Ordicollège Développer les usages Foire du livre de Brive Les

Ordicollège Développer les usages Foire du livre de Brive Les
www.cg19.fr
Le mensuel du Conseil général de la Corrèze - N° 83 - Octobre 2010
Exposition
Henri Queuille
Une juste
reconnaissance
Foire du livre de Brive
Les bonnes feuilles de l'automne
se ramassent à Brive
Pages 16-17
Pages 8-9
QUI
ET QUI
Ordicollège
Développer
les usages
Tujac
Un quartier de Brive
en métamorphose
Page 5
Page 7
EN IMAGES
Il y a 150 ans, le train
entrait dans Brive...
Le 17 septembre 1860, les premiers voyageurs à effectuer le
trajet Périgueux-Brive par la voie
ferrée posaient le pied dans la
cité gaillarde. Un siècle et demi
plus tard, jour pour jour, la locomotive à vapeur immatriculée
141 TD 740 tractant le train spécial 21 201 a fait son entrée sur le
quai n°1 de la gare de Brive, dans
un grand panache de fumée. Le
passage du train a été salué tout
au long du parcours par des centaines de nostalgiques et de passionnés de belles mécaniques.
Nuits métisses
dans Tulle la nacrée
Johnny Clegg, Richard Galliano,
Juliette Greco... Durant quatre
jours, l’accordéon s’est marié à
toutes les cultures et à tous les courants musicaux occasionnant des
noces multicolores et fécondes. Le
métissage sous-entendu par le thème de cette 23e édition des Nuits
de Nacre («Musette métisse») a
donné de solides et fiers rejetons,
fruits du swing et de l’harmonie.
Comme à l’accoutumée, le spectacle était à la fois sur les scènes des
différents chapiteaux et à (presque)
toutes les terrasses de la ville.
Le fameux quadeur
corrézien...
La 15e édition du Kenny Festival
a transformé la paisible campagne autour de Reygades en
gigantesque terrain de jeux pour
les fondus de sports mécaniques,
les accros du «freestyle» et les
fous d’acrobaties.... Passions
largement partagées puisque près
de 10 000 personnes ont fait de
ce rassemblement une belle réussite. La Quadrézienne, randonnée réunissant les amateurs de
quad et de gastronomie locale,
a quant à elle réuni un millier de
participants.
Conseil Général de la Corrèze
9, rue René et Emile Fage - BP 199 - 19005 Tulle cedex
Tél. : 05 55 93 72 30 - Courriel : correzemag@cg19.fr
Numéro ISSN : 1622-8464 - Tirage : 116 000 exemplaires
Impression : Rivet Presse/Edition - Distribution -: La Poste
2
Directeur de la publication : François Hollande
Rédacteur en chef : Jacques Spindler
Conception graphique : Bernard Roussely
Coordination / PAO : Bernard Dubois
Rédaction : Thierry Mazaud, avec les Services du CG 19
Photos : R. Dumond-CG19, J. Spindler, Studio Api,
C. Raynaud de Lage, C. Mazoyer, B. Enguerand, Ph. Matsas
SOMMAIRE
N° 83 - OCTOBRE 2010
| 4 | ACTUALITÉ
A Brive : Le collège Jean-Moulin s'adapte
et se rénove
A Brive : Un gymnase tout neuf à Cabanis
A Travaux pratiques pendant les vacances
A Ordicollège : Développer les usages
A Service civique : des missions pour 100 jeunes
A Logement : Des aides pour les propriétaires
modestes
A Environnement : Découvrir les richesses
de la ressourcerie
A Brive-Tujac : Un quartier en métamorphose
A Pelote basque : La meilleure façon de taper
dans le mur
A Multi-accueil : L'arc-en-ciel attend les enfants
| 8 | EXPOSITION
A Henri Queuille : Une juste reconnaissance
A Colloque : Le radicalisme en politique
| 10 | Développement durable
A Des kits pour économiser l'eau et dépenser
moins
A Un "coach énergie" pour limiter sa facture
A Ayen : les vacanciers font du compost
| 11 | DOSSIER
A Des entreprises qui investissent
et qui innovent
| 16 | événement
A 29e édition de la Foire du livre de Brive :
300 auteurs attendus place de la Guierle
| 18 | CULTURE
A Les 7 Collines, Les 13 Arches et La Chéldoine
présentent leurs programmes
| 20 | EXPRESSION
| 21 | AGENDA
NUMEROS UTILES
Accueil Conseil général
05 55 93 70 00
Numéro vert personnes âgées
0 800 00 19 19
Corrèze Téléassistance
05 55 86 11 01
Maison Départementale du Handicap
05 55 93 49 10
Centre de réservation des transports
05 55 179 119
Renseignements sur le RSA
05 55 93 74 29
8O
plate-forme technique
0 810 00 41 19
Prochain numéro : novembre 2010
Pour préserver l’environnement, ce magazine est imprimé
dans le cadre de l'écolabel FSC qui assure que la production du papier garantit la gestion durable des forêts
Vous constatez des problèmes dans la distribution ou vous ne recevez pas Corrèze Magazine ? Appelez le 05 55 93 74 62 ou signalez
votre situation par courriel : correzemag@cg19.fr
Une version sonore gratuite est disponible pour les non voyants.
Contactez-nous au 05 55 93 74 62
EDITORIAL
Pour les jeunes
Les jeunes, en Corrèze comme ailleurs, paient un lourd tribut à la crise :
ils sont touchés plus que d'autres par le chômage et la précarité. C'est
pourquoi le Conseil général a voulu donner une nouvelle chance à ceux
qui en ont le moins.
Il a donc décidé d'embaucher dans ses services, pour un an, 100 jeunes
en contrat passerelle afin de les conduire, avec l'accompagnement d'un
tuteur, vers un emploi dans le secteur privé. Plus de 60 d'entre eux ont
déjà été recrutés.
De même, le Conseil général va mettre sur pied, avec ses partenaires du
secteur social, des ateliers et des chantiers d'insertion afin d'en ramener
100 autres vers le marché du travail.
François Hollande
Président du Conseil général
Député de la Corrèze
Enfin, le Département va permettre encore à 100 jeunes Corréziens de
trouver une activité rémunérée avec couverture sociale par le biais du
Service civique, en se rendant utiles et en acquérant une expérience au
sein d'une association ou d'une commune.
Parallèlement, en étroite collaboration avec les Chambres consulaires,
les organisations d'employeurs, ainsi que les services de l'Etat et de la
Région, le Conseil général apporte un soutien financier aux entreprises
qui se créent, qui se développent ou qui reprennent une activité existante.
C'est le cas, par exemple, de BorgWarner sur la zone de la Montane, de
Chesapeake à Ussel, de Perlim à Saint-Aulaire, des Plaisirs Pâtissiers à
Malemort, des Transports Verlhac à Brive…
C'est ce qui a permis à notre département, malgré la crise, de maintenir
son niveau d'emplois.
Agir pour les jeunes, c'est aussi leur offrir l'accès aux nouvelles technologies. C'est le sens de notre politique pour équiper les écoles en
tableaux numériques et pour doter chaque collégien d'un ordinateur
portable. Agir pour les jeunes, c'est moderniser les collèges, favoriser
l'internat, aménager des équipements sportifs et culturels, soutenir l'effort des familles pour les classes de nature.
C'est en donnant aux jeunes de l'espoir pour demain que l'on rendra la
Corrèze plus belle et plus forte.
3
rentrée scolaire
Equipements
Un gymnase tout neuf
à Cabanis
C’est l’investissement le plus important
réalisé pour cette rentrée 2010-2011 : le
collège Cabanis possède désormais un
gymnase flambant neuf.
La rentrée au collège Cabanis de Brive était agrémentée d’un beau cadeau : un gymnase en état
de marche, richement équipé et n’ayant jamais
servi. Installé sur pilotis (construit sur une zone
inondable, il a été surélevé de 1,40 m), cet équipement a été réalisé par le Conseil général pour
2, 2 millions d’euros.
Jusqu’à présent, les collégiens de Cabanis se rendaient à Donzenac pour les cours d’éducation physique.
Les collégiens de Cabanis font désormais
du sport "à domicile"
Travaux pratiques
 pendant les vacances
Durant l’été, plusieurs établissements ont fait
l’objet d’importants travaux de rénovation,
d’aménagement et de mise aux normes.
C’est le cas notamment des collèges de Bort-lesOrgues (réaménagement de la laverie) et VictorHugo à Tulle (mise aux normes des cuisines) pour
lesquels 250 000 euros ont été investis.
D’autres établissements ont été traités pour une
somme totale de 271 000 euros : réfection des
cours des collèges de Neuvic (34 000 €) et de Larche (30 000 €); traitement acoustique des préaux
(15 000 €) et réfection des blocs sanitaires de
l’internat du collège de Corrèze (12 000 €). Les
travaux de réfection ont également concerné la
couverture du collège de Beynat (30 000 €), les
sanitaires du collège de Meymac (80 000 €), la
zinguerie du collège d’Egletons (10 000 €) et le sol
du gymnase du collège d’Argentat (60 000 €).
4
 Brive
Le collège Jean-Moulin
s'adapte et se rénove
La rentrée scolaire au collège Jean-Moulin de Brive s’est accompagnée
de nouveautés pour les classes de SEGPA.
Les élèves de SEGPA, section vente, travaillent avec du nouveau matériel informatique.
Une visite de rentrée dans les couloirs
du collège Jean-Moulin permet de mesurer la vie qui habite cet établissement
classé en zone d’éducation prioritaire.
Si ses effectifs sont stables (autour de
300 élèves pour l’année 2010-2011),
le collège enregistre en revanche une
grande évolution dans sa manière de
fonctionner. Avec ses classes SEGPA
tout d’abord. A l’issue de l’année scolaire passée, la section cuisine a été
fermée, mais les sections bâtiment et
vente sont toujours là, la seconde étant
devenue une section VDM (vente distribution magasinage) unique dans le
département.
Des locaux de l’externat ont été rénovés afin d’accueillir les élèves de cette
section. Les travaux ont été réalisés par
des agents du Conseil général. Le réaménagement a été complété par un nouvel
équipement informatique (quatre ordinateurs et une imprimante).
Plus tard, la section bâtiment sera également installée dans ces mêmes locaux,
après quelques travaux d’extension.
Cela permettra de remettre l'ancien bâtiment des SEGPA à la disposition de la
Ville de Brive, qui en est propriétaire.
Gens du voyage
Le collège Jean-Moulin, c’est aussi une classe
pour les gens du voyage. Une trentaine d’élèves y sont inscrits et, tout en suivant les cours
traditionnels selon leur niveau, ils participent
à une étude sur la mémoire et la culture tziganes.
Sur un autre rythme...
Le collège Jean-Moulin est le seul établissement corrézien à expérimenter de nouveaux
rythmes scolaires. Depuis le 21 septembre,
trois classes de 5e sont concernées par cette
opération lancée par le ministère de l’Education nationale. Pour ces élèves, la nouvelle organisation permet de découvrir et de pratiquer
des activités sportives, artistiques et culturelles l’après-midi.
rentrée scolaire
Ordicollège
Calendrier
Développer les usages
Une nouvelle saison d’Ordicollège - la troisième - est en cours et la distribution des ordinateurs portables va se poursuivre jusqu’au 21 octobre
pour les élèves de 5e. Les collégiens et leurs enseignants vont bénéficier
de nouveautés pour les accompagner dans l'utilisation de ces outils.
Pour cette nouvelle dotation, le matériel est identique à celui de l’an passé,
à savoir un ordinateur Acer Travel Mate
8371. Lors des distributions, un film
est projeté aux familles pour rappeler
les objectifs de l'opération à travers
les interventions de plusieurs acteurs
concernés : chefs d’établissement, enseignants, inspecteur d’académie...
Pour assurer le développement des
usages en classe, plusieurs dispositifs
d’accompagnement sont mis en œuvre.
 Le site Internet. Destiné à tous les
publics, il fournit des informations
pratiques (utilisation du matériel, des
logiciels...) et permet d’effectuer des
téléchargements complémentaires et
des demandes d’assistance en ligne.
www.ordicollege.cg19.fr
 Serveurs pédagogiques. Ils sont
mis en place afin d’organiser la gestion
du réseau wifi et le partage des ressources.
 Ateliers. Ils seront proposés aux familles, le samedi matin à Tulle, avec
pour objectif de répondre aux interrogations sur la gestion de la sécurité, la
découverte du système et des ressources
installées.
 Plate-forme d'assistance.
Désormais installée dans l’hôtel d’entreprises, sur le site du Giat à Tulle, elle
est ouverte du lundi au vendredi de 8 h
30 à 19 h 45 (jusqu’à 16 h le samedi).
Les familles sont prévenues par téléphone lorsque le matériel est réparé.
D’ici à la fin de l’année, 12 000 ordinateurs seront en circulation dans les collèges. Pour faire face, la plate-forme passera progressivement de 4 à 9 techniciens.
Tel : 0 810 00 41 19.
 En classe. Un technicien-animateur
interviendra en classe et élaborera, sur
demande de l’enseignant et avec lui, la
méthode la plus adaptée pour l’utilisation de l’ordinateur et des logiciels.
 Classeur technique. Livré à chaque
établissement, un classeur technique
contient un jeu de clés USB permettant
de réinstaller en une dizaine de minutes
un ordinateur ayant des problèmes de
système. Le portable ne sera ainsi plus
immobilisé pour des raisons mineures.
 7 octobre (20 h 30)
Collège Eugène-Freyssinet - Objat
 8 octobre (19 h 30)
Collège d’Allassac
 11 octobre (20 h 30)
Collège de Neuvic
 12 octobre (20 h 30)
Collège de Corrèze
 13 octobre (20 h 30)
Collège Lakanal - Treignac
et collège de Bugeat
 14 octobre
Collège Jeanne-d’Arc (18 h)
et collège public d’Argentat (20 h 30)
 15 octobre (21 h)
Collège Gaulcem-Faidit - Uzerche
 18 octobre (20 h 30)
Collège Léon-Dautrement - Meyssac
 19 octobre (20 h 30)
Collège La Prairie - Meymac
 20 octobre (20 h 30)
Collège Amédée-Bisch - Beynat
 21 octobre
Collège Notre-Dame-de-la-Providence - Ussel (18 h) ;
Collège Voltaire - Ussel et collège
René-Perrot - Merlines (20 h 30)
La dotation des 5e s'achèvera avant les vacances de
Toussaint
Les 6e dotés
à partir du 18 novembre
Le dispositif Ordicollège s’étend cette année
aux élèves de 6e. La dotation se fera à partir du
18 novembre et jusqu’au 17 décembre dans les
tous les collèges du département.
Une fois la distribution achevée, la totalité des
collégiens corréziens seront équipés en ordinateurs, soit environ 12 000 élèves.
5
actualité
Logement
Service civique
Des aides pour les propriétaires modestes
Des missions pour 100 jeunes
En 2006, le Département s’est engagé,
avec la Région et l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) dans un programme d’intérêt général afin d’aider des propriétaires à
rénover leur logement.
Les aides financières du programme, principalement destinées aux propriétaires occupants
modestes, sont accordées selon le type de travaux
et les revenus. Les dossiers de demande doivent
être déposés avant le 31 décembre 2010. Pour
la mise en œuvre de ce programme, le Conseil
général a missionné le PACT Corrèze, qui apporte
information et assistance à tous les propriétaires. Avant d’engager des travaux, les propriétaires peuvent donc se renseigner auprès du PACT
Corrèze : lors des permanences dans les Maisons
du Département ou en mairie ; par téléphone
au 05 55 20 58 64 ; par mail à l’adresse suivante :
pact-correze@wanadoo.fr.
Les territoires concernés sont : le PNR Millevaches,
le Pays Haute-Corrèze, le Pays Vallée de la Dordogne, la commune de Bort- les-Orgues et la Communauté de communes du Doustre et du Plateau
des Etangs .
Environnement
Découvrir les richesses
de la ressourcerie L’association «La vie et demie» organise
jusqu’au 16 octobre, dans les locaux de
«La Petite Ourse et Cie» à Tulle, des journées d’échanges et de découverte sur la
valorisation des déchets.
Sur place, un espace café-livres permet de déguster des produits locaux tout en faisant connaissance avec le concept « recyclerie-ressourcerie » : des
objets récupérés, réparés ou transformés sont présentés et mis en vente. La ressourcerie c’est également la possibilité de déposer des objets dont on
n'a plus l’utilité. Le programme est disponible sur
le site du Conseil général (www.cg19.fr).
Contact 06 79 68 70 67 (Céline Perrin)
06 81 93 88 94 (Stéphanie Sanchez)
Mail : ressourcerie.tulle@gmail.com
6
Le Conseil général a décidé d'accompagner la création de 100 missions
de service civique dans le département. Martin Hirsch, président de
l'Agence nationale du service civique, est venu en Corrèze pour présenter ce dispositif.
A la Ligue de l'enseignement, à Tulle, Martin Hirsch a dialogué avec plusieurs jeunes qui vont postuler
pour le service civique
Le service civique est un engagement
volontaire ouvert à tous les jeunes de
16 à 25 ans, pour accomplir une mission
d’intérêt général auprès d'une association ou d'une commune. Ces missions,
d’une durée de 6 à 12 mois, peuvent
s’effectuer dans de nombreux domaines
: culture, loisirs, éducation pour tous,
environnement, solidarité, sport, actions
humanitaires, mémoire, citoyenneté...
Martin Hirsch l’a cependant précisé :
«Le service civique est l’engagement
d’un jeune pour mener une mission utile à lui-même, mais aussi à la société et
à l’organisme pour lequel il s’engage.
Ce n’est en aucun cas un emploi».
Un complément de 100 €
du Département
Le service civique est cependant rémunéré. L’Etat verse 440 € mensuellement,
l’employeur (collectivité ou association) ajoutant 100 €. Dans le cas où le
volontaire est issu d’un milieu modeste,
l’Etat verse une bourse mensuelle de
100 €. C’est également l’Etat qui prend
en charge l’intégralité de la protection
sociale.
S’adressant à une nombreuse assistan-
ce réunie au Conseil général, Martin
Hirsch a déclaré : «C’est à vous d’inventer les projets».
De son côté, François Hollande a fait
part des engagements du Conseil général pour favoriser la mise en place
du service civique, l'objectif étant de
pourvoir 100 postes d'ici à la fin 2011.
«Nous allons prendre 5 jeunes pour être
les intermédiaires entre les associations
et les jeunes, c’est à dire entre l’offre et
la demande».
Le président du Conseil général a également annoncé que le Département allait
apporter un complément de 100 € par
mois et par jeune, «ce qui portera le total mensuel à 640 € , ou à 740 € quand
la bourse est accordée» .
L’Etat, via le préfet de la Corrèze, Alain
Zabulon, a pour sa part assuré que le
dispositif était «en ordre de marche».
Il a d'ailleurs signalé qu'il avait déjà
donné son agrément à plusieurs associations pour la création de missions de
service civique. En outre, «deux volontaires accompliront leur mission dans
chacun des deux internats d’excellence
corréziens».
www.service-civique.gouv.fr
actualité
 Brive -Tujac
Pelote basque
Un quartier en métamorphose
La construction de 110 logements par l'Office municipal d'HLM de Brive dans
le quartier de Tujac se poursuit sur un bon rythme. Ces appartements et ces
maisons seront progressivement occupés entre février et la fin 2011.
Les 66 appartements seront loués à partir du mois de février.
Le projet se décompose en trois phases
afin de restreindre la durée du chantier
à 36 mois et ainsi de limiter les nuisances pour les riverains. La première
phase concerne 66 appartements répartis en 7 petits immeubles : 12 T2, 45 T3
et 9 T4. C’est la phase la plus avancée.
Les premiers appartements seront mis
en location dès février 2011. Ils sont
tous labellisés HPE (haute performance
énergétique) avec des chaudières gaz à
condensation.
Accès à la propriété
La construction de 44 maisons individuelles constitue les deuxième et troisième phases du projet. Labellisées
THPE (très haute performance énergétique), elles seront équipées de chaudières gaz à condensation avec une
production d’eau chaude sanitaire par
panneaux solaires. Sur ces 44 pavillons,
11 bénéficient du dispositif PSLA (prêt
social location-accession) mis en place
en priorité pour des locataires de l’Of-
fice municipal d'HLM voulant devenir
propriétaires. Ces 11 logements seront disponibles au troisième trimestre
2011.
Le projet sera complet avec la livraison
des 33 dernières maisons (T4 et T5) prévue à la fin de l’année 2011. Un aménagement paysager apportera la touche
finale à la métamorphose du quartier.
Coût et financement
Le coût total de la construction est de
10,7 millions d'euros.
Plus de 1 800 000 € sont apportés par les collectivités : Etat (463 000 €), Agglo de Brive
(455 400 €), Conseil général (363 000 €), Ville
de Brive (330 000 €), collecteurs du 1% logement (214 000 €).
Les 44 maisons labelisées THPE bénéficent
d’un financement supplémentaire :
Europe ( 56 500 €), ADEME (37 640 €), Conseil
régional (18 860 €).
La meilleure façon
de taper dans le mur
Edifié dans l’enceinte du collège
Jean-Moulin, le fronton éducatif
municipal complète l'équipement
dont la Ville de Brive est pourvu
(après celui de l’avenue Léo-Lagrange) et constitue une suite logique à la création en 2006 d’une
section sportive de pelote basque
dans l’établissement.
Sur une surface totale de 450 m2 (30
m de long sur 15 de large), le nouveau
fronton est composé de trois aires de
jeu. Les élèves inscrits dans la section
sportive du collège ont désormais plus
de temps pour pratiquer la pelote basque. Mais les élèves des écoles primaires Marie-Curie, Jules-Romains et Rivet pourront également l’utiliser.
Inauguré par François Hollande (le
Conseil général a participé pour 30 %
au financement du mur) et le députémaire de Brive, Philippe Nauche, le
fronton sera peut-être prochainement le
théâtre de joutes internationales puisque, comme l’a annoncé Jean-François
Pascaccio, président de la Fédération
française de pelote basque, présent pour
l’occasion, la Ville de Brive s’est portée candidate pour accueillir en octobre
2011 le championnat du monde espoirs
en fronton 30 mètres.
Multi-accueil : l'Arc-en-ciel attend les enfants
Installé dans le Centre Jacques-Cartier de Tujac depuis 1974, le multi-accueil Arc-enCiel avait besoin de travaux de rénovation et de modernisation. C’est désormais chose
faite et les premiers enfants à profiter de l'équipement remis à neuf seront accueillis
à partir du 21 octobre. Ils y seront plus à l’aise, la surface ayant été augmentée de
plus de 100 m2 (elle atteint désormais un peu plus de 400 m2). Les travaux ont été
réalisés avec le souci de s’inscrire dans une démarche de qualité environnementale :
capteurs solaires, plancher chauffant, triple vitrage, isolation en ouate de cellulose...
Dans un premier temps, la structure accueillera une dizaine d’enfants, avant d’augmenter progressivement sa capacité qui devrait atteindre 25 places à partir du début
de l’année 2011.
7
exposition
Henri Queuille
Une juste reconnaissance
Président du Conseil général, député, ministre de l’agriculture, président du Conseil, Henri Queuille a laissé
une empreinte profonde à tous les échelons de la vie politique. L’exposition qui est consacrée, dans la galerie de l’Hôtel du Département jusqu’au 29 octobre, au natif de Neuvic, à l’occasion du 40e anniversaire de sa
disparition, éclaire d’un jour neuf ses actions au cours de sa longue carrière dans la vie publique.
Les petits-enfants d'Henri Queuille lors du vernissage.
La carrière politique d’Henri Queuille a
été longue : il a été élu maire de Neuvic
en 1914, dès l’âge de 30 ans ! Son dernier mandat, celui de conseiller municipal, s’est achevé en 1970, l’année de
sa disparition. Conseiller général, président du Conseil général, député, sénateur, il a également occupé les plus hautes fonctions nationales : plusieurs fois
ministre (de l'agriculture bien sûr, mais
aussi de la santé publique, des PTT, des
travaux publics, du ravitaillement, de
l’intérieur, des finances...). Il a aussi été
chef du gouvernement à trois reprises !
Sans oublier son engagement sous l'Occupation : il n' pas voté les pleins pouvoirs à Pétain et il a rejoint le général de
Gaulle à Londres. Malgré ce parcours
hors du commun, Henri Queuille reste
une personnalité méconnue pour les
jeunes générations (et quelquefois les
moins jeunes). Pourtant...
Poule au pot et fée électricité
Pourtant, dès le début des années 20, le
député Queuille, spécialiste des ques-
tions agricoles à l’Assemblée, s’implique dans les projets de création et
d’extension des réseaux électriques.
Dans un discours, le 19 septembre
1920, Henri Queuille assure que «la fée
électricité» sera un moyen décisif pour
lutter contre l’exode rural et apporter le
bonheur dans les foyers des campagnes.
A cette époque, il eut cette comparaison : «Henri IV voulait que chaque paysan ait la poule au pot le dimanche ; la
République doit faire en sorte qu’il ait
désormais toujours un fil électrique au
pignon de sa maison».
Plus tard, à partir de 1924, alors ministre de l’agriculture, il place, avec l’aide
de son chef de cabinet, Alexis Jaubert,
l’électrification au cœur du plan de modernisation des campagnes. Sous son
autorité, les subventions aux collectivités et aux syndicats d’électrification
sont multipliées par trois.
A l’origine de la création du Syndicat
de la Diège, Henri Queuille a également
tout fait pour favoriser l’aménagement
hydroélectrique de la haute Dordogne.
Fondateur de l'école d'agriculture de
Neuvic, il a aussi été à l'origine de la
création de l'enseignement agricole en
France.
Vernissage
Quelques extraits des discours lors du vernissage...
 «Henri Queuille avait une réputation d’immobilisme. C’est une image réductrice et fausse qui a depuis été rectifiée et invalidée par de nombreux travaux
universitaires» (Gilbert Beaubatie).
 «Henri Queuille détient le record de présence au ministère de l'agriculture et il
ne sera pas battu de sitôt» (Gilbert Beaubatie).
 « Son autorité a marqué ses enfants et ses petits-enfants. Je lui dois
son souci du bien commun et l’attachement à sa haute Corrèze natale»
(Denis Gallot, son petit-fils).
8
 «Comme beaucoup d’hommes ayant servi sous les IIIe et IVe Républiques, Henri
Queuille est sans doute un peu méconnu. La politique, à l’époque, n’était pas
une pratique tapageuse et il répugnait à faire connaître sa vie personnelle,
voire même son territoire d’élection». (François Hollande).
 « Henri Queuille était un homme qui savait découvrir des talents. C’est lui qui
a envoyé François Mitterrand dans la Nièvre alors que ce dernier pensait se
présenter à Neuilly pour devenir député. Il l’avait également intégré dans l’un
de ses gouvernements» (François Hollande).
EXPOSITION
Colloque
Caricatures
Henri Queuille ou le
radicalisme en politique
Sous toutes les coutures
Samedi 9 octobre, un colloque ouvert au public est organisé dans l’amphithéâtre du Conseil général pour évoquer Henri Queuille à travers
plusieurs aspects de son action, avec en filigrane sa pratique du radicalisme.
Henri Queuille, de par ses hautes fonctions et sa
longévité au sommet de l’Etat, fut un des hommes politiques les plus caricaturés de son époque.
Nombre de ces dessins de presse sont à voir sur
l’un des quatre écrans de l’exposition. Y défilent
cinq années (de 1946 à 1950) de caricatures qui
lui ont été consacrées, notamment en tant que
ministre des finances [«l’art de queuillir»] mais
aussi lorsqu’il fut ministre de l’intérieur en 1950 :
[«le roi de la descente (de police)»].
Sur un autre écran sont présentées des caricatures
d'hommes politiques dont l'auteur est ... Queuille
lui-même, qui avait aussi ce talent-là.
Henri Queuille, un sujet d'étude pour les historiens.
Cette journée d’étude se déroulera sous
l’œil avisé de Gilles Le Béguec à qui il
reviendra de faire la synthèse des interventions en fin d’après-midi. Professeur
d’histoire contemporaine à l’Université
Paris X Nanterre, Gilles Le Béguec axe
ses travaux sur l’histoire des élites en
France, ainsi que sur les réseaux politiques dans la première moitié du XXe
siècle. Proche de Jean Charbonnel, il a
été député suppléant du Val d’Oise dans
les années 70 avant d’abandonner la
carrière politique pour se consacrer à sa
carrière universitaire. Les autres intervenants de la journée seront notamment
Gilbert Beaubatie, l’historien «régional
de l’étape», Fabien Conord, de l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand,
et Frédéric Fogacci, attaché d’enseignement et de recherche en histoire
contemporaine à la Sorbonne.
Plus d'infos : 05 55 26 27 77.
Programme de la journée
8 h 30 : accueil au bâtiment F
9 h : ouverture de la journée par François Hollande
9 h 15 : introduction par Gilles Le Béguec
10 h : «Les ministres radicaux socialistes de
l’agriculture, 1918-1968» par Fabien Conord
10 h 45 : «Henri Queuille et le général de
Gaulle» par Gilbert Beaubatie
11 h 30 : visite de l’exposition dans la galerie
de l’Hôtel du Département
14 h 30 : «Ecrire une biographie d’Henri
Queuille aujourd’hui» par Francis de Tarr
14 h 45 : «Henri Queuille et la situation économique et financière» par Frédéric Tristram
15 h 45 : «L’ambiguïté de l’engagement» par
Frédéric Fogacci
16 h 45 : synthèse par Gilles Le Béguec
9
Développement durable
Conseils
Expérimentation
Un «coach énergie» pour
limiter sa facture
Des kits pour économiser
l'eau et dépenser moins
Depuis la rentrée, un «coach énergie» est
chargé d’apporter des conseils en matière
d’économie d’énergie. Une action menée
dans le cadre du plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées.
Le "coach", basé au Conseil général, a pour mission
d’aider les personnes qui le demandent à adopter
les comportements appropriés afin de limiter leur
consommation d’énergie et d’eau et, par conséquent, de réduire leur facture énergétique. Cet
accompagnement individualisé leur permet de bénéficier de kits énergie et de kits hydro-économes
comprenant des ampoules à basse consommation,
une rampe coupe-veille (multiprises avec interrupteur), un thermomètre, des sacs économiseurs d’eau
pour WC, des mousseurs... Ces pratiques différentes
peuvent faire économiser jusqu’à 200 € par an.
Des réunions sont régulièrement organisées pour
avoir plus d’informations.
Le Conseil général a décidé de distribuer des kits hydro-économes dans les
foyers corréziens. Objectif : limiter et optimiser la consommation d’eau
potable des ménages. Après une réunion publique où les réservations
seront enregistrées, premières distributions en mairie dans le canton de
Vigeois courant octobre. Viendront ensuite les cantons de Corrèze et de
La Roche-Canillac.
Contact du «coach» :
Anne Lecerf (AFADIL) au 05 55 93 74 68
 Ayen
Les vacanciers
font du compost
La commune d’Ayen a inauguré une
mini-station de compostage installée
dans son village de vacances.
Cette station permet de composter tous les
déchets organiques générés par les 15 000
repas servis chaque année sur le site par la
restauration collective. Ce compost est ensuite
utilisé pour l’entretien des espaces verts du
village de vacances, mais également ceux de la
commune. Conséquence de la réussite de cette
installation : la commune a décidé d’équiper 15
bungalows de composteurs individuels pour
permettre un traitement des déchets des repas
pris hors restauration collective.
Cette initiative a permis à la commune de réduire de façon significative le volume de déchets
partant à l’incinération, tout en sensibilisant les
vacanciers au compostage et en obtenant un
engrais naturel pour les espaces verts.
10
Le kit hydro-économe est livré avec une notice de montage.
Les habitants du canton de Vigeois seront les premiers à pouvoir utiliser les
kits hydro-économes. Ils pourront réserver leur matériel suite à une réunion
publique au cours de laquelle leur sera
expliqué le mode d'emploi du dispositif.
Le fait de réserver inclut l’autorisation
donnée au Conseil général de consulter la consommation annuelle d’eau de
l’abonné dans le but d’évaluer l’impact
de cette expérimentation. Après le canton de Vigeois, ce sont les habitants du
canton de Corrèze puis ceux de La Roche-Canillac qui bénéficieront du kit.
Au total, 11 000 kits seront distribués
dans un premier temps, soit 35 % des
abonnés corréziens.
Evaluations
Le fournisseur du kit se chargera, via un
questionnaire écrit, d’évaluer la qualité
de l’expérimentation après plusieurs
mois d'application auprès de 400 utilisateurs. De leur côté, les services du
Conseil général évalueront l’économie
réalisée par les ménages à partir des
factures d’eau 2011 et 2012 transmises
par les collectivités distributrices. Selon
les estimations, le kit peut potentiellement permettre d’économiser 20 % sur
le montant de la facture annuelle, soit
environ 70 euros pour une habitation de
5 à 6 pièces.
Le kit en détails
Il est livré avec une notice de montage et
comprend :
 1 régulateur de débit de douche :
positionné entre le robinet et le flexible,
il conserve un débit de 9 à 12 litres par
minute.
 2 mousseurs (ou aérateurs éco) :
remplace le brise-jet en sortie de robinet.
Débit : 5,5 à 7 l/mn.
 1 sac WC : il réduit le volume de la chasse
et sa contenance minimale est de 1,4 litre.
DOSSIER
DOSSIER
QUI
ET QUI
Malgré la crise, certaines entreprises corréziennes investissent, embauchent et croient
en l’avenir.
La compétitivité de leurs produits, le savoirfaire de leurs salariés donnent confiance aux
chefs d’entreprise et à leur clientèle.
Que ce soit Perlim, Borg Warner ou les
Plaisirs Pâtissiers qui ont repris les Délices de
Ninon à Malemort, la modernisation de l’outil
de travail permet d’augmenter la capacité de
production, certes, mais aussi d’accroître les
effectifs du personnel.
Le Conseil général, qui a déjà soutenu les
entreprises à travers le plan anti-crise, accompagne et soutient financièrement les initiatives qui concourent à conforter l’activité et les
emplois dans notre département.
11
DOSSIER
 Saint-Aulaire
Le parcours des pommes après la cueillette
La récolte des pommes bat son plein dans les vergers des adhérents
de la coopérative Perlim. Stockés, calibrés et conservés, les fruits pourront se consommer jusqu’au cœur de l’été prochain.
Des vergers jeunes
Le renouvellement des pommiers
en Limousin est fréquent. La moitié
des vergers a moins de 7 ans, sachant que la durée de vie moyenne
d’un pommier limousin est de 12 à
15 ans. Un verger entre en production 2 ans après la plantation et atteint sa pleine production à partir de
5 ans. La quasi totalité d’entre eux
(98 %) est protégée par des filets
paragrêle.
Avant le conditionnement, manipulation qui requiert le plus de main d’œuvre, les fruits subissent de nouvelles
analyses pour contrôler la fermeté, le
taux de sucre...
Une fois ces étapes passées, la pomme
est bonne à commercialiser.... jusqu’en
juillet de l’année suivante.
www.perlim.com
La cueillette des pommes est entièrement manuelle.
Les 5 000 cueilleurs recrutés sur tout le
Limousin sont à pied d’œuvre pour quelques jours encore. Les quelque 70 000
tonnes de pommes (65 000 tonnes de
Golden Altitude, 1 900 de Royal Gala,
1 500 de Canada et 1 600 de Braeburn)
livrées à la coopérative Perlim, à SaintAulaire, suivront ensuite un parcours
fléché rigoureux avant de se retrouver
dans le panier des clients amateurs de
la Golden d’altitude, labellisée AOP
(appellation d’origine protégée) ou des
autres variétés.
Cueilli parmi les 2 000 hectares de vergers, tous situés entre 350 et 450 mètres
d’altitude, le fruit a fait l’objet, avant
récolte, d’une série de tests de maturité qui aide à déterminer la date de la
cueillette et donne de premières indications sur la qualité du crû à venir.
Cueillette manuelle,
tri mécanique
La cueillette est entièrement manuelle.
La récolte est acheminée vers les cham12
bres froides de Perlim dans les
48 heures suivant la cueillette.
Les colis étant numérotés selon la provenance de tel ou
tel verger, la traçabilité du
produit est assurée. Les fruits
sont stockés dans les chambres froides à une température
comprise entre 0,5° et 1° dans
un environnement où les taux
d’oxygène et de dioxyde de
carbone sont équilibrés afin
de stopper la maturation.
Avant d’être conditionnées les
pommes sont triées par une
calibreuse en fonction de leur
taille, de leur couleur (6 catégories existent pour ce seul
critère) et de leurs défauts...
Selon leurs caractéristiques,
elles sont exportées vers telle
ou telle destination selon qu’on
la préfère rose et charnue (sud
de l’Europe) ou plutôt verte
(Royaume-Uni)...
Un parcours rigoureux de l'arbre jusqu'au conditionnement...
DOSSIER
Poids lourd national
Investissement
Perlim, un débouché pour
un millier de producteurs
6 millions d’euros
pour moderniser l’outil
Le groupe Perlim a été créé à la fin des années 60 par un natif d’Objat,
Guy Chauffaille. Au début était la pomme, puis vint la noix...
Le site historique de Perlim, aux
Quatre-Chemins de Saint-Aulaire, fait l’objet d’un très gros investissement pour moderniser
l’outil de travail de la coopérative.
Le bâtiment de la salle de conditionnement des pommes est achevé. L’investissement consenti (un peu plus de 1,5
million d'euros ont été consacrés à sa
rénovation et sa mise aux normes) porte
sa surface à près 10 000 m2, au lieu de
8 600 jusqu’à présent. La coopérative
a en outre acheté pour 4,5 millions
d'euros une nouvelle calibreuse (avec
lecture électronique de la couleur des
fruits), la précédente ayant été acquise
en 1985. En plus du calibrage, la machine assurera également une palettisation automatique.
Des emplois en plus
Perlim, c'est aussi la noix du Périgord...
C’est la répartition géographique Périgord et Limousin - des premiers
adhérents qui a donné son nom à la coopérative.
Avec 70 000 tonnes récoltées annuellement par les 225 arboriculteurs adhérents, la pommiculture représente près
de 90 % du chiffre d’affaires de Perlim
qui s'élève, bon an mal an, à environ 55
millions d’euros.
Les deux sites de Perlim emploient 385
personnes (l’équivalent de 350 emplois
à temps plein), dont une grande partie
sont affectées à l’emballage.
L’export constitue une part importante
de la commercialisation. Pour la pomme, près de 60 % de la production est
exportée, notamment vers l’Espagne,
mais aussi en direction de la Russie,
l’Angleterre, la Belgique... C’est encore
plus marqué pour la noix : 80 % de la
collecte est exportée avec pour destina-
tions principales l’Espagne, le Portugal
et l’Allemagne. Chaque année, Perlim
récolte 3 000 tonnes de noix, cueillies
dans les 2 200 vergers des 790 producteurs adhérents.
Les deux sites, Saint-Laurent et SaintAulaire, s'étendent sur une superficie de
17 hectares, 7 pour le premier, 10 pour
le second.
L’AOC Pomme du Limousin a été obtenue en 2005, 3 ans après l’AOC Noix
et Cerneaux de noix du Périgord. Ces
deux appellations sont devenues AOP
(label européen) en 2009.
Le nouveau matériel fera l’objet de tests
en novembre et en décembre avant une
mise en service définitive dès le mois
de janvier 2011. Cette modernisation
a bénéficié des aides du Département
(120 000 €), de la Région (320 000 €)
et de l’Europe (440 000 €).
Grâce à cet investissement, les deux
sites (Saint-Aulaire et Saint-Laurent)
vont devenir un peu plus autonomes
l'un de l'autre, ce qui rendra leur fonctionnement plus performant.
Les nouveaux équipements permettront
une augmentation de l'activité de la
coopérative, ce qui devrait se traduire
par le recrutement d'une quarantaine de
salariés supplémentaires.
En chiffres
 70 : c’est en pourcentage ce que représente la
collecte Perlim sur la production totale du Limousin (et 15 % de la production nationale).
 400 : c’est, en tonnes, la production mise sur
le marché chaque jour par Perlim.
13
dossier
Zone de la Montane
Plus de 500 emplois chez BorgWarner
L'usine BorgWarner a embauché 65 salariés en CDI au premier semestre 2010. Et ce n'est pas fini : l'entreprise lance un gros programme d'investissement pour augmenter sa production.
Des Chinois
sur la Montane
Des techniciens chinois sont en ce
moment en formation sur la zone de
la Montane. La raison ? BorgWarner a
monté une société commune avec 12
constructeurs automobiles ou équipementiers chinois afin de produire
là-bas ses fameux modules de pilotage de boîtes de vitesses robotisées
(toutes les voitures fabriquées dans la
République populaire devraient être
dotées, à l'avenir, de ce dispositif).
Plusieurs usines sont en construction
en Chine et c'est l'unité de la Montane qui a été choisie par la direction
du groupe américain pour développer les processus de fabrication qui
y seront mis en place. Plusieurs ingénieurs sont en cours de recrutement
pour accompagner ce programme.
Une belle reconnaissance de l'expertise acquise par le site de la Montane
et son personnel.
Parmi les derniers salariés embauchés par BorgWarner, la proportion de femmes est en augmentation.
Implantée sur la zone de la Montane
depuis maintenant quatre ans, après
l'abandon du site de Tulle où les locaux
n'étaient plus adaptés, l'usine BorgWarner tourne à plein régime. Et pour faire
face à la demande, l'entreprise a engagé
un programme d'investissement de 10
millions d'euros.
BW fabrique principalement des modules de pilotage de boîte de vitesses robotisée pour le groupe Volkswagen-Audi,
un dispositif électronique qui procure
souplesse de conduite et économie de
carburant.
Le chiffre d'affaires devrait atteindre
cette année 208 millions d'euros, contre
138 millions en 2009. Et la prévision
pour 2011 est de 240 millions. Le site
de la Montane emploie actuellement
505 personnes : 375 en CDI (il en a été
embauché 65 au premier semestre) et
130 intérimaires. Certains salariés volontaires travaillent uniquement le sa14
medi et le dimanche à raison de douze
heures par jour (avec une paye double),
l'usine fonctionnant 7 jours sur 7 et 24
heures sur 24. A ce propos, la direction
fait état d'un "très faible absentéisme".
Pour augmenter sa production (l'objectif est de produire 700 000 modules
par an, au lieu de 500 000 aujourd'hui),
l'entreprise va acquérir de nouvelles lignes d'usinage, d'assemblage et de test.
Ces équipements complémentaires devraient être opérationnels en septembre
2011.
En visitant l'usine le mois dernier en
compagnie de Jean-Claude Peyramard,
conseiller général chargé du développement économique, François Hollande a
fait remarquer que lorsqu'il s'était rendu
en juin au siège du groupe BorgWarner
à Detroit, les dirigeants lui avaient indiqué que le site de la Montane était "promis à un développement".
Le module de pilotage de boîte de vitesse robotisée
sera fabriqué à terme à 700 000 exemplaires par an.
dossier
 Malemort
Les Plaisirs Pâtissiers
montent en puissance
Les Plaisirs Pâtissiers, qui ont pris la suite des Délices de Ninon à
Malemort, vont moderniser l'entreprise pour développer l'activité.
Avec l'objectif de doubler l'effectif du personnel dans les trois ans.
 Brive
Le Palais Gourmand
se diversifie
Le Palais Gourmand va quitter le centre-ville de la
cité gaillarde pour s'installer dans le Parc d'activités
de Brive-Ouest. Dans ses nouveaux locaux, le propriétaire, M. Saluden, va poursuivre son activité de
charcutier-traiteur, mais il va en lancer de nouvelles
dont certaines n'existaient pas dans le bassin briviste : il va proposer des cours de cuisine (française et
étrangères), d'œnologie et de pâtisserie, des séances
de dégustation (chocolat, thé, huile d'olive, fromages…), des ateliers de cocktails et arts de la table et
accueillir des séminaires.
Toutes ces activités seront destinées à des particuliers, des entreprises, des comités d'entreprise etc.,
sous forme de groupes de 15 à 100 personnes. Des
animations seront également organisées pour les
enfants, comme des anniversaires et des apprentissages culinaires.
Pour cette nouvelle implantation et la création des
nouvelles activités, l'investissement total s'élève
à environ 500 000 €. Pour la partie immobilière
(345 000 €), une aide globale de 100 000 € (le
maximum autorisé) est apportée par la Région et le
Conseil général (24 000 €).
Les Transports Verlhac
se développent…
En plus de l'acquisition de nouveaux équipements, l'entreprise qui a repris les Délices de Ninon investit 2,6 millions
d'euros pour moderniser les locaux.
Le Conseil général a décidé le mois dernier d'apporter une aide de 260 000 €
aux Plaisirs Pâtissiers, soit 10 % (le
maximum autorisé) du montant que
cette société va investir pour moderniser ses locaux de Malemort. En plus
de ces 2,6 millions d'euros consacrés à
l'immobilier, l'entreprise va aussi investir dans du matériel pour développer la
production.
Les Plaisirs Pâtissiers ont été créés en
juin 2009 quand MM. Bosmans et Théot
ont repris Les Délices de Ninon, dont
la liquidation avait entraîné la suppression d'une centaine d'emplois. Ils sont
déjà propriétaires de Champador, leader
français sur le marché professionnel du
"prêt à garnir", qui emploie 250 personnes à Champagnac-de-Bélair, en Dordogne. Cette société, qui exporte dans 27
pays, fabrique de la pâtisserie (notam-
ment surgelée), des biscuits (le célèbre
"Palmito" par exemple) et des crackers
vendus en grandes surfaces, y compris
sous des marques de distributeurs.
L'entreprise de Malemort emploie actuellement une trentaine de personnes
et elle compte atteindre un effectif de
55 salariés d'ici à 2013. Parallèlement,
dans les trois ans, elle va donc rénover
les locaux et l'outil de production. Le
Conseil régional du Limousin lui apporte également une aide dans le cadre
d'un "contrat de croissance".
Comme Champador, la société compte
développer son activité pour livrer des
pâtisseries et autres produits surgelés
aux grandes et moyennes surfaces et à
la restauration collective, ainsi que des
produits surgelés semi-finis à des industriels de l'agro-alimentaire pour une
transformation complémentaire.
Le Conseil général a accordé une aide de 60 000 €
aux Transports Verlhac et Fils, qui ont décidé d'investir 2,6 millions d'euros afin de développer leurs
activités, en particulier dans la logistique et la préparation de commandes. Ils vont ainsi construire un
nouveau bâtiment de 4 600 m² et acquérir de l'équipement informatique et du matériel de conditionnement. Parallèlement, dans le cadre d'un contrat
de croissance avec le Conseil régional du Limousin,
l'entreprise, qui compte actuellement 43 salariés,
prévoit d'en recruter une quinzaine de plus.
…La C2A aussi
Filiale de la société Estour, installée dans la Drôme,
pour laquelle elle commercialise des emballages
pour les industries mécanique et agroalimentaire et
pour le commerce alimentaire, la C2A est actuellement locataire de ses locaux à Brive. Pour développer
son activité, ce qui devrait se traduire par quelques
emplois supplémentaires (elle compte 20 salariés),
elle a décidé de construire un bâtiment de 3 000 m²
dans le Parc d'activités de Brive-Ouest. L'Agglo de
Brive va aménager à cet effet une plate-forme de 9
500 m² pour un coût de 200 000 €. Le Conseil général a accordé une subvention de 50 000 € à cette
opération.
15
événement
Foire du livre
Jean-Christophe Rufin,
un président plein de
diplomatie
Ecrivain et diplomate, membre
de l’Académie française, JeanChristophe Rufin présidera la 29e
Foire du livre de Brive, les 5, 6 et
7 novembre. Il succède à Laure
Adler et à Frédéric Beigdeber.
 Brive
Plus de 300 auteurs attendus
sur la place de la Guierle
Le train du livre, les rencontres et les dédicaces, les bonnes tables, les
débats... la Foire du Livre, 29e du nom, s’annonce avec ses (bonnes)
surprises, ses (bonnes) habitudes et son (grand) succès programmé.
Elu à l’Académie française en 2008 au
fauteuil d’Henri Troyat, Jean-Christophe Rufin a dirigé plusieurs grandes organisations humanitaires (Action contre
la faim, Médecins sans Frontières, la
Croix-Rouge...) et fut ambassadeur de
France au Sénégal jusqu’en juin dernier. Une vie bien remplie qui a richement nourri son œuvre, essais et romans
confondus. Son roman «Rouge Brésil»
a reçu le Goncourt 2001.
Jean-Christophe Rufin inaugurera la
Foire du Livre par un discours sur la
langue française et prendra part à plusieurs animations du week-end : rencontres, lectures, débats...
La séance de dédicaces : un "must"de la Foire du livre.
Toutes les têtes éprises de littérature
vont à nouveau se tourner vers Brive où
la plus grande fête du livre organisée en
France après celle de Paris va battre son
plein du 5 au 7 novembre. Plus de 300
auteurs, des dizaines d’animations, des
conférences, des émissions de radio en
direct... et une foule fourmillante aux
stands, prête à la plus grande patience
pour recueillir un mot ou une dédicace
de son auteur favori.
L’an passé, ils ont été plus de 80 000 à
arpenter les allées du gigantesque salon
de lecture.
Musique
Goran Bregovic pour une ouverture en fanfare
La Foire du livre s’ouvre traditionnellement en musique. Cette fois-ci,
c’est le compositeur alter ego du cinéaste Emir Kusturica qui donnera
le la.
Jean-Christophe Rufin, un ancien Goncourt pour
présider la 29e édition.
16
Goran Bregovic est devenu célèbre en signant quelques fameuses bandes originales
pour le compte de son compatriote Emir Kusturica. C’est pourtant en revisitant son
propre travail réalisé pour le film «La reine Margot» de Patrice Chéreau qu’il vient à
l’Espace des Trois Provinces.
Accompagné de l’Orchestre des mariages et des enterrements, Bregovic trace un
parallèle entre la reine Margot, manipulée et sacrifiée par son époux, et le destin de
femmes prises dans la tourmente des années communistes de Staline et de Tito.
événement
Lectures publiques
Récompenses
Marilyn Monroe, un mécano
et Antoine de Caunes le rocker...
La foire aux prix
Plusieurs lectures publiques auront lieu au cinéma Le Rex. Elles seront
assurées par les auteurs eux-mêmes ou par des comédiens. On y croisera Antoine de Caunes, Fellag... et même Marilyn Monroe !
 Prix de la langue française
 Prix de l’académie Mallarmé
 Prix Terre de France / La Montagne
 Prix des lecteurs de la ville de Brive
(organisé par la bibliothèque municipale de Brive)
C’est un exercice à nul autre pareil pour
un écrivain : face à ses lecteurs, il livre
de vive voix le texte tel qu’il l’entend...
Et l’auditeur a l’opportunité de saisir ce
qu’une lecture intime peut céler.
Pour cette nouvelle édition de la Foire
du livre, Antoine de Caunes et Fellag
ont accepté de rencontrer le public pour
des lecture qui s’annoncent passionnantes.
Le premier se rappellera ses jeunes
années et partagera avec le public sa
passion pour la musique en lisant des
extraits de son «Dictionnaire amoureux
du rock». Quant au second, l’humoriste
Fellag, il fera découvrir ses talents de
romancier en donnant à écouter des extraits de son dernier livre «Le mécano
du vendredi».
Quand l’auteur est absent (ou décédé),
un comédien ou une comédienne est là
pour assurer la lecture. Ce sera le cas
pour l’événement de ces lectures publiques : les «Poèmes, écrits intimes,
lettres» de Marilyn Monroe, exhumés
par Le Seuil pour la France. L’éditeur
annonce un recueil «très fort, drôle mé-
La Foire du livre est l’occasion de
proclamer plusieurs prix littéraires. Quatre seront remis cette année à Brive :
Centenaire
Jean Genet, 100 ans
d’écorchures...
Avec «Le menteur sublime», l’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun
a rendu hommage à Jean Genet
alors que l’on fête cette année
le centenaire de sa naissance. Il
sera présent à Brive.
Antoine de Caunes fera partager sa passion pour
le rock.
lancolique, souvent bouleversant, extrêmement surprenant». Tout le portrait
de l’icône en somme... La comédiennelectrice qui livrera des extraits est déjà
assurée de faire un succès.
Tahar Ben Jelloun connaît bien Jean Genet. Il l’a fréquenté de 1974 jusqu'à son
décès en 1986. Alors qu’est célébré le
centenaire de sa naissance, Ben Jelloun,
membre de l’Académie Goncourt, relate dans «Le menteur sublime» ses souvenirs inédits, agrémentés d’anecdotes
montrant une face méconnue de Genet,
plus politique et plus fragile. Une lecture du poème «Le condamné à mort»
est programmée au Rex, suivie d’une
rencontre avec Tahar Ben Jelloun.
Cuisine
La recette de cuisson du docteur Derenne
La médecine mène à tout... même
à la Foire du livre en passant par
la case cuisine. Le professeur
Jean-Philippe Derenne présentera à l’espace Alain Gazeau un
nouveau mode de cuisson.
Chef du service de pneumologie et de
réanimation à la Salpetrière, Jean-Philippe Derenne est un révolutionnaire
de la cuisson. Il vient à Brive défendre
son secret : pour cuisiner, une simple
bouilloire suffit. En versant de l’eau
bouillante sur un sachet en plastique
(genre sac de congélation) empli des
ingrédients de la recette et en respectant le temps de cuisson, le plat est
prêt ! Pour accréditer cette méthode, le
livre est riche de près de 450 recettes.
Une rencontre appétissante...
Jean-Philippe Derenne... de l'hôpital à la cuisine.
17
CULTURE
Les 7 Collines
Huit mois de bonne(s) pioche(s)
pour les curieux
D’Andy Emler à Yannick Jaulin, du Sacre du Printemps à Ziggy Stardust,
de Beaumarchais à... Julot et René, la saison 2010-2011 du théâtre de
Tulle est une succession de propositions culturelles dans lesquelles il
faut piocher selon son goût et sa curiosité.
Le Printemps... de Stravinsky sera sacré à plusieurs reprises.
Il paraît que le vert porte malheur dans
le petit monde des comédiens. Dans
ce cas, le théâtre des 7 Collines, par le
biais de sa communication illuminée
par de pétulants légumes verts, a fait
un joli pied de nez aux jeteurs de sorts.
Cela dit, la programmation de la saison
recelant plus de talismans que de chats
noirs, le bonheur est forcément au bout
de la scène...
Musique, théâtre, danse, arts de la piste,
jeune public... L’offre est ouverte à tous
les courants et toutes les sensibilités.
Elle vise l’indispensable équilibre entre le plaisir de chacun et l’exigence de
tous. Comme souvent aux 7 Collines,
la programmation provoquera des rencontres approfondies avec les artistes et
leurs œuvres.
C’est le cas avec le pianiste de jazz
Andy Emler, qui donne pas moins de
18
quatre rendez-vous aux amateurs de
musique.
Le Printemps tout au long
de l’automne
Un concept a été tout spécialement créé
pour le lui permettre. Son nom : l’apéro
danse. Sa raison d’être : le lendemain de
trois représentations chorégraphiques,
Pedro Pauwels viendra à la rencontre
des spectateurs et échangera avec eux
ses impressions et ses émotions provoquées par le spectacle de la veille. Première des quatre rencontres : le 22 octobre, autour du «Sacre du Printemps»
présenté par la compagnie Faizal Zeghoudi. L’œuvre de Stravinsky jouit elle
aussi d’un traitement de faveur dans la
programmation.
En plus de l’apéro danse et de la chorégraphie de Faizal Zeghoudi, le Sacre
fera l’objet, le 14 octobre, d’une conférence animée par le journaliste Philippe
Verrièle.
Les dizaines d’autres spectacles programmés jusqu’au 12 mai sont là pour
rappeler que le vert est d'abord la couleur de l’espérance. Même au théâtre.
Renseignements / Réservations :
www.septcollines.com
05 55 26 99 10
Emler à gogo
D’abord dans le cadre du festival Du
bleu en hiver, dont ce sera la 6e édition.
Le musicien franco-américain y sera
d’abord à la tête de son très revigorant
MegaOctet (27 janvier) et puis dans la
formule la plus épurée qui soit (en solo
le 28 janvier). Et le talent d’Andy Emler
ne sera plus un secret pour personne
après ses deux prestations en duo, l’une
avec le saxophoniste Thomas de Pourquery (8 avril), la seconde derrière les
grandes orgues de la cathédrale en compagnie du clarinettiste Laurent Dehors
(16 février).
Tout comme Andy Emler, le danseur et
chorégraphe Pedro Pauwels aura plusieurs
opportunités de faire apprécier sa passion.
Yannick Jaullin, une note d'humour dans la saison.
CULTURE
Les 13 Arches
La Chélidoine
La scène briviste
en version intégrale
La culture
au cœur du plateau
Cette seconde saison culturelle intégralement concoctée par l’équipe
des 13 Arches sera marquée notamment par l’ouverture, en mars prochain, du nouveau théâtre de Brive. Avant et après cet évènement, plus
de 30 rendez-vous sont à cocher dans toutes les disciplines.
Entre ses propres créations et
les coups de cœur programmés,
La Chélidoine est à l’aube d’une
nouvelle saison riche et variée,
ouverte sur monde.
C’est par une reprise que la compagnie
La Chélidoine va faire entrer les fidèles
du théâtre de Saint-Angel de plain-pied
dans la nouvelle saison : «Travailler
peu, vivre beaucoup», un titre en forme
de vœu. Et l’occasion de lire et jouer les
textes de plusieurs auteurs (Dino Buzzati, Simone Weil, Pierre-Etienne Heymann...) sur tous les aspects du travail,
du labeur, de la besogne... Trois représentations sont programmées : 14, 15 et
16 octobre.
Alternatives
Les "Estivants" sera le tout premier spectacle joué sur la scène du nouveau théâtre.
Jeudi 10 mars 2011 à 19 h 30, la soirée
sera à marquer d’une pierre blanche pour
les Brivistes. Ce soir-là, le théâtre municipal, refait à neuf, accueillera à nouveau un spectacle après de longs mois
de travaux. L’honneur de ce lever de rideau historique a été confiée à... Maxime Gorki ! L’auteur russe prête les mots
et les personnages de ses «Estivants» au
metteur en scène Eric Lacascade, qui a
transformé l'œuvre en fresque populaire
au rythme feuilletonesque. Un premier
rendez-vous intense et dense (près de 3
heures de spectacle) qui bénéficiera de
deux représentations (la seconde, le 11
mars à la même heure).
Y a pas de hic
Autour de ce moment (très) fort de la
saison, la programmation briviste mise
sur l’éclectisme à travers plus de 30
spectacles mêlant musique, chanson,
danse, cirque, conte, théâtre... Le tout
à l’attention de tous les publics. Après
une inauguration déambulatoire le mois
dernier, vont désormais se succéder par
ordre d’apparition (liste non exhaustive) sur les scènes de Brive jusqu’au
15 avril : la farce tragique «Macbett»
de Ionesco (12 octobre), le lyrique Goran Bregovic (4 novembre), le politique
«Mémorandum pour Anna Politkovskaïa» (30 novembre), le chromatique
Richard Galliano (26 mars) ou encore
le mélancolique Antonio Zambujo (2
avril) avant que le poétique Rocé ne
close cette saison riche en promesses.
Les possibilités sont multiples, le choix
royal et toutes les sensibilités sont touchées.
A noter également l’initiative de mettre
en lumière les musiciens locaux avec
plusieurs rendez-vous en lien avec les
concerts de la saison. Ces «scènes locales», au nombre de quatre, permettront
de découvrir les talents brivistes dans
des genres aussi variés que l’électro, le
rock, le rap et la musique réunionnaise.
Renseignements / Réservations :
www.lestreizearches.com
05 55 24 11 13
Le reste des propositions offre des alternatives entre les arts de la piste («Un
cirque plus juste», 6 novembre), le flamenco («Gitanos del Sacromonte», 10
décembre), le théâtre («Géantissimo»,
28 janvier) et le jazz (la chanteuse Sarah Lenka, 8 avril).
Une saison à La Chélidoine, c’est aussi
une activité de formation à travers plusieurs ateliers animés par quatre comédiens. Les spectacles créés au cours de
ces ateliers feront l’objet d’une série de
représentations au mois de mai 2011.
Renseignements / Réservations :
05 55 72 55 84
www.lachelidoine.fr
Sarah Lenka, une voix à écouter le 8 avril.
19
expression
Groupe «Corrèze à gauche»
majorité départementale
Roger Chassagnard
Conseiller général du canton
de Tulle Campagne-Sud
Président de Corrèze Habitat,
Office départemental HLM
20
Groupe «Corrèze demain»
Claude Nougein
Conseiller général
de Brive Nord-Est
Un effort sans précédent
pour le logement
Le présent calamiteux
rattrape l'avenir radieux... !
En 2010, 7 millions d'euros ont été consacrés par le Conseil
général à l'amélioration des conditions de logement, et donc
de vie, des Corréziens.
Il s'agit d'un effort sans précédent.
Nous avions pris l'engagement en 2008 de construire ou rénover un millier de logements sociaux en trois ans. Un vrai défi
au regard des besoins et des retards, mais ce pari sera tenu.
Cela permet d'offrir à leurs locataires, non seulement un habitat
plus agréable, mais aussi moins cher. En effet, tous ces logements ont été réalisés avec le souci d'en abaisser les consommations énergétiques. Alors que les prix de l'électricité ou du
gaz augmentent, cette politique aidera les Corréziens à faire
des économies pour se chauffer.
Rénover les logements est l'autre priorité du Conseil général.
Ainsi, environ 2 300 Corréziens auront bénéficié d'aides pour
investir dans des énergies renouvelables pour leur chauffage.
Il faut ajouter les récentes aides départementales à l'équipement des particuliers en toitures photovoltaïques. Un dispositif que nous avons adopté pour jouer un même effet de levier
en faveur des énergies renouvelables et moins chères pour nos
concitoyens.
Aussi regretterons-nous que dans le même temps, le gouvernement ait divisé par dix ses aides à la construction de logements
sociaux neufs.
Une politique à courte vue, quand on sait que, derrière ces
aides, il y a des travaux pour les professionnels du bâtiment, et
donc des emplois en jeu !
C'est à se demander si la cohésion sociale est encore la préoccupation du pouvoir actuel…
Ils avaient tout promis, un ordinateur pour chaque élève de
5ème, 1 000 € pour la garde d'enfants, 100 logements équipés
en domotique, 1 000 logements sociaux, le haut débit pour
tous … Belles promesses de campagne pour un bilan tout simplement consternant.
Bien-sûr, chaque élève a eu droit à son ordinateur. Mais où en
est cependant l'enquête qualitative demandée ? Attention aux
supercheries médiatiques…
Que des annonces, aucune politique structurante pour la Corrèze et les Corréziens !
Absence totale de politique économique … même si les chambres consulaires font du bon travail pour l'économie locale, le
développement exogène, c'est-à-dire la prospection d'entreprises est absent … En effet, implanter des nouvelles usines en
Corrèze n'est pas une spécialité de la majorité. Elle a confié
les clés de la réussite à Limousin Expansion qui a sans doute
perdu le trousseau en route ! Combien d'entreprises installées
depuis 2008 ? Aucune. Triste constat pour une préoccupation
majeure des Corréziens : l'emploi alors que des usines ferment
jour après jour en Corrèze.
Il en est de même sur les autres sujets. Poursuite de notre politique gérontologique, sociale et pour les Personnes Handicapées. Le dernier Schéma de Gérontologie s'arrêtait en 2008,
celui des Personnes Handicapées en 2009 … Où est le fameux
Schéma de l'Autonomie tant annoncé ? En cours d'élaboration
nous répond-on…
Dans le domaine de la voirie, on assiste à un saupoudrage
clientéliste stupéfiant avec des pansements là où il faudrait de
véritables travaux. Il est plus facile de faire semblant avec un
peu de goudron plutôt que de faire de véritables investissements routiers !
Le bateau tangue, les vents se lèvent à l'approche des prochaines échéances …
Attention tout de même à ne pas chavirer avant l'heure… !
AGENDA
EXPOSITIONS
Galerie des 4 rivières
ARGENTAT
MUSIQUE
Concert-spectacle
F. Chopin et G. Sand à Majorque
9 et 10 octobre à 17 heures
BEAULIEU/DORDOGNE
05 55 28 04 11
"L'Esprit français", prochain
concert de la Camerata Vocale
Samedi 16 octobre à 20 h 30
Abbatiale d'UZERCHE
Renseignements et réservations :
05 55 76 11 04
Xinarca, chant et cistre corses
Maquettes 19
Jusqu'au 16 octobre
Musée des armes
TULLE
05 55 26 22 15
 "Rêves de Cirque" présentée
dans le cadre du 2e festival des arts
du cirque qui se tiendra à Egletons
les samedi 9 et dimanche 10
octobre
 Exposition de peintures de
Claire Bachraty
Du lundi 18 octobre au
samedi 20 novembre
Galerie d'exposition de l'Office de
tourisme intercommunal du Pays
d'Egletons - Rue Joseph Vialaneix
EGLETONS
Ouverture du lundi au samedi de
9 h à 12 h et de 14 h à 18 h
Florent Contin-Roux
"Peintures 2002-2010"
Du 11 octobre au 1er novembre
Résidence d'artistes Chamalot
Du samedi au lundi de 15 h à 18 h
MOUSTIER-VENTADOUR
05 55 93 05 90
www.chamalot-residart.fr
Une vie de trains...
... Un train de vies
Jusqu'au 20 octobre
Conférence "Les tramways de
Corrèze"
Mercredi 20 octobre à 20 h 30
Centre culturel d'USSEL
Renseignements :
Transcorrézien : 05 55 27 68 48
L’habit du cheval, un trésor
au fil du temps
Jusqu’en novembre (tous les jours).
Visites guidées uniquement.
Renseignements : Les Trois Tours
de POMPADOUR - 05 55 98 51 10
Peintures de Michèle Bordas,
Martine Dufour et Monique
Plazzotta
Jusqu'au 6 novembre
Samedi 9 octobre à 21 h
Eglise / OBJAT
06 72 90 55 14
Christophe Willem
Samedi 20 novembre à 20 h 30
Espace des 3 Provinces / BRIVE
Renseignements :
Service information jeunesse
Tél. 05 55 23 43 80
mail : sij.brive@wanadoo.fr
Soirée "Carrément Dancefloor"
au profit des enfants malades.
Samedi 23 octobre
Saramagbelle va transformer
l'Espace des Trois Provinces à Brive
en discothèque géante.
Au programme de cette soirée :
Jessy Matador ; Le Symphonic
Dj Show ; Daukev ; Dj Fanou ;
Dj Gérald Vincent.
Pratique : Ouverture des portes à
21 h 30, début du show 22 h 30,
entrée 15 €.
Billets en vente : Office de Tourisme
du pays de Brive, Tulle et points de
ventes habituels (FNAC, Carrefour,
Géant, Auchan, E. Leclerc, Cultura,
www.francebillet.com, www.
ticketnet.fr)
Contact : Tél. 05 65 14 06 33
www.carrementdancefloor.com
Association Tuberculture
Loïc Lantoine - Les Echappés
de Sangatte (chanson)
Samedi 9 octobre à 20 h 30
The Popes (ex The Pogues) SvenSson
Samedi 20 novembre à 20 h 30
Association Tuberculture - La Boîte en
Zinc - CHANTEIX - 05 55 27 95 81
Des lendemains qui
chantent
Bibi Tanga & The Selenites +
Paikan & The Shadus
Samedi 16 octobre à 20 h 30
Des lendemains qui chantent
TULLE - 05 55 26 09 50
T H E AT R E
Les 7 Collines
Mercredi 13 octobre / de 14 h à 16 h
Salle Latreille
Tarif : 10 euros
Stage de danse adultes, à destination des pédagogues du primaire
et du secondaire.
Pas de niveau de danse requis,
débutants possibles.
théâtre
Suzanne, une femme remarquable, de Laurence Février
Mémoire de sacre - Conférence
Chimène compagnie - Théâtre
Furrow, a Cole Porter Tribute,
Maria Laura Baccarini et
Régis Huby - Musique
Mardi 5 octobre à 20 h 30
Mercredi 6 octobre à 19 h
Et en randonnées de la culture
Jeudi 7 octobre à 20 h 30
Salle des fêtes
MONCEAUX-SUR-DORDOGNE
05 55 91 01 75
Vendredi 8 octobre à 21 h
Théâtre de la Chélidoine
SAINT-ANGEL
05 55 72 55 84
Samedi 9 octobre à 20 h 30
Foyer culturel
MEYSSAC
05 55 25 40 20
Ikare
Anima Théâtre - Théâtre d'objets
Mercredi 13 octobre / 15 h
Séance tout public dès 18 mois
Jeudi 14 octobre / 9 h 30 - 10 h 45
et 14 h 30
Séances scolaires, crèches et
maternelles
Salle Latreille
Et en randonnées de la culture
Lundi 11 octobre / 9 h 15 et 11 h
SAINT-PRIVAT
05 55 28 26 60
Mardi 12 octobre / 10 h et 14 h 30
NONARDS
05 55 84 31 00
Vendredi 15 octobre / 10 h et 14 h 30
USSEL
05 55 72 41 36
Le Dodo - Théâtre - Humour
De et par Yannick Jaulin
Mercredi 13 octobre / 20 h 30
Danse contemporaine et
pédagogie - Stage
Avec Muriel Corbel
Cette chère Elizabeth...
Par Philippe Verrièle
Jeudi 14 octobre / 19 h
Mardi 19 octobre / 20 h 30
Le Sacre du Printemps ou le cri
de l'indépendance - Danse
Compagnie Faizal Zeghoudi
Création 2010
Jeudi 21 octobre / 20 h 30
Apéro danse avec Pedro
Pauwels, "Autour du Sacre du
Printemps"rencontre - Danse
Vendredi 22 octobre / de 12 h 15
à 13 h 30
Danse et musique, approche
de l'improvisation - Stage
Avec Muriel Corbel
Du samedi 23 au mardi 26 octobre
de 10 h - 12 h 30 / 14 h - 16 h 30
Ce stage est organisé avec le collectif Le Maxiphone.
Tarif : 40 euros
Stage ouvert aux jeunes de 12 à 18
ans, ayant ou non une pratique de
danse.
Renseignements et inscriptions :
05 55 26 99 24
 Partenariat 7 Collines
Elizabeth my dear présente, en
production avec Des Lendemains
qui chantent, lors du 14e Festival Ô
les Choeurs (du 21 au 31 octobre)
Tindersticks
Dimanche 31 octobre / 20 h 30
Salle des Lendemains Qui Chantent
Théâtre - 8, quai de la République
TULLE - 05 55 26 99 10
www.septcollines.com
Jamaïcains d’Israel Vibration et les
Français d’Elisa do Brasil...
Parmi les «gros» rendez-vous, il faut
souligner les venues de Gaëtan
Roussel (de Louise Attaque) et surtout des Anglais de Tindersticks,
en clôture du festival, le dimanche
31, à la salle Des Lendemains qui
chantent.
La 14 édition du festival Ô les
Chœurs (du 22 au 31 octobre) débutera par la tournée du Barathon,
un rituel mis en place par l’association Elizabeth my dear (vendredi
22 et samedi 23) depuis plusieurs
années. Le festival tulliste entrera
dans le vif du sujet le week-end suivant avec les concerts du désormais Infos et réservations :
fameux boulodrome Ian Curtis. Sont Tél. : 06 73 39 33 07
invités à s’y produire cette année les Site : www.elizabethmydear.org
e
21
AGENDA
Les Treize Arches
Spectacle vivant
Macbett, de Ionesco - Théâtre
La Compagnie des Dramaticules
Mardi 12 octobre à 14 h 30 et
20 h 30
Auditorium Francis Poulenc
ciné Cinéma
Rex
Lundi 11 octobre à 21 h
Macbeth
Film d'Orson Welles en présence
de Jérémie Le Loët
Arrêtez le monde, je voudrais
descendre - Cirque à partir de 12 ans
Théâtre Dromesko
Du mardi 19 au samedi 23 octobre
à 20 h 30
Baraque du Théâtre Dromesko Parc de la Corrèze
ciné Cinéma
Rex
Du 13 au 16 octobre à 21 h
Otar losseliani
Ami du Théâtre Dromesko, il présente son dernier film Chantapras
et Igor et Lily accompagnent une
rétrospective de ses films.
Goran Bregovic et l'Orchestre
des mariages et des enterrements
Musique
Margot, mémoires d'une reine
malheureuse de et avec Goran
Bregovic
Jeudi 4 novembre à 20 h 30
Espace des Trois Provinces
ciné Cinéma
Rex
La princesse de Montpensier de
Bertand Tavernier à partir du 10
novembre.
Spectacle jeune public
à l'ombre d'une histoire - Contes
en théâtre d'ombre à partir de 18 mois
Cie La Petite Fabrique
Vendredi 22 octobre à 18 h 30
Centre socioculturel municipal
Jacques cartier
Les Treize Arches - 21 avenue Edouard
Herriot à Brive - 05 55 24 11 13 billetterie@lestreizearches.com
Service culturel d’Ussel
Inconnu à cette adresse
Compagnie des Jolies Choses
Jeudi 14 octobre à 20 h 30
Le Carnot
Vielle etc... onzième édition
Vendredi 22 octobre
à partir de 20 h 30
ET
Le murmure de la Rhue /
The Bavest / Toad
Concerts proposés par le CRMTL
et la Ville d'Ussel dans le cadre de
la Vielle, etc.
22
Centre culturel
USSEL
Service culturel d’Ussel : 05 55 72 41 36
Tour Soubise
RANDONNEES
Randonnée du Transcorrézien
Dimanche 10 octobre
VTT de Sédières à Soursac
(40 à 75 km)
Pédestre à Soursac (10 à 25 km)
Animations et repas sur le site
d'arrivée
SOURSAC
05 55 27 93 52
40e randonnée pedestre à tra-
vers la nature de Haute Corrèze
Dimanche 10 octobre
Parcours balisé d'environ 26 km
en deux boucles : (matin : 16 km /
après-midi : 10 km)
Départ à 8 h 30 du parking de la
salle polyvalente et de la mairie.
Possibilité de ne faire que la boucle
de 10 km, départ 14 heures.
VALIERGUES
06 80 18 57 51 ou 06 87 65 30 95
22 Randonnée du Pays de
Tulle organisée par Tulle-Sentiers
e
Dimanche 17 octobre
Au programme : 3 parcours balisés
- Matin : 14 ou 12 km - départ 9 h salle polyvalente
- Après-midi : 13,5 km départ 13 h 30
salle polyvalente
Ravitaillements sur les parcours.
LAGRAULIERE
05 55 27 88 74
Le Comité de la Corrèze du Mouvement de la Paix organise, pour
la huitième année consécutive, un
trail et une marche de la paix
Dimanche 17 octobre
Départ du centre de loisirs, à
côté de la base nautique, à Lissac
(9 h pour le trail, 9 h 15 pour la
marche).
LISSAC-SUR-COUZE
Inscription : 05 55 17 24 02 ou
05 55 87 51 52
D i v ers
Commerce en fête
Animations itinérantes, grande
tombola départementale
Du 6 au 16 octobre
05 55 18 94 20
ICARE, le Festival du tourisme
responsable
Les 8, 9 et 10 octobre
Durant 3 jours, des films, des
expositions, des cafés-débats
permettront d'aller à la rencontre
de voyageurs, d'explorateurs et de
cinéastes pour partager leur expé-
rience et porter un nouveau regard
sur le tourisme responsable.
Cinéma Le Rex et en centre-ville.
BRIVE
Renseignements et billetterie à
l'Office de tourisme de BRIVE
05 55 24 08 80
www.festival-icare.com
Bal Trad avec La Galoche et En Sol
Médiathèque intercommunale Tulle et Cœur de Corrèze
 Jusqu'au 6 Novembre
Exposition
Autour du peintre
André-Pierre Arnal :
Esquifs voguant dans l'éternité
(Editions La Regondie - Originaux du
livre d'artiste)
ou En Dos
Samedi 9 octobre à partir de 21 h
Salle polyvalente
ROSIERS D'EGLETONS
05 55 93 05 68
2e partie
Jazz Manouche avec Gadjou
Combo
 Samedi 9 octobre
Autour de André-Pierre Arnal
Fanny Marthon et Serge Larnaudie
en première partie.
A l'invitation de la Croix Rouge
Française
Samedi 9 octobre à 21 heures
Salle Latreille
TULLE
Bourse aux jouets et
toutes collections
Dimanche 10 octobre de 9 h à 17 h
Salle des Châtaigniers
MALEMORT
05 55 28 86 98 HR / 06 74 70 88 82
Fête de la nature
Dimanche 10 octobre
de 10 h à 18 h
Salle polyvalente
USSAC
05 55 88 17 08
Fête de la pomme
16 et 17 octobre
Espace de l'Auzelou
TULLE
Fête de la soupe 2010
2e louchée
Samedi 16 octobre à partir de 11 h 30
Concert, jeux, vide-grenier,
vide-vaisselle, etc.
ARGENTAT
06 85 50 17 90 ou 06 60 15 35 94
 Vendredi 8 octobre à 20 h 30
Festival
Décade Cinéma et société
16 h : Rencontre avec l'artiste et
commentaire de l'exposition
17 h : Conférence de l'artiste
18 h : Vernissage de l'exposition
 Samedi 16 octobre à 15 h 30
Projection
Film documentaire (en partenariat avec Peuple et Culture)
 Mercredi 20 octobre à 15 h 30
L'heure du conte
Voix de la Terre par Tifenn
Hervouet (à partir de 3 ans)
 Vendredi 22 octobre à 18 h
Festival Ô les Chœurs
Inauguration musicale de la
14e édition avec Fedaden.
Projection de photographies.
20 h 30 : Conférence d'histoire de
l'art Louise Bourgeois par Jac-
ques Tramont, sculpteur et président
de l'association Fragments.
 Samedi 23 octobre à 16 h
Théâtre jeune public
Dans le cadre du festival Ô les
Choeurs, conte musical (pour
enfants dès 5 ans en partenariat avec
la FAL)
Médiathèque Intercommunale de Tulle
Avenue Winston Churchill - 05 55 20 21 48
www.mediatheque.cc-tullecorreze.fr
L'association Familiale de Brive
organise un BAFA d'approfondissement :
les 23, 24, 25 et 29, 30, 31 octobre
Collège Jean-Moulin / BRIVE
S'adresser à la Maison des associations - Bureau 101
11 Place J.-M. Dauzier
05 55 24 33 94
Commerce en fête
passage d’un bus anglais...
Commerce en fête, c’est aussi une
grande tombola départementale dotée
de nombreux lots de valeur : 2 voitures,
6 voyages au soleil, 50 écrans plats, des
bons d’achats de 100 €. Avec cette opération, les commerçants démontrent
qu’ils savent bien vendre un de leurs
produits le plus cher : la proximité.
Jusqu’au 16 octobre et pour la 5e année consécutive, l’opération «Commerce en fête», pilotée par les CCI, est
en cours sur tout le département.
Au hasard du passage chez l’un des
700 commerçants participant à l’opération, le programme est le suivant :
des artistes de rue, des musiciens,
Formation BAFA
Les Francas de la Corrèze organisent un stage de formation générale BAFA du 23 au 30 octobre en
AGENDA
Le Proche-Orient
servi à domicile
L’association France Proche-Orient
organise du 15 au 22 octobre la 8e
édition de la semaine culturelle du
Proche-Orient. De nombreuses animations sont prévues : projection du
film «Le blues de l’Orient» de Florence
Strauss et Abed Azrié, suivie d’un
débat avec le public (amphithéâtre
du Conseil général, 15 octobre) ; exposition des peintures de Id Yakoubi
externat.
TULLE
Pour plus de renseignements,
contacter Marie Albrand, animatrice départementale des Francas
au 05 55 26 42 16 ou par mail
francas19@gmail.com
14e fête de la citrouille
23 et 24 octobre
Samedi : toute la journée videgrenier, vide jardin, bourse aux
plantes, animation et jeux pour les
enfants l'après-midi, la roulotte
aux images (inédit) et en soirée
grand bal disco (les années 80).
Dimanche : expositions diverses,
groupe de théâtre de rue inédit
en Limousin "le P'tit Léo" (rire illi-
(Conseil général) ; table ronde «le
dialogue interreligieux, mythe ou
réalité», présidée par Michel lelong
et animée par Ali Ibrahim (Salle Corrèze du Conseil général, 19 octobre ;
café culturel : «Saveurs d’Orient» par
Abdel Madiane, spécialiste en gastronomie orientale (café le Richelieu,
21 octobre).
Plus d’infos :
Tel : 09 72 94 69 01
Mail: info@franceprocheorient.com
mité) ; fanfare de Juillac, chanteur,
musiciens folk, cuisson du pain à
l'ancienne, pression du cidre, 11e
concours de jardin sur le thème
"la citrouille s'envole", repas,
la roulotte aux images, expo d'avions, etc.
Entrée gratuite
CHABRIGNAC
06 75 46 57 45
Sharon Evans
Conteuse, chanteuse
Organisé par "Les Amis du Pays
de Bugeat"
Samedi 30 octobre à 20 h 45
Salle des fêtes
BUGEAT
06 89 12 25 24
Les bibliothèques
en fête
Jusqu’au 17 octobre, le réseau des
bibliothèques du département
fête la lecture autour d’un fil rouge
commun : le voyage. Cette nouvelle manifestation, pilotée par la
bibliothèque départementale de
prêt remplace feu Lire en fête. Au
total, ce sont 21 communes qui
participent à la fête en accueillant
des expositions, des spectacles, des
conférences, des ateliers... autour
des différents aspects du voyage.
Aspects soigneusement choisis par
les bibliothèques : on parlera de
vins à Argentat, de Madagascar à
Lagraulière, de Grimm à Ussel et
de l’Irlande à Naves... avant le bouquet final lors de la grande fête du
réseau programmée le 18 octobre à
partir de 17 h dans les locaux de la
BDP à Tulle.
Programme complet sur le site
suivant :
http://correzebiblio.cg19.fr
Bulletin à retourner au Conseil général de la Corrèze - Direction de la communication - 9, rue René et Emile Fage -19005 TULLE Cedex
TULLE
14e édition
Gagnez 20 places
Festival Ô Les Choeurs
 Vendredi 29 octobre à 20 h 30
du 22 au 31 octobre
Boulodrome
Yan Curtis
Israel Vibration (Roots Reggae-Jamaïque) - Mad Professor (Dub Reggae-UK)
Lexicon (Hip Hop-USA) - Elisa do Brasil - (10 places - 2/pers.)
 Samedi 30 octobre à 20 h 30
Gaëtan Roussel de Louise Attaque (Rock-FR) - June et Lula (Chanson-FR)
Bot'Ox (Electro-FR) - (10 places - 2/pers.)
 N'oubliez pas de cocher la soirée qui vous intéresse.
NOM : ..................................................... Prénom : ...............................
Adresse : ...........................................................................................................
................................................................................................................................
Courriel : .............................................................Tél. : ............................
Un seul bulletin par foyer sera accepté (même nom et même adresse).
Tout bulletin incomplet ou illisible sera considéré comme nul.
Les gagnants seront désignés par tirage au sort, le 19 octobre
sous le contrôle de :
Maître Genet - 1 quai Gabriel Péri - 19000 Tulle - Tél. : 05 55 26 14 38
Règlement disponible au Conseil général - Direction de la communication
Les gagnants seront avertis par courrier
Le Conseil général vous propose de participer
à un tirage au sort en retournant avant le
lundi 18 octobre le présent bulletin (ou une
photocopie).
Fête de la science 2010
du 21 au 24 octobre
Manifestation départementale
21 et 22 octobre de 9 h à 12 h 15
et de 13 h 30 à 19 h 30
Salle de l'Auzelou à TULLE
Conférences par Guillaume Lecointre, professeur au Muséum national d'histoire naturelle de Paris.
2 interventions à l'amphithéâtre de
l'IUT : à 14 h 30 - pour les collégiens,
lycéens et étudiants ;
à 20 h 30 pour le grand public
Jeudi 21 octobre : de 10 h à 17 h
présence du Scientibus ( autobus
aménagé en laboratoire d'expériences spectaculaires et ludiques
de sciences expérimentales.
Salle de l'Auzelou à TULLE
Réservations : 05 55 21 82 96
KIOSQUE

Beaulieu
à travers les âges
Enseignant au lycée d’Arsonval de
Brive, Frédéric Le
Hech a déjà conté,
en collaboration
avec Jean-Michel
Valade, «Une histoire de Brive» aux mêmes éditions. Cette fois-ci, cet agrégé
d’histoire-géographie a jeté son dévolu
sur le pays bellocois. De la préhistoire
au XXIe siècle, l’auteur synthétise, à
travers cet ouvrage richement illustré, toutes les périodes et toutes les
évolutions de Beaulieu-sur-Dordogne
et de son pays. Au fil des chapitres,
on (re)découvre la place incontournable de la religion dans l’histoire de
la commune, particularité qui lui a
conféré un important rayonnement
jusqu’au XIXe siècle. Fourmillant de
détails historiques et d’anecdotes passionnantes, le livre de Frédréic Le Hech
remplit la mission qu’il s’est donné :
donner au lecteur une vue d’ensemble précise du passé de Beaulieu et
éveiller l’intérêt des Bellocois pour leur
patrimoine, leur cadre de vie et leurs
racines.
«Histoire de Beaulieu-sur-Dordogne
et de son pays» par Frédéric Le Hech Les Ardents Editeurs - 23 €.
Si vous souhaitez faire paraître une
information dans Corrèze Magazine,
dans le prochain numéro de novembre vous devez impérativement nous
transmettre vos informations avant le
vendredi 15 octobre.
23
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising