Fiche 11 - Ressources.indd

Fiche 11 - Ressources.indd
‘‘
FICHE REPÈRES POUR LES CHSCT
Les CHSCT se sentent parfois isolés
ou démunis dans un contexte où les
questions à aborder sont de plus en
plus nombreuses et complexes. Il est
demandé à l’instance d’analyser les
facteurs de pénibilité, de donner des
avis sur des changements d’organisation..., mais comment disposer de
toutes les compétences nécessaires
pour aborder ces différents sujets ?
Par ailleurs, les élus et présidents du
CHSCT regrettent souvent l’absence
trop fréquente des membres de droit
(CARSAT/MSA ou inspection du travail). Même constat pour les autres
acteurs externes possibles (formateurs et experts CHSCT) qui sont
encore moins sollicités. Force est de
constater que l’absence de ces acteurs peut aussi être liée à un défaut
de leur mobilisation par les CHSCT qui
ne connaissent pas forcément les
ressources possibles, leur utilité ou
leur contribution envisageable dans
les actions de l’instance. À quoi ces
acteurs servent-ils ? Comment peuvent-ils aider l’instance à progresser
dans ses actions et faire face aux
multiples enjeux de sécurité et de
conditions de travail ?
Des enjeux importants où les ressources
externes ont un rôle à jouer
Le CHSCT est une instance en mouvement permanent qui se trouve au
centre de nombreuses transformations : évolutions réglementaires,
changements organisationnels, évolutions des populations, nouveaux
enjeux sociaux, nouvelles problématiques de conditions de travail et
de risques professionnels... Afin de
mieux appréhender toutes ces évolutions, les enjeux de la mobilisation
des acteurs externes sont multiples
pour l’instance :
• Mieux comprendre et percevoir les
enjeux de l’évolution d’une réglementation. Exemple : la loi sur la pénibilité.
• Mieux connaître les problématiques
ou thématiques nouvelles. Exemple :
les risques psychosociaux.
• Être accompagné dans la réflexion
de leur démarche. Exemple : la struc-
Cas de CHSCT :
Les acteurs externes présents dans
cette entreprise interviennent à
différents niveaux : ils apportent
des éléments d’analyse (ils permettent notamment de recentrer le
débat sur des éléments factuels)
ou des conseils techniques utiles à
l’analyse des accidents du travail.
Sur des risques précis telle que
l’utilisation des produits phytosanitaires, des membres externes ont
été sollicités. Le médecin du travail a sensibilisé l’instance sur leur
toxicité et sur le suivi des salariés
exposés. Le conseiller prévention
a travaillé avec l’instance sur les
différentes formes de prévention
possibles (de la réduction de l’exposition au port d’équipements
de protection) pour les salariés.
L’agent de la DIRECCTE a, quant à
lui, rappelé les principes fondamentaux de la prévention des risques
professionnels et la nécessité de
réactualiser le Document unique.
‘‘
Une instance qui dispose rarement de toutes les
compétences mais qui mobilise peu les ressources
externes
turation de la démarche de prévention d’un risque spécifique identifié.
• Être outillé sur une méthodologie
d’action et sur l’analyse du travail.
Exemple : comprendre le processus
de survenue d’un accident de travail.
La seule instance de représentation du personnel qui peut disposer de
compétences externes
La
composition
du
CHSCT,
contrairement aux autres instances
du personnel, permet de disposer
de compétences externes comme
le médecin du travail, les services
de prévention de la CARSAT/MSA,
l’OPPBTP (pour les entreprises du
bâtiment et des travaux publics)
et l’inspecteur du travail. D’autres
acteurs externes peuvent être
mobilisés : le réseau ANACT, les
experts CHSCT,
les formateurs
agréés, les services de santé au
travail, les intervenants en prévention
des risques professionnels... Des
acteurs internes peuvent également
être mobilisés en tant que personnes
qualifiées : le responsable des
ressources humaines, le management
de proximité...
La réglementation, définie par les
articles L4613-1 à 4 du Code du travail,
ouvre des possibilités importantes
à l’instance sur la mobilisation de
ressources externes à condition d’en
maîtriser le mode d’emploi.
Repères pour l’action du CHSCT
• Une démarche standard pour solliciter des ressources externes
Il s’agit pour le CHSCT, avant de se lancer dans l’action, de définir la nature de la
contribution des ressources externes utile à sa démarche de réflexion, d’analyse et de prévention. Il s’agit également pour le CHSCT de savoir s’approprier les
résultats de cet appui pour lui permettre de « se positionner » et de re-définir
une nouvelle stratégie.
• Les contributions possibles des ressources externes pour aider le CHSCT
dans ses actions
Mobiliser des compétences externes passe au préalable par un repérage de ces
acteurs, de leurs missions et de leur utilité dans l’action en cours. Pour ce faire,
les contributions possibles des ressources externes tournent autour de 3 enjeux pour l’instance :
Comprendre
Agir
S’outiller techniquement
• Avoir des éléments de veille
réglementaire (informer des
enjeux d’une nouvelle loi ou
d’une nouvelle évolution technique ...).
• Avoir des données/indicateurs
pour suivre l’état de santé des
salariés et des difficultés éventuelles rencontrées dans le
travail (indicateur production/
qualité...).
• Comprendre les facteurs à
l’origine des accidents, des dysfonctionnements organisationnels, etc.
• Avoir des éléments de compréhension sur telle pathologie
ou tel risque (quels sont les facteurs de risque, quelles actions
possibles ?...).
• Avoir des éléments de stucturation d’un projet de prévention.
• Avoir des repères sur les actions de prévention possibles
et sur leurs conditions de mise
en œuvre.
• Disposer d’outils la mise en
oeuvre d’un projet de prévention (analyse démographique,
questionnaire...).
• Avoir une sensibilisation
méthodologique à l’analyse du
travail/au questionnement du
travail réel.
• Appréhender les méthodes de
conduite de projet pour donner
un avis sur leur impact en matière de conditions de travail.
Une démarche en plusieurs étapes
Acteurs
possibles
Des exemples de missions réalisées avec des CHSCT
(au travers de situations rencontrées)
Médecin du travail
Informe les acteurs du CHSCT sur le risque TMS, donne des éléments statistiques sur l’état de santé des
salariés, alimente la réflexion de l’instance au travers des analyses de postes
Inspection du
travail
Informe les employeurs sur leurs obligations de mettre à jour le Document Unique et y intégrer les risques psychosociaux, visite l’entreprise accompagné d’acteurs du CHSCT
MSA/CARSAT
Donne des éléments de connaissance sur un risque particulier, aide les entreprises dans la construction
de son projet prévention.
OPPBTP
Apporte un conseil sur un risque spécifique du BTP
ARACT
Sensibilise le CHSCT sur les problématiques de pénibilité et accompagne l’instance dans sa réflexion sur
la prévention (analyse de terrain et recherche d’action possibles)
Expert CHSCT
Donne des orientations sur les origines des TMS et propose des axes de réflexion à débattre au sein
de l’instance
Formateur CHSCT Forme les élus et le président du CHSCT sur la pénibilité et les outille sur l’analyse du travail
Acteurs internes
(DRH, responsable
qualité/sécurité...)
Directeur des ressources humaines : apporte des éléments de compréhension sur les données relatives
à l’absentéisme, sur la structuration des compétences...
Chef d’équipe : donne des informations sur le travail réel et notamment présente les injonctions dans
lesquelles se trouvent les salariés (faire vite et faire bien, par exemple).
Ce qu’il faut retenir
• Le CHSCT dispose d’une capacité de mobilisation importante d’acteurs externes et internes afin de mieux pouvoir
aborder les sujets qu’il doit traiter. Ces acteurs peuvent être mobilisés à différents niveaux soit pour aider l’instance à
se positionner, soit pour l’aider à comprendre, agir ou bien l’outiller techniquement sur des objets précis.
• La capacité du CHSCT et de chacun de ses acteurs à poser une demande, formuler une question auprès de ces ressources externes, est une étape essentielle de leur mobilisation, nécessitant au préalable un travail de clarification
des objectifs de cette sollicitation.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising