Mag agglo printemps 2010 - N°17 - Communauté d`agglomération

Mag agglo printemps 2010 - N°17 - Communauté d`agglomération
n°27
Automne 2013
DOSSIER /
Terre d'innovateurs
RETOUR EN IMAGES
Concours
complet
international
4 étoiles
© C. Mota Torres - www.facebook.com/dookFR
Unique épreuve de ce niveau en
France, le CCI**** a réuni 40 000
spectateurs autour des meilleurs
cavaliers internationaux et chevaux du
23 au 27 octobre. Le week-end suivant,
les mondiaux d'attelage de Poney leur
ont succédé.
Touskiflot
Le 8 septembre, 55 équipages déjantés ont dompté le
Gave de Pau du Pont d'Espagne à Laroin, pour un pur
moment de plaisir et de convivialité partagé.
Magazine trimestriel de la Communauté
d’Agglomération Pau-Pyrénées
N°27 - automne 2013
ISSN : 1769-082x
C.D.A. Hôtel de France - 2 bis Place Royale
BP 547 - 64010 Pau Cedex
Tél. : 05 59 11 50 50 Fax : 05 59 11 50 51
2\
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
Les Apparitions
Durant tout un mois, du 13 septembre au 13 octobre, le
Bel Ordinaire, en partenariat avec la Mission Ville d'Art et
d'Histoire de Pau, proposait de revisiter 9 lieux patrimoniaux
de l'agglo, sous le regard de 16 œuvres contemporaines.
Ici, « Cosmogarden » d'Eden Morfaux, en résonance avec
l'histoire du château de Pau et de la Basse Plante.
Directeur de la publication :
Martine Lignières-Cassou
Rédaction : Direction Communication CDA.
Pour la partie « infos communes », articles et photos
transmis par les communes concernées.
Crédit Photos : Direction Communication CDA,
Office de Tourisme de Pau/D.Guilhamassé, DR.
Impression : Imprimerie Ménard - 31682 Labège.
Dépôt légal : 3ème trimestre 2013
Notre imprimeur est labellisé Imprim’Vert
Ce magazine est imprimé sur du papier certifié
PEFC, issu de forêts gérées durablement.
Un Aller-ret
dans le noi
Soutenue par Télérama,
polar, du 3 à 8 octobre,
Une programmation riche
et des invités prestigieux,
d'affluence
de
cette
2014 avec Caryl Feyrey,
10-31-2029
Sommaire
02-03 RETOUR EN IMAGES
04-07 DOSSIER
Terre d'innovateurs
08-09 EN BREF
• Des abeilles et des hommes
• Découvrir la ville avec le palais
• La médiathèque André-Labarrère
accessible à tous
• ADALOGIS®, une bourse pour le
logement adapté et modulable
10-11 FOCUS
Les sportifs pros, parrains de jeunes
Pau Pyrénées
Fête Le Livre
12 CULTURE
• Le conservatoire, un révélateur de
talents
• Les Horizons Palois accessibles
en un clic
Du 8 au 10 novembre, plus de 14 000 visiteurs se sont
délectés de littérature, d'animations et de conférences
gourmandes lors de ce salon du livre consacré au monde
paysan.
13 PORTRAIT
Yves Camdeborde
14-15 REPORTAGE
Stade d'eaux vives : retour à la
normale après la crue
16 MOBILITÉ
• Les bons plans du cœur d'agglo
• Le challenge de la mobilité a
rassemblé
our
ir
la 5ème édition du salon du
a remporté un vif succès.
sur le thème de l'Amérique
expliquent
le
record
année. Rendez-vous en
parrain de la 6ème édition.
© Luce Moreau
17 HABITAT
• Construire autrement, c'est
construire plus performant
• Les rendez-vous de Re-sources
Festival Accès(s)
Du 13 au 23 novembre, le festival Accès(s) cultures
électroniques abordait le thème des soleils numériques.
Une bonne cure de culture et de luminothérapie contre
la fameuse dépression saisonnière. Ici, Constance, une
œuvre laser monumentale de Luce Moreau, installée sur
les coteaux de Guindalos et qui entrait en dialogue avec
les Horizons palois.
18-20 L'AGGLO & VOUS
• Résidence Ernest Gabard : confort
et mixité
• Du e-commerce citoyen
• Le réemploi crée des emplois
• Assainissement : le réseau inspecté
21 SPORT
• Le rugby féminin a aussi ses élites
• Une carrière d'excellence
22-26 INFOS COMMUNES
27-30 AGENDA
21 éco2 bons plans
à partager en pages centrales
Calendrier de collecte des déchets 2014
diffusé avec ce numéro
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/3
DOSSIER
Terre d'innovateurs
Innover, c'est essentiel. L'Agglo accompagne les forces vives du territoire pour fertiliser le champ de l'économie
de la connaissance et de l'intelligence sociale, sources d'attractivité, de solidarité et d'emploi.
Le multicollecteur est l'un des outils de pointe dont dispose l'Institut des Sciences Analytiques et de Physicochimie pour l’Environnement et les Matériaux (IPREM).
L
a route est longue entre l'idée et le produit qui viendra révolutionner le quotidien des gens. En effet, on ne peut parler d'innovation qu'à la condition que la
nouveauté rencontre son marché... ou son
public, car elle peut aussi être sociale ou organisationnelle. « Innover est un vrai pari sur
l'avenir, mais c'est vital », reconnait Norbert
Guichard, directeur du service développement économique.
Stimuler l'innovation
Aux côtés de la Région Aquitaine et de ses
partenaires, l'Agglo stimule l'innovation :
soutien aux projets de recherche, bourses
doctorales et post-doctorales, aides aux
structures de transfert de technologie, aides
à la création d'entreprises innovantes au
sein de l'Incubateur Régional d'Aquitaine
(IRA)... Autant de leviers qui contribuent à
l'émergence de filières d'excellence dans
les domaines de l'aéronautique, de l'agroalimentaire, des géosciences...
Faciliter l'installation
et les synergies
Les entrepreneurs trouvent aussi auprès de
l'Agglo un interlocuteur privilégié. « Nous les
accompagnons dans leurs démarches et les
conseillons sur leur stratégie d'affaires, nous les
mettons en relation avec des investisseurs ou
des prestataires, nous les aidons à trouver des
locaux... », explique Amalia Martinez, chargée de projet.
Mais surtout la collectivité fait en sorte de
créer un environnement propice à l'émergence de l'innovation : création et extension
du technopole Hélioparc, aide à l'immobilier de l'Université, pépinières, couveuses,
grands équipements (Palais des Congrès, Zénith, Hôtel d'entreprises), libération de foncier, arrivée du bus-tram dans des secteursclés, investissement dans le premier réseau
publique de fibre optique français, zones
d'activités très-haut-débit, open data... Bref,
l'innovation, c'est avant tout un écosystème
dynamique, une synergie entre les acteurs
d'un territoire.
23
unités de recherche à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour ( UPPA ), 2 centres technologiques (CANOE, UT2A), 2 cellules
d'application (CHLOE, OPERA) au service du monde socio-économique, 1 plateforme technologique (Aquitaine Bois)
80 % le taux de pérennisation des
entreprises en pépinière à Hélioparc
4\
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
+1000 emplois à haute valeur ajoutée sur Hélioparc
11 projets de créations d'entreprises innovantes soutenus en 12
ans aux côtés de l'Incubateur Régional d'Aquitaine
EOVE, une start-up qui inspire
F
in 2011, le Groupe Américain Covidien
(ex Airox), fleuron de la ventilation artificielle, décide d’abandonner le sol français.
Fabien Cotteaux, alors Directeur du Site de
Recherche & Développement, ne peut se
résoudre à quitter son Béarn natal et décide
de créer sa propre structure. Son idée ? Créer
un appareil respiratoire à domicile extrêmement léger et doté d’un système de sécurité
ultra performant, évitant ainsi aux personnes
ventilo-dépendantes (ventilées 24 h/24 h)
de détenir un second appareil en cas de
panne grave du principal, et permettant par
la même occasion de se déplacer en toute
sécurité. Le design aussi a été étudié, de la
boîte moderne à l'ergonomie de l'interface
graphique (technologie tablette). Tout est
pensé pour faire oublier l’univers médical au
patient et pour améliorer son confort.
EOVE a intégré l’Incubateur Régional d’Aquitaine (IRA) en juillet 2012. Elle est hébergée
par le technopole Hélioparc et bénéficie du
soutien de la Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées. « La collectivité intervient
au stade le plus critique, celui du prototype, à
travers une enveloppe fixe de 20 000 € venant
s'ajouter aux 40 000 € apportés par l'incubateur », souligne Béatrice Gréno, chargée
d'affaires senior à l'IRA. EOVE prépare maintenant sa future levée de fonds (2 M€) nécessaire pour commercialiser son produit, qui
pourrait intéresser près de 20 000 personnes
rien qu'en Europe.
> www.eove.fr
L'itinéraire de vos lectures
L
e travail de Mauro Gaïo, chercheur au
Laboratoire Informatique de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour pourrait
bien révolutionner le monde des cartes
sur papier comme sur tablette. Il s'agit
d'extraire de façon automatisée des données géographiques se trouvant dans des
textes pour reconstituer des itinéraires.
Afin de mettre au point ses algorithmes, il
a notamment utilisé un corpus de récits de
voyages dans les Pyrénées au XIXème siècle
mis à disposition par le réseau des médiathèques. Un traitement complexe qui
prend en compte de multiples indications :
lieux, verbes de mouvement, perception...
« Une fois l'itinéraire reconstitué, il est possible d'y associer tous les documents, images,
archives, qui y font référence ».
Aujourd'hui, Mauro Gaïo poursuit sa
recherche avec son doctorant, Ludovic
Moncla, à partir de guides de randonnée, en partenariat avec l'Université de
Saragosse et l'Institut National de l'Information Géographique et Forestière (IGN).
« En fonction de sa destination, on pourra
ramener tous les circuits de randonnée disponibles sur des blogs ou dans des ouvrages
et même adapter son itinéraire en fonction
de ses centres d'intérêt : patrimoine, botanique, cabanes de berger... » L'Agglo soutient
doublement cette recherche innovante et
transfrontalière en subventionnant à la fois
le projet et en finançant la moitié d'une
bourse doctorale, à part égale avec l'IGN.
> www.liuppa.univ-pau.fr
questions à...
Pierre
HARISTOUY
directeur de l'association Trisomie 21
Pyrénées-Atlantiques
A l’origine des premières classes d’intégration
dans le milieu scolaire ordinaire du
département, cette association fondée en 1981
et basée à Billère gère aujourd'hui un Service
d'Éducation Spéciale et de Soin à Domicile
(SESSAD) et un Service d'Accompagnement à la
Vie Sociale (SAVS). Elle accompagne 71 enfants
et adultes porteurs de trisomie 21 ou déficients
intellectuels.
Quelle est votre conception de
l'innovation sociale ?
Le projet est innovant et n'a de sens que
parce qu'il est intersectoriel : il implique des
associations, l'éducation nationale, le milieu
sportif ordinaire, les acteurs publics... La
politique du handicap n'est plus l'affaire du seul
milieu médico-social.
En quoi votre action est-elle
innovante ?
Nous poursuivons un travail de rechercheaction qui vise à garantir la participation
réelle des usagers, de leurs familles, en tendant
à sortir de la prise en charge pure et dure. Nous
accompagnons aussi l'entourage : le personnel
de l'école, le club sportif, l'employeur... Nous
continuons à construire des projets répondant
aux besoins sans cesse en évolution des
bénéficiaires, qui grandissent ou qui ont grandi
dans le milieu ordinaire, en fonction de leur
âge et de leurs préoccupation actuelles et
futures, des évolutions de leur environnement.
Récemment nous avons contribué à créer,
grâce au soutien de l'Education Nationale, un
nouveau dispositif innovant de scolarisation
des plus de 16 ans au Lycée Saint-John-Perse.
> Reportage complet sur
www.agglo-pau.fr/webtv
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/5
Q
uel est le point commun entre un grand cru
de Bordeaux, un jambon de Bayonne, un vase
Ming et une gélule ? Le besoin de connaître la matière qui les compose et son origine ; leur traçabilité en somme. En effet, la contrefaçon représente aujourd'hui un marché de 500 milliards d'euros par an.
C'est pourquoi, avec le concours de l'Agglo, quatre
structures de transfert de technologie* basées à Hélioparc, à l'interface entre le monde de la recherche
et de l'entreprise, ont uni leurs forces au sein du nouveau consortium traçabilité pour atteindre un niveau
de fiabilité inégalé.
Dopage des chevaux de course, suivi des saumons
migrateurs, qualité des matériaux, certification des
AOC, nanomatériaux, contaminations... « la traçabilité
est un domaine qui va se développer de plus en plus »,
affirme Olivier Donard, directeur de l'Institut des
Sciences Analytiques et de Physicochimie pour l’Environnement et les Matériaux (IPREM). « Notre expertise
se base sur des années de recherche soutenues par les
collectivités locales ». Ces dernières ont aussi contribué à l'acquisition d'outils de haute précision dont un
multicollecteur et un laser « femtoseconde » unique au
monde, qui permet notamment de réaliser des microgravures pour tracer des objets de valeur. « Avec ce qui
existe déjà et la construction de l'IPREM 2, qui abritera
des équipements d'excellence et le projet MARSS, projet
lauréat des initiatives d’excellence ( Center of Mass Spectrometry for Reactivity and Speciation Sciences ), Pau
deviendra l'un des plus gros centres de recherche européens dans le domaine ». Reste maintenant à gagner
des parts de marché avant la création d'une cellule
de valorisation, A3E (Aquitaine Advanced Analytical
Center for Sustainable Development), entièrement
dédiée à la traçabilité, emplois à la clé.
*Ecole des Mines d'Alès, ORQUE, PAMAL, UT2A
Tableau de commande du femtolaser.
6\
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
Créativité à l'Atelier Numérique
C'est peut-être un futur Xavier Niel ou un Steve Jobs qui figure parmi
les six premiers locataires de l'Atelier Numérique, la pépinière dédiée
aux technologies digitales d'Hélioparc. Ouverte en novembre 2013,
cette structure spécifique pour les start-up auparavant hébergées à
la pépinière technologique est une volonté commune entre le technopole, l'Agglo et la Chambre de Commerce et d'Industrie Pau-Béarn.
L'enjeu est important : d'ici à 2050, 450 000 emplois supplémentaires
devraient être créés dans le numérique. « L'Agglo avait anticipé le boom
de la filière numérique en déployant le premier réseau de fibre optique
public de France, souligne Philippe Maury, chargé de projet à Hélioparc. Maintenant que les investissements sont faits, il s'agit de garder le
rythme et de développer les usages ».
La nouvelle pépinière devrait agir comme un catalyseur. « Nous
l'avons appelée « L'Atelier Numérique » dans l'idée que ses occupants se
mélangent et fourmillent d'idées ». D'autres leviers devraient doper la
filière numérique paloise comme la plate-forme open-data ou le futur
fab-lab de la cyber-base en partenariat avec l'association PauLLA, un
atelier de conception d'objets à partir d'outils à commande numérique ouvert à tous. En avant la créativité !
Hélioparc, temple de l'innovation
© Hélioparc
Les experts de la traçabilité
Le technopole va s'étendre hors de ses murs dès 2014.
U
n Incubateur, deux pépinières,
dix hôtels d'entreprises, un pôle
de compétitivité ( Avenia ), un centre
de recherche de niveau international
(IPREM)... le technopole Hélioparc est
le lieu de l'innovation par excellence
de notre territoire. C'est là que les
synergies se créent entre les collectivités et les mondes de l'entreprise,
de la recherche et de l'enseignement supérieur. Accompagnement,
hébergement, services, animation
des filières d'excellence... tout est fait
pour aider les entreprises à continuer
à se développer et à attaquer de nou-
veaux marchés. Le succès est au rendez-vous. En 25 ans, les 4 ha du parc
technologique ont été entièrement
bâtis. A partir de 2014, les entreprises
et laboratoires vont pouvoir s'installer dans le nouveau quartier Université-Technopole et en particulier
sur la future « allée de l'innovation ».
« Ce quartier sera une des zones les
plus attractives de l’agglomération.
Un lieu dédié à la recherche, l'entrepreneuriat, l'enseignement supérieur et
l'innovation », précise Olivier Farreng,
Directeur général d’Hélioparc.
Pau-Pyrénées, capitale des géosciences
© Interactive Network Technologies
B
asé à Hélioparc, le pôle Avenia est
le seul des 71 pôles de compétitivité français dans le domaine des
géosciences. Il fédère un véritable
écosystème d'entreprises, de laboratoires et d'instituts de formation pour
valoriser le sous-sol dans la transition
énergétique. Dans ce but, Avenia
accompagne ses 94 membres dans
l'évolution des procédés d’exploration et d’exploitation du sous-sol.
Les domaines d’application visés
sont le développement responsable
des énergies fossiles et de nouveaux
usages tels que la géothermie profonde ou encore le stockage souter-
rain du CO2 et de l’énergie. « L'innovation naît souvent à la frontière de deux
compétences. C'est pourquoi nous mettons l'accent sur la mise en réseau, en
particulier à travers des clubs innovation et géosciences, explique Jérôme
Porfirio, le directeur. La notion d'écosystème est assez juste : l'innovation
ne se décrète pas. Elle apparait spontanément quand le PH de l’aquarium est
favorable, pour reprendre l'expression
d'Anne Lauvergeon, présidente de la
commission innovation 2030 »
>www.pole-avenia.com
Simulation d'un réservoir d'hydrocarbures.
Zoom sur le projet Fongeosec à Lons
énéficiant de tout le savoir acquis sur les sols et le
forage des puits pétroliers et gaziers, le consortium
FONGESOEC emmené par Fonroche Geothermie, entreprise aquitaine ayant une équipe sur Pau, projette d'y
construire une centrale géothermique profonde expérimentale. Le défi est de tester un nouveau type d'échangeur souterrain à plus de 5 000 mètres pour y puiser la
chaleur de la terre afin de produire de l'électricité (réinjectée dans le réseau ERDF) et de la chaleur co-générée sous
forme d'eau chaude pour les réseaux locaux de chaleur
(logements et industrie). « A cette profondeur la perméabilité naturelle des couches géologiques profondes est faible,
explique Jean-Philippe Soulé, directeur de Fonroche géothermie. Notre objectif est de concevoir, mettre en œuvre et
tester une méthodologie de construction des puits innovante,
respectueuse de l’environnement et des habitants, qui permettrait de compenser le risque de faible débit ».
Le projet FONGEOSEC a été sélectionné par l'ADEME
(Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie)
pour un financement dans le cadre du programme Investissements d'Avenir. Il a ainsi été accordé à l'ensemble du
consortium dont Fonroche Géothermie est le leader, la 1ère
enveloppe de soutien en géothermie profonde. Par cet
acte de confiance du gouvernement, le projet lonsois se
voit confier une responsabilité importante : celle d'assurer
le leadership pour développer une nouvelle filière française d'énergie verte en géothermie profonde. « Une vitrine
de référence mondiale qui mettra en avant les entreprises
et laboratoires ayant participé, une activité économique
récurrente pour le réseau de sous traitants intégrés. Un succès, même partiel amènera dans tous les cas des avancées de
connaissances et la levée de verrous technologiques ».
> interview intégrale de Jean-Philippe Soulé
sur www.agglo-pau.fr
© Fonroche
B
Installation de géothermie profonde.
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/7
EN BREF
Catherine Pinaud,
adjointe au maire de
Lée, rejoint le conseil
communautaire de
l'Agglo suite au décès de
Pierre Domengé en juin
dernier.
Nature en Ville
Des abeilles et des hommes
© Ville de Jurançon
Une nouvelle
déléguée
communautaire
Dispositif Duflot,
l'agglo aussi
La loi Duflot offre une
réduction d’impôt sur le
revenu aux acquéreurs
d’un bien immobilier
neuf proposé à la location
pendant au moins 9 ans.
Billère, Bizanos, Gan, Idron,
Lescar, Lons, MazèresLezons et Pau sont éligibles
à ce dispositif.
Une bonne nouvelle
pour le développement
résidentiel et l'activité
économique de
l'agglomération qui
recherche la qualité de vie
pour ses habitants.
Le dispositif permettrait,
selon les estimations, la
construction de 40 000
logements en France
dès 2013 pour atteindre
l'objectif de 500 000
logements d'ici 2017.
Plaisir d'habiter
Ce dispositif d'amélioration
thermique, énergétique et
de confort des logements
de plus de 15 ans proposé
par l'Agglo, est cité parmi
les « 40 projets de réussite
françaises » de l'Agence
de l'Environnement et de
la Maîtrise de l'Énergie
(ADEME).
1640 logements de l'agglo
ont pu bénéficier d'aides
grâce à Plaisir d'Habiter
depuis 2004.
8\
gglo
ensemble
Un nichoir à abeilles pour sensibiliser le public.
U
n nouveau nichoir à abeilles est installé dans le
Parc Naturel Urbain, sur les berges de Jurançon.
Réalisé cet été, lors d'un atelier proposé par l'association Artpiculture à un groupe de jeunes Jurançonnais,
cet équipement contribue à la préservation de la bio-
diversité.
Les compartiments alvéolés remplis de tiges creuses
de bambou, offrent un logement de choix pour ces
insectes. Ce nichoir constitue également un support
idéal pour interpeller les promeneurs sur notre écosystème et invite à l’observation. Des petits panneaux
explicatifs créés par les adolescents se dressent tout
autour du mobilier. Au-delà d’une familiarisation
avec ces pollinisatrices, la démarche contribue à la
sensibilisation et l’incitation à de nouvelles pratiques
environnementales dont le désherbage alternatif ou
le fauchage raisonné.
En écho aux ruchers pédagogiques installés sur les
parcelles de Parkway et à la MJC Berlioz, cette initiative permet au grand public la découverte de la vie
fascinante des abeilles, véritables sentinelles environnementales.
Tourisme
Découvrir la ville avec le palais
G
oûter des produits typiques locaux et découvrir,
les sens en action, la ville autrement, c'est ce que
propose l'Office de Tourisme Pau-Pyrénées avec son
Pass Gourmand.
L'idée, celle d'une balade gustative, un tour de ville
en douze produits locaux de qualité. Grâce au Pass
gourmand et ses douze coupons, chacun donnant
droit à une dégustation, vous partez à la découverte
de spécialités et poussez la porte de commerces dans
lesquels vous ne seriez peut-être jamais rentré. Ce
concept permet de privilégier la rencontre avec les
commerçants et les producteurs, d'échanger sur les
modes de fabrication, l'origine des produits et le savoir-faire de ces artisans culinaires. Saumon, jambon,
fromage, biscuit ou bonbon, plutôt salé, plutôt sucré
? Des Halles, carrefour des saveurs et des produits du
terroir, aux portes du Château, laissez libre court à
votre palais de gourmet. Et si, comme l'écrivait le philosophe Théodore Zeldin, la gastronomie était « l'art
d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur » ?
>Renseignements : Pau-Pyrénées Tourisme
www.tourismepau.com
place Royale à Pau - 05 59 27 27 08
accueil@tourismepau.fr
n°27 - automne 2013
place Royale à Lescar - 05 59 81 15 98
accueil-lescar@tourismepau.fr
Handicap
La médiathèque André-Labarrère
accessible à tous
refuges handicapés en cas d'incendie, aides
sonores, cheminements en relief...
C
et automne, la médiathèque AndréLabarrère a obtenu le label Tourisme et
handicap. Ce label particulièrement exigeant,
valable 5 ans, couvre les quatre grands types
de handicap : physique, mental, visuel et
auditif. En plus des formations au personnel
pour accueillir ce public spécifique, de
nombreux aménagements ont été réalisés :
signalétique, mobilier et sanitaires adaptés,
Le label Tourisme et handicap constitue une
belle reconnaissance des efforts qui ont été
faits depuis l'ouverture de la médiathèque
en juin 2012 pour dépasser la simple accessibilité au bâtiment. Tout au long de cette mise
aux normes, l'équipe de la médiathèque a
pu recevoir les conseils du président de la
commission régionale, des bureaux de la
préfecture et du président de l'association
Handicap et Tourisme. Les techniciens de
la collectivité ont également apporté leur
concours. Ce label fait de la médiathèque l'un
des ambassadeurs de l'accueil public pour
les personnes en situations de handicap, qui
sont encore trop souvent limitées dans leurs
choix de loisirs par des dispositifs d'accueil
insuffisants ou mal adaptés.
Handicap
ADALOGIS®, une bourse pour
le logement adapté et modulable
P
ermettre aux personnes âgées ou
handicapées de vivre dans un logement
ordinaire plutôt que dans une structure
d'accueil collectif est important. Dès janvier,
le site internet Adalogis.fr recensera l'offre
de logements destinée à ces publics sur le
territoire du Grand Pau. Il s'agit de logements
situés en rez-de-chaussée ou accessibles
en ascenseur dont « l’unité de vie » répond
à des exigences minimales : circulation en
fauteuil roulant, dispositifs de commande,
sanitaires, douche à siphon de sol, équipement
spécifique, domotique, etc… Sur le territoire de
l'agglomération 356 logements correspondant
aux critères d'Adalogis® ont déjà été repérés,
605 sur le Grand Pau.
Ce dispositif est animé par le PACT H&D Béarn
Bigorre, qui recence et visite les logements pour
les qualifier, les retient et s'occupe de traiter les
demandes des particuliers. Ce travail se fait en
lien avec les bailleurs sociaux, les communes,
les propriétaires privés et les représentants
d'usagers. Il est soutenu par l'Agglo, les autres
intercommunalités et le Syndicat mixte du
Grand Pau, le Conseil Général, le Conseil
Régional, la CPAM et les bailleurs sociaux au
titre de l'innovation territoriale.
>
PACT H&D Béarn Bigorre, 52 boulevard
Alsace-Lorraine à Pau, tél. : 05 59 14 60 60 www.pactbearn.com - www.adalogis.fr
3 questions à...
Sonny
Infante
emploi d'avenir à l'Agglo
1. En quoi consiste votre mission en
tant qu'emploi d'avenir ?
J'occupe un poste d'agent polyvalent
de restauration au sein de la Cuisine
communautaire, où je participe à l'élaboration
des repas pour les différents usagers. Je suis
ainsi amené à mettre en barquettes des
préparations, à effectuer la plonge et des
opérations de nettoyage.
2. Est-ce votre première expérience
professionnelle ?
Non, ce n'est pas ma première expérience
professionnelle, mais c'est la première qui
me plait autant. Les conditions de travail
sont optimales, la direction ainsi que tous les
responsables qui m'entourent sont à mon
écoute. Ma mission au sein de la collectivité
m'apporte de nouvelles compétences, de la
rigueur ainsi que des méthodes de travail. De
gros moyens sont mis en œuvre pour pouvoir
atteindre nos objectifs. J'ai également appris
à m'intégrer dans une équipe de travail. Bien
entendu, cela m'apporte aussi une meilleure
qualité de vie, une stabilité.
3. Comment envisagez-vous votre
avenir ?
L'avenir, je le vois au sein de la collectivité, car
j'ai trouvé un cadre de travail qui répond à mes
objectifs professionnels, et par dessus tout, j'y
ai retrouvé une ambition !
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/9
FOCUS
Les jeunes ont pu rencontrer le handballeur Jérôme Fernandez grâce au Billère Handball. D'autres ont pu donner le lancement d'un match de l'Elan ou échanger quelques balles avec les joueurs.
Les sportifs pros, parrains de jeunes
Chaque saison, une dizaine de sportifs professionnels volontaires parraine des jeunes pour partager
des moments d'amitiés et transmettre les valeurs du sport. Une générosité au service du territoire.
O
n le sait, nos sportifs travaillent dur chaque jour et se donnent à
100 % sur le terrain. Mais ils ont aussi un grand coeur. C'est le cas, de
Sami Driss de l'Elan Béarnais, qui a accepté la saison dernière de consacrer du temps à Mathieu, 14 ans, élève au collège Ernest Gabard de Jurançon. « On a de la chance de faire vibrer les gens lors des matchs alors il faut
aller jusqu'au bout de la démarche et le faire aussi en dehors », reconnaît le
joueur.
La rencontre entre le géant du basket-ball et l'adolescent a été possible
grâce à l'Agglo. Le GIP-DSU (Groupement d'Intérêt Public - Développement Social Urbain) en est la cheville ouvrière. Elle s'inscrit dans les
programmes d'actions citoyennes que doivent réaliser les clubs dans le
cadre de leur convention d'objectifs avec la collectivité.
« On attend des sportifs qu'il développent une complicité avec ces jeunes
pour leur redonner confiance, leur transmettre le goût de l'effort, le sens du
respect, l'esprit d'équipe, etc. », explique Jérémy Mongie, en charge des
Sami Driss
joueur à l'Elan Béarnais
«
Ce tutorat avec les jeunes a été très intéressant
car nous avons eu des échanges entre potes,
d'homme à homme, et non de joueur professionnel à ado. Lors de notre première rencontre,
les jeunes étaient assez intimidés mais ils se sont
lâchés rapidement. Si on me propose une autre
expérience de ce genre, je serai à nouveau volontaire. Pour moi, c'est important de rendre aux autres ce que les gens nous
donnent et de remercier la collectivité des aides qu'elle nous octroie. »
10 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
relations avec les clubs au GIP-DSU. Cela se traduit par 6 à 10 rencontres
sur le lieu d'entraînement, les matchs ou dans un autre contexte.
Des souvenirs inoubliables
L'amitié entre Sami et Mathieu a commencé autour d'un repas à deux, puis
s'est poursuivie en équipe avec Nocho Ordin et Mory Correia, parrains de
Valentin et Thomas, par une partie de bowling, une bataille de boules de
neige, des visites lors des entrainements et lors des matchs. « On voulait
leur montrer que c'est important de privilégier le groupe » explique Sami Driss.
Et les jeunes le leur ont bien rendu en leur rapportant de petits cadeaux
après une sortie scolaire à Paris et en organisant un pot avec les camarades
de classe au collège. « Ils étaient très fiers de nous présenter à leur entourage,
relate le basketteur. Le père de Mathieu, reconnaissant d'avoir pu partager un
moment privilégié avec son fils, m'a beaucoup touché. C'est beau, car dans
certaines familles, il n'y a pas d'échange ».
Claude Bergeaud
entraîneur de l'Elan Béarnais
«
S'il y une forme d'affrontement durant
la rencontre sportive, cette posture
envers l'autre prend fin avec le match. Ce
sont ces valeurs à transmettre à la jeunesse d'aujourd'hui. Nous les sportifs professionnels, nous avons un devoir d'exemplarité, nous devons
être proches de vous. »
Les sportifs ont démontré leur générosité mise au service des jeunes du territoire.
Le Pau FC a ouvert ses portes aux jeunes.
Kassandra
Mouneau
Un bilan positif partagé par tous au BHB
Au Billère Handball aussi, l'opération a été un succès. « Cette action est très pertinente et nouvelle pour le club », souligne son directeur, Luis Do Rego. Laurent
Strzelczack, entraîneur du Pau FC atteste : « c'est une expérience enrichissante pour
les jeunes comme pour les joueurs. Afin de la prolonger, nous avons offert un abonnement à chaque enfant et ses parents. »
Même si le tutorat ne dure pas, il a des effets bénéfiques durables. D'après Cécile
Morichon, coordonnatrice du Programme de Réussite Éducative, en charge des
relations avec les établissements scolaires au GIP-DSU, « les enseignants rapportent que l'attitude des jeunes a été améliorée à l'école et que certains d'entre eux
ont effectivement gagné en assurance. »
C'est donc tout naturellement que l'opération est reconduite pour la nouvelle
saison. Les prochains parrainages devraient débuter en janvier.
élève de l'école Léon Say à
Pau, parrainée par Nemanja
Marjanovic
( Billère Handball )
«
Nemanja a été trop gentil. Il
est comme un grand frère. Je
suis allée le voir à l'entrainement et on est allé manger
ensemble. Mon plus beau souvenir a été de pouvoir
donner le lancement du match contre Chambéry. J'ai
gardé le billet. Je continue à le voir avant les matchs
quand j'y vais avec mon père ».
Pierre Le meur
Laurent Strzelczack
«
«
joueur au Billère Handball
C'est du gagnant-gagnant.
On essaie de leur montrer
que le travail paie et de leur
insuffler quelques valeurs ; ils
nous aident à garder les pieds
sur terre en revenant à des
choses simples et aussi par leur discours tranché sur nos
performances. Mais surtout c'est un immense plaisir de
les voir heureux. »
entraineur du PAU FC
Nous leur avons parlé de nos expériences
et de nos efforts pour réussir. Un tuteur doit
être un repère. A nous de donner à ces jeunes
de bons conseils pour l'avenir. C'est ce que nous
avons essayé de faire en leur ouvrant entièrement les portes du club. Nous leur avons montré les coulisses de son organisation, expliqué les méthodes d'entrainement, le travail vidéo de préparation de séance...»
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 11
CULTURE
Musique, danse, théâtre
Révélateur de talents
Le Conservatoire à rayonnement départemental Pau-Pyrénées dispense un enseignement de qualité
ouvert à tous en musique, danse et théâtre. Toute l'année, les élèves révèlent leurs savoir-faire lors de
représentations publiques. Une véritable école de la vie.
de la Communauté d'Agglomération PauPyrénées en charge du Conservatoire avait
une grande passion pour la musique et
le chant. Les élèves ont rendu hommage
à « l'ami Pierrot » en interprétant des
morceaux qu'il affectionnait.
Un cadre idéal et vert
Plus qu'une école de musique, de danse et de théâtre,
le Conservatoire est une véritable école de la vie.
E
n cette saison, une belle partition était
proposée avec un concert hommage à
Pierre Domengé les 29 et 30 novembre. Celui
qui fut le maire de Lée et le vice-président
Un olivier a été planté dans les jardins
qui portent désormais le nom de
Pierre Domengé. Entourant l'ancienne
chapelle des Réparatrices, ils constituent
un patrimoine d'exception propice à
l'inspiration.
Le cadre bucolique du Conservatoire
favorise l'apprentissage musical ; un moment
intense de concentration, d'application
et de mémorisation pour les 1 231 élèves.
Pleinement investi dans la vie culturelle
du territoire, cet équipement participe à
des rendez-vous culturels tout au long de
l'année, à l'instar des concerts donnés par
les élèves mais aussi lors des Rendez-vous
aux Jardins, les Journées Européennes du
Patrimoine, le festival Accè(s).
> Conservatoire Pau-Pyrénées
rue des Réparatrices à Pau
Tél : 05 59 98 40 47
www.agglo-pau.fr
Patrimoine
Les Horizons Palois accessibles en un clic
Dès 2014, les Horizons Palois se dévoileront comme vous ne les avez jamais vus... Ce projet, qui considère
le paysage comme élément majeur de notre patrimoine, sera lancé mi-janvier avec une exposition
photos et une application smartphone Horizons à Pau.
ce projet se situe sur le Boulevard des
Pyrénées avec comme vue d'ensemble les
Horizons Palois.
Un panorama exceptionnel
Horizons sera accessible depuis les terminaux mobiles.
L
'exposition « Horizons Palois : allersretours du paysage au territoire »,
marquera le coup d'envoi du travail sur la
notion de paysage, mis en œuvre par la
Mission de Valorisation de l'architecture et
des patrimoines - Ville d'Art et d'Histoire
de la Ville de Pau. Le point de départ de
12 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
Parce que le paysage est dans l'œil de celui
qui regarde, différents auteurs (artistes,
paysagistes,
chercheurs,
vignerons...)
proposeront leur vision de ce panorama
exceptionnel, avec certaines vues plus
intimes et secrètes que ce que l'on peut
voir au premier abord. En flânant sur le
Boulevard des Pyrénées, vous découvrirez
aussi les sommets de la chaîne des Pyrénées
et des lieux insolites de Pau et de ses
alentours en un clic. Il suffira de flasher les
QR codes visibles sur la balustrade avec un
smartphone ou une tablette. Originale et
innovante, l'application Horizons - réalisée
par le service patrimoine de la médiathèque
André-Labarrère - vous donnera accès à un
choix de contenus complets : documents
iconographiques conservés à l'Usine des
Tramways, textes littéraires du XIXème siècle
relatifs au « Voyage aux Pyrénées » de Victor
Hugo, textes historiques sur les Horizons
Palois...
Des visites « mode d'emploi » sont
également prévues pour familiariser le
public avec tous ces outils numériques.
> Du 16 janvier à la fin décembre 2014.
Découvrez la programmation sur le blog
de la Ville d'Art et d'Histoire :
www.patrimoines-ville-pau.blogspot.fr
et sur www.pau.fr
Yves
Camdeborde
du Béarn à la
bistronomie
© DR
PORTRAIT
Yves Camdeborde, chef cuisinier renommé
reste avant tout un enfant du Béarn
Yves Camdeborde, parrain de Pau-Pyrénées fête le livre ? Rien d'étonnant quand on sait
que le chef cuisinier aux racines béarnaises troque volontiers la toque pour la plume.
Auteur de plusieurs ouvrages culinaires, cet ambassadeur de la gastronomie a su s'imposer comme le chef de file de la cuisine de bistrot.
S
implicité et convivialité.
Voilà qui résume à la fois
le personnage et la cuisine du
chef Camdeborde. Bien avant
de s'imposer comme juré de
l'émission télévisée « Masterchef », Yves Camdeborde reste
avant tout le Béarnais, amoureux de rugby et de littérature,
monté à la Capitale. Si le chef a
remis le couvert pour la 4ème saison du concours de cuisiniers
amateurs sur TF1, il n'en reste
pas moins un ambassadeur de
la cuisine du Sud-Ouest.
C'est à Pau, le 7 décembre
1964, qu'Yves Camdeborde
voit le jour dans la ferme
familiale. Ses parents sont
alors charcutiers-traiteurs sur
la place Clemenceau. Bercé par
les bonnes saveurs du terroir, le
jeune garçon se lasse très vite
de l'école. Après avoir fait ses
classes au collège Marguerite
de Navarre, il entre au lycée
hôtelier de Morlaàs en CAP
cuisine. Son père lui trouve
une place d'apprenti de cuisine
chez Bouchet, au restaurant des
Pyrénées - Les Biens pensants.
Tout en perfectionnant ses
omelettes et ses tartes, il
y apprend la rigueur et la
discipline.
Un carré de veau...
déterminant
Classé 1er au CAP de Pau, le
jeune Yves est sélectionné
pour participer au concours de
Meilleur apprenti de France.
La chance lui sourit : le tirage
au sort désigne l'omelette et
la tarte qui n'ont plus aucun
secret pour lui. Mais en finale
du concours, l'omelette cède la
place au carré de veau, laissant
Yves Camdeborde dans le désarroi. Il quitte alors la compétition. Guy Leguet, chef du Ritz,
touché par le jeune apprenti,
lui tend sa carte. Direction l'une
des plus prestigieuses cuisines
de la capitale !
Ce passionné du ballon ovale
retrouve dans les cuisines du
Ritz les mêmes règles qu'au
rugby : solidarité, compétition...
Sur la place Vendôme, le jeune
Béarnais fait la connaissance
de Christian Constant. Le chef
cuisinier se prend alors d'amitié
pour « ce petit provincial perdu ». Avec sa gouaille sympathique et son accent qui fleure
bon ses origines béarnaises,
Yves Camdeborde va évoluer
à ses côtés durant 4 années et
forger l'esprit d'équipe qui est
le sien aujourd'hui. A La Tour
d'Argent puis au Crillon... Il franchit une à une toutes les étapes
d'un apprentissage traditionnel :
apprenti, 2ème commis, 1er commis, chef de partie, chef saucier,
sous-chef cuisine...
Pionnier de la bistrot
attitude
A 26 ans, bouillonnant d'envie,
Yves Camdeborde s'installe à
son compte en rachetant « La
Régalade », un bistrot parisien.
Il propose à ses clients un entre
deux : mi-gastro / mi-bistrot.
La générosité du cuisinier et
le goût des bonnes choses se
reflètent dans ses assiettes.
Des mets préparés simplement
et qui, sous le palais, se
révèlent être de véritables
trésors. De l'authentique pâté
de campagne à l'assiette
gourmande de Saint-Jacques
en brochette de thym, le
Béarnais porte une attention
toute particulière au choix de
ses produits. D'ailleurs, celui
que ces amis trouvent aussi
doux qu'une crème au chocolat
aime cuisiner l'agneau des
Pyrénées, le foie gras du Gers, la
charcuterie de son frère Philippe
qui a repris l'enseigne familiale
à Pau, les cailles d'Arzacq ou
encore les asperges vertes de
Garlin, les haricots maïs...
La formule fait recette. Véritable
révolution dans le monde de la
restauration, la bistronomie est
en marche.
Le chef Camdeborde et sa
compagne Claudine vendent
leur restaurant pour en ouvrir
un nouveau au Carrefour
de l'Odéon : l'hôtel Le relais
Saint-Germain – Brasserie Le
comptoir. Dans ses cuisines, il
concocte ravioles au foie gras,
souris d'agneau accompagnée
de semoule et de fruits secs...
et pour terminer un repas en
finesse, rien de tel que la verrine
de fruits rouges au mascarpone
du chef. Amateur de mets
exquis, c'est au comptoir ou
autour d'une bonne table
que fleurissent les bons mots
d'esprit. Et ce n'est pas le
chef Camdeborde qui dira le
contraire !
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 13
REPORTAGE
Au chevet de la digue du Gave de Pau
Si les plus gros stigmates des inondations des 18 et 19 juin ont disparu, la situation
sur le Gave en amont du stade d'eaux vives Pau-Pyrénées n'est pas encore rétablie.
En effet, après les travaux de désengravement et de désenvasement du site et du
canal d'amenée d'eau, la reconstruction de la digue Heïd est toujours en cours.
Une intervention complexe entre montée du niveau du gave et respect de la loi
sur l'eau.
L
a digue édifiée sur le Gave au siècle dernier constitue
la clé de voûte de plusieurs activités. Installée sur le lit
mineur, elle permet de dévier une partie du Gave vers
la centrale hydroélectrique Heid et vers un canal d'amenée qui alimente depuis 2008 le stade d'eaux vives et soutient le
débit de l'Ousse qui longe l'avenue Gaston Lacoste à Pau.
La SNC Heid - dans le cadre de la concession la liant à l'Etat - est
chargée de procéder à la réparation de l'ouvrage endommagé
par les flots tumultueux de juin.
Cette intervention est soumise à expertises techniques, autorisations et au respect de normes pour ne pas pénaliser la vie
faunistique du cours d'eau.
nements du pôle excellence de canoë-kayak à la base du Pont
d'Espagne, le stade d'eaux vives Pau-Pyrénées sera contraint à
revoir son catalogue d'activités, à l'instar du panel de disciplines
proposé cet été au grand public.
Lexique :
*SNC : société en nom collectif.
*Batardeau : Barrage ou digue destiné à la retenue d'eau provisoire.
*Lit mineur : Il désigne tout l'espace occupé, en permanence ou
temporairement, par un cours d'eau.
La digue Heïd, élément clé du dispositif
Après le feu vert obtenu des services de l'Etat (DREAL) en octobre
dernier, l'entreprise a entrepris la création de deux batardeaux
pour mettre la digue historique au sec. Ceci est indispensable
pour réparer la brèche de 50 mètres et consolider l'ouvrage de
façon pérenne. Malheureusement, les pluies fortes de la semaine
du 4 novembre ont eu raison du premier batardeau.
A l'heure où nous écrivons cet article, il est à craindre que les
conditions météo empêchent toutefois l'achèvement des travaux dans les temps impartis. En effet, le niveau du gave est très
dépendant de la pluviométrie et des chutes et fontes des neiges
altitudes. Si une solution a été trouvée pour maintenir les entrai-
Les équipes de l'UCPA gestionnaires du stade d'eaux vives ont proposé tout au
long de l'été une série d'activités au public. Le site a par ailleurs accueilli plus
de 5 000 spectateurs lors de l'hommage musical rendu à Tony Estanguet par
l'OPPB prend ses quartiers les 30 et 31 août dernier.
Les dates-clés
18 et 19 juin : Crue du Gave de Pau.
D'importants dégâts sont à déplorer sur les deux
rives du Gave. Le camping de la Porte des Gaves
(ancien camping de Gelos), fortement touché, a
été fermé pour la saison estivale. Le stade d'eaux
vives, relativement impacté par la crue, est fermé
provisoirement jusqu'à l'expertise préalable aux
travaux.
14 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
28 juin : Un arrêté ministériel
décrète l'état de catastrophe
naturelle au regard de l'ampleur
de la crue et des dégâts
consécutifs sur l'ensemble des
départements concernés.
29 juillet : Un arrêté de
réouverture partielle du stade
d'eaux vives est pris par la
Communauté d'agglomération
Pau-Pyrénées pour permettre le
maintien de certaines activités
jusqu'à la pleine reprise d'activité
du site.
Pau
Opération de désenvasement du stade d'eaux vives le 23 septembre.
Canal de restitution
Stade d'eaux vives
Bizanos
Canal Heïd
Gelos
Digue Heïd
Comprendre
l'alimentation en eau
du stade d'eaux vives
Il existe trois modes d'alimentation du Stade d'Eaux
Vives :
L'alimentation gravitaire correspond
à l'écoulement naturel de l'eau depuis le Gave
via le canal Heïd et le stade d'eaux vives. L'eau est
ensuite restituée au Gave en aval de l'équipement,
par le canal de restitution. Débit maximum : 15 m3/
seconde.
La recirculation : L'eau est recirculée du
bassin d'arrivée vers le bassin de départ au moyen
de trois pompes avec un débit de 10,5 m3/seconde.
Elle n'est possible que lors de courtes périodes
compte tenu du coût du pompage et nécessite un
débit d'entrée minimal pour des raisons sanitaires.
C'est pourquoi, elle n'a pu être mise en œuvre
jusqu'à présent.
L'alimentation mixte comprend à la
fois l'alimentation gravitaire et la recirculation.
Il s'agit de recirculer une partie de l'eau quand
le débit du Gave est insuffisant pour permettre
le fonctionnement du stade d'eaux vives sans
compromettre l'équilibre du milieu naturel qui
nécessite une continuité de l'alimentation en eau
du Gave de Pau.
Mazères-Lezons
Du 23 septembre
au 4 octobre : Travaux de curage du
canal Heïd et du canal de restitution.
8 octobre : Une expertise de l'ensemble
des ouvrages a été réalisée afin d'étudier les
modalités de prise en charge des travaux.
L'Etat a accepté le dossier technique et
environnemental de la société Heïd et l'a
autorisé à réaliser les deux premières phases
de travaux de réhabilitation de la digue (mise
en place de batardeaux* et diagnostic de
l'ouvrage).
5 novembre : Il tombe l'équivalent de
15 jours de pluie en 24 h. Le batardeau cède.
Il devrait être terminé dans la semaine du 18
novembre si les conditions météorologiques
sont réunies.
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 15
Mobilité
Cœur d'agglo
Découvrez les bons plans
Le Challenge de la mobilité
a rassemblé
Plus beau, plus convivial et doux à vivre, le cœur d'Agglo est
une destination idéale pour passer un agréable moment.
Adoptez les 16 bons plans pour en profiter au maximum.
« Au travail, j'y vais
autrement » :
le message de la
première édition
du Challenge de la
mobilité, organisé
par le Syndicat
Mixte des Transports Urbains Pau
Porte des Pyrénées, Idelis, la CCI
et l'ADEME a été entendu. Jeudi 19 septembre,
34 entreprises, administrations et associations
© Zookeeper
© Agence Zéto
ont répondu à cet appel lancé dans le cadre
Les iboyz ont présenté les bons plans aux passants lors de la braderie d'été.
laissé la voiture pour les moyens de déplacements doux : marche, vélo, bus, car, train... Le
co-voiturage et le vélo ont été les plus utilisés.
Ainsi, 9 100 km ont été parcourus de manière
C
e document d'information vise à
donner les clés pour venir, circuler,
stationner et profiter pleinement de la
ville, du cinéma, des promenades, des
pauses terrasse, des services ou du
shopping. Une démarche qui s'articule
avec les animations commerciales
de l'OFCAP et la poursuite du travail
avec la Chambre de Commerce et
d'Industrie et la Chambre de Métiers
et de l'Artisanat pour faciliter la vie des
professionnels intervenant en coeur
de Pau.
Des bons plans à partager
Le dépliant format carte de crédit
révèle tous les atouts de la Coxitis,
du funiculaire, du vélo taxi ou encore
le tarif économique du parking
Clemenceau encore méconnus mais
bien pratiques pour dîner en ville et
16 \
de la Semaine de la mobilité. 405 salariés ont
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
éviter un papillon sur son pare-brise.
Surtout, le plan du cœur de ville
permet de bien identifier les parkings,
les bornes d'entrée et de sortie de la
zone piétonne, les stations de vélo en
libre service, les itinéraires malins et
les sens de circulation.
Ce mémo a vocation à vous faciliter
le quotidien et vous invite à profiter
de toute l'offre commerciale, des
parcs et jardins, des musées, de la
médiathèque et de la vie en ville. Ces
bons plans ne demandent qu'à être
complétés. Ainsi chacun est invité
à partager ses bonnes adresses ou
idées de sorties.
>Les bons plans sont téléchargeables
sur pau.fr ou disponibles à l'accueil
de la mairie, dans les commerces,
les lieux publics...
durable. Gageons que la participation soit encore plus forte pour la prochaine édition !
Avec les titres combinés,
voyagez malin !
Depuis le 1er septembre, vous pourrez utiliser
les 6 lignes du Conseil général Transports 64
Interurbains qui pénètrent dans l'agglomération paloise (lignes 801, 802, 803, 804, 805 et
806) et le réseau Idelis avec un même titre de
transport.
Retrouvez toutes les informations à l'agence
commerciale Idelis, Place d'Espagne – 05 59
14 15 16 (ouverte du lundi au vendredi de
8h45 à 18h ; le samedi de 9h à 12h).
www.reseau-idelis.com et www.transports64.fr
à
dé
ta
ch
A la maison, au travail, le week-end, en
bricolant, en jardinant, en faisant les courses,
faites des économies et protégez la planète
grâce aux bons plans du développement
durable
La Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées s’est engagée
dès 2009 :
250 enjeux, 120 actions répartis en 5 défis ont été définis et
constituent l’agenda 21 de notre territoire.
Ensemble, partageons un avenir durable en modifiant nos gestes
du quotidien !
er
Promouvoir des
modes de production
et de consommation
responsables
Défi 1
rable
ment Du
Développe
L’agglo
créative
Défi 2
L’Agenda 21 Pau-Pyrénées a été
reconnu par le Ministère de l’écologie
et du développement durable via
l’attribution du label Agenda 21 local
France. Il fait également l’objet d’une distinction par le Comité 21
et les Rubans du développement durable.
e
bl
ent Dura
em
coL’agglo séable
n
o
p
res
Développ
Les objectifs de l’Agenda 21 Pau-Pyrénées
Lutter et s’adapter au
changement climatique
Créer les conditions
d’un mieux-vivre ensemble
Concilier nature et
développement urbain
Défi 3
rable
ement Du
Développ
L’agglo e
économ
Défi 4
- 20 %
20 %
- 7 %
d’émissions
de CO2
d’ici 2020, par
rapport à 1990
d’économies
d’énergie
d’ici 2020, par
rapport à 1990
de déchets ménagers
conformément au Grenelle
de l’environnement
1 000 ha
500
300 km
de nature
à préserver
logements sociaux
construits par an
e
rabl
ement Du
Développ
L’agglo e
solidair
Défi 5
rable
de pistes cyclables
d’ici 2020
ment Du
Développe
L’agglo
nature
Retrouvez notre démarche et la brochure
« Partageons un avenir durable »
sur agglo-pau.fr, rubrique « agenda 21 »
www.agglo-pau.fr
Mission communication-protocole, imprimerie Menard, novembre 2013
Permettre à
chaque habitant
d’agir en faveur du
développement
durable
Habitat
Ecoconstruction
« Construire autrement,
c'est construire plus performant »
Bâtir ou rénover sa maison tout en agissant pour l'environnement, beaucoup en rêvent. C'est une réalité
sur l'Agglo grâce aux conseils de spécialistes sur les matériaux écologiques et économiques, comme en
témoigne Stéphane Alleaume, heureux propriétaire d'une maison en bois et paille.
de la construction sur l'environnement ».
L'écoconstruction, c'est aussi permettre
à chaque habitant d'agir en faveur du
développement durable : une des 110
actions de l'Agenda 21, adopté par la
Communauté
d'agglomération
Pau-
Pyrénées.
© Geminox/Habitat Naturel
*Hors d'eau : Achèvement des murs, de la
Les principes bioclimatiques sont les piliers de la performance énergétique et doivent être pris en compte au
moment de l'élaboration des plans.
U
ne jolie maison ossature bois avec
a comptabilisé 1 200 heures de travail pour
isolation en paille : le rêve de Stéphane
mettre sa maison hors d'eau* et hors d'air*.
toiture...
*Hors d'air : Achèvement des menuiseries,
portes, fenêtres...
>www.agglo-pau.fr
Contact : Espace Info Energie
au 05 59 14 60 64 – wwwinfoenergie64.org
Alleaume et sa compagne est devenu
réalité en plein cœur de Pau. L'histoire a
Bien s'informer
démarré il y a trois ans. « Avec ma femme,
Les rdv de Re-Sources
Le couple a parfaitement pensé son
nous souhaitions devenir propriétaires et faire
projet d'écoconstruction en intégrant
construire à côté de son travail. Nous sommes
les principes bioclimatiques au moment
partis sur l'écoconstruction et avons fait le
de l'élaboration des plans : orientation,
choix d'une maison de 130 m2 habitable sur
implantation, ouverture, exploitation du
un terrain de 500 m2», raconte Stéphane
soleil, protection, prise en compte du climat
Alleaume. Sensibilisé aux matériaux de
pour les besoins en énergie (éclairage,
Plusieurs soirées thématiques sur l'autoconstruction, l'isolation thermique, les
matériaux et les techniques pour des
constructions performantes sont proposées par le Centre Re-Sources : Ma maison auto-contruite (mardi 3 décembre),
visite de la chaufferie-bois du Hameau
(jeudi 5 décembre) et bien isoler sa maison (mardi 10 décembre).
Jusqu'au 29 décembre, vous pourrez
découvrir une exposition sur l'autoconstruction.
construction durables depuis longtemps,
chauffage)... A l'Espace Info Energie (PACT
ce plaquiste de métier a choisi la paille
H&D Béarn Bigorre, association membre
comme isolant thermique pour sa maison
du réseau rénovation info service), Sylvain
« car c'est un matériau très peu cher à
Chauveau informe et conseille tous ceux
produire en énergie. Nous avons quasiment
qui ont un projet : « Ecoconstruire, c'est à la
tout fait tout seuls, à part la viabilisation et les
fois respecter la qualité architecturale et du
plans, avec l'aide ponctuelle de nos familles et
cadre de vie, économiser les ressources (eau,
de nos amis. » Au total, Stéphane Alleaume
énergie, matière) et minimiser les impacts
Centre Re-Sources, place d'Espagne
à Pau – Tél : 05 59 82 58 60
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 17
L’AGGLO & VOUS
Mixité sociale
Résidence Ernest Gabard : du confort pour tous
Depuis le 30 septembre, des étudiants partagent leur nouvelle Cité-U avec des familles, le personnel et
les enfants de la ludothèque des Francas et du Relais Assistantes Maternelles.
I
déalement située à mi-chemin entre le
campus universitaire et le centre-ville de
Pau, la résidence Ernest Gabard comprend
204 logements de type T1 destinés aux étudiants. D'une surface d'environ 17 m² contre
9 m² seulement dans les anciennes cités U,
chaque studio est accessible aux personnes
à mobilité réduite et équipé d'un coin cuisine,
de sanitaires individuels et de mobilier. Les
nouvelles chambres sont également reliées à
l'internet en fibre optique (THD).
Des espaces communs et des loggias ont été
prévus à chaque étage pour permettre aux
étudiants de se retrouver. La gestion de ce
bâtiment basse consommation est confiée au
Centre Local des Œuvres Universitaires et Sco-
laire de Pau (CLOUS). Cette réalisation est une
réponse à la démolition de la tour Corisande
d'Andoins, l'une des plus anciennes cités U
paloises.
La nouvelle résidence a été réalisée en partenariat avec la Béarnaise Habitat, la Région
Aquitaine et la Ville de Pau. Les 204 logements étudiants bénéficient de l'Aide Personnalisée au Logement. Le loyer mensuel
est de 288 € charges comprises. Être bien
dans son logement, c'est important pour
étudier en toute tranquillité. Et c'est encore
mieux quand sa cité-U s'ouvre à la mixité.
Outre la résidence étudiante, cet ambitieux
projet propose 24 appartements sociaux
destinés aux familles et des espaces dédiés
à l'enfance avec l'installation du Relais Assistantes Maternelles pour les tout-petits et l'association des Francas pour les plus grands.
Formation
Du e-commerce citoyen
Faire du commerce tout en
menant une action citoyenne,
c'est possible. Un groupe
d'étudiants de l'IPC-ESC Pau
ouvre un site de e-commerce
dont les bénéfices seront
reversés à une association
paloise.
I
ls ont entre 19 et 23 ans et dans le cadre de
leur formation en alternance, six étudiants
en 2ème année « Gestionnaire d'unité commerciale option e-commerce » se sont lancés dans
un projet original dévoilé le 23 octobre.
Leur première mission : apprendre à identifier
une cible et promouvoir une identité, tout
en poursuivant une action citoyenne. Pour
cela, ils se sont appuyés sur un outil pédagogique pertinent et concret, un site internet
marchand, dont ils assurent la gestion - stock,
commandes et envois – ainsi que l'animation.
18 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
Seuls des produits locaux sucrés ou salés tels
que du foie gras, de la confiture, biscuits... sont
proposés à la vente. De quoi réaliser de jolis
paniers gourmands à l'approche des fêtes de
fin d'année. Les prix pratiqués sont identiques
à ceux des boutiques spécialisées, mais l'eacheteur participe à une démarche citoyenne,
puisque les bénéfices réalisés seront intégralement reversés à l'épicerie solidaire de Pau et
à d'autres associations caritatives les années
suivantes.
> www.bearn-et-vous.com
Le campus
de l'UPPA se visite
Une fois par mois, le grand public
est invité à découvrir l'université,
où étudient 7 373 étudiants et travaillent 575 personnes. Deux
circuits sont proposés. Ces visites
gratuites s'effectuent par groupes
de douze personnes sur réservation à partir de 15 ans. Le prochain
rendez-vous est prévu le mercredi
18 décembre à 14h.
Renseignements sur
www.univ-pau.fr
L’AGGLO & VOUS
Valorisation des déchets
Le réemploi crée des emplois
Se nourrir, se déplacer, travailler, se divertir... notre
consommation quotidienne génère des déchets. Si le réflexe
premier est de les jeter, il est pourtant possible de donner
une seconde vie à de nombreux objets.
Les chiffres du réemploi
(source ADEME et CDAPP)
Le réemploi permet de diminuer la quantité de déchets de 13kg/an/personne en
moyenne.
Le marché du réemploi et de la réutilisation
représente un marché de plus d'1 Mrd €.
98 % des Français déclarent avoir déjà
pratiqué le réemploi.
Le chiffre d'affaires lié au réemploi et à la
réutilisation est estimé à 1 250 Mrd €.
En 2012, plus de 6 000 tonnes de déchets
ont été ainsi évitées sur l'Agglo.
18 400 emplois sont générés par les
filières de l'économie sociale et solidaire et
de l'occasion, plus de 200 sur l'Agglo.
Les astuces du réemploi
D
onner, revendre ou troquer
les objets devenus inutiles ; réparer, emprunter, louer ou encore
acheter d'occasion ceux devenus
nécessaires : le réemploi permet
de réduire nos déchets aux côtés
du recyclage et de l’optimisation
des collectes.
Economie et emploi
Le réemploi permet ainsi de faire
des économies en réduisant la
quantité de déchets déposés en
déchèterie et donc de réduire les
coûts de transport.
C'est aussi un moyen efficace de
limiter la quantité de ressources
naturelles nécessaire à la fabrication d’un nouveau produit. C'est
enfin localement des emplois solidaires destinés en particulier à des
personnes en insertion.
Prolonger la durée de vie
Des associations, des entreprises
d’insertion mais aussi des acteurs
de l’économie sociale et solidaire réparent l'électroménager
en panne, les meubles cassés, les
jouets, les vélos… ou rénovent de
vieux meubles ou relookent de
vieux vêtements un peu fatigués.
Informer les usagers
Une expérimentation est également en cours à la déchèterie de
Bizanos avec l'action d'un valoriste. Cette personne a la charge
d'informer les usagers que les
objets qu'ils s'apprêtent à jeter
peuvent, s'ils en donnent l'autorisation, être remis dans le circuit du
réemploi. Autant de déchets qui
retrouveront une seconde vie.
Le réemploi, c'est utiliser un bien de
consommation un maximum de fois sans
en modifier l'apparence et les propriétés. Le
réemploi, c'est avant tout du bon sens !
Pour cela :
• utilisez un cabas pour les emplettes
• donnez les biens usagés à des organismes
qui les récupèrent
• utilisez des chiffons lavables pour le
ménage
• utilisez un filtre réutilisable pour le café
• utilisez des piles rechargeables pour tous
les appareils électroniques
• louez ou empruntez les outils ou les
appareils peu utilisés
• réparez au lieu de racheter
...
Récup Party
La 3ème édition de la Récup Party, organisée
en partenariat avec Ampli le 12 octobre
dernier, a permis de récupérer 60 kg de
petits équipements électriques. On pouvait en effet profiter d'un concert gratuit
en échange d'un appareil. Preuve est faite
que ce rendez-vous « culturo-écologique »
s'inscrit chaque année un peu plus dans le
paysage local.
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 19
L’AGGLO & VOUS
Assainissement
Le réseau inspecté
Le service assainissement et ses
20 agents de terrain veillent
en permanence aux 800 km de
réseau que compte l'Agglo. Un
travail de toutes les attentions
pour assurer la qualité du
service, l'hygiène et protéger
nos nappes phréatiques et nos
rivières.
S
aviez-vous qu'un vaste dédale de canalisations d'évacuation des eaux usées
s'étend sous le pieds des chalands du cœur
d'Agglomération ? Ce ne sont pas les catacombes de Paris, mais ces collecteurs ont la
particularité d'être les seuls de l'agglomération qui puissent être visités. Ils sont aussi les
plus anciens (1 870 environ) et demandent
une attention particulière.
Le labyrinthe du centre
Profitant de la période creuse de l'été dernier,
l'Agglo a fait procéder à une campagne de rénovation de ses égouts. C'est un chantier "4 en 1"
qui a été lancé avec l'intervention simultanée de
trois entreprises sous nos pieds, rues Bernadotte,
Saint-Jacques, Cordeliers et Serviez à Pau.
Tels des spéléologues, les hommes ont inspecté et restauré plus de 80 m de réseaux en
sous-sol sur les tronçons Bernadotte et SaintJacques. Cordeliers et Serviez représentent
chacune 100 m de collecteurs où l'on doit
intervenir courbé.
Après l'évacuation des déchets par aspiration ou au seau, des équipes de trois à quatre
hommes se relaient pour assurer le cimentage des parois et l'installation de cunettes.
Celles-ci sont descendues une à une par les
regards pour être calées et scellées au sol afin
de rétablir le bon écoulement des effluents.
Un métier de précision et à risque que ces
hommes de l'ombre effectuent pour notre
bien-être quotidien. Un métier qui donne lieu
également à des innovations ; ainsi, un agent
de l'une des entreprises prestataires a conçu
plusieurs outillages pour faciliter la progression des matériaux en sous-sol.
L'art du chemisage
Le service assainissement intervient partout
sur l'Agglo. Cette année, il aura fait procéder
à la rénovation du secteur de la cité à Lescar,
ainsi que l'avenue Lalanne et l'impasse Barrau à Billère. Contrairement au coeur de Pau,
les canalisations y sont plus petites et une
autre méthode est utilisée pour colmater les
Les collecteurs du cœur de l'agglomération sont les seuls qui peuvent être inspectés par les agents en personne.
20 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
fissures qui apparaissent avec le temps : le
chemisage. Cette technique consiste à enfiler
une gaine de résine souple à l'intérieur de la
canalisation puis de la solidifier par traitement
thermique. Il se forme alors un véritable tuyau
neuf à l'intérieur de l'ancien dont l'étanchéité
est rétablie. Bref, c'est ce que l'on appelle l'art
de réparer les tuyaux perçés !
Le saviez-vous ?
Des dispositifs d'autosurveillance ont
été mis en place sur 30 déversoirs
d’orage afin de contrôler le fonctionnement de ces ouvrages. Cette instrumentation permet d'améliorer la connaissance du fonctionnement hydraulique
du réseau d’assainissement afin de l'optimiser et limiter les déversements dans
le milieu naturel. Ainsi, 10 déversoirs
d’orage sont équipés de matériel de
mesure en continu des débits déversés
et 18 déversoirs d’orage sont dotés de
dispositifs permettant des estimations
des périodes de déversement (détecteur de présence de liquide).
SPORT
Le rugby féminin a aussi ses élites
© Ville de Lons
Grâce à la reconnaissance et au soutien de l'Agglo, la section féminine du Rugby Club Lonsois compte
bien bénéficier d'une meilleure visibilité.
Une équipe gagnante depuis 6 ans dans l'élite.
A
u même titre que l'Élan
Béarnais, le Billère Handball, le Pau FC et la Section Paloise, les féminines du Rugby
Club de Lons sont désormais
soutenues par la Communauté d'Agglomération Pau-Pyrénées. Les Lonsoises évoluent
en effet depuis six ans dans
l'élite française du rugby (Top
10). Ce club a misé depuis une
vingtaine d'années sur le dé-
veloppement du rugby féminin. Il dénombre 50 seniors,
réparties en deux équipes, une
vingtaine de cadettes et une
école de rugby mixte. Cette
reconnaissance de l'Agglo va
lui permettre de mieux appréhender les exigences du sport
de haut niveau. Car à l'inverse
du rugby masculin devenu
pro au milieu des années 90,
les filles sont restées dans le
giron amateur. Il est donc très
difficile pour elles de concilier
études ou travail, vie de famille
et sport. « A Lons, nous jouons
pour le plaisir sans la moindre
contrepartie, confirme Pauline
Raymond, trois-quart centre.
C'est effectivement très compliqué de s'entraîner après le
travail tout comme d'effectuer
de longs déplacements le weekend en bus. »
Combiner deux activités
A 23 ans, celle qui porte le numéro 12 n'a aucune contrainte
familiale. Elle parvient donc
pour le moment à combiner
sport et travail. « Mes parents
m'ont incitée à faire des études
car ils ont toujours pensé que
le rugby ne me ferait pas vivre,
poursuit-elle. Pour cela, il
faudrait qu'il y ait une réelle
volonté de développement au
niveau fédéral. » Qui dit amateur, dit manque de structuration, d'équipements et de
temps d'entraînement pour
donner une meilleure image
au rugby féminin et le rendre
plus visible. « Le sport collectif
féminin a bénéficié depuis peu
de la dynamique des footballeuses, témoigne Pauline. Bien
que les mentalités évoluent ces
dernières années, il reste encore
beaucoup à faire. »
Pour s'en sortir, le rugby féminin de haut niveau doit enclencher la vitesse supérieure.
Sans l'aide de la fédération et
un soutien fort des collectivités et des partenaires, il pourrait être condamné à vivre
longtemps dans l'ombre du
sport professionnel.
Une carrière d'excellence
La nouvelle carrière d'honneur du domaine de Sers, un outil d'excellence.
D
es travaux de réfection
ont été réalisés à la carrière d'honneur du domaine
de Sers afin de conforter l'ac-
cueil de compétitions équestres
internationales. Tout a été repensé : le sol, les systèmes de
drainage, d'arrosage, d'écou-
lement de l'eau autour et les
aménagements périphériques.
Les quinze milles tonnes de
sable de Carpentras, disposés sur 13 cm d'épaisseur et
couvrant 6 500 m², accordent
désormais une qualité technique haut de gamme aux
sabots des chevaux. Ces travaux d'un montant de 350 000
euros portés par l'Agglo ont
bénéficié d'un cofinacement
du fonds éperon et du Conseil
général. La carrière réhabilitée
constitue un atout indéniable
pour le développement du
domaine qui ambitionne la
création d'un pôle équestre à
dimension nationale et même
européenne. C'est aussi la
première étape d'une vaste
remise à niveau progressive
des équipements du centre
d'entraînement et de compétition ainsi que la mise
en place d'une optimisation
de sa gestion décidés par la
Communauté d'Agglomération Pau-Pyrénées.
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 21
Infos communes
Communauté de destins
1
2
3
4
5
6
7
Artigueloutan
Billère
Bizanos
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
8
9
10
11
12
13
14
Lée
Lescar
Lons
Mazères-Lezons
Ousse
Pau
Sendets
LÉE
L'école à l'heure des nouveaux rythmes scolaires
Dans le cadre de la nouvelle réforme
de la semaine de 4,5 jours, les enfants
de Lée profitent depuis la rentrée
d'une ribambelle de nouvelles activités périscolaires les mardis et jeudis, à
partir de 16h.
B
Les enfants peuvent développer leur fibre artistique
pendant le temps périscolaire.
ien sûr, les parents ont la possibilité de
récupérer leurs enfants dès la fin de la
journée de l'école. Pour ceux qui choisissent de
rester, deux options s'offrent à eux. Ils peuvent
participer sans inscription au parcours différencié, qui propose des activités similaires
à celles des centres de loisirs de 16h à 18h
sous la responsabilité d'un encadrant Francas
et avec l'aide des employées municipales. Ils
ont aussi la possibilité de suivre une activité
de découverte jusqu'à 17h30 parmi un programme riche et varié : lecture de contes et
d'histoires pour les moins de 6 ans, arts plastiques, éveil musical, danse, confection de
poupées frimousses, activités manuelles, gymnastique, badminton. Le repérage des activités
se fait d’abord en classe puis dans la cours de
récréation grâce à les étiquettes et des affiches
annonçant les activités.
De 18h à 18h30, une garderie payante ( 0,50€ )
a été mise en place sous la responsabilité d'une
employée municipale, où les enfants peuvent
se détendre ou y faire leurs devoirs.
PAU
Après la journée « Montagne pour
tous », Faites de l'escalade, et des nombreuses sorties à l'automne, la Cité des
Pyrénées poursuit sa programmation
autour du thème de la montagne sociale jusqu'à la fin de l'année.
C
réatrice de liens entre les gens et les générations qui l'arpentent, outil d'apprentissage des règles, de l'écoute et de l'observation,
la montagne est un formidable levier pour
l'éveil personnel, physique, mental, émotionnel. La conviction que la montagne peut être
sociale est au cœur de l'action des occupants
de la Cité des Pyrénées et puise ses racines
dans un mouvement qui prit naissance dans
les années 1930.
22 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
Deux expositions photographiques font entrer
en dialogue la montagne sociale d'hier et celle
d'aujourd'hui. Une exposition de photos en
noir et blanc, proposée par l'association Montagnes Insolites, sur les débuts du refuge de
l'Abérouat et les origines de l'œuvre laïque de
montagne ; l'autre en couleur, livrant des témoignages en images de la montagne sociale
au XXIè siècle. A ne pas manquer non plus, la
conférence « La montagne, outil de médiation
éducatif », le 19 décembre 2013.
> Cité des Pyrénées, 29 rue Berlioz
tél. : 05 59 30 18 94
www.pau.fr/149-la-cite-des-pyrenees.htm
© Maison de la montagne
La Montagne sociale d'hier à aujourd'hui
Bizanos
Tout Bizanos en quelques clics
L
e site internet de la Ville de Bizanos a
été entièrement repensé par les élus
de la Commission Communication qui ont
travaillé durant de longs mois pour offrir
un service public complémentaire, simple,
et interactif. Informations en temps réel,
documents administratifs disponibles en ligne,
renseignements historiques, infos pratique.
Le site www.bizanos.fr a totalement été
repensé pour mieux répondre aux attentes des
internautes. Cette interface vivante et épurée
propose une large palette de services en ligne,
des contenus multimédias enrichis et mis à jour
en temps réel.
Il a pour vocation d’être un trait d’union
moderne et convivial entre les Bizanosiennes et
les Bizanosiens, et d’ouvrir de nouveaux horizons
pour notre ville. Une ville qui se métamorphose
et mérite amplement d’être connue et reconnue
à l’extérieur. Fière et respectueuse de ses racines,
Bizanos est aussi une ville bien dans son temps,
qui avance au rythme des progrès du XXIe siècle.
Ce site internet est donc l’outil indispensable de
votre vie quotidienne.
JURANÇON
Les coteaux
de Jurançon,
un facteur
d’ancrage du
développement
territorial durable
Chapelle de Rousse
L
OUSSE
Les employés municipaux
J
les élus. Au service administratif sont affectées
érôme Mauries, employé au service technique
Céline Meresse, secrétaire général et Marie-Pierre
de la municipalité a quitté la commune le 13
septembre 2013. Il a voulu changer d’environ- Vitiello, secrétaire. Au service technique, deux emnement professionnel après 17 ans de loyaux ployés Philippe Martinez et Sauveur Haramburu
sont chargés de l’entretien des espaces verts et
services au sein de la commune et a rejoint le
Centre Hospitalier Spécialisé des Pyrénées. de la propreté du village. Ils vérifient, réparent
Sauveur Haramburu l’a remplacé à son poste le ou signalent les problèmes à régler. Ils assurent
un service de proximité auprès des habitants. A
9 septembre. Une récepl’école, deux « ATSEM » Joëlle
tion a eu lieu vendredi
Semmau et Aurélie Lebreton
13 septembre au Foyer
sont une aide précieuse au
Municipal en l’honneur de
corps enseignant. Odette
Jérôme Mauries, entouré
Flores, Geneviève
Lafoi,
de sa famille, collègues de
Chantal Beauguitte et FranOusse et des villages d’Arçoise Capdeboscq veillent
tigueloutan, Lée et Senau bon fonctionnement du
dets, du maire, ses adjoints
périscolaire (cantine, gardeet conseillers. Le maire
rie, surveillance des interJean-Claude Bouriat a préclasses) et entretiennent les
senté le nouvel employé
à l’assemblée présente. Jérôme Mauriès, Sauveur Haramburu, Jean- infrastructures communales
(ménage). Leur disponibilité,
Ce départ est l’occasion de Claude Bouriat
leur professionnalisme sont
montrer et souligner le traun atout majeur dans une commune. A l’écoute,
vail des employés communaux.
cordiaux, ils sont le lien, le relais avec la populaA Ousse, 10 agents travaillent au service de la
collectivité. Ils sont en contact permanent avec tion que les élus jugent indispensables pour faire
de leur commune un endroit accueillant.
les administrés et sont un appui précieux pour
a fin d’année est une période
particulière pour le quartier
Jurançonnais de la Chapelle de
Rousse. Elle évoque bien sûr les
vendanges… et pour certains
initiés les champignons ! Mais c’est
également, la période d’une intense
vie sportive, culturelle et touristique
qui bouge la quiétude habituelle
(Randonnée cyclo-pédestre, Poésie
dans les Chais, Route des vins…).
L’occasion aussi de s’arrêter quelques
instants pour découvrir la rénovation
récente de l’ancienne école du
quartier et profiter un instant d’une
terrasse qui offre aux visiteurs un
magnifique panorama sur les coteaux
de Jurançon et la chaîne des Pyrénées.
Un œil attentif reconnaîtra ici et là
un poudingue, ou encore une roche
volcanique… déposés là au temps
où les torrents charriaient des galets
directement venus des montagnes
d’Ossau.
Ce patrimoine vert extrêmement riche
est un acquis évident dont les espaces
naturels, agricoles et forestiers
doivent être gérés de façon concertée.
En ce sens, de nombreux projets
visent à maîtriser le développement
et l'aménagement du territoire
tout en faisant coexister un habitat
durable, une activité économique
responsable, la biodiversité du site
et une agriculture viable. C'est entre
autres la préservation des paysages et
le développement de l'attractivité du
territoire qui est visé. A voir le nombre
de badauds sur les coteaux la beauté
des lieux a déjà été vantée !
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 23
GELOS
SENDETS
Le renouveau
du centrebourg
Le revitalisation du centre-bourg permettra de créer plus de lien social, tout en respectant son caractère rural.
L
e 6 juillet dernier a été présenté,
lors d’une réunion publique, le
projet d’aménagement du centrebourg. La mission a été confiée à
l’Atelier LAVIGNE, Architectes du Patrimoine, d’imaginer l’implantation d’un
quartier au cœur du village. Ce projet
a pour principal objectif de créer un
lieu de vie qui fasse le lien social entre
tous les habitants, tout en préservant
le caractère rural de notre commune
qui est cher à tous.
Dans le scénario retenu, quatre zones
d’aménagement se dégagent :
- Un mail planté en face du cimetière
qui marquera l’entrée du village et offrira des stationnements et un espace
libre propice au jeu ;
- Le pourtour de l’église : un traitement cohérent sera fait pour unifier les
abords avec une partie enherbée, une
voie de circulation minimisée et intégrée à l’aménagement ;
- Une place au cœur du village : une
trame plantée permettant de constituer un espace appropriable devant le
Foyer Municipal, avec la création d’une
halle ouverte ;
- La création d’un quartier comprenant
des lots libres pour des habitations
privées avec des parcelles d’environ
580 m², certaines de 300 m² pour des
logements regroupés et 10 logements
sociaux afin de répondre aux obligations du P.L.H (Programme Local de
l’Habitat) et à la demande des Sendetsois. Un local pourra éventuellement
être destiné à l’exercice d’une activité
libérale.
La prochaine phase du projet est le
lancement de la procédure d’appel
public à concurrence pour la Maîtrise
d’œuvre dans un premier temps puis
pour la réalisation des travaux dans un
second temps.
24 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
Un rendez-vous devenu incontournable :
le forum des associations de Gelos
C
e cinquième forum des associations de Gelos, qui s’est déroulé samedi 14 septembre
2013, a permis encore cette année, de découvrir
de nombreuses activités de loisirs, sportives ou
culturelles.
De nouvelles associations ont rejoint le forum,
comme l’association ACDS qui valorise la culture
et la découverte des simples, l’association Alcool
assistance qui agit pour la prévention, et l’association des Compagnons du devoir reconnus
pour leur savoir-faire ancestral dans les domaines du bâtiment et de l’artisanat.
Au total, ce ne sont pas moins de 15 associations qui ont participé à la réussite de cette
manifestation. Le soleil était au rendez-vous :
les visiteurs sont venus nombreux et les associations présentes ont pu enregistrer beaucoup
d’inscriptions. Les enfants ont pu s’amuser tout
l’après-midi sur la structure accro-branches mise
en place pour les distraire.
Ce bel après-midi a commencé par un pique
nique préparé par l’Association des Parents
d’Elèves du bourg, pris en commun entre les
membres présents des associations et les élus
organisateurs de cette manifestation.
Comme chaque année, quelques élèves de
l’école de musique ont interprété plusieurs morceaux choisis dans un répertoire classique. Au
menu : trompette, piano, saxophone, accordéon,
flute traversière, clarinette…de quoi satisfaire
tous les amoureux de la musique!
Les motos du « MOTO CLUB PLEIN PAU » nous ont
présenté comme chaque année leurs machines
toutes plus rutilantes les unes que les autres.
En fin d’après-midi, la tombola gratuite a permis
de faire gagner les œuvres d’art confectionnées
par les Compagnons du devoir : une superbe
table basse en chêne, des porte-bouteilles
design, des porte-cartes et porte-menus originaux…
Cette désormais traditionnelle fête des associations Gelosiennes s’est clôturée autour d’un buffet très sympathique.
Nous vous donnons rendez-vous pour une nouvelle édition en 2014 !
NS
MAZÈRES-LEZO
Un Boulevard des Pyrénées
à Mazères-Lezons
tation avec les riverains et les habitants de la
commune à l’occasion de 3 réunions publiques.
La participation des habitants et surtout des
riverains a permis aux élus de peaufiner le projet
initial et même de l’améliorer.
Cette voirie a été conçue pour desservir dans
de bonnes conditions le futur centre-bourg qui
sera créé dans les prochaines années sur l’avenue Louis-Barthou.
Une voirie bien équipée
B
ordées de palmiers et jalonnées de bancs,
les rues de la République et Louis-Barthou
ont été aménagées sur 600 m pour assurer la sécurité des usagers et des riverains, après la rénovation de tous les réseaux : assainissement, eau
potable, enfouissement de l’électrification et du
téléphone, remplacement de l’éclairage public.
L’aménagement en surface privilégie la sécurité des riverains, piétons et cyclistes, avec une
vitesse réduite et une piste cyclable sécurisée.
Concertation des habitants
La municipalité a organisé une étroite concer-
La première piste cyclable du village a été créée
avec une extension sur la rue Pasteur, sur les
rues Jules-Ferry et du Béarn au-delà des écoles,
offrant ainsi une voie « douce » pour traverser
presque tout le village en évitant les dangers de
la D37.
Deux parkings ont été créés : l’un tout près des
écoles et l’autre près du presbytère pour que
l’église soit enfin desservie. Ce nouveau parking
est relié à celui de la salle paroissiale, et dans les
grandes occasions ce sont 65 places qui s’offrent
aux automobilistes.
lons
Un lonsois champion du monde
de natation
A l'âge de 26 ans, Frédéric Tejeiro est
coutumier des podiums sportifs. Intégré depuis 2009 au Pôle France de Natation sport adapté (athlètes atteints de
troubles psychiques ou mentaux), ce
lonsois a brillé lors des championnats
du monde de natation INAS de Nouméa
en août dernier.
BILLERE
La Guinguette,
entre danse et
nature
C
et été, Frédéric a suivi une intense
préparation physique à la piscine Aqualons
où il disposait d’une ligne d’eau. A ses côtés,
de nombreuses personnes se sont mobilisées :
ses parents et notamment son père, entraîneur
de l'AS Turboméca, sa sœur Fanny et Patrick
Kerbouche, son
entraîneur
d'Aqualons
Barracudas... Durant cette période, Frédéric a
su concilier son emploi d'aide cuisinier avec les
exigences d’un athlète de haut niveau.
Grâce à ses qualités hors du commun, Frédéric
s’est aligné à ces mondiaux au départ de huit
courses.
Associé à Maxime Dutter, Jacky Deforge et
Sébastien Blondel en relais, Frédéric a décroché
la médaille d'or au relais 4x100 NL ainsi que
deux médailles de bronze avec les relais 4x50 NL
et 4x50 4N ! Également finaliste et recordman
de France dans sa discipline de prédilection,
le 50 m dos, ce sportif talentueux et attachant,
n'a pas fini de porter haut les couleurs de Lons.
Il nous donne en effet rendez-vous en 2014
pour les jeux mondiaux qui se dérouleront en
République Tchèque et en 2016 pour les Jeux
Paralympiques de Rio.
Une belle leçon de vie.
IDRON
Les journées du patrimoine mettent
en lumière le château d’Idron
L
e château d’Idron était l’un des joyaux de
l’agglomération Paloise mis en lumière
par l'Agglo, la municipalité d’Idron et le
professeur Christian Desplat à l’occasion des
dernières journées du patrimoine. Son origine
remonte à 1655, époque à laquelle fut créée
la baronnie d’Idron. Il présente plusieurs
éléments architecturaux intéressants que
la municipalité Idronaise veut préserver :
La porte et l’escalier de l’entrée ainsi que le
pavage, les quelques cheminées avec de
ravissants trumeaux et de beaux parquets…
Sans oublier sa remarquable passerelle
romantique.
L’intégration du château d’Idron dans le
patrimoine communal valorise le centre
bourg. Son magnifique parc de 21 800 m²
ouvert aux promeneurs est un lieu de détente
bucolique qui fait le bonheur des enfants
et de leurs parents. Les associations se sont
aussi approprié les nombreuses pièces et
dépendances que recèle le château pour y
organiser moult animations.
Ouvert sur l’agglomération Paloise, le château
devient désormais un lieu incontournable de
la vie culturelle et sociale d’Idron.
Inaugurée il y a tout juste un an,
La Guinguette des bords du Gave
répond à une double vocation.
L
ieu de détente, de musique, de
danse et de fête, elle accueille tous
les soirs de la semaine des associations
qui viennent y dispenser leurs cours
de danse. Les week-ends, ces mêmes
associations animent des après-midis
dansants, gratuits et ouverts à tous.
Tango, musette, valses ou paso, les
couples s'en donnent à cœur joie sur un
magnifique plancher de bois et dans un
cadre idyllique pleine nature.
La nature, c'est justement l'autre
vocation des lieux et cette année
plusieurs axes seront abordés. Les
thématiques développées par le
service environnement en partenariat
avec des associations comme le CPIE
ou Ecocène : la biodiversité urbaine et
les sciences participatives des ateliers
de sensibilisation à l'environnement
(fabrication de cosmétiques naturels,
techniques de survie, découverte de la
nature...), un cycle de conférences sur la
nature, le jardinage, le développement
durable, les énergies, la qualité du cadre
de vie... Des animations sont également
prévues lors des rendez-vous nationaux :
semaine des zones humides en février,
semaine du développement durable
en avril, journée de l'environnement
le 5 juin. Enfin, la Guinguette est
désormais parfaitement intégrée dans
les animations proposées par l'Agglo
dans le cadre du Parc National Urbain.
Retrouvez le programme complet
des animations de La Guinguette
dans le site www.billere.fr
Service culture : 05 59 92 44 44
Service environnement :
05 59 40 03 30
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 25
LESCAR
Oxylane : un projet de territoire
L
e groupe Oxylane a fait au cours de ces derniers mois un choix d’une
portée capitale pour notre agglomération : créer à Lescar, autour d’un
magasin Décathlon, un vaste centre ludique et commercial dédié aux activités sportives et de plein air. Ambitieux et innovant, attractif bien au-delà
de notre agglomération, ce projet est de nature à faire venir en nombre
une clientèle originaire d’un périmètre très élargi aux dimensions métropolitaines ! Il permettra l’accès et la pratique gratuite de nombreuses
activités sportives de loisirs et générera environ 180 nouveaux emplois.
Les porteurs de ce projet baptisé « Village Oxylane » ont clairement annoncé depuis déjà de nombreux mois, après de multiples recherches, leur
décision d’implantation sur l’agglomération paloise : ils ont choisi de le
réaliser à Lescar, l’une des rares villes d’Aquitaine à avoir obtenu dès 2011
les cinq étoiles du label « sport pour tous ». Cette initiative s’intègre donc
parfaitement dans le projet sportif de la ville, lancé en 2008 autour des
Assises du sport. Le groupe est actuellement en train de lancer les nombreuses démarches administratives nécessaires à sa réalisation.
Dans un contexte économique et social difficile, qui n’épargne pas la région paloise, c’est une vraie chance pour le développement économique
de toute la région que le choix de Lescar ait été retenu par le groupe
Oxylane. Faisons en sorte, tous ensemble, que ce programme original et
porteur de développement puisse aboutir sans entrave et contribue très
significativement à l’attractivité et au dynamisme de notre territoire.
[ Note de l'éditeur ] Aujourd'hui, le Plan Local d'Urbanisme de Lescar n'est pas compatible avec
l'accueil du projet Oxylane sur les terrains envisagés. Le 27 mars 2013, la commune a engagé une
procédure de déclaration de projet avec mise en compatibilité du PLU. Elle vise à se prononcer
sur l'intérêt général d'une opération d'aménagement au regard du Code de l'urbanisme. Il peut
s'agir d'un projet d'initiative privée mais il est toujours nécessaire de justifier d'un intérêt général
suffisant. Après quoi, le groupe Oxylane devra déposer une demande de création de surfaces
commerciales auprès de la Commission Départementale d'Aménagement Commercial et une
demande de permis de construire auprès de la commune de Lescar.
GAN
Propriétaires, associations et collectivités s'associent pour la
préservation des pelouses sèches des coteaux de Gan et Jurançon
S
ous l'impulsion des
communes de Gan,
Jurançon et de la Communauté d'Agglomération
Pau-Pyrénées, 4 propriétaires ont signé cet été une
convention de partenariat
avec le Conservatoire des
Espaces Naturels d'Aquitaine pour la gestion de
leurs pelouses sèches.
Pelouses sèches? Prenez d’anciennes vignes non remises en culture, une
pincée de pâtures peu intensives, tout cela sur un canapé de terrains marneux et calcaires : vous obtenez localement le maintien d’une végétation
rase typique des terrains calcaires pentus, ensoleillés et non fertilisés : les
pelouses sèches à orchidées.
De telles exigences rendent ces plantes fragiles et menacées pour certaines. Et le coteau de Gan, même s’il accueille encore de belles stations
d’orchidées, est aussi soumis à des menaces : l’embroussaillement par
abandon, la fermeture des pelouses par des arbustes et des ronces, des
écobuages trop fréquents… Voici de bonnes raisons pour la commune
d’envisager d’œuvrer à la préservation et à la valorisation de ces pelouses
qui abritent par ailleurs d’autres richesses comme le très discret Aigle
botté ou le papillon Azuré du serpolet. Les travaux menés par le bureau
d’études Biotope et le CEN Aquitaine permettent aujourd’hui de savoir
quelles actions doivent être menées précisément, et sur quels secteurs,
et ce dans un souci permanent de concertation locale et d’accompagnement des propriétaires.
N
ARTIGUELOUTA
Un petit coin de paradis...
C
e n'est pas le PNU, parc naturel urbain de
l'agglomération, mais plutôt un espace de
détente, de rêverie, de promenade et de piquenique ouvert désormais aux habitants de la commune. Grâce à des acquisitions foncières portées
par l'Etablissement Public Foncier Local puis des
échanges avec les propriétaires riverains, la commune dispose maintenant d'un accés aux rives de
26 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
l'Ousse. Après des travaux d'entretien et d'élagage,
et l'installation des tables de pique-nique, le site a
été ouvert à compter du mois de juillet.
La municipalité invite les habitants à s'approprier
ce nouveau lieu public, dans le respect de sa particularité, sa beauté entre espaces ensoleillés et
ombragés et au long duquel coule une rivière,
quelquefois capricieuse et envahissante.
AGENDA
AL
N
O
I
T
A
N
R
E
T
FESTIVAL IN U
PA
DU FILM DE
mbre
Du 4 au 8 déce
ation
une programm
éliès propose
M
Le
a
m
né
ci
me édition, le
Pour sa quatriè
rendez-vous
verte à tous. ix du public, ce
ou
pr
et
un
te
d'
de
lis
t
ra
ofi
né
pr
gé
n au
rge panorama
t la compétitio
de couvrir un la
et
ur
to
om
au
pr
s
s
En abandonnan
ée
ile
ul
s artic
pour les cinéph
avant-première
en
ou
s,
incontournable
ite
éd
in
des œuvres
n
films, à travers
ma, une sectio
ctions. se
es
nalités du ciné
nt
on
rs
et
pe
s
s
se
de différe
de
ai
à
nç
s
res fra
ches proposée
d'avant-premiè
a,
Des cartes blan
blic, une série
jeu quizz ciném
pu
e
un
,
un
ts
je
er
t
nc
le
co
vo
s
un
de
,
e,
s)
al
ce
ge
on
pa
ra
gi
ré
ts mét
n, un es
s (longs et cour
r, une expositio
internationale
un ciné-goûte
,
nvivialité.
es
co
nd
e
ro
ut
es
to
bl
et ta
ectateurs en
sp
s
le
r
des rencontres
le
ga
ré
voilà de quoi
restauration…
alfilm-pau.fr
52 – www.festiv
60
27
59
05
l. :
iès, té
> Cinéma le Mél
Cinéma, vidéo
Concerts
Jeudis 12 et 19 décembre, 23
janvier
Ciné-club de l'UPPA
- 12 décembre : Ici najac, à
vous la terre
- 19 décembre : Dead man
- 23 janvier : Jules et Jim
En décembre
AU ZÉNITH-PYRÉNÉES
4/12, 20h : Stars 80
6/12, 20h30 : Bollywood
express
14/12, 14h30 : Âge tendre et
tête de bois
19/12, 20h : -M-
> 14h, la Centrifugeuse - Service
culturel de l'UPPA – Maison de
l'Etudiant,
tél. : 05 59 40 72 93 –
www.la-centrifugeuse.com
21 décembre
LE JOUR LE PLUS COURT
L’hiver arrive, les jours
raccourcissent, il est temps
de se mettre au court. Courts
métrages, ateliers sur la nou­
velles, lectures... vous sont
proposés par les pôles cinéma
et littérature du réseau des
médiathèques en partenariat
avec l’Agence du Court.
> Réseau des médiathèques,
tél. 05 47 05 10 00 –
mediatheques.agglo-pau.fr
> Zénith-Pyrénées,
tél. : 05 59 80 77 44 www.zenith-pyrenees.com
3 décembre
LES CHŒURS DE L’ÉTOILE
ROUGE DE L’ARMÉE
RUSSE
Un répertoire des plus
beaux chants de Noël
et Traditionnels, dirigé
par le Commandant Oleg
Neklyudov. C’est toute l’âme
slave, pleine de nostalgie et
de sensibilité, qui s’exprime.
Invitée d’honneur de
la formation, Ekaterina
Bolshunova, Soprane
reconnue, interprète des
chants sacrés, accompagnée
par le chœur des hommes.
> 20h, église Saint-Martin à Pau.
Billetterie Office de Tourisme.
4 décembre
JOSEF VAN WISSEM
(luth improvisé)
Jozef Van Wissem coupe,
colle, déconstruit des
morceaux classiques, inverse
les mélodies, y ajoute ses
propres compositions
et des enregistrements
d'ambiance captés dans
des gares ou des aéroports.
Mélangeant composition et
improvisation, son œuvre
décrit un étrange parcours
entre musique répétitive,
folk contemporain, musique
de style fin Renaissance
et expérimentation
conceptuelle. Concert
précédé d'un atelier d'impro,
animé par Aci E Adara en
présence de Jozef Van
Wissem.
> 21h, la Centrifugeuse - Service
culturel de l'UPPA – Maison de
l'Etudiant, tél. 05 59 40 72 93 –
www.la-centrifugeuse.com
6 décembre
EUGENE S. ROBINSON ET
L’ENFANCE ROUGE
(rock and words)
Une rencontre musclée
entre musique et littérature.
D’un côté, l’américain hors
norme Eugene S. Robinson,
chanteur performeur du
groupe Oxbow à la présence
animale. De l’autre côté,
l’Enfance Rouge, groupe culte
de la scène indépendante,
atypique, entre cérébralisme
et transe.
> 21h, la Centrifugeuse Service culturel de l'UPPA –
Maison de l'Etudiant,
tél. 05 59 40 72 93 –
www.la-centrifugeuse.com
Samedi 07 décembre
SLAUGHTERHOUSE PARTY
#1 (ELECTRO – TECHNO –
DUBSTEP – BREAKCORE)
Un cocktail détonnant de
dubstep, techno, breakcore
pour une soirée diabolique
qui fera trembler les murs des
abattoirs. Munissez vous de
vos déguisements les plus
effrayants afin de gagner
une place pour la prochaine
Slaughterhouse Party.
> 22h, La Route du Son à Billère
- Ampli, tél. : 05 59 32 93 49 –
www.ampli.asso.fr
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 27
Jusqu'au 28 dé
cembre
LA TERRE DE
S PAYSANS
Le réseau des
médiathèques
vous propose
thème du mon
de poursuivre
de paysan lanc
l'exploration du
é lors de Pau Py
fin de l'année.
rénées Fête Le
A la médiathèq
Livre jusqu'à la
ue André-Laba
paysans » du ph
rrère, l'expositi
otographe Raym
on
« La terre des
ond Depardon
L’homme dans
montre avant
son environnem
tout l’homme.
ent, terrien, fa
pays, petit et gr
çonneur de pa
and à la fois, an
ysages, de son
imé du rythme
réseau fait auss
lent et régulie
i revenir dans
r
des saisons. Le
le
s
médiathèques
exposition inau
de Lescar et Ju
gurale de la Ci
rançon la subl
té des Pyrénées
de Teresa Kauf
ime
, les « Rencont
man. Sans oubl
res Pyrénéenne
ier une troisièm
terminales du
s »
e exposition ré
Lycée professio
alisée par les
nnel agricole d'
défis de l'agric
Orthez, une co
ulture au XXIe
nférence sur le
siècle et une re
Laffont le 21 dé
s
ncontre avec l'a
cembre. Enfin,
uteur Marie-H
la 14e édition du
novembre, est
élène
mois du docum
entièrement dé
entaire, en
diée au thème
de l'héritage pa
ysan.
> Réseau des m
édiathèques, té
l. : 05 47 05 10 00
– www.mediath
eques.agglo-pau
.fr
Samedi 14 décembre
1983
Une soirée spéciale « 1983 »
pour fêter dignement les 30
ans d'Ampli avec la scène
locale.
Fin d'année oblige, le soirée
se déroulera selon le concept
du « Le Père Noël est un
rockeur » : 1 entrée = 1 jouet
neuf !
> 20h45, La Route du Son à Billère
- Ampli, tél. : 05 59 32 93 49 –
www.ampli.asso.fr
13 décembre
AMÉRIQUE(S) – PUPITRE
DE PERCUSSION
Du classique au
contemporain, Stéphane
Garin explore la musique
jusqu’au silence avec de
multiples instruments,
jouets et d’une incroyable
sensibilité. Il nous propose, en
partenariat avec l'Orchestre
de Pau Pays de Béarn l’OPPB,
au sein duquel il évolue
également, une formation
percussion contemporaine
des plus audacieuses.
> 20h, la Centrifugeuse - Service
culturel de l'UPPA – Maison de
l'Etudiant,
tél. : 05 59 40 72 93 –
www.la-centrifugeuse.com
28 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
Dimanche 5 janvier à 11h et
17h
CONCERT DU NOUVEL AN
DE L'OPPB
L'Orchestre de Pau Pays
de Béarn vous invite à
commencer l'année en
musique avec ce concertspectacle empreint d'humour,
de dérision et d'émotions mis
en scène par Jean Manifacier.
> 11h et 17h, Zénith-Pyrénées,
tél. : 05 59 80 21 30 – www.pau.fr
Salons, expositions
Du 13 au 15 décembre
SALON ASPHODÈLE
Découvrez quelque 250
exposants du domaine
de l’agriculture et de
l’alimentation bio,
l’artisanat utilitaire et
solidaire, les pédagogies
alternatives, les principales
associations de protection
de l’environnement.
Conférences, ateliers et
animations.
> Halls, Adour, Béarn, Soule, Parc
des Expositions,
tél. : 05 58 79 17 93 www.salon-asphodele.com
Du 6 au 19 décembre
LA NOUVELLE
Une exposition, moultement
illustrée, vous brosse un
panorama historique,
théorique et géographique
du genre. De la naissance
de la nouvelle aux grands
maîtres du XIXème, des pulps
américains aux fictions de
Borgès, vous serez incollable.
> Médiathèque André-Labarrère,
place Marguerite-Laborde, tél. :
05 47 05 10 00 –
www.mediatheques.agglo-pau.fr
Du 6 au 15 décembre
D’AKHÉNATON À RAMSÈS
II… IMAGES D’ÉTERNITÉ
Cet hiver, le Parc des
Expositions de Pau vous
transporte sous le soleil
d'Égypte percer les mystères
des pharaons. Durant plus de
quatre années, les meilleurs
artistes Egyptiens ont
travaillé à la création de cette
collection unique au monde
d’une qualité exceptionnelle
et qui comprend plus de 300
répliques sélectionnées par le
Musée du Caire.
> Hall Adour, Parc des expositions
de Pau, tél. : 05 59 40 01 50 www.parc-expo-pau.com
1er et 2 février
SALON DU MARIAGE
Un Salon destiné faciliter
l'organisation de cette
journée particulière qui exige
de nombreux préparatifs,
afin que le jour J, les
mariés puissent se rendre
disponibles pour leurs invités.
> Halls Adour et Soule, Parc des
expositions de Pau,
tél. : 05 59 40 01 53 www.salondumariagepau.com
Conférences, cafés,
débats, rencontres
Jusqu'au 29 décembre
VOTRE MAISON
ÉCOLOGIQUE ET
ÉCONOMIQUE
Cet hiver, en écho au mois
de l'économie sociale et
solidaire, le centre Resources vous livre les clés de
l'écoconstruction. Plus d'infos
en page 17.
> Centre Re-sources,
Place d'Espagne à Pau,
tél. : 05 59 82 58 60 www.agglo-pau.fr
Théâtre / Danse /
Humour
En décembre
AU ZÉNITH-PYRÉNÉES
3/12, 20h : Robin revient
5/12, 20h30 : Carmen Ballet
11/01, 20h30 : Messmer le
fascinateur
30/01, 20h30 : 10 ans de
mariage
> Zénith-Pyrénées,
tél. : 05 59 80 77 44 www.zenith-pyrenees.com
17 décembre
ITMOI (IN THE MIND OF
IGOR)
Akram Khan est devenu ces
dernières années l’un des
chefs de file de la danse
contemporaine britannique,
grâce à une danse énergique
et spectaculaire fusionnant
la tradition du kathak et
la danse contemporaine
occidentale.
> 20h30, Zénith-Pyrénées,
Espaces pluriels,
tél. : 05 59 84 11 93 www.espacespluriels.fr
19 décembre
ICARE
Le chorégraphe Richard Cayre
est un archéologue du corps
et des mouvements de l’âme ;
sa question centrale est
« qu’est l’homme au-delà de
ses métamorphoses ? ». Les
fragments de réponse qu’il
tente d’apporter se partagent
entre l’angoisse de l’absurde
et sa résolution par le rire.
> 21h, la Centrifugeuse - Service
culturel de l'UPPA – Maison de
l'Etudiant,
tél. 05 59 40 72 93 –
www.la-centrifugeuse.com
Jeune public
4 décembre
CONTES BILINGUES
FRANÇAIS-OCCITAN
En partenariat avec le collectif
ça-i. Contes traditionnels par
David Borde, accompagné du
musicien Thomas Baudoin.
> Dès 3 ans. 16h, Médiathèque
André-Labarrère,
tél. : 05 47 05 10 00 – www.
mediatheques.agglo-pau.fr
4 décembre
LE BONNET ROUGE
Contes de Noël par Laura
Truant.
> Pour les 2-5 ans. 16h,
médiathèque d'Este à Billère,
tél. : 05 59 13 06 30 - www.
mediatheques.agglo-pau.fr
Du 7 au 18 décembre
CIRQUE DE NOËL
La magie du cirque revient
enchanter Pau-Pyrénées cet
hiver.
> avenue du Camp à Idron,
Cirque de Noël, tél : 08 92 88 00 51
www.lecirquedenoel.fr
18 décembre
TEMPÊTE ET KOALA
Un conte musical par Olivier
Apat.
> 10h15, médiathèque de
Jurançon, tél. : 05 59 98 19 78 www.mediatheques.agglo-pau.fr
10 et 11 décembre
LE JARDIN DES SORCIERES
Par Christine Le Berre et la cie
Hop ! Hop ! Hop ! La sorcière
représente un peu toutes nos
questions sans réponse, tout ce
qui nous échappe, le mystère,
la magie, le surnaturel… Elle
incarne toutes nos peurs
enfouies comme elle attire par
son mystère, son savoir occulte,
sa connaissance des plantes,
son pouvoir lié aux forces de
la nature.
> Dès 8 ans. Le 10 décembre à
14h30 et 20h, le 11 à 10h et 15h,
théâtre Saragosse - L'Agora, tél. :
05 59 62 10 42 – agora-asso.com
Du 14 au 28 décembre
À PETITS PAS OREILLE
TENDRE
Un labyrinthe sonore proposé
par le Groupe d’Animationéducation Musicale ( GAM ),
composé de 5 modules que
l'on parcourt dans un ordre
défini, guidé par un musicien
animateur. Découvertes
sensorielle, individuelle,
interactive et collective
assurées.
> Réservation obligatoire,
différents horaires, Pavillon des
Arts à Pau, GAM, tél. : 05 59 27 07 95
– www.gampau.fr
21 décembre
LECTURES MUSICALES
A partir de l’album de Sarah
K et Ronan Badel, La sorcière
qui détestait les cadeaux, les
enfants et Noël et celui de
Robert Barry, Le Sapin de
Monsieur Jacobi.
> Dès 4 ans. 10h30, Médiathèque
de Lescar, tél. : 05 59 72 25 21
et 15h30, médiathèque d'Este
à Billère, tél. : 05 59 13 06 30 www.mediatheques.agglo-pau.fr
u 8 mars 2014
Du 17 janvier a
RE
I
O
T
S
I
H
'
D
S
600 AN
RE
V
I
L
U
D
T
R
A
'
ET D
milier qu'est
é, cet objet si fa
lis
ia
ér
at
m
dé
marquantes
au livre
des évolutions
de l'imprimerie
et
n
s
tio
de
en
on
of
nv
l'i
pr
e
D
ations
des transform
Labarrère
le livre a connu
.
el
tu
ac
re
thèque Andréliv
ia
éd
au
t
M
ui
la
e
nd
qu
co
t
qui on
ables
ssionnante
vrages remarqu
oire riche et pa
ensemble d’ou
issance,
C'est cette hist
un
na
s
Re
er
la
av
tr
de
à
couvrir
bles, livres e
na
cu
e siècles, livres
In
l.
ia
vous invite à dé
on
im
et XVIII
son fonds patr
trées des XVII
trésors du
conservés dans
éditions illus
s,
ai
nd
e siècles... Autant de
lla
ho
e
or
d'
I
le
XX
èc
et
Si
de
du
XX
s
s
atla
tes de
à la découverte
riel, livres d'artis
page en page
s.
de
r
ce
ge
en
ya
ér
de l'âge indust
nf
vo
nt
idées, co
rit qui vous fero
eliers, visites gu
At
é.
im
patrimoine éc
pr
im
stoire du livre
00
cette grande hi
tél. : 05 47 05 10
-Laborde à Pau,
ite
er
gu
ar
M
e
ac
, pl
André-Labarrère
> Médiathèque
.fr
au
-p
lo
gg
s.a
ue
eq
– www.mediath
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 29
19 décembre
TENNIS 4 PAU - TOURNOI D'EXHIBITION
Une ambiance du tonnerre, un public participatif, un show festif et
musical, des happenings parfois décalés, des surprises... la première
édition de Tennis 4 Pau est l'évènement sportif de cette fin d'année.
Ce tournois d'exhibition réunira « quatre fantastiques » : Gaël Monfils,
Benoît Paire, Julien Benneteau et Nicolas Mahut pour trois matchs
en simple et un match en double. Les matchs se joueront en 2 sets
gagnants, 4 jeux par set, super tie-break en guise de 3ème set, pas
d'avantage pour un tournoi très rythmé. Un événement qui a aussi
une portée sociale puisqu'un temps d'échange sera proposé entre des
jeunes et les têtes d'affiche et une vente aux enchères sera organisée
au profit de l'association « Fête le Mur ».
> 18h, Palais des sports, tél. : 05 59 80 01 22 – www.tennis4pau.fr
5 janvier, 2 février et 2 mars
LA MÉCANIQUE DES
PAPAS
Tout un bricolage poétique
pour raconter, avec tendresse,
une histoire de « papa-fort »
comme l'est toujours le papa
pour le tout-petit enfant.
> Dès 9 mois. 10h, espace
Jacques-Prévert, 1bis rue
Monseigneur-Campo à Pau,
tél. : 05 59 06 24 05
Du 20 au 31 janvier
TOUS CONTES FAITS
Au cœur de l'hiver, Espaces
Pluriels et l’Agora vous
proposent de (re)découvrir
deux contes emblématiques
du répertoire traditionnel,
Le petit poucet et La petite
sirène, à travers non pas deux
mais quatre spectacles.
> Théâtre Saragosse à Pau et salle
Lacaze à Billère - L'Agora,
tél. : 05 59 62 10 42 – agora-asso.
com - Espaces pluriels, tél. 05 59
84 11 93 - www.espacespluriels.fr
Du 15 au 28 février
APRÈS-MIDI AUX HARAS
Une immersion dans
l’univers du cheval avec la
découverte du superbe site
du Haras national à travers 3
animations ludiques débutant
par une balade en voiture
hippomobile dans le parc
arboré.
> Haras national de Pau-Gelos,
tél. : 05 59 06 98 37 –
veronique.mouxaux@.ifce.fr
30 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
LA POULE AU
POT REINE
DE L'HIVER
Plat typiquement béarnais, la Poule au Pot
fait son show chaque mois de décembre pour
célébrer l'anniversaire du bon roi Henri. Durant
une semaine, pas moins de 55 restaurateurs béarnais inscrivent la poule au
pot à leur carte dans le cadre du Noël Pyrénéen, comme les collectivités,
collèges, lycées, maison d'arrêt ou encore hôpitaux et cliniques. Une
manière de mettre la gastronomie locale à l'honneur tout en valorisant les
circuits courts de production et en privilégiant des coûts abordables.
> Pau-Pyrénées Tourisme, tél. : 05 59 27 27 08 - www.pau-pyrenees.com
Du 7 décembre au 4 janvier
NOËL PYRÉNÉEN pour tous
Un décor féérique et plus de 100 animations
vous attendent en cœur d'agglo pour la 6e
édition du Noël pyrénéen. Les enfants seront
bien entendu les rois au village de Noël place
Royale (contes, ferme, ateliers déco) et pourront
s'adonner aux plaisirs de la luge et du patinage
en cœur de ville. Le 14 décembre, place à la
fête de la lumière avec la déambulation de
la Compagnie N'ivoire que du Feu et le feu
d'artifice sur le Boulevard des Pyrénées. Marchés
de Noël gourmands et de créateurs devraient
vous donner des idées de cadeaux et de menus.
Enfin, ce rendez-vous de fin d'année sera
résolument solidaire avec le téléthon, la course
de la Paix, la garburade, la Poule au pot.
> www.pau.fr
Facebook Ville de Pau et twitter #noelpyreneen
Coordonnées des mairies
MAIRIE D’ARTIGUELOUTAN
4, rue de la Mairie
64420 ARTIGUELOUTAN
Tél. : 05 59 81 70 01
Fax : 05 59 81 89 77
E-mail : mairie.artigueloutan@
wanadoo.fr
Mairie de Gan
Place Mairie
64 290 Gan
Tél. : 05 59 21 61 31
Fax : 05 59 21 64 45
E-mail : contact@mairie-gan.fr
Site web : www.villedegan.fr
Mairie de Jurançon
6, rue Charles de Gaulle
64 110 Jurançon
Tél. : 05 59 98 19 70
Fax : 05 59 98 19 99
E-mail : contact@mairie-jurancon.fr
Site internet : www.jurancon.fr
Mairie de Lons
Place Bernard Deytieux, BP 10213
64 142 Lons Cedex
Tél. : 05 59 40 32 32
Fax : 05 59 40 32 31
E-mail : ville-lons@mairie-lons.fr
Site web : www.mairie-lons.fr
Mairie de Pau
Place Royale
64 000 Pau
Tél. : 05 59 27 85 80
Fax : 05 59 83 88 57
E-mail : communication@pau.fr
Site web : www.pau.fr
Mairie de Billère
39, route de Bayonne
64 140 Billère
Tél. : 05 59 92 44 44
Fax : 05 59 92 44 55
E-mail : contact@ville-billere.fr
Site web : www.ville-billere.fr
Mairie de Gelos
49, rue Eugène Daure
64 110 Gelos
Tél. : 05 59 06 63 25
Fax : 05 59 06 95 09
E-mail : mairie@gelos.fr
Site web : www.gelos.fr
Mairie de Lée
13, avenue des moulins
64 320 Lée
Tél. : 05 59 81 79 28
Fax : 05 59 81 83 23
E-mail : commune.lee@wanadoo.fr
Mairie de Mazères-Lezons
30, avenue du Général de Gaulle
64 110 Mazères-Lezons
Tél. : 05 59 06 56 61
Fax : 05 59 35 05 84
E-mail : mairie@mazeres-lezons.fr
Site web : www.mazeres-lezons.fr
Mairie de Sendets
Rue du Centre
64 320 Sendets
Tél. : 05 59 81 78 98
Fax : 05 59 77 35 49
E-mail : mairie.sendets@wanadoo.fr
Mairie de Bizanos
Place de la Victoire
64 320 Bizanos
Tél. : 05 59 98 69 69
Fax : 05 59 98 69 70
E-mail : mairie.bizanos@villebizanos.fr
Site web : www.ville-bizanos.fr
Mairie d’Idron
4, avenue des Pyrénées
64 320 Idron
Tél. : 05 59 81 74 03
Fax : 05 59 81 89 87
E-mail : valerie@mairie-idron.com
Site web : www.idron.fr
Mairie de Lescar
Hôtel de Ville,
Allée du bois d'Ariste – CS 70488
64 238 Lescar Cedex
Tél. : 05 59 81 57 00
Fax : 05 59 81 57 01
E-mail : contact@lescar.fr
Site web : www.lescar.fr
Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées
Hôtel de France, 2 bis Place Royale, BP 547 – 64010 PAU CEDEX
Tél. : 05 59 11 50 50 / Fax : 05 59 81 57 01 / www.agglo-pau.fr
>COLLECTE DES DÉCHETS : infos sur la collecte et le tri, retrait d'un
composteur, problème d'encombrants.....
39 avenue Larribau - Pau - Tél. : 05 59 14 64 30
>DÉCHETTERIES : ouvertes du lundi au samedi de 9 h à 18 h et le dimanche
de 9 h à 12 h
BIZANOS
rocade RD 938, quartier
Dous Cambets
Tél. : 05 59 98 83 41
JURANÇON
zac du Vert Galant
Tél. : 05 59 06 85 76
LESCAR
rue d'Arsonval
Tél. : 05 59 32 04 99
PAU
rue Paul Ramadier
Tél. : 05 59 84 42 46
RECYCLERIE EMMAÜS
LESCAR-PAU, Chemin
Salié – Lescar
Du lundi au samedi
de 8h30 à 19h et le
dimanche de 9h à 18h.
Tél. : 05 59 81 17 82
>Assainissement :
Tél. : 05 59 84 84 23 - assainissement@agglo-pau.fr
>Syndicat Mixte pour le Traitement des Déchets :
Tél. : 05 59 98 58 32 - www.smtd.info
> Centre Re-SOURCES, centre d’information sur l’habitat, l’énergie et
les déplacements, Place d'Espagne à Pau
Du lundi au jeudi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13h30 à 17h30 ; le vendredi de
9h30 à 13h30 et de 13h30 à 17h ; fermé le samedi.
Tél. : 05 59 82 58 60 - re-sources@agglo-pau.fr
>PAU BROADBAND COUNTRY (Internet Très Haut-Débit) :
Tél. : 0 811 886 400 (n°azur, prix d’un appel local)
>Cyber-base PAU-PYRÉNÉES 4, rue Despourrins à Pau Tél. : 05 40 03 10 00
pau.pyrenees@cyber-base.org - http://cyberbase.agglo-pau.fr
Retrouvez les @teliers multimédia à Billère, Bizanos, Gan, Haut de Gan,
Gelos, Idron, Lée, Lescar, Lons, Mazères-Lezons, Ousse.
>SYNDICAT MIXTE DES TRANSPORTS URBAINS (SMTU) PAU PORTE
DES PYRÉNÉES : Tél. : 05 59 80 74 69
IDELIS, le réseau de bus du SMTU
www.reseau-idelis.com
Place d’Espagne à Pau
Du lundi au vendredi de 8 h 45 à
18h, le samedi de 9 h à 12 h.
Tél. : 05 59 14 15 16
IDEcycle, les vélos en libre service
www.idecycle.com
IDElib', les voitures en autopartage www.idelib.com
>STADE D’EAUX VIVES PAu-PYRéNéES
Mairie d'Ousse
Avenue des Pyrénées
64 320 Ousse
Tél. : 05 59 81 74 24
Fax : 05 59 81 73 23
E-mail : mairie.ousse@wanadoo.fr
Site web: http://www.ousse.fr/
Avenue Léon Heid à Bizanos : 05 59 40 85 44 - E-mail : eauxvives-pau@ucpa.asso.fr
Site web: www.paupyrenees-stadeeauxvives.com
>PAU PYRENEES TOURISME (Office de tourisme communautaire)
Siège : Place Royale à Pau
Tél. : 05 59 27 27 08
otc@tourismepau.fr
www.tourismepau.com
Antenne : Place Royale à Lescar
Tél. : 05 59 81 15 98
ot.lescar@lescar.fr
www.lescar-tourisme.fr
>LES Abattoirs (Le Bel Ordinaire et la Route du Son)
Allées Montesquieu à Billère. Tél. : 05 59 72 25 85 - com.pci@agglo-pau.fr
http://poleculturel.agglo-pau.fr/
>CONSERVATOIRE Musique Danse théâtre à rayonnement
départemental
Rue des Réparatrices à Pau - Tél. : 05 59 98 40 47 - enmd@agglo-pau.fr
>L’USINE DES TRAMWAYS (Service communautaire des archives)
Avenue Gaston-Lacoste (accès par le pont Lalanne) à Pau
Tél. : 05 59 21 30 57 - archives.patrimoine@agglo-pau.fr
http://archives.agglo-pau.fr/
>RÉSEAU DES MÉDIATHÈQUES : http://mediatheques.agglo-pau.fr
- MÉDIATHÈQUE
ANDRÉ-LABARRÈRE
Place Marguerite Laborde à Pau
mediatheques@agglo-pau.fr
Tél. : 05 47 05 10 00
Médiathèque : lundi, mardi, jeudi
et vendredi 14 h-18 h ; mercredi et
samedi 10 h-18 h.
Salle d'actualités : lundi et jeudi
14 h-18 h ; mardi, mercredi,
vendredi et samedi 10 h-18 h.
- médiathèque arbizon
17, avenue Garcia-Lorca à Pau
Tél. : 05 59 84 36 33
accueil.arbizon@agglo-pau.fr
- médiathèque d’este
avenue de la Pléiade à Billère
Tél. : 05 59 13 06 30
mediatheque.este@agglo-pau.fr
- MéDIATHEQUE DE GAN
Rue de Corisande
Tél. : 05 59 21 51 98
mediatheques@agglo-pau.fr
- médiathèque de jurançon
Rue Louis-Barthou à Jurançon
Tél. : 05 59 98 19 78
mediatheque.jurancon@agglo-pau.fr
- médiathèque de lescar
Rue Raoul-Follereau
Tél. : 05 59 72 25 21
mediatheque.lescar@agglo-pau.fr
- médiathèque de lons
Avenue de Santoña
Tél. : 05 59 11 50 45
mediatheque.lons@agglo-pau.fr
- Médiathèque de la
montagne Henri Barrio
Cité des Pyrénées
29 bis rue Berlioz à Pau
Tél. : 05 59 06 99 20
contact@lamaisondelamontagne.org
- médiathèque pépinière
6-8, avenue Robert-Schuman à Pau
Tél. : 05 59 92 72 11
accueil.pepiniere@agglo-pau.fr
n°27 - automne 2013
gglo
ensemble
/ 31
32 \
gglo
ensemble
n°27 - automne 2013
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising