PROGRAMME BIS NANTES 2014 GRANDS DÉBATS

PROGRAMME BIS NANTES 2014 GRANDS DÉBATS
PROGRAMME BIS NANTES 2014
GRANDS DÉBATS
MERCREDI 22 JANVIER 2014 – 10H
Grands Témoins
• Guy Saez, directeur de recherche au CNRS, CERAT
• Fabien Jannelle, directeur de l'Onda/Office national de diffusion artistique
Débat : Pas de culture sans artistes !
- Comment ils réinventent les politiques culturelles et oxygènent les territoires ?
- Les processus de création innovants, les nouvelles relations avec les publics.
- Diffusion, production, accompagnement… quelles responsabilités partagées ?
Véronique Balbo-Bonneval, directrice de la culture et du patrimoine de la communauté d’agglomération de SaintQuentin-en-Yvelines, présidente de la FNADAC (Fédération nationale des associations de directeurs des affaires
culturelles)
Jean-Paul Bazin, gérant de la Spedidam (Société de perception et de distribution des droits des artistesInterprètes)
Gérald Chabaud, directeur la Cartonnerie
Marion Guerrero, comédienne, metteuse en scène, co-directrice compagnie Tire pas la nappe
Philippe Henry, socioéconomiste de la culture, auteur de "Un nouveau référentiel pour la culture ?"
Marc Slyper, SNAM (Union nationale des syndicats d'artistes musiciens CGT)
Présenté par Arnaud Laporte / France Culture
JEUDI 23 JANVIER 2014 – 10H
Grands Témoins
• Robin Renucci, comédien, directeur des Tréteaux de France
• Chantal Lamarre, directrice de Culture Commune-Scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais
Débat : Où va le spectacle vivant ?
- Ses réalités économiques, ses nouveaux modèles.
- Loi sur la création, décentralisation, intermittents du spectacle : les dossiers d’actualité.
- Etat, collectivités… Quelles lignes politiques ? Quelles perspectives budgétaires ?
Marc Lhermitte, associé, EY Advisory
Madeleine Louarn, metteure en scène et directrice du Théâtre de l’Entresort - Les compagnies,
présidente du Syndeac (Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles),
Béatrice Macé, codirectrice générale de l’association et du festival Trans Musicales
Marie-José Malis, directrice du Théâtre de la Commune - Centre dramatique national d’Aubervilliers
Jacques Peskine, président de la Fesac (Fédération des entreprises du spectacle vivant, de la musique, de
l’audiovisuel et du cinéma)
Malika Seguineau, déléguée générale du Prodiss-Union du spectacle musical et de variété
Jean-Noël Tronc, directeur général de la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique)
Emmanuel Wallon, professeur de sociologie politique à l'université Paris Ouest Nanterre
Présenté par Anne Quentin / La Scène
Avec la présence d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication
1
FORUMS
MERCREDI 22 JANVIER
14h30 :
♦ La fabrique de la programmation culturelle, enquête sur les programmateurs/trices de spectacles
La politique culturelle en France est souvent assimilée à l'offre publique de spectacles, qui n'a cessé de s'étoffer. De
ce fait, les programmateurs-trices sont des acteurs essentiels puisqu'ils-elles convertissent un lieu, un artiste, une
œuvre, en intérêt général. Au terme d'une enquête de deux ans, les contours de cette expertise seront dressés et
les analyses seront présentées.
Avec : Catherine Dutheil-Pessin, professeure de sociologie à l’Université Mendès-France de Grenoble, François
Ribac, compositeur et maître de conférences à Université de Dijon
♦ La chanson trouve-t-elle sa place dans les musiques actuelles ?
Ne s’y est elle pas retrouvée malgré elle... comme un malentendu ? Celui de côtoyer de trop près l'industrie
marchande du secteur... et sur la notion même du terme «actuelle» qui a plus à voir avec l’intérêt social, ciblage du
public jeune, qu'avec la définition d’une expression artistique ? L’écriture tout autant que la musique sont bien
actuelles et quelle créativité et dynamisme et quelque soit celui qui écrit et compose. Trop polymorphe ? Faut-il lui
octroyer un statut particulier ? Comme discipline singulière, esthétique musicale et poétique, populaire dans son
émergence comme dans sa continuité, en diffusion et en inventivité…
Avec : notamment Suzanne Combo, artiste et déléguée générale de la GAM (Guilde des artistes de la musique),
Dominique A, artiste et représentant de la GAM, Roxane Fischer, directrice du Centre national de la chanson et Luc
Sotiras pour la Fédération des Festivals de Chanson Francophone (FFCF) dont beaucoup de ses adhérents seront
présents.
♦ De l'inquiétude à l'espoir : réaffirmer et bâtir la solidarité entre élus et professionnels des arts et de la culture
Au-delà des nombreuses interrogations qui préoccupent actuellement les acteurs des politiques culturelles, une
évidence s’est désormais profondément imposée : la culture constitue le cœur de la vie démocratique. Elle en est
l’une des puissances critiques, l’une des forces d’espoir et l’une des richesses économiques. Elle est donc l’une des
dimensions centrales de l’action publique. Comment traduire ensemble, entre responsables politiques, artistes et
professionnels de la culture, ce constat partagé ? Une question majeure à la veille d’échéances électorales décisives
pour l’avenir de la culture et des arts.
Avec : Emmanuel Constant, Florian Salazar-Martin, Karine Gloanec-Maurin
15h00 :
♦ Spectacle vivant : Egalité hommes/femmes, mode d’emploi
La sous-représentation des femmes dans le spectacle vivant est aujourd’hui une réalité reconnue et incontestable.
Elle est même devenue centrale dans le débat politique sur les orientations du spectacle vivant. C’est pourquoi, à
leur tour, les intervenants à ce débat, professionnels comme politiques, livreront leurs analyses et leurs
propositions pour améliorer la place des femmes, tant dans les directions des établissements que dans la
programmation artistique.
Avec : Daniel Besnehard, Héla Fattoumi, Brigitte Gonthier-Maurin, Madeleine Louarn, Olivier Meyer, Reine Prat et
Pascal Rogard, directeur général de la SACD
2
17h15 :
♦ Quelle histoire des musiques populaires à raconter aux générations futures ?
Les musiques populaires accompagnent nos sociétés, nos vies, nos émotions, nos colères, sans pour autant être
assumées dans leur essence… populaire. Via des processus «d’assimilation» institutionnels, économiques,
artistiques et culturels, elles apparaissent fragmentées et instrumentalisées. Ce sont ainsi des bribes d’histoires qui
se racontent. Mais y a-t-il «une» Histoire des musiques populaires ? De quoi peut-elle bien parler ? Est-il important
qu’elle soit racontée aux générations futures ?
Avec : Gérôme Guibert, docteur en sociologie, maître de conférence Paris III, chercheur associé au GRANEM,
spécialiste des musiques populaires, François Gasnault, conservateur général du patrimoine (MCC), chercheur
associé au LAHIC, Emmanuel Parent, docteur en anthropologie sociale et ethnologie, maître de conférence à
Rennes II, chercheur associé au LAHIC
17h30 :
♦ L'artiste, la création, la transmission et le territoire
Depuis de très longues années, le milieu artistique dans son ensemble et toutes disciplines confondues fait
résonner démarche artistique avec éducation artistique. Pas un ensemble, pas une compagnie, pas un lieu qui ne
soit mobilisé sur cette question et qui n’œuvre jour après jour auprès de publics différents en souhaitant à chaque
fois donner le sens juste à cette action. En effet, l’artiste n’est ni un animateur ni un travailleur social, ni un
psychologue, ni un enseignant ; il est là pour transmettre, partager une pratique, une vision, un univers, sa passion,
apporter une liberté de penser et de voir, autoriser un espace non cadré, laisser advenir, donner le goût, la
curiosité... à de multiples publics dans de multiples dispositifs scolaires ou non. Aujourd’hui, parce que la ministre
de la Culture fait de l’éducation artistique un objectif prioritaire, parce que de nouvelles réformes scolaires sont
posées, nous voici à nouveau interpellés sur la question. Il nous faut répondre justement sans perdre notre âme.
Comment et sous quelles conditions pouvons-nous véritablement partager nos arts ? Car au cœur de ce dispositif
se pose la question de la place de l’artiste : comment est-il considéré, rémunéré, déclaré quand il accomplit cette
mission ? Quel sens peut-il y trouver si cette mission n’est pas amarrée à un projet, une création, une maison ?
Quelles sont véritablement les attentes de l’Etat et des collectivités territoriales en la matière ? Comment travailler
ensemble autrement sur les territoires ? Voici quelques pistes que nous nous proposons d’explorer en nous
appuyant sur des expériences singulières portées conjointement par des artistes, des structures et des collectivités.
Avec : Madeleine Louarn, présidente du Syndeac, metteure en scène et directrice du Théâtre de l’Entresort – Les
compagnies, leur implication et leur devenir, Anne-Karine Lescop, danseuse et pédagogue, Jean Boillot, metteur en
scène et directeur du Nord Est Théâtre-NEST CDN de Thionville-Lorraine, Uschi Macher, chef des affaires
internationales de la culture, ministère de l’Education et de la Culture de la Sarre (Allemagne). En regard, des élus
présentent leur choix délibéré d’investir dans la culture auprès des artistes et leurs œuvres et inventent de
nouveaux modes de coopération. Médiateur: Emmanuel Wallon
♦ Diffusion interrégionale, une charte en mouvement
Réunissant l’Onda et cinq agences régionales – Arcadi Île-de-France, Odia Normandie, Oara Aquitaine, Réseau en
scène Languedoc-Roussillon et Spectacle Vivant en Bretagne – partageant une «culture commune» de la diffusion,
la Charte de diffusion interrégionale présentera sa mission d’accompagnement des équipes artistiques, ainsi que les
spectacles soutenus la saison prochaine. ♦ La critique de spectacles, espèce en voix d'extinction ?
3
JEUDI 23 JANVIER
14h30 :
♦ Culture / Coopération / International
A travers les témoignages d’artistes et professionnels ayant une expérience internationale, qui ont bénéficié des
dispositifs de l'Institut français, l’atelier abordera les enjeux suivants : • les grands principes d'interventions de
l'Institut français en matière d'accompagnement à l'international dans le domaine du spectacle vivant ; • la place
des collectivités territoriales dans l'action culturelle internationale / Les collectivités, acteurs de la diplomatie
culturelle ; • l'impact des saisons culturelles à l'échelle du territoire.
Avec : pour l’Institut Français, Gaëlle Massicot-Bitty, Valérie Thfoin, Bénédicte Alliot, éric Lebas, Claire Magnac.
Témoins : Phia Ménard (Compagnie Non Nova), Frédéric Robbe (L'Astrolab), François Delaunay (Le Chabada), Yves
de Villeblanche (Musique et Danse en Loire-Atlantique), Catherine Blondeau (Le Grand T)
♦ Le dialogue entre élus et professionnels de la culture dans les territoires : quelles modalités et quelles
responsabilités partagées ?
La Charte des missions artistiques et territoriales des scènes publiques signée le 17 juillet en Avignon par la FNCC et
le SNSP, en partenariat avec France Festivals, insuffle un élan constructif pour l’avenir des politiques culturelles en
proposant un cadre général de référence précisant les relations entre les collectivités territoriales et les scènes
publiques. Cette table ronde, abordera la question des attentes et des engagements respectifs des élus et des
professionnels de la Culture, leurs droits et obligations pour une mise en œuvre concertée des politiques publiques
de la culture.
Avec : pour la FNCC, Déborah Münzer, Catherine Bailhache-Touguet, Jany Rougé, Florian Salazar-Martin, pour le
SNSP, Sabine Cossin, Michel Lefeivre, pour France festivals, Philippe Toussaint, Bénédicte Dumeige
♦ Formation professionnelle des artistes : une responsabilité à partager
«Vers de nouvelles interactions entre formation, lieux de pratiques de l’art (création, diffusion, transmission…) et
espace public» La Charte des missions artistiques et terLes métiers du spectacle vivant connaissent de profonds
bouleversements. Après la banalisation de l’interdisciplinarité, les moyens de production et de transmission comme
les rapports aux publics et à la population sont à leur tour questionnés. Dans ce contexte, la formation
professionnelle des artistes apparait comme un défi. Le relever ne devrait il pas être une responsabilité partagée
entre établissements de formation, lieux de pratiques de l’art (création, diffusion, transmission…) et espace public ?
Avec : des artistes, des professionnels de la création, de la diffusion et de la formation (François-Xavier Ruan,
directeur général de l’orchestre national de jazz, Brigitte Lallier-Maisonneuve, directrice du théatre Athénor,
Vanessa Morisson, danseuse, chorégraphe et enseignante), des représentants des institutions et organismes
responsables de la formation professionnelle (ministères du travail et de la culture, OPCA)
4
ESPACE DÉVELOPPEMENT DURABLE
MERCREDI 22 JANVIER 2014
Table-ronde
10h30 : Les réseaux européens du développement durable
Avec Penny Mellor, assessor, A Greener Festival, (UK)
Lena Buck, project leader, GO Group and Green Music Initiative (DE)
Yann Rivoal, co-président du festival GéNéRiQ et membre de la fédération De Concert !
Modéré par Aline Renet, responsable de la communication et des relations institutionnelles, Prodiss (Syndicat des
producteurs, diffuseurs et salles de spectacles)
Les "30 minutes" du développement durable
14h30 : Les territoires, moteur du changement
Avec François Delaunay, co-directeur, Le Chabada (Angers)
Nicolas Boespflug, chargé de mission développement durable, Nantes Métropole
Modéré par Hervé Fournier, Terra 21
15h15 : Retombées économiques locales d'un festival : étude de cas.
Avec Jean Perrissin, directeur administratif de l’association FLaP, organisatrice du festival Cabaret Vert (CharlevilleMézières)
Dorothée Sikouk, responsable observatoire économique, CCI des Ardennes.
Modéré par Laetitia Bompérin, Les Connexions
16h00 : Compost et événementiel : comment réduire significativement vos déchets
Avec Sandrine Guyot, chargée des questions d'éco-responsabilité sur l'Ecotrail de Paris
Modéré par Nicolas Dahan, Les Connexions
16h45 : Les plateformes territoriales : nouveaux leviers du développement durable ?
Avec Geoffroy Weibel, responsable de la plateforme Eco-manifestations Alsace
Aurélie Montagnon, administratrice, Tagada Tsoin-Tsoin et membre du RAF - Rhône-Alpes Festival
Modéré par Dominique Behar, Terra 21
17h30 : Les freins à la consommation culturelle
Questions-réponses avec Olivier Donnat, chargé d'études au DEPS (Département des études, prospective et
statistiques) du Ministère de la Culture et de la Communication
Modéré par Laetitia Bompérin, Les Connexions
18h15 : Lancement de l'ouvrage "Le Management responsable du spectacle" de Jean-Claude Herry, éd. Irma.
En présence de l'auteur.
Autres rendez-vous
10h : DD Zapping : 2 ans d'actualité DD en 30 mn !
Animé par Terra 21 et Les Connexions, partenaires de l'espace développement durable
5
JEUDI 23 JANVIER 2014
Table-ronde
10h30 : Le développement durable dans les théâtres et les salles de spectacles
Avec Denis Turmel, directeur, Le Zénith de Nantes Métropole
Christian Mousseau-Fernandez, directeur, Le Quai (Angers)
Christophe Godtschalk, directeur d'exploitation, Stereolux (Nantes)
Franck Testaert, directeur, Le Tetris (Le Havre)
Françoise Dupas, directrice, Le Petit Faucheux (Tours) et chargée de mission développement durable à la Fedelima.
Didier Juillard, secrétaire général, Théâtre de la Colline (Paris)
Modéré par Stéphanie Thomas, chargée des logiques territoriales nationales et européennes, Fedelima
Les "30 minutes" du développement durable
14h30 : Web et développement durable : les enjeux du référencement
Avec Gabriela Künzli, vice-présidente et membre fondateur, l'Amat-Matériauthèque (Paris)
Raphael Bouju, Directeur délégué en charge du département éco-conception, (Atemia)
Modéré par Nicolas Dahan, Les Connexions
15h15 : Spectacle vivant et handicap sensoriel : rendre son spectacle accessible
Avec Priscillia Desbarres, responsable de communication, Acces Culture (Paris)
Fabrice Boscherel, chargé de relations publiques, Le Grand T (Nantes)
Modéré par Dominique Béhar, Terra 21
16h00 : Les enjeux de la gestion d'un stock de gobelets pour les collectivités
Avec Sofia Belhamiti, responsable de la mission Agenda 21 et démocratie participative pour la Ville de La Chapellesur-Erdre
Modéré parr Nicolas Dahan, Les Connexions
16h45 : La norme Iso 20121 pour les nuls
Avec Erwan Gouadec, secrétaire général, Association Trans Musicales (Rennes)
Modéré par Béatrice Eastham, Green Evenements
Autres rendez-vous
12h : DDjeuner : séance de co-working gourmand
ATTENTION : places limitées. Déjeuner complet : entrée-plat-dessert-café-boissons. Participation : 20 euros.
Réservation : espacedd@bis2014.com
6
ATELIERS
MERCREDI 22 JANVIER 2014 – 14H30
♦ Les projets artistiques participatifs en espace public // HorsLesMurs
La dénomination « projets participatifs » fait florès, et ce n'est pas sans poser question : de quoi parle-t-on
exactement ? Quelles sont les modalités de la participation ? Comment cohabitent les dimensions artistique et
participative de ces projets, l’une prévaut-elle ou doit-elle prévaloir sur l’autre ? Serons interrogés la façon dont ces
projets sont construits et mis en œuvre, la place des habitants en leur sein, ainsi que les rôles de l’artiste, de
l’opérateur, des partenaires...
Atelier proposé par HorsLesMurs, en lien avec la publication «In Situ In Cité – Projets artistiques participatifs dans
l’espace public»
Anne Gonon ou Gentiane Guillot, modératrices
♦ Festivals, lieux de diffusion : comment mieux gérer ses projets // Bob el Web
Gestion des contacts, de la communication, des événements, des équipes... chaque lieu, chaque festival, invente
ses propres solutions pour travailler avec plus d'efficacité, de rapidité, de sécurité…
Mais ces «bonne pratiques» restent limitées par les outils dont dispose la structure. Bob Festival, Bob Salles et Bob
Théâtre sont des applications web dédiées aux opérateurs culturels. Elles veulent apporter fluidité, gain de temps
et de confort aux équipes et aux organisations. Voyons comment !
Avec : Jean-Luc Mirabeau, directeur
♦ Les nouvelles pratiques de la billetterie en lignes // Weezevent
La billetterie est le «produit lié à la diffusion» le plus rémunérateur dans l’économie des musiques actuelles. Grâce
aux nouvelles technologies, elle est aussi devenue un outil idéal de collecte d’informations et s’affirme plus que
jamais comme un élément clé des stratégies de diffusion. Weezevent, société de billetterie en ligne née en 2008, a
réuni trois acteurs représentatifs du secteur. Ils partageront leurs «best practices» et leur vision de la billetterie de
demain.
Avec : Arnaud Monnier, co-directeur de la salle L’EMB, Hugues Barbotin, directeur du festival Terres du Son, PierrePascal Houdebine, directeur de Furax
♦ Sacem : déclaration et gestion du spectacle vivant // Sacem
La déclaration des œuvres interprétées pendant un spectacle permet à la Sacem de répartir les droits d'auteur aux
auteurs, compositeurs et éditeurs. Comment déclarer les œuvres d’un spectacle pour les organisateurs ou les
auteurs-compositeurs-interprètes ? Quand et comment prendre contact avec les délégations Sacem ? Quelles sont
les nouveautés pour faciliter vos démarches ? Cet atelier répond à vos questions pratiques.
Avec : Thibaud Fouet, Direction des sociétaires, Olivier Le Covec, Direction des sociétaires, Philippe Mattelon,
Direction du réseau, Patrick Avril, délégué régional de la Sacem à Nantes
♦ Résidences d'artistes en maternelle // Enfance Art et Langages
A Lyon, avec Enfance, Art et Langages, depuis 10 ans des artistes s’installent au cœur des écoles maternelles, pour
une implantation délibérément longue. Des chercheurs les observent… à Nantes, avec l’Atelier Calder, des classes
de maternelle et cycle2 emmenées par un artiste, investissent un atelier de l’Ecole des Beaux-arts. Que se passe-t-il
dans cette rencontre ? A l’heure où l’éducation artistique entre dans les politiques publiques, pourquoi accorder à
ces dispositifs une telle importance ? Quels enjeux pour les enfants ? Qu’y puisent les artistes ? Qu’observent les
chercheurs ? Christine Bolze, directrice d’Enfance, Art et Langages, Jean-Paul Filiod, universitaire, chercheur associé
7
à Enfance, Art et Langages, Université Lyon 1.
Avec : Karine Lucas, responsable de l’Education artistique à l’école des Beaux-arts de Nantes
♦ Paies des intermittents et des permanents : les nouveautés sociales // GHS
Les nouvelles mesures pour 2014 : augmentation taux de retraite et de vieillesse, évolution taxe sur les salaires…
Un point sur le CICE (Pour qui ? Comment le calculer). Un point sur la déclaration sociale nominative (DSN) :
contenu, calendrier...
Avec : Gilles Hoppenot, de GHS-sPAIEctacle, Jérôme Guyon, de Pop Paye
♦ Contrôle Urssaf et Contrôle fiscal : Comment éviter les redressements ? // Com'Com
Vous l’aurez constaté, ces dernières années, les contrôles Urssaf et les contrôles fiscaux se sont accrus ainsi que les
redressements : complexité des lois, évolutions constantes de la législation, multiplicité des statuts et des régimes.
Si l’administration ne redresse pas ou peu les charges sociales déclenchées par les bulletins de payes, elle s’attache
désormais à de nombreux points souvent mal traités tels les freelances, les frais de représentation, les frais de
déplacement, les cadeaux… Pour le contrôle fiscal nous retrouvons les mêmes points d’attache pour les
redressements mais également la TVA qui est le cœur de cible récurrent des contrôleurs. Mieux anticiper pour
mieux vous protéger, tel sera notre objectif.
Avec : Eric Hainaut, expert-comptable, Pauline Floc’h, collaboratrice en charge du secteur des intermittents du
spectacle
♦ Créateur aujourd’hui, quels enjeux, quels moyens, quelle visibilité ? // Chorégraphes associés
Avec cette question, il s'agirait de mettre en lumière les conditions auxquelles le créateur d'aujourd'hui se trouve
confronté, d'analyser les particularités de celles-ci, leur rapport au politique et au social : quelle place a le créateur
dans la société et quelle place pourrait-il prendre? à la lumière à la fois d’un témoignage de chorégraphe, mais
aussi de spécialistes de l’analyse politique et sociale, nous examinerons ce qui fait la spécificité du créateur, de
l’artiste dans son rapport aux autres, qu’il s’agisse de ses pairs, du public ou des acheteurs/producteurs de
spectacle. Une fois cet état des lieux partagé, nous tenterons d’imaginer comment prendre en main l’avenir et
valoriser cette place de créateur.
Avec : Isabelle Magnin, Sosana Marcelino, Brigitte Dumez, chorégraphes, Laurent Van Kote, délégué à la danse à la
DGCA (ministère de la Culture et de la Communication), Patrice Rabine, administrateur du théâtre de Folle Pensée,
Michel Lestréhan, chorégraphe et, sous réserve, Loïc Touzé, chorégraphe
♦ La médiation des litiges dans le champ culturel : jeu de rôle pour comprendre // CMC
L’objectif est de permettre aux participants de mesurer l’intérêt du recours à la médiation en cas de conflits de tous
ordres liés à la création, la production et la diffusion d’un spectacle.
Après une information rapide sur le cadre juridique et le rôle de la médiation, des médiateurs du CMC présenteront
de manière ludique le fonctionnement d’une médiation dans le secteur du spectacle, à partir d’un cas réel joué
pendant environ 45 minutes. Puis, il sera répondu aux questions des professionnels.
Avec : Sylvie Adijes, accompagnée de Jean Vincent et des médiateurs Isabelle Meunier, Adeline Guilhen, Christian
Meyer, Jean-Marie Guilloux
♦ Le salariat des artistes interprètes et des techniciens attaqué ? // CGT Spectacle
Depuis plusieurs années, les tentatives se multiplient pour diminuer le coût d'organisation des spectacles par la
baisse de la rémunération et des conditions d'emploi des artistes interprètes et des techniciens. Tout est bon pour
8
empêcher l'application des conventions collectives, pour créer le plus d'obstacles entre les salariés du spectacle et
leurs employeurs. Que ce soit par le développement du statut d'auto-entrepreneur, des contrats de cessions, de
fausses pratiques en amateur, du portage salarial tout est bon pour remettre en cause notre statut de salarié qui
nous garantit nos droits sociaux et ceux dûs par l'application des conventions collectives...
Avec : Angéline Barth (Synptac-CGT), Denys Fouqueray (SFA), Marc Slyper (Snam-CGT), avec des témoignages
d'artistes interprètes européens
MERCREDI 22 JANVIER 2014 – 16H30
♦ Chanson en Langue des Signes Française - quelles pratiques, quels publics ? // CRé - Rayon d'écrits
Un des buts des artistes et des organisateurs du spectacle vivant est de créer les conditions d’être ensemble pour
expérimenter et organiser des événements qui vont aller à la rencontre d’un public. Cette quête se mêle à
l’attirance pour de nouvelles voies à explorer. Nous invitons les participants à découvrir et partager une réflexion
sur la création musicale en pensant à l’inclusion des personnes sourdes, ou malentendantes. Avoir connaissance de
cette complexité du public mixte et de penser à la cohésion sociale entre sourd et entendants, c’est repenser le
processus de création et porter un autre regard sur un monde du silence qui est plein de signes musicaux.
Avec : Isabelle Voizeux, artiste chantsigneuse et journaliste/ sourde, Laety Tual, artiste chantsigneuse/entendante,
Olivier Schetrit, artiste et chercheur universitaire/sourd, Colombe Barsacq, chanteuse et productrice/entendante
locutrice LSF
♦ Produire et diffuser un spectacle musical jeune public // Les JMF
La musique est souvent un cas particulier dans les productions jeune public, en ce qu’elle semble interroger des
approches esthétiques, scéniques et techniques particulières. à quelles conditions optimiser sa diffusion ? Dans
quels réseaux (salles généralistes, SMAC…) ? Avec quels relais dans le monde scolaire ? Et quelle approche en
communication/médias ? Ces points seront abordés avec un regard spécifique sur les enjeux d’action culturelle :
l’élargissement des publics, la création, l’accompagnement pédagogique.
Avec : Anne Torrent, directrice artistique des JMF, Emmanuelle Soler, chargée de diffusion , Olivier Prou, artiste et
metteur en scène
♦ Les trois licences : rôles et responsabilités en cas de situation de crise // Reditec
Réditec, association professionnelle des responsables techniques du spectacle vivant évoquera, lors des BIS 2014,
son expérience sur les conditions et les interactions administratives, contractuelles, économiques et finalement
techniques dans lesquelles évolue tout spectacle au moment de sa diffusion. Quels sont les enjeux (artistiques,
économiques, juridiques, sécuritaires, ...), les situations conflictuelles et leurs conséquences sur le terrain ? Quelles
réponses y apporter... ?
Avec : Marie-Joëlle Fiset, Éric Gaulupeau, Daniel Jaylet (ex-membres de la commission d’agrément de la formation à
la licence d’exploitant), Youenn Guerrand, Régis Vasseur et Philippe Beunard, directrice /directeurs techniques
♦ Compagnies : comment mieux diffuser vers les différents réseaux // Unité culture de Cépière Formation
Les différents outils, les méthodes et le positionnement qu'il faut avoir pour les deux démarches de diffusions.
Avec : Daniel Madrid, formateur/consultant en diffusion de spectacle vivant pour l'Unité Culture de Cépière
Formation, ancien chargé de production et de diffusion auprès d'artistes puis du Chaînon/FNTAV.
9
♦ Salles, festivals : comment optimiser votre organisation et le suivi de vos projets // Intrazik
Comment une information peut-elle se propager facilement et sereinement du programmateur au spectateur, en
passant
par
les
étapes
de
production,
communication,
billetterie,
etc
?
Créé en 2005 pour les SMAC, Intrazik présente sa version «Festivals» sortie récemment. Cette nouvelle solution
permet de gérer l'accueil, les contrats, badges et feuilles de route desintervenants ainsi que des espaces pros et des
flux de données pour vos sites web et applis mobiles.
Avec : Fabrice Ecoiffie, concepteur d'Intrazic
♦ Organiser l'offre culturelle à l'échelle d'une intercommunalité // Interco - Village en Scène
Le Pays du Layon (trois Communautés de communes) met en œuvre une saison itinérante «Villages en scènes» et
cherche à marier les objectifs d'échanges artistiques, d'irrigation culturelle et de convivialité. Le Pays Anjou bleu (six
communautés de communes) construit un projet culturel de territoire, met en réseau les acteurs culturels,et crée
des liens avec les acteurs éducatifs et sociaux. A travers ces deux exemples, les questions des réalités et des freins
territoriaux sont posées. En association ou en collectivité, comment mutualiser développer les actions, associer les
publics et développer une offre qui conjugue sens et qualité artistique ?
Avec : Luc Chohin, directeur et programmateur «Villages en scène», Pays du Layon (49), Anne Signour, chargée de
mission développement culturel du Pays Anjou bleu (49)
♦ Relations publiques 2.0 : Une révolution culturelle à la portée de tous // Secutix
Nouveaux services, réseaux sociaux et témoignages en ligne modifient les comportements et attentes des publics
mais ne suffisent pas à transformer durablement les pratiques. Connecter les outils web, avec un CRM qualifié en
continu, et une billetterie en ligne permet d’animer une relation quasi individualisée. Ces outils sont généralement
employés au seul profit des grands acteurs de la culture. SecuTix et Artishoc vous présentent les enjeux et solutions
désormais accessibles à tous.
Avec : Bruno Caillet, Le Hub Agence/Artishoc
♦ La rémunération des artistes de la musique et le partage de la valeur à l'ère numérique // Spedidam
Avec la mutation engendrée par l’arrivée du numérique dans le secteur de la musique, l’industrie du disque a
écarté l’artiste du partage de la valeur dont il est à l’origine. Qu’en est-il aujourd’hui ? Les préconisations du rapport
Lescure peuvent-elles mettre un terme à cette injustice ? La Spedidam entend répondre à ces questions et
dénoncer le manque d’équité s’agissant du partage de la valeur entre artistes et producteurs.
Avec : Jean-Paul Bazin, gérant de la Spedidam, François Nowak, président de la Spedidam,
Guillaume Damerval, trésorier du Samup (Syndicat des artistes musiciens, danseurs, chanteurset enseignants de
France)
♦ Actualité de la protection sociale : des permanents aux intermittents, ce qu'il faut savoir. Fonds de
professionnalisation : un dispositif d'accompagnement professionnel à votre disposition ! // Audiens
Connaître ses droits, les faire valoir. Penser à son avenir, le prévoir. Envisagez les questions de retraite, de santé,
d'action sociale, de prévention,... Autant de sujets à l'approche spécifique lorsqu'ils concernent les métiers du
spectacle. Audiens, le groupe de protection sociale des professionnels des secteurs de la culture, de la
communication et des médias, répond à toutes vos interrogations !
Avec : Carla Ballivian, responsable de projets et de développement en action sociale, Marie-Aleth Beau,
responsable relations partenaires sociaux, Pascal Foy, responsable missions entreprises
10
♦ Etude France Créative, missions Lescure et Phéline : la place des éditeurs indépendants dans le paysage
culturel // Eifeil
Garants de la diversité culturelle, les éditeurs sont souvent absents des propos de nos politiques actuels. Touché
par la crise du disque et de la diffusion, ils sont pourtant les premiers soutiens actifs au démarrage de la carrière
d’un artiste. Avec des possibilités visant à réduire l’abîme dangereux entre les préoccupations des politiques et
industries culturelles et nos besoins d’éditeurs indépendants, nous devons créer de nouveaux outils au service de
tous les créateurs. Quels sont-ils ?
♦ Un meilleur soutien aux acteurs des Musiques Actuelles pour que Paris reste une ville de création et
d'innovation // Reseau Map
Aujourd'hui, les acteurs des musiques actuelles font face à des réalités économiques difficiles laissant de moins en
moins de place à la création et à la découverte artistique au sein de leur activité. Pour apporter un nouveau souffle
à la conduite de leurs projets, les professionnels ont besoin de politiques publiques plus adaptées reposant sur plus
de soutien structurel, un accompagnement et une meilleure prise en compte de leurs problématiques. Une
nouvelle approche qui participera au rayonnement culturel de la Ville de Paris
♦ Usages numériques sur le net // Prodiss
11
JEUDI 23 JANVIER 2014 – 14H30
♦ Activité professionnelle et santé : prévenir les risques chez les musiciens et chanteurs // CMB
A l’occasion de la publication d’un guide santé au travail consacré aux musiciens et chanteurs,
le CMB vous propose un atelier consacré à la prévention des risques professionnels dans le domaine des musiques
actuelles. Les artistes sont en effet exposés à de nombreux risques professionnels. Les atteintes à la santé peuvent
parfois être particulièrement handicapantes. C’est pourquoi la prévention est primordiale afin d’éviter toute
rupture dans le parcours professionnel.
Avec : Dr Claude-David Markus, médecin du travail (CMB), Céline Géran, ergonome-psychologue du travail (CMB),
AGI-SON, Audiens
♦ Sacem : les aides pour le spectacle vivant // Sacem
Depuis plus de 30 ans, la Sacem soutient le spectacle vivant dans toutes les esthétiques. Les auteurs compositeurs,
les salles de spectacles, les festivals, les talents émergents peuvent bénéficier d’aides financières mais aussi de
conseils. Comment obtenir des aides et des conseils ? à qui sont-elles destinées ? Quels sont les démarches à
entreprendre ? Cet atelier répond à vos questions pratiques. François Besson, direction de l’action culturelle,
Avec : Lilian Goldstein, direction de l’action culturelle- pôle musiques actuelles/jazz
♦ Le cachet : tout savoir sur ce mode de rémunération spécifique aux artistes // CND
Dans quelles situations le paiement au cachet est-il possible ? Quelles sont les incidences sur la rédaction du
contrat de travail ? Comment est opéré le décompte en heures de travail par les organismes sociaux (Pôle emploi,
Sécurité sociale) ? Peut-on rémunérer les répétitions au cachet ?
Autant de questions fréquemment soulevées auxquelles cet atelier vous propose de répondre.
Avec : Raphaëlle Petitperrin et Samuela Berdah, chargées de l'information
♦ Tout ce que vous voulez savoir sur la formation continue des auteurs // SACD et Afdas
Depuis le printemps 2013, l’accès à la formation continue est ouvert aux artistes-auteurs, cette avancée sociale est
le fruit d’un long combat mené par les organisations professionnelles et les sociétés d’auteurs. Nous vous
proposons une rencontre afin de vous donner les clés pour choisir une formation et formuler votre demande
auprès de l’AFDAS.
Avec : Tatiana Maksimovic, déléguée régionale AFDAS, Véronique Perlès, directrice du Pôle auteurs SACD
♦ Mécénat et financement participatif // CNT
Le Centre national du Théâtre souhaite aborder les questions juridiques liées au mécénat et au financement
participatif : quels sont les critères pour pouvoir bénéficier du régime de mécénat ouvrant droit à réduction
fiscale ? Quels sont les avantages fiscaux procurés par le mécénat ? Y a-t-il une procédure à respecter pour
bénéficier de ce régime ? Doit-on rédiger une convention de mécénat ? Est-ce que le financement participatif est
une forme de mécénat ? Avec un focus sur le crowdfunding.
Avec : Emilie Le Thoër, responsable du Pôle juridique du Centre national du Théâtre
♦ Fiscalité du spectacle vivant : maîtriser les fondamentaux // GMBA Baker Tilly
Vous souhaitez vous repérer dans la complexité des règles fiscales liées au spectacle vivant ? Mieux appréhender
vos principaux enjeux fiscaux afin de les intégrer dans vos décisions de gestion ? Cet atelier est pour vous ! Au
programme : panorama des règles de base à maîtriser en matière d’imposition des résultats, de TVA, de taxe sur les
12
salaires et de CET. Nous aborderons les mécanismes du crédit impôt compétitivité et emploi (CICE), et reviendrons
sur les règles fiscales applicables en cas d’accueil en France d’artistes ou de compagnies étrangers.
Avec : Christine Raffray et Andréanne Jacob, experts-comptables chez GMBA Séléco Baker Tilly
♦ La responsabilité civile des entrepreneurs de spectacles // Assurances Yves-Alain Legrand
Pourquoi une assurance Responsabilité civile ? Quelles sont les bases et les obligations ?
Que garantit le contrat RC ? Structure du contrat en fonction de votre activité. Les extensions du contrat
Responsabilité civile. Les renonciations à recours. La RC professionnelle.
Avec : Yves-Alain Legrand, assureur spécialisé, auteur de l’ouvrage «Assurances des activités culturelles» (éd. La
Scène)
♦ Economiser des charges sociales en respectant la loi : c’est possible ! // Com'Com
Et si, en cette période de crise et de complexité juridique nous essayions d’optimiser et d’économiser des charges
sociales en respectant les lois. Artiste auteur 20% de charges sociales, gérant majoritaire 45% de charges sociales,
salarié permanent 75 %, intermittent du spectacle 85% de charges sociales : lesquels choisir et avons-nous le
choix ? Nous balayerons l’ensemble des statuts juridiques et les régimes sociaux applicables dans les secteurs
culturels, accompagnés de nombreux exemples, afin de vous y retrouver, de comprendre et d’appliquer les
meilleures solutions en adéquation entre la législation et l’économie. Mieux appréhender toutes ces règles pour
optimiser les modes de rémunération dans votre entreprise, tel sera notre objectif.
Avec : Eric Hainaut, expert-comptable, Pauline Floc’h, collaboratrice en charge du secteur des intermittents du
spectacle
♦ Se produire dans le OFF d’Avignon // AF&C
Le OFF d’Avignon est le premier marché du théâtre en France. En 2013, il a accueilli 1 265 spectacles dont 115
venus de 27 pays étrangers. Le OFF a réuni plus de 8 000 membres d’équipes artistiques, généré plus d’un million
trois cent mille entrées et accrédité 2 700 chargés de programmation en 22 jours de festival.
Cet atelier est à destination des compagnies comme des programmateurs : pourquoi venir au festival OFF d’Avignon
et comment préparer sa venue
Avec : Isabelle Decroix, vice-présidente d’AF&C-le OFF et Bernard Le Corff, chargé de mission d’AF&C♦ Droits de suite, nouveaux processus de production, quelles pratiques, quels enjeux ? // Le Pôle
Créé dans le secteur des arts plastiques, le mécanisme des droits de suite semble une piste à creuser pour le
secteur des musiques actuelles. Les droits de suite permettent en effet à des artistes ou à ses ayants droits d'être
rémunéré sur des ventes futures de leurs œuvres. En s'appuyant sur différents exemples et à partir de l'expérience
d'un juriste, nous imaginerons comment les droits de suite peuvent s'appliquer au secteur musical où de
nombreuses structures produisent un travail de développement en investissant sur des projets à faible notoriété.
♦ Nouveaux défis des festivals de musique : un panorama international // France Festivals
L'étude FeStudy, co-dirigée par Emmanuel Négrier (CNRS France), Michel Guérin (Belgique), Lluis Bonet (Espagne),
dresse un panorama sur la situation des festivals de toutes esthétiques musicales dans 9 pays européens et le
Québec.
Fondant leur analyse sur un échantillon de 390 festivals, cette étude inédite et d'une ampleur inégalée, examine,
de manière comparative, les différents facteurs de leurs mises en œuvre et tente d'appréhender les éléments de
prospective qui affecteront leur développement : défis artistiques, modalités de financement, management,
13
marketing et communication, échanges et coopération...
Cet atelier, proposé par France Festivals (coordinatrice du projet), évoquera la situation des festivals de musique en
France au regard de l'approche internationale opérée par l'étude FeStudy.
Avec : Emmanuel Négrier, chercheur au CNRS, Marine Berthet, administratrice du festival Cordes en Ballades,
Séverine Morin, responsable du centre de ressources du CNV, Armand Meignan, président de AJC Jazzé croisé,
directeur de l'Europa Jazz Festival, Bénédicte Dumeige, directrice de France Festivals
♦ Contrats du spectacle et droits d'auteurs // Maître Jean-François Joffre
L’intervention portera donc sur les principaux contrats concernant le spectacle vivant et s'étendra aussi à tous les
contrats de captation audiovisuelle et de cession de droits, à quoi il faut penser, les pièges principaux à éviter, avec
le jeu traditionnelle des questions réponses avec les participants pour être plus vivant et interactif.
Avec : Maître Jean-François Joffre, avocat au Barreau de Paris
♦ Les musées et lieux de patrimoine comme scènes de spectacles // Musées d'Angers et Abbaye de Fontevraud
Les lieux de patrimoine accueillent désormais le spectacle vivant au cœur de leur programmation. à travers deux
exemples, celui de l’Abbaye de Fontevraud et des musées d’Angers, il s’agit de montrer comment peuvent s’inscrire
de tels projets dans les établissements culturels, entre création et diffusion, et comment les contraintes peuvent
être sources de créativité. Un focus particulier sera mené sur la politique de résidence à l’Abbaye de Fontevraud et
sur le spectacle vivant en écho à des œuvres d’art dans les musées d’Angers.
Avec : Raphaëlle Hervé, responsable du Service culturel pour les publics des Musées d'Angers, Xavier Kawa-Topor,
directeur de l'Abbaye de Fontevraud-Centre culturel de rencontre
♦ Entre indépendance artistique et délégation de service public, quelles relations à réinventer entre les porteurs
de projetset les collectivités publiques // Futurs Composés
Entre indépendance artistique et délégation de service public, quelles relations à réinventer entre les porteurs de
projets et les collectivités publiques ? Atelier-débat organisé par Futurs Composés, réseau de la création musicale,
en avant première de la manifestation «Bien Entendu ! Un mois pour la création musicale» (mars-avril 2014 dans
toute la France).
Les calendriers politiques, les décalages entre cahier des charges institutionnel et réalités de terrain,le système des
appels d’offre des collectivités publiques ne sont-elles pas un frein à la créativité des équipes artistiques et des
acteurs culturels de terrain ? Cela fragilise-t-il les projets associatifs et citoyens ?
Avec : Agnès Timmers, directrice du festival Musiques Démesurées à Clermont-Ferrand, Christine Godart, directrice
de l'ECAM au Kremlin-Bicêtre, Benoît Thiebergien, directeur du festival Détours de Babel à Grenoble, Clément
Bodeur-Crémieux, directeur des affaires culturelles de la ville de Grenoble
♦ Communication digitale et développement des publics
Cet atelier abordera les principaux enjeux et outils que la révolution numérique met à disposition des institutions
culturelles pour mieux communiquer auprès des publics et les fidéliser. Quelles opportunités et défis ? Les médias
et réseaux sociaux sont-ils vraiment indispensables aujourd'hui pour le développement des publics ? Lesquels
choisir ? Comment les gérer ? Sont-ils vraiment efficaces et comment mesurer leur performance ? Participation, cocréation, conversation, recommandation, temps réel, quelle stratégie de contenu adopter ? De l'information à la
médiation, quel rôle peut jouer l'application mobile dans les politiques des publics ?
Avec : Nicolas Bariteau, fondateur de MédiaSphères
14
JEUDI 23 JANVIER 2014 – 16H30
♦ L’observation participative et partagée dans le secteur culturel // Fedelima et Le Pôle
Cette méthode d’observation connaît des réalités nouvelles déterminantes pour les politiques publiques et la
structuration des acteurs du spectacle vivant.
En effet, après l’expérience menée par la Fédélima ces dernières années, l’OPP a connu un nouveau
développement majeur sur le plan territorial par sa mise en œuvre généralisée aux différents secteurs culturels de
la Région des Pays de la Loire, dans le cadre de la Conférence Régionale Consultative de la Culture. Dans ce cadre, le
Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire, promoteur et acteur de l'OPP au sein de la
filière musicale, a étendu son observation au Spectacle Vivant, puis appuyé les démarches initiées dans d'autres
secteurs culturels. L’ensemble de ces dynamiques converge aujourd'hui vers une structure coopérative, Icoop, pour
s'associer autour de la méthode, de mutualisation et d'outils partagés (Plateforme de gestion d’enquête en ligne
Gimic, ...). Icoop aura vocation à coordonner et accompagner les initiatives d’observation participative et partagée
portées
aussi
bien
par
des
réseaux
d’acteurs
que
par
des
collectivités
publiques.
Avec : Avec des représentants d’Icoop, de la Fédelima, du Pôle et de la Région des Pays de la Loire
♦ Interagir et créer des liens : l'enjeu de l'interterritorialité // Ufisc et Citi
PARCOURS LA SCÈNE
MERCREDI 22 JANVIER à 14h30
Parcours "Jeune public"
- « La Belle Saison », saison nationale jeune public 2014-2015 : quel cadre pour quels projets ? Quelles
perspectives?
- Mobilité artistique à l’étranger : Quelles pistes ? Dans quels réseaux ? Comment réaliser une traduction?
- Education artistique et culturelle : Un an après, quel est le bilan ? Quels sont les projets ?
JEUDI 23 JANVIER à 14h30
Parcours "Compagnies dramatiques et chorégraphiques"
- Mutualisation, solidarité, bureaux d’accompagnement : l’évolution du processus de création/diffusion
- Compagnonnages, résidences et lieux partagés : comment aller plus loin ?
- Projets de territoire, implantation de compagnie, projets participatifs : les bonnes pratiques
AUTRES TEMPS FORTS
Culture et handicap
Les clés d'une culture de l'égalité (ERP, employeurs, salariés)
Présentation du livre et apéritif. Avec le CRTH, Audiens, le CMB et La Scène
• mercredi 22 janvier - 12h30
Les Conventions collectives vous concernant !
Temps d'information sur les conventions collectives du spectacle vivant, organisé par la conférence permanente
(CND, CnT, CNV, HorsLesMurs et Irma) : l’extension de la CCN des entreprises du secteur du privé du spectacle
vivant, la couverture conventionnelle des acteurs du spectacle (clés de répartition entre les CCN privé/public), les
négociations à venir…
15
Intervenants : J-L Patheiron (Premier'Acte) et des intervenants des représentations professionnelles (Centre
national de la danse,
Centre national du théâtre, Centre national de la chanson des variétés du jazz, Hors les murs, Centre d’information
et de ressources
pour les musiques actuelles)
• mercredi 22 janvier - 11h30
Rencontre du CNV
Quels partenaires pour le développement des festivals ?
• mercredi 22 janvier - 14h30
Bis repetita
Dans le cadre des BIS, le Centre national du Théâtre et la SACD ont lancé un appel à projet : « Bis repetita : tu
pitches à Nantes,
on se revoit à paris ! » Le principe : Le CnT et la SACD proposent à des compagnies de théâtre qui montent un texte
d'un auteur vivant
d'expression française, et qui sont présentes à Nantes au moment des BIS, de venir « pitcher » (7 minutes pour
convaincre)
leur projet de création en cours, devant un jury (7 personnes) et des professionnels. A l'issue de cette séance, 2
compagnies
seront sélectionnées pour présenter en mars une lecture, à Paris, à la Maison des Auteurs de la SACD.
• Mercredi 22 janvier - 16h30
Les visites pros
Projets et visite des lieux racontés... par leur directeur → Places limitées
- Le lieu unique, par Patrick Gyger
- Stereolux, par Eric Boistard
- Trempolino, par Vincent Priou
•
Mercredi 22 janvier - 18h
Les petits-déjeuners des BIS
Avec Vincent Ricordeau, fondateur du site internet KissKissBankBank, Financer ses projets avec le
"crowdfunding"
• Jeudi 23 janvier - 9h à 10h. Accès gratuit. Café et thé offerts !
Avec Pascal Brunet, directeur du Relais Culture Europe, "Europe créative, nouveau programme culturel de
l’Union pour 2014-2020"
• Jeudi 23 janvier - 9h à 10h. Accès gratuit. Café et thé offerts !
16
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising