FARINE MEXICAIN

FARINE MEXICAIN
JOURNAL DE L'AIN.
4
Bordeaux ordinaire
Id.
choix
Saint-Emilion 1869
Saint-Juliea 1868
Bar»ac blanc 1868
Sauterne 1868
Bourgogne ordinaire 1872
Id.
choix
MIDI. Narbonne extra
Id.
1 choix
Id.
2« choix
Montagne extra.
Id!
1 choix
Id.
2"choix
Aramon 1 choix
Id.
2« choix
Blancs bourrets
PicpouU
Saint-Georges
Saint-Cristol
Costières
Clairette
Picardan
SPIRITUEUX.
3/8 Nord ordinaire, l'hectolitre
Id.
rectifié
3/6 Midi Narbonne
Béziers
Pezenas
Lunel
Eau-de-vie, preuve Hollande
Eau-de-vie vieille
Rhum Jamaïque
Tafia
Kirsch
Marc de Bourgogne
Marc du Bugey 50»
Mare du Midi à 86»
commune de Meys, appelée Terre-Mathiasse,
d'une contenance d'environ un hectare
DE M"* s. A. ALLER, est employé depuis 40 ans quarante-deux ares vingt centiares, section
en Angleterre et en Amérique ; c'est la seule
B du plan cadastral de ladite commune.
préparation qui rende positivement aux cheLes immeubles sur la commune de Gréveux blancs ou gris leur couleur primitive, zieux-le-Marché sont confinés : au nord et
la beauté et le lustre de la jeunesse. Une a m é - nord-ouest, par la rivière de la Brevenne ;
lioration sensible se produit immédiatement. du côté de l'ouest, p a r l e chemin de SaintPRIX : 8 fr. le flacon. — Dépôt : à Paris, 35, Symphorien-au-Venet, par prés à Coquard et
boulevard Haussmann. — Se trouve à Bourg, à Marie Vernay, femme Mure, par terre à
chez Grand, coiffeur, 17, rue Notre-Dame,
Antoine Vernay et terre aux autres cohériet chez tous les principaux coiffeurs et parfutiers Vernay ; à l'est, par pré à Jeanne Vermeurs.
nay, femme de Jean Baptiste Verne, par terre
(L.-B. 600)
31
à la même et par autre terre à Jean-Pierre
Gubian du Reynard ; et du côté du midi,
par terre à Ronzau.
La terre sur la commune de Meys est confinée du nord par la route de Meys à l ' A r L Y O N — E M I L E G E l * E S T e t C'« — L Y O N
bresle, à l'est et au midi par la propriété des
Engrais chimiques système G. V I L L E . — consorts Tisseur, et à l'ouest par terres à
Caumarmond et à Chevron.
Engrais spéciaux pour toutes cultures. —
Mise à prix, vingt mille fr., c i . 20,000 fr.
Superphosphate de chaux. Nitrate de potasse et de soude, sulfate d'ammoniaque.
SECOND L O T .
er
4
3
4
2
40
36
34
32
28
30
35
*f
er
er
5
5
*
*
°8
~°
JJO
11°
110
110
»
100
»
»
»
80
80
85
Guano p h o s p h a t é soluble.
Le second lot comprendra dans tout son
Envoi franco sur demande des Prix-courants entier le domaine du Grand-Barcet, divisé
et Notice sur leur mode d'emploi. (23) F. 11—2.en deux exploitations, y compris aussi la
U CD M i r C
opération, guérison
I l L i l HI t O prompte et parfaite, garantie par les faits. E n conséquence, p l u s d e
b a u d a g e s . Par M. GAILLARD, médecin de
la Faculté de Montpellier, domicilié à Lyon,
quai de la Charité, 1. (F. 733)
26—23 h.
BenrtM
TOD4UM
Froment
Seigle
Avoine
Maïs
.Navettes
Sarrazin
Pommes de terre, hect.
Froment au poids 285 k.
24 janvier 1874.
D.-Dècal. PI haut Prix Pluibat
Tendus
Prix
moyen prix
286 5,85 5,62
5,30
» »> » »> » »> "
36 2,10 1,89
1,50
75 3,25 3,12 3, »
» », » », » », »
161 2,75 2,55
2,40
26 6, » 5,60
5,25
» 38, » 37,50 37, »
L y o n , le 23 janvier. — Au marché de la Guillohère du 24 janvier, les offres de la culture
étaient peu importantes ; il s'est vendu quelques
lots de blé de 36 50 à 37 fr.
Les seigles sont peu offerts, et la qualité est si
défectueuse, qu'on ne les recherche pas. On le»
tient nominalement à 26 ou 27 fr.
Les orges de brasserie sont très-recherchées et
valent 27 à 28 fr.
Les avoines sont à peu près épuisées dans le
Dauphiné et la Bresse, où il n'en reste que de
très-petits lots offerts sur la parité de 23 fr. Lyon
hors les droits.
Les sons restent assez recherchés en meunerie,
à 14 fr.
.
Nos marchés aux animaux de boucherie cpntinuent d'être assez bien approvisionnés en bœufs
francs-comtois, bressans et italiens ; en moutons
auvergnats, charollais, piémontais et autres. Les
cours sont plutôt à la baisse qu'à la hausse, mais
ne varient pas chez les détaillants._
Lundi dernier, 1,550 porcs ont été vendus de
103 à 118 fr. les 100 kir., vifs.
Mardi, 470 bœufs ont été vendus, l quai., 168
à 175 fr. ; 2» quai., 158 à 166 fr. ; 3« quai., 158 à
166 fr. les 100 kil., morts.
Jeudi, 3,200 moutons ont été vendus : 1" quai.,
180 à 186 fr. ; 2° quai., 170 & 178fr. ; 3« quai., 158
à 166 fr. les 100 kil., morts, et 800 porcs au cours
de lundi.
Vendredi, 600 veaux ont ete vendus au cours
moyen de 117 fr. les 100 kil., vifs, et 160 bœufs
au prix du mardi précédent.
r e
B e s a n ç o n (Doubs), Î3 janvier. — Les marchés de cette semaine ont été faiblement approvisionnés ; le blé a haussé de 40 c. par 100 kil.
sur la semaine précédente; les avoines sont aussi
en hausse de 50 c. Le seigle et l'orge se tiennent
à des prix très fermes.
B l é . . . « - 29,75 à 3 1 , » Farineux 63, » à », »
Seigle.... 19, » à 2 0 , » P.de ter". 5, » à 5,50
Orge
15,75 à 16,75 Foin, .(toi 24, » à 3 0 , »
13, » à 16, »
Avoine
9 , 2 5 à l 0 , 5 0 Paille
lbM
C r a y , 24 janvier. — Blé, les 100 kil., 38 fr.
50; 38 fr. » et 36 fr. ». — Seigle, 26 fr. 50; 25
fr. et 24 fr. — Orge, 26 fr., 24 fr. et 22 fr. —
Avoine, 21 fr. »; 20 fr. 50 et 20 fr. — Farines, l " , 68 fr.; 2«», 65 fr. — Foin, les 500 kil.,
30 fr. — Paille, 15 fr. — Pommes de terre, les
100 kil., 7 fr. 30.
5
D i j o n , (Côte-d'Or), 11 janvier. — Bon marché ; tendance faible. Orge recherchées, seigles
demandés et avoines très fermes.
Farines toujours offertes et en baisse.
Temps doux et pluvieux
Seigle"" 27,50 4 28,50
Blé de pays
21, » à 21,50
1" q . M O k 37,
» à 38,
» Maïs
», » à », »
de Paris.. 37, » à 38, » Fèves etf.
-Saissette 40,50 & 41,50 Farine
Tuselle . », » à », » de fèves. 39, » à 40, »
Avoine... 20,50 à 2 1 , 5 0 Farine '" 62, » à 66, »
Orge
27,50 à 29, » —3 quai. 45, » à 55, »
E v i t e r les
E x i g e r le v é r i t a b l e
Amenés
P. ma.
le q.
2355 351 1,78
Bœuf».
572 233 1,68
Vaches . . . .
100 396 1,50
Taureaux..
468
76 2,20
Veaux
13601
21 2, »
Moutons . . .
1555
76 1,24
Porcs gras.
»
» », »
—
maigres.
Peaux de moutons en laine, 4 fr. 00
l e q.
l e q.
1,68
1,58
1,48
1,38
1,42
1,35
2,10
1,95
1,80
», »
1,20
1,16
», » », »
à 10 fr.
Le compte-rendu annuel de la Compagnie
anglaise d assurances sur la vie, le Gresham,
vient de paraître. Ce compte-rendu est établi, d'après la nouvelle loi anglaise qui exige
des compagnies la publication de renseignements tels qu'il devient impossible de ne
point se faire une idée absolument exacte de
la véritable situation de ces compagnies.
Le public appréciera l'importance d'un pareil document.
Il est envoyé directement à tous les assu- <
rés. Ceux d'entre eux qui ne l'auraipnt pas
reçu peuvent le faire réclamer dans les b u reaux de la Compagnie, rue de Provence, 30,
à Paris, ou chez les agents en province.
(L. B. 3)
3 - 3 h.
J
sa
00
nom
Ç A U T t K THIIC
OH11 I 11 H l U U o
rendue sans médecioe, sans purges et sans frais, par la délicieuse farine de
santé REVALESC1ËRE Du BARRY de Londres.
Tout malade trouve, par la douce Revalescière Du Barry, santé, énergie, appétit, bonne
digestion et bon sommeil. Elle combat avec
succès, sans médecine, ni purges ni frais, les
dyspepsies, gastrites, gastralgies, glaires,
vents, aigreurs, acidités, pituites, nausées,
renvois, vomissements, constipation, diarrhée,
dyssenterie, coliques, toux, asthme, étouffements, oppression, congestion, névrose, i n |
somnies, mélancolie, diabète, faiblesse, phthisie, tous désordres de la poitrine, gorge, haleine, voix des bronches, vessie, foie, reins,
intestins, muqueuse, cerveau et sang. 175,000
cures, y compris celles de M . le duc de Pluskow, Mme la marquise de Bréhan, des docteurs Dédé, Varrer, Campbell, Shorland, Ure,
Angelstein, etc., etc.
N° 68914 Luzarche (S.-et-O.), S déc. 1866.
J'ai pris la Revalescière du Barry contre une
constipation opiniâtre, perte d'appétit, catarrhe, bronchite. Je m'en trouve incroyablement
bien sous tous les rapports. C'est par pur sentiment de justice,Monsieur,que je vous adresse
ces lignes, pour vous exprimer ma reconnaissance d'une découverte aussi utile.
A . GAUTHIER.
Six fois plus nourrissante que la viande,
sans échauffer, elle économise 50 fois son prix
en médecine. En boites : 1/4 k i l . , 2 fr. 25 ;
1/2 kil., 4 fr.; 1 k i l . , 7 fr.; 6 kil., 32 fr., 12
kil., 60 fr. — Les Biscuits de Revalescière
qu'on peut manger en tout temps se vendent
en boites de 4 et 7 fr. — La Revalescière chocolatée rend appétit, digestion, sommeil, énergie et chairs fermes aux personnes et aux enfants les plus faibles, et nourrit dix fois mieux
que la viande et que le chocolat ordinaire,
sans échauffer. — En boites de 12 tasses, 2
fr. 25 ; de 576 tasses, 60 fr. ou environ 10 c .
la tasse. Envoi contre bon de poste. — Dépôt
à Bourg : Veuve Rodet et Ponthus et chez les
pharmaciens et épiciers. — Du BARRY et C",
26, place Vendôme, Paris.
(L. B. 459 — N° 4)
Annonces et A v i s
31-27
divers.
Etudes de M» Gustave RUCHON , avoué à
Lyon, rue du Bât-d'Argent, i l , et de M*
J. VIRENQUE , notaire à Saint - Sympho rien-sur-Coise Rhône).
VENTE PAR LICITATION
A laquelle les étrangers seront admis
En l'étude et pardevant M* J. VIRENQUE ,
notaire à St-Symphorien-s.-Cojse (Rhône)
I N D E U X L O T S SÉPARBS, SANS E N C H E R E
GENERALE
1° D'UN DOMAINE
A v e c maison b o u r g e o i s e
1
COOII ofllcitli.
contrefaçons
CHOCOLAT
M E MI E R
Appelé le Grand-Barcet
e
P a r i s (La Villette), 26 janvier.—Vente calme,
s a n s
Sur la commune de Chevrière, canton de
Saint-Galmier (Loire)
2
#
D'UN
AUTRE DOMAINE
Appelé le Péoollet
Situé sur la commune de Grézieux-le-Marché,
canton de St-Symphorien-sur-Coise
Dépendant de la succession de défunt JeanBaptiste Coullard-Descos
MISES A PRIX : Premier lot, 90,000 fr. —
Second lot, « 5 , o o o fr.
Adjudication au mercredi^ février, à midi.
D é s i g n a t i o n des I m m e u b l e s àvendre
Telle qu'elle est insérée au cahier des charges.
PREMIER LOT.
Le premier lot comprendra dans son entier
le domaine du Pécollet. composé d'un tènement pn
Maison d'habitation et d'exploitation, jardins, prés pâtures et bois, situés sur la commune de Grézieux-le-Marché, d'une contenance approximative de dix-sept hectares
vingt-quatre ares cinquante-quatre centiares, section A du i
cadastral de ladite
commune,
„
p
a
n
Et d'un tènement en terre, situé sur la
maison de maître, le jardin et le pré de r é serve, le tout d'un seul tènement en
Maison de maître, deux bâtiments d'habitation et d'exploitation attenant, clos, jardin, prés, terres et boif, situés sur la commune de Chevrières, d'une contenance approximative de vingt-deux hectares vingt-un
ares quatre-vingt-onze centiares, section A
du pland cadastral de ladite commune, le
tout ensemble confiné au nord et au nordest par pré à Benoît Blanchard, par bois au
m ê m e , par terre à Mathieu Tisseur, terres
aux héritiers Odin, par terre à Marreton, par
pré à Jean-Louis Odin, par la route de StEtienne et l'ancien chemin de Savigneux,
par la terre àPallieux, par terre à Marreton,
ar terre aux héritiers Odin et par la rivière
e la Coise ; du côté de l'est, par bois et terre
à Marreton, terre à Jean-Louis Odin, terre à
Morel, terre à Dubœuf de Savigneux et par
pré et terre à Pierre Bouteille ; du côté du
midi, par le béai du moulin Morel et par pré
aux frères Blanchon, de Chazelles ; du côté
de l'ouest, par la rivière de la Coise.
Mise à p r i x , v i n g t - c i n q mille francs,
ci
25,000 fr.
QUALITÉS DES PARTIES.
Cette vente est poursuivie à la requête et
diligence de
M " " Joséphine-Louysie Coullard-Descos,
épouse autorisée de M . Joannès-Clair Matarin, notaire, demeurant ensemble à Saintaurent-de-Chaniousset.
Et ledit M . Joannès-Clair Matagrin, pour
la validité.
Qui font élection de domicile et constitution
d'avoué en l'étude et personne de M* Gustave Ruchon, avoué, exerçant en cette qualité près le tribunal civil de Lyon, demeurant en cette ville, rue du Bât-d'Argent, i l ;
Contre :
1* M . Louis-Eugène Coullard-Descos, l é giste, demeurant ci-devant à Lyon, rue S i mon Maupin, 4 , actuellement résidant à
Saint-Laurent-de-Chamousset ;
2° M . Félicien-Aimé Coullard-Descos, étudiant en droit, demeurant à Grenoble, place
Clavaison, 6, mineur émancipé.
En présence de
M. François-Pierre-Alexandre Guichellet,
avocat, demeurant à Bourg (Ain), curateur
dudit M . Félicien-Aimé Coullard-Descos.
En exécution d'un jugement par défaut
rendu par la première chambre du tribunal
civil de Lyon, le vingt-neuf août m i l huit
cent soixante-treize, enregistré, expédié en
forme exécutoire et signifié.
Le cahier des charges, clauses et conditions de la vente a été dressé par M* Virenque, notaire à Saint-Symphorien-sur-Ccise,
le dix-sept janvier m i l huit cent soixantequatorze, et déposé en ses minutes le même
jour, après enregistrement ; dénonciation
des rédaction et dépôt de ce cahier des charges a été faite aux colicitants et au curateur,
avec sommation d'en prendre communication
et d'assister à l'adjudication.
L'adjudication aura lieu au profit du plus
offrant et dernier enchérisseur, sans enchère
générale, le mercredi vingt-cinq février mil
huit cent soixante-quatorze, à midi, en l ' é tude et par-devant M ' Virenque, notaire à
Saint-Symphorien-sur-Goise, sur les mises à
prix fixées par le jugement du vingt-neuf
août mil huit cent soixante-lreize, sus-énoncées.
PAR
Gustave RUCHON,
Avoué poursu ivant.
NOTA. — Pour plus amples renseignements , s'adresser à M* Gustave Ruchon ,
avoué poursuivant, ou à M* Virenque, notaire à Saint-Symphorien-sur-Coise, qui a
dressé le cahier des charges qui est déposé
en son étude.
Etude de M« MICHEL, avoué à Nantua.
DEUX
LICITATION
D'IMMEUBLES
MAISONS
A
Bourg,
L'une faubourg St-Nicolas, n« 58, de construction récente, a 3 étages avec balcon et
Situés à Courtouphle commune de Matafelcm jolie vue ; [autre, allée de Challes, près
rentrée de la cour de l'hôtel des Griffons.
Et consistant en maison, jardin, verger,
S'adresser
pour traiter à M" Rollin, notaire
terre, prés.
à Bourg.
(25)
5—2.
DÉSIGNATION
des I m m e u b l e s
à
vendre.
A
PREMIER L O T
VENDRE
162 BOULEAUX
Maison, jardin, verger et dépendances.
Mise à prix
150 fr.
MARQUÉS.
DEUXIÈME LOT
Pré de trois ares soixante centiares.
Mise a prix
50 fr.
TROISIÈME LOT
Pré de cinq ares cinquante-quatre centiares.
Mise à prix
200 fr.
S'adresser rue Teynière, 17, à Bourg, ou
à St-Remy au sieur Morel.
(7)
7 c.
FABRIQUE DE FLEURS EX TOUS GENRES
M
QUATRIÈME LOT
Terre de deux ares vingt centiares.
Mise à prix
100 fr.
CINQUIÈME LOT
LEPOIVRE
i n e
N° 1, place des Cordélier s, à Bourg.
P l u m e s et fleurs d e m o d e , p a r u r e s
de m a r i é e s , t r è s - g r a n d choix
de
fleurs p o u r é g l i s e s .
Terre de cinq ares trente centiares.
Mise à prix
150 fr.
A l'occasion du tirage au sort, grand asL'adjudication aura lieu le dimanche sortiment de bouquets pour conscrits, depuis
vingt-deux février mil huit cent septante-2 fr. 50 jusqu'à 30 fr. la douzaine. (27) 3—1.
quatre, sur le port de Thoirette, à Courtouphle, chez le sieur Ducret, aubergiste, à
midi précis, par-devant M* Sonthonnax, notaire à Nantua.
ON DEMANDE'ACHETER
HOSPICE D E LA V I L L E DE CHATILLON-S-CHALAR.
Etude de M« CHER VET,
notaire.
adjudication
S
E
Avec facilité de paiement
VENTE
ENGRAIS
La douceur de la température de ce» jours derniers a été suivie d'un froid assez vif. Le vent du
nord souffle par moment avec assez de violence
et, soir et matin, un brouillard épais enveloppe
l'atmosphère. C'est un nouveau quartier d'hiver
qui nous arrive. Mieux vaut le subir maintenant
qu'en mars et avril. Les blés en terre s'en trouveront bien ; le froid contiendra leur végétation herbacée au profit des racines.
Les derniers marchés de la semaine ont été un
peu mieux approvisionnés en blé. Mais les cours
sont restés à peu près sans variation.
Cb&tlllon-Iès-Dombes,
Etude de M* BAUDIN, avoué à Nantua.
LE RÉGÉNÉRATEUR DES CI1EVEIJX
125
160
»
300
300
400
»
•
»2
AUX
ENCHÈRES
PUBLIQUES
Seize poutres en chêne desciées. mesurant
chacune 6 m. 90 de longueur, et d'un équarissage de 32 centimètres sur 26 cent.
On paiera comptant.
Pour traiter, s'adresser à M . Dupuis, architecte à Bourg, rue Cropet, 25. (26j 3-2 c.
DE BAUX A FERME
HYGIÈNE
ET A LOYER
Pour entrer en jouissance au 11 novembre
1874.
Le dimanche 25 janvier 1874, à 2 heures
du soir, dans la salle des délibérations de
l'hospice de Châtillon-sur-Chalaronne, i l
sera procédé par le ministère de M Chervet,
notaire, à l'adjudication, aux enchères publiques, des baux à ferme et à loyer des i m meubles suivants appartenant audit hospice:
1° D o m a i n e I t b o d e t , situé commune
de Relevant, contenant, sans les bois, environ 32 hectares 08 ares.
2° i » o n r p r i s N a v o r c t , situé commune
de Fareins.
3° P o n r p r i a V a n n i e r , y compris terre
et pré Villardy, situé commune de Châtillon.
4° P r é d e l a P l a n c h e , situé commune
de Châtillon, avec jouissance du i l novembre 1873.
5° B a n e sous les halles dudit Châtillon.
Les personnes qui désirent se rendre adjudicataires, devront, dans les dix jours qui
irécèderont l'adjudication, déposer, entre
es mains de M" Chervet, notaire, les titres
de propriété des immeubles qui seront hypothéqués, à titre de garantie et faire con*naitre les conditions de solvabilité qu'ellesmêmes ou leurs cautions pourront offrir.
S'adresser pour les renseignements, à M*
Chervet, notaire, dépositaire du cahier des
charges.
(9)
9 c.
6
f
GRAIKES DE FOIN DE BOUPGOGXE.
SANTÉ
â Ç T U M D Catarrhe, Oppression
A O l J l l U l j Toux,
Palpitations,
•H toute affection d^s voies respiratoires
'aimés h l'instant même et guéris par le'
T U B E S L E V 4 S S I U H , ] boita S fr
a
&t EVR
ALGîESttw/es d*Estomac
toutes les malaJies nerïeuses «ont
guéries immédiat ment par les
P I L U L E S AÎVTI-YIiVRALfc B Q l E S
du D CRONIER, la boite, 8 fr.
Dépôt central
chez LEVASSE UR,
harmacien, rue de la Monnaie, g3. Pari
r
POMMADE DU DR BERNARD
Contre les maladies de l a peau
Dartres, eczémas, boutons, démangeaisons
pellicules, pityriasis du cuir rhevelu.
P ris, Ph. SEOUIW, rue St-Honoré,
378
ELÏXIR I-RHDMATISMAL
c b A R K A Z i N - M i C H E L d'Aix
( . n é r l H O D sûre, prompte, des
(Provence
Rhumatismes aigus et chroniques, Goutte, Lumbago
ciatigue, etc. 1 » fr. le flacon. Ua seu
ffit ordin*. Dépôt prinrip. pharmacies.
PILULES
BLAUD
n
-mp oyées par les .édecins avec le plus
<rend succès depuis plus de -.0
année;
[Jour guérir la Chlorose (pâles couleurs)
naladies des jeunes filles. Chaque jf^^
ji.ule porte le nom ci-contre. 0 - ?f,-.
Le flacon, 6 fr., '/j flac, 3 fr.Eà^
Dépôt dans chaque pharmacie
lENEDICTINBt'Abfca^î
lomgti", digestive, apéritive
et antiholérigue.
.
~Toujours
*
Bt^i S OrCTDlB
exi- V nÉ NMrToAt M* E« IIQL'KUR
France et k l E t r a n g e » .
* r l'étiquette
i-~ontre.
n
Environ 1,000 quintaux, s'adresser au
Chalet de Bellecour, place Bellecour, à Lyon.
(22)
8—2 h .
748 G) 2 6 - 1 9 . h .
EN VENTE
A LÀ LIBRAIRIE FR. MARTIN-BOTTIER A BOURG
LA
MÈRE CHRÉTIENNE
PAR M . CULAS, CURÉ D E
DOMSURE
Un beau volume in-16, p r i x : 3 f. 50
Bourg, imprimerie COMTE-MILLIET.
Cet ouvrage, approuvé par Mgr RICHARD et Mgr de L A N G A L S B I E , offre aux
mères
de
famille d'excellents conseils sur leur sainte mission.
FARINE MEXICAIN
DEL
VENTE
DOCTOR BENITO DEL RIO, DE MEXICO
De tous les maux qui affligent l'espèce humaine, i l n'en est
'aucun qui fasse autant de victimes que la P l i t h l a i e p u l m o n a i r e . Tous les princes de la science s'accordent à dire, depuis
plus d'un siècle, que, sur 10 décès prématurés, 6 au moins
sont causés par ce terrible fléau. Aussi est-il de mode aujourd'hui, quand on parle d'un p l i t h U i q u e , de s'écrier: i l est
Situés sur {a commune de Brion.
poitrinaire ! et ce mot semble être un arrêt de mort pour le
Adjudication au tribunal civil de Nantua,
pauvre patient qui n'aurait plus qu'à se résigner. Eh bien !
à l'audience des criées du Samedi vingt-un
non, la i ' H r H i s i E V U S T
i s r i ' i t . i i t L K : Dieu, à
février mil huit cent septante-quatre, à dix
côte du mal, a place le remède ; i l ne s'agissait que de le trouver et de l'employer;
heures du matin.
cette noble tâche était départie à el Doctor fienito del Rio. — L A F . t n U E I M E X I Ces immeubles consistent en : 1° Un p r é ,
4 ' % I I \ H , recommandée par nos plus hautes sommités médicales, possède dps propriéde un hectare soixante ares environ ; 2° Un
tés curatives constatées par des cas de guérisons qui se comptent par milliers, ou
autre pré, de quatre-vingts ares environ. Ils
plutôt qui ne se comptent plus. Son action réparatrice et fortifiante, agissant directeseront vendus sur la mise à prix de 50 fr.
ment sur la tuberculisation et la granulation des poumons, facilite la cicatrisation
des plaies, qui s'opère très-promptement. Rarement la maladie résiste à un traiteMÊME ÉTUDE.
ment de plus de 2 ou 3 mois.— tiA F 4 K I . \ E MtcxM'Ai^'iî est un produit éminemment rationnel, qui n'a rien de commun avec ces panacées universelles qu'on
Suivant jugement du tribunal de Nantua,
offre chaque jour au public comme capables de guérir toutes les maladies et qui
vingt-trois janvier m i l huit cent septanten'en guérissent aucune : elle constitue, en outre, un aliment d'un goût agréable, qui
quatre, les mariés Louis Benlzing, boulansoutient, nourrit et fortifie les organes de la digestion sans jamais les fatiguer ; elle
~er, et Eugénie Goyffon ont été séparés de
convient merveilleusement aux convalescents, aux vieillards, aux personnes épuisées
liens.
et aux enfants faibles.
Etude de M» DOMINJON, avoué à Nantua.
On peut dire avec vérité que L A F 4 I » I ^ B M f c X i C A l ^ R del Doctor Benito del
Rioest destinée à combler un grand vide dans l'art de guérir etque !H. R . l l i l u . E R I ' V ,
S é p a r a t i o n de biens.
de Tarare (Rhône), en mettant ce produit à la portée de toutes les bourses, en en vulPar jugement du tribunal de Nantua, du
garisant l'usage, a acquis des droits incontestables à la reconnaissance publique.
23 janvier 1874, la dame Marie-Anne-Clotilde Dubreul, propriétaire à Poncin, épouse
La Farine Mexicaine se trouve, à Bourg, chez M. Ecochard, successeur de M ' veuve
du sieur Pernod (Joseph-Marie), notaire doBêrèziat, rue Creve-Cœur, et dans toutes les villes.
(765)
24—10 h.
micilié à Poncin, a été déclarée séparée de
biens d'avec son m a r i .
•IMMEUBLES
m
Ls
GÉRANT
: COMTB-MILLIBT.
—
Borne,
IMPRITOUI
Gomc-MiLun.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising