RAPPORT D`ACTIVITÉ - Seine

RAPPORT D`ACTIVITÉ - Seine
RAPPORT D’ACTIVITÉ
2012
Comité d'expansion économique de la Seine-Maritime
RAPPORT D’ACTIVITÉ
Comité d'expansion économique de la Seine-Maritime
2012
Les chiffres-clefs
PLus de
656 emplois
Sommaire
générés à trois ans
Les chiffres-clefs
Les éléments marquants
L’année 2012 en bref
Bilan SME 2012
3
3
4
6
LE COMITE D’EXPANSION ECONOMIQUE
Le Conseil d'Administration en 2012
L’équipe
7
8
MISSIONS ET RESULTATS
Prospection d’entreprises
Appui aux entreprises
Projets d’entreprises aboutis
Projets en cours à fin 2012
Appui à l’implantation d’entreprises
Revitalisation
FMR76
PME Développement
Conventions de revitalisation
Appui aux filières et réseaux d’entreprises
La Glass Vallée
La filière Lin
Le BEPOS
Autres filières
Foncier d’entreprises
Immobilier d’entreprises
Appui aux territoires
Actions transversales
9
11
13
19
20
21
22
22
23
24
24
25
26
26
27
28
29
30
400nouvelles entreprises
seinomarines démarchées…
Plus de
160 M€
d’investissements associés
4 conventions100 %
de revitalisation abouties à
129
entreprises
accompagnées
121 dossiers d’aides montés…
1
implantation
exogène en Seine-Maritime…
Les éléments marquants
■ La Seine-Maritime retenue pour des projets industriels majeurs
■ Première année du FMR76, Fonds Mutualisé de Revitalisation
■ Première année des Contrats d’Objectifs
■ RENCONTRE 100 % LIN
■ Manifestation sur les Entreprises de la Valorisation
Comité d'expansion économique de la Seine-Maritime
2
■ Recensement des Outils de Capital Risque et Développement
3
L’année 2012 en bref… L’année 2012 n’a jamais permis de croire
en une reprise rapide. Les indicateurs sont restés au plus bas en termes de perspectives économiques et sociales. Tout au long de l’année se sont succédé des annonces de difficultés
ou de restructurations d’entreprises : Millery et B&L, Petroplus, SNPEI, Legrand Normandie,
Automatic Normand, Qualiverre, Pera & Fils, Innovex, Ets Farcy, Sotramat, GPI, Cordonnier,
Bemis, Neo Security, Educatel, CMA-CGM, EMI, Coopérateurs de Normandie Picardie, Saveo,
Acatel, Pochet du Courval, BMG Communication, la Centrale Thermique EDF, l’abattoir de
Forges Les Eaux … pour ne compter que les plus importantes en dehors de l’industrie automobile française qui présente ses pires résultats et impacte tout un secteur désormais sinistré.
Sur ces dossiers, plus de 2 200 emplois sont menacés ou ont disparu.
Le présent rapport démontre
cependant que la Seine-Maritime
bénéficie de nombreuses successstories et de projets d’entreprises
qui investissent et recrutent. La
médiatisation, justifiée par ailleurs, des effets de la crise ne doit
pas masquer l’effort des entreprises et des territoires à dynamiser l’économie et l’emploi.
L’industrie agroalimentaire est
le seul secteur industriel à avoir
connu une hausse de son chiffre
d’affaires en 2012 même si elle a
été moins dynamique que l’année
précédente (+2 % contre +7,3 %
en 2011). Ce secteur a d’abord
profité d’un premier trimestre favorable où il semblait être le seul
à investir et à porter des projets
créateurs d’emplois, mais il a été
rejoint par la crise dès le second
semestre. A ce sujet, l’un des
plus beaux dossiers pour lequel
la Seine-Maritime ait concouru,
mené par un géant international
de l’agroalimentaire, portant sur
un millier d’emplois… a finalement choisi un autre territoire.
Or, ce même projet ne s’est finalement pas concrétisé, à ce jour,
sur le site concurrent du fait d’une
croissance de la consommation
trop en berne…
Comme chaque territoire en
France, la Seine-Maritime subit
les effets de la crise et surtout sa
persistance. Pour 2013, les perspectives de développement prévoient un tassement du chiffre
d’affaires dans la continuité de
2012. L’industrie agroalimentaire et l’automobile devraient
être les secteurs les plus touchés
par la baisse d’activité. Les secteurs industriels souffrent et les
4
entreprises les plus fragiles disparaissent permettant une nouvelle
répartition du marché aux entreprises les plus solides ou les plus
opportunistes.
Cela étant, les marchés se
contractent également sous le
double effet de la crise et des
difficultés financières rencontrées
par les collectivités – les collectivités générant par leurs marchés
un gros volume d’activité, donc
désormais reportés ou à la baisse.
Conséquemment, le secteur des
services est morose et son chiffre
d’affaires est bien en retrait (-0,2
%) pour l’ensemble des branches
après la nette amélioration
connue en 2011 (+5,5 %). Les
grands groupes ont tendance à
rationaliser leurs implantations et
reconcentrer leurs équipes sur le
siège régional ou national. De ce
fait, les zones tertiaires subissent
une baisse du taux d’occupation.
En 2013, les prévisions tablent sur
une augmentation de 2,3 % tirée
par les unités d’entreposage et le
secteur de la communication. Le
commerce suit dans une même
tendance : précarisation du marché de l’emploi et chômage en
hausse sont des facteurs (psychologiques, mais pas seulement) de
frein à la consommation. Un certain nombre de comportements
sociaux ressurgissent : les caddies
moins remplis, la fréquentation
en hausse des établissements discount, les achats de carburant à
10 / 20 €…
De façon spécifique, le secteur de
l’automobile souffre à la fois de
la baisse des volumes sous-traités (baisse de 11,4 % du chiffre
d’affaires du secteur en 2012),
de la quasi-disparition de l’intérim, des journées de chômage
technique et d’une consommation en berne. Le secteur de
l’agroalimentaire reconcentre ses
activités et en profite pour quitter les sites les moins compétitifs,
d’autant plus que, dans nombre
de cas, leurs installations étaient
sur-capacitaires. C’est vrai pour
les produits laitiers, c’est vrai pour
la viande… Le secteur pharmaceutique est dans la même configuration avec le sentiment que la
situation de crise environnante lui
donne l’opportunité de procéder
à des politiques capitalistiques
de concentration. Il est vrai que
si le secteur pharmaceutique ne
peut être considéré "en difficulté", les marges s’érodent tout
de même face à la problématique
des génériques et aux politiques
de déremboursement. Le secteur
pétrochimique est sur-capacitaire
en Europe et les premiers effets
(Petroplus) apparaissent (mais ce
n’est qu’un début).
Le secteur du bâtiment est également en grande difficulté du fait
du ralentissement de l’accès à la
propriété et de la baisse de la commande publique. La construction
de logement a connu une baisse
de 15 % entre 2011 et 2012. Si
la construction individuelle s'est
maintenue (-1,3 %), le logement social s’est écroulé (-85
%). La construction de locaux
a légèrement diminué en 2012
(-1,8 % par rapport à l’année
précédente). Le secteur est également touché par la baisse des
commandes publiques puisque
les mises en chantier de locaux
de services publics ont subi une
des plus fortes chutes (-26,8 %).
Les secteurs du tertiaire tirent la
construction vers le haut, notamment le commerce (+14,2 %), à
l’inverse de l’industrie (-17,2 %).
Bien que représentant une faible
part des constructions, les mises
en chantier de locaux dédiés à
l’artisanat ont plus que doublé
en 2012. Le taux de chômage
seinomarin a connu une hausse
continue depuis 20 mois pour
atteindre 11,3 % au troisième
trimestre 2012 soit 1,4 point audessus du niveau national. Cependant la progression sur un an
du nombre de demandeurs d’emploi en 2012 a crû à un rythme
plus faible (+7,6 % contre +9,8 %
en France métropolitaine). Les
métiers de chaudronniers, soudeurs, cuisiniers, serveurs, chauffeurs routiers… qui faisaient partie des métiers les plus recherchés
ces dernières années ont vu leur
"stock" se renouveler à Pôle
Emploi, témoin de l'évolution des
besoins des entreprises. Selon les
statistiques, la force de vente est
le métier le plus recherché. Au
second rang des métiers tendus
figurent ceux œuvrant dans les
services à la personne.
Pour autant, un grand nombre
de facteurs démontrent que la
Seine-Maritime est porteuse
d’espoir économique :
- L’éolien offshore devient une
réalité incontestable. Les premiers
investissements se précisent. Les
centaines de recrutements sont
identifiés. La formation initiale
et professionnelle s’organise. Les
donneurs d’ordres commencent
à lier des alliances avec la soustraitance locale… L’impact sera
fort et durable dans un secteur
industriel nouveau et porteur
d’innovation. L’émergence de
cette filière doit être à la fois traitée comme un "Grand Chantier"
et comme une nouvelle filière
pérenne qui peut déboucher sur
l’énergie marine en général. Les
investissements publics et privés
devraient garantir au territoire
une réelle bouffée d’oxygène
et rapatrier de la valeur ajoutée
industrielle sur notre territoire.
L’industrie métallurgique, navale,
BTP, mécanique… sont largement concernées. Le territoire
s’est organisé pour faciliter la
connexion BtoB entre l’offre et la
demande.
- Les chantiers EDF sur les centrales de Penly et de Paluel sont
également des opportunités d’affaires qui permettront de maintenir et de structurer un système
productif local de haute technicité. Dieppe Méca Energies,
grappe d’entreprises, a déjà démontré l’effet bénéfique pour le
territoire et ses entreprises d’une
mobilisation autour de chantiers.
- Les grandes infrastructures
telles que la LGV, le contournement de Rouen ou le Canal
Seine-Nord (peut-être relancé
grâce à l’Europe) constituent
(directement ou indirectement)
des promesses de marchés, d’affaires, d’emplois et d’attractivité
pour notre territoire.
- Par ailleurs, malgré la persistance d’annonces négatives, il
est constaté depuis 18 mois un
ralentissement des "conventions
de revitalisation" (indicateur pertinent de la santé économique
d’un territoire). Certes, la SeineMaritime est l’un des territoires
les plus touchés (plus de 4 000
emplois en quelques années),
mais les nouvelles conventions sont de petite ampleur et
l’on s’attendait à pire (même
si certaines fermetures de sites
peuvent se faire sans obligations
de revitaliser…).
- De grands projets industriels continuent à affluer vers
la Seine-Maritime, notamment
dans l’environnement du pharmaceutique/cosmétique : de gros
investissements chez un verrier,
investissements et recrutements
importants chez GSK, réorganisation de Rexam avec plus
de 200 emplois en projet… Les
projets agroalimentaires s’intéressent également à la Seine-Maritime. Actuellement, 9 projets
industriels représentant 750 em-
plois ont ciblé la Seine-Maritime.
- Dans le domaine automobile,
même si cela peut apparaître
anecdotique au vu de la baisse
d’activité généralisée, la SeineMaritime peut s’enorgueillir
d’avoir été choisie pour recevoir
le projet Alpine générateur dès
janvier de l’arrivée d’une équipe
de 30 ingénieurs de chez Renault
et Caterham… pour une sortie des premiers exemplaires en
2015…
- Paradoxalement,
certaines
filières à haute valeur ajoutée
peinent à recruter. C’est le cas
de l’aéronautique dont les entreprises auront besoin de 400 diplômés à 5 ans et pour lesquels le
territoire se doit d’améliorer son
attractivité.
- N’oublions pas que nous représentons 70 % de la fabrication
mondiale des flaconnages de luxe
et que 70 % du "lin de qualité"
dans le monde est cultivé et préparé en Seine-Maritime…
- Nous disposons d’un complexe portuaire de premier plan :
Le Havre – considéré en Asie
comme le premier port européen
en termes de qualité – Rouen,
Dieppe et Fécamp.
- La Région haut-normande a
fait le constat d’un atout différenciant de notre territoire : avec la
pétrochimie, le nucléaire, l’éolien
offshore, la captation de CO2…
nous sommes un territoire dédié
à l’énergie et nous disposons de
toutes les compétences universitaires et entrepreneuriales nécessaires pour développer une filière
d’exception. Energies Haute
Normandie a ainsi été créée regroupant tous ces acteurs et un
appel à projets doté de 250 M€
a été lancé par la Région.
- Nombre de projets se développent également dans la logique "développement durable" :
revalorisation des déchets et
coproduits industriels, agroalimentaires, végétaux ou issus des
boues d’épuration ; méthanisation ; économie circulaire…
5
Bilan SME 2012,
Le Conseil d’Administration en 2012
Le Conseil d’Administration de Seine-Maritime Expansion est composé des membres suivants
L’activité de SME a connu un début d’année difficile. Contrairement aux années 2010 et 2011, l’année 2012
a démarré avec un ralentissement fort des projets, un attentisme important repoussant l’enclenchement
d’investissements et une recrudescence des difficultés d’entreprises. Les concours bancaires se sont encore
resserrés au-delà du "supportable" pour les entreprises. La conjoncture générale est restée en berne et
l’année 2013 ne présente pas pour l’instant de projections optimistes.
Cette morosité se traduit par une légère baisse des résultats comparativement à l’année 2011 (2011, année record
en termes de résultats). A cela, il faut rappeler l’évolution
des dispositifs d’aides du Département et de la Région qui
conduit à des délais plus importants de montage de dossiers
et à une certaine diminution du nombre de projets éligibles.
L’équipe a usé de beaucoup de pédagogie pour assurer la
prescription de ces nouveaux dispositifs. Il faut reconnaître
que, malgré les nouveaux critères, l’approche par contrats
d’objectifs est bien accueillie par les entreprises.
Il est important de préciser que les dispositifs privés – conventions de revitalisation, FMR76 et PME Développement –
permettent de compléter avantageusement la gamme des
solutions à disposition pour soutenir les entreprises. Paradoxalement, l’année 2012 n’a généré que peu de nouvelles
conventions de revitalisation.
Le bilan de SME en termes d’emplois a atteint un bon niveau,
656 emplois, en décalage par rapport à la conjoncture et aux
moyens de l’agence ; l’intense "prospection terrain" a permis
à l’équipe d’identifier un nombre important de projets porteurs d’investissements et d’emplois. Cette mobilisation des
chargés de missions s’est traduite par une présence permanente sur le terrain et notamment par un accompagnement
de plusieurs dossiers difficiles : sauvegarde de 123 emplois.
La responsabilité de SME au sein des conventions de revitalisation a nécessité tout autant de présence en entreprises des
chargés de missions cette année. SME a clôturé l’ensemble
des 4 conventions pilotées par l’atteinte à 100 % de leurs
objectifs. La mobilisation de toute l’équipe est à souligner
et participe du bon niveau des résultats obtenus en 2012
par SME.
Les missions de prospection exogène et d’aide à l’implantation d’entreprises ont, pour leur part, connu une activité
soutenue. Malgré l’absence d’implantation réussie issue de
la prospection cette année, SME peut se féliciter d’avoir
répondu présent, au nom du territoire, sur de nombreux
projets industriels, en apportant sa meilleure offre. "Miro"
(2 x 500 emplois), POINT P (150 emplois), "Agro UK" (50
à 100 emplois), NOZ (50 à 70 emplois)… SME a notamment répondu présent auprès de la Région pour suppléer
la disparition de Normandie Développement, en répondant
aux sollicitations de l’AFII (Agence Française pour les Investissements Internationaux) et en devenant le pilote régional
pour la prospection internationale en matière d’ "Ecotechnologie". SME a également assumé le lourd travail de suivi
des nombreux projets implantés en 2011.
6
Le Pôle Ressources de SME a produit, quant à lui, plusieurs
études sectorielles (lin, agroalimentaire, services à la personne…) et des études d’opportunité pour des espaces
et immobiliers d’activités en Seine-Maritime. Nous avons
également poursuivi notre mission d’assistance sur le
développement de l’offre foncière et immobilière. Dans le
contexte actuel de tension foncière et l’opportunité (ou la
nécessité) de renouveler nos investissements industriels, la
Seine-Maritime doit consolider son offre tant en quantité
qu’en qualité. Si certains territoires ont mis en œuvre cette
dynamique, il convient de la généraliser pour un meilleur
équilibre départemental. SME s’est également engagé dans
une nouvelle démarche favorisant la réutilisation de friches
à des fins économiques ou de logement en réalisant des
études spécifiques sur plusieurs territoires, avec des résultats
immédiatement exploitables.
Malgré une conjoncture très difficile et une crise qui n’en
finit pas, l’équipe de SME a su montrer, par ses résultats
2012 son implication, sa ténacité et son professionnalisme.
Face à chaque situation, le chargé de missions de SME doit
écouter, conseiller, identifier les solutions, les mettre en
œuvre, imaginer les axes de progrès, éviter les solutions
court terme… Chaque cas est différent et chaque cas mérite
sa propre solution. De l’artisan à la multinationale, l’équipe
doit s’adapter avec réactivité, en respectant la confidentialité et en apportant une réponse sur-mesure : un bâtiment
adapté, un rendez-vous avec les capitaux-risqueurs, une
aide de l’ADEME, un contrat d’objectif régional, une mise
en relation avec un laboratoire, un relais unique pour toutes
les administrations, une aide à l’insertion, un conseil sur la
réglementation, un avis sur la stratégie financière…
Seine-Maritime Expansion assure une prestation d’accompagnement pour toutes les entreprises seinomarines en développement (ou en situation financière critique également)
et attire de nouveaux investisseurs extérieurs. L’agence
prescrit ainsi l’ensemble des dispositifs mis en place par le
Département, la Région, l’Etat, l’Europe et autres institutionnels (OSEO, ADEME…). Seine-Maritime Expansion déploie
ses services sur le terrain, au sein des entreprises, en milieu
urbain comme en milieu rural. L’équipe dispose d’une expérience de terrain propice à conseiller les collectivités locales
face aux défis que représente leur développement économique. Financé par le Département et soutenu par les EPCI
adhérents, le comité d’expansion contribue ainsi fortement à
la dynamisation économique du territoire et au développement de l’emploi en Seine-Maritime.
Emile CANU
Les membres du bureau
Président
M. Emile CANU - Vice-Président du Département - Conseiller Général d’Yvetot
Vice-Présidents
M. Jean-Paul BEUVIN - Vice-président de la CCI de Dieppe
M. Jean-Louis JEGADEN - Conseil Général - Le Havre 2
M. Christian LAGON - Délégué CFTC
M. Gilbert RENARD - Conseiller Général - Bois Guillaume
Trésorier
M. Mamadou DIALLO - Conseiller Général - Rouen 6
Secrétaire
M. Dominique MOULARD - Président Chambre de Métiers de Seine-Maritime
Membre
M. Patrick JEANNE - Conseiller Général - Fécamp
Les administrateurs
Département de Seine-Maritime
M. Bruno BIENAIME - Conseiller Général - Offranville
M. Daniel BUQUET - Conseiller Général - Argueil
M. Claude COLLIN - Conseiller Général - Sotteville-les-Rouen Est
M. Sébastien JUMEL - Conseiller Général - Dieppe Ouest
Mme Florence LEGENDRE - Conseillère Générale - Gournay-en-Bray
Mme Florence MARTIN-PEREON - Conseillère Générale - Le Havre 3
M. Alfred TRASSY-PAILLOGUES - Conseiller Général - Yerville
Communautés de communes et d’agglomérations
Alain OVIDE - Vice-président de la CREA
M. Gill GERYL - Vice-président de Dieppe Maritime
Organismes consulaires
M. Bertrand DUBOYS-FRESNAY - Président de la CCI Fécamp - Bolbec
M. Christian HERAIL - Président de la CCI de Rouen
M. Régis PETIT - Chambre d’Agriculture de Seine-Maritime
Organismes socio-professionnels
M. Sylvain BIENAIME - Délégué C.F.D.T
M. Emile GOSSET - Délégué FO
M. Yves KEROUEDA - Président du MEDEF Rouen-Dieppe
M. François-Régis NEPVEU - Délégué C.G.C
M. Philippe ROSAY - Président de la C.G.P.M.E
M. Le représentant - Délégué C.G.T
Personnes qualifiées
M. Christian-Jacques BERRET - Directeur Régional de la Banque de France
M. Jean-Yves MERLE - Président du C.D.T
M. Cafer OZKUL - Président de l’Université de Rouen
Personnes associées
Mme Martine LAQUIEZE - Sous-Préfète - arrondissement de Dieppe
M. Lucien BOLLOTTE - Directeur Général de l’EPF Normandie
M. Jean-Joseph ROUSSIGNOL - Confédération Paysanne
7
L’équipe au 31 décembre 2012
Prospection d'entreprises
Objectifs
Identifier et attirer des entreprises extérieures
à la Seine-Maritime
Emile CANU
Président
Vice-Pdt du Département
Maire d’Yvetot
Moyens mis en œuvre
183 jours de travail soit 11,2 % du temps
opérationnel de l'équipe
Yann-Yves LE GOFFIC
Directeur Général
Etienne DUVAL
Responsable région Rouen
Référent ESS, Nouvelles
Energie, Environnement
Frédéric MERIGEAU
Responsable région du Havre
Référent Eolien Offshore,
Logistique, Capital Risque
Véronique BEAUJOU-ANSART
Responsable région Bray & Bresle
Référente Bois Biomasse, Verre,
Packaging
Sophie DAVID
Responsable région Dieppe
Référente Mécanique,
Finances, Revitalisation
Catherine CORNILLOT
Responsable région Pays
de Caux & Pays des Hautes
Falaises, Référente IAA, Innovation
Sylvie BRONCHAIN
Responsable Prospection
Référente Intelligence
Economique
8
Pôle Financier
Christel LEROUX
Assistance projets
d’entreprises
Séverine RICHAUD
Assistance projets
d’entreprises
Magali BASQUIN
Assistance projets
d’entreprises
Pôle Ressources
Xavier PREVOTAT
Responsable Pôle Ressources
Etudes et Solutions d’Implantation, Référent Lin, Automobile
Isabelle DUBOS
Assistance Information
et Communication
Paul LAFFITAU
Chargé d’Etudes
Isabelle DARMOIS
Communication, Veille
et Information Economique
Sophie DAVID
Responsable Finances
FMR 76 & PME
Développement
■ 53 entretiens réalisés
■ 10 visites d’entreprises
■ 13 projets potentiels d’implantation
détectés
■ 6 partenariats technologiques
et marques d’intérêts pour les
laboratoires du Madrillet
Les actions de prospection menées par SME en 2012 ont été réalisées en conformité avec
le Plan d’Actions validé par le Département. Il cible pour l’essentiel les écotechnologies (énergies nouvelles, matériaux innovants et composites, motorisation propre, écoconstruction), en s’appuyant notamment sur les compétences présentes sur Le Madrillet.
L’effort de prospection dans le secteur touristique a également été prolongé : certains
projets importants ont déjà abouti en 2013. Enfin, l’accompagnement des entreprises
en phase d’implantation a nécessité un lourd investissement. Le choix de SME est de
conduire une prospection basée sur deux principes : le contact direct avec les investisseurs potentiels et le partenariat avec le réseau des compétences locales (laboratoires,
agences, filières…).
Josette LOURMIERE
Assistante de Direction
Responsable Administratif
Pôle Entreprises
Résultats 2012
SME a participé à 6 événements (salons, conventions d’affaires), soit en exposant, soit
en visiteur (mais toujours en partenariat) dont 2 à l’étranger :
• Contacts Innovation, 7 RV, 1 prospect
• Sinal, 12 RV, 1 prospect
• EWEA à Copenhague, 13 RV, 2 prospects
• Engine Expo à Stuttgart, 8 RV, 2 prospects
• BIG Talents, 3 RV, 1 prospect
• Mov’eo Days, 10 RV, 2 prospects
A noter que notre "Bourse des Locaux" arrive en 1ère page du référencement Google
et représente un flux important de contacts entrants pour SME (notamment 50 % des
entrées sur le site Internet) pour les termes "bourse des locaux", "locaux Seine-Maritime"
et "locaux 76".
Les enseignements de 2012
• Les entreprises industrielles ont encore des projets de développement générateurs
d’emplois,
• Les investisseurs étrangers passent par l’AFII pour sélectionner les offres des régions,
• Le territoire a fait la démonstration de sa capacité à assurer qualitativement et
avec réactivité des réponses complexes et construire une offre adaptée aux besoins
d’investisseurs,
• SME joue à plein son rôle "d’assemblier",
• La disponibilité d’une offre de qualité et immédiatement disponible est la condition
sine qua non pour retenir l’intérêt des investisseurs. La Seine-Maritime peut donc être
attractive, à condition de disposer de sites majeurs, prêts à accueillir un projet industriel ou
logistique (parcelle de 20 hectares, par exemple).
Christel LEROUX
Gestion des dispositifs
financiers
Service Après Subvention
9
Comité d'expansion économique de la Seine-Maritime
Résultats 2012
Appui aux entreprises
Objectifs
En 2012, plusieurs dossiers majeurs ont retenu la
Seine-Maritime pour envisager une implantation.
Même si les décisions ont été parfois défavorables
(certains sont toujours en cours), il apparaît important d’en décrire les plus importants :
• Groupe agroalimentaire international MIRO1 :
ayant ciblé le territoire dieppois parmi 3 sites français
retenus pour évaluer la capacité à implanter une usine
de 500 personnes (doublement programmé) sur 20 hectares, ce groupe, en relation avec l’AFII2, a étudié très
précisément les caractéristiques d’une offre pour laquelle
l’ensemble des acteurs et décideurs du territoire ont su
se mobiliser. SME a assuré le pilotage complet de cette
offre. Les collectivités ont su répondre en tous points
aux attentes de l’investisseur. Malgré une décision finale
au bénéfice de l'Est de la France, ce projet a permis
de démontrer le professionnalisme de l’accueil hautnormand : en termes de formation, de main-d’œuvre,
de ressources locales (notamment en lait de qualité),
de finances, de réponses techniques… La qualité et la
réactivité de l’offre ont été appréciées par le porteur…
En cas de nouveau projet, le groupe pourra compter sur
ce territoire.
TÉMOIGNAGE
"La forte mobilisation interne de vos équipes a permis la constitution d’un premier dossier, dans des
délais très courts (…) nous avons pu organiser avec
votre soutien une première réunion avec l’ensemble
des acteurs à la sous-préfecture de Dieppe (…) ainsi
durant ces deux mois, j’ai pu apprécier votre engagement (…) et votre promptitude à répondre à nos
demandes et au-delà des décisions prises, je tenais
à vous remercier ainsi que toutes les personnes qui
ont contribué à la collecte des informations."
M. R SP – Groupe "MIRO"
• Jeune PME agroalimentaire britannique AGRO1 UK :
cette entreprise qui commercialise des produits desserts
innovants dans la grande distribution européenne et
notamment française, a contacté la Seine-Maritime pour
envisager une implantation (entre 30 et 100 emplois)
10
Résultats
Susciter la création d'emplois
par la détection et l'accompagnement
de projets de développement
d'entreprises en Seine-Maritime
afin de produire en zone euro et desservir la France.
Cette entreprise a finalement décidé de construire
son second site en Grande-Bretagne, compte-tenu de
sa rapide croissance, mais reste intéressée par notre
territoire lors d’une prochaine étape. SME s’est mobilisé
pour proposer l’ancien site Pasquier de Saint Valéry en
Caux. Une visite a eu lieu. Au vu des décisions finales
de l’entreprise, SME a décidé de produire un dossier
sur mesure pour la construction "Greenfield" à court
ou moyen terme, qui a été très apprécié. Le choix s’est
porté sur Saint Saëns, au carrefour logistique routier,
avec la collaboration du cabinet ATAUB pour la simulation chiffrée et maquettée… A suivre donc…
• Projet logistique du Groupe NOZ : le groupe
recherche un site pour implanter l’un de ses pôles logistiques interrégionaux, créateur de 70 à 90 emplois. Pour
la région Nord-Ouest, NOZ a interrogé l’ensemble des
territoires. SME a répondu pour la Seine-Maritime. Le
site de Bacardi à Tourville Les Ifs a été proposé (ancien
bâtiment de production de Bénédictine – 14 000 m²).
Une visite a eu lieu en octobre 2012. Une offre chiffrée
a été faite par le groupe en mars 2013. A suivre donc…
• Projet logistique du Groupe POINT P : le groupe souhaitait identifier les offres foncières entre la Normandie
et la Picardie susceptibles d’accueillir un site logistique
important (150 emplois). Ayant interrogé toutes les
communes et intercommunalités, le groupe a demandé
à SME de faire la part des offres seinomarines. Comptetenu des caractéristiques du projet, le site de Pucheuil a
été proposé (disponibilité de la superficie, prix de vente,
zonage PAT, embranchement routier). Le groupe a redéfini le barycentre de sa zone de chalandise, en cours de
projet, et a choisi de finalement s’implanter sur Amiens.
1
Nom de code du projet
2
AFII : Agence Française pour les Investissements Internationaux
Moyens mis en œuvre
809 jours de travail soit 49,7%
du temps opérationnel de l’équipe
a Evolution du nombre de dossiers d’aides sur 9 ans
2012
121
2011
138
2010
87
2009
77
2008
131
2007
93
2006
93
2005
68
2004
47
■ 406 entreprises nouvelles
rencontrées
■ 387 projets actifs durant
l’année
■ 129 projets aboutis
favorablement pour la SeineMaritime générant 656 emplois à
3 ans, dont 123 sauvegardés
■ 121 dossiers d'aides finalisés,
correspondant à 86 entreprises
■ 99 % des projets aboutis
concernent des petites et
moyennes entreprises
■ 121 demandes de terrains et de
bâtiments ont débouché sur 19
implantations répertoriées, dont
17 bâtiments.
11
16
Contrats
d'Objectifs
11
Autres
ALIZE
11
42
Revitalisation
15
15
AREI
FMR76
PME
DEV.
a Répartition des 121 dossiers d’aides montés
et aboutis en 2012
11
129 projets aboutis favorablement pour la Seine-Maritime accompagnés par SME en 2012
Traitement des projets SME en 2012
42
projets
sans suite
261
nouveaux projets
et
126
projets
aboutis
43
projets
sans aides
projets anciens
216
22 projets
immobiliers
Natures des 129 projets aboutis en 2012
5
6
Finances
5
Autres
17
Développement
18
Reprise/Création/
Implantation
Investissement
Secteur
d’activité
100 % PNEUS
CROISY
CROISY SUR
ANDELLE
Monts et
Andelle
Réparation
automobile
2
Immobilier
ABC MECANIQUE
CRIQUETOT SUR
LONGUEVILLE
Varenne et Scie
Mécanique
générale
1
Recrutement
Convention Lactalis
AT3M
PAVILLY
Caux
Austreberthe
Mécanique
précision
3
Diversification
ALIZE - FDPMI
ACAT LE HAVRE
LE HAVRE
CODAH
Solutions
documentaires
8
Investissement et
Recrutement
FMR76
ACE
PARACHEVEMENT
MONCHY SUR EU
Yères et
Plateau
Parachèvement
ACOM
BLANGY SUR
BRESLE
Blangy sur
Bresle
Affûtage d’outils
de précision
2
Investissement et
Recrutement
Contrat d'objectif /
Investissement - AREI ALIZE
ADOP France
ARQUES LA
BATAILLE
Dieppe
Maritime
Fabrication de
moules
1
Investissement
Innovation
International et
Recrutement VIE
Contrat d'objectif /
Investissement - AREI
ADREXO
NEUFCHÂTEL-ENBRAY
Pays
Neufchâtelois
Distribution de
presse gratuite
AFT
LA VAUPALIERE
Portes Nord
Ouest Rouen
Géomètres
77
Emplois
suppl.
AGM
FORGES LES EAUX
Forges les Eaux
Réalisation de
livres reliés
AMCM USINAGE
SASSEVILLE
Côte d’Albâtre
AMI-BOIS
MONTVILLE
ANGER
Nature du projet
Aides
Immobilier
Immobilier
Immobilier,
Recrutement et
Développement
Convention Johnson
Controls
7
Reprise
Investissement et
Recrutement
Convention Autoliv
- Contrat d'objectif
/ Investissement,
Compétences - 1 AREI
Mécanique
générale et de
précision
3
Reprise
d'Entreprise
Portes Nord
Ouest Rouen
Menuiserie
3
Développement
ELBEUF SUR SEINE
CREA
Nettoyage
industriel
AQUATERRE SARL
MONTIVILLIERS
CODAH
Aménagement
paysager
ARB'AVENTURE
DENESTANVILLE
Varenne et Scie
Parcs
d'attractions et
parcs à thèmes
ART SPORT CAFE
LE HAVRE
CODAH
Enseignement
de disciplines
sportives
AFT ACTUAL FONCIER TOPOGRAPHIE
Géomètres experts depuis 2006, toujours à l'affût des nouvelles
technologies et de leurs adaptations, AFT a mis sa connaissance
et sa maîtrise de la mesure 3D au profit de la numérisation du
Patrimoine. Quelques exemples de travaux en témoignent :
numérisation de plusieurs têtes Maories (dont celle de Rouen
Recrutement
et Insertion
Emplois
sauveg.
25
Innovation
Réorganisation
25
12
Diversification
Territoire
bénéficiaire
dont
projets
en cours
5
Commune
bénéficiaire
86
projets
aidés
129
7
Entreprise
35
Immobilier
Convention Johnson
Controls
3
Immobilier
Recrutement et
Insertion
3 AREI - Contrat d'objectif
/ Investissement
1
Recrutement
Convention Lactalis
Développement et
Recrutement
ALIZE Le Havre Convention Renault
qui a lancé le débat sur leur restitution), de la tête de Henri IV, du Château
de Versailles pour Google®... Outre ces travaux, AFT a obtenu un agrément
interministériel pour la réalisation de fouilles préventives en archéologie afin
d’aller "chercher le Patrimoine à la base". AFT est ainsi la 1ère entreprise privée
mixte française à détenir cet agrément.
TÉMOIGNAGE
32
Immobilier
"Cette nouvelle activité représente un fort développement de notre société, passant de 15 salariés à une quarantaine en très peu de temps. Aussi,
nous avons pu compter sur la complémentarité de l’ADEAR et de SME. En
effet, l'ADEAR a participé très activement à notre accueil sur le territoire
de la CREA dans le cadre de la recherche de nouveaux locaux. Puis, par sa
pratique des dispositifs d’intervention publics et privés, SME nous a permis
de sécuriser financièrement notre projet. Ces soutiens actifs nous ont permis de commencer en préservant certaines forces au profit de la démarche
commerciale indispensable au lancement de notre nouvelle activité."
Christelle LARSON – Dirigeante de AFT
13
Entreprise
Commune
bénéficiaire
Territoire
bénéficiaire
Secteur
d’activité
AS2G
LE TRAIT
CREA
Mécanique
automobile
ATHOR
LE TRAIT
CREA
Abattoir
AURELIE LEGRAND
YVETOT
Région
d’Yvetot
Décoration
Immobilier
ATM
DAMPIERRE SAINT
NICOLAS
Monts et
Vallées
Traitement de
surface
Investissement
Soutien PME Emploi CR
ATOUT PARE BRISE
NOTRE DAME DE
GRAVENCHON
Caux Vallée de
Seine
Commerce
automobile
3
Création
d'Etablissement
Convention Cooper
AUZOU CITERNES
SAINT SAENS
Saint Saëns
Porte de Bray
Cuves et
citernes
2
Innovation
Prédiagnostic Propriété
Industrielle INPI Région
AXEO SERVICES
DIEPPE
Dieppe
Maritime
Services à la
personne
AXIS FRANCE
OUDALLE
Caux Estuaire
Commerce de
gros
4
Immobilier et
Recrutement
Contrat d'objectif /
Investissement - 2 AREI
- Convention Plastic
Omnium
BATIETHIC
GONFREVILLE
L’ORCHER
CODAH
Travaux
d'isolation
3
Recrutement
3 AREI
BONNAIRE
ST ETIENNE DU
ROUVRAY
CREA
Traiteur
6
Restructuration
Financière et SAS
FMR76
BOUE MOULES ET
PLASTURGIE
AUMALE
Aumale
Fabrication
outillages
5
Investissement et
Recrutement
ALIZE - FMR76
BRAY CAUX
CONSTRUCTION
LONGUEVILLE
SUR SCIE
Varenne et Scie
Maçonnerie
génie civil
2
Recrutement
Convention Lactalis
BSP
TECHNOLOGIES
SAINT NICOLAS
D'ALIERMONT
Monts et
Vallées
Mécanique de
précision
8
Développement
2 FMR76
BT AGENCEMENT
ROUEN
CREA
Menuiserie
5
Diversification
BUFFARD
LOGISTIQUE
LE HAVRE
CODAH
Transports
11
Recrutement
Convention Plastic
Omnium
C.SAM
STE ADRESSE
CODAH
BTP
13
Recrutement
Convention Plastic
Omnium
CAMFO
DIEPPE
Dieppe
Maritime
Affûtage outils
coupants
Investissement et
Diversification
PME Dév - Contrat
d'objectif / investissement
CARAVEL
CREATION
FAUVILLE EN
CAUX
Cœur de Caux
Création
graphique
Investissement et
Recrutement
PME Dév - Convention
Coopers
CARROSSERIE
HANGARD
DEVILLE LES
ROUEN
CREA
Mécanique
automobile
SAS
CEGELEC ENERGIE
CRIQUETOT SUR
LONGUEVILLE
Varenne et Scie
Travaux
d'installation
électrique
Immobilier
CHOCOLATS
HAUTOTS
FECAMP
Fécamp
Cacao, chocolat
et confiserie
1
Recrutement
AREI
CIM
DÉVELOPPEMENT
BACQUEVILLE EN
CAUX
Saâne et
Vienne
Machines et
équipements
mécaniques
7
Recrutement
Convention Lear
CONVERGY
FECAMP
Fécamp
Systèmes de
puissance et
convertisseurs
COUAILLET
USINAGE
ROUXMESNIL
BOUTEILLES
Dieppe
Maritime
Mécanique
générale
7
Diversification
Convention Lear - PME
Dév
DELAHAYE
SAINT GERMAIN
D'ETABLES
Varenne et Scie
Entreprise
générale de
bâtiment
3
Recrutement
Convention Lactalis
EMMA
LE HAVRE
CODAH
Fabrication
métallique
2
Recrutement
Convention Plastic
Omnium - ALIZE
EOS
ELECTRONIQUE
OPTIQUE SERVICE
LA FRENAYE
Caux Vallée de
Seine
Electronique
3
Développement et
Recrutement
Appui Conseil Convention
Renault
EQUASUD
LE HAVRE
CODAH
Publicité
Organisation
Appui Conseil Convention
Renault
ETICQ INDUSTRIE
ANTI CORROSION
BOLBEC
Caux Vallée de
Seine
Expertises
techniques
Développement et
Recrutement
2 FMR76
14
Emplois
sauveg.
Emplois
suppl.
Nature du projet
Aides
Immobilier
14
2
Investissement
Soutien Département 76
Immobilier
2
TERMINAUX DE NORMANDIE
est le premier opérateur de conteneurs au Havre sur 2 terminaux :
Terminal de Normandie et Port 2000.
La manutention de navires
conventionnels est effectuée
soit en direct soit en tant que
sous-traitant pour les activités suivantes :
• Marchandises diverses
• Manutention des navires transporteurs de
voitures
Le Terminal de Normandie est exploité par
TERMINAUX DE NORMANDIE depuis 1990.
Il est situé avant l'écluse dans un bassin à
marée.
Les quais de ce terminal, Quai d'Asie et Quai
d'Osaka, offrent une capacité d'accostage de
1 075 mètres dragués à 14 mètres. Sa superficie est de 40 Ha.
Il s’agit d’un terminal privé :
Quant au Terminal TNMSC de Port 2000,
celui-ci permet d'accueillir les porte-conteneurs
de l'armement MSC transportant entre 11 000
et 14 000 EVP qui sont aujourd'hui dans l'impossibilité de franchir l'écluse François 1er donnant accès aux quais du port intérieur.
L'objectif est de passer de 300 000 conteneurs
à un minimum de 600 000 dès 2013 pour atteindre à terme 1 000 000 de conteneurs.
TÉMOIGNAGE
"L’aide de la Région, sous la forme
d’un prêt de quatre millions d’euros
sur cinq ans sans intérêt, est intervenue
postérieurement
au
financement
bancaire. Celui-ci couvrait 70 % du
besoin recensé, le solde étant assuré
par l’actionnariat. Compte tenu du
délai extrêmement long de négociation
avec les banques, plus de deux ans,
et de l’impossibilité de faire évoluer
l’enveloppe initiale, il est très vite
apparu que celle-ci allait s’avérer
insuffisante au regard de l’évolution des
indices de construction et des ajouts au
projet initial qu’il nous était impératif
de réaliser. C’est dans ce cadre que
l’aide de la Région nous a été accordée
; nous permettant ainsi d’assurer par
un financement moyen terme, le
financement de l’évolution des coûts
d’un projet retardé de deux ans du fait
des difficultés à contractualiser avec le
secteur bancaire privé."
Bruno GERARDIN
Terminaux de Normandie
Reprise
d'Entreprise et
Investissement
19
7
15
Entreprise
Commune
bénéficiaire
Territoire
bénéficiaire
Secteur
d’activité
Emplois
sauveg.
Emplois
suppl.
ETMP
OISSEL
CREA
Chaudronnerie
ETS COURTOIS
LONDINIERES
Londinières
Dépannage
Electricité
ETS VAIN
LE GRAND
QUEVILLY
CREA
Réparation
automobile
3
Immobilier
ETSCAF
ROUEN
CREA
Conseil
3
Recrutement
5
Réorganisation
Nature du projet
Aides
Recrutement
Stratégique
10
Réorganisation
Convention Autoliv
FAST INDUSTRIES
ROUXMESNIL
BOUTEILLES
Dieppe
Maritime
Fabrication
de produits
métalliques
FERMETURES
NEUVILLAISES
DEVILLE LES
ROUEN
CREA
Menuiserie
5
Développement
FERO
GUERVILLE
Blangy sur
Bresle
Fabrication de
moules
2
Investissement et
Développement
PME Dév
FL PRODUCTIC
MARTIN EGLISE
Dieppe
Maritime
Mécanique
générale
2
Investissement et
recrutement
PME Dév
GEFFAC
SAINT ETIENNE
DU ROUVRAY
CREA
Formation
en gestion
financière
10
Développement
commercial
FMR76
GLOBAL CONCEPT
AUFFAY
Trois Rivières
Menuiserie
GMF GROUPEMENT
MERCURYS
FINANCE
LE HAVRE
CODAH
Commerce de
gros
4
Recrutement
ALIZE - 1 AREI Convention Renault
GMP
LE HAVRE
CODAH
Manutention
portuaire
95
Recrutement
Grands Projets
GROSDOIT
ROUEN
CREA
Grossiste viande
3
Immobilier
Immobilier
GROUPE LEADER
SA
OCTEVILLE SUR
MER
CODAH
Fabrication
d'autres
machines
GUERIN
GUILMECOURT
Petit Caux
Menuiserie
HIS MANUTENTION
PAVILLY
Caux
Austreberthe
Service portuaire
HISA
SAINT ETIENNE
DU ROUVRAY
CREA
Bureau d’études
IBOVIN
SAINT ETIENNE
DU ROUVRAY
CREA
SSII
IMS SECURITE.COM
LE HAVRE
CODAH
Activité de
sièges sociaux
JARDINERIE BRUNET
SAINT AUBIN SUR
SCIE
Dieppe
Maritime
Horticulteur
15
Création
Convention Lear
KALLYTRANS
CALLEVILLE LES
DEUX EGLISES
Trois Rivières
Transports
3
Immobilier
développement et
recrutement
PME Dév – FMR76
KMA
AUTOMOBILES
ROUXMESNIL
BOUTEILLES
Dieppe
Maritime
Commerce de
voitures
1
Foncier
LA VOLAILLERE DES
CLOS
OUAINVILLE
Côte d’Albâtre
Agroalimentaire
3
Investissement et
recrutement
PME Dév - AREI – IAA
Département
LES FRÉGATES
VEULETTES SUR
MER
Côte d’Albâtre
Restauration
hôtellerie
3
Reprise
d'entreprise
PME Dév
LEBOURGEOIS
NETTOYAGE
TOUSSAINT
Valmont
Nettoyage
bâtiments
Immobilier et
recrutement
PME Dév
3
Développement
5
Reprise
d'entreprise
ALIZE
2
Reprise
d'entreprise
PME Dév
2
Immobilier
LES TERRES A
MAISONS SAS
BOIS GUILLAUME
CREA
Promoteur
immobilier
LES JARDINS D
ALBATRE
VERGETOT
Criquetot
l’Esneval
Aménagement
paysager
LES TOURELLES
VEULES LES ROSES
Côte d’Albâtre
Relais hôtelier
LORINE
LES HAYONS
Pays
Neufchâtelois
Commerce
de détail
d'ordinateurs
16
Développement
Convention Renault
Investissement
matériel
PME Dév
Tour de table
bancaire
ALIZE
10
Développement et
finances
Convention Renault
35
Fonds propres
FMR76
2
2
Immobilier
5
5
LA VOLAILLÈRE
DES CLOS
entreprise d’abattage
de volailles et de lapins,
située à Ouainville, se
développe et va proposer des produits de découpe issus d’une filière
d’élevage de volailles de
proximité. La demande
de ce type de produits est en pleine
croissance.
Actuellement, l’entreprise compte
13 personnes, dont 2 nouvelles embauches : une pour la production et
une pour la qualité et le suivi de la
traçabilité.
TRANSPORTS
DE HAUTE-NORMANDIE
Forte de plus de 60 ans d’expérience,
l’entreprise familiale Transports de
Haute-Normandie créée en 1946 et
présidée par M. Philippe TIMI a pour
activité le terrassement, le transport
et la location de matériel de travaux
publics avec chauffeurs. Cette société
compte à ce jour 34 personnes et est
implantée à Saint Vigor d’Ymonville.
Un mot d’ordre : réactivité, savoirfaire, compétence et
proposition
d’une offre pour la réalisation de lots
de terrassements avec des coûts prédéfinis par exemple.
TÉMOIGNAGE
"Pour cette nouvelle activité, La Volaillère
des Clos a acquis du matériel – dont une
machine de mise sous-vide – et agrandit
ses locaux. Ces investissements permettent
l’embauche de 3 personnes dans les 5 ans
à venir. SME a permis à l’entreprise d’identifier, dans toute la "forêt des mesures",
celles auxquelles son entreprise avait droit.
SME nous a également accompagnés dans le
montage des dossiers de demande d’aides,
ce qui a permis de percevoir une avance
remboursable de PME Développement ainsi
qu’une subvention du Département liée
à l’insertion et au soutien à l’agroalimentaire."
Godeleine BAIN LEGAULT
Gérante de "La Volaillère des Clos"
OUAINVILLE
TÉMOIGNAGE
"En 2009, au plus fort de la première phase
de la crise que nous connaissons depuis 2008,
j’ai décidé la remise en question profonde de
notre activité. Nous avons essayé d’établir les
besoins réels de nos clients mais aussi l’ouverture vers d’autres domaines d’activités et des
conséquences importantes que cette mutation
pouvait entrainer. Dans ce genre de démarche,
le président de PME se trouve très souvent trop
seul. Cependant j’ai découvert auprès de SeineMaritime Expansion une écoute et un professionnalisme qui m’ont été très utiles. Nous
avons pu concrétiser suite à différentes études,
le montage d’un dossier de subvention afin de
déménager le siège social de l’entreprise et de le
recentrer au plus près de nos donneurs d’ordres
et chargeurs. Nous avons mis en place un planning d’embauche suite à l’acceptation du dossier
réalisé avec SME et aux aides allouées. L’écoute
de SME ne s’est pas arrêtée à un seul projet et
nous restons aujourd’hui en lien étroit afin d’envisager l’avenir dans une conjoncture qui nous
demande d’être imaginatifs tous les jours."
Philippe TIMI, Président - Transports de
Haute Normandie
ST VIGOR D’YMONVILLE
17
Entreprise
Commune
bénéficiaire
Territoire
bénéficiaire
Secteur
d’activité
LOUVET JAD
OFFRANVILLE
Dieppe
Maritime
ARQUES LA
BATAILLE
LUREL PEINTURE
MATTHEY
Emplois
sauveg.
Emplois
suppl.
Nature du projet
Aides
Travaux de
couverture par
éléments
Investissement
matériel
PME Dév
Dieppe
Maritime
Chaudronnerie,
ferronnerie,
soudure
2
Investissement et
mutation
BARENTIN
Caux
Austreberthe
Peinture et
vitrerie
1
Immobilier
OSMOY ST
VALERY
Londinières
Mécanique de
précision
2
Recrutement
MECA FLASH
MARTIN EGLISE
Dieppe
Maritime
Mécanique poids
lourds
2
Immobilier
investissement et
recrutement
MTA
ST SAENS
Saint Saëns
Porte de Bray
Transport
METRA
BLANGY SUR
BRESLE
Blangy sur
Bresle
Fabrication
de moules de
verrerie
MIS INDUSTRIE
Auzouville sur
Saâne
Saâne et
Vienne
Fabrication
d'escaliers en
bois
MODELAGE
DIEPPOIS
MARTIN EGLISE
Dieppe
Maritime
Fabrication
de moules et
modèles
MSI 2000
ST ETIENNE DU
ROUVRAY
CREA
Informatique
MT REGENERATION
SOTTEVILLE LES
ROUEN
CREA
Régénération de
batteries
MVS
OUVILLE LA
RIVIERE
Saâne et
Vienne
Menuiserie
NORDEX FRANCE
CRIQUETOT SUR
LONGUEVILLE
Varenne et Scie
Maintenance
éolien on shore
NUSBAUMER
BLANGY SUR
BRESLE
Blangy sur
Bresle
Fabrication de
Moules
ODF
SAINT NICOLAS
D'ALIERMONT
Monts et
Vallées
Accastillage de
salles de bains
Immobilier
ROUEN
CREA
Conception
d'appareils
orthopédiques
Incubation
HEUQUEVILLE
Canton de
Criquetot
l’Esneval
Cabinet Conseil
RH
1
Création
d'entreprise
Appui Conseil Convention
Renault
Petit Caux
Commerce de
gros
3
Investissement et
recrutement
FMR76
LRS
ORTHEA
PIRH
PLUG INDUSTRY
BIVILLE SUR MER
Investissement
recrutement et
innovation
Investissement
1
Recrutement
Convention Alcatel
Convention Lear
FMR76 - OSEO - CIFRE
- Diagnostic Propriété
Industrielle
Contrat d'objectif
Territoire
bénéficiaire
Secteur
d’activité
SEC LINDSAY
SAINT PIERRE LES
ELBEUF
CREA
Traitement eau
SEPOA
FECAMP
Fécamp
Salaison maritime
SERAPID
ROUXMESNIL
BOUTEILLES
Dieppe
Maritime
SOCIETE HAVRAISE
DE TRANSIT
GRUCHET LE
VALASSE
SIGOH
CANY BARVILLE
3
Implantation
Convention NPC
6
Reprise
d'Entreprise
Convention Coopers
Matériel de
levage et de
manutention
5
Recrutement
PME Dév
Caux Vallée de
Seine
Transports
1
Réorganisation et
Recrutement
AREI
Côte d’Albâtre
Informatique
1
Recrutement
SILITEX
BRETTEVILLE DU
GRAND CAUX
Campagne de
Caux
SIMAM
SAINT PIERRE LES
ELBEUF
CREA
Constructions
métalliques
SO NO DI
DIEPPE
Dieppe
Maritime
Distribution de
presse gratuite
SOGEGROUPE
SAINT NICOLAS
D'ALIERMONT
Monts et
Vallées
Tôlerie,
mécanique
générale
STIN
MARTIN EGLISE
Dieppe
Maritime
1
9
Immobilier
3
ARI CR - ARI CG
Développement
Immobilier
Besoin de
Trésorerie
Convention Alcatel
Découpage,
emboutissage
Investissement et
Recrutement
ALIZE
25
Immobilier
Recrutement et
Investissement
2
Création
Convention Lactalis
STMF
EU
Bresle Maritime
Polissage sur
verre
29
5
Développement
TECHNI'COUVERTURE
TORCY LE PETIT
Varenne et Scie
Travaux de
couverture par
éléments
5
Croissance
externe
TECHNIMETAL
PAVILLY
Caux
Austreberthe
Chaudronnerie
3
Investissement
FMR76
Immobilier
THOMAS LEMOINE
MONT SAINT
AIGNAN
CREA
SSII
5
Innovation
Incubation
TMCE 2000
SAINT GERMAIN
D'ETABLES
Varenne et Scie
Mécanique &
outillage de
précision
2
Recrutement
Convention Lactalis
TRANSPORTS
DE HAUTE
NORMANDIE
ST VIGOR
D'YMONVILLE
Caux Estuaire
Location de
machines
Capital
Investissement
TRANSPORTS
METTELLE
LONGROY
Bresle Maritime
Transporteur
Foncier
ULISSE EDITIONS
CALLEVILLE LES
DEUX EGLISES
Trois Rivières
Edition de livres
1
Immobilier et
implantation
exogène
VANATEC
LE HAVRE
CODAH
Fabrication de
robinetterie
10
Immobilier et
recrutement
FMR76 - Contrat
d'objectif / Investissement,
Compétences
VIARD THERMIQUE
OFFRANVILLE
Dieppe
Maritime
Plomberie
chauffage
sanitaire
5
Recrutement
FMR76
WEB TRANSPORT
SERVICES
LE HAVRE
CODAH
Transports
5
Recrutement
Insertion
1 AREI
YNA
LE BOCASSE
Portes Nord
Ouest Rouen
Pâtisserie
industrielle
8
Développement
Convention Gardy FMR76
ZOIA
DUCLAIR
CREA
Recyclage
2
Investissement
FDPMI - FNRT
BOOS
CREA
Electronique TIC
Tour de table
bancaire
PREFA TECH
LE GRAND
QUEVILLY
CREA
BTP
Immobilier
RESSORTS
MASSELINS
LE PETIT
QUEVILLY
CREA
Ressorts
20
Export et
diversification
Appui-Conseil Convention
Johnson Controls
RIDEL ENERGY
NEUFCHATEL EN
BRAY
Pays
Neufchâtelois
Solution de
récupération de
chaleur
4
Création
d’entreprise
Convention Autoliv
SABOT PRIEUR
ROUXMESNIL
BOUTEILLES
Dieppe
Maritime
Menuiserie
3
Immobilier et
recrutement
Convention Lear – PME
Dév
SAFFRAY SN
BACQUEVILLE EN
CAUX
Saâne et
Vienne
Travaux Publics
15
Reprise Entreprise
Convention Lear
SAMGP
SAINT NICOLAS
D'ALIERMONT
Monts et
Vallées
Mécanique
industrielle
2
Investissement et
recrutement
PME Dév - ALIZE
SARL CHRISTOPHE
BENARD
YERVILLE
Menuiserie bois
et plastiques
3
Immobilier et
recrutement
ARE Région - ARI Région ARI Département
SARL TCH RAPID
LE TREPORT
Bresle Maritime
Transporteur
SASU VINCKIER
FORGES LES EAUX
Forges les Eaux
Entretien
véhicules
SCIERIE LEFEBVRE
LES GRANDES
VENTES
Bosc d'Eawy
Scierie
Immobilier
3
Emplois
suppl.
Aides
SAS
10
Emplois
sauveg.
Nature du projet
Fabrication de
joints haute
température
Convention Lear
PLUG UP
INTERNATIONAL
18
Commune
bénéficiaire
PME Dév
SAS
8
Entreprise
2
Investissement et
recrutement
Convention Autoliv
Recrutement et
Formation
Contrat d'objectif /
Compétences, Formation Convention Lactalis
16
Création
d’entreprise
Projets en cours à fin 2012
Forte augmentation du nombre de projets en portefeuille en fin d’année : au 1er janvier 2012, 216 projets sont en cours.
Cette progression est due à deux facteurs concourants : un
volant de nouveaux et récents projets plus important (100 %
des projets en cours datent de 2012) et une meilleure traça-
bilité par l’utilisation d’un CRM (base de données des projets). Ce "stock" de projets représente un potentiel de 1 226
créations d’emplois et plus de 15 M€ d’investissement.
19
Service après subvention - SAS
REVITALISATION des bassins d’emplois
Depuis 2004, SME a monté 279 dossiers d’aide ARE / ARI auprès du Département, dont
11 nouveaux en 2012.
Objectif
Fin 2011, le nombre de dossiers concernés par le SAS (devant faire l’objet d’une
relance) s’élevait à 75. Parmi ceux-ci, 53
dossiers ont été clôturés (dont 37 soldés et
16 abandonnés). Il reste donc un volant de
33 dossiers à traiter, soit une diminution du
stock de 56 %.
Appui à l’implantation d’entreprises
121 demandes de terrains ou d’immobiliers
ont été prises en charge par l’équipe en 2012.
Ces nouvelles recherches sont issues du travail
de terrain, et des outils de SME : site internet et
bourse des locaux.
2012 a été l’occasion d’éditer des encarts
spécifiques dans notre édition papier de
la bourse des locaux sur la thématique
agroalimentaire et celle du tourisme et des
loisirs. Ce chiffre est toutefois à la baisse :
il est sans doute le reflet de la crise qui se
prolonge. Il s’explique également par une
période pendant laquelle les dossiers issus de
l’Agence Française pour les Investissements
Internationaux n’étaient plus acheminés vers la
Seine-Maritime, dossiers qui ont heureusement
recommencé à nous parvenir en fin d’année.
Néanmoins, la tendance des dossiers qui
ont abouti en direct par l’agence est bonne
avec ce résultat : 19 sociétés ont trouvé
leur implantation après être passées par
SME dont deux sur des terrains. Un autre
élément à mentionner est que le délai de
réalisation de ces projets d’implantation
semble continuer à s’allonger et que de
plus en plus d’entreprises ne concrétisent
leur installation qu’après deux, voire trois
années de recherche et de réflexion. Une
grande variété d’activités concernent les
entreprises qui ont pu trouver leur solution
d’installation en 2012 : parachèvement
verrier (STMF à Eu), transport (Mettelle à
Longroy, TCH Rapid au Tréport ou Kally
Trans à Manéhouville), BTP (Préfa Tech au
Grand Quevilly), mécanique et commerce
automobile (100 % Pneus Croisy et KMA
Automobiles à Rouxmesnil Bouteilles),
mais aussi entretien d’éoliennes (NORDEX
à Criquetot sur Longueville), artisanat de
service…
TÉMOIGNAGE
"Notre base vie, implantée au Hameau de Conteville depuis la construction de la centrale de Paluel, a bien grandi :
l’équipe a plus que triplé au cours des 15 dernières années.
A l’étroit dans nos locaux précédents, nous devions trouver
une solution pour accompagner notre développement, tant
pour des bureaux que pour une zone de stockage. Suite à un
premier contact, Seine-Maritime Expansion, par le biais de
sa bourse de locaux, nous a proposé une sélection potentiellement en adéquation avec notre besoin. Nous avons
ainsi pu visiter 3 bâtiments en une demi-journée. Après une
rapide réflexion et à l’appui de différentes informations données par Seine-Maritime Expansion, nous avons choisi un
local quasiment neuf situé à Criquetot sur Longueville sur la
ZA Varenne et Scie. Le projet s’est concrétisé dans les délais
impartis grâce à l’appui très opérationnel de SME. Nous
nous sommes donc installés le 1er Mars 2013."
Jean-Mickaël LANGUILLE
Chef de Centre de Cegelec
20
Promouvoir, animer et gérer les dispositifs
de revitalisation des territoires : PME Développement, FMR76, Conventions de Revitalisation, ALIZE… dans le but de favoriser le
développement des entreprises, en complément des autres sources de financement.,
Moyens mis en œuvre
155 jours de travail, soit 9,5 % du temps
opérationnel de l'équipe
FMR76 - Fonds Mutualisé de Revitalisation
Résultats 2012 FMR76 :
■ 6 comités d'engagement organisés
■ 15 entreprises aidées pour un montant total de 808 000 euros d'avances remboursables
■ 115 emplois générés et 4 824 000 euros d'investissements réalisés
Le FMR76 – Fonds Mutualisé de Revitalisation – a été créé fin 2011 pour soutenir, sur
toute la Seine-Maritime, le développement
d’entreprises TPE / PME ayant un projet de
création d’au moins 3 emplois.
Ce fonds, alimenté par les conventions de
revitalisation, s’élève à 2 M€. Il permet, sur
• ACAT
• BONNAIRE
• BOUE MOULES
• BSP TECHNOLOGIES
• ETICQ ANTI CORROS
• ETICQ INDUS NORD
• GEFFAC
• IBOVIN
toute la Seine-Maritime, l’octroi de prêts à
taux zéro de 10 à 100 K€.
Ces aides ont vocation à répondre à un
besoin mis en évidence et à avoir un effet
de levier important auprès des autres financeurs, notamment bancaires.
• KALLY TRANS
• METRA
• PLUG INDUSTRY
• TECHNIMETAL
• VANATEC
• VIARD THERMIQUE
• YNA CAKE
TÉMOIGNAGE
LES ENTREPRISES
OPTEOR ET CEGELEC,
groupe VINCI Energies,
sont désormais installées
à Criquetot. Leurs équipes
assurent des opérations
de maintenance et des
travaux d’installations
électriques, dans le secteur
nucléaire, plus précisément pour les centrales de
Paluel et Penly.
"Le Fonds Mutualisé de Revitalisation, FMR76, créé fin 2011 est une association de
chefs d’entreprises qui a vocation à aider les TPE/PME de Seine-Maritime à financer leur
projet de développement. Ce qui compte beaucoup pour moi, c’est de pouvoir recevoir
le chef d’entreprise pour qu’il expose son projet ; autour de la table, ce sont les chefs
d’entreprises qui décident de l’accompagner ou pas. Dans une période particulièrement
difficile, les avances remboursables du FMR76 permettent de financer l’initiative, faute
de concours bancaires suffisants. Le FMR76 a missionné SME pour accompagner les
projets présentés ; c’est un excellent outil pour la Seine-Maritime".
Matthieu ROBINET
Gérant de Orthea et Président du FMR76
21
ZOOM sur le FMR76
Ce Fonds Mutualisé de Revitalisation d’un montant de 2 M€ a été alimenté par les dispositifs liés à
la revitalisation des territoires. Dans une période où l’intervention bancaire s’est contractée, le FMR76
peut aider les entreprises à financer un projet créateur d’emplois.
CONVENTIONS DE REVITALISATION
SME a porté et animé 4 conventions de revitalisation :
Avantages du FMR76
■ Avance remboursable de 10 à 100 K€
■ Taux d’intérêt à 0 %
■ Mise en place rapide
■ Pas de règle européenne des aides publiques
■ Pas de caution, ni de garantie
Modalités
■ Le chef d’entreprise est auditionné par d’autres
chefs d’entreprises
■ Le Comité, qui se réunit tous les mois, donne
sa réponse dans la semaine
■ Les fonds sont débloqués le mois suivant
■ L’entreprise adhère à l’association FMR76
durant ses remboursements
■ Seine-Maritime Expansion, qui assure l’interface technique, accompagne l’entreprise durant
toutes les phases du projet
Bien entendu, ce nouvel outil fait partie intégrante de l’action économique départementale
et régionale. La concertation de l’ensemble des
acteurs en amont du projet permet ainsi de
Critères d’éligibilité
■ Prévoir de créer au moins 3 emplois en SeineMaritime à 3 ans
■ Bénéficier d’un concours bancaire ou d’un apport
en fonds propres
■ Etre une PME, une PE ou une TPE, ayant au
moins 2 ans d’existence, inscrite au registre du
commerce ou de l’artisanat
■ Etre à jour de ses obligations sociales et fiscales
respecter la cohérence d’intervention, notamment
avec les "contrats d’objectifs".
Sous l’égide du Préfet, le Comité d’Orientation
s’est réuni pour un premier bilan. Actuellement,
le FMR76 a bénéficié de la contribution de 19
entreprises pour un montant global de 2 009
595€ et s’est engagé à recréer 470 emplois.
15 avances ont été accordées pour un montant
global de 808 000€ représentant un potentiel
de 115 nouveaux emplois. A chaque remboursement, l’enveloppe se reconstitue permettant ainsi
d’aider d’autres entreprises… une aide pérenne
pour le territoire.
PME DEVELOPPEMENT
Résultats 2012 PME Développement :
■ 4 comités d'engagement organisés
■ 18 entreprises aidées pour un montant total de
410 000 euros d'avances remboursables, dont 60
000 euros sur le fonds de revitalisation LEAR
■ 55 emplois créés et 6 600 000 euros d'investissements réalisés
• BRUNET (LEAR)
• CAMFO
• CARAVEL
• COUAILLET USINAGE
• FERO
• FL PRODUCTIC
• GUERIN
• KALLYTRANS
• LA VOLAILLERE DES CLOS
PME Développement est une association bénéficiant d’un fonds de 1,2 M€ issu de la fin de chantier des sites EDF de Penly et Paluel. Depuis 14
ans, PME Développement attribue des avances
remboursables aux TPE/PME du nord du département pour accompagner leur développement.
Les aides s’élèvent de 10 à 50 K€ sous forme de
prêt à taux zéro, avec généralement un remboursement sur 3 ans.
A ce jour, PME Développement a délivré plus de 5
M€ de prêts en soutien à l’investissement et à plus
de 500 créations d’emplois.
• LEBOURGEOIS
• LES FREGATES
• LES TOURELLES
• LOUVET JAD
• LRS
• MECA FLASH (LEAR)
• SABOT PRIEUR (LEAR)
• SAMGP
ALIZE
Projets 2012 ALIZE de SME :
■ 3 participations aux comités d'engagement
■ 11 entreprises aidées
■ 25 emplois générés et 1 600 000 euros d'investissements réalisés
• ACOM
• ART SPORT CAFE
• AT3M
• BOUE MOULES ET PLASTURGIE
• EMMA
• GMF
• HIS MANUTENTION
• LES JARDINS D’ALBATRE
• SAMGP
• STIN
• SYST’M
Convention JOHNSON CONTROLS (Le Grand
Quevilly) : signée en décembre 2009, cette
convention portait sur un montant total de 1 M€
avec l’objectif de contribuer à la création de 269
emplois en 3 ans. Ces fonds ont été utilisés pour
des actions de prospection exogène, mais surtout
pour des actions d’appui conseil aux PME de la
région rouennaise, sous forme de prêts à taux
bonifiés sans garantie. Cette opération a été pilotée
par SME, en partenariat avec le cabinet Sémaphores. Fin 2012 : Objectifs atteints à 100 %.
TÉMOIGNAGE
"Nous avons confié la mise en œuvre de notre
Convention de Revitalisation à Seine-Maritime
Expansion. La collaboration avec les services de
l'Etat fut remarquable, grandement facilitée par
la préparation des dossiers par SME, rendant
aisée la prise de décision, dans la qualité et la
rapidité. Au terme de la convention, nous avons
ainsi atteint nos objectifs."
Christian MORIN, Director Sales Operations
Johnson Controls
Convention LEAR (Offranville) : suite à la fermeture de son site d’Offranville, le groupe américain
Lear a signé, fin 2009 avec l’Etat, une convention
de revitalisation de 372 000 euros dont la mise en
œuvre a été confiée à SME, via un portage financier par PME Développement. L’objectif était de
contribuer à la création de 124 emplois nouveaux
sur l’agglomération de Dieppe. Fin 2012 : Objectifs
atteints à 100 %.
Convention ALCATEL-LUCENT (Eu) : cette
convention d’un montant de 330 000 euros signée
avec l’Etat, en contrepartie d’un plan de réduction
d’effectifs de 83 salariés, a permis d’accorder des
avances remboursables à des PME de la filière
verre, via PME Développement mais aussi d’apporter des aides directes à des entreprises en développement. Fin 2012 : Objectifs atteints à 100 %.
Convention LACTALIS (Longueville sur Scie) :
cette convention d’un montant de 200 000 euros
signée avec l’Etat, en contrepartie d’un plan de
réduction d’effectifs de 43 salariés, a permis
d’accorder des soutiens à des entreprises locales en
développement et créatrices d’emplois. Fin 2012 :
Objectifs atteints à 100 %.
Par ailleurs, SME poursuit, avec la Communauté de Communes de la Région de Gournay en Bray,
l’animation du Comité de Dynamisation du bassin de Gournay, instance qui associe également la
municipalité, la CCI de Rouen et la Chambre de Métiers.
SME apporte son concours en amont pour la rédaction des conventions et est le principal pourvoyeur de dossiers au niveau départemental.
En parallèle des conventions directement animées
par SME, nous sommes présents au sein des
Comités de Pilotage et Comités Techniques des
conventions :
• GARDY
• ICI PAINTS
• RENAULT SANDOUVILLE
• RENAULT DIEPPE
• RENAULT CLEON
• PLASTIC OMNIUM
• AUTOLIV NPC
• MILLENNIUM
Revitalisation : mode d’emploi
La législation oblige les entreprises de plus de 1 000 salariés à engager des actions de revitalisation
lorsqu’elles procèdent à un plan de licenciement affectant l’équilibre du bassin d’emploi dans lequel
elles sont implantées. Les ressources mises à disposition permettent de financer des actions d’appui
aux entreprises locales, de prospection, de soutien à l’implantation de nouvelles activités, etc. Ces
actions font l’objet d’une convention signée entre l’Etat et l’entreprise. Leur mise en œuvre est confiée
à un organisme spécialisé, qu’il soit privé ou parapublic.
SME se positionne sur ces opérations afin de mettre à profit sa connaissance du tissu économique
local, permettant ainsi de concentrer l’intervention de prestataires privés sur des actions à forte valeur
ajoutée.
ALIZE est un dispositif de financement et de conseil à disposition des PME ayant un projet porteur
d’emplois.
22
23
APPUI AUX FILIERES
ET RESEAUX D’ENTREPRISES
Objectif
Renforcer les actions collaboratives dans
les filières d’intérêt départemental
Moyens mis en œuvre
235 jours de travail, soit 14,4 % du temps
opérationnel de l'équipe
Notre intervention
en 2012 a porté sur :
■ la filière Verre/Flaconnage
■ le secteur du lin
■ le secteur des Ecotechnologies, notamment le BEPOS
LA GLASS VALLÉE
SME est le trésorier de la Glass Vallée ? Son
implication au sein de la gouvernance et des
actions de terrain s’est accentuée cette année par la participation au Groupe des Partenaires qui intervient aux côté des entreprises
pour accompagner les actions collectives et
les besoins individuels.
L’un des faits marquants de 2012 est la
mise en chantier opérationnel du MOCK
Project*. Il s’agit de la création industrielle
en ingénierie concourante d’un flacon "La
glass Vallée". 20 entreprises de la filière
participent à ce projet phare. Ce projet est
l’aboutissement de la démarche de l’UTC
de Compiègne auprès des entreprises
de la Vallée. 2013 permettra de finaliser les
étapes de fabrication, le décor et le contenant du flacon : le "jus".
SME a poursuivi sa mission d’assistance aux
entreprises (16 dossiers traités : aide au développement, mobilisation des dispositifs de
soutien, accompagnement reprise).
Autre fait marquant en 2012 : le durcissement de la réglementation européenne en
matière de financement des actions collectives. Une réorganisation des actions et un
travail avec les financeurs doivent permettre
de poursuivre l’intervention structurante de
cette grappe au-delà de 2013.
Comité d'expansion économique de la Seine-Maritime
LA FILIERE LIN
L’action de Seine-Maritime Expansion sur l’année 2012 a consisté à réaliser une étude de
la filière en Haute-Normandie et à initier une rencontre des professionnels en organisant la
journée thématique Rencontres 100% Lin, une filière d’exception.
Cette manifestation a permis de rassembler en partenariat avec NOV&ATECH et SEINARI
près d’une centaine de personnes autour de la filière lin seinomarine à Fontaine le Dun le
28 juin.
La manifestation était centrée sur les débouchés industriels de cette plante dans le textile et
sa diversification vers l’isolation de l’habitat, les biomatériaux, les matériaux composites…
Elle s’est déroulée en deux parties : le matin consacré à une conférence réunissant experts,
entreprises de la filière et chercheurs ; l’après-midi organisé autour de rendez-vous B to B
gérés par NOV&ATECH et une visite de la coopérative Terre de Lin, une des plus importantes coopératives de lin d’Europe.
Seine-Maritime Expansion a pu ainsi impulser de nouvelles pistes de
réflexion et de coopération au sein de la filière. L’ambition est de faire
réfléchir ensemble tous les professionnels du secteur et valoriser au mieux
cette filière remarquable de notre département : 70 % du lin de qualité
sont produits en Seine-Maritime…
Un nouvel événement pour faire le point sur les projets innovants de la filière
devrait se tenir en 2014.
*À l’instar d’un "mock exam", signifiant "examen blanc", le Mock Project imaginé par l’UTC
*À l’instar
exam",
signifiant "examen
blanc",
le Mock
Project
imaginé
paren
concerne
un d’un
projet"mock
test visant
la fabrication
d’un flacon
"Glass
Vallée"
type et
mettant
l’UTC concerne
un projetdes
testdeux
visant
la fabrication
pratique
les préconisations
ingénieurs
UTC.d’un flacon "Glass Vallée" type et
mettant
les de
préconisations
des deux
ingénieurs UTC.
"Ce
projet en
serapratique
l’occasion
mettre en place
une dynamique
et une coopération repensées
"Celes
projet
sera l’occasion
de mettre
en place une dynamique et une coopération
entre
entreprises
d’un même
secteur".
repensées
d’un même
secteur".
Prévu
pour leentre
débutlesdeentreprises
l’année prochaine,
ce projet
verra donc la fabrication, en quelques
Prévud’exemplaires,
pour le début d’un
de l’année
ce projet
verra donc la fabrication, en quelques
milliers
flaconprochaine,
de luxe "made
in LGV".
milliers d’exemplaires, d’un flacon de luxe "made in LGV".
24
25
LE BEPOS
LE BEPOS (Bâtiment à Energie Positive)
sera la norme 2020 pour la construction
SME présente en 2010 une étude stratégique sur les opportunités de développement, liées au Grenelle de l’Environnement,
pour les entreprises de Seine-Maritime.
A partir des pistes initiées par cette étude,
Dominique SUTRA, Président de Sogeti et
de la Chambre de l'Ingénierie et du Conseil
de France en Normandie, prend l’initiative
de lancer une action ambitieuse pour la région : la mobilisation des entreprises autour
de l’enjeu du BEPOS, afin de constituer une
filière organisée sur toutes ses dimensions :
R&D, produits et matériaux, mises en œuvre,
formation, usages, démonstrateurs...
Dès 2011, l’ensemble des acteurs est mobilisé : fédérations, grandes écoles, ingénierie,
architectes, donneurs d’ordres, institutionnels… Le CRDE – Contrat Régional de Développement Economique – décrit parfaitement
les enjeux d’un tel projet pour le territoire
régional. Un Appel à Projets Energie est lancé.
En 2012, Seine-Maritime Expansion, en accord avec le Département, apporte son soutien en ingénierie de montage de projets. Un
dossier est rédigé, étudié, concerté, adapté
aux nouvelles réglementations relatives aux
actions collectives.
Au terme de deux années d’investissement
et, compte tenu des priorités régionales,
l’initiative est suspendue. Pour autant, l’investissement réalisé sera à nouveau mobilisable. La vertu du travail a consisté en un
rapprochement très concret des acteurs de
la profession autour d’enjeux qui se déclineront différemment : notamment autour
du Pôle d’Excellence en éco-construction
du Madrillet et de toutes les initiatives qui
pourront être prises autour de cet enjeu de
territoire (Plate Forme Technologique de
Fécamp, Maison de l’Emploi de Dieppe…).
SME a démontré à nouveau, par ce travail,
sa capacité à impulser et accompagner une
démarche filière. Cette expérience et la méthodologie déployée serviront aux travaux
projetés pour 2013 sur les filières lait, lin,
viande…
Comité d'expansion économique de la Seine-Maritime
FONCIER D’ENTREPRISES
Objectif
Assister le Département et les EPCI dans
l'étude des projets de zones d'activités dans
une perspective de mise en cohérence et
d'amélioration qualitative de l'offre, afin de
faciliter l’implantation et le développement
des entreprises
Moyens mis en œuvre
Principaux résultats 2012
■ 4 études menées pour des territoires
adhérents de SME
■ Assistance technique sur 1 projet de
création de parcs d’activités
■ Mise à jour permanente des disponibilités
foncières et des supports de commercialisation de SME
87 jours de travail, soit 5,3 % du temps
opérationnel de l'équipe
Quatre études ont été menées
AUTRES FILIERES
SME a structuré son équipe par
"référents" pour mieux travailler
auprès des différentes filières.
Le rôle du "référent" est de
capitaliser l’information sur son
domaine (filière ou compétence),
de définir les outils de veille dont
il a besoin et de participer aux
réunions et travaux de la filière.
L’ensemble de l’équipe flèche vers
lui les informations importantes qu’il
recueille sur la filière. Le "référent"
se tient à disposition de l’équipe
pour toute action (prospection)
ou information (argumentaire)
relatives à ce domaine. Pour
structurer l’ensemble des travaux
des "référents", Isabelle DARMOIS,
au sein du Pôle Ressources,
organise l’information et la
structure pour construire : la veille,
les argumentaires filières et leur
promotion.
Si une action est à mener dans ce
domaine, le "référent" en est le
pilote côté SME.
26
Exemples :
DIEPPE MECA ENERGIES :
Sophie STIEVENARD participe à la gouvernance
de la Grappe et aux travaux, notamment sur le
thème de l’innovation
(2012-2013) avec le soutien de Véronique BEAUJOU-ANSART.
EOLIEN OFFSHORE :
Frédéric MERIGEAU en
est le "référent SME". Il
participe à l’identification
des entreprises susceptibles de répondre aux
besoins industriels des
donneurs d’ordres, à la
réflexion relative aux actions à mettre en œuvre
sur le territoire et à leur
diffusion.
AGROALIMENTAIRE :
Catherine CORNILLOT en est le "référent
SME". Elle participe aux
travaux de l’AHNORIA
et travaille à la structuration des filières liées
aux ressources agricoles
(filières viande et pêche
en 2013 notamment).
AUTOMOBILE :
Sylvie
BRONCHAIN
est le "référent SME".
Elle travaille notamment avec MOV’EO et
l’ensemble des laboratoires du Madrillet pour
construire les partenariats de prospection nationale et internationale.
TOURISME :
Xavier PREVOTAT en est
le "référent SME". Il travaille avec les territoires
pour identifier les sites
remarquables et transmettre les offres en vue
de prospection d’opérateurs, en lien avec le
CDT.
• Une étude, pour le compte de la communauté de communes de la Région d’Yvetot,
a porté sur une identification et une caractérisation des friches et leur potentielle réutilisation pour accueillir des entreprises
• Un travail similaire a été réalisé pour le
compte du Pays Plateau de Caux Maritime
(5 communautés de communes)
Un accompagnement des maîtres d’ouvrage
a également été poursuivi pour la communauté de communes du Petit Caux pour le
projet de la ZA de l’Oratoire de Biville sur
Mer qui devrait être aménagée en 2013. Un
positionnement en termes de prix de vente
et de dimensionnement des parcelles a ainsi
pu être préconisé aux élus et techniciens de
cet EPCI.
• La communauté de communes de Fécamp
a également bénéficié d’un tel recensement
auquel un volet de caractérisation et une expertise des bâtiments d’activité disponibles à
la vente ont été ajoutés
• Une étude socio-économique générale
a été menée à la demande de la communauté de communes Varenne et Scie. Elle a
permis de faire un diagnostic de la situation
de ce territoire avec analyse des tendances,
opportunités et menaces qui la concernent.
Une enquête auprès de toutes les entreprises du territoire a été menée en parallèle.
27
Comité d'expansion économique de la Seine-Maritime
IMMOBILIER D’ENTREPRISES
APPUI AUX TERRITOIRES
Objectif
Objectif
contribuer au développement d'une offre
immobilière adaptée aux besoins des
entreprises, faciliter la reconversion de sites
industriels et améliorer l'information des
entreprises sur l'offre existante pour rapprocher l’offre et la demande
Moyens mis en œuvre
107 jours de travail, soit 6,6 % du temps
opérationnel de l'équipe
Principaux résultats 2012
Bourse des Locaux : plus de 425 produits
répertoriés
Deux études ont été menées
• Etude d’opportunité pour le compte de la
communauté de communes Saâne et Vienne
concernant un projet d’hôtel d’entreprises
de deux cellules qui sera situé à Bacqueville
en Caux
• Etude d’opportunité pour le compte de
la communauté de communes Plateau de
Caux Fleur de Lin qui souhaite construire son
deuxième hôtel d’entreprises de 3 cellules à
Doudeville.
Assister les territoires adhérents par un
accompagnement stratégique et opérationnel pour dynamiser le développement
économique.
La bourse des locaux a connu 262 nouvelles
entrées pour 149 sorties dans le courant de
l’année.
Au 31 décembre, la bourse des locaux
compte 425 offres disponibles. Le taux de
bâtiments proposés directement par des
propriétaires a augmenté à 48 % dont l’immense majorité en dehors des agglomérations de Rouen et du Havre où les agences
spécialisées couvrent très bien le marché.
55 jours de travail, soit 3,3 % du temps opérationnel de l'équipe
Principaux résultats 2012
3 études menées pour des territoires de projet
ou nos adhérents
L’agence a élargi la gamme d’études qu’elle
est en mesure de réaliser pour le compte du
Département et des territoires adhérents à
l’agence sur de nouvelles thématiques depuis 2011 avec le recrutement d’un chargé
d’études supplémentaire, un des 4 membres
du Pôle Ressources de SME.
• Ainsi l’étude sur la filière lin rédigée en
2011 a permis de passer à une étape supérieure avec l’organisation de la journée
100% Lin une filière d’exception, le 28 juin
2012 à Fontaine le Dun qui a rassemblé près
d’une centaine de personnes. Une actualisation de l’étude a été mise en œuvre au premier semestre 2012 afin de bénéficier des
dernières informations.
• Un travail comparable a été fait sur une deuxième filière seinomarine majeure en 2012,
celle de l’agroalimentaire. Une cartographie
et une analyse des caractéristiques de cette
branche industrielle ont donc été menées par
l’agence à l’échelle départementale.
• Enfin à la demande de la maison de l’emploi de Dieppe et des EPCI composant le
28
Moyens mis en œuvre
Pays Dieppois Terroir de Caux, un travail
d’évaluation des emplois salariés générés
par les Services à la Personne (SAP) a été
fait cette année.
Ces travaux démontrent la capacité de
l’agence à investiguer des champs d’étude
variés et à répondre à des commanditaires
différents qui restent pertinents dans la
sphère économique.
SME a décidé de valoriser financièrement
chacune de ces études (y compris les études
foncières et immobilières) pour démontrer
l’investissement de l’équipe et le retour
sur investissement que représentent ces
prestations pour le compte des territoires
adhérents. Le Conseil d’Administration a
évalué à 650 euros la journée d’intervention.
A titre d’exemple, "l’évaluation des
emplois salariés générés par les Services
à la Personne" est évaluée à 13 000 euros,
à mettre en corrélation avec les adhésions
des territoires composant le Pays. Une
telle intervention réalisée par une structure
privée reviendrait à 24 000 euros.
29
Actions transversales
• Parution de 3 numéros de la lettre
d’informations SME INFOS et de la Bourse
des Locaux en support papier, avec des tirages
de 5 000 exemplaires
• Rencontre 100 % LIN, une filière d’exception
• AG avec présentation des entreprises innovant dans la valorisation des déchets
et coproduits
• Rencontres Economiques de Neufchâtel en Bray en partenariat avec SEINARI
• Photos aériennes de 60 espaces d’activité en partenariat avec les EPCI
• Organisation de la veille pour l’ensemble des "référents" filières de SME
• Animation et mise à jour du site Internet : 16 000 visiteurs sur l’année 2012
Imprimé avec de l'encre végétale
Design graphique & réalisation :
Tél. 02.35.812.612
Crédits photographiques :
Seine-Maritime Expansion - shutterstock
Tirage : 250 ex
© Mai 2013
30
31
Dieppe
Parc des Vertus - 56 rue de la Briqueterie
Saint-Aubin-sur-Scie
Adresse postale : BP 204 - 76206 Dieppe Cedex
Tél. : 02 35 82 20 20 - Fax : 02 35 84 87 27
Le Havre
45 rue Lord Kitchener
76600 Le Havre
Contact : Frédéric MERIGEAU
Tél : 06 86 42 03 39
Rouen
Parc de La Vatine - 11 rue Sakharov
76130 Mont-Saint-Aignan
Tél. : 02 35 59 19 12 - Fax : 02 35 60 75 52
www.sme76.fr
contact@sme76.fr
Comité d'expansion économique de la Seine-Maritime
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising