Portfolio. 19970-2003

Portfolio. 19970-2003
H I V E R
La
2 0 1 1
Culture
VOLET 1 : Concept et présence dans nos vies
Culture première???
Culture seconde???
Définition de culture
La culture, dans son sens le plus large, est considérée
comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et
matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent
une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les
arts et les lettres, les modes de vie, les droits
fondamentaux de l'être humain, les systèmes de
valeurs, les traditions et les croyances
La culture dans l’enseignement
Elle est des plus importantes puisqu’elle voit, dans un
contexte de société multiculturelle, comme on
retrouve au Québec, la possibilité de l’enseignant
d’être un passeur culturel important pour ces citoyens
d’adoption, mais également d’être le pont qui permet
de faire le lien entre ces différentes cultures.
La culture première réfère
à celle dans laquelle nous
sommes nés, et dans
laquelle nous grandissons,
ou
l’on
établit
nos
premières
conceptions
face à une multitude de
sujets et d’actions. La
culture seconde rapporte à
l’immersion
d’une
personne dans un autre
milieu, ayant des mœurs et
des croyances différentes
des nôtres.
HIVER 2011
VOLET 2 : La culture dans nos vies
LES VALEURS
Comme expliqué précédemment le concept de
culture est quelque chose qui varie d’une personne à
une autre. Ainsi, tout dépendant de ce que nous tiens
à cœur, on accorde une importance plus ou moins
grande à certaines valeurs. Ainsi, dans la société
québécoise, on mise beaucoup sur les valeurs
familiales. Lors des sondages les répondants donnent
de façon massive la famille à la question qu’elle est
pour vous la valeur la plus importante à vos yeux.
Ainsi, si l’on change de société, de lieu, de croyances,
de niveau de vie et d’une multitude d’autres facteurs,
il aurait été probable que la réponse change. En effet,
une personne ayant de la difficulté à survivre, il est
probable que leur réponse sera davantage axée sur
l’argent. Le parallèle peut-être fait avec la réponse
des Québécois qui réponde la famille, alors qu’il est
de plus en plus rare de voir les unions durer
longtemps et où l’éclatement de la cellule familiale
est un phénomène de plus en plus courant.
Exemple vécu
Je m’étais rendu dans un souper de famille auquel était
convié le conjoint de ma tante, lequel est né et a vécu
en France pendant plus de 40 ans. Tout au long du
souper au parlait des différences entre les 2 pays, ce
que je trouvais très à propos pour le présent travail.
C’est finalement Nicolas, mon oncle, qui à parlé du
concept de valeur, auquel je n’avais pas encore pensé
en ce qui a trait à la culture, en soulignant le clivage
important qu’il y avait entre la France et le Québec.
Selon lui, outre-mer, le succès personnel est davantage
valorisé, la réussite personnelle sur le plan du travail
et des affaires, étant quelque chose de très important,
alors qu’au Québec, on valorise plus les valeurs
familiales, en mettant plus d’importance d’être
épanouie avec son conjoint (e) et ses enfants. On met
l’accent sur les valeurs reliées au bienêtre
psychologique davantage que sur celles reliées au
bienêtre physique.
2
HIVER 2011
LE CINÉMA
Étant un grand cinéphile, je remarque combien les films, dépendant d’où il est produit peuvent être
teintés d’une culture en particulier. Ce n’est pas pour rien qu’on est capable de savoir, en ignorant le
réalisateur et le scénariste, de quelle nationalité est un film. Par exemple, les films américains durant
la période de la Guerre froide, avaient toujours comme antagoniste un Russe. Avec la fin de la Guerre
froide, et l’émergence d’un nouvel «ennemi», les Talibans, démontrant comment le changement de
période et de stabilité politique influence la pensée collective.
Exemple vécu
Récemment, avec une amie, nous avons eu envie d’écouter
les vieux James Bond question d’ajouter cela à notre culture
cinématographique déjà bien remplie. C’est par hasard que
nous en sommes venues à remarquer les différences entre
les 2 époques. Nous avons vu combien le cinéma est un
agent de culture important dans les sociétés d’aujourd’hui
qui illustre les différents faits d’une époque et d’un milieu
donnés.
Étant étudiant en histoire, j’ai remarqué à quel point on pouvait apercevoir dans James Bond les
reflets de la politique extérieure américaine dans la place que tenaient les Soviétiques comme
ennemies principales dans les différents films. En effet, dans le contexte de la Guerre froide de
l’époque, le cinéma illustrait combien ce sont les Soviétiques les (méchants) alors qu’aujourd’hui
avec la guerre contre le terrorisme, ce sont les Arabes qui font office de vilains. Ceci démontre
combien non seulement le cinéma est un produit de la culture, mais également un agent de la
culture, qui permet sa diffusion à un large public.
3
HIVER 2011
ARCHITECTURE
On retrouve dans l’architecture les particularités et les
éléments propres aux concepteurs des plans. Ces
concepteurs sont influencés par les tendances
architecturales du moment, lesquelles diffèrent d’une
époque à une autre et d’un lieu à un autre. C’est pourquoi
on peut associer certains bâtiments à des styles
architecturaux précis et de facto, à une culture précise.
Ainsi, dans un pays où les moyens financiers de ses
habitants, et/ou la consommation et le crédit sont
valorisés, on retrouvera une plus grande quantité de
maisons unifamiliales de type cottage.
Exemple vécu
Je suis présentement un cours sur la Ville de Québec dans
lequel nous avons à analyser différents bâtiments de
différentes époques. Cette analyse nous a permis de voir
combien ceux-ci évoluaient selon l’époque où ils ont été
construits et selon ses occupants. Ainsi, on voit dans
l’architecture la richesse de ses occupants, laquelle varie
selon le groupe social auquel on appartient et qui regroupe
un ensemble assez homogène de gens. On y retrouve des
artéfacts, décorations et styles particuliers dépendant des
modes et de la culture de l’époque.
SPORT
S’il y a quelque chose qui soulève les passions et les ardeurs d’une population, c’est bien le sport. En
effet, celui-ci, dépendamment de la région où l’on se trouve, varie beaucoup, à savoir si c’est un sport
d’été ou d’hiver, de la façon dont on le pratique et la fréquence à laquelle on peut en faire. Ainsi, il est
indéniable que le sport est quelque chose qui fait partie de la culture d’une population donnée. Par
exemple, au Canada, si l’on vous demande un sport à laquelle on pourrait associée notre culture, la
première réponse qui en ressortirait serait invariablement le hockey. En effet, le hockey est devenu
non seulement une véritable tradition, mais également une fierté pour un grand nombre de
Canadien.
Exemple vécu
J’ai été voir récemment une joute des remparts au Colisée et j’ai pu
apercevoir combien le sport était un élément important de notre
culture. En effet, il est surprenant combien les gens de et du Québec
ont créé un lien très fort entre eux et leur sport national. Il était
impressionnant, n’étant pas habitué d’aller voir des joutes, de voir
combien les spectateurs étaient attachés et connaisseurs des
différents détails du jeu. M’étant renseigné, j’ai découvert que,
même dans le hockey, il y avait des différences quant au style de
jeux, aux règlements et aux dimensions de la patinoire lorsque l’on
changeait d’endroit. Ainsi, les Européens pratiquent ce sport
différemment que nous Nord-Américains démontrant combien la
culture influence tout ce qui nous entoure, même le sport.
4
HIVER 2011
LES ARTS
Exemple vécu
Le musée est l’endroit idéal pour
observer l’expression même du terme
culture dans son sens artistique. C’est
ce que j’ai pu justement analyser
lorsque je me suis rendu au musée de
la civilisation en regardant les
différentes expositions lesquelles
comprenaient toutes sortes d’artéfacts
et de tableaux issus d’époques et de
culture différente illustrant combien
l’art était le reflet des évènements
vécus par une société à travers
l’expression d’un artiste.
L’art est quelque chose de présent dans toutes les
cultures et représente fréquemment des émotions
véhiculés par une personne laquelle illustre
souvent l’état émotif d’un peuple. Ainsi, dans les
périodes sombres, l’art est quelque chose de plus
caché, plus noir, alors qu’il prend des formes plus
expressives et colorées dans les périodes
d’expansions et d’épanouissement collectives.
Ainsi, à travers les œuvres d’art d’une personne,
on découvre les émotions de son auteur et une
vision du monde qu’il à laquelle diffère selon la
culture dans laquelle se trouve l’artiste. Également
du côté plus technique, on peut remarquer des
particularités propres à des cultures. Les
techniques employés, les types de pinceaux,
d’argile, de couleur, etcétéra illustrent les
caractéristiques artistiques particulières à une
culture.
Dans le même ordre d’idée, j’ai été témoin, cet été, du
génie artistique de monsieur Lepage avec sa
présentation du Moulin à image. Cette œuvre d’art,
grandeur nature, témoigne du regard artistique et
culture qu’il porte sur la société québécoise. De par sa
diffusion importante, c’est un passeur culturel
important. J’ai également eu la chance d’assister
également à une représentation du Cirque du Soleil,
laquelle est un grand rassemblement autour du thème
du cheminement de la vie illustré par les arts du
cirque.
5
HIVER 2011
ALIMENTATION
Y-a-t-il quelque chose de plus important dans la vie que de se nourrir. Ce besoin
est, de par sa fonction, vitale, mais également variée en ce sens qu’en fonction d’où
l’on se retrouve sur la planète et des ressources que l’on a à notre disposition,
l’alimentation diffère grandement d’une personne à une autre. Le gout également
est quelque chose qui change d’une culture à une autre, certaines préférant ce qui
est salé, d’autre ce qui est sucré.
Exemple vécu
Des exemples illustrant combien l’alimentation varie
d’une culture à une autre, il y en a des tonnes. Au
quotidien il n’y a qu’à observer les différents restaurants
bordant les rues pour y remarquer les différents plats
présentés. J’ai décidé de porté un regard culturel
important lorsque je suis allez manger des sushis avec
une de mes amies qui n’avait jamais expérimenté ledit
met. J’ai pris conscience, à cet instant, combien il peut
être dépaysant de manger du poisson cru et des algues,
comme mon ami se plaisait à dire, alors que ce n’est pas
quelque chose qui est intrinsèquement inclus dans notre
alimentation alors qu’au Japon, les sushis sont aussi
communs que l’est le pâté chinois au Québec. J’ai eu la
chance d’aller voir également l’exposition «Nourrir son
monde», au musée de la civilisation qui illustrait
justement ces différences alimentaires et culturelles.
6
HIVER 2011
RELIGION
Y-a-t-il un phénomène ayant fait couler
plus d’encre et de sang dans les trois derniers
siècles que celui de la religion. En effet, celle-ci
a pris une place si importante dans la vie des
gens d’antan et encore d’aujourd’hui qu’on ne
peut passer à côté lorsque l’on parle de culture.
La religion représente des convictions
profondes partagées par un groupe d’individu
distinct qui les rapproche et les unit dans un
contexte extranational. Ainsi, cette religion
tient une place importante dans l’affirmation
identitaire d’une nation, d’un peuple, ou d’un
regroupement de gens. Il est en outre l’un des
facteurs culturels importants d’une population
et malheureusement l’origine d’importants
conflits reliés à des divergences d’opinions sur
les bases de leur religion.
Exemple
vécu
J’ai eu la chance de voir l’exposition Dieu
(x), mode d’emploi, qui portait sur les différentes
pratiques religieuses dans le monde. Cette
exposition nous fait réaliser combien la religion
occupait et occupe encore dans certaines parties
du globe une place importante dans la vie des
gens et qu’elle rassemblait ceux-ci selon la façon
donc elles exprimaient leur foi. Ainsi, la religion
devient une caractéristique identitaire importante
dans différents pays et provoque conflits et
incompréhensions entre ceux tentant d’imposer
leur croyance. Au Québec, signe d’une
désacralisation de l’État et des mœurs, la religion
«perd du terrain» et se voit beaucoup moins
pratiquer, signe d’une société peut-être plus
tolérante et ouverte sur le monde.
Exemple vécu
LA MODE
Dans le cadre de mon travail, je dois suivre des
formations sur les tendances des moments et des
modes à venir. Dernièrement, j’ai eu la chance
d’en avoir une et d’avoir pu m’entretenir avec le
«conférencier» qui m’expliquait combien la
culture dans laquelle on se trouvait influençait la
façon donc on fabriquait et portait le vêtement.
Ainsi, en Europe, il y a beaucoup plus de place à
l’extravagance et à l’originalité c’est pourquoi on
les trouvait plus avant-gardistes alors qu’au
Québec nous étions plus conservateurs. Ce sont
des caractéristiques de notre société qui nous
distinct des autres et qui font que nous
partageons une culture commune et dans
l’exemple présent, un style vestimentaire
commun.
La façon dont quelqu’un se vêtit peut révéler
un grand nombre d’informations. En effet, le
vêtement dans les sociétés d’aujourd’hui et
d’antan n’est uniquement relié à un besoin
primaire important, en l’occurrence celui de
se vêtir. Il représente également l’expression
d’une personnalité, d’un besoin et de facto
d’une culture. Ce dernier aspect est facilement
reconnaissable lorsque l’on prend deux
personnes de deux cultures différentes, et
qu’on analyse leurs vêtements, dans la plupart
des cas, il sera facile de remarquer dans un
groupe donné, la personne issue d’une culture
différente.
7
VOLET 3
HIVER 2011
L’arbre culturel
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising