Revue de presse Salon Osez nos compétences IDF

Revue de presse Salon Osez nos compétences IDF
S
E
L
B
A
S
N
O
P
S
E
R
S
T
ACHA DICAP
N
A
H
&
s
e
c
n
e
t
é
p
m
o
c
s
o
Osez n
3 SALON DU
e
DU TRAVAIL
PROTÉGÉ
& ADAPTÉ
4-5 NOV. 2014
GRANDE HALLE
DE LA VILLETTE
211 avenue Jean Jaurès - Paris 19e
P.1 SALON DU SECTEUR DU TRAVAIL PROTÉGÉ & ADAPTÉ
REVUE
DE
PRESSE
© Crédits Photos : VLAB (Fédération Flamandes des ateliers protégés), Réseau Gesat, Aviséa JobinLive, Handishare - Création graphique : Com' une nuance
SECTEUR
SEPT/OCT 14
MANAGER & REUSSIR
Bimestriel
53 RUE DU CHEMIN VERT
92100 BOULOGNE-BILLANCOURT - 01 46 10 21 21
Surface approx. (cm²) : 480
N° de page : 96
Page 1/1
(U
W)
B u z z
D U
J O U R
Par Éric Santini
• CLAIRE KHECHA
• ROBERT PAPIN
Nouvelle DGA
d'Opcalia
Former de
vrais leaders,
c'est possible!
P
hilippe Huguenin-Geme,
nouvellement nomme a la
Direction generale d Opcalio
vient de chois r Claire Khecha
en tant que Directrice generale
adjointe A ce titre, elle va notamment animer le reseau de l'Opco
et assurer les relations avec les
branches professionnelles Elle
était depuis 2012 Directrice déléguée au developpement Elle a
rejoint Opcalia en 2007 en qualite
de Directrice des branches et
des grands comptes Rappelons
qu Opcolia est un Organisme
Paritaire Collecteur Agree (OPCA)
par l'Etat, au titre de la formation
professionnelle continue des sa
lanes et il finance la formation a
travers différents dispositifs (Plan
de formation, Période et Contrat
de professionnalisation Droit
individuel a la formation, Bilan
de competences, Validation des
acquis de l'expérience) •
Satan Osez not
fert du tiKfts tu» ita*
former les leaders
careerbuilder.com C omment
de demain ? C'est a cette
• METIERS
COMMERCIAUX
Quel TOP 6
pour
2014-2020 ?
• EN SITUATION
DE HANDICAP
Osez leurs
compétences !
L
e Salon « Osez Nos Com pe
Lentes» se tiendra Ies4&5
novembre prochains ll met en
avant le travail des personnes
en situation de handicap et
souhaite bousculer les preju
ges, valoriser la diversite des
savoir faire, démontrer l'exper
tise metier des travailleurs Ce
salon est a I initiative du reseau
GESAT (reseau economique du
travail protege et adapte), qui
a pour mission de valoriser les
ESA! et EA et de favoriser leur
collaboration avec des donneurs
d'ordre publics et prives Une
belle initiative a saluer
Plus d'infos sur www
ose/ nos competences fr/m
E
n cette rentree 2014, Coree;"
Builder a dévoile le Top des
metiers ayant connu le plus
de créations de postes dans le
secteurcommercial depuis 2009,
maîs aussi ceux qui en créeront
le plus a l'horizon 2020 Voici le
classement des six premiers
1 Cadres commerciaux des PME
2 Autres professions interme
diaires commerciale
3Technico commerciaux en
services auprès d'entreprises
4 Cadres commerciaux des
grandes entreprises
5 Ingénieurs et cadres technico commerciaux des industries
de transformations
GTechnico commerciaux en
biens de consommation auprès
d'entreprises
Si vous recherchez un poste dans
unefonction commerciale, vous
savez a quoi vous en tenir A vous
déjouer maintenant ' •
• COLLABORATEUR DE START-UP
Etes-vous heureux au travail ?
e cabinet de recrutement Urban Lmker, leader sur
• les metiers du digital et Choosemycompanycom,
specialiste des labels professionnels lancent ['edition
2015 du label HappyStartUp Les start-ups peuvent
des a present s'inscrire au programme sur le site de
HappyStartUp http//www happy startup org Une
fois les enquêtes clôturées, les start ups qui sont notées le plus favorablement par leurs membres se voient
décerner le label Les structures sont comparées par taille d'effectif •
GESAT
4749241400502/GFD/OTO/2
Tous droits réservés à l'éditeur
question que repond Robert
Papin qui a lui même cree HEC
Entrepreneurs, dans son dernier
livre Parce que oui, former des
leaders c'est encore possible
Cela passe par l'expérience
concrète de la creation d entreprise, de son redressement,
de sa cession, etc En bref, la
pédagogie par de vraies missions
de terrain est la cle pour former
de vrais leaders entrepreneursSon ouvrage s adresse donc a
tous les managers, enseignants,
étudiants, qui souhaitent
relever ce defi rendre l'enseignement plus pertinent pour
préparer lesjeunes aux metiers
de I entreprise, en formant des
entreprenants et non de simples
apprenants
« Former de vrais leaders c'est
encore possible ' » dc Robert
Papin, Editions Dunod, 264 pages
19€.m
23/29 SEPT 14
Hebdomadaire
OJD : 7976
1 RUE EUGENE ET ARMAND PEUGEOT
92856 RUEIL MALMAISON CEDEX - 0 825 300 302
Surface approx. (cm²) : 4115
N° de page : 18-25
Page 1/8
Lenquête
Linnovation RH
AU SERVICE DU
MAN
p,2i Devoteam
Un chat vidéo pour recruter
p.22 Isor
Transfert de compétences
et cotraitance
p.23 GRTgaz
L'insertion cles travailleurs handicapés est
un travail de longue haleine, où volonté
politique, technicité des actions
et reproduction de bonnes pratiques
doivent se combiner. Dans les entreprises
comme dans les collectivités territoriales,
la recherche de solution a débouché
sur des démarches innovantes.
•*l COORDONNEE PAR LAURENT GÉRARD H. LLUS'RATIOK MINI LA CAILLE
Partage entre secteur protége
et entreprise ordinaire
p.24 Mairie
de Rueil-Malmaison
Théâtre et formation révèlent
les handicaps caches
p,25 Interview
Juliette Arnould, du collectif
handicap & numérique :
« Les entreprises favorisent
l'emploi des personnes
handicapées en les
encourageant à se former »
GESAT
7063241400506/GFS/OTO/3
Tous droits réservés à l'éditeur
23/29 SEPT 14
Hebdomadaire
OJD : 7976
1 RUE EUGENE ET ARMAND PEUGEOT
92856 RUEIL MALMAISON CEDEX - 0 825 300 302
Surface approx. (cm²) : 4115
N° de page : 18-25
Page 2/8
u
p
u
su
*
GESAT
7063241400506/GFS/OTO/3
Trois manifestations
organisées en novembre
visent à promouvoir
l'insertion professionnelle
des travailleurs handicapés,
pour laquelle des pistes
d'action restent à trouver
et à diffuser.
Tous droits réservés à l'éditeur
Parmi les actions engagées,
certaines visent à élargir
les recrutements dans des
secteurs où les travailleurs
handicapés sont encore
peu présents, ou à encourager
les salariés porteurs
de handicap à le déclarer.
Le taux de 6 % de travailleurs
handicapés pouvant aussi
être atteint en recourant
à la sous-traitance,
dts expériences innovantes
de partenariat avec
le secteur protége ont vu
le jour.
23/29 SEPT 14
Hebdomadaire
OJD : 7976
1 RUE EUGENE ET ARMAND PEUGEOT
92856 RUEIL MALMAISON CEDEX - 0 825 300 302
Surface approx. (cm²) : 4115
N° de page : 18-25
Page 3/8
être constitués de travailleurs
handicapés en interne ou en externe via la sous-traitance et les
achats auprès des établisse
ments et services d'aide par le
travail (Esat) et des entreposes
adaptées (EA)
a Semaine emploi-handicap, le
salon Osez nos compétences
et le festival national du film
d'entreprise emploi & handicap :
voilà parmi d'autres trois rendez-vous a venir d'ici à la fin
2014, au cours desquels les entreprises privées et les trois
fonctions publiques qui a ce
jour sont inactives ou peu actives en matière d'insertion de
travailleurs handicapés, pour
rent trouver de nombreuses
pistes d'aclions, el < omprendre
combien ce chantier est une
o?u\ re de longue haleine 6 %
des effectifs doivent en effet
Trouver des pistes d'action
véritablement opérationnelles
était le désir des entreprises
et de la collectivité territoriale
qui témoignent dans ce dossier.
GESAT
7063241400506/GFS/OTO/3
Tous droits réservés à l'éditeur
DES PISTES D'ACTION
OPÉRATIONNELLES
Trouver des pistes d'action véritablement opérationnelles était
justement le désir des entre
prises et de la collectivité territoriale qui témoignent dans ce
dossier Car toutes avaient fait
le constat que l'insertion des personnes handicapées ne va pas
toujours de soi, et que volonté
politique, technicité d'actions et
reproduction de bonnes pratiques doivent se combiner
Ainsi, si Devoteam (lire cicontre) a expérimenté un han-
dichat sur Monster.fr pour élargir ses recrutements, c'est bien
parce que les candidats porteurs
de handicap ayant un profil d'mgénieur en informatique sont
rares et très recherches. On retrouve ce même souci de lutte
contre la rareté dans la demarche collective des entreposes du numérique qui créent
un site spécifique d'emploi de
personnes handicapées : Handinumenque (lire p 25)
La décision d'achat de prestations industrielles par GRTgaz
auprès du secteur du travail
protége et adapté (STPA) répond à une autre logique • celle
de mettre en concurrence son
prestataire « ordinaire » d'on
gine tout en avançant sur la
question des 6 % Maîs cela n'a
eté rendu possible que par le
regroupement d'Esat et d'EA
Trois rendez-vo
pour l'emploi des personnes
FESTIVAL NATIONAL
DU FILM D'ENTREPRISE
EMPLOI & HANDICAP
Depuis le 18 juillet, tous les films
soumis à la sélection du Festival
national du film d'entreprise emploi et handicap sont visibles
sur internet Le public est appelé
à les visionner et à voter. la remise des prix aura lieu en
préambule de la 18e Semaine
pour l'emploi des personnes
handicapees, le G novembre 79
films ont été reçus, et 27 retenus 15 en communication externe et 12 en communication
interne. Par ailleurs, les DRH et
responsables de mission handicap intéressés peuvent joindre
l'organisateur (Festival dans la
boîte) afin que celui-ci organise
dans leur entreprise un "Festival
dans ta boîte". une operation
de communication interne avec
projection d'une sélection des
films en compétition et anima
bon d'un débat autour de l'inté-
gration des personnes handicapées dans l'entrepose
<FestivaldanslaboitQ fr> 'hand cap fr»
et -Dailyrnotion>
SEMAINE EMPLOIHANDICAP 2O14
La 18e Semaine emploi-handicap
se tiendra du 17 au 23 novembre
avec une multitude d'initiatives
orchestrées par l'Agefiph, le
FIPHFP et l'Adapt.
En 2013, 66 500 rencontres entre
personnes handicapées en recherche d'emploi et recruteurs
ont eu heu dans toute la France,
et les 140 actions de l'Adapt ont
réuni 8 800 candidats et I 800
recruteurs lors de forums emploi-handicap, d'handicafés ou
encore de jobdatmgs. Tout au
long de la semaine, le programme La Tête de l'emploi était
diffusé sur les 24 stations de
France 3 Constitué de films
courts de I mm 30, le programme avait pour vocation de
23/29 SEPT 14
Hebdomadaire
OJD : 7976
1 RUE EUGENE ET ARMAND PEUGEOT
92856 RUEIL MALMAISON CEDEX - 0 825 300 302
Surface approx. (cm²) : 4115
N° de page : 18-25
Page 4/8
spécifiques dans un pool plas
turgie ad hoc (lire p 23)
Le systeme de totraitance actuellement mis en place par Isor
(lire p 22) prevoit un transfert
de competences auprès du
STPA, maîs il manifeste une recherche subtile d equilibre il
s'agit de participer a l'insertion
des personnes handicapées,
sans perdre des marches en se
coupant l'herbe sous le pied
La municipalité de Rueil Mal
maison (Iiie p 24) ne pouvait,
elle, envisager d'embaucher des
travailleurs handicapes pour at
teindre le taux de 6 %, maîs c'est
en déployant des methodes originales, dont le recours au theâ
tre qu elle est parvenue a mettre
en évidence nombre de hand!
caps caches parmi les agents en
poste Linnovation caractérise
ces initiatives iMft^r
US
handicapées
valoriser l'emploi de personnes
handicapees dans le milieu de
l'entreprise en présentant plusieurs temoignages
www sema ne emploi handicap com
SALON OSEZ
NOS COMPÉTENCES
Le Salon Osez nos competences
organise par le reseau Gesat les
4 et 5 novembre aura lieu a la
Grande Halle de la Villette, a Pans II vise a promouvoir les sa
voir-f aire et les metiers des Esat
et EA auprès du grand public et
des donneurs d'ordre «Cette annee Osez nos competences met
I accent sur le B to B », précise
Emmanuel Chanson, directeur
du Gesat Un debat sur la the
matique Accords d'entrepnses,
accords de branches et relations
avec le secteur du travail pro
tege et adapte devrait y etre
mené, avec l'intervention de
deux branches importantes i. G
«www osez nos competences f r/>
GESAT
7063241400506/GFS/OTO/3
DEVOTEÂM
REPERES
UN CHÀ7VIDEO
POUR RECRUTER
Activité
Conseil en NTIC solutions
de communication cle en main
Effectif
7 6OO salaries en France
(4 DOO dans le monde)
Chiffre d'affaires
453 millions d euros en 2OJ3
Devoteam expérimente un "handichat"
sur Monster.fr afin d'élargir son sourcing
de candidats.
D
evoteam, societe de
conseil et de services
en technologies d'uifor
mation et de communication, a
organise en juin dernier sur le
site de recrutement Monster, un
chat video sur le thème du han
dicap Objectif 9 Faire connai
tre sa politique handicap et attirer des candidats Le groupe,
actif sur cette question depuis
2008, a signe un accord d entre
pnse et s'est dote d'une mission
handicap en 2012 Letauxd'em
ploi direct de travailleurs handi
capes est passe de 0,8 % en 2008
a 1,22 % en 2012, et a 1,55 % actuellement Le groupe a aussi
développe la sous traitance
avec le secteur protege, qui représente aujourd'hui 1,45 unite
bénéficiaire
L'accord fixe un objectif de 19
recrutements directs de travail
leurs handicapes en trois ans
« Maîs les candidats porteurs de
handicap ayant un profil d'mgerueur en informatique sont rares
et tres recherches Pour nous
démarquer de la concurrence
nous avons eu l'idée de ce Han
diChat Nous sommes la quatrieme entreprise a expenmen
ter sur ce site », indique Arnaud
Dormeuil, responsable de la mission handicap
Pour annoncer l'opération, Devoteam a communique en amont
sur des joboards spécialises, et
Monster a diffuse l'information
auprès de ses candidats au profil
recherche Le jour J, trois res
ponsables répondaient en direct
aux questions des internautes et
d'une journaliste le responsable
Tous droits réservés à l'éditeur
de la mission handicap, la responsable du recrutement et un
directeur de projets Les questions portaient sur le rôle de la
mission handicap, sur les modalités de recrutement, l'intégration
et l'accès a la formation des trav ailleurs handicapes, les possi
bilites d evolution professionnelle, les aides au transport et
les amenagements de postes, notamment « Le but était de lever
d'éventuelles craintes et d'inciter
lion du premier reseau social
professionnel - le reseau handicap - dedie aux travailleurs handicapes
POSTES AMÉNAGÉS
En interne, tous les recruteurs
de Devoteam ont suivi deux
jours de formation au handicap
avec un prestataire exteneur et
c'est maintenant au tour des managers Concernant les amenagements de postes la mission
Le taux d'emploi direct de travailleurs
handicapés est passé de O,ô %
en 2OOÔ à 1,22 % actuellement.
les candidats a postuler et a déclarer leur handicap », résume
Arnaud Dormeuil Les retombées
ne se sont pas laites attendre
I entreprise a reçu des candidatures a la suite de l'opération et
trois recrutements sont en cours
« La video est diffusée sur Monter pendant un an, cette visibilité
dans la duree nous intéressait,
et nous serons régulièrement in
formes de l'audience », ajoute t
il Cout d'un handichat sur Monster 18 DOO euros
Le groupe a pris d'autres initiatives pour élargir ses sources de
recrutement il est present sur
de nombreux salons, a noue des
partenariats avec une dizaine
d ecoles, et a participe a la crea
handicap s en charge en intervenant aussi chez le client, ou travaille la majorité des salaries
handicapes « Je traite alors directement avec la mission handicap du client, cela ne pose pas
de difficulté particulière, les amenagements étant a notre charge », précise Arnaud Dormeuil
Enfin, Devoteam mené une ac
tion de sensibilisation et d'information de tous ses salaries sur
la problématique du handicap,
avec un espace intranet dedie et
une newsletter mensuelle présentant les evolutions légales et
diverses initiatives Le groupe
doit renégocier son accord handicap début 2015 MARIETTE
KAMMERER
23/29 SEPT 14
Hebdomadaire
OJD : 7976
1 RUE EUGENE ET ARMAND PEUGEOT
92856 RUEIL MALMAISON CEDEX - 0 825 300 302
Surface approx. (cm²) : 4115
N° de page : 18-25
Page 5/8
PROJET VOLTAIRE,
ORTHOGRAPHE POUR
MALVOYANTS
Depuis le 15 août, les malvoyants peuvent
accéder à l'entraînement à l'orthographe,
la syntaxe et la grammaire du Projet
Voltaire en ligne « Cette version a vu
le jour grâce au Centre technique régional
pour la déficience visuelle - CTRDV en Rhône-Alpes, un organisme public qui
accompagne les malvoyants et les non-
voyants tout au long de leur parcours scolaire », explique Pascal Hostachy, responsable de Projet Voltaire. Le mode malvoyants du projet a un aspect épuré, en
noir et blanc, avec de gros caractères, des
boutons plats sans ombres, sans dégradés
et sans couleurs, ainsi que des commentaires sur chaque bouton. Sur internet,
l'esthétique peut nuire à l'accessibilité des
malvoyants. Pour accéder à cette version,
il suffit de se connecter au Projet Voltaire
en ligne et de cliquer en haut sur le symbole de l'œil. « La version développée
TRANSFERT
DE COMPÉTENCES
ET COTRAITANCE
L'entreprise de nettoyage a signé un partenariat
avec le réseau Gesat afin de transférer
des compétences vers des salariés du secteur
protége, pour mieux répondre, ensemble,
aux appels d'offres.
C
omment participer a
l'insertion des travail
leurs handicapes, tout
en préservant ses parts de marche ' En intégrant le secteur du
travail protege et adapte (STPA)
dans sa strategie, et en signant
un accord de transfert de competences avec lui, permettant
d'aller chercher des marches
supplémentaires dans un rap
port gagnant gagnant C'est tout
l'objet de la convention signée
en mai dernier entre Isor, entreprise d'hygiène et de propreté
et le réseau Gesat Une convention originale, avec ce seul re
présentant de la branche, pour
la bonne raison qu il est lui
même a 5,1 % de taux d'emploi
direct de salariés handicapés
« L'idée est de procéder a un ventable transfert de compe
GESAT
7063241400506/GFS/OTO/3
tences », explique Laurence Le
grand, responsable de cette po
htique chez Isor
MÉCANISME VERTUEUX
la convention est une construction subtile entre les donneurs
d'ordre (qui cherchent a atteindre le fameux 6 %) Isor (qui souhaite jouer un rôle social sans
perdre de parts de marche), le
STPA (qui a tout intérêt a monter en compétences sur de nouveaux secteurs d'activité) et le
reseau Gesat (qui souhaite lui
aussi voir monter en capacites
de réponse le STPA pour éviter
de le cantonner aux basiques,
comme du simple reconditionnement de fournitures) Le mécanisme vertueux consiste donc
à former des salariés d Esat et
d'EA aux techniques Isor, afin
Tous droits réservés à l'éditeur
avec le CTRDV, éventuellement couplée
aux outils propres à chaque personne loupe électronique, par exemple -, donne
d'excellents résultats dans l'immense majorité des différents cas de malvoyance
monochromie, absence de contrastes,
champ de vision plus ou moins réduit.. »,
assure le responsable de Projet Voltaire.
Pour les non-voyants, Projet Voltaire devrait construire également une version en
ligne Le CTRDV leur permet déjà de passer l'examen du Certificat Voltaire, en leur
proposant des sujets en braille.
que l'attelage Isor-STPA ainsi
crée puisse repondre aux appels
d'offres des donneurs d ordre
L'objectif trouver ensemble de
nouveaux marches L'équilibre
vise a ne pas se marcher sur les
pieds
« Les glands groupes ne sont
pas aux 6 %, reconnaît Laurence
Legrand Cette operation de cotraitance dans un accoid tnpar
tite est une solution Si les Esat
et les EA sont tres présents dans
le secteur de l'entretien d'espaces verts, de l'entretien et du
nettoyage d'espaces extérieurs,
les metiers du secteur de la proprete ne sont exercés que par
quèlques structures tres spécialisées ou ayant su contractualiser avec des modalités adaptées
a leur statut » Cette offre de
cotraitance est une opportunite,
car « une réelle demande existe
et de nombreux grands donneurs d'ordre insèrent des
clauses sociales sur ce type de
marché » Dans ce montage, le
REPERES
Activité
Hygiene et propreté
Effectif
5 DOO collaborateurs
Chiffre d'affaires
14O millions d'euros en 2O15
rôle du Reseau Gesat est de diriger vers Isor des Esat et EA
capables de faire vivre une so
lution en cotraitance
Le transfert de competences
passera par Acfor, la structure
formation d'Isor créée en 1977
Ses huit formateurs permanents
interviennent sur tout le temtoire métropolitain au sujet des
teclimques de nettoyage, de l'accueil client, des gestes de securité Le coût de la formation
reste a la charge des Esat et des
EA (l'effort de formation d'Isor
pour ses salaries est de 4 % de
la masse salariale en moyenne )
CONTRATS
DE RÉSULTATS
« Nos clients sont enthousiastes », assure Laurence Le
grand Maîs la difficulté sera de
conjuguer responsabilite sociale
et réponse aux attentes des donneurs d'ordre Isor pilotera la
prestation de cotraitance, maîs
les Esat et les EA factureront
leurs prestations aux donneurs
d'ordre pour que ceux-ci récupèrent des unites bénéficiaires
« Les contrats de résultats et
non plus de moyens sont de plus
en plus fréquents, précise Laurence Legrand II faudra eviter
que la logique de resultat entre
en conflit avec la politique d'insertion de travailleurs handicapes » Dix Esat et EA ont d'ores
et déjà répondu à l'offre d'Isor,
le premier indicateur de succes
de cette opération sera la réussite aux formations L G
23/29 SEPT 14
Hebdomadaire
OJD : 7976
1 RUE EUGENE ET ARMAND PEUGEOT
92856 RUEIL MALMAISON CEDEX - 0 825 300 302
Surface approx. (cm²) : 4115
N° de page : 18-25
Page 6/8
GRTGAZ
PARTAGE ENTRE
SECTEUR PROTÉGE
ET ENTREPRISE
ORDINAIRE
GRTgaz a trouvé auprès du secteur du travail
protége et adapté des fournisseurs plasturgiques
plus compétitifs que son fournisseur historique.
Deux cents travailleurs handicapés sont concernés.
D
epuis mars 2014, la filiale de GDF-Suez chargée du transport de gaz
en France, GRTgaz, a mis en
place avec l'Esat Caramantis,
à Carmaux, et TEA Sicomen, a
Laval (I), un contrat de trois ans
dans le domaine de la plasturgie,
afin de produire le chapeau de
balise, un triangle jaune en plastique qui, placé au sommet d'un
tube en acier, permet de signaler
des canalisations enterrées
« Les canalisations de gaz a
haute pression nécessitent la
mise en place d'une signalétique
à la fois visible et de qualité,
pour un montant supérieur à
un million d'euros d'achats par
an, explique François Lacourt,
directeur adjoint des achats.
Nous cherchions à remettre en
concurrence notre fournisseur
historique, tout en développant
notre activité avec le secteur du
travail protége et adapté. C'est
pourquoi, fin 2013, nous avons
consulté deux établissements du
secteur du travail protege et
adapté - STPA -, spécialistes
en plasturgie, qui ont affirmé
être capables de produire ce
chapeau »
« Ces balises sont l'élément
phare de notre signalétique,
nous avions besoin de deux partenaires pour encourager la
concurrence, et pour répondre
GESAT
7063241400506/GFS/OTO/3
aux importants besoins en réapprovisionnement du produit »,
précise Danièle Hachemin, responsable du pôle support et performance à la direction achats
GRTgaz est entré en contact
avec l'Esat Caramantis et TEA
Sicomen par l'intermédiaire d'un
atelier de cotravail du réseau
Gesat en mai 2013. L'objectif
était de confronter les besoins
en sous-traitance des entreprises
donneuses d'ordie avec la capacité de réponse des établissements du STPA, et de faciliter
les échanges en amont de la relation économique. Le groupe
de travail a permis à six Esat et
EA de se fédérer autour d'une
filière nationale spécialisée dans
l'activité plasturgie, plus spécifiquement l'injection thermoplastique.
LIVRAISON ASSURÉE
DANS LES TEMPS
« Le recours au STPA a permis
de mettre en concurrence le
fournisseur historique, avec un
gain direct de 30 % et de 40 % en
intégrant la taxe évitée », précise
Danièle Hachemin. « L'analyse
a été menée en coût complet,
de manière complètement transparente et loyale », conclut François Lacourt
Après la validation par l'entreprise du prototype livré par les
Tous droits réservés à l'éditeur
deux établissements, un contrat
trisannuel a été signé le 10 mars
2014 avec chacune des deux
structures, qui rassemblent en
tout environ 200 travailleurs
handicapes Chaque établissement a reçu une commande
d au moins I 500 chapeaux de
bahses et autres matériels de signalisation Tout a eté livre avec
succès et dans les temps sur la
plate-forme logistique nationale
de GRTgaz Finalement, le STPA
représentera 30 % du marché
complet de signalisation de
GRTgaz (ll DOO chapeaux sont
achetés chaque année), pour
une dépense globale prévue de
700 000 euros sur trois ans Ce
marché en complète d'autres signés depuis 2012 avec le STPA
entretien d'espaces verts, reprographie, etc.
UNE AVANCÉE
PROMETTEUSE
Fm 2013 GRTga/ affichait un
taux d'emploi global (direct et
indirect) de travailleurs handicapés de 4,5 % (3 % en direct),
contre 3,76 % fm 2012. Une augmentation qui est liée notam
ment à la croissance du volume
d'achats auprès du STPA, passé
de 500 000 euros fin 2012 à
820 DOO euros un an plus tard
GRTgaz juge que l'avancée est
prometteuse, au regard de son
objectif qui vise a realiser un
million d'euros d'achats avec le
secteur protége a fm 2015
« Ces partenariats concrétisent
REPÈRES
Activité
Distribution de gaz,
filiale de GDP Suez
Effectif
3 OOO salariés
Chiffre d'affaires
1,8 milliard d'euros en 2O7J
une collaboration initiée en 2012
entre la direction des ressources
humaines et celle des achats »,
analyse François Lacourt. « Ils
permettent aussi aux Esat et aux
EA de développer de nouvelles
prestations industrielles et des
synergies inédites », estune Danièle Hachemin.
« Autant que possible, nous intégrerons le STPA : impression
ou montage de stands côté communication, lavage de voitures,
recyclage de matériels informatiques... », enumère François
Lacourt Des tests sont en cours
dans une vingtaine d'Esat sur
une prestation de nettoyage industriel des vêtements de travail.
Ils devraient préfigurer la passation d'un nouveau marché plunannuel important en 2015 LG.
CD Voir <wwwyoutube com/
watch'v«xdlH8W!om54)>
Fin 2O73, GRTgaz affichait un. taux
d'emploi global de travailleurs
handicapés de 4,5 %, contre 3,76 %
fin 2O12. La société juge que l'avancée
est prometteuse au regard
de son objectif, qui vise à réaliser
un million d'euros dachats
avec le secteur protége d'ici à fin 2075.
23/29 SEPT 14
Hebdomadaire
OJD : 7976
1 RUE EUGENE ET ARMAND PEUGEOT
92856 RUEIL MALMAISON CEDEX - 0 825 300 302
Surface approx. (cm²) : 4115
N° de page : 18-25
Page 7/8
MAIRIE DE RUEIL-MÀLMAISON
/
A
THEATRE ET FORMATION REVELENT LES HANDIC
ur 2 000 fonctionnaires et
contractuels embauches
depuis plus de six mois,
la ville de Rueil Malmaison
compte actuellement 120 travailleurs reconnus handicapes Ce
qui fait passer le taux de tra\ ailleurs handicapes à 6 5 % au
jourd hui, contre 1,36 % en 2009
Et encore ne compte t on dans
ce chiffre que le taux d'emploi
direct Le taux d emploi indirect
(sous traitance, achats auprès
du STPA ) reste encore faible
(5 800 euros d'achats par an auprès du STPA) et laisse une
marge de progression
S
Entre 2OO9 et 2O13, le taux de travailleurs
handicapés employés à la mairie de RueilMalmaison (Hauts-de-Seine) est passé
de 1,36 % à 6,5 %•
Les représentations théâtrales
permettent de « montrer les idées
reçues, montrer que le handicap
est souvent invisible ».
JULIE BOUTIN CHARGEE DE MISSION HANDICAP
Équivalence de diplômes dans
la fonction publique territoriale
Depuis le lerjuillet les personnes reconnues travailleur handicape
souhaitant obtenir une integration sans concours dans une collée
tivite territoriale et quel que soit le cadre demploi peuvent de
poser des dossiers de candidature et dequivalence auprès de la
toute nouvelle commission dequivalence de diplôme du Centre
national de la fonction publique territoriale (CNFPT)*
La commission dequivalence de diplôme placée auprès du
CNFPT est chargée d instruire les demandes de personnes sou
haitant s inscrire a certains concours de la fonction publique terri
tonale sans posséder le diplome requis Elle assure et centralise
le traitement de ces demandes ainsi que celles concernant les di
plômes étrangers
La commission dequivalence des diplômes de la Direction gene
raie des collectivites locales (DGCL) a en effet transfère ses com
petences de traitement des demandes concernant les diplômes
étrangers au CNFPT ll n y a plus désormais qu une seule commis
* CED So rue de Peu Hy CS 41232 75578 Paris
«wwwCNFPTfr rubr que Evoluer la comm ss on dequ valence de diplômes
GESAT
7063241400506/GFS/OTO/3
Tous droits réservés à l'éditeur
i
SIGNATURE
D'UNE CONVENTION
Comment la municipalité de
Rueil-Malmaison explique-t-elle
cette croissance rapide 9 Par la
jonction d'une volonté des elus
(celle du maire Patrick Ollier et
celle de Carole Ruckert, son ad
jointe aux ressources humaines
et a la formation) et d'un important travail technique de fond
En 2009, la ville fait deux choix
importants Elle embauche une
chargée de mission ad hoc qui
réalise un diagnostic, et qui
signe une des toutes premieres
conventions avec le fonds pour
l'insertion des personnes handi
capees dans la fonction publique
(FIPHFP) La convention est renouvelée en 2013
Des 2009, Julie Boutin, chef de
service Prevention et conditions
de travail chargée de mission
handicap, mené un intense travail de sensibilisation, d'information et de communication sur
le maintien en emploi des travailleurs handicapes afin notamment que les agents qui n'ont
pas déclare de handicap se fassent connaître pour bénéficier
d'aide, d une formation ou d'un
reclassement Action phare une
operation menée avec Theâtre
sur mesure Des travailleurs han
dicapes écrivent des saynètes
sur leur perception de leur in
tegration dans les services re
licences, fausses idees, incom
préhensions, moments de
ngolade Ils jouent ces situa
fions sur scene devant les enca
drants et les elus Puis l'ensem
ble est repris par des comédiens
pour le présenter a tout le per
sonnel de la mairie ll repre
sentations sont ainsi donnees,
suivies de debats avec la salle
« Montrer les idees reçues, mon
trer que le handicap est souvent
invisible », explique Julie Boutin
Bilan 75 % des 120 agents reconnus travailleurs handicapes
sont des personnes aj ant révèle
leur situation au cours des ac
tiens menées dans le cadre de
la convention D'ailleurs une
aide au montage de dossier de
reconnaissance leur est proposée, et elle est acceptée dans
90 % des cas
DÉCOUVERTE
DES MÉTIERS
Autre pilier de l'action une importante politique de formation
Apres un bilan de competences
systématique mené avec le CIO
de Pantin, les personnes repe
rees bénéficient d'une formation
interne de reclassement de 29
jours repartis sur un an avec le
CNFPT (Centre national de la
fonction publique territoriale,
lire aussi l'encadre), a raison de
trois jours par mois
Les thématiques abordées sont
faire le deuil du metier decouvrir la mobilite, decouvrir les
metiers de la fonction publique,
acquerir des competences polyvalentes en accueil, bureautique,
cents administratifs, construire
son projet professionnel A
cela peuvent s'ajouter vingt
jours de formation de remise a
niveau
23/29 SEPT 14
Hebdomadaire
OJD : 7976
1 RUE EUGENE ET ARMAND PEUGEOT
92856 RUEIL MALMAISON CEDEX - 0 825 300 302
Surface approx. (cm²) : 4115
N° de page : 18-25
Page 8/8
OI
CACHES
L'ensemble de ces mesures serait vain sans un important travail d'accompagnement definition du nouveau poste selon les
affinités des personnes et les
possibilités d'accueil des services, mise en sureffectif systématique pour faciliter les rotations sur des postes non vacants,
ce qui permet de soulager le service sans le bousculer pendant
l'intégration du travailleur handicapé... Stage d'intégration de
six mois a une annee et demie,
sur la base d'une convention tnpartite DRH, agent, service « II
faut montrer que l'investissement est valable aussi pour les
services », analyse Julie Boutin.
Pour les agents rencontrant des
difficultés dans les métiers administratifs et pour ceux atteints
de troubles psychiques, la mame
a construit une sorte de service
adapté interne, réalisant de la
mise sous ph, de la saisie, etc.
Neuf agents qui ne peuvent être
occupés à 100 % y travaillent
L'ensemble de ce plan d'actions
a été financé à hauteur de
580 000 euros pai la maine, qui
a reçu une subvention du
FIPHFP de 750 000 euros sur
trois ans Le même montage a
été renouvelé dans la nouvelle
convention « 95 % des depenses
passent dans les actions »,
conclut Julie Boutin. L G.
Après un bilan
de compétences
systématique,
les personnes
repérées
bénéficient d'une
formation interne
de reclassement.
GESAT
7063241400506/GFS/OTO/3
i
u
CC Les entreprises favorisent
l'emploi des personnes handicapées
en fes encourageant à se former »
JULIETTE ARNOULD
RESPONSABLE DE LA MISSION HANDICAP DU GROUPE BULL,
PORTE-PAROLE DU COLLECTIF HANDICAP & NUMÉRIQUE
Comment l'idée d'un collectif de
grandes entreprises du numérique engagées pour l'emploi des personnes
handicapées est-elle née ?
L'idée d'un collectif d'entreprises (dix à l'origine en 2010 et quatorze aujourd'hui*) est née
d'un constat commun : les candidats rencontres sur les salons et les forums ne présentent
malheureusement pas le niveau de formation
exigé pour occuper nos postes, en particulier
au niveau ingénieur dans les filières informatique et technique
Les entreprises adhérentes du Syntec Numérique sont engagées depuis plusieurs années
en faveur de l'insertion professionnelle des
personnes en situation de handicap, maîs leur
taux moyen d'emploi de travailleurs handicapés n'est que de 1,2 %.
Alors que notre secteur d'activité est fortement
créateur d'emplois - 700 000 postes en dix
ans et plus d'un million en 2015 -, nous souhaitions échanger nos bonnes pratiques et réfléchir autour de projets a bâtir ensemble
pour persévérer II est important que les entreprises favorisent l'emploi des personnes
handicapées en les encourageant à se former
et à postuler à ces nouveaux métiers C'est
là tout l'objectif du collectif Handicap & Numérique, qui mutualise les pratiques dans quatre domaines • l'msertion-formation, le maintien dans l'emploi, le secteur protege, la
communication-sensibilisation.
Que frouve-f-on sur le portail Handinumérique ?
Le portail < wwwhandi-numenque com >, mis
en ligne en juin 2014, a vocation à fournir a
tous, en particulier aux personnes en situation
de handicap - salariés, élèves, étudiants et
leurs parents - les outils nécessaires pour
s'orienter vers nos métiers Les informations
Tous droits réservés à l'éditeur
sont regroupées dans un site web synthétique,
clair et accessible à tous les types de handicap.
Les jeunes handicapés sont souvent moins bien
informés sur les débouches professionnels que
les autres jeunes et s'interdisent parfois I accès
à des formations scientifiques. En naviguant
sur le site, l'internaute trouve des informations
sur les filières et les perspectives d'embauché :
formations de niveaux bac à bac+5, stages, alternance, emplois Les metiers les plus recherches par nos entreprises sont ceux d'ingénieur
réseau-système, de concepteur, de développeurs de logiciel, de consultant.
L'objectif du site est également de susciter les
rencontres : une rubrique Agenda permet de
suivre l'actualité des entreprises afin de les
rencontrer a l'occasion de forums emploi, par
exemple au cours de la prochaine Semaine
pour l'emploi des personnes handicapées.
Qui assure le développement du site ?
Le collectif a choisi de confier à l'association
CED - communication dans les domaines de
l'emploi, du handicap et de la diversite - la
création du site, en réponse à la ligne éditoriale
fixée par les entreprises partenaires.
Les mises à jour des données sont réalisées
trimestriellement par un comité de pilotage du
site composé du collectif et du Syntec numérique. Dans un objectif d'accessibilité du portail
a tous les types de handicap, le collectif a souhaité que le site atteigne le niveau Or, niveau
maximal : l'accès est possible via les, synthèses
vocales, les terminaux braille, les logiciels
d'agrandissement de caractères, de sous-titrages, etc Le portail est finance par les entreprises fondatrices et l'Agefiph PROPOS
RECUEILLIS PAR VALÉRIE GRASSET-MOREL
* Accenture AKKA Technologies Altran Assystem Atos Bull
Capgemm CGI Econocom Qsiatis Gfi Open Orange Business
servces Sopra Steria
blog.jobinlive.com
Date : 16/10/2014
GDF SUEZ SA, sensibilise ses salariés aux achats responsables
Par : -
Engagé en faveur de l'emploi des personnes en situation, le Groupe GDF SUEZ a mis en place en
2013 un plan de développement des achats aux secteurs protégé et adapté, afin de développer une
politique d'achats responsables.Pour sensibiliser l'ensemble des unités et les collaborateurs sur
cette thématique, GDF SUEZ SA a notamment organisé une Web conférence, en partenariat avec le
cabinet Aviséa. Entretien avec Bernard Navas, Chargé de Mission Handicap et Diversité au sein de
GDF SUEZ SA.
Quels sont les grands axes du Groupe GDF SUEZ en matière de handicap ? Le Groupe GDF SUEZ
a pour ambition d'atteindre un taux d'emploi de 6 % d'ici la fin 2015, sur l'ensemble de ses Branches
métiers et de ses entités. Pour plus d'efficacité nous disposons d'un réseau de référents handicap afin
de relayer nos actions sur tous nos sites et ainsi mettre en place une synergie d'actions communes.
Notre objectif est de développer l'emploi des personnes en situation de handicap, soit par l'emploi
direct, soit par l'emploi indirect via le développement des achats aux secteurs protégé et adapté.
Aujourd'hui, nous avons 11 accords collectifs qui couvrent 70 000 salariés en France. Pour nous, la
réussite de l'insertion dans l'emploi des personnes en situation de handicap doit être associée à une
notion de proximité et une politique handicap d'ambition commune.
En 2013, nous avons mis en place un vaste plan de développement des achats auprès des
secteurs protégé et adapté. Notre objectif est de développer une politique d'achats responsables en
rapprochant notamment la Direction des ressources humaines et la Direction des achats Groupe.
Nous avons créé une plaquette pour mettre en avant les stéréotypes liés aux secteurs protégé et
adapté à destination de toutes les entités. En 2012, nous avons lancé le site handy-achat qui facilite
la recherche des prestataires, il y a environ 450 ESAT/EA référencés sur le site. Le site permet
également de s'informer sur la politique handicap du Groupe et de bénéficier de nombreux outils
Évaluation du site
Ce blog émane de la plateforme de diffusion d'offres et de demandes d'emploi Jobinlive.com. Il
diffuse, à l'image du site dont il est issu, des articles concernant l'actualité de l'emploi des personnes
handicapées.
Cible
Professionnelle
GESAT / 228035478
Dynamisme* : 4
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
pédagogiques. En 2013, nous avons mis en place des actions et des animations sur le terrain pour
expliquer l'intérêt de cette politique d'achats responsables.
A ce propos, vous avez organisé une web conférence avec le cabinet Aviséa pour sensibiliser les
salariés aux achats responsables, de quoi s'agit-il exactement ?
Oui, nous avons organisé au siège, le 23 mai dernier, une web conférence à destination de tous
les salariés de GDF SUEZ SA, en collaboration avec le cabinet de conseil Aviséa. L'objectif de
cet événement était de présenter la politique handicap de GDF SUEZ SA, de montrer les résultats
obtenus, nos ambitions et les différents plans d'actions de développement de nos achats auprès des
secteurs protégé et adapté.
A travers cette action, nous avons voulu sensibiliser le plus grand nombre et notamment les salariés
en province, qui pouvaient poser des questions en direct via le chat Webex. La web conférence
s'est déroulée en deux temps, sur une durée d'une heure chacun. Pour les salariés qui n'ont pas pu
participer ou se connecter en ligne, il y a eu une captation vidéo qui est disponible sur l'intranet.
La web conférence a été co-animée de façon pédagogique par M. Ywendal Tribert, Directeur Conseil
et Formation chez Aviséa à l'aide de slides diffusés sur grand écran et moi-même pour intervenir et
répondre sur la politique handicap de l'entreprise. Le fait d'avoir effectué la présentation en binôme a
ajouté une certaine dynamique et de l'interactivité, ce qui est essentiel pour faire passer un message.
Quels types d'animations avez-vous prévu pour la Semaine Pour l'Emploi des Personnes en Situation
de Handicap 2014 ?
Pendant la SEPH, GDF SUEZ SA organise sur le siège à la défense, la présentation des Handy
Trophées. Ce concours national interne, permet de récompenser les entités du Groupe pour leurs
actions en faveur de l'emploi des personnes handicapées au travers de leurs achats aux secteurs
protégé et adapté. Quatre catégories sont distinguées : l'Innovation, la RSE, la performance et le coup
de cœur du jury. La cérémonie des trophées se déroulera à Paris début novembre, lors du salon des
ESAT et EA d'Île-de-France “Osez nos compétences“.
De plus, le 21 novembre nous accueillerons six ESAT et EA pour présenter leur savoir-faire dans le
domaine de la communication d'entreprise (impression numérique, réalisation de vidéos, fabrication
de goodies, création graphiques, etc…). La rencontre entre les acheteurs et les prescripteurs internes
et ces ESAT/EA est un bon moyen pour les convaincre du professionnalisme de cette filière.
GESAT / 228035478
Tous droits réservés à l'éditeur
www.associationmodeemploi.fr
Date : 20/10/2014
3ème édition du Salon "Handicap - Osez nos compétences"
Par : Période : Mardi 4 et mercredi 5 novembre 2014
Lieu : Grande Halle de la Villette (Paris)
Le 3e édition du "Salon du secteur du travail protégé & adapté en Île-de-France" aura lieu les 4 et
5 novembre prochain à la Grande Halle de la Villette. Une opportunité pour rencontrer de manière
directe et efficace des entreprises et établissements du secteur du travail protégé et adapté, mieux
comprendre les spécificités du Secteur du Travail Protégé et Adapté (STPA) et découvrir l'offre
du Secteur du Travail Protégé et Adapté. Vous trouverez des stands métiers pour découvrir les
prestations et services des ESAT et EA et pour échanger avec eux. Des ateliers et des tables rondes
pour mieux comprendre les enjeux du STPA.
Évaluation du site
Le site Internet du magazine Association Mode d'Emploi s'adresse aux responsables associatifs. Il
diffuse l'actualité des associations françaises sous forme de brèves.
Cible
Spécialisée
GESAT / 228412456
Dynamisme* : 7
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
www.respectmag.com
Date : 22/10/2014
3e édition du salon Osez nos compétences
Par : -
Les 4 et 5 novembre, à la Grande Halle de la Villette (Paris XIX)
Les 4 et 5 novembre prochains se tiendra la 3e édition du salon Osez nos compétences à la Grande
Halle de la Villette. Dédié au secteur protégé et adapté, ce salon permettra aux grands comptes
privés et publics, aux PME comme aux ETI (entreprises de taille intermédiaire) de rencontrer et
d'échanger avec les établissements et services d'aide par le travail (ESAT) et entreprises adaptées
(EA) franciliens. L'édition 2014 proposera un véritable parcours pédagogique qui permettra aux
visiteurs et exposants d'échanger avec plus de pertinence sur les débouchés économiques.
Évaluation du site
Le site Internet du magazine Respect diffuse des articles au ton engagé, propres à interpeler les
minorités et communautés résidant dans l'hexagone. Les articles commentant la vie politico-sociale
française et internationale.
Cible
Spécialisée
GESAT / 228622311
Dynamisme* : 6
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
www.handirect.fr
Date : 23/10/2014
Entreprises et collectivités : Ne manquez pas le Salon Osez nos
compétences les 4 et 5 novembre prochains
Par : -
Fort du succès des deux premières éditions avec plus de 2 000 visiteurs chaque année et près
de 60 ESAT & EA franciliens exposants, le salon du secteur du travail protégé et adapté « Osez
nos compétences » reviendra les 4 et 5 novembre prochains pour sa 3e édition qui aura lieu à
la Grande Halle de la Villette.
Avec une nouvelle édition résolument tournée vers les échanges économiques, un des objectifs du
salon est d’apporter des clés aux entreprises et aux collectivités pour mener au mieux leur politique
d’emploi indirect et favoriser l’achat responsable au secteur.
Elles trouveront des solutions concrètes pour répondre tant à leur obligation d’emploi et de
contribution AGEFIPH ou FIPHFP que pour développer leur politique RSE d’achats solidaires.
Les entreprises ont des besoins, des projets et les réponses des ESAT&EA ne sont pas exemptes
d’innovation. Par ailleurs, les donneurs d’ordre doivent, certes, satisfaire aux dispositifs de la loi sur
le handicap, comme à d’autres critères RSE, mais ils ne se dispensent pas pour autant d’objectifs de
qualité et de coûts.
C’est pourquoi cette 3e édition du salon proposera aux visiteurs un parcours en trois temps :
- Dans l’espace DÉCOUVRIR, les exposants ESAT&EA présenteront aux visiteurs la multiplicité de
leurs métiers. Cet espace, organisé autour de 14 pôles métiers et plus de 30 prestations présentées,
Évaluation du site
Le site Internet du magazine Handirect diffuse des articles concernant le handicap, les problématiques
qui y sont liées et leur actualité.
Cible
Spécialisée
GESAT / 228716160
Dynamisme* : 5
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
a comme double objectif de promouvoir et valoriser le secteur du travail protégé et adapté d’une part,
et, d’autre part, de faire changer le regard sur la qualité de ses prestations et services.
- Dans l’espace COMPRENDRE, des ateliers aux thématiques très opérationnelles, de formats
courts, auront pour objectif de favoriser le benchmark, le partage de bonnes pratiques, le retour sur
expériences et l’émulation des différents acteurs des entreprises et collectivités. Seront également
abordés les enjeux et la réalité du secteur du travail protégé et adapté et l’importance du recours à la
sous-traitance pour tous les donneurs d’ordre.
- Dans l’espace AGIR AVEC LE BUSINESS CORNER, les visiteurs acheteurs ou mission handicap
pourront rencontrer directement des représentants d’ESAT et d’EA franciliens et nationaux. Les prises
de rendez-vous seront organisées en amont pour optimiser ces moments privilégiés.
L’enjeu reste toujours d’inscrire, dans la durée et comme une évidence, le secteur du travail protégé
et adapté dans le monde marchand, avec ses compétences et son savoir-faire. Ce salon prouve, une
fois encore, que les offres du secteur sont des réponses adaptées aux besoins des entreprises et
collectivités.
Même avec un format renouvelé le pari est audacieux à l’heure d’un climat économique morose et
de crédits publics en berne. Comme pour les éditions précédentes, c’est le Réseau Gesat, réseau
économique du travail protégé et adapté, qui en assure le portage technique et financier pour le
compte des ESAT&EA et en liaison avec les organisations nationales et territoriales du secteur.
Emmanuel Chansou, directeur exécutif du Réseau Gesat explique : « Après les éditions 2011 et
2012 du salon au Centquatre, nous avons en 2013 organisé deux évènements complémentaires : les
Trophées HandiResponsables, premiers trophées spécifiques au secteur, et une enquête croisée :
« Baromètre des achats responsables / étude économique auprès des ESAT&EA ». À l’occasion
de ces évènements, nous avons ressenti une formidable attente du côté des entreprises privées
et publiques pour améliorer leur relation économique avec le secteur. Du côté des ESAT&EA ce
sont une capacité d’innovation et une envie de relever le double défi de l’insertion par le travail et de
l’élaboration d’une réponse industrielle de qualité qui ont été mis en exergue. Nous avons donc fait le
pari, avec deux groupes d’entreprises particulièrement impliqués dans ce sujet – le Groupe BPCE et
le Groupe GDF Suez – de renouveler pour la troisième fois cet exercice en 2014 ».
Pratique : Rendez-vous les 4 et 5 novembre 2014 à La Grande Halle de La Villette à Paris 19e.
Entrée libre après inscription sur www.osez-nos-competences.fr
GESAT / 228716160
Tous droits réservés à l'éditeur
www.ressources-solidaires.org
Date : 27/10/2014
3ème édition du salon Osez nos compétences (Paris)
Par : La 3ème édition du salon Osez nos compétence se tiendra les 4 & 5 novembre prochains à la Grande
Halle de la Villette. Evénement incontournable des politiques RSE, Osez nos compétences est
un lieu unique pour découvrir, comprendre et agir en faveur des échanges économiques entre les
entreprises et le secteur du travail protégé et adapté. L'événement permettra aux grands comptes
privés et publics, aux PME comme aux ETI de rencontrer et d'échanger avec les ESAT et EA
franciliens.
Les entreprises rencontrent les ESAT et EA pour développer des échanges économiques
responsables et solidaires
Animations, pôles métiers, débats : un programme riche en échanges et en découvertes
Afin de favoriser encore plus la proximité et l'interaction, l'édition 2014 propose aux visiteurs 3 grands
pôles :
 l'espace « DECOUVRIR » pour valoriser les savoir-faire des ESAT et EA, présentés à travers 14
pôles métiers différents,
 l'espace « COMPRENDRE » pour mieux cerner les enjeux techniques, juridiques et sociétaux grâce
à une série d'ateliers abordant les questions et solutions concrètes permettant aux entreprises de
répondre à leurs obligations d'emploi, d'échanger sur leurs pratiques d'achats solidaires et d'emplois
indirects et leurs politiques RSE,
 l'espace « AGIR », avec un business corner, dédié à la rencontre directe entre les ESAT/EA et les
entreprises et collectivités.
 Les différents pôles métiers :
Administratif, Bureautique et informatique, Communication, Entretien du linge, Espaces verts,
Evènementiel, Imprimerie, reprographie, Logistique, Nettoyage et propreté, Prestations industrielles,
Recyclage, Restauration et traiteur, Routage.
 Les Ateliers
Évaluation du site
Ce site diffuse quelques articles sur l'actualité des assurances, des banques et diverses chroniques
concernant les diverses problématiques liées à la redistribution des richesses.
Cible
Spécialisée
GESAT / 229064557
Dynamisme* : 14
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
Ils se dérouleront chaque jour de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h00. D’une durée de 45 minutes
chacun, ils aborderont des thématiques opérationnelles sous formes de tables rondes : spécificités
des achats publics, cadre contractuel des échanges économiques entre donneurs d'ordre et
ESAT&EA, leviers issus de la loi sur l'ESS, politiques RH et politiques de branche.
Mardi 4 novembre 2014 Mercredi 5 novembre 2014
 9h00 : Ouverture du salon
 9h30 : Inauguration
 10h00 - 12h00 : Ateliers
 14h00 - 16h00 : Ateliers
 10h00 - 17h00 : Business Corner
 17h00 : cocktail  9h00 : Ouverture du salon
 10h00 - 12h00 : Ateliers
 14h00 - 16h00 : Ateliers
 10h00 - 17h00 : Business Corner
 17h00 : Fermeture du Salon
GESAT / 229064557
Tous droits réservés à l'éditeur
29 OCT 14
Quotidien
13 AVENUE DE L'OPERA
75001 PARIS - 01 40 15 17 89
Surface approx. (cm²) : 85
N° de page : 25
Page 1/1
COLLOQUES <
—» La 3eme édition du salon "Osez nos compétences" se tiendra les 4 et 5 novembre prochains à la
grande Halle de la Villette, de 9hOO à 17hOO. L'événement permettra aux grands comptes privés et
publics, aux PME comme aux Eli de rencontrer les établissements et services d'aide par le travail
(ESA!) et EA franciliens pour développer des échanges économiques responsables et solidaires.
Organisé depuis 2011, par le Réseau Gesat, réseau national du secteur du travail protége et adapté,
en concertation avec l'ADCP, l'Union nationale des entreprises adaptées (UNEA) et les collectifs
départementaux du secteur, avec le soutien de la Mairie de Paris et du Conseil régional d'Ile-deFrance, le salon est destiné à un public professionnel. (Renseignements www.osez-noscompetences.fr).
GESAT
1777581400503/GPP/AHN/3
Tous droits réservés à l'éditeur
Sites Editialis
Rechercher sur le site
Trophées
Conférences
Fichiers
Livres Blancs
Nos newsletters
Identifiez-vous
Google
Twitter
+
S'abonner
DÉCIDEURS ACHATS
Marchés
MARCHÉS
Services & Facility Management
PROCESS & OUTILS
FAITS & CHIFFRES
TENDANCES ACHATS
Actualités
Salon "Osez nos compétences : Le rdv de l'achat
responsable orienté secteur protégé"
Livres blancs
Fichiers
Formations
Services
Espace Experts :
Trouver un prestataire
Publié le 31/10/2014 par Charlotte Marchalant
Le salon "Osez nos compétences " veut proposer à l'ensemble des
acheteurs sensibilisés à l'emploi solidaire des solutions opérationnelles
immédiates. Sur deux jours, il s'agit de leur faire rencontrer l'ensemble
des acteurs concernés pour qu'ils fassent leurs courses tout simplement.
IMMOBILIER PROFESSIONNEL
Trouvez vos prochains locaux professionnels
Type de transaction :
Location
Type de bien :
Bureaux
Ville :
RECHERCHER
En partenariat avec
Magazine
Novembre
2014
Après une première édition en 2011 puis une deuxième en 2012, le salon
dédié à l'emploi solidaire en Ile-de-France revient. Plus grand, plus complet,
Enplus
poursuivant
votre navigation
sur le site, vous
acceptez
l'utilisation
dessous-titre,
cookies pour vous
proposer notamment
ambitieux,
il a vocation,
comme
l'indique
son
à "développer
les des publicités
ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.
OK
Gérer les cookies sur ce site
échanges économiques" en la matière.
DERNIÈRE MINUTE
Salon Orgatec : décryptage des tendances du mobilier de bureau
Pourquoi aller visiter le salon Osez nos compétences ?
Acheter la version numérique
S'abonner
"Parce que c'est le salon de l'achat responsable, ciblé ESAT* et EA*. Dédiées
INSCRIPTION NEWSLETTER
à l'insertion professionnelle des personnes handicapées, ces structures représentent à
elles deux plus de 2000 PME, pour non moins de 150 000 emplois. Le spectre
>> Voir un exemple
Décision-Achats
des métiers couverts va de l'agroalimentaire à la sous-traitance industrielle en passant
par les métiers de la relation client en call-center ou bien encore les massages en
Votre adresse email
S'inscrire
entreprise etc. C'est un marché d'une diversité phénoménale pour lequel il y a une
réelle appétence tant de la part du privé que du public. Et pour cause : lorsque les
entreprises ont recours à de l'emploi solidaire, c'est valorisé en équivalent
emploi."
Quel sera le programme ?
"Le salon sera organisé par stands métiers pour que le visiteur puisse facilement avoir
un aperçu des différentes offres. En outre, des ateliers sont prévus pour
permettre aux acheteurs d'obtenir des réponses concrètes à leurs
LES PLUS LUS
LES PLUS PARTAGÉS
1
La fonction achats en entreprise, politique
et stratégie d'achats
2
Calculer la valeur résiduelle d'un véhicule
3
Mettre en place des procédures d'achats
formalisées
questions - notamment d'ordre contractuelles.
4
Volcan islandais: les leçons de la crise
L'achat public et l'innovation feront également l'objet d'ateliers dédiés. Ce
5
Comment éviter le délit de marchandage
?
sera aussi l'occasion de nombreux témoignages de la part d'acheteurs
convaincus... et leur nombre va croissant. Ce fait a dicté au salon sa nouvelle ligne
directrice. Après deux éditions dédiées à la visibilité du secteur, il revêt cette année
une dimension "pratico-pratique". Le principe est simple : proposer à l'ensemble
des acheteurs sensibilisés à l'emploi solidaire des solutions
Service
Rechercher un fichier
opérationnelles immédiates. Sur deux jours, il s'agit de leur faire rencontrer
l'ensemble des acteurs concernés pour qu'ils fassent leurs courses tout simplement."
Quel objectif visez-vous ?
Tapez votre requête
BtoC
Ok
BtoB
"De contenter tout le monde ! L'objectif, c'est que le succès perdure. Je ne suis jamais
tant satisfait que lorsque l'on me fait part de partenariats réussis entre les entreprises
et les ESAT et les EA. Le Gesat, qui est le réseau économique de ces
structures, n'a pas d'autre mission que de générer du flux, développer l'emploi
solidaire."
TRIBUNES
Philippe Demangeot
Directeur des achats
Pour un nouveau rôle des acheteurs
Olaf De Hemmer Gudme
conseil en Management Valeur(s)
Informations pratiques :
Le salon se tiendra les 4 et 5 novembre 2014 à la
Grande Halle de la Ville
tte (Paris), de 9h à 17h.
La démarche Valeur(s) appliquée aux Achats
Toutes les tribunes
SONDAGE
Entrée libre pour les professionnels.
Consulter le programme et la liste des ateliers
* ESAT : Établissements et Services d'Aides par le Travail / EA : Entreprises Adaptées
Qu'est-ce qui vous a le plus
marqué ces 20 dernières années
dans les achats?
la professionalisation du métier
la reconnaissance de la profession
en interne/externe
la prise en compte des questions
environnementales, RSE...
Mot clés : Achats responsables | Ea | Emploi solidaire | Gesat
l'évolution des relations fournisseurs
Autour du même sujet
Voter
Les achats responsables progressent
lentement mais sûrement
Emploi solidaire : quand le social
peut rapporter gros
Conseil : Karistem obtient l'agrément
Relations fournisseur responsables
"Merci Oscar !", la marque de
conciergerie responsable
A lire aussi
Qualité de vie au bureau :
peut mieux faire !
Capgemini confie ses
événements à Ideal
Gourmet
Recommandé pour vous
Process & Outils
Tendances Achats
VOIR LE RÉSULTAT
A quoi servent les ESAT ?
JULIE LE BOLZER | LE 31/10/2014 À 06:00
Emmanuel Chansou, qui organise le salon « Osez nos compétences » rappelle que les ESAT et les EA sont présentes dans une grande diversité de
secteurs. L’illumination de la Tour Eiffel ? Une entreprise du secteur du travail protégé et adapté (STPA) y a contribué.... - Shutterstock
Le recours aux ESAT et aux EA permet aux entreprises d’être
exonérées de la taxe AGEFIPH. Mais pas seulement comme l’explique
Emmanuel Chansou, directeur du réseau GESAT qui organise le salon
« Osez nos compétences »*.
Que représente, aujourd’hui, le secteur du travail protégé ?
Le secteur du travail protégé et adapté représente aujourd’hui, en France, un chiffre d’affaires de plus de 2
milliards d’euros, 150.000 emplois, plus de 1.000 métiers et quelques 2.000 établissements. Néanmoins, ce
secteur reste encore mal connu.
Quelles réponses apporte le recours aux ESAT et aux EA (*) ?
Depuis 1987, les entreprises, administrations et collectivités de plus de 20 salariés ont l’obligation
d’employer 6 % de personnes en situation de handicap . Les organisations ne satisfaisant pas cette
obligation doivent verser une contribution à l’AGEFIPH. Depuis 2005, cette contribution peut être réduite si des
contrats sont passés avec des ESAT ou des EA.
Sous quelles formes les ESAT et les EA travaillent-elles avec les entreprises ?
Les ESAT et les EA proposent leurs services aux entreprises, collectivités et organismes publics : soit sous la
forme de sous-traitance de prestations ; soit sous la forme de détachement de travailleurs au sein
d’entreprises dites du milieu ordinaire.
Au-delà de l’obligation légale et de l’exonération, quels sont les enjeux ?
Il s’agit de valoriser la diversité des savoir-faire et de démontrer l’expertise des travailleurs en situation de
handicap. Le recours aux ESAT et aux EA permet également aux entreprises d’intégrer une dimension sociale
à leurs achats. Il y a donc là une réponse à des enjeux aussi bien RH (ressources humaines) que RSE
(responsabilité sociale de l’entreprise). D’où l’importance d’accroître la notoriété et la visibilité des ESAT et des
EA.
Comment ?
C’est dans ce but (ndlr : accroître la notoriété et la visibilité des ESAT et des EA) qu’a été lancé, en 2011, à
l’initiative de la Mairie de Paris, de l’Association des Directeurs de CAT Parisiens (ADCP) du Conseil Régional
Île-de-France et du Réseau GESAT, le salon « Osez nos compétences », rendez-vous favorisant la rencontre
entre les ESAT et les EA avec les différents acteurs du monde économique. Conçu pour promouvoir la
diversité des métiers des ESAT et des EA, et les compétences des travailleurs de ces établissements, le salon
permet également de valoriser l’image du secteur auprès des donneurs d’ordre.
Vous soulignez la diversité des métiers. Qu’en est-il de la diversité des secteurs d’activité ?
En effet, les ESAT et les EA sont présentes dans une grande diversité de secteurs. L’illumination de la Tour
Eiffel ? Une entreprise du secteur du travail protégé et adapté (STPA) y a contribué. La préparation de vos
commandes en ligne de capsules de café ? Là-aussi, une entreprise du STPA y participe. La gestion des
dossiers et la fabrication des cartes de famille nombreuse ? Encore une entreprise du STPA. Massage,
recyclage informatique, commerces de bouche, call centers, industrie... Les ESAT et les EA oeuvrent dans
tous ces secteurs. En outre, et c’est suffisamment important pour être souligné : il s’agit là d’emplois non
délocalisables.
Lexique
ESAT : établissement et services d’aide par le travail.EA : entreprises adaptées.GESAT : réseau national
du secteur protégé et adapté
Salon « Osez nos compétences », les 4 et 5 novembre, à Paris
La troisième édition du salon « Osez nos compétences » se tiendra les 4 et 5 novembre 2014, à Paris, à la
Grande Halle de la Villette. Chaque jour, des ateliers permettront aux participants d’aborder des
thématiques opérationnelles sous forme de tables rondes : spécificités des achats publics, cadre
contractuel des échanges économiques entre donneurs d’ordre et ESAT et EA, leviers issus de la loi sur
l’économie sociale et solidaire, politiques RH
HD HUMANITE DIMANCHE SUPPLEMENT
30 OCT/05 NOV 14
Parution Irrégulière
164 RUE AMBROISE CROIZAT
93528 SAINT DENIS CEDEX - 01 49 22 72 72
Surface approx. (cm²) : 16
N° de page : 27
Page 1/1
Salon Osez nos compétences en
Île-de-France
4 novembre a 9 heures jusqu'au
5 novembre à 17 heures.
La Grande Halle de la Villette,
avenue Jean-Jaurès, Paris 19e.
Bousculer les préjuges, démontrer
l'expertise metier des travailleurs
en situation de handicap.
telle est la mission que se donnent
les participants et organisateurs
mobilises pour l'événement.
GESAT
1872981400501/GOP/MSK/2
Tous droits réservés à l'éditeur
business.lesechos.fr
Date : 31/10/2014
A quoi servent les ESAT ?
Par : Julie Bolzer
Le recours aux ESAT et aux EA permet aux entreprises d'être exonérées de la taxe AGEFIPH. Mais
pas seulement comme l'explique Emmanuel Chansou, directeur du réseau GESAT qui organise le
salon « Osez nos compétences »*.
Que représente, aujourd'hui, le secteur du travail protégé ?
Le secteur du travail protégé et adapté représente aujourd'hui, en France, un chiffre d'affaires de plus
de 2 milliards d'euros, 150.000 emplois, plus de 1.000 métiers et quelques 2.000 établissements.
Néanmoins, ce secteur reste encore mal connu.
Quelles réponses apporte le recours aux ESAT et aux EA (*) ?
Depuis 1987, les entreprises, administrations et collectivités de plus de 20 salariés ont l'obligation
d'employer 6 % de personnes en situation de handicap . Les organisations ne satisfaisant pas cette
obligation doivent verser une contribution à l'AGEFIPH. Depuis 2005, cette contribution peut être
réduite si des contrats sont passés avec des ESAT ou des EA.
Sous quelles formes les ESAT et les EA travaillent-elles avec les entreprises ?
Les ESAT et les EA proposent leurs services aux entreprises, collectivités et organismes publics : soit
sous la forme de sous-traitance de prestations ; soit sous la forme de détachement de travailleurs au
sein d'entreprises dites du milieu ordinaire.
Au-delà de l'obligation légale et de l'exonération, quels sont les enjeux ?
Il s'agit de valoriser la diversité des savoir-faire et de démontrer l'expertise des travailleurs en situation
de handicap. Le recours aux ESAT et aux EA permet également aux entreprises d'intégrer une
dimension sociale à leurs achats. Il y a donc là une réponse à des enjeux aussi bien RH (ressources
humaines) que RSE (responsabilité sociale de l'entreprise). D'où l'importance d'accroître la notoriété
et la visibilité des ESAT et des EA.
Évaluation du site
Cette section du site Internet du quotidien national Les Échos s'adresse aux entrepreneurs et aux
cadres dirigeants. Il leur propose des articles concernant l'actualité des affaires au sens large.
Cible
Grand Public
GESAT / 229469321
Dynamisme* : 29
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
Comment ?
C'est dans ce but (ndlr : accroître la notoriété et la visibilité des ESAT et des EA) qu'a été lancé, en
2011, à l'initiative de la Mairie de Paris, de l'Association des Directeurs de CAT Parisiens (ADCP)
du Conseil Régional Île-de-France et du Réseau GESAT, le salon « Osez nos compétences
», rendez-vous favorisant la rencontre entre les ESAT et les EA avec les différents acteurs du
monde économique. Conçu pour promouvoir la diversité des métiers des ESAT et des EA, et les
compétences des travailleurs de ces établissements, le salon permet également de valoriser l'image
du secteur auprès des donneurs d'ordre.
Vous soulignez la diversité des métiers. Qu'en est-il de la diversité des secteurs d'activité ?
En effet, les ESAT et les EA sont présentes dans une grande diversité de secteurs. L'illumination
de la Tour Eiffel ? Une entreprise du secteur du travail protégé et adapté (STPA) y a contribué. La
préparation de vos commandes en ligne de capsules de café ? Là-aussi, une entreprise du STPA
y participe. La gestion des dossiers et la fabrication des cartes de famille nombreuse ? Encore
une entreprise du STPA. Massage, recyclage informatique, commerces de bouche, call centers,
industrie... Les ESAT et les EA oeuvrent dans tous ces secteurs. En outre, et c'est suffisamment
important pour être souligné : il s'agit là d'emplois non délocalisables.
Lexique
ESAT : établissement et services d'aide par le travail.EA : entreprises adaptées. GESAT : réseau
national du secteur protégé et adapté
Salon « Osez nos compétences », les 4 et 5 novembre, à Paris
La troisième édition du salon « Osez nos compétences » se tiendra les 4 et 5 novembre 2014, à
Paris, à la Grande Halle de la Villette. Chaque jour, des ateliers permettront aux participants d'aborder
des thématiques opérationnelles sous forme de tables rondes : spécificités des achats publics, cadre
contractuel des échanges économiques entre donneurs d'ordre et ESAT et EA, leviers issus de la loi
sur l'économie sociale et solidaire, politiques RH
GESAT / 229469321
Tous droits réservés à l'éditeur
03 NOV 14
Hebdomadaire
4 COUR DE L'ILE SEGUIN BP 10302
92102 BOULOGNE BILLANCOURT CED - 01 40 93 20 20
Surface approx. (cm²) : 108
N° de page : 17
Page 1/1
ÎLE-DE-FRANCE
AGENDA
Osez nos compétences
Pour la 3e annee, ce salon
permettra aux PM E et Eli de
rencontrer les Esat
(établ issements et services
d'aide par le travail) et les EA
(entreprises adaptées) de la
région, spécialisées dans
l'emploi de travailleurs
handicapés Unesoixantame
d'exposants et plusd'une
centaine de savoir-faire à
découvrir. Les4et 5 novembre,
de9heuresà 17 heures, Grande
Halle de la Villette, Pans(XIXe).
Accès 11 bre réserve aux
professionnels.
www asez-nos-ccm petencesjr
Salon MIF Expo
Forte d u succès de la prem 1ère
édition l'an dernier, cette grande
vitrine des produits et
innovations made in France
revient maîs déménage porte de
Versailles Près de 300 exposants
seront à l'honneur.
Du 14 au 16 novembre, de
10 heures à 19 heures, porte de
Versailles, Paris(XVe). Invitation
gratuite sur préinscription :
www m jfejpo.fr.
GESAT
9711091400501/GCP/OTO/1
Tous droits réservés à l'éditeur
03 NOV 14
Hebdomadaire
4 COUR DE L'ILE SEGUIN BP 10302
92102 BOULOGNE BILLANCOURT CED - 01 40 93 20 20
Surface approx. (cm²) : 26
N° de page : 17
Page 1/1
AGENDA
Osez nos compétences
Pour la 3e année, ce salon
permettra aux PME et Eli de
rencontrer les Esat
(établissements et services
d'aide par le travail) et les EA
(entreprises adaptées) de la
région, spécialisées dans
l'emploi de travailleurs
handicapes Une soixantaine
d'exposants et plus d'une
centaine de savoir-faire à
découvrir. Les 4 et 5 novembre,
de 9 heures à 17 heures, Grande
Halle de la Villette, Paris (XIXe).
Accès libre réserve aux
professionnels.
www. osez-nos-competences. fr
GESAT
2912091400509/GAD/ATA/1
Tous droits réservés à l'éditeur
03 NOV 14
Hebdomadaire
25 AVENUE MICHELET
93408 SAINT OUEN CEDEX - 01 40 10 30 30
Surface approx. (cm²) : 71
Page 1/1
Supplément Economie
Toutes rubriques
AGENDA
Osez nos compétences
Pour la 3 e année, ce salon permettra aux PME et ETI de rencontrer les Esat (établissements et services
d'aide par le travail) et les EA (entreprises adaptées) de la région, spécialisées dans l'emploi de travailleurs
handicapés. Une soixantaine d'exposants et plus d'une centaine de savoir-faire à découvrir. Les 4 et
5 novembre, de 9 heures à 17 heures, Grande Halle de la Villette, Paris (XIX e). Accès libre réserve aux
professionnels.
www.osez-nos-competences.fr
Salon MEF Expo
Forte du succès de la première édition l'an dernier, cette grande vitrine des produits et innovations made in
France revient mais déménage porte de Versailles. Près de 300 exposants seront à l'honneur.
Du 14 au 16 novembre, de 10 heures à 19 heures, porte de Versailles, Paris (XV e). Invitation gratuite sur
préinscription : www.mifexpo.fr.
D07655CC58B0400D22BC46F4EA0DB5863360FF7C11294831C1310A2
GESAT
2433091400509/GAW/OTO/2
Tous droits réservés à l'éditeur
www.courriercadres.com
Date : 03/11/2014
Osez nos compétences : 3e édition du salon dédié au secteur du
travail protégé et adapté
Par : Innocentia Agbe
La 3e édition du salon “Osez nos compétences” dédié au secteur du travail protégé et adapté aura
lieu les 4 et 5 novembre à la Grande Halle de la Villette à Paris.
Le salon “Osez nos compétences” revient pour une 3e édition les 4 et 5 novembre à Paris. L’occasion
d’échanger sur les enjeux du secteur du travail protégé et adapté qui emploie des personnes en
situation de handicap.
Bousculer les préjugés
Le salon est destiné à un public de professionnels (PME, grandes entreprises privées et
publiques…). Gesat, réseau national du secteur du travail protégé et adapté, qui organise
l’événement avec différents partenaires, souhaite bousculer les préjugés et notamment démontrer
l’expertise métier des travailleurs en situation de handicap.
Des débats
Plusieurs débats seront proposés pendant ces deux jours, ayant par exemple pour thématique “Quels
modes de contractualisation entre donneurs d’ordre et Ésat*/EA** ?” ou encore “Quelles spécificités
pour la commande publique auprès des Ésat et EA ?”.
*Établissements et services d’aide par le travail.
** Entreprises adaptées.
Évaluation du site
Le site web du magazine Courrier Cadres diffuse des articles concernant les problématiques
auxquelles sont confrontées les cadres. Il leur permet en outre d'entrer en contact via des fonctions
communautaires (blogs, groupes de discussion, etc.)
Cible
Professionnelle
GESAT / 229725169
Dynamisme* : 9
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
04 NOV 14
Quotidien Paris
OJD : 122744
Surface approx. (cm²) : 790
N° de page : 27
16 RUE DU QUATRE SEPTEMBRE
75112 PARIS CEDEX 02 - 01 49 53 65 65
Page 1/4
Les travailleurs
handicapés
ne se cachent plus
• Les entreprises employant des handicapés cherchent
à convaincre davantage cle donneurs d'ordre.
• Elles s'exposent aujourd'hui et demain à Paris
au Salon Osez nos compétences.
ÎLE-DE-FRANCE
Dominique Malécot
dmalecot@lesechos.fr
Les entreprises en sont généralement très satisfaites mais hésitent
encore souvent à dire qu'elles font
appel à eux, de peur de passer pour
des exploiteurs. Eux, ce sont des trav a i l l e u r s h a n d i c a p é s dont
les employeurs o r g a n i s e n t
aujourd'hui et demain à Paris le
Salon Osez nos compétences pour
trouver davantage de débouchés à
leurs entreprises.
Légalement, à moins de payer de
lourdes pénalités ou d'avoir conclu
un accord de branche ou d'entreprise, les handicapés doivent représenter 6 % des effectifs de toute
firme de plus de 20 salariés. Certaines optent pour une troisième solution qui leur permet de ramener
cette obligation à 3 % : la soustraitance auprès d'établissements et
services d'aide par le travail (Esa!)
GESAT
8397191400507/XCB/OTO/1
ou d'entreprises adaptées (EA). Les
premières sont régies par le ministère de la Santé et emploient exclusivement des handicapés, tandis
que les secondes, avec un minimum
de 80 % de travailleurs handicapés,
dépendent du ministère de Travail.
« Dans un cas comme dans l'autre,
le but est bien d'employer des handicapés et de trouver des clients »,
explique Emmanuel Chansou,
directeur exécutif de l'association
parisienne Gesat, qui a constitué un
réseau pour cela. On recense quelque 1.400 Esat et 680 EA en France
cumulant environ 2 milliards
d'euros de chiffre d'affaires et
employant respectivement 120.000
et 25.000 salariés.
« Hors Ile-de-France, leur répartition est homogène sur le territoire,
poursuit Emmanuel Chansou.
Comme les familles, les entreprises
préfèrent mettre leurs handicapés à
la campagne. Au point que les entreprises qui les accueillent sont parfois
les plus importantes d'une ville,
comme à Carmaux » (lire ci-des-
Tous droits réservés à l'éditeur
sous). Généralement gérées par des
associations, qui perçoivent entre
10.000 et 12.000 euros de subvention annuelle par emploi, elles sont
très intégrées au tissu industriel
local.
Vers la création d'un label ?
Certains groupes comme Peugeot,
Safran, Orange ou Thales se sont
impliqués de très longue date,
notamment pour fabriquer des
petites séries comme ces cartons
produits à Tarbes pour transporter
des pièces d'avion. « La qualité de la
production de ces entreprises est
excellente, mais il ne faut pas compter sur des délais trop serrés »,
résume Emmanuel Chansou.
Hors sous-traitance industrielle,
le gros des bataillons est employé
dans l'entretien des espaces verts, le
tri ou la préparation de commandes. Le secteur reste toutefois fragile et trouver des débouchés
demande un certain doigté. Emmanuel Chansou conseille ainsi la prudence aux entrepreneurs qui veu-
04 NOV 14
Quotidien Paris
OJD : 122744
Surface approx. (cm²) : 790
N° de page : 27
16 RUE DU QUATRE SEPTEMBRE
75112 PARIS CEDEX 02 - 01 49 53 65 65
Page 2/4
lent se lancer dans le tri et le
traitement basique de déchets de
produits électriques et électroniques. En revanche, ATF Gaia, à
Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne)
a su monter en gamme. Cette entreprise de 77 salariés et de 8,3 millions
d'euros de chiffre d'affaires reconditionne des ordinateurs, commercialise des pièces détachées et s'est
lancée dans l'infogérance. Des réussites comme celle-ci pourraient
favoriser « l'apparition d'un label
qui serait au travail des handicapés
ce qu'est celui de Max Havelaar au
commerce équitable », se prend à Légalement, les handicapés doivent représenter 6 % des effectifs de toute firme de plus de 20 salariés.
rêver Emmanuel Chansou. •
Photo Shutterstock
GESAT
8397191400507/XCB/OTO/1
Tous droits réservés à l'éditeur
04 NOV 14
Quotidien Paris
OJD : 122744
Surface approx. (cm²) : 790
N° de page : 27
16 RUE DU QUATRE SEPTEMBRE
75112 PARIS CEDEX 02 - 01 49 53 65 65
Page 3/4
Ary-Francemultiplielesactivitésdeniche
Envoi-Hands
travaille pour
Airbus
Cet établissement d'aide
par le travail est reconnu
pour ses boules de Noël et
ses archets pour musiciens.
Laurent Marcaillou
—Correspondant a Toulouse
Quarante-quatre ans d'ancienneté
et des productions réputées l'établissement d aide par le travail
(Esat) Ary-France a Carmaux
(Tarn), de l'association Aseï, fait travailler 225 « usagers » handicapes
encadres par 60 accompagnateurs
A la difference des salaries des
entreprises adaptées, ils perçoivent
l'allocation aux adultes handicapes
et ne reçoivent de l'Esat que de 5 % a
20 % du SMIC Ary-France a
démarre en 1970 avec le montage et
la decoration de boules de Noel
pour les grands magasins et les centres commerciaux Positionne sur
les boules de qualite peintes a la
carte, il reste le seul fabricant français face a la concurrence asiatique,
en produisant sous sa marque
I million de boules par an, dont 30 %
sont exportées Cette activite réalisée par 40 handicapes a rapporte
1,3 million d'euros en 2013 « Maîs
nous avons voulu la diminuer parce
qu'elle n'est pas rentable et nous
avons perdu 40 % du marche en
2014 », explique Jean-François
Bneugne, adjoint de la direction
Ary-France est repute aussi pour
ses archets d'instruments a cordes
fabriques depuis 1975 avec du bois
bresilien de Pernambouc et du crin
de cheval de Mongolie L'Esat en
réalise un millier par an vendus en
GESAT
8397191400507/XCB/OTO/1
Outre ses activités industrielles, Ary-France a des activites de
services, réalisant 4 millions d'euros de chiffre d'affaires. Photo DR
France et au Japon Douze personnes taillent les baguettes, sertissent
le crin et placent la garniture en
metal, des tâches d'une grande
technicité « Nous avons une pédagogie adaptée qui fonctionne a merveille », se félicite Jean-François
Bneugne
225 travailleurs
Plus récemment, Ary-France s'est
diversifie dans la sous-traitance
industrielle, qui a augmente de
40 % en 2014 grâce a un contrat
d'Airbus pour remplir par semaine
5 DOO seringues de peinture utilisées pour les raccords de surface
Tous droits réservés à l'éditeur
D'autres personnes peignent aux
couleurs fluo les outillages de
l'avionneur Ce contrat de deux ans
fait travailler 30 personnes Le centre repeint aussi des boîtiers Internet et ^conditionne des câbles de
decodeurs de television pour un
sous-traitant d'un operateur de
telecoms Son atelier d injection
plastique réalise des bobines de fil
Internet pour Thermocompact
L Esat a aussi des activites de services une cuisine centrale de
650 repas par jour, une blanchisserie pour ERDF et les maisons de
retraite, un service d'entretien de
bureaux et d'espaces verts
L'association Envoi a été
créée en 1996 à l'initiative
de la mairie de Toulouse
et d'Airbus pour favoriser
l'insertion professionnelle
des personnes en difficulté.
Elle emploie HO salaries,
dont 80 en insertion,
pour un chiffre d'affaires
de 5 millions d'euros. Elle
a créé, en janvier 2013, une
entreprise adaptée pour
handicapés, Envoi-Hands.
Celle-ci emploie 15 personnes, du CAP à l'ingénieur,
qui travaillent indirectement pour Airbus a la gestion des commandes et à
l'optimisation de processus.
Il réalise un chiffre d'allaires de
4 millions d'euros, a parite dans
l'industrie et les services, « en prenant des marches de niche que les
entreprises ne veulent pas », précise
le dmgeant La plupart des 225 travailleurs ont un handicap mental
ou psychique, car les handicapes
physiques (une dizaine) sont davantage embauches en entreprise Les
usagers restent au centre jusqu'à la
retraite « Seulement I % part en
milieu de travail ordinaire, déplore
Jean-François Bneugne On pourrait alter au-delà, maîs l'expérience
professionnelle en Esat n'est pas
assez reconnue »•
04 NOV 14
Quotidien Paris
OJD : 122744
Surface approx. (cm²) : 790
N° de page : 27
16 RUE DU QUATRE SEPTEMBRE
75112 PARIS CEDEX 02 - 01 49 53 65 65
Page 4/4
Gestform allie handicap
et technologie pour
traiter des documents
Opérant sur un marché
concurrentiel, ce spécialiste dè la gestion documentaire doit gagner en
productivité pour vivre.
Frank Niedercorn
—Correspondant a Bordeaux
Entreprise adaptée employant
comme telle au moins 80 %
d'handicapés, Gestform est « une
entreprise a part entière », explique Marie-Hélène Lance, sa
directrice marketing et commerciale Dans un milieu ou la taille
moyenne plafonne a une quaran
lame de personnes, Gestform fait
figure de poids lourd avec
357 salaries repartis sur quatre
sites Merignac et Le Haillan
(dans la banlieue bordelaise),
Toulouse et La Garenne-Colombes
Depuis sa creation en 1986,
l'entreprise s'est cantonnée au
même secteur d'activité Même si,
apres la gestion de documents
(numérisation, travaux d'impression, archivage), elle s'est diversifiée dans l'externahsation administrative Cela l'a amenée a gerer
des notes de frais, a attribuer des
cartes famille nombreuse de la
SNCF ou encore a rembourser les
frais medicaux pour le compte de
mutuelles
Toutefois la compétition est
rude Qu'il s'agisse des societes
sous-traitant les travaux en Asie
ou d'autres entreprises aidées
comme la toulousaine DSI La
solution pour Gestform consiste
«Si jamais l'Etat
décidait de faire
baisser sa
subvention, nous
serions rapidement
en difficulté. »
OLIVIER THÉRON
Directeur general de Gestform
GESAT
8397191400507/XCB/OTO/1
Tous droits réservés à l'éditeur
a investir pour developper ses
logiciels et améliorer sa productivite Les systemes de reconnaissance de documents font ainsi
une bonne partie du traitement
Permettant, par exemple, a l'operateur, specialiste des dossiers de
ressources humaines, de traiter
jusqu'à 600 documents a l'heure
Traiter avec des grands comptes comme la SNCF, son plus gros
client, Dassault, Airbus, le CEA,
Arkema, Orange ou encore EDF,
impose aussi de gros efforts Gestform est la seule entreprise de son
secteur a cumuler les certifications ISO 9001 ou 14001 et même
la norme Ohsas 18001 (sante et
securite au travail) II bénéficie
même des plus hautes normes de
securite pour la defense
Efforts de diversification
Comme tous les EA, Gestform
emploie au moins 80 % de personnes handicapees au sem de
ses effectifs de production S'y
ajoutent aussi 15 % des salaries
des fonctions support En retour,
l'Etat subventionne I activite de
l'entreprise par l'intermédiaire
d'une aide par poste, équivalant
a SO % du SMIC Une subvention
qui pese entre 15 et 17 % des revenus de ll millions d euros
«Notre resultat net est de 3% et, si
jamais I Etat décidait de faire bais
ser sa subvention, nous serions
rapidement en difficulté », explique Olivier Theron, le directeur
general
D'où des efforts pour se diversifier A la suite de sa creation par
un ancien cadre d'Aérospatiale,
Gestform a longtemps ete dépendante du secteur aeronautique
qui pese encore un tiers de 1'acnvite L'objectif est désormais de
faire progresser l'activité auprès
des clients existants, comme
AG2R, qui, apres la numérisation
de ses bordereaux, confie aussi a
Gestform ses dossiers RH Autre
piste, developper la notoriété de
lentreprise en region parisienne
et vers de nouveaux secteurs
d'acnvite •
pro.orange.fr
Date : 04/11/2014
Les travailleurs handicapés ne se cachent plus
Les entreprises employant des handicapés cherchent à convaincre davantage de donneurs
d'ordre.Elles s'exposent aujourd'hui et demain à Paris au Salon Osez nos compétences.
Les entreprises en sont généralement très satisfaites mais hésitent encore souvent à dire qu'elles font
appel à eux, de peur de passer pour des exploiteurs. Eux, ce sont des travailleurs handicapés dont
les employeurs organisent aujourd'hui et demain à Paris le Salon Osez nos compétences pour trouver
davantage de débouchés à leurs entreprises.
Légalement, à moins de payer de lourdes pénalités ou d'avoir conclu un accord de branche ou
d'entreprise, les handicapés doivent représenter 6 % des effectifs de toute firme de plus de 20
salariés. Certaines optent pour une troisième solution qui leur permet de ramener cette obligation à 3
% : la sous-traitance auprès d'établissements et services d'aide par le travail (Esat) ou d'entreprises
adaptées (EA). Les premières sont régies par le ministère de la Santé et emploient exclusivement
des handicapés, tandis que les secondes, avec un minimum de 80 % de travailleurs handicapés,
dépendent du ministère de Travail.
« Dans un cas comme dans l'autre, le but est bien d'employer des handicapés et de trouver des
clients », explique Emmanuel Chansou, directeur exécutif de l'association parisienne Gesat, qui a
constitué un réseau pour cela. On recense quelque 1.400 Esat et 680 EA en France cumulant environ
2 milliards d'euros de chiffre d'affaires et employant respectivement 120.000 et 25.000 salariés.
Évaluation du site
Cette section du portail Orange s'adresse aux professionnels. Il leur propose un service de messagerie
ainsi que des articles concernant l'actualité économique et financière.
Cible
Professionnelle
GESAT / 229861151
Dynamisme* : 15
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
« Hors Ile-de-France, leur répartition est homogène sur le territoire, poursuit Emmanuel Chansou.
Comme les familles, les entreprises préfèrent mettre leurs handicapés à la campagne. Au point que
les entreprises qui les accueillent sont parfois les plus importantes d'une ville, comme à Carmaux »
(lire ci-dessous). Généralement gérées par des associations, qui perçoivent entre 10.000 et 12.000
euros de subvention annuelle par emploi, elles sont très intégrées au tissu industriel local.
Vers la création d'un label ?
Certains groupes comme Peugeot, Safran, Orange ou Thales se sont impliqués de très longue date,
notamment pour fabriquer des petites séries comme ces cartons produits à Tarbes pour transporter
des pièces d'avion. « La qualité de la production de ces entreprises est excellente, mais il ne faut pas
compter sur des délais trop serrés », résume Emmanuel Chansou.
Hors sous-traitance industrielle, le gros des bataillons est employé dans l'entretien des espaces verts,
le tri ou la préparation de commandes. Le secteur reste toutefois fragile et trouver des débouchés
demande un certain doigté. Emmanuel Chansou conseille ainsi la prudence aux entrepreneurs
qui veulent se lancer dans le tri et le traitement basique de déchets de produits électriques et
électroniques. En revanche, ATF Gaia, à Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne) a su monter en gamme.
Cette entreprise de 77 salariés et de 8,3 millions d'euros de chiffre d'affaires reconditionne des
ordinateurs, commercialise des pièces détachées et s'est lancée dans l'infogérance. Des réussites
comme celle-ci pourraient favoriser « l'apparition d'un label qui serait au travail des handicapés ce
qu'est celui de Max Havelaar au commerce équitable », se prend à rêver Emmanuel Chansou.
GESAT / 229861151
Tous droits réservés à l'éditeur
www.lesechos.fr
Date : 03/11/2014
Les travailleurs handicapés ne se cachent plus
Par : Dominique Malécot
Les entreprises employant des handicapés cherchent à convaincre davantage de donneurs d'ordre.
Elles s'exposent aujourd'hui et demain à Paris au Salon Osez nos compétences.
Les entreprises en sont généralement très satisfaites mais hésitent encore souvent à dire qu'elles
font appel à eux, de peur de passer pour des exploiteurs. Eux, ce sont des travailleurs handicapés
dont les employeurs organisent aujourd'hui et demain à Paris le Salon Osez nos compétences pour
trouver davantage de débouchés à leurs entreprises. Légalement, à moins de payer de lourdes
pénalités ou d'avoir conclu un accord de branche ou d'entreprise, les handicapés doivent représenter
6% des effectifs de toute firme de plus de 20 salariés. Certaines optent pour une troisième solution
qui leur permet de ramener cette obligation à 3%: la sous-traitance auprès d'établissements et
services d'aide par le travail (Esat) ou d'entreprises adaptées (EA). Les premières sont régies par
le ministère de la Santé et emploient exclusivement des handicapés, tandis que les secondes,
avec un minimum de 80% de travailleurs handicapés, dépendent du ministère de Travail. «Dans
un cas comme dans l'autre, le but est bien d'employer des handicapés et de trouver des clients» ,
explique Emmanuel Chansou, directeur exécutif de l'association parisienne Gesat, qui a constitué un
réseau pour cela. On recense quelque 1.400 Esat et 680 EA en France cumulant environ 2 milliards
d'euros de chiffre d'affaires et employant respectivement 120.000 et 25.000 salariés. «Hors Ilede-France, leur répartition est homogène sur le territoire, poursuit Emmanuel Chansou. Comme
les familles, les entreprises préfèrent mettre leurs handicapés à la campagne. Au point que les
entreprises qui les accueillent sont parfois les plus importantes d'une ville, comme à Carmaux» (lire
ci-dessous). Généralement gérées par des associations, qui perçoivent entre 10.000 et 12.000 euros
de subvention annuelle par emploi, elles sont très intégrées au tissu industriel local.
Vers la création d'un label ?
Certains groupes comme Peugeot, Safran, Orange ou Thales se sont impliqués de très longue date,
notamment pour fabriquer des petites séries comme ces cartons produits à Tarbes pour transporter
des pièces d'avion. «La qualité de la production de ces entreprises est excellente, mais il ne faut pas
compter sur des délais trop serrés» , résume Emmanuel Chansou. Hors sous-traitance industrielle,
le gros des bataillons est employé dans l'entretien des espaces verts, le tri ou la préparation de
commandes. Le secteur reste toutefois fragile et trouver des débouchés demande un certain doigté.
Évaluation du site
Le site du quotidien économique national Les Échos diffuse de nombreux articles, couvrant ainsi
l'ensemble de l'actualité économico-financière française et internationale.
Cible
Grand Public
GESAT / 229791376
Dynamisme* : 244
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
Emmanuel Chansou conseille ainsi la prudence aux entrepreneurs qui veulent se lancer dans le tri
et le traitement basique de déchets de produits électriques et électroniques. En revanche, ATF Gaia,
à Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne) a su monter en gamme. Cette entreprise de 77 salariés et de
8,3 millions d'euros de chiffre d'affaires reconditionne des ordinateurs, commercialise des pièces
détachées et s'est lancée dans l'infogérance. Des réussites comme celle-ci pourraient favoriser
«l'apparition d'un label qui serait au travail des handicapés ce qu'est celui de Max Havelaar au
commerce équitable» , se prend à rêver Emmanuel Chansou.
GESAT / 229791376
Tous droits réservés à l'éditeur
www.categorynet.com
Date : 04/11/2014
Retrouvez ATF Gaia les 4 et 5 novembre 2014 à la Grande Halle de
la Villette, au Salon de l'achat socialement responsable – Osez nos
compétences Ile-de-France
Moissy Cramayel, le 3 novembre 2014. ATF Gaia, Entreprise de Services du Numérique
(ESN) intervenant dans la gestion du cycle de vie des équipements informatiques et télécoms
professionnels, participe au Salon du Secteur Protégé et Adapté de Paris et d'Ile-de-France, en tant
qu'Entreprise Adaptée.
Salon de l'achat socialement responsable – Osez nos compétences
Evénement incontournable des politiques RSE, la 3ème édition du salon Osez nos compétences
est un lieu unique pour découvrir, comprendre et agir en faveur des échanges économiques entre les
entreprises et le secteur du travail protégé et adapté. Pour cette nouvelle édition, les partenaires du
salon s'engagent aux côtés des ESAT & EA pour mettre en lumière le secteur du travail protégé et
adapté (STPA).
ATF Gaia présente sur l'espace « Découvrir »
ATF Gaia sera présente sur l'espace « Découvrir » au pôle métier « Informatique » durant les deux
jours du salon.
ATF Gaia intervient à deux Ateliers
Mardi 4 novembre de 14h à 14h45 & Mercredi 5 novembre de 11h à 11h45
Quelles coopérations entre donneurs d'ordre et ESAT & EA pour développer l'innovation ?
Atelier animé par David BELLIARD, Journaliste à Alternatives Économiques et Spécialiste des
politiques de santé publique et de l'économie sociale et solidaire
Intervenants :
- Sylvain COUTHIER, Président d'ATF Gaia et Délégué Régional IDF de l'UNEA
- Manuel BONNET, Gérant de l'EA Fastroad
- Sandrine DHELLEMMES, ‎Directrice Inclusion & Mission Handicap de la Société Générale
- Christophe LORENTZIADIS, Directeur commercial de l'EA Log'ins
- Eric VERKANT, Directeur régional adjoint de BPI France
Évaluation du site
Categorynet est une agence de presse spécialisée dans la diffusion de communiqués de presse.
Son site Internet diffuse également un flux d'informations concernant l'actualité des media et de la
communication.
Cible
Professionnelle
GESAT / 229852832
Dynamisme* : 29
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
L'objectif global de cet atelier est de proposer aux auditeurs une vision différente de la simple
relation d'achat ou de sous-traitance entre le donneur d'ordre et le STPA et d'informer des nouvelles
perspectives qu'apporte la loi sur l'Economie Sociale et solidaire au STPA.
ATF Gaia et le handicap
Depuis sa création en 1995, ATF Gaia met la performance économique au service d'un engagement
social en faveur de l'insertion par le travail des personnes handicapées. Engagée depuis 14 ans
auprès de la commission Fédérale de Tir Sportif de la Fédération Française Handisport et partenaire
depuis 15 ans du Centre de Réadaptation Professionnelle et Fonctionnelle de Nanteau (77), ATF Gaia
représente aujourd'hui l'un des principaux acteurs en Seine et Marne pour l'insertion professionnelle
des personnes handicapées. Entreprise Adaptée depuis 2008, ATF Gaia permet de démultiplier cette
démarche en faveur des personnes à efficience réduite.
A propos d'ATF Gaia, Entreprise Adaptée* – www.atf-gaia.fr
Du déploiement, au maintien opérationnel, jusqu'au recyclage par le réemploi, la mission d'ATF
Gaia est d'intervenir dans le cycle de vie des équipements informatiques et télécoms professionnels,
tout en respectant l'environnement et en favorisant l'accès à l'emploi des personnes en situation de
handicap.
Services informatiques et télécoms
• Gestion du poste de travail
• Confidentialité des données
• Ingénierie et mise en place d'infrastructures systèmes et réseaux
Réemploi et recyclage de matériels professionnels : Informatique – Télécom - Téléphonie
mobile
• Rachat des matériels auprès des entreprises et collectivités
• Collecte, traçabilité, audit, effacement des données
• Vente de matériels reconditionnés et de pièces détachées
• Recyclage / dépollution via notre réseau de partenaires agréés
E-commerce
• Site PC Privé : Vente en ligne de matériel informatique reconditionné dédiée aux salariés des clients
ATF Gaia
• Site Laptopservice : Vente en ligne de matériel informatique aux particuliers.
Créée en 1995, ATF Gaia, Entreprise Adaptée*, réunit 77 collaborateurs et affiche un chiffre d'affaires
2013 de 8,3 millions d'euros, en hausse de 6 % par rapport au chiffre d'affaires 2012. ATF Gaia est
certifiée ISO 14001 (Management de l'environnement) et engagée dans une démarche ISO 26000
(responsabilité sociétale).
*Entreprise qui emploie durablement au minimum 80 % de salariés handicapés dans l'effectif de
production, dans des conditions de travail adaptées à leur handicap.
Contact Presse :
ATF Gaia
Valérie BROUARD
GESAT / 229852832
Tous droits réservés à l'éditeur
Tél. : 01 64 13 38 87 - 06 32 76 01 63
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript
pour la voir.
GESAT / 229852832
Tous droits réservés à l'éditeur
www.vivrefm.com
Date : 03/11/2014
L'ESAT c'est la vie !
Invité : Béatrice AMSELLEM, Vice-Présidente du Réseau Gesat, Sylvain COUTHIER, PDG de
l’EA ATF GAIA et Délégué Régional de l’UNEA, Nathalie DORKEL, Direction Achats Groupe GDF,
Catherine POURVOYEUR, Responsable RSE Achats Développement Filière Achats du groupe
BPCE.
Les Esat, établissements et services d’aide par le travail, permettent à une personne handicapée
d'exercer une activité dans un milieu protégé si elle n'a pas acquis assez d’autonomie pour travailler
en milieu ordinaire. L'orientation en Esat, décidée par la MDPH (maison départemental des personnes
handicapées), vaut reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.
Quelles sont les conditions pour une personne d’intégrer un ESAT, quelles sont les activités de ces
établissements ? Quels sont les avantages pour une entreprise ordinaire de s’adresser à un ESAT,
quelle est l’image que le grand public a des ESAT et comment valoriser le travail des personnes
handicapées, autant de sujets que nous abordons tous les mois dans une série d’émissions de la vie
des entreprises préparées en collaboration avec le société Manpower, le réseau Solidel et le GESAT
et que nous avons appelé : « L’ESAT c’est la vie ! »
Aujourd’hui, nous nous parlons du salon Osez nos compétences qui ouvre ses portes demain à Paris.
Évaluation du site
Vivre FM est une radio associative francilienne centrée autour des questions relatives au handicap. Son
site internet présente la station ainsi qu'un fil d'actualité.
Cible
Grand Public
GESAT / 229729918
Dynamisme* : 16
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
www.juritravail.com
Date : 05/11/2014
Les entreprises s'investissent pour que le handicap ne soit pas un
facteur d'exclusion professionnelle
Par : Akim Khenifar
Juritravail
Certaines entreprises franchissent le pas et s'aventurent sur le terrain de la promotion des
compétences des personnes atteintes d'un handicap. Ce début de semaine est marqué par
l'organisation à Paris d'un salon tenu en cet honneur. L'appellation de ce salon en évoque bien
l'esprit : "Osez nos compétences"…
Ce ne sont pas les travailleurs qui en ont pris l'initiative ce sont bien des chefs d'entreprise qui
ont décidé de faire valoir cette idée que l'emploi de travailleurs en situation de handicap n'est
pas à confondre avec une exploitation honteuse de ces salariés qui disposent detalents et de
compétences appréciés.
Plus encore, c'est la volonté de rassurer les donneurs d'ordres, qui est mise en avant à travers cet
évènement.
Rappelons que l'emploi de personnes handicapées est une obligation légale. Toute entreprise
de plus de 20 salariés est concernée avec un effectif minimum de 6% de personnes atteintes
de handicap. Cette voie n'est pas la seule issue possible. Les entreprises peuvent notamment
Évaluation du site
Ce site s'adresse aux salariés. Il met à leur disposition diverses ressources et propose des articles
consacrés à l'actualité juridique.
Cible
Professionnelle
GESAT / 229962655
Dynamisme* : 21
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
recourir à la sous-traitance auprès d'établissements et de services d'aide par le travail (employant
uniquement des travailleurs handicapés) ou d'entreprises adaptées (intégrant au minimum 80% de
travailleurs handicapés). Le but étant le même : "employer des handicapés et trouver des clients",
comme le rappelle Emmanuel Chansou, directeur exécutif de l'association parisienne Gesat.
Plusieurs entreprises (Thales, Peugeot, etc…) se sont lancées depuis bien longtemps dans le
combat contre l'exclusion du personnel atteint de handicap et se satisfont des résultats obtenus.
"Info-plus" Sanction en cas de non-respect des règles sur le travail du personnel sujet à un
handicap
Le recours à la sous-traitance avec des entreprises adaptées ou des services d'aide par le travail
ainsi que l'embauche directe de personnes en situation de handicap peuvent aussi laisser la place au
versement d'une contribution à l'association pour la gestion du fonds pour l'insertion professionnelle
des personnes handicapées (Agefiph) si l'activité de l'entreprise s'accommode mal de l'intégration de
personnes atteintes d'un handicap.
Si l'entreprise ne respecte pas ses obligations afférentes à l'emploi de personnes handicapées, elle
s'expose à une sanction financière correspondant au montant qui aurait dû être versé à l'agefiph
majoré de 25 % (articles L5212-10 et L5212-12 du Code du travail).
GESAT / 229962655
Tous droits réservés à l'éditeur
NOV 14
Mensuel
OJD : 18124
53 RUE DU CHEMIN VERT
92100 BOULOGNE-BILLANCOURT - 01 46 10 21 21
Surface approx. (cm²) : 516
N° de page : 124
Page 1/1
TRAVAIL & HANDICAP
RESEAU GESAT : innovation,
compétences et handicap
« L'insertion par le travail des personnes
en situation de handicap est à la fois une richesse
et une spécificité française. »
et adapte et d accompagner les
entreprises, privées ou publiques
dans leurs relations avec les ESAT
(etablissements et services d'aide
par le travail) et EA (entreprises
adaptées) Pour Emmanuel Chan
sou, « / insertion par le travail des
personnes en situation de handicap est a lafon une richesse et une
spécificité française Notre organi
nation et notre Business Model re
fletent pleinement les missions que
nous nous sommes fixes, ajoute t
il Ln effet, notre governance est
mixte rassemblant des representants des acteurs economiques et
des representants du secteur protege et adapte Maîs surtout, ce sont
les entreprises qui, a travers leur
offre de service, financent a 80%
l'ensemble de notre action au bene
fice de la totalité des ESAT et EA
Cela est gage pour nous d une réelle
independance
», souligne t il
Bref le reseau Gesat a donc pour
objectif quotidien de se faire ren
contrer l'offre et la demande Un
objectif pour lequel il s'appuie sur
une serie et d evenements de sen
sibihsation
L
e reseau Gesat assure un lien es
sentiel entre les donneurs d'ordre
et le secteur du travail adapte et
protege Fort dune base de donnees reunissant 2100 entreprises
employant entre SO et 100% de personnes
handicapees, le reseau Gesat ne cesse de
multiplier ses actions auprès du monde de
lentreprise Rencontre avec Emmanuel
Chanson, son Directeur Executif
GESAT : LA FORCE D'UN RÉSEAU
Cree en 1982 le reseau Gesat est une asso
dation qui a pour vocation d assurer la
promotion du secteur du travail protege
GESAT
3601891400503/GSD/MMS/2
SENSIBILISER A LACHAT
RESPONSABLE
Le reseau Gesat peut se targuer d être la
premiere structure a ce jour a avoir mis en
place une base de donnees rassemblant dc
maniere exhaustive les 2100 ESA I et EA
référencées en France « Cet annuaire en
ligne est mis a jour en temps reel, rappelle
Emmanuel Chanson II permet aux entreprises d'accéder rapidement au fournisseur
de leur choix II sert également de plateforme
d'appels doffres En parallèle, nous avons
mis en place un portail d information qui
reçoit 60 000 visiteurs uniques par mois »
Le reseau Gesat a en outre lance deux cb
Tous droits réservés à l'éditeur
servatoires (un barometre annuel et une
enquete tous les deux ans) afin notamment
de recueillir la perception des donneurs
d ordre a l'égard du secteur du travail pro
tege et adapte, déterminer les secteurs les
plus porteurs, les difficultés rencontrées et
les leviers d amelioration Au delà le reseau
Gesat mobilise les acteurs economiques sur
le terrain a travers plusieurs rendez vous
« Nous avons cree les lers trophees dédies a
la valorisation du travail protege et adapte
les trophees des Prestations HandiRespon
sables L'idée étant de promouvoir les mno
valions dont font preuve les ESAT et EA
Nous avons recompense par exemple I ESAT
la Bergerie gerant le port et la location de
péniches du bassin de Besançon I ESAT
Mosaique qui assure des animations auprès
du centre de gérontologie du Raizet et un
ESAT de Savoie qui a mis au point un sys
terne a base de bambous pour traiter les eaux
usees » Enfin, evenement phare dont le Ge
sat a accepte, sur une initiative de la Maine
de Paris et de la Region Ile de France, d'as
surer le portage technique et financier, le
salon Osez nos competences organise cette
annee les 4 et 5 novembre a la grande halle
de La Villette, permet aux acteurs du sec
teur du travail protege et adapte et aux don
neurs d'ordre de se rencontrer Le reseau
Gesat poursuit son effort de sensibilisation,
a travers notamment un projet d appui aux
demarches de certification au sem dcs EA et
des FSAT, la recherche d un nouveau mode
de partage des expériences entre entreprises
du secteur du travail protege et adapte ou le
developpement de nouvelles filieres metiers
(cf la fabrication et le portage de plateaux
repas en entreprises, le recyclage des equi
pements électroniques dans les entreprises)
ni ovation compeiei ceb el nand'cap
www.affiches-parisiennes.com
Date : 07/11/2014
Travailleurs handicapés, osez leurs compétences !
Par : Anne MOREAUX
Salon "Osez nos compétences" - AP
Fort du succès des deux premières éditions, le salon du secteur du travail protégé et adapté Osez nos
compétences a permis la rencontre des établissements du secteur avec les entreprises et collectivités
lors de sa troisième édition les 4 et 5 novembre derniers à la Grande Halle de la Villette.
Les entreprises et les collectivités ont pu y trouver des solutions concrètes pour répondre à leurs
obligations d’emploi et de contribution auprès de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion
professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) et du Fonds pour l’insertion des personnes
handicapées dans la fonction publique (Fiphfp), ainsi que pour développer leur politique RSE ou
d’achats solidaires.
Aujourd’hui en France, les entreprises de 20 salariés et plus doivent compter 6 % de personnes
handicapées au sein de leur effectif. Dans le cas contraire, elles s’acquittent d’une contribution auprès
de l’Agefiph ou du Fiphfp.
Évaluation du site
Le site internet du magazine professionnel Les affiches Parisiennes et départementales diffuse des
articles concernant l'actualité du droit et de l'immobilier.
Cible
Professionnelle
GESAT / 230231913
Dynamisme* : 8
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine
Tous droits réservés à l'éditeur
Selon la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes
handicapées du 11 février 2005 et les articles L. 5212-1 à L.5212-17 du Code du travail, cette
obligation d’emploi concerne tous les salariés du secteur privé qu’ils soient en contrat à durée
indéterminée ou déterminée, à temps plein ou à temps partiel, mais également dans le cadre d’un
contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation.
En compensation de l’effort réalisé par l’employeur, celui-ci peut bénéficier au choix d’une minoration
de sa contribution au titre de la lourdeur du handicap ou du versement d’une aide à l’emploi en
milieu ordinaire. Si l’employeur peut s’acquitter de son obligation en embauchant directement des
travailleurs handicapés, il peut aussi s’acquitter partiellement de celle-ci en accueillant des personnes
handicapées dans le cadre d’un stage, en concluant des contrats de sous-traitance, de fournitures ou
de prestations de services avec des entreprises adaptées (EA), des centres de distribution de travail à
domicile ou des établissements et services d’aide par le travail (ESAT) (lire encadrés ci-dessous).
Cette dernière option, très pratique et utilisée, est celle valorisée par le Salon Osez nos compétences.
Ces contrats de fourniture de sous-traitance ou de prestations de service permettent à l’employeur
une exonération partielle de son obligation d’embauche, qui ne peut être supérieure à la moitié du
pourcentage légal, soit 3 % de l’effectif de l’établissement.
Ségolène Neuville, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre
l’exclusion auprès de la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, estime
que « notre pays a su créer très tôt ces outils que sont les ESAT et EA pour que les personnes
handicapées connaissent la fierté de travailler ». Ainsi, les personnes handicapées travaillant au sein
des ESAT et EA sont au nombre de 18 % des personnes handicapées ayant un emploi, ce qui est
considérable.
Parce que ce secteur du travail protégé et adapté continue d’innover et de progresser, ses
organisateurs ont choisi de renforcer la valorisation du rôle économique des ESAT et EA pour
faire du salon un lieu d’échanges et de rendez-vous d’affaires. De nombreux représentants
d’entreprises, donneurs d’ordre et ESAT, ont pu partager leur retour d’expériences et créer de
nouveaux partenariats.
Les différentes structures d’accueil
Elles favorisent la promotion des travailleurs handicapés et, dans la mesure du possible, leur accès à
des emplois en milieu ordinaire de travail.
• Les établissements et services d’aide par le travail (ESAT)
GESAT / 230231913
Tous droits réservés à l'éditeur
Ce ne sont pas des entreprises mais des structures médico-sociales offrant aux travailleurs
handicapés, dont la capacité de travail n’excède pas le tiers de celle d’un travailleur valide, des
activités professionnelles et un soutien médico-social et éducatif. Elles peuvent parfois disposer d’un
foyer d’hébergement pour accueillir les personnes handicapées en dehors de leurs temps d’activité.
• Les entreprises adaptées (EA)
Ces entreprises à part entière doivent favoriser la promotion des travailleurs handicapés et, si
possible, leur accès à des emplois en milieu ordinaire. Elles reçoivent des travailleurs handicapés
dont la capacité de travail est supérieure ou égale au tiers de celle d’un travailleur valide, pour leur
permettre d’exercer une activité professionnelle salariée dans des conditions adaptées à leurs
possibilités. Elles emploient au moins 80 % de salariés handicapés dans leurs effectifs de production.
Pour les aider à réaliser leur objectif elles bénéficient de deux aides d’Etat et passent un contrat
d’objectifs triennal (COT) avec les services de l’Etat, qui vaut agrément.
Dans une EA le travailleur est un salarié, il est rémunéré à 100 % du SMIC minimum, alors que dans
un ESAT le travailleur est un usager et perçoit une indemnité de 55 % du SMIC minimum.
Si le rôle de l’EA est de favoriser l’accès des travailleurs handicapés à l’emploi en milieu ordinaire,
celui de l’ESAT, qui accueille des personnes avec un handicap plus lourd, est de les accompagner et
leur permettre de conserver leurs acquis scolaires et professionnels.
« Nos objectifs sont assez ambitieux »
Béatrice Amsellem, vice-présidente du réseauGESAT et Emmanuel Chansou, directeur exécutif,
présents sur le Salon, précisent la mission et les valeurs de leur association.
Qu’est-ce que le Gesat ?
GESAT / 230231913
Tous droits réservés à l'éditeur
Emmanuel Chansou : Le Gesat est le réseau économique des ESAT et des EA. Ce réseau national,
créé il y a 30 ans, a trois missions: faire la promotion du secteur du travail protégé et adapté,
accompagner les entreprises dans leur partenariat économique avec les 2100 ESAT et EA, et
accompagner les mutations des ESAT et EA donc faire correspondre l’offre métiers avec les besoins
des entreprises. C’est une association avec un conseil d’administration mixte qui associe à la fois
des représentants des entreprises donneurs d’ordres et des représentants des ESAT et EA. Nous
sommes financés à 80 % sur des fonds privés, ce qui nous permet de bien nous positionner en
tant qu’agence de développement économique du travail protégé et de jouer pleinement notre rôle
d’interface de manière neutre. Nous ne sommes pas liés au poids des différentes structures du travail
protégé et adapté.
Quels sont ses objectifs ?
E.C. : Nous avons des objectifs assez ambitieux. Le premier est d’offrir de l’emploi aux 400000
personnes en situation de handicap qui sont au chômage. Mais nous souhaitons surtout faire
progresser économiquement les ESAT et les EA. Leur permettre de remplir leur mission d’insertion
par le travail, donc d’avoir des marchés.
Comment et pourquoi le Gesat a-t-il créé le salon «Osez nos compétences» ?
E.C. : Nous avons créé le salon sur une initiative de la mairie de Paris. C’était vraiment pour faire se
rencontrer l’offre et la demande, avoir un événement phare par rapport à ce qui existait.
Avez-vous remarqué des évolutions depuis que le salon existe ?
E.C. : Le secteur représente 150000 emplois et 2,5 milliards de chiffre d’affaires. Je sens qu’il y aune
mutation petit à petit, la tendance de fond est que les ESAT et EA ont bien résisté à la crise et ont
surtout su conquérir de nouveaux marchés.
GESAT / 230231913
Tous droits réservés à l'éditeur
Qui sont les entreprises faisant appel aux ESAT et EA ?
E.C. : Les grands donneurs d’ordre sont de grandes entreprises, le plus gros est PSA avec plus
de 30 millions d’euros par an, Orange avec 17 millions d’euros par an. Après, 80 % des clients des
ESAT et EA en région parisienne sont des PME. Il y a une tendance globalement à ce que les grands
groupes et les sociétés de taille intermédiaires augmentent dans la part des clients des ESAT et des
EA.
Quels secteurs sont les plus pourvoyeurs de travailleurs protégés ?
E.C. : C’est très compliqué à dire, il y a un gros développement des services ou des métiers de la
restauration. Cela suit l’économie française.
Béatrice Amsellem : C’est forcément dans les services, tout ce qui touche à la bureautique ou
l’informatique en général avec des missions assez pointues en termes d’infogérance, de vidéocodage de chèques, de gestion de matériel informatique. L’assistanat administratif un peu complexe
est aussi un secteur qui se developpe bien. À savoir les comptes-rendus de réunion, la traduction, la
complétude ou l’analyse de dossiers. Voilà des montées en compétences qui se font aujourd’hui.
Quels contrats de travail ? Questions à Aurélie Guillard, avocate à la Cour, cabinet BFPL
Avocats
Du côté des personnes handicapées
Quelles sortes de contrat de travail les personnes en situation de handicap peuvent-elles
signer ? Y a-t-il une différence entre EA et ESAT ?
Les travailleurs handicapés sont salariés dans les EA, ils bénéficient donc d’un statut de travailleur
« normal » régi par le droit commun, c’est-à-dire le Code du travail. Dans un ESAT qui est un centre
GESAT / 230231913
Tous droits réservés à l'éditeur
médico-social, les travailleurs handicapés ne sont pas salariés mais usagers de l’ESAT avec lequel
ils concluent un contrat d’aide et de soutien par le travail. Leur statut est régi par le Code de l’action
sociale et des familles. Le travail qui peut leur être proposé vise avant tout à développer leur capacité
d’emploi.
Du côté des entreprises
Quels modes de contractualisation entre donneurs d’ordre et ESAT ou EA ?
Il existe deux catégories de contrats.
Le contrat de prestation de service, sous-traitance ou fourniture : l’ESAT ou l’EA intervenant
comme toute entreprise normale, les contrats auront la même forme que ceux que l’on signe avec les
autres prestataires, sous-traitants et fournisseurs. Il faudra veiller à obtenir la copie des agréments de
l’EA ou de l’ESAT ;
Et le contrat de mise à disposition : lorsque l’entreprise a besoin d’une main-d’œuvre
supplémentaire pour l’exécution d’une mission, elle peut accueillir un travailleur handicapé issu d’une
EA ou d’un ESAT pour une durée d’un an renouvelable une fois pour l’EA et deux fois pour l’ESAT.
Ces contrats peuvent être une excellente transition vers une embauche du salarié handicapé vers
la structure d’accueil. Pour les contrats conclus avec les EA, les comités d’entreprise de l’EA et
de l’entreprise utilisatrice doivent être consultés et le contrat est soumis au visa de l’inspection du
travail. Les règles sont différentes pour les travailleurs issus des ESAT (information de la maison
départementale des personnes handicapées, accompagnement médico-social parallèlement au
travail…).
Quel contrat utiliser si l’entreprise a besoin de faire appel à un ESAT ou EA en association
avec une entreprise du milieu ordinaire?
Les donneurs d’ordre peuvent recourir à des EA et des ESAT en co-traitance avec des entreprises
du milieu ordinaire. Des contrats tri- ou multipartites ou des contrats distincts avec des clauses
d’indivisibilité sont alors signés. Les EA/ ESAT et les entreprises du milieu ordinaires peuvent
GESAT / 230231913
Tous droits réservés à l'éditeur
également créer des groupements momentanés d’entreprises (GME) pour présenter une offre
globale au client sur la prestation sollicitée.
L’économie sociale et solidaire en chiffres :
2226000 salariés dans le secteur
10 % de l’emploi en France
366 milliards d’euros de chiffre
d’affaires cumulés
215000 entreprises (10 % des entreprises françaises)
• En France, on compte 1450 ESAT et 700 EA qui constituent le secteur du travail protégé et adapté
(STPA). Les ESAT représentent environs 80 % du secteur du travail protégé et adapté et les EA
20 %. Ces structures emploient près de 155000 travailleurs handicapés ainsi que 22000 emplois
comprenant le personnel d’encadrement.
• En Île-de-France, il existe 250 structures, 190 ESAT et 60 EA qui emploient 20000 travailleurs.
GESAT / 230231913
Tous droits réservés à l'éditeur
05/07 NOV 14
Tri-hebdomadaire
Surface approx. (cm²) : 1967
N° de page : 1,5,6,7
Page 1/4
Affiches
PARISIENNES
Journal bi-hebdomadaire d'annonces légales et d'information juridique
Du 5 au 7 novembre 2014 • n° 88 - 1,40€
Travailleurs handicapés :
osez leurs compétences
Fort du succès des deux
| premières éditions,
le salon du secteur du
travail protégé et adapté
Osez nos compétences
a permis la rencontre
des établissements
du secteur avec les
entreprises et collectivités lors de sa 3e édition
à la Grande Halle de la
Villette.
L'apprentissage, une voie à privilégier
11 IQ
GESAT
1557991400504/GTG/OTO/3
Selon l'enquête tnmestnelle Pnsm'emploi OpinionWay Les Jeunes & l'emploi, 63 %
des jeunes de moins de 25 ans estiment que
suivre un apprentissage ou une formation
en alternance donne de meleures chances
dc trouver un emploi.
Tous droits réservés à l'éditeur
PARIS
Anne Hidalgo appelle
les innovateurs du monde
entier à «réinventer Paris»
05/07 NOV 14
Tri-hebdomadaire
Surface approx. (cm²) : 1967
N° de page : 1,5,6,7
Page 2/4
A LA UNE
Travailleurs handicapés :
osez leurs compétences !
Fort du succès des deux premières éditions, le salon du secteur du travail protége
et adapté Osez nos compétences a permis la rencontre des établissements du secteur
avec les entreprises et collectivités lors de sa troisième édition les 4 et 5 novembre
derniers à la Grande Halle de la Villette.
Nouveaux ateliers, paies métiers enrichis
et multipliés, création d'un Business Corner
destiné à des rencontres directes entre donneurs
d'ordres etESAT/EA, le salon dédié au travail
protége et adapté connaît un franc succes.
L
es entreprises et les
collectivités ont pu
y trouver des solutions concrètes pour
répondre à leurs obligations d'emploi et de contribution auprès de l'Association
de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des
personnes handicapées (Agefiph) et du Fonds pour l'inser-
GESAT
1557991400504/GTG/OTO/3
tion des personnes handicapées dans la fonction publique
(Fiphfp), ainsi que pour développer leur politique RSE ou
d'achats solidaires
Aujourd'hui en France, les entreprises de 20 salariés et plus
doivent compter 6 % de personnes handicapées au sein
de leur effectif Dans le cas
contraire, elles s'acquittent
Tous droits réservés à l'éditeur
d'une contribution auprès de
l'Agefiph ou du Fiphfp
Selon la loi pour l'égalité des
droits et des chances, la participation et la citoyenneté
des personnes handicapées du
ll février 2005 et les articles
L 5212-1 a L 5212-17 du Code
du travail, cette obligation
d'emploi concerne tous les
salariés du secteur privé qu'ils
soient en contrat à durée indéterminée ou déterminée, à
temps plein ou à temps partiel,
maîs également dans le cadre
d'un contrat d'apprentissage
ou d'un contrat de professionnahsation
En compensation de l'effort
réalisé par l'employeur, celui-ci peut bénéficier au choix
d'une minoration de sa
05/07 NOV 14
Tri-hebdomadaire
Surface approx. (cm²) : 1967
N° de page : 1,5,6,7
Page 3/4
contribution au titre de la lourdeur du
handicap ou du versement d'une aide à l'emploi en milieu ordinaire. Sl l'employeur peut
s'acquitter de son obligation en embauchant
directement des travailleurs handicapés, ll
peut aussi s'acquitter partiellement de celleci en accueillant des personnes handicapées
dans le cadre d'un stage, en concluant des
contrats de sous-traitance, de fournitures
ou de prestations de services avec des entreprises adaptées (EA), des centres de distribution de travail à domicile ou des établissements et services d'aide par le travail
(ESAT) (hte encadrés).
Cette dernière option, très pratique et utilisée, est celle valorisée par le Salon Osez nos
compétences. Ces contrats de fourniture de
sous-traitance ou de prestations de service
permettent à l'employeur une exonération
partielle de son obligation d'embauché, qui
ne peut être supérieure à la moitié du pourcentage légal, soit 3 % de l'effectif de l'établissement.
Ségolène Neuville, Secrétaire d'État chargée
des Personnes handicapées et de la Lutte
contre l'exclusion auprès de la ministre des
Affaires sociales, de la Santé et des Droits
des femmes, estime que « notre pays a su
créer très tôt ces outils que sont les ES AT
et EA pour que les personnes handicapées
connaissent la fierté de travailler». Ainsi, les
personnes handicapées travaillant au sein des
ESAT et EA sont au nombre de 18 % des
personnes handicapées ayant un emploi, ce
qui est considérable.
Parce que ce secteur du travail protége et
adapté continue d'innover et de progresser,
ses organisateurs ont choisi de renforcer la
valorisation du rôle économique des ESAT et
EA pour faire du salon un heu d'échanges et
de rendez-vous d'affaires De nombreux représentants d'entreprises, donneurs d'ordre
et ESAT, ont pu partager leur retour d'expériences et créer de nouveaux partenariats.
Anne Moreaux
a.moreaux@affiches-parisiennes.com
L'économiesociale
et solidaire en chiffres
2226000 salariés dans le secteur
10 % dè l'emploi en France
366 milliards d'euros de chiffre
d'affaires cumulés
215000 entreprises (10 % des entreprises
françaises)
• En France, on compte 1450 ESAT et
700 EA qui constituent le secteur du travail protégé et adapté (STPA). Les ESAT
représentent environs SO % du secteur
du travail protége et adapté et les EA
20 %. Ces structures emploient près de
155000 travailleurs handicapés ainsi que
22000 emplois comprenant le personnel
d'encadrement.
• En Île-de-France, il existe 250 structures, 190 ESAT et 60 EA qui emploient
20000 travailleurs.
Quels contrats de travail ? Questions àAurélie Guillard, avocate à la Cour, cabinet BFPLAvocats
Du côté des personnes handicapées • Du côté des entreprises
Quelles sortes de
contrat de travail
les personnes
en situation de
handicap peuventelles signer?
Y a-t-il une différence entre EA
et ESAT?
Les travailleurs
handicapés sont
salariés dans les EA, ils bénéficient donc
d'un statut de travailleur « normal » régi
par le droit commun, c'est-à-dire le Code
du travail. Dans un ESAT qui est un centre
médico-social, les travailleurs handicapés
ne sont pas salariés mais usagers de l'ESAT
avec lequel ils concluent un contrat d'aide
et de soutien par le travail. Leur statut est
régi par le Code de l'action sociale et des
familles. Le travail qui peut leur être proposé
vise avant tout à développer leur capacité
d'emploi.
GESAT
1557991400504/GTG/OTO/3
Quels modes de contractualisation entre
donneurs d'ordre et ESAT ou EA?
Il existe deux catégories de contrats.
Le contrat de prestation de service,
sous-traitance ou fourniture : l'ESAT ou
TEA intervenant comme toute entreprise
normale, les contrats auront la même forme
que ceux que l'on signe avec les autres
prestataires, sous-traitants et fournisseurs.
Il faudra veiller à obtenir la copie des agréments de TEA ou de l'ESAT;
Et le contrat de mise à disposition :
lorsque l'entreprise a besoin d'une maind'œuvre supplémentaire pour l'exécution
d'une mission, elle peut accueillir un travailleur handicapé issu d'une EA ou d'un ESAT
pour une durée d'un an renouvelable une
fois pour TEA et deux fois pour l'ESAT. Ces
contrats peuvent être une excellente transition vers une embauche du salarié handicapé vers la structure d'accueil. Pour les
contrats conclus avec les EA, les comités
d'entreprise de TEA et de l'entreprise utili-
Tous droits réservés à l'éditeur
satrice doivent être consultés et le contrat
est soumis au visa de linspection du
travail. Les règles sont différentes pour les
travailleurs issus des ESAT (information de
la maison départementale des personnes
handicapées, accompagnement médico-social parallèlement au travail...).
Quel contrat utiliser si ('entreprise
a besoin de faire appel à un ESAT ou EA
en association avec une entreprise
du milieu ordinaire?
Les donneurs d'ordre peuvent recourir
à des EA et des ESAT en co-traitance
avec des entreprises du milieu ordinaire.
Des contrats tri- ou multipartites ou des
contrats distincts avec des clauses d'indivisibilité sont alors signés. Les EA / ESAT et
les entreprises du milieu ordinaires peuvent
également créer des groupements momentanés d'entreprises (GME) pour présenter
une offre globale au client sur la prestation
sollicitée.
05/07 NOV 14
Tri-hebdomadaire
Surface approx. (cm²) : 1967
N° de page : 1,5,6,7
Page 4/4
« Nos objectifs sont assez ambitieux » Les différentes
Béatrice Amsellem, vice-présidente du réseau GESAT
et Emmanuel Chansou, directeur, présents sur le Salon,
précisent la mission et les valeurs de leur association.
Qu'estee que le Gesat?
Emmanuel Chansou: Le
Gesat est le réseau économique des ESAT
et des EA Ce réseau
national, créé ll y a
30 ans, a trois missions faire la pro
motion du secteur
du travail protégé et
adapté, accompagner les entrepnses
dans leur partenariat
économique
avec les 2100 ESAT et EA, et accompagner
les mutations des ESAT et EA donc faire
correspondre l'offre métiers avec les besoins
des entreprises C'est une association avec un
conseil d'administration mixte qui associe à
la fols des représentants des entreprises donneurs d'ordres et des représentants des PS AT
et EA. Nous sommes financés à 80 % sur
des fonds privés, ce qui nous permet de bien
nous positionner en tant qu'agence de développement économique du travail protége et
de jouer pleinement notre rôle d'interface de
manière neutre Nous ne sommes pas liés au
poids des différentes structures du travail protége et adapté
Quels sont ses objectifs?
E.C. : Nous avons des objectifs assez ambitieux I .e premier est d'offrir de l'emploi aux
400000 personnes en situation de handicap
qui sont au chômage Maîs nous souhaitons
surtout faire progresser économiquement les
ESA! et les EA. Leur permettre de remplir
leur mission d'insertion par le travail, donc
d'avoir des marchés.
Comment et pourquoi le Gesat a-t-il créé
le salon « Osez nos compétences »?
E.C. : Nous avons créé le salon sur une initiative
de la maine de Paris. C'était vraiment pour faire
se rencontrer l'offre et la demande, avoir un
événement phare par rapport à ce qui existait
GESAT
1557991400504/GTG/OTO/3
Avez-vous remarqué dcs évolutions depuis
que le salon existe?
E.C. : Le secteur représente 150000 emplois et
2,5 milliards de chiffre d'affaires Je sens qu'il
} aune mutation petit à petit, la tendance de
fond est que les ESAT et EA ont bien résisté
à la cnse et ont surtout su conquérir de nouveaux marchés
Qui sont les entreprises faisant appel
aux ESAT et EA?
B.C.: Les grands donneurs d'ordre sont de
grandes entrepnses, le plus gros est PSA avec
plus de 30 millions d'euros par an, Orange
avec 17 millions d'euros par an Aprés, 80 %
des clients des ESAT et EA en région parisienne sont des Plvffi II y a une tendance globalement à ce que les grands groupes et les
sociétés de taille intermédiaires augmentent
dans la part des clients des ESAT et des EA.
Quels secteurs sont les plus pourvoyeurs
de travailleurs protégés?
E.C. : C'est très compliqué à dire, ll y a un gros
développement des services ou des métiers de
la restauration. Cela suit l'économie française
Béatrice Amsellem : C'est forcément dans les
services, tout ce qui touche à la bureautique
ou l'informatique en général avec des missions
assez pointues en termes d'infogérance, de
vidéo-codage de chèques, de gestion de matériel informatique L'assistanat administratif
un peu complexe est aussi
un secteur qui se développe bien A savoir
les comptes-rendus de réunion,
la traduction, la
complétude
ou l'analyse
de dossiers.
Voilà
des
montées en
compétences
qui se font
aujourd'hui
Tous droits réservés à l'éditeur
structures d'accueil
Elles favorisent la promotion des travailleurs
handicapés et, dans la mesure du possible,
leur accès à des emplois en milieu ordinaire
de travail.
• Les établissements et services d'aide par
le travail (ESA!)
Ce ne sont pas des entreprises mais des structures médico-sociales offrant aux travailleurs
handicapés, dont la capacité de travail n'excède pas le tiers de celle d'un travailleur valide,
des activités professionnelles et un soutien
médico-social et éducatif. Elles peuvent parfois disposer d'un foyer d'hébergement pour
accueillir les personnes handicapées en dehors
de leurs temps d'activité.
• Les entreprises adaptées (EA)
Ces entreprises à part entière doivent favoriser
la promotion des travailleurs handicapés et, si
possible, leur accès à des emplois en milieu
ordinaire. Elles reçoivent des travailleurs handicapés dont la capacité de travail est supérieure
ou égale au tiers de celle d'un travailleur valide, pour leur permettre d'exercer une activité
professionnelle salariée dans des conditions
adaptées à leurs possibilités. Elles emploient
au moins 80 % de salariés handicapés dans
leurs effectifs de production. Pour les aider à
réaliser leur objectif elles bénéficient de deux
aides d'État et passent un contrat d'objectifs
triennal (CGT) avec les services de l'Etat, qui
vaut agrément.
Dans une EA le travailleur est un salarié, il est
rémunéré à 100 % du SMIC minimum, alors
que dans un ESA! le travailleur est un usager
et perçoit une indemnité de 55 % du SMIC minimum.
Si le rôle de TEA est de favoriser l'accès des
travailleurs handicapés a l'emploi en milieu ordinaire, celui de l'ESAT, qui accueille des personnes avec un handicap plus lourd, est de les
accompagner et leur permettre de conserver
leure acquis scolaires et professionnels
France Info.fr
Webzine radio nationale
3 novembre 2014
http://www.franceinfo.fr/emission/c-est-mon-boulot/2014-2015/les-multiples-facettes-desentreprises-qui-emploient-des-handicapes-31-10-2014-17-18
La vie quotidienne au travail, pour 150.000 personnes, le travail de tous les jours, c’est dans un ESAT
que ça se passe, un établissement spécialisé qui accueille des handicapés. De véritables petites
entreprises qui justement tiennent salon demain à Paris.
C’est demain et après demain à la Grande Halle de la Villette, un grande « place de marché » où on
va signer des contrats, faire du "business". Sauf que les entreprises qui vont essayer de se vendre
dans ce salon sont un peu spéciales : ces sont des ESAT, des établissements et services d’aide par le
travail, et aussi des entreprises adaptées. Et si vous croyez qu’on y colle des enveloppes ou autre
petits boulots sans grande valeur ajoutée, il est temps de vous faire une nouvelle idée.
Sur le salon de la Villette, on croisera des entreprises qui emploient des handicapés et qui travaillent
pour l’industrie de pointe : Airbus, PSA ou Safran. Mais ça, c’est déjà presque de l’histoire ancienne.
Ce qui est classique aussi, c’est la confection d’objets, avec de l’assemblage : pour les cérémonies du
onze novembre, le Bleuet de France que vous verrez à la boutonnière des anciens combattants et du
président de la République est désormais fabriqué en France - l'an dernier, c’était encore en Chine par des travailleurs handicapés de l’Allier.
Mais le "secteur protégé" s’attaque désormais aux services. Quand vous appelez votre service clients
aux Trois-Suisses ou au Crédit Agricole, il n’est pas impossible que vous tombiez sans le savoir sur un
travailleur handicapé. Certaines entreprises adaptées se sont lancées dans le transport, de biens et
même de personnes. D’autres cuisinent et livrent des repas aux personnes âgées. D’autres encore
proposent des massages en entreprises par des masseurs non voyants…
Les entreprises commencent à bien comprendre l’intérêt de faire travailler les établissements
spécialisés. La loi les oblige à employer au moins six pour cent de personnes handicapés. Pour éviter
d’être sanctionnées - ça peut coûter jusqu’à quatorze mille euros par poste manquant - elles peuvent
sous-traiter à ce type d’établissement. Dans les grands groupes, on trouve de plus en plus souvent un
responsable des achats spécialisé uniquement dans la sous-traitance au secteur protégé. Les
entreprises choisissent cette démarche pour privilégier les circuits courts, l’économie locale, et aussi
parce que, chez quelques unes, l’idée qu’elles doivent être utile la société fait vraiment son chemin.
Les structures qui emploient des personnes handicapées ne sont bien sûr pas concurrentielles par
rapport à d’autres sous-traitants. Leur rythme de travail, leur productivité ne sont pas les mêmes.
Elles ne peuvent s’aligner que parce que l’Etat les aide. Mais une étude du cabinet KPMG a montré
qu’à chaque fois qu’un travailleur handicapé retrouvait un emploi dans une structure adaptée, il
permettait d’économiser dix mille euros à la collectivité.
France Info
Radio nationale
Chronique « C’est mon boulot »
3 novembre 2014
4 140 162 Auditeurs
Les multiples facettes des entreprises qui emploient des handicapés
23/29 SEPT 14
Hebdomadaire
OJD : 7976
1 RUE EUGENE ET ARMAND PEUGEOT
92856 RUEIL MALMAISON CEDEX - 0 825 300 302
Surface approx. (cm²) : 4115
N° de page : 18-25
Page 8/8
OI
CACHES
L'ensemble de ces mesures serait vain sans un important travail d'accompagnement definition du nouveau poste selon les
affinités des personnes et les
possibilités d'accueil des services, mise en sureffectif systématique pour faciliter les rotations sur des postes non vacants,
ce qui permet de soulager le service sans le bousculer pendant
l'intégration du travailleur handicapé... Stage d'intégration de
six mois a une annee et demie,
sur la base d'une convention tnpartite DRH, agent, service « II
faut montrer que l'investissement est valable aussi pour les
services », analyse Julie Boutin.
Pour les agents rencontrant des
difficultés dans les métiers administratifs et pour ceux atteints
de troubles psychiques, la mame
a construit une sorte de service
adapté interne, réalisant de la
mise sous ph, de la saisie, etc.
Neuf agents qui ne peuvent être
occupés à 100 % y travaillent
L'ensemble de ce plan d'actions
a été financé à hauteur de
580 000 euros pai la maine, qui
a reçu une subvention du
FIPHFP de 750 000 euros sur
trois ans Le même montage a
été renouvelé dans la nouvelle
convention « 95 % des depenses
passent dans les actions »,
conclut Julie Boutin. L G.
Après un bilan
de compétences
systématique,
les personnes
repérées
bénéficient d'une
formation interne
de reclassement.
GESAT
7063241400506/GFS/OTO/3
i
u
CC Les entreprises favorisent
l'emploi des personnes handicapées
en fes encourageant à se former »
JULIETTE ARNOULD
RESPONSABLE DE LA MISSION HANDICAP DU GROUPE BULL,
PORTE-PAROLE DU COLLECTIF HANDICAP & NUMÉRIQUE
Comment l'idée d'un collectif de
grandes entreprises du numérique engagées pour l'emploi des personnes
handicapées est-elle née ?
L'idée d'un collectif d'entreprises (dix à l'origine en 2010 et quatorze aujourd'hui*) est née
d'un constat commun : les candidats rencontres sur les salons et les forums ne présentent
malheureusement pas le niveau de formation
exigé pour occuper nos postes, en particulier
au niveau ingénieur dans les filières informatique et technique
Les entreprises adhérentes du Syntec Numérique sont engagées depuis plusieurs années
en faveur de l'insertion professionnelle des
personnes en situation de handicap, maîs leur
taux moyen d'emploi de travailleurs handicapés n'est que de 1,2 %.
Alors que notre secteur d'activité est fortement
créateur d'emplois - 700 000 postes en dix
ans et plus d'un million en 2015 -, nous souhaitions échanger nos bonnes pratiques et réfléchir autour de projets a bâtir ensemble
pour persévérer II est important que les entreprises favorisent l'emploi des personnes
handicapées en les encourageant à se former
et à postuler à ces nouveaux métiers C'est
là tout l'objectif du collectif Handicap & Numérique, qui mutualise les pratiques dans quatre domaines • l'msertion-formation, le maintien dans l'emploi, le secteur protege, la
communication-sensibilisation.
Que frouve-f-on sur le portail Handinumérique ?
Le portail < wwwhandi-numenque com >, mis
en ligne en juin 2014, a vocation à fournir a
tous, en particulier aux personnes en situation
de handicap - salariés, élèves, étudiants et
leurs parents - les outils nécessaires pour
s'orienter vers nos métiers Les informations
Tous droits réservés à l'éditeur
sont regroupées dans un site web synthétique,
clair et accessible à tous les types de handicap.
Les jeunes handicapés sont souvent moins bien
informés sur les débouches professionnels que
les autres jeunes et s'interdisent parfois I accès
à des formations scientifiques. En naviguant
sur le site, l'internaute trouve des informations
sur les filières et les perspectives d'embauché :
formations de niveaux bac à bac+5, stages, alternance, emplois Les metiers les plus recherches par nos entreprises sont ceux d'ingénieur
réseau-système, de concepteur, de développeurs de logiciel, de consultant.
L'objectif du site est également de susciter les
rencontres : une rubrique Agenda permet de
suivre l'actualité des entreprises afin de les
rencontrer a l'occasion de forums emploi, par
exemple au cours de la prochaine Semaine
pour l'emploi des personnes handicapées.
Qui assure le développement du site ?
Le collectif a choisi de confier à l'association
CED - communication dans les domaines de
l'emploi, du handicap et de la diversite - la
création du site, en réponse à la ligne éditoriale
fixée par les entreprises partenaires.
Les mises à jour des données sont réalisées
trimestriellement par un comité de pilotage du
site composé du collectif et du Syntec numérique. Dans un objectif d'accessibilité du portail
a tous les types de handicap, le collectif a souhaité que le site atteigne le niveau Or, niveau
maximal : l'accès est possible via les, synthèses
vocales, les terminaux braille, les logiciels
d'agrandissement de caractères, de sous-titrages, etc Le portail est finance par les entreprises fondatrices et l'Agefiph PROPOS
RECUEILLIS PAR VALÉRIE GRASSET-MOREL
* Accenture AKKA Technologies Altran Assystem Atos Bull
Capgemm CGI Econocom Qsiatis Gfi Open Orange Business
servces Sopra Steria
Raje
Radio
26 septembre 2014
http://www.raje.fr/podcast
Raje
Radio
25 septembre 2014
http://www.raje.fr/podcast
Raje
Radio
25 septembre 2014
http://www.raje.fr/podcast
Raje
Radio
25 septembre 2014
http://www.raje.fr/podcast
Raje
Radio
24 septembre 2014
http://www.raje.fr/podcast
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising