvent effacer
les actions humaines, comme
les visio-guides qui manquent
de communication conviviale et
interactive.
Sabine
L'art utilise toutes sortes
d'outils, le bois, le papier, l'argile,
etc., mais aussi les nouvelles
technologies. Je ne pense pas
que celles-ci détrôneront l'art
tel qu'on le connaît.
Au contraire, elles peuvent
le compléter, apporter de
l'originalité.
EN BREF
CROISIÈRE
L’agence de voyage Passages
Deaf Travel organise une
croisière " International Deaf
Arts Festival at Sea " dans les
îles Caraïbes du 25 octobre
au 1er novembre 2014, avec
John Maucere, Marlee Matlin,
Deanne Bray et Troy Kotsur.
www.passagesdeaftravel.com
Alex
On peut faire de l’art avec les
nouvelles technologies. Par
exemple, j’utilise des logiciels
pour réaliser des effets spéciaux
qui sont une manière de faire
croire une chose irréelle dans la
réalité, comme dans le monde
de la magie.
FESTIVAL
Pour sa 14ème édition, le
Dövfilmfestival, festival de
cinéma Sourd suédois qui se
tient habituellement début
juillet à Stockholm, aura
finalement lieu les 29 et 30
novembre 2013.
www.dovfilmfestival.se
TATOUAGE
Wahiba
Les nouvelles technologies
ont fortement influencé l’art,
surtout pour la diffusion et les
échanges, grâce à internet.
De nombreux outils ont apporté
de nouvelles façons d’exprimer l’art, de nouveaux genres
artistiques, finalement.
Victor
Les nouvelles technologies
ont pu changer les relations
humaines et, par cela, influencer aussi les différentes
expressions artistiques.
Comme il y a moins de contacts
humains, peut-être que les
artistes ont moins d’inspiration.
Après Berlin, c’est à Paris
qu’aura lieu le 2ème Congrès
international du tatouage des
sourds du 5 au 7 septembre
2014.
www.deaf-tattoo.com
Christine
Les nouvelles technologies
sont au service de l’art. Elles
peuvent le valoriser davantage
ou bien le rendre plus accessible, ou encore le protéger, le
conserver.
CATHERINE COINTE
RICHARD GRIFFITHS
Richard Griffiths est décédé
le 28 mars dernier. L'acteur,
célèbre pour de nombreux rôles
sur scène et à l'écran, était
né de parents sourds. Il avait
accepté l'année dernière de
devenir le directeur du festival
britannique d'art et de cinéma
Sourds Deaffest.
http://monde-catherinecointe.blogspot.com
>>> Vous avez envie de dévoiler votre talent de dessinateur… ?
Envoyez votre strip à artpi.diffusion@gmail.com, si nous avons un coup de coeur, il sera publié.
Art’Pi! 9
Coup de cœur
That
Deaf
Guy
un portrait
La bande dessinée en ligne
That Deaf Guy quitte les écrans
d'ordinateurs et de smartphones
pour rejoindre les pages d'un
premier album. Matt et Kay Daigle
donnent ainsi une nouvelle vie à
leur portrait d'une famille – pas tout
à fait – comme les autres : papa est
sourd, maman est interprète, leur
fils est entendant et bilingue.
On pourrait dire que c'est du Bernard
Mottez illustré : La surdité dans la vie
de tous les jours*. Au programme,
alarmes lumineuses, sous-titres à
la maison et au cinéma, baby-sitter
sourde, avantages et inconvénients
de la langue des signes et de la
surdité. Bref, un véritable inventaire
des grandes joies et petits tracas
d'une famille bilingue où l'ASL est
langue paternelle.
Et lorsque les personnages,
Desmond, Helen et leur fils Cedric
quittent le cocon familial, chaque
rencontre est pour eux l'occasion
de faire découvrir leur monde ou de
se confronter à celui des autres, de
les partager et de faire tomber les
barrières, celles des préjugés et de
communication, avec le sourire et
de famille
pire, c'est toujours à deux – ou plus –
que l'on communique. Et comme
Bernard Mottez l’écrivait : « lorsqu'il
y a des entendants, ceux-ci sont
partie prenante, et ils sont concernés
exactement au même titre que les
sourds ». Ainsi, TDG présente le
monde des Sourds vécu par ceux
qui y sont nés, ceux qui y habitent,
et ceux qui le traversent : enfants
de parent(s) sourd(s), interprètes,
entendants.
souvent avec malice et ingéniosité.
Et si l'univers de TDG s'inspire du
quotidien de Matt et Kay dans lequel
les Sourds et ceux qui partagent
leurs vies se reconnaîtront, la réalité
s'invite surtout par cette démarche
commune aux personnages et à leurs
auteurs : sensibiliser avec humour.
*La surdité
dans la vie de
tous les jours,
Bernard Mottez,
CTNERHI, 1981.
Aujourd'hui, la page facebook de TDG
compte plus de 20 000 fans. Matt y
poste régulièrement de nouveaux
strips. Il met également en ligne des
esquisses pour nous faire deviner
les aventures dessinées dans ses
prochaines cases, et partage des
précisions sur les anecdotes qui les
inspirent. Les commentaires des
fans indiquent que ses lecteurs ne
sont pas seulement américains
mais qu'il y en a aux quatre coins du
monde - sourd... et entendant.
PIERRE SCHMITT
Au-delà de ce regard humoristique, ce
que Matt et Kay semblent nous dire,
c'est que pour le meilleur et pour le
www.thatdeafguy.com
10 Art’Pi!
À SAVOIR
Avant de se consacrer à TDG,
Matt Daigle a développé
plusieurs autres projets de
webcomics.
Ils sont réunis sur le site M.
Daigle Toons.
www.mdaigletoons.com
Extraits du livre
That Deaf Guy
3
questions à
Matt Daigle
Le copyright de TDG
indique « Matt & Kay ».
Quel est le rôle de
chacun dans ce travail
d’équipe ?
Kay est l'auteur et je suis
l'illustrateur. Kay sait comment
faire marcher une blague en un
petit nombre de cases. Je sais
comment illustrer cette blague
et la rendre visuellement drôle.
Kay propose la plupart des
concepts pour les scénarios,
mais lorsqu'elle est bloquée je
lui donne un coup de main, et
vice versa : elle m'aide lorsque je
suis bloqué visuellement. On se
soutient mutuellement.
Comment avez-vous
commencé TDG ?
Kay et moi avons rencontré un
groupe de créateurs de bandes
dessinées lors d'un congrès. Je
leur ai montré mon portfolio et
ils ont aimé mes dessins, mais
le contenu ne les a pas rendus
enthousiastes. Beaucoup de
blagues étaient tellement
intégrées à la culture Sourde
qu'ils ne les ont pas comprises.
Ensuite, l'un d'eux a suggéré
que je dessine à propos de
ce que je connaissais. Que je
dessine une BD à propos de
MA vie et du fait d'être sourd,
pas seulement à propos de
la culture Sourde en général.
Sur le chemin du retour, Kay
a suggéré que l'on débute une
BD à propos de notre famille.
Pas uniquement d'un point
de vue sourd, mais d'un point
de vue sourd, entendant et
CODA. C'est comme cela que
That Deaf Guy a vu le jour.
Est-ce que tu dirais
que TDG est de
l'humour Sourd ?
Quels sont les liens
avec la culture
Sourde ?
Je n'appellerais pas TDG
de l'humour Sourd car
ce n'est pas seulement
créé pour les Sourds.
TDG reflète la culture
Sourde et contient de l'humour
Sourd mais en fait c'est plutôt à
propos de l’expérience collective
de ma famille. Cependant, nous
écrivons avant tout en ayant la
communauté Sourde à l'esprit.
Nous savons que certaines de
nos histoires ne seront pas
comprises par les personnes
entendantes et nous sommes
à l'aise avec cela. Cela ouvre le
dialogue et nous aimons ça. Les
gens n'apprendront pas si on
leur fait un sermon mais ils se
souviendront de quelque chose
si cela les fait rire.
La série Deaf Reel (La bobine
sourde) parodie des affiches de
films en y intégrant la langue
des signes et la culture Sourde :
Signer avec les loups ou Pirates
de Martha's Vineyard.
www.deafreel.com
La série In Deaf Culture illustre
ce qu'il se passe « au sein de
la culture Sourde » avec de
petites vignettes. Elle a donné
lieu à deux livres : Adventures
in Deaf Culture et Extreme
Interpreting. Malheureusement,
ils sont tous les deux épuisés.
http://idc.mdaigletoons.com
En consultant le blog de Matt,
on retrouve des commentaires
qui expliquent la création de
ces affiches et vignettes et
leurs inspirations.
http://blog.mdaigletoons.com
Graphiste professionnel sous
le pseudonyme
de M The Graphix
Guy, Matt Daigle
est également
créateur de logos
et pictogrammes,
et co-créateur de
la marque de teeshirts Handsay.
www.handsay.com
Art’Pi! 11
À vue d'œil
Vincent
Q uenot
photographe et graphiste
vquenot@gmail.com
>>> Vous avez envie de faire connaître votre travail comme photographe, dessinateur, illustrateur… ?
Envoyez vos visuels à artpi.diffusion@gmail.com, pour être publié dans l’un des numéros.
12 Art’Pi!
Billet d'art
à tout v e n
L'ART SOURD SÈME
t
Pierre Larousse pensait qu’instruire le monde sur toute chose était capital. Il a donc créé un
dictionnaire, pour que chacun accède librement au savoir. La devise du dictionnaire Larousse est
celle-ci : « Je sème à tout vent ». Semer à tout vent, pour que le savoir ne soit plus réservé à une
élite, mais accessible à tous. En art aussi, cette volonté de transmission apparaît.
L'ART, UNE VOIE D'ACCÈS
À LA CONNAISSANCE
L’art Sourd permet, d’une certaine manière, de transmettre
des informations, d’accéder à une connaissance, comme on
le ferait avec un dictionnaire. Certaines œuvres permettent
à un très large public de découvrir des concepts typiques
de la communauté Sourde. Jeune, moins jeune, initié ou
pas aux notions de culture Sourde, chacun a l'occasion de
s’approprier les idées. Des mots ou concepts tels que identité Sourde, Deafhood (1) prennent tout leur sens grâce à
une définition visuelle et très personnelle de chaque artiste.
Le photographe suédois Tomas Kold Erlandsen présente
sa définition de Deafhood, en l'opposant au mot deafness (surdité). La partie surdité renvoie à la catégorisation des personnes sous des termes médicaux : implant
cochléaire, appareillage, déficience auditive. Alors que l’idée
de Deafhood renvoie, elle, à une approche globale (culture,
langue, histoire...) où chacun peut trouver sa propre place
parmi les autres.
L'art Sourd rend
visibles et concrets
les concepts qui
cimentent toute une
communauté.
UNE SEULE COULEUR NE SUFFIT PAS
À DESSINER LE MONDE
Ann Silver, artiste d’influence pop art (2), propose une œuvre
frappante, pour symboliser les notions récentes d’identité
Sourde à travers le temps. Deux boîtes de pastels représentent le passé et le présent, où chaque crayon est défini
selon une terminologie liée à son époque. En cent ans, on
passe de " pantin ", " sourd-muet ", " monstre " à " CODA " (3),
" signant ", " Sourd ". Peu à peu se dessine une communauté
plurielle. Chaque crayon a été identifié, certes, mais une
seule couleur ne suffit pas à dessiner le monde, comme il
n'y a pas qu'une manière d'être Sourd.
Deaf Identity
Crayons :
Then & Now,
Ann Silver, 1999
Enculturation,
Cynthia Weitzel,
2012
L'art Sourd rend ainsi visibles et concrets, à travers le
monde, les concepts qui cimentent toute une communauté. Les œuvres circulent, avec un objectif simple : semer
à tout vent les arts visuels, pour affirmer et transmettre la
culture Sourde, aux yeux de tous.
ARNAUD BALARD
Deafness Deafhood, Tomas Kold Erlandsen
(1) Deafhood : terme inventé par Paddy Ladd, désignant un cheminement personnel qui consiste à ne pas se percevoir en fonction
du manque auditif, mais en fonction de qui l'on est et de ce que l'on
peut apporter au monde.
(2) Pop art : mouvement artistique anglais des années 50.
(3) CODA : Children Of Deaf Adults, enfants entendants de parents
sourds.
Art’Pi! 13
Le fabuleux destin de ...
LE FABULEUX DESTIN DE ...
Artiste
peintre
FILIPPETTO
"La peinture, c'est
comme le théâtre
,
je raconte des im
ages de la vie."
Entre Maria Pia et la peinture, c'est une histoire d'amour et d'humanité. L'histoire d'une
femme qui, à travers les obstacles et les
voyages, a su faire de sa passion un art de
vivre. On découvre ses tableaux comme on
découvrirait des petites bribes de vie, de sa
vie. Femme arrondie, femme rêveuse, femme
éprise, femme esseulée, femme libérée, ses
tableaux sont une ode à la femme dans tous
ses états, mais surtout à la quête de l’amour.
Quels ont été tes premiers pas dans le monde de la
peinture ?
J'étais élève à l'Institut Valmarana à Noventa (près de
Padoue, en Italie). C'était un petit château qu'une riche
comtesse avait cédé pour l'éducation des enfants sourds.
J'ai passé mon enfance la tête en l'air à admirer les grands
tableaux aux murs et les peintures aux plafonds. J'aimais
dessiner, bricoler, créer. J'étais en constante ébullition
créative. J'utilisais n'importe quel prétexte pour pouvoir
faire quelque chose de mes mains. On me sollicitait souvent pour dessiner ci ou ça, faire des décors de théâtre...
Tu as suivi des cours de dessin ?
Je voulais étudier dans une grande école d'art. J'étais prête
à m'intégrer aux entendants. Mais j'ai été refusée, car
j'étais sourde. Du coup, je suis allée à l'école des BeauxArts pendant cinq ans, deux jours par semaine. En parallèle, je travaillais à la couture dans une entreprise de mode
pour homme.
Où puises-tu ton inspiration ?
Parfois, il suffit d'une pose, d'un regard, d'un geste. Happée
par une image qui me fige, je sors un calepin pour la dessiner ou je la mémorise pour la peindre plus tard. Pour moi,
la peinture, c'est comme le théâtre, je raconte des images
de la vie. Ce sont des projections de ma vie et de la vie en
général. C'est drôle, car quand j'étais enceinte et que j'ai
élevé mes enfants, je peignais souvent des enfants, puis
ils ont grandi, et les personnages de ma peinture aussi.
Ton style fait parfois penser au cubisme.
Au début des années 70, Picasso m’a beaucoup influencée
et j'ai commencé à peindre avec un style cubiste. Quand je
14 Art’Pi!
suis allée en Afrique, les paysages, les formes et les couleurs m'ont transformée jusque dans ma peinture. Mes
couleurs sont devenues essentiellement claires, sable,
rose, et, tout en gardant un aspect géométrique dans l’arrière-plan de mes tableaux, ce sont les formes rondes qui
prédominent désormais dans la représentation de mes
personnages.
1- L'apprentissage
2- La rose de l'orient
3- L'amour platonique
1
3
Quels artistes peintres admires-tu ?
Il y en a beaucoup que j'aime, mais j’ai une petite préférence pour les artistes de la Toscane, pour leurs couleurs
pastel, douces, et pour leurs techniques. Je suis très attachée à Modigliani, Botticelli et Gauguin.
2
“ L'humain est beau
dans sa nature. “
Art’Pi! 15
Le fabuleux destin de ...
Quand t’es-tu sentie reconnue professionnellement ?
Quand je suis revenue d'Afrique, dans les années 80, 90,
je me suis installée à nouveau en Italie. Je vendais beaucoup. J'ai acquis une certaine renommée en Italie du Nord.
Je faisais de nombreuses expositions. J'ai aussi créé des
peintures en céramique. Plus petites, moins chères, elles
se vendaient comme des petits pains !
“Devenir artiste, ce
n'est pas juste peindre
un tableau, mais savoir
y mettre des sentiments,
des émotions, savoir
entrer dans son
tableau. “
La plupart de tes tableaux sont des nus.
J'aime l'art figuratif. Depuis que j'ai commencé à peindre,
en 71, je peins essentiellement des personnes. J'aime
représenter l'humain, dans sa simplicité même. Je trouve
qu'il y a plus de liberté de couleurs, de formes et mouvements quand on peint un nu. L'humain est beau dans sa
nature.
On remarque aussi que les personnages ont presque
tous le regard vers le bas. Pourquoi ?
J'aime ce genre de regard. Pour moi, il exprime l'état de
pensée, de réflexion, de la tristesse aussi parfois. J'ai eu
de la chance dans ma vie, avec mes enfants, la peinture,
mais j'ai manqué d'amour. Avec ma mère, c'était très difficile, elle ne croyait pas en moi, en mes capacités.
Où prendre des cours de peinture ?
Au musée Carnavalet, tous les mercredis après-midi.
Pendant deux heures, Maria Pia Filippetto enseigne différentes
techniques de peinture : aquarelle, ombres et lumières, natures mortes...
http://carnavalet.paris.fr
Musée Carnavalet, 23 rue de Sévigné, 75003 Paris
Un petit arbre rouge aime se cacher dans tes peintures.
Un message particulier ?
C'est assez récemment que j'ai ajouté cet arbre. J'aime
observer les arbres ; j'ai trouvé ce morceau de bois, avec
ses petites branches, il avait un aspect particulier. J'ai eu
envie de le peindre en rouge, puis je l'ai laissé de côté.
Un jour, en peignant, j'ai eu envie de l'incorporer au
tableau. Mais je ne pouvais pas le coller comme ça. Alors,
j'ai testé, je l'ai ajouté à la peinture. Cela m'a plu et depuis je
le peins souvent. Cela symbolise pour moi l'espoir de trouver l'amour et c’est aussi un petit clin d’œil à Jean-Pierre
Malausséna.
Que représente ce sculpteur pour toi ?
Malausséna est un artiste sourd talentueux que j'admire
beaucoup. Il est très attaché à la nature. Sa spécialité est
de transformer la nature des arbres en êtres humains.
Ses œuvres me touchent profondément. Avec sa grande
générosité, il m'a expliqué toutes les techniques possibles
et cela m'a beaucoup apporté et a enrichi mes inspirations.
Ta plus grande œuvre ?
J'ai peint le plafond d'une petite chapelle à Onara de
Tombolo, un village à côté de là où je suis née, en Italie.
Dans la tradition italienne, les familles possèdent souvent
une chapelle pour prier ensemble. Celle de ma famille a été
16 Art’Pi!
Le soupir
s
Maria Pia en 7 date
Mon premier concours
international de peinture.
Mon premier
concours de
peinture.
1974
Ma première
exposition
personnelle.
Tableau réalisé pour le Parti
Socialiste Italien.
1976
1989
détruite suite à une nouvelle construction dans le
village. Une autre a été construite, un peu plus
grande. Mon cousin m’a proposé d'en peindre les
murs. Quand je l’ai visitée, j’ai été captivée par le
plafond. C’est là que je voulais peindre.
Première
exposition en
France, sur la
Côte d’Azur.
1992
Carmen
Comment as-tu procédé ?
J’ai fait de grands patrons au sol que j’ai ensuite
collés au plafond, pour vérifier les mesures. Pas
facile car ce n’est pas la même projection que sur
un tableau. C'était une sacrée expérience. Près de
soixante mètres carrés de plafond à peindre. Je
l'ai fait en quinze jours. Au final, j’ai représenté
chacun des membres de ma famille, du village,
tous étaient là ! Ils ont été très touchés. J'étais
fière, cela m'a rendue plus forte, plus sûre de moi.
Tu as peint un tableau qui est aujourd’hui au siège du
Parti Socialiste à Milan. Quelle est son histoire ?
J'étais militante socialiste et ce tableau est la reproduction
de Il quarto stato, tableau très connu en Italie d'un artiste
sicilien communiste. Je l’ai modifié en ajoutant ma touche,
plus moderne. J’y ai rajouté des giroflées, le symbole des
socialistes à l'époque. C’est un tableau de quatre mètres,
je l’ai fait en trois, quatre jours. J'aime travailler dans un
temps limité. Cela me donne une impulsion, une expressivité naturelle. J'aime tout donner, sortir de moi d'un coup.
Moi et mes enfants
1988
1989
Exposition lors d’une fête
au Parti Socialiste Italien.
2003
Je réalise le
plafond de
la chapelle
familiale.
Aujourd'hui, quels sont tes projets ?
Depuis sept ans, j'enseigne au musée
Carnavalet. J'aime transmettre, enseigner
aux jeunes et moins jeunes sourds. Pouvoir
partager ce que je n'ai jamais pu apprendre
à l'école. Devenir artiste, ce n'est pas juste
peindre un tableau, savoir décoder les couleurs,
les assemblages des formes et les différentes
techniques, mais c'est y mettre des sentiments,
des émotions à partir d'un thème, entrer dans
son tableau. C'est ça que j'aime partager avec
mes élèves. Je passe beaucoup de temps aussi
à lire, à apprendre encore sur l'art, sur son histoire, les artistes d'aujourd'hui et de demain. Ce
n'est jamais fini !
As-tu un rêve de peinture, un projet fou ?
Je rêve d’avoir ma maison et de pouvoir tout décorer avec
des peintures et des céramiques. Depuis que j'ai réalisé
le plafond de l’église en Italie, j’ai pris conscience de mes
capacités et je veux en faire autant pour ma maison
PROPOS RECUEILLIS PAR PAULINE STROESSER
PHOTOS ALEX SAMBE ET RICHARD ZAMPOLINI
Art’Pi! 17
BD et Langue des Signes
k
L'écriture des signes par Adrean Clar
n de la main
La configuratio
Adrean Clark fait partie des personnes qui essaient de
trouver un moyen pour écrire la langue des signes.
Elle a mis au point sa propre technique qu’elle
transmet par le biais de sa passion, le dessin.
À chaque numéro d’Art’Pi !, elle dévoilera
progressivement comment cela fonctionne.
Le stylo et le papier sont les technologies les plus anciennes et
économes. C'est le meilleur moyen pour laisser une trace ! La langue
des signes est composée de cinq paramètres : la configuration de la
main, l'orientation, le mouvement, l'espace, l'expression du visage.
Chacun de ces critères est transposable par écrit.
1. La configuration de la main
L'image ci-contre recense les plus courantes, en particulier pour la
langue des signes américaine (ASL). Pour écrire ces mêmes caractères
avec la main gauche, il suffit de les inverser.
Au prochain numéro :
L'orientation des signes
Entraînez-vous à décoder
un strip sur www.art-pi.fr !
ADREAN CLARK
18 Art’Pi!
Sur les traces de...
Henri Ier de Lorraine, Fanny Robert
Sur les traces de
© Château de Versailles, Dist. RMNGP/
© Christophe Fouin.
FANNY ROBERT
(17951872)
Quels artistes Sourds connaissons-nous du début du XIXe siècle et femmes de surcroît ? Peu
de noms nous sont parvenus, pourtant, il a existé au moins une peintre : Fanny Robert. Nous ne
savons quasiment rien d’elle, hormis sa capacité à se faire comprendre par signes et l’existence
de quelques-uns de ses tableaux.
Vers les hautes sphères
de la société
Nous la découvrons pour la première
fois dans les récits de Ferdinand
Berthier lors de la visite du pape Pie
VII à l’Institut des Sourds de Paris en
1805. Mademoiselle Robert, lors de
cette visite, écrivit un compliment
au pape en italien puis le traduisit en
signes.
Par la suite, dans les Mémoires
de Madame de Genlis, vers 18101811, voici ce que l’on dit d’elle : « J’ai
beaucoup vu l’aînée, mademoiselle
Robert, qui avait alors quatorze ou
quinze ans ; elle était d’une fraîcheur éblouissante et belle comme
le jour. Elle joignait à cette fraîcheur
si remarquable une intelligence surprenante... » et, plus intéressant :
« Mademoiselle Robert se faisait
entendre par signes parfaitement,
même par ceux qui ne connaissent
pas le langage des doigts. » Aucun
texte connu à ce jour ne mentionnant le fait qu’elle parle avec sa voix,
nous pouvons supposer qu’elle était
capable de se faire comprendre de
ceux qui ne noétomalaliaient* pas et
donc être moins isolée.
Son éducation a été faite conjointement par Sicard, et par sa mère
Françoise Bazin, dite Fanny. Celleci faisait partie du personnel de la
Maison de la Reine Marie-Antoinette,
au Trianon, et avait épousé un cousin de Lazare Carnot, proche de
Bonaparte ! Les relations de sa mère
ont permis à Fanny d’avoir le fameux
Anne-Louis Girodet comme professeur d’art (peintre du portrait de
Chateaubriand et lui-même élève de
David, peintre du sacre de Napoléon
Ier).
La première femme sourde
au Salon des Artistes
Par la qualité de son travail et grâce
à ses relations, entre 1831 et 1835,
elle put participer aux Salons des
Artistes, souvent peu ouverts aux
femmes, et de surcroît sourdes.
Cela lui valut plusieurs commandes
de l’État, dont les tableaux George
Villiers, duc de Buckingham et Henri
Ier de Lorraine, duc de Guise, dit le
Balafré, exposés au Trianon. Son audace a-t-elle ouvert la porte de ces
salons aux autres artistes sourds ?
Vraisemblablement oui, puisqu’un
peintre sourd, de vingt ans son cadet,
Loustau (que l’on pensait être le premier sourd de ces salons), y participa
en 1842.
Par la suite, nous perdons sa trace
durant presque quarante ans, de
1835 à 1872. S'est-elle mariée ? A-telle vécu seule ? Entourée ? A-t-elle
continué à peindre ? De la seconde
partie de sa vie où nulle trace n'apparaît, elle semble rester dans l’ombre,
mais cela ne signifie pas que les
recherches sont terminées, loin de là !
*Noétomalalier :
s'exprimer en
langue des signes
(verbe de
H.Gaillard).
George
Villiers, duc de
Buckingham
(1592-1628),
grand amiral,
Fanny Robert
© RMN-Grand
Palais (Château de
Versailles)/Droits
réservés
GAUCHE
Pie VII visitant
l'Institution des
sourds et muets
le samedi 23
fevrier 1805,
estampe de
Marlé
INV.GRAV 1147
© Château de
Versailles.
YANN CANTIN
Art’Pi! 19
en
l
i
e
O
'
d
n
i
l
un C
D
PA OSSI
R S ER
OP CO
HIE OR
LA DON
UM N
ON É
DA
IS
Entretien avec David de Keyzer et Jane Norman
p. 21
Rétrospective Clin d'Oeil 2003-2013
p. 23
Gagnante du concours d'affiches
p. 29
Art Sourd japonais : entre tradition et innovation
p. 30
Comédien sourd : une passion mais aussi un métier p. 32
20 Art’Pi!
Les monologues du vagin d'IVT au Festival Clin d'Oeil 2005/
Extrait du clip Clin d'Oeil 2013
Festival Clin d'Oeil 2011/
WORLDEAF Cinema Festival 2010
© Michel Miglianico
Entretien avec
David de Keyzer et Jane Norman
Le Festival Clin d’Oeil fête ses dix ans, étape importante pour un festival Sourd. Quel est le secret d’une telle
longévité ? Pour le savoir, Véronique Berthonneau a interviewé David de Keyzer, directeur du festival et Jane
Norman, membre du jury de l’édition 2011 et directrice du WORLDEAF Cinema Festival aux États-Unis.
Véronique Berthonneau : Le Festival
Clin d’Oeil attire toujours plus de
monde chaque année, comment
expliquez-vous cet engouement ?
David de Keyzer : Clin d’Oeil est
pluridisciplinaire. Il présente à la
fois spectacles, théâtre de rue,
projections de courts métrages,
expositions artistiques, concerts,
stands de professionnels... C’est ce
qui le rend particulièrement attractif.
Il est aussi le seul à proposer des
ateliers artistiques dédiés à la
jeunesse et animés par des artistes
internationaux.
V.B. : Existe-t-il des festivals
similaires aux États-Unis ?
Jane Norman : Deux festivals de
films Sourds sont organisés chaque
année aux USA. Le Rochester Deaf
Film Festival à New York et le Maine
Deaf Film Festival à l’Université de
Southern Maine. D’autres villes des
États-Unis accueillent des festivals
Sourds de temps en temps.
V.B. : Beaucoup de festivals
Sourds se créent et disparaissent
rapidement par manque de
financement. Quel est le secret pour
tenir ?
J.N. : Trouver des mécènes et des
fonds pour financer les festivals est
un défi constant. Pour compléter les
dons récoltés, nous avons trouvé des
entreprises de visio-interprétation
qui nous soutiennent. Il nous a fallu
quatre ans de préparation pour lancer
en 2010 le premier festival mondial
de cinéma Sourd.
D.K. : Pour Clin d’Oeil, c’est grâce aux
collectivités locales, partenaires et
mécènes qui nous ont donné des
David de Keyzer
Jane Norman
moyens financiers et techniques, car
nous contribuons au rayonnement
culturel de la ville de Reims et de
notre région. C’est aussi grâce aux
nombreux bénévoles, au groupe de
soutien sur Facebook et aux entrées
payantes qui représentent 60 % du
budget. C’est pourquoi la fidélité du
public est vitale.
V.B. : Dans le contexte économique
actuel difficile, avez-vous constaté
un changement au niveau artistique ?
D.K. : Les compagnies s’adaptent
davantage aux spectateurs en créant
de plus en plus de one-man-show et
de spectacles " valises " pour réduire
les prix des représentations. Cela
implique à l’inverse une baisse des
créations artistiques importantes.
Art’Pi! 21
DOSS
IER 10
ANS E
N UN
CLIN D
'OEIL
V.B. : La diversité encourage la
créativité. Pensez-vous que la
mise en place d’un réseau mondial
de solidarité et d’aide à la création
est possible ?
D.K. : Le Festival Clin d'Oeil a toujours
eu cette vocation de mixité culturelle
et linguistique. Cette année, nous
allons profiter de la présence des
principaux producteurs, créateurs
et fédérations de Sourds du monde
pour tenter de créer une entité
européenne défendant le théâtre. La
réalisation du clip Clin d'Oeil en 2013
est la preuve que des artistes venant
de plusieurs pays d’Europe peuvent
travailler sur un projet commun.
J.N. : À plusieurs reprises, j'ai vu des
cinéastes sourds discuter de projets
de collaboration internationale,
ou des comédiens et danseurs
sourds travailler ensemble sur des
spectacles. Je suis convaincue que
chaque rassemblement d'artistes
sourds permet l'émergence de
nouveaux réseaux d'échanges et de
recherche artistique.
Extraits du clip Clin d'Oeil
de Louis Neethling
22 Art’Pi!
V.B. : Certains pays vous semblentils plus en avance concernant la
promotion et le développement de
l’art Sourd ?
J.N. : Cela dépend de l'engagement
des artistes vis-à-vis de leur art.
La plupart ont un désir profond de
communiquer à travers leurs œuvres
mais beaucoup doivent lutter pour
survivre. Certains gouvernements
encouragent plus la création
artistique que d’autres.
D.K. : Le ministre des affaires
étrangères finlandais, Alexander
Stubb, est venu soutenir le groupe
Signmark au Midem Festival à
Cannes. J’ai été surpris de voir un
ministre venir promouvoir un groupe
musical sourd auprès des maisons
de disques et des producteurs.
C’est cette particularité qui manque
réellement en France.
avec plusieurs compagnies pour un
spectacle où les entendants et les
sourds recevraient le même message.
Un défi de taille qui correspondrait
complètement à la philosophie du
Festival Clin d'Oeil.
J.N. : À l'heure actuelle, l'Université
Gallaudet* se concentre sur
l’organisation de son 150ème
anniversaire en 2014. Le Gallaudet
WORLDEAF Cinema Festival n’a été
organisé que pour une seule année.
*Gallaudet :
Université
pour sourds à
Washington.
C’est la seule au
monde où tous
les programmes
et services sont
conçus pour les
sourds.
PROPOS RECUEILLIS PAR
VÉRONIQUE BERTHONNEAU
V.B. : Quels sont vos projets ou
envies pour les prochaines éditions
de vos festivals ?
D.K. : L’envie de voir en 2015 une
création théâtrale européenne
Le ministre des affaires étrangères finlandais, Alexander Stubb,
et le groupe Signmark au Midem festival à Cannes, janvier 2013
© Ombeline Laurent
Naissance
du festival
Rétrospective Clin d’Oeil
C’est à la prestigieuse
maison Émile Mercier - en
présence du petit-fils du
fondateur - pour l’exposition
et les projections de films,
et au Théâtre de la Maison
Commune du Chemin Vert
pour les spectacles vivants,
que naît le week-end culturel
Clin d’Oeil les 22 et 23
novembre 2003, dans le cadre
de l’Année Européenne des
Personnes Handicapées.
22-23 novembre
2003
Maison Émile Mercier © ASCRA
Ubu sourd la table
de la compagnie
du Théâtre de la
pire espèce
© Angel Garcia
Pour la première fois à
Reims, deux comédiens
entendants, Olivier Ducas
et Francis Monty, et un
comédien sourd, Laurent
Valo, présentent une pièce
franco-québécoise bilingue
parfaitement adaptée
pour un public sourd et
entendant. Un condensé
d’imbroglios et de situations
dramatiques loufoques qui
ravissent les spectateurs.
Et aussi... Environ 400 festivaliers par jour (pass et accès libre) / 12 exposants artistiques / 3 pays présents /
9 spectacles (30 artistes) / Les documentaires À la mémoire d’Émile Mercier de David de Keyzer et Henry Bonus, Post
kassen, 10-1, The dark sky de Con Melhum, réalisateur sourd norvégien, Attente de Nichan Moumdjian, réalisateur sourd
français, The meeting place de Lars Otterstedt, réalisateur sourd suédois.
Art’Pi! 23
Prix du meilleur film
Le 2 juillet 2005, Clin d’Oeil
inaugure sa première compétition
audiovisuelle. Le jury, composé de
Feliciano Sola Lima, Helga Stevens,
Mario Rossi, Emmanuelle Laborit et
Terry Riley remet le Prix du meilleur
film au réalisateur américain vivant
en Suède Jerome C. pour Alvet
Och Host. Il reçoit 1 500 euros de
pellicule professionnelle FujiFilm et
la sculpture en bronze Clin d’Oeil.
Sculpture de Jean-Marie Curfs © CinéSourds
Les monologues du vagin de l’International Visual Theatre (IVT)
Joués par Chantal Liennel, Isabelle Voizeux, Kheira Lamada et Emmanuelle Laborit et écrits par Eve
Ensler, Les monologues du vagin ont vraiment marqué le festival. Cette pièce mondialement connue,
traduite en 45 langues, prend une dimension très visuelle avec cette mise en scène en langue des
signes. Les comédiennes font littéralement vivre le texte. Le public est conquis.
1-2-3 juillet
2005
Et aussi... Environ 1 350 festivaliers par jour (pass et accès libre) / 4 lieux (Centre des Congrès, médiathèque
Cathédrale, Fondation Mercier, Domaine Pommery) / 40 exposants artistiques et 3 exposants professionnels / 25 pays /
29 spectacles (130 artistes) / 20 films dont 7 en compétition / Premier atelier des enfants (30 enfants dont 22 hébergés
à l'Institut Michel Fandre), en représentation le dimanche / Première Deaf Party avec 4 compagnies / Dernière grande
représentation de l’artiste Günter Trube.
24 Art’Pi!
IER
DOSS
S
10 AN
EIL
IN D'O
CL
EN UN
Deaf Party
à la Fondation
Mercier
Les neufs compagnies
de danse, de théâtre
et de musique animant
la Deaf Party font danser
les festivaliers au rythme des
basses et des tam-tams
de 20 heures à 4 heures
du matin. Cette deuxième
édition de la soirée festive à
la fondation Émile Mercier
est l’occasion de prolonger
l’ambiance en nocturne :
animations, spectacles,
rencontres…
Pays à l'honneur
Russie
2007
29-30 juin
et 1er juillet
54 stands artistiques,
15 stands professionnels
et 1 festival OFF
Dans la grande nef du Centre des
Congrès, comme chaque année,
des artistes sourds du monde
entier exposent et vendent leurs
œuvres, créant ainsi un marché
d'art pendant le festival. Des
entreprises ou associations
professionnelles présentent
également leurs produits ou
services. La nouveauté cette
année : quatre spectacles, joués
autour des stands, aussi vivants
que du théâtre de rue.
© Michel Miglianico
Et aussi... Environ 1 500 festivaliers par jour (pass et accès libre) / 3 lieux (Centre des Congrès, Fondation Émile
Mercier, Institut Michel Fandre) / 16 pays / 39 spectacles (102 artistes) / 35 films (dont 15 en compétition) / 49 enfants
aux ateliers dont 24 hébergés / Prix spécial du jury au réalisateur norvégien Con Mehlum pour Nilsen / Prix du meilleur
film au réalisateur anglais Louis Neethling pour Coming Out / Remise de prix au spectacle des enfants par la Caisse
d’Épargne, partenaire officiel.
Art’Pi! 25
DOSS
IER 10
ANS E
N UN
CLIN D
'OEIL
The Grimstones de
la compagnie
Sky Works
Le spectacle The Grimstones
– Hatched avec Asphyxia
et Paula Dowse est un
bon moyen de découvrir le
pays à l’honneur de cette
quatrième édition, l’Australie.
Le mélange des livres géants
avec les marionnettes, la
voix et la langue des signes
est une réussite. Un conte
de fées imprégné de magie
dans un décor minutieux et
détaillé. Un vrai moment de
bonheur et d’émotion.
Pays à l'honneur
Australie
© CinéSourds
2009
3-4-5 juillet
Prix du meilleur film
et de la meilleure
réalisation
Cette année, les talents des
réalisateurs sont mis
à l’honneur avec la création
d’un nouveau prix dans la
compétition audiovisuelle.
Les deux récompenses de la
soirée sont remportées par
deux talentueux réalisateurs
anglais. Le Prix du meilleur film
est décerné à James Banks
pour son court métrage Danny
et celui du meilleur réalisateur
à Louis Neethling pour Horatio.
James Banks et David Ellington © CinéSourds
Et aussi... Environ 1 700 festivaliers par jour (pass et accès libre) / 4 lieux / 49 exposants artistiques et 10 exposants
professionnels / 17 pays / 35 spectacles (158 artistes) / 22 films dont 8 en compétition / 66 enfants aux ateliers dont 41
hébergés / La médiathèque Jean Falala diffuse le documentaire Sourds et malentendus d’Igor Ochronowicz et Sandrine
Herman, suivi d’un débat / 3 compagnies de Scandinavie (Teater Manu de Norvège, Glad Teater du Danemark et Tyst
Teater de Suède) / Partenariat avec Websourd pour la diffusion sur internet des reportages en direct du festival dans la
rubrique Zoom.
26 Art’Pi!
William Mager, Bim Ajadi, Edward Evans, Louis Neethling et Charlie Swinbourne
Six prix
récompensent
le cinéma Sourd
La compétition audiovisuelle
s’agrandit et six nouveaux
prix sont décernés. Meilleur
film : The End d’Edward Evans
(Royaume-Uni). Meilleur
réalisateur : Louis Neethling
pour Fairytale of London
Town (Royaume-Uni). Meilleur
réalisateur entendant :
Pepe Carrasco pour A story
without words (Espagne).
Meilleur comédien : Daniel
Simmonds dans Dead Money
de Bim Ajadi (Royaume-Uni).
Meilleure comédienne : Lara
Steward dans My song de
William Mager (Royaume-Uni).
Meilleurs effets spéciaux :
William Mager pour Hands
Solo (Royaume-Uni).
© Michel Miglianico
Pays à l'honneur
États-Unis
2011
1-2-3 juillet
Le festival OFF
dans les rues de Reims
Le festival se propage dans
les rues au grand bonheur des
passants sourds et entendants.
Trois spectacles sont présentés
- La couverture d’histoires de la
compagnie Signes de Sens (Lille),
MD Street de la compagnie Mains
Diamant (Montreuil) et Le livre
des amours de la compagnie de la
Pierre en Bois (Toulouse) - et un
concert avec le groupe américain
Beethoven’s Nightmare dans le
cadre d’« un été dans la ville », en
partenariat avec la ville de Reims.
Des moments de partage et de
découverte pour tous.
Et aussi... Environ 2 000 festivaliers par jour (pass et accès libre) / 5 lieux / 50 exposants artistiques et 12 exposants
professionnels / 31 pays / 31 spectacles (98 artistes) / 95 enfants à l'atelier dont 65 hébergés / Les Deaf Party
déménagent dans la salle des Régates Rémoises / Première table ronde des réalisateurs / Atelier international entre
3 compagnies de théâtre.
Art’Pi! 27
Atelier enfants
L’atelier enfants ne cesse de s'agrandir
depuis 2005 et accueille cette année
181 enfants (dont 130 hébergés par
le festival). Encadrés par des artistes
professionnels, dont quatre japonais,
Tetsuya Izaki, MamiSuzu, Yumiko Igarashi
et Asako Hirokawa, les enfants imaginent
un spectacle qui sera présenté au public.
Ces ateliers ont pour objectif l’éveil des
nouvelles générations d’artistes à la
culture Sourde, qu’ils soient des enfants
sourds ou entendants sachant signer.
Céline Billy © CinéSourds
© Michel Miglianico
Pays à l'honneur
Japon
2013
5-6-7 juillet
Concert
gratuit de
Beethoven’s
Nightmare
Après le vif succès
rencontré en 2011,
le groupe américain
Beethoven's
Nightmare viendra
à nouveau faire
un concert gratuit
dans les rues de
Reims. Le groupe
de rock sourd joue
en collaboration
avec des musiciens
entendants et des
artistes invités
sur scène pour
insuffler langue des
signes américaine,
mime et danse aux
spectateurs sourds
et entendants.
Et aussi... Plus de 3 000 festivaliers par jour attendus / Ouverture d'une troisième salle de théâtre et deux nouveaux
lieux investis, le Manège et le Cirque de Reims / Réunion en amont du festival afin de créer une entité européenne
défendant le théâtre / Le site internet traduit en 11 langues des signes et 8 langues écrites / Table ronde des réalisateurs
avec le réalisateur anglais Louis Neethling / Concours d’affiches /Album des dix ans du festival / Élargissement de
l’accessibilité à tous les handicaps (sensibilisation des bénévoles et pass gratuit aux accompagnateurs).
28 Art’Pi!
IER
DOSS
S
10 AN
EIL
IN D'O
CL
EN UN
Gagnante
du concours d'affiches
Pour les dix ans du Festival Clin d'Oeil, l'association
CinéSourds, avec le soutien d’Art’Pi !, a organisé un concours
d'affiches. Parmi les vingt-cinq propositions, le public et le
jury ont eu un coup de cœur pour celle d'Émilie Damestoy.
Portrait
Médaillée d'or meilleure apprentie
en dessin publicitaire de la Gironde
en 2002, Émilie Damestoy n'en est
pas à son premier concours. Elle a
remporté six autres prix par le passé.
À 29 ans, la jeune artiste se consacre
à sa passion : la peinture numérique.
Armée de ses appareil photo, tablette
et stylo graphique, elle mélange les
techniques et compose des tableaux
oscillant entre un univers sombre et
le monde naïf de l'enfance.
Émilie se situe dans le mouvement
lowbrow, ou pop surréaliste. Né dans
les années 80, ce genre artistique
s'inspire des comics, mangas, du
street art et de la mouvance punk.
Influencée par les artistes Victor
Castillo, Salvador Dali, Mijn Schatje
ou Odö, elle aime opposer dans ses
œuvres les codes temporels en
mêlant les références vintage et
contemporaines.
Éclectique, cette artiste dynamique
s'investit pleinement dans son
art, en quête de reconnaissance
professionnelle. Rendez-vous fin
2013 pour découvrir son nouveau
site et ses œuvres personnelles.
Affiche gagnante (en haut) /
Fannydream (à gauche) /
3 hommes dans le champ (en bas)
© Émilie Damestoy
3 questions à
Émilie Damestoy
Quel est ton parcours
professionnel ?
Après un CAP en communication
graphique et une formation en
multimédia et graphisme, je me suis
lancée comme infographiste.
Tu travailles à ton compte ?
Je me considère avant tout comme
artiste. Je ne souhaite plus vraiment
travailler comme graphiste mais me
consacrer davantage à mon art : la
peinture numérique.
Où peut-on voir ton travail ?
On peut voir certains tableaux sur
mon site. Mais ce ne sont pas des
créations personnelles, uniquement
des commandes pour des clients et
amis. Mes œuvres seront en ligne
d'ici fin 2013.
PRIX REMIS À
LA GAGNANTE
Un pass de
3 jours au
festival (avec
réceptions VIP)
+ 3 nuits
d’hôtel et la
navette Paris/
Reims.
Art’Pi! 29
DOSS
IER 10
ANS E
N UN
CLIN D
'OEIL
Art Sourd japonais :
entre tradition et innovation
Kyōgen Fukurō yamabushi
© Japanese Theatre of the Deaf
Le Japon est un pays très ancré dans les traditions. Il y a quelques années encore, les arts traditionnels
étaient enseignés dans les classes spécialisées des écoles de sourds. Mais à quoi ressemble la création
aujourd’hui ? Quelle place y prend l’art Sourd ?
Akihiro Yonaiyama,
fondateur du JTD
Tetsuko Kuroyanagi,
comédienne entendante, fondatrice du
Totto Kikin
30 Art’Pi!
Les arts traditionnels japonais se
transmettent au fil des générations
en gardant toute leur authenticité.
Origami (art du pliage de papier),
calligraphie ( shodo , ou voie de
l'écriture), estampe, céramique,
tambour, teinture, bambou font
partie des arts anciens toujours
pratiqués. Chaque année, la
Fédération Japonaise des Sourds
organise une manifestation où sont
représentées toutes ces productions
artistiques.
Aujourd'hui, en pleine mondialisation,
les traditions n'ont cependant plus
la même force qu’avant. Le Japon
accepte l'influence occidentale.
Les Sourds se mobilisent pour la
reconnaissance de leur langue,
notamment dans le spectacle vivant.
Ils ont pour cela le soutien non
négligeable de la princesse Kiko, ellemême pratiquant le Japanese Sign
Language (JSL).
Théâtre traditionnel
et langue des signes
C’est dans le théâtre que l’on ressent
plus clairement le respect des
traditions. C’est également là que la
langue des signes peut s’exprimer
plus aisément. Le Rakugo, sorte de
de l’un à l’autre en modifiant sa voix et
en tournant sa tête, sans se déplacer.
Cette tradition très ancienne relève
du comique de situation, mais plus
encore du comique linguistique avec
de nombreux jeux de mots.
Le conteur Ippuku est, en 1980, le
premier professionnel de Rakugo
Les sourds renouvellent un
genre ancestral, inventent de
nouvelles formes d’expression.
one-man-show comique, est un
genre de théâtre traditionnel très
répandu. Le conteur, agenouillé sur
un coussin, vêtu d’un kimono, est
seul sur scène, avec pour uniques
accessoires un éventail et un essuiemain. Il incarne tous les rôles, passant
sourd. La gestuelle et les mots ne
devant pas être modifiés, notamment
l’utilisation des accessoires, il a dû
trouver un équilibre entre l’utilisation
des signes et celle de la gestuelle
traditionnelle mais aussi employer
une langue des signes ancienne.
Kyōgen Suminuri
© Japanese Theatre of the Deaf
Pour mieux correspondre à l’humour
Sourd, il crée également de nouvelles
histoires inspirées de la culture
Sourde.
Le Bunraku est lui aussi
particulièrement apprécié. Il s’agit
d’un théâtre de marionnettes de
grande taille, interprété par un
chanteur et trois marionnettistes. Le
chanteur joue physiquement tous les
rôles à l’aide des expressions de son
visage et de sa voix. La compagnie
de théâtre The Deaf Puppet Theater
Hitomi modernise l’art traditionnel
de la marionnette en y apportant une
dimension encore plus visuelle. La
totalité du corps des marionnettistes
s’exprime et remplace ainsi l’usage
de la voix. La compagnie présente
des spectacles classiques et des
créations originales en incorporant
des masques et des marionnettes
différents à chaque production.
Japanese Theatre
of the Deaf
Pour la communauté Sourde
japonaise, la grande référence du
spectacle vivant est le Japanese
Theatre of the Deaf (JTD), une
compagnie théâtrale professionnelle
comparable à l'International Visual
Theatre (IVT). Le JTD, créé il y a trentetrois ans, présente des spectacles
contemporains et des spectacles de
Kyōgen dans le monde entier.
Son fondateur et metteur en
scène sourd, Akihiro Yonaiyama, a
révolutionné le Kyōgen. Cette forme
théâtrale traditionnelle repose sur des
malentendus de la vie quotidienne,
des comiques de situation, ce qui le
rend accessible même sans connaître
les codes de la culture japonaise.
Akihiro Yonaiyama a ré-écrit vingt
spectacles en adaptant en signes
anciens les histoires datant des XIVe
et XVe siècles, et en en respectant le
caractère " traditionnel ". Mais il s’agit
d’une re-création totale où les figures,
les marches et les gestes, ainsi que la
richesse d'expression des visages se
conjuguent avec la langue des signes
et s’harmonisent parfaitement avec
le Kyōgen oral.
La plupart des artistes japonais ne
sont pas soutenus financièrement.
Les troupes de théâtre
s'autofinancent par la vente de leurs
spectacles ou reçoivent des dons.
Cependant, le JTD, depuis sa création,
bénéficie de l’aide d’un organisme
de protection sociale, le Totto Kikin,
fondé par Tetsuko Kuroyanagi, une
célèbre comédienne japonaise,
ambassadrice de l’UNICEF.
Au Japon, les artistes sourds sont très
présents dans les arts traditionnels.
Ils les reproduisent, les adaptent ou
les modernisent, sans pour autant
renier l'héritage culturel et historique
du pays. En intégrant les signes
dans l’art, les Sourds renouvellent
un genre ancestral, inventent de
nouvelles formes d’expression
pour créer un pont entre culture
Entendante et Sourde, entre tradition
et modernisme.
VÉRONIQUE BERTHONNEAU
Hako-Boxes A music box of grandpa Deaf Puppet Theater Hitomi © Akihiro Kato
Art’Pi! 31
Comédien sourd : une passion
mais aussi un métier
À chaque édition, le Festival Clin d'Oeil accueille de nombreuses compagnies nationales et internationales.
Avec un objectif de qualité partagé, les artistes professionnels et amateurs se rencontrent et proposent
leurs créations. Les arts de la scène en langue des signes sont de plus en plus plébiscités, pourtant le
métier de comédien sourd est encore difficile.
Clin d'Oeil est reconnu en France, en
Europe et dans le monde comme le
plus important festival de spectacles
en langue des signes (danse, théâtre,
mime, Virtual Visual, magie, etc.).
Des institutions célèbres, comme
le Riksteatern de Suède, le Teater
Manu de Norvège ou l'International
Visual Theatre parisien, participent
à sa renommée. Leurs comédiens
bénéficient en général d'un statut
et de contrats professionnels. Pour
certains d'entre eux, être artiste
en langue des signes est l'activité
principale et le métier.
Une diffusion des
spectacles insuffisante
De nombreux autres comédiens
sourds n'ont pas cette chance. À
32 Art’Pi!
coté de la scène, ils exercent un
emploi en entreprise, enseignent la
langue des signes, etc. En effet, la
plupart des spectacles en langue des
signes ne sont pas suffisamment
diffusés tout au long de l’année
pour être une source de revenu
pérenne. Pour un oui, pour un non
d’IVT, avec Emmanuelle Laborit et
Chantal Liennel, a frôlé les cent
représentations. Ce chiffre est une
exception, les grands théâtres et
compagnies sont trop peu nombreux
pour assurer l'emploi de tous les
comédiens sourds.
comédiens sourds. Mais ce n'est
pas assez. Globalement, le théâtre
en langue des signes manque d’une
certaine confiance de la part des
salles de spectacle et des diffuseurs.
Certes, en achetant des spectacles,
en plus d’accroître la visibilité du
théâtre en langue des signes,
Clin d'Oeil et d'autres festivals
contribuent à la rémunération des
Cependant, la question du
professionnalisme des comédiens
sourds n'est pas uniquement liée
au petit nombre de compagnies
professionnelles, ou à la rentabilité
Être professionnel,
c'est avoir acquis
des compétences
particulières.
Anthony Guyon,
Ace Mahbbaz
et Rita Mazza,
Metroworld, 2011
IER
DOSS
des spectacles. Au-delà du statut,
des salaires et de l’accès à l'emploi,
être professionnel, c'est également
avoir acquis des compétences
particulières. Il s'agit de maîtriser la
langue des signes dans un registre
artistique et théâtral et de connaître
les diverses techniques liées au jeu
d'acteur.
Des formations
non accessibles
Pour cela, les comédiens
entendants sont formés dans des
écoles spécifiques rigoureuses et
exigeantes. Or, dans l'ensemble, ces
formations ne permettent pas aux
sourds d’y participer. Pourtant, à
l’étranger, des initiatives existent.
En Suède, la Teaterhögskolan,
académie des arts dramatiques de
Stockholm, ouvre certaines de ses
promotions aux comédiens sourds.
Au Danemark, le Glad Teater est à la
fois une compagnie et une formation
professionnelle de trois ans, ouverte
aux sourds.
En France, la majorité des comédiens
sourds ont principalement construit
leur carrière en forgeant leur
expérience par la pratique, d'abord
dans le monde Sourd. Des stages
et ateliers existent désormais.
On peut par exemple citer IVT à
Paris ou Act's à Toulouse. Ces
formations sont essentielles car
elles suscitent des vocations, et
permettent de découvrir de jeunes
talents. Certains participants
peuvent envisager de progresser
pour devenir professionnels.
D'autres continueront de pratiquer
le théâtre comme un loisir. Dans
tous les cas, ces formations sont
difficilement comparables au niveau
des formations professionnelles de
longue durée disponibles pour les
comédiens entendants. En absence
de dispositifs de formation adaptés,
la clef du succès des comédiens
sourds reste leur motivation et leur
travail personnel.
Enfin, être professionnel, c'est
aussi travailler dans des conditions
techniques et matérielles
professionnelles : se produire sur une
véritable scène, être accompagné
par des techniciens compétents.
Metroworld de la compagnie ON/
OFF, succès retentissant à Clin d'Oeil
en 2011, programmé à IVT en 2012, a
d'abord été joué au NTH8, théâtre de
Lyon ayant produit le spectacle. La
compagnie ON/OFF a ainsi bénéficié
d'un environnement professionnel.
S
10 AN
Des théâtres aux festivals, comédiens
professionnels ou amateurs, lorsque
la qualité est au rendez-vous, les
spectacles en langue des signes font
salle comble. À l'occasion des 300
ans de l’abbé de l’Épée, le ministère
de la culture a distingué Emmanuelle
Laborit. Aujourd'hui, ce n'est plus
seulement de reconnaissance dont
les comédiens sourds ont besoin pour
se professionnaliser, c'est d'aides à la
création en langue des signes et de
formations professionnelles qui leur
soient ouvertes.
EIL
IN D'O
CL
EN UN
Atelier de théâtre
© IVT
PIERRE SCHMITT
Emmanuelle Laborit recevant la légion d'honneur, avec
Aurélie Filippetti, ministre de la culture
© Thibaut Chapotot/MCC
Art’Pi! 33
C'est où que ça se passe ?
10
Retrouvez, d’un seul coup d’œil, tous les événements de l’actualité sourde
région par région et à l'étranger
1
ALSACE
Orschwiller (67)
Visites et ateliers
Château du
Haut-Kœnigsbourg,
tous les jours sur
réservation.
2
AQUITAINE
Cap-Ferret (33)
Vacances créatives
théâtre et land-art
Du 19 août au 1er sept.
3
AUVERGNE
Saint-Ours-les-Roches
(63)
Au fil des signes
Parc Vulcania, 22 sept,
13 octobre et 3 nov.
4
BOURGOGNE
Louhans (71)
Sale Petit Bonhomme
Palace de Louhans,
14 septembre, 21h15.
Les Cyclo-visites
de M. Fagnon
15 septembre, 10h30.
Anniversaire de
Ferdinand Berthier
Musée d'Histoire et de
Culture des Sourds,
9 novembre, 14h.
5
BRETAGNE
Brest (29)
Festival Intergalactique
de l'Image Alternative
Du 6 au 12 octobre.
Douarnenez (29)
Festival de cinéma
de Douarnenez
Du 23 au 31 août.
6
CENTRE
Bourges (18)
Mon Brassens
Festival des Déglingués,
19 octobre, 20h30.
Le Grand-Pressigny (37)
La Préhistoire pour de vrai ?
Musée de la Préhistoire,
28 septembre à 15h.
34 Art’Pi!
Saché (37)
Visite-atelier
imprimerie
Musée Balzac,
20 novembre à 15h.
Blois (41)
Concert Sigrid Flory
La Quinière,
28 septembre à 21h.
Olivet (45)
Né... 2 fois !
Médiathèque du Val,
7 décembre à 20h.
7
ÎLE DE FRANCE
Paris (75)
Activités en LSF
Musée des Arts et
Métiers, dates sur le site.
Économie, krach,
boom, mue
Cité des sciences,
14 juillet à 11h.
Léonard de Vinci, projets, dessins, machines
Cité des sciences,
14 juillet à 15h.
Ruptures, les
matériaux roulent
des mécaniques
Palais de la découverte,
27 juillet à 11h.
Bêtes de sexe,
la séduction dans
le monde animal
Palais de la découverte,
27 juillet à 15h.
Présentation de saison
IVT, 14 septembre à 14h.
Journée Mondiale
des Sourds
Centre d'animation les
Halles le Marais,
21 septembre à 10h.
Une Sacrée Boucherie
IVT, du 25 septembre au
27 octobre.
Paris Web
Du 10 au 12 octobre.
Né... 2 fois !
Théâtre du Jardin
d'Acclimatation,
19 novembre à 20h30.
Froid dans le dos
IVT, du 12 au 22 déc.
Parle Plus Fort !
IVT, du 9 au 11 jan. 2014.
7
Versailles (78)
Orphée Festival
Du 17 septembre au 3 oct.
6
12
8
9
MIDI PYRÉNÉES
Foix (09)
Festival de cinéma
Résistances
Du 5 au 13 juillet.
Toulouse (31)
36ème Convention
Européenne de Jonglerie
Du 27 juillet au 3 août.
L'heure du conte bilingue
Médiathèque José
Cabanis, 25 septembre
et 27 novembre.
Tournefeuille (31)
L'heure du
conte bilingue
Médiathèque,
5 octobre.
10
NORD-PAS-DECALAIS
Hallennes-lezHaubourdin (59)
Dédicaces Icar
Complexe Pierre de
Coubertin, 12 octobre.
11
PAYS DE LA LOIRE
Angers (49)
Dédicaces Icar
Centre des congrès,
7 et 8 décembre.
4
8
LIMOUSIN
Limoges (87)
Visites bilingues
en français et LSF
Musée des Beaux Arts, 4
août et 1er sept, 15h.
Histoires de signes
Bibliothèque
Francophone, 28 sept
à 10h30 et 11h30.
Mon Brassens
Médiathèque,
28 septembre, 21h.
1
11
5
3
2
14
9
12
POITOUCHARENTES
Lusignan (86)
Mon Brassens
Espace 5, 23 novembre,
20h30.
13
PROVENCE ALPES
CÔTE D'AZUR
Antibes (06)
Ateliers bilingues LSF/
français
Musée Picasso, 11 juillet,
9, 23 et 27 août, 14h30.
Mouans Sartoux (06)
Pourquoi le lièvre...
25 juillet à 18h.
Nice (06)
Mon Brassens
Festival Souroupa,
26 juillet, 19h.
Antuono
Espace Garibaldi,
23 novembre.
Vallée de la Roya (06)
Festival Souroupa
Du 26 au 28 juillet.
Vinon-sur-Verdon (83)
Né... 2 fois !
Théâtre du Moulin,
19 octobre à 20h.
13
Spectacle vivant
Art/Culture
Audiovisuel
Édition
Multimédia
Avignon (84)
Mon Brassens
Maison de la Parole,
du 7 au 30 juillet, 21h.
14
RHÔNE ALPES
Grenoble (38)
Visite guidée en LSF
Cœur de ville historique,
3 août et 7 septembre,
15h.
CANADA
Quebec
Né... 2 fois !
16 au 23 septembre.
ÉTATS-UNIS
New-York
Deaf film camp
21 juillet au 2 août.
Agenda
36-38
Spectacle vivant
Théâtre, cirque, concerts, contes...
40-41
Audiovisuel
Documentaires, fictions, clips, festivals...
42-44
Art/Culture
Sciences, nature, land-art, Préhistoire...
45-46
Multimédia
Sites, blogs... à voir sur la toile
47-49
Édition
Jeunesse, essais, livres anciens, romans...
Vulcania - p. 43
© J. Chabanne
publications bilingues
Langue des Signes Française
LIVRES - DVD - AFFICHES - JEUX
www.monica-companys.com
Art’Pi! 35
Spectacle vivant
RENCONTRE
Travail théâtral
© Rémy Masseglia
Les jeunes sourds et entendants de l’atelier théâtre du collège et lycée Morvan rencontrent
les jeunes sourds et entendants de l’Institut Magarotto en Italie, autour d’un projet dont la
poésie est support principal. Une découverte culturelle qui donnera lieu à une présentation
publique au mois de novembre dans un théâtre parisien, ainsi qu'à un montage vidéo.
PORTES OUVERTES
CONCERT
Présentation de saison
Vous pourrez visiter l'International Visual
Theatre, assister à un cours de LSF, voir des
archives projetées dans la salle de théâtre
et découvrir les nouveaux ouvrages des
éditions. À 19 heures aura lieu la présentation du programme de la saison à venir par
Emmanuelle Laborit.
14 SEPTEMBRE À 14H
IVT, PARIS (75)
Réservation : contact@ivt.fr
www.ivt.fr
Sigrid Flory
Sigrid Flory s'est construite en assemblant
les pièces d'un puzzle difficile, en cherchant
les plus belles couleurs pour entourer les
plus sombres. Sa musique et ses textes
reflètent les périodes de la vie : un cheminement intime où chaque pas compte. Un
concert mis en scène et traduit en langue
des signes.
28 SEPTEMBRE À 21H
LA QUINIÈRE, BLOIS (41)
www.sigridflory.com
FESTIVAL
Souroupa
Premier festival pour public sourd ou
pas avec des artistes sourds ou pas… La
programmation sera très riche, avec la
soirée d’ouverture au théâtre Francis Gag
à Nice, puis les journées et soirées dans
les villages de la vallée de la Roya. Théâtre,
danse, cirque, musique, chansigne…
DU 26 AU 28 JUILLET
VALLÉE DE LA ROYA (06)
www.signes-roya.org/index.php/souroupa.
html
THÉÂTRE / DANSE / COMÉDIE MUSICALE / OPÉRA
RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS :
FESTIVAL EUROPÉEN
T H É ÂT R E E T H A N D I C A P
DU 17 SEPTEMBRE
AU 3 OCTOBRE
ET LE 29 OCTOBRE 2013
87 • THÉÂTRE DE L’UNION • Limoges • tél. : 05 55 79 74 79
public@theatre-union.fr • www.theatre-union.fr
87 • LES FRANCOPHONIES EN LIMOUSIN • tél. : 05 55 10 90 10
resagroupe@lesfrancophonies.com • www.lesfrancophonies.com
87 • OPÉRA DE LIMOGES • tél. : 05 55 45 95 00
opera_educatif@ville-limoges.fr • www.operalimoges.fr
n THÉÂTRE DE FONTENAYLEFLEURY
Tél. 01 30 07 10 50
www.theatredefontenay.com
n CENTRE CULTUREL JEAN VILAR
MARLYLEROI / Tél. 01 39 58 74 87
www.ccjeanvilar.fr
n THÉÂTRE DU NICKEL
RAMBOUILLET / Tél. 01 34 85 81 07
www.rambouillet.fr
87 • LA MÉGISSERIE • St-Junien • tél. : 05.55.02.87.98
accueil.vienneglane@wanadoo.fr • www.lamegisserie.com
n ROYALE FACTORY
VERSAILLES / Tél. 09 51 74 78 83
www.royalefactory.fr
87 • THÉÂTRE DU CLOÎTRE • Bellac • tél. : 05 55 60 87 61
info@theatre-du-cloitre.fr • www.theatre-du-cloitre.fr
n CENTRE GEORGES POMPIDOU
PARIS / Grande Salle / Tél. 06 08 73 81 50
www.orpheefestival.com
Plus d’infos :
www.orpheefestival.com
06 74 71 79 95
ENS
lesS
ON 2012 - 2013
TOUS
VERSAILLES / Tél. 01 39 20 16 16
www.theatremontansier.com
D NS
A
n THÉÂTRE MONTANSIER
SAIS
87 • CC J.- P. FABRÈGUE • St-Yrieix-la-Perche • tél. : 05 55 08 88 77
culture@saint-yrieix.fr • www.saint-yrieix.fr
En partenariat avec :
23 • SCÈNE NATIONALE D’AUBUSSON • tél. : 05 55 83 09 09
infos@ccajl.com • www.ccajl.com
Lauréat de la Fondation
Audiens Générations,
sous l’égide de l’Institut de France
www.yanous.com
PROGRAMME DES SPECTACLES ACCESSIBLES EN LIMOUSIN
87 • CCM Jean-Gagnant • Jean-Moulin • John-Lennon • Limoges
tél. : 05 55 45 94 00 • centres_culturels@ville-limoges.fr • www.ville-limoges.fr
23 • LA FABRIQUE • Guéret • tél. : 05 55 52 84 97
lafabrique@ville-gueret.fr • www.ville-gueret.fr
Partenaire-Mécène associé à la création du Festival Orphée
23 • CC YVES-FURET • La Souterraine • tél. : 05 55 63 46 46
info-ccyf@orange.fr • www.ccyf.fr
THÉÂTRE
Festival Orphée
SPECTACLE
Mon Brassens
19 • LES 7 COLLINES • Tulle • tél. : 05 55 26 99 10
contact@septcollines.com • www.septcollines.com
Cette saison, près de 80 spectacles en Limousin sont
accessibles aux personnes aveugles, malvoyantes, sourdes ou
malentendantes. Une initiative unique en France qui commence
à porter ses fruits : les théâtres et festivals sont peu à peu investis
par des publics qui n’y trouvaient pas leur place. Les équipes des
lieux partenaires ont inscrit ces priorités avec enthousiasme dans
leur travail de relation publique, de communication et production.
Un enthousiasme qui n’a eu d’égal que celui des spectateurs à
répondre à leurs propositions. Nous saluons ces efforts et sommes
plus que jamais mobilisés pour encourager et accompagner cette
belle dynamique.
SAISON
Dans Tous les Sens
19 • LES TREIZE
ARCHES • Brive
55 24 11 13
Autour de la poésie
visuelle
de• tél.la: 05langue
La compagnie théâtrale Les Singuliers
contact@lestreizearches.com • www.lestreizearches.com
des signes, des chansons de Brassens et
Associés, qui œuvre depuis de nombreuses
Dès le 15 octobre 2012, retrouvez tous les détails
Les Singuliers Associés
de l'universNS de
Sale
Petit
Bonhomme,
un
des
spectacles
sur le site spécialement
adapté années pour la médiation culturelle, vous
S
SEN
D
(vidéos en LSF, compatibilité synthèses vocales...) :
spectacle tout public www.culture-en-limousin.fr/dtls
plein d’humour et
invite à retrouver tous les spectacles
d’autodérision dans lequel l’univers du conte
accessibles en région Limousin pour la
se mélange à celui de la musique. Toutes les
saison prochaine.
dates sur le site.
DU 17 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE
VERSAILLES (78)
www.orpheefestival.com
DU 7 JUILLET AU 23 NOVEMBRE
TOURNÉE DANS TOUTE LA FRANCE
http://salepetitbonhomme.com
A
36 Art’Pi!
TOUS
Pour cette 11ème édition du festival de
théâtre, trois des spectacles présentés
seront accessibles aux sourds : Carmen,
Opéra sauvage , opéra chanté et signé,
L'oiseau Bleu , interprétation simultanée
en langues des signes et Parle Plus Fort !,
spectacle bilingue LSF/français.
les
s
Spectacles accessible
À PARTIR DE SEPTEMBRE
LIMOUSIN
www.singuliersassocies.org
www.dtls.fr
Spectacle vivant
2fois!
THÉÂTRE
Une Sacrée Boucherie
JOËL CHALUDE
Coachingue : Fanny DRUILHE. Lumières : Stéphane ONFROY.
Musiques : Jacques BREL, Christian GUYOT, Herbie HANCOCK, Vélimir PERIC, etc...
Pour en savoir plus :
THÉÂTRE
Froid dans le dos
En clin d’œil au Grand-Guignol, IVT nous
emmène dans l’arrière-boutique d’une
boucherie où se jouera un drame familial,
burlesque et sanglant, avec l’objectif de faire
peur et rire autour d'une fable moderne et
décalée.
Spectacle bilingue LSF/français avec
Emmanuelle Laborit, Chantal Liennel et
Simon Attia.
Un spectacle à partir de motifs tirés de
contes où ogres et barbes-bleues viennent
s’entremêler aux souvenirs des fantômes
du Grand-Guignol. Les jeudis après la
représentation, venez rencontrer l’équipe
artistique !
DU 25 SEPTEMBRE AU 27 OCTOBRE
IVT, PARIS (75)
Réservation : contact@ivt.fr
www.ivt.fr
DU 12 AU 22 DÉCEMBRE
IVT, PARIS (75)
Réservation : contact@ivt.fr
www.ivt.fr
Spectacle bilingue LSF/français pour toute
la famille à partir de 7 ans.
www.joelchalude.com
Association
SYMBIOSES
Impression : rapid-flyer.com / Photographie & Infographie : stefhan.com
Répétition © Sylvie Badie-Levet
Né...
SPECTACLE
Né... 2 fois !
Un monologue à ne pas mettre entre
toutes les oreilles... Un spectacle accessible
aux sourds et entendants, de et avec Joël
Chalude.
16 AU 23 SEPTEMBRE
TOURNÉE AU QUEBEC
19 OCTOBRE À 20H
THÉÂTRE DU MOULIN, VINON-SUR-VERDON (83)
19 NOVEMBRE À 20H30
THÉÂTRE DU JARDIN D'ACCLIMATATION, PARIS (75)
7 DÉCEMBRE À 20H
MÉDIATHÈQUE DU VAL, OLIVET (45)
www.joelchalude.com
Art’Pi! 37
© Sylvie Badie-Levet
Spectacle vivant
CONTES
L'heure du conte bilingue
Émilie Rigaud, comédienne de l'association
ACT'S, conte des histoires en langue
des signes avec les bibliothécaires. Les
illustrations sont projetées simultanément
sur grand écran.
À partir de 5 ans.
Le plus grand événement de jonglage au
monde rassemble des professionnels,
des jongleurs de rue ou des passionnés :
une grande parade défile dans la ville, des
démonstrations, des ateliers (encadrés par
des volontaires signants) et des jeux de
jongle montrent la diversité du jonglage.
DU 27 JUILLET AU 3 AOÛT
TOULOUSE (31)
www.ejc2013.org
THÉÂTRE
Parle Plus Fort !
Ce spectacle bilingue LSF/français aborde
avec sensibilité et humour le quotidien d'un
sourd dans le monde du travail. Jean-Yves
Augros, qui a écrit et mis en scène la pièce,
souhaite montrer que les deux mondes
Sourd/Entendant se ressemblent, avec
leurs différences et leurs difficultés, mais
aussi avec leurs joies.
DU 9 AU 11 JANVIER 2014
IVT, PARIS (75)
Réservation : contact@ivt.fr
www.ivt.fr
© Rémy Masseglia
25 SEPTEMBRE ET 27 NOVEMBRE
MÉDIATHÈQUE JOSÉ CABANIS, TOULOUSE (31)
5 OCTOBRE
TOURNEFEUILLE (31)
www.bibliotheque.toulouse.fr/Conte-LSF.
html
JONGLAGE
36ème Convention
Européenne de Jonglerie
THÉÂTRE
Antuono
La nouvelle création de Signes Compagnie
navigue entre récit et théâtre avec jeu
masqué, mime, langue des signes et
français, sans même qu'on y prenne garde
tant on rit des aventures du personnage qui
connaît des expériences bien cruelles...
23 NOVEMBRE
ESPACE GARIBALDI, NICE (06)
www.signes-roya.org
38 Art’Pi!
JOURNÉES DU PATRIMOINE
Des Signes moi la Bresse
Profitez d'un programme bilingue autour de
la culture Sourde : spectacles, chorale, bal,
ateliers, conférences, visites guidées...
14 SEPTEMBRE À 21H15
SALE PETIT BONHOMME, PALACE DE LOUHANS (71)
15 SEPTEMBRE À 10H30
LES CYCLO-VISITES DE M. FAGNON, LOUHANS (71)
http://www.lagrangerouge.org/wp-content/
uploads/2013/01/dossier-JEP2013-presse.
pdf
CONTE THÉÂTRALISÉ
Pourquoi le lièvre...
Tissage de contes d’origines différentes…
et tissage entre voix, mime et langue des
signes pour un spectacle malicieux, cruel
et bilingue. Un bilinguisme qui crée un pont
entre les publics sourd et entendant pour un
partage des mêmes histoires.
25 JUILLET À 18H
MOUANS SARTOUX (06)
www.signes-roya.org/index.php/creations/
pourquoi-le-lievre.html
Art’Pi! 39
Audiovisuel
CINÉMA
Bilan de la diffusion des films sous-titrés
L'année 2012 s'est achevée avec 50 films français accessibles aux personnes sourdes et
malentendantes au cinéma contre 8 en 2011. Une carte de France indique leur répartition
par département.
http://cinest.fr/Actualites/Article.aspx?id=1022
arnenez
Cinéma de Dou
t 2013
36e Festival de
23 au 31 aoû
du
r des cultures,
Festival autou
es minoritaires
peuples et langu
s, Gens du Voyage,
Roms, Tsigane
e,
Grand cru Bretagn
te,
alité-intersexuali
LGBTQI : Transexu
Monde des Sourds,
ographique
expérience cinémat
Grande Tribu
Roumanie, une
Programme
(5e année)
Monde
des Sourds
du 29 au 31 août 2013 (3 jours)
Débat sous le chapiteau
Le programme, c’est
quoi ?
Café-signes
• Films
• Café-signes/Débats
• Rencontres
• Librairie, exposition,
?
L’accessiblité pendant une semaine
...
• Point accueil en LSF
des débats tous les matins à 10 h
• Interprètes bénévoles en LSF pour
de rencontre avec les réalisateurs
et tous les soirs à 18 h, films suivis
ts
pour les Sourds et les Malentendan
• Films en version orginale et en version
Où trouver plus d’info
• www.festival-douarnenez.co rmations ?
m - 02 98 92 09 21
• Facebook : Festival de
cinéma de Douarnenez
et FCDSourds
En partenariat avec le Collectif Des Sourds du Finistère 1 rue du Dauphiné - 29200 Brest - cdsf29@orange.fr
CINÉMA
Home, it's where
you belong
CINÉMA
Festival
Intergalactique de
l'Image Alternative
CINÉMA
Festival de
Douarnenez
Adaptation contemporaine
audacieuse du récit biblique du
retour du fils prodigue, ce film
réalisé par Jarrod Saunders est
la toute première réalisation
Sourde d'Afrique du Sud et met
en scène des acteurs et actrices
sourds.
Le mélange de concerts, de projections de documentaires et de
programmes adaptés au jeune
public permettent l’échange
et la rencontre autour d'une
culture. Cette année : l'Irlande.
À travers des diffusions cinématographiques de documentaires
ou de fictions, ce festival invite
chaque année des communautés minoritaires qui ont en
commun de lutter pour leurs
identités souvent bafouées.
www.home-movie.co.za
DU 6 AU 12 OCTOBRE
BREST (29)
DU 23 AU 31 AOÛT
DOUARNENEZ (29)
www.festival-galactique.
infini.fr
CINÉMA
Confession
Situé peu de temps après le
congrès de Milan, ce drame
historique de Julian PeedleCalloo dépeint la bataille entre
la culture de l’oralisme et celle
de la langue des signes dans la
communauté Sourde.
www.clin-doeil.eu/2013/
portfolio-items/confession
40 Art’Pi!
FILM
A life without words
Au Nicaragua rural, en l'absence
de communication, Dulce Maria
et son frère Francisco, nés
sourds, se sont peu éloignés de
leur ferme natale. Jusqu'à l'apparition de l'employée d'une ONG
qui essaie de leur apprendre
leurs premiers mots.
www.alifewithoutwords.com
www.festival-douarnenez.
com/fr/accueil
FILM
Habana Muda
La Havane : un jeune père de
famille sourd qui se bat pour
joindre les deux bouts, un touriste mexicain amoureux de lui,
la possibilité de quitter l'île pour
une vie meilleure au Mexique.
Une plongée dans un Cuba
comme on ne l'a jamais vu.
www.facebook.com/
HabanaMuda
CINÉMA
Festival Résistances
L'objectif de ce festival international est de promouvoir un
cinéma rarement diffusé sur
les écrans, pour faire connaître
d'autres regards et d'autres
cinéastes.
DU 5 AU 13 JUILLET
FOIX (09)
http://festival-resistances.
fr/Presentation-en-LSF-dufestival.html
DOCUMENTAIRE
Koji Inoue,
photographe
au-delà des signes
Ce film est le fruit du périple de
la réalisatrice Brigitte Lemaine
à travers le Japon sur les traces
de cet infatigable photographe
sourd, soutenu par le récit de
sa biographe, de sa famille et de
ses amis sourds et entendants.
www.brigitte-lemaine.com
Audiovisuel
CLIP
If I were a boy
Cette interprétation de Beyoncé
en ASL a été réalisée à l'université de Madonna lors d'un cours
d'étude de la langue des signes.
Issu de l'album I am… Sasha
fierce, ce single est resté pendant quatre semaines numéro
un des ventes.
www.youtube.com/
watch?v=wPnJFz9kfWw
CAMP
Deaf Film
Au camp d'été Mark Seven,
trois professionnels sourds du
cinéma vont enseigner leur art à
des jeunes de 13 à 16 ans. Les
adolescents apprendront comment écrire un scénario, cadrer,
réaliser, être acteur.
DU 21 JUILLET AU 2 AOÛT
NEW-YORK
http://campmark7.
org/?page_id=1659
DVD
Des Signes
et Des Lettres
Rappeur et slameur, Lhomé
marie le piano, le flow et la
langue des signes. Découvrez
son univers musical à l'occasion
de la sortie du DVD Des Signes
et des Lettres.
www.youtube.com/
playlist?list=PLUoGy_coH_
JnQGT57tXV0-6expfpfvhMe
www.artdelhome.com
CLIP
Run the world (girls)
Avec ce titre, Beyoncé faisait le
buzz en 2011. En 2013, son tube
est repris en ASL. Ce nouveau
clip est réalisé par Marisa Mills
et Lauren Hostovsky. Attention,
tenues fashion et chorégraphies
rythmées !
www.youtube.com/
watch?feature=player_
embedded&v=yCBk4C1_90A
Art’Pi! 41
Art/Culture
VIDÉO
Musée d'Histoire et de Culture des Sourds
Le 9 mars dernier, le premier musée dédié aux Sourds a été inauguré à Louhans. Découvrez
ou revivez cette journée mémorable : discours des personnalités présentes, conférence
sur l'histoire du musée et visite guidée.
www.clsfb.fr
PARIS
PARIS
Cité des sciences
Léonard de Vinci, projets, dessins,
machines
Entrez dans le monde riche et spectaculaire
de Léonard de Vinci, autour des quarante
maquettes de ses machines réalisées à
partir de ses carnets.
JUSQU'AU 18 AOÛT
VISITE EN LSF
LE 14 JUILLET À 15H
Réservation obligatoire :
info.sourd@universcience.fr
www.cite-sciences.fr/lsf/ala_cite/
expositions/leonard-de-vinci/
PARIS
Palais de la découverte
Ruptures, les matériaux roulent
des mécaniques
À travers des manipulations, expérimentez les étonnantes réactions de
matériaux (déformation, rupture, résistance,
adhérence) démentant quelques idées
préconçues.
JUSQU'AU 10 NOVEMBRE
VISITE EN LSF
LE 27 JUILLET À 11H
Réservation obligatoire :
info.sourd@universcience.fr
www.palais-decouverte.fr/index.php?id=2234
Palais de la découverte
Bêtes de sexe, la séduction
dans le monde animal
Sur un mode ludique et décalé, venez découvrir l'ingéniosité créatrice et effrontée de la
nature qui vient bousculer nos propres
repères sur la sexualité.
JUSQU'AU 25 AOÛT
VISITE EN LSF
LE 27 JUILLET À 15H
La programmation
de :L’office de tourisme
Réservation
obligatoire
info.sourd@universcience.fr
www.palais-decouverte.fr/index.php?id=2193
(re)découvrir
LIMOGES
Musée des Beaux Arts
© Musée des Arts et métiers-CNAM,
Paris/Photo M. Favareille
© Ville de Limoges/Musée des Beaux-Arts
février 2013 juin 2013
PARIS
Musée des Arts et Métiers
Visites bilingues en français et LSF
Découvrez les collections et les expositions
temporaires de ce musée qui occupe l'ancien
palais épiscopal, en plein cœur du quartier
historique de la cité, au milieu de jardins en
terrasses dominant la vallée de la Vienne.
Tous les premiers samedis du mois.
Activités en LSF
Venez découvrir les sept collections
du musée (Instruments Scientifiques,
Matériaux, Construction, Communication,
Énergie, Mécanique et Transports) et l'église
grâce à des visites générales, des visites
thématiques ou des contes en LSF.
4 AOÛT ET 1ER SEPTEMBRE À 15H
www.museebal.fr/fr/node/676
DATES SUR LE SITE
www.arts-et-metiers.net/musee.
php?P=301&lang=fra&flash=f
42 Art’Pi!
GRENOBLE
Cœur de ville historique
Visite guidée en LSF
Alliez l'utile à l'agréable et profitez des
vacances pour visiter ou revisiter les hauts
lieux de la capitale des Alpes, du cœur de la
ville au sommet de la Bastille.
3 AOÛT ET 7 SEPTEMBRE À 15H
www.grenoble-tourisme.com/26-recherche.
htm?searchString=VISITE+guid%C3%A9e+lsf&s
ubmit=&idtf=26
© Luc Olivier, 2010
Art/Culture
CAP-FERRET
Théâtre, land-art et bien-être
Vacances créatives
À travers l'initiation au jeu de scène, vous
apprendrez à vous exprimer et raconter des
histoires personnelles ou imaginées. Vous
jouerez aussi à créer des œuvres d'art avec
des matériaux naturels (sable, bois, feuilles,
etc.).
DU 19 AOÛT AU 1ER SEPTEMBRE
www.ressourdces.com/article-vacancescreatives-au-bord-de-la-mer-115020134.
html
LOUHANS
Musée d'Histoire
et de Culture des Sourds
Anniversaire de Ferdinand Berthier
À l'occasion du 210ème anniversaire de
sa naissance, cet infatigable défenseur de
la langue des signes est mis à l'honneur
par l'association CLSFB avec la visite de
sa maison familiale et de sa tombe, une
conférence au musée et un banquet en son
hommage.
9 NOVEMBRE, À PARTIR DE 14H
www.clsfb.fr
SAINT-OURS-LES-ROCHES
Vulcania
Au fil des signes
Situé sur un site exceptionnel, le parc
d'attraction dédié aux volcans conjugue
découvertes scientifiques et tourisme en
famille : attractions, films 5D, animations et
expositions interactives…
VISITES BILINGUES FRANÇAIS/LSF
LES 22 SEPTEMBRE, 13 OCTOBRE
ET 3 NOVEMBRE
www.vulcania.com/les-services/tourismehandicap/sourds-et-malentendants.html
exposition
La préhistoire
pour de vrai ?
la fin des idées reçues
Musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny
© David de Filippo
20 avril - 30 novembre 2013
www.prehistoiregrandpressigny.fr
PARIS
Cité des sciences
LE GRAND-PRESSIGNY
Musée de la Préhistoire
Économie, krach, boom, mue
Comment ça marche ? Quel est l’état du
monde ? À travers une exposition animée
d'expériences et de jeux collectifs, venez
décrypter l'actualité économique et comprendre les grands débats de notre époque.
La Préhistoire pour de vrai ?
Le monde préhistorique continue de stimuler
l'imagination. Découvrez une exposition
ludique et décalée qui vient bousculer les
idées reçues sur nos connaissances et notre
appréciation de la Préhistoire.
JUSQU'AU 5 JANVIER 2014
VISITE EN LSF
LE 14 JUILLET À 11H
Réservation obligatoire :
info.sourd@universcience.fr
www.cite-sciences.fr
JUSQU'AU 30 NOVEMBRE
VISITE EN LSF
LE 28 SEPTEMBRE À 15H
www.prehistoiregrandpressigny.fr/prehistoire.html
ORSCHWILLER
Château du
Haut-Kœnigsbourg
Visites et ateliers
Édifié au XIIe siècle, le château du HautKœnigsbourg fut le témoin de rivalités entre
seigneurs, rois et empereurs. Il propose
toute l’année aux groupes une palette variée
de visites et d’ateliers en LSF et LSI.
TOUS LES JOURS SUR RÉSERVATION
www.haut-koenigsbourg.fr/fr/visitechateau-atelier-evenements/visiter/
handicapes
Art’Pi! 43
© Direction des musées de la ville d'Antibes
Art/Culture
SACHÉ
ANTIBES
Musée Balzac
PARIS
Musée Picasso
Visite-atelier
Venez découvrir les liens étroits
qu'entretenait Balzac avec le monde des
imprimeurs et des éditeurs. À travers la
manipulation d'une presse typographique,
vous apprendrez la manière de fonctionner
d'un atelier d'imprimerie du XIXe siècle.
Ateliers bilingues LSF/français
Ces ateliers permettent de développer
un dialogue plus intime avec les œuvres
qui peuvent devenir ainsi des sources
d’inspiration. Ils sont aussi l’occasion
d’expérimenter différentes techniques
artistiques.
VISITE EN LSF
LE 20 NOVEMBRE À 15H
www.monuments-touraine.fr/page.
php?id_noeud=119&id_art=16
11 JUILLET, 9, 23 ET 27 AOÛT À 14H30
Réservation marie.dubrulle@ville-antibes.fr
www.antibes-juanlespins.com/les-musees/
picasso
Centre d'animation
Les Halles le Marais
Journée Mondiale des Sourds
À l'occasion de la JMS, une Journée de la jeune
création de culture Sourde est organisée.
Au programme : exposition, projectiondébat, spectacle, animations valoriseront
la diversité des talents artistiques Sourds.
Programme complet disponible sur le site
début septembre.
21 SEPTEMBRE À 10H
www.anim-leshalles.org
Sophia CatSkull
Maquilleuse professionelle
Spécialisée en effets spéciaux - Prothèse
Claire Potier, une jeune créatrice souhaite
vous faire découvrir ses inventions uniques
et variées :
Studio - Mode - TV - Film - Théâtre
Beauté - Événement - Mariage
Bagues, Bracelets, marques page,
Bijoux à sac, colliers, montres...
Maquillage pour enfants
www.latelierenchante.fr
Exceptionnellement, découvrez la promotion
avec le code : Clin d’Oeil 10 ans
Du 15 septembre 2013 au 15 janvier 2014
(achat en ligne uniquement)
ion
Réduct *
de 7€
ir de 40
t à part
ut acha
*Pour to
€
Bonne découverte
S o p h i a C at S k u l l M ak e U p
s o p h i a .b al le s t e r @ g m a i l .co m
44 Art’Pi!
Multimédia
DICTIONNAIRE
Nouvelle version d'Elix
Plus d'un an après la mise en ligne de la première version, Elix fait peau neuve : plus facile
d'utilisation et plus ergonomique, ce sont 8 000 définitions en LSF et 6 000 signes qui sont
maintenant disponibles gratuitement.
www.elix-lsf.fr
ARTISTE
MULTIMÉDIA
Raymond Luczak est un artiste connu
pour ses films, livres et pièces de théâtre.
Retrouvez sur son site, en anglais, sa biographie ainsi que toutes les œuvres de sa
carrière.
Nouvelles technologies, musique, télévison,
cinéma : cette société indépendante a été
créée par une jeune femme sourde toucheà-tout, dans le but d'ouvrir les entendants à
la culture Sourde. Site en anglais.
Créée par Kevin Maurel, cette web-série
bénévole montre le quotidien d'adolescents qui se livrent et se parlent de ce qu'ils
aiment. Vingt-trois épisodes sont déjà
disponibles.
www.raymondluczak.com
http://jadefilm.com
www.youtube.com/user/
SourdetVous?feature=watch
Raymond Luczak
BLOG
Jade Films
WEB-SÉRIE
Sourd & vous
SITE
CONFÉRENCE
Des anecdotes qui font rire, agacent ou
émeuvent, des coups de gueule et coups
de cœur, des aventures qui interpellent, des
situations cocasses : partagez le quotidien
d'une jeune femme sourde.
Une association dont l’objet est d’être une
force de proposition, d’accompagnement
et de dynamisme de la vie culturelle de
Pornichet : rencontres, cours de LSF, et le
festival À 2 mains, bien entendu !
Paris Web, conférence francophone traduite
en LSF des gens qui font le web, explorera
cette année les thèmes de l’accessibilité
web, du design numérique, de l’ergonomie
et du web mobile.
http://laplumedesucama.blogspot.fr
www.agitateursdeculture.fr
DU 10 AU 12 OCTOBRE
PARIS (75)
La plume de Sucama
Agitateurs de culture
Paris Web
www.paris-web.fr/lieux
BLOG LITTÉRAIRE
Percer la bulle
Frédéric Thomas nous livre sur son blog
un joli conte. Il raconte l'histoire de David,
un jeune sourd qui tente de bouter loin de
lui cet oppressant mal de vivre qui l'étouffe
depuis son plus jeune âge.
www.art-et-litterature.com/article-percerla-bulle-106260574.html
GALERIE
La tribu des artistes
Sur ce site communautaire d'artistes,
découvrez une vision graphique et photographique de la langue des signes.
http://latribudesartistes.lateliercanson.
com/web/signes-langage/signes-langage
PEINTURE
Janna Dahl
Artiste sourde russe, Janna Dahl utilise
différentes techniques pour exprimer son
optimisme en couleurs vives et éclatantes.
Elle transmet la complexité de la vie grâce
à une combinaison du réel et de l'abstrait.
www.dahlspiritualart.com
Art’Pi! 45
Multimédia
CINÉMA
Deaf Women in Film
Un site, en anglais, réservé aux femmes
sourdes qui font le cinéma : actrices, réalisatrices, productrices, techniciennes...
Femmes et sourdes, deux bonnes raisons de se réunir et de s'entraider
professionnellement.
http://dwif.blogspot.fr
WEBTV
BSL Zone
Le site (en anglais) de programmes faits
en langue des signes britannique par les
sourds, pour les sourds : séries, jeunesse,
sport, fictions, informations. Une émission
est également choisie chaque semaine pour
être diffusée sur deux chaînes télévisées.
www.bslzone.co.uk
SITE
Tableaux
MODE
Valdis Voitkevics
Styliste sourd, Valdis Voitkevics, qui vit
maintenant à Lyon, va ouvrir son site internet au public, de manière à faire découvrir
son univers et ses collections. En attendant,
retrouvez-le sur facebook.
www.valdisvoitkevics.com
SPECTACLE
Bernard Bragg
Bernard Bragg est un artiste sourd accompli :
poète, réalisateur, écrivain, comédien, il surfe
sur la vague du théâtre Sourd moderne. Son
site, en anglais, vous permettra de découvrir
ou redécouvrir sa vie et sa carrière.
http://bernardbragg.com/biography
WEBTV
DeafTV
SPECTACLE
Trix Bruce
Trix est conteuse, poète et comédienne
sourde, et anime des ateliers autour de la
langue des signes américaine et de l'expression corporelle. Découvrez, en anglais, le site
d'une femme pleine d’énergie et dotée d'un
grand sens de l'humour.
www.trixbruce.com
THÉÂTRE
National Theatre of the Deaf
La plus ancienne compagnie de théâtre
des États-Unis continue de se produire en
tournée avec des créations originales, d'animer des ateliers de travail, et développe
aujourd'hui des scenarii pour la télévision
publique. Site en anglais.
www.ntd.org
ARTISTE
Mary A. Rappazzo
À l'occasion du tricentenaire de l'abbé de
l'Épée, une quarantaine de dessins présentent sa vie, son lien avec les enfants
sourds, et son combat pour la reconnaissance de la communauté Sourde et de la
langue des signes.
DeafTV, la chaîne de télévision d'Afrique
du Sud sur internet, est une plateforme
communautaire qui a pour but de relier les
sourds autour de la langue des signes africaine, grâce à des films, des émissions et un
forum. Site en anglais.
Sourde américaine, Mary A. Rappazzo est
peintre, artiste numérique et graphiste. Ses
personnages figuratifs manquent souvent
d'un ou deux organes sensoriels, mais ils
sont totalement engagés dans le monde qui
les entoure.
http://laurent.verlaine.pagesperso-orange.
fr/papier-abbe.html
www.deaftv.co.za/2008
www.mar1eye.com/artist.html
46 Art’Pi!
Edition
DÉDICACES
Icar
Icar, dessinateur sourd de bandes dessinées, illustrateur de la célèbre série Terres
Lointaines (voir Art'Pi ! N°6) sera en séances de dédicaces aux Halliennales et au Festival
de BD d'Angers.
12 octobre, Complexe Pierre de Coubertin, Hallennes-lez-Haubourdin (59). www.halliennales.com
7 et 8 décembre, Centre des congrès, Angers (49). http://angersbd.fr/angers-bd
THÈSE
Les sourds dans la société
française au XIXe siècle
L'ouvrage renouvelle la connaissance de la
communauté Sourde, sur le plan de l'Histoire mais aussi de l'actualité. En deuxième
page du livre, un flashcode donne accès à
une lecture en LSF.
Auteure : Florence Encrevé
Éditeur : Créaphis
www.editions-creaphis.com/ouvrages/
les-sourds-dans-la-societe-francaiseau-xix-siecle
GUIDES
Paris, Londres,
fais-moi signe !
Découvrez les sites accessibles aux sourds,
les sorties et rencontres en langue des
signes, les lieux de shopping, les festivals...
et un dictionnaire LSF/BSL. Un bon moyen
de voyager plus facilement dans les capitales européennes !
Conception : Solenn Terrom
http://guaskenn.free.fr
HISTOIRE
Origines et Histoire
de la Persagotière
Développée avec ténacité par des hommes
qui croyaient profondément en leur mission,
l’institution de la Persagotière fut aussi un
grand centre qui forma de nombreux professeurs. Un livre très bien documenté
qui retrace plus de cent cinquante ans
d'Histoire.
Auteur : René Legal
Éditeur : Airelle Éditions
www.airelle-editions.fr/orderbook27pg.
html
AUTOBIOGRAPHIE
Sourde en centres d'appels
ROMAN
Paroles silencieuses
À la suite d'un drame, Sonia entre dans
le monde du silence ; son regard change
jusqu'à transformer sa vie d'infirmière. Du
Cameroun aux salles d'un hôpital français,
en passant par les bureaux ministériels, elle
découvre l'histoire d'une génération sourde.
Auteur : Jean Dagron
Éditeur : Crilence
http://editions-du-crilence.org/product.
php?id_product=11
LIVRE ANCIEN
Catalogue d'étude
Cet ouvrage relate le combat d'une salariée
de France Télécom qui tente de retrouver sa
place au sein du groupe. La transformation
de l'entreprise mènera cette assistante de
direction sourde à devenir conseillère clientèle par téléphone...
Réalisé en 1842 par les frères Guyot, instituteurs des sourds, cet ouvrage recense en
plus de cinq cent pages ce qui a été publié
(en français, anglais, espagnol, latin, italien,
etc.) sur les sourds. Il est disponible en ligne
sur google books.
Auteure : Claire Merlin
Éditeur : L'Harmattan
www.editions-harmattan.fr/index.asp?na
vig=catalogue&obj=livre&no=32839
Auteurs : C. Guyot et R. T. Guyot
www.unapeda.asso.fr/article.
php3?id_article=2006
Art’Pi! 47
Edition
TÉMOIGNAGE
Des sportifs exceptionnels
ESSAI
Franchir le fossé
RÉCIT
Mélie avec tendresse
« Être privé du sens auditif fait que les
autres sens sont davantage stimulés : les
vibrations, les trous d'air, le souffle du vent,
les différences brutales de température. »
Eric Dinée a quarante ans, il est sourd profond et parachutiste.
Résultat d’années de recherches aux ÉtatsUnis et en France, ce livre explore le processus par lequel trois biographes français
sourds des XIXe et XXe siècles ont tenté
de " franchir le fossé " séparant les univers
Sourd et Entendant.
Sourde de naissance, Mélie a six ans quand
son père la viole pour la première fois. C'est
le début de la spirale infernale. Entre lâcheté
et cécité de sa famille, elle endure tout.
Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle n'a
plus le choix : sortir du déni ou mourir.
Auteure : Martine Silberstein
Éditeur : Autre vue
www.autrevue.net/autres-categories/
des-Sportifs-Exceptionnels-42.html
Auteure : Rachel M. Hartig
Éditeur : Airelle Éditions
www.airelle-editions.fr/orderbook28pg.
html
Auteure : Hélène Berrier
Éditeur : Publibook
www.publibook.com/librairie/livre.
php?isbn=9782342003680
nouveau !
tampons
dactylologie
boîte en tilleul, couvercle coulissant
24,5 x 9,5 x 5 cm
27 blocs en hêtre 2,5 x 2,5 x 3 cm
"
bon de commande
nom.....................................................................
adresse................................................................
...........................................................................
Je commande 1 boîte de tampons dactylologie
J’envoie un chèque de 40 € (36 €+ 4 € de frais d’envois)
editions monica companys
20 rue du soleil levant
49140 villevêque
48 Art’Pi!
JEUNESSE
Monica COMPANYS
Valérie HEME-GIRAUD
illustrations de Catherine COINTE
y
SITE
Livres accès
Ce site répertorie l'ensemble des livres jeunesse en édition adaptée : en langue des
signes, sans texte... Il permet de découvrir
l'ensemble de l'offre, avec pour chaque titre
une fiche descriptive de l'histoire, le type
d'adaptation et les coordonnées des sites
éditeurs. Un bon moyen de permettre à
votre enfant d’avoir accès au plaisir d’une
histoire !
SITE
Éditions du Fox
Dans leur nouvelle rubrique " Domaine
public ", les éditions du Fox proposent
des livres gratuits, anciens ou récents, en
e-book. Pour les livres anciens, des versions
modernisées, plus faciles à lire, ont été
mises en ligne.
www.2-as.org/editions-du-fox/
http://livres-acces.fr/
AUTOBIOGRAPHIE
Hands of My Father : A
Hearing Boy, His Deaf Parents,
and the Language of Love
L'auteur retrace avec candeur et humour
son enfance, tiraillé entre ses parents
sourds et le monde entendant. Au-delà de
son embarras, il retranscrit avec sensibilité
tout l'amour qu'il éprouve.
Auteur : Myron Uhlberg
Éditeur : Bantam
Langue : Anglais
www.goodreads.com/book/
show/3899622-hands-of-my-father
ROMAN
Malentendus
Ce roman raconte l’histoire d'une famille
dévastée, non pas par la surdité, mais par
les malentendus les plus ordinaires entre
parents et enfants, par l’incapacité des premiers à aimer les seconds tels qu’ils sont, et
non pas tels que leur amour-propre voudrait
qu’ils soient.
Auteur : Bertrand Leclair
Éditeur : Actes Sud
www.actes-sud.fr/catalogue/litterature/
malentendus
ALBUM
Youpi ! Mes parents
sont sourds !
Un petit album de poche illustré de situations dans une famille où les parents
sont sourds. Les deux enfants, Ilona et
Emma, qui sont entendantes, vous font
découvrir des scènes de leur quotidien.
Auteure : Valérie Heme-Giraud
Illustratrice : Catherine Cointe
Éditeur : Monica Companys
www.monica-companys.com/product.
php?id_product=168
ALBUM
Et patati... Et patata
Tom adore parler. Ses copains de l'école
le trouvent gentil, mais parfois ils en
ont assez de l’entendre et le mettent de
côté. Un jour, une nouvelle élève, sourde,
arrive. Tom est le seul à aller vers elle.
Elle lui plaît beaucoup...
Auteur : Christos
Illustratrice : Brunella Baldi
Éditeur : D'un monde à l'autre
www.mondealautre.fr/boutique/etpatati-et-patata-o29.html
Art’Pi! 49
Et si c'était pour vous ?
Castings, appels à participation, demandes de soutien...
Expédition Pi'Laponia :
recherche artistes
Recherche artistes sourds et entendants
(dessinateurs, écrivains, illustrateurs, photographes, graphistes, peintres...) pour une
expédition en Laponie au printemps 2015,
afin de réaliser un carnet de voyage.
Questions et candidatures
(avant le 15 septembre 2013) à
contact@lesmontagnesdusilence.org
Tous les détails du projet sur :
www.lesmontagnesdusilence.org/
stages.cfm?actu=13
........................................................................
Site pour
comédien(ne)s/
réalisateur(rice)s
Curios Studio Cinéma est un site qui
rassemble des informations autour du
cinéma Sourd. Aujourd'hui, il met en
place un répertoire des comédien(ne)s et
réalisateur(rice)s sourd(e)s : photos, biographies, filmographies.
Le festival de spectacle vivant se déroulera
du 26 au 28 juillet.
Pour réussir cette aventure, nous avons
besoin de vous, sourd ou entendant, durant
un à trois jours ou quelques heures : billetterie, accueil, buvette, repas ou transport
des artistes et bénévoles, placement des
spectateurs…
Si vous aussi vous souhaitez vous faire
connaître en apparaissant sur le site,
envoyez une ou plusieurs photos (portrait)
et un CV.
www.signes-roya.org/index.php/
component/content/article/3-festivalsouroupa/73-festival2013.html
www.curios-studio-cinema.com
........................................................................
.......................................................................
Aider le Musée
d'Histoire et de
Culture des Sourds
Atelier vidéo
en langue des signes
Le Kino Cabaret est un atelier de réalisation
de films courts en groupe et en trois jours,
ouvert à tou(te)s avec ou sans connaissances audiovisuelles.
Vous pouvez donner au musée vos objets
anciens : livres, journaux, photos, lettres,
cahiers, tableaux... Le musée peut acheter
les objets de valeur à un prix raisonnable.
Si vous ne souhaitez pas donner ou vendre,
informez le musée : nous pouvons photocopier ou photographier.
Si vous savez que quelque chose de valeur
existe quelque part, prévenez-nous !
museesourds.louhans@yahoo.fr
L'atelier est encadré notamment par une
personne signante. Un interprète français/
LSF sera présent lors des réunions.
Dans le cadre du Festival de l'Image
Alternative (6 au 12 octobre à Brest).
Renseignements et inscriptions :
canal.ti.zef@infini.fr
.......................................................................
Appel à films
Pi Sourds
Le Festival Intergalactique de l'Image
Alternative (films militants, débats,
concerts, etc.) cherche depuis sa création à
être accessible à tous et toutes (interprétation, sous-titrages, bénévoles sourds...).
Cette année, il met en place une programmation de films Pi Sourds.
Envoyez-nous vos vidéos !
Renseignements et envoi des films :
camille@cibulle.com
www.festival-galactique.infini.fr
50 Art’Pi!
Festival Souroupa :
appel à bénévoles
.......................................................................
Projet d'édition
Papillon-Signe veut valoriser la langue des
signes pour les enfants sourds ou en difficulté de langage.
Vous êtes sourd, vous savez dessiner et
signer : proposez vos dessins, histoires
et jeux pour enfants. Nous mettrons
nos talents en commun pour présenter
quelques idées ensemble (articles, images,
photos ou vidéos). Ensuite, nous monterons un projet d'édition.
postmaster@papillon-signe.fr
http://papillon-signe.fr
Appel à candidature :
jeunes artistes sourds
Le Centre d’animation Les Halles à Paris célèbrera la JMS le 21 septembre en organisant
une Journée de la jeune création de culture
Sourde (exposition, projection-débat, spectacle et animations).
Le Centre souhaite présenter les parcours
d'artistes sourds (maximum 30 ans) en
danse, théâtre, musique/chansigne, audiovisuel ou arts plastiques.
Écrivez avant le 20 août à
eflamant@actisce.fr
...........................................................................
Recherche
comédien sourd
Suite au succès de son spectacle Histoires de
Signes, la compagnie Les Singuliers Associés
(Limoges) cherche un comédien sourd pour
reprendre le rôle du personnage signant.
Un duo de comédiens propose une interprétation bilingue (français/LSF) d'histoires
issues de livres de littérature jeunesse.
Extraits du spectacle visibles sur :
https://vimeo.com/54278300
Envoyez vos CV à
singuliersassocies@gmail.com
Vous avez une annonce à diffuser ?
Envoyez-la nous à
artpi.diffusion@gmail.com
avec en objet " Et si c'était pour vous ? ".
Une Sacrée BoUcherie
25/09/13 > 27/10/13
nouvelle création IVT - spectacle bilingue LSF/français
avec Emmanuelle Laborit, Chantal Liennel, Simon Attia...
froid danS le doS
12/12/13 > 22/12/13
création IVT - spectacle bilingue LSF/français
parle plUS fort !
09/01/14 > 11/01/14
création IVT - spectacle bilingue LSF/français
krafff
05/02/14 > 09/02/14
spectacle visuel - danse
UlySSe - leS chantS dU retoUr
13/03/14 > 22/03/14
spectacle bilingue LSF/français
carmen - opéra SaUvage
02/04/14 > 06/04/14
spectacle Krafff © photo : Vincent Jolfre
opéra en LSF et en français
conSéqUenceS
15/05/14 > 25/05/14
humour, clown sans paroles
IVT - International Visual Theatre ı 7, cité Chaptal - 75009 Paris
contact@ivt.fr ı www.ivt.fr
Art’Pi! 51
•••NOUVEAUTÉ•••
LE MUG
EN VENTE
au Festival
Clin d’Oeil 2013
et sur art-pi.fr
Ne le jetez pas, donnez-le.
Des mugs en édition limitée avec les dessins exclusifs
de Margot Carrër (La Gotton) et Franck Picard (Icar)
L’ABUS D’ART’PI ! EST BÉNÉFIQUE POUR LA SANTÉ.
52 Art’Pi!
À CONSOMMER SANS MODÉRATION !
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising