Mode d'emploi

Mode d'emploi
Que faire en cas d’erreur ? type Dacryosérum® • Oculaire: borax / acide borique = NaCl 0,9% = chlorure de sodium 0,9% • Nasal : sérum physiologique DANS TOUS LES CAS, PRENDRE L’AVIS DE SON MÉDECIN, PHARMACIEN OU DES URGENCES (112) D Faire moucher et rincer au sérum physiologique Si erreur de dosette dans le nez Douleur, toux, mousse dans les narines D Rincer sous un filet d’eau tiède ou au sérum physiologique Si erreur de dosette dans les yeux Douleur, larmoiement, yeux rouges solution pour lavage : sur la peau) est administrée par erreur dans le nez ou les yeux à la place d’une Majorité des confusions : la dosette d’antiseptique externe (pour application sert à désinfecter les petites plaies de la peau • L’eau oxygénée sert à désinfecter les petites plaies de la peau • La chlorhexidine Il ne faut JAMAIS utiliser dans le nez ou les yeux : Soyez vigilant Réponses : 1 oui ; 2 faux ; 3 A‐g / B‐h / C‐f / D‐e ; 4 faux ; 5 faux (Réponses en dernière page)
5. On peut laver le nez sans risque avec une dosette de chlorhexidine ? Vrai Faux 4. Pour ne pas se tromper de dosette, le plus simple est de se fier à la couleur de l’étiquette ? Vrai Faux 3. Reliez les termes correspondant entre eux : A. Voie oculaire e. Bouche B. Voie cutanée f. Nez C. Voie nasale g. Yeux D. Voie orale h. Peau 2. Toutes les dosettes sont conçues pour pouvoir être administrées dans les yeux ou le nez ? Vrai Faux 1. Une erreur de sélection de dosette peut avoir des conséquences graves pour la santé ? Oui Non Testez-vous
Le casse-tête des dose es
Octobre 2014
Observatoire des Médicaments, des
Dispositifs médicaux et des Innovations
Thérapeutiques de la région Centre
Lecture trop rapide d’une étiquette peu lisible Stockage inadapté et mélange de dosettes Inattention lors du choix de la dosette Méconnaissance des indications des dosettes Ressemblance des conditionnements La présentation en récipient unidose est utilisée pour des produits très différents (antiseptiques externes, solutions de lavage nasal ou oculaire, collyres, solutions pour aérosols …). Hors de leur boite (ex. dans la trousse de toilette), l’erreur de sélection de dosette est possible. Causes de confusions : Pourquoi peut‐on confondre les dosettes ? (Selon un rapport publié par le centre de coordination de toxicovigilance en septembre 2011)
La majorité des cas concerne des enfants de moins de 5 ans
à leur domicile avec une dosette administrée par son entourage.
Plus de 1000 cas de confusion de dosettes par an !
•
•
•
2
1
4
3
Vérifier la date
de péremption
S’assurer que la dosette
n’a pas été ouverte
Utiliser des sachets différents pour chaque type de dosettes lors de préparation de la trousse de voyage ou d’urgence Trucs et astuces Ranger de préférence dans des endroits différents les unidoses destinées au lavage du nez (ex. table à langer) et celles destinées à la désinfection (ex. armoire à pharmacie) Ne pas laisser les enfants jouer avec les dosettes Ne pas se repérer sur la forme de la dosette ni sur la couleur de l’étiquette ! (indiquée sur la dosette ou sur la notice)
Identifier la voie d’administration
Identifier le produit
et sa composition
AVANT de s’en servir !
SÉCURITÉ = LECTURE attentive de L’ÉTIQUETTE de la dosette
Conseils pour ne pas se tromper Bien sécher la peau pour une meilleure
adhérence du patch,
Ouvrir le sachet avec précautions,
Vérifier que le patch n’est pas abîmé,
Retirer le film protecteur du patch sans
poser les doigts sur la surface adhésive,
Appliquer sur la peau et presser
sans excès, avec la paume de la
main, pendant au moins 30
secondes,
Lisser DOUCEMENT du centre vers la
périphérie en n'oubliant pas les coins.
Laver la peau à l’eau SANS savon ni alcool
Appliquer un patch :
A jeter selon la
filière dédiée
NE PAS utiliser d'alcool ou de solvant pour
nettoyer les traces résiduelles car ces
substances pourraient altérer la peau.
Nettoyer avec de l'eau et du savon,
les traces de l'ancien patch et les
mains du manipulateur des patchs.
Et ensuite...?
Après utilisation, les patchs contiennent
encore du principe actif.
Tous les patchs, y compris les patchs
usagés, doivent être tenus hors de portée
et de la vue des enfants.
Laissé à la portée d'un enfant, le machouillage d'un patch, même usagé, peut être mortel.
NE PAS jeter dans
les toilettes
Tirer doucement sur un bord du dispositif
transdermique pour le décoller complètement
de la peau,
Plier le patch en deux afin de coller la
partie adhésive sur elle-même,
Jeter le patch usagé.
Le patch doit être placé sur une zone cutanée
propre, sèche, sans poils et non irritée.
Les endroits de pose habituels sont le haut du
dos, le torse, le haut des bras, l'abdomen,
les hanches ou le haut des fesses. Les zones
qui génèrent des plis cutanés sont à éviter (les
plis du coude, du genou…).
NE PAS appliquer sur une plaie, une
cicatrice, une irritation ou toute autre
déformation de la peau.
L’élimination du patch :
Où poser un patch?
Octobre 2014
Les patchs
médicamenteux :
mode d’emploi
Avant de placer un nouveau patch, pensez à
retirer l’ancien patch usagé car il contient
encore du principe actif,
Faire la rotation des sites d’application
pour limiter le risque d’irritation locale,
Laissez le site libre au moins une semaine
avant d’appliquer au même endroit,
NE PAS raser.
Si nécessaire, couper les poils
avec des ciseaux ou utiliser
une crème dépilatoire.
Le rasage crée une irritation locale.
Avant d’appliquer un patch :
Le type matriciel est le plus couramment
utilisé.
Les patchs sont des dispositifs (ou timbres)
transdermiques.
Ils permettent d’administrer dans le sang un
principe actif par diffusion à travers la peau.
Ils permettent une administration contrôlée,
stable et prolongée du médicament.
Il existe actuellement deux types de patch : le
patch matriciel et le patch réservoir.
Qu’est-ce qu’un patch ?
… l’IRM :
La membrane protectrice externe de certains
patchs contient de l'aluminium. Il convient de
retirer le patch avant une IRM afin d'éviter le
risque de brûlure ou de blessure.
Tout patch décollé, même partiellement, doit
être changé.
L'application d'un nouveau patch implique un
changement de zone de pose.
Il est nécessaire d'enlever
l'ancien patch et d'en
appliquer immédiatement un
nouveau.
Pour le patch suivant, ne pas
décaler l’heure de pose.
… l’oubli de changement :
NE PAS écrire sur le patch.
Les solvants des encres peuvent
perturber et modifier la libération du principe
actif. Il est conseillé de noter sur le carnet de
suivi les informations suivantes :
… l’écriture :
AUCUN patch à réservoir ne doit
être découpé.
Il est conseillé d'appliquer des
patchs entiers.
Votre médecin, en cas de dosage non adapté,
peut prescrire la découpe de certains patchs
matriciels. Mais cette pratique n’est pas
recommandée car elle expose à des accidents
graves.
... le découpage :
… le décollement :
Une transpiration importante ou une forte
fièvre exposent aussi au risque de surdosage.
Dans ce cas, il est possible de poser sur le patch
un pain de glace enveloppé dans un torchon,
afin de diminuer l'absorption trop rapide du
principe actif.
L'augmentation de la température corporelle
entraine un passage plus rapide du principe
actif et expose au risque de surdosage.
Avec un patch, il est conseillé de limiter la
durée d’exposition aux sources de chaleur
telles que : - les douches et bains chauds,
- les bouillottes,
- les bains de soleil,
- les lampes de bronzage,
- les saunas, les jacuzzis,
Vigilance lors d’épisodes de canicule
… l’exposition à la chaleur :
Les patchs sont conçus pour résister
à l'eau froide et tiède. Les patients
portant un patch peuvent se
doucher, se baigner et nager.
… l’eau :
Le patch et …
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising