Livret M1M2 Portugais 2012 2013

Livret M1M2 Portugais 2012 2013
Centre
d’enseignement
à distance
Livret de l’étudiant
1 2 année de Master
ère et
ème
Etudes Lusophones
Parcours Recherche
et
Média et Médiation Culturelle
Année universitaire 2012-2013
Coordinateur de la filière
Saulo NEIVA
[email protected]
ATTENTION: les informations contenues dans ce livret sont susceptibles d’être modifiées, veuillez donc
tenir compte des mises à jour faites sur votre espace de travail. Bon travail. L’Equipe du CEAD
Centre d’enseignement à distance
1
Centre des Langues et du Multimédia
34 Avenue Carnot
63037 Clermont-Ferrand Cedex1
SECRETARIAT CEAD
Référente filière Master Lusophone
Lisette FELIX
[email protected]
04.73.40.85.31
Le secrétariat est ouvert du lundi au vendredi entre
8h et 12h et de 13h30 à 16h.
Equipe pédagogique de la spécialité
Enseignants titulaires et contractuels
ALMEIDA REGO Vânia. Lectrice de la Chaire Sá de Miranda, doctorante en littérature. Textes fondateurs
de la lusophonie.
CHRISTIANO Caio. Enseignant contractuel, lecteur de l’Ambassade du Brésil, doctorant en linguistique.
Traduction audiovisuelle. Textes fondateurs de la lusophonie.
NEIVA Saulo, Professeur des Universités, directeur de l’équipe « Écritures et interactions sociales » au sein
du CELIS, EA1002. Littérature : Adaptation cinématographique ; Analyse du discours ; Séminaire
américaniste. Textes fondateurs de la lusophonie.
VERA Ana, ATER, doctorante. Civilisation : Le cinéma et l’identité portugaise.
Intervenants extérieurs
Antunes da Cunha Manuel, Docteur en Sciences de l’information et de la communication, chercheur
associé au Laboratoire « Communication et Politique », CNRS, enseignant chercheur à l’Université
du Minho. Médias et migrations.
BRANDÃO Adriana, Docteur en histoire contemporaine, journaliste à RFI. Radios Internationales en
portugais.
DURACKA Nicolas. Doctorant en communication, fondateur de Cephisa Cartonera, alter-maison d’édition
associative. Création et gestion d’associations et d’ONGs.
Grosset Raphaël. Coordinateur technique de Radio Campus. Langue orale : Atelier radio.
MACHABERT Dominique, Journaliste. Langue orale : Atelier radio.
PRADO Daniel, Directeur de la Direction de terminologie et industries de la langue de l’Union latine. La
langue portugaise et la communication spécialisée.
THOMAS Benjamin, Maître de conférences à l’université de Strasbourg. Littérature : Adaptation
cinématographique.
2
Les examens délocalisés
Qui peut en bénéficier ?
Ce service est proposé aux étudiants inscrits au Centre d’enseignement à distance et résidents hors de l’Union
Européenne.
L’étudiant doit, lui-même, démarcher un organisme d’état français (lycée français, ambassade, alliance
Française) et s’assurer que cet organisme le recevra aux heures des examens en métropole.
Tout frais inhérent à la surveillance des dits-examens seront à la charge de l’étudiant.
Comment en bénéficier ?
Afin qu’une procédure d’examens délocalisés puisse être mise en place entre l’Université Blaise Pascal et le
centre que vous aurez trouvé, vous devez vous signaler très rapidement auprès de la personne
responsable des examens délocalisés du Centre d’enseignement à distance :
Laïla TRABELSI
Centre d’enseignement à distance
34 avenue Carnot
63037 Clermont-Ferrand Cedex 1
04.73.40.85.32
[email protected]
Tarifs
Chaque session d’examen coûtera 95 euros à l’étudiant, ces frais couvrent l’envoi des sujets par DHL (envoi
sécurisé des copies d’examens) et leur retour aux enseignants pour correction.
3
Master 1 et Master 2 parcours Recherche et Média et Médiation Culturelle
Des méthodes adaptées à votre formation :
Cours et fichiers audio en ligne (cours magistraux, TD, devoirs et corrigés).
Accompagnement pédagogique : tutorat en ligne, forum pédagogique, forum vocal.
Voici quelques conseils pour vos premiers pas dans l’enseignement à distance:
Les devoirs
Vous devez renvoyer les devoirs aux enseignants par voie électronique ou postale. Pour le retour de vos devoirs, veuillez joindre
une enveloppe à vos noms et adresse non affranchie.
Attention : certains enseignants n’acceptent pas de recevoir les devoirs par voie électronique, veuillez donc vous référer à la page
d’introduction du cours avant d’expédier vos travaux.
NOTA BENE : Les notes attribuées pour les devoirs ne sont pas comptabilisées pour votre examen terminal, sauf exception qui
vous sera signalée sur le sujet du devoir.
IMPORTANT : ENVOI DES DEVOIRS
Vous trouverez que sur la plateforme du CEAD dans l’espace « Forums administratif-pédagogique et vocaux » (Documents et Liens
puis Documents utiles) une fiche à remplir et à joindre à CHACUN de vos devoirs pour que celui-ci soit plus facilement identifiable
par l’enseignant.
Quelques conseils :
Veillez à aérer la présentation de votre travail pour une meilleure lisibilité et correction. Il vous est recommandé de sauter des
lignes et, éventuellement, de créer une marge supplémentaire.
Pour que vos copies ne se perdent pas et soient identifiables, veuillez préciser vos noms, prénoms, année de Master, n° étudiant et
matière évaluée sur l’enveloppe et sur la copie.
Les examens
Les calendriers précis des examens vous seront communiqués 15 jours avant le début des sessions d’examens. Nous vous donnons,
à titre indicatif seulement, les périodes pédagogiques décidées par l’UFR Lettres qui sont susceptibles d’être modifiées :
Examens 1 semestre 1 session : janvier 2013 (en général mi-janvier)
Examens de rattrapages : juin 2013 (avant ou juste à la mi-juin)
er
ère
En cas d’absence aux sessions d’examen, vous n’êtes pas tenus de fournir un justificatif, sauf pour les étudiants boursiers. Sachez
également que si vous ne pouvez vous présenter aux premières sessions, vous avez la possibilité de ne composer que lors des
sessions de rattrapage.
• Compensation des notes : depuis la réforme LMD, tous les enseignements, UE et semestres sont compensables entre eux.
• Modalités d’examen : un tableau récapitulatif des différentes modalités d’examen sera mis en ligne sur le site du CEAD avant
chaque session d’examen.
• Annales sujets examens : si le cours a été dispensé par l’enseignant l’année précédant sa mise en ligne, vous disposerez de sujets
d’annales pour vous aider à préparer les examens. Dans tous les cas, référez-vous aux modalités d’examen.
• Lieu des examens : les examens ne peuvent en aucun cas se passer à distance, vous devez vous déplacer sur votre centre
examinateur, à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.
Cours du CEAD
• Mise en ligne des cours : les cours sont mis en ligne sur la plateforme du CEAD à chaque début de semestre en partie ou totalité.
Lorsque vous vous connecterez à la plateforme, des annonces, sur la page d’accueil vous informerons des nouveaux cours ou
documents déposés à votre intention.
Le tutorat d’accompagnement pour les étudiants de Master : les enseignants assurent le suivi des étudiants dans les forums
spécifiques à leur cours.
4
Présentation générale de la formation
Le Master Langues et Cultures Etrangères, Etudes portugaises et brésiliennes vise à assurer à la fois une solide formation
pluridisciplinaire (linguistique, littéraire, culturelle), accompagnée d’une initiation à des méthodes de recherche et d’une
spécialisation progressive et modulable selon le projet professionnel et la poursuite des études envisagée. Cette spécialisation se
fera dans un des deux parcours proposés (Recherche ou Média et médiation culturelle) qui se déclinent ainsi :
1) Recherche
Cette orientation vise à assurer :
• Une solide formation en langue portugaise ainsi qu’une formation pluridisciplinaire dans l’aire linguistique et
culturelle lusophone. Cette double approche doit permettre à l’étudiant d’approfondir ses connaissances et
d’acquérir des méthodes de recherche.
• Une spécialisation progressive et modulable selon le projet professionnel et la poursuite des études (thèse,
concours, concours + thèse, insertion professionnelle autre que les métiers de l’enseignement, formation
professionnelle complémentaire). Cette spécialisation se fera dans l’une des trois orientations qui sont : la
linguistique, la littérature ou la civilisation.
• Une formation à des outils divers et complémentaires (méthodologie de la recherche en langue, littérature et
civilisation, analyse sémiologique du texte et de l’image) offrant une ouverture tout en permettant une flexibilité et
une personnalisation du parcours : l’étudiant enrichira ses compétences scientifiques dans l’une des trois
orientations précitées par l’acquisition de savoir-faire particuliers qui pourront être utilisés dans des domaines
professionnels tels que la traduction, la documentation, l’édition, le journalisme ou le tourisme.
2) Média et médiation culturelle
• L’objectif de ce parcours est de former des spécialistes des pays lusophones (langue, culture, littérature) pour qu’ils
exercent des métiers relevant de l’audiovisuel (radio, vidéo, internet) et/ou de la médiation culturelle (ONGs,
associations, collectivités locales, fondations, centres culturels, organismes internationaux, festivals).
• Ce parcours compte sur de nombreux dispositifs contribuant à l’insertion professionnelle des étudiants :
• L’intervention de professionnels liés aux métiers de l’audiovisuel et de la médiation culturelle, à travers des
enseignements spécifiques (Radios internationales en portugais, Réseaux associatifs franco-portugais et usages des médias,
Les ONGs dans les pays lusophones, La langue portugaise et la communication spécialisée : internet, science et technique,
Édition, traduction et transferts culturels, Création et gestion d’associations et d’ONGs).
• La réalisation d’un stage obligatoire en première année de Master et la possibilité d’en effectuer au moins un autre en
deuxième année.
• L’existence du programme de bourses et de stages créé pour la création grâce à une convention signée avec la Ville de
Clermont-Ferrand.
• Partenariat avec Radio Campus (93.3 MHz), station qui contribue à l’initiation des étudiants aux métiers de la radio et qui
diffuse leur émission hebdomadaire.
• Soutien d’un comité d’experts, mis en place à travers un travail étroit avec des institutions partenaires (Radio France
Internationale, Unesco, Union Latine, Infos Brésil, Radio Alfa, Radio Campus, Fondation Calouste Gulbenkian, Fondation
Joaquim Nabuco, CNRS, EHESS).
• Développement de l’esprit d’initiative des étudiants, par la réalisation de stages, de projets collectifs, ainsi que par la
gestion de l’association étudiante Avenida Saudade, et par un séjour d’études au Brésil ou au Portugal.
Enseignement et recherche
L’interaction entre enseignement et recherche est un des garanties des la qualité de l’enseignement universitaire. Ce master se
fonde sur six laboratoires de recherche différents :
• le CELIS : Centre de recherches sur les littératures et la sociopoétique (EA 1002).
• le LRL : Laboratoire de recherches sur le langage (EA 999).
• le CERHAC : Centre d’études sur la Renaissance, l’humanisme et l’âge classique (UMR 5037).
• "Politiques, cultures et identités", équipe de l’EHIC, Espaces humains et interactions culturelles (EA 1087).
• Le CHEC : Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (EA 1001)
• Laboratoire Communication et solidarité (EA 4647)
Les enseignants-chercheurs du master sont membres d’une de ces équipes, ce qui garantit l’harmonie et l’enrichissement mutuel
entre recherche et enseignement.
5
Présentation du format pédagogique hybride
Le Master LCE études portugaises et brésiliennes est doté d’un format pédagogique « hybride », où l’étudiant assiste en
alternance à des de séances en présentiel et à distance.
L’étudiant doit choisir à l’avance un régime d’études et en respecter les caractéristiques :
•
Les étudiants en régime « à distance ». Ils s’acquitteront des frais supplémentaires d’inscription au CEAD et auront accès à tous
les dispositifs pédagogiques prévus pour ce régime. Pour les UEs 72, 73, 11, 12, 13, ils ne pourront pas choisir les modules
proposés « en présentiel uniquement » ; pour les UE 74 et 76, ils ne seront pas tenus de suivre la formation en bibliothèque.
Pour les autres modules, ils seront fortement incités à assister aux séances initiales ainsi qu’aux regroupements obligatoires ; en
cas d’impossibilité (domicile à l’étranger, contraintes professionnelles ou de santé…), ils auront la possibilité de consulter
l’enregistrement audio de ces séances. Ces étudiants doivent effectuer leur inscription en contactant le CEAD (+33.
473.40.85.31, [email protected])
•
Les étudiants dits « assidus ». Présents sur place et pouvant se rendre régulièrement à l’Université, ces étudiants seront
exonérés des frais supplémentaires d’inscription au CEAD et s’engageront à assister à la totalité des activités proposées en
présentiel (séances initiales, regroupements obligatoires). Ils auront accès à tous les dispositifs pédagogiques prévus pour
l’enseignement hybride mais auront un choix plus vaste de modules à leur disposition, pour ce qui est des UEs 72, 73, 11, 12,
13, puisqu’ils pourront choisir les modules proposés « en présentiel uniquement ». Pour les UE 74 et 76, ils seront tenus de
suivre la formation en bibliothèque.
Les dispositifs pédagogiques relevant de chaque régime sont présentés ci-après.
6
Organisation des études
A _ Contenu master 1 études Portugaises et Brésiliennes
La première année M1 (60 crédits) offre une formation associant l’étude de la langue portugaise à une première étape de
spécialisation dans un domaine (littérature ou civilisation) qui comprendra, d’une part une formation à la méthodologie de la
recherche, y compris la méthodologie documentaire (assurée par la BCIU) et d’autre part la rédaction d’un bilan de recherche
(parcours Recherche) ou la réalisation d’un stage, suivie de la rédaction et la soutenance d’un rapport (parcours Média et médiation
culturelle).
Signalons, à ce propos que, pour ce qui est du parcours Recherche, le mémoire de M1est un bilan de recherche intermédiaire, dont
la version définitive sera rédigée et soutenue en M2. C’est le directeur de recherche qui en fixe les contours. D’une longueur de 50 à
70 pages il pourrait, notamment comporter les parties suivantes :
•
Rédaction d’une ou plusieurs parties/chapitres (introduction, exposition de la problématique, plan et justification du plan
et/ ou pistes de recherche…)
•
Rédaction d’une partie consacrée à l’analyse du corpus ou des fonds exploités, ou encore présentation d’une réflexion sur
un point théorique ou un point de méthodologie dans l’optique du M2.
•
Présentation d’une bibliographie prospective critique ou raisonnée.
•
Le fait de rédiger un ou deux chapitres du total suppose que l’étudiant a déjà une idée de son plan de mémoire de M2.
On pourra l’inviter à l’exposer dans son mémoire et/ou à l’oral, même si celui-ci n’est pas définitif et pourrait, le cas
échéant, être démenti par les recherches ultérieures (en M2) du candidat.
Dans le cas d’un stage (d’au moins deux mois) en entreprise (UEP), un mémoire professionnel (rapport + analyse+ réflexion
théorique) remplace le bilan de recherche (voir secrétariat master LCE pour établir une convention de stage).
La remise du bilan de recherche au directeur de recherche doit avoir lieu avant mi-juin.
L’évaluation du bilan de recherche de M1 a lieu par le biais d’un rapport écrit rédigé par deux enseignants-chercheurs. Il n’y
a plus de soutenance orale.
POUR LES STAGES OPTIONNELS NON INTEGRES DANS LE CURSUS
1) La demande de convention de stage est à retirer et à rapporter au Bureau des Stages dûment complétée par l’étudiant et
signée par le tuteur universitaire.
2) Contre remise de ce document, la convention de stage en 4 exemplaires lui sera donnée.
3) Celle-ci, dûment complétée par l’étudiant, signée par ce dernier, par le tuteur universitaire et par le tuteur dans la structure
d’accueil, sera rapportée au Bureau des Stages.
4) Pensez à faire établir une convention de stage pour tout stage qui s’effectue au cours de votre année de master (M1 ou
M2), même si celui-ci a peu de liens à formation. Voir plus loin la rubrique « Organisation des stages ».
Les soutenances doivent avoir lieu en juin
B_ Contenu master 2 études Portugaises et Brésiliennes
L’admission en deuxième année est sélective, selon des critères qui allient prise en compte des résultats et entretien avec le jury.
La deuxième année M2 (60 crédits) approfondit la formation et débouche sur la rédaction d’un mémoire abouti (y compris pour les
étudiants ayant choisi le parcours Média et médiation culturelle). Elle comprend :
•
Un enseignement en langue portugaise (traduction universitaire, théories et pratiques de la traduction).
•
Un séminaire transversal, théorique et méthodologique
•
Un séminaire littérature ou histoire-civilisation ou linguistique selon le sujet de mémoire.
•
Un séminaire complémentaire disciplinaire (au choix : Chaire Sá de Miranda ou Média et médiation culturelle) ou
pluridisciplinaire selon l’orientation du sujet de mémoire.
•
Un stage en équipe d’accueil, dans l’une des équipes de recherche (voir page « La recherche en langue »).
•
Ce stage permet à l’étudiant de s’initier à l’activité de recherche collective, et peut prendre diverses formes :
participation à des séminaires ou des colloques, travaux de synthèse, rédaction d’un article, établissement de
bibliographies…
•
La rédaction d’un mémoire qui vise à manifester les aptitudes de l’étudiant- chercheur au questionnement
analytique, théorique et critique : établissement et définition d’une question, formulation d’une hypothèse, élaboration
d’un plan de travail et d’exploration, synthèse et vérifications. Le mémoire peut-être une introduction à une future
thèse, mais aussi une initiation à diverses formes d’investissement professionnel ou culturel.
Les sujets de mémoire doivent être déposés avant le 30 octobre. L’étudiant devra régulièrement correspondre avec son tuteur ou
directeur de recherche pour le tenir au courant de l’avancée de ses
travaux.
7
Avertissement : s’agissant des travaux écrits il est rappelé que toute citation non déclarée constitue un plagiat, et donc une fraude
morale et intellectuelle. Toute utilisation de documents ou fragments de documents (par exemple issus de l’Internet) doit être
dûment signalée dans les références bibliographiques. Toute tentative de plagiat conduira automatiquement à une sanction.
Le Master 2 peut être préparé en deux ans par ceux qui justifient d’un emploi à temps plein. Pour les autres, une demande de
dérogation est nécessaire.
Validations de crédits pour les certifiés et les agrégés
- Les professeurs certifiés ou agrégés peuvent faire valider des crédits en vue de l’obtention du Master. Plus d’informations,
contacter M. Saulo NEIVA
Poursuite d’études :
- Préparation du Doctorat d’Etudes Lusophones.
- Concours de la fonction publique
- Autre formation spécifique
Débouchés professionnels
Par ailleurs, l’ouverture proposée vers le milieu professionnel doit permettre soit une insertion directe, soit une passerelle vers des
formations professionnelles spécialisées dans des domaines tels que :
- l’audiovisuel
- l’édition, le journalisme
- le tourisme
- la médiation culturelle
- la traduction, l’interprétariat
- les métiers du livre
- la documentation
Attention : les étudiants désireux de s’orienter vers le master 2 professionnel "Conduite de projet" (Tourisme
ou Métiers du livre) après le M1 LCE, peuvent choisir une, deux ou trois UE (voir ci-dessous * et souligné) liées à
ce diplôme dans la maquette du M1 LCE.
Insertion professionnelle
Les étudiants du parcours Média et Médiation Culturelle peuvent bénéficier
du programme de bourses, stages et emplois mis en place grâce au protocole
d’accord signé entre la Ville de Clermont-Ferrand et le Département d’Études
portugaises et brésiliennes. Ce programme leur permet de travailler comme
animateur dans les ateliers Internet por Tous, d’effectuer un stage dans la chaîne de télévision TV8 et de
recevoir une bourse municipale pour effectuer un séjour (semestre d’études ou stage) dans la ville de Braga.
8
Organisation des stages
1) Consignes à respecter
La réalisation de stages contribue à une meilleure insertion professionnelle des étudiants,
c’est pourquoi il est fortement conseillé aux étudiants d’effectuer plusieurs stages, dès leur première
année de licence. Dans le cas de certains parcours, la réalisation d’un stage, accompagnée de la
soutenance d’un rapport, est une condition préalable à l’acquisition du diplôme de licence et de
master.
Pour le bon déroulement du stage, les principes suivants doivent être respectés :
1) La recherche de stage doit commencer dès le début de l’année universitaire, par l’envoi de lettres
de candidatures à différents organismes. Dès cette phase, l’étudiant peut compter sur le
soutien du Service de l’étudiant, du coordinateur des stages au sein du Département et de
son tuteur universitaire (cf. liste des tuteurs de stages).
2) Le stage obligatoire, prévu dans le cadre de certains parcours, peut être complété par la réalisation
d’autres stages. L’étudiant peut, s’il le souhaite, effectuer un stage d’une durée plus longue
que celle exigée en vue de l’obtention de son diplôme.
3) Tout départ en stage ne peut se faire qu’après l’établissement et la signature d’une convention,
dont le formulaire en quatre exemplaires doit être retiré par l’étudiant au secrétariat. Aucun
stage ne doit débuter sans convention signée, car l’étudiant ne serait pas couvert en cas
d’accident.
4) L’établissement de la convention doit respecter les étapes suivantes :
-Accord du tuteur universitaire (vérification et appréciation des missions confiées en adéquation avec
la formation, le projet professionnel, la poursuite d’études) ; la signature du tuteur
universitaire est indispensable et doit se faire en premier, parce qu’elle valide le bien-fondé
du stage.
-Signature de l’étudiant qui aura pris le soin de compléter toutes les rubriques des quatre
exemplaires de la convention. Ces imprimés devront parvenir au bureau des stages trois
semaines avant le départ en stage.
-Signature de la structure d’accueil.
-Signature du Doyen en dernier lieu et sous réserve que toutes ces conditions soient réunies.
Toute convention incomplète sera refusée,
ce qui impliquera du retard dans l’approbation.
5) Pendant la première semaine de stage (délai de rigueur), l’étudiant doit remplir et à envoyer par
mail à son tuteur universitaire le « Questionnaire de suivi » reproduit ci-après.
6) Pendant toute la durée du stage, l’étudiant doit envoyer à son tuteur universitaire, tous les quinze
jours, un compte rendu d’une longueur d’une dizaine de lignes, abordant les points
suivants : récit des expériences, bilan des apprentissages, difficultés, points positifs, début de
réflexion sur le projet professionnel.
8) Le tuteur dans l’organisme d’accueil évaluera et notera le stage selon les critères suivants :
-Assiduité, ponctualité
-Politesse, courtoisie, savoir-vivre
-Sérieux, sens des responsabilités
-Disponibilité, interactivité, intégration dans
l’équipe
-Esprit d’initiative, dynamisme
-Maîtrise d’outils techniques, savoir-faire et
compétences diverses
-Réactivité, apprentissages, évolutions.
9) Seuls les stages effectués en intégralité pourront être validés.
10) L’étudiant doit rédiger son rapport en tenant compte des consignes indiquées ci-après dans la partie
« Caractéristiques du rapport de stage ».
11) La remise du rapport, en deux exemplaires, doit se faire au moins quinze jours avant la date de la soutenance.
9
2) Questionnaire de suivi
L’étudiant doit remplir et envoyer ce questionnaire à son tuteur universitaire pendant la première semaine
de stage (délai de rigueur).
Pendant toute la durée du stage, l’étudiant doit envoyer à son tuteur universitaire, tous les quinze jours, un
compte rendu, d’une longueur d’une dizaine de lignes, abordant les points suivants : récit des expériences, bilan des
apprentissages, difficultés, points positifs, début de réflexion sur le projet professionnel
Étudiant
Prénom, NOM :
Adresse principale :
Adresse à Clermont :
Tél. portable :
Organisme d’accueil
Nom : Adresse : Tél. : Fax : E-mail :
Domaine et activité de l’organisme :
Taille de l’organisme (nombre approximatif de salariés) :
Stage
Dates précises du stage :
Lieu de stage (si différent du siège de l’organisme) :
Tuteur dans l’organisme d’accueil
Prénom, NOM
Service, fonction :
Tél. (ligne directe) :
E-mail :
Votre service de rattachement :
Votre ligne directe (si existante) :
Vos horaires dans l’organisme d’accueil :
Programme ou sujet initial du stage :
Descriptif précis de vos activités :
Bénéficiez-vous d’un défraiement, d’une indemnité, d’une
gratification ou d’avantages en nature ?
Par quel moyen avez-vous trouvé ce stage ?
Avez-vous déjà réfléchi aux problématiques à développer
dans votre rapport de stage ? Si oui, lesquelles ?
3) Caractéristiques du rapport de stage
Structure
• Couverture (voir modèle ci-après), page de garde (vierge), page de titre (voir modèle ci-après), corps du
texte, annexes, bibliographie, table des matières
Mise en page
• Marges : 2,5 cm (haut, bas, droite) et 3 cm (gauche)
• Titres : Times New Roman, gras, police 14, 16, 20...
• Corps du texte : Times New Roman, 12, interligne 1,5, justifié, alinéa 1,25 cm.
• Notes de bas de page : Times New Roman, 10, interligne simple, justifié, aucun alinéa.
• Les pages doivent être numérotées mais la pagination ne doit pas être indiquée sur la couverture, la page de
garde ni la page de titre.
Longueur du corps du texte
• 25 pages (licence) et 40 pages (master), sans compter couverture, page de garde, page de titre, annexes,
bibliographie, table des matières.
Parties du corps du texte
1) L’organisme d’accueil et le stage effectué (choisir un titre pertinent)
• Présentation de l’organisme (activités, historique, structure, équipe et organigramme, insertion dans le
secteur...)
• Réalisation du stage (déroulement, activités effectuées, insertion dans l’équipe, obstacles, solutions)
2) Le secteur (choisir un titre pertinent)
• Caractéristiques du secteur d’activités de l’organisme d’accueil (musée historique, association luso-française,
radio internationale...) : historique, panorama de l’environnement régional, national, international, rapports à
des organismes de financement ou des clients, partenaires divers.
• Réflexion sur le secteur, fondée sur bibliographie théorique.
10
3) Bilan personnel et professionnel
• Adéquation du stage au projet professionnel ? Mise à profit de compétences acquises auparavant ?
Identification aux tâches réalisées ? Identification au secteur d’activités ? Pourquoi ?
• Apprentissages : Découverte de nouvelles tâches ? Perfectionnement de compétences acquises auparavant ?
Pourquoi ? Comment ?
• Prospection et perfectionnement du projet professionnel : comment ce stage permet-il de préciser ou de
modifier le projet professionnel ?
Annexes
• L’étudiant doit demander à l’organisme d’accueil l’autorisation de reproduire des documents internes.
• N’annexez pas des documents lorsque cela n’est pas nécessaire : chaque document annexé doit avoir une
fonction précise d’illustration ou d’argumentation.
Bibliographie
• Indiquez dans la bibliographie des références (ouvrages, articles, sites) portant sur l’organisme, sur le secteur
ou des références théoriques ayant été utiles à la réalisation de votre bilan.
Informations complémentaires
http://www.commentcamarche.net/faq/16226-comment-faire-un-rapport-de-stage
11
Relations internationales
Un séjour au Portugal ou au Brésil permettra à l’étudiant d’approfondir ses connaissances de la langue
portugaise et des cultures lusophones.
Deux possibilités s’offrent à l’étudiant :
• Travailler comme professeur assistant de français, pendant une année scolaire, dans un
établissement scolaire portugais, occupant des postes qui relèvent du Ministère des Affaires
Étrangères et pour lesquels un appel à candidatures est diffusé tous les ans.
• Étudier pendant un semestre dans une université portugaise ou brésilienne :
Portugal
Universidade do Minho (Braga)
Universidade de Coimbra (Coimbra)
Universidade do Porto (Porto)
Universidade de Lisboa (Lisbonne)
Instituto Superior de Línguas e Administração, ISLA, (Lisbonne)
Brésil
Universidade Federal de Minas Gerais (Belo Horizonte)
Universidade Federal de Pernambuco (Recife)
Univesidade de Brasilia (Brasilia, Distrito Federal)
Dans les deux cas, les étudiants doivent commencer leurs démarches au cours de l’année précédant leur
départ. Pour plus de renseignements, consultez la page du Service des Relations Internationales
http://www.univ-bpclermont.fr/rubrique4.html)
Contact : [email protected]
Aide à la mobilité
Les étudiants devant effectuer un déplacement ou un séjour de courte durée dans le cadre de leur
MASTER (recherche ou enseignement) sont encouragés à le faire par une « aide à la mobilité » du Service
des Relations Internationales de l’UFR LLSH. Cette aide, d’un montant compris entre 100 et 200 euros en
général, est versée après coup sur présentation de justificatifs.
S’adresser au secrétariat du MASTER pour connaître la procédure à suivre.
12
Atouts supplémentaires
Chaire Sá de Miranda
Créée en 2004 grâce à un protocole de coopération signé entre l’Université Blaise-Pascal (Clermont II) et l’Instituto Camões
(branche culturelle du Ministère portugais des affaires étrangères), la Chaire Sá de Miranda (http://www.lettres.univbpclermont.fr/spip.php?article281), vise à promouvoir l’enseignement et la recherche dans le domaine des études portugaises,
par le biais de différentes initiatives :
• Le renforcement de l’équipe d’enseignants de notre Université, grâce à l’accueil de professeurs invités, de conférenciers
et de tuteurs, ainsi que par le recrutement d’un lecteur.
• La mise à disposition de livres, de matériel audiovisuel et multimédia, portant sur la langue et les cultures des pays de
langue portugaise.
• Le soutien à la formation scientifique et pédagogique des enseignants, chercheurs et étudiants de l’Université BlaisePascal, par l’attribution de bourses d’études et de stages de formation au Portugal
Le nom de la Chaire
La Chaire Sá de Miranda doit son nom au poète portugais Francisco de Sá de Miranda (1487-1558), qui a joué
un rôle crucial dans la culture portugaise du XVIe siècle. Son caractère complexe fait d’ailleurs de lui
aujourd’hui encore un personnage tout à fait passionnant.
Ce poète a su être sensible aux vents de rénovation culturelle de la Renaissance, introduisant dans la poésie
portugaise les nouvelles formes poétiques typiques de ce mouvement culturel. En contrepartie, il n’a pas
hésité à dénoncer les méfaits de l’expansion maritime sur la vie de son pays, parmi lesquels, l’exode rural dû à
l’attrait que la vie courtisane exerçait sur ses compatriotes.
Le séminaire de la Chaire
Le Séminaire de la Chaire Sá de Miranda est animé par quelques grands spécialistes de la culture portugaise,
exerçant dans des universités de différents pays, et qui sont invités à séjourner à Clermont-Ferrand, en tant que professeurs
invités ou conférenciers.
Les séances du Séminaire s’adressent à la fois aux étudiants de notre Université et au public en
général.
Depuis 2004, plus d’une trentaine de chercheurs ont participé aux activités proposées dans ce
cadre : Vanda Anastácio (Lisbonne), Ana Paula Arnaut (Coimbra), Kelly Basílio (Lisbonne), José
Augusto Cardoso Bernardes (Coimbra), Ana Maria Binet (Bordeaux III), Aparecida Fátima Bueno
(São Paulo), Carlos Ceia (Lisbonne), Albano Cordeiro (CNRS), Lucia Da Silva (Paris VIII), Catherine
Dumas (Paris III-Sorbonne Nouvelle), Ana Raquel Lourenço Fernandes (Lisbonne), Maria Eduarda
Keating (Minho), Jean-Claude Laborie (Lyon III), Marcos Martinho (São Paulo), Inocência Mata
(Lisbonne), Ana Isabel Moniz (Madère), Paulo Motta Oliveira (São Paulo), José Pedro Paiva (Coimbra), Anne-Marie Pascal (Lyon
II), Marie-Hélène Piwnik (Paris IV-Sorbonne), Ana Filipa Prata (Lisbonne), Patrick Quillier (Nice), Micaela Ramon (Minho),
Everardo Ramos (Natal), Carlos Reis (Coimbra), Ana Ribeiro (Minho), Gilda Santos (Rio de Janeiro), Arnaldo Saraiva (Porto), José
Carlos Seabra Pereira (Coimbra), Maria Helena Serôdio (Lisbonne), Celina Silva (Porto). La Chaire a également organisé le
colloque interdisciplinaire Nouvelles perspectives de la recherche française sur la culture portugaise, qui s’est tenu les 5 et 6
février 2007 à la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Clermont-Ferrand, dont les actes ont été publiés en ligne par la
MSH et les Presses Universitaires Blaise-Pascal. Cette manifestation scientifique a réuni des doctorants et des jeunes chercheurs
qui travaillent sur le Portugal dans différentes disciplines, permettant de donner une vision générale et actuelle de la recherche
française dans ce domaine.
Depuis 2008, la Chaire organise, en partenariat avec le Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS, EA
1002) et dans le cadre du Master Langues et civilisations étrangères, le séminaire Transmission & transformation des genres
littéraires dans les pays lusophones qui, à travers une série de journées d’études séminaires de recherche qui rassemblent des
chercheurs de différents pays.
13
CELPE-BRAS (Certificat de compétence en portugais du Brésil)
Qu’est-ce que le CELPE-Bras ?
Le CELPE-Bras est un certificat de compétence en portugais langue étrangère qui est délivré par le gouvernement brésilien à
travers son Ministère de l’éducation. Il s’agit du seul certificat reconnu par les institutions brésiliennes, étant exigé notamment
par des organismes tels que l’ordre des médecins, les universités et les entreprises, en vue de la validation des diplômes
étrangers.
Nature des épreuves
Les épreuves du Celpe-Bras visent à tester la capacité à utiliser le portugais comme un outil de communication et non pas à
évaluer des connaissances théoriques sur cette langue (questions de grammaire, vocabulaire…). La compétence linguistique du
candidat est donc examinée en fonction des tâches en rapport avec des situations de communication concrètes, qu’il se montre
capable d’accomplir : lire et rédiger des textes, interagir oralement ou par écrit dans des activités liées au milieu scolaire,
professionnel ou de la vie quotidienne
Déroulement de l’examen
L’examen se décline en deux parties :
Module 1 : Épreuve collective d’une durée de 2h30, comprenant :
o Deux tâches de compréhension orale et production écrite
o Deux tâches de lecture et production écrite
Module 2 : Épreuve Individuelle d’une durée de 20 min, qui est enregistrée, comprenant :
o Entretien sur des thèmes signalés par le candidat comme étant de son intérêt dans sa fiche d’inscription
o Conversation sur des thèmes de la vie quotidienne, d’intérêt général, à partir d’élément déclencheurs (photo, BD,
support audio ou vidéo)
Les niveaux certifiés
Il existe quatre niveaux de certification : intermédiaire, intermédiaire supérieur, avancé, avancé supérieur. Toutefois,
indépendamment de leur niveau, les candidats répondent aux mêmes épreuves collectives.
Atelier de préparation
Un atelier hebdomadaire de préparation au Celpe-Bras est proposé aux candidats. L’objectif de cet atelier est de
permettre au candidat de s’entraîner dans les conditions réelles de réalisation des épreuves du Celpe-Bras, y compris par
l’utilisation des annales des sessions précédentes, à travers quatre étapes :
1) Bilan initial de compétences linguistiques
2) Exercices de préparation à l’épreuve collective
3) Entraînement oral en vue de l’épreuve orale
4) Bilan final et simulation
Le Département d’études portugaises et brésiliennes de l’Université Blaise Pascal est un des rares centres d’application du
Celpe-Bras en France.
Deux sessions d’examen par an : avril et octobre
Droits d’inscription :
•
•
Étudiants de l’Université Blaise-Pascal : 45 euros (préparation+certificat)
Autres candidats : 90 euros (certificat) ou 120 euros (préparation + certificat)
Informations : [email protected]
14
Maquettes- PARCOURS RECHERCHE
MASTER 1, semestre 1
PARCOURS RECHERCHE
UE 70 – Littérature lusophone : « Adaptation cinématographique »
Civilisation lusophone : « Le cinéma et l’identité portugaise »
UE 71– Traduction : Thème et version (français – portugais) : « Traduction audiovisuelle (soustitrage) »
Langue orale : « Atelier radio (niveau master) »
UE 72 – Initiation à la recherche
Au choix en commun accord avec le directeur de mémoire, en fonction du projet professionnel
et/ou du sujet de mémoire :
Heures
Crédits
Coef
24 +24
10
1
24
24
5
24
5
1
24
5
1
1
Séminaires de spécialité
Média et médiation culturelle
Séminaire d’une autre spécialité du master LCE
Etats et sociétés dans l’Europe méridionale
Intertextualité/Hypertextualité
Séminaire civilisation britannique
Séminaire littérature britannique
UE 73 – Approches théoriques
En présentiel ou à distance : Littérature ou Civilisation ou Linguistique.
UE 74 – « Textes fondateurs de la lusophonie »
ET
Méthodologie du mémoire (en présentiel et à distance) + formation en bibliothèque (BCIU), en
présentiel uniquement
MASTER 1, semestre 2
PARCOURS RECHERCHE
12
5
Heures
UE 80 / UE 81 UEP et rapport de stage
UE 10 – Pratiques et théories de la traduction
Thème et version (français – portugais) : « Traduction audiovisuelle (sous-titrages) »
Théories de la traduction
UE 11– Séminaire transversal
Analyse de l’image
Crédits
30
MASTER 2, semestre 3
PARCOURS RECHERCHE
1
+12
1
0.34
+0.66
Heures
Crédits
Coef
24
+12
10
1
24
5
1
15
UE 12 – Séminaire 1 au choix
Au choix en commun accord avec le directeur de mémoire, en fonction du projet professionnel et/ou
du sujet de mémoire :
Séminaires :
Média et médiation culturelle
Etats et sociétés dans l’Europe méridionale
Cours de Littérature anglophone (3 programmes)
Cours de littérature hispanique (3 programmes)
Séminaire civilisation britannique
Séminaire littérature britannique
Cours Littérature lusophone : adaptation cinématographique
Cours Civilisation lusophone : cinéma et identité
24
5
1
24
5
1
5
1
UE 13 - Séminaire 2
Au choix en commun accord avec le directeur de mémoire, en fonction du projet professionnel et/ou
du sujet de mémoire :
Choix identiques à l’UE 12
UE 14 – Stage en équipe d’accueil (en présentiel ou à distance)
dans l’une des cinq équipes de recherche : EA 999, EA 1001, EA 1002, UMR 5037, EA 1087
Master 2, semestre 4
PARCOURS RECHERCHE
Heures
UE 20 - Mémoire de recherche, soutenance
Crédits
30
1
Maquettes- PARCOURS MEDIA MEDIATION CULTURELLE
MASTER 1, semestre 1
PARCOURS MÉDIA et MÉDIATION CULTURELLE
UE 70 – Littérature lusophone : « Adaptation cinématographique »
Civilisation lusophone : « Le cinéma et l’identité portugaise »
UE 71– Traduction : Thème et version (français – portugais) : « Traduction audiovisuelle (soustitrages) »
Langue orale : « Atelier radio (niveau master) »
UE 72 – Initiation à la recherche
Séminaire de spécialité
Média et médiation culturelle
UE 73 – Approches théoriques
En présentiel ou à distance : Littérature ou Civilisation ou Linguistique.
UE 76 « Création et gestion d’associations et d’ONGs »
ET
Méthodologie du mémoire (en présentiel ou à distance)
MASTER 1, semestre 2
PARCOURS MÉDIA et MÉDIATION CULTURELLE
UE 80 / UE 81
UEP et rapport de stage
Heures
Crédits
Coef
24 +24
10
1
24
24
2,5
2,5
1
24
5
1
24
5
1
5
1
12
+12
Heures
Crédits
30
1
0.34
+0.66
16
MASTER 2, semestre 3
PARCOURS MÉDIA et MÉDIATION CULTURELLE
UE 10 – Pratiques et théories de la traduction
Thème et version (français – portugais) : « Traduction audiovisuelle (sous-titrages) »
Théories de la traduction
UE 11– Séminaire transversal
Analyse de l’image (en présentiel ou à distance) OU Analyse du discours (présentiel uniquement,
donc choix possible seulement pour les étudiants « assidus »)
Heures
Crédits
Coef
24
+12
10
1
24
5
1
24
5
1
24
5
1
5
1
UE 15 – Séminaire 1
Au choix en commun accord avec le directeur de mémoire, en fonction du projet
professionnel et/ou du sujet de mémoire :
Séminaire de spécialité
Média et médiation culturelle
UE 13 - Séminaire 2
Au choix en commun accord avec le directeur de mémoire, en fonction du projet
professionnel et/ou du sujet de mémoire :
Séminaires
Etats et sociétés dans l’Europe méridionale
Cours de Littérature anglophone (3 programmes)
Cours de littérature hispanique (3 programmes)
Séminaire civilisation britannique
Séminaire littérature britannique
Cours Littérature lusophone : adaptation cinématographique
Cours Civilisation lusophone : cinéma et identité
UE 14 – Stage en équipe d’accueil (en présentiel ou à distance)
dans l’une des cinq équipes de recherche : EA 999, EA 1001, EA 1002, UMR 5037, EA 1087
Master 2, semestre 4
PARCOURS MÉDIA et MÉDIATION CULTURELLE
UE 20 - Mémoire de recherche, soutenance
Heures
Crédits
30
1
17
Le dispositif d’enseignement à distance
Les dispositifs suivants sont prévus pour les modules proposés en enseignement à
distance :
Intitulé du module
UE 70 – Littérature lusophone :
« Adaptation cinématographique »
UE 70 – Civilisation lusophone : « Le
cinéma et l’identité portugaise »
UE 71– Traduction : « Traduction
audiovisuelle (sous-titrages) »
UE 71- Langue orale : « Atelier radio
(niveau master) »
M1 Semestre 1
PARCOURS RECHERCHE
Dispositifs pédagogiques adoptés
-Séance initiale en présentiel (2h) (enregistrement audio à la maison,
30min+forum de discussion avec des rendez-vous)
-Cours audio enrichi (enregistrement accompagné de power point) (16h).
Enregistrement en studio.
-Exercices d’analyse filmique : en présentiel pour les étudiants « assidus » ; en
web conférence interactive pour les étudiants « à distance » (4h).
-Bilan final et forum (2h). Autoscopie : étudiant filmé et reprise.
NB : Les étudiants doivent se procurer les films étudiés.
-Séance initiale en présentiel (2h)
-Cours audio enrichi (enregistrement accompagné de power point) (16h)
-Exercices d’analyse filmique : en présentiel pour les étudiants « assidus » ; en
web conférence interactive pour les étudiants « à distance » (4h)
-Bilan final et forum (2h)
NB : Les étudiants doivent se procurer les films étudiés.
-Séance initiale en présentiel (2h)
-Cours audio enrichi (enregistrement accompagné de power point) (16h)
--Exercices : en présentiel pour les étudiants « assidus » ; en web conférence
interactive pour les étudiants « à distance » (4h)
-Bilan final et forum (2h)
Regroupement initial obligatoire (6h).
-Accompagnement individuel : animation d’une émission hebdomadaire pour les
étudiants « assidus » ; envoi et correction d’une chronique et d’une interview
pour les étudiants « à distance », forum à distance (12h)
Vidéo de démonstration (1h ou 2h), sur la conduite d’interview et la rédaction
d’une chronique.
NB : les étudiants « assidus » animeront sur Radio Campus une émission
hebdomadaire, où seront diffusés les documents élaborés par les étudiants en
régime à distance.
UE 72 – Initiation à la recherche au choix :
-Séminaire Média et médiation culturelle
-Séminaire de la Chaire Sá de Miranda
-Séminaire d’une autre spécialité du
master
-Séminaire d’un autre master (littérature)
UE 73 – Approches théoriques
UE 74
1) « Textes fondateurs de la lusophonie »
2) Méthodologie du mémoire
-Cours filmés (10h)
-Forum : séance intermédiaire (1h)
-Envoi d’un devoir et corrigé (1h)
Vidéo. Plan large et power point.
-En présentiel uniquement, donc choix possible seulement pour les étudiants
« assidus »
Module existant au CEAD
Modules existants au CEAD : Littérature, Civilisation, Linguistique. Autres
possibilités pour les étudiants « assidus » : Sociologie de la culture ; Méthodes et
domaines de l’anthropologie filmique.
-Séance initiale en présentiel (1h)
-Cours audio enrichi (enregistrement accompagné de power point) (8h)
-Exercices : en présentiel pour les étudiants « assidus » ; en web conférence
interactive pour les étudiants « à distance » (2h)
-Bilan final et forum (1h)
Module existant au CEAD
18
3) Formation en bibliothèque (BCIU)
Intitulé du module
UE 80 / UE 81 UEP et rapport de stage
Intitulé du module
UE 10 – Pratiques et théories de la
traduction
« Traduction audiovisuelle (sous-titrages) »
UE 10 – Pratiques et théories de la
traduction : Théories de la traduction
UE 11– Séminaire transversal
Analyse de l’image
OU Analyse du discours
UE 12 – Séminaire 1 au choix
UE 13 - Séminaire 2 au choix
UE 14 – Stage en équipe d’accueil
dans l’une des cinq équipes de recherche :
EA 999, EA 1001, EA 1002, UMR 5037,
EA 1087
Intitulé du module
UE 20 - Mémoire de recherche,
soutenance
Obligatoire seulement pour les étudiants « assidus »
M1 Semestre 2
PARCOURS RECHERCHE
Dispositifs pédagogiques adoptés
Forum collectif et accompagnement individuel
M2 Semestre 3
PARCOURS RECHERCHE
Dispositifs pédagogiques adoptés
Mutualisation avec UE71
Module existant au CEAD
Module existant au CEAD
En présentiel uniquement, donc choix possible seulement pour les étudiants
« assidus »
Mutualisé avec l’UE 72
Mutualisé avec l’UE 72
Forum collectif et accompagnement individuel
M2 Semestre 4
PARCOURS RECHERCHE
Dispositifs pédagogiques adoptés
Forum collectif et accompagnement individuel
M1 Semestre 1
PARCOURS MEDIA et MEDIATION CULTURELLE
Intitulé du module
Dispositifs pédagogiques adoptés
-Séance initiale en présentiel (2h) (enregistrement audio à la maison,
30min+forum de discussion avec des rendez-vous)
-Cours audio enrichi (enregistrement accompagné de power point) (16h).
UE 70 – Littérature lusophone : « Adaptation
Enregistrement en studio.
cinématographique »
-Exercices d’analyse filmique : en présentiel pour les étudiants « assidus » ;
en web conférence interactive pour les étudiants « à distance » (4h).
-Bilan final et forum (2h). Autoscopie : étudiant filmé et reprise.
NB : Les étudiants doivent se procurer les films étudiés.
-Séance initiale en présentiel (2h)
-Cours audio enrichi (enregistrement accompagné de power point) (16h)
-Exercices d’analyse filmique : en présentiel pour les étudiants « assidus » ;
UE 70 – Civilisation lusophone : « Le cinéma et
l’identité portugaise »
en web conférence interactive pour les étudiants « à distance » (4h)
-Bilan final et forum (2h)
NB : Les étudiants doivent se procurer les films étudiés.
-Séance initiale en présentiel (2h)
-Cours audio enrichi (enregistrement accompagné de power point) (16h)
UE 71– Traduction : « Traduction audiovisuelle
--Exercices : en présentiel pour les étudiants « assidus » ; en web
(sous-titrages) »
conférence interactive pour les étudiants « à distance » (4h)
-Bilan final et forum (2h)
Regroupement initial obligatoire (6h).
-Accompagnement individuel : animation d’une émission hebdomadaire
UE 71- Langue orale : « Atelier radio (niveau
pour les étudiants « assidus » ; envoi et correction d’une chronique et
master) »
d’une interview pour les étudiants « à distance », forum à distance (12h)
Vidéo de démonstration (1h ou 2h), sur la conduite d’interview et la
19
UE 72 – Initiation à la recherche
-Séminaire Média et médiation culturelle
UE 73 – Approches théoriques
UE 76
1) « Création et gestion d’associations et
d’ONGs »
rédaction d’une chronique.
NB : les étudiants « assidus » animeront sur Radio Campus une émission
hebdomadaire, où seront diffusés les documents élaborés par les étudiants
en régime à distance.
-Cours filmés (10h)
-Forum : séance intermédiaire (1h)
-Envoi d’un devoir et corrigé (1h)
Modules existants au CEAD : Littérature, Civilisation, Linguistique. Autres
possibilités pour les étudiants « assidus » : Sociologie de la culture ;
Méthodes et domaines de l’anthropologie filmique.
-Séance initiale en présentiel (1h)
-Cours audio enrichi (enregistrement accompagné de power point) (8h)
-Exercices : en présentiel pour les étudiants « assidus » ; en web
conférence interactive pour les étudiants « à distance » (2h)
-Bilan final et forum (1h)
2) Méthodologie du mémoire
Module existant au CEAD
3) Formation en bibliothèque (BCIU)
Obligatoire seulement pour les étudiants « assidus »
M1 Semestre 2
PARCOURS MEDIA et MEDIATION CULTURELLE
Intitulé du module
Dispositifs pédagogiques adoptés
UE 80 / UE 81 UEP et rapport de stage
Forum collectif et accompagnement individuel
M2 Semestre 3
PARCOURS MEDIA et MEDIATION CULTURELLE
Intitulé du module
Dispositifs pédagogiques adoptés
UE 10 – Pratiques et théories de la traduction
Mutualisation avec UE71.
« Traduction audiovisuelle (sous-titrages) »
UE 10 – Pratiques et théories de la traduction :
Module existant au CEAD
Théories de la traduction
UE 11– Séminaire transversal
Analyse de l’image
Module existant au CEAD
En présentiel uniquement, donc choix possible seulement pour les
OU Analyse du discours
étudiants « assidus »
UE 12 – Séminaire 1 au choix
Mutualisé avec l’UE 72
UE 13 - Séminaire 2 au choix
Mutualisé avec l’UE 72
UE 14 – Stage en équipe d’accueil dans l’une des
cinq équipes de recherche : EA 999, EA 1001, EA
Forum collectif et accompagnement individuel.
1002, UMR 5037, EA 1087
M2 Semestre 4
PARCOURS MEDIA et MEDIATION CULTURELLE
Intitulé du module
Dispositifs pédagogiques adoptés
UE 20 - Mémoire de recherche, soutenance
Forum collectif et accompagnement individuel
20
Descriptif des enseignements
MASTER1
► UE 70 LITTERATURE (24h, 5 crédits) : Adaptation cinématographique
Saulo NEIVA et Benjamin THOMAS
Contrôle des connaissances : Contrôle continu (assiduité et participation, 30%) et Examen terminal (oral, 70%)
Objectif : Présenter l’adaptation cinématographique à la lumière d’une réflexion sur les relations intergénériques, sur les
réécritures transgénériques, mais aussi sur l’intermédialité (en étudiant par exemple ce qui se produit dans le passage du texte à
l’image filmique). Pour y parvenir, nous nous fonderons à la fois sur des pistes théoriques récentes, portant sur les genres, et sur
une analyse de deux cas de figure. Ainsi s’agira-t-il d’étudier La Cité de Dieu (Fernando Meirelles et Kátia Lund, 2002) et
Blindness (Fernando Meirelles, 2008), respectivement adaptés du roman homonyme de Paulo Lins et de Ensaio sobre a cegueira
(L’Aveuglement) de José Saramago.
Films étudiés
Blindness, Fernando Meirelles, 2008
La Cité de Dieu, Fernando Meirelles et Kátia Lund, 2002
Ouvrages étudiés
ème
Paulo LINS, Cidade de Deus, São Paulo, Companhia das Letras, 2 éd., 2002 [1ère éd. : 1997].
____, La cité de Dieu, trad. Henri Raillard, Paris, Gallimard, 2003.
José SARAMAGO, Ensaio sobre a cegueira, Lisbonne, Caminho, 1995.
____. L’Aveuglement, trad. Geneviève Leibrich, Paris, Seuil, coll. « Points », 2000.
Bibliographie critique
Georges-Albert ASTRE [sous la dir.], Cinéma et roman, éléments d’appréciation, Paris-Caen, Lettres Modernes Minard, 1999
[1958].
ème
André BAZIN, Qu’est-ce que le cinéma ?, Paris, Cerf, coll. « 7 art », 1976 [réed].
Monique CARCAUD-MACAIRE, Jeanne-Marie CLERC, L’Adaptation cinématographique, Paris, Klincksieck, coll. « 50 questions »,
2004.
____, Pour une lecture sociocritique de l’adaptation cinématographique : propositions méthodologiques, Montpellier, Institut de
Sociocritique, 1995.
Jean CLEDER, « L’Adaptation cinématographique », Fabula, « Atelier de théorie littéraire », 2004, [en ligne].
Sylvie DEBS. Cinéma et littérature au Brésil : les mythes du Sertão : émergence d’une identité nationale. Paris, L’Harmattan, 2002
Alain GARCIA, L’adaptation du roman au film. Paris, I.F., 1990
Rita GODET [sous la dir.], La littérature brésilienne de 1970 à nos jours, Rennes, PUR, 2007.
Raphaëlle MOINE, Les Genres au cinéma, Paris, Armand Colin, coll. « Cinéma », 2005.
Dominique MONCOND’HUY & Henri SCEPI [sous la dir.]. Les genres de travers : littérature et transgénéricité, Rennes, PUR, 2007.
Michel SERCEAU. L’adaptation cinématographique des textes littéraires : théorie et lectures, Liège, CEFAL, 1999.
Jean-Bernard VRAY [sous la dir.]. Littérature et cinéma : écrire l’image, Saint-Etienne, Publications de l’Université de SaintÉtienne , 1999.
► UE 70 CIVILISATION (24h, 5 crédits) : Le cinéma et l’identité portugaise.
Ana VERA
Ana Vera
Contrôle des connaissances : Contrôle continu (assiduité et participation, 30%) et Examen terminal (oral, 70%)
Objectif : Présenter le cinéma portugais en tant que véhicule privilégié de l’identité et de l’imaginaire lusitaniens. Il s’agit de
démontrer qu’il existe une identité du cinéma portugais qui non seulement s’identifie avec la question nationale, mais qui fait
aussi appel à celle-ci. Pour ce faire, nous allons d’abord tracer un panorama général qui mettra en évidence les principales
caractéristiques de la création cinématographique portugaise. Ensuite, il sera question d’analyser quelques extraits de films que
surgiront comme des outils privilégiés des rapports entre cinéma et construction de l’identité portugaise.
Bibliographie :
BELLEMAR, Denis, « Projections Portugaises », in Jean-Pierre Esquenazi (dir.). Cinéma contemporain, état des lieux. Paris :
L’Harmattan, col. Champs visuels, 2004, pp.205-221.
COSTA, João Bénard da, Histórias do Cinema. Lisboa: Imprensa Nacional Casa da Moeda, comissariado pas a Europália 1991.
FERREIRA, Carolina Overhoff (coord.), O Cinema Português através dos seus filmes. Porto: Campo das Letras, 2007.
LEMIÈRE, Jacques, “Un centre dans la marge. Construction et défense d’une exception cinématographique nationale : le cas du
cinéma portugais. » In : coord. Rautenberg, Michel, Cahiers Lillois d’économie et de sociologie - Dynamiques locales et
mondialisation. L’Harmattan, 2003, pp. 36-74.
MONTEIRO, Paulo Filipe, « Trop de pays » In : L’art du Cinéma, n°50-52 - le pays en question, pp. 107-126.
21
► UE 71 TRADUCTION AUDIOVISUELLE (24h, 5 crédits)
Caio CHRISTIANO
Le sous- titrage est une sorte de traduction audiovisuelle qui implique des contraintes de temps et d´espace ayant une incidence
directe sur le résultat final. Dans ce cours, nous proposerons une introduction aux principales techniques du sous-titrage
complémentée par une série d’exercices pratiques.
A la fin du semestre chaque étudiant présentera une vidéo sous-titrée dans les deux langues (français et portugais)
1) Présentation de la traduction audiovisuelle et de ses modalités. Les spécificités du sous-titrage.
2) Le repérage. Théorie et pratique
3) Présentation de Subtitle Workshop 5.1
4) Exercices Pratiques de sous-titrage avec Subtitle Workshop 5.1.
5) Traduction de dialogues filmiques courts Portugais-Français 1
6) Traduction de dialogues filmiques courts Portugais-Français 2
7) Traduction de dialogues filmiques courts Français-Portugais 1
8) Traduction de dialogues filmiques courts Français-Portugais 2
9) Proposition et choix de thèmes pour le projet de fin de cours
10) Préparation des vidéo-clips sous-titrés pour le projet 1
11) Préparation des vidéo-clips sous-titrés pour le projet 1
12) Préparation des vidéo-clips sous-titrés pour le projet 1
► UE 71 LANGUE ORALE : Atelier Radio (12h, 5 crédits) : réalisation et animation d’une émission hebdomadaire.
Dominique MACHABERT, Raphaël GROSSET
• La grille de l’émission sera composée de trente émissions, qui porteront sur les thématiques suivantes :
1)
Cidadania
4)
Memória
2)
Interculturalidade
5)
Sabores e odores
3)
Desenvolvimento sustentável
6)
Falares e cantares
• Les différentes rubriques de l’émission aborderont et développeront ces thèmes généraux en les mettant en rapport avec
le concept fondateur de Lusofolia : faire découvrir les pays lusophones (arts, cultures, sociétés) et leurs rapports avec la
France.
• La formation, assurée par un enseignant et par des professionnels de Radio Campus, portera sur les points suivants :
- Techniques de montage et de prise de son.
-Leadership de l’équipe d’animateurs.
-Interventions depuis l’extérieur (par téléphone, IP).
-Principes déontologiques de respect des sources, de la
-Techniques d’interview et de reportage (préparation,
dignité des personnes et de la propriété intellectuelle.
documentation, réalisation, montage).
-Préparation collective et bilan hebdomadaire des
-Tâches de recherche, vérification, hiérarchisation, mise
émissions.
en forme, écriture, présentation des informations.
-Réflexion préalable visant à l’approfondissement des
-Maîtrise du temps de parole.
thèmes qui seront traités dans les émissions.
• Tous les étudiants qui intégreront l’équipe seront tenus de signer la « Charte de responsabilité et de déontologie ».
► UE 72 SEMINAIRE AU CHOIX (24h, 5 crédits):
Séminaires de spécialité
1) Média et médiation culturelle
A) Médias et migrations (12h), jeudi 20 et vendredi 21 septembre
Nom de l’enseignant : Manuel Antunes da Cunha
B) La langue portugaise et la communication spécialisée (12h), jeudi 6 et vendredi 7 décembre
Nom de l’enseignant : Daniel PRADO
C) Radios Internationales en portugais (12h), jeudi 11 et vendredi 12 janvier
Nom de l’enseignant : Adriana BRANDÃO
2) Séminaire d’une autre spécialité du master LCE
CF renseignements auprès du CEAD
22
► UE 73 Approches Théoriques (au choix)
1- Littérature (cours filmés)
L’objectif de ce cours est de permettre aux étudiants d’acquérir une culture de la recherche en littérature. Les différents
intervenants aborderont la recherche en littérature à partir de la notion d’énonciation dans un genre donné. Partant de cette
notion en linguistique et des questions que soulève son application en littérature, les interventions se conçoivent comme des
interrogations conceptuelles qui devront nourrir la réflexion personnelle complétée par la lecture d’ouvrages théoriques
fondamentaux. Il va de soi que ce cours ne sera utile que s’il s’appuie sur une participation active des étudiants et la lecture
qu’ils feront des ouvrages recommandés en cours. Après un examen de cette notion en linguistique (Serge BOTET), chaque
intervenant abordera l’énonciation dans un genre donné: théâtre (Danielle Berton), roman (Denise GINFRAY), écritures
autobiographiques (Danielle CORRADO), poésie (Bénédicte MATHIOS), roman arthurien (Patrick DEL DUCA).
Contrôle des connaissances : compte rendu d’ouvrage incluant une réflexion personnelle. Cette lecture critique portera sur
un ouvrage ou plusieurs articles choisis en concertation avec l’équipe enseignante.
Bibliographie :
BENVENISTE, Emile, Problèmes de linguistique générale, 2, Paris, Gallimard, 1974, p. 41-88 et p. 79-88.
DUCROT Oswald, SCHAEFFER Jean–Marie, Nouveau dictionnaire encyclopédique des sciences du langage, chapitre
“Enonciation”, Paris Editions du Seuil, 1972, 1995, p. 728–739.
GENETTE, Gérard, Figures III, Paris, Seuil, Poétique, 1972, p. 183 sq
LEJEUNE, Philippe, Le pacte autobiographique, Seuil, 1975
PAVIS Patrice, Dictionnaire du théâtre, Armand Colin, 2006.
TODOROV, Tzvetan, Mikhaïl Bakhtine, Le principe dialogique, Paris, Seuil, 1981.
UBERSFELD Anne, Lire le théâtre, Belin Sup. Lettres, Paris, 1996, 3 volumes
2- Civilisation
L’objectif de ce cours est que les étudiants acquièrent une culture de la discipline qu’ils ont choisie en sciences humaines et
sociales. Les différents intervenants exposeront des aspects de l’histoire et de l’épistémologie de la discipline qu’ils cultivent,
invitant les étudiants à réfléchir sur leur propre pratique de la recherche. Il va de soi que ce cours ne sera utile que s’il
s’appuie sur une participation active des étudiants, qui passe par la lecture des ouvrages qui seront recommandés en cours
et de ceux qui seront conseillés par leurs directeurs/directrices de recherches.
Contrôle des connaissances : Les étudiants proposeront une synthèse des séances accompagnée d’une réflexion personnelle
sur au moins 4 des douze séances (3 intervenants minimum). Maximum : 15.000 signes, espaces et notes de bas de page
compris.
ère
Le fichier word (.doc) ou pdf devra être envoyé à Anne Dubet avant le 15 mars 2012 pour la 1 session, avant le 20 juin 2012
pour la seconde session.
3- Linguistique
A travers le traitement de trois domaines essentiels, ce cours présente aux étudiant/e/s des concepts et outils fondamentaux
en linguistique.
1- Le mot
Friederike SPITZL-DUPIC
2- Enonciation (La théorie de l’énonciation d’Oswald Ducrot)
Serge BOTET
3- La modalisation
Philippe RAPATEL
Références à connaître :
http://www.revues.org/
http://www.persee.fr
23
http://hal.archives-ouvertes.fr/index.php
HSK (Handbücher zur Sprach- und Kommunikationswissenschaft / Handbooks of Linguistics and Communication Science /
Manuels de linguistique et des sciences de communication), Berlin / New York : Walter de Gruyter
► UE 74 Textes fondateurs de la lusophonie (12h) :
• Identidade e crise em Portugal, Vânia Almeida Rego. Bibliographie : Antero de Quental, “Causas da decadência dos
povos peninsulares nos últimos três séculos”; Eça de Queirós e Ramalho Ortigão, As Farpas (excertos); Eduardo
Lourenço, O Labirinto da saudade (excertos).
• Ideias sobre identidades linguísticas no Brasil, Caio Christiano. Bibliographie : José de Alencar, Sousa da Silveira,
Mattoso Câmara Jr, Gladstone Chaves de Mello.
• A construção de identidades culturais, Saulo Neiva. Bibliographie : Paulo Prado, Gilberto Freyre, Sérgio Buarque de
Holanda.
ET
► UE 74 Méthodologie du mémoire (12h)
►UE 76 Création et gestion d’associations et d’ONGs (12h)
et Méthodologie du mémoire (12h) : Ana VERA
Contrôle des connaissances : Contrôle continu (Méthodologie : entretiens sur l’évolution du travail individuel de recherche)
Méthodologie transversale
3 x 2h de CM : Pierre ALRIC
1) Méthodologie du mémoire
Travail centré sur le projet professionnel de l’étudiant, en vue de l’élaboration du mémoire de M2.
2) Création et gestion d’associations et d’ONGS
Nom de l’enseignant : Nicolas DURACKA
Objectifs : En pleine expansion, le secteur de l’économie sociale et solidaire, qui regroupe notamment les associations et les
ONGs, emploie aujourd’hui près de 10% de la population active française. Il est en outre un vecteur de valeurs solidaires et
d’engagement dans une dynamique collective. Il s’agira alors de mieux définir les contours de la création et la gestion de ses
organismes afin que soit mieux appréhendés les problématiques à long terme de ces organismes.
Programme
1) Bref historique et remise en contexte du mouvement associationiste.
2) Quelques exemples d’associations et d’ONGs
3) Comment crée-t-on une structure ?
4) Comment fait-on vivre une structure associative et comment appréhende-t-on l’engagement des bénévoles ?
5) La question de la pérennisation de l’action.
6) Valorisation de l’action associative des étudiants au travers d’une intervention mensuelle (les mercredis 26 septembre, 24
octobre, 28 novembre) nommée Café-lecture Luso-brésilien, au Café Littéraire Les Augustes (Clermont-Ferrand).
7) Mise en situation de la capacité à générer une activité dynamique autour des questions lusophones.
8) Capacité à innover pour faire vivre une action et transmettre un message associatif.
9) Bilan
Bibliographie
Bernardeau-Moreau, Denis et Hély, Matthieu, « Transformations et inerties du bénévolat associatif sur la période 19822002 », <http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=SOPR_015_0009>
Jeantet, Thierry, « Les associations », in Économie sociale : la solidarité au défi de l’efficacité. Les Études de la documentation
française. 2006, n°5227, p. 62-69.
Christophe Drot, Créer et Gérer une association, Paris, Broché, 2004
Ministère de la Culture : http://www.associations.gouv.fr/
Association Mode d’emploi : http://www.associationmodeemploi.fr/
MASTER 2
► UE 10 Théories de la traduction (10 crédits)
1- Pratiques de la traduction (en commun avec UE71 TRADUCTION AUDIOVISUELLE (24h, 5 crédits)
24
Le sous- titrage est une sorte de traduction audiovisuelle qui implique des contraintes de temps et d´espace ayant une
incidence directe sur le résultat final. Dans ce cours, nous proposerons une introduction aux principales techniques du soustitrage complémentée par une série d’exercices pratiques.
A la fin du semestre chaque étudiant présentera une vidéo sous-titrée dans les deux langues (français et portugais)
1) Présentation de la traduction audiovisuelle et de ses modalités. Les spécificités du sous-titrage.
2) Le repérage. Théorie et pratique
3) Présentation de Subtitle Workshop 5.1
4) Exercices Pratiques de sous-titrage avec Subtitle Workshop 5.1.
5) Traduction de dialogues filmiques courts Portugais-Français 1
6) Traduction de dialogues filmiques courts Portugais-Français 2
7) Traduction de dialogues filmiques courts Français-Portugais 1
8) Traduction de dialogues filmiques courts Français-Portugais 2
9) Proposition et choix de thèmes pour le projet de fin de cours
10) Préparation des vidéo-clips sous-titrés pour le projet 1
11) Préparation des vidéo-clips sous-titrés pour le projet 1
12) Préparation des vidéo-clips sous-titrés pour le projet 1
2- Théories de la traduction (12h)
Contrôle des connaissances : Oral
Philippe RAPATEL
Cet enseignement aborde la traductologie sous des angles à la fois théoriques (état actuel des recherches) et appliqués
(problèmes concrets posés par le passage d’une langue à l’autre en fonction des médiums, des supports, des genres et des
thématiques : littérature, cinéma…/ roman, poésie, BD, publicité…/ genre argumentatif, descriptif, narratif…). L’aspect
transculturel des données traductologiques fait l’objet d’une attention toute particulière, par exemple les phénomènes
d’emprunt d’une langue et d’une culture à l’autre. La double dimension traduction écrite / traduction orale (interprétariat)
est également décrite et théorisée.
► UE 11 Analyse de l’image ou analyse du discours.
▪ ANALYSE DE L’IMAGE (24h)
Christophe GELLY
Claude DUEE
Contrôle des connaissances : Dossier d’une dizaine de pages sur un des thèmes vus en cours (tirage au sort en fin de
séminaire), qui peut avoir un rapport direct avec les recherches en cours de chaque étudiant ou alors avec la thématique du
cours. Seront évaluées l’aptitude à la recherche, la réflexion personnelle sur la problématique choisie et la présentation de
l’analyse selon les normes universitaires françaises (citations et bibliographie, etc.)
Ce séminaire (24 h) a pour objectif de présenter l’image comme mode de persuasion à visée sociale, politique ou religieuse.
On s’intéressera en particulier aux codes spécifiques auxquels obéit l’image, codes pour une part invariants et affranchis des
limites nationales, pour une autre enracinés dans une culture territoriale. C’est dans ces confins entre culture nationale et
pensée européenne que ce programme trouve sa place, en pratiquant des coupes temporelles et spatiales de manière à
interroger les images « persuasives » à la lumière de l’histoire de l’art, de la sémiologie et de l’étude des civilisations
européennes et américaines.
1- Le film noir : discours et esthétique, Christophe GELLY
Le corpus analysé dans ce cours sera constitué par quatre films noirs:
Laura, réalisé par Otto Preminger, 1944, Twentieth Century Fox
Double Indemnity (Assurance sur la Mort), réalisé par Billy Wilder, 1944, Paramount
Sunset Boulevard ( Boulevard du Crépuscule), réalisé par Billy Wilder, 1950, Paramount
Out of the Past (La Griffe du Passé), réalisé par Jacques Tourneur, 1947, RKO
Il s’agira de déterminer comment les œuvres en question construisent des représentations fictives destinées à être révélées
comme telles à l’issue d’un processus de dévoilement propre au genre policier et en lui-même très ambigu. Nous verrons
comment les images des personnages évoluent, et selon quelles stratégies le point de vue du spectateur est manipulé par le
25
discours narratif spécifique au film noir. Ces films sont tous disponibles en vidéothèque ou à la vente sur internet ; il est
essentiel de les visionner avant le début du cours.
Bibliographie
Patrick BRION, Le film noir : l’âge d’or du film criminel américain, d’Alfred Hitchcock à Nicholas Ray, Éditions de la Martinière,
2004
Joan COPJEC (dir.), Shades of Noir, New York, Verso, 1993
André GAUDREAULT et François JOST, Le Récit cinématographique, Paris, Nathan, 1990 (rééd. en 2004)
François GUERIF, Le film noir américain, Denoël, 1999
Anne-Françoise LESUISSE, Du Film Noir au Noir, Bruxelles, De Boeck Université, 2002
Benoît TADIE, Le Polar Américain, la modernité et le mal (1920-1960), Paris, P.U.F., 2006
2- Claude DUEE
►UE 12 et UE 13 Séminaire 1 et 2, au choix
Séminaire de spécialité
annexe 1
1. Chaire Sa de Miranda : « Écriture cinématographique et genres littéraires » ; « Interculturalité et lusophonie ».
2) Média et médiation culturelle
Séminaires transversaux
Séminaire américaniste
Séminaire linguistique
annexe 2
annexe 3
Séminaire d’une autre spécialité du master LCE (russe, anglais, espagnol, italien, allemand)
Séminaire autres masters
1-Master Cultures, Territoires et Patrimoine, « Outils de l’historien » :
2- Master Littératures de l’Antiquité à nos jours, spécialité Litté. Mod. Et Cont. : réunion de rentrée du master Litt. Mod. et
cont. Le 14 octobre à 18h, MSH, rue Ledru.
3- Master Littératures de l’Antiquité à nos jours, spécialité Renaissance et Age Classique (voir responsables) ;
4- Master linguistique (voir responsables)
ANNEXE 1 Séminaires de spécialité
Séminaire 1
Média et médiation culturelle
Contrôle des connaissances : Contrôle continu (assiduité et participation aux trois modules, 30%) ; Examen terminal (70%,
dossier d’une dizaine de pages sur deux des modules, choisis en accord avec le directeur de mémoire)
Présentation des modules
A) Médias et migrations (12h), jeudi 20 et vendredi 21 septembre
Nom de l’enseignant : Manuel Antunes da Cunha
B) La langue portugaise et la communication spécialisée (12h), jeudi 6 et vendredi 7 décembre
Nom de l’enseignant : Daniel PRADO
C) Radios Internationales en portugais (12h), jeudi 11 et vendredi 12 janvier
Nom de l’enseignant : Adriana BRANDÃO
A) Médias et migrations (12h)
Nom de l’enseignant : Manuel Antunes da Cunha
Objectifs : Approfondir la connaissance des publics de la diaspora aussi bien à partir des représentations véhiculées par les
médias que de la réception de ces mêmes discours par les acteurs concernés. Il s’agit, d’une part, de découvrir
comment les médias des pays d’origine et de résidence décrivent et/ou s’adressent à ces populations ayant une
participation de plus en plus importante dans la sphère publique. D’autre part, il est question d’analyser les
26
stratégies déployées par celles-ci dans un contexte socioculturel transnational. À l’aide de différentes études de cas,
ce module vise à donner aux participants des outils qui leur permettent de mieux préparer des actions de nature
diverses auprès de ces publics.
Programme
1) Introduction à l’analyse des discours et des réceptions
médiatiques
2) Les spécificités des publics « ethniques » : concepts et
problématiques
3) Etude de cas 1 : le discours de la chaîne satellitaire RTP
Internacional
4) Etude de cas 2 : l’immigration à la télévision française
(1960-2010)
5) Etude de cas 3 : des médias de/pour la diaspora
lusophone (Afrique et Brésil)
6) Etude de cas 4 : les lusodescendants français à
l’épreuve des réseaux sociaux
7) Ressources et dispositifs d’enquête pour une meilleure
connaissance des publics de la diaspora
Bibliographie :
ANTUNES DA CUNHA, Manuel, Les Portugais de France face à leur télévision. Médias, migrations et enjeux identitaires,
Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009.
CABECINHAS, Rosa, Media, etnocentrismo e estereótipos sociais. In As Ciências da Comunicação na Viragem do Século.
Lisboa, Vega, 2002, pp. 407-418.
CARVALHEIRO, José Ricardo, Do bidonville ao arrastão. Media, minorias e etnicização, Lisboa, Imprensa de Ciências Sociais,
2007.
CUNHA Isabel Ferin, ALMEIDA SANTOS Clara, SILVERINHA Maria e PEIXINHO A. T., Media, imigração e minorias étnicas,
Estudos e documentos do Observatório da Imigração, n° 6, Lisboa, ACIME, 2004.
ESQUENAZI, Jean-Pierre, L’écriture de l’actualité. Pour une sociologie du discours médiatique, Grenoble, Presses universitaires
de Grenoble, 2002.
GOFFMAN, Erving. La mise en scène de la vie quotidienne. 1. La présentation de soi, Paris, Minuit, 1973.
MARTINS Moisés de Lemos, SOUSA Helena e CABECINHAS Rosa (dir.), Comunicação e lusofonia. Para uma abordagem crítica
da cultura e dos media, Comunicação e Sociedade, Porto, Campo das Letras, 2006.
MATSAGANIS Matthew, KATZ Vikki et BALL-ROKEACH, Sandra, Understanding ethnic media. Producers, consumers and
societies, Los Angeles/London, Sage, 2011.
MATTELART, Tristan (dir.), Médias, migrations et cultures transnationales, Paris, INA/De Boeck, 2007.
MILLS-AFFIF, Edouard, Filmer les immigrés. Les représentations audiovisuelles de l’immigration à la télévision française 19601986, Paris, INA/De Boeck, 2004.
RIGONI, Isabel (dir.), Qui a peur de la télévision en couleurs ? La diversité culturelle dans les médias, Paris, Aux Lieux d’Être,
2007.
B) La langue portugaise et la communication spécialisée (12h)
Nom de l’enseignant : Daniel PRADO
Objectifs : Présenter le poids réel de la langue portugaise dans différents secteurs où le langage spécialisé est présent,
notamment le cyberespace, la science et la technique, les négociations et gouvernance internationales. Déceler les
lacunes du secteur et montrer les pistes afin de les combler.
Programme
1)Quelques notions de communication spécialisée
4) Le portugais, langue de science et de technique
2)Enjeux du multilinguisme et de la diversité linguistique
5) Langue de gouvernance internationale ?
3)Place du portugais dans le cyberespace
6) Pistes pour une politique linguistique du portugais
Bibliographie
Actas del Congreso internacional sobre lenguas neolatinas en la comunicación especializada. México : Colegio de México,
2005. ISBN 968-12-1179-0. Disponible sur : http://dtil.unilat.org/cong_com_esp/comunicaciones_es/leanez.htm#a>.
ORTIZ, Renato A diversidade dos sotaques” (2008). Rio : Brasiliense, 2008. ISBN: 9788511001744
PAOLILLO, John, PIMIENTA, Daniel et PRADO, Daniel. Mesurer la diversité linguistique sur Internet. Paris : UNESCO, 2005.
CI.2005/WS/06. Disponible sur l’Internet : <http://unesdoc.unesco.org/images/0014/001421/142186f.pdf>.
C) Radios Internationales en portugais (12h)
Nom de l’enseignant : Adriana BRANDÃO
Radio et internet : une formule bimédia qui s’impose?
Objectifs :
27
e
L’avènement de nouvelles technologies, et principalement d’internet, à la fin du XX siècle a imposé une évolution aux
chaînes de radios classiques. Pour faire face à l’accroissement de la concurrence et répondre à l’attente du public, elles ont
dû, parallèlement à la diffusion de leurs émissions et contenus audio sur les ondes hertziennes, développer des pages
internet. Les supports sur lesquels on peut écouter la radio se sont multipliés : on peut suivre les émissions sur Internet, en
différé ou en direct, par voie hertzienne, via la télévision par le câble ou le satellite ou encore sur son téléphone mobile.
Aujourd’hui, n’importe quelle chaîne de radio a un site internet. Mais ils ne sont pas tous alimenté de la même façon.
Plusieurs radios ont tout simplement créé une interface qui est le miroir de sa programmation traditionnelle et qui redirige
les internautes vers la diffusion des programmes. D’autres s’appuient sur internet pour proposer un vrai bimédia, avec une
cohabitation et une grande complémentarité des métiers et des contenus. Un bon exemple de cette stratégie sont les radios
internationales, dont RFI, qui ont même abandonné leurs émissions en ondes courtes et moyennes dans quelques régions du
monde.
Programme :
-La radio, média de masse par excellence, à l’ère d’internet
-Les publics de la radio
-Internet un choix stratégique ou une imposition économique ?
-Une disparité de situations et de fonctionnements
-La comparaison entre quelques radios françaises (France Culture, RTL, etc)
-La situation des radios associatives
-Qu’est-ce qu’un bimédia ?
-Logiques de production de contenus et logiques de diffusion
-L’évolution des métiers de la radio
-Les nouvelles habitudes d’écoute
-L’exemple de RFI et autres radios internationales
-L’analyse des stratégies de quelques radios des pays lusophones
Bibliographie :
JEANNENEY, Jean-Noël, L’écho du siècle : Dictionnaire historique de la radio et de la télévision en France, Paris, Hachette/Arte,
1999
JÉZÉQUEL, Jean-Pierre, « Nouvelle economie entre unité et diversité », in Revue Hérmes nº 37, Paris, CNRS, 2003
LÉVY, Lionel et SIGNOURET, Muriel, Les rédactions en route vers une formule bimédia, Stratégies Magazine n°1433, 11/2006
PARIS, Thomas, « L’audiovisuel à l’ère du WEB : éclatement des marchés et nouvelles prescriptions », In,, E-Dossiers de
l’Audiovisuel, Paris, www.ina-sup.com, 12/12/2008
CHEVREUX, Marie-Dominique, « La radio pionnière », in Revue Hérmes nº 37, Paris, CNRS, 2003.
28
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement