TG uni 1 TG euro 1 TG euro 1 med
TG uni 1
TG uni 1 A
TG euro 1
TG euro 1 A
TG euro 1 med
TG euro 1 A med
Testeur d’appareillage électrique
selon les normes
DIN VDE 0701-0702 / EN 62638
et DIN VDE 0751-1 / EN 62353
Mode d’emploi
Applicable à partir de la version 5.0.28
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Table des matières
Section
Page
1.
Informations de sécurité ........................................................................................... 4
2.
2.1
2.2
2.3
2.4
2.5
2.6
Introduction ................................................................................................................. 4
Modèle et désignation du type / Identification ................................................................. 5
Description du produit .................................................................................................... 5
Autres caractéristiques d’équipement ............................................................................ 5
Liste des éléments fournis .............................................................................................. 5
Accessoires facultatifs .................................................................................................. 5
Transport et stockage ..................................................................................................... 5
3.
Consignes de sécurité ................................................................................................ 6
4.
Utilisation conforme ................................................................................................... 7
5.
5.1
Éléments de commande ............................................................................................. 8
Signification des signaux acoustiques .......................................................................... 8
6.
6.1
6.2
6.3
Mise en service ............................................................................................................ 9
Réglages de base du testeur d’appareil .......................................................................... 9
Compensation du cordon de mesure ............................................................................. 10
Réglage de la méthode de mesure
pour la mesure du courant dans le conducteur de protection .......................................... 10
Réglage de la date ........................................................................................................ 10
Réglages spécifiques aux besoins du client ................................................................. 11
Modification de la durée d’une opération de contrôle ...................................................... 11
Entrée du nom du contrôleur .......................................................................................... 11
Activation du code-barre de commande ........................................................................ 11
Mode expert ................................................................................................................... 12
Sélection de la langue du menu ...........................................................................................12
Sélection de la mémoire de données ............................................................................. 12
6.4
6.5
6.6
6.7
6.8
6.9
6.10
6.11
7.
Réalisation de contrôles :
informations générales sur la norme DIN VDE 0701-0702 .................................... 13
8.
8.1
8.2
8.3
8.3.1
8.3.2
8.3.3
8.3.4
8.3.5
Réalisation de contrôles : définition des concepts ............................................... 14
Courant de contact (IB) ................................................................................................... 14
Courant différentiel (ID) ................................................................................................... 14
Courant de fuite d’appareil (IGA) ...................................................................................... 14
Courant de fuite fictif (IEA) .............................................................................................. 14
Courant dérivé d’appareil équivalent (IEGA) .................................................................... 14
Courant dérivé d’appareil – Mesure fictive ..................................................................... 15
Courant dérivé équivalent du patient (IEPA) ..................................................................... 15
Courant de fuite d’élément d’application – Mesure fictive .............................................. 15
Section
8.3.6
8.3.7
8.3.8
8.3.9
8.4
8.5
8.5.1
8.5.2
8.5.3
8.6
8.7
8.8
9.
9.1
9.2
9.3
9.4.1
9.4.2
9.5
9.6
9.7
9.8
9.9
Page
Courant dérivé du patient (IPA) ........................................................................................ 15
Courant de fuite d’élément d’application ....................................................................... 15
Courant dérivé du patient – Tension d’alimentation au niveau de l’élément d’application ...... 15
Courant de fuite d’élément d’application – Tension d’alimentation au niveau
de l’élément d’application .................................................................................................... 15
Résistance d’isolement (RISO) ........................................................................................ 15
Mesures protectrices ...................................................................................................... 15
Appareils équipés d’une borne de mise à la terre (CAT I) ............................................... 15
Appareils non équipés d’une borne de mise à la terre (CAT II) ........................................ 16
Appareils raccordés à des circuits électriques à très TBTS/TBTP (CAT III) ................... 16
Courant dans le conducteur de protection (IPE) ............................................................... 16
Résistance du conducteur de protection (RPE) ................................................................ 16
Contrôle visuel ............................................................................................................... 16
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-VDE 0702 :
définitions normatives ............................................................................................... 17
Contrôle visuel ............................................................................................................. 17
Mesure de la résistance du conducteur de protection .................................................... 17
Mesure de la résistance d’isolement ............................................................................ 17
Mesure du courant dans le conducteur de protection ..................................................... 18
Mesure du courant de contact ....................................................................................... 19
Contrôle des étiquettes .................................................................................................. 19
Test de fonction ............................................................................................................. 19
Documentation ............................................................................................................... 19
Diagramme 1 : procédure de contrôle pour les appareils
équipés d’un conducteur de protection (CAT I) ............................................................... 20
Diagramme 2 : procédure de contrôle pour les appareils
non équipés d’un conducteur de protection (CAT II) ....................................................... 21
Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil : selon la norme DIN
VDE 0701-0702, exemple 1 : appareils équipés d’un conducteur
de protection (CAT I) .................................................................................................. 22
10.1
Contrôle visuel ............................................................................................................... 25
10.2
Résistance du conducteur de protection ....................................................................... 26
Résistance d’isolement ................................................................................................. 26
10.3
10.4.1 Courant dans le conducteur de protection (courant de fuite fictif) .................................... 27
10.4.2 Courant dans le conducteur de protection ..................................................................... 27
10.5
Test de fonction ............................................................................................................. 28
10.6
Contrôle des étiquettes .................................................................................................. 28
10.7
Documentation ............................................................................................................... 29
10.
2
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Table des matières
Section
11.
11.1
11.2
11.3
11.3.1
11.4
11.5
11.6
12.
12.1
12.2
12.3
12.4
Page
16.
16.1
16.2
16.3
16.4
16.5
16.6
16.7
Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil :
selon la norme DIN VDE 0701-0702, exemple 3 : contrôle des câbles .............. 38
Contrôle visuel ............................................................................................................. 40
Résistance du conducteur de protection ......... ..................................................... ........ 41
Résistance d’isolement ................................................................................................ 41
Documentation ............................................................................................................... 42
13.
Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil :
exemples pour les codes-barres de commande .................................................. 43
14.
Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil :
selon la norme DIN VDE 0701-0702 – procédure de contrôle
spéciale après réglages spécifiques aux besoins du client ................................. 44
15.
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0751-1/EN 62353 :
définitions normatives ............................................................................................... 46
Généralités ..................................................................................................................... 46
Ordre des contrôles ....................................................................................................... 46
Inspection (contrôle visuel) ........................................................................................... 47
Résistance du conducteur de protection ............................................................................... 47
Courants de fuite ........................................................................................................... 48
Résistance d’isolement ................................................................................................. 52
Test de fonction ............................................................................................................. 52
Évaluation ...................................................................................................................... 52
Documentation ............................................................................................................... 52
Diagramme 1 : procédure de contrôle des appareils médicaux électriques de CAT I ..... 53
Diagramme 2 : procédure de contrôle des appareils médicaux électriques de CAT II .... 54
15.1
15.2
15.3
15.4
15.5
15.6
15.7
15.8
15.9
15.10
15.11
Section
Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil :
selon la norme DIN VDE 0701-0702, exemple 2 : appareils non équipés d’un
conducteur de protection (CAT II) .......................................................................... 31
Contrôle visuel ............................................................................................................. 33
Résistance d’isolement ................................................................................................ 34
Courant de contact (courant de fuite fictif) ...................................................................... 34
Courant de contact (direct ou courant différentiel) .......................................................... 35
Test de fonction ............................................................................................................. 36
Contrôle des étiquettes .................................................................................................. 36
Documentation ............................................................................................................... 36
17.
17.1
17.2
17.3
17.4
17.5
17.6
Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil selon la norme DIN VDE
0751-1/EN 62353, exemple 2 : appareils non équipés d’un conducteur
de protection (CAT II) et avec élément d’application de type CF ............................ 61
Contrôle visuel ..................................................................................................................... 64
Courants de fuite ........................................................................................................... 64
Courant de fuite d’élément d’application ....................................................................... 65
Test de fonction ............................................................................................................. 65
Contrôle des étiquettes .................................................................................................. 65
Documentation ............................................................................................................... 66
18.1
18.2
18.3
18.4
Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil selon la norme DIN VDE
0751-1/EN 62353, exemple 3 : contrôle des câbles détachables ............................ 66
Contrôle visuel ..................................................................................................................... 68
Résistance du conducteur de protection ....................................................................... 68
Résistance d’isolement ................................................................................................ 69
Documentation ............................................................................................................... 69
19.
19.1
19.2
19.3
Caractéristiques techniques ..................................................................................... 70
Caractéristiques techniques du test de fonction ............................................................ 71
Caractéristiques techniques générales ......................................................................... 71
Calibrage du testeur d’appareil ..................................................................................... 71
20.
Consignes d’utilisation de la mémoire interne et externe
(carte SD/MMC) du testeur d’appareil ...................................................................... 72
21.
Conditions de garantie .............................................................................................. 72
18.
3
Page
Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil selon la norme DIN VDE
0751-1/EN 62353, exemple 1 : appareils équipés d’un conducteur
de protection (CAT I) et d’un élément d’application de type B ............................... 55
Contrôle visuel ..................................................................................................................... 58
Résistance du conducteur de protection ....................................................................... 58
Résistance d’isolement (facultatif) ................................................................................ 59
Courants de fuite ........................................................................................................... 59
Test de fonction ............................................................................................................. 60
Contrôle des étiquettes .................................................................................................. 60
Documentation ............................................................................................................... 60
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Informations de sécurité
1. Informations de sécurité
Les contrôles de sécurité électrique des appareils électriques doivent
uniquement être effectués par des électrotechniciens ou sous leur
responsabilité. Veuillez prendre connaissance de toutes les informations de
sécurité ci-dessous avant la mise en service du testeur d’appareil.
Le présent mode d’emploi comporte des informations et consignes
indispensables à la manipulation et à l’utilisation en toute sécurité
du testeur d’appareil. Avant toute utilisation (mise en service/
montage), veillez à le lire attentivement et à en respecter
scrupuleusement toutes les instructions.
Symboles utilisés dans ce mode d’emploi et sur le testeur d’appareil :
Tout non-respect ou tout manquement au respect des
avertissements et des consignes peut occasionner de sérieuses
blessures à l’utilisateur ou endommager le testeur.
Avertissement d’une zone à risque. Veuillez respecter les
instructions du mode d’emploi.
Toutes les données techniques figurant dans ce mode d’emploi et
les normes citées sont conformes à l’état de la technique au
moment de la mise sous presse du présent mode d’emploi et ont
été établies en toute bonne foi. Nous déclinons toute responsabilité
en cas d’erreurs et de fautes typographiques. Toute information
incorrecte et ses conséquences ne sauraient engager la
responsabilité juridique de la société, ni aucun autre type de
responsabilité, quel qu’il soit.
Les dispositions, règlements et normes en vigueur font foi
pour la réalisation des contrôles.
La présente publication n’a pas pour intention de violer les brevets
existants et autres droits de propriété, quels qu’ils soient.
Attention ! Tension dangereuse. Danger de choc électrique.
Consigne. À respecter absolument.
Logo de conformité CE.
2. Introduction
Vous avez fait l’acquisition d’un appareil de qualité de la société Gilgen,
Mueller & Weigert Nuremberg (GMW) qui vous permettra d’effectuer des
mesures reproductibles pendant longtemps.
Ce produit a été étalonné au cours du processus de fabrication en fonction
des instructions de travail définies.
4
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Introduction
2.1 Modèle et désignation du type / Identification
La face interne du couvercle du boîtier (situé à l’arrière de la pochette pour
accessoires) comporte une plaque signalétique et l’autocollant du numéro de
série. Pour toute demande, veuillez toujours indiquer la désignation du
produit et son numéro de série.
–
2.2 Description du produit
Le testeur d’appareil a été conçu pour la réalisation des contrôles de
sécurité technique des appareils électriques ci-dessous selon les normes
DIN VDE 0701-0702 et DIN VDE 0751-1/EN 62353 :
–
Mesure de la résistance du conducteur de protection avec
compensation du cordon de mesure.
–
Mesure de la résistance d’isolement.
–
Mesure du courant de fuite fictif.
–
Mesure du courant dans le conducteur de protection (directement ou
sous forme de courant différentiel).
–
Mesure du courant de contact (directement ou sous forme de courant
différentiel).
–
Mesure du courant de fuite d’appareil ou d’élément d’application
(mesure fictive).
–
Mesure du courant de fuite d’appareil (mesure directe ou mesure du
courant différentiel).
–
Mesure du courant de fuite d’élément d’application (tension du réseau
au niveau de l’élément d’application).
–
Test de fonction avec mesure de la tension du réseau, du courant
d’utilisation, de la puissance active, apparente et réactive, du facteur
de puissance et de la fréquence.
–
Contrôle des cordons prolongateurs et des câbles d’alimentation pour
les appareils de faible puissance.
2.4 Liste des éléments fournis
1 testeur d’appareil
1 kit d’accessoires de mesure (7910086048) avec câble d’essai,
pince crocodile et pointe d’essai de sécurité.
1 câble USB (7910086047)
1 carte mémoire MMC (SD) de 128 Mo (1 Go) (7910086046)
1 CD-ROM avec logiciel standard pour PC Windows® (7910086050)
1 étui pour accessoires à fermeture Velcro® (3214086006)
1 instruction simplifiée (3531086006).
1 mode d’emploi au format DIN A5 (2786688233)
–
–
Connecteur de lecteur de codes-barres pour la lecture des numéros
d’identification des objets à tester.
Interface USB.
Carte MMC/SD pour l’enregistrement et la transmission des données
de mesure.
2.5 Accessoires facultatives
(non compris dans les éléments fournis)
–
Lecteur de codes-barres
–
Adaptateur TG sur courant triphasé de contrôle des appareils à
borne triphasée (actif pour fiche CEE 3 pôles 16 A 230 V ; passif
pour fiche CEE 5 pôles 16 A 400 V et 5 pôles 32 A 400 V).
–
Adaptateur de vérification des cordons prolongateurs.
–
Adaptateur pour appareils de faible puissance
–
Sonde à balai TG (pour pièces conductrices touchables rotatives).
–
Adaptateur 12 fois (pour le contact de plusieurs éléments
d’application).
2.6 Transport et stockage
Veuillez conserver l’emballage d’origine pour un renvoi ultérieur, notamment
à des fins de calibrage. La garantie exclut tout dommage pendant le
transport en cas d’emballage défectueux. Le testeur d’appareil doit être
placé dans un lieu sec et clos. En cas de transport pendant des
températures extrêmes, il doit subir une acclimatation de deux heures au
minimum avant sa mise en marche.
2.3 Autres caractéristiques d’équipement
–
Boîtier transportable (mallette) stable et étanche à la poussière.
–
Écran tactile lisible de grande taille de commande du testeur (à
rétroéclairage).
–
Affichage « Bon/Mauvais » en langage clair (pour des personnes
ayant reçu une instruction technique).
5
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Consignes de sécurité
3. Consignes de sécurité
Le testeur d’appareil a été fabriqué et contrôlé conformément aux règlements
de sécurité en vigueur. Il a en outre quitté l’usine dans un parfait état de
sécurité technique. Afin de conserver son bon état et de garantir son
fonctionnement sans danger, vous devez respecter les consignes et
avertissements figurant dans ce mode d’emploi.
Saisissez les cordons et accessoires de mesure uniquement dans
la zone de travail des mains prévue.
Évitez absolument tout contact avec les raccords de mesure et les
pointes d’essai.
Lorsque la sécurité de l’utilisateur n’est plus garantie, le testeur
d’appareil doit être arrêté et protégé contre toute utilisation
involontaire. C’est notamment le cas lorsqu’il :
– présente des dommages apparents ;
– n’effectue plus les mesures souhaitées ;
– a été stocké trop longtemps dans des conditions défavorables.
Tous les travaux sur les installations et matériels électriques
doivent être accomplis dans le respect des consignes de
prévention des accidents en vigueur édictées par les associations
professionnelles.
Afin d’éviter tout risque de choc électrique, respectez
impérativement les normes de sécurité et les dispositions de la
norme DIN VDE en vigueur, notamment pour les tensions de
contact élevées, lorsque vous travaillez avec des tensions
supérieures à 120 V DC ou 50 V eff. AC.
Utilisez le testeur d’appareil uniquement dans les plages de fonctionnement
et de mesure indiquées à la section Caractéristiques techniques.
Évitez tout échauffement par exposition directe au soleil afin d’assurer un
parfait fonctionnement et une longue durée de vie de l’appareil.
Effectuez des mesures à proximité immédiate d’installations électriques
uniquement suivant les instructions d’un électrotechnicien compétent.
N’ouvrez jamais le boîtier du testeur en raison du risque de génération de
tensions mortelles. Le testeur d’appareil ne comporte aucune pièce
remplaçable par l’utilisateur.
Avant chaque utilisation, vérifiez que le testeur d’appareil et les câbles de
raccordement employés ne présentent aucun dommage apparent.
Assurez-vous du bon état du testeur et des câbles de raccordement utilisés.
N’utilisez plus le testeur d’appareil lorsqu’une ou plusieurs fonctions ne
fonctionnent plus ou qu’aucun état d’attente de fonction n’est visible.
6
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Utilisation conforme
4.
La sécurité de fonctionnement n’est plus garantie lorsque le testeur a subi
des modifications ou des transformations non effectuées par le fabricant.
Utilisation conforme
Le testeur d’appareil ne doit être utilisé que dans les conditions et pour les
fins pour lesquelles il a été conçu. À cet effet, les consignes de sécurité, les
caractéristiques techniques comprenant les conditions d’environnement et
l’utilisation dans un environnement sec doivent être particulièrement
respectées.
Seul le fabricant est autorisé à effectuer les travaux de maintenance ou de
calibrage.
Il ne doit pas être employé pour réaliser des mesures dans des installations
électriques. Il doit être uniquement branché sur une prise de courant de
sécurité correctement raccordée protégée par des fusibles de 16 A au
maximum.
Afin d’éviter d’endommager le testeur, la prise de test et les raccords de
mesure ne doivent pas être raccordés à une tension externe.
L’exposition du testeur d’appareil à un champ électromagnétique peut altérer
son fonctionnement.
Seuls les cordons de mesure d’origine fournis ou des accessoires de
mesure de sécurité appropriés doivent être utilisés !
Il est conçu pour fonctionner avec une tension nominale de 230 V AC 50 Hz
et ne doit jamais être raccordé à une tension supérieure.
L’intensité du courant de sortie maximal de la prise de courant est de 16 A !
Le testeur d’appareil ne doit pas servir à effectuer des mesures
permanentes.
7
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Éléments de commande
5. Éléments de commande
Légende des connexions, des éléments de commande et de l’affichage du testeur d’appareil
Aannotation: Pour Suisse connecteur typ 13
Face avant, fig. 1
Câble secteur avec fiche
secteur pour raccorder le testeur
d’appareil au réseau électrique
230 V +10 %, -15 %, 50 Hz
Prise de courant/de test pour le raccordement
des appareils à contrôler avec fiche à contact de
protection, 230 V 16 A, 50 Hz
Prise femelle ´IPEA´ (rouge) pour le
raccordement du câble d’essai à l’élément
d’application
(ne TG euro 1 med)
Coupe-circuit thermique pour
l’appareil à contrôler et le testeur
F 16 A
Prise femelle ´Sonde´ (rouge) pour le câble
d’essai
Interrupteur d’alimentation
Prise femelle ‘PE’ (jaune) parallèle au contact
du conducteur de protection de la prise de test
Port RS232 de connexion d’un
lecteur de codes-barres
Écran tactile (affichage à cristaux liquides et
écran de commande)
Câble d’essai, pointe d’essai et
borne d’essai dans le
compartiment de rangement du
câble secteur
Port USB de connexion à un PC
Boîtier (mallette), fig. 2
Emplacement pour carte
mémoire SD/MMC
Couvercle à 2 fermetures rapides
Pochette pour accessoires avec mode
d’emploi rapide
5.1 Signification des signaux acoustiques
– Bref son isolé : confirmation d’utilisation d’une touche de commande
– Bref double son : fin d’une opération de contrôle lors de la procédure
de contrôle automatique
– Son continu :
erreur
Poignée de transport (repliable)
8
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Mise en service
6. Mise en service
Le testeur d’appareil est équipé d’un écran tactile moderne composé d’un
affichage à cristaux liquides et de touches de commande intégrés dans un
écran de commande.
Les touches de commande sont toujours délimitées par une bordure.
Après actionnement de l’interrupteur d’alimentation, un test automatique est
effectué.
Lorsque le test automatique se termine normalement, le message de mise
en marche suivant apparaît sur l’écran tactile (fig. 3) :
Fig. 3
Les touches de fonction permettent d’effectuer directement les réglages
nécessaires. Ces derniers peuvent aussi être effectués avec le menu de
configuration (voir la section 6.1).
Le testeur d’appareil n’intégrant aucune horloge en temps réel, la date du
test affichée ici doit être validée ou ressaisie.
Après validation avec la touche [contin.],
le menu de base apparaît (fig. 4) :
Fig. 4
Ligne de titre
Désignation de l’appareil
Touches de fonction :
Normes réglementaires
Test d’appareil
Version du micrologiciel
Tests des paramètres pas à pas
Fabricant
Réglages de base du
testeur d’appareil
Touche
6.1 Réglages de base du testeur d’appareil
Appuyez sur la touche [configuration] du menu de base (fig. 4).
Le menu de configuration apparaît (fig. 5).
Appuyez sur la touche pour continuer (fig. 3).
L’écran « appareil – préréglage » apparaît (fig. 3a).
Touches de fonction
Fig. 3a
Entrée de la date
Entrée du code/nom du
contrôleur
Entrée du numéro de client
Activation/désactivation du
code-barre de commande
Mode expert
activation/désactivation
Numéro de série du testeur
d’appareil
Signal acoustique
activation/désactivation
Ligne de titre
Fig. 5
Symbole de compensation
réussie du câble d’essai
Méthode de mesure du courant
dans le conducteur de
protection :
DIR. : mesure directe (objet à
tester isolé par rapport à la terre)
DIF. : méthode du courant
différentiel (objet à tester non
isolé par rapport à la terre)
Touches de fonction
9
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Mise en service
6.2 Compensation du cordon de mesure
Attention ! Dans ce cas, l’objet à tester est mis sous tension pendant
le test.
Afin d’obtenir des résultats corrects lors de la mesure de la résistance du conducteur de
protection, la résistance du cordon de mesure doit être compensée (compensation à zéro).
Appuyez sur la touche de fonction [comp.] (fig. 5) pour afficher le menu de compensation à
zéro. Suivez les instructions présentes à l’écran (fig. 6) :
Fig. 6
La mesure du courant différentiel permet de mesurer la totalité du courant de fuite
d’un objet à tester en additionnant le courant mesuré de tous les conducteurs
actifs (L-N). La mesure du courant différentiel doit être effectuée lorsque l’objet à
tester comporte des prises de terre supplémentaires ou lorsqu’il ne peut pas être
isolé. La mesure directe peut être effectuée lorsque l’objet à tester ne comporte
aucune prise de terre supplémentaire ou lorsqu’il est isolé.
– Raccordez la pointe d’essai/borne
d’essai au cordon de mesure, puis
introduisez le connecteur du cordon
de mesure dans la prise « Sonde »
(fig. 1).
ATTENTION ! Pour mesurer correctement le courant dans le
conducteur de protection, l’objet à tester doit impérativement être
isolé.
– Reliez la pointe d’essai/borne
d’essai au contact de mise à la terre
de la prise de test.
Pour modifier la méthode de mesure, appuyez sur la touche [mesure] du menu de
configuration (voir fig. 5). Le symbole de la ligne de titre est modifié en conséquence :
[DIR.] – mesure directe
Lorsque l’écran affiche le message : « Erreur : Compensation à zero »
et qu’un signal acoustique continu retentit, la résistance du cordon de mesure est supérieure à
2 Ω et ne peut pas être compensée.
[DIF.] – mesure du courant différentiel
6.4 Réglage de la date
Le test de la résistance du conducteur de protection est bloqué.
Le testeur d’appareil permet de régler la date de test. Appuyez sur la touche de
fonction [Date] pour accéder à l’écran d’entrée de la date (fig. 5). L’émulation de
clavier à dix touches permet d’entrer la date sur l’écran tactile (fig. 7). Les formats
possibles sont les suivants : |J.M.AA|, |JJ.MM.AA| et |JJ.MM.AAAA|.
La date entrée est enregistrée à chaque test lors de l’enregistrement des résultats
de mesure et figure également sur l’impression du procès-verbal.
Dans ce cas, vérifiez le cordon de mesure ou remplacez-le par un cordon de plus
faible impédance. En cas de compensation du cordon de mesure, le message
suivant apparaît : « Compensation à zéro OK ».
Appuyez sur la touche [Contin.], puis interrompez seulement la connexion.
Le symbole du succès de la compensation apparaît dans la ligne de titre du menu
de configuration (fig. 5) :
Fig. 7
La date entrée reste
inscrite dans la mémoire du
testeur d’appareil jusqu’à son
remplacement par une autre
date ou sa suppression car le
testeur n’intègre aucune
horloge en temps réel.
6.3 Réglage de la méthode de mesure pour la mesure du courant
dans le conducteur de protection
Le courant dans le conducteur de protection des appareils de classe de protection
I pour lesquels aucune mesure de la résistance d’isolement ne doit ou ne peut être
effectuée doit être mesuré selon la méthode de mesure directe ou la méthode du
courant différentiel. Il peut être établi par mesure directe ou selon la méthode du
courant différentiel ou du courant de fuite fictif. La mesure directe ou la méthode du
courant différentiel doit s’appliquer aux objets à tester qui peuvent seulement être
branchés sur le secteur (voir aussi la section 9.8).
10
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Mise en service
6.5 Réglages spécifiques aux besoins du client
Les fonctions du testeur d’appareil peuvent être adaptées aux spécificités du
client. Son utilisation s’en trouve alors simplifiée.
Ces réglages ne modifient pas la conformité aux normes du testeur.
Pour accéder au menu de paramétrage (Setup), appuyez sur la touche
[setup] du menu de configuration (fig. 5) (voir aussi la section 14, page 44).
6.7 Entrée du nom du contrôleur
Pour entrer le nom ou la désignation du contrôleur, appuyez sur la touche
[contrôl.] du menu de configuration : L’écran affiche un clavier
alphanumérique. La longueur du champ de saisie est égale à 20 caractères
(fig. 10). Les touches [123] et [ABC] permettent respectivement d’activer les
touches numériques et les touches alphabétiques. Le nom entré est
conservé en mémoire même après la mise hors tension du testeur.
Fig. 8
Fig. 10
L’accès à cette
zone de saisie est verrouillé
par un code (fig. 8). Pour
l’obtenir, envoyez-nous un
message à l’adresse :
info@g-mw.de
Le nom saisi est
affecté à chaque test et
figure également dans
l’impression du procèsverbal.
6.6 Modification de la durée d’une opération de contrôle (mode
automatique)
La durée prédéfinie en usine de chaque opération de contrôle est égale à 3 secondes.
Vous pouvez cependant la modifier, notamment si vous avez besoin d’allonger le
délai de mise en circuit d’un objet à tester. Pour cela, appuyez sur la touche
[t. d mes.] du menu de configuration. À l’aide du clavier à 10 touches de l’écran
suivant, entrez un nouveau temps de mesurage (fig. 9).
6.8 Activation du code-barre de commande (ne TG euro 1 und TG euro 1 med)
Il est possible d’affecter le préréglage d’une procédure de contrôle donnée à
un appareil à l’aide d’un code-barre de commande. Ce nombre à trois
chiffres précède le numéro d’identification de l’appareil et est entré par
saisie manuelle ou lecture avec le lecteur de codes-barres (voir le tableau
des codes-barres ou l’impression des codes-barres plus loin). Pour cela,
appuyez sur la touche de fonction [c-code] (voir fig. 11).
Fig. 9
Fig. 11
La plage de réglages
autorisés est comprise entre 3
et 600 secondes.
11
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Mise en service
6.9 Mode expert (ne TG euro 1 und TG euro 1 med)
Le testeur d’appareil possède également un mode expert qui permet à
l’utilisateur avancé de gagner du temps.
6.11 Sélection de la mémoire de données
Pour enregistrer les résultats de mesure, le testeur d’appareil comporte une
mémoire interne (16 Mo) et une carte mémoire (MMC de 128 Mo fournie).
Cette dernière sert à sauvegarder et/ou diffuser les résultats de mesure.
Les cartes SD et MMC d’une capacité comprise entre 256 Mo et 2 Go sont
admises. Insertion de la carte mémoire :
Introduisez la carte mémoire, étiquette vers la gauche, dans l’emplacement
de carte tout en appuyant légèrement jusqu’à son enfichage. Pour la retirer,
appuyez de nouveau sur la carte vers le bas jusqu’au desserrage du
dispositif d’arrêt, puis enlevez-la en la tirant vers le haut.
Fig. 11a
Il le dispense en effet
d’effectuer les validations du
contrôle visuel et le test de
fonction, et de mettre en
marche l’objet à tester au
cours d’une procédure de
contrôle. Pour activer ce
mode, appuyez sur la
touche de fonction [mode]
(fig. 11a).
Attention !
Ne forcez jamais l’insertion de la carte mémoire dans
l’emplacement de carte du testeur d’appareil. Vous risquez de
les endommager tous les deux. Si la carte n’est pas reconnue,
vérifiez qu’elle a été bien insérée.
6.10 Sélection de la langue du menu (uniquement sur TG euro 1 et TG euro 1 med)
Pour sélectionner la langue du menu, appuyez sur la page 2 du menu de
configuration (fig. 12) la touche de fonction [langue], puis sur la touche
appropriée pour la langue du menu dans le menu de base (fig. 11b).
Actuellement, les langues allemand, anglais, français et italien sont
disponibles.
En appuyant sur la touche de fonction [calibr.] la date du dernier
calibrage du testeur d’appareil s’affiche tandis qu’en appuyant sur la touche
de fonction [version] la version actuelle du matériel s’affiche (fig. 12).
Fig. 11b
Les résultats de mesure peuvent être enregistrés soit dans la
mémoire interne, soit sur la carte mémoire.
Dans le menu de configuration (fig. 5), appuyez sur la touche [menu page
2], puis sur la touche de fonction [mémoire] (fig. 12 et 13) pour passer
de la mémoire interne à la carte MMC/SD et inversement.
La ligne de titre affiche alors le symbole correspondant :
– Mémoire interne
Fig. 12
– Carte mémoire multimédia
Fig. 13
12
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Informations générales sur la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638
L’article 4 de la norme DIN VDE 0701-0702 (« Inspection avant réparation,
modification des appareils électriques - Inspection périodique sur les
appareils électrique - Règles générales pour la sécurité de électrique ») en
vigueur depuis juin 2008 stipule expressément :
« En présence d’un appareil non déplaçable sans outillage, raccordé à
l’installation électrique par l’intermédiaire d’un câble de sécurité fixe et dont
l’utilisation conforme exclut la prise en main, l’électrotechnicien chargé des
tests répétitifs doit décider si les dispositions de la section 5 (de la norme
DIN VDE 0701-702) ou celles de la norme DIN VDE 0105-100 doivent
s’appliquer. »
À la différence des contrôles d’entretien, de modification ou de réparation,
les tests répétitifs s’effectuent la plupart du temps sur place. Avant le
contrôle, le matériel doit être débranché du réseau. C’est l’unique manière
de contrôler entièrement un appareil.
Si vous souhaitez entièrement effacer le contenu de la carte mémoire ou de
la mémoire interne, appuyez sur la touche de fonction [effacer] (fig. 12)
dans le menu de configuration (page 2), puis confirmez les messages de
sécurité.
Attention !
La fonction [effacer] supprime définitivement toutes les
données présentes dans la mémoire ou sur la carte mémoire.
Pour copier le contenu de la mémoire interne sur la carte mémoire, utilisez
la touche de fonction [copier interne –> MMC/SD] (fig. 12).
Pour savoir comment lire les résultats de mesure enregistrés et générer un
procès-verbal de test, reportez-vous au manuel d’utilisation du logiciel PC
inclus.
7.
La norme VDE 0701-0702 fixe l’ordre des contrôles suivants :
– Contrôle visuel.
– Test du conducteur de protection.
– Mesure de la résistance d’isolement (si possible, mais par pour les
appareils informatiques).
– Courant dans le conducteur de protection.
– Courant de contact.
– Preuve de la séparation de sécurité du circuit d’alimentation (TBTS
et TBTP).
– Preuve de l’efficacité des autres dispositifs protecteurs.
– Test de fonction.
– Contrôles finaux des étiquettes.
Réalisation de contrôles :
Informations générales sur la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638
Jusqu’en juin 2008, les mesures de maintenance, de réparation et de
modification des appareils pouvant être séparé de l’installation par des
dispositifs d’enfichage devait faire l’objet de contrôles selon la norme DIN
VDE 0701. Quant aux tests répétitifs, ils devaient être effectués
conformément à la norme DIN VDE 0702.
Cette dernière, en vigueur depuis juin 2004, comportait la recommandation
suivante : les appareils électriques, habituellement branchés sur une prise
de courant, mais exceptionnellement raccordés fixement, devaient être
vérifiés selon cette norme. Les modalités d’utilisation, de sollicitation par
l’environnement et de déplacement de l’équipement électrique mobile
constituent les critères décisifs du contrôle et du délai de contrôle.
Fondamentalement, il est impératif d’apprécier le risque supporté par
l’utilisateur en cas de panne.
Les appareils appartenant à une installation fixe sont contrôlés en même
temps que cette dernière selon la norme VDE 0105-100. Il existe cependant
la possibilité de séparer les appareils fixés à une installation et de les
soumettre à des tests répétitifs suivant la norme VDE 0702.
Si la séparation de l’appareil à contrôler de l’installation électrique n’est pas
immédiatement possible, il faut suivre la procédure suivante :
– Contrôle visuel.
– Mesure de la résistance du conducteur de protection des appareils
de classe de protection I et
– Mesure du courant de contact des pièces conductrices touchables
des appareils de classe de protection II et de celles des appareils
de classe de protection I non connectés au conducteur de protection.
13
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Définition des concepts
8.
Réalisation de contrôles : Définition des concepts
Elle permet de mesurer la totalité du courant de fuite d’un objet à tester.
Cette méthode de mesure doit être utilisée lorsque l’objet à tester ne peut
pas être isolé.
8.1 Courant de contact (I B)
Courant pouvant s’écouler vers la terre au travers de la personne
manipulant un appareil (objet à tester) lors du maniement de ce dernier.
La mesure s’effectue entre les pièces conductrices touchables de l’objet à
tester et la terre.
Elle peut être réalisée directement ou par la méthode du courant différentiel.
La mesure directe est applicable lorsque l’objet à tester peut être isolé de la
terre.
Dans tous les autres cas, la méthode du courant différentiel doit être
employée.
La mesure du courant de contact concerne les objets à tester de classe de
protection II à pièces conductrices touchables ou ceux de classe I
comportant des pièces conductrices touchables non reliées au conducteur
de protection.
Voir aussi le circuit de principe de mesure M6 à la page 18.
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
8.3
Courant de fuite d’appareil (I GA)
Courant qui circule du bloc d’alimentation à travers le conducteur de
protection et les pièces conductrices touchables du boîtier et/ou de l’élément
d’application jusqu’à la terre (PE) lorsque les éléments d’application sont
rendus conducteurs par connexion au boîtier (DIN VDE 0751-1/EN 62353,
édition 2008-08)
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
La mesure doit être effectuée dans les deux positions de la fiche
secteur. Le testeur d’appareil réalisant automatiquement l’inversion
de polarité, il n’est pas nécessaire de retirer la fiche secteur, puis
de la retourner.
8.3.1 Courant de fuite fictif (IEA)
Courant qui circulerait à travers les conducteurs actifs interconnectés d’un
appareil (objet à tester) et le conducteur de protection ou les pièces
conductrices touchables à la tension et la fréquence nominales de cet
appareil.
Cette méthode de mesure permet de déterminer le courant de fuite sans
tension d’alimentation. C’est une autre méthode de mesure du courant du
conducteur de protection ou du courant de contact.
Voir aussi les circuits de principe de mesure à la page 19.
8.2 Courant différentiel (I D)
Au sens de la norme DIN VDE 0701-0702, somme des valeurs instantanées
de tous les courants circulant à travers tous les conducteurs actifs au
niveau de raccordement au réseau de l’appareil (objet à tester).
La méthode du courant différentiel est un procédé de mesure qui permet de
déterminer le courant du conducteur de protection ou le courant de contact.
Voir aussi le circuit de principe de mesure M4a à la page 18.
8.3.2 Courant dérivé d’appareil équivalent (I EGA)
Courant dérivé d’appareil déterminé par la méthode de mesure fictive
(nouvelle désignation selon la norme DIN VDE 0751-1/EN 62353, édition
2008-08 : mesure fictive du courant dérivé d’appareil) voir le schéma C4
(page 50).
14
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Définition des concepts
8.3.3 Courant dérivé d’appareil – Mesure fictive
8.3.9 Courant de fuite d’élément d’application – Tension
d’alimentation au niveau de l’élément d’application
Courant dérivé d’appareil déterminé par la méthode de mesure fictive
(ancienne désignation : courant dérivé d’appareil équivalent).
Courant de fuite mesuré par la création d’une tension auxiliaire entre le
conducteur de protection d’alimentation (et les pièces du boîtier) contre les
éléments d’application (ancienne désignation : courant dérivé du patient –
tension d’alimentation au niveau de l’élément d’application).
8.3.4 Courant dérivé équivalent du patient (I EPA)
Courant dérivé du patient déterminé par la méthode de mesure fictive
(nouvelle désignation selon la norme DIN VDE 0751-1/EN 62353, édition
2008-08 : mesure fictive du courant dérivé de l’élément d’application), voir
le schéma C7 (page 51).
8.4
Résistance d’isolement (R ISO)
Résistance ohmique entre des pièces conductrices séparées par des
isolations. La mesure s’effectue entre les pièces actives et le corps, ainsi
que les pièces conductrices touchables présentes et non raccordées au
conducteur de protection.
8.3.5 Courant de fuite d’élément d’application – Mesure fictive
Courant de fuite déterminé par la méthode de mesure fictive (ancienne
désignation : courant dérivé équivalent du patient).
Voir aussi les circuits de principe de mesure à la page 17.
8.3.6 Courant dérivé du patient (I PA)
8.5
Courant circulant de l’élément d’application à travers le patient jusqu’à la
terre ou celui induit chez le patient par une tension externe imprévue qui le
traverse ainsi que l’élément d’application de type F jusqu’à la terre (DIN
VDE 0751-1/EN 62353, édition 2008-08). Dans la version actuelle de cette
norme, la mesure du courant dérivé du patient est remplacée par celle du
courant de fuite d’élément d’application.
Mesures protectrices
Lors de la définition des procédures de contrôles, on n’établit pas de
distinction selon la classe de protection comme jusqu’à présent, mais on
part des mesures protectrices existantes de l’objet à tester dont il faut tester
l’efficacité au niveau de la pièce conductrice touchable correspondante. On
procède alors aux classifications ci-dessous pour le testeur d’appareils :
8.3.7 Courant de fuite d’élément d’application
8.5.1 Appareils équipés d’une borne de mise à la terre (classe de
protection I)
Courant circulant des blocs d’alimentation et des pièces conductrices
touchables vers les éléments d’application.
Les parties actives de l’appareil sont protégées contre tout contact direct par
l’isolation principale. Le raccordement des pièces de boîtier conductrices
touchables au conducteur de protection permet de les inclure dans les
mesures protectrices en cas de contact indirect (protection en cas de défaut)
de l’installation. La mesure du courant dans le conducteur de protection
permet de détecter le courant de défaut.
En outre, l’appareil peut aussi comporter des pièces conductrices
touchables non reliées au conducteur de protection. La mesure du courant
de contact permet en plus de détecter le courant de défaut. L’appareil
possède une borne de mise à la terre (fiche à contact de protection).
8.3.8 Courant dérivé du patient – Tension d’alimentation au niveau
de l’élément d’application
Courant dérivé du patient mesuré par la création d’une tension auxiliaire
entre le conducteur de protection d’alimentation (et les pièces du boîtier)
contre les éléments d’application (nouvelle désignation selon la norme DIN
VDE 0751-1/EN 62353, édition 2008-08 : courant de fuite d’élément
d’application – tension d’alimentation au niveau de l’élément d’application).
15
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Définition des concepts
8.5.2 Appareils non équipés d’une borne de mise à la terre (classe
de protection II)
8.7 Résistance du conducteur de protection (R PE)
Résistance entre les pièces conductrices touchables reliées à la borne de
mise à la terre à des fins de protection et le contact de mise à la terre de la
fiche secteur, du socle connecteur ou le conducteur de protection raccordé
fixement au réseau d’alimentation.
Lors de la mesure de la résistance du conducteur de protection, il faut agiter
le câble de raccordement sur toute sa longueur section par section. Cette
mesure est seulement effectuée pour les appareils de classe de protection I.
Les pièces actives sont séparées par une isolation renforcée ou doublée
(isolation principale et isolation supplémentaire). La protection contre tout
contact direct est ainsi assurée. La protection est également assurée en cas
de contact indirect car un défaut d’isolement est quasiment impossible. Ces
appareils peuvent néanmoins présenter des pièces de boîtier métalliques
touchables. Les appareils de classe de protection II possèdent une fiche
secteur dépourvue de contact de mise à la terre.
Voir aussi le circuit de principe de mesure M1 à la page 17.
8.5.3 Appareils raccordés à des circuits électriques à très basse
tension de protection (classe de protection III)
8.8 Contrôle visuel
Les appareils de classe de protection III sont exclusivement raccordés à
des circuits électriques à très basse tension de protection (TBTS/TBTP).
La protection contre les courants de choc est obtenue par la faiblesse de la
tension et la séparation de sécurité par rapport aux autres circuits
électriques.
Un contrôle visuel de l’appareil fait également partie intégrante d’une
procédure de contrôle selon la norme DIN VDE 0701-0702. Selon cette
dernière, les appareils doivent être soumis à une inspection visuelle afin de
déceler les défauts externes perceptibles (sans les ouvrir) et, dans la
mesure du possible, d’apprécier leur aptitude à l’usage pour leur lieu de
mise en œuvre. Il faut notamment faire attention aux éléments suivants :
8.6
Courant dans le conducteur de protection (I PE)
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–
–
Courant circulant à travers le conducteur de protection des appareils (objets
à tester) de classe de protection I lorsque leur masse est isolée par rapport
à la terre. La mesure directe est applicable lorsque l’objet à tester peut être
isolé de la terre. Dans tous les autres cas, la méthode du courant différentiel
doit être employée (voir la section 6.3, Réglages de base du testeur, page
10).
Voir aussi les circuits de principe de mesure à la page 18.
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
Détériorations du boîtier
Défauts au niveau de la protection antipliage et des décharges de traction
Détériorations externes des câbles de raccordement
Interventions et modifications non autorisées
Signes de surcharge et d’utilisation incorrecte
Bon état des revêtements de protection
Corrosion et encrassement néfastes pour la sécurité
Dégagement des ouvertures de refroidissement
Présence des filtres à air obligatoires
Étanchéité et soupapes de sûreté
Lisibilité des étiquettes de sécurité
Cartouches fusibles conformément aux indications du fabricant
Les défauts externes perceptibles, susceptibles d’entraîner un
risque mécanique ou un risque d’incendie, doivent être
immédiatement réparés.
16
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-VDE 0702/EN 62638 – Définitions normatives
9.
9.3 Mesure de la résistance d’isolement
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702 :
Définitions normatives
La valeur limite est égale à :
Ω pour les appareils de classe de protection I,
1 MΩ
Ω pour les appareils de classe de protection II 1),
2 MΩ
Ω pour les appareils de classe de protection III,
0,25 MΩ
Ω pour les appareils de classe de protection I,
0,3 MΩ
avec éléments de chauffage branchés 2).
La norme fixe l’ordre des contrôles :
9.1 Contrôle visuel
Les objets à tester font l’objet d’un contrôle visuel visant à détecter les
défauts externes perceptibles.
1)
9.2 Mesure de la résistance du conducteur de protection
(appareils de classe de protection I)
2)
La valeur limite est égale à :
0,3 Ω pour les appareils équipés de câbles de raccordement
pouvant atteindre jusqu’à 5 m, plus 0,1 Ω pour chaque 7,5 m
supplémentaire dans une limite maximale de 1,0 Ω cependant.
Circuit de principe de mesure
Résistance du conducteur de protection, classe de protection I, schéma M1
s’applique également aux pièces conductrices touchables des objets à tester de classe de
protection I non raccordés au conducteur de protection.
Lorsque la puissance totale de la résistance d’isolement requise des objets à tester de
classe de protection I comprenant des éléments de chauffage ≥ 3,5 kW n’est pas atteinte,
le test est néanmoins considéré comme étant réussi si le courant dans le conducteur de
protection ne dépasse pas les valeurs limites.
Circuit de principe de mesure
Résistance d’isolement, CAT I, schéma M2
Testeur d’appareil
Prise
´Sonde´
CAT II et III, schéma M3
Testeur d’appareil
Prise
´Sonde´
Prise de test
Prise
´Sonde´
Prise de test
Câble
d’essai
Câble d’essai
Objet à tester
Objet à tester
17
Câble
d’essai
Prise de test
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-VDE 0702/EN 62638 - Définitions normatives
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
9.4.1 Mesure du courant dans le conducteur de protection
(appareils de classe de protection I)
La valeur limite est égale à 3,5 mA.
Courant dans le conducteur de protection – mesure directe, classe de protection I, schéma M5
Pour les objets à tester comportant des éléments de chauffage d’une puissance de
raccordement totale supérieure à 3,5 kW, le courant dans le conducteur de protection
ne doit pas dépasser 1 mA/kW de la puissance calorifique et une valeur maximale de
10 mA. Le courant dans le conducteur de protection peut être mesuré directement par la
méthode du courant de fuite fictif ou par celle du courant différentiel.
Testeur d’appareil
Prise de test
Circuits de principe de mesure
Courant dans le conducteur de protection – méthode du courant de fuite fictif, CAT I, schéma M4a
Testeur d’appareil
Objet à tester
Installation isolée
Prise de test
Courant dans le conducteur de protection – méthode du courant différentiel, CAT I, schéma M6
Testeur d’appareil
Objet à tester
Prise de test
Pour les objets à tester de classe de protection I comprenant des
pièces conductrices touchables non raccordés au conducteur de
protection, une mesure du courant de contact selon la classe de
protection II doit impérativement être réalisée (voir le diagramme 1,
page 20).
Objet à tester
18
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-VDE 0702/EN 62638 - Définitions normatives
9.4.2 Mesure du courant de contact
(appareils de classe de protection II)
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
mesure directe, CAT I, schéma M8b
Testeur d’appareil
Le courant de contact peut être mesuré directement par la méthode du courant de fuite
fictif ou par celle du courant différentiel. Cette mesure doit impérativement être
effectuée en plus pour les appareils de classe de protection I comportant des pièces
conductrices touchables.
Câble d’essai
Circuits de principe de mesure
Courant de contact – méthode du courant de fuite fictif, classe de protection II, schéma M4b
Courant de contact :
mesure directe, CAT II, schéma M8a
Prise de test
Testeur d’appareil
Prise
´Sonde´
Câble d’essai
La valeur limite est égale à 0,5 mA.
Testeur d’appareil
Prise
´Sonde´
Objet à
tester
Prise de test
Prise de test
Prise
´Sonde´
Objet à
tester
Installation isolée
Mesure au niveau de toutes les pièces conductrices touchables de
l’objet à tester qui ne sont pas raccordées au conducteur de protection.
Câble
d’essai
Installation isolée
9.5 Contrôle des étiquettes
La présence des étiquettes de sécurité doit être contrôlée. Le cas échéant,
elles doivent être renouvelées de manière adaptée ou complétées.
Objet à tester
9.6 Test de fonction
À l’issue du test électrique, un test de fonction de l’objet à tester doit être
réalisé. Un test partiel peut suffire.
9.7 Documentation
Le succès du test doit être documenté de manière appropriée. Si un objet à
tester présente un défaut de sûreté, il doit être signalé clairement sur
l’appareil et son exploitant doit en être informé par écrit. Il est recommandé
d’enregistrer les valeurs de mesure et les modifications.
19
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Procédure de contrôle selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638
9.8 Diagramme 1 :
Procédure de contrôle pour les appareils
équipés d’un conducteur de protection
(classe de protection I)
20
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Procédure de contrôle selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638
9.9 Diagramme 2 :
Procédure de contrôle pour les appareils
non équipés d’un conducteur de protection
(classe de protection II)
21
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I)
10. Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil selon la
norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638, exemple 1 : appareils
équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I)
Mise en marche du testeur d’appareil
Raccordez la fiche secteur du testeur d’appareil à une prise de courant de
sécurité correctement raccordée et fonctionnelle. Branchez le testeur
d’appareil sur l’interrupteur d’alimentation. Dans l’écran de mise en marche
(fig. 14), appuyez sur la grande touche. L’écran suivant affiche les
paramètres actuellement définis. Vous pouvez les modifier ou les valider à
l’aide de la touche [contin.] (fig. 15).
Connexion de l’objet à tester
–
Connectez une extrémité du câble d’essai à la prise de sonde du
testeur d’appareil.
–
À l’aide de la pince crocodile, reliez l’autre extrémité du câble d’essai
à une partie métallique de l’objet à tester raccordée au conducteur de
protection. Vérifiez que la pince crocodile soit bien en contact avec la
pièce métallique de l’objet à tester.
–
Connectez la fiche secteur de l’objet à tester à la prise de test du
testeur d’appareil.
–
Branchez l’objet à tester sur l’interrupteur d’alimentation.
Notez qu’il n’y a pas d’horloge en temps réel. La date doit
être entrée ou importée.
Appuyez sur la touche [contin.] pour accéder au menu de base (fig. 16). Ce
menu permet de sélectionner le mode d’appareil de mesure pour pouvoir
effectuer les tests électriques pas à pas à des fins de service, par exemple,
[test pas à pas (serv.)] ou les réglages de base du testeur d’appareil
[configuration] (voir la section 6.1, page 9).
DIN VDE 0701-0702/EN 62638 pour TG uni 1 / TG euro 1
Fig. 15
Fig. 14
Fig. 16
f
f
22
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I)
Entrée du numéro d’identification de l’appareil
Dans le menu de base, appuyez sur la touche de fonction [test d’appareil]
(fig. 16). Une invite de saisie du numéro d’identification de l’appareil
apparaît. Appuyez sur la touche [1/A] pour accéder à l’écran (fig. 17)
d’entrée d’un numéro d’identification de l’appareil à 19 chiffres maximum.
Vous pouvez également l’importer avec le lecteur de codes-barres.
La désignation de l’appareil dans l’écran (fig. 19) suivant ne l’est pas et est
affichée automatiquement pour l’entrée du code-barre. Les touches [1/A] et
[OK] permettent d’accéder à ce menu en cas de saisie manuelle. Si vous
ne souhaitez pas entrer de données, appuyez sur la touche [OK].
Dans le menu de base (fig. 20), appuyez sur la touche de fonction [sel. DIN
VDE 0702-0702].
L’entrée d’un numéro d’identification d’appareil est obligatoire.
Fig. 17
f
uniquement pour TG euro 1 med
f
Fig. 18
Fig. 19
Fig. 20
f
f
23
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I)
Réglages en vue du test
La touche [IEA/IPE] permet de déterminer si la mesure du courant de fuite fictif
doit être appliquée pour mesurer le courant du conducteur de protection ou
le courant de contact.
La touche [RISO o/n] permet de définir si le test de la résistance d’isolement
doit être effectué.
La touche [PE→ 5.0 m] permet de déterminer la longueur du câble de
raccordement de l’objet à tester. Chaque appui sur cette touche augmente la
valeur de 7,5 m.
La valeur limite résultante pour la résistance maximale du conducteur de
protection est visible sur la ligne de valeur limite du tableau ci-dessous.
La figure 21 affiche le menu de base des mesures protectrices de l’objet à
tester. Une fois la mesure protectrice sélectionnée à l’aide de la touche de
fonction [appareil avec PE (CAT I)], vous accédez à l’écran de sélection
« Appareil avec PE » (fig. 22).
–
Fonction [test général] :
la procédure de contrôle comporte toutes les mesures conformément à
la norme VDE 0701-0702/EN 62638.
–
Fonction [test câble] :
permet seulement de mesurer la résistance du conducteur de
protection et la résistance d’isolement.
–
Longueur du câble de raccordement
(du conducteur de protection PE)
maximale
5,0 m
12,5 m
20 m
27,5 m
35 m
42,5 m
50 m
> 50 m
Fonction [app. av. élém. de chauffage] :
La procédure de contrôle comprend toutes les mesures conformément
à la norme VDE 0701-0702/EN 62638 assorties des valeurs limites
fixées par cette dernière pour cette classe d’appareils.
Appuyez sur la touche de fonction [test général] pour accéder au menu
« réglage de la mesure » (fig. 23).
Valeur limite pour la
résistance du conducteur de
protection (RPE)
0,3 Ω
0,4 Ω
0,5 Ω
0,6 Ω
0,7 Ω
0,8 Ω
0,9 Ω
1,0 Ω
La touche de fonction [man/auto] permet de définir si la procédure de
contrôle doit s’effectuer manuellement ou automatiquement.
La ligne de titre (en haut à droite) affiche le paramètre :
m (manuellement) ou a (automatiquement).
Fig. 22
Fig. 21
Fig. 23
f
f
24
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I)
Si l’appareil à tester comporte des pièces conductrices touchables non
raccordées au conducteur de protection, le contrôle du courant de contact
doit être effectué (fig. 26).
Une procédure de contrôle manuelle implique que vous devez
valider chaque opération en appuyant sur la touche OK pour
passer à l’opération suivante.
La procédure de contrôle automatique implique que les opérations
s’enchaînent automatiquement toutes les cinq secondes par
exemple (voir la section 6.6 Réglages de base du testeur
d’appareil), à l’exception de la validation de l’application de la
tension d’alimentation.
Tous les tests suivants supposent la mise sous tension de l’objet à
tester.
Appuyez sur la touche [continuer] pour passer au test de la résistance du
conducteur de protection (fig. 27).
La touche [arrêter] permet de revenir au menu de base. Pour effectuer une
autre procédure, appuyez sur la touche [continuer] (voir aussi le
diagramme 1 de la section 9.8).
10.1 Contrôle visuel
La touche [continuer] permet de passer à l’étape suivante du test, le
contrôle visuel (fig. 24).
Celui-ci doit porter sur le boîtier, le câble de raccordement, les étiquettes et
les diverses pièces. Pour valider les résultats positifs du contrôle visuel,
appuyez sur les touches adéquates pour faire passer l’affichage de
« Non OK » à « OK » (fig. 25).
Notez que le contrôle visuel ne s’affiche pas en mode expert.
Fig. 24
f
Fig. 25
Fig. 26
f
f
25
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I)
10.2 Résistance du conducteur de protection
La valeur limite est égale à :
0,3 Ω pour les appareils équipés de câbles de raccordement
jusqu’à 5 m,
plus 0,1 Ω pour chaque 7,5 m supplémentaire dans une limite
maximale de 1,0 Ω cependant (voir aussi le tableau de la page 24).
10.3 Résistance d’isolement (à comparer à la section 10.41)
La valeur limite est égale à :
1,0 MΩ (classe de protection I)
2,0 MΩ pour les pièces conductrices touchables non raccordées
au conducteur de protection (classe de protection I)
0,3 MΩ pour les appareils de classe de protection I
comportant des éléments de chauffage branchés ≥ 3,5 kW *)
La touche [contin.] permet de passer au premier test électrique, la
résistance du conducteur de protection (PE) (fig. 27).
La valeur mesurée apparaît en gros caractères au centre de l’écran.
*) Lorsque la puissance totale de la résistance d’isolement requise des appareils de classe de
protection I comprenant des éléments de chauffage ≥ 3,5 kW n’est pas atteinte, l’appareil est
néanmoins considéré comme conforme si le courant dans le conducteur de protection ne
dépasse pas les valeurs limites (réglage sur le testeur – classe de protection : Ie).
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure est
en cours (les valeurs de mesure sont en cours de détermination). La
touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la mesure a été calculée.
Si vous avez sélectionné une procédure de contrôle avec résistance
d’isolement lors du réglage de la mesure, l’écran de mesure de la
résistance d’isolement apparaît une fois que vous avez appuyé sur la
touche [OK] (fig. 29). Outre la valeur mesurée, l’intensité de la tension de
test est également affichée (mini. 500 V DC).
La valeur limite « VL » correspondante et le courant de test momentané (+)
sont également affichés. La touche [aide] permet d’accéder à l’écran d’aide.
Un circuit de principe de mesure semblable à celui reproduit dans ce mode
d’emploi et un bref texte d’aide s’affichent. L’utilisation de la touche [arrêter]
vous ramène à l’écran de mesure. Au cours de l’étape suivante, l’inversion
de polarité du courant de test (–) est effectuée, puis la résistance du
conducteur de protection est une nouvelle fois mesurée.
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure est
en cours (les valeurs de mesure sont en cours de détermination). La
touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la mesure a été calculée.
Un écran d’aide avec un circuit de principe de mesure et un texte d’aide est
également disponible.
Lors de la mesure, vous devez agiter le câble de raccordement
sur toute sa longueur section par section afin de détecter les
conducteurs cassés ou les mauvaises positions.
l’inversion de polarité du courant de test
Fig. 29
Fig. 28
Fig. 27
f
f
26
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 - Appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I)
10.4.1
Courant dans le conducteur de protection
(courant de fuite fictif)
La valeur limite est égale à :
3,5 mA (classe de protection I).
Pour les appareils comportant des éléments de chauffage d’une
puissance totale supérieure à 3,5 kW, le courant dans le
conducteur de protection ne doit pas dépasser 1 mA/kW de la
puissance calorifique et une valeur maximale de 10 mA.
10.4.2
La touche [OK] permet d’accéder à l’écran de mesure « courant PE » (selon
la méthode du courant de fuite fictif).
Outre la valeur mesurée, la valeur limite correspondante est aussi de
nouveau affichée (fig. 30).
Courant dans le conducteur de protection
(à comparer à la section 10.41)
La valeur limite est égale à :
3,5 mA (classe de protection I).
Pour les appareils comportant des éléments de chauffage d’une
puissance totale supérieure à 3,5 kW, le courant dans le
conducteur de protection ne doit pas dépasser 1 mA/kW de la
puissance calorifique et une valeur maximale de 10 mA.
Si vous avez sélectionné une procédure de contrôle sans résistance
d’isolement lors du réglage de la mesure, le testeur d’appareil passe à la
mesure du courant dans le conducteur de protection (les sections 3 –
résistance d’isolement - et 4a - courant de fuite fictif - ne s’appliquent pas).
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
Fig. 30
Une fois que vous avez validé avec la touche [OK], un message
d’avertissement d’application de la tension d’alimentation apparaît (fig. 31).
f
Fig. 32
Fig. 31
f
Fig. 33
f
f
27
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I)
10.5 Test de fonction
Après avoir validé en appuyant sur la grande touche, l’écran de mesure du
courant dans le conducteur de protection apparaît et la tension d’alimentation
est appliquée. L’objet à tester se met en marche.
La valeur mesurée est visible au centre de l’écran tandis qu’à droite de
celle-ci, la valeur limite correspondante est affichée (fig. 32).
Appuyez sur la touche [OK] pour accéder au menu « Test de fonction ».
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure est
en cours (les valeurs de mesure sont en cours de détermination). La
touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la mesure a été calculée.
Avant l’application de la tension d’alimentation, l’écran affiche
éventuellement un message d’avertissement supplémentaire. La procédure
de contrôle automatique s’arrête pour ne reprendre qu’après une nouvelle
pression sur la touche (fig. 35).
clignote pour indiquer l’application de la tension
Le symbole
d’alimentation.
La touche [aide] permet également ici d’afficher l’écran d’aide.
Lorsque vous appuyez sur la touche [OK], l’inversion de polarité de la
fiche secteur de l’objet à tester est effectuée automatiquement (fig. 33).
Une pause de commutation sert à arrêter les éventuels moteurs en service.
Vous êtes ensuite de nouveau averti de l’application de la tension
d’alimentation. Après validation avec la touche [OK], la tension
d’alimentation est rétablie et la mesure du courant dans le conducteur de
protection reprend.
Après avoir appuyé sur la touche pour confirmer l’activation du test de
fonction, le testeur d’appareil affiche l’écran « test de fonction » (fig. 36).
La tension d’alimentation momentanée, le courant d’utilisation, la puissance
active, la puissance apparente, la puissance réactive, le facteur de
puissance et la fréquence du secteur apparaissent à l’écran.
10.6 Contrôle des étiquettes
Les valeurs affichées lors du test de fonction doivent être maintenant
comparées aux données sur la plaque signalétique de l’objet à tester.
Pour choisir la méthode de mesure du courant dans le conducteur
de protection, voir la section 6.3 Réglage de la méthode de mesure
pour la mesure du courant dans le conducteur de protection.
Fig. 34
Fig. 35
Fig. 36
f
f
28
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I)
10.7 Documentation
L’identification de l’appareil peut être lue sur l’étiquette à code-barre
à l’aide du lecteur de codes-barres facultatif.
Pour cela, connectez le connecteur du lecteur de codes-barres au
port RS232 du testeur d’appareil en le vissant à fond avant la mise
en service de ce dernier.
Après avoir appuyé sur la touche [OK], l’écran « résultat du test » (fig. 37)
apparaît.
Il affiche tous les résultats des mesures accompagnés des valeurs limites
correspondantes.
Lorsque les résultats de la mesure des grandeurs électriques, du contrôle
visuel et du test de fonction sont corrects, le message suivant apparaît :
« Test OK ».
En cas d’échec du test, le message suivant apparaît : « Test non OK ».
Vous pouvez maintenant arrêter le test en utilisant la touche [arrêter] (afin de
revenir à l’écran « réglage de la mesure ») ou appuyer sur la touche
[continuer] pour accéder au « menu de mémoire ».
Le « menu de mémoire » (fig. 38) vous permet de valider les paramètres
suivants ou de les modifier par la suite : numéro d’identification de
l’appareil, désignation, nom du contrôleur, date et numéro de client.
Symbole du paramètre de la mémoire :
En outre, il permet aussi de changer d’emplacement d’enregistrement : de la
mémoire interne sur la carte SD/MMC ou inversement. Un symbole indique
le paramètre actif dans la ligne de titre du menu de mémoire.
Fig. 37
– mémoire interne
– carte mémoire MMC/SD
Fig. 38
Fig. 39
f
f
f
29
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I)
Lorsque vous confirmez les données entrées avec la touche [mémoriser],
un bref message signalant leur enregistrement, « Données ont été
mémorisées. », apparaît et l’affichage change (fig. 39).
En cas d’entrée d’un numéro d’identification déjà employé, les données sont
jointes à ce numéro sous forme de nouveau test.
Une fois les données enregistrées, l’écran affiche le menu d’entrée du
numéro d’identification. Le testeur d’appareil est alors prêt pour un autre test
(fig. 40).
Consigne générale
Chaque opération de contrôle au cours de laquelle l’objet à tester est mis
sous tension est limitée dans le temps pour des raisons de sécurité.
La durée maximale de cette opération est égale à 5 minutes environ. Cela
signifie que l’état du testeur d’appareil pendant lequel l’objet à tester est
alimenté n’excède pas 5 minutes environ.
À l’issue de ce délai, la tension d’alimentation est coupée et un
message correspondant apparaît alors à l’écran.
À ce moment là, vous pouvez poursuivre le test à l’aide de la touche
[contin.] ou l’arrêter avec la touche [arrêter].
Les résultats du test peuvent être enregistrés sur un PC à l’aide du logiciel
PC fourni ou être directement imprimés sur un procès-verbal de test. Pour
cela, établissez la connexion* USB entre le testeur d’appareil et le PC avec
le câble USB fourni ou copiez directement les données enregistrées de la
carte mémoire sur le PC avec un lecteur de cartes.
Pour connaître la procédure sur PC, reportez-vous au manuel d’utilisation
du logiciel PC.
* Éteignez le testeur d’appareil, rallumez-le et laissez-le sur l’écran du message de mise en
marche (fig. 41). Raccordez le câble USB. Le testeur d’appareil est automatiquement reconnu
par Windows® comme un support de données amovible. La mémoire interne correspond à la
lettre du premier lecteur libre, la carte mémoire à celle du second lecteur libre.
DIN VDE 0701-0702/EN 62638 pour TG uni 1 / TG euro 1
Fig. 40
Fig. 41
Fig. 42
f
30
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II)
11. Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil selon la
norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638, exemple 2 : appareils non
équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II)
Appuyez sur la touche [contin.] pour accéder au menu de base (fig. 43).
Ce menu permet de sélectionner le mode d’appareil de mesure (touche [test
pas à pas (serv.)]) ou les réglages de base du testeur d’appareil (touche
[configuration]) (voir la section 6.1, page 9).
Connexion de l’objet à tester
–
Connectez une extrémité du câble d’essai à la prise de sonde du
testeur d’appareil.
–
À l’aide de la pince crocodile, reliez l’autre extrémité du câble d’essai
à une partie conductrice touchable du boîtier de l’objet à tester. Vérifiez
que la pince crocodile soit bien en contact.
–
Connectez la fiche secteur de l’objet à tester à la prise de test du
testeur d’appareil.
–
Branchez l’objet à tester sur l’interrupteur d’alimentation.
Entrée du numéro d’identification de l’appareil
Dans le menu de base, appuyez sur la touche de fonction [test d’appareil]
(fig. 43). Une invite de saisie du numéro d’identification de l’appareil
apparaît. Appuyez sur la touche [1/A] pour accéder à l’écran d’entrée d’un
numéro d’identification de l’appareil à 19 chiffres maximum. Vous pouvez
également l’importer avec le lecteur de codes-barres.
L’entrée d’un numéro d’identification d’appareil est obligatoire.
La désignation de l’appareil dans l’écran (fig. 46) suivant ne l’est pas et est
affichée automatiquement pour l’entrée du code-barre. Les touches [1/A] et
[OK] permettent d’accéder à ce menu en cas de saisie manuelle. Si vous
ne souhaitez pas entrer de données, appuyez sur la touche [OK].
Mise en marche du testeur d’appareil
Raccordez la fiche secteur du testeur d’appareil à une prise de courant de
sécurité correctement raccordée et fonctionnelle. Branchez le testeur
d’appareil sur l’interrupteur d’alimentation. Dans l’écran de mise en marche
(fig. 41), appuyez sur la grande touche. L’écran suivant affiche les
paramètres actuellement définis. Vous pouvez les modifier ou les valider à
l’aide de la touche [contin.] (fig. 42).
Notez qu’il n’y a pas d’horloge en temps réel. La date doit être
entrée ou importée.
Fig. 43
f
Fig. 45
Fig. 44
f
f
31
f
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II)
Réglages en vue du test
La figure 47 affiche le menu de base des mesures protectrices de l’objet à
tester. Une fois la mesure protectrice sélectionnée à l’aide de la touche de
fonction [appareil sans PE (CAT II)], vous accédez au menu « réglage de la
mesure » (fig. 48).
Une procédure de contrôle manuelle implique que vous devez
valider chaque opération en appuyant sur la touche OK pour
passer à l’opération suivante.
La procédure de contrôle automatique implique que les opérations
s’enchaînent automatiquement toutes les cinq secondes par
exemple (voir la section 6.6 Réglages de base du testeur
d’appareil), à l’exception de la validation de l’application de la
tension d’alimentation.
La touche [IEA/IPE] permet de déterminer si la mesure du courant de fuite fictif
doit être appliquée pour mesurer le courant de contact.
La touche [RISO o/n] permet de définir si le test de la résistance d’isolement
doit être effectué.
La touche [arrêter] permet de revenir au menu de base. Pour effectuer une
autre procédure, appuyez sur la touche [continuer] (voir aussi le
diagramme 1 de la section 9.8).
La touche de fonction [man/auto] permet de définir si la procédure de
contrôle doit s’effectuer manuellement ou automatiquement.
La ligne de titre (en haut à droite) affiche le paramètre :
m (manuellement) ou a (automatiquement).
Fig. 46
Fig. 48
Fig. 47
f
f
32
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II)
11.1 Contrôle visuel
Tous les tests suivants supposent la mise sous tension de l’objet à
tester.
La touche [continuer] permet de passer à l’étape suivante du test, le
contrôle visuel (fig. 50).
Appuyez sur la touche [continuer] pour passer au test de la résistance
d’isolement (fig. 53).
Celui-ci doit porter sur le boîtier, le câble de raccordement, les étiquettes et
les diverses pièces. Pour valider les résultats positifs du contrôle visuel,
appuyez sur les touches adéquates pour faire passer l’affichage de « Non
OK » à « OK » (fig. 51).
Notez que le contrôle visuel ne s’affiche pas en mode expert.
Fig. 49
f
Fig. 51
Fig. 50
f
f
33
f
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II)
11.2
Résistance d’isolement
La valeur limite est égale à :
2,0 MΩ (classe de protection II)
11.3
Si vous avez sélectionné une procédure de contrôle avec résistance
d’isolement lors du réglage de la mesure, l’écran de mesure de la
résistance d’isolement apparaît une fois que vous avez appuyé sur la
touche [contin.] (fig. 53). Outre la valeur mesurée, l’intensité de la tension
de test est également affichée (mini. 500 V DC).
Courant de contact (courant de fuite fictif)
La valeur limite est égale à :
0,5 mA
Cette mesure doit impérativement être effectuée en plus pour les
appareils de classe de protection I comportant des pièces
conductrices touchables non raccordées au conducteur de
protection.
Appuyez sur la touche [OK] pour accéder à l’écran « courant de contact ».
La mesure est effectuée selon le principe du courant de fuite fictif (s’il a été
sélectionné). Outre la valeur mesurée, la valeur limite correspondante est
aussi de nouveau affichée (fig. 54).
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination). La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la
mesure a été calculée.
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination). La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la
mesure a été calculée.
Appuyez sur la touche [aide] pour accéder à un écran d’aide comportant un
circuit de principe de mesure et un texte d’aide.
Un écran d’aide est également accessible à l’aide de la touche [aide].
Attention !
Lors d’une procédure de contrôle sans résistance
d’isolement, le testeur d’appareil mesure le courant de
contact après application de la tension d’alimentation
(directement ou selon la méthode du courant différentiel).
Fig. 52
Fig. 53
Fig. 54
f
f
34
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II)
11.3.1
Courant de contact (direct ou courant différentiel)
La valeur limite est égale à :
0,5 mA
Cette mesure doit impérativement être effectuée en plus pour les
appareils de classe de protection I comportant des pièces
conductrices touchables non raccordées au conducteur de
protection.
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination).La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la
mesure a été calculée
clignote pour indiquer l’application de la tension
Le symbole
d’alimentation.
La touche [aide] permet également ici d’afficher l’écran d’aide.
Si vous avez sélectionné une procédure de contrôle sans résistance
d’isolement lors du réglage de la mesure, le testeur d’appareil passe à la
mesure du courant de contact (les sections 11.2 – résistance d’isolement et 11.3a - courant de contact/courant de fuite fictif – ne s’appliquent pas).
Lorsque vous appuyez sur la touche [OK], une inversion de polarité de
la fiche secteur de l’objet à tester est effectuée automatiquement (fig. 57).
Une pause de commutation sert ici à arrêter les éventuels moteurs en
service. Vous êtes ensuite de nouveau averti de l’application de la tension
d’alimentation. Après validation en appuyant sur la touche, la tension
d’alimentation est rétablie et la mesure du courant de contact reprend.
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
Une fois que vous avez validé avec la touche [contin.], un message
d’avertissement d’application de la tension d’alimentation apparaît (fig. 55).
Après avoir validé en appuyant sur la grande touche, l’écran de mesure du
courant de contact apparaît et la tension d’alimentation est appliquée.
L’objet à tester se met en marche.
La valeur mesurée est visible au centre de l’écran tandis qu’à droite de
celle-ci, la valeur limite correspondante est affichée (fig. 56).
Fig. 55
f
Pour choisir la méthode de mesure du courant de contact, voir la
section 6.3 Réglage de la méthode de mesure pour la mesure du
courant dans le conducteur de protection.
Fig. 56
Fig. 57
f
f
35
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II)
11.4 Test de fonction
11.6 Documentation
Appuyez sur la touche [OK] pour accéder au menu « test de fonction ». Un
test de fonction de l’objet à tester est alors effectué (fig. 58).
Après avoir appuyé sur la touche [OK], l’écran « résultat du test » apparaît.
Il affiche tous les résultats des mesures accompagnés des valeurs limites
correspondantes (fig. 61).
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test de
fonction.
Lorsque les résultats de la mesure des grandeurs électriques, du contrôle
visuel et du test de fonction sont corrects, le message suivant apparaît :
« Test OK ».
En cas d’échec du test, le message suivant apparaît :
« Test non OK ».
Avant l’application de la tension d’alimentation, l’écran affiche
éventuellement un message d’avertissement supplémentaire. La procédure
de contrôle automatique s’arrête pour ne reprendre qu’après une nouvelle
pression sur la touche (fig. 59).
Après avoir appuyé sur la touche pour confirmer l’application de la tension
d’application, le testeur d’appareil affiche l’écran « test de fonction » (fig. 60).
La tension d’alimentation momentanée, le courant d’utilisation, la puissance
active, la puissance apparente, la puissance réactive, le facteur de
puissance et la fréquence du secteur apparaissent à l’écran.
Vous pouvez maintenant arrêter le test en utilisant la touche [arrêter] (afin de
revenir à l’écran « réglage de la mesure ») ou appuyer sur la touche
[continuer] pour accéder au « menu de mémoire ».
11.5 Contrôle des étiquettes
Les valeurs affichées lors du test de fonction doivent être maintenant
comparées aux données sur la plaque signalétique de l’objet à tester.
Fig. 58
Fig. 59
Fig. 60
f
f
36
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II)
Le « menu de mémoire » (fig. 62) vous permet de valider les paramètres
suivants ou de les modifier par la suite : numéro d’identification de
l’appareil, désignation, nom du contrôleur, date et numéro de client.
En outre, il permet aussi de changer d’emplacement d’enregistrement : de la
mémoire interne sur la carte SD/MMC ou inversement.
Un symbole indique le paramètre actif dans la ligne de titre du menu de
mémoire.
Les résultats du test peuvent être enregistrés sur un PC à l’aide du logiciel
PC fourni ou être directement imprimés sur un procès-verbal de test. Pour
cela, établissez la connexion* USB entre le testeur d’appareil et le PC avec
le câble USB fourni ou transférez directement les données enregistrées de
la carte mémoire sur le PC avec un lecteur de cartes.
Pour connaître la procédure sur PC, reportez-vous au manuel d’utilisation
du logiciel PC.
L’identification de l’appareil peut être lue sur l’étiquette à code-barre
à l’aide du lecteur de codes-barres facultatif. Pour cela, connectez
le connecteur du lecteur de codes-barres au port RS232 du testeur
d’appareil en le vissant à fond avant la mise en service de ce
dernier.
* Éteignez le testeur d’appareil, rallumez-le et laissez-le sur l’écran du message de mise en
marche (fig. 41). Raccordez le câble USB. Le testeur d’appareil est automatiquement reconnu
par Windows® comme un support de données amovible. La mémoire interne correspond à la
lettre du premier lecteur libre, la carte mémoire à celle du second lecteur libre.
Consigne générale
Chaque opération de contrôle au cours de laquelle l’objet à tester est mis
sous tension est limitée dans le temps pour des raisons de sécurité.
La durée maximale de cette opération est égale à 5 minutes environ. Cela
signifie que l’état du testeur d’appareil pendant lequel l’objet à tester est
alimenté n’excède pas 5 minutes environ.
À l’issue de ce délai, la tension d’alimentation est coupée et un
message correspondant apparaît alors à l’écran.
À ce moment là, vous pouvez poursuivre le test à l’aide de la touche
[contin.] ou l’arrêter avec la touche [arrêter].
Lorsque vous confirmez les données entrées avec la touche [mémoriser],
un bref message signalant leur enregistrement, « données ont été
mémorisées. », apparaît et l’affichage change (fig. 63).
En cas d’entrée d’un numéro d’identification déjà employé, les données sont
jointes à ce numéro sous forme de nouveau test. Une fois les données
enregistrées, l’écran affiche le menu d’entrée du numéro d’identification. Le
testeur d’appareil est alors prêt pour un autre test (fig. 63).
Symbole du paramètre de la mémoire :
- mémoire interne
- carte mémoire MMC/SD
Fig. 61
Fig. 63
Fig. 62
f
f
f
37
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Contrôle des câbles
Mise en marche du testeur d’appareil
12. Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil selon la norme
DIN VDE 0701-0702/EN 62638, exemple 3 : contrôle des câbles
Raccordez la fiche secteur du testeur d’appareil à une prise de courant de
sécurité correctement raccordée et fonctionnelle. Branchez le testeur
d’appareil sur l’interrupteur d’alimentation. Dans l’écran de mise en marche
(fig. 64), appuyez sur la grande touche. L’écran suivant affiche les
paramètres actuellement définis. Vous pouvez les modifier ou les valider à
l’aide de la touche [contin.] (fig. 65).
Connexion de l’objet à tester
– Connectez une extrémité du câble d’essai à la prise de sonde du
testeur d’appareil.
– Connectez la fiche secteur du câble à tester (par exemple un câble de
raccordement avec connecteur pour appareils de faible puissance) à la
prise de test du testeur d’appareil.
– À l’aide de l’adaptateur pour appareils de faible puissance si
nécessaire, reliez l’autre extrémité du câble d’essai à l’extrémité du
conducteur de protection du câble à contrôler.
Notez qu’il n’y a pas d’horloge en temps réel.
La date doit être entrée ou importée !
Appuyez sur la touche [contin.] pour accéder au menu de base (fig. 66).
Ce menu permet de sélectionner le mode d’appareil de mesure pour
pouvoir effectuer les tests électriques pas à pas à des fins de service, par
exemple, [test pas à pas (serv.)] ou les réglages de base du testeur
d’appareil [Configuration] (voir la section 6.1, page 9).
Fig. 65
Fig. 64
Fig. 66
f
f
38
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Contrôle des câbles
Entrée du numéro d’identification de l’appareil
L’entrée d’un numéro d’identification d’appareil est obligatoire.
Dans le menu de base, appuyez sur la touche de fonction [test d’appareil]
(fig. 66). Une invite de saisie du numéro d’identification de l’appareil
apparaît. Appuyez sur la touche [1/A] pour accéder à l’écran d’entrée d’un
numéro d’identification de l’appareil à 19 chiffres maximum (fig. 67).
Vous pouvez également l’importer avec le lecteur de codes-barres.
Fig. 68
Fig. 67
f
La désignation de l’appareil dans l’écran (fig. 69) suivant ne l’est pas et est
affichée automatiquement pour l’entrée du code-barre. Les touches [1/A] et
[OK] permettent d’accéder à ce menu en cas de saisie manuelle.
Si vous ne souhaitez pas entrer de données, appuyez sur la touche [OK].
Fig. 69
f
f
f
39
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Contrôle des câbles
Réglages en vue du test
La figure 71 affiche le menu de base des mesures protectrices. Pour le
câble à contrôler, par exemple avec un connecteur pour appareils de faible
puissance (conducteur de protection présent), sélectionnez le paramètre
[appareil avec PE (CAT I)], puis [test câble] – fig. 71 et 72. Vous accédez
ensuite au menu « réglage de la mesure » (fig. 72a).
12.1 Contrôle visuel
La touche [continuer] permet de passer à l’étape première du test, le
contrôle visuel (fig. 73).
Celui-ci doit porter sur le câble à contrôler, les étiquettes et les diverses pièces.
Pour valider les résultats positifs du contrôle visuel, appuyez sur les touches
adéquates pour faire passer l’affichage de „ Non OK „ à „ OK „ (fig. 74).
La touche de fonction [man/auto] permet de définir si la procédure de
contrôle doit s’effectuer manuellement ou automatiquement.
La ligne de titre (en haut à droite) affiche le paramètre :
m (manuellement) ou a (automatiquement).
Notez que : la fonction de contrôle visuel est absente de la
procédure de contrôle lorsque le testeur d’appareil est en mode
expert.
Appuyez sur la touche [continuer] pour passer au test de la résistance du
conducteur de protection (fig. 75).
Une procédure de contrôle manuelle implique que vous devez
valider chaque opération en appuyant sur la touche OK pour
passer à l’opération suivante.
La procédure de contrôle automatique implique que les opérations
s’enchaînent automatiquement toutes les cinq secondes par
exemple (voir la section 6.6 Réglages de base du testeur
d’appareil), à l’exception de la validation de l’application de la
tension d’alimentation.
f
Fig. 22
La touche [arrêter] permet de revenir au menu de base.
Pour effectuer une autre procédure, appuyez sur la touche [continuer] (voir
aussi le diagramme 1 de la section 9.8).
Fig. 72
Fig. 71
f
40
f
Fig. 70
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Contrôle des câbles
12.2 Résistance du conducteur de protection
La valeur limite est égale à :
0,3 Ω pour les câbles jusqu’à 5 m, plus 0,1 Ω pour tous les 7,5 m
supplémentaires dans une limite maximale de 1,0 Ω
(voir aussi le tableau de la page 24).
Lors de la mesure, vous devez agiter le câble de raccordement à
contrôler sur toute sa longueur section par section afin de détecter
les conducteurs cassés ou les mauvaises positions.
12.3 Résistance d’isolement
La valeur limite est égale à :
1 MΩ (comme pour la classe de protection I)
La touche [continuer] permet de passer au premier test électrique, la
résistance du conducteur de protection (PE) (fig. 75).
La valeur mesurée apparaît en gros caractères au centre de l’écran.
Appuyez sur la touche [continuer] pour afficher l’écran de mesure de la
résistance d’isolement (fig. 76).
Outre la valeur mesurée, l’intensité de la tension d’essai est également
affichée (mini. 500 V DC).
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination).
La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la mesure a été
calculée.
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination). La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la
mesure a été calculée.
La valeur limite „ VL „ correspondante et le courant de test momentané (+)
sont également affichés.
La touche [aide] permet d’accéder à l’écran d’aide. Un circuit de principe de
mesure semblable à celui reproduit dans ce mode d’emploi et un bref texte
d’aide s’affichent. L’utilisation de la touche [arrêter] vous ramène à l’écran
de mesure.
Au cours de l’étape suivante, l’inversion de polarité du courant de test (–)
est effectuée, puis la résistance du conducteur de protection est une
nouvelle fois mesurée.
Fig. 73
f
Un écran d’aide avec un circuit de principe de mesure et un texte d’aide est
également disponible.
Fig. 75
Fig. 74
f
f
41
f
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Contrôle des câbles
12.4 Documentation
Après avoir appuyé sur la touche [OK], l’écran « résultat du test » apparaît.
Il affiche tous les résultats des mesures accompagnés des valeurs limites
correspondantes (fig. 77).
Lorsque vous confirmez les données entrées avec la touche [mémoriser],
un bref message signalant leur enregistrement, « données ont été
mémorisées. », apparaît et l’écran d’entrée du numéro d’identification d’un
autre test apparaît.
En cas d’entrée d’un numéro d’identification déjà employé, les données sont
jointes à ce numéro sous forme de nouveau test. Une fois les données
enregistrées, l’écran affiche le menu d’entrée du numéro d’identification. Le
testeur d’appareil est alors prêt pour un autre test (fig. 67).
Lorsque les résultats de la mesure des grandeurs électriques, du contrôle
visuel et du test de fonction sont corrects, le message suivant apparaît :
« test OK ».
En cas d’échec du test, le message suivant apparaît :
« test non OK ».
Les résultats du test peuvent être enregistrés sur un PC à l’aide du logiciel
PC fourni ou être directement imprimés sur un procès-verbal de test. Pour
cela, établissez la connexion* USB entre le testeur d’appareil et le PC avec
le câble USB fourni ou copiez directement les données enregistrées de la
carte mémoire sur un PC équipé d’un lecteur de cartes.
Vous pouvez maintenant arrêter le test en utilisant la touche [arrêter] (afin de
revenir à l’écran « réglage de la mesure ») ou appuyer sur la touche
[continuer] pour accéder au « menu de mémoire ».
Le « menu de mémoire » (fig. 78) vous permet de valider les paramètres
suivants ou de les modifier par la suite : numéro d’identification de
l’appareil, désignation, nom du contrôleur, date et numéro de client.
En outre, il permet aussi de changer d’emplacement d’enregistrement : de la
mémoire interne sur la carte SD/MMC ou inversement. Un symbole indique
le paramètre actif dans la ligne de titre du menu de mémoire.
Pour connaître la procédure sur PC, reportez-vous au manuel d’utilisation
du logiciel PC.
* Éteignez le testeur d’appareil, rallumez-le et laissez-le sur l’écran du message de mise en
marche (fig. 41). Raccordez le câble USB. Le testeur d’appareil est automatiquement reconnu
par Windows® comme un support de données amovible. La mémoire interne correspond à la
lettre du premier lecteur libre, la carte mémoire à celle du second lecteur libre.
L’identification de l’appareil peut être lue sur l’étiquette à code-barre
à l’aide du lecteur de codes-barres facultatif. Pour cela, connectez
le connecteur du lecteur de codes-barres au port RS232 du testeur
d’appareil en le vissant à fond avant la mise en service de ce
dernier.
Fig. 76
Fig. 77
Fig. 78
f
f
42
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-VDE 0702/EN 62638 – Exemples de codes-barres de commande
13. Exemples de codes-barres de commande
Code-barre de
commande
Pour connaître la liste complète des codes-barres de commande,
reportez-vous au feuillet complémentaire.
Code-barre
Paramètre
Signification
100
*100*
RPE < 0,3 Ω
RPE, RISO, IEA, avec test de fonction
108
*108*
RPE < 0,3 Ω
RPE, RISO (VL : 0,3 MΩ), IEA (VL : 1mA/kW), appareil avec éléments de chauffage > 3,5 kW,
avec test de fonction
124
*124*
RPE < 0,3 Ω
RPE, RISO, courant dans le conducteur de protection, sans test de fonction (*)
140
*140*
RPE < 0,3 Ω
RPE, sans RISO, avec courant dans le conducteur de protection, sans test de fonction (*)
156
*156*
RPE < 0,3 Ω
RPE, sans RISO, avec courant dans le conducteur de protection et courant de contact, sans test de
fonction (*)
Classe de
protection I
Classe de
protection II
172
*172*
RPE, RISO, avec test de fonction
173
*173*
RISO, avec courant de contact, sans test de fonction (*)
174
*174*
Sans RISO, avec courant de contact, sans test de fonction (*)
(*) en mode expert, le test de fonction est toujours effectué (hormis classe de protection III)
43
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Procédure de contrôle spéciale
14. Réalisations de contrôles avec le testeur d’appareil
selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Réglages
spécifiques aux besoins du client (pas á la norme DIN VDE 0751/EN 62353)
L’exemple suivant porte sur le réglage d’un test selon la norme DIN VDE
0701-0702/EN 62638 sous forme de test répétitif suivant la méthode de
mesure du courant différentiel, avec conducteur de protection (classe de
protection I), sans résistance d’isolement et avec test de fonction.
L’accès à cette zone de saisie est verrouillé par un code (fig. 81).
Pour l’obtenir, envoyez-nous un message à l’adresse :
info@g-mw.de.
Les réglages sont effectués dans le menu de configuration (voir les figures
79 à 90).
Lorsque plusieurs tests doivent être effectués avec un réglage identique du
testeur d’appareil, il est possible de le préprogrammer pour une série de
tests (voir aussi la section 6.8).
Fig. 81
Fig. 80
Fig. 79
f
f
44
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme DIN VDE 0701-0702/EN 62638 – Procédure de contrôle spéciale
Fig. 82
Fig. 83
Fig. 84
f
f
f
f
Fig. 85
Fig. 86
Fig. 87
f
f
Nouvelle disponibilité du testeur d’appareil – Début des tests
f
Fig. 88
Fig. 89
Fig. 90
f
f
45
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353 – Définitions normatives
15. Réalisation de contrôles selon la norme
DIN VDE 0751-1/EN 62353 :
Définitions normatives
La norme DIN VDE 0751-1/EN 62353 s’applique aux contrôles des
appareils ou des systèmes électriques médicaux ou des pièces de ces
appareils ou systèmes conformes à la norme DIN EN 60601-1 (VDE 0750
Partie 1) avant leur mise en service, inspection, entretien et lors des tests
répétitifs afin d’en évaluer la sûreté. Pour les appareils non conçus selon la
norme DIN EN 60601-1 (VDE 0750 Partie 1), cette norme peut logiquement
s’appliquer en tenant compte des normes de sécurité de fabrication
appropriées.
(extrait de la norme DIN VDE 0751-1:2001-10, section 1.1)
15.1 Généralités
Ces contrôles doivent être effectués par du personnel qualifié. Cette
qualification doit englober la formation, les connaissances et l’expérience
techniques, ainsi que la connaissance des normes applicables et des
dispositions locales.
Le personnel amené à évaluer la sécurité doit être en mesure de détecter
les risques et conséquences éventuelles susceptibles d’être engendrés par
des appareils non conformes.
(extrait de la norme DIN VDE 0751-1/EN 62353:2008-08, section 4.1)
15.2 Ordre des contrôles
Avant le contrôle, il est impératif de consulter les documents
d’accompagnement afin de connaître les recommandations d’entretien, y
compris les conditions et mesures préventives, émises par le fabricant.
La norme DIN VDE 0751-1/EN 62353 recommande l’ordre des contrôles à
effectuer suivant :
Séquence de tests selon la norme DIN VDE 0751:2008-08/EN 62353
46
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353 – Définitions normatives
15.3 Inspection (contrôle visuel)
Circuit de principe de mesure Résistance du conducteur de protection,
classe de protection I, schéma C1
Objet à tester
Veuillez notamment tenir compte des points suivants :
–
Conformité des cartouches fusibles externes accessibles aux valeurs
prescrites par le fabricant (valeur de calcul du courant, caractéristique
de fusion)
–
Exhaustivité et lisibilité des marquages, panneaux et étiquettes de
sécurité de l’appareil ou du système
–
Intégrité des pièces mécaniques
–
Absence visible de détériorations ou d’encrassements susceptibles de
diminuer la sécurité
–
Possibilité d’évaluation conjointe des accessoires et/ou des articles à
usage unique utilisés avec l’appareil ou le système (câble de
raccordement au secteur, fils pour patients, flexibles, par ex.).
–
Disponibilité de documents indispensables et conformes à l’état actuel
de l’appareil médical.
Prise de test
Câble d’essai
Testeur
Prise
´Sonde´
(extrait de la norme DIN VDE 0751-1/EN 62353:2008-08, section 5.2)
Circuit de principe de mesure Résistance du conducteur de protection,
classe de protection I, schéma C2
15.4 Résistance du conducteur de protection
Objet à tester
La valeur limite est égale à :
–
–
–
–
0,5 Ω pour les systèmes médicaux équipés d’une multiprise, entre
le conducteur de protection de la fiche secteur de la multiprise et toutes
leurs pièces conductrices touchables raccordées au conducteur de
protection (câble de raccordement au secteur, menu « avec multiprise »).
0,3 Ω pour les appareils équipés d’un câble de raccordement au
secteur fixe (ou au niveau des appareils équipés d’un câble de
raccordement au secteur détachable en association avec le câble de
raccordement au secteur) (menu « avec câble »).
0,2 Ω pour les appareils équipés d’un câble de raccordement au
secteur détachable (entre le contact de mise à la terre de la prise de
l’appareil et les pièces conductrices touchables), menu «sans câble».
0,1 Ω pour le seul câble de raccordement au secteur détachable
(sous-menu « test câble »).
Câble d’essai
Testeur
Prise
´Sonde´
Câble d’essai
Prise voisine
47
Circuit de mesure de la résistance du
conducteur de protection des objets
à tester non débranchables pour
des raisons d’exploitation ou de ceux
fixement raccordés au réseau
électrique.
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353 – Définitions normatives
15.5 Courants de fuite
Les valeurs limites sont fonction des éléments d’application suivants (voir
aussi le tableau de la page 49) :
Suivant la nature de l’appareil médical électrique, la mesure du courant de
fuite d’appareil ou du courant de fuite d’élément d’application (anciennement
appelé courant dérivé du patient) peut s’avérer nécessaire. Les mesures
requises dépendent alors de l’équipement et de la classification de
l’appareil. Les données du fabricant doivent aussi être prises en compte.
Pour cela,
œuvre :
–
–
–
B
Élément d’application B
Pour les applications ou le contact au niveau du corps (B = body)
mis à la terre.
les méthodes de mesure suivantes peuvent être mises en
BF
Mesure fictive.
Mesure directe.
Mesure du courant différentiel.
Élément d’application BF
Pour les applications ou le contact au niveau du corps (B = body),
isolés de la terre (F = floating).
CF
Élément d’application CF
Pour les applications ou le contact à l’intérieur du corps, du cœur,
par exemple (C = cardio), isolés de la terre (F = floating).
Les courants de fuite ne doivent pas dépasser les valeurs admissibles du
tableau 1, page 49 (voir aussi le tableau 2 de la norme DIN VDE 0751-1/EN
62353).
Montage de mesure à titre d’exemple de mesure des courants de fuite (conforme au testeur),
schéma C3
48
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353 – Définitions normatives
Tableau 1 – Valeurs limites admissibles pour les courants de fuite
Tableau extrait de la norme DIN VDE 0751-1/EN 62353:2008-08
49
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353 – Définitions normatives
Circuit de principe de mesure du courant de fuite d’appareil, mesure directe, schéma C4
Circuit de principe de mesure du courant de fuite d’appareil, mesure fictive, schéma C5
Objet à tester
Objet à tester
Prise de test
AP
AP
Testeur
Sonde
Testeur
Classe de protection I
Sonde
Classe de protection I
Prise de test
Objet à tester
Objet à tester
AP
AP
Testeur
Testeur
Sonde
Classe de protection II
Classe de protection II
50
Sonde
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353 – Définitions normatives
Circuit de principe de mesure du courant de fuite d’appareil, mesure du courant différentiel,
schéma C6
Circuit de principe de mesure du courant de fuite d’élément d’application, mesure fictive,
schéma C7
Objet à tester
Testeur
Prise de test
Prise de test
AP
Objet à tester
AP
Sonde
Sonde
Testeur
Classe de protection I
Classe de protection I
Circuit de principe de mesure du courant de fuite d’élément d’application, tension
d’alimentation au niveau de l’élément d’application, schéma C8
Testeur
Prise de test
Objet à tester
Objet à tester
Prise de test
AP
AP
Sonde
Sonde
Classe de protection II
Classe de protection I
51
Testeur
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353 – Définitions normatives
15.6 Résistance d’isolement
15.7 Test de fonction
Dans la version en vigueur de la norme DIN VDE 0751-1/EN 62353, la
mesure de la résistance d’isolement est requise lorsque celle-ci apparaît «
indiquée ». Elle ne doit pas être effectuée lorsque les données du fabricant
figurant dans les documents d’accompagnement l’excluent.
L’édition 2008 de la norme DIN VDE 0751-1/EN 62353 ne prescrit aucune
valeur limite pour la résistance d’isolement. Dans ce cas, il est possible
de tenir compte des recommandations du fabricant ou de valeurs mesurées
précédentes.
Toutes les fonctions pertinentes pour la sécurité doivent être testées selon
les données du fabricant. Si nécessaire, le contrôleur doit être assisté d’une
personne habituée à manier l’appareil électrique médical.
15.8 Évaluation
L’évaluation de la sécurité des objets à tester doit être réalisée par un ou
plusieurs électrotechniciens ayant été correctement formé au maniement de
l’appareil étudié. Si la sécurité de l’objet à tester n’est pas garantie, il doit
être signalé comme tel. En outre, les risques qu’il fait encourir doivent être
communiqués par écrit à l’exploitant.
Circuit de principe de mesure de la résistance d’isolement entre le bloc d’alimentation et la
mise à la terre de protection (classe de protection I) et entre le bloc d’alimentation et les pièces
conductrices touchables (non mises à la terre, classe de protection II), schéma C9
15.9 Documentation
Classe de protection I
Objet à tester
Tous les tests, lieux de contrôle et contrôleurs, ainsi que toutes les mesures
et inspections doivent être documentés. Par ailleurs, un électrotechnicien
doté des connaissances techniques requises pour l’étude de l’appareil
médical électrique doit rendre une évaluation finale.
Prise de test
Testeur
Au minimum, cette documentation doit comporter les informations suivantes :
a) désignation de l’organisme d’exécution (société, service, par ex.).
b) nom du contrôleur et de l’évaluateur.
c) désignation de l’objet à tester et des accessoires correspondants.
L’affectation de la documentation de contrôle à l’objet à tester doit
être claire.
d) Tests et mesures : date, nature, nombre et résultats des
– contrôles visuels,
– mesures (méthodes, moyens et valeurs),
– tests de fonction.
e) évaluation finale.
f) date et signature de l’évaluateur.
Sonde
Classe de protection II
Objet à tester
Prise de test
Testeur
(DIN VDE 0751-1/EN 62353:2008-08)
Sonde
52
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353 – Définitions normatives
15.10 Diagramme 1 :
Procédure de contrôle des appareils médicaux électriques de
classe de protection I
53
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353 – Définitions normatives
15.11
Diagramme 2 :
Procédure de contrôle des appareils médicaux électriques
de classe de protection II
54
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I) et d’un élément
d’application de type B
16. Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil selon la
norme DIN VDE 0751-1/EN 62353, exemple 1 : appareils équipés
d’un conducteur de protection (classe de protection I) et d’un
élément d’application de type B
Mise en marche du testeur d’appareil
Raccordez la fiche secteur du testeur d’appareil à une prise de courant de
sécurité correctement raccordée et fonctionnelle. Branchez le testeur
d’appareil sur l’interrupteur d’alimentation. Dans l’écran de mise en marche
(fig. 91), appuyez sur la grande touche. L’écran suivant affiche les
paramètres actuellement définis. Vous pouvez les modifier ou les valider à
l’aide de la touche [contin.] (fig. 92).
Ces contrôles doivent être effectués par du personnel qualifié.
Cette qualification doit englober la formation, les connaissances et
l’expérience techniques, ainsi que la connaissance des normes
applicables et des dispositions locales. Le personnel amené à
évaluer la sécurité doit être en mesure de détecter les risques et
conséquences éventuelles susceptibles d’être engendrés par des
appareils non conformes. Le contrôle des appareils doit s’effectuer
dans le respect des documents d’accompagnement.
Notez qu’il n’y a pas d’horloge en temps réel.
La date doit être entrée ou importée.
Appuyez sur la touche [contin.] pour accéder au menu de base (fig. 93).
Vous pouvez également accéder aux réglages de base du testeur
d’appareil [configuration] (voir la section 6.1, page 9).
Connexion de l’objet à tester
–
Connectez une extrémité du câble d’essai à la prise de sonde du
testeur d’appareil.
–
À l’aide de la pince crocodile, reliez l’autre extrémité du câble d’essai
à une partie métallique de l’objet à tester raccordée au conducteur de
protection.
Vérifiez que la pince crocodile soit bien en contact avec la pièce
métallique de l’objet à tester.
–
Connectez tous les éléments d’applications de l’objet à tester à la prise
IPEA.
–
Connectez la fiche secteur de l’objet à tester à la prise de test du
testeur d’appareil.
–
Branchez l’objet à tester sur l’interrupteur d’alimentation.
Fig. 92
Fig. 91
Fig. 93
f
f
55
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I) et d’un élément
d’application de type B
Entrée du numéro d’identification de l’appareil
Dans le menu de base, appuyez sur la touche de fonction [test d’appareil]
(fig. 93).
Une invite de saisie du numéro d’identification de l’appareil apparaît.
Appuyez sur la touche [1/A] pour accéder à l’écran (fig. 94) d’entrée d’un
numéro d’identification de l’appareil à 19 chiffres maximum. Vous pouvez
également l’importer avec le lecteur de codes-barres (fig. 95).
La désignation de l’appareil dans l’écran (fig. 96) suivant ne l’est pas et est
affichée automatiquement pour l’entrée du code-barre. Les touches [1/A] et
[OK] permettent d’accéder à ce menu en cas de saisie manuelle.
Si vous ne souhaitez pas entrer de données, appuyez sur la touche [OK].
Dans le menu de base (fig. 97, test des appareils), appuyez sur la touche
de fonction [sel. DIN VDE 0751-1].
L’entrée d’un numéro d’identification d’appareil est obligatoire.
Fig. 94
f
Fig. 95
Fig. 96
Fig. 97
f
f
56
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I) et d’un élément
d’application de type B
Avec la touche [RISO], définissez si le test de la résistance d’isolement doit
être effectué. Par défaut, cette mesure est désactivée et elle doit être
effectuée uniquement après consultation des documents d’accompagnement
ou des instructions du fabricant.
Réglages en vue du test
La figure 98 affiche le menu de base des mesures protectrices de l’objet à
tester.
Une fois la mesure protectrice sélectionnée à l’aide de la touche de fonction
[appareil avec PE (CAT I)], vous accédez à l’écran de sélection « poser
paramètre 0751-1 » (fig. 99).
À l’aide de la touche de fonction [auto/man], définissez si la procédure de
contrôle doit s’effectuer manuellement ou automatiquement.
La ligne de titre (en haut à droite) affiche le paramètre :
m (manuellement) ou a (automatiquement).
À l’aide de la touche [—> RPE (0,3 Ω)], paramétrez la valeur limite de la
résistance du conducteur de protection (voir fig. 100) :
– avec câble
– sans câble
– avec multiprise
0,3 Ω
0,2 Ω
0,5 Ω
Une procédure de contrôle manuelle implique que vous devez
valider chaque opération en appuyant sur la touche OK pour
passer à l’opération suivante.
La procédure de contrôle automatique implique que les opérations
s’enchaînent automatiquement toutes les cinq secondes par
exemple (voir la section 6.6 Réglages de base du testeur
d’appareil), à l’exception de la validation de l’application de la
tension d’alimentation.
Avec la touche [résid./réseau], indiquez si la mesure fictive ou la mesure
avec tension d’alimentation (mesure directe ou courant différentiel) doit être
appliquée pour déterminer le courant de fuite d’appareil ou le courant de fuite
d’élément d’application (anciennement courant dérivé du patient).
La touche [élément d’appl.] permet d’afficher alternativement l’élément
d’application de type B, BF et CF. Selon ce paramètre, la procédure de
contrôle et les valeurs limites des courants de fuite sont définies
(voir le tableau 1 de la page 49).
Paramétrez ici l’élément d’application de type B.
Fig. 99
Fig. 98
f
La touche [arrêter] permet de revenir au menu de base. Pour effectuer une
autre procédure, appuyez sur la touche [continuer] (fig. 99).
Fig. 100
f
f
57
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I) et d’un élément
d’application de type B
16.1 Contrôle visuel
La touche [continuer] permet de passer à l’étape première du test, le
contrôle visuel (fig. 101).
Celui-ci doit porter sur le boîtier, le câble de raccordement, les étiquettes et
les diverses pièces. Pour valider les résultats positifs du contrôle visuel,
appuyez sur les touches adéquates pour faire passer l’affichage de « Non
OK » à « OK ».
La touche [contin.] permet de passer au premier test électrique, la
résistance du conducteur de protection (PE) (fig. 103).
La valeur mesurée apparaît en gros caractères au centre de l’écran.
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination). La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la
mesure a été calculée.
Notez que le contrôle visuel ne s’affiche pas en mode expert.
La valeur limite « VL » correspondante et le courant de test momentané (+)
sont également affichés.
Tous les tests suivants supposent la mise sous tension de l’objet à
tester.
Appuyez sur la touche [contin.] pour passer au test de la résistance du
conducteur de protection (fig. 102).
La touche [aide] permet d’accéder à l’écran d’aide. Un circuit de principe de
mesure semblable à celui reproduit dans ce mode d’emploi et un bref texte
d’aide s’affichent. L’utilisation de la touche [arrêter] vous ramène à l’écran
de mesure.
16.2 Résistance du conducteur de protection
La valeur limite est égale à :
– 0,5 Ω pour les systèmes médicaux équipés d’une multiprise, entre le conducteur
Au cours de l’étape suivante, l’inversion de polarité du courant de test (–)
est effectuée, puis la résistance du conducteur de protection est une
nouvelle fois mesurée.
de protection de la fiche secteur de la multiprise et toutes leurs pièces conductrices
touchables raccordées au conducteur de protection (câble de raccordement au secteur).
– 0,3 Ω pour les appareils équipés d’un câble de raccordement au secteur fixe (ou au
niveau des appareils équipés d’un câble de raccordement au secteur détachable en
association avec le câble de raccordement au secteur).
– 0,2 Ω pour les appareils équipés d’un câble de raccordement au secteur détachable
(entre le contact de mise à la terre de la prise de l’appareil et les pièces conductrices
touchables).
Lors de la mesure, vous devez agiter le câble de raccordement
sur toute sa longueur section par section afin de détecter les
conducteurs cassés ou les mauvaises positions.
Fig. 102
Fig. 101
Fig. 103
f
f
58
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I) et d’un élément
d’application de type B
16.3 Résistance d’isolement (facultatif)
Si vous avez sélectionné une procédure de contrôle avec résistance
d’isolement lors de la sélection des paramètres, l’écran de mesure de la
résistance d’isolement apparaît une fois que vous avez appuyé sur la
touche [OK] (fig. 104).
Outre la valeur mesurée, l’intensité de la tension de test est également
affichée (mini. 500 V DC).
L’écran suivant (fig. 105) affiche un message d’avertissement avant
l’application de la tension d’alimentation.
Après avoir validé en appuyant sur la grande touche, l’écran de mesure du
courant de fuite d’appareil apparaît et la tension d’alimentation est appliquée.
La valeur mesurée est visible au centre de l’écran tandis qu’à droite de
celle-ci, la valeur limite correspondante est affichée (fig. 106).
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination). La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la
mesure a été calculée.
16.4 Courants de fuite
Pour connaître les valeurs limites, reportez-vous au tableau 1 de la page 49.
La valeur limite du courant de fuite d’appareil est automatiquement
sélectionnée en fonction du préréglage de test du testeur d’appareil.
Le symbole
clignote pour indiquer l’application de la tension
d’alimentation.
La touche [aide] permet également ici d’afficher un écran d’aide.
Lorsque vous appuyez sur la touche [OK], une inversion de polarité de
la fiche secteur de l’objet à tester est effectuée automatiquement.
Vous êtes ensuite de nouveau averti de l’application de la tension
d’alimentation. Après validation avec la grande touche, la tension
d’alimentation est rétablie et la mesure du courant de fuite d’appareil
reprend.
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test. Lors de la
mesure du courant de fuite d’appareil (mesure directe), la
borne de mise à la terre de l’objet à tester est ouverte afin
d’effectuer la mesure dans les conditions du premier défaut
(conformément à la norme DIN VDE 0751-1, section 5.3.3.1).
Lors de cette mesure, la résistance de la sonde de 1 kÙ est
mise en circuit entre le conducteur de protection
d’alimentation et la borne de mise à la terre de l’objet à tester.
Ne touchez pas l’objet à tester pendant le contrôle.
Il est en outre conseillé d’adopter des mesures protectrices supplémentaires
(fonctionnement de l’objet à tester par le biais d’un dispositif différentiel résidentiel
(DDR), par ex.).
Fig. 104
Pour choisir la méthode de mesure du courant de fuite d’appareil
(directe ou courant différentiel), voir la section 6.3 « Réglage de la
méthode de mesure – Mesure du courant dans le conducteur de
protection ».
Fig. 105
Fig. 106
f
f
f
59
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils équipés d’un conducteur de protection (classe de protection I) et d’un élément
d’application de type B
16.5 Test de fonction
16.7 Documentation
Appuyez sur la touche [OK] pour accéder au menu « Test de fonction ».
Après avoir appuyé sur la touche [OK], l’écran « résultat du test » (fig. 109)
apparaît.
Il affiche tous les résultats des mesures accompagnés des valeurs limites
correspondantes.
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
Avant l’application de la tension d’alimentation, l’écran affiche
éventuellement un message d’avertissement supplémentaire. La procédure
de contrôle automatique s’arrête pour ne reprendre qu’après une nouvelle
pression sur la touche (fig. 107).
Après avoir appuyé sur la touche pour confirmer l’activation du test de
fonction, le testeur d’appareil affiche l’écran « test de fonction » (fig. 108).
Lorsque les résultats de la mesure des grandeurs électriques, du contrôle
visuel et du test de fonction sont corrects, le message suivant apparaît :
« Test OK ».
En cas d’échec du test, le message suivant apparaît :
« Test non OK ».
Vous pouvez maintenant arrêter le test en utilisant la touche [arrêter] (afin de
revenir à l’écran « test des appareils ») ou appuyer sur la touche [continuer]
pour accéder au « menu de mémoire ».
La tension d’alimentation momentanée, le courant d’utilisation, la puissance
active, la puissance apparente, la puissance réactive, le facteur de
puissance et la fréquence du secteur apparaissent à l’écran.
Le « menu de mémoire » (fig. 110) vous permet de valider les paramètres
suivants ou de les modifier par la suite : numéro d’identification de
l’appareil, désignation, nom du contrôleur, date et numéro de client.
En outre, il permet aussi de changer d’emplacement d’enregistrement : de la
mémoire interne sur la carte SD/MMC ou inversement.
Un symbole indique le paramètre actif dans la ligne de titre du menu de
mémoire.
16.6 Contrôle des étiquettes
Les valeurs affichées lors du test de fonction doivent être maintenant
comparées aux données sur la plaque signalétique de l’objet à tester.
Fig. 107
Fig. 108
Fig. 109
f
f
60
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II) et avec élément
d’application de type CF
17. Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil selon la
norme DIN VDE 0751-1/EN 62353, exemple 2 : appareils non
équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II)
et avec éléments d’application de type CF (ou BF)
L’identification de l’appareil peut être lue sur l’étiquette à code-barre
à l’aide du lecteur de codes-barres facultatif.
Pour cela, connectez le connecteur du lecteur de codes-barres au
port RS232 du testeur d’appareil en le vissant à fond avant la mise
en service de ce dernier.
Ces contrôles doivent être effectués par du personnel qualifié.
Cette qualification doit englober la formation, les connaissances et
l’expérience techniques, ainsi que la connaissance des normes
applicables et des dispositions locales. Le personnel amené à
évaluer la sécurité doit être en mesure de détecter les risques et
conséquences éventuelles susceptibles d’être engendrés par des
appareils non conformes. Le contrôle des appareils doit
s’effectuer dans le respect des documents d’accompagnement.
Les résultats du test peuvent être enregistrés sur un PC à l’aide du logiciel
PC fourni ou être directement imprimés sur un procès-verbal de test. Pour
cela, établissez la connexion* USB entre le testeur d’appareil et le PC avec
le câble USB fourni ou copiez directement les données enregistrées de la
carte mémoire sur un PC équipé d’un lecteur de cartes.
Pour connaître la procédure sur PC, reportez-vous au manuel d’utilisation
du logiciel PC.
Connexion de l’objet à tester
–
Connectez une extrémité du câble d’essai à la prise de sonde du
testeur d’appareil.
–
À l’aide de la pince crocodile, reliez l’autre extrémité du câble d’essai
à une partie métallique de l’objet à tester raccordée au conducteur de
protection. Vérifiez que la pince crocodile soit bien en contact avec la
pièce métallique de l’objet à tester.
–
Connectez tous les éléments d’applications de l’objet à tester à la prise
IPEA.
–
Connectez la fiche secteur de l’objet à tester à la prise de test du
testeur d’appareil.
–
Branchez l’objet à tester sur l’interrupteur d’alimentation.
* Éteignez le testeur d’appareil, rallumez-le et laissez-le sur l’écran du message de mise en
marche (fig. 41). Raccordez le câble USB. Le testeur d’appareil est automatiquement reconnu
par Windows® comme un support de données amovible. La mémoire interne correspond à la
lettre du premier lecteur libre, la carte mémoire à celle du second lecteur libre.
Symbole du paramètre de la mémoire :
- mémoire interne
- carte mémoire MMC/SD
Fig. 110
Fig. 112
Fig. 111
f
f
61
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II) et avec élément
d’application de type CF
Mise en marche du testeur d’appareil
Raccordez la fiche secteur du testeur d’appareil à une prise de courant de
sécurité correctement raccordée et fonctionnelle. Branchez le testeur
d’appareil sur l’interrupteur d’alimentation. Dans l’écran de mise en marche
(fig. 111), appuyez sur la grande touche. L’écran suivant affiche les
paramètres actuellement définis. Vous pouvez les modifier ou les valider à
l’aide de la touche [contin.] (fig. 112).
Entrée du numéro d’identification de l’appareil
Dans le menu de base, appuyez sur la touche de fonction [test des
appareil] (fig. 113).
Une invite de saisie du numéro d’identification de l’appareil apparaît.
Appuyez sur la touche [1/A] pour accéder à l’écran (fig. 114) d’entrée d’un
numéro d’identification de l’appareil à 19 chiffres maximum (fig. 115). Vous
pouvez également l’importer avec le lecteur de codes-barres.
Notez qu’il n’y a pas d’horloge en temps réel. La date doit être
entrée ou importée.
L’entrée d’un numéro d’identification d’appareil est obligatoire.
La désignation de l’appareil dans l’écran suivant ne l’est pas et est affichée
automatiquement pour l’entrée du code-barre. Les touches [1/A] et [OK]
permettent d’accéder à ce menu en cas de saisie manuelle.
Si vous ne souhaitez pas entrer de données, appuyez sur la touche [OK].
Appuyez sur la touche [contin.] pour accéder au menu de base (fig. 113).
Vous pouvez également accéder aux réglages de base du testeur
d’appareil [configuration] (voir la section 6.1, page 9).
Dans le menu de base (fig. 116), appuyez sur la touche de fonction [sel.
DIN VDE 0751-1].
Fig. 113
Fig. 115
Fig. 114
f
f
62
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II) et avec élément
d’application de type CF
Réglages en vue du test
La figure 117 affiche le menu de base des mesures protectrices de l’objet à
tester.
Une fois la mesure protectrice sélectionnée à l’aide de la touche de fonction
[appareil sans PE (CAT II)], vous accédez à l’écran de sélection « poser
paramètre 0751-1 » (fig. 118).
Avec la touche [RISO], définissez si le test de la résistance d’isolement est
effectué.
À l’aide de la touche de fonction [auto/man], définissez si la procédure de
contrôle doit s’effectuer manuellement ou automatiquement.
La ligne de titre (en haut à droite) affiche le paramètre :
m (manuellement) ou a (automatiquement).
Avec la touche [résid./réseau], indiquez si la mesure fictive ou la mesure
avec tension d’alimentation (mesure directe ou courant différentiel) doit être
appliquée pour déterminer le courant de fuite d’appareil ou le courant de fuite
d’élément d’application (anciennement courant dérivé du patient).
Une procédure de contrôle manuelle implique que vous devez
valider chaque opération en appuyant sur la touche OK pour
passer à l’opération suivante.
La procédure de contrôle automatique implique que les opérations
s’enchaînent automatiquement toutes les cinq secondes par
exemple (voir la section 6.6 Réglages de base du testeur
d’appareil), à l’exception de la validation de l’application de la
tension d’alimentation.
La touche [élément d’appl.] permet d’afficher alternativement l’élément
d’application de type B, BF et CF. Selon ce paramètre, la procédure de
contrôle et les valeurs limites des courants de fuite sont définies (voir le
tableau 1 de la page 49).
Paramétrez ici par exemple l’élément d’application de type CF.
Fig. 116
f
La touche [arrêter] permet de revenir au menu de base. Pour effectuer une
autre procédure, appuyez sur la touche [continuer].
Fig.117
Fig. 118
f
f
63
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II) et avec élément
d’application de type CF
17.1 Contrôle visuel
La touche [continuer] permet de passer à l’étape suivante du test, le
contrôle visuel (fig. 119).
Celui-ci doit porter sur le boîtier, le câble de raccordement, les étiquettes et
les diverses pièces. Pour valider les résultats positifs du contrôle visuel,
appuyez sur les touches adéquates pour faire passer l’affichage de
« Non OK » à « OK ».
L’écran suivant (fig. 120) affiche un message d’avertissement avant
l’application de la tension d’alimentation.
Après avoir validé en appuyant sur la grande touche, l’écran de mesure du
courant de fuite d’appareil apparaît et la tension d’alimentation est appliquée.
La valeur mesurée est visible au centre de l’écran tandis qu’à droite de
celle-ci, la valeur limite correspondante est affichée (fig. 121).
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination). La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la
mesure a été calculée.
Notez que le contrôle visuel ne s’affiche pas en mode expert.
Tous les tests suivants supposent la mise sous tension de l’objet à
tester. Appuyez sur la touche [continuer] pour passer au test du
courant de fuite d’appareil (fig. 121).
Le symbole
clignote pour indiquer l’application de la tension
d’alimentation.
La touche [aide] permet également ici d’afficher un écran d’aide.
Lorsque vous appuyez sur la touche [OK], une inversion de polarité de
la fiche secteur de l’objet à tester est effectuée automatiquement.
Vous êtes ensuite de nouveau averti de l’application de la tension
d’alimentation. Après validation avec la grande touche, la tension
d’alimentation est rétablie et la mesure du courant de fuite d’appareil
reprend.
17.2 Courants de fuite
Pour connaître les valeurs limites, reportez-vous au tableau 1 de la
page 49.
Si vous avez sélectionné une procédure de contrôle avec mesures des
courants de fuite d’appareil avec application de la tension d’alimentation lors
de la sélection des paramètres (fig. 118), le testeur d’appareil passe à la
mesure du courant de fuite d’appareil.
La valeur limite du courant de fuite d’appareil est réglée automatiquement en
conséquence.
Pour choisir la méthode de mesure du courant de fuite d’appareil
(directe ou courant différentiel), voir la section 6.3 « Réglage de la
méthode de mesure – Mesure du courant dans le conducteur de
protection ».
Attention ! L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
Fig. 119
Fig. 120
Fig. 121
f
f
64
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, appareils non équipés d’un conducteur de protection (classe de protection II) et avec élément
d’application de type CF
17.3 Courant de fuite d’élément d’application
Pour connaître les valeurs limites, reportez-vous au tableau 1 de la
page 49.
Vous êtes ensuite de nouveau averti de l’application de la tension
d’alimentation. Après validation avec la grande touche, la tension
d’alimentation est rétablie et la mesure du courant de fuite d’élément
d’application reprend.
Cet écran permet de mesurer le courant qui circule des blocs d’alimentation et
des pièces conductrices touchables vers les éléments d’application (fig. 122).
Le paramètre « résid. » permet de mesurer le courant de fuite détecté par la
méthode de mesure fictive (ancienne désignation : courant dérivé
équivalent du patient).
Le paramètre « réseau » permet de mesurer le courant de fuite détecté par
la création d’une tension auxiliaire entre le conducteur de protection
d’alimentation (et les pièces du boîtier) contre les éléments d’application
(ancienne désignation : courant dérivé du patient – tension d’alimentation au
niveau de l’élément d’application).
17.4 Test de fonction
Appuyez sur la touche [OK] pour accéder au menu « Test de fonction ».
Attention !
L’objet à tester est mis sous tension pendant le test.
Avant l’application de la tension d’alimentation, l’écran affiche
éventuellement un message d’avertissement supplémentaire. La procédure
de contrôle automatique s’arrête pour ne reprendre qu’après une nouvelle
pression sur la touche (fig. 123).
Après avoir appuyé sur la touche pour confirmer l’activation du test de
fonction, le testeur d’appareil affiche l’écran « test de fonction » (fig. 124).
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination). La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la
mesure a été calculée.
La tension d’alimentation momentanée, le courant d’utilisation, la puissance
active, la puissance apparente, la puissance réactive, le facteur de
puissance et la fréquence du secteur apparaissent à l’écran.
clignote pour indiquer l’application de la tension
Le symbole
d’alimentation.
17.5 Contrôle des étiquettes
Les valeurs affichées lors du test de fonction doivent être maintenant
comparées aux données sur la plaque signalétique de l’objet à tester.
La touche [aide] permet également ici d’afficher un écran d’aide.
Lorsque vous appuyez sur la touche [OK], une inversion de polarité de
la fiche secteur de l’objet à tester est effectuée automatiquement.
Fig. 122
f
Fig. 123
Fig. 124
f
f
65
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, contrôle des câbles détachables
17.6 Documentation
18. Réalisation de contrôles avec le testeur d’appareil selon la norme
DIN VDE 0751-1/EN 62353, exemple 3 : contrôle des câbles
détachables
Après avoir appuyé sur la touche [OK], l’écran « résultat du test » (fig. 125)
apparaît.
Il affiche tous les résultats des mesures accompagnés des valeurs limites
correspondantes.
Ces contrôles doivent être effectués par du personnel qualifié.
Cette qualification doit englober la formation, les connaissances et
l’expérience techniques, ainsi que la connaissance des normes
applicables et des dispositions locales. Le personnel amené à
évaluer la sécurité doit être en mesure de détecter les risques et
conséquences éventuelles susceptibles d’être engendrés par des
appareils non conformes. Le contrôle des appareils doit s’effectuer
dans le respect des documents d’accompagnement.
Lorsque les résultats de la mesure des grandeurs électriques, du contrôle
visuel et du test de fonction sont corrects, le message suivant apparaît :
« Test OK ».
En cas d’échec du test, le message suivant apparaît :
« Test non OK ».
Vous pouvez maintenant arrêter le test en utilisant la touche [arrêter] (afin de
revenir à l’écran « test des appareils ») ou appuyer sur la touche [continuer]
pour accéder au « menu de mémoire ».
Connexion de l’objet à tester
–
Connectez une extrémité du câble d’essai à la prise de sonde du
testeur d’appareil.
–
À l’aide de la pince crocodile, reliez l’autre extrémité du câble d’essai
à l’extrémité du conducteur de protection du câble de raccordement à
contrôler.
Vérifiez que la pince crocodile soit bien en contact avec le contact du
conducteur de protection.
–
Connectez la fiche secteur du câble de raccordement à tester à la
prise de test du testeur d’appareil.
Le « menu de mémoire » (fig. 126) vous permet de valider les paramètres
suivants ou de les modifier par la suite : numéro d’identification de
l’appareil, désignation, nom du contrôleur, date et numéro de client.
En outre, il permet aussi de changer d’emplacement d’enregistrement : de la
mémoire interne sur la carte SD/MMC ou inversement.
Un symbole indique le paramètre actif dans la ligne de titre du menu de
mémoire.
Fig. 125
Fig. 126
Fig. 127
f
66
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, contrôle des câbles détachables
Mise en marche du testeur d’appareil
Raccordez la fiche secteur du testeur d’appareil à une prise de courant de
sécurité correctement raccordée et fonctionnelle. Branchez le testeur
d’appareil sur l’interrupteur d’alimentation. Dans l’écran de mise en marche
(fig. 111), appuyez sur la grande touche. L’écran suivant affiche les
paramètres actuellement définis. Vous pouvez les modifier ou les valider à
l’aide de la touche [contin.] (fig. 112).
Entrée du numéro d’identification de l’appareil
Dans le menu de base, appuyez sur la touche de fonction [test d’appareil]
(fig. 127).
Une invite de saisie du numéro d’identification de l’appareil apparaît.
Appuyez sur la touche [1/A] pour accéder à l’écran (fig. 128) d’entrée d’un
numéro d’identification de l’appareil à 19 chiffres maximum. Vous pouvez
également l’importer avec le lecteur de codes-barres.
Notez qu’il n’y a pas d’horloge en temps réel. La date doit être
entrée ou importée.
L’entrée d’un numéro d’identification d’appareil est obligatoire.
La désignation de l’appareil dans l’écran suivant ne l’est pas et est affichée
automatiquement pour l’entrée du code-barre. Les touches [1/A] et [OK]
permettent d’accéder à ce menu en cas de saisie manuelle.
Si vous ne souhaitez pas entrer de données, appuyez sur la touche [OK].
Appuyez sur la touche [contin.] pour accéder au menu de base (fig. 127).
Vous pouvez également accéder aux réglages de base du testeur
d’appareil [configuration] (voir la section 6.1, page 9).
Dans le menu de base (fig. 130), appuyez sur la touche de fonction [sel.
DIN VDE 0751-1].
Fig. 128
f
f
Fig. 129
Fig. 131
Fig. 130
f
f
67
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, contrôle des câbles détachables
Réglages en vue du test
La figure 131 affiche le menu de base des mesures protectrices de l’objet à
tester.
Après avoir sélectionné la mesure protectrice [test câble], vous accédez au
menu « réglage de la mesure » (fig. 132).
La valeur limite de la résistance du conducteur de protection du testeur
d’appareil est alors automatiquement réglée sur 0,1 Ω.
18.1 Contrôle visuel
La touche [continuer] permet de passer à l’étape suivante du test, le
contrôle visuel (fig. 133).
Celui-ci doit porter sur le câble de raccordement, les étiquettes et les
diverses pièces. Pour valider les résultats positifs du contrôle visuel,
appuyez sur les touches adéquates pour faire passer l’affichage de
« Non OK » à « OK ».
À l’aide de la touche de fonction [man/auto], définissez si la procédure de
contrôle doit s’effectuer manuellement ou automatiquement.
La ligne de titre (en haut à droite) affiche le paramètre :
m (manuellement) ou a (automatiquement).
Notez que le contrôle visuel ne s’affiche pas en mode expert.
Tous les tests suivants supposent la mise sous tension de l’objet à
tester.
18.2 Résistance du conducteur de protection
Une procédure de contrôle manuelle implique que vous devez
valider chaque opération en appuyant sur la touche OK pour
passer à l’opération suivante. La procédure de contrôle
automatique implique que les opérations s’enchaînent
automatiquement toutes les cinq secondes par exemple (voir la
section 6.6 Réglages de base du testeur d’appareil), à l’exception
de la validation de l’application de la tension d’alimentation.
La valeur limite est égale à :
– 0,1 Ω pour le seul câble de raccordement au secteur
La touche [continuer] permet de passer au premier test électrique, la
résistance du conducteur de protection (PE) (fig. 134).
La valeur mesurée apparaît en gros caractères au centre de l’écran.
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination). La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la
mesure a été calculée.
La touche [arrêter] permet de revenir au menu de base. Pour effectuer une
autre procédure, appuyez sur la touche [continuer].
Fig. 132
Fig. 133
Fig. 134
f
f
68
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG euro 1 med
Réalisation de contrôles selon la norme VDE 0751-1/EN 62353, contrôle des câbles détachables
La touche [aide] permet d’accéder à l’écran d’aide. Un circuit de principe de
mesure semblable à celui reproduit dans ce mode d’emploi et un bref texte
d’aide s’affichent. L’utilisation de la touche [arrêter] vous ramène à l’écran
de mesure.
Au cours de l’étape suivante, l’inversion de polarité du courant de test (–)
est effectuée, puis la résistance du conducteur de protection est une
nouvelle fois mesurée.
18.4 Documentation
Après avoir appuyé sur la touche [OK], l’écran « résultat du test » (fig. 136)
apparaît.
Il affiche tous les résultats des mesures accompagnés des valeurs limites
correspondantes.
Lorsque les résultats de la mesure des grandeurs électriques et du contrôle
visuel sont corrects, le message suivant apparaît :
« Test OK ».
En cas d’échec du test, le message suivant apparaît :
« Test non OK ».
Lors de la mesure, vous devez agiter le câble de raccordement
sur toute sa longueur section par section afin de détecter les
conducteurs cassés ou les mauvaises positions.
Vous pouvez maintenant arrêter le test en utilisant la touche [arrêter] (afin de
revenir à l’écran « test d’appareil ») ou appuyer sur la touche [continuer]
pour accéder au « menu de mémoire ».
La valeur limite « VL » correspondante et le courant de test momentané (+)
sont également affichés.
18.3 Résistance d’isolement
Appuyez sur la touche [OK] pour afficher l’écran de mesure de la résistance
d’isolement (fig. 135). Outre la valeur mesurée, l’intensité de la tension de
test est également affichée (mini. 500 V DC).
Le « menu de mémoire » (fig. 137) vous permet de valider les paramètres
suivants ou de les modifier par la suite : numéro d’identification de
l’appareil, désignation, nom du contrôleur, date et numéro de client.
En outre, il permet aussi de changer d’emplacement d’enregistrement : de la
mémoire interne sur la carte SD/MMC ou inversement.
Un symbole indique le paramètre actif dans la ligne de titre du menu de
mémoire.
L’astérisque situé à gauche de l’écran clignote lorsque la mesure
est en cours (les valeurs de mesure sont en cours de
détermination). La touche [OK] apparaît lorsque la valeur de la
mesure a été calculée.
Un écran d’aide avec un circuit de principe de mesure et un texte d’aide est
également disponible.
Fig. 135
f
Fig. 136
Fig. 137
f
f
69
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Caractéristiques techniques
19. Caractéristiques techniques
Courant de contact, courant différentiel :
Plage de mesure
0,1 ... 2 mA
Plage d’affichage
0,1 ... 2 mA
Résolution
0,001 mA
Tolérance
± (5 % + 0,005 mA)
Résistance du conducteur de protection :
Plage de mesure
0,1 ... 2,000 Ω
Plage d’affichage
0,05 ... 2 Ω
Résolution
0,001 Ω
Tolérance
± (5 % + 0,05 Ω)
Courant de mesure / -tension
min. 200 mA DC (+/–) / >4 V
Résistance d’isolement :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
Tension de mesure /-courant
0,1 ... 100 MΩ
0,1 ... 100 MΩ
0,001 MΩ
± (5 % + 0,02 MΩ)
min. 500 V DC / >1 mA
Courant de fuite fictif :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
Tension de mesure /-courant
0,25 ... 20 mA
0,25 ... 20 mA
0,001 mA
± (5 % + 0,05 mA)
env. 230 V AC / < 3,5 mA
Courant de fuite d’appareil, courant de fuite d’élément d’application (mesure fictive) :
Plage de mesure
0,02 ... 15 mA
Plage d’affichage
0,02 ... 15 mA
Résolution
0,001 mA
Tolérance
± (5 % + 0,005 mA)
Tension de mesure / -courant
env. 230 V AC / < 3,5 mA
Courant de fuite d’appareil (mesure directe ou mesure du courant différentiel) :
Plage de mesure
0,02 ... 9 mA
Plage d’affichage
0,02 ... 10 mA
Résolution
0,001 mA
Tolérance
± (5 % + 0,005 mA)
Courant de fuite d’élément d’application, tension d’alimentation au niveau de l’élément
d’application :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
Courant dans le conducteur de protection, direct :
0,25 ... 20 mA
Plage de mesure
Plage d’affichage
0,25 ... 20 mA
Résolution
0,001 mA
Tolérance
± (5 % + 0,05 mA)
Courant de contact, direct :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
Tension de mesure / -courant
Principe de mesure
0,1 ... 2 mA
0,1 ... 2 mA
0,001 mA
± (5 % + 0,005 mA)
0,02 ... 15 mA
0,02 ... 15 mA
0,001 mA
Plage 0,02 ... 0,5 mA: ± (7,5 % + 0,007 mA)*
Plage > 0,5 ... 15 mA: ± 5 %*
env. 230 V AC / < 3,5 mA
Mesure fictive
* Remarque : Consécutivement à des interférences sur le conducteur de protection, des
divergences supplémentaires peuvent apparaître.
Courant dans le conducteur de protection, courant différentiel :
0,25 ... 20 mA
Plage de mesure
Plage d’affichage
0,25 ... 20 mA
Résolution
0,001 mA
Tolérance
± (5 % + 0,05 mA)
70
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Caractéristiques techniques
19.1 Caractéristiques techniques du test de fonction
19.2 Caractéristiques techniques générales
Tension :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
195,0 ... 250,0 V AC
190 ... 250 V
0,1 V
± 2,5 %
Capacité de la mémoire interne
Capacité de la carte MMC/SD
16 Mo
128 Mo à 1 Go
Interface série
Prise USB
9600 bauds, aucune parité, 1 bit d’arrêt
USB 1.1
Courant :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
0 ... 16,00 A
0 ... 16 A
0,001 A
±6%
Alimentation électrique
Autoconsommation
230 V AC, 50 Hz, (+10 % -15 %)
env. 10 VA
Puissance active :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
Degré de pollution
Catégorie de surtension
Type de protection
Classe de protection
2
CAT II 300 V
IP 40
I
0 ... 3700 W
0 ... 3700 W
0,1 W
±9%
Sécurité électrique
selon EN61010-1 / VDE 0411
selon DIN VDE 0404, parties 1, 2, 3
selon EN 61557, DIN VDE 0413, parties 1, 2, 4
Puissance réactive :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
0 ... 3700 var
0 ... 3700 var
0,1 var
±9%
CEM émission d’interférences
CEM Immunité
selon EN 55011
selon EN 61000-4-2
Dimensions approximatives
Poids approximatif
300 x 250 x 130 mm (l x P x H)
3,1 kg (accessoires inclus)
Puissance apparente :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
0 ... 3700 VA
0 ... 3700 VA
0,1 VA
±9%
Facteur de puissance :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
0 ... 1
0 cap. ... 1 ... 0 ind.
0,01
±3%
Fréquence :
Plage de mesure
Plage d’affichage
Résolution
Tolérance
40,0 ... 50,0 ... 60,0 Hz
40 ... 50 ... 60 Hz
0,1 Hz
±3%
En option, lecteur de codes-barres à interface série (prise Sub D 9 pôles) et alimentation interne
par broche 9.
19.3 Calibrage du testeur d’appareil
La norme DIN VDE 0701-0702, édition 06.2008 stipule que :
« les instruments de mesure employés pour les tests doivent être
régulièrement contrôlés et calibrés ».
Nous vous conseillons un intervalle de calibration d’une année. En cas
d’utilisation intensive du testeur ou d’utilisation dans des conditions
extrêmes, un raccourcissement de ce délai est recommandé. À l’inverse,
en cas de faible utilisation de l’appareil, l’intervalle de calibration peut
s’étendre jusqu’à trois ans.
71
Mode d’emploi du testeur d’appareil TG uni 1 / TG euro 1 / TG euro 1 med
Consignes d’utilisation de la mémoire interne et externe
(carte MMC/SD) du testeur d’appareil
Pour effacer le contenu des supports de données du testeur d’appareil
(mémoire interne ou carte mémoire), utilisez la touche [effacer] du menu de
configuration [menu page 2]. La touche [mémoire] permet de changer de
mémoire de données (page 12, fig. 12).
Vous pouvez également vous servir du gestionnaire de fichiers du PC pour
effacer le contenu de la mémoire.
Vous pouvez utiliser le gestionnaire de fichiers de Windows® pour lire,
écrire, effacer et formater la carte MMC/SD.
À l’aide du câble USB fourni, raccordez le testeur d’appareil à l’ordinateur
qui détecte automatiquement un nouveau lecteur amovible. Vous pouvez
également utiliser le lecteur de cartes du PC.
Le contenu de la mémoire interne peut uniquement être traité si les données
sont copiées sur la carte mémoire (page 12, fig. 12).
21. Conditions de garantie
Le testeur d’appareil GT-0751 a été soumis à un contrôle de qualité
draconien.
Cependant, en cas de problèmes de fonctionnement au cours de son
utilisation quotidienne, vous bénéficiez d’une garantie de 24 mois.
Les vices de fabrication ou de matière sont réparés gratuitement tant que
l’appareil présente des défaillances sans influence extérieure et est retourné
sans être ouvert.
La garantie exclut les dommages résultant d’une chute ou d’une mauvaise
manipulation.
Veuillez cependant tenir compte des recommandations suivantes lors de
l’utilisation de ces mémoires :
– L’enregistrement des données mesurées au cours d’une mesure crée
automatiquement le fichier « TG-MMC.DAT ». S’il existe déjà, les
enregistrements suivants sont placés à la fin du fichier existant.
– ATTENTION ! En cas de non-respect de ces restrictions, toutes les
données présentes sur la carte mémoire risquent d’être
supprimées !
– Pour renommer un fichier se trouvant sur la carte mémoire, il convient
uniquement de modifier le type de fichier (par exemple « TG-MMC.DAT »
en « TG-MMC.001 »).
– Veillez à ce que la carte mémoire ne contienne pas plusieurs fichiers de
type DAT.
Les points précédents ne concernent que l’utilisation des fichiers DAT se
trouvant sur la carte mémoire. Si vous copiez le fichier « TG-MMC.DAT »
sur le disque dur d’un PC, vous pouvez utiliser des noms de fichiers longs
avant le point et le modifier à l’aide du logiciel PC standard «
TGUNI1PROT.EXE » fourni.
Gilgen, Mueller & Weigert Nuremberg (GMW)
Zweigniederlassung der General Elektronik GmbH
Am Farrnbach 4A • D-90556 Cadolzburg
Téléphone +49 (0)9103 7129-0
Fax +49 (0)9103 7129-205/207
E-mail: info@g-mw.de • Internet: www.g-mw.de
72
04.2013
Sous réserve de modifications et d’erreurs.
– En cas d’utilisation du gestionnaire de fichiers pour modifier les fichiers
de la carte mémoire, n’employez que des noms et types de fichiers
courts (nom de fichier : 8 caractères, type de fichier : 3 caractères).
2786688241
20.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising