Metz : un derby pour se relancer Exploit de Nancy à Bordeaux

Metz : un derby pour se relancer Exploit de Nancy à Bordeaux
CULTURE
7 HEBDO
Toul : deux morts
dans un incendie
Roger Bichelberger
l’écrivain humaniste
L’indémodable
cuisine italienne
> En page 7 le portrait du dimanche
par Josette Briot
Photo Pascal BROCARD
> En page 5 l’article
de Monique Raux
Photo Philippe RIEDINGER
Photo Clotilde VERDENAL
FAITS DIVERS
90e année N°93
Dimanche 4 Avril 2010
Lundi 5 Avril 2010
0,95 €
> Dans notre supplément l’article de Catherine Belin
VIE RELIGIEUSE
LIGUE 2
Metz : un derby
pour se relancer
Pâques : paroles
de convertis
> SPORTS
Rallye :
Loeb frappe
un grand
coup
en Jordanie
> En page 10
> FRANCE
Jardiner
en polluant
moins, c’est
possible
> En page 2 notre rubrique
On vous en dit plus
Sodimatex :
la menace
des salariés
levée avant
négociation
> En page 3
Photo Pascal BROCARD
A la peine depuis quatre journées mais toujours sur le
podium de la Ligue 2, les footballeurs messins abattent une
carte importante de leur fin de saison demain soir à Strasbourg, un voisin alsacien qui doit quant à lui encore assurer
son maintien. Pour Vivian (photo) et les Lorrains, il est urgent
de retrouver le rythme d’un candidat à la montée.
Chômeurs
en fin
de droits :
les mesures
se font
attendre
> En page 12 les articles de Cédric Brout et Sylvain Villaume
LIGUE 1
Exploit de Nancy
à Bordeaux
> En page 3
> ÉTRANGER
Lamia, née à Tunis et de culture
musulmane, a choisi d’embrasser
la religion catholique. Photo Maury GOLINI
Bientôt
quatre
femmes
dans
l’espace
> En page 4
A nos
lecteurs
L’AS Nancy-Lorraine a réalisé un joli coup hier en allant s’imposer
(1-2) à Bordeaux, l’un des prétendants au titre. Grâce aux buts de
Hadji et de Dia (photo), les hommes de Pablo Correa confirment
que leur confiance est revenue… et entretiennent le suspense au
sommet du classement.
La fête de Pâques, la plus importante aux yeux des chrétiens, marque aussi le temps des baptêmes
d’adultes. Le phénomène de la conversion touche toutes les religions. Deux exemples en Lorraine,
avec Lamia, qui a choisi de se rapprocher du Christ, et Sylvie, catholique qui s’est engagée sur la voie
des pentecôtistes.
> En page 11
> En page 6 Le Fait du jour par Olivier Jarrige
Photo AFP
En raison des fêtes de
Pâques, Le Républicain
Lorrain ne paraîtra pas ce
lundi. Prochain numéro
mardi 6 avril.
R 20730 - 0404
0,95 €
3HIMKRD*aaajfe+[K\E\A\O\A
Temps forts
Dimanche 4 Avril 2010*
STAR SYSTEM
Dennis Hopper
a son étoile
L’acteur, très affaibli par le cancer qui le ronge,
est venu malgré tout sur le Walk of Fame
à Hollywood recevoir son étoile.
02
le chiffre
ON VOUS EN DIT PLUS
Eliminer les pesticides
du jardin, ça s’apprend
Un accord a été signé entre le gouvernement et des distributeurs – mais pas de grandes surfaces – dans le but de
faciliter le jardinage sans ajout de pesticides. La France est la première consommatrice de ces produits en Europe.
F
Avec Jack Nicholson, 72 ans, à Los Angeles.
Dennis Hopper a dit s’être blessé lors d’une altercation
avec un paparazzi. Photo
L’
acteur et réalisateur américain
Dennis Hopper, auteur du
road movie mythique Easy Rider,
qui a joué dans le non moins
mythique Apocalypse Now, a
reçu, à 73 ans, son étoile sur le
« Boulevard de la gloire » à Los
Angeles. « Tous ceux que j’ai
invités aujourd’hui ici, et aussi
ceux que je n’ai pas invités, ont
incroyablement enrichi ma vie »,
a-t-il déclaré, accompagné des
acteurs Jack Nicholson et Viggo
Mortensen.
L’acteur, d’allure frêle, est entré
dans la phase terminale de son
cancer de la prostate, mais avait
confirmé qu’il serait présent à la
cérémonie organisée en son honneur. Il ne pèse plus que 45 kg.
« Cela veut dire énormément pour
moi », a précisé l’acteur, qui portait un bandage autour de la tête
et à la main droite. Il a affirmé
s’être blessé après avoir eu un
différend avec un paparazzi. « Je
suis tombé sur la tête et j’avais
mes lunettes dans la main. Je me
suis sacrément ramassé ».
Hopper est actuellement en
instance de divorce de son
épouse Victoria. Elle l’accuse de
débuter cette procédure afin de la
priver de tout héritage et tous
deux ne doivent pas s’approcher à
moins de 3 m l’un de l’autre.
Ricky Martin désole ses admiratrices
Le chanteur portoricain Ricky
Martin (Un Dos Tres) a révélé
son homosexualité dans une lettre publiée sur son site internet,
dans laquelle il affirme que ce
« coming-out » a été le fruit d’un
« processus très intense ». Il se
dit « fier d’être un homme homosexuel et fortuné. Je suis très
heureux d’être ce que je suis »
écrit-il. Ce coming-out n’est pas
vraiment une surprise et beaucoup d’admirateurs avaient des
doutes. Mais la star porto-ricaine de 38 ans qui a débuté
dans le boys band Menudo
n’avait jamais directement
abordé le sujet. Il apparaissait
Photo REUTERS
souvent en compagnie de jolies
femmes lors d’événements mondains et est le père de deux garçons
nés en 2008 par insémination artificielle grâce à une mère porteuse.
ormation de vendeurs conseil, plateforme internet… le
gouvernement, des distributeurs et des associations ont
signé vendredi un accord pour
sensibiliser les jardiniers amateurs à l’usage excessif des pesticides. La France est la première
consommatrice en Europe.
« 35 % des Français pratiquent
le jardinage […] Derrière le souhait de jardiner, la dimension
première est un retour à la
nature », a déclaré la secrétaire
d’Etat à l’Ecologie Chantal
Jouanno, avant la signature de
cet accord à Paris. « Paradoxalement, ils n’ont pas toujours
conscience qu’ils utilisent des
pesticides qui ne sont pas des
produits anodins », a-t-elle
ajouté.
Le milieu non-agricole (jardins, espaces verts, voirie…)
représente 5 % des usages de
pesticides en France.
L’accord-cadre relatif à l’usage
des pesticides par les jardiniers
amateurs s’inscrit dans le plan
Ecophyto, issu du Grenelle de
l’environnement, qui vise à
réduire de moitié, « si possible »,
l’usage des pesticides d’ici 2018.
Parmi les engagements pris,
figure notamment la formation
de vendeurs qui offriront une
aide personnalisée sur les points
de vente de pesticides. Sera également créée une plateforme
internet qui a vocation à devenir
un site de référence pour tous
les jardiniers en quête d’alternative aux pesticides, et qui se
verront, par exemple, conseillé
de choisir des plantes plus résistantes aux maladies, ou de pratiquer la rotation de leurs plantations pour éviter les parasites.
France Nature Environnement a
« regretté vivement » l’absence
des grandes et moyennes surfaces dans les négociations.
La scène de Sir Elton pas assez solide
Une partie de la scène construite sur les ruines de la cité maya de
Chichen Itza pour le concert du chanteur britannique Elton John
s’est effondrée jeudi. La pyramide et les temples n’ont pas été
endommagés. Le concert aura tout de même lieu aujourd’hui sur le
site de la cité maya, désignée en 2007 comme faisant partie des
« sept nouvelles merveilles du monde » avec la Grande muraille
(Chine), Pétra (Jordanie), la statue du Christ rédempteur (Brésil), le
Machu Picchu (Pérou), le Colisée (Italie) et le Taj Mahal (Inde). Au
Mexique, de nombreuses voix se sont élevées pour ne plus
organiser de concerts sur les sites mayas ou aztèques, estimant que
ces spectacles trahissaient l’esprit des lieux et qu’ils pouvaient les
dégrader. Le premier concert organisé à Chichen Itza a été un récital
de feu Luciano Pavarotti en 1997.
1,5
Un foyer français produit
en moyenne 1,5 tonne
équivalent carbone par an
avec ses courses alimentaires, soit l’équivalent de
10 000 km en voiture, et
pourrait facilement
réduire son impact carbone d’un quart, selon
une étude conjointe de
Système U, Iri et Greenext. L’étude montre également que pour une
même liste de courses, la
facture carbone peut,
pour 19 kg de « produits
similaires en terme
d’usage », varier de 27 à
35 kg équivalent carbone,
en fonction du lieu de
production, de l’emballage et des ingrédients.
la phrase
Après le bêchage du potager de la fin mars, il s’agit de bien choisir ses plantes en fonction
notamment de leur résistance aux maladies. Photo Philippe RIEDINGER
La tondeuse à gazon
« Des primaires
pourraient se
tenir autour de
la mi-2011, avant
ou après l’été. »
Les joies du jardin comportent quelques contraintes. Tondre la pelouse peut être une
véritable corvée, excepté si l'on utilise la bonne tondeuse. Il en existe de toutes sortes :
manuelle, électrique, thermique, entièrement automatisée...Voici un petit panorama
de ces outils qui ont une durée de vie de 9 ans en moyenne.
Les modèles les plus courants
Tondeuse électrique : avec ou sans fil
Tondeuse à moteur thermique
(à essence) : la plus répandue
Utilisable sur terrain plat. Il en existe
des modèles avec fil ou sans fil.
Elle peut s'attaquer aux grandes surfaces,
même sur des terrains accidentés.
Avantages avec fil : plus grande autonomie.
Inconvénients : déconseillée
si l'on doit contourner
des arbres ou des massifs.
Avantages sans fil :
silencieuse.
Inconvénients :
batteries sans grande
autonomie,
nécessité de l'utiliser
sur un gazon bien sec.
Madonna : tout pour les filles du Malawi
La chanteuse américaine Madonna se rendra demain au Malawi
pour inspecter les travaux de construction d’une institution pour
jeunes filles par sa Fondation Raising Malawi. Les travaux s’élèvent
à 15 millions de dollars. La chanteuse emmènera à cette occasion
avec elle ses deux enfants biologiques Rocco et Lourdes ainsi que
ses deux enfants adoptifs David Banda et Chifundo « Mercy »
James. Madonna a acquis le terrain en octobre l’année dernière
près de la capitale Lilongwe, pour construire cette école, qui
accueillera 500 jeunes filles issues de milieux modestes. Pour cela,
200 habitants avaient été expulsés de leur terrain et ont protesté
contre les dédommagements « insuffisants » fournis par la fondation de Madonna. Les habitants ont été dédommagés par la
fondation de Madonna à hauteur d’environ 360 000 €, mais ils ont
menacé de bloquer le projet tant qu’ils ne recevraient pas plus
d’argent.
2
Avantages : grande autonomie, puissance,
grande surface de tonte.
Tondeuse manuelle :
la plus écolo
À lames hélicoïdales.
Inconvénients : elle pollue 100 fois
plus qu'une voiture. Les moteurs
à 2 temps, plus simples
d'entretien, sont aussi 10 à 20
fois plus polluants que
les moteurs à 4 temps,
avec une consommation
de carburant de 50
à 100 % supérieure.
Elle est aussi
la plus bruyante.
Avantages :
la plus écologique
et la plus économique.
Entretien facile.
Inconvénients : usage difficile
quand l'herbe est haute.
- Tondre par temps sec (jamais sur une pelouse mouillée) .
- Se vêtir de façon adéquate : pantalons, gants, chaussures fermées.
- Procéder à une reconnaissance préalable de la zone de tonte
en éliminant tous les éléments qui pourraient être projetés par les lames
(pierres, branchages etc.).
- Tenir éloignés les enfants ou les animaux domestiques.
- Pour les tondeuses électriques : vérifier bien l'état du câble et des prises
électriques, ne pas faire rouler la tondeuse sur le câble .
- Pour les tondeuses thermiques : faire le plein à l'extérieur, loin d'une
source de flamme ; faire attention au gaz d'échappement : ne pas faire
fonctionner la tondeuse dans un endroit fermé (risque d'intoxication
par l'oxyde de carbone).
- Sur les pentes, tondre toujours perpendiculairement au sens de la pente
et jamais sur des pentes trop raides.
- En cas d’accès aux lames, quels qu’en soient les motifs (débourrage,
nettoyage) veiller systématiquement à déconnecter la bougie s’il s’agit
d’une tondeuse thermique - en évitant les risques éventuels de brûlure,
ou de débrancher la prise électrique s’il s’agit d’une tondeuse électrique.
- Ne jamais emmener de passager sur une tondeuse autoportée
(petits tracteurs).
Sexe et
politique
Plus d'un tiers des ménages français ont un jardin.
Sur l'ensemble des espaces de jardinage
recensés en France, 77 % ont une pelouse.
700 000 tondeuses vendues en France chaque année.
Plus de 6 millions vendues en Europe.
Quelques conseils pour bien choisir sa tondeuse
La largeur de coupe est le premier critère de choix. Pour faciliter la tâche,
choisir une grande largeur de coupe pour une grande surface à tondre.
En revanche, si l'on possède un jardin inférieur à 300 m²,
une petite tondeuse, plus maniable, conviendra mieux.
Pour des surfaces à tondre supérieures à 1 500 m², mieux vaut prendre
une grande tondeuse, d'une largeur de coupe de plus de 50 cm. À partir
de 2 500 m², on peut opter pour une tondeuse autoportée, dont la largeur
de coupe va de 70 cm à 120 cm en fonction des modèles.
Attention !
Qu'elles soient électriques ou à moteur thermique, qu'il faille les pousser
ou les piloter, les tondeuses à gazon provoquent chaque année de graves
traumatismes. Il faut manier ces machines avec prudence en respectant
certaines règles.
Au secours de la tondeuse
Pour les amateurs de pelouses parfaites ou pour les terrains
récalcitrants, les professionnels proposent d'autres outils.
Le taille-herbe
Le scarificateur
Souvent électrique à fil,
il permet de belles
finitions dans les allées
ou autour des massifs.
Un outil manuel suffit souvent
pour aérer le gazon et arracher
la mousse. Des modèles
motorisés sont disponibles
pour les grandes surfaces.
La première secrétaire du
Parti socialiste Martine
Aubry et maire de Lille,
traçant les contours des
primaires socialistes pour
la désignation d’un candidat à la prochaine élection présidentielle, estime
qu’elles pourraient se
tenir « autour de la mi2011, avant ou après
l’été ». Dans un entretien
diffusé sur le site Mediapart.fr, Aubry rappelle
que ces primaires « concernent le ou la candidate
du Parti socialiste, qui
pourra être désigné(e) par
tous les citoyens qui le
souhaitent »,
les insolites
Quelques chiffres
Quelques précautions à prendre
Photo Pascal BROCARD
La débroussailleuse
Utile quand une tonte tardive
a permis aux herbes de devenir
géantes. Éviter les modèles
avec fils de nylon. La plupart
des systèmes d’enroulement
sont compliqués.
Pour les débroussailleuses
à lame, utilisez un harnais.
Il soulage les muscles.
Un casque avec visière protège
des projections.
Le parti républicain américain n’a pas tiré le bon
numéro. A la suite d’une
coquille dans une lettre
d’appel aux fonds, ses
donateurs potentiels
étaient renvoyés vers un
téléphone rose… Ce
n’était décidément pas la
semaine des républicains,
qui avaient d’abord appris
que le Comité national
républicain avait payé
1 946 dollars
(1 434 euros) pour une
visite de jeunes républicains dans un club érotique à Hollywood. La
somme doit être remboursée.
Pneus trop
chauffés
Un conducteur de 18
ans n’a guère eu le
temps de jouir de son
permis de conduire
passé il y a un peu
plus de six mois en
Suisse. Dans un
garage souterrain de
Dottingen, il a fait
patiner les pneus de
sa BMW à tel point
que les fumées ont
déclenché l’alarme
incendie dans la nuit
de vendredi à samedi.
Résultat de son
« burn out » : un
retrait de permis.
France
Dimanche 4 Avril 2010*
Sodimatex : trêve
avant négociations
Les salariés de Sodimatex, qui menaçaient de faire
exploser leur usine, ont accepté une trêve.
Les négociations doivent reprendre mercredi.
02
Chômeurs en fin de droits :
les mesures se font attendre
Les promesses du gouvernement en matière de mesures touchant les chômeurs en fin de droits tardent à se
concrétiser. Sur environ 400 000 personnes concernées, seulement 40 000 ont vu leur situation évoluer.
A
Malgré la trêve pascale, les salariés de Sodimatex sont
sur le qui-vive. « Ça peut redémarrer en un claquement de doigts »,
prévient un syndicaliste. Photo AFP
près avoir menacé pendant
A
deux jours de faire exploser
leur usine vouée à la fermeture,
les salariés de l’équipementier
automobile Sodimatex ont
accepté une trêve hier, satisfaits
d’avoir obtenu des garanties pour
des négociations « loyales » sur
leurs indemnités de départ.
Vendredi matin, les salariés de
l’usine avaient disposé des cocktails molotov autour d’une
citerne de près de cinq mètres de
long, dont le gaz sert à approvisionner les chariots élévateurs. Ils
s’étaient retranchés dans l’usine
jeudi, après une intervention des
forces de l’ordre qui avaient dispersé une manifestation aux
abords du site.
Le maire de Crépy Arnaud Foubert (UMP) a craint « l’irréparable » vendredi, lorsque les salariés
ont quitté furieux la table des
négociations, avant d’y revenir
vers 22h, puis de conclure un
accord vers 3h du matin. Pour le
maire, le préfet de l’Oise a réussi à
défaire un véritable « nœud gordien », en garantissant que les
accords seraient suivis par l’Etat.
L’accord de méthode signé,
sous l’égide du préfet de l’Oise,
Nicolas Desforges, fixe à mercredi
le début des négociations sur le
fond. Celles-ci porteront notamment sur les conditions de départ
des 92 salariés du site, qui produit
des moquettes pour automobiles
et dont la fermeture est programmée depuis un an par son propriétaire, le groupe Trèves. Les salariés réclament notamment une
prime extra-légale de licenciement de 21 000 euros, semblable
à ce celle touchée par leurs collègues d’une autre usine fermée en
2006. Deux commissaires aux
comptes, un désigné par la direction et l’autre par le comité
d’entreprise, doivent éplucher les
comptes du groupe et se prononcer sur les demandes des salariés
en matière d’indemnités de
départ.
« Le feu
couvre toujours »
Les salariés ont quitté provisoirement et fermer l’usine pour passer ce week-end, alors que les
forces de l’ordre, présentes en
nombre jeudi et vendredi, avaient
déjà quitté les abords du site, que
la gendarmerie doit « sécuriser »
avant que les salariés n’y reviennent mardi matin.
« Le feu couve toujours », a
toutefois prévenu Gérard Decleir
(FO), qui estime cependant que
l’accord « laisse une marge de
négociations beaucoup plus
importante ». « On est moins tendus », concédait hier à midi Eric
Lemoine (CFDT), membre de
l’intersyndicale, avant de prévenir
que « ça peut redémarrer en un
claquement de doigts ».
lors que le chômage de longue durée augmente, le
gouvernement n’a fait
aucune des annonces promises
« avant la fin mars » en réponse
au nombre croissant de chômeurs
en fin de droits, au grand dam des
syndicats. Des discussions techniques les 5 et 22 mars avec le
secrétariat d’Etat à l’Emploi, le
patronat et les syndicats n’ont
pas abouti, et une nouvelle réunion devant associer les Régions
(compétentes en matière de formation) a été reportée après
Pâques.
« On n’a pas de nouvelles »,
constate Laurent Berger, le négociateur CFDT, qui espère quand
même « avoir été entendu et qu’ils
cherchent des solutions ». « On est
dans le brouillard », observe
aussi Maurad Rabhi (CGT) selon
qui le blocage vient du sommet :
« Il manque le feu vert de l’Élysée ». Les syndicats demandent le
versement d’une allocation
exceptionnelle de crise pour les
chômeurs en fin de droits et sans
solution de revenu.
Sort inconnu
Mi-février, le gouvernement a
réglé le cas d’environ 40 000
d’entre eux en rétablissant l’Allocation équivalent retraite (AER)
pour les plus âgés. Il reste
360 000 personnes dont le sort
est inconnu, selon Pôle emploi. Il
s’agit souvent de salariés, âgés de
moins de 25 ans et donc non
éligibles au RSA (revenu de solidarité active), ou de personnes
dont le foyer atteint la barre des
1 700 euros de ressources car le
conjoint travaille mais pour qui la
perte de revenus liée se fait sentir.
REPÈRES
Il tue son père et blesse gravement sa mère
Un homme de 33 ans a été mis en examen et écroué samedi pour
« homicide aggravé » et « tentative d’homicide aggravé » à l’encontre
de son père et de sa mère, a-t-on appris hier auprès du parquet de
Brest. Jeudi soir, Mikaël Brenterc’h, comédien, a tué à coups de
couteau son père et grièvement blessé sa mère qui est désormais hors
de danger. Une dispute au domicile des parents dans le quartier de
Lambézelec, à Brest, serait à l’origine de ce drame.
Un hangar s’effondre : 13 blessés
Treize personnes ont été blessées dont une grièvement hier soir à
Fresnes-sur-Escaut (Nord). Un hangar commercial désaffecté s’est
effondré sur une maison d’habitation, où se tenait une grande réunion
familiale. Un enfant de cinq ans, polytraumatisé, a été transporté par
hélicoptère au Centre hospitalier de Lille. Les douze autres personnes
ont été légèrement blessées. 25 convives étaient présents.
Selon Pole emploi, la situation de 360 000 chômeurs en fin de droits, la plupart des jeunes, doit être étudiée par le gouvernement
et les partenaires sociaux. Photo Pierre HECKLER
Le problème des fins de droit
revient chaque année mais il s’est
aggravé avec la crise et les partenaires sociaux ont interpellé l’Etat
dès juin 2009. Les faits leur donnent raison puisque fin février,
Pôle emploi a recensé 1,339 million de personnes inscrites depuis
un an ou plus comme demandeur
d’emploi et faisant des actes positifs de recherche, soit +30,4 % en
un an. L’indemnisation chômage
est en principe limitée à deux ans,
Des malfaiteurs tirent sur des gendarmes
Une bijouterie a été attaquée hier peu avant 16h, à Pinsaguel, près
de Toulouse, par des hommes armés qui ont pris la fuite et tiré sur une
voiture de gendarmerie qui les poursuivait. Les malfaiteurs ont ensuite
abandonné leur véhicule dans le quartier de Bellefontaine, un grand
ensemble HLM de Toulouse Ni le bijoutier, choqué, ni les gendarmes
n’ont été blessés.
Suspendu pour avoir soutenu en vers un collègue
Un gendarme a été suspendu cette semaine pour avoir écrit un
poème en soutien à son collègue Matelly, radié pour avoir critiqué le
rapprochement police-gendarmerie au sein du ministère de l’Intérieur.
L’adjudant A., sous cette signature, a écrit fin mars un poème intitulé
Il pleut sur nos képis publié par l’Association de défense des droits des
militaires qui plaide pour plus de liberté d’expression des militaires.
Heurté par un train, un festivalier décède
Un étudiant de 21 ans assistant au festival musical Garorock
organisé pendant ce week-end à Marmande (Lot-et-Garonne) est
décédé après avoir été heurté par un train de marchandises dans la
nuit de vendredi à samedi. « Il s’agit a priori d’un accident », selon la
gendarmerie. Ce festival doit accueillir plus de 50 000 amateurs.
Yvelines : une nourrice écrouée
Une nourrice, suspectée d’avoir violemment frappé à Houilles
(Yvelines) un nourrisson qui est tombé dans le coma, a été déférée
hier au parquet de Versailles et mise en examen avant d’être écrouée,
a-t-on appris hier de source judiciaire. Mardi, l’assistante maternelle
de 40 ans avait appelé en début d’après-midi les services d’urgence en
leur indiquant que le nourrisson de six mois dont elle avait la garde
dans son appartement avait fait une chute.
sauf pour les 50 ans et plus (trois
ans).
Jusqu’en février, le gouvernement a renvoyé la balle aux partenaires sociaux, soulignant que ce
sont eux qui gèrent l’assurance
chômage et la durée de l’indemnisation. Il a ensuite accepté le
principe de cofinancer des mesures, annonçant lors d’un sommet
à l’Élysée des contrats aidés, des
formations rémunérées, et promettant l’annonce de mesures
opérationnelles. Selon une source
proche du dossier, le coût supplémentaire pour l’Etat de ces contrats aidés et formations rémunérées serait de 800 millions
d’euros.
Inhabituellement unis sur ce
dossier, la CGT et la CFDT demandent au gouvernement de dégager des ressources en remettant
en cause le bouclier fiscal et les
exonérations sur les heures supplémentaires.
Mais le blocage n’est pas seulement financier, selon cette même
source, il est aussi politique et lié
à la peur du gouvernement de
revenir sur certains dogmes et de
mettre le doigt dans un engrenage
en versant une aide spécifique.
« Il ne s’agit pas de créer une
allocation d’assistance de plus
pour ceux qui arrivent en fin de
droits », avait exposé le 15 février
Nicolas Sarkozy qui, depuis, n’en
a plus reparlé.
Les ratés de la rénovation urbaine
Mixité sociale qui peine à s’imposer, majorité de logements reconstruits en habitat collectif etc.
En cinq ans, le programme national de rénovation urbaine n’a pas atteint tous les ambitieux objectifs fixés.
C
Pour Yazid Sabeg, président du Comité
d’évaluation et de suivi de l’Agence
nationale de rénovation urbaine
(CES/ANRU), le Grand Paris apparaît
comme une « occasion unique pour
mettre en œuvre un projet
de développement urbain, économique et
social durable ». Photo AFP
inq après le lancement du Programme national de rénovation
urbaine (PNRU) qui concerne 460
quartiers défavorisés et trois millions
d’habitants, la mixité sociale peine à
s’imposer dans les quartiers défavorisés,
selon un rapport publié vendredi.
Les objectifs quantitatifs du PNRU ont
été atteints à 70 % puisque les quartiers
« ont changé sur tous les aspects urbains »,
mais leur peuplement est un « échec réel »,
conclut le rapport du Comité d’évaluation
et de suivi de l’Agence nationale de rénovation urbaine (CES/ANRU). « Les objectifs
ambitieux de la mixité sociale ont souvent
dû être revus à la baisse, bien que la
diversification de l’habitat constitue un
progrès », pointe le texte présenté par
Yazid Sabeg, président du CES/ANRU et
commissaire à la diversité.
Le CES/ANRU a réalisé une évaluation
« transversale » dans dix sites « emblématiques ». Il s’agit notamment du plateau de
Clichy-Montfermeil (Seine-Saint-Denis) -
point de départ des émeutes de novembre 2005 - du Val d’Argent à Argenteuil
(Val-d’Oise), des quartiers nord du Havre
(Seine-Maritime) ou de Lyon-La Duchère
(Rhône).
« Pas de brassage
de population »
Résultat : plus de 80 % des logements
reconstitués relèvent de l’habitat collectif
là où il aurait fallu « diversifier la morphologie urbaine » (immeubles bas à l’architecture différente des barres) et les statuts
(locations libres, accession à la propriété).
Dans 70 % des cas, les habitants concernés par les démolitions sont relogés dans
leur quartier d’origine quand il aurait fallu
reconstruire des logements sociaux
ailleurs, regrette Yazid Sabeg. Il aurait aussi
fallu construire des logements non sociaux
sur les sites libérés afin d’y attirer des
ménages à statut socio-économique différent. Du coup, il n’y a pas de « brassage des
populations », selon M. Sabeg. La mise en
Légion d’honneur :
mode d’emploi
Le journal officiel publie aujourd’hui la liste des futurs décorés de la Légion
d’honneur de la promotion de Pâques. Comment l’obtient-on ? Explications.
P
rès de 800 personnes
devraient être nommées
chevaliers, promues officiers ou commandeurs ou élevées à la dignité de grand officier
et de grand’croix de la Légion
d’honneur, dont le Journal officiel publie aujourd’hui la traditionnelle liste de Pâques, selon la
Grande chancellerie de l’ordre
crée le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte. Elle compte
93 000 membres, dont 62
grand’croix, le grade le plus élevé
de cette décoration qui a traversé
deux siècles d’empires, de
monarchies et de républiques.
La colère des
productrices de lait
Une manifestation organisée à Poitiers par l’Association des producteurs de
lait indépendants (Apli) a
rassemblé hier 400 éleveuses et femmes d’éleveurs
venues avec leurs enfants
faire part du malaise de la
profession. Elles sont
venues essentiellement du
Poitou-Charentes et de
l’Ouest, mais aussi d’Aquitaine, du Limousin, du Pasde-Calais et du Cantal. Sommés par le gouvernement de
s’entendre sur les prix du
lait, producteurs et industriels français ont trouvé un
compromis mardi pour le 2e
trimestre sur ce dossier.
Mais cet accord, signé par la
Fédération nationale des
producteurs laitiers (FNPL),
branche du principal syndicat agricole FNSEA, ne satisfait pas les organisations
minoritaires comme l’Apli.
Situation préoccupante
pour la fiction
Poussé contre le RER : le suspect avoue
Un homme soupçonné d’avoir tué vendredi matin un
voyageur en le poussant contre une rame du RER parisien a
reconnu les faits pendant sa garde à vue hier soir à Paris. Le
suspect, âgé d’environ 25 ans et connu des services de police
pour des faits de violence , aurait été identifié par les policiers
grâce aux caméras de vidéosurveillance de la RATP. Il a été
interpellé dès vendredi soir à Fontenay-sous-Bois, dans le
Val-de-Marne. L’homme serait psychologiquement «perturbé», a précisé une source policière.
« Quatre faits avérés de ce phénomène de poussette ont été
enregistrés » cette année, dont deux mortels, celui de
vendredi et un précédent en janvier, selon une source
policière.
3
Règles strictes
Simone Veil a été élevée à la dignité de grand officier de la Légion
d’honneur en 2009. Les femmes ont pourtant été longtemps oubliées
de cette décoration. En 1912, elles n’étaient que 0,25 % contre 10 %
aujourd’hui, grâce à la parité des promotions. Photo REUTERS
Il y a trois promotions pour les
civils et deux pour les militaires.
Son obtention obéit à des
règles strictes. Le contingent est
fixé par décret. Ainsi, entre le
1er janvier 2009 et le 31 décembre 2011, 4 885 croix de la Légion
d’honneur à titre civil (3 452) et
à titre militaire (1 433), dans les
trois grades (chevalier, officier,
commandeur) et les deux dignités (grand officier et grand’croix)
seront décernées chaque année.
Une durée minimale de 20 ans
d’activités professionnelles,
assorties de « mérites éminents »,
est nécessaire pour être chevalier. Mais des « services exceptionnels nettement caractérisés »
permettent de s’affranchir de ces
20 ans comme les sportifs, gendarmes et policiers tués en service. Autre exception, depuis le
décret du 21 novembre 2008, les
nominations directes aux grades
d’officier et de commandeur et
de grand officier, sont possibles
sans passer par les grades inférieurs. Simone Veil a été la première à bénéficier de ce décret,
lorsqu’elle a été élevée directement à la dignité de grand officier le 1er janvier 2009. Clint Eastwood, nommé chevalier en
février 2007, a reçu les insignes
de commandeur en novembre 2009.
La Légion d’honneur ne se
demande pas, mais peut être pro-
posée par un tiers. Une nouvelle
procédure, décidée le 11 juillet
2008 par le président Sarkozy,
est également apparue : « l’initiative citoyenne ». Tout citoyen
peut proposer « une personne
qu’il estime méritante ». Si cette
proposition est soutenue par 100
personnes dans le département,
elle « sera obligatoirement examinée par le préfet ».
Après la parution au JO, le
nommé ne pourra porter sa décoration qu’après avoir été décoré
par un membre d’un grade au
moins égal au sien. Ainsi, s’il ne
veut pas de sa Légion d’honneur,
comme l’Abbé Pierre, il lui suffit
de ne pas recevoir sa décoration.
œuvre du droit au logement opposable
(Dalo) a contribué à cette situation puisque les bénéficiaires sont « systématiquement relogés dans les quartiers ».
Par ailleurs, note le rapport, « le transport urbain et le développement économique local ont été largement déconnectés de
la rénovation des quartiers, faute d’une
gouvernance globale qui intègre de façon
cohérente et coordonnée les diverses problématiques de la politique de la ville ».
Dans l’enseignement, les interventions
n’ont consisté le plus souvent qu’à réhabiliter des infrastructures dégradées et non
de créer de l’attractivité. La sectorisation
scolaire n’a pas favorisé la mixité sociale.
Les phénomènes d’évitement qui explosaient au collège se sont accentués avec
l’assouplissement de la carte scolaire.
Au moment où le PNRU 2 (2010-2014)
est engagé, M. Sabeg demande que « la
rénovation urbaine ne soit pas un prétexte
pour éloigner les populations dans le but de
changer la sociologie » des centres-villes.
La situation de la fiction française, est demeurée « préoccupante » en 2009, avec un volume
en baisse de 17,6 % par rapport à
2008, selon le rapport annuel du
Centre national de la cinématographie (CNC) publié vendredi.
Dans son ensemble, le volume de
production d’œuvres audiovisuelles (fiction, documentaire,
animation et spectacle vivant)
bénéficiant d’une aide du CNC a
progressé en 2009, s’élevant à
4 249 heures, en hausse de 6,6 %
sur un an. Raison principale de
ce recul : l’année 2008 avait été
dopée par le lancement de feuilletons quotidiens de 26 minutes et
leur arrêt, faute de succès, a
plombé le volume horaire, tombé
à 752 heures. Le documentaire a
en revanche augmenté en
volume en 2009 (plus 8,1 % par
rapport à 2008). Le spectacle
vivant a également augmenté
mais son financement reste difficile.
Corse : fin de la grève
des marins
Les liaisons maritimes entre la
Corse et le continent ont repris
vendredi soir, les marins des
compagnies SNCM (Société
Nationale Corse Méditerranée) et
CMN (Compagne méridionale de
navigation) ayant mis un terme à
leur mouvement de grève entamé
jeudi, a-t-on appris hier auprès
des marins CGT. Un accord a été
trouvé entre la direction et le
syndicat CGT, a confirmé un porte-parole de la SNCM.
Le moral des ménages
baisse de nouveau
Le moral des ménages a poursuivi en mars sa baisse entamée
depuis le début de l’année, les
Français se montrant surtout
inquiets de la montée du chômage et des perspectives de
niveau de vie, a annoncé l’Insee.
L’indicateur mesurant le moral
des ménages a perdu 1 point par
rapport à février pour atteindre
-34 points, a précisé l’Institut
national de la statistique.
Etranger
Dimanche 4 Avril 2010*
La statue qui divise
les Africains
Le monument de la Renaissance africaine, imaginé
par le président sénégalais, a été inauguré à Dakar.
Ses opposants dénoncent « un scandale financier ».
02
Le prédicateur du Vatican
au cœur de la polémique
Le sermon du Vendredi Saint prononcé par le père Raniero Cantalamessa, prêcheur de la maison pontificale,
a provoqué l’indignation des communautés juives et d’associations de victimes d’abus commis par des religieux.
E
Haute de 52 mètres, la statue en bronze, choyée par le président,
domine la capitale sénégalaise. Photo AFP
a statue de la Renaissance afriLNord-Coréens
caine, érigée à Dakar par des
dans un style
vaguement soviétique à la
demande du président Wade,
attire les critiques. Plus d’un millier d’opposants au régime du
sénégalais Abdoulaye Wade ont
manifesté hier à Dakar juste avant
l’inauguration du monument,
plus haut que la statue de la
Liberté de New York. Pour l’
ancien Premier ministre Moustapha Niasse, ce monument « n’a
rien d’africain et le président
Wade cherche à l’imposer au
Sénégal et aux Africains ». Pour la
députée Ndèye Fatou Touré, il
s’agit d’« un scandale financier
dans le contexte de crise ».Le coût
de la statue est estimé à plus de
15 M€ et un tiers des recettes
reviendront au président Wade
au titre de droits d’auteur comme
concepteur de la statue.
Bases françaises fermées
Le président Wade a profité
d’ailleurs de cette inauguration à
l’occasion du cinquantenaire de
l’indépendance du pays (4 avril
1960) pour annoncer que «le
Sénégal reprend à partir de ce jour
4 avril à 00h00 toutes les bases
(militaires) antérieurement détenues sur notre sol par la France et
entend y exercer sa souveraineté».
Dakar accueille une des trois
bases permanentes de l’armée
française en Afrique.
Le ministère français de la
Défense avait déjà déclaré que
Paris s’apprêtait à fermer ses
bases militaires au Sénégal,
Bavure allemande
en Afghanistan
Six soldats afghans ont été
tués par erreur vendredi par des
soldats allemands. Ces derniers
avaient été appelés en renfort
après que trois de leurs camarades eurent trouvé la mort et au
moins huit autres été blessés
par des talibans, d’après le
ministère afghan de la défense.
L’incident s’est produit vendredi soir, non loin de Kunduz,
lorsqu’un véhicule blindé allemand, en route pour relever
des troupes engagées depuis la
matinée dans des combats près
de Chahar Dara, a ouvert le feu
sur un véhicule civil qui approchait de la patrouille. Ce der-
nier ne se serait pas arrêté
après avoir reçu un avertissement. A bord, six soldats
afghans ont été touchés mortellement. Le porte-parole du
ministère de la Défense afghan
a condamné « l’incident » hier.
Selon les autorités locales, les
véhicules afghans, qui
venaient de ravitailler les troupes à la demande des Allemands, étaient clairement marqués. En septembre, les
Allemands avaient demandé
un bombardement de
camions-citernes, qui avait tué
140 personnes, pour la plupart
des civils.
n pleine tourmente des abus pédophiles, l’Eglise catholique s’est
retrouvée, à la veille de Pâques,
sous le feu des critiques de la communauté juive. Le prédicateur du Vatican a
en effet vendredi dressé un parallèle
entre les attaques visant le Pape et
l’antisémitisme. Le père Cantalamessa a
lu devant Benoît XVI une lettre de
« solidarité » au Pape et à l’Eglise reçue
d’un « ami juif ». Ce dernier y dénonce
une « attaque violente et concentrique
contre l’Eglise (et) le Pape » avant d’ajouter : « L’utilisation du stéréotype, le passage de la responsabilité et de la faute
personnelles à la faute collective me
rappellent les aspects les plus honteux
de l’antisémitisme ».
Le Vatican a admis le caractère inapproprié d’une telle analogie. Mais plusieurs prélats se sont plaints dans les
médias du Saint-Siège d’« une machination » et d’une « montée de la christianophobie ». Le rabbin de Rome a mis en
garde également contre des rumeurs
circulant notamment dans les milieux
catholiques «sur le fait que les attaques
contre l’Eglise proviendraient du lobby
juif».
En Allemagne, le secrétaire général du
Conseil central des juifs a de son côté
qualifié cette comparaison « d’impertinence et d’insulte vis-à-vis des victimes
des abus sexuels et des victimes de la
Shoah ». Marvin Hier, fondateur du
Centre Simon Wiesenthal, a exigé les
« excuses » de Benoît XVI pour des
« remarques honteuses, hors de propos ».
Il a rejeté toute comparaison entre des
siècles d’antisémitisme qui ont mené à
Apple a commencé à
livrer sa tablette multimédia
iPad hier aux Etats-Unis.
Elle a été proposée sur la
côte Est des Etats-Unis, à la
plus grande joie de 500
clients du magasin new-yorkais qui s’étaient inscrits en
ligne, venus d’Australie ou
des Pays-Bas. L’iPad, qui
doit arriver fin avril en
France, ressemble à une version grand modèle du téléphone d’Apple, sans la fonction de téléphonie.
L’appareil se connecte pour
l’instant exclusivement par
Wi-Fi à i internet et coûte au
minimum 499 dollars
(370 €). Jugé parfois limité
ou difficile à utiliser de par
son clavier virtuel, il a en
tout cas fait son apparition
sur le site d’enchères en
ligne eBay dès hier aprèsmidi, à des prix parfois
supérieurs de centaines de
dollars à celui des magasins.
Afrique du Sud : leader
d’extrême-droite tué
Selon l’Eglise, le prédicateur du Pape, le père Raniero Cantalamessa, aurait « seulement voulu rendre publique la solidarité
à l’égard du Pape exprimée par un juif à la lumière de l’expérience de douleur particulière subie par son peuple ». Photo AFP
« la mort de dizaines de millions de
personnes innocentes avec des criminels
qui renient leur foi et leur vocation en
agressant sexuellement des enfants ».
Le porte-parole du Vatican, le père
Federico Lombardi, a protesté de la
bonne foi du père Cantalamessa tout en
• ISLAM ET VIOLENCE (Ratisbonne,
septembre 2006) : le thème de la conférence du pape allemand dans cette université bavaroise porte sur les rapports entre
foi et raison. Mais la citation d’un empereur byzantin du XIIe siècle sur les rapports
entre islam et violence provoque une
vague d’indignation dans le monde musulman.
• AMÉRINDIENS ET CONVERSION
(Brésil, mai 2007) : au cours de son voyage
au Brésil, le pape déclare que la christianisation des Indiens d’Amérique « n’a comporté à aucun moment une aliénation des
cultures précolombiennes et n’a pas imposé
une culture étrangère », sans un mot pour
les massacres qui ont accompagné la con-
assurant que le « rapprochement entre
les attaques contre le pape pour le scandale de pédophilie et l’antisémitisme
n’est pas la ligne suivie par le SaintSiège ».
Le Pape a été accusé par des médias en
Allemagne et aux Etats-Unis d’avoir
gardé le silence trop longtemps sur des
cas de pédophilie commis par des religieux. En Grande-Bretagne, le chef des
anglicans a déclenché aussi la controverse en estimant que l’Eglise catholique
avait perdu toute crédibilité. des propos
qu’il a dit « regretter » ensuite.
quête de l’Amérique.
• INTÉGRISME ET NÉGATIONNISME (janvier 2009) : un décret du pape
lève l’excommunication de quatre évêques
intégristes, dont l’un, le britannique
Richard Williamson, a tenu des propos
négationnistes. Cette décision suscite une
énorme controverse, des tensions avec le
monde juif et un malaise avec une partie
des catholiques obligeant le Vatican à des
mises au point.
• PRÉSERVATIF ET SIDA
(mars 2009) : dans l’avion qui le conduit
en Afrique, le pape déclare que l’on ne peut
« pas résoudre le problème du sida […]
avec la distribution de préservatifs » et que,
« au contraire », leur « utilisation (aggrave)
le problème ». Des responsables politiques
à ceux d’associations, le tollé est général et
le pape échappe de peu à une condamnation des députés européens.
• PIE XII (décembre 2009) : Benoît XVI
proclame vénérable le pape Pie XII contesté pour son silence durant la Shoah,
suscitant des protestations des communautés juives notamment à Berlin et Rome.
• PÉDOPHILIE (début 2010) : les scandales de pédophilie dans le clergé relancés
en Irlande à l’automne 2009 et qui s’étendent à plusieurs pays européens et aux
Etats-Unis commencent à éclabousser le
pape avec des articles dans les médias
allemand et américain l’accusant de silence
et d’inaction face à des cas de pédophilie.
Bientôt quatre femmes en orbite
La mission STS-131 partira demain à l’aube du Centre spatial Kennedy, en Floride. Pour la première fois,
trois femmes, sur un équipage de sept astronautes, partent rejoindre une autre femme dans la station spatiale.
L
25 miliciens opposés à Al Qaïda
massacrés dans un village irakien
Des hommes vêtus d’uniformes de l’armée irakienne ont fait
irruption dans plusieurs maisons du village de Soufia au sud
de Bagdad, pour y torturer et tuer 25 personnes dont cinq
femmes. La plupart des victimes appartenaient à une milice
sunnite qui a pris les armes contre Al-Qaïda il y a quelques
années. Ces meurtres ont été si brutaux qu’un bon nombre
des morts ne peuvent être identifiés. Certaines des victimes
ont les bras et jambes cassés, signe de ce qu’elles ont été
torturées avant d’être tuées par balles. La plupart des morts
faisaient partie d’Al-Sahwa, les Conseils de l’Eveil, qui ont
rejoint les Américains en 2006 et 2007 et changé le cours de la
guerre.
L’iPad pour
la première
fois en mains
REPÈRES
Foisonnantes controverses sous Benoît XVI
Le pontificat de Benoît XVI, qui a débuté
le 19 avril 2005, a été marqué par une série
de controverses pour la plupart provoquées
par des déclarations ou décisions du chef
de l’Eglise catholique.
• NAZISME ET ALLEMAGNE (Auschwitz, mai 2006) : durant son pèlerinage
au camp d’extermination d’Auschwitz,
Benoît XVI attribue la responsabilité des
crimes du nazisme à « un groupe de criminels » qui ont « abusé » du peuple allemand
pour s’en servir « comme instrument de
leur soif de destruction et de domination ».
Cette phrase choque venant d’un pape
allemand, qui semble ainsi dédouaner son
peuple de toute responsabilité dans son
histoire.
4
Une Japonaise, une vétérane de l’espace et une ex-prof de lycée
iront rejoindre une quatrième astronaute dans la station
internationale. Photo REUTERS
a navette américaine Discover y doit s’envoler
demain, peu après le lever
du soleil, vers la Station spatiale internationale. Pour la
première fois, trois femmes
figurent dans l’équipage. Elles
rejoindront l’Américaine Tracy
Caldwell Dyson, arrivée dès
aujourd’hui dans l’ISS avec
deux spationautes russes, à
bord d’une capsule Soyouz
lancée vendredi de Baïkonour
au Kazakhstan.
Parmi les trois femmes de
Discovery, figurent une astronaute japonaise, Naoko Yamazaki, 39 ans, et une ancienne
professeure de lycée âgée de
34 ans, Dottie Metcalf-Lindenburger.
Lors de cette mission de 13
jours, Discovery livrera des
couchettes supplémentaires et
un congélateur pour préserver
les échantillons servant aux
expériences, sans oublier un
appareil permettant de mesurer la force musculaire et
d’empêcher l’atrophie des
muscles.
La fin des navettes
américaines
L’une des principales tâches
et aussi des plus complexes,
sera le remplacement d’un
réservoir d’ammoniaque vide,
attaché à l’extérieur de la Station, par un nouveau qui est
plein. L’ammoniaque sert au
système de refroidissement de
l’avant-poste orbital.
Après ce vol, le second
d’une navette cette année, il
ne restera que trois programmes avant la mise à la retraite
des trois orbiteurs de la flotte
américaine à la fin 2010, après
trois décennies de service. La
première navette a volé en
avril 1981. Hormis Discovery,
les deux autres orbiteurs sont
Endeavour et Atlantis.
Après la fin des navettes, les
Etats-Unis dépendront des
Soyouz russes pour acheminer
leurs astronautes à l’ISS, jusqu’à ce qu’un lanceur américain soit prêt à prendre la
relève vers 2015.
En revanche, l’ISS, un projet
de cent milliards de dollars
débuté en 1998 auquel participent seize pays, est surtout
financé par les Etats-Unis.
Le leader d’extrême droite sudafricain Eugène Terre’Blanche,
qui fut un farouche partisan de
l’apartheid, a été tué hier dans sa
ferme. Agé de 69 ans, il a été
attaqué, apparemment à la suite
d’une querelle avec deux de ses
employés, dont l’un âgé de 15
ans. Ils ont été inculpés de meurtre. Eugene Terre’Blanche avait
fondé son parti, l’AWB, dans les
années 1970. Il avait été emprisonné en 2001 pour tentative de
meurtre.
Haïti : ils ne veulent plus
leurs enfants
Les associations qui œuvrent à
retrouver les familles des enfants
isolés par le séisme en Haïti sont
encore confrontées à des proches
qui ne veulent pas reprendre les
petits faute d’argent pour les faire
vivre. L’ONG américaine World
Vision a retrouvé les familles de
12 des 300 enfants dont elle
s’occupe. Cinq ont repris leur
enfant mais les sept autres ont
refusé. Pour que les enfants
soient moins perçus comme une
charge, les associations les renvoient chez eux avec des sacs de
riz, des sandales, du dentifrice,
de l’huile et de l’argent en liquide.
Thaïlande : défilé
au milieu des touristes
60 000 manifestants ont paralysé hier un quartier touristique
du centre de Bangkok. Ils réclament toujours la démission du
Premier ministre thaïlandais. Les
« chemises rouges », partisans de
l’ex-Premier ministre en exil
Thaksin Shinawatra, exigent
depuis trois semaines la tête
d’Abhisit Vejjajiva et l’organisation d’élections anticipées mais
l’industrie touristique demande
un règlement rapide de la crise
pour permettre au secteur de
reprendre une activité normale.
Offensive antitalibans
au Pakistan
Les troupes pakistanaises ont
bombardé des positions présumées des talibans et se sont battues avec des insurgés hier dans
une région tribale du nord-ouest
du pays, près de la frontière avec
l’Afghanistan. Ces affrontements
ont tué au moins six soldats et 30
insurgés. 10 000 civils au moins
ont dû rejoindre un camp installé
par le gouvernement.
Région
FAITS DIVERS
Deux morts dans un incendie
à la Croix de Metz
Les bons fluides
de Philippe Marchal
Expert ès mécanique des fluides, un ingénieur
nancéien fait parler la poudre et étudie
les caprices d’une pâte de dentifrice.
Photo Clotilde VERDENAL
P
Philippe Marchal fait figure de pointure
en Europe dans son domaine et a reçu un Cristal du CNRS
pour la qualité de ses travaux.
mayonnaise. Ensuite, notre travail
consistera à produire cette crème
sur des tonnes, ce qu’on appelle
l’extrapolation, et à dimensionner
les installations qui devront la
produire. »
Prédictions
Passé par l’IUT de Mesures
physiques de Metz avant de regagner Nancy, Philippe Marchal
manie les fluides rhéologiquement
complexes (pâteux, élastiques,
visqueux) ainsi que les milieux
granulaires : la poudre, le sable, le
talc… L’intérêt de ses recherches ?
« Prédire, comprendre, expliquer,
développe l’ingénieur. Les céréaliers ont par exemple besoin de
prédire l’écoulement des grains à
travers un silo. Les cimentiers savent aussi que certains sables sont
plus tortueux et s’écoulent moins
bien. J’ai également travaillé pour
Nestlé qui souhaitait avoir toujours la même dose de café dans
ses distributeurs de boissons. » Il
fait figure de pointure en Europe
dans son domaine et a reçu un
Cristal du CNRS pour la qualité de
ses travaux dont profitent aujourd’hui de grands groupes industriels comme Lafarge, Dior, Chanel
ou Danone notamment. Derrière
chaque produit du quotidien, il y
a un peu de Philippe Marchal
quelque part…
Ch. J.
e drame s’est passé vers 8 h
au quatrième étage du Goncourt, un petit immeuble du
quartier populaire de la Croix de
Metz, à Toul. En dépit de la rapidité avec laquelle les sapeurspompiers de Toul sont intervenus, on devait déplorer deux
victimes, un adulte, et une petite fille, l’oncle et la nièce, une
enfant âgée de 6 ans. La malheureuse est morte pendant son
transfert à l’Hôpital. L’adulte a
été retrouvé, quant à lui, carbonisé, dans une des pièces du
logis.
Les sapeurs-pompiers ont cependant pu extraire du brasier le
frère de la petite fille. Une
fumée très dense avait envahi
les parties communes. Le garçonnet de 10 ans a été hospitalisé au CHU de Brabois après
avoir inhalé des fumées
toxiques. Le père de famille avait
pu sortir du logement en tentant
auparavant de sauter dans le
vide. Il a été secouru par des
voisins au troisième étage, qui
l’ont récupéré alors qu’il s’accrochait à la rambarde du balcon.
Quant à la maman, aide-soignante à l’hôpital Saint-Charles
ESCAPADES*
ÉTERNELLE
ITALIE*
À
CAP
L’EST*
LES
AILES
DE LA
DÉCOUVERTE*
HORIZONS
LOINTAINS...*
Fugue à Venise
Du 29 avril au 2 mai
Du 16 au 19 juin
Du 24 au 27 octobre
Les experts de Lille
Tous ceux qui étaient ou se
sont rendus sur place, hier
matin, ont été frappés par la violence de l’incendie et la rapidité
avec laquelle il s’est développé.
Pour connaître les éléments à
son origine, et reconstituer les
circonstances du drame, le procureur de la République, Raymond Morey, a saisi le LIPS de
Lille qui viendra dès aujourd’hui
effectuer les prélèvements dans
les décombres, tâcher de retrouver des indices et comprendre
notamment pourquoi le feu a
progressé si vite. Des témoins,
des habitants de l’immeuble,
ainsi que le père de famille qui a
été hospitalisé en état de choc,
seront entendus eux aussi. « Il
ne faut pas tirer de conclusion
hâtive du recours au Laboratoire
interrégional de police scientifique (LIPS), a indiqué le substitut de permanence peu après. Le
LIPS de Lille fait partie des trois
grands laboratoires français,
avec Toulouse et Lyon, et il est
269
€
Motards sous
surveillance
au Grand-Duché
Les témoins ont été frappés par la violence de l’incendie
et la rapidité avec laquelle il s’est développé.
compétent administrativement
pour le nord-est. En tout état de
cause, aucune explication n’est
privilégiée ni écartée par principe. »
L’enquête a été confiée au
commissariat de Toul. Les résultats des autopsies qui auront
metz
Meurtre de Borny :
gardes à vue levées
« Les résultats de l’autopsie sont tombés : il y a
peu de choses à dire », a indiqué hier Rémy
Heitz, procureur de la République. S’il ne souhaite pas indiquer le nombre exact de balles qui
a été tiré sur l’homme abattu en pleine rue à
Borny mercredi, le patron du bar devant lequel
s’est déroulée la fusillade évoque « cinq à six
coups de feu ».
Deux personnes avaient été placées en garde à
vue, vendredi, mais toutes deux sont désormais
libres. « Il n’y a pas d’éléments susceptibles de
justifier un déferrement », a appuyé Rémi Heitz.
Week-end à Berlin
à partir de
Du 22 au 25 avril
Du 13 au 16 mai
Du 12 au 15 août
Du 28 au 31 octobre
à partir de
359
€
Selon des sources proches de l’enquête, les
pistes s’orientent plus vers « un règlement de
comptes, lié à une histoire de stupéfiants ».
« Ce ne sont pas des clients à nous, explique de
son côté le patron du snack-bar. Ils ne rentraient jamais dans notre café, ils venaient pour
chercher autre chose. On les voyait toujours
dans le coin… S’ils se sont croisés devant mon
café, c’est une coïncidence. Sans qu’on s’en
rende compte, il y a eu une prise de tête, puis
les coups de feu. »
O. F.
à partir de
435
Du 8 au 15 mai
Du 30 septembre
€ au 7 octobre
Les trésors
de Croatie
Du 19 au 28 avril
Du 20 au 29 septembre
Du 4 au 13 octobre
Du 18 au 27 octobre
à partir de
534
à partir de
775 €
Nuances
de Malte
Du 10 au 16 mai
Du 9 au 15 août
Du 12 au 18 septembre
à partir de
425
€
Du 24 juin au 1er juillet
Du 7 au 14 octobre
949 €
Du 28 avril au 5 mai
Du 5 au 12 mai
Du 12 au 19 mai
à partir de
995
Escapade
New-York
L’Ouest
Américain
Du 5 au 9 mai
Du 15
au 19 septembre
Du 14 au 24 mai
Du 4 au 14 juin
Du 6 au 16 août
à partir de
1367
€
à partir de
595
Du 17 au 24 juillet
Du 21 au 28 août
€
Du 8 au 15 mai
Du 29 mai au 5 juin
Du 5 au 12 juin
Du 12 au 19 juin
1199
€
à partir de
845€
Du 1er au 8 juillet
Du 15 au 22 juillet
1848
€
Du 16 au 27 juin
Du 6 au 17 juillet
Du 18 au 29 août
à partir de
1937
Du 3 au 11 juin
€ Du 7 au 15 octobre
La Pologne et
l’Allemagne
de l’Est
à partir de
559 €
Du 16 au 25 juillet
Du 20 au 29 août
à partir de
1267
Du 19 au 26 mai
€ Du 16 au 23 juin
90€
à partir de
990 €
€
03 87 50 54 46
METZ
2, rue du Grand-Cerf
03 87 18 44 34
THIONVILLE
34, rue de l’Ancien-Hôpital
03 82 53 26 26
THIONVILLE
HAYANGE
03 82 59 64 05
03 82 59 31 12
Centre Commercial GÉRIC
35, rue Foch
315€
•
à partir de
170€
Soleils de Costa Brava
Vacances à l’espagnole (9 jours)
Départs tous les samedis du 26 juin au 4 septembre
Sélection d’hôtels 3*** et 4**** - Prix enfants
HÔTEL-CLUB ROC LAS ROCAS 3*
Départs tous les dimanches de Metz-Nancy-Lorraine
Du 4 avril au 24 octobre
Animation 100 % francophone - Formule « Tout Compris »
à partir de
935
à partir de
345€
à partir de
155€
•
•
€
•
à partir de
449€
Soleils de Djerba (8 jours)
HÔTEL CLUB YASMINE 3***
Départs tous les mercredis de Metz-Nancy-Lorraine
Du 4 avril au 24 octobre
Animation 100 % francophone - Formule « Tout Compris »
•
•
à partir de
509
€
Soleil de Marrakech (8 jours)
à partir de
1351
à partir de
€
1958 €
Catalogue disponible dans nos agences et chez nos partenaires
METZ
•
à partir de
Soleils de Majorque (8 jours)
*De nombreuses autres dates vous seront proposées en agences, renseignez-vous vite !
3, rue d’Austrasie
•
Soleils de Bellaria
Vacances à l’italienne… (9 jours)
à partir de
Les splendeurs
de l’Afrique du Sud
Du 13 au 23 mai
Du 5 au 15 août
Du 9 au 19 septembre
Du 28 octobre au 7 novembre
Soleils & Plages
Départs tous les samedis de votre région
du 26 juin au 28 août 2010
Hôtels 2**, 3*** et 4****
Prix fixe pour les enfants - Prix fixe pour les « Ados »
Nuances
d’Ecosse
Les grands
espaces du Canada
à partir de
RACHETÉ AU COURS
DU JOUR
EXPERTISE GRATUITE
par un professionnel :
Bijouterie JANUS
Maître Bijoutier
FORBACH - 75 rue Nationale
Tél. 03 87 85 22 84
Disponible dès à présent
nt
dans nos agences
es
et chez nos partenairess
Sardaigne,
Perle de
Méditerranée
Nuances
d’Irlande
à partir de
Achat
Or :
Votre vieil OR
Françoise et Jean-Pierre Arl, 61 et 70 ans, de Ham-sous-Varsberg,
ont bien été asphyxiés dans leur sommeil suite à un grave dysfonctionnement de leur système de chauffage. Dans notre édition de
jeudi, nous évoquions le décès de ces deux retraités de la périphérie de Creutzwald. Ils avaient été retrouvés sans vie au matin du
31 mars, dans leur chambre du premier étage, au 20 rue de la Gare.
Très vite, les dégâts dans la maison et surtout sur un poêle à fioul
laissaient penser à un accident domestique. Cette thèse, privilégiée
par les gendarmes enquêteurs, s’est trouvée confirmée par l’autopsie pratiquée sur les deux victimes. Selon les conclusions du médecin légiste, M. et Mme Arl ont succombé à une inhalation massive de monoxyde de carbone. Un permis d’inhumer a été délivré à
la famille.
Du 14 au 17 juillet
Du 26 au 29 août
Du 28 au 31 octobre
Nuances
de Corse
Visages
d’Andalousie
à partir de
835€
Deux décès : c’était bien
le monoxyde de carbone
Prague et la Bohème
548
à partir de
ham-sous-varsberg
Week-end à Londres
Grand Tour
d’Autriche
Du 13 au 20 juin
Du 15 au 22 août
Du 19 au 26 septembre
s’est rendue sur place. Elle a pris
des mesures pour organiser le
relogement de la famille. Nadine
Morano, secrétaire d’Etat à la
Famille et à la solidarité, était
présente elle aussi.
M. R.
2010
Du 26 juin au 3 juillet
Du 30 mai au 5 juin
à partir de
Du 18 au 25
Du 12 au 18
€ septembre
€ septembre
Rhapsodie
hongroise
lieu très rapidement, pourraient
permettre d’en savoir un peu
plus sur les circonstances de
l’incendie.
Le drame a provoqué une vive
émotion dans ce quartier plutôt
tranquille. Très rapidement, la
maire de Toul, Nicole Feidt,
En avril, la campagne de sécurité routière de la police
grand-ducale ciblera plus particulièrement les pilotes des
deux-roues. Des actions préventives et répressives sont
prévues. Avec l’arrivée des
beaux jours, les motards sont
de nouveau nombreux à circuler sur les routes du pays.
La police précise que cette période est très accidentogène :
certains perdent leurs réflexes
au guidon après la longue période hivernale, durant laquelle les motos sont restées
dans au garage. Vient s’ajouter à cela le fait que certains
motards surestiment leurs capacités. La police grand-ducale invite donc à la plus
grande prudence et au respect
le plus strict du code de la
route.
Sa campagne se déroulera
pendant tout le mois d’avril.
Votre nouveau catalogue
gue
B’rêves d’été 2010
10
est paru.
ru.
Bellaria - Magie de Trésors de Toscane Trésors de Venise Dolomites
Venise et richesses et détente
et détente à Bellaria et Lac de Garde
Du 4 au 11 mai
romagnoles
à Bellaria
Du 15 au 22 mai
Du 5 au 12 juin
Du 19 au 26 juin
Mickaël Belon, un fonctionnaire résidant dans la Vallée
de l’Orne, tient à préciser
qu’il n’a aucun lien de parenté, ni même de relation,
avec l’accusé Mickaël Belon,
condamné cette semaine à 5
ans de prison ferme par la
cour d’assises de la Moselle,
pour un viol commis à Sarreguemines.
Les autres membres de
cette famille Belon homonyme, installés en Meurtheet-Moselle, ne sont pas davantage
concernés
par
l’affaire criminelle jugée à
Metz.
de Toul, elle était absente au
moment du drame car elle travaillait. Hier, elle était au chevet
de son fils.
d’été
LES
Homonymie
malheureuse
Un homme d’une quarantaine d’années et une enfant de six ans ont trouvé la mort, hier matin,
dans un incendie d’une extrême violence qui a dévasté un appartement de la Croix de Metz, à Toul.
L
hilippe Marchal s’intéresse à
l’infiniment petit pour des industriels qui voient grand.
Son domaine l’amène aussi à étudier des produits d’une incroyable
banalité mais il en parle avec un
enthousiasme naturel, une passion ardente, qui transforme, par
exemple, un tube de dentifrice en
mine d’informations ou un bloc
de savon en sujet d’études scientifiques. Le domaine de cet ingénieur nancéien de 47 ans est la
rhéologie. Son art consiste à analyser la déformation et l’écoulement de la matière.
Pourquoi un sablier restitue-t-il
l’équivalent d’une minute lorsque
son contenu s’est égrené ? Pourquoi le shampoing mousse-t-il au
contact des cheveux ? Pourquoi
une peinture solide en apparence
devient-elle liquide une fois mélangée ? Philippe Marchal s’intéresse à toutes ces questions et les
explique avec un réel sens didactique, sans verbiage pompeux ni
jargon excessif. Illustration : « Prenez un cosméticien qui souhaite
réaliser une crème stable qui sentirait bon et serait à la fois agréable
au toucher. Pour l’obtenir, nous allons regarder comment mélanger
les ingrédients et dans quel ordre
pour obtenir le résultat demandé.
On va donc s’y intéresser jusqu’à
l’échelle moléculaire, un peu
comme un cuisinier qui fait sa
REPÈRES
toul
102556300
nancy
Photo Clotilde VERDENAL
SCIENCES
SEMÉCOURT
Centre Cial AUCHAN
03 87 51 19 14
HÔTEL CLUB MADINA 4****
Départs tous les vendredis de Metz-Nancy-Lorraine
Du 2 avril au 29 octobre
Animation 100 % francophone - Formule « Tout Compris »
15€
Shopping à MAASTRICHT
samedi 8 mai et mercredi 14 juillet
à partir de
25€
BRUGES
Les samedis 17 avril,
8 et 29 mai, 26 juin
Les jeudis 20 mai et 17 juin
à partir de
36€
PARIS
Les samedis 24 avril,
15 et 22 mai, 5 et 19 juin
à partir de
28€
AMSTERDAM
Les samedis 8 mai,
12 juin, 3 et 17 juillet
à partir de
35€
PARC FLORAL
DU KEUKENHOF
Les samedis 17 et 24 avril, 8 mai
à partir de
52€
PARC DISNEYLAND PARIS
Les samedis 24 avril,
15 mai et 5 juin
à partir de
53€
CABARET A KIRRWILLER
Les samedis 24 avril et 15 mai
Les dimanches 18 avril et 30 mai
Les jeudis 6 et 27 mai
619€
à partir de
57€
Transport + 1 ou 2 nuits
d’hôtel avec petits déjeuners
•
PARIS
Du 17 au 18 avril,
du 29 au 30 mai, du 3 au 4 juillet
•
AMSTERDAM
Du 12 au 13 juin,
du 10 au 11 juillet
à partir de
•
BRUGES
Du 12 au 13 juin et du 28 au 29 août
à partir de
799€
•
MILAN
Du 14 au 16 mai et du 9 au 11 juillet
à partir de
•
WEEK-END À DISNEYLAND
Du 24 au 25 avril,
du 5 au 6 juin, du 3 au 4 juillet
à partir de
629€
à partir de
239€
BOUZONVILLE
PONT-À-MOUSSON
03 87 78 66 58
03 83 84 09 69
8, rue de la République
à partir de
A chacun son rythme,
à chacun ses priorités,
à chacun son budget…
à partir de
Soleil de Sicile (8 jours)
HÔTEL CLUB ALICUDI 3*** SUP.
Les vendredis du 9 avril au 24 septembre
De Metz-Nancy-Lorraine
En formule « Tout compris »
Prix fixe 1er enfant
Shopping à TRÈVES
Samedi 8 mai et mercredi 14 juillet
CITY LOW COST
Soleils de Turquie (8 jours)
HÔTEL CLUB KIMEROS 5*****
Départs tous les samedis de Metz-Nancy-Lorraine
Du 3 avril au 23 octobre
Animation 100 % francophone - Formule « Tout Compris »
Les B’rêves
8, place Duroc
à partir de
69€
98€
107€
à partir de
147€
à partir de
139€
VILLERUPT
28, rue Maréchal-Foch
03 82 26 33 34
103852100
Dimanche 4 Avril 2010
5
3
Région
le chiffre
La foi des convertis
La passion du Christ
à Jérusalem
2 900
En France, en ces fêtes de
Pâques, plus de 2 900 adultes
vont se faire baptiser. Soit une
augmentation de 20 % en 10
ans, ce qui est une progression
considérable, un chiffre communiqué par Radio Vatican.
Pâques, pour les catholiques, marque le temps du baptême des adultes. La conversion touche toutes
les religions. Elle relève du parcours personnel, de rencontres aussi. Entretien avec Sylvie et Lamia.
T
Photo MAXPPP
ous les ans, des milliers de
personnes quittent leur religion d’origine.
Des milliers de pèlerins chrétiens venus du monde entier ont
commémoré la passion du Christ le Vendredi saint à Jérusalem,
dans une atmosphère fervente, sous l’œil de la police israélienne déployée en force. Une humanité chamarrée avait envahi, dès les premières heures de la matinée, les étroites ruelles
pavées de la vieille ville, retraçant le chemin de croix que Jésus
est censé avoir emprunté le long de la célèbre Via Dolorosa.
« Pour moi, c’est une visite spéciale, c’est la première fois que je
viens en Terre sainte. Nous avons prié partout là où Jésus a
marché. C’était très émouvant », a témoigné Andrea Schroetter, originaire d’Allemagne. Une foule de catholiques, d’orthodoxes, de protestants et de coptes égyptiens, entre autres, a
marqué les quatorze stations du calvaire jusqu’à la basilique
du Saint-Sépulcre qui abrite le tombeau du Christ, au cœur de
la vieille ville, selon la tradition. La police a étroitement encadré la procession, dans un climat tendu par la volonté israélienne de poursuivre la colonisation dans le secteur à majorité
arabe de Jérusalem, annexé par Israël. Cette année, les Pâques
de rite latin ou orthodoxe sont célébrées simultanément.
La Pâque juive, elle, a commencé mardi dernier et prendra
fin lundi soir.
Photo REUTERS
Spectacle mercantile
aux Philippines
Menardo
Penafrel, 32
ans employé
du gouvernement
philippin,
joue le rôle
de Jésus pour
la quatrième
fois et se fait
flageller par
des soldats
romains sur
le chemin
de croix.
Plusieurs dizaines de personnes se sont flagellées tandis
que d’autres ont été crucifiées
lors des traditionnelles cérémonies du Vendredi saint aux Philippines, à l’occasion de la célébration de la Passion du Christ.
« C’est la chose la plus douloureuse que j’ai jamais endurée,
mais c’est pour le Seigneur et
c’est ma pénitence », a déclaré
Rommel David qui a entamé les
« cérémonies » en se fouettant
le dos en compagnie d’une dizaine de camarades dans la
ville de San Fernando, au nord
de Manille. Selon des responsables locaux, 30 000 touristes
Philippins et étrangers sont
atendus dans la ville. Les pèlerins sont généralement poussés
au sacrifice par un besoin de
remercier Dieu de les avoir guéris d’une maladie, eux ou un
membre de leur famille. Vendredi saint est le jour où les catholiques commémorent la crucifixion de Jésus de Nazareth.
Les crucifiements du Vendredi
saint aux Philippines étaient, à
l’origine, un rituel de catholiques cherchant à expier leurs
péchés ou remercier Dieu d’avoir exaucé leurs prières. Mais
l’événement s’est transformé,
au fil des ans en un spectacle
souvent mercantile qui attire
des milliers de personnes et ne
bénéficie pas du soutien de l’Eglise. Environ 80 % de la population des Philippines est catholique.
Le 22 avril
2008,
le journaliste
musulman
Magdi
Allam se
convertissait
au
christianisme
et recevait
le baptême
des mains de
Benoît XVI.
événement, à la fois rupture et
transformation ? Il tient à la fois
de rencontres, de lectures, et
d’un cheminement intérieur.
D’une démarche intime ressentie
tout autant comme un besoin,
une soif et un appel. Bref,
qu’est-ce que c’est que se
convertir aujourd’hui ? Deux
femmes, toutes deux Messines,
« Aujourd’hui, je cherche encore »
Lamia est née à Tunis, au bord de la mer. D’une
famille tunisienne de culture musulmane. De culture, mais pas de pratique. « Mon père avait rompu
avec l’Islam. Ma mère, non. Il y a quelques années,
elle a été en pèlerinage à La Mecque. » Son père,
élevé par des sœurs à la frontière avec l’Algérie, est
militaire. Lorsqu’elle a sept ans, la famille quitte la
Tunisie pour Nomexy, dans les Vosges. Les protestants de Tunisie les ont mis en contact avec ceux
de Lorraine. Lamia est inscrite à l’école du dimanche. « Le pasteur venait d’Epinal, il nous embarquait pour Charmes. Je souffrais du déracinement »
mais pas de discrimination. Dans son petit groupe
d’enfants, Lamia étudie l’Ancien Testament, « je
trouvais les histoires merveilleuses ». Avant d’être
muté ailleurs, le pasteur lui offre la Bible. Elle a
neuf ans. « C’est un élément clé de la suite. »
Hostie refusée
l’historique
Des Rameaux
à Pâques
Avec son successeur, le courant ne passe plus.
De sa fenêtre, les religieuses, qui passent avec les
enfants du catéchisme, lui font envie. « Un dimanche, j’ai embarqué ma mère à la messe, pour voir.
Je me souviens qu’on m’a refusé l’hostie. Sur le
coup, je n’ai pas compris. A la fin, je suis allée voir
le prêtre. Je lui ai demandé : qui est Dieu ? Il m’a
répondu : "Je ne sais pas". Je n’y ai plus jamais
remis les pieds. » Elle a dix ans. Jusqu’à la fin de
son adolescence, le décor est planté. Le protestantisme ne lui parle plus. Le catholicisme non plus.
Avec ça, « j’étais toujours éduquée comme une
protestantisme avant de devenir
catholique. Elles expliquent leur
parcours, à foi ouverte.
Textes
Olivier JARRIGE.
« Dieu m’aime »
jeune fille musulmane de ma génération. Je n’avais
pas le droit de sortir seule, par exemple. J’appelle
ça ma période de semi-liberté ». Elle pourrait tout
rejeter. Au contraire, elle découvre la Bible. « C’était une parole qui m’interpellait, une lecture qui
m’apaisait. » Comme beaucoup, elle touche à tout
au rayon mystères de la Vie : taoïsme, philosophie,
ésotérisme, mais avec un compagnon de route
« toujours présent : le Christ ».
Pour se convertir, il lui faut une nouvelle étape.
A 25 ans, elle arrive à Metz : « J’y ai découvert la
possibilité de suivre des cours de théologie ». Pour
Lamia, c’est « un choc : j’ai découvert que l’Eglise
n’avait rien à voir avec l’idée préconçue que j’en
avais. J’ai rencontré le père Robert Scholtus et ma
future marraine, Ginette. Ils avaient une âme tellement belle que ça m’a touchée. » Elle se fera baptiser à Pâques 1999. Son baptême, elle le vit comme
une entrée dans la communauté catholique et un
témoignage, celui de ce qu’elle ressent comme l’amour de Dieu.
Aujourd’hui, sa quête continue. Elle est à l’origine de Pax Academia, qui organise des conférences. « Etre baptisé, c’est un point de départ, un cheminement. Je cherche encore. J’ai des bribes de
réponse. Plus je cherche, plus j’ai envie d’agir. Le
chrétien n’a pas vocation à être égoïste. Faire alliance avec Dieu, c’est se libérer de toute soumission, de toute aliénation humaine. Etre en quête de
Dieu, c’est être en quête de son être. »
Lamia : « Je
suis toujours
quelqu’un qui
a la soif
d’une vie
spirituelle.
Devenir un
être humain,
c’est aussi
grandir de
façon
spirituelle. »
l’expliquent. Née catholique,
Sylvie s’est convertie à l’évangélisme, dans sa version pentecôtiste. Née en culture musulmane, Lamia a frôlé le
Elle est heureuse de parler de
sa foi de pentecôtiste, Sylvie. Elle
la vit comme une « bonne nouvelle », qui, forcément, doit se répandre. Pour l’entretien, elle est
venue avec sa première Bible,
celle de ses quatorze ans.
Sylvie est née dans une famille
de Rozérieulles, il y a cinquante
ans. Jusqu’à 14 ans, elle est élevée dans la pratique catholique
de l’époque. « On faisait vêpres le
dimanche. On faisait quatre kilomètres à pied pour aller à la
grotte de Lourdes à Ars. Quand
j’étais petite, j’ai cru en Dieu. » A
la pré-adolescence, décrochage.
Ses parents lui font faire sa petite
communion, elle refuse de faire
la grande. Peu à peu, elle ne s’y
reconnaît plus. Ni dans la pratique, ni dans la personne du prêtre, ni dans la foi. « On était pauvres. On avait un F3 pour huit.
J’étais révoltée. Je criais dans ma
chambre : mais s’il y a un Dieu,
qu’il se révèle ! » Pour Sylvie, ce
sera à 14 ans. Sa mère, grande fumeuse, est gravement malade des
poumons. Une voisine est à son
chevet. Elle est pentecôtiste :
« Elle a fait prier pour elle un soir
toute l’Assemblée de Dieu » [nom
de l’église évangélique]. Le dimanche, la mère se sent mieux.
Le lundi, après une radio, le médecin est formel : les poumons
sont redevenus comme neufs.
C’est un premier signe. La Révélation aura lieu l’été suivant. Sylvie
partira dans un camp d’été,
animé par le pasteur Laurent Van
de Putte. « Moi qui étais révoltée,
je voyais des jeunes qui vivaient
purement. Ni alcool, ni tabac, ni
vulgarité. J’étais touchée, je sentais qu’il y avait du vrai. J’ai réalisé aussi que j’étais pêcheresse
mais que Dieu m’aimait. » Elle
abandonne sa vision catholique
de l’après-mort, « on m’avait dit
qu’il y avait un purgatoire », pour
un choix plus clivé : « Dans la
vie, il y a deux chemins, celui de
la vie éternelle et celui de la mort
Photo Maury GOLINI
Des milliers de pèlerins se sont recueillis dans l'église du
Saint-Sépulcre de Jérusalem.
La plupart tournent le dos à
toute communauté, sans perdre
forcément toute croyance. L’image classique c’est celle de l’abandon de toute pratique religieuse, et souvent de toute foi,
juste après la communion. Des
milliers d’autres, moins nombreux, font le chemin inverse. A
Pâques, par exemple, 2 000 personnes se feront baptiser à travers la France dans la foi catholique. A l’échelle de la Moselle,
ils seront environ 80. L’adhésion
à l’Islam est encore plus forte :
elle concernerait 500 000 Français "de souche" au cours des
dix dernières années.
Entre ces mouvements se
glisse un troisième, celui des
conversions, des passages d’une
religion à l’autre. C’est un micro
mouvement en terme statistique, mais il existe. Pourquoi,
dans son parcours de vie,
éprouve-t-on le besoin de quitter
sa culture et sa religion d’origine, pour en embrasser une
autre ? Quel est le moteur de cet
Photo Maury GOLINI
Photo REUTERS
LE FAIT DU JOUR
Les chrétiens sont entrés depuis
dimanche dernier (les Rameaux)
dans la Semaine sainte, jalonnée
d’événements majeurs de la liturgie, avec la Cène, l’arrestation et le procès de Jésus, sa
mort sur la croix
et sa résurrection,
le jour de Pâques aujourd’hui.
Le Dimanche des rameaux,
Jésus est venu à Jérusalem pour
les fêtes de la Pâque juive, salué
par la foule.
Le Jeudi saint, Jésus prend son
dernier repas (la Cène) avec les
12 apôtres dans la salle du Cénacle. Il prend le pain et le vin,
offre son corps et son sang pour
le salut des hommes. Ils vont
ensuite prier au jardin des Oliviers où Jésus est arrêté après la
trahison de Judas.
Le Vendredi saint : accusé par
les Juifs de parjure parce qu’il
dit être le fils de Dieu et par les
Romains de trouble à l’ordre public, Jésus est jugé, flagellé et
condamné à être cloué sur une
croix. Il porte lui-même la croix
jusqu’au Golgotha (ou mont du
Calvaire), et meurt crucifié à 15
h. Il est ensuite descendu de la
croix, enveloppé dans un linceul
et mis au tombeau.
Le Samedi saint est le jour de
deuil et de prière des apôtres et
de la Vierge Marie. C’est devenu
la vigile pascale au cours de laquelle les chrétiens se préparent
à la Résurrection, victoire du
Christ sur la mort. Le dimanche
de Pâques (aujourd’hui), Marie
la Magdaléenne se rend au tombeau. La pierre qui barrait l’entrée a été déplacée, les bandelettes et le linceul laissés sur
place ; un homme se présente
et dit « ne cherchez pas Jésus de
Nazareth, […] il est revenu de la
mort et il n’est plus ici ».
Sylvie Ledrich : « Le SaintEsprit est une personne qui
vient dans nos vies.»
éternelle. Il y aura un Jugement
pour tous. » Il y a le pasteur, il y a
le groupe de jeunes, il y a surtout
la Bible, qu’elle ouvre et découvre. La voici devenue évangélique.
Sylvie y trouve à la fois un épanouissement, un équilibre et un
espoir au quotidien. Comme la
plupart des protestants, elle ne
croit pas être sauvée par ses œuvres, mais par la Grâce. Cela ne
l’empêche pas de s’impliquer au
quotidien : « Tant que vous avez
quelque chose de crucial qui vous
aide dans votre vie, vous avez
envie de partager. Il faut que ça
porte du fruit. » Pendant vingt
ans, elle a animé le club de la
Bible à Metz-Borny. Elle a ensuite
aidé l’Armée du Salut. Aujourd’hui, à l’église évangélique, rue
Clotilde-Aubertin, elle s’occupe
de l’école du dimanche, auprès
des enfants. Sans calculer et avec
sa Bible pour appui quotidien.
« Les lendemains ne m’appartiennent pas, ils sont dans la main de
Dieu. Mais cette vie, je la
dévore. »
RD
I
PSYCH
Business School
Aux Philippines, une dizaine de personnes ont été
attachées et clouées pendant quelques minutes à
des croix à San Juan, près
de San Fernando. Les éphémères « Christ » sont ensuite emmenés dans une
tente où des soins leur sont
dispensés.
MA
Famille, émotions, relations dans votre vie quotidienne,
l’insolite
Crucifiés
Photo REUTERS
RELIGION
6
Famille, émotions, relations
dans votre vie quotidienne,
chaque
chaquelundi,
lundi votre rendez-vous
"votre
mieuxrendez-vous
vivre votre vie".
"MIEUX VIVRE
VOTRE VIE"
103071100
FRANCE JOURNAL
Ensemble chaque matin
« Des enfants trop dépendants »
103446300
Dimanche 4 Avril 2010
3
Région
Dimanche 4 Avril 2010
LE PORTRAIT DU DIMANCHE
L’écrivain éveilleur
3
roger bichelberger
Pour bâtir
votre projet
en toute
&-.('.&$
Loin des mondanités, l’écrivain Roger Bichelberger poursuit son travail d’écriture, chez lui, à Forbach.
A 72 ans, cet ancien professeur publie chez Albin Michel La fille à l’étoile d’or, histoire d’un jeune
déserteur allemand opposé au nazisme.
Dix-neuf romans plus tard,
écrivain reconnu, Roger Bichelberger, 72 ans, publie chez Albin
Michel La fille à l’étoile d’or, histoire d’un jeune déserteur allemand opposé au nazisme « Ce
qui m’inspire le plus, c’est la vie
des hommes », confie cet humaniste, écrivant « avec ses
tripes. » Cette fois, son roman
repose sur le témoignage d’un
résistant allemand. « Pour Le déserteur, c’est le suicide de mon
tonton qui m’avait inspiré. Depuis le début de mon œuvre, je
pars de la réalité pour la métamorphoser. »
Ses succès littéraires, Roger
Bichelberger les vit comme « un
cadeau de la vie. » Ce modeste
remercie la chance, les rencontres, souvent providentielles.
Comme celle qui a permis au
petit garçon d’origine humble,
! Un bâtiment compact et bien orienté
! Une enveloppe thermique adéquate
! Une bonne ventilation en fonction des besoins
! Limiter les ponts thermiques
*'67-. 6.%646%5$11$
,-&'50 +)-"$776-..$17
LA TRANQUILLITÉ :
Roger
Bichelberger :
« Je me sens
bien
à Forbach,
la culture
y est
beaucoup
plus profonde
qu'on ne
le pense ».
Le bac
par correspondance
Le lycée quitté en seconde sur
un coup de tête, c’est grâce à
l’armée que le jeune Roger prépare son bac, par correspondance. Il échappe de justesse à
la guerre d’Algérie, « à cause
d’un paquet de Valda dévoré la
veille de la prise de sang », se
retrouve finalement au service
météorologie, à Saint-Cyr. « Une
chance », que ce bosseur saisit.
Il travaille d’arrache-pied pour
devenir instituteur, professeur.
Passe son agrégation, un doctorat de 3e cycle, enseigne au
lycée Jean-Moulin de Forbach
alors que l’université de Tours le
réclame. Mais Roger Bichelberger
et son épouse Denise ont leurs
attaches dans le Bassin houiller.
« Le pays des racines est important », estime cet homme tranquille pas mondain pour un sou.
« Ecrire c’est aussi vivre à l’écart,
justifie-t-il, préférant le calme de
la campagne à l’agitation parisienne. Je me sens bien à Forbach. La culture y est beaucoup
plus profonde qu’on ne le
pense. »
Tout le contraire
de Houellebecq
Retraité depuis 12 ans, ses années lycée n’ont été que du bonheur, entre ses élèves, le club littéraire qu’il a lancé, où passe
(entre autres) André Chédid, la
création du Prix de la nouvelle…
« Ce n’est pas un homme à se
mettre en avant, mais il a le
désir de transmettre, de mettre en
route des jeunes vers les lettres.
Oui !
c ’est le moment
de construire…
c ’est papa qui
l’a dit
Depuis 25 ans nous construisons
des maisons traditionnelles personnalisées
offrant toutes les garanties
> Nombreux TERRAINS disponibles
ÉTUDE ET DEVIS GRATUIT
➦ METZ : 11 rue Lafayette - Tél. 03 87 56 97 97
➦ Secteurs Forbach - Sarreguemines -Sarrebourg - Tél. 06 33 38 86 83
www.maisons-nobless.fr
C’est vraiment un éveilleur », décrit son amie écrivain Elise Fischer, élogieuse sur son
« parrain » en littérature. « Il m’a
donné confiance, m’a poussé à
me lancer. » Et Elise Fischer en
est convaincue : « Roger Bichelberger, une de nos plus belles
plumes, fait partie des auteurs
majeurs de notre époque. »
Traduit en plusieurs langues,
loué par la critique, primé, Roger
Bichelberger joue depuis longtemps dans la cour des grands.
Mais l’étiquette d’écrivain chrétien lui colle à la peau. Cela
agace ce croyant profondément
habité par la spiritualité : « Un
roman n’est pas une homélie ! Je
suis simplement un chrétien qui
écrit. » Pour Jean-Marie Malick,
ancien collègue, Roger Bichelberger n’est surtout pas « un auteur régionaliste. C’est un écrivain enraciné. » Admiratif du
style, « une écriture moderne se
greffant toujours sur un classicisme retrouvé », il est fier de
son ami : « Roger est un professeur d’espoir. Il n’a jamais perdu
la foi en l’homme, il est tout le
contraire de Houellebecq ! »
Josette BRIOT.
AVEC LES GARANTIES
DU CONTRAT DE CONSTRUCTION :
- Prix ferme et définitif
- Garantie de parfait achèvement
- Garantie décennale
- Assurance DOMMAGES OUVRAGE
- Garantie de livraison :
PRIX ET DÉLAIS CONVENUS
Ses dates
• 23 novembre 1938 :
naissance à Alsting.
• 1949 : à 11 ans, il
entre au collège à Art-surMeurthe, près de Nancy,
chez les Marianistes.
• 1955 à 1959 : il travaille comme clerc de notaire dans une étude de
Forbach.
• 1961 : il réussit son
baccalauréat préparé par
correspondance et se
marie la même année
avec Denise Allemand.
• 1974 : parution chez
Plon de son premier
roman, A l’aube du premier jour.
• 1977 : il devient
membre du jury Erckmann-Chatrian.
• Avril 1987 : le prix
allemand Peter Wust
vient récompenser cet
écrivain et pédagogue
ayant œuvré à la compréhension chrétienne de la
vie.
• Février 2010 : parution chez Albin Michel de
son dernier roman, La
fille à l’étoile d’or.
ÉDUCATION
L’Ira, au nom
de la diversité
Résidences LOR-BTP
LA MAISON DU BIEN-ÊTRE
40, rue Dupont-des-Loges 57000 METZ
Tél: 03 87 75 66 13 - Fax: 03 87 75 95 89
Du LUNDI au VENDREDI de 8h30 à 12h et de 14h à 18h.
Sur rendez-vous en dehors des heures d’ouverture
www.lorbtp.com - lorbtp@lorbtp.com
Entreprise de construction - Société fondée en 1972 - SAS Capital social 100 000 €
Concepteur constructeur : M. Jacques ATOYAN - RC 72 B 164
TVA Intra FR 94 372 801 647 000 28
.
NOUVEAU !
MONDE
SECRET
LE
EM
ONDE S
ECRE
DES HIPPOCAMPES
Une des plus belles
collections d’Europe.
Sept mois intensifs de cours pour préparer le concours de l’Ira :
une formation que propose depuis l’an dernier l’Institut régional
d’administration de Metz. « Elle est destinée aux étudiants ou demandeurs d’emploi de conditions modestes, dont les ressources
sont inférieures à 32 000 € par an », note François Chambon, directeur de l’Ira à Metz. « L’objectif est de promouvoir la diversité
au sein de nos établissements et de permettre à tous d’accéder au
concours ».
La trentaine d’étudiants qu’accueille la prépa, tous sélectionnés
en fonction de leur profil socio-économique, leur motivation et
leur mérite, bénéficient d’enseignements adaptés aux épreuves
du concours et d’un suivi personnalisé. Suivant leurs attaches, ils
pourront choisir d’étudier à Metz, Nancy ou Strasbourg. L’Ira
forme aux métiers de la fonction publique dans l’administration.
Inscriptions ouvertes jusqu’au 17 avril.
Dossier de candidature à télécharger
sur le site de l’Ira : www.ira-metz.fr
*'67-. 6.%646%5$11$
102128100
orphelin de père à six ans, de
poursuivre l’école. De se plonger
avec délectation dans la lecture.
De faire ses premiers pas d’écrivain… « Un jour est passé dans
mon village d’Alsting un religieux marianiste qui recrutait
des gamins pour son collège. Le
petit Roger, alors âgé de 11 ans,
part avec l’aumônier. « Sans
cette visite, je n’aurais jamais
fait d’études », confie l’écrivain,
resté fidèle à cette congrégation
(il rédige et diffuse dans 17 pays
la revue Vie et fraternité marianiste). Sans son professeur de
français qui le repère dévorant
les aventures de Tintin en cachette sous son pupitre pendant
les longues études du soir, l’adolescent n’aurait jamais lu Pascal.
« Pour m’évader, je me suis mis à
écrire. L’écriture est vite devenue
une respiration. »
La solution pour une maison qui vous ressemble
UNIQUE EN FRANCE :
LES DRAGONS DE MER !
L’avance par la technologie
Découvrez le 6 avril notre nouvel espace Audi à Thionville.
Audi R. Diettert
Rue Laydecker – Autoroute A31 Sortie 39 / Beauregard à Thionville – Tél. 03 82 59 09 09
103702700
103883700
(Bâtiment basse consommation)
103532400
Un cadeau de la vie
91".58 *-10%(8+
EN 2006
91".58 *-50 EN 2007
,#1::(8%( *(.
91".58. "885'18+(.
50%18".$ 410
:-)8"58 *(. 91".58.
&018!1".(.
,58,(4+"58 2 ,58.+0),+"58 6 91".58. "8*"'"*)(::(. 7 "99()/:(. 0$."*(8+"(:.
)8"3)(9(8+ .)0 4:18. 4(0.5881:".$. CONSTRUISONS ENSEMBLE VOTRE MAISON BBC
Photo Philippe RIEDINGER
V
oici
mon
principal
repaire. L’endroit où je
travaille. Si je suis inspiré,
j’écris vite, de 8 h à midi sans
m’arrêter. »
Roger Bichelberger a installé
son bureau dans les combles de
sa belle maison bourgeoise de la
rue Couturier, à Forbach. Au
mur, le portrait de ses parents,
ainsi que celui de trois hommes
de lettres importants à ses yeux :
Jacques de Bourbon Busset, José
Cabanis et Julien Green. « C’est
lui qui a apporté mon premier
roman chez Plon, rappelle Roger
Bichelberger, riant encore à l’évocation de sa première rencontre
avec la directrice littéraire Anne
Philippe, femme du célèbre acteur. Elle m’a reçu chez elle, nous
nous sommes retrouvés à lire les
feuillets assis sur sa moquette.
Un masque mortuaire de Gérard
Philippe décorait la chambre. »
Un peu dérouté par cet accueil
anticonformiste, le provincial est
surtout ébranlé lorsque l’éditrice
lui conseille de ne pas écrire à la
première personne. « Elle m’a
beaucoup fâché, mais j’ai tout
de même revu mon manuscrit. »
En 1974, A l’aube du premier
jour paraît. Une date inoubliable. « J’avais bien publié deux livres auparavant, mais à compte
d’auteur et sous un pseudonyme.
Le notaire chez qui je travaillais
comme clerc m’avait avancé
l’argent. »
%$+567 #/2!
7
Région
Dimanche 4 Avril 2010
prévention
Un simulateur de conduite
pour la sécurité des routes
Sous l’œil de trois caméras et bardés de capteurs, les volontaires
qui prennent le volant du très perfectionné simulateur de conduite
dynamique du « Linc » au CNRS Strasbourg font avancer la science
et rendent les routes plus sûres. Le « Linc » (Laboratoire d’imagerie
et de neurosciences cognitives), dispose depuis 1996 de cet outil
de pointe qui a d’ores et déjà permis de mener de nombreuses expériences concernant notamment les effets de la fatigue au volant.
« C’est le seul simulateur automobile de ce niveau-là en France »,
dit André Dufour, le responsable de la plate-forme où travaillent
une douzaine de personnes. « Cela fait quinze ans que nous travaillons avec le simulateur qui est devenu un de nos domaines d’expertise. Le travail que nous réalisons à Strasbourg est très apprécié
par nos partenaires comme Renault ou PSA notamment. »
Cet outil est une sorte de jeu vidéo grandeur nature. Le conducteur s’installe dans un véritable habitacle de voiture, en l’occurrence une Peugeot 605, qui est monté sur un jeu de vérins pour retranscrire au plus près les mouvements du véhicule. Trois caméras
surveillent « le cobaye » et des systèmes d’enregistrements électrophysiologiques (électroencéphalogramme, réaction électrodermale,
activité palpébrale…) permettent d’analyser ses réactions face à diverses situations.
www.human-physiol-electrophysiol.fr
NOUS REMPLAÇONS VOS
DOUBLES VITRAGES EMBUÉS
15
NEUF & RÉNOVATION
SUR MESURE
VITRERIE
DOUBLES VITRAGES
VITRAUX - FUSING
PORTES EN VERRE
CABINES DE DOUCHE
MIROIRS - GRAVURE
SABLAGE
ENVIRONNEMENT
La butte Sainte-Geneviève
sous protection rapprochée
E
n plus de présenter un intérêt archéologique majeur, les
35 hectares de la butte
Sainte-Geneviève, aux portes
d’Essey-lès-Nancy, ont une valeur écologique qui mérite d’être
préservée. Le site inscrit comme
espace naturel sensible est une
pelouse calcaire, c’est-à-dire un
milieu sec et chaud, exposé au
sud, où l’eau s’infiltre rapidement et où une flore particulière
s’épanouit, en particulier des orchidées sauvages.
Cette caractéristique écologique vaut à la butte de faire
l’objet d’une demande d’extension du site Natura 2000 du plateau de Malzéville. Le ministère
de la Défense, qui était propriétaire du terrain, ayant souhaité
s’en défaire, la ville d’Essey-lèsNancy s’est porté acquéreur
pour la somme de 40 000 €, financés à 50 % par le conseil général. « C’était une opportunité,
a expliqué Jean-Paul Monin, le
maire de la commune. Et pour la
gestion écologique de cet espace,
nous avons naturellement songé
au Conservatoire des sites lorrains (CSL) qui a une grande expertise dans le domaine et sait
protéger des pelouses calcaires. »
Des étendues herbeuses qui ont
retrouvé leur physionomie originelle depuis qu’un éleveur de
mouton y fait paître ses bêtes.
On évite le débroussaillage manuel, qui était un travail de titan.
La commune d’Essey y a même
gagné : en échange d’un droit de
pâture, l’éleveur d’ovins entretient les coteaux qui dévalent
jusqu’aux premières maisons de
la ville.
Un plan
de gestion
du site va être
élaboré sous
l’égide du CSL,
afin de définir
les animations,
les conditions
d’accès
au public,
les usages,
la valorisation.
Manque de notoriété
Un plan de gestion du site va
être élaboré sous l’égide du CSL,
afin de définir les animations, les
conditions d’accès au public, les
usages, la valorisation. « L’enjeu
ici, puisqu’on se situe en secteur
périurbain, est de voir comment
on va concilier la préservation,
l’utilisation, la circulation, les
fouilles archéologiques sur cet
ancien oppidum gallo-romain »,
indique Emmanuel Patte, chargé
de mission pour la valorisation
des sites au conservatoire.
Faire mieux connaître l’action
que mène inlassablement le
Conservatoire des sites lorrains
est l’un des objectifs de son président, Alain Salvi. « Notre nom-
bre d’adhérents est en hausse,
mais nous n’avons pas la notoriété que nous méritons au regard
de nos actions. Nous avons eu
15 000 visites sur nos sites l’an
passé, alors qu’il y a 2,3 millions
de Lorrains », souligne-t-il, en
songeant à la marge de progression qui s’offre.
Pourtant, le CSL est très actif
et ne manque pas de projets. A
ce jour, 240 sites ont été classés,
ainsi qu’on peut le découvrir
dans l’exposition itinérante qui
vient tout juste d’être réalisée.
Le conservatoire démultiplie son
action auprès des maires et des
agriculteurs en particulier. « On
va leur expliquer comment organiser une forme de protection de
tel ou tel milieu, qui ne passe
d’ailleurs pas forcément par l’a-
AGRICULTURE
Bertrand Rott trace son sillon
La spécialité de Bertrand Rott est le
labour en planche : « La charrue n’est
pas articulée et ne se retourne pas. On
verse la terre toujours sur la droite »,
explique-t-il.
L’autre discipline est le labour à plat,
dans laquelle Fabien Landré est engagé. L’épreuve en elle-même peut
sembler facile : « On a trois heures
pour labourer une parcelle longue de
100 m et large de 20 m », dit Bertrand
Rott, qui aura une trentaine de redoutables concurrents face à lui. Mais si la
différence ne se fait pas vraiment sur la
vitesse d’exécution, les sillons tracés
doivent en revanche être impeccables.
Une affaire de passionnés
A l’en croire, le plus important est
de savoir bien régler sa charrue :
« C’est très pointu, ça se joue sur de petits détails. »
Et pour cela, Bertrand Rott, 12e des
Championnats du monde 2002 en
Suisse, n’a rien laissé au hasard. Plutôt
que de se servir d’un tracteur mis à sa
disposition sur place comme il en a la
possibilité, il a fait envoyer, dès la fin
janvier, son propre matériel à l’autre
bout du monde : « Sinon c’est comme
8
PATRIMOINE
Un « Goncourt »
des pâtissiers
Le Conservatoire des sites lorrains, qui veille à la protection du patrimoine naturel régional, s’enrichit
d’un nouveau domaine : la butte Sainte-Geneviève, un haut lieu historique, jadis célébré par une tribu leuque.
Après Sébastien Loeb ou Yvan Muller, l’Alsace comptera peut-être bientôt
un nouveau champion dans une discipline mécanique : Bertrand Rott va en
effet défendre les couleurs de la France
aux Championnats du monde de labours les 17 et 18 avril en NouvelleZélande.
Cet agriculteur de 35 ans, à la tête
d’une exploitation d’une cinquantaine
de vaches, est l’un des deux tricolores
qualifiés pour les finales mondiales qui
se dérouleront à Christchurch. Fabien
Landré, originaire de la région lyonnaise, sera lui aussi du voyage.
103451100
conservatoire des sites lorrains
Photo Clotilde VERDENAL
CIRCULATION
3
chat de terrains, mais s’efforce de
mettre en pratique des usages
plus adéquats aux enjeux environnementaux », déclare-t-il. Sur
les 3 700 hectares d’espaces naturels sensibles lorrains protégés, le CSL est propriétaire d’un
quart.
M. R.
www.cren-lorraine.fr
alsace
si Sébastien Loeb n’avait pas sa
voiture », sourit-il.
Pour cette grande aventure, Bertrand
Rott va partir un mois au bout du
monde avec femme et enfants. Une
vraie affaire de passionnés quand on
sait que même le futur champion du
monde ne touchera pas un centime :
« C’est très dommage, ce n’est pas
assez médiatisé », regrette-t-il.
L’association France labour et
quelques sponsors lui permettront toutefois de « ne pas sortir trop de sous »
de sa poche. Et durant son absence,
c’est son père qui fera tourner la ferme.
« Goncourt » des pâtissiers
français, le Championnat du
dessert, dont la 36e édition s’est
achevée jeudi en Alsace, donne
un coup d’accélérateur aux carrières de ses lauréats en leur ouvrant les portes de prestigieux
établissements. Le championnat, qui couronne depuis 1974
professionnels chevronnés et
jeunes en formation, « offre de
réelles opportunités » de carrière,
explique Bertrand du Cray,
directeur général délégué du
Centre d’études et de documentation du sucre (Cédus), organisateur de l’événement.
La finale, à laquelle participaient seize candidats pros et
juniors, s’est tenue mercredi et
jeudi à Illkirch, près de Strasbourg, au lycée hôtelier Alexandre Dumas, le plus grand de
France. « Chez les juniors, le gagnant va être appelé dans les semaines qui viennent par plusieurs restaurants et va peut-être
se retrouver dans des palaces européens », prédit M. du Cray.
Ces dernières années, « un junior a été embauché dans un palace suisse, un autre est parti
chez Michel Trama (trois étoiles
au Michelin) dans le Lot-et-Garonne » et une dernière est allée
au Ritz, se souvient-il.
Chef pâtissier au Pré Catelan à
Paris (trois étoiles) et présidente
du jury 2010, Christelle Brua approuve : « C’est un tremplin
pour accéder à des maisons
prestigieuses ou trouver du travail. On fait le plein de contacts.
Rien que dans le jury, il y a des
meilleurs ouvriers de France, des
chefs étoilés… » Connu dans la
profession pour être le « Goncourt » de la pâtisserie, ce
Championnat possède la faculté, à l’image du prestigieux
prix littéraire, de faire grimper la
cote de son lauréat.
« Dans (sa) bulle » après avoir
raflé chez les pros le « Sucre
d’or », Florent Margaillan, 22
ans, est clairement conscient du
coup d’accélérateur donné à sa
carrière. « Je me doute bien que
le téléphone va sonner dans les
prochains jours », sourit ce
jeune sous-chef pâtissier à l’hôtel étoilé du Castellet (Var) dont
la « mangue et chocolat en fusion » a su charmer jeudi les palais exigeants des jurés.
OPÉRATION
HAUSSE
DE GAINS
102856500
PMU G.I.E. SIREN 775 671 258 RCS PARIS
DU 3 AU 11 AVRIL 2010
Région
Dimanche 4 Avril 2010
ÉCONOMIE
la voix est libre
Des chercheurs européens
sur le terrain
Sénatoriales :
Masseret n° 3 en Moselle
Jean-Pierre Masseret souhaite
retrouver son fauteuil de sénateur,
l’an prochain. Et si Martine Aubry
demande aux élus du PS de renoncer au cumul des mandats, le président de la Région Lorraine ira « défendre sa position » à Solférino.
« Un élu doit avoir un champ de vision très ouvert. Il est important
que les élus territoriaux surveillent
de près la manière dont l’État gère
ses relations avec les collectivités,
notamment en matière fiscale », at-il justifié. Réélu le 21 mars avec
plus de 50 % des suffrages, le président du conseil régional de Lorraine était hier sur le plateau de la
Voix est Libre, l’émission politique
de France 3 Lorraine-ChampagneArdenne, diffusée chaque samedi
en partenariat avec le Républicain
Lorrain et l’Est Républicain.
Au sujet des sénatoriales de septembre 2011, toujours, Jean-Pierre
Masseret a révélé qu’il n’ambitionne pas de conduire la liste du
Parti socialiste, en Moselle. « Je
souhaite que Jean-Marc Todeschini
[premier fédéral du PS] soit tête de
liste. Pour ma part, je revendique la
troisième place », a-t-il indiqué. Pa-
rité oblige, la deuxième position
sera forcément dévolue à une
femme ; le nom de Paola Zanetti,
vice-présidente à la Région et proche de la « galaxie Masseret », circule déjà. Une hypothèse que JeanPierre Masseret a refusé de
confirmer. « Si je dois n’occuper
qu’un poste, ce sera en tout état de
cause celui de président de la Lorraine », a encore précisé l’invité de
France 3, ajoutant qu’il n’était
« pas candidat » à la présidence du
Sénat.
homécourt
Une centaine de scientifiques venus de toute l’Europe ont découvert la station expérimentale dédiée
à la requalification des sols dégradés à Homécourt. La Lorraine devient une référence en la matière.
R
éhabiliter des friches, requalifier des sols pollués est une
problématique mondiale. La
visite de ce congrès international de
scientifiques ici à Homécourt est
une reconnaissance pour notre travail. » Jean-Louis Morel, le directeur
du LSE (Laboratoire sols et environnement) de Nancy qui en fédérant
quelque treize labos de recherche
lorrains avec le GISFI (Groupement
d’intérêt scientifique sur les friches
industrielles) en 2002, a placé la
Lorraine en pointe dans la connaissance de la dégradation des sols et
de leur traitement.
La succession
n’est pas ouverte
La succession à l’hôtel de Région
n’est donc pas ouverte. Michel
Dinet, président du conseil général
de Meurthe-et-Moselle et nouvellement élu à la Région, n’est ni le
« dauphin », ni le « bras droit », ni
un « président bis », a démenti
Jean-Pierre Masseret. « Il est un
conseiller régional parmi d’autres,
à qui j’ai confié une réflexion particulière sur le développement des
territoires ».
N. B.
Photo Frédéric LECOCQ
MÉDIA
3
Les
chercheurs
venus de
toute
l’Europe
viennent
s’informer des
avancées sur
la
remédiation
des sols
pratiquée à
la station du
GISFI à
Homécourt.
Prélèvements de sol
« En venant sur le site, nous présentons aux scientifiques de toute
l’Europe des dispositifs très avancés
comme ces 24 lysimètres qui permettent d’étudier, de mesurer l’évolution de la dégradation des sols
pollués, de l’eau qui les traverse,
mais aussi comment les traiter »,
assure Corinne Leyval du CNRS de
Nancy qui a organisé ce grand rassemblement. Ce sont les collègues
chercheurs allemands qui en accueillant, il y a deux ans à Munich,
un congrès sur les sols pollués,
centré sur les terres agricoles, qui
ont souhaité venir en Lorraine, voir
de près l’état d’avancement des expériences du GISFI. Hydrologues,
microbiologistes, chimistes, spécialistes des sciences du sol ont fait le
déplacement. Ils ont vu les prélèvements de sols dégradés dans les colonnes lysimètriques, des carottages de terre de sites pollués de
Lorraine mais aussi du Pas-de-Calais. En développant à Homécourt
un process pour requalifier les sols,
les dépolluer de leurs métaux
lourds, toxiques, de leurs hydrocar-
bures, la station du Gisfi ouvre de
nouveaux horizons. « On pourra requalifier les friches pour y accueillir
de nouvelles activités et ainsi préserver les terres agricoles », remarque Jean-Yves Le Déaut, viceprésident du conseil régional qui a
fortement soutenu ce projet. « Il y
a, dans cette action, une véritable
pertinence. Surtout en Europe riche
en activité industrielle », reconnaît
Yves-Marie Cabidoche de l’Inra,
venu de Guadeloupe, où il travaille
sur la pollution persistante de la
chlordécone, une molécule contenue dans un insecticide, aujourd’hui interdit, mais utilisé, naguère,
dans les plantations de bananes.
« Qui sait, si on ne pourra pas
mieux comprendre la pollution de
cette molécule, grâce aux expérimentations menées par les laboratoires lorrains ici à Homécourt », estime le chercheur. La Lorraine, terre
d’industrie est en passe de devenir
une référence en matière de friches.
B. K.
alsace
Petroplus envisage de vendre sa raffinerie
Le groupe pétrolier suisse Petroplus
envisage de vendre l’une de ses deux
raffineries françaises, située à Reichstett Vendenheim près de Strasbourg.
« Le conseil de direction a examiné les
opérations de la raffinerie et, au vu
des nécessités d’investissement de capitaux futures dans le site, le management de Petroplus va évaluer toutes
les options stratégiques, y compris la
104115400
vente potentielle de la raffinerie », a
indiqué le groupe dans un communiqué.
Pendant ce processus, Petroplus
continuera d’exploiter le site, sans
préciser les pertes d’emplois que
pourrait provoquer une vente éventuelle.
En attendant de prendre une décision, le groupe « fera les investisse-
néerlandais Shell pour 875 millions de
dollars, dont 400 millions de fonds de
roulement. Le site de Reichstett produisait à l’époque 85 000 barils par
jour, selon les chiffres fournis par
Shell en 2007. Petroplus possède quatre autres raffineries en Europe : une
en Grande-Bretagne, une dans le sudest de l’Allemagne, une en Belgique
et une en Suisse.
Fortwo électrique
pour Monaco
Les dirigeants de Daimler ont
choisi Monaco pour lancer le
modèle de Fortwo electric
drive (Ed). Et plus
particulièrement le salon
Ever, dédié aux énergies
renouvelables et aux
véhicules écologiques.
L’occasion rêvée de débuter
la campagne de promotion
de la Smart Ed. Les 1 000
premiers modèles, produits
sur le site de Hambach, sont
destinés à être proposés en
leasing dans les grandes
capitales européennes.
A Monaco, c’est le prince
Albert en personne qui a reçu
les clés de ce premier
véhicule, des mains du
président de Mercedes-Benz
France, Reinhard Lyhs. La
principauté a commandé une
dizaine de ces petites
citadines écologiques, qui
seront affectées au service
des parkings publics. Monaco
possède déjà une flotte de
véhicules électriques et met
gratuitement à disposition
plus de 300 prises de
rechargement. La livraison
s’échelonnera jusqu’à la fin
de l’année. En attendant la
production en série et la
commercialisation tout
public, à l’horizon 2012.
REPÈRES
Villeroy & Boch
en recul
Le groupe Villeroy & Boch a
présenté son bilan de l’exercice 2009. Confronté à la plus
forte récession mondiale de
ces dernières décennies, Villeroy & Boch a réalisé un chiffre
d’affaires de 715,3 M€, ce qui
représente, par rapport au
chiffre d’affaires de 840,9 M€
réalisé au cours de l’exercice
précédent, un recul de
125,6 M€ (- 14,9 %).
En Allemagne, en dépit
d’une consommation stagnante, le chiffre d’affaires a
progressé de plus de 6 % pour
s’établir à 197,6 M€. Mais le
chiffre d’affaires réalisé à l’international a, en revanche, accusé une baisse d’environ
21 %. Les conséquences de
cette conjoncture morose touchent d’abord le site de production du Luxembourg, dont
la fermeture est annoncée
pour septembre 2010 avec la
suppression de 230 emplois.
L A
M A I S O N
D E L A R E L A X AT I O N
Voguez sur
sur un
un OCÉAN
OCÉANDE
DETRANQUILLITÉ
TRANQUILITÉ
CAP SUR LA MER NOIRE
sur le MSC OPERA
Venise / Montenegro / Grèce
Ukraine / Turquie / Croatie
ÈTE
PENSION COMPL
boissons à table
e
et frais de servic
S
U
CL
à bord IN
12 jours / 11 nuits
Du 20 septembre
au 1er octobre 2010
à partir de
999
!*
NOUVEAU !
www.maison-de-la-relaxation.com
TTC
CAP SUR L’ISLANDE
sur le MSC POESIA
boissons à table
e
et frais de servic
à bord INCLUS
Kiel / Norvège / Islande
Iles Féroe / Iles Shetland
1610
CONSEILS & RÉSERVATIONS DANS VOTRE AGENCE DE VOYAGES :
Agences agrées CLUB MED
Sarrebourg RL 03 87 03 05 40
Bouzonville RL 03 87 78 56 10
Jarny RL 03 82 33 58 82
Briey RL 03 82 47 11 30
Longwy RL 0826 825 245*
Sarreguemines RL 0826 825 243*
Forbach RL 0826 825 242*
Longwy CWT 0826 825 694*
Sarreguemines CWT 0826 825 248*
Hagondange RL 03 87 71 41 89
Metz RL 0826 825 241*
Thionville RL 0826 825 244*
Hayange RL 03 82 85 51 91
Metz CWT Chèvre 0826 825 697* Thionville CWT 0826 825 249*
Saint-Avold RL 0826 825 246*
Service Groupes (% "# &$ $$ $' !* $& ) Service Production 03 87 56 66 62 ou 61
www.rlvoyages.fr
!*
TTC
Lic. 075 99 0098 - 057 01 002 - 075 06 0060 - © Fotolia
à partir de
103426100
12 jours / 11 nuits
Du 4 au 15 juin 2010
OFFRE SPÉCIALE
Fauteuil
1 moteur RELEVEUR
Point Cœur Tissu cat. A
Ex. 1525 €
990
€
3, rue Lafayette (Quartier Gare) - METZ - 03 87 55 02 03
* offres valables jusqu’au 18 avril 2010.
ÈTE
PENSION COMPL
101604600
RE
N 2010 DE LA CROISIÈ
1ER DÉPART DE L’ÉDITIO UBLICAIN LORRAI N
DES LECTEU RS DU RÉP
(0,15!TTC/mn)
* Prix à partir de, base adulte en cabine double. ex prix en catégorie intérieure. Offre soumise à conditions. Consultation en nos agences. Hors frais de prestation de services : + 36 € par dossier. taxes incluses.
ments requis pour répondre aux normes environnementales, de santé et de
sécurité », a assuré Petroplus, qui
« maintient son engagement à fournir
des produits pétroliers à ses clients ».
Petroplus avait acheté, en 2007, le
site de Reichstett, avec une autre raffinerie, situé à la Petit-Couronne (près
de Rouen, dans l’ouest de la France),
au géant pétrolier et gazier anglo-
9
Sports
Dimanche 4 Avril 2010
Le nouveau Koh Lanta de TF1, qui a vu l’élimination du
footballeur Franck Leboeuf, a rassemblé vendredi 7,4 millions de
téléspectateurs, contre 8,3 millions à son démarrage le 26 mars, a
annoncé la chaîne, citant des chiffres de Médiamétrie. Koh Lanta
- Le choc des héros, programme de téléréalité présenté par Denis
Brogniart, s’est placé en tête des audiences en première partie de
soirée, avec une part d’audience de 29,4 %. Entre les deux
premières émissions, Franck Leboeuf avait fait des déclarations
ambiguës sur une radio : « Jamais, dans mon idée, je pensais que
j’allais gagner ». Vendredi soir, il a donc reçu un carton rouge. « Je
disais simplement que pour moi c’était dur de gagner contre des
gens qui avaient vingt-cinq ans alors que j’en ai quarante-deux.
Pourquoi j’aurais lancé quelque chose comme ça si trois jours
après je savais que j’allais partir ? C’est ridicule. » Autant que de
participer à Koh Lanta pour un ancien champion du monde ?
l’image
le chiffre
Loeb, héros malgré tout
37
Sébastien Loeb (Citroën C4) a signé son deuxième succès d’affilée de la saison, hier à Amman, au terme
d’un rallye où les calculs et la stratégie ont failli l’emporter sur l’exploit sportif.
SKI DE FOND.
Vincent Vittoz a épinglé
un 37e titre national
à son palmarès, hier
à Prémanon, après avoir
remporté la poursuite
des championnats
de France 2010.
Dans le Jura, le meilleur
fondeur tricolore
a devancé
Emmanuel Jonnier
de 42"20 et Maurice
Manificat d’1’06"90.
Chez les dames,
la victoire est revenue
logiquement
à Karine Philippot.
L
a victoire de Sébastien Loeb
au rallye de Jordanie, la cinquante-sixième de sa carrière, offre au Français 25 points
d’avance au championnat du
monde sur le Finlandais JariMatti Latvala, deuxième à
Amman, et 31 sur son compatriote Mikko Hirvonen, auteur
vendredi d’une sortie de route
dont il est peu coutumier. Le
réglement lui permettant de rester en course, avec une pénalité
de quinze minutes, Hirvonen a
eu un rôle non négligeable pour
la suite…
GRAND ANGLE
Dès jeudi soir, ce rallye prenait
un drôle de tour. Le Norvégien
Petter Solberg, très en verve,
abandonnait sciemment sa
deuxième place du classement
général pour ne pas se trouver
parmi les premiers partants vendredi. « Après ma déconvenue au
Mexique, j’ai décidé d’opter pour
une autre stratégie. Je ne sais pas
si elle fonctionnera », avait souligné le bouillant Norvégien, ajoutant : « Le plus important sera de
ne pas ouvrir la route samedi ».
Ogier dépité
Ne vous fiez pas aux apparences, ces deux-là ne peuvent pas
se sentir ! Les boxeurs quadragénaires Roy Jones Jr (à droite) et
Bernard Hopkins sont montés sur la bascule, vendredi à Las
Vegas, pour satisfaire à l’obligatoire pesée d’avant-match. Dixsept ans après leur premier combat, les meilleurs ennemis
américains se sont ensuite affrontés, la nuit dernière, pour le titre
mondial IBF des poids moyens.
vite dit
« Le sort s’acharne »
« Le sort s’acharne contre nous. On va continuer en espérant
que la chance basculera du bon côté. » Eric Catinot, l’entraîneur
de Bourgoin, est dépité : il a perdu son talonneur Rémy
Vigneaux, victime d’un claquage, avant même le coup d’envoi du
match opposant son équipe à Brive, hier, dans le cadre du Top 14
de rugby. Puis son ailier David Janin avant la mi-temps…
« Clairement favoris »
« Ils sont clairement favoris pour le championnat. » Sir Alex
Ferguson, l’entraîneur de Manchester United, met la pression
sur Chelsea après la victoire des Blues à Old Trafford (2-1), hier,
en Premier League de football.
« Je suis confiant »
« Il y a une piste de travail qui me paraît très sérieuse, c’est celle
apportée par la MatMut, notre principal sponsor. Je suis confiant. » Patrick Vianco, le président de Montauban (Top 14),
pense que son club de rugby pourra s’éviter une rétrogradation
financière. A lui de trouver les 1,5 millions d’euros nécessaires.
Toute la journée, en raison de
son rang de n°1 mondial provisoire, Loeb avait « balayé la
piste », déblayé les graviers rendant la route très glissante sur
certains tronçons, facilitant ainsi
la tâche de ses poursuivants. La
réglementation FIA en a décidé
ainsi il y a un peu plus de deux
saisons, alors qu’auparavant les
classements
Rallye de Jordanie : 1. Sébastien
LOEB-Elena (Fra-Mon/Citröen C4) 3 h
51’35"9 ; 2. Latvala-Anttila (Fin/Ford
Focus RS) à 35"8 ; 3. P. Solberg-Mills
(Nor-GBR/Citröen C4) 1’11"8 ; 4. Sordo-Mati (Esp/Citröen C4) 1’49"3 ; 5.
Wilson-Martin (GBR/Ford Focus RS)
8’24"3 ; 6. Sébastien OGIER-Julien
INGRASSIA (Fra/Citroën C4) 10’26"4 ;
7. Villagra-Perez Companc (Arg/Ford
Focus RS) 11’28"0 ; 8. Raikkonen-Mills
(Fin-GBR/Citröen C4) 12’31"0 ; 9. H.
Solberg-Minor (Fin/Ford Focus RS)
14’08"6 ; 10. Pons-Haro (Esp/Ford
Fiesta) 18’33"9...
Championnat du monde – Pilotes :
1. Sébastien LOEB (Fra) 68 pts ; 2.
Latvala (Fin) 43 ; 3. Hirvonen (Fin) 37 ;
4. P. Solberg (Nor) 35 ; 5. Sébastien
OGIER (Fra) 33 ; 6. Sordo (Esp) 24 ; 7.
H. Solberg (Nor) 18 ; 8. Wilson (GBR)
16 ; 9. Villagra (Arg) 12 ; 10. Pons (Esp)
5… Constructeurs/écuries : 1. Citroën
Racing 101 pts ; 2. Ford 87 ; 3. Citroën
Junior Team 48 ; 4. Stobart-Ford 44 ; 5.
Munchi’s Ford 16.
télex
Cordingley
RUGBY. Le Grenoblois Sam
Cordingley, ancien demi de
mêlée de l’Australie, a signé
avec la franchise des Melbourne Rebels pour jouer dans
le Super 15 l’année prochaine.
Après l’effort, un maximum de réconfort pour Daniel Elena et Sébastien Loeb.
quinze premiers de la journée
partaient dans un ordre inversé
le lendemain.
La stratégie du Norvégien
(vainqueur de 5 étapes au total)
avait prouvé vendredi toute sa
pertinence puisqu’il terminait
deuxième de la première spéciale
et remportait la suivante, avant
de sombrer dans l’ES10... « Je ne
sais toujours pas pourquoi j’ai
perdu autant de temps dans les
deux passages de l’étape la plus
longue mais je vais m’y atteler
très consciencieusement », a-t-il
déclaré, dans un grand sourire.
De fait, Sébastien Loeb avait
frappé un grand coup. Après un
peu plus de 82 km chronométrés, il avait repris 42 secondes à
Latvala et près de 50 à Solberg
pour se retrouver en tête du rallye, la place… d’ouvreur !
Même s’il était qualifié de
« meilleur pilote du monde dans
cet exercice » par Latvala, un
concours de circonstances a
finalement évité à Loeb d’ouvrir
la piste hier matin.
Estimant que Ford avait utilisé
Hirvonen pour faciliter la tâche
de Latvala – le Finlandais avait
été invité à prendre le départ
avant son compatriote – Citröen
a utilisé le même stratagème
avec Sébastien Ogier. « Le team
m’a demandé sur le parcours
routier d’aller pointer en avance
devant Seb pour lui ouvrir la
Photo AFP
route. On a respecté les consignes », déclarait Ogier, dépité,
qui abandonnait tout espoir
alors qu’il pointait jusqu’alors à
la deuxième place.
Ces dégâts collatéraux pourraient être les derniers du genre.
Sébastien Loeb ayant proposé,
hier soir à Jean Todt, le président
de la Fédération internationale,
que de « véritables séances qualificatives » soient organisées
dès le prochain rallye de Turquie.
« Le grand public va s’y perdre »
• Sébastien Loeb, on a l’impression
que le règlement obligeant le pilote le
mieux placé à ouvrir la piste pose de
plus en plus de problèmes… « Oui, en
effet. Lors de ce rallye, on a montré les
limites de cette réglementation. Pour nous,
cela devient même difficile à comprendre et
je pense que le grand public va s’y perdre. »
• La majorité du championnat WRC se
déroule sur terre et vous affrontez régulièrement ces problèmes de balayage.
Frustrant ? « Ici cela a été particulièrement
aigu mais on a des soucis aussi en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Turquie… Le
premier à ouvrir la route est extrêmement
pénalisé, notamment dans les parties
sinueuses, en raison des graviers ou de la
poussière. Les roues patinent au freinage et
en sortie de virages, et nous ne pouvons pas
pousser la voiture dans ses derniers retranchements. Cela ne doit pas causer de préjudice au leader du classement car il aura de
plus en plus tendance à lever le pied la veille
pour ne pas se trouver dans cette position. »
« Une séance de qualifications »
• Pourtant, vous avez accepté de partir premier ce samedi matin. Pourquoi ?
« Car vendredi soir, on estimait avoir une
avance suffisamment confortable sur
Latvala et Solberg pour tenter le coup.
Finalement, Citröen et Ford ont utilisé des
balayeurs, Ogier pour moi et Hirvonen pour
Latvala en utilisant à fond le règlement et
les pénalités qu’il impose. Il est donc temps
de changer les choses. »
• Avez-vous quelques idées sur la
question ? « Je pense que l’on devrait
utiliser le shakedown (ultime séance
d’essais libres) comme une vraie séance de
qualifications. On ferait nos quatre passages et le meilleur temps pourrait choisir son
ordre de départ le lendemain. Le leader à
l’issue de la première journée pourrait choisir ensuite sa place pour la deuxième et
ainsi de suite. »
• D’autres solutions ? « On pourrait
également revenir à l’ancien système en
faisant partir les quinze premiers dans un
ordre inversé. »
• Avez-vous l’intention de faire part
de ces propositions à la FIA ? « Je dois
voir le président Jean Todt. Avec Olivier
Quesnel, le directeur de Citröen Racing,
nous aimerions que les choses changent
avant le rallye de Turquie dans quinze jours.
Nous ne sommes pas les seuls ! »
grand prix de malaisie de formule 1
c’était un 4 avril
2001 : un Messin
interdit de territoire
Faryd Mondragon, le gardien
du FC Metz, est condamné le
4 avril 2001 à deux ans d’interdiction de territoire, et à une
amende de 300 000 francs (45
730 euros), par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir
utilisé des faux passeports
européens dans le but de jouer
en France. Deux autres footballeurs sud-américains, le Chilien
Pablo Contreras (ex-Monaco)
et l’Argentin Emiliano Romay
(ex-Nice), sont également
sanctionnés pour la même raison. Ces joueurs auraient
Faryd Mondragon. Photo RL
chargé des cabinets spécialisés
de dénicher, dans leurs arbres généalogiques, un ancêtre européen permettant l’obtention de papiers communautaires. Ainsi,
Mondragon s’est-il vu remettre un passeport grec, moyennant
1300 dollars et deux billets d’avion pour la Grèce. « Je suis victime
d’une tromperie », assure à l’époque le Colombien. Finalement, il
pourra garder les cages du FC Metz jusqu’à la fin de la saison
après l’appel suspensif interjeté par son avocat. Cette saison-là,
le club grenat terminera douzième de Ligue 1 et assurera donc le
maintien… notamment grâce aux exploits répétés de Faryd
Mondragon ! Celui-ci devra cependant quitter l’Hexagone et
rebondira en Turquie, à Galatasaray.
notre sélection télé
CYCLISME. 13 h : Tour des Flandres (Pro Tour) en direct sur
Eurosport. 14h10 : Tour des Flandres (Pro Tour) en direct sur
France 4.
FOOTBALL. 16 h : Birmingham City - Liverpool (Premier
League) en direct sur Canal + Sport. 17 h : Boulogne - Toulouse et
Marseille - Lens (Ligue 1) en direct sur Foot + ; FC Valence Osasuna (Liga) en direct sur TPS Star. 17h30 : Borussia Dortmund - Werder Brême (Bundesliga) en direct sur Orange Sport.
21 h : Auxerre - Paris SG (Ligue 1) en direct sur Canal +.
FORMULE 1. 9h55 : Grand Prix de Malaisie en direct sur TF1.
HANDBALL. 16h45 : France - Autriche (qualifications Euro
2010 féminin) en direct sur Sport +.
TENNIS. 19 h : Masters 1000 de Miami (finale) en direct sur
Sport +.
VOLLEY. 14h15 : Cannes - Novare (3e place Ligue des
Champions dames) en direct sur Ma Chaîne Sport. 17 h :
Bergame - Istanbul (finale Ligue des Champions dames) en direct
sur Ma Chaîne Sport.
10
rallye de jordanie
AUTO
coup d’arrêt
Leboeuf, le mauvais goût
08
Red Bull enchante sous la pluie
Mark Webber en pole position, Sebastian Vettel troisième sur la grille de départ : l’écurie Red Bull a fait
preuve de flair face à une météo pluvieuse, hier à Sepang, lors des qualifications du Grand Prix de Malaisie.
D’
intensité changeante,
les précipitations ont
bouleversé la physionomie des qualifications du Grand
Prix de Malaisie. Les grosses
gouttes de pluie tombant au
début de la première partie de la
séance (Q1) se sont transformées en forte averse à la fin de
cette même Q1, puis en déluge
lors de la Q3 qui a dû, un temps,
être interrompue.
ZOOM
Ferrari et McLaren sont les
principales victimes de ces aléas
climatiques. Les deux pilotes de
la Scuderia, Fernando Alonso
(19e) et Felipe Massa (21e), tout
comme Lewis Hamilton (20e)
n’ont même pas franchi le cap de
la Q1, faisant les frais d’une mauvaise stratégie de leurs écuries.
« Pourquoi cela s’est-il produit ? Parce que plusieurs équipes, après avoir consulté le radar
météorologique, pensaient que la
pluie qui avait commencé à tomber juste avant le début de la Q1
s’arrêterait et que la fin de la
séance serait bien plus sèche », a
expliqué Martin Whitmarsh, le
patron de McLaren. « Mais
quand nous avons commencé à
tourner, les choses ont empiré.
Même avec les pneus pluie, nous
n’arrivions pas à améliorer notre
temps. Nous nous sommes retrouvés au mauvais endroit au mauvais moment », a obser vé
Alonso.
Jenson Button, victime d’un
tête-à-queue à la fin de la Q1, a
été incapable de disputer la Q2.
D’où son mauvais dix-septième
rang. « C’était une étrange et
décevante session. Lewis et moi
avons tous deux été sortis très tôt.
Mais malgré cela, je reste devant
trois de mes rivaux au championnat du monde. J’imagine que c’est
la meilleure manière pour moi de
regarder la chose », a mollement
positivé le champion en titre.
A l’inverse, Red Bull et Mercedes ont bénéficié d’un surcroît
de chance… ou de flair. Sebastian Vettel, partant plus tôt que
ses rivaux en Q1, a vite assuré sa
place en Q2. Son coéquipier
Mark Webber, tout comme les
Mercedes de Michael Schumacher et Nico Rosberg, ont également sauvé les meubles.
Ces mêmes pilotes, au volant
de monoplaces plus rapides que
les voitures restant en course,
ont au final dominé les qualifications. Webber, Rosberg et Vettel,
dans cet ordre, se sont attribué le
podium. Schumi, plus lent en
Q3, partira huitième ce matin.
ATHLÉTISME. La Nigériane
Blessing Okagbare a établi la
meilleure performance mondiale de l’année à la longueur,
avec un bond à 6,88 m, hier à
Austin (Etats-Unis).
Bryant
BASKET. Kobe Bryant, 27,2
points, 5,3 rebonds et 5,1 passes décisives en moyenne cette
saison, a prolongé de trois ans
son contrat le liant aux Los
Angeles Lakers, champions
NBA en titre.
Kobe Bryant.
Photo REUTERS
Brunet
BIATHLON. Marie-Laure
Brunet et Jean-Guillaume Beatrix ont remporté le supersprint des championnats de
France, hier à Prémanon (Jura).
Coulthard
AUTO. L’Ecossais David
Coulthard, trente-neuf ans, va
faire son retour sur les circuits
au volant d’une Mercedes dans
le championnat allemand des
voitures de tourisme (DTM).
Zirbel
CYCLISME. L’Américain
Tom Zirbel, quatrième du contre-la-montre des Mondiaux
2009, a été suspendu deux ans
en raison d’un contrôle antidopage positif à la testostérone
lors des championnats des
Etats-Unis, au mois d’août dernier.
Descombes
SAUT A SKIS. Vincent Descombes-Sevoie (270,2 points)
a remporté, hier, le titre de
champion de France devant
Emmanuel Chedal (225,4 pts)
et Jason Lamy-Chappuis (248,4
pts), sur le tremplin de ChauxNeuve (Jura). Chez les dames,
succès de Caroline Espiau.
« La tête froide »
L’Australien, une seconde plus
rapide en Q3, s’est largement
adjugé la pole. « Elle revient à
Clarion, mon ingénieur, qui m’a
dit de passer en pneus intermédiaires en Q3. Je lui ai dit :
regarde la piste, qu’en penses-tu ?
Il m’a répondu : vas-y », a
raconté Webber.
Les neuf autres pilotes de la
Q3, restés en gommes pluie,
n’ont rien pu faire pour contrer la
domination de l’Australien. « Il y
avait beaucoup de chances de se
tromper, mais les deux pilotes ont
gardé la tête froide, comme leurs
i n gé n i e u r s e t l e re s t e d e
l’équipe », s’est félicité Christian
Horner, le boss de Red Bull.
« Cela étant dit, le résultat des
qualifications ne vaut que pour le
papier sur lequel il est écrit. C’est
celui de la piste qui compte pour
Okagbare
résultats
Trois pole positions en trois Grands Prix pour Red Bull. Mais Mark Webber saura-t-il enfin
transformer ces essais en première victoire ? Photo AFP
l’assignation des points », a
remarqué Alonso, actuel leader
du championnat, ajoutant que
« tout peut se produire ».
Force India et Williams sont
les grandes gagnantes de la
« loterie » météorologique déplorée par Alonso. Adrian Sutil, quatrième pour l’écurie indienne, et
Nico Hülkenberg, cinquième,
pourront même se mêler à la
lutte pour le podium. A moins
que la pluie, vraisemblable
aujourd’hui, ne redistribue les
cartes…
la grille de départ
1re ligne : Mark Webber (Aus/Red Bull-Renault) ; Nico
Rosberg (All/Mercedes).
2e ligne : Sebastian Vettel (All/Red Bull-Renault) ; Adrian
Sutil (All/Force India-Mercedes).
3e ligne : Nico Hülkenberg (All/Williams-Cosworth) ;
Robert Kubica (Pol/Renault).
4e ligne : Rubens Barrichello (Bré/Williams-Cosworth) ;
Michael Schumacher (All/Mercedes).
5e ligne : Kamui Kobayashi (Jap/Sauber-Ferrari) ; Vitantonio Liuzzi (Ita/Force India-Mercedes).
6e ligne : Vitaly Petrov (Rus/Renault) ; Pedro de la Rosa
(Esp/Sauber-Ferrari).
7e ligne : Sébastien Buemi (Sui/Toro Rosso-Ferrari) ; Jaime
Alguersuari (Esp/Toro Rosso-Ferrari).
8e ligne : Heikki Kovalainen (Fin/Lotus-Cosworth) ; Timo
Glock (All/Virgin-Cosworth).
9e ligne : Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) ; Jarno
Trulli (Ita/Lotus-Cosworth).
10e ligne : Fernando Alonso (Esp/Ferrari) ; Lewis Hamilton
(GBR/McLaren-Mercedes).
11e ligne : Felipe Massa (Bré/Ferrari) ; Karun Chandhok
(Ind/Hispania-Cosworth).
12e ligne : Bruno Senna (Bré/Hispania-Cosworth) ; Lucas
Di Grassi (Bré/Virgin-Cosworth).
▼
BASKET
NBA
Charlotte - Milwaukee..........87-86 a.p.
Indiana - Miami..................96-105 a.p.
Washington - Chicago ................ 87-95
Boston - Houston ............. 114-119 a.p.
Cleveland - Atlanta.....................93-88
Detroit - Phoenix.......................94-109
Memphis - Nouvelle-Orléans....107-96
San Antonio - Orlando ............ 112-100
Golden State - New York.........128-117
LA Lakers - Utah.......................106-92
▼
HOCKEY
LNH
New Jersey - Chicago.....................1-2
Philadelphie - Montréal...................0-1
Tampa Bay - NY Rangers...............0-5
Minnesota - San Jose.....................2-3
Dallas - Edmonton..........................6-3
Colorado - Calgary ......................... 1-2
Anaheim - Vancouver ..................... 4-5
Sports
Dimanche 4 Avril 2010*
08
FOOTBALL
Nancy contre-attaque
HIER
Bordeaux - NANCY....................................................1-2
Grenoble - Lorient......................................................1-2
Nice - Sochaux..........................................................0-0
Rennes - Lyon............................................................1-2
Saint-Étienne - Le Mans..............................................2-0
Valenciennes - Lille....................................................1-0
Montpellier - Monaco.................................................0-0
L’AS Nancy-Lorraine a parfaitement joué le coup sur le terrain des Girondins qui ne se sont pas du tout
rassurés avant leur quart de finale retour de Ligue des Champions mercredi soir contre Lyon.
F
d’un stade à l’autre
ace à une équipe bordelaise qui semble
aujourd’hui à la limite de
la rupture, les Nancéiens ont
amplement mérité leur victoire. La configuration résolument offensive adoptée par
Laurent Blanc avec deux attaquants de pointe appuyés par
deux joueurs portés vers
l’avant que sont Gourcuff et
Gouffran n’a pas vraiment perturbé les Lorrains.
Les Girondins se procuraient
pourtant la première occasion
de la soirée par Bellion qui,
bien servi par Gourcuff, ne
parvenait pas à cadrer son tir à
l’entrée de la surface de réparation (3e). Les Lorrains ne tardaient pas à répliquer par
Julien Ferret qui tentait de
lober Carrasso sorti de sa surface pour devancer Hadji, mais
le ballon passait largement à
côté (6e). Les partenaires de
Bracigliano ne cessaient de
s’enhardir, à l’image d’Alfred
N’Diaye dont la puissance
semblait perturber les défenseurs locaux. Un raid de Youssouf Hadji semait ainsi la panique dans la surface adverse.
Mais l’attaquant lorrain ne
pouvait armer son tir (17e).
Une minute plus tard, les Nancéiens étaient logiquement
récompensés de leurs efforts.
Dia s’échappait sur l’aile gauche et son centre tendu était
parfaitement repris par Hadji
qui faisait mouche aux six
mètres (18e).
La défense bordelaise était
encore en difficulté sur une
nouvelle accélération lorraine
(21e). Mais une faute de main
d’André Luiz donnait l’occasion aux Girondins de frapper
un coup franc dangereux aux
vingt-cinq mètres. Le tir de
Trémoulinas échouait sur le
mur nancéien (26e). Nancy
reculait et les hommes de Laurent Blanc en profitaient pour
égaliser par Cavenaghi qui prolongeait une tête piquée de
Diarra à la réception d’un corner de Gourcuff (28e). Rassurés, les Girondins accéléraient
l’allure. Bellion, puis Fernando
avaient une balle de 2-1 sur
une contre-attaque rondement
menée par Gouffran (36e). Sur
Lyon prend la tête
« Mon plus beau but en Ligue 1 »
Bordeaux toujours dans une mauvais passe a chuté à domicile
contre Nancy (1-2), hier lors de la 31e journée, et laissé la première
place à Lyon, vainqueur à Rennes (2-1) avant de venir chercher en
Gironde sa place en demi-finale de la Ligue des champions mercredi.
Les Girondins reculent de deux places, doublés par Montpellier (0-0
contre Monaco), qui aurait même pu prendre seul la première place
en cas de victoire. Bordeaux aurait même pu perdre plus au
classement : Lille, battu à Valenciennes (0-1), a lui aussi raté
l’occasion d’être leader du championnat. Auxerre peut aussi
dépasser Bordeaux s’il bat le Paris SG aujourd’hui, tout comme
Marseille, opposé lui à Lens. L’embouteillage en tête - six équipes
se tenaient en 3 points au coup d’envoi - ne désengorge pas.
Lyon, s’est, quant à lui, s’est pleinement rassuré à Rennes : l’OL
a pris la tête, qu’il n’avait plus occupée depuis la 9e journée, a eu les
nerfs pour revenir au score, et a doublé les Bordelais au meilleur
moment pour prendre un ascendant psychologique avant leur
affrontement européen. Lyon a marqué avec les mêmes buteurs
qu’en quart de finale aller de C1, Bastos et Lisandro, mais le
diabolique argentin ne sera pas du quart de finale retour, en raison
d’une suspension. Lille, qui restait sur un carton contre Montpellier
(4-1), n’a pas retrouvé son souffle offensif à Valenciennes, et a raté
une énorme occasion de prendre la tête une semaine avant de se
rendre à Lyon pour un nouveau match au sommet dans ce
championnat si serré.
Le promu montpelliérain a, lui, manqué pour la troisième fois sa
chance de prendre la tête, à Monaco, mais les joueurs de René
Girard ont buté sur un excellent Stéphane Ruffier dans les buts, et
se sont vu refuser un but à trois minutes de la fin, sans doute à tort
car Souleymane Camara n’était visiblement pas hors-jeu.
En bas du classement, en revanche, la messe semble dite après la
défaite du Mans à Saint-Étienne (0-2). Les Verts comptent grâce à
ce succès neuf points d’avance sur Boulogne (18e), qui reçoit
Toulouse aujourd’hui, et onze points sur Le Mans (19e). Enfin
Grenoble, battu par Lorient (1-2), pourrait être mathématiquement en L2 dès la prochaine journée, s’il perdait encore et que
Saint-Étienne gagnait.
Issiar Dia (attaquant de Nancy). « La confiance est revenue après notre match contre Lens.
On savait qu’il fallait contrer leurs latéraux pour
les empêcher de monter et de centrer. Nous avons
su concrétiser nos occasions. Sur mon but, il y a
Chalmé avec moi au départ, j’ai de l’espace, puis
il y a le un contre un avec Henrique. Je pense que
c’est le plus beau but de ma carrière en Ligue 1.
J’étais déjà bien la semaine dernière. On va
essayer de bien finir la saison et de grappiller le
plus de points possible. »
Pablo Correa (entraîneur de Nancy). « Un
match bien évidemment accompli car il y a le
résultat et la manière aussi. On sent que défensivement, nous commençons à retrouver l’atout
qui nous a permis de voyager en Ligue 1 depuis
un long moment. C’est surtout ça, l’efficacité que
AUJOURD’HUI
Boulogne - Toulouse ..................................... 17h (Foot+)
Marseille - Lens.............................................17h (Foot+)
Auxerre - Paris SG ....................................... 21h (Canal+)
La prochaine journée – Samedi 10 avril : Le Mans Montpellier, Lens - Boulogne, Lorient - Rennes, Monaco Valenciennes, Sochaux - Saint-Étienne, Toulouse - Grenoble
Foot (19h, Foot+); Paris SG - Bordeaux (21h, Orange Sport).
Dimanche 11 avril : Lyon - Lille (17h, Foot+), NANCY Auxerre (17h, Foot+); Marseille - Nice (21h, Canal+).
Match en retard de la 14e journée – Mercredi 7 avril :
Marseille - SOchaux (19h, Foot+).
Match en retard de la 26e journée – Mercredi 14 avril : Le
Mans - Bordeaux (20h, Foot+).
Matches en retard de la 30e journée – Mercredi 14 avril :
Sochaux - Marseille (20h, Foot+); Mercredi 28 avril (19h) ou
mardi 11 mai (20h) : Valenciennes - Bordeaux.
classement
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Lyon
Montpellier
Bordeaux
Auxerre
Lille
Marseille
Rennes
Lorient
Monaco
Valenciennes
NANCY
Paris SG
Toulouse
Sochaux
Nice
Lens
St-Etienne
Boulogne
Le Mans
Grenoble
la phrase
ligue 1
La 31e journée
Pts
J
G
N
P
p
c
Diff
57
57
56
56
54
53
49
49
46
44
42
40
38
37
36
35
32
23
21
15
31
31
29
30
31
28
31
31
31
30
31
30
30
29
31
30
31
30
30
31
16
17
17
16
16
15
14
14
13
13
12
11
10
10
10
9
8
5
5
3
9
6
5
8
6
8
7
7
7
5
6
7
8
7
6
8
8
8
6
6
6
8
7
6
9
5
10
10
11
12
13
12
12
12
15
13
15
17
19
22
51
41
47
30
56
50
46
46
32
41
40
42
29
23
31
27
22
22
26
21
32
34
25
24
33
30
31
32
33
41
44
33
28
35
45
37
38
50
48
50
19
7
22
6
23
20
15
14
-1
0
-4
9
1
-12
-14
-10
-16
-28
-22
-29
buteurs
15 buts : Niang (Marseille). 13 buts : Gameiro (Lorient), Gyan (Rennes),
Lisandro Lopez (Lyon), Nenê (Monaco). 12 buts : Erding (Paris SG), Gervinho
(Lille). 11 buts : Frau (Lille), L. Rémy (Nice). 10 buts : HADJI (Nancy), Jelen
(Auxerre), Montaño (Montpellier). 9 buts : Bastos (Lyon), Chamakh (Bordeaux). 8
buts : I. DIA (Nancy), B. Gomis (Lyon), S. Marveaux (Rennes), Park Chu-young
(Monaco). 7 buts : Brandao (Marseille), Cabaye (Lille), S. Camara (Montpellier), A.
Le Tallec (Le Mans), Samassa (Valenciennes), Sissoko (Toulouse), Vahirua
(Lorient), Wendel (Bordeaux). 6 buts : Audel (Valenciennes), Is. Bangoura (Rennes), Ben Khalfallah (Valenciennes), Ben Sâada (Nice), Gignac (Toulouse), Gourcuff (Bordeaux), Ljuboja (Grenoble), Luyindula (Paris SG), Riviere (Saint-Étienne). 5
buts : Amalfitano (Lorient), Be. Cheyrou (Marseille), Costa (Montpellier), Eduardo
(Lens), Gouffran (Bordeaux), Hazard (Lille), Jemâa (Lens), Maïga (Le Mans), C.
Sanchez (Valenciennes).
GRENOBLE - LORIENT : 1-2 (1-1)
Stade des Alpes. 12 744 spectateurs. Arbitre : M. Duhamel. Buts pour
Grenoble : Akrour (3e); pour Lorient : Gameiro (32e), Fanchone (85e). Avertissements à Grenoble : Romao (78e); à Lorient : Ducasse (69e), Mvuemba (88e).
NICE - SOCHAUX : 0-0
Stade du Ray. 8 079 spectateurs. Arbitre : M. Turpin. Avertissements à
Nice : Gace (90e+1); à Sochaux : Perquis (27e).
RENNES - LYON : 1-2 (1-0)
Stade de la Route de Lorient. 28 844 spectateurs. Arbitre : M. Thual. Buts
pour Rennes : Gyan (15e); pour Lyon : Bastos (53e), Lisandro Lopez (61e).
Avertissement à Rennes : Mvila (77e).
SAINT-ÉTIENNE - LE MANS : 2-0 (0-0)
Stade Geoffroy-Guichard. 26 540 spectateurs. Arbitre : M. Buquet. Buts :
Varrault (55e), Benalouane (75e). Avertissements à Saint-Étienne : Payet
(41e); au Mans : Goulon (29e), Abdi (75e), Paulo Andrade (80e), F. Thomas
(90e+2). Expulsion à Saint-Étienne : Mirallas (83e).
VALENCIENNES - LILLE : 1-0 (0-0)
Stade Nungesser. 12 127 spectateurs. Arbitre : M. Fautrel. But : Samassa
(82e). Avertissements à Valenciennes : Mater (27e), Ben Khalfallah (90e+4); à
Lille : Béria (21e), Debuchy (59e), Chedjou (90e+3), Mavuba (90e+4).
MONTPELLIER - MONACO : 0-0
Stade de la Mosson. 19 675 spectateurs. Arbitre : M. Viléo. Avertissements
à Montpellier : Aït-Fana (22e), Jeunechamp (53e), Montaño (71e); à Monaco :
Lolo (14e), Nkoulou (27e), Mongongu (53e).
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
Pts J G N P
p
Bayern Munich592917 8 4
Schalke 04582917 7 5
Leverkusen532914 11 4
Dortmund 522915 7 7
Werder Brême482913 9 7
Hambourg4428 11 11 6
Stuttgart
442912 8 9
Francfort 442912 8 9
Wolfsburg 4028 11 710
FSV Mayence382910 8 11
Hoffenheim3428 9 712
M'gladbach3429 9 713
Cologne
3129 71012
Bochum
2829 61013
Nuremberg2829 7 715
Fribourg
2529 6 716
Hanovre
2328 6 517
H. Berlin
2229 5 717
57
47
58
48
59
48
43
40
52
29
35
37
27
31
28
27
30
30
c Diff
27
24
33
34
37
33
37
42
51
37
32
49
38
52
47
51
54
48
30
23
25
14
22
15
6
-2
1
-8
3
-12
-11
-21
-19
-24
-24
-18
ESPAGNE
FC Barcelone - Athl. Bilbao..................4-1
Saragosse - Malaga.............................2-0
FC Séville - Tenerife.............................3-0
Valladolid - Villarreal.....................auj. 17h
Valence - Osasuna.......................auj. 17h
Gijon - Xerez.................................auj. 17h
Getafe - Esp. Barcelone...............auj. 17h
Almeria - Majorque.......................auj. 17h
Santander - Real Madrid..............auj. 19h
Atletico Madrid - La Corogne........auj. 21h
ANGLETERRE
Arsenal - Wolverhampton....................1-0
Bolton - Aston Villa...............................0-1
Burnley - Manchester C.......................1-6
Manchester Utd - Chelsea...................1-2
Portsmouth - Blackburn R....................0-0
Stoke City - Hull City.............................2-0
Sunderland - Tottenham......................3-1
Fulham - Wigan............................auj. 16h
Birmingham - Liverpool................auj. 16h
Everton - West Ham.....................auj. 17h
« J’ai confiance
en moi »
« Moi, je veux jouer,
mais je ne vais pas
essayer de savonner
la planche ou déstabiliser
mon partenaire
pour jouer. Ce n’est pas
mon style
de fonctionnement.
J’en ai parlé avec
le sélectionneur
(Raymond Domenech),
j’ai confiance en moi,
si je suis à mon meilleur
niveau, je peux jouer
dans cette équipe. »
Toujours appelé, mais
jamais titulaire, Florent
Malouda n’a plus débuté
un match en Bleu depuis
le déplacement aux îles
Feroé, en août dernier.
Dans une interview
diffusée sur Canal +,
hier, Florent Malouda
a exprimé une certaine
frustration. Quant
à savoir s’il faut mettre
Henry ou Ribéry côté
gauche, le Guyanais
a répondu avec ironie :
« Je ne sais pas. Moi
je suis à gauche du banc !
J’ai été écarté du débat. »
foot actu
Nancy a pu compter sur un Issiar Dia supersonique, hier à Bordeaux. Le Sénégalais a fait la différence à lui tout seul
grâce à une passe décisive et un but. Photo REUTERS
le corner qui suivait, la reprise
de volée d’Henrique au point
de penalty échouait sur le
poteau gauche de Bracigliano.
Après avoir laissé passer
l’orage, Nancy redressait la
tête à l’image de Dia qui effaçait Henrique, mais oubliait
ses partenaires démarqués
pour frapper dans un angle
impossible (44e).
Le numéro solo de Dia
Dès la reprise, Cavenaghi
croisait trop sa reprise de la
tête à la réception d’un centre
de Fernando (47e). Les Girondins avaient, certes, la maîtrise
du ballon, mais les contres
lorrains restaient dangereux et
une tête d’Hadji sur un centre
de Brison aurait mérité un
meilleur sort (60e).
La réponse bordelaise était
l’œuvre de Bellion dont la
reprise de volée, sur un centre
de Trémoulinas, tutoyait le
poteau droit nancéien (65e).
Nancy tenait bon, d’autant
que les coéquipiers de Diarra
ne mettaient pas vraiment Bracigliano à contribution.
B o rd e a u x c o n t i n u a i t à
s’exposer aux contre-attaques
des Lorrains qui allaient
reprendre l’avantage sur un
exploit personnel de Dia. Parti
sur l’aile gauche à hauteur du
milieu de terrain, le numéro dix
de Nancy se jouait de Chalmé,
puis d’Henrique et, d’un dernier coup de rein, trompait
Carrasso malgré le retour de
Ciani (72e). A un quart d’heure
de la fin, Laurent Blanc décidait de faire rentrer simultanément Chamakh, Wendel et Plasil pour tenter de renverser la
vapeur. En pure perte. Après
un coup franc de Wendel qui
l’on a trouvée dans les deux surfaces de réparation. On prenait une quantité énorme de buts, le
deal de la fin de saison était d’en prendre le moins
possible car le potentiel pour marquer existe. (A
propos de Dia) A l’image de toute l’équipe, il
retrouve une efficacité et, on le sait, s’il retrouve
son efficacité, c’est un joueur qui restera difficilement à Nancy. C’est le prix à payer mais on est
content. On savait qu’avec ses qualités, s’il
retrouve son efficacité, il fera les beaux jours
d’une autre équipe. »
Alou Diarra (milieu de Bordeaux). « Il faut
être plus intelligent dans le jeu. On a logiquement
perdu notre première place ce soir. Dès mercredi,
il va falloir montrer autre chose. En championnat
il nous faut un sans-faute jusqu’à la fin. Il faut
réagir, arrêter de parler et montrer sur le terrain. »
étranger
ALLEMAGNE
Francfort - Leverkusen.........................3-2
Stuttgart - M'gladbach..........................2-1
Dortmund - Werder Brême..................2-1
Schalke 04 - Bayern Munich...............1-2
Nuremberg - FSV Mayence................2-0
Fribourg - Bochum...............................1-1
Cologne - H. Berlin...............................0-3
Wolfsburg - Hoffenheim.............di. 15h30
Hambourg - Hanovre.................di. 17h30
11
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Pts J G N P
p
Chelsea
743323 5 5
Manchester Utd723323 3 7
Arsenal
713322 5 6
Manchester C.593216 11 5
Tottenham 583217 7 8
Aston Villa 54321412 6
Liverpool 543216 610
Everton
49321310 9
Birmingham453212 9 11
Stoke City 4232101210
Blackburn R.4233 11 913
Fulham
383110 813
Sunderland3833 9 1113
Wolverhampton3233 8 817
Bolton
3233 8 817
Wigan
3132 8 717
West Ham 2732 6 917
Hull City
2732 6 917
Burnley
2433 6 621
Portsmouth1433 6 522
84
77
72
64
56
44
53
50
33
32
35
33
44
28
35
28
38
31
31
28
c Diff
30
27
34
40
32
31
31
42
37
35
50
36
51
51
61
60
53
64
71
60
54
50
38
24
24
13
22
8
-4
-3
-15
-3
-7
-23
-26
-32
-15
-33
-40
-32
ITALIE
Cagliari - AC Milan................................2-3
Inter Milan - Bologne............................3-0
Udinese - Juventus..............................3-0
Lazio Rome - Naples............................1-1
Parme - Fiorentina................................1-1
Bari - AS Rome.....................................0-1
Bergame - Sienne................................2-0
Genoa - Livourne..................................1-1
Chievo Verone - Sampd. Gênes.........1-2
Catane - Palerme.................................2-0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Pts J G N P
p
Inter Milan 663219 9 4
AS Rome 653219 8 5
AC Milan 633218 9 5
Palerme
513214 9 9
Sampd. Gênes513214 9 9
Naples
49321213 7
Juventus 483214 612
Fiorentina 453213 613
Genoa
453212 9 11
Parme
4332 1110 11
Bari
4332 1110 11
Cagliari
4032 11 714
Chievo Verone383210 814
Catane
3832 9 1112
Bologne
3532 9 815
Udinese
3532 9 815
Lazio Rome3432 71312
Bergame 3132 8 717
Sienne
2632 6 818
Livourne
2632 6 818
61
57
52
46
40
42
48
44
53
32
38
50
28
36
34
41
28
31
33
22
c Diff
28
35
31
40
38
37
47
37
53
39
38
50
31
36
47
49
34
42
56
48
33
22
21
6
2
5
1
7
0
-7
0
0
-3
0
-13
-8
-6
-11
-23
-26
BELGIQUE
PLAY-OFF 1
Anderlecht - FC Bruges.......................2-2
Courtrai - Saint-Trond....................demain
Waregem - La Gantoise................demain
Pts J G N P
1
2
3
4
5
6
Anderlecht42
FC Bruges34
La Gantoise28
Saint-Trond25
Courtrai
23
Waregem 21
3
3
2
2
2
2
2
1
1
1
0
0
1
2
0
1
0
0
p
c Diff
0 11
0 5
1 3
0 2
2 1
2 1
3 8
2 3
4 -1
1 1
5 -4
8 -7
PLAY-OFF 2 - POULE A
Malines - Lokeren.................................3-1
C. Bruges - Westerlo............................2-0
Pts J G N P
1
2
3
4
C. Bruges
Malines
Westerlo
Lokeren
6
3
3
0
2
2
2
2
2
1
1
0
0
0
0
0
0
1
1
2
p
c Diff
4
6
5
1
0 4
6 0
5 0
5 -4
PLAY-OFF 2 - POULE B
Charleroi - Anvers................................0-1
Genk - St. Liège...................................auj.
Pts J G N P
1
2
3
4
St. Liège
Anvers
Genk
Charleroi
3
3
0
0
1
1
0
2
1
1
0
0
0
0
0
0
0
0
0
2
p
c Diff
2
1
0
0
0 2
0 1
0 0
3 -3
Ribéry récidive
Le Bayern Munich, pourtant
réduit à dix pendant cinquante
minutes, est repassé en tête du
championnat d’Allemagne en
s’imposant, hier, sur le terrain
de son principal rival pour
le titre, Schalke 04 (1-2).
Le tout grâce, notamment,
au Français Franck Ribéry,
titularisé pour la première fois
en Bundesliga depuis le
28 février. Déjà buteur, mardi
soir, en Ligue des Champions
contre Manchester United
(2-1), l’ancien Messin a confirmé son regain de forme
en ouvrant la marque
à la 25e minute.
frôlait le poteau gauche de la
cage de Nancy (90e+2), les
Bordelais, usés physiquement
et mentalement, concédaient
une nouvelle défaite sur leur
pelouse alors que les Nan-
céiens, forts d’une septième
victoire à l’extérieur, pouvaient
légitimement laisser éclater
leur joie.
Félix CHIOCCA.
BORDEAUX - NANCY : 1-2 (1-1)
Stade Jacques Chaban-Delmas. 29 985 spectateurs. Arbitre : M. Coué. Buts
pour Bordeaux : Cavenaghi (28e) ; pour Nancy : Hadji (18e), I. Dia (72e).
Avertissements à Bordeaux : Fernando (69e) ; à Nancy : Bérenguer (33e),
A. N’Diaye (69e).
BORDEAUX. Carrasso – Chalmé, Henrique, Ciani, Trémoulinas – Fernando
(Wendel, 76e), A. Diarra (cap), Gourcuff – Bellion (Chamakh, 77e), Cavenaghi, Gouffran (Plasil, 76e). Entraîneur : Laurent Blanc.
NANCY. Bracigliano (cap) – Lotiès, Sami, Andre Luiz Silva, Marange
(Lemaître, 84e) – A. N’Diaye (Malonga, 76e), Bérenguer, Féret – I. Dia, Hadji
(Bakar, 84e), Brison. Entraîneur : Pablo Correa.
Fernando rejoint l’infirmerie
Fernando, le milieu de terrain de Bordeaux sorti à 76e minute du
match face à Nancy, souffre d’un traumatisme facial avec fracture de la pommette gauche, a indiqué le club. Le Brésilien
a été victime d’un choc avec le milieu de terrain nancéien
Alfred N’Diaye et a été remplacé par Jaroslav Plasil. « La chose
plus négative que le score c’est qu’on perd encore un autre
joueur. Fernando a peut-être terminé sa saison », a déclaré
Laurent Blanc. Outre Fernando, le défenseur central Marc Planus
et le milieu de terrain Grégory Sertic font partie des blessés du
club champion de France qui recevra Lyon mercredi en quart de
finale retour de la Ligue des Champions (battus 3-1 à l’aller).
Les armes
marseillaises
Lens
LIGUE 1. Selon les informations du journal L’Équipe, la
situation financière du RC Lens
inquiète la DNCG, qui aurait
convoqué les dirigeants artésiens. En effet, le Racing espérait récupérer de l’argent de
Portsmouth pour les transferts
d’Aruna (4,5 millions €) et de
Belhadj (2,7 M€). Mais ces dossiers sont en attente, puisque le
club anglais est actuellement en
redressement judiciaire. Le
transfert de Seydou Keita à
Séville n’est toujours pas soldé
non plus.
Pasqualetti
LIGUE 2. L’ancien entraîneur
de Sedan, Bastia et Ajaccio,
José Pasqualetti, a été nommé,
hier, entraîneur d’Istres, en remplacement d’Henry Stambouli
écarté mardi. Agé de cinquantetrois ans, José Pasqualetti occupait depuis octobre 2009 le
poste de directeur sportif de
l’équipe d’Alès, club ou il avait
joué (77-79 et 86-90). Il a signé
un contrat pour la fin de la
saison ainsi que pour deux saisons supplémentaires et doit
prendre ses fonctions dès lundi.
L’objectif de Marseille demeure une place en
Ligue des Champions. Et l’OM a des arguments.
Fortiches au finish
L’OM n’est jamais aussi fort
qu’avec le printemps naissant.
La conséquence indirecte des
incessants bouleversements
d’effectifs, qui ret ardent
d’autant l’alchimie du groupe.
Les trois dernières saisons
attestent en tout cas de ce
deuxième souffle : sur les dix
dernières journées, l’OM a ainsi
pris vingt-cinq points en 20062007, dix-sept en 2007-2008 et
vingt-cinq encore la saison dernière où seul l’extraordinaire
sans faute de Bordeaux (11 victoires en 11 matches !) le priva
de titre. Depuis la reprise, l’OM
a aussi compilé vingt points en
neuf matches, ne concédant
qu’une seule défaite à Montpellier le 30 janvier (2-0).
Un calendrier favorable
Sur ses dix derniers matches,
dont deux en retard contre
Sochaux, l’OM recevra six fois,
commençant par trois réceptions de rang (Lens, Sochaux et
Nice). Le Vélodrome n’est certes pas une terre imprenable –
Marseille y a abandonné douze
points en treize matches – mais
le public, sans doute dopé par
"l’effet Coupe de la Ligue",
sera un atout pour les hommes
de Deschamps. Tout comme le
fait que plusieurs de ses adversaires (Lens, Sochaux, Grenoble) n’ont plus grand-chose à
espérer en cette fin de championnat.
Un turn-over
qui fonctionne
Tout un symbole : pièce maîtresse du milieu de terrain,
Benoît Cheyrou a été suppléé
au pied levé par Charles
Kaboré, qui s’est glissé avec
efficacité dans le costume de
milieu gauche, lui qui avait jusqu’alors disputé l’essentiel de
ses matches comme latéral
droit, voire milieu défensif
placé devant la défense. Considéré plutôt comme remplaçant
en début de saison, Edouard
Cissé effectue une seconde
moitié de saison remarquée.
Contrairement aux premiers
mois de l’exercice, Deschamps
peut ainsi pianoter sans risque
dans son riche effectif. Et cela
ne va pas s’arrêter : « Oui, je
vais faire tourner. Nous avons
des matches rapprochés, il y
aura beaucoup de joueurs concernés », assure-t-il.
Des cadres
d’expérience
Si l’OM a enfin rouvert son
armoire aux trophées quasirouillée depuis dix-sept ans,
cette Coupe de la Ligue ne
devrait pas tourner la tête à
l’équipe, nettement plus expérimentée que ses devancières.
Heinze, Lucho, Diawara ou
Cissé sont autant d’hommes
qui n’en sont pas à leur premier
titre et Deschamps sait pouvoir
s’appuyer sur leur vécu pour ne
pas laisser s’installer l’euphorie, éviter tout égarement.
Des garanties
dans le jeu
A l’exception de son nonmatch à Montpellier, l’Olympique de Marseille n’est jamais
passé à côté de son sujet en
championnat en 2010. Deschamps ne cesse de répéter à
juste titre que ses joueurs sont
aujourd’hui proches de leur
meilleur niveau. Du coup, le
jeu proposé est plus construit,
plus abouti, résultat logique
d’une intégration définitive des
nouveaux venus. Le milieu
argentin Lucho en est l’illustration la plus évidente. Mais
l ’ a s s i s e d é fe n s i ve M b i a Diawara offre aussi bien des
garanties.
José Pasqualetti.
Photo AFP
Vieri
ITALIE. A la retraite depuis
un an, Christian Vieri refait parler de lui. L’ancien buteur de la
Juventus et de l’Atletico Madrid
a, en effet, décidé d’attaquer
l’Inter Milan où il a joué de
1999 à 2005. Vieri reproche à
son ancien club de l’avoir placé
sur écoute durant son expérience nerazzurra, et a saisi les
instances dirigeantes du football italien pour obtenir la révocation du titre intériste de 2006.
Ceci en vertu de l’article 18 du
code de la justice sportive italienne qui s’applique aux cas de
violations du statut des clubs.
Vieri réclame aussi 9 millions
d’euros de dédommagements à
l’Inter.
Marveaux
LIGUE 1. Le Stade Rennais
aimerait bien garder son milieu
de terrain Sylvain Marveaux,
auteur de huit buts et quatre
passes décisives en vingt-sept
matches cette saison. Le club
lui aurait donc proposé de prolonger son contrat, qui court
jusqu’en 2011. Mais le joueur,
lui, n’est pas pressé, comme il
le révèle dans L’Équipe : « Le
Stade Rennais a provoqué une
discussio avec les gens qui
s’occupent de moi. Mais ce n’est
pas d’actualité. Je ne vois pas
l’intérêt d’en parler d’ici à la fin
de la saison. »
Sports
Dimanche 4 Avril 2010
08
ligue 2 le point
FOOTBALL
Demain
20h45
Strasbourg
Metz
31e journée
Stade de la Meinau
En direct sur
Eurosport
TV
Arbitre : Dominique Julien, 37 ans, Ligue de Normandie.
Othon
27
Cassard
16 (cap)
Maire
23
Sikimic
15
Lacour
19
(sous réserve)
M. Gueye
8
Brahmia
13
Bah
12
12
Pied
28
Fauvergue Wiltord
9
9
Rodrigo
4
De Carvalho
24
Cardy
6
Johansen
8
Rocchi
27
Bessat
7
Entraîneurs
Pascal Janin
Gueye
2
Borbiconi
12
Marichez
1 (cap)
Vivian
4
Biancalani
21
Yvon Pouliquen
A choisir parmi : Sissoko (30, gardien),
Mutsch (19), Tamboura (24),
Fallou (3), Mendy (17), Mokhtari (10),
Omotoyossi (20), Bourgeois (11).
Gurtner (1, gardien), Baning (5),
Zenke (21), Gargorov (28),
Pelé (6) ou Ledy (25).
Remplaçants
Pichot, Khiter (blessés),
Fanchone (choix de l'entraîneur).
Absents
Frechaut (reprise).
Buteurs
Cissé (8, parti à Fribourg), Johansen (6),
Pied (4), Bessat, Bourgeois,
Wiltord (3)...
Fauvergue (11), M. Gueye (7),
Ledy (3)...
Trois derniers matches : défaite à
Tours (2-0), victoire contre Brest (1-0), nul
à Nantes (1-1).
Trois prochains matches : va à Istres,
reçoit Dijon, va à Bastia.
Parcours
Trois derniers matches : nul contre
Châteauroux (0-0), défaite à Guingamp
(2-1), nul contre Nantes (0-0), .
Trois prochains matches : reçoit
Sedan, va à Clermont, reçoit Arles/Avignon.
A l’aller
Le 30 octobre 2009 (13e journée). Metz - Strasbourg : 1-0. Buts : Pied (50e).
Le passé
46 confrontations en Première division (19 victoires de Strasbourg, 12 victoires de Metz, 15 nuls).
3 confrontations en Deuxième division (1 victoire de Strasbourg, 1 victoire de Metz, 1 nul).
Dernière confrontation (en Ligue 2) : le 27 avril 2009 (33e journée). Strasbourg - Metz : 0-0.
L’info
Wiltord aurait pu être strasbourgeois. Le mardi 8 décembre
dernier, Sylvain Wiltord a assisté à la défaite de l’OM en Ligue des
champions face au Real Madrid, aux côtés de Jean-Pierre Papin. Il ne
s’agissait pas seulement, pour les deux hommes, de regarder un match
de leur ancien club : leur rencontre visait à envisager la venue de
l’attaquant aux 92 sélections à Strasbourg, alors présidé par Julien
Fournier, qui venait d’annoncer la venue de JPP en remplacement de
Pascal Janin. La suite est connue : Papin n’est jamais venu, Julien
Fournier n’est pas resté, Sylvain Wiltord a finalement rejoint Metz, et
c’est bien sous le maillot grenat qu’il disputera demain le derby de l’Est.
Reste un point commun entre Fournier et Wiltord : leur avocat, le
Messin Fabrice Hénon-Hilaire.
L’arbitre
Un bon souvenir. L’arbitre désigné pour officier à l’occasion du
derby de l’Est rappellera de bons souvenirs aux Messins. Le 27 octobre
2009, c’est en effet sous le sifflet de Dominique Julien qu’ils s’étaient
imposés sur la pelouse de Châteauroux (1-2), obtenant leur premier
succès de la saison à l’extérieur.
L’anecdote
Visite matinale. La grisaille et le vent n’ont pas freiné leur
enthousiasme : hier matin, une vingtaine de supporters affiliés à
Génération Grenat se sont retrouvés derrière les rambardes du terrain
d’entraînement messin. Avant d’assister à la séance, la délégation a
profité de sa venue pour rappeler à Yvon Pouliquen et à ses joueurs, en
chanson, toute l’importance attachée à l’accession en Ligue 1. L’entraîneur messin a visiblement apprécié la mélodie : « A l’avant-veille d’un
derby, ça fait chaud au cœur d’être encouragé. »
Le chiffre
13 361. La meilleure affluence enregistrée cette saison dans les
tribunes de la Meinau remonte à la 18e journée : 13 361 spectateurs
avaient assisté à la victoire alsacienne face à Guingamp (2-1). La venue
du voisin messin permettra peut-être de donner un coup de frais à
l’anecdote. A Saint-Symphorien, l’acte I du derby de l’Est (13e journée,
1-0) avait attiré 13 979 personnes, soit le record de fréquentation
jusqu’ici à Metz.
La phrase
Le retour de Fauvergue. Nicolas Fauvergue a repris la compétition
mercredi en CFA, après avoir passé six semaines à l’écart des terrains en
raison d’une blessure à la cheville. Pascal Janin pourrait l’aligner
demain contre Metz. Commentaire de l’attaquant strasbourgeois : «Six
semaines à l’arrêt, c’est long, c’est même très long, quand on aime le
football.»
La question
Cyril Serredszum a-t-il déjà eu pour coéquipier d’actuels
joueurs messins ? Oui, un seul, mais pas à Metz : il s’agit de Stéphane
Borbiconi, cotoyé à Martigues lors du prêt d’une saison de l’actuel
défenseur messin. Adjoint de Francis De Taddeo lors de la saison de la
dernière montée messine en Ligue 1, celui qui seconde aujourd’hui
Pascal Janin à Strasbourg retrouvera en revanche plusieurs joueurs déjà
messins à cette époque, comme Christophe Marichez, Julien Cardy et
Cheikh Gueye.
C. B. et S. V.
Très chère victoire…
Strasbourg et Metz ne poursuivent plus la même ambition mais, à l’heure de leurs retrouvailles, ils partagent
la même obligation : gagner ! Les Lorrains n’y sont plus parvenus depuis un mois : un nouveau souffle s’impose.
E
n ce week-end pascal que
les spécificités locales étirent sur quatre jours, les
déplacements humains ont
commencé avant même la
transhumance de demain soir
vers Strasbourg : à Metz, le président s’est invité deux fois à
l’entraînement, vendredi et
samedi, tandis qu’une délégation de supporters avait également rallié l’île Saint-Symphorien, hier, sur un air entendu :
« La Ligue 1, on y tient ! »
L’antienne est de saison, en ce
début de printemps qui voit les
Messins ralentis dans leur élan
vers l’ascenseur. A force de ne
pas avancer, ils finiront par reculer, même si la défaite de Nîmes
vendredi dans le fief d’ArlesAvignon leur garantit de ne pas
tomber du podium, quoi qu’il
leur arrive demain soir à la Meinau. Un leurre ? Il y a un an,
deux journées plus tard que
cette fois, le point du match nul
ramené d’Alsace avait permis à
Metz de conserver un point
d’avance sur le quatrième. On
sait comment l’affaire s’était terminée. Et pardon d’avoir bravé
l’interdiction absolue de comparer deux saisons, au mépris de
leur parfaite ressemblance, le
rang de Strasbourg mis à part…
Plus question de mollir
De tous ceux qui lorgnent la
troisième marche du podium,
Metz n’est pas l’équipe la plus
en forme : elle vient d’engranger
six points seulement au cours
des cinq dernières journées,
quatre de moins par exemple
que le promu arlésien avant sa
victoire sur Nîmes. Heureusement, la meute avance à la
vitesse d’un escargot : la remontée d’Angers, dix-septième
début février, aujourd’hui cinquième, tient du prodige, à
l’allure où la Ligue 2 avance
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Metz reste
sur quatre
journées
d’insuccès :
Vincent Bessat
et les Messins
doivent
se servir
du derby
de l’Est
comme
d’un
électrochoc.
Photo
Pascal BROCARD
dans son bazar.
Désolé d’insister avec le
passé, de jouer les rabat-joie et
même, paraît-il, les oiseaux de
mauvais augure, mais le printemps 2009 et la pure logique
enseignent qu’il n’est pas bon
de mollir, à ce stade avancé de la
saison, même quand le danger
vient d’Arles ou d’Angers, deux
futurs visiteurs de Saint-Symphorien, comme il provenait
naguère de Boulogne-sur-Mer !
Metz marque donc le pas, et ne
marque pas : 0-0 contre Nantes,
0-0 contre Châteauroux, qui
vient de montrer toute l’étendue
de sa vigueur en s’inclinant
lourdement avant-hier face à
Dijon. Quand les Messins marquent, ça ne suffit plus non
plus : ils ont concédé un nul
rocambolesque à Laval (3-3)
avant de permettre à Guingamp
de renouer avec la victoire et de
sortir de la zone rouge (2-1).
Pour retrouver la trace du dernier succès messin, il faut donc
fouiller un peu et remonter au
1er mars et à une victoire 2 à 0
contre Le Havre. C’est dire s’il
est grand temps de retrouver un
nouveau souffle, et de se servir
du derby de l’Est comme d’un
Johansen : « Ce serait bête
de se mettre à douter »
Les prestations inabouties de son équipe et les résultats mitigés
des dernières semaines n’ont pas atteint la confiance de Pascal Johansen.
A
u classement des joueurs
utilisés, son nom arrive en
deuxième position, juste
derrière celui de Matheus Vivian.
2 314 minutes de jeu en vingtsept matches et autant de titularisations. Sur le terrain, Pascal
Johansen est une des pièces maîtresses du dispositif d’Yvon Pouliquen. Hors terrain, il est aussi
une des voix les plus lucides et
pertinente des vestiaires messins. Capable d’autocritique, une
denrée qui se fait rare dans le
milieu, le joueur se pose aussi en
rempar t face aux vagues
d’inquiétudes soulevées par les
récentes prestations de son
équipe. A quelques heures du
derby de l’Est acte II, parole à
l’Alsacien de Saint-Symphorien…
• Prenons le contre-pied des
propos et du sentiment
ambiant alimentés par les derniers résultats du FC Metz : y
a-t-il, selon vous, des motifs
d’optimisme ? « Il y en a, oui :
nous sommes troisièmes du
championnat, nous sommes
quasi invaincus à domicile, c’est
la preuve que nous réalisons une
saison plutôt régulière… même
si, en ce moment, les résultats
sont un peu moins bons. Cela n’a
pas entaché l’ambiance au sein
de notre groupe. »
« Nous avons besoin
d’encouragements »
électrochoc. Privés du seul Frechaut, les Messins sont invités à
retrouver, en avril, leurs vertus
de février, depuis évaporées, et
le mode opératoire pour permettre à Sylvain Wiltord ou un
autre de se réinventer une efficacité.
Avec Strasbourg, Metz croise
de nouveau un mal classé à la
recherche des quelques points
nécessaires à se donner de l’air,
comme Châteauroux et Guingamp précédemment. La situation du vieux rival alsacien – et
on ne parle que de sa situation
sportive – permet certes de
dédramatiser celle du FC Metz :
le Racing donnerait beaucoup
pour se trouver aujourd’hui en
course pour la remontée en
Ligue 1, plutôt qu’en lice pour
retripler sa Ligue 2. Mais si les
Strasbourgeois viennent de
s’incliner à Tours, à la Meinau,
ils restent sur un succès face à
Brest, malgré la supériorité bretonne : Strasbourg, aujourd’hui,
pédale un peu moins dans la
choucroute qu’hier mais, pour
lui aussi, la victoire pascale vaudra très cher.
Sylvain VILLAUME.
Pouliquen a le choix
De retour de blessure, Frechaut est le seul joueur messin à ne pas
postuler à une place dans le groupe de dix-sept joueurs qui sera
désigné ce matin par Yvon Pouliquen. L’entraîneur messin a donc le
choix des armes. Pour ce déplacement à la Meinau, le technicien
breton pourrait revenir à un schéma en 4-2-3-1. En défense, Biancalani devrait retrouver le couloir droit occupé par Tamboura contre
Châteauroux. Au milieu de terrain, Rocchi, laissé sur le banc la
semaine passée, aidera Cardy à la récupération, Johansen héritant
des baguettes de l’animation offensive. Sur la ligne de front, Bessat et
Pied semblent les plus crédités pour entourer Wiltord, seul en pointe.
Janin retrouve son buteur
Son retour était attendu, il sera vraisemblablement pour demain :
Nicolas Fauvergue est appelé à reprendre sa place sur le front
alsacien. Le meilleur buteur de la maison strasbourgeoise (onze
réalisations) a manqué les cinq derniers matches en raison d’une
blessure à la cheville. Et durant cette période, l’équipe de Pascal Janin
n’avait inscrit que trois buts… L’entraîneur alsacien devra par ailleurs
se passer des services de Pichot : le défenseur se plaint d’une
contracture à la cuisse depuis quelques jours. Fanchone ne jouera
pas non plus, mais pour un tout autre motif : le joueur a été écarté
pour avoir manqué à l’appel des soins au surlendemain du dernier
match de championnat.
Ligue 2
« Cette semaine, j’ai senti un groupe un peu plus en jambes»,
explique Pascal Johansen. La preuve aujourd’hui ? Photo Karim SIARI
n’ont pas forcément rassuré les
gens… Mais à huit journées de la
fin de saison, nous avons besoin
d’encouragements, pas de sifflets. Ceux qui étaient montés
des tribunes durant le match aller
contre Laval étaient justifiés : on
perdait 2 à 0, on était dix-huitième au classement… Mais
aujourd’hui, nous sommes dans
une situation tout autre. La critique, nous sommes tous près à
l’accepter, évidemment, mais
après les matches. A ce
moment-là, elle est toujours plus
constructive. »
• Si l’on vous dit que votre
équipe semble fatiguée, vous
répondez quoi ? « Que c’est
peut-être normal d’avoir un coup
de mou à cette époque de la
saison. Nous venons de passer
l’hiver, les conditions d’entraînement n’ont pas été faciles… Tout
cela fait que nous sommes un
peu moins dans le rythme. Sur le
terrain, ça se matérialise par
moins de mouvements, des gestes techniques moins réussis,
moins de folie… Tout cela donne
des matches moyens. Nous sommes conscients de ne pas avoir
été bons ces temps-ci, mais ça ne
doit pas prendre le dessus. Nous
avons toujours un point d’avance
au classement. Ce serait bête de
se mettre à douter alors que nous
avons les cartes en main. »
• Vous-même n’avez pas
échappé à ce "coup de mou" ?
« C’est vrai, j’avais un peu moins
de jus et donc j’éprouvais davan-
tage de difficultés à répéter les
efforts. Mais le week-end de trois
jours que nous avons eu nous a
fait du bien. Cette semaine, j’ai
senti un groupe un peu plus en
jambes. »
• Nantes, Guingamp ou
Châteauroux, plus récemment : Metz semble avoir du
mal face aux équipes du bas
de tableau. Votre prochain
adversaire strasbourgeois risque d’être de la même trempe
que ces derniers… « Ce sont
des équipes qui jouent à l’énergie, au combat. C’est parfois
compliqué de se retrouver face à
elle. Strasbourg, ce sera peut-être
un peu différent. Ils possèdent
des joueurs de ballon et puis, ils
seront chez eux, ce sera un
derby : ce n’est pas forcément
Metz qui aura la pression du
résultat. Nous serons donc peutêtre plus à l’aise que nous ne
l’avons été contre Châteauroux,
avec plus de moyens de les contrer. »
• Ce match à Strasbourg estt-il un match couperet ? « Je
n’aime pas cette expression.
Dans mon esprit, il y a des matches plus impor t ants que
d’autres, maintenant de là à parler de match couperet… Je préfère
être à Metz, aller à la Meinau et
me dire qu’il faut gagner pour
rester devant plutôt que d’être à
Strasbourg et de me battre pour
éviter la relégation. »
Cédric BROUT.
Face
à
face
Joueurs
professionnels
sous contrat
Strasbourg
Metz
p
45
42
36
36
38
33
36
40
42
38
37
38
39
33
35
31
26
39
26
33
c Diff
22
27
31
33
35
37
38
32
39
35
35
41
38
33
38
42
33
48
45
41
23
15
5
3
3
-4
-2
8
3
3
2
-3
1
0
-3
-11
-7
-9
-19
-8
NATIONAL
Hyères - Fréjus-St-Raphaël.................2-0
Créteil - Bayonne..................................2-1
Pacy - Rouen........................................0-1
Plabennec - Paris FC...........................0-3
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Pts J G N P
p
Evian/Thonon613018 7 5
Reims
583017 7 6
Troyes
563015 11 4
Créteil
503015 510
Cannes
48311212 7
Beauvais 483013 9 8
Paris FC
473013 8 9
Pacy
463013 710
Fréjus-St-Raphaël4331 111010
Amiens
4030 11 712
Bayonne 3730 910 11
Luzenac
372910 712
Rouen
3731 81310
Gueugnon 363010 614
Rodez
3530 9 813
Plabennec3430 81012
Moulins
3330 8 913
Hyères
2828 61012
Cassis/Carnoux2631 6 817
Louhans-Cuiseaux1331 4 621
50
50
50
41
31
43
42
43
35
43
30
30
37
31
33
26
31
23
28
15
c Diff
24
18
27
30
24
39
35
34
28
43
40
36
36
33
38
42
41
38
45
61
26
32
23
11
7
4
7
9
7
0
-10
-6
1
-2
-5
-16
-10
-15
-17
-46
CFA
GROUPE A
Alfortville - Marck .................................1-1
Noisy-le-Sec - Besançon.....................0-3
AMNÉVILLE - Strasbourg (2)..............1-1
Vesoul - NANCY (2).............................1-3
Dunkerque - ÉPINAL...........................0-0
Villemomble - Colmar...........................0-2
Compiègne - Sannois/St-Gratien......3-1
Drancy - Lens (2)..........................auj. 15h
Lille (2) - Mulhouse.......................auj. 15h
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
Pts J G N P
p
Colmar
862817 7 4
Villemomble7629 1114 4
Besançon 722712 9 6
Alfortville 712712 9 6
NANCY (2)702912 512
Drancy
682712 510
Lille II
6728 913 6
AMNÉVILLE642710 710
Vesoul
6128 8 9 11
Sannois/St-Gratien6026 9 710
Noisy-le-Sec5926 615 5
Compiègne5926 712 7
Marck
5627 7 812
Mulhouse 5625 8 710
Dunkerque5527 7 713
RAON-L'ETAPE5425 7 810
EPINAL
5425 7 810
Lens (2)
5024 6 810
Strasbourg (2)4527 21213
45
31
46
38
35
36
43
44
24
35
34
25
33
29
28
28
25
25
19
c Diff
25
23
33
29
38
31
35
44
33
37
33
27
42
35
37
30
30
27
34
20
8
13
9
-3
5
8
0
-9
-2
1
-2
-9
-6
-9
-2
-5
-2
-15
CFA 2
GROUPE C
Auxerre (3) - SARRE UNION..............4-0
Chaumont - Besançon (2)....................1-1
ST-DIÉ - THIONVILLE.........................1-1
Illzach - METZ (2).................................0-2
Selongey - JARVILLE..........................1-0
Pontarlier - NEUVES-MAISONS.........3-0
Belfort - Troyes (2)................................0-3
Vaub. Strasbourg - St-Louis-Neuweg........2-0
Pts J G N P
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
METZ (2) 691916
Troyes (2) 622212
Belfort
621913
Auxerre C 5621 9
Illzach
5120 9
Pontarlier 4718 7
JARVILLE4720 7
Vaub. Strasbourg4521 5
St-Louis-Neuweg4421 5
Chaumont 4321 6
Besançon (2)4222 5
Selongey 4220 5
NEUVES-MAISONS4020 4
SARRE UNION3719 4
ST-DIÉ
3719 3
THIONVILLE3120 2
2 1
4 6
4 2
8 4
4 7
8 3
6 7
9 7
8 8
4 11
512
7 8
8 8
6 9
9 7
612
p
47
42
36
39
29
30
32
22
19
24
25
17
20
23
19
20
c Diff
15
24
10
25
28
19
35
24
28
39
30
31
28
40
28
40
32
18
26
14
1
11
-3
-2
-9
-15
-5
-14
-8
-17
-9
-20
A l’extérieur
15 points
(3 victoires, 6 nuls,
6 défaites)
16 buts marqués
23 buts encaissés
DIV. HONNEUR REGIONAL
GROUPE A
Veymerange - Homécourt....................2-1
St-Avold - Hagondange.......................1-3
33
28
25
20
DISTRICT MOSELLAN
Joueurs utilisés
Quentin Othon
Victor Mendy
(7 passes)
(7 passes)
Meilleur passeur
Nicolas
Fauvergue
Papiss Cissé
(parti à Fribourg)
(11 buts)
(8 buts)
Meilleur buteur
Budget
Pts J G N P
Caen
623117 11 3
Brest
553116 7 8
METZ
473012 11 7
Arles/Avignon46311210 9
Angers
453112 910
Nîmes
453112 910
Le Havre 443112 8 11
Laval
4231 915 7
Tours
42311012 9
Clermont 4131 11 812
Dijon
4131 914 8
Nantes
4131 11 812
Sedan
4031 913 9
AC Ajaccio4031 11 713
Strasbourg3630 81210
Vannes
3331 71212
Guingamp 3231 614 11
Châteauroux3231 7 1113
Istres
3131 71014
Bastia
2831 7 717
A domicile
28 points
(8 victoires,
4 nuls,3 défaites)
23 buts marqués
14 buts encaissés
200
• Vos quatre derniers matches sans la moindre victoire
n’ont donc pas entamé le
moral des troupes ? « Non.
Nous avons déjà traversé ce
genre de période. Et à chaque
fois, l’équipe a montré sa capacité de réaction et son envie
d’aller de l’avant. Même quand
nous sommes moins bien sûr le
terrain, comme ça a été le cas ces
derniers temps, le groupe reste
serein. Entre nous, ça roule toujours. Il y a la même implication
des uns et des autres à l’entraînement, avec le même projet commun. Nous avons vraiment envie
de ne pas faire comme l’an dernier, de montrer que l’on est
capable de ne pas trembler dans
la dernière ligne droite. »
• Si on vous suit, on peut
donc penser que l’inquiétude
qui a percé dans la presse ou
dans les tribunes de SaintSymphorien est démesurée,
sinon injustifiée ? « Non, c’est
sûr que nos derniers matches
LIGUE 2
VENDREDI
Ajaccio - Bastia...............................0-1
Angers - Vannes.............................2-0
Châteauroux - Dijon........................1-3
Clermont - Tours.............................0-0
Guingamp - Laval...........................0-0
Sedan - Istres.................................1-1
Arles/Avignon - Nîmes....................2-0
Caen - Brest ................................... 1-0
Nantes - Le Havre...........................4-1
DEMAIN
Strasbourg - Metz…..20h45 (Eurosport)
Moyenne
de spectateurs
par match
Taux
de remplissage
Les 30 premières journées
18 M
11,5 M
A la Meinau
A Saint-Symphorien
10 787
37,2%
9 617
36,07%
(D : défaite, V : victoire, N : nul)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
DVDVNNNDVNV V VNVDV VDNNDVN VVNNDN
DDNNNDDNNVNDDVNVDVDVN VNV NNDNVD
Infographie : SS/PB
LIGUE DE LORRAINE
PROMOTION HONNEUR
GROUPE B
Macheren - Laxou................................1-1
Forbach (2) - Merlebach......................2-1
PREMIERE DIVISION
GROUPE A
Cattenom - Veymerange (2)................3-3
Rémeling - Bure...................................3-0
Talange - Thionville P.ST..................remis
Clouange - Fontoy................................2-3
Ottange - Volmerange M......................0-5
GROUPE B
Trémery (2) - Montigny.........................2-3
Vigy - Nilvange......................................3-1
Richemont - Châtel..............................3-0
Fameck (2) - Ay-s/Moselle...................3-0
Woippy FC - HT Plateau Messin.........6-0
GROUPE C
Magny (2) - Flétrange...........................0-1
Béchy - Rémilly.....................................0-1
Amanvillers - ES Woippy.....................1-1
Lucy - Ars/Moselle............................remis
ESAP Metz - Moulins.....................0-3 (fft)
Verny/Louv. - Ars-Laquen....................0-2
GROUPE D
Rosbruck - Carling................................3-1
Farébersviller - St-Avold JA.................3-2
Freyming Hoch. - Forbach Creuz.....4-1
Kerbach - Créhange/Fau.....................1-5
Spicheren - Diefenbach.......................2-5
ST A.Wenheck - Folschviller................1-1
GROUPE E
Diebling - Ippling...................................2-0
Neunkirch - Pt-Réderch.......................1-1
Neufgrange - Rouhling.........................1-0
Nousseviller (2) - Hambach.................3-0
Achen/Etting/Schmitt - Val-Guéblange.....1-0
GROUPE F
Hilbesheim - Heming FC......................2-2
Vic-s/Seille - Dieuze.............................1-1
Lorquin - Bettborn-Hell.........................2-2
Rech - Schaef.Dabo.............................2-1
Troisfontaines - Avric.Moussey............2-0
Sarres Donon (2) - Hellimer.................1-4
Sports
Dimanche 4 Avril 2010
FOOTBALL
08
cfa
coupe gambardella
Une pluie de regrets
Lyon, usine à champions
Faute d’avoir trouvé le réalisme nécessaire pour convertir
leurs nombreuses occasions, les
Amnévillois ont concédé un
match nul sur le fil face à une
formation strasbourgeoise qui
s’est fait vraiment pressante
dans la dernière demi-heure de
jeu. Pourtant, pour ne pas perdre le bénéfice de leurs deux
dernières sorties, les Amnévillois se devaient d’enchaîner
sur un troisième succès face à la
lanterne rouge.
Dès le coup d’envoi, les Lorrains, affichant un visage résolument offensif, pressaient
l’équipe alsacienne. Un coup
franc puissant de Sahin était
dévié par le portier visiteur sur
sa barre (12e). Les Strasbourgeois n’étaient pas en reste avec
deux tirs puissants décochés
par Damour aux 14e et 18e. Et
c’est paradoxalement après une
offensive alsacienne, puis un
contre rondement mené, que les
locaux ouvraient la marque.
Lancé sur le flanc gauche, Marques délivrait un centre pour
San Andres, dont la reprise ne
laissait pas l’ombre d’une
chance au gardien strasbourgeois (20e). Un peu plus attentistes après cet avantage, les
Amnévillois avaient toutefois la
mainmise totale sur la rencontre.
En début de deuxième mi-
temps, face à des visiteurs
encore apathiques, les Lorrains
géraient tranquillement leur
avance en se créant des occasions de creuser l’écart de plus
en plus franches. À l’issue d’un
superbe mouvement collectif, le
lob de Steimetz trouvait le
poteau (48e). Puis à la 55e, le tir
en pivot de Sahin trouvait Sommer à la parade.
Mais faute d’avoir le réalisme
nécessaire, les Lorrains restaient
à la merci d’un retour des Strasbourgeois qui s’enhardissaient
en fin de rencontre, comme le
démontrait une reprise de la tête
de Satci (68e) de peu au-dessus.
Au fil des minutes, les Lorrains
semblaient perdre de leur sérénité et souffrirent physiquement. Le tacle in extremis de
Natanelic privait Ketkeophomphone d’une possibilité d’égalisation. Les Lorrains tentaient de
préserver un succès étriqué et
Suzanne s’interposait sur une
tentative lointaine de Franchone. À force de jouer avec le
feu, les locaux se faisaient
rejoindre sur le fil. Fanchone,
sur un coup franc de 25 mètres,
arrachait une égalisation inespérée. Rageant pour les Lorrains,
qui perdaient Steimetz, expulsé
pour un deuxième avertissement dans le temps additionnel.
J.-C. DROUET.
AMNÉVILLE - STRASBOURG (2) : 1-1 (1-0)
Arbitre : M. Bossuges (Hinges). 350 spectateurs. Buts pour Amnéville : San Andres (19e) ; pour Strasbourg : Fanchone (90e+2). Avertissements à Amnéville : Steimetz (84e puis expulsion 90e+3) ; à
Strasbourg : Fanchone (7e), Dedola (55e).
AMNÉVILLE. Suzanne – Nocilla (Natanelic, 57e), Martin, Mura,
Bourgeois – Joly (Sissoko, 86e), San Andres, Menaï (Osswald, 74e),
Steimetz – Marques, Sahin.
STRASBOURG. Sommer – Abadie, N’Djama, Satci, Fanchone –
Plantz, Rivieyran, Damour (De Jong, 65e), Dedola (Benebick, 77e) –
Bekoe (Nantas, 72e), Ketkeophomphone.
VESOUL - NANCY (2) : 1-3 (0-0)
Stade René-Hologne. Arbitre : M. Ben El Hadj. Buts pour Vesoul :
Da Silva (89e) ; à Nancy (2) : Sidney (54e), Jeannot (80e), Chahechouhe (90e+3). Avertissements à Vesoul : Focki (12e), Etame (83e),
Asdrubal (87e) ; à Nancy : Kelsch (28e), Brat (46e), Pillot (75e).
VESOUL. Mouge, Nicot, Crevoisier, Da Silva, Maire, Jeanney
(Paul, 57e), Focki (Asdrubal, 60e), Faye, Etame, Etonde (Djebaïli,
55e), Lux.
NANCY (2). Pillot, Kelsch, Bayeul, Diakota, Moukanza, Brat,
Chahechouhe, Sidney (Hammar, 77e), Pastel (Jeannot, 65e), Kébé,
S. Hadji.
Le centre de formation lyonnais est réputé comme étant l’un des meilleurs en France. Pour comprendre ce succès,
rendez-vous aujourd’hui à Devant-les-Ponts, où Metz reçoit Lyon en quart de finale de la Coupe Gambardella.
S
oixante millions d’euros.
C’est la somme des indemnités de transfert récoltées
par l’Olympique Lyonnais pour
les joueurs formés au club nés en
1987 (Benzema, Ben Arfa, Rémy,
Mounier, Paillot et Riou). Même
si l’objectif du centre de formation reste d’« alimenter l’équipe
professionnelle », selon Patrick
Paillot, entraîneur des U19 à
l’OL, ce chiffre montre à quel
point le savoir faire de ce club est
couronné de succès. Les jeunes
messins peuvent donc trembler
avant de recevoir leurs homologues lyonnais, cet après-midi, à
Devant-les-Ponts, en quart de
finale de la Coupe Gambardella,
la Coupe de France dédiée aux
jeunes.
La réussite lyonnaise en
matière de formation s’explique
d’abord par la qualité des garçons
qui entrent dans le club rhodanien. « Les bons résultats de
l’équipe pro sont une vitrine.
C’est un plus dans le recrutement
car les parents nous font confiance », analyse Patrick Paillot.
Ainsi, l’excellente réputation du
sextuple champion de France lui
permet d’attirer les meilleurs jeunes de sa région, mais aussi de
France. Par exemple, en 2002,
Hatem Ben Arfa, courtisé par de
nombreux clubs de l’Hexagone à
l’âge de 15 ans, choisit finalement de poser ses valises au
centre de formation de l’OL.
Gagner ou… gagner !
Celui-ci a d’ailleurs été refait
récemment, pour être inauguré
en novembre 2008. Avec ce nouveau bâtiment haut de gamme,
ultramoderne et équipé des dernières technologies, les jeunes
footballeurs « travaillent dans
des conditions optimales »,
déclare Jérémy Pied, le joueur du
FC Metz formé à Lyon.
Mais ce superbe outil de travail
serait inutile si les formateurs
n’étaient pas au niveau. Ce n’est
pas le cas à l’Olympique Lyonnais, où ceux-là sont « d’excellente qualité », à en croire le
milieu de terrain mosellan. « On
cfa 2
Hatem Ben Arfa et Karim Benzema, deux produits de la formation "à la lyonnaise."
réfléchit perpétuellement à la
manière d’améliorer les choses »,
précise l’entraîneur des U19. Ce
perfectionnisme s’allie parfaitement au style de jeu maison :
« Jouer du bon football, combiner, se faire plaisir, tout en déstabilisant l’adversaire. »
Au-delà des enseignements
franc sur le flanc droit. Fostier
sert idéalement Sakho qui ajuste
un tir qui fait mouche (48e).
Piqué au vif, Illzach hausse alors
le rythme, sous l’impulsion de
Rabbah et Burgart, mais Rambo
se trouve trop esseulé sur le
front de l’attaque. Deux occasions sont quand même à mettre à l’actif des locaux : Holtz,
d’abord, qui tarde à tirer (63e),
puis Rambo qui perd son duel
face à Ruffier. Rambo se démène
et réalise un superbe slalom
dans la surface visiteuse avant
de servir Miollany, mais le tir de
ce dernier est capté par Ruffier
(77e). Et lors d’un rapide contre,
Sakho va finir par doubler la
mise pour des Messins réalistes
au plus haut point (90e+2).
ILLZACH - METZ (2) : 0-2 (0-0)
Arbitre : M. Clair. Buts : Sakho (48e, 90e+2). Avertissements à
Illzach : Haberbusch (47e), Rabbah (69e), Miollany (84e) ; à Metz
(2) : Zimmer (50e), Fostier (51e), Tandjigora (77e).
ILLZACH. Malachowski, D’Almeida, Haberbusch, Limanaj, Rabbah, Burcart, Rambo, Baur, Steiner (Holtz, 46e), Frotte, Miliani
(Miollany, 61e).
METZ (2). Ruffier, Metanire, Zimmer, Walter, Reydel, Patin,
Haddadji, Tandjigora (Yi, 79e), Fostier (Biaudet, 79e), Sommer
(Aribi, 66e), Sakho.
Les jeunes pousses messines se préparent à jouer une rencontre très importante.
Après avoir éliminé successivement
Amilly, Thionville, Chantilly et SaintEtienne, l’équipe entraînée par Olivier
Perrin arrive aujourd’hui à trois matchs
seulement du Stade de France. Metz a
déjà remporté la compétition à deux reprises, en 1981 et 2001, et peut à présent
rêver d’une troisième victoire. Pour y
parvenir, il faudra d’abord passer l’obstacle Lyon qui s’avère être un adversaire de
taille. Quatrième de son groupe de CFA,
division d’honneur
Thionville a essayé
L a n t e r n e r o u ge d e s o n
groupe, Thionville a failli créer
la surprise face à des Déodatiens aussi transparents que
lavés par des conditions climatiques désastreuses.
Saint-Dié dominait d’abord
une pâle formation mosellane
qui jouait pourtant tous les
coups à fond. Mais ce sont les
Vosgiens, par Géhin, qui se
montraient dangereux. Sur le
renvoi Garos trouvait encore
Schaab sur sa route (38e).
Mangenot manquait son con-
trôle alors que le but s’ouvrait à
lui (80e). Sur le contre, Sery
interceptait et adressait un ballon en retrait. Quelle erreur vu
l’état de la pelouse : le ballon
s’arrêt ait à mi-chemin et
Romero devançait Serhani pour
ouvrir le score (81e). Le hold-up
parfait.
La trotteuse n’avait pas terminé son tour de cadran que,
sur la remise en jeu, Garos délivrait une pure merveille de
frappe qui filait dans la lucarne
de Schaab médusé (81e).
SAINT-DIÉ - THIONVILLE : 1-1 (0-0)
Stade Emile-Jeanpierre. Arbitre : M. Abdelhaoui. Buts pour SaintDié : Garos (81e) ; pour Thionville : Romero (81e). Avertissements à
Saint-Dié : Ranguin (56e) ; à Thionville : Romero (28e), Inci (52e),
Ettabet (88e), Soylu (90e +4).
SAINT-DIÉ. Serhani – Marquet, Sery, Lotfi, Ranguin – Garos, Alimi
(Hinik, 80e) – Alimli, Traoré (Boissenin, 69e), Gadiaga (Camara, 63e)
– Mangenot.
THIONVILLE. Schaab – Inci, Ruch, Coluccio, Vitalia – Djellal,
Klein, Romero, Clerc – Ettabet, Pulleu (Soylu, 63e).
Le match. APM Metz : 8e avec 21 pts (6v, 3n, 6d). Dernier match :
défaite à Forbach (1-3). Audun-le-Tiche : 10e avec 19 pts (5v, 4n, 6d).
Dernier match : victoire contre Marienau (3-1).
L’enjeu. L’APM Metz n’avait pas démérité chez le leader. Il lui a
manqué un peu d’expérience en fin de match. De son côté, Audun-leTiche a sans doute réalisé, vendredi, son meilleur match de la saison.
Très motivée par l’enjeu, l’équipe devra composer avec la fatigue.
L’avis des entraîneurs. Mouss Malek, l’entraîneur messin :
« Cela reste un match comme un autre. Il faudra reproduire ce que
nous travaillons à l’entraînement. » Denis Beckrich, l’entraîneur
audunois : « Lorsque l’on gagne avec un tel état d’esprit, les fatigues
disparaissent. Mais ce n’est pas pour cela que nous nous déplacerons
à Metz la fleur au fusil. Cette dernière victoire ne sera vraiment
bénéfique que si nous la confirmons. »
Les effectifs. APM Metz : Mattlinger, Pignet, Michel, Panel,
Perfetto, Gadroy, Martinato, Testard, Seck, Kim, Mauger, Gies,
Hamouta, Bordessoules. Audun-le-Tiche : Poos, Bracco, Fadel, Herr,
Parmentier, Eboa, Rybicki, Pham, Pierron, Raess, Prandi, Medri,
Roncen, Gonzalez.
Enchainer si possible
Le match. Sarreguemines :
6e avec 24 pts (6v, 6n, 4d).
Dernier match : victoire à
Magny (1-3). Epinal (2) : 9e
avec 20 pts (5v, 5n, 6d). Dernier
match : victoire contre Algrange
(3-0)..
L’enjeu. Il est d’importance.
Il s’agit de s’extirper du ventre
mou, à défaut de garder ses
distances avec la zone de relégation pour aborder sereinement la fin de championnat.
L’avis du président, Michel
l’OL. Jérémy Pied confirme :
« Avec ou sans la manière, la
victoire est impérative […] Lors
des oppositions du mercredi,
entre les joueurs de la même promotion, il y a plus d’engagement
que lors des matches du dimanche, en championnat. » Alors,
pas de suspense concernant la
Coupe Gambardella : « On veut
la gagner », annonce Patrick
Paillot. Les jeunes messins sont
prévenus, mais voudront surtout
montrer que leur formation est
également l’une des meilleures
en France. Ça promet…
Alan MANGIN.
Metz n’est plus à un exploit près
C’est qui le patron ? Un duel de costauds
Illzach ne se laisse pas impressionner par son puissant vis-àvis. Rambo obtient un corner
(18e), un petit corner tiré par
Burgart, mais Ruffier, le gardien
messin, est à la parade. Tandjigora réplique immédiatement et
sert Sommer dont la tête file au
ras du poteau des buts de Malachowski (20 e ). Les Messins
cadenassent le jeu et procèdent
par de rapides contres, à l’image
de ce jaillissement de Sommer,
puis de Sakho. Rambo lance
D’Almeida qui se fait sécher à la
limite des seize mètres (40e).
Burgart s’élance, mais le verrou
lorrain est à nouveau efficace.
Après la pause, les choses
sérieuses débutent pour Metz.
Tandjigora obtient un coup
technico-tactiques, les entraîneurs lyonnais tentent de transmettre à leurs élèves la fameuse
"culture de la gagne. " « Un
footballeur professionnel, son
métier, c’est de gagner. On les
habitue à cela dès la formation. »
observe l’éducateur qui a connu
la Ligue 1 sous les couleurs de
Photo AFP
Jung. « Après notre victoire,
largement méritée à Magny,
nous sommes confiants. Il nous
faut confirmer maintenant,
enchaîner les succès tout en
renouvelant les bonnes prestations. »
L’effectif. Le capitaine A. Di
Maria devrait revenir (fin de suspension) alors que Ghilès Grabi
sera probablement conservé
après sa bonne rentrée vendredi.
Y. T.
phr
Sarreguemines
se replace
SARREGUEMINES (2) - FALCK : 2-1 (0-1)
Buts pour Sarreguemines : Hilgert (70e), Mikelbrencis
(90e+2). Avec une troisième victoire d’affilée, vendredi soir,
Sarreguemines a éteint une vaillante équipe de Falck. Prévenus de
l’euphorie actuelle des attaquants locaux (onze buts en deux
matches), les visiteurs avaient renforcé leur défense pour tenter de
décrocher un point. Un plan qui faillit se réaliser. En effet, au bout
d’une première période où les Sarregueminois monopolisaient le
ballon, les joueurs de Falck ouvraient la marque. A la reprise, plus
brouillon, Sarreguemines était moins fluide. Le visiteur, gonflé à
bloc après l’ouverture du score, tenait et ne s’inclinait que sur deux
coups de pied arrêtés. Mathieu Hilgert, de la tête, inscrivait son
premier but sur un coup-franc de David Mikelbrencis, qui, dans les
arrêts de jeu, parachevait le succès de son camp.
Y. T.
l’équipe compte pas moins de huit
joueurs internationaux dans cette catégorie d’âge. Certains tels que Tafer ou Belfodil font même partie de l’effectif professionnel.
Lors de la rencontre précédente, les
Messins ont déjà eu affaire à une très belle
équipe de Saint-Etienne qui n’avait perdu
qu’un seul match depuis le début de la
saison. Ils étaient parvenus en seconde
mi-temps à arracher le match nul à force
de ténacité, remportant la qualification à
la séance de tirs aux buts.
S’ils ne partent encore une fois pas
favoris, Olivier Perrin demande à ses
joueurs « d’essayer de jouer avec nos
vertus et nos valeurs afin de les gêner. Il
faut qu’on reste nous-mêmes. On a des
qualités qu’il faut montrer. » En effet, la
génération Bussmann et N’Gbakoto aimerait suivre les traces des Obraniak, Butelle,
Béria ou encore Adebayor, vainqueurs de
l’édition 2001. Un beau défi.
Metz - Lyon, Stade Baron-Dufour
à Devant-les-Ponts (16h)
13
ph
Macheren
lâche
du lest
MACHEREN ............ 1
LAXOU....................1
Mi-temps : 0-0. Arbitre :
Q. Braun. Buts pour Macheren : Hahn (74 e ) ; pour
Laxou : Haficli (62e).
Avec un cuisant 3-0 au match
aller sur sa pelouse, Laxou se
présentait avec le ferme espoir
de décoller de la place de lanterne rouge du groupe avec
seulement sept points. Avec
seize points, la situation de
Macheren n’était guère plus
brillante.
D’entrée, les hommes de Pascal Kaiser subissent les assauts
répétés des attaquants de
Laxou, le tout sous une pluie
infernale. En effet, des essais de
Zabrini (27e et 32e) ne trouve
pas le cadre. Toujours plus
entreprenants que leurs adversaires de Macheren, les Laxovien, par Guioth, obligent le
gardien Dehre à dégager des
poings (34e) et Dechegne permet au portier de Macheren de
se remettre en valeur sur un
autre essai (37e).
En fin de première période
c’est Outamd qui voit sa frappe
passer au dessus de la cage
(40e) et de l’autre coté, c’est
Stagliano qui pousse trop son
ballon. Dès le début de la
seconde période, Laxou se crée
de belles occasions par Haficli
(47e) et Palta (52e, 55e et 57e),
qui n’arrivent cependant pas à
débloquer le compteur de leur
équipe.
Il faut attendre la 62e minute
pour voir Haficli mettre, de la
tête et sur un centre de Zabrini,
le ballon hors de portée de
Dehre. Mais cette ouverture du
score a le don de couper les
jambes des hommes de Pascal
Kaiser. Sur une contre attaque
rondement menée, Macheren
parvient, par Hahn, à remettre
les deux formations à égalité
(74e). La fin de rencontre se
résume alors à une succession
d’essais de part et d’autre mais
plus rien ne changera au
tableau d’affichage. Macheren
et Laxou se quittent dos à dos,
et n’arrangent vraiment pas
leurs affaires.
Sports
Dimanche 4 Avril 2010
HANDBALL
euro 2010
Valider les acquis
Les Françaises peuvent, dès aujourd’hui,
obtenir leur qualification à l’Euro 2010
avec une deuxième victoire sur l’Autriche, à Pau.
jours après leur succès
Quatre
(27-24) dans la capitale
autrichienne, les vice-championnes du monde françaises
ont l’occasion de se mettre à
l’abri avant même les deux derniers matches de qualification à
l’Euro 2010, en Islande et face à
la Grande-Bretagne.
« La route est plus dégagée vers
l’Euro. C’est un premier pas, le
d e u x i è m e s e ra d i m a n ch e
(aujourd’hui) et il faudra absolument gagner », déclarait la capitaine Raphaëlle Tervel après le
match à Vienne où les Bleues,
emmenées par la Messine Katty
Piejos, ont nettement dominé
leur adversaire. En cas de nouvelle victoire, aujourd’hui, contre ces mêmes Autrichiennes, les
joueuses d’Olivier Krumbholz se
qualifieraient pour leur sixième
Championnat d’Europe consécutif, qui se déroule du 7 au
19 décembre, au Danemark et en
Norvège, avec l’ambition de faire
mieux que leur quatorzième
place en 2008 en Macédoine.
Pour cette rencontre à Pau, le
groupe français est notamment
composé de cinq joueuses évoluant au Metz Handball : Les
deux gardiennes Amandine Laynaud et Cléopatre Darleux ; et
Photo RL
les joueuses de champ Allison
Pineau, Katty Piejos et Camille
Ayglon.
le point
• GROUPE B
Mercredi
Grande-Bretagne - Islande.........16-27
Autriche - FRANCE .................... 24-27
Hier
Islande - Grande-Bretagne.........40-20
Aujourd’hui
FRANCE - Autriche....................16h45
Classement : 1. FRANCE 6 pts, 2.
Islande 6 pts, 3. Autriche 2 pts, 4.
Grande-Bretagne 0.
Montpellier péniblement
Montpellier a assuré sans briller sa présence en quarts de finale
de la Ligue des champions en écartant Kolding (28-23), hier à
domicile. C’est avant tout un soulagement pour les champions de
France, tenus en échec 26-26 à l’aller. Bousculés en attaque, les
Montpelliérains, menés 12-14 à la mi-temps, ont souffert et
tremblé plus que prévu.
VOLLEY
CYCLISME
Le cyclisme renoue avec ses racines les plus profondes, aujourd’hui, dans le Tour des Flandres, que deux stars
du peloton, le Suisse Fabian Cancellara et le Belge Tom Boonen, convoitent tout aussi avidement.
final four
u départ de la GrandPlace de Bruges, l’une
des merveilles architecturales de l’art flamand, commencera la liturgie. A l’arrivée à
Meerbeke, dans la lointaine
banlieue ouest de Bruxelles, un
seul, le héros du jour, sera consacré. Boonen a déjà eu droit à
deux reprises (2005, 2006) à ce
culte. En cas de nouveau succès, le plus aimé des coureurs
belges deviendrait le cinquième
coureur à détenir le record de
victoires dans le fameux
Ronde.
Cancellara, lui, n’a jamais
réussi sur les monts flandriens.
Mais, un an après son abandon
spectaculaire à cause d’une
visible méforme, le champion
olympique du contre-la-montre
se présente avec de toutes
autres ambitions.Sa victoire il y
a huit jours dans le GP E3, un
Tour des Flandres en modèle
réduit, avait valeur d’avertissement. Quand il affiche une telle
fo r c e , l e S u i s s e d e v i e n t
l’homme à battre dans les classiques du printemps. Surtout
Tom Boonen
(à gauche)
s’était fait
surprendre,
il y a huit
jours, par
le surpuissant
Suisse Fabian
Cancellara
(à droite).
On inverse
les rôles
aujourd’hui ?
Vedette américaine
Il reste, quoi qu’il en soit,
nombre d’adversaires, à commencer par l’Espagnol Juan
Antonio Flecha, leader de Sky.
Mais aussi le duo d’Omega
Pharma (Gilbert, Hoste), celui
de BMC (Ballan, Hincapie) et
les collectifs de Rabobank et
Liquigas.
Photo AFP
De l’avis de Boonen, les
retouches, pourtant mineures
apportées sur le parcours, durcissent encore la course. La
succession des monts flandriens, les passages répétés sur
les pavés et les rétrécissements
de chaussées contribuent à une
sélection parfois visible seulement dans l’avant-dernier obstacle, le célèbre mur de Grammont. En ce dimanche de
TENNIS
Pâques, Lance Armstrong, qui
sera présent en vedette américaine, va trouver matière à
méditer. Dans les Flandres, la
religion païenne du cyclisme
revient à ses vraies sources.
tournoi de miami
L’ouragan Kim Clijsters
La Belge Kim Clijsters a remporté, hier, le tournoi de Miami en dominant facilement en finale
l’Américaine Venus Williams, visiblement dans un jour sans.
S
ous les yeux de sa fille
Jada, âgée de deux ans, la
Belge n’a eu aucun mal à
s’adjuger le trente-septième titre
de sa carrière, le deuxième à
Miami (après celui de 2005) et
le deuxième cette saison (après
Cannes est maudit
Les Cannoises ont cédé (2-3) au bout du suspense face à Fenerbahçe
en demi-finale de la Ligue des champions, après avoir eu cinq balles de
match dans un tie-break à couper le souffle hier devant leur public.
C’est la deuxième fois que les indétrônables championnes de France
(quatorze fois en quinze ans) échouent à domicile dans la reconquête
du plus prestigieux trophée européen, qu’elles avaient remporté
en 2002 et 2003. « Il n’y a pas pire. Ça aurait été plus facile de perdre
3-1 », a avoué Victoria Ravva, la star du volley français, dont les
contres (six au total) ont été à l’origine de la belle réaction cannoise en
milieu de partie, avec les 28 attaques de l’Italienne Nadia Centoni. En
finale, aujourd’hui, Fenerbahçe affrontera les Italiennes de Bergame,
vainqueurs de l’autre demi-finale.
quand il est épaulé par une
équipe, Saxo Bank, qui compte
dans ses rangs des hommes
comme l’Australien Stuart
O’Grady ou l’espoir danois
Matti Breschel.
Le groupe de Boonen (Quick
Step) a également fière allure.
Le Français Sylvain Chavanel a
différé sa montée en régime
pour peser encore plus que
l’année passée. Le Belge Stijn
Devolder a, lui, prouvé qu’il
était plus qu’un lieutenant, un
vrai leader de rechange qui a
sauté sur chaque occasion pour
s’imposer tant en 2008 qu’en
2009. Oui, pour Boonen, la
concurrence viendra aussi de
l’intérieur.
résultats
Kim Clijsters.
Photo REUTERS
• DAMES
Finale : Clijsters (Bel/n°14) bat V.
Williams (E.-U./n°3) 6-2, 6-1.
• MESSIEURS
Demi-finales : Berdych (RTc/n°16)
bat Soderling (Suè/n°5) 6-2, 6-2.
Brisbane), tant l’Américaine a
paru hors sujet. Grâce à cette
victoire, la Flamande devrait
retrouver demain le Top 10
mondial, pour la première fois
depuis son retour sur le circuit.
Clijsters avait signé un retour
tonitruant l’an passé en remportant l’US Open, pour son premier tournoi du Grand Chelem
depuis deux ans et demi.
Depuis son succès à Brisbane
en janvier, la Belge restait toutefois sur deux contre-performances, avec des éliminations dès le
3e tour à l’Open d’Australie et
Indian Wells.
« Venus est une superbe athlète, une des meilleures joueuses
de l’histoire du tennis féminin. Je
savais qu’il fallait que je sois à
mon meilleur niveau, a déclaré
Clijsters. Je suis contente d’être
restée sur la lancée de ma bonne
demi-finale (contre Justine
Henin), de ne pas avoir perdu le
rythme. » La rencontre a duré
moins d’une heure et a été truffée d’erreurs de la part de Venus
Williams (30 fautes directes,
pour 55 points gagnés par la
Belge).
Berdych assomme Soderling
Le Tchèque Tomas Berdych rencontrera l’Américain Andy Roddick, aujourd’hui en finale, après sa facile victoire sur le Suédois
Robin Soderling. « J’ai joué sans le laisser respirer. En plus j’ai
assez bien servi » analysait le Tchèque, lapidaire. Vainqueur en
huitièmes de finale du numéro 1 mondial, Roger Federer, il n’a
plus gagné un tournoi Masters 1000 depuis Paris-Bercy en 2005.
14
le chiffre
tour des flandres
Un retour aux sources
A
Camille Ayglon.
08
1
CYCLISME. L’Italien
Riccardo Riccò
(Flaminia), qui a terminé
de purger vingt mois
de suspension
pour dopage en mars,
a remporté sa première
victoire depuis son retour
à la compétition
à l’occasion
de la troisième étape
de la Semaine Lombarde
hier à Lumezzane (nord).
Il avait été convaincu
de dopage à l’EPO Cera
lors du Tour de France
2008.
RUGBY
Toulon y est
Toulon, vainqueur (31-13) de
Bayonne hier, a assuré sa qualification pour la phase finale du
Top 14 lors de la 24e journée qui
a également vu le Stade Français se révolter pour s’imposer
(19-10) contre Clermont au
Stade de France et conserver
une chance de qualification.
Toulon rejoint ainsi Perpignan, Castres, Clermont et le
Stade Toulousain, également
déjà qualifiés. Attention messieurs, il ne reste qu’une
place…
le point
TOP 14
Castres-Perpignan...........................11-17
Toulouse-Racing-Métro 92..............28-23
Toulon-Bayonne...............................31-13
Biarritz-Montauban..........................42-13
Stade Français-Clermont................19-10
Montpellier-Albi................................62-17
Brive-Bourgoin.................................25-15
J G Gp N Pp P Pts
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
Perpignan 24 16
Toulon
24 16
Castres 24 14
Clermont 24 13
Toulouse 24 14
Racing-Métro 92 24 13
Biarritz
24 12
Brive
24 11
Stade Français 24 9
Montpellier 24 11
Bourgoin 24 10
Montauban 24 9
Bayonne 24 8
Albi
24 3
7
2
6
8
4
0
4
4
4
1
0
0
3
0
0
1
3
3
1
1
0
2
4
0
1
2
0
0
+
-
5 876 515379
4 772 482410
3 771 506348
4 870 593376
7 969 486327
6 1060 472467
5 1257 430387
5 1157 411454
5 1153 535517
2 1347 400541
3 1345 365544
5 1345 394498
8 1643 451443
8 2120 311660
Sports
Dimanche 4 Avril 2010
MOTO
france mx2
08
pro a résultats
BASKET
Le cross débarque
à Saint-Mihiel
Nancy sauvé des eaux
Le championnat de France reprend ses droits
demain à l’occasion de la deuxième épreuve en
MX2. Une belle occasion de s’illustrer ?
Les basketteurs lorrains ont souffert le martyre pour interrompre leur mauvaise série.
Vichy s’est avéré un rival coriace. Une bonne opération comptable au bout du compte.
L’
Ludovic Macler, l’une des bonnes chances lorraines
de briller. Photo Anthony PICORE
ouverture de la compétition
L’
à Illats en Gironde, la
semaine dernière, leur a donné
l’eau à la bouche. Ce matin, les
pilotes nationaux se sont installés à Saint-Mihiel pour y disputer le deuxième acte du championnat de France National qui
débutera demain (14h).
« Il y aura forcément du spectacle, affirme Antoine Julien,
président du Comité de Moselle
de la Ligue motocycliste de Lorraine. C’est un terrain vraiment
exemplaire qui est parfaitement
entretenu. » Mario Rossi, président du Motocross de Saint-Mihiel ne peut également que se
réjouir de voir des pilotes de
cette trempe s’affronter sur son
tracé. « Tout est réuni pour que
la compétition se passe bien. Le
club a fait de gros efforts et les
conditions sont parfaites pour
les pilotes. »
Nicolas à domicile
Seul point noir : les averses
prévues sont susceptibles de
rendre le terrain très gras.
L’occasion pour les coureurs de
démontrer leurs qualités de
pilotage, même si quelques
chutes sont à envisager.
Entre favoris, outsiders et jeunes pousses confirmées, les
Lorrains auront à coup sûr de
belles cartes à jouer sur leur
terre. A commencer par le pilote
maison Mickaël Nicolas, sociétaire du Moto Club sammiellois.
Vainqueur des deux premières
manches sur le tracé girondin,
l’Ariégeois (27 ans) avait été
contraint au forfait - victime
d’une chute - dans la troisième,
se retrouvant au final au pied du
podium. « C’est vrai que je suis
un peu énervé depuis cette
course car j’ai pris des risques
alors que je n’étais pas obligé.
Mais je ne pensais pas aussi
bien rouler avant l’épreuve.
Alors, je voulais gagner à tout
prix, confie l’intéressé. Ce weekend, je vais tout donner pour
remporter l’épreuve. Je suis chez
moi, j’ai l’habitude du tracé
étant donné que cela fait dix ans
que je le pratique, et j’ai une
grosse envie d’aller au bout. »
Castets et Lefrançois
en trouble-fête
Mais en plus de ses ardeurs,
Mickaël Nicolas devra surveiller
ses collègues lorrains, et notamment les deux pilotes de l’UM
Bitchoise, le Mosellan de Bliesbruck Ludovic Macler - qui
pourrait s’offrir un beau cadeau
pour ses 20 ans - et son compère nancéien Levy Batista. Respectivement 5e et 6e à Illats, ils
auront à cœur de titiller à nouveau leur aîné. D’autant que les
deux sociétaires de l’UMB
n’auront pas la chance
d’accueillir une épreuve de
championnat de France (la
course de Bitche initialement
prévue le 25 avril a été annulée)
qui leur aurait sans doute assuré
quelques garanties mathématiques au classement. Si les Lorrains ont une allure de favoris
pour l’épreuve meusienne, ils
devront néanmoins compter sur
les leaders actuels du classement provisoire : Castets sur sa
Yamaha et Lefrançois sur sa
Honda, régulièrement dans les
bons coups. A suivre.
ère messe noire de Nancy,
avec dans le sac trois fauxpas consécutifs si reluisants qu’ils ont eu des effets
sataniques sur le classement, a
pris fin hier soir.
Il faudra attendre la semaine
prochaine, à Roanne, lieu particulièrement piègeux, pour savoir
si le petit diable a disparu des
âmes lorraines ! En tout cas, ce
succès permet de nouveau aux
hommes de Jean-Luc Monschau
de construire des châteaux
(neufs), pas en Espagne mais
dans cet Hexagone impitoyable
qui ne pardonne aucune erreur.
Les voilà au pied du podium,
bavant d’espérances avant
d’aborder le sprint final du championnat.
En conséquence, de cause perdue la semaine précédente, on
est passé à une mise au point
logique devant ce modeste
Vichy. Nancy, avec les revers
d’Orléans et Roanne, a même
repris du poil de la bête. Le weekend Pascal, n’avait pas freiné
l’élan des amoureux du club nancéien. Du Thillot à Audun-le-Roman, ils étaient encore nombreux
à être de la fête (près de 5300
passionnés). Mais le repas frugal
attendu s’est métamorphosé en
menu minceur tant l’adversité a
manifesté d’abnégation.
Sinon Nancy nous a offert,
sans doute, son plus beau quarttemps de la saison. Un début
enlevé pour un récital somptueux : dix-sept points d’avance
Demain : Essais qualificatifs (13h).
Lundi : Essais puis manches en MX1,
MX2 et quads comptant pour le championnat d’Alsace/Lorraine (8h-13h30) ;
Championnat de France National MX2
(14h). Accès : en bordure de la D907
(55300 Saint-Mihiel). Tracé : 2 kilomètres de long pour 6 mètres de large.
Tarifs : 12 € (adultes), 7 € (12-14 ans),
gratuit (moins de 12 ans).
TENNIS DE TABLE
metz
Ludovic Remy
fait le spectacle
Le cinquième et dernier tour du critérium fédéral
débutait, hier à Metz, avec l’entrée en lice de l’Elite.
Besozzi rate le coche
Les autres Lorrains engagés
n’ont pas réussi à passer l’obstacle des seizièmes de finale. Thibaut Besozzi (Neuves-Maisons)
était le seul à se hisser à ce
niveau, sèchement stoppé par
Loïc Bobillier (Caen) 4 à 0.
Les Messins Clément Drop et
Dorian Nicolle s’arrêtaient quant
à eux au même stade : les 1/32e
En résistance
Sœur Anne ne voyais-tu rien
venir ? Mais non, le chemin de
croix vichyssois stoppait aussi
brutalement qu’il avait commencé… Après un grand huit
tonitruant, le manège de Nancy
était ralenti par une zone bien
classique des visiteurs qui ne faisaient plus la sourde oreille à leur
sorcier Jean-Louis Borg.
La bonne entente entre les
joueurs de Vichy, marque de
fabrique, rappliquait à grandes
enjambées. Et ce ne sont pas les
rotations nancéiennes qui contrariaient les intentions renaissantes de Vichy, passant un
savon à ce SLUC décidément
prince de l’inconstance (4-16).
L’arrosage systématique de loin,
la fatigue des cadres (Tchicamboud et Ricardo Greer), l’absence
de voix autoritaires, changeaient
le décor du théâtre. Heureusement que Vichy, revenu de moins
17 à - 4, eut l’ingénieuse idée de
caler avec quatre possessions
gaspillées en ces instants cruciaux avant la pause.
Vichy était pourtant bel et bien
entré en résistance. Car si son
ennemi repartait de plus belle au
combat, en insistant sur ses
moyens physiques (41-31), les
joueurs de l’Allier semblaient
comme des poissons dans l’eau
dans ces débats musculeux. La
nervosité palpable coûtait des
paniers faciles et des lancers
francs au SLUC s’embourbant
dans la ténacité défensive de
Vichy plus que jamais en vie
après les trois-quarts du duel
(55-53, 31e).
La tension, à casser les verres,
perdura jusqu’au terme d’une
rencontre indécise malgré les
efforts de Tchicamboud, Slaughter, Ricardo Greer ou Brun. Tous,
cependant, alternaient le maudit
et l’excellent. Et à 64-60 (37e),
Gentilly retint sa respiration. La
maladresse visiteuse finit par être
punie par un coup d’assommoir
(11-2) bien tardif. Des bulles de
champagne aux bulles de l’eau de
Vichy, parfois, il n’y avait pas une
énorme différence…
Alain THIÉBAUT.
Slaughter a plané
L’homme du match. L’Américain Slaughter
(27 d’évaluation) est bien l’homme en forme du
SLUC. Même s’il bénéficie de services en or pour
marquer ses paniers de près : 16 points à 7/8 aux
tirs (88%), 5 fautes provoquées, 2 interceptions,
12 rebonds, 3 balles perdues.
Le bide. Dickens, l’autre US de Nancy, a joué 5
minutes pour ne pas plus rentrer sur le terrain :
moins un d’évaluation et 0 point pour un seul tir
tenté. Il déloge à peine, de cette rubrique, John
Cox...
Le chiffre. 13% de réussite pour Vichy dans les
tirs à 3 points : 3 réussis sur 23 ! Leloup (1/8) a
souffert.
La statistique. 16 balles perdues à Nancy dont
7 pour le seul Ricardo Greer.
En face, Reid a gaspillé 7 ballons sur 13. Pas mal
non plus.
La déclaration. « Ce n’est pas notre meilleur
match mais on est bien content de la gagner après
trois défaites de suite. On espère founir une plus
grosse prestation, vendredi à Roanne. Il faudra,
c’est un autre adversaire que Vichy. » Du Nancéien N’Joya.
A. T.
nba
L’homme pressé
V
u la rapidité de votre
retour, on a l’impression
que cet arrêt forcé de
plusieurs semaines a été bénéfique. Votre sentiment ? « On
peut le voir de cette façon car il
est vrai que, sur la touche, j’ai eu
plus de temps pour analyser le
jeu, décortiquer les matches des
Blazers. J’ai vraiment regardé de
près, un peu comme à la vidéo.
Puis, quand j’ai repris les entraînements, j’en ai profité pour travailler mon tir. J’ai shooté tous les
jours pendant un mois et demi ! »
• Mais de là à revenir aussi
vite dans le cinq majeur… « Je
n’ai en fait été qu’à moitié surpris
car je me suis senti vraiment bien
dès mon retour au jeu. J’ai été
étonné quand le coach m’a dit
que je retrouvais cette place pour
toute la fin de saison ».
• Dans quelle mesure ce rôle
plus offensif a-t-il évolué ?
« On m’a demandé de jouer mon
jeu, d’attaquer le cercle adverse
dès que j’ai la balle. Comme peu
d’adversaires font attention à moi
et que beaucoup m’ont peut-être
oublié durant les semaines où
j’étais blessé, c’est plus facile
pour m’exprimer. Souvent, les
défenses adverses sont concen-
▼
trées sur Brandon (Roy), notre
‘franchise player’».
• Votre participation aux
championnats du monde l’été
prochain avec l’équipe de
France est-elle acquise ? « Mes
employeurs, ici à Portland, m’ont
déjà fait comprendre qu’ils
n’étaient pas chauds pour me voir
repartir. Comme j’ai déjà été
retenu en 2009, ils ne veulent pas
me voir sous le maillot de la
sélection pendant quatre étés
d’affilée. Car, après le Mondial, il
y aura l’Euro qualificatif pour les
Jeux olympiques, puis les JO de
Londres ».
Pts
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
Pts
Ricardo Greer (à droite) a été précieux pour son équipe
hier soir face à Vichy. Photo Clotilde VERDENAL
Nancy
Vichy
75-65
5 273 spectateurs
Mi-temps : 37-31 (28-11, 9-20, 18-20, 18-14)
Arbitres : Mateus / Bardera / Pierre
Palais des Sports J. Weille
Min Pts Tirs 3pts LF Rt Pd
Min Pts Tirs 3pts LF Rt Pd
4. Cox
5. Akingbala
7. Dickens
8. J. Greer
10. Njoya
11. Slaughter
13. Tchicamboud
14. R. Greer
15. Brun
TOTAL
9
12
5
35
4
34
35
39
27
200
3
3
0
15
3
16
9
18
8
75
0/3
1/1
0/1
6/11
1/2
7/8
2/8
5/10
3/8
25/52
0/1
0/0
0/1
2/6
1/2
0/0
2/7
2/5
1/4
8/26
3/4
1/2
0/0
1/2
0/0
2/2
3/4
6/9
1/2
17/25
2
2
0
4
0
12
2
9
7
38
0
0
1
4
0
1
3
7
5
21
Entraîneur : Jean-Luc Monschau
20 fautes : Brun (5)
16 balles perdues : R. Greer (7)
92 d'évaluation : Slaughter (27)
4. Eito
5. Flowers
6. Manicord
8. Reid
9. Leloup
10. Melody
14. Issa
16. James
20. Petway
TOTAL
10
28
0
30
27
27
34
27
17
200
6
11
0
3
13
2
6
17
7
65
3/4
4/10
0/0
0/3
5/12
1/7
2/6
8/15
3/8
26/65
0/1
1/4
0/0
0/2
1/8
0/5
0/0
0/0
1/3
3/23
0/0
2/3
0/0
3/4
2/3
0/0
2/4
1/1
0/0
10/15
2
6
0
0
4
0
13
4
1
33
3
5
0
7
1
1
1
2
0
20
Entraîneur : Jean-Louis Borg
22 fautes : Leloup, Issa (4)
13 balles perdues : Issa, James (4)
71 d'évaluation : Flowers (16)
nationale 1
Longwy-Rehon
dominé
Photo Pascal BROCARD
de finale. Il est vrai que leurs
adversaires respectifs n’étaient
pas les moins connus : Victorien Le Guen (Saint-Maur), pour
le premier et Adrien Mattenet
( Po n t o i s e - C e r g y ) p o u r l e
second.
Le Sarregueminois Quentin
Heim faisait, quant à lui, bonne
figure en sortant des poules et
en obligeant l’Antibois Jegede à
s’employer (4-1) en trentedeuxième de finale.
La finale de cet ultime tour
opposait, en soirée, le Francilien
Adrien Mattenet à Victorien Le
Guen (Saint-Maur), auteur
d’une énorme perf’en demi-finale (4-3) face à la tête de série
numéro 1, Ju Lin. Mattenet
s’imposait en toute logique
(4-1).
N. K.
O
Un ton au-dessus
La passeuse Alina Albu et le TFOC ont terminé
sur une bonne note. Photo Pierre HECKLER
Les Meurthe-et-Mosellanes
n’avaient fait qu’illusion que par
Petkovic. Serré, le match restait
de qualité très moyenne. Et la
deuxième manche ressemblait à
la première. Avec un bon départ
des filles de Dascalu : 4-1, puis
un rien de suffisance mis à profit par les protégés de Wozniak :
6-8, 13-16.
A son tour, le TFOC faisait
étalage de ses lacunes rédhibitoires : fonds de jeu brouillon,
réception en délicatesse et service mal ajusté.
On revoyait Ba et Guerra
Franco au filet. A 17 partout,
Vandœuvre reprenait la main
pour égaliser justement à un set
19
18
17
16
16
16
13
13
12
11
11
10
8
8
6
6
p
c
619621782
719021789
819241876
919951927
919251771
920411835
1219771949
1217911833
1320412058
1417731729
1418381749
1519641973
1718142041
1720152141
1918672083
1918362129
Puy en Velay
Challans
Denain
Reims
Châlons-Ch
Boulogne/m.
BC Angers
Blois
St-Quentin
Urcuit
Lievin
St-Etienne
St L. Angers
GET VOSGES
St Chamond
Cognac
LONGWY-REH.
Centre Fédéral
Thaon en argent
TIR. Lors de l’avant dernière journée du championnat de France
qui se déroule à Montluçon, les Lorrains ont de nouveau remporté une médaille avec l’équipe de Thaon en pistolet vitesse
seniors 1 composée d’Emmanuel et Florian Conraux et d’Alexandre Parisse. Après l’or en pistolet standard, jeudi, c’est l’argent
qu’ils accrochent à leur cou.
En pistolet vitesse seniors 2, l’Hagondangeois André Bernard
échoue au pied du podium après un tir de barrage pour la
médaille de bronze. En pistolet dames 1, on attendait Karine
Berton (Hagondange). Mais cette dernière n’a pas réussi à garder
son titre et se classe à la quinzième place. Aujourd’hui, dernière
épreuve, avec le pistolet dame 2 et pistolet dame 1, où Sophie
Puziak défendra son titre de vice-championne de France.
J G P
30
29
29
28
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
20
19
19
19
18
18
18
15
15
15
15
15
14
13
12
10
4
2
p
c
1025272320
1023402208
1024162221
922642096
1121581940
1123122225
1120411894
1422912253
1422702236
1424312414
1421862239
1422442143
1521082184
1620842196
1719782065
1923012453
2520012423
2719582400
NATIONALE 3 MASCULINE
POULE I
Le Mee s/ Seine-Gries-Oberh.97-64
LIGUE FEMININE
Armentières-Arras............................64-78
Toulouse-Landes.............................64-80
Rezé-Challes-les-Eaux....................81-74
Limoges-Bourges.............................56-78
Villeneuve-d'A.-Pays d'Aix...............83-84
Calais-Tarbes...................................54-70
Mondeville-Montpellier.....................81-58
HANDBALL
DIVISION 1 MASCULINE
Nantes-Saint-Raphaël.....................24-26
Istres-Toulouse.................................33-27
Nîmes-Aurillac..................................24-19
Pts J G N P
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
Montpellier361818
Chambéry 291914
Dunkerque2418 11
Saint-Raphaël2319 11
Tremblay 211810
Istres
2119 9
Ivry
1818 8
Nantes
1819 8
Aurillac
1319 6
Nîmes
1319 6
Cesson
1319 6
Dijon
1218 5
Créteil
1018 4
Toulouse
919 4
ce perdre le droit de participer
aux play-offs. Le TFOC enfonçait le clou et la réception
adverse : 12-5, 14-6, 16-8.
Wozniak faisait alors tourner
l’effectif, remplaçant Novchenko à la passe par Dorlus.
Pour un enterrement de première classe.
Mais si, cette saison, les Tervillo-Florangeoises auront montré en deux occasions leur supériorité sur Vandoeuvre, ce sont
quand même elles, les Bleues
inconstantes, de Dascalu qui
descendront.
A. Z.
Les sets : 25-20 (23’), 22-25 (26’), 25-23 (30’), 25-18 (23’).
Gymnase municipal de Florange. 400 spectateurs. Arbitre : Marc Bérard
(Lorraine). Les équipes : TFOC : Desma Stovall, Denitsa Karaulanova, Alina
Albu, Polina Bratuhhina, Natalja Bratuhhina, Madalina Dumitrescu, Séhryne
Hennaoui (lib.) - Vanessa Bonacossi, Markèta Tychnova.. Entraîneur :
Pompiliu Dascalu.
VANDŒUVRE : Yana Vovchenko, Alona Malysheva, Alessandra Guerra
Franco, Emilie Petkovic, Delphine Nercher (lib.), Aude Ba – Zsuzanna Jozsa,
Vanessa Paterlini, Petra Novotna, Sandrine Dorlus, Marie Briot. Entraîneur :
Cyril Wozniak.
p
c Diff
0 0672470202
1 4558485 73
2 5523488 35
1 7533518 15
1 7486494 -8
3 7510515 -5
2 8482484 -2
2 9518537 -19
112494548 -54
112502523 -21
112450509 -59
2 11471518 -47
212454508 -54
114485541 -56
DIVISION 2 MASCULINE
Valence-Saint-Cyr............................28-31
Saintes-Paris ...................................25-26
DIVISION 2 FEMININE
Besançon-Bouillargues...................35-30
▼
VOLLEY BALL
LIGUE A FEMININE
TERVILLE/FLO.-VANDOEUVRE3-1
St Raphaël-Calais................................1-3
Istres-Evreux........................................3-1
Mulhouse-Le Cannet...........................1-3
Pts
TERVILLE/FLO - VANDŒUVRE : 3-1
50
48
48
47
47
47
47
44
44
44
44
44
43
42
41
39
33
31
NATIONALE 2 MASCULINE
POULE D
Orchies-MIRECOURT.....................89-74
Souffelweyersh.-Autun....................67-64
▼
Quart temps : 26-14, 26-17, 17-15, 6-20.
A Saint-Chamond (halle Boulloche). Arbitres : M. Boirivant et Mlle
Arabadjieva.
SAINT-CHAMOND : Tillon (30), Landu (0), Bole (4), Begarin (1), Aubry
(0), Rinna (10), Hergott (4), Vivies (9), Mills (17), Laforgue (0).
LONGWY-REHON : Cransac (3), Hane (6), Kaczmarow (7), Kasperzec
(12), Marsh (11), Navarro (3), Pellerin (14), Schumacher (1), Juillet (7),
Chenavaz (2).
partout.
Bien que d’un niveau très
modeste, la partie continuait
d’être très disputée : 1-4, mais
8-7 grâce aux centrales du
TFOC, 13-8 mais 14-14 avec
une remontée signée Guerra
Franco et Jozsa.
Malgré Petkovic, Terville-Florange faisait la course en tête
grâce aux points précieux de
Polina Bratuhhina : 18-15,
21-19. Vandoeuvre rappliquait
par Guerra et Ba avant que
Dumitrescu et une faute de
Petkovic ne donne l’avantage
aux Bleues de Dascalu. En perdant deux sets, le VNVB venait
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
NATIONALE 2 FEMININE
POULE D
Furdenheim-Aubervilliers................58-55
Le TFOC est sans doute la meilleure équipe lorraine. Pourtant, ce sont les Bleues de Dascalu qui descendent.
Ludovic Remy.
J G P
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
25
GET VOSGES-St-Quentin..............63-74
St Chamond-LONGWY-REH..........75-66
Lievin-Puy en Velay.........................89-77
Centre Fédéral-Reims....................Remis
Châlons-Ch-Denain.........................78-61
BC Angers-Urcuit.............................89-73
Boulogne/m.-St L. Angers...............98-84
Challans-Blois..................................91-88
St-Etienne-Cognac........................105-73
TFOC : un enterrement
de première classe
du derby : 8-7, 13-16 pour s’être
mises à la faute au service, 19
partout grâce au show Albu et
finalement 25-20 avec une
démonstration signée Karaulanova de la faillite de la réception
vandopérienne.
44
43
42
41
41
41
38
38
37
36
36
35
33
33
31
31
NATIONALE 1 MASCULINE
ligue a féminine
compte que le TFOC avait à
cœur de réussir sa sortie.
Déjà victorieuses au Parc des
Nations, au match aller, les
Bleues mosellanes mettaient la
main sur la deuxième manche
Le Mans
Cholet
Gravelines
Roanne
Orléans
SLUC
Paris/Levallois
Poitiers
Hyères/Toulon
Vichy
Villeurbanne
Chalon
Le Havre
Strasbourg
Rouen
Dijon
PRO B MASCULINE
Antibes-Le Portel..............................75-69
Evreux-Charleville............................79-65
Bourg-en-Br.-Aix/Maurienne...........75-60
Fos-s/Mer-Brest...............................97-72
Nantes-Lille......................................83-99
Bordeaux-Clermont.........................64-73
Pau/Orthez-Boulazac......................87-64
Quimper-Nanterre............................66-58
Saint Vallier-Limoges.............87-81 (a. p.)
VOLLEY
n s’était pressé à la cérémonie des adieux. Dans
une ambiance plus festive que tragique. Une sorte de
fête du volley-ball lorrain malgré
tout. Et on se rendait vite
BASKET
PRO A MASCULINE
Chalon-Hyères/Toulon..........91-80 (a. p.)
Gravelines-Dijon..............................88-54
Paris/Levallois-Cholet......................72-77
Strasbourg-Orléans.........................85-76
SLUC -Vichy.....................................75-65
Le Mans-Rouen...............................86-76
Poitiers-Roanne.....................89-88 (a. p.)
Villeurbanne-Le Havre.....................82-68
ST-CHAMOND - LONGWY-REHON : 75-66
Longtemps blessé à l’épaule, Nicolas Batum, des Blazers, affiche une telle soif
de vaincre qu’il a, en un temps record, réintégré le cinq majeur.
L
es ambitions du Messin Ludovic Remy étaient simples, hier
au complexe Saint-Symphorien
de Metz pour le dernier tour du
critérium de Nationale 1 en Elite.
« Je n’ai pas vraiment d’objectif
précis sur ce tour, me faire plaisir
devant mon public, c’est ce que
je recherche avant tout » affirmait le Mosellan, peu avant son
seizième de finale remporté haut
la main (4-0) face à Surand (Poitiers). En effet, le Lorrain était
déjà qualifié pour les championnats de France. D’où la motivation hédoniste de l’entraîneurjoueur de Pro B avec le Metz TT.
Ce dernier allait, se transcender devant son public en atteignant les quarts de finale.
Opposé au numéro 1, le sociétaire de Cestas Ju Lin, le Mosellan allait se démener, mais cela
ne suffisait toutefois pas pour
obtenir la victoire (4-2). En huitième de finale, Ludovic Remy
avait pris le meilleur, dans un
duel à couteaux tirés (4-3), sur
Sofiane Boudjadja (Amo Mer
TT).
en dix minutes pour un score
éloquent (28-11) avec un trio
infernal à la manœuvre (les frères
Greer et Slaughter, auteur de 24
des 28 unités).
Du rythme fou, du jeu à deux,
du transfert d’une aile à l’autre du
terrain, de la percussion, du pick
and roll, de la circulation de balle
tonique… Rien ne manquait à ce
SLUC bondissant qui explosait
son rival, cantonné au mutisme :
trois paniers lors des six minutes
initiales.
A 62 % de réussite, l’équipe de
la place Stanislas pouvait parader. Vichy en avait pris plein les
yeux, y compris, Issa, le n°1
français, qui en perdit l’une de
ses lentilles. Aveuglé, l’opposant
de l’Allier l’était vraiment à tel
point que l’on s’imaginait le pire.
Alan DE SILVESTRI.
programme
15
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
J G P
p
RC Cannes 55 19 18 1
Le Cannet 51 20 18 2
Mulhouse
46 20 16 4
Istres
39 20 13 7
Stade Français 33 20 12 8
Calais
28 20 9 11
Evreux
26 20 8 12
Aix/Venelles 15 19 5 14
VANDOEUVRE 13 20 4 16
St Raphaël 11 20 3 17
TERVILLE/FLO. 10 20 3 17
56
56
52
43
38
37
34
21
18
20
18
c Diff
5
22
19
25
35
40
40
47
52
55
53
51
34
33
18
3
-3
-6
-26
-34
-35
-35
NATIONALE 2 MASCULINE
POULE B
Villeneuve d'Ascq-Annecy...................3-0
Riom-Halluin.........................................3-1
Metz, un intérêt
Minime
DUATHLON. Aujourd’hui à
Châteauroux, Metz Triathlon
comptera sur ses minimes filles
pour briller lors des championnats de France jeunes. En effet,
Jeanne Lehair, très à l’aise en
course à pied, et Marie Presa,
rapide sur le vélo, seront deux
des plus belles chances lorraines pour un top 10 national
alors que chez les garçons,
Simon Henry, Edouard Barthelemy et Maxime Lhuillier viendront avant tout pour engranger de l’expérience.
Chez les cadets, Vincent
Caurla sera bien de la partie et
tentera, lui aussi, de s’aguerrir
au niveau national. Enfin, côté
junior, ce sera, pour Guillaume
Janus, une occasion en or de
montrer les progrès effectués
cet hiver. L’heure des comptes
a sonné.
Courses Dimanche
Dimanche 4 Avril 2010
DIMANCHE 04 AVRIL QUINTÉ À SAINT-CLOUD
DÉPART PRÉVU
À 15 h 08
Prix du Languedoc, réunion I, 4e course
Handicap divisé - première épreuve - Réf. : +19,5 - Course D - 50.000 € - 2.100 mètres
nLE PRONO
Ranthambore, un poulain sérieux
Réservé aux seuls 4 ans sur 2 100
mètres, le quinté de dimanche sur
l'hippodrome du Val d'Or, réunit
quelques éléments ayant déjà
prouvé leurs moyens dans cette
catégorie. Parmi eux, Ranthambore, un poulain sérieux qui vient
d'effectuer une rentrée des plus
prometteuses dans une bonne
course à conditions courue sur ce
tracé. Il devançait alors le confirmé Seabreeze d'Ho, récent
quatrième du Handicap de SaintCloud, derrière Dunaden, lequel
sera également encore de la
partie. Derrière ce trio majeur,
Aristote, incontestablement le
plus titré à ce niveau, et Tropical
Rain, deuxième d'une course
similaire cet hiver à Cagnes-surMer, viendront ensuite devant
Social Butterfly, qui a déjà
gagné sur le tracé, et No Broken
Hearts, en forme avancée. Chuchoté, Astronom peut surprendre.
Les partants du quinté
Nº Cheval
1 SIGHT UNSEEN
2 ARISTOTE
3 SEABREEZE D'HO
4 DUNADEN
5 ARBAT BELLO
6 RANTHAMBORE
7 HAWSA
8 NO BROKEN HEARTS
9 TROPICAL RAIN
10 ROOTS OF GOLD
11 SOCIAL BUTTERFLY
12 SPAMIX
13 LION DES FLANDRES
14 UN AIR DE SALSA (Oeil.)
15 ASTRONOM
16 SANTA BIATRA
17 ZEGODLESSMAN
Cde
11
3
15
6
5
12
14
4
7
1
2
8
17
16
13
9
10
Jockey
J. Augé
T. Piccone
C. Soumillon
C.-P. Lemaire
F. Blondel
O. Peslier
M. Guyon
F. Prat
M. Sautjeau
Ronan Thomas
J. Victoire
D. Bonilla
S. Pasquier
R. Marchelli
D. Bœuf
T. Huet
Alxi Badel
Poids
61
60
58,5
58
58
57
56,5
55,5
55
55
55
54,5
54
53,5
53,5
53,5
53,5
Age
M4
M4
H4
M4
M4
M4
F4
H4
M4
F4
F4
M4
M4
M4
M4
F4
H4
Dern. performances
5p 6p 6p (09) 3p 4p 1p
5p (09) 8p 5p 2p 2p 1p
4p 4p (09) 6p 1p 4p 3p
2p 8p 3p 1p 6p (09) 1p
0p (09) 1p 1p 4p 0p 2p
2p (09) 2p 7p 5p 0p 3p
(09) 2p 3p 1p 2p
18p 2p (09) 10p 2p 3p 2p
7p 2p (09) 2p 6p 4p 4p
(09) 5p 1p 1p 4p 2p 0p
(09) 0p 1p 0p 2p 3p 4p
9p (09) 0p 1p 2p 5p 8p
1p 7p 7p 6p 7p (09) 6p
0p 3p (09) 2p 6p 7p 2p
9p 7p 1p (09) 4p 3p 2p
2p (09) 1p 4p Tp 2p 1p
(09) 1p 3p 9p 2p 3p 6p
Entraîneur
C. Lerner
Ph. Van de Poële
J. Bertran de Balanda
Y. Fouin
R. Gibson
J.-M. Béguigné
H.-A. Pantall
X. Thomas-Demeaulte
Mlle A. Imaz-Ceca
Ph. Van de Poële
Mlle H. Van Zuylen
F. Brogi
P. Demercastel
S. Wattel
W. Baltromei
A. Couétil
Mme M. Bollack
Propriétaire
J. Romel
G. Hermans
G. Hagenbach
A. de Mieulle
V. Bukhtoyarov
Comte H. de Talhouët-Roy
Cheik M. Al Maktoum
P. Perez-Fernandez
F. Martin Barrios
S. Constantinidis
Baron T. de Zuylen
Allev.La Nuova Sbarra Srl
M. Debeusscher
L.H.
Nagico Stables
M. Aha
Mme M. Bollack
bons résultats, notamment à ce
niveau de compétition.
Venu d'outre-Manche où il avait
débuté victorieusement, il évolue
dans l'Hexagone depuis le début
de l'année. Il n'a pas réalisé de
prouesses à Cagnes-sur-Mer.
7lHawsa
3lSeabreeze d'Ho
Particulièrement régulier depuis le
début de l'année dernière, il a
désormais deux parcours de rentrée dans les jambes et ne devrait
par tarder à s'imposer.
4lDunaden
Lauréat en novembre à Angers, il a
réalisé un bon meeting cagnois et
vient de confirmer sa forme icimême, se classant deuxième d'un
quinté sur plus long.
5lArbat Bello
Irréprochable l'an passé, il avait
ponctué son année de deux succès, à Bordeaux, puis MaisonsLaffitte. Il vient d'effectuer une rentrée sans prétention.
6lRanthambore
Auteur d'une excellente rentrée sur
le parcours le 8 mars, il a peu couru
mais se recommande de plusieurs
C. Jour
Nº
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
1 2 3 4 5 6 7 8
1lSight Unseen
Très expérimenté, il a remporté un
quinté sur le sable normand au
mois d'août, avant d'obtenir plusieurs accessits sur le gazon. Il
devrait encore bien faire.
C. Prob.
30/1
11/1
6/1
7/1
25/1
3/1
12/1
22/1
10/1
16/1
28/1
35/1
14/1
17/1
12.000 19/1
12.500 26/1
12.000 40/1
nLA PRESSE
A CHACUN SA NOTE
2lAristote
Gains
5.439
49.260
27.260
27.000
30.000
7.000
5.000
19.500
17.000
21.000
12.500
20.000
35.000
On ne l'a pas encore vue en région
parisienne mais elle a pour l'heure
montré de belles choses en province. Elle effectue ses premiers
pas à ce niveau.
8lNo Broken Hearts
Il a réalisé d'assez bonnes choses
dans les courses à conditions
depuis ses débuts mais uniquement en province. Il s'attaque à
plus forte partie dans ce quinté.
9lTropical Rain
Deuxième d'un événement sur le
sable cagnois le 20 janvier, il n'a pu
confirmer plus récemment sur celui
de Deauville mais il rentrait. Il peut
se réhabiliter.
10lRoots of Gold
Elle a remporté deux courses successives sur ce tracé l'automne
dernier. Elle n'a pas été revue
depuis une bonne tentative sur le
sable normand en décembre.
11lSocial Butterfly
Elle a montré du pontentiel dans
les courses à conditions à 3 ans
mais a ensuite échoué dans un
quinté sur les 2 500 mètres de cette
piste. Elle rentre.
12lSpamix
Il a réalisé une bonne fin d'année
2009 en province, puis a été arrêté
en décembre. Il n'a pu se montrer
entreprenant pour sa rentrée sur
ce tracé début mars.
13lLion des Flandres
En pleine forme au retour de
Cagnes-sur-Mer, il en a profité
pour remporter une deuxième
épreuve ici-même. Il monte de
catégorie mais n'est pas hors
course.
14lUn Air de Salsa
Il a montré quelques moyens,
notamment à ce niveau l'an dernier. Il n'a cependant toujours pas
réussi à franchir le poteau en tête
en treize tentatives.
15lAstronom
Il a réalisé de bonnes choses
outre-Rhin en début de carrière
mais a ouvert son palmarès sur
notre sol, en janvier à Cagnes-surMer. Il vise plus haut ici.
16lSanta Biatra
Elle se montre volontaire dans
l'Ouest où elle vient d'ailleurs de
réaliser une excellente rentrée.
Elle peut être encore un peu tendre
pour ce niveau à Paris.
17lZegodlessman
Après avoir souvent donné le
meilleur de lui-même depuis ses
débuts, en neuf sorties, il a ouvert
son palmarès en décembre à
Deauville. Il est absent depuis.
6 2 16 3 9 4 11 10
Bilto
6 4 3 9 14 12 15 2
Dauphiné Libéré
6 4 5 7 3 13 12 9
France Soir
6 4 3 2 13 14 5 9
Indépendant
6 7 3 4 5 2 9 17
Midi Libre
3262 Conf. Courses 6 4 3 2 13 16 9 7
14 6 5 3 4 15 2 9
N.R.C.O.
6 4 3 9 7 10 2 15
Ouest-France
6 3 2 4 13 10 9 7
Le Parisien
6 9 4 5 7 3 15 10
Matin Courses
6 4 3 2 9 11 8 15
Progrès de Lyon
4 6 14 12 9 15 3 7
Tip sur les Pistes
3 6 2 15 14 13 4 5
D.N.A.
Télégramme de Brest 6 3 4 2 9 13 7 10
6 3 4 2 14 15 5 9
3615 Turf
14 13 3 10 9 15 6 7
Tropic Courses
Récapitulatif de la presse
1 SIGHT UNSEEN............................0
2 ARISTOTE ................................... 12
3 SEABREEZE D'HO......................16
4 DUNADEN...................................15
5 ARBAT BELLO .............................. 7
6 RANTHAMBORE........................16
7 HAWSA..........................................9
8 NO BROKEN HEARTS ................. 1
9 TROPICAL RAIN.........................15
10 ROOTS OF GOLD.........................6
11 SOCIAL BUTTERFLY...................2
12 SPAMIX..........................................3
13 LION DES FLANDRES..................7
14 UN AIR DE SALSA ........................ 7
15 ASTRONOM..................................9
16 SANTA BIATRA............................2
17 ZEGODLESSMAN.........................1
Avant le Départ
Dix minutes avant le départ, allez au
rond de présentation pour admirer les
galopeurs ou dans les tribunes pour
assister au heat d´échauffement des
trotteurs.
6 RANTHAMBORE
4 DUNADEN
3 SEABREEZE D'HO
9 TROPICAL RAIN
2 ARISTOTE
11 SOCIAL BUTTERFLY
8 NO BROKEN HEARTS
15 ASTRONOM
nVIDAL
6 RANTHAMBORE
3 SEABREEZE D'HO
4 DUNADEN
9 TROPICAL RAIN
7 HAWSA
13 LION DES FLANDRES
2 ARISTOTE
5 ARBAT BELLO
nLE MATHEUX
5 ARBAT BELLO
6 RANTHAMBORE
2 ARISTOTE
14 UN AIR DE SALSA
4 DUNADEN
3 SEABREEZE D'HO
13 LION DES FLANDRES
nL'AMATEUR
3 SEABREEZE D'HO
4 DUNADEN
6 RANTHAMBORE
2 ARISTOTE
9 TROPICAL RAIN
13 LION DES FLANDRES
5 ARBAT BELLO
7 HAWSA
nSINGLETON
5 ARBAT BELLO
nDERNIÈRE
MINUTE
14 UN AIR DE SALSA
Il a besoin d'une course sélective pour
s'exprimer totalement. Il faut qu'il ait
ses aises, sans cela, il a tendance à se
contracter. Mais il vaut une course de
ce genre et si tout se déroule bien, sa
place est à l'arrivée.
Les informations de cette rubrique
sont données à titre indicatif. Seuls
les documents publiés par le Pari
Mutuel Urbain ont valeur officielle.
Nous invitons les parieurs à s’y réfé­
rer. La responsabilité du journal ne
saurait, en aucun cas, être engagée.
09
LES REUNIONS PMU AUJOURD’HUI
À SAINT­CLOUD
1
Prix de Plaisir
4 Pain Perdu (6)
S. Pasquier
5 Simon de Montfort (5) M. Barzalona
6 Fylarchos (1)
C. Soumillon
Favoris : 5­6
A réclamer ­ Mâles ­ Course F ­
21.000 € ­ 2.100 m ­ 13h35
COUPLÉ ORDRE ­ TRIO ORDRE
1 Marmous Traou Land (2) E. Bureller
2 Kokouchu (3) (E1) A. Champenois
3 Almotanabbi (7)
D. Bonilla
4 Don Fanucci (6) (E1) T. Huet
5 Glasclune (5)
Alxi Badel
6 Dardor (1)
C. Soumillon
7 Armanty (4)
R. Marchelli
Favoris : 7­2­6
55,5
54,5
55
55
55
55
55
2
Prix de Grignon
A réclamer ­ Femelles ­ Course F ­
21.000 € ­ 2.100 m ­ 14h05
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
1 Serpettas Ode (6) M. Guyon
2 Voodoo's Girl (7)
M. Barzalona
3 Sardaigne (4)
C. Soumillon
4 Queen Risk (8)
D. Bœuf
5 To Kiss (5)
T. Piccone
6 Dictatorial (1)
Alxi Badel
7 Miss Pump Pump (3) T. Bachelot
8 Bloopers (9)
S. Pasquier
9 Lettre Majuscule (2) R. Marchelli
Favoris : 7­3­8
Outsider : 2
58
58
56,5
56,5
56,5
56,5
51,5
55
55
3
Prix François Mathet
Mâles ­ L. ­ 55.000 € ­ 2.000 m ­
14h35
COUPLÉ ORDRE ­ TRIO ORDRE
1 Marceti (4)
2 Leiloken (3)
3 Kazzene (2)
M. Guyon
S. Maillot
D. Bœuf
58
56
56
12-7-2
Ordre.................................447,00
Désordre..............................89,40
QUARTÉ+ (pour 1,30 €)
12-7-2-4
Ordre.............................2.045,16
Désordre...........................116,61
Bonus..................................28,47
QUINTÉ+ (pour 2 €)
12-7-2-4-10
Ordre...........................15.190,00
Désordre...........................171,80
Numéro Plus : 1241
Bonus 4 ............................... 26,40
Bonus 4sur5 ........................ 13,20
Bonus 3..................................8,80
1. PRIX DE SAINT­MAIXENT
1 4 Lavircade (D. Cottin)
2 6 Cadikos (A. Kondrat)
3 1 Bleu et Rose (Cyr. Gombeau)
7 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 7,30 ­ Pl.
(4): 3,00 ­ (6): 4,30.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (4­6): 48,00.
Trio Ordre : (4­6­1) (pour 1 €): 145,20.
2. PRIX ROMANTISME
1 2 Katenko (C. Pieux)
2 16 Al Bucq (C. Hermaize)
3 13 Monétaire (A. Duchêne)
20 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 3,70 ­ Pl.
(2): 1,80 ­ (16): 5,10 ­ (13): 3,00.
Trio : (2­16­13) (pour 1 €): 187,20.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (2­16): 42,80 ­
Pl. (2­16): 13,80 ­ (2­13): 10,00 ­ (16­13):
30,70.
Trio Ordre : (2­16­13) (pour 1 €): 289,50.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2­16): 57,30.
3. PRIX FLEURET
1 4 Saint du Chênet (R. Schmidlin)
2 9 Keeping Gold (B. Gicquel)
3 3 Ole Companero (J. Ricou)
9 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 3,10 ­ Pl.
(4): 1,60 ­ (9): 3,20 ­ (3): 3,40.
Trio : (4­9­3) (pour 1 €): 79,00.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (4­9): 30,30 ­ Pl.
(4­9): 7,90 ­ (4­3): 7,00 ­ (9­3): 13,40.
Trio Ordre : (4­9­3) (pour 1 €): 225,90.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (4­9): 40,30.
Classic Tiercé : (4­9­3) (pour 1 €) Ordre:
162,00 €. Désordre: 32,40 €.
À AVIGNON ­ Samedi
4. PRIX GÉNÉRAL DE ROUGEMONT
1 12 Dulce Léo (Mlle N. Desoutter)
2 7 Top Ling (F. Pamart)
3 2 Lucky To Be (J. Ricou)
4 4 Vicbilh (Laur. Gérard)
5 10 Shangani (Cyr. Gombeau)
20 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (12): 8,40 ­ Pl.
(12): 3,00 ­ (7): 3,10 ­ (2): 3,90.
2sur4 : (12­7­2­4) (pour 3 €): 18,30 €.
Multi : (12­7­2­4) (pour 3 €). En 4:
756,00 €, en 5: 151,20 €, en 6: 50,40 €, en
7: 21,60 €.
Trio : (12­7­2) (pour 1 €): 140,10.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (12­7): 47,70 ­ Pl.
(12­7): 17,20 ­ (12­2): 17,70 ­ (7­2): 17,70.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (12­7): 87,20.
Trio Ordre : (12­7­2) (pour 1 €): 3.083,70.
5. PRIX HYPOTHÈSE
1 8 Vitray (C. Pieux)
2 3 Grande Haya (A. Lecordier)
3 5 Mandali (Laur. Gérard)
13 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (8): 10,90 ­ Pl.
(8): 2,40 ­ (3): 6,60 ­ (5): 5,30.
Trio : (8­3­5) (pour 1 €): 305,00.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (8­3): 106,50 ­
Pl. (8­3): 20,60 ­ (8­5): 14,90 ­ (3­5):
39,70.
Trio Ordre : (8­3­5) (pour 1 €): 3.911,70.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (8­3): 341,00.
Classic Tiercé : (8­3­5) (pour 1 €) Ordre:
945,00 €. Désordre: 189,00 €.
6. PRIX AIR LANDAIS
1 10 Pommerol (B. Delo)
2 1 Quocotiep (C. Pieux)
3 8 Mémoussu (F. Estrampes)
10 partants. Non partant : Crystal du Nord
(5).
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (10): 9,30 ­ Pl.
(10): 2,40 ­ (1): 1,90 ­ (8): 2,20.
Trio : (10­1­8) (pour 1 €): 64,10. Rapports
spéciaux (5 non partant): Gag.(10­1):
28,80.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (10­1): 28,80 ­ Pl.
(10­1): 8,00 ­ (10­8): 9,30 ­ (1­8): 5,40.
Rapports spéciaux (5 non partant): Gag.
(10): 9,30 ­ Pl. (10): 2,40 ­ (1): 1,90 ­ (8):
2,20.
Trio Ordre : (10­1­8) (pour 1 €): 545,70.
Rapports spéciaux (5 non partant):
Gag.(10­1): 57,80.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (10­1): 57,80.
Rapports spéciaux (5 non partant): 9,30.
7. PRIX KASHNIL
1 1 England Dictator (B. Bourez)
2 5 Sa Kaldoun (L. Philipperon)
3 15 First Drop (J. Da Silva)
15 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 9,30 ­ Pl.
(1): 3,50 ­ (5): 4,20 ­ (15): 3,20.
Trio : (1­5­15) (pour 1 €): 292,00.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (1­5): 101,40 ­ Pl.
(1­5): 33,00 ­ (1­15): 25,60 ­ (5­15): 21,90.
Trio Ordre : (1­5­15) (pour 1 €): 2.757,60.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1­5): 165,90.
8. PRIX ARTHUR VEIL­PICARD
1 9 Zaiyad (C. Pieux)
2 8 Polar Rochelais (J. Zuliani)
3 18 Rhumerie (M. Delmares)
4 11 Objectif Spécial (B. Thélier)
18 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (9): 4,50 ­ Pl.
(9): 2,30 ­ (8): 3,60 ­ (18): 2,40.
Trio : (9­8­18) (pour 1 €): 93,60.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (9­8): 44,00 ­ Pl.
(9­8): 15,90 ­ (9­18): 7,60 ­ (8­18): 14,30.
Trio Ordre : (9­8­18) (pour 1 €): 254,20.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (9­8): 58,90.
2sur4 : (9­8­18­11) (pour 3 €): 10,50 €.
Multi : (9­8­18­11) (pour 3 €). En 4:
283,50 €, en 5: 56,70 €, en 6: 18,90 €, en
7: 8,10 €.
5. PRIX DE LA VILLE DU PONTET
1 4 Néo de Ligny (J. Uroz)
2 12 Punchy (J. Boillereau)
3 8 Othello du Rib (S. Cingland)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 59,50 ­ Pl.
(4): 9,20 ­ (12): 1,50 ­ (8): 2,20.
Trio : (4­12­8) (pour 1 €): 48,70.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (4­12): 48,90 ­
Pl. (4­12): 16,20 ­ (4­8): 25,70 ­ (12­8):
3,40.
Gr. III ­ 80.000 € ­ 1.600 m ­ 15h40
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ CLASSIC TIERCÉ
P. Sogorb
C.­P. Lemaire
M. Guyon
S. Pasquier
D. Bœuf
C. Soumillon
O. Peslier
G. Benoist
58
57
57
56
56
56
56
54,5
6
Prix Girl Friend
Femmes Jockeys ­ Course D ­
22.000 € ­ 2.100 m ­ 16h10
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Cartel (8)
Mlle M. Flahault 54,5
2 Anacarde (2)
Mlle C. Hérisson de Beauvoir 56
3 Lisselan Troubador (5) Mme P. Szczepanska 56
4 Melisos (3)
Mlle D. Santiago 56
5 Tsarabi (1)
Mlle K. Beaumard 56
6 Timos (7)
Mme K. Milczarek 56
7 Magadino (4)
Mlle B. Renk 56
8 Vérénitsa (6)
Mlle P. Prod'homme 52,5
Favoris : 1­2­4
1
Prix des Pinsons
Attelé ­ 22.000 € ­ 2.700 m ­ 13h50
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Toumaï
F. Nakache
2 Tsar d'Acanthe (E1) E. Bouyer
3 Tempête du Loisir (E1)G. Bouyer
4 Trace Extrême
J. Boillereau
5 Trouble Fête
Loris Garcia
6 Téane de Chichevet L. Lerenard
7 Tessa de l'Abbaye
F. Bonnefoy
8 Talaura
J.­L. Verrière
9 Tailor (P)
Y.­A. Briand
Favoris : 4­3­9
Outsider : 8
2700
2700
2700
2700
2700
2725
2725
2725
2725
2
Prix des Mésanges
Attelé ­ Femelles ­ 22.000 € ­
2.700 m ­ 14h20
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Pépita Giga
2 Passion du Comtal (P)
3 Quima de la Calade
4 Pop Song du Tijas (A­P)
5 Quoyce
6 Qualine d'Auge
7 Quarignane
8 Quea d'Algot
9 Pénélope de Gohel
10 Qloé du Mottage (A­P)
11 Quinès de la Comte (A­P)
Favoris : 10­11­9
Outsiders : 6­8
J.­C. Sorel
2700
I. Benakmoume 2700
S. Yana
2700
Y.­A. Briand
2700
D. Haon
2700
Y. Berger
2725
F. Jamard
2725
P. Vercruysse 2725
R. Métayer
2725
P. Ferré
2725
P. Callier
2725
3
Prix des Bouvreuils
Attelé ­ Mâles ­ 22.000 € ­ 2.700 m ­
14h50
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ MULTI ­ 2SUR4
1 Starky des Goujons
2 Sun de Gouey
3 Séraphin
4 Sherif des Brières (A­P)
5 Saphir de Buais
6 Sidi Pacha (P)
7 Spider (A­P)
8 Smanko
9 Shivas (A­P)
10 Saccheti (A­P)
11 Sphinx d'Auge
12 Sirius de Vinzelle
13 Sorgho Blond
14 Sam Clayettois
Y.­A. Briand
C. Chevalier
M. Cormy
F. Jamard
R. Métayer
B. Ruet
E. Gout
L. Lamazière
L. Peltier
Loris Garcia
M. Busset
P. Chaigneau
G. Vidal
T. Busset
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2725
2725
2725
2725
2725
2725
15 Speedy de Warens
16 Sirtaki (P)
17 Sénior Justice
Favoris : 13­16­7
Outsiders : 10­5­3­8
J. Desprès
J. Huguet
A. Rozzoni
2725
2725
2725
4
Prix des Merles
Monté ­ Apprentis et Lads­jockeys ­
22.000 € ­ 2.050 m ­ 15h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Quincy Beauregard
2 Soleil du Merle
3 Qualine de Chambe
4 Siamois Charentais
5 Quiritsu
6 Royal Mourotais (A­P)
7 Quivan de Visais (P)
8 Qui En Veut
9 Quozzini de Visais
10 Quel Julry
11 Ribecourt (P)
Favoris : 11­9­4
Outsiders : 3­7
Mlle C. Brialy 2050
Mlle E. Buffavand 2050
K. Thonnerieux 2050
Mlle M.­I. Vétois 2050
Mlle L. Grosbot 2050
J. Nobecourt 2050
A. Duperche 2050
A. Tintillier
2050
Mlle J. Benoît 2050
F. Boulot
2050
J. Grumetz
2050
5
Prix des Fauvettes
Attelé ­ Femelles ­ 18.000 € ­
2.050 m ­ 15h55
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Sauterelle du Parc
2 Sofia d'Alouette
3 Star des Landiers
4 Scène Beaujolaise (A­P)
5 Suzette de Chambe
6 Sublime des Obeaux
7 Swingie du Boulay
8 Star du Boulay
9 Sa Tourterelle
10 Sandra du Rosier (A­P)
11 Source de Roche
12 Saga de Touchyvon
Favoris : 10­8­7
Outsiders : 2­6
F. Jamard
A. Chavatte
P. Vercruysse
Y. Berger
O. Chaucesse
A.­A. Chavatte
C. Flirden
M. Cormy
T. Issautier
J. Boillereau
J. Cormy
G. Touron
2050
2050
2050
2050
2050
2050
2050
2050
2050
2050
2050
2050
6
Prix des Rossignols
Attelé ­ Femelles ­ 22.000 € ­
2.700 m ­ 16h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ MULTI RÉGIONAL
1 RanÇon
2 Run Smiling (P)
3 Romance Extrême
G. Chauvé
F. Jamard
P. Chaigneau
2700
2700
2700
4. PRIX D'HERMANVILLE
1 6 Rasia des Caillons (A. Dollion)
2 7 Roma des Iles (W. Jehanne)
3 11 Rosanna d'Arc (Y. Lebourgeois)
14 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 39,90 ­ Pl.
(6): 5,70 ­ (7): 2,70 ­ (11): 1,50.
Trio : (6­7­11) (pour 1 €): 69,80.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (6­7): 106,40 ­
Pl. (6­7): 23,60 ­ (6­11): 12,70 ­ (7­11): 4,60.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6­7): 326,80.
Trio Ordre : (6­7­11) (pour 1 €): 901,80.
2. PRIX DE CANTELOUP
1 4 Scarlet Girl (L. Peschet)
2 14 Sans Malice (C. Beurel)
3 12 Solara (G. Lessieu)
14 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 6,40 ­ Pl.
(4): 2,10 ­ (14): 12,50 ­ (12): 3,70.
Trio : (4­14­12) (pour 1 €): 437,60.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (4­14): 169,70 ­
Pl. (4­14): 38,30 ­ (4­12): 8,00 ­ (14­12):
48,20.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (4­14): 258,20.
Trio Ordre : (12­14­4) (pour 1 €): 2.626,80.
5. PRIX D'HEULAND
1 6 Qualou Fortuna (M. Abrivard)
2 16 Quartoz (T. Duvaldestin)
3 7 Quiby des Caillons (S. Hardy)
4 5 Quatre de Bréhat (Y.­J. Le Bezvoet)
18 partants. Non partants : Pop Trot (3),
Oisif (4).
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 10,60 ­ Pl.
(6): 2,40 ­ (16): 3,20 ­ (7): 1,80.
Trio : (6­16­7) (pour 1 €): 50,60. Rapports
spéciaux (3 et 4 non partants): Gag.(6­16):
38,30. Gag.(6): 10,60.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (6­16): 38,30 ­
Pl. (6­16): 10,50 ­ (6­7): 5,00 ­ (16­7):
10,00. Rapports spéciaux (3 et 4 non
partants): Gag. (6): 10,60 ­ Pl. (6): 2,40 ­
(16): 3,20 ­ (7): 1,80.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6­16): 92,70.
Trio Ordre : (6­16­7) (pour 1 €): 445,50.
Multi : (6­16­7­5) (pour 3 €). En 4:
472,50 €, en 5: 94,50 €, en 6: 31,50 €, en
7: 13,50 €.
2sur4 : (6­16­7­5) (pour 3 €): 12,60 €.
Rapport spécial (3 et 4 non partants):
4,50 €.
6. PRIX D'OLENDON
1 14 Roz Sur Couesnon (B. Marie)
2 16 Relative Charm (J. Dubois)
3 10 Roi d'Egypte (J. Trihollet)
4 2 Roxy d'Acier (C. Bedel)
4 5 Rapide de Lou (B. Carpentier)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (14): 16,20 ­ Pl.
(14): 5,00 ­ (16): 2,10 ­ (10): 4,50.
Trio : (14­16­10) (pour 1 €): 178,10.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (14­16): 27,30 ­
Pl. (14­16): 10,90 ­ (14­10): 23,40 ­ (16­10):
16,60.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (14­16): 68,40.
Trio Ordre : (14­10­16) (pour 1 €):
1.275,00.
Multi : (14­16­10­5) ou (14­16­10­2) (pour
3 €). En 4: 1.102,50 €, en 5: 220,50 €, en 6:
73,50 €, en 7: 31,50 €.
2sur4 : (14­16­10­2) ou (14­16­10­5) (pour
3 €): 30,00 €.
7. PRIX DE BENOUVILLE
1 10 The Panthere (D. Armellini)
2 15 Transylvanie (J.­M. Bazire)
3 3 Toscane de l'Oison (F. Nivard)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (10): 9,90 ­ Pl.
(10): 2,40 ­ (15): 1,90 ­ (3): 3,70.
Trio : (10­15­3) (pour 1 €): 98,50.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (10­15): 19,70 ­
Pl. (10­15): 7,20 ­ (10­3): 26,90 ­ (15­3):
9,00.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (10­15): 39,70.
Trio Ordre : (10­15­3) (pour 1 €): 1.611,70.
8. PRIX DE CHEUX
1 6 Tina du Ponthieu (T. Duvaldestin)
2 10 Toscane du Dézert (B. Marie)
M. D. Bellocq 69
M. F. Guy
67
M. A. Hoyeau 66
M. O. Schnakenberg 66
M. J. Laurent­Joye 66
M. Arm Lefeuvre 65
8
Prix du Roussillon
Handicap divisé ­ 2e épreuve ­
Course D ­ 24.000 € ­ 2.100 m ­ 17h10
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Question d'Or (12) C. Soumillon
2 Gold Exchange (4) C.­P. Lemaire
3 Pickpocket (15) (E1) M. Barzalona
4 Farhan (9)
J. Augé
5 Citybelle (8)
R. Marchelli
6 Calafate (6)
F. Spanu
7 Arbas (16)
G. Benoist
8 Pertuis (20)
D. Bœuf
9 Galéo des Flandres (2) D. Bonilla
10 Phoënix King (18) (E1)Y. Bourgois
11 Nikitries (7)
A. Champenois
12 Collingwood (5)
M. Guyon
13 Filoudor (1)
S. Pasquier
14 My Summer (13)
J. Victoire
15 Gigolo (11)
A. Lemaitre
16 Pretty Play (3)
M. Delalande
17 Généreuse Gold (14) D. Breux
18 Maidstone Mealy (10) Alxi Badel
19 Sheyrazanne (17) E. Michel
20 Live The Moment (19) F. Prat
Favoris : 1­8­17
Outsiders : 13­10­2­3
60
60
59,5
59
59
58
58
58
57,5
57,5
55
56
55,5
55
55
52,5
52,5
52,5
52,5
52
Bonus 4sur5
Il faut avoir trouvé 4 chevaux parmi
les 5 premiers de l’arrivée, quel que
soit l’ordre.
2sur4
Il faut trouver 2 chevaux parmi les 4
premiers de l’arrivée, quel que soit
l’ordre.
La mise de base est de 3 euros.
3 4 Tamise de Retz (S. Tribourdeau)
14 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 3,10 ­ Pl.
(6): 2,20 ­ (10): 2,40 ­ (4): 6,10.
Trio : (6­10­4) (pour 1 €): 82,00.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (6­10): 14,60 ­ Pl.
(6­10): 5,60 ­ (6­4): 15,10 ­ (10­4): 46,30.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6­10): 15,70.
Trio Ordre : (6­10­4) (pour 1 €): 332,10.
9. PRIX D'ETRETAT
1 1 Quérida Phédo (C. Corbineau)
2 12 Pomponnette (G. Nantier)
3 6 Prima de la Fonte (Gérald Blandin)
13 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 10,50 ­ Pl.
(1): 3,40 ­ (12): 6,10 ­ (6): 3,00.
Trio : (1­12­6) (pour 1 €): 345,50.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (1­12): 169,60 ­
Pl. (1­12): 50,80 ­ (1­6): 14,20 ­ (12­6):
37,40.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1­12): 182,70.
Trio Ordre : (1­6­12) (pour 1 €): 2.275,80.
4 Race Oaks
5 Rambling Rose
6 Rose d'Avril
7 Royale de Busset (A­P)
8 Reine des Prés
9 Rosette Pénalan
10 République
11 Raison du Sablier
12 Rania Bocain (A­P)
13 Rumba Julry
Favoris : 4­11­12
Outsiders : 9­8­13
G. Vidal
L. Lerenard
S. Noilly
F. Bonnefoy
G. Touron
R. Métayer
Y. Berujat
B. Thomas
J.­C. Sorel
J.­P. Gauvin
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2725
2725
2725
2725
7
Grand Prix de Pâques
Attelé ­ 32.000 € ­ 2.700 m ­ 16h55
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ MULTI ­ 2SUR4
1 Pissaro
Y.­A. Briand
2 Potentille (A­P)
J. Boillereau
3 Quito du Reynard (A­P) J. Huguet
4 Pistolet Vrie
Loris Garcia
5 Okilébo de Brémont (A­P) J.­C. Sorel
6 Only You Esji (A­P) (E1)S. Jamard
7 Oliversting
M. Cormy
8 Olga du Maine
O. Chaucesse
9 Prince des Ertes (P) L. Lamazière
10 Palme de la Vallée
F. Jamard
11 New Runner (E1)
L. Peltier
12 Olry Meslois
Y. Berger
13 Orlock (A­P)
E. Gout
14 Ojok
P. Danthu
15 Quina du Dudy
R. Métayer
Favoris : 15­12­3
Outsiders : 2­9­7­6
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2725
2725
2725
2725
2725
2725
2725
2725
2725
8
Prix des Moineaux
Attelé ­ Amateurs ­ 6.000 € ­
2.700 m ­ 17h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Pépeton
2 Poète Beaujolais (A­P)
3 Piro de Marancourt (A­P)
4 Perle des Vorgets
5 Phénix du Tarn
6 Onirev
7 Permanot
8 Quaïd du Popey (P)
9 Polka du Mont
10 Nuée de la Touque (A­P)
11 Nuam Aventurier (P)
12 Premier Amour
13 Quart de Cidre
Favoris : 7­12­13
Outsiders : 10­6­8
M. Pat. Polizzi 2700
M. D. Lapray 2700
M. P. Gubien 2700
M. B. Gatheron 2700
Mme H. Boillereau 2700
M. M.­M. Mutel 2725
Mme V. Boudier­Cormy 2725
Mlle M. Callier 2725
Mlle N. Desprès 2725
M. F. Jean
2725
M. G.­Y. Poirier 2725
M. M. Monier 2725
Mlle S. Blanchetière 2725
RÉUNION III ­ 10 H 45
1
4
Favoris : 1 Pythagore. 2 Quintos. 4 Radius.
Outsider : 3 Dalco d'Autrechène.
9 partants
Favoris : 8 Ever Royale. 3 Elegant Dancer.
2 Mixirador.
Outsiders : 10 Marchand d'Amour.
14 Amazonas Princess.
14 partants
Prix des Eglantiers
17.000 €, 3800 m ­ 11h15
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
2
Prix du Val d'Allier
Prix de Messarges
Handicap ­ 11.000 €, 2400 m ­ 12h45
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
5
Favoris : 8 Quambona. 1 Jane Blue. 2 Magic
Box.
Outsiders : 3 Orpen's Art. 4 Aldaketa.
7 Another True Story.
13 partants
Favoris : 5 Saphir du Bouchat. 3 Réplique de
Thaix. 1 Roseau de Loire.
Outsider : 10 Rhum de Vilorbaine.
12 partants
3
6
11.000 €, 1000 m ­ 11h45
Prix Lucien Bourdin
1. PRIX D'ARROMANCHES
1 8 Sourire Dété (P.­Y. Verva)
2 10 Sligo du Plessis (M. Abrivard)
3 4 Simba Perrine (P.­E. Mary)
17 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (8): 6,90 ­ Pl.
(8): 2,20 ­ (10): 2,00 ­ (4): 7,30.
Trio : (8­10­4) (pour 1 €): 204,30.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (8­10): 15,10 ­ Pl.
(8­10): 6,30 ­ (8­4): 25,50 ­ (10­4): 28,10.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (8­10): 33,80.
Trio Ordre : (8­10­4) (pour 1 €): 821,50.
1 Hekatompylos (3)
2 Kadabi (6)
3 Mont Joux (4)
4 Valdino (2)
5 Winter Dream (1)
6 Darban (5)
Favoris : 3­1
RÉUNION II ­ 13 H 30
À CAEN ­ Samedi
3. PRIX DE CANTELOUP
1 14 Saphira Queen (D. Lecroq)
2 7 Sissi du If (F. Guinhut)
3 9 Stella Jihaime (Cédric Herserant)
14 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (14): 9,30 ­ Pl.
(14): 2,60 ­ (7): 2,20 ­ (9): 7,50.
Trio : (14­7­9) (pour 1 €): 246,80.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (14­7): 28,30 ­ Pl.
(14­7): 8,00 ­ (14­9): 29,60 ­ (7­9): 28,70.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (14­7): 55,00.
Trio Ordre : (14­7­9) (pour 1 €): 3.400,00.
Gentlemen­riders ­ Course D ­
22.000 € ­ 3.100 m ­ 16h40
COUPLÉ ORDRE ­ TRIO ORDRE
5
À MOULINS
À AUTEUIL ­ Samedi
7
Prix Général de Saint­Didier
56
56
56
À LYON­LA SOIE
LES RESULTATS
TIERCÉ (pour 1 €)
RÉUNION I ­ 13 H 05
Prix Edmond Blanc
1 Vertigineux (7)
2 Gris de Gris (5)
3 Liang Kay (2)
4 Slickly Royal (1)
5 König Bernard (3)
6 Skins Game (8)
7 Diableside (4)
8 Cheyrac (6)
Favoris : 2­6­3
16
14.000 €, 3600 m ­ 12h15
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
Favoris : 1 Splendide Bontée. 3 Siro Demur.
2 Sérénade Collonges.
8 partants
Prix Moladier
Mâles, 11.000 €, 2400 m ­ 13h15
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
Prix Antoine de Vazelhes
15.000 €, 4500 m ­ 13h45
COUPLÉ ORDRE ­ TRIO ORDRE
Favoris : 4 Matasurf. 1 Oh My Love.
6 Réaction.
7 partants
7
Prix du Pin
16.000 €, 3600 m ­ 14h15
À ECOMMOY R.IV ­ 14 HEURES
5
Prix de la Ville d'Ecommoy
Attelé, 32.000 €, 2750 m ­ 16h30
TRIO ­ COUPLÉ
Favoris : 16 Ours d'Argent. 8 Quador Claude.
17 Niky de Mémartin.
Outsiders : 4 Quebracho du Parc. 13 Ouf Boy.
12 Ose d'You.
18 partants
Hier à Auteuil, Prix Général de Rougemont
Dulce Léo, dans un bon style
Cette compétition, support des paris à la carte et disputée par terrain lourd, a souri à
des concurrents en vue. Non loin des leaders durant l'épreuve, Dulce Léo (12) a fait
facilement la décision pour finir. Venue en bons rangs pour aborder le dernier tournant.
Top Ling (7) a bien soutenu la comparaison ensuite. Après avoir galopé près des
chevaux de tête, Lucky to Be (2) et Vicbilh (4) ont bien réagi au moment décisif.
Animateur, Shangani (10) s'est bien défendu jusqu'au bout. Attentistes, St Quenin du
Rib (17), Goldslic (1) et Seventy Heart (6) n'ont pas été capables de se rapprocher
utilement. Après avoir occupé l'arrière­garde, le favori Grey Knight (14) n'a jamais pu
progresser efficacement. Quant à Saga d'Ainay (16), elle est restée dans l'anonymat.
COUPLÉ ORDRE ­ TRIO ORDRE
Favoris : 2 Erbalonga. 1 Rebel d'Ainay.
4 Space Tune.
5 partants
8
Prix Jacquemart
16.000 €, 3600 m ­ 14h45
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
Favoris : 7 Chita Magnetic. 1 Tocata de la
Barre. 3 Rive Droite.
Outsiders : 2 Rivega. 10 Roxane de Champfeu.
9 partants
À RAMBOUILLET R.V ­ 13 H 30
7
Grand Prix de la Ville de
Rambouillet
Attelé, 32.000 €, 2800 m ­ 17heures
TRIO ­ COUPLÉ
Favoris : 15 Perceval. 9 Ofackevo. 7 Quezac
Saint Juvin.
Outsiders : 3 Qlery. 11 Onze des Racques.
1 Quénio du Luat.
16 partants
Courses Lundi
Dimanche 4 Avril 2010
LUNDI 05 AVRIL QUINTÉ À LONGCHAMP
Prix du Palais Garnier, réunion I, 1re course
Handicap divisé - première épreuve - Réf. : +19 - Course D - 50.000 € - 1.600 mètres - Grande piste
nLE PRONO
Fly Nonantais, un solide point d'appui
Disputé sur le mile de Longchamp
et réservé à la génération des 4
ans, le Prix du Palais Garnier sert
de support aux paris à la carte de
lundi sur l'hippodrome du bois de
Boulogne. Auteur d'une séduisante rentrée en province et déjà vu
à son avantage sur ce tracé, Fly
Nonantais constitue un solide
point d'appui dans ce lot très
ouvert. Récent lauréat d'une
épreuve analogue à Compiègne,
Agnès Champ peut poursuivre
sur sa lancée en dépit d'un poids
revu à la hausse. Nexcity, qui
vient de mieux courir que ne
l'indique son classement, et Right
One, possible révélation à ce
niveau, méritent également un
large crédit. Silk Trail, correctement placée sur l'échelle des
valeurs, Peace Keeper, chargé
en poids mais doué, Diyadin, qui
détient d'évidents moyens, et
l'utile Saphir Béré, compléteront notre sélection.
Les partants du quinté
Nº Cheval
1 PEACE KEEPER
2 BIG SAVE (Oeil.)
3 SAPHIR BÉRÉ
4 JACDAN
5 PRINCIPE UROMONTE
6 FILM SET
7 DIYADIN
8 SILK TRAIL
9 HUANGDI (Oeil.)
10 VITESSE SUPÉRIEURE
11 RAIN OF MELODY
12 RIGHT ONE
13 FLY NONANTAIS
14 NEXCITY
15 PEINTURE TEXANE
16 AGNÈS CHAMP (Oeil.)
17 RIVIERA PARADISE
18 AL BATAL
Cde
4
8
9
16
10
3
11
5
18
17
15
1
13
7
2
6
12
14
Jockey
M. Guyon
Gér. Mossé
F. Spanu
T. Piccone
S. Ruis
J.-B. Eyquem
C. Soumillon
O. Peslier
I. Mendizabal
A. Crastus
T. Huet
J. Victoire
F. Blondel
G. Benoist
G. Masure
C.-P. Lemaire
D. Bonilla
D. Bœuf
Poids
60
58,5
57,5
57,5
57
56
56
56
55,5
55,5
55
55
54
54
54
53,5
53,5
53,5
Age
H4
M4
M4
M4
M4
M4
H4
F4
M4
F4
M4
H4
M4
M4
F4
H4
M4
H4
Dern. performances
0p (09) 3p 2p 6p 0p 2p
0p 6p 1p 3p (09) 3p 0p
6p 6p 2p 10Distp (09) 2p 4p
0p (09) 1p 1p 7p 3p 2p
3p 1p (09) 1p 2p 1p 2p
5p 8p 8p 7p 5p 2p
4p 7p (09) 2p 5p 3p
(09) 10p 2p 3p 1p 2p 3p
0p 3p 0p 6p 1p (09) 2p
10p (09) 3p 0p 3p 7p 1p
5p (09) 7p 1p 4p 1p 2p
(09) 2p 4p 10p 8p (08) 3p
4p (09) 5p 2p 2p 6p 4p
8p 6p 9p (09) 1p 7p 9p
0p (09) 7p 3p 1p 1p 4p
1p 5p 3p 8p 2p 5p
1p 2p (09) 9p 1p 9p 1p
(09) 7p 4p 7p 3p
Entraîneur
U. Suter
H.-A. Pantall
Mme C. Bocskai
J. Rossi
A. Hermans
F. Vermeulen
J. Bertran de Balanda
H.-A. Pantall
M. Boutin
E. Lellouche
Rob. Collet
Mme Ch. Head-Maarek
W. Walton
Mlle V. Dissaux
F. Monnier
M. Boutin
M. Pimbonnet
W. Baltromei
Propriétaire
Mme M. Stadelmann
E. Schmid
A&Mme V Kräuliger
G. Lhéritier
Ec. Prince Rose
B. Cambier
A. Potts
Cheik M. Al Maktoum
M. Boutin
J.-M. Hegesippe
R.-C. Strauss
Haras du Quesnay
Mme H. Soubagné
M. Hovelacque
Mme S. Jeffroy
D. Fernandez-Ortega
G.-J. Baltus
Stall Mabrouk
Gains
31.640
35.000
27.000
22.500
28.000
7.505
2.865
38.500
12.000
24.500
7.000
9.000
11.500
46.000
49.500
C. Prob.
8/1
6/1
13/1
24/1
11/1
22/1
18/1
25/1
19/1
15/1
21/1
17/1
5/1
16/1
40/1
10/1
20/1
45/1
C. Jour
Nº
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
nLA PRESSE
A CHACUN SA NOTE
1 2 3 4 5 6 7 8
1lPeace Keeper
7lDiyadin
13lFly Nonantais
Il a bien réussi l'an passé à ce
niveau. Absent depuis la fin du
mois de septembre, il vient de faire
une modeste rentrée au Val d'Or. Il
peut encore manquer.
Après une absence de dix mois, il
vient de bien courir dans une
épreuve à conditions à Amiens. Il
paraît capable de trouver son chemin dans ce genre de lots.
On ne peut rien lui reprocher,
d'autant qu'il a su prouver l'an
passé qu'il était capable de bien
figurer à ce niveau. Il se présente
donc avec des ambitions.
2lBig Save
8lSilk Trail
14lNexcity
Placé à Fontainebleau à ce niveau,
en fin d'année, puis en janvier à
Cagnes, il a aussi gagné dans un
lot moins relevé. Il a échoué depuis
dans cette société.
Régulière en Angleterre, elle a
ensuite rejoint les boxes d'HenriAlex Pantall, se plaçant à Nantes
avant d'échouer dans une listed.
Elle fait ici sa rentrée.
Il a gagné un petit handicap en
2009 sur la PSF normande, puis a
échoué à trois reprises à ce niveau.
Il a couru cette année mais sa
tâche n'est pas évidente.
3lSaphir Béré
9lHuangdi
15lPeinture Texane
Il avait bien réussi en 2008 et 2009,
en Suisse et en province, mais n'a
pu se mettre en évidence à ce
niveau ensuite. Il a mieux couru
récemment sur la PSF.
Régulier dans l'ensemble, il a
trouvé son jour à ce niveau sur la
PSF de Cagnes, en janvier. Il est
normalement situé au poids et peut
espérer un accessit.
Elle est bien née et a montré des
moyens l'an passé. Toutefois,
après un échec dans une "B", elle
vient de faire une modeste rentrée.
Pas évident encore.
4lJacdan
10lVitesse Supérieure 16lAgnès Champ
Régulier, il a gagné deux courses à
conditions en fin d'année à Deauville. Décevant pour sa rentrée, il
reste toutefois capable de mieux
faire ici. Pas exclu.
Elle avait gagné l'an passé à la
même époque pour sa rentrée,
puis s'était placée dans un gros
handicap. Elle vient de bien courir
à Compiègne. Chance ici.
Il vient de réussir sa meilleure
valeur, s'imposant dans une
course de genre à Compiègne.
Son poids n'est plus le même, certes, mais une place est possible.
5lPrincipe Uromonte 11lRain of Melody
17lRiviera Paradise
Il s'est bien défendu en 2009, à
l'étranger et en France à un niveau
moindre. Vainqueur de deux réclamers également, il vient de courir
en progrès au Val d'Or.
Il ne s'est pas classé plus loin que
cinquième, en dix-huit sorties, à
une seule exception. Après une
longue absence, il vient de faite
une rentrée honorable.
Il fait preuve d'une belle constance
dans sa région du Centre-Est où il
vient de gagner. Néanmoins, il n'a
pas de marge à ce poids, surtout
dans cette société.
6lFilm Set
12lRight One
18lAl Batal
Après avoir débuté outre-Manche,
il a pris trois accessits à Deauville,
en 2009, puis a échoué à Cagnes.
Il n'a pas trop de marge semble-t-il
à ce niveau.
Absent durant onze mois, entre
l'automne 2008 et 2009, il avait
ensuite pris un probant premier
accessit, et ce à l'issue de deux
parcours. Il fait sa rentrée.
Après avoir bien débuté en juillet à
"Maisons", il a connu des fortunes
diverses en province. Absent
depuis septembre, il manque de
métier et de références.
DÉPART PRÉVU
À 13 h 35
1 2 16 12 6 8 13 7
Bilto
1 13 12 5 8 7 11 14
Dauphiné Libéré
1 13 12 5 8 7 11 14
France Soir
12 15 6 1 8 16 14 2
Indépendant
5 2 1 3 17 13 7 16
Midi Libre
3262 Conf. Courses 5 2 1 3 17 13 7 16
13 2 1 5 7 14 16 12
N.R.C.O.
13 2 1 5 7 14 16 12
Ouest-France
1 12 8 13 2 16 3 14
Le Parisien
12 13 7 1 16 11 5 18
Matin Courses
13 16 14 12 7 3 8 1
Progrès de Lyon
Tip sur les Pistes 16 1 12 5 13 8 7 2
16 1 12 5 13 8 7 2
D.N.A.
Télégramme de Brest 16 1 12 5 13 8 7 2
2 14 8 13 18 17 16 1
3615 Turf
2 14 8 13 18 17 16 1
Tropic Courses
Récapitulatif de la presse
1 PEACE KEEPER...........................10
2 BIG SAVE........................................7
3 SAPHIR BÉRÉ ................................ 3
4 JACDAN ......................................... 0
5 PRINCIPE UROMONTE...............5
6 FILM SET ........................................ 2
7 DIYADIN ........................................ 7
8 SILK TRAIL.....................................7
9 HUANGDI......................................0
10 VITESSE SUPÉRIEURE.................0
11 RAIN OF MELODY........................2
12 RIGHT ONE ................................... 8
13 FLY NONANTAIS.........................9
14 NEXCITY ....................................... 6
15 PEINTURE TEXANE.....................1
16 AGNÈS CHAMP ............................ 9
17 RIVIERA PARADISE......................2
18 AL BATAL......................................2
AVANT DE FAIRE VOS
JEUX CONSULTEZ LES
FEUILLES OFFICIELLES
DU PMU
09
LES REUNIONS PMU CE LUNDI
À CHERBOURG
1
Prix Province­Courses
13 FLY NONANTAIS
16 AGNÈS CHAMP
14 NEXCITY
12 RIGHT ONE
8 SILK TRAIL
1 PEACE KEEPER
7 DIYADIN
3 SAPHIR BÉRÉ
Attelé ­ 22.000 € ­ 2.000 m ­
Autostart ­ 12h15
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Torride des Baux
2 Tamana (A­P)
3 Tad d'Eurvad (A­P)
4 Thinking of Me
5 Troika
6 Tempo du Douet
7 Tenor de Beylev
8 Tears For Fears
9 Twiggy Bella
Favoris : 1­8­9
Outsiders : 4­5
M. Hue
2000
F. Giard
2000
G. Gillot
2000
L. Baudron
2000
V. Viel
2000
C. Lebissonnais 2000
B. Noël
2000
J­Et. Dubois 2000
Pier. Levesque 2000
2
Prix Peugeot Cherbourg
nVIDAL
14 NEXCITY
1 PEACE KEEPER
2 BIG SAVE
16 AGNÈS CHAMP
13 FLY NONANTAIS
9 HUANGDI
10 VITESSE SUPÉRIEURE
7 DIYADIN
nLE MATHEUX
13 FLY NONANTAIS
14 NEXCITY
7 DIYADIN
12 RIGHT ONE
3 SAPHIR BÉRÉ
16 AGNÈS CHAMP
11 RAIN OF MELODY
8 SILK TRAIL
nL'AMATEUR
1 PEACE KEEPER
5 PRINCIPE UROMONTE
12 RIGHT ONE
16 AGNÈS CHAMP
2 BIG SAVE
13 FLY NONANTAIS
6 FILM SET
7 DIYADIN
Monté ­ Apprentis et Lads­jockeys ­
20.000 € ­ 2.625 m ­ 12h45
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Riquet La Houppe
2 Roc Boréal
3 Raphaëlo
4 Rose de Plainville
5 Rani du Ruisseau
6 Rachel du Bois
7 Roquépine du Guet
8 Reine du Vexin (P)
Favoris : 4­8­7
Outsiders : 2­6
D. Javelle
C. Gazengel
S. Beaucamp
Gérald Blandin
J. Dave
Mlle D. Besse
J.­R. Launois
B. Barassin
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2625
Prix de la Communauté Urbaine
de Cherbourg
3
Attelé ­ Femelles ­ 20.000 € ­
2.625 m ­ Groupe A ­ 13h15
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Rhéa des Verdières
2 Rita de Piencourt (A­P)
3 Rafale du Stade
4 Rig Veda
5 Rose du Rouet
6 Rikita Terrie
7 Requista du Lilas (A­P)
8 Rose de Briouze
9 Royale d'Hermeraie
10 Romy Brador
11 Rescousse
12 Rolls du Dan
13 Romana Mélody (P)
14 Rose du Dézert
15 Ryfane
16 Rapide Boulba
Favoris : 4­7­15
Outsiders : 2­11­16
J.­C. Lehouelleur 2625
F. Giard
2625
L. Deshayes 2625
Pier. Levesque 2625
F. Levavasseur 2625
R. Gautier
2625
J.Ph. Darondel 2625
E. Letouzé
2625
J.­J. Provost 2625
G. Donio
2625
F. Provost
2650
H. Houel
2650
S. Baude
2650
R. Breton
2650
C. Megissier 2650
H. Lefebvre
2650
Prix de la Communauté Urbaine
de Cherbourg
4
Attelé ­ Femelles ­ 20.000 € ­
2.625 m ­ Groupe B ­ 13h50
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Romane du Clos (A­P) Y. Dousset
2625
2 Richissime Gitane
A.­G. Maillard 2625
12 RIGHT ONE
MINUTE
5 PRINCE UROMONTE
Il s'est très bien comporté en dernier
lieu, à Saint-Cloud, dans un lot relevé.
Ici, il sera plus dans sa catégorie. Il est
en bonne forme et va dans tous les
terrains. Il peut donc avoir son mot à
dire avec un bon parcours.
Les informations de cette rubrique
sont données à titre indicatif. Seuls
les documents publiés par le Pari
Mutuel Urbain ont valeur officielle.
Nous invitons les parieurs à s’y réfé­
rer. La responsabilité du journal ne
saurait, en aucun cas, être engagée.
J.­F. Vallette
Ph. Autin
L. Gaborit
Y. Roblot
G. Biron
N. Raimbeaux
F. Samson
H. Houel
J. Gosselin
J. Lamache
P. Belloche
A. Roussin
B. Genet
S. Ernault
1
S. Juteau
R. Bertin
T. Foucher
M. Delmares
S. Zuliani
E. Chazelle
70
70
69
66
65
65
2
Prix Bertrand de Charnace
Course G ­ 14.000 € ­ 1.400 m ­
17h05
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
1 Kirkisland (7)
2 Macushlar (3)
3 Maitre Parisi (10)
4 Cassio (9)
5 Culadie (8)
6 Cover Story (5)
7 My Lovely Girl (1)
8 Nymphaea Alba (11)
9 Valugny (6)
10 Astound (2)
11 Tabiti (4)
12 Soraya (12)
Favoris : 5­6­1
Outsiders : 2­7­3
B. Hubert
J. Cabre
R. Briard
F. Veron
H. Paimblanc
Y. Bourgois
P.­C. Boudot
A. Clément
Ronan Thomas
W. Walter
F. Lefebvre
G. Fourrier
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2650
2650
2650
2650
2650
2650
2650
5
Prix de «La Presse de la
Manche»
Attelé ­ Mâles ­ 22.000 € ­ 2.625 m ­ 14h20
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Sidérant
R. Breton
2 Sherif Brio
S.­M. Delaunay
3 Sultan d'Aunay (E1) A. Lenoir
4 Soir de Printemps
F. Retaux
5 San Damiano
J­Et. Dubois
6 Stratège de Retz (A­P) J. Lepennetier
7 Sprinter Beach (P) S. Ernault
8 Saturne Bedinière (E1)Y. Roblot
9 Sam Gibus (P)
S. Baude
10 Sahib du Ronceret C. Megissier
11 Simba de Nacre
Pier. Levesque
12 Super de Silly
A. Trihollet
13 Snake Charmer
E. Cavey
14 Saphir Monceau
L. Deshayes
Favoris : 5­6­11
Outsiders : 4­3­9
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2650
2650
2650
2650
Grand Prix de la Ville de
Cherbourg
6
Attelé ­ 32.000 € ­ 2.550 m ­
Autostart ­ 14h50
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Quid du Prieur
2 Québir de Léau
3 Pop Star Danover (A­P)
4 Orando
5 Pacha des Matelots (P)
6 Princesse de Dypp
7 Olio Sénonchois
8 Oscar Laurencière
9 Quid de Corneville
10 Quadro Blue
11 Pacha des Veys
12 Obligado
13 Parade du Rib
14 Oeillet des Bois (A­P)
15 Opium For Ever
16 Orion du Lys
Favoris : 5­2­15
Outsiders : 1­3­4­16
M. Bézier
J. Lepennetier
R. Breton
A. Ledoyen
S. Baude
D. Cherbonnel
L. Baudron
L. Guitton
P. Guilbault
J. Baudron
R. Coueffin
Pier. Levesque
J.L.C. Dersoir
D. Devé
S. Ernault
A.­G. Maillard
2550
2550
2550
2550
2550
2550
2550
2550
2550
2550
2550
2550
2550
2550
2550
2550
56,5
58
54,5
58
58
56,5
55
56,5
56
52
54,5
54,5
LES REUNIONS PMU CE LUNDI
3
Steeple­chase ­ 5 ans ­ 20.000 € ­
4.000 m ­ 17h35
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
1 Riding Princess
2 Radian
3 Cardiff de Baune
4 Kwazulu Natal
5 Rififi
6 Lady de Crusse
7 Perle Sainte
8 Bisoguet
Favoris : 1­7­8
Outsiders : 2­4
W. Denuault
Mlle A. Gadras
R. Bertin
F. Dehez
J. Jouin
S. Paillard
L. Suzineau
M. Delmares
70
69
68
67
65
64
64
64
4
Prix des Sociétaires
A réclamer ­ Course G ­ 12.000 € ­
1.400 m ­ 18h05
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Derison (1)
A. Clément
59
2 Waringham (12)
F. Lefebvre
58
3 Benveniste (9)
A. Bourgeais 57,5
4 Lovage (6)
A. Jeffrard
57,5
5 Go Directa (7)
M. Sautjeau
57,5
6 Sacré Michel (16) H. Paimblanc 57,5
7 Deaufils (3)
F. Veron
57,5
8 Magic Sport (15)
D. Breux
56
9 Palio King (4)
M. Delalande 54,5
10 Beau Fandango (14) Mlle V. Oger
56
11 Green Singer (8)
Ronan Thomas 56
12 Roi Dana (5)
A. Champenois 53,5
13 Lisselan Prospect (10) Mme P. Szczepanska 56
14 Blue Gate (2)
A. Fouassier 54,5
15 Perfectamente (13) M. Foulon
54,5
16 Troom Girl (11)
B. Hubert
53
Favoris : 1­4­5
Outsiders : 12­10­11­8
Prix H
À LONGCHAMP
RÉUNION I ­ 13 H 05 À STRASBOURG
2
Prix Juigné
Mâles ­ Course F ­ 24.000 € ­
2.000 m ­ MP ­ 14h05
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
1 Permit (5)
2 Bonne Chance (10)
3 Vertiformer (2)
4 Gomez Adams (6)
5 Oranais (1)
6 Don Bosco (8)
7 Silver Pond (4)
8 Sea Wind (3) (E1)
9 Cartésien (7) (E1)
10 Gleeoso (9)
Favoris : 5­1­3
Outsiders : 7­4
M. Guyon
A. Lemaitre
C. Soumillon
S. Pasquier
A. Crastus
G. Benoist
O. Peslier
I. Mendizabal
C.­P. Lemaire
Gér. Mossé
58
55,5
58
58
58
58
58
58
58
58
3
Prix de Chaillot
Femelles ­ Course F ­ 24.000 € ­
2.000 m ­ MP ­ 14h35
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
1 Shamanova (7)
C.­P. Lemaire
2 Nelly Dean (4) (E1) M. Guyon
3 Truth Beauty (6) (E1) M. Barzalona
4 Saiga River (3)
A. Caramanolis
5 Never Forget (11) (E2)D. Bonilla
6 Atlanda (9)
F. Prat
7 Soudanaise (13) (E2) A. Crastus
8 Santa Shakaly (1) S. Ruis
9 Bikini Sport (2)
T. Piccone
10 Modern Rose (8)
W. Saraiva
11 T'as d'Beaux Yeux (12) G. Benoist
12 High Moon (5)
J. Victoire
13 Skia (10)
O. Peslier
Favoris : 3­7­2
Outsiders : 1­6­11
57
57
57
53,5
57
55,5
57
57
57
55,5
57
57
57
5
Prix du Louvre
Femelles ­ Course B ­ 34.000 € ­
1.600 m ­ GP ­ 15h40
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
1 Abbey Singer (1) (E1) Gér. Mossé
2 Little Jaw (7)
C. Soumillon
3 Lola Montes (9)
I. Mendizabal
4 Pradora (5)
D. Bœuf
5 Ceedwell (6)
A. Caramanolis
6 Green Ridge (8)
A. Lemaitre
7 Vézère (3)
S. Pasquier
8 Anna Salai (2) (E1) M. Guyon
9 Courchevel (4)
O. Peslier
Favoris : 8­2­3
Outsider : 4
57
57
57
57
54,5
55,5
55,5
55,5
55,5
6
Prix Lord Seymour
L. ­ 52.000 € ­ 2.400 m ­ GP ­ 16h10
TRIO ORDRE ­ COUPLÉ ORDRE
1 Pouvoir Absolu (6)
2 Shahwardi (1)
3 Makt (5)
4 Los Cristianos (3)
5 Agent Secret (4)
6 Barongo (2)
Favoris : 1­2­5
A. Crastus
C.­P. Lemaire
C. Soumillon
T. Huet
O. Peslier
M. Guyon
59
57,5
57,5
57,5
56
56
7
4
Mâles ­ Course B ­ 34.000 € ­
1.600 m ­ GP ­ 15h05
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
C.­P. Lemaire
M. Barzalona
M. Guyon
F. Prat
D. Bonilla
57
57
57
57
57
Prix du Gros Caillou
Prix Machado
1 Dibir (7)
2 Lochinver (9)
3 Intrepido (8)
4 Refuse (4)
5 Barakanda (2)
6 Greek Tycoon (6)
Gér. Mossé
7 High Trick (1)
F. Blondel
8 Acapulco Gold (5) C. Soumillon
9 Constant Lover (3) (E1)T. Huet
10 Royal Bench (10) (E1)I. Mendizabal
Favoris : 1­2­4
Outsiders : 8­7
57
57
57
55,5
57
Course B ­ 33.000 € ­ 1.400 m ­
Nouvelle piste, 2e poteau ­ 16h50
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE ­ CLASSIC TIERCÉ
1 Wangokaye (12)
F. Blondel
2 Good Bye My Friend (13) A. Caramanolis
3 Lutèce Eria (1)
Alex. Roussel
4 Zakhaaref (5)
G. Benoist
5 Pistachette (7)
D. Bonilla
6 Liebermann (2) (E1) W. Saraiva
7 Lisselan Castle (11) (E1)J. Victoire
8 Tau (10)
T. Huet
58
53
56,5
56,5
56,5
55
56,5
56,5
9 Trajano (4)
D. Bœuf
10 Arcadia's Angle (6) C.­P. Lemaire
11 Cadeau For Maggi (9) Gér. Mossé
12 Kenchop (8)
M. Barzalona
13 Russian Cross (3) M. Guyon
Favoris : 13­10­11
Outsiders : 12­2­1
56,5
56,5
56,5
56,5
56,5
Prix de l'Opéra Bastille
8
Handicap divisé ­ 2e épreuve ­
Course D ­ 24.000 € ­ 1.600 m ­ GP ­
17h20
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Capricia (15)
Gér. Mossé
2 Ice Flower (9)
M. Guyon
3 Briscoland (20)
O. Peslier
4 El Pib d'Oro (14)
T. Jarnet
5 Green Bananas (5) M. Barzalona
6 Vera's Moscou (7) (E1)G. Benoist
7 Shanna Béré (16) (E1)F. Blondel
8 Reine des Mers (11) S. Ruis
9 Muhtablue (19)
Alxi Badel
10 Part of Pentire (2) D. Bœuf
11 Ladouce (13) (E2) J. Victoire
12 Dianeva (12)
E. Hardouin
13 Zillione Beauty (10) G. Masure
14 Magic Zen (3)
S. Pasquier
15 Smoking Allowed (1) (E2)C. Soumillon
16 Ransom Demand (18) T. Normand
17 Nina Senora (4)
R. Marchelli
18 Fly Dream (6)
C.­P. Lemaire
19 L'impétieuse (17) F. Prat
20 Karanga (8)
A. Crastus
Favoris : 4­2­10
Outsiders : 14­15­17­18
60
60
59,5
59,5
59,5
59
58,5
58
57,5
57
57
55
55,5
55,5
55
53,5
55
54
53
52
À CHOLET R.V ­ 14 HEURES
4
1
RÉUNION LOCALE ­ 13 H 45
Prix de Vittel
Attelé ­ 11.000 € ­ 2.200 m ­ 14h30
TRIO ­ COUPLÉ
1 Tornade Jiel (E1)
2 Trinity Jiel (E1)
3 Tentatrice
4 Tina de Pintignies
5 Torino du Paon
6 Trou Normand
7 Tzigane d'Hoa
8 Tiffany Jiel (E1)
9 Tyran du Vautour
10 Théo Bill Ringeat
11 Trocktailo
12 Tiglieta Berthenay
Favori(s) : 2­1­10­11
C. Croix
2200
J.­L. Dersoir 2200
C. Derhan
2200
J. Mewissen 2200
Mlle C. Chassagne 2200
N. Dromigny 2200
M. Bizoux
2200
F. Chaxel
2200
Mme I. Bizoux 2200
T.­E. Loncke 2200
B. Barbier
2200
M. Bouchez
2200
2
Prix de Fort Louis
Course E ­ 10.000 € ­ 1.400 m ­
15heures
TRIO ­ COUPLÉ
1 Rêve Béré (2) (E1) E. Cardon
2 Kali Perfect (14)
Y. Letondeur
3 Zosime (8)
E. Wehrel
4 Floreas (3)
S. Bourgois
5 Little Bay (5)
Y. Fournand
6 Goodbye du Moulin (4) T. Stosse
7 Zauberstar (13)
J.­M. Breux
8 Katalana (12)
C. Stéfan
9 Rasilake (7)
S. Breux
10 Daneyev de Hoerdt (15) N. Dieu
11 Sendish (6) (E1)
J. Parize
12 Carte Maîtresse (11) S. Devesse
13 Amber Two (9)
B. Raballand
14 Lysithea (10) (E2) A. Sanglard
15 Rasilène (1) (E2)
G. Horneck
Favori(s) : 13­3­5­7
61
59,5
59
56,5
58
55,5
58
57,5
57
53,5
56
53
53
55,5
53
Prix Ucello du Lac
Grand Prix de Pâques
Attelé, 32.000 €, 2825 m ­ 16heures
TRIO ­ COUPLÉ
Favoris : 1 Lost Without You. 8 Rêve à
l'Oliverie. 7 Quépi des Caillons.
Outsiders : 6 Papy Cool. 3 Rush de Chenu.
4 Roquette.
18 partants
3
Steeple­chase cross­country ­
5 ans et plus ­ 15.000 € ­ 5.200 m ­
15h30
TRIO ­ COUPLÉ
1 Thenymon
2 Semiramiss
3 Pacha du Lac
4 Tourterelle
5 Ouragan de l'Ile
E. Cardon
72
J. Zuliani
69
E. Gueracague 68
Mlle L. Henninger 65
Lud. Deschamps 67
6 Ocara d'Airy (E1)
7 Ovive
8 Onaska d'Airy (E1)
9 Bella Naïda
10 Heure Bleue
11 Nofoli d'Airy (E1)
Favori(s) : 2­3­7­6
E. Lequesne 67
B. Bourez
65
R. Flament
64
Mlle P. Fabre 65
L. Bouldoires 65
M. O. Schnakenberg 65
4
Prix Glacier Pinochio
Attelé ­ 12.000 € ­ 2.800 m ­
16heures
TRIO ­ COUPLÉ
1 Speed Chouan
X. Picard
2 Sidonie de Crouay
K. Depuydt
3 Sam Tréhennière
Y. Hallais
4 Scoop des Anthieux F. Rochette
5 Sa Madone d'Ablon N. Dromigny
6 Saxo de Saussaie
M. Bouchez
7 Sacré Farceur
C. Derhan
8 Scheherazade Jiel (P) (E1)F. Chaxel
9 Saphir des Isles
M. Govignon
10 Shamio Nova
J. Mewissen
11 Séraphin Jiel (E1) C. Croix
12 Sissi du Vautour (E2) Mme I. Bizoux
13 Sochou Jiel (E1)
J.­L. Dersoir
14 Sirus du Vautour (E2)M. Bizoux
Favori(s) : 13­11­6­14
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2825
2825
2825
2825
2825
2825
2825
2825
Prix des Courses
Internationales de Baden
Baden
5
Course G ­ 14.000 € ­ 2.350 m ­
16h30
TRIO ­ COUPLÉ
1 Queen's Dragon (10) (E1)J.­M. Breux
2 Maiwilla (5) (E1)
S. Breux
3 Perequito (8)
Y. Fournand
4 Garotiep (6)
G. Horneck
5 Povimix (1)
T. Stosse
6 Russian Mambo (3) E. Wehrel
7 Ale Banx (4) (E1)
S. Devesse
8 Sublimité (9)
A. Sanglard
9 Destination Soleil (2) N. Dieu
10 Emily Strange (7) S. Bourgois
Favori(s) : 8­2­1­3
6
Prix Michel Charvet
Steeple­chase ­ 4 et 5 ans ­
15.000 € ­ 3.400 m ­ 17heures
TRIO ­ COUPLÉ
1 Brave Kim
G. Adam
70
2 Pamick
M. Mony
67
3 Golden Tree
Mlle L. Henninger 67
4 Riverain du Lac
C. Stéfan
67
5 Lidder Lescribaa (E1)E. Lequesne 69
6 Star Rochelais
J. Zuliani
67
7 Robin Royal (E1)
E. Cardon
65
8 La Garde
F. Estrampes 65
9 Sacrée Collonges
B. Bourez
63
Favori(s) : 6­8­1­9
7
Attelé ­ 12.000 € ­ 2.800 m ­ 17h30
TRIO ­ COUPLÉ
1 Quartz d'Aunou
2 Que Love Blue
3 Quardmania
4 Québécois de Meaux
5 Prince du Comtal (P)
6 Quito de l'Ormeau (P)
7 Parcimonie
8 Reine de Ba
9 Power Jiel (E1)
10 Really Queen
11 Prince Chouan
12 Osaka d'Elche
13 Ouragon Ringeat
14 Quenzo du Plach
15 Premium Jiel (E1)
Favori(s) : 1­14­10­6
K. Depuydt
P. Meyer
F. Rochette
M. Bouchez
M. Govignon
N. Dromigny
Y. Hallais
L. Holfeld
J.­L. Dersoir
L. Charbonnel
B. Barbier
M. Bizoux
T.­E. Loncke
P. Lefèvre
C. Croix
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2825
2825
2825
2825
2825
2825
2825
2825
8
Prix de la Fédération de l'Est
58,5
58,5
57
53,5
53,5
56
54,5
55,5
52
52
5
Steeple­chase cross­country ­
6 ans et plus ­ 20.000 € ­ 5.200 m ­
Nouveau parcours ­ 18h35
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
1 Simonet (E1)
J. Jouin
69
2 Pouf de Rire
S. Juteau
69
3 Dumorazy
S. Paillard
69
4 Neel Guihen (E2)
A. Thierry
68
5 Tazzos (E2)
M. Y. Le Courtois 68
6 Pakhdar
J. Plouganou 68
7 Momontano
M. A. Gasnier 67
8 Paimpolais (E3)
F. Dehez
67
9 Quizzical (E1)
S. Zuliani
67
10 Nile Kaldounevees K. Guignon
67
11 L'aubergiste
J. Pay
67
12 Jamais Surprise (E3) A. Moriceau
63
Favoris : 2­4­5
Outsiders : 1­9­7
6
Prix du Port Albert
Prix Café Montmartre
Haies ­ 5 ans ­ 15.000 € ­ 3.800 m ­
18heures
TRIO ­ COUPLÉ
1 Chatamix
2 Possiamo
3 In The Desert
4 Alkaus
5 Monsieur Solar
6 Michel Le Brave
7 Rainbow Muhtatir
8 Danaprincesse
Favori(s) : 3­2­6­7
L. Bouldoires 71
V. Korytar
68
F. Estrampes 67
M. O. Schnakenberg 66
C. Stéfan
64
E. Cardon
66
G. Adam
65
B. Bourez
64
7
Prix Geny
Attelé ­ Mâles ­ 20.000 € ­ 2.625 m ­ 15h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Ramsès des Sales (P)
2 Rio For Ever
3 Rital Brio (A­P)
4 Radieux Bégonia (A­P)
5 Ryokan Jibacé (A­P)
6 Rialto
7 Rocker d'Autize
8 Rêve de Cœur
9 Realm Sun
10 Roc Noir
11 Ravaillac
12 Rio de Corneville
13 Rocky de Piencourt
14 Robin du Suret (A­P)
15 Ringo Morainville (P)
16 Rockson Fair
17 Roi du Caïeu
Favoris : 4­11­8
Outsiders : 2­15­17­10
F. Prigent
2625
S. Ernault
2625
Pas. Barthélemy 2625
Pier. Levesque 2625
A. Ménager
2625
P. Hoton
2625
Sylv.G. Dupont 2625
Ph. Békaert
2650
J.­F. Vallette 2650
P. Viel
2650
B. de Folleville 2650
M. Pelé
2650
F. Giard
2650
B. Houlette
2650
E. Allard
2650
C. Megissier 2650
G. Biron
2650
8
Prix Dynavena
Attelé ­ Femelles ­ 22.000 € ­
2.625 m ­ 15h55
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Salsa du Mosquet (E1)A. Cottard
2 Saratoga Springs
M. Vartiainen
3 Source du Prieur
M. Bézier
4 Sépia Mesloise (A) P. Belloche
5 Saga du Stade
J. Lepennetier
6 Samira
G. Gillot
7 Sibelle Dream
A.­G. Maillard
8 Scala des Touches J.­E. Thuet
9 Slovana
Pier. Levesque
10 Sultane Noire (E1) S. Baude
11 Sélune d'Herfraie
T. Chalon
12 Sierra des Baux
M. Hue
13 Star Sister
S. Ernault
14 Semeuse des Ulmes P.­E. Trible
Favoris : 3­9­10
Outsiders : 4­2­13
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2625
2650
2650
2650
2650
2650
2650
9
Prix de la Sellerie Dogon
Attelé ­ Amateurs ­ 6.000 € ­
2.550 m ­ Autostart ­ 16h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE
1 Nelson de Simon
2 Nenette de Marigny
3 Norfolk de Gouerie
4 Perle Picoulerie
5 Narly
6 Next Haufor
7 Otocongo Poinière
8 Off d'Ouville
9 Ormuz
10 Newton du Pont
11 Onze Décembre
12 Princesse Gitane
13 Quitou Jim Park
14 Patton (A­P)
15 Opium du Boscail
Favoris : 11­12­13
Outsiders : 14­5­6
M. D. Dutheil 2550
M. T. Ménard 2550
Mlle C. Chéradame 2550
M. S. Leclerc 2550
M. D. Lefranc 2550
M. A. Hammouche 2550
M. C.­J. Morin 2550
M. J. Yvon
2550
Mlle V. Grelin 2550
M. C. Bouvier 2550
M. J.­P. Bazire 2550
M. N. Binet
2550
M. J. Varin
2550
Mme M.­P. Lenault 2550
M. T. Desoubeaux 2550
RÉUNION III ­ 16 H 05
Prix de Montriou
Steeple­chase ­ 4 ans ­ 15.000 € ­
3.400 m ­ 16h35
TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
1 Marvaline
2 Princechouar
3 Satin Light
4 Mick Cléopatre
5 Taminkle
6 Stavenger
Favoris : 1­3­4
nDERNIÈRE
RÉUNION II ­ 11 H 55
AU LION­D'ANGERS
Prix Prince Hindou
nSINGLETON
3 Romane Sun
4 Reine Calla
5 Romance Beauregard
6 Réole Verderie (A­P)
7 Ramée du Caïeu
8 Rani des Salines
9 Rosita de la Taute
10 Rose d'Ouville
11 Renza d'Eronville
12 Radieuse du Canu
13 Roma Tréhennière (A­P)
14 Robe Rose
15 Romarine de Ter
16 Rose Flore Mérité
Favoris : 16­6­13
Outsiders : 4­3­14
17
Course F ­ 15.000 € ­ 2.300 m ­
19h10
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
1 Métal Précieux (3) J. Cabre
2 Ball Prince (1) (E1) M. Androuin
3 Sierra Femina (12) (E1)A. Jeffrard
4 Lichtlein (11)
H. Paimblanc
5 Eledikris (10)
A. Fouassier
6 Hamajy Wing (6) (E2) F. Veron
7 Cypango (9)
F. Lefebvre
8 Le Grenelle (8)
A. Clément
58
58
56,5
56,5
54,5
56
56
56
À CASTILLONNÈS R.IV ­ 14 H 30
5
Grand Prix «Paris­Turf»
Attelé, 32.000 €, 3475 m ­ 17heures
TRIO ­ COUPLÉ
Favoris : 12 Must de Javie. 13 Quelle
Aventure. 8 Pepa.
Outsiders : 14 Master d'Echal. 2 Onevaio.
10 New Dream Danover.
14 partants
Le Champ Total
En Champ total, vous associez à vos
favoris (la “base”)tous les autres
chevaux de la course.
9 Dajara (5)
10 Belle de Javilex (4)
11 Westernaba (7) (E2)
12 Meryem (2)
Favoris : 3­5­1
Outsiders : 2­4­12
P.­C. Boudot
M. Martinez
W. Walter
G. Fourrier
53
54,5
52
54,5
Prix de Thorigné­d'Anjou
7
Steeple­chase ­ Handicap de
catégorie ­ 5 ans et plus ­ 26.000 €
­ 4.200 m ­ 19h40
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE
1 Arapilis
2 Niack du Lin
3 Savigné
4 Québec
5 Ryes
6 Kotkiti
7 Igor du Pyron
8 Formigny
9 Phil Bey
10 Queenmantina
Favoris : 2­1­9
Outsiders : 7­8­4
F. Chopin
G. Soulie
R. Bonnet
Jér. Lobel
M. Delmares
F. Pamart
S. Paillard
A. Thierry
M. Regairaz
W. Denuault
71
71
69,5
69
69
69
68
66,5
66
65
8
Prix du Dolmen
Handicap de catégorie ­ Course E ­
16.000 € ­ 2.000 m ­ 20h10
TRIO ­ COUPLÉ ­ TRIO ORDRE ­ COUPLÉ
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Cru Paradis (11)
M. Martinez
2 Censure (1)
A. Clément
3 Tunder (10) (E1)
Y. Rousset
4 Sand du Lys (12)
H. Paimblanc
5 Adostern (13)
M. Androuin
6 Oscarine (5)
A. Bourgeais
7 Rêve Un Peu (6)
F. Lefebvre
8 Satwa Princess (8) (E1)B. Hubert
9 Sisu (9)
M. Foulon
10 Divin Tremp (7)
Ronan Thomas
11 Maratika (3)
A. Samson
12 Brillantissimo (2) F. Veron
13 Mount Kenya (4)
D. Breux
14 Global Hero (16)
M. Delalande
15 Alrescha (15)
J. Cabre
16 Shake Hands (14) A. Champenois
Favoris : 10­14­3
Outsiders : 5­13­7­8
60
60
58
59,5
59
59
59
59
59
58,5
58,5
58
57
56,5
56
51,5
LE QUINTÉ DE DEMAIN
Mardi ENGHIEN
Prix Rose or
No
1re
Haies - L. - Handicap
divisé - 1re épreuve 5 ans et plus 100.000 € - 3.800 m
TIERCÉ ­ QUARTÉ+ ­ QUINTÉ+ ­ 2SUR4
­ MULTI ­ TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ
ORDRE ­ TRIO ORDRE
N
Cheval
1 LOUP DE MER
2 FABULEUX FARCEUR
3 MERCELINO
4 ZARKALI
5 KLARK
6 PHARLY DE KERSER
7 QAHIRA
8 SECRET AGENT (Oeil.)
9 LAGUNAK
10 QUASPIA
11 ROYAL NEMZETI
12 ELIXIR DU BERLAIS
13 PRÉSIDENTIABLE
14 KING TUNE
15 WELLRITO (Oeil.)
16 FRIENCE
17 GLENFERNESS
18 UNIDENTIFIED THIEF
Poi
ds
J. Jouin 69
B. Delo 67
T. Foucher 66
E. Chazelle 66
G. Adam 66
J. Zuliani 66
G. Mousnier 65
E. Lequesne 64,5
M. Regairaz 64
M. Delmares 64
A. de Chitray 63,5
Cyr.Gombeau 63
X. Hondier 63
S. Leloup 63
A. Lecordier 63
J. Ricou 62,5
R. Schmidlin 62
Mlle N.Desoutter 62
Jockey
Télévision Dimanche
Dimanche 4 Avril 2010
I LE FILM DU JOUR
Un festival de bourre-pifs
et de bons mots
09
Un Expert nommé Fishburne
18
I EN BREF
Nagui fête
la musique à Carcassonne
L'acteur de «Matrix» est apparu pour la première fois dans l'épisode 9 de la saison 9 des
«Experts». Il mène l'enquête à Las Vegas.
A
vec le départ de William
L.
Petersen,
alias
Grissom, «Les Experts»
se devaient de trouver une nouvelle tête d'affiche. C'est chose
faite avec Laurence Fishburne.
Si les plus jeunes l'associent
invariablement au Morpheus
de «Matrix», le comédien a plus
d'un film célèbre à son actif.
Malgré plus de quinze rediffusions, on se surprend encore à rire
des mésaventures de Fernand et compagnie.
France 2 - «Les Tontons flingueurs». Fra - All - Ita. 1963. Réal.:
Georges Lautner. 1 h 45. Noir et blanc. Avec : Lino Ventura,
Bernard Blier, Sabine Sinjen.
Cette adaptation n’avait réuni dans les salles
obscures que 450 000 curieux.
ujourd’hui considéré comme culte, «Les Tontons
A
flingueurs» n’a pourtant pas
fait grand bruit lors de sa sortie, en 1963. Cette adaptation
du roman de Simenon («Grisbi
or not grisbi») n’avait réuni
dans les salles obscures que
450 000 curieux.
L’époque était à la Nouvelle
Vague. Les critiques ne se sont
donc pas privés de tirer à boulets rouges sur cette première
collaboration du duo Georges
Lautner-Michel Audiard («Les
Barbouzes»). Le temps corrige
heureusement bien des erreurs
et «Les Tontons flingueurs»
ont aujourd’hui retrouvé leur
place parmi le panthéon du
cinéma français.
Malgré plus de quinze rediffusions, on se surprend encore à
rire des mésaventures de Fernand et compagnie. Ancien
malfrat rangé des voitures, il va
devoir reprendre du ser vice
pour honorer les dernières volontés du Mexicain, un caïd
parisien. Il prend donc en main
l’éducation de sa fille et ses affaires louches au grand dam de
ses sbires.
L’affrontement entre ces gangsters donne lieu à un florilège
de séquences burlesques,
émaillées de bourre-pifs, dans
un écrin de bons mots. Car la
force des «Tontons» réside surtout dans les dialogues mitonnés aux petits oignons par
un chef hors pair : Michel Audiard. Il offre à Lino Ventura,
Bernard Blier, Jean Lefebvre,
Francis Blanche et consorts un
récital de métaphores saugrenues, de reparties culottées et
d’axiomes bien sentis, dans un
argot sauvage dont on se régale toujours.
Nicolas Jouenne
France 2, 20.35
I VARIÉTÉS
«Chabada» rend
hommage aux Carpentier
Demain soir sur France 3, Daniela Lumbroso accueille
notamment Jane Birkin et Françoise Hardy dans «Chabada».
Laurence Fishburne a tout juste
14 ans -et quelques apparitions
dans des soap-opéras- lorsqu'il
décroche un rôle dans «Apocalypse Now», de Francis Ford
Coppola. Pour passer le casting, l'adolescent de Brooklyn
a soigneusement menti sur son
âge. Le tournage sera un tel enfer que le film arrivera à l'affiche l'année de ses 18 ans.
À l'époque, le comédien se fait
appeler Larry Fishburne. C'est
ainsi qu'il apparaît dans de petits rôles au générique de «Cotton Club», à nouveau dirigé
par Coppola; «La Couleur
pourpre», de Steven Spielberg;
ou encore «Boyz'n the Hood»,
de John Singleton. Il ne reprendr a le prénom de Laurence
qu'après 1991.
Entre-temps, il a épousé Hajna
Moss en Éthiopie. Ensemble,
ils ont eu deux enfants: Lang-
ston (qui donne son nom au
personnage de Fishburne dans
les «Experts») et Montana. Il
lui faudra attendre le rôle d'Ike
Turner dans «Tina» pour recevoir son premier Oscar, en
1994.
Ce qui n'empêche pas le public
de continuer à le confondre
avec un autre acteur. «Depuis
six mois, les gens viennent me
voir pour me dire: «Je vous ai
adoré dans "Pulp Fiction",
monsieur Samuel L. Jackson!»,
révèle-t-il en 1996.
«Matrix» va définitivement
changer la donne. Rien qu'en
France, le premier épisode de la
trilogie totalise 4 260 376 entrées. À propos de Morpheus,
le comédien confie: «C'est un
personnage merveilleux, car il
ne meurt pas. Généralement, je
meurs beaucoup au cinéma».
Le 18 août 2008, CBS annonce
l'arrivée officielle de l'acteur
dans «Les Experts». Depuis, il a
participé au triple cross-over,
qui mêle «Les Experts: Las Vegas», «Miami» et «Manhattan». Aujourd'hui, Laurence Fishburne vit en Californie. Il est
aussi le papa d'une petite Deli-
Le 18 août
2008, CBS
annonce
l'arrivée
officielle de
Fishburne
dans «Les
Experts».
Depuis, il a
participé au
cross-over qui
mêle «Les
Experts: Las
Vegas»,
«Miami» et
«Manhattan»
.
Carcassonne accueillera Nagui
pour son «Taratata fête la musique», le 21 juin en direct sur
France 2 et Europe 1. Plus de
2 500 spectateurs sont attendus. La cité était en compétition avec Nîmes et Arles, mais
la société de production Air
Prod a tranché. Olivia Ruiz,
originaire de la ville, sera de la
partie, tout comme Placebo,
Christophe Maé, Christophe
Willem... De jeunes musiciens
inconnus peuvent espérer les
accompagner en s'inscrivant
sur www.mytaratata.com.
lah, 3 ans, née de son union
avec Gina Torres. Pour 2011, il
est annoncé dans trois films,
dont le très attendu «Contagion», de Steven Soderbergh.
Domenech et Estelle Denis
chez Drucker
Stéphanie Raïo
«Les Experts», TF1, 20.45
«Le jour du Seigneur» vers plus d'unité
Le rendez-vous catholique de France 2 propose une nouvelle formule: à compter du 11 avril, «Le
jour du Seigneur» avance sa messe à 10 h 45.
À
compter du 11 avril, «Le
jour du Seigneur» avance
sa messe à 10 h 45 et
propose une matinale unifiée
autour d'un même thème et
avec un seul présentateur,
Philippe Jeannin.
Pourquoi ce choix d'un thème unique de 10 h 30 à midi?
Notre but est de donner plus
de lisibilité et d'unité, car les
trois temps de l'émission mêlaient des rendez-vous hebdomadaires et mensuels. Les personnes âgées, notamment en
maison de retraite, pourront
suivre la messe avec plus de
confort et la dernière demiheure s'adressera à un plus large public, sur un ton moderne
et dynamique. Les spectateurs
pourront retrouver toutes les
émissions sur notre site Internet et nous lancerons bientôt
une application iPhone.
Comment sera structuré le
premier thème: «Sommesnous prêts à vieillir?»
En cinq étapes: découvrir, célébrer, agir, comprendre et partager. Découvrir le thème du
grand âge, en hommage à Jeanne Jugan, canonisée l'an dernier; célébrer, en l'église Sainte-Croix-de-Saint-Servan (22);
agir avec les Petits Frères des
pauvres; comprendre avec le
saint, le livre de la semaine et
la rubrique «Si j'ai bien compris» (dialogue entre un jeune
comédien et un abbé); et enfin
partager avec l'invitée Marie de
Hennezel, psychologue.
Que deviennent les documentaires?
Pendant le Carême, l'Avent et
l'été, je serai remplacé par Benoît Vandeputte, qui les présentera. Du 4 au 25 juillet seront diffusés «Sur les chemins
de Compostelle», puis deux
documentaires sur Caravage et
un sur mère Teresa. Nous travaillons sur le commerce équitable de Max Havelaar.
La diffusion d'émissions religieuses sur une chaîne publique est une institution,
n'y a-t-il jamais de grincements de dents?
Certains comprennent la laïcité
comme le g ar ant pour les
croyants de pouvoir exercer
leur culte, d'autres pensent
qu'elle n'a pas à subventionner les cultes. Avec le toutTNT fin 2011, des voix s'élèveront. L'association des producteurs religieux, dont je suis le
président, réfléchit à la question.
Propos recueillis par
Isabelle Mermin
Messe de Pâques, France 2,
11.00
Michel Drucker réunira, mercredi, Raymond Domenech et
Estelle Denis, sur le même plateau de télévision. Drucker a
réussi à convaincre l'animatrice de M6 de venir participer au
«Vivement dimanche» consacré au sélectionneur de l'équipe de France de foot. Le couple
se montre rarement ensemble
devant les caméras, et ce moment constituer a l'un des
temps forts de l'émission. Diffusion prévue le dimanche 25
avril, quelques semaines avant
le coup d'envoi de la Coupe du
monde.
Eurosport sensibilise son
public à l'environnement
Philippe Jeannin, producteur et présentateur du «Jour du
Seigneur».
I SELECTION FAMILLE
Eurosport prêche la bonne parole environnementale auprès
du public. Depuis ce week-end,
la chaîne spor tive soutient
l'opération À chacun son Tour,
organisée dans onze villes étape du Tour de France 2010 par
ASO. Jusqu'au 19 juin, l'opération propose aux écoliers et
au grand public des animations
autour du cyclisme. Dans son
stand, Eurosport explique ce
que devient un vélo quand il
est recyclé. En parallèle, la
chaîne organise un challenge
inter-villes dont le but est de
collecter le plus grand nombre
de bouchons en plastique sur
chaque étape. Recyclés, ils financeront du matériel pour
handicapés.
«Top Model USA»
sur Virgin 17
«Maritie et Gilbert Carpentier
présentent...» Cette phrase a
marqué des générations. Cinquante ans après leurs débuts,
l'émission «Chabada», présentée par Daniela Lumbroso
(à droite) demain soir sur France 3, leur rend hommage avec
plus de 15 artistes. Jane Birkin,
Françoise Hardy, Eddy :: tous
ont participé aux shows des
Carpentier. «Nous ne voulions
pas faire un documentaire sur
eux. Chacun de nos invités raconte des anecdotes, c'est
plus vivant», explique la présentatrice. Les débuts de Gains-
bourg ou Chantal Goya sont
évoqués, tandis que Jane Birkin
raconte comment elle a dû
monter en haut de la tour Eiffel
sans petite culotte pour un
tournage!
Daniela Lumbroso serait-elle
une héritière des Carpentier?
«En faisant chanter les gens en
duo ou en trio, on se rapproche
de ce qu'ils avaient l'habitude
de faire, explique l'animatrice.
Je regardais leurs émissions
quand j'étais petite et peutêtre que ça m'a donné l'envie
de faire ce que je fais aujourd'hui.»
ARD
ZDF
SWR
RTL TELEVISION
RTBF1
RAI UNO
PARIS PREMIERE
PLANETE
8.40 Tigerenten Club 9.40 Die Sendung mit der Maus 10.10 Tagesschau 10.15 Ostern in Rom 13.05
Tagesschau 13.15 Augustinus Film
9.00 Heute 9.00 Sonntags, TV fürs
Leben 9.30 Evangelischer Gottesdienst 10.15 Lafer ! Lichter ! Lecker !
11.00 Heute 11.05 My Swinging
7.20 Ritas Welt 7.50 Ich bin Boes
8.15 Böse Mädchen 8.45 Grand Prix
8.30 En quête de sens : Présence
protestante 9.00 En quête de sens :
Il était une foi 9.30 Grand Prix de
Sixties : Gottschalks Zeitreise Invités:
Chubby Checker, Spencer Davis
Group, Petula Clark, Dionne Warwick, Peter Noone, Robin Gibb,
Uschi Obermaier, Alice Schwarzer.
13.20 Was geniesst Deutschland ?
14.05 Heute 14.10 Jenseits von
Afrika Film. Drame. 16.45 Herzbrücke 17.00 Heute 17.10 ZDF
SPORTreportage 17.30 Nicht ohne
meinen Schwiegervater Film TV.
Comédie. 19.00 Heute 19.15
Höhenrausch, Im Ballon über die
Alpen 19.30 Die Botschaft der 12.
Etruskerstadt
6.00 Il garage Film. Court métrage.
EU. 1920. Réal.: Roscoe «Fatty»
Arbuckle. 30 minutes. 6.30 Unomattina Week End 9.30 Magica Italia Turismo & Turisti. 10.00 Santa
Messa, Messaggio Pasquale e Benedizione Urbi et Orbi Par sa Sainteté
le Pape Benoît XVI, depuis la Place
Saint-Pierre à Rome. 12.30 Linea
verde 13.30 Telegiornale 14.00
Domenica in L'arena. 15.30 Domenica in 7 giorni. 18.50 L'eredità
20.00 Telegiornale 20.35 Rai TG
Sport
8.35 Hôtels du monde 9.10 La
mode, la mode, la mode 9.40 La
chronique de François Simon 9.50
Intérieurs 10.30 Ça balance à Paris
11.40 La mode, la mode, la mode
12.15 Intérieurs 12.45 La blonde et
moi Invité: Marc Simoncini, fondateur de Meetic. 13.20 Pif paf 14.30
Joyeuses Pâques Théâtre. 2 h 55.
Mise en scène: Bernard Murat. Pièce
de: Jean Poiret. 17.25 Chapeau
melon et bottes de cuir Le repaire
de l'aigle. 18.35 Chapeau melon et
bottes de cuir Le château de cartes.
19.35 Chapeau melon et bottes de
cuir Le dernier des cybernautes.
6.40 Le clan des suricates En terrain
hostile. 7.05 Dans la bouche du
diable 8.05 NASA X-files 8.50
TV. Drame. Ita - All. 2009. Réal.:
Christian Duguay. 1 h 30. 1/2.
14.45 Tagesschau 14.55 Liebe und
weitere Katastrophen Film TV. Sentimental. All - Aut. 1998. Réal.:
Bernd Fischerauer. 1 h 30. 3/4.
17.55 Tagesschau 18.00 Sportschau
18.45 Lindenstrasse 19.15 Ins heisse
Herz Afrikas Entdeckungsreise auf
dem Niger. 20.00 Tagesschau
7.40 Wunderwelt See 9.10 Lichtblicke Unglaubliche Hoffnung. 9.15
Zum Osterfest in die Taiga Eine
Reise ins Land der Verbannten.
10.00 Dornröschen Film. Conte. All.
2009. Réal.: Oliver Dieckmann. 1
heure. 11.00 Die 30 schönsten
Märchen 11.45 Spion in Spitzenhöschen Film. Comédie. 13.30 Mahlzeit, Deutschland ! 15.00 Tod auf
dem Nil Film. Policier. 17.15 China :
Die grosse Mauer 18.00 Aktuell
18.15 Ich trage einen grossen
Namen 18.45 Treffpunkt 19.15 Die
Fallers In Not. 19.45 Aktuell 20.00
Tagesschau
20.15 TATORT : TANGO
FÜR BOROWSKI
Film TV. Policier. All. 2010. Réal.:
Hannu Salonen. 1 h 30. Avec : Axel
Milberg, Maren Eggert, Janne Hyytiäinen, Antti Reini.
Un commissaire est chargé de faire
la lumière sur le viol et le meurtre
d'une jeune fille. L'adolescent marginal que tout accuse est-il réellement coupable?
21.45 Mankells Wallander, Rache
Film TV. Policier. Suè - All. 2009.
Réal.: Charlotte Brändström. 1 h 30.
23.15 Tagesthemen 23.35 Der Stellvertreter Film. Guerre. 1.35 Tagesschau
20.15 INGA LINDSTRÖM
Film TV. Sentimental. All. 2010.
Réal.: Peter Weissflog. 1 h 30. Inédit.
Zwei Ärzte und die Liebe.
Avec : Michaela May, Elzemarieke
de Vos, Robert Seeliger, Harry Blank.
Alors qu'elle pense passer ses
vacances avec son petit ami médecin, une jeune femme apprend qu'il
doit s'absenter.
21.45 Heute 21.50 Lewis Film TV.
Policier. GB. 2008. Réal.: Stuart
Orme. 1 h 35. 4/4.
Madagascar 2 :
La Grande Évasion
Superman
Messe de Pâques
Astérix et les Vikings
Film. Aventure. GB. 1978.
Un retour aux sources pour les
héros du premier opus de la
série. Drôle, rythmé et spectaculaire.
L'un des plus gros budgets de
l'histoire du cinéma pour
adapter les aventures d'un des
plus célèbres comics américains...
Emission religieuse. En direct.
Inédit.
Film. Animation. Fra - Dan. 2006.
Film. Animation. EU. 2008.
Canal Family, 20.45
TV Breizh, 20.40
20.15 DAS
TRAUMHOTEL, AFRIKA
Film TV. Sentimental. All - Aut.
2007. Réal.: Otto W Retzer. 1 h 30.
Avec : Christian Kohlund, Miriam
Morgenstern, Christina Plate, Sigmar Solbach.
Un homme, qui vient de prendre la
direction d'une chaîne d'établissements hôteliers, voyage en Afrique
du Sud, où l'attendent de nombreux
désagréments.
21.45 Sport im Dritten 22.45 Ein
bisschen Spass muss sein 23.45 Die
Ritter der Tafelrunde Film. Aventure.
EU. 1953. Réal.: Richard Thorpe.
de Malaisie Formule 1. Championnat du monde 2010. 3e manche.
Warm up. En direct. 12.30 Air Race
World Series 2010 Voltige aérienne.
1re manche. A Abu Dhabi (Emirats
arabes unis). 12.55 Die Autohändler 13.40 Deutschland sucht den
Superstar, das Magazin 14.40 Deutschland sucht den Superstar 16.45
Vermisst 17.45 Exclusiv Weekend
18.45 RTL aktuell Weekend 19.03
RTL aktuell, das Wetter 19.05 Die
Farm
20.15 ICE AGE 2, JETZT
TAUT'S
Film. Animation. EU. 2005. Réal.:
Carlos Saldanha. 1 h 45. Le jour où
le glacier qui protège leur vallée
menace de se briser sous l'effet du
réchauffement, des animaux préhistoriques doivent faire leur baluchon et fuir.
22.00 Hitman, Jeder stirbt alleine
Film. Action. Fra - EU. 2007. Réal.:
Xavier Gens. 1 h 40. 23.40 Aliens
vs. Predator 2 Film. Science-fiction.
EU. 2007. Réal.: Colin Strause et
Greg Strause. 1 h 45. 1.25 From
Paris with Love 1.45 Die Akte Film.
Suspense.
La messe ser a suivie de la
bénédiction urbi et orbi du pape Benoît XVI, en direct de la
place Saint-Pierre au Vatican.
Une des grandes aventures de
nos deux célèbres héros... La
transposition à l'écran est un
peu inégale mais néanmoins
très divertissante.
France 2, 11.00
M6, 20.40
Malaisie Formule 1. Championnat
du monde 2010. 3e manche. Warm
up. 11.50 Studio 1 13.00 JT 13h
13.40 Escapade gourmande 14.10
Jardins et loisirs 14.35 Le Fabuleux
Destin d'Amélie Poulain Film.
Comédie dramatique. Fra - All. 2000.
Réal.: Jean-Pierre Jeunet. 2 heures.
16.35 Les petits explorateurs Jeanne
un, deux, trois et quatre. 17.30 Terminator : les chroniques de Sarah
Connor Etat second. 18.15 Questions d'argent 18.20 Contacts 18.30
Week-end sportif 19.25 Météo
19.30 JT 19h30 20.10 Le jardin
extraordinaire
20.50 UNE FAMILLE
FORMIDABLE
Film TV. Sentimental. Fra. 1990.
Réal.: Joël Santoni. 1 h 45. 1/9.
Les parents disjonctent.
Avec : Anny Duperey, Bernard Le
Coq, Cécile Caillaud, Roméo Sarfati.
Jacques Beaumont, éminent critique
gastronomique taraudé par le démon
de midi, vérifie sa capacité de séduction auprès de Nelly, une pâtissière.
22.35 La télé de A @ Z 23.10 Studio
1 23.40 Week-end sportif
20.40 SOLITI IGNOTI
Divertissement. Présentation: Fabrizio
Frizzi. 50 minutes. 21.30 Tutti pazzi
per amore 2 Film TV. Sentimental.
Ita. Réal.: Riccardo Milani et Laura
Muscardin. 2 h 10. 4. 23.40 Speciale TG1 0.45 TG1-Notte 1.05 Che
tempo fa 1.10 Applausi 2.05 Sette
note Musica e musiche. 2.30 Cosi
e la mia vita... Sottovoce 3.15 SuperStar 3.50 Gesù di Nazareth Film TV.
Histoire. Ita - GB. 1977. Réal.: Franco
Zeffirelli. 1 h 40. 4/4. Avec : Robert
Powell, Anne Bancroft, Ian
McShane, Ian Holm. 5.30 Homo
Ridens 5.45 Euronews
L'Histoire sans fin II :
un nouveau chapitre
Film. Fantastique. EU - All. 1990.
Si la surprise est moins entière, les décors et les effets spéciaux de second opus sont remarquables.
NRJ 12, 20.35
20.35 LES RESCAPÉS
DE SOBIBOR
Film TV. Guerre. You - GB. 1987.
Réal.: Jack Gold. 2 h 40. Avec : Alan
Arkin, Rutger Hauer, Joanna Pacula,
Simon Gregor.
En 1943, dans le camp d'extermination de Sobibor, situé à l'extrême
Est de la Pologne, la spectaculaire
évasion d'un groupe de 300 prisonniers juifs.
23.15 De Auschwitz à Jérusalem
Documentaire. Histoire. Fra. 2008.
Réal.: Serge de Sampigny. 1 h 50.
«Top Model USA», présenté
par le mannequin Tyra Banks,
sera diffusée à partir du 5 avril
à 17 heures, du lundi au vendredi sur Virgin 17. Les 14 candidates s'affronteront dans des
épreuves glamour pour remporter un contrat avec une agence
de mannequins.
Thunderbolts : le dernier assaut sur
le Reich 9.45 Kalahari, la terre de la
grande soif 10.40 Le clan des suricates La disparition. 11.05 Haute
Route 13.00 1 euro 60 13.35 Crude
Film. Documentaire. 15.15 Ces bêtes
qui n'en font qu'à leur tête 16.10
Le clan des suricates Cobra. 16.45
Lockerbie, enquête sur un complot
17.40 1 euro 60 18.15 Planète bac
La chute du mur de Berlin. 19.20
Faites entrer l'accusé
20.40 UN SIÈCLE
D'AVIATION
Documentaire. Histoire. Fra. 2007.
Réal.: Jonathan Martin. 1 heure. 11.
L'aviation humanitaire.
Hélicoptères de secours, Canadair
pour éteindre les feux de forêt:
l'aviation s'est rapidement mise au
service des hommes dans de nombreuses circonstances.
21.40 Un siècle d'aviation L'histoire
du parachute. 22.35 Les enfants
d'Abraham 23.40 Ian Wright tous
azimuts Vénézuela. 0.25 Sur la piste
du renne blanc 1.20 Sexe, amour et
Internet
Télévision Dimanche
Dimanche 4 Avril 2010
9.45 F1 à la Une. 9.55 Grand Prix
de Malaisie. Formule 1. 12.00 Cap
sur l'Afrique du Sud. 12.05 Atten-
6.05 C COM-ç@. 6.55 Samantha
Oups !. Les inédits du samedi. 7.00
Thé ou café. 8.05 Rencontres à XV.
8.30 Sagesses bouddhistes. 8.45
Islam. 9.15 A Bible ouverte. Des
juges et des Justes. 9.30 Orthodoxie.
tion à la marche !. Spéciale association «Caméléon». Invités: Corinne
Touzet, Valérie Bègue, Bernard Montiel, Jean-Pascal Lacoste. 12.55 Un
parrain pour réussir. 13.00 Journal.
13.20 Du côté de chez vous.
Culte de Pâques.
13.25 Walker, Texas Ranger
11.00 Messe de Pâques
Echec et mat.
14.15 Life
Où on veut... quand on veut.
15.10 Monk
Monk reprend du service.
16.00 Eleventh Hour
Givrés.
17.00 Les Experts : Miami
Tireur isolé.
17.55 Combien ça coûte ?,
l'hebdo
18.50 Sept à huit
19.50 Tous les marchés
du monde
20.00 Journal
Pâques.
Série. Policière. EU. 2009. 2 h 30.
Avec : Laurence Fishburne, Marg
Helgenberger, George Eads, Eric
Szmanda.
Des débuts explosifs. - Des
agents très spéciaux. - Dernier
acte.
Le docteur Langston effectue son
premier jour au sein de l'équipe des
experts. Il pense que ce premier
contact avec son nouvel emploi se
déroulera sans encombres. Les faits
semblent lui donner raison: ses
collègues et lui sont appelés pour
un simple cambriolage.
23.15
A.I., INTELLIGENCE
ARTIFICIELLE ##
Film. Science-fiction. EU. 2001. Réal.:
Steven Spielberg. 2 h 35.
Le strict contrôle des naissances sur
Terre a nécessité le développement
de robots à l'aspect humain, les
«mécas». L'un d'eux, David, tout
juste mis au point, est capable d'éprouver des sentiments. Il est adopté
par Henry et Monica. Rapidement
abandonné, il part en quête de ses
origines.
I Sur un projet de Kubrick, Spielberg réalise un film très complexe et très long,
mélange d'émotion et de froideur, avec
une fin interminable.
6.00 M6 Music. 7.00 M6 boutique.
7.30 Absolument stars. 9.30 M6
Kid. 11.55 Turbo. 13.10 Sport 6.
13.20 Accès privé.
12.50 30 millions d'amis
13.30 Faits divers, le mag
14.25 Côté maison
15.00 En course sur France 3
14.30 Maison à vendre
12.00 Films actu. 12.10 Friends.
Ceux qui étaient en retard au resto.
- Celui qui était le plus drôle. - Celui
qui faisait rire sa fille. - Celui qui ne
savait pas mentir.
En Eurovision. Messe célébrée
depuis la cathédrale Saint-Pierre de
Belfast, en Irlande.
12.00 Bénédiction Urbi et orbi
12.30 Les enclos paroissiaux
13.00 Journal
13.20 13h15, le dimanche...
14.15 Vivement dimanche
Invité: Antoine Duléry.
16.25 Grandeurs nature
17.30 Stade 2
18.50 Vivement dimanche prochain
Invité: Antoine Duléry.
19.55 L'agenda du week-end
20.00 Journal
Hippisme. En direct. 20 minutes.
15.20 Les grands du cirque
Cirque. 45 minutes.
16.05 Chabada
Hommage à Jean Ferrat.
Invités: Gérard Lenorman, Yvan Le
Bolloc'h, Marie Espinosa, Bernard
Lonjon.
17.10 Des chiffres
et des lettres,
le championnat
17.55 Questions pour
un super champion
18.50 19/20
19.30 19/20 : Journal national
20.00 Tout le sport
20.10 Zorro
Au sommaire: Magali et Luc. Après
dix ans passés en Seine-et-Marne,
le couple et ses enfants souhaitent
repartir dans le Sud de la France. Gwenaëlle et Didier. Installée à Versailles, Gwenaëlle voudrait changer
de logement. Elle rêve d'une maison avec un jardin. Stéphane Plaza
va l'aider dans ses démarches.
16.00 C'est ma vie
Naissances à risques, enfant malade:
la vie à tout prix.
Parents de trois enfants, Géraldine et
Charles ont accepté d'accueillir
Axel, un petit garçon originaire du
Tchad.
17.25 66 Minutes
18.45 D&CO
19.45 Le 19.45
20.30 Sport 6
13.55 L'homme qui en savait trop
Film. Suspense. EU. 1956. Réal.:
Alfred Hitchcock. 2 h 10.
Avec : James Stewart, Doris Day,
Daniel Gélin, Brenda De Banzie.
16.05 Les Aventures d'un homme
invisible
Film. Fantastique. EU - Fra. 1992.
Réal.: John Carpenter. 1 h 45.
Avec : Chevy Chase, Daryl Hannah,
Sam Neill, Michael McKean.
17.50 Entre chiens et chats
Film. Comédie sentimentale. EU.
1996. Réal.: Michael Lehmann.
1 h 45.
Avec : Uma Thurman, Janeane
Garofalo, Ben Chaplin, Jamie Foxx.
19.35 Friends
Celui qui n'aimait pas les chiens. Celui qui offrait un vélo.
FILM
FILM TV
FILM
FILM
10.00 Présence protestante
SÉRIE
20.45
LES EXPERTS
6.00 EuroNews. 6.35 Ludo. 9.00
Bunny Tonic. 10.55 C'est pas sorcier. 11.20 Expression directe. 11.35
La vie d'ici. 12.00 12/13.
20.35
LES TONTONS
FLINGUEURS ###
20.35
INSPECTEUR FROST
I Un classique des classiques. Les bons
mots fusent de toutes parts dans cette
comédie hilarante menée tambour battant
par un Lautner en pleine forme.
Film TV. Policier. GB. 2008. Réal.:
Paul Harrison. 1 h 35. Inédit.
Avec : David Jason, Darren Elliott
Holmes, Vicki Hopps, Bruce Alexander.
Course contre la montre.
Mark Harrison devrait encore être
en prison pour avoir tué le mari, la
fille et la petite fille de Linda Heal
alors qu'il se trouvait au volant de
son camion. Lorsque Linda l'aperçoit
au volant d'un bus, son sang ne fait
qu'un tour. C'est alors qu'Harrison
est enlevé. La police soupçonne le
fils de Linda.
22.20 Clin d'oeil vacances
22.15 Soir 3
22.25
FAITES
ENTRER L'ACCUSÉ
22.40
ANNÉES 70 : LA FRANCE
SE DÉSHABILLE
Magazine. Société. Présentation:
Christophe Hondelatte. 1 h 25.
Les amants maudits.
Février 1998. Jean-Paul Zawadzki,
major dans l'armée de l'air, rentre
d'une mission en Afrique et tombe
malade. Sa femme Nicole et son
médecin de famille, Michel
Trouillard-Perrot, se relaient à son
chevet. Mais, le 11 mars, Jean-Paul
meurt.
Documentaire. Société. Fra. 2009.
Réal.: Mireille Dumas, Christine Lamaziere et Alain Chaufour. 1 h 40.
Les années 70 marquent le début de
la révolution sexuelle. Les hippies
prônaient l'amour libre, les femmes
revendiquaient la maîtrise de leur
corps. Tout basculait: les moeurs,
mais aussi le cinéma, la mode, la
musique et les spectacles. Images
d'archives, témoignages surprenants, chansons de l'époque restées
dans les mémoires illustrent ce
voyage dans ces années 70 où la
France entière se déshabillait.
Film. Comédie. Fra - All - Ita. 1963.
Réal.: Georges Lautner. 1 h 45. Noir et
blanc.
Avec : Lino Ventura, Bernard Blier,
Sabine Sinjen, Francis Blanche.
Fernand Naudin, un ex-truand retiré
des affaires, est appelé à Paris par
un vieil ami mourant. A l'article de
la mort, il demande à Fernand de
veiller sur sa fille.
20.40
ASTÉRIX
ET LES VIKINGS #
Film. Animation. Fra - Dan. 2006.
Réal.: Stefan Fjeldmark et Jesper Moller. 1 h 25.
Le village gaulois qui résiste encore
et toujours à l'envahisseur s'apprête
à recevoir le neveu du chef Abraracourcix, venu de Lutèce pour un
séjour en Armorique qui doit faire
de lui un homme.
I Une des grandes aventures de nos deux
célèbres héros... La transposition à l'écran
est un peu inégale mais néanmoins très
divertissante.
16.40 Desperate Housewives
18.05 S.A.V. des émissions
18.10 Zapping
18.25 Pop com
19.25 Canal Football Club
Première partie. L'actualité de la
Ligue 1 et de la Ligue 2.
19.40 Canal Football Club
Seconde partie. L'actualité de la
Ligue 1 et de la Ligue 2.
20.55 Le grand match
Présentation du match.
6.10 L'art et la manière. 6.35 Tous
les habits du monde. 7.05 Ravi
Shankar. 8.00 Salut Spencer. 8.25 Il
était une fois... l'espace. 8.55 Téléchat. 9.00 Téléchat. 9.05 Grains
d'hommes. 9.20 Mission aventure
découverte. 9.50 Globalmag. 10.10
Verbier Festival 2007. Concert.
Musique du monde. 11.05 Ravi
Shankar. 12.00 Arte reportage.
12.45 Karambolage.
13.00 L'art et la manière
13.30 Philosophie
14.00 Shogun
17.00 Ma vie
19
6.30 A la recherche de... Yves Saint
Laurent. 7.25 Silence, ça pousse !.
7.55 Empreintes. Josiane Balasko:
portrait d'hiver (et varié). 8.55 La
grande librairie. Invités: Emmanuel
Dongala, William Boyd, Patricia
McDonald, Guillaume de Fonclare.
10.00 Les survivants de l'extrême.
10.55 Echappées belles.
12.00 Les escapades de Petitrenaud
12.35 Médias, le magazine
13.40 Superscience
14.50 A dos de cheval
Katharina Thalbach.
17.45 Yourope
18.15 Metropolis
19.00 Arte journal
19.15 Gloria
Concert. Classique.
20.00 Karambolage
20.10 Du Kinder Surprise considéré
comme une oeuvre d'art
20.39 Dragons et merveilles
L'Islande.
15.45 Les détectives de l'Histoire
L'Holocauste: pourquoi l'Eglise n'at-elle rien dit?
Invité: Bernard Lecomte.
16.40 La croisière XXL
17.40 C politique
19.00 La traversée du miroir
19.55 Autour du monde
La route ultime.
20.25 Avis de sorties
20.30 Mes années 60
FILM
DOCUMENTAIRE
SPORT
20.35
SNAKE EYES ##
21.00
AUXERRE/PARIS-SG
20.40
WILLOW ##
20.35
LA CROISIÈRE XXL
Film. Policier. EU. 1998. Réal.: Brian
De Palma. 1 h 45.
Avec : Nicolas Cage, Gary Sinise,
John Heard, Carla Gugino.
A Atlantic City, après l'assassinat
d'un politicien durant un match de
boxe, un policier corrompu déroule
peu à peu la trame d'une vaste
machination.
Football. Championnat de France
Ligue 1. 31e journée. En direct.
Eliminés en quart de finale de la
Coupe de France par le Paris-SG à
l'issue de la cruelle séance des tirs
au but, les Auxerrois de Benoît
Pedretti ont l'occasion de prendre
leur revanche sur les hommes d'Antoine Kombouaré et de s'affirmer
comme de sérieux prétendants au
titre.
Film. Fantastique. EU. 1988. Réal.:
Ron Howard. 2 h 5.
Avec : Warwick Davis, Val Kilmer,
Joanne Whalley, Patricia Hayes.
Un jour, un prophète annonce la
naissance d'une princesse, Elora,
destinée à détrôner la cruelle Bavmorda. Aussitôt, la reine ordonne
de tuer tous les nouveau-nés.
Documentaire. Découverte. Fra.
2010. Réal.: Stéphane Haussy. 55
minutes. Inédit.
L'«Oasis of the Seas» est le plus
grand paquebot du monde, roi de
la démesure et des superlatifs, appartenant à une compagnie américaine.
Il a effectué sa première croisière
pendant l'hiver 2009-2010 dans les
Caraïbes, au départ de la Floride. Les
réservations ont connu un franc
succès. Cette ville flottante, conçue
en Finlande, peut accueillir 8000 personnes, dont 5000 passagers, dans
un luxe inégalé.
22.55
L'ÉQUIPE DU DIMANCHE
22.45
LE MUSÉE DES DRAGONS
Magazine. Football. Présentation:
Nathalie Iannetta. En direct. 1 h 5.
L'actualité du football en Europe.
Deux chocs au sommet se partagent
l'affiche de ce week-end européen.
En Angleterre, tout d'abord, où le
Manchester United de Ji-Sung Park
espère prendre une option sur le titre
en accueillant les Blues de Chelsea.
En Allemagne, ensuite, où Schalke
04 reçoit le Bayern Munich de Franck
Ribéry. Un duel de première importance pour l'obtention du titre et
qui faisait figure de revanche de la
récente demi-finale de la Coupe
d'Allemagne.
Réal.: Vincent Amouroux. 55
minutes.
Toute sa vie, Willem Heurtz a accumulé les preuves de l'existence des
dragons. Des scientifiques et des
artistes revisitent son musée imaginaire, détruit durant la Seconde
Guerre mondiale. Biologie, paléontologie, histoire des mentalités et
calligraphie chinoise croisent le fer,
dans cette incursion au coeur d'un
bestiaire fantastique que les auteurs
de ce document ont traitée comme
une histoire naturelle.
I Classique mais ô combien efficace. Le
scénario est maîtrisé et les rebondissements judicieux.
22.05
LES DOUZE TRAVAUX
D'ASTÉRIX #
22.20
WORLD SERIES
OF POKER 2009
Film. Animation. Fra. 1976. Réal.:
René Goscinny, Albert Uderzo, Pierre
Watrin et Henri Gruel. 1 h 30.
En 50 avant Jésus-Christ. La Gaule
est occupée par les Romains mais
un petit village résiste victorieusement à l'envahisseur. César, irrité et
ridiculisé, fait savoir qu'il ne consentira à s'incliner que si ses habitants
viennent à bout d'épreuves que
seuls les dieux pourraient surmonter.
Magazine. Poker. 1 h 5.
Les plus grandes stars de la discipline s'affrontent à l'occasion de
cette compétition qui fait escale
dans les plus grands casinos des
Etats-Unis. Les règles sont celles du
Texas Hold'em. Chaque joueur dispose de deux cartes cachées, au lieu
de cinq dans la version classique.
Cinq cartes découvertes, communes
à tous les participants, sont
exposées au centre de la table de
jeu. Chacun peut alors les utiliser
avec ses deux cartes déjà en main
pour réaliser la meilleure combinaison possible.
I Beaucoup d'humour dans cet épisode
mais l'ensemble est inégal.
7.15 Cartoon+. 8.05 Ciné défis
extrêmes. 8.30 Clochette et la pierre
de lune. Film TV. Animation. 9.50
Le journal des jeux vidéo. 10.00
L'Enquête. Film. Thriller. 11.55 La
météo. 12.00 Luc Besson, la rencontre. 12.20 Têtes à claques. 12.25
Zapping. 12.50 Dimanche +. 13.55
La semaine des Guignols. 14.30 Le
petit journal de la semaine. 14.55
Le globe-cooker. 15.55 Pushing Daisies.
09
I A mi-chemin entre «Blanche-Neige» et
l'Ancien Testament, ce film audacieux,
agrémenté d'effets spéciaux, ravira le
jeune public auquel il est destiné.
21.30
NOS ANNÉES 60 :
Documentaire. Culture. Fra. 2004. LES MYTHOLOGIQUES
Documentaire. Histoire. Fra. 2008.
Réal.: Patrick Cabouat. 1 h 15. Inédit.
Quand s'ouvrent les années 60, la
paix des clochers et la civilisation
paysanne vivent leurs derniers
moments. Les millions d'enfants du
baby-boom remplissent les écoles,
les lycées, bientôt les universités.
Leurs parents découvrent le bienvivre, achètent des voitures, encombrent des routes tout juste ouvertes.
De Gaulle était arrivé au pouvoir sur
les épaules des militaires pour pousser dehors une IVe République
déconsidérée, que les Français
avaient vu disparaître sans regret.
Appels d'urgence.
23.50 Journal de la nuit. 0.00 Météo
2. 0.05 Histoires courtes. 0.50 Vivement dimanche prochain. 1.45
13h15, le samedi... 2.15 Thé ou
café. 3.05 70s Show. 3.50 24 heures
d'info. 4.00 Météo 2.
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
20.45 Film TV
Joséphine, ange gardien
20.35 Série
FBI : portés disparus
20.35 Magazine
Chabada
20.40 Télé-réalité
Top chef
20.35 Film
Echec et mort
20.45 Série
Millénium
20.35 Film
Le Voyage de Chihiro
20.35 Film TV
Princesse Marie
6.30 Foudre. 6.55 Foudre. 7.20
Foudre. 7.55 Plus belle la vie. 8.20
Plus belle la vie. 10.15 Ludo. 13.20
Sur la terre des dinosaures. 14.10
6.05 Culture pub. 7.10 Power Rangers dans l'espace. 7.55 Les chevaliers du zodiaque. 9.10 Vandread.
10.00 Initial D : 2e étape. 10.50
Naruto. 11.45 Culture pub. 12.20
Jeux actu. 12.40 Affaires criminelles.
13.50 Reporters. 15.55 Air Panic.
Film TV. Action. 17.30 Panique en
eaux profondes. Film TV. Action.
19.10 Culture pub. 19.45 Le Rebelle.
6.20 Télé-achat. 8.20 En mode VIP.
Invitée: Dorothée. 8.50 Le Fantôme
du cinéma. Film TV. Jeunesse. 10.20
Hannah Montana. 11.10 Les Sorciers de Waverly Place. 12.00 American Dad !. 12.50 American Dad !.
13.15 Stargate SG-1. 15.45 Tellement vrai. 17.20 La vie d'aujourd'hui. 19.00 Les dossiers de «Vis
ma vie» : la quotidienne. 19.35
6.00 Gym direct. 7.00 Télé-achat.
9.00 Le zapping de la 8. 9.15 Les
6.00 W9 Hits. 8.00 Wake Up. 9.05
W9 Hits. 10.40 @ vos clips. 11.30 Eclassement. 12.30 Musicronik. Inter-
6.00 Morning tubes. 8.50 Hot
France. 9.50 Top Digital 50. 10.50
Top Virgin Radio. 11.50 J'aime
6.45 Eurosport info. 8.30 Open de
view exclusive de Robert Francis.
Tour des Flandres (261, 9 km).
Cyclisme. Pro Tour. En direct. De
Bruges à Meerbeke. 16.30 Ludo.
18.15 Doctor Who. Un passager de
trop. - Le choix de Donna. (1/2).
20.00 Samantha Oups !. Six épisodes. 20.30 Tirage d'Oxo.
6.55 Alerte Cobra. 8.35 L'Ultime
Voyage. Film TV. Drame. 10.15 Melrose Place. 12.50 TMC infos tout en
images. 13.00 TMC Météo. 13.05
90' Enquêtes. 14.45 Un meurtre parfait. Film TV. Suspense. 16.15 Un
meurtre parfait. Film TV. Suspense.
17.55 Une femme d'honneur. Film
TV. Policier. 19.45 Les maçons du
coeur : Extreme Makeover Home Edition. 20.35 TMC Météo.
beaucoup ce que vous faites. Emission 21. 12.50 Virgin 17 découvertes. 13.50 Best of. 14.50 Puissance tubes. 16.30 Top Digital 50.
17.30 Ciné 17. 17.50 24 Heures
chrono. 19.25 Samantha qui ?.
20.15 Zap'17 la compile.
FILM
FILM
FILM
1.50 L'actualité du cinéma. 1.55 Le
club de l'économie. 2.30 Le blog
politique. 2.50 Reportages. 3.25
23.25 Paranoid. Film TV. Suspense.
GB. 2000. Réal.: John Duigan.
1 h 30. 0.55 Enquêtes très privées.
Rhums. Film. Comédie dramatique.
4.55 Luc Besson, la rencontre.
Film. Drame.
23.35 Enquête exclusive. US
Marines: les bêtes de guerre. 0.50
Enquête exclusive. Bétonnage, tourisme et passe-droits, la grande saga
du littoral. 2.05 M6 Music.
0.20 Tout le sport. 0.35 Remorques.
Friends.
20.35
LEGEND ##
20.40
LE 51E ETAT #
20.35
LE RAID $
Film. Fantastique. GB - EU. 1985.
Réal.: Ridley Scott. 1 h 35.
Avec : Tom Cruise, Mia Sara, Tim
Curry, David Bennent.
Un jeune homme combat les forces
du Mal pour rétablir la sérénité dans
un royaume enchanté, menacé par
un terrible démon qui règne sur les
ténèbres.
Film. Action. GB - Can. 2001. Réal.:
Ronny Yu. 1 h 35. Inédit.
Avec : Samuel L. Jackson, Meat Loaf,
Robert Carlyle, Emily Mortimer.
Elmo McElroy, un ancien chimiste
qui s'est fait confisquer son
diplôme, prétend avoir mis au point
la plus puissante drogue jamais
créée, le POS 51.
I Un travail exceptionnel sur la photographie, les couleurs et les décors fait de
«Légend» une splendeur visuelle.
I Une banale série B d'action. Le scénario, incohérent, n'arrange rien.
Film. Comédie. Fra. 2002. Réal.: Djamel Bensalah. 1 h 45.
Avec : Hélène de Fougerolles,
Roschdy Zem, Atmen Kelif, Lorànt
Deutsch.
Des voyous de banlieue, pris pour
des tueurs professionnels, s'engagent dans un raid sportif avec pour
mission d'éliminer leur chef d'équipe.
22.10
KRULL #
22.15
LES ANGES GARDIENS #
22.30
PERVERSE LÉA
Film. Fantastique. GB. 1983. Réal.:
Peter Yates. 2 heures.
Sur la planète Krull en proie au
chaos, le prince héritier d'un
royaume décide de s'attaquer à la
créature monstrueuse qui retient
captive sa promise.
Film. Comédie. Fra. 1994. Réal.: JeanMarie Poiré. 1 h 55.
Antoine Carco, un patron de cabaret, doit discrètement ramener de
Hongkong à Paris quarante millions
de dollars en bons du Trésor.
Film TV. Erotique. Fra. Réal.: Bruno
Costes. 1 h 40.
Deux anciennes rivales se retrouvent au cours d'un dîner entre amis.
Comme prévu, la rencontre tourne
rapidement au pugilat entre les deux
séductrices.
I Poiré, Depardieu, Clavier, ce trio maîtrise admirablement l'art de la comédie.
0.10 On achève bien l'info. 1.10
Programmes de la nuit.
I Cette comédie d'action bénéficie de
gros moyens.
FILM
20.35
L'HISTOIRE SANS FIN II :
UN NOUVEAU
CHAPITRE ##
Film. Fantastique. EU - All. 1990.
Réal.: George Miller. 1 h 50.
Avec : Jonathan Brandis, Alexandra
Johnes, Clarissa Burt, Thomas Hill.
Toujours insatisfait de sa vie dans
le monde réel, un petit garçon se
replonge dans le récit de «L'Histoire
sans fin» et se trouve confronté à
une sorcière.
22.25
L'HISTOIRE SANS FIN III :
RETOUR À FANTASIA #
Film. Fantastique. EU. 1995. Réal.:
Peter MacDonald. 1 h 30.
Un gamin et sa soeur tentent de préserver un royaume de fantaisie,
accessible grâce à un livre, de l'irruption de quelques loubards de
banlieue.
0.10 Journal.
0.10 Incroyable mais vrai, le mag'.
0.00 Millénium. 1.30 MI-5. 3.15 35
12.40 Météo. 12.45 Les Simpson.
13.05 Les Simpson. Le papa flingueur. 13.50 Sue Thomas, l'oeil du
FBI. Dans la ligne de mire. 14.50
Enquête d'action. 16.40 Fan de
stars. 17.30 Cauchemar en cuisine.
19.30 Les Simpson.
FILM
FILM
Film. Guerre. EU. 1965. Réal.: Mark
Robson. 2 h 5.
Avec : Frank Sinatra, Trevor Howard,
Raffaella Carrà, Brad Dexter.
Durant la Seconde Guerre mondiale
en Italie, un officier américain élabore un plan pour s'évader du camp
militaire où il est retenu prisonnier.
22.45
PATTON ##
Film. Guerre. EU. 1970. Réal.: Franklin J Schaffner. 2 h 45.
Portrait et carrière du célèbre général américain qui joua un rôle important de coordination des troupes lors
du débarquement de Normandie en
1944.
1.30 Le reporter de l'extrême.
23.55 Tellement People.
22.45 Dossier Scheffer.
min du guerrier.
dessous de table de François Simon.
9.30 Déco 8. 10.00 A vos régions.
11.00 A vos recettes. 11.30 Les animaux de la 8. 12.00 Les animaux de
la 8. 12.40 Mission impossible, 20
ans après. 16.15 Les perles. 18.00
Le zapping de la 8. 18.50 Piégés en
eaux troubles. 20.30 Rallye de Jordanie.
20.40
L'EXPRESS DU COLONEL
VON RYAN #
23.40 Les souvenirs de Monsieur X.
1.20 Le Retour des cigognes. Film.
Drame. 3.00 Ossements saints. 3.55
Le retour des martyrs. 5.00 Le che-
20.35
NOS ENFANTS CHÉRIS #
Film. Comédie dramatique. Fra.
2003. Réal.: Benoît Cohen. 2 heures.
Inédit.
Avec : Mathieu Demy, Romane Bohringer, Laurence Côte, Mathias Mlekuz.
Un jeune père rencontre son amour
de jeunesse dans un magasin. Celleci propose de venir le voir pendant
les vacances, avec son mari et ses
enfants.
22.35
FORMATION TRÈS
SPÉCIALE
Film TV. Erotique. Fra. 2004. Réal.:
Claire Delune. 1 h 35.
Une jeune femme, compagne d'un
directeur de galerie d'art, cherche le
plaisir dans les bras de son stagiaire.
0.10 Météo. 0.15 Tendances. Magazine. Musique. 1.45 Programmes de
la nuit.
FILM TV
Chine. Snooker. Finale. En direct. A
Pékin. 11.30 Ski Cross. Ski freestyle.
Coupe d'Europe. A Val Thorens
(Savoie). 12.00 Watts. 12.15 Tour
du Mali 2010. Cyclisme. 12.45 Planet Armstrong. 13.00 Tour des
Flandres (261, 9 km). Cyclisme. Pro
Tour. En direct. De Bruges à Meerbeke. 17.00 Grand Prix Hermès.
Equitation. Saut d'obstacles. Au
Grand Palais, à Paris. 18.30 Grand
Prix de Malaisie. Formule 1. Championnat du monde 2010. 3e
manche. La course. A Sepang.
20.30 Suède/Norvège. Curling.
Championnats du monde masculins. Round Robin. En direct. A Cortina d'Ampezzo (Italie). 22.00
Motorsports Weekend. 22.10 Planet Armstrong.
20.40
JE SERAI TOUJOURS
PRÈS DE TOI #
Film TV. Sentimental. Fra. 2004.
Réal.: Claudio Tonetti. 1 h 5. 1/2. Inédit.
Avec : Florence Pernel, Christophe
Laubion, Bruno Slagmulder.
Une femme se retrouve en prison
pour avoir, croit-elle, causé la mort
de son ex-mari, un policier violent et
alcoolique qui l'avait agressée.
I Cette histoire troublante permet à Florence Pernel de changer de registre.
22.50
GLAMOUR SHOOTINGS
Film. Erotique. Réal.: Kissa. 1 h 10.
Inédit.
Des shootings sexy et glamour, une
ambiance mode et la découverte
progressive de l'intimité des différents modèles.
0.00 Virgin 17 part en live. Concert.
Pop/Rock.
10.15 Coupe de France des clubs.
Pétanque. 11.45 Cagliari/Milan AC.
Football. 13.30 Strasbourg/Orléans.
Basket-ball. Championnat de France
Pro A. 25e journée. 15.00 Narbonne/Lyon. Rugby. Championnat
de France Pro D2. 26e journée. En
direct. 16.45 France/Autriche.
Handball. Euro féminin 2010. Qualifications. En direct. A Pau
(Pyrénées-Atlantiques). 18.15 Inter
Milan/Bologne. Football. Championnat d'Italie. 32e journée. 18.45
NBA Live. 19.00 Masters 1000 de
Miami. Tennis. Finale. En direct. En
Floride. 21.00 Boston Celtics/Cleveland Cavaliers et Los Angeles
Lakers/San Antonio Spurs. Basketball. Championnat NBA. En direct.
0.00 Open de Houston. Golf. Circuit américain. 4e jour. Au Texas.
Télévision Lundi
Dimanche 4 Avril 2010
I LE FILM DU JOUR
09
I EN BREF
Arthur Jugnot, le cartésien
Le chef-d’œuvre
de Miyazaki
20
Laurence Boccolini
couronnée Reine
Le fils de Gérard Jugnot donne la réplique à Mimie Mathy dans un épisode inédit de «Joséphine,
ange gardien».
A
rthur Jugnot, fils de
Gérard, est la guest star
d'un épisode inédit de
«Joséphine». Looké façon Harry
Potter, le jeune acteur n'a pas
boudé son plaisir à jouer le très
timide et frustré assistant technique d'un laboratoire.
Une histoire à la fois enchanteresse et terrifiante, d’une richesse
narrative et graphique sans précédent.
«Le Voyage de Chihiro». Jap. 2001. Réal.: Hayao Miyazaki. 2
heures.
Ce conte nous plonge dans un univers onirique comme seul Miyazaki sait en créer.
e f ilm «Princesse Mononoké» (2000) devait être le
Ldernier
film du maître de l’animation japonaise. Pourtant, en
lisant «Rin et le peintre de cheminée», Miyazaki décide de reprendre ses crayons pour donner vie à une nouvelle héroïne:
Chihiro. Et on ne peut qu’applaudir.
«Le Voyage de Chihiro» (2002)
est une réussite époustouflante. Ce conte nous plonge dans
un univers onirique comme
seul Miyazaki sait en créer. On
suit les mésaventures d’une
jeune fille forcée de se rendre
au pays des esprits pour sauver
ses parents. Au cours de ce périple initiatique, elle va devoir
faire preuve de qualités exceptionnelles pour affronter des
forces destructrices.
Dans ce monde fantasmagorique, peuplé de dieux monstr ueux et de personnages
étr anges, Miy azaki laisse
poindre une satire sans concession de notre société de
consommation. Également
tr uffé de références aux
croyances de la culture japonaise, «Le Voyage de Chihiro»
se veut néanmoins porteur de
valeurs universelles. Mais l’auteur, cette fois, ajoute une note
de poésie et de mystère. Il livre
une histoire à la fois enchanteresse et terrifiante, d’une richesse narrative et graphique
sans précédent.
Le public comme les critiques
ne s’y sont pas trompés. Le
dessin animé a pulvérisé tous
les records en salles avec plus
de 20 millions d’entrées rien
qu’au Japon. Un succès tout
aussi retentissant en Occident,
salué par l’Ours d’or à Berlin,
l’Oscar du meilleur film d’animation et le César du meilleur
film étranger.
Nicolas Jouenne
Arte, 20.35
I VOYAGE
Les phobies de Marianne
James en «Terre inconnue»
L'ancienne jurée de «Nouvelle star» est partie à la rencontre
des Bajaus, un peuple de pêcheurs en Indonésie.
Vous formez un duo
convaincant avec Mimie
Mathy: quelle était l'ambiance sur le tournage?
Nous avons eu tellement de
fous rires, jusqu'aux pleurs,
que certains ont déjà été diffusés dans des émissions de
bêtisiers. Ça a marché tout de
suite entre nous.
Aviez-vous déjà regardé
«Joséphine, ange gardien»?
Je suis un mauvais client, car je
ne regarde jamais la télé... Mais
la série existe depuis si longtemps que je me souviens
l'avoir vue à l'adolescence.
Votre personnage, un scientifique, dit qu'il ne croit ni
aux anges gardiens ni en la
réincarnation, et vous?
Je suis très car tésien, à ma
grande tristesse, car, quand
des gens proches meurent, je
ne vois rien d'autre pour eux
qu'une petite boîte où ils pourr issent... Si seulement je
Arthur
Jugnot: «Si
seulement je
croyais au
paradis, ce
serait
beaucoup
plus simple.»
croyais au paradis, ce serait
beaucoup plus simple pour
moi.
Vous venez de tourner le
premier épisode de «Vidocq» pour TF1, avec Bruno
Madinier dans le rôle-titre...
C'est le rêve de tout acteur
d'être costumé en pirate, avec
des pistolets, une épée et de
tourner dans un château. C'é-
tait un cadre assez magique! Je
joue l'un des anciens bagnards
engagés pour former la Sûreté,
la police créée par Vidocq.
Mon personnage est un peu gitan, un pickpocket qui a toujours un bon plan pour la débrouille.
Vous êtes directeur de
théâtre, producteur, acteur...
En effet, je m'occupe de mon
théâtre à Avignon, Les Béliers,
à l'année, et surtout l'été pour
le Festival. Avec ma boîte de
production, Lard'enfer, je produis des pièces ou des spectacles, comme «La Mégère à
peu près apprivoisée», actuellement au Théâtre du Splendid.
Je vais produire et mettre en
scène la pièce «Le Carton». Je
suis moi-même en tournée jusqu'à la fin du mois avec «Chat
en poche», de Feydeau. Enfin,
je jouerai dans une comédie au
Théâtre de la Michodière à la
rentrée, «À deux lits du délit».
Propos recueillis par
Nathalie Chuc
«Joséphine, ange gardien» ,
TF1, 20.45
«Top chef»: la recette du succès
La finale du concours de cuisine est diffusée ce soir sur M6. La semaine dernière, 4 millions de
téléspectateurs ont suivi l'émission.
L
a finale de ce soir promet
d'être goûteuse! Une centaine d'inconnus compose
le jury qui va désigner le Top
chef 2010. Retour sur les ingrédients qui ont fait le succès de
ce concours.
Les émissions culinaires se suivent, mais ne se ressemblent
pas. Avec un groupe de candidats et un jury exclusivement
composés de professionnels,
on aurait pu craindre que les
téléspectateurs trouvent «Top
chef» trop élitiste. Mais non!
L'émission a été un succès,
l'audience évoluant à la hausse
de manière régulière, plaçant
même la chaîne en deuxième
position avec 4 millions de
téléspectateurs la semaine dernière. «Sa force est de montrer
de vraies gens, explique Thierry Marx, chef deux étoiles au
Michelin et juré. Ces jeunes
possèdent la valeur du travail.
Ils ont tous un parcours professionnel, avec leurs qualités et
leurs défauts.»
«Aujourd'hui, les téléspectateurs ne veulent plus regarder
un énième documentaire qui
fait le por trait de tel ou tel
chef, ajoute-t-il. Ils veulent voir
comment on transforme un
produit en un plat.» Et, sur ce
point, ils ont été servis! Selon
Thierry Marx, tout ce qui a été
présenté aurait pu figurer sur le
menu d'un restaurant: «Les
candidats n'avaient pas pour la
plupart un parcours classique.
Ils étaient plus libres, avec une
créativité hors norme».
Le jury avoue avoir été impressionné par autant d'ingéniosité: «Même Grégory, qui était
un amateur (vainqueur de la finale d'«Un dîner presque parfait», ndlr), était tellement
nourri de connaissances sur la
cuisine française qu'il inventait
à chaque fois un plat surprenant». Les candidats ont ainsi
tous tapé dans l'œil des jurés:
«Nous aimerions voir ces personnes s'épanouir dans ce métier au-delà de "Top chef".
Nous avons d'ailleurs fait des
propositions professionnelles à
chacun d'entre eux», précise
Thierry Marx.
Enfin, il confie avoir eu des difficultés à juger les candidats.
«Notre seul moyen de les départager, c'était la technique. Il
était parfois délicat d'éliminer
certains parce qu'ils pouvaient
être de futurs bons.» Alors, qui
d'Alexandre, Bruce, Romain
ou Pierre sera le «Top chef»
2010?
Laurence Boccolini, qui vient
d'animer «Moundir, l'aventurier de l'amour», sur TMC, est
aux manettes d'une nouvelle
émission de divertissement.
Rendez-vous le 22 avr il à
20 h 40 sur la chaîne Comédie!
pour «Kings of Comédie!». Le
principe? La reine Laurence
cherche son roi. Celui-ci doit
être drôle et elle a le choix
entre quatre prétendants. Gad
Elmaleh, Dany Boon, Élie Semoun et K ad Merad seront
étudiés sous toutes les coutures, not amment leurs
sketchs.
Les Molières
innovent
Présidée par Line Renaud, la
24e Cérémonie des Molières
sera diffusée en direct de la
Maison des arts et de la culture
de Créteil le 25 avr il sur
France 2, avec Marie Drucker et
son oncle Michel à la présentation. Avant les remises de prix
(Daniel Russo pour le meilleur
comédien est bien placé, ainsi
qu'Éric Métayer dans la catégorie metteur en scène), la chaîne
diffusera «Feu la mère de Madame», de Feydeau. Une mise
en bouche qui devrait inciter
les téléspectateurs à rester devant leur poste.
Sheryfa Luna marraine
du City Raid Andros
Patricia Reverdy
«Top chef», M6, 20.40
Alors, qui d'Alexandre, Bruce, Romain ou Pierre sera le futur
«Top chef» 2010?
I SELECTION FAMILLE
La chanteuse Sher yfa Luna,
vainqueur de «Popstars», en
2007, et le rugbyman Mathieu
Bastareaud, auteur du Grand
Chelem avec le XV de France le
mois dernier, sont les parrains
du City Raid Andros, dont la
huitième édition débutera le 7
avril, à Pierrefitte-sur-Seine
(Seine-Saint-Denis). Cette
grande manifestation civique,
organisée dans 40 villes, permet à 20 000 enfants, âges de
10 à 13 ans, de découvrir leur
commune et ses institutions
sous forme de jeux. Les deux
parrains seront présents sur
plusieurs étapes, ainsi que lors
de la finale nationale, le 16
juin au stade Charléty, à Paris.
«Desperate Housewives»:
record d'audience
Marianne James a tenté l'expérience de «Rendez-vous en terre inconnue». L'ancienne jurée
de «Nouvelle star» est partie à
la rencontre des Bajaus, un
peuple de pêcheurs en Indonésie. Trois jours de voyage ont
été nécessaires pour atteindre
le village sur pilotis au milieu
de l'eau. Un lieu surréaliste qui
a, au début, déboussolé l'invitée: «Cet endroit rassemble
mes phobies: le vertige et la
claustrophobie! C'est un lieu
ni sur terre, ni sur l'eau, ni
dans l'air, alors pour moi qui
suis une vraie terrienne...»,
confie-t-elle. Pendant douze
jours, Marianne James s'est
bien adaptée aux conditions de
vie de ses hôtes et a même participé à leurs activités, comme
la pêche et la plongée. Elle a
également discuté de choses
intimes: «Je suis chrétienne et
eux musulmans, nous avons
parlé de notre foi, c'était fort!».
Ce voyage a beaucoup marqué
la chanteuse, qui relativise encore plus au quotidien: «Je ne
craignais pas les cyniques,
mais maintenant je me gausse!». À découvrir demain sur
France 2.
ARD
ZDF
SWR
RTL TELEVISION
RTBF1
RAI UNO
PARIS PREMIERE
PLANETE
8.20 Gute Frage, nächste Frage !
8.25 Wer küsst schon einen
Leguan ? Film TV. Sentimental. 9.55
Tagesschau 10.00 Evangelischer
Gottesdienst am Ostermontag 11.00
Tagesschau 11.05 Die Sendung mit
der Maus 11.35 Ladykillers Film.
Comédie policière. 13.00 Tagesschau 13.05 Augustinus Film TV.
Drame. 14.35 Tagesschau 14.40
Soraya Film TV. Drame. 17.35 Tagesschau 17.45 Das beste Jahr meines
Lebens Film TV. Drame. 19.15 Ins
heisse Herz Afrikas 20.00 Tages-
8.20 In einem Land vor unserer
10.50 Die Flippers : Das Beste aus
40 Jahren 12.20 Giganten im Kornfeld 13.50 Echtes Leben, Selbstgemacht ! 14.35 Frühlingsreise nach
9.25 Navarro Film TV. Policier.
10.50 Sans chichis 11.53 Questions
d'argent 11.55 Table des terroirs
12.05 Les Feux de l'amour 12.50
Questions d'argent 12.55 Météo
13.00 JT 13h 13.40 Météo 13.45
Télétourisme 13.55 Le Renard 15.00
6.00 Euronews 6.05 Anima Good
News 6.10 Misto di magia Film.
Schwäbisch Hall und ins Hohenloher Land 15.20 Lichtblicke 15.25
Das Böse unter der Sonne Film. Policier. 17.15 China : Die grosse Mauer
18.00 Aktuell 18.05 Die ComedyArena 18.30 Die Welt auf Schwäbisch 19.00 Ich war dabei Menschen
und Schlagzeilen in Baden-Württemberg. 19.45 Aktuell 20.00 Tagesschau
9.10 20.000 Meilen unter dem Meer
Film. Aventure. EU. 1954. Réal.:
Richard Fleischer. 2 h 20. 11.30 Die
Schatzinsel Film. Aventure. Fra - GB.
2007. Réal.: Alain Berbérian. 1 h 45.
Dolby. 13.15 Hexen hexen Film. Fantastique. GB. 1990. Réal.: Nicolas
Roeg. 1 h 40. 14.55 Die Jagd nach
der Heiligen Lanze Film TV. Aventure. 17.00 Ice Age 2, Jetzt taut's
Film. Animation. 18.45 RTL aktuell
19.03 RTL aktuell, das Wetter 19.05
Bauer sucht Frau, das grosse Wiedersehen
7.15 La chronique de François Simon
L'assiette (Paris XIVe). 7.20 Hôtels
du monde 7.45 La mode, la mode, la
mode 8.25 Paris Première boutique
9.30 Paris Première boutique 10.30
Intérieurs 11.10 Madame Doubtfire
Théâtre. 2 h 15. Mise en scène:
Daniel Roussel. 13.25 La revue de
presse du Théâtre des Deux Anes
15.30 En avant la musique 17.50
Kaamelott 18.35 Caméra café
20.15 MUSIKALISCHE
REISE DURCH
DIE SCHWEIZ (2/2)
20.15 ERAGON, DAS
VERMÄCHTNIS DER
DRACHENREITER
20.20 JE SUIS
UNE LÉGENDE
10.05 Anne Frank : le journal
d'après 11.05 Les amis des juifs
12.00 Dur à cuire ou poule
mouillée ? Japon. 13.00 Le clan des
suricates En terrain hostile. 13.30
Le langage corporel des hommes
politiques 14.20 Bonnes vacances,
monsieur le président ! 15.20 A
table avec les politiques 16.20
Bandes de lémuriens Remue-ménage
dans le cimetière. 16.45 Kalahari, le
désert inondé 17.45 Trek en Afrique
Les poneys du Lesotho. 18.10 Trek
en Afrique Le langage oublié du
peuple premier: Drakensberg. 18.40
Trek en Afrique Mozambique. 19.10
Bandes de lémuriens Ça déménage.
19.35 Planète pub 20.05 Planète
pub
Variétés. Présentation: Markus Brock.
1 h 30. Invités: Udo Jürgens, les
Klostertaler, Stefanie Hertel, Hansi
Hinterseer, Paola, Francine Jordi, les
soeurs Hofmann, Bill Ramsey, Nana
Mouskouri, Eva Lind, DJ Ötzi,
Robert Kreis, Dana Winner.
21.45 Aktuell 21.50 Unsere beliebtesten Hunde Vierbeiner, die unsere
Herzen erobern. 22.50 Vier Pfoten
machen Urlaub 23.20 Vermisst,
Alarm für Rettungshunde 23.50
Lauf, Earl, lauf !
Film. Aventure. EU - GB. 2006. Réal.:
Stefen Fangmeier. 1 h 55. Avec : Ed
Speleers, Jeremy Irons, Robert Carlyle, Sienna Guillory.
Un garçon de ferme devient dragonnier et mène la résistance contre
l'ignoble roi Galbatorix, qui règne
en imposant la terreur sur ses terres.
22.10 Death Proof, Todsicher Film.
Action. 0.20 Hitman, Jeder stirbt
alleine Film. Action. 1.50 Death
Proof, Todsicher Film. Action.
schau
20.15 POLIZEIRUF 110
Film TV. Policier. All. 2010. Réal.:
Hans Werner. 1 h 30. Inédit.
Blutiges Geld.
Avec : Jaecki Schwarz, Wolfgang
Winkler, Isabell Gerschke, Oliver
Hörner.
Le directeur d'une entreprise de
construction est la cible d'un mystérieux tueur.
21.45 Wallander : Die Schuld Film
TV. Policier. 23.15 Tagesthemen
23.30 A Beautiful Mind, Genie und
Wahnsinn Film. Drame.
Zeit : Die geheimnisvolle Insel Film.
Animation. 9.30 Heute 9.35 Pippi
in Taka-Tuka-Land Film. Jeunesse.
11.00 Michel bringt die Welt in Ordnung Film. Jeunesse. 12.35 Heute
12.40 Die wilden Hühner und die
Liebe Film. Jeunesse. All. 2007.
Réal.: Vivian Naefe. 1 h 45. 14.25
Was geniesst Deutschland ? 15.10
Heute 15.15 Das Traumschiff : Australien Film TV. Sentimental. 16.45
Rosamunde Pilcher Film TV. Sentimental. 19.00 Heute 19.15 Der
Supersegler, Rekordrausch auf dem
Meer 19.30 Tod in Rom Petrus, der
Fels.
20.15 SCHEIDUNG FÜR
FORTGESCHRITTENE
Film TV. Comédie. All. 2010. Réal.:
Josh Broecker. 1 h 30. Inédit. Avec :
Mariele Millowitsch, Walter Sittler,
Sonsee Neu, Sascha Ö Soydan.
Lorsqu'une femme, mariée depuis
25 ans, découvre qu'elle pourrait
hériter d'une fortune si son mari
demandait le divorce, elle décide de
l'y contraindre.
21.45 Heute 21.50 Treuepunkte Film
TV. Comédie. 23.20 Capote Film.
Drame.
Toy Story
Chabada
Le bonheur selon Julia
Top chef
Robots
Film. Animation. EU. 1995.
Magazine. Musique. Présentation:
Daniela Lumbroso. 1 h 55.
Magazine. Culturel. Présentation:
Julia de Funès. 5 minutes.
Film. Animation. EU. 2005. Inédit.
Daniela Lumbroso en prime
avec un hommage à Maritie et
Gilbert Carpentier, rois de la
variété.
Une manière d'aborder la philosophie intelligente et attractive avec la petite-fille du comique Louis de Funès.
Télé-réalité. Présentation: Sandrine
Corman et Stéphane Rotenberg.
2 h 50. Inédit.
France 3, 20.35
France 5, 17.40
Première collaboration des studios Disney et Pixar, «Toy Story» est aussi le premier longmétrage réalisé entièrement en
images de synthèse.
TF1, 15.45
Miracle au Kansas Film TV. Drame.
16.50 Boston justice Bella s'en va.
17.40 FBI : portés disparus Transitions. 18.28 La biodiversité de A à
Stef 18.30 Le 6 minutes 18.40
Météo 18.45 Au quotidien 19.20
Météo 19.30 JT 19h30
Film. Science-fiction. EU. 2007. Réal.:
Francis Lawrence. 1 h 45. Avec : Will
Smith, Alice Braga, Charlie Tahan,
Dash Mihok.
Robert Neville, ancien savant de
réputation internationale, est mystérieusement immunisé contre le virus
qui a ravagé l'humanité. Solitaire, il
hante depuis trois ans une New York
en ruines, diffusant chaque jour des
messages radio dans le fol espoir de
trouver d'autres survivants. Nul n'a
encore répondu...
22.05 To be or not to.be Une histoire belge.
Qui remportera les 100 000
euros?
M6, 20.40
L'humour enfantin est compensé par un univers visuel
techniquement très réussi,
truffé de trouvailles et de clins
d'oeil.
W9, 20.35
Court métrage. EU. 1936. Réal.: Raymond Kane et Buster Keaton. 20
minutes. Noir et blanc. 6.30 TG1
6.45 Unomattina En intermède: à
7:00, 7:30, 8:00, 9:00 et 9:30, TG1.
10.00 Verdetto Finale 10.50 Appuntamento al cinema 11.00 Occhio
alla spesa 12.00 La prova del cuoco
13.30 Telegiornale 14.00 TG1 Economia 14.10 Bontà sua 14.30 DA
DA DA 16.50 TG Parlamento 17.00
TG1 17.10 Che tempo fa 17.15 Einmal Toskana und zurück Film TV.
Sentimental. All. 2008. Réal.: Imogen Kimmel. 1 h 35. Avec : Sabine
Postel, Peter Sattmann, Konstantin
Wecker, Katja Weitzenböck. 18.50
L'eredità 20.00 Telegiornale
20.30 SOLITI IGNOTI
Divertissement. Présentation: Fabrizio
Frizzi. 40 minutes. 21.10 Capri 23.10
TG1 23.15 Porta a porta 0.50 TG1Notte 1.20 Che tempo fa 1.25
Appuntamento al cinema 1.30 Sottovoce 2.00 Rai educational Rewind
la TV a grande richiesta. 2.35 SuperStar 3.05 Getaway Film. Thriller. EU.
1972. Réal.: Sam Peckinpah. 2
heures.
20.35 KAAMELOTT
Série. Comédie. Fra. Réal.: Alexandre
Astier. 2 h 25.
Livre III.
Avec : Alexandre Astier, Anne
Girouard, Thomas Cousseau, Lionnel Astier.
Le règne du roi Arthur se poursuit
entre les incursions des barbares,
les doléances de ses sujets et les
conflits de toutes sortes qui opposent ses chevaliers.
23.00 Caligula Film. Erotique. Ita.
1977. Réal.: Tinto Brass et Bob Guccione. 1 h 55. Avec : Malcolm
McDowell, Teresa Ann Savoy, Helen
Mirren, Peter O'Toole. 0.55 Ça
balance à Paris 2.00 Paris dernière
Jeudi soir, Canal+ lançait la saison 6 de «Desperate». Près
d'1,8 million d'abonnés ont
suivi les mésaventures des habitantes de Wisteria Lane, soit
26,3% de part d'audience. La
chaîne cr yptée enregistre le
nombre record de téléspectateurs pour une série!
20.40 LA VÉRITABLE
HISTOIRE DE
BARBE NOIRE LE PIRATE
Documentaire. Fiction. GB. 2005.
Réal.: Richard Dale et Tilman Remme.
1 h 45. L'épopée du plus célèbre des
pirates, Barbe Noire, figure emblématique d'une époque qui vit l'essor
du transport de marchandises et
d'esclaves par la mer.
22.25 Orgasm Inc. 23.50 Faites
entrer l'accusé
Télévision Lundi
Dimanche 4 Avril 2010
6.00 Prudence Petitpas. Mister Moucheron. 6.30 TFou. 8.30 Téléshopping. 9.20 Le Destin de Lisa. 11.10
La ferme Célébrités en Afrique.
11.55 Petits plats en équilibre.
6.00 Les z'amours. 6.30 Télématin.
9.04 Dans quelle éta-gère. 9.05 Des
jours et des vies. 9.30 Amour, gloire
et beauté.
Film. Catastrophe. EU. 1997. Réal.:
Mick Jackson. 1 h 50.
15.45 Toy Story
Film. Animation. EU. 1995. Réal.:
John Lasseter. 1 h 35. Inédit.
17.20 Monk
Monk et l'homme qui venait
d'Afrique.
18.15 La ferme Célébrités
en Afrique
19.05 Le juste prix
19.50 La prochaine fois,
c'est chez moi
20.00 Journal
Invité: Stéphane Bern.
11.00 Motus
11.30 Les z'amours
12.05 Tout le monde veut
prendre sa place
13.00 Journal
14.00 Les Misérables
Film. Drame. All - Fra - Ita. 1958.
Réal.: Jean-Paul Le Chanois. 1 h 35.
Première époque.
15.35 Les Misérables
Film. Drame. All - Fra - Ita. 1958.
Réal.: Jean-Paul Le Chanois. 1 h 40.
Deuxième époque.
17.15 Paris sportifs
17.25 Brigade des mers
18.15 En toutes lettres
19.00 N'oubliez pas les paroles
20.00 Journal
FILM TV
20.45
JOSÉPHINE,
ANGE GARDIEN
6.00 M6 Music. 7.05 Disney Kid
Club. 8.35 M6 boutique. 9.55 Absolument stars. 11.10 Un gars, une
12.00 Explosif. 12.05 Cas de
divorce. Alquist contre Alquist.
12.40 La Vie de famille. Nous irons
tous à Disney World. (2/2). - On
achève bien les Urkel.
6.55 La matinale. 8.10 Oggy et les
cafards. 8.20 Oggy et les cafards.
8.25 S.A.V. des émissions. 8.30
dans la prairie
Le dilemme d'Alden.
12.45 Le 12:45
12.50 La Petite Maison
dans la prairie
Jardin extraordinaire.
13.45 Le Cerveau
Film. Comédie policière. Fra. 1968.
Réal.: Gérard Oury. 2 h 5.
Avec : Jean-Paul Belmondo, Bourvil, David Niven, Eli Wallach.
15.50 La Revanche d'une blonde
Film. Comédie. EU. 2001. Réal.:
Robert Luketic. 2 heures.
Avec : Reese Witherspoon, Luke
Wilson, Selma Blair, Matthew Davis.
17.50 Un dîner presque parfait
18.50 100% Mag
19.45 Le 19.45
13.35 Jack
Film. Comédie dramatiqueEU. 1996.
Réal.: Francis Ford Coppola. 2
heures.
Avec : Robin Williams, Diane Lane,
Jennifer Lopez, Bill Cosby.
Un enfant qui vieillit quatre fois plus
vite que la normale tente de s'adapter à cette étrange situation: ses
parents ont décidé de l'inscrire à l'école.
15.35 Explosif
15.50 Les enquêtes impossibles
16.50 Les Destins du coeur
17.45 Bienvenue chez vous
18.15 Top Models
18.40 K 2000
19.35 Friends
Celui qui enviait ses amis. - Celui
qui ne savait pas se repérer.
9.55 La Légende de Despereaux
TÉLÉ-RÉALITÉ
FILM
fille.
9.55 C'est au programme
12.00 Attention à la marche !
12.50 L'affiche du jour
13.00 Journal
13.45 Météo
13.50 Trafic info
13.55 Volcano
6.00 EuroNews. 6.45 Ludo. 8.35
Ludo vacances. 11.10 Plus belle la
vie. 11.40 12/13 .
13.00 Nous nous sommes
tant aimés
Yves Montand.
13.30 En course sur France 3
Depuis Longchamp.
13.45 Inspecteur Derrick
L'imposture.
14.50 Les Géants de l'Ouest
Film. Western. EU. 1969. Réal.:
Andrew V McLaglen. 1 h 55.
Avec : John Wayne, Rock Hudson,
Antonio Aguilar, Roman Gabriel.
16.45 Culturebox
16.50 Slam
17.25 Des chiffres
et des lettres
18.00 Questions
pour un champion
18.35 18:30 aujourd'hui
18.55 19/20
20.00 Tout le sport
20.10 Plus belle la vie
SÉRIE
MAGAZINE
09
Madagascar 2 : La Grande Évasion.
Film. Animation.
11.35 La Petite Maison
Film. Animation.
11.25 Pushing Daisies
12.10 Les Guignols de l'info
12.20 L'édition spéciale 1ère partie
12.45 L'édition spéciale
14.00 Coco
9.10 Les grands duels du sport. 9.55
Mission aventure découverte. 10.10
Vezos, un voyage à Madagascar.
10.55 360°, GEO. 11.40 Inuit. 12.20
Giordano hebdo. 12.45 Arte journal. 13.00 Le dessous des cartes.
13.10 360°, GEO. 14.00 Les îles de
la Méditerranée. 14.45 360°, GEO.
15.30 Moken, les fils de la tortue
16.15 360°, GEO
16.40 Pâques : une histoire
Film. Comédie. Fra. 2008. Réal.: Gad
Elmaleh. 1 h 35.
15.35 La caméra planquée
15.40 Cyprien
Film. Comédie. Fra. 2009. Réal.:
David Charhon. 1 h 35.
17.15 La caméra planquée
17.25 LOL (Laughing Out Loud)
Film. Comédie.
19.05 Safari
Film. Comédie. Fra. 2009. Réal.: Olivier Baroux. 1 h 40. Inédit.
de la civilisation
des lièvres
Film. Court métrage.
16.45 La fabuleuse histoire
des nouilles
la naissance d'un incontournable.
17.40 X:enius
18.05 Chapeau melon
et bottes de cuir
Pour attraper un rat blanc.
19.00 Arte journal
19.30 Globalmag
19.50 Les bébés du zoo
Premiers pas.
SÉRIE
FILM
6.45 L'emploi par le Net. 6.50 Ludo
Zouzous. 8.25 A vous de voir. 8.50
Bienvenue chez les p'tits. 8.55 Les
maternelles. 10.00 Allô Rufo. 10.09
Fred et Jamy à la découverte du
système immunitaire. 10.10 Cures
thermales : la ruée vers l'eau. 11.10
Sa majesté, la raie manta. 12.05
Ludo.
13.35 Le magazine de la santé
14.30 Allô, docteurs !
15.00 Echo et les éléphants
d'Amboseli
La résolution.
15.30 Sur la route du blues
avec Ladell McLin
De Chicago à Memphis.
16.25 A dos de cheval
17.30 C à dire ?!
17.40 Le bonheur selon Julia
17.45 C dans l'air
19.00 C à vous
19.55 Le clan des suricates,
la relève
La roue tourne.
FILM TV
20.35
FBI : PORTÉS DISPARUS
20.35
CHABADA
20.40
TOP CHEF
20.35
ECHEC ET MORT #
20.45
MILLÉNIUM
Film TV. Sentimental. Fra. 2009.
Réal.: Jean-Marc Seban. 1 h 50. Inédit.
Avec : Mimie Mathy, Arthur Jugnot,
Patrick Catalifo, Sandy Lobry.
L'homme invisible.
Joséphine est envoyée au secours
de Yann Leblanc, un laborantin travaillant sur la maladie d'Alzheimer
au sein d'une unité de recherche
privée. Sa timidité maladive et son
cruel manque de confiance en lui
l'empêchent de faire reconnaître sa
grande intelligence. Joséphine lui
donne un coup de pouce.
Série. Policière. EU. 2005. Réal.:
David Grae. 44 minutes. 16/24.
Avec : Anthony LaPaglia, Poppy
Montgomery, Eric Close, Enrique
Murciano.
La loi du marché.
Un homme masqué s'empare d'une
automobile familiale dans laquelle
est installé un petit garçon de 5 ans,
Ethan. S'agit-il d'un vol de voiture
ou d'un kidnapping? L'équipe de
Jack soupçonne le père d'Ethan. Sa
femme et ses collègues ont en effet
trouvé que son comportement était
bizarre ces derniers temps.
Magazine. Musique. Présentation:
Daniela Lumbroso. 1 h 55.
Spéciale Carpentier.
Invités: Eddy Mitchell, Alain Souchon, Jeane Manson, Annie Cordy,
Guy Bedos, Dave, Enrico Macias,
Chantal Goya, Jean-Jacques Debout,
Yves Lecoq, Jane Birkin, Véronique
Sanson, Julien Dassin, Laurent Distel. Pendant deux décennies, la
phrase «Maritie et Gilbert Carpentier présentent» a bercé les samedis
soirs de millions de téléspectateurs.
Télé-réalité. Présentation: Sandrine
Corman et Stéphane Rotenberg.
3 h 15. Inédit.
Finale.
Lors de cette finale, les quatre candidats encore en lice vont être
réveillés à 2h du matin par le jury
pour faire leur marché à Rungis. Ils
devront cuisiner une viande et un
poisson trouvés sur place. Un candidat sera éliminé au pied du
podium. Les trois autres candidats
vont ensuite devoir préparer une
entrée, un plat et un dessert pour
un célèbre traiteur.
Film. Action. EU. 1990. Réal.: Bruce
Malmuth. 1 h 40.
Avec : Steven Seagal, Kelly Le Brock,
William Sadler, Frederick Coffin.
Mason Storm, un policier consciencieux, enregistre une conversation
entre un tueur et le sénateur Trent,
qui projette de faire assassiner un
de ses rivaux. A peine Storm est-il
rentré chez lui que des tueurs défoncent sa porte et mitraillent toute sa
famille.
Série. Suspense. Suè. 2008. Réal.:
Daniel Alfredson. 1 h 30. 3/6. Inédit.
Avec : Michael Nyqvist, Noomi
Rapace, David Dencik, Lena Endre.
La fille qui rêvait d'un bidon
d'essence et d'une allumette.
Alors que Lisbeth séjourne aux
Caraïbes, Mikael Blomkvist, dont le
magazine «Millenium» bénéficie
d'une très bonne réputation grâce
à l'affaire Wennerström, prépare un
numéro consacré à un trafic de
femmes venues des pays de l'Est.
22.35
ESPRITS CRIMINELS
21.20
FBI : PORTÉS DISPARUS
22.35 Soir 3
23.55
VIVE LA CANTINE !
22.15 Bienvenue chez vous soir
22.15
LE CASSE DU SIÈCLE
22.35
PLACIDO DOMINGO
22.25
C DANS L'AIR
Série. Policière. EU. 2007. 1 h 40.
L'appât. - Morts de peur.
Le département est en plein chaos.
Gideon a disparu et Hotch et Prentiss sont partis. L'un a démissionné
tandis que l'autre a demandé son
transfert. Pendant ce temps, le reste
de l'équipe doit enquêter sur un
tueur en série qui sévit à Milwaukee, utilisant son fils pour attirer ses
victimes.
Série. Policière. EU. 2005. 1 h 35.
Addictions. - Des années volées.
Le FBI recherche un adolescent de
15 ans, qui a usurpé l'identité d'un
de ses amis, afin de travailler comme
coursier et apprenti serrurier.
23.00
LE CASSE #
Documentaire. Société. Fra. 2006.
2 h 5. 2.
Cyril Lignac et Jean-Michel Cohen
changent d'ambiance après s'être
immergés, pendant quelques mois,
dans deux cantines d'écoles primaires. Ils se rendent en effet dans
un lycée, en banlieue parisienne, où
les kebabs, hamburgers, sandwiches,
pizzas et autres plats rapides sont
préférés à la cantine scolaire. Comment ramener les adolescents à la
cantine? Comment leur redonner le
goût de la nourriture saine, fraîche et
équilibrée? Et que faire pour motiver à nouveau une équipe de cuisine et lui donner l'envie de retourner derrière les fourneaux?
22.20
KING OF NEW YORK #
Film. Thriller. GB - Lux. 2007. Réal.:
Michael Radford. 1 h 45.
Laura est une cadre brillante. Dans le
milieu des affaires londonien des
années 60, elle subit le machisme
de sa hiérarchie. Comprenant qu'elle
n'obtiendra jamais davantage de responsabilités, Laura se laisse tenter
par la proposition d'un gardien de
nuit: piller les coffres de la société
qui les emploie.
Documentaire. Musical. GB. 2009.
Réal.: Chris Hunt. 1 h 30. Inédit.
Les plus beaux rôles de ma vie.
Placido Domingo a interprété tous
les grands compositeurs: Mozart,
Verdi, Berlioz, Puccini, Wagner. Surprenant, il s'autorise parfois des
incursions dans l'univers du théâtre
musical. Quel que soit le rôle dont il
s'empare, il en fait un événement
grâce à sa voix, à sa présence sur
scène et à ses talents de comédien doublés d'une dose de charme et
d'humour.
Magazine. Information. Présentation: Yves Calvi. 1 h 5.
Yves Calvi propose de s'arrêter, en
compagnie de ses invités, sur l'un
des grands thèmes de l'actualité afin
de le décrypter et de l'analyser en
profondeur. Plusieurs reportages
illustrent le sujet et des spécialistes,
sur le plateau, l'éclairent de leurs
réflexions. Tout au long de l'émission, les téléspectateurs sont invités
à réagir par SMS: leurs questions et
remarques seront soumises aux
invités durant le dernier quart
d'heure du magazine.
2.00 Les Chemins de l'étrange.
0.30 Dans quelle éta-gère. 0.35 Journal de la nuit. 0.45 Météo 2. 0.46
CD'aujourd'hui. 0.50 Cecilia Bar-
Film. Policier. Fra. 1971. Réal.: Henri
Verneuil. 2 heures.
Athènes. Azad et ses complices
cambriolent la luxueuse villa du
richissime monsieur Tasco. Or, le
navire qui devait les accueillir pour
couvrir leur fuite est retardé. Azad
est alors harcelé par un policier opiniâtre, persuadé de sa culpabilité.
Azad joue serré pour tenter de
gagner du temps.
Histoires naturelles. En pêchant par
la Bretagne. 4.50 Musique. 5.00 Très
chasse, très pêche. Chiens courants
sur lapin et sa recette. 5.30 Reportages. Attention! Convois exceptionnels.
toli. Concert. Classique. 1 heure.
Inédit. Direction musicale: Ada
Pesch. Hommage à Maria Malibran.1.50 70s Show. Eric et Kelso
se cultivent. - Un mariage d'amour.
2.30 Coeurs d'athlètes. 3.30 24
heures d'info. 3.44 Météo 2. 3.45
La fatalité ou le secret de la salle
d'ambre. 4.15 Vous aurez le dernier
mot. 5.35 24 heures d'info. 5.50
Météo 2. 5.55 Dans quelle éta-gère.
Demain soir
Demain soir
Demain soir
20.45 Série
Dr House
20.35 Documentaire
Rendez-vous en terre...
20.35 Film TV
Louis la Brocante
6.25 Bugs. 7.20 Boston Public. 8.55
CD'aujourd'hui. 9.00 Plus belle la
vie. 10.35 Foudre. 11.10 L'Apprenti
Sorcier. Film TV. Aventure. 12.45
Sur la terre des dinosaures. 13.40
CD'aujourd'hui. 13.50 Le Cin-
13.15 TMC infos tout en images.
13.25 TMC Météo. 13.30 Robin des
Bois. Film. Animation. 14.55 La
6.25 Dragon Ball Z. 6.45 Dragon Ball
Z. 7.05 Télé-achat. 10.15 Les
enquêtes impossibles. 11.10 Les
enquêtes impossibles. 12.10 500
euros plus tard. 12.35 Les Vacances
de l'amour. 13.30 Un pique-nique
quième Élément. Film. Science-fiction. 16.05 Ludo. 17.55 Retour vers
le futur. Film. Science-fiction. 20.00
Samantha Oups !. 20.30 Tirage
d'Oxo.
nous avons un problème !. Film TV.
Animation. 18.30 Pocahontas 2, un
nouveau monde. Film TV. Animation. 19.45 MacGyver. 20.35 TMC
Météo.
15.15 Brigade du crime. 17.00 Mission sauvetages. 17.55 Le Rebelle.
18.45 Family Guy. 19.35 Dragon Ball
FILM
FILM
FILM
0.15 Close to Home. 1.05 Au Field
de la nuit. 2.15 La ferme Célébrités
en Afrique. 3.00 Sept à huit. 4.00
20.35
RETOUR
VERS LE FUTUR 2 ##
Film. Science-fiction. EU. 1989.
Réal.: Robert Zemeckis. 1 h 50.
Avec : Michael J. Fox, Christopher
Lloyd, Lea Thompson, Thomas F.
Wilson.
Un jeune homme accepte d'entreprendre un nouveau voyage dans
un futur proche, afin de pouvoir
modifier sa destinée et celle de son
entourage.
22.25
LA PRESSE
EST UNANIME ##
Théâtre. 1 h 50. Mise en scène:
Agnès Boury. Pièce de: Laurent
Ruquier.
Un critique de cinéma n'hésite pas
à vilipender l'interprétation de son
épouse, comédienne de son état.
0.15 GIGN : à l'épreuve de la sélec-
tion.
Légende de Brisby. Film. Animation.
15.45 Quand les chiens font leur
show. 17.20 Lilo et Stitch 2 : Hawaii,
20.40
PRESIDIO
BASE MILITAIRE,
SAN FRANCISCO ##
Film. Policier. EU. 1988. Réal.: Peter
Hyams. 1 h 45. Inédit.
Avec : Sean Connery, Mark Harmon,
Meg Ryan, Jack Warden.
A Presidio, une base militaire, deux
cambrioleurs tuent un policier militaire avant d'abattre un autre agent,
civil celui-là, dans le centre-ville.
I Ce banal film policier met en valeur
Jean-Paul Belmondo, mais ne trouve son
intérêt que par ses célèbres scènes de cascades en voiture.
1.00 Tout le sport. 1.10 Notre
enfant, notre bataille.
Film TV. Action. EU. 2004. Réal.: PoChih Leong. 1 h 30.
William Lancing, un ancien agent
de la CIA, entretient sur Internet une
correspondance régulière avec Irina,
une orpheline polonaise.
Film. Thriller. Ita - GB - EU. 1990.
Réal.: Abel Ferrara. 1 h 35.
Frank White sort de prison. Il décide
de fêter cet événement en compagnie de son avocat, Abraham Cott,
et de sa maîtresse, Jennifer. Mais il
n'est pas encore prêt à regagner le
droit chemin. Frank s'appuie sur la
communauté noire pour dominer le
Bronx en vue de conquérir la mairie de New York. Jimmy, son lieutenant, élimine la filière colombienne
de la drogue pour permettre au
gangster de s'imposer. Frank émet
des prétentions auprès d'un chef de
la mafia, Arty Clay.
0.00 Welcome. Film. Drame. Fra.
2009. Réal.: Philippe Lioret. 1 h 45.
Film. Animation. Jap. 2001. Réal.:
Hayao Miyazaki. 2 heures.
Chihiro accompagne ses parents
vers leur nouvelle maison. Mais,
alors qu'elle prend un raccourci à
travers un tunnel, la famille se
retrouve en territoire inconnu. Tous
trois font une halte dans un restaurant, où les parents de Chihiro se
transforment en cochons. La fillette
cherche à inverser le sort...
I Un magnifique voyage initiatique d'une
enfant esseulée dans un univers chimérique.
1.45 La Vague. Film. Drame. All.
chez Osiris. Film TV. Sentimental.
Film. Comédie policière. Irl. 1999.
Réal.: Thaddeus O'Sullivan. 1 h 45.
Avec : Kevin Spacey, Linda Fiorentino, Peter Mullan, Stephen Dillane.
Un Irlandais mégalomane multiplie
les cambriolages et les braquages,
au nez et à la barbe des autorités
locales, qui mettent en place un
plan d'urgence.
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
Demain soir
20.40 Divertissement
Nouvelle star
20.35 Film
Jarhead, la fin de l'innocence
20.45 Sport
FC Barcelone /Arsenal
20.35 Documentaire
Les rois de la pâtisserie
20.35 Documentaire
Vivre en 2040
10.20 Hannah Montana. 11.10 Les
Sorciers de Waverly Place. 11.55 Elimidate. 12.15 Du côté de chez Fran.
12.45 Friends. 13.20 L'Histoire sans
9.00 Morandini !. 10.10 Bien-être.
9.20 Un amour de fantôme. Film
TV. Fantastique. 11.00 Bataille
natale. Film TV. Comédie. 12.45 Les
Simpson. 13.05 Les Simpson. 13.40
Météo. 13.50 Requins : l'armée des
profondeurs. Film TV. Suspense.
15.15 Requins : l'armée des profondeurs. Film TV. Suspense. 17.00
Coup de foudre à Notting Hill. Film.
Comédie sentimentale. 19.30 Les
Simpson. 20.15 AZAP.
6.00 Hot France. 7.00 Morning
tubes. 8.30 Hit des clics. 9.00 Top
Virgin Radio. 10.10 Hip hop 50.
11.10 Top Album. 12.10 Papa
Schultz. 13.35 Top Digital 50. 14.35
Puissance tubes. 16.05 Top Virgin
Radio. 17.00 Top Model USA III.
18.00 Full Metal Alchemist. 18.50
Shérif, fais-moi peur !. 20.30 Zap'17
sports.
8.45 France/Allemagne. Curling.
Numérologie: le chiffre qui guide
notre vie. Invités: Jean-François Rottier, Didier Blau. 11.10 A vos fourchettes. 12.10 A vos recettes. 12.30
Drôles de dames. Le prototype.
13.25 C'est arrivé sur la 8. 13.35
Maigret. Film TV. Policier. Fra. 2003.
Réal.: Charles Nemes. 1 h 35. 15.10
Maigret. Film TV. Policier. 17.15 Les
perles. 18.45 24h people.
FILM
FILM
MAGAZINE
fin II : un nouveau chapitre. Film.
Fantastique. 14.50 Le Livre de la
jungle. Film. Aventure. 16.40 Le Fils
du Mask. Film. Comédie. 18.15 Stargate SG-1. 19.50 Tellement people :
la quotidienne.
FILM
du passé. Film. Moyen métrage.
1.55 Roald Amundsen. 3.00 Detroit,
une ville entre le rêve et la ruine.
4.15 Les grands duels du sport.
20.35
FLYBOYS #
20.30
LES FRÈRES PÉTARD ##
20.35
ROBOTS ##
20.40
ÇA NE S'INVENTE PAS
Film. Guerre. EU - Fra. 2006. Réal.:
Tony Bill. 2 h 15.
Avec : James Franco, David Ellison,
Martin Henderson, Jean Reno.
France, 1917. Pour venir en aide à
l'aviation française, qui peine à
contenir les assauts des troupes
allemandes, des pilotes américains
se portent volontaires.
Film. Comédie. Fra. 1986. Réal.:
Hervé Palud. 1 h 40.
Avec : Gérard Lanvin, Jacques Villeret, Thomas M. Pollard, Patrice
Valota.
Deux jeunes et sympathiques
laissés-pour-compte s'improvisent
revendeurs de drogue dans les
soirées, après avoir convoyé de la
«marchandise» malgré eux.
Film. Animation. EU. 2005. Réal.:
Chris Wedge et Carlos Saldanha.
1 h 45. Inédit.
Un jeune robot décide de quitter
son village pour partir à la rencontre
d'un inventeur génial qui habite la
grande ville. Son parcours est semé
d'embûches.
Magazine. Reportage. Présentation:
Adeline Blondieau. 1 h 30.
Emission 6.
Au sommaire : «Mon look dérange
et alors!» - «Je vis comme un mec!»
- «Je peins avec mon sang».
22.15
UN AIR DE FAMILLE ###
22.20
STUART LITTLE 3
22.10
FACE AU DANGER
Film. Comédie dramatique. Fra.
1996. Réal.: Cédric Klapisch. 1 h 50.
Deux frères, une soeur et une mère
abusive se remettent en question
lors d'une soirée d'anniversaire
agitée.
Film TV. Animation. EU. 2005. Réal.:
Audu Paden. 1 h 30.
Une petite souris et toute sa famille
sont en vacances au bord d'un lac
lorsqu'un chat est fait prisonnier.
Ils décident de lui porter secours.
0.10 Anne Roumanoff. Spectacle.
Humour. 1.40 Nuit d'ivresse.
23.50 Enquête d'action. 1.25 Tendances. 3.00 Programmes de la nuit.
Magazine. Aventure. Présentation:
Alexandre Debanne. 1 h 30.
Les rois de la démolition. - Les fous
volants.
Alexandre Debanne tente de comprendre comment des gens, exerçant
des métiers dangereux ont réussi à
échapper à la mort.
I Diffusé avant même sa sortie en salles
en France, ce film de guerre vaut surtout
pour ses scènes de batailles aériennes.
22.50
LES RESCAPÉS
DU MONDE PERDU
Jeu.
Des hommes et des femmes se lancent le défi fou d'affronter leurs pires
cauchemars.
Film TV. Action. EU. 2009. Réal.: C
Thomas Howell. 1 h 30.
Une tempête pousse les passagers
d'un paquebot de luxe vers une île
mystérieuse de Caraïbes qui semble
vivre hors du temps. Ils tentent de
regagner leur époque.
0.00 Journal. 0.10 Ça va se savoir.
0.55 Libertinages. 2.15 Fear Factor
Aventure.
(saison 4).
I Un pan de l'histoire de la psychanalyse revisité avec éclat.
23.55 Fantasmes.
22.20
FEAR FACTOR
(SAISON 4)
23.55 L'Affaire Van Aken. Film TV.
Film TV. Histoire. Fra. 2004. Réal.:
Benoît Jacquot. 1 h 35. 1/2.
Avec : Catherine Deneuve, Heinz
Bennent, Anne Bennent, Isild Le
Besco.
1925. Marie Bonaparte, épouse de
Georges de Grèce, est loin d'être une
femme heureuse. Depuis quelque
temps, on parle beaucoup en Europe
d'un certain Sigmund Freud, père
d'une nouvelle technique thérapeutique qui ferait, dit-on, des
miracles.
0.05 La voie du tao. 1.05 Les Amis
Z.
20.35
ORDINARY
DECENT CRIMINAL #
20.35
PRINCESSE MARIE ###
2008. Réal.: Dennis Gansel. 1 h 45.
3.40 Mes plus belles années. Film.
Drame. Isr. 2008. Réal.: Reshef Levy.
1 h 40. 5.20 Zapsport. 5.25 Luc
Besson, la rencontre.
Série. Fantastique. Dans le temps.
I Une bonne intrigue tournée dans la
célèbre base militaire américaine.
22.25
LE PROTECTEUR
I Steven Seagal impose facilement son
personnage de policier, mais l'intrigue est
sommaire.
20.35
LE VOYAGE
DE CHIHIRO ###
21
0.20 Tellement vrai.
Théâtre.
I L'humour enfantin est compensé par
un univers visuel techniquement très
réussi, truffé de trouvailles et de clins
d'oeil.
23.40 Jimi Hendrix.
23.30 On les appelait «les dames du
planning»... 0.25 Superscience. 1.15
Aventures en haute montagne. 2.05
Une nouvelle vie pour les bébés rhinos. 3.00 La nuit France 5.
Championnats du monde masculins. Round Robin. En direct. A Cortina d'Ampezzo (Italie). 11.00
Open de Chine. Snooker. Finale. A
Pékin. 12.30 Tour des Flandres
(261, 9 km). Cyclisme. Pro Tour. De
Bruges à Meerbeke. 13.55 Planet
Armstrong. 14.00 Allemagne/Suisse.
Curling. Championnats du monde
masculins. Round Robin. En direct.
A Cortina d'Ampezzo (Italie).
16.00 48 kg dames. Haltérophilie.
Championnats d'Europe. En direct.
A Minsk (Biélorussie). 19.00 World
Cup Rhythm. 19.30 Eurogoals.
20.15 Strasbourg/Metz. Football.
Championnat de France Ligue 2. 31e
journée. En direct. 22.45 Auto Critiques. 23.45 56 kg messieurs.
Haltérophilie.
9.00 Championnat européen. Football. 10.45 Narbonne/Lyon. Rugby.
Championnat de France Pro D2. 26e
journée. 12.30 Alpinisme. Alpinisme. 13.00 Equestrian World
Magazine. 13.30 Spirit of Yachting.
14.00 Championnat MLB. Base-ball.
16.00 Tour du Pays basque.
Cyclisme. 1re étape: Zierbena - Zierbena (152 km). En direct. 17.30
Open de Suisse. Badminton. Super
Series. A Bâle. 18.30 NBA Live.
18.45 Championnat européen. Football. 20.30 Auckland Blues (NZ)/Northern Bulls (AfS). Rugby.
Super 14. 8e journée. 22.15 Sao
Paulo/Batofago. Football. Championnat Paulista du Brésil. 18e
journée. 0.00 Tour du Pays basque.
Cyclisme. 1re étape: Zierbena - Zierbena (152 km).
Détente
Dimanche 44Avril
Dimanche
avril2010
2010
8
8
9
9
10
10
11
11
12
12
13
13
14
14
G-H 2007
2
3
4
5
6
7
8
POISSONS(19/02 - 20/03)
Amour : C’est avec votre conjoint
ou partenaire que vous trouverez le
bonheur. Dans ses bras, vous découvrirez, ou redécouvrirez, des vertiges
qui renforceront votre amour. Laissezvous aller à vos pulsions. Travail :
Au travail, vous ferez preuve d’une
volonté de fer, malgré votre sourire et
vos manières fort urbaines. Quels que
soient vos objectifs, vous les atteindrez parce que vous lancerez toutes
vos forces vives dans la bataille.
Solutions
HAGAR DUNOR le Viking
Mots Croisés
15
9 10 11 12 13 14 15
VERTICALEMENT :
1. Qui manifeste de la gaucherie. Nom de guerre. 2. Fait fi des lois.
PLUME D’ŒUF
Capitale d’un État d’Asie. Au du labo. 3. Riz au gras. Espèces... de la
lignée du zébu. 4. ATP par ex. Chrome. 5. Ici bref. Peinant. Bâtons
au cricket. 6. Rauques. Associé. 7. Glaives. Nation. On s’y trémousse.
8. Abrégé de compte. Élément du bar. Dans. Correcte ou buvable.
9. Généraux au début de la Révolution. Battant. 10. Même quand il
devient fou, il n’est pas dangereux. A des points communs. 11. Filles de
courses. Base de teinture. 12. Au gui le neuf ! Emprisonnées à jamais.
Ville des Pays-Bas. 13. Tombé du ciel. S’en prendre à l’éclat. 14. Qui
devra
Silicates de cérium. 15. Préféré. Base aérienne du 13. Un
E repasser.
DE LETTRES
homme au foyer.
F
R
I
N
dans la grille,
G
L
U
E
toujours obtenir
U
G
A
L
T
A
horizontalement
A
C
E
R
G
A
de manière à
un mot
de six lettres.
Sudoku
GRILLE DU NUMERO PROBLÈME N° 2884
NIVEAU :
L
G
N
N
U
S
C
R
D
O
U
E
MOYEN
NIVEAU :
GRILLE DU NUMERO PROBLÈME N° 2886
2) Elle commence sa carrière
sur une antenne locale de :
❍ NRJ.
❍ France 3.
❍ France Bleue.
3) Quel jeu a-t-elle animé en compagnie
de Jean-Luc Reichmann ?
❍ «Les Forges du désert».
❍ «Fort Boyard».
❍ «Jeux sans frontières».
© Aurélia BLANC/M6
de ce puzzle
5) Depuis la rentrée 2009, elle officie
sur :
❍ Arte.
❍ TF1.
❍ M6.
Puzzle De Lettres
Quiz séries
6) Son compagnon est un footballeur
connu. De qui s’agit-il ?
❍ Lilian Thuram.
❍ Fabien Barthez.
❍ Thierry Henry.
1 A Nancy.
2 France 3.
3 «Les Forges du désert».
4 Maïtena Biraben.
5 M6.
6 Lilian Thuram.
?
LE PUZZLE DE LETTRES
E
4) A qui a-t-elle succédé à la
présentation des «Maternelles» ?
❍ Elizabeth Tchoungi.
❍ Maïtena Biraben.
❍ Virginie Efira.
SOLUTION DU N°
R
Karine Le Marchand
1) Où est-elle née ?
❍ A Pointe-à-Pitre.
❍ A Bordeaux.
❍ A Nancy.
9
3
5
7
4
2
8
1
6
les sept pièces
A
4 1 6 7 3 5 8 2
5 2 7 4 9 8 1 6
3 8 9 6 2 1 4 7
2 5 3 8 4 9 6 1
9 6 1 2 5 7 3 8
7 4 8 3 1 6 9 5
6 9 4 1 7 2 5 3
8 7 5 9 6DU
3 2
SOLUTION
N°4
1 3 2 5 8 4 7 9
?
Replacez
V
Quiz :
Moyen
Puzzle De Lettres
1
2
3
9
4
8
6
7
5
Replacez les sept pièces de ce puzzle dans la grille,
de manière à toujours obtenir horizontalement un
mot de six lettres.
Sudoku
7
8
9
5
6
3
4
1
2
1. Apre au gain. Larve des douves. 2. En sens unique. 3. Trop élevé.
Né. Vieux bouclier. 4. Très refroidie. Bonne mère disparue. 5. Empreintes
d’une bête. Farci. 6. Degré et clé. Musique afro-cubaine. Traces animales.
7. Dénigre... quelle misère ! Hâle en été. D’un goût acide. 8. Scandaleuse
ou sans gêne. Effilé. 9. Sujet d’une sculpture de Rodin. Peut affecter le
pylore. Afin de préciser. 10. Le dernier est tendance. Point pour. La pluie
les pourrit. 11. On y met ce dont on se défait. Mettre au parfum. 12. Pas
dans le mouvement. Un très grand diviseur. Sigle postal. 13. Mammifère
fouisseur. 14. Axe de carte. S’échange àLE
Skopje.PDédicacer.
U Z15. ZElle estL
longue. Satyre des bois. Affaire de marin, parler d’insulaire.
E
L
U
HORIZONTALEMENT :
SAGITTAIRE(22/11 - 20/12)
Amour : L’astre Saturne s’étant désintéressé du secteur vie à deux, vous
voilà revenus à des relations conjugales plus feutrées. Il ne s’y passera
sans doute pas grand-chose mais, dans
l’ensemble, cette routine vous conviendra. Travail : Le moment semble bien
choisi pour penser à diversifier vos
activités, surtout si vous exercez une
profession libérale ou commerciale.
D’autre part, attention à ne pas céder
à la tendance à voir trop grand.
REFERENCE : PUZLT / 164
1
VIERGE(23/08 - 22/09)
Amour : En couple, la réalité pourrait très bien être plus belle que la fiction cette fois, à condition de ne voir
que le meilleur aspect des choses.
Vous pourrez augmenter votre bonheur en prodiguant à votre conjoint
ou partenaire des attentions et un
petit cadeau bien pensé. Travail : A
vous les grands projets ! Tant qu’à
faire, autant viser haut, et c’est pourquoi vous serez partant pour toutes
les entreprises audacieuses.
Amour : Dans le domaine amoureux, tout sourira aux célibataires.
Votre vie amoureuse sera particulièrement heureuse et détendue. Vous
aurez envie de plaire et d’être aimé.
Travail : La présence de Pluton
maléficié dans votre Ciel fera craindre le risque de dispersion et des
entreprises non conduites à leur
terme. Vous devrez vous méfier de
cette faiblesse, de toute forme de
laisser-aller et de négligence.
I
S
T
R
E
S
15
GÉMEAUX(21/05 - 21/06)
SOLUTION :
7
VALGUS
RECRUE
TANNIN
GADOUE
FRUGAL
GLACER
7
Amour : Vénus vous conseillera de
faire preuve de compréhension dans
votre vie de couple. Votre partenaire
ou conjoint a-t-il des habitudes bizarres ? Prenez ses manies avec humour
et tolérance. Travail : Trois planètes
influenceront favorablement le secteur
professionnel d’un bout à l’autre de
la journée. Votre enthousiasme sera
grand, vos idées seront claires, votre
jugement sera solide et votre courage
sera à la hauteur de vos projets.
5
6
4
1
2
7
9
8
3
6
VERSEAU(20/01 - 18/02)
Amour : Célibataires, vous venez de
faire une rencontre et tout va pour
le mieux entre vous. Mais cette fois,
vous restez prudents. Les astres vous
invitent à avancer posément dans
cette relation avant de vous engager.
Travail : Attention aux gaffes ! C’est
surtout dans le domaine professionnel que vous aurez tendance à vous
montrer maladroit et à parler à tort et
à travers. Alors, de grâce, surveillezvous du coin de l’œil.
4
7
6
8
5
9
3
2
1
6
SCORPION(23/10 - 21/11)
Amour : Une séduisante personne
que vous jugez inoffensive pourrait
bien vous faire le coup de l’amour
romantique. Résultat : vous vous
retrouverez pieds et poings liés en
son pouvoir. Travail : Le travail ne
vous manquera pas au cours de cette
journée. Evitez quand même le surmenage, qui ne pourrait que nuire à
vos projets d’avenir. Veillez à canaliser votre énergie afin d’atteindre votre
objectif en un minimum de temps.
8
3
1
4
7
2
5
6
9
5
LION(23/07 - 22/08)
Amour : Pluton en cet aspect vous
conseillera aujourd’hui de mettre un
peu de distance entre vous et la bellefamille si vous voulez préserver votre
entente conjugale. Travail : Vous viserez haut et loin. Votre avenir professionnel se présentera fort bien. En revanche, côté travail quotidien, une vraie
galère ! N’essayez pas, pour autant, de
refiler à des collègues les corvées qui
vous ennuient : on vous jugera aussi
sur des tâches de routine.
9
5
2
3
1
6
7
4
8
5
TAUREAU(21/04 - 20/05)
2
1
7
6
9
5
8
3
4
4
6
9
8
2
3
4
1
5
7
4
Amour : Les influences combinées
de Mars et Vénus pourraient présager de rapports de couple idylliques.
Hélas, ce ne sera pas toujours aussi
simple, car Saturne, qui n’est pas précisément un tendre, sera en mauvaise
position. Travail : Votre progression
professionnelle marquera un petit
temps d’arrêt. De nombreux obstacles se dresseront sur votre chemin,
et il vous faudra beaucoup de lucidité
et d’efforts pour les surmonter.
3
4
5
7
8
1
2
9
6
3
CAPRICORNE(21/12 - 19/01)
Difficile
3
Amour : Le climat sentimental sera
au beau fixe grâce à une configuration astrale assez exceptionnelle.
Vous plairez, vous séduirez et serez
richement payé en retour. Si vous
êtes actuellement seul, ce sera la rencontre, le coup de coeur merveilleux.
Travail : Pluton pourra provoquer
un surcroît de travail ou, pour quelques-uns d’entre vous, des relations
plus tendues avec vos supérieurs
hiérarchiques.
C
I
2
BALANCE(23/09 - 22/10)
R
I
R
E
2
Amour : Le bon influx de Vénus vous
apportera un regain de chaleur communicative et beaucoup d’ardeur démonstrative à l’égard de votre conjoint ou
partenaire, ou le goût prononcé de la
conquête si vous êtes encore disponible affectivement. Travail : Dans
le travail, prenez conscience de vos
forces et de vos possibilités. Ce n’est
pas parce que tout ne s’est pas déroulé
comme prévu que vous devez perdre
confiance en vous-même.
F
1
CANCER(22/06 - 22/07)
Amour : Sous la protection du Soleil et
de Vénus, votre vie amoureuse devrait
passer par une phase à marquer d’une
pierre blanche. Ceux d’entre vous qui
sont mariés retrouveront une entente
exceptionnelle avec leur conjoint.
Travail : Vous entrerez aujourd’hui
dans une phase nouvelle, plus positive. Si vous avez eu des problèmes,
vous aurez des chances de pouvoir
retomber sur vos pieds. Vous pourriez
prendre une autre orientation.
S
U
A
N
T
1
BÉLIER(21/03 - 20/04)
R
U
S
T
A
U
D
E
9 10 11 12 13 14 15
E
R
A
I
L
L
E
E
S
8
P
E
R
E
7
C A I R
O N N E
U
E C
R E S A
E M P L
U M E E
S U R E
E R E
S E
C
E T E
I S E R
O
R I
D E N T
E D I E
E R S
6
C
O
I
N
C
I
D
E
5
C E
E C T
P P A
E
T
E E S
S A
U V
E
A
T E N
A N T
T
A
P I
B U L
A R
L E N
4
R
E
U
N
I
3
B
A
T
T
E
S
2
A P A
N I D
A L E
R A N
F O
T
S
E B I
H O N
E V E
R I
A N C
N E R
S
O
D
R E
1
Horoscope
C
R
I
M
E
E
Mots Croisés
22
00
309
DIFFICILE
Complétez cette grille, de manière que pour chaque ligne, chaque colonne
et chaque carré de neuf cases tous les chiffres de 1 à 9 soient utilisés.
Moyen
Difficile
6
3
5 3 7
8 9 6
2
2
4
9 6
7
7
7
8
1 6 9
2
7
8
6
3
1
5
2
1
4 9
6
4
3 9
7
1 4
1 8
3 4
1
9
9
6
De_h
=h_i%Xb[k
90,&
C0)*
@0(.
D0'&
90'&&
C0)*
@0&
D0(
4 7
1 7
8 9
&DU HOOH ¿QLUDLW ELHQ SDU VH GpFDQWHU DYHF
GX WHPSV HW GH OD SHUVpYpUDQFH 1DLVVDLW
GpMjGDQVO¶HVSULWG¶+HUEHUWXQHYLVLRQGHV
FKRVHVTXLQ¶pWDLWSDVDXVVLURFDPEROHVTXH
TX¶HOOHHQDYDLWO¶DLU
/HV GHX[ KRPPHV SDVVqUHQW OH UHVWH GH
O¶DSUqVPLGL j HQ SDUOHU MXVTX¶DX PRPHQW
RVHSUpVHQWDXQHPSOR\pGHV3RVWHVSRU
WHXUG¶XQWpOpJUDPPHOLEHOOpFRPPHVXLW
©$55,9(5$,$/¶$e523257'(1,&(
+%$,6(56ª
&RS\ULJKW*LQHWWH%5,$17
9C@D
9
)(8,//(721
2
(WF¶pWDLWVLJQp$QJqOH
² %RQ VDQJ V¶H[FODPD O¶$QJODLV GDQV
PRLQVGHWURLVTXDUWVG¶KHXUH
%ULqYHPHQWLOGRQQDVHVLQVWUXFWLRQVj-RKQ
²9RXVDYH]ELHQOHWHPSVGHSUpSDUHUVRQ
SODWIDYRUL"$KHWSXLVLOIDXGUDÀHXULUVD
5
FKDPEUH0RLMH¿OHjO¶DpURSRUW
© ([FLWp FRPPH XQ FROOpJLHQ ª SHQVD
REFERENCE : PUZLT / 1 6 4
-RKQHQKDXVVDQWOHVpSDXOHV
,OQ¶HPSrFKHTXHOXLDXVVLpWDLWFRQWHQWjOD
SHQVpHGHUHYRLUODMHXQHIHPPHTXLMRXDLW
WURS VRXYHQW OHV FRXUDQWV G¶DLU DX SRLQW
TX¶HOOHQ¶DYDLWPrPHSDVOHWHPSVGHFRP
SDUDvWUHGHYDQW0RQVLHXUOH0DLUHHQFRP
SDJQLHGHVRQpFULYDLQGH¿DQFp
2QpWDLWjVHGHPDQGHUOHTXHOGHVGHX[DYDLW
OHSOXVYR\DJp,OVDYDLHQWYXWDQWGHFKRVHV
LQWpUHVVDQWHV HW YpFX HQVHPEOH RX VpSDUp
PHQW WDQW G¶DYHQWXUHV SDVVLRQQDQWHV TXH
OHXUFRQYHUVDWLRQQ¶pWDLWSDVSUqVGHWRXUQHU
FRXUW 1RQ GpFLGpPHQW O¶HQQXL QH SUpVL
GDLWSDVjOHXUVUDSSRUWV
/HF°XUG¶+HUEHUWEDWWDLWWUqVIRUWORUVTX¶LO
YLW OD MROLH VLOKRXHWWH G¶$QJqOH DSSDUDvWUH
WRXWHQKDXWGHODSDVVHUHOOH(OOHSRUWDLWXQ
PDQWHDXGHGUDSPDXYHERUGpGHYLVRQWHLQW
GDQVOHPrPHWRQXQVDFHWGHVFKDXVVXUHV
DVVRUWLV6HVEHDX[FKHYHX[EORQGVERXFOpV
IDLVDLHQW DXWRXU GH VRQ YLVDJH XQH DXUpROH
GH VROHLO 8QH OXHXU GH MRLH V¶DOOXPD GDQV
VHV\HX[TXDQGHOOHUHFRQQXW+HUEHUWSDUPL
ODIRXOH%LHQW{WLOO¶DWWLUDjOXLHQO¶HPEUDV
VDQWWHQGUHPHQWJULVpGqVO¶DERUGSDUOHOp
JHUSDUIXPTXLpPDQDLWGHVDSHDX
² 'DUOLQJ 4XHOOH VXUSULVH ¿QLWLO SDU
GLUH-HQHYRXVDWWHQGDLVSDVFHVRLU8Q
SHXSOXVYRXVQHPHWURXYLH]SDV&HPDWLQ
HQFRUHM¶pWDLVj3DULV
(OOHV¶HQpWRQQD
²4X¶pWLH]YRXVDOOpIDLUHOjEDV"
9ROXELOHLOHQWUHSULWGRQFGHOXLUDFRQWHUVD
SHWLWHKLVWRLUHWDQGLVTX¶LOO¶HQWUDvQDLWYHUV
OD%HQWOH\DSUqVDYRLUVDFUL¿pDX[IRUPDOL
WpVGHGRXDQH
3HQGDQWOHWUDMHWTXLOHVUDPHQDLWj-XDQLO
FRQWLQXDVRQUpFLW
²3RXUWRXWYRXVDYRXHUMHVRXSoRQQH0D
GDPH.RUPDQQG¶DYRLUDVVDVVLQpVRQPDUL
&¶HVWGHYHQXSRXUPRLXQHREVHVVLRQ$X
SRLQWTXHWRXWFHTXLSHXWpWD\HUPDWKqVH
PHSDUDvWSURYLGHQWLHO
² $YH]YRXV UpHOOHPHQW HQYLH GH OD YRLU
SD\HUSRXUVRQFULPH"TXHVWLRQQDODMHXQH
IHPPH2XDYH]YRXVVHXOHPHQWjF°XUGH
YpUL¿HUYRVDVVHUWLRQV"
+HUEHUWUHFRQQXWTXH/\GLHpWDLWORLQGHOXL
LQVSLUHUXQHKDLQHLPSODFDEOH
² (Q IDLW ULHQ GH WRXW FHOD QH PH UHJDU
GHUDLW FRQFOXW LO VL MH Q¶DYDLV KRUUHXU GHV
VHFWHVHQJpQpUDOHWGHFHOOHGH5DMDK3RRU
HQ SDUWLFXOLHU 2Q VDLW OH PDO TXH VRXV OH
FRXYHUW G¶XQH QRXYHOOH GRFWULQH FH JHQUH
G¶LQGLYLGXSHXWIDLUHjODMHXQHVVH'HVDGR
OHVFHQWVGpWRXUQpVGHOHXUVSDUHQWVGHOHXU
WUDYDLOGHOHXUVDPLV
jVXLYUH
Adresse postale :
FRANCE JOURNAL
57777 METZ CEDEX 9
Tél. 03 87 34 17 89
Fax : 03 87 34 17 90
Société Anonyme
Siège social :
3, avenue des Deux-Fontaines
57140 WOIPPY
C.C.P. Strasbourg 402.05 L
Télécopie 03 87 34 17 90
ABONNEMENT PAR POSTE - FRANCE
Services parisiens :
Rédaction : 14, rue de Bassano
75783 Paris Cedex 16
Tél. 01 53 05 95 03 - Fax 01 53 05 95 02
Publicité : Quotidiens associés
124, rue Danton 92300 Levallois-Perret
Tél. 01 41 34 97 27
Directeur général
Directeur de la Publication :
Pierre Wicker
Actionnaire principal :
B.F.C.M.
N° Comm. parit. :
0410 C 86338
«Le Républicain
Lorrain»
Avec «R.L.»
du lundi
11 mois . . . . . . .24,40 
28,00 
13 mois . . . . . . .69,00 
79,00 
16 mois . . . . . .135,00 
155,00 
12 mois . . . . . .259,00 
299,00 
Les abonnements sont mis
en service dès réception du règlement.
Reproduction interdite
de tous les articles
sauf accord du journal.
http://www.republicain-lorrain.fr
11, rue Saint-Florentin - 75008 Paris
Les remarques concernant
une publicité parue dans notre
publication sont à adresser au
ARPP. Les remarques concernant les petites annonces
classées sont à adresser
directement au journal.
Intérieurs & Extérieurs
Dimanche 4 Avril 2010
09
Lumière douce
Clôture design
La méthode couette
L’indispensable
C’est une lampe de forme cylindrique, aussi belle que simple, façonnée dans l’atelier de l’artiste Celine
Saby. Le tissus japonais et les motifs
délicats illumineront votre intérieur,
tout en douceur. Elle s’appelle Daria
Jaune et elle a des sœurs de forme
similaire : Daria Rose ou lilas, Raymonde, Citronnier ou encore Il suffit
que tu me fasses l’amour pour que je
n’aie plus mal à la tête ! De quoi trouver son bonheur et combler les amateurs
de beaux objets.
A priori, la clôture n’est pas un
objet qui fait rêver... Mais il a tout
de même inspiré des créateurs.
Zenturo de la marque Betafence,
par exemple, module l’espace au
grè de vos envies puisqu’il se
compose de carreaux opaques qui
se clipsent dans une grille. Une
plante grimpante peut aussi se
mêler à ce tableau graphique.
C’est une déco extérieure qu’on
n’aura pas forcément envie de
reléguer au fond du jardin !
Tendance Perso peaufine son service
de personnalisation de linge de maison.
Des parures de lits arborant vos couleurs
préférées, des oreillers avec vos plus
beaux souvenirs ou vos images
marquantes… vous pourrez laisser libre
court à votre imagination sur des supports
totalement inattendus : rideaux, housses
de couettes, panneaux japonais, coussins,
chemins de tables, nappes, stickers
mureaux… Il vous suffit de télécharger le
cliché de votre choix sur le site et de vous
laisser guider par le logiciel – très simple – de création.
Que vous soyez apprenti jardinier ou
déjà maître dans l’art de cultiver les
fruits et les légumes, Le grand livre du
nouveau potager a sa place sur votre
table de chevet. Il comprend 7O fiches
détaillées de légumes, herbes aromatiques et petits fruits que l’on peut
faire pousser dans son jardin ou en
pot sur les balcons. Conseils de plantation, de récolte, de santé ; petits
secrets de jardinier et même de cuisinier : à vous les ratatouilles et les
salades en tout genre ! 24,90 € aux éditions Solar.
www.designfromparis.com
www.betafence.fr
www.tendance-perso.com
www.solar.fr
C’est le moment de préparer la palette estivale. Les dahlias
offrent une grande variété de formes et de couleurs.
Des bulbes pour
colorer l’été
Dahlias, bégonias, lis ou glaïeuls : c’est le moment
de planter les bulbes d’été.
es bulbes d’été se plairont
Ll’extérieur.
aussi bien à l’intérieur qu’à
Sol et exposition
Évitez les terrains trop
humides, privilégiez les plantations sur un sol frais et riche
en matières organiques, préalablement bêché et débarrassé
des mauvaises herbes. L'exposition au soleil est, bien sûr,
conseillée, bien que certaines
espèces apprécient un peu
d'ombre. Pour une optimisation de la croissance et une
floraison généreuse, incorporez à la terre un engrais
organo-minéral spécial bulbes,
Plantation
La profondeur de plantation
diffère selon les types mais, en
général, le bulbe doit être
enterré à une profondeur correspondant au double de sa
hauteur. Pour les dahlias et les
glaïeuls il est préférable de les
placer à une dizaine de centimètres de profondeur. Cas particuliers : les bégonias seront à
recouvrir de un à deux centi-
mètres de terre et les lys à
quinze centimètres au moins.
Laissez de dix à quinze centimètres entre chaque bulbe,
quarante au minimum pour les
dahlias.
Dans quel ordre ?
Les bégonias demandent
plus de temps pour démarrer,
mais il est possible de les mettre en végétation dès fin mars
début avril dans des pots à placer en véranda. Attendez la
floraison des cerisiers pour
planter les premiers glaïeuls et
espacez vos plantations tous
les huit jours jusqu’à fin juin.
Suivra la mise en terre des dalhias (accompagnés de tuteurs)
et des lys. Vous pouvez planter dans un même emplacement plusieurs espèces à floraison décalée ou à floraison
conjointe.
Dès l’automne, il faudra rentrer
les bulbes en pot. Les bulbes
enterrés dans le jardin seront
récupérés et brossés, pour être
stockés à l'abri du gel et de la
lumière.
Zen avec son bonsaï
Le bonsaï est à part dans le
monde des plantes : sa culture
est considérée comme un art.
Son entretien demande des
soins constants. Terre, eau et
air, voici quelques conseils.
En premier lieu, la patience
est le maître mot. Une attente
de plusieurs années s’impose
parfois pour obtenir un résultat
visible. Ensuite, la base du développement, pour un enracinement correct, dépend du
substrat : il doit être drainant,
les racines ne doivent pas
pourrir. L’arrosage est l’un des
points essentiels de la croissance : le substrat doit sécher
légèrement en surface avant
l’arrosage suivant. Il est
conseillé de ne pas détremper
la terre et de vaporiser les
feuilles. Pour la lumière, le
meilleur emplacement est à
l’extérieur, plein soleil, miombre ou ombre en fonction
des espèces. En intérieur :
l’installer le plus près possible
d’une fenêtre. Pas de plein soleil, ni de courants d’air : le
bonsaï est fragile ! Il faut être
prudent dans l’utilisation des
engrais chimiques, un mauvais
dosage peut entraîner une brûlure des racines. L’engrais organique est donc à favoriser.
Contre les parasites, une
inspection régulière permet de
repérer araignées rouges, pucerons ou cochenilles avant des
dégâts irréparables. Pour la
taille, mieux vaut tailler peu
que trop. Il faut du temps pour
apprendre comment et où utiliser les ciseaux. Pour donner sa
forme au bonsaï, une ligature
peut s’avérer utile pour corriger
la structure. Enfin, le choix
du pot sera différent selon
l’espèce et selon le style envisagé. Et bien sûr, selon le goût
de chacun !
PORTRAIT
La coriandre
Nathalie Calaud, peintre décoratrice à Paris, a l’amour du métier et nous en donne les détails dans ce jeu
de questions-réponses. Tour d’horizon d’un savoir-faire très apprécié.
tre
peintre-décorateur
exige savoir-faire et passion. Nathalie Calaud
nous donne les clefs d’un métier qui a le vent en poupe.
En quoi consiste votre métier ?
Le peintre-décorateur est là
pour proposer et réaliser des
décors personnalisés à l’aide de
techniques basées sur la patine, la peinture ornementale,
les enduits décoratifs, etc. Il
s’adresse aux personnes qui
ont envie d’autre chose que la
peinture uniforme traditionnelle. Le peintre-décorateur
peut imiter des matières
vieillies mais aussi le marbre, le
bois, le métal, peindre des
trompe-l’œil ou faire de la dorure même si cela constitue un
métier en soi. En bref, nous
travaillons toute la journée
avec nos pinceaux ! Que ce
soit directement pour un client
ou pour un architecte, nous
avons aussi une mission de
conseil en plus de la réalisation. Le métier s’applique également au domaine du spectacle, pour des décors de théâtre
ou de cinéma.
Existe-t-il des formations ?
Pour ma part, j’ai suivi une
formation intensive de six mois
à l’IPEDEC (Institut supérieur
de peinture décorative, ndlr), à
Pantin, en Seine-Saint-Denis,
pendant laquelle j’ai appris les
bases des différentes techniques. On peut se renseigner
dans les points d’information
jeunesse comme le CIDJ. Certaines écoles d’art proposent
des filières de peintres-décorateurs ainsi que l’AFPA (associa-
Ê
Le métier de
peintre
décorateur est
physique et
artistique.
Ici, Nathalie
Calaud peint
une ornementation sur un
papier peint.
tion pour la formation professionnelle des adultes). Ensuite,
il n’y a que le terrain, c'est-àdire les conditions de chantier,
qui permettent de donner une
image réaliste du métier.
Qui fait appel aux peintresdécorateurs et comment les
choisir ?
Les particuliers qui connaissent le métier passent par nous
directement, cela nécessite
d’avoir des moyens de communication pour être contacté,
comme un site web par exemple. Les entreprises de peinture
font également appel aux pein-
tres-décorateurs pour renforcer
leurs propres équipes. Les architectes d’intérieur peuvent
nous contacter pour réaliser
certains projets de leurs clients.
Pour bien choisir, le bouche-àoreille reste assez fiable. Sinon,
il faut demander au peintre
quelques photos de ses réalisations. Et puis, il y a les échantillons (indispensables) qui aident à se faire une idée.
Intervenez-vous plutôt chez
les particuliers ?
Oui à 80% ! Pour le reste, ce
peut être des professionnels,
dans des magasins ou des res-
taurants, etc. Par exemple, j’ai
réalisé récemment une imitation de pierre en enduit patiné
pour une boutique de prêt-àporter de luxe,
Quelles sont les qualités
essentielles à ce métier ?
L’écoute, pour conseiller au
mieux en fonction des souhaits et des contraintes
(temps, budget...). La rigueur
et l’exigence sont aussi des
qualités indispensables, ainsi
qu’un peu de patience ! Il faut
être honnête et savoir dire :
« Votre projet n’est pas réalisable en l’état », pour telle ou
telle raison, plutôt que de décevoir sur le résultat. Il ne faut
pas oublier que dans le décor,
il y a souvent une part de fantasme. À nous de la déceler !
Enfin, c’est un métier physique :
comme pour tous les métiers
du bâtiment, il faut avoir une
certaine endurance.
Pourquoi avoir choisi ce
métier ? Par passion ?
Définitivement, oui ! C’est
difficile parfois, mais c’est très
gratifiant de transformer un volume en quelque chose de
beau, et c’est un réel plaisir de
voir son client satisfait.
Quand la chambre fait salle de bains
En matière d’espaces ouverts, on connaît depuis
longtemps la cuisine à l’américaine ouvrant sur
le salon. Désormais, un nouveau genre d’espace
ouvert se profile : la salle de bains donnant sur
la chambre, les deux pièces étant même parfois
totalement confondue en une seule.
Cette disposition a l’avantage d’apporter plus
d’espace et de lumière. Pour qu’elle soit réalisable, il vaut mieux que votre salle de bains soit
déjà attenante à votre chambre ; ou si ce n’est
pas le cas, que votre chambre soit à même
d’accueillir des équipements sanitaires. Il est
également préférable que ce ne soit pas la seule
salle de bains de la maison : vous n'avez pas
forcément envie de voir courir vos enfants ou de
croiser vos invités dans votre chambre ! Ensuite,
il faut choisir le type de communication que
vous souhaitez : une différence de niveau entre
les deux pièces ; une cloison partielle sous
forme de carrelage, verre, rideau ou portes coulissantes ; ou bien encore un espace complètement ouvert. Dans tous les cas, pensez à instal-
ler un chauffage et une ventilation efficace dans
la partie salle de bains. Si vous optez pour un
espace totalement communicant – c’est-à-dire la
salle de bains et la chambre confondues dans
une même pièce – le mieux est d’aménager alors
ce que les pros de la déco appellent « un salon
de bains », afin que le coin salle d’eau soit aussi
esthétique que le coin chambre et qu’on ne voie
plus son côté fonctionnel. L’astuce consiste à
faire oublier la présence des éléments sanitaires
en les choisissant très esthétiques (pour les lavabos, la forme « vasque » est par exemple très
en vogue), et en leur adjoignant des petits meubles et objets décoratifs et/ou confortables (un
fauteuil avec des coussins, une coiffeuse, etc).
Vous pouvez également jouer sur l’encadrement
de la glace, sur la forme des porte-serviettes et
sur la source de l’éclairage.
Enfin, pour que les coins chambre et salle de
bains ne fassent plus qu’un, il faut évidemment
harmoniser leur décoration : on utilise donc les
même style et les mêmes couleurs.
www.ambiancebain.com
© Truffaut
Peintre-décorateur :
les couleurs de la passion
23
Les meubles de salle de bains ( vasque, douche, toilettes,etc.)
s’adaptent maintenant à l’ambiance de la chambre .
Variétés
La coriandre est une
plante annuelle qui
appartient à la famille des ombellifères. Herbe aromatique, elle est très
utilisée en Asie et au
Moyen-Orient, d’où
ses surnoms de persil
chinois ou persil
arabe.
Planter et entretenir
Peu exigeante, la coriandre pousse dans
tous les jardins (ou
sur le balcon), pour
peu qu’ils soient à
l’abri du vent. Elle
apprécie le soleil.
Semez les graines en
avril. Placez-les à six
centimètres de profondeur, tous les
vingt centimètres. La
croissance est rapide
et les graines sont
mûres quand elle deviennent brunes.
Bavardage
Riche en fer et vitamine C, tout se
mange dans la coriandre ! Les feuilles
fraîches ; les graines
séchées, entières ou
en poudre, mais
aussi les racines qui
peuvent être consommées râpées. Saveur
exotique, la coriandre s’est trouvée une
place dans les assiettes occidentales, et
c’est tant mieux car
ses vertus sont nombreuses : elle facilite
la digestion, elle est
antibactérienne, stimulante et aphrodisiaque. Sous forme
de pâte, les graines
calment les douleurs
articulaires.
Météo
Dimanche 4 Avril 2010
Lever : 2H01
Coucher : 9H52
décroissante
Lever : 7H07
Coucher : 20H10
+4 minutes
Dimanche 4 avril
94 e jour de l’année
Saint-Isidore
Aujourd’hui
6h
Fortes
Demain
12h
18h
0h
5°
6h
Metz
4°
Thionville
Longwy
7°
Luxembourg
7°
5°
Luxembourg
6°
Sarreguemines
Sarrebourg
Nancy
9°
Longwy
ng
ngwy
g wy
Verdun
erd
erdun
dun
Gérardmer
Rétrospective 2008-2010
Comparatif des températures maximales à Metz
2008
2009
5° 11°
2010
6° 10°
20°
15°
60
6° 10°
6° 10°
4°
Sarrebourg
ou
ourg
urg
Nancy
N
Nan
an
6° 10°
5° 8°
60
5°
Epinal
nall
27
28
29
30
31
1er 2
Lundi
Confiance: 7/10
03
87 263 263
www.solarenergy-france.com
Mardi
Strasbourg
ourg
Sillon Mosellan
3°
11°
Frontières Nord
2°
9°
Moselle-Est
Vosges
11°
12°
Confiance: 6/10
Biarritz
8° 12°
3000 m 390 cm
2000 m 150 cm
1000 m 0 cm
6° 11°
Mercredi
Confiance: 7/10
10°
Beau
temps
Couvert
C
Neige
N
Brumes,
B
bbrouillard
Va
Variable,
av
averses
FForte
ppluie
EEn partie
eensoleillé
O
Orageux
25
50
5°
16°
5°
13°
1°
13°
3°
14°
4°
12°
3°
11°
2°
15°
5°
16°
5°
13°
0°
8°
1°
14°
6°
13°
4°
11°
10° 14°
6° 12°
11° 14°
Marseille Nice
Toulouse
Perpignan 13°
80
13°
13°
Bastia
13°
10 13°
Ajaccio
11° 15°
11° 15°
Europe et Bassin méditerranéen
Oslo
Dublin
2°
15°
Lyon
Bordeaux
Direction
et rafales
en km/h
Le temps s’annonce sec lundi
et des éclaircies se développeront en cours de journée.
Soleil et douceur feront un
retour en force mardi, puis le
temps deviendra à nouveau
plus changeant mercredi et
jeudi et quelques précipitations
se produiront parfois. Le
mercure retrouvera un niveau
de saison jeudi.
8° 14°
Votre météorologue en direct au
0899 700 713 7/7 de 6h30 à 18h
1,34 € par appel +0,34 € la minute
Jeudi
Confiance: 6/10
11
Besançon
8 12°
Alpes du Nord
3
Jours suivants
Pour l’installation de votre
centrale solaire photovoltaïque
faites confiance
au leader régional !
40
6°
70
9°
1200 m 10 cm
1000 m 0 cm
700 m 0 cm
Colmarr
70
Nantes
1200 m 20 cm
1000 m 5 cm
700 m 0 cm
6° 12°
70
Paris
8° 12°
60
Jura
10°
Lille
5° 11°
Brest
9°
8°
www.meteonews.fr
5° 10
7°
10°
7° 10°
Température relevée
hier à 13h sur
Landivisiau
7°
8°
Vosges
10°
60
Toul
oull
26
4°
5
France
Infos neige
Sarreguemines
Saa
S
10°
25
8°
Metz
25°
Bar-le-duc
r lee-d
rr-le-d
d
A l’arrière de la perturbation, un ciel de traîne se mettra en place avec
une nébulosité variable à forte et quelques averses se produiront par
moment. Il fera frais pour un début avril et les flocons tomberont
vers 900m. Le vent soufflera très sensiblement.
Thionville
Th
Th
Sarrebruckk
60
28-04 06-04 14-04 21-04
3e
lune
pleine
1er
lune quartier noire quartier
Dicton du jour :
“L'hirondelle aux champs
amène joie et printemps.”
Aujourd’hui
Conditions instables
Précipitations prévues
Sec
Faibles
Modérées
neige
Avec risque orageux
09
Stockholm
Berlin
Londres Bruxelles
Varsovie
Kiev
Vienne
Paris
Bucarest
Belgrade
Be
el
Ajaccio Rome
Madrid
M
Lisbonne
Istanbul
Palma
Alger
Tunis
Palerme
Athènes
è
Nicosie
i
Rabat
sous -5°
-5 à 0°
0 à 5°
5 à 10°
10 à 15°
15 à 20°
20 à 25°
25° et +
24
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising