Vivre à Pierrefitte n°41 (pdf - 4,82 Mo) - Pierrefitte-sur

Vivre à Pierrefitte n°41 (pdf - 4,82 Mo) - Pierrefitte-sur
LE MAGAZINE DE LA VILLE ET DE SES HABITANTS • JUIN 2013 • #41
www.mairie-pierrefitte93.fr
Festiv’été : rendez-vous le 29
juin aux Fortes-Terres pour
célébrer les Jeux en fête.
PAGE 4
Fête de la Musique,
du 21 au 23 juin,
mettez-vous au rythme !
PAGE 24
Pierrefitte,
ville sportive
École Municipale des Sports,
sport à l’école, associations
sportives… Tous les sports
pour tous les âges.
PAGE 14
#41 • JUIN 2013
1
2
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
Pierrefitte en fête
Des rendez-vous
sportifs, d’autres
culturels, à
destination des
jeunes et des moins
jeunes… En juin,
à chacun sa sortie !
L’
été approche – sur le calendrier à défaut de s’être
beaucoup manifesté sur le plan météorologique.
La saison est propice à de nombreuses activités
et manifestations, en particulier dans le domaine sportif. Ainsi, après les Foulées pierrefittoises et le Basket
Fair-Play qui ont eu lieu, comme chaque année, dans
une ambiance festive et chaleureuse, se déroulera ce
vendredi un autre temps fort qui met à l’honneur le
sport et ses valeurs, avec Pierrefitte sur Tatami. Vont
également débuter les inscriptions aux différentes activités de l’École municipale des sports pour la rentrée
2013. Activités toujours très appréciées des petits Pierrefittois et de leurs familles.
La culture ne sera pas en reste. Je vous invite à visiter
l’exposition « Arsenic et Belles dentelles » organisée
jusqu’à la fin du mois de juin en partenariat avec le
Conseil général, de nombreux artistes et le concours de
Plaine commune. Une exposition visible à l’Espace
culturel Maurice-Utrillo ainsi qu’à la médiathèque. J’espère également que vous serez nombreux à prendre
part et à assister aux différentes animations organisées
dans le cadre de la fête de la musique en centre-ville.
Même si nous ne sommes pas une ville riche, vous le
savez, nous faisons en sorte de proposer une programmation culturelle variée et d’offrir aux Pierrefittois des
spectacles et des expositions de qualité, de telle sorte
que la culture, sous toutes ses formes, puisse être accessible à tous.
Enfin, le 29 juin aura lieu Festiv’été, le rendez-vous
désormais traditionnel des familles pierrefittoises,
organisé aux Fortes-Terres. À cette occasion, petits et
grands pourront venir passer un bon moment, découvrir de nouvelles activités ainsi que la programmation
estivale et s’amuser autour de l’univers des jeux – un
thème qui s’imposait de lui-même dans un lieu où a
été installée dans le courant de l’année la ludothèque.
Mon équipe et moi-même souhaitons vous retrouver
nombreux à cette occasion.
Michel Fourcade
Maire de Pierrefitte
Conseiller général de Seine-Saint-Denis
Vice Président de Plaine commune
Sommaire
PAGE 4
PAGE 14
PAGE 20
PAGE 24
En avant Broadway
PAGE 22
Festiv’été : ludique
et didactique
PAGE 6
L’appel du 18 juin
PAGE 10
Spectacles à tous les étages
Les jours du son
Pierrefitte,
ville sportive
PAGE 26
PAGE 18
De la Maison commune
à l’Hôtel de ville
L’histoire en petites foulées
Nora Hamouallal,
Ami Karim
PAGE 27
Le Conseil municipal
PAGE 30
#41 • JUIN 2013
3
Déjà la 5e édition de Festiv’été !
Ce rendez-vous qui annonce le
début des congés estivaux est
devenu incontournable au fil des
ans. Il aura lieu samedi 29 juin au
centre des Fortes-Terres. Avec
comme thématique « Les jeux en
fête », l’amusement sera
assurément de la partie.
Festiv’été : ludique
et didactique
L
e 29 juin prochain, le centre de loisirs des Fortesun espace gourmandise prendra place pour combler
Terres se transformera en terrain de jeu à ciel
les petites faims : de la barbe à papa à la salade de fruits,
ouvert. « Pendant cette journée conviviale »
chacun y trouvera son compte. Au sein de l’espace
explique Leïla Ghouil, responsable de l’accueil de loisirs
détente, les parents pourront échanger autour d’une
des Fortes-Terres, « sont organisées des activités destitasse de thé ou de café. « Un lieu », selon Leïla Ghouil,
nées aux petits comme aux grands ». Les animateurs
« qui a pour vocation de mélanger toute la population
délivreront aux familles un passeport - conçu par
pierrefittoise ».
tranches d’âges - répertoriant les activités proposées
aux enfants. Les petits s’amuseront à rebondir sur les
À l’écoute
structures gonflables, testeront la pêche au canard. Ils
Festiv’été, c’est aussi un lieu d’échanges et d’informapourront aussi s’attarder et la ludothèque et aux
tions. À cette occasion, les parents pourront s’enquérir
stands dédiés aux activités manuelles où des animades activités proposées aux enfants (3-17 ans) cet été
teurs les aideront à fabriquer des jouets en bois. Ils
auprès des équipes pédagogiques. Colonies de
s’émerveilleront aussi devant les contorsions des cirvacances, activités sportives ou culturelles organisées
cassiens de la compagnie Fratellini. Un tourbillon d’acpar les centres sociaux, tous les partenaires de la ville
tivités ayant pour point d’orgue un spectacle
seront mobilisés pour répondre aux questions des
d’acrobaties « Être chocolat ». Les ados ne seront pas en
Pierrefittois. Le service jeunesse mettra aussi en place
reste ! Un attrait particulier pour le sport ? Défouledes ateliers de prévention à destination des adolesment garanti sur le parcours de roller et
cents. Ces actions de sensibilisation porrigolade assurée au tir à la corde,
teront sur les jeux de société et les
épreuve de force opposant 2 équipes.
enjeux du jeu comme vecteur de
c’est le
Fous de musique ? Pourquoi ne pas tenconstruction et d’épanouissement de
ter le blind test musical. Fibre citoyenne ? nombre de personnes
l’enfant. Enfin, un débat autour des jeux
Testez vos connaissances en la matière attendues cette année. vidéo sera organisé par l’association
avec le quizz sur le recyclage. Par ailleurs,
« Les enfants du jeu » de Saint-Denis.
1000
4
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
Évelyne
Dupont,
Stéphane
Robert,
Ajointe au maire
en charge de
l’Enfance et de la
Vie scolaire
Adjoint au maire
en charge de la
Jeunesse
«
Festiv’été, est-ce
uniquement réservé
aux enfants ?
E.D : « Pas du tout ! Le
but est de réunir les enfants, leurs
parents et même les grandsparents. C’est un moment de
partage intergénérationnel. Au-delà
du cadre familial, nous invitons
aussi tous les acteurs éducatifs,
enseignants et membres
associatifs qui contribuent au
bien-être et au devenir de nos
jeunes Pierrefittois. »
S.R : « Festiv’été est une journée
pour tous les Pierrefittois. Au-delà
Rahma Camara,
maman de Mahdi, 5 ans,
maternelle JacquesPrévert et Mia, 9 ans,
élémentaire Eugène-Varlin 1
« Nous nous rendons tous
les ans à la journée Festiv’été depuis
la 1re édition. C’est le seul moment de
l’année où l’on peut rencontrer toute
l’équipe du centre de loisirs, prendre le
temps d’échanger sur les activités
périscolaires mises en place, et
remercier les animateurs pour le travail
effectué. De plus, lors de Festiv’été, de
nombreux ateliers et animations sont
organisés pour les enfants de tous
âges et leurs parents. D’ailleurs à
chaque fois, la grand-mère des enfants
nous accompagne, c’est l’assurance
d’une journée agréable, pour profiter
d’activités en plein air dans une
ambiance conviviale ».
Yanisse Regnault,
des animations proposées le
jour même, c’est l’occasion de
dire aux habitants que les
services municipaux restent
à leurs côtés pendant l’été en
continuant à proposer des
animations dans les quartiers,
des sorties.»
5 ans après son lancement,
comment expliquez-vous le
succès de cette manifestation ?
E.D : «Festiv’été, c’est déjà les
vacances, l’évasion, la gaieté.
Le site spacieux et verdoyant,
le choix de thèmes forts sont
fédérateurs. Le bouche à oreille
joue pour beaucoup mais, plus
encore, la motivation et le
concours de tous les services
éducatifs qui préparent cette
fête afin de la rendre de plus
en plus riche et attractive.
S.R : «L’innovation, l’originalité
et la qualité des animations
proposées sont les clés de ce
succès. Il faut saluer le travail
des agents qui oeuvrent au
quotidien pour élaborer un
programme d’activité riche et
varié et qui restent pendant
l’été pour assurer les
animations et accompagner
les jeunes. »
Quelques mots pour inciter
les Pierrefittois à participer
à la fête ?
ED : « Je dirais tout simplement :
« Venez jouer » car jouer est un
besoin vital qui apporte de la
détente, du rire et du plaisir, qui
contribue à l’épanouissement
de l’enfant comme de l’adulte.
Venez vous aérer dans un lieu
qui est encore trop méconnu ;
venez découvrir notre ludothèque et nous rencontrer ainsi
que les partenaires éducatifs. »
S.R : « C’est une très belle
journée festive, ludique et
informative pour toute la famille.
Le nombre toujours croissant de
Pierrefittois présents prouve à
lui seul que Festiv’été est
devenu un rendez-vous
incontournable de la vie
Pierrefittoise. »
Jeux du monde
et traditionnels
Rien de tel que l’univers du jeu pour
voyager en terre inconnue ou réviser
histoire et géographie ! À commencer
par l’awalé, un jeu traditionnel africain
considéré comme l’un des jeux de
stratégie les plus anciens au monde.
Après l’Afrique, direction l’Irak avec le
jeu royal d’Ur, un jeu de hasard qui
séduira les amateurs de backgammon.
Sorte de billard indien, le Carrom se
joue, quant à lui, avec des pions de
couleurs que l’on fait glisser avec
dextérité sur un tablier en bois. Adepte
du jeu de Dames ? Découvrez les
dames chinoises ! Très apprécié en
Chine, ce jeu de société se joue sur un
plateau en forme d’étoile à 6 branches.
Festiv’été sera aussi l’occasion de (re)
découvrir des jeux traditionnels tels que
le palet, l’assiette picarde, jeu datant
du 16e siècle, ou le jeu de la grenouille,
remontant, quant à lui, à l’Antiquité.
Sans oublier le célèbre nain jaune,
jeu de cartes intergénérationnel vieux
de 3 siècles.
papa de Lucas, 5 ans 1/2,
maternelle Jean-Jaurès
et Dorian, 7 ans1/2,
élémentaire Jean-Jaurès
« Nous avons déjà
participé deux fois à Festiv’été et
avons prévu d’y retourner cette année
encore. La première fois que nous y
sommes allés, nous avons été conquis
par l’accueil et l’implication des
animateurs. Ils nous ont fait faire le
tour du centre et nous ont présenté les
activités et réalisations menées durant
l’année. Par ailleurs, concernant les
animations liées à l’événement
Festiv’été, nous avons été frappés par
la multitude de stands, les spectacles
différents d’une année sur l’autre.
Bref, c’est une manifestation vivante
et joyeuse ».
Festiv’été
Samedi 29 juin, de 13h30 à 18h
Au Centre des Fortes-Terres, 37 rue Delescluze
Entrée libre, animations gratuites
Renseignements : 01 72 09 35 42
#41 • JUIN 2013
5
Commémoration
Appel du 18 juin
Mardi 18 juin sera commémoré le
73e anniversaire de l’appel lancé
par le Général De Gaulle invitant
les Français à entrer en résistance.
Rendez-vous à 12h sur le parvis de
l’Hôtel de ville. À l’issue de la
cérémonie, sera inaugurée l’exposition de la Fondation Charles-DeGaulle, De Gaulle/Adenauer, les
bâtisseurs de l’amitié franco-allemande, visible en mairie jusqu’au
24 juin inclus.
Prévention
Démarches administratives
Apprenez les gestes qui sauvent
Pensez à votre
passeport !
En France, plus de 10 millions de personnes
sont victimes chaque année d’accidents de
la vie courante, à la maison, au travail, sur la
route…. Que faire pendant les précieuses et
parfois fatales minutes qui précèdent l’arrivée des secours ? C’est pour sensibiliser et
former les participants aux gestes simples
mais qui peuvent sauver des vies, que l’Atelier santé ville de Pierrefitte, en partenariat
avec la Mutualité Française, organise une
série d’ateliers dans les deux centres sociaux
et culturels de la ville. Des urgentistes
apprendront notamment à alerter les
secours, utiliser un défibrillateur, à faire du
bouche à bouche ou encore à effectuer correctement des compressions abdominales
en cas d’étouffement.
Les vacances d’été approchent à
grands pas. Avant de partir en
voyage, avez-vous vérifié la date
de validité de votre passeport et
de votre carte d’identité ?
N’attendez pas le dernier moment
pour les faire faire ou les
renouveler auprès du service
Population de la mairie. Le délai
d’obtention de ces documents est
en effet particulièrement long en
cette période de l’année : comptez
actuellement un mois environ.
Attention, même si votre
passeport est toujours valide, il
doit l’être pour une période de 6
mois encore à partir du départ.
Infos et démarches :
service Population (sur rendez-vous) :
01 72 09 33 25
www.mairie-pierrefitte93.fr
rubrique « Démarches administratives »
6
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
Une journée d’initiation aux gestes de premier secours est proposée à tous les Pierrefittois le jeudi 20 juin prochain dans les deux
centres sociaux et culturels de la ville.
Inscriptions :
Ateliers du matin : Centre social et culturel AmbroiseCroizat, T. 01 72 09 35 35
Ateliers après-midi : centre social et culturel MarocChâtenay-Poètes, T. 01 49 51 18 03
Le saviez-vous ?
Énergies nouvelles
Le photovoltaïque à l’honneur
Le 17 juin à 17h seront inaugurés les
180 panneaux photovoltaïques posés
durant l’été 2012 sur la toiture du
groupe scolaire Anatole-France.
Avec la signature du protocole de Kyoto en 1997, les
pays industrialisés se sont engagés à réduire leur
impact sur l’effet de serre, cause du dérèglement
climatique. La France prévoit de diminuer par 4 ses
émissions d’ici 2050. « La mise en place d’une politique de développement durable depuis 2008 sur le
territoire de Pierrefitte avec l’édition d’un Agenda 21,
prévoit de réduire les consommations énergétiques
et développer des énergies propres et renouvelables »,
explique Dominique Carré, adjoint au Maire, délégué à l’Écologie, au Développement durable, à
l’Aménagement et aux Transports.
Or, Pierrefitte adhère au Sipperec, syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l’électricité et
les réseaux de communication, compétente en
matière de développement des énergies renouvelables. Ainsi, le syndicat offre aux villes adhérentes
la possibilité de produire de l’électricité par cellules
photovoltaïques. En effet, chaque commune possède, sur les toits de ses bâtiments publics, un
potentiel de production considérable. À Pierrefitte,
David Chaulet,
«
Comment l’idée d’installer
ces panneaux est-elle née ?
Au départ, il y a la volonté
d’agir pour notre planète en
développant une production
d’énergie propre à l’échelle locale.
Dans un second temps, notre
préoccupation était de permettre ce
type d’installation sans impacter
les finances fragiles de Pierrefitte.
Est-ce que cette opération pèse
sur le budget municipal ?
Toutes les dépenses liées à
l’achat, l’installation et l’entretien
des panneaux photovoltaïques sont
prises en charge par le Sipperec
qui va se rembourser sur la vente
de l’électricité produite. A terme,
une fois ces coûts amortis, la ville
Agglo
Seine commune
après une visite des sites éventuels, le groupe scolaire Anatole-France, en raison de son orientation
naturelle, a été jugé le plus propice à ce type d’installation. « 180 panneaux de type "monocristallin"
ont ainsi été intégrés sur la toiture qui a été isolée,
représentant une surface totale de 260m2. La production prévue est de 32 400 kW/H, soit la consommation annuelle nécessaire à l’éclairage de 154 classes.
Or, le groupe scolaire ne compte que 20 classes. Cette
production électrique réduira donc la facture énergétique de la ville et évitera de déverser 2,9 tonnes de
CO2 dans l’atmosphère », se réjouit Dominique Carré.
Le coût des travaux, d’un montant global de 242
259 € est financé par la ville à hauteur de 128 858 €
(isolation du groupe scolaire), le Sipperec (93 961 €,
acquisition, installation et raccordement des panneaux) plus une subvention de la région (19 44 €).
percevra directement le
produit de cette vente.
La seule dépense que
notre budget municipal
a dû supporter, est
celle liée aux travaux
d’isolation des toitures de l’école
Anatole-France pour lesquels nous
avons profité des travaux d’installation des panneaux solaires. Mais
c’est une dépense utile pour la
planète et pour le budget municipal. En effet, nous avons constaté,
dès les travaux achevés, que le
groupe scolaire nécessitait moins
de chauffage : donc moins de
production de CO2 et une facture
énergétique allégée.
Le courant produit par la transformation de l’énergie solaire captée
permet-il au groupe scolaire d’être
indépendant d’un point de vue
énergétique ?
Non, car il n’y a pas de stockage de
conseiller municipal délégué au
Budget et aux Marchés publics
et délégué de la commune auprès
du Sipperec
Un panneau monocristallin est un système de
captage de l’énergie solaire. Les cellules monocristallines sont exposées à la lumière du jour et la
convertissent en énergie électrique. Ces panneaux,
dont la durée de vie est supérieure à 20 ans,
présentent le plus haut niveau de rendement sur le
marché et fonctionnent même en cas de faible
ensoleillement. Enfin, ils ne génèrent aucune
émission de substance toxique.
l’électricité produite : elle est
injectée dans le réseau ERDF.
Lorsque les salles de classe ont
besoin d’être éclairées, c’est le
moment où les panneaux ne
produisent pas d’électricité car il
n’y a plus de lumière solaire pour
les alimenter.
Mais les habitations situées autour
de l’école Anatole-France bénéficieront de cet approvisionnement en
électricité.
Comptez-vous renouveler ce type
d’installation sur le territoire
pierrefittois ?
C’est notre souhait et nous serons
attentifs aux évolutions à venir, tant
au niveau des coûts d’achat et
d’installation qui devraient évoluer
à la baisse et les mesures
gouvernementales qui seront mises
en place pour développer la
production d’énergies propres.
Le 7 juillet, rendez-vous au parc
départemental de l’Ile-Saint-Denis
pour la fête de clôture de la seconde
édition des Assises de Plaine
commune. A partir de 16h, venez
assister à la restitution de deux mois
d’échanges sur la thématique du
bien vivre en zone urbanisée. Une
rencontre suivie d’une fête au bord
de l’eau sur le site de Seine
commune. (Programme détaillé des
débats et animations dans le cadre
des Assises dans le fascicule
disponible dans tous les lieux publics
et sur le site www.plainecommune.fr)
Concours
Balcons fleuris
L’inscription au concours du plus
beau balcon fleuri est prolongée
jusqu’au 30 juin inclus. Les bulletins
sont à déposer en mairie jusqu’à
cette date. L’inscription est aussi
possible via le site de la ville
www.mairie-pierrefitte93.fr
Solidarité
Plan canicule
Le Centre Communal d’Action
Sociale et ses partenaires
reconduisent cet été le plan canicule
sur le territoire. Sur la base du
volontariat, les personnes âgées de
plus de 75 ans ou les personnes
handicapées qui sont en situation de
dépendance pourront s’inscrire ou
être inscrites par leurs proches au
dispositif mis en place. Celui-ci
consiste en des appels téléphoniques du CCAS pour porter
assistance et assurer la veille
sanitaire en cas de déclenchement
du dispositif par la Préfecture.
Au niveau national : assistance au
0800 06 66 66 (numéro vert)
#41 • JUIN 2013
7
Vie associative
Forum des
associations
Rendez-vous le samedi 7 septembre sur la place Jean-Jaurès
pour la journée des associations.
L’occasion de découvrir des activités insolites à pratiquer sur le
territoire de la ville, de se renseigner sur les modalités d’inscriptions et éventuellement décider de
s’engager dans une pratique
artistique ou sportive..
VACANCES 2013
ÉTÉ
CES : 4/11 ANS
CENTRES DE VACAN
- 12/17 ANS
ierrefitte93.fr
www.mairie-p
Publications
Séjours Enfance Jeunesse
Cap au sud ou à l’ouest ? Côté mer
ou côté montagne ? Fan des Indiens
ou ami des animaux ? Il y en a pour
tous les goûts ! Le guide des séjours
en centres de vacances réservés aux
jeunes Pierrefittois de 4 à 17 ans
récapitulant les conditions et dates
d’inscriptions est paru. Ne reste plus
qu’à choisir la destination !
Fascicule disponible dans tous les
lieux municipaux, et téléchargeable
sur le site www.mairie-pierrefitte93.fr
100% été
Le guide des activités de loisirs,
sorties culturelles et pratiques
sportives proposées aux seniors,
enfants, ados et familles pour la
période estivale sera bientôt
disponible. Sorties au bord de la mer
(réservées aux seniors), sports de
plein air, séances de pêche, tournois
sportifs, pique-niques… Retrouvez
prochainement le programme détaillé
dans la brochure dédiée.
8
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
Environnement
Des goûts et des couleurs
Que diriez-vous d’un dimanche à la campagne à
deux pas de chez vous ? C’est le moment de (re)
découvrir le parc de la Butte-Pinson et de participer
aux activités qui y sont régulièrement proposées.
Une vocation secrète de teinturier ou une admiration pour le cuisinier alpin Marc Veyrat ? Pour
fêter le retour tant attendu du printemps, rendez-vous à la Butte-Pinson le dimanche 16 juin
de 14h30 à 17h30 à l’occasion de l’atelier Plantes
colorantes et textiles mené par l’association
Inven’terre. Le dimanche 23, entre 10h et 13h,
venez apprendre à cuisiner les plantes avec
l’Agence des Espaces Verts d’Ile-de-France (AEVIDF). Une animation qui peut être couplée avec
la promenade organisée le 30 par l’association
CPN Ecoute Nature au milieu des plantes sauvages à cuisiner.
Manifestations gratuites sur inscription via le site www.
aev-iledefrance.fr rubrique Calendrier des animations 2013
ou T. 01 39 94 53 88 (cf aussi p.21 Guinguette de la
Butte-Pinson)
Multimédia
Activités périscolaires
Ateliers
informatiques
1.2.3 Rentrée
Abordez l’été l’esprit tranquille et simplifiez-vous la rentrée
en inscrivant d’ores et déjà vos enfants aux activités
municipales.
L’année scolaire s’achève mais vous êtes
encore dans le bain. Anticipez la suivante en
effectuant dès maintenant les démarches
d’inscriptions à la cantine, à l’accompagnement scolaire, aux accueils du matin et du soir
maternels, études dirigées, accueils de loisirs
maternels et élémentaires, accueil de loisirs
jeunesse, au conservatoire et à l’école municipale des sports (cf p.17). Dans tous les cas,
les inscriptions s’effectuent auprès du Guichet unique en mairie. Il est nécessaire d’apporter l’ensemble
des documents originaux (liste
complète énumérée dans le livret
dédié) ainsi que les photocopies.
Les agents municipaux calculent
votre Quotient familial, qui détermine le montant que vous avez à
payer pour les activités péri et
extra scolaires choisies, d’après
ces documents. La brochure 1.2.3
Rentrée est disponible dans tous
les lieux municipaux.
Guichet Unique,
RDC de l’Hôtel de ville
jours et horaires d’ouverture, voir p.27
Chaque mois, l’Arobase, espace
public numérique pierrefittois,
propose à la population divers
ateliers dans le but d’apprendre à
maîtriser les outils informatiques,
logiciels, systèmes de navigation
virtuelle… Voici la liste non
exhaustive des ateliers de juin :
Mercredi 12 à 15h : Découverte des
services vidéo en ligne
Jeudi 13 :
• à 15h : Préparer ses vacances sur
le web
Vendredi 14 :
• 14h : Initiation à la vidéo numérique
• à 17h : Découverte de Google Maps
Mercredi 19
•à 15h : Créer un diaporama
Vendredi 21 : Animations liées
à la Fête de la Musique
• à 14h : Découverte des services
vidéo en ligne
• à 17h : Création sonore avec
Audacity
Mercredi 26 à 15h :
Naviguer sur le web
Renseignements complémentaires
et inscriptions au 01 72 09 34 36
et sur epn.pierrefitte93.fr
École
Classe le 5 juillet
Suite à la décision du Ministre de
l’Éducation de prolonger les
vacances de la Toussaint de deux
jours en novembre dernier, le recteur
de l’Académie de Créteil a arrêté la
date du vendredi 5 juillet comme
journée de rattrapage. Les congés
d’été débuteront donc le 5 au soir.
Les accueils du matin, du soir,
l’étude et la cantine seront
normalement assurés.
Brocante
Le rendez-vous
des bonnes affaires
Le 16 juin prochain se tiendra
sur la Place Jaurès-Jaurès
la brocante organisée par
le Centre culturel communal
de Pierrefitte.
Cette année la traditionnelle brocante du Centre
culturel communal change de nom et devient le
« Bric-à-Brac ». Mais le concept reste le même :
des centaines d’exposants viendront vendre de
l’électroménager, des jouets, du petit mobilier ou
encore de la vaisselle d’occasion tandis que les
chineurs pourront faire la chasse aux bonnes
affaires. De 6h à 19h, tous les exposants seront
installés sur la place Jean-Jaurès, à l’exception de
Patrimoine
Le lundi, c’est Archives
quelques stands réservés à des associations
devant l’Eglise. A noter que la vente de vêtements, de layettes et d’objets neufs est interdite.
Succès oblige, les Archives
nationales prolongent leurs journées
portes ouvertes. L’occasion de
découvrir, guidé par un conservateur
conférencier, ce temple de la
mémoire et ses trésors. Visite
gratuite tous les lundis à 14h
jusqu’au 15 juillet. Inscription sur
www.tourisme93.com
Renseignements :
CCCP : T. 01 72 09 35 73
#41 • JUIN 2013
9
Spectacles
à tous les étages
Au printemps, Pierrefitte met la culture à l’honneur ! Concerts,
spectacles senior et jeune public, expositions d’art… Il y en a pour tous
les âges et tous les goûts. (Re)tour d’horizon des événements
culturels programmés le mois dernier.
La sculpture s’expose
Le 25 mai, en présence de Yéva, invitée d’honneur, et du Maire,
nombreux étaient les passionnés du 3e art à s’être rendus au
vernissage de la 10e édition de l’exposition de sculptures du
Centre culturel communal de Pierrefitte. 80 œuvres sont exposées
entre le rez-de-chaussée et le premier étage de l’Hôtel de ville
jusqu’au 14 juin.
10
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
Artisanat à la MCL
200 personnes ont
participé, dimanche 28 avril,
à la journée expo-vente
organisée par la Maison de
la Culture et des Loisirs à
l’espace Guinguette. Les
tableaux et poteries (des
démonstrations étaient
assurées sur un tour de
potier) mis en vente ont
remporté un franc succès.
Les visiteurs se sont aussi
régalés des spécialités
culinaires du monde concoctées par les adhérents de
l’association. Un professeur
de danse était enfin présent,
et a proposé au public un
cours improvisé.
En toute légèreté
Le 25 mai, une cinquantaine
de personnes (enfants et
parents) était présente à la
représentation du spectacle
« Rawums », à la Maison du
peuple, dans le cadre du
festival 1, 9, 3 Soleil. Une
séance très appréciée du
public qui s’est laissé porter
par l’univers onirique des
interprètes. Le spectacle a
remporté le prix « spectacle
extraordinaire jeune public »
à Berlin.
Quand Soul rime avec foule !
Le concert hip-hop, organisé par l’association Soul Givers le 27 avril dernier, a attiré un
public fidèle. Neufs groupes de danse
amateurs ont enflammé la scène lors de
cette 2e édition. Assurément d’autres
rendez-vous seront programmés.
Podium solidaire
Le 4 mai a eu lieu à la Maison du peuple, en
soutien aux enfants maliens, le concert
Jeunes Talents sur scène, événement
caritatif initié par les associations Play for
Malian Children et Ghetto Performances.
C’est devant une salle comble et un public
enthousiaste que la dizaine d’intervenants
s’est produite bénévolement. L’objectif :
récolter des fonds en vue de la construction
d’un plateau sportif au Mali. Encore merci
aux participants.
Spectacle entre
voisins
Le 14 mai a eu lieu la 5e
édition du spectacle
Inter-Villes, présenté par
70 seniors de Pierrefitte,
Drancy et Villetaneuse.
Danse, comédie
musicale et théâtre
étaient à l’affiche. Un
événement festif auquel
plus de 150 spectateurs
ont assisté. Bravo aux
artistes du jour !
#41 • JUIN 2013
11
Prévention
Orientation
Citoyenneté
Le 7 mai, nombreux
ont été les enfants et
ados à participer à la
journée d’information
et de sensibilisation
organisée par le
service Jeunesse et
l’association Canal au
complexe Roger-Fréville. En effet, stands et
ateliers n’ont pas
désempli de
l’après-midi. Au total,
pas moins de 300
diplômes ont été
distribués aux
participants. Merci aux
partenaires présents
ayant proposé des
animations ludiques
et didactiques et aux
services municipaux
mobilisés pour
l’occasion.
Au nom de la
République
Le 24 mai, une
centaine de
Pierrefittois a répondu
présente à l’invitation
à la cérémonie en
l’honneur des
naturalisés de l’année
en mairie. Accueillis
par le Maire et Mme la
sous-Préfète sous une
projection du célèbre
tableau de Delacroix
« La Liberté guidant le
peuple », les invités se
sont tous vus remettre
un diplôme avant
d’entonner ensemble
le chant national « La
Marseillaise ». Une
réception marquée par
l’émotion et la fierté.
Les victimes de
l’esclavage
Des collégiens
au Stade de France
Changement de décor
Le 25 avril, des collégiens de
Gustave-Courbet, à l’initiative de
l’association des centres sociaux
(ACSP), ont pu visiter le Stade de
France encadrés par leur
professeur Hervé Rouxel. Les élèves
ont eu accès aux vestiaires, ont vu
de près les maillots de célèbres
joueurs et ont été autorisés à
descendre sur la pelouse du stade.
Une visite rendue possible grâce
à Moustapha Abba-Sany, ancien
Pierrefittois dont la société est
en charge de la sécurité au Stade
de France.
Le 6 Mai a été inaugurée la
cage d’escalier d’un
immeuble de la cité des
Marronniers repeinte lors des
congés de printemps par 8
Pierrefittois volontaires âgés
de 16 à 17 ans. Une action
encadrée par le centre social
et culturel Maroc-ChâtenayPoètes. Les jeunes n’ont pas
hésité à passer 10 jours,
pinceaux en main, à embellir
le lieu de vie des habitants. À
l’issue de la visite officielle, un
pot de l’amitié a été servi.
Visite de chantier
Le 22 mai, le Maire,
accompagné de l’architecte
Christophe Lasserre, a
parcouru le chantier de
l’îlot Briais de la ZAC
Briais-Pasteur. De
nombreux logements sont
déjà sortis de terre de sorte
qu’une maison de ville de
85m2 répartis en 4 pièces
principales est visitable.
Ensuite, tous deux ont
consulté quelques essais
de couleurs et de matériaux.
La livraison des logements
est prévue début 2014.
12
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
Distributeur de billets
Le 25 avril, a été inauguré
un distributeur automatique de billets installé au
bureau annexe de la Poste
dans le petit Pierrefitte, en
présence du Directeur
départemental de la Poste,
M. Meunier. Depuis sa mise
en service le DAB enregistre
en moyenne 200 retraits
par jour soit un total de
6000 opérations par mois.
Le 12 mai, était célébrée
l’abolition de l’esclavage
colonial sous le
patronage de
l’Association Mémoires
Ultramarines. Cette
année marque le
centenaire de la
naissance du poète
devenu homme
politique Aimé Césaire.
Un hommage lui a été
rendu parc Nelson-Mandela. Un défilé musical a
ensuite accompagné le
cortège jusqu’à la
guinguette. L’après-midi,
placée sous le signe de
l’Ile de la Réunion, des
débats et animations se
sont succédés.
Souvenir de la déportation
Dimanche 28 avril était organisé un rassemblement devant la stèle, parc de la République, en
mémoire de la Libération des camps et des
victimes de la déportation. En présence de
membres de l’association des déportés et internés
résistants patriotiques de Pierrefitte et de
représentants du conseil municipal des collégiens,
des gerbes ont été déposées. Une minute de
silence a ensuite été observée. Une cérémonie
sous le sceau de l’émotion.
Victoire sur le
nazisme
Le 8 mai a été célébré le 68e
anniversaire de la victoire sur
le nazisme. Le cortège s’est
rendu au cimetière
communal où a eu lieu une
cérémonie du souvenir
devant le monument aux
morts en présence de Ronny
Neumann, président du
Conseil de Rüdersdorf, notre
ville jumelle en Allemagne.
La plaque identifiant l’allée
de la famille Philippe,
donnant dans la rue Auguste
Blanqui, a ensuite été
dévoilée. Puis, en mairie, les
membres du cortège ont
visité les expositions
relatives à la Seconde Guerre
Mondiale et à la Bataille de
Bir Hakeim.
Don du sang
Le 14 Mai, l’EFS (Etablissement Français du Sang) a organisé une collecte
de sang à laquelle une cinquantaine de participants s’est rendue. Parmi
les donneurs, 4 nouveaux se sont déplacés. Merci à tous d’avoir répondu
à l’appel et rendez-vous le 1er octobre pour le prochain don.
#41 • JUIN 2013
13
Pierrefitte, ville sportive
Toute l’année, une quinzaine d’associations
sportives et le service
municipal des Sports
proposent aux Pierrefittois, jeunes et moins
jeunes, adeptes du plein
air ou partisans de disciplines indoor une multitude d’activités sportives.
14
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
«C’
est bien connu, le sport permet de se détendre et d’évacuer le stress et, par le travail
musculaire induit, contribue à se maintenir
en forme. Avec l’été qui approche, chacun va
faire plus d’exercice : une heure de balade
par-ci, 30 minutes de foot par là… Un bénéfice
auquel il serait dommage de renoncer les
beaux jours passés. D’autant qu’à Pierrefitte,
difficile de ne pas trouver son activité ! En
effet, une quinzaine d’associations à vocation
sportive propose des pratiques aussi variées
que le cyclisme, l’athlétisme, la zumba, le judo
ou encore la boxe.
Une jeunesse qui bouge
Nombre d’enfants grandissent à Pierrefitte,
contribuant au dynamisme de la ville. Cette
jeunesse représente une force, une vitalité.
Une énergie qui trouve une expression positive dans le sport. D’autant que l’activité physique véhicule des valeurs telles que le
partage, la mixité, la solidarité, l’esprit
d’équipe, la tolérance, le respect. Autant de
notions qui participent à la socialisation et à
une éducation à la citoyenneté. C’est pourquoi, dans le cadre du « sport à l’école », 5
éducateurs sportifs du service des Sports
interviennent 3000h/an dans les écoles élé-
mentaires dans le but de faire découvrir et
pratiquer divers sports aux élèves. Ainsi, du
CP au CM2, pas moins de 5 tournois scolaires
sont organisés chaque année : le cross, le
meeting d’athlé, les rencontres de hand, basket et judo. Par ailleurs, 30 éducateurs sportifs diplômés entrainent, tous les mercredis,
hors congés scolaires, plus de 500 enfants
âgés de 6 à 12 ans dans le cadre de l’Ecole
Municipale des Sports. Treize disciplines y
sont proposées dont l’escalade, le foot, la
gym, le hand, le volley, le karaté, le tennis… En
période de vacances, 3 éducateurs sportifs
accueillent les jeunes Pierrefittois de 6 à 17
ans dans les structures municipales. Sans
oublier le City Raid Andros à destination des
enfants de 10 à 13 ans.
De 6 à 90 ans
À Pierrefitte existe un important mouvement associatif sportif permettant à chacun
de s’épanouir. De sorte qu’enfants comme
adultes ou seniors, amateurs comme compétiteurs, tous sont les bienvenus dans les
clubs pierrefittois. Car, même si Pierrefitte
apparaît comme une terre de champions au
vu du nombre de médailles et récompenses
collectées par les vainqueurs, 10% des Pierrefittois pratiquent une activité en club.
Paroles
Prochains
rendez-vous
Le 7 juin :
Pierrefitte sur tatami
Le 10 juin :
tournoi scolaire d’athlétisme
Le 14 juin :
tournoi scolaire de hand
Le 21 juin :
fête de l’EMS
Janine Seguin,
Présidente de la section
ASP Judo
« Pierrefitte propose une
offre sportive conséquente grâce aux
Présidents de clubs qui
s’investissent beaucoup et à une vraie
volonté de démocratiser le sport.
Depuis 4 ans, nous pouvons ainsi
organiser Pierrefitte sur tatami,
événement à dimension interrégionale
auquel sont présents des judokas de
l’équipe de France. Il faut préciser que
nous sommes un club intégrant, via
l’handi-judo, des personnes handicapées suivies à la Maison de l’Alisier ».
Mehdi Akaouch,
éducateur sportif
intervenant dans les écoles
pierrefittoises
Ainsi, l’ASP, 1re association sportive du territoire, forte de ses 1500 adhérents, PMA qui
compte 230 inscrits, l’UCP avec 120 membres,
et les associations sportives de proximité
comme AEFJ, Nor Essor… qui, dans les quartiers, luttent contre la délinquance et l’oisiveté via le sport, représentent près de 3000
pratiquants. Par ailleurs, sur le territoire, sont
organisées des manifestations d’envergure
départementale, régionale, nationale, voire
internationale. En effet, la ville accueille
depuis 38 ans les Foulées (cf p.22), grand
moment de convivialité et de sport. Le service des Sports programme aussi annuellement avec l’Association Spor tive de
Pierrefitte, la rencontre Basket Fair-Play
contre la violence dans le sport et la manifestation Pierrefitte sur tatami qui met les
« Depuis 2 ans, les 8
séances sportives
proposées aux élémentaires se sont étoffées. Tous font de
l’athlétisme, mais en plus les CP/CE1/
CE2 pratiquent l’accro-sport, c’est-àdire qu’ils s’essaient aux pyramides
humaines, les CM1 pratiquent les jeux
d’opposition et le badminton et les
CM2 le hand, le basket et le badminton. Cela leur donne un aperçu plus
étendu des pratiques sportives, leur
ouvre de nouveaux horizons et peut les
inciter à intégrer un club ou l’EMS ».
Jason Jacqueray,
12 ans, champion d’Ile-deFrance en cross-country,
benjamin à PMA
Entraînement
de boxe avec
les animateurs
de l’association
Nor Essor.
« Ma première expérience
de course remonte aux
Foulées l’année de mes 7
ans. Je suis arrivé premier. Cela m’a
donné envie de me mettre à l’athlétisme,
je me suis donc inscrit à l’ASP. Parallèlement, j’étais à l’EMS où j’ai pratiqué le
tennis, le judo et le foot. Passer par
l’EMS est important car ça ouvre des
horizons, ça permet de tester plusieurs
sports avant de faire son choix. Entré au
collège, j’ai continué l’athlé et le foot en
club. Je me sens bien à PMA, on est un
groupe de 10 copains, on fait tous les
entrainements ensemble (natation, vélo
et course). C’est sérieux mais en même
temps détendu ».
#41 • JUIN 2013
15
Paroles
Alma Yahiaoui,
10 ans, escaladeuse élève
de l’EMS
« Je suis inscrite à l’École
Municipale des Sports
depuis l’année dernière.
J’ai commencé avec la natation. Cette
année, je pratique aussi l’escalade car
j’aime grimper, être en hauteur comme si
je pouvais voler ! Et l’an prochain, je
pense m’inscrire à la gym mais continuer
l’escalade. C’est ce qui est bien avec
l’EMS, on peut choisir son activité au
trimestre. Et on est occupé le mercredi. ».
Philippe Vindex,
Président de l’ASP
« Pierrefitte est une ville
jeune. De plus, il y a une
longue tradition sportive ici.
L’ASP a été créée en 1946
et compte à ce jour 13 sections. Par
ailleurs, le lien entre le sport à l’école et
le sport en club est fort car les élèves
retrouvent dans les clubs les activités
qu’ils découvrent en séances à l’école.
De même, les bonnes conditions de
pratiques et la qualité des entraineurs
expliquent cet engouement pour le sport
dans notre ville. À l’ASP, tous sont
diplômés. Il en résulte un haut niveau de
pratique et une émulation auprès des
plus jeunes qui s’identifient à leurs aînés
sacrés champions. Enfin, Pierrefitte
donne accès à ses installations pendant
les congés scolaires ».
sports d’opposition à l’honneur. Des événements ouverts aux petits comme aux plus
grands.
Des équipements à la pointe
Christian Denys,
Responsable de l’UCP
« Pour que fonctionnent nos
associations sportives, il
faut réunir : des élus menant
une politique ambitieuse, un service des
sports avec des personnels à l’écoute
des dirigeants associatifs, des associations sportives dynamiques et des
parents qui s’intéressent à l’activité de
leurs enfants. Ici, nous avons ces
ingrédients et cela se traduit par des
performances sportives avec, pour l’UCP,
un titre de champion départemental et 3
jeunes qualifiés au championnat régional ».
16
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
Pierrefitte, terre de Champions ? Les portrais
présentés chaque mois dans nos pages le
prouvent ! Des réussites favorisées par des
conditions d’entrainement propices. La ville
offre en effet des installations en nombre, de
qualité et réparties sur l’ensemble du territoire. On compte ainsi un complexe
accueillant une salle de musculation de
100m2, un Palais des sports de 3000m2 abritant un dojo, une salle de boxe et un mur
d’escalade, quatre gymnases et des terrains
de tennis. A titre d’exemple, on compte plus
de 7000 passages par mois au Palais des
sports Pierre-Machon. Et, outre cet appui
conséquent à la pratique du sport, la Ville
renforce son aide aux associations sportives
par l’attribution annuelle de subventions sur
présentation d’un dossier argumenté.
Les lieux de pratique
Complexe Roger-Fréville
89 rue Nungesser-et-Coli
T. 01 72 09 35 18
Palais des Sports Pierre-Mâchon
156 boulevard Jean-Mermoz
T. 01 48 21 01 34
Gymnase Anatole-France
Rue Louise-Maury
T. 01 48 21 06 47
Gymnase Jean-Jaurès
6 rue Jacques-Petit
T. 01 48 22 90 82
Gymnase Joliot-Curie
27 avenue Molière
T. 01 48 27 22 14
Gymnase intercommunal Maurice-Utrillo
Pavé d’Amiens
Rue du Bois-Moussay à Stains
T. 01 24 35 98 82
Terrains de tennis
68 rue de la Butte-Pinson
T. 01 48 26 50 25
Les résultats
sportifs
Foot
En pratique
Qualifiés !
Les modalités d’inscription à l’EMS
Le 22 mai, l’équipe senior de foot
s’est qualifiée pour le 1er tour de la
Coupe de France contre l’équipe
d’Argenteuil. Après 3 buts partout,
Pierrefitte a gagné aux tirs au but
grâce à un doublé de Mamadou
Thiam et un tir de Traoré Noah.
Merci aussi au gardien Miguel
Amalou. Second tour des qualifications à suivre…
Le montant de l’inscription est en fonction du
Quotient familial. QF qui peut être d’ores et déjà
calculé par les agents du Guichet unique en
mairie. Les réinscriptions ont ensuite lieu les
samedis 22 et 29 juin de 8h30 à 12h auprès
du Guichet unique et à partir du 1er juillet tous
les jours aux heures d’ouverture habituelles.
Les séances, quant à elles, débutent miseptembre. Pour que les activités puissent se
dérouler dans des conditions de sécurité
optimale, le nombre de places est limité. Il est
donc demandé aux familles inscrivant leurs
enfants à l’EMS de veiller à l’assiduité de leur
enfant.
Pour ce qui est des inscriptions au sein des
diverses associations sportives pierrefittoises,
le guide des associations est téléchargeable
depuis le site www.mairie-pierrefitte93.fr / loisirs
56 ! C’est le nombre
Tennis, foot, basket,
athlétisme...
13 disciplines aux
choix proposées
à l’EMS.
de manifestations sportives
et/ou culturelles accueillies
dans les installations
sportives de la ville en 2012.
Athlétisme
La montée
des marches
Au Championnat d’Ile-de-France
de relais, les 4 équipes PMA
engagées ont toutes décroché un
podium. Les espoirs ont remporté
la première place sur le 4x800m
et le 4x1500m, se qualifiant par la
même occasion au Championnat
de France de relais. Les minimes
masculins et cadets masculins ont,
pour leur part décroché respectivement les 2e et 3e places. Bravo à
tous !
Cyclisme
Le 26 avril, 6 jeunes cyclistes
de l’UCP ont été reçus au club
house du complexe
Roger-Fréville et félicités pour
leurs performances cette
saison par le Maire en
présence de leurs entraineurs.
Un honneur dont ces jeunes se
souviendront longtemps.
Basket
Le 27 avril, les colosses de
l’ASP basket ont disputé
au Palais des sports
Pierre-Machon leur
dernier match de la
saison. Une rencontre que
les basketteurs
pierrefittois ont remporté
après un match serré.
Rendez-vous en
septembre pour de
nouvelles aventures en
division supérieure
(nationale 3).
Athlétisme
Le 26 avril, le Maire a reçu, au
complexe Roger-Fréville, toute
l’équipe féminine senior de
cross-country de l’ASP sacrée
vice-Championne de France en
mars dernier. En présence des
dirigeants et entraîneurs, il a
remis à l’ensemble des
athlètes une montre et la
photo du podium. Félicitations
à ces demoiselles qui font la
fierté de la ville.
#41 • JUIN 2013
17
fait de m’entraîner régulièrement qui m’a
permis de trouver un équilibre dans la vie »,
confie-t-elle. L’importance d’être constant
pourrait être l’adage de cette jeune femme
dynamique. Chargée de clientèle dans une
entreprise parisienne, elle a un emploi du
temps digne d’un ministre qu’elle gère avec
le sourire. La recette de son succès ? Une
hygiène de vie irréprochable. Préférant les
soirées entre amis aux virées nocturnes
débridées, Nora plébiscite les loisirs simples
et la famille, bien sûr. Membre d’une fratrie
de 7 enfants, elle fait la fierté de ses parents
qui ne manquent pas d’assister à ses
compétitions.
> Parcours
19 février 1988
naissance de Nora
2006
Débuts à l’ASP
Février 2012
7e au championnat de France
« élite » en salle
Octobre 2012
vice-championne de France
au 4x1500 mètres
« Le club,
c’est comme
une famille. »
18
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
Nora Hamouallal,
une vie à 100
à l’heure
Tout commence il y a 7 ans lors d’un footing
dominical en compagnie d’un copain
footballeur. Nora Hamouallal est remarquée
par un entraîneur de l’AS Pierrefitte qui lui
propose d’intégrer le club. « J’ai commencé
par 2-3 entraînements par semaine, puis
rapidement j’ai participé aux Championnats
de France de cross-country », explique la
jeune athlète. Nora s’aperçoit alors qu’elle
aime les défis, et sa passion du cross lui
insuffle le goût de la combativité. Depuis 2-3
ans, elle s’entraîne 6 jours sur 7, un rythme
intensif qui lui va comme un gant. « C’est le
Un club, une ville, des passions
L’année 2012 marque un tournant dans la vie
de la Pierrefittoise. En mars, elle devient
Vice-championne de France de crosscountry. Puis, en octobre, elle décroche le
titre de championne de France en relais
4x1500 mètres par équipe. Une victoire
qu’elle partage avec Fatima Charkaoui,
Camélia Akroune et Chahinez Fathi. Nora
continue d’évoluer au sein de l’ASP, où elle
s’est forgée de solides amitiés. « Le club
constitue vraiment une famille, il y a une très
bonne entente entre le groupe, les dirigeants
et les entraîneurs », raconte-t-elle. Et une
bonne dose de solidarité. Extrêmement
attachée à Pierrefitte, elle est fière de sa ville
et de ses habitants. « Pierrefitte est une ville
de passionnés ; des talents fleurissent dans
tous les domaines », témoigne la sportive.
Pour Nora, l’une des manifestations phares
de la ville sont les Foulées pierrefittoises où,
cette année, elle a œuvré en coulisses et non
sur les pistes. Vous l’avez peut-être vue
encadrer les plus petits ou officier derrière la
buvette. « Peu importe l’activité, glisse la
jeune femme, l’important c’est d’être
nombreux à participer ». Prochains défis
pour Nora, qui se classe actuellement
autour de la 12e place au plan national, les
Championnats de France, nationaux et
«élite», qui ont lieu tous deux en juillet.
« J’espère améliorer mes temps et donc mon
classement. L’objectif étant de progresser à
chaque fois». Nora a une longue et belle
carrière à construire. Et la jeune Pierrefittoise espère bien en profiter.
© Simon Cabrejo
« Les gens qui
m’intéressent vivent
dans l’ombre. »
> Parcours
1976
Naissance à Saint-Denis.
1988
Suit les cours du professeur de
français Odile Rouvé qui le pousse
à s’intéresser à la littérature.
Rencontre qu’il raconte dans « Ode
à Odile », in Eclipse Totale.
2006-2010
Anime les scènes slam du café
culturel de Saint-Denis.
2008
Ami Karim, poète
des temps modernes
Karim Zaïdi, alias Ami Karim, découvre le
slam au début des années 2000. Vivant
au-dessus du café culturel de Saint-Denis, il y
fait ses premières armes, côtoyant Grand
Corps Malade, chantre de cet art oratoire
poétique né à Chicago. En quelques années,
le slam envahit sa vie à coups de calembours
et autres métaphores venant magnifier des
tranches de vie. «J’ai toujours griffonné sur de
petits carnets, une habitude qui m’est restée »,
confie Karim. En 2008, il signe chez VirginEMI un album intitulé « Éclipse Totale », suivi
d’une tournée internationale qui mènera ses
pas aux Francofolies de Montréal. Quatre ans
plus tard sort « Entre les lâches et les héros »,
opus produit sous le label One Way créé avec
sa soeur. « Le nom de cet album évoque les
gens qui m’intéressent », explique Karim,
« ceux qui vivent dans l’ombre ». Au total,
12 titres renversants de sensibilité et de
sincérité où se croisent des hommes ordinaires au destin extraordinaire. Poète du
quotidien, Karim raconte les destins qui
basculent («J’ai oublié ton nom») ou les
tribulations d’une caissière («J’irai jamais au
Panthéon»). À l’instar de Renaud, référence
incontournable du jeune slameur, il aime ces
gens qui ont accepté d’être modestes. Dans
« Combien de temps encore », titre dénonçant
l’exclusion et la misère, la colère gronde dans
sa voix : « Il n’y a jamais assez de révolte quand
on parle de grande pauvreté ». Karim confie :
« L’exclusion, l’injustice, ça me rend fou. Ce sont
mes parents, qui travaillent dans l’humanitaire, qui m’ont transmis ça ». Ses textes sont
sublimés par des mélodies aux accents rocks,
latino ou jazzy qui nous font voyager de Cuba
à l’Algérie.
Sortie de l’album « Éclipse Totale »
(Virgin-EMI).
2012
Sortie du second album « Entre les
lâches et les héros » (One Way).
ne faisait rêver personne.» Entre 2 concerts,
Karim anime avec passion des ateliers
d’écriture aux quatre coins de l’Hexagone (Aulnay-sous-Bois, Villiers-le-Bel, prison d’Auxerre,
etc.). Un lieu d’échange et un espace de
confiance, avec des jeunes et des moins
jeunes, dont il ne peut plus se passer. En juin
2012, il a intégré la commission de terminologie des nouveaux mots intégrant la langue
française mise en place par le ministère de la
Culture. Sa manière à lui de passer de la petite
histoire à la grande.
La banlieue, source d’inspiration
Mais son univers, c’est avant tout sa banlieue
et ses habitants. Né à Saint-Denis et vivant à
Pierrefitte depuis 10 ans, ce jongleur de mots
évoque ce coin du 93 avec une pointe de
tendresse : « J’y ai tous mes repères, c’est mon
histoire, ma vie ». Il garde un souvenir ému de
ce slam écrit pour l’inauguration des Archives
nationales en 2009. « C’était un très beau
projet. Je suis très fier que les Archives se soient
installées ici, dans cet ancien no man’s land qui
#41 • JUIN 2013
19
En avant
Brodway,
mode d’emploi
Spectacle tout public présenté
le samedi 8 juin à la Maison du
peuple à 15h30. Entrée libre,
sans réservation.
Informations complémentaires
T. 01 72 09 35 81
(les mercredis)
ou 01 72 09 35 42
(service Enfance, aux jours
et heures de bureau)
Spectacle
En avant Broadway
Le samedi 8 juin, 24
enfants fréquentant
les centres de loisirs des
Fortes-Terres et de la
maternelle Jean-Jaurès,
convient petits et grands
à un spectacle de
comédie musicale à la
Maison du peuple. Une
création artistique
entièrement imaginée
et montée par les
animateurs et artistes
en herbe.
20
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
M
ercredi 15 mai 14h30, préau du
centre de loisirs des Fortes-Terres,
24 enfants de 5 à 12 ans s’adonnent à des exercices de respiration, de concentration et d’assouplissement. C’est parti pour
un filage, une répétition de toutes les scènes.
Les enfants sont immédiatement dans leur
rôle, le plaisir se lit sur les visages. « Ce n’est
que la troisième séance filée et la première fois
qu’ils répètent devant un public », prévient Djeneba, l’une des animatrices à l’origine du projet de comédie musicale. « Ils travaillent depuis
septembre un mercredi sur deux », explique
Assetou, autre animatrice partie prenante du
projet. « L’intégration s’est faite sur la base du
volontariat. Pour certains, cela a été un vrai
révélateur de talent, ça a permis à d’autres de
canaliser leur énergie ».
Message citoyen
« La thématique a été décidée en commun »,
raconte Laëtitia, troisième animatrice engagée sur le spectacle. « Les enfants avaient envie
de parler de l’ambiguïté rivalité/partage, un
phénomène qu’ils vivent au quotidien. D’où
l’idée d’imaginer deux établissements rivaux,
l’un spécialisé en danse, le second en chant et
de dépasser les a priori afin de poursuivre un
but commun ». La comédie musicale parle de
confiance, d’esprit d’équipe, véhicule des
valeurs citoyennes à l’âge où les élèves
apprennent la collectivité. Des notions que les
jeunes artistes ont faites leur. La complicité
entre petits et plus grands est palpable, le
groupe soudé. « En début d’année, lors des
étreintes d’encouragements, les enfants recherchaient systématiquement leurs camarades.
Maintenant, petits et grands se prennent indifféremment dans les bras les uns des autres »,
se réjouit Djeneba.
Travail participatif
Durant toute la répétition, les animatrices
soutiennent les enfants via des gestes de
direction de chœur ou d’encouragements.
Parfois, une courte pause est marquée, le
temps de vérifier le placement ou de travailler
la diction. Parmi les chants, on reconnait de
célèbres extraits musicaux tels que Grease,
Rocky… Des mélodies dont les paroles ont été
entièrement réécrites par les animatrices afin
de coller au thème. Ainsi, Assetou, Laëtitia et
Djeneba ont beaucoup travaillé la gestuelle
afin d’aider les petits de maternelle, non lecteurs, dans l’apprentissage des textes. « Nous
avons procédé par étapes : une fois les paroles
mémorisées, on a attaqué les chorégraphies.
Une colonne vertébrale était posée mais on
s’est adapté aux capacités d’improvisation des
enfants », se souvient Assetou. Au final, un
spectacle de 45 minutes dynamique et enjoué,
avec costumes et accessoires.
Éducation
En couleurs et en relief
Le 21 mai, a été dévoilée, sur le fronton de l’espace du Fil continu, lieu
d’accueil provisoire des élèves du secondaire en décrochage scolaire de
l’AFPAD (association pour la formation, la prévention et l’accès au droit),
la fresque en 3D réalisée par les collégiens de passage sur le site.
Inaugurée en présence des 40 élèves engagés
dans le projet, de l’artiste Yao Metsoko, plasticien ayant encadré les ateliers, de la direction
des 3 collèges présents sur le territoire pierrefittois, du Maire, des représentants des partenaires -Fonds social européen, Fondation HSBC
pour l’éducation et Conseil général-, la fresque,
toute en couleurs, présente un bestiaire fantastique. « Le monde féérique est une bonne porte
d’entrée sur la création », raconte Yao Metsoko.
« Certains élèves avaient une réelle appréhension.
Par manque de confiance en eux, ils ne pensaient
pas être à la hauteur. Le passage par le fantastique permet de lâcher prise, de laisser libre court
à l’expression, l’imagination. L’important était
d’écouter les consignes, d’appréhender la technique et les matériaux dans le respect du projet
initial et du travail commun ». Les jeunes ont
d’abord dessiné à la craie de couleur des formes.
Ces gabarits ont ensuite été découpés puis portés sur du contre-plaqué. A l’aide de bourre
fabriqué à partir de matériaux de récupération,
les collégiens ont créé du volume. Rembourrage
solidifié avec du plâtre puis peint une fois sec.
Au final, presque trois mois de travail, une
dizaine d’œuvres réalisées, présentant pour certaines plus d’un mètre d’envergure, et une
fresque s’étendant sur 10 mètres de long !
Saluons, comme l’ensemble des intervenants,
l’assiduité et l’esprit d’équipe dont ont fait
preuve les artistes en herbe.
Centre de loisirs
Les fous savants
des Fortes-Terres
Durant les vacances de
printemps, les enfants inscrits
au centre de loisirs des FortesTerres ont pu participer à des
ateliers de sciences et
techniques sous l’égide du
Professeur Rouletaboule, de
l’association Les savants fous.
Qu’ont en commun des araignées en Dragibus
et cure-dents et des radeaux à base de bouchons de liège et bâtons de sucettes ? Ils ont
été fabriqués par les enfants du centre de loisirs des Fortes-Terres à l’occasion d’ateliers
menés par le Pr Rouletaboule. Au programme
lors des congés de printemps ? Découverte des
règles de flottaison, manipulations diverses,
expériences chimiques … Et, clou de la semaine,
travail sur l’aérodynamisme. Un concept que
Yanis, Selma, Élodie, Adam, Issam, Beata, Emilie
et d’autres ont apprivoisé en endossant le
temps d’une journée le rôle d’ingénieurs en
aérospatiale. Après avoir travaillé sur le phénomène « d’action/réaction », sur la force du vent,
les notions d’équilibre et de stabilité, étudié les
règles de sécurité, ils ont fabriqué et fait décoller une fusée. Fous rires et émotion étaient au
rendez-vous.
#41 • JUIN 2013
21
Et ils coururent…
Dimanche 26 mai, vous étiez
sûrement aux 38e Foulées pierrefittoises, rendez-vous sportif phare de
l’année, comme coureur ou en tant
que spectateur. Car, comme
toujours, les Pierrefittois ont
massivement répondu présents à cet
événement qui voit une grande partie
de la ville devenir, le temps d’une
journée, piétonne. Rappel historique
de la genèse des Foulées et retour
en images sur l’ambiance et les
podiums de l’édition 2013.
38e Foulées
L’histoire
en petites foulées
L
a petite histoire retiendra que la première édition des Foulées pierrefittoises
eut lieu le 31 mai 1975 en semi-nocturne
dans l’ intimité. 120 coureurs environ au
départ rue de Paris, devant la mairie et le café
« La demi-lune».
L’union locale des commerçants parrainait
l’épreuve. Le starter officiel n’était autre que
Jean-Marie Wagnon, ancien recordman de
l’heure et des 20Km. On pouvait aussi reconnaître le futur journaliste à l’Equipe Alain Lunzenfichter. La course se déroulait sur 4 tours
en centre-ville sur une distance totale de
presque 8Km. Le local Guy Jouvenelle remporta cette «première».
L’année suivante, une course réservée aux
cadets et disputée sur 4 Km complétait le programme. Les vétérans n’eurent pas longtemps
à attendre puisqu’en 1977, tout comme les
juniors, ils avaient leur course spécifique. Avec
la victoire de Michel Lelut, champion reconnu,
les Foulées s’ouvrent à l’ensemble du territoire français.
En 1981, les courses pour les plus jeunes firent
leur apparition et connurent un succès qui perdure aujourd’hui. Des centaines de gamins
déferlèrent ce 28 mai, de la mairie à l’église sur
22
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
un parcours de 2 x 1 Km. Depuis, la distance a été
ramenée à un seul tour. Cependant, rares sont
les enfants Pierrefittois, garçons et filles, qui
n’ont pas disputé, au moins une fois les Foulées.
En 1984, la distance de la grande course est
portée à 10 Km. En 1987, avec la victoire du
Polonais Wojcik, les Foulées prennent une
dimension internationale. De grands noms
rejoignent le palmarès dont le Djiboutien
Ahmed Saleh en 1996, le Tanzanien Martin
Sulle en 2000, les Kenyans Ondieki en 2009
et Kiprotich en 2010 et l’Ukrainienne Tatiana
Belovol en 1996 et 1997.
Pour remplir les obligations liées à l’obtention
d’un label, la distance est mesurée en 1995 et
le nombre de boucles ramené à 3. En 2011, le
jeune Pierrefittois Mehdi Akaouch succède
enfin à Guy Jouvenelle. À l’image des Ameri,
Guéry, Jacqueray, Jarvis, Lehoux, Salhi, Thébault, Timba et autres, il rejoint les meilleurs
coureurs locaux qui font la fierté de la ville.
Co-organisées par la section athlétisme et
les services municipaux, avec une forte
implication financière du Conseil général de
la Seine-Saint-Denis, les Foulées restent en
ce début de 21e siècle conviviales, festives et
sportives ! MERCI À GUY JOUVENELLE POUR CE TÉMOIGNAGE.
Les podiums
Course 2,8Km
Hommes
1er Youssef Mekdafou / Pierrefitte
Multi Athlon
2e Azeddine Habz / Non licencié
3e Medhi Belhadj / Pierrefitte Multi
Athlon
Femmes
1re Nora Hamouallal / ASP Athlétisme
2e Assia Benkhiat / ASP Athlétisme
3e Louisa Bellal / ASP Athlétisme
Course 10Km
Hommes
Mehdi Akaouch / ASP Athlétisme
Richard Musagirije / Burundi
Brahim Omarat / Maroc
Femmes
Jennifer Lozano / Entente Franconville
CES
Nadia Akroune / ASP Athlétisme
Camilia Akroune / ASP Athlétisme
Les résultats
sportifs
Aquagym
Sortez les maillots
De nouveaux créneaux d’aquagym
ont été mis en place à la piscine de
Marville, située Chemin de Marville
à Saint-Denis, tous les mardis et
jeudis de 12h15 à 13h, jusqu’au
jeudi 27 juin inclus. Ces séances
sont comprises dans le ticket
d’entrée au tarif habituel de la
piscine. Attention : cours limité
à 15 personnes, inscription
obligatoire à l’accueil.
Pour tous renseignements,
T. 01.49.71.21.70, demander Laurent.
Un départ sur les chapeaux de
roue pour les athlètes du
Pierrefitte Multi Athlon et de
l’ASP Athlétisme inscrits à la
course de 2,8Km.
Les Foulées, à Pierrefitte on y
participe dans la bonne
humeur à tout âge…
Concentration et gestion de
l’effort étaient nécessaires pour
arriver au bout des 10 Km que
comptaient l’épreuve internationale.
… et en couple, pour se
donner du courage !
À Pierrefitte, la course est un
mode de vie. À tel point que
même la population canine
participe !
Heureusement, les plus jeunes,
outre assurer la relève, étaient
fiers de fournir le ravitaillement
aux adultes !
Après l’effort, vient l’heure des
récompenses. En plus de la
coupe réglementaire, les
heureux vainqueurs, que l’on
félicite, ont reçu un sac de sport.
L’image même des valeurs du
sport ! Pour la photo, Jennifer
Lozano s’est accroupie pour être
au niveau de Nadia et Camilia
Akroune avec lesquelles elle
partageait le podium.
Zumba
En cadence
Bientôt l’été, les jupes courtes et les
dos-nus ! Il est temps de retonifier
son corps. La bonne idée pour griller
des calories et se défouler tout en
s’amusant : un stage de zumba ! La
zumba, c’est un mix de danses et de
fitness, des enchainements
chorégraphiques en musique dans
une ambiance conviviale. Dimanche
16 juin, l’ASP Zumba organise un
stage de 2 heures au Palais des
sports. Une paire de baskets, une
tenue confortable, une serviette
éponge, une bouteille d’eau, vous
êtes paré ! À l’issue du stage, une
collation sera offerte aux participants.
Dimanche 16 juin de 14h à 16h
Palais des sports Pierre-Mâchon
Participation : 10 €
Informations complémentaires :
T. 06 87 10 11 31, demander Stéphanie
Vindex ou aspzumba@orange.fr
Athlétisme
Glorieux PMA
Avant de se lancer à l’assaut
de l’asphalte, les jeunes
Pierrefittois sont passés par
l’Atelier Santé Ville où leur était
proposée, via le jeu, une
sensibilisation à la consommation de fruits et légumes frais.
C’est avec le sourire que
les joggeuses en herbe ont
franchi la ligne de départ.
Puis, à leur tour, les garçons
ont battu le bitume.
Attention, déferlante de
baskets droit devant !
L’orchestre défilant aux
rythmes entrainant de la
batucada n’a pas manqué
de créer une ambiance
festive relayée par le public
qui, massé derrière les
barrières de sécurité,
encourageait les coureurs.
Aux Championnats départementaux
Jeunes sur piste, les benjamins du
Pierrefitte Multi Athlon ont été
victorieux du relais par équipe. Aux
1000 m, Jason est arrivé 1er et
Raphaël 3e. Assa a aussi réalisé une
belle performance en terminant 1re
du 2000 m féminin comme Houdaïfa,
arrivé 1er au 3000m masculin.
À Saint-Maur, à l’occasion de la
compétition sur piste, Ghizlaine,
espoir féminine, a aisément
remporté la course sur 600 m.
Tir groupé pour les garçons avec,
pour Youssef, Sami et Pierrick, les
1re, 2nde et 4e places ! Chapeau bas
aussi au junior Sébastien et au
cadet Mathias qui ont effectué de
belles courses.
#41 • JUIN 2013
23
Fête de la Musique,
mode d’emploi
• Vendredi 21, concert philarmonique
au conservatoire à 17h30,
entrée libre
• Samedi 22
> Prestation en plein air place
du marché à 11h
> Portes ouvertes au conservatoire :
- petite pièce pour piano
(Classe d’Élodie Dijoux)
- restitutions musicales de la classe
de batterie
- reprises rock, répétitions publiques
de 14h à 15h30
> Concert « musiques actuelles »
de 20h à 00h, entrée libre
• Dimanche 23, concert d’orgue église
du centre à 18h, entrée libre
Fête de la musique
Les jours du son
Le 21 juin, date du solstice d’été est aussi celle de la fête de la musique ! Partout en France et au-delà
de nos frontières est célébré cet art dont l’objectif premier est le partage de moments d’émotion.
Comme chaque année, la ville propose aux Pierrefittois une programmation dans et hors les murs
avec un florilège de rendez-vous dans le weekend du vendredi 21 au dimanche 23 juin
V
endredi 21, de 17h30 à 18h30 est organisée au conservatoire une rencontre
musicale entre l’harmonie Bergkapelle,
orchestre à cordes de Rüdersdorf bei Berlin et
les musiciens pierrefittois. L’harmonie germanique rejoindra ensuite la guinguette pour une
prestation improvisée avec le SAMU (cf article
ci-dessous). Le lendemain, la vingtaine de musiciens de ce même orchestre offrira au public une
prestation sur la place du marché puis fera à
13h30 une apparition à la kermesse de l’école
Roselyne Boivin. Samedi 22, en soirée, sera proposé un concert en lien avec l’atelier « musiques
actuelles » du conservatoire qui mettra à l’honneur les rythmes reggae, rock, rap et zouk.
Dimanche matin, enfin, un concert d’orgue aura
lieu à l’église Saint-Gervais Saint-Protais avec la
participation de l’atelier chant des retraités.
Faites de la musique
Pour cette 32e édition, la thématique nationale
retenue est « de vive voix » car le plus populaire
des instruments est bien la voix, qui se décline en
timbres, accents… Tous les Pierrefittois, stars des
salles de bains, sont ainsi invités à pousser la
chansonnette ou gratter quelques accords face
aux terrasses des cafés du centre-ville le soir du
21 juin.
Cabaret
Vendredi 21 juin, soir de la fête de la Musique, le SAMU (Section Artistico
Musicale d’Urgence) donne rendez-vous aux Pierrefittois pour un apéritif
cabaret décalé comme à son accoutumée. Cette fois-ci, le SAMU nous a
concocté un hilarant spectacle de « théâtre musical pour mobilier urbain ».
Des objets du quotidien détournés, le gris et l’orange comme couleurs dominantes, le PVC comme matière prépondérante… Pour un tour du monde
musical participatif. Le public sera ainsi invité à suivre un cours de rythmique
basé sur la méthode « du poum et du tchik » ! L’occasion de trinquer aux imminents congés estivaux dans la bonne humeur tout en participant à une
action caritative. En effet, les bénéfices récoltés iront aux Restos du cœur et
au Secours Populaire.
Vendredi 21 juin à 19h à l’espace Guinguette / Tarif : 10 € - Durée : 40 min.
24
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
© SAMU
Plasticomédie
Du côté de
la médiathèque
Danse
Spectacle
Atelier pour enfants
;:/1>@B;/-8
Le 15 juin, les élèves de 6e CHAM du collège Courbet et ceux de CM2B, CM1/CM2 et CM2
respectivement des écoles Joliot-Curie 2, Anatole-France et Jean-Jaurès convient petits et grands
à un concert associant chant polyphonique et percussions corporelles à la Maison du peuple.
Grand CM2 deviendra petit 6e ! C’est dans le but
de faire se rencontrer les futurs et actuels 6e, de
créer un lien entre le primaire et le secondaire
qu’est née l’idée de ce concert en commun. Audelà d’établir une passerelle, l’objectif de cette
action transversale est d’être à l’écoute de soi
par la conscience des pulsations de son propre
corps et de celui des autres via l’expérience de
la polyphonie. Par ailleurs, le chant choral mobilise des compétences telles que l’autonomie, la
sociabilité et le civisme. Encadrés par Julien
Lecarpentier, intervenant du conservatoire pour
les écoliers, et par Magdalena Ivanissevich, professeur du conservatoire pour les collégiens, les
élèves ont aussi travaillé les déplacements et
l’occupation de l’espace. Enfin, la découverte et
guinguette
La Butte Pinson en fête
Retrouvez
l’ambiance des
fêtes en plein
air d’il y a un
siècle. Revivez
avec l’association la Guinguette de la Butte Pinson
organisatrice, les flonflons et la valse
musette !
Le 30 juin, l’association Mifa (Mouvement
d’Initiatives Festives d’Animations) ouvre
les portes de sa ferme pédagogique située
dans le parc de la Butte Pinson et invite la
population à une après-midi festive et
musicale dans l’esprit guinguette. Une
manifestation à laquelle participent aussi
les associations Balafond, Anim’danse Val
d’Oise, le Conservatoire municipal, le
Centre culturel communal de Pierrefitte et
l’Armée du Chahut. Des chansons d’antan,
des anecdotes, jeux anciens et boules de
pétanque… Toute l’ambiance des bals
populaires chers à Maupassant et Zola.
N’hésitez pas à apporter votre propre
instrument de musique. Sur place, sera
assurée une restauration à base de
grillades, salades et pâtisseries.
Dimanche 30 juin de 12h à 19h,
restauration payante.
Ferme pédagogique de la MIFA, entrée par
le 16 rue Suzanne Valadon à Montmagny.
Informations T. 01 34 12 43 68
La prochaine séance aura pour
thème la fête de la musique avec
« Just dance 4 », un jeu vidéo qui
fera danser et chanter vos enfants.
Mercredi 19 juin de 14h à 15h
Réf lexion
Rock’n philo
RDV pour une discussion philosophique autour d’un apéritif dans le
cadre de la Fête de la musique.
La séance sera menée par Francis
Métivier, professeur de philosophie
et musicien, qui décortiquera des
textes de chansons.
Mercredi 20 juin de 11h à 13h
Lecture
la connaissance des œuvres musicales interprétées contribuent à enrichir la culture des élèves
engagés dans le projet. Un beau moment de
partage en perspective.
Concert Musiques du monde
samedi 15 juin à 19h30 à la Maison du peuple
Entrée libre
exposition
Au fil de l’art
Dans le cadre de l’exposition Arsenic et belles
dentelles à découvrir jusqu’au 29 juin, des ateliers
artistiques et des visites guidées sont organisés
pour les Pierrefittois.
Comment se
construit une
œuvre d’art ? Pourquoi l’artiste choisit-il tel ou tel
matériau ? C’est
pour sensibiliser
les jeunes Pierrefittois à ces questions qu’Aurélie
Mathigot, l’une
des artistes de l’exposition, a été invitée à animer une série
d’ateliers auprès d’élèves de primaire et de collège. « En plus d’un
travail sur le mélange des matériaux comme la photo et le textile,
je veux les amener à réfléchir sur les titres des œuvres », explique
Aurélie.
Au-delà de ces ateliers artistiques destinés aux jeunes, une vingtaine de visites guidées et commentées par des artistes exposés
est organisée pour tous durant les 3 dernières semaines de juin.
Pour y prendre part, il suffit de s’inscrire auprès du service
culture de la Ville. Attention, nombre de places limité !
Espace culturel Maurice-Utrillo / Médiathèque Jacques-Duclos
Renseignements et réservations : service Culture : 01 72 09 34 22 / 06 20 51 25 61
Raconte-moi
une histoire
Atelier mensuel de lecture d’albums
et d’imagiers pour les enfants de
moins de 3 ans.
Mercredi 29 juin de 10h à 11h
Médiathèque Jacques Duclos
16 avenue Gabrielle-Péri.
Entrée libre pour toutes les animations
(sur inscription).
Renseignements : 01 72 09 35 10
Du côté des seniors
Histoire
Samedi 15 juin à 19h
Sortie sur le thème de Paris en
Histoire avec l’A.S.D section
expression rythme. Départ en car
prévu à 17h30. Tarif : 5€, prévoir un
pique-nique ou possibilité de se
restaurer sur place.
Bon de soutien à retirer auprès du
service Animation retraités / Espace
Salvador Allende - 30-36 rue Guéroux
T. 01 72 09 32 12 – 06 16 35 05 08
Cinéma
Jeudi 20 juin à 15h
Séance de cinéma au choix à
Epinay-sur-Seine, transport gratuit.
Tarif : 5 € / Inscription et information :
contacter l’UNRPA / T. 01 48 27 75 34
Visite
Lundi 24 juin à 8h
Venez découvrir la ville de Birare
(Loiret- région Centre). Départ en car
à 8h devant la mairie.
Tarif : 10 €, prévoir un pique-nique ou
possibilité de se restaurer sur place.
Réservation auprès du service Animation
retraités / Espace Salvador Allende - 3036 rue Guéroux /T. 01 72 09 32 12 /
06 16 35 05 08
#41 • JUIN 2013
25
© Archives municipales
Les divers
visages de
l’Hôtel de ville
depuis un siècle.
De la Maison commune
à l’Hôtel de ville
La première mention d’un lieu destiné à accueillir
l’assemblée des élus pierrefittois date de 1815, la dernière
modification de l’actuelle mairie de 2010. Retour sur
deux siècles de bâtiments administratifs à Pierrefitte.
E
n 1815, le document établissant le budget
municipal mentionne une dépense liée à
la location de la « Maison commune ». Le
lieu abritait une classe et les réunions de l’assemblée municipale. Toutefois, l’administration
communale s’effectuait au domicile du Maire.
Après autorisation royale, le Maire installe officiellement « l’Hôtel de la mairie » dans une pièce
aménagée du presbytère située au 18 rue de
Paris en 1832. En 1846, la décision de construire
un immeuble réservé à l’usage des élèves, gardiens de la paix et représentants municipaux
est prise. La construction débute en 1848 sur un
terrain aux angles des rues Briais et de Paris. En
1851, l’équipe municipale prend possession des
locaux mais la salle du Conseil ne sera opérationnelle qu’en 1864. Le bâtiment subit de
graves dégâts lors de la guerre franco-prussienne de sorte qu’une mairie provisoire est
installée en 1871 boulevard Saint-Denis.
Vers l’édifice actuel
En 1901, la commune achète une propriété de
4300m2 située au carrefour des rues de Paris et
26
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
Guéroux. L’année suivante, les services administratifs s’installent dans la maison de maître. En
1935, un projet de transformation est approuvé.
En 39, une partie des locaux agrandis est inaugurée. En raison de la seconde guerre mondiale,
les travaux ne seront terminés qu’en 1966. En
2009, une nouvelle phase d’agrandissement est
votée. L’extension avec accès aux personnes à
mobilité réduite est inaugurée en mai 2010.
SOURCES : SERVICE ARCHIVES-DOCUMENTATION DE LA VILLE.
ÉTAT CIVIL
Ils nous ont quittés
Belhassen Benali, 70 ans ; Suzanne,
Madeleine Granier veuve Pourlier, 83 ans,
Jean-Claude Travel, 78 ans ; Renée,
Fernande, Gabrielle Orange veuve Bocquet,
90 ans ; Martine Brunel, 62 ans ; Christiane,
Adélaïde, Julienne Abonel veuve
Nottebaërt, 91 ans ; Basilisa, Primitiva
Martin Fernandez veuve Bejarano Martin,
90 ans ; Rodolfo, Mario Marciano, 77 ans ;
Christian Crestia, 59 ans ; Jeannine,
Françoise Texier épouse Bailliez, 77 ans ;
Anna Hajosh épouse Bouchard, 90 ans ;
Navaga, Yacouba Kone, 26 ans ; Jean André,
91 ans ; Lucienne Joseph veuve Journée, 91
ans ; Zivka Gligorijevic, 69 ans.
La Ville présente ses sincères condoléances
à leur famille, ainsi qu’à leurs proches
Mariages
26 avril : Shohidul Islam et Shamima Rahman
27 avril : Garry Perceval et Francesca Blaise ;
Slime, Christophe Ait Djoudi oufella et
Soulef Loualich
18 mai : Abdelhakim Ahmian et Imen Allali
Naissances
07 avril : Mohamed Berchach
12 avril : Moula Ben Ouamer ; Enzo,
Hamad-Junior Cisse
13 avril : Kristina Antic ; Delia, Sarah Cobzaru
15 avril : Ayaz Polat
16 avril : Vishek, Sharma Ramlal
17 avril : Mylann, Elrick, Hervé, Enzo Ouango ;
Umut-Gan Sener
18 avril : Eliana Lopes Rodrigues ; Souhayl
Ziane ; David Francois
20 avril : Marie, Cécile, Bénédicte Batantou ;
Aya Djebrouni
22 avril : Sana Bouhmad ; Noorane, Rahma,
Fatéma Bekhtaoui
23 avril : Bilal, Hamza Ait Aissa
24 avril : Djahel, Roger Couta ; Adam Elesawy ;
Andrei, Florin Cojocaru
25 avril : Wissem Bougherara
26 avril : Maëlyss, Imane Bascon
27 avril : Selyane Kaidi ; Taha Shazad ; Nahil
Lourarhi
28 avril : Azferayaan Talukder ; Ilan Abdul
Sattar
01 mai : Lyam Hallout ; Diyana Djoghlal
02 mai : Gabriela, Djamila Fortes Gonçalves ;
Sandro Dos santos Roque Hegrou
03 mai : Yasmine Bel-Khaoua ; Inès, Sephora
Boudlele
04 mai : Angela, Nourfa Mathres
05 mai : Soumaya Bakayoko ; Mahammad,
Hussman Nasir ; Ellah N’Simba
07 mai : Adam, Julien, Jean-Bernard Bardon
Eyebe Awoa
09 mai : Mouhamed, Ibrahim Gandega ;
Emanuel, Ioan Alec ; Chloé, Marie, Prisca,
Madeleine Mosengo
11 mai : Aliya Traikia Tran ; Anita, Julia,
Seesurrun Gueroult ; Hugo, Miguel Oliveira
Carvalho Fernandes
12 mai : Victoria, Laëtitia, Kidah Sonté ; Ayoub,
Mickaël Camara
13 mai : Marie, Keren, Ahoefa Dogbe ; Dahlia,
Dounia Bouchelkia
Si vous ne souhaitez pas que votre nom
apparaisse dans cette rubrique du magazine
Vivre à Pierrefitte, merci de le signaler au
service Population lors de votre passage.
PERMANENCE DES ÉLUS
NUMÉROS UTILES
Services publics
Urgences
Hôtel de Ville
2, place de la Libération
T. 01 72 09 33 80
Communauté d’agglomération
Plaine Commune
21 avenue Jules-Rimet (Saint-Denis)
T. 01 55 93 55 55
Conseil général de Seine-Saint-Denis
124 rue Carnot (Bobigny)
T. 01 43 93 93 93
Santé, sécurité
SAMU 15 ou 112
Préfecture
T. 01 41 60 60 60
Commissariat de Stains
47 avenue Marcel-Cachin
T. 01 49 71 33 50
Poste de Police municipale
Place Jean-Jaurès
T. 01 72 09 33 70
Maire
Tranquillité publique, Urbanisme
et Communication
Conseiller général
Vice Président de Plaine Commune
01 72 09 33 31
Police secours 17 ou 112
Pompiers 18 ou 112
Centre anti-poison T. 01 40 05 48 48
SOS dentaire T. 01 43 37 51 00
Hébergement d’urgence 115
SOS suicide T. 01 40 44 46 45
SOS viols T. 0 800 05 95 95
SOS femmes T. 01 48 48 62 27
Enfance Maltraitée 119
Autres
Urgence GAZ T. 0 800 47 33 33
Urgence EDF T. 0 810 333 194
SOS vétérinaires T. 0 836 68 99 33
Vie quotidienne
Santé, solidarité
Services Population, Logement,
Urbanisme et Guichet unique
(inscriptions aux activités
municipales)
Hôtel de Ville
Ouverts du lundi au vendredi de 8h30
à 11h45 puis de 13h30 à 17h15
(fermeture le jeudi matin). Prolongement des horaires d’ouverture du
Guichet unique jusqu’à 18h45 le lundi.
Les services population et Guichet
uniques sont également ouverts
le samedi matin de 8h30 à 11h45.
Marché
Place Jean-Jaurès
Samedi de 8h30 à 13h.
La Poste
37 bd Jean-Mermoz.
48 rue Nungesser-et-Coli
Service consommateur : 36 31
Centre des finances publiques à Stains
T. 01 48 21 01 10
Propreté, collecte des déchets/
voierie/espaces verts/
assainissement/circulation
Centre Municipal de Santé
18-20 rue Guéroux
T. 01 72 09 32 00
Centre dentaire municipal
Place Salvador-Allende
T. 01 72 09 32 42
Centre Communal d’Action
Sociale - CCAS
Espace Salvador-Allende,
30-36 rue Guéroux
T. 01 72 09 32 90
PMI «les Pinsons»
3, avenue du Général-Gallieni
T. 01 48 21 62 17
PMI des Joncherolles
Chemin des Joncherolles
T. 01 48 26 23 19
Centre médico-psychologique
de Pierrefitte-sur-Seine
11-13 allée des Maronniers
T. 01 48 21 32 68
Hôpital Delafontaine, Saint-Denis
2 rue du Docteur-Delafontaine
T. 01 42 35 61 40
Clinique de l’Estrée, Stains
35 rue d’Amiens
T. 01 49 71 71 71
CAF
Tour Pleyel (Saint-Denis)
T. 0 810 25 93 10
CPAM (centre n° 58)
81 bd Pasteur
T. 36 46
EFS (Établissement Français du Sang)
T. 0 810 150 150
SIDA info services
T. 0 800 840 800 (24h/24h)
Drogue Alcool Tabac info service
T. 113 (24h/24h)
Encombrants
Collecte le dernier mardi
de chaque mois
Déchetterie communautaire de Pierrefitte
102-104 rue d’Amiens
Ouvert les lundis, mercredis
et vendredis de 8h à 12h15
Culture, numérique, orientation
Conservatoire de musique et de danse
65 rue Etienne-Dolet
T. 01 72 09 35 55
Arobase, espace public numérique
124 bd Charles-de-Gaulle
T. 01 72 09 34 36
Médiathèque Jacques-Duclos
16 bd Gabriel-Péri
T. 01 72 09 35 10
CIO Stains
T. 01 48 26 34 70,
mail : cio.stains@ac-creteil.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 9h
à 12h45 et de 13h30 à 17h
Michel Fourcade
adjoints au maire
Christian Pernot
Fanny
Younsi
Dominique Carré
Vie associative,
Logement, Habitat,
Hygiène,
Relations publiques,
Vice Président de Plaine
Commune
01 72 09 33 27
2e adjointe
Transports, Ecologie,
Aménagement,
Développement durable,
Propreté
Conseiller
communautaire délégué
01 72 09 33 41
Evelyne
Dupont
Georges
Merlot
Edith
Nave
4e adjointe
5e adjoint
6e adjointe
Enfance,
Vie scolaire, Jumelage
01 72 09 33 27
06 26 42 10 86
Culture
01 72 09 33 41
Christian
Goulard
Sonia
Bennacer
Stéphane Robert
7e adjoint.
8e adjointe
Politique de la ville,
Finance,
Personnel communal,
Informatique
01 72 09 33 27
Economie,
Commerce,
Emploi,
Formation
01 72 09 33 27
Jeunesse,
Démocratie participative,
Médiation
01 72 09 33 41
1er adjoint au Maire
Le comissariat de Stains-Pierrefitte
vous communique chaque semaine
la pharmacie de garde :
T. 01 49 71 33 50
9e adjoint
Conseillers municipaux délégués
Annie
Mathey
e
Pharmacie de garde
Prévention,
Santé,
Petite enfance
01 72 09 33 27
3e adjoint
10 adjointe
Affaires sociales,
Parcours vers
l’autonomie,
Handicap
01 72 09 33 37
Aurélien Berthou
Séverine Eloto
Accès des personnes
à mobilité réduite,
Déplacements
Coopération décentralisée
01 72 09 33 27
01 72 09 33 41
Guy Jouvenelle
David Chaulet
Retraités,
Anciens combattants
01 72 09 33 38
Budgets, Marchés publics
01 72 09 33 80
Muriel Latou
Commerce équitable, Réseaux
d'entraide
et de solidarité locale
01 72 09 33 41
Député
Emploi
Emploi
Maison de l’emploi
8 avenue Lénine
T. 01 71 86 35 30
Pôle Emploi
39 49 (24h/24 - 7 jours/7)
Benoît Menard
Mathieu
Hanotin
Député
de la 2e circonscription
01 40 63 68 58
Permanence, 10 rue des
Boucheries à Saint-Denis
Tel (après-midi) : 01 79 63 35 45
Education populaire, Insertion
06 08 48 44 49
#41 • JUIN 2013
27
Conseil municipal
Soutenir l’avenir
Le dernier conseil municipal
s’est tenu le 16 mai dernier. Voici
le compte rendu de quelques
unes des principales décisions
adoptées à cette occasion.
Dotation au profit des collèges
pierrefittois
Parmi les nombreuses activités organisées
par les enseignants des collèges GustaveCourbet, Pablo-Neruda et Lucie-Aubrac de
Pierrefitte, sont prévus des voyages et des
déplacements sur plusieurs jours.
Ces sorties pédagogiques induisent des
frais que toutes les familles pierrefittoises
n’ont pas les moyens d’assumer intégralement. Ainsi, bien que le fonctionnement
des collèges soit de la compétence du
Expression des groupes politiques
Groupe UDI
Groupe UMP
Europe Écologie - Les Verts et Associatifs
Liberté égalité fraternité.
La récession…
Pierrefitte
en route vers le zéro phyto…
Voici les valeurs qui m’animent, qui me
font faire ce que je fais au service des
français. Voici les valeurs qui doivent
être respectées dans notre pays. Actuellement nous voyons une dérive de ces
valeurs vers un égoïsme aigu.
Actuellement, nous voyons une dérive
de nos valeurs vers le non respect des autres.
La France n’est pas une poubelle où on ne fait que de
prendre et on jette ce qui ne nous intéresse pas. L’amour
de la France doit être une valeur imposée aux jeunes générations, mais aussi aux plus grands. Nous avons une histoire commune et nous devons la faire connaitre aux
autres. Le racisme de la France doit être fermement
condamné et l’amour du drapeau Bleu Blanc Rouge, doit
être respecté. Car ce sont nos anciens qui se sont battus
pour que nous puissions vivre dans CETTE France.
Je resterai vigilent contre tout racisme, injures envers
notre pays et je demande aux responsables municipaux
Pierrefittois d’en faire autant. « Je souhaite » que devant
chaque lieu public (écoles, complexes sportifs, bibliothèques municipales, associations municipales etc) nous y
mettons le Drapeau Français.
J’exige que toutes les associations qui reçoivent des subventions participent aux manifestions nationales valorisant notre histoire (8mai ,14 juillet). J’exige que la ville
fasse plus d’action en direction des plus jeunes sur le
respect de nos valeurs et de notre pays. Le laxisme politique doit faire place à l’action patriotique. Vive la France.
Pascal Kouppe de k/martin
Conseiller municipal. - Conseiller communautaire.
Président du groupe U.D.I de Pierrefitte-sur-Seine.
Tel 01 720 93 329 - kouppepascal@hotmail.fr
http://monpierrefitte.over-blog.com
28
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
Le 15 mai, l’INSEE a révélé que la
France était entrée en récession lors du
premier trimestre 2013.
Pour la première fois depuis 2009 et le
pic de la crise financière, la France est
en récession (soit deux trimestres de
suite de recul du PIB : -0,2% au 1er trimestre 2013, après-0,2% au 4ème trimestre 2012).
Tous les indicateurs économiques sont dans le rouge :
Le pouvoir d’achat a plongé à la fin de l’année 2012. C’est
la plus mauvaise année depuis 1984, à cause d’un dernier trimestre 2012 catastrophique (-0,9%). C’est la
conséquence d’une hausse sans précédent de la pression fiscale (le taux de prélèvements obligatoires est prévu
à 46,5% en 2014).
La France n’a jamais compté autant de demandeurs d’emplois dans son histoire : plus de 3,2 millions de personne
sans aucune activité, et même plus de 5 millions de personnes si l’on prend en compte tous les inscrits à Pôle
emploi.
Nos entreprises sont étranglées : tous les indicateurs qui
permettent de mesurer leur santé sont en baisse (taux de
marge au plus bas depuis 1985, taux d’investissement,
taux d’épargne, taux d’autofinancement) et la production
recule dans tous les secteurs (au 1er trimestre 2013 :
-0,1% pour les biens et services, -0,3% pour les biens manufacturés, -2,1% pour les transports, -1,1% pour l’agroalimentaire, -0,8% pour la construction).
Bien sûr, la crise frappe la zone euro, bien sûr qu’il y a des
causes structurelles au déficit de compétitivité de la
France… mais c’est surtout François Hollande qui est en
échec.
Joseph Gaubert
L’entretien des espaces publics nécessite d’utiliser des produits phytosanitaires pour maintenir le cadre de vie.
Mais, la majorité de ces produits (herbicides, pesticides…) contiennent des
substances nocives pour l’environnement (pollution des sols, nappes phréatiques, perte de biodiversité, destruction de la faune), la
santé des riverains et des agents (perturbateurs endocriniens pouvant engendrer : cancers, perturbations du métabolisme, baisse de la fertilité, problèmes cardiaques…).
Initiant depuis 2008 une démarche de développement
durable et s’inscrivant dans le référentiel d’aménagement
durable de Plaine commune, notre ville s’est fixée l’objectif d’atteindre en 2015 : zéro phyto pour l’entretien des
parcs et squares et que 80% des espaces publics (voirie
incluse) le soit aussi. Des expérimentations ont eu lieu :
Parc de la République (gestion différenciée), rues Bokanowski (engazonnement, désherbage alternatif des trottoirs) et Chemin de fer (traitement chimique raisonné). En
2013, tout le quartier de L’Hirondelle est concerné par la
mise en œuvre des techniques alternatives (brossage mécanique, fauchage, revalorisation paysagère, enherbement, désherbage thermique…) et le boulevard Pasteur
par la plantation de vivaces au pied des arbres. Prochaine
étape : les espaces verts entretenus par la ville : cimetière, écoles, terrains de sports.
Une orientation nécessaire pour le bien être des riverains, la santé des agents et la sauvegarde de la biodiversité.
Dominique Carré
Adjoint au Maire
Ecologie, Développement durable,
Aménagement, Transports.
Secrétariat des élus 01 72 09 33 41
guy.guerrier@mairie-pierrefitte93.fr
http://elusvertsetassociatifs.fr
Département et non de la Commune, la
Ville de Pierrefitte a décidé d’octroyer une
dotation aux établissements à hauteur de
6€ par élève, soit une aide totale de 9612€
pour l’ensemble des 1600 élèves scolarisés
dans les trois collèges pierrefittois pour
l’année scolaire 2012-2013
Acquisition du terrain pour le
futur groupe scolaire DanielleMitterrand
Une nouvelle étape a été franchie dans le
projet de construction du groupe scolaire
Danielle Mitterrand dans le quartier des
Poètes. Suite aux travaux de démolition des
bâtiments et de réhabilitation du terrain
réalisés par la SEM Plaine Commune
Développement, la Commune vient
d’approuver l’acquisition du terrain
complet et des droits à construire pour un
montant de près de 822 000€. C’est sur ce
terrain, d’une surface de plus de 5000
mètres carrés que s’élèvera le futur groupe
scolaire Danielle-Mitterrand.
Demande de subvention pour
l’implantation d’abris vélos
La Commune a adopté depuis plusieurs
années déjà des mesures pour faciliter et
sécuriser les déplacements en vélo à
Pierrefitte, notamment par la mise en place
d’un réseau de voies cyclables et la création
de zone 30. Pour aller plus loin encore dans
le développement du cyclable, la Ville vient
de faire une demande de subvention
auprès de la Région Île-de-France, dans le
cadre du Plan vélo, pour financer l’implantation de deux abris vélos sécurisés dans
un premier temps. L’un sera installé au
Palais des sports Pierre-Machon et pourra
accueillir huit bicyclettes. Le deuxième sera
situé à proximité de l’Hôtel de ville et
disposera d’une capacité d’accueil de 6
vélos.
Subvention à l’association pour
le jumelage entre les camps de
réfugiés palestiniens et les
villes françaises (AJPF)
Chaque été l’AJPF s’investit pour l’accueil
d’une délégation de jeunes Palestiniens à
Pierrefitte qui est par ailleurs jumelée avec
les camps de réfugiés de Khalendia en
Palestine.
Cette année ils seront 6 à rejoindre
Pierrefitte pour une dizaine de jours en
août. Afin de couvrir les frais de transports,
d’hôtel et de restauration que leur accueil
implique, la Ville a décidé d’octroyer une
subvention de 7200€ à l’AJPF qui est
chargée d’organiser leur séjour.
Groupe des élus communistes, CRC et citoyens
Groupe gauche citoyenne et société civile
Groupe des élus socialistes et républicains
Droit de vote des étrangers extracommunautaires aux
élections locales :
reporté, une fois de
plus !
L’Europe, le débat c’est maintenant
Transports : on accélère !
Lors du Conseil municipal du mois de
mars, l’ensemble des élus de la majorité municipale s’est
prononcé à travers une déclaration en faveur du droit de
vote des étrangers aux élections locales.
En 30 ans d’histoire politique, cette réforme a été promise
puis abandonnée par François Mitterrand en 1981 puis
par Lionel Jospin, dont la gauche plurielle avait fait voter
une proposition de loi par l’Assemblée en mai 2000. François Hollande avait repris l’idée dans ses 60 engagements, après l’adoption en décembre 2011 d’un projet de
loi au Sénat tout juste passé à gauche.
Trente ans après que cette idée ait été proposée, nombreux sont ceux qui espéraient enfin pouvoir exercer ce
droit dès 2014. Or le Président de la République vient de
remettre à plus tard l’examen de ce projet de loi, qui ne
sera pas étudié avant fin des élections municipales. Renonçant à l’un de ses projets-phares, le Président Hollande a capitulé sous la pression de sa droite en renonçant à mener le combat pour l’égalité des droits civiques
portée par toute la gauche. En effet, comment penser que
le renoncement d’aujourd’hui se transformera en volonté
politique l’an prochain ?
Depuis le début de la crise de l’euro en
2010, le pays a eu peu d’occasions de
débattre des politiques d’austérité
conduites en Europe au prix de la récession et du chômage .
A peine, le débat sort-il des marges
que, de toutes parts, on tonne pour y
mettre fin en criant à l’irresponsabilité ou à la germanophobie.
Il nous est donc interdit d’interroger la manière dont l’Allemagne domine la scène européenne depuis 2010. On doit
même feindre de croire que l’Allemagne domine par ses
vertus « réformatrices » transmises de Schröder à Merkel. Il
est donc interdit de dire que l’Allemagne mène une politique
égoïste dans un jeu, la monnaie unique, dont les règles ont
été fixées à son avantage au début des années 90.
Le débat qui voit le jour en France n’est ni un faux fuyant
ni un jeu politicien.
La France assume ses responsabilités et procède à un
redressement de ses finances publiques dont elle n’a pas
à rougir.
Ce n’est pas la rumeur de la rumeur d’un remaniement ou
des calculs partisans qui expliquent les prises de position
tranchées des dernières semaines.
Aujourd’hui, ce débat est tout simplement une nécessité
démocratique parce qu’on sait que la politique de rigueur
appliquée par tous depuis 2010 est un échec.
C’est en ce sens que le PCF a appelé à participer massivement le 23 mai à Paris au concert en faveur du droit de
vote des étrangers en 2014 et à poursuivre la mobilisation
pour que le report annoncé ne soit pas une fuite en avant.
Les citoyens français devraient se contenter d’un débat en
anglais, dans les colonnes du New York Times ou dans les
couloirs du FMI. La France n’a pas à s’excuser d’ouvrir ce
débat vital. L’Europe n’est pas une religion mais bien une
construction politique, faite de dialogue et de rapport de
force.
Farid Aïd
Georges MERLOT
Président du groupe des élus communistes et Front de gauche
Adjoint au Maire
Le tram T5, c’est pour bientôt ! Les
rames viennent d’être livrées et ont
commencé à circuler pour former les
conducteurs et tester le matériel. La
ligne va s’ouvrir aux voyageurs dans les
premiers jours de septembre ! Attendu
avec impatience, le tramway changera
le quotidien de milliers de pierrefittois en leur faisant gagner du temps et en améliorant le confort de leurs trajets.
Le samedi 8 juin sera posé le tablier du pont de la « Tangentielle nord». Cette installation symbolise l’avancée des
travaux sur cette ligne, qui permettra - dès 2016 - de relier
en quelques minutes notre ville au RER B (Le Bourget), au
RER C (Epinay), mais aussi à Villetaneuse.
Nous restons mobilisés pour que l’accélération des investissements en faveur des transports du quotidien annoncée par la Région concerne également le RER D. L’augmentation de la fréquence des trains à partir du mois de
décembre 2013 doit à notre sens s’accompagner d’autres
projets pour améliorer les conditions de transports.
La Carte Navigo est « dézonée » depuis quelques mois tous
les samedis et dimanches. Bonne nouvelle : le STIF vient
de décider que le dézonage sera étendu à la période du 13
juillet au 18 août. L’occasion de se rendre sans payer plus
à Marne-la-Vallée, Versailles ou à l’aéroport de Roissy.
Mais nous souhaitons aller plus loin. Nous demandons
que la gare de Pierrefitte-Stains ne soit plus classée en
zone 4, mais en zone 3, afin de réduire le coût du transport des Pierrefittois.
Sonia Bennacer
Présidente du groupe des élus socialistes,
adjointe au Maire, élue à l’Économie,
au Commerce, à l’Emploi et à la Formation.
T. 01 72 09 33 27
#41 • JUIN 2013
29
JUI
Du 25 mai au 29 juin 2013
Mardi 18 juin
du 21 au 23 juin
Exposition Arsenic
et belles dentelles
Commémoration de
l’Appel du 18 juin 1940
Fête de la musique
Il vous reste quelques jours encore pour
découvrir les œuvres surprenantes des
13 artistes exposés dont le point
commun est d’utiliser le fil et le textile
comme matières premières.
Entrée libre /Espace culturel MauriceUtrillo / Médiathèque Jacques-Duclos
Infos-visites : service Culture
T. 01 72 09 34 22
Jeudi 13 juin
Conseil municipal
19h
Hôtel de ville
Vendredi 14 juin
Forum des retraités
12h
Pour célébrer le 73e anniversaire de
l’Appel du 18 juin 1940, rendez-vous sur
le parvis de l’Hôtel de ville. La
commémoration sera suivie du
vernissage de l’exposition « De Gaulle
- Adenauer, les bâtisseurs de l’amitié
franco-allemande » installée en mairie
du 18 au 24 juin inclus.
Hôtel de ville
Entrée libre aux horaires d’ouverture.
Informations T. 01 72 09 34 15
Mercredi 19 juin
Atelier pour enfants
14h - 15h
À l’occasion de la Fête de la musique, la
dernière séance aura pour thème le jeu
vidéo « Just dance 4 » : reproduisez la
chorégraphie proposée et c’est gagné !
(voir page 6)
Médiathèque Jacques Duclos
Entrée libre (sur inscription)
À l’occasion de la Fête de la musique,
Pierrefitte s’anime ! Du 21 au 23 juin
diverses manifestations musicales sont
organisées à travers la ville. Découvrez
l’ensemble des concerts programmés en
page 24.
Dimanche 23 juin
Dimanche au vert
10h-13h
Savez-vous cuisiner les plantes ? Si ce
n’est pas le cas, rendez-vous au parc de la
Butte-Pinson pour un atelier de cuisine pas
comme les autres avec l’Agence des
Espaces Verts d’Ile-de-France (voir page 8).
Entrée libre (sur inscription)
T. 01 39 94 53 88
Rencontre-débat pour présenter les
activités municipales destinées aux
seniors pierrefittois et initier la création
de nouveaux projets d’animation.
Centre social et culturel
Maroc-Châtenay-Poètes
Renseignement : service Animations
retraités T. 01 72 09 32 12
Festiv’été
Samedi 15 juin
Musiques du monde
Fête de l’école
municipale des sports
Concert donné par les élèves d’élémentaires et les collégiens pierrefittois. Au
programme : chant polyphonique et
percussions corporelles (voir page 25).
Maison du peuple / Entrée libre
Dimanche 16 juin
Bric-à-brac
6h-19h
La traditionnelle brocante du Centre
culturel communal revient cette année
sous un nouveau nom : le Bric-à-Brac.
Des centaines d’exposants présents et
des milliers d’objets d’occasion à
dénicher (voir page 7).
Place Jean-Jaurès
30
• L E MAGA Z I N E D E L A VI L L E D E PI ER R EF ITTE
13h30 - 18h
C’est sur le thème de « Jeux en fête » que
se déroulera la 5e édition de Festiv’Eté.
Jeux du monde, ateliers ludiques,
spectacle de clowns, stands d’infos…et
bien d’autres animations seront
proposées aux enfants et à leurs parents
(voir pages 4 et 5).
Fortes Terres - 37, rue Delescluze
Entrée libre
Guinguette
à la Butte-Pinson
8h - 20h
Au programme de cette journée festive
organisée par le service municipal des
Sports : accueil des enfants, démonstrations et défilé des jeunes sportifs.
Complexe Roger-Fréville
12h - 18h
Après-midi festive et musicale au cœur
de la ferme pédagogique de l’association
Mifa (Mouvement d’Initiatives Festives
d’Animations). Au programme : bal
musette, jeux anciens et parties de
pétanque…Ouvert à tous ! (voir page 25)
Parc de la Butte-Pinson
Soirée Cabaret
Jeudi 4 juillet
19h
Venez passer une soirée placée sous le
signe de la bonne humeur et de la
convivialité au Cabaret organisé par le
Centre culturel communal. La troupe du
SAMU y présentera sa Plasticomédie…
rires garantis.
Espace Guinguette - Place Jean-Jaurès
Tarif : 10 €
Infos T. 01 72 09 35 73
Mardi 18 juin
Conseil de quartier
Potier / Gare
20h
École Frédérick-Lemaître
Conseil de quartier
Maroc / Châtenay / Poètes
20h
Réfectoire de l’école
Eugène-Varlin
Vendredi 28 juin
Dimanche 30 juin
Vendredi 21 juin
Vendredi 14 juin
Conseil de quartier
Joncherolles / Fauvettes
20h
École Anatole-France
Conseil de Quartier
Centre-ville / Butte-Pinson
20h
Hôtel de ville
Sauver des vies
9h-17h
Une journée d’initiation est organisée
pour sensibiliser et former les
participants aux gestes de premiers
secours. 4 ateliers sont organisés sur la
journée dans les deux centres sociaux et
culturels de Pierrefitte (voir page 6).
Entrée libre (sur inscription)
Centre Ambroise-Croizat T. 01 72 09 35 35
Centre Maroc-Châtenay-Poètes
T. 01 49 51 18 03
Venez participer
aux réunions publiques.
Jeudi 27 juin
Samedi 29 juin
Jeudi 20 juin
14h - 17h
Les conseils
de quartier
Conseil municipal
Mercredi 3 juillet
Conseil de quartier
Sud / Hirondelles
20h
Centre social et culturel
Ambroise-Croizat
Vous souhaitez communiquer des
informations au magazine de la Ville ?
Contactez la rédaction par courriel
à l’adresse suivante :
vivreapierrefitte@mairie-pierrefitte93.fr
vivre à
le magazine de pierreFItte-sur-seine
N°41 • Juin 2013
T. 01 72 09 34 01
www.mairie-pierrefitte93.fr
Directeur de la publication : Michel Fourcade •
Directrice de la Communication et des Relations
Publiques : Marion Frémolle • Rédaction : A.Servain,
L.Dupau, I.Kasiarz, Ateliers des Giboulées •
Secrétariat de rédaction : H. Adidi • Maquette :
E. Roncin • Photos (sauf mention) : S. Le Nechet •
Conception maquette : Atelier des Giboulées •
Impression : Les Ateliers réunis • Distribution : ISA
+ • Publicité : CMP, David Tiefenback (06 70 21 07
12) • Tirage : 12 000 ex. • Dépôt légal à parution.
Merci à Glenn-Ross Ndongui, en stage à la
rédaction jusqu’en juillet, pour sa contribution.
19h
Hôtel de ville
Imprimé sur du papier
intégralement issu de forêts
gérées durablement
10-31-1949
JUIN 13_Mise en page 1 17/05/13 16:42 Page2
c
a
r
b
à
c
i
r
B
rrefitte
à Pie
Direction de la Communication - graphiste : Aude Chazotier - Avril 2013 - 300 ex
Juin 2013
Dimanche 16
de 6H à 19h
6kZXaZhdji^Zc
Organisé par le Centre Culturel Communal de Pierrefitte
Espace culturel Maurice-Utrillo - Place Jean-Jaurès
T. 01 72 09 35 73 - cccpierrefitte@wanadoo.fr - www.cccpierrefitte.com
Centre Culturel Communal de Pierrefitte
:
CENTRE VILLE
ès
ur
-Ja
an
Je
e
plac
glise
et placette de l’é
4e édition
123
$PODPVST
EVQMVTCFBV
#BMDPO
73e anniversaire
Visite des balcons les premières quinzaines de juillet et de septembre
Remise du prix en janvier 2014
Bulletin d’inscription disponible
dans les lieux d’accueils municipaux
A remettre à l’accueil de l’Hôtel de ville
2, place de la Libération à Pierrefitte
Inscription sur internet : www.mairie-pierrefitte93.fr
Renseignements : 01 72 09 33 80
de l’Appel
du 18 juin 1940
Mardi 18 juin 2013
Rendez-vous à 12h sur le parvis de l’Hôtel de Ville
(place de la Libération).
Exposition de la Fondation Charles de Gaulle en Mairie :
« De Gaulle - Adenauer, les bâtisseurs
de l'amitié franco-allemande » du 18 au 24 juin.
Direction de la Communication - Mai 2013 - 100 ex
Date limite d’inscription
MFKVJO
9^gZXi^dcYZaV8dbbjc^XVi^dc"\gVe]^hiZ/6jYZ8]Vodi^Zg"6kg^a'%&("&%%Zm
'MFVSJ
,
FESTIV’ÉTÉ
SAMEDI
29
JUIN 2013 | DE 13H30 À 18H
Spectacles•Ateliers créatifs•
Jeux•Espace restauration | Entrée libre
Service communication 2013 • Annabel O.
JEUX
EN FÊTE
(;( -2851$/ L GG ACCUEIL DE LOISIRS DES FORTES-TERRES
37 RUE DELESCLUZE
INFOS 01 72 09 35 42
www.mairie-pierrefitte93.fr
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising