PI Cas pratique Législation Outils PI Jeu Le saviez-vous

PI Cas pratique Législation Outils PI Jeu Le saviez-vous
NEWS
mars
LETTRE
D’INFORMATION
TRIMESTRIELLE DE
PRÉVENTION ET
INTÉRIM
2012
Edito
PI
Editorial
1
Nouvelle réglementation 2012 pour le travail étudiant !
Cas pratique
Dow Corning et le silicone
2
Législation
Etudiant intérimaire et travaux
interdits
3
Outils PI
Action jobiste 2012
3
Jeu
Gagnez des places de ciné !
4
Le saviez-vous
Au jardin comme ailleurs
4
La réglementation pour le travail étudiant a subi
quelques modifications depuis janvier 2012. A
partir de cette année, les jobistes peuvent entre
autres prester un maximum de 50 jours par année
calendrier à un taux de cotisation sociale favorable.
Plus encore, ces étudiants peuvent donc prester
ces 50 jours pendant tout l’été ou alors simplement
les échelonner pendant toute l’année. Cela permet
ainsi d’envisager des perspectives intéressantes,
aussi bien pour l’utilisateur que pour l’étudiant. Le
gouvernement a en même temps développé le site
Internet student@work où aussi bien les étudiants
que les utilisateurs peuvent suivre leurs jours
prestés ou non prestés à un tarif favorable. Le site
du gouvernement se caractérise par une source
d’informations juridiques alors que le site de PI
www.jesuisjobiste.be reste la source d’informations
pour la prévention et la protection de ces jobistes
sur leur lieu de travail. L’équipe de PI travaillera
en 2012, et ce, comme les années précédentes,
à la mise à disposition d’un site dynamique
pour les jobistes contenant des conseils pour
un comportement axé sur la sécurité sur le lieu
de travail, le travail autorisé pour les jobistes,
l’information concernant la sécurité et la santé etc.
Le site sera alimenté de façon ludique pendant
l’été avec un concours où cette année les parcs
d’attractions seront mis en exergue.
Marijke B
Bruyninckx
Directeur
Numéro
Gratuit
Service Central de Prévention pour le Secteur du Travail Intérimaire ASBL
Tour & Taxis | av. du Port | 86c Bte 302 | B-1000 Bruxelles
Tel. 02 204 56 80 | Fax 02 204 56 89 |
info@p-i.be | www.p-i.be
Permanence de 9h
›12h
1
Cas pratique
Dow Corning, un leader mondial dans les silicones
Le silicone se retrouve dans de nombreuses applications de la vie quotidienne, notamment le secteur automobile, dans les panneaux
photovoltaïques ou encore dans les produits cosmétiques.
La sécurité est une préoccupation très importante dans ce secteur. Le site Dow Corning de Seneffe a développé des modules e-learning
afin de garantir une sécurité optimale pour les divers publics qui se rendent sur les sites de production : sous-traitants, visiteurs non
accompagnés, contractants à travaux normaux, contractants à travaux à risques, intérimaires. L’accès au site est dès lors conditionné
au suivi et surtout à la réussite du module sécurité.
Cédric Parée, conseiller en prévention chez Dow Corning à Seneffe, présente les points d’attention spécifiques au personnel intérimaire.
Dow Corning en quelques mots :
➤ 40 ans en Belgique
➤ +/- 700 employés
➤ + /- 50 contractants extérieurs
➤ +/- 15 intérimaires par semaine
➤ Site classé SEVESO
➤ Site axé sur la recherche et le
développement
➤ Site avec 3 unités de production
mastic et silicone
émulsion
• antimousse
•
•
Département EHS
Le département EHS (Environnement, Hygiène
et Sécurité) est composé de 6 membres :
• 1 conseiller en prévention, responsable du
Service de Prévention et Protection au Travail
• 3 conseillers en prévention ayant entre autres
chacun un contact privilégié avec une unité
de production et des domaines spécifiques
de prévention
• 1 responsable environnemental
• 1 personne ayant en charge le support
administratif et les aspects ergonomiques
des postes de travail
Deux entreprises de travail intérimaire
Actuellement, Dow Corning travaille avec deux
entreprises de travail intérimaire avec lesquelles
le « in house » est privilégié. Un partenariat étroit
existe afin de faciliter l’échange d’informations
entre les différentes parties concernées et
permettre ainsi la bonne intégration des
travailleurs intérimaires sur le terrain.
Chaque semaine, le département EHS reçoit
un fichier reprenant l’état de la situation du
personnel intérimaire. L’objectif étant entre
autres de pouvoir suivre les visites médicales
ainsi que le renouvellement de celles-ci à heure
et à temps mais aussi de contrôler que les
formations aient bien été données.
Il y a en permanence une quinzaine
d’intérimaires par semaine sur le site de
Seneffe et ce chiffre croît en période estivale.
Pour faire face à l’absence de personnel en
été, Dow Corning fait appel à des intérimaires
formés préalablement grâce à un engagement
anticipatif permettant d’acquérir les bons
gestes et les bonnes connaissances.
Avant la mise à l’emploi
Pour la formation de ses salariés, Dow Corning
a mis en place la «Dow Corning University».
Il s’agit d’une plate-forme intranet e-learning
comprenant un grand nombre de formations
spécifiques aux diverses fonctions. Une série
de cours a été sélectionnée pour permettre
aux travailleurs intérimaires et aux agences
d’intérim d’y avoir accès via internet. Ces
e-learning sont clôturés par un test qui valide
ou non la compréhension de l’information.
Il s’agit d’avoir la « certitude » que le travailleur
ait un certain niveau de connaissance de
base avant sa prise de poste; c’est-à-dire une
information préalable sur les bonnes pratiques.
Par ailleurs, cela ne dispense en rien l’accueil
lors du premier jour de travail ni le parrainage
lors de l’intégration sur site.
Pour ce faire, quatre formations doivent
être suivies et réussies par les travailleurs
intérimaires :
• Induction safety (règles de sécurité de base
pour accéder au site)
• Lockout-Tagout (soit la consignation)
• Manutention manuelle des charges
• Sécurité des engins élévateurs
Selon
les
profils,
des
formations
complémentaires peuvent être suivies.
Accueil en entreprise
Tout travailleur intérimaire, nouvellement
en fonction sur le site, est accueilli par un
superviseur et est parrainé par un travailleur
opérationnel spécifique au lieu de travail
où il est affecté. Il recevra l’ensemble des
informations dites générales au site, ainsi que
les procédures spécifiques à sa fonction et les
instructions concrètes s’y rapportant.
Type de fonction
La sécurité est l’une des valeurs fondamentales,
« le travail sûr est notre métier », nous nous
concentrons sur la prévention des accidents
de travail, en éliminant leurs causes profondes,
et la gestion des produits chimiques de façon
responsable. Un travailleur intérimaire, de par
la spécificité de son contrat, ne sera donc pas
affecté aux mêmes tâches qu’un travailleur fixe.
Fiche de poste de travail
Dow Corning attache de l’importance au
suivi des fiches de poste de travail. Une
vigilance accrue est apportée au transfert
des intérimaires d’un service à un autre. Un
changement dans les tâches peut induire un
changement des risques et par conséquent
une modification des fiches de poste de travail.
Le modèle établi par Prévention et Intérim est
l’outil choisi.
Equipements de protection individuelle
Des EPI jusqu’aux vêtements de travail,
tout est fourni par Dow Corning. Le nom de
l’entreprise de travail intérimaire est indiqué
sur les vêtements de travail et ce, dans un but
préventif pour identifier le travailleur intérimaire
et lui apporter une attention particulière.
« VOLONTÉ DE DEVENIR UNE ENTREPRISE DURABLE » :
Le site de Dow Corning a la volonté de réduire son empreinte écologique. Les nouveaux bâtiments sont construits sous le principe
« basse énergie » avec entre autres des cellules photovoltaïques.
Par ailleurs, il y a aussi :
• une cogénération qui permet de chauffer l’ensemble des bâtiments en hiver
• une éolienne qui produit de l’électricité pour 20% du site
« Si des postes vacants s’ouvrent, la priorité est donnée au personnel intérimaire en fonction
chez Dow Corning… Il connaît l’entreprise, ses spécificités, les risques et les tâches à exercer… »
2
Législation
Etudiant intérimaire et les travaux interdits
Tout au long de l’année, les consultants en intérim placent des étudiants au travail.
Une législation stricte entoure la mise au travail des étudiants intérimaires. Recruter un
étudiant n’est pas chose facile. Certains jobs leur sont interdits !
Il est interdit d’occuper des étudiants travailleurs
à des travaux considérés comme dangereux,
tels que ceux qui :
1. vont objectivement au-delà des capacités
physiques ou psychologiques des
étudiants travailleurs;
2. impliquent une exposition à des agents
toxiques, cancérigènes, causant des
altérations génétiques héréditaires (ayant
des effets néfastes pour le fœtus pendant la
grossesse ou ayant tout autre effet néfaste
chronique sur l’être humain);
3. impliquent une exposition à des radiations
ionisantes;
4. présentent des facteurs de risques
d’accident dont on peut supposer que des
étudiants travailleurs, du fait de leur manque
du sens de la sécurité ou de leur manque
d’expérience ou de formation, ne peuvent
les identifier ou les prévenir;
5. exposent les étudiants travailleurs à des
températures extrêmes de froid ou de
chaud, ou à des bruits ou vibrations.
Au-delà de ces principes fondamentaux, il y a
trois listes reprenant une série d’informations
expliquant un certain nombre de fonctions
interdites à l’étudiant travailleur. Mais attention,
c’est la philosophie de base qui prime. A
savoir : l’étudiant a-t-il la maturité suffisante
pour réaliser le travail proposé compte tenu de
l’environnement de travail, de son âge, de sa
formation et de son expérience ?
Env ie d’e n sav oir pplu s?
w w w .j e s u is jo b is
t e .b e
On gl et lé gi sl
at io n
Outils
Action jobiste 2012
Prévention et Intérim organisera du 1er
juin au 30 septembre 2012 son action
annuelle dédiée aux étudiants jobistes
La campagne 2012 s’articulera autour du
slogan « prêt à affronter ton job d’été ? ». La
plate-forme www.jesuisjobiste.be, outil central de
cette campagne, comportera une explication
claire et simple de la législation en vigueur sur
le travail étudiant, des conseils sur la sécurité,
différents e-learning ainsi qu’un jeu concours.
Le jeu concours sera composé de 3 secteurs
d’activités : l’horeca, l’administration et la
manutention. A la fin de chaque secteur,
le participant devra répondre à un quiz de
5 questions. Les éléments permettant de
répondre à ces questions pourront être retrouvés
sur la plate-forme www.jesuisjobiste.be. Le but de
l’action jobiste est simple : il s’agit d’attirer de
façon ludique un maximum de jeunes âgés de
15 à 25 ans afin de les sensibiliser aux risques
d’accidents du travail auxquels ils peuvent être
confrontés. 6766 jeunes ont participé au jeu
concours l’année passée. Nous voulons faire
mieux en 2012 en attirant encore plus de jeunes
sur notre plate-forme. Différents moyens de
communication seront pour cela utilisés : des
affiches apposées dans les agences d’intérim,
la distribution d’une z-carte comportant des
conseils sécurité, la distribution de gadgets
(bloc-notes,
pansements…),
l’échange
d’informations via facebook, la présentation
de la campagne jobiste dans des écoles,
la diffusion d’un spot promotionnel dans
différents complexes cinématographiques,…
De nombreux prix seront mis en jeu comme par
exemple des entrées gratuites pour des parcs
d’attractions.
Encore un peu de patience avant de découvrir
notre campagne dans son intégralité… L’action
jobiste 2012 sera présentée en détails dans
le PI News de juin. Tout au long de cette
campagne, les conseillers en prévention de PI
seront à votre disposition afin de répondre à
toute question éventuelle relative au bien-être
au travail des étudiants jobistes.
Chaque étudiant peut prester à partir du 1er
janvier 2012 un maximum de 50 jours par
an à un taux de cotisations ONSS réduit.
L’office national de la sécurité sociale a
développé à ce sujet une plate-forme intitulée
« student@work »
• Quand puis-je m’inscrire comme jobiste
intérimaire ?
• Dans le cadre d’un contrat de travail étudiant,
puis-je prester des heures supplémentaires,
travailler la nuit, les dimanches et les jours
fériés ?
• Est-ce que les jobistes ont droit au pécule de
vacances ?
• Est-ce qu’un jobiste peut travailler dans le
secteur de la construction, sur un élévateur
à plate-forme mobile ?
• Certains travaux sont-ils interdits pour les
étudiants jobistes ?
• …
j su is jo bi st e. be
ww w. je
Grâce à cette plate-forme, et à l’aide d’ une
carte d’identité électronique, chaque étudiant
pourra vérifier les prestations qu’il a déjà
fournies, planifier les jours de travail restants
via une application calendrier et imprimer une
attestation destinée à l’employeur.
PI dispose également d’une plate-forme
destinée aux étudiants (www.jesuisjobiste.be).
Notre plate-forme se focalise sur la prévention
au travail et met à disposition de chaque
visiteur la législation en vigueur sur le travail
étudiant, des conseils sur la sécurité ainsi que
différents e-learning. Chaque étudiant pourra
aussi trouver une réponse à de nombreuses
questions. En voici ci-dessous quelques
exemples :
3
www.warmred.be
Jeu
Participez et gagnez !
1. Qui est responsable de l’entretien, du nettoyage
et de la réparation des équipements de protection
individuelle d’un intérimaire ?
c) Il faut porter la charge le plus loin possible du
corps
c) Ronde
5. Quelle est la mission du service d’inspection
« Contrôle du bien-être au travail » ?
a) L’entreprise utilisatrice
b) L’entreprise de travail intérimaire
c) L’intérimaire
3. Quel niveau de formation est imposé à un
intérimaire embauché comme cadre opérationnel
dans une entreprise certifiée VCA (LSC) ?
2. Quelle est la bonne méthode à suivre pour soulever
une charge et la déplacer manuellement ?
a) VIL-VCA
b) VOL-VCA
c) B-VCA
a) Celle de veiller à une application correcte de
l’assurance accidents du travail et maladies
b) Celle de contrôler le respect de la législation
au bien-être au travail
c) Celle de contrôler l’hygiène et la sécurité
alimentaire dans les entreprises
a) Il faut porter la charge le plus près possible
du corps
b) Il faut porter la charge le plus possible à côté
du corps
4. Quelle est la forme d’un panneau d’interdiction ?
a) Triangulaire
b) Carrée
Question subsidiaire :
Combien de km parcourt quotidiennement
l’ensemble de l’équipe PI pour venir travailler ?
Le saviez-vous ?
Au jardin comme ailleurs, il vaut mieux prévenir que guérir
Travailler dans son jardin permet d’évacuer
le stress du quotidien et d’adopter un
retour vers la nature. Néanmoins un
simple passe-temps tel que tondre son
gazon, tailler ses rosiers, les haies, planter
un oignon de fleur,… peut se transformer
en drame. Un accident est souvent le
résultat d’un concours de circonstances.
Les facteurs d’accidents sont entre autres liés
à la méconnaissance des produits utilisés, aux
mauvais comportements et à l’environnement
de travail. Il est fréquent d’utiliser un produit ou
une machine sans lire correctement la notice
4
d’utilisation. A cela, on peut ajouter l’habitude
ou le manque d’habitude de certains gestes et
le manque de protection soit vestimentaire soit
d’équipements.
Quelques règles pour prévenir les accidents :
1. Toujours lire la notice d’explications et les
recommandations
2. Conserver le mode d’emploi
3. Se vêtir correctement (pas de vêtements
trop larges)
4. Porter des équipements de protection
tels que des lunettes (pour élaguer), des
chaussures adéquates, ou des gants
5. Utilisation d’outils adéquats en fonction
des circonstances. Il existe par exemple
des sécateurs pour homme, pour femme,
droitier ou gaucher
6. Eloigner les enfants ou toute personne du
champs de travail lors de l’utilisation de
machines du type taille-haies. Des éclats de
bois sont en effet projetés lors de la taille.
QUE FAIRE EN CAS D’ACCIDENT AVEC
UNE TONDEUSE – DOIGT TRANCHÉ ?
Gardez votre sang froid, ramassez la
phalange ou le doigt sectionné, mettez
le tout dans un plastique, lui-même
dans un autre plastique contenant des
glaçons et allez à l’hôpital.
E.R.: M. Bruyninckx | av. du Port 86c Bte 302 | 1000 Bruxelles
Attention : exclusivement pour les consultants. Envoyez un mail à info@p-i.be et vous recevrez le lien vers le concours.
Le 15 avril, 5 personnes gagneront 2 places de cinéma.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising