Installation

Installation
G A MME SO L A IR E
Capteurs solaires plans
haute performances verticaux
2.3 V et horizontaux 2.3 H
Mode d’emploi
pour l’installateur
Sommaire
Généralités
.....................................................2
Installation
Directives, normes et prescriptions
Description du produit
.......................................3
Système solaire ZELIOS
Capteur solaire plan vertical 2.3V et horizontal 2.3H
Set de raccordement, accessoires
Fluide caloporteur
Système de montage
Capteurs solaires plans et accumulateur solaire
Conduites
Vase d’expansion
Hydraulique du circuit solaire
Hydraulique du champ de capteurs solaires plans
Installation
Configuration de sécurité
...................................
14
Test des relais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Problèmes et causes de pannes
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
Tableau de résistance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
des capteurs aux températures
Résumé des réglages
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
.....................................................3
Installation sur toiture
Liste de matériels pour montage des capteurs solaires plans 2.3V
et 2.3H intégré dans le toit
Pose intégrée dans le toit
Pose des rails de montage
Raccordement des capteurs solaires plans
Pose installation et raccordement des capteurs
Montage des tôles intermédiaires, Rail de montage L en haut
Montage de la bande noue de selle, Tôles latérales, Tôles
supérieures
Installation sur toit plat
Raccordement / Contrôle d’étanchéité
Mise en service
................................................6
Essai de pression et remplissage de l’installation
Groupe hydraulique et centrale de régulation solaire
Protocole de mise en service
Contrôle, Remplissage, Instruction
1
Généralités
Installation
Déterminations
Il faut procéder à l’installation du système solaire ZELIOS
dans l’ordre suivant:
Pour assurer une exploitation sûre, écologique et
économique, il faut respecter toutes les normes, règles et
directives en vigueur, particulièrement celles mentionnées
ci-dessous:
Conception de l’installation
• Dimensionnement du champ de capteurs solaires plans,
de l’accumulateur de chaleur solaire, de la tuyauterie et
du vase d’expansion.
• Détermination du lieu de pose et du trajet de la tuyau
terie de fluide caloporteur.
Installation du circuit solaire selon les instructions des notices d’exploitation
• Installation de l’accumulateur solaire (se rapporter à la
notice correspondante), du groupe compact et du vase
d’expansion.
• Pose de la tuyauterie de fluide caloporteur jusqu’au lieu
de montage des capteur solaires plans.
• Pose du régulateur solaire (se rapporter à la notice
correspondante).
Pose des capteurs solaires plans
Montage du système de fixation sur le bâtiment
• Préparation des capteurs solaires plans
• Pose des capteurs solaires plans
• Raccordement des capteurs solaires plans
• Essai de pression
• Lors d’une pose intégré dans le toit : poser la garniture
de tôle.
Mise en service
• Mise en service selon le protocole de mise en service.
• Instruction de l’utilisateur.
Caractéristiques techniques
• Tension d’alimentation 230 V (AC) 50…60 Hz, consommation
d’énergie 5 VA
• Classe de protection 2, correspondant à EN60730, classe
de protection IP 40 selon DIN 40050
• Raccordement électrique via une fiche Rast 5 dans le
boîtier mural (centrale de régulation enfichable)
• 3 entrées de capteur pour capteur de température NTC
(plage de mesure –20 à +150°C)
• 2 sorties de relais, dont 1 relais standard (2 A) et 1 relais
à semi- conducteur (0,5 A) pour une régulation de la
vitesse de rotation de la pompe solaire
2
• EN 12975 - 1 et 2 - Exigences générales et procédé
d’essai des capteurs solaires.
• EN 12976 - 1 et 2 - Exigences générales et procédé
d’essai d’installations préfabriquées.
• EnEV - Isolation des conduites
• DampfKV - Ordonnance sur les installations de
chaudières à vapeur.
• DIN V ENV 1991-2-3-4 - Bases de planification des ossatures porteuses et incidences relatives – charges dues à
la neige et au vent.
• DIN 1055 - Estimation des charges de bâtiments, parties
1 – 5.
• DIN EN 516 - Equipements pour marcher sur le toit.
• DIN EN 517 - Crochets de toit de sécurité.
• DIN 18338 - Travaux de couverture et d’étanchéité
• DIN 18339 - Travaux de ferblanterie.
• DIN 18451 - Travaux d’échafaudage.
• DIN VDE 0185 – Protection contre la foudre.
Prescriptions supplémentaires, valables pour la
Suisse
• Actions sur les structures porteuses (influence du vent
sur la charge du toit selon SIA 160)
• Directives SSIGE
• Prescriptions cantonales et locales de la police du feu
• Directives de protection incendie AEAI
• Directives SICC 93-1 "Dispositifs de sécurité pour les
installations de chauffage"
Transport / stockage
• Ni stocker ni transporter les capteurs solaires plans avec
la face vitrée vers le bas.
• Ni poser ni transporter les capteurs solaires plans de
chant.
• Afin d’éviter des dommages, laisser les capteurs solaires
plans dans l’emballage jusqu’au lieu de pose final.
• Ne pas porter les capteurs solaires plans par les raccords
pour les transporter.
• Ne pas poser la face postérieure des capteurs solaires
plans sur un fond inégal.
• Entreposer les capteurs solaires plans aux endroits secs
et exempts de poussière.
• Toujours recouvrir la face vitrée des capteurs solaires
plans jusqu’à la mise en service.
Généralités
Pose
La pose et la première mise en service sont réservées aux
professionnels autorisés, responsables de l’installation
jusqu’à la mise en service conforme aux règles de l’art.
Les systèmes de montage sont homologués jusqu’à la
zone de charge de neige III, altitude 700 m et la zone de
charge de vent II.
En cas de plus hautes sollicitations, un calcul et, si nécessaire, un renfort du système par des composants supplémentaires doivent être effectués par vos soins.
Exploitation
• Ne pas déclencher l’installation lors de l’ensoleillement!
• Contrôler périodiquement l’installation.
Reprise
Après l’utilisation, les capteur solaires plans peuvent être
retournés aux entreprises ELCO Klöckner / ELCOTHERM /
ELCO. Tous les matériaux sont recyclables et seront
éliminés conformément à la législation. Les frais causés
pour le démontage et le transport ne sont pas à notre
charge.
Explications relatives à nos conditions de
garantie
La garantie est exclue pour les dommages suivants:
• Utilisation impropre ou incorrecte.
• Pose non conforme ou mise en service par l’utilisateur ou
par des tiers, y compris intégration d’éléments extérieurs
de provenance étrangère.
• Mise en service de l’installation ou du capteur solaire
plan non rempli.
• Maintien de l’état vide pendant plusieurs jours.
• Exploitation de l’installation à une trop haute pression.
• Utilisation d’un autre produit antigel que Tyfocor LS.
Les conditions pour la garantie sont les suivantes:
• Maniement conforme à l’exploitation.
• Exploitation de l’installation selon les indications de
l’usine.
3
Description du produit
Système solaire ZELIOS
Le système solaire ZELIOS pour la production d’eau
chaude sanitaire comprend les composants suivants :
• Capteurs solaires plans verticaux 2.3V ou horizontaux
2.3H
• Supports des capteurs solaires plans suivant le type de
pose
• Fluide caloporteur
• Vase d’expansion
4
• Accumulateur solaire
• Groupe hydraulique solaire avec pompe solaire, clapet
anti-retour et contrôleur de débit ajustable
• Centrale de régulation solaire avec sondes de température pour capteur solaire plan et accumulateur solaire
• Kit de raccordement hydraulique
• Mitigeur thermostatique
• Attache de sécurité toiture
• En option, résistance électrique pour un accumulateur
électro-solaire
Description du produit
Les capteurs solaires plans transforment l’énergie
de rayonnement directe et diffuse du soleil en chaleur
utile. La lumière solaire est absorbée par la surface
noire/bleue. Cette dernière est munie d’un système régulier
de tuyaux qui transmet la chaleur au système.
La conception spéciale du capteur solaire plan évite les
déperditions thermiques pour améliorer le rendement des
capteurs solaires plans.
La centrale de régulation solaire commande toute
l’installation. Dès que les capteurs solaires plans, par
l’ensoleillement, sont plus chauds que la partie inférieure
de l’accumulateur solaire, la pompe du groupe hydraulique
solaire s’enclenche pour que la chaleur soit transportée
vers l’accumulateur solaire. Elle s’arrête si la température
de capteur solaire plan est inférieure à la température de
l’accumulateur solaire. Afin d’éviter des phénomènes
d’ébullition dans l’accumulateur solaire, la pompe du
groupe hydraulique s’arrête également si l’accumulateur
solaire est entièrement chauffé à la température maximale.
Le système fonctionne automatiquement.
L’accumulateur solaire sert à stocker l’eau
chaude jusqu’au moment de l’utilisation. Il faut le dimensionner de façon à ce que la réserve d’eau chaude suffise
pour une courte période de mauvais temps. La partie
supérieure de l’accumulateur solaire peut, en cas de
besoin, être réchauffée par une autre source de chaleur
afin qu’il y ait toujours suffisamment d’eau chaude à
disposition. La partie inférieure de l’accumulateur solaire
est exclusivement réchauffée par l’énergie solaire.
Le vase d’expansion compense la dilatation du fluide
caloporteur, causée par les variations de température.
Il doit être suffisamment dimensionné pour éviter
l’échappement du fluide caloporteur par la soupape de
sécurité, de même si le fluide dans le capteur solaire plan
devient gazeux lors de l’arrêt du capteur solaire plan à
cause d’un manque de prise de chaleur.
Le support sert au montage simple des capteurs solaires
plans. Des fixations adéquates sont à disposition pour les
différents toits.
Le séparateur d’air et le purgeur manuel servent à
dégazer le circuit solaire. De cette façon seulement, la
pompe du groupe hydraulique solaire peut fonctionner
correctement.
Le système solaire ZELIOS peut être utilisé pour
soutenir le chauffage en choisissant l’accumulateur solaire
et la centrale de régulation solaire adéquat.
Le fluide caloporteur est transporté par la pompe du
groupe hydraulique solaire à travers le circuit solaire dans
l’accumulateur solaire r où la chaleur des capteurs solaires
plans est transmise à l’eau sanitaire. Un produit antigel est
ajouté au fluide pour que l’installation ne puisse pas geler
en hiver et que des dommages dus au gel soient ainsi
évités. Le fluide caloporteur non toxique et physiologiquement inerte est harmonisé sur les grandes variations de
température allant de –30°C jusqu’à +200°C.
5
Description du produit
Capteur solaire plan 2.3
Description
Capteur solaire plan haut rendement, homologué selon EN
12975.
Enveloppe du capteur solaire plan
• Enveloppe de capteur solaire plan autoporteur, résistant
aux intempéries, composé d’un bac aluminium fermé et
étanche.
• Calfeutrage résistant aux intempéries avec écoulement
efficace des eaux de pluie.
• Rigoles profilées pour la garniture de tôle en cas de pose
intégrée dans le toit.
• Traversée de tuyau isolée.
Isolation
• Isolation en laine de verre résistant aux intempéries et à
faible dégagement de gaz, 60 mm.
1 Verre de sécurité solaire
antireflet, épaisseur 3,2 mm
2 Profilé de jonction aluminium/verre
résistant
aux
intempéries, avec joint EPDM
3 Quatre raccords 3/4’’
4 Tuyaux d’absorption soudés
par ultrasons en forme de
méandres, diamètre 10 mm
5 Bac aluminium stable et
étanche
6 Tube collecteur diamètre 18
mm
7 Isolation de laine de verre
60 mm, résistant aux
températures, hydrofuge et à
faible dégagement de gaz
8 Absorbeur de surface, revêtu
en cuivre hautement sélectif
Verre de sécurité solaire
• Verre de sécurité solaire, épaisseur 3,2 mm.
• Classe de protection paragrêle 3 (plus haute classe).
• Transmission d’énergie supérieure à 91%.
• Surface légèrement rugueuse, réduit l’effet miroir.
• Les tuyaux d’absorption d’une épaisseur de 10 mm sont
soudés par ultrasons, en forme de méandres. Excellent
contact thermique et émission de chaleur optimale.
• Le faible débit de fluide permet d’atteindre rapidement la
température de travail.
Hydraulique
Absorbeur
• L’absorbeur de pleine surface en cuivre avec revêtement
Interpane hautement sélectif permet une absorption
d’énergie supérieure à 95% avec des pertes par rayonnement inférieures à 5% à une température de 100°C.
6
• Quatre raccords latéraux, ainsi raccordement simple de
plusieurs capteurs solaires plans juxtaposés
• Exécution 2.3V hydrauliquement optimisée pour pose
verticale.
• Exécution 2.3H hydrauliquement optimisée pour pose
horizontale.
Description du produit
Capteur solaire plan vertical 2.3V et horizontal 2.3H
Capteur solaire plan
2.3 V
2.3H
1097 x 2097 x 103
Dimensions (l x l x p)
Mm
2097 x 1097 x 103
Surface brute des capteurs solaires plans
m2
2,30
Surface d’ouverture
m2
2,00
Surface d’absorption effective
m2
2,00
Poids
Kg
40
41
L
1,7
1,9
Bar
10
Capacité de fluide
Pression de service maximale admise
Nombre de raccords
4
Dimension des raccords
Débit recommandé mini-maxi
3/4”
l/h
Orientation de montage
verticale
Angle minimal d’inclinaison
pour calcul selon DIN V
4701-10
-
0,821
K1 Coefficient du premier ordre de
déperdition thermique
W/m2K
3,312
K2 Coefficient du deuxième ordre de
déperdition thermique
W/m2K_
0,0181
kJ/m2k
5,589
°C
198
Capacité thermique C
Température à l’arrêt (1000 W/m_ 30°C)
IAM 50° Facteur de correction d’angle
horizontale
15°
Indices de puissance selon EN 12975 –
2 relatif à la surface d’ouverture
_0 rendement optique
30 - 90
0,809
8,811
0,929
7
Description du produit
Set de raccordement, accessoires
Joints
Set de raccordement
Les raccords sur les capteurs solaires plans sont munis de
joints plats résistant aux contraintes thermiques et chimiques du système solaire. Ces joints sont déjà fixés sur les
raccords des capteurs solaires plans.
Le set de raccordement comprend une pièce en croix, un
coude, deux compensateurs et deux bouchons de purge.
On glisse latéralement, par la pièce en croix, le doigt de
gant pour la sonde de capteur.
Les conduites sont branchées par des raccords de serrage
3/4’’. Ils garantissent, comme joints métalliques, la plus
haute sécurité dans le circuit solaire. Les obturateurs pour
les deux raccords de capteur solaire plan non utilisés sont
exécutés comme vannes de purge, afin de pouvoir purger
les bouts de tube du champ de capteur solaire plan sans
circulation de fluide.
Compensateurs
Les capteurs solaires plans sont reliés à l’aide de deux
compensateurs qui équilibrent les tensions thermiques
entre les différents matériaux. Ils assurent ainsi la
longévité des capteurs solaires plans.
Isolations
Le matériel d’étanchéité EPDM, résistant aux hautes températures, est à disposition pour tous les éléments de raccordement, collés en continu avec une bande adhésive vulcanisée.
Séparateur d’air / pot d’air
Pour une exploitation sans défaut, le circuit solaire doit
être exempt d’air. Les bulles d’air s’échappent à haute température de l’installation purgée et s’évacuent par le
séparateur d’air.
Sur les installations sans séparateur d’air, l’air se dépose
dans un pot d’air au plus haut point de l’installation. L’air
peut s’échapper de là par un purgeur manuel. Le pot d’air
est intégré d’office dans la pièce en croix du set de raccordement.
Traversée de toit
Des garnitures de toit harmonisées au système sont à disposition pour les traversées de toit.
8
Description du produit
Fluide caloporteur
Le fluide caloporteur Tyfocor LS est non toxique et physiologiquement neutre.
Grâce à sa résistance aux très hautes températures et ses
bonnes caractéristiques de protection antigel, ce produit
est optimal pour l’utilisation dans les capteurs solaires
plans à haut rendement.
Un rinçage à fond du circuit solaire, avant le remplissage,
est la condition de longévité du produit.
Tyfocor LS – mélange complet
Protection frigorigène
Composition
jusqu’à -28°C
Solution aqueuse de 1.2 propylèneglycole avec inhibiteurs anticorrosion
Viscosité à 20°C
5 mm2/s environ
Densité à 20°C
1,030 g/cm3 environ
Pression de vapeur à 20°C
20 mbar
Observer les indications sur la fiche des données de sécurité !
9
Description du produit
Système de montage
Système de pose sur le toit
Un système de montage flexible et stable est à disposition
pour la pose à l’extérieur de la couverture du toit. Le système peut être utilisé sur des sous-constructions stables
dans les zones de charge de neige III, inférieures à une altitude de 700 m et à la zone de charge de vent II. Lors de
charges supérieures, on peut renforcer le système sur
mesure avec des ancres de toit, des rails et des éléments
de fixation.
Ancres de toit
• Des ancres universelles sont à disposition pour les toits
en tuiles. Grâce à sa haute flexibilité, on peut en général
aussi l’utiliser pour les tuiles plates et spéciales. Le crochet de toit est directement vissé sur les chevrons d’où
résulte une très haute flexibilité.
• Sur le toit plat ou peu incliné, il faut poser un cadre de
montage flexible. L’angle du cadre peut être réglé en
fonction de la situation sur site. Réglage standard 45°.
• Des éléments de fixation spéciaux, tels que vis spéciales,
agrafes de serrage et crochets pour toits en ardoise, sont
à disposition pour la façade, les toits en tôle et en
Eternit.
Système de pose intégrée dans le toit
Le système à intégrer dans le toit est spécialement conçu
pour la pose simple et rapide dans de nombreux toits en
tuiles. Puisqu’on peut renoncer à des vis exposées aux
intempéries et des rivets, il en résulte un toit esthétique et
résistant aux intempéries.
10
Conception et dimensionnement
Capteurs solaires plans et accumulateur solaire
Tableau pour l’estimation approximative des dimensions des capteurs solaires plans et du volume de l’accumulateur
solaire.
Production d’eau chaude
Production d’eau chaude
et soutien du chauffage
Personnes
Besoin d’eau
chaude (45°C)
en litres
Nombre*
de capteurs
k
Volume minimal **
de l’accumulateur
solaire en litres
Nombre *
de capteurs
Volume minimal **
de l’accumulateur
solaire en litres
N
~ (40 - 90) * n
~ 0,7 * n = k
~ 100 * k
~ 1,2 * n
~ 100 * k
2
150 - 200
2
300
2-3
750
3
150 - 200
2-3
300
3-5
750
4
150 - 200
2-3
300
4-7
750
200 - 300
3-4
400
8
1000
200 - 300
3-4
400
5-7
750
250 -350
4-5
500
8-9
1000
200 - 300
4-5
400
7 - 10
1000
250 -350
5-6
500
11
1500
200 - 300
4-5
400
8 - 10
1000
250 -350
5-6
500
11 - 12
1500
200 - 300
6
750
13 - 15
2000
250 -350
5-6
500
9 - 12
1500
350 - 550
6-7
750
13 - 16
2000
350 - 550
6-7
750
9 - 13
1500
500 - 700
7-8
1000
14 - 16
2000
350 - 550
6-7
750
10 - 14
1500
500 - 700
7-8
1000
15 - 17
2000
5
6
7
8
9
10
*)
Le nombre de capteurs solaires plans dépend de la consommation d’eau chaude, de sa température, de la pente et de la
disposition du toit ainsi que de l’ensoleillement disponible.
**) Le volume de l’accumulateur solaire dépend du rendement solaire et du besoin de chaleur.
11
Conception et dimensionnement
Dimension de la surface de capteurs solaires
plans
Le dimensionnement de la surface des capteurs solaires
plans est primordial pour une exploitation sûre et de
longue durée.
Le calcul doit être fait sur mesure, sur la base du besoin de
chaleur, de la pente et de la disposition du toit ainsi que de
l’ensoleillement local.
Dimensionnement de l’accumulateur solaire
L’exploitation de capteurs solaires plans impose un accumulateur solaire suffisamment grand. Des accumulateurs
solaires trop petits entraînent une surchauffe permanente
dans les capteurs solaires plans et peuvent réduire leur
durée de vie.
12
Tableau de dimensionnement
Le tableau ci-contre permet de faire une estimation
approximative de la surface nécessaire des capteurs
solaires plans et du volume de l’accumulateur solaire pour
autant qu’il s’agisse d’une application standard dans le
domaine de l’habitation. Pour le dimensionnement exact,
il faut utiliser les aides de conception et de calcul.
Lors de dérivations du dimensionnement ici proposé, le
calcul doit être annexé au protocole de mise en service.
Le fournisseur décline toute responsabilité et garantie en
cas de graves erreurs de dimensionnement.
Conception et dimensionnement
Les matériaux utilisés doivent résister à une température
de 200°C, au fluide caloporteur et aux influences
météorologiques.
Conduites
Matériel
Toute garantie sur les capteurs solaires plans est déclinée
lors de l’utilisation de conduites inappropriées.
Les conduites doivent être effectuées dans un matériel
homologué selon EN 12975 pour les circuits solaires.
L’utilisation de tubes de cuivre ou d’acier inoxydable avec
des raccords à étanchéité métallique est recommandée.
Les connexions brasées sont à réaliser en brasage fort.
Tube lisse
en cuivre
DN 10
DN 13
DN 16
DN 20
DN 25
Tube
ondulé
en acier
inoxydable
DN 16
DN 20
DN 25
Il faut déterminer le diamètre nécessaire des conduites sur
la base du tableau ci-contre.
Nombre de capteurs solaires plans
1
X
X
2
X
O
3
X
O
Tube lisse en cuivre
Tube ondulé en acier inoxydable
1 capteur plan solaire
2 capteurs
3 capteurs
4 capteurs
5 capteurs
6 capteurs
7 capteurs
8 capteurs
9 capteurs
10 capteurs
11 capteurs
12 capteurs
13 capteurs
14 capteurs
15 capteurs
16 capteurs
17 capteurs
18 capteurs
19 capteurs
20 capteurs
X : dimension possible
Dimensionnement
4
X
O
5
6
7
8
O
X
O
X
X
O
X
O
DN 10
X
X
X
X
DN 13
DN 16
X
O
O
O
O
O
X
X
9
10
11
12
O
X
O
X
X
O
X
O
DN 16
DN 20
X
X
O
O
O
O
X
X
13
14
15
16
17
18
19
20
O
X
O
X
O
X
X
O
X
O
X
O
O
O
DN 20
DN 25
X
X
O
O
O
O
O
X
X
X
DN 25
X
X
X
O
O
O
O
O
O : dimension recommandée
13
Conception et dimensionnement
En cas d’installations plus grandes, ou de grandes
longueurs de tuyauterie, il faut calculer le diamètre et
l’harmoniser avec le circulateur. Veuillez, lors du choix de
la pompe, tenir compte de la perte de charge accrue du fluide caloporteur par rapport à l’eau.
Formule approximative: perte de charge (fluide caloporteur) = 1,5 x perte de charge (eau).
Nombre de capteurs solaires plans parallèles
Débit total en l/h
Perte de charge * dans le champ de capteurs solaires
plans en mbar (relative à l’eau de 20°C)
1
2
3
4
5
6
30 – 90
60 – 180
90 – 270
120 – 360
150 – 450
180 – 540
20 – 100
20 – 100
20 – 110
20 – 110
20 – 150
20 – 170
7
210 – 630
25 – 200
8
240 – 720
25 – 250
9
270 – 810
30 – 300
10
300 – 900
35 – 350
*) La perte de charge effective dans le champ de capteurs solaires plans dépend du débit et de la température du fluide caloporteur.
Règle approximative : Perte de charge du fluide caloporteur = 1,5 x perte de charge de l’eau.
14
Conception et dimensionnement
Chaque installation solaire doit être munie d’un vase d’expansion solaire spéciale. Il doit, en plus de l’expansion
normale du fluide caloporteur, être apte à recevoir tout le
volume contenu dans les capteurs plans solaires. Le
dimensionnement s’effectue selon le tableau ci-dessous,
relatif au nombre des modules de capteur solaire plan, le
volume de remplissage et la hauteur de l’installation.
Vase d’expansion
Dimensionnement
Pression de tarage de la soupape de sécurité: 6 bar
Volume de
remplisCapteurs sage de
solaires l’installaplans
tion
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Litres
20
30
40
20
30
40
50
20
30
40
50
30
40
50
30
40
50
30
40
50
60
40
50
60
40
50
60
40
50
60
70
Grandeur minimale en litres du vase d’expansion à membrane pour les capteurs solaires plans
verticaux ou horizontaux
en fonction du nombre de capteurs solaires plans, du volume de remplissage et de la hauteur
totale de l’installation
Hauteur totale des installations
3m
4m
5m
6m
7m
18
18
18
18
18
18
18/25
18/25
25
25
25
25
25
25
25/35
25/35
35
35
35
35
35
35
35
35/50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
18
18/25
25
25
25
25
25
25
25/35
35
35
35
35
35
35
35
35
35/50
35/50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50/80
18
25
25
25
25
25
25
25
25/35
35
35
35
35
35
35
35
35/50
35/50
35/50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50/80
50/80
18/25
25
25
25
25
25
25
25/35
35
35
35
35
35
35
35
35/50
35/50
35/50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50/80
50/80
50/80
18/25
25
25
25
25
25/35
25
25/35
35
35
35
35
35
35
35/50
35/50
35/50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50/80
50/80
50/80
80
8m
18
9m
18/25
10m
25
11m
25
12m
25
25
25
25
25
25
35
25/35
35
35
35
35
35
35
35
35/50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50/80
50/80
50/80
80
80
25
25
25
25
25/35
35
25/35
35
35
35
35
35
50
35/50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50/80
50/80
50/80
80
80
80
25
25
25
25
35
35
35
35
35
35
35
35
50
35/50
50
50
50
50
50
50
50
50
50/80
50/80
50/80
80
80
80
80
80
25
25
25
25/35
35
35
35
35
35
35
35
35/50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50/80
50/80
50/80
80
80
80
80
80
80
25
25
25
35
35
35
35
35
35
35
35/50
35/50
50
50
50
50
50
50
50
50
50/80
50/80
80
80
80
80
80
80
80
80
13m
25
14m
25
15m
25
25
25
25
25 25/35 35
25/35 35
35
35
35
35
35
35
35
35
35
35
35
35
35
35
35
35
35 35/50 35/50
35/50 50
50
35/50 50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50
50 50/80
50 50/80 80
50/80 80
80
50/80 80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
80
15
Conception et dimensionnement
Hydraulique du circuit solaire
TC1
Sonde de capteur solaire plan
TSP 1
Sonde d’accumulateur solaire
TSR 1
Sonde de retour
P1
MAG
Pompe du circuit solaire
Vase d’expansion
VL
Départ
RL
Retour
Z
Circulation
WW
Eau chaude
KW
Eau froide
TWM
Mélangeur thermique d’eau chaude
Accessoire: protection contre les brûlures
DR
Vanne de réglage du débit (Taco-Setter)
SV
Soupape de sécurité
SuB
Dispositif de rinçage et de remplissage
LA
16
Séparateur d’air
Conception et dimensionnement
Raccordement unilatéral jusqu’à 5 capteurs solaires plans max.
Raccordement diagonal avec tubage interne selon Tichelmann jusqu’à 10 capteurs solaires plans max.
Capteurs solaires plans transversaux, raccordés
en parallèle
Les capteurs solaires plans 2.3V et 2.3H sont équipés de
quatre raccords latéraux pour une pose simple.
On peut ainsi directement raccorder jusqu’à 10 capteurs
solaires plans en parallèle. Lors d’un plus grand nombre
de capteurs solaires plans, le raccordement hydraulique
doit être calculée en fonction du circulateur, selon les
pertes de charge.
Sur les installations de maximum 5 collecteurs il n’est pas
impératif de recourir à un système de type Tichelmann.
Le départ et le retour peuvent être branchés sur le même
capteur solaire plan ou du même côté du capteur solaire
plan.
17
Conception et dimensionnement
Hydraulique du champ de capteurs solaires
plans
Capteurs solaires plans posés l’un sur l’autre
En posant les capteurs solaires plans l’un sur l’autre, ils
peuvent être raccordés au choix en série ou en parallèle.
Lors d’un raccordement en série, l à débit équivalent du
fluide caloporteur les différences de température entre le
départ et le retour sont plus grandes.
Le tubage s’effectue à l’extérieur, deux sorties de capteur
solaire plan sont chaque fois fermées.
Raccordement en parallèle
Lors d’un couplage en parallèle il est possible de renoncer
à un système de type Tichelmann si le nombre des collecteurs est de 5 au maximum. Tous les raccords sont du
même côté du capteur solaire plan.
Raccordement en série
On peut raccorder en série jusqu’à 5 capteurs solaires
plans maximum. Le fluide doit traverser les capteurs
solaires plans branchés en série du bas vers le haut et la
conduite ne doit plus descendre au-dessous des capteurs
solaires plans. Un raccordement en série subit des pertes
de charge plus élevées, ce qu’il faut prendre en considération pour le choix de la pompe.
Perte de charge et débit lors d’un raccordement
en parallèle (standard)
Le débit par capteur solaire plan s’élève à 30 – 90 l/h soit
0,5 – 1,5 l/min. Si les capteurs solaires plans sont raccordés en parallèle, le débit à travers de tout le champ de
capteurs solaires plans augmente à n* 30 – n* 90 l/h soit
n* 0,5 – n* 1,5 l/min alors que la perte de charge augmente
légèrement.
Nombre de capteurs solaires plans parallèles
Débit total en l/h
Perte de charge dans le champ de capteurs solaires
plans en mbar (relative à l’eau de 20°C)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
30 – 90
60 – 180
90 – 270
120 – 360
150 – 450
180 – 540
210 – 630
240 – 720
270 – 810
300 – 900
20 – 100
20 – 100
20 – 110
20 – 110
20 – 150
20 – 170
25 – 200
25 – 250
30 – 300
35 – 350
Capteurs posés l’un
sur l’autre, raccordés
en parallèle
Selon Tichelmann
Raccord d’un côté
jusqu’à 5 capteurs
max.
18
Capteurs posés l’un
sur l’autre, raccordés
en série
5 capteurs max.
Conception et dimensionnement
Hydraulique du champ de capteurs solaires plans
Nombre de capteurs solaires plans en série
Débit total en l/h
Perte de charge dans le champ de capteurs solaires
plans en mbar (relative à l’eau de 20°C)
1
2
3
4
5
30 – 90
60 – 180
90 – 270
120 – 360
150 – 450
20 – 100
40 - 200
60 - 300
80 - 400
100 - 500
Hydraulique du champ de capteurs solaires
plans
Perte de charge et débit avec un raccordement
en série
Le débit par capteur solaire plan doit être compris entre 30
et 90 l/h soit 0,5 à 1,5 l/min.
Si les capteurs solaires plans sont raccordés en série, à
débit égal la perte de charge augmente proportionnellement au nombre n de capteurs solaires plans.
Capteurs solaires plans en plusieurs rangées ou
en blocs
Si les capteurs solaires plans sont installés en plusieurs
rangées ou en blocs avec une pompe solaire, ils doivent
être identiques en grandeur et en hydraulique.
Capteurs solaires plans en plusieurs rangées,
l’un derrière l’autre (toit plat) ou sur la même
hauteur
Si les rangées de capteurs solaires plans se trouvent à la
même hauteur, elles doivent être raccordées en parallèle.
Veillez alors au grand débit de fluide caloporteur lors du
dimensionnement de la conduite et au choix de la pompe.
Capteurs solaires plans en plusieurs rangées,
l’une sur l’autre
Plusieurs rangées raccordées en parallèle
On peut raccorder en parallèle un nombre de capteurs
solaires plans au choix. Veillez alors au grand débit de fluide caloporteur lors du dimensionnement de la conduite et
le choix de la pompe.
Plusieurs rangées raccordées en série
On peut raccorder jusqu’à 5 rangées de capteurs solaires
plans en série. Le fluide doit passer du bas vers le haut à
travers les rangées en série. La conduite ne doit pas
descendre au-dessous des capteurs solaires plans entre
les rangées.
Attention: De grandes différences de température et de
hautes pertes de charge résultent du raccordement en
rangées.
Capteurs solaires plans en plusieurs blocs, l’un
à côté de l’autre
Les blocs doivent être raccordés en parallèle, selon
Tichelmann.
A l’intérieur des blocs, on peut raccorder jusqu’à 5 capteurs solaires plans en série ou un nombre illimité en parallèle.
Un raccordement selon Tichelmann est indispensable dès
5 capteurs solaires plans par bloc. Veillez alors au grand
débit de fluide caloporteur lors du dimensionnement de la
conduite et au choix de la pompe.
Si plusieurs rangées de capteurs solaires plans sont
posées l’une sur l’autre, elles peuvent être raccordées en
parallèle ou en série. En cas de moins de 5 capteurs
solaires plans, on peut renoncer à un branchement selon
Tichelmann, c’est à dire que départ et retour peuvent être
branchés sur le même capteur solaire plan.
19
Installation
Cotes indicatives pour déterminer la largeur du groupe de
collecteurs
Attention : sans prise en compte de l'encombrement des
raccords de tuyauteries.
Installation sur toiture
Positionnement de l'emplacement descollecteurs
Attention : Pour des raisons de sécurité, les liteaux et les
tuiles sous les crochets doiventêtre en bon état (pas de fissures, perçage, vieillissement), sinon ils risquent decasser
sous des charges de neiges importantes. En cas de doute,
renouveler lesliteaux et/ou tuiles dans ce secteur.
Nombre collecteurs largeur [m]
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Montage en long
X
2,23
3,36
4,49
5,62
6,75
7,88
9,01
10,14
11,27
Montage en largeur
2,1
4,23
6,36
8,49
10,62
12,75
14,88
17,01
19,14
21,27
Montage des crochetsde toit
Note : Pour des raisons optiques, les tuiles peuvent être
meulées autour des crochets.
20
Installation
Rallongement du rail de montage
Montage des collecteurs
Raccordement et montage des sondes : Voir page 13
Contrôle d'étanchéité : Voir page 13
21
Installation
Liste de matériels pour montage des capteurs plans 2.3V et 2.3H intégré dans le toit
Matériels pour le montage des capteurs plans solaires
Repère
Désignation
Quantité nécessaire
Rails de montage inférieur et supérieur pour 2
capteurs (2,26m)
Connecteur de rail
Rails de montage inférieur et supérieur pour un
capteur supplémentaire (1,13m)
Support de noue gauche et droite
Boulon M8x16 avec rondelles et écrous
Noue avec feuille de protection
Pièces d’écartement en bois
15 mm en cas de lattage à 24 mm
21 mm en cas de lattage à 30 mm
Vis à bois 8x80 avec rondelles
Tôle intercalaire
Tôles supérieures
Tôles latérales
Crochets pour les tôles supérieures et latérales
Clous 30 mm
Clous 60 mm
Joint en U de tôles supérieures
Joints triangulaires pour tôles supérieures
et latérales
2 en cas de capteur supplémentaire
2 pièces dissymétriques
1 pour 2 capteurs, 2 pour 3 capteurs, …
2 parties pour 2 capteurs
Droite et gauche
Matériels pour le raccordement des capteurs plans solaires
Repère
Désignation
Quantité nécessaire
Raccord- compensateur
Raccord coudé
Raccord en croix
Joints de raccords
Sonde de température capteur (joint
avec la centrale de régulation solaire)
Tubes flexibles avec leur isolation
Isolation raccord compensateur
Isolation raccord coudé
Isolation raccord en croix
2
1
1
1
1
2
2
1
1
Outillage nécessaire
Pour la pose du support de montage
Pour le raccordement des capteurs
clé plate ou clé à pipe de 17
Tournevis, clé plate ou clé à pipe de 13
clé plate de 32
2 clés plates de 30
clé plate de 27
clé plate de 22
Clé à molette ou pince pour contre bloquer
clé de purge
22
Installation
Résumé de la pose de capteurs plan Helios intégrés dans un toit
Préparation du toit
• Dépose de la couverture de toit dans la zone souhaitée
• Vérification du toit
• Détermination de la position des capteurs plans verticaux 2.3V
Achèvement par la fixation définitive et
l’étanchéité
• Montage du rail inférieur et fixation sur le toit
• Pose de la noue
• Montage de tôles intermédiaires
• Poser le rail de montage supérieur
• Resserrer toutes les vis
• Mise en position de la noue
• Montage des tôles latérales
• Montage des tôles supérieures
• Pose des joints
• Repose des éléments de toit déplacés
Préparation des capteurs
Protection contre les surtensions
• Pose des raccords sur les capteurs
Vérification du montage conforme aux règles
de l’art
Pose du rail de montage inférieur
Pose et raccordement des capteurs
• Pose des capteurs sur le rail inférieur
• Raccordement des capteurs
• Branchement des capteurs à l’aide des tuyaux flexibles
• Pose de la sonde de température
• Essai de pression
• Isolation des raccords et protection contre les oiseaux
• Etanchéité du toit
• Protection contre les surtensions
23
Installation
Pose intégrée dans le toit
Cotes et positionnement de la rangée de
capteurs
Préparation de la surface de toit
• Pour deux capteurs, la largeur des capteurs est de 235
cm. Il s’élargit de 113 cm par capteur supplémentaire.
• La surface sans tuiles doit être 2 – 12 cm plus grand pour
qu’un recouvrement suffisant de la garniture de tôle
latérale soit assuré.
• Le sommet de la tuile doit présenter une hauteur d’au
moins 1,5 cm à la fin de la tôle, pour recevoir le pli des
tôles.
En raison de sécurité, un sous toit étanche s’impose sous
la surface de capteurs, par exemple carton bitumé, feuille
armée en treillis ou autres matériaux appropriés pour
empêcher la pénétration d’humidité dans l’immeuble par
d’éventuelles fuites. Il doit déboucher dans le chéneau.
Hauteur d’une rangée de capteurs
• La hauteur d’une rangée de capteurs est de 233 cm. La
surface sans tuiles peut mesurer au maximum 12 cm de
plus pour que la garniture de tôle supérieure soit
suffisamment recouverte.
• Il faut enlever 8 rangées de tuiles lors d’une hauteur de
recouvrement de 30 cm.
• On découvre en haut une rangée supplémentaire qui sera
recouverte à l’achèvement.
Nombre de capteurs
2
Largeur d’une rangée de capteurs cote A (cm) 235
Tuiles1 à enlever lors d’une largeur de
8
recouvrement de 30 cm
Largeur jusqu’au cadre de tôle C (cm)
271
Hauteur d’une rangée de capteurs B (cm)
Hauteur jusqu’au cadre de tôle D (cm)
1
2
3
3
4
5
6
7
8
9
10
348
461
574
687
800
913
1026
1139
12
15,52
19,52
23
27
30,52
34,52
383
384
497
610
723
233
250
836
949
1062
1175
Pour la pose, il faut enlever une tuile de plus à gauche et à droite. Elles doivent ensuite être reposées.
Poser des tuiles en demi-largeur ou des tuiles découpées au milieu.
Il faut raccourcir les tuiles des deux côtés de 5 cm environ.
On peut prendre les cotes et définir la position appropriée
directement sur le toit à l’aide du rail de montage inférieur.
Le logement supérieur de la noue marque alors la longueur
d’une rangée de capteurs, la partie plate la largeur de la
garniture de tôle.
24
• Lorsqu’on a déterminé et marqué une position appropriée, il faut découvrir à droite et à gauche une rangée de
tuiles supplémentaire qui sera reposée à l’achèvement.
Installation
*) La tuile doit présenter une hauteur d’au moins 1,5 cm à cet endroit
Pose des rails de montage
Rail de montage inférieur
Pose des rails de montage
• Fixez le rail de montage inférieur préparé directement sur
les chevrons en interposant l’écarteur de bois adéquat.
Il faut prévoir 3 points de fixation pour 2 capteurs et 1
point de fixation supplémentaire pour chaque capteur de
plus.
• Le rail de montage doit être soulevé à la hauteur du
lattage. Pour cela, utiliser les écarteurs de bois annexées :
15 mm en cas de lattage à 24 mm, 21 mm en cas de
lattage à 30 mm
• Posez les pièces d’écartement de bois pré percées longitudinalement sur les chevrons. Il en résulte l’écart nécessaire de 80 mm entre les tuiles et le rail de montage.
• Percez, en Ø 5 mm, les chevrons par le trou des pièces
d’écartement de bois pré percées. On peut ainsi facilement fixer les vis à bois sans fendre les chevrons.
• Serrez le rail de montage avec des vis à bois 80x80 et des
rondelles sur chaque chevron.
Pose de noue
Posez la noue de façon à ce qu’elle recouvre d’une largeur
de 10 mm l’aile longue du rail de montage inférieur.
Pressez la noue avec une saillie de 350 mm sur le support
de noue.
Ne pas encore fixer la noue sur les tuiles.
25
Installation
Relever le numéro de série
Relevez le numéro de série et notez-le sur le protocole de
mise en service
Poser les compensateurs
Fixez les compensateurs sur les raccords courts des capteurs.
Contrôlez d’abord si les joints sont bien posés sur les tubulures de capteur.
Poser les raccords
Fixez les raccords sur les capteurs de façon à ce que le
tracé des conduites solaires soit optimal.
Sur le toit
Poser la pièce en croix sur la tubulure longue de départ de
capteur.
Posez le retour en fonction du nombre de capteurs, diagonal ou sur le même capteur.
Monter des purgeurs sur les capteurs
Fermez les raccords non utilisés avec les obturateurs
purgeurs.
Montage des capteurs
• Portez des gants protecteurs pour poser les capteurs.
• Posez le capteur gauche sur l’élément inférieur du rail de
montage gauche et fixez-le sur le rail de montage avec
deux vis hexagonales M8x20 avec rondelles.
• Posez le capteur suivant sur le rail de montage inférieur
dans un écart de 10 cm env. Veillez à ce qu’un joint plat
se trouve sur chaque tubulure de capteur.
• Glissez prudemment le nouveau capteur sur celui déjà
posé jusqu’à ce que le raccord colle sur le compensateur.
Attention: Veiller à l’écart parallèle entre les capteurs.
L’écart libre en haut et en bas doit être de 31 mm.
26
• Veillez à ce que les raccords s’alignent aux capteurs.
Serrez les raccords entre les capteurs avec des clés à
fourche SW 30 ou des pinces multiprise.
Serrer prudemment les raccords et fixer les
capteurs
• Posez régulièrement tous les capteurs dans le rail de
montage inférieur et serrez tous les raccords. Bloquez
les capteurs avec 2 vis hexagonales M8x20 et rondelles
sur le rail de montage inférieur. Ne pas encore serrer.
Installation
Possibilité de purge sur le plus haut point ou au
séparateur d’air au sous-sol
Effectuer l’essai de pression Remplissez l’installation avec de l’eau et contrôlez tous les raccords à 3,5 bars.
S’il n’y a pas de séparateur d’air au sous-sol, il faut, cas
échéant, prévoir une possibilité de purge à distance au
plus haut point de l’installation. Un pot d’air doit être posé
si la pièce en croix ne se trouve pas au plus haut point.
Isoler les raccords et les protéger contre
l’attaque par les oiseaux Isolez tous les raccords avec
les pièces façonnées annexées. Protégez-les par un filet de
tôle ou similaire contre les oiseaux (figure 22 et 23).
Raccordement de la rangée de capteurs
Raccordez les capteurs plans sur les conduites préparées à
l’aide de tuyaux flexibles.
Fixer et étancher les sondes Glissez la sonde
entièrement dans le doigt de gant et protégez-là contre
l’humidité avec le raccord PG livré.
27
Installation
Montage des tôles intermédiaires,
Rail de montage L en haut
Montage des tôles intermédiaires
Insérez les tôles intermédiaires du haut vers le bas dans la
rainure du listeau de retenue en verre. Mention : Si le
montage depuis le haut n’est pas possible, les tôles
intermédiaires peuvent être insérées depuis le bas. Les
tôles intermédiaires servent également d’écarteurs.
Si la tôle coince lorsqu’on l’insère, il faut déplacer les
capteurs de quelques millimètres.
La tôle intermédiaire mise en place est retenue en pliant
les œillets.
1 Listeau de retenue en verre
2 Tôle intermédiaire
3 Œillets
4 Vis à bois 8x80
5 Rail de montage supérieur
6 Vis hexagonale M8x20
7 Ecarteur de bois
Fixation du rail de montage L supérieur
• Fixez les rails de montage L avec 2 vis hexagonales
M8x20 et des rondelles sur la face supérieure des
capteurs.
• Fixez les trous par les pièces d’écartement dans les
chevrons avec des percements 5 mm. 3 fixations pour
2 capteurs et 1 fixation supplémentaire pour chaque capteur de plus.
• Fixez les rails de montage L avec des vis à bois M8x20,
rondelles (et écarteurs de bois) sur les chevrons.
28
• Fixez les capteurs avec chaque fois 2 vis M8x20 et
rondelles sur le rail de montage supérieur.
• Serrez les vis de retenue sur les rails de montage
inférieurs.
Installation
Montage de la bande noue de selle,
Tôles latérales, Tôles supérieures
Montage de la noue (en bas): Enlevez la feuille de
protection de la noue.
Pliez la bande régulièrement vers le bas et pressez-la
contre les tuiles (Former le profil des tuiles avec la manche
de marteau).
Attention: Pressez la noue sans trop la tirer.
Formez l’angle des appuis des noues à gauche et à droite
en pliant (ne pas couper).
Montage des tôles latérales
(À gauche et à droite)
Insérez le petit bord avec joint dans la rainure du listeau de
retenue de verre en tenant la tôle en diagonale. Le bord
doit s’encliqueter dans la rainure sur toute la longueur.
Visser la tôle prudemment avec de la pression vers le bas
dans la rainure du capteur. Veillez à ce que le bord reste
dans la rainure du listeau de retenue du verre sur toute la
longueur. Vissez la tôle latérale jusqu’à ce qu’elle repose
dans le lattage transversal. L’accrocher, et la fixer avec des
clous et comprimer le pli de tôle.
Montage des tôles supérieures
Des appuis en forme de U se trouvent sur les tôles
supérieures. Ils enferment, après le montage, le listeau
support de verre du capteur.
Posez la tôle supérieure gauche sur le listeau de retenue
du verre sur le capteur. L’aligner horizontalement de façon
à ce qu’elle repose dans la tôle latérale et l’insérer avec
l’appui sur le listeau de retenue du verre.
Montez les autres tôles supérieures de la même façon.
Veillez à ce que les tôles supérieures soient alignées sans
fentes.
Accrochez toutes les tôles supérieures et les fixer avec des
clous 60 mm.
S’il n’existe pas de lattage transversal, utilisez les
écarteurs de bois.
29
Installation
Pose des joints
• Jointoyer les tôles supérieures sur les bords relevés avec
une bande de serrage en forme de U (10x14 mm).
• Commencer à attacher la bande de serrage sur le capteur.
• Les arêtes sur les tôles supérieures doivent être formées
exactement.
• Des joints de profil triangulaire (en mousse) entre les
tuiles et les garnitures de tôle servent à assurer
l’étanchéité contre la pluie lorsque le vent souffle.
• La position optimale résulte de la cote de recouvrement
relative et de la forme des tuiles. Les tuiles ne doivent
pas se relever trop de la bande d’étanchéité. La fente
d’air entre le joint profilé et les tuiles ne doit pas être
trop grande.
30
• Dès que la position est définie, le joint profilé est collé en
haut et latéralement sur la garniture de tôle.
• Poser des tuiles (ou les ardoises) jusqu’à ce qu’elles
recouvrent le joint profilé triangulaire.
• Coller des bandes d’étanchéité triangulaires sur les tôles
latérales et les éléments supérieurs.
Installation
Positionnement de l'emplacement des collecteurs
Cotes indicatives pour déterminer la largeur du groupe de collecteurs
Attention: sans prise en compte de l'encombrement des raccords tuyauteries.
H collecteursLargeur [m]
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Montage en long
X
2,23
3,36
4,49
5,62
6,75
7,88
9,01
10,14
11,27
Montage en largeur
2,1
4,23
6,36
8,49
10,62
12,75
14,88
17,01
19,14
21,27
Raccordement et montage des sondes: Voir page 13
Contrôle d'étanchéité: Voir page 13
31
Installation
Indications sur l'installation hydraulique
• Les collecteurs peuvent être raccordés sur un seul côté
(jusqu'à 5 collecteurs côte à côte) ou en diagonale
alternée (jusqu'à 10 collecteurs côte à côte).
• A l'arrêt, les tuyauteries à proximité des collecteurs
atteignent >180C.
• Utiliser exclusivement les joints fournis.
• Le calorifuge doit résister à la chaleur (>180oC), à
l'extérieur aux UV et aux intempéries.
• Ne pas utiliser des tuyauteries, raccords etc...
galvanisés.
•Réaliser les lignes départ et retour sans poche d'air ou
monter des purgeurs manuels.
• Monter un pot de purge dans la ligne montante départ,
au point le plus haut.
Raccordement et montage des sondes
Note: Les tuyauteries doivent être installées jusqu'au point de raccordement afin que l'étanchéité puisse être vérifiée avant la mise en place de la tôlerie.
Contrôle de l'étanchéité
Le contrôle se fait avec un bon rayonnement solaire et avec
des collecteurs couverts. Avant les contrôler, rincer
l'installation si nécessaire plusieurs fois tout en réalisant
un premier contrôle de l'étanchéité. Vidanger ensuite l'installation complètement.Installer dans le circuit une
soupape de sécurité tarée à 6 bars et un manomètre.
L'essai doit se faire avec de l'ANRO à 5-6 bars sur une
durée de 15 minutes. En cas d'essai avec de l'eau, des
fuites minuscules risquent de ne pas être révélées à cause
de la tension de surface plus importante.
32
Un essai avec de l'air n'est pas recommandé car il pourrait
révéler des fuites qui n'existeraient pas avec de TYFOCOR.
Une rupture de composants sous une pression de gaz
élevée peut provoquer des situations de danger de mort.
Après le contrôle de l'étanchéité, la pression de l'installation sera ramenée à 3 bars pour la mise en service.
Mise en service
Essai de pression et remplissage de l’installation
Les capteurs plans solaires doivent rester recouverts par la
feuille de protection jusqu’à la mise en service définitive,
afin d’éviter une surchauffe et de minimiser les dangers de
brûlures. Remplir l’installation seulement au moment où
l’accumulation de chaleur est assurée.
• Seul le Tyfocor LS doit être utilisé comme fluide
caloporteur.
Ajuster la pression initiale du vase d’expansion
En raison du manque de protection anticorrosion,
l’exploitation avec de l’eau n’est pas admise, même dans
un environnement sans risque de gel.
Tyfocor LS est un mélange complet. Il ne faut ni ajouter de
l’eau ni un autre fluide caloporteur. Veuillez observer les
mentions sur la fiche des données de sécurité.
• Ajustez la pression initiale du vase d’expansion avant de
remplir l’installation.
• La pression initiale correspond à la pression statique de
l’installation (par exemple une hauteur statique de 10 m
correspond à une pression initiale de 1 bar).
• Remplissez l’installation avec le fluide caloporteur à
l’aide d'une pompe refoulante par le robinet de
remplissage/vidange.
Fermer consécutivement toutes les vannes d’arrêt et de
purge dès que du fluide commence à être évacué.
Essai de pression
• Faîtes circuler l’installation à une pression de 3,5 bar
jusqu’à ce que le système soit complètement exempt
d’air.
• Réglez la pression de l’installation avant de terminer le
procédé de remplissage et fermez lentement les vannes.
Il faut effectuer un essai de pression tout de suite après la
pose des capteurs et de la tuyauterie.
• Remplir l’installation avec de l’eau.
• Augmenter la pression jusqu’à ce que la soupape de
sécurité déclenche. Contrôler l’étanchéité de l’installation
et de tous les raccords, ainsi que le bon fonctionnement
de la soupape de sécurité.
Pression d’installation : 0,5 bar supérieure à la hauteur
statique. Contrôlez la pression, éventuellement l’ajuster
en ouvrant les vannes et la régulation de pression. Fermez
le robinet de remplissage/vidange lorsque la pression
d’installation est atteinte.
Nettoyer l’installation
Il faut, avant de remplir l’installation, nettoyer les conduites
à fond de tous les résidus résultant de la production du
matériel et du montage. Même les plus petites impuretés
peuvent agir de manière catalytique sur le fluide caloporteur
et entraîner sa décomposition.
• Rincer l’installation et enlever tous les résidus.
• Vider l’installation ensuite complètement.
Remplir et rincer l’installation
Remplir l’installation seulement après avec le fluide
caloporteur.
• Ouvrir toutes les possibilités d’arrêt et de purge, et
surtout les purgeurs sur les obturateurs de capteurs, sur
les raccords de capteur et, cas échéant, sur le pot d’air.
• Contrôlez, en ouvrant le purgeur manuel au plus haut
point de l’installation, sil n’y a plus d’air dans le système.
Si nécessaire, répéter le rinçage.
Lors de l’utilisation de purgeurs à distance, veillez à ce
qu’au moins le volume du tube de purge soit évacué : 0,3
cl par mètre de tube de purge d’un diamètre de 6 mm.
• Les purgeurs automatiques à une distance inférieure à 3
m de la conduite qui se trouvent au moins 1 m
au-dessous de la sortie inférieure du capteur, doivent
maintenant être séparés du système en fermant le
robinet d’arrêt.
Réglages:
Relatif à la pression statique de l’installation
pstat
(Une hauteur d’installation de 10 m induit une pression statique de l’installation de 1 bar)
Pression initiale du vase d’expansion :
Pression de remplissage à 20°C à l’arrêt
pstat
pstat + 0,5 bar
33
Mise en service
Groupe hydraulique et centrale de régulation
solaire
Mise en service du groupe hydraulique et de la
centrale de régulation solaire
Veuillez observer les notices d’exploitation relatives à ces
composants :
• Contrôlez la plausibilité des températures affichées lors
de la mise en service.
• Contrôlez les fonctions du groupe hydraulique et de
régulation du circuit solaire.
• Configurez la centrale de régulation, le groupe
hydraulique et, si nécessaire, le limiteur de débit sur
l’hydraulique de l’installation.
Le débit dépend du mode d’exploitation du capteur :
• On atteint la plus haute différence de température entre
le départ et le retour par un faible débit. Ceci est indiqué
lors de l’utilisation d’un accumulateur à charge stratifiée
d’un grand volume.
• On atteint le plus haut rendement thermique avec un haut
débit. Ceci est le mode d’exploitation optimal pour un
accumulateur solaire d’eau chaude avec deux échangeurs
de chaleur.
Pour terminer :
• Enlever la feuille de protection des capteurs.
• Vérifier le fonctionnement correct de l’installation.
• Remplir le protocole de mise en service.
• Informer l’utilisateur.
Régler le débit
Il faut régler le débit en fonction de l’hydraulique. Il doit se
situer entre 0,5 et 1,5 l/min par capteur plan. Observez à ce
sujet les indications dans le chapitre hydraulique des
capteurs plans.
Débit
34
Nombre de capteurs
parallèles
Débit minimal en l/min
Débit moyen en l/min
Débit maximal en l/min
1
0,5
1,1
1,5
2
1
2,2
3
3
1,5
3,3
4,5
4
2
4,4
6
5
2,5
5,5
7,5
6
3
6,6
9
7
3,5
7,7
10,5
8
4
8,8
12
9
4,5
9,9
13,5
10
5
11
15
Mise en service
Protocole de mise en service
L’installation ZELIOS de
(Nom, adresse, tél. de l'utilisateur)
lieu de l’installation :
a été installée le
et mise en service le
Description de l’installation
Type de capteur :
Nombre de capteurs :
Numéros de série :
Pose :
Intégrée dans le toit
Posée sur le toit
Orientation :
Pente :
Dérivation
du sud :
Toit plat
Façade
=
°
°
Accumulateur : Type :
Consommateur :
Eau chaude
Tuyauterie :
longueur totale :
Chauffage
m
matériel :
Hauteur de l'installation :
Vase d'expansion :
Volume :
Groupe hydraulique :
Limiteur de débit :
Centrale de régulation :
m
l
Volume de l'accumulateur :
l
Piscine
Section de tuyaux :
mm
Autres
Pression d'installation :
Pression initiale :
bar
bar
Débit réglé à :
l/min.
(Joindre les valeurs de réglage à l’installation)
Dessins schématiques de la conception d’installation
Schéma de l’instalation
Schéma de la tuyauterie
Raccord d’un côté
1 ou 2 capteur(s) en série
1 accum.
2 accum.
2 accum.
3 accum.
3 accum.
3 accum
2 accum.
1 ou 2 capteur(s) en série
Raccord diagonal
Schéma selon notice d’exploitation
page
no
Autres
(établir et joindre des croquis)
1 accum.
2 à 3 accum. avec 2 à 3 accum. avec
vanne de passage vanne de passage
35
Mise en service
Contrôle, Remplissage, Instruction
Contrôle du montage
Dimensionnement correct de tous les composants d’installation
Installation sûre des capteurs, relative aux tempêtes et charges de neige
Conduite solaire/capteurs raccordés à l’équilibrage de potentiel/protection
contre la foudre
Pose du crochet de toit de sécurité
Conduites solaires et raccords avec isolation thermique et résistance UV
Contrôle du montage
Possibilité de purge permanente du circuit solaire et sécurité
contre l’évaporation
Conduite de purge installée sur la soupape de sécurité du circuit solaire
Collecteur vide (à résistance thermique) posé sous la conduite de purge
Mélangeur thermostatique d’eau chaude installé
Remplissage et mise en service de l’installation
Pression initiale du vase d’expansion réglée
Circuit solaire rincé à fond avec de l’eau
Essai de pression du circuit solaire y c. contrôle de fuite des raccords et
soudures, contrôle de la soupape de sécurité, des presse-étoupe, des vannes
d’arrêt et robinets KFE
Installation remplie avec le fluide caloporteur Tyfocor LS
Installation rincée, exempte d’air
Groupe hydraulique solaire, échangeur de chaleur solaire, accumulateur
d’eau chaude et capteur purgés
Purgeurs fermés
Pression d’installation contrôlée
Obturateurs de vannes KFE vissés
Anode à courant externe Protech de l’accumulateur vérifiée
Autocollant "fluide caloporteur" posé sur le dispositif de remplissage
Description d’installation remplie et dessins schématiques annexés,
si nécessaire.
36
OK
Remarque
Mise en service
Contrôle, Remplissage, Instruction
Vérification des systèmes de réglage
OK
Remarque
Les sondes de température affichent des valeurs réalistes
La pompe du groupe hydraulique solaire tourne et fait circuler le fluide
(mesure du débit)
Débit
Le circuit solaire et l’accumulateur s’échauffent
Différence de température entre le départ et le retour
°C
La pompe du groupe hydraulique solaire se déclenche à
°C
Vérifiez et notez les valeurs des réglages solaires (joindre en annexe)
Instruction de l’utilisateur
Fonctions de base et commande de la centrale de régulation solaire
y c. circulateur
Fonctions et commande de l’appoint de réchauffage
Maniement des purgeurs
Information relative au fluide caloporteur/remise du reste de Tyfocor LS
Fonction de l’anode à courant externe de l’accumulateur
Contrôle de l’installation par l’utilisateur
Intervalles de contrôle par le professionnel/contrat d’entretien
Remise de la documentation relative au produit
37
Mise en service
• Contrôler s’il y a du fluide de purge dans le collecteur
disposé sous la soupape de sécurité.
• Demander l’utilisateur si les fonctions se déroulent
correctement.
Exploitation de l’installation
Exploitation, Contrôle, Entretien
Mentions relatives à l’exploitation de l’installation
L’installation solaire ZELIOS fonctionne automatiquement
et nécessite peu d’entretien. Il faut observer les points
suivants pour un service à hauts rendements solaires :
• Ne jamais arrêter l’installation (la centrale de régulation
solaire doit toujours être en fonction).
• Faire immédiatement appel au service d’entretien en cas
de pompe du groupe hydraulique solaire défectueuse ou
d’une pression de service non admise. Ils pourraient en
résulter des dommages pour les capteurs.
Contrôle de l’installation par l’utilisateur
Le fonctionnement impeccable de l’installation doit au
départ être contrôlé régulièrement et ensuite deux fois par
année :
• Pression du système dans le domaine admis.
• L’accumulateur solaire s’échauffe lors de l’ensoleillement.
•Capteurs froids la nuit.
• Vérifier les températures affichées sur leur évidence.
• Clarté du fluide caloporteur dans la fenêtre du limiteur
de débit.
Vérification de l’installation solaire par le
professionnel autorisé :
Vérification périodique de l’installation
Les installations solaires doivent, outre le contrôle de
fonctionnement par l’utilisateur, être périodiquement
vérifiées par un professionnel autorisé sur la base du
protocole d’entretien :
• Les installations d’eau sanitaire dans des villas ou
immeubles à 2 appartements doivent, la première fois au
plus tard après 5 ans et ensuite tous les 2 ans, être
contrôlées par un professionnel.
• Des installations hydrauliquement plus complexes
doivent être contrôlées par un professionnel au moins
tous les 2 ans.
• Les grandes installations nécessitent un contrôle annuel
par un professionnel.
Les intervalles nécessaires de l’installation sont déterminés lors de la mise en service.
Le fonctionnement correct des composants suivants doit
être contrôlé :
• Capteurs plans solaires
• Circuit solaire
• Fluide caloporteur
• Accumulateur solaire
• Centrale de régulation solaire et groupe hydraulique
solaire
• Appoint de réchauffage
Vérification dans les premières 2 à 3 semaines d’exploitation :
• Purger le circuit solaire.
• Contrôler la pression d’installation.
Fluide caloporteur Tyfocor LS
OK
fortement dégradé, remplacer
Couleur
Rose / orange
brun
Apparence
Claire
troublée
Odeur
Faible
pénétrant
Valeur pH
> 7,5
<7
Antigel *
-28° C
inférieure à -25° C
Affichage vérificateur antigel *
-23° C
inférieure à -20° C
*) Observer impérativement :
Le produit antigel doit, pour obtenir la valeur correcte, être vérifié à 20°C.
Le vérificateur antigel Tyfocor L affiche une valeur inférieure de 5°C comparé au Tyfocor LS.
38
Mise en service
Dérangements, Cause, Elimination
Dérangement
Cause
Elimination par le professionnel
autorisé
La pression a chuté dans le système
Fuite dans le système.
• Chercher et jointoyer des fuites,
ajouter du Tyfocor LS, purger.
• Purger l’installation, faire sortir
l’air, régler la pression d’installation.
Air dans l’installation.
Pression initiale du vase
d’expansion trop haute.
L’accumulateur solaire ne s’échauffe
pas lors de l’ensoleillement.
Capteurs chauds la nuit.
Affichage de température inhérente
ou manquant sur le display de la
centrale de régulation solaire
Fluide caloporteur fortement altéré
• Corriger la pression initiale du
vase d’expansion, pour cela, vider
l’installation, mesurer la pression
initiale et la régler sur la pression
statique de l’installation, ensuite
de nouveau remplir et purger
l’installation.
Pompe du groupe hydraulique
solaire défectueuse.
Sonde de température
défectueuse ou mal posée.
Centrale de régulation
solaire défectueuse.
Air dans l’installation.
• Renouveler.
Clapet de retenue défectueux.
Centrale de régulation solaire
défectueuse.
Sonde de température défectueuse
ou mal posée.
Si existant : sonde solaire défectueuse.
Dans les nuits très chaudes :
"Effet clair de lune".
• Renouveler.
• Renouveler.
• Renouveler ou poser correctement.
• Renouveler.
• Purger l’installation, contrôler le
• Renouveler ou poser correctement.
• Renouveler.
• Pas de dérangement en cas d’ex
ploitation sans sonde solaire, l’effet
n’intervient pas dans des nuits
froides
Sonde de température défectueuse ou • Renouveler ou poser correctement.
mal posée.
Centrale de régulation solaire
• Renouveler.
défectueuse.
Lors d’une courte durée d’exploitation, • Eliminer ou corriger le défaut
indication relative à un défaut
d’installation.
d’installation comme :
(voir ci-dessus)
• Mauvais dimensionnement
des composants.
• Trop faible prise de chaleur.
• Mauvais tracé de conduites.
• Mauvaise direction de pose des
capteurs (inversée de 90°)
• Eliminer ou corriger le défaut
d’installation.
• Vider complètement l’ancien fluide
caloporteur et l’éliminer
correctement. Rincer l’installation
à fond, la remplir avec du
nouveau Tyfocor LS et la purger.
• Centrale de régulation solaire
défectueuse.
• Résidus dans les conduites solaires.
• Usure normale après une durée
d’exploitation de plus de 5 ans
39
Mise en service
Protocole d’entretien
Installation solaire du système Zélios de
(Nom, adresse, tél. de l'utilisateur)
lieu de l’installation
Mise en service le :
dernier entretien le :
A établir conjointement avec l’utilisateur par rapport à l’exploitation
correcte de l’installation solaire
L’accumulateur s’échauffe lors de l’ensoleillement
Capteurs froids la nuit
Circuit solaire
Fluide de purge dans le vase-d’expansion
Pression d’installation
bar à
°C
Air dans l’installation ? Bruit de la pompe du groupe
hydraulique solaire.
Débit dans le circuit solaire
l/min.
Le circulateur tourne dans tous les domaines de puissance
Vérification visuelle des conduites et de la robinetterie
Vérification visuelle de l’isolation
Fluide caloporteur
Contrôle optique et odeur
Valeur pH
Antigel
°C
Accumulateur solaire
Protection anticorrosion intacte
Centrale de régulation solaire
Fonction du circulateur solaire :
ON (automatique) / service manuel / OFF
Valeurs de température de toutes les sondes
Vérifier le réglage de la centrale de régulation
Circulation : fonction de la pompe du groupe hydraulique
solaire, réglage
Appoint de réchauffage par la chaudière :
atteinte de la température d’eau chaude désirée
Capteur solaire
Contrôle visuel du capteur
Fixation solide et sûre contre les tempêtes
Pose intégrée dans le toit : garniture de tôle étanche
Il faut prendre les mesures suivantes :
Date :
Signature :
Technicien
40
Utilisateur
Mise en service
Fiche des données de sécurité CE
selon 91/155/CEE, adapté le 01.09.99, impression le 01.09.99, feuille 01 de 04
1. Désignation de substance/de préparation et d’entreprise
Nom du produit :
TYFOCORË LS, mélange fini, protection antigel jusqu’à –28°C
Entreprise :
TYFOROP Chemie GmbH, Hellbrockstr. 5a, D-22305 Hambourg,
tél. 040-61 21 69 et 61 40 39, fax 040-61 52 99, e-mail info@tyfo.de
0-40-61 40 39, de 1800 h à 0800 h : 0621-43333
Infos d’urgence :
2. Composition / indications relatives aux composants
Caractéristiques chimiques
Solution aqueuse de 1,2 propylèneglycole avec inhibiteurs anticorrosion, CAS no 57-55-6
3. Dangers possibles
Mentions de dangers particuliers pour l’homme et l’environnement : pas nécessaire
4. Mesures premiers secours
Mentions générales :
Après contact aux yeux :
Après contact avec la peau :
Après l’avoir avalé :
Mentions pour le médecin :
Enlever les habits pollués.
Rincer à fond pendant 15 minutes sous l’eau courante avec les
paupières ouvertes.
Laver avec de l’eau et du savon.
Rincer la bouche et boire abondamment de l’eau.
Traitement symptomatique (décontamination, fonctions vitales),
pas d’antidote spécifique connu.
5. Mesures de protection incendie
Extincteurs appropriés :
Eau pulvérisée, extincteurs secs, mousse résistante à l’alcool, anhydre
carbonique (CO2).
Un incendie peut dégager :
des gaz/vapeurs. La mise en danger dépend des substances en
combustion et des conditions d’incendie.
Equipement particulier de
Protection :
En cas d’incendie, porter un appareil respiratoire filtrant, indépendant
de l’air.
Indications supplémentaires :
L’eau d’extinction contaminée doit être éliminée conformément à
la législation.
41
Mise en service
Fiche des données de sécurité CE TYFOCOR
Produit : TYFOCOR®
LS, mélange fini
adaptée le 01.09.99
impression 01.09.99
feuille 02 de 04
6. Mesures lors d’une libération non intentionnelle
Mesures relatives aux
Personnes :
Mesures particulières pas nécessaires.
Mesures de protection
de l’environnement :
Le produit ne doit pas être évacué dans les eaux usées sans
prétraitement (station d’épuration biologique).
Procédés de nettoyage /
Réception :
Endiguer le matériel écoulé et le recouvrir de grandes quantités de
sable, de terre ou d’autres matériaux absorbants, ensuite le collecter pour
entraîner l’absorption. Remplir le mélange dans des récipients ou des sacs en
plastic et l’apporter au poste d’élimination. Rincer les petites quantités
(éclaboussures) avec beaucoup d’eau. Informer le service des eaux
compétent en cas de quantités importantes qui pourraient s’écouler dans
le drainage des eaux ou la canalisation.
7. Maniement et stockage
Maniement :
Bonne ventilation de la place de travail, sinon des mesures particulières s’imposent.
Protection incendie et
Explosion :
Pas de mesures particulières nécessaires. Refroidir à l’eau les récipients
en danger par la chaleur.
Stockage :
Entreposer les récipients fermés étanches à un endroit sec.
Ne pas utiliser des cuves zinguées pour l’entreposage.
8. Danger d’exposition et équipement de protection personnel
Mentions supplémentaires pour la réalisation d’installations techniques : voir 7.
Equipement de protection personnel
Protection des yeux :
Lunettes protectrices.
Protection des mains :
Gants en caoutchouc ou en PVC.
Mesures générales de
protection et d’hygiène :
Mesures habituelles de protection lors de l’utilisation de produits chimiques.
9. Caractéristiques physiques et chimiques
Forme :
Couleur :
Odeur :
Température de raideur :
Température d’ébullition :
Point d’inflammation :
Limites d’explosion :
- inférieure :
- supérieure :
Température d’inflammation :
Pression de vapeur à 20°C :
Densité à 20°C :
Solubilité dans l’eau :
Solubilité dans d’autres solvants :
Valeur pH à 500 g/l, 20°C :
Viscosité à 20°C :
42
liquide
rouge, fluorescent
spécifique au produit
-28 °C env.
>100 °C
aucun
2,6 Vol.-%
12,6 Vol.-%
néant
20 mbar
1,030 g/cm3 env.
entièrement soluble
soluble dans des solvants polaires
9,0 - 10,5
5,0 mm2/s env.
(DIN 51583)
(ASTM D 1120)
(indications pour
1,2 propylèneglyco)
(DIN 51757)
(ASTM D 1287
DIN 51562)
Mise en service
Fiche des données de sécurité CE TYFOCOR
Produit : TYFOCOR®
LS, mélange fini
adaptée le 01.09.99
impression 01.09.99
feuille 03 de 04
10. Stabilité et réactivité
Substances à éviter :
forts moyens d’oxydation
Réactions dangereuses :
Produits dangereux de
décomposition :
aucune lors de traitement conforme à la destination
aucun lors de traitement conforme à la destination
11. Indications relatives à la toxicité
Le témoignage est le résultat des composants individuels.
Toxicité aiguë :
LD50/oral/quota : > 2000 mg/kg
Effet d’irritation primaire de la peau/rougeur/test Draize : non irritant
Effet d’irritation primaire des muqueuses / yeux rouges /
indication littéraire : non irritant
12. Indications relatives à l’écologie
Le témoignage est le résultat des composants individuels.
Indications sur l’élimination :
Méthode d’essai OECD 301A/ISO 7827
Méthode d’analyse : réduction DOC
Degré d’élimination : décomposition biologique simple
Comportement dans
des stations de protection
de l’environnement :
Des perturbations de décomposition de la boue activée dans des
stations d’épuration ne sont pas à craindre lors de l’introduction en
faible concentration.
Effets écotoxiques :
Toxicité d’algues: EC50 (72 h) : > 100 mg/l
Toxicité bactérienne : > 1000 mg/l
Toxicité daphnéidée (aiguë) : EC50 (48) > 100 mg/l
Toxicité poissonnière: LC50 (96 h) :> 100 mg/l, Leuciscus idus
* Autres mentions écologiques : AOX : Le produit ne contient pas d’halogène lié organiquement
* 13. Mentions relatives à l’élimination
TYFOCOR® LS doit être transporté, conformément aux prescriptions locales, dans une décharge ou une station
d’incinération appropriée. En cas de quantités inférieures à 100 l, il faut contacter la voirie locale, ou le service
de l’environnement.
Emballages non nettoyés :
Les emballages non contaminés peuvent être réutilisés.
Les emballages aptes à être nettoyés sont à éliminer comme la substance.
14. Indications relatives au transport
VbF : N’est pas soumis à l’ordonnance relative aux fluides combustibles. Expédition par poste admise.
GGVE/RID :
GGVS/ADR :
Code IMD :
No UN :
IATA-DGR :
Air TA :
Pas de produit dangereux dans le sens des prescriptions de transport.
43
Mise en service
Fiche des données de sécurité CE TYFOCOR
Produit : TYFOCOR®
LS, mélange fini
adaptée le 01.09.99
impression 01.09.99
feuille 04 de 04
15. Prescriptions
Marquage selon les directives CE :
pas d’imposition de marquage
* Prescriptions nationales:
Classe d’altération des eaux WKG 1 (Allemagne)
selon VwVwS du 17.05.99
16. Autres indications
Toutes les indications modifiées depuis la dernière édition sont marquées d’une croix. Les anciennes éditions ne
sont plus valables.
La fiche des données de sécurité a pour but de transmettre les indications relatives au traitement des substances
chimiques et les préparations des données essentielles physiques, de sécurité, toxicologiques et écologiques,
ainsi que de définir les recommandations pour le traitement sûr, relatif au stockage, au maniement et au
transport. La responsabilité est exclue en ce qui concerne l’utilisation de cette information ou l’application,
l’adaptation ou le traitement des produits ici décrits. Ceci n’est pas valable pour autant que nous, représentants
légaux ou aides, soyons responsables par contrainte en cas d’action intentionnelle ou par forte négligence.
La responsabilité pour des dommages indirects est exclue.
Ces indications sont établies en toute conscience et correspondent à nos connaissances actuelles. Elles ne
contiennent pas d’assurance de caractéristiques du produit.
Domaine d’établissement de la fiche de données : dép. AT, tél. 040-61 40 39
44
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising