catalogue creapsy 2008

catalogue creapsy 2008
SOMMAIRE
Lettre de présentation . ...........................................
2
Liste des tests............................................................
4
Fiches techniques.....................................................
8
Tests édités par le CREAPSY ...................................
55
Conditions générales de vente ...............................
56
Programme de formation .......................................
57
Index ..........................................................................
59
Par auteur de tests.................................................................. 59
Par sigle de tests..................................................................... 60
L E T T R E D E P ré s e n t a t i o n
L
a publication de ce catalogue « psychologie clinique et orthophonie » intervient une année après la promulgation,
par le ministère de la santé, de la population
et de la réforme hospitalière, de l’instruction
relative aux conditions d’aménagement et
d’équipement des consultations de psychologie
clinique et d’orthophonie au sein des structures sanitaires publiques (Instruction ministérielle n° 001/ MIN / MSPRH du 16.03.08).
Cette instruction est en phase de transformer
les conditions de pratique et d’exercice du métier de psychologue dans notre pays.
Si l’on est encore loin de l’application effective
de cette instruction par toutes les structures qui
en ont été destinataires, nous pouvons témoigner qu’elle a créé une vraie dynamique quant
aux conditions d’exercice de la pratique de la
psychologie dans un grand nombre de ces structures. En témoigne le nombre d’établissements
qui ont consacré des budgets importants pour
l’équipement des consultations psychologiques
en tests et outils d’investigations divers durant
l’exercice 2008, alors même que ces acquisitions n’étaient pas prévues dans leurs budgets,
puisque la dite instruction n’a été promulguée
qu’en mars 2008. Il est d’ailleurs intéressant de
relever que c’est surtout avec cette instruction
que la notion de consultation de psychologie,
en tant qu’espace défini, délimité dans lequel le
psychologue exerce son métier, a pris une existence effective dans le discours des gestionnaires
des structures de santé dans notre pays.
Il faut cependant attirer l’attention sur les dangers d’une lecture restrictive de l’instruction en
question. En effet, l’équipement matériel des
consultations de psychologie et d’orthophonie
suppose un effort parallèle et équivalent en
matière de formation pour l’utilisation de ces
équipements. Les tests et outils d’investigation qui constituent des supports indispensables à la pratique de la psychologie clinique et de l’orthophonie ne peuvent pas
être assimilés à des équipements dont l’utilisation dépendrait de la simple compréhension d’une notice d’utilisation ou de la
2
référence à un quelconque mode d’emploi.
En effet, chaque test ou outil d’investigation renvoie, à strictement parler, à une
ou plusieurs théories scientifiques sous
jacentes dont la maîtrise est absolument
indispensable à leur bonne utilisation.
Nous avons le devoir de le souligner sans ambiguïté : une culture psychométrique de base
et une connaissance précise aussi bien des
présupposés théoriques qui en instruisent
la conception que des modalités pratiques
d’utilisation sont absolument indispensables pour prévenir les dérapages et les
dangers dans la pratique quotidienne des
psychologues et des orthophonistes.
La publication de ce catalogue psychologie clinique / orthophonie coïncide aussi avec l’édition, par le CREAPSY, d’une gamme d’une
vingtaine de tests pour lesquels nous avons
obtenu les copyrights auprès des ECPA France
(éditions du Centre de Psychologie Appliquée).
C’est dire que le CREAPSY n’est plus ce qu’il
était initialement un simple distributeur de
tests, mais un éditeur, un producteur de tests
au sens fort du terme. Et les tests que nous
produisons reçoivent tous une homologation sur
expertise scientifique : chaque exemplaire de test
édité par le CREAPSY porte un numéro de série
qui atteste de sa conformité au modèle d’origine. Le nombre de produits pour lesquels le
CREAPSY a obtenu les copyrights est de trente
et un (31) tests et outils d’investigation ou de
remediation.
Il s’agit d’une gamme de produits diversifiés,
retenus pour leur pertinence pour la pratique
du psychologue travaillant dans notre pays.
Pour illustrer la richesse de cette gamme de
tests et d’outils d’investigation nous en citerons à titre indicatif les échelles différentielles
d’efficience intellectuelle EDEI-R), l’Echelle
de maturité mentale de Columbia (COL),
l’épreuve de schéma corporel (CORP), l’Echelle de performance de Borelli-Oléron (BO),
la Nouvelle échelle métrique d’intelligence 2
(NEMI-2), le Test de vocabulaire en imaCREAPSY ■ Évaluation Psychologique et Clinique
ges (VOCIM), le Thematic apperception
test (TAT), Construction et utilisation
du nombre (UDN), Développement des
contenants de pensée (DDCP), les Nouvelles épreuves pour l’examen du langage
(N-EEL), le Questionnaire d’évaluation du
traumatisme Psychique (TRAUMAQ), Batterie d’évaluation cognitive et socio-émotionelle
(BECS), Test de dominos (D2000), Test de raisonnement 2000 (R2000), Système de description en cinq dimensions (D5D), test d’intelligence concrète de BONNARDEL (le B101), etc.
(voir la liste des tests produits par
le CREAPSY ou à paraître)
Les séminaires proposés seront adaptés aux
besoins spécifiques de chaque établissement et
comprendront, dans tous les cas, un volet pratique important.
Le catalogue
Pour faciliter l’orientation des utilisateurs
dans cette vaste gamme de près de 300 produits, l’équipe du CREAPSY a choisi de composer des catalogues thématiques.
Le présent catalogue regroupe les outils d’investigation les plus susceptibles d’être utilisés dans
« l’évaluation clinique, cognitive, neuropsychoLa pertinence et l’utilité, pour le psycho- logique, scolaire et orthophonique de la petite
logue algérien, de la gamme de tests et enfance à l’âge adulte ».
d’outils d’investigation et de remediation
Pour des raisons pratiques, les tests sont clasproduite (ou qui sera produite) du fait
de ces copyrights par le CREAPSY sont sés en sept (07) sections, même si, selon l’option
d’autant plus grandes dans la mesure où théorico-clinique de référence, ce classement
les copyrights obtenus prévoient la traduc- peut paraître discutable... Certains tests peution et l’adaptation (ou l’étalonnage selon vent mêmes être insérés dans plusieurs sections.
les cas) de cette gamme de tests et d’outils 1.Fonctionnement intellectuel
produits par le CREAPSY.
2.Aptitudes et développement
Il s’agit là d’un vaste champ de recherche 3.Apprentissage et connaissances scolaires
dans lequel une collaboration multiforme 4.Orientation - intérêts professionnels
pourraient être engagée aussi bien avec 5.Approche neuropsychologique
des universitaires (membres d’équipes de 6.Personnalité
recherches, doctorants) que des praticiens 7.Techniques projectives
L’élaboration de ce catalogue répond à un
objectif précis ; il s’agit d’offrir aux professionnels une information élémentaire sur les outils
diffusés et édités par le CREAPSY pour leur
permettre d’opérer, en fonction de leurs besoins, une sélection initiale qui devrait être
affinée avec l’aide de nos psychologues-conseil
Il va sans dire que cette gamme de tests produi- et la consultation des tests sur place grâce à
te par le CREAPSY ne remplacera pas la large une testothèque spécialement conçue dans cette
gamme des produits ECPA, que nous continue- perspective.
rons de diffuser.
Pour terminer nous rappelons que pour
des
raisons déontologiques évidentes, la vente
Ce catalogue coïncide enfin avec la mise en
place d’un programme de formation, à la de- des tests est réservée aux personnes habilitées à
mande, qui couvre pratiquement tous les tests l’exercice du métier de psychologue.
intéressés par cette perspective à laquelle
le laboratoire de psychométrie et la testothèque du CREAPSY serviront de support
logistique. Nous invitons les psychologues
(chercheurs et praticiens) intéressés par
la psychométrie et l’adaptation des tests à
prendre contact avec nous.
et outils d’évaluation édités ou diffusés par le
CREAPSY. Il a été élaboré spécialement pour
répondre aux besoins des établissements qui ont
équipé récemment leurs consultations psychologiques en tests et outils d’évaluation. (voir le
programme détaillé dans le présent catalogue).
M.A.AÏT SIDHOUM
Directeur scientifique
CREAPSY ■ Évaluation Psychologique et Clinique
3
Légende age d’application :
Enfants ≤ 12 ans
Adolescent ≤ 18 ans
Adultes
Personnes âgées
Pet
ite
enf
anc
En
e
fan
ts
Ad
ole
s ce
nt
Ad
ult
es
Per
son
nes
âgé
es
Petite enfance ≤ 6 ans
LISTE DES TESTS
FONCTIONNEMENT INTELLECTUEL ET COGNITIF
ECHELLES D’INTELLIGENCE GENERALE
Sigle des tests
PAGE
Echelle de performance borelli-oléron
B.O.
8
Batterie pour l’examen psychologique de l’enfant
K-ABC II
9
Épreuve verbale d’aptitudes cognitives
EVAC
9
Echelle d’intelligence de wechsler pour la période préscolaire et
primaire - 3e édition française
WPPSI-III
10
Echelle d’intelligence de wechsler pour enfants et adolescents
WISC-IV
11
Echelle d’intelligence de wechsler pour adultes
WAIS-III
12
Echelle d’aptitudes pour enfants de Mc carthy
MSCA
13
Echelles différentielles d’efficiences intellectuelles - forme révisée
EDEI-R
14
Nouvelle échelle métrique de l’intelligence 2
NEMI-2
15
Test d’aptitude non verbale de Naglieri
NNAT
16
Tests différentiels d’aptitudes
DAT 5
16
Test d2000
D2000
17
Test de raisonnement 2000
R2000
17
Test de vocabulaire
VOC
18
Test des cubes de Kohs
KOHS
18
TESTS DE FACTEUR G
APTITUDES ET DEVELOPPEMENT
EFFICIENCE SPECIFIQUE
Sigle des tests
Test de maturité scolaire
TMS
19
Echelle de maturité mentale de Columbia
COL
19
Test de vocabulaire en images
VOCIM
20
APPRENTISSAGE ET CONNAISSANCE SCOLAIRES
compétences scolaires
Sigle des tests
PAGE
Test des concepts de base boehm - 3 matern
BOEHM-3M
21
Test des concepts de base de boehm - 3
BOEHM-3
21
Évaluation des compétences scolaires aux cycles ii et iii
ECS II et ECS III
22
Évaluation du langage oral
ELO
22
Nouvelles épreuves pour l’examen du langage
N-EEL
23
langage oral
4
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Légende age d’application :
Enfants ≤ 12 ans
Adolescent ≤ 18 ans
Adultes
Personnes âgées
Pet
ite
enf
anc
En
e
fan
ts
Ad
ole
s ce
nt
Ad
ult
es
Per
son
nes
âgé
es
Petite enfance ≤ 6 ans
logico-mathématique
Test diagnostique des compétences de base en mathématiques
TEDI-MATH
23
Construction et utilisation du nombre
UDN - II
24
Batterie pour l’évaluation du traitement des nombres et du calcul
chez l’enfant
ZAREKI-R
25
Outils de remediation en mathématiques par le jeu 1
AD-MATH 1
26
Outils de remediation en mathématiques par le jeu 2
AD-MATH 2
26
Développement des contenants de pensées
DDCP
27
Remediation
ORIENTATION - INTERETS PROFESSIONNELS
EFFICIENCE SPECIFIQUE
Questionnaire informatisé de motivation à la réussite
AMP
28
Auto évaluation de l’adaptation au collège - 6e
ADAC-6
28
APPROCHE NEUROPSYCHOLOGIQUE
BATTERIE DES FLUX NEUROPSYCHOLOGIQUEs
Sigle des tests
Bilan neuropsychologique de l’enfant
PAGE
NEPSY
29
Langage oral, langage écrit, mémoire, attention
L2MA
29
Batterie d’évaluation psycholinguistique (aspects formels du langage)
BEPL-A
30
Test de dénomination orale d’images
DO 80
30
Test pour l’examen de l’aphasie - révision 1989
APHA-R
31
Echelle clinique de mémoire pour enfants
CMS
31
Echelle clinique de mémoire
MEM-III
32
Test d’apprentissage et de mémoire verbale
CVLT
32
test d’appariement d’images
AI
33
Category test
CATEGORY TEST
33
Test d’attention sélective de stroop
STROOP
34
Test d’évaluation de l’attention chez l’enfant
TEA-CH
34
LANGAGE
MEMOIRE
ATTENTION / FONCTIONS EXECUTIVES
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
5
Légende age d’application :
Enfants ≤ 12 ans
Adolescent ≤ 18 ans
Adultes
Personnes âgées
Pet
ite
enf
anc
En
e
fan
ts
Ad
ole
s ce
nt
Ad
ult
es
Per
son
nes
âgé
es
Petite enfance ≤ 6 ans
IMAGE DU CORPS
Épreuve de schéma corporel
CORP
35
Développement fonctionnel moteur
DF-MOT
35
Évaluation de la motricité gnosopraxique distale
EMG
36
Batterie d’évaluation du mouvement chez l’enfant
M-ABC
36
Echelle de développement psychomoteur de la première enfance
BL-R
37
Batterie d’évaluations des fonctions neuro-psychomotrices de
l’enfant
NP-MOT
37
Stycar vision test - Révision «SHERIDAN - I.N.S.E.R.M.»
STYC-V
38
Test de la figure complexe de Rey
REY
38
Test de développement de la perception visuelle
FROSTIG
39
Test de praxie constructive tridimensionnelle
PRA
39
PSYCHOMOTRICITE
PERCEPTION ET PRAXIES
PERSONNALITE
PSYCHOPATHOLOGIE
Sigle des tests
PAGE
Echelles des conduites hétéroagressives et autoagressives
ECAA - ECHA
40
Inventaire multiphasique de personnalité du minnesota forme révisée
MMPI-2
41
Inventaire multiphasique de personnalité du minnesota pour
adolescents
MMPI-A
41
Questionnaire d’évaluation du traumatisme psychique
TRAUMAQ
42
Questionnaire pnp (paranoïa - névrotisme - psychopathie)
PNP
42
Echelle d’évaluation des comportements autisiques-nourrisson
Echelle d’évaluation des comportements autisiques-version révisée
ECAN
ECAR
43
43
Echelle composite de dépression pour enfants
MDI-C
43
Echelle d’anxiété manifeste pour enfants - révisée
R-CMAS
44
Inventaire de dépression de Beck
BDI-II
44
Inventaire d’anxiété état-trait forme y
STAI-Y
45
Inventaire de coping pour situations stressantes
CISS
45
Test de stress
STR
46
Inventaire NEO PI-R
NEO PI-R
46
Inventaire de personnalité de GORDON
GPPI
47
DEPRESSION / ANXIETE / STRESS
DIAGNOSTIC DE PERSONNALITE
6
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Légende age d’application :
Enfants ≤ 12 ans
Adolescent ≤ 18 ans
Adultes
Personnes âgées
Pet
ite
enf
anc
En
e
fan
ts
Ad
ole
s ce
nt
Ad
ult
es
Per
son
nes
âgé
es
Petite enfance ≤ 6 ans
COMPETENCES SOCIALES, ADAPTATION
Profil socio-affectif
PSA
47
Test d’intelligence sociale
INTSO
48
Test d’estime de soi de Coopersmith
SEI
48
TECHNIQUES PROJECTIVES
Test d’aperception pour enfants
CAT
49
Test de patte noire
PN
49
Family apperception test
FAT
50
Sceno-test
SCENO
50
Le dessin d’une maison
TDM
51
Le test des contes
CONTES
51
Test de socialisation de l’enfant et de l’adolescent
TSEA
52
Psychodiagnostic de Rorschach
ROR
52
Le dessin de la famille
FAM
53
Thematic apperception test
TAT
54
Test du dessin d’arbre
TDA
54
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
7
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 4 ans 6 mois à 9 ans
B.O.
éCHELLE DE PERFORMANCE BORELLI-OLERON
L’échelle de performance B.O. est destinée à fournir une évaluation du niveau mental
chez les enfants souffrant de handicap à l’égard du langage.
Ses deux caractéristiques essentielles sont :
1. d’avoir été spécialement construite en vue de surmonter les difficultés que
présente cette mesure chez ce type de sujets. Ce résultat a été obtenu en éliminant
tout appel au langage, tant pour le matériel que pour l’administration;
2. sa mise au point ne faisant pas référence à des contenus culturels spécifiques, il
peut être utilisé avec des enfants de cultures différentes. Il peut, à ce titre, être
utilisé sans difficulté avec des enfants algériens.
La batterie comporte 7 épreuves. Une partie est constituée par des adaptations de
tests qui ont fait leurs preuves dans des batteries classiques (mannequin, encastrements de Pintner-Paterson, puzzle de Healy-Femald, cube de Knox), le reste par des
tests dont l’expérience a justifié l’intérêt (patterns et constructions de cubes, copie
de dessins). Leur diversité fournit une base assez large pour une estimation comprehensive du niveau mental, en même temps qu’elle permet, grâce au changement de
tâches, de maintenir tout au long l’intérêt des sujets, même très jeunes.
L’élimination du langage entraîne des difficultés lorsqu’il s’agit de faire comprendre
exactement la tâche au sujet. Ces difficultés ont été surmontées dans l’échelle B.O.
d’une part, en n’utilisant que les épreuves dont la nature est aisée à comprendre,
d’autre part, en faisant précéder chacune d’une démonstration qui doit être répétée
jusqu’à exécution correcte.
L’étalonnage pour sujets entendants, fait sur un échantillon de 280 enfants, est donné
pour chaque année, de 5 à 8 ans, soit en notes brutes, soit en notes standard. Pour les
enfants sourds, l’étalonnage a été effectué sur une population relativement homogène
de 272 élèves d’institutions spécialisées. Il est fourni en notes brutes, pour chaque
année, de 5 à 9 ans.
La batterie est particulièrement destinée aux enfants atteints de surdité. Elle peut être
appliquée, quoiqu’avec certaines réserves quant à la validité des normes, aux enfants
qui présentent des troubles dans le développement du langage, même si ceux-ci sont
indépendants de l’état de l’audition. Son usage est indiqué :
1954 / Michèle BORELLI-PERRON & Pierre
OLERON
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 30 mn environ
Temps de correction : quelques minutes
Indication : mesure de l’intelligence sans appel
au langage
–– Étalonnage :
• 280 enfants entendants de 5 à 8 ans
• 272 enfants sourds-muets de 5 à 9 ans
Matériel
––
––
––
––
––
––
––
––
––
Cubes
Cartes pour constructions de cubes
Mannequin
Encastrements (démonstration, triangle, deux
figures de Pintner-Paterson)
Puzzle de Healy-Femald
Feuilles de dessins
Feuilles de notation
Manuel, 2e Edit. Révisée, 34 pages
Coffret contenant le matériel
Traduction et adaptation en cours
du point de vue scolaire : pour les admissions des enfants sourds dans les établissements
spéciaux, leur placement dans les classes de niveau approprié, l’établissement d’une
base de référence pour juger des progrès ou des échecs scolaires;
du point de vue clinique : pour l’établissement du niveau mental qui est un élément
essentiel de diagnostic dans les cas de retard du langage.
8
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 3 ans à 12 ans 11 mois
K-ABC II
2008/Alan S. KAUFMAN,
Nadeen L. KAUFMAN
BATTERIE POUR L’EXAMEN
PSYCHOLOGIQUE DE L’ENFANT Deuxième Édition
De par ses échelles complémentaires et ses bases théoriques plus développées, le KABC II apporte bien plus qu’un simple nouvel étalonnage au K-ABC.
• Le K-ABC II s’appuie sur un important élargissement des fondements théoriques.
En plus de l’évaluation des processus séquentiels et simultanés, le K-ABC II permet
l’évaluation de toutes les composantes du modèle de Luria. Cette nouvelle version
comprend, en effet, une mesure des capacités d’apprentissage et une mesure de planification. Par ailleurs, une seconde référence théorique est proposée : le modèle CHC
qui combine le modèle multifactoriel de Cattel-Horn et le modèle hiérarchique de
l’intelligence de Carroll. Cinq grands facteurs de ce modèle sont évalués dans le KABC II. Le psychologue peut donc choisir son modèle de référence, en fonction de sa
sensibilité et des objectifs de l’examen psychologique.
• Le K-ABC II propose une échelle non verbale renforcée.
Composée de subtests dont les consignes, ainsi que les réponses, peuvent être données par gestes, elle permet l’évaluation du fonctionnement intellectuel des enfants
malentendants, des enfants présentant des difficultés plus ou moins sévères de langage et des enfants non francophones, par exemple.
• Dans le K-ABC II, la validité des épreuves a été améliorée. Cela se traduit par la suppression ou la modification d’anciennes épreuves et l’introduction de nombreuses tâches.
Concrètement, les subtests du K-ABC II se répartissent en 4 ou 5 échelles en fonction
du modèle théorique choisi par le praticien :
Le K-ABC II comprend des subtests principaux qui permettent une mesure optimale
des composantes en un temps raisonnable et des subtests complémentaires qui offrent
la possibilité d’approfondir l’examen clinique.
Le K-ABC II permet de calculer trois notes globales :
• l’Indice des Processus Mentaux (IPM) : note globale basée sur le modèle de Luria
• l’Indice Fluide - Cristallisé (IFC) : note globale basée sur le modèle CHC
• l’Indice Non Verbal (INV)
CD-ROM DE CORRECTION
Scoring K-ABC illimité.
Programme compatible PC
sous WINDOWS
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 35 mn pour les
préscolaires, 70 à 75 mn pour les scolaires
–– Temps de correction : correction pendant la
passation ; 10 mn pour établir le profil
–– Étalonnage : 1200 enfants français, garçons et
filles, répartis en 20 classes d’âge
Matériel
Mallette contenant :
–– 3 classeurs de présentation des épreuves
–– Disque de la fenêtre magique
–– Boîte de 9 triangles bicolores
–– Boîte de séries de photos
–– Feuille de réponses ( Paquet de 25 )
–– Feuille de dépouillement de G. Lemmel
–– ( Paquet de 25 )
–– Manuel de passation / cotation
–– Manuel d’interprétation
Public : Enfants et adolescents de 7 à 16 ans
evac
Épreuve VERBALE D’APTITUDES COGNITIVES
UNE NOUVELLE APPROCHE DES difficultés D’APPRENTISSAGE
L’échec scolaire est parfois difficile à cerner avec des outils de bilan classiques. En effet, il est souvent lié à des déficits subtils dans l’organisation et l’intégration des informations langagières, dont le nombre et la complexité augmentent considérablement
au long des années.
Les auteurs ont élaboré un outil complémentaire aux épreuves traditionnelles d’évaluation des fonctions cognitives, afin de mettre en évidence les difficultés spécifiques
de traitement de l’information verbale. Cette épreuve diagnostique permet de repérer
les dysfonctionnements présentés par les enfants en échec scolaire à travers une évaluation qui sollicite les fonctions d’attention, de concentration, de mémoire, d’abstraction ou de raisonnement. Elle permet également de cibler des activités de remédiations appropriées, en tenant compte du style cognitif préférentiel de l’enfant.
POINTS FORTS
2003 / Janine FLESSAS, Francine LUSSIER
Neuropsychologues (Montréal, Québec)
ADMINISTRATION
–– Passation : collective ou individuelle
–– Temps de passation : 20 à 30 mn par échelle
Matériel
–– Manuel
–– 17 grandes bandes cartonnées
–– Cahiers de passation multi-âges (Paquet de 25)
–– Dépistage rapide et collectif
–– Approche des fonctions linguistiques dans le double versant réceptif et expressif
–– Tâches attractives susceptibles de stimuler la curiosité de l’enfant.
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
9
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 3 ans à 7 ans 3 mois
WPPSI-III
2004 / David WECHSLER
éCHELLE D’INTELLIGENCE DE WECHSLER
POUR LA période préscolaire ET PRIMAIRE
Troisième édition française
ADMINISTRATION
La WPPSI-III, actualisée et enrichie, est divisée en deux formes afin de tenir compte
des évolutions cognitives importantes au cours du développement du jeune enfant.
–– Aux enfants âgés de 2 ans 6 mois, on propose des subtests, qui requièrent
un minimum de verbalisation et réduisent le plus possible l’incidence sur la
performance des capacités attentionnelles et d’un développement langagier
limité.
–– Aux enfants de 4 ans à 7 ans 3 mois, on propose plus de subtests dont certains font
appel à des compétences verbales et graphiques. - L’ouverture vers des enfants plus
jeunes permet de proposer un étalonnage de 2 ans 6 mois à 7 ans 3 mois, et couvre
ainsi les cycles scolaires 1 et 2.
–– Le matériel est actualisé : les images sont réparties en deux livres de stimuli, faciles
à manipuler et plus attrayants pour l’enfant. La relation entre le psychologue et
l’enfant est plus facile : le nombre d’items d’apprentissage a été augmenté ; de
nombreux exemples aident l’enfant à comprendre la nature des tâches demandées
; les questions et relances sont permises pratiquement sans restriction.
–– Les subtests principaux de la WPPSI-III offrent une durée de passation plus courte
(4 subtests principaux jusqu’à 4 ans, et 7 pour les plus grands) et des subtests
supplémentaires et optionnels permettent d’approfondir et d’affiner l’évaluation.
–– Les normes sont établies à partir d’un échantillon de 999 enfants ; des études de
corrélation sur un échantillon de 187 enfants ( test/retest, WPPSI-R, WISC-III et
K-ABC) soulignent les qualités métriques de l’instrument ; des groupes spécifiques
(troubles du langage, autistes, trisomie 21, surdoués) enrichissent l’étalonnage.
–– Passation : Individuelle enfants de 2 ans 6 mois
à 7 ans
–– Temps de passation : Pour les subtests principaux
• 2 ans 6 mois à 3 ans 11 mois 25-30 minutes.
• 4-7ans 3 mois 40-50 min.
–– Temps de correction : correction pendant
la passation ; plus 15 mn pour l’obtention des
notes
–– Étalonnage : 999 enfants de 2 ans 6 mois à 7 ans
3 mois
Matériel
Mallette contenant :
–– Manuel d’administration et de cotation
–– Manuel d’interprétation
–– 1 boîte de 14 puzzles pour Assemblage d’objets
–– 2 livres de stimuli
–– Grille de correction pour Symboles et Code
–– 1 boîte de Cubes
–– Cahiers de passation de 2 ans 6 mois à 3 ans 11 mois
–– Cahiers de passation de 4 ans à 7 ans 3 mois
–– Cahiers Symboles et Code
POINTS FORTS
• Un matériel allégé (cotation simplifiée), mais enrichi dans son contenu, présenté
dans une mallette facilement transportable
• Subtests actualisés et souplesse de passation (l’expérience du clinicien est valorisée)
10
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants et adolescents de 6 ans à 16 ans 11 mois
wisc-IV
échelle d’intelligence de WECHSLER pour enfants et adolescents Quatrième édition
2005 / David WECHSLER
Diagnostic du fonctionnement intellectuel
–– Temps de passation : 60 à 80 mn pour les
subtests principaux
–– Temps de correction : pendant la passation ;
plus 15 mn pour l’obtention des notes
–– Étalonnage : 1100 enfants et adolescents
–– Le WISC-IV est la nouvelle édition de l’Echelle d’Intelligence de Wechsler pour
enfants et adolescents, issue de 10 années de recherches à partir du WISC-III.
–– La mise à jour des fondements théoriques, à la lumières des recherches les plus récentes en psychologie, a permis l’introduction de nouveaux Indices rendant ainsi
le calcul du classique Quotient Intellectuel Total plus précis, tout en autorisant
une interprétation clinique plus fine.
–– Le QIT est maintenant calculé à partir de quatre Indices eux-mêmes évalués à
partir de 15 subtests (10 principaux et 5 supplémentaires) :
–– Des Notes additionnelles permettent d’aller encore au-delà afin de détailler davantage le profil de l’enfant (empans en mémoire des chiffres, prise en compte de la
rapidité d’exécution pour Cubes, stratégies en fonction de la présentation spatiale
pour Barrage).
–– Un soin particulier a été apporté à la construction d’un outil adapté au développement de l’enfant : depuis le WISC-III, les consignes ont été simplifiées et de
nombreux items d’exemple et d’entraînement ont été introduits. Les questions
supplémentaires et les encouragements autorisés permettent à l’enfant de montrer
plus complètement ses aptitudes.
–– Les critères de cotation, réactualisés et agrémentés de nombreux exemples, prennent en compte le vocabulaire parfois limité des enfants les plus jeunes, et mettent
davantage l’accent sur le contenu des réponses plutôt que sur leur forme.
–– Le matériel a été également actualisé afin de le rendre plus attractif et plus en correspondance avec le monde contemporain.
–– Pour le psychologue, les instructions sont réparties en deux manuels :
–– Manuel d’administration et de cotation
–– Manuel d’interprétation
–– Le Cahier de passation a été organisé de manière plus fonctionnelle : les consignes
abrégées sont visibles pour chaque subtest. Les Tableaux du Cahier de passation et
les Tables des manuels respectent l’ordre standard d’administration des subtests,
limitant ainsi au maximum les risques d’erreurs lors des calculs à partir des notes
brutes et lors de l’interprétation.
–– Le format du Livret de stimuli le rend maniable et attrayant.
–– normes sont établies à partir d’échantillon de 1100 enfants de 6 à 16 ans 11 mois,
auquel s’ajoutent des études de corrélation (WPPSI-III, WISC-III, WAIS-III, KABC), soit un recueil total de 1720 protocoles. Des études auprès de groupes spécifiques viennent enrichir cet étalonnage.
ADMINISTRATION
Matériel
––
––
––
––
––
––
––
–
––
Manuel d’Administration
Manuel d’interprétation
Cahier de passation (paquet de 25)
Cahier de symboles / codes (paquet de 25)
Cahier de barrage (paquet de 25)
1 grille de correction subtest barrage
1 grille de correction subtest symboles
1 grille de correction subtest codes
1 boite de 9 cubes
POINTS FORTS
–– Nouveauté : le QIT se construit à partir de quatre Indices grâce à l’actualisation
du cadre théorique
–– Expérience clinique du psychologue valorisée
–– Introduction de nouveaux subtests, tout en allégeant le matériel
–– Création de nouveaux items
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
11
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : De 16 à 89 ans
WAIS-III
2000 / David WECHSLER
éCHELLE D’INTELLIGENCE DE WECHSLER
POUR ADULTES, Troisième édition
LA REFERENCE INTERNATIONALE POUR LA MESURE DE
L’INTELLIGENCE DE L’ADULTE
–– L’échelle de Wechsler pour adultes est l’un des premiers instruments de référence
utilisés dans le monde entier pour l’examen clinique de l’intelligence. La révision
actuelle correspond à la nécessité de prendre en compte les changements démographiques survenus au cours de la dernière décennie et, de cette manière, répondre aux critères de représentativité de la population. Grâce à ces modifications, la
WAIS-III est mieux adaptée pour le diagnostic des personnes âgées et des sujets
souffrants de troubles cognitifs.
–– La révision actuelle vise aussi à intégrer les nouvelles théories sur l’intelligence et
à étendre ainsi ses aspects évaluables (par exemple, les liens existant entre intelligence et mémoire).
–– La version actuelle de la WAIS-III, tout en gardant l’aspect classique des échelles
de Wechsler, est mieux structurée et permet d’affiner la compréhension du fonctionnement de l’intelligence, notamment grâce aux quatre nouveaux indices factoriels, calculés à partir de trois nouvelles épreuves : Compréhension verbale, Organisation perceptive, Vitesse de traitement et Mémoire de travail. La sensibilité de
ces indices varie en fonction de la diversité des situations cliniques.
–– La présentation de la version actuelle a été également améliorée (certains items
ont été redessinés en couleur, et de nombreux stimuli ont été agrandis) ; le contenu des différents items a été modifié ( pour augmenter leur pertinence en fonction
de différentes variables, culturelles, par exemple). L’influence de la vitesse des réponses sur les notes a été réduite
POINTS FORTS
• Possibilité de calculer quatre Indices factoriels utiles pour le diagnostic clinique
(Compréhension verbale, Organisation perceptive, Vitesse de traitement et Mémoire de travail)
• Amélioration de la mesure de l’intelligence fluide
• Introduction de plusieurs procédures optionnelles qui permettent un approfondissement de l’examen clinique
12
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CD-ROM DE CORRECTION
Ce programme calcule, à partir des
notes brutes, les notes standard et
permet d’éditer un rapport personnalisé.
Programme compatible PC
sous WINDOWS.
Corrections illimitées
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 90 mn pour les 11 subtests de base et 30 mn pour les subtests supplémentaires
–– Temps de correction : instantané pour la correction informatisée ; correction pendant la
passation + 20 mn pour le calcul des Ql et des
Indices
–– Temps d’interprétation : 60 mn
–– Étalonnage : 1200 sujets représentatifs de la
population française
–– Indications : Mesure de l’intelligence générale;
évaluation des dysfonctionnements cognitifs
Matériel
Mallette contenant :
–– Manuel
–– Cahiers de passation (Paquet de 25)
–– Cahiers de réponses (Paquet de 25)
–– Carnet de stimulus (pour les compléments
d’images, les matrices et les cubes)
–– Enveloppe contenant les cartes de vocabulaire
–– Carte d’arrangement d’images
–– Cubes
–– 5 boites de puzzles pour Assemblage d’objets
–– Carton-écran pour Assemblage d’objets
–– Grilles de corrections pour Codes et pour
Symboles
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 2 ans 1/2 à 8 ans 1/2
MSCA
éCHELLES D’APTITUDES
POUR ENFANTS DE Mc CARTHY
1977 / Dorothea Mc CARTHY
NIVEAU intellectuel
ET APTITUDES FONDAMENTALES
CHEZ L’ENFANT
–– Passation : Individuelle
–– Temps de passation : 40 à 60 mn
–– Temps de correction : correction pendant
la passation ; plus 15 mn pour l’obtention des
notes
–– Étalonnage : sur 1032 garçons et filles
–– Indication : Évaluation du développement
intellectuel et comportemental de l’enfant
ADMINISTRATION
Ces échelles ont pour but d’élargir le champ d’investigation des instruments psychométriques traditionnels en permettant, au-delà du niveau intellectuel général, l’évaluation des aptitudes fondamentales.
–– Le choix du contenu de la batterie et le regroupement des tests en échelles ont été
guidés par l’analyse factorielle et l’expérience clinique de l’auteur.
–– La MSCA est composée de 6 échelles correspondants aux aptitudes fondamentales:
Verbale, Quantitative, Perception, Intelligence générale, Mémoire, Motricité.
–– 18 épreuves sont combinées pour la constitution de ces échelles.
–– Une approche plus clinique des résultats individuels est facilitée par la MSCA.
Certaines épreuves (dessin d’un enfant, fluidité verbale) se prêtent en effet à une
analyse qualitative fine de la production de l’enfant.
POINTS FORTS
––
––
––
––
––
Etablissement d’un profil individuel en 6 points permettant l’étude comparée
des différentes aptitudes de base chez le même sujet
Permet de situer l’enfant par rapport à son groupe d’âge.
Fournit un indice intellectuel général ayant la valeur d’un QI classique
Explore la motricité, la latéralité et l’oeil préférentiel
Permet la prédiction de la réussite scolaire, ainsi que le dépistage des enfants surdoués, retardés, handicapés ou en difficulté d’apprentissage
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
Matériel
Mallette contenant :
–– Cahier de dessin (dessin d’un enfant, dessin de
figures géométriques) (Paquet de 25)
–– Carnet (mémoire des images, connaissance du
vocabulaire, orientation droite-gauche)
–– Cubes (jeu de construction, dénombrement et
classement)
–– Puzzles (résolution de puzzle)
–– Xylophone (tapping)
–– Ruban rouge (coordination des bras, coordination des jambes)
–– Balles (coordination des bras)
–– Cible (coordination des bras)
–– Tube (action imitative)
–– Blocs (regroupement conceptuel)
–– Cartons (dénombrement et classement, regroupement conceptuel)
–– Feuille de notation (Paquet de 25)
–– Manuel
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
13
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 3 à 9 ans
EDEI-R
éCHELLES DIFFéRENTIELLES
D’EFFICIENCES INTELLECTUELLES – FORME REVISéE
Mesure de l’efficience intellectuelle
Fruit des travaux de psychologie cognitive, comme ceux de Jean Piaget et de l’expérience clinique de l’auteur, les EDEI-R sont constituées d’une batterie de sept épreuves indépendantes et complémentaires.
Grâce à de nouvelles données recueillies en 1998, les EDEI-R sont désormais étalonnées sur une population d’enfants âgés de 3 à 9 ans. Ceci permet, pour les praticiens
travaillant avec de jeunes enfants, l’utilisation en continu du baby-test Brunet Lézine
révisé et des EDEI-R.
Les EDEI-R permettent une analyse fine du développement intellectuel de l’enfant,
soit : intelligence logique, pratique et sociale, intelligence verbale et non verbale, intelligence catégorielle.
Composition de la batterie
–– Vocabulaire : évalue le stock sémantique de l’enfant.
–– Connaissances : sonde l’étendue et la disponibilité des connaissances dont dispose l’enfant.
–– Compréhension sociale : évalue la mise en place des repères, conventions et règles qui constituent le code des relations sociales.
–– Conceptualisation : propose à l’enfant des couples de mots et lui demande de
dégager et de formuler la ressemblance entre les deux objets ou notions.
–– Classifications : l’enfant est appelé à découvrir un principe de ressemblance entre
deux ou trois choses (objets, personnages, animaux, végétaux) qui sont évoquées
sous forme d’images.
–– Analyse catégorielle : évalue l’activité catégorielle affranchie des effets du langage.
Il s’agit de constituer des groupements d’objets non représentatifs suivant différents caractères communs.
Adaptation pratique : propose à l’enfant de reconstituer un carré à partir de ses éléments découpés.
1996 / M. PERRON - BORELLI
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : Individuelle
Temps de passation : 40 à 60 mn
Temps de correction : 10 mn
Étalonnage : 600 enfants
Matériel
–– Matériel complet dans une mallette comprenant :
–– Manuel
–– Cahiers de passation (paquet de 25)
Édition algérienne à paraître
Points forts :
––
––
––
––
––
––
L’évaluation, avec un même instrument, de l’intelligence de 3 ans à 9 ans : calcul
d’âges de développement; calcul de niveaux d’efficiences (de moyenne 100 et
d’écart-type 15).
La comparaison traditionnelle entre épreuves verbales et épreuves de performance.
La mesure de l’intelligence catégorielle constitue le pivot et l’originalité des
EDEI-R. C’est la seule épreuve vendue en France qui évalue globalement, en niveaux de développement, les capacités opératoires.
La passation «à la carte». En fonction des besoins de l’examen, le psychologue
peut choisir les épreuves qu’il souhaite proposer à l’enfant ainsi que l’ordre de
passation.
L’aspect clinique de l’épreuve la rend particulièrement adaptée aux enfants présentant une dysharmonie d’évolution ou une déficience intellectuelle.
La rigueur de sa construction et le sérieux de l’étalonnage font des EDEI-R une référence pour toutes les commissions de l’éducation Nationale (CCPE, CDES).
Logiciel EDEIR-W Logiciel d’aide à la correction et à l’interprétation des EDEI-R.
A partir des notes brutes, ce programme calcule l’âge de développement et le niveau
d’efficience, par échelle, par secteur et globalement. Les notes obtenues ainsi que les
écarts significatifs sont alors commentés et interprétés.
14
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 4 ans 6 mois à 12 ans 6 mois
NEMI-2
NOUVELLE éCHELLE MéTRIQUE DE L’INTELLIGENCE-2
Évaluation de l’intelligence globale et mise en évidence des intelligences fluide et cristallisée
La NEMI-2 est une refonte complète de la Nouvelle échelle métrique de l’intelligence
de Zazzo (1966), elle-même issue du célèbre Binet-Simon de 1911. De nouvelles
épreuves, conçues à partir des dernières avancées de la recherche cognitive, tout en
conservant les principes fondateurs de la NEMI, permettent une évaluation rapide et
complète des capacités intellectuelles de l’enfant.
4 épreuves obligatoires :
––
––
––
––
Connaissances (épreuve verbale) qui évalue à partir de la mesure du volume des
connaissances à un moment donné du développement, les capacités de l’enfant à
en acquérir de nouvelles.
Comparaisons (épreuve verbale) composée de deux parties : Comparaisons différences qui demande aux enfants les plus jeunes de trouver une différence entre
deux « objets » et Comparaisons ressemblances qui fait appel à l’abstraction, la
formation de concepts verbaux et à la pensée catégorielle (conceptualiser la ou
les ressemblances entre plusieurs « objets »).
Matrices analogiques, épreuve de matrices abstraites représentant une bonne
mesure de l’intelligence fluide.
Vocabulaire, épreuve (verbale) de définition de mots qui évalue la richesse du
lexique mais aussi la capacité de l’enfant à construire et à utiliser des catégories
sémantiques.
2006 /G. Cognet
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 30 mn
Temps de correction : 15 mn
Étalonnage : 578 enfants plus 280 enfants pour
la pré-expérimentation
Matériel
–– Cahiers de passation (paquet de 25)
–– Carnet de stimuli
–– Manuel
Traduction et adaptation en cours
3 épreuves facultatives
––
Adaptation sociale, épreuve (verbale) consistant à placer le sujet devant des situations sociales ou de la vie quotidienne afin d’évaluer sa capacité à les comprendre,
à s’adapter et à adhérer aux exigences de celles-ci.
–– Répétition de chiffres, épreuve (verbale) classique de mémoire des chiffres.
–– Représentations visuo-spatiales comprend deux épreuves :
• Copie de figures géométriques (enfants de moins de 9 ans), 10 modèles
sont copiés par l’enfant (carré, losange, prisme, etc.)
• Comptage de cubes (enfant à partir de 9 ans), dénombrement à partir de
10 représentations visuelles d’assemblages de cubes (certains ne sont pas
visibles).
Les tables de références, en notes standards et en âge (dans l’esprit de la NEMI originelle) ont été construites à partir d’un échantillon de 578 enfants de 4 ans 6 mois à 12
ans 6 mois. A cela s’ajoute des études cliniques (retards spécifiques dans la mise en place du langage, des coordinations motrices, de la lecture, des mathématiques, enfants
présentant un déficit de l’attention, enfants impulsifs et enfants instables) à partir d’un
questionnaire rempli par les psychologues après observation des enfants et entretien
avec les enseignants. Des corrélations avec le WISC-III et les résultats des évaluations
scolaires nationales complètent les données et confortent la validité de l’outil.
POINTS FORTS :
––
––
––
––
––
Simplicité et rapidité d’administration
Permet une interprétation qualitative très fine
Des épreuves facultatives sont disponibles selon les besoins de l’examen
Appropriée aux niveaux moyens/moyens faibles
Épreuve de copie de figures
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
15
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants et adolescents de 5 ans à 17 ans
NNAT
1998 / Jack A. NAGLIERI
TEST D’APTITUDE NON VERBALE DE NAGLIERI
ADMINISTRATION
Évaluation DES APTITUDES INTELLECTUELLES
SUR LE PRINCIPE DES MATRICES ANALOGIQUES
La NNAT est une épreuve d’intelligence générale, de passation simple et rapide,
qui peut être utilisée de façon valide avec des enfants et des adolescents de la maternelle à la terminale (cinq ans à dix sept ans), quels que soient le niveau socioculturel
du sujet et ses compétences verbales.
Basée sur le principe des matrices analogiques, la NNAT permet une évaluation
fiable des aptitudes au raisonnement non verbal et à la résolution de problèmes. Les
items, dessinés avec précision, sont attractifs et permettent de maintenir l’attention
du sujet. Les items d’exemples se comprennent presque sans explication.
La NNAT fait appel à quatre types différents de raisonnement logique :
–– Complètement de Pattern (PC) ;
–– Raisonnement Analogique (RA) ;
–– Raisonnement en Série (SR) ;
–– Représentation Spatiale (SV).
étalonnée sur environ 2300 élèves, la NNAT est un bon outil d’analyse et de prédiction de la réussite ou de l’échec dans les apprentissages scolaires.
La NNAT est particulièrement adaptée à l’évaluation, en passation collective, des enfants
dont la langue maternelle n’est pas le français ou pour lesquels l’usage de la langue pose un
problème. En tant qu’outil de dépistage, elle permet de repérer les élèves en difficulté d’apprentissage qui pourraient bénéficier d’un bilan diagnostique approfondi. Les cahiers de
niveaux de difficulté différents ainsi qu’un étalonnage par âge rendent ce test adapté à la
passation auprès d’enfants particulièrement performants.
Par ailleurs, la NNAT peut être utilisée auprès de sujets présentant des troubles de l’audition
ou de la vision des couleurs, tout en conservant ses qualités psychométriques. La NNAT
requiert des compétences motrices minimales.
–– Passation : individuelle ou collective
–– Temps de passation : 30 mn
–– Temps de correction : 5 mn pour les formes A
à D, 2 mn pour les formes E à G
–– Étalonnage : par classe et/ou par âge, de la
Grande Section de Maternelle à la terminale
(2300 sujets)
–– Indications : Évaluation de l’aptitude non
verbale indépendamment des influences
culturelles; Évaluation collective; Aide au
dépistage des difficultés scolaires; Évaluation
d’élèves non francophones
Matériel
–– 25 cahiers de passation et de réponses
des Formes A : 5 ans / B : 6 ans / C : 7 ans /
D: 8-9 ans
–– Fiche d’instructions commune pour la
passation des formes A, B, C et D
–– Grilles de correction (une grille par forme)
–– 10 cahiers de passation réutilisables de la
forme E: 10-11 ans / F : 12-13-14 ans / G: 1516-17 ans
–– Feuilles de réponses autoscorables pour
chaque forme E, F et G (Paquet de 25)
–– Manuel
Public : Adolescents et adultes
dat 5
2002 / G. K. BENNETT - H. G. SEASHORE - A.
G. WESMAN
TESTS DIFFERENTIELS D’APTITUDES
huit tests pour l’orientation et la selection
Publiée pour la première fois en 1947, cette révision représente la cinquième édition de la batterie DAT (Differential Aptitude Test).
Construite initialement en vue de l’orientation des élèves de collège et lycée, des
études ont montré que les tests différentiels d’aptitudes pouvaient être, de même,
utilisés en dehors du milieu scolaire, dans l’orientation professionnelle de jeunes
adultes en formation, ou dans la sélection des employés. Tout comme les révisions
précédentes, la nature essentielle des aptitudes mesurées reste la même.
Huit épreuves forment la DAT 5 ; celles-ci sont relativement indépendantes entre
elles.
Les huit tests sont rassemblés en cinq cahiers :
–– Cahier 1 (3 tests) : Raisonnement Verbal ; Raisonnement Numérique ; Raisonnement Abstrait.
Ces trois épreuves mesurent les aspects principaux de l’intelligence générale.
–– Cahier 2 (2 tests) : Orthographe et Grammaire.
–– Cahier 3 (1 test) : Vitesse de Perception et Précision.
–– Cahier 4 (1 test) : Relations Spatiales.
–– Cahier 5 (1 test) : Raisonnement Mécanique.
Bien entendu, chaque test peut être utilisé isolément. D’autre part, il est possible
de combiner plusieurs cahiers afin de constituer une batterie répondant au but
poursuivi. Dans certains cas, l’emploi simultané des cinq cahiers (soit des huit
tests) peut être indiqué.
16
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
ADMINISTRATION
** Passation : individuelle ou collective de préférence
** Temps de passation :
Cahier 1: 53 mn; Cahier 2 : 20 mn;
Cahier 3: 6 mn; Cahier 4: 15 mn;
Cahier 5: 15 mn
** Temps de correction : 2 mn par cahier
** Age d’application : de la 3ème au baccalauréat,
enseignement technique et adultes
** Étalonnage: enseignement générale (3ème
à terminale), enseignement technique (BEP,
BAC PRO), adultes CAP/BEP, adultes BAC et
adultes tous niveaux
Matériel
**
**
**
**
Cahier 1 à 5 (Paquet de 25)
Manuel (commun à tous les cahiers)
Grilles de correction (une grille par cahier)
Feuilles de réponses pour cahier 3
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Adultes
D 2000
(D48) 1959 / P. PICHOT d’apès ANstey
(D70) 1970 / F. KOUROVSKY et P. RENNES
(D2000) 2000 / ECPA
Test d 2000
Une mesure très pure du facteur g
Le test D 48 est le prototype des tests mesurant l’intelligence générale selon Spearman
(1904). Ce facteur général (g) sous-tend toutes les performances cognitives et il est au
mieux mesuré par réduction des corrélations : devant une séquence ABC, le sujet doit
découvrir par raisonnement inductif la relation existant entre A et B, puis en déduire
quel est le quatrième terme D qui a, avec C, la même relation que B avec A. L’idée de
faire appel à des séries de dominos, matériel familier et bien accepté par tous les sujets
quel que soit leur âges, vient de ce qu’on obtient une mesure très pure de g.
Du fait de sa très large diffusion, il est apparu nécessaire de construire un test parallèle,
identique dans ses principes et son matériel, le test D70, utilisable dans les mêmes
conditions.
L’objectif du D2000 est de proposer une nouvelle version étalonnée du test. Cette
version reprend les mêmes cadres de présentation des stimuli des deux versions précédentes (bandes de dominos, rosaces, escargots, ect), ainsi que les quatre différents
types d’items : items spatiaux, items numériques, items mixtes, items arithmétiques.
Les conditions d’administration et d’interprétation de cette nouvelle version sont inchangées ; les utilisateurs du D48 et du D70 n’auront aucune difficulté à s’approprier
le D2000.
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
––
––
––
––
––
Passation : individuelle ou collective
Temps de passation : 20 mn
Temps de correction : 30 secondes
Étalonnage : sur 680 sujets de 18 à 55 ans
Indications : Mesure du facteur G, indépendamment des influences culturelles; évaluation
de sujets ne maîtrisant pas le français; en complément de l’épreuve de vocabulaire, le D 2000
permet de réaliser un bilan rapide des compétences intellectuelles chez des sujets rencontrant
des difficultés d’apprentissage
Matériel
** Cahier de test, 8 pages (sous couverture
cartonnée) (Paquet de 10)
** Feuille de réponses (Paquet de 25)
** Grille de correction
** Manuel
Traduction et adaptation en cours
Public : Adultes
rais 2000
2000 / ECPA
TEST DE RAISONNEMENT
Évaluation DE LA FLEXIBILITE MENTALE
Depuis 1959, date de sa première édition, le test de Raisonnement de P. Rennes a
été très largement diffusé et utilisé. Ce test de facteur g, issu des théories de Spearman et Thurstone, mesure l’aptitude au raisonnement vue sous l’angle de la flexibilité, c’est-à-dire «l’aptitude à passer rapidement d’un type de raisonnement à un
autre (ou d’une Gestalt à une autre)». Sa très large diffusion depuis plus de quarante ans a confirmé sa valeur technique, en tant qu’épreuve d’intelligence générale,
et sa facilité d’application en raison de la variété des contenus des 40 items (mots,
chiffres, séries à compléter, éléments à associer, à ordonner, à recréer, etc.).
Cette épreuve mesure la même variable sous-jacente (l’intelligence générale sous
sa forme fluide) et elle est construite selon le même critère : discrimination des
niveaux moyens et supérieurs.
Les étalonnages ont été établis à partir de larges échantillons d’étudiants et de
groupes professionnels variés.
Les tests de Raisonnement 85 et de Raisonnement 2000 permettent à l’utilisateur
de présenter au sujet des épreuves différentes, bien qu’équivalentes, ou d’employer
les deux formes dans des études longitudinales ou de fidélité.
La nouvelle version, intitulée RAIS 2000, est élaborée sur les mêmes bases théoriques (test de facteur g qui évalue l’intelligence sous sa forme fluide et discrimine
les sujets de niveaux d’études moyens et supérieurs). Le test mesure l’aptitude au
raisonnement sur une série d’éléments verbaux, numériques et mixtes : l’évaluation de la flexibilité du raisonnement a été maintenue.
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
–– Passation : Individuelle ou collective
–– Temps de passation : 25 mn, dont 20 de travail
effectif
–– Temps de correction : 1 mn
–– Étalonnage : plus de 600 sujets adultes de 18 à
55 ans de niveau d’études Bac à Bac +3 et +
Matériel
–– Cahier de test (paquet de 25)
–– Corrigé
–– Manuel
Traduction et adaptation en cours
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
17
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants à partir de 10 ans 6 mois et adultes
VOC
1959 / R. BINOIS, P. PICHOT
TEST DE VOCABULAIRE
ADMINISTRATION
MESURER L’INTELLIGENCE A PARTIR DE L’éTENDU
DU VOCABULAIRE «Contrairement à l’opinion courante, l’étendue du vocabulaire d’un sujet n’est pas
seulement un index de sa scolarité, mais aussi une excellente mesure de son intelligence» : Wechsler. Très simple d’utilisation, il permet en quinze minutes d’évaluer
de manière très satisfaisante l’intelligence conçue comme facteur g. Le principe du
test consiste, pour le sujet, à déterminer dans une liste de six mots le synonyme
d’un mot inducteur. Une liste de 44 mots inducteurs a été retenue. Ce type de test
présente des avantages par rapport aux tests de vocabulaire à réponses libres. En
effet, il se révèle d’une application collective facile ainsi que d’une correction aisée,
la cotation ne donnant lieu à aucune équivoque. Le test a été construit de manière
à réduire au maximum la possibilité de donner des réponses correctes au hasard, ce
qui augmente considérablement sa validité.
–– Passation : Individuelle ou collective
–– Temps de passation : temps libre (15 mn
environ)
–– Temps de correction : 1 à 2 mn
–– Étalonnage : population d’enfants et
d’adultes par âge, niveau culturel et niveau
professionnel
Matériel
–– Feuille de test, 3 pages (Paquet de 25)
–– Corrigé
–– Manuel
Les applications du test sont multiples. Il peut tout d’abord être employé comme
test d’intelligence. Il permet également une mesure des aptitudes verbales, et peut,
dans ce cadre, se montrer utile en matière d’orientation car il possède une très bonne valeur prédictive de la réussite scolaire.
Public : Enfants de 5 ans à 11 ans
KOHS
1960 / C. KOHS
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
TEST DES CUBES DE KOHS
UN TEST DE GRANDE FIABILITE POUR MESURER
L’INTELLIGENCE
Le Test des Cubes de Kohs permet de mesurer l’expression analytique et synthétique de la pensée conceptuelle, jusqu’à ses niveaux les plus élevés, tout en mettant
en jeu l’aptitude à la structuration spatiale.
Ce test présente un très grand intérêt en raison de sa validité dans de nombreux
domaines. Sa valeur comme test d’intelligence est largement démontrée. C’est un
excellent test de développement, qui présente une corrélation de .60 à .80 avec les
révisions du Binet-Simon.
Il permet un diagnostic extrêmement fiable de la débilité mentale. De plus, il
constitue un remarquable test de développement.
Les résultats aux tests des Cubes sont très peu affectés par les facteurs
culturels, scolaires en particulier.
La présente version, développée par Grâce Arthur, est la plus simple à utiliser. Son
manuel fournit un historique détaillé de l’épreuve, les travaux de validation, les
différentes versions, les conditions d’étalonnage. Son succès auprès des psychologues est constant depuis plus de quarante ans.
18
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
ADMINISTRATION
**
**
**
**
Passation : individuelle
Temps de passation : de 20 à 45 mn
Temps de correction : 1 mn
Étalonnage: en points par âge chronologique,
et en 10 classes, sur 1735 enfants de 5 à 11 ans
Matériel
** Boîte de 1 6 cubes colorés
** Feuille de notation (Paquet de 25)
** Manuel
Traduction et adaptation en cours
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de fin de maternelle à entrée CP
TMS
1971 / B. de VILLARTAY
TEST DE MATURITé SCOLAIRE
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
éVITER LES PASSAGES PRéMATURéS OU AUTORISER LES
PASSAGES ANTICIPéS
L’âge chronologique de six ans est souvent le seul critère de décision du passage de
la maternelle au Cours Préparatoire. Or, bien des enfants abordent la vie scolaire
sans posséder la maturité nécessaire.
Le TMS permet :
–– d’aider à une prise de décision à la fin de la maternelle ;
–– de dépister les enfants nécessitant une attention particulière et une pédagogie adaptée ;
–– de se faire une idée, en début d’année, du niveau de chaque enfant.
Le test regroupe trois subtests :
–– une épreuve de différences dans laquelle il faut éliminer l’objet ne faisant pas
partie de l’ensemble ;
–– une épreuve d’information-vocabulaire qui définit, par l’intermédiaire du langage, un niveau global de développement culturel ;
–– une épreuve de code où l’enfant doit associer un symbole à une image et qui
constitue une véritable mesure de l’aptitude à apprendre.
■■ Enfants handicapés
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : Individuelle ou collective
Temps de passation : environ 45 mn
Temps de correction : 5 mn
Étalonnage : 1000 élèves à l’entrée du CP
1000 élèves en fin de maternelle
Matériel
** Cahier de test, 12 pages (Paquet de 25)
** Grilles de correction
** Manuel
Traduction et adaptation en cours
Public : 4 à 11 ans optimum : 5 à 9 ans
COL
1965 / B.B. BURGEMEISTER
L. HOLLANDER BLUM, I. LORGE
éCHELLE DE MATURITé MENTALE DE COLUMBIA
Évaluation DE LA MATURITé INTELLECTUELLE DES
ENFANTS EN DIFFICULTé
II s’agit d’une épreuve à point de départ perceptif, puis de plus en plus conceptuelle.
L’enfant doit choisir sur 100 planches le dessin (figures géométriques, personnes,
animaux, etc.) «qui ne va pas avec les autres». Seuls, les enfants qui peuvent parler
donnent une explication de leur réponse.
Secteurs visés : essentiellement grands handicapés moteurs et verbaux, sourds,
aphasiques.
Elle peut aussi être appliquée à des enfants normaux de 5 à 9 ans en tant que complément à des épreuves classiques.
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle en 20 à 45 mn (avec
enquête)
–– Temps de correction : très rapide (1 mn)
–– Étalonnage : sur enfants français de l’enseignement public
Matériel
Mallette comprenant :
–– 100 planches de dessin
–– Feuille de notation (Paquet de 25)
–– Manuel
Traduction et adaptation en cours
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
19
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
■■ Enfants handicapés
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Techniques
projectives
Public : Enfants de 3 à 9 ans
VOCIM
1976 / Yves LEGE, Pierre DAGUE
TEST DE VOCABULAIRE EN IMAGES
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
MESURE DE L’INTELLIGENCE VERBALE DES ENFANTS
Handicapés
Cette adaptation des tests classiques de vocabulaire est destinée aux enfants qui, du fait
d’un handicap, ne peuvent pas donner de réponses verbales et pour lesquels on veut avoir
une mesure de l’intelligence globale. Bien que très sensibles aux influences culturelles, les
épreuves de vocabulaire ont une valeur indiscutable en tant que mesure globale de l’intelligence.
Le VOCIM est constitué de deux formes parallèles A et B, ce qui permet un deuxième
examen pour évaluer les effets d’un apprentissage ou d’une rééducation. On présente à
l’enfant plusieurs dessins et on lui demande de montrer celui qui illustre le mieux le mot
qui lui est dit.
Chaque forme comporte 103 mots (noms, verbes et adjectifs) dont la validité génétique a
été contrôlée. Chaque mot est illustré par une planche de quatre dessins.
20
Personnalité
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Utilisation: individuelle
Temps de passation: environ 30 mn
Temps de correction: 1 mn
Étalonnage: 413 enfants de l’enseignement
public, représentatifs de la population française
Matériel
–– Jeu de 103 planches 15 x 48 cm
–– Feuille de notation (forme A ou B) (Paquet de
25)
–– Manuel
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : 3 à 5 ans 11 mois
BOEHM-3Matern
2009 / Ann E. BOEHM
TEST DES CONCEPTS DE BASE MATERNELLE
Évaluer LE NIVEAU DE CONNAISSANCE DES CONCEPTS
DE BASE DES ENFANTS
La version maternelle du Boehm-3 a été conçue pour mesurer chez les jeunes enfants la compréhension de 26 concepts de base, concepts de relation considérés
comme importants pour le développement du langage et de la cognition ainsi que
pour réussir à l’école.
Les concepts évalués (qualité, espace, temps et quantité) sont fondamentaux pour
que l’enfant comprenne les consignes données par l’enseignant et les activités quotidiennes réalisées en classe. Ils constituent aussi un fondement important pour la
mise en place de la lecture et de l’écriture.
L’épreuve, quel que soit l’âge de l’enfant comprend 52 items, mesurant 26 concepts.
Chaque concept est ainsi évalué dans deux contextes différents.
Les résultats s’expriment de manière quantitative (note brute, pourcentage de bonnes réponses, note de performance ou de rang percentile). Sur le plan qualitatif, les
dernières pages du cahier présentent les concepts échoués par l’enfant ainsi que
les observations de l’enseignant quant à l’utilisation par ce dernier des concepts à
travers les différents domaines scolaires.
Les résultats comprennent un compte rendu destiné aux parents.
L’enseignant, le praticien ou tout autre intervenant auprès de l’enfant peut utiliser
les résultats du Boehm-3 Maternelle pour planifier la (re)mise à niveau ou la prise
en charge.
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 15 à 20 mn
Temps de correction : environ 2 mn
Étalonnage : 360 enfants de la PSM, MSM et
GSM (2008)
Matériel
–– Manuel
–– Chevalet
–– 25 feuilles d’enregistrement
Public : Enfants de 5 à 8 ans
BOEHM-3
1989 / Ann E. BOEHM
TEST DES CONCEPTS DE BASE
Le Boehm-3 a été conçu pour mesurer chez les élèves la compréhension de 50
concepts de base parmi les plus utiles et les plus fréquemment rencontrés dans
les enseignements scolaires tels que le français, les sciences et les mathématiques,
ainsi que dans les consignes données par l’enseignant en GSM, en CP et en CE1.
Les résultats du Boehm-3 permettent de situer les élèves par rapport à une population de même niveau scolaire (niveau national ou dans une classe donnée), de
repérer ceux qui ont des difficultés à comprendre les concepts de base et ainsi de
planifier des séances de travail en vue d’une (re)mise à niveau.
Le Boehm-3 peut aussi faire partie d’une batterie de tests visant à déterminer si un
enfant est prêt pour aborder des apprentissages.
Dans cette version révisée, plusieurs améliorations ont été réalisées :
• un groupe d’âge étendu à 8 ans 11 mois,
• dans les choix de réponses, une 4ème réponse pour minimiser l’effet du hasard,
• un formulaire d’observation commun aux enseignants et aux praticiens intervenants auprès de l’enfant,
• un compte rendu destiné aux parents,
• le matériel rendu plus attractif (nouvelles illustrations modernisées et en couleur).
• deux nouveaux items ajoutés : en arrière et égal
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
ADMINISTRATION
––Passation : individuelle ou collective
––Temps de passation: 15 à 20 mn pour chaque cahier
––Temps de correction: 2 mn par cahier
––Étalonnage:
• Début d’année scolaire : 1053 enfants en GSM, 1416
enfants en CP, 1381 enfants en CE1
• Fin d’année scolaire : 924 enfants en GSM, 1088 enfants en CP, 963 enfants en CE1
Matériel
–– 3 Formes : C, D, Applications
–– Cahier de test,
• 2 parties pour les Formes C et D (2 paquets de
25 pour chaque forme)
• 1 partie pour le Cahier d’Applications (Paquet
de 25)
–– Feuille d’enregistrement pour 30 enfants (relevé
des réponses, correction et notation)
–– Manuel commun aux 3 Formes
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
21
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 5 ans à 10 ans
ECS II et ECS III
1997-1998 / A. KHOMSI
Évaluation DES compétences SCOLAIRES AUX
CYCLES II ET III
Repérage précoce des difficultés d’apprentissage
dans le cadre scolaire
Ces «mini-batteries» poursuivent deux objectifs précis :
–– repérer le plus précocement possible, dans une perspective de prévention, les
enfants à risques, avant que leurs difficultés ne soient suffisamment manifestes
pour donner lieu à un signalement,
––
fournir une évaluation simple et rapide des compétences nécessaires aux apprentissages scolaires. Cette première évaluation permet de mettre en place un
éventuel projet de prise en charge. Ces batteries peuvent servir également de
bilan initial dans la mesure où elles permettent de faire un diagnostic rapide
portant sur un éventail de compétences.
ADMINISTRATION
–– Utilisateur : Psychologues scolaires, rééducateurs, orthophonistes
–– Passation : Individuelle ou collective (deux
étalonnages sont fournis) :
• par groupe de six enfants en GSM et CP
• par groupe de douze enfants à partir du CE1
–– Temps de passation : une heure à une heure et
demie, fractionnable. Dépouillement, notation
et production des profils :10 mn maximum
–– Temps de correction : 10 mn maximum
–– Étalonnage :
ECS II : 1000 enfants de GSM à CEI
ECS III : 1000 enfants de CE2 à CM2
Matériel
ECS II
–– Deux livrets de présentation des items utilisés
–– 25 cahiers de passation individuels en couleur
avec profils sur la première page
–– 5 grilles de dépouillement
–– Manuel
ECS III
–– 25 cahiers de passation individuels en couleur
avec profils sur la première page
–– 6 grilles de dépouillement
–– Manuel
Public : Enfants à partir de la Petite Section de
Maternelle jusqu’en CM2
ELO
ADMINISTRATION
Évaluation DU LANGAGE ORAL
Évaluation DES ENFANTS A RISQUE DANS LES
APPRENTISSAGES DE LA LECTURE
Cette batterie de six épreuves doit être considérée comme un complément aux
épreuves ECS II et ECS III, et LMC-R. Elle est destinée à décrire et à évaluer de façon fine, distincte mais complémentaire, diverses composantes de la compétence
orale: Vocabulaire, Phonologie, Compréhension et Production Linguistique, aussi
bien en réception qu’en production. Une analyse clinique fine de ces domaines
devrait permettre d’établir des profils individuels et d’identifier la composante sur
laquelle il y a lieu d’intervenir, directement ou indirectement.
22
Petite enfance
enfants
2001 / A. KHOMSI
adolescents
adultes
Personnes âgées
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 45 à 60 mn selon l’âge et
les performances
–– Dépouillement, notation : 10 mn
Matériel
–– Manuel
–– 5 carnets de stimulus
–– Cahier de passation et d’établissement des
profils individuels
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants 3 ans 7 mois à 8 ans 7 mois
n-eel
NOUVELLES ÉpreuveS
POUR L’EXAMEN DU LANGAGE
bilan complet des capacites cognitives de l’enfant
Cette batterie prend le relais des «Épreuves pour l’examen du langage» (1981). La
batterie a été complétée par de nouveaux subtests (morpho-syntaxe sur les versants
réception et expression ; conscience phonologique). Les subtests maintenus ont été
notablement enrichis et précisés.
D’un point de vue clinique, la batterie autorise l’examen de l’ensemble des constituants formels du langage (phonologiques, lexicaux, morpho-syntaxiques) sur les
deux versants réceptifs et expressifs.
Composition de la batterie
La batterie comporte 17 subtests qui s’organisent de la façon suivante :
A. Phonologie - Production (2 subtests)
B. Conscience phonologique (1 subtest)
C. Expression (4 subtests)
D. Compréhension (7 subtests)
E. Mémoire (3 subtests)
Bien que chaque subtest soit étalonné individuellement, il est évidemment conseillé
d’administrer l’intégralité de la batterie pour obtenir le maximum de possibilités
diagnostiques et pronostiques. Pour la classe d’âge 6 ans, la forme courte dite Forme P doit être réservée à l’examen d’enfants qui d’emblée apparaissent avoir des difficultés importantes ou pour lesquels un premier examen bref est rendu nécessaire
en raison des difficultés attentionnelles ou comportementales.
2001/ Claude CHEVRIE-MULLER M. PLAZA
(avec la participation de S. Fournier et de M.T.
Rigoard)
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
––Passation : individuelle
––Temps de passation : de 40 à 50 minutes suivant
l’âge
––Temps de correction : correction pendant la
passation + 15 mn pour l’obtention des notes
––Étalonnage : échantillon de 541 enfants représentatifs de la population française, normalement
scolarisés de la PSM au CE2
––Notation : les résultats aux subtests sont regroupés en cinq niveaux résumés sur un profil
Matériel
–– Mallette contenant le matériel, les images et les
cahiers d’images nécessaires à la passation
–– 25 Cahiers de passation et d’enregistrement des
réponses «P» (3 ans 7 mois à 6 ans 6 mois) et
«G» (5 ans 7 mois à 8 ans 7 mois)
–– Manuel
Édition algérienne à paraître
Public : de la fin de la MSM à la fin du CE2
TEDI-MATH
TEST DIAGNOSTIQUE
DES COMPéTENCES DE BASE EN Mathématiques
BILAN DES PREMIERS APPRENTISSAGES NUMéRIQUES
Cette batterie de six épreuves doit être considérée comme un complément aux
épreuves ECS II et ECS III, et LMC-R. Elle est destinée à décrire et à évaluer de façon fine, distincte mais complémentaire, diverses composantes de la compétence
orale: Vocabulaire, Phonologie, Compréhension et Production Linguistique, aussi
bien en réception qu’en production. Une analyse clinique fine de ces domaines
devrait permettre d’établir des profils individuels et d’identifier la composante sur
laquelle il y a lieu d’intervenir, directement ou indirectement.
2001 / C. VAN NIEUWENHOVEN,
J.GREGOIRE et M. -P. NOEL
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : une heure pour
l’ensemble des épreuves. Les régles de
démarrage et d’arrêt racourcissent en général
la passation
–– Temps de correction : pendant la passation +
15 minutes pour le calcul des notes totales et
l’interprétation du profil
–– Age d’application : de la fin de la MSM à la
fin du CE2. En cas de troubles numériques
importants, le test peut être appliqué à des
élèves de classes supérieures
Matériel
–– Manuel
–– Livret A, B, C de présentation des items et
matériel à utiliser par l’enfant
–– Feuille de synthèse des résultats
–– Protocole de passation
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
23
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 4 ans à 11 ans
UDN-II
1999 / C. MELJAC et G. LEMMEL
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
CONSTRUCTION ET UTILISATION DU NOMBRE
Évaluation DE LA STRUCTURE LOGIQUE DE
LA PENSéE CHEZ L’ENFANT
La batterie UDN-II constitue une forme révisée, enrichie et étalonnée de l’UDN 80
créé par C. Meljac. Elaborée à partir des théories piagétiennes du développement
de l’intelligence chez l’enfant, cette batterie se compose de 8 épreuves inspirées des
expériences de Piaget et de l’école de Genève, et de 8 épreuves originales centrées
sur l’étude des premières notions logico-mathématiques. Cet outil permet de rendre opérationnelles et exploitables la grande fécondité et l’inventivité des méthodes
d’investigation clinique mises au point par l’école de Genève et récemment réévaluées à l’occasion du centenaire de la naissance de Jean Piaget.
Constituée d’une série de situations-problèmes variées, l’UDN-ll permet d’explorer
les capacités de compréhension et d’utilisation de notions en rapport plus ou moins
étroit avec la construction et l’utilisation du nombre chez des enfants de 4 à 12 ans.
–– Épreuves de logique élémentaire (classification, inclusion, sériation),
–– Épreuves de conservation,
–– Épreuves d’utilisation du nombre,
–– Épreuves d’origine spatiale : comment, par la logique, transposer et affirmer des
identités,
–– Épreuve de connaissance et de compréhension des termes et des opérations mathématiques.
De nouvelles épreuves (inclusion, dissociation poids/volume, conservation de poids,
de la substance) permettent d’étendre l’utilisation de l’UDN-ll à des enfants en fin de
cycle primaire et, au-delà, avec des adolescents en difficulté.
24
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle ou collective
–– Temps de passation : variable selon l’âge de
l’enfant ; la passation peut être fractionnée
–– Temps de correction : variable, suivant le
niveau d’interprétation souhaité
–– Age d’application : 4 à 11 ans (voire, au-delà,
en cas de difficulté)
Matériel
Mallette comprenant :
–– Manuel
–– Cahier de conduites de l’enfant (Paquet de 12)
–– Tous les éléments nécessaires à la passation
Édition algérienne à paraître
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 6 à 11 ans (du CP au CM2)
ZAREKI-R
BATTERIE POUR L’Évaluation DU TRAITEMENT DES
NOMBRES ET DU CALCUL CHEZ L’ENFANT
Cette batterie permet une évaluation des différentes composantes intervenant dans
le traitement des nombres et le calcul chez l’enfant du CP au CM2. Elle contient
douze épreuves, d’administration simple et de correction facile. Le choix des épreuves est inspiré des travaux récents en neuropsychologie, montrant le caractère complexe, multifactoriel, de la capacité à utiliser les nombres et à effectuer des calculs
élémentaires. Cette capacité implique notamment :
–– la connaissance de la séquence des nombres
–– l’aptitude à dénombrer, le passage correct d’un système de représentation des
nombres à l’autre (nombre en écriture arabe, présentés oralement, écrits en
toutes lettres)
–– la connaissance de faits numériques (par exemple, tables de multiplication)
–– la connaissance et l’application de procédures pour les opérations élémentaires
–– la capacité à estimer et à comparer des nombres et des quantités, la compréhension du sens des nombres.
Ces aptitudes élémentaires peuvent mettre en jeu, à des degrés divers :
–– la mémoire de travail
–– la perception de l’espace
–– le raisonnement
2006 / M. VON ASTER,
adapt. française : G. DELLATOLAS, ECPA
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 40 à 50 mn
Temps de correction : trés rapide
Étalonnage : 250 enfants (en ZEP et non ZEP),
Corrélation TAS mathématiques CE1-CE2 et
CE2-CM1, étalonnage par âge
Matériel
––
––
––
––
––
Cahiers de passation
Cahiers de réponses
Livret de stimuli
Grille de correction
Manuel
Aptitudes qui sont souvent fortement dépendantes de l’éducation et de l’école (par
exemple, la connaissance des différents systèmes de représentation des nombres),
alors que d’autres aptitudes pourraient être acquises même en dehors de l’école
(par exemple la capacité à dénombrer ou à estimer des quantités).
La batterie comprend les douze épreuves suivantes :
–– Dénombrement de points
–– Comptage oral à rebours
–– Dictée de nombres
–– Calcul mental : additions, soustractions, multiplications
–– Lecture de nombres
–– Positionnement de nombres sur une échelle
–– Mémorisation et répétition orale de chiffres
–– Comparaison de deux nombres présentés oralement
–– Estimation visuelle de quantités
–– Estimation qualitative de quantités en contexte
–– Problèmes arithmétiques présentés oralement
–– Comparaison de deux nombres écrits
POINTS FORTS
Cotation immédiate et simple aboutissant à :
–– des notes par épreuve
–– des notes partielles pour les différentes composantes, regroupant plusieurs
épreuves
–– une note globale : évaluation globale de la capacité de traitement des nombres
et du calcul
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
25
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 4 ans à 8 ans
AD-MATH 1
2001 / M. C. CORNET, S. GOERLICH
A. VANMUYSEN et C. VAN NIEUWENHOVEN
ACTIVITéS DE DéVELOPPEMENT
DES MATHéMATIQUES PAR LE JEU
INTERVENIR PAR LE JEU Auprès D’ENFANTS EN DIFFICULTéS D’APPRENTISSAGE EN MATHéMATIQUES
Au-delà du diagnostic, une sérieuse carence existe dans le domaine des outils de remédiation en mathématiques. L’objectif de ces outils de remédiation par le jeu est de
fournir aux psychologues et à toutes les personnes (orthophonistes, etc.), qui prennent en charge le suivi des enfants en difficulté, des ressources leur permettant de
mener une remédiation sérieuse et basée sur les recherches récentes dans le domaine
de la psychologie de l’apprentissage et de la didactique des mathématiques.
Ces outils stimulent le développement cognitif des enfants par la confrontation des
idées et des stratégies en leur proposant des activités ludiques dans lesquelles ils s’engagent avec la motivation nécessaire pour surmonter leurs difficultés.
Découpés en compétences nécessaires à la construction du nombre et des opérations
de base, les outils de remédiation sont un lien direct avec le TEDI-MATH, qui permet d’établir un diagnostic précis des difficultés d’apprentissage dans ce domaine.
Première mallette d’outils : la reconnaissance des quantités par les différents sens.
- Rendez-moi mes pommes (4-6ans) : reconnaissance visuelle
- Des sons plein les oreilles (5-7 ans) : reconnaissance auditive
- Attention le chasseur revient ( 5-8 ans) : reconnaissance auditive
- Vite, l’hiver arrive ! (4-6 ans) : reconnaissance tactile
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
–– Passation : Individuelle ou collective
–– Temps de passation : environ 20 mn par activité
(le jeu peut être utilisé à plusieurs reprises)
–– Age d’application : du début de la GSM à la fin
du CE2 (4-8 ans). En cas de troubles numériques
importants, les outils peuvent être utilisés avec
des élèves de classes supérieures.
Matériel
–– 4 boîtes d’activités ludiques comprenant un
plan de jeu et un matériel attrayant et adapté aux
enfants
–– Manuel général
Édition algérienne à paraître
Public : Enfants de 5 ans à 10 ans
AD-MATH 2
2001 / M. C. CORNET, S. GOERLICH
A. VANMUYSEN et C. VAN NIEUWENHOVEN
ACTIVITéS DE DéVELOPPEMENT
DES MATHéMATIQUES PAR LE JEU - 2
Outil de remédiation en lien avec TEDI-MATH
Le deuxième ensemble d’outils de remédiation concerne la construction du nombre
sous ses aspects ordinal et cardinal. En effet, le nombre n’est pas une réalité externe
que l’enfant absorbe passivement. Le nombre est construit par l’enfant grâce aux capacités logiques de sériation et de classification qu’il acquiert et coordonne progressivement. De la sorte, l’enfant comprend que les nombres sont des classes emboîtées
(aspect cardinal) mais également ordonnées (aspect ordinal). A ce moment seulement, le jeune enfant peut aborder avec succès les quatre opérations et comprendre
l’intérêt du système de numération en base 10.
• Chassés-croisés (5-8 ans) (1)
Les déplacements sont nombreux pour arriver au but. Quelle direction choisir pour
réaliser au plus vite ta mission en respectant l’ordre des étapes ? Un jeu de stratégie
qui stimule l’organisation spatiale et la connaissance de la chaîne
numérique jusqu’à 20.
• Vers les étoiles (6-8 ans) (2)
Le départ de la fusée est imminent. Quel cosmonaute sera le premier à gravir tous les
échelons de la passerelle et à préparer sa fusée pour la mise à feu . Un jeu qui stimule
une compréhension approfondie des 20 premiers nombres dans leurs dimensions ordinale et cardinale.
• La valse des valises (7-9 ans) (3)
Les voyageurs arrivent à l’hôtel. Les grooms parviendront-ils à déposer tous leurs
bagages dans les chambres avant l’inspection du directeur de l’hôtel ? Un jeu de coopération qui allie stratégie et manipulation de la suite des nombres jusqu’à 130.
• En route vers le sommet (8-10 ans) (4)
Les guides préparent des sentiers dans la montagne en installant des balises. Qui sera
le premier à atteindre le sommet en ayant placé toutes ses balises ? Un jeu de stratégie
qui organise la suite numérique jusque 1 000.
26
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
–– Passation : Individuelle ou collective
–– Temps de passation : environ 20 mn par
activité
–– Age d’application : 5 à 10 ans
Matériel
–– 4 boîtes d’activités ludiques
–– Manuel général
Édition algérienne à paraître
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 5 - 6 ans à 10 -11 ans
ddcp
2001 / B. DOUET
DéVELOPPEMENT DES CONTENANTS DE PENSéE
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
PROGRAMME DE REMéDIATION DES TROUBLES
STRUCTURAUX DE LA PENSéE ET DE LA LOGIQUE
Le Développement des Contenants de Pensée est un programme de remédiation
basé sur une double approche cognitive et psychodynamique destiné à la prise en
charge des troubles structuraux de la pensée et de la logique chez les enfants de 5-6
ans à 10-11 ans.
Le DDCP intègre différents courants théoriques. Les références cognitives, nombreuses et diversifiées (Piaget, Vygotsky, Sternberg, etc.), sont enrichies d’une
approche psychodynamique (Bion, Winnicott) qui prend en compte le ferment
fantasmatique comme soubassement des constructions logiques (des processus
primaires aux processus secondaires de la pensée). La méthode intègre aussi les
principaux apports des approches psychothérapeutiques (cadre thérapeutique,
transfert, gestion des groupes, etc.).
Le DDCP peut s’utiliser au choix, en individuel ou en petits groupes de trois à
quatre enfants.
Quatre secteurs de l’activité de la pensée sont abordées par le DDCP :
–– Encodage du réel et élaboration des représentations ;
–– Classifications, activités de catégorisation ;
–– Mises en relation, activités de liaison ;
–– Travail sur les émotions et les grands conflits psychiques infantiles.
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
ADMINISTRATION
–– Utilisation: individuelle ou en petit groupe
–– Prise en charge: prévue pour une durée d’un
à deux ans, à raison d’une à deux séances par
semaine
–– Age d’application: de 5 à 10 ans et, au-delà,
pour des enfants en grande difficulté
Matériel
–– Manuel
–– Fichiers de travail : deux fichiers sont à choisir
en fonction de l’âge (ou du niveau) des enfants
(5-7 ans ou 8-10 ans) : l’ensemble présente 280
fiches.
Édition algérienne à paraître
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
27
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Ados / adultes
amp
questionnaire informatisé de motivation
a la réussite
étude de la motivation en lien avec la personnalité
La motivation est au cœur de la dynamique de l’individu ; l’AMP est un questionnaire informatisé qui permet d’en appréhender les différentes facettes. Cette autoévaluation aborde, de façon simple et bien acceptée, par les sujets la personnalité
normale. Il permet également d’étudier concrètement les styles de relations interpersonnels, les capacités d’organisation et de méthode.
Face à un sujet en difficulté, l’approche de la motivation constitue un support intéressant d’entretien et d’échange. Les items peuvent être repris et discutés dans une
relation d’aide.
Le Questionnaire comprend 140 items d’autodescription. Il est administré en passation individuelle (version mono poste uniquement). Pour chaque proposition, le
sujet doit répondre s’il est en accord ou en désaccord sur une échelle de réponse en
5 points.
L’AMP permet d’obtenir :
* Trois notes de validité : les échelles de validité permettent l’évaluation de l’attitude
du sujet par rapport au test (réponses incohérentes, tendance à l’autovalorisation ou
à l’autodévalorisation de soi.
* Des notes par échelles et sous-échelles :
- Motivation à la réussite (Réussite, Motivation, Compétitivité et Capacité à se fixer
des objectifs).
- Ressources personnelles (Style détendu, Optimisme, Patience et Confiance en soi).
- Qualités interpersonnelles (Assurance, Diplomatie, Extraversion et Coopération).
- Habitudes de travail (Planification et Organisation, Initiative et Esprit d’équipe).
* des notes concernant les modèles d’intérêt professionnel (modèle de Holland):
- Réaliste - social - artiste - investigateur - entreprenant - conventionnel
2002 / P. MANDEL, G. FRIEDLAND, I. MARCUS
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : informatisée
Temps de passation : 20 à 30 mn
Correction informatique : instantanée
Étalonnage : 694 étudiants du CAP à post Bac
Matériel
Achat du matériel de base indispensable à la
première commande de tests
––CD
––Clé de protection
––Manuel
Crédits tests
–– 25 passations, 50 passations ou 100 passations
Public : élèves de 6 ème
adac-6
1999 / P.Y. PEPIN, J.Y. SEGUY
AUTO-Évaluation DE L’ADAPTATION AU
COLLEGE-6ème
ADMINISTRATION
compréhension des composantes
DE l’inadaptation scolaire
Cet instrument permet d’évaluer les dimensions non cognitives de l’adaptation scolaire
à partir de l’étude des motivations des élèves à l’entrée en 6ème et de la façon dont ceuxci évaluent certaines de leurs capacités scolaires.
L’instrument est un questionnaire de 48 items composés de deux parties.
L’auto-évaluation de l’adaptation scolaire est la résultante de la Motivation Scolaire
Auto-évaluée (MSA) et de l’Efficience Scolaire Auto évaluée (ESA) et permet ainsi
d’affiner le diagnostic des situations d’échec à l’entrée en 6ème.
––
––
––
––
Passation : individuelle ou collective
Temps de passation : 30 mn
Temps de correction : 3 mn
Étalonnage : 155 garçons et 134 filles
Matériel
–– Manuel
–– Questionnaire (Paquet de 25)
–– Grille de correction (Jeu de 2)
POINTS FORTS
• études de corrélation avec les performances scolaires
• Complément aux épreuves classiques d’évaluation cognitive de mathématiques et
français
• Préparation à la remédiation
• Composition de groupes de travail sur la motivation ou l’aide méthodologique
• Outil original qui permet de prolonger l’évaluation par un travail collectif ou individuel
28
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 3 à 12 ans
nepsy
1997 / Marit KORKMAN, Ursula KIRK,
Sally KEMP
Adaptation française : 2003
BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE DE L’ENFANT
panorama diagnostique complet du
développement neuropsychologique de l’enfant
ADMINISTRATION
La NEPSY est une épreuve destinée à évaluer le développement neuropsychologique de l’enfant. Elle fournit d’abondantes données utiles à la mise en place d’une
remédiation (pédagogie adaptée, soutien à long terme), ou l’établissement d’un traitement.
La batterie NEPSY est particulièrement adaptée au bilan d’enfants ayant des difficultés d’apprentissage, des handicaps moteurs ou sensoriels, des déficits attentionnels,
des traumatismes crâniens, des troubles cérébraux congénitaux ou acquis, des lésions
cérébrales ou maladies cérébrales, un retard mental ou des syndromes génétiques.
La NEPSY permet de repérer les forces et d’analyser les déficits des sujets dans cinq
domaines particulièrement impliqués dans les apprentissages (ces cinq domaines
sont regroupés en trois kits qui peuvent être utilisés de façon indépendante). Les
fonctions évaluées sont les suivantes :
• Attention et Fonctions exécutives
• Langage / Mémoire et Apprentissage
• Fonctions sensori-motrices / Traitements visuo-spatiaux
––Passation : individuelle
––Temps de passation :
Examen spécifique par domaine
3 - 4 ans : environ 45 mn
5 - 12 ans : environ 65 mn
Examen complet
3 - 4 ans : environ 60 mn
5 - 12 ans : environ 120 mn
––Étalonnage : 250 enfants de 3 à 12 ans 6 mois
Matériel
Mallette contenant :
–– 1 manuel d’interprétation
–– 1 classeur de présentation des épreuves
–– 1 cd
–– 1 support en bois et trois boules
–– 8 cartes de prénoms
–– 12 cubes rouges dans une pochette plastique
–– 1 boîte de 70 carrés de mousse
–– 1 cache plastifié
–– 2 calques de correction
–– Cahiers de passation
–– Livret de réponses
Public : Enfants de 8 ans 1/2 à 11 ans 1/2
l2ma
1997 / C. CHEVIRE-MULLER
A. M. SIMON, S. FOURNIER
BATTERIE «LANGAGE ORAL, LANGAGE éCRIT,
MéMOIRE, ATTENTION»
ADMINISTRATION
un bilan complet du langage
La batterie L2MA est destinée au bilan des aptitudes et des déficits d’enfants consultant
à l’âge scolaire (CE2 à CM2), pour des difficultés d’apprentissage, ou suivis pour séquelles de troubles spécifiques d’acquisition du langage oral ; elle est également indispensable pour évaluer les capacités dans des pathologies acquises de l’enfant (par exemple,
les séquelles neuropsychologiques de traumatismes cérébraux, d’interventions neurochirurgicales, les épilepsies sévères ou les autres affections susceptibles d’entraîner une
détérioration des mécanismes linguistiques, etc.).
La batterie s’organise autour de cinq axes :
6. Langage Oral (7 subtests)
7. Langage Ecrit (9 subtests)
8. Mémoire (6 subtests)
9. Attention (1 subtest)
10. Aptitudes visuo-motrices (1 subtest).
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : la passation reste dans
des limites temporelles compatibles avec la
pratique courante du bilan : 70 à 90 mn réparties
en deux séances :
–– un bilan de langage oral, de la mémoire, de
l’attention,
–– un bilan de langage écrit et des aptitudes
visuomotrices.
–– Temps de correction : pendant et après la
passation
–– Étalonnage : par classes d’âge et par classes
scolaires sur une population de 339 enfants
(n’ayant pas redoublé de classe)
Matériel
–– Mallette contenant le matériel, les images et les
planches nécessaires à la passation des différents
subtests
–– Cahier de notation (30 pages) pour l’examinateur
–– Cahier de passation destiné à l’enfant (subtests
nécessitant une réponse écrite ou une réalisation
graphique)
–– Manuel
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
29
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 2 ans 9 mois à 4 ans 3 mois
1997 / C.CHEVRIE-MULLER,
A. M. SIMON, M.T. LE NORMAND et
S. FOURNIER
BEPL-A
BATTERIE D’Évaluation PSYCHOLINGUISTIQUE
EXAMEN ET PRISE EN CHARGE Précoces DES
PATHOLOGIES DU LANGAGE
ADMINISTRATION
La tranche d’âge à laquelle s’adresse la BEPL-A (2 ans 9 mois - 4 ans 3 mois) correspond à une période clé du développement cognitif et linguistique du jeune enfant, de
son épanouissement affectif ainsi que de sa socialisation.
Il est donc particulièrement opportun d’intervenir durant cette période féconde
dans le cas où l’enfant «accroche» au cours de son évolution, et de mettre en œuvre
des thérapeutiques rééducatives, une «guidance parentale», des mesures orthophoniques et pédagogiques, au cours de la période préscolaire.
La BEPL-A explore les aspects formels du langage et les capacités non verbales du
jeune enfant, permet une évaluation précise des troubles et des difficultés psycholinguistiques et favorise une prise en charge précoce et bien orientée en orthophonie.
Dans sa forme complète, la BEPL-A est constituée de six groupes de subtests qui évaluent les aptitudes psycholinguistiques et les capacités cognitives et visuo-spatiales.
Une forme courte a été ajoutée afin de répondre aux nécessités des examens de dépistage,
–– soit dans des populations «à risque», notamment en cas d’antécédents pathologiques péri-nataux importants ou d’antécédents familiaux de difficulté de langage
et/ou d’apprentissage scolaire,
–– soit dans des populations nombreuses (PMI, médecine scolaire).
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : variable selon l’âge de
l’enfant et l’importance du handicap ; temps
moyen de 30 mn pour la BEPL- A et de 10 mn
environ pour la forme courte
–– Temps de correction : pendant et après la
passation
–– Étalonnage : la totalité des épreuves (BEPL-A et
BEPL-B) a été administrée à 269 enfants
Matériel
Mallette contenant :
–– Éléments nécessaires à la passation (planches,
images, jetons, cubes). Afin de les repérer facilement, les éléments communs aux deux formes
(complète ou courte de dépistage) sont marqués d’une pastille de couleur
–– Manuel, commun aux deux formes. Pour faciliter la passation, tous les subtests de la forme
courte sont repris en fin du manuel
–– Cahier de passation et d’enregistrement pour la
forme longue (Paquet de 10)
–– Feuille de passation et d’enregistrement pour la
forme courte (Paquet de 10)
Public : de 20 ans à 75 ans
Do 80
Test de dénominaTION orale d’images
Une appréciation précise des processus
neuropsycholinguistiques
L’épreuve de dénomination orale d’images met en évidence le degré de l’éventuel manque du mot du patient et fournit, au travers de l’analyse de la nature des erreurs, de
précieuses indications sur le processus déficitaire.
D’un point de vue fonctionnel, les modèles de la dénomination distinguent en effet
trois principaux niveaux dans les processus de traitement de l’image à dénommer : le
perceptif visuel, la sémantique et le lexique.
Les protocoles standards d’examen du langage chez les aphasiques présentent trop peu
d’items et peu d’informations quant à l’échantillonnage. C’est pourquoi ce test a été
élaboré en sélectionnant 80 items sur un corpus initial de 300 images.
Les applications concernent le diagnostic différentiel (comparaison du score au seuil
de normalité), le diagnostic fonctionnel (analyse de la nature des erreurs), le suivi du
patient (mesure objective des éventuelles améliorations suite à la rééducation, ou des
dégradations au fil du temps).
1997/G. DELOCHE,
D. HANNEQUIN et collaborateurs
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 20 mn
Temps de correction : durant le test
Étalonnage : standardisation sur un groupe de
108 sujets-contrôle
–– Résultats : (a) quantitatifs : score à situer en référence aux seuils-limites de normalité ; (b) qualitatifs : repérage des erreurs de type visuel, lexical ou
sémantique et distinction entre erreurs et réponses
minoritaires «normales»
Matériel
–– Carnet/chevalet de 80 images
–– Cahier de passation (Paquet de 25)
–– Manuel (grille d’analyse des erreurs, liste des réponses
majoritaires et minoritaires «normales», caractéristiques psycholinguistiques des noms des images)
30
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Adolescents et adultes
apha-r
1989/ B. DUCARNE DE RIBAUCOURT
TEST POUR L’EXAMEN
DE L’APHASIE - FORME Révisée
ADMINISTRATION
Guide dans l’examen
Des mécanismes du langage
La troisième version de «l’Examen de l’Aphasie» se réfère aux données actuelles de
la neuropsychologie fondée sur une approche sémiologique, psycholinguistique et
cognitive, à même de révéler les mécanismes du langage.
L’étude des quatre modalités du langage a été conservée : langage oral, compréhension verbale, langage écrit, compréhension écrite. Dans chaque secteur, les épreuves
sont ordonnées par difficulté croissante.
L’expression orale permet de repérer les difficultés phonétiques et de transcodage
acousticophonatoire. Les épreuves de langage impliquent les capacités opératoires
verbales : ce sont des épreuves de pensée, d’explication de données implicites et
conceptuelles.
La lecture et l’écriture proposent une étude des difficultés précises comme les mots
irréguliers, similarités morphologiques diverses.
Ce test permet de visualiser l’aphasie et son mode évolutif à sa phase initiale, d’orienter les techniques de rééducation en connaissance de cause et de suivre l’évolution
des processus de restauration.
Public : de 5 à 16 ans
cms
éCHELLE CLINIQUE DE MéMOIRE POUR ENFANTS
premier bilan exhaustif de la mémoire et de
l’apprentissage chez l’enfant
La CMS est une extension et une adaptation de l’Echelle Clinique de Mémoire pour
Adultes de Wechsler. Cette échelle permet d’évaluer un certain nombre de dimensions de la fonction mnésique telles que la mémoire verbale et visuelle, la mémoire à
court terme, à long terme, la mémoire de travail ainsi que les capacités d’apprentissage et d’attention.
Les neuf subtests de la CMS évaluent trois domaines du fonctionnement de la mémoire et des apprentissages : auditif/verbal, visuel/non verbal et attention/concentration. Chaque domaine est évalué au travers de deux subtests principaux et un subtest optionnel.
La CMS permet de recueillir des informations concernant la quantité de données
qu’un enfant ou un adolescent est capable d’apprendre et de retenir. Par ailleurs, elle
permet au clinicien de repérer les processus privilégiés d’apprentissage d’un élève, de
mettre en évidence le type de tâches qui sont difficiles ou faciles pour lui et ainsi, de
déterminer la nature d’éventuels troubles des processus sous-jacents.
La CMS procure des informations utiles pour mettre en œuvre des programmes de
remédiation basés sur les points forts du sujet en liaison avec les stratégies de compensation utilisées.
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : variable selon les
cas (plusieurs séances sont absolument
nécessaires)
–– Temps de correction : pendant la passation ;
la synthèse se fait à la suite de l’examen
Matériel
–– Mallette contenant les différents subtests
–– Cahier de notation et d’enregistrement des réponses (Paquet de 10)
–– Manuel
2001 /Morris J. COHEN
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 40 minutes à
1 heure
–– Temps de correction : 30 mn
–– Étalonnage : échantillon français représentatif
d’environ 450 sujets
Matériel
–– Classeur Stimulus 1
–– Classeur Stimulus 2
–– Cahiers de passation et de cotation
5-8 ans, 9-1 6 ans (Paquet de 10)
–– Carte de réponses 3x4 cases et 4 x 4 cases + 8
jetons
–– 5 cartes de scènes de famille
–– Manuel
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
31
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : de 16 à 89 ans
mem-iii
2001 / D. WECHSLER
CD-ROM DE CORRECTION
éCHELLE CLINIQUE DE Mémoire
Troisième Édition
Ce programme calcule, à partir des notes
brutes, les notes standards et permet
d’éditer un rapport personnalisé.
Programme compatible PC sous
Windows. Corrections illimitées
Outil de référence pour l’évaluation de la
Mémoire chez l’adolescent et l’adulte
La MEM-III est la dernière édition de l’Echelle Clinique de Mémoire de Wechsler,
pour adultes de 16 à 89 ans.
Elle a été élaborée à partir des théories actuelles sur le concept de mémoire basées
sur la description des stratégies d’encodage et de récupération. Un nouvel aspect du
fonctionnement mnésique a été introduit, celui de mémoire de travail.
Outre le fonctionnement mnésique, la passation et l’interprétation des résultats permettent aussi d’évaluer les capacités d’attention et de concentration, ainsi que certaines formes d’apprentissage, pour aboutir à l’élaboration de programmes réeducatifs
ou thérapeutiques.
Cette nouvelle édition a permis de réaliser une révision approfondie de la version
précédente (MEM-R). Une révision complète des consignes et des procédures de
cotation a été réalisée afin d’optimiser la passation et la notation.
POINT FORT
• Grâce au CD-Rom de correction, rapidité des calculs et minimisation des
erreurs de calcul.
ADMINISTRATION
––Passation : individuelle
––Temps de passation : 1 heure à 1 heure 30 minutes
––Temps de correction : instantané pour la correction
informatisée ; 60 minutes en correction manuelle
––Temps d’interprétation : 60 mn
––Étalonnage : échantillon français représentatif
d’environ 450 sujets de 16 à 89 ans
Matériel
––
––
––
––
––
––
Classeur Stimulus 1
Classeur Stimulus 2
Planche plastique avec cubes bleus
Feuille de notation (Paquet de 25)
Cahier de dessin (Paquet de 25)
Manuel
A utiliser avec la WAIS-III pour l’exploration
approfondie du domaine cognitif
Public : Adultes de 20 à 89 ans
CVLT
TEST D’APPRENTISSAGE ET DE MéMOIRE VERBALE
Épreuve d’évaluation de la mémoire de renommée internationale
Le California Verbal Learning Test est destiné à l’évaluation de la mémoire épisodique. Il est utile auprès des personnes souffrant d’une affection neurologique ou psychiatrique avec déficit mnésique d’intensité légère à modérée, aussi bien qu’auprès
d’adultes âgés normaux.
En regard des tests traditionnellement utilisés, le CVLT permet d’obtenir des indications précises sur la nature des troubles mnésiques observés, tout en bénéficiant
d’une bonne faisabilité pour l’examen des sujets âgés normaux et des sujets avec déficit cognitif d’intensité légère.
Le CVLT comprend plusieurs étapes :
- l’apprentissage en 5 essais d’une liste de 16 mots correspondant à 4 catégories sémantiques ; pour chaque essai, le sujet est invité à effectuer un rappel libre puis indicé
des mots de la liste,
- l’apprentissage en 1 essai d’une autre liste de 16 mots à rappeler librement ; celle-ci
sert de liste interférente par rapport à la première,
- le rappel différé de la première liste : en rappel libre et en rappel indicé,
- une épreuve de reconnaissance à long terme
L’inclusion dans l’épreuve de plusieurs types de rappel (libre, indicé, en reconnaissance) permet de comparer les modalités de récupération de l’information.
Par ailleurs, le CVLT permet d’étudier les stratégies mises en œuvre au cours de
l’apprentissage et de mieux évaluer leur sensibilité aux interférences.
Les Indices calculés constituent des résultats très complets, en termes quantitatifs
comme en terme qualitatifs.
32
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
2007 / J.POITRENAUD, B.DEWEER,
M.KALAFAT et M. VAN DER LINDEN
ADMINISTRATION
––Passation :
––Temps de passation :
––Temps de correction :
––Étalonnage :
Matériel
–– Manuel
–– Matériel de passation
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : de 7 ans 6 mois à 14 ans 5 mois
ai
1999 / J. M. ALBARET,
J. BENESTEAU, J. MARQUET-DOLEAC
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
test d’appariement d’images
évaluation de l’impulsivité cognitive et
troubles de l’attention
L’impulsivité est une dimension qui se retrouve au niveau moteur, cognitif
et social. Le test d’Appariement d’Images évalue l’aspect cognitif de ce trouble présent essentiellement dans les déficits d’attention, mais également dans
le trouble oppositionnel avec provocation et dans le trouble des conduites.
De passation rapide, l’Ai est étalonné sur des enfants de 7 ans 6 mois à 14 ans
5 mois.
Lors de la résolution de problèmes, on observe des résultats très différents chez des
enfants du même âge. Une des raisons de ces différences peut être une inégalité d’attention. Face à une épreuve à choix multiples, certains sujets proposent une solution
rapidement, sans se soucier de la précision de leur réponse : ils sont dits impulsifs.
Compte tenu de la gêne entraînée par l’impulsivité, il est indispensable que les praticiens disposent d’outils spécifiques et pertinents pour évaluer cette dimension.
ADMINISTRATION
––Passation : individuelle
––Temps de passation : 15 minutes environ
––Temps de correction : pendant la passation
––Étalonnage : 507 enfants et adolescents de
différentes régions françaises
Matériel
–– 10 planches d’images, plus une d’exemple
–– Feuille de notation (Paquet de 25)
–– Manuel
L’utilisation parallèle de l’Echelle d’Évaluation des Troubles de l’Attention de Brown
(ADD) apporte un éclairage complémentaire sur l’impulsivité et le déficit d’attention.
Public : de 20 à 80 ans
CATEGORY TEST
2002 / N.A. DeFilippis, E. MacCompbell
Évaluation DES PROCESSUS DE CATéGORISATION
Ce test est une version informatisée du Category Test de la classique batterie d’évaluation neuropsychologique de Halstead et Reitan. Il permet par l’analyse des notes
et des erreurs à ses items de détecter l’existence d’atteintes cérébrales lésionnelles.
Composé de 208 items répartis en 7 subtests, il fait appel à l’élaboration de concepts
complexes et au raisonnement abstrait.
Le Category Test présente un intérêt certain dans un bilan neuropsychologique à visée diagnostique, pour la mise en œuvre et le suivi des rééducations ainsi que pour
des recherches sur les fonctions exécutives. La passation est individuelle et nécessite
entre 30 et 60 minutes selon l’âge du patient.
Le logiciel permet à l’examinateur d’administrer l’une des trois versions proposées
- la version standard (208 items) ou deux versions abrégées (120 et 108 items) - et
génère un compte rendu sur lequel figurent le nombre total d’erreurs par subtest et
sur l’ensemble du test ainsi que la note étalonnée correspondante, les temps de réalisation des subtests et du test complet ainsi que les temps moyens de réponses pour
chaque subtest, pour le test complet, pour les bonnes réponses et les erreurs.
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CD-ROM DE CORRECTION
ET CORRECTION
A la suite de la passation, le logiciel édite
un compte rendu sur lequel figurent les
notes brutes et étalonnée ainsi que des
indices cliniques.
Programme compatible PC sous
Windows.
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 30 minutes à 60 mn
Temps de correction : instantané
Étalonnage : échantillon français de sujets âgés
de 20 à 80 ans
Matériel
––
––
––
––
Manuel
1 CD-ROM
1 clé de protection
1 plaque de 16 petits autocollants à fixer sur les
touches du clavier
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
33
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : de 7 ans 6 mois à 15 ans 5 mois
stroop
1999/ J. M. ALBARET, L MIGLIORE
TEST D’ATTENTION SéLéCTIVE DE STROOP
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
UN STANDARD DE L’Évaluation DE L’ATTENTION ET
DE LA RéSISTANCE A L’INTERFéRENCE
Le test de Stroop en passation orale peut être maintenant utilisé de façon valide
auprès d’enfants et d’adolescents de 7 ans 6 mois à 15 ans 5 mois pour l’évaluation
de l’attention sélective. Celle-ci peut se définir comme la capacité à maintenir l’attention sur une cible, même en présence d’un distracteur, ou comme l’aptitude à ne
tenir compte que d’une des dimensions d’un stimulus tout en ignorant les autres.
L’utilisation conjointe du test de Stroop avec le test de Barrage et le test d’Appariement d’images (Al) permet de préciser l’hétérogénéité du trouble de l’attention /
hyperactivité dont l’impact est particulièrement dramatique pour l’adaptation du
sujet qui en est porteur. Il s’agit également d’un outil indispensable dans l’évaluation
neuropsychologique de l’enfant et de l’adolescent, aussi bien dans le cadre des troubles de l’apprentissage et des états anxieux que dans celui des traumatisés crâniens.
Le renouvellement des hypothèses explicatives et l’utilisation ininterrompue de ce
matériel dans le domaine de la recherche depuis plus de soixante ans laissent augurer de nouvelles applications et la poursuite de travaux destinés à préciser encore la
richesse de l’effet Stroop.
ADMINISTRATION
––Passation : individuelle
––Temps de passation : 5 mn environ
––Temps de correction : pendant la correction
––Étalonnage : 835 enfants et adolescents toutvenant d’âge scolaire
Matériel
–– Planches de passation
–– Feuille de notation (Paquet de 25)
–– Manuel
Pour public Adultes
STR page 46
Public : Enfants de 6 à 12 ans
tea-ch
TEST D’Évaluation DE L’ATTENTION CHEZ
L’ENFANT
2006 / T. MANLY, I.H. ROBERTSON, V. ANDERSON, I. MIMMO-SMITH
ADMINISTRATION
Évaluation des capacités attentionnelles de l’enfant
Batterie clinique destinée à l’examen des différentes capacités attentionnelles de
l’enfant.
Trois modalités principales de l’attention sont évaluées :
L’attention soutenue qui est la capacité à se concentrer sur une activité ;
L’attention focalisée (sélective) qui est la capacité à résister à la distraction ;
Le contrôle attentionnel qui est la capacité à changer, de façon harmonieuse, la direction de l’attention.
Afin d’arriver à une mesure épurée du « profil attentionnel », les 9 épreuves proposées excluent, le plus possible, les facteurs mémorisation, langage et compréhension :
–– Recherche dans le ciel : attention sélective / attention focalisée.
–– Coups de fusil : attention soutenue.
–– Les petits hommes verts : contrôle attentionnel / flexibilité.
–– Faire deux choses à la fois : attention soutenue et divisée.
–– Carte géographique : attention sélective / focalisée.
–– écouter deux choses à la fois : attention soutenue.
–– Marche – Arrête : attention soutenue et inhibition de réponses.
–– Mondes contraires : contrôle attentionnel / flexibilité.
–– Transmission de Codes : attention soutenue.
Tout l’intérêt de cette épreuve réside dans la mise en évidence, chez l’enfant, de ce
profil afin, le cas échéant, de définir des aides appropriées. En effet, le contrôle de
l’attention s’avère être un facteur déterminant de la réussite dans les apprentissages
scolaires fondamentaux.
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 15 à 45 mn
Temps de correction : 5 à 10 mn
Étalonnage : 379 enfants
Matériel
––
––
––
––
––
––
––
Manuel
Cahiers de passation
Livret-test commun à la version A et B
1 manuel d’aide à l’interprétation
2 planches d’essai format A3
2 planches d’essai format A4
2 planches de tests pour le subtest carte géographique
–– 2 grilles de correction
–– 1 crayon feutre effaçable
–– 2 cd audio
POINTS FORTS
–– Passation attrayante pour l’enfant
–– Deux versions parallèles permettent le retest
34
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants à partir de 4 ans
corp
épreuve du schéma corporel
1966/C. Daurat-Hmeljak J. BERGES, M. STAMBAK
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
Évaluation DES PROCESSUS DE CATéGORISATION
Les troubles du schéma corporel ont été incriminés dans de nombreuses anomalies
observées chez l’enfant : dyslexies, dyscalculies, retards moteurs, dyspraxies, retards
intellectuels, états psychotiques.
–– L’épreuve mesure le niveau de connaissance que l’enfant a de son propre corps au
moyen d’une construction, à partir de pièces détachées, de l’image du corps et du
visage.
–– L’épreuve comprend deux niveaux : représentation du corps et du visage de face
pour les 4-8 ans, de profil au-delà de 8 ans.
–– Cotation et étalonnages permettent une évaluation quantitative et la comparaison des résultats à ceux concernant d’autres dimensions du développement génétique.
POINTS FORTS
–– Trois modes de passation complémentaires : évocation, construction,
reproduction
–– Traduction en arabe et étalonnage sur une population algérienne en cours
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : variable, 30 mn environ
–– Temps de correction : 1 mn
Matériel
Boîte contenant :
–– Planches de modèle
–– Planches de travail (avec rabat de correction)
–– Pièces du visage et du corps
–– Feuille de notation (Paquet de 25)
–– Manuel
Traduction et adaptation en cours
Public : à partir de 1 jour à 4 ans
df-mot
1999/ L. VAIVRE-DOURET
DéVELOPPEMENT FONCTIONNEL MOTEUR
DE 0 A 48 MOIS
ADMINISTRATION
––
––
––
––
une nouvelle échelle d’évaluation du
développement moteur
(posturo-moteur et locomoteur : pml)
(préhension coordination visuo-manuelle : pcvm)
Cette échelle met l’accent sur l’aspect statique et dynamique de la coordination motrice
et explore les capacités d’adaptation et de régulation de la fonction motrice de la naissance à 48 mois.
L’examen privilégie une approche interactive de la neuropsychomotricité qui choisit,
dès l’étape de l’évaluation, de ne pas dissocier les aspects neurobiologiques, maturatifs
et physiologiques et de mettre en évidence, non seulement la performance du jeune
enfant, mais aussi le «comment» de l’activité et les mécanismes mis en jeu.
Les deux séries de protocoles d’examen (de 0 à 12 mois et de 13 mois à 48 mois) classent les acquisitions fonctionnelles selon leur ordre d’apparition dans le développement.
Ils fournissent le descriptif précis des comportements moteurs ciblés et des situations
choisies pour susciter un fonctionnement neuro-musculaire optimal, ainsi que des représentations graphiques des normes d’acquisition.
L’ouvrage «Précis théorique et pratique du développement moteur du jeune enfant»
sert de manuel et donne des illustrations photos de tous les items. Il comprend aussi,
dans une première partie, une étude comparative des principales échelles motrices les
plus connues.
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
Passation : individuelle
Temps de passation : libre
Temps de correction : pendant la passation
Étalonnage : : en moyennes et écarts types sur
une population française de 123 enfants suivis
en longitudinal
Matériel
–– 25 cahiers de passation et de profil PML +
PCVM de 0 à 12 mois
–– 25 cahiers de passation et de profil PML +
PCVM de 13 mois à 48 mois
–– Livre-Manuel « Précis théorique et pratique
du développement moteur du jeune enfant»
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
35
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : à partir de 4 ans
emg
Évaluation DE LA MOTRICITé
GNOSOPRAXIQUE DISTALE
1997/ L. VAIVRE-DOURET
ADMINISTRATION
dépistage précoce des dysfonctionnements
de la fonction praxique
Cette batterie d’items d’imitation de gestes simples et complexes est une adaptation de l’épreuve de Bergès-Lezine de 1963. Elle permet d’étudier l’évolution de
l’efficience gnosopraxique distale et digitale et de mesurer les capacités d’adaptation
motrice du sujet.
Centrée sur l’adresse gestuelle qui est essentiellement neuromotrice, cette épreuve
permet d’examiner des sujets, quels que soient leur langue ou leur niveau culturel.
Sa facilité d’application et la brièveté du temps de la passation rendent la cotation
rapide.
Ainsi, il est possible de distinguer et de standardiser deux niveaux d’exécution qui
apprécient à la fois l’aspect qualitatif et quantitatif du geste :
1. un niveau supérieur de planification du geste où la réussite est spontanée avec
un déroulement simultané et continu du mouvement ;
2. un niveau inférieur de planification où la réussite est réalisée après tâtonnement, avec ou sans aide de l’autre main.
L’épreuve, bien que spécialement appropriée au jeune enfant, est aussi applicable
chez l’adulte.
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 10 mn environ
–– Temps de correction : au fur et à mesure de la
passation, en tenant compte à la fois de l’aspect
qualitatif et quantitatif
–– Étalonnage : par âge et en classes normalisées
sur une population tout-venant de 428 enfants
(filles et garçons de 4 à 8 ans), issus d’écoles
maternelles et primaires
Matériel
–– Feuille de passation et de cotation (Paquet
–– de 25)
–– Feuille de notation et d’évaluation (Paquet de
25)
–– Manuel
Public : 4 ans à 12 ans
m-abc
BATTERIE D’Évaluation DES MOUVEMENTS
CHEZ L’ENFANT
mesure du développement psychomoteur et des capacités psychomotrices
La Batterie d’Évaluation des Mouvements chez l’Enfant (Movement Assesment Battery for Children) est destinée à évaluer les capacités psychomotrices des enfants de
4 à 12 ans et à préciser le contexte dans lequel elles apparaissent. Elle entre dans la
mouvance des outils dérivés des travaux d’Oseretsky.
Outil simple d’utilisation, elle a été développée pour servir à la fois dans un cadre
clinique et éducatif ; elle intègre les dernières conceptualisations sur le mouvement,
associant notamment les approches quantitatives et qualitatives.
Cette batterie comporte, d’une part, une série d’items regroupés selon trois catégories (dextérité manuelle, maîtrise de balle, équilibre statique et dynamique) et, de
l’autre, un questionnaire sur les activités motrices quotidiennes. Avec chaque série
d’items, un ensemble d’observations qualitatives doivent être complétées par l’examinateur pour préciser comment l’enfant réalise la consigne.
Les neuf groupes d’âge auxquels s’adresse la batterie sont répartis en quatre tranches :
4-5-6 ans ; 7-8 ans ; 9-10 ans ; 11-12 ans. Dans chaque tranche d’âge, des items spécifiques et différents sont proposés pour chaque catégorie, avec un total de huit items.
2004 / HENDERSON et SUGDEN
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 25 à 30 mn
Temps de correction : 5 mn
Étalonnage : population française de plus de
585 enfants
Matériel
–– Objets nécessaires à la passation des items
–– Questionnaire
–– Cahiers de passation et Feuilles de notation
pour les quatre tranches d’âge
–– Manuel
POINT FORT
–– Multiples traductions et étalonnages dans différents pays qui imposent le M-ABC
comme un standard de l’évaluation psychomotrice
36
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : 2 à 30 mois
BL-R
éCHELLE DE développement PSYCHOMOTEUR
DE LA PREMIèRE ENFANCE
Avec cette version révisée, de nombreuses modifications techniques ont été apportées.
Le matériel a été changé et réactualisé de manière à le rendre à la fois plus conforme
à l’environnement actuel et plus attractif pour les enfants. Les items de l’ancienne
version ont été revus, modifiés ou éliminés et de nouveaux items ont été élaborés.
Cependant, une grande partie du contenu original du Brunet-Lézine ainsi que son
principe de construction, ont été maintenus. Les caractéristiques de base ont été
conservées et améliorées, à savoir : une situation standardisée d’observation de l’enfant ; une application simple et rapide ; l’utilisation d’un matériel qui éveille l’intérêt
de l’enfant ; la réduction au maximum de l’influence de l’examinateur grâce à une
présentation bien ordonnée et à des principes de cotation rigoureux ; le calcul d’âges
et de quotients de développement.
Les épreuves sont réparties selon quatre domaines :
•moteur ou postural •coordination oculo-manuelle •langage •sociabilité.
Dix items sont proposés par niveau d’âge mais leur proportion varie selon les domaines et reflète la progression des acquisitions de l’enfant.
L’analyse des résultats permet le calcul d’âges et de quotients de développement partiels dans les quatre domaines évalués, ainsi que le calcul d’un âge et d’un quotient de
développement global
1997/ BRUNET-LEZINE
ADMINISTRATION
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 40 à 60 mn
Temps de correction : 20 mn
Étalonnage : 155 enfants
Matériel
Malette contenant :
–– Le manuel
–– 25 feuilles d’examen
–– 25 feuilles de niveau
–– Le matériel de passation
Public : Enfants de 4 ans à 8 ans 6mois
NP-mot
BATTERIE D’Évaluations DES FONCTIONS NEUROPSYCHOMOTRICES DE L’ENFANT
Fondée sur des travaux pionniers dans le domaine de la neurologie française et de l’activité psychomotrice de l’enfant d’âge pré-scolaire et scolaire, la batterie NP-MOT comble
un manque certain dans l’évaluation des fonctions neuro-psychomotrices de l’enfant.
Composée de deux séries d’épreuves cliniques simples et identiques pour chaque âge,
la batterie explore, à travers des items d’observation qualitative et quantitative, les fonctions de :
• Tonus (membres supérieurs, inférieurs et tronc),
• Motricité Globale (statique et dynamique),
• Latéralité (gestuelle spontanée, usuelle, psychosociale),
• Praxies manuelles,
• Gnosies tactiles (digitales),
• Habileté oculo-manuelle,
• Orientation spatiale (sur soi, autrui, objets, plan),
• Rythme (tempo auditivo-kinesthésique, auditivo-perceptivo-moteur),
• Attention auditive (soutenue).
2006/ L. VAIVRE-DOURET
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 5 mn à 1heure 30
–– Temps de correction : pendant et après la
correction
Matériel
––
––
––
––
Manuel
10 cahiers 1
10 cahiers 2
Une partie du matériel nécessaire à la passation (l’autre partie devant être compléter directement par le psychologue en fonction des
indications données dans le manuel).
Deux étalonnages ont été établis :
• le premier situant la moyenne (pondérée) pour chaque groupe d’âge et les écarts types
de part et d’autre de la moyenne,
• le second permettant la transformation des notes brutes pondérées en notes standardisées pour chaque groupe d’âge (4 ans à 4 ans 9 mois, 4 ans 10 mois à 5 ans 8 mois, 5 ans
9 mois à 6 ans 6 mois, 6 ans 7 mois à 7 ans 5 mois, 7 ans 6 mois à 8 ans 5 mois).
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
37
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants à partir de 3 ans
STYC-V
STYCAR VISION TEST
révision « SHERIDAN-INSERM»
1973/ Mary D. SHERIDAN
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 4 mn environ
–– Temps de correction : pendant la passation
MéTHODE DE DéPISTAGE PRéCOCE DES TROUBLES
DE LA VISION DE L’ENFANT
Le mérite de Sheridan, en collaboration avec Pugmire, est d’avoir conçu, pour des enfants qui ne savent pas lire, un test dont les optotypes sont des lettres, de dimensions
rigoureusement définies, que l’enfant regarde comme un dessin, et qu’il doit apparier
avec la lettre correspondante dessinée avec d’autres sur un carton posé devant lui.
L’adaptation française a été réalisée pour présentation à 5 mètres pour la vision de
loin, 33 cm pour la vision de près et notation en acuité décimale tant pour la vision de
près que de loin.
Matériel
––
––
––
––
––
2 carnets de vision de loin
2 carnets de vision de près
2 jeux de cartes de référence
Manuel
Feuille de notation (Paquet de 25)
Public : Enfants à partir de 4 ans, ​adolescents et adultes
rey
1960/ André REY
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
TEST DE LA FIGURE
COMPLEXE DE REY
activité perceptive
et mémoire visuelle
ADMINISTRATION
Le test de la figure complexe de Rey est un test de copie et de reproduction de mémoire
d’une figure géométrique complexe.
Ce test perceptivo-moteur fait appel à l’intelligence générale du sujet, ainsi qu’à ses aptitudes à la structuration perceptive.
Cette épreuve offre de nombreuses applications. Elle permet au praticien de faire le
point sur le niveau intellectuel et perceptivo-moteur du sujet.
Elle permet aussi de déceler les troubles congénitaux ou acquis de la structuration spatiale.
Dans un premier temps, on demande au sujet de copier la figure qui lui est présentée sur
un carton. Dans un second temps, il doit la reproduire de mémoire.
Grâce à l’utilisation successive de crayons de différentes couleurs, le praticien peut analyser le processus de reproduction utilisé.
La cotation distingue, d’une part, huit types hiérarchisés de reproduction, et, d’autre
part, tient compte du nombre de détails correctement reproduits.
La nouvelle feuille de dépouillement constitue un guide précieux pour l’analyse de la
figure.
Il existe une forme simplifiée pour les 4-8 ans.
38
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : variable,
de 5 à 25 mn
–– Temps de correction : 2 mn
–– Étalonnage : pour la richesse, l’exactitude, et le
temps, par âge de 4 à 15 ans et pour les adultes
Matériel
–– Carte comportant les 2 figures
–– Manuel : 20 pages
–– Feuille de dépouillement figure A (Paquet de
25)
–– Feuille de dépouillement figure B (Paquet de
25)
–– Manuel d’usage des feuilles de dépouillement
Traduction et adaptation en cours
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : de 4 à 7 ans
frosTIG
TEST DE DéVELOPPEMENT DE LA
PERCEPTION VISUELLE
1997 / L. VAIVRE-DOURET
ADMINISTRATION
dépistage précoce des dysfonctionnements
de la fonction praxique
Ce test mesure le degré de maturation de la perception visuelle chez l’enfant de 4 à
7 ans.
Cinq activités perceptives sont mises en jeu : la coordination visuo-motrice, la discrimination figure-fond, la constance de forme, les positions dans l’espace, les relations
spatiales.
Secteur visé :
–– enfants en difficultés d’apprentissage,
–– enfants souffrant de lésions cérébrales, de troubles visuels, de déficience
intellectuelle.
Public : Enfants de plus de 9 ans ou adultes
cérébrolésés
pra
TEST DE PRAXIE CONSTRUCTIVE
TRIDIMENSIONNELLE
adolescents
Matériel
–– Cahier de test, 16 pages (Paquet de 10)
–– Planches de démonstration (Jeu de 11 planches)
–– Grilles de correction (Jeu de 3)
–– Manuel
1968/ Arthur L. BENTON
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 15 mn environ pour
l’ensemble
Ce test étudie les apraxies et le développement des praxies chez l’enfant. D’un grand
pouvoir discriminant, cette épreuve neuropsychologique permet de mettre en
évidence des apraxies constructives non détectées par des épreuves en deux dimensions.
L’épreuve consiste à construire successivement, d’après un modèle, trois échafaudages avec des bâtonnets en bois, puis à dessiner les différentes constructions.
enfants
Passation : individuelle ou en petit groupe
Temps de passation : 45 mn environ
Temps de correction : 15 mn environ
Étalonnage : population française
200 enfants de 4 à 7 ans
ADMINISTRATION
diagnostic des praxies
Petite enfance
––
––
––
––
adultes
Personnes âgées
Matériel
–– Coffret contenant le matériel
–– Feuille de notation (Paquet de 25)
–– Manuel
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
39
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants, adolescents, adultes
ecaA - ECHA
éCHELLES DES CONDUITES
HéTéROAGRESSIVES ET AUTOAGRESSIVES
2007 / S. TORDJMAN
ADMINISTRATION
Support et complément à l’examen clinique
Ces échelles permettent de décrire et d’évaluer, de manière objective, les comportements auto et/ou hétéro agressifs d’un patient.
Elles permettent de mettre à jour l’histoire et les caractéristiques de la conduite et
ainsi d’analyser le symptôme afin de poser un diagnostic et de mettre en place un
projet thérapeutique adapté.
Chacune des deux échelles comprend 4 parties :
• l’historique du symptôme : Pattern de vie, Sévérité, Fréquence (cotation de 1 à 7
pour chaque catégorie renseignée, puis score global)
• les conduites agressives actuelles : Types, Sévérité, Fréquence, Durée (cotation de 1
à 7 pour chaque catégorie, puis score global.)
• les parties du corps agressées (pour l’échelle d’autoagressivité), les cibles (pour
l’échelle d’hétéroagressivité), et les instruments d’agression utilisés
• le contexte : les circonstances d’apparition, les comportements associés, le lieu d’apparition des conduites agressives.
Les échelles sont très souples d’utilisation : elles sont renseignées par le praticien ou
l’équipe soignante suite à un entretien avec le patient, suite à une observation clinique du patient, ou, suite à un entretien avec la famille ou le personnel éducatif.
Pour l’entourage, elles ouvrent la possibilité de mettre des mots sur les conduites
agressives du patient, d’exprimer les ressentis et d’élaborer un langage commun pour
mieux vivre la prise en charge du patient.
Le manuel présente les résultats d’une recherche appliquée sur 78 enfants et adolescents présentant des troubles autistiques. Vous y trouverez aussi l’étude de cas d’une
adolescente autiste suivie avec les échelles, ce qui souligne l’intérêt de ces échelles
dans le cadre du suivi thérapeutique de patients.
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 15 à 30 mn
–– Temps de correction :
Matériel
–– Matériel complet dans une mallette comprenant le manuel, 25 questionnaires
–– Manuel
–– Questionnaires (paquet de 25)
POINTS FORTS
––
––
––
––
––
40
Première et seule échelle d’évaluation des conduites auto et hétéro agressives
Permet le recueil des informations quantitatives et qualitatives sur les conduites
auto et/ou hétéro agressives
Facilite l’objectivation des conduites agressives par les soignants et l’entourage
Aide à la constitution d’un savoir et d’un langage commun aux soignants, voire à
l’entourage du patient
Permet la mesure des effets d’une prise en charge thérapeutique (suivi longitudinal)
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Adultes
mmpi-2
INVENTAIRE MULTIPHASIQUE DE
PERSONNALITé DU MINNESOTA-2
1996 / S. R. HATHAWAY, J. C. McKINLEY
CD-ROM DE CORRECTION
Ce programme calcule, à partir des réponses aux items, les notes standard et
permet d’éditer un rapport personnalisé.
Programme compatible PC sous
Windows.
évaluation des troubles
de la personnalité
La révision du MMPI ne porte volontairement que sur des aspects purement techniques et limite au maximum les modifications de contenu, de manière à ce que les
données accumulées sur le MMPI restent valables pour les deux instruments. Ainsi,
le psychologue ayant la pratique de l’utilisation et de l’interprétation du MMPI original n’éprouvera aucune difficulté à l’emploi de la forme révisée.
Les échelles classiques ont été conservées :
- 3 échelles d’attitudes : L, F et K.
-10 échelles dites «pathologiques» de mesure de la personnalité : Hypocondrie,
Dépression, Hystérie, Personnalité psychopatique, Masculinité-féminité, Paranoïa,
Psychasthénie, Schizophrénie, Hypomanie, Introversion sociale.
Enfin, les auteurs ont sélectionné les échelles qui se sont révélées des compléments
importants à l’interprétation du profil de base dans des cas particuliers : d’une part,
des échelles dites traditionnelles, d’Anxiété, de Refoulement, de Force du Moi et
d’Alcoolisme, d’autre part, 9 échelles dites additionnelles (Hostilité hypercontrôlée,
Dominance, Responsabilité sociale, etc.), et enfin, une série de 15 échelles dites «de
contenu» dont l’intérêt a été démontré au cours des dernières décennies (Peurs, Cynisme, Estime de soi, Pratiques antisociales, etc.).
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 1 heure à 1 heure 30 environ
–– Étalonnage : population «normale» et études
cliniques
Matériel de base
––
––
––
––
Manuel
Questionnaire (Paquet de 10)
Feuille de réponses (Paquet de 25)
Feuille de profil pour les échelles de base
(Paquet de 10)
–– Jeu de 14 grilles de correction pour les échelles
de base
Public : Adolescents de 14 à 18 ans
mmpi-a
INVENTAIRE MULTIPHASIQUE DE PERSONNALITé
DU MINNESOTA - ADOLESCENTS
1998/ J.N. BUTCHER, CL. WILLIAMS, J.R.
GRAHAM, R.P. ARCHER, A. TELLEGEN, Y.S.
BEN-PORATH, B. KAEMMER
CD-ROM DE CORRECTION
Ce programme calcule, à partir des
réponses aux items, les notes standard et
permet d’éditer un rapport personnalisé.
Programme compatible PC sous
Windows.
outil unique d’évaluation
de la personnalité chez l’adolescent
Le MMPI, bien qu’à l’origine destiné à l’examen des sujets adultes, a rapidement été
employé pour étudier la personnalité des adolescents. Or, de nombreuses recherches
avaient montré que l’instrument n’était pas parfaitement adapté à cet emploi. C’est
pourquoi il fut décidé de mettre au point une forme destinée spécifiquement aux
adolescents.
Schématiquement, l’application du MMPI-A permet d’obtenir des résultats aux
échelles suivantes :
• 8 échelles de validité,
• 10 échelles cliniques classiques (Hs, D, Hy, etc.),
• 15 échelles de contenu spécifique aux adolescents telles que Anxiété-Adolescents,
Obsessionalité-Adolescents, Dépression-Adolescents (voir tableau en bas de page),
• 3 échelles dites supplémentaires classiques (Anxiété : A, Répression : R, Alcoolisme
de McAndrew Révisée : MAC-R),
• 3 échelles supplémentaires nouvelles (Reconnaissance de problèmes alcool-drogues
: ACK, Tendance aux problèmes alcool-drogues : PRO, Immaturité : IMM).
Le MMPI A, comme le MMPI-2, bénéficie de l’expérience accumulée par l’emploi
du MMPI original. Le MMPI A, spécifiquement construit pour l’emploi chez les
adolescents, est actuellement, parmi les inventaires psychométriques multiphasiques,
l’instrument qui offre les meilleures garanties techniques et une exploration étendue
et précise de la personnalité de cette classe de sujets.
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 1 heure à 1 heure 30 environ
–– Étalonnage : échantillon d’adolescents «toutvenant»
Matériel de base
––
––
––
––
––
––
Manuel
Questionnaire (Paquet de 10)
Feuille de réponses (Paquet de 25)
Feuille de profil pour les échelles de base
(Paquet de 25)
Jeu de 20 grilles de correction
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
41
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Adultes à partir de 18 ans
traumaq
2006 / C. DAMIANI, M. PEREIRA-FRADIN
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
QUESTIONNAIRE D’Évaluation
DU TRAUMATISME PSYCHIQUE
Évaluation du traumatisme psychique et de son évolution
ADMINISTRATION
Le TRAUMAQ est un questionnaire qui permet d’évaluer la fréquence et l’intensité des manifestations du traumatisme psychique pendant et après l’événement. Il se
compose de 65 items répartis sur 10 échelles.
Un premier module permet d’évaluer le vécu pendant l’événement ; et un second module, les troubles consécutifs à l’événement traumatique : les répétitions, les troubles
du sommeil, l’anxiété et les évitements phobiques, les troubles du comportement,
l’hyper-réactivité et l’hyper-vigilance, les réactions neurovégétatives et les somatisations, les troubles cognitifs et l’état dépressif. Ce second module évalue également le
vécu traumatique, l’insertion sociale et la qualité de vie.
Ce questionnaire permet enfin de préciser le délai d’apparition ainsi que l’évolution
des troubles. Les résultats obtenus permettent de poser le diagnostic de syndrome
post traumatique, d’évaluer sa sévérité et de définir un profil individualisé en fonction des sous-scores aux échelles mesurées.
––
––
––
––
Passation : Auto ou hétéro passation
Temps de passation : 30 à 45 mn
Temps de correction : 10 à 15 mn
Étalonnage : échantillon représentatif de 141
victimes
Matériel
–– Manuel
–– Questionnaire
Public : Adultes
pnp
QUESTIONNAIRE PNP
1959/ P. PICHOT
ADMINISTRATION
tendances paranoiaques, névrotiques,
psychopathiques
Le questionnaire PNP a été construit spécifiquement pour détecter chez l’adulte
l’existence de déviations sur trois des dimensions de la personnalité particulièrement
importantes pour l’adaptation professionnelle et sociale : le névrosisme général,
les dimensions paranoïaque et psychopathique. Le névrosisme est mesuré par trois
épreuves. Un questionnaire, un test d’associations à choix forcé et un questionnaire
de goûts alimentaires.
Les tendances paranoïaque et psychopathique sont évalués par des questionnaires.
Les items des différentes épreuves ont été choisis à partir de la littérature pour leur caractère «subtil» (le sujet ne pouvant détecter quelle réponse donne de lui une image
favorable ou défavorable), la facilité de leur compréhension et leur validité prédictive
démontrée.
L’étalonnage aboutit à un profil en trois notes T, une note T supérieure ou égale à 70
indiquant la probabilité d’une tendance pathologique pour le trait considéré. D’application rapide et facile, l’épreuve est destinée à la détection des sujets «à problèmes»,
des résultats déviants invitant à une investigation plus poussée de la personnalité du
sujet par des instruments plus complexes et par un examen clinique approfondi.
42
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
–– Passation : individuelle ou collective
–– Temps de passation : 20 mn environ
–– Temps de correction : 6 à 7 mn, automatisé
Matériel
––
––
––
––
Questionnaire, 4 pages (Paquet de 25)
Feuille de profil (Paquet de 25)
Jeu de 2 grilles de correction
Manuel, 13 pages
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Public : ECAN: enfants de 1 à 2 ans 6 mois
ECAR: enfants de 2 ans 6 mois à 12 ans
ecar / ecan
éCHELLE D’Évaluation DES COMPORTEMENTS
AUTISTIQUES
Personnalité
Techniques
projectives
2003 / G. LELORD C. BARTHELEMY
*Édition d’origine : Test EAP, distribué par les
ECPA.
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
Évaluation des comportements autistiques
ADMINISTRATION
L’ECAR (version enrichie et révisée en 2003 de l’ECA) permet d’explorer l’enfant
autiste dans différents domaines de son comportement : retrait social, troubles de la
communication verbale et non verbale, réactions bizarres à l’environnement, motricité perturbée, réactions affectives inadéquates, troubles des grandes fonctions instinctives, troubles de l’attention, des perceptions et des fonctions intellectuelles.
Elle indique pour les comportements observés les variations spontanées au cours du
temps et les modifications induites par les thérapeutiques.
Basée sur l’observation de l’enfant dans son environnement habituel, la cotation est
effectuée une fois par semaine, sur l’avis d’au moins deux personnes qui connaissent
bien l’enfant. Une note globale permet d’apprécier la fréquence d’apparition des divers symptômes, elle est obtenue en additionnant les scores des vingt items. Le score
«d’autisme» est obtenu en additionnant les scores de neuf d’entre eux. Cette échelle
permet l’élaboration de profils symptomatiques et fournit des critères pour l’évaluation de l’efficacité des diverses actions de soins retenues pour l’enfant (psychothérapies, médicaments, rééducations, etc.).
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 20 mn
Temps de correction : 10 mn
Étalonnage : ECAR : suivi de 136 enfants,
ECAN : 90 enfants autistes de 2 à 15 ans
Matériel
ECAN :
–– Manuel
–– 25 feuilles de test
ECAR :
–– Manuel
–– 25 feuilles de test
L’échelle ECAN, inspirée de l’échelle ECA, est destinée à l’appréciation des comportements des enfants de 1 an à 2 ans et demi. Elle est composée de trente-trois items
répartis selon six catégories : socialisation, communication, adaptation à l’environnement, tact, tonus et motricité, réactions émotionnelles et instinctuelles, attention
et perception.
POINTS FORTS :
• Simplicité de passation
• Analyse des profils symptomatiques de l’évolution d’un enfant ou d’un groupe
d’enfants
Public : Enfants et adolescents de 8 à 17 ans
1999/ DJ. BERNDT, CF. KAISER
MDI-C
éCHELLE COMPOSITE DE DÉPRESSION
POUR ENFANTS
ADMINISTRATION
––
––
––
––
OUTIL DE DÉPISTAGE DE LA DÉPRESSION, UNIQUE
EN FRANCE
La MDI-C permet, à partir d’une auto-évaluation, d’accéder au monde émotionnel
de l’enfant et plus particulièrement à la dépression à travers huit dimensions :
–– Estime de soi
–– Pessimisme
–– Anxiété
–– Défiance
–– Humeur triste
–– Faible énergie
–– Introversion sociale
–– Sentiment d'impuissance
Passation : individuelle ou collective
Temps de passation : 15 à 20 mn
Temps de correction : 10 mn
Étalonnage : population d’enfants et d’adolescents scolarisés tout-venant
Matériel
–– Questionnaire autoscorable (Paquet de 25)
–– Feuille de profil (Paquet de 25)
–– Manuel
La MDI-C est le premier test de dépression rédigé avec des enfants dans un langage qui leur
est propre. Étalonnée sur un groupe d’enfants et d’adolescents de 8 à 17 ans, elle permet, en
fonction de l’âge et du sexe, d’établir un profil sur ces différentes dimensions.
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
43
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants et adolescents de 6 à 19 ans
r-cmas
1999/ C.R. REYNOLDS, B.O. RICHMOND
éCHELLE D’ANXIéTé MANIFESTE
POUR ENFANTS - REVISéE
ADMINISTRATION
une mesure multifactorielle de l’anxiété
La R-CMAS est un outil d’auto-évaluation rapide de l’anxiété. Elle permet, à partir
d’une mesure globale du niveau d’anxiété de l’enfant ou de l’adolescent, une évaluation plus spécifique de l’anxiété dans ses multiples expressions : inquiétude / hypersensibilité, anxiété physiologique, préoccupation sociale / concentration. A ces trois
sous-échelles vient s’ajouter une échelle de mensonge permettant d’évaluer la validité
des réponses. La R-CMAS est un outil très utile dans le cadre d’évaluations psychopédagogiques d’enfants présentant des difficultés scolaires.
–– Passation : individuelle ou collective à partir
de 9 ans et demi
–– Temps de passation : environ 15 mn
–– Temps de correction : environ 5 mn
–– Étalonnage : population française d’enfants et
d’adolescents scolarisés tout-venant
Matériel
–– Questionnaire (Paquet de 25)
–– Grille de correction
–– Manuel
Public : Adultes à partir de 18 ans
bdi-ii
INVENTAIRE DE DéPRESSION DE BECK
1998 / A.T. BECK, R.A. STEER, G.K. BROWN
ADMINISTRATION
une référence internationale dans
l’évaluation de la dépression
L’auteur du questionnaire d’auto-évaluation de la dépression (BDI), A.T. Beck, est
connu pour ses travaux de pionnier sur le modèle cognitif de la dépression et sur l’application de ce modèle à la psychothérapie.
La publication du DSM-IV en 1994 fit apparaître la nécessité d’adapter avec précision
le contenu des items du BDI aux critères de la dépression dans les DSM. Le BDI-II a
incorporé, sur la base de plus de trente cinq années de recherches, un nombre considérable d’améliorations qui en fait un instrument très différent de la version originale.
Sa mise au point en langue française est le résultat d’un long travail avec les auteurs
de la version originale. D’une grande simplicité et rapidité d’application et de correction, le BDI-II, utilisable individuellement ou collectivement, donne une estimation
précise du niveau de symptomatologie dépressive ressentie par le sujet et peut être
employé aussi bien pour la détection des sujets déprimés dans une population que
pour une estimation quantitative en milieu clinique dans une perspective diagnostique ou de recherche.
44
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
––
––
––
––
Passation : individuelle ou collective
Temps de passation : 5 à 10 mn
Temps de correction : 1 mn
Étalonnage : adultes tout-venant et groupes
cliniques
Matériel
–– Questionnaire
–– Manuel
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Adolescents et adultes
stai-y
INVENTAIRE D’ANXIéTé éTAT-TRAIT (FORME Y)
pour mieux comprendre les causes de
l’anxiété
Adapté du «State-Trait-Anxiety Inventory» (Forme Y) de Spielberger (STAI-Y),
l’Inventaire d’Anxiété Etat-Trait est destiné à évaluer, grâce à deux échelles de 20
items, l’état et le trait d’anxiété :
––
L’Echelle d’Anxiété-Etat qui évalue les sentiments d’appréhension, la tension, la
nervosité et l’inquiétude que le sujet ressent au moment de la consultation.
––
L’Echelle d’Anxiété-Trait qui permet d’apprécier les mêmes sentiments que le
sujet ressent «habituellement».
1993/ CD. SPIELBERGER
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle ou collective
–– Temps de passation : 5 à 10 mn par échelle
–– Temps de correction : 5 mn pour les deux
échelles
–– Étalonnage : 510 adultes et 416 adolescents
Matériel
–– Feuilles de réponses (Paquet de 25)
–– Corrigé
–– Manuel
La première échelle est un indicateur des modifications transitoires de l’anxiété provoquées par des situations aversives ou thérapeutiques.
La seconde échelle évalue l’anxiété comme disposition stable. Elle permet d’identifier les sujets anxieux au sein de groupes. Elle constitue ainsi le point de départ d’une
action thérapeutique.
Le STAI-Y est aussi utilisé pour étudier l’effet de l’anxiété sur la mémoire, la performance en apprentissage, ou l’ajustement à différentes situations stressantes.
Public : à partir de 16 ans et adultes
ciss
INVENTAIRE DE COPING
POUR SITUATIONS
STRESSANTES
1998/ S. NORMAN, ENDLER, James D.A. PARKER
ADMINISTRATION
évaluation des capacites d’adaptation
Le coping joue un rôle important dans le bien-êre physique et psychologique, particulièrement lorsque les individus sont confrontés à des événements de vie difficiles
ou négatifs.
L’inventaire CISS (Coping Inventory for Stressful Situations) est un questionnaire
construit pour évaluer les styles généraux de réactions aux situations stressantes. Il
permet l’évaluation de trois dimensions générales :
•
Orientation sur la Tâche ;
•
Orientation sur les Emotions ;
•
Réaction par Evitement.
––
––
––
––
––
Passation : individuelle ou collective
Pasation informatisée sur e-tem
Temps de passation : 10 mn environ
Temps de correction : 5 mn
Étalonnage : échantillon tout-venant de 2000
sujets
Matériel
–– Questionnaire autoscorable avec feuille de
profil (Paquet de 10)
–– Fiches de consignes pour passation générale
ou passation en situation professionnelle
–– Manuel
L’utilisation du CISS est recommandée aussi bien pour l’évaluation d’adolescents
que pour celle des adultes en situation professionnelle ou en bilan.
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
45
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Adultes
str
1975 / J.R. STROOP
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
test de stress
évaluation de la résistance aux conflits
Ce test permet d’apprécier les différences individuelles liées à la gestion du conflit, à
travers l’exécution de tâches perceptives.
Ses qualités métriques sont bonnes. L’étalonnage tient compte du rôle éventuel du
niveau intellectuel sur la vitesse d’exécution.
La passation et la correction sont simples et rapides. Sa simplicité, son excellente acceptabilité par tous les types de sujets permettent d’en recommander l’emploi dans
les différents domaines d’étude de la personnalité et/ou de l’orientation professionnelle.
Applications : domaine clinique, recrutement, orientation professionnelle.
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle ou collective
–– Temps de passation : environ 8 mn dont 4
mn de travail effectif
–– Temps de correction : quelques minutes
–– Étalonnage : population française masculine
et féminine, de niveaux culturels différents
Matériel
–– Cahier de test de 12 pages (Paquet de 25)
–– Manuel
Traduction et adaptation en cours
Public : à partir de 15 ans et adultes
NEO Pi-R
INVENTAIRE DE PERSONNALITé NEO Pi-R
1998 / P. T. COSTA, R.R. McCRAE
un inventaire qui bénéficie de l’apport de la théorie la plus validée internationalement
sur la personnalité
L’inventaire NEO Pl-R a été conçu pour rendre opérationnelle la théorie des «big
five» (Five Factor Model). Cette théorie qui fait l’objet d’un large consensus dans les
milieux de la recherche en psychologie, met en évidence la présence de 5 dimensions
exhaustives qui résument la sphère de la personnalité. En repérant la position d’un
sujet sur chacune des cinq dimensions, le psychologue peut appréhender la personnalité au travers des relations aux autres, de l’expérience, des émotions, et évaluer l’attitude et les motivations. Dans un deuxième temps, il peut affiner sa première analyse
avec les résultats apportés par 30 facettes rattachées par structure factorielle aux 5
dimensions principales (6 facettes par domaine).
Les qualités psychométriques de l’inventaire (structure factorielle, validité concourante) et des échelles sont satisfaisantes. Le NEO Pl-R dispose de normes récentes
puisqu’il a été adapté en 1998.
ADMINISTRATION
––
––
––
––
––
Passation : individuelle ou collective
Passation informatisé sur e-tem
Temps de passation : 30 à 45mn
Temps de correction : 5 mn
Étalonnage : échantillon féminin et masculin
tout venant (N = 800)
Matériel
–– Feuille de réponses autoscorable (Paquet de
25)
–– Cahier de passation (Paquet de 10)
–– Feuille de profil (Paquet de 25)
–– Manuel
Les 5 domaines :
• névrosisme • agréabilité • extraversion • conscience • ouverture
Les 30 facettes :
•Anxiété, Colère-Hostilité, Dépression, Timidité sociale, Impulsivité, Vulnérabilité
•Chaleur, Grégarité, Assertivité, Activité, Recherche de sensations, Emotions
positives
•Ouverture aux Rêveries, à l’Esthétique, aux Sentiments, aux Actions, aux Idées,
aux Valeurs
•Confiance, Droiture, Altruisme, Compliance, Modestie, Sensibilité
•Compétence, Ordre, Sens du devoir, Recherche de réussite, Autodiscipline,
Délibération
46
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Adultes de 13 à 65 ans
gpp-i
1982 / Léonard V. GORDON
INVENTAIRE DE PERSONNALITé
DE L.V. GORDON
ADMINISTRATION
évaluation de la personnalité
indépendamment de la désirabilité sociale
Après de nombreux travaux et des recherches approfondies menés depuis une trentaine d’années, Léonard V. GORDON a élaboré un questionnaire destiné à mesurer la
personnalité dans son fonctionnement normal et quotidien. Des analyses factorielles
successives l’ont conduit à retenir neuf grands traits :
1. Ascendance
2. Responsabilité
3. Stabilité émotionnelle
4. Sociabilité
5. Estime de Soi
6. Circonspection (Réserve)
7. Pensée originale
8. Relations interpersonnelles
9. Energie
––
––
––
––
Passation : individuelle ou collective
Temps de passation : 20 à 25 mn
Temps de correction : 10 mn
Étalonnage : population française de 500 sujets
Matériel
–– Questionnaire, 4 pages (Paquet de 25)
–– Jeu de 2 grilles de correction
–– Manuel
L’originalité du questionnaire GPP-I réside dans la construction d’items permettant de
réduire la désirabilité sociale liée au besoin des individus de donner une bonne impression d’eux-mêmes.
L’adaptation française du GPP-I a été standardisée sur un échantillon d’environ 500
personnes (scolaires et personnes actives).
Cette épreuve, d’application large, allant des adolescents aux adultes de tout niveau
socioculturel, a le mérite de concilier les impératifs pratiques d’administration et les
impératifs de rigueur méthodologique : il fournit, en 20 à 25 minutes, les éléments
valides d’une analyse de l’ensemble de la personnalité, en termes de traits clairs et
bien définis.
Public : Enfants de 2 ans 1/2 à 6 ans
psa
profil socio-affectif
CD-ROM DE CORRECTION
évaluation des compétences sociales du jeune enfant
Le PSA est un instrument standardisé qui permet aux personnes œuvrant directement
auprès de jeunes enfants d’évaluer leurs compétences sociales et leurs difficultés d’adaptation.
Présenté sous la forme d’un questionnaire de 80 énoncés, le PSA comporte huit échelles de base et quatre échelles globales. Ces échelles permettent d’établir un profil socioaffectif de l’enfant, qui présente ses compétences sociales aussi bien que ses difficultés
d’adaptation et, en cas de difficultés, qui différencie les difficultés affectives et comportementales.
Les échelles comportent toutes dix énoncés : cinq décrivent un aspect positif et cinq un
aspect négatif de l’adaptation de l’enfant, donnant ainsi à chaque échelle un pôle positif
et un pôle négatif.
Le but premier du PSA est de décrire de façon précise, fiable et valide les tendances affectives et comportementales des enfants pour mieux définir des objectifs d’éducation
ou, si nécessaire, d’intervention.
Lorsque l’instrument est complété à intervalles réguliers, le PSA permet aussi de décrire de façon cohérente la trajectoire du développement du jeune enfant et, dans les cas
où il y a eu une intervention éducative ou psychosociale, d’en évaluer les effets.
Petite enfance
enfants
adolescents
1997 / PJ. LAFRENIERE, J.E DUMAS,
F. CAPUANO, P.DURNING
adultes
Personnes âgées
Ce programme calcule, à partir des notes
brutes, les notes standards et permet
d’éditer un rapport personnalisé.
Programme compatible PC sous
Windows.
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 15 mn
–– Calcul des résultats et établissement du
profil : 10 mn
–– Étalonnage français: sur 800 garçons et filles
–– Étalonnage québécois: sur 979 garçons et
filles
Matériel
–– Manuel
–– Correction manuelle :
Fiche de correction assistée avec feuille de notation des réponses et feuille d’établissement du
profil (cette fiche dépend de l’âge et du sexe de
l’enfant évalué et des normes employées, françaises ou québecoises)
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
47
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Adolescents et adultes de 18 à 65 ans
intso
1978 / M. O’SULLIVAN,J. P. GUILFORD
tests d’intelligence sociale
La connaissance du comportement d’autrui est un des aspects de l’intelligence sociale qui détermine les relations interindividuelles ; elle permet par le biais de l’empathie, de la sensibilité sociale, de notre façon de percevoir autrui, de comprendre ce
qu’il est, ce qu’il désire et ce qu’il va faire.
Les quatre tests d’intelligence sociale permettent d’appréhender le niveau de compréhension des expressions et attitudes ainsi que des situations sociales.
–– «Les histoires à conclure» mesurent la connaissance des implications de comportement, soit l’aptitude à prévoir les conséquences des attitudes des personnages en
situation.
–– Le test de «groupes d’expressions» évalue l’aptitude à extraire des caractéristiques communes de comportements et d’expressions.
–– L’épreuve d’«expressions verbales» s’attache à discerner les sens multiples que
peut prendre une même information dans des contextes différents.
–– Le test d’«histoires à compléter» décèle l’aptitude à reconnaître la structure de
situations sociales.
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle ou collective
–– Temps de passation : de l’ordre de 15 à 20 mn
par cahier
–– Temps de correction : 2 mn (pour les quatre
épreuves)
–– Étalonnage : 263 hommes et 190 femmes de
18 à 65 ans, de niveau d’études variant du BEPC
à Etudes Supérieures
Matériel
––
––
––
––
4 cahiers de test
Feuille de réponses (Paquet de 25)
Grille de correction
Manuel
Public : Adolescents et adultes
SEI
INVENTAIRE D’ESTIME DE SOI DE
COOPERSMITH
1984 / S. COOPERSMITH
ADMINISTRATION
Mesure de l’estime de soi
La connaissance des perceptions et des opinions qu’un individu a de lui-même est un
bon indicateur de ses réactions face aux tâches auxquelles il sera confronté.
Les sentiments positifs envers soi-même conditionnent la réussite professionnelle.
L’estime de soi apparaît comme un élément constitutif essentiel de la personnalité.
Les attitudes évaluatives, mesurées par le SEI de S. Coopersmith, couvrent quatre
domaines : social, professionnel ou scolaire, familial et général ; il permet d’apprécier
dans quel domaine et dans quelle mesure les sujets ont une image positive d’eux-mêmes.
Le SEI, d’une application facile et rapide, peut ainsi aider le psychologue dans l’évaluation et la compréhension de l’individu.
48
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
––
––
––
––
Passation : individuelle
Temps de passation : 15 mn
Temps de correction : 1 mn
Étalonnage : 110 sujets sur la forme adulte 150
adolescents scolarisés pour la forme scolaire
Matériel
–– Manuel (commun pour les 2 formes)
–– Cahier de test forme Adulte (le paquet de 25)
–– Cahier de test forme Scolaire (le paquet de
25)
–– Grille de correction forme Adulte
–– Grille de correction forme Scolaire
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants de 3 à 10 ans
CAT
TEST D’APERCEPTION POUR ENFANTS (CAT)
test projectif pour jeunes enfants
Une épreuve constituée d’une série de 10 planches, basée sur le principe du TAT,
mais mettant en scène des animaux auxquels les enfants s’identifient plus facilement
qu’à des personnes.
–– Les planches évoquent des situations particulièrement significatives en psychologie de l’enfant.
–– La technique d’administration est analogue à celle du TAT : on demande au sujet
de raconter des histoires correspondant aux situations représentées par les images.
–– Un test de grande valeur pour étudier chez l’enfant toute la dynamique de la personnalité : pulsions, émotions, sentiments, complexes et conflits.
1961 / Leopold BELLAK, Sonya S. BELLAK
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : variable, de 30 mn à 1
heure
–– Temps de correction : 1 mn
–– Étalonnage : 30 à 60 mn suivant la technique
employée
Matériel
––
––
––
––
Jeu de 10 planches (sous chemise) du CAT
Feuille de dépouillement abrégée de Bellak
Manuel de 47 pages
Feuille de cotation de Boulanger (Paquet de
25)
–– Tableau de résultats d’enfants normaux au
CAT
Public : Enfants et Adolescents
1982/ L. CORMAN
pn
LE TEST DE PATTE NOIRE
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
exploration de la dynamique de la
personnalité
ADMINISTRATION
Le test de Patte Noire est un test projectif dont les situations stimulus sont des scènes
animales où l’enfant se projette très facilement.
Le test se présente sous la forme de 19 planches de dessins évoquant des scènes dont
le héros est un petit cochon.
Ces planches couvrent un large éventail de tendances instinctives et permettent une
exploration complète de la personnalité.
Le test explore à la fois les tendances instinctives et les défenses du moi, mettant ainsi
en évidence leur dynamisme conflictuel. La passation se passe en deux temps :
–– récit à la manière du TAT
–– choix des planches aimées et non aimées
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : de 45 mn à 1 h 1/2
–– Temps de correction : 30 à 60 mn
Matériel
–– Jeu de 19 planches (Moutons)
–– Manuel d’instructions
–– Feuille de dépouillement, 3 pages (Paquet de
25)
–– Feuille d’analyse panoramique (Paquet de 25)
–– Rêve PN (Paquet de 25)
II existe une série parallèle, le PN moutons, créée pour parer au refus, toujours possible, de s’identifier à un cochon pour des motifs religieux.
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
49
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants et adolescents
fat
FAMILY APPERCEPTION TEST
1999 / A. JULIAN, W.M. SOTILE, S.E. HENRY,
M.O. SOTILE
ADMINISTRATION
Premier test projectif centré sur la famille
Le test d’aperception de la famille (FAT) est un outil projectif conçu pour la pratique
clinique qui vise à intégrer, dans le processus d’évaluation, les aspects individuels
et groupaux du fonctionnement familial. Il est fondé sur la théorie systémique qui
considère l’individu comme faisant partie d’un système plus large. Le fonctionnement familial est appréhendé dans ses aspects structuraux, dynamiques, affectifs et
interactionnels.
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 30 à 35 mn
–– Age d’application : enfants et adolescents
Utilisation possible auprès d’adultes
–– Temps de correction : de 30 à 60 mn suivant
le niveau d’approfondissement de l’analyse
Le FAT permet de mettre en évidence des thématiques diverses en rapport, par exemple, avec l’existence de conflits apparents, la résolution des conflits, la qualité des interactions familiales, l’existence de limites définies dans le cadre de la famille, etc.
Matériel
–– Manuel
–– 21 planches
–– Feuille de cotation (Paquet de 25)
Public : Enfants, adolescents et adultes
sceNO
1973/ G. von STAABS
sceno-test
ADMINISTRATION
Investigation de la problématique
Inconsciente
Répondant à la fois à des objectifs diagnostiques et à une visée thérapeutique, le ScénoTest de G. von Staabs se présente comme une boîte de jeux extrêmement attrayante par
la diversité des éléments vivement colorés qui la composent et par le soin avec lequel ils
sont artisanalement fabriqués.
L’enfant, dés l’âge de 3 ans, utilise les qualités concrètes du matériel pour organiser
un espace de jeu tout en se laissant aller à une production personnelle nourrie à la fois
des empreintes inconscientes et de l’expérience réelle.
Le Sceno-Test permet d’élargir l’investigation projective :
–– en introduisant une dimension psychomotrice au côté de sollicitations verbales,
–– en étant très bien accepté par les enfants qui ont d’autant plus plaisir à «jouer»
que l’examen verbal est souvent vécu sur le mode d’une contrainte scolaire
50
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
–– Passation : individuelle ou collective
–– Temps de passation : variable, généralement
moins d’1/2 heure
–– Temps de correction : variable
Matériel
–– Mallette contenant tous les éléments de passation
–– Sans manuel
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants et adolescents
TDM
LE DESSIN D’UNE MAISON
2005 / J. ROYER
Après le dessin du personnage humain, celui d’une maison est le thème favori des
enfants. Il a été ici, pour la première fois, étudié de façon approfondie, à travers deuxmille dessins d’enfants de 4 à 13 ans.
Les aspects particuliers du dessin de la maison et de son environnement sont aisément répertoriés grâce à une feuille de relevé, et étudiés sous deux angles complémentaires :
1. L’interprétation symbolique. Chaque aspect des constituants du dessin renvoie
à des significations psychologiques basées sur le consensus des chercheurs précédents, complétées par les études statistiques personnelles de l’auteur, effectuées à partir de populations «normales» et «pathologiques».
2. La cotation. A partir du même relevé, le nombre de certaines caractéristiques,
renvoie à des étalonnages, par âge, et par sexe, effectués sur une population de
sujets «normaux». Ceci permet de situer le sujet étudié dans les domaines suivants : caractéristiques intellectuelles, présentées soit par les enfants surdoués,
soit par les enfants retardés mentaux ; capacités «d’assimilation» et de «perception spatiale» ; équilibre virilité-féminité ; tendance à privilégier dans son
adaptation plutôt l’intellect ou plutôt l’affectivité ; degré des tendances pathologiques ; niveau de maturité. L’ouvrage, a obtenu le «Prix Psychologie» en
1990. La «Fondation Grâce de Monaco» a contribué à la reproduction des cent
planches en couleurs. Les feuilles de relevé sont disponibles sous la référence
P-1KTDM-F.
*Édition d’origine : EAP, distribué par les
ECPA.
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 15 mn
–– Temps de correction : 15 mn
Matériel
–– Ouvrage
–– Cahier de notation (paquet de 25)
POINTS FORTS
–– Présente un historique du dessin de famille
–– Grille de cotation
Public : Enfants
TCR
LE TEST DES CONTES
2005 / J. ROYER
ADMINISTRATION
Épreuve projective qui tend à explorer
l’affectivité de l’enfant
L’épreuve, composée d’une vingtaine de contes, consiste à exposer un début d’histoire évoquant une situation «neutre», dont la suite est imprévisible. L’enfant poursuit le récit à sa guise. On l’y aide par un questionnement, sollicitant l’expression de
sa façon de concevoir la situation et d’y réagir, sans l’influencer et en s’adaptant à sa
démarche spontanée. On constate que la présentation verbale de la situation laisse
plus de liberté d’expression que la plupart des autres tests projectifs. Les héros, souvent des animaux, facilitent la projection, et ont été choisis selon leur symbolisme, et
le motif affectif mis en avant par le conte.
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : de 20 à 60 mn
–– Temps de correction : de 15 à 30 mn
Matériel
–– Ouvrage
–– Cahier de passation (paquet de 25)
La méthode recouvre les problèmes classiques des stades freudiens, mais aussi
d’autres problématiques : traumatisme de naissance ; abandon, placement et adoption ; rivalité fraternelle ; sentiments d’infériorité, etc.
POINTS FORTS
–– Épreuve attrayante
–– Une grande liberté est laissée à l’enfant
–– Manuel très complet
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
51
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants et adolescents
tsea
TEST DE SOCIALISATION DE L’ENFANT ET
DE L’ADOLESCENT
2004 / V. MATAR TOUMA, B. VIROLE
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
Le TSEA est un test projectif destiné à évaluer le vécu subjectif de l’enfant (à partir de
6 ans) et de l’adolescent en ce qui concerne le contexte relationnel, familial et social.
L’exploration du fonctionnement relationnel s’effectue selon trois dimensions :
–– L’intégration des situations de socialisation
–– Les défenses par inhibition
–– Les défenses par évitement du conflit
Le test est constitué de planches présentant des scènes de la vie de façon ambiguë de
manière à favoriser un processus d’interprétation projective chez le sujet. La consigne
est simple : l’enfant doit décrire la scène. Le contenu latent des planches concerne :
–– La relation avec le groupe : socialisation dans un groupe restreint
–– La relation à l’autre : socialisation dans la relation duelle
–– La relation à soi : la perception de la solitude.
Le système d’interprétation des réponses est bâti sur l’analyse de contenu à partir de
thèmes. La cotation se fait à l’aide d’une grille de notation des réponses.
La pratique :
–– Les planches peuvent être sélectionnées en fonction de l’âge : le matériel comprend des planches spécifiques pour les enfants, les adolescents et des planches
pour les deux publics (ces planches sont valables également pour une population
sourde).
–– Le matériel comprend des planches «spécial implant», pour les sourds implantés
ou en préparation à l’implant.
–– Une fiche de dépouillement jointe permet d’avoir les données à portée de main.
–– Un support imagé -grille des expressions- permet à l’enfant, en cours de passation,
de préciser les émotions qu’il attribue au personnage des planches lorsque le langage est déficient ou impossible (expressions de joie, de tristesse, etc.).
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : 30 à 50 mn
–– Temps de correction : 10 minutes pour la
note générale, variable pour l’analyse qualitative
Matériel
––
––
––
––
––
20 planches
Additif : 6 planches pour implant
Manuel
Grille des expressions
Feuilles de dépouillement
Public : Enfants, adolescents et adultes
ror
psychodiagnostic de rorschach
1959 / Hermann RORSCHACH
ADMINISTRATION
un grand classique parmi les tests
projectifs
Les techniques projectives d’étude de la personnalité visent à cerner le mode de fonctionnement psychique individuel dans sa dynamique et/ou ses altérations.
Le test de Rorschach y tient depuis plus de soixante-dix ans une place prépondérante
du fait de la structure perceptive originale du matériel de test dans l’ordonnance des
espaces, des formes et des couleurs.
* Le maniement des résultats peut se faire dans une visée diagnostic de comparaison à un cadre nosographique connu, comme il peut servir à repérer les singularités d’un fonctionnement
mental.
* L’utilisation est extrêmement large : elle concerne aussi bien l’adulte que l’enfant, la déviance
sociale, la souffrance physique.
* Le mode d’analyse des résultats est fonction des références théoriques adoptées. Dans ces
contextes nouveaux, l’interprétation du Rorschach peut se faire en termes :
- d’images du corps,
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : variable
–– Temps de correction : 30 à 60 mn suivant le
niveau d’interprétation souhaité
–– Temps d’interprétation : 60 mn
Matériel
–– Jeu de 10 planches
–– Manuel :
1/ Livret de cotation des formes dans le
rorschach de Cécile Beizmann
(vendu séparément)
2/ Le rorschach chez l’enfant et l’adolescent
de J. BLOMART
(vendu séparément)
- de relation d’objets,
- de représentation de soi,
- d’interaction entre activité perceptive et activité fantasmatique.
52
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : Enfants et adolescents
fam
LE DESSIN De la famille
2005 / C. JOURDAN-IONESCU J. LACHANCE
Évaluation de la dynamique affective et
familiale
Le Test du dessin de la famille est employé dans la plupart des pays du monde. Et bien
que les publications disponibles fassent état des différents types de cotations élaborées,
aucun ouvrage ne les a, jusqu’ici, comparées et regroupées. C’est ce qu’ont tenté de
faire, avec succès, les auteurs de ce nouvel ouvrage sur le dessin de la famille.
Elles proposent surtout aux psychologues cliniciens et aux chercheurs une méthodologie permettant une analyse détaillée des résultats, grâce à une grille de cotation rigoureuse et offrant des éléments d’interprétation qui intègrent les aspects développementaux aux concepts psychanalytiques.
La première partie contient un historique du test du dessin de la famille ainsi qu’une
présentation de l’apport clinique des tests de dessin et, plus spécifiquement, du test de
dessin de la famille. Une discussion concernant ses qualités métrologiques, suivie par
une présentation de ses différentes utilisations constituent la seconde partie.
*Édition d’origine : EAP, distribué par les
ECPA.
*Édition Algérienne : CREAPSY / Éditions et
Impressions Amerdhil
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : variable
–– Temps de correction : variable
Matériel
–– Ouvrage
–– Feuille de notation (paquet de 25)
Les consignes de passation et de cotation formant une troisième partie. Enfin, la quatrième partie, la plus importante, est constituée par un guide d’interprétation des données recueillies à l’aide de ce test.
Le travail clinique et de recherche effectué avec la grille de cotation du dessin de la
famille durant les trois dernières années a amené les auteurs à proposer des améliorations quant au contenu de l’ouvrage et de la grille à l’occasion de la seconde édition et
notamment à montrer l’utilisation de ce test auprès des adultes.
Exemple de cotation de «l’expression» : Le correcteur indique quelle est l’expression
de chaque personnage : souriante, placide, triste, désapprobatrice ou agressive, étrange.
Il peut ajouter une autre expression si celle-ci n’est pas indiquée dans la liste.
On remarque dans le dessin de François, 5 ans 4 mois, qu’il a donné à ses personnages
des expressions différentes : le père et le sujet sourient alors que la mère et le bébé ont la
bouche ouverte, on cotera cette expression dans «autre», et on précisera que la forme
de la bouche dégage une impression de communication.
POINTS FORTS
–– Historique du dessin de la famille
–– Grille de cotation
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
53
Fonctionnement
intellectuel et cognitif
Aptitudes
et développement
Apprentissage et
connaissances scolaires
Orientation-intérêts
professionnels
Approche
neuropsychologique
Personnalité
Techniques
projectives
Public : de 6 ans à l’âge adultes
tat
thematic apperception test
1959 / H. A. MURRAY
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
Évaluation de la personnalité
Le THEMATIC APPERCEPTION TEST de H. MURRAY est l’un des 10 tests les plus
utilisés dans le monde.
C’est une épreuve projective d’une grande utilité à chaque fois qu’il s’agit de procéder à
une étude globale et approfondie de la personnalité.
Applicable comme le conseille R. DEBRAY à partir de 6 ans, le T.A.T. offre, avec le
RORSCHACH, les meilleurs appuis dans toute approche diagnostique.
ADMINISTRATION
–– Passation : individuelle
–– Temps de passation : de 30 à 60 minutes
Matériel
–– 31 planches
Il faut noter que c’est par référence à une démarche d’analyse qui relève de la psychanalyse appliquée que le T.A.T. peut offrir aux cliniciens une vue d’ensemble du fonctionnement globale de la personnalité.
POINTS FORTS
–– Facilite l’implication et la projection et suscitant une diversité de réactions, témoins
du fonctionnement psychique individuel
–– Outil diagnostique, explorant finement l’univers relationnel du sujet dans ses mouvements identificatoires et ses aménagements défensifs
Public : enfants de 4 à 5 ans
2005 / M. Dubois-Renaudin
tDA
TEST DU DESSIN DE L’ARBRE
*Édition d’origine : ECPA
*Édition Algérienne :
CREAPSY / Éditions et Impressions Amerdhil
MODALITés pratiques d’interprétation
L’ouvrage Modalités pratiques d’interprétation est un outil d’aide à l’interprétation du
Test du dessin d’arbre. Il poursuit un double objectif : raccourcir de manière significative le temps d’observation et de réflexion nécessaire et valoriser la qualité de cette
interprétation, qui devient alors mieux ciblée et plus riche. Cet ouvrage s’adresse aux
psychologues qui, faute de temps, ont abandonné la pratique du test de l’arbre, mais qui
souhaitent renouer avec celle-ci, ainsi qu’à ceux qui désirent approfondir leur réflexion
sur ce test, incomplètement exploité.
54
Petite enfance
enfants
adolescents
adultes
Personnes âgées
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Tests déjà édités par creapsy
AI
BO
B101
COL
CORP
DO 80
D2000
ECAN
ECAR
FAM
KOHS
NEMI- 2
NV5-R
NV7
PN
REY
R2000
STR
STROOP
TAT
TDA
TDM
TMS
TRAUMAQ
TSEA
VOCIM
TEST D’APPARIEMENT D’IMAGES
33
éCHELLE DE PERFORMANCE BORELLI-OLERON
8
TEST D’INTELLIGENCE CONCRèTE (PRATIQUE)
*
éCHELLE DE MATURITé MENTALE DE COLUMBIA
19
Épreuve DE SCHéMA CORPOREL
35
éPREUVE DE DéNOMINATION ORALE D’IMAGES
30
TEST D2000
17
éCHELLE D’éVALUATION DES COMPORTEMENTS
AUTISTIQUES-NOURRISSON
éCHELLE D’éVALUATION DES COMPORTEMENTS
AUTISTIQUES-RéVISéE
43
43
LE DESSIN DE LA FAMILLE
53
TEST DES CUBES DE KOHS
18
NOUVELLE éCHELLE Métrique DE L’INTELLIGENCE 2
15
BATTERIE DE TESTS D’APTITUDES COGNITIVES - RéVISé
*
BATTERIE MULTIFACTORIELLE D’APTITUDES
*
TEST DE PATTE NOIRE
49
TEST DE LA FIGURE COMPLEXE DE REY
38
TEST DE RAISONNEMENT 2000
17
TEST DE STRESS
46
éCHELLE D’éVALUATION DE L’ATTENTION SéLECTIVE
34
THEMATIC APPERCEPTION TEST
54
LE TEST DU DESSIN D’ARBRE
54
LE DESSIN D’UNE MAISON
51
TEST DE MATURITé SCOLAIRE
19
QUESTIONNAIRE D’éVALUATION DU TRAUMATISME
PSYCHIQUE
42
TEST DE SOCIALISATION DE L’ENFANT ET DE L’ADOLESCENT
52
TEST DE VOCABULAIRE EN IMAGES
20
* Voir notre catalogue Ressources Humaines
AUTRES PRODUITS CREAPSY
■■ Adolescence : Quels projets de vie ? de Hallouma CHERIF & Philippe MONCHAUX
■■ Livret de cotation des formes dans le Rorschach de Cécile BEIZMANN
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
55
Conditions générales de vente
I. CLOSE DE RÉSERVE :
IV. Délais de Livraison, Mode de Paiement
En raison de la nature scientifique des tests, des conditions
de leurs utilisations requérant une compétence spécifique et
dans l’intérêt des personnes qui y sont soumises, la vente des
tests est réservée aux seuls titulaires du titre de psychologue,
à l’exception de certaines épreuves spécifiques ouvertes à
d’autres professionnels de la santé ou des ressources humaines
ayant obtenu une habilitation à l’issue d’une formation à un
outil particulier.
Contactez notre service commercial avant l’établissement d’un bon de commande, pour préciser le délai de livraison et le mode de paiement. Car, en effet, si tous les tests sont
disponibles sur place et peuvent donc être livrés sans délai, il
peut y avoir des ruptures de stock momentanées. De même,
lorsqu’un client n’a pas honoré une précédente facture à temps,
le CREAPSY se réserve le droit d’exiger un paiement anticipé
avant de livrer une nouvelle commande. Dans certains cas –
non respect de la réglementation liée à l’utilisation des tests
par exemple - il peut refuser d’honorer une commande d’un
client et de demander à ses partenaires de refuser toute transaction avec lui.
II. Propriété intellectuelle,
droit d’auteur :
Tous les tests diffusés ou édités par le CREAPSY sont
couverts par des « copyrights » et le droit d’auteur.
En conséquence, l’utilisateur s’interdit, sauf autorisation
écrite préalable des éditeurs via le CREAPSY :
–– toute reproduction de tout ou partie des outils distribués
ou édités par le CREAPSY ;
–– toute traduction, toute adaptation ou transformation des
outils distribués ou édités par le CREAPSY sur un autre
support que celui prévu par les éditeurs ;
–– toute mise à disposition, transfèrt ou cession, même à
titre gratuit, des outils à des tiers non compétents.
III. Protection des professionnels et des
utilisateurs de la malfaçon et du risque lié à l’utilisation d’outils d’investigation et de tests psychologiques non
conformes aux normes
En accord avec les Éditions du Centre de Psychologie
Appliquée et pour protéger les professionnels et les utilisateurs
de la malfaçon et du risque d’utilisation de tests psychologiques
non conformes aux normes, le CREAPSY délivre, pour tous
les tests qu’il commercialise, un certificat d’origine garantie
ou de conformité à l’origine.
Aussi donc, les professionnels sont avertis que tout
organisme qui leur proposerait des tests dont les copyrights
sont détenus par les ECPA ne peuvent être que le résultat de
la malfaçon, si ce dit organisme n’est pas capable de fournir
un certificat d’origine garantie ou un certificat de conformité
à l’origine dûment signé par un organisme homologué pour
délivrer un tel document.
Pour l’Algérie, le CREAPSY est le seul organisme homologué pour délivrer un certificat d’origine garantie pour les
tests édités en France ou un certificat de conformité à l’origine pour les tests d’origine ECPA, édités en Algérie.
56
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Programme de formation
I- Psychométrie, examen psychologique, pratique des tests en psychologie clinique et en orthophonie
Liste des séminaires consacrés à ce thème
RUBRIQUE
CODE
INTITULÉ DU SÉMINAIRE
Psychométrie et examen
psychologique
SEM/METR
Introduction à la psychométrie
Durée/thème :
deux journées
SEM/EXAM
La pratique de l'examen psychologique
Problèmes théoriques, pratiques et éthiques
SEM/INTEL1
SEM/INTEL2
Fonctionnement intellectuel et
cognitif
SEM/INTEL3
Durée/thème :
deux journées
SEM/INTEL4
SEM/INTEL5
SEM/INTEL6
SEM/PERSO1
Échelles et questionnaires de
personnalité
SEM/PERSO2
Durée/thème :
une journée et demi
SEM/PERSO3
SEM/PERSO4
Techniques projectives
Durée/thème :
deux journées
SEM/TP1
SEM/TP2
SEM/TP3
SEM/TP4
SEM/TP5
SEM/TP6
SEM/TP7
Echelle d'évaluation de l'intelligence de l'adulte de Wechsler
ex : WAIS-III
échelles d'évaluation de l'intelligence de l'enfant de Wechsler
ex : WISC-IV, WPPSI-III
Tests non verbaux pour évaluation de l'intelligence de l'enfant
ex : BO, COL, NNAT
Autres batteries d'évaluation de l'intelligence globale de l'enfant
ex : MSCA, K-ABC-II
Batteries d'évaluation de l'intelligence faisant référence au quotient ou au
niveau de développement
ex : EDEI-R, NEMI-2
Tests de facteurs g
ex : PM, KOHS, VOCIM, RAIS 2000, D2000
évaluation des tendances psychopathologiques générales de l'adulte
ex : MMPI-A
évaluation des tendances psychopathologiques spécifiques de l’adulte
ex : PNP, ECAA/ECHAA, TRAUMAQ, BDI-II
évaluation des tendances psychopathologiques de l'enfant
ex : MDI-C, R-CMAS, ECAN/ECAR, BECS
évaluation des profils de personnalité
ex : GPP-I, STR, CISS, STAI-Y
Place des techniques projectives dans le bilan psychologique
Introduction à la pratique du Rorschach
Perfectionnement à la pratique du Rorschach
Introduction à la pratique du TAT
Perfectionnement à la pratique du TAT
Introduction à la pratique techniques projectives pour enfants 1
ex : PN, CAT, FAT
Introduction à la pratique techniques projectives pour enfants 2
ex : SCENO, FAM, TDM, TDA
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
57
SEM/MOT
SEM/MEM
SEM/ATT
Autres approches spécifiques
Durée/thème:
une journée et demi
SEM/SOC
SEM/MATH
SEM/REMED
SEM/SCOL
SEM/LANG
SEM/NEURO
évaluation du développement psychomoteur
ex : BLR, NP-MOT, DF-MOT, CORP, M-ABC
évaluation de la mémoire et ses dysfonctionnements
ex : MEM-III, CMS, CVLT
évaluation de l'attention et de la concentration
ex : AI, STROOP, TEA-CH
évaluation des compétences sociales et adapatation
ex : PSA, SEI, TSEA, INTSO
évaluation des compétences logico-mathématiques
ex : UDN-II, ZAREKI
Outils de remédiation
ex : AD-MATH 1, AD-MATH 2, DDCP, ENT-MEM
évaluation des compétences scolaires
ex : TMS, ECS II, ECS III
évaluation du langage et des compétences linguistiques
ex : N-EEL, ELO, DO80, APHA-R, HDAE, ALOU-R, EVAC
Bilan neuropsychologique
ex : NEPSY
II- Supervision et encadrement:
Deux groupes de travail clinique, un groupe de supervision et un groupe d’encadrement de la pratique clinique de psychologues
débutants ou ayant une expérience modeste, viennent d’être initiés à CREAPSY, sous la responsabilité de M.A. Ait Sidhoum,
docteur en psychologie et psychanalyste.
pour toute information, contactez notre service de formation.
III- Laboratoire de psychométrie:
Séminaire mensuel d’encadrement à la recherche en psychométrie (réservé au personnel du CREAPSY et aux collaborateurs
participants au recueil de données)
1. fondements de la psychométrie
2. problèmes d’étalonnage et d’adaptation
3. problèmes liés à la traduction des outils d’évaluation (protocoles expérimentaux, manuels)
4. problème d’éthique et de déontologie dans la pratique des tests
5. élaboration de protocoles expérimentaux pour le recueil de données et organisation de recueils de données
6. analyse, interprétation et discussion de protocoles de tests et de bilans psychologiques
58
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
INDEX PAR AUTEUR DE TESTS
AUTEUR
SIGLE
ALBARET
ai
STROOP
33
34
TEA-CH
34
ANDERSON
PAGE
AUTEUR
SIGLE
PAGE
FRIEDLAND
AMP
28
FROSTIG
FROSTIG
39
GOERLICH
AD-MATH 1 et 2
26
GORDON
GPP-I
47
GRAHAM
MMPI-A
41
ARCHER
MMPI-A
41
BECK
BDI-II
44
barthelemy
ECAR
ECAN
43
43
GREGOIRE
TEDI-MATH
23
BELLAK
CAT
49
GUILFORD
INTSO
48
BENESTEAU
AI
33
HANNEQUIN
D0 80
30
MMPI-2
41
BENETT
DAT5
16
HATHAWAY
BEN-PORTAH
MMPI-A
41
HENDERSEN
M-ABC
36
FAT
50
BENTON
PRA
39
HENRY
BERGES
CORP
35
COL
19
BERNDT
MDI-C
43
HOLLANDER
BLUM
BINOIS
VOC
18
JULIAN
FAT
50
21
21
KAEMMER
MMPI-A
41
BOEHM
BOEHM-3M
BOEHM-3
Borelli
Michele
B.O
8
BROWN G.K.
BDI-II
44
BRUNET-LEZINE
BLR
37
BURGEMEISTER
COL
19
BUTCHER
MMPI-A
41
CAPUANO
PSA
47
CHEVRIEMULLER
BEPL-A
N-EEL
L2MA
30
23
29
COGNET .G
NEMI-2
15
COHEN
CMS
31
KAISER
MDI-C
43
KALAFAT.M
CVLT
32
KAUFMAN .A.S
K-ABCII
9
KAUFMAN .L
K-ABCII
9
FLESSAS
EVAC
9
FOURNIER
BEPL-A
L2MA
30
29
23
POITRENAUD
CVLT
32
REY
REY
38
REYNOLDS
R-CMAS
44
RICHMOND
R-CMAS
44
ROBERTSON .I.H
TEA-CH
34
RORSCHACH
ROR
52
47
SOTILE
FAT
M-ABC
50
36
LE NORMAND
BEPL-A
30
SPIELBERGER
STAI-Y
45
LEGE
VOCIM
20
STAABS
SCENO
50
LELORD.G
ECAR
ECAN
43
43
STAMBAK
CORP
35
STEER
BDI-II
44
STROOP
STR
46
SUGDEN
M-ABC
36
TELLEGEN
MMPI-A
41
ECAA
ECHA
40
40
28
45
N-EEL
PSA
AMP
CISS
PLAZA
LAFRENIERE
MANDEL
ENDLER
42
18
30
29
42
47
PNP
VOC
BEPL-A
L2MA
TRAUMAQ
PSA
PICHOT
SIMON A. M.
DAMIANI .C
DURNING
14
29
9
47
EDEI-R
NEPSY
EVAC
PSA
PERRON –
BORELLI.M
KORKMAN
LUSSIER
DUMAS
42
38
20
54
TRAUMAQ
STYC-V
VOCIM
TDA
PEREIRA
FRADIN.M
SHERIDAN
DAGUE
DUBOISRENAUDIN
28
18
19
31
45
ADAC-6
29
COL
APHA-R
CISS
PEPIN
KOHS
LORGE
DUCARNE DE
RIBAUCOURT
PARKER
NEPSY
24
27
48
KOHS
UDN-II
DDCP
INTSO
KIRK
LEMMEL
DOUET
O’SULLIVAN
16
46
32
8
28
NEO PI-R
CVLT
45
B.O
ADAC-6
COSTA
DEWEER
CISS
OlEron Pierre
DAT-5
26
30
NORMAN
SEASHORE
AD-MATH 1 et 2
D0 80
23
SEGUY
CORNET
DELOCHE
TEDI-MATH
22
22
49
25
NOEL
ECS II ET ECS III
ELO
PN
ZAREKI-R
23
26
KHOMSI A.
CORMAN
DELLATOLAS.G
TEDI-MATH
AD-MATH 1
29
48
33
NIEUWENHOVEN
PAGE
NEPSY
SEI
CATEGORY
TEST
SIGLE
KEMP
COOPERSMITH
DE FILIPPIS
AUTEUR
MANLY .T
TEA-CH
34
TORDJMAN
MARCUS
AMP
28
TOUMA .V
TSEA
52
VAIVREDOURET
DF-MOT
EMG
NP-MOT
35
36
37
MARQUETDOLEAC
AI
33
MATAR .V
TSEA
52
MC CARTHY
MSCA
13
VANMUYSEN
AD-MATH 1
26
MC COMPBELL
CATEGORY
TEST
33
VAN DER
LINDEN .M
CVLT
32
MC CRAE
NEO PI-R
46
VILLARTAY (de)
TMS
19
MC KINLEY
MMPI-2
42
VIROLE
TSEA
52
ZAREKI-R
25
MELJAC
CORP
UDN-II
35
24
VONASTER .M
MIGLIORE
STROOP
34
WECHSLER
MIMMO-SMITH
TEA-CH
34
MEM-III
WAIS-III
WISC-IV
WPPSI-III
32
12
11
10
MURRAY
TAT
54
WESMAN
DAT 5
16
NAGLIERI
NNAT
16
WILLIAMS
MMPI-A
41
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
59
INDEX PAR SIGLE DE TESTS
SIGLE
TEST
PAGE
SIGLE
TEST
AD-MATH
1 et 2
Outils de remediation EN MATHéMATIQUES PAR LE JEU
26
ADAC-6
AUTO-Évaluation de l’adaptation au college - 6e
28
ai
test d’appariement d’images
33
amp
questionnaire informatisé de motivation à la
réussite
28
apha-r
test pour l’examen de l’aphasie - révision 1989
bdi-ii
PAGE
maison
le dessin d’une maison
51
mdi-c
éCHELLE COMPOSITE DE DéPRESSION POUR ENFANTS
43
MEM-III
éCHELLE CLINIQUE DE MéMOIRE
32
MMPI-A
INVENTAIRE MULTIPHASIQUE DE PERSONNALITé DU
MINESOTA POUR adolescents
41
31
MMPI-2
INVENTAIRE MULTIPHASIQUE DE PERSONNALITE DU
MINESOTA - 2 pour adultes
42
inventaire de dépression de beck
44
MSCA
éCHELLE D’APTITUDES pour enfants de mc carthy
13
bepl-a
batterie d’évaluation psycholinguistique - partie a
30
n-eel
nouvelles épreuves pour l’examen du langage
23
bLR
échelle de développement psychomoteur de la première
enfance
37
nemi-2
nouvelle échelle métrique de l’intelligence 2
15
b.o
éCHELLE DE PERFORMANCE BORELLI-OLERON
8
neo pi-r
inventaire de personnalité neo pi-r
46
boehm-3m
test des concepts de base boehm maternelle
21
nepsy
bilan neuropsychologique de l’enfant
29
bohem-3
test des concepts de base boehm 3
21
nnat
test d’aptitude non verbale de naglieri
16
cat
test d’aperception pour enfants
49
np-mot
batterie d’évaluations des fonctions neuropsychomotrices de l’enfant
37
category test
category test
33
pn
test de patte noire
49
ciss
inventaire de coping pour situations stressantes
45
cms
échelle clinique de mémoire pour enfants
31
pnp
questionnaire pnp (paranoia-nevrotismepsychopathie)
42
col
échelle de maturité mentale de columbia
19
pra
test de praxie constructive tridimentionnelle
39
corp
épreuve du schéma corporel
35
psa
profil socio-affectif
47
échelle d’anxIété manifeste pour enfants-revisée
44
contes
le test des contes
51
r-cmas
CVLT
test d’apprentissage et de mémoire verbale
32
r 2000
test de raisonnement 2000
17
d2000
test d2000
17
rey
test de la figure complexe de rey
38
dat5
tests différentiels d’aptitudes
16
ror
psychodiagnostic de rorschach
52
ddcp
développement des contenants de pensée
27
sei
test d’estime de soi
48
df-mot
développement fonctionnel moteur
35
sceNO
sceno-test
50
do 80
test de dénomination orale d’images
30
stai-y
inventaire d’ANXIéTé état-trait forme y
45
ECHA/ECAA
éCHELLES DES CONDUITES HéTéROAGRESSIVES ET
AUTOAGRESSIVES
40
str
test de stress
46
stroop
test d’attention séléctive de stroop
34
ecan
échelle d’évaluation des comportements autisiques
34
styc-v
stycar vision test-révision «sheridan-i.n.s.e.r.m.»
38
ecar
échelle d’évaluation des comportements autisiques
34
TAT
THEMATIC APPERCEPTION TEST
54
ecs ii et iii
évaluation des compétences scolaires aux cycles ii et iii
22
tda
test du dessin d’arbre
54
edei-r
échelles différentielles d’efficiences intellectuelles - forme revisée
14
tedi-math
test diagnostique des compétences de base en mathématique
23
elo
évaluation du langage orale
22
tea-ch
test d’évaluation de l’attention chez l’enfant
34
emg
évaluation de la motricité gnosopraxique distale
36
tms
test de maturité scolaire
19
evac
épreuve verbale d’Aptitudes cognitives
9
traumaq
questionnaire d’évaluation du traumatisme psychique
42
fam
le dessin de la famille
53
tsea
test de socialisation de l’enfant et de l’adolescent
52
fat
family apperception test
50
udn-ii
construction et utilisation du nombre
24
frosTIG
test de développement de la perception visuelle
39
voc
test de vocabulaire
18
gpp-i
inventaire de personnalité de gordon
47
vocim
test de vocabulaire en images
20
intso
test d’intelligence sociale
48
wais-iii
échelle d’intelligence de wechsler pour adultes
12
k-abc ii
batterie pour l’examen psychologique de l’enfant
9
wisc-iv
échelle d’intelligence de wechsler pour enfants
11
kohs
test des cubes de kohs
18
wppsi-iii
langage orale, langage écrit, mémoire, attention
10
l2ma
29
échelle d’intelligence de weCHSLER POUR LA PéRIODE
PRé-SCOLAIRE ET PRIMAIRE
m-abc
batterie d’évaluation du mouvement chez l’enfant
36
ZAREKI-R
BATTERIE POUR L’Évaluation du traitement des nombres et du calcul chez l’enfant
25
60
CREAPSY ■ Psychologie Clinique et Orthophonie
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising