null  null
Gamme Acier - Bois
NOVA
CK 20-25-30-35-40-50 P
CK-B 30 - 35 - 40 - 50 P
TABLE DES MATIERES
Page
1.
Définition des fournitures, emballage ........................................................
5
2.
Avant de commencer l’installation ............................................................
5
3.
Description, montage, assemblage et raccordement à la cheminée .......... 11
3.1.
3.2.
3.3.
Généralités ............................................................................................................................................
Description de la chaudière ..................................................................................................................
Montage et assemblage ........................................................................................................................
4.
Montage et mise en service ....................................................................... 11
4.1.
4.2.
4.3.
4.4.
4.5.
4.6.
Raccordement de la chaudière à l’installation de chauffage ..................................................................
Sélection et montage du brûleur ...........................................................................................................
Montage du tableau de bord ................................................................................................................
Montage de la grille de protection du brûleur .......................................................................................
Montage de l’allumeur brûleur en cas de remplacement de celui-ci ......................................................
Mise en service .....................................................................................................................................
5.
Combustible .............................................................................................. 13
5.1.
5.2.
5.3.
5.4.
5.5
5.6.
5.7.
5.8.
Que sont les granulés ou pellets ? ........................................................................................................
Quel impact sur l’environnement ? .......................................................................................................
De quoi sont composés les granulés ou pellets ? .................................................................................
Quel est le pouvoir calorifique des granulés ou pellets ? ......................................................................
Quel est le moyen de stocker les granulés ou pellets ? .........................................................................
Quel est le moyen de se procurer les granulés ou pellets ? ...................................................................
Qualité des pellets ? ..............................................................................................................................
Transport et stockage des pellets .........................................................................................................
6.
Utilisation et maintenance du brûleur et tableau de bord pellets ............... 16
6.1.
6.2.
6.3.
6.4.
6.5.
6.6.
Consignes générales .............................................................................................................................
Caractéristiques techniques ..................................................................................................................
Transport ..............................................................................................................................................
Montage et raccordement .....................................................................................................................
Fonctionnement et utilisation ...............................................................................................................
Instructions pour l’utilisateur ...............................................................................................................
11
11
11
11
11
11
12
12
13
13
13
13
14
14
14
14
15
16
21
23
23
24
26
L’aquastat circulateur chauffage situé sur le couvercle n’est pas utilisé
pour ce type de chaudière.
NOTICE D’INSTALLATION, D’UTILISATION ET
D’ENTRETIEN DE LA CHAUDIERE
POUR GRANULES DE BOIS
NOVA P - 0110-00
1 / 54
Gamme Acier - Bois
7.
Instructions pour l’assistance technique ................................................... 32
7.1.
7.2.
7.3.
Affichage des paramètres .....................................................................................................................
Illustration pratique de la mise en service .............................................................................................
Consommation théorique de pellets ......................................................................................................
8.
Maintenance .............................................................................................. 41
8.1.
8.2.
8.3.
8.4.
Diagnostic des avaries ..........................................................................................................................
Evènements possibles ..........................................................................................................................
Maintenance générale...........................................................................................................................
Tableau des interventions ....................................................................................................................
9.
Mise au rebut ............................................................................................. 44
10.
Schémas et documentation ....................................................................... 44
10.1.
10.2.
10.3.
10.4.
Schéma électrique .................................................................................................................................
Raccordement thermostat d’ambiance ..................................................................................................
Carte de programmateur ........................................................................................................................
Module d’identification du dispositif ...................................................................................................
11.
Pièces de rechange .................................................................................... 49
11.1.
11.2.
11.3.
11.4.
11.5.
11.6.
Schéma de montage et pièces de rechange du brûleur ..........................................................................
Schéma de montage et pièces de rechange du ventilateur ....................................................................
Pièces de rechange de la vis d’alimentation CAP 25 STD .....................................................................
Pièces de rechange du tableau de bord .................................................................................................
Pièces de rechange du réservoir ...........................................................................................................
Pièces de rechange de la jaquette de la chaudière .................................................................................
32
34
40
41
42
42
42
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
POUR TOUT PLACEMENT D’UNE
CHAUDIERE NOVA CK (B) P,
VEUILLEZ PREVOIR UNE
HAUTEUR MINIMALE DE 2200 MM
2 / 54
Gamme Acier - Bois
Règles générales
Les conduits d'évacuation des produits de combustion
doivent être calculés et exécutés suivant les normes en
vigueur, les obligations locales et les prescriptions du
fabricant.
Les installations hydrauliques seront
établies selon les normes d'installation et de sécurité
en vigueur dans le pays d'utilisation.
3 / 54
Gamme Acier - Bois
SAINT ROCH ASSURANCE QUALITE
Déclaration de conformité – Fonds Energie Gouvernement Wallon
Edition :
N° :
Page :
0
DC SRC_1
1/1
Nous,
SAINT ROCH COUVIN ..............................................................................................................................
Rue de la gare, 36......................................................................................................................................
5660 Couvin
déclarons que les appareils acier de la marque Saint Roch
...................................................................................................................................................................
avec les types suivants NOVA CK 20 P - NOVA CK 25 P - NOVA CK 30 P - NOVA CK 35 P - NOVA
CK 40 P - NOVA CK 50 P - NOVA CK B 30 P - NOVA CK B 35 P - NOVA CK B 40 P –
NOVA CK B 50 P
...................................................................................................................................................................
sont conformes aux appareils dont les normes de référence sont :
EN 303-5 (classe 3)
EN 12809
Directives Low voltage 73/23/CE
sont à chargement exclusivement automatique
ont un rendement thermique supérieur à 80%
et sont donc éligibles au crédit d’impôt loi de financement 2005 ainsi qu’au label flamme verte en
France.
Date, cachet et signature
28/02/2007
4 / 54
Gamme Acier - Bois
RESPONSABILITES DE L’INSTALLATEUR ET RESPECT DES REGLEMENTATIONS
L’installation doit être réalisée par un installateur chauffagiste qualifié.
L’installateur est tenu de respecter toutes les réglementations en vigueur sur le lieu d’installation de la chaudière (DTU, règlement
sanitaire départemental, ...).
L’installateur est tenu de respecter toutes les prescriptions du constructeur en ce qui concerne l’installation de la chaudière (documentation commerciale de la chaudière et de ses accessoires, notice d’installation et d’utilisation de la chaudière et de ses accessoires, schémas hydrauliques fournis par le constructeur ...).
Toute non conformité dans l’installation engage la responsabilité de l’installateur.
La garantie tombe, si un autre système de remplissage des pellets est utilisé, tel que tous les accessoires de remplissage des tuyaux
d’alimentation et de sécurité.
1.
DEFINITION DES FOURNITURES, EMBALLAGE
LIVRAISON
La chaudière est livrée non montée, en 7 colis :
- 1 colis chaudière
- 1 colis habillage de la chaudière
- 1 colis vis sans fin pour alimentation de pellets
- 1 colis brûleur pellets avec possibilité de connecter un compresseur (voir chapitre 5.7.) + tableau de bord
- 1 colis porte chaudière pour version pellets
- 1 colis réservoir à pellets
2.
AVANT DE COMMENCER L’INSTALLATION
Assurez-vous que le clapet sortie fumée F est en position ouverte.
CHAUFFERIE ET CHEMINEE
1.
Installer la chaudière dans un local respectant les normes en vigueur concernant les chaufferies.
2.
Espace minimal nécessaire autour de la chaudière pour l’utilisation et la maintenance :
Cotes chaudière en mm :
E
100 mm
C
α
F
D
E
B
G
A
20 P
1364
1114
526
1355
1400
905
CK
Profondeur totale (800 L)
Profondeur totale (200 L)
Largeur chaudière
Hauteur totale
Hauteur totale avec vis
Hauteur buse fumées
A
A
B
C
D
E
25 P
1399
1149
526
1355
1400
905
CK-B
Profondeur totale
Largeur chaudière
Hauteur totale
Hauteur buse fumées
Réservoir
Largeur réservoir
Profondeur réservoir
Volume utile (L)
Contenance (kg)
G
30 P
1399
1149
576
1355
1400
900
30 P
1481
576
1700
900
35 P
1481
1231
626
1355
1400
900
35 P
1481
626
1700
900
40 P
1481
1231
676
1355
1400
890
40 P
1481
676
1700
890
50 P
1556
1306
676
1355
1400
890
50 P
1481
676
1700
890
800 L 200 L
1100
650
1100
850
295
110
590
220
F : Distance minimale entre départ vis et brûleur pellets : 1000 mm
α : Angle d’inclinaison arrivée pellets : 60°
5 / 54
Gamme Acier - Bois
Une hauteur minimale de 2,2 m est requise de façon à permettre l’enlèvement de la vis d’alimentation du réservoir à pellets.
Vérifier régulièrement que
les pellets descendent pour
alimenter la vis
d’Archimède.
Le réservoir sera placé à droite obligatoirement de la chaudière pour faciliter l’ouverture de la porte brûleur et du
décendrage.
Tout autre configuration dégagera Saint Roch de toute garantie.
L’angle d’écoulement des pellets sera compris entre 60 et 65 %.
Cotes en mm
20
conseillé
25
conseillé
30
conseillé
35
conseillé
40
conseillé
50
conseillé
3.
Devant la chaudière Derrière la chaudière
1000
500
1000 ou plus
1200 ou plus
1300
500
1300 ou plus
1200 ou plus
1300
500
1300 ou plus
1200 ou plus
1300
500
1300 ou plus
1200 ou plus
1300
500
1300 ou plus
1200 ou plus
1300
500
1300 ou plus
1200 ou plus
Côté droit
800
1200 ou plus
1000
1200 ou plus
1000
1200 ou plus
1000
1200 ou plus
1000
1200 ou plus
1000
1200 ou plus
Raccordement à la cheminée
Une cheminée calculée et réalisée avec précision est une condition préalable au fonctionnement sûr d'une chaudière et à des résultats
de chauffage économiques. La cheminée doit être bien isolée thermiquement, imperméable aux gaz et de préférence lisse (1). Une
trappe de nettoyage doit être prévue dans la partie inférieure de la cheminée. Une cheminée à double paroi doit comporter une couche
intermédiaire d'isolation en laine minérale. L'épaisseur de l'isolation devrait être de 30 mm pour le montage de la cheminée à l'intérieur
du bâtiment et de 50 mm d'épaisseur en cas de montage de la cheminée à l'extérieur des murs du bâtiment. Le diamètre intérieur de la
cheminée dépend de la hauteur effective de la cheminée et de la puissance de la chaudière (fig. 2). La température des effluents gazeux
à la sortie de la cheminée doit être d'au moins 30°C supérieure à la température de condensation des gaz de combustion. Veuillez
confier le montage et la sélection de la cheminée à un spécialiste. La distance minimale réglementaire entre la chaudière et la cheminée
est de 300 à 600 mm. Le conduit d'effluents gazeux doit être monté sous un angle compris entre 30 et 45° (Fig. 1). Afin d'empêcher
l'entrée de condensats provenant de la cheminée dans la chaudière, il est nécessaire et important de faire dépasser le conduit
d'effluents gazeux de 10 mm dans la cheminée. Un conduit d'effluents gazeux de plus de 0,5 m doit être isolé thermiquement à l'aide
d'au moins 30-50 mm de laine minérale.
(1) La cheminée doit être établie en conformité avec les normes en vigueur pour les chaudières à combustible solide.
Pour la Belgique, consultez le NBN B 61-002.
6 / 54
Gamme Acier - Bois
Fig. 1
ouverture pour nettoyage
Exemple de raccordement de la chaudière NOVA-CK (B) P
prNBN B 61-002
Exigences spécifiques pour l’évacuation des fumées par tirage naturel
Longueur
Le conduit de raccordement est aussi court que possible (maximum 2 coudes)
La longueur totale du conduit de raccordement ne peut excéder le quart de la hauteur de tirage du conduit de fumée; toutefois, si la
hauteur du conduit de fumée est supérieure à 8 m, la longueur maximale du conduit de raccordement est limitée à 2 m.
La longueur totale du conduit de raccordement est mesurée entre le bord externe du conduit de sortie ou du coupe-tirage de la
chaudière de chauffage central et l’entrée dans le conduit de fumée. Un coude supplémentaire est compté pour une longueur de 0,50
m.
Tracé
Le conduit de raccordement doit présenter une pente montante vers le conduit de fumée avec une pente de 0,04 m par mètre avec
une longueur horizontale de maximum 0,50 m.
Le conduit de raccordement ne peut comporter qu’une courbe de 90° comme changement de direction.
4.
Ouverture pour air frais
Toute chaufferie doit avoir une ouverture correctement calculée pour assurer une arrivée d'air frais appropriée à la puissance de la
chaudière. L'ouverture doit être protégée par un filet ou une grille.
A = 6 ,02 Q
A = surface de l'ouverture en cm²
Q = puissance de la chaudière en kW
5.
La dépression de la cheminée, mesurée à la buse de fumée de la chaudière, doit être parfaitement stable et proche de 2 mm de
colonne d’eau (équivalent à 0,2 mbar).
Si la dépression est insuffisante, il est nécessaire de modifier ou remplacer la cheminée.
Si la dépression est trop importante, il est nécessaire de fermer progressivement le clapet sortie fumées. Son réglage sera fait
avec un déprimomètre à liquide, chaudière en fonctionnement. Si la mise en route est faite par temps doux, un contrôle de la
dépression est nécessaire par temps froid.
7 / 54
Gamme Acier - Bois
CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES
Type CK
Puissance nominale
Dimensions,
du corps
de la chaudière
Dimensions,
de la chaudière
- Longueur (L)
- Largeur (l)
- Hauteur (H)
- Longueur (L)
- Largeur (l)
- Hauteur (H)
M asse du corps de la chaudière
M asse de la chaudière (corps de la chaudière,
isolation et tableau de bord)
Contenance en eau de la chaudière
Pression de service
Raccordements
- Départ et retour*¹ (PLV, PVV)
de la
- Circuit sécurité*² (SV)
chaudière
- Remplissage & vidange*²
Ø départ des fumées
Perte de charge de la chambre de combustion
Dépression à la cheminée
Rendement de combustion
Classe de chaudière selon EN 303-5
Type CK-B
Puissance nominale
Dimensions,
du corps
de la chaudière
Dimensions,
de la chaudière
- Longueur (L)
- Largeur (l)
- Hauteur (H)
- Longueur (L)
- Largeur (l)
- Hauteur (H)
Capacité de l'accumulateur d'eau (acier inox 316 Ti)
Débit d'eau max. disponible depuis l'accumulateur à 45°C
Poids du corps de la chaudière
Poids (corps chaudière, isolation et tableau de bord)
Contenance en eau de la chaudière
Pression maximum de la chaudière
Pression maximum de l'accumulateur
Raccordements
- Départ et retour*¹ (PLV, PVV)
de la
- Circuit sécurité*² (SV)
chaudière
- Remplissage & vidange*²
Raccordements
- Eau froide sanitaire*²
de la
- Eau chaude sanitaire*²
chaudière
- Circulation*²
Ø départ des fumées
Perte de charge de la chambre de combustion
Dépression à la cheminée
Rendement de combustion
Classe de chaudière selon EN 303-5
kW
mm
mm
mm
mm
mm
mm
kg
20 P
20
1020
450
1200
1020
526
1200
204
25 P
25
1055
450
1200
1055
526
1200
214
30 P
30
1055
500
1200
1055
576
1200
229
35 P
35
1055
550
1200
1055
626
1200
242
40 P
40
1055
600
1200
1055
676
1200
255
50 P
50
1130
600
1200
1130
676
1200
281
kg
238
250
267
282
297
325
l
bars
G
G
G
mm
Pa
mbar
Pa
mbar
%
95
2,5
5/4"
3/4"
1/2"
150
10
0,10
16
0,16
88
3
102
2,5
5/4"
3/4"
1/2"
150
11
0,11
20
0,20
88
3
106
2,5
5/4"
3/4"
1/2"
160
12
0,12
21
0,21
88
3
110
2,5
5/4"
3/4"
1/2"
160
13
0,13
22
0,22
88
3
115
2,5
5/4"
3/4"
1/2"
180
15
0,15
23
0,23
88
3
125
2,5
5/4"
3/4"
1/2"
180
16
0,16
24
0,24
88
3
kW
mm
mm
mm
mm
mm
mm
l
lit/min.
kg
kg
l
bars
bars
G
G
G
G
G
G
mm
Pa
mbar
Pa
mbar
%
30 P
30
1055
500
1545
1055
576
1545
80
9
272,5
313,5
114
2,5
6,0
5/4"
3/4"
1/2"
3/4"
3/4"
3/4"
160
12
0,12
21
0,21
88
3
35 P
35
1055
550
1545
1055
626
1545
80
9
290
333
129
2,5
6,0
5/4"
3/4"
1/2"
3/4"
3/4"
3/4"
160
13
0,13
22
0,22
88
3
40 P
40
1055
600
1545
1055
676
1545
80
9
312,5
357,5
144
2,5
6,0
5/4"
3/4"
1/2"
3/4"
3/4"
3/4"
180
15
0,15
23
0,23
88
3
50 P
50
1130
600
1545
1130
676
1545
80
9
334
383
171
2,5
6,0
5/4"
3/4"
1/2"
3/4"
3/4"
3/4"
180
26
0,26
24
0,24
88
3
*1 Filet mâle - *2 Filet femelle
8 / 54
Gamme Acier - Bois
STO
T
D
SV
PLV
L3
RP
TO(O)
H5
DP
OD
PVV
H2
OP
H4
H3
OC
PP
Légende
D:
OD:
DP :
OC:
OP:
PLV:
PP:
PVV:
STO:
SV:
T:
prédécoupe pour accéder aux capillaires de sondes
porte regard de flamme
sortie fumées
tampon nettoyage
porte du brûleur
départ
remplissage / vidange
retour
tube pour sondes de température
tuyauterie de sécurité pour raccordement du purgeur
thermomètre
TYPE CK
B2
mm
H2
mm
H3
mm
H4
mm
H5
mm
L2
mm
L3
mm
NB :
20 P
100
80
480
905
1070
687
140
25 P
100
80
480
905
1070
722
140
30 P
100
80
480
900
1070
722
140
35 P
100
80
480
900
1070
722
140
40 P
100
80
480
890
1070
722
140
50 P
100
80
480
890
1070
800
140
RP et TO(O) doivent être bouchonnés
SV : placer une réduction 3/4’’ --> 1/2’’ pour recevoir le purgeur
9 / 54
Gamme Acier - Bois
OD
Légende
OD :
CV:
DP:
HV:
OC:
OCB:
OP:
PLV:
PP:
PVV:
STO:
SV:
T:
TV:
porte regard de flamme
tuyauterie de circulation
sortie fumées
eau froide
tampon de nettoyage
trappe de nettoyage de l’accumulateur eau
ouverture brûleur
départ
remplissage / vidange
tuyauterie de retour
tube pour sondes de température
tuyauterie de sécurité pour raccordement
du purgeur
thermomètre
eau chaude
TYPE CK-B
H2
mm
H3
mm
H4
mm
H5
mm
H6
mm
H7
mm
L2
mm
L3
mm
NB :
30 P
480
900
1070
1160
1250
1340
722
140
35 P
480
900
1070
1160
1250
1340
722
140
40 P
480
890
1070
1160
1250
1340
722
140
50 P
480
890
1070
1160
1250
1340
722
140
RP doit être bouchonné
SV : placer une réduction 3/4’’ --> 1/2’’ pour recevoir le purgeur
10 / 54
Gamme Acier - Bois
3.
3.1.
DESCRIPTION, MONTAGE, ASSEMBLAGE ET RACCORDEMENT A LA CHEMINEE
GENERALITES
La chaudière NOVA-CK (B) P est de construction et conception modernes et est fabriquée avec des matériaux contrôlés de haute
qualité, soudés à l'aide de la technologie la plus moderne; elle est approuvée et testée dans le cadre de la norme EN 303-5 et est
conforme à toutes les exigences particulières pour la connexion à l'installation d'un système de chauffage central.
3.2. DESCRIPTION DE LA CHAUDIERE
La chaudière NOVA-CK (B) P est une chaudière en acier. La chambre de combustion dispose d'une grande surface de chauffe et d'une
faible perte de charge. Des turbulateurs en acier soudé assurent un rendement élevé de la chaudière et une faible concentration en
composants nocifs dans les effluents gazeux. Le nettoyage de la chaudière est très simple et peut être effectué par l'avant.
3.3.
MONTAGE ET ASSEMBLAGE
Le montage et l'assemblage de la chaudière doivent être effectués par une personne qualifiée qui endosse la responsabilité du
fonctionnement correct de la chaudière. La chaudière NOVA-CK (B) P et son réservoir doivent être placés sur un socle de 5 à 10 cm
de haut. La chaufferie doit être à l'abri du gel et être ventilée. La chaudière doit être située de façon à permettre la surveillance durant
le nettoyage et l'entretien. L'assemblage doit être effectué suivant le schéma de montage joint aux panneaux.
4.
MONTAGE ET MISE EN SERVICE
4.1.
RACCORDEMENT DE LA CHAUDIERE A L’INSTALLATION DE CHAUFFAGE
Dans le cas d'un système fermé de chauffage, il est obligatoire d'installer une soupape de sécurité certifiée réglée sur la pression de
2,5 bars et un vase d'expansion. Il ne peut pas y avoir de vanne d'arrêt entre la soupape ou le vase d'expansion et la chaudière.
Les repères RP et TO(O) visualisés en page 8 et 9 doivent être bouchonnés avant mise sous eau de la chaudière.
Le repère SV doit être adapté au moyen d’une réduction 3/4’’ ---> 1/2’’ afin de placer un purgeur.
4.2.
SELECTION ET MONTAGE DU BRULEUR
Le brûleur doit correspondre à la puissance thermique nominale et à la perte de charge de la chambre de combustion. Une ouverture
est prévue sur la porte inférieure de la chaudière livrée en option.
4.3.
MONTAGE DU TABLEAU DE BORD
B
B
A
A
Enlevez la tôle couvercle du tableau de bord et fixer par 2 vis Parker le tableau de bord dans les 2 trous A du couvercle chaudière.
Les sondes de température et switch de porte sont à insérer dans les points B.
11 / 54
Gamme Acier - Bois
4.4.
MONTAGE DE LA GRILLE DE PROTECTION DU BRULEUR
4.5.
MONTAGE DE L’ALLUMEUR BRULEUR EN CAS DE REMPLACEMENT DE CELUI-CI
EN CAS DE REMPLACEMENT DE LA PIECE D’ALLUMAGE, IL EST SOUHAITABLE, POUR UN FONCTIONNEMENT CORRECT DU BRULEUR A
PELLETS EN PHASE D’ALLUMAGE, DE FIXER LA BOBINE (A) SUR LA
PLAQUE (B) EN TOURNANT LA VIS (E) DE FAÇON A CE QU’ELLES ADHERENT TOUT A FAIT A LA SURFACE (C) UNE FOIS QUE LA PLAQUE (B)
A ETE VISSEE SUR LE SUPPORT (D).
12 / 54
Gamme Acier - Bois
4.6.
MISE EN SERVICE
Contrôler si la chaudière et l'ensemble du système de chauffage sont remplis d'eau et ont été purgés. Contrôler si les éléments de
sécurité sont montés correctement et avec précision. Contrôler si le clapet sortie fumée est ouvert ou s'ouvre sur une cheminée
correctement dimensionnée.
Une mise en service correcte prend en général 2 heures. Pour la mise en service, veuillez vous référer au chapitre 7.
Combustion de granulés bois :
Contrôler si la chaudière est raccordée à l'alimentation électrique. Le brûleur doit être mis en service par un technicien d'entretien et
de service qualifié et habilité. Pour un fonctionnement efficace de la chaudière, le brûleur doit être correctement réglé en fonction de
la puissance thermique nominale. Il est également nécessaire de fermer le regard de flamme, le clapet sortie fumées doit être totalement
ouvert, les portes en façade supérieures et inférieures doivent être fermées.
5.
COMBUSTIBLE
Les granulés ou pellets sont actuellement le combustible non polluant et innovatif le plus stable en matière de BIO COMBUSTIBLE
pour autant qu’ils répondent aux normes de qualité garantissant une valeur calorifique constante.
5.1.
QUE SONT LES GRANULÉS OU PELLETS ?
Les granulés ou pellets sont des produits naturels issus du compactage des résidus de scieries provenant directement de la sylviculture locale.
La récupération de cette matière première locale, permet l’occupation de personnel local, et valorise les ressources locales, souvent
vouées à la mise en décharge.
Ce combustible local permet également de réduire notre balance énergétique tout en préservant l’environnement, tant par l’évitement
de la mise en décharge, que la non-production de rejets polluants dans l’atmosphère.
Les pellets sont constitués à 100% de résidus de bois laissés à l’état naturel (copeaux de rabotage, sciure, etc.).
Les résidus de bois secs sont broyés et comprimés sous une pression élevée dans des presses spéciales en pellets de bois. Des liants
ou additifs sont inutiles et également interdits.
3 m³ de pellets correspondent à environ 1000 litres de mazout, 2 kg de pellets = environ 1 litre de mazout.
Les pellets doivent être transportées et entreposées absolument à sec. Elles gonflent fortement en cas d’entreposage à l’humidité. En
conséquence, les pellets doivent être protégées de l’humidité pendant le transport jusqu’à la combustion, en passant par l’entreposage.
5.2.
QUEL IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT ?
Comme les autres combustibles à base de bois, les granulés ou pellets permettent une combustion neutre sur le plan de la production
de CO². La quantité de CO² produite par la combustion du bois est identique à la quantité de CO² absorbée par la croissance végétale
et équivalente à ce dégagerait la même quantité de bois lors de sa décomposition naturelle (méthanisation).
5.3.
DE QUOI SONT COMPOSÉS LES GRANULÉS OU PELLETS ?
Ils sont composés de résidus de bois purs et sans liant. Ils se caractérisent par leur siccité optimale, leur haut pouvoir calorifique
grâce à leur densité, leur faible teneur en cendres (moins de 1 %) et leurs calibres constants les rendent particulièrement bien adaptés
à l’alimentation automatique d’un brûleur automatique de chaudière.
13 / 54
Gamme Acier - Bois
5.4.
QUEL EST LE POUVOIR CALORIFIQUE DES GRANULÉS OU PELLETS ?
Le pouvoir calorifique des granulés ou pellets est 2 à 3 fois plus élevé que le bois suivant sa densité.
•
•
•
•
•
•
Granulés => 5 kW par kg
Diamètre 6 mm - Longueur Max. 30 mm
Teneur max. en eau = 10%
Teneur max. en poussière = 10%
Teneur max. en écorces = 15%
2 kg de granulés ± 1 litre de mazout
5.5.
QUEL EST LE MOYEN DE STOCKER LES GRANULÉS OU PELLETS ?
Plusieurs possibilités sont envisageables :
•
•
•
•
Le réservoir attenant pour chaudières
Le réservoir dans une pièce voisine pour les chaudières avec alimentation par aspiration
Le réservoir voisin pour les petites et moyennes chaudières
Le silo voisin, contigu ou extérieur pour les petites, moyennes ou grosses chaudières
5.6.
QUEL EST LE MOYEN DE SE PROCURER LES GRANULÉS OU PELLETS ?
2 options sont offertes :
Les pellets sont disponibles chez les négociants en combustibles sous les formes suivantes :
-
en sacs de 15 et par 900 kg sur palettes pour remplissage manuel du réservoir de stockage.
-
en vrac, elles sont transportées par des camions à silo et sont insufflées par un système de tuyau (tuyau d’air de remplissage
et de retour) dans l’entrepôt à pellets.
5.7.
QUALITE DES PELLETS
La qualité des pellets est définie par la norme ÖNORM M 7135, DIN Plus. Ils s’appliquent et doivent correspondre à une de ces
normes.
La qualité des pellets doit impérativement correspondre car
a) Lorsque les pellets sont plus longues que 30 mm : la performance du chauffage s’abaisse, l’approvisionnement entièrement
automatique des pellets peut être dérangée (voir le mode d’emploi de l’approvisionnement entièrement automatique des pellets).
b) Lorsque les pellets ont des diamètres plus grands que 6 mm : la performance du chauffage s’abaisse.
c) Lorsque la quantité de poussière est trop élevée : les pellets s’écoulent mal, des accumulations de poussière mènent à long terme
à des problèmes dans le dépôt, dans la vis sans fin ou dans la chaudière.
Veillez à nettoyer complètement 1 fois par mois le réservoir et la vis de tout dépôt tel que poussières ou sciures.
d) Les pellets de bonne qualité sont généralement de couleur blanchâtre. Les points noirs sont synonymes de pellets chargés en
écorces, ce qui est source de cendres et de mises en sécurité intempestives.
14 / 54
Gamme Acier - Bois
Diamètre
Longueur
Résistance à l'abrasion
Densité
Taux d'humidité
Taux de cendres
Puissance calorifique
Puissance calorifique
Taux de soufre
Taux de chlore
Taux d'azote
Unité
mm
mm
%
kg/dm³
%
%
MJ/kg
kWh/kg
%
%
%
Ö-Norm M7135
4-10
<5*d
<2,3
>1,12
<10
<0,5
>18
>5,0
<0,04
<0,02
<0,30
DINplus
4-10
<5*d
<2,3
>1,12
<10
<0,5
>18
>5,0
<0,04
<0,02
<0,30
Dans le cas où les pellets ne répondent pas à une de ces normes, Saint Roch Couvin vous recommande d’utiliser un compresseur
destiné à nettoyer la grille du brûleur avant chaque phase d’allumage.
Le compresseur ne fait pas partie de la fourniture mais devra répondre aux caractéristiques suivantes :
5.8.

Réserve 10 L minimum

Pression 3 - 4 bar

Raccordement 1 m minimum Ø intérieur 10 mm
TRANSPORT ET STOCKAGE DES PELLETS
Les critères des normes DINplus et Ö-NORM M 7135 s’appliquent pour la production et le conditionnement des pellets jusqu’à ce
qu’ils soient transportés.
Le transport des pellets est régi par la norme Ö-NORM 7136.
De considérables dépôts peuvent survenir par un transport et un stockage non adaptés.
De grandes exigences sont faites sur le silo, le véhicule de transport et sur le fournisseur.
Les critères sont par exemple :
- la protection contre l’humidité
- les dispositifs d’aspiration
- etc...
La norme vise les règles à suivre pour les professionnels concernant la manipulation des pellets durant toute la chaîne de transport.
15 / 54
Gamme Acier - Bois
6.
6.1.
UTILISATION ET MAINTENANCE DU BRULEUR ET TABLEAU DE BORD PELLETS
CONSIGNES GÉNÉRALES
6.1.1. INTRODUCTION
Le présent manuel est la propriété de la société SAINT ROCH; la reproduction ou la transmission à des tiers du contenu du présent
document est interdite. Tous droits réservés.
Ce dispositif n’est pas destiné à être utilisé dans des ambiances à l’atmosphère explosive.
Ce manuel fait partie intégrante du produit ; on s’assurera qu’il accompagne toujours le dispositif, y compris en cas de vente/cession
à un autre propriétaire de manière à pouvoir être consulté par l’utilisateur ou par le personnel autorisé à exécuter les maintenances et
les réparations.
Avant d’utiliser le dispositif, il est conseillé de lire attentivement le présent document.
6.1.2. CONSIGNESDESECURITE

Ne pas laisser le dispositif exposé aux agents atmosphériques.

Ne pas installer la chaudière dans des locaux peu aérés ou non protégés contre les intempéries, ou encore dans des locaux très
humides. Les ouvertures d’aération de la chaufferie doivent être dimensionnées de manière à garantir une combustion complète.

L’installation du dispositif doit être exécutée par un personnel qualifié et dûment habilité conformément aux normes et dispositions
en vigueur ; une mauvaise installation peut entraîner des dommages aux personnes, aux animaux ou des dommages matériels
dont le fabricant du dispositif ne peut être rendu responsable ;

Connecter le dispositif à une installation efficace de mise à la terre, exécutée conformément aux normes de sécurité en vigueur.
En cas de doute concernant l’efficacité de l’installation de mise à la terre, exiger un contrôle approfondi de l’installation
électrique par un personnel qualifié et dûment habilité ; le fabricant ne pourra être tenu responsable des dommages éventuels
causés par l’absence de mise à la terre du dispositif.

Faire vérifier par un personnel qualifié que l’installation électrique est adéquate pour la puissance maximale du dispositif qui est
indiquée tant dans le présent manuel que sur la plaque signalétique.
SYMBOLES ET TERMINOLOGIE UTILISÉS DANS LE MANUEL
SYMBOLE
SIGNIFICATION
Ce symbole fournit des informations utiles pour
l'utilisation de la machine en toute sécurité
Ce symbole indique les mesures de prévention contre les accidents et donne des
consignes à l'usager, à l'opérateur et/ou aux personnes exposées
16 / 54
Gamme Acier - Bois

Pour l’alimentation générale du dispositif depuis le réseau électrique, il est interdit d’utiliser des adaptateurs, des prises multiples
et/ou des rallonges.

Pour la connexion au réseau électrique, il faut prévoir un interrupteur différentiel bipolaire comme celui prévu par les
réglementations de sécurité en vigueur.

Ne pas toucher le dispositif avec des parties du corps mouillées, humides et/ou avec les pieds nus.

L’utilisation du dispositif par des enfants ou par des personnes inexpérimentées est interdite.

Ne pas utiliser le conteneur, la vis d’Archimède ainsi que toute autre partie du dispositif comme mise à la terre pour des appareils
électriques.

Le câble électrique d’alimentation du dispositif et les connecteurs électriques d’interface avec le tableau/ brûleur/ générateur de
chaleur/ réseau d’alimentation ne peuvent pas être remplacés par l’usager ; en cas d’endommagement du câble ou d’un connecteur,
s’adresser exclusivement à un personnel qualifié et habilité.

Si l’on décide de ne pas utiliser le dispositif pendant un certain temps, il faut couper l’alimentation électrique de tous les
composants de l’installation qui recourent à l’utilisation d’énergie électrique et vider le conteneur des pellets qu’il contient.
6.1.3. DESCRIPTIONDUDISPOSITIF
La machine comporte les éléments suivants :

Réservoir pour l’approvisionnement en combustible (optionnel) ;

Système d’alimentation du combustible comprenant une vis d’Archimède et un tube flexible pour le chargement
par gravité ;

Brûleur avec allumeur et ventilateur ;

Tableau électrique équipé d’un panneau (display) électronique.
Le fonctionnement, géré par un microprocesseur (programmateur) comporte les phases suivantes :

phase de préventilation de la chambre de combustion de la chaudière obtenue par l’actionnement du ventilateur :

phase de chargement d’une quantité prédéterminée de pellets obtenue par l’actionnement du moteur électrique de la
vis d’Archimède ;

phase d’allumage : l’allumeur lance la combustion :

phase de production pendant laquelle le brûleur est alimenté par des quantités prédéterminées du combustible en
fonction de la puissance de combustion ; pendant cette phase, la chambre de combustion est maintenue en dépression,
l’allumeur reste éteint et la combustion est régulée par le ventilateur qui dose comme il se doit la quantité d’air
comburant dans le brûleur.
17 / 54
Gamme Acier - Bois
6.1.3.1. Description du brûleur
Fig. 1 – Brûleur SPL
Le brûleur SPL est doté d’un ventilateur centrifuge à haut débit
et développe une flamme horizontale à l’instar des brûleurs
traditionnels.
Toutes les parties exposées au feu sont réalisées en acier pour
haute température.
La dynamique des fluides du brûleur permet un mélange
homogène combustible/comburant, avec un rendement de
combustion élevé.
Grâce à cela, le brûleur peut fonctionner avec un excès d’air
réduit, semblable à ce que l’on trouve normalement pour des
combustibles liquides.
L’alimentation des pellets s’effectue au moyen d’une vis
d’Archimède.
La régulation de la puissance du brûleur peut être du type tout
ou rien, à deux étapes ou à étapes multiples, grâce au
programmateur qui permet de sélectionner et de configurer le
type de régulation.
Le débit d’air comburant s’adapte à la demande de puissance
en faisant varier la vitesse du moteur du ventilateur.
Le débit de combustible est adapté au débit d’air comburant
grâce à la variation de fréquence des impulsions sur
l’alimentation électrique de la vis d’Archimède.
Il se décline en 2 versions : SPL 25 pour la CK-(B) P 20 / 25
SPL 35 pour la CK-(B) P 35 / 40
SPL 50 pour la CK-(B) P 50
6.1.3.2. Description du tableau électrique et du programmateur du brûleur
Fig. 2 – Tableau électrique
Le tableau électrique est adapté pour une application sur
une chaudière et comprend :
L’interrupteur ON/OFF du brûleur ;
Le thermostat de sécurité surchauffe ;
Le programmateur électronique à microprocesseur ;
La commande anti-condensation de la chaudière
(programmation) ;
La commande antigel (programmation) ;
L’affichage pour la vision des phases de fonctionnement
et des anomalies éventuelles ;
La sonde de régulation de la température d’eau de la
chaudière ;
La sonde de la température d’eau du boiler ;
Le contrôle de température du tube d’alimentation en
pellets ;
Le contrôle de la pression dans la chambre de combustion;
La sortie pour la signalisation distante des alarmes ;
 Des connecteurs électriques avec le tableau/brûleur/
générateur de chaleur/réseau d’alimentation.
18 / 54
Gamme Acier - Bois
6.1.3.3. Description de la vis d’Archimède pour l’alimentation en pellets
Le dispositif d’alimentation des pellets a été réalisé
avec un système à vis d’Archimède. Il comprend les
éléments suivants :
Motoréducteur à couple maximum élevé ;
Câble de raccordement électrique complet avec
connecteur ;
Spirale de type flexible ;
Support de servocommande ;
Tube en acier ;
Tube flexible pour le raccordement de la vis
d’Archimède au brûleur ;
Colliers de serrage.
Fig. 3 – Vis d’Archimède
6.1.3.4. Description du conteneur à pellets
Le conteneur à pellets comprend les éléments suivants:
Parois et fond complètement démontables ;
Couvercle articulé ;
Volet d’inspection à proximité du point d’extraction de
la vis d’Archimède ;
Pieds réglables.
Fig. 4 - Réservoir
19 / 54
Gamme Acier - Bois
6.1.4. RÉFÉRENCESNORMATIVES
6.1.4.1. Normes obligatoires
Normes communautaires
Référence
Titre
Directive CEE n° 98/37
Remarque identique à la "directive de sécurité des machines"
Directive CEE n° 73/23
Basse tension (DBT)
Directive CEE n° 89/336
Norme relative à la compatibilité électromagnétique (CEM)
Directive CEE n° 93/68
Modification des directives 73/23/CEE et 89/336/CEE relatives à la marque
CE
6.1.4.2. Normes volontaires
Référence
Titre
EN 292 (1992)
Sécurité des machines – Concepts fondamentaux ; principes généraux de conception – Partie 1
– Terminologie sur la méthodologie de base (EN 292-1à Partie 2 – Spécifications et principes
techniques (EN 292-2)
EN 294 (1993)
Sécurité des machines – Distances de sécurité propres à empêcher l'accès à des zones
dangereuses avec les membres supérieurs
EN 349 (1994)
Sécurité des machines – Espaces minimum pour éviter l'écrasement de parties du corps humain
EN 418 (1994)
Sécurité des machines – Dispositif d'arrêt d'urgence, aspects fonctionnels – Principes de
conception
EN 614-1 (1997)
Sécurité des machines – Principes ergonomiques de conception – Terminologie et principes
généraux
EN 614-2 (2000)
Sécurité des machines – Principes ergonomiques de conception – Interaction entre la
conception des machines et les exigences de travail
EN 626-1 (1996) et
2 (1997)
Sécurité des machines – Diminution des risques pour la santé résultant de l'émission de
substances dangereuses émises par des machines. Partie 1 – Principes et spécifications pour les
constructeurs des machines. Partie 2 – Méthodologie relative aux procédures de vérification
EN 811 (1998)
Sécurité des machines – Distances de sécurité propres à empêcher l'accès à des zones
dangereuses avec les membres inférieurs
EN 894-1 (1997)
Sécurité des machines – Exigences ergonomiques pour la conception de dispositifs
d'information et de commande – Principes généraux pour les interactions de l'homme avec des
dispositifs d'information et de commande
EN 594-2 (1997)
Sécurité des machines – Exigences ergonomiques pour la conception de dispositifs
d'information et de commande – Dispositifs d'information
EN 894-3 (2002)
Sécurité des machines – Exigences ergonomiques pur la conception de dispositifs d'information
et de commande – Dispositifs de commande et de contrôle
EN 953 (2000)
Sécurité des machines – Exigences générales pour la conception et la construction de
protections : protections fixes et mobiles
UNI EN 954-1
(1998)
Sécurité des machines – Parties de systèmes de commande liées à la sécurité – Principes
généraux de conception
EN 1037 (1997)
Sécurité des machines – Isolation et distribution d'énergie – Prévention contre les mises en
marche intempestives
EN 1050 (1998)
Sécurité des machines – Evaluation du risque
EN 50204-1 (1998)
Sécurité des machines – Equipement électrique des machines
EN 60309-1 (1992)
Broches et prises à usage industriel – Partie 1 : Exigences générales
EN 60439-1 (2000)
Appareils de protection et de manœuvre à basse tension (tableaux BT)
Partie 1 : appareil faisant l'objet d'essais de type (AS) et appareils faisant partiellement l'objet
d'essais de type (ANS)
EN 60529 (1977)
Degrés de protection des enveloppes (code IP)
20 / 54
Gamme Acier - Bois
6.2.
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
6.2.1. DONNÉESTECHNIQUESDUBRÛLEUR
SPL 25
12,5
30
50
400
Vis
d'Archimède
W
38
SPL 35
SPL 50
17,5
25
35
50
50
100
400
400
38
38
Type
Puissance en kW
M oto
ventilateur W
Allumeur
W
Ø pellets max.
(mm)
NOVA
CK-(B) P
230 V – 50 Hz
6
20-25
230 V – 50 Hz
230 V – 50 Hz
8
8
35-40
50
Alimentation
électrique
6.2.2. ENCOMBREMENT DU BRÛLEUR (mm)
Modèle
SPL 25
SPL 35
SPL 50
A
249
249
341
B
229
229
251
C
346
346
357
D
232
232
230
F
180
180
180
G
60
60
60
H
221
221
205
I
123
123
221
L
170
170
200
M
53
53
93
N
140
140
156
O
164
164
115
P
152
152
175
Q
206
206
265
R
191
191
204
S
21
21
17,5
T
19,5
19,5
14,5
U
115
W
M8
M8
M8
Z
72
72
98,5
Fig. 5 – Brûleur SPL
21 / 54
Gamme Acier - Bois
6.2.3. ENCOMBREMENTDE LAVIS D’ALIMENTATIONLONGUEUR STANDARD1,70M
A
B
C
D
E
F
(mm) (mm) (mm) (mm) (mm) (mm)
CAP 25 STD 76 1900 180 150 60 150
Modèle
Fig. 8 – Vis d’alimentation
6.2.4. ENCOMBREMENTDUCONTENEURÀPELLETS
Modèle
800 L
L
(mm)
1100
P
(mm)
1100
H
(mm)
1355
Volume
utile (L)
900
Vérifier régulièrement que les pellets
descendent pour alimenter la vis
d’Archimède.
Fig. 9 – Réservoir à pellets
22 / 54
Gamme Acier - Bois
6.3.
TRANSPORT
Dispositif
Méthode d'emballage
Méthode de levage
Fragile
-
Brûleur
+
Remarques
Boîte en carton ondulé
Moyen mécanique ou
au moins 2 personnes
ne pas renverser
Manipuler avec
prudence
tableau électrique
Manipuler
Vis d'Archimède
Boîte en carton ondulé
Moyen mécanique ou
1 personne
Boîte en
Réservoir à pellets
carton
avec prudence
Manipuler
Moyen mécanique ou
au moins 2 personnes
avec prudence
AU DÉBUT DE L’OPÉRATION DE LEVAGE, VÉRIFIER LE
POSITIONNEMENT CORRECT DU CORPS SOULEVÉ DE MANIÈRE À
LE MAINTENIR DANS UNE POSITION D’ÉQUILIBRE.
6.4.
MONTAGE ET RACCORDEMENT
6.4.1.MONTAGEDUBRÛLEURSURLACHAUDIÈRE
Afin de prévenir des situations dangereuses, le brûleur a été équipé d’un double dispositif de sécurité :
un thermostat à étalonnage fixe (75 °C) monté sur le tube d’alimentation du combustible qui, en cas de retour
de chaleur dans ledit tube de chargement, bloque le brûleur et indique sur l’affichage du programmateur la
mention (ALARM CLIC) ;
un pressostat à étalonnage fixe (+0,5 mbar) qui contrôle la dépression dans la chambre de combustion, étant
relié à celle-ci via un tube adéquat et une prise de pression à côté du brûleur. Si une situation se produit dans
laquelle la chambre de combustion est en pression, le pressostat bloque le brûleur et indique sur l’affichage du
programmateur la mention (ALARM CLIC).
LE RESERVOIR À PELLETS DOIT ÊTRE POSITIONNÉ DE MANIÈRE À CE QUE LE TUBE
FLEXIBLE DE RACCORDEMENT VIS D’ARCHIMÈDE/ BRÛLEUR NE SUBISSE PAS DE DÉFORMATIONS ET/ OU DE CHOCS DE MANIÈRE À GARANTIR L’ÉCOULEMENT DES PELLETS EN
OUTRE, IL CONVIENT DE FERMER LETUBEFLEXIBLE AUX DEUX EXTRÉMITÉS AU MOYEN
DES COLLIERS DE SERRAGE DUTUBE FOURNIS AVEC LE BRÛLEUR.
23 / 54
Gamme Acier - Bois
6.4.2. RACCORDEMENTÉLECTRIQUE
LES OPÉRATIONS DE RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE DOIVENT ÊTRE
EXÉCUTÉES PAR UN INSTALLATEUR ÉLECTRIQUE DÛMENT QUALIFIÉ.
NE PAS EXPOSER L'ENVELOPPE DU TABLEAU ÉLECTRIQUE À LA
PLUIE NI À DES JETS D'EAU OU AUX POUSSIÈRES
6.5.
6.5.1.
FONCTIONNEMENT ET UTILISATION
OPÉRATEUR–USAGER
Le dispositif fonctionne de manière totalement autonome, sans l’intervention constante d’une personne affectée à cet effet.
L’usager fait office d’opérateur du dispositif. C’est lui qui effectue le premier allumage du dispositif par l’actionnement volontaire du
tableau de commande disposé sur le générateur de chaleur. Lorsque l’allumage est réalisé, il exécute tous les contrôles, surveille le
bon fonctionnement du dispositif et procède à son extinction le cas échéant.
6.5.2.
UTILISATIONPRÉVUE
LE DISPOSITIF A ÉTÉ CONÇU ET CONSTRUIT POUR FONCTIONNER UNIQUEMENT
APRÈS AVOIR ÉTÉ RACCORDÉ CORRECTEMENT À UNE CHAUDIÈRE. TOUTE
AUTRE UTILISATION DOIT ÊTRE CONSIDÉRÉE COMME INAPPROPRIÉE.
LE DISPOSITIF EST CONÇU ET CONSTRUIT POUR BRÛLER DES PELLETS EN BOIS
QUI NE CONTIENNENT PAS DE SCIURE ET DONT LES CARACTÉRISTIQUES
S'ÉNONCENT COMME SUIT :

Pouvoir calorifique inférieur 5 kW h/kg

Densité
650 kg/m³

Pourcentage d'humidité
8 % en poids (max.)

Pourcentage de cendres
1 % en poids (max.)

Diamètre
6 mm

Longueur
30 mm (max.)

T° d’inflammation des pellets 350°C
L'USAGER DOIT S'ASSURER DU MONTAGE CORRECT DU DISPOSITIF EN CONFIANT
L'INSTALLATION À UN PERSONNEL QUALIFIÉ.
EN CAS DE RÉPÉTITION DE L'ARRÊT DE BLOCAGE, NE PAS INSISTER EN
APPUYANT SUR LE BOUTON DE DÉBLOCAGE ET S'ADRESSER À UN PERSONNEL
QUALIFIÉ QUI ÉLIMINERA LES ANOMALIES DE FONCTIONNEMENT.
LE DISPOSITIF EST CONÇU EST CONSTRUIT EXCLUSIVEMENT POUR
FONCTIONNER SUR DES CHAUDIERES QUI ONT LA CHAMBRE DE
COMBUSTION EN DÉPRESSION. D'AUTRES APPLICATIONS ENTRAÎNENT
UN RISQUE D'INCENDIE.
24 / 54
Gamme Acier - Bois
IMPORTANT
NOUS CONSEILLONS À L'USAGER D'UTILISER DES PELLETS DE BONNE QUALITÉ
ÉTANT DONNÉ QU'UN PELLET DE QUALITÉ MÉDIOCRE DONNERA UN RENDEMENT
CALORIFIQUE MÉDIOCRE, BEAUCOUP DE CENDRES ET ENTRAÎNERA DE
FRÉQUENTS NETTOYAGES, LA POSSIBILITÉ D'UNE USURE PRÉCOCE DES
COMPOSANTS DES BRÛLEURS EXPOSÉS AU FEU, L'ENCRASSEMENT DE LA VIS
D'ARCHIMÈDE ET DU BRÛLEUR EN RAISON D'UN EXCÈS DE SCIURE ET DES
BLOCAGES DU FONCTIONNEMENT DUS À L'ACCUMULATION DE MATÉRIAU NON
COMBUSTIBLE À L'INTÉRIEUR DU BRÛLEUR.
6.5.3. RISQUESRÉSIDUELS
6.5.4.
APPAREIL
RISQUE RÉSIDUEL
REMARQUES
BRÛLEUR
RISQUE DE
NATURE
THERMIQUE
LES SURFACES DU BRÛLEUR AU VOISINAGE
DE LA FLAMME SE RÉCHAUFFENT AUSSI
BIEN
PENDANT
LA
PHASE
DE
PRÉALLUMAGE
QUE
PENDANT
LE
FONCTIONNEMENT ;
ELLES
RESTENT
ÉGALEMENT CHAUDES APRÈS L'ARRÊT DU
BRÛLEUR. IL Y A DONC UN RISQUE QU'UN
OUVRIER D'ENTRETIEN, EN DÉMONTANT LE
BRÛLEUR, PUISSE ENTRER EN CONTACT
AVEC LES SURFACES CHAUDES.
SÉCURITÉSINSTALLÉES
Les sécurités existant sur le dispositif sont les suivantes :
 un thermostat à étalonnage fixe (75 °C) (Klikson) monté sur le tube d’alimentation du combustible qui, si la
température du tube d’alimentation dépasse la valeur fixe découlant d’un retour de chaleur, bloque le brûleur et
l’indique sur l’affichage du programmateur par la mention «ALAR CLIC» ;
un pressostat à étalonnage fixe (0,5 mbar) qui contrôle la dépression dans la chambre de combustion, étant relié à
celle-ci au moyen d’un petit tube à prise de pression à côté du brûleur. Si la chambre de combustion est en pression
(> 0,5 mbar), le pressostat bloque le brûleur et l’indique sur l’affichage du programmateur par la mention «ALAR
CLIC» ;
une photorésistance qui, en l’absence de flamme, bloque le brûleur et l’indique sur l’affichage du programmateur
par la mention «NO FIRE» ;
En l'absence d'alimentation électrique, après un retour, le brûleur repart de la phase "COOL" si la
flamme s'est éteinte. En présence d'une flamme, le brûleur reste en ventilation jusqu'à l'extinction
de la flamme, avant de repartir depuis la phase "COOL" (pour la description des phases de fonctionnement du dispositif, voir le § 6.6.4).
25 / 54
Gamme Acier - Bois
6.6.
6.6.1.
INSTRUCTIONS POUR L’UTILISATEUR
DESCRIPTIONDESCOMMANDES
1
7
2
1.
Interrupteur ON/OFF
2.
Thermostat de sécurité à réarmement
manuel
6
3
4 5
Fig. 10 – Tableau électrique
Pictogramme
d'identification des
touches
Numéro de
la touche
Fonction de la touche
1
Sélecteur de mode : touche pour sélectionner le
6
Sélecteur de mode : touche pour sélectionner le
2
Touche multifonctionnelle de visualisation et de
régulation :
fonctionnement de chauffage ou "HIVER".
fonctionnement de production d'eau chaude ou "ETE"
5
3
4
l'actionnement de cette touche sans sélectionner un
paramètre permet de visualiser la température de
l'allumeur sur l'affichage approprié ;

l'actionnement de cette touche après la sélection d'un
paramètre permet de diminuer le paramètre.
Touche multifonctionnelle de visualisation et de
régulation :

l'actionnement de cette touche pendant 5 secondes,
avec le programmateur dans l'état "OFF", active le
fonctionnement en manuel de la vis d'Archimède des
pellets permettant ainsi le remplissage ;

l'actionnement de cette touche, avec
le
programmateur dans l'état "ON", permet, si la carte
d'horloge est active, de visualiser l'horaire ;

l'actionnement de cette touche après la sélection d'un
paramètre permet d'augmenter le paramètre
sélectionné.
Touche pour la sélection des pages de configuration
du programmateur
Touche multifonctionnelle de démarrage/arrêt :




7
8

l'actionnement de cette touche pendant 3 secondes
démarre le brûleur ;
l'actionnement de cette touche pendant 3 secondes
arrête le brûleur pendant la phase de fonctionnement ;
l'actionnement de cette touche pendant 3 secondes,
suite à un blocage du brûleur, permet de débloquer
celui-ci ;
l'actionnement de cette touche pendant 1 seconde,
pendant la programmation, permet de sortir des
modalités de configuration.
Interrupteur ON / OFF
Thermostat de sécurité à réarmement manuel
26 / 54
Gamme Acier - Bois
6.6.2. DESCRIPTIONDELASIGNALISATIONDUPROGRAMMATEUR
P ic to g r a m m e
d 'id e n tific a tio n d e
la sig n a lisa tio n
D e sc r ip tio n
S ig n a lisa tio n d e m o d a lité d e fo n c tio n n e m e n t " H IV E R "
S ig n a lisa tio n d e m o d a lité d e fo n c tio n n e m e n t " E T E "
S ig n a lisa tio n d e c a rte d 'h o rlo g e a c tiv e (c a rte e n o p tio n )
S ig n a lisa tio n d u fo n c tio n n e m e n t d e la v is à p e lle ts
S ig n a lisa tio n d u fo n c tio n n e m e n t d u v e n tila te u r d u b rû le u r
S ig n a lisa tio n d u fo n c tio n n e m e n t d e l'a llu m e u r
S ig n a lisa tio n d e l'in te r v e n tio n d u p re sso sta t p o u r le c o n trô le d e la d é p re ssio n d e la c h a m b re d e c o m b u s tio n
A ffic h a g e s u p é rie u r
S ig n a lisa tio n d u fo n c tio n n e m e n t d u c irc u la te u r d e l'in sta lla tio n d e c h a u ffa g e
A ffic h a g e in fé rie u r
S ig n a lisa tio n d u fo n c tio n n e m e n t d u c irc u la te u r d u b o ile r d 'e a u c h a u d e
sa n ita ire
Avant toute programmation, le programmateur est en position
«OFF». Appuyer dès lors pendant 3 secondes sur la touche 4
27 / 54
Gamme Acier - Bois
6.6.3. PROCEDUREDEPROGRAMMATIONPOURL’USAGER
Pour lancer la programmation, appuyer sur la touche
Pour modifier les paramètres sélectionnés, agir sur les touches
Pour sortir de la phase de programmation et enregistrer toutes les modifications, appuyer sur la touche
L’actionnement de la touche
fait apparaître le mot SET sur l’affichage inférieur.
Première phase de la programmation : température chaudière
L’affichage inférieur affiche la valeur introduite de la température de l’eau dans la chaudière en °C.
(valeur conseillée 75)
(valeur min. 15 – max. 95)
Pour modifier la valeur imposée, appuyer sur les touches
pour diminuer ou augmenter
Pour passer à la valeur suivante (2ème phase de programmation), appuyer sur la touche
OU pour sortir de la programmation et enregistrer la modification, appuyer sur la touche
Deuxième phase de la programmation : température eau chaude sanitaire
L’affichage supérieur affiche la valeur introduite de la température de l’eau chaude sanitaire en °C.
(valeur conseillée 60)
(valeur min. 15 – max. 95)
Pour modifier la valeur imposée, appuyer sur les touches
augmenter
pour diminuer ou
Pour passer à la valeur suivante (3ème phase de programmation), appuyer sur la touche
OU pour sortir de la programmation et enregistrer la modification, appuyer sur la touche
Troisième phase de la programmation : Modulation
L’affichage supérieur affiche le mot DIFF qui définit le champ de modulation de la puissance thermique (ex. : DIFF = 5 signifie que à
-5 °C de la température d’extinction imposée, la modulation de puissance commence et que à chaque °C d’augmentation correspond
la diminution d’un niveau de puissance.)
28 / 54
Gamme Acier - Bois
Pour modifier la valeur imposée, appuyer sur les touches
pour diminuer ou augmenter
Pour passer à la valeur suivante (4ème phase de programmation), appuyer sur la touche
Pour sortir de la programmation et enregistrer la modification, appuyer sur la touche
Quatrième phase de la programmation :
L'affichage supérieur affiche la mention POTM qui indique les niveaux de puissance de modulation du brûleur.
Pour modifier la valeur imposée, appuyer sur les touches
pour diminuer ou augmenter
Pour passer à la valeur suivante, appuyer sur la touche
Pour sortir de la programmation et enregistrer la modification, appuyer sur la touche
PROGRAMMATION DE L'HORLOGE (si la carte d'horloge est installée – en option)
Paramètre
UT01
Description
Nombre de jours programmables entre 1 et 7
(OFF = horloge exclue)
UT02
Affichage des heures de l'horloge
UT03
Affichage des minutes de l'horloge
UT04
Accès au réglage brûleur : le password (mot de passe) est nécessaire, il est à
l'usage exclusif du service d'assistance, le service d'assistance en question peut
demander le password au constructeur. Appuyer sur
pour passer au
paramètre suivant.
UT05
Heure d'allumage du programme 1
UT06
Heure d'extinction du programme 1
UT07
Jours d'habilitation du programme 1
UT08
Heure d'allumage du programme 2
UT09
Heure d'extinction du programme 2
UT10
Jours d'habilitation du programme 2
29 / 54
Gamme Acier - Bois
6.6.4. DESCRIPTIONDESPHASESDEFONCTIONNEMENTDUPROGRAMMATEUR
Lorsque l’on lance le programmateur, la phase FAN est la phase initiale au cours de laquelle l’état du brûleur s’établit comme suit :
FAN




Allumeur en OFF :
Vis d’Archimède d’alimentation des pellets en OFF ;
Photorésistance inactive ;
Motoventilateur à vitesse maximale.
LOAD




Allumeur en ON :
Vis d’Archimède d’alimentation des pellets en ON pendant le temps affiché dans PR 4 ;
Phorésistance inactive ;
Motoventilateur à la vitesse sélectionnée dans PR 17.
FIRE




Allumeur en ON et maintien de la température sélectionnée dans PR 15 ;
Vis d’Archimède en OFF ;
Photorésistance active et contrôle de la présence de flamme (pendant 30’’ consécutives)
Le motoventilateur tourne à la vitesse affichée dans PR 17.
HEAT




Allumeur en OFF :
La vis d’Archimède pour l’alimentation des pellets charge avec les temps affichés dans PR 10 à PR 06 ;
Photorésistance active et contrôle de la présence de flamme ;
Le motoventilateur tourne aux vitesses affichées dans PR 22 à PR 18.
RIT





COOL




Allumeur en ON :
Vis d’Archimède d’alimentation des pellets en OFF ;
Photorésistance inactive ;
Le motoventilateur tourne à la vitesse affichée dans PR 18 ;
Pour sortir de cette phase, appuyer 3 secondes sur la touche
Allumeur en OFF ;
Vis d’Archimède d’alimentation des pellets en OFF ;
Photorésistance active et contrôle de la présence de flamme ;
Le motoventilateur tourne à la vitesse maximale
GOOD
La mention GOOD apparaît lorsque la température de la chaudière et du boiler a été atteinte. Le brûleur repart uniquement après la
diminution de la température de la chaudière ou du boiler au-dessous de la température différentielle réglée.
30 / 54
Gamme Acier - Bois
6.6.5. PREMIERALLUMAGE
Cette opération doit être effectuée par un personnel qualifié et dûment habilité.
Procédure :
1.
Remplir le réservoir à pellets ;
2.
Mettre le tableau électrique sous tension et contrôler l’allumage de l’affichage ;
3.
Mettre le programmateur en OFF en appuyant pendant 3 secondes sur la touche n° 4
, le programmateur étant en
mode OFF, appuyer sur le bouton n° 5
pour actionner la vis d’alimentation du combustible et continuer à appuyer sur
le bouton jusqu’au remplissage complet de ladite vis (pour vérifier si la vis est remplie, il suffit de vérifier que les pellets
commencent à s’écouler, lorsque la vis est pleine, relâcher le bouton n° 5
. Cette étape doit être réalisée avec le flexible
déconnecté du brûleur et dure ± 15 minutes.
4.
Sélectionner les modes de fonctionnement en appuyant sur la touche n° 1
la touche n° 6
«ETE» (voir le § 6.6.1.) ;
5.
Lancer la programmation en appuyant sur la touche n° 3
(voir § 6.6.1.) et, adapter les paramètres de réglage brûleur
en observant les procédures indiquées dans les paragraphes 6.6.3. et 7. ;
6.
Sortir de la phase de programmation en appuyant sur la touche n° 4
7.
Appuyer pendant 3 secondes sur la touche n° 4
8.
L’allumage se produit après 4 à 5 minutes.
9.
Lorsque l’allumage est effectué, contrôler les points suivants :
pour le fonctionnement «HIVER» et sur
(voir § 6.6.1.) ;
(voir § 6.6.1.) ;

le générateur de chaleur atteint la température réglée et la mention «GOOD» apparaît sur l’affichage ;

le circulateur commence à fonctionner régulièrement à partir de la consigne PR 23
REGLAGE DU DÉBIT DU COMBUSTIBLE POUR LA PUISSANCE
EXIGEE PAR LACHAUDIERE (PARAMETRE PR 06A10)
REGLAGE DU RAPPORTAIR COMBURANT ET COMBUSTIBLE DE
MANIÈRE À OBTENIR UNE COMBUSTION CORRECTE ET UN
RENDEMENTAU MOINS ÉGALAU RENDEMENT MINIMUM PRÉVU PAR
LESNORMESEN VIGUEUR.
11 < CO2 < 13 %
CO < 100 PPm
paramètres PR 18 à 22
31 / 54
Gamme Acier - Bois
VÉRIFICATION DU FONCTIONNEMENT CORRECT DES DISPOSITIFS DE
RÉGULATION ET DE SÉCURITÉ.
VÉRIFICATION DU FONCTIONNEMENT CORRECT DU CONDUIT
D'ÉVACUATION DES PRODUITS DE LA COMBUSTION. VEUILLEZ VOUS
REFERER A LA NBN D 61.002
CONTRÔLER, À LA FIN DES OPÉRATIONS DE RÉGLAGE, QUE TOUS LES
SYSTÈMES MÉCANIQUES DE RÉGULATION SONT BLOQUÉS ET BIEN
SERRÉS.
6.6.6. EXTINCTION
L’actionnement pendant 3 secondes de la touche n° 4
en interrompant l’alimentation en pellets.
entraîne immédiatement l’entrée en phase d’extinction du brûleur
6.6.7. ALLUMAGESULTERIEURS
Il suffit d’appuyer sur la touche n° 4
7.
pendant 3 secondes pour lancer l’allumage qui survient après 4 à 5 minutes.
INSTRUCTIONS POUR L’ASSISTANCE TECHNIQUE
Pour lancer la programmation, appuyer sur la touche
de manière répétée, jusqu’à ce que le paramètre UT04 soit affiché.
Appuyer sur la touche
jusqu’à ce A9 soit affiché. (Remarque : il est nécessaire de passer outre de 100).
Appuyer sur la touche
pour accéder aux divers paramètres (PR).
Appuyer sur les touches
pour régler les valeurs qui figurent dans le tableau ci-après.
Pour passer d’un paramètre à l’autre, appuyer sur la touche
Pour enregistrer les modifications, appuyer sur la touche
En cas d’affichage «Alarm Clic», appuyer sur
pendant 3 secondes.
Après 30 secondes de non utilisation, le programmateur sort du mode programmation et utilise les paramètres précédents.
7.1.
AFFICHAGE DES PARAMETRES
REGLAGE DU DÉBIT DU COMBUSTIBLE POUR LA PUISSANCE
EXIGEE PAR LACHAUDIERE (PARAMETRE PR 06A10)
REGLAGE DU RAPPORTAIR COMBURANT ET COMBUSTIBLE DE
MANIÈRE À OBTENIR UNE COMBUSTION CORRECTE ET UN
RENDEMENTAU MOINS ÉGALAU RENDEMENT MINIMUM PRÉVU
PAR LES NORMES EN VIGUEUR.
11 < CO2 < 13 %
CO < 100 PPm
paramètres PR 18 à 22
32 / 54
Gamme Acier - Bois
Avant de procéder aux réglages, veuillez vous assurer de la bonne fermeture de la porte brûleur et de la mise en place correcte du
contacteur de porte.
Une mise en service correcte prend en général 2 heures.
Les paramètres indiqués dans le tableau suivant sont à titre indicatif. Chaque installation et chaque mise en service sont particulières.
Les réglages à effectuer pour obtenir une combustion correcte sont les suivants :
11 < CO2 < 13 %
CO < 100 PPm
Ces réglages sont spécifiques à chaque installation.
Le bois est une matière première vivante et malgré le respect de la charte qualité, le combustible a un comportement de combustion
propre à chaque fabrication. Lors de la mise en route, votre installateur procède à un réglage précis de l’appareil en fonction du
granulé que vous choisissez. Après chaque livraison de granulés, la qualité de la combustion peut être influencée par une variation
de la qualité des pellets. Dans ce cas, un nouveau réglage par votre installateur sera nécessaire afin de garantir son bon fonctionnement et son meilleur rendement.
Veuillez assurer un minimum de 15 minutes afin de stabiliser la chaudière et procéder ainsi aux réglages corrects de chaque allure.
Ces réglages devront s’opérer obligatoirement avec le capot brûleur placé.
Ces réglages donnent en général : CO2 allure minimale : 10.5 - 13% et CO2 allure maximale : 11.5 à 13.5% (T°F:220°)
!!! Ils varient en fonction des pellets - VERIFICATION OBLIGATOIREDELA COMBUSTION lors de chaque nouvelle livraison
de pellets
Réglages
Démarrage ventilateur
Temps de sécurité
Re-tentative (Rit) à l'allumage
Pré-charge (démarrage)
Charge de stabilisation
Allure vis Pot1
Allure vis Pot2
Allure vis Pot3
Allure vis Pot4
Allure vis Pot5
Retard alarme
Durée de stabilisation (->pr05)
Différentiel chauffage
Différentiel ECS
T°allumeur
Vitesse moteur (non utilisée)
Vitesse moteur (phase LOAD)
Vitesse moteur Pot1
Vitesse moteur Pot2
Vitesse moteur Pot3
Vitesse moteur Pot4
Vitesse moteur Pot5
Démarrage circulateur ch. à..
pr…
pr01
pr02
pr03
pr04
pr05
pr06
pr07
pr08
pr09
pr10
pr11
pr12
pr13
pr14
pr15
pr16
pr17
pr18
pr19
pr20
pr21
pr22
pr23
CKP20
CKP25
CKP30
CKP35
CKP40
CKP50
SPL25
SPL25
SPL25
SPL35
SPL35
SPL35
sec
min
sec
sec
1/10 sec
sec
sec
sec
sec
sec
sec
sec
°C
°C
°C
35
20
120
22
30
3,7
3,7
5
5
5
5
140
10
5
435
35
20
120
22
30
4,7
4,7
7,1
7,1
7,1
5
140
10
5
435
35
20
120
22
30
5,3
5,3
7,7
7,7
7,7
5
140
10
5
435
35
20
120
28
30
6,8
6,8
9,5
9,5
9,5
5
200
10
5
435
35
20
120
28
30
7,8
7,8
10,2
10,2
10,2
5
200
10
5
435
35
20
120
28
30
8,5
8,5
12,5
12,5
12,5
5
200
10
5
435
°C
11
11
11
13
13
13
40
11
11
11
14
14
14
40
11
11
11
14
14
14
40
12
11
11
13
13
13
40
12
11
11
14
14
14
40
12
11
11
16
16
16
40
Unités
PR 1 - 2 - 3 - 5 - 23 : paramètres fixes
PR 4 - 6 - 7 - 11 - 12 - 13 - 14 - 16 : paramètres rarement changés
PR 8 - 9 - 10 : paramètres diminués si air plus de 16
PR 15 - 17 - 18 - 19 : paramètres changés en fonction de la qualité
PR 20 - 21 - 22 : paramètres changés en fonction de la combustion
Si les pellets sont difficiles à enflammer : diminuer pr04/pr05 et augmenter pr12 afin d'obtenir un brasier correct avant de passer en
pleine allure.
Si raté à l'allumage(Rit),contrôler la quantité sur la grille en phase LOAD (pr04) ainsi que la propreté de la vis (poussières,…)
Si production de mâchefer importante,tenter de passer de DIFF5 à DIFF10 (moins d'apport en phase finale)
33 / 54
Gamme Acier - Bois
7.2.
ILLUSTRATION PRATIQUE DE LA MISE EN SERVICE
On suppose que les raccordements électriques sont effectués. Interrupteur principal en «ON»
1)AMORCAGEDES PELLETS
Si l’afficheur n’indique pas OFF / 0000
presser 3 secondes sur la touche
Pousser sur la touche
afin de commander la vis sans fin.
Le remplissage de la vis prend en moyenne 15 minutes.
Placer l’extrémité du flexible côté brûleur dans un récipient. Laisser tourner la vis jusqu’au moment où l’écoulement est constant.
Reconnecter le flexible au brûleur.
2)DEMARRAGE
Le tableau de commande est livré sans réglages, ceux-ci sont à revoir afin d’obtenir une combustion et un débit de granulés
corrects.
Consulter le tableau des réglages (pR...). RESERVEA L’INSTALLATEUR
Une fois la vis sans fin amorcée (pellets au flexible)
presser 3 secondes sur la touche
Le tableau de commande est prêt.
34 / 54
Gamme Acier - Bois
3)POURL’UTILISATEUR:REGLAGEDELATEMPERATUREDECHAUDIERE
1) Presser sur SET une fois
Pour augmenter la consigne
Pour diminuer la consigne
Valider le changement par
35 / 54
Gamme Acier - Bois
!!! NE PAS TOUCHER AU VOLET D’AIR DU BRULEUR.
(le débit d’air se règle au niveau de la programmation pr18 à pr22)
(le débit de pellets se règle au niveau des paramètres pr06 à pr10)
Pressez sur la touche
plusieurs fois afin d’afficher uT04
Pressez sur la touche
jusqu’au moment où A9 apparaît
(rem: il est nécessaire de passer au delà de 100)
Pressez sur la touche
afin d’accéder aux divers paramètres
(signification de ceux-ci sur la liste : pR...)
En cas de modification du paramètre
en
en
36 / 54
Gamme Acier - Bois
Inutile de valider, modifier d’abord les différents paramètres.
Renouveler la pression sur
afin d’arriver au paramètre souhaité.
Les divers paramètres modifiés, presser sur
Les modifications sont enregistrées d’une seule fois
Une bonne combustion c’est:
En cas d’alarme après modification, presser sur
11 à 15% de CO2
50 à 150 ppm de CO
200-220° T°fumées
pendant 3 secondes.
(affichage haut : ALARM; bas Clic)
37 / 54
Gamme Acier - Bois
ENTRETIEN
Afin d’assurer un fonctionnement correct du système de chauffe, prévoir un nettoyage hebdomadaire.
Le nettoyage consiste à passer une brosse dans le corps de chauffe, vider le cendrier et décrasser la grille brûleur.
Procéder au nettoyage en sachant bien que certaines pièces peuvent encore être brûlantes.
Procéder à l’arrêt de la chaudière en poussant 3 secondes sur
Ouvrir la porte brûleur et la porte pincipale supérieure. (Rem : le programmateur se coupe par le switch de porte)
Passer un écouvillon ou brosse dans les carneaux supérieurs ainsi que la grille d’eau.
Tirer vers l’avant le cendrier pour le vider
Après refroidissement, au moyen de protection enlever l’avant du gueulard
Enlever la grille de combustion
température élevée
La nettoyer (au moyen d’une brosse de fer) complètement et au besoin la
changer si elle est déformée.
Aspirer l’intérieur du gueulard afin d’assurer le bon apport d’air.
PROCEDER DANS L’ORDRE INVERSE UNE FOIS LE NETTOYAGE REALISE.
38 / 54
Gamme Acier - Bois
PRINCIPESDEFONCTIONNEMENT
1- demande brûleur. (pré ventilation)
2- apport d’une charge de pellets au brûleur (Pr 04)
3- mise en t° de l’allumeur (+/- 500°C) à l’aide d’une résistance. (~450W) (Pr 15)
- pellets inflammable à 350°C
- auto inflammable à 450°C
4- mise en service du ventilateur. (Pr 01)
5- détection de flamme suivit de la coupure de l’allumeur et de la mise en service de la vis d’archimède (Pr 05).
( vue de flamme stable pendant 30 secondes consécutives).
6- à l’approche de la température souhaitée, réduction d’allure ( alimentation de pellets et ventilateur)
7- à l’obtention de la température
- arrêt de la vis d’Archimède
- accélération du ventilateur jusqu’à l’extinction de la flamme
- coupure du ventilateur (après post ventilation de 30 secondes).
8- attente d’une nouvelle demande.
LECYCLE
39 / 54
Gamme Acier - Bois
7.3.
CONSOMMATION THEORIQUE DE PELLETS
La consommation théorique donnée dans le tableau ci-dessous est pour un fonctionnement journalier de 8 heures et pour un
réservoir rempli au maximum d’une capacité de 590 kg de pellets.
Type
P utile
(Kw)
Consommation Autonomie /
kg/h
jour
20
20
5,0
14
25
25
6,0
12
30
30
7,3
10
35
35
8,3
9
40
40
9,5
7,5
50
50
11,8
6
40 / 54
Gamme Acier - Bois
LAPROGRAMMATIONDEL’APPAREILDOITETREEXECUTEEPARUN
PERSONNELQUALIFIEETHABILITE
8.
MAINTENANCE
8.1.
DIAGNOSTIC DES AVARIES
Le programmateur, via l'affichage, dispose d'une série de fonctions qui permettent un diagnostic aisé et
immédiat du dispositif.
Affichage
supérieur
ALAr
Affichage
inférieur
no fire
no fire
ALAr
clic
Phase
FIRE
Hot H2o
Absence d'allumage ou absence
de flamme à la fin
de cette phase
HEAT
Absence de
flamme pendant le
fonctionnement
Dans
toutes
les phases
Intervention à
haute température
du thermostat
disposé sur le tube
d'alimentation des
pellets.
Intervention du
pressostat en
raison de l'entrée
de pression dans la
chambre de combustion
01
ALAr
Description de
l'anomalie
Dans
toutes
les phases
Causes possibles
Absence de pellets
Allumeur détraqué
Photorésistance
détraquée ou
encrassée
Programmateur
détraqué
Brûleur encrassé
Absence de pellets
Photorésistance
détraquée ou
encrassée
Programmateur
détraqué
Brûleur encrassé
Chaudière encrassée
Cheminée obstruée
Brûleur encrassé
La sonde de température indique
une panne du
boiler
Sonde de température de chaudière
détraquée
Remarques
Température de
chaudière inférieure à 3 °C
Vérifier la
cause de cette
anomalie avant
de redémarrer
le brûleur
Dans cet état,
le boiler est
toujours en
fonction ; pour
l'exclure tout
en pouvant
utiliser le
chauffage,
ponter les
bornes de la
sonde.
Enlever la
sonde de son
logement et la
réchauffer avec
la paume de la
main jusqu'à la
reprise du
blocage qui
survient après
quelques secondes.
Interventions
correctives
Appuyer sur la
touche de
déblocage
pendant environ
3 secondes.
Le programmateur repartira de la phase
RIT.
Appuyer sur la
touche de
déblocage
pendant environ
3 secondes.
Le programmateur repartira de la phase
COOL.
Appuyer sur la
touche de
déblocage
pendant environ
3 secondes.
Le programmateur repartira de la phase
COOL.
Après le remplacement de
la sonde, appuyer à deux
reprises sur la
touche
de
déblocage
pendant
3 secondes, le
programmateur
repart de la
phase COOL.
41 / 54
Gamme Acier - Bois
8.2.
8.3.
EVENEMENTS POSSIBLES
Événement
Phase
Absence
de
tension
d'alimentation du réseau
Dans toutes
les phases
Remarque
Au retour de la tension, s'il n'y a pas de flamme, le brûleur repart de la
phase COOL.
En cas de présence de flamme, le brûleur reste en ventilation jusqu'à
l'extinction de la flamme et repart de la phase COOL.
MAINTENANCE GENERALE
8.3.1. AVERTISSEMENTGENERAL
LES OPÉRATIONS ÉVENTUELLES SUR LA PARTIE ÉLECTRIQUE À
L'INTÉRIEUR DU TABLEAU ÉLECTRIQUE, DES PARTIES
ÉLECTRIQUES DU BRÛLEUR ET DE LA VIS SANS FIN DOIVENT
ÊTRE EXÉCUTÉES PAR UN PERSONNEL QUALIFIÉ.
LES MAINTENANCES DOIVENT
PERSONNEL QUALIFIÉ.
ÊTRE
EXÉCUTÉES PAR UN
8.3.2. PROCEDUREDEMISEENSECURITE
1.
Vérifier que le dispositif a été arrêté via la procédure d’extinction.
2.
Mettre en «OFF» l’interrupteur «ON/OFF» du tableau électrique et isoler le dispositif du réseau d’alimentation en sectionnant
l’interrupteur omnipolaire magnétothermique.
3.
Fermer et isoler l’alimentation du combustible.
LA PROCEDURE DE MISE EN SECURITE DU DISPOSITIF ET LA REPRISE DES
CONDITIONSNORMALESDEFONCTIONNEMENTDOIVENTETREEXECUTEES
UNIQUEMENT ET EXCLUSIVEMENT PAR LE MEME TECHNICIEN
8.4.
TABLEAU DES INTERVENTIONS DE MAINTENANCE
8.4.1. MAINTENANCE NORMALE
Pendant le premier allumage et après une heure de fonctionnement, il convient d’éteindre le brûleur et de contrôler que des matériaux
imbrûlés ne se sont pas déposés sur la grille ; en cas d’imbrûlés, intervenir sur les paramètres de régulation de l’air comburant et du
combustible.
Action
Fréquence (1)
Nettoyer la chambre de combustion
1 x / semaine
Nettoyer le brûleur et sa grille
1 x / semaine
Vider le cendrier
1 x / semaine
Vider et nettoyer la vis d'alimentation
1 x / 2 semaines
Les fréquences de nettoyage sont dépendantes de la qualité des pellets et ne peuvent en aucun cas tenir lieu
de garantie si celles-ci doivent être augmentées.
Une vis d’alimentation chargée en poussières, peut occasionner une mise en sécurité du brûleur.
(1) Le fonctionnement est considéré ici comme continu.
42 / 54
Gamme Acier - Bois
Nettoyer le clavier en fonction des besoins avec un chiffon humide.
Une chaudière propre permet d’économiser du combustible. En conséquence, veillez à toujours nettoyer votre chaudière !
Les intervalles de nettoyage et d’évacuation des cendres indiqués sont des valeurs indicatives.
Les intervalles de nettoyage et d’évacuation des cendres peuvent demander à être raccourcis ou prolongés en fonction de la
qualité des pellets et de la puissance demandée par les système de chauffage (enclenchement / arrêt fréquents).
Toutes les 1 à 2 semaines contrôler, si il y a besoin :
- de vider le tiroir à cendres
- l’état d’encrassement de la chambre de combustion
- l’état d’encrassement du diffuseur (repères 6/12/13 § 11)
La porte de chambre de combustion ne peut pas être ouverte lorsque la chaudière fonctionne. Arrêter la chaudière, n’ouvrir la
porte de la chambre de combustion que lorsque la flamme n’est visible par le regard.
Veuillez impérativement laisser refroidir la chaudière pour nettoyer la chambre de combustion ou se prémunir de protection
adéquate pour éviter les brûlures.
8.4.2. MAINTENANCEAPPROFONDIE
La maintenance spéciale doit être réalisée au minimum 2 fois par an. Les opérations de maintenance à exécuter sont énoncées ci-après.
1.
Nettoyage de tous les composants du brûleur, autrement dit cône réducteur d’embout, grille, embout, etc. ;
2.
Nettoyage et contrôle du fonctionnement correct de la photorésistance de surveillance de flamme ;
3.
Contrôle du fonctionnement correct du pressostat de sécurité ;
4.
Contrôle du fonctionnement correct de l’allumeur;
5.
Contrôle des coussinets et nettoyage éventuel;
6.
Graissage des coussinets de la vis d’Archimède;
7.
Nettoyage du ventilateur;
8.
Vidange et nettoyage du conteneur à pellets;
9.
Contrôle de l’état du tube flexible de raccordement de la vis du brûleur et des colliers de serrage du tube et, le cas échéant,
remplacement de ces éléments;
10. Contrôle de l’état des câbles d’alimentation électrique et des connecteurs électriques et, le cas échéant, remplacement de ces
éléments; ce remplacement doit être exclusivement exécuté par un personnel qualifié et dûment habilité pour ce type d’intervention.
L’UTILISATIONDU DISPOSITIFEN MAUVAISETATD’ENTRETIENPEUTENTRAINERUNFONCTIONNEMENTNONPREVUETEXTREMEMENTDANGEREUX
43 / 54
Gamme Acier - Bois
9.
MISE AU REBUT
La plus grande partie du dispositif est réalisée en acier et au moyen de composants commerciaux ordinaires qui ne nécessitent pas
d’instructions spécifiques quant à leur mise au rebut.
Une attention particulière doit être accordée aux huiles et graisses en général ; leur élimination doit se faire sur la base de la législation
applicable aux huiles usées.
La mise au rebut des pièces en plastique sera effectuée de manière identique.
Pour la mise au rebut, s’adresser aux firmes autorisées.
10.
SCHÉMAS ET DOCUMENTATION
44 / 54
Câble 2
Orange
Orange
Câble 1
Sonde
E.C.S
Circulateur
ECS
(*) Veuillez enlever les ponts L2 & L3
en cas de placement d’une sonde ECS.
Circulateur
chauffage
Thermostat
d’ambiance
MONITEUR
Sécurité
brûleur
Alimentation
électrique
Interrupteur
général
Sécurité
porte
Affichage
Aquastat
de
sécurité
SCHÉMA
Sonde
chaudière
E.C.S
Blanc
Blanc
10.1.
Sécurité
diverse
Gamme Acier - Bois
ÉLECTRIQUE
45 / 54
Gamme Acier - Bois
RACCORDEMMENT
THERMOSTAT
D’AMBIANCE
L1
N
10.2.
Thermostat
d’ambiance
Lors del'utilisation d'un thermostat d'ambiance ou d'unappareil ne nécessitant
pasl’utilisationd’unneutre,raccorderle thermostatd’ambianceoul’appareilde
lamanièredécritesurleschémaci-contre.
C°
* la borne L1 de la fiche circulateur chauffage vers la borne pilote du thermostat
d’ambiance.
* La borne de contact du thermostat d’ambiance vers la borne L du circulateur
chauffage.
L1
N
Circulateur
chauffage
Thermostat
d’ambiance
Lors de l'utilisation d'un thermostat d'ambiance ou d'un appareil nécessitant
l’utilisation d’un neutre, raccorder le thermostat d’ambiance ou l’appareil de la
manière décrite sur le schéma ci-contre.
C°
* la borne L1 de la fiche circulateur chauffage vers la borne pilote du thermostat
d’ambiance.
* La borne de contact du thermostat d’ambiance vers la borne L du circulateur
chauffage.
* La borne N de la fiche circulateur chauffage vers la borne N du thermostat
d’ambiance.
L1
N
Circulateur
chauffage
Thermostat
d’ambiance
Lors de l'utilisation d'un thermostat d'ambiance ou d'un appareil équipé d’une
horloge de contrôle, raccorder le thermostat d’ambiance ou l’appareil de la
manière décrite sur le schéma ci-contre.
C°
230 V - 50 Hz
L
Circulateur
chauffage
N
* la borne L1 de la fiche circulateur chauffage vers la borne pilote du thermostat
d’ambiance.
* La borne de contact du thermostat d’ambiance vers la borne L du circulateur
chauffage.
* La borne N de l’horloge vers un raccordement extérieur de neutre permanent
* La borne L de l’horloge vers un raccordement extérieur de phase permanente .
Alimentation
Alimentation
électrique
électriqueext
ext
46 / 54
Gamme Acier - Bois
10.3.
CARTE DE PROGRAMMATEUR
CONNECTEUR
ÉTIQUETAGE
SUR
L'INTÉRIEUR DE
LA CARTE
ÉTIQUETAGE
SUR
L'EXTÉRIEUR
DE LA CARTE
CN1
CN2
CN2
CN4
CN5
COCLEA
FUMI
230 VAC
BLOCCHI
C. SAN
C. RISC.
ACCEND
S. SAN 2
S. SAN 1
S. CALD.
R. FIAM.
S. FUMI
N-L1C
U-V
N1-L1
B4-S3
N-L1B
N-LIR
1-2
NC
L4-L5
L2-L3
B5-T6
3-4
T7-T8
CN8
PRESS.
CRONOT
6-5
T2-T1
CN9
KLIKSON
7-8
CN6
CN7
DESCRIPTION
Connexion du conducteur pour la mise à
la terre
Connecteur pour filtre anti-dérangement
Connecteur pour la connexion de la carte
à l'affichage
Connecteur pour l'horloge en kit
éventuelle (en option)
Vis d'alimentation des pellets
Motoventilateur
Ligne d'alimentation
Signalisation cumulée des blocs
Circulateur de boiler
Circulateur de chauffage
Allumeur de brûleur
Non utilisé
Utilisé uniquement dans les boilers à
double sonde
Sonde de boiler
Sonde de chaudière
Photorésistance
Sonde de contrôle de température de
l'allumeur du brûleur
Dispositifs éventuels de sécurité
Thermostat d’ambiance et
chronothermostat
Thermostat Klikson pour le contrôle de la
température sur le tube d’alimentation
des pellets.
47 / 54
Gamme Acier - Bois
10.4.
MODULE D’IDENTIFICATION DU DISPOSITIF
S
Type
PL
100
M
N
Modèle
IT
1
1
3
Air comburant
S
Air soufflé
A
Air aspiré
Type de biomasse
PL
Pellets de bois
Potentiels
25
35
50
Régulation
TN
B
M
Ouverture
N
S
12,5 kW
17,5 kW
25 kW
30 kW
35 kW
50 kW
Tout/rien
Deux étapes
Multi étapes
normal
spécial
Pays de destination
IT
Italie
Autre destination
Tableau électrique
0
Sans tableau électrique
1
tableau électrique sur chaudière
2
tableau électrique en paroi
Vis d'alimentation du combustible
0
Sans vis
1
Avec vis
Conteneur à combustible
0
Sans conteneur
1
Conteneur d'une capacité de 300 l
48 / 54
Gamme Acier - Bois
11.
11.1.
PIÈCES DE RECHANGE
SCHÉMA DE MONTAGE ET PIÈCES DE RECHANGE DU BRÛLEUR
9
2
2’
1
Repères
1
1
2
2'
3
4
4
5
5
6
6
7
7
8
9
10
10
11
11
12
12
13
13
14
14
15
Désignation des pièces
Ventilateur brûleur SPL 25
Ventilateur brûleur SPL 35-50
Allumeur brûleur (complet)
Allumeur brûleur
Equerre à fixation rapide
Support de brûleur SPL 25
Support de brûleur SPL 35-50
Garniture support brûleur SPL 25
Garniture support brûleur SPL 35-50
Tube de charge brûleur SPL 25
Tube de charge brûleur SPL 35-50
Isolation de tube de charge SPL 25
Isolation de tube de charge SPL 35-50
Thermostat Klikson brûleur
Couvre thermostat brûleur
Bride à fixation rapide brûleur SPL 25
Bride à fixation rapide brûleur SPL 35-50
Garniture de bride à fixation rapide SPL 25
Isolation de bride à fixation rapide SPL 35-50
Embout brûleur SPL 25
Embout brûleur SPL 35-50
Grille de protection brûleur SPL 25
Grille de protection brûleur SPL 35-50
Cône réducteur d'embout brûleur SPL 25
Cône réducteur d'embout brûleur SPL 35-50
Fermeture du thermostat brûleur
Contacteur porte
Code
1-09-030-00600
1-09-030-00601
1-09-030-00625
1-09-030-00602
1-09-030-00603
1-09-030-00604
1-09-030-00605
1-09-030-00606
1-09-030-00607
1-09-030-00608
1-09-030-00609
1-09-030-00610
1-09-030-00611
1-09-030-00612
1-09-030-00613
1-09-030-00614
1-09-030-00615
1-09-030-00616
1-09-030-00617
1-09-030-00618
1-09-030-00619
1-09-030-00620
1-09-030-00621
1-09-030-00622
1-09-030-00623
1-09-030-00624
1-70-380-50001
49 / 54
Gamme Acier - Bois
11.2.
SCHÉMA DE MONTAGE ET PIÈCES DE RECHANGE DU VENTILATEUR
Repères
1-2
1-2
3
3
4
5
5
6
6
7
7
8
8
9-10
11
12
13
14
14
14
15
16
17
18
19
20
Désignation des pièces
Capot complet ventilateur SPL 25
Capot complet ventilateur SPL 35-50
Cache arrière noir ventilateur SPL 25
Cache arrière noir ventilateur SPL 35-50
Filet protecteur ventilateur
Vis d'Archimède SPL 25
Vis d'Archimède SPL 35-50
Rotor ventilateur SPL 25
Rotor ventilateur SPL 35-50
Tige de rideau ventilateur SPL 25
Tige de rideau ventilateur SPL 35-50
Rideau ventilateur SPL 25
Rideau ventilateur SPL 35-50
Support bornier ventilateur
Pressostat ventilateur
Photo résistance ventilateur
Bride de photo résistance
Moteur ventilateur SPL 25
Moteur ventilateur SPL 35
Moteur ventilateur SPL 50
Connecteur 5 pôles
Connecteur 3 pôles
Connecteur 7 pôles vert
Connecteur 7 pôles marron
Raccord passe câble ventilateur
Garniture passe câble
REPERE 1
Code
1-09-030-00628
1-09-030-00629
1-09-030-00630
1-09-030-00631
1-09-030-00632
1-09-030-00633
1-09-030-00634
1-09-030-00635
1-09-030-00636
1-09-030-00637
1-09-030-00638
1-09-030-00639
1-09-030-00640
1-09-030-00641
1-09-030-00642
1-09-030-00643
1-09-030-00644
1-09-030-00645
1-09-030-00135
1-09-030-00646
1-09-030-00647
1-09-030-00648
1-09-030-00649
1-09-030-00650
1-09-030-00651
1-09-030-00652
50 / 54
Gamme Acier - Bois
11.3. PIÈCES DE RECHANGE VIS D’ALIMENTATION CAP 25 STD
Repères
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
19
20
Désignation des pièces
Tube de la vis d'alimentation
Spirale de la vis avec axe
Bouchon vis d'alimentation
Rondelle d'alimentation
Axe de rotation vis d'alimentation
Joint motoréducteur vis d'alimentation
Relais motoréducteur vis d'alimentation
Couvercle du relais
Bobine vis d'alimentation
M otoréducteur complet
Calotte vis d'alimentation
Tige d'alimentation
Raccord tige + embout
Connecteur 3 pôles
Flexible
Collier de serrage
Code
1-09-030-00700
1-09-030-00701
1-09-030-00702
1-09-030-00703
1-09-030-00704
1-09-030-00705
1-09-030-00706
1-09-030-00707
1-09-030-00708
1-09-030-00535
1-09-030-00709
1-09-030-00710
1-09-030-00711
1-09-030-00712
1-09-030-00713
1-09-030-00714
51 / 54
Gamme Acier - Bois
11.4. PIÈCES DE RECHANGE DU TABLEAU DE BORD
Repères
4
5
13
14
15
18
20
21
22
Désignation des pièces
Tableau de bord complet
Ecran horizontal
Carte
Interrupteur ON / OFF
Thermostat de sécurité surchauffe
Couvercle du thermostat de sécurité
Sonde thermique
Connecteur 3 pôles
Connecteur 5 pôles
Connecteur - prise 7 pôles - noir - vert
Connecteur - prise 7 pôles - marron - noir
Interrupteur pour porte
Code
1-09-030-00750
1-09-030-00753
1-09-030-00754
1-09-030-00762
1-09-030-00763
1-09-030-00764
1-09-030-00765
1-09-030-00766
1-09-030-00767
1-09-030-00768
1-09-030-00769
1-70-380-50001
52 / 54
Gamme Acier - Bois
11.5. PIÈCES DE RECHANGE DU RESERVOIR
6
6
4
2
7
8
2
4
5
6
3
1
Repères
1
2
3
4
5
6
7
8
Désignation des pièces
Pied réglable
Pignon gauche & droit
Socle réservoir à pellets 800L
Tôle arrière & avant
Bac collecteur réservoir pellets
Tôle avant / arrière entonnoir pellets
Pignon gauche / droit entonnoir pellets
Fixation trémie entonnoir pellets
Code
1-80-571-10040
3-42-000-01000
4-42-000-56000
3-42-000-04000
3-42-000-16500
3-42-000-04010
3-42-000-00010
3-42-000-20000
53 / 54
Gamme Acier - Bois
11.6. PIÈCES DE RECHANGE JAQUETTE DE LA CHAUDIÈRE
11.6.1. Jaquette
Désignation des pièces
Pignon droit NOVA CK 20 P
Pignon droit NOVA CK 25 à 40 P
Pignon droit NOVA CK 50 P
Pignon droit NOVA CK-B 30 à 40 P
Pignon droit NOVA CK-B 50 P
Pignon gauche NOVA CK 20 P
Pignon gauche NOVA CK 25 à 40 P
Pignon gauche NOVA CK 50 P
Pignon gauche NOVA CK-B 30 à 40 P
Pignon gauche NOVA CK-B 50 P
Tôle avant (façade) supérieure NOVA CK 20 & 25 P
Tôle avant (façade) supérieure NOVA CK 30 P
Tôle avant (façade) supérieure NOVA CK 35 P
Tôle avant (façade) supérieure NOVA CK 40 & 50 P
Tôle avant (façade) supérieure NOVA CK-B 30 P
Tôle avant (façade) supérieure NOVA CK-B 35 P
Tôle avant (façade) supérieure NOVA CK-B 40 & 50 P
Tôle avant (façade) inférieure NOVA CK 20 & 25 P
Tôle avant (façade) inférieure NOVA CK 30 P
Tôle avant (façade) inférieure NOVA CK 35 P
Tôle avant (façade) inférieure NOVA CK 40 & 50 P
Tôle avant (façade) inférieure NOVA CK-B 30 P
Tôle avant (façade) inférieure NOVA CK-B 35 P
Tôle avant (façade) inférieure NOVA CK-B 40 & 50 P
Couvercle NOVA CK 20 P
Couvercle NOVA CK 25 P
Couvercle NOVA CK 30 P
Couvercle NOVA CK 35 P
Couvercle NOVA CK 40 P
Couvercle NOVA CK 50 P
Couvercle NOVA CK-B 30 P
Couvercle NOVA CK-B 35 P
Couvercle NOVA CK-B 40 P
Couvercle NOVA CK-B 50 P
Tôle arrière NOVA CK 20 & 25
Tôle arrière NOVA CK 30
Tôle arrière NOVA CK 35
Tôle arrière NOVA CK 40 & 50
Tôle arrière NOVA CK-B 30
Tôle arrière NOVA CK-B 35
Tôle arrière NOVA CK-B 40 & 50
Code
3-42-000-01020
3-42-000-01040
3-42-000-01050
3-42-001-00040
3-42-001-00050
3-42-000-00020
3-42-000-00040
3-42-000-00050
3-42-001-00040
3-42-001-00050
3-42-000-03125
3-42-000-03130
3-42-000-03135
3-42-000-03150
3-42-001-03130
3-42-001-03135
3-42-001-03150
3-42-000-03025
3-42-000-03030
3-42-000-03035
3-42-000-03050
3-42-000-03030
3-42-000-03035
3-42-000-03050
3-42-000-02020
3-42-000-02025
3-42-000-02030
3-42-000-02035
3-42-000-02040
3-42-000-02050
3-42-000-02030
3-42-000-02035
3-42-000-02040
3-42-000-02050
3-42-000-04025
3-42-000-04030
3-42-000-04035
3-42-000-04050
3-42-001-04030
3-42-001-04035
3-42-001-04050
11.6.2. Option porte pellets
Désignation des pièces
Option porte pellets 20-25
Option porte pellets 30
Option porte pellets 35
Option porte pellets 40-50
Option réservoir pellets
Code
4-42-000-18020
4-42-000-18030
4-42-000-18035
4-42-000-18040
5-42-000-30000
54 / 54
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement