uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR

uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
VIH S 300
VIH S 400
VIH S 500
VIH R 300
VIH R 400
VIH R 500
VIH RW 300
DE; AT; CHDEFRIT; BEDEFRNL; FR; IT
Pour l‘installateur
Notice d‘emploi et d‘installation
uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
Ballon d‘Eau Chaude Sanitaire pour installations solaires
VIH S 300
VIH S 400
VIH S 500
Ballon d‘Eau Chaude Sanitaire pour systèmes de chauffage
VIH R 300
VIH R 400
VIH R 500
Ballon d‘Eau Chaude Sanitaire pour pompes thermiques
VIH RW 300
FR;
CHFR; BEFR
Table des matières
1 Remarques relatives à la documentation
Table des matières
1
1.1
1.2
Remarques relatives à la documentation ...... 2
Conservation des documents ................................. 2
Symboles utilisés ....................................................... 2
2
2.1
2.2
2.3
2.4
Description de l‘appareil...................................
Structure et fonctionnement .................................
Conformité aux directives .......................................
Vue d‘ensemble des différents modèles ..............
Plaque signalétique ..................................................
3
3
3
3
3
3
3.1
3.2
3.3
3.3.1
3.3.2
3.3.3
Consignes et prescriptions de sécurité .........
Consignes de sécurité ..............................................
Utilisation conforme de l‘appareil .........................
Règles et normes ......................................................
France ...........................................................................
Suisse ...........................................................................
Belgique .......................................................................
3
3
4
4
4
4
5
4
4.1
Utilisation .......................................................... 5
Remplissage et vidange du ballon
d‘eau chaude sanitaire ............................................. 5
Entretien ...................................................................... 5
Inspection et entretien ............................................ 5
4.2
4.3
5
5.1
5.2
5.2.1
5.2.2
5.3.1
5.3.2
5.3.3
5.3.4
5.3.5
5.4
Installation .........................................................
Lieu de montage........................................................
Dimensions .................................................................
Hauteurs en diagonale VIH S, VIH R et VIH RW
Dimensions de l‘appareil et
des raccords VIH S ....................................................
Dimensions de l‘appareil et
des raccords VIH R ..................................................
Dimensions de l‘appareil et
des raccords VIH RW ................................................
Transport avec emballage .......................................
Transport sans emballage .......................................
Transport sans habillage .........................................
Transport sans isolation ..........................................
Montage de l‘isolation et de l‘habillage ...............
Raccordement du ballon..........................................
6
Mise en fonctionnement ................................... 13
7
7.1
7.2
7.3
Maintenance ......................................................
Nettoyage de l‘intérieur du ballon ........................
Entretien des anodes de protection en
magnésium .................................................................
Pièces de rechange ...................................................
8
8.1
8.2
Recyclage et mise au rebut ............................. 14
Appareil ....................................................................... 14
Emballage .................................................................... 14
5.2.3
5.2.4
6
6
6
6
7
8
9
10
10
11
12
12
12
14
14
14
14
9
9.1
9.2
9.3
9.4
9.5
Service après-vente et garantie .....................
Vaillant GmbH Werkskundendienst (Suisse) : .....
Service après-vente (Belgique) ..............................
Garantie constructeur (France)..............................
Garantie constructeur (Suisse) ..............................
Conditions de garantie (Belgique).........................
10
10.1
Caractéristiques techniques............................ 16
Caractéristiques techniques VIH S 300/400/500
et VIH R 300/400/500 ............................................ 16
Caractéristiques techniques VIH RW 300 ........... 17
10.2
1
15
15
15
15
15
15
Remarques relatives à la
documentation
Les indications suivantes vous guideront à travers l‘ensemble de la documentation. D‘autres documents peuvent être consultés en complément de cette notice d‘installation.
Nous déclinons toute responsabilité pour les dommages liés au non-respect des présentes notices.
Autres documents applicables
Lors de l’installation du ballon, veuillez tenir compte de
l‘ensemble des consignes décrites dans toutes les notices d’installation des éléments et composants de l‘installation. Ces notices sont fournies avec les composants
respectifs de l‘installation ainsi qu‘avec les composants
complémentaires.
1.1
Conservation des documents
Veuillez transmettre à l‘utilisateur de l‘installation cette
notice d‘installation ainsi que les documents d‘accompagnement applicables et outils éventuels. Celui-ci est tenu
de les conserver de manière à ce que notices et instruments soient toujours à portée de main.
1.2
Symboles utilisés
Lors de l‘installation de l‘appareil, respectez les consignes de sécurité stipulées dans la présente notice !
Vous trouverez ci-après la signification des différents
symboles utilisés dans le texte :
!
d Danger
Danger de mort et risque d‘accident corporel !
!
H Danger
Risque de brûlures !
!
a Attention
Danger potentiel pour le produit et l‘environnement !
h Remarque
Informations et remarques utiles.
• Ce symbole indique une activité nécessaire
2
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
Description de l‘appareil 2
Consignes de sécurité et prescriptions 3
2
Description de l‘appareil
2.1
Structure et fonctionnement
Les ballons solaires Vaillant VIH S 300/400/500 sont
des ballons à chauffage indirect et fournissent de l‘eau
chaude sanitaire obtenue par énergie solaire.
Les ballons Vaillant VIH R 300/400/500 sont des ballons
à chauffage indirect.
Les ballons Vaillant VIH RW 300 sont des ballons à
chauffage indirect conçus spécialement pour les pompes
thermiques.
Afin de leur garantir une durée de vie prolongée, les ballons et les serpentins de chauffage sont émaillés côté
eau potable. Chaque ballon dispose d’une protection
supplémentaire contre la corrosion matérialisée par une
anode de protection en magnésium. Une anode à courant vagabond ne nécessitant pas d‘entretien est disponible parmi les accessoires.
L‘isolation en polystyrène expansé sans CFC garantit la
meilleure isolation thermique.
2.3
Vue d‘ensemble des différents modèles
Les ballons sont respectivement disponibles dans les dimensions suivantes :
VIH S
VIH S 300
VIH S 400
VIH S 500
Volume du ballon
300 litres
400 litres
500 litres
Tabl. 2.1 Vue d‘ensemble des modèles VIH S
VIH R
VIH R 300
VIH R 400
VIH R 500
Volume du ballon
300 litres
400 litres
500 litres
Tabl. 2.2 Vue d‘ensemble des modèles VIH R
VIH RW
VIH RW 300
Volume du ballon
300 litres
Tabl. 2.3 Vue d‘ensemble du modèle VIH RW
De plus, il est possible d’équiper le ballon d’un thermoplongeur (en accessoire) qui peut assurer seul le chauffage complémentaire (sans autre appareil de chauffage)
pendant les mois d’été.
2.4
Plaque signalétique
Une plaque signalétique doit être apposée sur la partie
supérieure de l‘habillage.
Un (VIH R, RW) ou deux (VIH S) serpentins de chauffage
soudés assurent la transmission de chaleur.
3
Le ballon est raccordé au réseau d‘alimentation en eau
par le biais du raccord eau froide et aux points de puisage par le biais du raccord eau chaude. Lorsque de l‘eau
chaude est prélevée sur un point de puisage, de l‘eau
froide est rajoutée dans le ballon et y est chauffée à la
température programmée à l‘aide du régulateur.
Les ballons VIH S, VIH R et VIH RW de Vaillant sont
construits selon les techniques et les règles de sécurité
en vigueur. Une utilisation non conforme peut néanmoins constituer une source de danger pour la vie et la
santé de l‘utilisateur ou d‘un tiers ou endommager l‘appareil et d‘autres biens matériels.
VIH S uniquement
Pour les ballons du type VIH S, le chauffage se déroule
dans deux circuits séparés.
L‘échangeur solaire se trouve dans la partie inférieure,
celle-ci étant froide. Les températures relativement basses de l’eau dans la partie inférieure garantissent une
transmission optimale de la chaleur du circuit solaire à
l’eau du ballon, même en cas de faible rayonnement solaire.
Contrairement au chauffage solaire, le réchauffage de
l’eau chaude par la chaudière ou le chauffe-eau a lieu
dans la partie chaude, supérieure du ballon. La capacité
du chauffage complémentaire représente environ un
tiers du volume du ballon.
!
a Attention
Les appareils doivent être utilisés exclusive-
2.2
Conformité aux directives
Nous attestons que notre produit a été fabriqué conformément à la directive européenne relative aux appareils
sous pression.
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
Consignes et prescriptions de
sécurité
ment pour le chauffage de l‘eau sanitaire. Dans
la mesure où l‘eau ne satisfait pas aux exigences de l‘ordonnance relative à l‘eau potable,
l‘appareil risquerait d‘être endommagé par la
corrosion.
3.1
Consignes de sécurité
Les ballons solaires VIN S 300/400/500, les ballons
VIH R 300/400/500 et VIH RW 300 ne doivent être installés que par un professionnel qualifié responsable du
respect des prescriptions, règlements et directives en vigueur.
Si vous souhaitez bénéficier de la garantie constructeur,
l‘appareil doit impérativement avoir été installé par un
installateur qualifié et agréé.
Celui-ci est également responsable de l’inspection/de
l’entretien, des réparations et modifications effectuées
sur les ballons.
FR;
CHFR; BEFR
3
3 Consignes de sécurité et prescriptions
Soupape de sécurité et conduite de décharge
Lors du chauffage de l’eau dans le ballon, le volume de
l’eau augmente, c‘est pourquoi chaque ballon doit être
équipé d’une soupape de sécurité et d’une conduite de
décharge.
Pendant l’opération de chauffage, de l’eau sort de la
conduite de décharge (exception : présence d’un vase
d’expansion pour eau sanitaire).
La conduite de décharge doit aboutir à un endroit
d’écoulement adapté, où elle ne présente pas de danger
pour les personnes.
Par conséquent, ne fermez ni la soupape de sécurité ni
la conduite de décharge.
H
Danger !
Eau chaude ! Risque de brûlures !
Dans le cas du ballon solaire VIH S, la température de l’eau sortant des points de puisages
peut atteindre 85 °C.
Risque de gel
Lorsque le ballon se trouve dans une pièce non chauffée
et qu‘il n‘est pas utilisé durant une période prolongée
(pendant les vacances d‘hiver, etc.), vous devez le vider
complètement.
Modifications
N‘effectuez aucune modification au niveau du ballon ou
du régulateur, des conduites d’eau et de courant (le cas
échéant), de la conduite de décharge ou de la soupape
de sécurité pour l’eau du ballon.
Fuites
En cas de fuite sur les conduites d’eau chaude situées
entre le ballon et l’endroit de puisage, veuillez fermer la
vanne de coupure d’eau froide du ballon et faire réparer
la fuite par votre entreprise spécialisée.
3.2
Utilisation conforme de l‘appareil
Les ballons Vaillant VIH S, VIH R et VIH RW servent exclusivement à alimenter les foyers et entreprises en eau
chaude sanitaire réchauffée jusqu‘à 85 °C conformément à l‘ordonnance relative à l‘eau potable.
Ils doivent être utilisés uniquement dans ce but. Toute
utilisation abusive est interdite.
Utilisez-les avec des chaudières Vaillant et des chauffeeau instantanés.
Les ballons solaires VIH S doivent compléter l‘installation solaire Vaillant.
Le modèle VIH RW 300 doit être installé en conjonction
d‘une pompe thermique geoTHERM.
Les ballons s‘intègrent facilement dans toute installation
Vaillant ou autre installation de chauffage central de
l‘eau, en respectant la notice d‘utilisation.
Les ballons VIH S et VIH R peuvent toutefois être alimentés par une source de chaleur à distance située en
4
aval d‘un poste de transfert. Il faut alors tenir compte
des autres données de puissance.
Toute autre utilisation est considérée comme non conforme. Le constructeur/fournisseur décline toute responsabilité pour les dommages en résultant. L‘utilisateur en
assume alors l‘entière responsabilité.
Font également partie d‘un usage conforme le respect
des notices d‘emploi et d‘installation, ainsi que des conditions d‘entretien et d’inspection.
3.3
Règles et normes
3.3.1 France
Décrets, normes, directives
Lors de l’installation et de la mise en fonctionnement de
l’appareil, les arrêtés, directives, règles techniques, normes et dispositions ci-dessous doivent être respectés
dans leur version actuellement en vigueur.
Norme NF C 15-100 relative à l’installation des appareils
raccordés au réseau électrique.
Norme NF C 73-600 relative à l’obligation de raccordement des appareils électriques à une prise de terre.
PrEN 12977-3
Les installations solaires thermiques et leurs composants; les installations préfabriquées spécifiques aux
clients, 3ème partie : analyse de performance des ballons d’eau chaude.
PrEN 12897
Prescriptions d’approvisionnement en eau pour installations avec ballons d’eau chaude, indirectement chauffées et non ventilées (fermées).
PrEN 806-1
Règles techniques concernant les installations d’eau potable dans des batiments fournissant de l’eau pour la
consommation humaine, 1ère partie : généralités.
PrEN 1717
Prévention de la présence d’impuretés dans les installations d’eau potable et exigences générales relatives aux
dispositifs de sécurité prévenant de la présence d’impuretés due au reflux, dans l’eau potable.
EN 60335-2-21
Appareils électriques de sécurité pour usages ménagers
et similaires, 2ème partie : exigences particulières concernant les chauffe-eaux (ballons d’eau chaude et chauffe-eaux); (IEC 335-2-21 : 1989 et compléments 1; 1990 et
2; 1990, mise à jour).
3.3.2 Suisse
L’installation de l’appareil doit être effectuée par un professionnel qualifié conformément aux textes réglementaires et règles de l’art en vigueur, notamment:
– Directives techniques de la SSIGE concernant les
installations de gaz et d’eau
– Directives de la police du feu
– Directives de l’AEAI
– Directives techniques de l’entreprise compétente en
matière de distribution de gaz et d’eau
– Réglement de construction des cantons
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
Consignes de sécurité et prescriptions 3
Utilisation 4
– Directives de la SSIGE en matière de locaux de chaufferie
– Directives des cantons
– Règles techniques pour installation à gaz DVGW-TRGI
1986 (dans la version en vigueur) Wirtschafts- und
Verlagsgesellschaft Gas und Wasser m.b.H., Bonn
Normes DIN
– DIN 4701 - règles pour le calcul des besoins calorifiques de bâtiments
– DIN 4751 Bl. 3 - équipements techniques de sécurité
pour installations de chauffage avec températures de
Départ jusqu’à 110 °C.
3.3.3 Belgique
Règlements, normes et directives
L’installation, la première mise en service et l’entretien
de votre appareil doit-être effectuée par un professionnel qualifié conformément aux textes réglementaires,
selon les règles de l’art et les directives en vigueur.
L’installation de votre appareil doit être conforme aux
textes réglementaires, selon les règles de l’art les directives en vigueur, notamment :
- Les directives existantes de la compagnie d’eau et les
directives BELGAQUA
- Les normes NBN concernant l’alimentation en eau potable sous lequel l’NBN E 29-804
- La norme belge NBN D 51-003 pour des installations
alimentées en gaz combustible plus léger que l’air
- NBN 61-002
- Pour propane NBN 51-006
- Les normes NBN pour appareils électro-ménagers, notamment:
- NBN C 73-335-30
- NBN C 73-335-35
- NBN 18-300
- NBN 92-101 ...etc.
- Les directives ARAB-AREI
Lors d’une première mise en route, l’installateur doit
contrôler les raccordements de gaz et d’eau de l’installation ainsi que la densité.
4
Utilisation
Tous les modèles de régulateurs solaires Vaillant conviennent pour effectuer la régulation du ballon solaire
VIH S.
Le ballon VIH R peut être combiné à différents régulateurs et appareils de chauffage.
La régulation du ballon VIH RW est effectuée au moyen
de régulateurs des pompes thermiques.
Les températures de l‘eau des ballons peuvent être réglées et relevées sur le régulateur assigné au ballon respectif.
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
4.1
Remplissage et vidange du ballon d‘eau
chaude sanitaire
Lors de la mise en service de votre ballon (par exemple
après l’avoir éteint et vidangé avant une absence prolongée), veuillez procéder comme suit :
• Avant le premier chauffage, ouvrez un robinet d’eau
chaude afin de vérifier que le conteneur est rempli
d’eau et que le dispositif de coupure de la conduite
d’eau froide n’est pas fermé.
• Vérifiez que le générateur de chaleur est opérationnel.
• Réglez la température de l’eau du ballon pour le modèle VIH sur le régulateur ou sur l‘appareil de chauffage.
• Vous pouvez relever la température de l‘eau du ballon
sur le régulateur ou sur l‘appareil de chauffage.
h Remarque
Lors de sa première utilisation et après des ar-
rêts prolongés, le ballon ne peut atteindre sa
capacité maximale qu‘après un temps d‘attente.
h Remarque
Pour des raisons d‘économie et d‘hygiène, nous
recommandons de régler la température du ballon à 60 °C, et à 55 °C sur le ballon à pompe
thermique VIH RW 300 en raison des températures plus faibles de ce système. Ceci permet
de faire des économies au sens de la loi relative
aux économies d‘énergie (« EnEG ») et de retarder l‘entartrage du ballon.
Pour mettre le ballon hors service, procédez dans l‘ordre
inverse et videz également le ballon si nécessaire (p. ex.
en cas de risque de gel).
!
d Danger
Ne verrouillez pas la soupape de sécurité ou la
conduite de décharge afin d‘éviter la constitution d‘une pression dépassant 10 bars qui serait
excessive.
Vérifiez de temps en temps le bon fonctionnement de la
soupape de sécurité en l‘ouvrant pour faire sortir l‘air.
4.2
Entretien
Pour nettoyer les éléments extérieurs du ballon, un chiffon humide éventuellement imbibé d‘eau savonneuse
suffit.
Pour ne pas endommager l‘habillage de votre appareil,
n‘utilisez jamais des détergents abrasifs ou des solvants
(abrasifs de tous genres, essence et autres).
4.3
Inspection et entretien
Une inspection/un entretien réguliers du ballon par un
technicien sont nécessaires pour garantir fonctionnement et fiabilité ainsi que longévité.
FR;
CHFR; BEFR
5
4 Utilisation
5 Installation
!
a Attention
N’essayez jamais de procéder vous-même aux
travaux d’entretien de votre appareil. Confiez
ces tâches à un installateur sanitaire agréé.
Nous vous recommandons de conclure un contrat d‘entretien avec votre installateur sanitaire agréé.
!
d Danger
Si les inspections/les entretiens ne sont pas effectués, la sécurité d’exploitation de l’appareil
peut être altérée et entraîner des dommages du
matériel et des personnes.
Lorsque la teneur en calcaire de l‘eau est très élevée, il
est recommandé de détartrer régulièrement le ballon.
5
Installation
!
a Attention
Seul un professionnel est habilité à installer et
à effectuer la première mise en service du ballon. Ce professionnel est également responsable
de l’installation conforme et de la première mise
en service.
Un panneau portant la mention suivante doit être apposé à proximité de la conduite de décharge de la soupape
de sécurité :
« Pour des raisons de sécurité, de l’eau s’écoule de la
conduite de décharge de la soupape de sécurité pendant
le chauffage du ballon ! Ne pas verrouiller ! »
5.1
Lieu de montage
Le ballon d’eau chaude sanitaire doit être placé à proximité du générateur de chaleur. Ceci permet d‘éviter
toute perte inutile de chaleur.
Lors du choix du lieu d’installation, veuillez tenir compte
du poids du ballon rempli. Choisissez un lieu d‘installation permettant une pose correcte des conduites (côté
eau sanitaire comme côté chauffage ou côté solaire).
Le ballon d’eau chaude sanitaire doit être monté dans
une pièce protégée contre le gel.
Conformément à l’ordonnance relative aux installations
de chauffage, les conduites hydrauliques doivent être
pourvues d’une isolation thermique afin d’éviter les déperditions d’énergie.
5.2
Dimensions
5.2.1
Hauteurs en diagonale VIH S, VIH R et
VIH RW
VIH 500
1952
1829
VIH 400
1683
1552
1894
1781
VIH 300
Fig. 5.1 Hauteurs en diagonale VIH S, VIH R et VIH RW
6
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
Installation 5
5.2.2
Dimensions de l‘appareil et des raccords
VIH S
D
3
4
5
6
1
7
G
F
E
A
8
J
I
C
H
9
K
2
L
11
M
B
10
t
Øb
Fig. 5.2 Dimensions de l‘appareil et des raccords VIH S
Légende de la fig. 5.2
1 Raccord pour thermoplongeur (G1 1/2)
2 Trappe d‘inspection (Ø 120)
3 Raccord eau chaude (R1)
4 Départ chauffage (R1)
5 Tube plongeur pour sonde de chauffage (Ø 12)
6 Retour chauffage (R1)
7 Raccord de circulation (R3/4)
8 Départ solaire (R1)
9 Tube plongeur sonde solaire (Ø 12)
10 Retour solaire (R1)
11 Raccord eau froide (R1)
Type
A
B
C
D
N
E
G
H
N
J
C
L
M
b
t
Unité
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
VIH S 300
1775
279
1086
500
1632
1546
1346
1196
1086
981
581
216
130
660
725
VIH S 400
1470
308
862,5
650
1301
1215
1065
965
862,5
760
510
245
159
810
875
VIH S 500
1775
308
1062,5
650
1601
1515
1315
1165
1062,5
960
610
245
159
810
875
Tabl. 5.1 Dimensions de l‘appareil VIH S
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
FR;
CHFR; BEFR
7
5 Installation
5.2.3
Dimensions de l‘appareil et des raccords
VIH R
D
3
1
4
E
A
5
G
F
C
6
I
7
8
J
B
H
2
t
Øb
Fig. 5.3 Dimensions de l‘appareil et des raccords VIH R
Légende de la fig. 5.3
1 Raccord pour thermoplongeur (G1 1/2)
2 Trappe d‘inspection (Ø 120)
3 Raccord eau chaude (R1)
4 Raccord de circulation (R3/4)
5 Départ chauffage (R1)
6 Tube plongeur pour sonde de chauffage (Ø 12)
7 Retour chauffage (R1)
8 Raccord eau froide (R1)
Type
A
B
C
D
N
E
G
H
N
J
b
t
Unité
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
VIH R 300
1775
279
1086
500
1632
1086
981
581
216
130
660
725
VIH R 400
1470
308
862,5
650
1301
862,5
760
510
245
159
810
875
VIH R 500
1775
308
1062,5
650
1601
1062,5
960
610
245
159
810
875
Tabl. 5.2 Dimensions de l‘appareil VIH R
8
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
Installation 5
5.2.4
Dimensions de l‘appareil et des raccords
VIH RW
D
3
4
F
E
A
5
G
6
H
2
7
I
J
B
8
t
Øb
Fig. 5.4 Dimensions de l‘appareil et des raccords VIH RW
Légende de la fig. 5.4
2 Trappe d‘inspection (Ø 120)
3 Raccord eau chaude (R1)
4 Départ chauffage (R1)
5 Raccord de circulation (R3/4)
6 Tube plongeur pour sonde de chauffage (Ø 12)
7 Retour chauffage (R1)
8 Raccord eau froide (R1)
Type
A
B
D
N
E
G
H
N
J
b
t
Unité
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
mm
VIH RW 300
1775
279
500
1632
1546
1086
581
216
130
660
725
Tabl. 5.3 Dimensions de l‘appareil VIH RW
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
FR;
CHFR; BEFR
9
5 Installation
5.3 Transport vers le lieu d‘installation
Le ballon est livré complètement monté.
Vous avez différentes possibilités de transporter l‘appareil vers le lieu d‘installation.
– Avec emballage intégral, si c‘est possible pour le client
– Sans emballage, entièrement monté, si le trajet le permet
– Sans habillage ni isolation, en cas de portes étroites
ou afin de protéger l‘habillage
5.3.1
Transport avec emballage
h Remarque
Pour le démontage et le montage de l‘habillage
et de l‘isolation par 1 personne, il faut compter
environ 10 minutes.
h Remarque
L‘appareil peut être installé au choix avec ou
sans isolation/habillage.
h Remarque
Si nécessaire, utilisez les aides au transport
comprises dans les accessoires.
!
a Attention
Endommagement du ballon.
Si le ballon doit être amené sur le lieu d‘installation sur un diable de transport ou s‘il doit être
porté, veillez à ne pas endommager l‘isolation
en polystyrène expansé sous le corps du ballon.
Elle ne doit pas être endommagée.
Fig. 5.5 Transport avec emballage, composé de protections en
polystyrène et d‘une boîte coulissante en carton
5.3.2
Transport sans emballage
Fig. 5.6 Transport sans emballage
• Retirez la protection supérieure et la boîte coulissante
en carton.
10
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
Installation 5
• Retirez le ballon de la protection inférieure et amenezle vers l‘arête de la palette jusqu‘à ce que la protection
inférieure cède sous votre pied à l‘endroit prévu à cet
effet.
• Placez le diable de transport devant la palette et chargez le ballon.
5.3.3
1
Transport sans habillage
1
Fig. 5.8 Dévisser l‘habillage
Fig. 5.7 Retrait du couvercle et des bouchons
• Retirez le couvercle du ballon.
• Reirez les deux bouchons (1) à l‘avant du ballon.
• À l‘arrière du ballon, desserrez ensuite sur un seul
côté les 3 vis en plastique (1) du rail en aluminium (à
l‘aide d‘une pièce de monnaie par exemple).
• Prenez l‘habillage par le rail en aluminium et positionnez le ballon de manière à ce qu‘il forme une goutte
« vers la gauche » dans votre main.
• Ensuite, desserrez les 3 vis en plastique de l‘autre rail
en aluminium, retirez ce dernier et joignez les deux extrémités à l‘aide de la pince fournie.
Fig. 5.9 Fixation de l‘habillage avec la pince
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
FR;
CHFR; BEFR
11
5 Installation
5.3.4
Transport sans isolation
h Remarque
Vérifiez la bonne position des protections avant
afin d‘éviter des pertes de chaleur.
• Placez le ballon en position verticale à l‘aide des pieds
amovibles.
5.4
Raccordement du ballon
VIH S :
Pour le montage du ballon, procédez de la manière suivante (voir fig. 5.2) :
• Raccordez les conduites de départ (4) et de retour (6)
de chauffage au ballon.
• Raccordez les conduites de départ (8) et de retour
(10) solaires au ballon.
h Remarque
Veuillez tenir compte des instructions de la notice système Solar fournie.
• Installez la conduite d‘eau froide (11) avec les dispositifs de sécurité nécessaires :
Si la pression d‘eau disponible sur le lieu d‘installation
est inférieure à 10 bars, vous pouvez utiliser un groupe
de sécurité contrôlé DN 25.
• Dans la conduite d‘eau froide, installez un raccord en T
entre le raccord du ballon et le groupe de sécurité
pour la vidange du ballon.
• Installez la conduite d‘eau chaude (3), et, le cas
échéant, la conduite de circulation (7).
Fig. 5.10 Retrait de l‘isolation
• À l‘aide d‘un couteau, incisez le film autocollant au niveau des points d‘assemblage avant et arrière.
• Retirez tout d‘abord un demi-boîtier inférieur en le
prenant sur le côté, puis l‘autre demi-boîtier inférieur.
• Retirez ensuite les demi-boîtiers supérieurs ou le couvercle en fonction de la hauteur d‘installation.
5.3.5 Montage de l‘isolation et de l‘habillage
Pour le montage de l‘isolation et de l‘habillage, répétez
ces opérations en procédant dans l‘ordre inverse :
• Montez l‘habillage de haut en bas et fixez les parties
de isolantes à l‘aide de bandes autocollantes au niveau
du point de séparation.
h Remarque
Les bandes autocollantes se trouvent à droite
du point d‘assemblage sur un support en papier.
• Montez l‘habillage en positionnant les orifices d‘un rail
d‘aluminium sur les boulons et en les fixant à l‘aide
des vis en plastique. Il vous suffit d‘enfoncer les vis ; il
n‘est pas nécessaire de les visser.
• Une fois la fixation du deuxième rail d‘aluminium, placez le couvercle et les protections avant.
12
VIH R :
Pour le montage du ballon, procédez de la manière suivante (voir fig. 5.3) :
• Raccordez les conduites de départ (5) et de retour (7)
de chauffage au ballon.
• Installez la conduite d‘eau froide (8) avec les dispositifs de sécurité nécessaires :
Si la pression d‘eau disponible sur le lieu d‘installation
est inférieure à 10 bars, vous pouvez utiliser un groupe
de sécurité contrôlé DN 25.
• Dans la conduite d‘eau froide, installez un raccord en T
entre le raccord du ballon et le groupe de sécurité
pour la vidange du ballon.
• Installez la conduite d‘eau chaude (3), et, le cas
échéant, la conduite de circulation (4).
VIH RW :
Pour le montage du ballon, procédez de la manière suivante (voir fig. 5,4) :
• Raccordez les conduites de départ (4) et de retour (7)
de chauffage au ballon.
• Installez la conduite d‘eau froide (8) avec les dispositifs de sécurité nécessaires :
Si la pression d‘eau disponible sur le lieu d‘installation
est inférieure à 10 bars, vous pouvez utiliser un groupe
de sécurité contrôlé DN 25.
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
Installation 5
Mise en fonctionnement 6
• Dans la conduite d‘eau froide, installez un raccord en T
entre le raccord du ballon et le groupe de sécurité
pour la vidange du ballon.
• Installez la conduite d‘eau chaude (3), et, le cas
échéant, la conduite de circulation (5).
1
2
7
h Remarque
Les conduites de circulation entraînant des per-
6
tes en attente, elles ne doivent être installées
que sur des réseaux d‘eau chaude largement
ramifiés.
Si une conduite de circulation s’avère nécessaire, la pompe de circulation doit être équipée
d’une minuterie conformément à l’ordonnance
relative aux installations de chauffage.
5
4
• Fermez les raccords non utilisés avec des caches antirouilles résistant à la pression.
• Le cas échéant, procédez au câblage électrique.
h
Remarque
Fermez toutes les conduites de raccords avec
des boulons.
!
H Danger
Risque de brûlures !
Veuillez noter qu’un mitigeur thermostatique ne
peut pas être monté dans une zone de circulation éventuellement disponible en raison des
risques de brûlures que cela pourrait engendrer.
Dans ce cas, installez le mitigeur thermostatique d’eau chaude derrière la zone de circulation.
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
3
Fig. 5.11 Installation des groupes de sécurité
Légende de la fig. 5.11
1 Poignée d‘aération
2 Conduite de décharge
3 Vanne d‘arrêt
4 Vanne d‘arrêt avec volant
5 Bouchon de contrôle
6 Raccord du manomètre
7 Clapet de non-retour
6
Mise en fonctionnement
Lorsque l‘installation est terminée, vous devez remplir le
ballon côté chauffage et côté eau potable. Pour cela,
procédez comme suit :
• VIH S uniquement : remplissez le circuit solaire (voir
notice système)
• Remplissez le côté chauffage à l’aide du raccord de
remplissage et de vidange.
• Contrôler l’étanchéité de l’installation et du ballon.
• Remplissez le côté eau potable par l’arrivée d’eau froide et purgez par le point de puisage d‘eau chaude.
• Contrôlez le fonctionnement et le réglage de tous les
dispositifs de régulation et de contrôle.
• S’il y a lieu, programmez l’horloge de mise en marche
ou le programme horaire du régulateur (déterminer le
début de la période de mise en route du ballon).
• Mettez en marche la chaudière.
• VIH S uniquement : mise en marche de l’installation
solaire.
FR;
CHFR; BEFR
13
7 Maintenance
8 Recyclage et mise au rebut
7
Maintenance
7.1
Nettoyage de l‘intérieur du ballon
Etant donné que les travaux de nettoyage de l‘intérieur
du ballon sont effectués côté eau potable, veillez à ce
que l‘hygiène des appareils et des produits de nettoyage
soit respectée.
Pour nettoyer l‘intérieur du ballon, procédez comme
suit :
• Videz le ballon.
• Retirez le couvercle du collet de l‘orifice de nettoyage.
• Procédez au nettoyage par jet d‘eau. Si cela s‘avère
nécessaire, éliminez les dépôts à l‘aide d‘un outil approprié tel qu‘un racloir en bois ou en plastique, etc.
puis rincez le ballon.
h Remarque
Lors des travaux de nettoyage, veillez à ce que
l’émail du serpentin de chauffage et de l’intérieur du ballon ne soit pas endommagé.
• Reposez le couvercle du collet avec son joint sur l‘orifice de nettoyage du ballon.
• Bien serrer les boulons.
:
h Remarque
Vous devez changer les joints usagés ou en-
Fig. 7.1 Contrôle visuel de l’anode de protection en magnésium
Le taux de corrosion de l‘anode de protection en magnésium doit être contrôlé 2 ans après l‘installation. Effectuez ensuite ce contrôle chaque année.
Si cela s’avère nécessaire, remplacez l’anode de protection par une anode de rechange Vaillant. Si la distance
au plafond est faible, vous pouvez utiliser une chaîne
d‘anodes.
Vous avez également la possibilité d‘installer une anode
à courant vagabond sans entretien.
• Remplissez le ballon et contrôlez son étanchéité.
7.3
Pièces de rechange
Les catalogues en vigueur des pièces de rechange contiennent les pièces éventuellement requises.
Nos bureaux de distribution et le service après-vente
vous fourniront les renseignements nécessaires.
!
H Danger
Eau chaude ! Risque de brûlures !
8
dommagés.
La conduite de décharge de la soupape de sécurité placée sur le ballon d‘eau chaude doit rester
ouverte en permanence.
Vérifiez de temps en temps le bon fonctionnement de la soupape de sécurité en l’ouvrant
pour faire sortir l’air.
Sinon, l‘éventualité d‘une explosion du ballon ne
peut être exclue !
7.2
Entretien des anodes de protection en
magnésium
Le ballon est équipé d‘une anode de protection en magnésium dont la durée de vie est de 5 ans en moyenne.
Pour procéder à l‘entretien de l‘anode, il faut retirer le
couvercle en plastique et dévisser l‘anode à l‘aide d‘une
clé à pipe SW 27 ou d‘une douille.
Contrôle visuel
• Retirez l‘anode de protection en magnésium (1) du ballon et vérifiez son degré de corrosion.
14
Recyclage et mise au rebut
Le ballon est majoritairement composé de matériaux recyclables, au même titre que son emballage.
8.1
Appareil
Le ballons d‘eau chaude sanitaire et ses accessoires ne
doivent pas être éliminés avec les ordures ménagères.
Veillez à ce que l‘appareil usagé et les accessoires installés soient mis au rebut conformément aux prescriptions
en vigueur.
8.2
Emballage
Veuillez confier la mise au rebut de l‘emballage de transport à l‘installateur sanitaire qui a installé l‘appareil.
!
h Remarque
Veuillez respecter les prescriptions légales en
vigueur dans votre pays.
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
Service après-vente et garantie 9
9
Service après-vente et garantie
9.1
Vaillant GmbH Werkskundendienst (Suisse) :
Dietikon :
Téléphone : (044) 744 29 - 39
Téléfax :
(044) 744 29 - 38
Fribourg :
Téléphone : (026) 409 72 - 17
Téléfax :
(026) 409 72 - 19
Vaillant GmbH
Postfach 86
Riedstrasse 10
CH-8953 Dietikon 1/ZH
Téléphone : (044) 744 29 - 29
Téléfax :
(044) 744 29 - 28
Case postale 4
CH-1752 Villars-sur-Glâne 1
Téléphone : (026) 409 72 - 10
Téléfax :
(026) 409 72 - 14
9.2
Service après-vente (Belgique)
Vaillant SA-NV
Rue Golden Hopestraat 15
1620 Drogenbos
Tél. : 02 / 334 93 52
9.3
Garantie constructeur (France)
Nous assurons la garantie des appareils Vaillant dans le
cadre de la législation en vigueur (loi 78-12 du 4/10/78).
Pour bénéficier de la garantie légale de deux ans, l‘appareil doit impérativement être installé par un professionnel qualifié suivant les règles de l‘art et normes en vigueur. La garantie est exclue lorsque les incidents sont
consécutifs à une utilisation non-conforme de notre matériel et en particulier en cas d’erreurs de branchement,
de montage ou de défaut d‘entretien. Cette garantie de
deux ans est obligatoirement subordonnée à un entretien annuel effectué par un professionnel qualifié
des la première année d ’utilisation (circulaire ministérielle du 09/08/78 -JO du 13/09/78).
à respecter les normes et réglementations en vigueur
pour son installation.
2. Seuls les techniciens d’usine Vaillant sont habilités à
effectuer les réparations ou les modifications
apportées à un appareil au cours de la période de
garantie afin que celle-ci reste d’application. Si
d’aventure une pièce non d’origine devait être montée
dans un de nos appareils, la garantie Vaillant se variait
automatiquement annulée.
3. Afin que la garantie puisse prendre effet, la fiche de
garantie doit être dûment complète, signée et
affranchie avant de nous être retournée au plus tard
quinze jours après l’installation!
La garantie n’entre pas en ligne de compte si le mauvais
fonctionnement de l’appareil devait être provoqué par
un mauvais réglage, par l’utilisation d’une énergie non
adéquate, par une installation mal conçue ou défectueuse, par le non-respect des instructions de montage jointes à l’appareil, par une infraction aux normes relatives
aux directives d’installation, de types de locaux ou de
ventilation, par négligence, par surcharge, par les conséquences du gel ou de tout usure normale ou pour tout
acte dit de force majeure. Dans un tel cas, il y aurait facturation de nos prestations et des pièces fournies.
Lorsqu’il y a facturation établie selon les conditions
générales du service d’entretien, celles-ci est toujours
adressée à la personne qui à demandé l’intervention ou/
et la personne chez qui le travail a été effectué sauf
accord au préalable et par écrit d’un tiers (par ex. locataire, propriétaire, syndic...) qui accepte explicitement de
prendre cette facture à sa charge. Le montant de la facture devra être acquitté au grand comptant au technicien d’usine qui aura effectué la prestation. La mise en
application de la garantie exclut tout paiement de dommages et intérêts pour tout préjudice généralement
quelconque. Pour tout litige, sont seuls compétents les
tribunaux du district du siège social de notre société.
9.4
Garantie constructeur (Suisse)
Si vous souhaitez bénéficier de la garantie constructeur,
l‘appareil doit impérativement avoir été installé par un
installateur qualifié et agréé. Nous accordons une garantie constructeur au propriétaire de l‘appareil conformément aux conditions générales de vente Vaillant locales
et aux contrats d‘entretien correspondants.
Seul notre service après-vente est habilité à procéder à
des travaux s‘inscrivant dans le cadre de la garantie.
9.5
Conditions de garantie (Belgique)
La période de garantie des produits Vaillant s’élève 2
ans omnium.
La garantie est d’application pour autant que les
conditions suivantes aient été remplies:
1. L’appareil doit avoir été installé par un professionnel
qualifié qui, sous son entière responsabilité, aura veillé
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
FR;
CHFR; BEFR
15
10 Caractéristiques techniques
10 Caractéristiques techniques
10.1
Caractéristiques techniques VIH S
300/400/500 et VIH R 300/400/500
Unité
VIH S
VIH R
VIH S 300 VIH S 400 VIH S 500 VIH R 300
VIH R 400 VIH R 500
Capacité nominale du ballon
Capacité réelle du ballon
l
l
300
289
400
398
500
484
300
295
400
404
500
496
Pression de service max. du ballon
Pression de service max. du chauffage
bars
bars
10
10
10
10
10
10
10
10
10
10
10
10
Température max. de l’eau chaude
°C
Température de départ d‘eau de chauffage max. °C
85
110
85
110
85
110
85
110
85
110
85
110
Perte d'énergie en attente
kWh/d
1,9
2,1
2,3
1,8
2,0
2,2
m2
0,7
0,7
1,0
1,6
1,5
2,1
l
4,7
4,5
6,6
10,7
9,9
14,2
mbars
11
11
16
75
75
125
l/h
l/10min
900
195
900
190
1250
215
2000
462
2000
519
2700
591
kW
20
21
29
46
46
62
l/h
NL
491
-
516
-
712
-
1130
11,0
130
15,0
1523
19,0
m2
1,6
1,5
2,1
l
10,7
9,9
14,2
Echangeur thermique chauffage :
Surface de chauffe de l'échangeur thermique
Capacité d‘eau de chauffage de l‘échangeur
thermique
Perte de pression dans l‘échangeur thermique
pour consommation max. d‘eau de chauffage
Débit du liquide de chauffage
Capacité de sortie d‘eau chaude à 45/10 °C1)
Capacité de conservation d‘eau chaude pour
une température d‘eau de chauffage de
85/65 °C2)
Capacité de conservation d‘eau chaude pour
une température d‘eau de chauffage de
85/65 °C2)
Caractéristiques de puissance1)
Echangeur thermique solaire :
Surface de chauffe de l'échangeur thermique
Capacité d'eau de chauffage de l'échangeur
thermique
Perte de pression dans l'échangeur thermique
en mode solaire avec fluide caloporteur
mbars
< 10
< 10
< 10
Débit du fluide caloporteur
l/h
200
300
500
Raccordements :
Raccord eau chaude et eau froide
raccord circulation
Raccords départ et retour
Filetage R1
Filetage R3/4
Filetage R1
R1
R3/4
R1
R1
R3/4
R1
R1
R3/4
R1
R1
R3/4
R1
R1
R3/4
R1
Dimensions du ballon :
Largeur avec l'habillage
Profondeur avec l‘habillage
Hauteur
Diamètre extérieur conteneur sans isolation
Poids (emballage et isolation y compris)
Poids rempli opérationnel
mm
mm
mm
mm
kg
kg
810
875
1470
650
169
567
810
875
1775
650
198
682
660
725
1775
500
125
420
810
875
1470
650
145
549
810
875
1775
650
165
661
660
725
1775
500
150
439
Tableau 10.1 Caractéristiques techniques VIH S 300/400/500
et VIH R 300/400/500
1)
2)
16
Selon DIN 4708, partie 3
Différence de température eau chaude-eau froide : 35 K
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
Caractéristiques techniques 10
10.2
Caractéristiques techniques VIH RW 300
Unité
VIH RW 300
Capacité nominale du ballon
Capacité réelle du ballon
l
l
300
285
Pression de service max. du ballon :
Pression de service max. du chauffage
bars
bars
10
10
Température max. de l’eau chaude
Température de départ d‘eau de chauffage max.
°C
85
°C
110
Perte d'énergie en attente
kWh/d
1,8
m2
2,9
l
17,5
mbars
l/h
124
2000
l/10 min
410
kW
14
l/h
NL
345
–
Raccordements :
Raccord eau chaude et eau froide
raccord circulation
Raccords départ et retour
Filetage
Filetage
Filetage
R1
R3/4
R1
Dimensions du ballon :
Largeur avec l'habillage
Profondeur avec l‘habillage
Hauteur
mm
mm
mm
660
725
1775
Diamètre extérieur conteneur sans
isolation
mm
500
Echangeur thermique chauffage :
Surface de chauffe de l'échangeur
thermique
Capacité d‘eau de chauffage de l‘échangeur thermique
Perte de pression dans l‘échangeur
thermique pour consommation max.
d‘eau de chauffage
Débit du liquide de chauffage
Capacité de sortie d‘eau chaude à
10/45 °C et température du ballon 60 °C
Capacité de conservation d‘eau chaude
max. à 10/45 °C et température d‘eau
de chauffage 60/50 °C
Capacité de conservation d‘eau chaude
max. à 10/45 °C et température d‘eau
de chauffage 60/50 °C
Caractéristiques de puissance
Poids (emballage et isolation y compris) kg
Poids rempli opérationnel
kg
155
440
Tableau 10.2 Caractéristiques techniques VIH RW 300
Notice d‘emploi et d‘installation ballon uniSTOR, auroSTOR, geoSTOR
FR;
CHFR; BEFR
17
0020029429_00 DEATCHBEFRIT 05 2006
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement