Le catalogue 2014 en pdf. - Quilombo Boutique

Le catalogue 2014 en pdf. - Quilombo Boutique
quilombo
catalogue 2014
librairie Quilombo
23, rue Voltaire
75 011 Paris
www.librairie-quilombo.org
01 43 71 21 07
ouvert
du mardi au samedi
de 13h à 20h
écologie, décroissance • 3
critique de la société industrielle, de la technologie • 6
salariat, management, réflexions sur le travail • 8
capitalisme, mondialisation, crise •10
mouvement ouvrier, syndicalisme • 12
mouvements révolutionnaires (1968 et après) • 14
mouvements révolutionnaires (avant 1968) • 15
mouvements révolutionnaires (XIXe siècle) • 16
la Commune • 16
révolution Française (et avant) • 17
piraterie• 17
histoire du mouvement libertaire • 18
théories anarchistes • 21
révolution espagnole, 1936 • 24
révolution russe, URSS • 25
révolution allemande • 25
théorie marxiste • 26
situationnistes, post-situs... • 27
mouvement social, engagement • 28
guérilla, lutte armée, violence révolutionnaire • 29
histoire • 30
sciences humaines • 31
théorie, philosophie • 32
média, information • 34
culture de masse • 35
consommation, publicité • 36
alimentation • 36
alternatives • 37
santé • 38
psychanalyse, psychiatrie... • 39
monde paysan, ruralité • 40
luttes de libération nationale • 40
ville, urbanisme • 41
éducation, école, enfance • 42
féminisme, antipatriarcat • 44
religions • 46
immigration • 47
armée, militarisme, barbouze • 48
fascisme, nazisme, extrême droite • 48
racisme, antisémitisme • 49
prison, répression, police • 50
questions sociales, banlieues... • 51
colonialisme •, 52
Etats-Unis, impérialisme américain • 53
Palestine, Moyen-orient • 54
questions internationales diverses • 54
Afrique noire, Maghreb • 55
Amérique du sud, Amérique centrale • 56
résistances indiennes • 56
Mexique, zapatisme • 57
littérature • 58
poésie • 60
écrits sur la littérature • 61
art, cinéma, théâtre • 62
musique • 63
livres illustrés, beaux livres • 64
bandes dessinées • 66
livres pour enfants • 70
littérature jeunesse • 72
poésie jeunesse • 73
documentaire jeunesse • 73
DVD (documentaires) • 74
DVD (fictions) • 77
livres pratiques • 78
la boutique • 79
11/11/2013
couverture : Journée de solidarité avec le Zimbabwe de Faustino Pérez (OSPAAAL - Offset - 33 x 54 - 1970) extrait du livre «C
Cuba Gráfica», coordonné par Régis Léger (voir page 64)
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
14:22
Page 2
Quilombo a ouvert ses portes il y a onze ans. En soi, c'est déjà une sacrée
gageure : créer une librairie au début des années 2000 et la développer pendant ces années si difficiles pour le livre. Et Quilombo tient la route ! Vaille
que vaille, même si financièrement, le projet est toujours aussi fragile, encore
plus cette année où nous avons perdu un emploi aidé. Mais, pour compenser,
nous atteignons l'équilibre grâce à une bonne dose d'activités diverses qui
nous permettent de continuer et de dynamiser le quotidien de la librairie.
Parce que nous ne sommes pas libraires comme on est intérimaire chez
Amazon (et à ce titre nous vous recommandons la lecture de En Amazonie1
de J.-B. Malet) : nous aimons lire et faire partager nos coups de cœur. Nous
exerçons aussi d’autres métiers du livre en plus du temps passé à Quilombo ;
nous défendons politiquement le livre papier contre son ersatz numérique ;
et puisque notre raison d'être est l'émancipation individuelle et collective,
nous mettons en avant une critique radicale de la bêtise des temps actuels
et en ce sens promouvons le livre comme un moyen en même temps
qu'une fin...
Organisés en association loi 1901, indépendante, nous ne sommes évidemment pas là pour gagner de l'argent. Fonctionnant en autogestion, nous
affirmons que l'épanouissement par le travail est possible, souhaitable et
nécessaire. De fait, nous travaillons beaucoup, mais personne ne gagne d'argent sur notre dos, nous n'avons pas de petit chef pour nous dire quoi faire,
nous savons où nous allons et nous y allons si nous voulons y aller. Nous
apprenons sans cesse de notre cheminement et nous nous perfectionnons
dans chacune de nos tâches, sans relâche, sans ronron, sans métro-boulotdodo, en toute sérénité, autonomie et responsabilité. Libraires et libertaires,
la différence de caractères est minime. Ce n'est sûrement pas un hasard.
Les nombreux projets et associations proches de nous – venant ou non du
monde du livre d'ailleurs – font de Quilombo un véritable pôle militant et contre-culturel. La vivacité de la librairie leur doit beaucoup ! D’ailleurs, depuis le
mois de juin dernier, nous sommes devenus un lieu de dépôt des Paniers Bio
du Val de Loire, « pour manger bio, local et solidaire »... Mine de rien, cela
renforce un peu plus notre ancrage dans le quartier, et aujourd'hui, nombre
d'habitants ou de commerçants du quartier nous saluent, toujours avec le
sourire, échangent avec nous et prennent plaisir à venir à la librairie.
Notre « cœur de métier » (pardon pour le jargon managérial) s'est lui aussi
renforcé : cette année 2013 aura vu s'étoffer notre rayon littérature (avec
notamment les ouvrages de Panaït Istrati qu’un membre de la librairie apprécie tout particulièrement !) et le lancement d'un rayon poésie (d'Anna
Akhmatova à Pablo Neruda). Nous avons aussi fait, autre nouveauté, plusieurs
rencontres dans les locaux mêmes de la librairie – même si elle ne fait que 30
m2 – et développé les expositions qui amènent un public varié.
L'exercice de notre activité est concrètement rendu possible, entre autres,
par l'existence du CICP, maison des associations tournées vers la solidarité
internationale et les lutte sociales – dont, en tant que membre, nous saluons
l'élan qui lui est donné ces derniers temps. Le CICP se trouve à 20 mètres de
Quilombo de l'autre côté de l'impasse (comme quoi, une impasse, ça se franchit !) et représente un pôle dans ce « territoire de luttes » que nous défendons. Ces enjeux ont pu être abordés en septembre lors de notre débat autour
du livre Paris sans le peuple2 en présence de son auteur Anne Clerval – plus
de 150 personnes sont venues l'écouter et débattre de cette gentrification qui
avance inexorablement.
À l’automne 2012, nous avons fêté nos 10 ans – il fallait bien marquer le coup –
avec Fantazio, Sorj Chalandon et d'autres. Ceux qui sont venus s'en souviendront ! Cette année, nous n'avons qu'un an de plus, et nous vous avouons
qu'avec l'énergie que nos dix ans ont demandée, nous avons préféré nous
réserver pour notre vingtième anniversaire... Néanmoins, héhé, début novembre nous avons fêté avec les éditions L'échappée la sortie de leur livre Cuba
Gráfica3, retraçant l'histoire de l'affiche cubaine depuis les débuts du XXe siècle jusqu'à nos jours. Nous avons eu la chance de pouvoir exposer des dizaines d'affiches réalisées lors de l'âge d'or de la révolution cubaine et par la
nouvelle génération. D'ailleurs, si vous souhaitez les voir, l'exposition restera
jusqu'à fin décembre à la librairie… Cette soirée fut un beau moment pour l’équipe de Quilombo, pour tous ses amis qui ont donné un sérieux coup de main
et pour un public très nombreux et hétéroclite. Hasta la victoria siempre…
1. En Amazonie, Jean-Baptiste Malet. Fayard (page 10)
2. Paris sans le peuple, Anne Clerval. La découverte (page 41)
3. Cuba Gráfica, Régis Léger. L’échappée (page 64)
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:22
Page 3
écologie, décroissance
Le Changement
Les précurseurs de la décroissance
Le Changement, livre inédit achevé en 1990,
s'attaque aux ravages de la croissance sans fin,
divinisée par l'idéologie progressiste. «Contribuer
à une maîtrise du changement déchaîné pour sauver
la terre et la liberté de son locataire, tel est le but
de cet essai.»
Léon Tolstoï•2013•94p.•8 c
Jean Giono•2013•110p.•8 c
Lanza Del Vasto•2013•110p.•8 c
Charles Fourier•2013•94p.•8 c
Epicure•2013•94p.•8 c
Jacques Ellul•2013•110p.•8 c
Des petits volumes édités par Le passager clandestin
ZAD Partout
pour faire connaître à un large public la richesse
et la complexité de la pensée de la décroissance !
Zone à défendre à Notre-Dame-des-Landes
Collectif•L’Insomniaque•2013•112 p.•15 c
La maison de paille de Lausanne
B. Charbonneau•Le pas de côté•2013•160p.•12,50c
Un coin de bocage dont l'aménagement,
différé depuis des décennies... Un projet d'aéroport,
inutile odieux, et imposé... Un espace de débat
et d'autonomie, où fleurissent des potagers
et des modes de vie communautaires, fondés sur
l'entraide et semés du désir de vivre librement.
L’enfer vert Un projet pavé de bonnes intentions
Tomjo•L’échappée•2013•128 p.•9 c
Ce qui est décrit ici, à partir du cas de Lille
Métropole, c’est l’ascension et l’extrémisme
de l’écolo-technocratie, des années 1970
à nos jours. Destruction et artificialisation des
derniers lambeaux de nature, construction de
gigantesques infrastructures, police électronique
et informatique via les puces RFID.
Coll. Straw d’la bale•La Lenteur•2013•180 p.•12 c
En 2007, en plein centre de Lausanne, fut érigée
une maison suivant les principes de l’autoconstruction, dont le matériau principal était
la botte de paille. Elle a provoqué la curiosité
et l’admiration des habitants, mais aussi agacé
le conseil municipal socialo-écologiste.
La Valeur de la simplicité volontaire
Richard B. Cregg•Le pas de côté•2013•96 p.•6 c
La Valeur de la simplicité volontaire, publié en 1936,
est un texte pionnier, qui fait de Richard B. Gregg
un personnage-clé dans l’histoire de la simplicité
en Occident. Ce texte majeur de la décroissance
est traduit en français pour la première fois.
Vers la sobriété heureuse
La France nucléaire
Pierre Rabhi•Actes Sud•2013•164 p.•6,70c
L’art de gouverner une technologie contestée
Sezin Topçu•Seuil•2013•349 p.•21 c
Au fil des expériences, une évidence s'impose : seul
le choix de la modération de nos besoins et désirs,
le choix d'une sobriété libératrice et volontairement
consentie, permettra de rompre avec cet ordre
anthropophage appelé «mondialisation».
Cet ouvrage analyse le succès de la nucléarisation
de la France en dépit de fortes résistances citoyennes,
largement minimisées par l'histoire dominante.
Il décrypte les stratégies gouvernementales destinées
à réprimer, contourner, devancer, coopter, canaliser,
dépolitiser, absorber les critiques.
Tristes campagnes
B. Charbonneau•Le pas de côté•2013•246 p.•15 c
Quarante ans après sa parution originale,
l’analyse incisive de Tristes campagnes se révèle
lucide, alors que l’équivalent d’un département
français disparaît tous les sept ans sous le bitume
et que l’agriculture n’emploie plus que 3 %
de la population active.
La Bio Entre business et projet de société
Collectif•Agone•2012•432 p.•22 c
Cet ouvrage est l’aboutissement du travail collectif
de journalistes, sociologues, agronomes et paysans.
Ils nourrissent la critique du «bio-business» mais
montrent surtout comment des paysans mettent
en pratique les principes fondamentaux de
l’agriculture bio et proposent des alternatives
à un modèle de société dominant et destructeur.
Introduction à la permaculture
Bill Mollison•Passerelle éco•2013•240 p.•23c
Entropia n°14 La saturation des mondes
Collectif•Parangon•2013•222 p.•18 c
La réflexion proposée par l'idée provocante de
décroissance invite à s'interroger sur la saturation
des mondes, aussi bien matériels qu'immatériels,
et à trouver des pistes visant à engager cette
désintoxication écologique, culturelle et sociale.
En s’inspirant des écosystèmes naturels,
la permaculture établit des interactions favorables
entre les composantes des sites dont elle conçoit
l’aménagement : les humains et leurs besoins,
le territoire et ses caractéristiques, les plantes
annuelles et pérennes qui y poussent, les animaux,
les sols, les microclimats, l’eau, etc.
Résignation et complicité
L’évènement antropocène
La Terre, l’histoire et nous
Marco Camenisch fait partie de ceux qui, au sein
du mouvement antinucléaire, refusent de se résigner.
En 1980, il est arrêté pour le dynamitage d’un pylône
de ligne à haute tension et d’une centrale de transformation électrique. En cavale ou en prison, il ne cesse
de lancer ses invectives contre les puissants.
C. Bonneuil, J.-C. Fressoz•Seuil•2013•304 p.•18c
Marco Camenisch•Entremonde•2013•150 p.•12 c
Les scientifiques nous l’annoncent : la Terre est
entrée dans une nouvelle époque géologique,
l’Anthropocène, né il y a deux siècles avec
la révolution industrielle et la machine à vapeur.
L’agir technique humain et notre modèle
de développement font basculer le système terre
vers des états inédits depuis des millions d’années
et hautement imprédictibles.
3
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:22
Page 4
écologie, décroissance (suite)
Oublier Fukushima Textes et documents
A. Filine•Éd. du Bout de la ville•2012•240 p.•10,20 c
La catastrophe nucléaire au Japon serait résolue.
Catastropher, liquider, évacuer, réhabiliter,
banaliser: autant d’épisodes d’un feuilleton destiné
à nous faire oublier Fukushima. Voici des textes,
des récits, des documents. Pour contribuer à
l'histoire immédiate du désastre nucléaire. Pour
nourrir quelques esprits qui, refissent de se résigner.
Les méprises de l'économie verte
ATTAC•Les Liens qui libèrent•2012•150 p.•9 c
Les auteurs, de même que de nombreux
mouvements sociaux, nous invitent à nous libérer
de la finance verte et à récupérer les communs,
ce qui ouvrira les voies vers des sociétés justes,
démocratiques, soutenables et respirables.
L’écologie radicale
Gaz de schiste Histoire d’une imposture
Frédéric Dufoing•Infolio•2012•157 p.•10 c
J. Ambroise•Sang de la terre•2013•160p.•14,50c
Après un rappel des origines et des fondements de
l'écologisme, ce livre présente quelques-uns de ces
projets, des plus radicaux aux plus déroutants. À
l’heure de la récupération tous azimuts de l’écologie,
voilà un rappel bienvenu et bourré d’informations.
Cet ouvrage, qui se veut simple et didactique,
est destiné à tout citoyen qui a entendu parlé du
«gaz de schiste» et souhaite être suffisamment bien
informé des conséquences irréversibles sur notre
environnement et nos rapports économiques sociaux
de l’exploitation à grande échelle de cette énergie.
Céréales
La plus grande saga du monde que le monde ait vécue
J.-P. Collaert•Rue de l’échiquier•2013•640 p.•25c
Les céréales font partie de notre quotidien, dès le
petit déjeuner. Elles accompagnent aussi les sociétés
humaines depuis plus de dix mille ans, sur tous les
continents. L’auteur nous invite à découvrir maints
aspects méconnus de ces plantes hors du commun, au
cœur d’un grand nombre de questions très actuelles.
Les grands textes fondateurs
de l’écologie
Collectif•Flammarion•2013•380 p.•10c
Véritable guide de voyage à bord du vaisseau
spatial «Terre», elle nous invite à de multiples
cheminements aux côtés d'auteurs, connus ou
moins connus, qui ont profondément modifié notre
conception de l'écologie et de l'environnement.
Les moissons du futur
Comment l'agroécologie peut nourrir le monde
M.-M. Robin•La découverte•2012•192 p.•19,50 c
Du Mexique au Japon, en passant par les ÉtatsUnis, cette enquête montre que l'on peut « faire
autrement » pour résoudre la question alimentaire
en respectant l'environnement et les ressources
naturelles, à condition de revoir drastiquement le
système de distribution des aliments et de redonner
aux paysans un rôle clé dans cette évolution.
Cochabamba
Quand l’informel chasse la misère
Claude Llena•Le pédalo ivre•2012•200 p.•16 c
Dans de nombreux pays du tiers-monde, la survie
d’une partie importante de la population, exclue du
fonctionnement économique, passe par des pratiques
de « débrouille ». L’auteur est allé rencontrer
plusieurs de ses acteurs à Cochabamba, en Bolivie.
Fin de l’occident, naissance du monde
Hervé Kempf•Seuil•2013•154 p.•15 c
Cessons de nous raconter des histoires sur «la
crise» ! Et regardons de face le coeur du problème
qui se pose à la société humaine en ce début du
XXIe siècle : les contraintes écologiques interdisent
que le niveau de vie occidental se généralise à
l'échelle du monde.
4
La nature n'a pas de prix
Avenir Radieux Une fission française
Nicolas Lambert•L’échappée•2012•128 p.•10c
Ça faisait sept ans que Nicolas Lambert préparait
cette pièce de théâtre sur le nucléaire. Le texte de la
pièce est enrichi d’un long entretien avec l’auteur,
de compléments d’informations, de portraits et
d’une chronologie. Bref, de tout ce qu’il faut pour
que les nucléocrates ne s’en remettent pas.
L'écologie en 600 dates De la naissance
de l'acupuncture au scandale des gaz de schiste
Revue Silence•le passager clandestin•2012•84p.•12c
À l’occasion de ses 30 ans, la revue Silence propose
ici un inventaire en 600 dates, de lectures, films,
chansons, campagnes militantes et alternatives
concrètes, qui ont joué un rôle dans la construction
de notre réflexion et d'un nouvel imaginaire collectif.
Les sanctuaires de l'abîme
Chronique du désastre de Fukushima
N. Ribault, T. Ribault•Encyclopédie des Nuisances
2012•135 p.•15 c
En suivant les initiatives de Wataru Iwata, fondateur
d’une association appelée Projet 47 visant à
informer la population civile des dangers encourus,
les auteurs retracent la chronique des événements
qui ont suivi le déclenchement de l’accident à la
centrale de Fukushima.
Le soleil en face Rapport sur les calamités de l'industrie solaire et des prétendues énergies alternatives
Frédéric Gaillard•L’échappée•2012•160 p.•11 c
Le complexe scientifico-industriel s’est lancé dans
une course éperdue aux technologies solaires les plus
puissantes, les plus rentables, les plus complexes, les
plus centralisées, les plus destructrices. Après les
sacrifiés à l’idole nucléaire, voici ceux du nouveau
culte solaire.
Tchernobyl, une catastrophe
Bella & Roger Belbéoch•La Lenteur
2012•300 p.•15 c
Ce livre est incontestablement la meilleure
étude historique sur la catastrophe nucléaire de
Tchernobyl et ses conséquences. Paru en 1993
aux éditions Allia, il était introuvable depuis
de nombreuses années.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
La décroissance
Dix questions pour comprendre et débattre
Collectif•La Découverte•2010•236 p.•10 c
La décroissance désigne une mouvance intellectuelle
et militante qui estime que la crise climatique et les
impasses du modèle capitaliste ne pourront être
surmontées qu'au prix de l'abandon du modèle de
développement productiviste et de ses fondements.
Gaz de schiste De la catastrophe
écologique au mirage énergétique
Collectif•Actes Sud•2013•224 p.•7,70 c
Cette enquête dévoile les dessous d'une gigantesque
bataille de l'énergie, qui met en cause hommes
politiques, milliardaires et simples consommateurs.
L'affaire des gaz de schiste ne fait que commencer,
tâchons d'en mesurer les enjeux.
Changement climatique :
les savoirs et les possibles
Collectif•La Ville brûle•2010•240 p.•20 c
Le changement climatique fait du bruit en ce début
de XXIe siècle - et il n'a pas fini d'en faire. Qu'on le
veuille ou non, il s'impose à tous, du Nord au Sud, et
pour longtemps. Pour agir en connaissance de cause,
mieux vaut s'informer à bonne source et faire un
point précis sur les connaissances dont on dispose.
La course aux énergies
Jean-Marc Sérékian•Éd. libertaires•2011•254p.•12,20c
La « course à l’énergie » est analysée comme la
continuation de «la course aux armements». et de
ce fait, le capitalisme se retrouve orphelin de sa
fonction autoproclamée, le développement des
forces productives. Cette thèse, et d'autres encore,
soutenues dans ce livre, en explicitant le passé et le
présent, ouvrent la voie d'un avenir susceptible de
nous éviter la catastrophe annoncée.
L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie !
Hervé Kempf•Seuil•2011•182 p.•14,20 c
Si nous voulons répondre aux défis du XXIe siècle,
il faut revenir en démocratie: cela suppose de
reconnaître l'oligarchie pour ce qu'elle est, un
régime qui vise à maintenir les privilèges des riches
au mépris des urgences sociales et écologiques.
Le Populisme climatique Claude Allègre
et Cie, enquête sur les ennemis de la science
Stéphane Foucart•Denoël•2010•315 p.•19,25 c
La situation en France est très singulière. Deux
éminents savants, Claude Allègre et Vincent
Courtillot, en connivence avec d'influents think
tanks, mènent croisade contre la science avec
l'appui tacite ou non des institutions.
Le feu vert
Autocritique du mouvement écologiste
Bernard Charbonneau•Parangon•2010•224 p.•15 c
L’émergence d’un mouvement écologiste nous
permettra-t-elle de résister aux tendances totalitaires
du système techno-scientifique? Telle est la question
que se posait Bernard Charbonneau il y a trente ans
dans ce livre aux accents prémonitoires qui n’a pas
pris une ride.
14:22
Page 5
La guérilla jardinière
Richard Reynolds•Yves Michel•2010•274 p.•14,70 c
La guérilla jardinière est une forme d'action directe
citoyenne et écologiste. Ses activistes occupent des
endroits délaissés, dont ils ne sont pas propriétaires,
pour y faire pousser des fleurs, des légumes.
La Décroissance pour tous
Nicolas Ridoux•Parangon•2006•155 p.•8 c
Pédagogique, ce livre balaie méthodiquement
tous les champs de connaissances et de pratiques:
matérielles, psychologiques, sociales, économiques,
techniques, poétiques et politiques, en allant de l’état
des lieux à l’exploration de pistes concrètes pour
en sortir et pour s’en sortir.
L’hommauto
Bernard Charbonneau•Denoël•2003•140 p.•13,20 c
Avec une verve et une drôlerie irrésistible, L’Hommauto
décrit les ravages de l’automobile sur les sociétés
modernes. Paysages dévastés, atmosphère irrespirable,
hécatombes sur les routes: la religion de l’automobile
se fonde d’abord sur un immense sacrifice humain.
Le développement, histoire
d’une croyance occidentale
Gilbert Rist•Sciences Po•2007•483 p.•19,50 c
Le «développement» a servi pendant cinq décennies
à légitimer des politiques économiques et sociales et
fait croire à l’avènement du bien-être pour tous. Ce
livre fait le point sur les théories et les stratégies qui
ont prétendu transformer le monde et mettre un
terme à la maladie, la misère, la faim.
Changeons d’énergie
Transition, mode d’emploi
Association Négawatt•Actes Sud•2013•112 p.•10 c
Ce petit livre est destiné à tous ceux qui souhaitent
saisir les enjeux de l’énergie et en décrypter la
complexité, se défaire des préjugés pour avoir les
idées claires.
La décroissance ou le chaos
Parcours d’un consultant international
Christian Araud•Le pédalo ivre•2012•216 p.•16 c
Ancien consultant international, l’auteur raconte
son parcours tant professionnel que philosophique.
Ou comment un développeur débutant en Afrique
dans les années 1960 finit par devenir décroissant
dans les années 2000. Un témoignage de première
main sur quatre décennies de développement.
Histoire de la révolution écologique
Yves Frémion•Hoebeke•2007•395 p.•19,50 c
L’écologie a bouleversé le paysage politique en
France et s’est installée comme un courant de
pensée politique. Cette révolution écologiste est
autant une rupture avec le libéralisme ambiant
qu’avec la tradition du « mouvement ouvrier»...
L’occidentalisation du monde
Serge Latouche•La Découverte•2005•170 p.•8,50 c
L’occidentalisation du monde progresse surtout
depuis que les derniers grands empires se sont
retirés de leurs colonies. L’extension de l’Europe se
fait sous le signe de l’uniformité planétaire et non
du respect de la diversité.
5
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:22
Page 6
critique de la société industrielle, de la technologie
La face cachée du numérique L’impact
environnemental des nouvelles technologies
Collectif•L’échappée•2013•144p.•12 c
Julius Van Daal•L’Insomniaque•2012•288 p.•18 c
Dans ce travail précis et informé, les auteurs
montrent l’impact environnemental réel du
numérique en s’appuyant sur de nombreuses
études. Ils démontent de manière implacable
le mythe d’une nouvelle économie propre
et écologique.
Le mouvement luddite (1811-1817) en Angleterre
tenta de résister à l’introduction des machines dans
l’industrie textile et amena le pays au bord de
l’insurrection, en pleine guerre contre Napoléon.
Ce récit est fondée sur des sources relatives à ces
troubles, présentées par des documents relatants cet
épisode fondateur du mouvement ouvrier.
5+6
Les apprentis sorciers du climat
Anonyme•Zones Sensibles•2013•111 p.•17 c
Le sujet de «5», sera principalement la montée
en puissance de la modélisation mathématique des
marchés, qui n’a qu’un seul objectif : prédire
le futur. A l’occasion de la sortie de «5», «6» sera
réédité et agrémenté d’une ample bibliographie,
de données techniques et d’un index détaillé.
Sous le soleil de l’innovation,
rien que du nouveau !
PMO•L’échappée•2013•208 p.•12 c
«Tout le monde le crie ; de L’Usine nouvelle au
Monde diplomatique ! De la bourse du travail à la
Maison de la Nature, en passant par la Chambre
de commerce, la Mairie, le Ministère, l’Université,
l’Europe, la boîte ! – « Sans l’innovation, on est
foutu ! » L’innovation ou la mort !»
L’humanité augmentée
L’administration numérique du monde
Eric Sadin•L’échappée•2013•160 p.•12 c
La révolution numérique est en passe de s’achever.
S’opère une sournoise et expansive délégation
de pouvoir aux machines, marginalisant une
humanité dont les attributs intellectuels se trouvent
pour partie débordés par ses propres créations.
La liberté dans le coma
Essai sur l'identification électronique
et les motifs de s'y opposer
Groupe Marcuse•La Lenteur•2013•256 p.•12 c
Ce livre s’interroge sur les conséquences
de l’informatisation du monde et de la traçabilité
systématique de nos faits et gestes et réfléchit
aux moyens de s’opposer au fichage généralisé.
Raisons et déraisons de la géo-ingénierie
Clive Hamilton•Seuil•2013•338p.•19,50 c
Stockage du carbone, ensemencement des océans
par des algues génétiquement modifiées,
pulvérisation de soufre dans la haute atmosphère
pour réfléchir les rayons du soleil, ce livre nous fait
découvrir les projets et les expériences terrifiantes
de ces «géocrates».
L’emprise numérique Comment Internet et
les nouvelles technologies ont colonisé nos vies
Cédric Biagini•L’échappée•2012•192 p.•14 c
L’Homme numérique croit avoir trouvé l’autonomie
en se débarrassant des pesanteurs du vieux monde
matériel. Et pour rester dans la course et tenter de
maîtriser un réel qui lui échappe, il multiplie les machines. Mais ce sont elles qui, désormais le possèdent.
Le Gouvernement par la peur au temps
des catastrophes Réflexions anti-industrielles
sur les possibilités de résistance
Collectif•La Roue•2013•128 p.•10 c
Cet ouvrage étudie, dans une première partie,
la nature du système de domination contemporain,
marqué par le rôle nouveau et prépondérant
désormais dévolu à l’État, et établit une étroite
corrélation entre la défense de l’idée de progrès
et la justification de la servitude.
Jacques Ellul
L'homme qui avait (presque) tout prévu
J.-L. Porquet•Le Cherche-Midi•2012•368 p.•18,25 c
L’homme simplifié
Jacques Ellul (1912-1994) est plus connu aux EtatsUnis qu'en France. Chez nous, le mouvement
écologique, dont il fut l’un des précurseurs, lui doit
beaucoup : ainsi est-il le maître à penser de José
Bové et de nombreux partisans de la décroissance.
Le syndrome de la touche étoile
Jean-Michel Besnier•Fayard•2013•200 p.•18 c
Le Monde en pièces
La mécanisation de l'humain a marqué le début des
temps modernes. L'extension des technologies dites
intelligentes consacrera-t-elle son aspiration à
la bêtise ? «Appuyez sur la touche étoile», répète
le serveur vocal qui contraint son interlocuteur
à faire la bête pour être servi.
La fabrique du mensonge
Comment les industriels manipulent la science
et nous mettent en danger
Stéphane Foucart•Denoël•2013•302 p.•17 c
Un pan entier de l'activité des grandes entreprises
consiste aujourd'hui à manipuler la science.
Confrontés aux faits, les industriels utilisent
le discours scientifique comme un instrument
de propagande pour instiller le doute.
6
La Colère de Ludd
Pour une critique de la gestion
Groupe Oblomoff•La Lenteur•2013•176 p.•12 c
Tout le monde est incité à gérer, c’est-à-dire à
adopter une démarche gestionnaire dans la vie
quotidienne, justement là où la gestion est la plus
nocive. Il est donc urgent de réactiver la critique de
la gestion et de contrer ses prétentions démentes.
Sortir de l’industrialisme
Collectif•Le Pédalo Ivre•2012•120 p.•10,20 c
Qu’est ce que l’industrialisme et comment en sortir?
Il ne s’agit plus de cerner de nouveaux choix
économiques mais bien d’envisager une véritable
rupture culturelle, en vue d’une (ré)appropriation
du bien commun, de savoir-faire émancipateurs et
de la capacité de décider ensemble.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:22
Page 7
Aliénation et accélération
Un futur sans avenir
Vers une théorie critique de la modernité tardive
Hartmut Rosa•La découverte•2012•154 p.•16 c
Pourquoi il ne faut pas sauver la recherche
scientifique Oblomoff•L’Échappée•2009•128 p.•9,20c
Ce livre examine les causes et les effets des
processus d’accélération propres à la modernité,
tout en élaborant une théorie critique. Ainsi,
il soutient et développe avec force l'idée que
l'accélération engendre des formes d'aliénation
sévères relatives au temps et à l'espace,
aux choses et aux actions, à soi et aux autres.
« La question n’est pas de rapprocher la science
du citoyen, mais de casser la logique de l’expertise,
de dénoncer le mensonge de la neutralité de la
recherche et d’empêcher la science contemporaine
de contribuer, au jour le jour, à détruire la politique
en la transformant en une affaire technique. »
Le Système technicien
Jacques Ellul•Le Cherche-midi•2012•344p.•18,25c
La Technique, pour Ellul, est le facteur déterminant
de la société. Plus que le politique et l'économie.
Elle n'est ni bonne ni mauvaise, mais ambivalente.
Elle s'auto-accroît en suivant sa propre logique.
Elle piétine la démocratie. Elle épuise les ressources
naturelles. Elle uniformise les civilisations.
L’industrie de la contrainte
PMO, F. Gaillard•L’échappée•2011•110 p.•9,20 c
IBM, Thalès, Clinatec : un filet global de capteurs
électroniques, des outils informatiques pour traiter
des myriades de données, un laboratoire pour «nous
mettre des nanos dans la tête». Nous entrons dans la
société de contrainte.
L’obsolescence de l’homme Günther Anders
Tome 1 Encyclopédie des nuisances•2002•350p.•25,40c
Tome 2 Fario•2011•432 p.•30,50 c
On objecterait à peu de frais que les coups portés ici
à l’illusion et à l’indolence datent d’une époque où le
monde n’avait pas encore été couvert d’une «toile»
et où les appareils n’avaient pas réalisé si complètement leur interdépendance, cette intégration à
laquelle Anders les savait inéluctablement voués.
Histoire populaire des sciences
Clifford D. Conner•L'échappée•2011•560 p.•28 c
Les sciences sont depuis toujours une oeuvre
collective. Ce livre raconte l’histoire des savoirs
établis par les chasseurs-cueilleurs, les petits
paysans, les marins, les mineurs, les forgerons
et tant d’autres gens qui devaient assurer leur
subsistance au contact quotidien de la nature.
Le socialisme sans le progrès
Dwight Macdonald•La Lenteur•2011•160 p.•12,20 c
Au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, Dwight
Macdonald entreprend un bilan sans concession du
projet marxiste d’émancipation : que reste-t-il du
socialisme, et même de la démocratie, après trente
ans de guerre industrielle, de dictatures totalitaires,
de centralisation étatique ? Et peut-on encore croire
que la science fasse progresser l’homme, après
l’invention de la bombe atomique ?
Les luddites en france Résistances
à l'industrialisation et à l'informatisation
Collectif•L’échappée•2010•400 p.•22,40 c
Cette histoire méconnue du luddisme à la française
nous révèle des mouvements souvent peu organisés
et parfois spontanés, mais farouches défenseurs de
l’égalité sociale et de la liberté quotidienne.
Contrairement aux idées reçues, on arrête parfois
le progrès...
Catastrophisme, administration
du désastre et soumission durable
J. Semprun, R. Riesel•Encyclopédie des Nuisances
2008•130 p.•10,20 c
La catastrophe écologique qui se profile à l’Horizon
ne sera jamais pour nous un argument pour obéir à
« Papa-Etat » au nom de la peur de la catastrophe.
Loin de tout citoyennisme, nous sommes pour la
subversion festive, la débauche orgiaque, le
dévergondage des sens, l’apologie des plaisirs...
Aujourd’hui le Nanomonde
Nanotechnologies : un projet de société totalitaire
Pièces et main d’œuvre•L’Échappée•2008•320p.•15,30c
Ceux qui écrivent à l’enseigne de Pièces et Main
d’Œuvre enquêtent sur des questions locales et
globales comme les «nécrotechnologies». Ils
exercent leur esprit critique en anonymes, simples
individus politiques, et ne tiennent qu’à être jugés
sur pièces.
RFID : la police totale
Puces intelligentes et mouchardage électronique
Pièces et main d’œuvre•L’Échappée•2008•80p.•6,10c
Hors des laboratoires, peu de gens connaissent les
RFID, aussi nommées «étiquettes électroniques».
Ces mouchards vont bientôt supplanter les codesbarres, puis envahir les livres des bibliothèques, les
arbres des villes et finalement les êtres humains...
Les transformations de l’homme
Lewis Mumford•Encyclopédie des Nuisances
2008•245 p.•20,30 c
« L’homme post-historique, disposant des immenses
ressources de la science, a si peu confiance en lui
qu’il est prêt à accepter son propre remplacement,
sa propre extinction, plutôt que d’avoir à arrêter
les machines ou même simplement à les faire
tourner à moindre régime.»
Le Jardin de Babylone
Bernard Charbonneau•Encyclopédies des nuisances
263 p.•2002•18,30c
Le Jardin de Babylone montre comment, après
avoir ravagé la nature, la société industrielle finit
de l’anéantir en la «protégeant», en l’organisant;
et comment s’évanouit en même temps, dans cette
artificialisation, les chances de la liberté humaine.
Le Téléphone portable
Gadget de destruction massive
Pièces et main d’œuvre•L’Échappée•2008•128 p.•7,10c
C’est le plus foudroyant développement techno logique de l’Histoire. En dix ans le téléphone
portable a colonisé nos vies, avec l’active
participation du public, et pour le bénéfice de
l’industrie. Ce déferlement signe la victoire du
marketing technologique contre les évidences.
7
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:22
Page 8
salariat, management, réflexions sur le travail
La civilisation et le travail
Sortir de l’économie
Aux tâches répétitives et dépourvues de sens,
Morris oppose une vision du travail héritée des arts
populaires, où l’artisan, maître de tous les aspects
de son art, connaît à la fois un repos abondant,
le plaisir créatif et la satisfaction de faire œuvre utile
à la communauté.
Quelques ennemis du meilleur des mondes fomentent
une critique radicale qui secoue nos esprits endormis,
saturés d’économisme. Il ne s’agit pas ici de remplacer
une « mauvaise économie » par une « bonne »,
« alternative », « à visage humain ». Il s’agit d’arrêter
de croire à cette religion de l’économie.
Construire l’autonomie
La tyrannie de l’évaluation
W. Morris•Le passager clandestin•2013•144 p.•7 c
Se réapproprier le travail, le commerce, la ruralité
Offensive•L’échappée•2013•336 p.•14 c
Ce livre montre que l’autonomie réelle, épanouissante, consiste à assumer notre dépendance à la nature
et aux autres, à s’appuyer sur nos capacités et celles
d’autrui pour bâtir une société solidaire, une technique
et une vie décentes, à la mesure des humains.
De l’Autogestion Théories et pratiques
Collectif•CNT-RP•2013•352 p.•15 c
Ce livre explore deux aspects de l’autogestion,
l’un historique, l’autre actuel, vivant, vivace,
fait d’expériences, de réussites et parfois de
déboires. Il s’agit d’éclairer une notion essentielle
de la lutte des classes : le besoin viscéral de la classe
exploitée de prendre ses affaires en main.
L’art et l’artisanat
William Morris•Rivages•2011•110 p.•6,6 c
«Pour William Morris. la distinction entre l'art
et l'artisanat. entre la conception et l'exécution,
devait être abolie : tout homme, à son échelle,
pouvait être producteur de beauté - que ce soit
dans la réalisation d'un tableau, d'un vêtement,
d'un meuble.»
L’autogestion en pratiques
Angélique Del rey•La découverte•2013•150 p.•14 c
Les nouvelles évaluations rendent unidimensionnelle
une vie multiple, ignorent les conflits qui font le
coeur de l'individu comme de la société et, surtout,
prétendent être justes et efficaces en dehors de toute
situation réelle, en dehors de toute territorialisation.
Une réflexion essentielle pour ne pas se soumettre à
cette «évaluation qui tue».
Benchmarking L’état sous pression statistique
I. Bruno, E. Didier•La découverte•2013•208 p.•18 c
Comment le benchmarking se déploie-t-il
aujourd'hui dans l'administration et les services
publics français ? Dans la police, à l'hôpital et à
l'université ? Avec quels effets pervers ? Quels sont
les ressorts de la «discipline indéfinie» qu'il exerce
sur les agents?
La bureaucratisation du monde
à l'ère néolibérale
Béatrice Hibou•La Découverte•2012•223 p.•17 c
La bureaucratie néolibérale ne doit pas être comprise
comme un appareil hiérarchisé propre à l'Etat, mais
comme un ensemble de normes, de règles, de procédures et de formalités, issues du monde de l'entreprise, qui englobent l'ensemble de la société.
Collectif•Albache•2013•110 p.•8 c
Un CDD sinon rien
Métallos, menuisiers, boulangers, enseignants
et lycéens, ils vivent l’autogestion au quotidien et nous
racontent leur expérience d’un regard sans concession,
conscients des difficultés à faire vivre l’utopie dans
une société capitaliste. Ce recueil de témoignages
vivants est une petite boîte à espoirs et à outils.
Jacques Cotta•J-C. Gawsewitch•2012•320p.•20,20c
Pour qui, pour quoi travaillons-nous ?
Avec la crise économique, force est de constater que
la précarité du travail se banalise. Les salaires et les
acquis sociaux sont menacés. Dans le secteur privé,
le contrat à durée indéterminée est balayé au profit
des CDD, de l’intérim, qui permet de réduire les
effectifs du jour au lendemain.
Jacques Ellul•La Table Ronde•2013•256 p.•8,70 c
Le travail, quelles valeurs ?
«Nous sommes la première société à avoir tout voué
au travail. L'histoire des hommes était faite d'une
modération, parfois d'une défiance, envers le
Travail. Nous sommes devenus les adorateurs du
Travail et de nos oeuvres.» S'il n'a jamais consacré
d'ouvrage spécifique au travail, Jacques Ellul
l'évoque tout au long de son oeuvre. Les textes s'y
rapportant sont réunis ici pour la première fois.
Pour lutter contre les idées reçues
Mvt Utopia, D. Méda•Utopia•2012•116 p.•4 c
Manifeste des chômeurs heureux
L'enjeu du salaire
«Chômage» est un mauvais mot, une idée négative,
le revers de la médaille du travail. Mais pourtant,
voilà qui pourrait constituer une chance historique,
la possibilité de mener une vie pleine de sens, de
joie et de raison. On peut définir notre but comme
une reconquête du temps.
Patronat et banquiers pratiquent le chantage à
l'emploi et à la dette pour réduire les droits sociaux.
Les gouvernants de droite et de gauche, loin de leur
résister, s'évertuent à leur envoyer des «signaux» qui
les incitent à réclamer davantage. Est-il possible de
briser cette soumission ? Oui. répond cet ouvrage.
Collectif•Libertalia•2013•96 p.•7 c
8
Collectif•Le pas de côté•2013•222 p.•12 c
S’appuyant sur les travaux et les études de chercheurs
indépendants et d’intellectuels, ce livre propose six
principales mesures ou orientations pour remettre le
travail à sa vraie place. C’est à dire comme une partie
des activités humaines et non leur centre, un moyen,
mais parmi d’autres, de « faire société ».
Bernard Friot•La Dispute•2012•202 p.•15 c
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:22
Page 9
L’horreur managériale
Aux entreprenants associés
Gérer, instrumentaliser, détruire
Etienne Rodin•L’échappée•2011•118 p.•10,20 c
Elisabeth Bost•Repas•2011•206 p.•16c
Avatar de l'économisme, c'est-à-dire de l'économie
pensée comme finalité de l'activité humaine, le
management entend faire de l'homme une ressource
qui doit être rentabilisée le plus possible, et ce dans
tous les domaines.
A l’heure où le capitalisme dévoile avec violence la
déshumanisation qui lui est inhérente, est-il encore
envisageable d’associer ces deux termes : travail et
rêve ? C’est ce qu’affirme avec force Elisabeth Bost, à
l’origine de la création d’une forme originale d’entrepreneuriat : les coopératives d’activités et d’emploi.
Je ne suis pas une entreprise !
Le travail mort-vivant
Guide de survie personnelle pour le XXIe siècle
Michel Perreault•Marabout•2013•318 p.•6c
Notes et morceaux choisis n° 8
Collectif•La Lenteur•2008•224 p.•10,20c
Cet ouvrage constitue une formidable charge
humoristique, mais parfaitement argumentée,
contre l'envahissement des valeurs managériales dans
l'intimité des personnes, qui sont amenées de plus
en plus à se percevoir comme de véritables PME.
La revalorisation de l’autonomie et du travail
artisanal –d’un travail manuel qui n’implique pas
de tout faire à la main et peut s’appuyer sur l’usage
de certains types de machines– constitue bien un
préalable indispensable aujourd’hui, dans tous les
domaines où règne le délire techno-scientifique.
Créateurs d'utopies
Démocratie, Autogestion, Economie sociale et solidaire
Collectif•Yves Michel•2012•304 p.•22 c
Est-ce que l'autogestion est à ranger dans les oubliettes
de l'histoire ? Pour répondre à cette question, un
collectif de militants est parti à la recherche d'acteurs
de mouvements sociaux (LIP, Larzac, Plogoff, luttes
dans les quartiers) afin de montrer que non.
La société managériale Essai sur les
nanotechnologies de l'économique et du social
A. Pezet, E. Pezet•La ville brûle•2010•142 p.•14 c
Les auteurs de cet ouvrage ouvrent la boîte de
Pandore du management, et montrent comment
agissent ces nanotechnologies de l'économique et
du social. Une démarche indispensable pour donner
aux salariés les clés d'un débat sur les effets
considérables des techniques de management sur
l'économie, la société et le politique.
Ce que sait la main
La culture de l’artisanat
Richard Sennett•Albin Michel•2010•403 p.•23,30c
Face à la dégradation actuelle des formes de travail,
l’auteur met en valeur le savoir-faire de l’artisan,
coeur, source et moteur d’une société où primeraient l’intérêt général et la coopération. Richard
Sennett prouve que «Faire, c’est penser».
Souffrance en France
La banalisation de l’injustice sociale
Christophe Dejours•Seuil•225 p.•2000•7,60c
Comment faisons-nous pour tolérer le sort
des chômeurs et des «nouveaux pauvres»? Et
comment parvenons-nous à accepter sans protester
des contraintes de travail toujours plus dures, dont
nous savons pourtant qu’elles mettent en danger
notre intégrité mentale et psychique?
Le travail bénévole
Métamorphoses du travail
Engagement citoyen ou travail gratuit ?
Maud Simonet•La Dispute•2010•220 p.•20,30 c
Critique de la raison économique
André Gorz•Folio•2004•438 p.•9,95 c
Cette analyse du travail bénévole et de ses enjeux
sociaux et politiques intervient dans un contexte
social et politique d'une grande actualité (débats
autour du service civique, création d'un syndicat
associatif, controverses autour de l'économie sociale
et solidaire, etc.).
Le lecteur découvre pourquoi et comment la
raison économique a pu imposer sa loi, provoquer
le divorce du travail et de la vie, de la production
et des besoins, de l’économie et de la société.
Eloge du carburateur
E.P. Thompson•La Fabrique•104 p.•2005•12,20c
Essai sur le sens et la valeur du travail
M. B Crawford•La Découverte•2010•249 p.•19,30 c
Thompson décrypte minutieusement la mise en place
du travail moderne. La présence de l’horloge sur le
lieu de travail comme dans le village, et même à la mai son, est l’un des symptômes en même temps qu’un élé ment clé de cette dynamique. Le temps est un instrument central dans le système d’exploitation capitaliste.
L’auteur était un brillant universitaire, très bien
payé. Déprimé en quelques mois, il démissionne
pour ouvrir... un atelier de réparation de motos.
À partir de son récit, il livre l'une des réflexions les
plus fines qu'il nous ait été donné de lire sur le sens
et la valeur du travail dans les sociétés occidentales.
Temps, discipline du travail
et capitalisme industriel
Pour en finir avec le travail salarié
OCL•Acratie•214 p.•1997•13,57c
La pensée PowerPoint
Enquête sur ce logiciel qui rend stupide
Franck Frommer•Pocket•2012•312 p.•7,20 c
Il est présent dans toutes les entreprises, peut
attraper un virus, mais n'est jamais malade et ne
manque aucune réunion. En 25 ans PowerPoint est
devenu LA référence des présentations. Et a changé
les méthodes de travail de millions d'employés.
Ce livre est une contribution à la recherche d’une
alternative au règne de la marchandise – une
alternative nécessairement politique, et dont
l’objectif est la fin de la domination sous toutes ses
formes (exploitation, esclavage, ordre patriarcal,
saccage de la planète…).
9
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:22
Page 10
capitalisme, mondialisation
En Amazonie
De la justice
Infiltré dans le « meilleur des mondes »
Jean-Baptiste Malet•Fayard•2013•155 p.•15 c
Jacques Langlois•Éd. libertaires•2013•270p.•15c
Pour la première fois en France, un journaliste
décide d'infiltrer un entrepôt logistique du géant
du commerce en ligne. Il intègre l'équipe de nuit.
Bienvenue dans le pire du «meilleur des mondes»,
celui qui réinvente le stakhanovisme et la délation
sympathiques, avec tutoiement.
Le petit livre noir
des grands projets inutiles
Camille•Le passager clandestin•2013•124 p.•7 c
Leur dette, notre démocratie !
ATTAC•Les liens qui libèrent•2013•152p.•9c
Cet ouvrage décrit les principaux projets inutiles
de notre temps, butant sur des mobilisations
ô combien nécessaires : de Notre-Dame des Landes
à Bure en passant par Flamanville, Lyon, Rouen,
Toulouse, la Picardie, le Morvan ou les Landes…
«Nous avons assez critiqué la dictature des
financiers et la trahison des élus : l'heure est venue
de construire en théorie et en pratique les outils
d'une nouvelle démocratie, sociale et écologique.»
Hector est mort
D. Graeber•Les liens qui libèrent•2013•621p.•29,90c
Au palais du Bonneteau
F. Ruffin, B. Sarfait•Fakir•2013•80 p.•6 c
Cette enquête au long cours sur un accident du
travail nous mène des quartiers populaires aux
coulisses des tribunaux, d’un hôpital psychiatrique
au « traitement social du chômage »,
et dévoile les réseaux de notables provinciaux.
Le capital au XXIe siècle
Dette : 5000 ans d’histoire
Voici un livre capital, commis par l’un des
intellectuels les plus influents selon le New York
Times, initiateur d'Occupy Wall Street à New York.
Un livre qui remet en perspective l'histoire de
la dette depuis 5 000 ans et développe une
approche totalement nouvelle.
Les prédateurs du béton
Thomas Piketty•Seuil•2013•970p.•25c
Enquête sur la multinationale Vinci
N. de la Casinière•Libertalia•2013•160 p.•8 c
Parcourant trois siècles et plus de vingt pays,
il offre une perspective inédite sur les tendances
à l’oeuvre et un cadre théorique renouvelé pour
comprendre les mécanismes de la nouvelle
répartition des richesses. Dès lors que le taux de
rendement du capital dépasse durablement le taux
de croissance de la production et du revenu, alors
le capitalisme produit mécaniquement des inégalités
insoutenables et arbitraires.
Créé en 2000, Vinci est vite devenu un champion
du CAC 40 et l’un des leaders mondiaux du BTP.
Autoroutes, parkings, aéroports, industrie nucléaire
et réseaux d’eaux constituent les marchés de Vinci
pour la phase construction et pour l’exploitation.
Vinci incarne le capitalisme moderne avec un
discours de façade écolo, une rhétorique bien rodée
sur l'humain au coeur de l'entreprise, des oeuvres
de bienfaisance bien orchestrées.
Carbon Democracy
Crédit à mort
Le pouvoir politique à l’ère du pétrole
Timothy Mitchell•La découverte•2013•280p.•24,50c
La décomposition du capitalisme et ses critiques
Anselm Jappe•Lignes•2011•254 p.•20,30c
La thèse du livre déplace radicalement notre vision
de l’histoire du XXe siècle : les contours et
les transformations des régimes politiques dits
«démocratiques» ont été largement déterminés par
les propriétés géophysiques des principales énergies
carbonées, le charbon d'abord, puis le pétrole.
Ainsi que l'expose ici l’auteur, la question théorique
principale doit demeurer celle de l'émancipation
sociale. Or, jusqu'à preuve du contraire, la crise financière mondiale n'a nullement contribué à son progrès.
La violence des riches
Chronique d’une immense casse sociale
M. & M. Pinçon-Charlot•Zones•2013•251p.•17c
Mêlant enquêtes, portraits vécus et données
chiffrées, les auteurs dressent le constat d’une
grande agression sociale, d’un véritable pilonnage
des classes populaires : un monde social fracassé,
au bord de l'implosion.
De notre servitude involontaire
Alain Accardo•Agone•2013•155p.•9c
Plus encore que notre adhésion consciente, c'est
notre adhésion inconsciente qui fait la force du
système capitaliste : notre connivence involontaire,
cette forme de complicité qui s'ignore parce qu'a
elle va sans dire.
10
Ces temps ci, il est beaucoup question de justice.
Le mot revient sans cesse dans la bouche de nos
gouvernants qui l’invoquent à propos de tout.
Justice sociale, justice politique, justice fiscale,
justice judiciaire. Est-il besoin de la préciser,
toutes ces belles paroles ne remettent nullement
en cause les inégalités et les oppressions qui fondent
le capitalisme et… l’injustice.
Que faire ? suivi de La famine
Léon Tolstoï•Le pas de côté•2013•256 p.•12 c
C’est au contact de la misère du peuple russe que
Léon Tolstoï développe ses positions anarchistes.
En perpétuelle quête de justice, d’égalité et de
fraternité, l’écrivain ne cesse de s’interroger :
comment remédier à cet ordre social criminel ?
Le Porte-monnaie
Une société sans argent ?
J.-F. Aupetitgendre•Lignes•2013•142 p.•11 c
L'auteur imagine une hyperinflation mondialisée qui
contraint brutalement la société à se réorganiser,
pour survivre sans euros, sans dollars, sans yens
sonnants et trébuchants ! Un immeuble d'une ville
de province sert de cadre à cette hypothèse.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
Vive la banqueroute !
François Ruffin•Fakir•2013•100 p.•6 c
La dette est à payer. L’austérité, nécessaire.
Les réformes, impératives. Il suffit de regarder
dans notre propre histoire, pourtant, pour découvrir
que des alternatives existent. Dont les dirigeants
de la France disposent : l’impôt, la dévaluation,
l’inflation, et surtout la banqueroute.
Encaisser !
14:22
Page 11
Vies et mort du capitalisme
Chroniques de la crise
Robert Kurz•Lignes•2011•224 p.•20,30 c
Dans les textes ici rassemblés, Robert Kurz montre
que le capitalisme n'est pas victime d'un
déséquilibre momentané, mais d'une contradiction
interne qui le conduit à son effondrement
inexorable. Il montre ainsi comment les diverses
politiques économiques sont vouées à l'échec.
Marlène Benquet•La découverte•2013•20 c
Le capitalisme en 10 leçons
L’auteur a mené pendant trois ans une enquête sur
une des principales entreprises françaises de grande
distribution, implantée dans de nombreux pays. Elle
est d’abord devenue caissière. Puis, elle a fait un
stage au siège social du groupe et un autre à Force
ouvrière, le principal syndicat de l’entreprise.
Petit cours illustré d'économie hétérodoxe
Michel Husson•Zones•2012•256 p.•16 c
La deuxième droite
L. Janover, J.-P. Garnier•Agone•2013•336 p.•16 c
La ligne de partage passe désormais entre deux
types de conservatisme, l’un réactionnaire, l’autre
progressiste. Le jeu politique et désormais aux
prises deux droites. La première, traditionnelle,
cherche à tout garder au risque de tout perdre.
L’autre, moderniste, fait en sorte que tout bouge
pour que rien ne change.
Crack capitalism 33 thèses contre le capital
John Holloway•Libertalia•2012•460 p.•20 c
La révolution ne consiste pas à détruire le capitalisme
mais à refuser de le fabriquer. La présenter comme la
destruction du capitalisme, c'est partir perdant. Dans
cet essai, John Holloway suggère que le capitalisme
est déjà largement fissuré et en crise permanente.
Le Grand Bond en arrière
Comment l'ordre libéral s'est imposé au monde
Serge Halimi•Agone•2012•450 p.•16 c
Après deux éditions en grand format, ce classique
de l’histoire politique et économique contemporaine
est réactualisé pour sa parution au format poche,
intégrant en particulier la crise mondiale des
subprimes, la politique d’Obama et poursuit la
comparaison avec la situation française.
Le stade Dubaï du capitalisme
Mike Davis•Les prairies ordinaires•2007•64p.•8,20c
L’auteur décrit ici les conditions de vie et de travail
cauchemardesque des dizaines de milliers d’ouvriers
et d’employés venus de toute l’Asie pour transformer ce petit bout de désert en paradis pour touristes milliardaires et stars du show business.
Une stratégie altermondialiste
Gustave Massiah•La découverte•2011•324p.•18,80c
Depuis les années 1990, le mouvement altermondialiste s'est imposé comme une des principales forces
de transformation du monde. Mais si la crise globale
de la mondialisation capitaliste a largement confirmé
ses analyses, beaucoup s'interrogent désormais sur
les perspectives d'un mouvement dont certains
pensent qu'il doit trouver un «nouveau souffle».
Au fil d’une dizaine de chapitres clairs et
pédagogiques illustrés par Charb, l’auteur propose
un petit cours d’économie critique, destiné à mieux
faire comprendre les rouages essentiels, mais aussi
les contradictions structurelles d’un système
économique qui domine aujourd’hui le monde.
Leur grande trouille
François Ruffin•Les liens qui libèrent•2011•232p.•18,30c
A partir de reportages, de rencontres avec
syndicalistes, patrons, économistes, douaniers, ce
livre explore brillamment cette «hypothèse
interdite» : si pour lutter contre le capitalisme, il ne
faudrait pas installer des barrières douanières et une
politique protectionniste ?
Le mythe du « trou de la Sécu »
Julien Duval•Raisons d’agir
2007•135 p.•6,10c
La Sécurité sociale serait menacée de faillite par
un déficit abyssal pour faire face à l’augmentation
des dépenses et au vieillissement de la population.
Julien Duval renverse les termes du problème et
pointe du doigt les exonérations de charges sociales,
l’affaiblissement de la protection sociale.
Petit cours d'autodéfense en économie
Jim Stanford•Lux•2011•448 p.•20,25 c
Qu’est-ce que la dette publique ? D’où vient
l’inflation ? Le profit est-il source de progrès ? Par
l’analyse critique de situations concrètes, auxquelles
s’ajoutent des synthèses éclairées par des schémas
récapitulatifs, ce livre démystifie avec soin les
rouages du capitalisme, montrant que tous peuvent
le comprendre.
Le Nouvel esprit du capitalisme
Luc Boltanski, Eve Chiapello•Gallimard
971 p.•2011•16,75 c
Le capitalisme prospère; la société se dégrade.
La croissance du profit s’accompagne de celle
de l’exclusion. La véritable crise n’est pas celle du
capitalisme, mais celle de la critique du capitalisme.
Marx et Keynes
Les limites de l’économie mixte
Paul Mattick•Gallimard•2010•432 p.•9,65c
Paul Mattick, militant et théoricien de la gauche
allemande révolutionnaire et antistalinienne,
refusant la dictature du parti centralisé au profit de
l’auto-organisation ouvrière à travers des conseils
élus, traite de problèmes fondamentaux comme
l’accumulation du capital, la monnaie, l’automation,
le sous-développement, le capitalisme d’Etat, etc.
11
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:22
Page 12
mouvement ouvrier, syndicalisme
Ouvriers malgré tout
Martin Thibault•Raisons d’agir•2013•326 p.•20 c
Ce livre se propose de répondre à trois questions :
Qu'est-ce qu'être un jeune ouvrier à la RATP et
comment ces jeunes vivent-ils cette condition ?
En quoi cette génération apparaît-elle distante de celle
qui la précède ? En quoi la perméabilité aux normes
managériales du secteur privé tend à remettre en cause
la «particularité» de ces ouvriers de la RATP et une
certaine idée du service public ?
Mélancolie ouvrière
Graulhet (Tarn) 1942-2000
Collectif•Éd. libertaires•2013•100 p.•12 c
Ni folkloriste, ni historique, ce recueil juxtapose des
récits où dominent tantôt le désir de détailler les
conditions de vie et de travail que seule la génération
des plus anciens a encore connues, tantôt le combat
incessant pour leur amélioration, tantôt l'accablement
sous les injustices répétées, ou enfin le sentiment de
celles pour qui l'atelier permit de s'affranchir d'un
statut plus aliénant encore.
Michelle Perrot•Grasset•2012•186 p.•11 c
Les nouveaux prolétaires
Voici le témoignage de Lucie Baud (1870-1913),
ouvrière en soie du Dauphiné, femme rebelle et
oubliée, en dépit de grèves mémorables. Une ouvrière
méconnue peut-elle être une héroïne ? Michelle
Perrot s'efforce de comprendre son itinéraire en
renouant les fils d'une histoire pleine de bruits et
d'ombres, énigmatique et mélancolique.
Les nouveaux prolétaires, ce sont d'abord les mêmes
que les anciens, les ouvriers soumis à un travail dur
pour un salaire faible. Mais ce sont aussi les employés
ainsi que tous les travailleurs précaires et mal protégés dont le nombre augmente aujourd'hui, femmes et
immigrés en tête.
Eloge du droit social
Yves Saint-Jours•La Dispute•2013•176 p.•13 c
Il propose ici une histoire, mais aussi un éloge
du droit social. La finalité du droit social est
l’éradication de tout système d’exploitation
des êtres humains par la libération de leurs forces
créatives, à l’opposé du droit divin de l’époque
féodale et du droit de propriété contemporain.
Sarah Abdelnour•Textuel•2012•144 p.•10,10 c
«Je lutte des classes»
Louis Martin•Senonevero•2012•190 p.•9c
C’est non seulement à l’implosion de l’identité ouvrière à laquelle nous avons assisté, mais encore à la
dynamique actuelle de la lutte de classe où l’appartenance de classe est devenue la limite de la lutte en
tant que classe.
Un engagement ouvrier
Paroles de syndicalistes en lutte
à Marseille Le mouvement social contre
Syndicaliste CGT en Seine-Saint-Denis (1968-1990)
Joël Biard•L’Atelier•2013•272 p.•20 c
la réforme des retraites (automne 2010)
Collectif•L’Arbre bleu•2011•240 p.•16 c
De Mai 68 à 1990, la chronique d’un combat syndical
contre l’exploitation et la désindustrialisation dans le
département emblématique de la Seine-Saint-Denis.
Un document d’une précision rare sur l’action d’un
militant ouvrier au coeur de la crise.
Quel est le sens de ce mouvement ? Comment a-t-il
été vécu par ses acteurs ? Quel bilan en dressentils ? Des syndicalistes de terrain, acteurs les plus
proches de la conduite quotidienne des événements,
y apportent leurs réponses.
La force du collectif
La formation de la classe ouvrière anglaise
Lip, grande fabrique de montres à Besançon, vécut en
1973 une lutte exemplaire. Celle-ci déboucha sur une
autogestion innovante. Ce conflit fut très médiatisé à
l’époque. En revanche, la minutieuse construction du
collectif au sein de l’entreprise est peu connue.
Ce livre foisonnant et engagé, d'une richesse
exceptionnelle, qui tente de tisser ensemble de
multiples fils afin de restituer l'expérience vécue par
les contemporains de la «révolution industrielle»
demeure d'une extraordinaire actualité.
Histoire des ouvriers en France
au XXe siècle
Xavier Vigna•Perrin•2012•404 p.•24 c
L'école des ouvriers Comment les enfants
d'ouvriers obtiennent des boulots d'ouvriers
Paul Willis•Agone•2011•438 p.•25,40 c
Spécialiste de l'histoire sociale de la France contemporaine, l’auteur a décidé de retracer la vie et l'évolution
des ouvriers et ouvrières de France. Faisant la part
belle aux témoignages, il nous décrit leur quotidien :
leur travail, leurs engagements, leurs combats, mais
aussi leur vie de famille, leurs logements, leurs loisirs.
De l'école à l'usine, ce livre rend compte de la façon
dont, en désorganisant l'encadrement scolaire, en
s'opposant aux «fayots», «les gars» privilégient leur
sortie du système scolaire, anticipant le fait que
l'école ne leur promet aucun avenir collectif en
dehors du travail manuel.
Thèses sur le concept de grève
Le syndicalisme, la politique et la grève
Charles Piaget•Libertalia•2012•64 p.•5 c
Institut de démobilisation•Lignes•2012•252 p.•17 c
Aucun livre encore n’avait pensé la grève avec une
joie, un sérieux, une frénésie, une contagion, un
élan pareils. En particulier, en tâchant de penser la
différence entre la grève syndicale et disciplinaire –
et celle née dans le désir. Et leur raccrochement,
vaille que vaille, l’une sur l’autre. Car il n’y a qu’une
seule grève…
12
Paroles d’ouvriers et d’ouvrières du cuir
Edward P. Thompson•Points•2012•1164p.•14,50 c
France et Europe : XIXe-XXIe siècles
Stéphane Sirot•L’Arbre bleu•2011•360 p.•20 c
Le syndicalisme est porteur, dès l’origine, d’un projet
de transformation de la société visant à substituer, à la
démocratie libérale, une démocratie sociale. Qu’en estil aujourd’hui de ce projet dont la grève, symbole de
l’autonomie ouvrière et d’une forme de démocratie
directe, a longtemps été l’arme privilégiée ?€
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:22
Page 13
Résister à la chaîne Dialogue entre
Putain d’usine, le film + le livre
un ouvrier de Peugeot et un sociologue
M. Pialoux, Ch. Corouge•Agone•2011•460 p.•23,40c
J.-P. Levaray, Remy Ricordeau•L’insomniaque
2008•DVD 52 min.•94 p.•15,30 c
Au début des années 1980, le sociologue Michel
Pialoux rencontre Christian Corouge, ouvrier et
syndicaliste chez Peugeot-Sochaux. À partir de
l'histoire singulière d'un ouvrier, devenu porteparole de son atelier, sont abordées les difficultés
de la constitution d'une résistance syndicale.
Cette édition du livre-témoignage de Jean-Pierre
Levaray sur le quotidien des ouvriers d’une
gigantesque usine chimique s’accompagne d’un DVD
documentaire du même nom de Rémy Ricordeau.
Ouvriers contre le travail
Barcelone et Paris pendant les fronts populaires
Michael Seidman•Senonevero•2010•362 p.•15,30 c
«Il nous est alors possible de voir, dans ces
affrontements entre ouvriers et organisations
ouvrières, des collectivités barcelonaises aux usines
aéronautiques parisiennes, la contradiction interne
des mouvements de front populaire qu'ils aient été
révolutionnaires ou réformistes.»
L'anarcho-syndicalisme et
l'organisation de la classe ouvrière
R. Berthier•Monde libertaire•2010•198 p.•12,20 c
L'anarcho-syndicalisme n'est pas un mouvement
sans doctrine. Il constitue dans une large mesure
un retour aux principes bakouniniens. Cela
implique, là encore, l'exigence d'une réflexion
nouvelle sur la notion de travail productif, qui ne
peut plus se limiter aux critères élaborés par les
penseurs socialistes du siècle dernier, et sur la
fonction du travail dans la société d'aujourd'hui.
Chantier interdit au public
Nicolas Jounin•La Découverte•2008•274 p.•10,20c
L’auteur, qui s’est immergé durant une année dans
le monde du béton armé parisien, en tant qu’ouvrier,
retrace ici l’itinéraire de son enquête. Au fil des
expériences et des rencontres, il expose les
conditions d’emploi et de travail…
La Garde Rouge raconte
E. Mentasti•Les Nuits Rouges•2009•234 p.•12,20 c
Années 70. Dans une grande usine milanaise, des
dizaines de salariés s’organisent contre la direction
et les syndicats dans un Comité politique ouvrier.
Et participe aux autres luttes, grèves, manifestations
en Italie, et notamment aux autoréductions.
L’établi
Robert Linhart•Minuit •179 p.•2004•5,80c
L’Etabli désigne les centaines de militants intellectuels
qui, à partir de 1967, s’embauchaient, «s’établissaient»
dans les usines ou les docks. Celui qui parle ici a passé
une année, comme OS 2. Il raconte la chaîne, les
méthodes de surveillance et de répression.
L'action directe Et autres écrits syndicalistes
Déposséder les possédants
(1903-1910) Emile Pouget•Agone•2010•296p.•18,30c
La grève générale aux « temps héroïques »
du syndicalisme révolutionnaire (1895-1906)
Collectif•Agone•2008•272 p.•18,30c
Les quatre brochures qui sont reproduites ici
contiennent l'essentiel de la conception du
syndicalisme révolutionnaire. Ces essais sont
complétés par trois textes relatifs à la campagne
pour la journée de huit heures lancée en 1904.
La CFDT (1968-1995)
«Les patrons s’inclineront devant nous car nous
sommes les producteurs, et quand les bras ne se
mettent pas au travail, le capital tombe » dit un
ouvrier dès 1879. Ce recueil permet de mieux
connaître l’émergence de l’idée de grève générale.
De l'autogestion au syndicalisme de proposition
Nicolas Defaud•Sciences Po•2009•361 p.•35,50 c
La grève
Nicolas Defaud montre comment la confédération
d'origine chrétienne est passée du mouvement
ouvrier et du syndicalisme de transformation sociale
au «syndicalisme de proposition» qu'elle a labellisé.
Histoire secrète du patronat
Collectif•La Découverte•2009•720 p•13,20 c
L’histoire des patrons qui ont réellement fait – et
défait – le capitalisme français de l’après-guerre : rôle
des anciens cadres de Vichy, liens du patronat avec la
pègre, financement secret des partis politiques, dessous du paritarisme... Un « système » né dans l’aprèsguerre qui s’est maintenu jusqu’à aujourd’hui…
Barcelone l’espoir clandestin
J. Sanz Oller•Le chien rouge•2008•387 p.•20,30 c
Années 70. Durant une garde à vue, un jeune métallo,
se remémore sa participation aux commissions
ouvrières. Ces commissions s’organisent de manière
autonome. Mais les partis politiques multiplient leurs
efforts pour s’emparer de ce mode de lutte inédit.
G. Groux, J-M. Pernot•Sciences Po
2008•149 p.•10,50 c
Les mutations de l’emploi ont affaibli l’usage
de la grève. Mais ces métamorphoses n’impliquent
pas pour autant l’extinction des mobilisations
protestataires dans le monde du travail. La grève
s’inscrit plus souvent dans un halo de mobilisations
qui relèvent d’autres registres contestataires.
Un peu de l’âme des mineurs
du Yorkshire John et Jenny Dennis
L’insomniaque•172 p.•2004•10,20 c
Mars 1985: la grève des mineurs s’achève tragiquement.
Le plus long, le plus violent des mouvements sociaux
qu’ait connu la Grande-Bretagne est vaincu. John
Dennis, mineur, nous conte ici une éclairante facétie
de sa jeunesse. Puis son épouse Jenny revient sur
leur participation acharnée à la grande grève.
13
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:22
Page 14
mouvements révolutionnaires (1968 et après)
Autobiographie
Angela Davis•Aden•2013•468 p.•25 c
Angela Davis n'a jamais déposé les armes : l'analyse
de l'oppression sous ses différentes formes,
l'organisation des masses pour la défense des noirs,
des travailleurs, des femmes... Du Black Panthers
Party à Occupy Wall Street, elle est le trait d'union
vivant entre les luttes d'hier et d'aujourd'hui.
Les GARI 1974, la solidarité en actes
Collectif•CRAS•2013•296 p.•18 c
Mai 1974, les Gari défrayent la chronique avec
l’enlèvement d’Angel Baltazar Suarez, le directeur
de la Banque de Bilbao à Paris, et une série
d’attentats à l’explosif contre les intérêts
économiques de l’Espagne et les représentations
du franquisme.
Angry Brigade Contre-culture et lutte
explosive en Angleterre (1968-1972)
Servando Rocha•L’échappée•2013•256 p.•18 c
Le vent de liberté qui a soufflé partout dans le monde
en 1968 est vite retombé.. Emerge en Angleterre une
nébuleuse connue sous le nom d’Angry Brigade. Ces
jeunes Anglais expérimentent des formes d’agitation
politique radicale et participent de l’effervescence
d’une galaxie contestataire que ce livre décrit en détail.
Panorama des groupes révolutionnaires
armés français 1968-2000
Hazem El Moukaddem•Al Dante•2013•374p.•17 c
Cet ouvrage propose une recension commentée
des différents groupes armés, une analyse de la
situation politique française et internationale dans
laquelle ces groupes sont nés,mais également des
documents (tracts, photographies…) et des
entretiens (dont beaucoup sont inédits) avec
les principaux acteurs de ces groupes armés.
Les Esperados Une histoire des années 70
Yannick Blanc•L’échappée•2011•310 p.•14,20 c
Vivre sa vie. Retour à la terre. En communauté. Aller
jusqu’au bout. Ce fut l’année du pic, du paroxysme,
la plus sinistre, la plus terrible depuis dix ans. Ce fut
l’année de l’explosion finale. L’année des punks, de
Malville, des autonomes ; l’année du P38 et de «la
bande à Baader». Ce fut l’année 1977 : l’année de
Pierre Conty et des «tueurs fous de l’Ardèche».
Autonomie ! Italie, les années 1970
Marcello Tari•La Fabrique•2011•308 p.•16,30 c
L'Autonomie, écrit l’auteur, n'est pas le nom d'une
organisation : il désigne un communisme «impur,
qui réunit Marx et l'antipsychiatrie, la Commune de
Paris et la contre-culture américaine, le dadaïsme et
l'insurrectionnalisme, l'opéraïsme et le féminisme».
Chicago : le moment 68 Territoires
de la contestation étudiante et répression
C. Rolland-Diamond•Syllepse•2011•366 p.•25,40 c
Ce livre revient sur la situation des Etats-Unis dans
cette période agitée pour montrer qu’au-delà des
grandes manifestations contre la guerre du Vietnam,
ce moment 68 a mobilisé des étudiants de toutes
origines sociales et ethno-raciales, non seulement
contre la guerre mais aussi contre le racisme
14
Pouvoir ouvrier à Porto Marghera
Du comité d’usine à l’Assemblée de territoire
(Vénétie 1960-1980) D. Sacchetto, G. Sbrogio
Les Nuits rouges•2012•400 p. + 1 DVD•19 c
Voici la chronique d’une figure de l’autonomie
ouvrière italienne : le comité de la Montedison de
Porto Marghera (près de Venise), monté avec l’aide
du groupe Potere-Operaio, qui se transformera en
Assemblée ouvrière à partir de novembre 1972 et
étendra son influence à une partie de la Vénétie.
Insurrection 1977
Paolo Pozzi•Nautilus•2010•244 p.•15,30 c
À une époque où, pour rencontrer d’autres gens en
dehors de son cercle immédiat, on se fie toujours
plus aux écrans, il devient difficile d’imaginer, pour
ceux qui ne l’ont pas vécu, la richesse passionnelle,
émotive, imaginaire et réflexive du mouvement de
1977.
Les Autoréductions
Grèves d'usagers et luttes de classes
Yann Collonges, Pierre Georges
Randal•Entremonde•2010•147 p.•10,20c
L'autoréduction, c'est se réapproprier soi-même et
collectivement des biens de consommation ou des
services. C'est réduire les factures des loyers ou des
impôts. C'est remettre en question les mécanismes
de fixation des prix, cette machine de guerre contre
les salariés.
Histoire critique de l’ultra-gauche
Roland Simon•Senonevero•2009•338 p.•15,30 c
La révolution et le communisme, pour l’ultragauche,
étaient la libération du travail et l’affirmation du
prolétariat, comme classe dominante, mais toutes les
médiations sont critiquées et supprimées : syndicats,
partis de masse, parlementarisme, critique même de
l’intervention dans la lutte de classe.
Weather Underground
Dan Berger•L’Échappée•2010•586 p.•24,40c
Ce groupe d’étudiants issus de la middle class
américaine, révoltés par la guerre du Vietnam et
galvanisés par les luttes des Black Panthers décide de
prendre les armes pour renverser le gouvernement.
Les émeutes en Grèce
Collectif•Senonevero•2009•140 p.•10,20 c
Les émeutes en Grèce, et leur écho mondial, sont
le signe que la crise mondiale du capital, qui s’est
d’abord présentée comme crise financière, est
effectivement une crise du rapport d’exploitation,
une crise de l’implication réciproque entre les
deux classes de ce mode de production.
Mai 68, un mouvement politique
Jean-Pierre Duteuil•Acratie•2008•250 p.•23c
Avant 68, la France ne s’ennuyait pas, la lutte des
classes n’était pas à ranger au rayon des antiquités, la
classe ouvrière n’avait pas fait ses adieux. Mai 68 ce
furent aussi de nouvelles formes d’organisation: les
Comités d’action, avec la volonté d’autonomie et la
défiance envers les structures syndicales et politiques.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 15
mouvements révolutionnaires (avant 1968)
La révolution fut une belle aventure
Paul Mattick•L’échappée•2013•192 p.•17 c
Ce témoignage exceptionnel restitue l’ambiance
de mondes disparus secoués par le puissant désir
d’une société libérée de l’exploitation. Désir qui
court au fil de ces pages et qui est, lui,
d’une fraîcheur et d’une actualité saisissante.
Tricontinentale Quand Che Guevara, Ben
Barka, cabral et hô Chi Minh préparaient la
révolution mondiale, 1964-1968
Roger Faligot•La découverte•2013•640 p.•26 c
En janvier 1966, naît à Cuba la Tricontinentale,
organisation regroupant les forces «anti-impérialistes»
des trois continents : Afrique, Asie et Amérique latine.
Pendant un mois, l’hôtel Habana Libre, vraie tour
de Babel, devient le quartier général de la révolution
mondiale.
Le jour où j’étais perdu
La vie de Malcolm X : un scénario
James Baldwin•Syllepse•2013•266 p.•15 c
Puissante évocation de la trajectoire humaine et
politique de Malcolm X par un des grands écrivains
noirs américains, ce livre est une formidable
introduction à la vie torturée, contradictoire et tragique
d’une des principales figures militantes américaines.
Nous opéraïstes
Le «roman de formation» des années soixante en Italie
Mario TrontiL’éclat2013206p.14
Ceci est le récit, à la première personne, de ce que fut
la mouvance opéraïste entre les années 60 et 70 du XXe
siècle, et qui a imprégné la plupart des mouvements
de la gauche en Italie et en Europe. Histoire d'une
aventure politique et intellectuelle, de ses ouvertures
comme de ses errements, de ses avancées comme
de ses défaites.
Le goût de l’émeute Manifestations et violences
Combattant de l’ombre
De la résistance juive aux procès staliniens
Jacques Kott•Syllepse•2013•158 p.•20 c
Ses souvenirs restituent à soixante-dix années
de distance le sens et la portée de son combat.
Ils remontent tout autant le fil d'une histoire à la fois
singulière et plurielle : celle des Juifs communistes,
de la lutte antifasciste à la broyeuse stalinienne, qui
conduisit Jacques Kott à rompre avec le PCF.
Sartre et l'extrême gauche française
Cinquante ans de relations tumultueuses
Ian H. Birchall•La Fabrique•2011•400 p.•18,30 c
Dans sa solidité documentaire, l'intérêt du livre est
double : d'une part il éclaire la vie politique d'un
personnage essentiel du XXe siècle, et d'autre part il
offre la vision panoramique d'un territoire mal
connu, celui de l'extrême gauche non communiste
dans les années de l'après-guerre en France.
Hongrie 1956 Un soulèvement populaire, une
insurrection ouvrière, une révolution brisée
G. Kaldy•Les Bons Caractères•2011•362 p.•15,30c
Parmi les livres consacrés au soulèvement en
Hongrie en 1956, qu'ils aient été publiés à l'époque
ou cinquante ans après, bien peu ont été consacrés à
la mobilisation de la classe ouvrière de ce pays et au
rôle des conseils ouvriers. C’est maintenant chose
faite avec cet ouvrage.
Mémoires d’un révolutionnaire 1905-1945
Victor Serge•Lux•2010•653 p.•19,25 c
Les Mémoires de Serge, plus que le récit minutieux
et détaillé de sa vie, sont l'exposé critique des événements historiques et sociaux auxquels les hommes de
ce temps ont dû s'affronter, et dont il convient de
tirer des leçons pour que la marche vers un objectif
ou un idéal sans doute jamais assuré se poursuive.
de rue dans Paris et sa banlieue à la «Belle Époque»
Anne Steiner•L’échappée•2012•256 p.•17 c
Rébellions La résistance des gens
ordinaires - Jazz, paysans et prolétaires
Eric Hobsbawm•Aden•2011•531 p.•30,50c
Entre 1908 et 1910, Paris et sa banlieue sont, à
plusieurs reprises, le théâtre de manifestations
violentes rassemblant des milliers de participants
que le sentiment d’injustice et d’impuissance face
à la répression transforme en émeutiers.
L’auteur démontre dans ces articles qu'il n'existe qu'un
seul héros : le peuple et les gens qui le composent, une
multitude d'individus qui ont chacun leur importance.
Ces gens communs «hors du commun» sont les grands
oubliés de l'histoire officielle.
Carnets (1936-1947)
Victor Serge, l'homme double
Victor Serge•Agone•2012•768 p.•30 c
Fruits d’une discipline militante et littéraire, ces
carnets, livrés à la lecture sans médiation ni
correction a posteriori, font alterner analyses
politiques, témoignages et réflexions personnelles.
L’ensemble propose les éléments d’une contrehistoire des années capitales du XXe siècle.
Histoire d'un XXe siècle échoué
Jean-Luc Sahagian•Libertalia•2011•232p.•13,20 c
Victor Serge (1890-1947) a vécu quelques-uns des
événements cruciaux de la première moitié du XXe
siècle. A la fois acteur et témoin, il fut constamment
tiraillé entre les courants contradictoires agitant le
socialisme : anarchisme, bolchevisme, trotskisme.
Les primitifs de la révolte dans l'Europe
moderne
Adolfo Kaminsky, une vie de faussaire
Eric Hobsbawn•Hachette•2012•318 p.•9 c
Sarah Kaminsky•Calmann-Levy
2009•258 p.•17,45 c
Hors-la loi des Carpates, mouvements millénaristes
de paysans de Toscane, organisations parallèles
comme la Mafia, sectes ouvrières anglaises, sociétés
secrètes comme les Carbonari ou les Blanquistes : ce
livre parvient à montrer ce qui unifie ces diverses
figures de la révolte, apparemment disparates.
Quand, à 17 ans, A. Kaminsky devient l’expert en
faux papiers de la Résistance à Paris, il ne sait pas
encore qu’il est pris dans une course contre la
montre, contre la mort. Durant 30 ans, il exécutera
ce méticuleux travail de faussaire pour de nombreuses causes, mais jamais pour son propre intérêt..
15
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 16
mouvements révolutionnaires (XIXe siècle)
Ecrits de combat
Dynamite !
Percy Bysshe Shelley•L’Insomniaque•2012•288p.•18c
Louis Adamic•Sao Mai•2010•482 p.•15,30c
C’est la première fois que les écrits séditieux du
grand poète romantique anglais Shelley sont réunis
en un recueil, qui se lit comme une succession de
pamphlets : réfutation du christianisme, plaidoyer
pour l’amour libre, défense du végétarisme.
L’auteur, immigré yougoslave ayant pris part au
début du XXe siècle à tous les combats de classe
du prolétariat nord-américain, raconte de l’intérieur
les stratégies de violence du patronat, et de contreviolence des ouvriers syndiqués, et/ou organisés,
qui lui firent face à différentes époques.
Maman Jones Autobiographie
Mary Harris Jones•Les Bons Caractères
2012•168 p.•11 c
Mary Harris Jones (1837 –1930), connue sous le nom
de Mother Jones, était une militante syndicaliste et
socialiste américaine, membre des IWW. «Dans ses
descriptions de luttes ouvrières, condensées et
dépouillées de toute prétention littéraire, Jones
dévoile au passage un effrayant tableau des dessous
du capitalisme américain et de sa démocratie.»
L'émancipation des travailleurs
Une histoire de la Première Internationale
Mathieu Léonard•La Fabrique•2011•414 p.•16,30 c
Bien des questions qui sont les nôtres sont déjà
posées dans les congrès de la Ire Internationale,
dans les luttes qu'elle a menées et dans les querelles
dont elle a fini par mourir. Une richesse largement
oubliée, que ce livre restitue avec une entraînante
empathie.
1848, la révolution oubliée
Michèle Riot-Sarcey , Maurizio Gribaudi
La Découverte•2009•288 p.•12,20 c
La révolution de 1848 a mis fin à la monarchie de
Juillet et inauguré la brève expérience de la IIe République. Mais, trois mois après cet immense espoir,
l’armée et les gardes mobiles ont brisé l’insurrection
d’ouvriers et d’artisans parisiens...
La révolte des Taiping (1851-1864)
Jacques Reclus•L’insomniaque
2008•352 p.•15,30 c
Le soulèvement Taiping préluda à la déconfiture du
pouvoir impérial en Chine. Cette rébellion massive
et fulgurante contre la « bureaucratie céleste » était
animée par un ardent messianisme égalitaire. La
Révolte des Taiping est l’unique ouvrage disponible
en langue française sur ce sujet historique majeur.
la Commune
Souvenirs d’un révolutionnaire
De juin 1848 à la Commune
Gustave Lefrançais•La fabrique•2013•27 c
Ils sont rares, ceux qui ont participé aux deux grands
combats du prolétariat parisien au XIXe siècle.
Lefrançais, jeune instituteur chassé de partout pour ses
opinions républicaines et anticléricales, est sur les
barricades de Juin 1848. Pendant la Commune, il est
aussi le premier président élu du Conseil général.
Xavière Gauthier•Éd. de Paris•2013•316 p.•20c
Jamais dupe d'elle-même, Louise Michel fut le porteparole de la pensée anarchiste et crut jusqu'à son
dernier jour au devenir de l'utopie. Il était temps
d'écrire sa vie entière, en se reportant à toutes les autres
sources historiques existantes, et de l'écrire comme un
roman, vibrant et ample.
La Commune
Rimbaud, la commune de Paris
et l'invention de l'histoire spatiale
La Commune, Histoire et souvenirs Louise
Michel•12 c / Histoire de la Commune de 1871
Prosper-Olivier Lissagaray•13,50 c
Ce livre n’est pas une exégèse de Rimbaud, ni une
histoire de la Commune de Paris, ni une analyse de
l’influence de la Commune sur la poésie rimbaldienne.
Il vise au contraire à penser la parenté entre un
événement poétique et un événement politique.
Journaliste et barricadier, Lissagaray réunit les qualités
du documentaliste, de l’historien, du témoin et du
proscrit. Quant à Louise Michel, elle achève la rédaction de ses souvenirs sur la Commune dès 1898.
La commune de Paris au jour le jour
C. Talès•Spartacus•2008•158 p.•12 c
L’histoire de la Commune vécue de l’intérieur par une
conscience en éveil, dont la rare lucidité n’exclut pas la
volonté de préserver une forme d’idéalisme que l’on
pourrait nommer «l’espérance républicaine».
Tales a publié un ouvrage majeur sur La Commune.
Il éclaire sur la pensée révolutionnaire éparse, les
misères d’une révolution qui manque de révolutionnaires, la dictature du Comité central, les révolutionnaires tard-venus et absents du temps présent...
Tableau de Paris sous la Commune
La chute de la colonne Vendôme
K. Ross•Les prairies ordinaires•2013•224p.•19 c
Elie Reclus•Théolib•2012•320 p.•25 c
suivi de Le désir d’être un homme
Villiers de l’Isle-Adam•Sao Maï•2008•50 p.•6,10 c
Comment un aristocrate catholique bascule
brusquement dans le camp de la révolution et,
promeneur émerveillé, décrit le Paris communard,
devenu capitale de tous les possibles.
16
La vierge rouge Biographie de Louise Michel
La Commune de 1871
Collectif•L’Insomniaque•1998•70 p.•4,10 c
Grande joie populaire relatée par un héritier
communard du Père Duchesne, et photos de
l’abolition, hélas temporaire d’un monument
à la barbarie.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 17
révolution française (et avant)
Bourgeois et bras nus Guerre sociale durant
la Révolution française (1793-1795)
Daniel Guérin•Libertalia•2013•400 p.•17 c
Guérin met en lumière l’embryon d’une révolution
prolétarienne menée par les sans-culottes pour une
République réellement égalitaire, contre les chefs
jacobins de la révolution bourgeoise, qui les utilisent,
avant de les réprimer, et de succomber à leur tour
au moment du 9 Thermidor (27 juillet 1794).
Triomphe et mort de la révolution
des droits de l’homme et du citoyen
1789-1795-1802
Florence Gauthier•Syllepse•2013•360 p.•22 c
Comment était-on passé de la ré-publique populaire
à la ré-privée des possédants ?Comment l’histoire
de la Révolution en était-elle venue à contredire
sa philosophie ?
Les bandits
Robespierre
Hobsbawm•La Découverte•2008•228 p.•14,20c
Quand il est question de Robespierre, les jugements
passionnels l’emportent souvent sur la rigueur
et l’honnêteté. Ecrit dans la tourmente du
Bicentenaire, ce livre nous rappelle qu’il fut,
avant tout, un homme de son temps.
Des «Haïdoucs», bandits des Balkans, en passant
par Jesse James ou Billy the Kid, Hobsbawm retrace,
l’histoire mouvementée du «banditisme social». Si
Hobsbawm a voulu écrire l’histoire des bandits, c’est
parce qu’il y reconnaît la généalogie primitives des
mouvements sociaux et de la révolte politique.
Notre patience est à bout
Gracchus Babeuf (1760-1797)
1792-1793, les écrits des Enragé(e)s
Claude Guillon•IMHO•2009•174 p.•15,20 c
La vie ou la mort - Biographie non autorisée
T. Guilabert•Éd. libertaires•2011•256 p.•15,30 c
À Paris et à Lyon, dans les sociétés populaires,
les clubs, les émeutes, ils ont laissé des brochures,
des discours, des journaux, un bouillonnement
d'idées et de pratiques : démocratie directe,
droit de tous aux produits de base,
Babeuf, né en 1760 à Saint-Quentin, fut le dernier
des grands hommes de la Révolution française avant
l’avènement de Bonaparte. Ce livre essaye de
raconter au plus près sa vie.
Georges Labica•La fabrique•2013•209 p.•10 c
Une Histoire de la Révolution française
Eric Hazan•La fabrique•2012•400 p.•22 c
«Ce que j’ai cherché à faire, c’est un récit de la
Révolution française, en forme de montage qui lie
de façon serrée les deux grandes scènes
révolutionnaires, celle des assemblées et celle du
peuple, la grande éloquence et le grondement qui
lui sert de basse continue et devient par moments si
puissant qu’on n’entend plus que lui...»
La Loi de Liberté Le manifeste communiste
chrétien des Diggers dans la Révolution anglaise
G. Winstanley•Les Nuits Rouges•2012•190 p.•11c
Ce texte, que l’on pourrait qualifier de manifeste
des Diggers, est la première proclamation
communiste de l’histoire, quoique pétrie de
références chrétiennes.
Thomas Münzer,
théologien de la révolution
E. Bloch•Les Prairies Ordinaires•2012•301 p.•22 c
Thomas Münzer était un prédicateur révolutionnaire du début du XVIe siècle. Pour la pensée
libérale du XXe siècle, c'est un terroriste, un
fanatique. L’auteur prend toute cette tradition
à contre-pied.
Salut et liberté
Regards croisés sur Saint-Just et Rimbaud
Frédéric Thomas•Aden•2009•233 p.•10,20 c
Par-delà leur jeunesse, le silence dédaigneux de la fin,
Saint-Just et Rimbaud se rejoignent dans le projet,
au croisement de la politique et de la poésie, de
régénérer les êtres et le monde. Ce livre propose
une lecture croisée de leur œuvre et de leur vie.
piraterie
Frères de la côte Mémoire en défense des pirates
somaliens, traqués par toutes les puissances du monde
Iskashato•L’Insomniaque•2013•92 p.•12 c
Libertalia Une utopie pirate
Daniel Defoe•Libertalia•2012•140 p.•8 c
Entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, des équipages pillèrent les voies maritimes entre l'Europe et l'Amérique
et déclenchèrent une crise impériale, en s'attaquant
aux échanges britanniques et en écrasant le système
d'exploitation globale qui se développait.
Dans cet extrait de la fameuse Histoire générale des
plus fameux pyrates (Londres, 1724-1728), l’auteur du
célébrissime Robinson Crusoé (1719) relate les aventures du capitaine Misson, et de son complice, l’hérétique Carraccioli, décident de s’installer à
Madagascar pour y fonder une république égalitaire.
Pirates de tous les pays
Histoire générale des plus fameux pyrates
Marcus Rediker•Libertalia•2011•288 p.•16,30 c
L’auteur raconte, ici, une fabuleuse histoire : celle
des quelques milliers de « vilains » et de « vilaines »
qui refusèrent de se soumettre à l’ordre capitaliste
grandissant et qui arborèrent en signe de liberté le
pavillon noir du refus.
Tome 1•Les Chemins de fortune•2002•474p.•11,65c
Tome 2•Le Grand rêve flibustier•2002•326p.•10c
Daniel Defoe•Phébus
Publiée en deux volumes en 1726 par un mystérieux
« Captain Johnson», l'histoire Générale des plus
Fameux Pyrates est considérée depuis toujours
comme la bible de tous ceux qui s'intéressent
à la Flibuste.
17
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 18
histoire du mouvement libertaire
Bakounine et les autres Récits et
témoignages rassemblés par Arthur Lehning
Collectif•Les Nuits rouges•2013•426 p.•17,50 c
Cet ouvrage, composé de récits, lettres, articles,
notes de contemporains, amis ou adversaires,
qui ont connu ou fréquenté Bakounine, regorge
d’anecdotes passionnantes, parfois dramatiques,
souvent drôles ou plaisantes.
¡Viva la social! Anarchistes et anarchosyndicalistes en Amérique latine (1860-1930)
Collectif•Nada•2013•304 p.•18 c
Cet ouvrage est le premier volume de la collection
America libertaria dont l’objet est de se consacrer
à l’étude du mouvement anarchiste, sous ses
différentes expressions, en Amérique latine.
Élisée Reclus et les États-Unis Suivi de son
«Fragment d'un voyage à La Nouvelle-Orléans»
Ronald Creagh•Noir et rouge•2013•72 p.•14 c
Les États-Unis d'Amérique sont un miroir où, de
Saint John de Crèvecœur et Alexis de Tocqueville
à Simone de Beauvoir, les Français se regardent.
Curieusement, américanistes et politologues ont
oublié le géographe français qui entreprit l’étude
la plus importante sur le sujet, et dont l’impact
fut international.
Confession
Michel Bakounine•Le passager clandestin
2013•221 p.•9 c
Ce texte a mauvaise réputation. En 1851, du fond
de son cachot de la forteresse Pierre-et-Paul de
Saint-Pétersbourg, Bakounine « confesse » sa
participation active au mouvement révolutionnaire
qui balaya l’Europe trois ans plus tôt. Ce n’est
pourtant pas l’entreprise de reniement qu’on a
voulu y voir.
Histoire de la mouvance anarchiste
1789-2012
Franck Mintz•Noir et Rouge•2013•300 p.•18
Ce livre aborde la formation et l’apparition des
idées anarchistes, en exposant brièvement les
approches de Proudhon, Bakounine, Malatesta,
Kropotkine, etc, la création de groupes et
d’organisations anarchistes, et les actions de masses
spontanées, voire organisées
Les anarchiste de l’île de Ré
James C. Scott•Lux•2013•240 p.•14 c
À partir d’exemples tirés de la vie quotidienne
et de l’histoire, James C. Scott analyse les notions
d’autonomie, de dignité, de justice et de résistance.
S’en dégage un plaidoyer pour l’insubordination
sous toutes ses formes et dans toutes les circonstances – au travail, dans la rue, à l’université
et dans les maisons de retraite.
Zomia Ou l’art de ne pas être gouverné
James C. Scott•Seuil•2013•530 p.•27 c
Depuis deux mille ans, les communautés
montagneuses d’une vaste région d’Asie du Sud-Est
refusent obstiné-ment leur intégration à l’État. Zomia:
c’est le nom de cette zone d’insoumission qui
n’apparaît sur aucune carte, où les fugitifs – environ
100 millions de personnes –, se sont réfugiés pour
échapper au contrôle des gouvernements des plaines.
L’œuvre et l’action d’Albert Camus dans
la mouvance de la tradition libertaire
Teodosio Vertone•ACL•2013•62 p.•5 c
«La dominante libertaire de la pensée de Camus
a été sans doute plus d’une fois mise en lumière.
Mais une démonstration cohérente et rigoureusement argumentée restait à faire.» Roger Dadoun.
Ceci est une réédition de l’ouvrage paru en 1985
et réédité en 2006. La présente édition contient une
introduction de Lou Marin.
Que crève le vieux monde !
Libertad•Mutines séditions•2013•276 p.•8 c
Ce livre recueille 40 articles et une correspondance
de Libertad rédigés entre 1897 et 1908, dont
certains inédits, complétés par une longue note
biographique sur son rapport à l’agitation, ainsi que
quelques illustrations, annonces, piqûres d’aiguille
et critiques du cancer policier tirés de l’anarchie.
Wobblies & Hobos Les Industrial Workers
of the World, agitateurs itinérants aux Etats-Unis
(1905-1919) avec un CD audio
J. Kornbluh•L'Insomniaque•2012•252 p.•25,40 c
Les Hobos sont les vagabonds du rail américains
qui allaient de ville en ville vendre leur force de
travail. Leurs pérégrinations se confondirent bien
souvent avec celles des Wobblies, militants
syndicaux des Industrial Workers Of The World.
Reclus, Barbotin, Perrier et Cie
Didier Jung•Éd. libertaires•2013•224 p.•18 c
La Fédération jurassienne
Au café du Commerce, sur le port d’Ars-en-Ré, les
vacanciers d’aujourd’hui apprécient la convivialité
régnant dans cette salle au décor un peu baroque.
Nul ne se doute que sous la houlette d’Élisée
Reclus, William Barbotin et Jules Perrier, ce café
abrita un des foyers historiques de l’anarchisme.
Il y a 140 ans, la Fédération jurassienne est exclue
de la Première Internationale dont elle était une
section depuis 1870. C’est de cet événement que va
naître la Première Internationale anti-autoritaire, cet
«embryon de la future société humaine où la liberté
et la fédération s’opposent à la dictature».
Sauvages blancs !
Anselme Bellegarrigue
Jossot•Finitude•2013•160 p.•19 c
Jossot est un caricaturiste reconnu, encensé et
redouté quand, en 1911, il décide de plaquer la
presse parisienne et part s’installer en Tunisie. Mais
cet indigné chronique ne peut rester muet bien
longtemps et, troquant le crayon pour la plume,
il se fait pamphlétaire dans les journaux tunisiens.
18
Petit éloge de l’anarchisme
Marianne Enckell•Entremonde•2012•144 p.•12 c
M. Perraudeau•Éd. libertaires•2012•200p.•15c
Né en 1813 et mort vers 1869 Bellegarrigue – sorte de
La Boétie moderne – fut un anarchiste novateur, éreintant les gouvernements autant que les partis politiques,
défendant la non-violence et l’ordre libertaire, promouvant un individualisme anarchiste non stirnerien.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 19
Autour d'une vie
De l'amour et des bombes
Mémoires d'un révolutionnaire
Pierre Kropotkine•Éd. du Sextant•2012•560 p.•26 c
Epopée d'une anarchiste
E. Goldman•André Versaille•2011•320 p.•20,20 c
Kropotkine (1842-1921) est le théoricien du communisme libertaire. Publiés en 1899, ses Mémoires
se lisent comme un grand récit d'aventures, une
traversée du 19e siècle ponctuée d'analyses
lumineuses sur les courants sociaux et politiques,
alors naissants, qui ont perduré jusqu'à nos jours.
En 1889, par une chaude journée d'août, une jeune
juive russe émigrée arrive à New York, riche de ses
vingt ans, d'une machine à coudre et d'un idéal.
En quelques années, l'Amérique ne va pas tarder à
découvrir celle que les journaux nommeront «Emma
la Rouge».
Les libertaires dans l’affaire Dreyfus
1910 naissance de la CNT
Avant même le célèbre appel de Zola : « J’accuse »,
les libertaires, menés par Bernard Lazare et
Sébastien Faure, s’engagent massivement dans le
camp Dreyfusard. Ils jouent alors le rôle de minorité
agissante qui reprend la rue occupée par les ligues
antisémites et structurent la propagande.
À défaut des actes de ce congrès, ce compte rendu
– inédit à ce jour en langue française – est le
seul document que nous ayons sur la naissance de la
Confederación Nacional del Trabajo, le syndicat qui
sera appelé à marquer de sa forte empreinte
l’histoire sociale espagnole des décennies suivantes.
Louis Bertoni
Arthur Rimbaud
ou l'anarchiste inachevé
Inlassable propagandiste, typographe, militant
syndicaliste, Louis Bertoni (1872-1947) est une figure
phare du milieu anarchiste suisse de la première
moitié du XXe siècle. La biographie de ce militant
anarchiste tessinois établi à Genève est basée à la fois
sur les témoignages de contemporains de Louis
Bertoni et sur un corpus de sources volumineux.
P. Schindler•Monde libertaire•2011•210 p.•10,20c
Cartographie de l’anarchisme révolutionnaire
G.-H. Jossot•Finitude•2011•125 p.•13,70 c
Le présent ouvrage réaffirme l’importance historique et la portée planétaire de l’anarchisme organisé.
Il raconte ainsi plus de 150 ans d’histoire d’un
mouvement dont le destin a suivi cinq vagues de
militantisme ouvrier.
Jossot, caricaturiste anarchiste, récalcitrant, dans
ce texte fustige, entre autres choses, l'éducation
imposée aux enfants par les parents («des
scorpions») ou les enseignants («des déformateurs
de cerveau»). Seule sa vocation artistique, affirme-til, lui a permis d'échapper au «dressage» et de
rester libre.
J.-M. Izrine•Alternative libertaire•2012•156 p.•8 c
Gianpiero Bottinelli•Entremonde•2012•180 p.•12 c
Michael Schmidt•Lux•2012•192 p.•14 c
Arthur Lehning
Collectif•Monde Libertaire•2012•80 p.•5 c
Une approche biographique de l’une des figures
du mouvement anarchiste néerlandais. Journaliste,
essayiste, Arthur Lehning (1889-200), né aux PaysBas et mort en France, fut également le secrétaire
de l’Association internationale des travailleurs.
Travailleurs de la nuit
Alexandre Jacob•L'Insomniaque•2011•126p.•9,20c
«Ne reconnaissant à personne le droit de me juger,
je n'implore ni pardon, ni indulgence. Je ne sollicite
pas ceux que je hais et méprise. Vous êtes les plus
forts ! Disposez de moi comme vous l'entendrez,
envoyez-moi au bagne ou à l'échafaud, peu
m'importe ! Mais avant de nous séparer, laissez-moi
vous dire un dernier mot...»
La Mano Negra Anarchisme rural, sociétés
clandestines et répression en Andalousie (1870-1888)
C. Eugenia Lida•L'échappée•2011•126p.•12,20 c
Ce livre raconte les prémisses du mouvement
anarchiste à la fin du XIXe siècle en Espagne et le
rôle essentiel joué par les mouvements paysans. Il
décrit aussi une manipulation de l'Etat, qui, appuyé
par l'oligarchie andalouse et la presse, n'hésite pas à
utiliser tortures, arrestations massives et terreur
pour criminaliser un mouvement de révolte.
Collectif•CNT-RP•2011•200 p.•15 c
La recherche de l’auteur consiste à essayer de savoir
pourquoi l’adolescent qui rassemblait tous les
ingrédients de l’anarchie s’écarta de la lutte sociale,
de l’amour et enfin de la poésie pour plonger dans
un individualisme itinérant.
Le foetus récalcitrant
Léauthier l'anarchiste De la propagande
par le fait à la révolte des bagnards (1893-1894)
Yves Frémion•L'échappée•2011•250 p.•17,30c
«Crever le bourgeois !» : un soir de novembre
1893, dans un restaurant parisien, Léon Léauthier,
vingt ans, met à exécution ce mot d’ordre des
anarchistes ; il poignarde au hasard un client
décoré. Ce cordonnier se venge ainsi de la société
indigne que l’histoire a baptisé «Belle Époque».
D’espoir et de raison
Ecrits d'une insoumise
Voltairine de Cleyre•Lux•2009•325 p.•20 c
Pionnière du féminisme américain, poétesse, musicienne, de Cleyrese disait «anarchiste sans
qualificatif». Elle propose une réflexion originale qui
touche à des sujets divers, l’économie, la libre pensée,
la philosophie, l’action directe non violente...
Utopies américaines
Expériences libertaires du XIXe siècle à nos jours
Ronald Creagh•Agone•2009•400 p.•24,40 c
Du voyage du socialiste Robert Owen en 1825 aux
premières communautés fouriéristes, des mouvements
contestataires des années 1960 à l’écologie et aux
groupes punks ou lesbiens d’aujourd’hui, les EtatsUnis ont abrité nombre de communautés utopiques.
19
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 20
histoire du mouvement libertaire (suite)
Les En-Dehors Anarchistes individualistes
Une colonie d’enfer
et illégalistes à la « Belle époque »
Anne Steiner•L’Échappée•2007•192 p.•17,30c
Chronique d’un voyage en Algérie en 1904, lors
d’une tournée de conférences avec Louise Michel
Ernest Girault•Éd. libertaires•2007•237 p.•15,30c
Ils ont vingt ans en 1910. Ce sont les «en-dehors».
Ils refusent de se soumettre à l’ordre social dominant, ils inventent d’autres rapports entre hommes
et femmes, prônent l’amour libre, rejettent le salariat,
expérimentent la vie en milieu libre, et réfléchissent
à d’autres modes de consommation et d’échanges.
La bande à Bonnot
A travers la presse de l’époque
Frédéric Lavignette•Fage•2008•628 p.•38,55 c
Experiences de la vie communautaire
anarchiste Tony Legendre•Éd. libertaires
2006•164 p.•15,30c
Au-delà de l’histoire de la bande à Bonnot et de son
influence médiatique, ce livre aborde le contexte
social et politique de l’époque et soulève avec
pertinence les questions de la célébrité, de
l’anarchisme ou encore du rôle de la police...
Au début du XXe siècle, des anarchistes ont décidé
de vivre le communisme libre tout de suite. Celle
de Bascon, qui se transformera assez rapidement en
colonie naturiste et végétalienne, reste très ouverte
sur l’extérieur et nombre de «personnalités» la
visiteront ou y séjourneront.
La terreur noire
Souvenirs d’anarchie
André Salmon•L’Échappée•2008•320 p.•25,40c
Rirette Maitrejean•La Digitale•133 p.•2005•14c
De l’écrasement de la Commune à la grande
boucherie que fût la « der des ders », la poudre
parle. Nombreux sont les anarchistes prêts à donner
leur vie pour leurs idées. Leurs mots d’ordre : « la
propriété c’est le vol », « Ton ennemi : l’État », « Il
n’y a pas d’innocents ».
Cette édition rassemble l’interview parue dans Le
Matin et deux importantes mises au point de Rirette
Maitrejean. Elle décrit la période du mouvement
anarchiste d’avant la guerre de 1914, autour du
journal l’anarchie ou gravitent aussi bien les futurs
membres de la bande à Bonnot que Victor Serge.
Alexandre Jacob, l’honnête cambrioleur
Un anarchiste de la Belle époque
Portrait d’un anarchiste (1879-1954)
Jean-Marc Delpech•ACL•2008•544 p.•24c
Alexandre Marius Jacob
Alain Sergent•Éd libertaires•224 p.•2005•12,20c
Loin, très loin des clichés de l’extraordinaire
aventurier, l’histoire de l’honnête « Travailleur de
la nuit », Jacob s’inscrit de toute évidence dans le
cadre d’une guerre sociale menée au nom de l’idéal
anarchiste à la fin du XIXe siècle. L’histoire de Jacob
finit par éclairer celle de tout un mouvement.
Alexandre Jacob, né en 1879 à Marseille, après de
nombreuses aventures, il décide de faire de la «reprise
individuelle», devient le chef des «travailleurs de la
nuit», une bande de cambrioleurs un peu particulière
puisqu’elle ne cambriolait que «les parasites sociaux»
et reversait 10% de ses gains à la «cause»...
Les milieux libres
Histoire de l’anarchie Des origines à 1880
Claude Harmel•Ivrea•484 p.•2005•30,40c
Vivre en anarchiste à la belle époque en France
Céline Beaudet•Éd. libertaires•2006•253 p.•15,30c
Au début du XXe siècle, les anarchistes créèrent des
Milieux Libres. Il s’agissait d’expériences naturistes,
végétariennes, d’amour libre... avec l’idée de
produire ce qu’il consomme. Ce livre brosse un
panorama de cette volonté de changer les choses
et la vie, tout de suite, ici et maintenant.
Anarchistes
Irène Pereira•La ville brûle•2009•144 p.•13 c
Mouvement social, altermondialisme, nouvelles
formes de militantisme… la pensée et les pratiques
anarchistes sont plus que jamais d’actualité. Ce livre
présente de façon chronologique les principaux penseurs, courants et jalons historiques de l’anarchisme
et restitue les logiques qui animent ces courants.
Emile Henry
De la propagande par le fait au terrorisme anarchiste
Walter Badier•Éd. Libertaires•2007•276 p.•15,30c
Emile Henry fut de ceux qui estimèrent que trop
c’était trop et que, désormais, ça allait être, pour
un œil, les deux, et, pour une dent, la gueule!
L’heure était, alors, au conflit social frontal et à la
propagande par le fait. Emile Henry commettra
des attentats en plein Paris.
20
Ernest Girault dépeignait les exactions de l’armée, la
misère des populations asservies et l’intolérable de la
colonisation. Écrit il y a un peu plus de cent ans, sa
dénonciation du colonialisme était, déjà... sans appel!
Les tendances anarchistes dans la philosophie du
dix-huitième siècle / L’anarchie sous la Révolution
française / Les enragés/William Godwin et les
débuts de l’anarchie en Angleterre / Les tendances
anarchistes dans le premier socialisme/Proudhon
et la naissance de l’anarchie / L’individualisme
Lettre à Jules
Jann-Marc Rouillan•Agone•105 p.•2004•12,20 c
Militant d’Action directe, incarcéré depuis 1987,
Jann-Marc Rouillan décrit l’histoire révolutionnaire
dans laquelle il s’inscrit. Elle se poursuit dans
le maquis espagnol.
Ecrits Alexandre Marius Jacob
L’insomniaque•2004•288 p.•avec un Cd•25,40 c
Dans ce recueil d’écrits du cambrioleur anarchiste
Jacob, on trouvera le récit détaillé qu’il rédigea lors
de son arrestation et les déclarations, combatives
et pleines d’esprit, qu’il fit à ses juges.
Le mouvement anarchiste en France
Jean Maitron•Gallimard•1992•2 tomes•22,85c
Cette histoire de l’anarchisme en France est un outil
de travail très rigoureux dans laquelle sont présentés
tous les courants, les figures, les théories, les
influences… LA référence.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 21
théories anarchistes
Écrits libertaires (1948-1960)
Albert Camus•Indigène•2013•337 p.•18 c
Géographie et anarchie
Philippe Pelletier•Monde Libertaire•2013•640p.•24c
Ces écrits de Camus, totalement ignorés de ces
biographes, ont été identifiés par Lou Marin,
un libertaire non-violent qui les publia en
septembre 2008 dans le plus complet incognito.
Indigène a pris le relais, avec l’espoir d’apporter
le maximum d’exposition à ces textes indomptables.
Contrairement à la théorie marxiste qui préfère
l’histoire ou l’économie, une logique commune
relie la géographie et l’anarchie. Il ne s’agit pas de
soumettre l’une à l’autre, et réciproquement, mais
de réfléchir librement sur ce qui les anime et les
rapproche.
Elisée Reclus Textes et prétextes
L’entraide Un facteur d’évolution
Cet ouvrage rassemble les contributions d’une
quarantaine de chercheurs, géographes, historiens et
sociologues du monde entier qui réinterrogent la
pertinence de la géographie de Reclus au regard des
problématiques tant scientifiques que sociales du
monde actuel.
Kropotkine s’attaque au darwinisme social qui montre
que seul le meilleur s’adapte et gagne la grande
compétition de la vie sociale et économique. Il
démontre que l’entraide et la solidarité ont davantage
contribué à la création et la prospérité des sociétés
humaines que la compétition de chacun contre tous…
Initation individualiste anarchiste
La Révolution sociale démontrée
par le coup d’état
Collectif•Noir et Rouge•2013•444p.•20 c
E. Armand•La Lenteur•2013•352 p.•15 c
Exposition des différentes manifestations de la
théorie et de la pratique individualistes anarchistes,
cet ouvrage ne prétend pas exposer un dogme, un
plan préconçu de régime moral, économique ou
intellectuel, l’anarchisme n’étant pas exclusivement
une doctrine, mais une manière de vivre.
L’anarchisme
Edouard Jourdain•La découverte•2013•125 p.•10 c
Né en Europe lors de la révolution industrielle, il se
forme en réaction à la condition prolétarienne et à
l'autorité de l'Etat. Si l'anarchisme naît d'une
négation radicale de tout ce qui diminue ou asservit
l'homme, il est aussi porteur d'un projet fondé sur
l'égalité, la liberté et l'autonomie.
P. Kropotkine•Tops Trinquier•2013•362 p.•23c
P.-J. Proudhon•Tops Trinquier•2012•380 p.•25 c
2 décembre 1852, Louis-Napoléon Bonaparte
organise le coup d’État qui lui permettra de
restaurer l’Empire. Alors que la plupart des
républicains choisissent l’exil, Proudhon propose
ses services pour aider Louis-Napoléon à laisser
le pays se gouverner lui-même car ce dernier n’a
qu’une seule alternative : césarisme ou anarchie.
Anarchisme et traditions américaines
Voltairine de Cleyre•Éd. du Sextant•2012•64 p.•7 c
Études proudhoniennes
Paru en 1909 dans la revue Mother Earth, ce texte
est un des écrits les plus connus de Voltairine de
Cleyre. Plaidoyer contre les gouvernements, constat
lucide sur la nature humaine, ce texte plaide, en
pleine industrialisation des grandes villes américaines, pour un anarchisme à retrouver :
Tome 2 : la propriété et au-delà
René Berthier•Monde libertaire•192 p.•10 c
Histoire de l’anarchisme
Proudhon affirme successivement que la propriété
est le vol et qu'elle est la liberté. Mais c'est pour
mieux montrer qu'elle n'est en fait pas l'élément
déterminant du système : le manufacturier se moque
d'être propriétaire de son usine, de ses machines :
ce qui l'intéresse, c'est l'appropriation de la valeur
produite par le travail collectif des ouvriers.
Historien de la philosophie, Jean Préposiet a
notamment publié Spinoza et la liberté des hommes
(Gallimard) et collaboré au Dictionnaire des grandes
philosophies (Privat). Davantage qu'une doctrine
politique, l'anarchisme est une manière de vivre
et d'appréhender le réel.
Écrits sociaux
Elisée Reclus•Héros-Limite•2012•12 c
Jean Préposiet•Hachette•2012•480 p.•11 c
Dictionnaire de l'individualisme libertaire
M. Perraudeau•Éd. Libertaires•2011•283 p.•15,30c
Cette anthologie sur l’anarchisme de Reclus a été
constituée par un jeune anarchiste italien, émigré
en Argentine dans les années 1920 : Severino Di
Giovanni, qui voulait publier ses oeuvres complètes.
Le problème est qu’il est sans le sou. La solution :
l’attaque à main armée, «l’expropriation» au sens
anarchiste du mot...
Ce dictionnaire - 320 entrées, d'Abstention à Zo
d'Axa, dont 75 notices biographiques, et 50 textes
fondateurs - premier répertoire jamais rédigé sur le
sujet, renoue, actualise, réactive le courant libertaroindividualiste, authentiquement novateur, résolument contemporain.
Encyclopédie anarchiste A-C
Maximilien Rubel•Entremonde•2011•54 p.•7,10c
Collectif•Éd. des Équateurs•2012•608 p.•29,90 c
Cette encyclopédie expose le point de vue des
anarchistes synthésistes français sur de nombreuses
questions. Bien que dans l'ensemble représentatifs
de la pensée anarchiste, certains points sont
aujourd'hui dépassés, d'autres suscitaient déjà le
débat à l'époque.
Marx, théoricien de l'anarchisme
Ce livre, particulièrement novateur, vise à
démontrer que Marx fut le premier théoricien
de l'anarchisme compris tout à la fois comme
mouvement d'autolibération des esclaves modernes
et comme projet de construction de la communauté
humaine libérée du capital et de l'Etat.
21
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 22
théories anarchistes (suite)
Max Stirner
Qu'est-ce que l'anarchisme?
Le Philosophe qui s’en va tout seul
T. L’Aminot•L’Insomniaque•2012•208 p.•15,30 c
Alexander Berkman•L'Échappée•2010•391p.•14,20c
Cet ouvrage commence par une biographie du
philosophe Max Stirner et est suivi d’une explication très claire de son maître ouvrage, L’Unique
et sa propriété, qui a influencé une grande partie
de la pensée libertaire et les élans individualistes.
Philosophie de l’anarchie Théories
libertaires, pratiques quotidiennes et ontologie
Collectif•ACL•2012•460 p.•20 c
Les textes ici présentés ont comme objectif de faire
le point sur les pensées et les pratiques libertaires.
Et surtout de continuer à maintenir ouvert un
espace pour une double confrontation : les
savoirs et les pratiques d’abord, et philosophie
et sociologie d’autre part.
Dictionnaire Proudhon
Les chiens ont soif
Critiques et propositions libertaires
Normand Baillargeon•Lux•2010•300 p.•14 c
De toutes les menaces qui pèsent sur la liberté, la
plus grande est sans nul doute la perte de l'esprit
critique. Face à une telle servilité intellectuelle,
ce livre constitue une invitation à la trahison. Avec
Les chiens ont soif, c'est à une lutte acharnée contre
le cynisme que nous convie l'auteur.
Raison & Liberté
Collectif•Aden•2011•560 p.•35,50c
Sur la nature humaine, l’éducation et le rôle des
intellectuels N. Chomsky•Agone•2010•444p.•25,40c
Ce livre comporte une cinquantaine d'articles qui
correspondent aux notions-clés de sa pensée. Il
entend donner les clés d'accès à la pensée de l'auteur
et montrer que la pensée proudhonienne demeure
de bout en bout fidèle au dessein qui lui donne son
impulsion initiale : en finir avec une société inégalitaire pour la plus grande partie de ses membres.
Ce livre réunit onze textes de Noam Chomsky pour
la plupart inédits en français. Offrant un large
panorama de ses idées, il fait apparaître le fil qui
relie son socialisme libertaire à son œuvre de
linguiste et à son anthropologie: notre irrépressible
besoin de liberté est inséparable de la créativité
illimitée du langage qui fait de nous des hommes
L'autogestion Une idée toujours neuve
Collectif•Alternative libertaire•2011•115 p.•7 c
Fragments épars pour un anarchisme
sans dogmes
Ce livre, sans prétendre être exhaustif, donne un
aperçu des réalisations, des limites et des possibilités
offertes par l'autogestion, que ce soit dans une
période révolutionnaire (Russie 1917, Espagne
1936) ou dans les luttes actuelles (Lip 1973,
Chiapas 1994, Argentine 2001, Québec 2003...).
T. Ibañez•Rue des cascades•2010•200 p.•15,30c
Théorie et pratique de
l'anarchosyndicalisme
Rudolf Rocker•Aden•2011•193 p.•19,30 c
« S'il est une qualité qu'il faut reconnaître à Tomás
Ibáñez, c'est bien son penchant pour l'irrévérence.
Le fait est là: il n'est d'autre manière de mesurer la
validité d'un discours que de déranger le bel ordonnancement de ses vérités premières en les secouant
sans ménagement.»
L’anarchisme de Malatesta
Daniel Colson•ACL•2010•174 p.•14 c
L'ouvrage donne une présentation exemplaire
de l'anarchosyndicalisme, de son histoire, de ses
méthodes et de ses finalités, une présentation qui
dépasse à ce point son simple objectif ponctuel de
vulgarisation qu'il est désormais, avec raison, tenu
pour un des classiques de la théorie anarchiste.
De l’anarchiste Malatesta, on retient le partisan d’un
anarchisme politique. Mais, il est aussi conduit par sa
pratique et son expérience, à concevoir et affirmer
une pensée qui s’appui sur des idées et des pratiques
libertaires.
Manifeste de l'anarchie Suivi de Au fait,
Lettres de prisons et de déportation (1849-1861)
Michel Bakounine•Les Nuits Rouges
2010•342 p.•15,60 c
au fait !! Interprétation de l'idée de démocratie
Anselme Bellegarrigue•Lux•2011•142 p.•8 c
Paris, 1850. Un jeune homme fait paraître ce qui
peut être considéré comme le premier manifeste
anarchiste de l'Histoire: «L'Anarchie, journal de
l'ordre».
Dans les griffes de l'ours
L'anarchisme dans les textes
Ce volume montre l'homme, d'ailleurs assez naïf
parfois - plus que le politique ou le théoricien. On
le découvre tour à tour confiant, sûr de lui, prêt à
affronter la mort, puis affaibli, accablé par la
maladie, suicidaire.Mais toujours fidèle à la
révolution.
Anthologie libertaire
Irène Pereira•Textuel•2011•144 p.•9,90 c
L’Anarchisme
Cette anthologie se propose d'initier le lecteur
à la diversité des courants et auteurs classiques de
l'anarchisme en offrant une grille de lecture
théorique synthétique. Trois entrées sont proposées
pour aider à s'y repérer : l'anarchisme lutte des
classes, l'humanisme libertaire et l'anarchisme
individualiste.
22
Une des premières et meilleures explications de ce
qu'est l'anarchisme par Berkman qui en expose les
grands principes et décrit de manière rigoureuse le
fonctionnement économique et politique d'une
société libertaire.
De la doctrine à l’action
Daniel Guérin•Folio•2009•288 p.•5,95 c
Des théories de Proudhon, Bakounine et Stirner jusqu’à la révolution russe et aux expériences contemporaines (révolution espagnole de 1936, Yougoslavie,
Algérie), Daniel Guérin confronte théorie et réalité,
en montrant l’influence toujours vivante de la pensée
libertaire anarchiste.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
Manuel du spéculateur à la bourse
Pierre-Joseph Proudhon•Ere•2009•158 p.•15,30 c
En plein Second Empire, Proudhon assiste impuissant à la montée de ce qu’il appelle le « régime
bussal », c’est-à-dire la pénétration des mœurs et de
l’agir boursiers dans les activités humaines. C’est
l’esprit de la Bourse qui se répand sur le monde !
L’homme et la terre
Elisée Reclus•Tops H. Trinquier
2007•3 tomes•chaque tome 35c, les trois tomes 90c
Reclus présente ici la somme de ses idées. Il fait
une très large place aux conditions écologiques dans
lesquelles vivent et travaillent les hommes, mais
aussi à l’ensemble des phénomènes économiques,
sociaux et culturels, thèmes que les géographes
n’abordent que depuis quelques années.
La révolution sexuelle et
la camaraderie amoureuse
E. Armand•La Découverte•2009•189 p.•15,30 c
Armand se livre, au beau milieu des années 30, à un
dynamitage systématique de la morale de son temps.
Se prononçant avant l’heure en faveur de l’amour
libre, il fustige l’« exclusivisme en amour » ainsi
que le poison de la jalousie.
Qu’est-ce que la propriété ?
Pierre-Joseph Proudhon•LGF•2009•445 p.•7,50c
Qualifié par Marx comme l’équivalent pour
l’économie de ce que fut Qu’est ce que le Tiers-état
de Sieyes pour la politique, cet ouvrage demeure
l’une des principales critiques scientifiques du
système libérale.
La conquête du pain
Pierre Kropotkine•Tops H. Trinquier
298 p.•2002•18c
14:23
Page 23
Anarchisme et changement social
Insurectionnalisme, syndicalisme,
éducationnisme-réalisateur
Gaetano Manfredonia•ACL•2007•362 p.•20c
Contrairement aux autres courants radicaux,
l’anarchisme possède l’avantage indiscutable de ne
pas se laisser enfermer dans une conception unique
du changement social. Manfredonia se tourne vers
l’étude des pratiques militantes et nous convie
à revisiter l’histoire de ce courant.
Propos subversifs
Sébastien Faure•Tops H Trinquier•2009•292 p.•18c
Sébastien Faur (1858-1942) fut, avec Louise Michel,
l’un des plus populaires orateurs du mouvement
libertaire. Il fut à l’initiative de la célèbre
Encyclopédie Anarchiste et de la parution du journal
Le libertaire. Propos subversifs retranscrit ses
principales conférences.
Le petit livre noir L’anarchisme mode d’emploi
Collectif•Éd. libertaires•2005•124 p.•10,20c
Vous cherchez le manuel parfait du petit
anarchiste. Alors ce livre n’est pas pour vous ! Si,
par contre, vous êtes juste en curiosité d’en savoir
un peu ou un peu plus sur l’anarchisme. Alors lisez
ce livre ! Ce petit livre noir est incontestablement
au petit livre rouge ce que la musique est à la
musique militaire.
Ni Dieu ni Maître Anthologie de l’anarchisme
Daniel GuérinLa Découverte•774 p.•2011•18 c
Devenu un classique, cet ouvrage propose un choix
raisonné de textes politiques et théoriques des grands
noms de l’anarchisme. En les replaçant en perspective, l’auteur a retracé l’aventure d’un mouvement
politique et intellectuel dont la force de contestation
n’a jamais faibli depuis sa naissance au XIXe siècle.
Articles de presse réunis par Elisée Reclus et qui
font de Kropotkine une des principaux théoriciens
du communistme-anarchiste.
De l’espoir en l’avenir
La révolution libertaire
Libérer l’homme du fléau de l’exploitation économique et de l’esclavage politique et social demeure
le problème de notre époque. Aussi longtemps que
cela durera, les doctrines et la pratique révolutionnaire du socialisme libertaire serviront d’inspiration
et de guide.
Bakounine, Kropotkine, Proudhon
éd. de l’épervier•2010•244 p.•12,50 c
Réunis par thèmes pour la première fois, 140 textes
de ces trois auteurs majeurs de l’anarchisme. Pour
redonner à lire, la cohérence et la radicalité de la
réflexion des fondateurs du communisme libertaire.
Errico Malatesta Ecrits choisis
Collectif•ÉCollectif•2006•207 p.•10,20c
L'incroyable activité du militant libertaire Errico
Malatesta s'échelonne sur plus d'un demi-siècle et le
voit mêlé aux évolutions du mouvement anarchiste,
du congrès de Saint-Imier de 1872 jusqu'aux débats
sur le plateformisme des années 1930. Il fut un
écrivain et un orateur mais avant tout un
révolutionnaire, à la fois praticien et théoricien.
La société mourante et l’anarchie
Jean Grave•Tops H Trinquier•2007•153 p.•10c
«Jean Grave publie en 1892, La société mourante
et l’anarchie, vulgarisation des thèses de Kropotkine
qui lui vaudra par la suite, après le vote des lois
scélérates, 2 ans de prison et 1000 francs
d’amendes. »
Propos sur l’anarchisme & le socialisme
Noam Chomsky•Agone•120p.•2001•9,20c
L’Ordre moins le pouvoir
Histoire & actualité de l’anarchisme
Normand Baillargeon•Agone•2008•217 p.•10,20 c
Affirmez que vous êtes anarchiste et presque
immanquablement on vous assimilera à un partisan
du chaos. Or, il faut bien le dire : rien n'est plus
faux. L’anarchisme est une théorie politique au
cœur vibrant de laquelle loge l’idée d’antiautoritarisme, c’est-à-dire le refus conscient et raisonné de
toute forme illégitime d’autorité et de pouvoir.
L’unique et sa propriété
Max Stirner•La table ronde•2000•411 p.•10,20c
Présenté comme le bréviaire de l’individualisme
anarchiste, ce livre est une récusation de la société
et de ses lois, du christianisme et autres religions,
de l’hégélianisme. Stirner réfute toute idée morale :
tout ce qui se place au-dessus de l’individu est rejeté
comme limite du Moi, de l’Egoïste, de l’Unique.
23
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 24
révolution espagnole, 1936
Caracremada
Une révolution pour horizon
Vies et légendes du dernier guérillero catalan
Thierry Guilabert•Éd. libertaires•2013•150 p.•11 c
Les Anarcho-Syndicalistes espagnols 1869-1939
José Peirats•Libertalia•CNT-RP•2013•484 p.•20 c
En soixante-dix fragments, Thierry Guilabert
retrace le parcours d’un combattant d’exception,
Caracremada, «face brulée», le dernier des
combattants anarchistes, et l’histoire d’un pays
courbé sous le joug de la dictature.
Ce texte est une version synthétique de la somme
magistrale La CNT en la revolución española rédigée
par José Peirats, ouvrier briquetier, journaliste
et historien (1908-1989) au cours des années 1950.
Il s’agit de l’histoire de référence de la Révolution
espagnole, vue à travers le prisme libertaire.
Passeurs d’espoir Réseaux se passage du
Mouvement Libertaire Esapagnol (1939-1975)
Guillaume Goutte•Éd. libertaires•2013•210 p.•14 c
Acteurs parmi d’autres de cette page de l’histoire,
les passeurs joueront un rôle clé. À travers les
témoignages et les archives, ce livre entend restituer,
l’organisation des réseaux de passage clandestins
mis en place par le Mouvement libertaire espagnol.
Chemins d’espoir et d’exil
Joaquim Serrat•Éd. libertaires•2013•500 p.•15 c
«Fils de réfugiés espagnols, le nom de Franco a
résonné dans mon corps d’enfant durant de longues
années d’exil. Mais c’est uniquement au crépuscule
de leur vie que mon père et ma mère ont accepté
d’ouvrir leur mémoire au public.»
Ce livre raconte le destin de militants illustres ou
obscurs, poseurs de bombes ou leaders syndicaux,
chefs militaires ou intellectuels. Dans un ouvrage
très complet, extrêmement documenté, puisant à
des sources neuves, l’auteur rend hommage à ce
mouvement à la fois légendaire et mal connu.
Espagne libertaire
Gaston Leval•Tops H. Trinquier•404 p.•2002•18 c
Ma guerre d’Espagne
Ce livre examine les réalisations du communisme
libertaire entre 1936 et 1939, avec la socialisation
agraire et industrielle à l’échelle de la ville, de la
commune, du municipalisme. Détruites par la victoire de Franco et par le sabotage de Staline et de ses
agents, ces réalisations demeurent un exemple.
Brigades Internationales : la fin d’un mythe
Sygmund Stein•Seuil•2013•265 p.•19 c
Les enfants perdus du Franquisme
Sygmunt Stein, militant communiste tchécoslovaque, arrivé à Albacete, siège des Brigades
internationales, il se voit nommé commissaire
de la propagande, poste où il découvre jour après
jour l'étendue de l'imposture stalinienne.
Horacio Prieto, mon père
César M. Lorenzo•Éd. libertaires•2012•200 p.•15 c
Horacio Prieto fut un militant anarcho-syndicaliste
de premier ordre lors de la guerre civile espagnole.
à la lumière du drame de 1936-1939, il fut l’un des
premiers à repenser radicalement les fondements
mêmes du socialisme, toutes variantes confondues.
La compagnie Botwin
Combattants juifs dans la guerre d’Espagne
Efraïm Wuzek•Syllepse•2012•250 p.•22 c
Décembre 1937. Quatorze mois après la création des
Brigades internationales, la seconde compagnie du
bataillon Palafox est déclarée «compagnie juive».
L’histoire de cette compagnie illustre de manière
exemplaire la participation massive des volontaires
d’origine juive au sein des Brigades internationales.
La vie sera mille fois plus belle
24
Les anarchistes espagnols (1868-1981)
Edouard Waintrop•Denoël•2012•573 p.•28,50 c
Ricard Belis, Collectif•Aden•2012•320 p.•20 c
L'une des pages les plus noires du franquisme est
enfin mise au jour : plus de 30 000 enfants arrachés
à leurs parents pour être «rééduqués», sous la
tutelle de l'État ou des familles proches du régime,
selon les thèses eugénistes du psychiatre Antonio
Vallejo Nagera.
Le suspect de l’hôtel Falcon
C. Reeves, R. Bellido•L’Insomniaque•2011•128p.•13,20c
Le 16 juin 1937,Francisco Gómez et quatre de ses
camarades des Jeunesses du POUM sont arrêtés à
l’hôtel Falcón, siège de ce parti à Barcelone.
Simultanément, des dizaines de militants et la
majeure partie de la direction du POUM sont pris
dans un vaste coup de filet ...
Chronique passionnée de la colonne
de fer Abel Paz•Nautilus•300 p.•2002•17,30 c
Ce livre retrace, d’une manière vivante et en
s’appuyant sur une documentation exceptionnelle
l’histoire de la colonne de fer, une structure de lutte
armée mise en place par les anarchistes durant
la guerre d’Espagne.
Les Mujeres Libres, les anarchistes espagnols
et l’émancipation des femmes
Martha Ackelsberg•ACL•2010•250 p.•16 c
Histoire du POUM
En 1936, des groupes de femmes en Espagne
fondèrent les Mujeres Libres, organisation destinée à
libérer les femmes du «triple asservissement à
l’ignorance, en tant que femmes, et en tant que
productrices». Elles mobilisèrent plus de 20000
femmes et développèrent un vaste réseau d’activités
visant à accroître l’autonomie des femmes.
Pour une politique de classe prolongeant la tradition
républicaine, dépassant le vieil anarchisme et le
catalanisme, le POUM proposait une action ouvrière
indépendante, qui tiendrait compte de la réalité
espagnole. C’était déjà braver le stalinisme...
Le marxisme en Espagne (1919-1939)
Victor Alba•Ivréa•2000•420 p.•25,40 c
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 25
révolution russe, URSS
La véritable tragédie de Panaït Istrati
Eleni Samios-Kazantzaki•Lignes•2013•339 p.•24 c
La «véritable tragédie» dont il est ici fait état est
celle de la profonde désillusion de Panaït Istrati
qui fut l'un des premiers, dans le camp progressiste,
à révéler les méfaits de la contre-révolution
bureaucratique orchestrée par Staline.
L’opposition communiste en URSS
Tome 1 Les trotskystes 1923-1938
P. Merlet•Les Bons caractères•2013•128 p.•8,20 c
Les ennemis le plus irréductibles du stalinisme vinrent
des rangs du parti bolchevique. Dès 1923, nombre
de ses dirigeants et militants formèrent l’Opposition
de gauche pour combattre la bureaucratie et son
expression politique : le stalinisme.
Les tchaïkovtsky Esquisse d’une histoire
(par l’un d’entre eux) 1869-1872
Anonyme•Pontcerq•2013•100 p.•8,50 c
Entre 1870 et 1880, une partie de la jeunesse
instruite des villes de Russie se lança à travers les
campagnes à la rencontre du peuple, portée par
l’enthousiasme, le désir de dévouement, le dégoût
des privilèges. Les tchaïkovtsky furent le noyau dur
et tendre de ce grand mouvement qui marqua la
Russie pour des générations.
Mémoires et écrits 1917/1932
Nestor Makhno•Ivrea•2010•558 p.•35,50 c
Souvenirs
Makhno et les siens se battaient pour un nouvel
ordre social «où il n’y aurait ni esclavage ni mensonge, ni honte, ni divinités méprisables, ni chaînes, où
l’on ne pourrait acheter ni l’amour ni l’espace, où il
n’y aurait que la vérité et la sincérité des hommes».
Sur Isaac Babel, Panaït Istrati, Pierre Pascal
Boris Souvarine•Ivréa•1985•120 p.•11 c
La révolution inconnue
Dans celui-ci, trois chapitres correspondent à trois
hommes : Isaac Babel, Pierre Pascal et Panaït
Istrati. Souvarine, qui les a rencontrés peu après
l’avènement de l’URSS et la mise en place du
communisme, se remémore les derniers moments
passés en leur compagnie.
Vers l’autre flamme Confession pour vaincus
Panaït Istrati•Entremonde•2013•240 p.•16 c
(parution janvier 2014)
En 1927, compagnon de route du Parti
communiste, Istrati visite Moscou et Kiev avec
l’écrivain grec Nikos Kazantzakis, puis voyage à
nouveau en Union soviétique en 1929. Durant ces
séjours, il devine, derrière l’accueil réservé aux
hôtes étrangers, la réalité de la dictature stalinienne.
1. Naissance, croissance et triomphe de la
Révolution russe 2. Le bolchevisme et l’anarchie
3. Les luttes pour la véritable révolution sociale
Voline•Entremonde•2009•12,20c chaque tome
« Cette Révolution inconnue est la Révolution russe ;
non pas celle maintes fois traitée par des hommes
politiques ou des écrivains patentés, mais celle qui
fut ou négligée, ou adroitement voilée,
ou même falsifiée : celle qu’on ignore.»
La rébellion de Kronstadt 1921
Alexander Berkman•La Digitale•2007•165p.•16,20c
Lanceurs de bombes Le roman d’Evno Azef,
La guerre civile est terminée, les ouvriers et le
peuple veulent plus de nourriture, plus de liberté, et
souhaitent reconstruire le pays ravagé par la guerre.
L’Etat communiste refuse le pain et la liberté. Les
ouvriers se mettent en grève. Et les marins du port
militaire de Kronstadt se rebellent...
révolutionnaire et agent de l’Okhrana
Roman B. Goul•Les Nuits rouges•2012•425 p.•18 c
La Grande mêlée des utopies
Ce «roman-documentaire», selon l’auteur, est à la
fois un roman d’espionnage, découpé comme un
scénario de cinéma, où l’on suit le parcours d’un
personnage trouble, et un document sur les terroristes russes du début du XXe siècle.
Russie libertaire 1905-1921
Régis Gayraud•Nautilus•2000•80 p.•13,90 c
Le rôle central joué par les multiples utopies libertaires dans la révolution russe avant d’être éliminées
par les bolcheviks malgré l’épopée de Makhno...
révolution allemande
Histoire de la social-démocratie
allemande 1863-1891
Le Chemin vers le bas Considérations d’un
F. Mehring•Les Bons Caractères•2013•800 p.•35 c
révolutionnaire allemand sur une grande époque
(1900-1950) F. Jung•Agone•2007•552 p.•25,40c
Cette édition, inédite en langue française, recouvre
une grande importance car très peu d’écrits sont
disponibles en France sur la riche histoire de ce
grand parti ouvrier socialiste, qui était alors le
meilleur propagateur des idéaux de transformation
sociale de la société.
Qui veut comprendre l’échec de la révolution
allemande et la décennie qui a précédé la Seconde
Guerre mondiale ne peut ignorer les faits. La vie
continuait en surface, mais l’épanouissement s’était
brutalement arrêté. Ainsi s’expliquent l’apathie,
l’indifférence et la montée du cynisme.
Bohème et révolution
Les spartakistes 1918, L’Allemagne en
Journaux intimes (1910-1924)
Erich Mühsam•éd. du Sandre•2011•420 p.•26,40 c
Né le 6 avril 1878 à Berlin, pendu le 10 juillet 1934 au
camp de concentration d'Oranienburg, le poète anarchiste Erich Mühsam a défendu sa vie durant le principe d'une société libérée des deux fardeaux pesant sur
les épaules de l'humanité : l'État et le capital.
révolution Gilbert Badia•Aden•2008•303 p.•10,20c
Novembre 1918 : la révolution éclate et dans toute
l’Allemagne fleurissent des Conseils d’ouvriers et de
soldats qui proclament l’avènement du socialisme.
Janvier 1919 : la répression noie la Commune de
Berlin dans le sang. Entre ces deux dates se joue le
destin tragique de l’Allemagne.
25
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 26
théorie marxiste
Abrégé du Capital de Karl Marx
Nouvelle édition revue et augmentée
Carlo Cafiero•Chien Rouge•2013•160 p.•10 c
Paul Mattick•Entremonde•2011•410 p.•20,30 c
Destiné à un large public, écrit dans un style
débarrassé de l’appareil scientifique qui rend parfois
ardue l’œuvre originale, l’Abrégé du Capital fut
considéré par Marx à l’époque comme «un très bon
résumé populaire de sa théorie de la plus-value».
Œuvre posthume de Paul Mattick, Marxisme,
dernier refuge de la bourgeoisie ? fut la dernière
expression de toute une vie de réflexion sur la
société capitaliste et l'opposition révolutionnaire.
Repenser la révolution
Karl KorschAllia•2012•144p.•9,10 c
Claude Bitot•Spartacus•2013•200 p.•13 c
Dans notre société comme dans tant d’autres,
le gâchis effroyable des existences et des ressources
amène un nombre grandissant d’habitants à espérer
un changement social profond et le mot de
révolution, avec toutes ses ambiguïtés, revient
sur le devant de la scène.
Le Socialisme en France
Rosa Luxembourg•Agone/Smolny•2013•320 p.•22 c
Ce volume rassemble les contributions de Rosa
Luxemburg sur la politique française – l’affaire
Dreyfus, le mouvement ouvrier, le syndicalisme
révolutionnaire, etc. Mais à la fin du XIXe siècle,
pour la gauche européenne, la grande affaire, c’est
collaborer avec les gouvernements bourgeois ou
rompre avec le système capitaliste.
Rosa Luxembourg
John Peter Nettl•Spartacus•2012•568 p.•28 c
Cet ouvrage rend compte des débats et des combats
qui ont accompagné la naissance et la croissance des
organisations de masse du mouvement ouvrier
socialiste, contribuant ainsi à notre compré-hension
des succès relatifs et des défaites effroyables que
celui-ci a connus au cours du XXe siècle.
Pour lire le Capital
David Harvey•La ville bûle•2012•368 p.•25 c
Dans cet ouvrage s'adressant à tous les lecteurs
po-tentiels du Capital, David Harvey élucide et
démy-stifie des concepts réputés difficiles et abstraits,
et guide pas à pas le lecteur dans sa lecture.
La Guerre civile en France
Karl Marx•Entremonde•2012•160 p.•5 c
«Ce n’est pas Le Capital qui rendit Marx célèbre
de son vivant, mais bien la Commune de Paris,
qui n’était pas son oeuvre», affirmait Maximilien
Rubel, afin de replacer l’influence du penseur
communiste dans son contexte historique.
À l’école du socialisme
Rosa Luxembourg•Agone/Smolny•2012•224 p.•20 c
Ce recueil de textes, tous inédits en français,
regroupe discours et articles sur l’école du parti
social-démocrate, recensions des éditions Marx de
Mehring et Kautsky, et manuscrits économiques
rédigés durant ses années d’enseignement.
Marx, prénom : Karl
P. Dardot, C. Laval•Gallimard•2012•810 p.•34,90 c
Que faire de Marx ? Après tout, on peut continuer à
ne rien en faire, à l'ignorer, à l'éliminer de l'enseignement et de la recherche. Mais on peut aussi éprouver
la nécessité d'apprendre quelque chose de lui...
26
Marxisme, dernier refuge
de la bourgeoisie ?
Marxisme et philosophie
Karl Korsch procède à une analyse épistémologique
de la théorie marxiste. Et en vient à rejeter toute
pensée dogmatique puisqu'il lie intimement la
théorie et la praxis, se mettant ainsi en porte-à-faux
avec le marxisme orthodoxe qui apparaît en
contradiction avec le mouvement historique réel.
Karl Marx Vie et œuvre
Otto Rühle•Entremonde•2011•360 p.•18,30c
Cette biographie est la parfaite introduction à Marx.
Son oeuvre philosophique, politique et économique
y est largement citée, décortiquée et commentée.
Rühle met en lumière les relations familiales et
amicales parfois houleuses que Marx entretient avec
les autres protagonistes du grand mouvement social
du XIXe siècle.
Penser l’histoire
Bruce Bégout, Collectif•L’Éclat•2011•288 p.•28,50 c
Quelle est la pertinence et quels sont les enjeux de
certains aspects contemporains des pensées de l'histoire,
depuis la grande rupture que constitue la théorie de
l'histoire de Marx, jusqu'à nos «siècles des catastrophes»
qui ont vu se succéder guerres mondiales, génocides sans
que la liste semble vouloir se clôre ?
Marx au pays des soviets ou
les deux visages du communisme
Emmanuel Barot•LaVille brûle•2011•144 p.•13 c
Parler des deux visages du communisme, ce
pourrait être mettre en balance son côté radieux
et son côté obscur. Mais comprendre comment les
idées deviennent des formes de société ne peut se
réduire à la question mécanique de l'application,
droite ou déviante, d'une théorie.
L’ABC du Communisme
Nikolaï Boukharine•Les Nuits rouges
2007•161 p.•11c
Écrit en 1919, Boukharine fait un exposé de la conception marxiste de la société qui a conservé toute
son efficacité. Il ajoute à Marx des développements
sur les métamorphoses du capitalisme entre 1880
et 1914 et des considérations sur le «nouveau» pouvoir soviétique et les succès de la IIIe Internationale.
Le Capital
Livre 1•2008•1053 p.•10,20 c
Livre 2-3•2008•2267 p.•10,20 c
C’est en observant l’industrie britannique contemporaine et ses conditions de travail, en s’appuyant
et en critiquant les précédents théoriciens de
l’écono-mie politique que Marx entend démontrer
la nature réelle du capitalisme.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 27
situationnistes, post-situs...
Le mouvement situationniste
Debord contre Debord
Une histoire intellectuelle
Patrick Marcolini•L’échappée•2012•320 p.•22 c
Toulouse-la-Rose•Nautilus•2010•137 p.•14,20c
Ce livre analyse avec précision les racines culturelles
des théories et des pratiques situationnistes. Il explore
également leur postérité diverse et souvent contradictoire : entre récupération et radicalisation, du côté
des intellectuels postmodernes ou de l’art contemporain, chez les stratèges du pouvoir néocapitaliste
comme dans les rangs des révoltés d’aujourd’hui.
Les situationnistes et l’anarchie
Miguel Amoros•Éd. de la Roue•2012•200 p.•12,20 c
Ce livre analyse, dans le contexte d’effervescence
souterraine des années 60, la rencontre entre les
groupes de jeunes anarchistes et les idées de l’I.S.
Il montre comment la réussite de cette rencontre,
par exemple avec les Enragés, influença grandement
le contenu de Mai 68.
Lettre à mes enfants
et aux enfants du monde à venir
Raoul Vaneigem•Le Cherche-Midi•2012•105 p.•12 c
La question «Quel monde allons-nous laisser à
nos enfants ?» mérite davantage que les roulements
de tambour de l'indignation. Il y a quelque
inconséquence à promouvoir l'angélisme des bonnes
intentions sans prémunir contre les monstres de la
violence ordinaire, qui n'en feront qu'une bouchée.
Écrits Section américaine de l’Internationale
situationniste•CMDE•2012•96 p.•13 c
À l’heure où de nombreuses publications
témoignent d’un intérêt croissant pour les
situationnistes, et où apparaît aux États-Unis
un vaste mouvement des occupations, ces écrits,
proposés ici pour la première fois au public
francophone, témoignent de ce que fut l’aventure
situationniste en Amérique.
La planète malade
Guy Debord•Gallimard•2004•94 p•10,65 c
Malgré la diversité apparente des sujets analysés :
les émeutes de Watts, la décomposition des
pouvoirs bureaucratiques et de leur idéologie, enfin
le thème de la pollution et de sa représentation,
c'est du «spectacle» sous toutes ses formes et de
ce qu'il engendre qu'il s'agit.
Dérives pour Guy Debord
Jacob Rogozinski, Michel Vanni
Van Dieren•2010•278 p.•27 c
Les contributions au présent volume entendent
explorer les différents chemins empruntés par
la théorie et la pratique debordienne du
détournement. Au niveau du sujet et de sa mise
en scène tout d'abord, puis aux niveaux politique
et esthétique
.
La société du spectacle
Guy Debord•Folio•210 p.•1992•5,95 c
«Il faut lire ce livre en considérant qu’il a été sciemment écrit dans l’intention de nuire à la société
spectaculaire. Il n’a jamais rien dit d’outrancier.»
«De 1982 à sa mort en 1994, Guy Debord a vécu
avec moi, sans jamais m'avoir rencontré. C'est lui
qui m'a appris que le pouvoir n'était pas au bout
du fusil et que la peinture était au bout du rouleau.
Depuis, mes positions sur ces thèmes ont beaucoup
évolué ; sauf celles de la peinture, bien sûr...»
Le spectacle, stade ultime du
fétichisme de la marchandise
Daniel Bensaïd•Lignes•2011•140 p.•16,30c
Dans cet ouvrage inédit, le dernier auquel il aura
travaillé, Daniel Bensaid établit, en philosophe, la
généalogie du désespoir révolutionnaire et de ce
qu'il appelle le «nihilisme de la renonciation» tels
qu'ils s'inscrivent, selon lui, au coeur même de la
pensée intellectuelle radicale, dès les années 1960.
L’amitié de Guy Debord
Rapide comme une charge de cavalerie légère
Bessompierre•Les fondeurs de brique•2010•108p.•15c
En 1980, l’auteur rencontre Guy Debord, venu s'installer à Arles où il restera jusqu'en 1987.De leur amitié lui
est venue l'idée de ce livre qui montre com-ment, chez
Debord, la vie quotidienne et la relation avec les autres
étaient en adéquation avec sa pensée et ses écrits.
Guy Debord
Anselm Jappe•Denoel•252 p.•1998•20,85 c
Certaines époques ont montré qu’elles croyaient
fortement dans la puissance de la pensée critique.
Notre époque, au contraire a tenu ses penseurs, non
sans raison, pour des gens totalement inoffensifs.
Parmi les rares personnes considérées comme tout à
fait inacceptables, on trouve assurément Guy Debord.
Œuvres de Guy Debord
Guy Debord•Gallimard•2006•1900 p.•31,50c
Ce volume contient: tous les livres de Guy Debord,
des tracts, manifestes et textes introuvables ou
inédits, des textes extraits des revues, des traductions, un choix de lettres et de nombreux documents iconographiques rares ou inconnus.
Situationnistes 1957/1960
Gérard Berréby•Allia•266 p.•2004•18 c
Ce volume rassemble dans l’ordre chronologique
l’ensemble des productions dues aux membres
de l’internationale situationniste entre juin 1957
et juillet 1960, à l’exception des textes publiés dans
la revue Internationale situationniste elle-même.
Commentaires sur la société du spectacle
Guy Debord•Folio•147 p.•1996•4,20 c
Ces commentaires pourront servir à écrire un jour
l’histoire du spectacle; sans doute le plus important
événement qui se soit produit dans ce siècle, et aussi
celui que l’on s’est le moins aventuré à expliquer.
Traité de savoir-vivre à
l’usage des jeunes générations
Raoul Vaneigem•Folio•361 p.•1992•10 ,90 c
Ce livre marque l’émergence, au sein d’un monde
en déclin, d’une ère radicalement nouvelle. Au cours
accéléré qui emporte depuis peu les êtres et les
choses, sa limpidité n’a pas laissé de s’accroître.
27
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 28
mouvement social, engagement
La banderole Histoire d’un objet politique
Philippe Artières•Autrement•2013•160 p.•15 c
Instrument politique s'adressant au pouvoir pour
revendiquer ou dénoncer, appelant au ralliement à
une cause ou simplement informatif, cet objet à la
plasticité incroyable est de tous les soulèvements
populaires du XXe et du XXIe siècle.
Histoire des mouvements sociaux
en France De 1814 à nos jours
M. Pïgenet, D. Tartakowsky•La découverte
2012•800 p. •32 c
Attentive à cerner l'articulation du social avec le
politique, le culturel, l'idéologique et le religieux,
cette étude entend réintégrer les mobilisations
collectives dans une histoire globale dont elles
furent et demeurent des moments essentiels.
Petit manuel de la transition
Pour toutes celles et ceux qui aimeraient mais
doutent qu’un autre monde est possible
ATTAC•Les liens qui libèrent•2013•94 p.•6 c
Xavier Renou•Le passager clandestin
2012•184 p.•9 c
On a tous déjà manifesté des dizaines de fois. On a
tous signé des centaines de pétitions. Mais combien
sommes-nous à nous être demandés, lucidement,
sans faux-semblant, ce qu’il en était de l’efficacité,
et donc, de la pertinence, de nos moyens d’actions
traditionnels ?
De l’engagement dans une époque obscure
M. Benasayag, A. Del Rey•Passager clandestin
2011•192p.•14 c
Les auteurs nous invitent à comprendre ce qui peut
vraiment changer le monde aujourd’hui. Ce qu’ils
nous proposent, c’est l’engagement recherche,
l’engagement immanent, expression d’un désir vital,
qui revendique la lutte radicale, dans ce monde-ci,
sans «machines à espoir».
Manuel de communication-guérilla
Luther Blissett•La Découverte•2011•256 p.•16,30c
Pour permettre aux citoyens de faire de la politique
autrement, au seul service du bien commun. Même
si la route est longue, elle peut être tracée. C'est du
moins ce que veut montrer ce petit manuel à
l'intention de tous ceux, aujourd'hui nombreux,
qui se demandent si l'espoir est encore permis.
Guide d'intervention militante non-conventionnelle,
ce livre expose la théorie et la pratique d'un
activisme expérimental, mêlant engagement
politique, pensée critique et action artistique.
Comment saper l'ordre des discours dominants ?
Occupy
Manuel pragmatique pour radicaux réalistes
Saul Alinsky•Aden•2012•280 p.•16 c
«En 30 ans de lutte des classes, Occupy, dit Noam
Chomsky, est une réaction populaire des plus
importantes», un mouvement initié par les gens de
la rue et qui commence à New York le 17 Septembre
2011 ; ce mouvement se propage rapidement
en de très nombreux lieux à travers le monde.
Publié pour la première fois en 1971, ce livre donne
aux radicaux des clés pour opérer une transformation
sociale constructive et comprendre «la différence
entre un vrai radical et un radical de papier».
Noam Chomsky•L’herne•2013•114 p.•15 c
Soyez réalistes, demandez l’impossible
Mike Davis•Les prairies ordinaires•2012•80 p.•9 c
Cet opuscule de Mike Davis rassemble des textes
écrits à chaud au cours de l’année 2011 . L’auteur,
avec sa verve habituelle, y prend la défense du
mouvement «Occupy». Bien que celui-ci s’explique
par la crise économique et l’exacerbation des inégalités, Davis souligne aussi son caractère inattendu
et sa nouveauté.
#Indignés ! D'Athènes à Wall street,
échos d'une insurrection des consciences
Contretemps•La découverte•Zones2012•192p.•14,50c
Ce livre rassemble des textes écrits par ou sur ces
mouvements qui se répondent aujourd'hui en écho
de part et d'autre de l'Atlantique et qui semblent
prendre à leur façon, dans des pays du Nord,
le relais des révolutions arabes dans la contestation
de l'ordre existant.
Être radical
Désobéir à la voiture•2012•64 p.•5 c
Désobéir à Big Brother•2010•62 p.•5 c
Désobéir pour le logement•2010•64 p.•5 c
Désobéir au nucléaire•2010•62 p.•5 c
Désobéir par le rire•2009•60 p.•5 c
Désobéir avec les sans-papiers•2009•62p.•5c
La collection Désobéir, aux éditions du Passager
clandestin, propose pour chaque thème, des
données pour comprendre, des arguments pour
discuter et des conseils pratiques pour s’opposer.
Paris manif' Les manifestations
de rue à Paris de 1880 à nos jours
Collectif•PU Rennes•2011•280 p.•35c
Cet ouvrage, qui associe des chercheurs de diverses
disciplines, aborde les liens puissants et inédits
tissés durant plus d'un siècle entre les rues de la
capitale et les manifestations qui s’y sont déroulées.
Micropolitiques des groupes
Les sentiers de l’utopie
Pour une écologie des pratiques collectives
David Vercauteren•Les Prairies Ordinaires
2011•245 p.•15,30 c
Pendant près d'un an, les auteur sont partis sur les
routes européennes, à la rencontre de celles et ceux
qui ont choisi, ici et maintenant, de vivre autrement.
Ils ont partagé d'autres manières d'aimer et de
manger, de produire et d'échanger, de décider des
choses ensemble et de se rebeller.
Partant du principe qu’«on ne naît pas groupe, on le
devient», D. Vercauteren examine dans ce livre les
conditions d'un véritable fonctionnement collectif des
groupes militants. Il s'adresse à tout lecteur soucieux
de sortir des habitudes psychologisantes et individualisantes dans lesquelles la raison néolibérale
voudrait nous enfermer.
J. Jordan, I. Frémeaux•Zones•2012•318 p.•13 c
28
Désobéir, le petit manuel
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 29
Pourquoi désobéir en démocratie ?
.La désobéissance civile
A. Ogien ,S. Laugier•La découverte
2011•220 p.•9,20 c
Henry-David Thoreau•Passager clandestin
2007•75 p.•7c
A la dépossession qui le menace - dépossession de
son métier, de sa langue, de sa voix -, le citoyen ne
peut alors répondre que par la désobéissance, dont
le sens politique doit être pensé.
Mis en prison pour avoir refusé de payer une taxe
destinée à financer la guerre contre le Mexique,
Henry David Thoreau crée le concept de
désobéissance civile en 1849. Son essai a inspiré
Tolstoï, Martin Luther King et Gandhi...
guérilla, lutte armée, violence révolutionnaire
Réflexions sur la violence
Manuel du guérillero urbain
Au fil des pages, l'image mythique qui nous est
restée du syndicalisme révolutionnaire de la Belle
Epoque en vient à discerner son origine dans le fait
même que ses protagonistes ont vécu la grève
générale comme l'émanation d'un mythe.
Rédigé en 1969, ce Manuel contredit la théorie
du foco conceptualisée par Guevara et annonce
la radicalisation de certaines franges de la gauche.
Cette nouvelle publication a été enrichie d’un long
appareil critique sur les circulations paradoxales
du texte et sur son saisissant destin éditorial.
Georges Sorel•Entremonde•2013•279 p.•20 c
La barricade Histoire d’un objet révolutionnaire
Eric Hazan•Autrement•2012•170 p.•15 c
Carlos Marighela•Libertalia•2009•160 p.•7,10 c
La Joie Armée
Intermittente par nature et devenue symbole des
combats de rue, la barricade est le lieu d'histoires
singulières, souvent poignantes. Dans un récit
documenté et foisonnant, Eric Hazan livre
une passionnante histoire de la révolte populaire
dont la barricade est devenue l'emblème.
Alfredo M.Bonanno•Entremonde•2010•73 p.•5,10c
De mémoire
Histoire de l’armée rouge japonaise
M. Prazan•Seuil•242 p.•2002•20,30 c
Tome 3, La courte saison des Gari, Toulouse 1974
J.-M Rouillan•Agone tome 3•2011•345 p.•22,40 c
(tome 2•2009•166p.•15,30c tome 1•2007•208p.•14,20c)
Ce troisième volume revient sur le quotidien du groupe toulousain des Gari (Groupes d'action révolutionnaire internationalistes) en lutte contre la dictature de
Franco. Au-delà d'un récit d'aventures picaresques et
insouciantes, on voit se dessiner le point de non-retour
vers l'engagement dans la lutte armée.
Brigate Rosse Une histoire italienne
Mario Moretti•Amsterdam•2010•355 p.•19,30c
A l'heure où le monde semble s'installer de nouveau
durablement dans une ère de turbulences et où
partout les Etats mettent en place des législations
d'exception au nom de la lutte contre le terrorisme,
il importe plus que jamais de revisiter l'histoire
italienne des années de plomb.
La guerre de guérilla
E. Che Guevara•Flammarion•2010•216 p.•8,20 c
On perçoit dans ces textes les préoccupations
sociales et politiques qui ont été celles du Che
durant les six années qu'il a passées à Cuba après
la crise du pouvoir et la fin de la guerre civile.
La joie s'arme. Son attaque est le dépassement
de l'hallucination marchande, de la machine et
de la marchandise, de la vengeance et du leader,
du parti et de la quantité.
Les fanatiques
Pour la première fois en français, l’incroyable histoire
d’un groupe de lutte armée qui a existé pendant
30 ans: l’armée rouge japonaise.
La violence révolutionnaire
Isabelle Sommier•Sciences Po•2008•164 p.•10,50 c
La violence est une forme de contestation d’un ordre
réputé légitime. Fraction armée rouge, Brigades
rouges, Weather Underground, Armée rouge
japonaise: comment expliquer l’éclosion de
groupes armés au cours des années 68?
Le redresseur de clous
Une violence révolutionnaire
Charlie Bauer•Le Cherche-Midi•2010•334p.•19,25c
Sa famille fut les Jeunesses communistes auxquelles
il adhéra très tôt. Il s'engagea aux côtés des
combattants du FLN. Vingt ans de réclusion
criminelle sanctionnèrent les pratiques de ses idées.
L'administration pénitentiaire se vit confrontée à
une radicalité de tous les instants dans les luttes
et les revendications du droit à exister.
RAF
Auguste Blanqui•La Fabrique•2007•427 p.•22,40c
Guérilla urbaine en Europe occidentale
Anne Steiner, Loïc Debray•L’Échappée
2006•265 p.•14,20c
Blanqui, représentant du socialisme révolutionnaire,
fait le lien entre la Révolution Française et la Commune de Paris. Sont présentés ici des proclamations,
des extraits de sa défense lors de procès, des textes
théoriques et deux classiques: Instructions pour une
prise d’armes et L’Eternité par les astres.
Pour la première fois, un groupe de lutte armée, la
RAF, affirme qu’il ne représente que lui-même, qu’il
est sujet révolutionnaire. Le mot d’ordre du mouvement étudiant de la fin des années 60, «Il faut lutter
ici et maintenant», est devenu, pour la RAF, une
prescription éthique qu’ils ont assumée jusqu’en prison.
Maintenant, il faut des armes
29
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 30
histoire
«Ils nous ont dit: vous êtes fous !»
Entretiens avec mon héros M. Kriegel-Valrimont
François Ruffin•Fakir•2013•112 p.•6 c
Ce n'est pas avec un «ancien combattu» qu'on
vient discuter : c'est avec un militant au présent,
toujours soucieux de «chercher la force motrice»
à gauche, qui rouvrira l'espoir.
Les 10 derniers jours 26 juillet-4 août 1914
(Paris, Berlin, Bruxelles.) Du refus de la guerre à
l’exaltation patriotique
J.-C. Lamoureux•Les nuits rouges•2013•200p.•10c
Ce livre se décompose en chapitres correspondant
aux jours qui précèdent la guerre, suivant au plus près
les réactions des Parisiens face à la menace de guerre
avec une préférence pour les ouvriers adhérents ou
sympathisants de la CGT et du Parti socialiste.
Conversation sur
la naissance des inégalités
Christophe Darmangeat•Agone•2013•193 p.•12 c
On s’est étonné depuis longtemps, en Occident,
de ces tribus étranges où les biens matériels
circulaient de main en main comme si personne
ne se souciait de savoir à qui ils devaient appartenir;
où la hiérarchie était inconnue et où les «chefs»,
quand il y en avait, ne se faisaient pas obéir...
Louis Joinet•La découverte•2013•350 p.•22 c
La presse l'a parfois baptisé Louis le Juste ou l'Epris
de justice, mais aussi l'Obstiné et l'Ubiquiste.
D'autres ont vu en lui un «homme de l'ombre»
ou l'un de ces «juges rouges» qui hantèrent les
cauchemars des criminels en col blanc. Peu connu
du grand public, Louis Joinet a en tout cas été de
tous les combats depuis la fin des années 1960.
Tous n’étaient pas des anges
Joseph Kessel•Belles Lettres•2012•256 p.•15 c
Pas tous des anges, certes. Mais tous des hommes
habités par la fureur de vivre, le dédain des normes,
la passion du risque. Héros de l'action clandestine :
révolutionnaires d'Irlande et combattants de la
Résistance. Vainqueurs du désert, trafiquants
d'armes et princes de la pègre.
De la résistance à la guerre civile
en Grèce (1941-1946)
Joëlle Fontaine•La Fabrique•2012•377 p.•18 c
On ignore assez largement l’histoire récente de la
Grèce, indépendante depuis 1830. Que sait-on par
exemple de la formidable résistance que le peuple
grec a opposé à l’Allemagne nazie ? Pas grand chose,
et pour cause, rien en France n’existe sur le sujet.
La Commune n’est pas morte Les usages
Pour en finir avec le totalitarisme
politiques du passé, de 1871 à nos jours
Eric Fournier•Libertalia•2013•196 p.•13 c
Roger Martelli•La ville brûle•2012•160 p.•10c
Cet essai se penche sur les usages politiques des
mémoires de cet événement tragique dont la
complexité favorise une grande plasticité
mémorielle. Si la Commune peine à mobiliser
aujourd’hui, son mythe apparaît indéracinable et
ressurgit ponctuellement dans le champ politique.
Le totalitarisme est l’un de ces mots si familiers qu’il
ne semble même plus nécessaire d’en discuter.
En effet depuis 1995, le fascisme italien, le nazisme
allemand et la Russie stalinienne, jusqu’alors dissociés,
sont fondus dans un même ensemble. Or ce terme
suscite aujourd’hui des remises en cause qui
transcendent les appartenances politiques.
Histoire de la Résistance (1940-1945)
Une histoire populaire de l'humanité
Olivier Wieviorka•Perrin•2013•574 p.•25 c
Pour la première fois, un ouvrage à la fois complet
et accessible, synthétique et vivant, offre une vision
globale sur un phénomène majeur qui reste
curieusement méconnu malgré le rôle que la
Résistance a joué dans l'histoire et la mémoire
nationales.
Une autre histoire des «Trente
Glorieuses» Modernisation, contestations
et pollutions dans la France d'après-guerre
Collectif•La découverte•2013•310p.•24c
N'est-il pas temps pour les historiens d'en finir avec les
«Trente Glorieuses» ? Cette catégorie historique reprise
à l'envie dans les discours médiatiques et les manuels
d'histoire fonctionne comme un mythe. Mythe d'une voie
unique et nécessaire de «modernisation» à la française
et d'héroïques décideurs ayant fait les bons choix.
Autobiographie (1872-1967)
30
Mes raisons d’État Mémoires d’un épris de justice
De l'age de pierre au nouveau millénaire
Chris Harman•La Découverte•2011•732 p.•29,50c
«On me demande souvent s’il existe un livre qui
fait pour l’histoire du monde ce que mon Histoire
populaire des États-unis fait pour ce pays. Je réponds
toujours qu’il n’en existe qu’n qui accomplisse cette
tâche particulièrement délicate : celui de Chris
Harman», Howard Zinn.
Les jours heureux
Le programme du Conseil national de la Résistance
de mars 1944 : comment il a été écrit et mis en
oeuvre, et comment Sarkozy accélère sa démolition
Collectif•La Découverte•2010•200 p.•8 c
Depuis son élection, Nicolas Sarkozy s'applique à
démanteler ce programme, d'où la contre-offensive
de l'association Citoyens résistants d'hier et
d'aujourd'hui, créée par ceux qui ont réagi dès mai
2007 à l'imposture sarkozyenne.
Bertrand Russel•Belles Lettres•2012•680 p.•25 c
La Fabrique scolaire de l’histoire
«Trois passions, simples mais irrésistibles, ont guidé
ma vie : le besoin d’aimer, la soif de connaître, le
sentiment presque intolérable des souffrances du
genre humain. Ces passions comme de grands vents
m’ont poussé à la dérive, de-ci, de-là, sur un océan
d’inquiétude, où je me suis parfois trouvé aux bords
mêmes du désespoir.»
Alors que la période est favorable à la reconnaissance des « identités plurielles », les exclus du roman
national réclament l’ajustement des programmes scolaires et critiquent la fabrique scolaire de l’histoire
vue comme un instrument de domination.
Collectif•Agone•2009•212 p.•16,30 c
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 31
sociologie, anthropologie, ethnologie
Le démon de l’écriture
Le président des riches
Pouvoirs et limites de la paperasse
Ben Kafka•Zones Sensibles•2013•182 p.•18,50 c
M. Pinçon-Charlot, M. Pinçon•La découverte
2011•287 p.•9,70 c•édition revue et augmentée
«En effet, la pensée politique moderne a été façonnée
autant que déconcertée par ses confrontations avec
la paperasse. Au lieu d'une théorie critique des
«intermédiaires bureaucratiques», nous avons un
mythe, ou plutôt un ensemble de mythes, autour
de la bureaucratie et des bureaucrates.»
Dans ce livre-enquête, les auteurs, spécialistes de
la bourgeoisie française, donnent à voir, au-delà des
scandales, la logique d'un système. Derrière la façade
d'un pouvoir démocratique se dessine ainsi le tableau
inquiétant d'un tout autre régime: une oligarchie,
un gouvernement des riches pour les riches.
Le Hobo, sociologie du sans-abri
Le vol et la Morale L'ordinaire d'un voleur
Paru en 1923, Le Hobo de Nels Anderson est l'une
des plus célèbres enquêtes d'ethnologie urbaine.
Anderson, lui-même hobo, livre une description
précise, vivante et sans misérabilisme de cette vie
de débrouille, où chacun use de combines pour faire
face aux difficultés.
C'est ici l'univers des voleurs, des délinquants de
profession, que l'on explore. L'ethnographie et son
écriture entrent dans ce récit en totale résonance,
où ce n'est plus un compte-rendu distancié qui nous
est proposé, mais l'accompagnement de la narratrice
dans un milieu réputé distant et dangereux.
Essai sur le don Forme et raison de l'échange
Le petit-bourgeois gentilhomme
dans les sociétés archaïques
Marcel Mauss•PUF•2012•242 p.•10,50 c
Sur les prétentions hégémoniques des classes
moyennes A. Accardo•Agone•2009•152 p.•13,20 c
Texte phare des sciences sociales, l’Essai sur le don,
publié en 1925, a immédiatement suscité de
nombreux commentaires. Ouvrant la sociologie
durkheimienne à l’analyse ethnographique, il inscrit
les sociétés du Pacifique, du potlatch amérindien à
la kula mélanésienne, dans la culture occidentale.
Le capitalisme ne fonctionne pas seulement par
l’exploitation et l’oppression mais aussi par l’adhésion
de la plupart au système qui les exploite, les spolie et
les opprime, il fonctionne à l’aliénation psychologique
et morale, entretenue par des espérances de succès
individuel le plus souvent fallacieuses.
Sur l’État
Simone Weil Sagesse et grâce violente
F. de Lussy, S. Leys, C. Milosz, D. McLellan•Bayard
2009•317 p.•25,50 c
Nels Anderson•Armand Colin•2012•396 p.•24,40 c
Cours au Collège de France 1989-1992
Pierre Bourdieu•Raisons d’agir/Seuil
2012•656 p.•30,40 c
Myriam Congoste•Anacharsis•2012•284 p.•15 c
Transversale à l'oeuvre de Pierre Bourdieu, la
question de l'Etat n'a pu faire l'objet du livre qui
devait en unifier la théorie. Or celle-ci fournit à bien
des égards la clé d'intégration de l'ensemble de ses
recherches.
L’ensemble des contributions réunies ici permet
d’embrasser toute la richesse de cette pensée sans
en atténuer les ambiguïtés et la radicalité, de
déployer le faisceau de ses interrogations sur le
totalitarisme, le marxisme et la religion, la science
et le travail, l’action et la non-action...
Où est passée la critique sociale ?
Les classes moyennes à la dérive
Penser le global au croisement des savoirs
Philippe Corcuff•La découverte•2012•320 p.•24 c
Louis Chauvel•Seuil•2006•108 p.•11,80c
Au regard de cette nouvelle période, cet ouvrage
fait l'hypothèse qu'un des enjeux principaux de la
galaxie critique aujourd'hui consiste à réexaminer
les « logiciels » de la critique et de l'émancipation.
Privilégiées ou condamnées? Les classes moyennes
ne connaissent certes pas les difficultés des
périphéries les plus déshéritées (pauvreté, exclusion,
relégation...). Mais leur apparent confort dissimule
un cruel déficit d’avenir.
L'anthropologue et le politique
Introduction à une sociologie critique
Jean-Loup Amselle•Lignes•2012•128 p.•15 c
Loin d'être une évidence, l'implication politique
de l'anthropologue dans la vie de la cité semble
susciter l'hostilité de tous. A leur encontre, JeanLoup Amselle fait ici valoir la pertinence du regard
classique de celui-ci pour l'analyse des sociétés
«modernes».
Alors le Noir et le Blanc seront amis
Carnets de mission 1946-1951
Jean Rouch•Mille et une nuits•2008•310p.•17,30 c
Au pays des mages noirs, des Songhay, des pêcheurs
sorko et des danseurs possédés par les dieux, Jean
Rouch ne sera jamais un «savant aux yeux secs».
Il a trouvé sa méthode : indépendant, il mène ses
études d'«homme à homme», tel un étranger venu
«le plus humblement possible, c'est-à-dire le plus
amicalement possible».
Lire Pierre Bourdieu
Alain Accardo•Agone•2006•382 p.•10,20c
Conçu par un sociologue resté profondément fidèle
à l’esprit d’une science qui s’est souvent donné
comme finalité de mieux comprendre pour mieux
combattre, ce livre veut contribuer à enrichir
l’arsenal théorique de ceux qui attendent aussi
de la sociologie des armes pour la critique sociale.
Interventions, 1961-2001
Science sociale et action politique
Pierre Bourdieu•Agone•2002•488 p.•20,30 c
Ce recueil n’a pas seulement pour but de regrouper
les nombreux textes «politiques» ou «critiques»
souvent peu accessibles ou inédits. Il montre, à
travers les étapes de l’itinéraire du sociologue, une
articulation certaine entre recherche scientifique
et intervention politique.
31
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 32
théorie, philosophie
Radicalité 20 penseurs vraiment critiques
Désobéir Anthlogie politique et réfractaire
Ce livre nous présente, de manière simple
et pédagogique, les réflexions de vingt penseurs qui
conçoivent le capitalisme comme un fait social total.
Il nous fournit ainsi les armes intellectuelles pour ne
pas servir le capitalisme en croyant le combattre, et
pour en faire une critique qui soit vraiment radicale.
Ici pas de ballades ni de pures réflexions
méditatives sur la nature et sa beauté mais des
textes engagés contre ce qui révolte le célèbre
auteur de Walden. On y lira les conférences contre
les lois stigmatisant les esclaves évadés et capturés
de celui qui fut sa vie durant un fervent opposant
à l'esclavagisme. Le livre se compose des plus beaux
textes de Thoreau contre l'ordre inique des choses.
Collectif•L’échappée•2013•432 p.•25 c
Une tragédie sans héros Essais critiques
sur la politique, la guerre et la culture (1938-1957)
Dwight Macdonald•Encyclopédie des Nuisances
2013•172 p.•15 c
«Tout le monde a le droit d’être stupide, mais
le camarade Macdonald abuse de ce privilège.»
Ce jugement, prêté à Trotski, réjouissait Dwight
Macdonal. S’il n’est certes pas un théoricien, la
proximité de ses analyses avec celles d’Hannah
Arendt ou de Günther Anders saute aux yeux.
L’amour d’un être mortel
Georges Bataille•Rue des Cascades•2013•29 p.•6 c
«L'Etre aimé dans ce monde dissous est devenu la
seule puissance qui ait gardé la vertu de rendre à la
chaleur de la vie. Ce qu'un être possède au fond de
lui-même de perdu, de tragique, la «merveille aveuglante» ne peut plus être rencontrée que sur un lit.»
Le siècle des chefs Une histoire transnationale
du commandement et de l'autorité (1890-1940)
Yves Cohen•Amsterdam•2013•870p.•25 c
En articulant une étude des littératures profanes et
spécialisées sur le commandement jusqu'à la
Seconde Guerre mondiale et une analyse des
pratiques des chefs, il nous invite à suivre à la trace
les actions des ingénieurs et directeurs d'usine et
l'exercice du commandement par Roosevelt, Hitler,
et surtout Staline.
Michel Onfray
une imposture intellectuelle
Michael Paraire•L’épervier•2013•230 p.•15 c
Onfray est là pour nous faire perdre du temps.
C’est une machine à désespérer et à diviser dont
ce livre décrit les mécanismes et le fonctionnement.
L’auteur propose la première critique radicale
d’un penseur qui n’est généralement attaqué
que sur sa droite.
La Langue vulgaire
Le monde jusqu’à hier Ce que nous
apprennent les sociétés traditionnelles
Jared Diamond•Gallimard•2013•562p.•24 c
Les sociétés traditionnelles peuvent nous inspirer
quelques meilleures pratiques de vie, mais
également nous aider à évaluer d'autres avantages
de notre propre société que nous avons fini par
considérer comme normaux
Les mystères de la gauche De l’idéal des
Lumières au triomphe du capitalisme absolu
Jean-Claude Michéa•Climats•2013•131 p.•14 c
«Je vais essayer d’expliquer pour quelles raisons
j’en suis venu à estimer que le nom de gauche –
autrefois si glorieux – ne me paraît plus vraiment
en mesure, aujourd’hui, de jouer un rôle fédérateur
ni de traduire la colère des classes populaires devant
le nouveau monde crépusculaire que les élites
libérales ont décidé de mettre en place.»
L’indispensable de Chomsky 4 volumes
Noam Chomsky•Aden•2013•930 p.•40 c
Sans se contenter d'étudier le passé, Chomsky lie
ses conclusions à la réalité actuelle en analysant
les dynamiques liberticides de nos sociétés. Il a aussi
le mérite de jeter les jalons d'un autre possible.
Ce coffret contient Sur la nature humaine, et les
trois tomes de Comprendre le pouvoir.
De notre servitude involontaire
Édition revue et augmentée
Alain Accardo•Agone•2013•156p.•8 c
Plus encore que notre adhésion consciente, c'est notre
adhésion inconsciente qui fait la force du système
capitaliste : notre connivence involontaire, cette forme
de complicité qui s'ignore parce qu'elle va sans dire.
La société des affects
Pier Paolo Pasolini•La Lenteur•2013•128 p.•8 c
Pour un structuralisme des passions
Frédéric Lordon•Seuil•2013•284p.•22 c
Ce texte est la retranscription d’une conférencedébat tenue par Pasolini le 21 octobre 1975 à Lecce,
une dizaine de jours seulement avant sa mort.
Prenant pour point de départ la question du
dialecte, Pasolini y développe une critique
éloquente du consumérisme.
Economiste devenu philosophe, Frédéric Lordon
s'attache au fond par ce travail à la «réfection de
nos sous-sols mentaux». Parce que la destruction
du socle métaphysique de la pensée libérale est
un préalable indispensable à la transformation
politique des structures.
Expérience sur l'obéissance
et la désobéissance à l'autorité
Pourquoi les pauvres votent à droite
Pourquoi obéit-on ? Pourquoi se soumet-on
à l'autorité ? Et surtout : comment et pourquoi
décide-t-on de désobéir ? Milgram entendait
percer les secrets des mécanismes du pouvoir
et de l'atrocité grâce aux instruments et aux
méthodes de la psychologie expérimentale.
A la fin des années 1960, le populisme de gauche
(rooseveltien, conquérant, égalitaire) se transforme
en «populisme» de droite faisant resurgir la question
de l'insécurité. Elle va embourgeoiser l'identité
de la gauche, perçue comme laxiste, efféminée,
intellectuelle, et prolétariser celle de la droite, jugée
plus déterminée, plus masculine, moins «naïve».
Stanley Milgram•Zones•2013•93p.•11,5 c
32
H. Thoreau•Aden•2013•280p.•12c
Thomas Frank•Agone•2013•412p.•13 c
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
Les bas-fonds
Histoire d’un imaginaire
Dominique Kalifa•Seuil•2013•394 p.•25 c
Des «mystères» de Paris à l’underworld victorien,
des bas quartiers de New York aux trottoirs de
Buenos Aires, ce livre décrypte la fabrique d’un regard
qui n’a cessé de nous fasciner. Ces histoires qui
hantent nos consciences ont-elles pris fin aujourd’hui ?
Allemands
W. Benjamin•Encyclopédie des nuisances•2012•14c
En 1936, Benjamin fit publier Deutsche Menschen,
vingt-cinq lettres tirées des correspondances du
XIXe siècle allemand. Il voulait encore croire
contribuer ainsi, si peu que ce fut, à sauver de
l’anéantissement ce qui pouvait y subsister de
l’esprit des Lumières, «comme un recours contre
l’accélération catastrophique de l’histoire»...
14:23
Page 33
Pour quoi faire la révolution
CVUH•Agone•2012•200 p.•15 c
Les analogies entre révolution et totalitarisme ne
convainquent aujourd'hui plus personne. Les temps
ont changé et ils invitent à interroger ce phénomène
historique qui vient rompre le cours du temps pour
renverser les puissants et inventer des régimes
censés être pins justes pour le plus grand nombre.
L'individu qui vient... Après le libéralisme
Dany-Robert Dufour•Denoël•2011•400 p.•22 c
L'auteur propose de faire advenir un individu qui,
rejetant les comportements grégaires sans pour
autant adopter une attitude égoïste, deviendrait
enfin «sympathique», c'est-à-dire libre et ouvert
à l'autre.
Comprendre les grands philosophes
M.Paraire•éd. de l’Epervier•2011•200 p.•11,50c
La Culture de l’égoïsme
Christopher Lasch, Cornélius Castoriadis•Climats
2012•112p.•10 c
En 1986, la chaîne de télévision anglaise Channel 4
programmait un dialogue entre Cornelius Castoriadis
et Christopher Lasch. Inconnu des spécialistes des
deux penseurs, cet entretien inédit est une contribution magistrale et extrêmement accessible au débat
contemporain sur la crise des sociétés occidentales.
La philosophie est une matière difficile, mais elle
n’est pas inaccessible. Ce livre propose de l’aborder
en exposant les concepts et les principes-clés des
pensées qui ont marqué leur temps, à l’aide d’un
vocabulaire simple et clair pour tous ceux qui
voudront consolider ou constituer une large mais
précise culture philosophique.
Essais sceptiques
Bertrand Russell•Belles Lettres•262 p.•13,70c
Il était une fois le dernier homme
Dany-Robert Dufour•Denoël•2012•224p.•18,50 c
Notre espèce se caractérise non pas par sa
supériorité sur le reste de la création mais par sa
forme inachevée, sa faiblesse «naturelle»
constitutive. Un «manque de nature», donc, que
seule peut compenser la culture, autrement dit les
discours et récits comme les sciences et techniques
qui permettent à l'être humain d'agir sur le monde.
C'est avec ces mots que Bertrand Russell ouvre ce
qui est en effet un livre révolutionnaire. Prenant
pour point de départ l'irrationalité du monde, il
offre par contraste un point de vue «violemment
paradoxal et subversif» : la croyance en la capacité
de la raison à déterminer les actions humaines.
B.A.-ba philosophique de la politique
pour ceux qui ne sont ni énarques, ni
politiciens, ni patrons, ni journalistes
Écrits politiques (1945-1997)
Philippe Corcuff•Textuel•2011•144 p.•10,10c
Tome 1 : La question du mouvement ouvrier
Tome 2 : Quelle démocratie ?
C. Castoriadis•éd. du Sandre•2012•36 c le tome
L’auteur propose ici des ressources critiques pour se
construire soi-même et pour bâtir avec d'autres des
mouvements sociaux émancipateurs. Ou comment
donner un contenu philosophique et politique à la
légitime indignation contemporaine.
Économiste, philosophe, psychanalyste, Castoriadis
fut tout cela, certes, mais les textes rassemblés ici
n’ont de rapport que très indirect avec la production
ordinaire des praticiens de ces trois disciplines.
Les Intellectuels contre la gauche
L'Ecole de Francfort
L’idéologie antitotalitaire en France (1973-1981)
Michael Christofferson•Agone•2009•468 p.•25,40 c
L’auteur articule la diversité des penseurs ayant
appartenu à cette école, à l'identité du projet
d'origine : articuler données empiriques, enquêtes
et approches plurielles des sciences humaines pour
décrire au plus près la réalité sociale.
Au cours des années 70, une offensive contre le
«totalitarisme de gauche» ébranla la vie politique
française. Les intellectuels «antitotalitaires» dénonçaient, sur un ton dramatique, une filiation entre les
conceptions marxistes et révolutionnaires et le totalitarisme, marginalisant cette pensée ouvrant la voie
aux libéraux et autres postmodernes
J.-M. Durand-Gasselin•Gallimard•2012•568p.•18 c
Journal
Volume 1 : octobre 1837- décembre 1840
Volume 2 : janvier 1841 - novembre 1843
H.-D. Thoreau•Finitude•2012•253p.•22c le volume
Lorsque le 22 octobre 1837, Thoreau débute la
rédaction d'un journal, il a vingt ans ; il le tiendra
jusqu'à sa mort. Tout à la fois manifeste philosophique,
recueil poétique ou manuel d'ethnologie, il est avant
tout un document passionnant sur la vie quotidienne
et intellectuelle dans les Etats-Unis du XIXe siècle.
La double pensée Retour sur la question libérale
Jean-Claude Michéa•Flammarion•2008•274 p.•9,20c
Depuis George Orwell, la double prensée désigne
ce mode de fonctionnement psychologique singulier,
fondé sur le mensonge à soi-même, qui permet à
l’intellectuel totalitaire de soutenir simultanément
deux thèses incompatibles. Un tel concept s’applique
à merveille au régime mental de la nouvelle
intelligentsia de gauche.
33
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 34
média, information
La banlieue du «20 heures» Ethnographie
de la production d’un lieu commun journalistique
Jérôme Berthaut•Agone•2013•432 p.•23 c
À partir d’une enquête menée au plus près
des pratiques quotidiennes des journalistes,
ce livre propose une explication sociologique
à la permanence des représentations réductrices
véhiculées par certains contenus médiatiques.
Pris dans la toile
L’esprit au temps du web
Raffaele Simone•Gallimard•2013•271 p.•18,90 c
L'humanité a connu deux révolutions cognitives
avec l'invention de l'écriture et celle de l'imprimerie.
Raffaele Simone démontre qu'avec Internet et les
médias numériques une troisième révolution s'opère,
dont les effets sont déjà observables dans le
fonctionnement de l'intelligence et des sens, ainsi que
dans la relation au savoir et les rapports sociaux.
Libération
1973-1981, un moment d'ivresse
Alain Dugrand•Fayard•2013•275 p.•20 c
Nicholas Carr•Robert Laffont•2011•320 p.•20,30c
Que va-t-il se passer maintenant que des professeurs
d'université - même en littérature - ne parviennent
plus à faire lire leurs étudiants (Guerre et Paix, À la
recherche du temps perdu... c'est bien trop long).
Internet va-t-il nous rendre bêtes, comme le laissent
entendre certaines études scientifiques ? Comment
les générations futures vont-elles penser ?
Manuel anti-sondages
La démocratie n'est pas à vendre !
Collectif•La Ville brûle•2011•176 p.•14 c
Forme dominante de production de l'opinion
publique, les sondages participent à la mise en
condition des citoyens, et donc à la perversion
de la démocratie : les régimes démocratiques sont
devenus des régimes d'opinion.
TV lobotomie
La vérité scientifique sur les effets de la télévision
Michel Desmurget•J’ai lu•2013•318 p.•7,90 c
Sans soutien des partis, sans pub, sans hiérarchie,
Libération naît de l'ivresse de ses deux créateurs, JeanClaude Vernier et Jean-René Huleu, en avril 1973. En
une, cet appel : «Peuple, prends la parole et garde-la» !
Signé, entre autres, par Foucault, Chevènement,
Gainsbourg, Sollers, Moustaki et Jean-Paul Sartre...
Pour les spécialistes, dont fait partie l'auteur, il n'y a
plus de doute : la télévision est un fléau. Elle exerce
une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage,
l'attention, l'imagination, la créativité, la violence,
le sommeil, le tabagisme, l'alcoolisme, la sexualité,
alimentaire, l'obésité et l'espérance de vie.
Petit cours d’autodéfense intellectuelle
La mort d'un pirate
Normand Baillargeon•Lux•2005•251 p.•20,25c
La société de l'information à l'épreuve des ondes
Adrian Johns•Zones Sensibles•2011•300 p.•22,40c
Cet ouvrage constitue une initiation à la pensée
critique pour assurer son autodéfense intellectuelle.
On y trouve une présentation des outils nécessaire
à une pensée critique: le langage, la logique,
la rhétorique, la statistique, etc.
Les briseurs de tabous
L’auteur nous confronte aux interrogations soulevées par une société de l'information aujourd'hui
devenue numérique : la légitimité des pratiques
populaires, la liberté d'expression et de création,
l'exercice de la démocratie, l'économie du droit
d'auteur.
Intellectuels et journalistes « anticonformistes »
au service de l’ordre dominant
Sébastien Fontenelle•La découverte•2012•180p.•14c
Les Petits soldats du journalisme
Après l'effondrement de l'Empire soviétique, des
politiciens et des publicistes en vue ont libéré dans le
débat public français une parole jusqu'alors cantonnée
dans les cénacles de l'extrême droite. Un essai salutaire
pour prendre toute la mesure de la perversion des
discours qui saturent aujourd'hui l'espace public.
Pendant deux ans l’auteur a été élève au Centre
de formation des journalistes. Il s’est coulé dans le
moule pour voir, et il a vu. Comme dans un miroir
grossissant, le journalisme ordinaire se révèle alors
sans fard: célébration du vide, mépris du public,
soumission aux pouvoirs, quête du profit...
Les patrons de la presse nationale
L'argent et les mots
Jean Stern•La fabrique•2012•190p.•13c
André Schiffrin•La Fabrique•2010•112 p.•13,20c
La presse va mal en France parce que les patrons
du CAC 40 ont mis la main dessus : telle est l’idée
centrale de ce livre. À la Libération, on ne parlait
que de mettre les journaux à l’abri des puissances
d’argent, de protéger leur indépendance. Mais au fil
des années, cette louable ambition s’est effilochée.
Aussi loin du catastrophisme ambiant («Tout va
disparaître») que de l’angélisme bêtifiant («On en a
vu d’autres»), Schiffrin, dans ce nouveau livre, trace
des pistes pour sauvegarder l’indépendance de
l’édition, de la librairie, du cinéma et de la presse.
Les économistes à gage
L’économie politique des médias
Noam Chomsky, Edward Herman•Agone
2008•720 p.•28,40c
Serge Halimi, Frédéric Lordon, Renaud Lambert
Les Liens qui libèrent•2012•80p.•7c
Voici le troisième livre de la collection issue du
Monde Diplomatique avec des thèmes abordés,
chers au journal :liberté de la presse, fabrique du
consentement idéologique, emprise du secteur privé
sur les médias, manipulations des informations...
34
Internet rend-il bête ?
François Ruffin•Les Arènes•278p.•2003•15,30c
La Fabrication du consentement
Cet ouvrage, un classique outre-Atlantique, présente
un «modèle de propagande». En disséquant les
traitements médiatiques de divers événements
historiques et politiques, ils mettent à jour des
facteurs structurels qui rendent compte des
comportements systématiques des principaux médias.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
Journalistes précaires,
journalistes au quotidien
collectif•Agone•2008•893 p•18,30c
Le secteur de la presse est de ceux où la précarisation des petits salariés est la plus galopante. Le
grand public ne connaît du journalisme que sa
vitrine la plus clinquante. II ignore son degré de
médiocrité intellectuelle et d’imposture morale.
Propaganda
14:23
Page 35
Storytelling La machine à fabriquer
des histoires et à formater les esprits
C. Salmon•La Découverte•2007•239 p.•9,20 c
L’humanité a toujours su cultiver l’art de raconter
des histoires. Mais depuis les années 90, il a été
investi par les logiques de la communication et du
capitalisme triomphant, sous l’appellation anodine
de «storytelling»: une arme pour mieux formater
les esprits des consommateurs et des citoyens.
Comment manipuler l’opinion en démocratie
Edward Bernays•La Découverte•2007•144 p.•12,20c
Petit traité de manipulation
à l’usage des honnêtes gens
Propaganda, véritable petit guide pratique écrit en
1928 et devenu classique aux États-Unis, expose
cyniquement et sans détour les grands principes
de la manipulation mentale de masse, dans un style
clair et vif, agrémenté de nombreuses anecdotes.
Joule et Beauvois•PUG•2004•286p.•21c
LQR La propagande au quotidien
Les nouveaux chiens de garde
Eric Hazan•Raisons d’agir•2006•122 p.•6,10c
Serge Halimi•Raisons d’agir•2005•151 p.•6,10c
Ce livre décode les tours et les détours de cette
langue omniprésente, décrypte ses euphémismes,
ses façons d’essorer les mots... Désormais, il n’y a
plus de pauvres mais des gens de condition modeste,
plus d’exploités mais des exclus..
La presse écrite et audiovisuelle française est
dominée par un journalisme de révérence, par
des groupes industriels et financiers, par des réseaux
de connivence. Alors, dans un périmètre idéologique
minuscule, se multiplient les informations oubliées,
les intervenants permanents...
Deux psychosociologues démontrent comment, dans
la vie de tous les jours, nous sommes manipulés par
les commerciaux ou la publicité. Idéal pour ne plus
tomber dans le panneau...
culture de masse
Les bienfaits de la vélocipédie Anthologie
Vieux réac ! Faut-il s’adapter à tout ?
Harold Bernat•Flammarion•2012•119p.•8 c
Condensé inédit des écrits précurseurs consacrés
au vélo, ce livre volontiers cocasse apporte aussi
un témoignage historique sur les mœurs de la
Belle Époque, la résistance à la technique et les
bouleversements sociétaux engendrés par la
vitesse individuelle.
Le réac (le bon : cultivé, ironique, mondain, sexy,
comme le mauvais : limité, conservateur, nationaliste,
rassis) a la fâcheuse tendance de comparer l’homme
à l’homme, celui d’hier et celui d’aujourd’hui. Penchant anachronique et coupable à une époque qui
érige l’adaptation en vertu cardinale : «Surtout ne
jugez pas, avancez…»
Facebook Anatomie d’une chimère
Julien Azam•CMDE•2013•96p.•11 c
Divertir pour dominer
Collectif•Le pas de côté•2013•254 p.•16 c
Le site Facebook s’emploie à devenir indispensable
pour régenter la vie de ses membres. Ce site, construit
sur les ruines de la sociabilité, masque pourtant
une réalité plus sombre, entre prosélytisme forcené
pour former un nouvel individu social et machinerie
lucrative qui renforce le système capitaliste.
Le sport contre la société
Offensive•L'échappée•2010•268p.•13,20 c
Ce livre montre comment le développement de la
culture de masse a entraîné l'érosion des formes
autonomes de culture populaire et la dissolution des
liens sociaux au profit d'un monde artificiel
d'individus isolés, fondement de la société de
consommation.
Collectif•Le Bord de l'eau•2012•196p.•18 c
Culture de masse ou culture populaire ?
Le «sport» ne semble souffrir d'aucune récession
financière, politique ou démographique. Et celui-ci,
en tant qu'institution capitaliste dominante, colonise
désormais la vie dans sa totalité, et ne cache plus sa
volonté de domination des peuples transformés en
«masses».
Christopher Lasch•Flammarion•2011•75 p.•7,20c
Dès les années 60, se développent, au sein même
de la Gauche, une culture de masse : un ensemble
d'oeuvres, d'objets et d'attitudes, conçus et
fabriqués industriellement, et imposés aux hommes
comme n'importe quelle autre marchandise.
Culture ou mise en condition ?
Liliane est au lycée
Hans-Magnus Enzensberger•Belles Lettres
2012•330p.•15,50 c
Essayiste et poète, l’auteur, l'un des jeunes écrivains
allemands les mieux doués de l'après-guerre, analyse
ici, en les démystifiant divers éléments de la vie
culturelle de notre temps, muée depuis peu en une
véritable «industrie de la culture».
Est-il indispensable d'être cultivé ?
Normand Baillargeon•Flammarion•2011•96 p.•8c
Qu’est-ce que la culture générale, et que manque-t-on
lorsqu'elle fait défaut ? Est-elle ce qui est inutile ?
accessoire ? un supplément d'âme ? Ce petit volume
aborde toutes ces questions, en ne se dispensant
pas de moquer les travers d'un pays souvent épris
de snobismes culturels en tous genres...
35
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 36
consommation, publicité
La vie marchandise
Du berceau à la retraite, le marketing veille sur vous
Marin Ledun, Bernard Floris•La tengo•244p.•15c
Dans ce livre manifeste contre la tyrannie
du marketing, Bernard Floris et Marin Ledun
déconstruisent les techniques d'une industrie
planétaire qui exploite nos pulsions et manipule
nos désirs depuis notre plus jeune âge.
La vie liquide
Zygmunt Bauman•Hachette•2013•252p.•8c
La vie liquide est la vie prise dans le flux incessant
de la mobilité et de la vitesse. Elle est le triomphe
du consumérisme. Tout, y compris l'homme,
devient objet de consommation, avec une date
de péremption au-delà de laquelle ils deviennent
jetables. l'auteur décrit ainsi la société en voie de
liquéfaction avancée et avance des pistes pour
imaginer un avenir plus vivable.
No Logo La tyrannie des marques
Naomi Klein•Actes sud•744 p.•2002•8,20 c
En plantant leurs drapeaux sur des territoires vierges
de toute publicité, les multinationales n’ont pas
seulement bouleversé les mentalités et les lois du
travail, elles ont modifié l’économie de nombreux
pays dans une course au profit qui bafoue sans
scrupule les droits et libertés civils.
Wal-Mart L’entreprise-monde
N. Lichtenstein, S. Strasser•Les Prairies Ordinaires
2009•122 p.•12,20 c
Le succès et l’influence politique des grandes surfaces
Wal-Mart – plus grandes entreprises au monde –
permettent de redessiner les plans des villes,
de déterminer le salaire minimum, de casser
les syndicats, de définir la culture populaire et
d’entretenir des relations diplomatiques avec
des dizaines de pays.
Court Circuit
On achète bien les cerveaux
S. Sarpaux, N. Crubézy•Yves Michel•2012•145p.•14c
Marie Bénilde•Raisons d’agir•2007•155 p.•6,10c
Depuis dix ans, de nombreuses initiatives qui
permettent de retrouver un lien direct entre celui
qui produit à la campagne et celui qui consomme en
ville ont vu le jour. Pendant un an, les auteurs ont
suivi quatre agriculteurs : un maraîcher, un
apiculteur, un arboriculteur et un chevrier qui ont
fait le choix des circuits courts.
La publicité se présente comme un art, une culture,
une machine de rêves. En réalité, elle façonne des
besoins de consommation, véhicule des stéréotypes,
alimente la course au productivisme. Et, désormais,
elle recourt aux neurosciences pour installer ses
« marques » dans nos consciences.
Bon pour la casse
Les déraisons de l’obsolescence programmée
S. Latouche•Les liens qui libèrent•2012•144p.•13c
Mensonges et vérités sur un petit business qui
monte Christian Jacquiau•Mille et une nuits
2006•473 p.•23,40c
Voici le premier livre en France sur un phénomène
stupéfiant et peu connu, devenu quasi consubstantiel
de l'économie capitaliste, l'obsolescence programmée.
Un processus qui, pour stimuler la consommation et
nous en rendre addict, fut conçu et mise en œuvre au
milieu du XIXe siècle aux Etats-Unis.
Les ravages de la mondialisation conduisent les
citoyens à rechercher des moyens de peser sur
l’évolution de la société. Leur consommation
en est un. À la fin des années 1990, le concept
de commerce équitable conquiert le grand public
avec un produit-phare, le café.
Les coulisses du commerce équitable
AMAP Histoires et expériences
Annie Weidknnet•Loubatières•2011•192 p.•21,30 c
Il y a dix ans, en avril 2001, la première AMAP
voyait le jour en France, dans le Var. Depuis, de
nombreuses AMAP se sont créées, transformées,
dissoutes, recréées… De la découverte du concept à
la création des premières AMAP puis leur diffusion,
au plus près des hommes et des femmes, au plus
près de la terre, l’histoire des AMAP est multiple,
comme le sont ceux qui la font.
Nos enfants ne sont pas à vendre
Comment les protéger du marketing
J. Bakan, D. Pleux•Les Arènes•2012•343 p.•21,50 c
Nos enfants sont devenus la cible la plus lucrative
du business : ces vingt dernières années, un système
global s’est mis en place qui permet aujourd’hui aux
entreprises de les exploiter sans que nous nous en
rendions compte...
Du Teikei aux AMAP Le renouveau
de la vente directe de produits fermiers locaux
Hiroko Amemiya•PU Rennes•2011•350 p.•19 c
La lecture de cet ouvrage offre ainsi l'accès à une
analyse d'ensemble du mouvement de la société
civile qui a promu la vente directe du Teikei, apparu
au Japon au début des années 70, aux AMAP.
36
alimentation
Vive la malbouffe, à bas le bio !
Collectif•Hoëbeke•2013•190 p.•16 c
«Amis de la malbouffe, réjouissez-vous: notre cause
avance à pas de géant. Pas un jour sans que les
industriels de l'agroalimentaire ne lancent un
nouveau produit sur le marché. Après les lasagnes
au canasson, voici pour nous régaler le fromage sans
lait, la frite aromatisée, les carottes recolorisées,
la cuisine moléculaire, les yaourts aux lactobacillus,
les bonbons astiqués au dioxyde de titane...»
Alimentation et agriculture biologique,
un mariage fertile
A. Poursinoff•Le passager clandestin•2013•112p.•10c
Réconcilier les consommateurs avec leur
alimentation, en leur permettant de retrouver le
contact direct avec les paysans, voilà un objectif qui
devient réalisable grâce à une nouvelle génération
d’agriculteurs qui tourne le dos à la chimie, pour
revenir à l’agronomie.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 37
alternatives
Un million de révolutions tranquilles
Faire des hommes libres
Travail, argent, habitat, santé, environnement :
tout ce que les citoyens changent dans le monde
B. Manier•Les Liens qui libèrent•2012•325p.•22,90c
Boimondau et les communautés de travail de
Valence Michel Chaudy•Repas•2008•174 p.•15 c
Un modèle alternatif global au libéralisme n'existe
pas encore. Mais il existe des alternatives.
A l’origine de ces initiatives, il n’y a souvent
ni théorie ni théoricien. Il n’y a que des citoyens
ordinaires animés d'une volonté extraordinaire...
À Valence, en pleine 2nde guerre mondiale, un
fabricant de boîtiers de montre invente une nouvelle
forme d’entreprise. Il n’est pas seulement question
de fabriquer des objets et de les vendre, mais aussi
de faire vivre une communauté qui partagera
ensemble bien plus que le travail.
Tôt ou tard Politiques de l’auto-stop
Jardiniers du bitume
H. Décaudin, F. Revard•Pontcerq•2011•320p.•14,50c
Collectif•Les Xérographes•2011•160 p.•20 c
Il fallait penser une fois l'auto-stop. Il fallait se fondre
dans le mouvement qu’il génère, se couler en lui,
s’unifier à la force qui le tire. Il fallait penser le voyage
en auto-stop comme un tout, et un tout mouvant, en
perpétuelle recomposition. Il fallait porter sur l’autostop le regard que Bergson a porté sur la vie.
Parfois issus du mouvement de la Guerilla
Gardening de New-York, parfois des jardins
ouvriers, les jardins collectifs constituent des
microcosmes du monde où se côtoient et
s’affrontent les caractères, les méthodes de cultures,
les utopies en autant de projets…
Vivre en habitat participatif
Godin, inventeur de l’économie sociale
Pascal Greboval•Alternatives•2013•192p.•27 c
Des personnes qui ont décidé de replacer au centre
de leur vie quotidienne des valeurs qu’elles jugent
essentielles : la solidarité, le partage, la fraternité,
l’autonomie, la coopération, la bienveillance,
éloignées du modèle dominant qui isole, coupe et
dont la maison individuelle est une expression
triomphante...
Voyageurs sans ticket Liberté, égalité,
gratuité : une expérience sociale à Aubagne
M. Giovannangeli, J.-L. Sagot-Duvauroux
Au Diable Vauvert•2012•233 p.•15 c
Plaidoyer pour la gratuité, ce livre met en cause
les dérives du système capitaliste qui corrompt
l'harmonie de la société civile. Mais c'est aussi un
pamphlet pour une pensée alternative éthiquement
et économiquement plus juste, qui pose les fondements philosophiques et économiques d'une
organisation sociale à inventer.
Famine au sud, malbouffe au nord
Comment le bio peut nous sauver
Marc Dufumier•Nil•2012•193 p.•18,25 c
Mutualiser, coopérer, s’associer
Jean-François Draperi•Repas•2008•198 p.•15 c
Fondé par Godin, le familistère de Guise apparaît
comme un des modèles les plus aboutis d’une alternative à l’entreprise capitaliste. Godin prouve qu’il
est possible de permettre à chacun de bien vivre, dans
un habitat confortable et par un travail digne, sans
passer par la violence, sans appauvrir quiconque.
Jardins en herbe
Le potager éducatif aux quatres saisons
Edwige Picard•Éd. du Croquant•2008•144 p.•30 c
Imaginez un jardin-école où les enfants apprennent
à lire, à compter, à observer les cycles du vivant
au cœur de la faune et de la flore, à créer ensemble
des jeux et à se nourrir sainement des produits qu’ils
ont semés et récoltés. Cet ouvrage présente une
méthodologie de projet, des conseils pratiques et
pédagogiques, des exemples d’activités et un jeu
coopératif, adaptés aux enfants de différents âges.
Mieux vaut boire
du rouge que broyer du noir
Benoist Rey•Éd. libertaires•2011•80 p.•10,20c
Pour la première fois, ce livre dresse un panorama
complet des désordres agricoles. Surtout, au-delà du
constat, il montre qu'une alternative crédible est à
l'oeuvre : l'agroécologie. Qualité des aliments,
fixation des populations paysannes, respect de
l'environnement et amélioration des rendements.
Un bon libertaire a trois positions dans la vie. Une
position debout pour se battre, manifester, aller de
l’avant. Une position couchée pour que le corps
exulte. Une position assise, pour la tortore, la jaffe,
la bouffe, la ripaille, le casse-croûte...
Terre et liberté !
Elie Reclus•Héros-Limite•2010•176 p.•16,30c
A la conquête de la souveraineté alimentaire
Collectif•CETIM•2012•192 p.•10,50 c
«Chose terriblement grande», disait du pain Jean
Giono dans Les grandes Richesses. Chose
terriblement réelle serions-nous tentés d’ajouter à la
lecture du petit livre – publié en 1909 et depuis
longtemps épuisé – Le pain. Écrit par le frère aîné
du géographe Élisée Reclus, cette histoire avec un
grand H est un livre exceptionnel.C’est son fils,
Paul Reclus, qui assurera l’édition posthume du
présent ouvrage.
L'orientation des politiques économiques imposées,
le développement de l'agriculture industrielle et
productiviste éjectent les paysans familiaux de leurs
terres, les privant de leur rôle millénaire. En se
regroupant au sein de La Vía Campesina, des
organisations paysannes ont propagé dans le monde
le « concept action » de la souveraineté alimentaire.
Le pain
37
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:23
Page 38
santé
Toxique planète
Notre poison quotidien La responsabilité de
Le scandale invisible des maladies chroniques
André Cicolella•Seuil•2013•310 p.•19 c
l'industrie chimique dans l'épidémie des maladies
chroniques Marie-Monique Robin•La découverte
2011•478p.•22,40c
Aujourd’hui, 2 décès sur 3 dans le monde sont
le fait des maladies chroniques (maladies cardiovasculaires ou respiratoires, cancers, diabète…).
En France, ces maladies progressent 4 à 5 fois plus
vite que le changement démographique. Le cancer
touche 1 homme sur 2 et 2 femmes sur 5. Les coûts
générés font imploser les systèmes de santé.
A chacun sa propre mort
Jean Guilhot•Éd. libertaires•2012•192 p.•15,30 c
Ce livre recense le point de vue d'une pléiade de
philosophes, d'écrivains, de poètes, d'hier et
d'aujourd'hui sur la mort. Plusieurs textes du livre
militent résolument en faveur du droit à mourir dans la
dignité. Pour peu qu'on estime qu'apprendre à mourir
c'est aussi, et peut-être surtout, apprendre à vivre.
L'hôpital en réanimation Le sacrifice
organisé d'un service public emblématique
Collectif•Éd. du Croquant•2011•366 p.•19 c
Cet ouvrage livre les clés pour reconstituer le puzzle de la
politique aujourd'hui en oeuvre, qui plutôt que guérir
l'hôpital d'une maladie dont il souffrirait, hâte sa
disparition en lui inoculant le virus sournois et malfaisant
du néolibéralisme qui infecte les services publics.
Notre santé est-elle à vendre ? Et 25 autres
questions que tout le monde se pose sur la santé
David Belliard•Textuel•2012•144 p.•10,10 c
Notre système de santé est face à une crise sans
précédent, affaibli par les politiques de «responsabilisation» des usagers et de démantèlement des
services publics. A partir de 25 questions, David
Belliard offre un diagnostic argumenté des grands
enjeux de santé publique.
Soignants chanteurs Un monde à plusieurs voix
Grand’Air & P’tits Bonheurs•Repas•2011•137 p.•16 c
A la fin des années 1990, à Toulouse, suite à la
rencontre entre un chanteur lyrique, Bertrand
Maon, et des membres du personnel de l'hôpital
public, se crée un groupe de «soignants chanteurs»:
ce ne sont pas des chanteurs qui soignent, mais des
soignants qui chantent...
Les médicamenteurs
S. Horel•Éd. du Moment•2010•315 p.•20,25 c
Cette enquête sur le parcours des médicaments dans
les méandres du système français qui n’a plus grand
chose à voir avec la santé de tous, depuis leur
évaluation au suivi des effets secondaires, révèle
de drôles de surprises.
L’hôpital sous pression
N. Belorgey•La Découverte•2010•300p.•26,90c
Depuis des décennies, les pouvoirs publics
s'efforcent de «réformer» l'hôpital, afin notamment
d'en mieux «maîtriser» les dépenses. Ils ont
de plus en plus recours aux outils du «nouveau
management public», cet ensemble d'idées et de
pratiques visant à importer dans le secteur public
les outils du secteur privé.
38
Comment expliquer cette inquiétante épidémie de
cancers, qui frappe particulièrement les pays dits
«développés» ? C'est à cette question que répond
Marie-Monique Robin dans ce nouveau livre choc.
L'égalité, c'est la santé
Richard Wilkinson•Demopolis•2010•251 p.•21c
Pourquoi les pauvres vivent-ils dix ans de moins
que les riches? Pour Wilkinson, ce sont les
inégalités sociales et non le niveau absolu des
revenus qui déterminent les inégalités de santé et de
longévité de deux personnes différentes: l’un cadre
supérieur à la BNP, l’autre ouvrier à Renault.
Le droit à la mort
Suicide, mode d'emploi, ses lecteurs et ses juges
Claude Guillon•IMHO•2010•311 p.•18,30c
Claude Guillon analyse le scandale qu'entraîna la
publication de Suicide, mode d’emploi, et donne
à lire des extraits de lettres, choisies parmi plus de
600 reçues. Toutes parlent de la souffrance et de la
mort avec une émotion, un humour et un sang-froid
dont sont incapables les «suicidologues».
La santé totalitaire
Essai sur la médicalisation de l’existence
R. Gori, M-J. Del Volgo•Flammarion•336p.•2005•9,20c
L’oubli du malade dans la médecine contemporaine
semble être le prix à payer pour des soins toujours
plus rationnels, où l’on transforme le patient en
consommateur. Le psychanalyste a plus que jamais le
devoir éthique de mettre en garde contre les dérives
de cette médicalisation généralisée.
La société cancérigène
Lutte-t-on vraiment contre le cancer ?
G. Barbier, A. Farrachi•Points•2007•219 p.•6,10 c
Malgré l’énormité des sommes engagées, la lutte
contre le cancer est un échec retentissant. Le taux
de mortalité qui lui est lié ne cesse d’augmenter.
Et si les moyens mis en œuvre, sans considération
pour les causes sociales, professionnelles et
environnementales, n’étaient pas les bons?
La guerre des médicaments
Pourquoi les médicaments sont-ils si chers ?
Dirk Van Duppen•Aden•288 p.•2005•20,30 c
Ce livre révèle comment les holdings pharmaceutiques escroquent massivement et systématiquement
l’assurance maladie, incitent à des pratiques
médicalement injustifiées et laissent à la traîne
des personnes dénuées de pouvoir d’achat.
Le Temps du sida
Michel Bounan•Allia•2004•172 p.•6,10c
Paru originellement en 1990, il suscita de
nombreuses controverses. L’auteur y défendait la
thèse que l’épidémie de sida est le produit le plus
achevé des conditions sociales issues de la logique
marchande, les explications scientifiques actuelles
relevant elles-mêmes de l’idéologie qui lui est liée.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 39
psychanalyse, psychiatrie...
Menace sur nos neurones
Manifeste pour la psychanalyse
Alzheimer, Parkinson... et ceux qui en profitent
Roger Lenglet, Marie Grosman•Actes Sud
2011•283 p.•22,40 c
Collectif•La Fabrique•2010•51 p.•14,20c
Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaques, autisme.
Ces maladies ont pris la dimension d'un immense
raz-de-marée et les victimes sont de plus en plus
jeunes. La grande enquête des auteurs montre que
les causes du fléau sont parfaitement identifiées par
les scientifiques. Ils révèlent aussi pourquoi les
autorités préfèrent regarder ailleurs...
Comment la dépression
est devenue une épidémie
Philippe Pignarre•La découverte•2012•175p.•8,50c
L'auteur, qui a travaillé dans l'industrie pharmaceutique, montre qu'il ne faut surtout pas prendre
pour argent comptant le discours officiel sur les
médicaments. Ce livre, devenu classique depuis sa
parution en 2001, est complété ici par deux articles
sur le débat entre partisans de la psychiatrie
biologique et psychanalystes
Psychanalyse et révolution Essais
Otto Gross•éd. du Sandre•2011•225 p.•22,40 c
Le destin d'Otto Gross (1877-1920), un des
plus turbulents, mais aussi l'un des plus brillants
disciples de Freud, vaincu par le froid et par la
faim, dans l'entrée d'un immeuble de Berlin, a
fasciné l'Europe entière : Apollinaire et Cendrars,
mais aussi Max Brod, Werfel et Kafka lui ont
consacré des lignes inoubliables.
On agite un enfant
L'Etat, les psychothérapeutes et les psychotropes
Yann Diener•La Fabrique•2011•122 p.•11,20 c
En s'appuyant sur une version totalement dévoyée
de la psychanalyse, l'Etat normalise et évalue à toutva tandis que l'industrie pharmaceutique invente
des maladies et des molécules pour les traiter. Ces
deux forces conjuguées, si on les laisse faire, finiront
par abattre les lieux, créés après la Libération, où
un enfant peut encore parler de son symptôme.
L'ambition des auteurs est de créer un espace
politique pour que l'impact insurrectionnel de la
découverte freudienne et de sa refonte lacanienne
ne soit pas perdu, mais au contraire revivifié à
l'aune des impasses de nos civilisations, qu'elles
soient déclinantes ou émergentes.
Introduction à la psychanalyse de Reich
Jacques Lesage de La Haye•Chronique sociale
2009•127 p.•13,10 c
Cet ouvrage présente Reich, ses différents concepts.
Il les resitue dans les débats rencontrés entre les
écoles psychanalytiques. À l’heure d’un renforcement du désir d’une harmonie entre l’Homme et
son environnement, ses travaux précurseurs seront
un précieux matériau.un précieux matériau.
La mort de l'asile Jacques Lesage de La Haye
Éd. Libertaires•2010•253 p.•12 c
Jacques Lesage De La Haye, après avoir passé onze
ans et demi en prison, a été psychologue au CHS
de Ville-Evrard et chargé de cours à l'université
de Paris VIII. Et ici, là et ailleurs, il n'a cessé
de dénoncer toutes les formes d'enfermement.
La Folle Histoire du monde
Michel Bounan•Allia•2006•153 p.•9,20c
L’histoire de l’humanité n’est pas seulement celle de
son développement technique ou de ses «progrès»,
ni même celle de ses institutions et de ses révolutions.
Elle est aussi l’histoire des folies collectives qui ont
permis ce développement et ces institutions.
Les passions tristes
Souffrance psychique et crise sociale Benasayag,
Schmidt•La Découverte•2006•186 p.•7,70c
Depuis plusieurs années, psychiatres et psychanalystes sont confrontés à un afflux croissant de jeunes
en souffrance psychique. Pour les auteurs, l’explosion de la demande de soins est le symptôme d’un
profond malaise culturel, d’une époque submergée
par la tristesse, dans toutes les couches sociales.
Franco Basaglia
Histoire de la folie à l’âge classique
Portrait d'un psychiatre intempestif
Mario Colucci•Erès•2005•230 p.•25,50 c
Michel Foucault•Gallimard•1976•688p.•16,90c
Franco Basaglia (1924-1980), psychiatre, fut l'une
des figures majeures de la psychiatrie dite
alternative, non seulement en Italie, mais aussi dans
le monde, où il amena à une interrogation sur les
traitements généralement infligés aux fous.
La France qui souffre
Enquête sur la souffrance mentale et ses
traitements dans la France contemporaine
Philippe Petit•Flammarion•2009•239 p.•20,30 c
Derrière l’impératif de la performance, l’injonction
au bonheur pour tous, au travail salvateur mais peu
intégrateur, il se profile une organisation confuse
et appliquée de la misère morale, pouvant aller
de la plainte à la pénibilité au travail à l’obsession
du harcèlement, à la morbidité en prison, voire
au passage à l’acte violent.
Foucault voit dans la fondation de l’Hôpital Général
de Paris l’acte premier du « grand renfermement ».
A l’origine, les fous sont très minoritaires, la plupart
des internés sont des mendiants, des libertins, des
prostituées, des vénériens et des orphelins. Foucault
tente d’établir un dialogue entre folie et raison et
montre comment la société construit ses barrières.
La révolution sexuelle
Wilhelm Reich•Christian Bourgois•2003•340p.•20,30c
Reich développe la critique sociale implicite dans
les premiers écrits de Freud. L’idéologie sociale et la
forme patriarcale et monogamique de notre famille
ont pour conséquence la répression sexuelle,
conséquence qui est en même temps conditions
et but de cette famille.
39
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 40
monde paysan, ruralité
Ravages productivistes Résistances paysannes
Estelle Deléage•Le bord de l’eau•2013•48 p.•6 c
Le livre noir de l'agriculture
Paysans ? Agriculteurs ? Chefs d’entreprise ? C’est en
arpentant les campagnes européennes à la rencontre
de ces nouveaux paysans qui construisent un autre
rapport au temps, à l’espace et aux autres que
l’agronome et sociologue Estelle Deléage s’interroge,
depuis plus de dix ans, sur le devenir de l’agriculture.
Pendant deux ans, l’auteure a parcouru les campagnes françaises. Dans cette enquête, elle met au jour
l’absurdité du système, en le remontant de la fourche
à la fourchette, du cours d’eau pollué aux cancers
environnementaux provoqués par les pesticides, des
animaux trop traités à l’antibiorésistance.
Le Grand Ferré Premier héros paysan
Colette Beaune•Perrin•2013•386 p.•23 c
Les nouveaux esclaves du capitalisme
En pleine guerre de Cent Ans, le Grand Ferré,
un paysan picard athlétique et courageux, repoussa
victorieusement une troupe de soldats anglais qui
attaquait son village. Entre érudition et enquête,
Colette Beaune retrace la vie réelle et rêvée de ce
Robin des Bois français.
Sud de la France, Rif marocain, Andalousie. Dans
les plantations, une main-d’œuvre privée de toute
protection, avec le racisme pour mode de gestion
sociale. Cadences industrielles, exploitation des sanspapiers, ces questions font de l’agriculture intensive le
laboratoire d’une régression sociale sans précédent.
Pour quelques hectares de moins
Le scandale de l’agriculture folle
Tribulations coopératives d'un vigneron nomade
Christophe Beau•Repas•2011•150 p.•16 c
Reconstruire la politique agricole européenne
André Pochon•Éd. du Rocher•2009•165 p.•15,30 c
Ce livre relate une aventure vigneronne collective qui
recherche des voies autres pour vivre la vigne et le vin
en liberté. Il s’agit également d'envisager une viticulture vraiment paysanne, en «croît sens» plutôt qu'en
croissance, et un commerce plus juste et partenarial.
Enrichi de résultats scientifiques et de l’expérience
personnelle d’André Pochon, ce livre démontre
qu’il est possible de cultiver autrement, de nourrir
les hommes tout en garantissant un revenu décent
aux paysans et en protégeant l’environnement.
Paroles du Larzac
Pesticides Révélations sur un scandale français
Elisabeth Baillon, Collectif•Privat•2012•195 p.•17 c
Rassembler fut le maître mot de la lutte du Larzac.
À l'occasion des 40 ans de la révolte paysanne, ce livre,
réunissant les Actes du colloque «Larzac, terre en
marche»(octobre 2011), propose les points de vue
de militants et d'historiens, savoirs issus de vies de
paysans et savoirs universitaires.
La Civilisation rurale
Isabelle Saporta•Hachette•2012•249 p.•9,20c
Patrick Herman•Au Diable Vauvert•2008•406p.•23c
Fabrice Nicolino, François Veillerette•Fayard
2008•384 p.•9,60 c
Cet ouvrage donne des noms, livre des dates, fouille
les archives. Oui, on a truqué des congrès prétendument scientifiques. Oui, les industriels ont infiltré
les commissions officielles chargées du contrôle des
pesticides. Oui, l’agriculture raisonnée est une farce,
une incroyable manipulation.
Emmanuel Le Roy Ladurie•Allia•2012•64 p.•6,20 c
La guerre secrète des OGM
Cet essai explique l'évolution depuis ses origines de
la civilisation rurale de l'Europe occidentale. L'auteur
aborde l'impact du développement des technologies,
notamment les nouvelles techniques de culture qui
ont bouleversé les données démographiques.
Hervé Kempf•Points•2007•342 p.•9,10c
OGM : les trois initiales d’« organisme génétiquement modifié » signalent qu’une technologie
nouvelle n’est pas nécessairement accueillie à bras
ouverts par une population avide de progrès.
Larzac
De la lutte paysanne à l'altermondialisme
Pierre-Marie Terral•Privat•2011•432 p.•25,35 c
Depuis 1971, le Larzac militant s’engage dans
l’aménagement foncier de son territoire, mais aussi
dans le syndicalisme agricole et dans des réseaux de
solidarité internationale qui mènent à l’altermondialisme. Ce livre raconte son histoire.
La riposte des paysans
Silvia Perez-Vitoria•Actes Sud•2010•292 p.•20,30 c
Les chemins sur lesquels se sont engagés les
nouveaux mouvements paysans ne sont pas faciles
tant les forces qui occupent le terrain depuis cent
cinquante ans sont structurées et sûres d'elles. Les
propositions que font les paysans vont bien au-delà
d’une simple remise en cause du modèle agricole. Il
s’agit d’une interrogation globale sur les sociétés
dans lesquelles nous vivons.
40
luttes de libération nationale
Dans le sillage de la lutte
Alain Mosconi•Albiana•2013•112 p.•16 c
Le 27 septembre 2005, une quarantaine de marins de
la SNCM, pour la plupart syndicalistes du Syndicat
des travailleurs corses, appareillaient le cargo mixte
Pascal-Paoli amarré à Marseille afin de le ramener à
son port d’attache : Bastia. Alain Mosconi revient sur
les raisons de son combat pour la libération nationale
et sociale de son pays, sur les luttes menées au sein de
la SNCM, mais aussi sur ses espoirs pour la Corse
Histoire politique du Pays basque
Ingo Niebel•Gatuzain•2012•23 c
Pourquoi une partie des Basques veut-elle se séparer
de ses deux grands voisins ? Depuis quand ?
Comment s’y prend-elle ? Quelles relations maintientelle avec les autorités espagnoles et françaises ?
L’auteur relate les principaux événements ayant
marqué l’histoire de ce territoire nommé Pays Basque.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 41
ville, urbanisme
Paris sans le peuple
Anne Clerval•La découverte•2013•256 p.•24 c
Où est passé le peuple parisien ? Quelle place la ville
de Paris accorde-t-elle aujourd’hui aux classes populaires ? Depuis plusieurs décennies, la capitale connaît
un processus de gentrification, un embourgeoisement
spécifique des quartiers populaires qui passe par la
transformation matérielle de la ville.
Fantasmagories du capital
L’invention de la ville-marchandise
Marc Berdet•Zones•2013•264 p.•22 c
Depuis trois siècles, le capital façonne des environnements oniriques qui, refoulant leur origine
économique, ordonnent les plaisirs sur fond de
règne de la marchandise. Cette histoire de l'espace
urbain est celle d'une mobilisation toujours plus
structurée de nos désirs intimes par l'architecture.
Conserver ou restaurer ?
Camillo Boito•Encylopédie des Nuisances
2013•163 p.•14 c
Ce volume regroupe quatre essais publiés en 1893
par l'ingénieur, architecte, historien de l'art et
écrivain italien Camillo Boito (1836-1914) consacrés
à la conservation et à la restauration des édifices
anciens et des œuvres d'art.
Villes sous contrôle
La militarisation de l’espace urbain
Stephen Graham•La découverte•2012•280 p.•22 c
Concoctées dans les laboratoires de l’armée, drones,
puces RFID, insectes cyborgs sont les nouvelles armes
de la «guerre permanente» qui transforme les armées
occidentales en forces contre-insurrectionnelles hightech et chacun d’entre nous en cible potentielle
nécessitant d’être identifiée et surveillée.
Villes pour toutes et tous
Pour le droit à la ville, propositions et expériences
A. Sugranyes, C. Mathivet•HIC•2011•352 p.•18 c
Ce livre aspire à être une source d'inspiration pour
avancer dans la lutte pour le droit de toutes et tous à
un lieu permettant de vivre, dans toutes les villes, dans
la paix et la dignité.
Le coeur d'une ville... hélas !
Jean-Marc Sérékian•Passager Clandestin
2011•160 p.•14 c
À travers le cas singulier du tram de Tours, «grands
projets» d’urbanisme dont la neutralité est plus que
douteuse, cet ouvrage dévoile les logiques de contrôle
du vivant à l’oeuvre derrière les politiques modernes
d’urbanisme.
Le cauchemar pavillonaire
La tentation du bitume
Jean-Luc Debry•L’échappée•2012•128 p.•12 c
Où s'arrêtera l'étalement urbain ?
Collectif•Rue de l'échiquier•2012•220 p.•14,20 c
Dans cet ouvrage, les auteurs brossent un tableau
vivant et sans concession de la bataille inégale qui se
livre entre la soif de bitume et les rares garde-fous
susceptibles de contrer le phénomène.
Les zones pavillonnaires, affublées à l’occasion du
joli nom de lotissement, envahissent inexorablement
les abords des villes et des villages, selon un modèle
administratif et économique qui, indifféremment du
lieu, se reproduit à l’identique. Elles incarnent un
idéal et un mode de vie fondés sur l’aliénation désirée.
La fin du village
Paris, capitale de la modernité
Jean-Pierre Le Goff•Gallimard•2012•226 p.•26 c
À travers la description et l’analyse de la vie quotidienne d’une ancienne collectivité villageoise provençale, ce
livre s’attache à décrire la mentalité et le style de vie de
ses habitants en soulignant les mutations et les bouleversements que cette collectivité a subis depuis la
dernière guerre jusqu’aux années 2000.
D. Harvey•Les prairies ordinaires•2012•530 p.•32c
D. Harvey a exploré les mutations connues par
Paris au XIXe siècle : transformation physique,
transformation économique, avec une nouvelle
forme de capitalisme ; transformation culturelle et
transformation sociale, avec l'émergence de violents
antagonismes de classes qui atteignent leur
paroxysme dans les révolutions de 1848 et de 1871.
La cité à travers l'histoire
Lewis Mumford•Agone•2011•922 p.•33,50 c
Bobby Sands, jusqu’au bout
Denis O’Hearn•CETIM/Éd. de l’épervier
2011•19,50 c
L’auteur, dans cette passionnante biographie,
construite à partir de témoignages directs et de
documents authentiques, nous décrit la lutte
déterminée de ces prisonniers de l’IRA qui allèrent
au bout de leur combat contre l’impérialisme
britannique et son système carcéral inhumain.
Guerre à l’état Luttes autonomes et
expériences alternatives au Pays basque (1980-1992)
Jtxo Estebaranz•Libertalia•2011•288 p.•13,20 c
Par l'analyse de la formation des regroupements
urbains, ce classique fait apparaître les limites
démographiques, technologiques et économiques
au-delà desquelles la cité ne rend plus possible la
survie d'une unité communautaire.
Une violence éminemment contemporaine
Jean-Pierre Garnier•Agone•2010•254 p.•18,30c
Synthèse de 40 ans d'observation, ce recueil entre
comment la gestion politique des villes nourrit les
appétits économiques de bourgeoisie désormais
«mondialisée» les aspirations culturelles des néopetits bourgeois.
Lors de la «transition démocratique» espagnole, en
plus des mouvements nationalistes, on y vit fleurir un
mouvement antiautoritaire, libertaire. Ce livre évoque
une histoire oubliée par l’historiographie officielle et
la geste nationaliste, une histoire souvent méconnue
par le public francophone.
41
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 42
éducation, école, enfance
Pédagogie de l’autonomie
Paulo Freire•Erès•2013•166 p.•13 c
Cet ouvrage est le dernier de Paulo Freire avant sa
disparition brutale. Il s'inscrit dans la philosophie
éducative et politique, orientée par une vision
optimiste de l'être humain, qu'il a développée à travers
sa pratique d'éducateur et ses nombreux écrits dont
Pédagogie des opprimés (Maspéro, 1974).
Apprendre à désobéir
Petite histoire de l’école qui résiste
L. Biberfeld, G. Chambat•Libertalia•2013•224p.•10c
Enseigner la désobéissance, c’est remettre en
question toutes les dominations, c’est créer l’espace
où s’exercera une souveraineté qui n’est pas celle
de l’isoloir, mais qui se vit dans la rue, à l’usine,
au bureau, dans la famille, etc.
Education populaire, une utopie d’avenir
La nouvelle école capitaliste
Cassandre•Les liens qui libèrent•2012•206p.•19,90c
C. Laval, Collectif•La Découverte•2011•274p.•13c
Voici le livre collector de l'éducation populaire, l'un
des mouvements et l'une des utopies les plus exaltants
débuté au lendemain de la Libération et inspiré par
l'esprit du Conseil national de la Résistance. L'histoire
d'un rêve devenu réalité : donner par des pratiques
culturelles au sens large, expressions orales, arts ,
théâtre, danse... les moyens pour les individus, quelle
que soit leur classe et leur éducation, de se réaliser
ensemble et en quelque sorte de s'initier à la vie.
Dans ce livre de combat et de théorie, les auteurs
renouvellent la sociologie critique de l'éducation en
inscrivant les mutations de l'institution scolaire et
universitaire dans celles du capitalisme contemporain
et donnent les outils afin de construire une alternative convaincante et résolue.
Francisco Ferrer
Ce petit ouvrage déconstruit de manière magistrale
et drôle, à partir de l’expérience très concrète de
l’auteur, comment le projet d’éducation populaire
issu de la Résistance et de la Libération a été détourné, via la création du ministère de la culture et grâce
à la mégalomanie d’André Malraux, au profit d’une
pseudodémocratisation culturelle qui consiste en fait
à sacraliser l’art et la «création».
L’éducation populaire, Monsieur, ils n’en
ont pas voulu... Ou une autre histoire de la culture
Franck Lepage•Le cerisier•2008•112 p.•9c
Une éducation libertaire en héritage
F. Ferrer, Sylvain Wagnon•ACL•2013•288 p.•18 c
Redécouvrir Francisco Ferrer, l’anarchiste,
le pédagogue, le franc-maçon et le rationaliste
du début du XXe siècle n’est pas faire œuvre de
commémoration pour le « martyr » de la libre
pensée, mais replacer sa réflexion et son action
dans son contexte.
La parole universitaire
Une fabrique de libertés
Pierre Macherey•La Fabrique•2011•343 p.•18,30 c
Le Lycée autogéré de Paris
Patrick Boumard•Repas•2012•430 p.•23 c
C'est sous un angle inhabituel que ce livre interroge
l'Université : il ne s'agit pas de doctes recommandations sur ce qu'elle devrait être pour surmonter
ses difficultés actuelles, mais d'une lecture croisée
de discours tenus par des philosophes, des
écrivains, les uns universitaires et les autres pas.
Depuis 1982, existe à Paris un lycée public autogéré.
Unique en son genre, il a relevé le défi d'un fonctionnement collectif pris en charge par les professeurs et
les élèves : gestion du lieu, libre fréquentation, assemblées générales régulières. Bref, l’autogestion quoi !
Des lieux pour habiter le monde
Pratiques en pédagogie sociale
Laurent Ott, Mélody Dababi•Chronique Sociale
2012•128 p.•15 c
L'association Intermèdes Robinson est ce qu'on
appelle une initiative citoyenne. L'objet commun
de ces moments de vie et expériences racontés dans
ce livre, est de rendre compte d'une démarche
collective : la Pédagogie sociale.
Dictionerfs du collège commun
et des colères universelles
Collectif•La Ville Brûle•2012•128 p.•10 c
Pour faire partager leur colère, ces fonctionerfs
ont imaginé un objet joyeusement foutraque et
profondément politique : un dictionerfs qui
décortique, article par article, les raisons de leur
colère et leur quotidien de professeurs.
Précis d'éducation libertaire
H. Lenoir•Monde libertaire•2011•110 p.•10,20c
Pour l'éducation populaire (1849-2009)
Hugues Lenoir•Monde Libertaire•2012•88 p.•8 c
Ce livre souligne la volonté des libertaires, non pas
d'éduquer le peuple, mais de permettre au peuple
de s'auto-éduquer. Il se compose de deux textes,
l’un historique et l’autre plus contemporain.
Éducation et liberté Tome 1 1793-1918
42
Ce livre vise à engager une réflexion sur la place de
l'éducation dans la cité en vue d'une émancipation
politique, sociale et citoyenne. Emancipation où
l'apprenant - enfant ou adulte - doit avoir une place
prépondérante, pour ne pas dire toute la place, dans
l'organisation de son éducation et la production des
savoirs.
Normand Baillargeon•Lux•2005•390 p.•28,50 c
Réflexions sur l'université
La problématique de l'éducation a, de manière
remarquablement constante, occupé une place
prépondérante dans les réflexions et les pratiques
du mouvement anarchiste. Mais sitôt que l'on sort
des milieux militants, ce vaste et riche héritage
demeure en général très méconnu, quand ce n'est
pas complètement ignoré.
N. Chomsky•Raisons d'agir•2010•170 p.•10,15c
Dans cet ouvrage, Chomsky s'interroge sur les
conditions de réalisation de l'idéal émancipateur de
l'éducation, à un moment où les politiques assignent
l'université à remplir une fonction économique
d'accumulation de capital humain et de
subordination aux intérêts industriels.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
L'école en Europe
Politiques néolibérales et résistances collectives
Ken Jones•La dispute•2011•226 p.•20 c
Ce livre est un outil pour celles et ceux qui veulent
comprendre les transformations de l'école en
France et renouer avec le projet d'une école plus
juste et plus démocratique.
La grande mutation
Néolibéralisme et éducation en Europe
Collectif•Syllepse•2010•135 p.•7,10 c
L'enjeu de la politique néolibérale de l’éducation est
considérable. En rupture avec les bases humanistes
de l'école, elle fait de cette dernière un instrument
au service exclusif de la compétitivité économique
dans le cadre du capitalisme globalisé.
Pédagogie et révolution
Grégory Chambat•Libertalia•2011•216 p.•14,20 c
De Francisco Ferrer à Jacques Rancière, en passant
par Célestin Freinet, Paulo Freire ou Ivan Illich, ce
recueil de chroniques publiées dans la revue
N’Autre école esquisse le bilan d’un siècle de
pratiques et de luttes pour une éducation réellement
émancipatric
En conscience, je refuse d'obéir
Résistance pédagogique pour l'avenir de l'école
Alain Refalo•Editions des îlots de résistance
2010•251 p.•16 c
Ce texte engagé en faveur d’un avenir pour l’école
aux couleurs de la générosité et de l’espérance et
non pas sous le signe de la compétition et de la
rentabilité, s'adresse tant aux enseignants du
primaire qu'aux parents d'élèves et aux citoyens
soucieux de l'avenir de l'école publique.
14:24
Page 43
L’enseignement face
à l’urgence écologique
B. Legros, J.-N. Delplanque•Aden•2009•229p.•12,20c
Cet essai se veut autant une réflexion philosophique
sur les liens entre école et société au temps
des catastrophes qu’une proposition de pistes
pédagogiques pour les enseignants désireux
d’intégrer dans leurs cours la conscientisation
de leurs élèves aux paramètres écologiques.
Le travail de l’école : contribution à une
critique prolétarienne de l’éducation
Philippe Genneste•Acratie•2009•188 p.•15c
Plutôt que de partir d’idéologies, l’auteur s’appuie
sur une expérience professionnelle, militante donc
réflexive de l’école. Dérangeant, car pointant les
faux semblants, l’ouvrage vise à une lucidité afin
d’y ancrer un syndicalisme qui reste à construire.
L’école et la peste publicitaire
Nico Hirtt•Aden•2007•144 p.•9,20 c
La publicité ne se donne aucune limite : son intrusion dans les écoles est une réalité de plus en plus
perceptible. Cette tendance à l’arrivée des marques
en milieu scolaire est à mettre en relation avec le
désir de certains de marchandiser progressivement,
avant de le privatiser, le système éducatif public.
L’enseignement de l’ignorance
et ses conditions modernes
Jean-Claude Michéa•Flammarion
2006•110 p.•12 c
L’école Ferrer de Lausanne
Depuis 30 ans, les réformes scolaires se multiplient.
Un échec? Oui tant on ne peut dissimuler le déclin
continu de l’intelligence critique et du sens de la
langue. Toutefois, cet échec a aussi pour fonction la
formation d’individus engagés dans la grande guerre
économique mondiale.
Jean Wintsch, Charles Heimberg•Entremonde
2009•65 p.•8,20 c
Libres enfants de Summerhill
De 1910 à 1919, l’Ecole Ferrer de Lausanne a offert
à des enfants d’ouvriers « d’unir l’atelier à l’école,
de foire collaborer parents, instituteurs, ouvriers
et enfants, de préparer ces derniers à la vie qu’ils
mèneront probablement, en évitant autant que
possible le verbalisme, en exaltant leur curiosité
et leur joie dans les recherches ».
Alexandrer S. Neill•La Découverte•2004•463p.•13c
Henri Roorda ou le zèbre pédagogue
Le maître ignorant
Hugues Lenoir•Monde libertaire•2010•73 p.•5,10 c
Le but de cette brochure est de faire découvrir en
France un pédagogue libertaire trop souvent ignoré
et pourtant clairvoyant et critique sur les limites
des systèmes éducatifs autoritaires de son temps
et du nôtre.
Rendre l’école aux enfants
Mauvaises pensées d’un prof
Laurent Ott•Fabert•2009•166 p.•18,25 c
Au cours de mon parcours professionnel, j’ai été
confronté à l’éparpillement, à la déliaison, au
manque de communication entre les professionnels...
Partout j’ai pu vérifier qu’éduquer c’est à la fois
créer du lien, transmettre, donner des limites,
mais aussi prendre soin de l’enfant et l’amener à
développer sa conscience et transformer sa réalité.
« Summerhill, c’est l’aventure d’une école autogérée
fondée en 1921 dans la région de Londres. Son
fondateur Neill a mis les découvertes psychanalytiques au service de l’éducation. Il s’est dressé
contre l’école traditionnelle soucieuse d’instruire
mais non pas d’éduquer.»
Jacques Rancière•10x18•234 p.•2004•7,50c
En 1818, Jacotot commença à semer la panique
dans l’Europe savante. Non content d’avoir appris
le français à des étudiants flamands sans leur donner
aucune leçon, il se mit à enseigner ce qu’il ignorait et
à proclamer le mot d’ordre de l’émancipation intellectuelle : tous les hommes ont une égale intelligence.
L’école n’est pas une entreprise Le néolibéralisme à l’assaut de l’enseignement public
Christian Laval•La Découverte•350 p.•2004•12,20 c
L’école est soumise à des pressions considérables
pour qu’elle se conforme aux commandements du
néo-libéralisme. La compétition devient l’impératif
majeur auquel toute institution doit se soumettre,
et le système éducatif n’y échappe pas...
43
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 44
féminisme, antipatriarcat
Féminisme et antimilitarisme
Andrée Michel•iXe•2012•192 p.•18 c
Pionnière des études sur le rôle et la place des
femmes dans la famille et dans la société, féministe
de la première heure, Andrée Michel est l'une des
rares, en France, à travailler sur l'articulation du
pouvoir d'État avec le puissant lobby de
l'armement.
Féministe et libertaire Écrits de jeunesse
A. David-Néel•Les nuits rouges•2013•228p.•12,20c
Ces facettes de la personnalité de l'exploratrice du
Tibet - par ailleurs déjà férue de philosophie
indienne - restent encore un peu méconnues de ses
fidèles. En digne filleule d'Elisée Reclus, elle
y révèle déjà une force de conviction tout à fait
comparable à celle d'une Madeleine Pelletier ou
d'une Nelly Roussel, ses contemporaines féministes.
Dis papa, c’était quoi le patriarcat ?
Anne Larue•iXe•2013•17 c
Les héros sont fatigués et la veine épique de la
civilisation patriarcale s'épuise. Tant mieux !
Erudit et jubilatoire, cet essai d'Anne Larue
offre un éclairage panoramique sur 4000 ans de
littérature, des «grands» textes fondateurs aux
comics américains et à la science-fiction.
Femmes, race et classe
Angela Davis•Des Femmes•2007•190 p.•15,25 c
Dans ce livre, Angela Davis, historienne et militante,
entreprend dans Femmes, race et classe une analyse
critique et comparative du féminisme du siècle
dernier et du féminisme contemporain en regard
des luttes d'émancipation et de libération
du peuple noir.
Cahiers du féminisme Dans le tourbillon du
féminisme et de la lutte des classes (1977-1998)
Collectif•Syllepse•2011•348 p.•24,30 c
Ce livre collectif retrace l’expérience des Cahiers du
féminisme, une revue « féministe-luttes de classes »,
qui pendant vingt ans a tenté d’éclairer, par ses
reportages et sa réflexion, les questions qui se
posaient dans le bouillonnement (ou les reflux) du
mouvement des femmes et du mouvement ouvrier.
Femmes de progrès Françaises et allemandes
engagées dans leur siècle 1848-1870
Alice Primi•PUR•2010•312 p.•20,30 c
Partant des écrits des Françaises et des Allemandes
politiquement engagées, ce livre montre combien ils
éclairent la portée et la nature des projets
démocratiques, socialistes et nationaux élaborés
entre 1848 et 1870, de part et d'autre du Rhin.
Refuser d’être un homme
Pour en finir avec la virilité
John Stoltenberg•Syllepse•2013•268 p.•20 c
Ce livre ouvre l'espoir d'un changement basé sur le
consentement, la réciprocité et le respect dans les
relations entre les hommes et les femmes. Les
hommes ont le choix, nous dit John Stoltenberg, ils
peuvent refuser l'identité masculine dominante.
44
L’ennemi principal (N. E.)
Christine Delphy•Syllepse
T1 Economie politique du patriarcat 2013•262p•22c
T2 Penser le genre 2013•366 p•23 c
«J’étudie l’oppression des femmes. Mais l’oppression
des femmes est spécifique non pas parce que les
femmes seraient spécifiques, mais parce que c’est
un type d’oppression unique.» L’ennemi principal,
c’est ce qu’elle a choisi d’appeler le patriarcat :
à savoir un système autonome d’exploitation
et de domination.
Féminismes pluriels
Nicole Van Enis•Aden•2012•87 p.•10 c
Cette étude traitera des différents points de vue
débattus au sein du mouvement féministe. Au cours
du siècle dernier, le féminisme s'est construit et a
évolué dans le contexte politique et économique
mouvant des deux guerres, de la révolution
culturelle de mai 68 et des bouleversements actuels.
Contre les publicités sexistes
Collectif•L'échappée•2012•238 p.•13 c
La publicité exploite le corps des femmes pour
susciter du désir, générer de l'envie, exacerber
les frustrations et rendre le produit à vendre
«appétant». Loin d'être un art, tout sauf
inoffensive, la publicité véhicule les pires clichés
sexistes et renforce la domination patriarcale.
Un siècle de travail
des femmes en France 1901-2011
Margaret Maruani, Monique Meron•La découverte
2012•230 p.•24 c
Compter le nombre de femmes au travail dans la
France du XXe siècle et conter l'histoire de ces
chiffres, telle est l'ambition de ce livre. À rebours
des idées reçues, cet ouvrage met en évidence le
poids indiscutable de l'activité laborieuse féminine
dans le fonctionnement économique français.
Questions féministes (1977-1980)
Collectif•Syllepse•2012•1022 p.•40 c
La réédition des huit numéros de la revue intervient
comme une piqûre de rappel et une occasion de
renouer avec notre histoire et forger des armes pour
se confronter aujourd'hui à une entreprise radicale:
en finir avec le système de genre et ne plus être
«presque égales» mais égales!
La fabrique du féminisme
G. Fraisse•le passager clandestin•2012•381 p.•18 c
Geneviève Fraisse appartient à la génération qui a
mis la figure de la femme intellectuelle au pluriel, en
nombre. Autour de Jacques Rancière et de la revue
Les Révoltes logiques, elle se fait historienne des
idées d’émancipation, démontrant que cette histoire
était réfléchie par les actrices elles-mêmes.
Penser la violence des femmes
Coline Cardi, Geneviève Pruvost•La découverte
2012•440p.•32 c
Cette somme inédite, réunissant des études historiques, anthropologiques, sociologiques, linguistiques
et littéraires, révèle combien la violence des femmes
est au coeur d'en-jeux d'ordre à la fois politique et
épistémologique.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
Beauté fatale
Les nouveaux visages d'une aliénation féminine
Mona Chollet•Zones•2012•237 p.•18 c
Décortiquant presse féminine, discours publicitaires, séries télévisées et enquêtes sociologiques,
l’auteure montre comment les industries du
«complexe mode-beauté» travaillent à entretenir,
sur un mode insidieux et séduisant, la logique
sexiste au coeur de la sphère culturelle.
Elles ont fait l’Amérique
Tome 1 De remarquables oubliées
Collectif•Lux•2011•442 p.•19,50 c
14:24
Page 45
Gabrielle Petit, l'indomptable
M. Laude•Monde libertaire•2011•292 p.•15,30 c
Gabrielle Petit vécut de 1860 à 1952.
Militante infatigable, conférencière reconnue et
admirée en son temps, son nom est presque
inconnu aujourd'hui, comme d'ailleurs celui de tant
d'autres femmes, militantes féministes.
Les faiseuses d'histoires Que font les
femmes à la pensée ?
Collectif•La découverte•2011•205 p.•14,50c
Les femmes sont absentes de l'histoire officielle de
l'Amérique. Les Amérindiennes certainement, mais
aussi toutes les autres. Ce livre rétablit la mémoire
de quinze de ces «remarquables oubliées», héroïnes
aux exploits invisibles, résistantes, aventurières...
De nombreuses universitaires ont accepté de
témoigner des anecdotes, des événements discrets ou
des perplexités qui ont marqué le chemin par lequel
chacune a découvert ce que pouvait signifier «
penser ». Mêmes si les portes de l'Université se sont
ouvertes aux femmes, cela ne signifie pas qu'elles s'y
soient senties « à leur place ».
J’ai avorté et je vais bien, merci
La femme unidimensionnelle
Ce livre contribue à la déstigmatisation de l'IVG en
mettant en avant une large sélection de témoignages
de femmes ayant avorté d'avant les années 1970
à nos jours. Le découpage chronologique fait
apparaître à quel point les choses n'ont que très
peu évolué au cours des 40 dernières années.
A mi-chemin du pamphlet et du texte théorique,
cet ouvrage pourfend les dévoiements dont le
féminisme a fait l'objet. Comment le féminisme,
jadis pratique utopique et révolutionnaire, a-t-il
pu devenir un discours hégémonique parfaitement
adapté aux exigences du marché ?
40 ans de slogans féministes (1970/2010)
Nouvelle encyclopédie politique
et historique des femmes
Les quelque 600 slogans ici rassemblés tracent le fil
rouge des combats féministes en France entre 1970
et 2010. Paroles vivantes scandées, criées, chantées
dans les manifestations, ces «mots de désordre»
témoignent de la créativité sans cesse renouvelée
des innombrables actrices d'une histoire collective.
Collectif•Les belles lettres•2010•1216 p.•33,50c
Les féminismes en Europe 1700-1950
Le communisme primitif n'est
plus ce qu'il était
Collectif•La Ville brûle•2012•144 p.•8 c
Collectif•iXe•2012•243 p.•18 c
Karen Offen•PU Rennes•2012•538 p.•24 c
Cet ouvrage ambitieux retrace l’histoire des défis
féministes à l’hégémonie masculine à travers
l’Europe continentale. Son récit, qui se déroule
sur deux cent cinquante ans, balaie tout l’espace
européen, sans oublier les organisations féministes
internationales et transnationales.
Simone de Beauvoir
et les femmes aujourd'hui
N. Power•Les Prairies ordinaires•2010•118p.•12,20 c
La Commune de Paris de 1871, les Révolutions
russes de 1905 et 1917, la Révolution allemande
de 1918 ont-elles marqué des avancées sociales
et politiques pour les femmes? Qui étaient Clara
Zetkin, Rosa Luxemburg et Alexandra Kollontaï?
Ch. Darmangeat•Smolny•2009•464 p.•20 c
L’ouvrage retrace débats qui ont eu lieu depuis un
siècle autour de la succession des formes familiales,
du matriarcat primitif, de la religion de la Déesse
Mère ou de l’origine de l’oppression des femmes.
Il met en relief la variété des institutions et des
comportements humains en cherchant à dégager
les lois qui les sous-tendent.
Claudine Monteil•Odile Jacob•2011•253 p.•23,25 c
Petit traité contre le sexisme ordinaire
Signataire en 1971 du Manifeste des 343 en faveur
de l'avortement libre, l’auteure a eu la chance de
militer aux côtés de Simone de Beauvoir pour les
droits des femmes. Ici, elle fait le point sur la marche
des femmes vers plus d'autonomie et un plus grand
épanouissement dans un monde plus juste.
Un manuel de résistance stimulant, salutaire et
plein d’humour où nombre de femmes retrouveront
toutes les petites blessures, mots et signes de
condescendance, d’hostilité ou de rejet qui les
déstabilisent sans qu’elles sachent y faire face.
Du balai Essai sur le ménage à domicile
et le retour de la domesticité F.-X. Devetter,
S. Rousseau•Raisons d'agir•2011•140 p.•8,10c
La question du ménage et de son organisation soustend plusieurs débats fondamentaux. Pourtant ce
thème est assez peu traité en France. Partant d'un objet
apparemment marginal, il aboutit à des questions qui
touchent à des aspects essentiels du fonctionnement de
l'égalité et de la démocratie en France aujourd'hui.
Brigitte Grésy•Albin Michel•2009•246 p.•15,20 c
Contre les jouets sexistes
Collectif•L’Échappée•2007•128 p.•12,20 c
Pourquoi trouve-t-on des pages bleues et des pages
roses dans les catalogues de jouets ? Pourquoi
les petits garçons s’imaginent-ils journalistes,
cosmonautes ou aviateurs tandis que les petites
filles disent simplement rêver... d’une maison ?
Des associations antisexistes prennent la parole...
45
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 46
religions
Doutes sur la religion
Dialogues de l'athée
La généalogie de ce texte, qui fut attribué à divers
auteurs dont Voltaire lui-même, montre qu’il s’agit
de l’expression la plus concise et la plus radicale
d’un traité philosophique dont la première édition
remonterait à 1705. Cette oeuvre collective autant
qu’anonyme témoigne de l’insurrection croissante
des esprits à l’approche de la Révolution française.
«Si tu ne crois pas, ceci est ton livre. Si tu doutes,
ceci peut être ton livre. Si tu crois, ceci sera ton
livre.» Une réflexion profonde et amène sur un
thème de toujours : l'athéisme. La raison face à la foi.
Anonyme•Le passager clandestin•2013•92 p.•7 c
Le curé rouge Vie et mort de Jacques Roux
Dominic Rousseau•Spartacus•2013•220 p.•13 c
Celui qui était il y a encore peu le vicaire d’une
modeste paroisse rurale des bords de la Gironde
s’est fait au cours de la Révolution le défenseur,
le porte-parole, l’aiguillon de ces femmes et de ces
hommes du peuple parisien qui ont été au premier
rang dans tous les combats mais dont la situation
est devenue terriblement précaire.
De l’esclavage moderne
F. R. de Lamennais•Le passager clandestin
2009•84 p.•7 c
Prêtre condamné par le pape, royaliste pourfendeur
de l'autoritarisme royal, nobliau gagné à la cause
du peuple, Lamennais (1782-1854) est l'homme
des ruptures. En 1839, dans De l'esclavage moderne,
il dénonce le sort fait au prolétariat sous la
monarchie de Juillet.
On achève bien les hommes De quelques
conséquences actuelles et futures de la mort de Dieu
Dany-Robert Dufour•Denoël•2005•350p.•22,30 c
D'où vient cet extraordinaire besoin de croyance
qu'on retrouve toujours et partout chez les hommes?
L'auteur s'interroge en examinant ces figures
historiques du divin qui vont du Totem au Peuple et
au Prolétariat en passant par la Physis des Grecs et
bien sûr, le Dieu des monothéismes.
Les aventures véridiques de Jean Meslier
(1664-1729) Curé, athée et révolutionnaire
Thierry Guilabert•Éd. libertaires•2010•244 p.•14c
Ce curé pas comme les autres montra le lien unissant
les rois, les nobles et les prêtres, et proposa que l'on
se débarrasse de tous les puissants, regrettant au
passage l'absence de généreux assassins pour en finir
avec les Césars... Ce livre est une présentation
vivante de la vie et de l'oeuvre de Jean Meslier.
Le royaume des cieux est en vous
Que peut-on faire de la religion ?
Jacques Bouveresse•Agone•2011•190 p.•19,30 c
L’auteur poursuit sa réflexion sur les relations entre
raison et croyance religieuse. Il se confronte ici aux
idées de deux penseurs majeurs du XXe siècle,
Bertrand Russell et Ludwig Wittgenstein, pour qui
le rejet de toute religion instituée, de toute croyance
dogmatique n’est pas incompatible avec une
tentative de comprendre l’expérience religieuse.
La gloire des athées 101 textes rationalistes
et antireligieux de l'Antiquité à nos jours 3e édition
Collectif•Les Nuits Rouges•2011•703 p.•26 c
Les montées parallèles des fondamentalismes
musulman, chrétien et autres, ont redonné de la
pertinence à un anticléricalisme qui apparaissait
définitivement périmé. Face aux fanatismes qui
relèvent la tête, il est opportun de rappeler le combat
multiséculaire des athées et des libres penseurs.
De la crucifixion considérée
comme un accident de travail
G. Mordillat, J. Prieur•Démopolis•2009•85 p.•8 c
La mort de Jésus peut-elle être considérée
comme un accident du travail? N’en déplaise à la
Sorbonne : jamais leur ligne directrice n’a été plus
scientifique ! Jamais la crucifixion n’a été éclairée
d’une lumière aussi surprenante.
Ni dieu ni maître
Auguste Blanqui•Aden•2009•105 p.•12,20 c
Cette anthologie des pensées anticléricales
a été sélectionnée de la main de Dommanget dans
l’intégralité de l’œuvre du célèbre révolutionnaire du
XIXe siècle. On trouvera aussi des charges contre la
religion parus dans le journal «Ni Dieu, ni Maître».
Traité d’athéologie
Michel Onfray•LGF•281 p.•2005•6,60c
En philosophie, il y eut jadis une époque «Mort de
Dieu». La nôtre, ajoute Michel Onfray, serait plutôt
celle de son retour. D’où l’urgence, selon lui, d’un
athéisme argumenté, construit, solide et militant.
L. Tolstoï•Le passager clandestin•2010•189p.•12 c
Cours accéléré d’athéisme
Tolstoï y démonte les logiques de l’obéissance
aveugle aux com mandements de l’État et de l’Église
tout en jetant les bases de la « non-coopération » que
Gandhi rendra bientôt célèbre dans sa lutte pour
l’indépendance de l’Inde. Cette édition du Royaume
des cieux est en vous est présentée par Alain Refalo.
Lopez-Campillo, Ferreras•Tribord•66p.•2004•4,10c
Pourquoi je ne suis pas chrétien
Les 12 preuves de l’inexistence de Dieu
Bertrand Russell•Lux•2011•200 p.•10 c
«Je considère sans exception les grandes religions
du monde comme fausses et néfastes». Ainsi
s'exprime l’auteur, pour qui les religions sont des
institutions cruelles, cultivant la peur et l'ignorance.
Dans les trois essais publiés ici, les thèmes phares
du christianisme en matière de moeurs sont l'objet
d'une critique férocement éclairée.
46
Juan Ignacio Ferreras•Tribord•2012•144 p.•6 c
Profondeur, érudition et sens de l’humour sont
les ingrédients de base d’un texte truffé de saveur
et de couleur, écrit pour la jouissance et la réflexion.
L’athéisme comme culmination de la maturité de
la personne et comme conquête de la raison libre.
Sébastien Faure•Éd. libertaires•2004•96p.•12,20c
L’être humain est ainsi fait que la peur de la mort
l’incitera toujours à croire au Père Noël de l’éternité.
Et le chômage, l’analphabétisme, la misère... aideront toujours à ce qu’il en soit ainsi! Il n’est jamais
inutile d’expliquer que la croyance en Dieu est une
véritable insulte à l’intelligence.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 47
immigration
Répondre aux préjugés sur les
migrations Petit guide de survie
Myriam Merlant•Ritimo•2013•60 p.•6 c
A travers le démontage de dix idées reçues
courantes sur les migrations, ce petit «guide de
survie» montre qu'il est possible de résister aux
manipulations électoralistes et idéologiques qui
voudraient faire des migrants la source de tous
nos problèmes.
Par-delà les silences Non-dits et ruptures
dans les parcours d’immigration
Pascale Jamoulle•La découverte•2013•282 p.•21 c
Issu d'une enquête de terrain de deux ans en
Seine-Saint-Denis, cet ouvrage donne la parole
à des migrants récemment arrivés et à des familles
immigrées de longue date. En se racontant,
hommes et femmes, jeunes et parents sortent
collectivement du silence.
Dem ak xabaar, partir et raconter Récit
d'un clandestin africain en route vers l'Europe
Mahmoud Traoré, Bruno Le Dantec•Lignes
2012•318 p.•23 c
Ce récit relate le périple de trois années effectué
par Mahmoud Traoré entre Dakar et l’enclave
espagnole de Ceuta, où il participa à l’assaut
collectif de la «barrière de sécurité», le 29
septembre 2005, et réussit à la franchir après
plusieurs tentatives avortées.
Xénophobie business
A quoi servent les contrôles migratoires
Claire Rodier•La découverte•2012•194 p.•16 c
La surveillance des frontières s'est muée ces dernières
années en un business hautement profitable.
Les sociétés privées de sécurité autant que celles
de l'industrie de l'armement ont, depuis le milieu
des années 1990, dans ce nouveau «créneau»
des opportunités inespérées.
Réfugiés, un scandale planétaire
10 propositions pour sortir de l'impasse
Amnesty International•Autrement•2012•201 p.•16 c
Très nombreux sont les États qui ont ratifié la
Convention de Genève de 1951 relative au droit
d'asile. Pourtant, les pratiques ne suivent pas :
on ne compteplus les épisodes dramatiques aux
frontières d'États «forteresses», à Sangatte,
à Patras en Grèce, à Lampedusa, en Israël...
Travailleurs, vos papiers !
Iana Mar•Libertalia•2011•152 p.•7,10 c
Les grèves des travailleurs sans papiers des
dernières années ont été l'occasion d'un
renversement de l'argumentation dominante.
Ni misérables ni profiteurs, les grévistes clament
leur intégration au salariat et révèlent toute la
contradiction de leur situation illégale.
La geste des irréguliers
M. Navajo•Rue des Cascades•2011•256 p.•12,20 c
Traversée interdite ! Virginie Lydie
Le passager clandestin•2011•172 p.•16 c
Harragas : ceux qui brûlent... les frontières, leurs
papiers, leur passé... parfois même, leur vie.
Largement médiatisés au Maghreb, où ils font figure
d'aventuriers, ces héros de la désespérance se
terrent en Europe sous le vocable de clandestins.
On bosse ici, on reste ici !
Collectif•La Découverte•2011•312 p.•19,30 c
Fruit d'une enquête collective, réalisé à partir
d'observations directes, de la collecte d'archives,
mais aussi d'une centaine d'entretiens avec des
grévistes, des syndicalistes ce livre raconte au plus
près les péripéties de ce mouvement, et en analyse
les enjeux politiques, syndicaux et économiques.
Atlas des migrants en Europe
Rafles, rétentions, expulsions
Migreurop•Armand Collin•2012•144 p.•19,50 c
Fruits d'un long travail de terrain auprès des
migrants et des populations maintenues en centre de
rétention, les cartes, textes, graphiques et photographies inédits ici rassemblés permettent de saisir et
comprendre des réalités complexes et peu connues
du grand public.
Accueillir ou reconduire
Enquête sur les guichets de l’immigration
Alexis Spire•Raisons d’Agir•2008•124 p.•7 c
Qui sont ces hommes et ces femmes qui décident
d’attribuer des papiers ou, au contraire, de reconduire
à la frontière? Comment tranchent-ils? Au terme de
plusieurs années d’enquêtes Alexis Spire dévoile la
face cachée de cette machine à trier les étrangers.
Le Creuset français
Histoire de l’immigration XIXe-XXe siècle
Gérard Noiriel•Seuil•2009•447 p.•9,10 c
Noiriel rend compte de l’immigration dans son
ensemble, sans s’en tenir aux seuls cas particuliers : le
« problème juif », le « problème maghrébin », le « cas
des réfugiés ». Prendre au sérieux la diversité des origines de la France, c’est adopter un autre point de
vue sur son passé.. Un « classique » sur l’immigration.
Feu au centre de rétention
Collectif•Libertalia•2008•128 p.•7,10 c
De décembre à juillet 2008, des militants anti-rafles
ont appelé quotidiennement les sans-papiers du
centre de rétention de Vincennes. Ce livre est un
recueil de témoignages bruts, venus de l’intérieur.
Brimades, privations, insultes, coups, camisole
chimique, le constat est accablant.
À quoi sert « l’identité nationale »
Gérard Noiriel•Agone•2007•156 p.•12,20 c
La question de «l’identité nationale» a été remise
d’actualité politique par Sarkozy. Noiriel explique
les raisons de ce mouvement et montre que la
logique identitaire, née au XIXe siècle, a depuis
constamment alimenté les discours nationalistes.
Pendant le mois de mai 2010, l’auteure a traversé la
France en compagnie d’une centaine de marcheurs
sans papiers. Ce livre est issu de cette marche qui
entendait informer le pays et réveiller la solidarité
avec le mouvement pour la régularisation de tous
les sans-papiers.
47
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 48
armée, militarisme, barbouze
Théorie du drone
Grégoire Chamayou•La fabrique•2013•363 p. •13 c
La santé de l'Etat, c'est la guerre
R. Bourne•Le passager clandestin•2012•90 p.•7c
Le drone est l'instrument d'une violence à distance,
où l'on peut voir sans être vu, toucher sans être
touché, ôter des vies sans jamais risquer la sienne.
Car le drone est aussi l'arme du lâche : celle de ceux
qui ne s'exposent jamais.
Pour l’auteur, l'État se justifie pleinement dans la
guerre ; elle est sa vocation. Par le jeu de la
diplomatie secrète, il la prépare en dehors de toute
consultation populaire et la justifie après coup en
s'appuyant sur des arguments moraux.
Histoire politique
des services secrets français
Ce qui fait une vie
Roger Faligot•La découverte•2013•15 c
Essai sur la violence, la guerre et le deuil
Judith Butler•Zones•2010•176p.•15c
Voici un livre exceptionnel : il retrace l'épopée
de la DGSE, le service de renseignement français
à l'international et des services qui l'ont précédé.
Cette centrale d'espionnage et de contre-espionnage
est en effet l'héritière d'une longue histoire
commencée dans la Résistance contre les nazis.
Croisant perspectives psychanalytique et
philosophique, elle interroge les grilles de lecture que
nous imposent les médias dans leur couverture des
guerres contemporaines. Elle analyse comment les
sentiments que nous éprouvons sont modelés par ces
cadres de perception imposés.
Le gouvernement du ciel
Armes de corruption massive
T. Hippler•Les prairies ordinaires•2013•150 p.•15 c
Le gouvernement du ciel est le premier livre à
proposer une approche réellement globale de
l’histoire des bombardements, c’est-à-dire à donner
une place fondatrice aux guerres coloniales,
jusqu’alors vues comme « répétitions générales »
des guerres entre les États-nations du centre.
Kubark Le manuel secret de manipulation
Secrets et combines des marchands de canons
Jean Guisnel•La découverte•2011•272p.•22,40c
A l'heure où les institutions internationales
prétendent « moraliser » les marchés de ventes
d’armes, ce livre montre l'ingéniosité dont font
preuve les « marchands de canons » pour
renouveler des méthodes de corruption vieilles
comme le monde...
mentale et de torture psychologique de la CIA
Anonyme•Zones•2012•187 p.•16 c
Histoire des mercenaires De 1789 à nos jours
W. Bruyère-Ostells•Tallandier•2011•270p.•20,10c
En pleine guerre froide, la CIA, sous le nom de code
«Kurbak», rédige un manuel d'interrogatoire secret
destiné à ses agents. Mobilisant les résultats de
recherches en psychologie expérimentale, les auteurs
formulent les principes d'une pratique scientifique
de l'interrogatoire à la violence aseptisée.
Associé depuis la plus haute Antiquité à la pratique
guerrière, le mercenariat serait le «deuxième plus
vieux métier du monde». L’auteur propose ici une
histoire très détaillée des mercenaires, des gardes
suisses aux «Affreux» de Bod Denard.
fascisme, nazisme, extrême droite
Big business avec Hitler
François Duprat,
l'homme qui inventa le Front National
Aà l'issue de douze années d'une dictature nazie dont
ils avaient pourtant été les parrains, banquiers et
industriels rejetteraient tous les crimes sur le dos
d'Hitler et plaideraient pieusement "non coupables".
Ce livre d'histoire bien documenté est de ceux dont
l'élite économique ne souhaite pas entendre parler.
N. Lebourg, J. Beauregard•Denoël•2012•382p.•23,50c
Jacques R. Pauwels•Aden•2013•240 p.•20 c
Les enfants dans la Shoah
La déportation des enfants juifs et tsiganes de France
André Rosenberg•Éd. de Paris•2013•492 p.•25 c
Ce livre, qui a demandé à André Rosenberg un
énorme travail d'investigation et de recherche, décrit
une longue marche vers la mort dont il dévoile tous
les rouages et toute l'abomination.
Le ventre est encore fécond
Dominique Vidal•Libertalia•2012•120 p.•7 c
Comment s’explique cette percée, particulièrement
sensible dans l’électorat populaire ? Pourquoi sontelles passées de l’antisémitisme à l’islamophobie ?
Quel rôle joue dans leur ascension la «mise en
flottement» des identités traditionnelles ? Leur
nationalisme répond-il à la peur de la mondialisation ?
Peut-on comparer la menace qu’elles représentent à
celle du fascisme dans les années 1920 et 1930 ?
48
Mort dans un attentat à la voiture piégée le 18 mars
1978, François Duprat est devenu "le martyr de
l'extrême droite", un personnage rêvé pour les
affabulations complotistes.
Opération étoile jaune suivi de Jeudi noir
M. Rajsfus•Le Cherche-Midi•2012•270 p.•18,50 c
L’auteur a eu accès à de nombreuses pièces d'archives inédites et à des documents récemment mis au
jour. Il a pu ainsi reconstituer une des pages les
plus sombres de l'Occupation. Le port obligatoire
de l'étoile jaune n’est que l’une d’entre elles.
Le salaire de la destruction
Formation et ruine de l'économie nazie
Adam Tooze•Belles Lettres•2012•812 p.•29,50c
La catastrophe de 1939-1945 est-elle née de la puissance implacable de l'Allemagne nazie ou bien a-telle été précipitée par ses faiblesses économiques?
Captivant, unanimement reconnu, fruit des recherches d'un historien au sommet de son art, cet ouvrage capital donne un poids nouveau et central à l'économie dans la politique de conquête mondiale
élaborée par Hitler.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 49
racisme, antisémitisme
Des devoirs des juifs et des devoirs de l'Etat
Constantin Brunner•Aden•2012•498 p.•30 c
Constantin Brunner (1862-1937) fut non seulement un
philosophe original mais aussi l'analyste le plus profond des phénomènes de la haine vouée aux Juifs, de
la montée de l'antisémitisme politique et du nationalsocialisme. Il préconisa sous la république de Weimar
l'unité des Allemands, juifs et non juifs, contre ces
dangers menaçant le fragile Etat démocratique.
Robert Faurisson
Portrait d’un négationniste
Valérie Igounet•Denoël•2012•450 p.•27.50 c
Ce livre retrace l’itinéraire d’un provocateur qui
trouve, dans la négation d’un des événements les
plus douloureux du XXe siècle, un «fonds de
commerce en or». Il dévoile la véritable
personnalité du chef de file d’une propagande
politique abjecte et son passé d’extrémiste.
L’antisémitisme à gauche
Histoire d’un paradoxe, de 1830 à nos jours
Michel Dreyfus•La Découverte•2011•358 p.•13,20c
Existe-t-il ou a-t-il existé un antisémitisme spécifique
à la gauche ? Cette question délicate est traitée pour
la première fois dans cet ouvrage qui retrace
l’histoire des positions de la gauche française
vis-à-vis de l’antisémitisme sur deux siècles.
La cité du sang
Les bouchers de la villette contre Dreyfus
Éric Fournier•Libertalia•2008•280 p.•13 c
Fin du XIXe siècle, les abattoirs de la Villette, à
Paris, véritable bastion nationaliste, rassemblent une
corporation de «tueurs » herculéens, qui fascinent
les antisémites en quête d’une base populaire
conforme à leur idée de la France. Les bouchers
antidreyfusards entretiennent un climat d’agitation...
Race et histoire
La galaxie Dieudonné
Claude Lévi-Strauss•Gallimard•2003•127p.•7,50c
Pour en finir avec les impostures
Collectif•Syllepse•2011•191 p.•10 c
La diversité des cultures, la place de la civilisation
occidentale dans le déroulement historique et le rôle
du hasard, la relativité de l’idée de progrès, tels sont
les thèmes majeurs de Race et histoire.
L'investigation dévoile l'imposture d'un histrion
prétendant parler au nom des damnés de la terre.
L'enquête arrache le masque derrière lequel se
dissimule une extrême droite révolutionnaire en
guerre contre l'«Empire».
Né juif Une famille juive pendant la guerre
Marcel Liebman•Aden•2011•202 p.•20 c
Dans ces pages, Liebman se fait tour à tour témoin,
historien et acteur engagé. Précurseur du dialogue
israélo-palestinien, on retrouve, dans ce Né juif, la
figure de l'intellectuel critique et intransigeant qu'il
fut comme historien, enseignant ou militant politique.
Racisme : la responsabilité des élites
Gérard Noiriel•Textuel•2007•111 p.•17,30 c
La stigmatisation raciale contemporaine est fort
différente du racisme des années 30. En se défaussant
de la production de stéréotypes, les professionnels
de la parole publique, les élites, se refusent à assumer
leurs responsabilités, dans un racisme qui n’est pas
que le fait des classes populaires.
Modernité et Holocauste
Zygmunt Bauman•La fabrique•301 p.•2002•12,50 c
L’auteur analyse la rencontre unique entre des facteurs généraux, courants et, pour tout dire, «normaux» de la modernité et une forme de criminalité
sans précédent dans l’histoire de l’Occident.
Voyage au coeur de l'OAS
Olivier Dard•Tempus•2011•533 p.•11 c
A partir de l'ensemble des archives de l'état-major de
l'OAS, l'étude exhaustive et concrète d'une organisation qui ensanglanta l'Algérie et la France, s'attaqua à
l'Etat et tenta d'assassiner le général de Gaulle.
Qu'est-ce que le fascisme ?
Un phénomène social d'hier et d'aujourd'hui
Larry Portis•Alternative libertaire•2011•207 p.•9 c
Le fascisme n'est jamais accidentel ou spontané : il
est la réponse du capitalisme à la crise, lorsque
parlementarisme, puis autoritarisme «ordinaire» ne
permettent plus au système de se maintenir.
Il est la réponse d'une oligarchie pour rester au
pouvoir «quand plus rien d'autre ne marche»...
Les extrêmes droites en France
De la traversée du désert à l’ascension
du Front National (1945-2008)
Jean-Paul Gautier•Syllepse•2009•464 p.•22,30c
Depuis l’épuration de la Libération au 2 tour des
élections présidentielles de 2002, l’extrême droite a
parcouru un long chemin qui lui a permis de s’inscrire durablement dans le paysage politique français.
Pendant plus d’un demi-siècle, cette famille politique, souvent occultée, s’est diversifiée...
d
La violence nazie
Une généalogie européenne
Enzo Traverso•La fabrique•192 p.•2002•13,20 c
Ce livre montre comment le nazisme, loin d’être un
phénomène allemand isolé, plonge ses racines dans le
XIXe siècle, dans le darwinisme social, dans les massacres des conquêtes coloniales, dans le fordisme et
dans les champs de bataille de la guerre de 14-18.
L’idéologie raciste
Colette Guillaumin•Folio•378 p.•2002•8,10 c
L’auteure étudie l’apparition du racisme biologique
au XIXe siècle et montre à quel point la catégorisation des dominé-e-s participe à l’oppression.
Étudiant la presse pendant la guerre d’Algérie, elle
démonte en finesse les mécanismes du discours
raciste, faisant référence à une norme implicite.
La « solution finale » dans l’histoire
Arno Mayer•La Découverte•563 p.•2002•15,30 c
Cet ouvrage est une contribution fondamentale au
débat qui divise les historiens contemporains autour
de la question de l’anéantissement des Juifs: celui-ci
était-il inscrit dès le départ dans le plan nazi?
49
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 50
prison, répression, police
Du Braquage au Violon Livre + film
J. & S. Guzmán Cuevas•CMDE•2013•128 p.•20 c
David Dufresne•Hachette•2013•680 p.•11,50c
Le documentaire Du braquage au violon, traite de
l’univers carcéral, à partir de la musique composée
et interprétée par des détenus de cinq prisons
de Mexico D. F. Cette pratique de la musique est
autant une expérience collective qu’un espoir
de liberté, une évasion par l’art, une critique du
milieu carcéral ou même la survie économique.
Enquête minutieuse oscillant dans les marais
des mensonges d’État, l’ouvrage met au jour avec
un style original, brillant et sensible, toutes les
contradictions du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
Intolérable Groupe d’Information sur les Prisons
Philippe Artières•Verticales•2013•348 p.•16,50 c
Les premiers «troubles» surgissent dès 1991 dans la
prison de Pollsmoor, réputée dans tout le pays pour
sa violence et ses conditions de vie extrêmes. Jusqu'en
1994, toutes les prisons seront secouées de façon
sporadique par des grèves de la faim, des refus collectifs de remonter de promenade et des altercations
toujours plus brutales entre prisonniers et gardes.
Février 1971 : des intellectuels fondent le Groupe
d'Information sur les prisons pour s'attaquer aux
«barreaux du silence». Deux années durant, le GIP
a rassemblé magistrats, journalistes, médecins,
travailleurs sociaux, détenus, ex-détenus, familles
autour d'une volonté commune d'«intolérance
active» contre l'intolérable : l'univers carcéral où
vivaient alors 20 000 détenus de droit commun.
Réclusion à perpétuité
Nicola Valentino•La différence•2013•236 p.•18 c
Ce livre est un réquisitoire, écrit par un ancien
condamné, rendu à la vie libre de «dehors» au bout
de «27 ans, 8 mois et 8 jours», contre cette peine
«d'esclavage» qui fait de celui qui la subit un être
séparé de l'espèce humaine.
Maintien de l’ordre Enquête
David Dufresne•Hachette•2013•334 p.•9 c
La France, pays de manifs et de contestation,
est passée maître dans l'art du maintien de l'ordre.
Sa police, parfois contestée dans son efficacité dans
la lutte contre la délinquance ou dans ses rapports
avec la population, dispose en la matière d'un
savoir-faire éprouvé, qui n'a cessé de se
perfectionner depuis Mai 68.
Prisonniers en révolte Quotidien carcéral,
mutineries, et politique pénitentiaire en France
(1970-1980) Anne Guérin•Agone•2013•21 c
Au travers du témoignage des prisonniers, sujets et
acteurs de leur propre histoire, ce livre restitue les
grandes révoltes collectives (1971-1974) – ainsi que
le rôle des maos involontairement «établis» en
prison, et du GIP de Foucault.
Brûler les prisons de l'apartheid
Révoltes de prisonniers en Afrique du Sud
Natacha Filippi•Syllepse•2012•245 p.•10c
Le voleur de crimes L'affaire Léger
Jean-Louis Ivani, Stéphane Troplain•Ravin Bleu
2012•692 p.•22,40c
En 1964, un enfant de 11 ans est trouvé mort.
L'Étrangleur, un personnage fictif, capte alors
l'attention médiatique par une série de messages
revendiquant ce meurtre. Arrêté, son créateur,
Lucien Léger, sera condamné sans preuves
et sans mobile établi.
Les marchands de peur La bande à Bauer
et l’idéologie sécuritaire (éd. revue et augmentée)
Mathieu Rigouste•Libertalia•2013•160 p.•8 c
La peur est un outil politique fondamental pour
les classes dominantes. Transformée en
marchandise, elle constitue le secteur d’activité
d’idéologues organisés pour vendre ces produits
aux gouvernements et aux complexes industriels.
Rengainez, on arrive ! Chroniques des luttes
contre les crimes racistes ou sécuritaires, contre la
hagra policière et judiciaire (des années 1970 à
aujourd’hui) M. H. Abdallah•Libertalia•2012•140p.•12c
Ce document propose une plongée dans certaines de
ces luttes, du point de vue des acteurs et actrices, en
s’appuyant sur leurs propres archives politiques ou
culturelles (chansons, journaux, tracts, dessins, affiches, émissions de radios libres, théâtre, films etc.)
Le son comme arme
La domination policière Une violence industrielle
Mathieu Rigouste•La fabrique•2012•240 p.•15 c
Les usages policiers et militaires du son
Juliette Volcler•La Découverte•2011•180 p.•16,30 c
La thèse du livre est claire : la violence policière
n’est pas faite d’accidents, de «bavures». La
violence est consubstantielle à la police : pas de
police sans violence. Cet ouvrage nous offre un
éclairage nouveau et documenté sur un mécanisme
essentiel du pouvoir d’État en France.
Aujourd'hui, l'espace sonore est sommé de se plier à
la raison sécuritaire et commerciale. Souvent relégué au
second plan au cours du XXe siècle, celui de l'image,
il est devenu l'un des terrains d'expérimentation
privilégiés de nouvelles formes de domination et
d'exclusion. Et appelle donc de nouvelles résistances.
Je n’aime pas la police de mon pays
La politique de la peur
L’aventure du bulletin Que fait la police ? (1994-2012)
Maurice Rasjfus•Libertalia•2012•160 p.•7 c
Dans un pays où la police parle bien plus de ses
droits que de ses devoirs, quel espace de liberté
peut bien subsister pour les citoyens ? Ces droits
revendiqués par les policiers ne peuvent que signifier,
parallèlement, le renoncement à la critique quant à la
qualité de leurs activités.
50
Tarnac, magasin général
Serge Quadruppani•Seuil•2011•224 p.•18,30 c
La politique de la peur, c'est celle qui, menée
par la droite comme par la gauche, empile les lois
liberticides, développe sans relâche les techniques
de surveillance et les fichiers, et choisit de brandir
toujours plus haut la menace «terroriste».
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 51
L’ennemi intérieur
La Globalisation de la surveillance
La généalogie coloniale et militaire de l’ordre
sécuritaire dans la France contemporaine
Mathieu Rigouste•La Découverte•2011•352 p.•12,70c
Aux origines de l’ordre sécuritaire
A. Matellart•La Découverte•2008•260 p.•10,20c
La France des années 2000 a vu se confirmer un
modèle de contrôle censé protéger la population
contre la prolifération de «nouvelles menaces»:
islamisme, terrorisme, immigration, violences
urbaines. Et pour justifier cet arsenal sécuritaire, un
principe s’est imposé: désigner l’«ennemi intérieur».
Comment les sociétés démocratiques ont-elles
accepté que leurs droits et liberté soient peu à peu
amputés par des dispositifs de surveillance ultrasophistiqués ? De l’anthropométrie au Patriot Act,
en passant par l’analyse des doctrines militaires,
l’auteur construit une généalogie de ce pouvoir.
À la recherche du nouvel ennemi
Fractures d’une vie
Pièces et main d’œuvre•L’échappée
2009•220 p.•13,20c
Qu’est-il de plus important, être ou avoir? Chacun,
de tout temps, essaie de concilier ces deux modes
d’existence, de les conjuguer comme il peut. Qui
n’a jamais menti, volé, éprouvé quelque colère ou
révolte, enfreint le code ou au moins rêvé le faire?
C’est un lieu commun que dans toute société, l’ordre
repose sur le sacrifice de moutons noirs, brebis galeuses et boucs émissaires, désignés à l’unanimité. D’où
l’intérêt de connaître le nouvel ennemi de la Sécurité
globale, cible des stratèges de la Rand Corporation et
des « livres blancs » du gouvernement.
Charlie Bauer•Agone•458 p.•2004•20,30 c
questions sociales, banlieues...
Nanterre en guerre d’Algérie
La décadence sécuritaire
Chroniques du bidonville (1959/1962)
Monique Hervo•Actes Sud•2013•256 p.•23 c
Gilles Sainati, Ulrich Schalchli•La fabrique
2007•112 p.•14,20 c
M. Hervo, militante du Service Civil International
(ONG avant l'heure), quatre-vingt-quatre ans
aujourd'hui, voulait exprimer son désaccord politique
sur la question algérienne au début des années 1950.
Etre une femme dans la France de l'époque, la
contraint à agir en toute indépendance.
Juges managers et comptables, mécanisation de
la peine, pouvoir démesuré de la police dans la
«chaîne pénale», nouvelles techniques de tatouage
des populations: si la «sûreté» était inscrite dans
la Constitution de 1791, il s’agissait de protéger les
individus contre l’arbitraire du pouvoir. A méditer.
Nous... la cité.
De Godzilla aux classes dangereuses
«On est partis de rien et on a fait un livre»
Collectif•Zones•2012•212 p.•15 c
recueil de textes publiés dans la revue Oiseautempête A. Fernandes, C. Guillon, C. Reeve
et B. Schwartz•Ab Irato•2007•95 p.•8 c
Entre provocations policières, soirées à tchatcher dans
les halls d'immeuble, jugements et appels, embrouilles
à la con, boulots foireux, visites en prison, heures
d'ennui et éclats de rire, c'est le quotidien d'un quartier populaire comme tant d'autres qui est raconté.
Vengeance d'Etat
Villiers-le-Bel, des révoltes aux procès
Collectif Angles morts•Syllepse•2011•158 p.•8 c
En retraçant les mécanismes de la répression des
révoltes de Villiers-le-Bel, ce livre s'inscrit dans la
dynamique politique des mobilisations en soutien
aux inculpés. Au-delà des condamnations
prononcées, c'est bien le procès de la banlieue et de
ses habitants qui a été fait par une classe politique.
La rage et la révolte
Alèssi Dell'Umbria•Agone•2010•180 p.•8,20 c
Anciennement édité sous le titre C’est de la racaille ?
Eh bien j’en suis!, l’auteur expose sa vision de la
banlieue: espace disloqué socialiement et
culturellement par les politiques de tous les
gouvernements successifs depuis 1980.
Le spectacle du sécuritaire donne l’illusion aux
«gens» qu’ils ne sont plus exploités comme salariés
mais respectés comme individus. Pourtant, à chaque
fois que des luttes collectives dépassent un certain
seuil de «dangerosité», le syndrome de Godzilla
recule, la peur s’inverse.
ZUP Petites histoires des grands ensembles
Fred Morisse•L’insomniaque•224 p.•2005•12,20 c
A l’heure où tombent une à une les barres et les tours,
où les Zone ne sont plus à Urbaniser en Priorité,
mais à éradiquer, les souvenirs se réapproprient le
béton. Fred Morisse raconte une vie faîte d’histoires,
drôles quelques fois, de ces petites histoires qui font
la vie des grands ensembles.
Punir les pauvres
Loïc Wacquant•Agone•364 p.•2004•20,30 c
Ce livre fouille les entrailles de l’État carcéral
boulimique étasunien. Il démontre comment, à
l’ère du travail éclaté et discontinu, la régulation des
classes populaires ne passe plus par le seul bras de
l’État social mais implique aussi celui de l’État pénal.
La diversité contre l’égalité
Classes laborieuses et classes
dangereuses
La promotion incessante de la diversité et la
célébration des «identités culturelles» permettent
au mieux, selon Walter Benn Michaels, de
diversifier la couleur de peau et le sexe des maîtres.
Sans remettre en cause la domination qui traverse
toutes les autres: celle des riches sur les pauvres.
Louis Chevalier•Perrin•565 p.•2002•11,20c
W. B. Michaels•Raisons d’Agir•2009•155 p.•7,10 c
Ce livre est un classique: ce tableau de Paris au XIXe
siècle n’a pas pris une ride et sa thématique «classes
laborieuses/classes dangereuses» est devenue un
lieu commun de la réflexion sociale et politique,
y compris jusqu’à nos jours.
51
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 52
colonialisme, eslavage
L’écartèlement algérien
Jean-Marie Tixier•Éd. libertaires•2013•265 p.•15 c
Écartelé entre ses origines algériennes et son présent
français, J.-M. Tixier n’a eu de cesse d’établir des
passerelles entre ces deux rives de la Méditerranée
qui ont un passé et peut-être un avenir commun.
Comme le dit excellemment Benoist Rey,
dans sa préface, «nous l'accompagnons dans
cet espoir insensé».
Au pays de la cloche félée Tribulations
d'un cochinchinois à l'époque coloniale
Ngo Van•L’Insomniaque•2013•222 p.•12 c
Ce livre retrace, au fil des souvenirs d'un témoin
engagé, une époque qui se clôt avec le début
de la guerre d'Indochine. C'est cette mémoire
confisquée par les idéologies de tous les pouvoirs
que ce récit entend raviver.
Frantz Fanon par les textes de l’époque
Sortir du colonialisme•Les Petits matins•2013•138p.•5 c
L’analyse de Fanon des pathologies politiques
et sociales du racisme est toujours d'une étonnante
actualité. D'où la pertinence de publier aujourd'hui
ce recueil de textes abordant le thème de
la désaliénation, au prisme de l'antipsychiatrie
comme de l'anticolonialisme.
La question coloniale dans le mouvement
ouvrier en France (1830-1962)
Une histoire atlantique de la traite
Marcus Rediker•Seuil•2013•548 p.•24 c
Illustre représentant de l’Histoire atlantique et
spécialiste de la piraterie, Marcus Rediker propose
ici de faire le récit de cette effroyable tragédie
depuis un poste d’observation inédit et nous
entraîne à sa suite à bord des navires négriers
qui assuraient alors la traversée de l’Atlantique,
le «Passage du milieu».
Frantz Fanon, une vie
David Macey•La Découverte•2013•597 p.•15 c
En le réinscrivant dans son temps, en ne cachant
ni ses contradictions ni ses tâtonnements, en ne
négligeant aucune facette de la carrière de ce révolutionnaire qui fut aussi psychiatre, l’auteur offre de
nouvelles clés pour comprendre l'extraordinaire
fécondité de l'oeuvre de Frantz Fanon.
Amilcar Cabral
Collectif•CETIM•2013•74p.•8,50 c
Né en 1924, dirigeant historique du mouvement pour
l'indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert,
Amilcar Cabral a été assassiné à Conakry le 20 janvier
1973, trahi par certains de ses propres compagnons
à la solde, selon toute vraisemblance, du régime
colonial portugais. Ce petit livre présente quelquesuns des textes d'Amilcar Cabral les plus marquants.
J. Le Gall•Les Bons caractères•2013•128p.•8,20 c
Militant de l’indépendance algérienne
Comment l’alignement du mouvement ouvrier
sur les vues de l’impérialisme français fut-il possible,
quelles en furent les raisons, comment la légende
de la gauche anti-colonialiste a-t-elle pu subsister,
ce sont quelques-unes des questions auxquelles
tente de répondre cet ouvrage.
Mémoires 1921-2000
Mohamed Mechati•Tribord•2012•144 p.•13 c
1878, carnets de campagne en
Nouvelle-Calédonie Précédé de La guerre
L'auteur, membre de l'Organisation Spéciale (OS),
bras armé du Parti du peuple algérien (PPA) est l'un
des rares acteurs qui livre son témoignage sur cette
période charnière du passage de l'action politique
à l'option de la lutte armée devenue une exigence
historique après les massacres de Sétif du 8 mai 1945.
d'Ataï, récit kanak
Michel Millet•Anacharsis•2013•144p.•15 c
Les soldats du refus pendant
la guerre d'Algérie
En 1878, les Kanak de Nouvelle-Calédonie
se révoltent. La France fait donner la troupe
et c'est ainsi que Michel Millet, simple artilleur,
se retrouve à porter son pesant canon dans les forêts
tropicales. Il consigne dans ses Carnets de campagnes
ses marches et contre-marches dans la tourmente
de cette Grande insurrection noyée dans le sang.
Cinquante ans après la fin de la guerre d’Algérie,
ce livre donne la parole à quelques uns de ceux
qui ont refusé de porter les armes contre le peuple
algérien. Ils livrent ici leur témoignage, décrivant
leur lutte au quotidien, leurs raisons, leurs espoirs.
Les Égorgeurs
Benoist Rey•Éd. libertaires•2012•64 p.•10 c
Ce livre a été publié aux Éditions de Minuit
et immédiatement saisi par la justice. Il a survécu
à cinquante ans de silences et de mensonges.
Cette nouvelle édition reste un témoignage
marquant dans l’histoire coloniale française.
OEuvres
52
A bord du négrier
Henri Alleg•éd. de l’Epervier•2012•94 p.•12 c
Réflexions sur la traite
et l’esclavage des Nègres
O. Cugoano•La Découverte•2009•120 p.•12,20 c
Ces Réflexions furent le premier texte abolitionniste
écrit, au XVIIIe siècle, de la main d’un ancien esclave
africain. Cugoano raconte comment, jeune garçon,
il fut enlevé en Afrique et déporté dans une colonie.
Il témoigne de la violence des razzias, des conditions
de la traversée, de l’enfer du travail sur les plantations.
Frantz Fanon•La Découverte•2011•884 p.•27,40 c
Décoloniser l'esprit
Frantz Fanon, né à la Martinique en 1925, mort
à Washington en 1961, psychiatre et militant anticolonialiste, a laissé une oeuvre qui, un demi-siècle
plus tard, conserve une étonnante actualité et connaît
un rayonnement croissant dans le monde entier.
Ngugi Wa Thiong'o•La Fabrique•2011•168p.•15,30c
A travers son parcours personnel de romancier
et d'homme de théâtre, l’auteur montre que le rôle
donné aux littératures orales africaines, la référence
aux traditions de résistance populaire, tout cela
qui passe par la langue est la condition nécessaire
pour décoloniser l'esprit.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 53
Etats-Unis, impérialisme américain
Howard Zinn Une vie à gauche
Martin Duberman•Lux•2013•392 p.•24 c
Howard Zinn a bouleversé notre façon d'aborder
l'histoire et il en a été lui-même un acteur à part
entière. S'étant trouvé au coeur des événements
marquants de l'histoire contemporaine des EtatsUnis, il pourrait être le héros d'un roman historique
autant que le catalyseur d'une réflexion sur la tâche
de l'historien.
Panthères noires
Histoire du Black panthers party
Tom Van Eersel•L’Échappée•2006•128 p.•12 c
Les Panthères noires représentent le réveil de l’homme
noir face aux violences physiques et sociales dont il
est victime. Ni intégrationnistes, ni séparatistes, leur
objectif est la Révolution. Malgré sa brièveté, cette
expérience révolutionnaire reste encore un modèle
pour les opprimés du monde entier.
Narcotrafic
Division Street
La «guerre aux drogues» en question
François Polet•Syllepse•2013•198p.•13 c
Genèse d'une histoire orale des Etats-Unis
Studs Terkel•Amsterdam•2011•360p.•20,30 c
Loin d’endiguer le phénomène, le modèle répressif
imposé depuis quarante ans par les États-Unis
a objectivement alimenté les différents trafics
de drogue, la prohibition décuplant le prix des
drogues, l’attractivité de leur commerce et le
pouvoir des trafiquants.
Ceci est le premier livre d'entretiens de Studs Terkel.
Armé de son enregistreur, le journaliste capte la
parole de la piétaille au gré de ses rencontres et de
ses errances dans les bars, les rues et les taxis, de part
et d'autre de Division Street, artère de Chicago qui
symbolise pour lui les divisions politiques, sociales
et culturelles de l'Amérique.
Freedom Summer
Luttes pour les droits civiques, Mississippi 1964
Doug McAdam•Agone•2012•480 p.•26 c
Obama s’en va-t-en guerre
Juin 1964. Plus de mille volontaires rejoignent le
Mississipi pour soutenir l’inscription des électeurs
noirs. Deux mois plus tard : quatre morts, quatrevingt personnes battues et mille arrêtées. Ce livre
retrace l’histoire de cet été-là et de son impact sur
toute une génération.
La page semblait tournée. Le monde presque entier
pensait que l’élection de Barack Obama allait marquer
la fin de l’arrogance et de la brutalité, que la parenthèse
honteuse de l’ère Bush allait se refermer. Mais nous en
sommes malheureusement toujours au même point,
l’hypocrisie en plus finalement.
L’impossible neutralité
La guerre du Viêt Nam
Autobiographie d’un historien et militant
Howard Zinn•Agone•2013•352 p.•12c
Tariq Ali•La fabrique•2010•182p.•15,30 c
John Prados•Perrin•2011•833 p.•30,50 c
«L’histoire est pleine de ces moments où, contre
toute attente, les gens se sont battus ensemble pour
plus de justice et de liberté, et l’ont finalement
emporté. Et ma vie fut pleine de ces individus,
ordinaires et extraordinaires dont la seule existence
m’a donné espoir.»
Engagés dans un conflit qu'ils ne pouvaient gagner,
les républicains comme les démocrates n'ont pas su
puis pu sortir du scénario tragique dans lequel
sombrait l'Amérique. Tour à tour récit enlevé, essai
novateur et témoignage personnel émouvant, cette
oeuvre dresse le bilan d'une guerre qui bouleversa les
Etats-Unis et modifia l'équilibre planétaire.
Le triomphe de l'image
Désobéissance civile et démocratie
Une histoire des pseudo-événements en Amérique
Daniel Boorstin•Lux•2012•336 p.•19 c
Sur la justice et la guerre
Howard Zinn•Agone•2010•553 p.•15,30 c
Aux États-Unis, en pleine effervescence des années
1960, la révolution de l’image bat son plein. Le
dynamisme des médias de masse, de la publicité et
du marketing est à son comble. Sous la réussite,
cependant, l’auteur perçoit la menace : celle d’une
substitution de l’image à la réalité.
Notre manière de penser est une question de vie ou
de mort. Si ceux qui tiennent les rênes de la société
se montrent capables de contrôler nos idées, ils sont
assurés de rester au pouvoir. Nul besoin de soldats
dans les rues. Nous nous contrôlerons nous-mêmes.
La Prodigieuse Procession & autres charges
Vladimir Pozner•Lux•2009•354 p.•20 c
Pour la plupart inédits, ces textes montrent une
facette peu connue de l’auteur, du moins en France:
une verve satirique retournée contre le patriotisme,
le racisme, l’hypocrisie religieuse et le cynisme
des nations occidentales se partageant le monde.
En ces temps de crise, il faut lire cette chronique de
l’Amérique de la Grande Dépression. Dans un
genre qui lui est propre, qui tient autant du
reportage que du roman, Pozner observe et décrit
les Etats-Unis alors en pleine détresse spirituelle et
matérielle, mais qui ne cesse de fasciner.
Mark Twain•Agone•2012•321 p.•23,40 c
La bombe De l'inutilité des bombardements
Howard Zinn•Lux•2011•96p.•10 c
D'Hiroshima à l'Irak, en passant par la guerre du
Vietnam, les bombardements aériens sont au cour de
la stratégie militaire américaine. Selon Howard Zinn,
il faut condamner les bombardements intensifs en
raison des atrocités qu'ils infligent à des centaines de
milliers d'êtres humains, pour la plupart des civils.
Les États-désunis
Une histoire populaire
des Etats-Unis de 1492 à nos jours
Howard Zinn•Agone•2002•812 p.•28,40 c
Cette histoire des États-Unis présente le point de
vue de ceux dont les manuels d’histoire parlent
habituellement peu : les Indiens, les esclaves en
fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du
textile, les syndicalistes, les GI du Vietnam, les activistes des années 1980-1990...
53
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 54
Palestine, Moyen-orient
Israël : le nouvel apartheid
M. Bole-Richard•Les liens qui libèrent•2013•250p.•18c
Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre Stambul•Acratie•2012•600 p.•25 c
Apartheid réinventé, apartheid masqué, les faits et
les réalités sur le terrain le démontrent facilement.
Ce livre en est une illustration, un constat basé sur
des données irréfutables. Ce qui est beaucoup plus
grave est que ce système ségrégatif ne pourra que
prospérer en raison du refus d'Israël de créer un
Etat palestinien digne de ce nom
Il n’y aura pas de paix si on ne la fonde pas sur
l’égalité des droits dans tous les domaines. Il n’y
aura pas de paix sans une rupture avec le sionisme
ou un dépassement de cette idéologie. Le sionisme
n’est pas seulement criminel pour les Palestiniens,
il est suicidaire pour les Juifs.
Comment j’ai cesse d’être juif
Shlomo Sand Flammarion 2013 138 p. 12 c
Entre le Jourdain et la mer (avec un DVD)
Eric Hazan,Eyal Sivan•La Fabrique•2012•67 p.•14 c
«Supportant mal que les lois israéliennes m'imposent
l'appartenance à une ethnie fictive, supportant
encore plus mal d'apparaître auprès du reste
du monde comme membre d'un club d'élus,
je souhaite démissionner et cesser de me considérer
comme juif».
La partition est un simulacre pour maintenir le statu
quo, ce n’est pas une solution, c’est un discours.
Remplaçons, disent Hazan et Sivan, la partition par
le partage, la mise en commun de l’espace entre le
Jourdain et la mer. Une idée qui date des années 20 et
qui a été défendue notamment par Harendt et Buber.
Boycott, Désinvestissement, Sanctions
Le livre de Handala Les dessins de résistance
de Naji al-Ali ou l'autre histoire de Palestine
Naji Al-Ali•Scribest Publications•2011•170 p.•15c
BDS contre l'apartheid et l'occupation de la
Palestine
Omar Barghouti•La fabrique•2010•188 p.•14,20 c
Le mouvement BDS (boycott, désinvestissement,
sanctions) est issu d'organisations populaires
palestiniennes en lutte contre l'occupation militaire
de la Palestine et l'apartheid en Israël.
Comme l'explique Barghouti, c'est un mouvement
non violent, moral et antiraciste.
Un État commun
Ce livre présente une sélection inédite de 140
dessins du caricaturiste palestinien Naji al-Ali,
créateur du personnage Handala, célébré comme un
héros au sein du monde arabe et quasiment inconnu
dans le monde occidental.
questions internationales diverses
On s’en câlisse
Histoire profane de la grève, printemps 2012, Québec
Collectif de débrayage•Entremonde•2013•283p.•12c
Février à septembre 2012 : au Québec,
l'augmentation des frais de scolarité rencontre
une résistance acharnée, qui prend vite les traits
d'un soulèvement généralisé. Le pouvoir libéral
perd pied et décrète une loi d'exception.La rue
répond «la loi spéciale, on s'en câlisse»,
on s'en fout.
En finir avec l'Europe
Cédric Dugrand•La fabrique•2013•149 p.•15 c
Rithy Panh•LGF•2013•332 p.•6,90 c
Trente ans après la fin du régime de Pol Pot,
qui fit 1,7 million de morts, l’auteur est devenu
un cinéaste réputé. Il décide de questionner
un des grands responsables de ce génocide :
Duch, qui n'est ni un homme banal ni un démon,
mais un organisateur éduqué, un bourreau qui
parle, oublie, ment, explique, travaille à sa légende.
Vandana Shiva Victoires d’une Indienne contre
le pillage de la biodiversité
Lionel Astruc•Terre vivante•2012•192 p.•18,30c
En finir avec l'Europe comme une évidence,
comme une ligne d'horizon de la controverse
politique. Cela questionne aussi l'a priori
de l'«autre Europe», comme seule option
stratégique immédiatement opérante pour les
gauches sociales et politiques. Car si les nations
ne sauraient être un refuge, l'Europe néolibérale
se révèle être un piège dont il reste à se défaire.
L’histoire de cette femme est d’abord celle d’une
grosse erreur de parcours suivie d’une rédemption
personnelle. Celle d’une spécialiste brillante de
la physique nucléaire, qui se retrouve du jour
au lendemain face à son destin et décide de changer
de vie en collectant ses tout premiers sachets
de graines locales et d’en assurer la préservation...
Rencontres paysannes turques
Chine : des ouvrières migrantes parlent
Pun Ngai•L'Insomniaque•2011•155 p.•15c
Carnets de voyage en Turquie
F. de Ravignan•Le pédalo ivre•2013•84 p.•12 c
La Turquie, qui frappe à la porte de l'Europe,
possède neuf millions de paysans, soit presque
autant à elle seule que la CCE. Ce livre propose
un témoignage et une réflexion sur la paysannerie
turque à travers de nombreuses rencontres,
lors voyage effectué par les trois auteurs en 2009.
54
L'élimination
Avis au consommateur
La Chine est devenue l'immense usine qui fournit
toute la camelote dont les marchés sont inondés
de par le monde. Ceci n'a pu s'accomplir que
par l'exode de deux cents millions de paysans
qui ont quitté leurs villages pour aller trimer dans
les usines de la côte. Seize paysannes devenues
ouvrières racontent leur histoire, souvent cruelle,
une fois débarquées dans les villes.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 55
Afrique noire, Maghreb
La France en guerre au Mali
Dans les machoires du chacal
Enjeux et zones d’ombre
Survie•Tribord•2013•249 p.•7 c
Mes amis Touaregs en guerre au Nord-Mali
Gaël Baryin•Le passager clandestin•2013•92 p.•4 c
Le 10 janvier 2013, François Hollande engage
l'armée française au Mali pour enrayer une offensive
de groupes armés qui occupaient les deux tiers
du pays. L'association Survie a enquêté pendant
plusieurs mois pour faire la lumière sur les enjeux
et les dérives de cette guerre française.
Avec toute la puissance d’évocation que confère
l’amitié, il nous dresse ici le portrait sensible et
lucide d’une région et de son peuple en lutte depuis
plus de 50 ans, évoquant tour à tour son histoire, sa
culture et le mode de vie nomade.
Minerais de sang
Une face cachée du nucléaire français
Raphaël Granvaud•Agone•2012•300 p.•14 c
Les esclaves du monde moderne
Christophe Boltanski•Grasset•2012•344 p.•19,50 c
Areva en Afrique
De l'Afrique des guerres oubliées au London
Stock Metal Exchange, des usines de Malaisie aux
poubelles à ciel ouvert du Ghana, en passant par
Bruxelles et Paris, c'est un roman-vrai, tissé d'argent,
d'influences obscures, de politique.
L'uranium alimentant le nucléaire civil et militaire
provient depuis longtemps du sous-sol africain.
L’auteur détaille les conditions dans lesquelles la
France et Areva se le procurent au meilleur coût,
au prix d'ingérences politiques et de conséquences
environnementales, sanitaires et sociales.
Rwanda, une histoire volée
Petite histoire de l'Afrique
Dette et génocide
Renaud Duterme•Tribord•2013•108 p.•4 c
L'Afrique au sud du Sahara, de la préhistoire
à nos jours•C. Coquery-Vidrovitch•La découverte
2010•222 p.•15,30 c
La compréhension du génocide rwandais nécessite
de dépasser les frontières du petit pays qu'est
le Rwanda. Il est impossible de bien saisir cette
tragédie sans analyser l'intégration forcée du pays
au système économique mondialisé, débutée
dès la période coloniale.
L'Afrique subsaharienne est le berceau de
l'humanité, et son histoire la plus vieille du monde.
Ce petit livre, qui se destine à un public curieux
mais non spécialiste, se nourrit d'un demi-siècle de
travaux fondamentaux portant sur la question.
Une Histoire populaire du Congo
Que fait l’armée française en Afrique ?
Cet ouvrage, destiné à un large public, est d'abord
une utile introduction à l'histoire du Congo,
de Léopold II à Joseph Kabila en passant
par Lumumba et Mobutu. Mais c'est avant tout
un outil pour se défaire des clichés que l'on colle
trop facilement sur le dos des Congolais.
Après un retour sur le dispositif néocolonial mis en
place pendant la guerre froide, précédé d’un bref
rappel historique, ce livre traite, – notamment sur les
conflits ivoirien et tchadiens –, des dernières interventions militaires censées illustrer la « nouvelle»
politique de la France en Afrique...
Burkina Faso 2011
Nations nègres et culture
Chronique d’un mouvement social
Lila Chouli•Tahin Party•2012•8 c
Cheikh-Anta Diop•Presence Africaine
1999•564 p.•15,30 c
Burkina Faso, février 2011. La mort du collégien
Justin Zongo, suite à des brutalités policières,
provoque des manifestations populaires dans la ville
de Koudougou. Si la révolte au Burkina Faso n’a pas
connu la même issue qu’en Tunisie et en Égypte, il y
a néanmoins eu des victoires sectorielles.
Avec quarante ans de recul, les grands thèmes
développés ici n’ont pas vieilli et sont maintenant
accueillis comme des vérités scientifiques, alors qu’à
l’époque ces idées paraissaient si révolutionnaires que
très peu d’intellectuels africains osaient y adhérer.
Le Togo, de l’esclavage au libéralisme
mafieux Nouvelle édition revue et actualisée.
Des rêves de l’indépendance au désenchantement
(1962-1969) Catherine Simon•La Découverte
2011•286 p.•12,70 c
Soumis ensuite aux programmes de privatisation
sauvage dictés par la Banque mondiale, ce minuscule
État devint un espace off-shore où s’activent milices
privées américaines, agents secrets français,
coopérants allemands, hommes d’affaires sans
scrupules, politiciens corrompus et avocats véreux.
Que s’est-il passé après l’indépendance de l’Algérie
en 1962 ? A quoi ressemblait le pays au sortir de la
guerre, une fois disparus les pieds-noirs ? Quelles ont
été les espérances de ces années-où résonnaient les
mots de révolution, d’autogestion ? « Alger, c’était La
Havane », résume l’un de ceux qu’on désigne sous le
terme de « pieds-rouges ».
Tony Busselen•Aden•2010•184 p.•19,30 c
Gilles Labarthe•Agone•2013•13 c
La révolution confisquée
Enquête sur la transition démocratique en Tunisie
Pierre Puchot•Actes Sud•2012•240 p.•22 c
La révolution tunisienne n'est-elle qu'un mirage ?
Que s'est-il vraiment passé le 14 janvier 2011 ?
Quel est ce cabinet fantôme, que beaucoup,
du blogueur devenu ministre, Slim Amamou,
à l'ancien ministre de l'Intérieur Rajhi, ont dénoncé
tout au long du printemps ?
Raphaël Granvaud•Agone•2009•480 p.•18,30 c
Algérie, les années pieds-rouges
La Françafrique
Le plus long scandale de la République
F.-Xavier Verschave•Stock•379 p.•1998•20,30 c
Depuis quarante ans, la politique française en
Afrique vise uniquement à exploiter les ressources
naturelles et géopolitiques des pays
francophones.dans la plaie.
55
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 56
Amérique latine
Mémoire du feu Les naissances ;
Les visages et les masques ; le siècle du vent
Eduardo Galeano•Lux•2013•990 p.•29 c
«Je suis un écrivain qui souhaite contribuer au
sauvetage de la mémoire volée à l’Amérique entière,
mais plus particulièrement à l’Amérique latine,
cette terre méprisée que je porte en moi.»
Publiés ici pour la première fois en un seul volume,
Mémoire du feu est composé de fragments qui
forment une vaste et tumultueuse mosaïque
de l’histoire des peuples latino-américains,
de l’époque précolombienne jusqu’à 1985.
Venceremos ! Analyses et documents
L’enfer Terreur et survie sous Pinochet
Luz Arce•Les petits matins•2013•565 p.•20 c
Bien plus qu’une autobiographie, L’Enfer permet de
comprendre les mécanismes qui ont poussé une jeune
femme à l’engagement politique puis à la résistance
contre Pinochet, et enfin à la collaboration. Luz Arce
y retrace l’ensemble de son parcours, depuis son
enfance jusqu’au moment où elle prend la décision de
publier ce livre, qui paraît en 1993 au Chili.
Les derniers exilés de Pinochet
Des luttes clandestines à la transition démocratique
Xavier Montanya•Agone•2009•220 p.•18,30c
De la période de l'Unité populaire chilienne (19701973), on ne connaît souvent en France que le nom
d'Allende. Ce livre propose un retour sur l'Unité
populaire envisagée du point de vue de celles et ceux
qui la construisirent et la défendirent au quotidien.
Le 20 janvier 1990, alors que le général Pinochet
s'apprête à céder la place à un président
démocratiquement élu, une spectaculaire évasion a
lieu dans une prison de Santiago. Les prisonniers
politiques du Front patriotique Manuel Rodriguez
(FPMR) viennent brutalement rappeler que, derrière
les apparences de la " transition démocratique ", les
comptes de la dictature sont loin d'être réglés.
Cuba Révolution dans la révolution
¿Donde estan?
sur le pouvoir populaire au Chili (1970-1973)
Collectif•Syllepse•2013•190 p.•10 c
Collectif•Rouge et Noir•2012•328 p.•18 c
Des groupes informels composés majoritairement
d’activistes sociaux, de jeunes artistes et de jeunes
universitaires, se regroupent et se retrouvent autour
de discussions, de lectures, de manifestations à caractère culturel, de happenings, indépendamment des
structures officielles.
Nous serons des millions
Evo Morales et la gauche au pouvoir en Bolivie
Collectif•Raisons d’agir•2008•124 p.•6 c
Avant d'être exécuté pour avoir mené l'insurrection
indienne de 1780-1781 dans le Haut Pérou, Tupac
Katari annonce : «Je reviendrai et nous serons des
millions.». Plus de deux siècles plus tard, en
décembre 2005, le peuple bolivien élit Evo Morales
à la présidence de la république.
Terreur et disparition au Pérou (1980/2000)
D. Dupuis•Le passager clandestin•2009•381p.•20c
De 1980 à 2000, l'armée du Pérou n'a pas hésité à
recourir à la terreur pour combattre la guérilla
sanguinaire du Sentier lumineux. Sous trois gouvernements successifs, plus de 13000 personnes ont
disparu après avoir subi toutes sortes de violences.
Les veines ouvertes de l’Amérique Latine
Eduardo Galeano•Pocket•2001•454 p.•8,10 c
Voici l’histoire implacable du pillage d’un continent.
Nous suivons, siècle après siècle, et dans le moindre
détail, la honte du mécanisme qui a conduit à
une dépossession ruinant les nations. Cet ouvrage
essentiel sur l’exploitation de l’homme par l’homme
est à l’échelle d’un continent.
résistances indiennes
Mémoires de l’Amérique septentrionale
Louis-Armand de Lahontan•Lux•2013•328 p.•16 c
Publiés en 1703, les Mémoires de l'Amérique
septentrionale de Lahontan s'inscrivent dans
la tradition de l'histoire morale et naturelle, genre
qui veut représenter la géographie, l'histoire,
la flore et la faune en même temps que les moeurs
et coutumes d'une large région. Ils constituent aussi
une critique très vive des orthodoxies européennes
de l'époque dans les domaines religieux, philosophique, ethnographique, politique et social.
La grande revanche
Les Amérindiens à la reconquête de leur destin
Collectif•Autrement•2013•151 p.•19 c
Ce livre s'intéresse pour la première fois à ce peuple
non pas du point de vue des ethnologues et
anthropologues, mais en tant que force politique.
Sa force réside dans un travail minutieux d'enquête.
56
Des ombres à l’aube
Un massacre d’Apaches et la violence de l’histoire.
Karl Jacoby•Anacharsis•2013•26 c
Le 30 avril 1871, dans le canyon d’Aravaipa, une
troupe d’Indiens Tohono O’odahms, de Mexicains
et d’Américains massacrait dans leur sommeil plus
de 140 Apaches. Ce carnage fit alors grand bruit et,
contrairement à d’autres, fut suivi d’un procès –
dont tous les accusés bénéficièrent d’un non-lieu.
La ligne noire des bisons
J. Tanner•Le passager clandestin•2012•362 p.•19c
En 1789, John Tanner, fils de pionnier européen
alors âgé de 9 ans, est capturé dans le Kentucky
par des Indiens shawnees, puis revendu à une
famille ojibwa. Pendant trente ans, il partage
la vie de ces derniers, prend femme parmi eux,
devient un chasseur et un guerrier réputé, explore
de nouveaux territoires…
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 57
Mexique, zapatisme
Dignas Témoignages de femmes défenseures
68
des droits humains au Mexique
Collectif•PBI•2013•68 p.•10 c
P. I. Taibo II•L’Échappée•2008•128 p.•10,20c
Cette publication est le résultat de l’engagement
et du dévouement de nombreuses personnes
qui ont participé au travail de PBI Mexique.
Nous aimerions remercier particulièrement
les femmes qui ont partagé leur temps et leurs
témoignages avec nous ; les volontaires qui ont
aidé à réaliser ces entretiens.
Ethique et politique
Sous-Commandant Marcos
L’Escargot•2013•160 p•8 c
« Mentir en grand, et le faire impunément,
c’est cela, le pouvoir. Des mensonges géants qui
incluent acolytes et paroissiens pour leur donner
validité, certitude, statut. [...] Et le mensonge doit
être si énorme qu’il ne soit pas statique.»
Pancho Villa, roman d’une vie
P. I. Taibo II•Payot•2013•1400 p.•11 c le tome
Personnage mythique, un jour hors-la-loi, un jour
général de l'armée fédérale mexicaine, Pancho Villa
(1878-1923) est au coeur de nombreux récits
légendaires qu'il a parfois lui-même racontés
ou suscités, et qui sont si variés qu'il semble
impossible de les démêler.
Chucho el Roto Dandy d’honneur
Anonyme•Sao Maï•2012•190 p.•10 c
Jesùs Arriaga, dit Chucho el Roto (1834-1885)
demeure probablement aujourd'hui, aux yeux
des Mexicains, le bandit le plus célèbre et le plus
emblématique ayant jamais écumé leur pays.
La Palabra del Agua
Collectif•CMDE•2012•96 p.•17 c
Le livre revient sur l’histoire et le rôle de ces radios
au Mexique, et sur les questions soulevées par le
documentaire. À l’heure où le Mexique traverse une
grave crise politique et sociale, La Parole de l’eau
nous rappelle que le mouvement pour l’autonomie
est la seule réponse à la violence institutionnelle.
Petite histoire de la conquête
des Amériques
H. Koning•L’Échappée•2010•158 p.•11,20 c
Ce livre raconte la tragique histoire de la conquête
d’un continent, l’Amérique, et de l’implacable
dévastation des cultures et des peuples qui
y vivaient. C’est aussi le récit de leurs résistances,
de Túpac Amaru à l’American Indian Movement.
Mémoires de Géronimo
S.M. Barret•La Découverte•2003•174p.•8c
En 1904 un « inspecteur général de l’éducation »
rencontre un vieil indien, prisonnier de guerre
et déporté, loin de son Arizona natal où il terminait
ses jours en cultivant des pastèques : il s’agit
du célèbre chef apache Géronimo qui avait tenu
en respect, des années durant, les meilleures
troupes des USA.
1968. Dans le monde entier la jeunesse se soulève.
À Mexico, un gigantesque mouvement populaire
embrase l’automne. Mais la brutalité de l’État fait
basculer les étudiants révoltés dans la clandestinité
vers un massacre que le pouvoir occultera pendant
de nombreuses années.
Le miroir du Mexique
Chroniques de barbarie et de résistance
C. Albertani•Monde libertaire•2012•236 p.•12 c
Les textes ici sélectionnés sont, pour l'essentiel,
traduits d'un ouvrage paru en espagnol sous le titre:
El Espejo de México et abordent aussi bien les
douleurs subies par la population que ses pratiques
de solidarité et de rébellion, porteuses d'espoirs.
La rébellion zapatiste
Insurrection indienne et résistance planétaire
Jérôme Baschet•Flammarion•2005•324 p.•10,20 c
1994 apparaît comme l'amorce d'une mobilisation
mondiale, dont Seattle sera l'une des grandes étapes.
Etude approfondie des idées et des valeurs du
zapatisme, ce livre est aussi une mise en perspective
de ses apports et de ses stratégies au Mexique
et dans le monde.
Saisons de la digne rage
Sous-commandant Marcos•Flammarion
2009•275 p.•21,40 c
« Si ta révolution ne sait pas danser, ne m’invite pas
à ta révolution! » Un appel à réunir la lutte et la fête,
la pensée et les sens, l’anticapitalisme et le plaisir
de la vie. Révolutionnaires sans dogme ni parti, le
sous-commandant Marcos et le mouvement zapatiste
sont devenus les porte-paroles d'une expérience
politique inédite : les conseils de bon gouvernement.
Propos d’un agitateur
Ricardo Florès Magon•Libertalia
2008•68 p.•7,10c
« Je viole la loi ? C’est vrai, mais elle n’a rien à voir
avec la justice. En violant les lois promulgués,
je ne fais que rétablir la justice bafouée, par les
riches, qui volent les pauvres au nom de la loi ».
Échos du Mexique indien et rebelle
A.Dell'Umbria•Rue des cascades•2010•90 p.•7,10 c
Ces échos du Mexique indien et rebelle
comprennent deux brefs essais écrits à l’automne
2009, «La guelaguetza d’Oaxaca» et «Les terres
communales» de Santa Maria Ostula», suivis du
«Manifeste d’Ostula», proclamation en juin 2009
du Congrès national indigène du Mexique.
Les révolutions du Mexique
Americo Nunes•Ab Irato•2009•240 p.•15 c
La Révolution Mexicaine (1911-1938) fut-elle
«socialiste» ? «Démocratique-bourgeoise» ?
Agraire ? Sociale ? Paysanne ? Anti-impérialiste ?
La révolution Mexicaine fut tout cela à la fois.
La Révolution mexicaine fut la révolution des
classes moyennes, des capitalistes, des organisations
ouvrières intégrées, des bureaucraties syndicales,
des «Seigneurs de la Guerre» : les vainqueurs.
57
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:24
Page 58
littérature
Dandy
Richard Krawiec•Tusitala•2013•250 p.•18 c
«Depuis les années 1980, la pauvreté, les inégalités,
la faim, la dégradation de la planète – tout a empiré.
La première étape du changement consiste
à observer et à témoigner. Littérature du témoignage
– et tout simplement sacrée bonne fiction –, Dandy
était enthousiasmant et pertinent il y a vingt-cinq ans.
Il l’est encore plus aujourd’hui. Lisez-le.»
Camarade Kisliakov, c’est mon voisin, qui a peur
de perdre son travail, ses amis, s’il ne s’adapte
pas aux nouvelles règles du jeu. C’est la chute
d’un monde pour un empire invisible et dévastateur,
celui de l’argent et du profit, de l’industrie,
de la «culture» et du mépris.
Des nouvelles édités par le passager clandestin
de science-fiction ou d’anticipation, empruntées
aux grands noms comme aux petits maîtres du
genre, tous unis par une même attention à leur
propre temps, un même génie visionnaire et un
imaginaire sans limites. À travers ces textes
essentiels, se révèle le regard d’auteurs d’horizons
et d’époques différents, interrogeant la marche
du monde, l’état des sociétés et l’avenir de l’homme.
Lorsque les futurs d’hier rencontrent notre présent...
Moravagine
Sous la ville rouge
Moravagine, c'est le mal, la folie, l'énergie
destructrice, incarnés dans le dernier descendant
d'une famille royale en exil. Son histoire, pleine
de bruit et de fureur, est racontée par son témoin,
son confident, Cendrars lui-même, dont Moravagine,
sa créature, est le double, l'ombre maudite qu'il
cherche à exorciser dans cette œuvre envoûtante,
une des plus originales de notre époque.
Charlie Hasard habite à Marseille. C'est un solitaire qui ne
connaît que deux passions : l'écriture et la boxe. Il a subi
de nombreux échecs auprès des éditeurs, et trouve un
exutoire dans les séances d'entraînement au club. Quand
un de ses textes trouve enfin grâce auprès d'un éditeur
parisien, Charlie est persuadé que sa vie va enfin changer.
C'est en réalité le début pour lui d'un effrayant engrenage.
Emeutia Erotika
Oscar «Zeta» Acosta•Tusitala•2013•320 p.•20 c
Le désir ouvre en nous toujours les mêmes chemins
de feu. Frottements, chaleur, pointes de flammes
légères, combustion généralisée. L'incendie lèche les
corps comme il lèche les forêts profondes. L'émeute
embrase une foule comme deux amants s'allument...
Marqué par le gonzo journalisme de son ami Hunter
S. Thompson et la contre-culture ambiante, l’auteur
signe un roman foisonnant, brut, traversé par un
humour décapant. A travers son autoportrait, le
Bison californien esquisse un tableau plein d’ironie
du pays qu’il aime et déteste à la fois.
Douze ans d’esclavage
Orgasme à Moscou
Ce livre raconte l’histoire de S. Northup, un menuisier
et violoniste noir du Nord. Homme libre, il est enlevé
une nuit alors qu’il voyage loin de chez lui pour être
vendu comme esclave. Quand il retrouve enfin son
statut d’homme libre, après douze années de captivité,
il s’attèle à décrire minutieusement ce qu’il a vécu :
ce livre en est le résultat.
Guerre froide, 1970. La fille du patron de la mafia
new yorkaise, Anna Maria Pepperoni, connaît son
premier orgasme lors d'un voyage de presse
à Moscou. Le fauteur de trouble(s) ? Sergueï
Mandelbaum, fils de rabbin et dissident juif fauché
doté d'une étonnante propension à susciter
des orgasmes.
Construire un feu
Un locataire Suivi de Histoire pour enfants
Svava Jakobsdóttir•Tusitala•2013•450 p.•15 c
Construire un feu (« To Build a Fire ») est l’une des
plus fameuses nouvelles de Jack London (18761916). Libertalia propose une nouvelle traduction
illustrée de cette fable anti-individualiste qui
réconcilie les adeptes de l’écrivain du Grand Nord
et ceux du chantre de la révolution.
Paru en 1969, Un Locataire est un pilier littéraire et
politique de l'Histoire islandaise. Un couple islandais
accepte l'intrusion d'un locataire étranger dans leur
petit appartement, afin de pouvoir payer les traites de
la maison qu'ils font construire. L'équilibre se rompt,
un huis clos silencieux et très théâtral se met alors en
place, qui glisse imperceptiblement vers le fantastique.
Camarade Kisliakov
P. Romanov•Héros-Limite•2013•352 p.•24 c
Blaise Cendrars•Grasset•2002•238 p.•9,75 c
Lilyth Jaywalker•Sao Maï•2013•104 p.•10 c
Solomon Northup•Entremonde•2013•240 p.•16 c
Jack London•Libertalia•2013•80 p.•7 c
Sandokan
Nanni Balestrini•Entremonde•2013•160 p.•14 c
Premier roman à déchirer le voile d’indifférence
et d’omerta qui couvre le crime organisé du sud
de l’Italie, Sandokan confirme le courage avec
lequel Nanni Balestrini fait de la littérature un
puissant instrument d’exploration de la réalité
et de dénonciation.
58
La Vague montante•M. Z. Bradley•144p.•8c
Continent perdu•N. Spinrad•112p.•7c
37° centigrades•L. Aldani•96p.•6c
Où cours-tu mon adversaire•B. Bova•128p.•8c
Le mercenaire•M. Reynolds•144p.•8c
Un logique nommé Joe•M.Leinster•48p.•4c
Le testament d’un enfant mort•P. Curval•80p.•6c
La tour des damnés•B. Aldiss•112p.•8c
René Frégni•Gallimard•2013•122 p.•11,90 c
Mémoires d’un bison
Edgar Hilsenrath•Attila•2013•316 p.•23 c
Réconciliation Ici sous l’étoile polaire Tome 3
(Tome 2 21,30 c Tome1 20,30 c)
V. Linna•Les Bons Caractères•2012•608 p.•22 c
Cette trilogie est consacrée à l’histoire politique et
sociale de la Finlande au cours de la première moitié
du XXe siècle. À travers l’histoire d’un paysan et de
sa famille, cette incroyable fresque retrace la pénétration des idées socialistes dans le pays.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
La Jeunesse d’Adrien Zograffi
Codine; Mikhaïl; Mes départs; Le Pêcheur d’éponges
Panaït Istrati•Gallimard•1968•550 p.•14,70 c
L'enfance et la jeunesse d'Adrien Zograffi se situent
dans une misérable banlieue du port de Braïla,
sur les bords du Danube. Adrien devient le protégé
de Codine, le bon géant. Puis il se fait vagabond et,
pendant huit ans, a Mikhaïl pour inséparable
compagnon. Panaït Istrati, qui ressemble à son héros,
nous offre un chant d'amour, de justice et de liberté.
La scierie
Anonyme•Héros-Limite•2013•140 p.•16c
Le texte prend une réelle dimension titanesque
et sort carrément du cadre de la littérature prolétarienne traditionnelle. Le topos de la valeur sacrée
du labeur cède le pas à l’expression de l’abrutissement,
à la description du pur effort, du développement
musculaire, de la mutilation et du harassement.
Le quatrième mur
Sorj Chalandon•Grasset•2013•325 p.•19 c
L'idée de Sam était folle. Georges l'a suivie. Réfugié
grec, metteur en scène, juif en secret, Sam rêvait de
monter l'Antigone d'Anouilh sur un champ de bataille
au Liban. 1976. Dans ce pays, des hommes en
massacraient d'autres. Il a fait le voyage. Contacté les
milices, les combattants, tous ceux qui s'affrontaient.
Son idée ? Jouer Anouilh sur la ligne de front.
14:25
Page 59
Lettre aux paysans sur la pauvreté et la paix
Jean Giono•Héros-limite•2013•122 p.•10 c
«Je ne sais pas si cette Révolution individuelle
et non violente dont parle Giono est possible.
Mais je sais qu'aucune n'est possible si elle n'a
commencé dans le coeur et l'esprit de ceux qui
comptent la faire.» Albert Camus.
L’homme-fourmi
Han Ryner•L’arbre vengeur•2013•220 p.•16 c
L’Homme-fourmi peut être considéré comme une
œuvre marquante dans l’histoire de l’anticipation
française, conjuguant tout à la fois la merveille
scientifique et la fascination pour le monde des
fourmis, mutantes ou non, qui se développera au
XXe siècle tant au cinéma qu’en littérature.
La révolte d’Albi
Claude Mamier•Éditions libertaires•2013•15 c
Ahmed, le conteur alexandrin, quitte sa ville ravagée
sans savoir ce qu’il va trouver en France. À Albi,
Renaud gère seul une radio militante basée dans
son salon ; son fils, Robinson, est parti travailler
à Alexandrie sur le chantier de reconstruction.
Le jeune Fathi, lui, étouffe dans son oasis berbère
perdue au cœur du désert égyptien et rêve d’une
Alexandrie certes meurtrie, mais qui lui permettrait
d’être enfin libre.
Yorrick
Les Renards pâles
Gérard Mordillat•Libertalia•2013•112 p.•8 c
Le Renard pâle est le dieu anarchiste des Dogon
du Mali ; un groupe de sans-papiers masqués porte
son nom et défie la France. Qui est ce solitaire en
attente d'un bouleversement politique ? Qui sont
les Renards pâles ? Leur rencontre est l'objet
de ce livre ; elle a lieu aujourd'hui.
Dans Hamlet, Yorick est feu le bouffon du roi dont
le fossoyeur déterre les os et sur le crâne duquel le
prince s’apitoie. L’action se déroule aujourd’hui en
France avec des personnages qui nous ressemblent :
ce sont bien des rois et des reines qui se disputent
un royaume dont le prince est un enfant. Un enfant
qui porte le nom d’un bouffon mort…
L’université de Rebibia
Le retour des tigres de Malaisie
Yannick Haenel•Gallimard•2013•174 p.•16,90 c
Goliarda Sapienza•Le Tripode•2013•220 p.•19 c
Moment critique dans la vie de l'auteur : après
s'être consacrée de 1967 à 1976 à l'écriture du
monumental roman L'Art de la joie et avoir fait face
à un refus général des éditeurs italiens, c'est une
femme moralement épuisée qui intègre l'univers
carcéral de Rebibbia, la plus grande prison de
femmes du pays.
Plus anti-impérialistes que jamais
Paco Ignacio Taibo II•Métailié•2012•320 p.•20 c
Sandokan le prince malais et son ami le Portugais
Yañez de Gomara, les pirates libertaires, héros de
Salgari, reviennent sous la plume de Taibo.Ils ont
maintenant 60 ans et leurs amis et leurs biens font
l'objet d'une menace suffisante pour qu'ils réarment
leurs bateaux...
Le facteur phi
Yegg Autoportrait d’un honorable hors-là-loi
Jack Black•Les fondeurs de briques•2007•22,40 c
C’est la tournée du postier qui sur son vélo tisse
la trame de vies réfractées dans son apostolat,
qui tel un Ulysse rural coincé dans une Odyssée
circulaire revient encore et encore sur ses pas. Un
roman frangé de bizarre, ourlé par une écriture qui
emporte le sens comme le vent des feuilles mortes...
Nous suivons l’auteur, Jack Black, à travers les ÉtatsUnis dans les trains de marchandises, dans les
pensions, les fumeries d'opium, les tribunaux, les
geôles de campagne et les pénitenciers. Il nous fait
rencontrer un peuple d'Américains dont les livres
d'histoire ne disent rien, un peuple volontairement
souterrain, avec ses codes, ses règles et ses héros.
Franck Manuel•Anacharsis•2013•128 p.•13 c
Au revoir là-haut
Pierre Lemaitre•Seuil•2013•566 p.•22,50 c
L’usine des cadavres
Dans la France traumatisée de l'après guerre qui
compte son million et demi de morts, Albert et
Edouard, ces deux survivants du brasier se lancent
dans une escroquerie d'envergure nationale d'un
cynisme absolu.
Ou la fin d’une usine automobile du Nord de Paris
Silien Larios•Éditions libertaires•2013•358 p.•15 c
L’auteur, Silien Larios, la quarantaine, ouvrier d’usine
automobile en région parisienne, militant syndical et
politique, nous fait vivre dans son roman son
quotidien au long de trois années de lutte pour
empêcher la fermeture de l’usine.
59
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 60
littérature (suite)
Oncle Anghel
Travaux
Oncle Anghel est à mi-chemin entre le conte oriental et le récit autobiographique. On y retrouve
la force de l'oeuvre de Panaït Istrati, une écriture
colorée où le réel se mêle à un imaginaire foisonnant, faisant surgir toute la poésie de la tradition
populaire roumaine.
Un des livres les plus beaux inspiré par la condition
ouvrière. Travaux, paru au lendemain de la guerre,
en 1945, est tout de suite devenu un classique.
Comme l'a écrit Jean Giono : «Cette patiente
recherche du bonheur qui est la nôtre, nous la
voyons ici exprimée avec une bonne foi tranquille.»
Les Javanais
Chroniques du nord sauvage
Ce n’est non point la Provence de Pagnol,
mais celle des mines de l'arrière-pays où bosse
au noir un fameux contingent de métèques... Drôle
d'époque, dont les contradictions rejoignent bizarrement les nôtres. Et drôle de bouquin, sur lequel
le temps semble ne pas avoir de prise.
Le Nord de la France n'est pas une région : c'est
un laboratoire à ciel ouvert. Deux siècles durant,
l'industrie l'a empoigné, modelé, pressuré. L’auteur
l'a arpenté longtemps. Il a découvert que sous la
couche de béton, de bagnoles et d'ennui, existait
une contrée différente, où vivent des êtres singulier.
Nerrantsoula
L’île des condamnés
Ce refrain d'une chanson grecque donne son titre à
ce roman de Panait Istrati, où le Danube joue un
rôle de premier plan. Ses crues redoutables transforment le destin de ses riverains, c'est à lui que revient
le droit de semer la richesse et la pauvreté. C'est lui
qui venge les amoureux de Nerrantsoula dont l'arrogance cruelle conduit un ballet infernal.
Ecrit par un homme de vingt-trois ans qui regarde
l'Europe entrer dans la guerre froide en rêvant
d'une humanité solidaire, ce roman exprime le
drame d'un monde où la fraternité n'est plus capable de renaître dans le coeur des hommes.
Ce roman fouille les angoisses de personnages aux
prises avec les rôles sociaux des sociétés modernes.
Archanges Douze histoires de révolutionnaires
Le livre des étreintes
Panaït Istrati•Gallimard•2013•201 p.•7,90 c
Jean Malaquais•Phébus•2013•248 p.•9,10 c
Panaït Istrati•Gallimard•2009•159 p.•7,50 c
sans révolution possible
Paco Ignacio Taibo II•Métailié•2013•343 p.•12 c
Georges Navel•Gallimard•2006•247 p.•6 c
Pierre Dubois•L'échappée•2011•124 p.•12 c
Stig Dagerman•Agone•2009•278 p.•23,40 c
Eduardo Galeano•Lux•2012•280 p.•19 c
Dans un monde qui ne s'intéresse qu'aux victoires,
douze histoires de défaites, terribles mais héroïques.
Des histoires qui parlent de la ténacité, du respect
des principes, de la politique comme morale tragique. La face cachée du mythe révolutionnaire vue
avec une tendresse contagieuse : utopie à tous les
étages pour les perdants magnifiques.
«Système de la dissociation : On n’est jamais si bien
servi que par soi-même. Ton prochain n’est ni ton
frère ni ton amant. Ton prochain est un concurrent,
un ennemi, un obstacle à franchir ou une chose
à utiliser. Le système qui ne donne pas à manger,
ne donne pas non plus à aimer : nombreux sont ceux
qu’il prive de pain, mais plus nombreux encore sont
ceux qu’il condamne à une famine d’étreintes.»
J’ai tué
Femmes poètes du monde arabe
Lorsque la guerre de 14 éclate, Cendrars s’engage
comme volontaire ; il est blessé et perd son bras droit
en 1915. L’expérience du combat et de la mort réapparaîtra constamment dans son oeuvre, à commencer par
ce premier pamphlet écrit de la main gauche dénonçant violemment l’ignominie de la guerre.
Cette édition réunit cinquante femmes poètes. Pour
l'essentiel, elles écrivent hors des sentiers rebattus
de la grande tradition poétique arabe. L'amour, le
désir, les interdits sociaux ou religieux, la revendication de liberté et de dignité des femmes sont souvent le feu intérieur qui anime ces textes.
Le passé du futur est toujours présent
Feuilles d’herbe
En 1976, le collectif Quando eut le projet d’un
« almanach » des faits et évènements importants
et anodins qui se dérouleraient durant les 365 jours
de l’année 1978. Le passé du futur est toujours présent réunit ici les textes correspondant aux 48 jours
de l’année 1978 auxquels l’auteur s’était consacré.
Walt Whitman, l'homme du surgissement, du déferlement vocal, du souffle porté à sa plus vaste amplitude, cet homme-là se dresse à jamais avec ses cris,
ses rages, ses ferveurs. Tant d'énergie brute, tant de
puissante naïveté, tant d'intuitions sonores ne cessent d'activer le cœur, d'exalter le corps.
Ni père, ni mère
Le Roseau
En 1929, un jeune poète de vingt-quatre ans fait
paraître Ni père ni mère à Budapest. Poète au lyrisme puissant, au style profondément original,
il chante sa misère, son désespoir, ses amours
et sa révolte.
Un titre pascalien pour un désespoir non perdu.
Anna Akhmatova, partie prenante de son peuple et
de sa langue, déterminée à écrire pour elle-même,
pour tous et pour tout.
poésie
Blaise Cendrars•Fata Morgana•2013•427p.•16 c
Alain Joubert•Ab Irato•2013•60p.•12 c
Attila Jozsef•Sillage•2010•80p.•7,50 c
60
Collectif•Le Temps des Cerises•2012•227p.•16 c
Walt Whitman•Gallimard•2002•785p.•12,90 c
Anna Akhmatova•Harpo &•2007•96p.•22 c
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 61
écrits sur la littérature
Sur Anna Akhmatova
L’écriture et la vie
N. Mandelstam•Le Bruit du temps•2013•224p.•25c
Trois écrivains de l’éveil libertaire Stig Dagerman,
Georges Navel, Armand Robin
Collectif•Éd. libertaires•2011•335 p.•15,30 c
Nadejda nous livre un portrait de son amie vue
à travers le prisme de l'affection. Les anecdotes,
les détails, les conversations font surgir devant nous
une personne humaine et vivante, une Akhmatova
à l'esprit acéré et à l'humour corrosif, avec ses petits
travers, mais surtout son courage face aux épreuves,
sa noblesse intérieure, et son immense talent.
Baudelaire
Walter Benjamin•La fabrique•2013•958 p.•30 c
Ces manuscrits, pour la plupart inédits jusqu’à
aujourd’hui, contiennent une abondance de notes et
de textes préparatoires à son Baudelaire, et le plan
du livre auquel il travaillait sans relâche, au point
d’en faire le centre secret de son oeuvre, évidant,
dévorant par l’intérieur le projet sur Paris.
A bicyclette
Collectif•Les Belles Lettres•2013•447 p.•23,5 c
Voici deux cents ans d'écrits littéraires sur le vélo.
Edward Nye, professeur de littérature française à
l'Université d'Oxford, a réuni les plus beaux textes
sur le sujet : Ernest Hemingway, Antoine Blondin,
Emile Zola, H.G. Wells, William Saroyan, Maurice
Leblanc, Alfred Jarry, Samuel Beckett...
Fantômas ! Histoire culturelle d’un héros sériel
L. Artiaga, M. Letourneux•Les prairies ordinaires
2013•19 c
La série des Fantômas a fasciné les avant-gardes
des années 1920-1930, qui en ont loué le génie
créatif et la puissance subversive. Le mythe du
criminel voleur d’identités, tueur cruel, virtuose de
la mise en scène morbide, a inspiré tableaux, films
expérimentaux, textes poétiques et polémiques.
François Maspero et les paysages humains
Collectif•La fosse aux ours•2010•331 p.•20,30 c
A l'occasion du cinquantenaire de la création des
éditions François Maspero, La Maison des Passages
et la librairie A plus d'un titre proposent, à travers un
livre et une exposition, de cheminer en compagnie
de François Maspero, libraire, éditeur, et aujourd'hui,
écrivain et traducteur.
Le pélerin du coeur
Panaït Istrati•Gallimard•1984•264 p.•20,30 c
Vagabond roumain, grand écrivain français, conscience généreuse, Panaït Istrati a toujours appuyé
ses écrits sur l'autobiographie. Pour célébrer son
centenaire, l’éditeur présente ces pages qui reconstituent sa vie. Pour s'être donné à la vie, sans jamais
ménager ses forces, Panaït Istrati garde aujourd'hui
d'innombrables amis.
Histoire de la littérature libertaire en France
Thierry Maricourt•Albin Michel•2012•496 p.•24 c
«La littérature anarchiste mériterait toute une
étude », écrivait Michel Ragon. Cette étude,
la voici, qui, de Jules Vallès à Henry Poulaille,
de Louise Michel à Agustín Gomez-Arcos, rend
compte de la richesse et de la vitalité du courant
libertaire dans la littérature française.
Ces trois écrivains ont cherché, leur vie durant,
les mots pour dire l’essentiel de leur propre vécu,
mais aussi celui de leurs frères en humanité. Chacun
d’entre eux trouva dans l’anarchie une fraternité agissante qu’aucun enfermement ne vint jamais dévoyer,
et plus encore une manière intime d’être au monde.
Blaise Cendrars Brasier d’étoiles filantes
Stéphane Georis•Transboréal•2013•14,90 c
De Paris à New York en passant par le Brésil s’ensuit une vie de voyages, d’aventure et d’écriture,
reflet d’une personnalité aux multiples facettes et à
la volonté de fer. L’œuvre poétique éminemment
moderne comme le parcours atypique du bourlingueur fou, du bandit manchot, de l’éternel amant et
du grand reporter exalté au regard pétillant que fut
Blaise Cendrars n’a depuis cessé d’inspirer.
Histoire de la littérature prolétarienne
de langue française
Michel Ragon•Albin Michel•2012•330 p.•24 c
Pour réparer cette injustice et répondre à l'intérêt
croissant qui se manifeste pour la littérature d'expression populaire, Michel Ragon établit enfin un panorama complet, un recensement méthodique allant
du Moyen Age à nos jours, accompagné d'abondantes citations de ces oeuvres introuvables en librairie.
L’utilité de l’inutile Manifeste
Nuccio Ordine•Belles Lettres•2013•156 p.•5,90 c
Il n'est pas vrai - pas même en temps de crise - que
seul ce qui est source de profit soit utile. Il existe
dans les démocraties marchandes des savoirs réputés «inutiles» qui se révèlent en réalité d'une
extraordinaire utilité. Dans cet ardent pamphlet,
Nuccio Ordine attire notre attention sur l'utilité
de l'inutile et sur l'inutilité de l'utile
L’art n’est pas libre, il agit
Ecrits sur la littérature (1913-1948)
Alfred Döblin•Agone•2013•205 p.•22 c
«Ces messieurs et mesdames les artistes peuvent
bien écrire et peindre ce qu'ils veulent ; nous relions
cela en cuir, y jetons un oeil ou l'accrochons au mur,
nous fumons là-dessous nos cigarettes, les tableaux
intéressent aussi éventuellement le commerce de
l'art. L'artiste aujourd'hui doit se créer lui-même sa
liberté. L'art agit et il a des tâches à accomplir.»
Georg Büchner Biographie générale
Tome central : Le Scalpel, le Sang
Frédéric Metz•Pontcerq•2012•428 p.•18,50 c
Ce livre est une biographie de Georg Büchner, écrivain : et alors il est, de toutes celles existantes, la
biographie la plus complète à ce jour en français –
s’appuyant fidèlement sur (pillant de façon éhontée)
les plus récentes et passionnantes publications de la
recherche allemande.
61
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 62
art, cinéma, théâtre
Histoire désinvolte du surréalisme
Victoire, la fille du soldat inconnu
En six chapitres et quelque 200000 signes,
R .Vaneigem pointe les forces et les faiblesses
du mouvement surréaliste, tout en rendant
hommage à Crevel, Artaud et Péret. Le texte est
à la fois mordant et polémique, instructif et
passionnant une fois passées les premières pages
assez hermétiques, peut-être destinées à faire fuir
le lecteur insuffisamment attentif.
En douze tableaux, Sylvie Gravagna raconte
la jeunesse de Victoire Bayarht - surnommée
Chourinette - de sa naissance, le 14 juillet 1916
à Paris, alors que son père meurt à Verdun dans
un grand feu d’artifice, jusqu’à l’année 1949,
où elle lit Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir,
non sans soulagement...
Raoul Vaneigem•Libertalia•2013•176 p.•13 c
Sylvie Gravagna•Un pas de côté•2013•102 p.•15 c
Frida Kahlo 1907-1954. Portrait d’une identité
Politiques du spectateur
Rachel Viné-Krupa•Hermann•2013•170p.•19,90c
Les enjeux du théâtre politique aujourd’hui
Olivier Neveux•La découverte•2013•22,50 c
Cet essai a pour objet de démontrer que, si sa démarche artistique est soumise à des motivations personnelles,déterminées par des événements propres à sa
biographie, elle s’inscrit également dans une dynamique plus vaste de redéfinition des caractères nationaux et recouvre une dimension fortement politique.
Face au monde, ses crises et son devenir, un théâtre
s'invente. Il réagit, dénonce, explique, illustre,
propose : ce théâtre est politique. À ce titre, il
s'inscrit dans une longue histoire, bien souvent
déconsidérée : celle d'un théâtre qui prend acte des
batailles de son temps.
Fondu au noir
Le film à l’heure de sa reproduction numérisée
G. Basquin•Parix expérimental•2013•188 p.•20 c
L'auteur a été frappé par la perte soudaine de
plasticité du médium cinématographique suite à la
numérisation des films. Il s'est aperçu que les
Histoire(s) du cinéma de Godard, contenaient tout
le savoir du temps présent, pour penser la mutation
des «spectacles d'ombres en mouvement» en
«images mouvantes calculées en pixels».
Sexe, opium et charleston
Les vies surréalistes
Tome 1 Des prémices à 1920•2011•162p.•10,20 c
Tome 2 De 1920 à 1925•2011•213p.•11,20 c
Tome 3 De 1925 à 1930•2011•214p.•11,70 c
Tome 4 De 1931 à 1945•2012•206p.•12,00 c
Ainsi se raconte l'histoire, par Antonio Dominguez
Leiva de ce mouvement qui précéda la bohème
existentialiste et la dérive «beat», la révolution
sexuelle hippie, l'explosion punk et le vide intérieur
de la génération X. Contemporain de l'autre
génération perdue, celle des Américains expatriés,
avec qui l'unissent des liens profonds, le
mouvement surréaliste est avant tout une aventure
dans la vie de quelques dizaines de jeunes révoltés
et noctambules.
Le triomphe du saltimbanque
Petit essai sur les arts de rue
Stéphane Georis•Transboréal•2011•90 p.•8 c
Par la magie d'un geste, la drôlerie d'un clin d'œil et
la grâce de l'imagination, l’auteur, cet enchanteur
des rues réinvente le monde à l'intérieur d'un cercle
de craie et réapprend au citadin pressé, le temps
d'un spectacle, à sourire et à rêver.
Snuff movies
Naissance d’une légende urbaine
Antonio Dominguez, Leiva Simon Laperrière
Editions du Murmure•2013•80 p.•7 c
Des films d'exécutions des premiers temps au film
qui cristallisa la légende urbaine des snuff movies
(Snuff, 1976) voici la progression d'un fantasme qui
est devenu une véritable obsession collective.
Eloge des jardins anarchiques
accompagné du film « Bricoleurs de paradis»
B. Montpied, Rémy Ricordeau•L'Insomniaque
2011•220 p.•29,50 c
Ce livre est une suite de petites monographies de
créateurs autodidactes ayant décoré leurs jardins de
statues naïves, de fresques en mosaïques, de monuments étranges, de girouettes loufoques, d’accumulations en colonnes d’objets et matières de rebut…
Contre les bêtes
Jacques Rebotier•La ville brûle•2012•64p.•8c
Histoire, théâtre & politique
On sait d’expérience que les démonstrations
produites par les sciences de l’homme et de la
société ont très peu d’impact sur les gens. Pour être
efficace, il faut que la raison rencontre l’émotion.
Ce qui est prouvé dans la recherche doit être
éprouvé par le public.
Elles ont qu'à s'adapter. Elles sont pas très flexibles,
je trouve, les lucioles, c'est tous des assistés. Les
lucioles servent à rien, les lucioles foutent rien, les
lucioles sont des planquées, elles pensent rien qu'à
baiser, elles pensent qu'à bouffer. Vers luisants,
pareil. Ils comptent un peu trop sur l'universprovidence, je dis. Les lucioles et les vers luisants,
c'est pas des gagnants !
Jeux pour acteurs et non-acteurs
Paul Carpita, cinéaste franc-tireur
Pratique du Théâtre de l’opprimé
Augusto Boal•La Découverte•2004•307 p.•17,30 c
Entretiens avec Pascal Tessaud
L’Échappée•2008•192 p.•15,30 c
Augusto Boal, fondateur du Théâtre de l’opprimé,
a essaimé dans le monde entier. Ses techniques sont
largement utilisées par ceux qui ont choisi de faire
du théâtre une arme politique pour les militants,
mais aussi par les professionnels du social (infirmiers
psychiatriques, éducateurs ou enseignants).
Chainon manquant du cinéma français, cinéaste
maudît, précurseur de la nouvelle vague... Carpita est
resté dans l’ombre. Pourquoi? Sans doute car il a osé
planter sa caméra au cœur de la vie: le pouvoir en
place, qui ne supporte pas que l’on parle de la guerre
d’Indochine, le cinéma français de l’époque qui ne se
soucie guère de ce qui pour lui n’est pas du cinéma...
Gérard Noiriel•Agone•2009•188 p.•15,30 c
62
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 63
musique
Les Rois du Rock
Tierry Pelletier•Libertalia•2013•153 p.•8 c
Les Rois du rock, recueil de nouvelles illustrées,
relate ses pérégrinations parisiennes, de squats en
bistrots, de manifs en concerts. Tranches de vie,
portraits crus et émouvants d’anonymes, d’artistes
usés ou en devenir, ces récits ne jugent pas et
sonnent juste. De la littérature à l’estomac.
Chansons La bande-son de notre histoire
Louis-Jean Calvet•L’archipel•2013•312 p.•19,95 c
Dans cette histoire de la chanson francophone
du Moyen-Âge à nos jours, Louis-Jean Calvet
invente une cantologie, inaugurant ainsi une façon
de parler de la chanson qui prend en compte
toutes ses composantes - le texte, la voix,
la mélodie, l'orchestration, la scène - afin de
construire un véritable discours critique.
Jeffrey Lee Pierce Aux sources du gun club
33 révolutions par minute
Une histoire de la contestation en 33 chansons
Volume 1•D. Lynskey•Rivages•2012•352 p.•22 c
Volume 2•D. Lynskey•Rivages•2012•352 p.•22 c
Cette ambitieuse fresque en deux volumes, truffée
de témoignages et d'anecdotes, raconte ce lien
à la fois puissant et complexe entre des chansons
emblématiques, souvent passées dans la légende,
et les grands moments qui ont jalonnés l'histoire
contemporaine.
Do It Yourself !
Autodétermination et culture punk
F. Hein•Le passager clandestin•2012•174 p.•12 c
De manière originale, dans une langue nerveuse et
rythmée, Fabien Hein met en lumière une acception
de la notion d'entreprise, qui d'instrument de
domination des classes populaires devient un modèle
de conduite reposant, pour l'essentiel, sur l'inventivité
des acteurs et surtout, sur leur détermination à créer.
M. Sastre•Les fondeurs de briques•2013•154p.•15c
Placé sous les auspices de William Blake, ce texte
n’est pas une biographie traditionnelle, plutôt
un essai autour de la figure tragique de Jeffrey Lee
Pierce (1958-1996), chanteur du Gun Club,
groupe de Los Angeles utilisant l’énergie punk
appliquée au blues.
L'âme de la chanson
Petite esthétique des refrains populaires
David Gille•Transboréal•2012•90p.•8 c
Bring the Noise
Nourriture spirituelle et mémoire des peuples,
mode d'expression universel des sentiments,
la chanson, porteuse d'un imaginaire riche,
accompagne la vie en paroles et en musique
et constitue un art loin d'être mineur.
25 ans de rock et de hip-hop
S. Reynolds•Au diable vauvert•2013•650 p.•25 c
Brassens libertaire
u rythme des allers-retours entre New York,
Los Angeles, Londres et Manchester, il revient,
dans cette édition augmentée, sur trente années
de musique pop. Un panorama complet où l'on
croise les artistes les plus novateurs du rock
alternatif et du hip-hop.
Le pays où naquit le Blues
Alan Lomax•Les fondeurs de briques
2013•672 p•30 c
En pleine Dépression et New Deal, Alan Lomax et
son père John transforment l’arrière de leur voiture
afin d’y loger un matériel primitif de gravure de
cylindres, et s’arrêtent dans les rues, les bouges, les
exploitations agricoles, les prisons et les églises afin
d’enregistrer le folklore du Sud des États-Unis...
Libres ! Toujours... Anthologie de la chanson
et de la poésie anarchistes du XIXe siècle
Gaetano Manfredonia•ACL•2011•184 p.•18 c
Tout au long des XIXe et XXe siècles, la chanson
joue un rôle majeur dans les affrontements politiques
et les luttes qui émaillent l’émergence d’abord, puis
l’affirmation des mouvements socialistes et ouvriers.
On trouvera dans ce volume un florilège de plus
d’une centaine de chansons libertaires, certaines
connues, d’autres tombées dans l’oubli.
Back in the USSR Une brève histoire du rock
et de la contre-culture en Russie
Joël Bastenaire•Le mot et le reste•2012•344p.•23c
Ce livre est une étude de la naissance et de l'évolution
de la musique rock en URSS. À travers une sélection
commentée de groupes et d'albums, cet ouvrage
permet la découverte de cet espace-temps culturel
longtemps resté ignoré de l'Occident.
Marc Wilmet•Aden•2010•208 p.•10,20 c
On lira dans ce livre les chroniques que Brassens,
encore inconnu, avait confiées sous un pseudonyme
à un hebdomadaire anarchiste bien connu. Il y clame
sans fard son dégoût de la société, de l’hypocrisie et
des asservissements de toutes sortes (les gendarmes,
l’armée, l’argent, la religion, la politique...).
Sous-culture
Le sens du style
Dick Hebdige•La Découverte•2008•154 p.•13,20 c
Pour comprendre l’émergence du punk, il faut saisir
l’importance de ces dialogues, par styles interposés,
entre jeunesse britannique et immigrée : les souscultures se répondent entre elles dans un jeu
complexe d’échanges, de déplacements, de citations...
Violeta Parra Ma mère
Angel Parra•L’Archipel•2011•186 p.•20,30 c
Violeta Parra (1917-1967) a contribué à changer le
regard du monde sur le Chili par son exploration de
la chanson engagée, symbolisant tout à la fois la
solitude, la misère, l'espoir, la révolte d'un peuple.
Aux sources du Rébétiko
Chansons des bas-fonds, des prisons et des
fumeries de haschisch, Smyrne-Le PiréeSalonique (1920-1960), avec CD audio
Gail Holst•Les Nuits rouges•116 p.•2010•14 c
Les touristes qui visitent la Grèce ne connaissent
guère le rébétiko, musique urbaine importée de
Turquie dans les années 1920, qu’on qualifie parfois
de « blues grec », et qui se survit aujourd’hui dans
quelques bonnes tavernes,
63
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 64
livres illustrés, beaux livres
Cuba Gráfica Histoire de l’affiche cubaine
Régis Léger•L’échappée•2013•256 p.•34 c
Un Ruban autour d’une bombe
L’histoire du peuple cubain se lit à travers
ses images. Depuis plus d’un siècle, de l’époque
de la domination espagnole à nos jours, les affiches
jouent un rôle central dans la diffusion des idées
et de la culture du pays. Cuba Gráfica présente
les chefs-d’œuvre d’un patrimoine graphique
resté jusqu’alors difficile d’accès.
L’artiste mexicaine Frida Kahlo fascinait ses contemporains par ses tenues : costumes traditionnels
indigènes, vêtements d’homme ou corset orthopédique, peu de peintres ont, comme elle, mis en
scène leur garde-robe. Dans cet essai graphique
original, les auteurs vous invitent à parcourir la vie
de Frida Kahlo à travers sa garde-robe si particulière.
Le Premier Homme
La racine de l’Ombú
A. Camus, J. Muñoz•Futuropolis•2013•25 c
Albert Camus travaillait au Premier Homme,
au moment de sa mort, survenue dans un accident
de voiture, le 4 janvier 1960. La somptueuse
et émouvante version illustrée, proposée par José
Muñoz, est une véritable redécouverte de ce récit
autobiographique inachevé.
Chili Un road movie sur les traces de Salvador Allende
I. Allende, G. Mordillat, G. Bartoli•Privat•2013•144p.•34c
A l'occasion du quarantième anniversaire du coup
d'Etat de Pinochet, les auteurs, croisent leur regard
et reviennent sur leurs souvenirs, sur ce Chili
contemporain vivant dans le manque de Salvador
Allende, président chilien mort à la Moneda
le 11 septembre 1973.
Maud Guély, Rachel Viné-Krupa•Nada•2013•96p.•20c
Julio Cortazár, Alberto Cedrón•CMDE•2013•96p.•20c
Nourri par les planches d’Alberto Cedrón, dessinées
comme autant de tableaux, le scénario de Julio
Cortazár plonge le lecteur dans une allégorie de
l’Argentine des années 1930 aux années 1980.
Welcome
Inventaire pour l’enfant qui vient de naître
Guillaume Trouillard•La cerise•2013•352 p.•28c
Déclinaisons de formes, variation des techniques,
répétition des motifs, cet inventaire dessiné révèle
à coup sûr les obsessions de l’auteur, mais peut-être
aussi, en filigrane, les marques de notre époque de
l’accumulation infinie.
Ce que j'ai vu de la Grande Guerre
Frantz Adam•La découverte•2013•190 p.•29,90c
La lutte des signes 40 ans d’autocollants politiques
L’autocollant n’a fait l’objet d’aucune étude d’ensemble, pas le moindre livre, ni reportage. Il est temps de
combler ce vide, d’ouvrir notre regard sur ce monde
des signes politiques. Mauvaises herbes des panneaux
de signalisation, des boites aux lettres, des bancs
publics, il n’a aucun respect, le malséant!
La Grande Guerre fut le premier conflit à être
massivement photographié. À côté des clichés
officiels et des images de propagande, elle a fait
émerger le regard de nombreux photographes
amateurs. Parmi eux, celui de Frantz Adam est
singulier, comme en témoignent les quelque cent
cinquante photos réunies dans ce livre à l'initiative
de l'Agence France-Presse.
La vie en noir Dessins de presse (1894-1903)
Félix Vallotton•Éd. de Paris•2013•92 p.•15c
Guy Debord Un art de la guerre
Collectif•Gallimard•2013•223 p.•39 c
Avec cet ensemble de quatre-vingts dessins parus
dans la presse entre 1893 et 1903 (dans le Courrier
français, Le Rire, le Cri de Paris, l'Assiette au beurre,
Le Canard Sauvage), on verra bien comment le style
de Vallotton garde toujours une puissance et une
vitalité unique dans l'expression graphique.
Classées trésor national en janvier 2009, ses archives
ont rejoint les collections du département des
Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France
en 2011. Tracts, affiches, photographies, correspondance, carnets ou fiches de lecture éclairent d’un jour
nouveau l’oeuvre et le parcours de Debord.
Coffret Marcel Vidoudez
La pub est déclarée ! 1914-1918
Zvonimir Novak•Ed. libertaires•2009•204p.•30,50c
Illustrateur éclectique / dessinateur érotique
Marcel Vidoudez•Humus•2013•2x144 p.•30c
Dans le premier volume, l'univers public de M.
Vidoudez, illustrateur de nombreux ouvrages pour
la jeunesse, graphiste et cinéaste d'animation dont
le style a marqué des générations d'écoliers. Dans
le second volume, la face cachée de M. Vidoudez,
l'artiste qui écoula «sous le manteau», en la prude
Suisse romande du milieu du XXe siècle,
des aquarelles lestes et friponnes dans le style frais
et limpide qui a fait son succès public.
Tout va bien !
Hélios Gomez La révolution graphique
Mana Neyestani•Ça et là•2013•400 p.•22 c
Ce superbe ouvrage se veut la réappropriation
d’une mémoire collective que le franquisme a tenté
d’effacer et que les gardiens actuels de l’art espagnol
ignorent souvent, victimes eux-aussi d’une amnésie
sélective quand il s’agit de conjuguer création
artistique et engagement politique.
Auteur d’Une Métamorphose Iranienne, Mana
Neyestani est aussi dessinateur de presse depuis l’âge
de 16 ans. Son travail d’illustrateur pour des sites
dissidents iraniens a connu un énorme retentissement
à partir de 2009. Il est depuis devenu l’un des porteparole de la contestation du régime théocratique et
tyrannique de la république islamique d’Iran.
Collectif•Mémoire Graphique•2013•256 p.•30 c
64
Didier Daeninckx•Hoëbeke•2013•110 p.•19,50c
Le 3 août 1914, l'Allemagne déclare la guerre
à la France. La publicité ne restera pas insensible
à cet événement : mieux, elle va incorporer le conflit
dans son discours. Elle saura progressivement
attendrir l'arrière, galvaniser la fibre patriotique,
ou encore fustiger l'ennemi. Mais si la pub choisit
son camp et s'unit derrière le drapeau, la guerre
deviendra son formidable prétexte pour vendre
tout et n'importe quoi.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
Jack London photographe Nouvelle édition
Collectif•Phébus•2013•275p.•29c
Jack London, tête brûlée éprise de liberté a, en quarante années d’une existence intense, semé sur sa
route de nombreux romans, récits ou essais comme
autant de témoignages de sa soif de vivre.
Curieusement, on ignore souvent que cet aventurier
des mers et des mots était également un photographe
de génie qui, par l’image, a reflété son temps.
14:25
Page 65
Viva Posada
José Guadalupe Posada•L’insomniaque
2011•240 p.•22,40 c
À la fois dessinateur de presse et illustrateur de
romances populaires, Posada exerçait en modeste
artisan son talent de graveur à Mexico. Il
fut célébré, après sa mort, tant par les grands
peintres muralistes mexicains José Orozco
et Diego Rivera que par André Breton.
Murmures du monde
L'affaire Liabeuf Histoires d'une vengeance
Frédéric Lavignette•Fage•2011•302p.•29,95c
Graffitis éphémères ou fresques gigantesques, les peintures murales sont un mode d’expression libre, spontané et ancestral. De Philadelphie à Johannesburg, de
Santiago du Chili à Jérusalem, les murs des villes portent tous les doutes et les craintes, les combats et la
violence, l’espoir d’un monde meilleur et plus juste.
Meurtrier en janvier, guillotiné en juillet. L'affaire n'a
pas traîné. Et pourtant, entre ces deux mois de l'année 1910, le jeune Jean-Jacques Liabeuf a longuement fait parler de lui dans les colonnes des journaux. Car nombreux sont les journalistes et les intellectuels qui ont pris position dans cette affaire considérée comme une « affaire Dreyfus des ouvriers ».
D. Rabotteau•La Martinière•2012•251 p.•35 c
L’invention de Paris
Il n’y a pas de pas perdus...
Eric Hazan•Seuil•2012•450 p.•45 c
Edward S. Curtis Sur la trace des nations indiennes
Places royales et faubourgs brumeux, enceintes, barricades et passages, c'est la trame serrée des quartiers
parisiens qui organise cette déambulation proposée
aux flâneurs des rues et des livres.
L’étranger
Une biographie de la vie de Curtis, des textes d'introduction à chacun des vingt volumes et plus de trois
cents photos légendées composent ce magnifique
album. Un témoignage éblouissant, qui rend hommage à ces grandes nations indiennes aujourd'hui disparues.
Albert Camus, José Muñoz•Futuropolis/Gallimard
2012•138 p.•22 c
Gravures rebelles Nouvelle éidtion
Sur une plage d’Alger, Meursault a tué un homme.
Un arabe. À cause du soleil, dira-t-il, parce qu'il faisait chaud. On n'en tirera rien d'autre. Rien ne le
fera plus réagir. Comme si, sur cette plage, il avait
soudain eu la conscience de n'être sur la terre qu'en
sursis, sans aucun espoir de salut. Une adaptation
graphique époustouflante de l’oeuvre de Camus.
Les quatre histoires sans paroles que regroupe ce
livre ont été créées par quatre célèbres artistes de la
première moitié du XXe siècle. Ces gravures, d'une
rare intensité, reflètent le climat politique et social de
l'époque: la grande dépression, les injustices sociales,
les luttes de la classe ouvrière, la guerre...
Les derniers paysans
Marge(s)
S. Chevallier, P. Dubois•Delachaux et Niestlé
2012•287 p.•39 c
A travers des thématiques comme l'homme et le
cheval, les Grands causses et les brebis, les transhumances, les boeufs attelés..., cet ouvrage invite à
découvrir un monde paysan qui s'est éteint plus
tardivement que ce que l'on pense communément.
Qu'avons-nous perdu de cette époque et surtout,
qu'avons-nous gardé pour l'avenir ?
Tricolores Une histoire visuelle
de la droite et de l’extrême droite
Zvonimir Novak•L’échappée•2011•360 p.•29,50 c
Les images produites par la gauche et l’extrême
gauche occupent depuis longtemps l’espace public
et notre imaginaire. L’image serait-elle par essence
émancipatrice ? La droite a-t-elle utilisé d’autres
moyens pour convaincre et mobiliser ? Sa propagande graphique n’a pourtant jamais cessé. Elle a même
été souvent surprenante et explosive.
Sahraouis
R. Ferrari•Le passager clandestin•2010•93 p.•20 c
Ces photos sont le résultat d’un mois et demi de vie
partagée dans les camps de réfugiés sahraouis à
Tindouf en Algérie et dans le territoire libéré de
Tifariti. Dans les camps de réfugiés sahraouis, la vie
se poursuit et se reconstruit chaque jour.
Don Gulbrandsen•Fetjaine•2008•256p.•45,60c
Collectif•L’échappée•2010•416 p.•34,50 c
Yann Levy•Libertalia•2009•200 p.•29,50 c
Ça fait dix ans que Yann promène son objectif au
gré des défilés, des concerts de punk rock, de Delhi
à Derry, de Santiago de Cuba à Ramallah. Dix ans
qu’il traîne sa carcasse chez les gueules cassées et les
frappés, les écorchés, les révoltés, chez les antifascistes radicaux, les anarchistes d’ici et d’ailleurs.
L’Assiette au beurre (1901-1912)
Collectif•Les Nuits Rouges•2007•300 p.•30,50 c
Entre 1901 et 1912, L’Assiette au beurre s’est attaquée,
par ses dessins et ses lithographies, aux politiques
et aux mœurs hypocrites de la «Belle Epoque».
Alliant le talent de la composition graphique à la
férocité satirique, cette revue est restée la référence
en matière de dessin de presse et de caricature.
Espagne 36
Les affiches des combattant(e)s de la liberté
Wally Rosell et Ramon Pino•Éd. libertaires
2005•156 p.•35,50 c
Espagne 36-75 tome 2
2007•176 p.•35,50 c
Ces affiches retracent le parcours et l’action de
ceux qui combattirent pour la liberté et l’égalité
en Espagne entre 1936 et jusqu’en 1975.
65
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 66
bandes dessinées
Dans les cordes
Benigno Mémoires d’un guérillero du Che
Il aura fallu attendre 25 ans aux Etats Unis,
et seulement 10 en France, pour avoir la suite des
aventures de Freddie, le héros des Rois vagabonds
mais le résultat méritait l'attente : la qualité du récit
historique, la richesse des intrigues et des thèmes
en font une oeuvre majeure.
Aux côtés de Fidel Castro, de Camilo Cienfuegos
et du Che, Benigno les suivra jusqu’à la prise
de La Havane. Fidèle à ses compagnons et à l’idéal
révolutionnaire, il continuera le combat dans d’autres
pays, notamment en Bolivie où il sera du dernier
combat de Che Guevara.
Les Rois vagabonds
Les Temps mauvais Madrid 1936-1939
USA, 1932. La crise fait rage, jetant son quota de
miséreux sur les routes. Voyage initiatique, rendezvous historique, ode à la route des London ou des
Tom Sawyer, Les Rois Vagabonds, de nombreuses
fois primé aux États- Unis, restera longtemps gravé
dans la mémoire du lecteur.
La Guerre d’Espagne, une guerre civile sans
précédent, est restée à jamais gravée dans la
(mauvaise) conscience des démocraties. En 1936 la
République espagnole démocratiquement en place
sera attaquée de front par l’armée de Franco qui
voulait instaurer un régime dictatorial.
Dora Tome 1 / Tome 2
Derniers tests avant l’apocalypse
«Une histoire avec des personnages inoubliables :
des nazis, des communistes, des péronistes,
une aventure passionnante qui nous entraîne
en Allemagne, en France et en Argentine,
de 1959 à 1962.»
Pollution, développement urbain, changements
climatiques, capitalisme financier et retour
à la nature… Tom Kaczynski nous renseigne
sur ce que nous sommes et ce que nous allons
sans doute devenir : des mutants en sursis sur
une planète redevenue sauvage.
James Vance•Vertige Graphic•2013•256 p.•28 c
James Vance•Vertige Graphic•2013•256 p.•28 c
I. R. Minaverry•L’Agrume•2012•170 p.•18 c le tome
Black Lung
Carlos Giménez•Fluide Glacial•2013•236 p.•35 c
Tom Kaczynski•Delcourt•2013•136 p.•20 c
Chris Wright•Cambourakis•2013•128 p.•19 c
Les désobéisseurs
Ceci est un récit de piraterie bien éloigné des
conventions du genre. Placé sous le signe de la folie
et de la transgression, cet impressionnant roman
graphique affronte la question du mal,
de la violence, du péché et de la rédemption
à travers des personnages pour la plupart
monstrueux, physiquement ou moralement.
Entretiens avec des agents du service public
Collectif•Vide Cocagne•2013•94 p.•15 c
Oklahoma Boy
Huit auteurs de bande dessinée ont rencontré des
salariés en résistance de l'éducation nationale, de
pôle emploi, etc. Ils constatent de multiples
attaques contre les services publics qui ne peuvent
plus remplir leur mission, mais cherchent également
à montrer que des alternatives restent possibles.
Thomas Gilbert•Vide Cocagne•2013•240 p.•24,90 c
Printemps noir
Plus que le portrait d'un homme détruit par la
religion, l'honneur, la patrie, c'est un portrait
impitoyable du tournant du siècle que l'auteur
dépeint : comment notre monde, dominé par
l'Amérique, glisse du barbare, rudimentaire et
sauvage XIXe siècle au monde moderne, pervers,
complexe mais tout aussi barbare du XXe.
T. Humeau, M. Emery•La Boîte à bulles•2013•82p.•17c
Ararat La montagne du mystère
Paolo Cossi•Vertige Graphic•2013•180 p.•14 c
Abaddon Tome 01 / Tome 02
A. Vartanian, arrivé sur l’Ararat, comprend que, audelà de l’aura sacrée qui l’entoure, ce site est un lieu
éternellement disputé, marqué par un long passé de
conflits qui ont laissé des blessures incurables dans la
mémoire de toutes les populations d’Anatolie, et qui
est aujourd’hui contrôlé par l’armée de l’Etat turc.
Comme pour le premier opus, impossible de lâcher
celui-ci avant la fin, le lecteur est happé : autant par
l'intrigue dérangeante, qui semble être le creuset de
toutes les obsessions et sentiments humains
engendrés par nos relations aux autres, conflictuelles,
torturées, aliénantes, que par le graphisme, au
découpage fluide et efficace, porté par les mêmes
rouge et vert déconcertants.
Ake Ordür
Lars Sjunnesson•L’Association•2013•80 p.•12 c
Est-ce une brillante analyse politique ou tout
simplement la bande dessinée la plus stupide de
Suède ? Ou les deux ? Ake Ordür est la quintessence
de l’anarchiste énigmatique qui défie violemment les
autorités et les conventions en vigueur. Il boit, il
fume, il jure, seul ou avec sa petite amie, Anna
Dëbris (Anna Fan). Il fait exploser des bâtiments,
poursuit des policiers, dénonce par l’absurde les
oppressions sociales et les dérives insensées du
consumérisme.
66
S. Géliot, C. Réveille•La Boîte à Bulles•2013•100p.•18c
Ce récit historique, fourni et détaillé est une
véritable plongée au coeur du système cubain.
Le parcours d'Alejandro Gonzalez Raga est
un exemple du sort réservé à celles et ceux qui
ont osé et osent encore dénoncer les dérives
d'un régime fondé sur la répression et le contrôle.
Koren Shadmi•Ici-même•2013•120 p.•26 c le tome
Le linceul du vieux monde
Tome 1 : la révolte des canuts
Tome 2 : la déroute
C. Girard•Les enfants rouges•2013•95p.•15c le tome
A Lyon, le 21 novembre 1831, une manifestation
pacifique pour une augmentation des rétributions
des ouvriers de la soie, les canuts, est accueillie par
les tirs de la garde nationale au service des notables.
Trois morts et une dizaine de blessés suffisent
à enflammer la colline de la Croix-Rousse bientôt
suivie par toutes les communes voisines.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 67
Le Goût de la terre
Annie Sullivan & Helen Keller
Après Viva la vida, les auteurs réalisent ici leur
second voyage à deux, carnets en main. Ils arrivent
à Bogota avec cette interrogation : qui sont les
paysans ? Quel est le goût de leur terre ? Et
découvrent avec stupeur les séquestrations, les
déplacements de populations, la violence de la
police et l'implication des guerilleros dans les
structures locales.
Née en 1880 dans l’Alabama, la petite Helen Keller
devient aveugle et sourde à l’âge de dix-neuf mois.
Elle devient alors incapable de communiquer avec
son entourage. Sa vie va être bouleversée à l’âge de
six ans quand ses parents engagent Annie Sullivan
comme gouvernante.
Troub’s, E. Baudoin•L’Association•2013•140 p.•19 c
J. Lambert•Cambourakis/Ça et là•2013•90 p.•22 c
L’Etranger
J. Ferrandez, A. Camus•Gallimard•2013•134p.•22c
L’homme qui assassinait sa vie
E. Moynot, J. Vautrin•Casterman•2013•108 p.•18 c
«Ah ! Tu fais chier ! V'là que j'm'attache ! Que je
fais du sentiment ! Y a rien de pire que les
sentiments, si tu veux mon avis... C'est toujours
pareil ! On boit à peine un coup ensemble qu'on se
doit quelque chose. Et dès qu'on se doit quelque
chose, ça devient la merde».
Albums Un siècle d’immigration
dans la bande dessinée (1913-2013)
Collectif•Futuropolis•2013•192 p.•26 c
La bande dessinée apparaît avec la révolution
industrielle, à l’aube du XIXe siècle. Art neuf, jeune,
il se développe en même temps que les premiers
soubresauts du monde moderne et accompagne
les grands mouvements de population de l’histoire
contemporaine.
Motherfucker Coffret Tome 1 et 2
Sylvain Richard•Futuropolis•2013•140 p.•30 c
«Point 1 : Nous voulons la liberté. Nous voulons le
pouvoir de déterminer le destin de notre peuple noir.
Point 2 : Nous voulons le plein emploi pour notre
peuple. Point 3 : Nous voulons que le peuple noir ne
soit plus volé par les capitalistes. Point 4 : Nous
voulons des logements décents, dignes (...).»
Détachez vos ceintures
Collectif•Éd. du Kyste•2013•240 p.•10 c
Un aéroport à Notre-Dame-des-Landes ? Et
pourquoi pas une centrale nucléaire à Versailles,
une déchèterie sur le Mont Blanc, un parking sousterrain à Lascaux et un hypermarché dans mon
salon ? Voici un ouvrage collectif d'intervention
qui s'indigne, se moque, rentre dedans, et n'oublie
pas de gueuler bien fort «Vinci dégage !»
Le boxeur
Reinhard Kleist•Casterman•2013•198 p.•16 c
1939. Hertzko, jeune Juif polonais, est déporté à
Auschwitz. Là, animé d'une rage dévorante et du
souvenir de sa fiancée Leah, il survit à la force de ses
poings, et devient "la bête de Jaworzno", un boxeur
qui combat d'autres prisonniers pour distraire les
nazis. A la Libération, tous ses proches ayant disparu,
il immigre aux Etats-Unis...
Ici et là
Baru•Les Rêveurs•2012•104 p.•18 c
Un recueil d'histoires dessinées durant les vingt
dernières années rassemblées pour la première fois
dans un livre. Sans jamais donner dans la caricature,
le dessinateur met en scène des personnages connus
ou porte un regard sur un fait de société.
Le jour où sa mère est morte, Meursault a remarqué
qu’il faisait très chaud dans l’autobus qui le menait
d’Alger à l’asile de vieillards, et il s’est assoupi....
Camus présente un homme insaisissable amené
à commettre un crime et qui assiste, indifférent,
à son procès et à sa condamnation à mort.
Sky Hawk
Jiro Taniguchi•Casterman•2009•284 p.•12,95 c
Avec Sky Hawk, Jirô Taniguchi nous livre un
western fascinant où bushidô japonais et code
d'honneur indien se retrouvent autour des mêmes
valeurs. Les décors du Far West américain et le style
épuré de l'auteur servent merveille l'histoire d'une
amitié improbable.
Renégat
Alex Baladi•The Hoochie Coochie•2013•176 p.•17 c
Un pirate échoué sur une île déserte est secouru par
un navire marchand. Une fois arrivé à terre, le pirate
est mis aux fers. Il accepte de raconter sa vie de
pirate à son sauveur, un aristocrate, qui espère
pouvoir obtenir de cet «honnête» pirate, un récit
de vie «authentique»...
Au pays des Mollahs
V. Hamid Reza•Même pas mal•2011•128p.•16,30c
Ce projet BD, a pour but de raconter certains
événements méconnus en France (et même en Iran)
de l'histoire du pays, après la révolution de 1979,
et de disséquer le fonctionnement de ce régime
islamiste. Le graphisme, brut, violent, sert des
histoires qui pourraient paraître surréalistes si elles
n'étaient pas calquées à la réalité.
Hapax Prolégomènes à une bande dessinée de droite
LL de Mars•The Hoochie Coochie•2013•74 p.•20 c
Hapax est donc un essai dessiné d’esthétique portant
notamment sur l’authentique et le plagiat, l’original et
son simulacre à vocation mercantile, dans lequel L.L.
de Mars nous amène à réfléchir aux conditions de la
création, à la perpétuation de l’idée artistique à travers
le temps et à la corruption de cette idée par la
récupération à peu de frais (et peu d’efforts).
Moi, René Tardi,
prisonnier de guerre au Stalag IIB
Jacques Tardi•Casterman•2012•160 p.•25 c
Avec cette oeuvre, Tardi concrétise un projet mûri
de très longue date : transposer en bande dessinée
les carnets de son propre père, rédigés des années
durant sur des cahiers d’écolier, où celui-ci tient les
chroniques de sa jeunesse, en grande partie centrée
sur ses années de guerre et de captivité en Allemagne.
67
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 68
bandes dessinées (suite)
7e étage
Hugo Pratt, un gentilhomme de fortune
Asa Grennvall•L’Agrume•2013•80p.•16c
Tome 1 Visions africaines•22,40c
Tome 2 Venise•22,40c
Tome 3 Sur un air de tango•17c
Paolo Cossi•Vertige Graphic•2013
Une histoire de violence conjugale, racontée
avec beaucoup de justesse et de simplicité. Sorte
de journal intime en bande dessinée, le récit
nous fait ressentir de l’intérieur le mécanisme
de déconstruction de soi et d’asservissement
au sein du couple.
A l’ombre de la gloire
D. Lapière, A. Samama•Futuropolis•2012•152p.•20c
Portrait croisé de deux personnalités des années
trente en France, Mireille Balin, actrice adulée et
femme à qui personne ne résiste, et Young Perez,
champion du monde de boxe des poids lourds,
ont tout deux connu la gloire avant de connaître
un destin tragique.
MetaMaus avec 1 DVD
Art Spiegelman•Flammarion•2012•300p.•30c
Vingt-cinq ans après la publication de MAUS (prix
Pulitzer 1992), Art Spiegelman revient sur le chefd'oeuvre qui a changé à jamais notre vision de la
littérature, de la bande-dessinée et de l'Holocauste.
Art Spiegelman explore les questions cruciales
soulevées par MAUS (Pourquoi l'Holocauste?
Pourquoi les souris? Pourquoi la BD?) et propose
une oeuvre essentielle sur le processus de création.
Tout seul
Après avoir raconté son adolescence africaine,
le retour à Venise pendant l'occupation allemande
et la fin de la guerre, ce troisième et dernier volume
de la biographie d'Hugo Pratt, est dédiée à la
période argentine. Le futur créateur de Corto
Maltese s'affirme et devient l'un des grands
maîtres de la littérature dessinée.
Villerupt 1966
Baru•Les Rêveurs•2012•300 p.•40,60 c
Pour la première fois sont réunis dans un même
livre de 300 pages, La Piscine de Micheville,
Quéquette Blues et Vive la classe ! Ce tryptique
indémodable est accompagné d’un DVD
Génération Baru, portrait de l’auteur en 60 minutes.
L’ensemble présenté dans un coffret classieux.
Un printemps à Tchernobyl
Emmanuel Lepage•Futuropolis•2012•168p.•24,50c
26 avril 1986. À Tchernobyl, le coeur du réacteur de
la centrale nucléaire commence à fondre. 22 ans plus
tard, en avril 2008, il se rend à Tchernobyl pour
rendre compte, par le texte et le dessin, de la vie des
survivants et de leurs enfants sur des terres hautement
contaminées.
Chabouté•Vents d’Ouest•2008•366p.•25,50c
50 ans qu'il vit ici, sur ce caillou, dans son vaisseau
de granit. Bateau immobile qui ne l'emmène nulle
part et qui ne rejoindra jamais aucun port...
Et pourquoi quitter ce lieu alors que le monde audelà de cette satanée ligne d'horizon fait si peur ?
Où s'évader lorsqu'on n’a nulle part où aller ?
Comment combattre la solitude et empêcher
que ce silence perpétuel ne devienne assourdissant ?
Paco les mains rouges
Tome 1 La Grande Terre
F. Vehlmann, E. Sagot•Dargaud•2013•56p.•16c
Un jeune instituteur auteur d’un crime passionnel
échappe à la guillotine, mais se voit condamné au
bagne à perpétuité. Là-bas, il doit affronter la réalité
d’un monde carcéral où règne la loi du plus fort,
où il faut survivre à chaque instant sans avoir
le moindre espoir de sortir libre.
Les sentiments du prince Charles
Liv Strömquist•Rackham•2012•136 p.•18 c
À force d'exemples choisis, l’auteure démontre qu'en
amour, les rôles et les comportements de chacun sont
loin d'être des données de fait inhérentes à une nature
humaine immuable. En replaçant les liaisons sentimentales dans leur contexte socio-culturel, elle invite
à reconsidérer la relation amoureuse autrement que
selon la norme hétérosexuelle-monogame.
Front
J. Larabie•Les Requins Marteaux•2012•72 p.•10 c
L’auteur dresse dans un dessin sobre le portrait acide
du monde du travail où l’emploi précaire allié à des
tâches répétitives et lassantes mène à l'aliénation totale. Front nous rappelle que l'origine du mot travail
est «tripalium» : instrument de torture en latin.
68
El Djazaïr
Collectif•Ici même/Envie de lire•2012•72 p.•15 c
Cette bande dessinée nous rappelle que la première
violence fut celle des rives qui l’enserraient. Et de
cette violence-là, la violence coloniale, ceux qui se
prélassent dans le marigot ont à coeur de taire la
cruauté ordinaire et l’insondable cupidité.
Thoreau La vie sublime
A. Dan, M. Le Roy•Lombard•2012•88 p.•20,50 c
Mars 1845. Henri David Thoreau est revenu à
Concord, Massachusetts, son village natal. Endeuillé
par la mort de son frère, lassé des grandes villes et
d'une société trop rigoriste pour le laisser pratiquer
l'enseignement tel qu'il l'entendait, le poète philosophe
a choisi de revenir à une vie simple, proche de la
nature, entre les quatre murs qu'il s'est bâti.
Un peu de bois et d'acier
Chabouté•Vents d'Ouest•2012•327 p.•30 c
L'histoire d'un banc, un simple banc public qui voit
défiler les gens à travers les heures, les jours, les
saisons, les années... Ceux qui passent, qui s'arrêtent,
d'autres qui reviennent, certains qui attendent... Le
banc devient un havre, un îlot, un refuge, une scène.
Pinocchio
Winshluss•Les Requins Marteaux•2012•188 p.•22 c
Cette BD narre les (més)aventures de la célèbre
marionnette, revues et corrigées. La trame y est
globalement la même que dans le célèbre roman
de Collodi, cependant l'intrigue y est largement
modernisée : le pantin de bois devient là un simple
androïde conçu par un ingénieur en mal de
reconnaissance ...
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
Comme les traits que laissent les avions
V. Brondi, A. Bruno•Rackham•2013•88 p.•22 c
14:25
Page 69
Tina Modotti
Angel de La Calle•Vertige Graphic•2011•270p.•26c
S’inspirant de la situation de l’Italie contemporaine,
Vasco Brondi et Andrea Bruno transposent l’univers
des jeunes de vingt ans. Derrière les visages fermés
des protagonistes de cette bande dessinée défilent
les rêves, les peurs et les espoirs de toute une
génération...,
Aujourd'hui encore, la vie et l'oeuvre de Tina
Modotti exercent un pouvoir fascinant. Photographe, star du cinéma muet dans le Hollywood des
années 1920, militante ardente, elle est l'incarnation
d'une indomptable vitalité latine qui s'affirme à
travers l'épreuve de l'exil.
Blast
Pierre Goldman La vie d'un autre
Tome 1 Grasse Carcasse
Tome 2 L'apocalypse selon Saint-Jacky
Tome 3 La tête la première
Manu Larcenet•Dargaud•2012•204p.•22,90c le tome
Je mens. Je mens toujours. Je dis que je ne me
souviens de rien, que je suis né du matin. Je mens
pour un peu de repos, d'indulgence, pour le pardon
de ma dissemblance. Je mens aussi pour ne pas vous
massacrer à mon tour. Je mens toujours car, en
réalité, je me souviens de tout.
Jamestown
C. Hittinger•The Hoochie Coochie•2013•232 p.•20c
Christopher Hittinger nous conte, loin des versions
romancées bien connues, l’aventure de John Smith
et de ses camarades, de la traversée de l’océan aux
rencontres avec la population indigène, en passant
par la construction de la première ville et les luttes
de pouvoir entre colons.
La Bouille
Troubs•Rackham•2012•88 p.•20 c
Quand on se lève à potron-minet, le travail se fait
vite harassant, mais les effluves d'alcool aident les
langues à se délier : la « bouille » est le moment
privilégié pour les paysans du coin de voir du
monde, discuter autour de l'alambic, remémorer
les souvenirs... en buvant un petit gorgeon.
Capitaine Capital
Lindingre•Les Requins Marteaux•2012•80 p.•14 c
Ce livre est une sélection de bandes dessinées, de
strips et de cartoons pré-publiés dans l’Écho des
Savanes, Siné Mensuel, Siné Hebdo et Fluide
Glacial. C’est l’ouvrage idéal à offrir à votre beaufrère manager boursicotteur que vous ne pouvez pas
encadrer.
Petite histoire du monde moderne
De La Bastille à Bagdad
Larry Gonick•Vertige Graphic•2011•262 p.•24,40 c
Ce second volume de Larry Gonick démarre aux
Lumières, se prolonge à travers deux siècles et demi
de révolution, d'innovation sociale et économique,
de nationalisme, de colonialisme, de progrès
scientifiques inouïs, s'attardera sur l'abolition de
l'esclavage pour s'achever avec les guerres en Iran et
en Afghanistan du début du XXIe siècle.
Petite histoire du grand Texas
Grégory Jarry, Otto T.•Flblb•2012•72 p.•13 c
Pamphlet politique à l'usage des gros capitalistes,
cette bande dessinée raconte l'histoire du plus fameux
des Etats d'Amérique et explique comment la fièvre
texane s'est peu à peu emparée de toute la planète.
Emmanuel Moynot•Futuropolis•2012•208 p.•24 c
Qui était Pierre Goldman ? Juif polonais, né en
France, fils de résistants, militant d’extrême gauche,
guérillero révolutionnaire au Venezuela, braqueur et
écrivain, Pierre Goldman, insoumis, violent, écorché
vif, a connu un destin hors du commun, sujet à
controverses et fascination
Presque
Manu Larcenet•Les Rêveurs•2013•100p.•12,20c
Un récit autobiographique à travers lequel Manu
Larcenet raconte avec rudesse et sincérité une
journée charnière de son service militaire. Déjà
amorcé dans « Dallas Cowboy », l'auteur poursuit
sans complaisance son essai introspectif remettant
en cause, page après page, graphisme et narration.
Demain, demain
Nanterre, bidonville de la folie 1962-1966
Laurent Maffre•Actes Sud•2012•160 p.•23 c
Un roman graphique à la croisée du documentaire
et de la fiction, le destin d'une famille algérienne,
du bidonville de Nanterre à son relogement.
En fin de volume, 20 pages de documents inédits
racontées par Monique Hervo.
Prières Quelques prières d'urgence
à réciter en cas de fin des temps
LL de Mars•Les Rêveurs•2009•78p.•15,30c
Ce récit présente une succession de personnages qui
seront perpétuellement dépassés par les événements
tout au long de l’histoire. Un récit enchâssé qui
fonctionne par ellipses et métaphores pour
dénoncer la colonisation, et remettre en cause les
idéologies et les croyances divines.
Une Métamorphose iranienne
Mana Neyestani•Ça et là•2012•196p.•20 c
Le cauchemar de Mana Neyestani commence en
2006, le jour où il dessine une conversation entre un
enfant et un cafard dans le supplément pour enfants
d'un hebdomadaire iranien. Bouleversant, Une
Métamorphose iranienne est une plongée en apnée
dans le système totalitaire kafkaïen mis en place par
le régime iranien.
Les amis de Pancho Villa
L. Chemineau, J.-C. Blake•Casterman•2012•124p.•18c
Quoi de mieux pour narrer l'épopée de la révolution
mexicaine que de se mettre dans la peau de Rodolfo
Fierro, le plus fidèle et irréductible compagnon de
Pancho Villa ? À travers son récit, c'est l'histoire
chaotique du Mexique au début du XXe siècle qui
défile. L'odyssée grandiose et pitoyable de ces
révolutionnaires à la fois idéalistes et cruels.
69
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 70
livres pour enfants
On n’est pas des poupées
Dada
Mon premier manifeste féministe
Delphine Beauvois, Claire Cantais•La ville brûle
2013•32 p.•13 c•à partir de 4 ans
Albertine, Germano Zulo•La Joie de lire
2013•34 p.•14,50 c•à partir de 4 ans
Pour la première fois, un album jeunesse s'attaque
de manière très frontale aux stéréotypes de genre,
sans périphrases ni métaphores, mais avec toute
la fantaisie et la poésie apportées par les magnifiques illustrations de Claire Cantais, mêlant dessins,
photos et découpage.
Mon papa pirate
Collectif•Sarbacane•2013•46 p.•15,50 c
à partir de 7 ans
Le Tatoué, Le Barbu, Figaro... Ainsi se nomment
les hommes d'équipage du grand pirate qu'est
le papa du petit garçon de ce livre. Jusqu'au jour
où arrive un mystérieux télégramme. Le petit
garçon part avec sa maman pour un long voyage,
qui lui fera découvrir une réalité tout autre... Son
papa est bien un héros, mais pas celui qu'il croyait !
Le pêcheur et les revenants
Max Estes•La Joie de Lire•2013•32 p.•10 c
à partir de 7 ans
Un pêcheur insomniaque se retrouve en pleine
mer aux prises avec des fantômes de pirates qui ont
besoin d'une nouvelle victime pour nourrir leur
spectre. Une âme fraîche pour continuer à hanter
les océans. Mais le pêcheur n'a pas l'intention
de se laisser faire...
Myrtille Petite semeuse d’idées vertes
A. Héritier•Plume de carotte•2013•104 p.•14 c
à partir de 6 ans
Cette petite nana pleine de vitamines et
d’espièglerie explique avec humour pourquoi
une bouche d’égouts n’est pas une poubelle,
pourquoi manger des fraises en hiver c’est comme
vouloir Noël en juillet, ou encore pourquoi recycler,
c’est maintenant et pas dans cent ans…
Si j’étais un livre
José Jorge Letria, André Letria•La Joie de Lire
2013•61 p.•14 c•à partir de 8 ans
« Si j’étais un livre, j’aimerais entendre quelqu’un
dire : ce livre a changé ma vie. » Que ferions-nous
sans le livre et la lecture ? Une question qu’il est
toujours bon de rappeler…
L’enfant qui savait lire les animaux
A. Serres, Zaü•Rue du monde•2013•96 p.•25,80c
à partir de 4 ans
Les animaux de Zaü ont en commun une étonnante
présence, une sérénité absolue, même dans le mouvement. Un court texte les accompagne, nous donnant
à sentir et à réfléchir. De ces portraits aussi variés qu'il
y a d'espèces sur la Terre émane le souffle tranquille
des grands espaces et celui de notre humanité.
Ainsi soit-il !
F. Naud•CMDE•2013•30 p.•15 c•à partir de 6 ans
Un matin de Noël, un pêcheur très pauvre
embarque sur les ordres de sa femme : il espère
pêcher de quoi faire un repas de fête. Miracle !
Il pêche une petite sardine qui, en échange de sa vie
sauve, exauce tous ses voeux. Le pêcheur, humble,
demande un repas de fête, mais sa femme en veut
toujours plus...
Histoire du chat et de la souris qui
devinrent amis
Luis Sepúlveda, Joëlle Jolivet•Métailié
2013•78 p.•11 c•à partir de 6 ans
Max est l'humain de Mix et Mix est le chat de Max.
Lorsque Max part faire ses études, il emmène son
chat bien-aimé. Max est souvent absent et Mix,
devenu vieux et aveugle, passe de longues journées
solitaires. Un jour un bruit suspect lui révèle la
présence d'une souris mexicaine très sympathique,
qu'il baptise Mex...
Jenny la cow-boy
Jean Gourounas•Atelier du poisson soluble
2013•40 p.•15 c•à partir de 5 ans
Un album drôle version western ! On entendrait
presque l'harmonica. Planquez-vous ! Car Jenny est
très très très énervée. Qui a osé souiller son poney
de shérif d'une tâche immonde ?
Le tigre de miel
Pirates
J. Jolivet•Hélium•2013•56p.•16,90c•à partir de 5 ans
Arthur Conan Doyle, Olivier Besson
Thierry Magnier•2013•70p.•21,20 c•à partir de 6 ans
Un conte envoûtant teinté de fantastique,
inspiré des mythes musulmans et hindouistes,
somptueusement illustré par Joëlle Jolivet,
pour sensibiliser le lecteur au nécessaire respect
de la nature.
Si Conan Doyle est connu pour les célèbres aventures
de Sherlock Holmes, il est aussi l'auteur de plusieurs
histoires de pirates. Trois sont réunis ici, mettant
en scène le capitaine Sharkey, pirate redoutable
que l'on reconnaît à ses «yeux bleus voilés et cerclés
de rouge», et qui sème la terreur sur les mers...
Partir
Veronica Salinas, Camilia Engman•Rue du monde
2013•40 p.•15 c•à partir de 4 ans
Parfois, il faut partir, quitter son pays, et on ne
connaît personne là où l'on arrive. On ne comprend
rien à ce que les gens disent. On ne sait même plus
très bien qui l'on est soi-même... Heureusement
que l'on se fait très vite des amis.
70
Roger Canasson et Dada sont des champions de
saut d’obstacles. Ils sont presque invincibles, car ils
forment une paire parfaite. Et pourtant, le jour du
concours international, Dada fait une prestation
extrêmement décevante, pire qu’un amateur…
Drôle d’encyclopédie
A. Barman•La joie de lire•2013•208 p.•24,90c
à partir de 5 ans
Les blanc neige, les chasseurs, les disparus,
les bruyants, les géants, les nerveux, les menacés…
Voilà une façon bien personnelle de classer les
animaux. Recherche scientifique, travail titanesque
de mise en couleur, telle est l’œuvre d’Adrienne
qui s’est penchée pendant presque 3 ans sur les 216
pages de son encyclopédie.
con
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 71
Cartes Voyage parmi mille curiosités
Les Oiseaux
et merveilles du monde
A. Mizielinska•Rue du monde•2012•25,80 c
G .Zullo, Albertine•La joie de lire
2010•67 p.•14,20 c•de 0 à 99 ans !
Faune, flore, montagnes ou cascades, monuments
célèbres, coutumes, spécialités… Le décor du
monde est planté au travers de milliers de vignettes
qui viennent peupler cet album à la manière des
cartes illustrées d’autrefois.
Arrivé au bout d’une route, un camionneur ouvre
la porte de sa remorque. Une nuée d’oiseaux
prennent leur envol et disparaissent à l’horizon.
Au fond du camion reste un petit oiseau timide...
Demain, je reviendrai
Collectif•L’atelier du poisson soluble•2013•24p.•9c
Intemporel, délicat et juste, ce carnet d’un jeune
homme reconduit aux frontières, imaginé par Karine
Epenoy témoigne d’une réalité très actuelle et nous
invite à poser notre regard sur l’autre. Les droits
d’auteurs seront intégralement reversés à RESF 25.
Marche ou rève
Sika Gblondoumé, Tom Haugomat•CMDE
2012•40 p.•15 c•6-10 ans
C'est un livre
Lane Smith•Gallimard•2011•30 p.•11,20 c•3-9 ans
Qu’est-ce que c’est que ça ? C’est un livre.
Comment on fait défiler le texte ? On peut pas,
il faut tourner les pages... Ca envoie des textos ?
Non... C'est un livre. Il y a un code d'accès ?
Ca se recharge ? Non... C'est un livre.
Travailler moins pour lire plus
Alain Serres, Pef•Rue du monde•2010•51 p.
12,80 c•4-9 ans
Un petit garçon part à la recherche des rêves de sa
mère. Marche ou rêve se lit comme un livre, mais en
le dépliant on découvre qu’il est une grande fresque
plein de détails où l’on peut suivre Tim le héros du
conte. Ouvrage cartonné format accordéon.
Sur l'île Turbin, on fabrique des livres, beaucoup
de livres mais, on n'a pas le temps d'en lire un seul !
Il faut toujours travailler plus ; c'est le bon roi
Dontontairalenom qui l'exige. Mais un jour,
un grand rêve ose traverser l'île : travailler moins
pour lire plus...
Ailes d’arc-en-ciel
Comment élever son papa
Michel Perrin, Béatrice Guillemard
Chant d’Ortie•2012•24 p.•11 c•5-9 ans
Barnabé le cancre subit les railleries de ses
camarades et les brimades de la maîtresse. Il passe
son temps à dessiner avec tout et n’importe quoi,
même quand la maîtresse l’envoie au coin. Un jour,
il dessine un oiseau de toutes les couleurs qui finit
par s’envoler.
Les oiseaux ont des ailes, les enfants
ont des livres
Alain Serres, Lucile Placin•Rue du monde
2012•36 p.•13,20 c•3-7 ans
Pomme, bateau, robe, loup, oiseau… Toute une
ribambelle de mots qui se tiennent par la barbichette pour nous raconter que, dans les livres, on
apprend à vivre libres.
Alain le Saux•Rivages•2003•15,50 c•6-10 ANS
Quand mon papa crie pour obtenir ce qu’il veut,
je lui dis: « tu peux crier plus fort ? je ne t’entends
pas ». ou bien «oh! qu’est ce que j’ai peur! » Vexé il
s’arretera net... Des recommandations comme celles
ci, il y en a une trentaine dans ce livre hilarant.
Le petit rebelle
Claudine Desmarteau•Seuil
2001•76 p.•12,90 c•6-12 ANS
Ce livre rappelle que la désobéissance est un devoir
et qu’une bonne éducation doit préparer l’enfant à
la rebellion. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour
éveiller le punk dès le plus jeune âge, ensauvager
votre progéniture, contribuer à la préservation
de la jeunesse.
contes
L’enfant qui riait tout le temps
Collectif•Première pression à froid•2013•40 p.•16 c
Les contes de la petite salamandre
Amélie Sandre•Plume de carotte•2013•163 p.•18c
Un enfant naît avec un rire magique : absolument
toutes celles et tous ceux qui l’approchent
se mettent aussitôt à rire joyeusement sans trop
savoir pourquoi. Mais les grandes personnes bien
intentionnées ont horreur de rire sans raison.
Dès lors, il devient compliqué d’avoir des habitudes.
Avant la nuit ou en plein jour, c'est agréable
de prendre un moment pour partager un conte
entre petits et grands. Les contes de La Petite
Salamandre se racontent de préférence dans
un terrier tapissé de mousse, au bord d'un ruisseau
d'eau claire, en dégustant des vers roses...
La reine des grenouilles
ne peut pas se mouiller les pieds
Contes nomades Sur les chemins
Davide Cali, Marco Somà•Rue du monde
2013•40 p.•17,50 c
Il était une fois un étang où des grenouilles vivaient
paisiblement leur vie de grenouilles jusqu'au jour
où l'une d'entre elles trouva une couronne de reine,
de reine des grenouilles, bien sûr...
des peuples nomades du monde entier
Collectif•Rue du monde•2011•141 p.•18,80 c
Mongols, Tsiganes, Touaregs ou Sioux, à cheval,
en traîneau ou en roulotte... Voici 18 contes
des peuples nomades, un jour ici, l'autre ailleurs,
glanés sur les chemins du monde entier.
71
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 72
littérature jeunesse
Déni de patrie
Un air de liberté
La guerre peut avoir du bon lorsqu'elle transforme
les hommes au point de faire d'eux ses plus
farouches ennemis. Mon grand-père aurait-il pu
imaginer que l'un des siens, bien des années plus
tard, parviendrait à cette conclusion ? Pouvait-il
se douter que ses enfants, ses petits-enfants et peutêtre même ses arrière-petits- enfants feraient siennes
ses paroles ?
En 2368, la vie est douce et paisible grâce à une
révolution menée trois siècles plus tôt en faveur d’une
société libertaire. Mais les derniers capitalistes, en
retournant dans le passé pour le modifier, espèrent
empêcher cette révolution. Quatre adolescents, Phil,
Lluvia, Amélie et Pierrot ne vont pas les laisser faire...
Les Chardons du Baragan
Tout va changer dans la vie du jeune Jim Hawkins
le jour où le «capitaine», un vieux forban taciturne
et grand amateur de rhum, s'installe dans l'auberge
de ses parents. Et lorsqu'un effrayant aveugle vient
apporter au marin la tache noire, symbole des
pirates et synonyme de mort, le jeune garçon
n’hésite pas à se lancer à l’aventure
Thierry Maricourt•Chant d’ortie•2013•131 p.•12 c
Panaït Istrati•Grasset•2003•142 p.•7,30 c
Roman d'apprentissage mais aussi roman picaresque
d'une étonnante puissance, les Chardons du Baragan
nous fait découvrir, à travers les yeux d'un enfant
que la misère a voué à une vie vagabonde,
la condition du petit peuple des campagnes de
Roumanie à la veille de la sanglante révolte de 1907.
Au pays du grand Condor
Nadèjda Garrel•Gallimard•2010•187 p.•6,45 c
Un petit Indien et son lama blanc sont confrontés à
une terrible injustice. Un condor et un adolescent
des hauts plateaux des Andes descendent au coeur
d'une vallée inhumaine. Un sorcier devenu fou de
pouvoir rivalise avec le léopard, détenteur du feu et
roi de la forêt. Une petite fille qui n'a pour seules
armes que l'amour et la générosité va affronter le
plus grand serpent du monde...
Pinocchio
Joël Pommerat•Actes Sud•2008•88 p.•10,20 c
Lorsque l'arbre au bois étonnant tombe sous
l'orage, l'home pauvre et généreux décide d'en faire
un pantin. Pinocchio est né. Mais c'est un enfant
naïf et cruel, qui rêve d'une vie de prince. Après
son Petit Chaperon Rouge, Joël Pommerat revisite
cet autre conte populaire en soulevant les questions
de la paternité, de la pauvreté, et de la liberté.
Frankenstein
Mary Shelley•Gallimard•2010•255 p.•7,90 c
Pourquoi ce regard paniqué et ces yeux brillants
dans le corps à moitié mort du docteur
Frankenstein ? L'homme est un éminent savant
à l'éducation irréprochable. Hélas, persuadé d'avoir
découvert le secret de la vie, il a fabriqué un être
au corps hideux, un monstre malheureux, seul au
monde et révolté contre son créateur.
Histoire d'une mouette
et du chat qui lui apprit à voler
Luis Sepulveda•Métailié•2012•126 p.•7 c
Zorbas le chat grand noir et gros a promis à la mouette
qui est venue mourir sur son balcon de couver son
dernier oeuf, de protéger le poussin et de lui apprendre
à voler. Tous les chats du port de Hambourg vont se
mobiliser pour l'aider à tenir ces promesses insolites.
L’île au trésor
R. Louis Stevenson•Gallimard•2007•331 p.•6,90 c
Les roses d’Atacama
Luis Sepulveda•Métailié•2012•166 p.•9 c
Qu'est-ce qui rapproche un pirate de la mer du
Nord mort il y a six cents ans, un Argentin qui
décide de sauver les forêts de Patagonie, un
instituteur exilé qui rêve de son école et s'éveille
avec de la craie sur les doigts ? Seulement cette
frontière fragile qui sépare les héros de l'Histoire
des inconnus dont le nom restera dans l'ombre.
Nulle et grande gueule
Joyce Carol Oates•Gallimard•2012•326 p.•7,50 c
Parce qu'elle est très grande et mal dans sa peau,
Ursula se surnomme la Nulle. Brillant et aimant à
plaisanter, Matt est plutôt Grande Gueule. À partir
d'une plaisanterie, les évènements vont s'enchaîner
jusqu'à prendre une tournure dramatique. Une
histoire d'actualité où deux adolescents doivent lutter
contre l'hypocrisie et le conformisme de la société.
Fahrenheit 451
Ray Bradbury•Gallimard•2002•213 p.•5,30 c
451 degrés Fahrenheit représentent la température à
laquelle un livre s'enflamme et se consume.Dans cette
société future où la lecture, source de questionnement
et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler
tous les livres dont la détention est interdite pour le
bien collectif...
Flight
Sherman Alexie•10/18•2010•200 p.•7,50 c
Spots, le narrateur, est un jeune délinquant. Mi-Indien,
mi-Irlandais, il se revendique comme un ciel vide, une
éclipse solaire. Un jour, il braque une banque et récolte
une balle dans la tête qui le propulse au coeur d'un
étrange voyage dans le temps, à travers les périodes les
plus troubles de l'histoire américaine, vers une possible
rédemption...
J’ai jeté mon portable
Robin des bois
Serge Quadruppani•Syros•2007•10 c
Richard Coeur de Lion est parti en croisade et le
prince Jean, son frère, assisté par le terrible shérif
de Nottingham, règne en tyran sur l'Angleterre.
Réfugiée dans la forêt de Sherwood, une bande
de hors-la-loi défie leur autorité...
Ce roman noir pour adolescents trouvera beaucoup
d’écho, car il dit la nécessité de ne pas céder à la
pression du groupe et de faire ses propres choix.
Un polar, aussi, car Robin, troublé par une vidéo
odieuse que des camarades lui ont montrée sur
un téléphone portable, disparaît...
Michael Morpurgo•Gallimard•2013•146 p.•5,90 c
72
Alice Van Helden•Chant d’ortie•2012•184 p.•15 c
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 73
poésie jeunesse
Poèmes
La pêche aux mots
Il chante la beauté du monde et le bonheur
d'exister. Sa vie est légende, son oeuvre a l'intensité
d'une épopée. Cendrars qui s'était placé sous le
signe du feu est un grand poète de la modernité.
«Oser et faire du bruit. Tout est couleur mouvement
explosion lumière. La vie fleurit aux fenêtres du
soleil. Qui se fond dans ma bouche. Je suis mûr.
Et je tombe translucide dans la rue...»
Ce livre est une magnifique évocation de l’acte
d’écrire, avec son exigence, la concentration et la
solitude qu’il appelle. On l’a rarement évoqué aussi
fortement, en cette sincérité et cette vibrante
sobriété. A travers l’image de la pêche, le lecteur
peut participer au mystère de la création, mais sans
artifice, dans sa vérité. C’est un livre à lire pour le
plaisir et pour lui-même d’abord. Mais c’est aussi un
véritable art poétique à faire découvrir absolument.
Blaise Cendrars•Gallimard•2013•93 p.•6,45 c
Les poèmes ont des oreilles
60 poèmes à dire comme ci ou comme ça
Collectif•Rue du monde•2013•58 p.•17 c
Pour s'exclamer ou endormir son petit frère, pour
muscler sa langue ou faire son show, voici des
poèmes à partager à haute voix. On peut les lire
seul ou à plusieurs, au gré des suggestions faites sur
chaque double page, mais on peut aussi n'en faire
qu'à sa tête, à voix feutrée ou à tue-tête.
Joëlle Ecormier•Motus•2009•30 p.•4,50 c
Il y a
Guillaume Apollinaire, Laurent Corvaisier
Rue du monde•2013•44 p.•18,50 c
Dans ce poème en forme d'énumération, Guillaume
Apollinaire évoque ce temps de guerre qui brise
les corps et meurtrit les âmes. Les images fortes
de Laurent Corvaisier, tantôt monochromes, tantôt
éclatantes de couleurs, s'appuyent par endroits
sur des photos d'époque.
Etranges étrangers
Et autres poèmes de Jacques Prévert
Jacques Prévert•Gallimard•2012•93 p.•5,90 c
La fabuleuse aventure de Frida Cabot
Jacques Prévert écrivit «Étranges étrangers»
au lendemain de la Seconde Guerre mondiale,
époque tourmentée où la France dévastée recourait
largement à une main-d'œuvre étrangère après
avoir utilisé les «cobayes des colonies» comme chair
à canon et où une vague xénophobe déferlait
sur le pays.
On y suit les désopilantes et touchantes
més/aventures de Frida Cabot, une petite chienne
espiègle qui craint de se laisser habiller pour l'hiver.
Et l'auteure aime jouer avec les mots autant qu'avec
les formes. Un très joli petit livre qui révèle un
univers vraiment personnel, plein d'imagination
et d'une si précieuse liberté d'invention.
Lise Renaux•Motus•2013•30 p.•4,50 c
documentaire jeunesse
Art et politique
Jouets des 4 éléments
Nicolas Martin, Eloi Rousseau•Palette•2013•88p.•24c
Avec l’air, la terre, l’eau et le feu
C. Armengaud•Plume de carotte•2013•154 p.•35c
De la Révolution à la mondialisation, de l'art
de propagande à l'art dissident, du Roi-Soleil au
street art en passant par les avant-gardes du XXe
siècle, un panorama des artistes qui ont voulu
«transformer le monde» et «changer la vie».
La Compagnie des jeux
Collectif•Un jour c’était la nuit•2012•66 p.•18 c
Quoi de commun entre un Algonquin de Gaspésie,
un Batak de Bornéo et un tresseur de cheveux
mandingue ? Quoi de commun entre Imhotep
le bâtisseur de pyramide, Hiram l'architecte
du roi Salomon et Jonathan Swift ? Quelle passion
lia à jamais le destin d'un grand pirate à celui d'un
savant ? L'amour des jeux, bien sûr !
L'encyclo à malices nature
Bricolages, trucs, astuces, tours de main et records
R. Pince, H. Pince•Plume de carotte
2012•173 p.•22 c
Avec plus de 500 trucs, astuces, bricolages, infos,
les lecteurs vont pouvoir étonner leurs parents et
surprendre leurs amis : s'orienter avec une boussole,
reconnaître les arbres et les fleurs, apprendre à lire
les nuages, construire une mare, installer un
bivouac, pister les empreintes des animaux...
Ce livre, nourri de plus de trente ans d’interviews,
de lectures, de recherches et de voyages, est un
kaléidoscope de jouets et de jeux en prise avec les
éléments naturels, un réservoir d’idées où chacun
devrait pouvoir trouver des raisons de faire un pas
de côté, et peut-être d’inventer un jouer dehors aux
ingrédients du XXIe siècle.
Léonard Peltier :
«Non au massacre des indiens»
Elsa Solal•Actes Sud•2011•96 p.•7,80 c
Depuis 1976, Leonard Peltier, militant amérindien,
est emprisonné à vie pour le meurtre de deux agents
du FBI. Bien que de nombreuses voix dans le
monde clament son innocence, son procès n'a
jamais été révisé.
Les Indiens d’Amérique à petits pas
Sophie Lamoureux•Actes Sud•2012•80 p.•12,50 c
De la vie quotidienne dans les grands espaces aux
batailles sanglantes contre l'homme blanc, de
Cochise à Sitting Bull, ce livre fera découvrir avec
beaucoup d’humour l'histoire de ceux qui se
nommaient eux-mêmes les «Vrais Hommes».
73
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 74
DVD (documentaires)
Le Voyage
Peter Watkins•Doriane•2012•873 min.•30 c
Ce film documentaire de 14 h 30, tourné entre
1983 et 1986, est un plaidoyer pacifiste contre le
nucléaire : il est composé d’entretiens avec des
familles des cinq continents, qui parlent des armements nucléaires, de la difficulté de s’informer sur
la question dans les médias.
Afrique 50 suivi de De sable et de sang (Livre + DVD)
Gilles Balbastre, Yannick Kergoat•Épicentre
2012•104 min.•20 c
Les nouveaux gardiens de l’ordre établi sont
journalistes, éditorialistes, et pseudos experts
médiatiques. Lorsque l’information est produite
par les grands groupes industriels du Cac40,
la presse peut-elle encore jouer un rôle de contrepouvoir démocratique ?
R. Vautier, M. Le Thomas•Les Mutins de Pangée
2013•22 c
California Company Town
Celui qui réalisera plus tard Avoir 20 ans dans les
Aurès signait alors son premier film, le pamphlet
époustouflant d’un jeune homme décoré de la croix
de guerre pour avoir résisté aux occupants nazis
à 16 ans et qui voulait témoigner de ce qu’il voyait
en Afrique et qui le révoltait.
Dans ce film-essai, la caméra se pose sur le paysage
des villes californiennes abandonnées par les
industries qui les ont créées. Autrefois florissantes,
ces villes-champignons sont à présent hantées par
le crépuscule d’une société en déliquescence..
A l’ombre de la république
S. Mercurio•Montparnasse•2013•110min.•20 c
Pour la première fois, après trois ans d’existence,
le CGLPL (Contrôle Général des Lieux de
Privation de Liberté) accepte qu’une équipe
de tournage le suive dans son travail essentiel de
contrôle des droits fondamentaux dans les prisons,
hôpitaux psychiatriques, commissariats…
L. A. Schmidt•La Famille digitale•2012•76min.•15c
Inventaire avant Liquidation (& Putain d’Usine)
R. Ricordeau•Les Mutins de Pangée•2012•54min.•12c
A travers l’évocation de leurs expériences,
des jeunes travailleurs et chômeurs témoignent
des méfaits d’une société qui formate leur mode
de vie. Ils engagent une réflexion sur la nécessité
d’initer d’autres rapports sociaux que ceux induits
par le salariat et le consumérisme.
Hollande, DSK, etc.
La Bio-utopie N. Maufras, D. Sorin
La Famille Digitale•2013•53 min.•15 c
J. Brygo, P. Carles, N. Faure, A. Von Opstal
C-P Prod•2012•79 min.•15 c
Il y a maintenant bien longtemps que le « tout
industriel » a colonisé la majeure partie de
l’agriculture. Pourtant, des solutions existent.
Parmi elles, la « bio ». Que recouvre le label Bio ?
Constitue t-il une véritable chance d’alternative
à la mainmise de l’industrie sur nos vies?
Ce film est une enquête sur les médias en campagne
électorale tournée lors de la dernière élection présidentielle. Après avoir soutenu Sarkozy, Strauss-Kahn
puis Hollande, les responsables de l’information peuvent crier victoire. Grâce à eux, l’aile droite du PS l’a
emporté. La droite est toujours au pouvoir.
Elisée Reclus, la passion du monde
De mémoires d’ouvriers
La Passion du Monde anime le parcours et l’oeuvre
de Elisée Reclus, géographe et anarchiste français
(1830-1905). Le film de Nicolas Eprendre fait le
portrait d’une personnalité peu banale, tout à la fois
grand voyageur, scientifique reconnu et homme
de conviction.
Depuis la fusillade de Cluses en 1904, quand les patrons
tiraient sur les grévistes, jusqu’au rachat spéculatif de
l’usine de la Bâthie par une multinationale australienne,
le film de Gilles Perret fait émerger la mémoire ouvrière
des montagnes de Savoie. Une mémoire porteuse de
solidarités, qui ne se laisse pas ensevelir sous les dividendes des actionnaires.
N. Eprendre•Groupe Galactica•2013•52 min.•15 c
Retour en terre mapuche / Mari chi weu
C. Coello, St. Goxe•CP-Prod•2013•150 p.•20 c
Dix ans après avoir tourné un documentaire (Mari
chi weu) dans les communautés mapuches en
conflit, Stéphane Goxe et Christophe Coello sont
retournés sur les pas de quelques protagonistes
de leur premier film.
La République de la Malbouffe
Jacques Goldstein•La Huit•2013•91 min.•15 c
Caviar pour les uns, malbouffe pour les autres :
la République est en miettes. Ce film est une
plongée dans ce régime en trompe‑l’oeil avec des
lobbies mais sans Parlement avec des restaurants
mais sans cuisiniers, avec des paysans mais sans
produits frais. Un régime nocif dont la devise
pourrait être opacité, précarité, obésité.
74
Les Nouveaux Chiens de Garde
Gilles Perret•C-P Prod•2012•79 min.•20 c
Qui sème le veet...
Vincent Glenn•Kiona•2012•58 min.•12 c
«Nous sommes partis le 3 mars 2012 du Vieux-Port
de Marseille, à pied, en direction de Paris. Nous ne
nous connaissions pas mais étions animés d’une
même envie, d’une même énergie, d’une même
folie. Nous voulions changer le monde, réinventer
notre rapport aux autres.»
Squat La ville est à nous
Christophe Coelho•C-P Prod•2012•94 min.•20 c
De 2003 à 2011, Christophe Coello a filmé de
l’intérieur les actions d’un groupe de flibustiers
barcelonais. Gloria, Vicente, Ada et les autres ne se
contentent pas d’investir des habitations promises à
la culbute financière, ils impulsent la résistance à
l’échelle du quartier.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 75
Mouton 2.0 La puce à l’oreille
A. Costa, F. Pourchi•Synaps•2012•77 min.•12 c
Nos petites Espagnes
Depuis peu une nouvelle obligation oblige les
éleveurs ovins à puçer électroniquement leurs bêtes.
Derrière la puce RFID, ses ordinateurs et ses
machines il y a tout un monde qui se meurt, celui
de la paysannerie...
Voici les petites et la grande histoire de ce siècle
d’immigration, avec les heures tragiques de la
guerre civile et de l’exil républicain, les souffrances
du déracinement et de la pauvreté, remplacés
aujourd'hui par d'autres préoccupations : la
transmission de la culture ou la question du retour.
Human Terrain
Collectif•Doriane•2012•82 min.•18 c
Où comment les universitaires et anthropologues se
mettent au service de l’armée américaine au cours
des conflits afin de maîtriser l’ennemi. Un documentaire édifiant sur les nouvelles techniques de
contre-insurrection développées par les États-Unis
lors des récentes guerres en Afghanistan et en Irak.
93 la belle rebelle
I. Cobo, X. Baudouin•La Huit•2011•52 min.•15 c
Le business de l’or
Collectif•France-Guatemala•2010•54 min.•15 c
Ce documentaire traite de la résistance
communautaire contre les trans-nationales et de
la politique néolibérale à travers un cas précis :
la résistance d’une partie de la population de San
Miguel Ixtahuacan contre la compagnie minière
canadienne Goldcorp Inc.
Jean-Pierre Thorn•Blaq Out•2011•73 min.•20 c
Encore elles !
Voici une épopée - du rock au slam en passant par
le punk & le hip hop - incarnant un demi-siècle de
résistance musicale et se faisant porte-voix d'une
jeunesse et de territoires en perte d'identité, sous les
coups des mutations industrielles, des désillusions
politiques et de l'agression constante des pouvoirs
successifs.
Constance Ryder, Josiane Szymanski•La Huit
2011•52 min.•15 c
Les Molex, des gens debout
José Alcala•Blaq Out•2012•88 min.•20 c
En juillet 2008, les 283 employés de l'usine de
Villemur-sur-Tarn sont félicités par la direction du
groupe pour l'excellence de leurs résultats. À peine
trois mois après, les délégués du personnel sont
convoqués pour une réunion exceptionnelle du
comité d'entreprise. L'ordre du jour : la fermeture
pure et simple du site de Villemur-sur-Tarn.
Les moissons du futur
Marie-Monique Robin•Arte•2012•120 min.•15 c
Croisant les témoignages d'agriculteurs, d'agronomes, d'économistes, de responsables politiques et
d'organisations internationales sur quatre continents, Marie-Monique Robin mène l'enquête.
Avec Les moissons du futur, on découvre qu'un
autre modèle agricole et commercial, innovant
et productif, a déjà fait ses preuves.
Grandpuits & petites victoires
O. Azam•Les Mutins de pangée•2012•80 min.•18 c
Tout en nous faisant vivre une grève de l’intérieur,
aux côtés de jeunes grévistes attachants, Grandpuits
et petites victoires décrypte la stratégie gouvernementale, patronale et le rôle prépondérant des
médias dans le mouvement des retraites de 2010.
Fin de concession
Pierre Carles•CP-Prod•2011•131 min.•20 c
Le réalisateur s'interroge sur la privatisation de la
première chaîne de télévision française : n'est-il pas
scandaleux que TF1/Bouygues ait vu sa concession
renouvelée automatiquement depuis 1987 ? Reprenant son combat contre les médias, il se confronte
aux responsables de l'information qui ont toujours
évité d'aborder ce sujet tabou...
40 ans après la naissance du MLF, qui sont les
féministes d’aujourd’hui ? A l’appui d’archives
inédites, ce film relate l’histoire d’un mouvement
qui n’a pas fini d’étonner. Pour la première fois
à l’écran, les militantes d’hier et d’aujourd’hui
se découvrent. Du droit à l’avortement au port
de la burqa, en passant par les discriminations
salariales, les combats des femmes font plus que
jamais l’objet de débats passionnants.
Mourir ? Plutôt crever !
S. Mercurio•Éd. Montparnasse•2011•95min.•22c
À 80 ans, Siné, continue le combat. Il n’a jamais
faibli, ses rages sont celles de ses 20 ans. Viré de
Charlie Hebdo, il rebondit en créant Siné Hebdo.
C’est au fil de cette aventure qu’il raconte ses
combats passés.
Bernard, ni Dieu ni chaussettes
Pascal Boucher•Les Mutins de Pangée
2011•86 min.•23,50 c
Sur les bords de la Loire, Bernard, 73 ans, cultive
toujours sa vigne et fait son vin qu’il partage entre
amis. Il a toujours vécu seul et reste fidèle à un
mode de vie rural qu’il a toujours connu. Bernard
est un gardien de la mémoire.
Remue-ménage dans la sous-traitance
I. Cusack•360° et même plus•2011•70 min.•10 c
À Paris en mars 2002, des femmes de chambre
employées par la société Arcade pour travailler
dans les hôtels Accor, se mettent en grève. La
plupart des grévistes sont des mères de famille
d’origine africaine qui vont pour la première fois
lutter pour leurs droits.
Paul Virilio, penser la vitesse
Stéphane Paoli•Arte•2010•90 min•20 c
Paul Virilio par sa réflexion et ses écrits a démontré
que l'Histoire contemporaine est fille de la vitesse.
La désynchronisation du temps humain et du temps
technologique est engagée pour la première fois
dans l'histoire de l'humanité. Etre ici et là au même
instant fait-il de nous des mutants ?
75
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 76
DVD (documentaires) (suite)
Walter, retour en résistance
Gilles Perret•CP-Prod•2010•83 min•20 c
À travers l’histoire de Walter Bassan, ancien
résistant, ancien déporté haut-savoyard et sur fond
de politique actuelle, deux questions se posent
tout au long du film: «Qu’avons-nous fait des
idéaux du Conseil National de la Résistance?»,
«Résister se conjugue-t-il au présent?»
Olivier Azam, Daniel Mermet•Agone•2009•2dvd•22c
L’encerclement
À l’heure où impuissance et résignation l’emportent,
le travail de Chomsky est un antidote radical pour
ceux qui veulent en finir avec la fabrique de l’impuissance et ses chiens de garde intellomédiatiques.
Inlassable, inclassable, implacable, « l’intellectuel
le plus populaire et le plus cité au monde » poursuit
la mise à nu des mécanismes de domination avec une
étonnante vitalité.
Richard Brouillette•Les Films du paradoxe
2010•160 min.•16 c
Le cinéma de Mai 68, une histoire
A travers les réflexions et les analyses de plusieurs
intellectuels de renom (Noam Chomsky, Normand
Baillargeon, Susan George, etc.), le film trace un
portrait de l’idéologie néolibérale et examine les
mécanismes mis à l’oeuvre pour en imposer mondialement les diktats.
La stratégie du choc
Collectif•Montparnasse•2010•79 min.•16 c
En 2007, Naomi Klein publiait La Stratégie du
choc. Un traumatisme collectif, une guerre, un coup
d’état, une catastrophe naturelle, une attaque
terroriste plongent chaque individu dans un état de
choc. Après le choc, nous redevenons des enfants,
désormais plus enclins à suivre les leaders qui
prétendent nous protéger.
The murder of Fred Hampton
American Revolution 2 Coffret 2 DVD
Volume 1 Montparnasse•4 DVD•2008•543min.•55c
Engagés, insurgés, en 1968, des cinéastes tournent
au cœur des luttes, de l’intérieur même des événements. Mai 68 est leur sujet mais aussi leur projet,
celui d’un cinéma collectif. Rarement montrés,
voire occultés, ces films sont inestimables. Archives
cinématographiques du mouvement, ils disent
ses aspects ouvriers, paysans, immigrés même.
Les Lip. L’imagination au pouvoir
Christian Rouaud•Films du paradoxe
2007•118 mn.•25 c
Le film présente des hommes et des femmes qui ont
mené une grève ouvrière emblématique de l’après
68, celle des usines LIP à Besançon. Des récits
entrecroisés, des portraits, une histoire collective,
pour essayer de comprendre pourquoi cette grève
porta l’espoir et les rêves de toute une génération.
Howard Alk, Mike Gray•Arte•2009•163min.•25 c
La voix de son maître
Ce coffret comporte deux films inédits sur le
mouvement des Black Panthers qui a secoué les
Etats-Unis. L’un retrace l’assassinat d’un des
leaders, Fred Hampton ; tandis que l’autre relate
l’alliance des Black Panthers et des Youngs Patriots,
durant les émeutes à Chicago en 1968.
Gérard Mordillat et Nicolas Philibert•Blaq out
2007•97 mn•25 c
J’ai (très) mal au travail
Réalisé en 1978, ce film laisse s’exprimer douze
patrons de grandes entreprises sur le pouvoir, la
hiérarchie, les syndicats, les grèves, l’autogestion...
Leurs voix se mêlent, se dispersent, se démultiplient
dans la ville, dans les usines... Peu à peu, l’image
d’un monde futur se dessine.
Cet obscur objet de haine et de désir
Jean-Michel Carré•Montparnasse•2009•5h52•25 c
Ni vieux, ni traîtres
Destruction des formes de solidarité collective, mise
en concurrence des salariés, systèmes d’évaluation
permanents et encouragement à la délation, recours
à des techniques de management qui occultent
l’individu au profit du seul rendement : tout
concourt à déshumaniser le monde du travail...
L’Education, Alertez les bébés !
Jean-Michel Carré•Doriane•2009•7h10•25 c
Ce coffret de 3 DVD et 7 films apporte un regard
libertaire l’éducation et l’enfance. Il analyse le
mécanisme de l’échec scolaire, les façon d’apprendre
différentes, ainsi que les idéologies, les étapes et les
choix politiques qui ont abouti à la conception
contemporaine et dominante de l’éducation.
76
Chomsky et cie
Carles et Minangoy•Pages et Images
2006•100 mn•22 c
Au milieu des années 80, certains «libertaires»
passèrent à l’action –directe– anti-capitaliste
en revendiquant l’assassinat de patrons. D’autres
refusèrent de recourir à ce type de violence,
sans toujours se désolidariser de leurs anciens
compagnons de lutte. Ce film ouvre le débat
sur la légitimité de la violence.
Les groupes Medvedkine
Collectif•Montparnasse•2006•334mn•2 DVD•44c
Le cinéma de Mai 68 - Volume 2
En 1967, Chris Marker filme les ouvriers en grève
de Besançon. Mais, les ouvriers critiques préfèrent
réaliser leurs propres films. Au final, entre 1967
et 1973, ils décrivent eux-mêmes leurs conditions
de vie, leur travail et leurs revendications.
L’Héritage 1968 à 1979
Collectif•Montparnasse•2009•318 min.•45c
La sociologie est une sport de combat
Au cinéma, mai 68 dura treize ans, injustement ensevelie sous l’étiquette de « cinéma militant », il témoigne d’une France enragée continuant de croire au
changement... Au cœur de ces années 70 figure le
collectif Cinélutte, symbolisant à lui seul tous les
enjeux de la période, mêlant cinéma et politique,
lutte des formes et formes de lutte...
Pendant 3 ans la caméra de Pierre Carles a suivi
Pierre Bourdieu dans des situations d’échanges.
On voit se déployer la pensée d’un intellectuel qui
choisit de penser son temps, prônant l’intelligence
et l’analyse comme armes fatales.
P. Carles•CP Prod•2007•150 mn•20 c
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:25
Page 77
DVD (fictions)
Coffret Léon Hirszman
La Commune (Paris 1871)
Reconnu comme un des chefs de file du Cinéma
Novo brésilien, Léon Hirszman fut un cinéaste
engagé dans la vie politique et sociale de son temps.
Le Cinéma Novo brésilien marque une rupture avec
une production nationale composée de comédies
musicales. Les caméras descendent dans la rue pour
traduire les grandes préoccupations sociales, culturelles et politiques du Brésil. Filmer le vrai Brésil,
celui du quotidien, de la paysannerie, des ouvriers
devient une priorité.
Watkins à réalisé une fiction sur la Commune
comme un documentaire contemporain avec une
énorme critique envers les mass media. Le film est
construit en suivant le déroulement chronologique
de la Commune, des premières émeutes de mars
1871 jusqu’à la semaine sanglante de fin mai.
Léon Hirszman•Doriane•2013•2DVD•30 c
Normal !
Merzak Allouache•Les mutins de Pangée•2012•18c
Alger 2011. Après les émeutes de décembre et les
premières marches pacifiques, alors que le printemps
arabe commence en Tunisie et en Egypte, Fouzi veut
réunir ses comédiens pour leur montrer le montage
inachevé du fi lm qu’il a réalisé deux ans auparavant
sur la désillusion d’une jeunesse.
Winstanley
Kevin Brownlow•Doriane•2013•95 min.•18 c
En 1649, en Angleterre, un paysan fonde un
mouvement utopiste et socialiste connu sous le nom
des Diggers. Avec l’aide d’un ancien compagnon de
Cromwell, il dirige une communauté qui s’attire
bientôt l’hostilité des villageois voisins, mais surtout
des puissants seigneurs et propriétaires terriens.
KES
K. Loach•Les Films du Paradoxe•1969•110min.•20c
Billy Casper vit dans une petite ville minière du nordest de l’Angleterre, à Barnsley, dans le Yorkshire. Il a
une douzaine d’annéeset l’univers dans lequel il vit ne
correspond pas à son attente. Un jour, Billy déniche un
jeune rapace; il vole alors dans une librairie un traité de
fauconnerie et entreprend de dresser l’oiseau...
Coffret Peter Watkins Vol. 2
Peter Watkins•Doriane•4 DVD•35c
Ce nouveau coffret réunit 4 films de Peter Watkins,
réalisateur anglais engagé incontournable : Edvard
Munch, Privilège, Evening Land et Le Libre
Penseur.
Lautrec
Roger Planchon•Doriane•2012•122 min.•18 c
Lautrec, ou la vie tumultueuse du peintre génial de la
Belle Époque. Entre les tripots et les lupanars parisiens,
les bals populaires de la Butte et le château familial
d’Albi, nous découvrons le combat de l’artiste contre
son infirmité, son amour immodéré des femmes et la
révolution picturale du siècle dernier.
Marche et rêve !
Paul Carpita•Doriane•2002•97 min.•16 c
A Martigues, on connaît bien ces trois anciens salariés
de chez Plurimétal qui ont défrayé la chronique :
Toinou, Docteur, et Bibi. Le magasin de fruits de mer
qu'ils ont créé, sur une idée de Toinou, en groupant
leurs indemnités de licenciement, bat de l'aile. Les voilà
tous trois en fin de droits, et contraints de vivre
d'expédients comme cette extravagante et illégale pêche
aux homards...
P. Watkins•Doriane•2000•5h45•30 c
Cinq fictions de la CNT
Collectif•K-Films•2010•22 c
Ce coffret regroupe cinq fictions tournées par la
Confederación Nacional del Trabajo en pleine
guerre civile espagnole, entre 1936 et 1938. Le
bonus documentaire de R. Prost retrace cette
période à part dans le cinéma espagnol et revisite
les images de ce conflit avec le regard du cinéphile.
Coffret Watkins Vol. 1
Peter Watkins•Doriane•5 DVD•5 films•702min.•60c
Un ovni dans le paysage audiovisuel: une œuvre à
part, belle et crispante, qui dynamite les mécanismes de création habituels. 5 films: Punishment
Park, La Commune, La Bombe, Culloden, The
Gladiators.
Le sel de la terre
Herbert Biberman•Doriane•2008•113 mn•20 c
Des mineurs mexicains, usés par les risques qu’ils
prennent, demandent l’amélioration de leurs
conditions de travail. Qu’elles soient au moins égales
à celles des ouvriers blancs ! Film suivi de Les Dix
d’Hollywood sur les procès faits aux réalisateurs,
producteurs et scénaristes en 1950 aux USA.
L’affiche rouge
Frank Cassenti•Doriane•2008•130 min.•20 c
1943- Sur les murs de la France occupée, une affiche
rouge désignait un groupe de résistants étrangers,
communistes pour la plupart. Arrêtés au cours d’une
vaste rafle allemande, ces 23 partisans immigrés,
dont le plus reste Missak, furent fusillés en 1944.
Voici, l’histoire de cette armée des ombres, de ces
martyrs de la Résistance.
Punishment park
Peter Watkins•Doriane•2001•88 min.•25 c
Punishment Park est un réquisitoire contre la
mécanique propagandiste de l’Amérique. Une arme
à double détente qui montre les méthodes de
répression du gouvernement américain contre les
rebelles de tous poils, et laisse ses acteurs amateurs
asséner des discours politiques d’une virulence rare.
Coffret Jean Rouch
Jean Rouch•Éd. Montparnasse
4 DVD•2006•660 min.•48 c
Les films de Jean Rouch, archives uniques sur
l’Afrique, petits bijoux pour les cinéphiles, sont aussi
des contes qui mettent en scène des histoires toutes
simples –la chasse, le voyage, l’amour et la mort,
l’apprentissage et l’amitié– à la portée universelle.
77
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
14:26
Page 78
la boutique
livres pratiques
Plantes à boire
Serge Schall•Plume de carotte•2013•185p.•35 c
Du petit café du matin au pastis de l'apéritif, du vin
à table au bon thé chaud, du digestif à la tisane...
A travers 70 portraits, voici les histoires humaines
et les anecdotes étonnantes qui se rapportent à tous
ces végétaux désaltérant qui font partie de nos vies.
Bonne lecture et à la bonne vôtre !
Reconquérir les rues
Exemples à travers le monde et pistes d'actions
Nicolas Soulier•Ulmer•2013•288 p.•26 c
Pourquoi reconquérir les rues ? Parce que c'est là
que se joue, sans qu'on en soit toujours conscient,
une grande partie de la qualité de la vie dans une ville
ou un village. L’auteur nous montre que cette situation
n'est pas inéluctable et que de nombreux exemples de
«reconquête des rues» fleurissent à travers le monde.
Recettes des 3 soeurs
pour petits festins entre amis
Les 3 soeurs•Alternatives•2013•112p.•12 c
L’art de vivre en bonne santé
Antonio Palomar•Gatuzain•2009•15 c
Hygie, déesse grecque de la santé, représentait l’art
de vivre sainement et les connaissances nécessaires
à des fins de guérison. De son nom provient le mot
«hygiène», l’ensemble des pratiques visant à préserver
et améliorer la santé. C’est le sujet central de ce livre,
conçu avant tout comme un guide pédagogique.
Les recettes du panier bio
50 légumes à savourer
A. Geers, O. Degorce•Terre vivante•2012•192p.•17,20c
Dans une première partie : tout savoir sur ce que
«manger bio et local» veut dire : labels, enjeux,
coût, circuits d’approvisionnement mais aussi
méthodes de cuisson à privilégier et ustensiles
de cuisine les plus appropriés. Dans une seconde
partie : Les 50 légumes sont passés à la loupe !
Mon potager tranquille
P. Beucher•Alternatives•2011•174p.•18,30 c
Après leur premier livre, Recettes des 3 sœurs pour
jeunes fauchés gourmands, Evelyne, Delphine et Annie
Mach reviennent. Les recettes dessinées sont faciles
à réaliser, à cuisiner seul ou entre amis, sur place ou
à emporter.
Vous rêvez de croquer les légumes de votre jardin?
Vous avez zéro ou peu d'expérience? Vous ne savez
pas distinguer un poireau d'un pied de tomates?
Suivez te guide! Voici le mode d'emploi détaillé
d'un potager sur mesure pour débutant absolu.
Génération végétale
Chanvre et cannabis
Ils réinventent le monde
Collectif•Les Arènes•2013•230p.•14,70 c
Serge Schall•Plume de carotte•2012•124p.•19,90c
Comment créer sa ferme à la fenêtre de son
appartement ? Quelles sont les plantes sauvages
à manger près de chez vous ? Plus de 50 fiches
pratiques vous permettront de devenir un véritable
citoyen du végétal en zone urbaine.
Découvertes, sélection, diversité, culture, cuisine,
traditions, légendes, littérature… mais aussi bien
sûr médecine, législation et autres usages illégaux
et fumeux : voici le tour complet des histoires
communes entre les hommes, le chanvre…
et bien entendu, le cannabis !
Semez pour résister !
Le guide du jardin bio
L’art et la pratique des bombes à graines
Josie Jeffery•Plume de carotte•2012•128p.•18 c
Potager, verger, ornement
Collectif•Terre Vivante•2009•429 p.•27,40c
Une bombe à graines est une petite boule composée
d'un mélange de terreau, d'argile et de graines. Le
lancer de bombes à graines, ou Seedbombs, fait partie
du mouvement de guérilla jardinière né dans les
années 90 chez les Anglo-saxons.
L'outil indispensable pour cultiver vos légumes, vos
fruits et orner votre jardin ! Découvrez comment
concilier beauté et productivité, respect de
l'environnement et de la santé, choisir les bonnes
associations, faire son compost...
Le Dictionnaire à tout faire 2500 Trucs et
Le ménage au naturel
astuces efficaces pour simplifier votre vie quotidienne
Inès Peyret•Dauphin•2006•367p.•18,25 c
N. Boisseau•Alternatives•2009•112 p.•13,70c
Découvrez des utilisations inhabituelles, originales
et extrêmement efficaces des produits que vous
possédez déjà dans vos placards, bien moins chers
et bien plus écologiques que les produits
d'entretien courant.
Physionomies végétales Portraits d'arbres
et de fleurs, d'herbes et de mousses
Elie Reclus•Héros-Limite•2012•205p.•18 c
«Dans un bosquet comme dans un salon, certaines
physionomies me vont, et d’autres ne me reviennent
pas. Telle fleur me plaît, telle autre me laisse froid. Je
sais la forte patience du chêne, la grâce délicate du
bouleau, l’élégante beauté de la rose, la tristesse du
sombre sapin. Et vous les savez aussi, n’est-ce pas ?».
78
Les secrets d’Hygie
La pollution domestique est en grande partie
responsable des gaz à effet de serre et à l'origine
d'allergies, de maux de tête et d'infections
respiratoires. Pour chaque pièce de la maison,
l’auteur propose des recettes faciles à réaliser.
Vivre en pleine nature
Le guide de la survie douce
F. Couplan•Sang de la Terre•2011•320p.•28c
Avec la civilisation, l’homme s’est sédentarisé et a
pris l’habitude de vivre en milieu urbain. Isolé de
son environnement naturel, il se sent vite démuni.
Pourtant, la richesse de la flore sauvage recèle
toutes les ressources pour lui permettre de vivre
de manière autonome en milieu naturel.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
jeux
14:26
Page 79
agendas
Racolage électoral
Agenda de la solidarité
internationale 2014
Vivez le grand frisson du tapin médiatique.
Hans Margoulinski•Marwanny Corporation Editions
2012•110 cartes•15 c
12 ans et +
La Marwanny Corporation vous invite à faire le
buzz. Avec Racolage Électoral, plongez dans les
arcanes du système médiatique, monopolisez l'attention des journalistes et devenez LA personnalité
incontournable du moment.
Chaque joueur incarne le leader d'un parti politique. Pour remporter les élections, il doit se répandre dans les journaux, sur Internet, sur les radios et
à la télé. A coups de bakchichs, de passe-droits et
de phrases chocs, il fera tout son possible pour optimiser sa notoriété en racolant dans les médias.
Plan social
John-Harvey Marwanny & Hans Margoulinski
Marwanny Corporation Editions•2010•12 c
10 ans et +
Munissez-vous d'une grosse envie de gagner : Plan
social est un jeu de cartes impitoyablequi réveillera
vos instincts prédateurs et votre cruauté intrinsèque.
Tous les joueurs sont actionnaires. Chaque carte
représente un salarié. Cadres supérieurs, techniciens, employés, ouvriers... Le premier joueur
qui parvient à se débarrasser de tous ses salariés
réussit son «Plan social» et gagne le droit de délocaliser dans un pays totalitaire où la main d'œuvre est
bon marché.
la librairie
Ritimo•2013•160 p.•10 c
En format 16x16 cm avec des spirales, vous trouverez
des adresses d’associations, une bibliographie et
des infos pour aller plus loin, et, bien sûr, de quoi
prendre vos rendez vous. Au fil des semaines, vous
y découvrirez des dates pour un autre monde, des
campagnes citoyennes, des événements historiques,
des projets et des associations.
cd
Waiting for spring
Interzone•L’Autre distribution•2013•14 c
«Nous sommes une construction fragile, nous avons
besoin de nourrir nos passions, nos joies, nos peines.
De se sentir seul au milieu de la foule, de savoir profiter
de chaque sens pour apprendre, oublier, recommencer.»
Come on people !
Les Thugs•Crash disques•2013•18 c
Si l’histoire du rock ne devait sauvegarder que
quelques noms d’artistes français en mémoire sur
son disque dur, Les Thugs seraient en bonne place.
J’ai changé
Loïc Lantoine•L’autre distribution•2013•14 c
Presque dix ans après le premier uppercut du fracassant Badaboum, Loïc Lantoine revient avec son
troisième album studio, J'ai changé.
le catalogue quilombo
Quilombo se trouve au
23 rue Voltaire 75 011 Paris
M° Nation ou Rue des Boulets
et est ouvert du mardi au samedi de 13h à 20h
Tél : 01 43 71 21 07
quilombo@globenet.org
le site
www.librairie-quilombo.org
DES INFOS. Sur la librairie et sur le monde de l’édition alternative,
les prochaines parutions... PROCHAINS DÉBATS. Ils se déroulent
tous les mois et sont annoncés sur le site. SÉLECTION DU MOIS.
Une sélection d’une dizaine de nouveautés à découvrir.
ÉDITEUR DU MOIS. Tous les mois nous vous présentons un éditeur
engagé, son histoire, ses positionnements politiques, ses
choix éditoriaux, ses prochaines parutions, etc.
la lettre d’info
Pour être tenu au courant des prochaines dates de débats, des
sorties de livre et autres activités de la librairie, inscrivez-vous
à notre lettre d’information mensuelle, en envoyant un mail:
quilombo@globenet.org
Ce catalogue comporte plus de 1000 références autour de la
littérature engagée. Un objectif de la librairie à sa création qui
souhaitait «présenter la sélection la plus exhaustive possible de
littérature subversive francophone, comme le fait AK press pour
l’édition anglo-saxonne.» Tout en luttant contre l’uniformisation
culturelle, nous voulons proposer un outil de référence
bibliographique à travers une présentation soignée et un
classement thématique.
Chaque édition renouvelle près d’un tiers des ouvrages présents
dans la précédente. D’un côté, nous conservons les ouvrages que
nous considérons fondamentaux, de l’autre, nous rajoutons les
nouveautés de l’année écoulée et quelques ouvrages de fonds.
Si ce projet correspond à vos aspirations:
• Commandez-nous des livres, vous soutiendrez l’existence
de ce catalogue, la librairie et les maisons d’édition engagées.
• Téléphonez-nous, contactez-nous par email et surtout passez
nous voir pour discuter ou obtenir des renseignements
bibliographiques.
• Diffusez le catalogue autour de vous, lors de manifestations
diverses.
Le développement d’une culture indépendante et subversive
se fera par la solidarité de tous les acteurs et actrices des
mouvements d’émancipation.
catalogue 2014 brouillon:CATALOGUE 2008 v5.qxd
11/11/2013
bon de commande
nom ............................................................ prénom
14:26
Page 80
vente
en ligneirie-
ibra
sur www.lbo.org
quilom
..................................................................................................................
adresse ........................................................................................................................................................................................
code postal ................................................ ville ..........................................................................................................................
POUR ASSURER UN MEILLEUR SUIVI DE VOTRE COMMANDE, NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE MAIL ET/OU N° DE TÉLÉPHONE
tél .............................................................. mail..........................................................................................................................
auteur
titre
bon de commande à retourner à
quilombo 23, rue Voltaire, 75011 Paris
Chèque à lordre de quilombo projection
Paiement de l’étranger :
BIC PSSTFRPPPAR
IBAN FR26 2004 1000 0126 5233 5D02 055
quantité
délais de livraison
entre 5 et 12 jours
(sauf si problèmes de fournisseur)
cadre réservé à quilombo
R
/
/
E
/
/
C
prix
total
+10% de
frais de port*
TOTAL
* Hors France métropolitaine,
nous contacter pour
les frais de port.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising