RTL9 : la fin d`une époque Les favoris des Victoires

RTL9 : la fin d`une époque Les favoris des Victoires
> En page 11 l’article
de Christian Jougleux
Pablo
Correa
l’entraîneur.
Dinosaures : le
meurtrier démasqué
Offensive sur le front
des dosettes de café
> En page 2
> En page 5
Photo AFP
Nice-Nancy : la crise
en toile de fond
CONSOMMATION
Photo MAXPPP
SCIENCES
Photo Anthony PICORÉ
FOOTBALL
91e année N°64
Samedi 6 Mars 2010
0,90 €
LE BILAN 2009 DES RADARS EN LORRAINE
TÉLÉVISION
A 31 : un flash
toutes les 6 minutes
RTL9 : la fin
d’une époque
> RÉGION
Départ
du 13e RDP :
le compte
n’y est pas
> En page 6 l’article
de Philippe Creux
Centrale
solaire
à Toul :
la colère
de Dinet
> En page 6 l’article
de Monique Raux
> FRANCE
Discriminations :
10 000
affaires
en 2009
Marylène Bergmann
en 1991 sur un plateau
de RTL.
> En page 3 avec
les commentaires
de Pierre Fréhel
Photo RL
Depuis 1955, Télé-Luxembourg et ses successeurs s’invitaient chaque jour dans les salons des Lorrains. Le 30 juin,
l’arrêt de Bienvenue chez vous marquera la fin du décrochage
régional proposé par RTL9.
La société
française
jugée
injuste
> En page 7 les articles de Pierre Roeder
CULTURE
> En page 2
Les favoris
des Victoires
> SPORTS
FC Metz :
pour
ou contre
le match
du lundi
> En page 12 les articles
de Sylvain Villaume
> ÉTRANGER
Photo Pierre HECKLER
Photo AFP
Avec trois nominations chacun, Charlotte Gainsbourg et Benjamin Biolay (photos) partent favoris des 25es Victoires de la
musique, ce soir en direct sur France 2. Le Forbachois Helmut Fritz
concourt lui aussi, dans la catégorie meilleure chanson. La cérémonie permettra de décerner 14 trophées.
> En page 2
Le radar ci-dessus, sur l’A31 près de Thionville, est le champion de Lorraine des piégeurs
d’automobilistes. Il a déclenché son flash près de 90 000 fois en 2009, soit un PV potentiel toutes les
six minutes en moyenne. Sur l’ensemble du réseau régional, 737 000 excès de vitesse ont été
enregistrés par les boîtiers automatiques.
> En page 9 Le Fait du jour
Israël :
violences
pour des
lieux saints
> En page 2 l’éditorial
de Philippe Waucampt
et en page 4
R 20730 - 0306
0,90 €
3HIMKRD*aaajaj+[K\D\K\G\A
Temps forts
Samedi 6 Mars 2010
éditorial
La politique
du pire
Au Proche-Orient, le
poids du passé est tel qu’il
n’est même pas besoin de
chercher à inventer la
machine à remonter le
temps. Plus on avance et
plus ça recule. Les violences qui ont émaillé les
relations israélo-palestiniennes ces dernières
semaines rappellent en
effet la situation de 1996,
lorsque le Premier ministre
de l’époque, Benjamin
Netanyahu, contribua à la
relance de l’Intifada en
autorisant à Jérusalem-est
l’ouverture d’un tunnel
archéologique longeant
l’esplanade des Mosquées,
troisième lieu saint de
l’islam.
Cette fois, le même Benjamin Netanyahu, revenu
au pouvoir à la tête d’une
coalition de droite verrouillée par les partis religieux, a pris le risque
d’attiser les flammes en
décidant d’inscrire au patrimoine israélien deux lieux
saints de Cisjordanie occupée : la Caveau des patriarches à Hébron et la Tombe
de Rachel à Bethléem. Ce
qui lui a valu de se faire
qualifier de « maître pyromane » par la presse israélienne, ce type de décision
hautement symbolique sur
des lieux communs aux
deux cultures ne pouvant
que réveiller, côté palestinien, la colère de l’homme
de la rue. Ce dont témoignent les heurts survenus à
une semaine d’intervalle à
Jérusalem-est. Dans sa
logique de blocage, le chef
du gouvernement israélien
est tactiquement très
habile. Assuré de ne pouvoir se maintenir au pouvoir que grâce à l’appui de
partis représentant
l’extrême droite ultra-orthodoxe et le lobby des
colons, il opte une nouvelle fois pour la fuite en
avant au moment où la
pression américaine est
telle qu’elle vient de contribuer à l’ouverture prochaine de négociations
indirectes entre Israéliens
et Palestiniens.
En passant par-dessus
l’Autorité palestinienne
pour chatouiller les habitants de Cisjordanie là où
ils sont le plus sensibles,
Netanyahu prépare sciemment l’étape répressive qui
suivra l’échec prévisible de
l’initiative diplomatique de
l’administration Obama : le
délai de quatre mois
imparti aux négociations
indirectes est d’autant
moins un gage de succès
que chaque camp a les
mains liées et se trouve
incapable de la moindre
concession. En se préparant au pire, le gouvernement Netanyahu joue la
carte du Hamas, son
meilleur ennemi, qui, aspirant à une troisième Intifada, justifiera à sa manière
l’extrémisme des gens en
place à Jérusalem.
Philippe WAUCAMPT.
> Lire en page 4
l’image
02
le chiffre
CULTURE
Victoires de la musique :
Biolay et Gainsbourg favoris
La 25e cérémonie des Victoires de la musique se tient ce soir sur France 2 et France Inter, un an après le décès
du recordman de récompenses Alain Bashung. Le Lorrain Helmut Fritz est nominé pour son succès Ça m’énerve.
Q
ui succédera à Alain Bashung et ses trois récompenses (artiste masculin,
album de l’année et
meilleure tournée), Julien Doré
(Album révélation et vidéo-clip)
ou encore Camille (artiste féminin) aux Victoires de la musique ?
Le tube du Lorrain Helmut Fritz
Ça m’énerve sera-t-il la chanson
originale de l’année après le vote
du public par SMS ou téléphone
du public ? Réponse ce soir en
direct sur France 2 et France Inter
dès 20h35 sur la scène du Zénith
de Paris lors de la 25e cérémonie
des Victoires de la musique.
Benjamin Biolay et Charlotte
Gainsbourg font figure de favoris,
avec trois nominations chacun.
Benjamin Biolay, qui a remporté
un succès critique et public avec
son double album La superbe, est
nommé dans trois des plus prestigieuses catégories : « artiste
interprète masculin », « album de
l’année » et « chanson originale
de l’année » pour La superbe.
C’est dans cette catégorie que le
Forbachois Helmut Fritz avec son
titre à succès Ça m’énerve espère
le concurrencer. La fille de Serge
Gainsbourg, qui s’est associée à
l’Américain Beck pour son troisième album IRM est nommée
dans les catégories « artiste interprète féminine de l’année »,
« l’album de l’année » et « vidéoclip ».
Hommages et révélations
L’invité de marque de cette
cérémonie est Stevie Wonder. Le
légendaire chanteur et pianiste
américain interprétera en direct
un pot-pourri de ses plus grands
succès. Il se verra remettre une
Victoire d’honneur pour l’ensemble de sa carrière par Charles
Aznavour. Le chanteur d’origine
arménienne sera lui aussi récompensé par un trophée identique,
décerné par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.
zoom
Un sondage montre que deux tiers des Français
trouvent la société française est injuste. Principale
raison : des différences de traitement.
C’est vraiment
trop injuste
de deux Français sur trois
Pçaiselustrouvent
que la société franest « injuste ». Pour 46 %,
elle est « assez injuste » ; 23 % la
trouvent « très injuste ». 31 %
pensent à l’inverse que la société
est « assez juste ». Personne ne la
trouve « très juste ». Ce sont les
avantages liés au statut des dirigeants des grandes entreprises
qui les choquent le plus, selon un
sondage Ifop pour Challenges
publié hier.
C’est chez les employés que le
sentiment d’injustice est le plus
fort. Ils sont 84 % à trouver la
société injuste ; 39 % la jugent
« très injuste » et 45 % « assez
injuste ». Les ouvriers sont les
plus nombreux (89 %) à trouver
la société injuste. Mais seuls
14 % l’estiment « très injuste » ;
75 % sont d’avis qu’elle est
« assez injuste ».
En revanche, 54 % de la catégorie profession libérale/cadre supérieur trouvent la société française
« assez juste ». 46 % la trouvent
injuste (38 % « assez injuste »,
8 % seulement « très injuste »).
Par tranche d’âge, c’est chez
les 25-34 ans et les plus de 65 ans
que le sentiment d’injustice est le
moins fort. Dans les deux cas, ils
sont 55 % à juger la société
française injuste, soit 14 points
Henri Proglio (PDG d’EDF) a été
épinglé par l’opinion publique
il y a quelques semaines pour
ses rémunérations. Photo REUTERS
de moins que la moyenne nationale.
Parmi les situations injustes,
52 % citent « les avantages liés au
statut des dirigeants des grandes
entreprises (parachute doré,
retraite chapeau) », bien plus que
leurs « fortes rémunérations »,
citées seulement par 28 % des
personnes interrogées.
35 % citent « les bonus des
traders », 33 % « les inégalités
entre le privé et le public pour les
retraites », 18 % « le bouclier
fiscal ». Plusieurs réponses
étaient possibles.
50,5
Les médecins, traditionnellement à droite, ne
sont qu’un sur trois
(33 %) à vouloir voter
UMP aux régionales et les
trois quarts (73 %) portent un jugement négatif
sur la politique de santé
de l’exécutif, selon un
sondage. La gauche est
même majoritaire
(50,5 %) si l’on additionne les intentions de
vote en faveur des Verts
(22 %), du PS (21 %), du
Front de gauche (5 %), du
NPA (2 %) et de LO
(0,5 %). 9 % des médecins veulent voter pour
une liste MoDem, 3,5 %
pour le Front national.
la phrase
« Nous
proposons que
dans chaque
lycée, dans
chaque gare,
il y ait de la
vidéosurveillance. »
Le Forbachois Helmut Fritz pourrait être la bonne surprise de cette cérémonie des Victoires de la musique. Il est nominé pour
la chanson originale de l’année en compagnie de Benjamin Biolay, Calogéro et Cœur de Pirate. Photo Pierre HECKLER
Hugues Aufray, qui a signé un
des succès surprise de la fin 2009
avec son album de reprises de
Bob Dylan, sera également distingué. Il interprétera un titre de son
maître et ami en compagnie de
Hugh Coltman.
Un hommage sera rendu à
Michael Jackson, mort le 25 juin
2009 par -M-, le groupe General
Electriks, Charlotte Gainsbourg et
Amadou et Mariam. La profession
honorera aussi la mémoire
d’Alain Bashung, emporté par un
cancer du poumon le 14 mars
dernier, quelques jours après son
triomphe aux Victoires de la
musique 2009.
Deux catégories font figure
d’exception : la « chanson origi-
nale de l’année » et la « révélation
du public de l’année » choisies
par le public lors d’un second
vote. Cette année, la liste des
révélations de l’année - réparties
en trois catégories (du public,
scène et album) - est particulièrement ouverte. Onze artistes différents sont en lice : Grégoire,
Cœur de Pirate, la Fouine, Pony
Pony Run Run, Izia, Ariane Moffatt, Revolver, Shaka Ponk, Archimède, Sliimy et Yodelice.
Pour ce 25e anniversaire des
Victoires, la plupart des présentateurs des 24 éditions précédentes
se succéderont sur scène pour
animer la soirée : Nagui, Michel
Drucker, Daniela Lumbroso,
Patrick Sabatier…
Photo Anthony PICORE
Le secrétaire général de
l’UMP Xavier Bertrand a
déclaré hier soir vouloir
des caméras de vidéosurveillance « dans chaque
lycée » et « dans chaque
gare de chacune des
régions » pour « la sécurité des Français ». Il a
toutefois assuré que la
priorité de l’UMP était
« l’emploi ». Avec une
solution : « Dans chaque
entreprise, au moins un
apprenti ».
Désignations mode d’emploi
Le petit-fils de Mao Zedong a momentanément perdu la boussole
hier après la séance d’ouverture de la session annuelle du parlement
place Tiananmen. Poursuivi par une meute de journalistes,
Mao a été incapable de trouver son véhicule
sur le parking jouxtant l’esplanade où repose la dépouille
embaumée de son grand-père. Photo AFP
2
Les Victoires de la musique 2010 sont décernées par une académie de 1 226 votants qui ont
déjà fait leur choix (entre le 24 novembre et le
12 décembre) parmi les disques, les spectacles,
les vidéo-clips et les DVD correspondant à la
période allant du 16 novembre 2008 au 8 décembre 2009. Les dates de référence des révélations
sont plus étendues. Elles vont du 16 novembre
2007 au 8 décembre 2009.
Les producteurs de disques ont soumis aux
organisateurs des Victoires une liste d’artistes
éligibles, c’est-à-dire dont les œuvres s’inscrivent
dans les dates fixées. Un aide-mémoire, basé sur
cette liste mais non exhaustif, a ensuite été
envoyé à l’académie des votants.
Dans chacune des catégories, les quatre artistes
qui ont recueilli le plus de voix ont été nommés
aux Victoires. Au final, le lauréat est celui qui a
totalisé le plus grand nombre de voix lors de ce
vote à un seul tour.
Seules exceptions, les catégories « Chanson
originale de l’année » et « Groupe ou artiste
révélation du public de l’année », dont les quatre
nommés font l’objet d’un vote du public lors d’un
second tour (par téléphone ou SMS le soir de la
cérémonie pour la « chanson originale », depuis le
28 janvier pour la « révélation du public »).
L’académie des votants se compose des
auteurs, compositeurs, artistes interprètes et
musiciens (40 %), des producteurs de disques et
de spectacles (40 %), puis les médias, les disquaires, les réalisateurs de clip et les ingénieurs du son
(20 %).
La présidence tournante des Victoires est
actuellement occupée par Olivier Lacourt, le
patron du label indépendant Discograph.
l’insolite
Machos
de l’année
SCIENCE
Extinction des dinosaures :
le coupable démasqué
Photo REUTERS
Soixante-cinq millions d’années après la disparition des dinosaures de la Terre, le mystère est levé
définitivement. Selon des scientifiques, c’est un gigantesque astéroïde qui aurait anéanti l’espèce de la planète.
L
e coupable de l’extinction
des dinosaures il y a 65 millions d’années a enfin été
démasqué de façon certaine :
c’est un gigantesque astéroïde,
puissant comme un milliard de
bombes atomiques, qui a éradiqué les créatures de la surface de
la Terre, assurent des scientifiques. Espérant clore pour de bon
le débat intense sur cette question, un panel international de 41
chercheurs a rendu public ce verdict final après avoir étudié 20 ans
de données sur ce qui a causé
l’extinction du Crétacé-Tertiaire
(KT), qui a décimé plus de la
moitié des espèces de la planète.
Les scientifiques ont conclu
qu’un astéroïde d’environ 15 kilomètres de large s’était abattu sur
Chicxulub dans la province
actuelle du Yucatan au Mexique.
Un milliard de fois
plus élevé qu’Hiroshima
« L’astéroïde aurait frappé la
Terre avec une puissance un milliard de fois plus élevée que la
bombe atomique d’Hiroshima »,
ont affirmé les chercheurs dans le
journal Science. « Il aurait charrié
des matériaux à grande vitesse
dans l’atmosphère, déclenchant
une réaction en chaîne qui a provoqué un refroidissement, éradiquant une grande partie de la vie
sur Terre en l’espace de quelques
jours », ont-ils ajouté. L’événement a constitué un tournant
majeur parce qu’il a permis aux
mammifères, et donc à l’Homme,
de devenir l’espèce dominante
sur Terre.
Certains scientifiques ont
affirmé que les dinosaures et
d’autres espèces, comme certains
grands reptiles marins, avaient
disparu à la suite d’une série
d’éruptions volcaniques qui ont
sévi pendant 1,5 million d’années
dans ce qui est aujourd’hui l’Inde.
Mais les preuves amassées par les
auteurs de l’étude publiée dans
Science ont montré que les écosystèmes marins et terrestres
avaient été détruits rapidement
lors de l’extinction du KT, faisant
exclure aux scientifiques l’hypothèse de la responsabilité des volcans dans l’extinction des dinosaures.
En revanche, l’astéroïde de Chicxulub peut parfaitement avoir eu
raison des dinosaures, ptérosaures et d’autres espèces, jugent les
Certains scientifiques avaient affirmé que les dinosaures et d’autres espèces avaient disparu
à la suite d’une série d’éruptions volcaniques qui ont sévi en Inde pendant 1,5 million d’année.
Photo Pierre HECKLER
scientifiques. L’impact de l’objet
céleste aurait provoqué « des
incendies à grande échelle, des
séismes d’une magnitude supérieure à 10 sur l’échelle de Richter,
et des coulées de boue provoquant
des tsunamis », a estimé Joanna
Morgan, chercheuse à l’Imperial
College à Londres et co-auteur de
l’étude. L’astéroïde a frappé la
Terre 20 fois plus vite qu’une
balle de pistolet et a explosé en
créant un mélange mortel de
roche brûlante et de gaz qui aurait
« carbonisé toute créature vivante
dans les environs immédiats », a
ajouté Gareth Collins, chercheur
dans le même institut. « Ce qui a
fini d’achever les dinosaures, c’est
quand des matériaux ont été projetés à grande vitesse dans
l’atmosphère », plongeant la planète dans les ténèbres et le froid
et tuant les espèces qui ne « pouvaient s’acclimater à cet environnement infernal », a ajouté
Joanna Morgan.
Les Chiennes de
garde ont décerné
hier le prix du
« macho de l’année »
au président du club
de football de Montpellier. « On est des
hommes, pas des
gonzesses », s’était
targué Louis Nicollin
à propos de ses
joueurs. L’association
a désigné deux
« dauphins » ex-aequo. Jean Lassalle,
député MoDem des
Pyrénées-Atlantiques,
a été épinglé pour
avoir répondu lors du
Salon de l’agriculture
2009 à un journaliste
lui demandant quel
était son cochon préféré : « Mon cochon
préféré, c’est une
petite cochonne, c’est
mon épouse ». Alain
Destrem, conseiller
d’arrondissement de
Paris (UMP) avait
déclaré que la photo
de Ségolène Royal
portant un boubou
lors d’une visite à
Dakar le faisait penser
à sa « femme de
ménage ».
France
Samedi 6 Mars 2010
Tapis rouge pour
Chirac au Salon
L’ancien président a fait une visite très
remarquée hier au Salon de l’agriculture, la veille
de la venue de son successeur Nicolas Sarkozy.
02
Discriminations : la Halde
veut d’autres « victoires »
La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité a traité plus de 10 000 réclamations l’an
dernier et met en avant son efficacité. Mais elle est incertaine sur son avenir, qu’elle souhaite indépendant.
L
L’ancien président a retrouvé la pomme, un symbole
de sa campagne, mais n’a pas oublié de vanter les autres produits
du terroir. Entre autres bons mots : « La choucroute, il faut en
manger matin, midi et soir pour bien se porter »… Photo AFP
Chirac a effectué hier, à
Jacques
77 ans, son énième marathon
du Salon de l’agriculture, où il a
été accueilli en superstar, devançant de 24 heures son successeur
Nicolas Sarkozy attendu de pied
ferme par le monde agricole
aujourd’hui en clôture de cet événement.
9h45 : l’ancien président
émerge tout sourire de sa limousine, entouré de son ancien
ministre et ami Christian Jacob…
et de l’actuel ministre, Bruno Le
Maire. Un mot à la foule des
journalistes : « C’est toujours un
plaisir de venir au salon ! Ici, je
n’ai que des amis. » Et qu’a-t-il à
dire aux agriculteurs qui se sentent mal aimés en ces temps de
crise ? « Toute mon estime et toute
mon amitié », répond celui qui fut
aussi ministre de l’Agriculture.
« Statut particulier »
Pendant près de trois heures,
des cent aines de badauds
s’agglutinent, toujours plus nombreux, autour du cordon de gardes du corps qui protègent non
sans mal le visiteur le plus
attendu de ce salon. Il n’en a pas
raté un seul depuis son élection à
l’Elysée en 1995. « Ca me rappelle Johnny Hallyday au Parc des
princes en 1993 », lâche un
inconditionnel. « J’ai cru que
c ’ é t a i t M yl è n e Fa r m e r » ,
s’exclame une jeune fille. « Mister
George », groupie du monde politique, l’attend dans les travées,
lui offre une rose blanche « pour
Bernadette » et trois lys blancs,
« pour vous Monsieur le président ».
Poursuite de la visite d’un pas
hésitant, jusqu’au stand de la
banque du monde agricole : une
gorgée de rouge, un échange à
huis clos sur les difficultés du
secteur. Chirac se lève, trouve
appui sur l’épaule du députémaire de Provins Christian Jacob,
salue, mais parle peu. Dans les
travées du hall n°2, il est ovationné par l’Académie des brasseurs qui l’abreuvent à la bière…
française. Nouvelle pause saucisse, boudin et vin blanc, à l’abri
des caméras au stand de la
FNSEA qu’il ne veut pas quitter si
vite : « C’était pas mal ici ! »
Rillettes du Mans à la filière
porcine dont l’un des patrons,
Jacques Lemaitre, confie : « Chirac a un statut particulier chez
nous. Il nous comprend, et on
espère que Sarkozy, demain
enverra des messages pas trop
bucoliques mais forts. Qu’on n’ait
pas l’impression d’avoir attendu
huit jours pour rien ! » Rodé
depuis des décennies à l’exercice,
l’ancien président croque la
pomme bio, serre les mains, distribue les bises. Jusqu’à l’apothéose : un bon millier de personnes l’attendent et l’ovationnent
au pied de l’escalator du hall n°3.
« Plus fort qu’Aubry, Hollande ou
même Fillon, hier », commente
un habitué.
Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy
devrait visiter les deux principaux
halls du Salon de la porte de
Versailles, celui consacré à l’élevage et celui des cultures végétales, dans une ambiance électrique. Après cette tournée, une
« table ronde » est prévue avec
l’ensemble des filières et les organisations syndicales. Le président
devrait faire des « annonces » en
faveur des agriculteurs, confrontés à la crise la plus grave de ces
trente dernières années.
ouis Schweitzer s’est félicité hier du
bilan de la Halde, au moment de
quitter ses fonctions sans successeur
désigné, souhaitant que l’action de l’institution « se renforce et se développe » en
préservant son indépendance. En présentant hier le rapport 2009 de la Haute
autorité de lutte contre les discriminations
et pour l’égalité, il a souligné avec satisfaction que la Halde avait « démontré son rôle
de recours efficace contre les discriminations » même s’il reste à asseoir l’égalité
entre hommes et femmes, tant sur le plan
salarial que sur celui du déroulement de
carrière. Pour preuve de la notoriété
acquise par la Halde, il a cité l’augmentation sensible des réclamations pour fait de
discrimination : plus de 10 700 en 2009
contre moins de 1 500 en 2006.
Le premier critère de discrimination
reste l’origine (28,5 %) suivi du handicap/
état de santé (18,5 %), des activités
syndicales (6 %), de l’âge (5,5 %), les
convictions religieuses n’étant invoquées
que dans 3 % des cas. Toutes les réclamations reçues par la Halde ont été examinées : 1 752 ont été instruites et 1 043
réorientées vers d’autres institutions ou
juridictions. Les autres réclamations ont
été rejetées par la Halde ou abandonnées
par les plaignants. Les instructions ont
abouti à des règlements à l’amiable,
médiations, rappels à la loi, recommandations mais aussi à des recours devant les
tribunaux (212), transmissions au parquet (12), transactions pénales (8).
« Beaucoup reste à faire »
Louis Schweitzer souligne que les
« victoires » obtenues devant les tribunaux ont un effet d’entraînement : après
le jugement accordant des réparations et
une réintégration dans son poste à une
femme licenciée pour fait de grossesse, les
réclamations adressées à la Halde pour
des situations semblables se sont multipliées. Il remarque que la notoriété de la
Halde a contribué à « faire reculer la
tolérance face aux discriminations ».
« Avec plus de moyens on aurait pu faire
3
Jeune blessé
par un flashball :
policier en examen
Un policier a été mis en
examen à Nantes pour
« violence volontaire
avec arme par personne
dépositaire de l’autorité
publique » dans le cadre
de l’enquête ouverte
après la blessure d’un
lycéen par un tir de flashball lors d’une manifest a t i o n e n 2 0 0 7, a
annoncé hier une source
judiciaire. Le policier a
été mis en examen dans
le cadre de l’information
judiciaire, qui a été close
la semaine dernière. Le
dossier a été communiqué aux parties. L’instruction devrait être définitivement achevée dans
quatre mois. Le jeune
lycéen de 16 ans avait
quasiment perdu l’usage
d’un œil après avoir été
touché par un tir de flashball fin novembre 2007
lors d’une manifestation
contre la loi Pécresse sur
l’autonomie des universités à Nantes.
REPÈRES
Chiens empoisonnés
Selon Louis Schweitzer, une personne « venant du sud de la Méditerranée a neuf fois moins de chances de trouver un
logement qu’une personne du nord de la Méditerranée » avec le même profil (garanties financières, salaire, situation
familiale, etc...) et un Africain trois fois moins de chances de trouver un emploi qu’un Européen. Photo Pierre HECKLER
plus, et il reste beaucoup à faire », a dit le
président sortant de la Halde qui souhaite
par exemple qu’on instaure des tests pour
dépister les discriminations dans le secteur du logement, comme dans les entreprises.
Louis Schweitzer quittera ses fonctions
lundi mais le nom de son successeur n’est
pas connu. Le prochain président doit être
auditionné par les deux commissions parlementaires qui ne se réuniront pas avant
les élections régionales. Interrogé sur
l’éventualité, évoquée par Le Monde, d’un
rattachement de la Halde à une autre
institution, par exemple au « défenseur
des droits », une fonction instaurée par la
réforme constitutionnelle de 2008, Louis
Schweitzer fait valoir que la lutte contre
les discriminations est une « occupation à
plein temps ». Selon lui, « le défenseur des
droits aura de nombreux domaines
d’action et la lutte contre les discriminations ne serait qu’un parmi d’autres ». Il se
déclare ainsi favorable au maintien de
l’autonomie de la Halde, soulignant que
son successeur devra être « engagé » et
Dérangement
La Haute Autorité » de lutte contre les
discriminations dérange. Ce n’est pas une
raison pour la faire disparaître ou pour
l’affaiblir, puisque telle est la volonté que
l’on prête au chef de l’Etat à la faveur du
départ de son actuel président, Louis
Schweitzer. L’ancien directeur de cabinet
de Laurent Fabius à Matignon et ancien
PDG de Renault a su, en six ans, imposer
cette nouvelle institution dont le rôle est
de dénoncer, y compris devant les tribunaux où elle a eu le plus souvent gain de
cause, diverses discriminations. Les plus
fréquentes étant basées sur la couleur de
la peau, l’origine et le sexe.
Par l’influence qu’elle a exercée, la
Halde a incontestablement fait évoluer la
jurisprudence et modifié le comportement
des employeurs. Si son indépendance
paraît aujourd’hui menacée, c’est précisément parce qu’elle gêne et contrarie ceux
qui n’ont pas goûté ses interventions,
notamment lors de la préparation du projet de loi sur l’immigration. D’où l’idée,
née à l’Elysée, d’intégrer la Halde dans le
champ d’action du futur « défenseur des
droits », instauré par la réforme constitutionnelle de 2008, qui doit reprendre également les rôles dévolus au médiateur et
au défenseur des enfants. Une manière de
diluer une Haute Autorité dont la mission
est pourtant bien spécifique et liée essentiellement au monde du travail, ainsi
qu’aux problèmes rencontrés par ceux
qui cherchent un logement, ce qui l’a
conduite parfois à empiéter sur le
domaine d’autres pouvoirs. Les
employeurs et les officines de recrutement se plaignent également de l’activisme de la Halde qu’ils accusent, non
sans motif de leur point de vue, de contester leur liberté d’embaucher la personne de leur choix.
Il est certain que la tentation est grande
de « recadrer » l’institution. Que ce soit
Malek Boutih ou un autre socialiste, il y a
fort à parier que le successeur de Louis
Schweitzer n’aura ni l’envergure de ce
dernier ni sa liberté d’intervention et de
parole.
disposer d’une « certaine notoriété » pour
être entendu.
Après la publication du rapport de la
Halde, le PCF a demandé hier une « clarification » sur l’avenir de cette institution,
les Verts accusant le gouvernement de
vouloir la « museler », tandis que le PS a
estimé que la droite « démissionne » face à
une « situation très préoccupante ». La
Halde a été créée par la loi du 30 décembre
2004. Elle a un site internet
(www.halde.fr), un budget de 11,9 millions d’euros et emploie 87 personnes.
La tenue du facteur
fait suer La Poste
Les facteurs espèrent qu’une décision de justice
contraignant La Poste à les indemniser pour les
frais d’entretien de leur tenue fasse tache d’huile.
Deux des sept chiens gardant
la maison de la fille aînée du
président du Conseil italien Silvio Berlusconi, à Châteauneufde-Grasse (Alpes-Maritimes),
ont fait l’objet de deux tentatives
récentes d’empoisonnement,
a-t-on appris hier. Ces deux tentatives ont eu lieu alors que la
maison de Marina Berlusconi
était inoccupée. Suite à ces incidents, la fille du Premier ministre
italien qui devait venir le weekend prochain dans sa propriété a
différé son séjour.
Cambrioleur en série
L’auteur présumé de 17 cambriolages commis entre septembre dernier et février dans des
sociétés parisiennes a été interpellé dans le IXe arrondissement
de Paris après avoir été identifié
par ses empreintes. Il a été mis en
examen et placé en détention à la
maison d’arrêt de la Santé. Il
s’était notamment introduit par
effraction dans les locaux de la
Confédération des chocolatiers
et s’était emparé de divers matériels.
Pédopornographie
Le directeur du Conservatoire
national supérieur de Paris, Pascal Dumay, a été condamné hier
par le tribunal correctionnel de
Versailles à quatre mois de prison
avec sursis pour avoir téléchargé
et diffusé des images pédopornographiques. Il était reproché à
Pascal Dumay, 53 ans, qui comparaissait libre sous contrôle
judiciaire, la diffusion en 2007 de
12 images d’enfants et d’adolescents dans des situations dégradantes et le téléchargement entre
juin 2007 et septembre 2009 de
62 photos. Nommé à la fin du
mois d’août 2009 directeur du
Conservatoire national supérieur
de Musique et de Danse de Paris,
Pascal Dumay a été suspendu de
ses fonctions le 5 décembre par
le ministre de la Culture quand
l’affaire a été rendue publique.
Pierre FRÉHEL.
Fillette violée
A l’origine de l’affaire, douze factrices tarnaises avaient demandé
devant les Prud’hommes une indemnité d’entretien de leur tenue
et une contrepartie pour le temps d’habillage. Photo Julio PELAEZ
cour d’appel de Toulouse a
L12 acondamné
la Poste à verser à
facteurs du Tarn une indemnité de 5 € par semaine pour le
nettoyage de leur tenue, avec un
arriéré sur 5 ans, selon Thomas
Barba, délégué syndical CFTC à
Albi et initiateur de l’action en
justice. Selon lui, tous les facteurs de France vont désormais
pour voir prétendre à cette indemnité, qui « correspond à 230 € par
an » et par facteur. Cela pourrait
ainsi coûter à la Poste 115 millions d’euros d’arriérés sur cinq
ans, et 23 millions d’euros
d’indemnités par an, a-t-il calculé.
Mais pour Me Bruno Serizay,
avocat de La Poste, qui va se
pourvoir en cassation, « il y a une
ambiguïté dans l’arrêt », et c’est
selon lui la somme de 5 € par
mois qui doit être retenue. En
outre, cette évaluation des frais
d’entretien reste « exagérée »,
affirme-t-il, d’autant que « contrairement à ce qu’estime la cour,
La Poste n’impose pas à ses agents
une tenue de travail ». « Elle les
invite à porter un signe distinctif »
afin d’être immédiatement reconnus comme postiers, notamment
lorsqu’ils doivent entrer au domicile des personnes âgées. Ce
signe distinctif peut être par
exemple uniquement une casquette, un pin’s, un blouson.
Pour cela, chaque facteur dispose
chaque année d’une dotation
d’environ 139 €, qui lui permet de
choisir dans un catalogue de
vêtements de la Poste (signés
Armor Lux) les articles qu’il souhaite, « sans aucune contrainte »,
précise la direction : casquette,
béret, chemise, débardeur, passemontagne…
Accord demandé
Po u r Na d i n e C a p d e b o s c
(CDFT), l’arrêt de la cour d’appel
est « une très bonne décision ».
« J’espère que cela va se traduire
par un accord collectif » sur le
sujet, a-t-elle ajouté.
La direction de La Poste s’est de
son côté « réjouie » que, sur la
demande principale des facteurs
tarnais concernant une contrepartie financière pour le temps
d’habillage, « la cour d’appel ait
fait une analyse rigoureuse de la
loi ». En effet un arrêt de la cour
de cassation de 2008 a estimé que
le temps d’habillage et de déshabillage ne devait être l’objet d’une
indemnisation particulière que
lorsque l’habillage et le déshabillage doivent se faire obligatoirement sur le lieu de travail, ce qui
n’est pas le cas pour les facteurs.
Un homme de 48 ans, déjà
condamné pour des agressions
sexuelles sur mineurs, a été mis
en examen hier à Nîmes pour
enlèvement, séquestration,
détention arbitraire et viol d’une
fillette de 8 ans. Les faits se sont
déroulés dans la commune de la
Grand-Combe et remontent à
mercredi soir, lorsque la mère de
la fillette, partie chez un voisin
jouer sur son ordinateur, s’est
inquiétée de ne pas la voir revenir
au domicile familial. Les recherches ont duré plusieurs heures,
mobilisant de nombreux gendarmes, des habitants de la commune et des agents municipaux.
Dans la nuit, l’enfant était finalement retrouvée aux abords d’un
cimetière avec le voisin chez qui
elle s’était rendue. L’homme, originaire des Ardennes, a reconnu
les faits durant sa garde à vue. Il
encourt une peine de réclusion
criminelle de 30 ans.
Pêcheurs condamnés
Le tribunal correctionnel de
Marseille a condamné hier deux
petits patrons-pêcheurs marseillais à 5 000 € d’amende, dont
3 000 avec sursis, pour non respect de la règlementation sur la
pêche au thon rouge. Les deux
pêcheurs avaient comparu le
5 février dernier, en plein débat
sur l’interdiction du commerce
de thon rouge, pour avoir pris
des thons de taille ou de poids
non conformes à la réglementation et pour avoir utilisé des
matériels de pêche prohibés.
Etranger
Samedi 6 Mars 2010
Les Grecs ne
décolèrent pas
Le plan de rigueur décidé par les autorités
grecques a déclenché des manifestations qui
paralysent le pays et dégénèrent en violences.
02
La violence de retour sur
l’Esplanade des mosquées
Obama en « Joker »
Sainte pour les deux communautés, l’Esplanade des mosquées à Jérusalem a été le théâtre de violents échanges
entre musulmans et juifs. La tension est exacerbée par une décision israélienne sur deux sites de Cisjordanie.
L’
La contestation grecque se radicalise en même temps
que les mesures d’austérité se durcissent. Photo AFP
Grèce, la population va
Eparndevoir
payer les pots cassés
la crise financière. Le projet
de loi, intitulé « Mesures
d’urgence pour faire face à la
crise financière », a été adopté à
la majorité par le gouvernement
grec sous la pression des marchés et de l’Union européenne.
Parallèlement à ces efforts, la
chancelière allemande Angela
Merkel, qui recevait hier le Premier ministre grec Georges
Papandréou, a affirmé que la
Grèce n’avait pas besoin d’aide
financière de l’Union européenne.
Baisses de salaires de 8 %
pour les fonctionnaires, gel des
retraites du secteur privé et
public et hausse de deux points
de la TVA, à 21 %, ont amené
dans la rue plus de 7 000 manifestants au centre d’Athènes et
lors de deux autres rassemblements à Thessalonique, la
deuxième ville du pays.
Devant le siège du Parlement,
des jeunes masqués qui jetaient
des pierres sur les forces de
l’ordre ont aussi chassé les
Evzones, les Gardes républicains en tunique et sabots à
pompon du XIXe s, de la tombe
du soldat inconnu. Des mili-
tants d’extrême gauche ont
agressé le président de la plus
grande centrale syndicale du
pays, la GSEE (secteur privé),
alors qu’il parlait à la foule.
Yannis Panagopoulos a échangé
des coups avec ses assaillants
avant d’être évacué les vêtements déchirés et du sang sur
lui.
Nouvelle grève
le 11 mars
Des violences ont à nouveau
éclaté quand des jeunes masqués ont attaqué la police dans
l’enceinte du Conseil d’Etat, la
plus haute instance administrative grecque, et tenté de forcer
l’entrée du ministère du Travail.
La GSEE et Adedy (syndicat
du secteur public) avaient auparavant lancé un appel à une
grève générale de 24 heures le
11 mars, la deuxième en moins
d’un mois contre la cure d’austérité. Après l’annonce mercredi
de mesures qui durcissent le
premier plan de redressement
annoncé en février, les syndicats avaient appelé à un arrêt de
travail de trois heures hier, qui,
combiné à plusieurs grèves sectorielles de 24h, a paralysé principalement la capitale.
Les Allemands se déchaînent
Le Premier ministre grec Georges Papandréou a vertement
répliqué hier matin à la presse allemande, qui surfait la forte
opposition des Allemands à aider Athènes. Au quotidien le plus
lu du pays, Bild, qui décrivait une Grèce gaspilleuse et corrompue, Papandréou a répondu : « Les Grecs n’ont pas la corruption
dans les gènes, tout comme les Allemands n’ont pas le nazisme
dans les leurs ». Un député allemand a jugé qu’aider la Grèce
reviendrait à donner de l’alcool à un alcoolique, et Bild se targuait
qu’en Allemagne, « nous nous levons tôt le matin et travaillons
toute la journée ». Le Premier ministre grec a rappelé de son côté
que la question des réparations de Berlin pour les dégâts de la
Seconde Guerre était « en suspens ».
Esplanade des mosquées
est le lieu le plus conflictuel de la Vieille ville de
Jérusalem. Hier, 31 blessés,
dont un grave – une Palestinienne touchée à la tête par
une balle en caoutchouc – ont
été ramassés sur ce lieu saint, le
plus saint pour le judaïsme
puisqu’il est le Mont du Temple
où s’élevaient autrefois les temples de Salomon puis d’Hérode
et protégeait le Saint des Saint,
et le troisième lieu saint de
l’islam, après La Mecque et
Médine. Pour les musulmans,
c’est le Noble Sanctuaire, abritant la mosquée Al-Aqsa et le
Dôme du Rocher, d’où le prophète Mahomet a fait son
voyage de nuit vers les cieux.
Selon la police israélienne,
des fidèles sortant de la grande
prière du vendredi à la mosquée
Al-Aqsa ont commencé à jeter
des pierres sur les forces de
l’ordre et les juifs en train de
prier au Mur des lamentations,
juste en contrebas de l’esplanade.
Selon Najeh Btirat, un des
responsables du Waqf, le fonds
qui gère l’esplanade des mosquées, le sermon à la mosquée
a exhorté les fidèles à protéger
les sites religieux musulmans
des visées de l’Etat hébreu.
Tout de suite après, environ
300 jeunes se sont mis à lancer
des pierres sur la police.
Un document interne du
parti républicain américain
a reproduit un document
montrant le président
Barack Obama maquillé à
la façon du « Joker », le
tueur fou du film Batman.
Les responsables du parti
conservateur se seraient
bien passé de cette plaisanterie, d’autant que le
parti démocrate a immédiatement exploité la controverse en envoyant un
courrier électronique à ses
supporteurs pour « riposter » à la tendance des
républicains à « semer la
peur ». « Sauvez le pays de
la tendance socialiste ! »,
proclame le document
républicain, qui compare
également la présidente de
la Chambre des représentants Nancy Pelosi, à la
méchante « Cruella » des
101 dalmatiens et le chef
de la majorité démocrate
du Sénat Harry Reid à
« Scoubidou ».
REPÈRES
Libérés des glaces
L’Esplanade des mosquées est une poudrière politico-religieuse, où s’expriment les premiers symptômes de fortes tensions.
Appels à l’Intifada
Lors d’une autre manifestation, en Cisjordanie, un adolescent palestinien a été grièvement blessé, lui aussi par une
balle en caoutchouc. L’Etat
hébreu a en effet inscrit deux
sites de Cisjordanie – sacrés
tant pour les juifs que les
musulmans – sur la liste israélienne du patrimoine national.
Il s’agit du Caveau des Patriarches – ou mosquée d’Abraham
4
– à Hébron et du Tombeau de
Rachel, à Bethléem. Les Palestiniens y voient une provocation
car ces deux sites se trouvent
en Cisjordanie. Des heurts
similaires avaient eu lieu la
semaine dernière à l’Esplanade
des mosquées mais ceux d’hier
figurent parmi les plus violents
qu’ait connus l’esplanade ces
dernières années.
Le militant israélien Jonathan
Pollack, qui a assisté à la scène,
affirme que des soldats israéliens ont tiré depuis un toit sur
des lanceurs de pierres, touchant le garçon à une vingtaine
de mètres de distance.
L’armée israélienne confirme
que ses soldats ont utilisé des
balles en caoutchouc pour disperser une manifestation vio-
Irak : un poulet la voix
Terrain, argent, armes, poulet congelé : l’achat des voix bat son plein en Irak à
la veille des législatives. Al-Qaïda menace ceux qui se déplaceront.
lente dans ce village. A Gaza,
4 000 partisans du Hamas ont
saisi l’occasion pour appeler à
une nouvelle Intifada en Cisjordanie. Ils ont exhorté le Fatah
du président Mahmoud Abbas
à « lâcher la bride à la résistance ».
Le ministre israélien de la
Sécurité Intérieure a accusé le
Hamas et le Mouvement islami-
Photo AFP
que, une organisation d’Arabes
israéliens, de vouloir « enflammer la situation sur le Mont du
Temple ».
Ta n d i s qu e l e s e s p r i t s
s’échauffent, l’émissaire américain George Mitchell doit arriver ce week-end dans la région
dans l’espoir de renouer des
pourparlers israélo-palestiniens
indirects.
Des accros du net laissent mourir leur bébé
Un couple sud-coréen trop occupé par un jeu sur internet
consistant à s’occuper d’un enfant virtuel a laissé mourir de
faim son propre bébé de trois mois. L’homme âgé de 41 ans et
sa compagne de 25 ans ont été arrêtés jeudi près de Séoul,
après une cavale de cinq mois ayant suivi le décès de leur
enfant. Le couple, sans emploi, nourrissait le bébé seulement
une fois par jour. L’homme et la femme, qui s’étaient rencontrés sur internet, occupaient leurs journées à élever un enfant
virtuel appelé Anima, dans le cadre d’un jeu de rôle en ligne.
D’autres cas de décès liés à l’excès d’utilisation d’internet
ont été rapportés récemment en Corée du Sud. Le mois
dernier, la presse a évoqué le cas d’un homme de 32 ans mort
après avoir joué sur internet sans presque s’arrêter cinq jours
durant.
Des dizaines de navires et des
milliers de passagers ont été
libérés des glaces de la Baltique
hier matin après des heures
d’angoisse au large de la Suède
plongée dans un hiver inhabituellement rigoureux. Les autorités maritimes scandinaves
n’avaient pas connu depuis
trente ans un tel chaos autour
de l’archipel de Stockholm et
dans le golfe de Botnie : près de
cinquante cargos, bateaux de
marchandises et ferries géants
étaient piégés par les glaces,
certains depuis plusieurs jours.
Scandale sexuel
Le célèbre chœur des petits
chanteurs de Ratisbonne, dirigé
pendant trente ans par le frère
du pape Benoît XVI, était entaché à son tour hier par le scandale de sévices sexuels dans
l’Eglise catholique qui secoue
l’Allemagne depuis des semaines. L’évêché de Ratisbonne a
reconnu un cas d’abus sexuel
remontant au début des années
1950 dans le plus ancien chœur
d’Allemagne, fondé en 975 et
baptisé « Regensburger Domspatzen » (« Les Moineaux de la
cathédrale de Ratisbonne »).
L’évêque Georg Ratzinger, frère
de Benoît XVI, dirigeait le
chœur de 1964 à 1993. Il a
assuré n’avoir été au courant de
rien.
Election au Togo
Le chef de l’opposition togoloise Jean-Pierre Fabre a affirmé
hier que les premiers résultats
de la présidentielle de jeudi le
donnaient en tête avec « une
confortable avance ». D’après
lui, les premiers résultats récoltés par son parti, l’Union des
forces de changement, montrent que dans les circonscriptions où les bulletins ont été
dépouillés, il arrive largement
en tête. Jean-Pierre Fabre fait
partie des six candidats de
l’opposition qui se présentaient
contre le sortant Faure Gnassingbé, fils de l’ancien homme
fort du Togo, le défunt dictateur Eyadéma Gnassingbé.
Hier, il a également accusé le
parti au pouvoir de tenter de
manipuler les résultats du scrutin.
Clinton ménage Ankara
Afin de convaincre les Irakiens d’aller voter malgré la crainte d’attentats et surtout, de voter
pour eux, les candidats aux législatives multiplient les cadeaux. Photo AFP
ela fait partie du jeu électoral en Irak.
C
Mohammed Ali, un athlète de Nassiriyah,
une ville chiite située à 350 km au sud de Bagdad,
na d’ailleurs aucun mal à raconter : « Un des
candidats de la liste du Premier ministre Nouri
al-Maliki a offert des pistolets et de l’argent à des
chefs de tribus. » « D’autres candidats nous ont
proposé des survêtements pour notre équipe, mais
nous leur avons répondu que cela ne signifie pas
que nous voterons pour eux », poursuit-il. Les
élections législatives sont prévues demain, et
l’absence de loi sur le financement des partis
ouvre la voie à l’achat de voix.
Maliki lui-même, qui dirige l’Alliance de l’Etat
de droit, a pris la défense de cette pratique et
proclamé qu’il allait offrir des armes à tous ceux
dont l’acte héroïque a préservé la sécurité du
pays. L’intervention du Grand Ayatollah Ali Sistani, la plus haute autorité religieuse chiite, qui a
interdit de telles pratiques et demandé l’observation de la stricte neutralité entre les partis chiites
en compétition n’a eu aucun effet dissuasif.
Peinture livrée avec poster
Dans la province de Diyala, où la branche
irakienne d’Al-Qaïda est active, il ne s’agissait
pas de pistolets mais de petits cadeaux. Ahmed
Adnane, un étudiant de 23 ans, a raconté que
des habitants de son quartier avaient reçu des
poulets congelés de candidats du Parti islamique,
un groupe sunnite qui a fait jurer les bénéficiaires
sur le Coran de ne donner leur voix qu’à cette
liste.
La quête d’un siège au Parlement, où le salaire
de base d’un député s’élève à 100 000 dollars par
an, a poussé certains des 6 200 candidats à avoir
recours aux grands moyens. Gaylan Sadiq, un
candidat indépendant de Zayouna, un quartier
de l’est de Bagdad, a pris en charge de repeindre
vingt appartements du quartier où il habite, en y
affichant son poster.
« Ce que j’ai reçu de mieux, c’est de l’essence
gratuite », affirme Aras Karim, un chauffeur de 34
ans qui réside à Souleimaniyeh, fief de l’Union
patriotique du kurdistan UPK, tout en affirmant
ne pas encore avoir fait son choix.
Au dernier jour hier de la campagne électorale
en Irak, les chefs religieux et les minarets des
mosquées ont appelé la population à participer
en masse aux législatives entourées de mesures
de sécurité exceptionnelles face aux attentats.
Mais al-Qaïda complique la donne : il a décrété
« le couvre-feu pour le jour de l’élection de six
heures du matin à six heures du soir, dans tout
l’Irak et en particulier dans les zones sunnites ».
L’Etat islamique en Irak, branche officielle d’alQaïda dans le pays, avertit que quiconque
enfreindra ce couvre-feu « s’exposera malheureusement à la colère d’Allah et à toutes les sortes
d’armes des moudjahidines ».
La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a déclaré
hier que l’administration de
Barack Obama allait « travailler
très dur » pour bloquer le vote
au Congrès d’une résolution
qualifiant de « génocide » les
massacres d’Arméniens sous
l’Empire ottoman. Ankara, affirmant que le texte pouvait nuire
aux efforts turcs de réconciliation avec l’Arménie, a rappelé
jeudi son ambassadeur a
Washington après le vote en
commission de la résolution,
par 23 voix contre 22.
ILa Belgique dit stop
La Belgique « n’est pas prête à
laisser se poursuivre » l’afflux
de candidats à l’asile politique
originaires des Balkans, dont le
nombre a explosé ces dernières
semaines, a affirmé hier le Premier ministre belge Yves
Leterme. Selon les autorités belges, depuis la fin de l’obligation
de visas pour les ressortissants
de Serbie et de Macédoine fin
2009, des bus entiers amènent
ces candidats à l’immigration
directement des Balkans jusque
devant le bâtiment de l’Office
des étrangers à Bruxelles, alors
qu’ils n’ont pratiquement
aucune chance de se voir
reconnaître le statut de réfugié
politique.
Economie
Samedi 6 Mars 2010
02
Casino casse le monopole
des dosettes Nespresso
Un bonus pour les
petites entreprises
Reçus à l’Elysée, les patrons des grandes banques
françaises ont annoncé hier 96 mds d’€ dédiés
aux très petites, petites et moyennes entreprises.
Un terminal
méthanier
pour Dunkerque
Quoi d’autre ? Bientôt, George Clooney pourra entendre «Casino » au lieu de « Nespresso » en réponse à son
fameux « What else ? ». Le groupe de distribution va proposer des dosettes 20 % moins chères que les originales.
D
es dosettes pour machines à café Nespresso chez
Leader Price ? Ce sera possible à compter du mois de mai,
ainsi que dans 7 500 magasins
Casino et chez Monoprix. Le
groupe de distribution Casino va
en effet proposer en mai des
dosettes compatibles avec les
célèbres machines à café, environ 20 % moins cher que la
marque. Le fournisseur de
Casino dit avoir trouvé le moyen
de casser le monopole de Nestlé
sur un marché très porteur.
« Les banques françaises sont très soucieuses de continuer à être
en mesure de pouvoir financer l’économie », insiste
Baudouin Prot. Photo REUTERS
chef de l’Etat s’est montré
Ldesesatisfait
du comportement
banques françaises hier, à
l’issue de la réunion tenue à
l’Elysée en présence des patrons
des grands établissements, de la
ministre de l’Economie et du Premier ministre. Il les a appelées à
« rester exemplaires, à faire
preuve de modération dans la
distribution de bonus », et a noté
leur « mise en conformité aux
nouvelles règles de rémunération
des opérateurs de marché ».
Ces dernières ont quant à elles
annoncé la mise à disposition
d’une enveloppe de 96 milliards
d’euros de crédits à destination
des PME (Petites et moyennes
entreprises) et des TPE (Très
petites entreprises) en 2010,
dont 38 mds avaient toutefois
déjà été annoncés le 11 février à
Bercy. Les 58 milliards d’euros
supplémentaires constituent des
autorisations de crédits à court
terme (trésorerie), tandis que les
38 mds concernent le moyen et
long terme (investissements).
Ce montant engage les cinq
principaux réseaux (Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Société
Générale, BPCE et BNP Paribas)
et représente « plus de 3 %
d’augmentation par rapport à
l’année 2009 », d’après Bau-
douin Prot, président de la Fédération bancaire française et
directeur général de la BNP Paribas. Les banques s’engagent à
« répondre dans un délai de 15
jours aux demandes de financement des besoins courants des
entreprises » et débloquent
l’enveloppe « immédiatement ».
Un suivi
« Chacun des cinq réseaux
connaît sa part dans ces chiffres
et la mise en œuvre de ces enveloppes feront l’objet d’un suivi au
cours de l’année », a encore précisé le président de la FBF. Vendredi matin, la ministre de l’Economie Christine Lagarde avait
prévenu : « Il va falloir absolument que les banques soient très
attentives à continuer le financement nonobstant la détérioration
d’un certain nombre de bilans »
dans les entreprises françaises.
Pour Baudouin Prot, le plan de
soutien à l’économie lancé à
l’automne 2008 est un « succès
commun » à l’Etat et aux banques. En 2009, les encourts de
crédit ont augmenté de 2,7 %
dans les principaux réseaux bancaires français, a-t-il rappelé,
alors que ce chiffre est de -1,8 %
en Allemagne et -9 % en Belgique. .
BOURSE DE PARIS
SÉANCE
DU 5 MARS 2010
LES 10 + FORTES VARIATIONS
Hausses
en %
€
+92,12
+20,34
+18,06
+17,95
+17,37
17,31
284,00
13,99
0,46
2,50
Dernier
€
%Var.
Veille
%Var.
31/12
Lingot de 1 KG Env 26990,00
Pièce 20 F
156,90
Pièce 20 $ américains 950,25
Pièce Suisse 20 F
155,00
Souverain
196,50
Pièce 10 florins holl.
160,00
+1,85
+1,29
0,00
+0,65
-1,75
0,00
+9,94
+10,11
+3,18
+8,39
+7,38
+7,38
INDICES
Pts
+0,87%
+1,97%
+1,94%
+0,76%
+0,97%
+0,49%
EUROLIST
ABC Arbitrage
6,81
Acanthe Develop.
1,43
ADA
8,20
ADP
58,24
ADT
0,02
Affine
16,38
Agricole de la Crau
199,00
Air France - KLM
10,53
Altamir Amboise
5,56
Altran Technologies
3,93
ANF
31,20
Arbel
0,44
Areva CI
352,30
Arkema
26,37
Artois Indust.Fin
1831,01
Atari
4,16
Atos Origin Sa
35,07
Autor.Paris-Rhin-Rhône
54,50
Bac Majestic
0,15
Baccarat
174,89
Bains Mer Monaco
47,55
Banque de la Réunion
62,51
Banque Tarneaud
115,02
Beneteau
12,65
Bic
54,51
BioMérieux
80,20
Boiron
31,30
Bolloré Invest
118,60
Bongrain
54,75
Bull Regroupement
3,47
Bureau Veritas
38,39
Burelle Sa
93,61
Business & Décision
4,55
Canal+
5,87
Capelli
2,14
Carbone-Lorraine
25,05
Casino Guichard Perr
60,25
Catering Intern Services
54,87
Cegid
22,40
CFAO
28,98
Achat
€
Vente
€
Taux
change
Dollar américain
0,73
0,75
0,7366
Dollar Canadien
0,70
0,73
0,7154
Franc Suisse (CHF) 0,67
0,70
0,6825
Livre Sterling (GBP) 1,09
1,12
1,1080
Yen (100)
0,83
0,8191
0,81
% var.
veille
CAC Mid&Small190 6329,83 +0,92%
IT.CAC
852,97 +1,34%
LES TAUX : 3 mois 0,6530 / 32
1,2160 / 62
1 an
10 ans 3,3436 / 38
Dernier
€
Valeurs françaises
€
€
5,08
0,36
0,98
1,70
76,50
% Veille
4887,14
2865,20
2796,42
4902,31
6314,49
6200,45
Dernier
en %
-46,53
-18,18
-13,27
-10,05
-10,00
DEVISES
MARCHÉS DE L’OR
SBF 80
SBF 120
SBF 250
CAC Next20
CAC Mid100
CAC Small90
Baisses
Aldeta
Prologue(Regroupe)
Rocamat
Guy Degrenne
Paris Chauf Urbain
% var.
31/12
+0,29 +3,50
0,00 +3,62
-0,61
-7,24
+0,24 +3,39
0,00 +100,00
+1,11 +0,81
0,00
-0,50
+2,23
-4,32
+1,83 +5,90
+2,77 +5,57
-0,64 +0,97
0,00
0,00
+1,98 +0,94
+2,13 +1,39
-4,61
-0,22
+3,23 -15,07
+0,76 +9,27
-0,53 +1,99
+7,14
-6,25
0,00
-4,95
-0,31
-0,55
-6,67
-9,41
-2,32 +6,51
+0,80 +18,01
+2,33 +12,85
-0,35
-1,81
+1,13 +5,00
+0,51 +3,16
+0,37 +3,39
+1,17 +13,39
+1,01 +5,43
-1,46 +18,54
+1,11
-7,15
+0,75 +3,39
+3,38 +15,70
+1,42
-1,35
-0,30
-3,65
+1,05
-1,68
+2,99 +43,57
+0,91 +1,08
% var.
veille
tégé par 1 700 brevets ses dosettes vendues 0,35 € pièce en
moyenne. Peine perdue, selon
Gaillard : « J’ai vu une faille dans
sont biodégradables. Nespresso
est serein : « Ce ne sont pas les
brevets qui nous protègent le
plus, c’est la qualité de nos pro-
duits. » Selon lui, 1 % de la
production mondiale de café
correspond aux exigences de
leurs dosettes.
Le prix élevé du lait français pèse lourd dans la compétitivité des fromages hexagonaux.
L
a France, pays du fromage, a perdu du
terrain en 2009 sur le marché mondial.
L’année dernière, les producteurs français de fromages ont vendu pour 2,5 milliards d’euros à l’exportation, en baisse de
4,3 % par rapport à 2008. L’écart s’est
creusé avec l’Allemagne, principal concurrent, dont les exportations ont été en nette
progression (+5,3%). Or l’année dernière,
le prix du lait a été en moyenne 15 %
supérieur en France à celui versé aux producteurs allemands et 9,5 % plus élevé
qu’aux Pays-Bas.
Les difficultés du secteur sont surtout
perceptibles pour les fromages qui nécessitent une grande quantité de lait. C’est le
3811,92
3850
3750
3700
3650
3600
de 13,5 %. Mais les professionnels gardent
espoir. Ils envisagent de s’orienter sur le
haut de gamme et perçoivent des signes de
reprise, notamment au Salon du fromage,
en marge du Salon de l’agriculture. « Le
marché américain, c’est un énorme potentiel », explique Arnaud Gauthier, dont la
fromagerie s’est regroupée avec quatre
autres pour créer le « Frencheese club ».
CHIFFRES CLÉS…
3900
3800
cas de l’emmental. Douze litres de lait sont
nécessaires pour fabriquer un kilo
d’emmental contre 2 litres pour un camembert.
Du coup, les exportations d’emmental
ont baissé de 10 %. Pour les fromages
fondus, comme le Saint-Moret ou la Vache
qui rit, dont la fabrication nécessite aussi
une grande quantité de lait, la baisse a été
Haut de gamme
3910,42
3842,52
3769,54
CAC 40
3828,41
3708,80
V26
CAC40
3910,42
€/$
L1er
M02
M03
DAX
PARIS
+2,14%
J04
FTSE
1,3576
-0,65%
NIKKEI
FRANCFORT
5877,36
10368,96
+1,42%
Alors que la Cour européenne de justice vient de
condamner la France pour imposer des tarifs minimaux de vente pour le tabac, le groupe British American Tobacco, BAT, a annoncé une hausse des
ventes de tabac de + 2 % en France en 2009. Selon
toute vraisemblance, il n’y aurait pas eu une véritable modification dans l’attitude des Français, mais
une baisse significative des achats de tabac transfrontaliers, autour de - 7 %. Près de 56 milliards de
cigarettes ont été vendues dans l’Hexagone. BAT
a une connaissance des lieux d’achat des cigarettes grâce à l'enregistrement de leur commandes
Dernier
€
Foncière Lyonnaise
Foncière Régions GFR
Foncière Sepric
Fromageries Bel
FSDV
Gantois
Gaumont
Gds Moulins Strasb
Gecina
Gevelot
Gfi Informatique
Groupe Eurotunnel
Groupe Gascogne
Groupe Open
Groupe Partouche
Groupe Steria
Guyenne & Gasc.
Havas
Hermes Intern
ID Future
Iliad
Imerys
Infotel
Ingénico
Inter Parfums
Jacques Bogart
J-C Decaux
Kaufman & Broad
Klépierre
Laurent Perrier
Lebon
Legrand Promesses
LISI
Locindus
M6-Metrologic TV
Maurel Et Prom
Montupet S.A.
Natixis
Neopost
Nexans
Norbert Dentressangle
NRJ Group
34,51
77,58
7,41
127,55
50,00
3,45
50,40
700,00
76,95
24,62
2,90
7,76
37,40
6,43
2,55
22,28
66,50
3,13
104,10
6,50
80,27
41,92
42,75
17,44
18,11
148,90
20,04
16,00
29,10
59,01
75,86
23,49
37,26
21,00
18,94
11,50
3,85
3,67
57,73
56,42
45,69
6,07
% var.
veille
+1,31%
-0,83
+1,02
0,00
-1,12
0,00
0,00
+0,80
0,00
-0,06
+5,17
0,00
+0,27
+1,03
+1,26
-0,39
+1,83
+0,15
-0,60
+0,39
0,00
-0,70
+1,27
-0,70
-0,06
-0,50
0,00
+1,26
+0,88
+0,76
-0,99
0,00
-0,72
+0,03
+3,24
+1,04
+1,32
+1,32
+0,52
-1,55
+0,21
+3,61
+1,95
+3,01
+8,67
-1,20
-1,12
-21,88
0,00
+29,23
+15,89
+1,04
-10,46
+3,58
+18,62
+16,53
+8,06
-5,22
+3,58
+4,38
+12,16
+11,57
-20,24
-3,88
-0,26
-5,00
+2,80
+0,54
0,00
+17,63
-5,78
+2,46
+9,24
-5,30
+20,62
+8,63
+18,58
+5,40
-9,34
+23,00
+3,58
+0,10
+1,08
+19,70
+7,30
Dernier
€
NSC Groupe
Oeneo
OL Groupe
Otor
Oxymetal - Laser Tech
Pages Jaunes
Pharmagest
Plastic Omnium
PSB Industries
Publicis Groupe SA
Recylex (ex Métaleurop)
Rémy Cointreau
Rexel
Rhodia
Rocamat
Rougier
Safran
Salvepar
Scor Reg
SEB
Sequana Capital
SIIC de Paris
Silic
Sodexho Alliance
Somfy International
Sopra
Sperian Protection
Spir Comm
Sr. Téléperf
Sucrière De Pithi.
Suez
Supra
Technicolor
TF1
Thales
Tonna Electronique
Trigano
Ubi Soft Entert
Union Fin. De France
Valeo
Wendel Investissement
Zodiac
32,30
1,29
9,00
4,11
3,79
8,43
46,29
24,63
17,60
30,40
7,94
37,26
10,36
15,34
0,98
21,33
17,88
64,94
18,55
48,12
7,59
16,81
89,63
44,56
141,89
54,49
54,75
20,91
24,44
733,00
27,06
24,50
1,05
12,34
30,27
1,68
16,15
9,26
26,25
23,65
43,21
34,36
% var.
veille
0,00
-0,77
0,00
-0,24
+2,43
+1,27
+0,30
+3,66
+1,15
+1,74
+2,98
+1,58
+3,71
+1,05
-13,27
-0,14
+0,14
+4,32
+0,46
-0,69
+3,24
0,00
+0,45
+0,17
0,00
+0,94
-0,05
+4,03
+1,73
+1,81
-2,45
+2,08
-0,76
+0,61
+0,88
-0,59
-1,49
+1,40
+0,15
+1,15
+1,55
+1,13
+2,20%
10539,60
★ STOXX 50 EUROPE
★ 2877,44
+2,18%
★
et de leurs ventes par tous les buralistes. Altadis,
le distributeur français, participe à la récolte de ces
données dans le monde via la communication de
ses propres ventes. C’est ainsi que BAT a vu que
22 % des cigarettes fumées en France avaient été
achetées en Belgique ou en Espagne en 2009,
contre 24 % une année auparavant. Si cela constitue une bonne nouvelle pour les buralistes et Altadis, c’est également le cas pour l’État et nos finances
publiques puisque cette différence, a priori minime,
a permis de récolter 300 millions d’euros supplémentaires de recettes fiscales.
% var.
31/12
DOW JONES NEW YORK
TOKYO
★
LONDRES
5599,76
VALEURS DU CAC 40
Indices INSEE des prix à la consommation : janvier 2010 hors tabac
118,32 (+1,02% en un an), indice avec tabac 119,69 (+1,10% en un an) •
Indice INSEE de référence des loyers : quatrième trimestre 2009 : 117,47
(-0,06% en un an), base 100 au deuxième trimestre 2004 • SMIC : 8,86€/h brut
depuis le 01-01-2010, base 151,67 h par mois 1 343,77 € • Taux d’intérêt :
Euribor 3 mois 0,70% - TMO (secteur privé) 4,90%
V05
L’INFO DU JOUR : MOINS D’ACHATS DE TABAC TRANSFRONTALIERS
% var.
31/12
CGG Veritas
20,17 +0,82 +35,04
Chargeurs
4,88 +4,27 -13,79
Christian Dior
77,87 +2,16 +8,51
CIC A
128,00
0,00 +5,79
Ciments Francais
69,26 +1,85
-6,39
Clayeux
3,70
0,00 +460,61
Club Méditerranée
12,58 +1,29
-2,14
CMT Medical Tec.
3,65
0,00
-8,29
CNP Assurances
67,59 +1,95
-0,25
Cofigeo Financière
184,99
0,00
-0,01
Colas
172,50 -0,46
-1,14
Compagnie Cambodge 2216,50
0,00 +10,84
Courtois
98,99 -0,02 +7,02
CRCAM ATL.VEND.CCI
67,44 +1,26 +8,80
Créd.Fonc.Als-Lor.
44,90
0,00
-5,08
Crosswood
2,50 +17,37 +17,89
CS Comm. & Syst
7,29 +4,59 -10,23
Dassault Aviation
540,00 -0,37 +2,91
Dassault Systèmes
44,26 +0,67 +11,34
Derichebourg
3,04 +2,88
-2,23
Dév Rég.N.P.D.C
18,00 +0,06
-1,10
Devoteam
19,00 -1,04 +5,14
Diagnostic Medical
0,49
0,00 -16,94
Dynaction
7,80 -0,64
-2,27
EDF Energies Nouv.
37,80 +0,88 +4,98
Eiffage
35,47 +0,04 -10,11
Elect De Strasb
118,50 -2,07 +3,06
Elect Eaux Madag.
7,55 -1,31
-3,20
Elf Aquitaine
225,00 +0,90
-0,22
Eramet
236,25 +1,94 +7,01
Esso
88,60 +0,56 +2,29
Euler Hermes
55,00 +1,61 +5,19
Eurazeo
50,21 +3,04 +2,82
Euro Disney
4,67 +2,64
-3,68
Europa Corp
5,20
0,00 -20,26
Exacompta Clairef.
86,50
0,00 -10,82
Exel Industries
26,00 -1,81 +4,01
Faurecia
14,51 +4,61
-5,80
Fimalac
37,95 -0,13
-2,26
FIN.ETANG BERRE
8,26
0,00 -17,39
Fonc.Fin.Particip
40,55 +1,35
-9,41
Foncière 7 Invest
1,70
0,00
0,00
les nouveaux brevets Nespresso » et « nos brevets sont
totalement hors du champs des
leurs ». Il ajoute que ses dosettes
Photo AFP
Gros trous dans le fromage français
3950
+2,14%
Intexa
Lagardere Active
Siraga
Millimages
Crosswood
Les dosettes Nespresso sont vendues dans une vingtaine de magasins en France et sur internet.
4000
Fin de semaine euphorique : Le CAC40 enregistre une
belle performance dans des volumes étoffés. Il a bénéficié de chiffres concernant l’emploi aux États-Unis meilleurs que prévus. Le département du Travail a annoncé
la destruction de 36 000 emplois en février outre-Atlantique, contre 50 000 attendus. Le CAC40
a alors accentué ses gains jusqu’à la clôture, où il retrouve les 3 900 points. Un temps touché par cette annonce, l'euro s’est repris au-dessus de 1,36 USD.
La ville de Dunkerque
accueillera un terminal
méthanier, financé par EDF,
en compensation de la fermeture de la raffinerie
Total des Flandres. « Le
projet était dans l’air. C’est
désormais une certitude :
Dunkerque accueillera un
terminal méthanier d’une
capacité supérieure à 10
millards de m3/an », révèle
le Télégramme. Selon le
quotidien, le projet sera
porté par EDF mais Total
s’associera à hauteur de
10 %. Le terminal méthanier représente « un investissement de l’ordre d’un
milliard d’euros », indique
le journal.
1,4 million
de clients
ont quitté EDF
Un ancien patron
de Nespresso
Ces dosettes seront produites
en France, dans une usine de
café à Chambéry, par une société
basée en Suisse, Ethical Coffee
Compagny (ECC), a affirmé son
fondateur, Jean-Paul Gaillard. Ce
dernier n’est autre que l’ancien
patron de Nespresso entre 1988
et 1997. Il aurait trouvé une faille
dans les brevets.
ECC prévoit « de produire
450 millions de dosettes en 2010
et près de 2 milliards en
2011 »,et Gaillard précise avoir
un carnet de commande de
« deux milliards de dosettes »,
sur un marché mondial estimé
entre 6 et 7 milliards de dosettes
Nespresso. Certains clients
potentiels en Autriche, Allemagne ou encore en Espagne se
sont déjà fait connaître.
Nestlé, avec sa machine Nespresso, est la seule à avoir pro-
5
PETROLE
BRENT
78,33 $
Baril NEW YORK
80,67 $
A SURVEILLER : CASINO
LA QUESTION DU JOUR
Après avoir maintenu ses bénéfices annuels à un
niveau élevé en 2009, grâce à un programme de
réduction de coûts et d’optimisation de marge, le
distributeur va reprendre sa conquête de parts de
marché en 2010.
Que signifie l’acronyme USD ?
Il signifie United States Dollar et définit le billet vert.
Les deux premières lettres désignent le pays et la
dernière le nom de la devise.
LE CHIFFRE DU JOUR…
S’il est empêtré dans un scandale
sexuel très médiatisé, le meilleur
joueur de golf au monde, l’Américain Tiger Woods, n’a pas pour
autant perdu le sens des affaires. Conseillé par sa
société IMG, qui gère ses droits à l’image et ses
75
% var.
31/12
-17,18
+12,17
+16,88
-22,60
-19,19
+8,10
+15,03
+28,54
+8,65
+6,67
-10,79
+4,61
+1,50
+21,63
-2,00
-12,51
+30,57
+4,75
+5,97
+21,22
-4,89
+2,83
+5,43
+11,79
+10,83
+10,05
+8,67
+21,23
+7,72
+4,71
-11,28
-8,41
+15,72
-4,34
-15,82
+23,54
+27,67
-6,65
+4,79
-3,61
+0,97
+17,94
+0,91%
Dernier
€
% var.
veille
contrats publicitaires, il vient de refuser une offre de
parrainage pour un montant de 75 millions de dollars. Le bookmaker irlandais Paddy Power lui a fait
cette offre pour un durée de 5 ans alors que de
nombreux sponsors ont annulé leur contrat après
les révélations sur la vie privée du golfeur.
% var.
31/12
Valeurs étrangères zone euro
ADC SIIC 122014
0,02 0,00 -33,33
Atari BSA 31/12/12
2,20 +7,32 -2,22
Completel Europe
25,00 0,00 -1,04
DAB Bank J00
4,15 -0,24 -2,13
FIAT Priv
4,85 0,00 -25,73
FIAT Spa Ord.Rgp
8,73 +3,07 -14,42
Gemalto
31,63 +4,72 +3,68
ING Groep Nv Cva
7,44 +4,12 +7,75
NYSE Euronext
20,88 +1,83 +18,24
Plant.Terres Roug.
750,00 0,00 -2,03
RISC Group BS150111
0,12 0,00 +55,00
Robeco Nv
20,56 -2,56 +5,11
Rolinco Nv
18,00 +2,16 +3,28
SES Global FDR
18,06 +0,36 +14,57
U10 BSAR 0313
0,34 0,00 -5,56
United Anodisers
2,90 -1,70 -6,44
Dernier
€
Maroc Telecom
Motors Liquidation
Harmony Gold
HSBC Hdg
ITT Industries
KESA Electricals
ONA
Partnerre Ltd
Philip Morris Intl
Procter & Gamble
Ricoh
Rio Tinto
Rorento Nv
Schlumberger
Sinclair Pharma
Total Gabon
Weatherford Intl.
Zambia Copper Inv.
13,44
0,43
7,25
7,84
38,04
1,29
114,49
57,50
37,05
46,59
9,44
41,40
45,35
46,73
0,35
274,00
12,50
1,21
% var.
veille
0,00
0,00
+0,83
+2,22
0,00
+0,78
0,00
+0,88
-0,27
-0,30
0,00
+3,94
-0,94
+1,15
0,00
+1,07
+14,68
+1,68
39,34
18,21
46,79
44,95
28,14
3,70
6,64
43,04
42,00
61,60
12,02
22,00
25,70
9,50
11,99
4,32
+1,68
0,00
0,00
0,00
+2,33
0,00
0,00
0,00
0,00
0,00
+0,75
+0,46
+2,88
+3,71
+1,27
0,00
+2,85
+14,16
0,00
0,00
-2,45
+21,27
0,00
+11,73
+32,71
+10,26
+0,07
+11,58
+13,26
+32,87
+11,14
-6,70
+11,09
+19,44
+2,84
-0,63
+8,84
-22,75
+21,54
+14,02
+9,00
+9,38
+4,07
+9,06
+0,93
+2,27
-10,26
+4,99
+0,40
+65,74
Alternext
1000 mercis
1855
Adomos
Adverline
Brossard
Cellectis
Demos
Emailvision
Entreparticuliers.com
Environnement SA
Freelance.com
Groupe Promeo
Harvest
Lamarthe
Leguide.Com
32,40
0,17
1,20
3,75
7,19
9,85
10,20
2,52
5,21
21,20
1,10
22,49
20,89
1,06
18,20
+1,41
+6,25
0,00
+2,18
-0,14
+6,95
-1,45
0,00
0,00
-0,52
+0,92
-0,22
+1,90
0,00
+0,83
Dernier
€
% var.
veille
% var.
31/12
39,50
90,00
2,51
49,45
30,91
15,62
56,78
37,62
35,85
36,00
11,66
44,19
4,25
15,96
37,87
45,72
17,72
27,34
52,82
28,70
79,21
86,97
55,34
58,57
21,86
89,60
32,89
36,48
55,76
82,47
44,95
6,81
16,75
54,99
42,41
155,70
145,75
23,94
41,90
19,35
+1,00
+1,76
+3,59
+1,50
+3,85
+3,17
+3,67
+1,16
+1,75
+1,02
+3,19
+2,08
+1,99
+1,98
+0,68
+1,96
+1,55
+2,44
+3,47
+1,68
+1,59
+3,52
+2,60
+0,74
+2,80
+1,59
+3,97
+1,45
+1,73
+1,45
+4,83
+3,28
+0,30
+1,09
+2,07
+1,47
+1,11
-4,26
+1,65
+0,86
+3,26
+8,39
+5,41
+0,80
-3,95
-5,62
+1,57
+3,25
+12,12
+7,28
-5,63
+3,17
-4,71
+13,28
-8,87
+9,51
+1,67
-9,77
-8,63
+1,07
+1,55
+11,00
+3,30
-2,26
-7,63
+6,38
-9,14
-4,17
+1,28
+0,89
-8,17
+5,92
+3,84
+11,31
-5,78
+1,28
+14,72
+3,50
+6,16
-6,94
Type
VL €
31/12
% var.
3,08
10,68
3,56
7,70
9,05
11,25
4,46
8,00
25,40
20,25
13,60
19,99
9,50
0,00
+4,20
-1,11
0,00
0,00
+1,08
0,00
0,00
+0,79
0,00
0,00
-0,05
+0,10
+1,33
+15,46
+11,25
-5,41
-9,40
-19,07
-1,97
-5,67
+12,77
+4,12
-10,54
+22,67
-4,07
% var.
31/12
Valeurs internationales
Adecco Sa
Agta record
Altria
American Express
Anglogold
Atmel
BP PLC
Caterpillar Inc
Cliffs
Colgate Palmolive
Diageo Plc
Dow Chemical
Dupont De Nem.
Ford Motor
General Electric
Hammerson Plc
Accor
Air Liquide
Alcatel-Lucent
Alstom Regroupement
Arcelor Mittal
AXA
BNP Paribas
Bouygues
Cap Gemini
Carrefour
Credit Agricole
Danone
Dexia
EADS
EDF
Essilor Intl.
France Telecom
GDF SUEZ
Lafarge
Lagardere S.C.A.
L’Oreal
LVMH
Michelin
Pernod Ricard
Peugeot
PPR
Renault
Saint Gobain
Sanofi-Aventis
Schneider Electric
Societe Generale
Stmicroelectronics
Suez Environnement
Technip
Total
Unibail-Rodamco
Vallourec
Veolia Environ.
Vinci
Vivendi
+11,72
-29,17
-0,83
-4,58
+22,70
-4,91
+1,58
+14,54
+4,19
+1,28
+6,78
-13,49
+9,94
0,00
+5,32
Logic Instrument
MAESA
Mastrad
Maximiles
Piscines Groupe GA
Poweo
Press Index
Microwave Vision
Seloger.com
Sidetrade
Sporever
Voyageurs du monde
Weborama
SICAV et FCP (Dernier Cours Connu)
Type
VL €
31/12
% var.
CAISSE D’ÉPARGNE
Ecur. Trésorerie C
Ecureuil Capitalisation C
Ecur. Dynamique D +
Ecureuil Actions Europ. C
Ecur.Energie D
Ecur. Investissements D
Ecureuil Trimestriel D
F 66,88
F 61,21
F 32,78
F 15,23
F 37,57
F 44,24
F 271,54
+0,03
+1,31
-2,84
-0,84
-2,34
-2,62
+1,43
CRÉDIT MUTUEL
CM CIC Dyn. Europe C
CM CIC Equilibre C
CM CIC Euro Actions C
CM CIC France C
CM CIC Mid France
CM CIC Tempéré C
CM CIC Europe
F 31,97
F 68,36
F 19,37
F 31,65
F 27,91
F 166,48
F 22,53
-1,54
+0,99
-4,91
-2,07
+1,82
+1,00
-0,17
Environ 1,38 million de
ménages étaient clients
d’un concurrent d’Electricité de France (EDF) à la fin
de l’année 2009, d’après la
Commission de régulation
de l’énergie (CRE). Le nombre de ménages clients
d’un fournisseur alternatif
d’électricité (Direct Energie, GDF Suez, Poweo,
etc.) a doublé en un an.
Cependant, la part de marché des concurrents d’EDF
n’atteint toujours que
4,6 % sur le marché résidentiel. Le gouvernement
travaille actuellement sur
une vaste réforme du marché de l’électricité afin d’y
favoriser la concurrence.
Accords
antistress
à France Télécom
L’accord sur la mobilité à
France Télécom a été signé
par trois syndicats représentant plus de 50 % des
salariés, tandis qu’un
d e u x i è m e a c c o rd s u r
l’équilibre vie privée-vie
professionnelle a été paraphé par trois organisations
représentant plus de 40 %
des voix. L’accord sur les
mobilités rend exceptionnels les transferts géographiques.
COTATIONS
• AREVA. — Le bénéfice net
d’Areva a diminué de 6 % à 552 M€ en
2009. La direction va proposer le versement d’un dividende de 7,06 € par
action. Elle anticipe pour 2010 une
progression de ses résultats. Par
ailleurs, la présidente du groupe
nucléaire Anne Lauvergeon, a démenti
les rumeurs concernant son départ.
L’action progresse de 1,98 % à 352,30 €.
• VEOLIA ENVIRONNEMENT. —
H Hier le titre Veolia Environnement a
perdu 4,26 % à 23,94 €. Le groupe de
services à l’environnement a enregistré
en 2009 une baisse de son résultat
opérationnel, hors éléments non récurrents, de 15,1 % à 1,93 milliard d’euros.
L’an passé, les ventes du groupe ont
diminué de 3,4 % à 34,5 milliards
d’euros.
• VIVENDI. — Le groupe de médias
et de communication Vivendi étudie
son entrée sur le marché du téléphone
portable brésilien, rapporte le Financial
Times. Le président du groupe, JeanBernard Lévy, a en effet déclaré dans
une interview au journal britannique
que son groupe surveillait « de très
près » ce marché. Le cours est en hausse
de 0,86 % à 19,35 €.
• LEGRAND. — Hier la valeur
Legrand a perdu 0,72 % à 23,49 €. Les
analystes de Goldman Sachs sont passés à la vente sur le titre du spécialiste
des installations électriques. Le broker
estime que la valeur est survalorisée par
rapport à ses comparables. « Les titres
Legrand se traitent actuellement à des
niveaux proches de leurs plus hauts par
rapport au secteur » affirme-t-il.
• INNATE PHARMA. — La société
biopharmaceutique Innate Pharma,
spécialisée dans le développement de
médicaments pour le traitement du cancer, a annoncé l’arrêt des essais de l’IPH
1101 (leucémie) et l’abandon du développement pré-clinique de l’IPH 4201
(cancer du pancréas). Toutefois, les
études de phase II pour l’IPH 2101
(leucémie) ont démarré. Le titre recule
de 3,49 % à 2,21 €.
Conseil
du jour
Hier l’action Xiring a
bondi de 4,09 % à 11,97 €.
A ce niveau, nous enregistrons une plus-value
latente de 9,82 % par rapport à notre prix d’achat de
10,90 €. Nous conservons
le titre. En effet, le groupe
spécialisé dans la sécurité
des transactions électroniques souhaite faire profiter
ses actionnaires du produit
de la cession de son activité
bancaire, sous la forme
d’un dividende exceptionnel de 3,20 € par titre.
L’opération doit être validée
fin mars.
Région
Samedi 6 Mars 2010
POLITIQUE
Base aérienne : Dinet
demande des comptes
3
RÉGIONALES 2010
toul
jour de campagne (5)
La flamme intacte
de Thierry Gourlot
X. Bertrand
et M.Alliot-Marie
en Lorraine
Le patron du FN en Lorraine reprend le flambeau, convaincu de la renaissance imminente du parti
d’extrême droite.
Michel Dinet : « Nos candidats ont été éconduits
à la dernière minute ».
au 30 avril, et boum, voilà l’annonce », grondait, hier, Michel
Dinet qui estime qu’on n’a pas
poussé à son terme la logique
d’une « saine émulation afin
que chaque candidat potentiel
donne le meilleur de lui même ».
Il est tellement énervé qu’il ne
s’offusque pas lorsqu’on lui dit
qu’il est devenu libéral…
Et la dépollution
Difficile cependant de refuser
complètement le projet, même
s’il est enseveli sous les critiques. René Mangin ne croit
pas que l’Etat, en l’espèce le ministère de la Défense, propriétaire du site, aura les moyens
de payer la dépollution avant
d’installer les panneaux solaires. Ils estiment aussi que ce
projet ne répond pas aux attentes d’un développement stratégiquement important pour cette
zone centrale. Une zone pour
laquelle, le Capemm avait trois
projets de même nature que
celui qui a été retenu. Avec à la
clef 65 emplois, un ancrage
dans la filière de la photovoltaïque, et en prime une unité
de fabrication de panneaux, ce
qui manque cruellement à la
France.
C’est pourquoi, hier, Michel
Dinet a réclamé officiellement
des explications sur le respect
des règles de la concurrence.
M. RAUX.
Lucide, il n’ambitionne pas les
17,20 % de 2004. Soit un
groupe de neuf élus dans l’hémicycle régional. « Avant les trahisons », glisse le frontiste, préférant désamorcer lui-même la
question. Soit trois défections
au fil du mandat. Aujourd’hui,
quelques « félons » figurent sur
la liste du MNR Non aux minarets en Lorraine conduite par
Annick Martin. « Rien de bien
inquiétant », minimise Gourlot.
Un sentiment partagé par Nathalie Pigeot. Seconde de liste
en Moselle, la conseillère régionale, 37 ans, sillonne la campagne dans un véhicule aux couleurs du parti lepéniste.
Adhérente du FN depuis 1992,
après avoir fait ses classes au
FNJ, cette mère de deux enfants,
chef de vente en marketing opérationnel, paie son engagement
d’un congé sabbatique de six
mois. Elle coordonne l’équipe de
campagne mosellane composée
DÉFENSE
Nathalie Pigeot, seconde de liste en Moselle, est allée sillonner
la campagne pour aller délivrer le message frontiste.
d’une quarantaine de militants.
« Consigne a été donnée de ne
pas coller là où il n’y a pas eu
d’affichage », rapporte-t-elle.
Candidate à tous les scrutins,
Nathalie Pigeot possède une
précieuse expertise du terrain.
« L’accueil est bon, les adhésions
repartent, mais la vraie différence avec 2004, c’est que
Thierry Gourlot est invité dans
tous les médias ». Le Front natio-
nal sur la voie de la normalisation ? Pas question pourtant de
rallier l’établissement UMP/PS
tant décrié. « Pour ces régionales, avec Sarkozy, c’est courage
Fillon », ironise Thierry Gourlot.
Lequel insiste sur la dimension
artisanale de sa campagne : « A
la différence de Masseret ou de
Hénart, je ne suis pas un professionnel de la politique. J’ai un
boulot et trois enfants… » Quant
à son indemnité de conseiller régional, il en reverse la moitié au
parti. « C’est la moindre des choses », complète Nathalie Pigeot
qui fait de même. Insuffisamment en tout cas pour renflouer
les caisses d’un parti exsangue.
Voilà plusieurs années que le
Paquebot, siège historique du
FN à Saint-Cloud, cherche un
acquéreur. En vain.
Xavier BROUET.
dieuze
Départ du 13 RDP :
« Le compte n’y est pas »
e
Une centaine de militaires permanents et au moins 400 engagés volontaires sont officiellement annoncés
strasbourg à Dieuze. Fernand Lormant s’insurge. Philippe Leroy y voit plutôt le début d’éléments concrets.
Les banques recrutent
L’apprentissage, même à bac + 5, c’est possible. Et la maison de la finance le prouve. Ces opérations ont lieu chaque
année à l’occasion d’une journée d’information et de recrutement. La prochaine se déroule, samedi 13 mars. « La profession recrute de manière significative afin de compenser les
départs en retraite », assure François Orain, président de la
fédération bancaire française.
Depuis trois ans, 2 000 emplois ont été créés en Lorraine
dans ce secteur et 1 500 sont à pourvoir d’ici 2013 grâce aux
formations en alternance. Elle forme des personnes de niveau bac à bac + 5, dont un tiers en alternance. « Nous
avons des étudiants ayant un bac littéraire très bons en relations publiques », explique Nicolas Lambert, délégué régional du centre de formation de la profession bancaire (CFPB).
Cette journée permettra au public de découvrir la diversité
des métiers de la banque et de rencontrer les comités des
banques de la région. Chacun peut se rendre dans les locaux
de la maison de la finance avec CV et lettres de motivation.
Samedi 13 mars (9 h à 17 h) à la maison
de la finance, 91, avenue de la Libération, à Nancy.
tion d’un groupe d’instruction
estimé à « 1 000 personnes, dont
400 permanents. » Les 600 autres devant être des engagés.
Mais les dernières nouvelles
liées à la création d’un Centre de
formation initiale des militaires
du rang (CFIM) font état de seulement 105 emplois permanents
et de 400 à 450 engagés. Treize
Cefim verront le jour, celui de
Dieuze étant, aux dires de l’état-
Philippe Leroy fait pression depuis 2009
pour la mise en place du centre de formation.
ÉCONOMIE
major de l’armée de terre, le plus
important.
Effet d’annonce
« Ça n’a rien à voir », observe
M. Lormant, qui conteste ce
qu’il appelle un effet d’annonce.
« Quel est le nombre de familles
qui vont rester ? Je crains qu’il y
en ait très peu. Je fais l’analyse
la plus claire possible, et je préférerais dire le contraire. le compte
n’y est pas du tout ! » Il a sollicité un nouveau rendez-vous
chez le patron de la Défense par
voie parlementaire. L’élu a aussi
rappelé, jeudi au conseil général, qu’il ne signerait pas le
contrat de site. « Je ne le ferai
que si j’ai une vue globale, en
tant que maire et conseiller général. Je ne lâcherai pas le morceau. » Le premier magistrat précise avoir écrit de nouveau à
Nicolas Sarkozy, qu’il avait directement interrogé à Woippy
en janvier dernier, ce premier
l’ayant rassuré. « Je n’ose pas
imaginer que les propositions de
l’Etat ne soient pas respectées »,
assure-t-il.
« A mon avis, c’est une base
Photo Pascal BROCARD
était « une région très particulière, la seule dans laquelle l’écologie peut gagner ».
« Il y a une certaine incohérence à avoir vu au mois de
septembre Mme de Sarnez sur
des tréteaux avec Daniel CohnBendit » et « à me faire ensuite
un procès en sorcellerie parce
que je suis à côté de Daniel
Cohn-Bendit », a-t-elle aussi affirmé. Marielle de Sarnez, également vice-présidente du
MoDem, a participé à plusieurs
réunions publiques avec le leader d’Europe Ecologie.
« Il faudrait peut-être arrêter,
je n’ai pas une tête de bouc
émissaire », a lancé Mme Lepage, mettant en garde ceux
qui voudraient lui « faire porter
le bonnet » d’un mauvais score
du MoDem aux régionales.
« Très franchement, ils sont
très mal tombés parce que ça
ne marchera pas et personne
ne sera dupe », a-t-elle garanti.
Elle a indiqué que la question d’un éventuel départ de
Cap 21 du MoDem allait « se
poser » après le scrutin. « Nous
avons un congrès au mois de
mai, nous allons en parler », at-elle dit.
L
e transfert du 13e RDP de
Dieuze vers Martignas-surJalle (33) à l’été 2011 devait
être au moins compensé par une
présence numérique équivalente,
soit 950 professionnels. C’est du
moins ce qu’espérait le maire de
Dieuze Fernand Lormant, rassuré
à la fin de l’été 2008 par un
courrier du ministre de la Défense, Hervé Morin, au député
Alain Marty. Il annonçait la créa-
F. Lormant a sollicité un rendez-vous
chez le patron de la Défense.
de discussion », analyse pour sa
part le président du conseil général. « Depuis juin 2009, je fais
pression sur le ministère de la
Défense pour qu’on mette en
place ce centre d’initiation. Cela
a pris du temps, mais c’est un
pas intéressant, et le début de la
concrétisation d’une promesse. »
Philippe Leroy reconnaît également avoir reçu un courrier du
directeur de cabinet d’Hervé
Morin l’invitant à présenter le fameux Cefim. Une réunion aura
lieu en avril au plus tard avec les
élus du Saulnois à Paris. « Il vaut
mieux discuter que d’envoyer
tout en l’air. Bien sûr ce ne sera
pas le 13e RDP et le même prestige, mais mieux vaut regarder
cela à la loupe de manière à
avancer. »
Philippe CREUX.
premier cluster transfrontalier sur les matériaux
230 entreprises compétentes
Matéralia le Lorrain, Mecatech le Liégeois et Surfmat pour le Luxembourg vont se rapprocher pour créer
Intermat, le premier cluster transfrontalier sur les matériaux.
I
ntermat va renforcer notre
taille critique, nous donner
plus de visibilité et nous permettre de prendre rang au niveau européen pour faciliter le
financement de nos projets. »
Jean-Louis Pierquin, président
du pôle de compétitivité Matéralia signera, le 3 mars prochain
à Reims, lors d’un salon sur l’innovation, le rapprochement
entre trois clusters de la Grande
Région tous orientés vers les
matériaux. Il s’agit du pôle de
compétitivité de Lorraine et
Champagne-Ardenne, Matéralia, du cluster Belge Mecatech
de Liège et de Surfmat qui est le
département matériaux de
LuxInnovation. Ces trois-là se
connaissent bien pour avoir
déjà participé à des événements
communs, séminaire sur les nanotechnologies, salon Mecafuture 2009 en France, et au détour de nombreuses visites de
centres de recherche-développement. Matéralia et Mecatech
ont du reste déjà collaboré et répondu à un appel à projets du
conseil régional de ChampagneArdenne. Mais aujourd’hui nos
pôles s’engagent dans une démarche « pragmatique » commune pour créer Intermat, un
véritable cluster transfrontalier.
« Le but c’est bien de générer
des projets de R & D structurants sur l’ensemble du domaine
des trois pôles » assure JeanLouis Pierquin qui ne veut surtout pas parler « de concurrence
entre ces pôles, mais plutôt de
complémentarité. »
Bientôt avec
les Allemands
Ces trois clusters pèsent tout
de même 230 entreprises et un
gros ensemble de structures de
recherche publique, 172 projets
labellisés pour un budget de
354 M€, 123 projets financés
pour un budget de plus de
266 M€. « On donne ainsi une
cohérence géographique, une dimension presque mondiale au
pôle autour d’une thématique
qui nous est commune, l’excellence en mécanique, dans les
matériaux et les procédés », assure le président de Matéralia.
Et puis, cela permettra, selon
l’ancien patron de l’innovation
d’ArcelorMittal, « d’élever le niveau de pertinence technique de
nos clusters » Avec à la clé,
« plus de facilité pour décrocher
des financements européens
dans des appels à projets, parce
que c’est plus facile quand on
est plusieurs. Il y a un effet démultiplicateur. » Jean-Louis
Pierquin, qui se félicite de cette
création sur un territoire dont le
passé industriel est très proche,
souhaite bien sûr, dans un proche avenir, étoffer Intermat en
essayant de raccrocher un cluster allemand à cette opération.
Enfin, le président de Matéralia
veut aussi mettre en avant les
acteurs universitaires présents
dans les matériaux afin de facili-
Photo Fred MARVAUX
Lepage avec Cohn-Bendit :
la colère de Bayrou
Le président du Mouvement
démocrate (MoDem) François
Bayrou a dénoncé, hier, la participation de sa vice-présidente
Corinne Lepage (Cap-21) à un
meeting avec Daniel CohnBendit lundi à Strasbourg estimant qu'« il y a des gestes qui
ne sont pas loyaux ».
M. Bayrou a rappelé sur Europe 1 que le MoDem présentait pour les régionales en Alsace une liste conduite par
Yann Wehrling, ancien secrétaire général de Verts, rallié au
MoDem. « C’est quelqu’un de
très bien, c’est l’ancien jeune
premier responsable des mouvements écologistes en France.
C’est dire qu’il y a des gestes
qui ne sont pas loyaux », a déclaré le leader centriste se refusant à plus de commentaires.
Quelques heures après, sur
France Inter, Mme Lepage, présidente du mouvement écologiste Cap 21, membre du
MoDem, a dénoncé « une
agression » à son égard de la
part de M. Bayrou.
Elle a fait valoir que « jusqu’à
présent (elle) n’avait soutenu
que des listes MoDem là où il y
en avait », mais que l’Alsace
« Sarkozy, c’est
courage Fillon »
Photo Pascal BROCARD
Michel Dinet est en colère. Le
président du conseil général a
été surpris par l’annonce, la semaine dernière, de l’implantation d’une méga centrale photovoltaïque sur le site de la BA
136. Une annonce qui court-circuite les projets que portait le
Département, et son bras économique le Capemm sur le
même concept, avec les comités
exécutifs territoriaux du secteur.
Cueilli à froid, le conseil général
a mis quelques jours à réagir,
tant il est vrai qu’en cette période politiquement sensible, il
faut occuper le terrain.
Le terrain justement, Michel
Dinet trouve que le ratio « occupation d’une surface/création
d’emplois » n’est pas bon.
« 450 ha pour une seule activité
et une seule entreprise qui n’est
pas une entreprise publique,
pour 15 emplois, je suis inquiet,
voire catastrophé ».
Nadine Morano, ministre,
mais élue touloise, qui a manœuvré en secret, et réservé la
primeur de l’annonce aux élus
du secteur, a grillé la politesse à
Dinet et Mangin, le président du
Capemm, qui avaient trois projets dans les cartons. « Nos candidats ont été éconduits à la
dernière minute alors qu’on
respectait la procédure, c’est pas
des manières. Nous, on travaillait selon les consignes du
préfet, avec une échéance fixée
politique, celle-ci l’a toujours
rattrapé : « 162 000 électeurs en
2004, ça donne des obligations », relève-t-il en confiant
fréquenter les cimetières militaires et les sites de mémoires pour
vibrer au souffle de l’Histoire.
Même s’il confesse : « en politique, on trouve de tout. L’humanité dans toutes ses facettes ».
Photo Thierry SANCHIS
Photo Clotilde VERDENAL
V
iendra… viendra pas ? Réflexion faite, « le président », comprendre JeanMarie le Pen, n’effectuera pas le
détour par la Lorraine. Du moins
pas tout de suite. Déçu, Thierry
Gourlot se raccroche à l’espoir
d’une visite… de Gollnisch !
Foin des querelles intestines, l’heure est grave. Le Mosellan a
beau se ranger dans le camp de
Marine le Pen, les soutiens, d’où
qu’ils viennent au FN, sont les
bienvenus. En congé pour
quinze jours de son emploi de
fonctionnaire dans la police des
chemins de fer, Gourlot rentre
dans le dur. Ce « solitaire »,
poète à ses heures, comme il se
décrit lui-même renoue avec le
sel du militantisme : tractage et
collage.
Profitant du moindre temps
libre, il a déjà éclusé le périmètre
familial paternel de Gorze. Mais
aussi Woippy, Metz 1 et Montoy-Flanville. « Il y a quelques
secteurs que j’aime faire systématiquement moi-même » se
justifie-t-il, un brin fétichiste.
Tombé dans la marmite nationaliste depuis ses années de lycée,
Gourlot, 50 ans, n’a jamais
baissé la garde. « Je peux me regarder dans une glace », objecte-t-il, lorsqu’on lui fait miroiter la trajectoire d’anciens amis
devenus notables de la vie publique, du côté de l’UMP. S’il a
parfois songé à s’éloigner de la
6
Jean-Louis Pierquin.
ter la tâche des PME qui sont en
quête de personnel maîtrisant
les compétences matériaux.
Bernard KRATZ.
C’est la dernière ligne
droite pour les candidats aux
régionales. Les visites vont se
succéder en Lorraine cette semaine. Xavier Bertrand secrétaire général de l’UMP sera
mardi 9 mars en Lorraine
pour soutenir la liste UMP
conduite par Laurent Hénart.
Le matin, Laurent Hénart, Xavier Bertrand et Nadine Morano iront visiter l’entreprise
Cristal Laser, située à Messein. A midi, réunion publique à la salle Raugraff, à
Nancy, puis rencontre avec
des habitants de l’agglomération de Nancy avant de prendre le chemin des Vosges. A
20 heures, Xavier Bertrand
participera à une réunion publique à Epinal avec Gérard
Cherpion, tête de liste pour
les Vosges et l’ensemble des
colistiers vosgiens.
Mercredi 10 mars, ce sera
au tour de Michelle AlliotMarie, garde des Sceaux de
venir en Lorraine. Elle sera à
18 heures à Lunéville pour
une réunion publique à la
salle Erckmann.
REPÈRES
Heures sup'
en baisse
Les salariés lorrains qui ont
voulu « travailler plus pour gagner plus » l’an passé n’ont sans
doute pas pu exaucer leur souhait. En effet, selon l’Acoss, la
caisse nationale des Urssaf, les
entreprises de la région ont déclaré 21,5 millions d’heures supplémentaires en 2009, soit 14 %
de moins qu’en 2008. L’exonération fiscale de ces heures, instaurée par la loi Tepa de 2007, s’élève à 84,4 M€, en diminution de
10,1 %.
La Lorraine n’échappe pas à la
tendance nationale, puisque sur
l’ensemble
du
territoire,
676,1 millions d’heures supplémentaires ont été déclarées l’an
passé, soit 7 % de moins qu’en
2008. Ce temps travaillé a été défiscalisé
à
hauteur
de
2,7 milliards d’euros (-3,8 % par
rapport à 2008).
L’Acoss souligne cependant
que la baisse résulte de tendances « très différenciées », selon la
taille des entreprises : - 0,6 %
dans les sociétés de moins de 10
salariés contre -9 % pour les
groupes plus grands. Dans l’industrie, le nombre d’heures supplémentaires effectuées a diminué de 12,2 % en un an, de
6,5 % dans la construction et de
3,1 % dans le tertiaire.
Pour l’économiste Eric Heyer,
cette baisse a été limitée par la
défiscalisation des heures supplémentaires. « Sans cet avantage, le
recul aurait pu être beaucoup
plus important », estime-t-il,
ajoutant que cela a sans doute eu
« une incidence sur les embauches ». Pour 2010, Eric Heyer
anticipe une stabilisation du
nombre d’heures supplémentaires, voire même une légère reprise.
Créateurs
et repreneurs
Une erreur d’interprétation
nous a conduits à titrer sur
« l’auto-entrepreneur » à propos du concours organisé par
3i Lorraine (RL du 7 février
2010). En réalité, ce sont bien
des créateurs ou des repreneurs d’entreprises qui ont été
mis à l’honneur lors de cette
14e remise de prix : prix 3i
Lorraine à Aline Rolland (reprise du cinéma Caméo Commanderie à Nancy) ; prix de la
reprise d’entreprise à Delphine
Boulanger, qui a repris la boulangerie familiale à Colombeyles-Belles) ; prix innovation à
Christian Sroka (Imagine Elément à Dieuze, éléments de
salle de bain) ; prix de l’entrepreunariat féminin à Isabelle
Tournier (Atelier du Biscuit, à
Darnieulles) ; coup de cœur
du jury à Stéphane Abadie
(Innovation
Handicap
Concept, à Frouard) ; prix de
l’artisanat à Guillaume Rude
(verrerie d’art Fusion Libre, à
Saint-Louis) ; prix du commerce à Martine Folsche (Fée
du Bio à Sarralbe) ; prix industrie à Aurélie Kostka (faïencerie de céramique à Saint-Mihiel) ; prix services à
Sébastien Proye (Tekengo,
gestion à distance de commandes dans la restauration
rapide).
Région
Samedi 6 Mars 2010
MÉDIAS
Les lunettes
d’André Torrent
Marylène
tourne
la page
Bienvenue chez vous, diffusée sur RTL9 en Lorraine, se terminera le 30 juin. L’arrêt de cette quotidienne,
présentée par Jean-Luc Bertrand, marquera la fin d’une longue histoire entre une chaîne et une région.
PROCEED
Salon Centre Européen de la Sous-Traitance
de la Fourniture et des Services Industriels
Salariés et pigistes
inquiets
Aujourd’hui, RTL9, confrontée à la concurrence de la TNT
et à une chute des recettes publicitaires due à la crise, rencontre des difficultés. « Elle n’avait
d’autre choix que de passer, elle
aussi, sur la TNT au Luxembourg, puisque la chaîne émet
depuis le Grand-Duché. Mais les
investissements nécessaires à ce
saut technologique ont été jugés
trop élevés par les actionnaires
au regard de la rentabilité de la
chaîne », écrit Jérôme Bergerot,
ancien salarié de la chaîne, sur
son site dédié aux médias. Le
programme régional peu rentable, voire déficitaire, fait donc
les frais de cette rigueur. En septembre, le passage au tout numérique en France rendrait le décrochage
local
technologiquement compliqué.
« Au fond de moi, je suis optimiste », martèle Jean-Luc Ber-
« Bienvenue
chez vous »
vit ses
derniers mois
à l'antenne.
trand, directeur d’antenne et
responsable des programmes de
RTL9 Est. Autour de lui, dans
les bureaux situés boulevard
Saint-Symphorien, à Metz, les
salariés, journalistes, réalisateurs, secrétaires, techniciens
ainsi que la cinquantaine de pigistes réguliers ne sont, assurément pas dans le même état
d’esprit.
Bienvenue chez vous n’était
pas la seule production locale. Il
faut y rajouter un hebdomadaire
pour les enfants, un rendezvous politique mensuel, sans
oublier la diffusion nationale du
réveillon du Nouvel An ou encore de la Nuit des Stars.
L’arrêt de ces programmes
marque la fin d’une relation particulière d’une chaîne de télévi-
sion créée en 1955 avec toute
une région. Télé-Luxembourg,
puis RTL TV et, enfin, RTL9 ont
gravé des visages dans notre
mémoire télévisuelle. Jacques
Navadic, Robert Diligent, André
Torrent, Jean Stock, Georges
Lang, Marylène Bergmann… Des
noms que les moins de 20 ans
ne peuvent pas connaître.
P. R.
2010
le rendez-vous
de l’Europe
Industrielle
Marylène Bergmann, originaire
de Verdun, se tourne vers la peinture.
REPÈRES
« Printemps
des Bretelles »
Metz 4 - 5 - 6 mai
w w w.metz- expo.com
101312900
Parc des Expositions de Metz Métropole
La13e édition du festival d’accordéons d’Illkirch Graffenstaden, près de Strasbourg, dit le
« Printemps des Bretelles », aura
lieu cette année du vendredi 19
au dimanche 28 mars. Pendant
dix jours, ce festival réunira environ 500 artistes dans 15 lieux
différents. 40 formations professionnelles et autant d’amateurs
seront de la partie. En tête d’affiche, Thomas Fersen, l’Orchestre national de Barbes, MarieChristine Barrault… plus de 40
concerts. Parmi les groupes
amateurs, l’ensemble mosellan
Ton-Ton Gris-Gris de Phalsbourg
qui se produira le 20 mars au
Café du Cercle.
Renseignements :
tél. : 03 88 65 31 06.
101905800
Photo Pascal BROCARD
Né à
Sarrebourg,
Jean Stock
préside actuellement
Luxe TV.
avait été sauvée in extremis. Elle
avait même failli faire école,
deux ans plus tard. Claude
Berda, en déplacement dans la
région, annonçait sa volonté
d’étendre la formule dans les autres régions françaises. Cela ne
s’est jamais fait.
Photo DR
B
Le souvenir de L’école buissonnière, le mercredi à 16 h, est
un peu plus flou. Je revois Claude Robert, un homme d’âge
mûr, l’air pas commode, assis au milieu d’enfants venus d’une
classe de la région. L’ambiance, dans ce studio sans décor,
était adoucie par la présence d’une jeune femme blonde, plutôt jolie.
En semaine, vers 19 h, je décrochais régulièrement au générique de De nos clochers illustré, comme son nom l’indique,
par des cartes postales d’églises envoyées par les téléspectateurs et non moins paroissiens.
Le lancement de Ram Dam fortement ancré dans les aigus
retenait l’attention, même si l’émission s’adressait aux femmes,
à dix mille lieues de mes préoccupations de l’époque. D’autres
émissions ont suivi, mais je n’étais plus là pour les regarder.
Mais on n’oublie pas la silhouette de Marylène Bergmann, la
seule star de la télévision que l’on pouvait croiser, par hasard,
dans les rues de Thionville. Le rêve à portée de main.
P. R.
ienvenue chez vous, dernier
lien particulier entre RTL9,
ex-Télé-Luxembourg, et la
Lorraine vit ses dernières semaines de diffusion. Claude Berda,
patron de AB Production, propriétaire à 65 % de la chaîne du
câble (contre 35 % à RTL
Groupe), a envoyé mercredi l’un
de ses émissaires à Metz à la
rencontre de l’équipe qui réalise,
depuis douze ans, ce rendezvous quotidien de 26 minutes.
« Il nous a annoncés la fin, le
30 juin prochain de AB Télévision Metz, qui produisait notre
émission », reconnaît l’un des
membres de l’équipe composée
de sept salariés et dirigée par
Jean-Luc Bertrand, figure emblématique de la chaîne. Ce dernier
a présenté plus de 3 000 éditions de Bienvenue chez vous,
que les téléspectateurs lorrains,
via l’historique Canal 21, situé
au Grand-Duché, recevaient gratuitement par un décrochage qui
vit ses dernières heures. « Je
voulais montrer la Lorraine qui
va bien, valoriser les points positifs de la région », indique JeanLuc Bertrand.
Le décrochage lorrain avait
déjà senti le vent du boulet en
1998. Mais l’idée de maintenir
cette dimension de proximité
7
rtl9
Bienvenue chez vous
poussée vers la sortie
Enfant, j’ai longtemps cru que Télé Luxembourg était la
seule chaîne de télévision sur Terre. Elle était celle qui avait
droit de cité dans notre salon. Pourquoi celle-ci plutôt qu’une
autre ? Mystère. A force, les visages, les génériques, les noms
sont entrés dans les mémoires. André Torrent, inoubliable avec
son sourire, ses lunettes, sa frange et ses chemises. Il égrenait,
les samedis à partir de 17 h, les cinquante titres classés au Hit
Parade. Il n’oubliait jamais de citer René Steichen, affairé derrière une table pleine d’écrans et de boutons.
101958100
3
L'animateur Georges Lang est né à Metz.
« Pour moi ce n’est pas
une surprise. A la fin de
chaque saison, on se demandait si c’était la dernière », reconnaît Marylène
Bergmann, qui fut la figure
emblématique de Télé
Luxembourg. Licenciée en
1997 et après un passage réussi sur la télévision belge,
elle a été rappelée en 2006
par Jean-Luc Bertrand pour
assurer une chronique, deux
fois par semaine, dans l’émission Bienvenue chez
vous.
L'ancienne Miss Lorraine
a fait sa première apparition
à l’antenne en 1977. Elle a
tout juste vingt ans. « Nous
étions des pionniers, c’est la
première fois qu’un public
s’est ainsi identifié à une
chaîne de télévision », se
souvient-elle.
Marylène
Bergmann ne souhaite pas
cultiver la nostalgie. Elle investit aujourd’hui l’essentiel
de son temps et de son
énergie dans la peinture. Le
15 mars prochain, elle inaugure sa première exposition
au Luxembourg. « Une page
se tourne », commente-t-elle
simplement.
Jean Stock, autre grande
figure de cette épopée télévisuelle, fait le même commentaire. Mais son regard
est plus technique que sentimental : « C’est la fin d’un
monde, l’analogie avec peu
de chaînes c’est fini. Aujourd’hui, ce sont les règles du
numérique qui s’appliquent
avec une multitude de programmes. » Ces considérations techniques et commerciales seront, selon,
l’ancien directeur des programmes et de l’information
de Télé Luxembourg « mal
comprises par les téléspectateurs, qui souhaitent une
télévision de proximité ».
Jean Stock croit d’ailleurs
dur comme fer à son développement, avec un financement mixte entre le privé
et le public.
Région
Samedi 6 Mars 2010
CULTURE
imaginée par deux bibliothécaires strasbourgeoises
cinéma
L’étonnante saga
d’Oksa Pollock
Besson aux Rencontres
de Gérardmer
Le réalisateur du Grand bleu, Alexandre Arcady,
Coline Serreau et Pascal Thomas seront les têtes
d’affiche des Rencontres de Gérardmer.
D
epuis que la municipalité de Gérardmer a misé
sur le 7e art pour promouvoir la Perle des Vosges,
les Rencontres du Cinéma sont
– avec le Festival du film fantastique – le point fort de la
saison culturelle au bord du
lac. Et la 14e édition, qui s’y
déroulera du 24 au 27 mars,
n’aura rien à envier à ses devancières pour ce qui est de la
programmation et des invités.
Après deux journées professionnelles organisées, les 22 et
23 mars, par la toute nouvelle
fédération Films en Lorraine
qui réunit producteurs, réalisateurs et exploitants de la région, pas moins de dix-sept
films seront en effet projetés
en avant-première au cinéma
du Casino.
« Notre souci est de proposer
l’affiche la plus équilibrée possible, conviennent Denis Blum
et Thierry Tabaraud, les deux
chevilles ouvrières de la manifestation avec le Sarregueminois Jean-Marc Carpels. Et
d’accueillir plusieurs équipes
de films qui sortiront pour la
plupart en avril et en mai. »
Alexandre Arcady, accompagné d’Eric Caravaca, viendra
ainsi présenter Comme les cinq
doigts de la main, un polar
avec Patrick Bruel. et Coline
Serreau Solutions locales pour
un désordre global, un documentaire sur la crise actuelle.
Sont également annoncés
Pascal Thomas pour Ensemble,
nous allons vivre une très, très
grande histoire d’amour… ; le
réalisateur Kim Chapiron avec
son thriller Dog pound tourné
au Canada ; Eric Le Roch et les
Bodin’s pour Amélie au pays
des Bodin’s ; et le cinéaste Olivier Coussemacq flanqué de
Pascal Greggory et Anaïs De-
Publiée à compte d’auteur avant d’être éditée par XO grâce au coup de gueule de ses fans, Oksa Pollock,
saga fantastique proche d’Harry Potter, sortira le 15 mars en librairie où elle promet de faire un tabac.
L
’histoire commence le soir
du 31 décembre 2005,
lorsque Anne Plichota et
Cendrine Wolf, deux bibliothécaires strasbourgeoises, se
mettent en tête d’écrire l’histoire d’Oksa, adolescente de
13 ans qui se découvre des
pouvoirs surnaturels après
avoir emménagé à Londres
avec sa famille.
Si ces deux quadragénaires
ne font pas mystère de leur
goût pour Harry Potter et la littérature fantastique, elles insistent sur les différences entre
Oksa et le jeune sorcier de
Poudlard. Anne Plichota souligne ainsi l’ancrage du récit
dans le réel ou encore le fait
qu’Oksa vit entourée de ses
proches et « casse le mythe de
l’orpheline héroïque ».
Fin août 2006, après des
mois de travail à quatre mains,
les 600 pages des deux premiers tomes – sur les six prévus –, sont bouclées et expédiées illico chez Gallimard…
qui rejette le manuscrit.
Pas découragées, elles optent alors pour l’autoédition :
elles créent les Editions du Dehors, dénichent un imprimeur
et sondent les libraires de l’Est,
dont une cinquantaine accepte
de prendre en dépôt-vente les
livres. Le premier tome, L’Inespérée, sort en février 2007.
Luc Besson a promis
qu'il viendrait à Gérardmer.
moustier pour L’enfance du
mal. Pascal Remy et Francis
Kuntz alias Kafa débarqueront
pour leur part avec les bobines
de Henry, qui a été tourné l’an
passé à Nancy. Et les inconditionnels de Groland pourront
découvrir Mammuth, le nouveau film de Gustav Kervern
et Benoît Delépine avec Gérard
Depardieu et Yolande Moreau.
Reste la cerise sur ce gâteau
géromois avec le film-surprise… qui n’en est plus vraiment une, puisqu’il devrait
s’agir – si la copie est prête à
temps – des Aventures extraordinaires d’Adèle BlancSec, que Luc Besson a adapté
des albums de Tardi. Le réalisateur du Grand bleu a promis
d’être présent à Gérardmer.
Avec, on l’espère, Louise
Bourgoin, l’ancienne Miss
Météo du Grand Journal qui
incarne l’intrépide journaliste
aux prises avec un reptile préhistorique dans le Paris du
début du XXe siècle.
M. B.
Photo Clotilde VERDENAL
Aujourd’hui, exposition
de 14h à 18h
et conférence à 18h.
Dimanche, exposition de
10h à 11h30 et vente à
14h. Centre Herckmann,
2 cours de Verdun
à Lunéville.
Mais cette belle aventure encore confidentielle va basculer
en octobre dernier : interrogées
sur le forum par des fans sur
leur présence au salon du livre
jeunesse de Montreuil, les
deux bibliothécaires répondent
par la négative, car trop cher
pour des auteurs autoédités.
Outrés, Achille, 14 ans, et
Mystia, 13 ans, écrivent à des
éditeurs et des journalistes
pour dire leur « colère » et réclamer « de l’aide » afin de
montrer « que ce sont les ados
qui font d’un livre un succès ».
Cendrine Wolf (à gauche) et Anne Plichota, toutes deux bibliothécaires,
lors de la présentation d'Oksa Pollock dans une librairie de Strasbourg.
La supplique, appuyée par
les posts de dizaines d’adolescents aussi fans d’Harry Potter
que d’Oksa, sera publiée sur
bibliobs. com, le site du Nouvel Observateur consacré à
l’actualité littéraire.
Lui aussi destinataire des
missives indignées, XO, qui
fait son miel des romans à gros
tirages, flaire le coup et offre,
en novembre, un contrat aux
deux Alsaciennes. « Les lecteurs ont forcé la porte », reconnaît le PDG Bernard Fixot,
qui « croit beaucoup à un
énorme succès de cette série ».
Après quelques retouches
(fusion des deux premiers
tomes en un seul de 480
pages, réécriture plus « dynamique »), le premier volume,
L’Inespérée, sort le 15 mars à
50 000 exemplaires en France
ainsi que dans plusieurs pays
francophones (Belgique, Suisse
et Canada). La couverture, une
adolescente avec une flamme
dans la main, est l’œuvre d’une
artiste, boulangère à SaintEtienne…
Quant au deuxième tome, il
est prévu pour mai et la saga
est déjà en cours de traduction
en anglais. La « pollockmania »
est en marche…
Derrière un sofa, du haut d’une chaire, sur petit écran ou dans les colonnes des journaux, Gérard Miller
est partout. Même sur les planches ! La preuve dans Manipulations mode d’emploi, ce soir, à Florange.
O
pour mettre en garde les amateurs d’art.
Grâce aux
jeunes fans
n aime son franc-parler
ou l’on exècre son ironie.
Mais Gérard Miller n’attire jamais la demi-mesure… Il le
sait, l’assume, en rit. Psychanalyste, professeur en faculté,
chroniqueur télé-radio, éditorialiste pour la presse, l’homme
s’est pris depuis quelques années au jeu de la comédie.
Après avoir testé son spectacle
durant le Festival d’Avignon, l’avoir rôdé six mois à Paris, il
s’apprête à débarquer avec Manipulations mode d’emploi à Florange.
Vous faites preuve d’une
boulimie de travail. C’est
grave, docteur ?
Gérard MILLER : « Du tout !
C’est juste une des conséquences de ma psychanalyse personnelle. Elle m’a révélé que je pouvais
manifester
beaucoup
d’envies mais aussi oser les satisfaire. Si mes consultations et
l’enseignement restent mes activités principales, j’ai du mal à
dire que les autres sont secondaires. En tout cas, je n’ai pas
envie d’abandonner les unes
pour les autres. En plus, tant pis
pour ma modestie, mais j’arrive
parfaitement à passer d’une action à l’autre. Pour les plateaux
à la télé, arriver cinq minutes
avant le tournage n’a rien de
stressant pour moi. Au théâtre,
c’est pareil. J’arrive le plus tard
possible et sans trac. Je suis la
preuve vivante que l’on peut
avoir une identité et de multiples facettes. »
Dans votre spectacle, vous
expliquez l’art et la manière
de manipuler l’autre en
amour, en affaires, en politique. Êtes-vous bon manipulateur ?
« Disons que j’en apprécie les
rouages. J’ai toujours été fasciné
par les tours de magie, autant
pour le savoir-faire qu’ils nécessitent que pour l’effet qu’ils produisent sur le spectateur. La manipulation relève des mêmes
ficelles chez moi, je sais en
jouer et mesurer l’effet pervers
d’un beau parleur. Dans mon
spectacle, je suis donc un Oudini du verbe. J’explique le truc
au public, je le mets en garde,
mais j’arrive à faire tomber les
gens dans certains panneaux
alors même qu’ils sont vigilants.
Numéro réussi ! »
Alors, on ne vous la fait
plus ?
« Hélas, non ! C’est ça le plus
complexant : même en connaissant certaines astuces, nul n’est
à l’abri. En écrivant ce one man
show, je me suis fait piéger et je
l’explique. Mais au quotidien
aussi, il m’arrive parfois de me
laisser rouler par des détails.
Rien qu’entendre le générique
du JT de TF1 suffit à me faire
croire qu’un malheur est arrivé…
Cette musique crée une hallucination mentale. La dernière
grosse duperie dans laquelle je
suis tombée ? La campagne de la
présidentielle et mon choix de
voter Ségolène Royal ! Ses idées
m’ont séduit, sa personnalité
m’a capté, mais quelques semaines après avoir glissé mon bulletin dans l’urne, j’ai eu le sentiment qu’elle m’avait roulé. Moi
comme des millions d’autres. Et
le pire, c’est que cette même
personne pourrait bien me refaire le coup… »
Les politiques sont donc les
plus grands manipulateurs.
« Je dirais plutôt qu’ils peuvent déboussoler un grand nombre de personnes. Mais vos parents, votre petite amie, vos
copains vous manipulent. Parfois en bien, parfois avec d’autres desseins. Nos banquiers
nous mentent, nos agriculteurs
en font de belles dans notre dos
et bien d’autres tirent des ficelles (presque) invisibles et pourtant, on se plaît à les croire encore. »
Propos recueillis
par Patrick JACQUEMOT.
Manipulations mode
d’emploi, ce soir à 20h30
à La Passerelle à Florange. Réservations,
tél. : 03 82 59 17 99 ou
www.lapasserelle.florange.fr
Gérard Miller : « Je suis la preuve vivante que l’on peut avoir
une identité et de multiples facettes. »
Un choix unique dans la région !
PRIMO City S
pecial
LE HAUT DE GAMME
À PRIX DISCOUNT
Barcelone
ou Dublin
Luxair City Special : Partez avec Luxair à destination de
la métropole catalane ou de l’île verte - àpd 49 euros*
TTC l’aller simple.
DISCOUNT CARRELAGES
102273100
Tél. 03 87 65 21 32
www.luxair.lu
TALANGE
26, rue Emile-Zola (anciennement BALOSSO)
Tél. 03 87 72 28 59
101562600
ACTISUD DUNIL - Parc Aravis
102273100
* Tarif soumis à conditions et disponibilités. Frais d’émission non inclus.
5b, allée des Tilleuls - JOUY-AUX-ARCHES
REPÈRES
Les rendez-vous
des acteurs
du conte
Devenir un rendez-vous incontournable des arts du
conte en Lorraine. Tel est
l’objectif du Comité du pays
de Nied et de l’association
Nittachowa en organisant
l’opération Printa’Nied, ou
les 3e rencontres des acteurs
du conte en Lorraine. Elles se
dérouleront, cette année, les
jeudi 19 et vendredi 20 mars
à Varize, à la salle des fêtes
et au musée Clément-Kieffer.
Deux temps forts marqueront l’événement. Le premier
sera un temps d’étude et de
réflexion sous forme d’interventions entre les acteurs de
la filière (conteurs, programmateurs, associations culturelles, collectivités…). Les organisateurs
proposeront
aussi des ateliers de travail.
Le second sera réservé à la
promotion des professionnels régionaux, sous forme
d’une scène ouverte où dix
d’entre eux pourront présenter leur travail.
Le but de ces rencontres,
ouvertes à tous, est d’établir
l’état des lieux du conte en
Lorraine de façon exhaustive, et de mettre en place un
annuaire et un agenda réservé aux professionnels et à
destination des lieux de diffusion.
Renseignements
et inscriptions
tél. : 03 87 35 70 83.
Vieux papiers
à Bar-le-Duc
Docteur Gérard, Mister Miller
Les frères Muller
de retour à Lunéville
Pied de lampe en pâte
de verre des Frères Muller.
A Strasbourg, la Fnac mettra
Oksa Pollock en « coup de
cœur » pendant deux ans et
demi, se rappelle Cendrine
Wolf.
Un site et un blog sont ouverts, puis un forum qui réunira plusieurs centaines de
« pollockmaniaks » de toute la
France.
Les tomes II (L’Homme-Fé) et
III (Le Murmou de sang Gracieux) sortent en octobre 2007
et novembre 2008. Bouche à
oreille, internet, le succès va
croissant. Au total, elles vendront près de 14 000 exemplaires des trois tomes, un chiffre
considérable pour une autoédition.
8
à la passerelle de florange
PATRIMOINE
L’Hôtel des ventes Anticthermal organise sa 6e vente
spéciale consacrée aux réalisations des frères Muller à Lunéville ce week-end. Plus de 150
objets d’art seront exposés cet
après-midi et demain matin
avant de trouver, peut-être,
acquéreur lors de la vente de
l' après-midi.
« Les frères Muller ont souvent été déconsidérés, explique Sylvie Teitgen. Lunéville est aujourd’hui fière
d’avoir des créateurs dans leur
commune et de les célébrer. »
Encore aujourd’hui, elle rencontre des personnes qui ont
travaillé pour eux. À l’occasion de cette vente spéciale, la
commissaire-priseur estimera
gracieusement tout objet que
les personnes lui amèneront.
Bien que ces œuvres traversent les âges, Sylvie Teitgen
avoue être très émue de voir
beaucoup de ventes de faux
sur le marché de l’art. « Cette
semaine j’ai vu cinq fausses
lampes », se désole-t-elle.
C’est pour cette raison que
Benoît Tallot, passionné des
frères Muller fera une conférence en clôture de la vente
3
Fly in good company
àpd
49€
TTC ALLER SIM
PL
*
E
Réservez mai
nte
votre agence nant dans
d
ou sur www e voyages
.luxair.lu
Soixante-dix exposants
attendent les visiteurs.
La 29e foire aux vieux papiers et aux collections organisée par, Bar-le-Duc Animations,
l’une
des
plus
importantes de l’Est de la
France se déroulera les 13 et
14 mars dans le hall des brasseries de Bar-le-Duc.
D’une surface de 4 000 m2,
cette foire avec plus de 70 exposants de toute la France,
sera l’occasion pour tous les
collectionneurs et amateurs
d’objets anciens de satisfaire
leur envie de chiner.
Si le thème des vieux papiers, avec les cartes postales
anciennes, livres, affiches,
bandes
dessinées
sera,
comme par le passé dignement présenté, les organisateurs tiennent à souligner la
diversité et l’importance des
collections offertes aux visiteurs : philatélie, numismatique, fèves, pin’s, miniatures
de parfum, capsules de
champagne, photographies,
signets, outils anciens, bibelots, jouets anciens… S’ajoute
à ce rendez-vous incontournable, la 6e rencontre du livre
de l’Est où 30 écrivains et éditeurs de la région vous présenteront leurs ouvrages.
Samedi 13 mars,
de 9h à 19h et dimanche 14 mars de 9h30 à
17h, hall des Brasseries
à Bar-le-Duc, foire
aux vieux papiers
et aux collections.
Entrée : 2,5€.
Civisme et
dévouement
Originaire de Morsbach,
Mélissa Sousa, âgée de 18 ans
et étudiante à Sciences Po
Paris, compte parmi les dix
lauréats du Prix du civisme et
de dévouement à la collectivité.
Belle récompense attribuée
à cette jeune fille, qui poursuit son travail de mémoire
dans un secteur particulier :
celui du monde des anciens
combattants.
Plus particulièrement de la
recherche en coopération avec
le VDK (Verband Deutscher
Kriegsgräberfürsorge)
des
nombreux édifices dédiés aux
victimes des guerres depuis
celle de 1870.
Parrainée par Gérard Huwer,
président départemental des
anciens combattants, Mélissa
Sousa a été invitée à la cérémonie officielle de remise de
prix, à la mairie de Paris.
Région
Samedi 6 Mars 2010
Alors qu’il creusait les fondations d’une maison à Mondorff, en Moselle, un travailleur
intérimaire d’une entreprise de
travaux publics s’est retrouvé
enseveli sous plus de trois mètres cubes de terre. Il faudra plusieurs minutes à ses collègues
pour dégager son visage. Peu
après, alors que les sapeurspompiers et le Samu lui portaient secours, un nouvel
éboulement s’était produit. La
catastrophe avait été évitée de
peu. Cette affaire a été évoquée, jeudi, à la barre du tribunal correctionnel de Metz.
Le gérant de la société woippycienne devait, notamment,
répondre de blessures involontaires avec une ITT de huit
mois. En effet, ce 7 juin 2007,
la victime, embauchée depuis
peu, n’avait pas reçu de formation adéquate. De plus, les règles de sécurité n’avaient pas
été respectées : aucun dispositif n’avait été installé pour prévenir le risque d’éboulement à
l’intérieur de cette tranchée de
60 centimètres de large sur plus
de 2 mètres de hauteur. Aujourd’hui, ce père de trois enfants est reconnu travailleur
handicapé.
A la barre, le gérant minimise
sa responsabilité en rappelant
qu’il existait un conducteur de
travaux et un chef de chantier.
Conseil de ce père de trois enfants, Me Laure Kern est indignée : « Mon client était seul
dans ce trou sans aucune formation particulière et sans que
les règles élémentaires de sécurité soient appliquées. De plus,
il ne portait pas de casque,
gant ou baudrier fluo. Grièvement blessé, il s’est retrouvé
dans le coma. »
La représentante du parquet
dénonce « des méthodes plus
qu’artisanales » et rappelle l’obligation de formation qui incombe à l’employeur. Elle requiert trois mois de prison avec
sursis et 2 000 € d’amende.
« La responsabilité sur ce chantier avait été transmise par mon
client à plusieurs personnes,
plaide Me Carine Bourel, en défense. Il y a eu une faute commise en envoyant ce salarié inexpérimenté au fond de la
tranchée sans que l’étayage ait
été réalisé. A cette barre, il
manque le conducteur de travaux et le chef de chantier. La
faute du gérant n’est pas caractérisée. » Délibéré le 29 avril.
D.-A. D.
verdun
La surveillante passait
du fromage aux détenus
Une surveillante de prison a été condamnée à six mois d’emprisonnement avec sursis par le tribunal correctionnel de Verdun,
pour avoir fait passer à des détenus des téléphones portables,
mais aussi un fromage de maroilles et une rose noire au centre de
détention de Montmédy (Meuse). La jeune femme âgée de 35
ans, syndicaliste à l’Union fédérale autonome pénitentiaire
(UFAP), « a commencé à passer un courrier à l’extérieur à la demande d’un détenu », a expliqué son avocate, Me Béatrice Creton.
« Puis, ça a été des bouteilles d’alcool, des téléphones portables,
des DVD, et enfin du maroilles et une rose noire à un détenu gothique », a-t-elle poursuivi. La surveillante pénitentiaire n’a pas
obtenu de contrepartie de ses largesses, « mais le détenu qui exerçait une emprise sur elle lui avait promis qu’à sa sortie, il monterait une société dont elle serait la gérante », a indiqué Me Creton.
Ce détenu avait, par ailleurs, déjà été condamné à 17 reprises.
A31
110 km/h
89 351
infractions
40 545 infractions
(sens Metz-Luxembourg)
5
90 km/h
62 517
A30
infractions
Les Souhesmes-Rampont
130 km/h
90 km/h
45 801
A320
A4
12 713 infractions
A4
4 Montigny-lès-Metz
(sens Metz-Nancy)
90 km/h
58 590
Moselle :
Moselle
417 063 infractions
A31
Bar-le-Duc
Nancy
N4
Vers
SaintDizier
A33
N59
90 km/h
87 721
N59
Épinal
220 172 infractions
A31
Classement des radars
A31
Champigneulles
(sens Nancy-Metz)
N57
Meurthe-et-Moselle :
Vers
Dijon
A31
Vrécourt
130 km/h
mobilistes étrangers passent
entre les mailles du filet malgré
des conventions en cours avec
le Luxembourg, la Belgique et
l’Allemagne. Une seconde pondération est nécessaire et s’applique à l’ensemble du contrôle
infractions
Vers
Sélestat
Vosges :
59 333 infractions
E23
Vers
Mulhouse
29 658 infractions
Source : préfectures
Une étudiante
menacée
d’expulsion
infractions
Vers
A4 Strasbourg
2
N57
Radar automatique
infractions
A31
Metz
Vers
Paris
x
A31
Metz-centre
(sens Nancy-Thionville)
Thionville
Interdits, les détecteurs
seraient « peu fiables »
automatisé en France : 40 % des
déclenchements ne donnent
pas lieu à verbalisation… faute
d’être exploitables !
D’ici 2012, 800 nouveaux radars fleuriront au bord des routes et dans les villes de France,
Info : SS/PB
et forcément aussi en Lorraine,
a annoncé mi-février le Premier
ministre François Fillon, dans un
contexte de stagnation du nombre de tués, après sept années
de baisse.
Alain MORVAN.
Feux tricolores
sous surveillance
Après plusieurs mois d’essai, trois radars automatiques de franchissement de feux sont désormais en service au centre de Metz.
Aux croisements stratégiques avenue de Strasbourg/rue Laveran, rue
Gabriel-Pierné/rue Sente-à-My et avenue Malraux/rue Lothaire, ces
boîtes « flashent » les conducteurs qui ont l’imprudence de griller
les feux sous surveillance. La préfecture annonce déjà d’autres systèmes de ce type aux endroits considérés comme accidentogènes.
Dans l’agglomération nancéienne, la menace se précise également. Dans un avenir très proche, quatre radars doivent rentrer en
service. Dix autres suivront. Une amende importante et un retrait de
quatre points sur le permis de conduire sanctionnent le franchissement d’un feu rouge.
Pour maîtriser leur terrain, les
policiers de la route sont attentifs aux systèmes qui permettent
aux automobilistes de savoir où
se trouvent les radars, fixes ou
mobiles. D’abord, un rappel :
« Les détecteurs de radars sont
interdits en France, même si on
peut en acheter à l’étranger ou
par internet, prévient un spécialiste des CRS. C’est différent des
signaleurs ou avertisseurs de radars, dont le plus connu est le
système Coyotte, qui fonctionne
comme un GPS avec des mises à
jour en temps réel de la position
des boîtiers fixes, ou des endroits
où les forces de l’ordre ont l’habitude de se placer pour contrôler
la vitesse. Dans ce cas, c’est un
peu comme si les gens se faisaient des appels de phares : ça
fait ralentir et c’est tant mieux. »
Que risquent les utilisateurs
de détecteurs, alors ? « La vente
ou la mise en vente, ainsi que
l’usage d’un dispositif destiné à
déceler les instruments de constatations des infractions routières
sont des contraventions de 5e
classe. Ça va de l’amende à la
suspension du permis de
conduire pendant trois ans, jusqu’à la confiscation du véhicule
quand le dispositif est adapté à
celui-ci », explique le major
Claude Goepp, responsable de la
brigade motorisée à l’hôtel de
police de Metz.
A écouter les agents, ça en revient à prendre des risques pour
pas grand-chose. Car les détecteurs seraient devenus « peu fiables » face aux nouvelles généra-
tions de radars. Le major Goepp
poursuit : « Les détecteurs captent les ondes émises par les radars. Il y a quelques années,
ceux-ci émettaient en continu.
Plus maintenant. Ça rend inutile
les appareils de détection. Et
c’est encore pire avec les radars
qui flashent les véhicules trop rapides par l’arrière : quand l’appareil sonne, c’est trop tard. »
K. G.
A Metz,
trois
radars
automatiques
de franchissement
de feux
tricolores
sont désormais opérationnels.
« Tant que c’est
pour la sécurité »
« Pour rapporter
de l’argent »
« Ne plus
les signaler »
« Pas un
délinquant »
Amadou Mballo, 35 ans, ancien instituteur au Sénégal,
trouve que c’est normal qu’il y
ait des radars. Sauf s’ils ne servent qu’à gagner de l’argent. « Je
vois qu’il y a encore beaucoup
d’accidents de la route, dont
trop sont mortels. Les chiffres diminuent, mais les gens continuent à rouler trop vite. Au Sénégal, les gens roulent moins
vite et il y a moins de morts. Les
radars sont donc là pour notre
sécurité. J’ai entendu dire qu’ils
serviraient uniquement à faire
du profit. Dans ce cas, si c’est
plus pour l’argent que pour notre
sécurité, non, je suis contre. »
A31
Thionville
3
Vers Luxembourg
A31
Meuse :
Moselle et Vosges
en baisse
Le contrôle automatisé en
Meurthe-et-Moselle est ainsi
propulsé à un niveau inhabituel
l’an passé (+ 114 %). La Meuse,
dont la boîte grise la plus besogneuse est installée à Les Souhesmes-Rampont (12 713 en
2009, 14 701 en 2008), voit ses
statistiques progresser nettement (40 545 contre 26 887),
mais ceci est essentiellement dû
à deux nouvelles cabines à
Erize-la-Petite et Ligny-en-Barrois. Moselle (- 10 %) et Vosges
(- 9 %) sont orientées à la
baisse. En Moselle, il faut absolument relativiser les chiffres,
dans la mesure où 30 % d’auto-
Thionville-Élange
(sens Luxembourg-Metz)
Selon les forces de l'ordre, les détecteurs seraient devenus
« peu fiables » face aux nouvelles générations de radars.
Croisé à Forbach, Stéphan Bierlein, livreur pour une société de
transport express. Celui-ci porte
un regard mitigé sur la mise en
place des radars. « Il faut que les
gens soient sensibilisés aux accidents de la route et de la vitesse.
Les radars nous obligent à faire de
plus en plus attention. En contrepartie, je livre deux fois moins de
colis aujourd’hui qu’avant… Le
pire, ce sont les radars mobiles, il
y en a vraiment trop. Et surtout,
pas placés aux bons endroits. On
n’est plus dans la prévention mais
dans la répression. Ils sont disposés de manière à rapporter le plus
d’argent possible. »
Jean-Simon Derulle, 66 ans, retraité, de Doncourt-lès-Conflans :
« Trop de radars ou pas assez, ce
n’est pas tellement la question,
selon moi. Je pense plutôt qu’il ne
faudrait plus les signaler. Le
dispositif a été efficace un moment, mais désormais, les gens
conduisent à toute vitesse et freinent d’un seul coup quand ils en
voient un. Ce qui est dangereux !
La dernière fois, je roulais à
110 km/h sur l’autoroute, un type
m’a doublé à environ 140 km/h
avant de piler jusqu’à rouler
moins vite que moi. Je n’ai pas pu
faire autrement que le doubler
par la droite. »
Arrivée à Metz en
2002 pour ses études,
Marie-Bintou Carama est
aujourd’hui priée, par la
préfecture de la Moselle,
de quitter le territoire.
L’administration n’a pas
renouvelé le titre de séjour de la Guinéenne de
26 ans, actuellement
étudiante en deuxième
année de sciences économiques à l’université
P a u l -Ve r l a i n e - M e t z ,
faute « d’avoir obtenu
un diplôme depuis son
entrée en France. » Interpellée jeudi à son domicile messin par les
agents de la police aux
frontières, elle a été placée, hier après-midi, au
centre de rétention administrative. Au même
moment, une soixantaine d’étudiants se sont
réunis devant la préfecture pour manifester leur
mécontentement face à
cette possible expulsion.
Selon l’avocat messin
de Marie-Bintou, Me Arnaud Vauthier, des recours sont encore possibles. Hier soir, il a fait
appel de la décision du
tribunal administratif de
Strasbourg, qui a rejeté
récemment la demande
d’annulation de la décision de la préfecture de
Moselle et son refus de
renouvellement de titre
de séjour pour cette étudiante, décrite par ses
enseignants
comme
« assidue, au comportement exemplaire, capable d’obtenir sa licence
en 2010. »
Fraude à l’Urssaf :
précisions
Photo Pascal BROCARD
Ouvrier enseveli : trois
mois avec sursis requis
metz
C’est le nouveau record lorrain des cabines de contrôles
automatisés de vitesse établi
par le radar installé dans le sens
Luxembourg-Metz au nord de
Thionville à hauteur de la sortie
43 (Elange-Longwy), qui s’est
déclenché en 2009 à 89 351 reprises (43 818, en 2008). Au
classement des plus « productifs », il supplante le radar de
Metz-centre (sens Metz-Luxembourg), premier au palmarès
2008 avec 87 868 flashs, soit
plus de 240 par jour, et un 14e
rang national, qui a stagné à
45 801 unités l’an passé. Globalement, le nombre de contrôles
fixes automatisés de vitesse est
assez largement en hausse en
2009, avec 737 113 flashs
comptabilisés
en
Lorraine
(652 183 en 2008).
Alors même que l’explosion
des détecteurs de radars devient
un enjeu de sécurité routière
(lire ci-dessous), l’expérimentation des 110 km/h maximum
sur l’A 31 a perturbé les automobilistes lorrains ou de passage. C’est le phénomène le
plus marquant de 2009 en matière de contrôle de vitesse,
dont le bilan comporte des statistiques étonnantes. A l’instar
du nord de Thionville, dont la
vitesse a été abaissée de
1
Lorraine :
737 113 infractions pour 2009
(652 183 en 2008)
« Des vaches
à lait »
Jean-Michel Levy, 38 ans, de
Sarrebourg, fait partie des gens
qui trouvent qu’il y a trop de radars : « Par crainte de dépasser
la vitesse autorisée de quelques
kilomètres, on a tendance à garder les yeux sur la ligne d’horizon
pour guetter une silhouette bleue,
au mépris des bas-côtés, de la
route elle-même, voire du compteur. Quand je suis à 115 km/h
au lieu de 110, je n’ai pas l’impression d’être un délinquant, ni
dangereux pour autrui. » Comme
il a déjà quelques excès à son
palmarès, il s’est équipé d’un
avertisseur de radar en communauté qui fait ses preuves.
Photo Thierry SANCHIS
JUSTICE
contacter au 36 46 (prix d’un
appel local depuis un poste
fixe).
Sur le fond, il faut savoir que
l’aide à l’Acquisition d’une complémentaire santé (ACS) ouvre
droit à une déduction sur la cotisation auprès d’un organisme
de protection complémentaire.
Cette aide délivrée par la CPAM
est attribuée sous conditions de
ressources. Mais il est recommandé d’attendre la décision de
la Caisse avant de souscrire un
contrat auprès d’une compagnie
d’assurance ou d’un organisme
complémentaire. Or, des démarcheurs à domicile ont, tout en
incitant leurs interlocuteurs à
souscrire un contrat auprès de
leur compagnie, invité plusieurs
assurés à retirer auprès de la
CPAM un formulaire de demande d'ACS pour payer une
moindre cotisation.
LE FAIT DU JOUR
Le hit-parade
Photo Laurent MAMI
A plusieurs reprises ces derniers jours, la Caisse primaire
d’assurance maladie de la Moselle a eu connaissance de démarchages frauduleux effectués
par téléphone au nom de l’Assurance maladie, mais également de pratiques douteuses
émanant de démarcheurs à domicile, sous prétexte de proposer une complémentaire santé.
Aussi, la Caisse tient à souligner qu’elle ne demande aucun
renseignement d’ordre personnel et/ou bancaire par téléphone. Et que tous les « vrais »
agents de la CPAM, amenés à
rencontrer des assurés à leur domicile, sont munis d’une carte
professionnelle qu’il convient
de demander. La CPAM recommande donc à ses 900 000 assurés sociaux d’observer la plus
grande vigilance et, en cas de
doute, de ne pas hésiter à la
L
20 km/h (110 contre 130), l’activité du radar de Champigneulles (sens Metz-Nancy, 90
contre 110 km/h) a été décuplée
à partir du mois de juillet et le
lancement de l’opération sur
l’axe routier majeur nord-sud :
en hausse de 100 % sur l’année,
il a constaté 87 721 infractions,
dont plus de 90 % de dépassements inférieurs à 20 km/h
comme tous les radars, contre
43 954 unités en 2008. Mieux,
la cabine de Lesménils (20 595)
affiche une progression qui atteint + 569 % en juillet ! Le record en la matière sur l’A 31 est
aussi meurthe-et-mosellan avec
le dispositif de Maxéville (par
l’arrière, sens Luxembourg-Epinal), crédité de + 1 041 % toujours en juillet, passant de
2 336 déclenchements en 2008
à 26 662 douze mois plus tard !
Photo Julio PELAEZ
Attention aux faux
démarcheurs de la CPAM
« Donne-moi la caisse ! »,
lance l’individu armé d’une
perceuse sans fil, à la vendeuse
du bureau de tabac-presse
Saint-Walfried à Sarreguemines. « C’est une plaisanterie ? », interroge-t-elle, incrédule, pendant que le braqueur
met en marche son « arme » et
dissimule tout à coup son visage avec un masque à souder.
Dans la réserve, le patron, témoin de la scène, simule un
appel téléphonique à la police,
provoquant la fuite immédiate
de
l’individu.
Braquage
avorté… et filmé par la vidéosurveillance du magasin. Les
services de police étudient actuellement les images d’un
homme au visage découvert,
puis masqué, pouvant rapidement être démasqué par une
vidéo qui n’a rien d’un gag.
Avant l’expansion des cabines de feu rouge ou des machines-tronçon, le palmarès des radars 2009
en Lorraine montre que l’expérimentation des 110 km/h sur l’A 31 a perturbé de nombreux automobilistes.
Photo RL
FAITS DIVERS
Radars automatiques : le piège
des nouvelles règles du jeu
e nombre est éloquent :
244,8 coups de flash par
jour, soit un toutes les six
minutes !
9
REPÈRES
Braquage avec
une perceuse
737 113 flashs en 2009 en lorraine
Photo Philippe RIEDINGER
Les eaux de l’Orne, à proximité d’une ancienne cokerie qui
était exploitée par ArcelorMittal à Moyeuvre-Grande, sont
polluées en sulfates, ammonium, cyanures, hydrocarbures et
benzènes, révèle un rapport de l’Inspection des installations
classées.
Le rapport, daté du 26 janvier, préconise ainsi que le préfet
de Moselle prenne un arrêté enjoignant la société à dépolluer
le site d’ici six mois. L’Inspection des installations classées
explique que « des goudrons liquides ou indurés sont encore
présents sur le site, enfouis sous le sol », en dépit d’un arrêté
préfectoral de 1998 demandant la remise en l’état du site à la
société chargée du suivi post-exploitation de la cokerie, ArcelorMittal Real Estate France (Amref). De même, « des sols
contaminés par ces goudrons mais également par d’autres
polluants dont du cyanure sont toujours en place », indique
l’Inspection qui note que « ces déchets et ces sols pollués impactent la nappe alluviale de l’Orne dont la qualité chimique
est par conséquent localement dégradée. » Le rapport dénonce ainsi l’inaction d’ArcelorMittal depuis plus de dix ans,
« alors que ces déchets conduisent à dégrader la qualité de la
nappe alluviale de l’Orne », relèvent les inspecteurs. Or,
selon eux, cette pollution « peut, dans le cas de substances
volatiles […] présenter des risques sanitaires pour les personnes occupant les bâtiments qui la surplombent ».
Dans un communiqué transmis hier soir, la direction d'ArcelorMittal assure pourtant que « les dernières analyses indiquent qu'il n'y a pas d'impact du site sur la qualité des eaux
de l'Orne ». « Conformément à la réglementation, le site de
Moyeuvre-Grande fait l'objet d'une surveillance régulière de
la qualité des eaux souterraines et de l'Orne », poursuit le
communiqué.
Par ailleurs, l'association France Nature Environnement indique qu'elle se réserve la possibilité de se constituer partie
civile dans le cadre d'une action judiciaire contre le géant de
l'acier.
SÉCURITÉ
Photo RL
Un ancien site
d’ArcelorMittal pollué
3
Pour Gaby Langenbahn, 54
ans, de Saint-Avold, cela ne fait
pas l’ombre d’un doute : « Il y a
trop de radars ! ». Le président
du Moto-club Saint-Nabor explique : « Lorsqu’ils sont placés à
des endroits dangereux, je veux
bien. Mais lorsqu’on les trouve
en pleine ligne droite, je me pose
des questions. On est pris pour
des vaches à lait ». Son exaspération monte encore d’un cran
lorsqu’on aborde le sujet des radars de nouvelle génération, les
radars « tronçon ». Une preuve
de plus, selon lui, pour démontrer que « les caisses de l’Etat ont
besoin d’être renflouées ».
Avocat du couple de Saint-Julien-lès-Metz mis en examen et
soupçonné d’avoir détourné près
de 7 M€ à l’Urssaf par l’intermédiaire de leur entreprise de travail temporaire spécialisée dans
la main-d’œuvre polonaise (lire
RL d’hier), Me Franck Colette
tient à apporter une précision :
« EuroJob Polska, la société de
mes clients qui a son siège en Pologne, détache des salariés en
France depuis des années. On
nous reproche de ne pas avoir reversé les cotisations sociales,
mais les gérants ont payé l’Urssaf
en Pologne. J’ajoute que les
comptes des sociétés ont été récemment débloqués et que le
couple de gérants a, en réalité,
toujours le droit d’exercer. »
Cocktails Molotov
contre une école
Trois cocktails Molotov ont été
jetés contre une école primaire
de Belfort, entraînant des dégradations limitées sur le mur du
préau et une porte de l’établissement. Vers 8 h 30, hier, trois
bouteilles en verre (une de 75 cl
et deux de 25 cl), noircies par le
feu et équipées d’une mèche incendiaire ont été retrouvées sur
le sol du préau de l’école primaire Victor-Schoelcher dans un
quartier résidentiel, situé en périphérie immédiate de Belfort. Le
mur du préau a été noirci sur un
1,50 m de largeur par les engins
incendiaires, qui ont été lancés
contre l’établissement pendant la
nuit de jeudi à vendredi. L’une
des portes du bâtiment située à
proximité du préau a également
été endommagée. Une enquête
pour dégradations par incendie a
été ouverte.
Sports
Samedi 6 Mars 2010*
TENNIS
coup de main
Onesta vote Onesta
Gérard Onesta, tête de liste des Verts en Midi-Pyrénées pour les
élections régionales, a reçu, hier, le soutien public de son cousin
Claude, sélectionneur de l’équipe de France de handball qui a
remporté tous les titres internationaux depuis deux ans. « Nous
sommes cousins, on ne l’a pas choisi mais je n’en ai pas honte. Je
suis ici à titre personnel pour dire que c’est un mec bien », a lancé
le coach des champions olympiques dans un café de Toulouse.
Avant d’ajouter : « La politique, ce n’est pas mon monde. Je suis
un homme de gauche, mais je ne suis pas dans une organisation
politique. Un jour ou l’autre, je prendrai des engagements ». En
attendant, les méthodes de l’entraîneur sont exploitées par le
politicien. « La façon dont Claude manage son équipe a beaucoup inspiré mon action. Un groupe doit fonctionner dans une
logique de responsabilité, pas d’obéissance », affirme l’écologiste,
qui envisage de se maintenir au second tour du scrutin régional.
l’image
Photo REUTERS
L’Australien Luke Roberts (Milram) s’est imposé au sprint
devant l’Ouzbek Sergey Lagutin (Vacansoleil), hier à Alhama,
lors de la troisième étape du Tour de Murcie. Troisième,
l’Espagnol Josep Jufre (Astana) a pris la tête du classement
général à la faveur de l’abandon du Sud-Africain Robert Hunter
(Garmin), parti fêter la naissance de son deuxième enfant.
vite dit
« J’aime le rugby français »
« J’aime le rugby français, j’aime regarder le championnat de
France à la télévision et ce serait bien d’avoir un peu de soleil.
On n’en a pas tant que ça à Swansea. » Shane Williams, l’ailier
vedette du Pays de Galles, affirme que Toulon a exprimé un
« grand intérêt » pour le recruter, et n’exclut pas de rejoindre le
club varois.
« Il a récupéré sa licence »
« Il a récupéré sa licence mais, comme il n’a pas pu rouler du
tout pendant plusieurs semaines, la date de son retour à la
compétition n’est pas fixée. » Le cycliste Nicolas Vogondy,
jusqu’ici au repos forcé pour cause de vérification de sa santé
cardiaque, est à nouveau bon pour le service d’après le manager
de l’équipe Bbox Bouygues Telecom, Jean-René Bernaudeau.
c’était un 6 mars
1972 : Shaq attaque
Abandonné par un père
emprisonné et une mère haut
perchée (1,88 m), le monumental Shaquille O’Neal s’est
construit dans la douleur. Elevé
par un militaire américain, contraint de faire et défaire inlassablement ses valises durant sa
jeunesse, le gamin du New Jersey a mis du temps avant de
s’enraciner. Et c’est sur les parquets NBA qu’il a choisi d’élire
domicile, là où son physique
hors norme (2,16 m, 155 kg) a
t r o u vé u n v a s t e t e r r a i n
Shaquille O’Neal. Photo AFP
d’expression. Briseur de
paniers à ses débuts à Orlando,
O’Neal le tout-puissant s’est ensuite assagi pour devenir l’un des
joueurs les plus influents de la Ligue nord-américaine de basket.
Triple champion (de 2000 à 2002) sous le maillot des Los Angeles
Lakers au côté de son meilleur ennemi Kobe Bryant, sacré auprès
du petit génie Dwyane Wade à Miami (2006), O’Neal, rappeur et
comédien à ses heures perdues, appartient à la légende d’un jeu
qu’il a propulsé dans une autre dimension. Cinquième marqueur
de l’histoire de la NBA (plus de 28 000 points) en dépit d’une
maladresse affligeante aux lancers francs, Shaquille O’Neal,
pivot de Cleveland désormais, aura également marqué son
époque par son sens de l’humour et son refus de… grandir. Fan
de super-héros et de jeux vidéo, le Shaq fête ses trente-huit ans,
ce samedi 6 mars, avec l’âme d’un enfant.
notre sélection télé
BASKET. 18h30 : Chalon - Le Mans (Pro A) en direct sur
Sport +. 1h25 (la nuit prochaine) : Miami Heat - Atlanta Hawks
(NBA) en direct sur Orange Sport.
COMBINÉ NORDIQUE. 15h15 : étape de Coupe du monde
à Lahti en direct sur Eurosport.
FOOTBALL. 15h30 : Cologne - Bayern Munich (Bundesliga)
en direct sur Orange Sport. 16 h : Arsenal - Burnley (Premier
League) en direct sur Canal + Sport ; West Ham - Bolton
(Premier League) en direct sur TPS Star. 18 h : Fulham Tottenham (Coupe d’Angleterre) en direct sur France 4. 18h30 :
Wolverhampton - Manchester United (Premier League) en direct
sur Canal + Sport. 19 h : 6 matches de Ligue 1 en direct sur Foot
+. 21 h : Saint-Etienne - Lille (Ligue 1) en direct sur Orange
Sport. 22 h : Real Madrid - FC Séville (Liga) en direct sur Sport +.
HANDBALL. 20h15 : Velenje - Chambéry (Ligue des Champions) en direct sur Sport +.
RUGBY. 14h30 : 4 matches du Top 14 en direct sur Rugby +.
16h25 : Stade Français - Toulouse (Top 14) en direct sur Canal +.
SKI ALPIN. 10 h : descente de Crans Montana (Coupe du
monde dames) en direct sur Eurosport. 11h30 : descente de
Kvitfjell (Coupe du monde messieurs) en direct sur Eurosport
TENNIS. 15 h : France - Allemagne (Coupe Davis) en direct
sur Sport + et France 4.
08
le chiffre
coupe davis (premier tour)
L’affaire est dans le sac
75
Encore un petit effort et la France aura évité le piège allemand en deux temps, trois mouvements.
Monfils et Tsonga, jeunes prophètes sans angoisse, ont lancé le train bleu à vive allure.
GOLF. L’Américain
Tiger Woods, pourtant
lâché par ses sponsors
depuis la révélation
de ses liaisons
extraconjugales, a décliné
une offre de contrat
de parrainage
de 75 millions de dollars
(55 millions d’euros)
provenant du bookmaker
irlandais Paddy Power.
L
a vérité des chiffres peut
s’avérer terrible. Impitoyable. La France, quand elle
a mené deux à zéro au terme
de la première journée, a remporté 102 de 104 duels. Du
98% triomphal. L’Allemagne
est vouée à une cavale vers
l’enfer.
De notre envoyé
spécial à Toulon
Même affamée de cause perdue, on la voit mal renverser la
tendance. Il reste cette glorieuse incertitude du sport ou
le fantasme d’usage indiquant
qu’il ne faut jamais vendre la
peau de l’ours avant de l’avoir
tué. Mais franchement, les
gesticulations talentueuses et
la sérénité de Tsonga ont jeté à
la mer les velléités rhénanes
avec un tel aplomb qu’il est
difficile d’imaginer une noyade
de la bande à Forget.
Il reviendra à la paire inédite
Llodra - Benneteau, cet aprèsmidi, d’enfoncer le clou en
apportant le troisième point
d’une qualification dénuée de
bavures et débordant de netteté. Pour son début en Coupe
Davis, ce duo s’élancera sans
la pression du couperet habituellement ressentie par le
double. Une situation idéale
pour Benneteau, paré pour
« vivre son rêve d’enfant ». Il
devra suivre la devise de son
partenaire : « A nous d’être
conquérant. »
Celle-ci a pleinement souri à
Gaël Monfils dont on a pu
savourer les extravagances
physiques mais aussi une
motivation chevillée au cœur.
Jo Tsonga s’est délecté de la
métamorphose : « J’ai plus
stressé lors de son match que
pour le mien car il affrontait un
adversaire (Kohlschreiber)
capable à chaque instant de
retourner la rencontre. Gaël a
été un roc, prouvé qu’il pouvait
être un gars solide. Tous les
efforts qu’il a pu faire pour
adopter le fonctionnement en
équipe, sont couronnés de suc-
10
télex
Manan
CYCLISME. Le Malaisien
Anuar Manan (Geumsan Ginseng Asia) a remporté, hier, la
cinquième étape du Tour du
Langkawi, l’Allemand Tobias
Erler (Tabriz Petrochemical
Cycling) conservant la tête du
classement général.
Gonzalez
JUDO. La Cubaine Driulis
Gonzalez, championne olympique des - 56 kg à Atlanta en
1996 et triple championne du
monde, a décidé de mettre un
terme à sa carrière dès la fin du
mois de mars après plus de
vingt ans au plus haut niveau.
Inexplicablement battu lors de sa première sélection la saison dernière, Gaël Monfils s’est bien rattrapé, hier,
en dominant Philipp Kohlschreiber en trois sets. Photo AFP
cès. » Le capitaine Guy Forget
apportait de l’eau au moulin
de Tsonga, homme d’influence
: « Gaël a fourni son meilleur
match de l’année. Un match
qui lui servira de référence en
Coupe Davis. »
« Il a fait son job »
On ne prétendra pas non
plus que Monfils a slalomé
entre les étoiles. Car dans les
deuxième et troisième manches, la menace allemande se
précisa assez pour titiller le
doute. Kohlschreiber, dans
l’acte II, mena trois jeux à rien
puis quatre à trois avec un trio
de balles de break à la clé,
échouant à trois encablures
minimales dans le set suivant.
La générosité, assortie d’une
puissance époustouflante, de
Monfils, déclencha la tempête
dans le crâne de son rival
assigné en résidence surveillée. Rien n’a échappé à
celui qui, parfois, prend des
chemins de traverse, ou vagabonde dans le show-time.
Ce premier point si impératif
pour éviter un scénario tortueux qui file la frousse jusqu’au dimanche, tomba dans
l’escarcelle des Bleus. Il restait
à Jo Tsonga de poursuivre
l’œuvre. De cisailler un peu
plus encore, les ambitions de
l’Allemagne. Sans chichi, le
numéro un de l’Hexagone a
rempli son contrat de joueur
invaincu en Coupe Davis ! «Il a
fait son job», commentait le
sélectionneur, face à l’imprévisible Benjamin Becker, heureux
que Jo Tsonga ne soit pas
envahi par un luxe de méticulosité. « Par inadvertance,
j’avais rangé dans mon sac une
raquette cassée à l’entraînement. Je l’ai reprise et je me
suis aperçu que je ne pouvais
plus passer une première
balle... » D’où cette domination illusoire de l’Allemand
sauvant l’honneur dans la troisième manche. Une poussière
dans le jardin toulonnais bordant l’autoroute du Soleil qui
surplombe l’adulation défini-
tive d’une jeunesse conquérante.
Alain THIÉBAUT.
le point
Thomas
RUGBY. Gareth Thomas, le
joueur le plus capé de l’histoire
du rugby gallois, a annoncé,
hier, qu’il passait au rugby à XIII
sous la bannière de la franchise
des Celtic Crusaders. « Il ne
s’agit pas d’argent, mais de la
chance de saisir un nouveau
défi » à trente-cinq ans.
1er tour
FRANCE - Allemagne.....................2-0
Simples : Gaël MONFILS (Fra) bat
Kohlschreiber (All) 6-1, 6-4, 7/6 (7/5) ;
Jo-Wilfried TSONGA (Fra) bat Becker
(All) 6-3, 6-2, 6-7 (2/7), 6-3.
Espagne - Suisse ........................... 1-1
Russie - Inde .................................. 2-0
Suède - Argentine...........................1-1
Croatie - Equateur..........................2-0
Serbie - États-Unis ......................... 2-0
Belgique - Rép. tchèque.................0-2
Aujourd’hui, les doubles.
Monfils, la mise au point
Gareth Thomas.
Truculent, comme toujours, quand les
crayons et les micros se pointent sous son
nez. Gaël Monfils adore se mouvoir sur la
scène médiatique tout en la taclant dès
que l’occasion se présente : « C’est vous
qui m’aviez mis la pression avec votre
charabia. Et arrêtez d’insister sur Maastricht, vous n’allez pas me le sortir tout le
temps ! » Parce qu’en terroir néerlandais,
le Parisien des Antilles avait sali sa réputation, manquant ses débuts sous le maillot
bleu, en un week-end noir de septembre
alors que son pays luttait pour ne pas
descendre en division inférieure !
La généralisation du détail, son revers
aux Pays-Bas n’ayant entraîné aucune
conséquence, a trop vite fait d’assombrir
le chemin de Gaël Monfils en équipe
nationale. D’où ce rappel à l’ordre envers
ses critiques : « Attendez, j’ai perdu une
fois mais je n’ai disputé qu’un match… »
Depuis hier, il a équilibré son bilan victoire-défaite. Un premier point qui « lance
l’histoire, on va dire. Un point important
mais j’espère que je pourrai en apporter
d’autres qui le seront encore plus ».
N’empêche, il a emmagasiné dans sa
mémoire « cette émotion particulière »,
comme ces instants heureux vécus devant
les supporters de l’Hexagone. Là aussi, il
s’agissait d’une première. « Un bon jour
dont je me souviendrai. »
Oscillant entre humilité et modestie,
Monfils a volontiers admis son régime de
faveur. Tout a fonctionné : « J’ai eu de la
réussite face à Philipp (Kohlschreiber) qui
peut jouer beaucoup mieux. J’étais
meilleur physiquement. Je l’ai trouvé fatigué après nos longs échanges. Quand je ne
me suis pas senti bien à l’intérieur de
moi-même, dans le troisième set, j’ai fait
semblant, ça a marché… »
« Simon est mon maître »
D’ailleurs, avec ces balles amies fidèles
des lignes, le destin avait effectué son
choix. Même en cas de malheur, pas sûr
que le Français ait courbé l’échine. Le
soutien des potes constitue une adrénaline salvatrice. « Gilles (Simon, sur le banc
des remplaçants car non sélectionné) me
disait où je devais servir. Pour moi, tactiquement, il est mon maître. » Entre deux
gestes et trois coups d’œil complices,
« dans des jeux serrés », le résultat ne s’est
pas fait attendre.
Guy Forget, capitaine au bord d’un long
fleuve presque tranquille, en a même
rangé ses exhortations vigoureuses. « Il
m’a laissé garder ma ligne, a appuyé sur
les points positifs. » Le piège allemand,
décidément, ne pouvait pas se refermer
sur la rédemption du… débutant en Coupe
Davis. « J’étais serein dans ce match. En
tant qu’homme, je le suis aussi. Autour de
moi, ça va bien. Je suis satisfait de ne pas
avoir déçu. » Une simple mise au point, en
somme, pour celui qui a décidé d’élargir
son horizon à l’équipe de France : « On est
tous là pour faire de grandes choses ».
A. T.
La valse des tournois
C
SQ U A S H. La Fr ançai s e
Camille Serme s’est qualifiée
pour les demi-finales de l’Open
de Chennai (Inde) en battant
l’Australienne Rachael Grinham, 4-11, 12-10, 11-3, 11-3.
Dopage
ATHLÉTISME. La Fédération
britannique a suspendu à titre
provisoire Callum Priestley, le
champion de Grande-Bretagne
du 60 m haies contrôlé positif
au clenbutérol, un bêtastimulant.
R U G BY . L a F é d é r a t i o n
anglaise a confirmé son refus de
libérer James Haskell afin qu’il
rejoigne le Stade Français pour
le choc du Top 14 contre Toulouse, aujourd’hui.
les joueurs français, Lyon représentait beaucoup. Je ressens une
petite tristesse sans condamner
Montpellier ».
Alors, comment en est-on
arrivé à cette situation ? « Une
querelle de personnes », selon
Jean Gachassin. « Gilles Moretton a vendu à Canal +. A l’époque, il s’y retrouvait aussi sur un
plan financier. » Histoire de
l’arroseur arrosé ? Gilles Moretton est actuellement en procès
avec la chaîne cryptée (il a été
licencié de la filiale Canal
+ Events). Souvenez-vous : le
directeur lyonnais, alors flanqué
de la casquette télévisuelle,
avait délogé Patrice Dominguez
de l’Open de Moselle… Enfin,
entre l’apathie politique rhodanienne et l’appétit héraultais
(future salle de 10 000 places),
le tournoi a vite fait de basculer.
Paris-Nice
CYCLISME. L’Agence française de lutte contre le dopage
(AFLD) a refusé, hier, de coopérer sur Paris-Nice avec l’Union
cycliste internationale (UCI),
qui a opposé le mois dernier une
f in de non-recevoir à sa
demande de contrôles supplémentaires.
Moody
R U G BY . L e w i s M o o d y,
l’international anglais, jouera à
partir de l’été prochain pour le
club de Bath, après avoir passé
l’intégralité de sa carrière professionnelle à Leicester.
résultats
Aucune conséquence
pour Metz
Julien Boutter, patron de
l’Open de Moselle, présent dans
le Var pour commenter ce premier tour, est certain que « cela
ne change rien. Les tournois
français ne sont pas concurrents
mais des frères. J’entretiens de
bonnes relations aussi bien avec
Gilles (Moretton) que Patrice
(Dominguez). Seule la proximité éventuelle des dates des
épreuves sera déterminante. »
Serme
Haskell
Personne n’est indéboulonnable. Pas même le Grand Prix de Lyon doublé par Montpellier, Canal +
et Patrice Dominguez… Quand le business bouscule l’affectif !
e n’est pas officiel. Il faut
encore attendre les conclusions de l’ATP (Association du Tennis Professionnel). » Mais quand ces mots
sortent de la bouche de Patrice
Dominguez, il faut les prendre
pour de l’argent comptant.
L’ancien directeur technique
national, éjecté de son fauteuil
avec moins de pertes que de
fracas il n’y a pas si longtemps,
devrait donc effectuer son
grand retour au bord des courts
puisqu’il est pressenti comme
futur directeur du tournoi de
Montpellier. Voilà l’information
dont tout le monde cause, à
Toulon, dans le cadre de la
Coupe Davis.
Normal, Lyon faisait partie du
paysage. Jo Tsonga avouant :
« Ça m’emmerde, j’adorais ce
tournoi. C’est là que l’on passait
le plus de temps en dehors des
matches ». L’histoire (le triomphe en Coupe Davis de la bande
à Noah face aux Etats-Unis), le
prestige des différents vainqueurs (Sampras, McEnroe,
Kafelnikov…), la durée de vie
(plus de 23 ans), rien ne manquait à ce rendez-vous. « C’est
dommage et cela me fait mal au
cœur. » Même Jean Gachassin,
le président de la Fédération,
verse sa larme. Arnaud Boestch,
ancienne gloire des Bleus,
actionne la même fibre : « Pour
Photo REUTERS
▼
De Toulon, Jean Gachassin, n°1 de la Fédération française, commente la disparition du Grand Prix
de Lyon : « Elle est due à une querelle de personnes et me fait mal au cœur ». Photo MAXPPP
Pour le directeur messin,
l’affaire peut, et doit être vue
des deux côtés : « Un gros attachement affectif. Les Français
ont toujours bien joué à Lyon, le
Village (publico-people) y est
très apprécié. Et là, personne ne
s’est rassemblé autour de per-
sonnalités locales comme Stéphane Simian ou Lionel Roux
(anciens joueurs). Mais le côté
business existe. Une société peut
vouloir prendre un risque financier, redémarrer à zéro. » Montpellier attend maintenant son
officialisation sur le court des
grands, aux côtés de ses voisins
du soleil que sont Monaco,
Nice et Marseille. Y’a du monde
dans le Sud ! Le résistant Open
de Moselle est devenu l’exception…
A. T.
BASKET
NBA
Chicago - Memphis...................96-105
Miami - LA Lakers....................114-111
Phoenix - Utah........................108-116
▼
TENNIS
Monterrey (Mexique). Simple
dames (2e tour) : Sevastova (Lat) bat
Benesova (Tch) 6-1, 6-2 ; Szavay (Hun/
n°5) bat Grönefeld (All) 6-1, 6-7 (4/7),
6-1 ; Hantuchova (Svq/n°2) bat Kanepi
(Est) 6-1, 6-3 ; Cibulkova (Svq/n°4) bat
Errani (Ita) 3-6, 6-4, 6-1.
Sports
Samedi 6 Mars 2010
08
FOOTBALL
Victoires aux
duels précédents
Aujourd'hui - 19h00
Valenciennes
Auxerre
Boulogne
Lyon
3-0
6 matches
0 match
Lens
Paris SG
Nice
Nancy
10 matches 7 - 1
Rennes
Monaco
10 matches 4 - 2
Sochaux
Toulouse
10 matches 5 - 3
Lille
10 matches 3 - 1
Saint-Etienne 21h00
10 matches
Demain - 17h00
Le Mans
Marseille
Lorient
Classement
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Bordeaux
Montpellier
Lyon
Marseille
Lille
Auxerre
Monaco
Valenciennes
Lorient
Rennes
Toulouse
Paris SG
Lens
Nancy
Sochaux
St-Etienne
Nice
Le Mans
Boulogne
Grenoble
21h00
Points
51
51
49
48
47
45
42
41
39
37
37
33
33
32
32
26
26
20
16
13
Montpellier
J
24
26
26
25
26
25
26
26
26
26
26
26
26
26
25
26
26
25
26
26
G
16
16
14
14
14
13
13
12
11
10
10
9
9
9
9
7
7
5
3
3
N
3
3
7
6
5
6
3
5
6
7
7
6
6
5
5
5
5
5
7
4
P
5
7
5
5
7
6
10
9
9
9
9
11
11
12
11
14
14
15
16
19
1 match
1-0
5 matches
2-2
10 matches 8 - 1
bp.
41
36
45
46
49
24
32
39
38
35
27
34
25
29
21
18
25
23
17
19
bc.
19
27
28
27
27
21
32
36
28
27
20
30
30
37
31
32
42
39
46
44
Diff.
22
9
17
19
22
3
0
3
10
8
7
4
-5
-8
- 10
- 14
- 17
- 16
- 29
- 25
040310
Grenoble
Bordeaux
la phrase
ligue 1
27e journée
Lens - Paris SG sous
étroite surveillance
Le ministère de l’Intérieur a
annoncé hier que le match entre
Lens et le Paris-Saint-Germain
serait placé sous un dispositif
« inédit » de sécurité, en raison
des affrontements entre supporters parisiens sur venus le
28 février en marge de la rencontre PSG - Marseille. Ce dispositif
ressort d’une réunion au ministère de l’Intérieur avec les dirigeants du PSG et de la Ligue, le
2 mars, pour « organiser une
réponse immédiate, concertée, et
de la plus grande fermeté afin de
mettre un terme à ces actes absolument inacceptables ».
D’une part, le président du PSG
« a suspendu, jusqu’à nouvel
ordre, la vente de billets aux supporters de son club pour cette
rencontre ainsi que pour toutes
celles jouées par son équipe à
l’extérieur », souligne l’Intérieur.
« De même, la commission des
compétitions de la ligue de football professionnel a demandé au
RC Lens de ne commercialiser
aucun billet dans la tribune "visiteurs" du stade Félix Bollaert. »
Le ministre de l’Intérieur, lui,
« a donné instruction au préfet du
Pas-de-Calais de prendre […] un
arrêté d’interdiction de stationnement et de circulation sur la voie
publique de personnes se prévalant de la qualité de supporter du
PSG. »
Nancy, comme
un léger malaise
« Surpris,
comme certains
d’entre vous »
La défaite à domicile contre Grenoble (0-2) a plongé Nancy dans le doute et créé un malaise autour du club au
chardon. Nice, ce soir, pourrait lui permettre de relever la tête. Ou de s’enfoncer davantage…
T
ous les ingrédients sont
réunis. Résultats en déliquescence, menace de
boycott des supporters, intervention du président, tensions à
l’entr aînement, huis clos
décrété le vendredi… Le kit
complet du parfait début de
crise a été livré cette semaine à
Nancy, au lendemain d’une
défaite qui interpelle contre la
lanterne rouge grenobloise
(0-2).
Pablo Correa ne simulait pas
samedi lorsqu’il a admis une
panne d’explication. Il n’en
avait aucune pour justifier la
démission de ses joueurs. Il leur
a donc posé la question dimanche, en interne. En retour, il a
entendu parler du manque de
proximité entre staff et équipe,
de la lourdeur de certains entraînements ou encore de la nécessité de travailler davantage
devant le but. « On a aussi parlé
de ponctualité et dit qu’il fallait
haïr la défaite, même à l’entraînement, confie Abdes Ouaddou. Les discussions constructives sont toujours bonnes quand
on essaie d’assimiler le message
[…]. En ce moment, le groupe
traverse une période difficile,
c’est vrai. Comme la saison
dernière… »
Le parallèle est tentant justement. Un an plus tôt, presque
jour pour jour (le 14 mars),
Correa proposait sa démission
au président, après un revers à
Sochaux (2-1). Cette fois,
l’entraîneur a choisi l’alternative
d’une thérapie de groupe dont
on mesurera (ou non) les effets
ce soir au stade du Ray.
Au préalable, Jacques Rousselot a lui aussi apporté sa pierre à
l’édifice d’une paix sociale. Car
il ne lui a pas échappé que le
public commençait à gronder.
Les spectateurs ont même
quitté les tribunes massivement
avant la fin de Nancy - Grenoble
et certains essaient aujourd’hui
d’organiser un boycott pour la
réception de Boulogne. D’où
cette interview d’un quart
d’heure sur le site officiel du
club. Où le président se dit
« acquis à la déception du
public », où il livre sa certitude
d’atteindre « la 8e ou la 9e place
sans problème » et rappelle son
entière confiance en l’équipe.
Entraînement tendu
Dans le monde merveilleux de
l’ASNL sévissent ainsi « vingtcinq ou vingt-six joueurs de
grande qualité » ainsi qu’« un
vrai technicien, un maître tacticien ». « Pablo, c’est quelqu’un
qui connaît bien son équipe, le
football et les ingrédients pour
faire quelque chose », rassure le
patron.
La ficelle est grosse, le plan de
communication pompier mais
ils traduisent bien la latence du
malaise. Un problème ne
venant jamais seul, Lotiès et
Ouaddou se sont chiffonnés à
l’entraînement mercredi. Ils ont
dû être séparés mais l’abcès
n’est pas totalement crevé si
l’on entend bien l’international
marocain. A priori, l’altercation
serait née d’un conseil mal
digéré : « Quand j’avais 20 ans,
j’avais les oreilles grandes
ouvertes quand les Lécluse,
Hognon, Boma ou Van Der Saar
me parlaient. J’absorbais tous
les conseils, rappelait Ouaddou
hier. Depuis un certain temps, il
y a un phénomène : on ne peut
plus rien dire à certains jeunes
alors qu’en ce moment, il faut la
boucler et essayer de faire au
mieux son travail. » A défaut
d’apaiser les esprits, la mise au
point a le mérite de la clarté.
Reste désormais à convertir
ces démarches en résultats dans
un stade qui, historiquement,
n’a jamais souri à Nancy (deux
victoires en 19 matchs). « Je n’ai
pas souvenir d’avoir gagné à
Nice depuis que je suis ici mais
11
« Je peux être surpris,
comme certains d’entre
vous, par rapport à ce qui
avait été annoncé,
à savoir qu’il s’agissait
de la dernière occasion
de voir des joueurs avant
la liste finale (pour le
Mondial) Ils n’ont pas eu
le plaisir d’être acteurs
et de pouvoir jouer.
Ils se sont entraînés
jeudi, il faut qu’ils
digèrent cela. »
L’entraîneur de Marseille,
Didier Deschamps, s’est
étonné, hier, que Benoît
Cheyrou et Hatem Ben
Arfa, les deux Marseillais
appelés en équipe
de France, n’aient
finalement pas joué lors
du match
France - Espagne
mercredi.
foot actu
Bosingwa
« On a eu six mois pour faire notre apprentissage. Maintenant,
il est temps d’avancer », suggère Ouaddou. Photo Anthony PICORE
il y a un début à tout, confirme
Brison. On y va pour faire un
résultat. »
L’ASNL a plusieurs points
communs avec son hôte.
Comme Nice, elle n’a battu
qu’une équipe en 2010
(Lorient). Comme Nice, elle
cherche son jeu et, comme
Nice, elle ne réalise pas le parcours qu’elle espérait. Ce soir,
l’un ou l’autre ira encore plus
mal. A moins d’un résultat nul.
Auquel cas, les deux prolongeraient leur abonnement au
doute.
Christian JOUGLEUX.
Marange forfait à son tour
Nancy ne se présentera pas à Nice avec tous ses
moyens. L’ASNL déplore en effet les absences de
Hadji, Chrétien, Macaluso, Diabaté et Alo’o Efoulou, ainsi que celle de Marange qui souffre de la
hanche. Pablo Correa a donc convoqué un groupe
de dix-huit joueurs, dans lequel réapparaît Gaston
Curbelo, mais sa composition d’équipe devrait
comporter des surprises. Lotiès, le remplaçant de
Chrétien, pourrait être reconduit à droite mais
l’option Bérenguer, voire Brison, n’est pas exclue.
Idem en attaque où Bakar, Malonga et Dia sont
des candidats naturels mais Ayité et le même
Brison peuvent aussi s’inviter à la fête. Ce dernier,
dans un registre de couteau suisse, peut enfin
être aligné au milieu où Traoré a, lui aussi, une
chance à jouer. Bref, c’est ouvert.
Côté niçois, Didier Ollé-Nicolle devra composer
sans Mabiala, absent un mois (genou).
Les groupes :
NANCY : Bracigliano, Grégorini, Loties, Ouaddou, Sami, André Luiz, Lemaître, Brison, Ca,
Traoré, Bérenguer, Malonga, Féret, Ayité,
N’Diaye, Dia, Bakar, Curbelo.
NICE : Ospina, D. Diakité, Apam, Civelli,
Gace, K. Coulibaly, Digard, Faé (ou Hellebuyck),
L. Rémy, Ben Saada, Bagayoko.
Kombouaré :
« J’attends une réponse »
L’entraîneur du Paris SG
Antoine Kombouaré, lourdement défait au Parc des Princes
dimanche dernier face à Marseille, a convenu que le contexte était « dur » mais qu’il
fallait repartir de l’avant face à
Lens aujourd’hui.
• Comment analysez-vous
cette défaite 3-0 face à Marseille ? « Tout n’a pas été mauvais, surtout pas ! On fait une
très grosse première mi-temps,
mais contre le cours du jeu
Marseille mène 1 à 0. Après on
fait une deuxième mi-temps un
peu plus difficile… »
• Certains joueurs ont paru
résignés… « Non, c’est faux !
Ce n’est pas qu’ils n’avaient pas
envie, c’est que, quand en
deuxième mi-temps vous faites
une erreur et vous vous prenez
un deuxième but, le match est
plié, surtout face à un adversaire comme Marseille. »
• Les joueurs sont abattus ?
« C’est dur, mais on repart de
l’avant. Les choses ont été
dites, on a fait des corrections,
il y a eu des entretiens et
j’attends une réponse contre
Lens. »
• Comment sortir de cette
spirale négative ? « Il faut
retrouver une solidité défensive,
être costaud, se sentir fort. Une
équipe rigoureuse, c’est ce qui
nous manque aujourd’hui. »
ANGLETERRE. Le défenseur
international portugais de Chelsea, Jose Bosingwa, blessé au
genou gauche à l’automne dernier, devra être réopéré et sera
indisponible jusqu’à la fin de la
saison.
Owen
ANGLETERRE. L’attaquant
de Manchester United, Michael
Owen, qui sera opéré lundi
d’une cuisse, sera indisponible
jusqu’à la fin de la saison.
« C’est un vrai coup dur », a
déclaré Alex Ferguson, son
entraîneur, ajoutant que cette
blessure met un terme définitif
aux espoirs d’Owen d’intégrer
l’équipe d’Angleterre pour la
prochaine Coupe du monde.
Chafni
LIGUE 1. Le milieu de terrain
de l’AJ Auxerre Kamel Chafni a
déclaré forfait pour la rencontre
Auxerre-Valenciennes prévue
aujourd’hui.
Hargreaves
ANGLETERRE. Le milieu de
Manchester United, Owen Hargreaves, pourrait rejouer avec la
réserve la semaine prochaine, ce
qui serait le premier match de
l’international anglais depuis 18
mois. Ce dernier avait été opéré
des deux genoux pour des tendinites chroniques.
Tirages au sort
UEFA. Les tirages au sort des
quarts et demi-finales de la
Ligue des Champions et de
l’Europa League auront lieu au
siège de l’UEFA à Nyon (Suisse)
le vendredi 19 mars.
Démission
SLOVÉNIE. Le président de
la Fédération slovène Ivan Simic
a présenté, hier, sa démission à
la suite d’un conflit avec les
joueurs de l’équipe nationale
qualifiée pour le Mondial.
Libération
LIGUE 1. Les deux supporters du Paris Saint-Germain
interpellés jeudi en fin de matinée et placés en garde à vue
sous le soupçon d’avoir lancé
trois fumigènes sur la façade de
la société Colony Capital,
actionnaire du club (VIIIe arrondissement), ont été remis en
liberté hier après-midi.
Rama Yade
s’en mêle
La secrétaire d’Etat aux Sports
Rama Yade a appelé hier la
FFF à se remettre en question
après la Coupe du monde,
pour tirer les leçons du divorce
entre l’équipe de France et son
public, déplorant que Raymond Domenech ne parvienne
pas à « faire une équipe »
malgré de brillantes individualités. Sur Radio Orient, à Paris,
au surlendemain de la défaite
des Bleus contre l’Espagne
(2-0) au Stade de France, la
secrétaire d’Etat a ensuite mis
en cause la FFF, seule responsable du choix puis du maintien de Domenech à son poste
après 2008: « Il aurait fallu
changer le sélectionneur après
le fiasco de l’Euro 2008 et le
juger sur des résultats qui
n’étaient pas bons », a-t-elle
lancé.
Sports
Samedi 6 Mars 2010*
08
FOOTBALL
Lundi, ça vous dit ?
HIER
Ajaccio - Vannes........................................................1-1
Arles/Avignon - Istres.................................................3-0
Châteauroux - Bastia..................................................2-2
Clermont - Brest ........................................................ 0-1
Sedan - Caen.............................................................0-0
Strasbourg - Angers ................................................... 1-2
Guingamp - Nîmes.....................................................0-0
Le Havre - Dijon.........................................................1-1
Nantes - Tours...........................................................2-1
LUNDI
Laval - METZ.......................................20h45 (Eurosport)
Prochaine journée – Vendredi 12 mars : Bastia - Arles/Avignon, Brest - Ajaccio, Dijon - Guingamp, Istres - Angers, Tours
- Sedan, Vannes - Strasbourg (20h) ; Caen - Clermont (20h30,
Ligue 2 Multicanaux), Laval - Le Havre (20h30, Ligue 2
Multicanaux), Nîmes - Châteauroux (20h30, Ligue 2 Multicanaux). Lundi 15 mars : METZ - Nantes (20h45, Eurosport).
Match en retard de la 24e journée – Mardi 23 mars :
Clermont - Ajaccio (20h).
classement
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Caen
Brest
METZ
Nîmes
Angers
Arles/Avignon
Le Havre
Laval
AC Ajaccio
Sedan
Tours
Nantes
Strasbourg
Vannes
Dijon
Clermont
Guingamp
Châteauroux
Istres
Bastia
Pts
J
G
N
P
p
c
Diff
52
52
44
41
40
39
38
37
37
35
35
34
32
32
31
31
28
28
26
19
27
27
26
27
27
27
27
26
26
27
27
27
27
27
27
26
27
27
27
27
14
15
12
11
11
10
10
8
10
8
8
9
7
7
6
8
5
6
6
4
10
7
8
8
7
9
8
13
7
11
11
7
11
11
13
7
13
10
8
7
3
5
6
8
9
8
9
5
9
8
8
11
9
9
8
11
9
11
13
16
37
40
32
30
33
31
30
33
31
35
36
33
33
30
31
30
23
34
21
26
19
24
26
31
30
29
28
26
25
34
36
39
35
35
33
32
29
41
39
38
18
16
6
-1
3
2
2
7
6
1
0
-6
-2
-5
-2
-2
-6
-7
-18
-12
d’un stade à l’autre
LES MOINS
LES PLUS
« Les supporters sont perdants »
• Des affluences en berne. Face au Havre,
lundi, Saint-Symphorien a enregistré sa meilleure
affluence de la saison, avec 13 487 spectateurs,
juste derrière le derby de l’Est, vecteur de succès
populaire disputé cette saison un vendredi
(30 octobre), à une époque où Metz se trouvait à
peine mieux classé que son voisin strasbourgeois.
Metz - Caen complète le podium des affiches à
succès, il s’est, quant à lui, joué un lundi, mais ces
chiffres appellent un commentaire : le week-end,
ces rencontres étaient sûrement susceptibles
d’attirer plus de 15 000 personnes. « Même si le
match du lundi est diffusé, analyse Patrick Razurel,
il attire du monde car il s’agit d’une affiche.
Maintenant, d’autres éléments entrent en ligne de
compte. Notre deuxième saison de suite en Ligue 2,
une situation inédite, a logiquement marqué une
rupture dans la fidélité du public. Et la programmation des matches en nocturne et en dehors du
week-end attirent naturellement un public moins
nombreux, particulièrement le lundi, surtout s’ils
sont retransmis, où la déperdition concerne notamment le public familial, avec des enfants qui vont à
l’école le lendemain matin. » Mais le directeur
général du FC Metz n’oublie pas de rappeler que
son club n’est pas décideur : « Il y a un contrat
passé avec les diffuseurs auquel nous ne pouvons
que nous soumettre. »
• Des supporters mécontents. Leurs banderoles à messages et les chants à la gloire de la Ligue de
football professionnel, organisatrice de la compétition, n’y ont jamais rien changé : ce n’est pas faute,
pour les clubs de supporters, d’exprimer régulièrement leur mécontentement quant à la programmation de la Ligue 2. « Jouer le lundi vide les stades,
affirme Xavier Schmitt, porte-parole de Génération
Grenat. Il n’est déjà pas facile de se libérer pour les
matches à Metz, il devient carrément impossible de
suivre l’équipe à l’extérieur. Les supporters sont
perdants, et leur avis ne compte pas. » Sur dix-neuf
Une visibilité accrue
déplacements, Xavier Schmitt estime cette saison
que Génération Grenat ne parviendra pas à remplir
un bus à plus de sept ou huit reprises.
• Aucune retombée financière. Contrairement
à ce qui a été instauré en Ligue 1, les droits TV ne
sont pas indexés, en Ligue 2, sur le nombre de
diffusions. « Il n’y a pas de proportionnalité, la
règle de l’égalité est appliquée, nous ne toucherons
donc rien de plus si nous venons à passer plus
souvent sur Eurosport », précise Patrick Razurel.
« Le pire, soupire Xavier Schmitt, c’est que cette
mascarade ne rapporte rien au club… »
• Une équité bafouée. L’étalement d’une journée de Ligue 2 sur quatre jours, du vendredi au
lundi, heurte le bon sens sportif en modifiant
l’approche des matches, pour ceux qui entrent en
lice les derniers. « Jouer le lundi signifie que nous
occupons le haut du classement », affirme Yvon
Pouliquen, mais ce n’est pas ce que retient d’abord
l’entraîneur messin : « Connaître les résultats de
nos concurrents n’est pas ce que l’on aime le plus.
Quand nous comptons quatre points d’avance sur
le quatrième le vendredi, nous suivons le comportement des autres avec plus de distance et plus de
tranquillité. Il est toujours préférable que tout le
monde joue en même temps. » Il faudra, hélas,
attendre les deux dernières journées pour voir
l’équité respectée…
• La troisième mi-temps galvaudée. Difficile,
à Metz comme dans toutes les villes de France, de
trouver un restaurant ouvert, le lundi, au-delà de
22h, une prouesse déjà très délicate en plein
week-end. Le premier jour de la semaine est traditionnellement de récupération, dans la restauration, à quelques exceptions près, ce qui laisse les
amateurs de troisième mi-temps sur leur faim.
L’avantage, c’est qu’ils arrivent plus frais au travail,
le mardi matin. En principe.
Dossier réalisé par Sylvain VILLAUME.
Stade François-Coty. 2 000 spectateurs. Arbitre : M. Ennjimi. Buts pour
Ajaccio : Kinkela (59e sp); pour Vannes : Camara (78e). Avertissements à
Ajaccio : Medjani (34e), Moimbé (43e), Fournier (52e), André (74e); à
Vannes : Faivre (17e). Expulsion à Ajaccio: Diaz (86e, tacle).
ARLES/AVIGNON - ISTRES : 3-0 (2-0)
CHÂTEAUROUX - BASTIA : 2-2 (1-2)
CLERMONT - BREST : 0-1 (0-0)
Stade Gabriel-Montpied. 4 961 spectateurs. Arbitre : M. Cotrel. But :
Grougi (60e sp). Avertissements à Clermont : Bénatia (47e), Fabre (60e).
SEDAN - CAEN : 0-0
Stade Louis-Dugauguez. 7 681 spectateurs. Arbitre : M. Chaoui. Avertissements à Sedan : Allart (56e), Scaramozzino (77e). Expulsion à Sedan :
Eudeline (87e).
STRASBOURG - ANGERS : 1-2 (0-0)
GUINGAMP - NÎMES : 0-0
Stade du Roudourou. 9 529 spectateurs. Arbitre : M. Husset. Avertissements à Guingamp : Bassila (48e); à Nîmes : Moukandjo (44e), Bayod (45e).
LE HAVRE - DIJON : 1-1 (1-0)
Stade Jules-Deschaseaux. 8 666 spectateurs. Arbitre : M. Lavis. But pour Le
Havre : Diallo (44e); pour Dijon : Zarour (53e). Avertissements au Havre :
Diallo (38e); à Dijon : Linares (42e), Carrières (75e).
NANTES - TOURS : 2-1 (1-0)
Photo MAXPPP
Les Brestois ont assis leur succès contre Clermont sur un
penalty obtenu à la suite d’une
faute sur l’inévitable Nolan
Roux, auteur de deux buts cette
semaine avec l’équipe de France
Espoirs contre la Croatie.
Metz qui joue lundi contre
Laval complète le podium, suivi
de Nîmes, tenu en échec (0-0)
par Guingamp au Roudourou.
Les Gardois voient Angers (5e)
se rapprocher après la victoire
des partenaires de Modeste
(2-1) face à Strasbourg.
Arles-Avignon a, de son
côté, étrillé Istres (3-0) et s’est
relancé dans la course à la montée, à la sixième place. Nantes
s’est également repris pour le
premier match à la Beaujoire
comme entraîneur de Baptiste
Gentili. Les Canaris ont battu
Tours (2-1) malgré un but de
Giroud qui est revenu à hauteur
de Modeste pour la couronne de
meilleur buteur (18 buts). En
milieu de tableau, Le Havre a
dû se contenter d’un nul à JulesDeschaseaux (1-1) face à Dijon,
comme Ajaccio contre Vannes
(1-1).
Enfin, après avoir entretenu le
suspense cette semaine en
menaçant de quitter ses fonctions d’entraîneur à Châteauroux si son équipe perdait contre la lanterne rouge Bastia,
Jean-Pierre Papin a décidé de
rester. La Berrichonne a arraché
le nul (2-2) et l’ancien Marseillais a décidé de ne pas « laisser tomber » ses joueurs, dixhuitièmes et premiers relégables.
• Des sponsors mieux exposés. Selon les affiches, les matches
diffusés le lundi soir sur Eurosport rassemblent entre 200 000 et 300
000 téléspectateurs. Pour les sponsors, qu’ils apparaissent sur le
maillot ou bien sur les panneaux entourant le terrain, c’est une
audience incomparable avec celle d’un stade plein. « Pour nous, dont
la marque apparaît sur le maillot, la retransmission des matches à la
télé assure une visibilité supérieure, explique Olivier Weigerding,
responsable du marketing dans l’entreprise éponyme, spécialiste
lorrain des portes et fenêtres. Notre préférence va donc pour les
matches joués le lundi par rapport au vendredi, c’est une question
d’efficacité. »
• Des espaces VIP bien remplis. « Contre Le Havre, souligne
Christian Martin, à la direction marketing du FC Metz, tous les espaces
VIP étaient complets ou presque. » Et pourtant, comme le prochain, le
dernier match à Saint-Symphorien s’est déroulé un lundi. Christian
Martin y voit un effet de l’embellie actuelle de la situation sportive,
« qui y est pour beaucoup » selon lui, et à une impression vérifiée
depuis le début de la saison : « Ce n’est pas plus facile le vendredi,
c’est même peut-être plus difficile pour nos partenaires de rassembler
leurs clients ou leurs relations professionnelles, déjà en week-end. »
fc metz express
Stade de la Meinau. 10 352 spectateurs. Arbitre : M. Rouinsard. Buts pour
Strasbourg : Pelé (90e+3); pour Angers : Ecuele Manga (52e, 82e). Avertissements à Strasbourg : Sikimic (72e), Pichot (82e); à Angers : Stephan (79e).
Brest a rejoint Caen en tête
de la Ligue 2 à la faveur de sa
victoire (1-0) hier à Clermont,
les Normands, tenus en échec
(0-0) à Sedan restant devant à la
différence de buts. Caen n’avait
plus partagé la première place
depuis… le 24 août 2009 et la
quatrième journée et comptait
encore, au soir de la seizième
journée, le 1er décembre, onze
points d’avance sur des Brestois
alors cinquièmes. Mais les Bretons ont, depuis, accompli un
parcours exemplaire, prenant
vingt-cinq points sur trente-trois
possibles quand les hommes de
Franck Dumas se montraient à la
peine, comme vendredi, incapables de se défaire des Ardennais.
Les deux équipes comptent 52
points, les Malherbistes devançant de deux buts (+18 contre
+16) leurs dauphins.
Photo Karim SIARI
Des matches disputés le week-end, en plein après-midi ? La
Ligue 2 s’apprête à adopter en partie ce régime largement considéré comme une décision de bon sens, notamment en hiver…
C’est en tout cas le sens du nouvel appel d’offres pour les droits
de retransmission télé, couvrant les quatre prochaines saisons, de
2010 à 2014. Dans cet appel d’offres, la LFP maintient ce qu’elle
appelle « la meilleure affiche » au lundi, mais découpe le reste
d’une journée en tranches avec la possibilité de deux matches le
samedi après-midi (14h30 et 16h30) plus un match le dimanche
(14h30), ce qu’il reste de la journée se déroulant toujours le
vendredi soir. Les droits TV de la Ligue 2 sont actuellement détenus par Ypso (Numéricâble, Noos, Est-Vidéo, Coditel) et par
Eurosport. Les candidats déposeront leurs offres le 22 mars, pour
une décision attendue début avril. Mais le FC Metz, bien sûr,
espère à cette échéance ne plus être concerné par la Ligue 2…
Stade Gaston-Petit. 6 441 spectateurs. Arbitre : M. Desiage. Buts pour
Châteauroux : Constant (25e), Da Silva (77e); pour Bastia : André (35e sp),
Pentecôte (37e). Avertissements à Châteauroux : Haddad (34e), Constant
(64e), Kashi (69e); à Bastia : Cahuzac (33e), Adenon (75e).
Papin : « Je ne vais
pas les laisser tomber »
« La
retransmission
des matches
à la télévision
assure une
visibilité
supérieure »
pour
les sponsors,
reconnaît
Olivier
Weigerding,
dont le nom
de son
entreprise
apparaît sur
les maillots
du FC Metz.
Ce sera mieux l’après-midi…
Parc des sports (Avignon). 1 800 spectateurs environ. Arbitre : M. Djouzi.
Buts : Dale (31e sp, 70e), Cirilli (45e). Avertissements à Arles/Avignon : Soro
(65e), Elie (84e); à Istres : El Bahri (31e), Coulibaly (83e).
Stade de la Beaujoire. 11 665 spectateurs. Arbitre : M. Chat. Buts pour
Nantes : Genevois (16e csc), Darbion (67e); pour Tours : Giroud (52e).
Avertissements à Nantes : Vainqueur (55e), Darcheville (64e), Ba (80e); à
Tours : Genevois (76e).
Giresse
et les Bleus
Le Havre, Laval, Nantes : en mars, Metz aura joué trois fois le lundi, pour les besoins d’Eurosport,
diffuseur de la Ligue 2. Avantages et inconvénients d’une programmation qui ne laisse pas indifférent…
AJACCIO - VANNES : 1-1 (0-0)
Jean-Pierre Papin.
l’info
ligue 2
La 27e journée
Pour Xavier Schmitt, porte-parole de Génération Grenat, le constat est simple :
« Jouer le lundi vide les stades. » Photo Pascal BROCARD
Tableau de bord. Hier : une séance d’entraînement. Aujourd’hui : une séance
(10h). Demain : une séance (10h).
D’un match à l’autre. Dernier match : Metz - Le Havre (26e journée de Ligue 2),
lundi 1er mars : 2-0. Prochain match : Laval - Metz (27e journée), lundi 8 mars à
20h45. A suivre : Metz - Nantes (28e journée), lundi 15 mars à 20h45 ; Guingamp Metz (29e journée), vendredi 19 mars à 20h30.
A l’infirmerie. A l’exception de Stéphane Borbiconi, en phase de reprise, tout le
monde est opérationnel.
Suspendu. Romain Rocchi (troisième avertissement en dix matches contre
Le Havre) purgera un match ferme de suspension à l’occasion du déplacement de
son équipe à Laval.
Le visiteur du jour. C’est assez inhabituel pour être souligné : hier, un membre
du conseil d’administration du FC Metz a fait un passage remarqué lors de la séance
d’entraînement. Sous le regard d’une vingtaine de supporters, René Franceschetti a,
en effet, saisi l’occasion de cette matinée ensoleillée pour offrir sa tournée de
poignée de mains aux joueurs messins.
cfa 2
Thionville :
et maintenant ?
Le match. Chaumont : 11e
avec 31 pts (4v, 3n, 9d) ; dernier
match : défaite à Illzach (3-1).
Thionville : 16e avec 23 pts (2v,
4n, 8d) ; dernier match : défaite
à Sarre Union (3-1).
L’enjeu. Désormais lanterne
rouge du groupe C après sa
défaite à Sarre Union qui lui a
volontiers cédé sa place, Thionville inquiète. Formation instable, l’équipe mosellane est à la
croisée des chemins : s’accrocher ou décrocher ? On mesurera sa force de caractère, sa
capacité à réagir, aujourd’hui à
Chaumont, qui, en s’imposant
2-1 au match aller avait ouvert,
mi-septembre, la longue période
des déboires thionvillois.
L’avis de l’entraîneur, Éric
Brusco. « Je le dis tout net :
nous avons effectué un nonmatch mercredi en Alsace. Les
trois buts concédés en dix
minutes, juste avant la mitemps, nous ont mis KO. Notre
prestation me laisse perplexe.
J’attends une réaction et donc
plus de rigueur, de motivation
et de volonté. Le contraire serait
affligeant. »
L’effectif. Ruch, blessé sur le
premier but et contraint de quit-
Amnéville : opération
coup de points
ter ses coéquipiers, est forfait,
ce qui précipite le retour de
Djellal, ménagé depuis la reprise
à cause d’un mollet douloureux.
Turon, qui n’était pas du déplacement en Alsace, ainsi que
Inci, sont également pressentis.
Le groupe : Schaab, Turon,
Klein, Djellal, Vitali, Coutray,
De Pradel, Marras, Gollette,
Romero, Clerc, Ettabet,
Chaillou, Ouahtout, Inci,
Coluccio, Soylu.
Y. d’I.
Chaumont - Thionville
(15h)
Metz : reproduction
autorisée
Le match. Besançon (2) : 12e avec 29 pts (3v,
4n, 9d) ; dernier match : défaite face à Illzach
(1-2). FC Metz (2) : 2e avec 53 pts (12v, 2n, 1d) ;
dernier match : victoire face à Selongey (2-1).
L’enjeu. Privés de compétition pendant plusieurs semaines en raison d’un hiver rigoureux,
les Messins avaient hâte de retrouver les terrains.
Ils ont enfin pu le faire dimanche dernier face à
Selongey. Dans quelles conditions ! Malgré le
vent violent qui balayait la Moselle, ils sont
parvenus à regoûter aux joies du succès en
l’emportant 2-1. Dans le même temps, la réserve
de Besançon a été battue sur son terrain par
Illzach (1-2). Une nouvelle dynamique de victoires pourrait bien se mettre en place si les Grenats
cfa
parvenaient à s’imposer en Franche-Comté
demain.
L’avis de l’entraîneur. José Pinot. « On va
tenter de reproduire les mêmes choses que face à
Selongey, dans les intentions notamment. Même
si tout n’a pas été parfait, c’est de bon augure. »
L’effectif. La totalité de l’effectif de José Pinot
sera opérationnelle pour cette rencontre à
l’exception de Michel Sommer et Yi Teng, blessés,
qui manqueront donc à l’appel. Gaëtan Bussmann sera, pour sa part, rentré de sa sélection
avec l’équipe de France des U19.
L. J.
Besançon - FC Metz, demain (15h)
Le match. Amnéville : 9e avec
47 pts (7v, 5n, 9d) ; dernier
match : défaite contre Nancy
(1-2). Colmar : 4e avec 56 pts
(10v, 6n, 4d) ; dernier match :
1-1 à Compiègne (1-1).
L’enjeu. Les Alsaciens ont
gardé un mauvais souvenir du
match aller en Lorraine. Alors leaders du groupe, ils avaient été
balayés par une équipe amnévilloise euphorique (4-0). Nul
doute qu’ils voudront prendre
une revanche. D’autant que les
Amnévillois ne sont plus dans la
même dynamique et abordent ce
déplacement avec l’ambition de
prendre des points qui leur échappent depuis quatre matches.
• L’avis de l’entraîneur, Pascal Carzaniga. « Tout ce qu’on
pourra ramener de Colmar sera du
bonus. On sait qu’on est attendu
Pierre Nocilla
et Amnéville
se rendent
à Colmar
avec la ferme
intention
d’accélérer
à nouveau
l’allure.
Photo Karim SIARI
12
de pied ferme et qu’il va falloir se
serrer les coudes. J’attends de
mon équipe qu’elle affiche la
même mentalité que le week-end
dernier en espérant simplement
avoir un peu plus de facteur
chance. »
L’effectif. Le groupe amnévillois sera inchangé par rapport à
sa dernière sortie. Mura, blessé, a
repris simplement la course cette
semaine. Joly continuera à assurer l’intérim en défense centrale.
Le groupe : Suzanne, Abello,
Nocilla, Bourgeois, Joly, Culianez, San Andres, Sissoko, Natanelic, Yildiz, Sahin, Marques,
Menaï, Steimetz, Belameiri,
Martin.
J.-C. D.
Colmar - Amnéville
Parc des sports (18h)
Libre après la fin de sa
mission à la tête du
Gabon début février,
Alain Giresse (56 ans)
a déclaré
sur Canal + Sport qu’il
était candidat
à la succession
de Raymond Domenech
à la tête de l’équipe de
France après la Coupe du
monde en Afrique
du Sud. L’ancien milieu
international (47 sélections, 6 buts) n’enverra
pas de lettre ni de CV
comme son ancien
partenaire du "carré magique", Luis Fernandez,
mais, devenir
sélectionneur de l’équipe
de France lui plairait bien.
« Ce n’est pas une obsession », a-t-il néanmoins
précisé. Sur L’Équipe TV,
début février, Raymond
Domenech avait lui-même
évoqué le nom de Giresse
pour lui succéder,
ainsi que celui
de Paul Le Guen,
actuel sélectionneur
du Camerou
et également mentionné
par Jean-Pierre Escalettes,
le président de la FFF.
résultats
NATIONAL
Hyères - Evian/Thonon........................0-2
Luzenac - Amiens................................1-0
Reims - Fréjus-St-Raphaël..................0-1
Créteil - Troyes.....................................1-1
Moulins - Gueugnon.............................0-0
Paris FC - Cannes........................auj. 17h
Pacy - Rodez................................auj. 18h
Plabennec - Rouen..................auj. 18h30
Louhans-Cuiseaux-Cassis/Carnoux.......auj. 20h
Beauvais - Bayonne.....................auj. 20h
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Pts J G N P
p
Evian/Thonon542616 6 4
Reims
502615 5 6
Troyes
502614 8 4
Créteil
472514 5 6
Fréjus-St-Raphaël40271010 7
Cannes
392610 9 7
Beauvais 372310 7 6
Paris FC
362410 6 8
Pacy
362510 6 9
Amiens
362610 610
Bayonne 3325 9 610
Luzenac
3325 9 610
Rouen
3226 7 11 8
Gueugnon 2925 8 512
Rodez
2924 8 5 11
Cassis/Carnoux2526 6 713
Plabennec2425 5 9 11
Moulins
2326 5 813
Hyères
2224 5 712
Louhans-Cuiseaux1026 3 617
45
46
44
37
33
27
34
33
37
36
25
27
35
26
28
25
20
21
19
12
c Diff
22
17
23
19
23
23
33
28
30
35
34
32
33
28
33
34
37
39
36
51
23
29
21
18
10
4
1
5
7
1
-9
-5
2
-2
-5
-9
-17
-18
-17
-39
terrains impraticables
LIGUE
U17 PH : Anzeling, Est-Moselle.
U15 HR : Marienau. U15 PH : Ebersviller, Vallée de la Bièvre. Féminines
promotion : Marange. U19 PH : Jeunesse 2000. PRESUMES IMPRATICABLES. PH : Macheren. PHR : Marange,
Longeville-St-Avold, Stiring, Gros-Réderching. U19 Honneur : Marienau.
MOSELLE
Aujourd’hui. U19 Excellence
: Clouange, Lorquin. U19 Promotion :
Bertrange, Nébing. U17 excellence :
Hettange, Pt-Réderching, Macheren ,
Alliance 2008, Le Val-Gueblange. U17
Promotion : Moyeuvre, Stiring, Diefenbach, Spicheren, Waldhouse, Bettborn,
Brouderdorff. U15 Excellence : Jeunesse 2000. U15 Promotion : Brouviller, Folpersviller. U13 Honneur :
Augny, Brouderdorff, Héming. Demain.
PPD : Illange, Sillegny, Guerting, Vahl
Ebersing, Gros-Réderching (2), Remelfing, Nousseviller (3), Schorbach, Valde-Bride, St-Jean-Rohrbach, Nébing (2),
Schneckenbusch, Brouderdorff. 2e Division : Rédange, Bure (2), Ranguevaux,
US Yutz, Sœtrich, Entrange (2), Launstroff, Waldweistroff, Moyeuvre (2),
Maizières Ecarts (2), Marange (3), Ancy
(2), Bechy (2), Filstroff, Teterchen, Volmerange Boulay, Macheren (3), Wenheck (2), Pontpierre, Laudrefang, Rosbruck (2), Willerwald, Francaltroff,
Lixing-Laning (2), Rech (2), Bischwald
(2), Grosbliederstroff (2), Roth, Woustviller (2), Diebling (2), Kalhausen (2),
Achen (2), Neunkirch (2), Bliesbruck
(2), Philippsbourg, Althorn, ChâteauSalins (2), Marsal, Langatte, Walscheid
(2), Danne 4 Vents, Schaeferhof (2). 3e
Division : Sœtrich (2), Schwerdorff (2),
Garche (2), Illange (3), Ban-St-Martin
(3), Vœlfling (2), Lucy (2), Bambiderstroff, Spicheren (2), Hambach (2), Hundling (2), Diefenbach (2), Sarreinsming
(2), Zetting (2), Folpersviller (2), Puttelange (2), Hilsprich (2), Wieswœlf (2),
Bliesbruck (3), Volmunster (2), Rahling
(2), Meisenthal (2), Baerenthal (2),
Dannelbourg (2), Lorquin (2). U15
Excellence : Cristal-et-Fer. U15 Promotion : US Yutz, CS Stiring, Macheren
(2), Schaeferhof, Hambach, Maizieres
Ecarts, Rosbruck, St-Jean-Rohrbach,
Racrange. PRESUMES IMPRATICABLES.
1re Division : Pt-Réderching, Hellimer,
Héming.
PAYS-HAUT
Remise des compétitions Foot Animation U11 et U13 samedi et U15
dimanche.
MEURTHEET-MOSELLE SUD
Promotion de district : CustinesMalleloy (2).
Sports
Samedi 6 Mars 2010*
AUTO
rallye du mexique
ATHLÉTISME
08
El commandante Robles
Le Norvégien Solberg a signé les trois premiers
temps scratch et pris la tête du général, devant
Sébastien Ogier. Loeb est troisième.
Dayron Robles, le Cubain, a dompté hier à Liévin un bien pâle Ladji Doucouré sur 60 m haies. Côté français,
Lemaître et Djhone tirent leur épingle du jeu.
S
ept records du monde établis ici bas, élu à dix reprises meilleur meeting en
salle du monde, des invités prestigieux comme le Tsar Serguei
Bubka, la diva Merlene Ottey ou
encore le musculeux Linford
Christie, etc. Forcément, cela
pose une réunion. Hier, Liévin
n’a pas dérogé à sa tradition
teintée d’excellence en déclinant quelques ténors du paysage athlétique international et
hexagonal.
De notre envoyé
spécial à Liévin
Petter Solberg a pris les devants, hier matin, au volant
de sa Citroën C4. Photo AFP
ainqueur au Mexique en
V
2005, Petter Solberg a profité au mieux de sa position sur
la route, en passant plus de 20
minutes après Mikko Hirvonen
(Ford Focus). Vainqueur en
Suède le mois dernier et donc
leader du championnat du
monde, le Finlandais était
obligé, comme prévu, de
balayer la piste recouverte d’une
épaisse couche de terre plus
souple.
Ogier, un peu mieux classé
que Solberg en Suède, a tiré
profit lui aussi de sa position : le
champion du monde JuniorWRC 2008 a signé le meilleur
temps dans la dernière spéciale
de la matinée, courue sur 1,5 km
en pleine ville.
Loeb à 26 secondes
Sébastien Loeb, qui partait
deuxième dans chaque spéciale, trois minutes après Hirvonen dont il pouvait suivre les
traces, n’a concédé que vingtsix secondes à Solberg. Trois
fois vainqueur au Mexique, il
pointait à la troisième place à
midi, juste devant son coéquipier Dani Sordo.
A la pause de la mi-journée,
quatre C4 devançaient six
Focus, dont celle d’Hirvonen
relégué à 55 secondes de Solberg et très mécontent de son
pilotage. Quant à Kimi
Räikkönen, le champion du
monde de F1 2007, sa C4 a dû
s’arrêter longtemps dans l’ES2
après avoir touché quelque
chose dans l’ES1.
Un deuxième passage dans
les trois longues spéciales du
matin (ES5 à ES7), dont celle
d’Ortega (23 km) qui culmine à
2737 m d’altitude (la plus haute
de toute la saison), était prévu
l’après-midi, avant deux passages en fin de journée dans la
super-spéciale de Leon (ES8,
ES9).
Débutons par le clinquant, par
le brillant, par cette joncaille
aveuglante arborée par El Commandante Dayron Robles. Le
beau diable conservait un souvenir amer de sa précédente
virée dans le Nord-Pas-de-Calais. Lui, cette machine à victoire, ce recordman du monde
du 110 m haies, ce champion
olympique hégémonique avait
connu, ici même, l’amorce
d’une saison catastrophique.
Blessé après le franchissement
d’une seule haie, Robles ne
s’était jamais relevé d’un hiver
souffreteux ayant trouvé son
épilogue dramatique au terme
d’un abandon aux Mondiaux de
Berlin.
Naturellement prudent après
un tel traumatisme, sans doute
aussi un brin superstitieux, le
Cubain a ouvert les débats en
toute décontraction (7’’65 en
série). De son côté, Ladji Doucouré, que tous rêvaient d’opposer au seigneur des haies, déclamait une entame poussive : en
7’’72, le récent champion de
France à Bercy peinait à s’éveiller
d’une certaine léthargie. En
finale, le champion d’Europe
n’aura finalement jamais existé.
A l’ombre de l’astre Robles
(7’’45), Doucouré a piétiné à
une ignoble sixième place dans
le temps médiocre de 7’’75. Une
fois encore, l’internationale a
été victime de son mal être du
moment : « La mise en action
Petri et Hauttement qualifiés
TIR À L’ARC. Vingt Lorrains, dont onze Mosellans, figurent parmi
les 448 meilleurs archers tricolores, réunis depuis hier à Marseille. Au programme, les championnats de France. Avec six
représentants, le club de Hombourg-Haut fait figure de chef de
file de la délégation régionale, avec à sa tête, Nicolas Petri. Ce
dernier a d’ailleurs parfaitement tenu son rang, hier lors de la
première journée, en s’emparant de la neuvième place des qualifications en arc classique seniors (577 pts). Le Mosellan oblitère
ainsi son ticket pour les trente-deuxièmes de finale, tout comme
Fabrice Hauttement (Marly-Pournoy-la-Chètive), vingt-neuvième
(568 pts) après avoir pointé au huitième rang à l’issue de la première série. De son côté, Patricia Moret (Dieuze) a terminé huitième (554 pts) des qualifications en arc à poulies seniors et se
qualifie pour les seizièmes de finale.
A noter qu’Eliane Drut (Sarrebourg), qui rentre en lice
aujourd’hui, fait figure de grande favorite en arc classique
dans la catégorie super vétérans
LUTTE
france jeunes
La Lorraine
en force
Ils sont plus de 350 lutteurs juniors, cadets ou
minimes, à avoir rallié la banlieue de ClermontFerrand pour les championnats de France en libre.
Pour les championnats de
France de lutte libre. vingt-trois
jeunes Lorrains, dont vingtdeux Mosellans, avaient décroché leur sésame en franchissant
les haies des régionaux à Lorquin et des interrégionaux à
Châlons-en-Champagne. «
Notre Ligue devrait, surtout en
cadets, jouer les premiers
rôles », analyse Bruno Dedieu, le
Conseiller technique régional.
Ainsi les Sarregueminois Vincent Harter (50 kg), Mathieu
Krahl (54 kg) – même si celui-ci
est plutôt un spécialiste de lutte
gréco-romaine –, Hamid Omeir
(58 kg), Amine Guendez (63
kg), le Stiringeois Enis Osmani
(58 kg), tous déjà sacrés champions ou vice-champions de
France dans un passé récent,
partiront à la recherche de l’or
national.
Yasin Ozay (ASS, - 50 kg) est
prêt, lui, à sauter dans la brèche
pour pallier une éventuelle
défaillance de son camarade.
Mansour Itaev (ASS, - 46 kg),
pour sa première apparition à ce
niveau, voudrait bien créer la
surprise, tout comme le Lorquinois Jérôme Brichler (46 kg). En
juniors, si le Sarregueminois
Narek Harutunian (déjà pensionnaire de l'INSEP comme
junior de première année) ne
parvenait pas à la consécration
suprême, cela constituerait
assurément une vive déception.
Un honneur que visera aussi le
Stiringeois Jordan Bouadam en
- de 100 kg. Quant au Faïencier
Ahmed Belhadri, il pourrait bien
accéder au podium des 60 kg
même s'il préfère la gréco-romaine. Restent à savoir comment se comporteront les minimes lorrains, à commencer par
le Maiziérois Metin Capar
(72 kg), Arthur Waltersperger
(72 kg, Lorquin) ou encore les
jumeaux Gerber de l’ASS, Yann
en 50 kg et Thibault en 46 kg.
Les autres qualifiés : les minimes Sami Amiali (35 kg,
Fameck), Aries Adjaoud (46 kg,
Stiring), David Maire (66 kg,
Lorquin), Yori Vallecillo (85 kg,
Fameck), les cadets Samir Krichel (46 kg, Fameck), Smail
Sougtani (50 kg, Stiring), le
junior Mohamed Hemami (74
kg, Stiring). Ont déclaré forfait
le Nancéien Adam Qribi et le
Freymingeois Jean-Claude Halfmann.
Y. T.
Le programme
La pesée a eu lieu hier pour
toutes les catégories hier, les
éliminatoires pour les minimes
également. Aujourd’hui, pour
les cadets et les juniors, les
combats débutent sur six tapis
dès 9 h, les finales étant programmées à partir de 15 h 15.
32"47
n’est vraiment pas bonne. Dès
les séries, j’ai senti que je n’étais
pas dans le coup. Pour Doha, il
faudra que les pièces du puzzle
se mettent en place, confiait-il,
amer et déjà revanchard. Tant
mieux qu’on me laisse de côté. Je
sais ce que j’ai en moi, il faut
juste que ça sorte ». Rendezvous au Qatar pour les championnats du monde indoor.
Lemaître du temps
6’’58, ce fut le temps nécessaire pour évacuer cette déception tricolore. Expéditif, incisif,
Christophe Lemaître répond à
l’énorme attente qui escorte
chacune de ses sorties. Le sprinter français, champion du
monde junior du 200 m, a ébloui
de ses dix-neuf printemps le
60 m. Le crack d’Aix-les-Bains,
flashé l’été dernier à Forbach à
10’’03 sur 100 m (avec un vent
favorable de + 4,9 ms), s’avance
irrésistiblement sous la barre
mythique des dix secondes sur
la distance reine. Hier, en établissant une nouvelle pointe de
premier plan, l’héritier légitime
de Ronald Pognon (4e en 6’’62)
pouvait tirer un premier bilan
élogieux de sa saison hivernale :
« Ce soir, je gagne à l’arraché
dans une de mes premières confrontations internationales en
meeting. Je ne suis pas habitué à
une telle bagarre […] Au final, je
réalise un sans-faute. Si je suis le
futur crack de l’athlétisme français ? C’est encore trop tôt pour
le dire ».
En revanche, on peut affirmer
que Leslie Djhone en porte, lui,
tous les attributs. Sur la lancée
de Bercy où il désossa le record
de France de Stéphane Diagana
sur 400 m, l’élève de François
Pépin, aperçu le 14 février à
l’Anneau de Metz, a récidivé en
établissant un nouveau record
d’Europe du 300 m en 32’’47. Le
300 m, une distance d’ordinaire
confidentielle mise en lumière
par un serviteur bien généreux
ces dernières semaines…
Jean-Michel CAVALLI.
Blessé sur la première haie, l’an passé, Dayron Robles a offert une revanche au public.
Le Cubain a facilement remporté la finale devant les deux Russes Borisov et Peremota. Photo AFP
Tahri : « Un record
ça ne se commande pas »
Pour peu, derrière les applaudissements, nourris,
derrière les éloges, un brin pompeux, on aurait pu
deviner une pointe de déception. Hier, lorsque
Bouabdellah Tahri a expédié le 3 000 m avec son
panache habituel, son temps semblait laisser l’assistance sur sa faim. Pourtant, en 7’38’’40, le Messin a
une nouvelle fois réalisé un cavalier seul dantesque
en prenant le meilleur à deux tours de l’arrivée sur le
Kenyan Kipchirchir, une référence mondiale : « C’est
d’ailleurs la première fois de sa carrière qu’il le bat »,
observait Jean-Michel Dirringer.
Non, à Liévin, Tahri n’a pas failli dans sa quête de
record d’Europe du 3 000 m détenu par l’Espagnol
Sanchez (7’32’’41). La raison ? « Un record d’Europe,
ça ne se commande pas. Il faut une densité, des
lièvres performants, de la concurrence. Ce fut le cas
à Stockholm, pas ici », témoignait le médaillé de
bronze de Berlin. Avec sa majesté Kenenisa Bekele,
forfait de dernière minute, la donne aurait sensiblement été différente. Tahri le sait. « Je pense que
j’aurais pu l’accrocher jusqu’aux deux cents derniers
mètres. Après, avec son finish… » L’athlète n’en
gardait toutefois pas une once d’amertume. « Les
chronos, les records, je les ai établis ces dernières
semaines. Si je suis parti en Éthiopie, c’était pour être
prêt pour ce meeting. Aujourd’hui, il est temps de
souffler. »
D’ouvrir une parenthèse reposante après un hiver
plus qu’abouti, ponctué d’un record de France du
3 000 m et d’un record continental sur 5 000 m à
Metz. « Le poids d’une médaille est très lourd à
porter, confiait son ami Medhi Baala. Désormais, on
va être très, peut-être trop exigeant avec Bob qui est
quelqu’un de très sérieux. Maintenant, il doit
apprendre à se décontracter, à prendre du recul avec
ce qui lui arrive. » Une impression partagée par leur
entraîneur alsacien. « Ce soir, j’ai senti qu’il manquait d’un peu de fraîcheur sur la fin. Je persiste à
penser qu’un 2 000 m aurait été plus significatif dans
la perspective du 3 000 m steeple. Mais quand
Bekele demande quelque chose… » Bekele l’obtient,
même s’il ne vient pas…
J.-M. C.
pro a
Une simple formalité ?
Tombeurs de Rouen samedi dernier (74-93), les Nancéiens doivent poursuivre sur leur lancée contre
Le Havre, ce soir, avant d’entamer un cycle beaucoup plus relevé.
L
nier à Rouen. Parfaitement
entamé même. Car ce
SLUC chaudement fessé à la
semaine des As a su tourner la
page en corrigeant un relégable
(74-93). L’entraîneur nancéien
redoutait pourtant cet adversaire requinqué par des remaniements d’effectif en cascade
mais le soufflet est retombé
aussi vite que les espoirs
d’exploit rouennais.
Aujourd’hui s’annoncent un
autre club maritime et le même
impératif d’expédier les affaires
courantes avec succès. Normal,
Le Havre n’est pas un foudre de
guerre. Il dispose de la pire
équipe du championnat en
déplacement (deux victoires,
sept revers), de la troisième plus
mauvaise attaque
(73,1 points par match) et de
perspectives qui n’ont rien de
séduisantes pour sa fin de saison. Les hommes de Jean-Manuel Sousa semblent
Un petit placement
K
Tchicamboud, Brun, Dickens, tous pour un et le basket de rue.
Photo Julio PELAEZ
sent pas inaperçu sous les lambris de la Mairie. Quant à Steed
Tchicamboud, le meneur de jeu
nancéien, il aura un franc succès
quand, à la reprise d’une passe de
Jean-Luc Monschau, son entraîneur, il dira : « Je suis venu au
basket en regardant les grands
jouer sous ma fenêtre. Un copain
est venu me chercher. Je lui ai dit :
Je suis trop petit pour ce jeu.
Quand je suis remonté, J’étais
grand ». Il y a seize ans maintenant que les pros du SLUC
Nancy, champion de France en
2008, ont dit banco au groupe
Batigère pour l’accompagner
dans une mission aussi sportive
que sociale. « Je suis fier de pouvo i r l a n c e r c e to u r n o i et
d’accueillir sa finale au gymnase
municipal, le 5 mai », dira
M. Philippe Tarillon, le maire de
Florange. « Je suis fier de partici-
▼
BASKET
PRO A MASCULINE
Paris/Levallois - Villeurbanne..........75-71
Chalon - Le Mans.....................auj. 18h30
SLUC - Le Havre..........................auj. 20h
Poitiers - Rouen............................auj. 20h
Gravelines - Hyères/Toulon..........auj. 20h
Strasbourg - Cholet......................auj. 20h
Dijon - Vichy..................................auj. 20h
Orléans - Roanne............ ............auj. 20h
Le Mans
Cholet
SLUC
Orléans
Gravelines
Paris/Levallois
Roanne
Vichy
Hyères/Toulon
Villeurbanne
Poitiers
Le Havre
Chalon
Strasbourg
Rouen
Dijon
36
35
33
33
33
32
32
30
30
30
28
28
27
27
25
24
J G P
20
20
20
20
20
21
20
20
20
21
20
20
20
20
20
20
▼
Marcus
Slaughter
retrouvera,
ce soir,
ses anciens
coéquipiers
du Havre.
16
15
13
13
13
11
12
10
10
9
8
8
7
7
5
4
p
c
415691415
515151426
716511469
715421413
715221506
1016711635
815401554
1014471363
1016101605
1215631488
1213801469
1214621603
1315741577
1315891692
1514701680
1614841694
VOLLEY
LIGUE A MASCULINE
Toulouse - Avignon...............................2-3
Nice - G. Ajaccio...................................1-3
Beauvais - Rennes...............................3-2
Tours - Poitiers..............................auj. 20h
Cannes - Narbonne......................auj. 20h
Sète - St Quentin..........................auj. 20h
Alès - Paris....................................auj. 20h
Tourcoing - Montpellier................dim. 17h
Photo
Frédéric MARVAUX
Orléans (64-73), Le Havre a de
toute façon peu d’arguments
pour inquiéter l’armada lorraine
qui a ponctionné cette équipe
de son meilleur joueur cet été.
Un certain Marcus Slaughter…
Christian JOUGLEUX.
SLUC - Le Havre, ce soir
(20h)
per à un tel événement à mon
niveau », reprendra simplement
Christian Fra, le président du
club.
La rue comme terrain
Des discours rappelant la
genèse et l’historique de l’événement, un clip bien monté, aussi
rapide qu’une descente de Tchicamboud vers le panier adverse
et un souhait : se retrouver pour
fêter les vingt ans, l’événement
était lancé. De quoi s’agit-il ?
D’abord du traditionnel challenge
de basket de rue ouvert aux filles
comme aux garçons et disputé en
3x3 en Moselle, Meurthe-et-Moselle et Alsace. 14 villes sont
concernées : Uckange le 31 mars,
Lingolsheim le 6 avril, Jœuf le 7,
Guénange le 13, St-Nicolas dePort le 14, Longwy le 15, NeuvesMaisons le 16, Florange le 19,
▼
RUGBY
TOP 14
Clermont - Perpignan.......................22-17
Bourgoin - Montauban.............auj. 14h30
Castres - Brive..........................auj. 14h30
Bayonne - Albi..........................auj. 14h30
Toulon - Biarritz.........................auj. 14h30
Stade Français - Toulouse......auj. 16h25
Montpellier - Racing-Métro 92.....auj. 20h45
J G Gp N Pp P Pts
C’est à Florange où se déroulera la grande finale que Batigère a lancé la 16e édition de son tournoi en
présence des pros du SLUC Nancy, son partenaire de toujours.
les panneaux du Palais des Sports
de Gentilly. Stephen Brun, son
alter ego français, attire tous les
regards. Ses 2,02 mètres ne pas-
le point
Pts
aujourd’hui peu concernés par
la lutte pour le maintien comme
ils sont décrochés pour l’accession aux play-offs. L’ennui ne les
guette pas forcément mais
l’envie devient plus relative
dans ce contexte de ventre
mou.
A Nancy en revanche, le faux
pas est interdit contre un adversaire de ce calibre. L’heure est à
la capitalisation forcenée et la
venue du Havre représente un
petit placement à ne pas négliger dans une journée qui
oppose aussi Roanne à Orléans
et Hyères à Gravelines. Avec six
succès en huit matchs de Pro A
en 2010, le SLUC est dans le
rythme d’un candidat au titre et
il ne peut se permettre de lâcher
des points contre des Normands qui lui avaient déjà souri
à l’aller (62-84). Hor mis
l’exploit isolé d’un succès à
• HOMMES
60 m. Finale : 1. Lemaître 6’’58 ; 2.
Aikines (G-B) 6’’58 ; 3. Clarke (Jam)
6’’60 ; 4. Pognon 6’’62 ; 5. Rodriguez
(Esp) 6’’66 ; 6. Moseley (Aut) 6’’68 ; 7.
Emeliez (Nig) 6’’71 ; 8. Morlu (Lib)
6’’71.
60 m haies. Finale : 1. Robles (Cub)
7’’45 ; 2. Borisov (Rus) 7’’53 ; 3. Peremota (Rus) 7’’67 ; 4. Sedoc (P.-B.) 7’’74
; 5. Werrman (All) 7’’75 ; 6. Doucouré
7’’75 ; 7. Lavanne 7’’78 ; 8. Deghel (Bel)
7’’78.
300 m. 1. Djhone 32’’47 ; 2. Smirnov
(Rus) 32’’88 ; 3. Yousif (Sud) 33’’04 ; 4.
Adomavicius (Lit) 34’’57.
1 500 m. 1. Tanui (Ken) 3’37’’85 ; 2.
Chepseba (Ken) 3’38’’17 ; 3. Bakhtache
3’38’’32 ; 4. Mekhissi-Benabbad
3’38’’70 ; 5. Kowal 3’39’’28 ; 6. Lewandowski (Pol) 3’40’’56.
3 000 m. 1. Tahri 7’38’’39 ; 2. Komen
(Ken) 7’42’’71 ; 3. Smaïl 7’59’’87 ; 4.
Nava (Ser) 8’00’’48 ; 5. Abad Sebastian
(Esp) 8’01’’15 ; 6. Zerrifi (Alg) 8’18’’72.
Perche. 1. Rans (Bel) 5,71 m ; 2.
Gruber (All) 5,60 m 3. Clavier 5,50 m ;
4. Mohr (All) 5,50 m ; 5. Lobinger (All),
Holzdeppe (All) 5,50 m 7. Filippidis
(Grè) 5,50 m ; 8. Mesnil 5,35 m ; 9.
Dossevi 5,35 m.
Triple saut. 1. Copello (Cub) 17,24
m ; 2. Olsson (Suè) 17,23 m ; 3.
Betanzos (Cub) 17,10 m ; 4. Laine (Haï)
16,64 m ; 5. Fofana 16,27 m 6. Taillepierre 16,05 m.
• FEMMES
60 m. Finale : 1. Brooks (Jam) 7’’20 ;
2. Soumaré 7’’20 ; 3. Mang 7’’23 ; 4.
Butusova (Rus) 7’’30 ; 5. Bolikova (Rus)
7’’31 ; 6. Polyakova (Rus) 7’’32 ; 7.
Maduaka (G.-B.) 7’’40 ; 8. Wilson
(G.-B.) 7’’45.
60m haies. Finale : 1. Tejeda (Cub)
7’’94 ; 2. Powell (É.-U.) 7’’96 ; 3. Vukicevic (Nor) 7’’96 ; 4. Berings (Bel) 8’’03 ;
5. Lopes (Can) 8’’04 ; 6. Decaux 8’’10 ;
7. Dixon (Jam) 8’’13 ; 8. Felicien (Can)
8’’17
Hauteur . 1. Aitova (Kaz) 1,93 m ; 2.
Dusanova (Ouz) 1,91 m ; 3. MelfortSkotnik,1,89 m ; 4. Iljustenko (Est), 1,86
m ; 5. Okuneva (Ukr) 1,86 m 6. MartinPozuel (Esp) 1,79 m.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
Les bons rebonds de Batigère
aniel Dickens, l’ailier fort
américain du SLUC, se
balance d’un pied sur
l’autre, moins à l’aise que sous
C’est en secondes et centièmes le nouveau record
d’Europe du 300 mètres
en salle de Leslie Djhone.
Un record qui tombe
quelques jours seulement
après un autre record,
celui que le Français
a battu lors des
championnats de France
en salle de Bercy,
sur le 400 m cette fois.
résultats
BASKET
a route est encore longue
avant d’atteindre les playoffs et le SLUC sait déjà
qu’elle sera pavée des plus belles embûches à partir de la
semaine prochaine. Villeurbanne, Hyères-Toulon puis
Cholet seront les premiers
épouvantails sur le calendrier,
avant de céder place en avril à
d’autres grosses cylindrées, telles Roanne et Orléans. Autant
de rendez-vous décisifs sur le
chemin qui mène vers une
hypothétique présence dans le
top 2. Autant de défis incertains qui risquent de conditionner l’avenir de Nancy dans les
phases finales.
Jean-Luc Monschau n’est pas
un homme de projections et
comme tout entraîneur, il ne
privilégie rien d’autre que la première échéance au programme. Celle-ci est justement la prolongation du cycle
normand entamé samedi der-
le chiffre
meeting international en salle de liévin
Solberg démarre
en trombe
13
Thionville le 20, Essey-lès-Nancy
le 21, Metz le 22, Vandœuvre le
23 et Chalon-sur-Saône le 28. Les
vainqueurs se retrouvant à Florange le 5 mai. Les inscriptions
sont gratuites et les renseignements à prendre dans les agences
Batigère. Mais l’événement est
double et même triple puisqu’un
challenge des écoles auquel est
associé Cyril Julian, l’ex-international, vice-champion olympique
et des mini-challenges conduisant les plus jeunes à se produire
à la mi-temps des matches du
SLUC, sont aussi au programme.
« Il s’agit pour nous de créer du
lien social, d’offrir un lieu de
rencontre », concluait M. Michel
Ciesla, le Directeur Général délégué de l’entreprise Batigère. A
vos smashes !
A. Z.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
Castres 20 12
Clermont 20 11
Perpignan 20 12
Toulon
20 12
Toulouse 19 11
Racing-Métro 92 19 12
Stade Français 20 8
Brive
20 9
Biarritz
20 10
Montpellier 20 9
Montauban 20 7
Bourgoin 20 8
Bayonne 20 6
Albi
20 3
5
7
5
1
3
0
4
3
3
0
0
0
2
0
3
3
0
1
1
1
4
2
0
0
2
1
0
0
+
-
3 562 428292
4 661 513317
4 857 404319
4 755 398362
6 755 370259
4 654 362323
5 849 479408
4 947 332365
3 1046 328324
2 1138 310430
5 1137 296391
2 1136 302485
8 1434 360360
8 1720 262509
Rougerie : les
Wasps vont payer
Le club londonien des Wasps
s’est engagé à verser les sommes dues à Aurélien Rougerie
et à la caisse d’assurance
maladie du Puy-de-Dôme,
après plus de deux ans de
refus. Les Wasps et leur ancien
talonneur Phil Greening
avaient été condamnés le 15
novembre 2007 par le Tribunal
de grande instance de
Clermont-Ferrand à verser
40 500 euros de dommages et
intérêts pour une blessure au
larynx infligée à Aurélien Rougerie lors d’un match amical le
24 août 2002.
Cette blessure avait contraint
le joueur à douze semaines
d’absence et trois opérations
de la trachée.
Sports
Samedi 6 Mars 2010
VTT
coupe d’italie
08
division 1 féminine programme
HANDBALL
Absalon : « Je ne me
laisserai pas faire »
Pradel : « Sans pression »
Après un hiver studieux, Julien Absalon renoue
avec la compétition, ce week-end en Italie,
face à une concurrence exacerbée
Linda Pradel, gardienne du temple havrais, revient sur la valeur relative du "clasico". Dans la perspective
des play-off, ce duel au sommet du championnat aurait perdu de son attrait selon l’ancienne messine.
A
Julien
Absalon est prêt
à en découdre.
Photo REUTERS
ù en êtes-vous dans votre
O
préparation avant de disputer votre première course en
VTT de la saison ? « Plutôt pas
mal. La reprise s’est bien passée,
la compétition sur route aussi. J’ai
terminé la première phase de ma
préparation qui concerne l’endurance. Je commencerai bientôt les
intervalles pour monter en puissance d’ici la fin du mois. »
• A quoi correspond ce premier rendez-vous en Italie ?
« Ce week-end, je vais reprendre
mes marques. Il faut bien reprendre à un moment. Cela va me
permettre de me débloquer, de
relancer la machine après l’hiver,
mais il n’est pas question de monter trop haut en régime. Je vais
bousculer un peu l’organisme qui
n’a plus l’habitude de monter
haut dans les tours. Ce n’est
jamais facile. Le circuit est intéressant parce que technique. Et il
y aura une grosse concurrence,
peut-être trop même pour une
course de reprise. Il ne faudra pas
se griller. Si certains sont plus
avancés dans leur préparation, il
faudra éviter le surrégime. »
• Quel sera votre premier
objectif de l’année ? « J’aimerais
bien marcher à la première manche de la Coupe de France à
Saint-Raphaël, à la fin du mois.
Ensuite, il y aura l’ouverture de la
Coupe du monde, fin avril. »
• Le championnat du monde
(début septembre au Canada)
est-il déjà dans un coin de
votre tête ? « Ma saison est axée
là-dessus. Elle est articulée en
deux temps et le championnat du
monde sera mon objectif
numéro 1 pendant la deuxième
partie de l’année. »
• Quel regard portez-vous
sur la concurrence ? « Il y a Nino
Schurter (le champion du monde
suisse), évidemment, mais il n’est
pas seul. Le Sud-Africain Burry
Stander, qui est champion du
monde espoirs. Sa prestation en
Australie était d’ailleurs un peu
passée inaperçue. Et il a réalisé de
bonnes performances en Coupe
du monde. Alexis Vuillermoz
monte aussi en puissance. Ils
sont plusieurs intéressés à vouloir
prendre le pouvoir. Mais je ne me
laisserai pas faire. »
Maxime RODHAIN.
HOCKEY SUR GLACE
vant d’évoquer la rencontre de dimanche, un
mot sur la sanction de la
Fédération Française de Handball suite à votre "forfait" à
Dijon lors de la 15e journée de
championnat (Le Havre avait
fait demi-tour en raison des
conditions météos) ? « Je n’ai
pas à commenter cette décision.
Ce que je peux dire, c’est que
même le chauffeur du bus ne
voulait pas poursuivre jusqu’à
Dijon. Du point de vue de la
sécurité, j’étais rassurée que l’on
s’arrête. »
• Le temps est par contre
clément au-dessus de vos
têtes. Championnat, Coupe
d’Europe et coupes nationales, Le Havre est encore en vie
dans toutes les compétitions… « Oui, et le fait d’évoluer
sur tous les fronts constitue déjà
un sacré exploit. Nous avons
perdu beaucoup de piliers dans
l’équipe, comme Jana Simerska,
victime d’une grave blessure. A
cela se sont ajoutées pas mal de
petites blessures. Un grand nombre d’équipes ne se seraient pas
relevées d’une telle avalanche de
mauvaises nouvelles. Ce n’était
pas facile de reconstruire au quotidien mais nous avons su le
faire. »
• Comment vous vous y êtes
vous pris pour survivre à ces
avaries ? « Les jeunes ont été
d’une grande utilité. Elles se sont
parfaitement intégrées au projet
du club. Fred (Bougeant, entraîneur du Havre) n’hésite pas à
promouvoir la jeune génération.
Ce fut déjà le cas avec Katty
Piéjos, Mariama Signaté et moimême. »
« Ce club grandit »
• Dimanche, vous allez croiser la route de Metz. Dans
quel état d’esprit êtes-vous ?
« On aborde ce match normalement, comme tous les autres,
sans pression particulière. »
• Le premier qui rencontre le
second de la LFH serait donc
anodin ? « C’est ça de jouer
Metz à l’avant-dernière journée
du championnat. Une victoire ou
une défaite ne changera rien.
Avec l’instauration des play-off,
la donne n’est plus la même.
Attention, cela ne signifie pas
que nous allons galvauder cet
affrontement. Au contraire, nous
le prenons au sérieux. Il y aura du
public, une émulation qui va naître normalement. »
• En dépit de l’enjeu, un
ascendant psychologique ne
pourrait-il pas être pris aux
Arènes ? « Non, je ne pense pas.
Notre défaite, à l’aller, nous avait
fait mal. Elle avait mis en lumière
quelques-unes de nos faiblesses.
Mais nous ne nous sommes pas
laissées abattre. »
• Le sort du championnat est
donc remis à plus tard ? « Oui,
et d’ailleurs, il ne concerne pas
uniquement Metz et Le Havre.
Même le sixième du championnat peut être sacré en fin de
saison. C’est bien que tout le
monde soit concerné. Cela va
insuffler de l’intérêt au hand
féminin, ménager du suspense. »
• Quel regard portez-vous
sur votre adversaire ? « Metz
BOXE
vec cette bonne série, les
A
Galaxians ont fait un grand
pas vers le maintien, laissant les
deux places de relégables à Courbevoie et Annecy. Et en cas de
succès ce soir contre Reims, les
protégés de Lubomir Pichonsky,
au vu des résultats de Valence et
Annecy, pourraient déjà assurer
leur place en division 1 ce weekend. Mais la tâche des Amnévillois face aux Champenois ne
sera pas de tout repos. En effet,
Reims, après avoir subi à domicile
la loi de Brest sur le score sans
appel de 9 buts à 1, s’est ressaisi
en dominant le cinquième Bordeaux en Gironde, puis le sixième
Montpellier à la maison samedi
dernier. Pratiquant un jeu très
physique, les Rémois, sixième au
classement, sont d’ores et déjà
certains de participer aux play
off. S’appuyant sur une excellente attaque, la troisième du
groupe derrière Caen et Brest avec
notamment les frères Sabatier,
certains Canadiens, des Tchèques dont un certain Rehor qui
évoluait encore la saison passée
au MAHC, Reims possède par
contre une défense assez perméable, la douzième au classement avec pas moins de 116 buts
encaissés et cela malgré un bon
gardien. Au match aller, Amnéville avait hélas raté le coche.
Linda Pradel ne redoute pas le déplacement à Metz : « Avec l’instauration des play-off,
la donne n’est plus la même ». Photo LE HAVRE LIBRE
restera toujours Metz, une
équipe très compétitive.
Aujourd’hui, elle a évacué la
pression de la Ligue des Champions. Ce club a également su se
relever après avoir perdu des
piliers en début de saison,
comme Vesna Horacek sur blessure ou encore l’arrêt de Nina
Kanto. Ce n’était sans doute pas
simple de retrouver des repères
défensifs. »
• A titre personnel, que ressentez-vous à l’idée de retrou-
ver des Arènes familières ?
« Rien de particulier. Je revois
souvent mes amies en équipe de
France. Venir à Metz me fera le
même effet que lorsque je me
rends dans un autre club en
France où j’ai conservé des amitiés. »
• A votre avis, Le Havre
a-t-il fini sa mue ? « Non, je ne
pense pas. Ce club grandit avec
d e s m oye n s f i n a n c i e r s e t
humains limités. Ce n’est pas
évident de coexister à côté de
l’équipe du foot du HAC et du
basket qui évolue en Pro A. En
dépit de nos résultats, l’ambiance
reste très familiale. »
• Votre avenir personnel se
dessine-t-il au Havre ? « C’est
mon voeu. Mais cela sera fonction des moyens du club la saison
prochaine. Ainsi que de mes propres aspirations personnelles. »
Jean-Michel CAVALLI.
Metz - Le Havre,
demain (17h)
demi-finales des championnats de france amateurs à yutz
Groguhe, gros bras
chez les mi-lourds.
J
eudi après-midi, une virée à
Amnéville, en compagnie de
René Cordier, a permis à
Ludovic Groguhe de récupérer des efforts intenses consentis pendant toute sa préparation
aux demi-finales des championnats de France amateurs. Le
voilà fin prêt à affronter Kévin
Buval (CS Clichy), ce soir à
Yutz, ultime obstacle avant de
disputer une deuxième finale
d’affilée dans la catégorie des
moins de 81 kg. L’occasion aussi
d’écarter de sa route le tombeur
de Rany Hadj Aissa, son camarade de club, en demi-finale de
la Coupe de France, le mois
dernier, à Rosselange.
« Depuis qu’il est revenu de
stage en équipe de France, il s’est
entraîné deux fois par jour et a
croisé les gants avec Abdelkader
Après Valence et Courbevoie, c’est Nice qui a fait
les frais du réveil amnévillois le week-end dernier.
Un troisième succès consécutif...
Menant 6 buts à 4 à cinq minutes
de la fin, les Mosellans s’étaient
finalement inclinés d’une longueur.
« Un défi physique »
Tout est donc possible dans
cette rencontre, comme le souligne le manager Patrick Partouche. « Cela va surtout être un défi
physique. Les gars sont en confiance et le groupe est solidaire.
La discipline et les pénalités vont
être capitales dans ce match.
Notre maintien passe par une
victoire. Et puis, c’est le dernier
rendez-vous de la saison à domicile et l’on se doit de s’imposer
pour faire également la joie de
nos supporters. Si Thomas et Loureiro sont absents car blessés et
que Maurer est à court de compétition, on peut néanmoins compter sur les Strasbourgeois Franck
et Gersanois pour nous donner un
bon coup de main comme à Nice
où tous les garçons ont réalisé un
très gros match. Avec la forme
actuelle de Fiser, meilleur buteur
de division 1, bien épaulé par son
compère Chang, on peut encore
réussir un truc super ce soir et
assurer le maintien ».
H. K.
Amnéville - Reims,
ce soir (18h)
Benzinia », explique René Cordier, qui laissera sa place dans le
coin, ce soir, à Mustapha
Tahouri pendant que lui sera aux
côtés de Benzinia, justement, au
gala de Marmoutier. « Ces stages
lui ont permis de progresser,
ajoute le technicien lorrain. Ils
lui ont offert l’opportunité de
rencontrer des adversaires de
son niveau, de prendre des
points de repères, c’est important. » Seul bémol : « Son manque de compétition et ça, ça me
gêne », avoue René Cordier, qui
aurait bien aimé voir son protégé
plus souvent en situation.
« Chaque chose
en son temps»
Avec un parcours parfois « en
dents de scie » ces derniers mois,
l’entraîneur meurthe-et-mosel-
PhotoPierre HECKLER
programme
-48 kg : Sarah Ourhamoune (BB Aubervilliers) - Mélanie Mercier (CP Civraisien).
-54 kg : Lorna Weaver (BB Aubervilliers) – Sofia Bouznir (BB Aubervilliers).
-57 kg : Malva Hammadouche (CS Clichy) – Erika Curadeau (CP Civraisien).
-64 kg : Cindy Dehoux (BC Maubeugeois) – Malika Gonthier (Blagnac BC).
-69 kg : Amélie Rougeot (Lille BC Flandres) – Maiwen Gueguen (Tregor Boxing).
-75 kg : Erika Guerrier (SCL Martigues) – Beauty Zareba (Panza Gymnothèque).
-51 kg : Julien Come (CS Clichy) – Loïc Tajan (BC Villemandeur).
-60 kg : Radouane Farhany (ABC Roubaisien) – Rachid Azzedine (Levallois SC).
-64 kg : Samir Machrouh (Levallois SC) – David Papot (Boxing Nazairien).
-75 kg : Matthieu Bauderlique (BC Heninois) – Michel Tavares (RSOA).
-81 kg : Abdelkader Bouhenia (Boxe et Culture Carcasonnaise) – Nicolas Dion
(Ring Grenoblois), Kévin Buval (CS Clichy) – Ludovic Groguhe (Dombasle Boxe).
-91 kg : Emmanuel N’Dombi (RSOA) – Arsen Goulamirian (Blagnac BC).
A partir de 19h30 au gymnase Mermoz à Yutz
A quatre journées de la fin du championnat, le VNVB (9e) reste
plus que jamais sous la menace de la relégation avec trois victoires
au compteur. Plus inquiétant encore, la centrale Alona Malysheva
et ses partenaires n’ont pas été capables dernièrement de décrocher
un succès face à Evreux VB (6e) ou la Stella ES Calais VB (7e). Alors,
comment les Vandopériennes pourraient-elles battre le Stade
Français, cinquième au classement, ce soir, chez lui ? « Là-bas, je
vais essayer un troisième système de jeu, affirme l’entraîneur Cyril
Wozniak. Je ne vais pas révolutionner le volley-ball. Evidemment,
ce nouveau système de jeu se fera au niveau des joueuses ».
Une quatorzième défaite ne serait pas catastrophique en région
parisienne. En revanche, samedi prochain, à domicile, les Meurtheet-Mosellanes auront une dernière carte à jouer face à l’équipe de
Paix D’Aix Venelles VB (8e), elle aussi, mal en point. Car ensuite,
Vandœuvre-Nancy devra se coltiner le Racing Club de Cannes,
l’intouchable leader, avant d’aller défier son voisin lorrain de
Terville-Florange. Et au VNVB, on y pense. Le match de la mort, on
n’en veut pas : « Plus on s’approche, plus je suis inquiet, raconte le
coach. On va jouer le coup à fond aujourd’hui, mais je sais que le
match contre Venelles nous libérera totalement en cas de victoire.
On sait ce qu’il nous reste à faire pour éviter le pire ».
L. C.
Stade Français St-Cloud (5e) – VNVB (9e), ce soir (20h)
L
CFA GROUPE A
EPINAL (11) - Sannois/St-Gratien (8)
Vesoul (10) - RAON-L’ETAPE (13)
Colmar (4) - AMNÉVILLE (8)
NANCY II (2) – Dunkerque (16)... d.15h
CFA 2 GROUPE C
Chaumont (10) – THIONVILLE (16)... s.15h
Illzach (6) - NEUVES-MAISONS (15)... 18h
ST-DIE (13) - SARRE UNION (13)
PONTARLIER (8) - JARVILLE (8)
Besançon B (12) - METZ B (2)
FEMININES DIVISION 2 GROUPE A
Vendenheim (3) – ALGRANGE (4)... d.15h
▼
HANDBALL
NATIONALE 2
POULE 2
Savigny/Orge (4) - THIONVILLE (11)... s.20h
NATIONALE 2
POULE 3
METZ (4) – Aubervilliers (14)........ d.15h
EPINAL (11) - Villeparisis (12)... d.15h
Cernay Wattwiller (1) – FOLSCHVILLER (3)... d.16h
NATIONALE 3
POULE 6
BAR-LE-DUC (10) - Lons-le-Saunier (13)... s.20h45
Dole (7) – FLORANGE (3)......... s.20h30
SARREBOURG (1) – DIEULOUARD (4)... s.20h30
DIVISION 1 FÉMININE
METZ (1) - Le Havre (2)................ d.17h
DIVISION 2 FÉMININE
YUTZ (9) – Vesoul (12).............. s.20h30
NATIONALE 1 FÉMININE
POULE 1
METZ 2 (23) - Stella-St-Maur (19)... s.20h
NATIONALE 2 FÉMININE
POULE 3
YUTZ (12) – Reims (8).............. s.18h15
Reichstett (7) - BAR-LE-DUC (3)... s.20h45
EPINAL (2) – Vesoul (6)............ s.20h30
NATIONALE 3 FÉMININE
POULE 4
NANCY (5) - Cergy-Pontoise (7)... s.20h30
Yvois/Carignan (12) – JARVILLE (11)... s.20h45
▼HOCKEY SUR GLACE
DIVISION 1
AMNEVILLE (12) - Reims (6)........ s.18h
▼
RUGBY
FÉDÉRALE 3
POULE 1
Plaisir (6) - NANCY SEICHAMPS (7)
FÉDÉRALE 3
POULE 3
HAGONDANGE (8) - St-Denis (2)
Val Europe (5) - PONT-A-MOUSSON (6)
VERDUN (11) - Nogent/Marne (7)
▼
VOLLEY BALL
ligue b masculine
A quatre matches du poteau, il va falloir prendre des points. Evreux qui n’a plus rien à gagner, pourrait faire l’affaire.
cinquième place. Ces trois-là n’ont plus rien à
gagner ni à perdre. Alors, on peut espérer.
« On n’est riche que de ses rêves ». La citation
du poète colle bien à la réalité du moment. Les
Ebroïciennes, les Tervillo connaissent. Pour
les avoir jouées à Florange. Deux fois. En
championnat d’abord, en Coupe ensuite. La
première fois, le TFOC avait subi les attaques
de Da Silva, la bondissante petite Brésilienne
et perdu le match 3-1. La seconde fois, Stovall
et ses partenaires s’étaient inclinées 3-0. « Les
deux matches ne sont pas comparables, fait
remarquer Dascalu qui a bossé le sujet. En
effet, Evreux ne présentait pas la même formation ». Tracassées par des blessures et des
absences, les Normandes ont alterné coup de
chaud et coup de froid. Aujourd’hui, Da Silva
a retrouvé ses jambes et le TFOC a tout à
craindre de ses envolées. Pourtant, Dascalu
FOOTBALL
ligue a féminine
TFOC, plus vraiment le choix
a réalité est plus têtue que jamais : le
TFOC est dernier à quatre matches de la
fin du championnat. Et pour l’heure, le
club semble promis aux gémonies. Pour
échapper à la relégation, plus vraiment le
choix. « Il faudra prendre des points avant les
retrouvailles du dernier jour à Florange contre
Vandœuvre ». C’est Pompiliu Dascalu,
l’entraîneur, qui le dit. Lucide. Une victoire
suffirait sans doute en y ajoutant bien sûr le
KO prévu du VNVB le 3 avril pour la clôture
d’une saison galère. Où aller chercher ce
succès salvateur ? Il reste les déplacements à
Evreux et Paris et entre-temps, la fenêtre de tir
qui s’ouvre sur Calais, le 13 de ce mois. Rien
n’est impossible. Aucune de ces formations
ne pointe actuellement parmi les cadors.
Evreux est sixième ex-aequo avec Calais,
Paris-Stade Français un peu plus haut, à la
PRO A
SLUC (3) - Le Havre (11)............... s.20h
NATIONALE 1
GET VOSGES (12) - Reims (1) v.20h
Châlons-Ch (6) - LONGWY-REH. (17) s.20h
NATIONALE 2
POULE D
MIRECOURT (14) – Kaysersberg (6)... s.20h
NATIONALE 3
POULE I
JOEUF-HOM. (5) - NILVANGE-SER. (12)... s.20h
STE MARIE/METZ (2) - Gries-Oberh. (3)... s.20h
NATIONALE 3
POULE J
Pfastatt (4) - SAINT-DIÉ (3)........... s.20h
NATIONALE 2 FÉMININE
POULE D
Hainaut (13) - METZ BC (14)........ d.16h
NATIONALE 3 FÉMININE
POULE F
ROMBAS (10) - Meaux (8)........ d.15h30
NATIONALE 3 FÉMININE
POULE G
SLUC (5) - CSL Dijon (3)........... d.15h30
dans le coin d’Abdelkader Benzinia, engagé en
demi-finale de la Coupe de la Ligue à Marmoutier,
en Alsace. Le mi-lourd lorrain sera opposé à
Omang Boya (Aulnay-sous-Bois). « Il s’est resitué
à l’entraînement en croisant les gants avec Ludovic Groguhe. On espère faire une bonne prestation.
Et gagner », affirme René Cordier.
Saint-Avold. Le gymanse du Wenheck, à SaintAvold, prête son cadre, demain (à partir de 14 h),
aux demi-finales des championnats d’Alsace-Lorraine de boxe éducative assaut. Les finales auront
lieu une semaine plus tard à Sarreguemines.
M. R.
Freyming en tenue de gala
Le Boxing Club Academy de Freyming-Merlebach organise, au gymnase Alain-Fournier ce soir
(à partir de 20 h), un gala mettant aux prises des
boxeurs de la région. Douze combats et quatre
pré-combats figurent au programme de la soirée
au cours de laquelle seront représentés sur le ring
les clubs de Creutzwald, Forbach, Saint-Avold,
Sarreguemines, Metz, Dombasle, Villerupt,
Fameck et Nancy.
Coupe de la Ligue.René Cordier a une bonne
raison pour excuser son absence, ce soir, à Yutz.
Au même moment, l’entraîneur dombaslois sera
BASKET
LIGUE B
NANCY (10) – Nantes (1).............. s.20h
NATIONALE 2 POULE B
EPINAL (4) - ACBB (2).................. d.15h
NATIONALE 3 POULE C
MAIZIÈRES-METZ (1) - POUILLY-METZ (4)... d.17h
NANCY M.J. (3) - Dijon/Talant (10)... s.17h
NATIONALE 3 POULE D
Laon (5) - YUTZ/THION. (4).......... d.14h
GONDREXANGE (11) – Douai (12)... d.15h
LIGUE A FÉMININE
Evreux (7) - TERVILLE/FLO. (11)... s.20h
Stade Français (5) - VANDOEUVRE (9)... s.20h
NATIONALE 2 FÉMININE
POULE B
Plessis-Rob (6) - POUILLY/METZ (7)... d.15h
VANDOEUVRE-NANCY (8) – Argenteuil (4)... d.15h
NATIONALE 3 FÉMININE
POULE D
La Fère (6) - TERVILLE-FLORANGE (3)... d.15h
Villers-Cotterets (10) - SAINT-DIE (8)... d.15h
HAGONDANGE (4) – Colmarienne (9)... s.20h30
YUTZ/THI. (5) - VILLERS-NANCY (1)... d.15h
VOLLEY
Opération maintien
lan insiste sur le fait que Ludovic Groguhe, dernier Lorrain en
lice dans ces championnats de
France, doit concentrer son travail sur « ses qualités naturelles
» : « Un très bon coup d’œil, un
bon déplacement et une gestuelle très rapide avec un bras
avant uppercut-crochet impressionnant. » Des arguments de
poids pour en faire un candidat
crédible au titre national. « Chaque chose en son temps, coupe
René Cordier. Le premier objectif, c’est la demi-finale. La suite,
on verra plus tard. » L’homme
fort de Dombasle Boxe se méfie
de Kévin Buval, un adversaire
qui « avance en bonne condition
». « Maintenant, on va voir si
Ludo résiste à la pression. »
échos
Ludovic Groguhe est armé pour atteindre son but.
▼
▼
division 1 Ludovic Groguhe espère décrocher, à Yutz, sa qualification pour une deuxième finale nationale d’affilée
Le MAHC se rebiffe
14
croit possible ce qui au regard des résultats
précédents de ses filles constituerait une
manière d’exploit. « Elles ont changé de passeuse, la n°1 ayant été mise à pied. Alors, leur
jeu va forcément changer ». Pour se donner le
maximum de chances, les Bleues partiront dès
aujourd’hui en direction de la Normandie.
« C’est déjà ce que nous aurions dû faire pour
le match à Saint-Raphaël », regrette un coach
plus mobilisé que jamais. L’équipe à qui la
trêve de quinze jours a permis de retrouver
Denitsa Karaulanova, sa centrale, se présentera au complet. C’est déjà ça.
A. Z.
L’équipe : Desma Stovall, Serhyne Hennaoui, Vanessa Bonacossi, Alina Albu, Polina
Bratuhhina, Natalja Bratuhhina, Markèta
Tychnova, Madalina Dumitrescu.
Evreux-TFOC, ce soir (20 h)
Karaulanova (n°5) rejoint
le groupe. Photo Philippe NEU
Et maintenant
le leader !
La mission s’annonce compliquée pour Nancy VB MaxévilleJarville (8 V, 10 D) qui accueille ce
soir à Marie Marvingt le leader
Nantes Reze Métropole (16 victoires, 2 défaites) : « Prendre un
point serait déjà bien, insiste
l’entraîneur Emmanuel Dumortier. Gagner serait un miracle ».
Incapables de battre le septième du championnat Orange
Nassau la semaine dernière, les
Nancéiens se sont mis dans une
position inconfortable au classement. Et une nouvelle défaite face
aux Nantais pourrait bien replonger l’équipe du président Hénin
dans la zone des relégables.
Nancy VB MaxévilleJarville (10e) – Nantes Reze
Métropole (1er), ce soir
(20h)
Sports
Samedi 6 Mars 2010
SKI ALPIN
kvitfjell
La dernière Cuche ?
Le Suisse Didier Cuche peut remporter la Coupe
du monde de descente, dès aujourd’hui
en Norvège.
a parenthèse des JO referLvitesse
mée, les spécialistes de la
replongent dans la
Coupe du monde, ce week-end
en Norvège. Déçu de la quinzaine de Whistler (6e en descente, 10e du super-G), Didier
Cuche est bien placé pour
reconquérir à trente-cinq ans le
trophée de la descente dès
aujourd’hui, sans attendre les
finales organisées la semaine
prochaine à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne).
Pour retrouver une sphère qui
fut la sienne en 2007 et 2008, le
Romand doit seulement précéder Carlo Janka au bas de la
piste Olympiabakken, celle des
JO 1992. Oubliée l’attelle qui
enserre sa main droite depuis
un mois pour protéger son
pouce fracturé, Cuche a vu tous
les voyants s’allumer au vert à
Kvitfjell.
Sur la neige froide et compacte, le Neuchâtelois, vainqueur de la descente courue en
2007 dans la station norvégienne, a trouvé les bons réglages de chaussures et de carres
pour réaliser les meilleurs temps
des deux entraînements.
Pourtant, même à 88 points
de son compatriote, Janka n’est
pas du genre à renoncer. Et si on
lui parle plutôt de grand Globe,
le Grison avoue penser aussi au
petit. Avec également un
super-G dominical au programme, l’avant-dernière étape
du circuit s’annonce favorable
au champion olympique de
géant dans la lutte qui l’oppose
à l’Autrichien Benjamin Raich
au classement général.
Position fragile
Revenu bredouille des Jeux,
Raich doit défendre une avance
de 110 points. Position fragile
au vu des entraînements du
Tyrolien (37e et 53e rangs)…
Didier Défago assiste à ces
joutes du haut de son titre
olympique de descente. Troisième du second entraînement,
le Valaisan a le ski pour monter
sur le podium.
Dans le camp des Français, les
motivations sont diverses.
David Poisson entend confirmer
sa septième place des Jeux,
alors que Yannick Bertrand a à
cœur de prouver qu’il méritait
une sélection.
COMBINÉ NORDIQUE
Crans Montana au vent mauvais
Le super-combiné de Crans Montana, comptant pour la Coupe
du monde dames, n’a pas pu avoir lieu, hier, en raison du vent
violent qui soufflait en rafales sur la station suisse. Un temps
reporté à aujourd’hui, il a finalement été annulé par la Fédération internationale.
lahti
15
AUTO
La suite logique
Le Noël
de Schumi
Trois semaines après avoir décroché l’or olympique, le Français Jason Lamy-Chappuis a empoché
la Coupe du monde, hier en Finlande.
Michael Schumacher, qui
effectue cette saison son retour
en Formule 1 chez Mercedes
après trois ans d’absence, piaffe
d’impatience. « Il me semble
avoir pris la décision de mon
come-back il y a longtemps
maintenant. Je peux difficilement attendre que le championnat s’engage à Bahreïn » le
14 mars, a-t-il déclaré, hier, dans
un communiqué. « Enfin ça va
commencer ! Je me sens comme
un enfant qui attend Noël. »
« Il est amusant de remarquer
que je vais à nouveau courir en
F1 alors qu’il y a quelques mois
à peine, j’aurais décliné catégoriquement cette opportunité.
Mais parfois les choses changent
quand les bonnes circonstances
se présentent », a observé le
septuple champion du monde.
« Cela fait longtemps que je ne
me suis pas senti aussi frais. Je
suis parfaitement préparé physiquement et, plus important,
mon énergie est complètement
revenue. Quand j’ai pris ma
retraite en 2006, mes batteries
étaient tout simplement vides.
Maintenant, elles sont entièrement rechargées », a assuré
Michael Schumacher en guise
d’avertissement à ses futurs
adversaires. « Les derniers tests à
Barcelone nous ont montré que
nous devrions être compétitifs.
Nous aurons de nouvelles pièces
à Bahreïn qui devraient apporter plus de performance à la
voiture », a conclu le pilote
allemand de quarante et un ans.
A
vant même les deux dernières épreuves individ u e l l e s d e l ’ h i v e r,
aujourd’hui à Lahti et le weekend prochain à Oslo (Norvège), Jason Lamy-Chappuis,
vingt-trois ans, est assuré de
terminer en tête de la Coupe du
monde, épilogue heureux
d’une saison menée tambour
battant. Grâce à sa dixième
place hier en Finlande, le Français compte en effet 276 points
d’avance sur son premier poursuivant, l’Autrichien Felix Gottwald, qui ne pourra désormais
marquer que 200 points au
maximum.
Le doublé comme
Fabrice Guy
Lamy-Chappuis n’a certes
jamais été en mesure de viser le
podium pour sa première apparition en Coupe du monde en
tant que champion olympique :
treizième après le concours de
saut, il a laissé les monstres du
ski de fond Magnus Moan,
Hannu Manninen et Felix Gottwald, passé de la trente-septième à la cinquième place,
faire leur show.
Mais le Jurassien, entamé
physiquement et moralement
par son titre à Vancouver, n’a
sa fiche
Si Didier Cuche précède Carlo Janka, aujourd’hui à Kvitfjell,
il soulèvera le petit Globe de cristal de la descente. Photo AFP
08
Nom : Lamy-Chappuis. Prénom :
Jason. Date de naissance : 9 septembre 1986. Lieu de naissance : Missoula
(Montana, Etats-Unis). Lieu de résidence : Bois d’Amont (France). Nationalité : française. Taille : 1,79 m.
Poids : 66 kg.
Jeux Olympiques – 2010 : 1er (individuel, petit tremplin), 4e (relais), 18e
(individuel, grand tremplin). 2006 : 4e
(sprint), 6e (relais), 11e (individuel).
Championnats du monde – 2009 :
3e (individuel, grand tremplin), 3e
(mass-start), 4e (relais), 23e (individuel,
petit tremplin). 2007 : 6e (relais), 7e
(sprint), 15e (individuel). 2005 : 21e
(sprint), 33e (individuel).
Coupe du monde – Classement
général : 1er (2010), 2e (2007), 5e (2006,
2008, 2009). 10 victoires, 29 podiums
en 100 participations. Vainqueur de la
Coupe du monde de sprint en 2007, 2e
en 2008.
pas à rougir de sa performance,
à 44 secondes de Moan, vainqueur devant Manninen et
l’Allemand Tino Edelmann.
C’est peut-être son moins
bon résultat de l’hiver en
Coupe du monde, mais il lui
permet de rejoindre Fabrice
Guy dans l’histoire du combiné
nordique : Lamy-Chappuis est
en effet le deuxième Français,
après Guy en 1992, à soulever
le Globe de cristal de n°1 mondial et à réaliser, comme son
modèle en charge désormais du
fartage de ses skis de fond, le
doublé Coupe du monde-titre
olympique.
Jez, né aux Etats-Unis de
mère américaine et de père
français, conclut ainsi en
beauté la plus belle saison de sa
jeune carrière. Vainqueur de la
première épreuve à Kuusamo
(Finlande), il a toujours mené
la Coupe du monde et s’est
retrouvé sur le podium à neuf
reprises, dont cinq fois sur la
plus haute marche, en quinze
épreuves disputées.
Lors des Jeux Olympiques
2010, il s’est accommodé sans
mal de son statut de grand
favori pour remporter la première épreuve individuelle, le
14 février. Il a ensuite échoué
au pied du podium (4e) dans la
compétition par équipes et
connu une grosse désillusion
Jason Lamy-Chappuis n’a pas quitté son sourire depuis Vancouver : champion olympique,
le voilà maintenant avec un Globe de cristal dans son armoire à trophées. Photo AFP
sur le grand tremplin, où ses
chances de doublé se sont
envolées dès le concours de
saut à cause des conditions
météo. Pour compléter le
triomphe de Jason Lamy-Chappuis, ses camarades François
Braud et Sébastien Lacroix, res-
pectivement septième et
onzième, ont signé leur
meilleur résultat de l’hiver à
Lahti.
Lamy-Chappuis : « Je me suis surpris »
• Jason Lamy-Chappuis, que ressentez-vous après cette dixième place à
Lahti, synonyme de victoire au classement général de la Coupe du monde ?
« Réussir le doublé JO - Coupe du monde, je
ne pouvais pas rêver mieux. Le but
aujourd’hui, c’était d’assurer le Globe.
J’étais déçu de mon saut (13e). Je manquais
de jus sur le tremplin. C’est sans doute à
cause du décalage horaire avec Vancouver
et des deux jours de folie que j’ai passés
chez moi à Bois d’Amont. Mais physiquement, ça va : je suis plutôt content de ce
que j’ai fait en ski de fond avec le huitième
chrono. »
• Songiez-vous en début de saison au
Globe de cristal ? « A la base, ce n’était
pas du tout un objectif. Mon but était
d’engranger les bons résultats et la confiance en vue des Jeux Olympiques. Mais
les choses se sont bien goupillées. Avoir le
maillot jaune, c’est vraiment motivant.
C’est ce qui m’a fait progresser en ski de
fond cette saison. Je me suis même surpris. »
• Entre l’or olympique et la Coupe du
monde, qu’est-ce qui vous a le plus
marqué cet hiver ? « Au niveau émotionnel, le titre olympique est incomparable. Les
derniers cent mètres resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Lorsque je revois les
images, j’en ai encore des frissons. Mais au
niveau sportif, la Coupe du monde a plus de
valeur, car il faut être présent tout l’hiver et
ne pas avoir de défaillances. »
• Champion olympique et n°1 mondial à vingt-trois ans, ça donne le vertige ? « En rentrant à la maison, je me suis
dit : tu as atteint ton objectif après quatre
ans de travail et maintenant qu’est-ce que
qui se passe ? Mon ambition à présent, c’est
de me faire plaisir dans les trois dernières
épreuves de la saison. On va notamment
découvrir le nouveau tremplin d’Holmenkollen le week-end prochain, c’est important en vue des championnats du monde de
l’année prochaine. J’ai déjà le bronze, pourquoi pas l’argent ou l’or ? »
Michael Schumacher.
Photo AFP
1216
Courses
Samedi 6 Mars 2010
SAMEDI 06 MARS QUINTÉ À VINCENNES
DÉPART PRÉVU
À 15 h 08
Prix de l'Union Européenne, réunion I, 4e course
Groupe II - Course Européenne Attelé - 160.000 € - 3.000 mètres - Grande piste
nLE PRONO
Queen's Glory retrouve son parcours
Le Prix de l'Union Européenne,
groupe II situé traditionnellement
en fin du meeting d'hiver, s'annonce particulièrement intéressant,
samedi à Vincennes, notamment
avec un duel annoncé entre
Queen's Glory et Paris Hau-
for, au mieux. Tous deux lauréats
du Critérium des 5 ans, à une
saison d'intervalle, groupe I disputé sur ce même parcours atypique
des 3 000 mètres (G.P.), la jument
de Jean-Philippe Dubois semble
capable de dominer Paris Hau-
for. Néanmoins, le hongre surdoué Nimrod Boréalis, même
pour sa rentrée, peut obliger les
favoris précités à sortir le grand
jeu, comme d'ailleurs Nelumbo,
irréprochable. Obélo Darche,
dur à l'effort, Orlando Sport, à
l'issue d'un déroulement favorable, O'Donnell, déferré pour la
première fois, et Punch de
Chenu, très au point, sont à
envisager également pour une
belle place à l'arrivée.
Les partants du quinté
Nº
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
Cheval
PABLO
DIG FOR DOLLARS
QUEEN'S GLORY
O'DONNELL
PITT CADE
NIL
PUNCH DE CHENU
OBÉLO DARCHE
PARIS HAUFOR
NELUMBO
ORLANDO SPORT
PERLANDO
NIMROD BORÉALIS
MARATHON MAN
Def
A-P
A-P
A-P
A-P
P
A-P
P
P
A-P
Driver
P.-Y. Verva
Pier. Levesque
J-Ph. Dubois
N. Roussel
J.-C. Hallais
F. Ouvrie
E. Raffin
B. Piton
C. Bigeon
F. Blandin
S. Baude
J. Verbeeck
M. Abrivard
F. Nivard
Dist.
3000
3000
3000
3000
3000
3000
3000
3000
3000
3000
3000
3000
3000
3000
Age
M7
H7
F6
M8
M7
M9
H7
H8
M7
H9
M8
M7
H9
H 10
Dern. performances
10a 3a Da 2a (09) 9a 7a
Da 3a 4a 10a (09) 6a 4a
3a 3a 3a (09) 2a 5Dpga 10a
3a 2a 3a 5a (09) 10a 0a
6a 5m 4m Da (09) 10a 1a
7a Da Da 5a (09) 10a 4a
2a 9a 5a (09) 1a 3a 4a
5a 2a 2a 9m 2m (09) 1Da
3a 10a 1a 9a (09) 3a 9a
3a 2a 1a (09) 2a 2a 0a
5a Da 5a 6a (09) 6a 1a
5a 7a 6a Da (09) 1a 0a
(09) 4a 2a 1a 2a 2a 2a
Distm 3m (09) 5m 3m 1m 0a
Entraîneur
B. Kernivinen
J. Oscarsson
Ph. Moulin
N. Roussel
J.-C. Hallais
M. Abrivard
J.-M. Baudouin
F. Blandin
C. Bigeon
F. Blandin
R. Coueffin
A. Vanberghen
M. Abrivard
I.-P. Blanchon
Propriétaire
J.-C. Simon
Jim Oscarsson AB
Ec. Victoria Dreams
N. Roussel
Ec. Jean-Cl.Hallais
J.C. Manceau
C. Ouzzan
Ec. Darche
Ec. Christian Bigeon
E. Grelier
Ec. Sport
B.V.B.A Vanberghen
Ec. L.D-M.Abrivard
P. Raquin
Il s'était révélé au niveau semiclassique à 5 ans. Il s'est ensuite
absenté du 11 janvier 2009 au 16
septembre. Il n'a pas de marge
face à de tels rivaux.
2lDig For Dollars
Ce scandinave a montré sa qualité
à Vincennes depuis le début de
l'année. Il a de la tenue et, avec une
course cachée, il peut accrocher
une petite place.
3lQueen's Glory
Lauréate du Critérium des 5 ans
sur ce parcours, elle n'a pu encore
s'imposer cet hiver mais a prouvé
qu'elle avait la pointure d'une telle
épreuve. Chance.
4lO'Donnell
Après une absence de plus de sept
mois en 2009, il a eu un peu de mal
à recouvrer tous ses moyens.
Revenu au mieux depuis quelques
semaines, il peut se placer.
5lPitt Cade
Il avait failli enlever le Critérium des
4 ans, commettant une faute à cent
mètres du but. Ensuite, il a connu
des fortunes diverses mais vient de
bien courir.
6lNil
Il a été handicapé par des soucis
de santé. Néanmoins, lorsqu'il est
Gains
298.290
396.746
414.610
425.350
442.190
452.540
610.370
654.160
678.870
713.000
824.100
843.090
1.163.643
1.265.250
C. Prob.
41/1
37/1
3/1
12/1
29/1
45/1
20/1
10/1
5/1
7/1
9/1
21/1
38/1
11/1
C. Jour
Nº
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
nLA PRESSE
A CHACUN SA NOTE
1lPablo
1 2 3 4 5 6 7 8
cadencé dans ses allures, il peut
rivaliser à ce niveau. Il vient de
courir en progrès.
7lPunch de Chenu
Deuxième à Cagnes, en janvier
2009, du Prix de la Côte d'Azur, il a
ensuite terminé troisième de la
finale du G.N.T. et s'est imposé à
Vincennes cet hiver.
8lObélo Darche
Ce hongre dur à l'effort a réussi de
grandes valeurs. Disqualifié du
succès dans la finale 2009 du
G.N.T., il a repris de beaux accessits depuis. Chance.
9lParis Haufor
Lauréat du Critérium des 5 ans sur
ce tracé, il a réussi un bon meeting
d'hiver. Malheureux troisième du
Prix de Paris, il s'annonce comme
le cheval à battre.
10lNelumbo
Il est à l'aise sur les longues distances de la grande piste. Irréprochable cet hiver où il n'a pas déçu, il fait
partie des belles chances pour les
accessits.
11lOrlando Sport
Après un début de carrière dans le
Sud-Est, il a véritablement trouvé
le bon rythme sous la coupe de
Roger Coueffin. En forme cet hiver,
il mérite crédit.
09
12lPerlando
Il a déjà réussi à faire "la pige" à des
chevaux d'une grande qualité, à
l'occasion, même s'il doit plutôt
courir caché. Il peut espérer une
place à ce niveau.
13lNimrod Boréalis
Ce surdoué a déjà réussi une
grande carrière. Longtemps
absent à cause d'ennuis de santé,
il a refait une belle année 2009. Il
n'a pas été revu depuis octobre.
14lMarathon Man
Régulier à l'attelé, puis au monté
où il s'est révélé au plus haut
niveau, il n'est pas à négliger pour
son retour au sulky, surtout drivé
par Franck Nivard.
À PARAY­LE­MONIAL R.IV ­ 13 H 30
7
Prix de la Résidence
Parodienne
Attelé, 32.000 €, 2625 m ­ 17heures
TRIO ­ COUPLÉ ­ MULTI RÉGIONAL
Favoris : 14 Akjas Funnymaker. 13 Quélino
d'Amour. 9 Queen Idéale.
Outsiders : 6 Orky de l'Ain. 4 Oby d'Ere Kat.
8 Simb Tyrant.
16 partants
9 3 4 11 10 12 14 13
Bilto
3 9 4 12 10 14 8 11
Dauphiné Libéré
9 3 4 10 11 7 14 12
France Soir
12 3 9 11 14 4 10 6
Midi Libre
3262 Conf. Courses 9 3 4 10 11 8 12 7
3 9 4 10 12 8 14 11
N.R.C.O.
9 3 4 11 14 8 10 5
Ouest-France
9 3 10 11 4 12 8 14
Le Parisien
3 9 10 11 4 12 7 8
La Voix du Nord
3 9 4 12 10 8 6 1
Matin Courses
3 9 13 10 4 7 8 11
Progrès de Lyon
9 12 1 8 11 3 7 4
Tip sur les Pistes
3 9 11 4 14 8 10 7
D.N.A.
Télégramme de Brest 9 10 3 12 4 7 11 13
4 3 9 7 8 11 12 10
3615 Turf
9 12 11 7 4 3 13 10
Tropic Courses
Récapitulatif de la presse
1 PABLO............................................2
2 DIG FOR DOLLARS ...................... 0
3 QUEEN'S GLORY........................16
4 O'DONNELL................................16
5 PITT CADE.....................................1
6 NIL...................................................2
7 PUNCH DE CHENU......................9
8 OBÉLO DARCHE........................11
9 PARIS HAUFOR .......................... 16
10 NELUMBO ................................... 15
11 ORLANDO SPORT ..................... 15
12 PERLANDO ................................. 13
13 NIMROD BORÉALIS.....................4
14 MARATHON MAN........................8
Les informations de cette rubrique
sont données à titre indicatif. Seuls
les documents publiés par le Pari
Mutuel Urbain ont valeur officielle.
Nous invitons les parieurs à s’y réfé­
rer. La responsabilité du journal ne
saurait, en aucun cas, être engagée.
LES REUNIONS PMU AUJOURD’HUI
À VINCENNES
1
Prix d'Alençon
3 QUEEN'S GLORY
9 PARIS HAUFOR
13 NIMROD BORÉALIS
10 NELUMBO
8 OBÉLO DARCHE
11 ORLANDO SPORT
4 O'DONNELL
7 PUNCH DE CHENU
nMATHEUX
3 QUEEN'S GLORY
1 PABLO
9 PARIS HAUFOR
10 NELUMBO
8 OBÉLO DARCHE
7 PUNCH DE CHENU
4 O'DONNELL
2 DIG FOR DOLLARS
nG. VIDAL
4 O'DONNELL
11 ORLANDO SPORT
3 QUEEN'S GLORY
9 PARIS HAUFOR
14 MARATHON MAN
7 PUNCH DE CHENU
12 PERLANDO
8 OBÉLO DARCHE
nSINGLETON
1 PABLO
Course Européenne ­ Monté ­
85.000 € ­ 2.700 m ­ GP ­ 13h35
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ CLASSIC TIERCÉ
1 Luckyline France (A­P) L. Mollard
2 Real de Lou
A. Abrivard
3 Quelly de Gravel (E1) A. Kloess
4 Ragtime du Parc (A­P) E. Raffin
5 Riesling (A­P)
M. Abrivard
6 Quinolette Jénilou (A­P) F. Joseph
7 Risque Tout (A­P) (E1)J. Raffestin
8 Queila des Landes (A­P) M. Bézier
9 Quauvin (P)
F. Lagadeuc
10 Quideux de Bossens J.L.C. Dersoir
11 Roi Star (A­P)
F. Nivard
Favoris : 11­9­5
Outsiders : 7­4­2
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2
Prix de Monpazier
Attelé ­ Mâles ­ 46.000 € ­ 2.700 m ­
GP ­ 14h05
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Sultan de Rénier (A­P)
2 Saphir des Elfes
3 Shadow d'Odyssée (P)
4 Saphir Quick (A­P)
5 Short Magnum
6 Sancy
7 Satchmo Wood (P)
8 Seul En Tête (A­P)
9 Sergey
10 Signe (A)
11 Seziro Josselyn
12 Same Love (A­P)
13 Sereno
Favoris : 11­7­12
Outsiders : 13­10­1
F. Nivard
2700
J. Van Eeckhaute 2700
L. Saccomandi 2700
M. Abrivard
2700
P. Vercruysse 2700
P.­Y. Verva
2700
L. Baudron
2700
M. Fribault
2700
G. Maillard
2700
B. Piton
2700
T. Duvaldestin 2700
E. Raffin
2700
J.­M. Bazire 2700
3
Prix de Montsoreau
Course Européenne ­ Attelé ­
60.000 € ­ 2.700 m ­ GP ­ 14h35
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI ­ CLASSIC
TIERCÉ
1 Beastar (P)
2 Noble d'Arry
3 Leader Chip (A­P)
4 Venividivici Joe (A­P)
5 Précieux Perrine
6 New Dream Danover (A­P)
7 Outsider de Kacy (A)
8 Pulsa des Ternes (A­P)
9 Magister (A­P)
J.­M. Bazire 2700
D. Brohier
2700
J. Verbeeck
2700
H.­W. Langeweg 2700
F. Ouvrie
2700
Y. Henry
2700
E. Lambertz
2700
Y. Dreux
2700
P.­Y. Verva
2700
nL'AMATEUR À COMPIÈGNE
9 PARIS HAUFOR
3 QUEEN'S GLORY
4 O'DONNELL
10 NELUMBO
12 PERLANDO
8 OBÉLO DARCHE
14 MARATHON MAN
11 ORLANDO SPORT
nDERNIÈRE
MINUTE
Ce trotteur de classe a retrouvé tous
ses moyens et il sera pieds nus pour la
première fois de sa carrière. Cela
pourrait être tout ou rien avec lui.
Le Champ Réduit
En Champ réduit, vous associez à vos
favoris (la “base”) d´autres chevaux
de la course que vous sélectionnez.
1
COUPLÉ ORDRE ­ TRIO ORDRE
Y. Lerner
S. Pasquier
R. Marchelli
T. Thulliez
G. Benoist
I. Mendizabal
F. Prat
59
56,5
55,5
54,5
54
53
52,5
2
Femelles ­ Course D ­ 29.000 € ­
1.600 m ­ 12h45
COUPLÉ ORDRE ­ TRIO ORDRE
1 Affaire de Famille (1) I. Mendizabal
2 Shining Sea (3)
F.­X. Bertras
3 Baroness (6)
J. Victoire
4 Parle A Ma Main (5) C. Passerat
5 One Idea (2)
E. Michel
6 Divine Stella (7)
D. Bonilla
7 Nymphaea Alba (4) T. Thulliez
Favoris : 1­2­6
58
58
55
52,5
55
55
55
1. PRIX D'AURIGNY
1 5 Acapulco Gold (F. Blondel)
2 6 Alassio (V. Vion)
3 2 Smart Game (I. Mendizabal)
6 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 4,00 ­ Pl.
(5): 2,10 ­ (6): 3,70.
Trio Ordre : (5­6­2) (pour 1 €): 35,70.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5­6): 16,30.
2. PRIX D'ALDERNEY
1 2 Our Georgia (Ronan Thomas)
2 5 Miss Quality (F. Blondel)
3 9 Dolce Bambina (D. Bonilla)
11 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 9,60 ­ Pl.
(2): 2,90 ­ (5): 2,50 ­ (9): 4,70.
Trio : (2­5­9) (pour 1 €): 123,80.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (2­5): 14,90 ­ Pl.
(2­5): 5,70 ­ (2­9): 16,50 ­ (5­9): 16,10.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2­5): 42,10.
Trio Ordre : (2­5­9) (pour 1 €): 691,40.
3. PRIX DE BACQUEVILLE
1 2 Dibir (F. Blondel)
2 1 Verglacial (Y. Lerner)
3 7 Tussian Béré (J. Augé)
9 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 1,80 ­ Pl.
(2): 1,20 ­ (1): 2,10 ­ (7): 2,00.
Trio : (2­1­7) (pour 1 €): 20,60.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (2­1): 9,40 ­ Pl.
(2­1): 4,50 ­ (2­7): 4,00 ­ (1­7): 6,50.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2­1): 11,60.
Trio Ordre : (2­1­7) (pour 1 €): 59,20.
4. PRIX DE SAINT­VALÉRY
1 3 Lola Montes (F. Blondel)
2 4 Pearl Argyle (Alxi Badel)
3 1 Pax Mina (N. Coutreau)
9 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 5,60 ­ Pl.
(3): 2,40 ­ (4): 2,10 ­ (1): 7,00.
Trio : (3­4­1) (pour 1 €): 124,70.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (3­4): 14,90 ­ Pl.
(3­4): 6,20 ­ (3­1): 19,60 ­ (4­1): 25,30.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3­4): 28,40.
Trio Ordre : (3­4­1) (pour 1 €): 758,60.
5. PRIX DE MEYDAN
1 3 Bellinissimo (F. Blondel)
2 6 Terre du Vent (S. Pasquier)
3 1 Sky Crusader (T. Normand)
8 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 4,10 ­ Pl.
(3): 1,30 ­ (6): 1,50 ­ (1): 1,30.
Trio : (3­6­1) (pour 1 €): 10,30.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (3­6): 11,00 ­ Pl.
(3­6): 3,20 ­ (3­1): 2,10 ­ (6­1): 3,30.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3­6): 19,80.
Trio Ordre : (3­6­1) (pour 1 €): 45,80.
6. PRIX DU CAP DE LA HAGUE
1 7 Arwad (F. Blondel)
CAGNES­SUR­MER ­ Hier soir
À MAURE­DE­BRETAGNE ­ Vendredi
2 5 Buttes Chaumont (M. Barzalona)
3 1 Turiamo (D. Bœuf)
4 3 Adostern (F. Lefebvre)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (7): 5,80 ­ Pl.
(7): 1,90 ­ (5): 2,60 ­ (1): 5,00.
Trio : (7­5­1) (pour 1 €): 89,20.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (7­5): 11,70 ­ Pl.
(7­5): 5,50 ­ (7­1): 17,50 ­ (5­1): 23,50.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (7­5): 23,70.
Trio Ordre : (7­5­1) (pour 1 €): 212,00.
2sur4 : (7­5­1­3) (pour 3 €): 15,30 €.
Multi : (7­5­1­3) (pour 3 €). En 4:
630,00 €, en 5: 126,00 €, en 6: 42,00 €, en
7: 18,00 €.
7. PRIX DU CAP D'ANTIFER
1 5 Miss Madouna (F. Veron)
2 15 L'aubance (R. Becher)
3 2 Saura (M. Martinez)
16 partants. Non partant : Azaria (3).
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 10,10 ­ Pl.
(5): 3,20 ­ (15): 8,80 ­ (2): 1,90.
Trio : (5­15­2) (pour 1 €): 205,00.
Rapports spéciaux (3 non partant):
Gag.(5­15): 205,00.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (5­15): 243,90 ­
Pl. (5­15): 64,20 ­ (5­2): 6,20 ­ (15­2):
31,00. Rapports spéciaux (3 non partant):
Gag. (5): 10,10 ­ Pl. (5): 3,20 ­ (15): 8,80 ­
(2): 1,90.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5­15): 388,10.
Rapports spéciaux (3 non partant): 10,10.
Trio Ordre : (5­2­15) (pour 1 €): 4.405,60.
8. PRIX DU CAP DE LA HÈVE
1 9 Montana Moon (R. Juteau)
2 16 Kelios (S. Bellanger)
3 13 Kalmuk (J. Cabre)
4 4 Blackbioty (D. Bonilla)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (9): 9,70 ­ Pl.
(9): 7,40 ­ (16): 24,20 ­ (13): 4,20.
Trio : (9­16­13) (pour 1 €): 3.471,10.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (9­16): 767,90 ­
Pl. (9­16): 250,00 ­ (9­13): 60,00 ­ (16­13):
156,90.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (9­16): 725,50.
Trio Ordre : (16­9­13) (pour 1 €): 1.701,70.
2sur4 : (9­16­13­4) (pour 3 €): 228,60 €.
Multi : (9­16­13­4) (pour 3 €). En 4: néant,
en 5: 3.351,60 €, en 6: 1.117,20 €, en 7:
478,80 €.
Avant le Départ
Dix minutes avant le départ, allez au
rond de présentation pour admirer les
galopeurs ou dans les tribunes pour
assister au heat d´échauffement des
trotteurs.
2. PRIX JEAN RAFFEGEAU
1 9 Sage de Guérinière (Y. Abrivard)
2 8 Sirbern de Mortrée (G. Delacour)
3 6 Suivez Le (E. Raffin)
4 17 Say You Tejy (C. Chalon)
17 partants. Non partant : Speeder Dry (3).
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (9): 3,60 ­ Pl.
(9): 1,70 ­ (8): 2,30 ­ (6): 1,80.
Trio : (9­8­6) (pour 1 €): 14,00. Rapports
spéciaux (3 non partant): Gag.(9­8): 10,70.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (9­8): 10,70 ­ Pl.
(9­8): 4,40 ­ (9­6): 4,10 ­ (8­6): 6,20.
Rapports spéciaux (3 non partant): Gag.
(9): 3,60 ­ Pl. (9): 1,70 ­ (8): 2,30 ­ (6): 1,80.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (9­8): 15,00.
Rapports spéciaux (3 non partant): 3,60.
Trio Ordre : (9­8­6) (pour 1 €): 33,30.
Rapports spéciaux (3 non partant):
Gag.(9­8): 15,00.
2sur4 : (9­8­6­17) (pour 3 €): 5,70 €.
Rapport spécial (3 non partant): 3,30 €.
Multi : (9­8­6­17) (pour 3 €). En 4: 94,50 €,
en 5: 18,90 €, en 6: 6,30 €, en 7: 3,15 €.
5. PRIX MAURE­DE­BRETAGNE
1 9 Quarla de Mouelle (P. Tijou)
2 11 Ofackevo (O. Raffin)
3 1 Quack (E. Raffin)
4 3 Otmo de l'Oisel (S. Deshayes)
18 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (9): 6,90 ­ Pl.
(9): 2,70 ­ (11): 2,40 ­ (1): 2,40.
Trio : (9­11­1) (pour 1 €): 30,30.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (9­11): 26,20 ­ Pl.
(9­11): 9,40 ­ (9­1): 8,10 ­ (11­1): 6,80.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (9­11): 37,90.
Trio Ordre : (9­11­1) (pour 1 €): 195,10.
2sur4 : (9­11­1­3) (pour 3 €): 15,30 €.
Multi : (9­11­1­3) (pour 3 €). En 4:
976,50 €, en 5: 195,30 €, en 6: 65,10 €, en
7: 27,90 €.
TIERCÉ (pour 1 €)
6-9-11
Ordre.............................1.947,50
Désordre...........................389,50
QUARTÉ+ (pour 1,30 €)
6-9-11-18
Ordre...........................24.406,59
Désordre........................3.037,32
Bonus................................132,47
QUINTÉ+ (pour 2 €)
6-9-11-18-3
Ordre ........................ 464.361,80
Désordre........................8.537,40
Numéro Plus : 0323
Bonus 4.............................430,80
Bonus 4sur5......................136,00
Bonus 3 ............................... 60,00
5
Prix de Maurepas
Attelé ­ Femelles ­ 62.000 € ­
2.700 m ­ GP ­ 15h40
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Razzia d'Ep (P)
2 Rosace Barbés
3 Renora (P)
4 Riviera de Cossé (A­P)
5 Roura de Kacy (A­P)
6 Reine de Baune
7 Rira
8 Rime du Buisson (P)
9 Rêveuse de Joudes
10 Riviera Bella (P)
11 Rosa du Houlbet (P)
12 Roxana
Favoris : 12­2­4
Outsiders : 10­8­6
E. Raffin
W. Bigeon
F. Nivard
J.­M. Bazire
S. Hardy
F.­P. Bossuet
M. Barré
Y. Dreux
A. Laurent
Pier. Levesque
J.­B. Lemoine
M. Abrivard
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
6
Prix Henri Desmontils
International ­ Monté ­ 110.000 € ­
2.850 m ­ GP ­ 16h10
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ CLASSIC TIERCÉ
1 Picsou de Villabon
2 Nussadua (A­P)
3 Quactus Léman (A)
4 Ola de Padd
5 Magic des Jacquets (A­P)
6 Quille Castelets (A)
7 Quemeu d'Ecublei (A)
8 Or de Jade (A­P)
9 Plenty Pocket
10 Quokine Berry (A­P)
11 Mage du Martellier (A­P)
12 Nègre du Digeon
Favoris : 7­12­8
Outsiders : 9­6­10
J. Raffestin
M. Mottier
F. Nivard
Mlle N. Henry
A. Barrier
J.L.C. Dersoir
J. Carré
D. Thomain
P.­Y. Verva
L. Mollard
E. Raffin
M. Abrivard
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
7
Prix de Sélection
Gr. I ­ Attelé ­ 240.000 € ­ 2.750 m ­
GP ­ 16h40
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ CLASSIC TIERCÉ
1 Sibelle d'Ostal (A­P) Pas­A. Geslin
2700
3
Mâles ­ Course D ­ 29.000 € ­
1.600 m ­ 13h15
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Kokouchu (5)
2 Ricci (2)
3 Rysckly (4)
4 Ramble On (1)
5 Massena (3)
6 Style de Lois (7)
7 Apt King (6)
8 Walistol (8)
Favoris : 4­1­2
Outsider : 3
A. Champenois
M. Autier
P.­C. Boudot
S. Pasquier
T. Thulliez
E. Hardouin
A. Crastus
M. Delalande
54,5
54,5
56,5
58
55
51,5
55
53,5
2. PRIX DE STOCKHOLM
1 6 Inox Font (P. Gubellini)
2 9 Olga de Fromentel (N. Ensch)
3 11 Ouest Mabon (J.­C. Féron)
4 18 N'est Ce Pas (J.­H. Treich)
5 3 Quito Besnot (P. Rojo)
18 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 7,40 ­ Pl.
(6): 3,20 ­ (9): 3,60 ­ (11): 15,00.
2sur4 : (6­9­11­18) (pour 3 €): 72,00 €.
Multi : (6­9­11­18) (pour 3 €). En 4:
24.349,50 €, en 5: 4.869,90 €, en 6:
1.623,30 €, en 7: 695,70 €.
Trio : (6­9­11) (pour 1 €): 940,60.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (6­9): 30,10 ­ Pl.
(6­9): 12,70 ­ (6­11): 112,60 ­ (9­11): 81,20.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6­9): 68,50.
Trio Ordre : (6­11­9) (pour 1 €): 2.674,30.
Avant le Départ
4
Handicap de catégorie divisé ­ 1re
épreuve ­ Course E ­ 17.000 € ­
1.600 m ­ 13h50
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Shaheen Hawk (2) F. Prat
59
2 Sir Dolois (15)
R. Marchelli
60
3 Sunday Explosive (9) Y. Bourgois
60
4 Lasos (12)
M. Barzalona 59
5 By Appointment (5) F.­X. Bertras 59
6 Lucky One (14)
S. Fargeat
58,5
7 Shake Hands (10) A. Crastus
58
8 Sea Rhythm (1)
D. Bonilla
57,5
9 Austria (8)
J. Augé
57,5
10 Courteuil (7)
Ronan Thomas 56,5
11 Cabari (16)
F. Lefebvre
56,5
12 Charming Anna (6) S. Maillot
56,5
13 Insild (4)
S. Pasquier
56
14 Cuatro Postes (3) D. Bœuf
56
15 Penny (18)
M. Tavares Da Silva 53,5
16 Il Concadoro (11) M. Guyon
56
17 Sendish (17)
G. Masure
56
18 Punisher (13)
F. Blondel
55,5
Favoris : 4­1­5
Outsiders : 16­12­11­14
5
Prix de Villers­Cotterêts
Course D ­ 20.000 € ­ 1.600 m ­ 14h20
COUPLÉ ORDRE ­ TRIO ORDRE
1 Desert Cry (7)
A. Caramanolis
2 Diamond Boy (6)
T. Thulliez
3 Lutèce Eria (2)
Alex. Roussel
4 Dream In Blue (4) (E1)C. Passerat
5 Rain of Melody (3) (E1)E. Hardouin
6 Célèbrissime (1)
M. Barzalona
7 White Spire (5)
M. Guyon
Favoris : 6­1­2
58,5
59
57,5
52,5
51,5
55
53,5
6
Prix de la Fontaine Roch
A réclamer ­ Course G ­ 15.000 € ­
2.400 m ­ 14h50
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Amuse Gueule (5) R. Perruchot
2 Laury (7)
F. Leroy
3 Conan de l'Orme (13) A. Caramanolis
4 Sublime Dany (15) C. Sagot
5 Urban Dream (3)
R. Marchelli
6 Américan Idol (17) J. Augé
60,5
59
55,5
55,5
58
58
Dix minutes avant le départ, allez au rond de présentation pour admirer les galopeurs ou dans les tribunes pour assister au heat d´échauffement des trotteurs.
À CAGNES­SUR­MER
1
Prix Echo
Monté ­ Apprentis Professionnels ­
19.000 € ­ 2.950 m ­ 16h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Quattro Sun
C. Haret
2925
2 Quado du Pont
Mlle E. Duperche 2925
3 Pure Sky
A. Tomaselli
2925
4 Qléa d'Iraty (E1)
Mlle G. Gamain 2925
5 Petite Marie
S. Rousselle 2925
6 Quartz de Bougy
Mlle P. Herry 2925
7 Plaisir Toujours (P) J. Nobecourt 2925
8 Papy de Cesny (P) J. Da Veiga
2925
9 Quelqu'un d'Urzy
J. Matignon
2925
10 Papyrus de l'Isop
L. Alilèche
2925
11 Rose des Champs (E1)Mlle M. Kokkes 2950
Favoris : 10­9­3
Outsiders : 5­7
2
Prix Mister Lucken
Attelé ­ Mâles ­ 27.000 € ­ 2.925 m ­ 16h55
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Rowiny du Boulay
2 Riourik (P)
3 Passeur de Rêves
4 Quahir du Chêne
5 Roméo des Ormeaux
6 Rich of Carless
7 Queur de l'Ante (P)
8 Paladin de Corday
9 Roller Quick
C. Mathé
Loris Garcia
E. Gaudel
N. Ensch
C. Martens
P. Rojo
R. Mourice
L. Verva
J. Uroz
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
Y.­A. Briand
2925
3
Prix Quixotic
Attelé ­ Mâles ­ 24.000 € ­ 2.925 m ­ 17h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 San Pietro Vici
2 Super du Chatelet
3 Sydney Vox
4 Somebody de Nappes (P)
5 Souverain du Crocq
6 So Good de Digeon
7 Speed Erca (A­P)
8 Sang Royal de Mye
9 Saphir Dream (PA)
10 Starbuck du Méleuc
11 Seabiscuit Noir
12 Sacha of Carless
13 Supramour Dauguste
14 Simmboso (A)
Favoris : 10­7­14
Outsiders : 12­11­3
M. Messager
Mlle F. Lecellier
R. Métayer
V. Martens
L. Verva
G. Demoulin
E. Gout
R. Lacroix
N. Ensch
Y.­A. Briand
D. Brossard
P. Rojo
Loris Garcia
L. Gazengel
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
4
Prix Fan Idole
Course Européenne ­ Attelé ­
34.000 € ­ 2.925 m ­ 17h55
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ CLASSIC TIERCÉ
1 Oh Clair de Lune (A­P) Loris Garcia
2 Prélude Gédé
N. Ensch
2925
2925
3 Odieux Danely
4 Nocéen de Digeon
5 Panymède Tivoli (A­P)
6 Plastic (A­P)
7 Natan des Jacquots
8 Papillon d'Airou
9 Noblesse de Bootz (A­P)
10 Pépite Bocain
11 Must de Javie (A­P)
12 Oz Le Magicien (A­P)
Favoris : 12­9­6
Outsiders : 5­11­8
Y.­A. Briand
G. Demoulin
R. Le Vexier
M. Cormy
R. Métayer
R. Jaffrelot
R. Mourice
R. Lacroix
F. Lecarpentier
J.­S. Cormy
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
5
Prix Peace Corps
Attelé ­ Mâles ­ 18.000 € ­ 2.100 m ­
Autostart ­ 18h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Ride The Wind (P)
S. Cingland
2 Rocky Somolli
C. Mathé
3 Ricoeur Rapide
R. Lacroix
4 Ramsès de Melleray F. Lecarpentier
5 Radjah de Carless (E1)C. Haret
6 Repetito (A­P)
Y.­A. Briand
7 Raging Bull
T. Devouassoux
8 Round Prince (E1) P. Rojo
9 Roman (A­P)
D. Brossard
10 Rainbow Life
J.­C. Sorel
11 Rio de la Basle
J.­C. Féron
12 Romeo de Bel Air
R. Mourice
13 Rouge et Or
Mlle F. Lecellier
14 Run Faster
N. Ensch
Favoris : 6­4­2
Outsiders : 3­7­9­11
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
2100
6
Prix Ivoire du Moulin
Attelé ­ Femelles ­ 27.000 € ­
2.925 m ­ 18h55
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ MULTI RÉGIONAL
1 Quille des Brouets
N. Ensch
2 Pagaie (A­P)
R. Mourice
3 Qualie Picarde
E. Gout
4 Piacetta
Mlle F. Lecellier
5 Pelidia
Y.­A. Briand
6 Pénélope de Gohel (E1)J.­C. Sorel
7 Qualarossa
C. Mathé
8 Pégase d'Anama
R. Gout
9 Platine de Cambron (P) S. Cingland
10 Queen Mauve
Marcel Martens
11 Quina du Dudy (E1) R. Le Vexier
12 Pakine Blotaie
L. Fresneau
13 Qualine de Lorge (E1)R. Métayer
Favoris : 11­9­12
Outsiders : 5­13­10
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
7
Prix Giant Force
Attelé ­ Femelles ­ 24.000 € ­
2.925 m ­ 19h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Senza Una Donna
2 Sirène de Max
3 Saga du Palais
4 Singapore Sling
5 Signeville
M. Abrivard
J. Verbeeck
F. Nivard
L.­C. Abrivard
Pier. Levesque
C. Bigeon
E. Raffin
J.­M. Bazire
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2750
8
Prix Louis Le Bourg
Gr. II ­ Monté ­ 110.000 € ­ 2.850 m ­
GP ­ 17h10
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ CLASSIC TIERCÉ
1 Sao Paulo de Lou (A­P) E. Raffin
2 Star de Pervenche (A) D. Thomain
3 Source d'Amour
A. Abrivard
4 Sire Gédé (P) (E1) M. Abrivard
5 Sakura Jiel (A­P) (E1)Mlle N. Henry
6 Saphir d'Haufor
D. Bonne
7 Sélina Bilou (P)
G. Gillot
8 Sultan de Ginai
Y. Lebourgeois
9 Saphir de Morge
C. Dreux
10 Super du Val
J. Carré
11 Sawasde de Houelle (A­P) F. Nivard
12 Saga Besp (A­P)
R.­C. Larue
13 Speedy Blue
M. Mottier
Favoris : 11­6­13
Outsiders : 12­4­8
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
9
Prix de Guer­Coëtquidan
Attelé ­ Mâles ­ 40.000 € ­ 2.700 m ­
GP ­ 17h40
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Radieux des Vés
2 Rêve Nivernais (A­P)
3 Rwanda (A­P)
4 Rurac de Valforg (A­P)
5 Rami Prior
6 Rising Cool (P)
7 Robert Le Diable
8 Richmond Park
9 Régis Fides
10 Rêve de Saint­maur (A­P)
11 Roc de Manche
12 Regal Julry
13 Rubis du Chêne (A­P)
14 Racer Prior
15 Royal de Boneville
16 Rubis de Morchies
Favoris : 8­13­7
Outsiders : 12­14­11
F. Nivard
P. Vercruysse
J.­C. Hallais
B. Carpentier
A. Desmarres
J.­M. Bazire
N. Roussel
M. Abrivard
F. Ouvrie
C. Marie
J. Lepennetier
J.­P. Gauvin
E. Raffin
T. Desmarres
P.­Y. Verva
G. Lannoo
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
7 Post Star (2)
D. Bonilla
56,5
8 Royal Sunset (18) D. Bœuf
56,5
9 Zanoobow (16)
I. Mendizabal 56
10 Kimhi (9)
R. Briard
53,5
11 Sinhaï (4)
Mlle V. Beugnon 56
12 Gamin de Mexico (1) (E1)E. Hardouin
53,5
13 Katun (14)
T. Huet
54,5
14 Ebady (12)
M. Delalande 53
15 Ligne Claire (8)
S. Pasquier
54,5
16 Gamine de Mururoa (11) (E1)Mlle C. Launay 52
17 Chantonsouslapluie (10) S. Ruis
54,5
18 Boulders (6)
Ronan Thomas 54,5
Favoris : 14­1­2
Outsiders : 6­17­18
7
A réclamer ­ Gentlemen­riders ­
Course G ­ 15.000 € ­ 2.400 m ­ 15h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Alpe Doloise (4)
2 Asserdoun (7)
3 Commissaire (13)
4 Indian Singer (3)
5 Quart de Cidre (10)
6 Lady Di (5)
7 Bye Bye Sicyos (2)
8 Asurething (6) (E1)
9 Chief Xodipo (9)
10 Spécialiste (1)
11 Kibaar (12)
12 Sholanzara (8) (E1)
13 Butterfly Flip (11)
Favoris : 1­4­3
Outsiders : 11­9­6
R. Le Vexier
E. Ledoyen
J.­S. Cormy
C. Martens
D. Cinier
2925
2925
2925
2925
2925
6 Sirène Darche (A)
7 Soie de la Vallée
8 So Pretty Max (P)
9 Sibella de Force
10 Salsa du Pommereux (A­P)
11 Simona (P)
12 Saga Face (P)
13 Sines d'Occagnes
Favoris : 12­10­13
Outsiders : 6­4­5
N. Ensch
Ph. Gaillard
R. Mourice
L. Verva
Y.­A. Briand
T. Devouassoux
C.­A. Mary
D. Thiébault
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
8
Prix de Menton
Attelé ­ Amateurs ­ 8.000 € ­
2.100 m ­ Autostart ­ 19h55
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Omnium Oldeson (A­P)
2 Naja d'Hilaire (A­P)
3 Nellyto du Lys
4 Noriadarche (A­P)
5 Nismutine
6 Osmose de la Dive (A­P)
7 Pibor Jador
8 Mon Chéri
9 Pirate d'Urzy
10 Nakuru
11 Nico de Fertaudrie
12 Peps de Valois (A­P)
13 Narvick Bleu
14 Opaline Blanche
15 Oreyk
Favoris : 6­4­2
Outsiders : 1­12­5
Mlle S. Oyer
2100
Mme T. Vartiainen 2100
M. R. Hamon 2100
Mme I. Metzemaekers 2100
Mlle M. Le Vexier 2100
Mlle G. Ambrogio 2100
M. D. Crozet 2100
M. B. Jolivet 2100
M. J.­M. Roubaud 2100
Mlle C. Dachy 2100
M. D. Thomas 2100
Mme R. Bourneil 2100
Mme V. Boudier­Cormy 2100
M. P. Jourdan 2100
Mlle S. Blanchetière 2100
M. F. Guy
68,5
M. Y. Mergirie 68
M. M. Delage 66
M. Arm Lefeuvre 66
M. V. Devillars 66
M. J.P. Boisgontier 66,5
M. M. Brasme 64
M. E. Merle
64
M. A. Hoyeau 66
M. G. d' Arexy 64
M. M. Lerner 62,5
M. M. Mescam 62,5
M. A. Lemarié 62,5
Prix de Saintines
8
Handicap de catégorie divisé ­ 2e
épreuve ­ Course G ­ 15.000 € ­
1.600 m ­ 15h55
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Sweet Art (1)
I. Mendizabal 60
2 Taita's Sun (4)
M. Barzalona 60
3 Shranap (16)
Mlle A. Le Roi 57
4 Mamzelle Alex (12) D. Bœuf
59
5 Kerborough (17)
Mlle M. Flahault 57,5
6 Black Ball (5)
F. Spanu
59
7 Guewn du Rheu (10) E. Hardouin
57,5
8 Magdeleinat (2)
Mlle C. Launay 56,5
9 Daisy Like (13)
G. Benoist
58
10 Leewan de l'Orme (15) D. Bonilla
57,5
11 Sourire d'Orient (8) Mlle D. Santiago 57,5
12 El Diabolo (14) (E1) Mlle V. Beugnon 57,5
13 Grazela (3)
T. Huet
56,5
14 Star Shan (7)
M. Guyon
56,5
15 Nidoking (9)
C. Sagot
54
16 Denethor (11)
Ronan Thomas 55,5
17 For Woolly (6) (E1) S. Ruis
55,5
Favoris : 1­2­9
Outsiders : 4­14­10­8
LE QUINTÉ DE DEMAIN
Dimanche AUTEUIL
Prix
e Karcimont
2
RÉUNION III ­ 16 HEURES
10 Quiet du Chêne
Favoris : 9­10­5
Outsiders : 4­3
2 Save The Quick
3 Sanymède Tivoli (A­P)
4 Surcouf de Laubois (A­P)
5 Seven d'Oliverie (A­P)
6 Sage de Bresles
7 Sévérino
8 Saxo de Vandel (A­P)
9 Quinoa du Gers (A­P)
Favoris : 7­8­5
Outsiders : 6­9­3
Prix de la Croix Saint­Ouen
Prix de Béthisy
LES RESULTATS
À DEAUVILLE ­ Vendredi
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
Prix de Venette
Handicap ­ Femelles ­ Course E ­
24.000 € ­ 2.000 m ­ 12h15
Prix d'Amélie
4 O’DONNELL
Alain Roussel
T. Le Beller
M. Abrivard
P. Daugeard
F. Nivard
M. Bézier
B. Piton
RÉUNION I ­ 13 H 15
RÉUNION II ­ 11 H 45
Prix de La Bourdelotte
1 Belleza (7)
2 Gone Shopping (4)
3 Source Antique (3)
4 Croix Madame (1)
5 Russian River (2)
6 Miss Reel (6)
7 Terradélice (5)
Favoris : 2­6­5
10 Negotians d'Ortige (A­P)
11 Pégase Bleu (P)
12 Galantez (A­P)
13 Montana Boy (A­P)
14 Panda du Lys (A­P)
15 Orion d'Ostal
16 Oclock des Salines (A­P)
Favoris : 4­14­6
Outsiders : 9­7­10­8
17
Steeple-chase Handicap - 5 ans et plus
- 90.000 € - 4.100 m
TIERCÉ ­ QUARTÉ+ ­ QUINTÉ+ ­ 2SUR4
­ MULTI ­ TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ
ORDRE ­ TRIO ORDRE
N
Cheval
1 ROYAL NEMZETI
2 DEUS EX MACHINA
3 SIX DES CHAMPS
4 AFLATOUN
5 NIOLO
6 MIXMEN
7 DURIAN
8 VALLÉE D'ANJOU (Oeil.)
9 JÉROZIN (Oeil.)
10 PARPAILLOT (Oeil.)
11 MYSTÈRE DU TURF
12 KOTKITI
13 RENARD
14 PHIL BEY
15 PALK
16 ATLAS DU BERLAIS
17 MASCARPONE
18 PUCHINELLA
Poi
ds
D. Cottin 70,5
E. Lequesne 70
J. Ricou 69
T. Cousseau 69
J. Da Silva 67
O. Subileau 67
Cyr.Gombeau 66
A. Acker 66
B. Gicquel 66
B. Delo 65
M. Carroux 65
F. Pamart 65
B. Thélier 63,5
M. Regairaz 63
P-A. Carberry 62
M.Lamazou-Laresse 62
R. Schmidlin 62
X. Hondier 62,5
Jockey
Télévision
Samedi 6 Mars 2010
I LE FILM DU JOUR
09
Que sont les révélations devenues?
Jean Reno,
papa gangster
18
I EN BREF
Loana en flagrant
délit de mensonge
France 2 diffuse en direct la 25e cérémonie des Victoires de la musique. Petit bilan des espoirs
récompensés au cours de ces années.
E
Jean Reno incarne Milo Malakian, un homme devenu un
monstre par la force des choses.
«Le Premier Cercle». Fra. 2008. Réal.: Laurent Tuel. 1 h 35.
Avec : Jean Reno, Gaspard Ulliel, Vahina Giocante, Sami
Bouajila.
Un film de gangster à l'atmosphère sombre
sur fond de tragédie familiale.
on clan, sa famille, ses racines. Voilà tout ce qui
Scompte
pour Milo Malakian.
Quand la soixantaine se fait
sentir, il décide de monter un
dernier casse spectaculaire
avant de passer les rênes à son
fils, Anton. Mais ce dernier aspire à une autre vie, loin de la
violence et surtout de son père...
Changement de registre. Après
la comédie («Jean-Philippe») et
le fantastique («Un jeu d’enfants»), Laurent Tuel se lance
dans le polar mafieux. Sur fond
de lutte entre un chef de famille (Jean Reno) et son fils (Gaspard Ulliel), qui veut en sortir,
Tuel réalise un joli tour de force. Il mêle tragédie familiale,
guerre clanique et histoire
d’amour dans un film de gangster à l’atmosphère sombre emmené par Jean Reno.
Tout en nuances, l’acteur oscille sans cesse entre cruauté,
tendresse et autorité. Il campe
un homme devenu un monstre
par la force des choses. Son interprétation de père totalitaire
et manipulateur se veut porteuse d’un message. «Si certains pères se reconnaissent
dans mon personnage et que la
vision du film les incite à repenser leur attitude vis-à-vis de
leurs propres fils, ce serait un
miracle dont je serais particulièrement fier», explique-t-il.
Et si Jean Reno investit l’écran
de sa présence charismatique,
les seconds rôles ne déméritent
pas. Samy Bouajila («Indigènes»), Isaac Sharry («Tellement proches») et Vahina Giocante («99 Francs») maintiennent le cap. Tout comme Gaspard Ulliel («Un long dimanche
de fiançailles»), parfait dans le
rôle du fils en quête d’indépendance.
Nicolas Jouenne
Canal+, 20.50
I INFORMATION
Michel Mompontet,
l'œil du tigre!
n 2010, les Victoires de la
musique fêtent leur 25e
anniversaire. Les jeunes
talents récompensés au fil des
années ont-ils tenu les promesses que leurs pairs avaient
vues en eux? Petit bilan.
En 1985, Jeanne Mas fait une
entrée fracassante dans l'histoire des Victoires de la musique: elle est sacrée à la fois
révélation et meilleure interprète féminine de l'année. L'événement restera unique. Par la
suite, un artiste nommé une
première fois le sera forcément
dans la catégorie «espoir».
Mais, comme le constate Nagui, animateur-producteur de
l'émission: «À l'inst ar du
comédien Tahar Rahim la semaine passée aux Césars, un
inconnu la veille peut exploser
à tous les degrés, en dépassant
des artistes installés. La règle
est de juger par r appor t à
l'année écoulée».
À partir de 1986, les professionnels ont plutôt décerné le
titre d'interprète de l'année à
des artistes confirmés (Sardou,
Barbara, Nougaro...). Le chemin du jeune espoir vers la
consécration était plus long:
Patricia Kaas (révélation 1988,
interprète de l'année 1991),
Florent Pagny (1988-1998), Zazie (1993-1998 puis 2002)...
Quelques erreurs de parcours
tout de même: qui se souvient
de Corinne Hermès (1990) ou
de Stephend, espoir controversé en 1996 (après des accusations de fraude, l'association
avait repris en main le règlement)? Et quid de Kyo, révélation, révélation scène et album
révélation en 2004?
Pourtant les Victoires se trompent peu. On les a parfois perdus de vue, mais le talent de Jil
Caplan (1992), Nina Morato
(1994) ou R achel des Bois
(1995) méritait d'être salué...
Et d'autres espoirs récompensés -Liane Foly (1991), Arthur H (1993), Thomas Fersen
(1994), Isabelle Boulay
(2001)...- n'ont pas eu besoin
de transformer l'essai pour rencontrer les faveurs du public.
Désormais, de jeunes artistes
jouent rapidement dans la cour
des gr ands. M a été sacré
meilleur interprète en 2000,
Raphaël en 2006, Olivia Ruiz
en 2007, Abd Al Malik en
2008... «Il n'y a pas toujours
d'étape de transition, ou dans
l'ombre, reconnaît Nagui.
Mais, quand Bénabar remplit
un Bercy, on ne se pose pas la
question de savoir s'il est légitime comme ar tiste de
l'année!»
Céline Fontana
«Les Victoires
de la musique 2010»,
France 2, 20.35
Quelque chose en elle... de Louise Michel
Sylvie Testud («Les Blessures assassines», «La Môme», «Lucky Luke», «Gamines») incarne la militante de la Commune dans le téléfilm inédit diffusé sur la Trois ce soir.
L
ouise Michel? Cette militante féministe et anarchiste symbolise la Commune
de Paris de 1871. L'insurrection
contre le gouvernement issu de
l'Assemblée nationale, qui
venait d'être élue au suffrage
universel, dura deux mois.
Sylvie Testud s'est emparée du
personnage.
Qu'est-ce qui vous a séduite
chez Louise Michel?
Elle était combative, intransigeante, tenace, curieuse, autoritaire, émouvante, extrêmement moderne aussi, et sans
doute plus encore pendant son
exil, pour ne pas flancher...
Voilà pourquoi la réalisatrice
Solveig Anspach s'est attachée
particulièrement à ses annéeslà. Et puis, regardez le film,
vous comprendrez que son
combat pour l'égalité est plus
actuel que jamais.
Michel Mompontet fête aujourd'hui la 100e de «Mon œil», édito
hebdomadaire de «13 h 15, le samedi» qui joue l'impertinence.
Le groupe ou
l'artiste
révélation du
public de
l'année, le
groupe ou
l'artiste
révélation
scène, et
l'album
révélation:
trois chances
pour les
espoirs 2010
d'être
récompensés.
Après Christine Papin ou
Françoise Sagan, vous incarnez un autre personnage
réel très fort...
C'est pour combler un vide...(Rires.) Non. Je me sens
d'autant plus à l'aise avec ce
genre de rôle que j'y trouve
une sorte d'exutoire. J'ai été
bien élevée, bien policée, bien
formatée. Résultat, je dis rarement ce que je pense quand je
suis en colère, embarrassée ou
agacée. Je ne suis pas quelqu'un du conflit. Sur scène ou
sur un plateau en revanche, je
peux tout sortir. Christine Papin, Françoise Sagan ou Louise
Michel sont sincères, brutes et
ne concèdent rien. Je suis sûre
que, sur son lit de mort, à 75
ans, ce qui n'est pas mal pour
l'époque, Louise a dû râler en
disant qu'elle avait encore des
choses à dire, des combats à
mener.
Pensez-vous avoir un devoir
de mémoire vis-à-vis de ce
genre de personnages?
Je me suis souvent posée la
question... En fait, l'intérêt
d'incarner un personnage historique réside en ce que son
destin, ses agissements, ses
paradoxes, sa folie sont réels,
donc incontestables dans le
cadre d'une biographie, si romancée soit-elle, et donnent
une plus grande liberté de jeu.
Louise Michel entre dans cette
catégorie. C'est un lieu commun, mais ne dit-on pas que la
réalité dépasse la fiction?
Êtes-vous comme elle?
Je suis presque sûre que je
mourrai frustrée de n'en avoir
pas fait assez...
Propos recueillis par
Julia Baudin
«Louise Michel»,
France 3, 20.35
Contrairement à ce que Loana,
l'ex-lofteuse de M6, a raconté
hier matin sur NRJ, les portes
de La Madrague, à Saint-Tropez, ne lui ont jamais été ouvertes pour le tournage d'un
clip. Pur mensonge, selon Bernard d'Ormale, le mari de Brigitte Bardot, qui explique: «Je
souhaite à Loana de faire une
belle carrière, mais, si possible,
en évitant de parler de La Madrague. Attention à ceux qui
essaient de gagner de l'argent
par tous les moyens. Il faut
éviter de le faire en racontant
n'importe quoi».
«Un village français»
revient sur France 3
Le comédien Robin Renucci reprend, jusqu'en septembre, le
chemin des tournages pour de
nouveaux épisodes d'«Un village français». La série historique, racontant le quotidien
des Français pendant l'occupation allemande, a été l'un des
gros succès de France 3 en
2009. Les cinq millions de
téléspectateurs conquis l'an
dernier découvriront prochainement la saison 3, qui reprendra à l'automne 1941, marquant l'affrontement de plus
en plus dramatique entre les
Résistants et les collabos.
Arte s'anime
avec Hayao Miyazaki
Sylvie Testud: «Je suis presque sûre que je mourrai frustrée de
n'en avoir pas fait assez...»
I SELECTION FAMILLE
« M o n vo i s i n Tot o r o » , « L e
Voyage de Chihiro», «Princesse Mononoké». Tous ces films
ont fait la notoriété mondiale
du Japonais Hayao Miyazaki.
À l'heure des effets spéciaux
et de la 3D, l'univers du maître
de l'animation tient une place
à part. L'humanité, le merveilleux, la poésie et l'écologie
sont au cœur de ses œuvres,
qui s'adressent autant à un
public
d'enfants
qu e
d'adultes. Arte propose de les
(re)découvrir à par tir du 5
avril prochain. Une grande rétrospective en prime time qui
réjouira toute la famille,
puisque, vacances de Pâques
obligent, même les enfants
pourront regarder...
Samuel Étienne
de retour du Chili
Michel Mompontet fête aujourd'hui la 100e de «Mon œil».
Cet édito, diffusé chaque semaine en ouverture de «13 h 15,
le samedi», offre une relecture
impertinente de l'actualité.
Pour son créateur, c'est un produit de luxe, complexe. «Les
téléspectateurs sont beaucoup
moins c... que ce que l'on raconte, voire beaucoup plus intelligents que ce que pensent
les journalistes, explique-t-il.
Les codes des JT sont devenus
ringards. Face au flux d'informations incessant, les gens
n'ont plus les mêmes attentes
qu'il y a vingt ans. Ils désirent
des opinions, des points de
vue.» Mais d'où vient son inspiration? «Je me sens comme
un raconteur d'histoires, je me
nourris des modes narratifs de
séries américaines comme "Dexter" ou "The Wire", où les réalisateurs ont l'audace d'arrêter
de se demander si les gens
comprennent ou pas. Et ça
marche! Notre sujet fait réfléchir et lance le débat dans les
familles le samedi après-midi. Il
devient même un objet pédagogique qui circule dans les classes
d'écoles.»
ARD
ZDF
SWR
RTL TELEVISION
RTBF1
RAI UNO
PARIS PREMIERE
PLANETE
8.30 Neuneinhalb 8.40 Tiere bis
unters Dach 9.10 Ein Fall für
B.A.R.Z. 9.35 Ein Fall für B.A.R.Z.
10.00 Tagesschau 10.05 Willi wills
wissen 10.30 Fortsetzung folgt
11.00 Neuneinhalb 11.10 Wie
erziehe ich meine Eltern ? 11.35 Wie
erziehe ich meine Eltern ? 12.00
Tagesschau 12.05 Rennschwein
Rudi Rüssel Film. Comédie. 13.30
9.50 Descente dames Ski alpin.
Coupe du monde. En direct. 11.15
Poursuite 15 km classique libre
dames Ski nordique. 11.25 Descente messieurs Ski alpin. Coupe du
monde. En direct. 12.45 Epreuve de
saut à ski (HS 130 Gundersen)
Combiné nordique. Coupe du
monde. En direct. 13.35 Poursuite
30 km classique libre messieurs Ski
nordique. 14.40 Coupe du monde
Patinage de vitesse. En direct. 15.25
Epreuve de ski de fond (10 km)
Combiné nordique. Coupe du
monde. En direct. 16.05 Coupe du
monde Saut à skis. HS 130 par
équipes. En direct. 18.00 Hallo Deutschland 18.30 Leute heute 19.00
Heute 19.25 Unser Charly
8.30 Händel, Der Film 9.15 Tigerenten Club 10.15 Tigerenten Club
Xtra 10.45 Dasding.tv 11.30 Sturm
der Liebe 12.20 Nachtcafé 13.50
6.15 Mitten im Leben ! 7.10 WunderBar 7.40 WunderBar 8.00 Ritas
10.00 En quête de sens : La pensée
et les hommes 10.35 Jardins et loisirs 11.00 Docteur véto 11.50 Docteur véto 12.46 Air de familles 12.48
Rapports Euro millions 12.50 Météo
12.55 Questions d'argent 13.00 JT
13h 13.35 Météo 13.40 Télétourisme 14.10 La clef des champs
14.39 La biodiversité de A à Stef
14.40 Les Feux de l'amour 15.20
Les Feux de l'amour 16.05 Boston
justice 17.05 Dernière Chance Film
TV. Drame. 18.35 Questions d'argent 18.40 La télé de A @ Z 19.15
Contacts 19.25 Météo 19.30 JT
19h30 20.10 Tirage Lotto-Joker
20.20 Météo 20.25 Une brique dans
6.00 Euronews 6.10 DA DA DA
6.30 Unomattina Week End 10.25
ApriRai 10.35 Appuntamento al
cinema 10.38 Che tempo fa 10.40
Tuttobenessere 11.30 Occhio alla
spesa 12.00 La prova del cuoco
13.30 Telegiornale 14.00 Easy driver 14.30 Le amiche del sabato
16.55 Che tempo fa 17.00 TG1
17.10 A sua immagine 17.40 TG1
17.45 Passaggio a Nord Ovest 18.50
L'eredità 20.00 Telegiornale 20.30
7.35 Hôtels du monde 8.00 La
blonde et moi 8.30 Paris Première
boutique 9.40 Paris Première boutique 10.45 Ma sorcière bien-aimée
11.15 Ma sorcière bien-aimée 11.45
Ma sorcière bien-aimée 12.15 Ma
sorcière bien-aimée 12.40 Pif paf
13.50 Les Grosses Têtes Invité:
Roberto Alagna, chanteur lyrique.
14.55 Les Grosses Têtes Invité: JeanLuc Reichmann, animateur. 16.00
Sherlock Holmes Film TV. Policier.
Scandale royal. 17.40 Ça balance à
Paris 18.40 Pif paf 19.45 Kaamelott
20.00 Do you do you scopitone
6.40 Des nounous pour animaux
7.10 Dans la bouche du diable 8.05
NASA X-files 8.50 A380 9.45 Vivre
Das Traumhotel : Afrika Film TV.
Sentimental. 15.00 Tagesschau
15.05 Georg «Schorsch» Hackl 15.30
Tim Mälzer kocht ! 16.00 Die Rentner-Karawane 16.30 Europamagazin 17.00 Tagesschau 17.05 ARDRatgeber, Recht 17.30 Brisant 17.47
Das Wetter 17.50 Tagesschau 18.00
Sportschau 18.30 Sportschau 19.57
Glücksspirale 20.00 Tagesschau
20.15 DIE FLUCHT
20.15 WILLKOMMEN
BEI CARMEN NEBEL
Film TV. Histoire. All. 2007. Réal.:
Kai Wessel. 1 h 30. 1/2. Au cours de
l'été 1944, le retour au pays d'une
jeune aristocrate célibataire, qui a
fui le domaine familial huit ans plus
tôt pour élever sa fille à Berlin.
21.45 Die Flucht Film TV. Histoire.
23.10 Ziehung der Lottozahlen
23.15 Tagesthemen 23.33 Das Wetter 23.35 Das Wort zum Sonntag
23.40 Blutrot Film. Thriller.
Divertissement. Présentation: Carmen Nebel. 2 h 30. Invités: Wencke
Myhre, Danyel Gérard, Lillie Sander,
Yvonne Catterfeld, Petruta Küpper,
Inka Bause, Gregor Glanz, Stefan
Waggershausen, The Priests,
Deutsches Showballett Berlin,
Howard Carpendale, Andy Borg.
22.45 Heute-journal 23.00 Das
aktuelle sportstudio 0.15 Dead
Silence, Ein Wort und du bist tot
Reportages
13h15, le samedi...
Les enfants de la télé
Les victoires de la musique Louise Michel
Magazine. Reportage. 40 minutes.
Magazine. Information.
Présentation: Laurent Delahousse.
Divertissement. Présentation:
Arthur et Virginie de Clausade.
2 h 25.
Variétés. En direct. 4 heures.
Lancées en 1950, les Olympiades des métiers sont une
compétition mondiale accueillant tous les deux ans des
jeunes de tous les pays.
TF1, 13.30
Schlauberger, Quizzen, was Spass
macht 14.20 Schätze der Welt, Erbe
der Menschheit 14.35 Die grosse
Wanderung der Gnus 15.20 Eisbär,
Affe & Co. 16.10 Eisbär, Affe & Co.,
Extra 17.00 Sport am Samstag 18.00
Aktuell 18.15 Landesschau unterwegs 18.45 Landesschau, Die
Woche 19.15 Vis-à-vis 19.45
Aktuell 20.00 Tagesschau
20.15 SAMSTAGABEND
Magazine. Société. Présentation:
Markus Brock. 1 h 30.
Solo für Peter Weck.
Markus Brock consacre cette soirée
au comédien et réalisateur Peter
Weck. Dès les années 50, il apparaît à l'écran: partenaire de Romy
Schneider, il joue dans «Les Jeunes
Années d'une reine» et les «Sissi».
C'est la célèbre série «Ich heirate
eine Familie» qui le fait connaître du
grand public.
21.45 Aktuell 21.50 Rudis Tagesshow, Das Allerbeste Invités: Rudi
Carrell, Beatrice Richter, Diether
Krebs, Klaus Havenstein, Alexander
Grill, Hans Kemner, Ingrid Steeger.
A l'occasion du centième
numéro du magazine, Michel
Monpontet jette un regard décalé.
Une soirée bon enfant en perspective.
TF1, 20.45
Le producteur de «Taratata»,
sur France 4, et l'animateur de
«N'oubliez pas les paroles»,
sur France 2, est ce soir dans
son élément.
France 2, 13.15
Welt Série. Comédie. All. Réal.: Ulli
Baumann. 30 minutes. 8.30 Nikola
9.00 Mein Leben & ich 9.25 Mein
Leben & ich 9.55 Exclusiv 10.05
Explosiv 10.35 Gute Zeiten,
schlechte Zeiten 13.00 18, die beste
Zeit meines Lebens 15.00 Verdachtsfälle 15.55 Familien im Brennpunkt 16.50 Die Schulermittler
17.15 Die Schulermittler 17.45 Deutschland sucht den Superstar, das
Magazin 18.45 RTL aktuell Weekend 19.03 RTL aktuell, das Wetter
19.05 Explosiv Weekend
20.15 DEUTSCHLAND
SUCHT DEN SUPERSTAR
Divertissement. Présentation: Marco
Schreyl. 2 heures.
3. Mottoshow.
22.15 Ich bin Boes 22.45 Böse Mädchen 23.15 Deutschland sucht den
Superstar Divertissement. Présentation: Marco Schreyl et Tooske Ragas.
40 minutes.
Die Entscheidung.23.55 Olaf Schubert live ! 1.40
Sport ist Mord 2.05 Alles Atze 2.30
Die Camper 2.55 My Name Is Earl
3.15 My Name Is Earl 3.45 Sport ist
Mord 4.05 Sport ist Mord 4.25 Verdachtsfälle 5.25 Die Schulermittler
France 2, 20.35
le ventre
20.55 JULIE LESCAUT
Film TV. Policier. Fra. 2010. Réal.:
Dominique Tabuteau. 1 h 40. Inédit.
Rédemption.
Un voyant, habitué des plateaux de
télévision, est assassiné au moment
même où il s'apprêtait à révéler à la
jeune Chloé la vérité sur son père,
disparu alors qu'elle n'avait que 9
ans.
22.35 Rapports Lotto-Joker 22.40
Basket 1 22.50 Studio 1 23.30 La
biodiversité de A à Stef 23.30 Cinquante degrés nord
Rai TG Sport
20.35 AFFARI TUOI
Divertissement. Présentation: Max
Giusti. 55 minutes. 21.30 Ballando
con le stelle 0.35 TG1 0.40 Memorie dal Bianco e Nero 1.20 TG1Notte 1.30 Che tempo fa 1.35 Estrazioni del Lotto 1.40 Cinematografo
2.40 Appuntamento al cinema 2.45
Uno sceriffo per Weather Srping
Film. Western. EU. 1935. Réal.: Carl
Pierson. 55 minutes. Noir et blanc.
Avec : John Wayne, Muriel Evans,
Warner Richmond, Al Bridge. 3.40 I
soliti sospetti Film. Policier. EU - All.
1995. Réal.: Bryan Singer. 1 h 45.
Avec : Gabriel Byrne, Kevin Spacey,
Stephen Baldwin, Chazz Palminteri.
5.25 Homo Ridens 5.55 Agenzia
RiparaTorti
Film TV. Drame. Fra. 2008. Réal.:
Sólveig Anspach. 1 h 30. Inédit.
La réalisatrice Sólveig Anspach
signe une biographie sensible
qui doit beaucoup à la prestation de Sylvie Testud.
France 3, 20.35
20.35 CHAMPIONNAT DE
FRANCE DE MAGIE 2010
Spectacle. 1 h 55. Inédit. En 2009,
Arnow était consacré champion de
France de magie. Qui impressionnera le jury cette année? Le concours
a pour but de révéler au grand public
les nouveaux talents de la discipline.
L'expert Gilles Arthur et le polyvalent Jérôme de Verdière commentent les tours proposés par les différents candidats, sans rien dévoiler
des secrets, trucs et astuces des uns
et des autres: la magie reste entière.
22.30 Sex in the World A la
recherche du plaisir. 23.20 Paris dernière 0.20 Nina
Présent la semaine dernière au
Chili au moment du séisme, Samuel Étienne est resté bloqué
sur place plusieurs jours. Le
journaliste a finalement regagné la France en fin de semaine
et sera fidèle au poste demain
soir sur France 3 pour animer
son magazine «7 à voir».
de sang froid Créatures hors du
commun. 10.40 Biotiful Planète Les
Antilles. 11.35 Biotiful Planète
Polynésie. 12.30 Ondes de choc
(saison 2) 13.20 1 euro 60 13.50
Faites entrer l'accusé 15.40 Le Grand
Charles Film TV. Histoire. Fra. 2005.
Réal.: Bernard Stora. 1 h 55. 1/2.
17.35 A la recherche de la vérité
Roanoke: une colonie perdue. 18.20
A la recherche de la vérité Les
Vikings découvrent l'Amérique.
19.10 1 euro 60 19.45 Bandes de
lémuriens Remue-ménage dans le
cimetière. 20.10 Bandes de lémuriens
20.40 KRAKATOA
Documentaire. Fiction. GB. 2006.
Réal.: Sam Miller. 1 h 35.
La plus grande éruption volcanique
de l'histoire.
L'explosion du volcan Krakatoa, le
27 août 1883, a pulvérisé l'île du
même nom, causé la mort de plus
de 36 000 personnes et détruit de
nombreuses villes.
22.15 Insubmersible Titanic 23.50
Faites entrer l'accusé 1.05 Japon, je
t'aime moi non plus
Télévision
Samedi 6 Mars 2010
6.30 TFou. 8.10 Shopping avenue
matin. 8.55 Téléshopping samedi.
9.40 Télévitrine. 10.10 Tous
ensemble. 10.55 La ferme Célébrités
en Afrique. 11.55 Attention à la
marche !.
13.00 Journal
13.30 Reportages
6.00 C COM-ç@. 6.25 Samantha
Oups !. 6.30 Paris sportifs. 7.00
Télématin. 9.30 Thé ou café. Invitée:
Sylvie Vartan. La chanteuse se
confie à l'occasion de la sortie de
son livre-disque «Sylvie Live». 10.45
Motus. 11.15 Les z'amours. 11.55
Tout le monde veut prendre sa
place.
6.00 EuroNews. 6.35 Ludo. Au som-
maire: «Garfield & Cie (2 épisodes)».
- «Mandarine & Cow (2 épisodes)».
8.25 Samedi Ludo. 11.05 Magazines
régionaux. 12.00 12/13. 12.50 30
millions d'amis.
Champions toutes catégories.
14.10 Chasseuse de tempêtes
Film TV. Action. EU - Can. 2008.
Réal.: G. Mendeluk. 1 h 55. Inédit.
Avec : Daryl Hannah, Dylan Neal,
Luisa D'Oliveira, Christine Chatelain.
Une météorologue, spécialisée dans
les tempêtes, doit affronter un ouragan de force 5 lors d'un voyage en
avion vers les côtes de Floride.
16.05 Chuck
Le coeur à l'ouvrage.
17.00 La ferme Célébrités en Afrique
17.55 Tous ensemble
18.50 50mn Inside
20.00 Journal
8 ans après: pour le sourire des filles.
Invités: Yves Duteil.
14.40 Trophée Jules Verne
14.45 Louis Page
Film TV. Drame.
16.25 Un jour, tu verras...
Film TV. Suspense.
18.00 ADN
18.50 Mot de passe
Invités: Vanessa Demouy, Didier
Gustin.
20.00 Journal
Invitée: Marie-George Buffet.
DIVERTISSEMENT
VARIÉTÉS
FILM TV
20.45
LES ENFANTS DE LA TÉLÉ
Divertissement. Présentation: Arthur
et Virginie de Clausade. 2 h 25.
Spéciale bêtisiers.
Invités: Anne Roumanoff, Sophie
Davant, Michel Boujenah, Géraldine
Nakache, Pascal Elbé, Guillaume
Gallienne, Arielle Dombasle, Virginie
Ledoyen, Leïla Bekhti. Au menu de
la soirée, des images inédites
d'Anne Roumanoff, présente pour
la toute première fois sur le plateau
de l'émission, ainsi que de Sophie
Davant qui, en 23 ans de carrière,
détient apparemment un record
dans les classements des bêtisiers.
23.10
NEW YORK
UNITÉ SPÉCIALE
20.35
LES VICTOIRES
DE LA MUSIQUE 2010
Variétés. Prés.: Nagui, Michel Drucker, Guillaume Durand, Daniela Lumbroso, Philippe Gildas, Caroline
Tresca, Arthur, Patrick Sabatier, Frédérique Bedos et Christian Morin.
Depuis le Zénith, à Paris. Nagui
donne rendez-vous aux passionnés
de musique pour l'édition 2010 de
ce prestigieux événement. Bénabar,
Benjamin Biolay, Marc Lavoine,
Johnny Hallyday, Maurane, Charlotte Gainsbourg, Emily Loizeau et
Olivia Ruiz sont parmi les artistes
nominés cette année.
des neiges.
13.55 Les parents les plus stricts
13.30 Les grands du rire
Etoiles de légende: les couples à la
ville, à la scène.
14.35 Côté jardins
Spéciale Saint-Tropez.
15.00 En course sur France 3
Hippisme.
Depuis Vincennes.
15.25 Documentaires
de votre région
16.20 Magazines de votre région
17.00 Slam
17.30 Des chiffres et des lettres
18.00 Questions pour un champion
18.35 Avenue de l'Europe
18.50 19/20
20.00 Tout le sport
20.10 Zorro
La boîte en fer.
13.00 Journal
13.15 13h15, le samedi...
13.55 Envoyé spécial : la suite
6.00 M6 Music. 6.30 M6 Kid. 7.30
Absolument stars. 8.30 M6 boutique. 10.40 Cinésix. 10.55 Un dîner
presque parfait. 13.50 Météo/Météo
20.35
LOUISE MICHEL
Film TV. Drame. Fra. 2008. Réal.: Sólveig Anspach. 1 h 30. Inédit.
Avec : Sylvie Testud, Nathalie Boutefeu, Alexandre Steiger, Bernard
Blancan.
Condamnée pour avoir porté les
armes contre les troupes de Bismarck puis celles de Versailles,
Louise Michel est incarcérée dans la
forteresse de Rochefort avant d'être
déportée en Nouvelle-Calédonie, en
1873, comme des milliers d'autres
révolutionnaires. Elle y découvre la
culture des Kanaks...
12.00 Explosif. 12.05 Friends. Celui
qui avait une cousine trop jolie.
12.30 Friends. Celui qui fantasmait
sur le baiser. 12.55 Friends. Celui
qui écrivait ses voeux.
du monde
15.15 Nouveau look
pour une nouvelle vie
Sandrine et Yoann.
16.20 66 Minutes
17.35 Accès privé
18.40 Recherche appartement ou
maison
19.42 La minute de l'économie
19.45 Le 19.45
20.05 M.I.A.M. - Mon Invitation
A Manger
Au sommaire: Les moules de la
famille Fontenas: Pour départager
Cyril Lignac de la famille Fontenas,
un trio de téléspectateurs se transforme en goûteurs. - Les moules de
Bouchot. - Les petits légumes. - La
viande d'autruche.
13.25 Friends
Celui qui rencontrait l'auteur de ses
jours.
13.50 Ali G
Film. Comédie. GB - Fra - All. 2001.
Réal.: Mark Mylod. 1 h 35.
15.25 K 2000
16.10 Invincibles
Film TV. Action. EU. 2001. Réal.:
Jefery Levy. 1 h 35.
17.45 Protection rapprochée
Film TV. Action. EU. 2007. Réal.:
Gerry Lively. 1 h 35.
19.20 Friends
Celui qui avait fumé en cachette.
19.50 Friends
Celui qui souhaitait la bonne année.
20.15 Friends
Celui qui avait le derrière entre deux
chaises.
MAGAZINE
FILM
09
19
6.35 Comme un poisson dans l'eau.
République démocratique du
Congo. 7.40 Le Daily Show. 8.05
L'Oeil du mal. Film. Thriller. 10.00
Le Prix du silence. Film. Thriller.
11.45 Le journal des jeux vidéo.
12.00 Les bonus de Guillaume.
12.05 L'hebdo cinéma. Spécial
Oscars. 12.35 Zapping. 12.40 L'effet papillon.
6.00 Arte reportage. 6.45 Sonia
Rykiel, icône de la mode. 7.30 Vertige de l'acier. 8.00 Le petit Amadeus. 8.25 Il était une fois... les
explorateurs. 8.50 Graine d'explorateur. 9.15 Jouons. 9.30 Mission
aventure découverte. 9.50 La
cigogne et l'éprouvette. 11.10 Une
agence très spéciale. 11.55 Marchand d'art.
13.40 Braquage à l'anglaise
Film. Policier.
15.30 Le journal des jeux vidéo
15.45 Intérieur sport
16.10 Samedi sport
16.25 Stade Français/Toulouse
Rugby. Championnat de France Top
14. 21e journée. En direct.
18.15 Jour de rugby
19.00 Salut les Terriens !
Invités: Bernard Murat, Eric Zemmour, François-Xavier Demaison,
Eric Brun-Sanglard.
20.10 Action discrète
20.25 Groland Magzine
13.00 Cuisines des terroirs
13.30 Tous les habits du monde
14.00 Le blogueur
14.30 Conspiration
Film TV. Guerre.
16.10 Les héros de la Royal Air Force
Des hommes libres.
16.55 Les héros de la Royal Air Force
La révolution féminine.
17.45 Le dessous des cartes
18.05 Tous les habits du monde
18.30 Cuisines des terroirs
19.00 Arte journal
19.15 Arte reportage
19.55 360°, GEO
Ali Kaya.
13.35 7 minutes pour une vie
Un coeur pour une vie.
14.10 Des fleuves et des hommes
Le Mississippi.
15.05 Animal Armageddon
Le feu et la glace.
16.00 Guyane, aventure nature
Documentaire. Découverte.
16.55 Empreintes
Véronique Sanson.
17.00 Une réserve pour les félins
Bella ou l'art de la chasse.
17.55 Cinémas-magazine
19.00 Revu & corrigé
20.30 Mes années 60
Petula Clark.
FILM
DOCUMENTAIRE
MAGAZINE
20.50
LE PREMIER CERCLE
13.00 Les escapades de Petitrenaud
La cuisine d'hiver.
13.30 Talents des cités
20.40
D&CO, UNE SEMAINE
POUR TOUT CHANGER
20.40
DUEL
DANS LA POUSSIÈRE ##
Magazine. Loisirs. Présentation: Valérie Damidot.
Spéciale famille d'accueil.
Claire et Matthieu font office de
famille d'accueil et hébergent six
jeunes, dans leur grande maison de
douze pièces. Leur fille, Jessica, a
fait appel à Valérie Daminot pour
qu'elle aide ses parents à mener les
importants travaux dont ils rêvent
depuis longtemps et qui doivent leur
simplifier la vie. - Spéciale solidarité.
Film. Western. EU. 1973. Réal.:
George Seaton. 1 h 50.
Avec : Rock Hudson, Dean Martin,
Susan Clark, Donald Moffat.
Le train du Nouveau-Mexique est
stoppé par la bande d'Art Williams.
Billy Massey, déguisé en shérif,
dévalise les voyageurs avec ses complices. Leur forfait perpétré, les bandits se partagent le butin, mais Billy,
ne recevant qu'une modeste part,
s'approprie le tout par la force et
prend la fuite.
23.55
D&CO, UNE SEMAINE
POUR TOUT CHANGER
22.30
PUISSANCE FIGHT :
UFC UNLEASHED
22.25 Match of Ze Day
Le meilleur de La Premier League.
22.10
KILI RADIO
Magazine. Loisirs. 1 h 20.
Quand les parents volent au secours
des enfants...
Isabelle et Claude ont proposé à leur
fille Christelle, son mari Rafik et
leurs enfants Rayan et Sofia, qui
vivent chez eux depuis que leur fille
a perdu son emploi, de s'y installer
définitivement. Claude, peintre en
bâtiment désormais retraité, essaie
de réaménager le rez-de-chaussée
de sa maison, qui lui servait auparavant d'atelier, mais les deux
familles peinent à trouver leurs
marques. Pour remercier ses beauxparents de leur aide, Rafik contacte
Valérie Damidot afin qu'elle et son
équipe réagencent les lieux.
Magazine. Sportif. 45 minutes.
«UFC Unleashed» est une émission
qui regroupe les meilleurs moments
de l'Ultimate Fighting Championship. Parmi les combattants qui figurent dans ce show, on retrouve régulièrement Chuck Liddell, Randy
Couture et Tito Ortiz, tous des stars
de l'UFC. Dans les différentes
séquences proposées, on peut également y trouver les finales du tournoi «Ultimate Fighter», les coups les
plus spectaculaires ou des portraits
des légendes de la discipline.
23.00
JOUR DE FOOT
2008. Réal.: Fanny Braüning. 1 h 30.
Inédit.
La voix des Indiens Lakota.
Kili Radio a été fondée en 1979 à
Wounded Knee. Trente ans plus
tard, la réalisatrice Fanny Bräuning
tient la chronique de la petite radio
communautaire qui, des hivers
rigoureux aux étés torrides, rythme
les journées de la réserve, l'une des
plus pauvres des Etats-Unis. En
parallèle, les anciens de Wounded
Knee, dont le poète John Trudell,
ressuscitent les combats qui ont vu
naître cette «voix des Lakota».
Documentaire. Découverte. Fra.
2009. Réal.: Patrick Profit. 55 minutes.
Inédit.
Nora Trisna est Minangkabau (ou
Minang) et vit à Sumatra, terre de
canyons et de lacs dont le nom
évoque encore un territoire sauvage.
Considéré comme la plus grande
société matrilinéaire au monde, ce
peuple a su concilier ses traditions
ancestrales et les préceptes de l'islam, la religion majoritaire, où l'un
et l'autre s'équilibrent et harmonisent les modes de vie de la communauté.
Sexe d'or. Film. Pornographique.
23.40 Metropolis. 0.20 Philosophie.
Séparation. Invité: Christophe
Schaeffer. 0.50 Wallander. Film TV.
Suspense.
22.30 A vous de voir. 22.55 Cinémas-magazine. 23.55 La Chine s'éveille. 0.50 Papous, mémoires de
boucliers.
Film. Thriller. Fra. 2008. Réal.: Laurent
Tuel. 1 h 35.
Avec : Jean Reno, Gaspard Ulliel,
Vahina Giocante, Sami Bouajila.
Milo Malakian, chef d'un clan, s'apprête à accomplir son dernier coup.
Il espère ensuite se retirer et laisser la
place à son fils, Anton. Mais celuici entretient une liaison secrète avec
Elodie, une jeune infirmière. Cette
relation lui a fait prendre conscience
de la violence du monde de son
père...
20.40
NAÏCA, LA GROTTE
AUX CRISTAUX GÉANTS
6.50 Ludo Zouzous. 9.55 Consomag. 10.00 C'est notre affaire. 10.35
Silence, ça pousse !. 11.05 Question maison. 12.00 C à vous. Les
meilleurs moments.
Documentaire. Sciences. Fra - Ita.
2008. Réal.: Ruben Korenfeld. 1 h 30.
Inédit.
Désert mexicain de Chihuahua. En
2002, des grottes tapissées de gigantesques cristaux de gypse ont été
découvertes. L'une d'elles, Naïca,
possède les plus grands cristaux
repertoriés. Mais cette merveille de
la nature est également un endroit
hostile: la température y est de 50°C
et l'humidité de 90%.
20.35
ECHAPPÉES BELLES
Magazine. Découverte. Présentation:
Sophie Jovillard. 1 heure.
Jura.
Cette semaine, Sophie emmène les
téléspectateurs à la découverte du
Jura, qu'elle parcourt de Mouthe et
Pontarlier jusqu'aux bords du lac
Genin. Au sommaire: L'Absinthe. La République du Saugeais. - Berceau du ski de fond et du biathlon.
- Boris, chasseur de son. - L'exploitation du bois. - Le feuilleton: «La
Route des sherpas. De Darjeeling à
l'Everest».
0.40
ON N'EST PAS COUCHÉ
22.10 Soir 3
Talk-show. Présentation: Laurent
Ruquier.
Best of.
Laurent Ruquier a concocté un florilège des meilleurs moments des
émissions de la saison écoulée. L'occasion de retrouver les coups de
gueule et les coups de coeur qui ont
ponctué l'année, ceux des invités
comme ceux des chroniqueurs, ainsi
que les grands affrontements ou les
confidences émouvantes. L'humour,
bien évidemment, est au rendezvous, puisque le maître de cérémonie a toujours su, d'une pirouette
ou d'un calembour dont il a le
secret, détendre les atmosphères les
plus explosives ou désamorcer les
débats les plus vifs.
22.30
BRIGADE DES MOEURS
rus.
2.55 Panique dans l'oreillette.
des Dieux (Acte 1). Opéra.
1.20 M6 Music/Les nuits de M6.
23.15 Puissance Fight : Ultimate
Fighter. 0.00 Fantasmes. 0.35 Fantasmes. 1.05 Libertinages. 1.20
Libertinages. 1.25 Poker After Dark.
2.10 STF. 3.05 Peter Strohm.
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
20.45 Série
Les Experts
20.35 Film
Kingdom of Heaven
20.35 Film TV
Inspecteur Barnaby
20.40 Magazine
Zone interdite
20.35 Film
In and Out
21.00 Football
Bordeaux/Montpellier
20.40 Film
Les Cheyennes
20.35 Documentaire
Bali, un paradis en danger ?
7.50 Plus belle la vie. 10.00 Consomag. 10.10 Ludo. 13.20 Paris sportifs. 14.00 Gladiateurs !. 14.55
7.10 Pat Labor. 7.35 Vision d'Escaflowne. 8.20 Yu-Gi-Oh ! 5D's. 9.15
Hunter X Hunter. 10.10 Naruto.
11.00 Jeux actu. 11.20 V6. 11.50
Lyon police spéciale : L'affaire Paoli.
12.40 Lyon police spéciale : L'affaire
Paoli. 13.35 B.R.I.G.A.D.. 14.30
B.R.I.G.A.D.. 15.20 Reporters. 16.20
Reporters. 17.20 L.A. County 187
brigade criminelle. Film TV. Drame.
18.50 Profiler.
6.40 Télé-achat. 9.40 Les dossiers
de «Vis ma vie» : la quotidienne.
10.30 Quand l'amour s'en mêle.
11.15 Bachelorette. 12.40 Friends.
14.00 Tellement vrai. 15.35 Nick
Cutter et les Portes du temps. 16.25
Nick Cutter et les Portes du temps.
17.15 Stargate SG-1. 18.00 Stargate
SG-1. 18.45 Stargate SG-1. 19.30 Les
dossiers de «Vis ma vie» : la quotidienne. 20.00 En mode VIP.
6.00 Gym direct. 7.00 Télé-achat.
9.00 Morandini !. 10.00 A vos fourchettes. 11.00 A vos recettes. 11.40
France/Allemagne. Tennis. Coupe
Davis. 1er tour. Le double. En direct.
A Toulon (Var). 18.00 FA Cup, le
mag (OU Tennis : Coupe Davis).
18.15 Fulham (D1)/Tottenham (D1).
Football. Coupe d'Angleterre. Quart
de finale. En direct.
20.30 Tirage d'Oxo
6.20 Monacoscope. 6.30 Télé-achat.
7.00 Télé-achat. 9.30 MacGyver.
10.20 MacGyver. 11.10 MacGyver.
12.00 MacGyver. 12.55 TMC infos
tout en images. 13.10 New York
police judiciaire. 13.55 New York
police judiciaire. 14.40 New York
police judiciaire. 15.35 Las Vegas.
16.20 Las Vegas. 17.05 Las Vegas.
18.00 Incroyable mais vrai, le mag'.
18.40 Ma drôle de vie.
Les dessous de table de François
Simon. 11.55 Ça tourne !. 12.30
Mission impossible, 20 ans après.
13.30 Sauveur Giordano. Film TV.
Suspense. 15.10 Sauveur Giordano.
Film TV. Suspense. 17.00 Enquête
inédite. 18.30 Direct Auto. 19.40
Les déménageurs de l'extrême.
6.00 W9 Hits. 7.00 IAM. Concert.
Rap. 8.00 Wake Up. 9.00 W9 Hits.
10.00 @ vos clips. 10.50 Spéciale
Michael Jackson. 12.00 Fast Club.
12.45 Les Simpson. 5 épisodes.
15.05 Enquête d'action. 17.00 Hit
du rêve à la réalité
Film TV. Biographie. EU. 2004.
Réal.: Allan Moyle. 1 h 45.
6.00 Morning tubes. 8.50 Hit des
clics. 9.50 R'n'B 15. 10.50 Top Digital 50. 11.50 Vos 30 clips préférés
de Michael Jackson. 12.50 Top Virgin Radio. 13.50 Dans le MP3 de...
14.50 Hip hop 50. 16.05 J'aime
beaucoup ce que vous faites. 17.05
Ciné 17. 17.10 Sous le soleil. 18.10
Sous le soleil. 19.15 Papa Schultz.
19.45 Papa Schultz.
20.10 Happy Days
FILM TV
FILM TV
MAGAZINE
FILM TV
MAGAZINE
SÉRIE
SÉRIE
11.30 Descente messieurs. Ski alpin.
Coupe du monde. En direct. 12.45
Sprint dames. Biathlon. Championnats d'Europe. En direct. 13.45 Poursuite 30 km classique libre messieurs. Ski nordique. Coupe du
monde. En direct. 15.15 Epreuve de
ski de fond (10 km). Combiné nordique. Coupe du monde. En direct.
A Lahti (Finlande). 16.15 Coupe du
monde. Saut à skis. HS 130 par
équipes. En direct. A Lahti (Finlande). 18.00 Sprint messieurs.
Biathlon. Championnats d'Europe.
A Otepaa (Estonie). 19.15 Poursuite 15 km classique libre dames.
Ski nordique. Coupe du monde. A
Lahti (Finlande). 20.00 Championnat du monde FIA WTCC 2010.
Voitures de tourisme. 1re manche.
Qualifications. En direct.
Série. Policière. EU. 2002. 2 épisodes.
Avec : Christopher Meloni, Mariska
Hargitay, Ice-T, Dann Florek.
Le corps d'une fillette de 5 ans a été
retrouvé dans une benne à ordures.
L'autopsie révèle qu'elle a été victime d'abus sexuels. Au cours de
leur enquête, Benson et Fin rencontrent une mère dont la fille a disparu. Mais les empreintes de la
fillette ne correspondent pas à celles
de la petite victime...
0.45 New York police judiciaire. 1.30
New York police judiciaire. 2.20
Alerte Cobra. 3.15 La ferme Célébrités en Afrique. 4.05 Reportages.
4.40 Musique. 5.05 Très chasse, très
pêche. 5.30 Reportages. 5.55 Papy-
20.35
VOLCANO : LE RÉVEIL
DU VOLCAN
Documentaire. Société. Fra. 2010.
55 minutes. Inédit.
Les trottoirs de Lyon.
La brigade des moeurs de Lyon lutte
quotidiennement contre le proxénétisme. Elle est composée de treize
membres, douze hommes et une
femme, qui font la chasse aux
«macs», ces proxénètes dont le profil a bien changé ces dernières
années. Désormais, ce sont souvent
les petits amis de filles fragiles dont
ils profitent sans réaliser la gravité
de leurs actes. Ce document permet
de suivre plusieurs opérations.
23.25 Brigade des stupéfiants. 0.15
Tout le sport. 0.20 Le Crépuscule
Magazine. Football. Présentation:
Messaoud Benterki. En direct. 1
heure.
Analyses et résultats de la 27e
journée de Ligue 1.
Ce 27e épisode du championnat est
bien évidemment marqué par le duel
entre les Girondins de Bordeaux de
Marouane Chamakh et le Montpellier de Romain Piteau. L'Olympique
Lyonnais, qui se déplace à Boulognesur-Mer, et Marseille, qui accueille
les Merlus lorientais de Christian
Gourcuff, rêvent d'un match nul
entre les deux premiers de la Ligue 1.
0.00 Le journal du hard. 0.15 Le
talent.
17.55 Michael Jackson,
21.35
NORA TRISNA, FEMME
Documentaire. Civilisation. Sui. EN PAYS MINANG
20.40
NAVARRO
20.35
CATCH ATTACK
20.35
LES SOEURS CALLUM
20.40
PRÉSUMÉ INNOCENT
19.50
LES SIMPSON
Film TV. Catastrophe. EU. 1997.
Réal.: Graeme Campbell. 1 h 30. Inédit.
Avec : Dan Cortese, Cynthia Gibb,
Don Davis, Lynda Boyd.
Un géologue découvre qu'un volcan, situé juste sous une station de
sports d'hiver, risque d'entrer en
éruption. Il tente d'alerter les autorités.
Film TV. Policier. Fra. 2000. Réal.:
José Pinheiro. 1 h 35.
Avec : Roger Hanin, Delphine Rollin, Zelfa, Christian Morin.
Une fille en flammes.
Souad et Johanna ne mènent pas la
même vie. La première voit la vie du
bon côté. Johanna, quant à elle, est
malheureuse. Quand l'une des deux
vient à mourir, le destin de l'autre
s'en trouve curieusement bouleversé.
Magazine. Sportif. 1 h 50.
Smack Down.
Placé sur le devant de la scène cinématographique grâce au film «The
Wrestler», dans lequel Mickey
Rourke interprète avec brio le rôle
d'une gloire finissante de la discipline, le catch compte de plus en
plus d'adeptes sur le continent
européen.
Film TV. Jeunesse. EU. 2006. Réal.:
Francine McDougall. 1 h 40.
Avec : Alyson Michalka, Amanda
Michalka, Jack Coleman, Michael
Trevino.
Deux filles trop gâtées sont punies
par leur père qui les oblige à travailler dans la laiterie familiale. Elles
comprennent alors que ses affaires
périclitent.
Magazine. Reportage. Présentation:
Jean-Marc Morandini. 1 h 50.
Torture à Grenoble: les jeunes diaboliques. - Deux retraités sauvagement assassinés dans l'Oise. - Belgique: le prof tueur est-il le nouveau
Dutroux? - Le récidiviste frappe toujours à la même porte. - Les secrets
du docteur Stéphane Delajoux.
Série. Animation. EU. 10 épisodes.
Apprenant que ses amis, les Van
Houten, vont divorcer, Homer se
met à réfléchir sur son couple et en
arrive à la conclusion qu'il ne s'occupe pas assez de son épouse. De
son côté, le pauvre Milhouse vit très
mal la situation. Son père, maintenant seul, perd son travail et se
retrouve à la rue...
22.05
DOCTOR WHO
22.15
NAVARRO
22.25
DARK ANGEL
22.30
PRÉSUMÉ INNOCENT
0.00
MENU W9
23.00
ÇA NE S'INVENTE PAS
Série. Fantastique. GB. 2008. Réal.:
Euros Lyn. 55 minutes. 9/13.
Bibliothèque des ombres. (2/2).
Ne pouvant que constater le pouvoir croissant des ombres, le Docteur propose au professeur Song
d'unir leurs efforts.
Film TV. Policier. Fra. 2005. Réal.:
Philippe Davin. 1 h 40.
L'âme en vrac.
Un braquage qui tourne mal, des
victimes et la proche collaboratrice
de Navarro, Carole Maudiard, mise à
pied pour son implication dans la
fusillade qui a suivi.
Série. Fantastique. EU. 2001. 3 épisodes.
Un mutant pénètre dans une maison, terrifiant ses habitants. Les
résultats de l'analyse de l'échantillon d'ADN prélevé sur Max à
Manticore sont étranges.
22.15
CHÉRI, JE CHANGE
DE FAMILLE
Documentaire. Télé-réalité. EU.
1 h 35. 8/10.
Les familles Naudin / Allen.
Une business-woman stressée
échange sa tribu avec une mère de
famille adepte de la détente et de la
relaxation.
Magazine. Reportage. Présentation:
Jean-Marc Morandini. 1 h 40.
Au sommaire: «Le destin tragique
des femmes de Bertrand Cantat». «Nouvel an sanglant à Haguenau».
- «Séquestrés de Monflanquin: la fin
du cauchemar». - «Marina, la terrible vérité»...
Divertissement. Humour. Présentation: Benjamin Morgaine et Vincent
Desagnat. 1 h 5.
Benjamin Morgaine et Vincent Desagnat affichent un CV d'exception
puisqu'ils sont deux anciens du
«Morning Live» et des «Bratisla
Boys».
Magazine. Reportage. Présentation:
Adeline Blondieau. 1 h 25.
Emission 3.
Parmi les trois sujets présentés au
cours de cette troisième édition, un
est une pure invention, tournée et
commentée pour paraître vraisemblable au plus grand nombre.
23.50 Cops. 0.15 Cops. 0.40 Cops.
0.10 Le survivant. 1.00 Le survivant.
1.10 Clubbing.
0.25 Baffie !. 1.25 Party Hits.
23.00 Stéphane Rousseau. Spectacle. Humour.
20.40
24 HEURES
CHRONO ###
Série. Suspense. EU. 2002. 3 épisodes.
Avec : Kiefer Sutherland, Kara Zediker, Dennis Haysbert, Misha Collins.
Tandis que Jack et Palmer tentent
de comprendre pourquoi ils sont
visés, Alexis recueille les très intéressantes confidences d'Elizabeth,
l'assistante de Palmer.
0.45 Films actu. 0.50 Journal. 1.00
23.55 Les maçons du coeur.
Ça va se savoir.
10.30 Open de Malaisie. Golf. Cir-
cuit européen. 3e jour. En direct. A
Kuala Lumpur (Malaisie). 12.00
Champions League Weekly. 12.30
Meeting indoor de Liévin. Athlétisme. Dans le Pas-de-Calais. 14.00
Winter X Games 2010. Sports de
glisse. 8e partie. A Aspen (Colorado). 15.00 France/Allemagne.
Tennis. Coupe Davis. 1er tour. Le
double. En direct. A Toulon (Var).
17.30 Champions League Weekly.
18.00 Infinidade. 18.30 Chalon/Le
Mans. Basket-ball. Championnat de
France Pro A. 21e journée. En direct.
20.15 Velenje (Sln)/Chambéry (Fra).
Handball. Ligue des champions masculine. 1re phase. 10e et dernière
journée. Groupe B. En direct. 22.00
Real Madrid/FC Séville. Football.
23.45 Open de Palm Beach. Golf.
Détente
Samedi 6 mars 2010 *
Horoscope
Mots Fléchés
Effectif,
concret
Tremblement
C’est
un besoin
Côté
d’un lever
Sans
bornes
Introduit
le lieu
Prévoir
Colère
de gosse
Ève
pour Abel
Dénaturé
2
Variante
de ton
Trop minutieuses
Partie du
toucher
4
Tachetée
de brun
Beaucoup
de siècles
5
Cours
d’eau
...-joint
Île
Éclater
SAGITTAIRE(22/11 - 20/12)
POISSONS(19/02 - 20/03)
Prendre
un livre
Amour : Pluton en aspect difficile est
susceptible de vous rendre intolérant
en amour. Il n’aura pas d’influence vraiment néfaste si votre couple est solide.
En revanche, pour ceux dont la vie
conjugale bat sérieusement de l’aile, il
peut devenir un déclencheur. Travail :
Si vous devez prendre une importante
décision sur le plan professionnel, vous
serez bien inspiré aujourd’hui. Mais
gardez-vous d’arrêter votre choix dans
les jours qui suivront.
Amour : Célibataires du signe,
vous aurez aujourd’hui d’excellentes configurations planétaires
concernant votre vie amoureuse.
Ce ne sera pas le moment de rentrer
dans votre coquille. Ne faites pas de
complexes ; osez. Travail : Le succès professionnel vous attendra, à
condition de ne pas prétendre à plus
que vous ne méritez. Une très belle
configuration vous promet un climat
agréable dans votre travail.
Solutions
HAGAR DUNOR le Viking
Dévaste
Peu
fréquenté
Mots Fléchés
V
R
S
I
D
U
I
L
P
A
I
R
O
V
E
T
I
M
E
R
E
M
T
I
I
L
A
L
L
L
I
N
D
T
E
E
R
T
E
E
R
R
E
P
E
U
E
E
T
N
T
E
S
C
E
E
E
S
L
I
T
M
S
I
C
R
S
S
E
P
N
S
O
A
V
L
L
S
U
O
L
R
E
I
L
E
I
T
A
R
E
E
C
T
T
L
T
E
E
E
L
A
A
C
O
T
I
S
U
B
A
N
A
L
T
E
S
E
E
R
L
R
T
U
A
S
N
O
I
F
A
N
N
S
P
T
L
A
O
L
E
A
J
C
B
T
A
O
I
F
U
A
S
A
E
T
T
E
S
O
E
R
N
S
T
I
E
Difficile
3
4
5
2
8
1
9
7
6
6
9
8
3
4
7
2
5
1
Moyen
7
5
4
8
9
3
6
2
1
1
2
8
4
6
5
3
7
9
2
1
7
6
9
5
8
3
4
6
3
9
2
1
7
4
5
8
E
T
P
I
A
N
R
E
I
S
C
S
E
T
U
Q
A
E
E
I
A
S
N
M
I
E
G
Y
E
R
E
7
2
9
5
3
6
1
4
8
8
7
6
3
5
4
1
9
2
4
3
1
8
7
2
5
6
9
3
9
5
1
2
8
7
6
4
8
5
6
4
1
9
3
2
7
4
1
2
9
7
6
8
3
5
5
6
4
1
2
8
7
9
3
2
8
3
6
4
9
5
1
7
9
8
2
7
6
3
4
1
5
9
6
7
5
8
1
2
4
3
1
7
3
9
5
4
6
8
2
5
4
1
7
3
2
9
8
6
1) Vrai. Il s’appelle Lucien Ginsburg. 2) Vrai
3) Faux. Ce titre a été chanté par Petula Clark.
4) Vrai 5) Vrai 6) Faux. Il a signé celui de
«Morgane de toi». 7) Vrai. 8) Faux. C’est pour
Vanessa Paradis qu’il l’a composé. 9) Faux. Il
repose à celui de Montparnasse. 10) Vrai
©
S
❏ FAUX
E
❏ VRAI
FAUX
FAUX
FAUX
FAUX
FAUX
U
❏
❏
❏
❏
❏
E
❏ VRAI
❏ VRAI
❏ VRAI
❏ VRAI
❏ VRAI
S
❏ FAUX
I
❏ VRAI
L
❏ FAUX
❏ FAUX
❏ FAUX
A
❏ VRAI
❏ VRAI
❏ VRAI
M
Serge Gainsbourg n’est pas son vrai nom.
Il a débuté comme peintre.
Pour Juliette Gréco, il écrit «La Gadoue».
Une première version de «Je t’aime... moi non plus»
avait été enregistrée avec Brigitte Bardot.
5) «Je suis venu te dire que je m’en vais»
est un texte de Paul Verlaine.
6) En 1984, il réalise le clip de «Laisse béton» pour Renaud.
7) Son dernier opus studio s’intitule «You’re Under Arrest».
8) Il a écrit «Dis-lui toi que je t’aime» pour sa fille Charlotte.
9) Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise.
10) Joann Sfar, réalisateur du film «Gainsbourg (vie héroïque)»
est également auteur de bandes dessinées.
E
1)
2)
3)
4)
Sudoku
R
Serge Gainsbourg
VIII
Vrai / Faux Stars
G-H 2009
Difficile
6
7
9
9
2 3
8
7 4
5
1 9
6
2
5
8 6
8 7
8
2
5
1
3
1 2
5
9
3
6 2
9
1
4 5
7
6
Retrouvez la valeur de chacun des grains de la
grappe sachant que la somme de tous les
groupes de trois grains formant un triangle dont
l'un des sommets est dirigé vers le bas a la même
valeur. La somme des cinq
grains alignés horizontalement
est égale à 71.
9
3
3 4 1
Grappe de raisins
3
T)> $+KA<KG< _$%"A)H)G<O !_ <AKG+#K +)<<)
*)AG!"A) *V:G +F:D *) +KG!(M SK!G<)GKG<O !_
K__K!< DF:7F!A K%!A )G <F:<) <AKGB:!__!<$M 4$N
>F_:H)G<O !_ <AK7)A>K _K D!"+) )G >VK!*KG< *)
_K _KHD) B:V!_ K7K!< DA!> _K DA$+K:<!FG *) _FN
%)A *KG> _K DF+#) *) >FG !HD)AH$KI_)M ;)
(:< >):_)H)G< B:KG* !_ +FHH)G'K J %A!HD)A
_)> HKA+#)> B:! +FG*:!>K!)G< K:[ +#KHIA)>
B:V!_ >V$<FGGK *: >!_)G+) B:! _V)G<F:AK!<O :G
>!_)G+) >! D)>KG< B:V!_ >VKAAa<K :G !G><KG< >:A
_) DK_!)AM T) (K!>+)K: *) >K _KHD) $+_K!AK
(:A<!7)H)G< _) +K*AKG *) _K %AF>>) #FA_F%) J
IK_KG+!)A B:! AY<#HK!< _) <)HD> *KG> >K +K%)
*) IF!>M 6GX) #):A)> *![MMM )< TY*!) *FAHK!<M
;) GV$<K!< %:"A) *KG> >)> #KI!<:*)>O D)G>KN
<N!_M 5:!> !_ >) AKDD)_K B:V)__) >) DA$<)G*K!<
%A!DD$)M
\ U) 7K!> _K >:ADA)G*A) K: _!<MMM E
W_ K7K!< !HK%!G$ _K >+"G) K:<A)H)G<O HK!>O
11
13
B
25
17
C
4 6
D
E
6 1
!"#!$
17
A
K: (FG*O _)> +!A+FG><KG+)> _) >)A7K!)G<M
RVK7K!<N!_ DK> A)*F:<$ >:A<F:< B:V)__) >) H^<
J +A!)A J _K HKG!"A) *V:G %FA)< B:) _VFG 7K
$<A!D)A C
8!): H)A+!O )__) GVK:AK!< DK> _) <)HD> *)
(K!A) \ F:( & EM W_ _V$<F:(()AK!< K: G!* +FHH)
:G F!>!__FGM
Z)FA%)> $<)!%G!< >K _KHD) K7KG< *) D$G$<A)A
*KG> _K +#KHIA)M W_ +FGGK!>>K!< >:(2>KHN
H)G< _K *!>DF>!<!FG *)> H):I_)> DF:A %KN
%G)A _) _!< >KG> >V)HDa<A)A *KG> :G (K:<):!_O
*VK:<KG< B:) *) _K _KG<)AG) *: D)AAFG B:VFG
_K!>>K!< K__:H$) )G D)AHKG)G+) D)G*KG< _K
G:!< $HKGK!< :G) _:H!"A) *F:+) B:! K<<$N
G:K!< )G DKA<!) _VFI>+:A!<$ *)> _!):[M 5_:>
B:) B:)_B:)> >)+FG*)> )< +) >)AK!< 2G!M ]GN
>:!<)O !_ H)<<AK!< *: *$>FA*A) DKA<F:< DF:A
(K!A) +AF!A) J :G +A!H) +AKD:_):[M T)> DA$N
+K:<!FG> B:V!_ DA)GK!< DF:A DAF%A)>>)A >KG>
IA:!< _:! *FGGK!)G< _V!HDA)>>!FG *) 0F<<)A
*KG> :G HFG*) $<AKG%)M
W_ >) >F:7!G< *)> %)><)> B:V!_ K7K!< (K!<> _)
HK<!G HaH)O *)> HF<> B:V!_ K7K!< DAFGFGN
+$>O *) _V!AFG!) B:) TY*!) K7K!< HKG!()><$)
J >FG $%KA*M W_ _:! )G 7F:_K!< *) _VK7F!A A!N
*!+:_!>$ D)G*KG< *)> KGG$)>M 1! >):_)H)G<
!_ K7K!< >FG%$ J _:! A)G*A) _K DKA)!__) D_:>
<@<O D):<Na<A) G) >) >)AK!<N!_ DK> <AF:7$ K:N
`F:A*V#:! K7)+ :G (F:_KA* )G HK!GO DAa< J
)[$+:<)A >K <A!><) I)>F%G)MMM T!>K $<K!<N)__)
7AK!H)G< J _VFA!%!G) *) >K *$+!>!FG C P<K!<N
+) A$)__)H)G< J +K:>) *V)__) B:V!_ K__K!< *)N
7)G!A :G +A!H!G)_ C ;) HF<O A)>>K>>$ <KG<
)< <KG< *) (F!>O G) _) +#FB:K!< D_:>M W_ D)G>K
B:) +)A<K!G)> G$+)>>!<$> >FG< !G$_:+<KI_)> )<
B:V!_ GV)>< DF!G< IFG *) >VY K<<KA*)AMMM W_ >)
*)HKG*K >V!_ >) A)7)AAK!< )G Aa7) (AKG+#!A
+)<<) +#KHIA) J DK> *) _F:DO <KG*!> B:) >)>
*F!%<> >) +A!>DK!)G< >:A _) %KAAF< *) >F!)M
?X:A )< FAO <)__)> $<K!)G< _)> +F:_):A> DA$N
($A$)> *) TY*!)M ]__) DF>>$*K!< *)> AFI)> )<
*)> *$>#KI!__$> *KG> +) <FGM
?:<F:A *) _:!O >V!_ K7K!< ): _) +F:AK%) *VK_N
_:H)A :G) _KHD)O >) >)AK!< $7)!__$) :G) >YHN
D#FG!) *) +) HaH) I_): )< *) +)< FAO *)>
*F:I_)> A!*)K:[ J _K HFB:)<<)O K: *)>>:> *)
_!<O J _K #K:<) %_K+) *) ,)G!>)O K:[ 0K+FG>
H:_<!D_)> B:! >VK_!%GK!)G< >:A _K +F!(():>)M W_
I:<K >:A _)> DKG<F:0)> %KAG!)> *) +Y%G) )< >)
AK++AF+#K *) `:><)>>) J :G +KIA!F_)<M 1)> Y):[
K7K!)G< 2G! DKA >V#KI!<:)A J _K D$GFHIA)O >:(N
2>KHH)G< )G <F:< +K> DF:A A)D$A)A _) +FAD> *)
TY*!) D)_F<FGG$ >F:> _)> +F:7)A<:A)>MMM ]G<A)
>)> HK!G>O _) (F:_KA* >) <)G*!< +FHH) :G)
+FA*)M 1FG +9:A IK<<K!< J >) AFHDA) _FA>B:V!_
>) A:K >:A _K `):G) ()HH)M W_ ):< _V!HDA)>>!FG
*) D)>)A >:A B:)_B:) +#F>) *) HF:O B:)_B:)
+#F>) *V!G+FG>!><KG<O B:)_B:) +#F>) )G <F:<
+K> B:! G) _:! A$>!><K!< DK>MMM
!" (%#$*&+
Grappe de raisins
: 17 - 11 - 11 - 7 - 25
: 7 - 13 - 17 - 3
: 15 - 5 - 15
: 15 - 15
: 5
X
A
B
C
D
E
IX
&($#!!(%"'
;FDYA!%#< Z!G)<<) =4W?R/
E
E
R
E
VII
T
VI
R
V
A
IV
C
III
P
10
E
A
E
9
II
9
5
N
8
Moyen
9
" #! "
7
R
6
E
5
T
4
I
Sudoku
Complétez
cette grille,
de manière
que pour
chaque ligne,
chaque colonne
et chaque carré
de neuf cases
tous les chiffres
de 1 à 9
soient utilisés.
3
A
2
P
:
1. Vieil incapable. 2. Evoque un personnage de M. Leblanc. Numéro un en France.
La mémoire du PC. 3. Pétards américains.
Point net. 4. De Bordeaux ou d’Agen.
5. Un fait peut l’être tout en étant
secret. Franco à bord. Il tirait à la ligne.
6. Sans mœlleux. Donnes un coup de
main. 7. Belle sacrifiée. A toi ou tantale.
Pas dehors. 8. Etriquées. 9. Pris en
charge. Très usés. 10. Etre de Sanaa.
1
E
VERTICALEMENT
Vrai / Faux
:
R
S
N
G-H 2009
Mots Croisés
A
E
O
Élargis
à l’orifice
H O R I Z O N TA L E M E N T
E
Mots Croisés
Région
bretonne
(le)
I. Elle n’est pas en état de mutité.
II. Vraiment significative. III. Rendu le
texte par la parole. Sur l’Oise. IV. Du
coin. Poil de solitaire. V. Elève à l’École
navale. VI. Il garde l’anonymat. Provoquer la chute. VII. Domine la. Hymne
ancien. VIII. Traduit une présence d’esprit.
Grande voile d’avant. IX. Elle proteste
tout le temps. Entre elle et lui. X. Prévue
pour la réception. Il est hotu.
S
N
Embrouiller
Justification
6
L
3
Actionné
PLUME D’ŒUF
Deux
cardinaux
opposés
A
Accord
musical
V
Partager
en lots
R
Blé
bulgare
À brouter
I
Du père
E
1
Carré
de choux
R
Dompté
Étoile
filante
Bout
du globe
T
Éviter
Cerfs
de Sibérie
E
Ourlet
de robe
L
Essuie
les plâtres
Amour : La vie conjugale sera favorablement influencée. Mais l’entente
pourrait être bien meilleure si vous y
mettiez davantage du vôtre, par exemple en vous montrant moins possessif.
Travail : Au travail, la chance sera heureusement à vos côtés. Vous devriez
en effet vous en sortir sans trop de mal
grâce à Jupiter et au Soleil. Ce soutien
d’astres bénéfiques tombera on ne peut
mieux, car vous serez dans l’ensemble
d’humeur assez nonchalante.
E
Étonné,
époustouflé
VIERGE(23/08 - 22/09)
O
Étudié en
ontologie
Jeûne
chrétien
GÉMEAUX(21/05 - 21/06)
L
Pas mûre
Amour : Vous aurez aujourd’hui
le cœur partagé entre la stabilité
et le besoin de vivre de nouvelles aventures. Vous aurez le plus
grand mal à trouver votre centre
de gravité. Votre partenaire ou vos
proches pourraient vous reprocher
cette humeur volage. Travail : Au
travail, vous aurez bien les pieds sur
terre, et vous saurez faire preuve de
réalisme et d’un remarquable sens
de l’organisation.
E
Midi juste
VERSEAU(20/01 - 18/02)
Amour : Si vous êtes célibataire, vous
vous sentirez parfaitement heureux.
D’ailleurs, vous affirmerez haut et fort
que le mariage n’est pas pour vous.
Cependant, la personne que vous
rencontrerez cette fois embrasera
si violemment votre cœur que vous
pourriez changer d’avis ! Travail :
Dans le travail, n’essayez pas de forcer votre talent. En voulant trop vous
mettre en avant, vous obtiendrez le
contraire du résultat recherché.
Ça
désigne
Lit
de paille
Amour : Ciel astral dominé par Vénus.
Vous attacherez donc beaucoup d’importance à vos liens affectifs. Vous ressentirez une grande envie d’aimer et
d’être aimé de plus en plus fort.Travail :
Grâce à un sacré coup de pouce de
Jupiter, vous pourrez mettre en valeur
les qualités professionnelles typiques de
votre signe. Ainsi, vous saurez mettre
à profit votre sens des opportunités en
tirant parti de toutes les occasions qui
passeront à votre portée.
V
Morceau
de brocart
SCORPION(23/10 - 21/11)
Amour : Très nette embellie sur le
plan amoureux. Les deux planètes les
plus bénéfiques de votre Ciel, Jupiter
et Vénus, protégeront en effet votre vie
sentimentale. Jupiter sera particulièrement favorable pour les célibataires,
auxquels il promet un beau coup de
cœur. Travail : Cet aspect de Saturne
est très précieux pour tous ceux qui
sont à la recherche d’un emploi ou qui
doivent subir des concours d’admission et de promotion.
U
De
vive voix
Cri
d’oiseau
LION(23/07 - 22/08)
M
Monticule
TAUREAU(21/04 - 20/05)
Amour : A condition de ne pas
entrer dans des provocations inutiles,
notamment sur des questions d’organisation domestique ou liées à l’éducation des enfants, vous devriez bien
vous entendre avec votre conjoint.
Travail : Neptune sera en aspect
harmonique. Cela veut dire que le
brouillard dans lequel vous naviguiez
jusqu’à présent va se dissiper. Vous
pourrez, dans votre travail, y voir
beaucoup plus clair.
E
Tendu
CAPRICORNE(21/12 - 19/01)
Amour : La présente configuration
de Jupiter est une promesse de gaieté
et d’ouverture d’esprit qui devrait profiter à votre vie de couple. Bonne
entente, plaisir d’être ensemble et de
voir des amis seront au rendez-vous.
Travail : Si vous travaillez en association, faites provision de patience
aujourd’hui. Sans quoi, il y aura des
étincelles, et vos paroles risquent de
dépasser votre pensée. Pensez à déléguer certaines responsabilités.
E
Bouquine
BALANCE(23/09 - 22/10)
M
En pis
Amour : Il aura bien de la chance,
votre conjoint ! Vous lui ferez profiter de votre formidable appétit de vivre.
Et puis, avec vous, il pénétrera dans un
monde où règnent l’insolite et l’imprévu. Impossible de céder à la tristesse
ou à la morosité en votre compagnie.
Travail : Ne lâchez pas la proie pour
l’ombre. Même si vous recevez des
propositions professionnelles mirobolantes, étudiez-les soigneusement
avant de donner votre réponse.
E
Ensemble
des
voiles
7
Société
réduite
CANCER(22/06 - 22/07)
Amour : Même si aucune planète
ne favorise directement le secteur
conjugal, l’influence de Jupiter dans
votre signe devrait largement se
répercuter sur votre vie de couple.
Travail : Avec cet aspect du Soleil,
vous constaterez que votre travail
va s’en trouver grandement facilité.
Finie la phase difficile que vous avez
dû endurer dernièrement et qui a mis
vos nerfs à rude épreuve. Le climat
négatif se dissipera.
Billot de
boucher
Bête têtue
Amour : La routine et les habitudes
pèseront lourd sur votre couple ! Aussi,
ne laissez pas le silence et l’incompréhension se dresser comme un mur
infranchissable entre votre conjoint
ou partenaire et vous. Travail : Vous
viserez l’efficacité maximum dans
votre travail. Vous mettrez au point
de nouvelles méthodes, plus performantes. Comme vous aurez un sens
de l’effort accru, vous obtiendrez des
résultats remarquables.
R
Privés
d’eau
BÉLIER(21/03 - 20/04)
Alourdissant
Dont
on se sert
R
Désapprouver
Excrément
bovin
Possessif
pluriel
P
Virages
P
Frustrées
20
00
093
Lorraine en fête
Samedi 6 Mars 2010
Le rideau est levé
sur les Rencontres sociales
Détail du programme :
http://associationmarcheetreve.hautetfort.com/
ANIMATIONS
Pierette Dupoyet sera
présente pendant le festival.
Le groupe meusien l’Echappée Belle donnera un concert de
musique irlandaise, ce soir, au Musée européen de la bière à
Stenay. La manifestation se place dans le cadre des festivités
de la Saint-Patrick et du lancement des bières de mars, organisées par l’association du Groupement archéologique de
Stenay, en partenariat avec la Conservation départementale
des Musées de la Meuse. Le groupe est composé de 3 musiciens : Raoul Binot, guitares, compositions ; Carol Cavelier,
violon, chant, tin whistle et Laurent Cavelier, violon, mandoline. Ce trio de cordes, rencontre franco-italo-irlandaise, présente un subtil mélange de tradition et d’originalité.
Site internet : www.musee-de-la-biere.com
Photo Karim SIARI
mage du groupe Quintessence
ou du chanteur Michel Genson
qui partagera la scène avec
Vincent Spatari. Autre point
fort du festival : la prestation
de la comédienne Pierrette Dupoyet qui interprétera son
spectacle Dreyfus, l’Affaire. En
clôture du festival, les spectateurs découvriront la chanteuse
Agnès Bihl.
De la fine dentelle sera
proposée au public.
Artistes et bricoleurs en tous
genres, en piste ! Le 6e Salon
du savoir-faire artisanal de
Pouilly se tient demain, de 10 h
à 18 h, dans la grande salle des
sports de la commune. L’événement est organisé par l’association Pouilly arts et culture.
Amateurs et professionnels se
sont inscrits pour présenter
leurs réalisations au public. Les
exposants pourront également
vendre leurs productions aux
visiteurs et même leur montrer
les différentes étapes de la fabrication de leurs œuvres.
Les artisans s’expriment dans
toutes sortes de spécialités artisanales. En vrac : composition
florale, décoration d’objets,
création de bijoux fantaisie, miniature, marqueterie, peinture
sur soie, patchwork, broderie,
dentelle, pâte à sel ou encore
rotin. L’entrée est libre.
Demain, de 10 h à 18 h,
salle des sports.
Tél. : 03 87 52 51 66.
LES RENDEZ-VOUS
À SUIVRE
Conflans voyage dans le temps
Mozart rock à Amnéville
Soirée cinéma
à Thionville
Le cinéma latino s’invite à La
Scala de Thionville, ce soir. A
18 h 3 0, la soirée commencera
par la projection de La Corne
d’Abondance. Un film réalisé
par le Cubain Juan Carlos Tabío.
Après un cocktail au Beffroi, retour en salle obscure. À 22 h,
c’est le film de l’Argentin Carlos
Sorin, El Camino de San Diego,
qui sera projeté. Un événement
mis en place par quatre étudiants de l’IUT Thionville-Yutz.
Jusqu’à demain soir, la ville de Conflans-en-Jarnisy tient son 37e Salon des antiquaires, aux salles du Pâquis.
Rodée de longue date, la manifestation parvient encore à se renouveler. Explications.
500 000 albums vendus, trois nominations aux NRJ Music awards,
trois mois de triomphe au Palais des Sports de Paris… Mozart l’opéra
rock arrive en Moselle précédé d’une solide réputation.
Le spectacle de Dove Attia narre la vie romanesque du « plus grand
compositeur de tous les temps, de la première rock star de l’histoire ou
bien, plus simplement, d’un homme comme les autres ». La comédie musicale met en scène chanteurs, comédiens, danseurs et musiciens, tous
en costumes d’époque. La bande-son est composée de chansons originales et d’instrumentaux extraits de l’œuvre du compositeur autrichien.
Aujourd’hui à 15 h et 21 h, et demain à 14 h et 19 h.
Tél. : 03 87 70 28 29.
Marchés de Pâques
Bitche fait
sa cavalcade
Par ici la visite
La présence de Jean-Pierre
David, elle, ne sera pas une première. Mais cette année, l’expert
du salon agrandira son domaine
de compétences. Aujourd’hui,
dès 11 h, il prendra sa casquette
de guide pour faire découvrir aux
visiteurs les pièces exceptionnelles, rares ou insolites dont regorge l’exposition conflanaise.
Balayant les différents styles de
mobilier et leur évolution, ce parcours constituera une nouveauté
à ne pas manquer pour les curieux, spécialistes ou novices en
antiquités.
Univers rasta à Creutzwald
Pour leur festival Ormoz 2,
Les lutins festifs ont décidé de
poser leur valise au foyer du
Centre, ce soir, pour un festival
reggae prometteur. Au programme : Rod Taylor de la Jamaïque, Bob Wasa de l’île SaintMartin, Positive Roots band de
Toulouse et Livity Access de
Nancy. Les portes ouvriront à 20
h 30. Positive Roots Band sera
accompagné de son chanteur
Bob Wasa. Le groupe, aux allures de melting-pot, distille une
musique riche, mélodique et dynamique. Les textes, tous écrits
par Bob Wasa, abordent des sujets variés comme l’éducation,
l’amour et la tolérance, sur un
ton empreint de gaieté et de
Photo RL
Vins et terroirs
à Rohrbach-lès-Bitche
Pour sa 10e édition, le Salon des vins et des produits du terroir
prendra ses quartiers à la salle Schuman à Rohrbach-lès-Bitche aujourd'hui, de 10 h à 20 h, et demain, de 10 h à 18 h. L’Association
pour l’animation à Rohrbach, organisatrice, a convié vingt-cinq exposants régionaux et nationaux qui proposeront aux gourmands
des vins et spiritueux, des fromages, des pains et des chocolats,
mais aussi des fruits et d’autres mets favoris des belles tables.
Entrée 1 €, gratuit pour les enfants jusqu’à 11 ans.
Nuit du blues à Spicheren
Ce soir, deux groupes mosellans prennent possession de la nouvelle
salle de concert de l’association Arliberty, à Spicheren. Cooking on gas
fait dans le blues électrique, mâtiné à la sauce californienne ou à la
mode texane. Sur scène, sept compères et quelques inspirations rassurantes : Hendrix, Clapton, Tino Gonzales, SRV, BB King. Egalement
programmé à Spicheren ce soir, le groupe messin Carboy of blues.
Bref, deux bonnes occasions de passer une joyeuse soirée sur
quelques standards revisités…
Nuit du blues, ce soir à 20 h 30, salle Arliberty,
221 rue de la Chemiserie à Spicheren.
Photo Frédéric LECOCQ
La Maripol fait mousser
Les Baroches
Frédéric Arnaud propose de goûter sa bière de Mars.
Nadine et Frédéric Arnaud vont, selon la tradition, faire mousser
la bière de Mars aujourd’hui, de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h, dans
les locaux de la micro brasserie artisanale la Maripol, aux Baroches.
Un événement très attendu par les fins connaisseurs. Après la dégustation de la bière de Noël réalisée à la mi-décembre, cette fois,
le couple de brasseurs propose de découvrir la première bière de
l’année, une cuvée spéciale, traditionnellement annonciatrice du
printemps. Une vente en directe y sera également associée.
Rod Taylor
sera présent,
ce soir, au
festival
Ormoz 2 à
Creutzwald.
simplicité. Véritable combo scénique, c’est le live et la route qui
ont propulsé le Positive Roots
Band en groupe phare de la
scène reggae roots française.
Entrée, 10 €
en prévente chez Les
lutins.13 € sur place.
SUR L’AGENDA
A vos déguisements
• ALGRANGE : aujourd’hui, à partir de 14h30, défilé du
carnaval. • CATTENOM : aujourd’hui, à partir de 19h,
carnval sur le thème des Mille et une nuits. • GRUNDVILLER : aujourd’hui, à partir de 14h, salle polyvalente, carnaval des enfants. • RODEMACK : aujourd’hui, à partir de
14h, à l’école primaire, départ du défilé de carnaval. • VALDE-BRIDE : demain, à partir de 14h, devant la salle socioculturelle, carnaval des enfants. • VOLMUNSTER : demain,
à partir de 14h, salle Emile-Gentil, bal costumé des enfants.
MOSELLE
• ALBERSTROFF : demain, à
partir de 16h, église SainteAdelphe, concert humanitaire
avec le groupe Stargazers.
• ALGRANGE : aujourd’hui
et demain, place François-Mitterrand, fête foraine.
• BUDING : demain, de 14h
à 18h, visite guidée du moulin.
• CHAMBREY : aujourd’hui,
à 15h30, au centre socioculturel, théâtre pour toute la famille
Zazie a-t-elle un zizi ?
• CREHANGE : demain, à
15h, au Créanto, concert Unicef.
• FLORANGE : aujourd’hui,
à 20h30, à La Passerelle, spectacle de Gérard Miller Manipulation, mode d’emploi.
• FORBACH : aujourd’hui
de 13h30 à 18h30 et demain de
9h30 à 18h, exposition internationale de trains et de maquettes.
• HAYANGE : aujourd’hui,
de 9h à 12h, portes ouvertes au
lycée Gaspard-Monge.
• HENRIDORFF : aujourd’hui, à partir de 19h, salle socioculturelle, soirée irlandaise avec
Dagan, Irish rock and folk.
• HESTROFF : aujourd'hui,
à partir de 14 h, marche commentée du patrimoine, départ
devant la mairie. Visite du lavoir et de la fontaine à l’ange,
historique du chemin de fer
Bouzonville - Vigy - Metz et du
Fort aux Fresques. Participation
gratuite.
• HOMBOURG-HAUT : aujourd’hui, à 20h30, salle des
fêtes, théâtre Le béret de la tortue.
• METZ : aujourd’hui, à
20h30, salle Braun, café-théâtre
Une étoile est nez.
• MEY : demain, à 17h, en
l’église, concert de saxophone.
• MONTIGNY-LES-METZ :
aujourd’hui et demain, place
des Vacons, fête foraine.
• NEUFCHEF : aujourd’hui
et demain, de 14h à 18h, sur le
site de Sainte-Neige, visite du
musée des Mines.
• NORROY-LE-VENEUR :
aujourd’hui, à 20h, salle AlbertBourson, théâtre Toc toc.
• OERMINGEN : demain, à
partir de 11h30, salle polyvalente, kermesse paroissiale.
• PHALSBOURG : aujourd’hui et demain, à l’office du tourisme, exposition L’Alsace au
bout de mon pinceau.
• PIBLANGE : demain, à
17h, salle communale, spectacle Ougla et les sons.
• ROMBAS : aujourd’hui, à
20h30, à l’espace culturel,
Avaar théâtre des Quatre mains
et théâtre Froe Froe (Belgique).
• ROMBAS : aujourd’hui à
15h et 17h30 et demain à 11h
La cité fortifiée revêtira, demain, ses costumes de carnaval.
Bitche accueillera plus de 500
carnavaliers invités de Sarreguemines, Sarre-Union, Zweibrücken, Pirmasens et Lebach, la
ville jumelée. Pour l’occasion,
Bitche passera à l’heure du
Moyen Âge entre les costumes,
les chars et la prestation de danseurs venus d’Allemagne. Le défilé débutera au carrefour de la
Poste, rue de Sarreguemines, à
14 h 30, et se terminera à
l’espace Cassin.
37e Salon des antiquaires de Conflans-en-Jarnisy,
aujourd’hui et demain, de 10 h à 19 h,
aux salles du Pâquis.
Ouate else ! à Saint-Avold
Photo RL
• BOUSBACH : demain, espace loisirs, marché de
printemps. • L’HOPITAL : demain, de 10h à 19h,
espace Detemple, marché de Pâques. • OETING : demain, à partir de 13h, dans la salle sous l’école maternelle, marché de Pâques et de printemps. • REDING :
demain, de 9h à 18h, salle Olympie, marché de Pâques.
Les
gourmands
de vins
et spiritueux
ont rendezvous
à Rohrbachles-Bitche.
Entrée : 6€ pour 1 film ;
10 € pour les 2 films
+ le cocktail.
et 17h, à la Maison de l’enfance, théâtre Un p’tit bal de
rein du tout (à partir de 6 ans)
par la Compagnie Les Z’animaux (Alsace).
• ROSSELANGE : aujourd’hui, à 20h30, salle des fêtes du
Fort Chabrol, théâtre Croq la
pomme.
• SAINT-AVOLD : demain,
à 16h, temple protestant,
concert surprise avec l’ensemble Ad Libitum.
• SARREGUEMINES : demain, à 15h, au musée de la
faïence, visite ludique autour
des collections.
• THIONVILLE : aujourd’hui, à 16h, à la bibliothèque
municipale, concert de The
Dirty Punk.
• THIONVILLE : aujourd’hui et demain, à 15h, à l’association Jacques-Prévert, spectacle Cong’Pay.
• UCKANGE : demain, à
16h, au Creuset, spectacle Los
Yayos.
• VAL-DE-BRIDE : aujourd’hui, à 20h30, salle socioculturelle, concert des Cuivres de
l’Albe.
Anthony Kavanagh est un
touche à tout. La chanson, la
télé et la comédie musicale, autant de casquettes qu’il a portées avec beaucoup d’énergie.
Pour l’heure, il revient sur
scène avec un one-man-show
délirant : Ouate Else ! Ce soir, il
se produira, à 20 h 30, au centre culturel de Saint-Avold. Le
monde a bien changé depuis
son arrivée en France, il y a dix
ans. L’occasion de faire un petit
bilan. Les nouvelles façons de
se rencontrer via internet sont
passées au crible, tout comme
les séries télé, les nouvelles
technologies, etc. Autant de
thèmes revisités à la sauce
nord-américaine « punchy »
avec toute une série de gags.
• VECKRING : demain, à
15h, au Hackenberg, concert de
la chorale du Hackenberg.
• VELVING : aujourd’hui, à
20h30, salle du foyer, soirée
théâtre avec les baladins du
Warndt.
• VIGY : demain, de 9h à
17h, à l’Adeppa, journée découverte organisée par le groupe
vocal Le Tourdion.
•
VOLMERANGE-LESBOULAY : aujourd’hui, à
20h30, salle polyvalente, soirée
théâtrale.
MEURTHE-ET-MOSELLE
• BRIEY : demain, de 14h à
17h30, portes ouvertes de la
Première rue à la cité Le Corbusier.
• GRAND-FAILLY : aujourd’hui, à 20h30, salle Orchidée,
théâtre Avec vue sur la rue.
• HERSERANGE : demain, à
15h, au cinéma du centre culturel Louis-Lumière, spectacle
Trois c’est trop.
• HOMECOURT : demain,
à 15h30, église Notre-Dame,
concert avec Mélodia, la chorale des frontières d’Audun-
Immeuble en fête
à Sarre-Union
Anthony Kavanagh revient
avec un show délirant.
Billets : 24 € et 18 €
au 03 87 91 08 09.
le-Tiche et la Clé des champs
d’Audun-le-Roman.
• JARNY : aujourd’hui, à
partir de 20h30, espace Gérard-Philipe, 2e soirée des
Lauréats de la nouvelle chanson.
• LONGWY : aujourd’hui
et demain, de 10h à 12h et de
14h à 18h, ouverture du
musée des émaux.
• MANCIEULLES : aujourd’hui, à partir de 20h30, salle
Saint-Pierremont, spectacle
de danse You’re a bird now !
• NANCY : aujourd’hui,
de 10h à 19h, journée portes
ouvertes à l’Esstin de Vandœuvre-lès-Nancy.
• VILLERS-LA-MONTAGNE : aujourd’hui, à 20h,
salle polyvalente, théâtre Une
aspirine pour deux.
CHEZ NOS VOISINS
• COLMAR : aujourd’hui
et demain, salon européen du
livre ancien et de la gravure.
• STRASBOURG : aujourd’hui et demain, au parc des
expositions du Wacken,
salon du chocolat.
Puces, brocantes et antiquités
• DRULINGEN : (Alsace Bossue) : demain,
brocante. • FOLSCHVILLER : demain, de 8h
à 17h, au centre Marcel-martin, bourse aux
vêtements. • GORZE : demain, de 10h à 17h,
à l’école primaire, bourse aux bibelots et petite brocante. • HAGONDANGE : aujourd’hui, de 6h à 12h, rue Wodli, marché aux
puces. • LONGLAVILLE : demain, à partir de
8h, salle Akexei-Léonov, bourse de la petite
enfance. • MARLY : demain, de 9h30 12h et
de 14h à 17h, au centre la Louvière, bourse
aux poissons et aux plantes. • MECLEUVES :
demain, de 10h à 18h, au FSE de Lanceumont,
bourse à la puériculture. • METZ : aujourd’hui, de 7h à 12h, à Metz-Expo, marché aux
Entrée libre.
Photo DR
La troupe de la comédie musicale fait escale,
aujourd'hui et demain, à Amnéville.
nenberg, spécialiste en pierres
précieuses, antiquaire en la matière et aussi créatrice de parures.
Les artisans locaux ne sont pas
oubliés, tout comme les restaurateurs. Représentant les deux,
Philippe Remondière fait découvrir tout son savoir-faire en restauration de sièges. Sur place, ce
résidant de Thumeréville – près
de Jarny – démontre toute son
habileté dans les techniques anciennes du cannage, du paillage
et des polychromies de paille.
puces. • PHALSBOURG : aujourd’hui, de
10h à 12h, ouverture du vestiaire de la Croix
Rouge. • SAINT-AVOLD : demain, de 14h à
18h, à la MJC, rendez-vous des collectionneurs. • SARREBOURG : aujourd’hui, de 9h
à 15h, salle du casino, bourse de printemps,
été de vêtements pour enfants. • SCY-CHAZELLES : demain, de 8h30 à 12h, salle Espace
Liberté, bourse à la puériculture. • THIONVILLE : demain, de 10h à 12h, salle du Manège, bourse d’échange philatélique. •
VITRY-SUR-ORNE : aujourd’hui, de 13h à
18h, au centre socioculturel, marché aux
puces. • WOUSTVILLER : demain, de 9h à
18h, au gymnase, bourse aux jouets.
L’église protestante de SarreUnion et le théâtre de la Marelle
proposent, ce soir à 20 h 30, le
spectacle Immeuble en fête ou
Qui est mon voisin. Signée Edith
Cortessis et mis en scène par
Stéfanie Mango. Le voisin, c’est
comme la famille, on ne le choisit pas, il faut faire avec. On le
croise dans l’ascenseur ou plus,
si affinités. C’est une pièce réaliste avec des voisins comme
chacun en a. Des voisins capables de vous gâcher un jour de
soleil par leur mauvaise humeur
ou de porter vos courses lorsque
l’ascenseur est en panne.
Le public rétribue
librement les artistes
à la sortie.
Metz honore
Django Reinhardt
Photo RL
Photo Karim SIARI
O
n prend les mêmes et on
recommence pour… la
37e fois. Ouvert depuis
hier, le Salon des antiquaires de
Conflans-en-Jarnisy s’appuie sur
des valeurs sûres de son univers,
fidélisées au fil des éditions,
pour présenter les mobiliers d’hier, toujours aussi appréciés.
Tout le week-end, 35 exposants
prennent possession des deux
salles du Pâquis et des 1 520 m2
d’exposition qu’elles représentent.
Jusqu’à demain soir, le style
lorrain des XVIIIe et XIXe siècle
y côtoie les pièces Art nouveau.
Revenant à la mode, et en force,
les réalisations Art déco et les
meubles de métiers en sont également. Au cœur de la manifestation, les visiteurs peuvent aussi
bien trouver des bibelots, luminaires, sculptures, faïences,
émaux de Longwy, pâtes de verre
de l’école de Nancy… ainsi que
des bijoux. Car parmi les petits
nouveaux de cette édition 2010,
Conflans accueille Valérie Da-
21
Pouilly expose
son savoir-faire artisanal
Stenay boit de la bière
sur des sons irlandais
Photo Frédéric LECOCQ
Le rideau du festival des
Rencontres Sociales, organisé
par l’association homécourtoise Marche et rêve, s’est levé
hier soir. Du 5 au 13 mars, une
série de manifestations culturelles se succéderont à Jœuf,
Homécourt et Hatrize. Fidèles
à l’esprit du festival, les organisateurs ont concocté un programme mêlant cinéma, théâtre, concerts et débats. Cette
année, la part belle a été laissée aux artistes locaux, à l’i-
3
Djan'gadjo interprétera
les standards de Reinhardt.
Il y a cent ans, Django Reinhardt naissait dans une roulotte
à Liberchies en Belgique. Pour
fêter ce centenaire, un concert
de jazz manouche aura lieu ce
soir, à 20 h 30, au centre culturel
de Metz-Queuleu, rue des TroisEvêchés. Le quintette à cordes
Djan’gadjo interprétera des morceaux composés ou interprétés
par le légendaire jazzman.
Réservation
au 03 87 65 56 84
ou 03 87 75 28 34.
Florange chante
en chœur
La Passerelle de Florange
change de décor, demain, pour
accueillir un festival de chant
choral. Les Baladins, formation
florangeoise, donnent rendezvous au public à 15 h. Le thème
de cette rencontre sera : « Chants
et danses des pays de l’Est ». Les
choristes de Carte Blanche, de
Norroy-le-Veneur, et le groupe
folklorique Krokus, d’Amnéville,
participeront à l’événement.
Entrée libre.
Météo
Samedi 6 mars 2010
Lever : 1H11
Coucher : 9H24
décroissante
Lever : 7H07
Coucher : 18H26
+3 minutes
65e jour de l’année
Sainte-Colette
Aujourd’hui
6h
12h
18h
Fortes
Demain
0h
0°
6h
Metz
Thionville
Longwy
0°
Luxembourg
Sarreguemines
1°
2°
Sarrebourg
0°
LLongwy
on
ng
ngwy
g wy
gw
Verdun
errdun
erd
erdun
Gérardmer
Rétrospective 2008-2010
Comparatif des températures maximales à Metz
2008
2009
1°
2010
5°
1°
1°
2°
Metz
40
-1°
20°
15°
10°
1° 2°
Sarrebourg
Sarre
boourg
ou
urg
urg
Nancy
N
Nan
ancy
Toul
Toul
oul
-3° -1°
40
Epinal
Ep
in
nal
all
24
25
26
27
28
1er
2
3
4
Dimanche
Confiance: 8/10
Pour l’installation de votre
centrale solaire photovoltaïque
faites confiance
au leader régional !
03
87 263 263
www.solarenergy-france.com
1°
2°
40
Strasbourg
ou
ourg
urg
rg
4° 12°
3000 m 300 cm
2000 m 190 cm
1000 m 20 cm
-1° 3°
Colmarr
50
Lundi
Mardi
Confiance: 7/10
3° 11°
-3° 11°
4° 12°
Marseille Nice
Toulouse
Perpignan
rp
12°
13°
60
13°
Bastia
13°
4 13°
Ajaccio
Votre météorologue en direct au
0899 700 713 7/7 de 6h30 à 18h
1,34 € par appel +0,34 € la minute
Beau
temps
Cou
Couvert
Neige
Nei
Bru
Brumes,
bro
brouillard
Var
Variable,
averses
ave
For
Forte
pluie
plu
4° 10°
4° 10°
En partie
ensoleillé
ens
Ora
Orageux
25
Europe et Bassin méditerranéen
Direction
et rafales
en km/h
Oslo
Mercredi
Confiance: 6/10
Confiance: 5/10
Sillon Mosellan
-5°
3°
-5°
5°
-5°
6°
Frontières Nord
-6°
1°
-6°
2°
-7°
4°
-6°
5°
Vosges
Biarritz
Biar
ritz
Lyon
30
Alpes du Nord
-5°
2°
Moselle-Est
12°
1200 m 75 cm
1000 m 10 cm
700 m 0 cm
5
Jours suivants
11°
-3° 5°
-1 12°
Bordeaux
-1° 2°
5°
0°
10°
3
Besançon
9°
Jura
2°
-2°
40
Nantes
1200 m 110 cm
1000 m 80 cm
700 m 25 cm
40
6°
Paris
-2° 11°
40
9°
20
8°
1°
Brest
www.meteonews.fr
5
Lille
7°
10°
1° 10°
Température prévue en
plaine cet après-midi
sur la région.
2°
7°
8°
Vosges
2°
Sarreguemines
Sa
S
Sarre
a guemines
1° 2°
Bar
rr-l
r-le-d
-le-d
-le
le-du
d c
Bar-le-duc
-1°
02
France
Infos neige
TThionville
Th
hionville
Sarrebruckk
40
Nancy
Ce samedi, une perturbation accompagnée d’air froid traversera notre
région. Elle occasionnera des chutes de neige jusqu’en plaine,
surtout le matin. Quelques éclaircies se développeront par le
nord l’après-midi. Les températures seront froides.
Luxembourg
-1° 0°
23-03
1er
quartier
Aujourd’hui
Temps hivernal
Précipitations prévues
Sec
Faibles
Modérées
neige
Avec risque orageux
30-03 07-03 15-03
3e
lune
pleine
lune quartier noire
Dicton du jour :
“Au jour de la Sainte-Colette
commence à chanter l'alouette.”
22
-5°
2°
-6°
3°
-6°
5°
-6°
6°
-7°
-2°
-10°
0°
-9°
1°
-8°
2°
Dublin
Dimanche, les conditions
s’amélioreront avec le retour d’un
temps sec et ensoleillé. Les
températures resteront froides.
L’embellie se confirmera les jours
suivants avec le maintien d’un
temps sec et généralement bien
ensoleillé. Les températures se
radouciront progressivement.
Stockholm
Berlin
Londres Bruxelles
Varsovie
Kiev
Vienne
nne
Paris
Bucarest
Belgrade
Bel
Ajaccio Rome
Mad
Madrid
Lisbonne
Istanbul
Ist
Palma
Alger
Tunis
Palerme
Athènes
Athène
Ath
Nicosie
Rabat
sous -5°
-5 à 0°
0 à 5°
5 à 10°
10 à 15°
15 à 20°
20 à 25°
25° et +
101826600
Samedi 6 mars
03
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement