gaz naturel

gaz naturel
Tout savoir sur le
gaz naturel
L’énergie est notre avenir, économisons-la !
www.grdf.fr
Tout savoir sur le
gaz naturel
Découvrez
GrDF
Le gaz naturel,
une énergie
d’avenir
Les atouts
du gaz naturel
Une énergie
compétitive
dans la durée
p.
p.
p.
p.
1
3
5
6
Une énergie
performante
p.
8
Des équipements
performants
et esthétiques
p.
9
Solaire et gaz naturel,
une association
gagnant-gagnant !
p.
12
Financements,
aides, subventions :
mode d’emploi
p.
Votre conseiller saura vous accompagner dans votre projet
Contactez-le au :
14
Découvrez
le distributeur
Le distributeur
est responsable
des canalisations
de gaz naturel
Dans votre commune,
GrDF est le gestionnaire
du réseau de distribution :
nIl distribue le gaz naturel dans ses
canalisations jusqu’à votre domicile,
quel que soit le fournisseur
que vous choisissez.
nIl entretient ce réseau, pour garantir
la qualité et la continuité du gaz naturel
qui vous est livré.
nIl assure les services d’intervention
et de dépannage gaz pour
tous les clients.
nIl réalise d’autres prestations
techniques, comme le raccordement
des nouveaux clients, l’entretien et la
relève des compteurs.
D’où vient
le gaz naturel ?
Les producteurs exploitent
des gisements souterrains de gaz
naturel. Le gaz qui en est extrait
est transporté par gazoduc ou
bateau « méthanier » jusqu’aux pays
consommateurs. La France importe
son gaz naturel principalement
de Norvège, des Pays-Bas,
de Russie et d’Algérie.
GrDF
La Commission de Régulation
de l’Energie (CRE), est une autorité
administrative indépendante, chargée
de veiller au bon fonctionnement
des marchés de l’électricité et
du gaz en France. Elle informe
les consommateurs sur leurs
démarches et leurs droits
sur www.energie-info.fr
Client du
Fournisseur C
Client du
Fournisseur A
Client du
Fournisseur B
Les fournisseurs sont
responsables de la vente
au détail
Les fournisseurs achètent du gaz
naturel « en gros » aux producteurs
et le revendent au détail à leurs clients.
nVous pouvez choisir librement votre
fournisseur parmi ceux autorisés (liste
disponible sur www.energie-info.fr)
et en changer si vous le souhaitez.
nVotre fournisseur sera votre
interlocuteur unique pour tout
ce qui concerne le contrat, le prix
de l’énergie, la facture…
1
GrDF :
chiffres clés
(fin décembre 2011)
11 millions
de ménages alimentés en gaz naturel en France
193 340 km
de réseau de distribution
9 461
communes
déjà desservies… qui couvrent
plus de 77% de la population française
2
Le gaz naturel
une énergie
Une énergie
naturellement présente
dans le sous-sol Le gaz naturel est constitué
principalement de méthane (CH4).
Il est présent dans le sous-sol d’où
il est extrait et sa combustion est peu
émettrice de gaz à effet de serre.
Le gaz naturel a remplacé le gaz
manufacturé (ou « gaz de ville ») utilisé
jusque dans les années 1960.
d’avenir
Une énergie
de long terme
L’estimation des réserves de gaz
naturel est revue régulièrement à la
hausse en raison des découvertes
de nouveaux gisements : on
découvre plus de gaz naturel
qu’on en consomme. À l’heure
actuelle, on estime à plus 65*
ans les réserves prouvées de gaz
naturel, hors prise en compte
des gisements de gaz non
conventionnels.
Une énergie
de réseau discrète
Le gaz naturel est transporté
par gazoducs sur les grandes
distances et distribué par
canalisations souterraines de taille
réduite vers les sites d’utilisation.
Ce qui fait du gaz naturel une
énergie disponible en permanence.
Répartitions des réserves prouvées fin 2010
Source : BP Statistical Rewiew of World Energy, 2011
33,7%
Europe
& Eurasie
5,3%
8,7%
Amérique
du nord
7,9%
Asie Pacifique
Afrique
4%
Amérique du
sud et centrale
40,5%
Moyen-Orient
3
Des approvisionnements
diversifiés
La France importe la quasi totalité
du gaz naturel qu’elle consomme
à partir de sources diversifiées pour
sécuriser les approvisionnements.
Des contrats d’achat à long
terme avec les producteurs
(80%) et d’achats court terme
permettent d’assurer la sécurité
d’approvisionnement du pays.
Entrées nettes de gaz naturel
en France en 2010
Source : SOes, bilan énergétique pour la France en 2010
7,43%
4,54%
Algérie
Egypte
1,44%
1,60%
16,06%
Norvège
Pays-Bas
Quatar
15,39%
36,78%
Russie
Swap
16,76%
Autres
L’énergie de demain
Une énergie
peu polluante
Le gaz naturel est l’une des
énergies qui émet le moins de CO2.
En l’associant avec des énergies
renouvelables, comme l’énergie
solaire gratuite et inépuisable, vous
réduisez l’impact environnemental.
Dans le cadre de la réglementation
thermique, les consommations
énergétiques sont calculées en
énergie primaire. C’est le socle
commun pour pouvoir comparer
toutes les énergies entre elles.
L’énergie primaire correspond à
la quantité d’énergie qu’il a fallu
prélever sur la terre pour produire
l’énergie disponible dans le bâtiment.
En gaz : 1kWh d’énergie finale =
1 kWh d’énergie primaire
En électricité : 1kWh d’énergie finale
= 2.58 kWh d’énergie primaire
Pour un même besoin de chauffage
et eau chaude sanitaire, une
maison gaz sera mieux classée
qu’une maison électricité sur
l’étiquette Énergie du Diagnostic de
Performance énergétique (DPE).
(Voir Une énergie performante page 8).
4
Les atouts
du gaz naturel
Confort
Imaginez… une seule et même énergie arrive chez vous en toute
discrétion pour répondre à vos besoins quotidiens de chauffage,
d’eau chaude sanitaire et même de cuisson... Vous êtes tranquille :
votre maison est raccordée au réseau de distribution de gaz naturel.
Économies
Avec le gaz naturel, vous bénéficiez d’une des énergies les plus
économiques pour satisfaire vos besoins. A titre indicatif, pour
une maison neuve d’une superficie de 110 m² construite selon
les normes en vigueur, la facture mensuelle de chauffage, eau
chaude et cuisson est comprise en moyenne (suivant notamment
la zone climatique et le type de matériel installé) entre 50 et 90 €*.
Il est possible de réduire de moitié cette facture en construisant
une maison basse consommation (BBC).
* Selon les tarifs en vigueur au 01/01/2012.
Environnement
Des émissions limitées de CO2,
des canalisations invisibles, une
association facile avec les énergies
renouvelables, des équipements
performants et fiables… Le gaz
naturel est une énergie sur laquelle
les générations futures pourront
compter !
Parlez-en avec votre installateur,
Professionnel du Gaz.
www.lesprofessionnelsdugaz.com
Performance
et modernité
Chaudière gaz naturel à
condensation, association solairegaz naturel, plancher chauffant,
radiateur sèche-serviettes,
régulateur de température… Des
solutions modernes et performantes
pour votre plus grand confort !
Et imaginez que demain votre
chaudière à condensation produise
de l’électricité…
5
Une énergie
compétitive
dans la durée
Chauffage, eau chaude sanitaire, cuisson…
avec le gaz naturel, vous bénéficiez d’une des énergies
les plus économiques pour satisfaire vos besoins.
Évolution du prix des énergies 2002-2012
Euros TTC courants pour 100 kWh PCI, tarifs usages domestiques
Source : CEREN (prix mensuels au 15/01/2012 et moyennes décénales)
13,79 €
14
Propane
12,60 €
12
Electricité
Moy. 10 ans
11,16
Electricité
10
Moy. 10 ans
9,79 €
9,49
Propane
Fioul
8
7,28 €
Gaz naturel
Moy. 10 ans
6,18
6
FOD
Moy. 10 ans
4
5,41
Gaz naturel
GAZ NATUREL : 18 000 kWh PCS/an, Tarif régulé B1 - Niveau 1, 3 usages (chauffage, ECS, cuisine), abonnement inclus
2
FIOUL DOMESTIQUE : 17 hl/an (chauffage, ECS), par 10 hl, prix moyen France entière - PCI : 995 kWh/hl
ÉLECTRICITÉ : 12 000 kWh/an dont 5 500 en HC, Tarif régulé bleu, 12 kVa, Option HC, abonnement inclus
PROPANE : 1 500 kg/an (3 usages), par 700 kg, citerne 1 000 kg consignée, région parisienne - PCI 12 790 kW/t
0
2002
2007
2012
Face aux autre énergies le gaz naturel reste compétitif. Au 01/01/2012, le prix
du kWh de gaz naturel est inférieur de 47% à celui de l’électricité (tarifs domestiques).
Abonnement inclu, il est d’environ 26% moins cher que le fioul domestique et reste
proche du bois granulé.
6
Les dépenses annuelles
de chauffage selon le type
d’énergie utilisée
Évolution de la facture annuelle moyenne
de chauffage et eau chaude sanitaire de 2010 à 2012
pour une consommation donnée* (ATEE/CEREN) et différentes énergies
* représentative d’une maison existante de 110 m² moyennement isolée en zone H1 (nord)
Source : ATEE/CEREN au 15/01/2012
€TTC / an
2500
2000
Gaz naturel
Electricité
Fioul
Propane
2284
1512
2191
1716
1500
1395
1218
1030
1657
1491 1513
1512
1179
1117
1000
500
0
2010
2011
15/01/2012
* 18 000 kWh PCs pour les combustibles, 12 000 kWh pour l’électricité (dont 5500 en heures creuses).
Compte tenu du prix des énergies en janvier 2012, l’économie peut atteindre
les 1 000€/ an avec le gaz naturel.
7
Une énergie
performante
Le diagnostic de performance énergétique, réalisé
par des professionnels, permet d’évaluer
les consommations prévisionnelles d’énergie
des logements et des bâtiments
mis en vente ou loués.
Logement économe
< 50
51 à 90
91 à 150
151 à 230
B
kWhep/m2.an
C
D
231 à 330
331 à 450
> 450
Logement énergivore
8
Logement
A
Comme pour
l’électroménager
ou les voitures neuves,
ce diagnostic donne
lieu à l’établissement
d’une étiquette «énergie»
permettant de connaître
la consommation d’énergie
du logement en chauffage,
eau chaude sanitaire
et éventuellement
refroidissement.
E
F
G
En logement neuf ou récent,
les solutions gaz naturel se
placent dans les 3 premiers
niveaux (A à C), révélateurs
d’un logement particulièrement
économe.
Des équipements
performants et esthétiques
Chaudières
Chaudière basse température
Outre le confort d’ambiance qu’elle vous
procure par le biais des radiateurs, son
fonctionnement à basse température
vous garantit des économies d’énergie
significatives. Ce type de chaudière
performante restitue sous forme de chaleur
près de 90% de l’énergie consommée.
Chaudière à condensation
La chaudière à condensation vous garantit
des économies d’énergie très importantes
et un confort sans équivalent. En récupérant
la chaleur de la vapeur d’eau contenue dans
les gaz brûlés, ce type de chaudière restitue
sous forme de chaleur près de 100%
de l’énergie consommée.
Permet de réaliser jusqu’à 40%
d’économie par rapport à une chaudière
datant d’avant 1980 selon l’Ademe*.
*ADEME : Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie.
Les installations et équipements intérieurs de gaz naturel
sont sous votre responsabilité. L’entretien annuel de votre
chaudière, effectué par un Professionnel du Gaz, est
obligatoire et vous permet d’allonger sa durée de vie, de
réaliser des économies d’énergie et de diminuer
le risque de panne ou de mauvais fonctionnement.
Alors pensez-y !
Suivez les bons tuyaux du distributeur gaz :
Chaudière murale ou au sol, à évacuation directe par conduit
« ventouse » horizontal ou vertical, avec ballon d’eau chaude intégré
ou séparé… Les solutions disponibles vous permettent d’installer
votre chaudière dans de multiples configurations et en toute sécurité.
9
Émetteurs de chaleur
Le plancher chauffant
Totalement invisible, il libère l’espace
pour faciliter votre aménagement
et votre décoration.
En circulant à basse température (moins
de 40°C) dans un réseau de tubes intégrés
dans la dalle du sol, l’eau en provenance
de la chaudière diffuse par rayonnement
une chaleur douce et homogène.
Pas d’effet de surchauffe : la température
du sol n’excède jamais 28°C,
ce qui garantit votre confort.
Pour une régulation optimale du
fonctionnement du plancher chauffant en
fonction des conditions climatiques,
il est recommandé de l’associer
à une sonde extérieure.
Les radiateurs
« chaleur douce »
Dans des maisons de mieux
en mieux isolées, il n’est plus
nécessaire de chauffer l’eau qui
circule dans les radiateurs
à 80 ou 90°C. Une température
de 60°C voire moins est
suffisante :
c’est la « chaleur douce » qui vous
procure un meilleur confort,
plus homogène et agréable.
Classique ou design, ces
radiateurs sont disponibles dans
une large gamme
de formes et de coloris pour
s’adapter
au mieux à vos envies.
10
Suivez les bons tuyaux du distributeur gaz :
Pour encore plus de bien-être et d’économies, vous pouvez facilement
programmer votre confort d’ambiance en choisissant la température des
pièces grâce aux équipements de régulation / programmation à votre
disposition : robinets thermostatiques sur vos radiateurs, thermostat
d’ambiance…
Et aussi...
La cuisson au gaz naturel
Vivante, précise, souple
et puissante, la petite
flamme du gaz naturel
vous apporte un confort
d’utilisation maximum
pour un coût d’utilisation
minimum. Esthétiques,
performantes, faciles à
entretenir, les nouvelles
plaques gaz naturel
s’adaptent à tous les
styles de cuisine et de
cuisson.
Pour des conseils personnalisés sur les équipements gaz naturel,
Contactez GrDF au :
11
Solaire et gaz naturel
une association gagnant-gagnant !
Économies d’énergie, préservation de l’environnement,
confort, esthétique… c’est possible avec le solaire-gaz naturel !
Le principe du chauffe-eau solaire/gaz naturel
Un chauffe-eau solaire individuel couvre jusqu’à 70% de vos besoins
d’eau chaude sanitaire. Le chauffage de la maison et le complément
d’énergie pour l’eau chaude sanitaire sont produits classiquement
par la chaudière à condensation.
Ce type d’installation est possible partout en France et nécessite
d’installer en moyenne 2 à 6 m2 de capteurs solaires. Cette solution
permet d’économiser environ 1 600 kWh/an pour une maison de 120 m²
et d’éviter la production de 375 kg de CO2.
Récupérer la chaleur du soleil
Les panneaux solaires placés sur le toit de votre
maison sont équipés de capteurs qui transforment
le rayonnement solaire en chaleur.
Afin d’obtenir de meilleurs résultats, il est préférable
que ces capteurs soient exposés au sud.
Capteur
solaire
ividuelle
Maison ind
Salle de
Eau
froide
Eau
chaude
bains
Cuisine
Douche
Ballon
EC
ECSS
indépe
ndante
Chaudi
gaz na ère
turel
Chauff
age
Eau fr
oide
Le soleil chauffe le fluide qui passe
dans les capteurs. La chaleur est ensuite
transférée et stockée dans un ballon
d’eau chaude sanitaire (ECS).
12
Le soleil ne peut fournir
seul l’énergie nécessaire
aux besoins annuels en eau
chaude, en particulier l’hiver.
Le couplage à une chaudière
au gaz naturel permet
de pallier les insuffisances
du rayonnement solaire
et d’apporter tout au long
de l’année le confort
souhaité.
Le chauffage solaire-gaz naturel
Le chauffage solaire ou Système Solaire Combiné
(SSC) assure une partie du chauffage d’une maison
grâce à un émetteur basse température (plancher
chauffant ou radiateurs). Le SSC assure également
une partie de la production d’eau chaude sanitaire.
En France, 1 m2 de capteur permet de chauffer
6 à 10 m2 de logement. Un SSC peut ainsi couvrir
de 30 à 60% des besoins de chauffage/eau
chaude de votre maison, le complément
pouvant être assuré par votre chaudière
gaz naturel.
Le coût d’investissement pour un
chauffe-eau solaire-gaz naturel
(panneaux, ballon, régulation) ou un
SSC pour une maison individuelle est
compris entre 4 000 à 7 000 e HT
(hors subvention).
Pour promouvoir cette application
en France, des aides financières
intéressantes sont mises à votre
disposition par les pouvoirs publics.
Plus de renseignements en page
suivante !
Pour plus d’informations
sur les matériels, les aides financières
partout en France, les professionnels
installateurs Qualisol…
consultez le site Internet de
l’association professionnelle
de l’énergie solaire,
ENERPLAN : www.enerplan.asso.fr
13
Financements, aides, subventions :
mode d’emploi
Quelques conseils pour vous
aider à trouver les formules
qui vous conviennent…
14
Les possibilités de financement
n Le
prêt à l’amélioration de l’habitat de la Caisse d’Allocations
Familiales : conditions sur www.caf.fr
n Si vous optez pour des installations particulièrement performantes
et/ou respectueuses de l’environnement (chaudière basse température,
chaudière à condensation, solaire-gaz naturel), vous pouvez bénéficier
en complément de prêts à taux très avantageux auprès
d’organismes bancaires, parfois en partenariat avec l’ADEME
ou un fournisseur de gaz naturel. Renseignez-vous auprès des banques
de votre région : leurs offres peuvent varier d’une région à l’autre
et évoluent régulièrement.
L’éco-prêt à taux zéro
L’éco-prêt à taux zéro destiné aux propriétaires (occupants ou non) sans
condition de ressources, l’Eco-Prêt à Taux Zéro permet de financer jusqu’à
30 000 € de travaux d’économies d’énergie dans son logement existant
(résidence principale construite avant le 01/01/1990). Le prêt est remboursable
sur 15 ans. Par exemple, vous pouvez bénéficier d’un Eco-PTZ de 20 000 €
en choisissant un bouquet de travaux associant une chaudière à condensation
gaz naturel (ou basse température) avec programmateur de chauffage et un
chauffe-eau solaire thermique. Le prêt peut atteindre 30 000 € si vous isolez
également la toiture.
Pour en savoir plus :
www.developpement-durable.gouv.fr et www.anil.org
La TVA à 7%
Si votre maison individuelle ou votre
appartement est achevé depuis plus
de deux ans, que vous soyez propriétaire
ou locataire, que ce soit votre résidence
principale ou secondaire, vous pouvez
bénéficier d’un taux réduit de TVA
à 7% pour l’achat et les frais d’installation
de votre équipement de chauffage.
L’entreprise qui vous vend le matériel
et en assure l’installation applique
directement la réduction
de TVA. Plus d’informations sur
www.logement.gouv.fr
15
Les crédits d’impôt
Si votre résidence principale est construite depuis plus de 2 ans,
vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’achat de matériels
performants pouvant atteindre 32%(1) du coût de l’équipement.
Les crédits d’impôt applicables en 2012
(taux de prise en charge de l’équipement, liste non exhaustive)
Crédit d’impôt
développement durable
(CIDD)
Les équipements
doivent être facturés
par le professionnel
qui réalise les travaux.
La main d’œuvre
est exclue du crédit
d’impôt, sauf dans
le cas des travaux
d’isolation thermique.
Pour tout savoir sur
les crédits d’impôt
(modalités pratiques,
exemples d’économies
engendrées…), vous
pouvez vous informer
sur le site Internet :
www.anil.org et
www.impot.gouv.fr
Equipements ou actions
éligibles
* Actions éligibles à la majoration
de crédit d’impôt en cas de
bouquet de travaux pour un
logement achevé depuis plus
de 2 ans
Taux simple
(unique action
d’amélioration
de l’habitat)
Taux majoré
(Action faisant
partie d’un
bouquet d’au
moins 2 actions
éligibles*
réalisées)
Energie solaire thermique*
32%
40%
Energie solaire
photovoltaïque
11%
-
Isolation des parois
opaques (murs et toitures)*
15%
23%
Isolation des parois vitrées
(fenêtres) *
Obligation de
faire 2 actions
18%
Chaudières à condensation*
10%
18%
Appareils de régulation de
chauffage
15%
-
Source : Loi de Finances 2012.
Les subventions
de l’ANAH
Sous certaines conditions,
notamment de ressources, l’ANAH
(Agence Nationale de l’Habitat)
subventionne les travaux visant
à réaliser des économies d’énergie,
comme le remplacement
d’une ancienne chaudière par
une chaudière performante.
Vous pouvez également bénéficier
d’une prime complémentaire pour
l’installation d’un chauffe-eau
solaire individuel.
Conditions sur www.anah.fr
Subventions territoriales
pour les équipements
solaires
Certains conseils régionaux
ou généraux, ainsi que certaines
collectivités locales octroient
des primes pour l’installation
d’un chauffe-eau solaire individuel
ou d’un chauffage solaire combiné.
Le montant des aides est variable
suivant la région considérée.
Pour plus d’informations :
www.ademe.fr et/ou
www.enerplan.asso.fr
Ce taux peut être porté à 40% si vous combinez 2 actions de rénovation
énergétique (loi de Finances 2012).
(1) 16
Taux applicable
pour les logements construits
il y a plus de 2 ans
Votre conseiller vous accompagne
dans votre projet
Contactez-le au :
Juin 2012 - 2RDB0807 - Crédits photos : © Boutique / L’Espace Photo, Cheziere Alexis, Cayre Christine, Dutreuil Philippe / DR, Dunouau Franck, Gueneau
Laurent Keler Alain, Jacques Moussafir, Isabelle Denoyel, Eric Wuilmot, Grosjean Pierre-François, Statoil - Conception : www.gayacom.fr
Votre conseiller vous accompagne
dans votre projet.
Contactez-le au :
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement