Rapport d`activité 2012

Rapport d`activité 2012
RAPPORT
D’ACTIVITE
2012
CENTRE REGIONAL INFORMATION JEUNESSE
CRIJ DE LA REGION CENTRE
I. Sommaire
I.
Sommaire........................................................................................................................................................... 3
II.
Les missions du CRIJ ...................................................................................................................................... 4
III.
L’accueil et l’information du public ........................................................................................................... 5
1.
Les principes de délivrance de l’information........................................................................................... 5
2.
Les locaux d’accueil du CRIJ ................................................................................................................. 6
3.
Les modes de consultation et la nature des informations recherchées dans les locaux du CRIJ ......... 7
4.
L’animation de l’information .................................................................................................................. 11
5.
L’action spécifique en tant que centre d’information Europe Direct ..................................................... 15
6.
La présence sur le web......................................................................................................................... 18
IV.
L’édition et la diffusion d’une documentation régionale ........................................................................ 21
7.
Les fiches documentaires régionales « Actuel Centre » ...................................................................... 21
8.
Les guides et outils thématiques documentaires et pédagogiques ...................................................... 22
9.
Les portails Internet .............................................................................................................................. 25
V.
La formation et la professionnalisation ....................................................................................................... 26
10.
Le plan de formation ............................................................................................................................. 26
11.
La Formation Initiale de Base (FIB) ...................................................................................................... 27
12.
Les modules de formation professionnelle continue ............................................................................ 28
13.
Le soutien à la professionnalisation ..................................................................................................... 30
VI.
L’animation, la coordination et le développement du réseau régional ................................................ 31
14.
Un réseau de structures autonomes, dans une logique fédérative ...................................................... 31
15.
Les temps de rencontres et outils communs ........................................................................................ 33
16.
Accueil et information du public par l’ensemble du réseau régional .................................................... 35
17.
Les actions d’animation de l’information dans le réseau ...................................................................... 37
VII.
L’organisation associative et le budget ................................................................................................... 41
18.
Les instances statutaires ...................................................................................................................... 41
19.
L’équipe salariée ................................................................................................................................... 42
20.
Le projet de structure ............................................................................................................................ 43
21.
Les partenariats .................................................................................................................................... 43
22.
L’implication du CRIJ dans l’élaboration des politiques de jeunesse ................................................... 44
23.
Le budget .............................................................................................................................................. 45
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.3
II. Les missions du CRIJ
Les missions du Centre Régional d’Information Jeunesse sont définies dans la charte de l’Information Jeunesse
comme suit :
Accueillir et informer les jeunes
Elaborer une documentation régionale complémentaire à celle du Centre d’Information et de
Documentation Jeunesse (CIDJ)
Organiser la formation des personnels du réseau régional Information Jeunesse
Assurer le développement, la coordination et l’animation du réseau régional des Bureaux
et Points Information Jeunesse (BIJ et PIJ).
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.4
III. L’accueil
et l’information du public
Informer le public, et en particulier le public jeune, constitue le rôle premier des 1 600 structures d’Information
Jeunesse réparties sur le territoire français. Le CRIJ de la région Centre assure cette mission au cœur d’Orléans,
capitale régionale.
Les visiteurs sont reçus par une informatrice et un animateur multimédia, relayés par une chargée d’animation et
deux documentalistes.
L’accueil et l’information du public - Repères en chiffres
36 heures d’ouverture hebdomadaire, 249 jours d’ouverture dans l’année
150 m2 d’espace documentaire et numérique
350 classeurs, 55 périodiques, 723 ouvrages, des centaines de brochures
7 postes informatiques neufs
17 454 contacts dont 12 021 visites dans les locaux, soit en moyenne 70 personnes
informées par jour
408 nouveaux inscrits à l’espace numérique
83% de visiteurs majeurs
76% des visiteurs accompagnés dans leur recherche d'information
27 % des recherches d’information concernent l’emploi et les petits boulots,
10 % l’enseignement, les métiers et la formation continue, 28% les différents domaines
de la vie quotidienne (santé, logement, projets, etc.), 8% l’étranger
131 animations avec 45 partenaires, 5 492 participants (à l’échelle de l’agglomération
orléanaise, dans et hors les murs)
80 183 visites sur le site Internet
1 informatrice référente projets/initiatives, 1 chargée d’animation référente Europe,
2 animateurs multimédia, 4 autres professionnels du CRIJ contribuant à l’accueil et
l’information du public
1. Les principes de délivrance de l’information
Les modalités d’accueil et d’information des jeunes dans les structures d’Information Jeunesse sont définies par le
cadre précis de la Charte de l’Information Jeunesse :
-
-
un accès égal à l’information pour tous les jeunes
une information répondant aux besoins et aux demandes directes des jeunes accueillis
une information traitant de tous les sujets qui intéressent ou concernent les jeunes dans leur vie quotidienne
et l’exercice de leurs droits, notamment : études, formation, emploi, vie quotidienne, santé, logement, droits,
initiatives, transports, culture, sports, loisirs, vacances, étranger ...
une information complète, impartiale, exacte, pratique et actualisée
une information basée sur des supports complémentaires, et notamment les technologies de l’information et
de la communication
un accueil gratuit, anonyme, personnalisé et modulé selon la demande : auto-documentation, information
accompagnée, relation de conseil, aide à la démarche de projets ou accompagnement de parcours individuel
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.5
-
un accueil et une information assurés par des professionnels qualifiés, soumis au secret professionnel.
2. Les locaux d’accueil du CRIJ
Les modalités d’accès
Appliquant strictement les principes de la charte de l’Information Jeunesse, le CRIJ s’adresse à tous les publics, sur
la base de l’anonymat, sans critère d’âge ou de quelconque spécificité sociale.
Les locaux d’accueil du CRIJ, situés au 3-5 boulevard de Verdun, en face de la gare, ont été ouverts à tout public,
sans rendez-vous, 249 jours durant l’année 2012 (soit 13 de plus qu’en 2011) à raison de 36 heures par
semaine, y compris durant les vacances scolaires : les lundi, mardi, mercredi, vendredi de 10h à 18h et jeudi de
14h à 18h. L’accès à l’espace numérique est limité aux après-midi, de 14h à 18h.
Un règlement intérieur indique les modalités d’accueil à l’ensemble des visiteurs.
La présence systématique d’un informateur est garantie, de même qu’un animateur multimédia durant les plages
d’ouverture de l’espace numérique.
L’utilisation de l’ensemble des ressources accessibles dans les espaces documentaire et numérique est
gratuite (hormis l’impression ou la reproduction de documents).
Les ressources disponibles au sein de l’espace documentaire
u
La documentation du CRIJ est régulièrement actualisée, vérifiée, et classée. Elle se compose de nombreux
supports complémentaires :
- 336 classeurs thématiques regroupant les fiches
nationales « Actuel CIDJ », les fiches régionales « Actuel
Centre » et de nombreuses annexes (articles de presse,
brochures,
dépliants,
bibliographie
des
ouvrages
consultables sur place)
- 43 périodiques (quotidiens, hebdomadaires, mensuels
et bimensuels, locaux, régionaux ou nationaux)
- 720 guides et ouvrages
- et plusieurs centaines de brochures gratuites.
A l’ensemble de ces supports « papiers » s’ajoute un accès aux
sites Internet, entre autres via les 20 portails thématiques élaborés par le CRIJ, accessibles notamment à
partir des ordinateurs de l’espace numérique.
Les ressources de l’espace numérique
L’espace numérique dispose de 7 postes informatiques connectés à Internet en ADSL et d’une
imprimante : 4 postes sont proposés pour un accès limité à 1 heure maximum, 3 sont réservés à des usages de
plus courte durée (15 minutes) et destinés prioritairement à la recherche d'informations.
L’espace fonctionne sur la base d’une charte d’utilisation laissant une grande liberté
d’usage aux visiteurs, mais excluant toute utilisation « déviante » - notamment la
consultation de sites à caractère pornographique ou prônant la violence.
L’utilisation des ordinateurs est gratuite, mais soumise à une inscription nominative
obligatoire, dans le respect de la législation régissant les conditions d’accès aux espaces
numériques. Au total, près de 2 400 inscrits sont recensés depuis la mise en place de
cette réglementation en 2008.
Bénéficiant depuis sa création du label « Point cyb », l’espace numérique a également été
labellisé « WebOcentre » en juillet 2012. L’ensemble du matériel a ainsi pu être
renouvelé en septembre. Le financement de ce nouveau label a également permis au
CRIJ de faire l’acquisition d’une nouvelle plateforme multimédia mobile, mise à la
disposition du réseau régional. De plus, un deuxième animateur multimédia a été recruté
afin de garantir à la foi l’animation et la gestion quotidienne de l’espace numérique fixe (public, matériel,
partenariats), les interventions extérieures à l’aide de l’équipement mobile (préparation technique et pédagogique et
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.6
conduite des animations) et l’élaboration et la diffusion des outils d’appropriation de cet équipement par le réseau
Information Jeunesse régional.
Le niveau d’activité d’information1
Le niveau d’activité d’information dans les locaux a sensiblement baissé en 2012 (-9%).
Le CRIJ a cependant établi 17 454 contacts tout au long de l’année, informant en moyenne 71 personnes
chaque jour.
Contrairement aux constats faits par le passé, on ne peut plus véritablement évoquer dorénavant de variations
saisonnières importantes en termes de fréquentation, si ce n’est une baisse sensible au mois d’août, suivie par un
accroissement du nombre de visiteurs en octobre. Cette hausse temporelle est liée surtout aux démarches de
formation de dernière minute par des élèves « décrocheurs », aux recherches de maîtres d’apprentissage pour les
jeunes en alternance, ou encore aux demandes de jobs étudiant.
Le genre et les tranches d’âge des visiteurs
Le public du CRIJ est majoritairement constitué de jeunes adultes, répartis à niveau quasi
égal entre hommes et femmes (49% vs 51%).
44% des visiteurs ont entre 19 et 25 ans et 39% ont plus de 25 ans (il s’agit
principalement de jeunes salariés, personnes en recherche d’emploi,
parents ou professionnels du secteur socio-éducatif) – soit un total de 83%
de visiteurs majeurs.
On constate que les femmes et jeunes filles restent toujours majoritairement
présentes dans l’espace documentaire (59% des visiteurs), tandis qu’elles
sont beaucoup moins nombreuses dans l’espace numérique (34%).
Par ailleurs, l’âge moyen des visiteurs est plus élevé dans l’espace
numérique : 51% de plus de 25 ans, en particulier des demandeurs
d’emploi. La plupart de ces visiteurs ne dispose pas d’ordinateur à domicile
et n’a pas encore pris le train en marche de l’Internet mobile
(Smartphones).
3. Les modes de consultation et la nature des informations recherchées dans les
locaux du CRIJ
Les modes d’accès à l’information
Le CRIJ offre différents moyens complémentaires d’accès à l’information : accueil libre au centre de documentation
et à l’espace numérique, ateliers d’information dans les locaux, contacts par mail et téléphone et animations en
extérieur. Le public peut ainsi recourir librement à l’un ou l’autre de ces moyens pour obtenir les informations
recherchées.
1
L’anonymat limite certes les possibilités d’évaluation statistique des publics reçus, mais permet néanmoins la tenue quotidienne de fiches
détaillées de fréquentation et d’activité. Cependant, bien que tenu scrupuleusement, le décompte du nombre de visiteurs reste probablement
sous-évalué (de l’ordre de 10 à 20%), en raison de différents facteurs :
le principe de libre accès
la forte fréquentation
la possibilité de l’auto-documentation, permettant à certains visiteurs d’entrer et de sortir sans avoir à échanger avec un informateur
la dimension de l’espace d’accueil (150 m²)
la configuration des locaux (des espaces plus ou moins clos, ne permettant pas toujours de visualiser l’ensemble du public présent)
le nombre limité d’informateurs présents à l’accueil (un informateur à l’accueil et un animateur multimédia à l’espace numérique).
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.7
Les visites reçues dans l’espace documentaire restent le principal mode de délivrance de
l’information : même si l’on a constaté avec l’avènement d’Internet, comme dans tous les lieux d’information du
public, un tassement de la fréquentation de l’espace, il n’en reste pas moins que les jeunes continuent à venir
nombreux, et de manière autonome. Les informations sont obtenues prioritairement par la consultation des
classeurs de fiches pratiques et documents annexes (brochures, articles de presse, dossiers documentaires,
etc.). Le public a également accès à plusieurs centaines d’ouvrages pratiques, dont les plus consultés sont dédiés
aux aides à la rédaction de cv et lettres de motivation, ainsi qu’au choix de métier.
Viennent ensuite les informations reçues lors d’animations en extérieur dans l’agglomération
2
(4 805 contacts en 2012) , les visites dans l’espace numérique (3.656), les contacts téléphoniques ou
mail et enfin les ateliers d’information dans les locaux. Bien que ne représentant qu’une faible part de la
fréquentation, ces ateliers sont indéniablement un moyen de dynamiser l’espace d’accueil et de développer les
3
partenariats .
Nature des contacts
(modes d’accès à l’information)
2011
2012
évolution
visites centre de documentation
8 695
7 778
-11%
visites espace numérique
4 030
3 656
-9%
445
587
+32%
5 398
4 805
-11%
626
628
0%
Total contacts
19 194
17 454
-9%
Total visites
13 170
12 021
-9%
moyenne par jour dans les locaux
moyenne par jour en extérieur
56
23
51
20
-9%
-11%
moyenne par jour global
79
71
-9%
ateliers d'info dans les locaux
animations en extérieur (agglo)4
contacts tel, mail, courrier
Quel que soit leur mode de consultation, les visiteurs établissent très souvent plusieurs recherches au
cours d’une même visite : on comptabilise dans les locaux d’accueil près de 17 500 recherches d’information
dans l’année, pour un peu plus de 12.000 visites.
Auto-documentation et recherche d’information accompagnée
L’espace d’accueil du CRIJ est aménagé de façon à favoriser l’auto-documentation, pour permettre à terme une
plus grande autonomie des jeunes. Les informateurs sont néanmoins présents en permanence pour accompagner
toute personne qui le souhaite dans sa recherche d’information. Cette aide peut aller d’une simple orientation dans
l’espace documentaire, à une démarche d’accompagnement de projet, en passant par un entretien plus approfondi.
Dans la plupart des cas, l’information donnée comporte une orientation vers d’autres organismes spécialisés, à
2
Les animations conduites au-delà de l’agglomération orléanaise sont comptabilisées et détaillées dans le chapitre consacré aux actions
régionales, p.35 et suivantes.
3
Voir toutes les précisions sur les animations p.11 et suivantes.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.8
même d’accompagner le visiteur dans sa démarche – les orientations les plus fréquentes étant réalisées vers la
Mission Locale, le CIO, le Pôle Emploi ou l'Office de tourisme.
En 2012, 64% des personnes accueillies au CRIJ ont été accompagnées. Cependant, il existe des
différences importantes entre l’accompagnement des utilisateurs du centre de documentation (76%) et ceux de
l’espace numérique (27% seulement). Ces derniers, une fois qu’ils ont maitrisé l’outil, se sentent généralement plus
autonomes. De plus bon nombre d’entre eux sont des « habitués », qui ne recourent aux compétences de
l’animateur multimédia que lorsqu’ils souhaitent initier de nouveaux usages de l’ordinateur.
Outre l’accompagnement offert par les professionnels du CRIJ, les visiteurs les plus en difficulté avec l’écrit peuvent
également bénéficier des services d’un écrivain public : assuré par les bénévoles de l’association Agir Abcd
ème
ème
tous les 2
et 4
mardis de chaque mois, ce soutien a bénéficié à 52 personnes en 2012, pour
l’accomplissement de démarches administratives, personnelles ou professionnelles.
Les informations recherchées
Parmi la très grande diversité des informations disponibles au
CRIJ, les jeunes s’intéressent prioritairement aux
questions
relatives
à
l’emploi,
et
plus
particulièrement aux petits boulots (27% des demandes,
dont 17% pour les petits boulots). Viennent ensuite à égalité les
questions sur les études, métiers et formations (19%)
et toutes les questions liées à la vie quotidienne (droits,
démarches administratives, transport, etc. pour 18%). Arrivent
enfin les questions autour de la mobilité en Europe et à l’étranger
(7%), les loisirs (8%), les vacances et les projets (5%), le logement
(5%), la santé (3%) et les sports (3%).
Selon les modes d’accès à l’information (documentation
papier ou outils numériques), la répartition des demandes n’est
toutefois pas uniforme. On constate en particulier à l’espace numérique une proportion croissante
de recherches d’information liées à la vie pratique (consultation de sites d’actualité ou démarches
en ligne auprès d’administrations diverses, recherches d’adresses sur les pages jaunes ou sur les
sites de cartographie, recherche de logement ou d’aides locatives, achats en ligne, etc.) : 25% en
2012 contre 16% en 2011.
En outre même si on note un léger tassement de cette tendance (-7 pts), l’année 2012 confirme
l’utilisation très fréquente de l’espace numérique pour la correspondance personnelle ou
professionnelle (messagerie, chat et utilisation des réseaux sociaux : 46%).
La recherche d’information sur l’emploi / les petits boulots
Les demandes d’information relatives à l’emploi sont spécifiques,
dans la mesure où 1/3 concerne les « jobs », ou « petits
boulots ». Sur la base notamment du guide pratique édité
chaque année par le CRIJ et grâce à l’espace documentaire
dédié, les jeunes sont très nombreux (+ de 2 400) à fréquenter la
structure pour y trouver des conseils dans la recherche d’un petit
boulot, des contacts d’employeurs potentiels, ou encore des
petites annonces.
En 2012, un travail quotidien de recherche de petits boulots a été
conduit pour accroître la mise à disposition d’annonce dans l’espace
dédié : ainsi 3 890 postes ont été proposés, soit une hausse
de 67 % par rapport à 2011 – résultat encourageant malgré la
conjoncture économique. Les offres sélectionnées sont adaptées
aux besoins d’un public débutant, sans qualification ou étudiant.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.9
Près de la moitié de ces offres concerne le secteur de l’animation (36%), puis le transport, magasinage (12%) et
enfin l’hôtellerie/restauration (9%).
L'accompagnement de projets
En 2012, 473 demandes d'information ont porté sur des démarches de projets, soit un niveau
comparable à l’année précédente. Outre les réponses spécifiques à ces demandes, le CRIJ a assuré
l'accompagnement approfondi de 2 projets, allant de la première information jusqu'à la préparation aux jurys. L’un et
l’autre se sont concrétisés.
Les nouveaux services culturels du CRIJ
Désireux de favoriser l’expression et la culture des jeunes, le CRIJ a mis en place
deux nouveaux services dans ses locaux en 2012 : la CRIJ’art galerie et la boite à
livres
Depuis décembre 2012, l’aménagement de la CRIJ’art galerie permet aux
jeunes artistes en leur permettant d’exposer leurs œuvres gratuitement. Un
règlement visant à régir l’espace d’exposition a été créé et une vaste campagne de
communication a été menée pour inviter tout jeune volontaire à bénéficier de cette
possibilité.
La CRIJ’art galerie a accueilli sa première exposition du 3 au 14 décembre : « Les
Gens », tableaux réalisés par un jeune graffeur.
Une seconde initiative culturelle a vu le jour en 2012 : celle de la boite à livres,
qui repose sur le principe de mise à disposition de livres à « partager », issue du concept du bookcrossing.
Une boite à livres a été installée au sein de l’accueil du CRIJ. Le public a la possibilité de prendre ou de déposer
des livres, gratuitement et sans abonnement. Le but est de faire partager ses lectures et de les rendre accessibles à
un public qui fréquente peu les bibliothèques et dispose de trop peu de moyens pour faire l’acquisition d’ouvrages.
L'activité « vacances »
L'espace Vacances du CRIJ permet d’informer les jeunes et leurs parents sur les possibilités de séjours en
France et à l'étranger (centres de vacances pour les
jeunes, séjours sportifs, séjours culturels, stages
linguistiques, etc.).
En 2012, 889 personnes sont venues s’y informer, soit
une baisse de 12 % de la fréquentation de l’espace par
rapport à 2011, avec un nombre de séjours UCPA vendus
en forte baisse (26 séjours en 2012 contre 53 en 2011). Il
s’agit là d’une tendance générale de forte diminution des
ventes de séjours dans les lieux d’accueil fixe au profit du
web, accentuée par les effets de la crise sur l’activité de
vacances.
La majorité des acheteurs sont des adultes de 19 à 39 ans (56%), qui réalisent l’achat soit pour eux-mêmes, soit
– principalement – pour leurs enfants.
Orientations spécifiques pour l’accueil et l’information en 2013 :
- Rendre effective l’action collective du groupement Service Public de l’Orientation du bassin orléanais dans
l’accueil du public
- Faire vivre la Crij’art galerie
- Poursuivre la recherche active d’offres de stages et d’emploi en élargissant les contacts avec les entreprises.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.10
4. L’animation de l’information
Les objectifs et modalités du programme d’animation
Le CRIJ élabore chaque année un programme d’animation, devenu partie intégrante de sa démarche d’information
des jeunes. Ateliers d’information, expositions, débats, ou autres rencontres ont ainsi été proposés chaque semaine
en 2012 pour :
- renforcer l’information du public dans tous les domaines,
- dynamiser l’information,
- recourir aux professionnels spécialistes des différents domaines d’information et maintenir ou nouer des
partenariats,
- faire participer des jeunes de tous horizons, et notamment de nouveaux publics,
- permettre aux partenaires d’avoir accès au public jeune, qu’ils ont parfois du mal à rencontrer,
- donner un accès à l’information sous un format différent de la seule documentation (qui bien sûr,
accompagne toujours l’animation),
- favoriser l’engagement et la citoyenneté des jeunes.
Afin de toujours évoluer vers l’information pour tous, de nombreux groupes de jeunes ont été invités à participer aux
animations – notamment des groupes d’élèves ou de stagiaires de la formation professionnelle. Le résultat de ces
démarches, qui nécessitent un important travail de mise en relation avec les établissements accueillant des jeunes,
est positif : le niveau de participation des établissements scolaires, entre autres, s’accroit.
De plus, comme les années précédentes, la mobilisation de partenaires à même d’offrir aux jeunes une
information précise lors des ateliers a été très importante en 2012. La plupart des partenaires impliqués depuis 2004
restent fidèles et de nouveaux intervenants s’investissent volontiers dans des actions nouvelles, motivés par les
demandes du public ou une actualité récente.
La communication sur le programme d’animation
Comme chaque année, différents moyens de communication complémentaires
ont été utilisés pour faire connaître les actions d’animation du CRIJ : 2 affiches de programme
semestriel, 12 brochures mensuelles (programme détaillé), 66 articles et communiqués de
presse, bon nombre d’affiches spécifiques et flyers pour chaque animation, des courriers
d’invitation, etc.
En complément de ces divers supports de communication, la newsletter mensuelle diffusée
auprès de 532 abonnés professionnels présente le programme d’animation du CRIJ et un
retour sur un évènement du mois passé.
La page d’accueil du site internet www.informationjeunesse-centre.fr constitue également un
outil de communication intéressant, puisqu’elle permet de communiquer sur certaines animations phares).
Le CRIJ a également participé à 40 émissions ou interviews radio et 2 reportages et plateau télévisés (France 3)
permettant d’évoquer ces diverses actions. Le partenariat s’est poursuivi notamment avec Radio campus, à travers
l’animation d’une chronique mensuelle « Venez faire le plein d’infos », qui permet de développer les sujets abordés
dans les actions du programme d’animation (environ 400 auditeurs par jour).
Le déroulement du programme d’animation
Comme chaque année depuis la mise en œuvre de ce programme, les thématiques d’animation retenues ont été
sélectionnées sur la base des demandes prioritaires du public, mais aussi en référence aux journées
nationales d’information (qui permettent de bénéficier d’une communication plus large), ou en réponse aux
suggestions de certains partenaires désireux d’aborder des questions spécifiques avec les jeunes.
Certaines animations sont devenues des rendez-vous incontournables au fil des années, tant en extérieur (forums
jobs d’été) que dans les ateliers d’information se déroulant au CRIJ (ateliers « Apprentissage mode d’emploi » ou
« Service Volontaire Européen » par exemple). En 2012, de nouveaux rendez-vous se sont installés, tels que
« Chercher son stage de 3ème ».
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.11
Au total, le CRIJ a proposé 131 animations, ateliers d’information, expositions, visites de groupe et
5
permanences d’écrivains public (156 journées) en 2012, co-animés par 45 partenaires . Ces actions ont touché
7 578 personnes : 1 072 jeunes ont été reçus dans les locaux du CRIJ lors de 99 journées d’animation dans ses
murs (dont 587 participants aux ateliers), et 6.503 personnes en extérieur (dont 4 805 dans l’agglomération
orléanaise).
Une info de plus en plus délocalisée
Bien que le CRIJ accueille toujours un nombre important de visiteurs, la propension des jeunes à se présenter
spontanément dans le centre de documentation a diminué au fil du temps. Au cours de ces dernières années, le
CRIJ a donc nettement fait évoluer ses pratiques professionnelles, en allant davantage au-devant des
publics, par des actions délocalisées : organisation régulière d’actions hors ses murs et réponse beaucoup
plus fréquente aux sollicitations de partenaires (établissements scolaires et de formation, armées, etc.) pour
contribuer aux évènements qu’ils organisent au sein de leurs locaux. Ces interventions extérieures sont aussi de
véritables actions de communication pour le CRIJ : il est fréquent de voir des jeunes
rencontrés lors de ses manifestations, pousser les portes du CRIJ quelques jours
plus tard, alors qu’ils ne s’y étaient jamais présentés auparavant.
Ainsi en 2012, le CRIJ a conduit plus du quart de son activité d’information à travers
6
des animations extérieures, dans toute l’agglomération orléanaise . Ce choix
nécessite une autre organisation de l’équipe et un investissement important : 57
journées d’animations extérieures en 2012, contre 40 en 2011 et seulement
36 en 2010. Cette nouvelle approche favorise les contacts avec des jeunes qui ne
fréquentent pas nécessairement les structures d’information par ailleurs. Le CRIJ va
ainsi davantage au-devant des jeunes, même les plus éloignés de l’information.
Les dates, thèmes, partenaires et lieux des animations7
(hors ateliers de l’espace numérique, détaillés au sous-chapitre 7) :
Janvier :
Stand « Europe et vie pratique » - 5, 6 et 7 janvier – Forum de l’orientation d’Orléans
Stand d’information « Etude et métiers » – 12 janvier – CFSA AFTEC
Atelier « chercher son stage de 3ème» - 17 janvier
Stand « Destination Allemagne » - 22 janvier – Forum d’orientation de Tours
Atelier « Les métiers de la santé » – 24 janvier (CHRO)
Stand « c koi ton job » - 28 janvier – lycée Jean Zay (JCEO)
Février :
Conférence débat « bienvenue chez nous » - 1 février - Cinéma des Carmes (LDH)
Stand « forum des métiers » – 2 février – MFR de l’Orléanais
Stand « Europe et vie pratique » - 3 et 4 février – Salon du lycéen et de l’étudiant
Atelier « Les formations de l’AFPA » - 7 février (AFPA)
Journée « jumelage » - 14 février – Conseil régional
Conférence « mobilité en Europe » - 15 février – Lycée Paul Gauguin
Atelier « les métiers de l’environnement » - 21 février – (Graine Centre)
Forum de l’emploi - 24 février - Lycée Jean Lurçat
Atelier « Travailler dans l’animation : le BAFA » - 28 février (DDCS 45)
Atelier « Osez le service Volontaire Européen » - 29 février (FRMJC)
Mars :
Atelier « Osez monter des projets audiovisuels » – 1 mars (CICLIC)
Journée « Coopération décentralisée » – 13 mars – Conseil régional
Journées départementales des jobs d’été – 20 et 21 mars (24 entreprises, partenaires divers) – UFR STAPS, université
d’Orléans
Atelier « Apprentissage top départ » – 27 mars (CAD CM45)
Journées départementales des jobs d’été – 29 mars – Villemandeur
5
Sans compter les entreprises mobilisées lors des journées jobs d’été
On ne fait pas ici le décompte des actions hors agglomération orléanaise, détaillées au chapitre consacré aux actions régionales, p.35 et
suivantes
7
La liste mentionne pour chaque animation : titre – dates – lieu (et partenaires).
6
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.12
Avril :
Journée Santé – Bonne Bouffe – 5 Avril – Collège Dunois
Stand initiative « festival de Hip Hop d’Orléans » - 7 avril – ville d’Orléans
Forum « Aujourd‘hui lycéen demain étudiant » - 12 avril (LMDE) - Lycée Benjamin Franklin
Stand job à l’étranger « Forum job d’été » – 12 avril – BIJ Loir et Cher
Stand « Forum Citoyen » - 19 avril – Lycée Dolto
Semaine Santé « Toimoinou » - 16 au 20 avril
Info « Métiers et projets du numérique et de l’audiovisuel » - 24 au 29 avril – Printemps de Bourges
Mai :
Journée de l’Europe – 9 mai – Saint Jean de Braye (ASCA, AASF, Mouvement Européen, Lycée Jacques Monod, Espace
Danse)
Atelier « Osez le Service volontaire européen – 16 mai
Journée « Job d’été de dernière minute » – 22 mai – Hall du Conseil général
Stand d’info « les festivals d’été » - 26 mai – Défistival
Juin :
Rencontre « les acteurs de l’Europe pour une jeunesse en mouvement » – 7 juin
Atelier « Osez le service civique » – 13 juin
Stand d’information « Europe » et « Festivals » – 15 et 16 juin – Grand Unisson, St Jean de la Ruelle
Journée « européenne de l’emploi (Job days) » – 15 juin – CCI (Pôle emploi international)
Juillet/Aout :
Exposition « Partir pour être solidaire » – 2 au 9 juillet
Stand d’information « les Festivals d’été » – 5 juillet – Jour J, Campo Santo
Exposition « Toimoinou » - 16 au 20 juillet –
Septembre :
Atelier « Service civique » – 5 septembre
Stand « Rentrée en fête » - 9 septembre (Ville d’Orléans) – Dans la ville
Stand « forum des armées – 19 septembre – Base militaire de Bricy
Journée d’information « Un job pendant mes études» - 21 septembre (entreprises offrant des emplois toute l’année) – Hall du
Conseil Général du Loiret
ème
Atelier « Mon stage de 3
en 4 étapes » - 20 septembre
Stand d’information « Assure ta rentrée » – 24 septembre – Lycée Benjamin Franklin
Café des signes – 26 septembre (Faites un signe)
Stand « JANE » - 27 septembre (Ville d’Orléans) – Place de Loire
Octobre :
Atelier « apprentissage les secteurs qui recrutent » - 2 octobre (CAD chambre des métiers)
ème
» - 10 et 11 octobre
Atelier « Chercher son stage de 3
Atelier « Osez le Service Volontaire Européen » - 10 octobre
Exposition «Handicap dans la ville » - 18 octobre
ème
Atelier « Chercher son stage de 3
» – 23 octobre
Conférence et soirée « Lancement du Mois de l’économie sociale et solidaire » - 25 octobre – Astrolabe (CRESS Centre)
Atelier « Stage à l’étranger mode d’emploi » - 31 octobre (Université d’Orléans)
Novembre :
ème
Atelier « Mon stage de 3
en 4 étapes » - 8 novembre
Atelier « les métiers qui recrutent dans l’ESS » - 12 novembre (CRESS Centre)
Atelier « les formations de l’AFPA » - 13 novembre (AFPA)
Atelier « Faites germer vos idées dans l’ESS » -14 octobre (CRESS Centre)
Exposition « Partir comme volontaire en Europe et à l’international » – du 19 au 23 novembre
ème
Atelier « Mon stage de 3
en 4 étapes » - 20 novembre
Atelier « Partir comme volontaire à l’international » - 21 novembre
Stand « salon Studyrama des études supérieures » - 24 novembre – Centre de conférence d’Orléans
ème
Atelier « Mon stage de 3
en 4 étapes » - 29 novembre
Décembre :
Forum « Osez citoyens » – 5 décembre – Lycée Paul Gauguin
ème
Atelier « Mon stage de 3
en 4 étapes » - 13 décembre
Semaine « L’Europe et les jeunes » – 17 au 21 décembre (Volontaires européens)
Débat radiophonique « Move your body en Europe » - 17 décembre – Radio Campus 88.3
Conférence « Bouger en Europe » - 18 Décembre – Lycée Paul Gauguin
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.13
Zoom sur une animation spécifique : « Osez citoyens »
Suite à une première édition de l’action « Osez citoyens » initiée par la Jeune Chambre
économique d’Orléans en 2011, le CRIJ, en partenariat avec l’AFEV et le Lycée Paul
Gauguin, a conduit une nouvelle opération du même nom en 2012, en y intégrant des
éléments plus larges de l’engagement citoyen, notamment dans ses dimensions de
démocratie participative et de citoyenneté européenne.
Après une longue phase de préparation et de prise de contact avec des jeunes et des
organismes et instances accueillant de jeunes bénévoles, 23 jeunes de 13 à 30 ans
ont accepté de témoigner de leur engagement.
Le CRIJ a choisi de transmettre ces témoignages au grand public, et notamment aux
jeunes, à travers trois vecteurs :
- une exposition de portraits des jeunes témoins, qui tournera dans de
nombreux lieux publics en 2013
- un livret de témoignages de jeunes bénévoles et volontaires, présentant
également leurs structures d’accueil, diffusé gratuitement
- un forum « Osez citoyens », qui a mis en relation jeunes et adultes, avec ces
jeunes bénévoles et leurs structures d’accueil ou autres organismes à même
d’offrir des opportunités de bénévolat.
Le forum a eu lieu le 5 décembre au matin, au lycée Paul Gauguin à Orléans La
Source : 24 jeunes bénévoles et volontaires, accompagnés de leurs 22 référents,
ont accueilli toute la matinée plus de 250 lycéens et étudiants.
Instances représentatives de la jeunesse, associations oeuvrant dans les
domaines de la nature, du sport, de la culture, de la solidarité, de la santé, de la
jeunesse, et organismes d'accompagnement au bénévolat et volontariat local et
international, ont profité de cette matinée pour montrer aux jeunes visiteurs la grande diversité des domaines dans
lesquels ils pourraient eux aussi s'investir, localement et jusqu’aux frontières de l’Europe.
Les jeunes ont été directement investis dans toutes les phases du projet : jeunes ayant témoigné de leurs
diverses expériences d’engagement, lycéennes ayant réalisé les portraits et enfin lycéens professionnels et
bénévoles de l’AFEV s’étant associés à la préparation et au déroulement du forum. A ce titre, ce projet est assez
exemplaire pour le CRIJ, qui faute de public « captif », a souvent du mal à impliquer des jeunes durant toutes les
phases d’une même action.
L’animation via les outils numériques
L’espace numérique propose aussi une programmation régulière
d’ateliers axés sur des thématiques prioritaires de recherche
d’information (et non sur une approche purement technique de l’outil
informatique) et destinés à des petits groupes de 6 à 10 personnes.
En 2012, 79 personnes ont participé à 22 ateliers, du
collégien au sénior.
Janvier : "Modérer son Facebook " (19/01) – destinés aux collégiens en
atelier relais. Objectif : être capable de configurer les paramètres de
confidentialité de son Facebook. Connaître les risques inhérents à l’utilisation
d’un réseau social.
Mars : " Candidature en ligne " (15/03). Objectif : s’approprier les outils de candidature par Internet (envoi d’un CV par mail,
création de CV graphique en ligne, etc).
Avril : « Généalogie sur le net » (03/04). Objectif : découvrir les outils de recherche généalogique par Internet
Mai : " Partir travailler à l'étranger " (15/05). Objectif : être capable de chercher un emploi à l’étranger par Internet.
Juin : « Toute la musique sur le web » (21/06). Objectif : découvrir les sites légaux d’écoute de musique en ligne, connaitre
le cadre légal pour le téléchargement de musique (droits d’auteur, différentes licences, Hadopi, etc.
Juillet : « Créer son profil iGoogle » (25/07). Objectif : créer une page iGoogle rassemblant sous forme de widgets tous
ses sites préférés.
Septembre : " Créer son diaporama " (27/09). Objectif : être capable de réaliser une présentation à l’aide du logiciel
PowerPoint.
Octobre : " Partir travailler à l’étranger " (16/10). Objectif : être capable de chercher un emploi à l’étranger par Internet.
Novembre : " Candidature en ligne " (22/11). Objectif : s’approprier les outils de candidature par Internet (envoi d’un CV
par mail, création de CV graphique en ligne, etc).
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.14
Outre ces temps d’ateliers organisés au CRIJ, l’animateur multimédia a développé en 2012 les ateliers
d’éducation aux médias à l’extérieur de la structure. Ce type d’intervention, aujourd’hui proposée aux
professionnels de la jeunesse par le biais du catalogue de ressources du CRIJ, connait un engouement certain
auprès des établissements scolaires, réseaux de parents d’élèves ou même structures IJ de la région Centre.
Ainsi en 2012, 8 ateliers ou conférences traitant de l’éducation aux médias en direction des jeunes
et/ou des parents ont été réalisés dans la région :
17 février : CSF d’Orléans La Source / Présentation aux parents des risques liés
à l’usage des jeunes en matière d’Internet
20, 21 et 23 février : 5 classes du collège public de Mer (41) / Atelier-conférence
sur les risques liés à l’usage de l’Internet et du téléphone portable.
22 mars : 2 classes du collège public de Mer (41) / Atelier-conférence sur les
risques liés à l’usage de l’Internet et du téléphone portable.
29 mars : PIJ de Mer / Présentation aux parents des risques liés à l’usage des
jeunes en matière d’Internet
10 avril : collège de Trainou / Présentation aux parents des risques liés à l’usage
des jeunes en matière d’Internet (avec la BPDJ de Pithiviers)
9 mai : PIJ de Mondoubleau / Présentation aux parents des risques liés à l’usage
des jeunes en matière d’Internet.
L’accueil et l’accompagnement de jeunes en décrochage scolaire :
L’espace numérique du CRIJ accueille depuis trois ans les élèves en atelier relais à Saran
(collège de la Montjoie). Il a maintenu son implication dans le dispositif cette année et repris
les ateliers à la rentrée scolaire.
En 2012, 18 collégiens en difficulté (15 élèves de janvier à mai et 3 élèves en novembre)
ont ainsi bénéficié de séances multimédia conçues en lien avec leur équipe éducative, qui
leur ont permis notamment de :
- s’exprimer, par le biais de la création d’avatars ou du graff numérique,
- apprendre à rechercher des informations en ligne sur les métiers et se créer ainsi des
fiches métiers liés à leurs centres d’intérêts,
- participer à une rencontre intergénérationnelle avec des personnes âgées, avec
lesquelles ils ont échangé sur leurs connaissances de l’Internet, contre un peu d’histoires
racontées par les retraités…
- apprendre à gérer ses informations confidentielles sur Internet (notamment sur Facebook)
Les travaux des élèves ont été mis en ligne sur le blog dispositifsrelaisduloiretetinformationjeunesse.overblog.com
Orientations spécifiques pour les animations en 2013 :
- Organiser une tournée de l’exposition « Osez citoyens »
- Développer l’action d’accompagnement des élèves de 3ème pour leur recherche de stage
- Contribuer à la mise en œuvre d’actions d’animation multimédia délocalisées avec la plateforme mobile
WebOcentre
- Initier des actions d’animation spécifiques en lien avec la démarche régionale « Info contre discrim’ ».
5. L’action spécifique en tant que centre d’information Europe Direct8
Le fonctionnement
Relais officiel d’information de la Commission Européenne, le CRIJ mène chaque année de nombreuses activités
sous l’appellation de « Centre d’Information Europe Direct ». La gestion de cet espace d’information implanté au
8
Ce paragraphe ne traite que des fonctions du centre d’information Europe Direct liées à l’accueil et l’information du public dans les locaux de
la structure à Orléans. Voir les chapitres production documentaire (p.21) et formation (p.26) pour les autres fonctions.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.15
cœur même des locaux du CRIJ est assurée par deux professionnels formées aux questions
européennes (une animatrice et une documentaliste) assistées par un(e) volontaire européen(ne).
L'accueil du public et l’animation de l’information sur l’Europe
Au sein du centre d’information Europe Direct comme dans tous ses espaces documentaires, le CRIJ offre aux
jeunes mais aussi à tout autre public, divers supports d'information complémentaires autour des questions
européennes :
- des classeurs thématiques regroupant les fiches nationales du CIDJ, les fiches régionales
Actuel Centre et annexes (articles de presse, brochures, bibliographie des ouvrages en
consultation libre),
- des dossiers documentaires thématiques,
- des brochures gratuites,
- des guides et ouvrages en consultation libre,
- un accès internet « Europe Direct»,
- des supports d’expositions : « L’Europe c’est possible », « Partir comme volontaire en
Europe et à l’international », « La citoyenneté européenne active », « l’Europe des 27 »,
etc.,
- le guide destination Europe au départ de la région Centre
- des jeux pédagogiques.
L'accès à ces divers supports d'information au sein du centre d’information Europe Direct peut se faire selon les
modalités choisies par les visiteurs :
- un accès libre en "auto-documentation" (à partir d'une information technique sur le mode de classement de
l'information au sein de l'espace)
- un accès accompagné, avec l'intervention d'une informatrice, sur tous les supports disponibles dans l'espace
- par Internet.
Le centre d’information Europe Direct offre par ailleurs la possibilité d’accès libre au numéro de téléphone européen
Europe Direct.
En 2012, 1 314 demandes d’informations ont été enregistrées dans le
cadre du centre d’information Europe Direct. Rappelons par ailleurs que le
CRIJ ayant reçu une moyenne de 57 visiteurs par jour, ce sont autant de
personnes qui ont pu côtoyer l’information européenne disponible dans
l’espace documentaire, notamment lors des semaines d’exposition.
Les questions posées portaient en premier lieu sur les programmes de mobilité
de l’Union européenne, sur les institutions, puis sur des thèmes d’actualité.
32 visiteurs ont également pu assister aux 9 ateliers ou temps d’animation
divers portant sur l’Europe, et 300 visiteurs ont découvert les expositions.
Le centre d’information a aussi été sollicité pour 26 demandes de prêt
d’expositions sur le thème de l’Europe et diffuse régulièrement des
outils documentaires en nombre auprès d’enseignants et autres animateurs
dans toute la région Centre : le CRIJ assume ainsi véritablement une fonction de centre de ressources sur l’Europe,
notamment auprès des professionnels de la jeunesse.
Comme pour l’ensemble de la fréquentation du CRIJ, les visiteurs de l’espace Europe Direct sont principalement de
jeunes adultes âgés de 19 à 30 ans et des professionnels, notamment du corps enseignant ou du secteur de
l’animation et du milieu associatif, représentant entre autres les associations de jumelages.
L'animation Europe hors les murs
Le volume de public touché à l’occasion d’animations ou manifestations sur le thème de l’Europe en dehors des
locaux a été particulièrement important en 2012 : 2 072 personnes informées lors de 28 animations
extérieures.
15 animations organisées directement par le CRIJ :
- Stand « Europe et vie pratique » – 5, 6 et 7 janvier – forum d’orientation
- Stand « Destination Allemagne » – 21 janvier – Forum de l’orientation à Tours
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.16
- Stand « Europe et vie pratique » – 3 et 4 février – Salon du lycéen et de l’étudiant
- Conférence d'information « mobilité en Europe » – 15 février - lycée Paul Gauguin
- Journées départementales des jobs d’été – 20 et 21 mars (25 entreprises, partenaires divers) – UFR STAPS, université
d’Orléans
- Journées départementales des jobs d’été –28 mars – Villemandeur
- Journée de l’Europe 9 mai – Ville de St Jean de Braye
- Stand « Jobs à l’étranger », journée jobs de dernière minute – 22 mai
- Rencontre des Acteurs de l'Europe pour une jeunesse en mouvement – 7 juin
- Stand d’information « Europe » – 17 et 18 juin – Grand Unisson, St Jean de la Ruelle
- Stand « Europe et vie pratique » – 9 septembre – Rentrée en fête
- Forum « Osez citoyens » - 5 décembre – lycée Paul Gauguin
- Semaine « Bonjour l’Europe » – 17 au 21 décembre (Volontaires européens)
- Conférence d'information « mobilité en Europe » – 18 décembre - lycée Paul Gauguin
- Débat radiophonique « Move your body en Europe » - 17 décembre – Radio Campus 88.3
13 animations organisées par d’autres partenaires, avec la contribution du CRIJ :
- Stand « Europe et vie pratique » – Forums d’orientation de Bourges, Châteauroux, Romorantin, Lunay, Blois, Tours, Chartres,
Gien et Villemandeur
- Journée Jumelage « animation table ronde » - 14 février – Conseil régional
- Journée de la coopération décentralisée – animation table ronde – 14 mars – Conseil Régional
- Stand « Jobs à l’étranger » – Journées jobs d’été de Blois (BIJ41)
- Job Days – 15 juin – Pôle emploi international
En complément de ces actions, les jeunes volontaires européens accueillis au
CRIJ ont participé à l’animation de nombreuses manifestations sur le thème de
l’Europe organisées par le réseau des 67 PIJ et BIJ de la région Centre. En
2012, le CRIJ a accueilli et formé deux volontaires pour intervenir auprès des
publics jeunes : Olga Invashchenko, ukrainienne âgée de 26 ans (au CRIJ
jusqu’en septembre 2012), puis Alma Gabriel, jeune allemande âgée de 18
ans.
Leur mission a consisté principalement à sensibiliser et informer les jeunes du territoire sur les questions
européennes, et tout particulièrement les possibilités de mobilité en Europe et d’accès à la citoyenneté. Elles sont
intervenues dans toute la région à travers l’animation régulière d’interventions délocalisées sur l’Europe : soit au
cours des actions listées ci-dessus, soit à l’occasion d’une quinzaine de manifestations organisées par les
professionnels des PIJ et BIJ.
Janvier : exposition et stand d’information au lycée de Beaugency
Février : exposition et atelier d’information sur le SVE à Romorantin ; présentation du SVE devant les lycéens de Paul
Gauguin à Orléans
Mars : information sur les jobs d’été à l’étranger à St Cyr en Val
Avril : atelier bouger en Europe à St Jean de Braye ; animation découverte de l’Europe à Sully sur Loire ; forum jobs d’été à
l’étranger à Blois ; stand d’information au lycée de Romorantin
Mai : atelier SVE au lycée de Bourges et au BIJ de Bourges ; atelier SVE au BIJ de Chartres,
Juin et juillet : fête de l’Europe à Amilly
Décembre : atelier SVE au BIJ de Bourges ; présentation du SVE au lycée Paul Gauguin ; atelier SVE au BIJ de Chartres.
Zoom sur une action phare : la journée de l’Europe le 9 mai
En partenariat avec la commune de St Jean de
Braye, AASF et l’ASCA, et le mouvement
européen 45, le CRIJ/CIED a fêté l’Europe
dignement cette année en proposant un
programme riche en activités, avec comme
point d’Orgue un Flash Mob au couleur de
l’Europe.
Environ 200 personnes de 7 à 77 ans ont
participé cette journée de sensibilisation à la
citoyenneté européenne.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.17
La rencontre des « Acteurs de l’Europe pour une jeunesse en mouvement »
Le 7 juin, plus de 40 professionnels d'horizons divers se sont
réunis à Orléans à l'initiative du CRIJ/Centre d'Information Europe
Direct, pour évoquer la mise en application en région Centre de
l'initiative " Jeunesse en mouvement ".
Cette initiative de la Commission Européenne vise principalement
à intensifier la mobilité transnationale des jeunes dans les
domaines de l'enseignement et de l'emploi.
La journée a été introduite par Madame Houtman, chef de la représentation de la Commission Européenne en
France, puis développée par les représentants de diverses instances européennes en France (Agence Europe
Éducation Formation, Conseil de l'Europe, Ministère en charge de la jeunesse, Eryica, Eurodesk).
Des travaux de groupes entre acteurs du territoire régional, animés par l’équipe du CIED et ses partenaires, ont
permis d’échanger sur les moyens de faciliter l'accompagnement des projets de mobilité des jeunes, l'accès au
premier emploi par la mobilité transnationale, la promotion de l'enseignement supérieur intégrant des périodes de
mobilité et l'accueil de jeunes européens en région Centre.
Cette rencontre a permis de rassembler et rapprocher des acteurs clef des problématiques européennes sur notre
territoire et d'aboutir à un certain nombre de propositions qui pourront faire l'objet d'actions partenariales à venir.
Les actions de formation et d’expertise sur l’Europe
Outre l’accueil et l’information du public, le centre d’information Europe Direct assure une fonction importante de
formation et de production documentaire (détaillée dans les chapitres suivants consacrés à ces
questions). Il est également reconnu à l’échelle du territoire régional comme expert des questions
européennes et à ce titre sollicité dans diverses actions publiques et instances de réflexion et de programmation
d’actions européennes.
Ainsi les professionnels du centre se sont notamment investis en 2012 dans les évènements suivants :
- les séminaires bisannuels du réseau Eurodesk France à Besançon et Paris
- le groupe de travail national du réseau Eurodesk
- les diverses réunions des partenaires sur l’Europe organisées par le Conseil régional et la préfecture de région
- les réunions du comité régional du Programme Européen Jeunesse en Action
- la rencontre des acteurs de l’Europe pour une jeunesse en mouvement.
Orientations spécifiques pour les actions d’animation Europe en 2013 :
- Organiser des temps forts d’animation sur la mobilité européenne des jeunes, à l’occasion du Printemps de
l’Europe
- Accompagner des jeunes en formation professionnelle dans la création d’un puzzle géant de l’Europe.
6. La présence sur le web
La composition du site Internet
Le CRIJ a fait le choix de ne pas diffuser un grand volume d’information sur le Net, mais plutôt de
contribuer à permettre aux internautes de se repérer dans la masse phénoménale
d’informations qui s’y trouvent déjà, tout en préservant la richesse apportée par la diversité des sites
existants.
Le site www.informationjeunesse-centre.fr propose donc essentiellement une présentation du réseau
Information Jeunesse, des informations générales sur tous les thèmes de l’Information Jeunesse, des
actualités, des ressources téléchargeables (notamment la totalité des guides produits par le CRIJ),
mais aussi des pages portails thématiques, destinées à faciliter le repérage de l’information sur le web.
Outre le fait qu’il soit la « vitrine » du réseau régional IJ, le site permet également aux PIJ et BIJ de la
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.18
région Centre de communiquer sur leur structure par le biais d’un espace qui leur est réservé pour publier des
infos. Cette possibilité n’est malheureusement que trop peu utilisée par les structures, pourtant formées à la
publication sur le site régional.
La fréquentation du site
La fréquentation du site Internet a connu une progression notable en 2012 avec 80 183 visites (+13%).
On note également une augmentation exponentielle du nombre de visiteurs (97 475, soit +103% par rapport à
2011), mais qui s’explique sans doute par le fait que certains contenus du site sont désormais accessibles à partir
d’un téléphone mobile (voir plus loin). Or, un téléphone mobile changeant constamment d’adresse IP sur le
réseau, les différents accès pour un même internaute sont comptabilisés comme provenant d’internautes
différents.
Quoiqu’il en soit, on note également une hausse du nombre de pages vues (+8%, soit 311 875 pages),
indiquant que malgré le vieillissement du site, les visiteurs ont tendance à y rechercher davantage de contenus.
Le référencement du site reste très efficace : pour l’item « information jeunesse », sur 3 430 000 pages
référencées sur le moteur de recherche Google, le site de la région Centre arrive cette année en 1ère
er
position (devant le site du CIDJ) et reste 1 également pour la requête « information jeunesse + région
centre ».
Les accès au site se font en grande partie depuis les sites référents (comme etoile.regioncentre.fr) : près de 40 %
du trafic. Ensuite viennent les accès via les moteurs de recherche (Google) qui représentent 31% des visites. Les
accès directs au site, eux, représentent 27,5 % du trafic alors que les accès générés via les réseaux sociaux ne
représenteraient quant à eux que 1,5 % du trafic global. (Source : Google Analytics)
Les informations recherchées sur le site
En 2012, comme l’année précédente, le site a été principalement utilisé pour des recherches d’information
spécifiques comme les petits boulots, les métiers, le logement ou pour le téléchargement gratuit des
guides édités par le CRIJ.
On note un chiffre record de 358 612 téléchargements du guide « En piste pour les petits boulots » en 2012. Les
autres guides (selon leur ancienneté) ont été téléchargés entre 2 008 et 56 458 fois, soit au total près de
450 000 téléchargements. Il est à souligner que ce nombre dépasse très largement le nombre de guides
diffusés en format papier (environ 30.000), d’où un réel effet multiplicateur du Net en terme de relais
d’information.
La nature des informations recherchées sur le site influence son niveau de fréquentation au fil de l’année : le
téléchargement très important du guide « En piste pour les petits boulots » génère une augmentation des visites
en mars qui se poursuit jusqu’en mai.
La fréquentation des portails thématiques de sites Web9 proposés sur le site Internet est également à la
hausse, avec 25 674 consultations en 2012 (contre 14 616 en 2011). Les portails les plus visités restent
9
Voir le détail des portails de sites Web dans le chapitre consacré à la production documentaire, p.21 et suivantes.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.19
ceux tournés vers l’emploi (10 602 accès), suivis par le portail concernant le logement (5 942 accès), les
initiatives de jeunes (2 415 accès), les langues (831 accès), l’Europe (524 accès en 2 mois) et enfin les festivals
d’été dont la période de consultation est nécessairement très courte (264 accès).
Enfin en 2012, 3 949 consultations ont été enregistrées sur l’interface d’autoformation en ligne « EPN Learning »,
lancée par le CRIJ en 2011.
La présence du CRIJ sur les réseaux sociaux
En 2012, un important effort a été réalisé pour accentuer la présence du CRIJ sur les réseaux sociaux fréquentés
par les jeunes, grâce à l’implication de jeunes volontaires en service civique à compter de mars 2011, dont les
missions consistent à administrer, animer et articuler de façon pertinente et permanente la communication du
CRIJ via ces différents canaux, en cohérence avec les pratiques des jeunes et avec la ligne éditoriale adoptée
pour le site régional. En tant que jeunes internautes eux-mêmes, ils apportent au CRIJ leur pratique des réseaux
sociaux et leurs propositions pour y renforcer la présence de l’Information jeunesse.
Le CRIJ est présent sur quatre réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Dailymotion et plus récemment
Youtube (depuis avril 2012). Le compte Google+ est quant à lui en veille.
Le CRIJ administre une page et un compte Facebook, sur lequel figurent les annonces des
animations à venir et des informations régulières concernant la jeunesse locale ou nationale.
Des petits jeux y sont organisés pour faire réagir les fans de la page.
Près de 2 365 fans étaient comptabilisés à la fin 2012 (contre 1 750 amis en 2011).
Courant 2012, le Facebook du CRIJ a été relayé en première page du site régional Information
Jeunesse sous la forme d’un widget incrusté et d’un bouton « J’aime » intégré au bas de chaque
article du site.
Le CRIJ est également présent sur Twitter, où il est suivi par 232 followers (119 en 2011)
et lui-même abonné à 125 comptes. Twitter permet principalement de faire une revue de
l’actualité du web, de la jeunesse et du réseau IJ.
En moyenne, 7 nouveau tweets ou retweets sont postés par jour. La partie graphique a été remodelée selon les
nouvelles possibilités qu’offre Twitter. Fin 2012, les « followers » restaient principalement des professionnels de
la jeunesse ou de l’AIO (contrairement aux amis Facebook, qui sont majoritairement des jeunes), mais cela tend
à changer grâce à l’intérêt croissant des jeunes pour Twitter, dès l’âge du lycée.
Le CRIJ stocke les vidéos de ses animations ou de ses évènements sur Dailymotion, mais le glissement se
fait progressivement sur Youtube, réseau plus développé et qui offre plus de possibilités.
Le flash mob sur l’Europe organisé par le CRIJ lors de la journée de l’Europe le 9 mai y a
été visionné 1 816 fois.
Enfin, un compte Klout a été créé pour mesurer notre impact sur les réseaux sociaux (eréputation). Il est passé de 20 à 42 (sur une échelle de 0 à 100) de septembre à décembre
2012, ce qui est assez remarquable au regard du score moyen Klout des internautes situé
autour de 20.
L’Information Jeunesse via le site Etoile
Comme chaque année, le CRIJ a participé à alimenter le site Etoile, en contribuant à l’apport d’informations sur un
certain nombre de thèmes définis dans le cadre de la conférence de rédaction régionale : jobs d’été, logement,
Europe-étranger, Bafa, initiatives de jeunes.
Au total, les pages alimentées par le CRIJ ont reçu 32 994 visites en 2012.
S’y ajoutent bien évidemment les consultations des agendas et fiches de contacts du CRIJ et de l’ensemble des PIJ
et BIJ accessibles sur Etoile.
Orientations spécifiques pour la présence sur le web en 2013 :
- Accroitre le volume des supports vidéo en ligne
- Organiser des concours thématiques à partir des réseaux sociaux.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.20
IV. L’édition et la diffusion
d’une documentation régionale
La documentation régionale est un outil essentiel au fonctionnement du réseau Information Jeunesse. Elle
constitue, avec les fiches documentaires nationales produites par le CIDJ, le fonds commun au CRIJ et à tous les
PIJ et BIJ de la région.
La mission de production documentaire du CRIJ repose sur l’investissement de deux documentalistes chargées
d’élaborer différents outils destinés aux visiteurs du CRIJ comme à l’ensemble du réseau régional :
- des fiches documentaires « Actuel Centre », complément des fiches nationales « Actuel Cidj »,
- des guides thématiques régionaux, départementaux ou locaux,
- d’autres outils documentaires complémentaires (expositions, documents de synthèse thématiques…).
L’EDITION ET LA DIFFUSION D’UNE DOCUMENTATION REGIONALE
Repères en chiffres
Sur 90 fiches régionales « Actuel Centre », 41 mises à jour et 3 nouvellement créées, soit
826 pages d’informations pratiques régionales
3 guides thématiques édités - au total 25 000 exemplaires
3 334 contacts et 1 144 sites web référencés dans les fiches et guides régionaux
Sur 20 portails Internet thématiques, 7 refondus ou mis à jour et 4 rendus compatibles pour
les Smartphones
Environ 100 documents complémentaires adressés en nombre aux PIJ et BIJ
2 documentalistes + 1 aide-documentaliste vacataire
7. Les fiches documentaires régionales « Actuel Centre »
L’élaboration des fiches
Les fiches documentaires « Actuel Centre » ont pour objectif de compléter l’abonnement
national « Actuel Cidj » diffusé dans toute la France par le Centre d’Information et de
Documentation Jeunesse.
Elaborées à partir de recherches documentaires sur supports papier ou web, complétées de
vérifications systématiques auprès des organismes référencés, les fiches Actuel Centre se
déclinent selon la même nomenclature que les 336 fiches Actuel Cidj, et sont constituées
principalement, pour chacun des thèmes abordés :
- d’informations complémentaires spécifiques à la région Centre ou omises dans la fiche
nationale,
- de coordonnées et d’activités d’organismes par département,
- de sites Internet incontournables.
Compte tenu de la nécessité ou non de décliner certaines fiches au plan régional et en fonction de la capacité de
production du CRIJ, l’abonnement régional était constitué de 90 fiches au 31 décembre 2012. Le choix des titres
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.21
édités s’est effectué en fonction de l’actualité, des nouvelles parutions de l’abonnement national, des besoins
exprimés par le public et de la contrainte d’un renouvellement bisannuel des fiches régionales.
La production de fiches
En 2012, 44 fiches ont été réalisées : 3 nouveautés et 41 mises à jour sont parues sous forme de numéros
trimestriels, représentant un volume total de 826 pages d’informations, soit environ 2 709 adresses régionales
et 756 sites Internet.
La diffusion d’Actuel Centre et de ses documents annexes
Après élaboration par les documentalistes du CRIJ, les fiches sont diffusées gratuitement au réseau régional
Information Jeunesse et à ses partenaires Dronisep et Gip Alfa Centre, puis proposées à titre payant à tous les
organismes des réseaux d’Accueil, d’Information et d’Orientation (établissements scolaires, structures d’insertion…).
En 2012, on a comptabilisé 82 abonnés.
Une liste détaillée des fiches d’information Actuel Cidj et Actuel Centre est mise à jour chaque
mois au fil des changements nationaux et régionaux.
Elle s’accompagne chaque trimestre du bulletin d’information « Info-doc », destiné à aider les abonnés à
gérer le fonds documentaire. Ce bulletin fait le point continu sur l’évolution de la documentation « Actuel » nationale
(si besoin) et régionale et signale les sources d’informations complémentaires par secteurs thématiques.
Une déclinaison électronique, sous la forme d’une newsletter envoyée par mail au réseau et disponible en ligne
dans l’espace pro, vient compléter l’envoi papier lors de chaque numéro d’Actuel Centre et permet d’accéder
aisément à l’information en ligne à laquelle il est fait référence dans le bulletin.
Un document intitulé « Fonds documentaire Information Jeunesse région Centre », également mis à
jour en continu en ligne, regroupe de façon plus complète tous les outils nécessaires (documentation papier et sites
Internet ressources) à avoir pour informer correctement le public. Il intègre notamment les documents
indispensables en complément des fiches Actuel Centre, fournis par le CRIJ ou directement par certains partenaires
avec lesquels il a été établi des accords spécifiques (la Dronisep, le conseil régional, etc.). Des documents payants
sont parfois vivement conseillés en complément. Ce document a été revu en 2012, pour dresser :
- pour les secteurs documentaires études et métiers : la liste des fiches nationales et une liste d’outils
documentaires (guides, annuaires, brochures, CD-Rom, DVD, sites Internet…) qui permettent d’informer au
mieux le public.
- pour les autres secteurs documentaires : les guides et les portails utiles (édités par le CRIJ et par d’autres
organismes).
Au fil de l’année, le CRIJ a également transmis environ 100 documents différents à l’ensemble des
PIJ et BIJ : brochures, guides, magazines, dépliants, affiches, offres de jobs, de contrats en alternance ou de
stages, etc. Ce sont ainsi environ 8 outils documentaires ou offres d’emploi qui ont été sélectionnés chaque mois
par le CRIJ pour les structures du réseau et donc le plus souvent commandés en grande quantité afin d’être diffusés
à chacun.
8. Les guides et outils thématiques documentaires et pédagogiques
Outre les fiches régionales thématiques, le CRIJ produit régulièrement des guides régionaux, départementaux
(Loiret) ou locaux (agglomération orléanaise), en lien avec divers partenaires. Régulièrement aussi sont élaborés
des expositions, livrets ou autres jeux pédagogiques.
Le choix éditorial est établi, comme pour les fiches régionales, à partir de l’actualité et des besoins exprimés par le
public. Il tient compte également des autres produits existants sur notre territoire : les guides pratiques ou autres
supports documentaires et pédagogiques du CRIJ ne développent que des thèmes d’information qui ne sont pas
déjà traités par ailleurs pour un même public cible (les jeunes du territoire), autant que possible à l’échelle de la
région Centre. La production reste également contrainte par les questions budgétaires, puisque toute édition de
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.22
guide nécessite l’obtention d’un financement spécifique – chacun de ces outils étant diffusé de manière entièrement
gratuite.
Le guide « En piste pour les petits boulots »
ème
La 11
édition du guide « En piste pour les petits boulots » a été réactualisée fin 2012.
Outre les conseils pratiques liés à la recherche de petits boulots et des informations
relatives au droit du travail, cet outil recense en 65 pages 360 adresses
d'organismes vecteurs d'offres ou d'information sur les petits boulots, classées par
secteur d'activité, ainsi qu’environ 300 sites Internet. Il privilégie les possibilités de
jobs offertes en région Centre, tout en ouvrant aussi à la mobilité des jeunes en France et
dans le monde.
Par ailleurs, on peut y trouver un chapitre dédié aux mineurs et un chapitre spécifique
sur les petits boulots à l’étranger, avec des focus sur certains pays, et de nombreux sites
Internet.
En 2012, le CRIJ a géré l’édition, la publicité, la conception, la réalisation du guide.
L’édition 2013 a été tirée à 15 000 exemplaires. La consultation en ligne est possible
à travers un téléchargement sur le site Internet régional. Sa précédente version, parue
en janvier 2012, a été téléchargée près de 350 000 fois, soit une augmentation de 75 % du nombre de
téléchargement par rapport à l’édition 2011 !
Le guide « Faites germer vos idées ! »
Le guide « Faites germer vos idées », édité une première fois en 2009, a été mis à jour
au début de l’année 2012. En 78 pages, ce guide apporte des conseils
méthodologiques, la liste des bourses et concours accessibles à tout jeune résidant en
région Centre, et plus particulièrement dans le Loiret, mais aussi de très nombreuses
adresses d'organismes qui peuvent les aider, dès l'âge de 11 ans, à construire,
promouvoir, financer et réaliser leurs projets. Les 100 dispositifs d’aide présentés
s’intéressent aussi bien à des projets culturels, de solidarité internationale ou encore de
citoyenneté. Et pour aller plus loin, plus de 100 sites Internet sont présentés de
façon à prendre connaissance des dispositifs nationaux.
L’édition 2012 a été tirée à 5 000 exemplaires. La consultation en ligne est possible
à travers un téléchargement sur le site Internet régional. En 2012, le guide a été
téléchargé près de 9 000 fois.
Le guide « Je bouge dans mon Loiret »
Conscient des difficultés que rencontrent les jeunes à se déplacer, notamment en zone
rurale, mais aussi d'un quartier à l'autre dans les grandes agglomérations, le CRIJ, en
partenariat avec les PIJ du Loiret, a réalisé fin 2012 le guide « Je bouge dans mon
Loiret ». Cet outil fait le point sur tous les modes de transport existant dans le Loiret et
présente pour chacun toutes les informations pratiques et les bons plans à connaître.
Ce sont ainsi près de 164 contacts ou dispositifs et 45 sites Internet qui sont
recensés pour aider les jeunes à se déplacer dans le département. On retrouve
également tout au long du guide les résultats d'une enquête, menée par le CRIJ et les
PIJ du Loiret auprès des jeunes du département, sur leurs habitudes et leurs besoins
en termes de transport.
A noter : le réseau Information Jeunesse du Loiret a organisé durant l'été 2012 un
concours auprès des jeunes, sur le thème de la mobilité dans le département. L'affiche
lauréate a été désignée pour être le visuel officiel de la couverture du guide. Les
éléments graphiques qui la composent sont également repris tout au long de l'ouvrage.
Le guide a été imprimé à 5 000 exemplaires. La consultation en ligne est possible à travers un
téléchargement sur le site Internet régional.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.23
L’exposition et le livret de témoignages « Osez citoyens ! »
10
Dans le cadre de l’opération « Osez citoyens ! » , le CRIJ a réalisé une exposition
de portraits de jeunes, composée d’un panneau explicatif et de 23 portraits de
jeunes engagés dans des actions bénévoles ou volontaires, à l'échelle locale ou
européenne. Deux lycéennes passionnées de photographie ont effectué tous les
portraits, qui ont ensuite été mis en forme par une graphiste professionnelle.
Un livret de témoignages de 25 pages, imprimé à 400 exemplaires, a
également été mis gratuitement à disposition pour accompagner l'exposition. Il
présente les valeurs et les principes de l'engagement citoyen, la démarche « Osez
citoyens » puis consacre une page à chacun des portraits de jeunes témoins et à la présentation des structures
dans lesquelles ils sont investis.
La plaquette de présentation du Service volontaire européen (SVE)
Réalisée à partir des contributions de la jeune femme en service volontaire européen au CRIJ,
une plaquette d’information sur le Service volontaire européen a été créée à destination des
jeunes.
Elle répond de manière synthétique à des questions pratiques : le SVE, qu’est-ce que c’est ?
Dans quels pays ? Quels sont les critères ? Qu’est-ce qui est pris en charge ? Comment y
participer ? Tous les contacts utiles en région Centre sont mentionnés.
La plaquette est mise à disposition gratuitement au CRIJ. Elle est distribuée lors des forums de
l’orientation ainsi que dans les différentes manifestations organisées autour de l’Europe.
Les dossiers documentaires thématiques
En 2012 ont été élaborés à l’attention des visiteurs du CRIJ près de 15 dossiers documentaires différents,
composés de fiches CIDJ/CRIJ, de synthèses, de brochures, d’articles de presse, de mini-guides locaux, de listes
de sites Internet commentés. Ces dossiers ont été remis aux participants des différentes animations conduites sur
les thèmes suivants : les métiers de la santé, les métiers de l’environnement, le service volontaire européen, le
service civique, partir travailler à l’étranger, partir faire un stage à l’étranger, travailler dans l’animation, l’accueil des
jeunes migrants, les projets audiovisuels, l’apprentissage, les chantiers de jeunes bénévoles, le volontariat
international, la sexualité, l’économie sociale et solidaire, etc.
Le centre de ressources pédagogiques
Afin d’aiguiser la curiosité des jeunes et les informer de manière dynamique, le CRIJ
dispose d’une soixantaine d’outils pédagogiques (expositions, jeux et dvd)
traitant diverses thématiques (Europe, santé, initiatives, société, etc.).
Ce matériel, réalisé, acheté ou acquis gracieusement par le CRIJ, est répertorié dans
un catalogue, téléchargeable sur le site Internet régional dans la rubrique « Nos
ressources pro », et mis à la disposition des organismes en charge des questions de
jeunesse, sous forme de prêts à titre gracieux. Au cours de l’année 2012, le CRIJ a
accordé 67 prêts de matériels, à l’attention de 26 structures différentes (dont
16 du réseau Information Jeunesse).
Les outils pédagogiques traitant de l’Europe et de la santé ont été les plus empruntés
et dès avril 2012, une « fiche retour » du matériel délivrée à chaque emprunteur a
permis d’évaluer l’utilité, la qualité et la difficulté d’utilisation du matériel emprunté. Ces
fiches indiquent que la quasi-totalité des structures n’ont éprouvé aucune difficulté
d’utilisation du matériel et pensent le réutiliser (parfois dans d’autres circonstances) ou le recommander. Le
matériel emprunté a été jugé adapté à l’action dans les 2/3 des cas. Certaines remarques ouvertes des
utilisateurs permettent progressvement de réajuster l’offre du catalogue et de fournir une meilleure information
quant au public cible de l’outil et au contexte d’utilisation préconisé.
10
Voir le descriptif de l’opération p.14
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.24
9. Les portails Internet
Afin d’aider les internautes à trouver la bonne information tout en conservant la richesse du web et la diversité de
ses sites, 20 portails web thématiques étaient proposés au public sur le site régional à la fin 2012.
Le travail de rénovation de ces portails web commencé en 2011 a été poursuivi, avec notamment la mise à jour
des portails Trouver son job d’été sur le web ; Partir travailler à l’étranger ; Recherche d’emploi sur Internet ;
Festivals d’été en France et en région Centre ; mais aussi et surtout la refonte complète des portails Initiativesprojets, Initiatives culturelles et artistiques et L’Europe des jeunes.
Ce travail a été rendu possible par la création d’un nouveau système d’administration et de création dynamique de
portails développé en interne. Il permet à la fois de créer simplement et de toute pièce (en respectant la charte
graphique du site) de nouveaux portails web et de les adapter automatiquement à l’affichage sur appareil mobile
si nécessaire (l’interface et l’ergonomie générale sont alors revues pour une utilisation sur écran tactile). La mise à
jour des contenus s’en retrouve par la même occasion grandement facilitée.
En outre, ce nouveau système est doté d’un module permettant la conversion automatique des portails web en
versions compatibles pour des téléphones mobiles de type Smartphones, ce qui accroit considérablement les
possibilités de navigation offertes aux jeunes internautes, de plus en plus utilisateurs de leur téléphone mobile.
Le CRIJ a également créé un « QR- code », sorte de code-barres graphique pour Smartphones
et tablettes : ce code permet l’accès direct aux interfaces web du CRIJ adaptées à ces supports.
Orientations spécifiques pour la documentation en 2013 :
- Réorganiser et optimiser la production et la diffusion des outils documentaires créés par le CRIJ (fiches et
guides pratiques), en vue d’une évolution progressive vers une accessibilité web
- Réaliser la première édition du guide « Etre étudiant en région Centre »
- Editer et diffuser dans tous les collèges un livret dédié à la recherche de stage pour les élèves de 3ème
- Réaliser un outil documentaire régional d’information contre les discriminations
- Mettre à jour la forme et les contenus des portails web thématiques du site web, et les rendre accessibles sur
Smartphones.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.25
V. La formation et la
professionnalisation
Parce que la formation est au cœur même de la professionnalisation des acteurs et que la qualité de l’information
délivrée aux jeunes en dépend, le CRIJ poursuit d’année en année ses efforts pour qu’une majorité de salariés du
réseau s’engage dans une démarche permanente de formation.
La mission de formation et de professionnalisation dévolue au CRIJ concerne en priorité l’ensemble des 150
professionnels du réseau régional, dont 24 animateurs multimédia. Elle s’adresse également à d’autres
professionnels du secteur socio-éducatif, à l’échelle régionale.
L’activité de formation est coordonnée par la responsable de formation du CRIJ qui sollicite régulièrement
l’implication de partenaires formateurs professionnels et de salariés du CRIJ, en fonction de leurs compétences
spécifiques.
LA FORMATION ET LA PROFESSIONNALISATION
Repères en chiffres
44 journées de formation
67 stagiaires professionnels du réseau Information Jeunesse
6 sessions de Formation Initiale de Base sur 30 journées, 26 stagiaires
9 sessions de formation continue
1 accompagnement en VAE
1 animation de module de formation mises en œuvre par partenaires
1 responsable de formation, 17 formateurs extérieurs, 11 salariés du CRIJ impliqués dans
l’animation des formations
10.
Le plan de formation
Comme chaque année, le plan de formation 2012 du CRIJ a été élaboré en tenant compte :
- de l’application de la convention passée avec les structures d’Information Jeunesse, imposant l’organisation
par le CRIJ d’une Formation Initiale de Base pour chaque nouvel informateur jeunesse
- des besoins exprimés par les professionnels du réseau en matière de formation continue et de
professionnalisation
- des nouveautés de la profession
- des projets d’actions spécifiques à développer à l’échelle départementale ou régionale.
Un recueil des besoins de formation est effectué à partir d’un questionnaire spécifique adressé à tous les
professionnels du réseau en août, des bilans écrits et oraux des stagiaires ayant participé aux sessions
précédentes, et des contenus d’échanges formels ou informels, notamment lors de réunions de réseau.
L’évolution du volume de formation
Le volume de formation a progressé en 2011 : 44 journées de formation (soit 399 journées stagiaires) contre
31 en 2011.
Le nombre de stagiaires a également augmenté, puisque 67 salariés ont suivi les formations de 2012 contre 55 en
2011. On note toutefois qu’il s’agit uniquement de salariés du réseau Information Jeunesse. Une nouvelle fois,
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.26
bon nombre des stagiaires formés étaient très impliqués dans la démarche de formation liée à l’Information
Jeunesse : certains ont suivi jusqu’à 6 sessions dans l’année.
Faute d’un nombre suffisant d’inscrits, 5 formations ont été annulées (contre 7 annulées en 2011) et d’autres
formations n’ont pu avoir lieu, faute d’attribution de financements (session proposée sur la lutte contre les
discriminations par exemple) ou par le désengagement de certains interlocuteurs (module sur l’organisation de
l’entreprise et les contrats de travail).
Le bilan qualitatif
Le principe de bilans écrits réalisés par les stagiaires à l’issue de chaque formation a été maintenu ; la
consultation en reste possible pour chaque formateur.
De plus, comme chaque année, un bilan pédagogique détaillé a été réalisé, composé pour chaque formation de
sa fiche descriptive, d’une synthèse générale des retours, et des points essentiels à revoir/modifier/améliorer. Cet
outil permet aux intervenants de faire évoluer leurs contenus de formation au regard des appréciations des
stagiaires.
Comme à l’accoutumée, les bilans 2012 indiquent un très bon niveau de satisfaction pour l’ensemble des
sessions de formation. Tous les stagiaires, quel que soit leur niveau de formation et d’expérience professionnelle,
s’accordent pour affirmer l’intérêt réel que représentent ces formations pour le développement de leurs
compétences d’informateur jeunesse et l’évolution de leurs pratiques professionnelles.
11.
La Formation Initiale de Base (FIB)
A travers la signature d’une convention de labellisation, l’ensemble des structures Information Jeunesse s’engage
à permettre à son personnel de suivre la Formation Initiale de Base (FIB) obligatoire. Cette formation, conçue et
mise en œuvre par le CRIJ, est réservée aux professionnels du réseau Information Jeunesse, qui y accèdent
gratuitement.
Le déroulement des FIB
Proposée à des groupes d’une dizaine de personnes en
moyenne, la FIB se décline en 3 modules successifs et
complémentaires de 5 jours chacun (soit au total 105
heures de formation initiale) :
- Module 1 : Documentation / Accueil
- Module 2 : Information / Communication / Partenariat
- Module 3 : Démarche et méthodologie de projet.
En 2012, la programmation des FIB a été modifiée pour
répondre au mieux à la demande des employeurs. Le CRIJ a
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.27
proposé une session de chaque FIB par semestre pour permettre l’accueil des nouveaux arrivants dans le réseau
en cours d’année, soit en 2012 :
- 2 sessions du module 1 : en février (11 participants) et en juin (12 participants)
- 2 sessions du module 2 : en mars (7 participants) et en septembre (12 participants)
- 2 sessions du module 3 : en mai (9 participants) et en novembre (7 participants).
Ces sessions ont été animés principalement par les salariés de l’équipe du CRIJ, avec très peu de partenaires
extérieurs rémunérés, en raison des baisses de budget du CRIJ.
Comme en 2011, 26 stagiaires différents ont bénéficié des FIB en 2012. Ainsi au total, 375 animateurs du
réseau (toujours en poste ou non) avaient suivi (partiellement ou intégralement) cette formation à la fin 2012.
L’approche pédagogique
La FIB adopte des démarches et méthodes pédagogiques dynamiques et participatives,
s’adaptant aux demandes spécifiques des stagiaires. Les stagiaires sont fortement sollicités au cours des
sessions. Ils participent de manière très active au déroulement des différentes séances et aux nombreuses mises
en pratique qui jalonnent les sessions.
Renouvelées et développées chaque année grâce aux évaluations pédagogiques opérées sur chacune d’entre
elles, ces formations favorisent les échanges entre les professionnels et permettent aux stagiaires une
consolidation de leurs apprentissages.
De la même façon, le contenu du livret de formation permettant à chaque stagiaire de mesurer l’impact des
modules de formation sur ses pratiques professionnelles, de faire le point sur ses acquis et d’identifier ses zones
de progrès, s’adapte d’année en année aux besoins des participants.
Le bilan qualitatif des FIB
De manière générale, sur l’ensemble des modules, il se dégage des bilans 2012 un haut degré de
satisfaction des stagiaires. La participation aux FIB constitue ainsi un réel élément de motivation
professionnelle. L’opportunité qui est offerte aux stagiaires de faire le point sur leurs pratiques professionnelles,
de par les confrontations et les échanges avec leurs pairs, contribue indéniablement à développer un sentiment
plus fort d’appartenance au réseau, quelles que soient leurs expériences dans le champ de l’Information
Jeunesse ou leurs niveaux de formation initiale. Les participants ont d’ailleurs tendance à préparer davantage leur
venue en formation que par le passé, notamment en travaillant en amont sur les applications professionnelles
mises en place en intersession.
12.
Les modules de formation professionnelle continue
Tout au long de leur carrière, les professionnels du réseau Information Jeunesse ont la possibilité d’accéder
librement, outre la Formation Initiale de Base, à un programme de formation continue, dont les
thématiques évoluent chaque année en fonction de la demande, de l’actualité et des orientations nationales du
réseau IJ. 9 modules ont été montés en 2012 (contre 7 en 2011).
Les modules multimédia
Les formations multimédia ont été les plus nombreuses en 2012,
notamment du fait de la démultiplication sur 4 départements du module
« Monter des animations multimédia mobiles, optimiser
l’utilisation de la plateforme mobile WebOcentre pour l’information des
jeunes ». Les objectifs de cette journée étaient de s’expérimenter dans
la mise en place d’animations multimédia mobiles et d’apprendre à
installer, utiliser, démonter et ranger le nouveau matériel de la
plateforme mobile WebOcentre.
Organisées dans le Loiret, le Loir et Cher, l’Indre et Loire et l’Indre en
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.28
octobre et décembre, ces sessions ont accueilli 18 stagiaires. La formation prévue dans l’Eure et Loir n’a pu être
maintenue, faute d’un nombre d’inscrits suffisants.
Un gros travail de préparation a été effectué pour mettre à disposition des participants des procédures
opérationnelles d’utilisation. Le nombre restreint de stagiaires sur chaque session a favorisé une bonne
appropriation de l’outil et a permis aux participants de se projeter sur la mise en place d’animations multimédia.
Les stagiaires ont d’ailleurs été sollicités notamment sur les améliorations à apporter aux notices d’utilisation, une
approche participative qui a été bien appréciée par l’ensemble des participants.
Pour connaître au mieux les nouvelles pratiques d’information des jeunes un nouveau module « Comprendre
et optimiser l’utilisation des réseaux sociaux dans une démarche d’information des jeunes »
a par ailleurs été expérimenté en 2012 et a accueilli 9 stagiaires sur 2 jours. La prestation d’un intervenant
extérieur, ancien directeur d’un CIJ et spécialiste en technologie de l’information a été adaptée, même si les
stagiaires auraient souhaité un volume horaire plus important.
Quant à la formation « Obligations légales des Points Cyb et protection des mineurs dans
l’utilisation de l’Internet et du multimédia », elle a été reconduite une nouvelle fois en 2012 et a pu
profiter à 9 stagiaires. Ce module avait pour principal objectif de présenter le cadre juridique des espaces et
alerter les animateurs sur leurs responsabilités professionnelles et celles de leurs espaces numériques.
Les formations Europe
La formation « Sensibiliser et informer sur
l’Europe » a pu accueillir 9 stagiaires qui ont fortement
apprécié la démarche pédagogique utilisée au cours des 2
journées.
Les mises en situation ont été très productives et les
stagiaires ont pu acquérir des méthodes actives pour
susciter l’intérêt des jeunes sur les questions Européennes.
Par ailleurs, le CRIJ a contribué à la formation des animateurs en BPJEPS loisirs pour
tous mise en place par les CEMEA, afin de faire le bilan sur leur projet Europe dans le cadre de
leur validation d’UC (4 interventions avaient été assurées par le CRIJ auprès de ces stagiaires en 2011) : une
intervention bilan a été conduite en mai, à Tours, auprès de 12 stagiaires.
Les autres modules de formation
Depuis plusieurs années et d’autant plus avec la mise en place du service public de l’orientation, il est apparu
nécessaire de renforcer les compétences professionnelles des animateurs du réseau Information Jeunesse dans
le champ de la connaissance du système éducatif. 10 professionnels du réseau ont donc suivi la formation sur le
thème « Sensibiliser à la connaissance du système éducatif et aux procédures
d’orientation », élaborée et dispensée par les responsables des principaux services d’orientation de
l’Education Nationale (inspection académique, CIO, SAIO, MGI, Dronisep).
Une majorité de participants a relevé un bon accueil au sein des locaux du CIO d’Orléans et souligné le caractère
indispensable de cette formation pour tout informateur jeunesse. Cette formation illustre indéniablement la réalité
du partenariat et de la complémentarité entre l’Information Jeunesse et les services académiques.
Le module « Informer sur les métiers et la formation continue », décentralisé comme en 2010 dans
les locaux du BIJ d’Indre et Loire, a été animé conjointement par des professionnels
du CRIJ, de l’EMI du BIJ37, de la DRONISEP et du GIP AlfaCentre.
Les 9 stagiaires ont acquis des connaissances plus approfondies dans la gestion de
leurs fonds documentaire « métiers » et « formation continue ». Ils se sont appropriés
des ressources d’information partenariales complémentaires au fonds IJ et se sont
perfectionnés dans la recherche d’information pour optimiser les réponses à apporter
au public sur ces deux thématiques.
Pour finir, bien que la formation n’ait pas pu être engagée comme prévu en 2012, en raison de contraintes
administratives et de financement, un travail spécifique a été conduit en partenariat avec l’Etat, la région et le GIP
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.29
Alfa Centre pour élaborer un cadre de formation sur les discriminations. Un premier regroupement
régional a été organisé sur ce thème en décembre 2012 et la réflexion se poursuit pour en construire les mises en
application régionales en 2013.
13.
Le soutien à la professionnalisation
Comme les années précédentes, certains professionnels du réseau régional ont été accompagnés de manière
ponctuelle ou régulière, tout au long de l’année 2012, lors de leurs prises de fonction sur le poste d’informateur
jeunesse (Module d’adaptation aux fonctions IJ) et en fonction de leurs besoins : conseils à la mise en place
d’actions spécifiques, conseils sur l’aménagement d’un lieu d’accueil, la création de plaquettes d’information de
PIJ, les réorientations professionnelles possibles, la Validation d’Acquis de l’Expérience dans le domaine
Jeunesse et sports, etc.
L’accompagnement à la Validation des Acquis de l’Expérience
Chaque année, le CRIJ participe en lien avec le CREPS de la région Centre, à l’accompagnement à la
Validation des Acquis de l’Expérience de professionnels issus de milieux divers, dans le champ des
diplômes de l’animation et du sport.
Néanmoins en 2012, faute de demandes d’accompagnement transmise par le CREPS, seule une personne déjà
suivie en 2011 a bénéficié d’un accompagnement au cours de l’année 2012, à raison de 6 heures d’entretien
individuel. Une autre bénéficiaire, accompagnée jusqu’en fin 2011 a également été suivie début 2012 et assistée
par la responsable de formation lors d’un entretien à la DRDJSCS.
La participation au groupe national professionnalisation
Dans la perspective de la mise en œuvre du SPO, le groupe national Information Jeunesse dédié à
la Professionnalisation, regroupant des directeurs de CRIJ, le CIDJ, un représentant auprès du DIO et des
responsables de formation du réseau Information Jeunesse, avait été réactivé en décembre 2011. Les
regroupements engagés alors pour mutualiser les expériences, définir une méthodologie de travail et constituer
des groupes pour avancer sur le dossier SPO (référentiel, certification…) se sont poursuivis en 2012.
La responsable de formation a participé à ces temps d’échanges, au cours desquels elle a présenté au réseau
national les expérimentations réalisées en région Centre. Elle a contribué activement au groupe, notamment sur
l’élaboration du nouveau référentiel d’activités et de compétences Information Jeunesse, qui sera diffusé en 2013
à l’échelle nationale.
Orientations spécifiques pour la formation en 2013 :
- Constituer un groupe de référents discrimination au sein du Information Jeunesse (un représentant par
département) et étudier la faisabilité d’une action de formation sur le thème des discriminations, à partir du
suivi de la formation régionale inter-réseaux de début 2013
ème
- Mettre en place une formation à l’accompagnement des élèves de 3
à la recherche de stage
- Diffuser et accompagner dans le réseau et auprès des partenaires de l’AIO le nouveau référentiel métier des
informateurs jeunesse
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.30
VI. L’animation, la coordination
et le développement du réseau
régional
Chargé de coordonner les actions menées par l’ensemble des Bureaux et Points Information Jeunesse de la région,
le CRIJ a développé différents outils, procédures, et actions dans ce sens au fil des années.
Cette mission repose sur la mobilisation d’une partie de l’équipe de professionnels du CRIJ, notamment de la
chargée de mission régionale et de la directrice, régulièrement en lien avec les Points et Bureaux Information
Jeunesse du territoire.
L’ANIMATION, LA COORDINATION ET LE DEVELOPPEMENT DU RESEAU
Repères en chiffres
68 structures d’accueil : 63 PIJ, 4 BIJ (dont 2 départementaux) et le CRIJ
22 Points Cyb
2 ouvertures, 2 fermetures de PIJ.
43 PIJ ou BIJ visités en 2012, dont 20 visites d’évaluation
20 réunions départementales ou bi-départementales.
Au total, 274 151 actes de délivrance d’information :
Près de 151 000 demandes d’information en face à face (615 par jour ouvré)
28% sur l’emploi et les petits boulots, 27% sur la vie pratique, 19% sur l’organisation des études,
les formations et métiers, 16% sur les loisirs
123 170 visites sur les sites web dédiés à l’Information Jeunesse
Dans les locaux :
72% de visiteurs majeurs
48% de visites accompagnées
En extérieur :
Près de 48 000 contacts lors de 623 animations extérieures
1 chargée de mission régionale, la directrice du CRIJ, 6 autres professionnels du CRIJ impliqués
dans les animations régionales.
14.
Un réseau de structures autonomes, dans une logique fédérative
Les différents types de structures composant le réseau
Le réseau régional Information Jeunesse est composé de structures autonomes (associatives,
municipales ou intercommunales), rassemblées autour d’un même label « Information
Jeunesse » délivré par le Préfet de région au nom des services de l’Etat en charge de la jeunesse.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.31
Ces structures constituent les Points Information Jeunesse (PIJ), les Bureaux Information Jeunesse
(BIJ), les Bureaux Information Jeunesse à caractère départemental et le Centre Régional
d’Information Jeunesse (CRIJ).
Toutes assument la même mission d’information du public jeune, selon les critères définis par les chartes
Information Jeunesse nationale et européenne et par diverses circulaires ministérielles. Elles disposent du même
fond documentaire, constitué de classeurs rassemblant des fiches thématiques nationales et régionales et
documents complémentaires diffusés par le CRIJ.
La distinction entre PIJ, BIJ et CRIJ se situe principalement dans la superficie de leurs locaux et le nombre de
professionnels qui y travaillent.
Le CRIJ occupe la place particulière de tête de réseau régional, en charge de son animation et de sa coordination. Il
apporte son avis pour la labellisation des structures nouvelles, ou le retrait du label en cas de non respect du cahier
des charges. Il est également sollicité par les Bureaux et Points Information Jeunesse pour un soutien technique et
méthodologique sur ses autres domaines de compétences : montage de projets, recherche de partenaires, outils de
communication, outils pédagogiques, etc.
La composition du réseau régional, au 31 décembre 2012
Le réseau Information Jeunesse en région Centre est composé de 68 structures :
- 5 dans le Cher
- 11 dans l’Eure-et-Loir
- 6 dans l’Indre
- 16 dans l’Indre-et-Loire
- 9 dans le Loir-et-Cher
- 21 dans le Loiret.
On y décompte 63 PIJ, 4 BIJ (dont 2 BIJ départementaux) et le CRIJ.
- 19 de ces structures reposent sur un fonctionnement associatif : services spécifiques
au sein d’une association à caractère social ou culturel (pour les PIJ associatifs), ou
associations de loi 1901 à part entière (pour les 2 BIJ départementaux et le CRIJ)
- 31 sont intégrées dans des services municipaux et 15 dans des services intercommunaux.
- 1 PIJ est intégré dans un hôpital et 1 dans un CCAS.
Dans ce réseau figurent également 22 Points Cyb, espaces publics numériques attachés à un PIJ. Néanmoins la
labellisation des Points Cyb n’étant plus renouvelée dorénavant, et divcers autres espaces numériques s’étatnt
rattachés au fil du temps aux PIJ et BIJ, un décompte précis en sera établi en 2013, tous labels confondus.
150 professionnels, dont près de la moitié sont agents de la fonction publique territoriale (69 équivalents
temps pleins chargés d’accueil), travaillent pour le réseau Information Jeunesse en région Centre.
Le suivi et l’évaluation des structures
Depuis 2001, les conventions de labellisation des structures devant être renouvelées tous les 3 ans après
évaluation, des visites sont organisées de façon très régulière dans tous les PIJ et BIJ.
Les visites sont assurées conjointement par la directrice du CRIJ et le conseiller
d’éducation populaire et de jeunesse du département concerné (DDCS-PP), en
présence des professionnels et des responsables élus de la structure. Elles associent
également, s’ils le souhaitent, un représentant du BIJ départemental dans le Loir et
Cher et l’Indre et Loire. La visite, d’une durée approximative de 2 heures, se déroule
sur une base commune, à partir d’un questionnaire d’évaluation pré-renseigné par les
professionnels de la structure et d’une discussion libre.
Les visites d’évaluation ont pour objet :
- de vérifier la conformité du fonctionnement de la structure avec le cahier des charges des PIJ et BIJ
- d’étudier le projet d’activité de la structure
- de faire le point sur les éventuelles difficultés de fonctionnement
- d’établir les besoins de formation du personnel
- d’identifier des pistes de travail pour améliorer la qualité et le volume des services rendus par le PIJ ou BIJ.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.32
En 2012, 20 visites d’évaluation ont eu lieu, à :
- Saint Doulchard et Saint Germain du puy dans le Cher,
- La Loupe, Chartres, Chartres Métropole et Saint Lubin des Joncherêts dans l’Eure et Loir,
- Bléré, La Riche, La ville aux dames, Saint Paterne Racan, BIJ de Tours, Tours Courteline dans l’Indre et Loire,
- Noyer sur Cher dans le Loir et Cher,
- Montargis, Pithiviers, Saint Cyr en Val, Saint Denis de l’Hôtel, Saint Jean de Braye, Saint Jean de la Ruelle,
Saint Jean le Blanc.
Le CRIJ suit également l’activité régulière des PIJ :
- en y organisant des réunions départementales ou régionales (permettant à chaque professionnel du réseau de
visiter d’autres structures)
- en y rencontrant, sur sollicitation, des élus ou responsables locaux
- en participant aux manifestations qu’ils organisent localement (journées thématiques, inaugurations…)
- en répondant aux sollicitations des professionnels pour un soutien technique sur place
- en leur proposant des outils d’évaluation de leur activité (grilles de fréquentation, trames de bilans annuels,
questionnaires d’enquêtes, grilles d’auto-évaluation…)
- en effectuant chaque année des visites techniques.
Ainsi en 2012, en dehors des évaluations triennales, le CRIJ s’est rendu dans 23 PIJ et BIJ de la région
lors de réunions de réseau et visites techniques.
Au total donc, 43 des 67 PIJ et BIJ de la région ont été visités par le CRIJ dans le courant de l’année
2012, ce qui témoigne de l’importance accordée à l’accompagnement du réseau.
Les évolutions du réseau
En 2012, 2 ouvertures de PIJ ont été effectuées : à La Ferté Vidâme (28)
et Loches (37). De même, le PIJ de Pithiviers qui était resté en sommeil depuis fin
2011, a réouvert ses portes en avril 2012.
Concomitamment, 2 PIJ ont fermé leurs portes : Salbris (41) et Saint Denis en
Val (45).
-
D’autres pistes ont été explorées pour l’éventuelle création de nouveaux
PIJ dans tous les départements :
dans le Cher : projet de création de PIJ sur la Communauté de Communes de La Septaine.
dans l’Eure et Loir : projet d’ouverture d’un PIJ à Anet, intégré à la Communauté de Communes du Val d’Eure et
Vesgre.
dans l’Indre et Loire : mise en place de kiosques IJ dans la Communauté de communes du Val de l’Indre.
dans le Loiret : projet de création de PIJ à Saint Ay et d’un BIJ sur l’Agglomération Montargoise et Rives du
Loing.
15.
Les temps de rencontres et outils communs
Afin de permettre la coordination du réseau, des temps de rencontre réguliers sont organisés tout au long de
l’année entre les professionnels de l’Information Jeunesse.
Les réunions départementales (et bi-départementales)
L’objectif des réunions départementales est triple :
- permettre l’échange d’informations sur l’actualité du réseau Information Jeunesse (au niveau local,
départemental, régional et national)
- favoriser la réflexion et la conduite d’actions communes à l’échelle départementale
- contribuer à la formation des professionnels, par la présentation de dispositifs et programmes de jeunesse et de
leurs gestionnaires sur le territoire.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.33
En 2012, 20 réunions départementales ou bi-départementales ont été organisées conjointement par le
CRIJ, les Directions Départementales de la Cohésion Sociale (et de la Protection des Populations) et les 2 BIJ à
vocation d’animation départementale dans le Loir-et-Cher et l’Indre-et-Loire.
La tenue des réunions départementales a été régulière, soit 4 par département et par an. Département par
département, un bilan collectif des réunions de l’année précédente a été dressé et des échanges ont conduit à
aménager au cas par cas le déroulement des rencontres suivantes, en fonction des attentes spécifiques des
animateurs.
Outre l’actualité du réseau et les grands sujets régionaux ou nationaux concernant la jeunesse, divers thèmes
fédérateurs ont été abordés lors de ces rencontres en 2012 :
Dans le Cher et l’Indre : comment organiser une journée jobs d’été ; l’utilisation et la sécurisation de l’outil
multimédia et Internet ; les nouveaux dispositifs d’emploi en faveur des jeunes (intervention Mission Locale).
Dans l’Eure et Loir : la communication (réalisation collective d’un marque page du réseau Information Jeunesse du
département et visite d’une radio).
Dans l’Indre et Loire : comment présenter son PIJ.
Dans le Loir et Cher : présentation du GIP ALFA CENTRE et du site Etoile, des expositions et jeux créés par le
réseau IJ 41, des services des Francas et de Centraider ; réflexion sur un projet commun 2013 autour de la sécurité
routière.
Dans le Loiret : l’accueil des nouveaux arrivants dans le réseau IJ ; l’état des lieux et la découverte des nouvelles
pratiques des jeunes en matière de consommation d’alcool, de drogues ; la préparation des journées
départementales des jobs d’été à Villemandeur ; la mise en place du projet départemental sur la mobilité des jeunes
dans le Loiret.
Les réunions régionales
De multiples facteurs n’ont pas rendu possible en 2012 l’organisation de réunions régionales au sein de la
Coordination Régionale du Réseau Information Jeunesse. Néanmoins un important travail a été consacré à la
rédaction puis la diffusion des actes des Rencontres Régionales du Réseau Information Jeunesse qui
ont eu lieu en décembre 2011 au CREPS de Bourges.
La communication régionale
Le site Internet du réseau Information Jeunesse, géré par le CRIJ, constitue un outil de communication
11
majeur pour tout le réseau Information Jeunesse en région Centre .
En complément, et afin de favoriser la communication en direction des partenaires et des
élus des communes adhérentes au CRIJ dans le Loiret, 2 nouveaux numéros de la
lettre semestrielle d’information « L’info des jeunes » sont parus.
Comme chaque année également, le CRIJ a mis à disposition gratuitement des BIJ et PIJ
les outils de communication dont il dispose : le stand Information Jeunesse, la
banderole IJ, la plate-forme multimédia mobile, les expositions et jeux du CRIJ.
La communication externe passe enfin par les multiples présentations publiques du
réseau régional Information Jeunesse, régulièrement faites par le CRIJ, mais aussi par les
BIJ départementaux, et parfois par les PIJ, en direction des jeunes, des parents, professionnels de la jeunesse et
autres partenaires.
Le CRIJ favorise aussi la communication interne au réseau à travers la combinaison de différents supports :
- le courrier électronique, pour la transmission et l’échange d’informations ponctuelles : 90 courriels adressés par
le CRIJ à son réseau régional, et 45 courriels complémentaires aux PIJ du Loiret.
- la partie professionnelle du site www.informationjeunesse-centre.fr, regroupant l’annuaire des structures,
l’agenda, les comptes-rendus de réunions, des éléments d’actualité, le plan de formation, les outils divers,
- la diffusion de sacs de documentation à l’occasion des réunions départementales ou régionales,
- quelques envois courrier.
11
Voir p.18 et suivantes
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.34
Orientations spécifiques pour la coordination du réseau en 2013
- Etablir un décompte précis des espaces numériques associés aux PIJ et BIJ (tous labels confondus en la
matière)
- Accompagner la mise en œuvre du premier PIJ inter-régional (Val d’Eure et Vesgre)
- Accompagner la multiplication des actions multimédias dans le réseau, via WebOcentre
- Organiser une réunion avec les élus et professionnels des PIJ du sud d’Orléans, en difficulté
16.
Accueil et information du public par l’ensemble du réseau régional
Les actions d’information
Les PIJ, BIJ et le CRIJ offrent un accueil régulier dans leurs locaux, au sein
d’espaces richement documentés régulièrement sollicités par les jeunes, qui
bien que de plus en plus souvent pré-informés par le biais d’Internet ou
d’autres vecteurs d’information, sollicitent toujours un accompagnement
complémentaire dans leurs recherches : vérification de l’information recueillie
en autonomie, accès à des éléments nouveaux plus précis et fiables,
orientation vers les spécialistes de chaque domaine d’intérêt.
Dans le même temps que cet accueil personnalisé et approfondi, les
professionnels du réseau organisent de plus en plus d’ actions externalisées,
sur tous types de sujets, au plus près des jeunes : santé, logement, projets
de jeunes, droits, Europe, métiers et formations, emploi et petits boulots, sport, loisirs… Les thèmes sont des plus
variés, adaptés aux besoins du territoire.
Par ces différents biais, les informateurs jeunesse de la région Centre ont répondu à près de 151 000 demandes
d’information physiques en 2012 (+6% par rapport à 2010) :
- 103 030 visites, appels téléphoniques ou courriers reçus dans les locaux
- 47 962 contacts à l’occasion des 613 journées d’animations extérieures.
12
Soit au total 615 actes de délivrance d’information directe par jour .
En comptabilisant également les 123 170 visites reçues sur les sites ou pages Internet du réseau régional, on
dépasse 273 000 contacts, soit une moyenne de près de 1 100 actions d’information par jour ouvré,
en progression depuis 2011.
Ainsi, si au cours des dernières années on a constaté une diminution sensible du nombre de visites reçues dans les
locaux fixes du réseau, le niveau de délivrance d’information auprès du public continue lui à progresser, par un
report sur les actions d’animation de l’information en extérieur et via le web.
12
Il faut noter toutefois que si toutes les structures d’Information Jeunesse de la région Centre utilisent depuis quelques années un même outil
de comptabilisation de leur fréquentation (ce qui n’a pas été simple à mettre en place), les données chiffrées restent imparfaites. Car outre le
principe d’anonymat et la diversité des activités qu’assument bien souvent les informateurs jeunesse – ce qui rend complexe le travail
d’évaluation – le réseau connait beaucoup de mouvements de personnes, qui souvent nuisent à la précision du travail d’évaluation durant les
périodes de transition entre 2 personnels. Précision : on prend pour base de référence un nombre total de 250 jours ouvrés par an.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.35
On peut d’ailleurs noter l’évolution très rapide de la présence du réseau Information Jeunesse sur les réseaux
sociaux : plus de 13.000 « amis Facebook » ou followers dénombrés fin 2012.
Les modalités d’accès à l’information évoluent donc, avec en moyenne :
- une légère diminution de la fréquentation physique des lieux d’accueil (-5% entre 2011 et 2012)
- une stabilité des contacts établis lors d’animations extérieures
- une augmentation de la fréquentation des sites Internet (+15%) et des réseaux sociaux.
Les principales caractéristiques des visiteurs
L’âge des visiteurs est très variable d’une structure à l’autre, et l’effet de nombre
l’emporte : c’est la tendance constatée dans les grandes villes (notamment Orléans,
Blois, Bourges et Tours) qui marque la moyenne générale, avec une fréquentation
plus forte des jeunes adultes (à partir de 18 ans), pourtant souvent minoritaires
dans les structures de petites tailles (PIJ ruraux ou implantés dans des communes de
moindre importance) : 72% de majeurs.
On note néanmoins en 2012 un accroissement des parts respectives des plus jeunes
(moins de 15 ans) et des plus âgés (plus de 30 ans).
Enfin, comme les années précédentes, les visiteurs des structures d’Information
Jeunesse sont répartis de façon relativement égalitaire entre hommes et femmes
(55% d’hommes pour 45% de femmes) – les jeunes hommes recourant plus
facilement aux outils numériques, tandis que les filles utilisent plus spontanément les ressources documentaires
traditionnelles.
La nature des informations délivrées
Qu’elles passent par la réponse aux visiteurs se présentant dans les locaux ou par des actions d’animation
extérieures, les informations délivrées se répartissent ainsi : en priorité l’emploi (28%) et la vie pratique
(dont santé, logement, projets de jeunes : 27%), puis les études, formations et métiers (19%), les loisirs
(16%), l’étranger (5%), les vacances (3%) et les sports (2%).
Il faut cependant noter que ces chiffres varient d’une structure à une autre et selon le mode de
délivrance de l’information. En effet, les thèmes des loisirs et de la vie pratique sont plus souvent majoritaires
dans les PIJ des petites villes et dans les actions d’animation extérieures (en particulier les actions de sensibilisation
à la santé). Dans les villes plus importantes et au sein des locaux, les questions liées à l’emploi et aux études
restent prédominantes.
Enfin, même si les lieux d’accueil sont organisés pour permettre un accès libre et autonome aux ressources
documentaires, en 2011, 48% des visiteurs ont choisi de se faire accompagner dans leurs recherches
par les professionnels.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.36
17.
Les actions d’animation de l’information dans le réseau
Les actions d’animation de l’information conduites par les PIJ et BIJ
Tout comme c’est le cas au CRIJ, l’action du réseau des PIJ et BIJ a fortement évolué ces dernières années en
faveur d’un développement très important des actions d’animation de l’information. Moins systématiquement tournés
vers un simple accueil du public se présentant dans leurs structures fixes, les animateurs organisent de plus en plus
d’actions destinées à sensibiliser les jeunes sur les divers sujets d’information essentiels à leur prise d’autonomie
progressive.
Ainsi en 2012, les PIJ et BIJ ont organisé encore 123 actions supplémentaires par rapport à 2011, soit au total 623
actions d’animation de l’informatiotn conduites dans toute la région, dans ou hors des murs – au plus près
des jeunes – qui ont touché près de 48 000 participants.
La forme, le sujet, le nombre de partenaires mobilisés et le niveau de fréquentation de
ces animations sont extrêmement variables.
Au niveau de la forme, on peut assister aussi bien à un « petit » atelier ou débat au sein
d’un PIJ, organisé de façon autonome par l’animateur ou en lien avec un intervenant
extérieur, une exposition installée dans un lieu de passage, une intervention auprès d’un
groupe d’élèves dans un établissement scolaire ou de formation, un stand de rue, un
forum, une émission de radio, un mini festival, une séance de jeux pédagogiques, un
rallye dans la ville, etc.
De même, les sujets sont les plus variés, avec une prédominance pour les actions
portant sur les questions de vie pratique – et plus particulièrement de santé.
Enfin si le nombre moyen de participants est de 100 personnes, il est néanmoins
extrêmement variable : de tout petits groupes de 2 ou 3 personnes, jusqu’à plusieurs
milliers (notamment sur les actions portant sur les jobs d’été), de tous âges.
Mais outre ces actions conduites par chacun des PIJ, BIJ et le CRIJ, bon nombre d’actions communes, en lien avec
divers partenaires, rassemblent plusieurs structures du réseau. Portées par le CRIJ ou de plus en plus fréquemment
à l’initiative croisée de plusieurs PIJ et BIJ d’un même territoire, ces actions illustrent une large mobilisation des PIJ
et BIJ dans toute la région.
Les forums d’information et d’orientation 2011-2012
En 2012, le réseau Information Jeunesse a une nouvelle fois été présent dans tous les forums d’orientation
de la région, au sein de l’espace AIO coordonné par le Conseil Régional, soit 78 professionnels de 35 PIJ,
BIJ et du CRIJ, mobilisés pendant 17 jours :
Lieux et dates des forums :
* BOURGES : vendredi 9 et samedi 10 décembre 2011
* ORLÉANS : jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 janvier 2012
* MONTARGIS/VILLEMANDEUR : vendredi 13 et samedi 14 janvier 2012
* TOURS : vendredi 20 et samedi 21 janvier 2012
* CHARTRES : vendredi 27 et samedi 28 janvier 2012
* VENDÔME / LUNAY : jeudi 2 février 2012
* CHÂTEAUROUX : vendredi 3 et samedi 4 février 2012
* ORLÉANS : vendredi 3 et samedi 4 février 2012
* GIEN : jeudi 9 février 2012
* BLOIS : jeudi 9 et vendredi 10 février 2012
* ROMORANTIN : mardi 14 février 2012
2 681 visiteurs ont été informés sur le stand du réseau Information Jeunesse, qui ciblait encore une fois
les problématiques d’Europe et de vie pratique associées aux études et formations. Ce nombre est sensiblement
moins important que celui des forums 2010-2011 et ce, malgré un intérêt croissant des jeunes pour les
informations liées à la mobilité européenne et les jobs pendant les études.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.37
Le PIJ du Printemps de Bourges
Comme en 2011, le CRIJ, assisté d’animateurs de Dun sur Auron et Vierzon, a
installé et animé durant tout le festival du Printemps de Bourges un espace
d’Information Jeunesse au sein de l’ « Igloo » éphémère dédié au numérique,
installé à proximité immédiate de la grande scène Région Centre.
Le but de l’opération était de permettre à tous les visiteurs de l’igloo de s’informer
sur les moyens de peut-être, un jour, suivre la voie des créateurs qui exposaient
leurs projets numériques étonnants dans l’igloo. Le CRIJ avait donc réuni dans
son espace toute la documentation nécessaire pour s’informer sur les métiers et
formations du numérique, du spectacle, du son, de l’image, sur les dispositifs
d’aide au montage de projets artistiques et bien sûr, la programmation du festival.
590 visiteurs ont consulté la documentation, en autonomie (76%) ou accompagnés par les informateurs
jeunesse. Le stock de fiches d’information sur les métiers du net et du multimédia, de l’audiovisuel, des arts
graphiques, du management culturel et du spectacle vivant (315 documents) n’a pas suffi à satisfaire toutes les
demandes, émanant d’un public varié : 15% de mineurs, 32% de jeunes adultes et 52% de plus de 30 ans.
L’opération régionale « jobs d’été »
Comme chaque année, la recherche des jobs saisonniers a constitué une action forte du réseau : de la diffusion
du guide « En piste pour les petits boulots » à partir de janvier, aux journées jobs d’été de mars à juin, toutes les
structures Information Jeunesse de la région Centre ont œuvré.
Pour permettre à chaque jeune d’obtenir les informations nécessaires et essentielles pour trouver une job d’été, le
CRIJ a édité 15 000 exemplaires du guide « En piste pour les petits boulots ».
Ce guide était également téléchargeable sur le site : www.informationjeunesse-centre.fr. Cette décision fut une
réussite dans la mesure où le guide a été téléchargé plus de 350 000 fois.
Le CRIJ a par ailleurs réalisé un dossier de presse régional qu’il a communiqué aux médias locaux ainsi
qu’à l’ensemble des professionnels des BIJ et des PIJ. L’action a ainsi été relayée très fréquemment par la plupart
des médias grand public présents sur le territoire régional (radio, presse, télévision).
Au total, un tiers des structures du réseau régional ont organisé des animations spécifiques
sur la thématique des jobs saisonniers. Celles-ci ont mobilisé une cinquantaine de partenaires : Mission Locale,
Pôle Emploi, Relais emploi, AFIJ, URSSAF, IFREP…Leurs missions sont d’apporter une information et des
conseils complets aux questions spécifiques des jeunes. Leur présence permet également d’animer des ateliers
thématiques : Comment rédiger un CV, une lettre de motivation ? Comment se préparer à l’entretien…
En outre, plus de 115 entreprises y ont participé afin de recruter en direct des jeunes candidats, notamment dans
les manifestations les plus importantes organisées par les deux Bureaux Information Jeunesse départementaux
de Blois et Tours, qui ont réuni plusieurs milliers de visiteurs.
Au total, 9.375 jeunes ont participé à ces diverses actions.
Les actions départementales des jobs d’été dans le Loiret
Journées départementales des jobs d’été à Orléans :
Pour cette nouvelle édition à l’univesté, le choix a été fait de limiter la durée du forum
départemental des journées jobs d’été à 2 jours.
Les 20 et 21 mars, les professionnels de 10 PIJ du réseau Information Jeunesse du Loiret
et du CRIJ, 9 organismes partenaires institutionnels ou associatifs et 24
organismes employeurs se sont mobilisés pour accompagner les jeunes dans leur
recherche d’un emploi d’été.
952 personnes ont fréquenté la manifestation, principalement des jeunes majeurs, au
cours de laquelle ont été proposées 1 500 offres d’emploi (locales et nationales).
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.38
Journée départementale des jobs d’été à Villemandeur :
Pour l’édition 2012, la journée a été organisée en partenariat étroit avec le Pôle
emploi de Montargis, le 29 avril, dans le cadre de sa manifestation « Au centre
de l’emploi ».
Ainsi les jeunes visiteurs pouvaient recevoir dès l’entrée les informations
nécessaires à leurs recherches dans le grand espace dédié aux jobs d’été, puis,
pouvaient accéder aux offres d’emploi et au contact direct avec les entreprises
au sein de l’espace géré par Pôle emploi. Grâce à la forte mobilisation du
comité de pilotage, 35 entreprises ont signalé qu’elles recrutaient des jeunes en
jobs d’été. Celles-ci étaient identifiées physiquement sur un plan, afin de faciliter
le repérage par les jeunes.
La manifestation a enregistré une augmentation de fréquentation, avec 465
jeunes informés. On a par ailleurs fait le constat d’une légère diminution du
nombre de mineurs, ce qui est souhaitable compte tenu du très faible nombre d’offres qui peut leur être
proposées.
Cette manifestation doit encore évoluer afin de mieux préparer les jeunes à leurs rencontres avec les entreprises.
L’objectif est de mettre en place des ateliers permettant de renforcer l’employabilité des jeunes. La qualité des
partenariats qui se construisent à cette occasion est à souligner, aussi bien avec les spécialistes de l’emploi
qu’avec les services de l’Education nationale, conscients de l’intérêt pour les élèves de découvrir le monde
professionnel.
Jobs d’été de dernière minute :
Organisée le 23 mai 2012 dans le hall de l’Hôtel du Département, la journée a été animée par
une dizaine de professionnels de l’Information Jeunesse et 15 intervenants partenaires (dont
12 recruteurs).
Pour la seconde édition au sein du hall du Conseil Général, la manifestation a rencontré un
grand succès avec près de 800 visiteurs.
Cependant si ces chiffres démontrent bien l’intérêt d’une telle journée, cela souligne
également les effets de la crise économique et les difficultés que rencontrent les jeunes pour
trouver un emploi d’été un mois avant le début des vacances.
Journée « Un job pendant mes études » :
Cette deuxième édition a été organisée le mercredi 12 septembre 2012 dans le hall d’accueil du Conseil Général.
Des professionnels des PIJ du Loiret, du CRIJ et leurs partenaires se sont mobilisés pour aider les jeunes dans
leur recherche d'un job. Les visiteurs ont pu rencontrer 15 organismes employeurs dans divers domaines : grande
distribution, restauration rapide, service à la personne, garde d’enfants, travail temporaire… ainsi que des
particuliers employeurs en recherche de baby-sitters et de professeurs particuliers pour leur(s) enfant(s).
Grâce à une plus forte mobilisation et une meilleure communication, en continuité des précédentes opérations
jobs d’été, 343 visiteurs ont été accueilli. On note le très faible nombre de mineurs présents lors de cette
journée : seulement 24.
Projet départemental : « Je bouge dans mon Loiret ! »
Le réseau Information Jeunesse du Loiret est sensible à la difficulté que rencontrent les jeunes
du département pour se déplacer, notamment en zone rurale, mais aussi d’un quartier à l’autre
dans les grandes agglomérations. En 2012, le réseau a souhaité se mobiliser sur cette
problématique à travers une action commune.
L’objectif était de développer l’information des jeunes sur les moyens de la mobilité dans le
Loiret et les sensibiliser au transport éco-citoyen, dans le respect des principes de sécurité
routière.
Plusieurs étapes ont permis la réalisation du projet :
Recueil de la parole des jeunes du Loiret sur la question de la mobilité : à travers la passation d’un
questionnaire, sensibiliser les jeunes à la problématique, connaitre leurs pratiques, leur niveau de connaissance
des moyens de la mobilité, recueillir leurs témoignages d’expériences et des informations sur les moyens de
mobilité identifiés par les jeunes. Les résultats de l’enquête, conduite avec la contribution des PIJ du département,
ont été intégrés dans le guide départemental.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.39
Organisation d’un concours graphique départemental auprès des jeunes fréquentant les PIJ du Loiret et le
CRIJ, pour la réalisation de la couverture du guide (été 2012). La gagnante s’est vu offrir un VTT et 3 autres
jeunes ont été récompensés.
Edition d’un guide pratique et d’une exposition sur la mobilité dans le Loiret : services de transport
existants, moyens de transports alternatifs, aides à la mobilité, « bons plans » originaux, aides spécifiques aux
jeunes handicapés, questions de sécurité associées aux différents moyens de transport et à l’alcool/cannabis,
conseils pratiques pour l’utilisation des transports en commun, questions de protection de l’environnement, etc.
Ce guide paru en décembre 2012, sera diffusé à 5.000 exemplaires dans tout le département du Loiret en 2013,
ainsi que sur le site www.informationjeunesse-centre.fr.
Orientations spécifiques pour les actions collectives du réseau en 2013 :
- Organiser une action départementale sur la recherche de stage de 3ème
- Organiser une action régionale « Info contre discrim »
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.40
VII. L’organisation associative
et le budget
Le CRIJ assume ses diverses missions dans un cadre associatif (Association de loi 1901), sous
conventionnement avec les services de l’Etat (Jeunesse et Sports) et sur la base de l’intervention d’une équipe de
professionnels.
L’ORGANISATION ET LE BUDGET - Repères en chiffres
34 membres au conseil d’administration, dont 7 au bureau
12 salariés au 31 décembre (18 personnes différentes au cours de l’année), 3 stagiaires
1 jeune en Service Volontaire Européen (2 différents au cours de l’année),
1 jeune en service civique (3 différents au cours de l’année)
408 m2 de locaux (accueil, bureaux et salle de formation)
Un budget de 672 761€.
18.
Les instances statutaires
L’assemblée générale
Le CRIJ, en tant qu’association de loi 1901, dispose d’une assemblée générale composée de ses différents
partenaires, parmi lesquels sont élus des membres du conseil d’administration et du bureau.
L’Assemblée générale s’est réunie une fois en 2012, le 8 avril.
Le conseil d’administration
Le conseil d’administration s’est réuni le 20 septembre et le 19 décembre.
Sa composition au 31 décembre 2012 était la suivante :
Collectivités territoriales, 6 sièges : Fleury-les-Aubrais, Orléans, St-Jean-de-Braye, St-Jean-de-laRuelle, Ingré et Olivet.
Services déconcentrés de l’Etat, avec voix consultative, 6 sièges : Direction Régionale de la Jeunesse
et des Sports et de la Cohésion Sociale, Direction Départementale de la Cohésion Sociale de l’Indre et Loire,
Direction Départementale de la Cohésion sociale du Loiret, Direction Régionale des Affaires Culturelles,
Délégation Régionale aux Droits et à l’Egalité des Femmes, Rectorat d’académie d’Orléans Tours.
Partenaires relais d’information, 6 sièges : Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires,
Direction Régionale de l’ONISEP, Centre d’Information, de Recrutement et de Formation de l’Armée, Mission
Locale de l’Orléanais, GIP Alfa Centre.
Associations oeuvrant dans le domaine de la jeunesse, 5 sièges occupés : UFCV (CRAJEP),
CEMEA (CRAJEP), CROS, Labomédia, AGIR abcd (reste un siège à pourvoir)
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.41
Structures d’Information Jeunesse, 5 sièges occupés : BIJ de Bourges, PIJ d’Issoudun, BIJ 37, BIJ 41,
PIJ de Châlette-sur-Loing (reste un siège à pourvoir dans l’Eure et Loir).
Les personnes qualifiées, 6 sièges : Mr Christian GUEROUT, Mr Hugues PLISSON, Mr Dominique
DANGE, Mr Samuel NEULET, Mr Morgan COLAS et Mr Gaëtan LEPORT.
Le bureau
er
Le bureau s’est réuni les 1 mars, 6 septembre et 19 décembre, en présence de la directrice, Nathalie BECHU.
Sa composition au 31 décembre 2012 était la suivante :
Président : Christian GUEROUT – personne qualifiée
Vice-président : Soufiane SANKHON – Ville d'Orléans
Secrétaire : Aurélien BUNLE – CRAJEP
Trésorier : Samuel NEULET – personne qualifiée
Autres membres : Hugues PLISSON – personne qualifiée, Dominique DANGE – personne qualifiée ; JeanJacques RATAJSKI – Ville de Fleury Les Aubrais ; Pascal SUDRE – Ville d’Ingré ; Yannick BARILLET –
représentant de l’Etat (DRJSCS).
19.
L’équipe salariée
Les mouvements de l’équipe
L’année 2012 a généré 1 démission, 1 fin de contrat et 3 embauches :
- Démission de Clara MAYENGA, assistante administrative, en Contrat d’Accompagnement à l’Emploi, du 28
novembre 2011 au 15 février 2012,
- Embauche en CDD de Françoise PRESLES, assistante administrative, en Contrat d’Accompagnement à
l’Emploi, le 5 mars 2012 jusqu’au 4 septembre, renouvelé jusqu’au 4 juin 2013,
- Embauche en CDD d’Etienne JUVIGNY, animateur multimédia, le 12 septembre 2012 jusqu’au 31 juillet 2013,
- Embauche et fin de contrat en CDD de Caroline ZAWADZKI, Assistante administrative, du 25 octobre au 22
novembre 2012.
Les membres de l’équipe salariée
Au 31 décembre 2012, l’équipe salariée était composée de 12 personnes :
- Directrice : Nathalie BECHU
- Assistante de direction - comptable : Catherine CUREZ
- Assistante administrative : Françoise PRESLES
- Informatrice chargée d’animation et référente Europe Direct : Delphine ADAM
- Informatrice : Nadine FERRANDON-CHILLA
- Documentaliste : Sarah DOUCET
- Documentaliste : Agnès SAUNIER
- Responsable de formation : Françoise RAULT
- Chargé de mission coordination régionale et responsable du SDIJ : Caroline MAYET
- Chargé de mission multimédia : Vincent REFRAY
- Animateur Multimédia : Etienne JUVIGNY
- Agent d’entretien : Alida DJOSSOU.
Chaque membre de l’équipe assure bien évidemment des fonctions qui lui sont propres, et les responsabilités qui
lui ont été dévolues dans sa fiche de poste. Néanmoins, le travail collectif constitue le principe de base de l’activité
des professionnels du CRIJ, qui élaborent et mènent ensemble les actions dans le respect des axes de
développement définis par les administrateurs, en lien avec la directrice. Une réunion complète de l’ensemble de
l’équipe et des vacataires, et/ou stagiaires a lieu chaque mois.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.42
Les autres « forces vives »
7 stagiaires, 2 volontaires européens et 3 services civiques sont venus compléter l’équipe salariée
du CRIJ durant l’année 2012 :
Stagiaires :
ème
- Alice BOUVET, 3 , Collège Alain Fournier à Orléans, du 20 au 24 février 2012, soit 5 jours
ème
- Marion CLAVELOU, 2
année Master à IUFM d’Orléans, du 12 au 30 mars 2012, soit 15 jours
ème
- Laure LARGILLIERE, 2
année de l’Information Communication, du 2 avril au 25 mai 2012, soit 36 jours
- Miriam RODRIGUEZ, lycéenne espagnole Lycée St Paul Bourdon Blanc à Orléans, du 22 au 24 octobre
2012, soit 3 jours
- Léonia POULOT, Terminale Accueil Relation Clients Usagers au Lycée Paul Gauguin à Orléans, du 19
novembre au 15 décembre 2012, soit 20 jours
ème
- Maëlys GALANT, 3 , Collège Léon Delagrange à Neuville aux Bois, du 10 au 14 décembre 2012, soit 5
jours
ème,
- Nathan ROUET, 3
Collège Jacques Prévert à Saint Jean le Blanc, du 17 au 21 décembre 2012, soit 5
jours.
(Soit 18 semaines de présence de stagiaires au CRIJ en 2012)
Volontaires européennes (SVE) :
- Olga IVASHCHENKO, volontaire en SVE d’Ukraine, jusqu’en septembre 2012
er
- Alma GABRIEL, volontaire en SVE Allemande, à compter du 1 octobre 2012.
Volontaires en Service Civique :
- Sébastien MENARD, jusqu’au 20 mars 2012
- Etienne JUVIGNY, du 12 mars 2012 au 11 septembre 2012
- Axel DIJOUX, depuis le 24 septembre 2012.
20.
Le projet de structure
Outre la mise en œuvre de ses objectifs statutaires et des missions dévolues par les documents nationaux
de cadrage de l’Information Jeunesse, le CRIJ mène ses actions dans le cadre du plan de
développement établi en lien avec les services de l’Etat et de la région (plan triennal 2011-2013).
Les instances statutaires du CRIJ définissent également chaque année des objectifs prioritaires, pour
chacune des quatre missions de l’association.
C’est l’évaluation de ces missions régulières et des objectifs annuels spécifiques, ainsi que la prise en compte des
nouveaux outils, nouveaux dispositifs, nouvelles règlementations, et tendances sociologiques du public, qui ont
comme chaque année permis fin 2012 l’établissement de lignes directives pour l’année à venir. Ces orientations
principales sont réparties dans l’ensemble de ce rapport d’activité, chapitre par chapitre, sous l’intitulé :
« Orientations spécifiques pour 2013 ».
21.
Les partenariats
L’activité toute entière du CRIJ repose sur d’indispensables partenariats forts et durables, mobilisés au
quotidien aux côtés de l’association pour développer et améliorer l’information des jeunes.
Qu’ils se situent au plan financier, technique, opérationnel ou de conseil, ces partenariats sont multiples et
apportent une véritable cohérence à la démarche coordonnée par le CRIJ aussi bien en terme d’accueil et
d’information des jeunes, d’animation, de production et de diffusion documentaire, de formation, que de
développement de réseau.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.43
La qualité des relations établies, de même que leur durabilité sont remarquables, même si parfois certains
partenariats sont amenés à s’amenuiser en raison de choix stratégiques propres à chacun, ou en raison d’une
diminution des moyens d’agir.
Le CRIJ recense près d’une cinquantaine de partenaires dans la mise en place de son programme d’animation,
près de 300 dans sa fonction de coordination régionale et plusieurs dizaines encore dans ses missions
13
documentaires et de formation, sans compter près de 30 financeurs .
Cette réalité partenariale indique à la fois une reconnaissance de l’importance de la mission
d’information des jeunes, de la place incontournable du CRIJ dans ce domaine, et une véritable
cohérence de la démarche d’Information Jeunesse sur le territoire régional. C’est notamment
dans cette logique que le CRIJ s’inscrit naturellement dans les réflexions engagées au plan régional et national
autour de la mise en place du futur Service Public de l’Orientation.
22.
L’implication du CRIJ dans l’élaboration des politiques de jeunesse
Le CRIJ (généralement représenté par sa directrice et/ou son président) participe régulièrement à de
nombreuses instances de concertation aux plans local, régional, national ou international,
intervenant dans la définition des politiques de jeunesse.
Cette implication (90 rendez-vous dans l’année, aux côtés de partenaires les plus divers) tend à démontrer
une réelle reconnaissance du niveau d’expertise du CRIJ en termes d’information des jeunes et de connaissance
de ces publics.
En 2012, ces participations ont concerné notamment :
- Au plan départemental : Jury Fonds Départemental d’Aides aux Initiatives des Jeunes, conseil
d’administration de la Mission Locale
- Au plan régional : réseau Etoile, Comité de pilotage Etoile+, comité de pilotage Assure ta rentrée, Groupe
Régional Europe O Centre, Plateforme régionale de lutte contre le décrochage scolaire, Comité Régional
Programme Jeunesse Européen, Jury Défi Jeunes, conseil d’administration du CROUS, conseil
d’administration du GIP Alfa Centre, etc.
- Au plan national : réseau Information Jeunesse (groupe de travail national base de données documentaires,
groupe de travail national Professionnalisation, groupe des directeurs de CRIJ), groupe national de pilotage
Eurodesk, UNIJ, etc.
- Au plan international : réseau Europe Direct.
Les administrateurs et professionnels du CRIJ ont par ailleurs bénéficié de très nombreux temps de
rencontre avec divers élus et représentants des institutions locales, départementales,
régionales ou nationales, et notamment :
- élus des communes adhérentes au CRIJ, à l’occasion des réunions de bureau, conseils d’administration et
assemblée générale, ou lors d’entretiens spécifiques avec les élus de la Ville d’Orléans
- élus des communes ou communautés de communes de la région gérant un PIJ ou envisageant la création
d’une structure d’Information Jeunesse sur leur territoire
- élus du Conseil général
- élus du Conseil régional (divers échanges avec le Président et les Vice-Présidents chargés de l’Education et
des Lycées, de la Formation, des affaires européennes) et directeurs des services correspondants
- Ministère en charge de la Jeunesse et ses services nationaux (DJEPVA)
- services du Parlement Européen et de la représentation de la Commission Européenne en France
- députés européens.
13
Commission Européenne, Programme Européen Jeunesse en Action, OFAJ, FEDER, Etat (Jeunesse, ACSE, ASP), Région Centre,
Département du Loiret, Communes de Boigny sur Bionne, Bou, Bricy, Chanteau, Chécy, Cléry Saint André, Combleux, Châteauneuf sur Loire,
Fleury les Aubrais, Ingré, La Chapelle Saint Mesmin, La Ferté Saint Aubin, Mareau aux Prés, Olivet, Orléans, Rozières en Beauce, Saint Cyr
en Val, Saint Denis de l'Hôtel, Saint Denis en Val, Saint Jean de Braye, Saint Jean de la Ruelle, Saint Pryvé Saint Mesmin, Semoy, Saint Jean
le Blanc, Uniformation
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.44
23.
Le budget
L’évolution globale
Poursuivant la tendance de 2011, justifiée par des baisses progressives de subventions, le budget a de nouveau
diminué nettement en 2012 (-8,5%), avec un montant total de 672 761€.
Poursuivant les efforts consentis les années précédentes pour limiter les dépenses, le CRIJ est parvenu à
maintenir ce budget à un quasi équilibre, enregistrant un déficit de 715€ (soit 0,1% du budget).
Les charges
La répartition des charges est restée comparable aux années précédentes, avec une part fortement
prépondérante de 63% consacrée au personnel, 16% consacrés aux locaux et 21% répartis entre l’ensemble des
autres dépenses.
Les produits
En termes de produits, là encore, la structure globale n’a pas significativement évolué.
Une baisse globale est néanmoins enregistrée, liée principalement à une diminution de certaines
subventions (région, département). Une diminution, importante également, est à noter dans les remboursements
de frais de maladie et formation, liée à la fin du congé individuel de formation d’une des documentalistes, ayant
démissionné en 2011.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.45
Les investissements
L’année 2012 a été exceptionnelle en termes d’investissements. En raison du vieillissement problématique de
l’équipement informatique, et bénéficiant à la fois d’un excédent budgétaire 2011 et de subventions spécifiques
dans le cadre du dispositif WebOcentre (Feder et Région), des investissements importants ont été réalisés pour
renouveler les postes informatiques des salariés, du public, de même que la plateforme mobile multimédia.
Les projections pour 2013
En raison de l’annonce d’une nouvelle baisse des financements de l’Etat à la fin de l’année 2012, les projections
budgétaires pour 2013 indiquent un fort déficit prévisionnel, confirmant la fragilité financière du CRIJ, connue de
longue date. Une réflexion spécifique a été engagée par les membres du bureau dès la fin 2012 pour identifier des
pistes de solution possibles à long terme.
Ce travail devra être poursuivi en 2013, en tenant compte des évolutions de financements et de fonctionnement du
CIDJ à venir, dans le même temps qu’un travail de transition du bureau, suite à l’élection notamment d’un nouveau
président du CRIJ lors de l’assemblée générale d’avril.
Orientations spécifiques pour la vie associative en 2013 :
- Analyser précisément toutes les pistes d’économie et/ou de nouveaux financements pour un équilibrage du
budget en 2014
- Rechercher de nouveaux locaux pour l’implantation future des bureaux du CRIJ
- Assurer la transition avec un futur bureau et président du CRIJ.
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.46
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.47
Cent
Centre Ré
Régional Information Jeunesse (CRIJ) du Centre
3-5, boulevard de Verdun
45 000 ORLEANS
Tél : 02-38-78-91-70 – Fax : 02-38-62-70-22
Courriel : direction.crij@ijcentre.fr
Site internet : www.informationjeunesse-centre.fr
Accueil et information du public :
3/5 boulevard de Verdun – 45 000 ORLEANS
Tél : 02-38-78-91-78 – Fax : 02-38-62-70-22 – Courriel : crij@ijcentre.fr
Jours et heures d’ouverture :
lundi, mardi, mercredi, vendredi : 10h - 18h
jeudi : 14h – 18h
CRIJ Centre – Rapport d’activité 2012– p.48
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising