Journal de Septembre 2012

Journal de Septembre 2012
Rabat Accueil
Les Echos
Dossier spécial:
Les charmes du Maroc
1
au quotidien
Photo: Alice Salin
N°17 - Septembre 2012
2
Voilà, on y est .. depuis des mois qu’on vous dit que l’on prépare la
rentrée; et bien elle est arrivée ….
Alors quoi de neuf dans le petit monde de Rabat Accueil pour cette
nouvelle année ?
Une nouvelle organisation pour gérer sereinement les inscriptions ou
réinscriptions de plus de 280 familles.
Un café de rentrée à mettre en place pour bien lancer l’année…
avec des badges pour les nouveaux, les hôtesses de quartiers, l’équipe et tout et tout, toujours afin de vous permettre de vous rencontrer…
Egalement, l’organisation d’une journée familiale au Ryad Club autour
de la 4eme édition du tournoi de tennis amical, hommes, femmes,
ados, enfants. Chaque année cette rencontre est l’occasion de passer une bonne journée, que l’on joue au tennis ou pas d’ailleurs… On
regarde les autres jouer, les enfants jouent entre eux ou vont se baigner dans la piscine (surveillée) et nous déjeunons tous ensembles
avant les finales et la remise des prix. Cette 4ème édition aura lieu le
14 octobre prochain… alors on le note dans les agendas.
Quoi encore? Eh bien des nouveaux modules dans le site internet que
l’on vous fera découvrir au fur et à mesure des lettres du dimanche
soir. Cela dit vous en avez sûrement déjà vus certains, dont une nouvelle présentation des activités des hôtesses de quartier ou un nouveau module pour les petites annonces ou encore le lancement d’un
forum de discussion pour poser toutes les questions, du covoiturage à
la recherche de partenaires de tennis ou de golf … Voilà donc les
(r)évolutions de la rentrée.
Bien sûr, l ‘équipe de communication est repartie au travail pour nous
trouver des annonceurs. Vous avez des idées, n’hésitez pas … rejoignez-les ou appelez-les!
La rentrée c’est aussi 40 bénévoles qui se remettent au boulot ; pour
les sorties, les cafés, les apéros, les inscriptions et bien sûr les ateliers ….
Avec bien des nouveautés que je vous laisse découvrir dans cette édition du journal .
Bonne rentrée à tous et à toutes.
Karine Arnulf
3
Innovation!
Vous allez trouver dans ce journal un certain nombre de signes bizarres...Ceci:
Quèsaco??
C’est un Flash Code c'est-à-dire un code barre en deux dimensions
qui vous permet d’accéder très rapidement à du contenu multimédia (vidéos / musiques / photos / informations) sur un site Internet depuis votre mobile.
Comment ça marche?
Pour lire un flashcode, votre téléphone doit être équipé d’une application permettant de décoder les codes barres 2D. Vous trouverez
cette application gratuite dans les principales boutiques d’application
sur votre smartphone (App Store, Android Market, …). Cherchez une
application « Flash Code: » c’est gratuit! Téléchargez et testez!
Une fois que votre téléphone est équipé de l’application qui permet
de décoder les flashcodes, il vous suffit simplement de lancer l’application et de viser le flashcode avec votre écran.
En un flash, vous accéderez au site Internet ! Pratique!
Allez...Essayez avec celui-ci! Vous arrivez où?
Imprimeur officiel
des Echos de Rabat Accueil
N° 36 Rue Sebou - Agdal Tel: 05 37 77 12 77/ 39 76
4
Editorial
Le bureau
Rabat Accueil: Mode d’emploi
Charte de l’adhérent
Pour vous accueillir
Les ateliers
Sur la toile
Des nouvelles de la famille
Ca s’est passé à RA: le Best of
Coin lecture (les auteurs marocains)
Zoom culturel
Nos bonnes adresses et idées
J’ai testé pour vous
Dossier spécial
Côté marché...Côté cuisine
Historiettes marocaines
Expo photos
A Noter
Avantages Rabat Accueil
Courrier des lecteurs
p.3
p.6
p.8
p.11
p.12 à 15
p.16 à 40
p.42
p.45
p.46 à 49
p.50
p.52
p.54 à 60
p.62 à 77
p.78 à 89
p.93
p.95
p.97
p.102
p.103
p.106
Merci à toutes les petites mains, tous les grands pigistes qui ont participé à l’élaboration de ce journal dans la joie et la bonne humeur. Ils
sont nombreux mais pas assez alors n’hésitez pas à nous rejoindre la
prochaine fois pour 5 lignes ou 5 pages!
Merci donc à Charlotte Baratte, Olivier Petit, Nathalie Dubois Royez,
Isabelle (y’en a au moins 3: Bodman, Chateauvieux, Lardenois), Karine
Arnulf, mon Tendre Mari, Emma Ramon, Julien Huré, Carine Adam, Caroline Taimi, Frédérique Pont, Monique Iks, Marie Anne Lafon, Nicole
Fines, Bénédicte Fleury, Danièle Fresnel, Agnès Féline, Ana Fernandez,
Hélène Le Floch-Hecht.
5
Le bureau
Présidente:
Karine Arnulf
06 51 75 64 32
Pôle Vie de l’association: ateliers, événements (arbre de Noël,
apéros, cafés, soirées, bowling, AG...)
Vice Présidente:
Vanessa Ratouly
06 44 49 63 61
Responsable des ateliers:
Michelle Hannotte
06 65 04 91 94
Pôle Fonctionnement de l’association
et secrétariat général
Vice Présidente (et aide au logement):
Dorothée Petit
06 61 40 25 65
Responsable des hôtesses de quartiers:
Tamara Bourles
06 61 76 06 65
Responsables des apéros et cafés:
Stéphanie Théobald
Anne Mattei
06 11 17 98 70
06 61 30 84 84
6
Responsable de l’accueil et des inscriptions:
Carolina Teixeira
06 61 99 96 66
Pôle Gestion Finances
Emma Ramon
06 40 01 99 80
Sybille La Fay
06 51 85 21 52
Isabelle Lardenois
05 37 68 95 52
Pôle Communication
Vice Présidente:
Nathalie Dubois-Royez
06 61 88 39 30
Responsable du site internet:
Isabelle de Bodman
06 61 50 27 48
Responsable des publications
(et secrétaire générale):
Isabelle de Chateauvieux
06 51 87 22 75
Responsable Publicité et partenariats:
Céline Gérin
05 37 56 30 30
7
Inscription et renouvellement:
Mode d’emploi
Pour vous inscrire:
Pour renouveler votre inscription:
Inscription
Vous désirez vous inscrire pour la première fois à Rabat Accueil : rien
de plus simple !
1.Dans la rubrique horizontale « Adhésion »,
- Cliquez sur « Bulletin de première adhésion »
- Remplissez toutes les cases sans oublier les 9 cases en rouge (nom,
prénom, rue, quartier, email, n° de mobile, votre nationalité et celle
du conjoint, date d’arrivée au Maroc) Elles sont obligatoires !!
- Lisez la charte et cochez « Accepter »
- Pour finir, cliquez sur « Envoyer»
8
2. Que se passe t-il ensuite ?
Vous recevrez un email vous posant quelques questions afin de
mieux vous connaitre et de mieux vous accueillir .
3. Dès réception de votre réponse, l’équipe validera votre préinscription, si toutes les mentions obligatoires sont remplies et si
les conditions d’inscription correspondent aux statuts de RA. En attendant le règlement de votre cotisation, vous recevrez les lettres et
infos de Rabat accueil par mail (lettres hebdos, ventes privées, informations diverses, permanences, cafés...) pendant un mois.
4. Vous recevrez par mail l’adresse de la prochaine permanence
pour aller finaliser l’inscription en réglant la cotisation et en déposant
2 Photos et 410 dhs en espèces ou en chèque.
5. Un mot de passe pour entrer sur le site sera envoyé dans votre
boîte mail.
Comment entrer sur le site ? Tapez votre adresse email dans la case « Login » et le mot de passe reçu par mail dans la case « Mot de
passe ». Vous avez accès à toutes les pages du site, pouvez consulter et ajouter des bons plans, les petites annonces, aller et participer
au forum, avoir le calendrier des activités et vous inscrire, connaitre
les sorties, expos, cinéma, conférences qui se passent à Rabat, etc.
6. Vous retirerez à la permanence ou les hôtesses de quartier
vous remettront une carte de membre de Rabat Accueil qui vous
donnera droit à des remises chez certains commerçants sur présentation de la carte. Vous retrouvez la liste des commerçants partenaires de RA dans la rubrique « Adhésion » « Privilèges pour les adhérents » et dans le post it à la page des bons plans.
Bienvenue à Rabat Accueil et bonne navigation sur le site.
Renouvellement
L’inscription à Rabat Accueil est annuelle et doit être renouvelée
avant le 1 er novembre de chaque année
Pour des raisons de gestion du site, vous ne pourrez plus avoir accès
au site si vous n’avez pas fait votre renouvellement avant le 1 er novembre.
Le renouvellement de l’inscription a lieu pendant les permanences.
N’oubliez pas d’apporter :
2 photos
410 dhs
N’oubliez pas de signaler vos changements de coordonnées : adresse, téléphone, email.
9
Et n’oubliez pas de récupérer votre carte Rabat Accueil ! Elle donne
droit à des réductions chez des commerçants de Rabat dont vous
trouvez l’adresse sur le site dans la rubrique horizontale « Adhésion » et
« Privilèges des adhérents »
L’association Rabat Accueil a pour mission l’accueil et l’intégration des expatriés
francophones à Rabat, ainsi que la création d’opportunités de rencontres et
d’échanges entre ses membres. C’est
une association apolitique, non confessionnelle, constituée de bénévoles.
10
Charte de l’adhérent
11
Pour vous accueillir
LES RENCONTRES MENSUELLES
Chaque mois, tous les adhérents se retrouvent autours d’un petit
déjeuner à thème ou non. Cette manifestation mensuelle est l’occasion de:
Rencontrer les membres du bureau et les responsables d’ateliers reconnaissables à leur badge.
Découvrir les ateliers et activités afin de pouvoir s’inscrire sur le site
de Rabat Accueil.
Partager vos expériences et échanger vos bonnes adresses.
En bref, passer un bon moment.
De même chaque mois, est organisée
une soirée-apéro afin de
tous faire
connaissance: conjoints, maris, travailleurs! Chacun paie sa consommation,
Rabat Accueil offre les petits fours et un
dîner sur place est possible!
Rabat Accueil est membre de la FIAFE
(Fédération internationale des Accueils Français
et francophones à l’étranger). La FIAFE propose
aux expatriés un réseau mondial d’accueil et assure la liaison entre tous ces accueils. Nombreuses
informations liées à l’expatriation sur son site :
www.fiafe.org
12
ACCUEIL PAR TELEPHONE OU PAR COURRIEL
Pour répondre à vos questions d'installation, pour vos recherches
d’informations, pour connaître le planning des événements de l’association ou pour vous inscrire, vous pouvez nous joindre à tout moment. Une adhérente sera toujours là pour vous répondre ou pour
vous rappeler.
Tel: 06 19 48 53 05 ou contactez vos responsables de quartier
Courriel: rabataccueil@gmail.com
SITE INTERNET DE L’ASSOCIATION
Pour garder le lien :
www.rabataccueil.org.
Entrez dans l’espace adhérent et découvrez toutes les
infos pratiques, les bons plans,
les petites annonces, les démarches administratives. Tout
y est!
LA NEWSLETTER DU DIMANCHE SOIR
Vous serez informés de la vie de l’association par une lettre électronique hebdomadaire avec des liens vers les différentes pages du
site et vers les inscriptions aux différentes activités.
LE TROMBINOSCOPE
Un livret vous est remis avec les photos et coordonnées de chaque
adhérent afin de nous connaître.
13
Qui vous accueille?
Agdal
Isabelle Lardenois
06 69 50 40 56
Sophie Baillet
06 14 15 97 94
Emma Ramon
06 73 48 45 03
Ambassador
Martine Marchyllie
06 61 92 13 46
Isabelle Tawfiki
06 54 34 69 97
Nathalie Riou
06 11 75 20 04
Aviation-OLM
Carolina Teixeira
06 61 99 96 66
Bérengère
de Bazelaire
06 18 18 16 78
Nicoles Fines
06 74 65 84 10
Hassan
Catherine
Gozart
06 54 11 64 18
Christiane Haffner
06 51 87 25 44
Emmanuelle
Elrhoul
06 22 06 87 29
14
Hay riad
Céline Gerin
06 53 64 62 73
Tamara Bourles
06 61 76 06 65
Souissi
Claire Fabien
06 61 47 06 17
Isabelle Putz
06 13 20 03 16
Virginie Tibéri
06 61 37 04 37
Temara/ Haroura
Hélène le Floch Hecht
06 50 04 57 14
Danièle Fresnel
06 56 84 46 64
Les rencontres mensuelles c’est bien: on y rencontre pleins de monde, on discute, on échange…Oui mais….Pour les nouvelles, c’est
parfois un peu impressionnant.
Aussi des cafés de quartier et même des déjeuners sont désormais
organisés pour se retrouver en plus petit comité.
Les hôtesses de quartier sont là pour vous donner des adresses autour
de chez vous et ailleurs, des noms pour du co-voiturage, du babysitting, pour organiser un p'tit café entre copines du quartier. Nombre
d'entre elles font des visites des marchés (aux tissus, marché central)
de la médina, de votre quartier etc... leur imagination n'a pas de limite. Alors surtout n'hésitez pas à les appeler. Elles mêmes vous appelleront surement pour prendre de vos nouvelles.
Et…..il y a même des apéros de quartiers: pas mal pour ceux qui
bossent non?
Si vous souhaitez faire un café ou un apéro chez vous, contactez Carolina Teixeira (06 61 99 96 66 ) et proposez nous une date! Contribution de Rabat Accueil (aux apéros) à hauteur de 400 Dhs.
15
Les ateliers: Mode d’emploi
Rabat accueil offre plus de 52 activités que vous retrouvez sur le site en flashcodant ceci (mode d’emploi en début de journal)
Avant la description détaillée de chaque activité relisez attentivement
le mode d’emploi suivant afin de bien vous inscrire aux activités qui
vous intéressent et ainsi recevoir les infos en temps voulu et ainsi participer aux rdv de l’activité.
Aussi, par ex, si vous êtes intéressés par Cuisine du monde: inscrivez
vous à l’activité; vous recevrez alors les mails des responsables et vous
pourrez vous inscrire à un cours! Le mode d’emploi donc…
16
L’inscription aux activités et évènements
Vous avez envie de vous inscrire à l’une des 52 activités proposées
par RA mais vous ne savez pas comment faire !!!!! Rien de plus simple ! En suivant le petit mode d’emploi ci-dessous.
Rentrez votre email en entier dans la case « login » et votre mot de
passe dans la case « Mot de passe » en haut à droite de la page
d’accueil
1/ POUR VOUS INSCRIRE A UNE ACTIVITE OU A UN EVENEMENT, il vous
reste à faire 3 clics seulement
1 - A gauche de la page d’accueil, cliquez sur « Activités »
2 - Cliquez sur l’activité à laquelle vous voulez vous inscrire (par
exemple : Aquarelle)
17
3 - Cliquez sur « Inscrivez vous à l’activité ». Vous recevrez ainsi
directement les infos mails de l’atelier. Pour annuler votre inscription, cliquez sur « Annuler l’inscription »
2/ IL VOUS FAUT MAINTENANT VOUS INSCRIRE AU RENDEZ-VOUS de L’
ACTIVITE CHOISIE, il suffit de 4 clics
1 - A gauche , cliquez sur « Activités »
2 - Cliquez sur l’activité à laquelle vous voulez vous inscrire
3 - Cliquez sur « Inscriptions » dans la ligne située sous les photos
des responsables et indiquez le nombre de places que vous
souhaitez.
Rendez-vous de l'activité
vendredi 01
juin
Rencontre
autour des
oeuvres de
Laurence
de 14:15 à 16:45
Places illimiInscription
tées
4 - Cliquez sur « Envoyez votre demande »
Vous recevrez une confirmation de votre inscription par mail rapidement. Si vous ne recevez pas de confirmation, cela n’a pas
fonctionné: recommencez ou contactez-nous.
18
Les ateliers: A vous de choisir!
Broderie et patchwork
Faîtes-vous plaisir en confectionnant des coussins, plaids, mini-quilts...
en utilisant toutes chutes de tissus. Vous vous êtes toujours dit que le
point de croix, le point de Fez ou tout autre point était trop compliqué? Cet atelier vous fera changer d'avis !
Responsables:
Geneviève David
06 68 30 17 18
Catherine Jourdain
06 79 20 84 67
Lieu: chez une des participantes
Rencontre: 2 fois par semaine, les mardi et jeudi après-midi
Participation: gratuit
Café couture
« Diplômée d'Esmod, costumière pour le théâtre et le cinéma, 15 ans
chez Chanel, je vous propose de réaliser des ouvrages simples tout
en apprenant les bases de la couture, l’utilisation de la machine à
coudre et son entretien, faire des retouches et tout cela autour d'un
café. »
Responsable: Sylvie Billaudeau 06 00 04 04 71
Lieu: Chez Sylvie
Rencontre: tous les 15 jours le lundi après midi
Participation: Gratuit
6 personnes maximum. Il est préférable d'avoir une machine à coudre. La liste du matériel sera donnée le premier jour.
19
Cours de coupe
et création de patrons
Hanna, ancienne styliste chez Dior, propose de vous apprendre à faire
un patron selon le modèle du vêtement que aimez et que vous voulez
réaliser (modèle enfant et femme), mais aussi à le dessiner, le couper
et le coudre. Mais vous pouvez réaliser uniquement le patron et faire
coudre ensuite le vêtement par une couturière.
Responsables: Hanna Hoinounou 06 62 77 14 02
Lieu: Chez Hanna, pour des cours de 4 personnes maximum
Chez une des participantes pour des cours de plus de 4
personnes.
Participation: gratuit
Rencontre: Tous les jeudis de 14 h 30 à 16 h à la
demande. Vous pouvez venir de manière régulière
ou uniquement pour réaliser un seul patron.
Participation
Création de bijoux
« Qui n’a jamais pensé à se faire un bijou unique pour
mettre en valeur un chemisier ou une robe….Et bien,
on peut le faire ! En trois demi journées, je vous propose de confectionner ensemble votre bijoux : premier
temps, approche du matériel ( pince, fil, perles...) et
réflexion sur ce dont vous avez envie, deuxième
temps à la médina pour choisir et acheter ensemble
ce dont vous aurez besoin et troisième temps, la réalisation... »
Responsable: Michelle Hannotte 06 65 04 91 94
Lieu: Chez Michelle
Rencontre: session de trois séances d'une demi journée
chacune
Participation: Gratuit, je vous prête les pinces, vous achetez le matériel lors d'une des séances
20
Furoshiki
Le FUROSHIKI ou l'art du pliage/nouage à la japonaise.
Il s'agit simplement d'emballer des objets de formes différentes
Une fois qu'on a compris le principe, on peut même inventer des
modèles à partir d'un carré de tissu en faisant des nœuds
Responsable: Sylvie Lepousé 06 71 41 11 89
Lieu: Chez Sylvie
Participation: gratuite
Rencontre: des sessions sur 4 semaines. 5 participants à la
fois
Loisirs créatifs
"L'atelier sera tourné vers les activités créatives que vous voudrez
découvrir, réaliser, développer.
Il s'agit d'imaginer ensemble la formule qui nous convient avec
comme objectifs de partager du temps, d'échanger sur nos talents
cachés, de découvrir des techniques simples pour le plaisir et la satisfaction de se dire : " c'est moi qui l'ai fait!"
Nous nous arrêterons sur une seule technique pour une période
donnée, suivie de réalisations plus individuelles.
Responsable: Danielle Hornut 06 54 51 29 30
Lieu : Chez une des adhérentes
Rencontres: Toutes les semaines ou quinzaines
Participation: Gratuit
21
Peinture avec Monsieur Mansouri
Ces rencontres avec Monsieur Mansouri, artiste peintre marocain de
renom, s'adressent aux personnes ayant déjà des notions de peinture
à l'huile.
Il vous fera découvrir son travail autour de la couleur et des formes et
vous accompagnera dans vos propres créations.
Responsable: France Macq Baie 06 62 16 36 33
Lieu: dans l'atelier de Monsieur Mansouri
Rencontre: le mardi (matin ou après-midi), le jeudi (matin
ou après-midi) et le samedi matin. Attention, une fois le
groupe composé, nous déciderons ensemble des heures
avec Monsieur Mansouri. Les cours commenceront début octobre.
Veuillez, svp, au plus vite contacter le responsable de l'activité
pour former le groupe.
Participation: 100 dh par cours + l’équipement (voir page
du site avec ce flash code ou dans la page activités)
Aquarelle
Vous aimez le dessin et l’aquarelle? Que vous
le pratiquiez déjà, ou, au contraire cela vous
tente mais vous pensez ne pas avoir ce
don...Laetitia vous accueille dans son atelier
pour vous prouver que ne pas savoir dessiner
n’est pas une fatalité, qu’il suffit de développer une faculté que l’on
possède déjà: celle d’observer...
Responsable: Laetitia d'Oultremont: 06 74 09 40 45
Lieu : Chez Laetitia
Rencontres: Mardi matin: 9h30 –11h30 début octobre
Participation: Gratuit
22
Club des cigognes caquetantes
Comme son nom l’indique, le Cercle littéraire est un club de lecture ;
le cercle a plusieurs objectifs avoués:
- Permettre aux adhérentes de se rencontrer dans un cadre décontracté et convivial, et se faire de nouvelles amies….ou pas !
- Lire (au moins 1 livre par mois ; plus si affinité) un auteur ou une œuvre commune afin de confronter les impressions sur cette lecture (on
aime/ou pas/c’est bof/génialissime….en essayant d’argumenter un
peu !);
- Découvrir des auteurs au travers les expériences de chacune (une
liste de lecture est établie pour plusieurs mois sur proposition des
membres du club : attention, toutes sont sollicitées!) ;
- Échanger ses coups de cœur littéraires (anciens ou récents);
- Échanges de livres (avec une liste tenue méticuleusement à jour) ;
-Caquetages débridés et passionnés toutefois canalisés par la cigogne en chef et son assitante (quand elle le peuvent !!!!!)
….claclaclaclaclaccccc
Cigognes en chef :
Nathalie Dubois-Royez,
06 61 88 39 30
Stéphanie Gozillon
06 50 41 00 37
Lieu : Chez une des adhérentes
Rencontres : L'après-midi, une fois par mois
Participation : Gratuit
23
Business Club
L’idée de mettre en place un Business Club
à Rabat Accueil est née d’un constat simple : la plupart des adhérents ont laissé derrière eux leur carrière afin de suivre leur conjoint
muté à Rabat. Lors des différentes manifestations, beaucoup expriment leurs difficultés à décrypter le monde du travail marocain : démarches administratives, méthodologie de recherche d’emploi, usages en vigueur, les codes ont changé et ils se retrouvent bien souvent démunis, ne sachant comment orienter leur démarche.
SA MISSION : Aider ses membres à définir
leur projet professionnel, à l’adapter au
contexte marocain et aux opportunités du
marché du travail local, à réussir leur intégration dans la vie active.
SES VALEURS : La convivialité : parce qu’il est plus facile de vivre certains moments de transition en étant entourés de personnes bienveillantes, qui partagent les mêmes aspirations, doutes, inquiétudes…
L’adaptabilité : au fur et à mesure de l’année et dans la mesure des
moyens, le programme sera adapté aux besoins exprimés par les
participants. L’enrichissement : permettre à chacun d’étoffer son
réseau, d’élargir ses compétences, de découvrir peut être des possibilités auxquelles il n’avait pas songé. Le dynamisme : l’effet de
groupe crée des synergies qui profitent à tous, permettant parfois
d’être plus réactif et d’optimiser sa recherche.
SES MOYENS : Des cafés mensuels permettant, dans une ambiance
conviviale, de faire le point sur sa situation, d’échanger avec le
groupe ou en aparté, de poser des questions, de partager son expérience….Des conférences thématiques : quelles démarches pour un
étranger souhaitant travailler au Maroc, le marché du travail, créer
son entreprise…Des ateliers dont les thèmes seront définis à partir
des besoins du groupe : adapter son CV ou sa lettre de motivation
au contexte, simulation d’entretien d’embauche….
Responsable: Isabelle Lardenois 06 69 50 40 56
Lieu: chez l’une des adhérentes
Rencontre: Une fois par mois
Participation: Gratuit
24
Mamans-bébés
Les jeunes mamans (ou futures mamans) se retrouvent avec ou sans leurs petits autour d'un café ou
d'une activité.
Nous allons vous concocter différentes activités afin
de vous faire découvrir des adresses ou tout simplement d'occuper vos enfants et de passer un bon
moment. Les cafés quant à eux nous permettront de papoter et de
nous dire tous nos petits secrets (l'adresse d'un bon pédiatre, un super
ostéopathe, des jouets pour pas cher).
Responsable: Prima Ricard 06 18 34 95 93
Linda le Bot 06 55 86 38 21
Emeline Schweitzer-Chaput 06 50 04 85 09
Marlyne Gilet 06 55 89 34 54
Lieu : Suivant le thème, chez l’une ou
l’autre ou ailleurs
Rencontre: Une fois par semaine.
Participation: Gratuit
Ecriture
Depuis longtemps déjà, vous écrivez dans votre coin
sans jamais avoir osé faire lire votre prose à quiconque.
Ou bien, vous faites partie de ceux qui se disent qu'ils
n'ont aucun talent pour pouvoir se lancer...Vous souhaitez rencontrer des gens qui partagent votre passion et
qui comprendront le courage que cela demande de lire tout haut
ce qu’on écrit tout bas. Vous n’attendez pas un cours magistral qui
vous transformera en écrivain professionnel mais plutôt un espace
d’échange et de réflexion ou la créativité, le plaisir et le respect sont
les maitres mots… Alors, cet atelier est fait pour vous !!
Responsable: Vanessa Ratouly 06 44 49 63 61
Bénédicte Fleury 06 55 05 77 41
Lieu: Chez Bénédicte ou Vanessa
Rencontre: 3 sessions de 6 Séances: voir le
site pour les dates! 1er RDV le 4 octobre à
14.00.
Participation: Gratuit
25
Cuisine du monde
Vous rêvez de participer à l'émission "un
dîner presque parfait"... oui mais voilà, vous
ne vous sentez pas encore les épaules d'un
chef... pas de panique ! L'atelier cuisine du
monde est fait pour vous. Une fois par mois,
vous vous retrouverez chez l'une d'entre
vous pour découvrir de bons petits plats
typiquement de chez elle ou les recettes
qu'elle a rapportées de ses voyages ou
tout simplement un plat qu'elle aime bien.
Préparation et dégustation collectives...
Responsable: Claire Proulx 06 13 93 80 14
Lieu: dans la cuisine d’une adhérente
Rencontre: une fois par mois
Participation: en fonction des frais d’achat des
ingrédients
Cuisiner comme un chef
Du nouveau pour votre atelier ''cuisiner comme un chef'' :
Vous connaissez toutes une bonne recette de famille : la Blanquette
de votre grand-mère, la daube provençale de votre maman, la tarte Tatin que vous ne ratez jamais, alors venez nous faire partager vos
talents de ''chef'' en nous proposant votre recette, ou venez tout
simplement participer à ce nouvel atelier avec la réalisation de recettes de nos régions !!
Et pour innover un peu durant l'année, lors de certains rendez-vous
de cet atelier, nous vous proposerons de rentrer dans la cuisine de
restaurants de grands chefs de Rabat.
Responsable: Cécile GIRAUD 06 48 87 90 93
Lieu: dans la cuisine d’une adhérente
Rencontre: une fois par mois
Participation: en fonction des frais d’achat des ingrédients
26
Jeu de tarot
Venez passer une soirée conviviale en jouant
au tarot !
Célibataire ou en couple, pas de niveau
requis, débutant accepté (ce n'est pas un
concours. Seule règle pour faciliter l'organisation : chacun amène une entrée ou un dessert
et une bouteille ou un jus de fruits (il faut bien
que les joueurs puissent aussi se nourrir....!!!)
Responsable: Danièle Aubert 06 38 95 91 34
Lieu: chez des participants différents (un planning est mis
en place avec l'accord de tout le monde)
Rencontre: une fois par mois le samedi (ou éventuellement le vendredi)
Participation: Gratuit
Théâtre
Vous souhaitez un espace où décompresser de votre semaine et
échanger dans la bonne humeur ...
Vous rêvez de gagner en confiance dans votre prise de parole quotidienne et découvrir des facettes cachées de votre potentiel expressif et émotionnel...
Enfin, vous voulez tout simplement vous amuser et partager des
émotions et des fous rires avec d'autres…
Delphine, comédienne professionnelle, nous proposera, à travers des
exercices et des matchs d'improvisation, de faire vibrer la fibre théâtrale qui est en nous, sans la pression d'un texte à apprendre!
Responsable: Vanessa Ratouly 06 44 49 63 61
Lieu: communiqué aux inscrits
Rencontre: Un soir par semaine, à compter de la première
semaine d'octobre et jusqu'au 21 décembre. De 18h30 à 20h
Participation: Gratuit
27
28
Darija
Vous aimez le darija, vous le parlez un peu... oui, mais ce n'est pas
encore tout à fait ça.
Grâce à Farida, vous allez pouvoir vous lancer en toute convivialité
Pas de niveau requis !
"ahlan bikoum
ana saida naalamkoum "darija al maghribia"!marhabane bikoume
andi di dari koula joumoua bachg n'tkalmou bi darija koudam barade dial
ataye ou kiibates.
ajiou ktar!!
maa salama (traduction plus bas à l’envers!)
Responsables: Farida Huet 06 22 68 65 24
Lieu : Chez Farida, quartier OLM
Rencontres: Le vendredi de 9.30 à 11.30
Participation: Gratuit
** Bonjour à tous! je suis heureuse de vous apprendre à converser en
darija marocaine! bienvenue chez moi tous les vendredis
pour apprendre darija autour d' un the et de quelques cornes de
gazelles!!! venez nombreux! au revoir
English Book Club
Dear Members,
Welcome to the Rabat Accueil English Book club. The aim of the
group is to discover,read and discuss Anglo Saxson litterature.
I suggest we start with short stories from different authors.
The Penguin Book of Short Stories has a good selection.You can order a copy from Amazone.
For our next session, please read: Angus Wilson: Rasberry jam and
DH Lawrence: Fannie & Annie
Confirmation & further information will be given nearer to the date.
Responsables: Emoke Revole 06 66 38 04 81
Lieu : Chez une des participantes
Rencontres: A définir : The group will meet in October 2012
Participation: Gratuit
29
Conversation anglaise
This is a discussion group on various topics to
practice your english.
C'est ouvert à tout le monde mais un bon
niveau est souhaitable pour bien en profiter
Responsable: Christiane Haffner 06 51 87 25 44
Lieu : Cela changera régulièrement
Rencontres: Le jeudi à 9h00 tous les 15 jours
Participation: Gratuit
Conversation espagnole
Vous aimez l'espagnol, vous le parlez un peu... oui, mais le Maroc
n'est pas le pays rêvé pour le pratiquer.
Grâce à Claudia et Ana, c'est possible : jeux, lectures autour des thèmes d'actualités et discussions.
Pas de niveau requis !
Cuanto sabes de español ? Mucho, poquito,...?! Es el momento de
perfeccionar tu nivel !
Responsables: Claudia Ramirez 06 62 06 41 32
Ana Fernandez Fernandez 06 66 08 33 82
Lieu : Chez une des adhérentes
Rencontres: Une fois tous les 15 jours,
le lundi ou le mercredi matin de 10h à 12h
Participation: Gratuit
30
31
Arabe dialectal
Deux formules vous sont proposées :
Fouzia vous fera découvrir ou approfondir l'arabe écrit et oral. Au
menu: écriture, lecture, un peu grammaire, et de l'oral pour ne pas
perdre de vue que votre objectif est de vous débrouiller dans la vie
au Maroc ! Fouzia a élaboré un livret que vous garderez.
21 h de cours par session, par groupe de 6, 1ere session d'octobre à
février, 2eme session de février à juin. 1h30 de cours par semaine en
matinée. Possibilité de continuer ensuite pour une deuxième session
de février à juin. Début des cours début octobre chez Fouzia
Deuxième session, cours de débutants en février.
Lieu: Chez Fouzia dans le quartier de l’Argdal
Participation : 1155 dh la session si vous êtes 6 élèves, 1350 dh la session si vous êtes 4, 1500 dh si vous êtes 3.
Cours: Session de débutants le mardi de 10h30 à 12h00 et le jeudi de
9h00 à 10h30 et de 10h30 à 12h00.
Pour les "deuxièmes années", mardi de 9h à 10h30. Début le mardi 11
septembre à 9h.
ETM: Des cours sont proposés par le centre de formation Education
Territoires Maghreb , qui sont plus axés sur l'interaction et la mise en
situation à l'aide de nombreux supports audiovisuels. Vous ferez surtout de l'oral mais aussi un peu de grammaire. L'écrit est phonétique.
Avec ETM (Centre Ville) : 30 heures de cours par session, par groupes
de 10. A la fin de la session possibilité de passer dans le niveau supérieur.
Participation : 1700dhs (tarifs spécial Rabat Accueil au lieu de 1900
dhs). A la fin de la session possibilité de passer dans le niveau supérieur.
Cours: 1ère session du 11 oct à fin janv, 2 ème session mi-fèv à fin
mai/ 2h de cours par semaine. Les cours peuvent avoir lieu en matinée, après midi ou même soirée.
Dans les deux cas : paiement en début d'année et pas de cours
pendant les vacances.
Responsables: Tamara Bourles 06 61 76 06 65
Aurélie Favé 06 61 53 76 90
32
Aquagym
On fait de l'aquagym ou de la natation ; au choix, en fonction de
nos disponibilités horaires....
La natation (accès piscine natation libre), c'est ouvert aux femmes
ET aux hommes !
Responsable: Nathalie Dubois-Royez 06 61 88 39 30
Lieu : Centre ALMELIA situé avenue Almélia (à coté
du supermarché Acima)
Rencontres:
Pour les femmes : C'est 2 fois par semaine : les lundis et les vendredis ;
Pour l'aqua-gym c'est de 10H30 à 11H30 (45 mn de cours effectif)
Pour la natation, c'est toute la journée de 7 H à 22 H ..... (sauf pendant la maintenance de 14 à 15 H)
Pour les hommes : c'est donc natation libre 2 fois par semaine : les
mardis et jeudis, toute la journée de 6 H à 22 H (sauf pendant la
maintenance de 14 à 15 H)
Participation: Assurance annuelle : 200 dirhams (payable à l'adhésion)
Abonnements pour les adhérents de Rabat accueil :
mensuel : 500 dhs
trimestriel : 1300 dhs
semestriel : 2000 dhs
Avantages particuliers aux adhérents de Rabat accueil :
- 20 % de remise sur les prestations du spa (sauf cures, kiné, hammam et promotions en cours)
- 1 massage relaxant/tonique lors de la première inscription
Précisions: Pas de récupération en cas d’absence
33
Golf
Nous nous retrouvons pour jouer en parties amicales, en compétition ou pour suivre des cours et stages organisés pour débutants ou joueurs confirmés.
Toutes les semaines sur le prestigieux golf Royal de
Dar Essalam et de temps en temps sur les golfs de
Fès, Meknès, El Jedida. Le golf de Rabat est fermé le
lundi
Les cours niveau intermédiaire ont lieu chaque mardi. Les stages ont
lieu en semaine ou le samedi lorsque nous avons réussi à regrouper
au moins 4 joueurs du même niveau. Vous pouvez rejoindre nos
équipes chaque semaine pour faire un parcours le mardi, mercredi
ou vendredi. N'hésitez pas! venez jouer avec nous!
Tarif des cours avec Tami: 100 dhs l'heure + 20 dhs le seau de balles
+ droit d'entrée (négocié en 2012 à 50 dhs) pour ceux qui ne sont
pas membres. (Sophie et Isabelle cherchent des golfeuses pour reprendre l'activité golf à partir de septembre 2012.)
Responsables:
Jeannine Soquet 06 61 10 21 25
Isabelle de Bodman 06 61 50 27 48
Sophie de Feydeau 06 62 18 30 70
Lieu: au Royal golf Dar Essalam
Rencontre: toutes les semaines
Participation: Droit d’entrée si vous n’êtes pas membres
Vélo
On se dégourdit les jambes en enfourchant son
vélo. On découvre Rabat et les environs (forêt, mer et intérieur du
pays). On fait un tour de 10 à 15 kilomètres tout en papotant. Avoir
un vélo en bon état de fonctionnement et qui puisse passer dans des
endroits un peu sablonneux. Se munir d'un casque, d'une bouteille
d'eau pour les plus prudentes.
Responsable: France Macq Baie 06 62 16 36 33
Rencontre: Le vendredi matin à 9h30. A partir de début octobre
Lieu: L'endroit dépendra des promenades.
Participation: Gratuit
34
Marcher/Courir
Faire un peu d'exercice entre amies, c'est plus motivant!
Et quel meilleur démarrage qu'un grand bol d'air pour entamer une
semaine ou une journée tonique !
Vous êtes plutôt marcheuse ou plutôt joggeuse ? Qu’importe !
Nous vous proposons un jour, une heure et un point de RDV. Ensuite, les petits groupes se forment et tout le monde est prêt pour le
départ. Pas de niveau requis --- tout le monde sait marcher ou courir --- seule votre motivation et votre volonté (ou les copines présentes) décideront de votre rythme du jour et de votre endurance !
Les groupes se forment et se reforment à chaque séance,
voire à chaque tour de parc.
Responsable: Catherine Gozard 06 54 11 64 18
Rencontre: Lundi matin
Départ 8.30: petite entrée de derrière du parc Hilton-Sofitel sur le
parking au bout de la rue des schtroumpfs
Départ 9.00: devant l'entrée principale du parc Hilton-Sofitel
L'idée : que le deuxième groupe rejoigne le premier !
D’autres jours et heures viendront s’ajouter en fonction de la demande. Et on réajuste tout cela dans quelque temps; quand tout
le monde aura trouvé son rythme
Participation: Gratuit
Durée : selon la forme, l'humeur, la météo et les emplois du temps
des uns et des autres
35
Yoga
Et bien dans un cours de yoga....on fait du
yoga !
Oui mais pas n'importe quel yoga ! Ce que
l'on vous propose c'est pour les connaisseur
du yoga kundalini ou du yoga iyengar….Ce
qu’il faut retenir: « Au cœur du yoga il y a un message important :
tout être humain est naturellement équilibré et entier car le Soi ne
peut être ni détruit ni endommagé ».
Le cours dure 2 heures ; à noter que les séances se terminent systématiquement par une bonne séance de relaxation
(huuummmmm c'est bon la relaxation !).
Responsables: Stéphanie Gozillon 06 50 41 00 37
Lieu : Agdal
Rencontres: tous les mardis matins de 9 H à 11 H
Participation: 100 DHS le cours (tarif préférentiel).
Soirées Apéro
Petit rappel du concept... nous nous retrouvons
dans un resto, chacun paye sa consommation
de ce qu'il veut ... l'association offre les petits
fours et ensuite, si l'on veut rester dîner, on
prend la précaution de réserver avant et puis
les tables se forment ...
Nous avons fini l'année avec une touche marocaine au Dar Mayssane, mais avant nous nous
étions retrouvés, au grand comptoir, au 173, à
la Veranda, à la Villa Mandarine, au Cosmopolitan ou au Pietri...Chaque soirée est l’occasion de vous faire découvrir un lieu, une
ambiance. Vous pouvez généralement prolonger ce bon moment
en restant diner.
Responsables:
Stéphanie Théobald 06 11 17 98 70
Anne Matteï 06 61 30 84 84
36
37
Les activités en un coup d’œil
ATELIERS
• Atelier d'écriture NEW!
• Broderie et patchwork
• Business Club NEW!
• Café couture NEW!
• Cercle littéraire des cigognes
• Cours de coupe/patrons NEW!
• Création de bijoux NEW!
• Cuisine du monde:
• Cuisiner comme un chef NEW!
• Furoshiki NEW!
• Rencontres de bridge
•Théâtre NEW!
Vanessa Ratouly 06 44 49 63 61
Bénédicte Fleury 06 55 05 77 41
Geneviève David 06 68 30 17 18
Catherine Jourdain 06 79 20 84 67
Isabelle Lardenois 06 69 50 40 56
Sylvie Billaudeau 06 00 04 04 71
Nathalie Dubois Royez 06 61 88 39 30
Stéphanie Gozillon 06 50 41 00 37
Hanna Hoinounou 06 62 77 14 02
Michèle Hannotte 06 65 04 91 94
Claire Proulx 06 13 93 80 14
Cécile Giraud 06 48 87 90 93
Sylvie Lepousé 06 71 41 11 89
On cherche!!!!!
Vanessa Ratouly 06 44 49 63 61
ATELIERS ARTISTIQUES
• Aquarelle
• Loisirs créatifs
• Peinture avec M Mansouri
Laetitia de Mol 06 74 09 40 45
Danielle Hornut 06 54 51 29 30
France Macq Baie 06 62 16 36 33
CONVERSATIONS ET COURS DE LANGUES
• Conversation Darija
• Conversation en anglais
• Conversation espagnole
• Cours d'arabe avec ETM
• Cours d'arabe avec Fouzia
• English Book Club
Farida Huet 06 22 68 65 24
Christiane Haffner 06 51 87 25 44
Claudia Bourlon-Ramirez 06 62 06 41 32
Ana Fernandez 06 66 08 33 82
Tamara Bourles 06 61 76 06 65
Aurélie Favé 06 61 53 76 90
Aurélie Favé 06 61 53 76 90
Emoke Revole 06 66 38 04 81
POUR LES PLUS JEUNES
• Arbre de Noël
• Maman Bébés:
Prima Ricard 06 18 34 95 93
Linda le Bot 06 55 86 38 21
Emeline Schweitzer 06 50 04 85 09
Marlyne Gilet 06 55 89 34 54
• Spectacle pour enfants
38
Avis de recherche
Bonjour à toutes et à tous!!
Vous êtes encore bronzés, pleins de bonne volonté après de merveilleuses vacances passées aux 4
coins de la planète ou plus prosaïquement peut
être à Pelouialles les vignes, détendus, revigorés....
Bref, vous êtes frais et dispo pour affronter cette rentrée!! Dispos,
surtout...et c'est là que nous arrivons avec nos gros sabots!!! Ben oui,
nous vous rappelons à longueur d'année qu'une association comme la notre ne peut exister sans....des bénévoles qui mettent à disposition leur talent, leur créativité et leur énergie pour faire
vivre des ateliers. Et des bénévoles, il en faut toujours plus !! Certains
de nos ateliers manquent encore de pilotes ou de co-pilotes pour
vivre!
Alors, nous lançons un appel à tous les adhérents qui en auraient
envie et qui n'osaient pas encore se lancer pour animer les ateliers
suivants:
Atelier informatique: animer ponctuellement (c'est vous qui décidez
de la fréquence) un atelier pour initier, voir faire progresser quelques
d'adhérents désireux d'apprendre et de comprendre un peu plus les
méandres de l'informatique. Attention, on ne vous demande pas
d'être un caïd de la toile mais juste de donner un peu de votre
temps et de mettre vos compétences en la matière au service des
autres.
Visite culturelle et expositions: il s'agit de faire découvrir en organisant des sorties ponctuelles par petit groupe des lieux culturels de la
ville ou des alentours et des expositions en cours.
Cuisine du monde cherche co pilote.
Les ateliers pour les enfants ont aussi besoin d'un coup de main,
pour les sorties à la plage par exemple
Ne soyez plus timides et faites vous connaître car nous sommes sûres
que beaucoup de talents non exploités sommeillent encore en vous
et c'est le moment de nous les révéler!
Pour tout contact, téléphoner à Michèle Hannote ou Vanessa Ratouly ou envoyez-nous un petit mail (nos coordonnées sont sur le
site) .
A très bientôt!
Les filles du bureau
39
Le tournoi de tennis de Rabat Accueil:
une journée pour tous
Le dimanche 14 octobre 2012 aura lieu la 4ème
édition du Tournoi de Tennis familial et amical de
l'asso et de son incontournable déjeuner. Tout le
monde est attendu, petits et grands, joueurs (4 catégories, hommes, femmes, ados et enfants) bon
joueurs ou pas, mais aussi les non joueurs pour encourager tout le monde (45 participants l'année
dernière et une centaine pour le déjeuner).
Accès possible à la piscine du club pour les enfants et les parents et la
baignade est surveillée. C'est l'occasion de découvrir cet endroit normalement accessible aux seuls adhérents du Ryad Club.
Cette journée ouverte donc à tous constitue une occasion de se rencontrer et de faire connaissance, ou de trouver des partenaires de tennis pour l'année à venir. Les plus jeunes profiteront de la piscine et de se défouler dans le club. Il y a
même depuis juin une aire de jeux! Les plus grands joueront au tennis ou regarderont les parties endiablées qui se
jouent. Un vainqueur par catégorie et une cérémonie des
remises de coupe ou de médaille pour tout le monde.
Un grand déjeuner champêtre a lieu dans l’enceinte du
club...Ca vous tente? Allez vite vous inscrire sur le site
(page Activités-Evènements ponctuels)
Quand et où? Le dimanche 14 octobre au Ryad Club: en
descendant vers le rond point de l’Agdal (celui du tramway, des universités), 300mètres après le virage, passez le portail qui se
trouve sur votre droite: le club est au bout de l’allée dans les bois.
Comment?: Tarifs négociés d'entrée au Riad Club pour cette journée :
Inscription au tournoi avec accès à la piscine et une petite bouteille
d'eau : 50 Dhs
Accès piscine non joueur :70Dhs
Déjeuner adulte + un café : 100Dhs
Déjeuner enfant de 5 à 12 ans : 40 Dhs
Venez Nombreux!!!
40
41
www.rabataccueil.org:
une mine d’infos par Isabelle de Bodman
Le site de Rabat Accueil propose 2 rubriques d’informations utiles
à votre arrivée et à la vie quotidienne au Maroc : INSTALLATION et
RABAT UTILE
La rubrique INSTALLATION donne des infos sur :
- le Maroc : population, géographie, gouvernement…
les différentes démarches à accomplir chez Maroc Telecom, Redal (eau)
- la description des quartiers
- la liste des écoles et lycées
- la couverture sociale appropriée à votre statut d’expatrié :
CPAM ou CFE
- la domiciliation fiscale, les placements, régimes matrimoniaux
l’acquisition d’une voiture, l’obtention du permis de conduire
l’emploi d’un gardien, femme de ménage, jardinier.
42
La rubrique RABAT UTILE fournit une liste d’adresses, conseils et infos
utiles à la vie quotidienne à Rabat dont :
-la liste des numéros à appeler en cas d’urgence,
les bonnes adresses pour faire les courses, trouver un hôpital ou une
maternité,
-les services de l’ambassade et du consulat de France,
-les formalités pour faire entrer ou sortir un animal du Maroc
-les plans pour se diriger dans Rabat,
Et cette année vous avez pu lire « Vivre en juillet et en août à Rabat
pendant le Ramadan! »: Revu et corrigé l’année prochaine pour
cette période particulière au Maroc.
Si vous avez des modifications, ajouts, remarques à nous signaler,
n’hésitez pas à nous écrire afin que ces rubriques soient toujours à
jou! Merci d’avance!
43
44
De là-bas et d’ailleurs
Galhiane s’en est allée à Bordeaux, Cécile découvre la ville de Limoges, Véronique est désormais à Washington, Tanja à Dubaï, Françoise
à Paris, Karine en Nouvelle Calédonie...
Des joies….
Samedi 2 juin 2012,
Après midi ensoleillé
Mer et palmiers ne sont pas loin…
C’était pourtant au consulat de France
Et les pensées étaient aussi ailleurs
Et le cœur à l’écoute de si lointaines
îles…
Vaiana, en tenue traditionnelle, parée de son si joli sourire
Une superbe couronne de fleurs dans les cheveux
A échangé son consentement avec Mehau
En présence de ses deux enfants, de belle-maman
Et devant de nombreux amis.
Elle s’est fait surprendre par quelques brodeuses
De l’atelier broderie patch, dans leurs cheveux
Une fleur d’hibiscus à la place de celle de tiare.
Encore une fois, félicitations et vœux de bonheur
De tous les adhérentes de Rabat Accueil
Une petite dernière est arrivée chez Emma et Omar le
lundi 23 juillet, elle s'appelle Maha, 3kg 190 pour 51 cm. Le
retour au bercail s’est passé bien...avec les 2 grands,
Ismaël et Lila.
Notre vœux s'est exaucé le jour de l'arrivée de Sarah qui a
rejoint son grand frère Adam, le 18 Août 2012. (Domoina
et Aziz).
45
Rabat Accueil: le Best 2011-2012
Le café de rentrée à la résidence de l’ambassade de France
Cafés rencontre
Le Noël de Rabat Accueil
-
46
Les rallyes dans la médina
Les apéros pour tous
Les soirées à thème
Le vide grenier
47
Les activités pour les familles
La sortie au marché aux poissons et autres nombreuses sorties
48
Les soirées littéraires
Nous avons organisé régulièrement au cours de
l'année des soirées rencontre autour d'auteurs ou
artistes. Les dernières rencontres ont accueilli Mohamed Nédali, Reem Laghrari, Mahi Binebine,
Youssouf Amine Elalamy, Laurence Cossé...
L’assemblée générale
Le déjeuner des bénévoles
Retrouvez toutes
les photos et tous les évènements sur le site!
49
Les conseils de lecture des Cigognes caquetantes pour les nouveaux arrivants au Maroc…..
et les autres !
Vous vivez au Maroc et souhaitez comprendre la culture marocaine ? Avant de vous inviter dans la première « dar » (maison) où vous
verrez de la lumière, plongez-vous dans les quelques bouquins que
nous vous recommandons, écrits par des auteurs marocains
contemporains (ou non). Rentrez par la lecture dans les salons de
nos hôtes…..
Une année chez les
Français de Fouad Laraoui
Le Lycée français de
Casablanca dans les
années 70 et l’expérience d’un
jeune marocain du sud qui arrive de son bled dans un monde
totalement étranger !
Rêves de femmes de
Fatéma Mernissi
La vie d’une famille
et d’un harem au
début du siècle dernier, dans un riad de
la médina de Fès… Découvrez
pourquoi il ne faut pas construire de piscine sur les terrasses…
Morceaux de choix : les amours d’un apprenti boucher
de Mohamed Nédali
La médina de Marrakech telle que vous ne l’avez jamais
vu… Vous ne déambulerez plus dans ses ruelles de la même façon ! L’ensemble des romans de Mohamed Nédali
nous fait vivre aussi des situations réelles, inspirées de faits
réels… Le bonheur des moineaux (régalant quand on a
compris qui est « l’américaine »), Grâce à Jean de la Fontaine
(l’expérience d’enseignant de M. Nédali vu de l’intérieur), La maison
de Cicine…
Le pain nu de Mohamed Choukri
La vie dans le Tanger du début du siècle précédent : un livre
dur, fort, autobiographique : un livre indispensable dans sa
bibliothèque.
50
Lalla Tam de Reem Laghrari Benmehrez
C’est la vie de sa grand-mère que Reem nous retrace au
travers de ce livre, telle que celle-ci lui a racontée avant
sa mort… Nous sommes dans le Marrakech du protectorat avec les rivalités politiques, la vie d’une famille aisée
et des femmes au fort tempérament !
Les étoiles de Sidi Moumen de Mahi Binebine
Comment vit-on dans le plus grand bidonville du Maroc à
Casablanca ? Récit qui prend aux tripes, librement inspiré
des attentats de Casablanca du 16 mai 2003. Le livre a
été adapté au cinéma: Les chevaux de Dieu de Nabil
Ayouch.
Toutes les œuvres littéraires de Mahi Binebine nous emmènent dans des univers différents, poétiques, difficiles, nous promenant
de Marrakech à Tanger, en passant par le Rif… Il faut le découvrir, on
n’en sort pas indemne !
51
Sortir à Rabat avec Babelfan.ma
(mais aussi partout ailleurs au Maroc…)
Babelfan.ma vous propose une sélection d’événements pour la rentrée 2012. Cependant, le programme du troisième trimestre 2012 des
différents lieux de culture de Rabat n’étant pas encore publié, nous
vous invitons à consulter régulièrement le site internet culturel :
www.babelfan.ma, mais surtout à vous inscrire à la newsletter à partir du site pour recevoir chaque lundi le programme culturel de la
semaine.
Quelques Expositions à voir ou revoir :
Gabriel Veyre : Dans l’intimité du Maroc
Jusqu’au 5 octobre 2012 au Musée bank al Maghreb,
Rabat
Après avoir parcouru le monde comme opérateur du
cinématographe des frères Lumière, Gabriel Veyre débarque au Maroc en 1901 pour enseigner la photographie au Sultan Moulay Abd El Aziz
AMRIK
Jusqu’au 31 octobre 2012 à la Villa des Arts, Rabat
La présence des Arabes est une partie inaliénable de
l’histoire de l’Amérique Latine à cause des liens historique,
humain, culturel, politique et économique qu’entretiennent ces deux parties du monde.
A travers le travail de vingt trois artistes photographes,
cette exposition présente une mosaïque de preuves emblématiques qui retracent cette rencontre entre les civilisations Arabes et d’Amérique Latine
Un portrait de l’Espagne
Du 26 septembre au 26 octobre 2012 à
l’Institut Cervantes, Rabat
L'Institut Cervantes de Rabat propose
"Un portrait de l'Espagne" à travers les
photographies de José Manuel Navia.
Cette exposition raconte la transformation des villes espagnoles et
de ses habitants des années 50 à aujourd'hui.
52
Spectacles, Concerts, etc…
Festival Jazz Cervantes 2012: A 20h00 à Villa des arts , Rabat
La 4ème édition du Festival Jazz Cervantes se tiendra à Rabat du 20
septembre au 4 octobre 2012. Il accueillera de grands noms du Jazz
espagnol chaque Jeudi à 20h00 à La villa des Arts de Rabat.
Jeudi 20 septembre 2012 : Sergio Monroy Quartet
Ce pianiste charismatique, originaire de Cadix, a developpé son propre style de "Jazz Flamenco" .
Jeudi 27 septembre 2012 : Antonio Serrano et Federico Lechner
L'harmoniciste Antonio Serrano est sans doute l'un des plus grands musiciens de Jazz d'Espagne. Il travaille depuis 2003 avec le grand pianiste argentin Federico Lechner.
Jeudi 4 ctobre 2012 : Benavent, Di Geraldo & Pardo
Véritables maîtres de la fusion entre le flamenco et le jazz, cette formation de grande qualité artistique est sans doute une des plus internationale d'Espagne.
Le Ciné-Club de l’Institut Français : Tous les samedis à 18h30 au cinéma 7ème Art, et tous les dimanches à 20h00 à la salle Gérard Philippe à
partir d’octobre 2012 : Mémoire d’argile, Une seconde femme, Le magasin des suicides, Monsieur Lazhar, 11 Fleurs, My Land, Tinghir Jérusalem,…
Les Festivals à Rabat
Du 17 au 23 septembre 2012 : Festival International du film de femmes
de Salé
La 6ème édition du Festival International du Film de Femmes
aura lieu du 17 au 23 septembre 2012. Elle marque le passage à la maturité et se positionne en tant que manifestation
consacrée spécialement au « Cinéma Féminin ».
Du 19 au 26 novembre 2012 : Semaine du cinéma
européen – Théâtre National Mohammed V
Pour ne plus dire qu’il ne se passe rien à Rabat, rendez-vous sur
53
C’est la rentrée!
Un petit aperçu des bons plans des adhérents utiles
pour la rentrée: activités parascolaires, bibliothèques,
librairies, Instituts. N’oubliez de vous rendre sur la page des bons plans du site: soit pour en laisser, soit
pour trouver LA bonne adresse qui vous manque sur
Rabat!
Quelques bons plans d’activités parascolaires
Mai 2012: Après avoir testé différentes
"écoles de musique", j'ai eu la chance de
rencontrer Dominique Alévêque, professeur de piano, de formation musicale, et
directeur d'orchestre en France. Elle a enseigné dans des conservatoires (le denier
était Epinal) et s'installe à Rabat où elle
donne des cours de piano et de chant
choral avec l'objectif de constituer un ensemble choral d'enfants.
Je cherchais pour mes enfants (5 et 7 ans) quelqu'un d'expérience
et surtout ayant une maîtrise pédagogique et des standards de
qualité européens. Dominique a un bon contact avec les enfants,
et elle est à la pointe de ce qui se fait aujourd'hui dans les conservatoires en France. J'ai le sentiment que ce type de prof est assez
rare ici, c'est pourquoi elle entre pour moi dans la catégorie "Bon
plan".
Contact : 06 77 11 87 77 (Bon plan de Shéhérazade).
Avril 2012: Pauline a beaucoup aimé les cours de piano
chez Ludmila YOUROUTS , prof de piano et de solfège russe qui donne les cours chez elle. Dame très sympathique avec un adorable
accent! Possibilité de rester chez elle durant l’'heure de cours.
Contact: 06 71 03 08 23 Boulevard Hassan II (Bon plan de Francine
C.)
Juin 2012: Latifa (la maison voisine de la
station Total sur la route des Zaërs) donnent des cours d'arts plastiques pour les
petits (a partir de 4 ans) et les grands :
Dessin, peinture ou bricolage. Ma fille
54
(5ans) y a été pendant un mois cet été trois fois deux heures par semaine: elle était super contente, enthousiasmée et les peintures ou
dessins ou bricolages étaient vraiment superbes. Latifa permet de
créer des "œuvres "(disons le, allez!!) vraiment super jolies: j'en ai fait
encadrer au moins deux!! Pour les enfants, pendant l'année scolaire
c’est une heure par semaine: le mercredi pour les plus petits. (dans
les 350 Dhs le mois). Elle est toute douce et toute gentille avec les
enfants. Elle a du bon matériel: les enfants en sortent ravis! Elle
s'adapte au rythme de chacun. Bonnes créations à tous!
Elle donne aussi des cours pour Ado (Aquarelle, Huile, Acrylique, Pastel..)et propose donc des stages d'été.
Latifa: 06 69 78 02 29; 171 route des Zaërs. (Bon plan de Isabelle de
Chateauvieux)
Septembre 2012: Maryline Bottero organise
aussi des cours de poterie pour enfants.
Les cours ont lieu au village des potiers à Oulja à raison de 2 h par semaine ( le mercredi
après midi ou le samedi pour 1050dh
le trimestre en 2010-2011). Les cours sont vraiment variés: poterie, peinture sur toile, verre, tissu, bois, perles, Initiation à l'histoire de l'art… Les objets ramenés à la maison sont réalisés
avec aide et du coup vraiment sympa très loin des colliers de pâtes....Possibilité de stage de 3 jours pendant les vacances scolaires
pour environ 500Dh (2010-2011). Possibilité également de prendre un
cours occasionnel de 2h (100 dhs l'heure)
Tel : 05 37 81 43 32 (Bon plan de Marie Barailler)
Juin 2012 On a été ravis des activités de nos enfants
cette année :
-ÉQUITATION directement à la plage... club oued ykem
route côtière Skhirat 0537749197 sortie autoroute avant
péage à AIN ATIQ puis à droite jusqu'à la mer puis à
gauche et c'est juste après le pont sur la gauche. Simple, beaucoup moins cher que Dar Salam, cadre exceptionnel et les enfants ont fait beaucoup de progrès
mais je vais demander des groupes de niveaux.
-NATATION à l’école HIGH TECH (passer devant MOBILIA et ACIMA
de Hay Riad et continuer la route vers la droite après la crèche puis
c'est à gauche au niveau d'un terrain vague qui sert de parking).
Profs diplômés de l'école américaine qui sont hyper professionnels et
savent faire écouter et adhérer les enfants tout en plaisantant avec
55
eux. Responsable = Eléna BOURAKOVA 0661650240
+ DANSE CLASSIQUE aussi à HIGHTECH avec Eléna BOURAKOVA Prof
russe qui a fait un magnifique spectacle au théâtre Mohamed V.
0661650240
(Bon plan de Caroline)
Janvier 2012: Institut Al Mélia, Avenue Al Mélia, Hay Riad: L'institut Al
Mélia propose des cours de bébés nageurs à partir de 6 mois. (Les
horaires sont en cours de changement pour permettre aux mamans
de venir plus facilement sans contrainte de repas et de sieste). Hicham le moniteur a une approche ludique avec les enfants. Il a permis à certains enfants qui avaient peur de l'eau de pouvoir venir
jouer avec les autres. Il y a de nombreux jeux à disposition: toboggan, ballons, tapis flottants…
Pour s'inscrire, il faut :
- être à jour dans les vaccins
- avoir un certificat médical précisant qu'il n'y a aucune contre indication et que tous les vaccins sont à jour
- des couches spéciales piscines ou éventuellement un "maillot de
bain anti-fuite spécial bébé nageur"
- un bonnet pour Maman.
Coordonnées: Institut Al Mélia, Avenue Al Mélia, Hay Riad
+212 5 37 71 58 68 (Bon plan de Charlène Marchand)
Atelier « Capoeira, Samba Reggae et Maculé »:
Villa des Arts de Rabat.
Jour et heure :
- Tous les Samedis de 15h30 à 17h00
- Tous les Dimanches de 11h00 à 12h30
Animateur : Association MATISSA
Age : Tout public
Tarifs : 200 dhs par mois
La Capoeira est une forme de danse-lutte
créée à l’origine par les esclaves au Brésil. Cet art combine chant,
dance, percussions et jeu-combat au cours duquel les participants
rivalisent et ce avec adresse, élégance et malice. Pour tout renseignement ou inscription aux ateliers à la Villa des Arts de Rabat, veuillez contactez le (+212) 537 66 85 79 à 82
56
Atelier «Théâtre pour enfants»: Avec Saloua Regragui
Jour et heure : Mercredi de 14h30 à 16h et de
16h à 17h30
Samedi de 11h00 à 12h30
Lieu : Villa des Arts de Rabat
Age : Enfants de 6 ans et plus
Tarif : 300 dhs par mois
Du théâtre pour développer les qualités personnelles telles que la
découverte de Soi, l’écoute de l’autre…
Pour tout renseignement ou inscription aux ateliers à la Villa des Arts
de Rabat, veuillez contactez le (+212) 537 66 85 79 à 82.
Cours de batterie: Cours de Xavier Sarazin qui ont désormais lieu au
centre culturel de l’Agdal (voir ci-dessous). Tel: 06 61 30 38 23. Les
cours ont repris le 10 septembre mais possibilité toujours de s’inscrire:
www.agostinirabat.com.
Juin 2012 Le Blue Surf School propose des cours de
surf, kitesurf, stand up paddle, bodyboard pour
tous les niveaux, adultes et enfants, et prête le
matériel (combinaisons intégrales, surfs). Le club
est situé sur la plage de l'Oued Cherrat, à côté du
resto l’Eden wed mais, selon les marées et pour les
débutants, les cours sont plutôt donnés sur la plage de Bouznika.
Comment y aller :
- Oued Cherrat : on prend soit la sortie d'autoroute Skhirat puis direction sud pendant 10 km environ, soit la sortie d'autoroute suivante
(Bouznika) puis direction nord pendant environ 10 km aussi. On accède ensuite à la plage par une petite route située entre la station
Afriquia (au sud du pont de l'oued cherrat) et le complexe immobilier Eden Island (suivre les indications du petit panneau jaune, noir et
rouge du resto Eden).
- Plage de Bouznika : sortie d'autoroute Bouznika puis direction plage. Au niveau de la fourche, prendre à gauche pour arriver directement en face du point de rendez-vous.
Il faut compter environ 30-40 min de route pour y aller en voiture depuis Rabat.
Le club propose des cours à l'unité ou un système de carnet familial
de 10 cours (1500 DH).
On trouve également les dernières infos du club mises à jour réguliè57
rement sur leur site : http://fr-fr.facebook.com/pages/Blue-SurfSchool/318379728837 , et en particulier les heures des cours qui varient selon les marées.
Tél. : 06 53 01 97 25 (Renata, la gérante du club)
(Bon plan de Sarah Sylvestre)
Les bibliothèques
Je suis allée visiter la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc
(http://www.bnrm.ma/): avenue Ibn Khaldoun, pas loin de Bab Al
Rouah (plan d'accès clair sur leur site internet). Beau bâtiment, très
agréable, climatisé, avec une fontaine de lettres à l'entrée (lettres en
arabe, cyrilique et berbère), une belle tour pour stocker les livres
(décorées de lettres également), des belles salles de lecture donnant
sur les jardins de pelouse accessibles aux adhérents de la biblio. On y
trouve des livres en français et arabe (économie, droits, sciences
etc), des revues, des CD et films. Il y a une cafétéria à l'ombre. Les
moins : interdit de venir en poussette, pas d'espace de lecture pour
les enfants, impossible d'emprunter les livres (on peut juste les consulter sur place et les photocopier).
Au-dessus de cette biblio, après avoir franchi vaillamment les 5 séries
de 14 marches en poussette (avec une Mac Laren, ça passe heureusement !), on arrive sur un jardin très agréable et ombragé avec
deux petits toboggans très bien. Ce sont les toboggans que l'on voit
en prenant l'avenue Ibn Hazme, en direction de Bab Al Rouah.
Autres biblios: celle de l'Institut Français avec un espace livres et des
animations pour les enfants, et les biblios listées
en page 92 du Guide Pratique du Consultat Général de France.
Les librairies
Livre Service : 46 av Allal Ben Abdellah (centre
ville, elle jouxte la pâtisserie Majestic que je vous
conseille vivement) : livres scolaires, papeterie et
livres de poche, à l'étage des livres universitaires,
y aller le samedi matin les rues sont vides et on
peut se garer tout près.
Librairie papèterie Basta : 5 place Outhmane Ibn affane (en face de
Descartes), LA librairie de référence pour les scolaires grâce à sa
58
proximité avec Descartes, vous y trouverez tous les classiques, les
revues, les "routards", les livres d'auteurs marocains et de beaux livres
à offrir.
Librairie du 6 Novembre : 3 av Dades (celle qui mène au marché de
l'Agdal, et au porcelet gourmand), c'est là que l'on trouve les petits
livres de lecture du primaire et bien d'autres encore; papeterie, méthode de langue dont le darija et les workbooks que l'on vous demande chaque année pour vos enfants. Idem pour la Librairie papeterie de l'Agdal (37 bis avenue de France) qui a aussi beaucoup
de fournitures d’arts plastiques!
Les bouquinistes : des livres du sol au plafond, scolaires, bouquins
récents ou beaucoup moins (collection fleuve noir ou Marabout
de ... mes parents), revues : il achète et revend. Vous en trouverez
un sur Fal Ould Omeir dans l'Agdal (en descendant le trottoir de droite) mais il y en a d'autres.
Sur Mohamed V sous les arcades vous en trouverez plusieurs : je recommande la librairie du « 3ème millénaire » située au n°285
pour les livres de touristes (style "100 riads et villas à moins de 100
euros" qui permet de trouver de bonnes adresses au Maroc) et au
premier les poches et "aux belles images" qui permet de trouver de
beaux livres sur le Maroc. Il y a aussi de nombreux livres pour les enfants à bas prix (Kididoc par ex).
Les instituts culturels
Institut Français de Rabat: Un incourtournable pour nous francophones ! Que dire ? Des expositions, des conférences, du cinéma, du
théâtre et des concerts. Un programme culturel très complet, pour
vous dire, le programme du dernier trimestre fait… 19 pages ! Tout
cela téléchargeable sur un tout nouveau site internet.
1, rue Abou Inane Tél.: 05 37 68 96 50 www.ifrabat.org
Villa des arts
La villa des arts nous impressionne dès notre entrée par son magnifique jardin. Ce musée privé propose non seulement des expositions
d’art contemporain dont les visites sont libres ou guidées, mais aussi
des rencontres littéraires et artistiques, des concerts, et des ateliers
de danse, yoga ou arts plastiques pour les adultes et les enfants.
Le programme trimestriel peut être retiré sur place.
59
Angle Avenue Mohamed V et rue Beni Mellal, Hassan – Rabat Tél. :
05 37 66 85 79www.fondationona.org. Ouvert tous les jours de 9h30
à 19h00 (sauf lundi et jours fériés). Accès gratuit aux expositions et
rencontres.
Institut Culturel Italien
Si vous souhaitez apprendre l’italien, l’institut
culturel italien est sans doute le meilleur endroit pour ça. Mais outre sa fonction de formation à la langue, l’institut organise également
de nombreux événements culturels autour de
l’Italie : expositions, concerts, conférences,
théâtre, cinéma. Le programme culturel est téléchargeable à partir
du site web. 2 bis, avenue Ahmed El Yazidi (ex Meknès)
Centre Russe de la Science et de la Culture: Le
centre culturel russe propose des cours de langue bien sûr, mais aussi des cours de danse, musique, dessin et… couture oui oui ! Le programme culturel est téléchargeable depuis leur site,
mais à l’heure où nous écrivons cet article, le
programme est… vide… cela vaut certainement
la peine d’aller y jeter un coup d’œil de temps en temps. 12, avenue An Nasr - ex Victoire Tél: 05 37 70 95 10 www. russiemaroc.com info@russiemaroc.com.
Goethe-Institut: Vous retrouvez l’agenda culturel du Goethe-Institut
sur leur site web, et vous pouvez également vous abonner à leur
lettre d’information. 7, rue Sana'a Tel: 05 37 732650 www.goethe.de/
rabat info@rabat.goethe.org
Instituto Cervantes: Là encore, un programme culturel dense avec
des expositions, des concerts, des spectacles de théâtre et de danse. N’hésitez pas à télécharger leur programme depuis leur site internet.
3-5, rue de Madrine Tel: 05 37 70 38 cenrab@cervantes.es
Centre culturel de l’Agdal: Ce centre est destiné à assurer
une animation culturelle et artistique dans la ville de Rabat et ambitionne de constituer un espace de rencontres
et d'échanges culturels.
Rue Amir Abdelkader, Agdal Fax/Tél : 05.37.67.28.66.
60
61
Les soldes à Ceuta avec les copines
par Monique Iks
Alors voilà ! Un jour, on se dit que ce serait bien d’aller faire un tour à
Ceuta pour profiter des soldes, des p’tits restos à tapas et de la vigne
locale espagnole !
Décision est prise de partir en milieu de semaine, profitant d’un jour
férié marocain, permettant ainsi à nos chers époux de s’occuper des
enfants.
Nous voici parties….ah oui, bien sur, j’ai oublié de le préciser….nous
partons à 4…jeunes femmes ; je tairai les noms pour éviter tout embarras, et j’utiliserai des pseudonymes pour conter les aventures de chacune : parce qu’il faut bien le dire…..des aventures, il y en a eu !
Bon déjà, le temps n’était pas avec nous…..ciel bas, bientôt la pluie,
la grêle, les trombes d’eau, enfin le déluge ! Et nous, dans la voiture à
papoter pendant que la conductrice, la sculpturale lalla Josy, tentait
d’allumer la clim pour enlever la buée des vitres…..oui mais voilà, allez
donc savoir pourquoi, précisément ce jour là, cette satanée bagnole
a refusé catégoriquement de faire fonctionner sa clim !!!! Donc, nous
voici toutes les 4 à chercher dans notre sac à mains griffé « Saïd de la
médina » des mouchoirs en papier pour délivrer la pauvre Josy de cette buée qui l’empêchait de voir la route…laquelle, pour ceux qui la
connaissent (la route) savent à quel point elle est sinueuse et tortueuse…..
Bref, alors que Josy tentait courageusement de se frayer un chemin au
travers d’une fenêtre de visibilité réduite…..que sa passagère, la nordiste artiste de théâtre Yvonne, frottait avec ses kleenex la vitre en se
couchant sur sa camarade, et que nous, derrière, la plantureuse amatrice de bière Eugénie, et moi Monique, nous étouffions de rire…
doucement mais surement, nous nous approchions de la destination
finale !
Ouf, après avoir failli rater la route, pas particu-lièrement bien signalée,
surtout par ces temps de déluge, nous voici arrivées à la frontière ; ben
voui, il faut le savoir, pour aller à SEBTA ou CEUTA, faut passer la frontière….et donc avoir son
passeport !
Bon, que fait-on à la frontière : contrôle des pa
piers…et comme on quitte le Maroc, petites
fiches de sortie ! Sauf que là, présentement, ce
sont des hallebardes qui s’abattent sur la vil62
le…! Enfin, comme nous sommes 3 femmes de diplomates sur 4, nous
devons aller au guichet spécial « diplo », sensé être plus rapide (juste
sensé !) ; il n’est pas protégé et nous sommes trempées comme des
sou-pes….ou comme FH lors de son investiture récente (Ah tiens la rédactrice en chef ne m’a pas censurée!). Nous décidons de rentrer
dans les locaux….ce qui n’a jamais dû se faire jusqu’à présent: imaginez 3 superbes femmes (là vous entendez la musique des Drôles de
dames) rentrant dans les locaux de la douane de Sebta, dégoulinantes, les brushings et autres mises en plis complètement raplaplas ! Bref,
on nous dit que c’est pas possible, mais nous n’en démordons pas, et
nous diri-geons tout de go vers le bureau n° 5 réservé aux « diplomates
»….Après quelques minutes de concentration extrême, le douanier
nous rend nos passeports dûment tamponnés, et nous voici reparties
en courant vers le véhicule qui, lui avait tranquillement conti-nué de
fabriquer de la buée….
La traversée du no man’s land s’effectue…..comme elle peut ! Coté
espagnol, on reste dans la voiture, c’est plus pratique et l’entrée dans
la ville se fait dans des conditions apocalyptiques : les kleenex ne sont
plus du tout efficaces, et nous devons à présent donner de nos personnes, et de nos manches pour que notre courageuse conductrice,
puisse avancer dans le dédale des rues Ceutaises….
Au bout du bout, nous décidons de nous arrêter après avoir vu de la
lumière (évidemment, avec ce temps, il fait tout noir….). Evidemment,
l’une d’entre nous…pas la plus petite et donc celle qui tient le parapluie, part en vrille en traversant la route …. et plouf, s’étale de tout
son long (qui est grand je vous le rappelle) dans une flaque ! Bon, là, à
notre grand désespoir…..aucune des 3 rescapées ne se jette sur notre
grande amie pour voir si elle s’est fait mal….notre seule réaction, bien
humaine vous nous comprendrez, est de rire comme des baleines,
pliées en 4 pendant que notre compagne d’infortune tente de se relever…en hurlant de rire elle aussi. Et c’est ainsi
que nous rentrons dans le resto.
Enfin, installées, au sec (au moins sur les chaises), au chaud, cartes en mains, et rioja commandé, nous prenons le temps de profiter du
début de notre séjour ! Tapas, jamon, queso et
croquetas au menu : parfait !!!!
C’est ainsi, qu’après une restauration salutaire, nous envisageons de
nous installer à l’hôtel et d’attaquer les choses sérieuses : les soldes !
Ah oui mais bon, aussi curieux que cela puisse paraitre nous sommes
en Espagne…et les boutiques n’ouvrent qu’à 17 H ! Qu’à cela ne tien63
ne, , nous patientons en vérifiant que nos cartes bleues nous ont
bien suivies… et dès l’ouverture, hop, c’est parti !
Bon je dois vous l’avouer, 2 boutiques ont spécialement retenu notre
attention : Désigual…et Zara ! Et nous passons notre après-midi (enfin
pour moi c’est même carrément la soirée…jusqu’à 20H30….) à regarder, toucher, essayer, reposer, re-essayer, re-reposer, reprendre,
remettre, comparer, faire la moue, demander aux copines comment ça nous va….enfin, les boutiques quoi !
Bon, cette partie, n’intéressant que moyennement nos lecteurs masculins…si ce n’est pour se gausser de notre indécision face à un petit
top ou un joli pantalon prune….nous passerons directement à la case diner ! L’une de nos drôles de dames, ayant déjà passé un we en
famille dans la ville, nous amène directement dans un petit resto de
sa connaissance….bondé de locaux (gage de
qualité) ! On s’installe à la seule table encore disponible, et on se pourlèche en lisant la carte !!! Là encore, tapas en tous genres, les célèbres croquetas,
le jamon….Bref, le vin accompagnant tout cela,
vous vous en doutiez…
L’’interdiction de fumer récente nous obligeant à
sortir sur le trottoir et à bavasser avec le boss des
lieux, nous finissons par faire la fermeture de l’endroit… Les cuisiniers nous rejoignant avec quelques
autres spécialités, une bouteille de liqueur d’herbes pour la digestion…porte fermée, cigarettes allumées…houlalalalalala ! Photos
avec le personnel de l’établissement…nous voici reparties chantantes jusqu’à l’hôtel….encore désolées d’avoir probablement réveillé
tous les autres clients cette nuit là !
Bref, tout ceci pour vous confirmer que 2
jours avec les copines à Sebta/Ceuta, ça
vous donne du peps pour les semaines suivantes….ça dégonfle aussi un chouiwa la
carte bleue et titille le foie, mais….à refaire
sans hésitation !
64
Avoir un serpent dans sa maison,
dans son jardin, dans sa volière!
Par Marie Anne Lafon
Chaque année lors des périodes de fortes chaleurs les températures à
Rabat peuvent dépasser les 4O °C sur plusieurs jours. Il faut donc fermer les portes de la maison en journée et les ouvrir la nuit ou au petit
matin pour la rafraîchir …. Sauf que, incommodés par la chaleur, les
serpents invisibles jusque là dans la ville, pointent le bout de leur nez,
ou plutôt de leur langue.
C’est ainsi que j’ai eu la désagréable surprise
de découvrir un serpent dans ma volière à
perruches.
En une fraction de seconde tout s’accélère
que faire, qui appeler, comment éviter qu’il
vous pique, où sont les enfants, le tuer, le chasser que faire !!!!???? .
Pas de panique faites le 15 et en moins de 15
minutes, 15 pompiers débarquent à votre domicile pour capturer l’animal.
Ils sont bien équipés, ils arrivent bien sûr en
camion de pompier rouge avec gyrophare,
accompagnés d’une ambulance toute aussi
rouge, ils ameutent un peu le quartier mais ils
sont super dynamiques et efficaces.
En échange ils vous demanderont uniquement votre N° de CIN, leurs prestations sont
gratuites , offrez leur tout de même de quoi
se rafraichir et un petit pourboire si leur cœur
vous en dit.
Le pompier ne voulait pas
qu’on voit son visage...
65
Une semaine d'escapade vers le
grand sud: Les diverses montagnes,
djebels et hauts plateaux par Nicole Fines
Lundi 11 juin: Départ vers Béni Mellal de Rabat, nous traversons des
collines escarpées par des routes de crêtes bordant des plantations
d'oliviers, d'eucalyptus, et même quelques arganiers. De grands
champs de blé coupé dont les bottes de pailles ne sont pas toutes
ramassées. Et devant les fermes, les mottes de paille de formes diverses très artistiques. Des transports impressionnants de paille, chargement en équilibre d'une hauteur inimaginable, s'évasant du bas
vers le sommet, des Toyota pick up chargés soit de paille, soit de vaches ou chèvres et bien sûr de pastèques et légumes.
Ce ne sont que des plaines de cultures alternant céréales et des domaines aux cultures de fruits, pêchers et autres. Des grands troupeaux de moutons fraichement tondus, des chèvres et vaches arpentent les grandes étendues de terre et partout des ânes et leurs
ânons .
C'est fantastique de voir ce Maroc si agricole, les "taxis brousse" de Oued Zem (rivière
du lion) récupèrent les ouvriers et ouvrières
agricoles : ce sont des ânes qui tirent une
charrette qui chargent soit les ouvriers soit
les femmes (on ne mélange pas !!!).
Les montagnes arrivent soudain, tombant à
pic. Les habitants de Beni Mellal vont se rafraichir au bord de cascades, lieu de Rv de tous en fin de journée. Tout au long de la route la
température est montée pour arriver à 36 degrés.
Encore des nids de cigognes et leurs cigogneaux. Les mères ont dû
migrer ou sont allées chercher des insectes au bord des rivières et
cascades, mais les oued traversés étaient déjà pas mal à sec.
Mardi 12 juin: Départ à 7 h du matin pour rejoindre dans l'a.m. Tinerhir. Nous avons lʼambition de traverser lʼAtlas
par de petites routes avec notre Audi A3. Programme audacieux... Nous remontons vers
lʼest sur Kasba Tadla puis nous enfonçons résolument dans la montagne. Heureusement il y a
très peu de circulation. Quelques pick-up et
66
taxis Mercedes à bout de souffle. Très vite on quitte les horribles constructions de ciment pour retrouver l'habitat traditionnel en pisé, des
forêts de chênes verts, quelques arganiers et beaucoup d’oliviers. On
passe des gorges et des cols à plus de 2700m. Nous arrivons à Imilchil
après avoir admiré le superbe lac à 2500m, et déjeunons sur le bord
de la route dans un petit caboulot-maison dʼhôte à Agoudal. Prix dʼaltitude, mais cʼest bon.
Le contraste entre la roche des montagnes
minérales de couleur tantôt ocre, tantôt rouge ou grise et le vert vif des cultures et des arbres est magnifique. Partout des troupeaux de
chèvres, moutons. Les femmes portent des
longues jupes noires avec des blouses de couleurs vives et tabliers rouges, plus le fichu noir
et rouge sur la tête: elles ont très fière allure. Ce sont
elles qui ramassent le foin et le transportent à dos
d'âne. A cette époque de moisson du blé, il y a une
grande activité dans les parcelles cultivées.
La route s'est bien passée malgré quelques gués à
traverser et des petits morceaux de piste! Les cols de
plus de 2700 m et la chaleur jusquʼà 36 degrés nʼont
pas posé de problèmes...on verra demain !
Les paysages grandioses nous ont subjugués. Nuit à
Tinerhir dans l'ancienne Kasbah du Caïd, gentiment
meublée avec une petite piscine agréable
Mercredi 13 juin: Départ de Tinerhir pour
rejoindre la piste allant à Zagora, longeant le djebel Sbahro, piste au début
sans problème mais ce ne fut pas la même chose par la suite sur plus de 100 km,
piste de cailloux, sable et parfois la piste
disparaissait mais Frédéric s'en est sorti
avec maestria en bon routard africain
quʼil est...et surtout : merci Audi (pub
gratuite!)…mais à ne pas refaire, penser
à louer un 4/4 ! Pour ne pas se perdre on
a eu la chance de pouvoir longer la
nouvelle route en construction qui allait dans la bonne direction! Les
paysages sont très différents d'hier, montagnes moins élevées, séparées par de grands plateaux de roches. Un ensemble plus monotone,
la piste traverse un plateau de gros cailloux et seulement quelques
67
épineux qui poussent çà et là. Les habitations sont un peu en pisé et,
hélas, de plus en plus fréquemment en brique et ciment au détriment
de l'isolation du froid et de la chaleur. On remarque des villages entiers
de maisons en pisé laissées à l'abandon, fantomatiques, avec à côté
de nouvelles constructions hideuses. Il
paraît que c'est moins cher, que les maçons ne savent plus travailler le pisé, que
le Gouvernement ne fait rien pour encourager la préservation du patrimoine
culturel, bla bla bla... La vérité c'est qu'on
veut être moderne, point!
Nous n'avons croisé que trois véhicules,
assez étonnant de se trouver seuls sur la
piste.
Lʼannée prochaine, tout le monde nous prendra pour des affabulateurs, la piste de la N12 partant de Zagora nʼexistera plus, remplacée
par une superbe route asphaltée en cours de construction. Le Maroc
se modernise, il faut sʼen réjouir.
Arrêt à Zagora et surtout Tamegroute afin de revisiter la bibliothèque
(fermée) riche de manuscrits fort anciens, peu à peu détruits par la
lumière et les insectes et la fabrique de poteries au beau vert mais la
aussi ce n'est plus la qualité d'il y a 5 ans, la faute à la crise et à l’absence de touristes ! Nous dénichons quand même un plat et une babiole potables.
Mais toujours le labyrinthe couvert du ksour et ses passages sombres.
Comme cela les habitants sont à l'abri de l'ardeur du soleil.
Déjeuner dans le Ryad qui est à gauche en arrivant sur la moquée.
Personne ! On est sous une tente berbère, il fait bon, on nous donne
des chasse-chats en feuille de palmier. Les brochettes et lʼaccueil sont
très sympas. Le prix a baissé avec lʼaltitude...
Le djebel Zagora et la palmeraie restent très spectaculaires. Dans les
bourgades les femmes sont en noir
avec le châle noir bordé de rouge
sur la tête et se cachent le visage,
les hommes en djellaba blanche.
Les souks sont envahis de produits
chinois au détriment de l'artisanat
local. Tragique pour une économie
fragile comme celle du Maroc. Les
dunes de Tamegroute manquent
vraiment d'intérêt mais cela donne
68
l'illusion à certains touristes de voir le désert. C'est du sable ! Et non de
la pierre.
Puis la route passe par un paysage de
cailloux. Encore deux cols à passer et
nous voici arrivés. Nous couchons à
Mhamid, tout au bout de la route venant de Zagora, après c'est le désert...,
dans un Dar, partielle-ment ancien,
tenu par une allemande, dame de notre âge, folklo et charmante. Magnifique jardin et un bassin pour nager et se
rafraîchir car dès le matin tôt la température atteignait 40 degrés et plus ensuite. Cette étape est d'une grande quiétude.
Cette dame à l'abondante crinière blanche, adore manifestement le
sud, c'est à dire pour elle, à partir de Ouarzazate. Elle nous raconte
que la palmeraie à immensément souffert de l'édification du barrage
en amont. Un cruel déficit d'eau a fait avancer les dunes et contraint
des milliers de gens à quitter la région. Elle même a fait creuser des
puits profonds pour trouver suffisamment d'eau et faire revivre les palmiers existants et planter de nombreuses autres espèces. Un vrai paradis où pullulent les oiseaux. Tandis que de l'autre côté du mur, la dune
avance, étouffant tout. Demain route vers Tafraoute mais nous ne
pouvons prendre la piste avec la petite voiture aussi nous changeons
un peu le trajet prévu ce qui rallonge et fera 550 km.
Jeudi 14 juin: Départ au lever du jour de Mhamid pour rejoindre la ville
d’Agdz et prendre la route pour Tazenakht. Nous essayons de ne pas
reprendre les mêmes routes quʼil y a cinq ans. Le long du djebel Zagora qui domine le Draa, on voit une forteresse almoravide du XIème siècle. À Agdz une casbah en brique, des
jardins et le marché local du jeudi commençait. Le djebel Kissane, en forme de
plat à tajine, surplombe des vil-lages. À
certains endroits quelques mines de cuivre
exploitées. La pollution n'est pas un sujet
de préoccupation au Maroc!
Déjeuner dans un café très couleur locale
à Teliouine, mon arabe s’est fait comprendre avec des gestes !.. Pas de couverts mais finalement on nous a
trouvé une cuillère. Les femmes ont de grandes jupes à étages, noires
avec des broderies dorées, de grandes blouses très colorées et un fi69
chu noir avec des franges de couleurs
vives, les hommes sont grands en général.
Ce jeudi beaucoup de marchés, seuls
les marchés aux bestiaux et primeurs
sont restés traditionnels car le reste
n'est que produits chinois. De Taliouine
nous prenons la route d’Igherm. Il faut
faire très attention aux nombreux nids
de poule de la route, des virages tout
le temps et heureusement très peu de voitures ou camions. Faute
d'entretien, les routes se dégradent, l'hiver a fait des ravages, emportant des morceaux de chaussée que
l'on n'a pas encore réparés. Stressant
pour le conducteur… Nous traversons
des cols de 2000 m toujours très rocailleux mais avec des oasis de palmiers,
en mauvais état et quelques cultures,
quelques chèvres noires mais tout n'est
que roches avec des couleurs qui varient suivant la lumière. Nous retrouvons
les plis de la roche, leurs immenses volutes, torsades et drapés, des amas de roches noires agglutinées dans
un équilibre improbable au dessus de nos têtes...
Nous continuons de franchir des montagnes de l'Anti Atlas sur une route bordée
d'amandiers. On a vu des sortes de petits
écureuils, une gazelle aux longues cornes
et deux bandes brunes les prolongeant le
long du crâne entre les yeux, et quelques
chèvres noires. Le vert tendre des amandiers contraste avec la roche des montagnes parfois noire, parfois rouge, cultures
de safran et amandiers, beaucoup d'oiseaux aussi. La température à beaucoup
chuté à certains endroits en fonction de l'altitude, on pouvait passer de 31 à 24 degrés.
À l 'approche de Tafraoute les arganiers
prennent le dessus. Une nouvelle fois nous
sommes saisis par la beauté et la grandeur
du site! La ville de Tafraoute est entourée de
toutes parts de montagnes de granit rouge.
70
Nuit à Tafraoute. Nous craquons pour quelques tapis locaux. La ville
est vide, très peu de touristes. Demain direction la région de Marrakech en passant par le Tizi-n Test. Encore beaucoup de virages en prévision !..
Vendredi 15 juin: Route pour rejoindre
celle de montagne et le col de Tizi n Test.
Toujours des arganiers alternant avec
des noyers, quelques amandiers encore,
et ensuite grande forêt d'arganiers et
résineux, avant de redescendre sur la
plaine du Sous.
À l approche des villes, de grandes exploitations agricoles d'orangers, de vergers et de cultures sous serres, les camions qui transportent le tout ont beaucoup abîmé la route que nous
prenons (pas la grande route).
C'est toujours avec plaisir que nous retrouvons Taroudant. Déjeuner à
Taroudant. Nous cherchons vainement du couscous, c'est pourtant
vendredi ! Là non plus la ville n'est pas
très animée.
Puis direction le col et les 120 km de virages, dur pour le chauffeur ! La route
du col est superbe et vertigineuse qui
serpente sans arrêt pour atteindre le col
à 2100 mètres (seulement...). Nous croisons peu de voitures et camions, un car
égaré sur cette route étroite. Quelques
villages encore en pisé et des paysages
extraordinaires avec des couleurs alternant du rouge au noir ou jaune
suivant la lumière. Le haut atlas est assez brumeux, est-ce de la brume
de chaleur ou la pollution de Marrakech ? Surtout ce fut très difficile
de trouver notre hôtel, très sympa au demeurant, près du barrage de
Lalla Takerkout... dont le niveau d'eau paraît déjà bien bas. La belle
piscine de notre maison dʼhôtes de luxe tout près d’Amizmiz, au pied
de lʼAtlas, a calmé notre mauvaise humeur due au manque de signalisation!
Samedi 16 juin Le retour sur Rabat se fait par l'autoroute afin de ménager la voiture
71
Avoir une poussette à Rabat
par Bénédicte Fleury
Fin d’année 2010, panique ! Il faut choisir une poussette, et vite : bébé
doit naître début mars, et pas question d’acheter l’engin au Maroc pour les mêmes modèles, c’est environ deux fois plus cher qu’en France. Nous rentrons en France à Noël, c’est le moment de se décider.
Mais que choisir ? À première vue, quand on connaît l’état des trottoirs de Rabat, on serait tenté d’opter pour un modèle « tout terrain »…
Eh bien curieusement, mon expérience d’arpenteuse assidue des rues
de Rabat en poussette me pousse à penser que les critères de choix
sont exactement les mêmes qu’à Paris : légèreté, maniabilité et encombrement minimum. Pourquoi donc, me demanderez-vous ? Ici
pas d’appartement au 6e étage sans ascenseur, pas d’ascenseur minuscule dans lequel la poussette doit rentrer de justesse, ni de coffre
riquiqui ! Tout simplement parce que les trottoirs de Rabat ne sont pas
faits pour les piétons, et encore moins pour les poussettes. Il faut sans
cesse porter, slalomer, tirer, obliquer, rebrousser chemin, monter, descendre… bref, s’adapter.
Evidemment il y a les trous, les dalles branlantes
et les trottoirs défoncés, même quand ils sont
neufs. Sans parler des pavés des Oudayas. Je
me souviens d’être rentrée chez moi un jour
avec ma poussette sur les pavés. Pas très praticable, ça secoue un peu, mais ça passe. Un
touriste italien est passé près de moi et a dit à
sa femme « povero bambino ! » (pauvre enfant !). Ou comment traumatiser une jeune
maman…
Mais ce n’est pas tout, les obstacles sont nombreux : poubelles déversées, voitures garées,
bacs à fleurs en béton opportunément placés
en plein milieu du trottoir, marches à gogo,
bougainvilliers insuffisamment taillés qui laisseraient à peine passer un enfant de huit ans, travaux, poteaux électriques, horodateurs, vendeurs ambulants… Il faut sans cesse monter et
descendre d’un trottoir souvent haut (jusqu’à 30 cm), en faisant parfois un détour pour trouver un « passage » au milieu des voitures garées. Et c’est du sport ! Lors d’un passage à Paris, je me rappelle avoir
effrayé une de mes amies en poussant des cris de joie à chaque « bateau » (vous savez, ces merveilleux abaissements du trottoir au niveau
72
des passages pour piétons). Je crois qu’elle m’a prise pour une folle. Si
elle savait !
Malgré tous ces obstacles, se promener en poussette ici reste un
grand moment d’émerveillement quotidien. Avant, je détestais me
promener dans la rue : déshabillée du regard, abordée sans cesse par
des hommes de tous âges, beurk ! Enfin vous voyez ce que je veux dire... Maintenant c’est totalement différent. Je ne suis plus une femme
qu’on convoite, je suis une mère. Ou plutôt non, je suis la personne qui
promène cet être magnifique et tellement passionnant qu’est le bébé. Ma fille est une vraie célébrité dans notre quartier. Tous les commerçants la connaissent. Le boulanger lui offre systématiquement un
sablé, le primeur lui fait des chatouilles, le marchand de noix de cajou
grillées lui offre des sucettes et le pharmacien la fait jouer avec sa
caisse enregistreuse...
Ce n’est pas pour rien qu’une poussette, en darija, se dit « carossa » :
c’est bien un carrosse pour la plus courtisée des petites princesses.
Nous vivons dans un monde de bisounours ! Tous les gens que nous
croisons lui sourient, beaucoup lui parlent, lui font un signe de la main
ou l’embrassent et nombreux sont ceux qui prononcent une bénédiction.
Evidemment, il y a quand même quelques inconvénients à tant de
sollicitudes. Les bisous ne sont pas très hygiéniques et il m’est arrivé de
nettoyer ma fille avec une lingette après qu’un mendiant édenté l’ait
embrassée quand j’avais le dos tourné. Je ne compte pas le nombre
de fois où des passants, même des enfants, m’ont donné des conseils
plus ou moins incongrus : « attention, il faut lui mettre un pull, elle va
prendre froid ! » (un jour où il faisait 28°C) ou encore «il faut lui faire
manger des carottes et du fromage, c’est bon pour elle ». Mais globalement, quelle expérience de convivialité !
Une petite anecdote pour la fin. Quand ma fille avait environ deux
mois, je l’ai emmenée en poussette au marché de la rue Boukroun
dans la médina. J’achète un ananas et je l’installe dans le panier sous
la poussette. Le vendeur, ému à l’idée que son bel ananas ne tombe
par terre à la première secousse, me dit :
« ah, mais il va tomber, il faut le mettre en haut ».
« euh, mais il y a mon bébé en haut »
« oui, c’est ça, mets l’ananas avec le bébé, comme ça il ne tombera
pas ».
Le vendeur voulait donc que j’installe mon lourd ananas, avec ses
feuilles pointues et piquantes, dans la nacelle où ma petite fille toute
fragile de deux mois dormait paisiblement… Tout va bien!
73
Un réveillon dans le désert par Dorothée Petit
Préparez vos vacances de fin d’année
Chiche ? Dîner entre copains au coin du feu, échanges d’idées pour
le prochain réveillon ; et si on le passait tous ensemble dans le désert ?
Si on vit (pour le moment) au Maroc, c’est aussi pour tester un autre
mode de vie et changer nos habitudes, cette année au lieu de trinquer autour de la cheminée, ce sera les pieds dans le sable.
RV est pris le 1er jour dans un restaurant d’Erfoud : dernières vraies toilettes dans un restaurant, dernière eau qui coule au robinet... on en
profi-te pour acheter les fameux chèches et c’est parti ! Nous posons
les voitures 40 kms plus loin, aux portes du désert et partons à pied en
direction de l'Erg Chebbi, tas de sable long de 22 km et large de 5 km
dont les dunes peuvent atteindre 150 mètres de
hauteur. 3 dromadaires serviront pour transporter les
plus petits (non, les enfants, monter à 4 copains sur
un dromadaire, ce n'est pas possible) et quelques
autres pour le transport des tentes, nourriture, bagages (conseil d'amis : éviter la valise à roulette parce
que les roulettes dans le sable… et préférer le bon
vieux sac à dos de nos colos/camps scouts). Premiers pas dans le sable orangé, premières photos
d’une longue série, on en prend tout de suite plein
les yeux ; la douceur et la paix s'installent à mesure
que la civilisation s'éloigne. Arrivés sur le lieu du 1er bivouac , chacun
prépare son petit nid tant qu'il fait encore jour. On fait un feu chaleureux, on enfile pulls, anorak, bonnet et nous nous engouffrons à 20
pour le dîner sous la grande tente caïdale ; dehors il fait vraiment trop
froid. 1ère nuit, donc, 1er essai de la tente
'3 secondes' (dans laquelle on peut dormir
à 3). Avoir un ou deux enfants avec soi au
mois de décembre peut se révéler une
très bonne idée-chauffage d’appoint
compte-tenu de la température nocturne
très basse !). Le lendemain, on a du mal à
sortir de son duvet mais l'appel du petit
déjeuner avec ses 10 confitures et sa
montagne de crêpes toutes chaudes nous fait finalement mettre la
tête dehors (le bonnet toujours vissé dessus). Petite gym pour se réchauffer et se dégourdir les jambes alors que le soleil monte dans le
74
ciel, on arrive enfin à se réchauffer vers 9h. Une fois le paquetage refait, les dromadaires emportent nos affaires en direction de la prochaine escale tandis que nous sortons l'appareil photo et repartons pour
les premiers pas dans le sable. Les enfants sont ravis (on ne les voit pas
de la journée, c'est bon signe). Plusieurs fois pendant la marche, notre
guide préféré (j’ai désigné super-Omar) sort un grand sac de cacahuètes, amandes, oranges et autres remontants qui se révéleront toujours très appréciés. En repartant, les parents des plus petits se frottent
les mains : je vais m'asseoir derrière mon petit sur le dromadaire et faire
la balade tranquillou : avis démenti après
quelques minutes seulement : Après un décollage digne de Space Montain, le mal de
cœur arrive vite, suivi de près par les contractures aux fessiers. Dès le lendemain, tout le
monde marche, ou plus exactement les enfants sont priés de faire preuve de motivation, les dromadaires étant priés de rester désormais hors de le vue des enfants !!
2ème jour, nous partons à l'ascension de l'une des plus grandes dunes
de l'erg. Coups d'oeil magnifiques, montée un peu rude pour les plus
jeunes mais grande satisfaction pour tous quand le panorama se dévoile à nous. Plein Est on distingue même les portes
de l'Algérie… Dégringolade de la 1ère dune mémorable, fous-rires garantis et tout le monde en redemande, on escalade une seconde dune. Pour se
remettre, thé à la menthe et coca dans une oasis
improbable tout en bas. Fin de journée au campement avec beignets pour le goûter, les cuisiniers ont
des ressources in-soupçonnées ! Les garçons sont
de corvée de bois et nous préparent un feu réconfor-tant quand la température descend (trop
vite). Pendant la veillée, on organise des jeux, des
chants, Omar nous raconte la lé-gende de Merzouga et comment
l'Erg Chebbi est devenu un désert…
Le lendemain, dans les petites bassines prévues pour se laver les mains, l’eau a gelé !
Une fois désengourdis on replie encore une
fois le campe-ment et nouveau départ. Le
paysage change radicalement puisque
c'est maintenant un désert de pierres que
75
nous traversons, ramassant des dizaines de
fossiles, certains feront même office de porte-couteaux uniques en leur genre. Le
paysage est parfois plus lunaire que désertique, et, petite déception, les quelques fruits
que nous voyons et que nous croquerions
volontiers (il fait enfin bien chaud !) se révèlent toxiques (et c'est là qu'avoir avec soi la
copine botaniste, même dans le désert, se révèle fort utile !). Verdict
d'Omar à l'arrivée au bivouac : ce sont 17km que
nous avons dans les pattes, les enfants sont très fiers
de leur exploit, le thé à la menthe n'a jamais été
aussi bon !
Le dernier soir, nous sommes le 31, le soir du réveillon, le fameux dont on parle depuis tous ces mois.
On n’a pas de champagne, on ne tiendra jamais
jusqu’à minuit, mais qu’est-ce qu’on est bien au
coin du feu. Cette année le « bonne année » traditionnel a un vrai goût de dépaysement, de vacances, de bout du monde.
En résumé, le programme de la journée était : départ vers 9h, marche
toute la matinée (4h), déjeuner vers 14h puis re-pos, rangement, toilette, lecture : à chacun son loisir. Bien sûr
ce genre de prestation se fait sur mesure
donc en fonction du niveau sportif du
groupe, de l'âge des participants: Demander le programme qui vous tente.
Nous avons même emmené notre petite
de 15 mois donc aucun
prétexte, tout le monde peut tenter l’aventure ! Notez juste que
de 17h à 9h il fait froid, très froid, très très froid !
Plusieurs agences proposent ce genre de prestation
mais nous avons adoré notre séjour avec Omar qui
a géré d’une main de maître notre groupe d’une
vingtaine de parents et enfants. Nous avons loué sa
capacité à mener en douceur notre groupe indiscipliné qui s’est finalement plié rapido au programme pré-vu et avons
été scotchés par la gentillesse et les talents culinaires des cuisiniers :
76
crêpes, beignets, pain et même frites, mais comment font-ils ? Enfin,
petits conseils que les guides ne penseront peut-être pas à vous donner : Entre novembre et janvier, emporter des bouillottes ! On nous
l'avait recommandé mais on ne l'avait pas vraiment cru: mais, si ! C'est
une excellente idée, d'autant plus que les cuisiniers font bouillir de
l'eau toute la soirée pour préparer le repas, le thé, la tisane. Ne pas
boire cette fameuse tisane le soir ! Si, si, elle est excellente, mais vous
prendrez le grand risque de devoir vous relever au milieu de la nuit.
C’est comme vous voulez mais sortir de son sac de couchage quand il
fait -2°C dehors, croyez-moi, c'est terrible ! Emporter une bonne réserve de blagues, énigmes, jeux, chansonnettes et autres légendes pour
un succès garanti autour du feu. Emporter un bon livre (mais un toutterrain qui ne craint rien) pour les merveilleux temps libres (et le soir car
on se couche très tôt) et une lampe frontale de qualité. Pour le retour
à la civilisation, ne pas lésiner sur le confort de l'hôtel et plus particulièrement de la douche !! À ce propos nous avons été ravis de l'hôtel
Taddart à Midelt : très grand mais confortable, propre et des suites immenses pour les grandes familles (repas simple mais il y du vin et de la
bière...).
Si vous souhaitez partir avec Omar : il vous concocte ce que vous voulez!
Omar Idouissaaden
Guide de montagne&désert
omar_idouissaaden@yahoo.fr
www.guidemontagne-maroc.com/
Tél : 00212 661 348005
77
78
Le Maroc et ses charmes au quotidien:
Anecdotes des uns et des autres
C’est la loi!
J'ai eu une grosse crise de rire (un peu
nerveux quand-même) avec la police de
l'aéroport de Rabat quand je suis rentrée
seule en France avec mes deux enfants :
la police m'a demandé l'autorisation de
sortie de territoire signée par mon mari.
J'ai eu du mal à y croire, j'ai beaucoup ri,
mais il a quand même fallu rechercher mon mari (resté heureusement encore dans l'aéroport) pour qu'il écrive une bafouille m'autorisant à quitter le Maroc avec nos enfants. Eh oui, chères amies, si
vous êtes, comme moi, mariées avec un Franco-Marocain, votre
liberté de voyager seule en compagnie de vos enfants se réduit...
au territoire marocain
Les aveugles se nomment les clairvoyants
Il y a quelques temps je me suis arrêtée pour la deuxième fois chez
un petit fleuriste, non loin de chez moi, devant lequel je passe tous
les jours en voiture. Je voulais lui acheter des fleurs, car j’étais invitée
le soir chez des amis. J’étais déjà venue une fois et il m’a reconnue.
Il m’a conseillée des fleurs blanches et odorantes, en me disant qu’il
fallait choisir celles-là, car leur saison était courte, et qu’il fallait profiter, car tout passe, même le temps des fleurs : "il faut suivre le cycle
de la nature", a-t-il ajouté, "et ne pas choisir des roses en plein mois
de janvier, elles n’ont pas de parfum, elles n’ont aucun intérêt". Ces
fleurs blanches étaient comme cueillies d’un jardin de campagne...
À moitié paralysé, il a mis un long moment à les mettre dans un papier transparent et à les ficeler. J’ai fini par l’aider. Je lui ai demandé combien je lui devais. Et là, le bouquet tout prêt, la bave aux
lèvres, son regard perçant vers moi, il m’a répondu d’une manière
hachée : "ce que vous voulez ". Il a vu que j’étais étonnée, décontenancée même. Surtout que, la première fois, nous avions joué
le jeu du pays : nous avions discuté le bout de gras autour du prix
du bouquet ! Et maintenant, cette fois, plus de discussions, plus de
jeux de rôle, plus de sourires ni de gestes méditerranéens pour faire
baisser le prix des fleurs ? "Ce que vous voulez"… Il a pointé son index vers sa face, en me regardant, et en a fait le tour : "ce n’est pas
79
une question de prix, c’est un visage", me dit-il, "je connais votre visage ". Il a ensuite redressé son index vers le ciel et a dit tout fort, trop
fort dans cette nuit humide, pleine de l’odeur des fleurs blanches :
"nous avons le même Dieu. La mosquée, l’église, pas de différence,
c’est le même Dieu… ce que vous voulez …" Je lui ai tendu un billet.
Nous nous sommes serrés la main, longuement, puis je suis vite partie,
submergée par des larmes soudaines. Mais voilà, je ne lui ai pas assez donné. J’aurais dû lui donner beaucoup plus… Mais je me suis
promis de retourner le voir bientôt. Je lui tendrai alors un billet, et cette fois-ci, c’est moi qui lui dirai "donnez-moi ce que vous voulez" ! La
vie n’est-elle pas un peu comme ce fleuriste qui nous demande de
lui accorder ce que l’on veut bien lui donner ? Mais, il semblerait
que nous sommes presque tous pris par surprise, car je crois qu’on ne
donne jamais assez… Alors, paralysés que nous sommes de la vie,
paralysés que nous sommes avec toutes ces chaînes qu’on se crée,
entravant notre liberté originelle, levons nos yeux vers le Ciel, afin de
recouvrer la vue en se brûlant les pupilles au soleil… Ici, au Maroc,
les aveugles se nomment les clairvoyants…
L’arroseuse arrosée
Notre jardinier, Mohamed, oubliait toujours d'allumer les arrosoirs le
soir. Un jour je lui dis: "Mohamed, s'il te plait, il faut allumer les arrosoirs
le soir pour arroser le gazon". "Ah, oui, madame..." La semaine suivante j'arrive et il avait oublié de nouveau. Donc, je lui rappelle qu'il
faut qu'il allume les arrosoirs avant de partir et il me dit "Oui, madame..." La troisième semaine, j'arrive à la maison et il était en train de
pleuvoir. J'arrive dans le jardin et tous les arrosoirs étaient allumés!
Alors, j'ai dit à Mohammed:
"Mohammed, il est en train de pleuvoir
et les arrosoirs sont allumés?". Alors il m’a
souri et m'a dit: "Ah, oui, madame, j'ai
ouvert les arrosoirs..." "Mais il pleut, Mohamed!". "Ah, oui, alors je les ferme, madame?". "Oui, Mohamed..."
Ne pas couper la branche sur laquelle….
Nous avons un arbre dans le jardin qui avait une branche assez
grande qui passait au-dessus du mur et entrait dans le jardin du voisin. Alors un jour, nous avons demandé à Mohamed de couper la
branche. J'arrive à midi et je vois qu'il y a deux branches par terre,
mais aucune n'était celle qu'on lui avait demandé de couper...
Donc, j'ai demandé à Mohamed qu'est-ce qu'il avait fait. Il me dit:
80
"Madame, la branche que vous dites c'est trop grande et je ne peux
pas la couper. Donc, j'ai coupé ces autres deux branches que j'arrivais à couper..."
Les chaussures réparées en un rien de temps
En région parisienne trouver un cordonnier
c’est un truc de fou. Je vais voir celui en bas
de chez moi (le « chez moi d’avant » bien sûr )
pour lui expliquer que la très belle semelle de
la paire de très belles très chères chaussures
de mon époux est morte et lui demander de
faire quelque chose: « oui Madame, pas de problème, 70 euros et 2
mois de délais !» Bon mon mari n’allant pas travailler en tongs mais
mon budget n’étant pas extensible, je renonce…
Arrivée ici, comme il est vraiment en tongs pour le coup, je vais chez
un cordonnier qui me dit "oui Madame, mais c’est un peu cher". Je
m’attends au pire... Finalement 20 dhs et une journée de travail !!!
Poulet, hérisson, chiot et autres mets délicats
Arrivée de la capitale pour rejoindre mon mari et accompagnée de
ma progéniture de 4 ans à l époque des faits, je me suis immédiatement investie dans mon rôle de house manager. Première tâche:
remplir le frigo pour nourrir toute ma petite famille… Bon, assez vite il
a fallu se rendre à l’évidence, mon ami Picard était resté de l’autre
côté de la Méditerranée et j’allais découvrir que faire ses courses au
Maroc peut s’avérer être une expérience enrichissante à bien des
égards.
Le premier jour, je refuse de jouer les européennes touristes et je m’en
vais donc au marché dans un quartier populaire. Pour cette première sortie, la dame qui travaille à la maison me propose de m’accompagner et je dis un grand oui… Ma précédente expatriation de Paris
à Sèvres ne m’ayant pas habituée à un tel dépaysement!
Elle me demande si je veux acheter du poulet et vous allez voir comment assez simplement, on peut passer dans la 4ème dimension...
"Bien sûr, allons-y pour le poulet !" Nous nous arrêtons devant une
échoppe et mon fils, manifestement beaucoup plus réactif que moi
me dit: "Maman je crois qu’ils vont tuer le poulet !" Ah ben oui, dans
l’échoppe, les poulets sont vivants… Et allez savoir pourquoi cela n’avait éveillé dans mon cerveau aucune connexion neuronale de qualité: chez Picard, le poulet ne vous regarde pas…
81
J’ai donc pris mon air de mère de famille la plus responsable pour
expliquer à mon fils qu’il n’était pas question de manger le poulet.
vivant et qu’il fallait donc le voir passer de vie à trépas. Il me dit alors
"je crois que je vais pleurer un peu…" Intérieurement, moi qui pleure
en regardant n’importe quel épisode de la Petite maison dans la
prairie, je n’en étais pas bien loin…
Au déjeuner, le poulet arrive… Le petit demande si c’est celui du
marché… et bien oui, c’est lui ! Une fois les présentations faites il me
répond "je ne crois pas que je vais en manger !" Moi-même, je n'ai
pas super faim.
Voilà des jours qui vous poussent à réfléchir sur le mode de vie des
végétariens…
Vous vous dites, "ok, elle est un peu cruche, elle aurait pu s’en douter", attendez la suite…
La semaine d’après, je vais avec mon fils au marché central faire
mes courses, bien décidée à assumer finalement mon statut d’européenne un peu gauche… Nous passons devant un vieux monsieur
charmant qui vend des hérissons… Du coup leçon de choses avec
le petit sur le hérisson: un hérisson peut vivre dans un jardin, il mange
des fourmis et fait peur aux serpents... et puis comme dans Emilie
Jolie, la chanson du Hérisson qui piquait qui piquait et qui voulait
qu’on le caresse...
De retour à la maison, mon fils très content de sa sortie explique à la
nounou ce qu'il sait sur le hérisson… Et elle de m'expliquer alors que
c’est hyyyper bon avec les oignons et les tomates le hérisson ! Mais
que lorsqu’on l’égorge, c’est carrément affreux car ça pleure comme un enfant... Le petit devient tout blanc, moi pas mieux… Le soir, il
écoute Emilie Jolie… je crois qu’il pleure un peu…
3 jours plus tard, les mêmes, de retour au marché central. Ok, vous
me direz, pas très organisée la fille qui fait ses courses en 50 fois… En
même temps, je venais d’arriver et Rabat Accueil n’existait pas …
Alors les courses, ça occupe…
Nous retrouvons le même vieux monsieur mais il vend cette fois-ci
des petits chiots... Mmm, je sais ce que vous pensez ! J’ai pensé la
même chose… On se regarde avec mon fils et ni lui ni moi n’ouvrons
la bouche… De retour à la maison, il demande à la nounou si les
petits chiots se cuisinent aussi avec les oignons et les tomates… Elle
lui répond que non, bien sûr, les chiots, ça va dans les jardins… pour
faire fuir les animaux nuisibles… Le petit se retourne, me regarde un
peu désespéré: "Maman, le Maroc moi je n'y comprends rien !"
82
Le gars de la wilaya
Au Maroc on vous a dit qu’il fallait vous mettre
au darija pour se débrouiller dans la rue. Mais
vous vous êtes vite aperçus que tout le monde parle français et qu'au moindre effort on
vous répond hyper gentiment en français.
Vous vous dites alors « le darija, je laisse tomber. C’est pour les snobs
douées pour les langues vivantes qui veulent épater la famille pendant les vacances. »
Oui… et non !! Il n’y a pas si longtemps, nous voilà parties à la Wilaya
pour nous occuper de votre association chérie… Nous y retrouvons
au bureau des associations, un monsieur que nous connaissons
maintenant depuis 5 ans… Il nous dit que tout est bon dans les documents qu’on lui rapporte pour la 260eme fois... excepté un timbre
fiscal de 20 dhs qui manque (ce qui est tout nouveau). Benoîtement,
je lui demande: « où peut-on acheter ce timbre fiscal ? ». Il me sourit
et me dit « d’accord ». Flûte! Il n’a pas compris ma question. Je recommence et... même réponse… et là plus un mot de français dans
la bouche de ce charmant homme! Que du darija, alors que depuis
5 ans, il ne parlait que français.
Voilà j’aurais mieux fait de m’y mettre sérieusement !!!!
Pâtes ou gratin?
A la maison, j’ai une perle. Elle est fantastique, elle parle un français impeccable, déchiffre toutes les recettes les plus compliquées de « Elle à table » et les met en pratique de façon toujours remarquable... Oui
mais voilà de temps en temps, ça bug!
Un midi, je lui demande de préparer un gratin de pâtes pour le dîner
des enfants. Le soir, pendant que je donne le bain, mon mari met en
route le dîner. Je lui indique que le gratin doit être dans le four… Il
revient en m’expliquant que « dans le four il y a une quiche… mais
c’est bizarre, c’est juste différents niveaux de pâte avec du fromage
dessus! »
Ben oui un gratin de pâte… brisée !!! Comme quoi un petit accent
circonflexe ça change tout !!
Un petit homard Madame?
Nous partons à Oualidia entre amis. Le soleil, la mer, les copains,
vous vous dites qu’on a déjà tout pour être heureux et bien ça peut
83
encore être mieux. Il est 18 heures, on rentre de la plage.
Quelqu’un toque à la porte. Un monsieur sympa nous
demande si l'on veut les deux énormes homards qu’il
tient à la main et qui gesticulent dantous les sens… D'accord mais à Noël à Paris, le homard était à 88 euros le kilo
alors ça va dépendre un peu du prix...
2,6 kilos de homard, le bar, les couteaux, les sèches et les
calamars… qu’il vient cuisiner sur le barbecue de l’appartement en vous faisant la petite mayonnaise maison...
pour 700 dhs! Peut-on être plus heureux, je n'en suis pas
certaine !!! C’est bon le Maroc
Que des papas!
En arrivant au Maroc, j’avais suivi mon mari comme une bonne
épouse et laissé en France mes ambitions professionnelles et par là
même mon travail… Bien décidée à tester le concept de mère au
foyer qui va chercher les enfants à l école avec le petit pain au chocolat tous les soirs (ou fruits ou compote ou yaourt… pour les diététiciennes).
Je me dis que c’est là que se font toutes les rencontres, que je vais
me faire plein de copines tout de suite (puisque Rabat Accueil, je ne
connais pas). Je rentre un peu déçue au bout de deux ou trois jours
expliquant à mon mari qu’ici ce sont plutôt les papas qui accompagnent les enfants à l’école avant d’aller bosser. Gentil, il m’explique
alors: « Mais Chérie, ce ne sont pas les papas mais les chauffeurs ! »
Autant pour moi... et pour les copines de sorties d’école !!!
Les vitres fumées au Maroc
Mon mari achète un gros 4X4: ce n'est pas que l'on veut polluer mais
on veut visiter!!! On va chercher la bête à la « maison Hyundai » non
la concession pardon et on sort très fiers avec la bête en plaques
WW, parce qu’on vient d’arriver…
Je prends l’engin direction Label vie et ça ne rate
pas. Premier policier... premier arrêt !! « Madame, les
vitres teintées sont interdites au Maroc, or, vous en
avez à l’arrière! Je suis obligée de vous mettre une
contravention ». Je m’énerve non pas après le policier qui doit faire son travail (j’arrive de France !!),
mais après la concession qui vend des voitures avec
des équipements interdits dans son propre pays. J’explique à l’agent
de bien mettre l’infraction et le numéro de l’article du code de la
route qui dit que c’est interdit car « je vais aller expliquer à la
84
concession de quel bois je me chauffe! Ils vont voir ce qu’ils vont voir…
Non mais oh! C’est scandaleux non! Vous ne trouvez pas Monsieur l’agent? ». Le policier me regarde m’exciter et finalement me dit que j’ai
de la chance car aujourd’hui c’est son anniversaire... Je peux donc
repartir ! Bon, bien sûr, les vitres teintées à l’arrière sont autorisées au
Maroc! Le policier a du se dire que j’étais une folle furieuse et que le «
pourboire » serait pour la prochaine fois !
Même le dimanche
En France, le déjeuner dominical improvisé, c'est un peu galère. Pas
facile de préparer le bon rôti des familles et le bon dessert qui va bien
au dernier moment? Et bien ici pas de problème. A la sortie de votre
tennis dominical (ou de la messe comme vous voulez), organiser sur le
pouce un barbecue avec les copains ne pose strictement aucun problème! Non pas que vous avez prévu et que votre frigo est plein
mais… parce que les supermarchés et autres boui-boui sont ouverts le
dimanche. A vous les chips, les merguez, le charbon pour un bon déjeuner dominical! Elle n'est pas facile la vie au Maroc?
Les mêmes en noirs SVP
J’ai une paire de bottes violettes que j’adore: leur
forme, leur confort mais surtout leur couleur. Ceci
étant dit une seconde paire identique en noir ce
serait génial! On m’a conseillé un faiseur de chaussures, alors me voilà avec ma paire de bottes préférées chez l’artisan. Je lui explique que je voudrais
refaire cette paire que j’adore en noir. « Pas de
problème Madame, reviens la semaine prochaine,
pas cher, laisse les bottes ». Ouh ! là là ! J’ai hâte d’être la semaine
prochaine pour essayer mes nouvelles bottes que j’aurais achetés à
plus d’un tiers du prix des originales. La semaine d’après, lorsque je reviens, c'est la déception. Elles ne sont pas prêtes! Il me dit de revenir
dans une heure! Une heure? Pas de problème. Je reviens donc en fin
d’après-midi et je vois ma nouvelle paire de bottes noires trôner au
milieu de la boutique. OH JOIE! Elles ont l’air parfaites, identiques,
splendides... OH! Ils ont même copié la marque en dessous de la semelle. Et OH! Il y a la même semelle dans la botte aussi...
AAAAAAAhhhh! Mes bottes violettes! Elles ont été repeintes en noir...
Et pas au cirage: à la peinture. Horreur!!!! Mes trop belles bottes violettes fichues, repeintes en noir… On a du mal se comprendre: j’aurais du
apprendre le darija!
85
Je fais du 37-38…
Petite visite du Morocco Mall et un objectif: m’acheter les
bensimons estampillées au drapeau marocain. Galeries
Lafayette, rayon femme, un vendeur: « quelle pointure
Madame ?», « 37-38, ça dépend ! », « D’accord Madame, pas de problème ». Quelques temps après mon vendeur revient avec ma paire de Bensimon. Je ne prends la
peine d’essayer que la chaussure de mon pied gauche (le plus
grand), taille 38 et me voilà avec ma paire de chaussures payée,
emballée, chargée puis rangée dans mon placard... Quelques jours
après, grand soleil! Il est temps de sortir mon achat. J’enfile la première chaussure, puis la seconde… Et là rien ne va plus: ca ne rentre
pas ou alors si mais avec les doigts de pieds recroquevillés… Eh oui
j’avais un pied gauche en 38 et un pied droit en ….37! J’avais qu’à
être plus précise dans ma demande de pointure. 37-38... Je l’ai eu
Sarkozy
Une fois n’est pas coutume mais voilà que je me fais arrêter par la
police. Etais-je au téléphone ou allais-je trop vite ? Quoiqu’il en soit
je devais sûrement être en tort! Papier du véhicule, quelle nationalité? Vous allez où Madame? Vous travaillez où? Et votre mari? Comme aucun de nous deux ne travaille à l’ambassade, je me voyais
mal embarquée et me voyais déjà payer une belle amende... Mais
sans rien dire, sans rien faire, voilà que le policier me dit « c’est bon
pour cette fois-ci car vous avez élire un bon président: voilà pour Sarkozy, vous pouvez circuler! » Promis, je vote la semaine prochaine!
Encore les papas
En tant que professeur au collège, j’aime dire Bonjour aux parents à
la sortie des cours. Au début de mon séjour au Maroc, j’ai donc
beaucoup parlé avec les nombreux papas très présents, toujours
très bien habillés et d'une exquise politesse quoique parfois un peu
surpris. Ce n’est que quelques temps après que j’ai réalisé que je
parlais aux chauffeurs de mes élèves.
Y’a pas de problème
Moi au magasin pièce auto
Moi : Bonjour, un fusible 10A.
Vendeur : Tiens, un fusible 30A
Moi : Mais, j'ai dit 10A
Vendeur : Oui, les 30A sont interchangeables avec tous !!!
Moi : ???!!!????!!!!
86
Business Man
Quelques jours après mon arrivée à Rabat, je reçois un
avis de colis à la poste. Me voilà partie pour la poste
de mon quartier (Hassan) avec ma fille dans la poussette. J’apprends alors qu’un colis venant de France
se récupère à la Grande poste centrale! Mais où estelle? Avec les travaux du tram, les trottoirs défoncés
ou absents, je finis par être bel et bien perdue (et
pourtant j’ai un plan!). A ce moment là, je vois un monsieur, lunettes
de soleil et costard cravate qui a l’air assez pressé. Je lui demande la
direction de la poste et il me répond: « Bienvenue au Maroc, madame, je vous accompagne car c’est un peu difficile à expliquer et
avec les travaux vous risquez de vous perdre ». Il m’a accompagnée
jusqu’à la poste en prenant un quart d’heure de son sûrement précieux temps. Quel businessman en France aurait fait cela? C’est ça le
Maroc: des gens accueillants, souriants et sensibles.
Le devis
Mon machine à laver le linge fait au moment de l’essorage, un bruit
d’A380 au décollage. Au détour de la conversation hebdomadaire
avec ma môman de France, elle me dit que la sienne (la même que
la mienne) fait aussi un bruit d’enfer. Elle me dit aussi qu’elle a fait venir
un technicien qu’il lui a demandé 20 euros pour le déplacement et 80
euros pour juste faire un devis: elle a donc renoncé et a mis sa machine à la cave pour ne plus rien entendre. Me voilà donc bien dépitée
avec la machine dans ma cuisine qui est donc irréparable… Ceci
étant je tente le coup et appelle un Bon plan de RA. Le gars arrive
dans la demi-heure, regarde la bête. Il faut changer je ne sais quelle
pièce (hop le devis est fait) et il faut donc emporter la machine. Je
crains un peu de lui demander combien cela me coûtera. « 500 dhs
Lalla »... Oh là là ! Trop bien! Hop je l’aide donc vite à mettre ma machine dans la voiture avant qu’il ne change d’avis. Et une semaine
après, ma machine silencieuse comme une tombe revient dans ma
cuisine. Cela m’aura coûté 51 euros (10 dhs pour le taxi qui est venu
chercher ma machine et qui me l’a rapportée : la class…) Pauvre
France, Vive le Maroc!
Cousu en un rien de temps
Ici, tout le monde a envie de se faire faire ou refaire le petit chemisier
qui vous va trop bien. C’est le pays et on se dit il ne faut AB-SOLUMENT
pas rater l'occasion... Je me décide, je donne le modèle, le tissu et
j’attends… Le résultat est génial, identique mais nouveau... Je suis ra87
vie, sauf qu’en arrivant à la maison, j’essaye le truc (ce que je ne pouvais pas faire dans la médina comme on s’en doute) qui est 2 tailles
en dessous de la mienne… "Ben oui, m’explique la couturière, il n’y
avait pas assez de tissu, alors je l’ai fait plus petit"
Et à la question: "Pourquoi tu ne m'as pas passé
un coup de fil pour me demander de rapporter
du tissu ?" Elle me répond "Ah ben! j’ai pas pensé ! » Bien je le range en attendant le prochain
vide grenier !!
Les djinns (ou jnounsà dans l’évier
Je fais des pâtes pour les enfants chez une copine. La dame qui travaille là m’attrape au moment où je vais vider l’eau dans l’évier pour
égoutter les dites pâtes. « Houuuu malheureuse, attention aux djinns
qui sont dans les canalisations. Il faut d’abord faire couler un peu
d’eau froide pour les prévenir avant de mettre l’eau chaude sinon ensuite ces petits esprits parfois malins vous jouent des tours dans la maison ! » Mmmm, bon je laisse faire. De retour à la maison, je vais voir
l’employée qui est chez moi et lui demande si c’est très
repandu comme croyance. Comme elle est cultivée, elle
m’explique que malheureusement oui, le Maroc est encore sujet à ce type de croyance… Mais que bien sûr il
n’y a que Dieu qui existe et pas les djinns… Je lui demande alors: « comment fait-on pour les pâtes et l’eau chaude ? » Elle me regarde comme si j’étais un peu cruche mais gentille et
m’explique, pour les pâtes on dit juste « bismillah » avant de verser
l’eau et là c’est bon, on ne craint rien...
Aller chercher un colis à la poste centrale
Avez-vous déjà été chercher un colis à la poste centrale ?? C’est une
expérience qui vaut d’être vécue: une queue de 40 personnes dans
un ordre assez dispersé, un grand comptoir de 40 mètres de long et
d'au moins 3 mètres de large ! Lorsque c’est votre tour, comme à la
poste en France, la dame s’en va chercher votre paquet derrière pendant un long moment, tellement long que vous vous dites qu’en fait
elle est partie déjeuner ou juste rentrée chez elle. Elle revient avec le
paquet et vous vous dites que ouf, vous allez pouvoir être à l’heure
pour aller chercher les enfants à l ‘école... Mais non parce qu'elle ouvre le paquet et sort un par un, tout ce qu’il contient et vous demande des explications lorsqu’elle ne sait pas ce que c’est… Là, je maudis
ma mère qui m’a envoyé un appareil pour pocher les œufs dans l’eau
bouillante... Quand tout est ok et vous êtes déjà en retard pour l’éco88
le, la dame vous griffonne un truc sur un bout de papier... et vous demande de régler 500 dhs (ou parfois bien plus)... C’est pour les taxes !!
Quelles taxes ? Quel mode de calcul ? Ne cherchez pas, on ne vous le
dira pas. C’est comme la recette du coca cola, c’est secret !! 500 dhs
de taxes pour un appareil en plastique pour pocher les œufs, ça fait
un peu cher non ???
Étonnement
Les chauffeurs routiers qui s'arrêtent au bord de la route pour faire leur
prière. Certains Marocains font également leur prière sur des parkings,
et sont parfois cachés par d'autres voitures : attention en arrivant pour
garer sa voiture !
Les fauteuils de Virginie
Notre copine Virginie s’est fait faire dans la rue des Consuls des fauteuils club en cuir noir chez les tanneurs. Au bout de 2 ans, ils sont un
peu défraîchis et elle les ramène chez le monsieur qui les a fabriqués
en lui demandant de rafraîchir un peu le cuir pour qu’ils soient plus jolis. « Pas de problème madame ». Elle revient au bout d’une semaine
et d’aussi loin qu’elle puisse les voir, ils ont l’air superbes! Mais bon de
plus près… c’est moins le ça! Ils ont simplement été peints à la peinture
noire! Oh zut! Ma belle robe blanche
La ruche
Alice découvre qu’une ruche s’est logée dans le conduit de la cheminée et sans en vouloir aux petites bêtes, celles-ci rentrent en masse
dans sa salle de bain tous les jours. Elle fait donc appel à un spécialiste
et comme il n’est pas loin de chez moi et qu’il n’est pas véhiculé, c’est
moi qui l’amène.
Il se met aussitôt au boulot et sort son matériel de protection, (on avait
bien vérifié avec lui au tel qu’il avait ce qu’il fallait)… Un bleu de travail et des chaussures en cuir: on ne voyait pas ça
comme ça mais bon! Il commence par faire un
énorme trou dans le conduit de la cheminée depuis l’extérieur de la maison. Il nous explique que
bien sûr, il va le reboucher lorsqu’il aura terminé.
Ensuite, il attrape la ruche à mains nues. Là des milliers d’abeilles volent autour de lui (et de nous accessoirement). Il met la ruche dans un panier rose d’Oulja, (oui les paniers en osier !!) sur lequel il avait cousu un peu de tissu avec une fermeture éclair. Il répare le trou de façon assez rustique… et voilà ! Mais
souvenez-vous ! C’est moi qui l’ai amené et il faut le ramener. Me voilà
89
donc dans la voiture avec les enfants qui sont revenus de l’école, le
monsieur... et la ruche dans le panier d’Oulja. Pas un des voyages les
plus rassurants… Les enfants me demandant : "au bout de combien
de piqûres d’abeilles on meurt ?"
Rupture de stock
Aujourd'hui je vais chez mon opérateur téléphone pour changer de
portable ...
Pas de soucis Madame mais il faudra revenir car on n'a aucun téléphone en boutique ...
- pas un seul ????
- non rupture de stock.
- Et jusqu'à quand ??
- Aucune idée a Lalla..
- Merci et au revoir.
Super promotion
Au supermarché : - Bonjour m'sieur excusez moi mais cet article est étiqueté avec deux pris 140 et 90 Dh ?
- Une minute m'dame je vais me renseigner !! Dix minutes plus tard :
alors m'dame c'est 134 Dh le bon prix
- ???????
- C'était en promotion
- Merci (perplexe) et au revoir.
Mange, bois!
Profiter de l'hospitalité marocaine lors d'un repas "traditionnel" chez
des Marocains : découvrir la manière de manger tous ensemble avec
la main dans le même plat (les courageux peuvent s'essayer au couscous avec la main), se saouler au "whisky berbère". Par contre, il faut
s'attendre à faire 4 repas en un, question quantité, car il n'est pas rare
que ce qui semble être le plat principal soit en fait juste le premier
plat, et on apprend vite les mots "koul", '"chorb" et "khod" (mange,
bois, sers-toi). Petite astuce pour ceux qui n'aiment pas trop le thé et
ne veulent pas offusquer leur hôte : ne pas terminer son verre, plutôt
que d'interrompre la personne qui est en train de resservir.
Agréables surprises
Au Maroc, l'enfant est roi. Nombre de situations en
public avec des enfants (qui ne restent pas assis au
restaurant, jouent un peu fort dans un magasin par
exemple) auraient déclenché de l'agacement de
90
la part de l'entourage en France, alors qu'elles sont totalement acceptées au Maroc. On s’y habitue...et les enfants aussi: oups!
Pas d’ordi! Un papier et un crayon
Durant mon suivi de grossesse, lors de mon rdv mensuel, j'attends une
bonne heure au cabinet ( ce qui est habituel) et au bout de cette attente la secrétaire daigne venir nous informer que la gényco n'est pas
présente pour la matinée car l'ordinateur est en panne... pour un simple examen gényco, l'ordi n'est pas nécessaire, un papier et un crayon
aurait suffit pour noter en attente de réparation.... En conclusion, j'ai
changé de gényco
France-Maroc
Août 2012: France C'est vrai que la boulangerie est
alléchante: des pains au chocolat, des chaussons
au pommes, des opéras apétissants, des merveilleux....on a envie de toucher! Oui mais...:
« On met pas les mains sur la vitre: je la nettoie tous
les jours la vitre, moi! » glapit la boulangère, un peu revêche ce jour là.
Septembre 2012, Rabat « Non, ne mets pas les doigts sur les vitres, tu
vas tout salir!!': je gronde mon fils qui n'a pas intégré la leçon.
« Mais non, mais non, c'est pas grave, laissez-le. Tiens, tu veux un bonbon? » dit la vendeuse toute souriante à mon fils rayonnant.
Quand on emmène tous les enfants en courses, pppfff, on est
plus détendue à Rabat!
Mais Papa on dort où?
Oualidia samedi 13 février 2010, après un bon repas de fruits de mer
sur la plage...
Homme : Femme, moi j'ai bien mangé. Je dormirais bien ici cette nuit
Femme : Ok, mais comment on fait ?
Homme : Attends ....
L'homme demande au gardien de parking
Gardien de parking : Va voir le monsieur là-bas assis au café .....
Le monsieur là-bas assis au café : Oui, tu veux un appartement pour
un nuit. Ok je téléphone...
5 minutes plus tard...Le monsieur là-bas debout au café : J'ai une maison en bord de mer, un appartement en ville ou une maison dominant
la lagune.
10 minutes plus tard, ils visitent la maison dominant la lagune. L'homme
négocie 20 minutes et HOP maison 3 chambres pour 400 Dh la nuit.
91
Machine à café de luxe
Inutile de dire que les premiers jours au bureau ont été une source inépuisable de découvertes et de changements… Première matinée et
donc premier café… Je suis surpris de constater qu’il n’y a aucune
machine à café dans le bâtiment. On m’explique qu’il y a un préposé
en charge du thé ET du café (la polyvalence !). Je découvrirai plus
tard que la rapidité du service est relativement corrélée au grade…
Pas chic! Le service est rapide mais il faut reconnaître que la qualité
du café est assez moyenne… J’interroge plusieurs collègues, grands
amateurs de café (et de pause café accessoirement !) qui m’expliquent qu’ils commandent au café d’en face… Je suis perplexe… Ils
me donnent donc le numéro de téléphone du café
pour passer la commande… J’appelle et quelques
minutes plus tard, un serveur arrive jusqu’à mon bureau avec le bon et vrai café (et ça marche aussi
avec le thé, le jus d’orange et les viennoiseries le matin !). Je ne dois pas être le seul, le café emploie entre
un et deux serveurs dédiés au service des bureaux du
quartier. A chaque fois que je commande un café, je
ne peux m’empêcher de penser à la machine de
mon bureau à Paris. Je crois que j’en profite d’autant
plus !
Prendre son temps
Chez le maraicher , mon panier débooooorde de fruits et légumes :
258 Dirhams. (quand je pense aux fraises à 4 euros la barquette de
250g, aux tomates à 3 euros le kilo en plein été au marché!) Ah mince,
il me manque 50 Dirhams.
« C'est pas grave!!! Une autre fois, une autre fois! » La semaine prochaine Inch'Allah.
Je reviens l'après-midi avec le billet
« Déjà? Mais tu es bien pressée! »
Ces anecdotes vous ont fait penser aux vôtres? N’hésitez pas à nous
les envoyer: elles paraîtront dans le prochain journal! Merci!
92
La poire par Danièle Fresnel
Le poirier occupe une superficie de 3900 ha pour une production à l'année de 37 500 tonnes. Comme le pommier, les principales régions de production sont le moyen Atlas et le haut Atlas
(Azrou et Ifrane), la plaine de Saïs (Meknès et Fès), Kénitra, Midelt et
Gharb.
Le poirier est une espèce qui se développe dans les zones climatiques où la température reste en dessous de 7°C. Il a un grand besoin
de froid et peut supporter des températures négatives allant jusqu'à 26°C. Pour avoir de belles poires, il faut beaucoup de froid, un peu
d'eau et un sol argileux et riche en matières organiques.
Une dizaine de variétés fournissent la quasi-totalité de la production
de la poire au Maroc.
En culture de plaine et par ordre de précocité de récolte : Wilder,
Précoce Morettini, Coscia, La Guyot (du nom du docteur Jules
Guyot), Williams blanc, Williams rouge, Louise Bonne d'Avranches,
Passe Crassane...
Il ne vous reste plus qu'à faire votre marché.
Magret de canard aux poires
3 magrets
6 poires,
2 cuillères à soupe de miel
2O cl de vin doux type Muscat
Un peu de persil pour la déco et bien sûr du sel et du poivre
Peler les poires, retirer le cœur et les couper en tranches.
Inciser la peau des magrets et les cuire 8 minutes environ côté
peau et 2 minutes toujours environ de l'autre côté dans une
poêle chaude et sans matière grasse. Retirer les magrets et les
maintenir au chaud.
Jeter le gras de la poêle, y verser le miel et déglacer avec le vin
doux en raclant bien tous les sucs de la viande. Ajouter les tranches de poires, les saler et les arroser souvent avec la sauce,
tout en la laissant réduire.
Couper les magrets en tranches, les répartir sur les assiettes
chaudes, ajouter les tranches de poires, napper de sauce, donner un tour de moulin à poivre et décorer de persil. Servir sans
attendre.
93
L’aubergine
L'aubergine a une origine indo-birmane et était cultivée dès 800 après JC.
Inconnue des anciens, elle s'implante en Afrique du nord avant le Moyen
Age et de là elle va tenter l'aventure en Occident. Son nom scientifique est
"solanum melongence" ce qui signifie "pomme mauvaise mais apaisante".
De forme allongée, arrondie, pouvant être moyenne, petite ou grosse, l'aubergine a une peau lisse, brillante, de couleur caractéristique qui va du violet sombre au mauve rosé. On en trouve aussi des blanches (elles sont chinoises !!!!).
Elle est d'abord utilisée comme plante d'ornement et finit quand même par
être servie à la table de Louis XIV. Elle entre dans la composition de la moussaka grecque, de la garbure basque, de l'escalivada catalane, de la ratatouille niçoise et de la chichoumée languedocienne. Peu énergétique en
soi, l'aubergine est une éponge et elle absorbe beaucoup d'huile au cours
de la cuisson. Une légende raconte que l'Iman Bayildi avait épousé une jeune fille réputée comme bonne cuisinière. En dot, il avait demandé et obtenu 12 jarres d'huile d'olive. La mariée dilapida la dot en plongeant dans les
jarres une grande quantité d'aubergines. En 11 jours la dot était toute bue et
le marié, rendu malade, tomba raide mort.
Petite bouchée d'aubergine à la crevette au parfum de basilic
4 brins de basilic
2 ou 3 gousses d'ail
4 aubergines pas trop grosses
de l'huile d'olive, sel et poivre du moulin et quelques piques
Laver et essuyer les aubergines, les couper dans la longueur,
d'une épaisseur d'un demi-centimètre. A l'aide d'un pinceau les
caresser d'huile d'olive et les mettre au four sur une plaque chemisée de papier sulfurisé à 180°C (th 6) pendant 15mn Les retourner au bout de 10mn. Laisser refroidir.
Cuire les crevettes dans de l'eau salée. Les rafraîchir et les décortiquer.
Laver et essorer le basilic et le mixer avec l'ail épluché et dégermé, le sel, le poivre et un peu d'huile d'olive.
Faire le montage des bouchées : prendre une tranche d'aubergine, à l'aide d'un pinceau badigeonner de sauce au basilic,
ajouter la crevette et rouler le tout en maintenant par une pique.
94
Pourquoi le chameau a la lèvre
supérieure fendue? Par Danny Sarazin
Un jour, le roi de la forêt convoqua le chameau
et lui dit :
Tu es le plus turbulent de mes sujets et je crois
savoir que cela vient de ta solitude, aussi, j’ai
décidé de te donner une femelle pour ta compagnie !
Le chameau en fut très content. Il se mit à rire,
à rire jusqu’à ce que sa lèvre supérieure se fendit.
Il transmit ce signe distinctif à toute sa descendance.
Le porc-épic
Jadis, une femme alla chercher du bois
le jour même d’Achoura.
Toutes les femmes du village s’étaient
rassemblées pour fêter Achoura dans
l’allégresse. Les mains enduites de henné, elles préparèrent des plats succulents et chantèrent la gloire de Dieu et
de son Prophète.
Tout le monde était en liesse, sauf cette femme qui ne respecta
pas la fête d’Achoura.
Quand elle arriva à la forêt, la femme ramassa un bon fagot de
bois, mais dès qu’elle le mit sur son dos, Dieu la transforma en
porc-épic.
Les couleurs des oiseaux
Autrefois, le plumage de tous les oiseaux
avait la même couleur noire. Ils enviaient
l’arc en ciel et rêvaient de ces couleurs sur
leur plumage.
Un jour, une nuée de moustiques attaqua
l’arc en ciel et se mit à dévorer ses couleurs.
Devant ce spectacle aberrant, les oiseaux se portèrent au secours de l’arc en ciel. Pas tous cependant, quelques-uns, par
95
jalousie, préférèrent rester de simples spectateurs.
Quand les moustiques furent chassés, l’arc en ciel exprima sa gratitude et offrit une ou plusieurs couleurs à chacun d’entre eux, selon leur mérite dans l’opération de secours.
C’est ce qui explique que certaines espèces ont gardé leur plumage noir, d’autres n’ont qu’une couleur alors que certains présentent un plumage multicolore.
La cause de la chute des pluies
Les Berbères respectent tellement la femme qu’ils pensent que
chaque fois qu’une femme meurt, la nature s’endeuille et la pleure. Ceci explique pourquoi les pluies tombent.
Historiettes tirées de « CONTES ET LEGENDES DU MAROC »
96
Vos clichés de Rabat: A découvrir et visiter
Le mausolée Hassan II
Par Julien Huré
La Nécropole du Chellah
Par Eric
Perspective à la Tour Hassan
Par Isabelle de Chateauvieux
La casse! Par Julien.
97
Bab el Had par Bénédicte Fleury
Trois portes par Sandrine
Ducreux
La plage des Oudayas
par Mathieu
Les poteries d’Oulja par Dorothée
Petit
Les cigognes au Chellah
par Tamara Bourles
98
La rue des consuls par
Brigitte Rigoulay
La rue des consuls par
Eric.
Perspectives par Dorothée
Garde de la Tour
Hassan par Isabelle
Lady shop par Julien
99
Chibani par Sandrine
La plage des oudayas par
Bénédicte
Mon quartier par
Bénédicte
Barques par Sandrine ...
… et par Julien!
100
101
Patrimoine mondial : Rabat entre dans l’histoire
Le Comité du patrimoine
mondial, réuni à SaintPétersbourg (Russie), a décidé à l'unanimité en juillet
d'inscrire la capitale marocaine, Rabat, sur la liste du
Patrimoine mondial, parrainée par l'Unesco.
La candidature de Rabat
n'a pas nécessité le passage au vote, les 21 membres du Comité mondial ayant acclamé la décision de l'inscrire, tout
en félicitant le Maroc pour avoir présenté un site "exemplaire".
A noter que le site de Rabat comprend 6 composantes étalées sur 3
arrondissements: "la ville nouvelle", "le Jardin d'Essais et les jardins historiques", "la médina", "la Kasbah des Oudayas", "les remparts et les
portes almohades", "le site archéologique de Chellah". Bravo !
Vous et les Echos
Vous et Les Echos de Rabat Accueil!
Merci de votre participation! Les photos de
vous avec le journal de septembre paraîtront
en décembre: alors dégainez! Merci!
Grand Jeu-concours
Une erreur s’est glissée sur la couverture du
dernier journal. Elle est grossière mais discrète!
A vous de jouer! (Merci à Catherine G. à
l’origine de ce jeu!)
102
Carte d’adhérent Rabat Accueil…
Les avantages
Playland: Tarifs préférentiels pour les adhérents de Rabat
Accueil
Accrobranche : 1h d'accrobranche à 110 dhs (au lieu de
220 dhs prix public)
Piscine : journée adulte à 110 dhs (au lieu de 150 dhs prix
public) et journée enfant à 65 dhs (au lieu de 90 dhs prix public)
Paintball : 100 billes pour 130 dhs (au lieu de 180 dhs prix public)
Route côtière km 62. Skhirat. Réservation au : 06.61.97.74.74
Must Coiffure: 20% de remise sur la prestation coupeshampoing-brushing sur présentation de la carte d'adhérent RA
72 rue Abou Der - Agdal . Tel: 05 37 67 45 90
Presse café: pour tout achat sur place ou à emporter
d'une valeur de 100 dhs et sur présentation de la carte
d'adhérent RA, remise de 10% sur le montant total.
5 rue Ennakhil à Hay Riad.
ETM: cours de Darija: Tarifs préférentiels pour les adhérents
de Rabat Accueil 1700 dhs la session de 30 h au lieu de
1900 dhs.
Almélia: 20 % pour tous les adhérents sur les massages, les
soins esthétiques (visage, corps, ongles, pieds et mains) et
le salon de coiffure.
MO Designers: propose deux avantages (l'un n'exclut pas
l'autre):
- 10% de réduction pour les commandes de mobilier ou
finitions (habillage de murs, faux-plafonds etc.)
- Pour les projets d’aménagement, APS (Avant Projet Sommaire) gratuit. L'APS c'est la première phase de tout projet et il représente
25% du prix global des études; c'est pratiquement le concept de l'aménagement, la où se décident les types d'interventions, le design général etc.
103
Lady elle: ce nouveau salon (2012) qui a ouvert à Hay
Riad propose aux adhérent(e)s de l'association une réduction permanente de 20% sur toutes les prestations
de coiffure et d'esthétique (soin du visage, massage
pierre chaude, massage californien, etc...) sur présentation de la carte Rabat Accueil. Il y a bien d'autres prestations à découvrir sur place. Secteur Hay Ryad: 113 av Alberrahim Bouabi.
Pour y aller: prendre le grand boulevard en venant de Descartes,
après Assima, continuer sur le boulevard après avoir dépassé un club de sport
sur la droite (et le boulevard Ennakil) et au feu suivant, on fait demi tour et
c'est la 2e maison sur la droite, il y un grand panneau dessus.
Tel:06.23.12.65.17 et 05.37.57.13.80 sur rendez-vous.
Dunes et Désert: l'agence Dunes et Désert propose des prix spéciaux aux adhérents de Rabat
Accueil pour les voyages qu'elle organise dans
le sud Marocain. Osez rêver ! Osez Dunes & Désert ! Pour plus d'informations et bénéficier des offres spéciales réservées aux
adhérents de Rabat Accueil, contactez personnellement et directement Vanessa Ratouly à Rabat. Email: vanessa@dunesdésert.com Tel: 06 44 49
63 61
UNI-Presse est une association fondée il y a de cela 60 ans
pour diffuser la presse française dans le monde. Pour profiter de cette offre tout en réalisant de belles économies,
nous vous proposons de passer vos abonnements sur le site
UNI-Presse et de bénéficier de 10% de remise exceptionnelle grâce au partenariat UNI-Presse / Rabat Accueil ! Rendez-vous dès maintenant sur www.uni-presse.fr muni du code promo suivant : 2012RABATACCUEIL (code à entrer au moment de valider votre
panier).
La ferme berbère: Offre spéciale adhérents Rabat
Accueil:
Chambre single : 430 dhs (au lieu de 480 dhs)
Chambre double : 530 dhs (au lieu de 580 dhs)
Chambre familiale 4 personnes : 630 dhs (au lieu de 680 dhs)
petit déjeuner inclus / hors taxe de séjour
La ferme berbère - km9 route de l'Ourika
Tél. : 00 212 661 220 941
mail : lafermeberbere@yahoo.fr
site : www.lafermeberbere.com"
104
Publicité: Spécial annonceurs
Publications journal: pour une publication: 800 dhs / annuel :
2000 dhs
Publications site internet : 1700dhs annuel / 1200dhs annuel
avec avantages offerts aux adhérents de Rabat Accueil
Petites annonces pro sur le site internet: 450 dhs/trimestre
Pack journal + internet: par an 3000 dhs / 2500 dhs annuel avec
avantages
Mailing ponctuel: adhérents: 200 dhs / Non adhérents: 400 dhs
Pour les demandes particulières, contactez-nous.
Pour plus d’informations:
Céline Gerin 06 53 64 62 73
Claire Fabien 06 61 47 06 17
Domoina Raveloson 06 24 70 65 95
105
Vacances
MAROC
FRANCE
Rentrée
Mardi 04/09/12
Mardi 04/09/12
Aïd al Adha
Vers le 25/10/12
Vacances
d’automne
Du 24/10/12 au soir
au 08/11/12 au
matin
Du samedi 27/10/12
au jeudi 8/11/12
Noël
Du samedi 22/12/12
au mardi 07/01/13
Du samedi 22/12/12
au lundi 07/01/13
Premier Moharem
Vers le 15/11/12
Hiver
Du 23/02/13 au
11/03/13
Zone A: du samedi
23/02/13 au lundi
11/03/13
Zone B: du samedi
16/02/13 au lundi
04/03/13
Zone C: du samedi
02/02/13 au lundi
18/03/13
Manifeste de l’indépendance
11/01/13
Aid el Mawlid
Vers le 23/01/13
Printemps
Du 20/04/13 au
06/05/13
Zone A: du samedi
20/04 au lundi 06/04
Zone B: du samedi
13/04 au lundi 29/04
Zone C: du samedi
27/04 au lundi 13/05
Sortie
29/06/13
samedi 04/07/13
Zone A: Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Metz, Montpellier,
Nancy, Nantes, Rennes, Toulouse
Zone B: Amiens, Aix-en-Provence, Besançon, Dijon, Lille, Limoges, Marseille, Nice, Orléans, Poitiers, Reims, Rouen, Strasbourg, Tours
Zone C: Bordeaux, Créteil, Paris, Versailles
Retrouvez les jours fériés marocains sur www.rabataccueil.org (Vie pratique)
106
En réponse au dossier spécial du mois de juin qui parlait de Fez, voilà
notre expérience. Nous sommes partis mon mari et moi avec notre
bébé de 1 mois et mes beaux parents. Voilà nos impressions.
Détails pratiques : bonnes chaussures pour arpenter la médina pendant une journée entière
Distance : 206 kms - 2h30
Vous trouverez à Fez, villes classée au Patrimoine mondial de l'Unesco,
la plus grande médina du Maroc. Cette dernière est constituée d'un
véritable labyrinthe presqu'inchangé depuis le Moyen-Age.
Un guide officiel est indispensable pour pouvoir percer aux mieux ses
mystères et éviter de vous perdre. Des parcours fléchés ont été créés
donc si vous êtes d'humeur aventureuse, vous pouvez toujours essayer ! N'oubliez surtout pas votre boussole dans ce cas.
Partant avec mes beaux-parents et notre bébé d'un mois, nous avons
réservé une suite familiale au Riad Luna http://www.riadlouna.com/
homepage.htm pour 1600 dhs la nuit avec le petit déjeuner inclus.
L'accueil y est chaleureux et ils se sont pliés en 4 pour que nous soyons
à notre aise. Le patio et la terrasse du riad sont idéals pour prendre un
bon thé à la menthe avant de partir visiter Fès la demi-vieille (Fes-ElJedid)
Jour 1 : 1/2 journée - Fes-El-Jedid: Nous n'avons pas trouvé que c'était
la plus belle partie de Fez. Toutefois, vous passerez près du Palais Royal
qui est orné de trois portes monumentales portes en cuivre. Mesdames, vous apprécierez la rue des Mérénides pour ses bijouteries, surtout si vous aimez les parures en or peu discrètes !
Enfin au coucher de soleil, un rafraîchissement a été le bienvenue sur
un des toits aménagé en café près de Bâb Jouloud. Vous aurez ainsi
une vue imprenable sur tous les toits de la ville
Jour 2 - visite de Fes-El-Bali alias la Médina: Dans les ruelles tortueuses,
notre "super-poussette-de-compétition-trois-roues" a déjà du mal à
passer". Nous l'abandonnons à l'hôtel. Sous un temps maussade, le guide (250 dhs la journée), à un rythme soutenu, nous fait aller de médersa, de musées en riads en passant par les quartiers du cuivre, du bois,
... Il n'hésite pas à vous raconter des anecdotes tout au long du trajet
sur la différence entre un artisan du cuivre et un artiste, ... Surtout méfiez-vous des plateaux dits en argent, ils sont en général en cuivre.
Pour le savoir, vous pouvez déjà le soupeser et le griffer avec une clé
afin de vérifier qu'il ne s'agit pas de cuivre teint en argenté.
Le musée Nijarine des Arts et Métiers du bois mérite autant la visite
pour les objets qu'il abrite que pour la maison qui le renferme.
107
Tout au long de la visite, notre guide éloigne les marchands un peu
trop racoleurs et les pique-pockets et finit par nous emmener dans la
coopérative de tapis. A savoir, une fois pliés, vos invités peuvent ramener leur tapis dans un valise en soute au lieu d'utiliser l'envoi par Fedex
en France (150-200 euros la livraison à domicile). Un tapis de 6m² pèse
environ 16 kgs et rentre dans une valise normale. Même si vous ne
comptez pas ramener de tapis, la maison qui abrite la coopérative a
été entièrement rénovée et vaut le détour.
Le seul point négatif de la visite a été le restaurant du midi où le guide
nous a emmené. Nous étions dans un restaurant où se déversent les
groupes. Si vous avez une adresse sympa, n'hésitez pas à la lui communiquer dès le début de la matinée afin qu'il l'inclut dans sa visite.
Enfin nous ne pouvons quitter Fes sans avoir vu le quartier des tanneurs. Nous arrivons sous la pluie battante. Le guide nous emmène sur
une terrasse d'où nous pouvons admirer les bassins. Le temps et la fatigue du bébé ayant raison de nous, nous ne pourrons terminer la visite
des potiers avec le guide.
Nous en avons eu plein les yeux et les jambes. Une journée pour visiter
médina et percer ses mystères n'est pas suffisant, nous y retournerons
donc avec plaisir prochainement !
Sophie
Un peu d’humour...
108
L’espace jeunesse de la Médiathèque
de L’institut Français de Rabat
Horaire de l’espace jeunesse :
Les mardi, jeudi et vendredi : 14h30 à
18h30
Les mercredi et samedi : 10h à 18h30
Inscription à la médiathèque :
Enfants : 350 Dhs
Inscription famille (à partir de 3 personnes) : 250 Dhs
L’espace jeunesse propose de nombreuses collections pour les enfants, pour s’adonner au plaisir de la lecture et se documenter dès le plus jeune âge : romans, contes, albums illustrés, bandes dessinées,
livres documentaires, revues. Les enfants ont aussi à leur disposition un espace pour
la musique et le cinéma, ainsi qu’un espace multimédia de 6 postes, pour conjuguer
plaisir et apprentissage à l’aide d’Internet.
Chaque mercredi à partir de
15h a lieu également
« L’heure du Conte ».
109
Consulats/Ambassades
France
Canada
Suisse
Belgique
USA
05.37.26.91.81
05.37.68.74.00
05.37.26.80.30
05.37.26.80.60
05.22.26.71.51
Centres Culturels
Urgences
Police
Gendarmerie
Pompiers
Samu Rabat
SOS Médecin
190
177
150
05.37.73.73.73
05.37.20.21.23
Transports
Aéroport Rabat
05.37.80.80.90
Aéroport Casa
05.22.53.90.40
RAM
0890.00.08.00
Air France
0890.20.18.18
Jet4You
0802.044.044
ONCF
0890.20.30.40
Autocars Maroc 05.37.74.33.44
Sabots Parking 05.37.66.14.74
France
Italie
Cervantes
Goeth
Villa des Arts
Théatre Med V
05.37.68.96.50
05.37.76.68.26
05.37.70.87.38
05.37.73.26.50
05.37.66.85.79
05.37.20.83.16
Loisirs & Sports
Golf Dar Es salam 05.37.75.58.64
Club Equestre
05.37.75.44.25
Poney Club
05.37.66.63.63
Wifaq
05.37.75.45.39
Ryad Club
05 37 67.39.59
Ecoles
Descartes
05.37.68.91.20
Chénier
05.37.72.45.21
St Exupéry
05.37.75.01.07
Camus
05.37.76.53.39
Dépannage
Cezanne
05.37.67.26.37
Malraux
05.37.70.47.82
Maroc Télécom 05.37.71.90.00/115 Ronsard
05.37.76.27.78
Rédal
05.37.26.00.26
Rabat American School
05.37.67.14.76
110
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising