Bulex-MASTERTWIN CONDENS

Bulex-MASTERTWIN CONDENS
Notice d’emploi et manuel d’installation
Chaudière à gaz
• MasterTWIN CONDENS
NB: Montage und Bedienungsanleitungen sind verfügbar in Deutschen.
INDEX
Avertissements.............................4
Données Techniques ................... 6
Partie pour l’utilisateur
Dimensions .......................................................................... 7
Hauteur disponible pour le circuit ...................................... 8
Plaque signalétique .......................................................... 10
Identification CE ............................................................... 10
Instructions pour l’installation ...11
Décrets, normes, directives ................ 11
Garantie constructeur / Responsabilité 11
Note pour les pays de la CEE: ....................................... 13
Vidange pour siphon trop plein ............ 13
Instruction concernant l’utilisateur ....... 13
Positionnement de la chaudière .......... 14
Caractéristiques de l’air aspiré ....................................... 14
Installation en intérieur ..................................................... 14
Manutention de la chaudière ............... 15
Fixation de la chaudière ...................... 17
Raccords hydrauliques ........................ 18
Partie réservée au Technicien
Vitesse du circulateur ......................................................
Alimentation en eau sanitaire ..........................................
Circuit de chauffage .........................................................
Evacuation des condensats ............................................
Remplissage du circuit ........................
Branchements de gaz .........................
Branchements Electriques ..................
Debouches des terminaux ...................
Typologies d’évacuation
Mastertwin Condens ......................
19
19
19
19
20
21
22
24
27
Système flexible condensation pour raccordement
cheminée (installation de type C93) ................... 29
Instructions pour la mise en
service, le réglage et la
maintenance ...............................33
Opérations pour la première mise
en route .........................................
Opérations pour la maintenance ..........
Accès aux dispositifs manuels
de réglage ......................................
Précharge du vase d’expansion
sanitaire .........................................
Purge de l’échangeur principal ............
Nettoyage du groupe de combustion ...
Réglages HYDRAULIQUES ................
Vidage du circuit
et du serpentin de ballon ................
Vidange du ballon ...............................
Contrôle et remplaçement
de l’anode de magnésium ..............
Alarmes réservées au Technicien .......
Restauration de la pression du circuit .
Avertissements concernant la
maintenance ..................................
Schéma électrique
Mastertwin Condens ......................
Composants
Mastertwin Condens ......................
34
35
36
36
37
38
40
40
40
41
41
42
43
44
45
Opération techniques
de réglage et de maintenance ...46
Programmation des réglages ............... 46
Procédure générale .......................................................... 46
Chiffres et description des paramètres ......................... 47
Réglage de l’allumage lent .................. 52
Réglage de la puissance MAX de
chauffage ....................................... 52
2
Index
Instructions pour l’utilisation .....53
53
53
53
54
Mise en marche ................................................................
Arrêt (stand-by) .................................................................
Mode “ÉTÉ ” ......................................................................
Mode “HIVER” ..................................................................
Fonction PLUS .................................................................
Réglage de la température ambiante .............................
Remplissage du circuit ....................................................
Protection antigel ..............................................................
Fonction anti-légionnelle ..................................................
Partie pour l’utilisateur
Avertissements concernant la mise
en service de l’appareil ..................
Prescriptions .......................................
Avertissements ...................................
Instructions pour la mise en marche,
le fonctionnement et l’arrêt .............
54
54
54
54
55
55
55
56
56
Commandes et indicateurs
dans le détail ................................. 57
Blocage de la chaudière
et codes d’alarme .......................... 59
Inactivité de la chaudière .................... 64
Mise en sécurité ............................................................... 64
Stand-by et fonction antigel/antiblocage ....................... 65
Fonction “Antigel Environnement” .................................. 66
Partie réservée au Technicien
Eventuels dysfonctionnements ........... 66
Avertissement durant l’utilisation ........ 67
Index
3
AVERTISSEMENTS
L’APPAREIL NE DOIT ÊTRE UTILISÉ QU’AVEC LES TYPES DE GAZ
INDIQUÉS SUR LA PLAQUE SIGNALÉTIQUE.
IMPORTANT
LA PREMIÈRE MISE EN MARCHE DE LA CHAUDIÈRE DOIT ÊTRE
EFFECTUÉE PAR UN PROFESSIONNEL QUALIFIÉ SELON LES NORMES
EN VIGEUR.
Partie réservée au Technicien
Partie pour l’utilisateur
ATTENTION
SYMBOLES UTILISÉS DANS CE MANUEL:
DANGER: Les avertissements précédés par ce symboles DOIVENT être suivis à la lettre
pour éviter des incidents d’origine mécanique ou générale (ex. blessures ou contusions).
DANGER: Les avertissements précédés par ce symboles DOIVENT être suivis à la lettre
pour éviter des incidents d’origine ÉLECTRIQUE (électrocution).
DANGER: Les avertissements précédés par ce symbole DOIVENT être suivis à la lettre
pour éviter des incidents d’origine THERMIQUE (brûlures).
Attention: Les avertissements précédés par ce symbole DOIVENT être suivis pour éviter
des malfonctionnements et/ou dommages matériels à l’appareil ou sur d’autres objets.
4
Avertissements
Le manuel d’instructions fait partie intégrante et essentielle du produit et fait également partie de l’équipement de chaque chaudière.
Lire attentivement les avertissements contenus dans le manuel puisque celles-ci vous fourniront des
indications importantes en ce qui concerne la sécurité d’installation, d’utilisation et de maintenance.
— Conserver ce manuel avec soin pour consultation ultérieure.
— Le terme “personnel professionellement qualifié” signifie un personnel ayant une compétence technique
professionnelle concernant le secteur des composants de circuits de réchauffement à usage domestique
et production d’eau chaude.
— Les opérations qui peuvent etre effectuées par l’utilisateur sont contenues EXCLUSIVEMENT dans le
chapitre “Instructions pour l’utilisation”.
— Toute responsabilité contractuelle et extracontractuelle de la part du constructeur est exclue pour les
dommages causés par des erreurs d’installation et durant l’utilisation, et pour toute opération n’observant pas les normes nationales et locales en vigueur et également les instructions données par le constructeur lui-même.
Partie pour l’utilisateur
— L’installation doit être effectuée conformément au normes Nationales et Locales en vigueur, par un personnel professionnellement qualifié et selon les instructions du constructeur. On rappelle l’extrême importance et l’obligation de la ventilation permanente de la pièce où est installée la chaudière à tirage forcé
avec prise d’air frais dans le local (type B2), à réaliser et/ou dimensionner conformément aux normes
nationales et locales en vigueur.
— Important: cette chaudière sert à réchauffer l’eau à une température plus basse que celle d’ébullition à pression
atmosphérique; celle-ci doit donc être raccordée à un circuit de réchauffement et/ou à un réseau de distribution d’eau
chaude compatible avec ses prestations et sa puissance.
— Ne laissez jamais à la portée des enfants tout matériel retiré de la chaudière (carton, clous, sacs en
plastique, etc.):cela représente une source de danger pour eux.
— En cas de panne ou de dysfonctionnement, désactiver l’appareil mais n’effectuer aucune tentative de
réparation ou d’intervention directe.
— Ne pas obstruer, même momentanément et/ou partiellement les terminaux d’aspiration et d’évacuation.
— Ne pas laisser de matériaux inflammables, ni liquides, ni solides (ex. papier, chiffons. plastique ou polystyrol)
autour de la chaudière.
— N’appuyer aucun objet sur le chauffe-eau.
L’assistance et la réparation de la chaudière devra être effectuée uniquement par du personnel professionnellement
qualifié, en utilisant exclusivement des pièces de rechange originales. Le non-respect des avertissements ci-dessus peut
compromettre la sécurité de l’appareil.
— Si vous décidiez de ne plus utiliser l’appareil, vous devrez rendre non dangereuses les pièces qui peuvent représenter
des sources de danger potentiel.
— Si l’appareil devait être vendu ou cédé à un autre propriétaire ou si vous deviez déménager et laisser sur place la
chaudière, assurez-vous que le manuel accompagne toujours l’appareil de façon à ce que celui-ci puisse toujours être
consulté par le nouveau propriétaire et/ou l’installateur.
— La chaudière devra être destinée uniquement à l’usage pour lequel elle a été prévue. Tout autre usage sera considéré
comme inadapté et donc dangereux.
— L’utilisation de l’appareil pour des fonctions différentes de celles prévues est donc interdit.
— Cet appareil doit être installé exclusivement au sol.
Avertissements
5
Partie réservée au Technicien
— Avant d’effectuer toute opération de nettoyage et de maintenance, débrancher l’appareil du réseau d’alimentation électrique en appuyant sur l’interrupteur du circuit et/ou grâce aux boutons d’arrêt spécifiques.
Unité
de mesure
n°
Mastertw in Condens
0694 BR 1164
I2E(S)B ; I3P
Catégorie
Type
Température de fonctionnement (min ÷ max)
Gaz de référence
°C
B 23 - B 23p - C 13 - C 33 - C 43 - C 53 - C 83 - C 93
0 à 60
G20
G25
G31
kW
kW
kW
kW
kW
kW
32.0
7.0
31.0
6.7
33.9
7.3
5
5
5
mg/kWh
48.6
3.5
40.6
CO corrigé 0% O2 (a Qn)
ppm
148
37.8
117
CO corrigé 0% O2 (a Qr)
ppm
4.0
1.6
2.9
%
9.3
7.6
10.1
Débit Thermique max. (Hi)
Débit Thermique min. (Hi)
Puissance Thermique max. (Hi) 60°/80°C *
Puissance Thermique min. (Hi) 60°/80°C *
Puissance Thermique max. (Hi) 30°/50°C **
Puissance Thermique min. (Hi) 30°/50°C **
Classe NOX
NOX pondéré
CO2 (a Qn)
25.8
5.6
24.9
5.3
27.3
5.8
32.0
7.0
31.0
6.7
30.5
7.3
%
8.7
7.0
9.5
l/h
l/h
pH
2.9
0.8
2.8
2.9
0.8
2.8
1.9
0.7
2.8
RENDEMENT MESURE'
Rendement nominal à 60°/80°C *
Rendement à 30% Qn à 60°/80°C *
Rendement nominal à 30°/50°C **
Rendement à 30% Qn à 30°/50°C **
%
%
%
%
98.0
99.9
105.9
107.4
°C
30 à 80 / 25 à 45
l
bar
bar
°C
°C
12
1
3
85 / 50
5 / 30
Prélèvement continu ∆T 25°C
Prélèvement continu ∆T 30°C
Débit particulier avec température accumulation bouilleur à valeur max. (EN625)
Capacité bouilleur
Pression max . sanitaire
Vase d'expansion sanitaire
l/min
l/min
l/min
l
bar
l
17.8
14.8
22
120
6
5
Pression vase d'expansion
Champ de sélection électronique permise (min÷max) temperérature bouilleur
bar
°C
(charger à la pression de l' eau sanitaire à l' entrée de la chaudière)
30÷ 60
V / Hz
W
220-240/50
(230V)
144
IPX4D
Largeur - Hauteur - Profondeur
Poids net avec bouilleur vide
mm
kg
Voir figure "DIM ENSIONS"
137
BRANCHEMENTS (S=Evacuation)
Arrivée/Retour chauffage
Arrivée/Retour principal pour unité du bouilleur
Entrée/Sortie d'eau sanitaire
Raccord Gaz à la chaudière
Raccord Gaz au robinet (kit raccords standards)
Diamètre tuyau d'évacuation des condensats
Diamètre tuyau aspiration /évacuation concentrique
Longueur tuyau concentrique horizontale min÷max
Longueur tuyau concentrique vertical min÷max
Longueur tuyaux Ø60mm séparés horizontal min÷max
Longueur tuyau d'évacuation Ø60mm type B23 horizontal min÷max
Longueur système Ø80mm separé et B23 horizontale min÷max
Hauteur résiduelle ventilateur
Inc
Inc
Inc
Inc
Inc
mm
mm
m
m
m
m
m
Pa
¾"
¾"
½"
¾"
½"
25
100 / 60
1÷ 10
1÷ 12
1÷15 (max S=14)
0.5÷15
1÷52 (max S=51)
40 ÷ 150
DONNEES CHAUFFAGE
Plage de température (min÷max)
zone principale, avec plage à température normale / basse
Vase d'expansion
Pression vase d'expansion
Pression max durant l'utilisation
Température max standard / réduit
Température fonction antigel on / off
BE l2E(S)B:
I3P:
CO2 (a Qr)
Quantité de condensation à Qn (a 30°/50°C **)
Quantité de condensation à Qr (a 30°/50°C **)
Valeur du pH des condensats
veut dire que l’appareil fonctionne au gaz naturel (G20/G25),
veut dire que l’appareil fonctionne au propane (G31).
DONNEES TECHNIQUES
Certification CE
CARACTERISTIQUES ELECTRIQUES
Tension/Fréquence (tension nominale)
Puissance
Protection
DIMENSIONS
PRESSIONS D' ALIMENTATION GAZ
Gaz de référence
Pression nominale
Diamètre diaphragme calibré GAZ
mbar
mm
G20
20
6.4
G25
25
6.4
3.38
3.94
0.74
0.86
G31
37
4.6
CONSOMMATION DE GAZ
m3/h
kg/h
m3/h
kg/h
Qmax
Qmin
6
Données techniques
2.48
0.54
* = avec température de l’eau en retour qui NE permet PAS la condensation;
** = avec température de l’eau en retour qui permet la condensation
Partie réservée au Technicien
DONNEES CONCERNANT LE SANITAIRE
Dimensions
Mastertwin Condens
607
612
601
210
1392_2_R00
M1
Branchements
hydrauliques
sur la
chaudière*
M1 Alimentation circuit (3/4”)
R1 Retour circuit (3/4”)
TA Position indicative branchement
thermostat d’ambiance
G Gaz (3/4")
R I Retour Recyclage
(en option - 3/4”)
C
Sortie d’eau chaude (1/2")
M I X Sortie d’eau chaude avec valve
mélangeuse (en option - 1/2")
F
Entrée eau froide (1/2”)
L
Position indicative branchement
alimentation électrique
SC Evacuation Condensats
R1
365
Branchements
hydrauliques
sur la
chaudière*
F
(1688)
L
125
793
117
1750
C
MIX
140
G
RI
60 60 60
TA
600
93
268
3
2
1
73
212
1396_R00
239
* Les répartitions des branchements hydrauliques
montrées dans cette figure sont relatives aux
branchements directement sur la chaudière.
Pour les répartitions sur gabarit réalisables sur les
parois avec l’utilisation du Kit Branchements
original spécifique, voir le paragraphe “Fixation de
la chaudière”.
1
Evacuation
2
Aspiration pour système coaxial
3
Aspiration pour système dédoublé
Données techniques
7
Partie réservée au Technicien
SC
Hauteur disponible pour le circuit
Hauteur mH
Prevalenza
m H22OO
MOD. Mastertwin Condens
avec selecteur en vitesse II et III
(circuit by-pass non déconnectable)
6
1450
R00
5,5
5
4,5
4
3,5
3
2,5
2
1,5
1
0,5
0
0
200
400
600
800
1000
1200
1400
Portata
Débit l/h
l/h
Partie réservée au Technicien
Remarque: On recommande la
selection des vitesse II ou III.
8
Données techniques
SCHEMA DE FONCTIONNEMENT
SORTIE
ENTRÉE
USCITA
INGRESSO
SANITARIO
SANITAIRE
1
Soupape de sécurité circuit
sanitaire (8 bars)
2 Vase d’expansion sanitaire
3 Robinet d’évacuation ballon
4 Sonde de température du ballon
5 Ballon
6 Soupape de sécurité du circuit
de réchauffement (3 bars)
7 Manomètre
8 Circulateur (avec valve automatique
évacuation de l’air incorporé)
9 Robinet évacuation du circuit
10 Valve à trois sorties motorisée
11 Vase d’expansion du circuit
de réchauffement
RETOUR MANDATA
ARRIVÉE
RITORNO
RISCALDAMENTO
CHAUFFAGE
12 Pressostat manque d’eau
13 Sonde de température de retour du
circuit
14 Sonde de température alimentation
réchauffement
15 Thermostat de sécurité alimentation
réchauffement
16 Soupape manuelle d’évacuation air
groupe de combustion
17 Convoyeur de fumées
18 Chambre étanche
19 Chambre de combustion
20 Brûleur
21 Echangeur principal (secteur
combustion)
ÉVACUATION
GAZ
SCARICO
GAS
CONDENSATION
CONDENSA
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
Tube injection gaz
Système de mélange air/gaz
Ventilateur
Evacuation condensats groupe
combustion
Siphon avec collecteur de condensats
Bouchon pour nettoyage siphon de
condensation
Evacuation siphon trop plein
Bloc gaz
Filtre circuit principal
Circuit By-pass
Filtre d’entrée de l’eau sanitaire
Données techniques
9
Partie réservée au Technicien
Attention: ce schéma a un caractère seulement FONCTIONNEL. Pour la réalisation des raccords hydrauliques, utiliser
EXCLUSIVEMENT le gabarit de fixation ou le dessin contenu
dans le paragraphe“Installation”.
Plaque signalétique
La plaque signalétique certifie l’origine de fabrication et le pays pour lequel cet appareil est destiné.
Attention! L’appareil ne doit être utilisé qu’avec les types de gaz indiqués sur la plaque
signalétique.
•
Assurez-vous que les informations mentionnées sur la plaque signalétique et sur ce document sont compatibles avec les conditions d’alimentation locales.
Identification CE
L’identification CE indique que les appareils décrits dans ce manuel sont conformes aux directives
suivantes:
Directive relative aux appareils à gaz (directive 90/396/CEE du Conseil de la Communauté
Européenne)
•
Directive relative à la compatibilité électromagnétique (directive 89/336/CEE du Conseil de
la Communauté Européenne)
•
Directive relative à la basse tension (directive 73/23/CEE du Conseil de la Communauté
Européenne)
•
Directive relative au rendement des chaudières (directive 92/42/CEE du Conseil de la
Communauté Européenne)
Partie réservée au Technicien
•
10
Instruction pour l’installation
INSTRUCTIONS
POUR L’INSTALLATION
L’installation doit être effectuée conformément aux normes Nationales et Locales en vigueur, par un
personnel professionnellement qualifié et suivant les instruction du constructeur. Les références aux
lois et normes nationales, citées ci-après, sont indicatives puisque les lois et les normes peuvent
subir des variations et des ajouts de la part des autorités compétentes. Veuillez également respecter les éventuelles normes et dispositions locales en vigueur sur le territoire où l’installation a lieu.
Décrets, normes, directives
Lors de l’installation et de la mise en fonctionnement de l’appareil, les arrêtés, directives, règles
techniques, normes et dispositions ci-dessous doivent être respectés dans leur version actuellement en vigueur.
•
Normes NBN D 51-003, D 30-003, B 61-002
•
Règlement général sur les installations électriques et, en particulier, l’obligation de raccordement à une prise de terre.
•
Directives existantes de la compagnie d’eau et les directives BELGAQUA
•
Directives RGPT
Garantie constructeur / Responsabilité
Merci d’avoir choisi Bulex, leader européen de la chaudière murale au gaz.
Bulex garantit cet appareil contre tous vices de fabrication ou de matière pendant une durée de
DEUX ans à compter de l’installation.
Son installation doit être nécessairement réalisée par un professionnel agréé, conformément à la
notice d’installation qui y est jointe, suivant les règles de l’art et dans le respect des normes officielles et règlements en vigueur.
La garantie couvre la réparation et/ou le remplacement de pièces reconnues défectueuses par
Bulex, ainsi que la maind’œuvre nécessaire pour y procéder. Elle ne profite qu’à l’utilisateur, pour
autant que celui-ci emploie l’appareil en bon père de famille suivant les conditions normales prévues
dans le mode d’emploi. Sauf convention particulière dûment prouvée par écrit, seul notre service
après vente Bulex service est habilité à assurer le service de la garantie et seulement sur le territoire de la Belgique et du Grand-Duché du Luxembourg.
A défaut, les prestations de tiers ne sont en aucun cas prises en charge par Bulex.
La garantie se limite aux seules prestations prévues. Toute autre demande, de quelque nature que
ce soit (exemple: dommages-intérêts pour frais ou préjudices quelconques occasionnés à l’acheteur ou à un tiers quelconque, etc.) en est expressément exclue.
Instruction pour l’installation
11
Partie réservée au Technicien
Cet appareil a été fabriqué et contrôlé avec le plus grand soin. Il est prêt à fonctionner (les réglages
ont été faits en usine).
La validité de la garantie est subordonnée aux conditions suivantes:
•
cette notice et son étiquette code barres doivent être présentées avec l’appareil qu’elles
couvrent; leur perte entraîne celle de la garantie.
•
le bon de garantie doit être complètement rempli, signé, cacheté et daté par l’installateur
agréé.
•
il doit être renvoyé, dans la quinzaine de l’installation à Bulex. A défaut, la garantie prend
cours à la date de fabrication de l’appareil, et non à sa date d’installation.
•
le numéro de fabrication de l’appareil ne doit être ni altéré ni modifié,
•
l’appareil ne doit avoir subi aucune modification ou adaptation, hormis celles éventuellement exécutées par du personnel agréé par Bulex, avec des pièces d’origine Bulex, en
conformité avec les normes d’agrément de l’appareil en Belgique,
•
l’appareil ne peut être, ni placé dans un environnement corrosif (produits chimiques, salon
de coiffure, teintures, etc.), ni alimenté par une eau agressive (adjonction de phosphates,
silicates, dureté inférieure à 6°F).
Partie réservée au Technicien
Une intervention sous garantie n’entraîne aucun allongement de la période de garantie. La garantie
ne joue pas lorsque le mauvais fonctionnement de l’appareil est provoqué par:
•
une installation non conforme,
•
une cause étrangère à l’appareil telle que :
-
tuyaux d’eau ou de gaz chargés d’impuretés, manque de pression, inadaptation ou
modification de la nature et/ou des caractéristiques des fluides (eau, gaz, électricité),
-
tuyaux de chauffage en matière synthétique et sans ajout d’un inhibiteur,
-
usage anormal ou abusif, erreur de manipulation par l’utilisateur, manque d’entretien,
entartrage, négligence, heurt, chute, manque de protection en cours de transport,
surcharge, etc.,
-
gel, force majeure, etc.,
-
intervention d’une main-d’œuvre non compétente,
-
électrolyse,
-
utilisation de pièces non d’origine.
La visite du service après-vente se fera uniquement sur demande. Durant les deux premier mois de
garantie, le déplacement est gratuit s’il est justifié.
Durant les 22 mois suivants, un forfait déplacement égal à 50% du forfait de déplacement dépannage sera facturé par le service après-vente bulex service.
Est débitrice de la facture éventuelle, la personne qui a demandé l’intervention, sauf accord préalable et écrit d’un tiers pour que la facture lui soit adressée.
En cas de litige, la Justice de Paix du 2ème Canton de Bruxelles, le Tribunal de Première Instance
ou de Commerce et, le cas échéant, la Cour d’Appel de Bruxelles, sont seuls compétents.
12
Instruction pour l’installation
Note pour les pays de la CEE:
Cet appareil a été conçu, agréé et contrôlé pour répondre aux exigences du marché belge.
La plaque signalétique posée à l’intérieur de l’appareil certifie l’origine de fabrication et le pays pour
lequel ce produit est destiné.
Si vous constatiez autour de vous une anomalie à cette règle, nous vous demandons de contacter
l’agence Bulex la plus proche. Nous vous remercions par avance de votre collaboration.
Vidange pour siphon trop plein
SSC
Instruction concernant
l’utilisateur
1405R00
Le siphon de la chaudière est muni d’une évacuation supplémentaire de sécurité [SSC] qui protège le brûleur au cas (très rare) où
les condensats ne réussiraient pas à s’écouler correctement par
l’évacuation en aval du siphon. Cette évacuation est facilement
accessible sur le côté gauche de la chaudière. Si vous souhaitez
l’utiliser, reliez au porte-caoutchouc [SSC] un tuyau flexible adapté
pour la condensation et insérez-le, en évitant les plis ou les engorgements, dans une évacuation adaptée, par exemple l’entonnoir
d’évacuation des condensats ou de la soupape de sécurité.
Au terme de l’installation, l’Installateur devra:
— informer l’utilisateur sur le fonctionnement de la chaudière et sur les dispositifs de sécurité;
Partie réservée au Technicien
— remettre à l’utilisateur ce manuel et sa propre documentation, correctement remplis là où cela
est nécessaire.
Instruction pour l’installation
13
Positionnement de la chaudière
Caractéristiques de l’air aspiré
Le local d’installation du chaudière doit être conforme aux normes NBN B 61-002 montrées.
L’aspiration de l’air doit avoir lieu dans un endroit ne contenant pas de polluants chimiques (fluor,
chlore, soufre, ammoniaque, agents alcalins ou agents similaires).
Dans le cas d’installation de chaudières dans des environnements avec présence, non négligeable,
de substances chimiques nocives (par exemple des salons de coiffure, des teintureries) il est
nécessaire d’installer des appareils de type C.
Installation en intérieur
Puisque le foyer a une puissance thermique inférieure à 35 kW (environ 30000 Kcal/h), aucune
caractéristique particulière n’est exigée pour le lieu d’installation. En somme, ce sont toutes les
bonnes normes d’installation capables de garantir un fonctionnement sur et régulier qui devront être
observées et respectées.
IMPORTANT:
Deux appareils dédiés au même usage dans la même pièce ou dans des pièces directement communicantes, d’un débit thermique total supérieur à 35 kW, constituent une centrale thermique et
sont donc sujets aux dispositions du NBN B 61-002.
— La puissance de plusieurs appareils dédiés à un usage différent (par ex. cuisson et chauffage),
installés à l’intérieur d’une même unité immobiliaire à usage habitatif, ne doit pas être ajoutée.
Partie réservée au Technicien
— La présence d’autres appareils (ex. plaque de cuisson peut demander la réalisation d’ouvertures
supplémentaires pour la ventilation/aération ou l’agrandissement de celles déjà existantes, conformément aux Normes et Lois Nationales et Locales en vigueur.
VENTILATION DES PIÈCES en cas de modèles à tirage naturel ou à tirage forcé avec
aspiration à partir de l’air environnant (type d’appareil B2)
On rappelle l’extrême importance et l’obligation de la ventilation permanente de la
pièce dans laquelle est installée la chaudière à tirage forcé avec aspiration à partir de
l’air environnant (type d’appareil B2), qui doit être réalisée et/ou dimensionner conformément aux normes Nationales et Locales en vigueur.
INSTALLATIONS DANS DES PIÈCES OU LA TEMPÉRATURE PEUT ATTEINDRE 0°C:
La chaudière est munie d’un système antigel qui empêche aux éléments internes d’atteindre des
températures inférieures à 5°C. Ce système exige la présence d’alimentation en électricité et gaz
ainsi que la pression exacte à l’intérieur du circuit de chauffage.
Dans le cas d’installation dans des lieux où la température ambiante peut atteindre 0°C il est vivement conseillé de protéger le circuit de chauffage en introduisant à l’intérieur de celui-ci un liquide
antigel. Voir également les paragraphes “Remplissage du circuit” et “Inactivité de la chaudière”.
14
Instruction pour l’installation
Manutention de la chaudière
Pour la manutention de la chaudière, on recommande vivement d’observer scrupuleusement
la séquence reportée ci-dessous de façon à éviter des dommages sur la chaudière même.
a) Démonter le panneau [1] des branchements hydrauliques: déserrer les 3 vis de fixation de
l’étrier [2] et tirer ensuite le panneau vers l’extérieur et le déboiter;
b) Démonter le manteau frontal [3]: sur la chaudière même, déserrer les vis de fixation [4] et
déboiter le manteau frontal en le poussant vers le haut;
a
b
4
1
Partie réservée au Technicien
1373_1_R00
3
2
Instruction pour l’installation
15
c) Démonter les portes latérales: sur la chaudière même, déserrer les vis [5] et déboiter le manteau
latéral [6] vers le haut, puis desserrer les vis [7] et déboiter le manteau latéral [8];
d) Enlever la chaudière de la palette et visser les pieds réglables [9] selon la position indiquée sur
la figure;
e) Positionner la chaudière sur le sol et remonter la structure du manteau en effectuant les opérations décrites ci-dessous dans l’ordre indiqué et dans le sens inverse.
7
c
5
8
d
9
16
Instruction pour l’installation
1375_1_R00
Partie réservée au Technicien
1374_1_R00
6
Fixation de la chaudière
NOTE: Un calibre en papier favorisant le positionnement des branchements est disponible (en
utilisant le Kit de Raccords Standards) déjà dans le kit. Si vous n’utilisez pas le Kit Raccords
Standard, voir la position des branchements hydrauliques de la chaudière sur la figure “DIMENSIONS” (section “Données Techniques” de ce manuel ).
— Veuillez prendre en considération, en plus de l’encombrement de la chaudière. les espaces
nécessaires pour la manutention. On vous conseille 280mm du coté droit, là où se trouve le
panneau d’accès aux raccords.
— Fixer le calibre au mur en prenant soin de positionner la marge supérieure A à 1750 mm par
rapport au niveau du sol.
— Prédisposer les tubes du circuit arrivéeretour, eau froide, eau chaude, gaz et
branchements électriques en respectant
le calibre ou les mesures indiqués sur la
figure.
— Enlever le calibre.
— Positionner la chaudière en réglant son
hauteur à l’aide des pieds.
— Retirer les bouchons de plastique mis
pour protéger les tubes de la chaudière.
Arrivée Circuit (3/4")
Partie réservée au Technicien
Retour Circuit (3/4")
Thermostat température ambiante
Gaz (3/4")
Sortie Eau Chaude (1/2")
Entrée Eau Froide (1/2")
Ligne Electrique
Zone conseillée pour évacuation des
condensats
Remarque: Dimension valable en installant
seulement le kit raccords original spécifique
Instruction pour l’installation
17
— Brancher la chaudière aux raccords prévus en interposant un robinet sur la ligne d’eau froide en
arrivée. Nous conseillons par ailleurs d’installer des robinets également sur les lignes d’arrivée
et de retour du circuit de chauffage.
Les raccords hydrauliques ne sont pas conçus pour l’utilisation de chanvre, scotch en teflon
et autres produits ressemblants. On conseille d’utiliser des raccords à bride tournante en
glissant un joint à bayonnette à la mesure et au matériau adaptés, en les serrant sans forcer
excessivement.
— Pour le raccord des conduits d’aspiration et/ou d’évacuation voir le paragraphe “Typologies
d’évacuation”, où les mesure se rapport au fil supérieur de la chaudière.
Raccords hydrauliques
CONSEILS ET SUGGESTION POUR ÉVITER
LES VIBRATIONS ET LES BRUITS DANS LES CIRCUITS
— Eviter l’emploi de tuyaux aux diamètres réduits;
— Eviter l’emploi de coudes à petit rayon et des réducteurs de sections importants.
NETTOYAGE ET PROTECTION DE L’INSTALLATION
Le rendement, la durée et la sécurité des chaudières, tout comme celle des installations thermiques
en général, pour tous leurs composants, dépendent des caractéristiques des eaux qui les alimentent et de leur traitement.
Partie réservée au Technicien
Un traitement de l’eau correct permet en effet de protéger au fil du temps les installations de la
corrosion (qui produit de perçages, du bruit, et pertes diverses, etc.) tout comme cela les protègent
des incrustations de calcaire, qui réduisent drastiquement le rendement lors du l’échange thermique
(N.B. 1 mm d’incrustations de calcaire est capable de réduire de plus de 18% le rendement thermique du corps chauffant sur lequel le calcaire s’est déposé).
Bulex® garantit ses produits seulement si les caractéristiques de l’eau sont conformes à ce que prévoit
la norme technique UNI CTI 8065, rappelée également dans les lois sur l’économie d’énergie.
Laver soigneusement le circuit de chauffage avec de l’eau avant de brancher la chaudière. Ce nettoyage permet d’éliminer les résidus tels que les gouttes de soudure, les déchets, le chanvre, le mastic, des dépots vaseux de toute origine, de la rouille et d’autres
impuretés à l’intérieur des tuyaux et des radiateurs. Ces substances pourraient se déposer à
l’intérieur de la chaudière et risqueraient d’endommager le circulateur.
— Dans le cas d’installations vieilles ou particulièrement sales, pour le lavage utiliser des
produits spécifiques à l’efficacité prouvée, avec les doses exactes selon les indications de
leur producteur.
— Pour les installations avec chaudières à condensation et distribution sur sol et/ou à basse température, le traitement de l’eau doit être effectué en prévoyant que le produit chimique utilisé pour
le conditionnement de l’eau dans le circuit soit capable d’effectuer une action filmante (protection des corrosions et des incrustations), ainsi qu’une action bactériostatique et anti-algues.
18
Instruction pour l’installation
Vitesse du circulateur
Le circulateur possède un sélecteur qui permet de réduire sa vitesse, pour diminuer le bruit éventuel causé
par la circulation trop rapide du liquide dans les petits
circuits de chauffage.
Alimentation en eau sanitaire
La pression de l’eau froide ne doit pas dépasser 6 bars.
Par ailleurs, pour un fonctionnement optimal de la chaudière, celle-ci devrait être supérieure à 1 bar. Une pression d’entrée trop basse risquerait de ne pas
permettre le rétablissement correct de la pression dans le circuit de chauffage, et réduire par conséquent le débit d’eau chaude disponible vers la chaudière.
Dans le cas de pressions supérieures à 6 bars, il est INDISPENSABLE d’installer un réducteur de pression en amont de la chaudière.
La dureté de l’eau d’alimentation conditionne la fréquence de nettoyage de l’échangeur. Par ailleurs,
la présence dans l’eau de résidus solides ou d’impuretés (par exemple dans le cas de nouvelles
installations) pourrait compromettre le bon fonctionnement des éléments composant la chaudière.
Si la dureté de l’eau est supérieure à 25° fr. il vous est nécessaire de prévoir un adoucisseur pour
ramener la dureté de l’eau à des valeurs inférieures à 25° fr.
Circuit de chauffage
— Puisque durant le fonctionnement, la pression du circuit de chauffage augmente, assurez-vous
que sa valeur maximale ne dépasse pas la pression max d’utilisation (réf. tableau des “Données
Techniques”).
Evacuation des condensats
Insérer le tube flexible d’évacuation à l’intérieur de l’entonnoir d’évacuation (ou un autre dispositif de
raccord pouvant etre inspecté) spécialement à cet effet, ou bien dans l’entonnoir d’évacuation de la
valve de sécurité, si cette évacuation est apte à recevoir les liquides acides de la condensation.
L’installation doit être réalisée de facon à éviter le gel des condensats. Avant la mise en service de
l’appareil, assurez-vous que les condensats puissent s’évacuer correctement.
Attention! Bulex décline toute responsabilité (dégâts des eaux) en cas de non raccordement
des soupapes de sécurité aux égouts.
Instruction pour l’installation
19
Partie réservée au Technicien
— Relier les évacuation de sécurité de la chaudière à un entonnoir d’évacuation. Si vous ne reliez
pas les évacuations, les soupapes de sécurité, en cas d’entrée en fonction, elles inonderaient la
pièce et le constructeur de la chaudière n’aurait aucune responsabilité en cela.
Remplissage du circuit
Après avoir effectué touts les branchements de l’installation, on peut procéder au remplissage du
ballon et du circuit de chauffage.
Dans le cas d’installation de la chaudière dans des pièces où la température ambiante peut
descendre en dessous de 0°C, on conseille vivement d’insérer dans le circuit de chauffage
une solution antigel spéciale pour circuit de chauffage à base de glycol propylénique, en
suivant les indications fournies par ceux qui le produisent. Ne pas ajouter de produits antigel
ou anticorrosion dans l’eau de chauffage avec des doses de concentrations erronées. L’ajout
de ces substances dans l’eau de chauffage peut provoquer la déformation des joints et causer des bruits anormaux durant le fonctionnement.
L’entreprise Bulex® n’assume aucune responsabilité pour les dommages éventuels.
Informer l’utilisateur sur la fonction antigel de la chaudière et sur le produit antigel introduit dans le circuit de chauffage.
Durant l’opération de “remplissage du circuit”, la chaudière NE doit PAS être alimenté électriquement.
L’opération de remplissage doit être effectuée avec soin en respectant les phases suivantes:
1) Remplissage du ballon
a) Ouvrir le robinet de distribution de l’eau chaude;
b) ouvrir peu à peu le robinet installé sur l’entrée d’arrivée d’eau froide dans la chaudière;
c) quand il ne ressort que de l’eau du robinet de distribution, fermez-le.
2) Remplissage du circuit de chauffage (avec eau)
Partie réservée au Technicien
a) Ouvrir les valves de purge des radiateurs;
b) vérifier que le bouchon de la valve automatique
de purge de l’air, incorporé dans le circulateur
de la chaudière, soit partiellement dévissé: dans
le cas contraire vissez-le complètement puis
dévisser d’un tour et demi - 2 tours; laissez
comme ça même par la suite pour le fonctionnement normal;
c) assurez-vous que les éventuelles valves de
purge d’air automatiques, installées sur le circuit, fonctionnent correctement;
1
d) procéder au remplissage du circuit;
e) fermer les valves de purge des radiateurs dès
que de l’eau en ressort;
1370_1_R00
f) contrôler à l’aide au manomètre [1] que la pression atteigne la valeur optimale de 1 à 1,5
bars (minimum 0,5 bar) puis fermer le dispositif de remplissage;
g) répéter les opérations ci-dessus jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’air qui ressorte des valves de
purge.
20
Instruction pour l’installation
Branchements de gaz
L’installation de la chaudière doit etre effectuée par un professionnel qualifié, puisque une installation erronée peut causer des dommages aux personnes, animaux ou choses, par rapport auxquels
le constructeur ne peut pas etre considéré comme responsable.
Effectuer les vérifications suivantes:
a) le nettoyage de tous les tuyaux du circuit d’adduction de gaz afin d’éviter des résidus éventuels
qui pourraient compromettre le bon fonctionnement de la chaudière;
b) que la ligne d’adduction et la rampe de gaz soient conformes aux normes et prescription en
vigueur;
c) le contrôle de la tenue intérieure et extérieure du circuit et des branchements de gaz;
d) le tuyau d’alimentation doit avoir une section supérieure ou égale à celle de la chaudière;
e) contrôler que le gaz distribué corresponde à celui pour lequel la chaudière a été réglée: Sinon, le
faire modifier par du personnel professionnellement qualifié pour l’adaptation à l’autre gaz;
f)
que, en amont de l’appareil, un robinet d’arrêt agréé ARGB soit installé.
Ouvrir le robinet du compteur et purger l’air contenu dans la totalité du circuit, des tuyaux, des
appareils, en procédant par la suite appareil par appareil.
Il est OBLIGATOIRE d’interposer un joint à bayonnette de taille et matériau adaptés
pour relier le raccord de gaz de la chaudière au tuyau d’alimentation. Le raccord N’EST
PAS ADAPTÉ à l’utilisation de chanvre, scotch en téflon, et autres objets similaires.
Si la chaudière est prédisposée pour le fonctionnement avec Propane commercial G31, n’utilisez jamais de gaz Butan G30 (le gaz Butan G30 se trouve normalement dans les bombones
de gaz transportables pour plaques de cuisson). Nous vous conseillon d’informer à ce
propos le fournisseur de combustible, par exemple en applicant l’autocollant donné
avec la chaudière, sur le réservoir du gaz ou à coté de celui-ci, de façon à ce qu’il soit
bien visible pour l’employé au moment il effectue le ravitaillement.
Avec un fonctionnement au gaz Propane G31, il est absolument nécessaire d’installer
un détendeur de 37 mbar en amont de la chaudière.
Instruction pour l’installation
21
Partie réservée au Technicien
Cette chaudière a été conçue et réglée pour etre alimentée avec les types de gaz indiqués sur la plaque signalétique: G20 / G25 ou G31.
Branchements Electriques
AVERTISSEMENTS GÉNÉRAUX
L’alimentation de la chaudière doit être branchée à un réseau de 220÷240V-50Hz. En tous cas, la
tension d’alimentation doit être comprise dans l’intervalle de –15% ... +10% par rapport à la tension
nominale de l’appareil (230V); Sinon, des dysfonctionnements ou des pannes pourraient avoir lieu.
Il est important de respecter les polarités L-N (phase L=marron; neutre N=bleu) - autrement la
chaudière ne fonctionne pas - et également le branchement de terre (câble jaune-vert).
IL EST OBLIGATOIRE d’installer en amont de l’appareil un INTERRUPTEUR BIPOLAIRE conforme aux normes en vigueur. L’installation doit etre effectuée conformément aux règles d’installation et aux normes en vigueur.
Pour l’alimentation générale de l’appareil à partir du réseau électrique, il n’est pas permis d’utiliser
des adaptateurs, des multiprises ou des allonges.
En cas de remplaçement du câble d’alimentation, utiliser un des types de câbles suivants: H05VVF
ou bien H05-VVH2-F. Il est obligatoire de faire le branchement avec la mise à terre selon les
normes CEI en vigueur. Pour remplacer le câble, libérez-le du passe-fil, ouvrir le couvercle du
panneau et débrancher-le des bornes. Procéder dans l’ordre et dans le sens inverse des indications
ci-dessus pour installer le nouveau câble. En branchant le câble à la chaudière, il est absolument
nécessaire:
— que la longueur du conducteur de Terre soit supérieure d’environ 2cm par rapport aux autres
conducteurs (Phase, Neutre);
— de fixer le câble en l’insérant dans le presse-fil prévu à cet effet.
Faire vérifier par un personnel autorisé que le circuit électrique soit adapté à la puissance maximum
absorbée par l’appareil, comme indiqué sur la plaque, en vous assurant en particulier que la section
du circuit soit suffisante pour la puissance absorbée par l’appareil.
N.B.: Bulex® décline toute responsabilité pour des dommages
pouvant être causés à des personnes, des animaux ou des choses à cause du non-branchement de la mise à la terre et du
non- respect des normes.
1381_R00
Partie réservée au Technicien
La sécurité de l’appareil est assurée seulement quand celui-ci est correctement relié à
un circuit efficace de mise à la terre, élaboré comme le prévoient les normes de sécurité en vigueur.
Si les Thermostat d’Ambiance ou le Chronothermostat (TA) et/ou la
Sonde Externe (SE) sont prévus, effectuer les branchements avec le
connecteur servant à cet effet, situé près du raccord de GAZ, comme
indiqué sur le schéma électrique. Enlevez le pontet si vous voulez
raccorder un thermostat d’ambiance.
Les bornes TA et SE fonctionnent en basse tension: Reliez-y
les câbles SANS POTENTIEL provenants du contact simple du
thermostat /chronothermostat et/ou sonde externe. NE BRANCHEZ PAS à ceux-ci des câbles sous tension, sous aucun
prétexte.
22
Instruction pour l’installation
TA
SE
GAS
ACCÈS AU CIRCUIT ELECTRONIQUE
Les bornes de branchement se trouvent sur la carte électronique. Les câbles d’alimentation leur
sont déjà reliés, pour le Thermostat d’ambiance et pour la sonde extérieure, mais d’autres bornes
sont présentes pour relier d’éventuels kits en option. Pour d’autres détails, voir le Schéma électrique sur ce manuel et/ou les instructions de ces kits en option. Pour y accéder procéder de la
manière suivante:
Couper l’alimentation électrique de la chaudière.
— Sur le haut de la chaudière, déserrer les vis de fixation [1] et déboiter le panneau avant [2] vers
le haut;
— dévisser les vis de fixation [3] de l’étrier [4] de façon à pouvoir extraire l’étrier;
— fixer l’étrier grâce aux crochets spécialement prévus à cet effet [5] dans les orifices [6] incisés
dans le goujon;
— dévisser les vis [7] et retirer le couvercle arrière du panneau;
— effectuer les branchements électriques aux bornes du circuit électronique. Insérer les nouveaux
câbles dans les orifices passe-fil libres.
— Après avoir effectué les branchements, refermer le panneau et la chaudière en effectuant les
opérations ci-dessus en ordre inverse.
6
4
2
5
3
Partie réservée au Technicien
1376_1_R00
1
7
Instruction pour l’installation
23
Debouches des terminaux
H = hauteur à partir du sol:
•
2,2 m / chemin praticable
•
0,5 m / terrain fermé
Sortie par rapport aux ouvertures d’aération:
•
au dessus d’une ouverture d’aération:
0 < ∆H < 0,5 m L ≥ 2 m
0,5 < ∆H < 1 m L ≥ 1 m
•
en dessous d’une ouverture d’aération:
L + ∆H > 4 m
Expliquez ces exigences à l’utilisateur de l’appareil.
Référez-vous à la norme NBN B 61-002 s’il s’agit d’une installation dans des bâtiments neufs ou
des bâtiments rénovés pour lesquels un permis de bâtir a dû être demandé.
0 ,6
0, 6
0,6
0,5
0,6
0,5
0,3
1 ,2
0,6
0,5
Partie réservée au Technicien
0,3
L
0,5
∆H
0, 5
0,
5
L
≥2,5
∆H
≥1
2,5
≥0,5
1
≥2
,5
5
≥ 0,
2,
5
≥1
2
≥ 2,
24
0,5
Instruction pour l’installation
≥2
050
_2_
R0 0
Nous vous fournissons quelques exemples corrects et erronés d’installation de conduits d’évacuation et d’aspiration (les pentes sont volontairement représentées de facon exagérée).
A = Aspiration; S = Evacuation. 1: la solution la plus fonctionnelle et économique est celle
consistant à diriger la condensation vers la chaudière. 2-3: si un obstacle empêche d’installer les
conduits en montée, il faut installer les gouttières de condensation, pour éviter absolument les
stagnations.4: la pente en montée des conduits d’aspiration, sur toute la longueur ou éventuellement seulement sur le morceau le plus extérieur, est suffisante pour empêcher que l’eau de pluie
n’atteigne la chambre étanche. 5: Ainsi, l’aspiration ne doit pas être en descente. 6: ne pas faire
couler la condensation en dehors du terminal d’évacuation des fumées. 7: le conduit coaxial
d’aspiration /évacuation doit être installé de façon à ce que les fumées soient en montée, ainsi
la condensation s’évacue vers la chaudière. Le morceau final avec tête d’aspiration et avec
évacuation hors-axe doit être positionné horizontalement, il est doté de nervures qui empêchent
l’eau d’entrer dans le conduit extérieur d’aspiration. Le conduit d’évacuation interieur est en
montée et canalise la condensation dans la direction exacte.
1
2
S
3
S
S
4
5
7
S
A+S
ASA
797_4_R00
6
A
Partie réservée au Technicien
A
Instruction pour l’installation
25
Le conduit d’évacuation est l’ensemble des composants nécessaires pour relier la chaudière au
point où sont évacués les fumées. L’évacuation peut se faire directement à l’extérieur seulement
dans les cas permis par la norme en vigueur et en utilisant au bout du conduit d’évacuation un
terminal spécial.
Au cas où il est prévu d’évacuer les produits de la combustion à travers une cheminée (pour une
seule installation) ou un conduit collectif (pour plusieurs installations) la partie du système pour
l’évacuation (cheminée ou conduit ) où débouche le conduit d’évacuation des chaudière à condensation doit être déclaré apte à cela par son contructeur (le système doit donc remplir donc les
conditions nécessaires). Dans le cas d’un conduit collectif, veuillez tenir compte des normes en
vigueur concernant la typologie et le débit de chaque installation.
Ne faites pas dépasser le tuyau d’évacuation à l’intérieur du conduit, vous devez vous arrêter avant
d’atteindre le coté ouvert de celui-ci. Le tuyau d’évacuation doit être perpendiculaire au mur intérieur
qui est opposé à la cheminée ou au conduit (voir figure).
En général donc, les systèmes destinés à l’évacuation des produits de la combustion doivent
être déclarés conformes par le contructeur du système même pour un fonctionnement à l’état
humide, ou alors ils doivent être fournis par le constructeur de l’appareil (chaudière).
Partie réservée au Technicien
Si la cheminée (ou le conduit) n’était pas conforme, il serait indispensable, pour pouvoir
l’utiliser, de l’intuber avec des conduits spécifiques, donc par exemple avec les accessoires
de fumisterie originaux.
26
Instruction pour l’installation
Typologies d’évacuation
Mastertwin Condens
EVACUATION ET ASPIRATION AVEC CONDUITS SÉPARÉS
Attention: Vérifier que la composition des conduits d’aspiration (CA) et d’évacuation (CS) soit
conforme à ce qui est indiqué dans le tableau et dans les paragraphes précédents “Branchements à la cheminée ” et “Dimensionnement des conduits d’aspiration et d’évacuation”.
CONDUIT
D’ÉVACUATION
CONDUIT
ASPIRATION
CONDUIT
D’ÉVACUATION
C53
C53
ASPIRATION PAR LE CONDUIT,
ÉVACUATION PAR CONDUIT COLLECTIF
Les mesures de l’axe des conduits se
réfèrent au fil supérieur de la chaudière
et immédiatement à l’embout de la
première courbe à angle droit.
ASPIRATION DANS LA PAROI, ÉVACUATION
ENTUBÉE DANS LE CONDUIT COLLECTIF
Les mesures sont prises
à partir du trait en haut de
la chaudière
Partie réservée au Technicien
Les dénivellements dus aux pentes ne
sont pas pris en considération.
Conduits séparés standards Ø80mm
Modèle
Mastertwin Condens
CA+CS
min÷max
(m)
CS
max
(m)
Prevalenza
residuelle
ventilateur
min÷max
(Pa)
1 ÷ 52
51
40 ÷ 150
Prolonge sur
demande
Conduits séparés standards Ø60mm
Mastertwin Condens
1 ÷ 15
14
40 ÷ 150
C53
NOTA: Voir le paragraphe “Types d’installation” pour les prescriptions de
normes concernant chaque type de chaudière.
SYSTÈME DE TUBES SÉPARÉS,
ÉVACUATION VERTICALE, EXEMPLE AVEC
ASPIRATION À GAUCHE
Instruction pour l’installation
27
Typologies d’évacuation
Mastertwin Condens
EVACUATION ET ASPIRATION AVEC DES CONDUITS COAXIAUX Ø100mm / 60mm
Attention: vérifier que la composition des conduits horizontal (LO) et vertical (LV) ou tous les
deux, soit conformes à ce qu’indique le tableau et également à ce qui est décrit dans les
paragraphes précédents “Branchement à la cheminée” et “Dimensionnement des conduits
d’aspiration et d’évacuation”.
Les mesures sont prises
à partir du trait en haut de
la chaudière
SYSTÈME COAXIAL HORIZONTAL
SUR LE CÔTÉ OU À L’ARRIÈRE
C13
Conduits coaxiaux standards
Ø 100mm / 60mm
Modèle
Partie réservée au Technicien
Master twin Condens
Prolonge sur demande
LO
min÷max
(m)
LV
min÷max
(m)
1 ÷ 10
1 ÷ 12
Monter le terminal d’évacuation coaxial horizontalement avec l’embout d’évacuation vers
le HAUT, comme il vous est montré sur la
figure, en respectant les mésures du dessin.
Controler que la rosace élastique soit bien
rentrée dans la rainure et qu’elle adhère bien
à la surface du mur.
C33
SYSTÈME COAXIAL
VERTICAL
Remarque: Voir le paragraphe “Types d’installation” pour les conseils quant aux normes concernant chaque type de
chaudière.
28
Instruction pour l’installation
Système flexible condensation pour raccordement cheminée
(installation de type C93)
Cette configuration permet de réutiliser un ancien conduit de fumée ou de ventilation pour l’implantation d’un conduit de chaudière étanche. La longueur du conduit horizontal (L1) est de type concentrique Ø 60/100. La longueur du conduit vertical (L2) est un flexible d’évacuation des fumées Ø 80
mm.
La prise d’air se fait par le conduit de cheminée (intervalle entre les deux conduits).
Pour éviter que toutes les impuretés de la cheminée soient récupérées par l’aspiration de la chaudière:
•
Ne raccordez pas l’appareil directement en sortie verticale.
•
Ne raccordez pas l’appareil sur une cheminée ayant évacué des produits fuels.
0
R0
B_
55
14
Légende:
L1
Longueur du conduit concentrique horizontal
L2
Longueur du conduit vertical
D
Diamètre intérieur de la cheminée
S
Largeur intérieure de la cheminée
D
L1
Perte de charge maximale: 150 Pa
Cette valeur est atteinte avec la longueur de conduit
maximale (L1+L2) + 1 coude à 90°.
Longueur max. (L1+L2)
S = 110
4,5 m
S ≥ 121
13 m
D = Ø130
8,1 m
D ≥ Ø137
13 m
S
L2
S
1455A_R00
Chaque fois qu’un coude à 90° supplémentaire est nécessaire (ou 2 à 45°), la longueur (L1+L2) doit être réduite de 1 m.
Instruction pour l’installation
29
Partie réservée au Technicien
Type
1. DIAMETRE 60/100
MODELE
DIMENSIONS
Sortie verticale
60/100
A2032200
Kit ventouse horizontale
+ coude 60/100
A2032100
Ventouse horizontale
sans coude
A2036200
Coude 90°
A2032900
Coudes 45°
(livrés par deux)
A2033000
L : 0,5m
Partie réservée au Technicien
REFERENCE
A2032500
Rallonge de ventouse
A2032600
L : 1m
570mm
880mm
Terminal toiture
A2032300
Kit d’étanchéité
pour toit plat
7041365
Kit d’étanchéité pour
toiture en pente avec
bavette en plomb
7041364
30
Instruction pour l’installation
2. DIAMETRE 80/125
MODELE
DIMENSIONS
Sortie verticale
80/125
REFERENCE
A2034200
Terminal concentrique
horizontal Ø 80/125mm
7041325
Kit ventouse horizontale
+ coude
A2034300
Coude 90°
A2033900
Coudes 45°
(livrés par deux)
A2034000
A2033500
Partie réservée au Technicien
L : 0,5m
Rallonge de ventouse
L : 1m
A2033600
Terminal toiture
A2033300
Kit d’étanchéité
pour toit plat
7041365
Kit d’étanchéité pour
toiture en pente avec
bavette en plomb
7041364
Instruction pour l’installation
31
3. DIAMETRE 2 x 80
Partie réservée au Technicien
MODELE
DIMENSIONS
REFERENCE
Séparateur de flux
2x80
A2034400
Ensemble terminaux
double flux
(air frais / gaz brûlés)
08511500
Terminal concentrique
horizontal Ø 80/125mm
7041325
Kit ventouse horizontale
+ coude
Ø 80/125mm
A2034300
Manchon double flux
pour revenir en
concentrique 80/125
08511800
Terminal toiture
80/125
A2033300
Kit d’étanchéité
pour toit plat
Kit d’étanchéité pour
toiture en pente avec
bavette en plomb
Kit pour
raccordement type C33s:
- 1 sortie toiture
- 1 flexible (12,5m)
- 1 raccord sup. droit
- 1 coude avec support cheminée
- 6 guides
- 1 bride de blocage
(ne peut être utilisé sur une
cheminée ayant servi pour le
mazout)
32
Instruction pour l’installation
7041365
7041364
0020007102
INSTRUCTIONS POUR LA MISE
SERVICE, LE RÉGLAGE ET LA
EN
MAINTENANCE
ATTENTION: les opérations décrites ci-dessous doivent être effectuées uniquement
par un professionnel qualifié.
Au terme de mesure, n’oubliez pas de serrer les vis des prises de pression du bloc gaz
et de vérifier l’absence de fuites de gaz seulement par la prise de pression de réseau
(PIN, voir figure valve de gaz ci-après) et du raccord en amont de la soupape de gaz.
La soupape de gaz, exceptés la prise PIN et des raccords en amont de celle-ci, travaille en
DEPRESSION. Nous vous déconseillons d’utiliser des produits pour la révélation de fuites de
gaz là où cela est indiqué, parce que ces produits pourraient s’infiltrer dans la soupape de gaz
en compromettant son bon fonctionnement.
Ne pas utiliser de flammes libres pour trouver les fuites de gaz!
Vérifier qu’aucun produit de la combustion ne s’échappe de l’évacuation de la condensation.
Avant d’allumer la chaudière, vérifier que le circulateur ne soit pas bloqué par cause d’inactivité: dévisser le bouchon au centre du couvercle pour accéder à l’arbre du rotor, et faire
tourner manuellement celui-ci à l’aide d’un tournevis ou d’un autre ustensile adapté.
Lors de la mise en service de la nouvelle chaudière, il est nécessaire que vous fassiez
fonctionner le brûleur pendant 30 minutes avant de procéder au contrôle de la combustion,
puisque durant cet intervalle de temps, se produisent des vapeurs d’éventuels résidus de
fabrication qui pourrait fausser l’analyse des fumées.
Instructions pour le réglage et la maintenance
33
Partie réservée au Technicien
Le siphon de la condensation incorporé dans la chaudière est doté d’un dispositif de fermeture qui intervient à sec. L’étancheité est cependant garantie seulement quand le siphon
contient des liquides. C’est pourquoi, au terme des opérations de première mise en marche,
on recommande de s’assurer que le siphon contienne des liquides, par exemple en observant
quand le liquide sort de l’évacuation de la condensation de la chaudière.
Opérations pour la première mise en route
Les opérations à effectuer à l’occasion du premier allumage consistent à vérifier la bonne installation et le bon fonctionnement, et éventuellement à procéder aux réglages qui se révéleraient nécessaires:
— vérifier que les données de la plaque correspondent à ceux des réseaux d’alimentation (électrique, hydraulique, gaz);
— vérifier l’absence de fuite de gaz dans les raccords en amont de la chaudière;
— vérifier que tout soit correct concernant la réalisation et l’efficacité de tous les branchements
faits avec la chaudière (eau, gaz, circuit de réchauffement et énergie électrique);
— vérifier que les prises pour l’aération / ventilation permanente, prescrites par les normes nationales et locales en vigueur concernant le appareils étant installés, soient bien présentes, correctement dimensionnées et qu’elles fonctionnent;
— vérifier que le conduit d’évacuation des fumées soit conforme aux lois et normes nationales et
locales en vigueur, que celui-ci soit en bon état et qu’il fonctionne;
— vérifier le bon fonctionnement du circuit d’évacuation de la condensation, même dans les parties à l’extérieur de la chaudière, par exemple les éventuels dispositifs installés le long du
conduit d’évacuation des fumées: vérifier que le flux du liquide ne soit pas freiné et qu’il n’y ait
pas d’émissions de produits gazeux de la combustion dans le circuit- même;
— vérifier que l’adduction de l’air comburant et l’évacuation des fumées et de la condensation se
fassent correctement selon ce que prévoient les lois et les normes nationales et locales en
vigueur;
Partie réservée au Technicien
— vérifier que les conditions pour l’aération soient assurées, au cas où la chaudière serait renfermée à l’intérieur d’un meuble;
— purger l’échangeur principal, en procédant comme décrit le paragraphe “Purge de l’échangeur
principal” ci-après dans ce chapitre;
Avant d’allumer la chaudière, vérifier que le circulateur ne se soit pas bloqué pour cause
d’inactivité: dévisser le bouchon au centre du couvercle pour accéder à l’arbre du rotor, et
faire tourner manuellement celui-ci à l’aide d’un tournevis ou un autre ustensile adapté.
— vérifier que la combustion soit correctement réglée: procéder comme décrit le paragraphe “Contrôle et réglage de la combustion” ci-après dans ce chapitre;
Lors du premier allumage de la nouvelle chaudière, il est nécessaire que vous fassiez fonctionner le brûleur pendant 30 minutes avant de procéder au contrôle de la combustion, puisque durant cet intervalle de temps, se produisent des vapeurs d’éventuels résidus de fabrication qui pourrait fausser l’analyse des fumées.
— régler la puissance au maximum pour le circuit de chauffage installé: procéder comme il vous
est décrit dans le paragraphe “Réglage puissance MAX chauffage ” ci-après dans ce chapitre;
— vérifier le bon fonctionnement général de la chaudière concernant le chauffage et le sanitaire;
— remplir la documentation prévue et remettre à l’occupant les copies lui revenant.
34
Instructions pour le réglage et la maintenance
Opérations pour la maintenance
Les opérations de maintenance périodique consistent à nettoyer les parties principales de la chaudière, à effectuer des autres essais de fonctionnement (en particulier celles prescrites par les lois
en vigueur), et à effectuer les réglages éventuels qui pourraient se révèler nécessaires:
— vérifier l’absence de fuites de gaz sur les raccords en amont de la chaudière;
— vérifier la conformité, le bon état et l’éfficacité de tous les branchements de la chaudière (eau,
gaz, circuit de chauffage et énergie électrique);
— vérifier que les prises pour l’aération / ventilation permanente, prescrites par les normes nationales et locales en vigueur, soient bien présentes, correctement dimensionnées et qu’elles fonctionnent;
— purger l’échangeur principal, en procédant comme il est décrit dans le paragraphe “purge de
l’échangeur principal” ci-après dans ce chapitre;
— nettoyer le brûleur, l’échangeur et le siphon de la condensation présente: procéder comme il est
décrit dans le paragraphe “Nettoyage du groupe de combustion” ci-après dans ce chapitre;
— contrôler que les parties intérieures de la chaudière soient en bon état et nettoyez-les;
— vérifier que les conduits pour l’adduction de l’air comburant et l’évacuation des fumées, ainsi
que le circuit pour l’évacuation de la condensation fonctionnent correctement, qu’ils soient en
bon état et qu’ils soient également conformes aux lois et aux normes nationales et locales en
vigueur;
— vérifier que les conditions nécessaires pour l’aération soient garanties, dans le cas où la chaudière serait renfermée à l’intérieur d’un meuble;
— quand cela est prescrit, ou tout du moins nécessaire (par exemple si vous trouvez énormément
de résidus dans le groupe de combustion ou dans le siphon de condensation), vérifier que la
combustion soit correcte;
— vérifier le bon fonctionnement général de la chaudière concernant le chauffage et le sanitaire;
— remplir la documentation prévue et remettre à l’occupant les copies lui revenant.
Instructions pour le réglage et la maintenance
35
Partie réservée au Technicien
— assurez-vous du bon fonctionnement du circuit d’évacuation des condensats, également dans
les parties à l’extérieur de la chaudière, par exemple les éventuels dispositifs collecteur de
condensats installées le long du conduit d’évacuation des fumées: vérifier que le flux du liquide
ne soit pas stoppé et qu’il n’y ait pas d’immissions de produits gazeux de la combustion à
l’intérieur de l’installation même;
Accès aux dispositifs manuels
de réglage
2. s’il fallait enlever l’ étrier avec le panneau, se rapporter
au paragraphe “Branchements électriques” du chapitre
“Instructions pour l’installation”;
1377_1_R00
1. Sur le haut de la chaudière, desserrer les vis [1] et
déboiter le manteau avant [2] vers le haut;
1
2
3. Après avoir effectué les réglages (décrits dans les paragraphes suivants) refermer la chaudière en effectuant
les opérations dans le sens inverse.
Précharge du vase d’expansion sanitaire
— fermer le robinet positionné sur l’arrivée d’eau
froide de la chaudière;
1378_3_R00
— Mesurer la pression de l'eau sanitaire à l'entrée de la chaudière ou s’informer sur sa
valeur;
1
Partie réservée au Technicien
— ouvrir un robinet d’eau chaude pour évacuer
la pression résiduelle, puis le refermer;
— dévisser le bouchon de protection [1] de la
prise de charge du vase d’expansion sanitaire (cela pourrait être necessaire de défaire
momentanément le vase de son support) et
charger le vase avec l’air à la meme pression de l'eau sanitaire à l'entrée de la chaudière ;
— rouvrir peu à peu le robinet installé sur l’arrivée d’eau froide de la chaudière.
36
Instructions pour le réglage et la maintenance
Purge de l’échangeur principal
— à l’intérieur de la chambre étanche, trouver la
valve d’évacuation de l’air ([S] sur la figure);
— ouvrir lentement la valve d’évacuation en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une
montre, avec un clef à la mesure adaptée, le
dispositif de commande supérieur [1] de la
valve, en maintenant ferme la partie inférieure
[2] avec une autre clef;
1
S
2
1104_R04
Lors de la mise en service et du nettoyage du
groupe de combustion, il est vivement recommandé de vérifier qu’il n’y ait pas d’air dans le
circuit principal du groupe de combustion et, si
nécessaire, de l’éliminer en appuyant sur la valve
posée en haut du groupe même.
Partie réservée au Technicien
— quand il n’en ressort plus aucun air, fermer la
valve sans forcer excessivement, en tenant
bloquée la partie inférieure.
Instructions pour le réglage et la maintenance
37
Nettoyage du groupe de combustion
Eteindre la chaudière et retirer la prise électrique.
Assurez-vous que les pièces ne soient pas chaudes et éventuellement attendez le temps
nécessaire pour qu’elles refroidissent.
Puisqu’il existe un risque de contact avec de fines poussières et des condensats acides, il est vivement recommandé de porter des dispositifs de protection personnelle
spécifiques (ex. lunettes, gants, masque)
Attention: ne mouillez pas ou n’endommagez pas les revêtements en fibre céramique.
— Ouvrir la chambre étanche;
— débrancher les deux connecteurs [10] du groupe de ventilation;
— débrancher le fil de l’électrode d’allumage [2] de l’allumeur à décharge [3] et débrancher le
connecteur [12] de l’électrode d’ionisation [13]. Attention: ne démontez pas les électrodes du
groupe de combustion;
— dévisser la vis [6] et enlever l’étrier [5]; dévisser le raccord [7] qui lie le tube de gaz [4] à la
soupape de gaz; extraire le tube du gaz du groupe ventilateur- mélangeur air-gaz;
— dévisser les 4 écrous [1] qui fixent le groupe du brûleur [14] (composé par le ventilateur, la
manchette et le brûleur ) à l’échangeur principal. Enlever le groupe du brûleur;
Ne pas désassembler le groupe du brûleur et ne pas démonter la plaque de fibre fibre céramique du fond de l’échangeur.
— contrôler que le brûleur ne présente pas beaucoup de dépots, d’inscrustations ou d’oxydations
et que tous les orifices soient libres;
Partie réservée au Technicien
— nettoyer délicatement les électrodes du brûleur, en évitant de les plier ou de les bouger;
— nettoyer le cylindre du brûleur UNIQUEMENT SI C’EST NECESSAIRE et À SEC, avec une
brosse qui ne soit pas METALLIQUE, en suivant un mouvement le long de l’axe du brûleur, du
couvercle vers l’extérieur;
Eviter d’endommager le revêtement en fibre céramique du couvercle et de déformer les orifices du brûleur. Si le brûleur fonctionne correctement, il sera de couleur foncée mais propre ou
possède quand-même quelques dépôts, non incrustés et faciles à enlever.
— sur le couvercle du brûleur, vérifier l’état des joints en fibre ignifuge et en caoutchouc;
— déboiter le tuyau d’évacuation pour condensats [11] du porte-caoutchouc de l’échangeur principal. Insérer sur le porte-caoutchouc un tuyau adapté et et déposer une bassine ou un bidon sous
l’autre extremité du tuyau;
— avec un pinceau, tout en évitant de mouiller les revêtements, distribuer du produit nettoyant
ménager pour acier inox sur les spires de l’échangeur et laisser agir pendant 15 minutes. Retirer
ensuite les éventuels dépôts avec une brosse qui ne soit pas MÉTALLIQUE, PUIS éliminer les
résidus de produit nettoyant et de saleté, avec de l’eau;
— trouver le bouchon en bas [9] du siphon (on y accède par le bas de la chaudière) et déposer en
dessous de celui-ci un réceptacle pour collecter les liquides. Dévisser le bouchon. Laisser le
38
Instructions pour le réglage et la maintenance
siphon se vider. À l’intérieur du bouchon, il pourrait y avoir une couche de résidus (max 1 à 2
mm) qui doit être enlevée;
Note: Une quantité excessive de résidus est significative d’un mauvais fonctionnement et n’est de
toute façon pas normale. Trouvez-en les causes et resolvez le problème, puis retirer le siphon
en dévissant les raccords sur le haut et le coté, et la vis de son étrier de support. Nettoyez
soigneusement le siphon et assurez-vous que ses tuyaux d’entrée [11] et d’évacuation [8] de
condensats soient libres (ils pourraient être obstrués par des résidus).
— Remontez le tout en opérant dans l’ordre inverse que celui décrit ci-dessus et contrôlez la
combustion.
1
14
2
13
12
3
11
5
10
6
Partie réservée au Technicien
4
7
8
1410_1_R00
9
Instructions pour le réglage et la maintenance
39
Réglages HYDRAULIQUES
VITESSE DU CIRCULATEUR
Le circulateur possède un sélecteur qui permet de varier sa vitesse, pour diminuer les bruits éventuels causés par la circulation trop rapide du liquide dans le circuit de chauffage.
III = Vitesse maximum (pré-configuré à la sortie
d’usine)
II
= Vitesse moyenne
I
= Vitesse minimum (NE PAS utiliser)
Vidage du circuit
et du serpentin de ballon
— Pour vider correctement tant le circuit de chauffage que le serpentin du ballon, la chaudière doit
être éteinte.
— Insérer un tube en caoutchouc sur le robinet d’évacuation du circuit (détail 1 sur la figure);
— relier l’autre extrémité du tube en caoutchouc à une
évacuation spéciale;
— quand la pression s’est COMPLÈTEMENT évacuée,
vous pouvez ouvrir les soupape d’évacuation des
radiateurs, pour permettre l’entrée de l’air et ensuite
le vidage total du circuit;
1
3
— une fois l’opération terminée, refermer le robinet
d’évacuation (en tournant dans le sens des aiguilles
d’une montre), et les soupapes d’évacuation que
vous avez ouvertes.
Vidange du ballon
2
1379_R00
Partie réservée au Technicien
— ouvrir le robinet en tournant la collerette dans le sens
inverse des aiguille d’une montre;
— Fermer le robinet placé sur l’entrée de l’eau froide de la chaudière;
— insérer un tube en caoutchouc sur le robinet d’évacuation du ballon (détail n°2 sur la figure);
— relier l’autre extrêmité du tube en caoutchouc à une évacuation spéciale;
— ouvrir le robinet en tournant la collerette dans le sens inverse des aiguille d’une montre;
— une fois l’opération terminée refermer le robinet d’évacuation (en tournant dans le sens des
aiguilles d’une montre).
40
Instructions pour le réglage et la maintenance
Contrôle et remplaçement
de l’anode de magnésium
Pour protéger le ballon des attaques de corrosion,
il est nécessaire de contrôler tous les 2 ans
l’anode de magnésium, et de la remplacer si elle
s’avère consommée.
— Vider complètement le ballon (voir paragraphe précédent);
1
3
— enlever le couvercle (détail n° 3 sur la figure);
— installer l’anode, remplir et mettre le ballon en pression (voir paragraphe “Remplissage du circuit”) et
assurez-vous de l’absence de pertes d’eau;
1379_R00
— dévisser la tête de l’anode, qui se trouve dans la
partie au dessus du ballon. L’extraire, la contrôler et
si nécessaire, la remplacer;
2
— remettre le couvercle.
Alarmes réservées au Technicien
À la suite d’un dysfonctionnement, la chaudière peut se bloquer et faire apparaitre un code d’alarme
sur l’écran.
Remarque: dans le paragraphe “Blocage de la chaudière et codes d’alarme” de la Section “Instructions pour l’utilisation ”, vous trouverez la liste complète des alarmes, sur laquelle figurent
également celles résolvables par l’Utilisateur.
Instructions pour le réglage et la maintenance
41
Partie réservée au Technicien
Vous (le Technicien ) recevrez un appel de l’Utilisateur pour quelques uns de ces codes d’alarme,
en particulier pour ceux accompagnés de l’indication
sur l’écran.
Restauration de la pression du circuit
A la suite d’une alarme [18], [E19] ou bien [E21], concernant les problèmes de basse pression du
circuit de chauffage, il faut restaurer la pression exacte. Il est possible d’agir de deux façons différentes: une ne nécessite pas l’ouverture de la structure de la chaudière pour relever la pression,
l’autre si (mais celle-ci est plus précise et directe).
Normalement, un circuit de chauffage correctement réalisé nécessite très rarement de restaurer la pression (théoriquement jamais).De fréquentes baisses de pression sont le signe de
problèmes sur le circuit d’origines diverses ou de pertes (qui dans les cas les plus graves
peuvent causer des dommages à l’habitation) qui devraient être résolus. Même l’ouverture
manuelle des robinets de purge des radiateurs (volontaire ou non) fait diminuer la pression.
Assurez-vous que cela n’arrive pas.Vérifiez par ailleurs que votre circuit soit bien rempli avec
une solution antigel, en y pourvoyant si ce n’était pas le cas.
1) Avec la structure extérieure fermée (moins précis)
a) Mettre la chaudière in stand-by à l’aide du bouton
du panneau de commande;
b) couper l’alimentation électrique de la chaudière en éteignant l’interrupteur installé sur la
ligne d’alimentation (sinon l’opération de chargement ne fonctionnera pas);
c) après 20-30 secondes, réalimenter la chaudière et la rallumer à l’aide du bouton
panneau de commande. L’alarme [18] disparaitra;
du
d) commencer pendant peu de temps le remplissage du circuit à l’aide des dispositifs spécifiques. Après avoir atteint la pression exacte, l’alarme [18] disparaitra et la chaudière
fonctionnera normalement: fermer immédiatement le dispositif de remplissage. L’opération est terminée.
e) si l’alarme [18] ne disparait pas, et/ou si l’alarme [E19] ou [E21] apparait, un imprévu a eu
lieu. Nous vous conseillons de continuer avec la 2ème méthode (à chaudière ouverte)
Partie réservée au Technicien
2) Avec la structure extérieure ouverte (plus laborieux mais plus précis)
a) Mettre la chaudière en stand-by à l’aide du bouton
du panneau de commande;
b) couper l’alimentation électrique de la chaudière en éteignant l’interrupteur installé sur la
ligne d’alimentation (sinon l’opération de chargement ne fonctionnera pas);
c) enlever le panneau avant de la chaudière;
d) procéder au remplissage du circuit à l’aide des
dispositifs spécifiques;
e) contrôler sur le manomètre [1] que la pression
atteigne la valeur optimale de 1 à 1,5 bar (minimum 0,5 bar) puis refermer le dispositif de remplissage;
f) rebrancher la chaudière et la rallumer à l’aide du
bouton
du panneau de commande. La chaudière devrait désormais fonctionner normalement
et l’opération être terminée.
1
g) remonter le panneau avant de la chaudière.
1370_1_R00
42
Instructions pour le réglage et la maintenance
Avertissements concernant la maintenance
La maintenance doit être effectuées par une une personne qualifiée.
Une maintenance soignée permet d’assurer économies et sécurité et prévoit normalement
les opérations suivantes:
— Le nettoyage des brûleurs afin d’enlever les éventuelles oxydations;
— Le nettoyage des éventuelles incrustations des électrodes;
— Le nettoyage et le contrôle de l’échangeur, du syphon, et de tous les éléments en contact avec
les condensats;
— La vérification de l’intégrité et de la stabilité des revêtements en fibre céramique dans la chambre de combustion, et l’éventuel remplacement;
— Le contrôle et l’éventuel remplacement de l’anode de magnésium du ballon (voir paragraphe
“Contrôle et remplacement de l’anode de magnésium”);
— Le contrôle de l’allumage, l’arrêt et le fonctionnement de l’appareil;
— Le contrôle de l’étanchéité des raccords et des tuyaux de branchement gaz et eau;
— Le contrôle de la consommation de gaz à la puissance tant maximum que minimum;
— La vérification des dispositifs de sécurité;
— La vérification du bon fonctionnement des dispositifs de commande et de réglage de l’appareil;
— Vérifier périodiquement l’absence de fuites des produits de combustion vers l’environnement
extérieur, le bon fonctionnement et l’état du conduit d’évacuation des fumées;
— Dans le cas de travaux et maintenance de structures se trouvant près des conduits de fumées
et/ou des dispositifs d’évacuation des fumées et de leurs accessoires, éteindre l’appareil;
— Ne pas effectuer le nettoyage de la pièce, dans laquelle la chaudière est installée, quand celleci est en marche;
— Le nettoyage de la structure doit être effectuée uniquement avec de l’eau savonneuse. Ne pas
nettoyer le panneau extérieur, ou d’autres parties peintes ou en plastique avec des diluants pour
peintures.
— Pour tout remplacement d’éléments, il est impératif d’utiliser des pièces de rechange originales
spécialement proposés par Bulex®.
Bulex® décline toute responsabilité en cas d’installation de composants non originaux.
Instructions pour le réglage et la maintenance
43
Partie réservée au Technicien
— Ne pas laisser de conteneurs et des substances inflammables dans la pièce où l’appareil est
installé;
Schéma électrique
Mastertwin Condens
Partie réservée au Technicien
Légende couleurs:
BK
Noir
BN
Marron
BU
Bleu
GN
Vert
GN-YE Vert-jaune
GY
Gris
OG
Orange
RD
Rouge
VT
Violet
WH
Blanc
YE
Jaune
ACC
C
EA
EC
ER
FTB
FTF
FUS
PSA
SR
SRR
SS
TS
44
Allumeur à décharge
Circulateur
Electrode d’allumage
Electrovalve chargement du circuit
Electrode d’ionisation
Fusible thermique groupe de combustion
Fusible thermique de fumées
Fusible F2A (2A rapide)
Pressostat sécurité eau
Sonde de température arrivée principale
Sonde de température retour principal
Sonde Sanitaire
Thermostat de sécurité
V
VD
VG
Ventilateur + capteur Hall
(MV = alimentation, CV = contrôle
vitesse)
Vanne à 3 voies motorisée
Bloc gaz
Composants extérieurs, en option:
(CC) Commande à distance Pour installer, enlever le raccord entre les
deux connecteurs et éventuellement prolonger.
(SE) Sonde température extérieure
(SIC1) Sécurité générale
Eventuellement utilisée durant l’installation de kit et circuits non standard.
(TA)
Thermostat d’ambiance
Pour l’installer, enlever le raccord entre les
deux conducteurs et éventuellement prolonger. Pour contrôler plusieurs
zones avec la même typologie de température du circuit relier en parallèle à
TA les contacts auxiliares des zones.
(TA2) Entrée pour modem téléphonique
(TP) Entrée pour thermostat de sécurité des installations sur
sol. Pour l’installer, enlever le pont.
Instructions pour le réglage et la maintenance
Composants
Mastertwin Condens
1
2
32
31
30
29
28
3
4
27
5
26
25
6
24
23
22
21
20
19
7
8
9
10
11
18
17
12
13
16
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Prise pour essai combustion (évacuation)
Prise pour essai combustion (aspiration)
Filtre circuit principal
Soupape By-pass
Electrode d’allumage (circuit chauffage)
Allumeur à décharge
Ventilateur
Soupape de gaz
Soupape de sécurité circuit principal 3 bars
Soupape déviatrice motorisée
Filtre à eau sanitaire
Soupape de sécurité sanitaire 8 bar
13
14
15
16
17
18
19
20
Anode de magnésium
Robinet d’évacuation ballon
Sonde température ballon
Ballon
Robinet d’évacuation circuit
Vase d’expansion sanitaire
Manomètre
Vase d’expansion du circuit de
chauffage
21 Siphon collecteur de condensats
22 Circulateur (circuit principal)
23 Soupape de purge d’air automatique
(incorporée dans le circulateur)
24 Pressostat sécurité de l’eau
(pression minimum)
25 Thermostat de sécurité retour
circuit
26 Sonde température arrivée
27 Thermostat sécurité (arrivée)
28 Electrode d’ionisation
29 Groupe de combustion
(brûleur+échangeur principal)
30 Groupe de combustion
(connecteur)
31 Fusible thermique de fumées
32 Soupape manuelle évacuation
d’air groupe combustion
Instructions pour le réglage et la maintenance
45
Partie réservée au Technicien
14
1414_1_R00
15
OPÉRATION
TECHNIQUES
DE RÉGLAGE ET DE MAINTENANCE
Dans cette partie, on décrira les principales opérations de réglage et de maintenance servant à
optimiser le fonctionnement de chaudière.
ATTENTION: les opérations décrites ci-dessous doivent être effectuée uniquement par
un personnel professionnellement qualifié.
Au terme des mesures et/ou réglages, on vous conseille de contrôler le serrage des vis
des prises de pression et de vérifier TOUJOURS l’absence de fuites de gaz!
Programmation des réglages
Même ces opérations, qui peuvent être effectuées depuis le panneau de commandes, sont
RÉSERVÉES UNIQUEMENT À UN PERSONNEL TECHNIQUE QUALIFIÉ. Des éventuelles
opérations ou manipulations des réglages, si elles sont effectuées par des personnes non
qualifiées, peuvent provoquer de SERIEUX DYSFONCTIONNEMENTS. Le constructeur
DÉCLINE TOUTE RESPONSABILITÉ pour d’éventuels dommages causés à des personnes, des animaux ou des choses causés par de telles défaillances.
Ne modifiez pas les configuration à la sortie d’usine si ce n’est pas nécessaire.
Procédure générale
La procédure suivante doit être effectuée depuis le tableau de bord électronique sur la chaudière (il
est impossible d’effectuer ces opérations depuis les commandes à distance).
Partie réservée au Technicien
— Eteindre la chaudière à l’aide du bouton
: l’écran affiche “OFF”;
— maintenir enfoncés pour au moins 5 secondes les boutons
et
: sur l’écran s’affiche
avec un chiffre à gauche (qui désormais sera défini comme PARAMÈTRE) et un à
droite (qui désormais sera défini comme VALEUR);
— selectionner le numero du PARAMÈTRE à modifier en appuyant sur les boutons
et
; si
nécessaire, modifiez la VALEUR en appuyant sur les boutons
ou
. La valeur clignote;
— pour MÉMORISER la valeur, appuyez sur le bouton
, pour NE PAS mémoriser la valeur
passer à un autre paramètre (boutons
ou
) SANS appuyer sur le bouton
.
— pour sortir du mode de programmation, appuyez sur le bouton
Paramètre
Parametro
Valeur
Valore
Sortie
Uscita
.
Sélectionnez
Seleziona
leParametro
paramètre
1071_B
Memorizzazione
Mémorisation Sélectionnez
Seleziona
la Valore
valeur
46
Instructions pour le réglage et la maintenance
Chiffres et description des paramètres
Chiffres et description des paramètres, concernant les valeurs disponibles et les paramètrages
d’usine:
0
Configuration chaudière
Paramètrage d’usine: 2. Le paramètrage d’usine dépend du modèle de la chaudière et pour
les chaudière du modèle Mastertwin Condens; ce paramètre doit etre configuré uniquement sur 2.
1
Type de gaz utilisé
G25 = 0 / Propane commercial G31 = 1.
2
Champ de selection température arrivée de chauffage
Normal = 0 / Réduit = 1. Paramètrage d’usine: 0.
0 NORMAL: si le Technicien selectionne la valeur 0, l’Utilisateur pourra choisir durant
le fonctionnement normal, une température d’arrivée de chauffage comprise entre
30°C et 80°C. Utiliser ce paramètrage quand la chaudière est reliée à un circuit traditionnel (à des radiateurs ou des ventilo-convecteurs).
1 RÉDUIT: si le Technicien selectionne la valeur 1, l’Utilisateur pourra choisir une température d’arrivée de chauffage compris entre 25°C et 45°C. Utiliser ce paramètrage
quand la chaudière est reliée à un circuit à basse température (chauffage sol).
Remarque: Ce paramètre concerne la température d’arrivée avec demande de chaleur de
la part du Thermostat d’Ambiance TA et non du Thermostat d’ambiance Secondaire
TA2 (pour cela, voir le Paramètre 17).
3
Réglage de la puissance* pendant la phase d’allumage lent (de 35 à 99)
Paramètrage d’usine: 35. Voir le paragraphe “Réglage d’allumage lent” ci-après dans ce
chapitre pour les paramètrage d’usine et pour la procèdure complète de réglage.
Réglage de la puissance* maximum de chauffage (de 00 à 99)
Paramètrage d’usine: 99. Voir le paragraphe “Réglage puissance MAX chauffage” ci-après
dans ce chapitre pour la procédure complète de réglage.
* = Dans le paragraphe “Réglage puissance MAX chauffage” vous trouverez le tableau
“Puissances- Paramètres - Tours” pour la correspondance entre la valeur visualisée et
la puissance associée à celle-ci.
5
Fonctionnement du circulateur en mode HIVER
Normal = 0; Permanent = 1; Eteint = 2; Normal sans post-circulation= 3. Paramètrage
d’usine: 0.
0 NORMAL: le circulateur se déclenche à chaque demande de chaleur pour le chauffage et reste en marche pour toute la durée de la demande et pendant les 30 secondes suivantes (post-circulation).
1 PERMANENT: en mode hiver il fonctionne de façon continue. Utiliser ce paramètrage
seulement si c’est demandé par le type de circuit de chauffage.
Instructions pour le réglage et la maintenance
47
Partie réservée au Technicien
4
2 ETEINT: en mode hiver, le circulateur est désactivé (il s’active seulement en cas de
demande d’eau chaude sanitaire). Utiliser ce paramètrage seulement quand des
circulateurs exterieurs se trouvent sur le circuit.
3 NORMAL SANS POST-CIRCULATION: le circulateur se déclenche à chaque demande de chaleur pour le chauffage et reste en fonction SEULEMENT pendant toute
la durée de la demande. il N’effectue PAS la post-circulation de 30 secondes.
6
Temporisation pour atteindre la température d’arrivée de chauffage avant le rallumage (de
0 à 7 minutes)
Paramètrage d’usine: 3 minutes.
Durant la phase de chauffage, quand le circuit atteint la température (température d’arrivée) configurée, le brûleur s’éteint. Puis la température descend et le brûleur se rallume. Ce
paramètre configure le temps minimum qui doit y avoir entre l’arrêt et l’allumage suivant du
brûleur. Ce paramètre doit configuré en fonction des caractéristiques du circuit thermique
présent, on suggère cependant ces critères à titre indicatif:
0 Configuration pour circuits à ventilo-convecteurs. Durant le chauffage, la chaudière
s’allumera et s’éteindra plus fréquemment.
1…7 Paramètrer une valeur plus basse si le circuit est petit et avec des radiateurs légers, une valeur plus haute si le circuit possède une inertie thermique (ex. si il est
muni de radiateurs en fonte ou si c’est un circuit sur plancher).
Remarque: Une demande d’allumage durant la phase sanitaire a la priorité sur cette
focntion de temporisation. Durant la phase de chauffage, pour faire repartir immédiatement le brûleur, il faut éteindre et rallumer la chaudière à l’aide du bouton
.
7
Gestion de la température du ballon
Paramètrage d’usine: 0.
Partie réservée au Technicien
0 Température pouvant être configurée par l’utilisateur.
30…60 Valeur exprimée en °C (réglable de 30 à 60°C), température fixe non modifiable
par l’utilisateur mais seulement avec ce paramètre.
8
Pas disponible sur ce modèle de chaudière
9
Pas disponible sur ce modèle de chaudière
10 Indication de présence de la sonde de température externe (non modifiable)
Ce paramètre indique la présence ou non de la sonde externe et varie de 0 à 1 seulement
si on la branche aux bornes spéciales (kit en option). Veuillez noter que la sonde, une fois
installée, influence également la visualisation et la gestion de la température du circuit de
chauffage (pour plus de détails, voir la documentation fournie avec la sonde).
0 = sonde externe absente ou interrompue;
1 = sonde externe présente.
Si la sonde est physiquement installée, mais ce paramètre est à 0, elle est sûrement
endommagée.
48
Instructions pour le réglage et la maintenance
11 Pas disponible sur ce modèle de chaudière
12 Calibrage OFF-SET
Minimum = 0 / Maximum = 1. Paramètrage d’usine: 0.
Ce paramètre force l’allumage du brûleur à débit réduit et nominale pour le réglage du CO2
et de l’off-set.
13 Configuration vitesse minimum du ventilateur
G25: de 130 à 300 (x 10) tours/minute; G31: de 150 à 300 (x 10) tours/minute.
Paramètrage d’usine:150 à G25 (paramètre 1 = 0); 160 à G31 (paramètre 1 = 1).
Ne modifier ABSOLUMENT pas le paramètrage d’usine.
14 Configuration vitesse maximum du ventilateur
G25 et G31: de 380 à 620 (x 10) tours/minute.
Paramètrage d’usine: 580 à G25 (paramètre 1 = 0); 590 à G31 (paramètre 1 = 1).
Ne modifier ABSOLUMENT pas le paramètrage d’usine.
15 Configuration du temps de pré-ventilation (d’ 1 à 10 secondes)
Paramètrage d’usine: 3 secondes
Tout de suite après l’allumage du brûleur, la chambre de combustion est pré-ventilée seulement avec de l’air, pendant un durée suffisante pour éliminer les résidus de la combustion précedente et donc favoriser l’allumage du brûleur.
16 Configuration du temps de pré-ventilation (de 10 à 30 secondes)
Paramètrage d’usine:10.
Tout de suite après l’arrêt du brûleur, la chambre de combustion est post-ventilée uniquement avec de l’air, pendant une durée suffisante à éliminer d’éventuels résidus de la combustion précédente. Cette opération élimine une grande partie des gaz brûlés et fait en
sorte que la préventilation suivante (contrôlé par le paramètre 15) puisse être le plus rapide
possible.
Le paramètrage d’usine devrait être idéal dans pratiquement tous les cas, et on conseille
de ne pas la modifier. La postventilation est interrompue en cas de demande de chaleur,
donc cette durée ne retarde pas le temps de réponse de la chaudière.
Instructions pour le réglage et la maintenance
49
Partie réservée au Technicien
Le paramètrage d’usine devrait être idéal dans pratiquement tous les cas, et on conseille
de ne pas le modifier. Veuillez noter que la chaudière allume le brûleur seulement à la fin de
la durée de la préventilation, donc augmenter cette durée signifie retarder la réponse de la
chaudière à la demande de chaleur (par exemple, la durée à attendre avant l’arrivée d’eau
chaude quand on ouvre un robinet).
17 Configuration entrée TA2
Paramètrage d’usine: 0.
0 La fermeture du contact propre sur l’arrivée TA2 déterminera une demande de fonctionnement en chauffage à la température d’arrivée configurée à l’aide des commandes. L’allumage en chauffage se fait independemmment du mode de fonctionnement
configuré (OFF, été, hiver) et le circulateur est activé sans tenir compte de la configuration du paramètre 5. Cette valeur est particulièrement indiquée pour combiner TA2
avec un système de télécommande de chauffage, par exemple un modem téléphonique.
20…80 La fermeture du contact propre sur l’arrivée TA2 déterminera une demande de
fonctionnement en chauffage à la température d’arrivée correspondante, en °C à la
valeur de ce paramètre, même si celle-ci est différente par rapport à la température
d’arrivée configurée à l’aides des commandes. Ceci permettra le raccordement de
TA2 avec un deuxième thermostat d’ambiance ou un chronothermostat gérant une
deuxième zone avec une typologie de température différente par rapport à la zone
contrôlée par le système de thermorégulation principal (celui relié à TA)
18 Activation visualisation “fonction service”
Désactivée = 0 / Activée = 1.Paramètrage d’usine: 0.
Cette chaudière est munie d’une fonction de visualisation dynamique de l’état des évacuations, c’est à dire qu’apparait sur l’écran l’état du composant alimenté à un moment donné.
La fonction peut être activée de façon permanente grâce au paramètre18 ou bien de façon
temporaire, 15 minutes, en appuyant en même temps pendant 5 secondes sur les boutons
ou
pendant que la chaudière est sur OFF.
Partie réservée au Technicien
A
B
1071_F
C D E FG
H
A Température arrivée chauffage: valeur courant mesurée par la sonde ntc chauffage.
B Température sanitaire: valeur courant mesurée par la sonde ntc sanitaire (sonde du
ballon).
C Vanne à 3 voies: le symbole s’allume chaque fois que la vanne à trois voies est
activée du coté chauffage, et également en cas d’antigel, post-circulation etc.. Le
symbole s’éteint quand la charge sur la soupage cesse et donc quand la vanne
retourne en sanitaire.
D Circulateur: le symbole s’allume chaque fois que le circulateur est activé et reste
allumé pendant toute la durée durant laquelle celui-ci est alimenté.
E Ventilateur: le symbole s’allume chaque fois que le ventilateur est alimenté et rest
allumé pendant toute la durée durant laquelle celui-ci est alimenté.
50
Instructions pour le réglage et la maintenance
F Etat d’évacuation des fumées: l’allumage du symbole suit l’état du thermostat de
sécurité des fumées,donc lors du fonctionnement normal il reste allumé même sans
demande en cours, l’intervention du thermostat de fumées est signalé par le symbole
éteint.
G Bloc gaz: le symbole s’allume chaque fois que le bloc gaz est activé et il s’éteint
lorsqu’il est désactivé.
H Vitesse du ventilateur: indique le nombre de tours par minute du ventilateur (x10),
l’éventuelle visualisation d’un code de blocage est prioritaire par rapport à cette visualisation.
19 Retard entre demande de chauffage et allumage réel de la chaudière (de 0 à 5 minutes)
Paramètrage d’usine: 0 minutes
Afin de permettre l’ouverture totale des soupapes de zone éventuellement présentes sur
l’installation, il est possible de retarder l’allumage de la chaudière (circulateur, brûleur, etc.)
par rapport à la demande d’allumage en chauffage de la part des thermostats d’ambiance,
ou de la commande à distance si elle est presente.
20 Non disponible pour ce modèle de chaudière
21 Non disponible pour ce modèle de chaudière
22 Indication des heures de fonctionnement (ne peut être modifié)
En selectionnant ce paramètre, une valeur à deux chiffre (y compris 0 e 99) apparait, celleci multipliée par 100 indique le nombre total d’heures en fonctionnement de la chaudière
(avec brûleur allumé) depuis sa première installation, lorsqu’elle atteint 9900 heures de
fonctionnement, cette valeur se remet à zéro automatiquement.
23 Paramètre réservé à l’usine
Partie réservée au Technicien
Paramètre d’indication seulement, non modifiable. Celui-ci pourrait indiquer les mêmes
valeurs que le Paramètre 22 mais la valeur affichée ne doit pas être considérée comme
valable.
24 Paramètre réservé à l’usine
Paramètrage d’usine: 30. Ne pas modifier le paramètrage d’usine.
25 Paramètre réservé à l’usine
Paramètrage d’usine: 0. Ne pas modifier le paramètrage d’usine.
Instructions pour le réglage et la maintenance
51
Réglage de l’allumage lent
A l’allumage, le brûleur est alimenté pendant quelques secondes avec un débit de gaz optimal,
appelé “à allumage lent” qui permet de garantir l’allumage correct et immédiat, et qui est suffisament
bas pour ne pas émettre de bruit au moment de l’allumage en lui-même. Ainsi, le débit varie jusqu’à
fournir la puissance requise.
— Lorsque la chaudière est éteinte (“OFF” apparait à gauche de l’écran) maintenir enfoncés les
boutons
et
pendant au moins 5 secondes: l’écran affiche
avec un numéro à
gauche et un autre à droite; appuyer sur le bouton
ou
jusqu’à ce qu’apparaisse le
ou
(voir le paragraphe “Programmation
nombre 3. Appuyer ensuite sur un des boutons
des réglages” au début de ce chapitre). Le brûleur s’allumera permettant ainsi de contrôler l’allumage. La valeur d’usine 35 est optimale. Le débit à allumage lent est proportionnel au paramètre.
Remarque: Dans le paragraphe “Réglage de puissance MAX chauffage” vous trouverez le tableau
pour la correspondance entre la valeur affichée et la puissance associée à celle-ci.
— mémoriser la configuration en appuyant sur le bouton
et vérifier l’arrêt du brûleur.
Réglage de la puissance MAX de chauffage
La puissance maximum de chauffage doit être réglée en fonction de la nécessité de l’installation
(définie lors de la conception). Les différentes puissance et les valeurs correspondantes au paramètre et au nombre de tours du ventilateur sont reportées dans le tableau “PUISSANCES - PARAMÈTRES - TOURS”. Pour effectuer le réglage, procéder de la façon suivante:
Partie réservée au Technicien
— il faut connaitre la valeur de puissance maximum requise pour le circuit de chauffage (indiqué
sur dessin de l’installation même);
— lorsque la chaudière est éteinte (“OFF” apparait à gauche de l’écran) maintenir enfoncés les
boutons
et
pendant au moins 5 secondes: l’écran affiche
avec un chiffre à
gauche et un autre à droite; appuyer sur le bouton
ou
jusqu’à ce qu’à gauche apparaisse le nombre 4. Appuyer ensuite sur un des boutons
ou
((voir le paragraphe “Programmation des réglages” au début de ce chapitre). Le brûleur s’allumera. Appuyer ensuite sur
ou
jusqu’à atteindre la valeur requise pour obtenir la puissance thermique
les boutons
nécessaire;
— mémoriser la configuration en appuyant sur le bouton
et vérifier l’arrêt du brûleur.
TABLEAU PUISSANCES - PARAMÈTRES - TOURS — Mastertwin Condens
PUISSANCE THERMIQUE (kW)
Gaz G20
Gaz G31
MIN. 7.0
9.5
12.0
14.5
17.0
19.5
22.0
24.5
27.0
29.5
MAX. 32.0
52
Gaz G25
MIN. 5.6
7.6
9.6
11.6
13.7
15.7
17.7
19.8
21.8
23.8
MAX. 25.8
NOMBRE DE TOURS VENTILATEUR
Gaz G20
Gaz G25
1500
1930
2360
2790
3220
3650
4080
4510
4940
5370
5800
Gaz G31
(Propane commercial)
1600
2030
2460
2890
3320
3750
4180
4610
5040
5470
5900
Instructions pour le réglage et la maintenance
VALEUR indicatif PARAMÉTRES
3 - allumage lent (35÷99)
4 - puissance max. chauffage (00÷99)
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
99
INSTRUCTIONS
POUR L’UTILISATION
Avertissements concernant la mise en service
de l’appareil
Prescriptions
ATTENTION: L’appareil est pourvu de plusieurs dispositifs de sécurité qui bloquent
son fonctionnement en cas de problème sur la chaudière ou sur ses installations. ces
dispositifs ne doivent jamais être mis hors-service: en cas d’interventions répétées,
faites en rechercher la cause par un technicien qualifié, même en ce qui concerne les
installations auquelles la chaudière est reliée. Si un composant de la chaudière est
endommagé, il est obligatoire d’utiliser uniquement les pièces de rechange originales.
Avertissements
Si jamais vous sentez des odeurs de gaz:
a) n’actionnez pas d’interrupteur électrique, votre téléphone ou n’importe quel objet
qui pourrait provoquer des étincelles;
b) ouvrez immédiatement portes et fenêtres pour créer un courant d’air qui puisse
aérer la pièce;
c) fermez les robinets de gaz;
d) demandez l’intervention d’un personnel professionnellement qualifié.
N’obstruez pas les ouvertures d’aération de la pièce dans laquelle un appareil à gaz est
installé pour éviter des situations dangereuses comme par exemple, la formation de
mélanges toxiques et explosifs.
Si vous prévoyez une longue période d’absence et/ou d’inactivité de la chaudière, voir
le paragraphe “Inactivité de la chaudière” pour les précautions nécessaires concernant
l’alimentation électrique, de gaz et la protection anti-gel.
Instructions d’utilisation
53
Partie pour l’utilisateur
L’installation, la première mise en fonctionnement et l’entretien de l’appareil doivent
être effectuées par un professionnel qualifié uniquement.
Instructions pour la mise en marche,
le fonctionnement et l’arrêt
Mise en marche
Partie pour l’utilisateur
— Allumer l’interrupteur général de l’alimentation électrique pour la chaudière installé durant la
phase d’installation: sur l’écran apparaissent des symboles et des chiffres, ou bien apparait
“OFF”;
— ouvrir le robinet de gaz; si sur l’écran, “OFF” apparaît, appuyer sur le bouton
: sur l’écran
apparaissent des symboles et des chiffres, la chaudière est préréglée en mode Eté ou Hiver.
Arrêt (stand-by)
— Appuyer sur le bouton
: sur l’écran, “OFF” apparaît.
Si la chaudière devait rester pendant longtemps inactive fermer également le robinet
de gaz et éteindre l’interrupteur général installé durant la phase d’installation.
Mode “ÉTÉ ”
Pour commuter la chaudière vers
le mode de fonctionnement ÉTÉ
appuyer sur le bouton
. Le
fonctionement ÉTÉ se reconnait
en observant l’écran, où apparait
seulement le symbole
.
1071_C
Le brûleur s’allumera et s’éteindra automatiquement lorsque c’est nécessaire, pour conserver l’eau
dans le ballon à la température préselectionnée.
ou
on visualise sur l’écran de la chaudière la configuraEn appuyant sur un des boutons
tion de la température du ballon, pendant quelques secondes.
En général, il est possible de modifier la configuration de la température du ballon en appuyant
plusieurs fois sur les boutons
ou
, mais le Technicien pourrait avoir bloqué cettre fonction
pour éviter des problèmes de fonctionnement dus à une configuration erronée et malencontreuse.
Dans ce cas, en appuyant sur les boutons
ou
, la température pourra être visualisée mais
il sera impossible de la modifier.
Mode “HIVER”
Pour commuter la chaudière vers
le mode de fonctionnement HIVER appuyer sur le bouton
.
1071_D
Le fonctionement HIVER se
reconnait en observant l’écran, où apparaissent les deux symboles
et
, et près de ceux-ci,
la température actuelle du circuit de chauffage et la température paramétrée pour l’eau chaude
sanitaire (en °C).
54
Instructions d’utilisation
Le brûleur s’allumera automatiquement chaque fois qu’il est nécessaire.
Il est possible de régler et/ou visualiser la température de l’eau chaude sanitaire de la même façon
que décrit dans le “Mode ÉTÉ”.
Remarque: si vous avez une installation avec radiateurs, controlée par un thermostat d’ambiance
ou un chronothermostat de type commercial,nous vous conseillons de régler la température de
chauffage à des valeurs moyennes / élévées (ex. 65 à 70°C).
Si vous avez fait installé la sonde de température externe (en option), la température du circuit de
chauffage est gérée automatiquement par la chaudière en fonction de la température externe. Dans
et
on règle une autre valeur, appelée “coefficient de disperce cas, à l’aide des boutons
sion”. Faites toujours référence à la documentation fournie avec le kit de la sonde externe.
Fonction PLUS
La touche PLUS permet de varier la température de stockage du ballon pour obtenir les meilleures
prestations en terme de quantité de prélèvement d’eau chaude.
En effet, avec la touche PLUS on porte automatiquement le ballon à la température d’accumulation
maximum; cette fonction s’avère particulièrement utile pour le remplissage des jacuzzis ou pour de
longs prélèvement simultanés.
Pour activer (ou désactiver) la
fonction PLUS il suffit d’appuyer
sur le bouton
(tant en mode
Eté qu’en mode Hiver). Quand la
fonction est activée, le mot “plus”
apparait sur la droite de l’écran.
1071_E
Attention: si l’eau à l’entrée de la chaudière est particulièrement dure et n’est pas traitée à cet
effet, l’activation de la fonction Plus peut créer une excessive formation de calcaire à l’intérieur du ballon.
Réglage de la température ambiante
Pour l’utilisation du dispositif de réglage que vous avez fait installer, consultez les instructions
concernant son utilisation.
Remplissage du circuit
Il n’est pas nécessaire de surveiller la pression du circuit de chauffage, puisque la chaudière s’occupe automatiquement de la restauration de la pression correcte en prélevant à nouveau de l’eau
dans le circuit hydraulique.
C’est seulement en cas d’anomalie durant l’opération de remplissage automatique que la chaudière
se bloque et affiche sur l’écran le code d’alarme l’indiquant. Dans ce cas, consulter le paragraphe
“Blocage de la chaudière et codes d’alarme”.
Instructions d’utilisation
55
Partie pour l’utilisateur
Il est également possible de régler la température du circuit de chauffage à l’aide des boutons
et
: la température paramétrée clignote pendant quelques secondes, puis l’écran affiche à
nouveau la température actuelle (mesurée) de façon fixe. En général, si le climat est froid, augmentez la température, si le climat est chaud, diminuez-la.
Protection antigel
Ce type de chaudière possède un système antigel qui maintient l’eau dans le circuit de chauffage
(limité aux circuits à l’intérieur de la chaudière) et dans le ballon à une température supérieure à celle
de la congélation. Ce système qui prévoit l’allumage du brûleur, fonctionne aussi quand la chaudière
est en stand-by (“OFF” s’affiche sur l’écran) mais demande la présence de gaz et d’énergie électrique.
Partie pour l’utilisateur
Au cas où le gaz ne serait pas disponible ou la chaudière se bloquerait, le brûleur ne pourrait pas
s’allumer. La fonction antigel entrerait alors en action, autant que possible, activée par la pompe, en
faisant simplement circuler l’eau dans les circuits.
Nous vous rappelons que la protection antigel est prévue en tant que mesure de sécurité. Ce n’est
pas un système pour conserver la chaudière et ses circuits pendant de longues période d’inactivité
avec des climats rudes. Dans ces cas-là, on vous conseille de demander au Service d’Assistance
de vider la chaudière et le circuit (ou de faire introduire dans le circuit une solution antigel) et de vider
le ballon.
Fonction anti-légionnelle
Avec des intervalles d’environ 7 jours, la chaudière, en mode Eté ou Hiver, s’occupe automatiquement de surchauffer l’eau dans le ballon, afin d’éliminer les éventuelles bactéries (en particulier la
Légionnelle spp.) qui ont tendance à se former en présence d’eau stagnante.
La fonction antilegionnelle n’est pas active en mode stand-by (“OFF” apparait sur l’écran).
56
Instructions d’utilisation
Commandes et indicateurs dans le détail
7
8
9 10 11 12 13
1
3
4
5
17
1
2
Bouton
15
14
2
6
ALLUMÉ/STAND-BY
•
En appuyant sur ce bouton on obtient le fonctionnement de la chaudière (état Allumél’écran affiche des symboles et des chiffres).
•
En appuyant à nouveau sur ce bouton, la chaudière ignore les demandes de chaleur (état
Stand-by - l’écran “OFF” s’affiche), en laissant activées la fonction antigel et les fonctions
pour le technicien.
Bouton
•
3
16
En appuyant sur ce bouton, on effectue le passage du mode Eté au mode Hiver et vice
versa. Pour plus de détails, voir “Instructions pour l’allumage, le fonctionnement et l’arrêt ”.
Boutons
•
ETE /HIVER
et
réglage de la TEMPERATURE DE CHAUFFAGE
En appuyant sur ces boutons, on diminue ou augmente de 1°C à chaque fois la température configurée du circuit de chauffage. Ces boutons fonctionnent uniquement en mode
Hiver.
Si vous remarquez que l’air de la pièce atteint trop lentement la température souhaitée,
augmentez le réglage. Si au contraire, l’air de la pièce se réchauffe de façon excessive,
diminuez le réglage.
4
Boutons
ou
réglage de la TEMPERATURE DU BALLON
•
En appuyant sur un de ces boutons, on visualise la température configurée pour l’accumulation dans le ballon.
•
Normalement, sauf dans les cas où le technicien pense qu’il est nécessaire de les bloquer,
en appuyant sur ces boutons, on diminue ou augmente d’1°C à chaque fois la température
configurée pour l’accumulation d’eau chaude dans le ballon. Règlez-la seulement si c’est
nécessaire, en considérant qu’en l’augmentant, vous obtiendrez plus d’eau chaude disponible avant d’épuiser l’accumulation du ballon, puisque celui-ci mélange automatiquement
plus ou moins l’eau froide avec l’eau chaude accumulée, de façon à fournir de l’eau chaude
à température constante.
Remarque: une augmentation de la température de l’accumulation a des effets limités sur
l’eau chaude disponible, sans parler des consommations de gaz qui seront sensiblement
plus élévées et également l’augmentation de la formation de calcaire. C’est pour cela que
le réglage pourrait être bloqué par le technicien.
Instructions d’utilisation
57
Partie pour l’utilisateur
1071_A
7
8
9 10 11 12 13
1
3
4
5
1071_A
17
Partie pour l’utilisateur
5
Bouton
•
6
16
15
14
2
6
fonction PLUS
En appuyant sur ce bouton, on active ou désactive la fonction “plus”. Pour plus de détails,
voir “Instructions pour allumage, fonctionnement et arrêt”.
Bouton
•
Avant d’appuyer sur ce bouton, consultez le paragraphe “Blocage de chaudière et codes
d’alarme” pour savoir ce qui s’est passé et ce qu’il faut faire pour éviter que le problème ne
se reproduise.
•
En appuyant sur ce bouton, on redémarre la chaudière après qu’ait eu lieu un blocage
et d’un code
pouvant etre restauré par l’utilisateur, il est signalé par la disparition de
au centre de l’écran (16 et 17 sur la figure).
Nous vous rappelons que les blocages de la chaudière qui sont signalés par la disparition
de
et d’un code au centre de l’écran (9 et 17 sur la figure), demandent des réparations et NE s’éliminent PAS en appuyant sur le bouton
.
7
8
Symbole
CHAUFFAGE sur l’écran
•
Indique que la chaudière est en mode Hiver.
•
Quand il clignote, cela signifie que la chaudière est en train de chauffer les pièces.
Indication TEMPERATURE CHAUFFAGE sur l’écran
•
Quand il est FIXE, il indique la température MESURÉE de l’eau dans le circuit de chauffage (en arrivée).
•
Quand vous réglez la température (ou le coefficient de dispersion*) avec les boutons
et
le chiffre CLIGNOTE et indique la température (ou le coefficient de dispersion*)
PARAMETRÉS pour le circuit de chauffage.
* si la sonde de température externe (en option) est présente.
9
Indication
•
Indique que la chaudière s’est bloquée et que pour restaurer son fonctionnement il est
nécessaire d’appeler le Service d’Assistance.
10 Symbole
•
sur l’écran
PRESENCE FLAMME sur l’écran
Indique que la flamme du brûleur est allumée.
11 Indication TEMPERATURE EAU CHAUDE sanitaire sur l’écran
•
58
Indique la température PARAMETRÉE de l’eau chaude dans l’accumulation sanitaire. Il
clignote pendant quelques secondes quand vous visualisez ou réglez la température à
l’aide des boutons
et
.
Instructions d’utilisation
12 Indication
Signale que la commande à distance est installée. Dans ces conditions, les fonctions ne
sont pas toutes disponibles depuis le panneau de commandes de la chaudière, puisque
certaines sont gérées par la commande à distance. Pour plus de détails, consulter les
instructions de la commande à distance.
13 Symbole
EAU CHAUDE sur l’écran
•
Indique que la chaudière est prête à fournir de l’eau chaude, et apparait en mode Eté et
Hiver.
•
Quand il clignote, il indique que la chaudière est en train de chauffer l’eau dans le ballon.
14 Indication
•
sur l’écran
Indique que vous avez activé la fonction “PLUS” pour améliorer le confort de prélèvement
d’eau chaude.
15 Indication
sur l’écran
•
Indique que la chaudière s’est bloquée.
•
Pour restaurer le fonctionnement, consulter le paragraphe “Blocage de la chaudière et
codes d’alarme ” pour savoir ce qu’il s’est passé et ce qu’il faut faire pour éviter que le
problème ne se répète.
16 Indication CODE D’ALARME sur l’écran
•
Ce code identifie le type de problème qui a causé le blocage de la chaudière.
•
Consulter le paragraphe “Blocage de la chaudière et codes d’alarme ” pour savoir ce qu’il
s’est passé et ce qu’il faut faire pour éviter que le problème ne se répète.
17 Symboles de panne
•
En plus de certaines alarmes, vous pourrez voir apparaitre un de ces symboles qui aideront votre Technicien dans la recherche de la panne.
Blocage de la chaudière
et codes d’alarme
Quand l’indicateur [16] sur l’écran affiche un code qui clignote, une anomalie, une panne ou un
dysfonctionnement ont lieu; la plupart du temps ceux-ci causent un arrêt du fonctionnement de la
chaudière. Généralement, sur l’écran l’indication
ou bien
apparait.
Dans ce paragraphe, on énumerera les codes d’alarme possibles que la chaudière peut afficher,
avec les signalisations s’y rapportant et les opérations que Vous (utilisateur) pourrez effectuer pour
restaurer le fonctionnement. Ces opérations sont indiquées par “Solution:…”.
Si la chaudière continue à ne pas fonctionner malgré les suggestions suivies, ou si le
blocage se répète, appeler le Service d’Assistance.
Les alarmes signalées par l’affichage
sur l’écran doivent être effectuées par un
technicien qualifié. Les descriptions techniques des causes et des solutions pour les
alarmes se trouvent dans la documentation réservée au Technicien.
Instructions d’utilisation
59
Partie pour l’utilisateur
•
sur l’écran
E01 Manque de flamme
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: pouvant être réparée par l’Utilisateur
Cause 1: La flamme du brûleur ne s’est pas allumé ou s’est éteinte inopinément.
Solution: Appuyer sur le bouton
pour rallumer la chaudière.
Si le problème se représente, contrôler que les robinets de gaz de la chaudière et du
compteur soient ouverts et qu’il y ait du gaz dans le réseau de distribution ou dans les
réservoirs (l’approvisionnement pourrait être interrompue à cause de travaux). Si les fourneaux sont alimentés par la même ligne de gaz, essayer d’en allumer un.
Partie pour l’utilisateur
Cause 2: L’alimentation électrique n’est pas correcte.
Solution: Appuyer sur le bouton
pour rallumer la chaudière.
Si le problème se représente, faire contrôler par un technicien qualifié que les branchements Phase, Neutre et Terre soient correctement faits et qu’ils fonctionnent, et en particulier que la Phase et le Neutre ne soient pas inversés. Autrement, la chaudière pourrait ne
pas sentir la présence de la flamme même si celle-ci s’allume.
Le problème pourrait être causé par une mauvaise distribution de l’électricité de la part de
l’Entreprise fournissant l’énergie électrique (neutre déséquilibré).
Cause 3: Le siphon de la condensation ne réussit pas à évacuer correctement le liquide, et il
s’est rempli au delà du niveau de sécurité.
Solution: Appuyer sur le bouton
pour rallumer la chaudière.
Si le problème se représente, faire contrôler par un technicien qualifié que le siphon et le
système d’évacuation et d’écoulement des condensats fonctionnent correctement.
Remarque pour le TECHNICIEN: Si vous avez vérifié que la cause est effectivement un problème d’évacuation des
condensats, il est indispensable d’ouvrir et d’inspecter le brûleur mais SEULEMENT après avoir libéré l’évacuation et
éliminé les condensats s’étant accumulés. L’alarme est due au fait que les condensats ont déjà rempli partiellement la
chambre de combustion jusqu’à toucher l’électrode d’ionisation, empêchant ainsi le contrôle d’ionisation de la flamme.
L’électrode est positionnée en bas et c’est pour cela qu’elle lance l’alarme avant que les condensats n’atteignent le
brûleur, mis cela a lieu quand le niveau est déjà au delà de la partie basse du volet de fermeture du brûleur.
E02 Intervention du thermostat de sécurité (sur l’arrivée du circuit)
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: pouvant être réparée par l’Utilisateur
Cause: La chaudière a surchauffé et le thermostat de sécurité est intervenu.
Solution: Attendre 20-30 minutes pour faire refroidir la chaudière, puis appuyer sur le bouton
. Si le blocage se répéte, appeler le Service d’Assistance.
E03 Intervention du Fusible Thermique de Fumées
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: pouvant être réparée par l’Utilisateur
Cause: Les fumées sortant de la chaudière sont excessivement chaudes et le Fusible Thermique de Fumées est intervenu. Ce composant est présent parce que les conduits de
fumées pour les chaudières à condensation comme la vôtre doivent être construits avec
un type de matériel plastique résistant aux acides, mais qui, de par sa nature, ne résiste
pas aux températures élevées.
Solution: Attendre quelques minutes pour faire refroidir le brûleur, puis appuyer sur le bouton
. Si le fusible thermique est effectivement intervenu, le blocage se répétera: appeler
le Service d’Assistance qui devra alors trouver la cause de la surchauffe anormale des
fumées.
Remarque pour le TECHNICIEN: l’intervention du fusible thermique est due au fait qu’il a fondu et vous devrez donc le
.
remplacer. Après l’avoir remplacé, appuyez sur le bouton
60
Instructions d’utilisation
7
8
9 10 11 12 13
1
3
4
5
1071_A
16
15
14
2
6
Partie pour l’utilisateur
17
E05 Sonde de température d’arrivée en panne
Type d’alarme: réservée au Technicien
Signalement sur l’écran:
Solution: Appeler le Service d’Assistance.
E09 Entretien nécessaire
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
Remarque: Cette alarme n’est qu’une indication et n’influence pas le bon fonctionnement de la chaudière.
Solution: Appuyer sur le bouton
pour faire apparaitre l’alarme pendant quelques jours
(cette opération est possible 3 fois) et appeler le Service d’Assistance.
Remarque pour le TECHNICIEN: contrôler que le paramètre 25 soit correctement configuré sur 0 pour éviter de futures
réapparitions de cette alarme.
E12 Sonde de température d’accumulation d’eau sanitaire (ballon) en panne
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
Solution: Appeler le Service d’Assistance.
E15 Sonde de température de retour de chauffage en panne
Type d’alarme: réservée au Technicien
Signalement sur l’écran:
Solution: Appeler le Service d’Assistance.
E16 Problème sur le ventilateur
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: pouvant être réparée par l’Utilisateur
Cause: on a relevé que le ventilateur qui alimente le brûleur avec un mélange d’air et gaz
tourne à un nombre de tours différent par rapport à celui prévu.
Solution: Appuyer sur le bouton
appeler le Service d’Assistance.
18
pour rallumer la chaudière. Si le blocage se répéte,
Voir E19
E19 Pression basse de l’eau dans le circuit principal (chauffage)
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
Cause: La pression dans le circuit de chauffage a diminué (probablement à cause d’une fuite)
et celle-ci n’est plus suffisante pour le bon fonctionnement de la chaudière.
Solution: Appeler le Service d’Assistance pour faire effectuer le chargement du circuit (pression à froid: 0,5…1,5 bar, optimale1 bar)
Remarque pour le TECHNICIEN: procéder comme il vous est décrit dans le paragraphe “Restauration de la pression du
circuit” dans la partie “Instructions pour la mise en service, le réglage et la maintenance”).
Instructions d’utilisation
61
E21 Voir E19
E22 Données mémorisées non cohérentes
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
Solution: Appeler le Service d’Assistance.
E24 Intervention du thermostat de sécurité de circuit au sol
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: pouvant être réparée par l’Utilisateur
Partie pour l’utilisateur
(seulement si un circuit au sol a été installé et est muni d’un thermostat de sécurité)
Cause: La température envoyée au circuit au sol pourrait être trop élevée. Un circuit au sol
bien réalisé est muni d’un ou plusieurs thermostats de sécurité de l’eau circulant dans les
serpentins insérés directement dans le sol. Une température trop élevée, en plus d’être
gênante pour les occupants, pourrait causer de SÉRIEUX DOMMAGES à l’installation,
aux sols et à leurs éléments de revêtement. La chaudière est munie d’une entrée spéciale
pour ce thermostat qui, s’il détecte l’alarme, bloque aussitôt la chaudière.
Remarque: Quand cette alarme intervient, la chaudière bloque le fonctionnement de chauffage
mais continue à produire de l’eau chaude sanitaire.
Solution: On conseille d’attendre le temps nécessaire pour ramener les sols à une température normale et pour redémarrer le thermostat de sécurité, puis appuyez sur le bouton
pour rallumer la chaudière et attendre plus de 30 secondes puisque c’est le temps de
retard lié à cette alarme.
Si cette alarme se représente, faites contrôler par votre Technicien les températures d’arrivée pour les différentes zones à hautes et basses températures, tant sur la chaudière que
sur l’éventuelle centrale pour circuits à basse température. Si le blocage se répète malgré
les vérifications indiquées ci-dessus, adressez-vous au Service d’Assistance de la chaudière, de la Centrale et/ou à ceux qui ont réalisé le circuit au sol.
E31 Commande à distance non compatible
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
* entendu comme le panneau de commandes à distance original Bulex® “Chronocommande”
(en option) et non d’autres chronothermostats de type commercial.
Solution: Appeler le Service d’Assistance.
Dans ces conditions, la chaudière fonctionne uniquement pour le Sanitaire. Si le chauffage
était nécessaire et une commande à distance de rechange n’était pas immédiatement
disponible, demandez à votre Technicien de faire fonctionner provisoirement le chauffage
de façon manuelle à l’aide du panneau de commande de la chaudière (en excluant le
fonctionnement de commande à distance).
Remarque
pour le TECHNICIEN: utiliser un cavalier pour relier l’entrée TA (thermostat d’ambiance)
de la chaudière; configurer le fonctionnement de la chaudière en mode Hiver en réglant la
température de chauffage de façon manuelle depuis le panneau de commandes de la chaudière.
Montrer à l’Utilisateur comment régler le chauffage depuis le panneau de commandes à l’aide
et
(température d’arrivée).
des boutons
E32 Erreur de configuration électronique
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
. Si le problème persiste,
Solution: Essayer de relancer en appuyant sur le bouton
mettre la chaudière en stand-by à l’aide du bouton
et éteignez-la complètement à
l’aide de l’interrupteur d’alimentation électrique de la chaudière. Après 20 à 30 secondes,
62
Instructions d’utilisation
remettre sous tension la chaudière et allumez-la à l’aide du bouton
. Si la chaudière
ne repart pas, ou si ce code d’erreur réapparait, appeler le Service d’Assistance.
Remarque pour le TECHNICIEN: consulter le schéma électrique et contrôler le bon fonctionnement des branchements, en
particulier les éventuels cavaliers présents entre deux contacts du même connecteur.
E33 Voir E32
E35 Anomalie de flamme détectée
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: pouvant être réparée par l’Utilisateur
Solution: Appuyer sur le bouton
pour rallumer la chaudière. Si le blocage se répéte,
appeler le Service d’Assistance puisque une panne doit être suspectée.
Remarque: Si une demande de chaleur (chauffage ou eau chaude) est faite, la chaudière
tentera de se rallumer automatiquement toutes les cinq minutes.
E36 Intervention du Fusible Thermique du Groupe de Combustion
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
Cause: Le groupe de combustion à condensation a surchauffé et le fusible thermique prévu à
cet effet est intervenu.
Solution: Appeler le Service d’Assistance.
Remarque pour le TECHNICIEN: l’intervention du fusible thermique du groupe de combustion est une protection extrême qui
normalement est anticipée par les autres thermostats de sécurité. Si à cause d’une panne, ces dispositifs devaient ne
pas intervenir et le brûleur continuait à surchauffer, le fusible thermique ordonnera le blocage de la chaudière pour éviter
des dommages au lieu et à l’ameublement, mais le groupe de combustion doit être considéré comme endommagé et doit
.
être remplacé. Après l’avoir remplacé, appuyer sur le bouton
E38 Sonde de température externe (en option) en panne
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
Cause: La chaudière a été munie, pour l’enrichir, du kit en option “sonde de température
externe” qui était reconnu par l’installation et qui fonctionnait mais désormais semble en
panne. La chaudière fonctionne tant pour le chauffage que pour le sanitaire, comme si la
sonde n’avait jamais été installé, ainsi le réglage de la température du circuit de chauffage
se fera directement comme il est décrit dans “Instructions pour l’allumage, le fonctionnement et l’arrêt”. L’erreur apparait pour vous informer que l’accessoire installé ne fonctionne
plus correctement. On considère que la chaudière, selon un analyse superficielle, semble
fonctionner correctement mais il ne sera plus possible de profiter du confort additionnel
pour le chauffage pour lequel le kit en option a été acheté, jusqu’à la résolution du problème.
Solution: Appeler le Service d’Assistance.
E39 Suspection de gel
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
Cause: à la suite d’un manque d’énergie électrique, la chaudière a relevé des températures
des sonde de Chauffage et Sanitaire égales ou inférieures à 0°C au moment où l’alimentation a été restaurée. L’écran affiche ce code d’alarme E39, alors que la chaudière bloque
l’allumage du brûleur et active le circulateur, en faisant circuler de l’eau dans les circuits
hydrauliques. Cette phase dure15 minutes.
Si pendant ce temps-là, les températures relevées par la sonde augmentent au delà de
+1°C, la chaudière est alors prête à fonctionner.
Instructions d’utilisation
63
Partie pour l’utilisateur
Cause: La chaudière est munie d’un dispositif qui vérifie la présence de la flamme sur le
brûleur. S’il détecte la flamme alors que celle-ci devrait être éteinte, le blocage de la chaudière a lieu.
Sinon, l’alarme devient permanente et il faudra suspecter que le gel de l’eau a eu lieu en un
ou plusieurs points du circuit hydraulique de la chaudière ou du circuit (avec des dommages possibles pour les parties gelées).
Solution: Si l’alarme continue, Appeler le Service d’Assistance.
E42 Erreur de systeme
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
Partie pour l’utilisateur
Solution: Appeler le Service d’Assistance.
E43 Surtempérature d’eau sur le retour du circuit
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: pouvant être réparée par l’Utilisateur
ou bien:
Signalement sur l’écran:
Type d’alarme: réservée au Technicien
Cause: l’eau qui retourne dans la chaudière depuis le circuit de chauffage est trop chaude: en
plus d’être un signe de dysfonctionnement du circuit de chauffage, ceci pourrait provoquer
l’émission de fumées trop chaudes et pourrait endommager le système d’évacuation. Avant
que cela n’arrive, un contrôle de sécurité spécial est intervenu.
Solution: Attendre 20-30 minutes pour faire refroidir la chaudière et le circuit, puis appuyer sur
le bouton
. Il est impossible de restaurer le fonctionnement avant le total refroidissement du système. Si le blocage se répéte, ou si l’écran affiche le signal
, appeler le
Service d’Assistance.
Inactivité de la chaudière
Les effets des périodes d’inactivité peuvent être importants dans des cas particuliers comme dans
des habitations utilisées pendant peu de mois dans l’année, surtout dans des zones géographiques
froides.
Quand la probabilité de gel existe, l’Utilisateur devra évaluer s’il doit mettre en sécurité la chaudière
en la débranchant de toutes ses alimentations, ou bien la laisser en stand-by et utiliser la fonction antigel, en considérant attentivement les avantages et les inconvénients de la mise en sécurité et du mode stand-by/antigel. En général, pendant de longues périodes d’inactivité, il est préférable d’effectuer la mise en sécurité.
Mise en sécurité
— Eteindre l’interrupteur général sur la ligne d’alimentation électrique de la chaudière;
— Fermer le robinet de gaz;
S’il y a la possibilité que la température chute en dessous de 0°C, faire effectuer par votre
technicien les opérations suivantes:
•
64
remplir le circuit avec un solution antigel (sauf dans le cas où il est déjà présent), ou bien
faites-le vider complètement, y compris le serpentin de l’unité du ballon. Veuillez noter que
s’il était nécessaire d’effectuer des restaurations de la pression (à cause de fuites éventuelles) dans un circuit déjà rempli avec un antigel, la concentration de ce dernier pourrait
être limitée et pourrait ne plus garantir la protection antigel.
Instructions d’utilisation
•
faire vider dans tous les cas le siphon collecteur de condensats en dévissant le bouchon
en bas de celui-ci;
•
faire vider complètement le circuit d’eau sanitaire froide et chaude, y compris le circuit
sanitaire et l’accumulation sanitaire de l’unité du ballon.
Avant de rallumer la chaudière, faire vérifier que le circulateur ne se soit pas bloqué à cause
de l’inactivité (pour le technicien: dévisser le bouchon au centre de la calotte pour accéder à
l’arbre du rotor, et le faire tourner à l’aide d’un tourne-vis ou d’un autre ustensile adapté).
Stand-by et fonction antigel/antiblocage
En laissant la chaudière en stand-by pendant la période d’inactivité, celle-ci sera protégée du gel à
travers plusieur fonctions spéciales de l’électronique de contrôle, qui s’occupent de chauffer les
pièces intéressées quand les températures vont en dessous des valeurs minimum pré-établies en
usine.
Le réchauffement antigel est obtenu grâce à l’allumage du brûleur et du circulateur.
De plus, la chaudière en stand-by s’occupe d’actionner périodiquement les composants intérieurs
principaux pour éviter les blocages dus à l’inactivité en présence d’eau et de calcaire. Ceci a lieu
même lorsque la chaudière est bloquée.
Afin que ces systèmes soient actifs:
•
la chaudière doit être alimentée en énergie électrique et gaz;
•
la pression de l’eau dans le circuit de chauffage doit être régulière (optimale: 1 à 1,5 bars à
froid, minimum 0,5 bars).
Si, à cause d’une interruption d’alimentation de gaz, la chaudière venait à se bloquer alors pour cela
et pour d’autres raisons, le brûleur ne peut pas s’allumer. Dans ce cas, la fonction antigel s’effectue
en activant uniquement le circulateur.
ATTENTION: les protections antigel ne peuvent pas intervenir en cas de manque d’alimentation électrique. Si vous prévoyez cette éventualité, nous vous conseillons d’insérer dans le
circuit de chauffage un liquide antigel de bonne marque, en suivant les indications fournis par
ceux qui le produisent.
On recommande de s’informer directement auprès du technicien sur le type de produit
antigel utilisé dans le circuit de chauffage au moment de l’installation.
Lorsque l’alimentation reviendra, la chaudière contrôlera les températures relevées par ses
sondes et en cas de gel suspecté, après avoir vérifié à l’aide d’un cycle de contrôle automatique spécifique, l’alarme E39 s’affichera. Pour plus de détails, voir la description s’y rapportant dans le paragraphe “Blocage de la chaudière et codes d’alarme”.
La fonction “Antigel/antiblocage” ne garantit pas la protection du circuit sanitaire à l’extérieur
de la chaudière, c’est pourquoi nous recommandons de faire vider les pièces du circuit d’eau
sanitaire froide et chaude qui risqueraient de geler.
Instructions d’utilisation
65
Partie pour l’utilisateur
REMARQUE: La chaudière est munie d’un système qui protège les composants principaux dans
les cas rares de blocage, dus à l’inactivité en présence d’eau et de calcaire. Le système
antiblocage ne peut pas fonctionner durant la mise en sécurité, à cause du manque en énergie
électrique.
Fonction “Antigel Environnement”
Si l’habitation désservie par la chaudière reste inhabitée pendant des périodes au climat froid, vous
devriez considérer la possibilité d’étendre la fonction antigel à tout le circuit de chauffage et pas
seulement à la chaudière. Pour cette fonction également, il est nécessaire que les alimentations
électrique et de gaz soient présentes et aussi que le circuit ait une bonne pression.
Si un thermostat ou un chronothermostat commercial muni * de la fonction “antigel environnement” est installé et vous voulez l’utiliser, il est nécessaire de laisser la chaudière en mode Hiver
(et NON en stand-by ou en mode Eté) pour lui permettre de s’allumer pour le réchauffement quand
le capteur de température d’ambiance le demande.
Partie pour l’utilisateur
*
en cas de manque de cette fonction, il est possible cependant de configurer la température ambiante à
quelques degrés au dessus de zéro, par exemple+5°C (si c’est un chronothermostat, rappelez-vous de
choisir le mode manuel).
La fonction “Antigel environnement” ne garantit pas la protection du circuit sanitaire à l’extérieur de la chaudière, en particulier des zones n’étant pas atteintes par le circuit de chauffage,
c’est pourquoi nous recommandons de faire vider les pièces du circuit d’eau froide et chaude
qui risqueraient de geler.
Remarque: si la commande à distance originale Bulex® est installée, la fonction antigel environnement
s’effectue automatiquement en mettant la chaudière en stand-by. La chaudière, les environnements et
le ballon seront maintenus à une température minimum afin d’éviter la congélation des liquides qu’ils
contiennent.
Eventuels dysfonctionnements
LE BRÛLEUR NE S’ALLUME PAS
— vérifier que la chaudière soit allumée en mode Eté ou Hiver:
•
si sur l’écran rien ne s’affiche, cela signife que la chaudière ne reçoit pas de courant
électrique;
•
si sur l’écran, “OFF” apparait, la chaudière est éteinte. Appuyer sur le bouton
l’allumer.
— vérifier que sur l’écran ne soient pas visibles
ou
lire “Blocage de la chaudière et codes d’alarmes ”;
pour
. Si oui, la chaudière est bloquée:
— Après avoir allumé la chaudière à l’aide du bouton
ou après l’avoir relancée à l’aide du
bouton
il est nécessaire d’attendre environ 1 minute et demie. Pendant ce temps, la
chaudière ne fonctionne pas.
— si le thermostat d’ambiance est installé, contrôler que celui-ci soit réglé à une température
supérieure à celle ambiante de la pièce dans laquelle se trouve la chaudière et que cette dernière soit en mode Hiver (sur l’écran les deux symboles
et
doivent apparaitre).
66
Instructions d’utilisation
FAIBLE PRODUCTION D’EAU SANITAIRE
— contrôler que la température de l’eau ne soit pas trop basse (voir “Instruction pour allumage,
fonctionnement et arrêt ” - Mode “ÉTÉ”) et si nécessaire, adressez-vous au Service d’Assistance;
— faire contrôler et contrôler les réglages de la chaudière et que les programmations soient correctes (en particulier le paramètre n° 7);
— faire contrôler le serpentin du ballon et le faire éventuellement nettoyer.
Abstenez- vous d’intervenir pas vous-même.
Pour toute intervention sur le circuit électrique, sur le circuit hydraulique ou sur le circuit du
gaz, vous devez vous adresser exclusivement à un personnel professionnellement qualifié.
Les chaudières doivent être équipées exclusivement avec les accessoires originaux.
L’entreprise Bulex® ne peut être tenue responsable d’éventuels dommages causés par des
utilisations non appropriées, erronées ou irraisonnées de matériels non originaux.
Avertissement durant l’utilisation
— Faire contrôler périodiquement la pression du circuit indiquée par le manomètre: à circuit froid
celle-ci doit être toujours comprise entre les limites prescrites par le constructeur.
Ne pas toucher les éléments chauds de la chaudière, tels que conduits d’évacuation,
raccords hydrauliques, etc. qui durant le fonctionnement (pendant un certain temps)
sont surchauffés. Tout contact avec ceux-ci peut provoquer des brûlures dangereuses.
C’est pourquoi il est interdit que des enfants ou des personnes inexpérimentées se
trouvent près de la chaudière en marche.
— Ne pas exposer la chaudière à des vapeurs directes provenant de plaques de cuisson.
— Ne pas mouiller la chaudière avec des éclaboussures d’eau ou d’autres liquides.
— N’appuyer aucun objet sur la chaudière.
— Interdire l’utilisation de la chaudière aux personnes inexperimentées et aux enfants.
— Si vous décidiez de désactiver définitivement la chaudière, faites effectuer les opérations nécessaires par un personnel professionnellement qualifié, en vous assurant entre autre, que ce
dernier débranche les alimentations électriques, hydrauliques et du combustile.
MANUEL D’INSTRUCTIONS
Assurez-vous que ce manuel d’instruction accompagne TOUJOURS l’appareil afin qu’il puisse être
consulté par l’utilisateur et par le personnel qui effectuera la maintenance.
Instructions d’utilisation
67
Partie pour l’utilisateur
N.B.: Dans les zones où l’eau est particulièrement “dure”, on conseille l’installation d’un dispositif anti-calcaire; on évitera ainsi des nettoyages trop fréquent de l’échangeur.
68
Notes
69
70
71
Sous réserve de modifications techniques
COD. 982110013 / REV. 000
08/2008
Bulex
Chaussée de Mons, 1425
Bergensesteenweg, 1425
1070 Bruxelles - Brussel
Téléphone: 02 555 13 13
Télécopie: 02 555 13 14
www.bulex.com
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement