Notice - Calideal
CHAUDIERE FIOUL CONDENSATION
EXCELLIA
CONDENS
25 C* & 25 BTC*
25 V & 25 BTV
33 C* & 33 BTC*
33 V & 33 BTV
MANUEL DE MODE D’EMPLOI ET D’ENTRETIEN ET NOTES
GENERALES SUR L’INSTALLATION DES CHAUDIERES FIOUL
CONDENSATION DE LA GAMME EXCELLIA CONDENS.
* type B23p
Ce manuel a été rédigé par le fabricant et fait partie intégrante du produit et doit être remis au client.
En cas de perte ou de détérioration, demander une nouvelle notice à l’adresse suivante :
[email protected]
Code : EXCELLIACONDENS
Pages : 27
Edition : 1
Révision : 0913-00
2
SOMMAIRE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
GENERALITES .............................................................................................................................................................. 4
1.1 Conditionnement .............................................................................................................................................. 4
DONNEES TECHNIQUES .............................................................................................................................................. 5
2.1 Caractéristiques chaudières .............................................................................................................................. 5
2.2 Caractéristiques ballons ECS (versions BTC & BTV) ........................................................................................... 5
2.3 Description ........................................................................................................................................................ 5
2.4 Spécifications techniques .................................................................................................................................. 6
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ............................................................................................................................... 7
REGLAGES DU BRULEUR FIOUL ................................................................................................................................... 8
4.1 Températures d’eau du circuit condenseur ...................................................................................................... 8
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION ET D’UTILISATION ................................................................................................... 8
5.1 Consignes générales d’installation .................................................................................................................... 8
5.2 Remarques techniques ...................................................................................................................................... 9
5.3 Raccordements hydrauliques ............................................................................................................................ 9
INSTRUCTIONS POUR L’EVACUATION DES FUMEES ................................................................................................. 10
6.1 Règles d’implantation des ventouses (modèles V & BTV)............................................................................... 10
6.1.1 Implantation en ventouse coaxiale Ø 80/125 ............................................................................................. 11
6.2 Installation en cheminée type B23p (modèles C & BTC) ................................................................................. 14
DYSFONCTIONNEMENTS .......................................................................................................................................... 15
DESCRIPTION DU TABLEAU DE COMMANDE ............................................................................................................ 16
SCHEMAS ELECTRIQUES ............................................................................................................................................ 16
9.1 Schéma de principe « chauffage seul » ........................................................................................................... 17
9.2 Schéma de câblage du tableau de commande sans régulation ...................................................................... 17
9.3 Schéma de câblage du tableau de commande avec module ECS VENTEC ...................................................... 18
9.4 Raccordement de la régulation climatique (en option) .................................................................................. 19
MONTAGE ET RACCORDEMENT DES BALLONS ECS ............................................................................................. 19
10.1
Procédure d’installation du ballon sur la chaudière ................................................................................... 19
10.2
Détails du raccordement hydraulique des ballons ECS (versions BTC & BTV) ............................................ 21
10.3
Montage du groupe de sécurité ................................................................................................................. 22
REMPLISSAGE DE L’INSTALLATION ...................................................................................................................... 23
MISE EN SERVICE ................................................................................................................................................. 23
12.1
Vérification du bon fonctionnement .......................................................................................................... 23
12.2
Arrêt de la chaudière .................................................................................................................................. 24
12.3
Caractéristiques de l’eau du circuit de chauffage et sanitaire .................................................................... 24
ENTRETIEN DE LA CHAUDIERE ............................................................................................................................. 24
CONDITIONS DE GARANTIE ................................................................................................................................. 26
3
1
GENERALITES
Merci d’avoir choisi un produit CALIDEAL.
Ce manuel a été rédigé pour fournir à l’installateur et au client final des informations et des instructions afin
de simplifier les phases de montage et d’utilisation de nos produits.
L’installation doit être effectuée par un professionnel qualifié ou par un centre SAV agréé en suivant les
instructions du fabricant. L’installation devra être conforme aux normes et réglementations en vigueurs. Une
mauvaise installation peut provoquer des dégâts à des personnes, à des animaux ou à des biens, pour
lesquels le fabricant décline d’ores et déjà toute responsabilité.
Vérifier l’état de la chaudière. Ne pas l’installer en cas de doute et contacter le vendeur. Les éléments de
l’emballage ne doivent pas être dispersés dans l’environnement, ni laissés à la portée des enfants, mais
traités conformément à la législation locale en vigueur en matière de traitement des déchets.
Avant toute intervention, de quelque nature que ce soit, sur l’installation, débrancher l’appareil de
l’alimentation électrique en désactivant l’interrupteur de l’installation ou le sectionneur prévu à cet effet.
Les chaudières EXCELLIA CONDENS sont des chaudières équipées à condensation fioul à très haut
rendement pour chauffage central à eau chaude et production d'eau chaude sanitaire.
Les chaudières EXCELLIA CONDENS sont homologuées pour un fonctionnement tant en raccordement
cheminée B23p, qu'en ventouse.
Elles peuvent être utilisées pour l’alimentation de radiateurs, convecteurs à eau ou plancher chauffant basse
température (avec une vanne 3 voies, en option).
Elles sont destinées à l’équipement de logements neufs et existants.
Le fabricant décline toute responsabilité en cas de dégâts provoqués à des personnes, des animaux
ou des biens, par une erreur d’installation, d’emploi ou par la non-observation des instructions
reportées dans ce manuel.
IMPORTANT : lisez attentivement ces instructions et recommandations avant la mise en service de
l’appareil.
1.1
Conditionnement
Pour manipuler votre chaudière, utiliser
2 barres de manutention et insérer-les
dans les orifices prévus dans les pieds
avant et arrière du bloc fonte (voir page
20) Pour manipuler le ballon ECS
(versions BTC & BTV), consulter
également la page 20.
1 colis sur
palette bois
(chaudière)
1 colis sur palette bois
(ballon sans couvercle)
4
2
DONNEES TECHNIQUES
2.1
Caractéristiques chaudières
2.2
EXCELLIA CONDENS
Unité
25
33
Puissance nominale (50/30°C)
Débit calorifique (50/30°C)
Rendement utile % PCI 100% Pn à 80/60°C
Rendement utile % PCI 30% Pn à 50/30°C
Température fumées à 80/60°C
Température fumées à 50/30°C
Débit nominal d'eau à Pn
Pression max. de fonctionnement
Dédit des condensats à 50/30°C
Contenance en eau de la chaudière
Pertes de charge côté eau (dt 15°C)
Pertes de charge circuit dans produits de combustion
Tirage nécessaire
Volume circuit de fumées chaudières
Débit massique des fumées
Nbr éléments fonte
Diam. Départ/retour chaudière
Diam. Vidange chaudière
Diam. Raccordement fumées
Raccordement des fumées versions cheminée
Raccordement des fumées versions ventouse
Poids à vide
kW
kW
%
%
°C
°C
m3/h
bar
l/h
l
mbar
mbar
mbar
l/h
kg/h
nbr
"
"
mm
mm
mm
kg
20
21,1
97,1
101,8
82
54
0,900
4
0,9
13,5
22
0.29
0,66
21,9
32
4
1
1/2
100
100
80/125
200
32,6
32,2
96,2
101
84
59
1,385
4
1,3
16,4
69
0,67
0,95
28,9
54
5
1
1/2
100
100
80/125
220
Caractéristiques ballons ECS (versions BTC & BTV)
EXCELLIA CONDENS 25 & 33
Unité
Email
Inox
Contenance en eau
Pression max. du circuit ECS
Puissance équivalente de l'échangeur
Débit pointe
Débit continu
Diam. Raccordement eau froide / chaude
Poids emballé brut
Protection du ballon par anode magnésium
l
bar
kW
l/10min
l/h
"
kg
100
7
26,6
164
645
3/4
98
oui
100
7
29
175
833
3/4
98
non
Conditions d'essais: consigne chaudière : 80°C / consigne ballon : 60°C / température ECS en régime continu : 45°C / température
eau froide : 10°C.
Lorsque la pression du réseau est supérieure ou égale à 5 bars, il est vivement conseillé de prévoir un réducteur de pression réglé à
une valeur inférieure ou égale à 4,5 bars.
2.3
-
Description
Corps de chauffe fonte à éléments assemblés avec porte foyère.
Condenseur en céramique insensible à la corrosion.
Habillage en tôle d’acier laquée blanche, tableau de commande pré câblé gris.
Isolation thermique renforcée épaisseur 100 mm
Vase d'expansion chauffage plat de 18 litres.
Circulateur chauffage multi vitesses
Clapet anti-thermosiphon et soupape de sécurité
Ballons E.C.S. verticaux émaillé ou inox de 100litres de capacité (versions BTC & BTV)
Thermostat de sécurité fumée à réarmement manuel (110°C).
Brûleur HL60 adapté
Options :
- Régulateur climatique intégrable de type L321C ou L634C
- Vanne de mélange motorisé
5
2.4
Spécifications techniques
Version chauffage seul :
Fumées Ø 100mm
Version chauffage + ECS :
6
3
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Avant d'être évacuées par la cheminée, les fumées très chaudes produites par la combustion, traversent un
échangeur-condenseur dans lequel circule l'eau de retour du circuit de chauffage. La vapeur d'eau contenue
dans les fumées se condense sur l'échangeur qui récupère sa chaleur, dite latente. Celle-ci réchauffe alors
l'eau de retour du circuit de chauffage et s'ajoute à la chaleur de combustion. L'eau résultant de la
condensation, (les condensats), est évacuée quant à elle vers l'égout grâce à un tube flexible PVC (livré
avec la chaudière).
Ce principe de fonctionnement, notamment garant de rendements très élevés et de consommations
d'énergie amoindries, apporte d'indéniables avantages aux chaudières à condensation par rapport aux
chaudières traditionnelles.
La chaudière à condensation fonctionne moins longtemps puisque l'eau de retour est préchauffée
"gratuitement" dans le condenseur par la récupération de la chaleur latente des fumées, et ce avant d'être
renvoyée dans l'installation de chauffage central. Elle consomme donc moins d'énergie et par conséquence
respecte l'environnement en rejetant moins de gaz polluants dans l'atmosphère.
Avec la récupération de la chaleur des fumées, la chaudière assure un rendement sur PCI (pouvoir
calorifique inférieur) d'environ 101.3% pour un régime de fonctionnement 50°C-30°C (départ - retour). Ce
cas concerne des systèmes de chauffage central fonctionnant à (très) basse température, radiateurs
"chaleur douce" et planchers chauffants (avec une vanne 3 voies), qui apportent un très grand confort. Une
chaudière à condensation se trouve fortement recommandée pour ce type d'installation.
Des composants de qualité
Compte tenu de son fonctionnement spécifique, une chaudière à condensation impose qu'elle soit fabriquée
avec des composants et matériaux de qualité pour optimiser ses performances et sa fiabilité. C'est le cas de
la gamme des chaudières à condensation EXCELLIA CONDENS.
Dans une chaudière à condensation, il y a un risque de corrosion dû à la présence d'acides dans les
condensats. Il est important qu'ils soient évacués rapidement bien que la céramique des surfaces d'échange
du condenseur résiste à la présence de condensats acides à l'origine de la corrosion. La fiabilité est
renforcée par leur surface lisse qui provoque un effet d'auto-nettoyage : les condensats s'écoulent librement
vers le bas tout en rinçant les surfaces d'échange qui restent propres.
Pour le raccordement de l'évacuation des condensats, se référer au Règlement Sanitaire Départemental
Type de votre lieu de résidence pour connaitre les normes en vigueur.
Pour une installation sur fosse septique, il est fortement conseillé d'installer un neutraliseur de condensats
(en option).
7
4
REGLAGES DU BRULEUR FIOUL
Les réglages et contrôles seront impérativement effectués à chaud soit entre 70 et 80°C d'eau lors de la
première mise en service de la chaudière par un professionnel qualifié et équipé des appareils permettant
un réglage fin et précis de la combustion.
Ces réglages varieront sensiblement en fonction des longueurs de conduits, de la configuration de la
cheminée ou de la ventouse (horizontale ou verticale), de la température de l'air comburant arrivant par le
flexible souple au brûleur, de la température du fioul, du type de gicleur, de l'encrassement du foyer, etc....
Il s'agit de vérifier et de régler si nécessaire les paramètres suivants :
- taux de CO2 : entre 11 et 13.5 % (chaudière à 70°C impérativement)
- taux de CO : maximum 100 ppm
- température des fumées : < 100°C
- indice opacité : < 1
- qualité du démarrage du brûleur
Type
de
chaudière
Modèle
de
chaudière
Puissance
brûleur
Gicleur
d'origine
Danfoss
Pression
pompe
Entrée d'air
primaire
réglage
Réduction
d'air
réglage
kW
GPH-angle
bar
%
%
Déflecteur
réglage
Taux de
CO2
Indice de
noircissement
%
EXCELLIA
CONDENS
25
26,6
0,5 / 80°S
11
65
18
4
12,5
<1
EXCELLIA
CONDENS
33
34,63
0,75 / 60°S
11
65
(préréglée)
32
4
12,6
<1
4.1
Températures d’eau du circuit condenseur
Afin d'obtenir une condensation au sein du condenseur, les températures de sortie d'eau de l'appareil ne
devraient pas dépasser 48°C dans le cas d'un chauffage au fioul domestique. Des températures plus
élevées risquent d'entraîner des dégâts, des dysfonctionnements et d'accroître ainsi les frais liés à la
maintenance car de telles températures sont une entrave à l'effet autonettoyant. La température maximale
admissible de sortie d'eau du condenseur est de 80°C.
Le principe à la base du concept " condensation " est le suivant : plus la température moyenne de
l'eau dans le condenseur et faible, plus élevés seront les avantages économiques (rendement
énergétique), et plus importants seront les avantages écologiques (réduction des émissions acides
dans l'environnement) !
5
INSTRUCTIONS D’INSTALLATION ET D’UTILISATION
5.1
Consignes générales d’installation
Le fonctionnement impeccable de la chaudière et la garantie d'usine ne peuvent être garantis que
lorsque le montage, l'utilisation, l'exploitation et la maintenance sont effectué(e)s correctement et
conformément aux présentes instructions.
L'installation de la chaudière et du système de chauffage ne peut être effectuée que par des entreprises
spécialisées, dans le respect des normes applicables et des prescriptions en matière de construction.
Avant de raccorder la chaudière à une installation de chauffage existante (circuit de chauffe d'un chauffage
par le sol (au moyen d’une vanne mélangeuse non fournie), ou circuit de chauffe de radiateurs avec
température minimale de retour de 30° C), celle-ci doit être nettoyé à fond de manière à la débarrasser des
8
crasses et des boues éventuelles, à l’aide de produits adaptés (désembouants).
Afin d'assurer la durée de vie du corps de chauffe, la température au retour doit impérativement être
de minimum 30°C. A cet effet, l'emploi d'une régulation climatique optionnelle est recommandé.
5.2
Remarques techniques
Les échangeurs thermiques de fumées des chaudières EXCELLIA CONDENS ne peuvent être exploités que
lorsque les conditions ci-dessous sont réunies :
- Température minimale des gaz brûlés de la chaudière avant condenseur
- Température maximale de sortie d'eau du condenseur
- Résistance maximale du circuit des fumées
- Pression de service maximale chaudière
- Valeur maximale du thermostat limiteur des gaz brûlés
:
:
:
:
:
120°C
80°C
50 Pa
3 bars
120°C
La chaudière est équipée d'un limiteur de température au niveau de la sortie de gaz brûlés qui limite la
température maximale des gaz brûlés à 120°C, de manière à protéger l'appareil et le conduit des gaz brûlés.
Mode de fonctionnement : le thermostat limiteur coupe le brûleur immédiatement en cas de dépassement de
cette température !
5.3
Raccordements hydrauliques
Le raccordement de la chaudière doit être effectué conformément au schéma hydraulique ci-dessous.
Les soupapes de sécurité et le disconnecteur doivent êtres raccordées à l'égout, tout comme l'évacuation
des condensats.
Remarque :
L'installation hydraulique doit être effectuée de telle sorte que la chaleur générée dans la chaudière lors du
fonctionnement du brûleur puisse être évacuée (par exemple radiateurs sans vannes thermostatiques /
régulation de température). Il faut veiller à ce que la chaudière puisse être remplie et vidé sans encombre.
Afin d'éviter les dommages dus au gel (par exemple dans une nouvelle construction non occupée), il
convient de prévoir un robinet de vidange à l'endroit le plus bas approprié, afin de pouvoir vider la chaudière
et l'installation en cas de nécessité. Prévoir également un traitement antigel de cette installation.
9
6
INSTRUCTIONS POUR L’EVACUATION DES FUMEES
6.1
Règles d’implantation des ventouses (modèles V & BTV)
10
6.1.1
Implantation en ventouse coaxiale Ø 80/125
Pour ce type d'installation, utiliser la réduction PP Ø 80/100 et l'adaptateur coaxial Ø 80/125 fournis.
Les appareils de type C ne peuvent être mis en œuvre qu'avec les dispositifs CALIDEAL (en particulier les
conduits concentriques, pièces de raccordement, terminaux). Les appareils de type C peuvent être installés
dans tous types de locaux quel qu'en soit le volume même s'ils ne comportent pas de fenêtre ou de châssis
ouvrant. Ils doivent être installés de façon à ce que leur position relative par rapport au dispositif spécial
d'évacuation ne puisse être modifiée même après intervention pour entretien. L'appareil, y compris son
conduit de raccordement, doit demeurer accessible en vue de son entretien et de sa réparation. Les
accessoires de raccordement coaxiaux s'assemblent facilement par simple emboîtement mâle / femelle et
l'étanchéité est assurée par un joint à lèvres sur le conduit intérieur en Ø80mm comme sur le conduit
extérieur en Ø125mm. Le conduit de raccordement doit toujours rester démontable, entretenu en bon état,
visité au moins une fois par an et nettoyé s'il y a lieu.
Raccordement ventouse
horizontale type C13
Raccordement ventouse
verticale type C33
Lmax = longueur utile maximale
admissible d’évacuation des produits de
combustion
Cette longueur correspond à la longueur
maximale pouvant être installée pour une
chaudière EXCELLIA CONDENS.
Raccordement horizontal:
- 33 : 6 mètres + terminal horizontal.
- 25 : 5 mètres + terminal horizontal.
Raccordement vertical:
- 33 : 6 mètres + terminal vertical, coude
90° compris.
- 25 : 5 mètres + terminal vertical, coude
90° compris.
Un coude à 45° équivaut à 0.5m de ventouse et un coude à 90° équivaut à 1m de ventouse.
Un dispositif de protection inamovible de type "grille de protection" (en option) est obligatoire si la ventouse
horizontale débouche à moins de 1m80 du sol sur une voie de circulation publique ou privée.
Les conduits de raccordement ne doivent être ni encastrés, ni incorporés, ni engravés dans les maçonneries
et doivent être fixés à celles-ci par des colliers. Ces conduits ne doivent être ni bloqués, ni scellés dans la
traversée des planchers. Les colliers de fixation éventuels, disposés au moins tous les mètres sur les
rallonges, doivent être voisins des emboîtures et situés au-dessous de celles-ci.
Les joints ou emboîtures éventuels ne doivent pas être positionnés dans la traversée des planchers.
Les conduits de raccordement concentriques qui traversent une autre pièce habitable que le local
d'installation doivent être protégé contre les chocs mécaniques par un habillage.
Il est formellement interdit de rectifier ou de recouper les rallonges et les coudes. De ce fait, on
utilisera obligatoirement un élément réglable sur les tronçons dont la longueur exacte ne peut être
obtenue par des rallonges. Il est possible d'inspecter l'état d'un conduit en déplaçant un élément
réglable.
11
6.1.1.A Implantation en ventouse horizontale
Lmax = longueur utile maximale admissible d’évacuation
des produits de combustion
Cette longueur correspond à la longueur maximale
pouvant être installée pour les chaudières EXCELLIA
CONDENS.
Cette longueur est de 6 mètres + terminal horizontal pour
le modèle 33 et de 5 mètres + terminal horizontal pour le
modèle 25.
Attention, un coude 45° = 0.5 m et un coude 90° = 1m.
Dans tous les cas, une hauteur minimale
entre le sol et la sortie du terminal égale
à 0,5 m doit être respectée. Sur une voie
publique, nous recommandons toutefois
de ne pas installer la ventouse
horizontale sous une hauteur de 1,80 m.
Les orifices d'évacuation et de prise d'air
des
appareils à circuit étanche,
débouchant à une hauteur inférieure à
1,80 m au-dessus du sol doivent être
protégés
contre
les
interventions
extérieures susceptibles de nuire à leur
fonctionnement normal par un dispositif
de protection (en option).
Prévoir une pente de 2% vers la
chaudière.
Le terminal horizontal ne pourra être
installé et débouchant dans un saut de
loup.
Lors d’une sortie de 2 ventouses sur un même
plan horizontal, l’installateur veillera à assurer
une distance minimale de 60 cm entre les 2
chaudières.
De plus, des précautions d’implantations sont
à prendre vu le volume occupé par les gaz de
combustion qui risquent de se rabattre et par
conséquent de générer de la recirculation
dans les appareils entraînant une mauvaise
combustion.
Le terminal horizontal ne devra dès lors pas
déboucher à moins de 30cm d’une paroi.
L’UTILISATION DE PLUS DE 2 COUDES A 90° EST FORMELLEMENT INTERDITE.
12
6.1.1.B Implantation en ventouse verticale
Lmax = longueur utile maximale admissible
d’évacuation des produits de combustion
Cette longueur correspond à la longueur maximale
pouvant être installée pour une chaudière
EXCELLIA CONDENS.
Cette longueur est de 6 mètres + terminal vertical,
coude 90° compris pour le modèle 33 et de 5 mètres
+ terminal vertical, coude 90° compris pour le
modèle 25.
Outre les distances minimales par rapport aux
ouvrants et entrées de ventilation (voir chapitre
4.1.) l’implantation du terminal devra respecter
les règles suivantes :
* le terminal vertical d’amenée d’air doit laisser
une distance minimale de 30 cm entre le plan
du toit et la zone d’admission d’air pour
permettre un fonctionnement correct en cas
d’accumulation de neige.
* CALIDEAL recommande de positionner deux
terminaux adjacents dans un même plan
horizontal
* dans le cas où les deux terminaux ne
peuvent être positionnés dans un même plan
horizontal, l’axe du terminal le plus bas doit
être au moins à 60 cm du point le plus proche
de l’orifice d’amenée d’air du terminal le plus
élevé.
L’UTILISATION DE PLUS DE 2 COUDES A 90° EST FORMELLEMENT INTERDITE.
6.1.1.C Implantation en système « Reno-Condens »
Un conduit de fumées individuel existant peut être utilisé pour le passage du conduit d'évacuation des
produits de combustion en utilisant l'espace annulaire pour l'amenée d'air comburant s'il répond aux
conditions suivantes:
- Le conduit de fumée doit prendre naissance:
- soit dans le local où est située la chaudière,
- soit dans un local adjacent. Dans ce cas, il doit être accolé ou adossé à la paroi de
séparation des deux locaux de façon à permettre un raccordement direct au travers de cette paroi.
- Le conduit de fumée individuel existant doit avoir une section minimale intérieure adaptée au
passage du conduit d'évacuation des produits de combustion et à la section d'amenée d'air comburant
nécessaire.
Il est indispensable d'effectuer une vérification de l'état du conduit existant selon les dispositions du DTU
24.1 comprenant:
- La vérification de la stabilité du conduit existant,
- le contrôle de la vacuité et la vérification de l'état du conduit existant,
13
- le ramonage du conduit existant,
- la vérification de l'étanchéité du conduit existant si celui-ci sert à l'amenée d'air comburant.
La position du débouché du conduit existant doit satisfaire aux règles d'implantation des terminaux
d'évacuation des produits de combustion pour les chaudières fioul à circuit de combustion étanche de
puissance utile inférieure ou égale à 70 kW (voir schéma page 10).
La section minimale du conduit existant doit être de 140mm x 140mm ou d'un diamètre de 160mm pour
du flexible Ø 80mm. Pour du flexible Ø 110mm, la section du conduit doit être de 160mm x 160mm.
La longueur maximale est de 6 mètres + terminal pour le modèle 33 et 5 mètres + terminal pour le
modèle 25.
6.2
Installation en cheminée type B23p (modèles C & BTC)
Principe de fonctionnement: appareil comprenant un ventilateur en amont de la chambre de combustion /
de l'échangeur de chaleur.
Destiné au raccordement à un conduit d'évacuation des produits de combustions vers l'extérieur du local
dans lequel il est installé, l'air de combustion est prélevé directement dans le local.
La longueur maximale autorisée pour les chaudières EXCELLIA CONDENS est de :
Modèle
EXCELLIA 33 C & BTC
EXCELLIA 25 C& BTC
Longueur max. conduit rigide
10 mètres
8 mètres
Longueur max. conduit flexible
8 mètres
6 mètres
Pour ce type de configuration, il ne faut pas utiliser l'adaptateur sortie fumée PP Ø 80-100 et rester
en évacuation Ø100mm.
Il est obligatoire de bien ventiler la chaufferie par des ouvertures sur l'extérieure haute et basse. Ces
amenées d'air neuf doivent être d'une surface minimum de 50 cm² chacune, et être situées le plus près
possible de la chaudière.
Un conduit de fumées individuel existant peut être utilisé pour le passage du conduit d'évacuation des
produits de combustion, adapté aux chaudières à condensation, s'il répond aux conditions suivantes :
- Le conduit de fumée doit prendre naissance:
- soit dans le local où est située la chaudière,
- soit dans un local adjacent. Dans ce cas, il doit être accolé ou adossé à la paroi de
séparation des deux locaux de façon à permettre un raccordement direct au travers de cette paroi.
- Le conduit de fumée individuel existant doit avoir une section minimale intérieure adaptée au
passage du conduit d'évacuation des produits de combustion et à la section d'amenée d'air comburant
nécessaire.
Il est indispensable d'effectuer une vérification de l'état du conduit existant selon les dispositions du DTU
24.1 et DTU 61.1 comprenant:
- La vérification de la stabilité du conduit existant,
- le contrôle de la vacuité et la vérification de l'état du conduit existant,
- le ramonage du conduit existant,
- la vérification de l'étanchéité du conduit existant si celui-ci sert à l'amenée d'air comburant.
La position du débouché du conduit doit satisfaire au DTU 24.1 et au DTU 61.1.
La section minimale du conduit existant doit être de 160mm x 160mm pour du flexible Ø 80mm.
La section minimale du conduit existant doit être de 200mm x 200mm pour du flexible Ø 110mm.
L'appareil ne peut en aucun cas être installé dans un logement si un autre appareil à combustion
fonctionnant en tirage naturel y est déjà installé.
14
7
DYSFONCTIONNEMENTS
DEFAUT



Le brûleur ne se met
plus en marche
Le limiteur de
température des gaz
brûlés s’est déclenché
(le voyant rouge est
allumé)
Autre cause
CAUSE POSSIBLE

Encrassement
des
tuyaux de l’échangeur
thermique dû à :
a) Réglage incorrect du brûleur
ou défaut de celui-ci (filtre ou
gicleur colmaté, etc.)
b) Absence de condensation =
absence d’auto-nettoyage dû
par exemple à une température
de retour trop élevée, à une
pompe défectueuse ou à un
organe de réglage fermé.
 Le
thermostat
de
sécurité fumée du
condenseur
est
défectueux
MESURE A PRENDRE









Défaut au niveau de
gaz brûlés
Le brûleur se met de
plus en plus
difficilement en marche
(vibrations, oscillations)
La température en aval
du condenseur a
tendance à augmenter.

Odeurs de gaz brûlés,
fuite de fumées


Le condenseur et les
conduits des gaz brûlés
présentent
des
incrustations
/
des
étranglements
(suie,
cendres, etc.)
Les
condensats
s’accumulent dans le
raccord de sortie des
gaz brûlés
La masse d’étanchéité
ou les joints de la
chaudière,
du
condenseur ou des
conduits
de
raccordement
ou
d’évacuation des gaz
sont défectueux.
* Si le problème persiste, contactez votre centre technique.
15



Remise en marche* :
enlevez le couvercle
et appuyez sur le
bouton
de
réarmement.
Si
le
bouton
de
réarmement
ne
s’enclenche pas (après
refroidissement de la
sonde), il convient de
remplacer le thermostat
fumé.
Contrôler
le
fonctionnement et le
réglage du brûleur
Contrôler
le
circuit
d’eau / la pompe /
l’organe de réglage
Respectez
les
instructions d’utilisation
de la chaudière et du
brûleur.
Vérifiez
si
le
condenseur
et
les
conduits des gaz brûlés
présentent
des
étranglements, éliminez
ceux-ci le cas échéant.
Contrôlez
si
les
conduits d’évacuation
du condensat (flexibles)
ne sont pas bouchés.
Contrôlez les conduits
de raccordement et les
joints
(inspection),
remplacez-les le cas
échéant.
8
DESCRIPTION DU TABLEAU DE COMMANDE
1. Interrupteur marche / arrêt
Permet d’arrêter ou d'enclencher totalement la chaudière (avant toute intervention sur la chaudière il
sera nécessaire de couper l’interrupteur général au compteur). La commande de cet interrupteur permet la
mise en route de la chaudière.
2. Interrupteur été / hiver (avec production d'ECS).
3. Aquastat de réglage de la chaudière
Permet de régler la température de fonctionnement entre 8°C et 80°C (pour le circuit chauffage)
4. Aquastat de sécurité à réarmement manuel (110°C)
En cas de surchauffe, après avoir remédié à la cause ayant provoqué celle-ci, enlever le capot et
pousser sur le bouton de réarmement
5. Thermomètre de chaudière
Fournit à titre indicatif la température de la chaudière.
6. Cache
Permet d’insérer une régulation (livrée en option).
9
SCHEMAS ELECTRIQUES
L'alimentation électrique de la chaudière est prévue aux bornes 1 et 2 en monophasé 230 V - 50 Hz.
Se conformer à la norme NFC 15-100
Un interrupteur multipolaire à résistance d'ouverture > 3mm, devra être monté impérativement en amont du
raccordement électrique de la chaudière (Norme NF 73.600.7.12)
Raccorder la chaudière à la prise de terre prévue. Le conducteur assurant la liaison à la terre doit avoir une
section au moins égale à la section d'une des phases d'alimentation (NFC 73-600).
16
9.1
Schéma de principe « chauffage seul »
9.2
Schéma de câblage du tableau de commande sans régulation
17
9.3
Schéma de câblage du tableau de commande avec module ECS VENTEC
Lors de la connexion du module ECS sur la chaudière, veuillez insérer les cosses femelles sur l'interrupteur été / hiver
(polarité aléatoire) se trouvant sur le tableau de commande.
18
9.4
Raccordement de la régulation climatique (en option)
EN CAS D’INSTALLATION D’UNE REGULATION CLIMATIQUE L321C OU L634C, ET POUR PLUS DE
RENSEIGNEMENTS, VEUILLEZ-VOUS REFERER A LA NOTICE DE LA REGULATION.
Le tableau de commande des chaudières EXCELLIA CONDENS est pré câblé pour recevoir un des
régulateurs climatiques optionnels en lieu et place du cache droit. Ces régulateurs sont spécialement conçus
pour réguler un circuit direct, un circuit vanne ainsi que la gestion de l'E.C.S.
Afin d’installer cette régulation, il est nécessaire d’interposer entre le bornier de la chaudière et le régulateur,
un kit de connexion câblé 9 pôles (livré avec les accessoires du régulateur).
Raccordement :






Retirer le cache droit sur le tableau de commande et engager le régulateur dans ce logement.
Retirer les 4 ponts sur l’arrière du tableau de commande, ou retirer le module de priorité E.C.S.
VENTEC déjà embroché.
Embrocher le connecteur 9 pôles côté chaudière livré avec le régulateur dans le bornier femelle
9 pôles de la chaudière et resserrer les vis.
Embrocher le connecteur sur le bornier du régulateur.
Raccorder directement les sondes suivantes sur le bornier du régulateur :
o AF/AFS : sonde extérieure
o KF/KFS : sonde chaudière
o SPF/SPFS : sonde E.C.S.
o VFA/VFAS : sonde de départ
Raccorder le circulateur chauffage aux bornes 8 et 9 et si nécessaire le circulateur E.C.S. aux
bornes 11 et 12 sur le bornier 12 pôles chaudière (arrière du tableau de commande).
Remarque :
Ne plus raccorder l’interrupteur Eté/Hiver, ni l’aquastat ballon E.C.S., ces fonctions étant assurées
directement par le régulateur climatique.
Placer la consigne de l’aquastat chaudière à 80°C environ.
En l’absence de production ECS, ne pas raccorder la sonde SPF/SPFS au régulateur.
10
MONTAGE ET RACCORDEMENT DES BALLONS ECS
Lors du raccordement du circuit d'eau chaude sanitaire, les tubes de cuivre ne doivent en aucun cas entrer
trop à l'intérieur des tubes de raccordement du ballon, ni être en contact direct avec ceux-ci. Interposer un
raccord fonte malléable ou un manchon diélectrique aux raccordements d'eau froide et d'eau chaude du
ballon sanitaire.
10.1
Procédure d’installation du ballon sur la chaudière
1.
2.
3.
4.
Ôter le couvercle de la chaudière et le fixer sur le ballon à l'aide des 2 loquets supérieurs;
Enlever les 2 loquets mâles placés à l'avant de la chaudière;
Enlever la tôle de façade ballon;
Placer le ballon sur la chaudière (une personne soulève le ballon par devant et une deuxième par
l'arrière à l'aide des deux barres de manutention) (voir schéma ci-dessous)
19
Prendre le couvercle de la
chaudière et le fixer sur le
ballon avant mise en place de
celui-ci.
Pour placer le ballon
sur la chaudière,
soulever à 2 personnes
ici.
Pour placer le ballon sur la
chaudière, soulever à 2
personnes ici.
Pour déplacer la chaudière,
enlever le couvercle et
manipulez votre chaudière en
la prenant au niveau des
fixations supérieures A.
5
6.
7.
8.
Raccorder le circulateur ballon (voir schéma électrique à la page 17).
Vérifier si le bulbe de l'aquastat ballon est bien enfoncé dans le doigt de gant du ballon.
Placer le thermomètre ballon (fourni avec le ballon).
Procéder aux raccordements hydrauliques.
20
10.2
Détails du raccordement hydraulique des ballons ECS (versions BTC & BTV)
BALLON ECS EXCELLIA CONDENS INOX ou EMAIL
1
2
3
Oter les deux bouchons 3/4"
Connecter le départ chaudière au départ ballon par l'intermédiaire du flexible inox isolé pré-monté
sur le ballon 100 litres (repère 1)
Utiliser le flexible préformé (fourni avec le ballon 100 litres) pour raccorder le retour chaudière au
retour ballon (repère 2)
21
10.3
Montage du groupe de sécurité
L’installation d’un groupe de sécurité est absolument obligatoire (non fourni).
Il est interdit, sous peine de perte de la garantie, de placer tout dispositif qui pourrait interrompre la
communication directe entre le groupe de sécurité et le ballon. Le groupe de sécurité sera placé sur la
conduite d’alimentation eau froide du ballon et à l’extérieur de la jaquette, à une distance maximale de 1
mètre du ballon.
La vidange du groupe de sécurité sera raccordée à une tuyauterie d’évacuation d’un diamètre au moins égal
à la tuyauterie de raccordement de l’appareil par l’intermédiaire d’un entonnoir permettant une garde d’air de
20 mm minimum.
Lorsque la pression du réseau est supérieure ou égale à 4 kg/cm2, il est absolument nécessaire de prévoir
en plus un réducteur de pression.
Il est important de noter que :
à chaque chauffe du ballon un
écoulement d’eau doit pouvoir s'effectuer
par l’orifice C. Ce phénomène peut être
évité par l’emploi d’un vase d’expansion
sanitaire à circulation anti-légionnelles de
8 litres mini.
afin d'éviter le calcaire (ennemi du
groupe de sécurité) qui pourrait se
déposer sur le siège de la soupape, il est
nécessaire (1 fois par mois) de faire
fonctionner manuellement la soupape du
groupe de sécurité en effectuant une
vidange manuelle.
22
11
REMPLISSAGE DE L’INSTALLATION
Avant remplissage de l'installation, nous vous conseillons de rincer l'installation complète et de désembouer
celle-ci avec un produit adapté et de rincer si nécessaire.
Ajuster la pression d'azote du vase d'expansion en fonction de la hauteur de l'installation.
Lorsque tous les accessoires sont placés (vase d’expansion, soupape de sûreté, manomètre...) et que
l’étanchéité des circuits hydrauliques est assurée, procéder au remplissage du circuit chauffage :

Ouvrir les clapets anti-thermosiphon (inactif/passage libre).

Le remplissage doit s’opérer lentement, les purgeurs étant ouverts ou dévissés afin d’éviter au
maximum les blocages d’air.
Vérifier le fonctionnement du purgeur automatique (si existant) placé sur le circuit hydraulique de
réchauffe du ballon.
Après un premier remplissage et une première purge, la pression à lire au manomètre sera égale à la
pression statique (ou hauteur statique proprement dite de l’installation) majorée de 0,1 à 0,5 bar suivant
les cas.
La première chauffe doit avoir lieu à la température la plus élevée possible (80-90°C) et être maintenue
pendant plusieurs heures afin de dégazer au maximum et le plus rapidement possible.
Au cours de cette phase de chauffe à température élevée, l’air et les gaz libérés doivent être
régulièrement évacués par les dispositifs de séparation et de purge d’air.
Après une dernière purge, il faut lire la pression au manomètre ainsi que la température et arrêter
l’installation (circulateur y compris); on laissera refroidir jusqu’à une température d'environ 50°C.
Le remplissage en eau de la chaudière doit être complet.
Contrôler l’étanchéité de tous les raccords et fermer les clapets anti-thermosiphon (actif).
Amorcer impérativement le siphon d'évacuation des condensats.
Prévoir une protection contre le gel.









12
MISE EN SERVICE
12.1
Vérification du bon fonctionnement
1)
Assister à un arrêt du brûleur lorsque la température de la chaudière dépasse le point de consigne
ou quand la régulation n’est plus en demande de chaleur.
Assister également à un rallumage au moment où la température descend en-dessous du point de
consigne ou lorsque la régulation se met en demande de chaleur.
Les chaudières sont équipées d’un aquastat de sécurité à réarmement manuel qui provoque l'arrêt
total du brûleur si la température de l’eau dépasse la limite supérieure fixée à 110°C.
Après une extinction provoquée par cet aquastat de sécurité, vérifier la pression de l’eau dans
l’installation et le bon fonctionnement du circulateur et le réarmer manuellement.
En cas de nouvelle extinction, faire appel à un spécialiste.
En cas de mise en sécurité du brûleur, il y a lieu d’attendre quelques minutes avant de procéder à
son rallumage.
Contrôler également le bon écoulement des condensats.
2)
3)
4)
5)
6)
23
12.2
Arrêt de la chaudière
La régulation digitale dispose, en position arrêt et pour autant que la chaudière reste sous tension et que le
robinet d'alimentation en fioul soit maintenu ouvert, d'un dispositif de protection antigel.
Veiller à prendre les dispositions nécessaires en vue d’éviter les dégâts que pourraient provoquer le gel
(vidange complète si arrêt pour de longues périodes).
12.3
Caractéristiques de l’eau du circuit de chauffage et sanitaire
Afin d’éviter tout entartrage nuisible et toute corrosion, il y a lieu de tenir compte des caractéristiques de
l’eau utilisée.
Les caractéristiques normales de l’eau du circuit de chauffage et sanitaire doivent être telles que :
 la dureté totale (teneur en carbonates de calcium ou calcaire) comprise entre 12° et 15° et Ph = 7
 la résistivité supérieure à 2000 ohm/cm.
Un traitement d’adoucissement de l’eau du circuit de chauffage est nécessaire si la dureté est supérieure à
2,5 mol/m³.
Si le pH est inférieur à 7.2 et que la résistivité est inférieure à 2000 ohm/cm et pour autant que la dureté soit
inférieure à 2,5 mol/m³ (soit naturellement, soit après adoucissement), il faut soit procéder à un traitement
permettant d’atteindre ces valeurs, soit procéder à un traitement filmogène.
13
ENTRETIEN DE LA CHAUDIERE
ATTENTION !
Avant toute intervention, couper le courant à la chaudière à l’aide de l’interrupteur général.
L'aquastat de sécurité est déclenché :
 vérifier le remplissage en eau, le fonctionnement du circulateur, ainsi que l'aquastat de réglage.
Le voyant rouge de sécurité brûleur est allumé:
 la panne provient du brûleur. Attendre quelques minutes et réarmer le relais de contrôle se trouvant
à l’avant du brûleur. Si rien ne se produit, faire appel à votre installateur ou une entreprise
spécialisée.
Il est vivement conseillé à l’utilisateur de souscrire un contrat d’entretien annuel avec son installateur ou une
entreprise spécialisée. Ainsi, la chaudière et l’installation seront vérifiées et nettoyées, le brûleur sera réglé
correctement et l’ensemble donnera toute satisfaction et fonctionnera de la manière la plus économique.
OPERATIONS A EFFECTUER :
 ramoner si nécessaire et nettoyer à l'aide d'un écouvillon le foyer de la chaudière au minimum une
fois par an.
 remplacer le gicleur cône plein ainsi que la cartouche filtrante du préfiltre fioul.
 régler l'hygiène de combustion du brûleur fioul étanche pour un CO2 de 12,5 % avec une chaudière
chaude (température d'eau mini : 70°C)
 vérifier la pression d'eau du circuit de chauffage et le fonctionnement du vase d'expansion
 vérifier le bon fonctionnement de l'aquastat de réglage chaudière.
 remettre toutes les pièces en place et bien vérifier l'étanchéité de la porte foyère chaudière.
 lors de chaque démontage d'un ou des éléments de la ventouse, remplacer les joints à lèvres
siliconés haute température (maxi 250°C) au préalable humidifié avec de l'eau savonneuse ou de
préférence avec de la graisse siliconée.
 nettoyer à l'eau claire le condenseur céramique.
Ballon E.C.S. émaillé de 100 litres
Le ballon d'eau chaude émail est muni d'une trappe de visite qui rend le nettoyage aisé. Ce dernier doit se
faire régulièrement, surtout si l'eau est riche en calcaire.
Contrôler l'anode de magnésium tous les ans en dévissant la bride de fixation, après avoir fermé le robinet
d'arrêt du groupe de sécurité.
Remplacer l'anode lorsque son diamètre est inférieur à 10mm.
24
Vidange :
La vidange du ballon et de la chaudière est indispensable s’il y a risque de gel. Pour la chaudière, utiliser le
robinet de vidange placé à sa partie inférieure.
Si vous êtes souvent absent, faites mettre de l’antigel dans l’installation.
Recommandations :
Vérifier régulièrement la pression d’eau de l’installation.
La valeur indiquée sur le manomètre ne doit pas être inférieure à 1 bar à froid.
En cas d'arrêt prolongé, débrancher le conduit des fumées et obturer l'orifice, placez dans le foyer 100 g de
carbonate de calcium, produit absorbant l'humidité.
25
14
CONDITIONS DE GARANTIE
CONDITIONS DE GARANTIE EXCELLIA CONDENS
CALIDEAL garantit ses composants :
 Les corps de chauffe en fonte sont garantis 10 ans ainsi que les condenseurs céramiques.
 Les ballons ECS inox sont garantis 5 ans et les ballons ECS émaillés sont garantis 3 ans.
 Les brûleurs fioul sont garantis 2 ans
 Toutes les autres pièces sont garanties 2 ans.
La période de garantie débute à la date d’achat des produits par le client final.
Pendant la période de garantie, CALIDEAL s’engage à remplacer gratuitement, franco de port, ou à réparer
toutes les pièces reconnues défectueuses pour fabrication ou matériau, selon l’appréciation sans appel de
ses techniciens. La main d’œuvre est exclue de la garantie.
Les pièces remplacées sous garantie restent la propriété exclusive de CALIDEAL et doivent être retournées
franco de port.
Si le défaut de matériau ou de fabrication ne devait pas être reconnu, le ou les pièces retournées restent à la
disposition du client pendant 15 jours à partir de la date de la lettre de contestation de CALIDEAL, ce délai
de 15 jours vaut aussi pour les éventuelles contre-expertises.
Ce délai écoulé sans que le client ait donné d’autres dispositions, le ou les pièces retournées seront
retenues par CALIDEAL qui les créditera au client à la valeur de la ferraille.
La réparation ou le remplacement des pièces ne donne pas droit à une prolongation de la période de
garantie.
Les termes de garantie sont subordonnés à une bonne condition et à l’entretien d’usage.
CALIDEAL décline toute responsabilité en cas de dégâts directs ou indirects causés à des personnes ou à
des biens par des défauts du produit ou à la suite d’un arrêt forcé de son utilisation.
Quoi qu’il en soit, la validité de la GARANTIE CALIDEAL est soumise à l’observation des points suivants :
1 - les produits doivent être installés selon la législation en vigueur en la matière,
2 - la potentialité thermique des chaudières doit être rigoureusement respectée,
La garantie est suspendue ou rendue caduque pendant la période de paiement et reprendra ses effets
lorsque les paiements auront été effectués.
La garantie CALIDEAL ne couvre pas :
A- les pièces soumises à l’usure telles que les pièces en fonte, les grilles, les joints, les manettes, le
plastique, les ampoules, les témoins, le verre, etc.
B - les dégâts provoqués par le transport et/ou la manutention,
C - les dégâts provoqués par des manipulations ou modifications non autorisées,
D - les dégâts dus à la coupure d’eau, le gel, les incendies, les surcharges ou les courts-circuits électriques,
les surpressions hydrauliques, un combustible de mauvaise qualité, les inondations ainsi qu’à des
négligences d’entretien ou d’utilisation.
E - les dégâts provoqués par des corrosions dues à un Ph différent de 7 et un Th non compris entre 12° et
15°.
……….
En fin de saison, un nettoyage général des chaudières est obligatoire, effectué par un centre SAV agréé,
sous peine de caducité de la garantie.
En cas d’intervention sur place de CALIDEAL pour des problèmes d’installation et ou de montage non
résolvables autrement, les frais de main d’œuvre et de voyage du personnel seront à la charge de
l’appelant.
26
IMPORTANT !
Pour bénéficier de la garantie, remplir les certificats de garantie joints et retourner un
exemplaire à l’adresse ci-dessous :
CALIDEAL
ZAC LES MARCHES DU RHONE EST
AVENUE MARECHAL JUIN - CS 30014
69720 SAINT LAURENT DE MURE
Tel. +33 478 407375
Fax +33 478 489025
LE FABRICANT DECLINE TOUTE RESPONSABILITE EN CAS DE DEGATS A DES
PERSONNES, ANIMAUX OU BIENS PROVOQUE PAR LA NON-OBSERVATION DES
INSTRUCTIONS CONTENUES DANS CE MANUEL.
CALIDEAL
ZAC LES MARCHES DU RHONE EST
AVENUE MARECHAL JUIN - CS30014
69720 SAINT LAURENT DE MURE
www.calideal.com
Les données techniques reportées sont indicatives et pas contraignantes.
Dans un souci d’amélioration constante de sa production, le fabricant se réserve le droit de la modifier, sans aucun préavis.
27
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement