Noël - Ville de Gardanne

Noël - Ville de Gardanne
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 1
Noël
Le programme
des animations,
page 11
• lesTransport
alternatives au train,
• Unicef
la journée des enfants,
• Fiscalité
les impôts locaux,
page 6
page 12
page 14
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 2
en bref
Tournois de Judo
Le Judo club de Gardanne organise le 9
décembre à partir de 13h30 un tournoi
coupe Ne-Waza, forme de judo traditionnel et le lendemain toute la journée un
challenge départemental de judo pour
les benjamins. Ces deux manifestations
auront lieu au gymnase du Pesquier.
Rens : 06 20 51 76 72.
Ludothèque
La Ludothèque organise deux stages
créatifs, l’un le mercredi 20 décembre
de 10h30 à 12h destiné aux moins de 5
ans, l’autre le samedi 23 de 14h à 17h
pour les plus de 5 ans. La Ludothèque
sera fermée du 24 décembre au 7 janvier.
brocante de noël
Sur le Bd Carnot le dimanche 10 décembre, toute la journée.
Conseil municipal
Il aura lieu le jeudi 14 décembre à 18h
en mairie.
Calendrier
Les pompiers de Gardanne ont réalisé
un calendrier au prix de vente de 10 €.
Les fonds seront reversés aux œuvres
des pupilles orphelins des Sapeurspompiers.
Lotos
Le loto du Gardanne vélo aura lieu le samedi 9 décembre, celui de la fédération
de pêche le 10, celui des mineurs le 16
et celui du Biver sports, le dimanche 17
décembre. Tous ces lotos se dérouleront à la Maison du Peuple. Celui de l’école St-Joseph aura lieu le samedi 16
décembre à 14h30, dans les locaux de
l’école.
édito
Privilégier
les achats de proximité
Le centre-ville avec les
travaux du Cours, la route de Mimet avec la modification de la
voirie et le chantier du centre
Charpak, l’accès au cimetière
avec la Résidence sociale, les
abords de la voie ferrée avec les
travaux de doublement de la voie,
la réalisation de l’ANPE... de
nombreux chantiers sont en cours.
Nous sommes conscients des gênes que cela occasionne pour tout
un chacun, riverains, commerçants, usagers, tous font preuve
de compréhension et de patience, je les en remercie très sincèrement.
Ces nuisances sont le prix
à payer pour que notre ville se développe et s’embellisse. Comme vous
le verrez dans ce numéro, ces travaux qui font suite à ceux de la piscine, des écoles du centre, du foyer de Biver, de l’achat du puits Morandat... se font grâce à une anticipation et une programmation réaliste
sans augmentation d’impôts.
Ces équipements permettront à Gardanne d’être mieux en phase avec son temps. Déjà en matière de services rendus à la population
notre ville est très largement dotée, avec des coûts pour les utilisateurs,
modérés lorsqu’ils ne sont pas gratuits, comme l’accès à la Médiathèque, les fournitures et les transports scolaires. Les aménagements
en cours seront un plus pour les Gardannais.
En ces veilles de fêtes, je me permets de lancer un appel à chacun pour que vous profitiez de la richesse et de la diversité des commerces de notre ville pour y faire vos achats.
De nombreuses animations sont prévues pour cette fin d’année,
alors, malgré les travaux je vous invite à en profiter pleinement et à
faire vos courses chez les commerçants gardannais.
Collecte de sang
Roger Meï,
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Elle aura lieu le vendredi 15 décembre
de 8h à 12h30, à la Maison du Peuple.
2
Maire de Gardanne
Cimetière
Le service État-Civil informe les familles
que l’exhumation des corps inhumés en
terrain commun avant le 31 décembre
1999, sera effectuée à partir du 1er février 2007. Ces corps seront réinhumés
décemment dans l’ossuaire communal.
Il en sera de même pour les corps inhumés dans des concessions temporaires (quinzenaires ou trentenaires)
dont le renouvellement n’aura pas été
réalisé depuis plus de deux ans après
la date d’expiration de la concession.
énergies
n°266 du 7 au 21 décembre 2006
bimensuel édité par la mairie de Gardanne
Service Municipal de Communication
273, Avenue Léo-Lagrange 13120 Gardanne ● Tél. 04 42 65 79 00 ● Fax : 04 42 65 79 01
site : www.ville-gardanne.fr ● mel : info@ville-gardanne.fr
● Directrice de publication : Claude DURAND ● Rédacteur en chef : Marc NOTARGIACOMO ● Secrétariat : Evelyne SERANO
● Rédaction : Bruno COLOMBARI, Carole NERINI, Loïc TANIOU, Stéphane CONTY, Carole SIGNES
● Responsable de fabrication: Carole NERINI ● Crédit Photos : Christian PIROZZELLI, ● conception/réalisation PAO : Hervé POYEN
● Impression : CCI, 9 Av. Paul-Heroult 13342 Marseille Cedex ● Abonnement : 3 € ● Dépôt légal : 1990 ● ISSN 1247-9233
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 3
actu
Les artistes
de la tuilerie
Bossy
L’association “Les ateliers d’art de
Valabre” a inauguré ses locaux
le 26 novembre dernier, au sein de la
tuilerie Bossy. Un endroit magique que
les artistes améliorent au quotidien.
Atelier de sculpture Raku de Myriam Retif.
Photo: C. Pirozzelli
Depuis quelques mois, une dizaine d’artistes excellant
dans différentes formes d’art a adopté les lieux, rénové
les salles avec l’aide du propriétaire, dans le but de perpétuer la tradition, le travail de la terre, le tout dans un
cadre naturel des plus propices. Depuis 1837, date de la
fondation de la tuilerie, artisans et artistes s’y installent
pour produire des tuiles et des poteries principalement.
L’exploitation cessera au début des années 1970 ; artisans indépendants se succèdent alors.
Il y a quelques années, Myriam Retif, sculpteur, découvre ce lieu et tombe rapidement sous le charme, convain-
La grande salle d’exposition rénovée.
Photo: C. Pirozzelli
cue qu’il peut devenir un pôle artistique où l’ensemble
des éléments nécessaires à la création sont réunis pour
créer des meubles, de la faïence, des poteries, des bijoux, des sculptures décoratives, des vases et mille et
une autres merveilles. « Nous nous sommes retrouvés là,
à plusieurs artistes, nous avons fondé l’association des ateliers d’arts de Valabre. La revalorisation du site et sa réhabilitation nous ont pris beaucoup d’énergie. La grande salle
où se trouvait l’ancien four servira de salle d’exposition que
l’on ouvrira à tous les artistes qui le souhaitent. Nous sommes une dizaine à travailler sur le site, chacun dans son
atelier, ce qui crée un mélange artistique que nous apprécions tous. » Sur place, ils vous ouvrent leurs portes :
Bernard Allemandet, ferronnier, Éric Viot, céramiste, Julien Viot, mosaïste, Viviane Bailleul, peintre décoratrice,
Myriam Retif, sculpteur Raku, Sandrine Baillon, céramiste (à voir également un four qu’elle a entièrement réalisé), Pascale Dalle, céramiste, Thierry Gibernon, horloger,
Chloé Arnaud, photographe, Anaïs De Naja, écrivain.
Certains proposent des ateliers et des stages de découverte.
Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Myriam
Retif, présidente de l’association au 04 42 20 09 86 ou
06 61 18 80 27 et visiter le site www.tuileriebossy.com.
Les ateliers d’arts de Valabre, Tuilerie Bossy, Chemin du
moulin du Fort.
C.N.
Une occasion pour les artisans installés de faire découvrir leurs techniques.
Photo: C. Pirozzelli
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
3
7
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 4
actu
Petit déjeuner,
goûter :
des repas
essentiels
L’expérience est facile à faire : vous
prenez sept morceaux de sucre et
une cuillère à soupe d’huile. Et vous
les proposez à votre enfant pour son
goûter. « C’est l’équivalent en lipides
et en glucides d’un pain au chocolat
et d’une cannette de soda, » explique
Christelle Gouin, diététicienne au service restauration de la Ville. La vingtaine de parents présents à la rencontre
échange du samedi matin, dans la
cantine de l’école Prévert, en prend
note. Organisée dans le cadre de
l’éducation nutritionnelle, cette rencontre a permis de donner des éléments d’informations importants : « la
collation du matin dans les écoles est
inutile, car elle coupe l’appétit pour le
repas de midi. Si elle est maintenue,
mieux vaut la faire tôt le matin et en
privilégiant les aliments peu caloriques.»
Le goûter, en revanche, est un vrai
repas qui doit être varié et équilibré.
Par exemple, en combinant lait, céréales et pomme, ou pain, fromage
et clémentine, ou encore pain, chocolat et banane, ou pourquoi pas pizza au fromage et jus de fruits frais.
« Il faut privilégier les aliments de base,
car les aliments industriels cachent du
sucre et de la graisse en grande quantité. » Pour le petit déjeuner à la maison, il est possible d’alterner céréales,
pains (de différentes qualités), biscottes... « Vous pouvez aussi essayer
des brochettes de fruits, les enfants
Près de 10 000 visiteurs à la Halle.
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Photo: C. Pirozzelli
4
adorent. » Les prochaines rencontres
porteront sur l’obésité et le contenu
des étiquettes, elles sont ouvertes à
tous.
Deux jours
pour le Téléthon
Une vingtaine d’associations sportives, culturelles et sociales seront mobilisées deux jours durant ainsi que
les lycées de l’Étoile et de Fourcade,
et différentes structures de la ville
pour récolter des fonds pour la lutte
contre la mucoviscidose. Le vendredi 8 décembre, une vente de gâteaux
sera organisée devant les écoles à
16h30 et au lycée de l’Étoile. Deux
soirées seront proposées, l’une par
la Lyre gardannaise à 20h à la Maison du Peuple, l’autre par le Tennis
club à Fontvenelle. Le lendemain, sur
le cours du centre-ville, de nombreux
stands seront présents ainsi que différentes prestations scéniques comme celles de la Lyre Gardannaise, du
rappeur Anthony Lorenti, du groupe
La diététicienne Christèle Gouin a conseillé les parents.
Photo: C. Pirozzelli
de reggae Kiff. D’autres animations
sont au programme avec un défilé
des Fanettes, des démonstrations de
la section de danse Léo-Lagrange, un
lâché de ballons, des ateliers avec
Ceux qu’on aime. Le stade Savine et
le gymnase Léo-Lagrange seront le
lieu de démonstrations et de parcours
sportifs. Au square Allende, un arbre
à messages, installé grâce à l’école
d’arts plastiques, servira de lien entre les animations. De petits rubans
jaunes seront en vente sur le Cours
où le public pourra écrire des messages de solidarité avant les fixer à
l’arbre.
Au marché
de Noël...
La foire aux santons, à l’artisanat et
à la gastronomie organisée par l’Office de Tourisme a une nouvelle fois
connu un grand succès. De l’ouverture le samedi matin à la fermeture
du dimanche soir, La Halle n’a pas
désempli. Venus à la recherche de
cadeaux, par curiosité, pour acquérir les santons qui manquent à la crèche, pour décorer la maison ou pour
goûter aux nombreuses spécialités
proposées, les quelques 10 000 visiteurs du week-end y ont trouvé leur
compte. Près de 200 exposants les
ont accueillis et ont pris le temps de
répondre et de donner des explications sur leur savoir faire. Le stand
Corse, grand invité de cette année, a
animé les deux journées en proposant notamment des chants polyphoniques traditionnels qui ont eux
aussi conquis le public.
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 5
actu
Rencontres
dans les crèches
Comme chaque année, les crèches
de Gardanne ont ouvert leurs portes
aux parents pour un moment d’échanges et de découverte. L’occasion tout
d’abord de leur présenter par le biais
de diapositives la vie des enfants à
l’intérieur de la crèche, comment est
rythmée leur journée. L’occasion également d’aborder les projets de l’année et les différentes animations, avec
parfois des intervenants extérieurs
comme pour les séances d’éveil musical. Des travaux qui sont aussi le
fruit de partenariats avec d’autres
services municipaux tels que la Médiathèque. Cette collaboration a permi aux enfants d’exprimer leur créativité
en illustrant de petits livres lors d’ateliers animés par un auteur de livres
pour enfants. Une expérience enrichissante et réussie qui sera renouvelée en cours d’année. Sans oublier
les grands moments festifs que sont
le carnaval des crèches et le goûter
de Noël qui aura lieu le 18 décembre.
Opération Fragile !
bilan mitigé
L’implication des équipes pédagogiques et des parents d’élèves pour
l’opération Fragile ! n’a pas été maximale, mis à part pour le groupe scolaire de Biver. Il faut dire que le début
de l’année est une période chargée
et que les élections de parents d’élèves étaient en cours. Les interventions des médiateurs dans les écoles
Les lycéens ont revêtu les équipements de sécurité
nécessaires pour visiter le site industriel.
restent un point positif, la sécurité
routière est une question importante. La prochaine opération devrait se
dérouler au printemps, sous une nouvelle forme, avec des supports différents. Les élus et les représentants
des services municipaux concernés
se rendront dans le courant du mois
de janvier dans chaque groupe scolaire, afin de présenter et rappeler
l’importance de cette opération, mais
aussi pour recueillir des idées nouvelles pour remobiliser les troupes.
Des lycéens
visitent
l’usine d’Alcan
A l’occasion de la manifestation Top
industrie organisée par la Chambre
de commerce Marseille Provence, Alcan a invité deux classes du lycée
professionnel Louis-Blériot de Marignane, le jeudi 9 novembre, à visiter
son usine d’alumine (ex-Pechiney)
Discussions autour de la vie des enfants
dans les crèches.
Photo: C. Pirozzelli
installée à Gardanne. Cela pour mieux
faire connaître aux lycéens les métiers de l’industrie et leur offrir une
vision concrète de ce qu’est aujourd’hui une usine de production. Une
trentaine d’élèves de première et terminale de la filière Industrie des procédés ont ainsi revêtu les équipements
de protection comme casque, lunettes, chaussures, gants et habits de
sécurité pour découvrir le site industriel. Ce genre d’immersion porte souvent ses fruits car d’anciens
lycéens travaillent déjà sur le site et
d’autres devraient y effectuer prochainement un stage. L’industrie chimique
en région Paca offre une diversité
d’emplois car elle regroupe 400 entreprises et recrute en majorité des
bacheliers techniques ou professionnels. Elle représente en région
20 000 emplois directs et 75 000 emplois induits.
Photo: L. Taniou
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
5
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 6
transports
Aix-Marseille :
quelles alternatives au train ?
A partir du 10 décembre,
il faudra faire une croix,
pendant deux ans, sur le
rail entre Aix et Marseille.
Travaux de modernisation
de la ligne obligent.
Les Gardannais se trouvent
donc concernés au premier
plan par ces modifications.
Quels chemins de traverse
peuvent-ils emprunter pour
effectuer leurs trajets
quotidiens en direction
d’Aix ou de Marseille ?
Le point sur les dispositifs.
Terminus, tout le monde descend ! Et
ce, pendant près de 2 ans... Dès le 10
décembre en effet, la ligne ferroviaire Aix-Marseille ferme boutique, pour
les voyageurs. Seul le trafic fret ne sera
pas interrompu pendant cette période.
Et pour les usagers, cela amène son
cortège d’interrogations : quels dispositifs sont prévus en substitution du
rail ?
La SNCF, en partenariat avec la Région Paca, s’est penchée sur la quesLes bus SNCF devront se frayer un passage
sur l’esplanade St-Charles entre les voitures et les taxis.
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Photo : C. Signes
6
tion : elles ont mis au point un système de navettes qui durera pendant toute la période des travaux. Coût du
service : 4 millions d’euros, entièrement à la charge du Conseil régional.
Cette desserte assurée entre les deux
plus grandes villes du département
conservera les arrêts aux gares actuelles
ainsi que les correspondances avec les
autres liaisons ferroviaires. La tarification (soit 4,70 euros à l’unité pour
un aller Gardanne-Marseille) reste inchangée, y compris pour les abonnements. Au Nord d’Aix, la desserte
ferroviaire de la ligne des Alpes, en-
Le bus Cartreize offre une alternative au rail.
Photo : C. Pirozzelli
tre Aix et Briançon, est maintenue pendant les travaux.
Des “norias”
de départs
Ce service de substitution sera assuré
par plus d’une centaine de cars, qui relieront quotidiennement les gares de
Marseille Saint-Charles, Sainte-Marthe, Septèmes, Simiane, Gardanne et
Aix. La vente des billets continue
d’être assurée dans toutes les gares du
parcours, aux guichets, mais aussi aux
bornes installées sur les quais. Les horaires, quant à eux, s’avèrent proches
de la desserte ferroviaire actuelle. Pour
adapter la capacité des cars au volume habituellement transporté par un
TER, la SNCF organisera plusieurs navettes à chaque horaire de départ. Cela
permet de proposer, aux gares terminales de Marseille et d’Aix-en-Provence, des norias de départs séquencés
de plusieurs cars, dont au moins un direct, ou semi-direct, et un omnibus. A
partir de Gardanne, des lignes semidirectes sont notamment prévues. Durée du trajet: quarante minutes. Cinquante,
s’il y a arrêt à chaque gare... Les départs sont programmés de façon régulière (toutes les demi-heures maximum).
Aux heures de pointe, la fréquence entre deux se réduit à 10 minutes envi-
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 7
transports
ron (7h06, 7h16, 7h24, puis 8h09, 8h19,
8h24...).
Moins fréquent,
plus économique...
Plus de 120000 déplacements quotidiens sur l’A7:
attention saturation !
Photo : C. Pirozzelli
net : certains sites lui sont complètement dédiés, comme par exemple
www.covoiturage.com.
C.S
Paroles d’usagers
Moins enthousiastes que les collectivités, les usagers ont d’ores et déjà relevé
quelques failles dans ce système de substitution. Par exemple, Sylvie Valla, empruntant régulièrement le train entre
Marseille et Gardanne, a fait part de sa
surprise en découvrant le dispositif : « les
cars SNCF auront leur terminus à Marseille sur l’esplanade surplombant le grand
escalier. Un espace systématiquement
bouché aux heures de pointe : taxis, particuliers, cars de tourisme, navettes aéroport s’y côtoient... » Celle-ci souhaiterait
donc voir la Région et le Départementmettre leurs moyens en commun. Pour,
par exemple, utiliser la gare routière du
Conseil général... Enfin, Sylvie Valla doute beaucoup de la fiabilité du service : « il
y a quelques temps, la SNCF a remplacé
un train par un car. Parti de l’esplanade, il
a mis une demi-heure pour sortir de Marseille et une heure pour rejoindre Gardanne... » Conséquence, les usagers
risquent de se rabattre sur la voiture.
Se pose alors la question de la saturation de l’autoroute. A l’heure actuelle selon la FNAUT Paca, plus de 120 000
mouvements par jour ont lieu sur l’A 7. Ce
qui ne présage rien de bon pour l’après
10 décembre. Diverses associations d’usagers ont donc demandé aux services techniques, à Marseille, d’y bloquer une voie
pour les cars. Sans succès au départ.
Puis il a été décidé de réaliser ces aménagements, sur le tronçon Saint-Charles-Plombières. Ce n’est pas la partie qui
le nécessitait le plus. Mais cela permettra peut-être de généraliser le dispositif...
Par ailleurs, fermer la liaison pendant
deux ans pourrait être un pari très risqué pour la SNCF : cette ligne ferroviaire n’était déjà pas très fréquentée. Et
pendant ce laps de temps, les usagers
vont prendre de nouveaux plis, autres
que le rail. Ainsi, Claude Jullien prévoitil, à terme, « une fuite totale du trafic. »
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Le Conseil général, via le réseau Cartreize, offre lui aussi une alternative au
rail. La ligne 64, en effet, dessert Gardanne à destination de Marseille. Le
plus de cette liaison : elle est moins
onéreuse que celle de la Région (à l’unité : 2,80 euros contre 4,70). Et, pour
certains publics, cela revient encore
moins cher : les seniors, passé 65 ans,
voyagent déjà pour un euro l’aller. A
partir de 2007, pour la même somme,
les jeunes de moins de 26 ans, sur présentation de leur carte d’identité, pourront emprunter la quasi totalité du réseau
Cartreize, les jours non ouvrables. Mais
le bus Cartreize comporte un inconvénient : sa desserte est peu fréquente.
En tout et pour tout, quatre voyages
sont organisés au quotidien : au départ
de Gardanne, à 7h15, 8h15, puis à
13h15 et à 17h40. Au départ de Marseille, à 7h55, 11h30, 17h15 et 18h15.
Autre option, enfin, plus marginale celle-ci : le co-voiturage. « Le phénomène ne représente actuellement que 0,5%
du trafic. C’est infime ! Il faut dire que
pour ce mode de déplacement, la logistique est lourde : il faut que les personnes qui s’engagent ensemble aient
les mêmes horaires, travaillent dans
le même secteur. Sinon, cela devient
vite très compliqué, » développe Claude Jullien, responsable en Paca de la
FNAUT (Fédération nationale des associations des usagers de transport).
Les associations offrant cette possibilité ne sont pas légion, dans la région.
Toutefois, rien n’empêche de tenter
l’expérience. Et pourquoi pas via Inter-
7
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 8
culture
Les Arts plastiques
pour tous
Une section enfants à
partir du mois de janvier :
c’est l’un des grands
changements destiné à
faire de l’école d’arts
plastiques de Gardanne
une structure pour tous.
Ateliers thématiques,
sorties, éducation plus
populaire... l’établissement
démocratise et
diversifie son offre.
C’est nouveau : début 2007, l’école
d’Arts plastiques de Gardanne s’ouvre aux plus petits. Une section enfants, en effet, verra le jour le mercredi
à partir de janvier. Le matin sera consacré aux enfants des centres de loisirs
primaires et maternels. L’après-midi,
quant à lui, sera dédié aux 7-14 ans
inscrits individuellement. Ils seront reçus par Hatem Akrout, nouveau pro-
Alain Puech a été promu directeur de l’école en octobre.
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Photo: C. Pirozzelli
8
fesseur, « choisi autant pour ses qualités artistiques qu’humaines » avance Alain Puech, promu directeur depuis
octobre.
Ils seront donc quinze à se frotter, bientôt, aux fondamentaux du dessin et de
la peinture. « Nous nous sommes adaptés pour bien recevoir les enfants, développe Alain Puech: nouvelle rambarde
d’entrée, pose de sols anti-glissants... »
Entre apprentissage
et plaisir
Ce grand bouleversement est loin
d’être le seul. Car toute l’école connaît,
en ce moment, un vent de renouveau.
Les cours se diversifient : numérique,
modèles vivants, sculpture, art contemporain et ateliers libres sont aujourd’hui proposés.
Par ailleurs, « nous instituons davantage de convivialité. Pendant les cours,
nous faisons une pause. Chacun amène un gâteau, on boit le thé ensemble,
on discute. Nous organisons également
des soirées, des sorties, toutes sections
Les élèves se frottent aux fondamentaux
du dessin et de la peinture.
Photo: C. Pirozzelli
confondues. Car notre volonté, c’est
de trouver le juste équilibre entre apprentissage et plaisir » appuie Alain
Puech.
Une vue de l’enseignement incarnant
les valeurs de cet homme, artiste depuis 30 ans et féru, notamment, de démocratie participative. « J’appartiens
au groupe “Art Studio”, dont le but
est de faire participer la population à
la conception des aménagements de
leurs collectivités. Ce qui porte ses
fruits : ces réalisations ne font jamais
l’objet de vandalisme. » Du bienfait
d’inclure tous les citoyens, quelle que
soit l’initiative...
C.S.
Inscriptions pour les enfants
de 13h30 à 17h30
du 8 au 11 janvier
pour les Gardannais et
le 17 janvier pour les extérieurs
Mustapha El Miri* : “Une école plus ouverte”
Pourquoi cette restructuration ?
Outre l’absence d’une section enfants,
nous nous sommes surtout aperçus que
nous avions perdu l’optique d’éducation
populaire aux arts-plastiques. Les cours
dispensés se rapprochaient davantage
de ceux des beaux-arts. Du coup, certains élèves ont cessé de fréquenter l’école car ils ne sentaient plus à leur place :
c’était une question de légitimité culturelle. D’autre part, nombre d’élèves
n’étaient pas gardannais. Cela montre,
certes, que l’établissement est reconnu.
Cependant, la fonction
d’une structure municipale
est avant tout d’inclure tous
les gens de sa commune.
Enfin, l’école était peu ouverte sur l’extérieur.
Quels sont les effets de
ce changement de cap ?
L’école étant revenue à une
conception des Arts plastiques plus populaire, ceux
qui avaient déserté les lieux sont reve-
nus ! Le nombre d’inscrits a
d’ailleurs augmenté : 145
élèves, au lieu de 126 auparavant... au profit des Gardannais. Enfin, elle travaille
maintenant en partenariat
avec le Conseil municipal des
jeunes, le club Cinévore, la
Médiathèque, pour lesquels
les élèves réalisent des décors.
* adjoint à la culture
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 9
économie
Aider les commerces
de Carnot
La rénovation du Cours
de Gardanne a débuté
au boulevard Carnot.
Cette première tranche de
travaux qui doit durer
jusqu’à fin août 2007 a été
divisée en quatre phases
pour minimiser
la gêne occasionnée
aux riverains, aux premiers
rangs desquels
les commerçants.
Rencontre avec des commerçants de Carnot.
Photo : C. Pirozzelli
un retour vers le commerce de proximité, à condition de disposer d’un cadre pratique et agréable. La rénovation
du Cours de Gardanne va dans ce sens.
Les travaux peuvent affecter le chiffre
d’affaires, et la CCI est en contact avec
différents organismes (impôts, Ursaf...)
pour vous aider à faire face le cas
échéant. »
Concrètement, en cas de baisse du chiffre d’affaires il peut s’agir de la mise
en place d’un échéancier pour les paiements à l’Urssaf, des remises sur les
majorations dues en cas de retard dans
les paiements, ou encore du réajustement du montant des cotisations après
évaluation quantifiée de la baisse du
chiffre d’affaires pour l’année des travaux.
Autant de possibilités qui peuvent
être proposées au cas par cas après étude des dossiers de chacun. Pour ce faire, depuis le 4 décembre la CCI va tenir
le matin une permanence en mairie
tous les premiers lundis du mois.
Une fois les mesures possibles présentées, la parole est donnée aux commerçants présents pour lesquels une
question est immédiatement abordée :
Qu’en est-il des possibilités d’exonérations partielles de charges ou de TP ?
Le représentant de l’Urssaf souligne
qu’en ce qui concerne l’Urssaf une
exonération même partielle est légalement impossible. Concernant la taxe
professionnelle, Roger Meï précise «la
Avec ce typre de chantier, même les trottoirs
sous lesquels passent les réseaux doivent être démolis.
Photo : C. Pirozzelli
commune est en relation avec les services fiscaux pour voir s’il y a des possibilités de dégrèvements ou au moins
d’étalement des paiements. »
Suite à leurs remarques et sur demande des commerçants présents, il est
aussi décidé de raccourcir la durée de
l’interruption des travaux pendant les
fêtes de fin d’année initialement prévue du 8 décembre au 8 janvier. Les
travaux seront donc interrompus à partir du 21 décembre et jusqu’au 8 janvier.
Autre point abordé et sur lequel tout
le monde est d’accord, la réussite de
la zone bleue instaurée au boulevard
Carnot qui permet d’avoir en permanence des places de stationnement de
libre le long de cette voie. Un bon point
pour la fréquentation des commerces
de Carnot.
S.C.
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Bien que toutes les mesures possibles
aient été prises, il n’en demeure pas
moins que des travaux qui consistent
à reprendre l’intégralité de l’infrastructure et des réseaux d’une partie
d’un centre-ville sont inévitablement
générateurs de contraintes et désagréments. L’expérience vécue par d’autres communes qui ont rénové leur
centre urbain a montré que durant la
période de travaux, les commerces subissent régulièrement une baisse de
fréquentation et donc de leur chiffre
d’affaire. Fort de ce constat, Roger Meï
et Philippe Pintore, conseiller municipal en charge du développement économique, ont invité les commerçants
du boulevard Carnot et des rues adjacentes à rencontrer des représentants
de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) et des services publics
en charge de la fiscalité des entreprises pour proposer des solutions durant
cette période délicate.
Avant d’entrer dans le vif du sujet,
Jean-Marc Avram, vice-président élu
de la CCI Marseille Provence rappelle tout l’intérêt de ces travaux pour le
commerce local. « Les centres-villes
ont vieilli, affectant les petits commerces au profit des zones commerciales périphériques. Toutefois le
vieillissement de la population entraîne
Qui contacter ?
Pour les questions relatives au chantier du
boulevard Carnot un numéro vert est à votre
disposition : 0800 88 09 50
Pour les permanences de la CCI le premier
lundi de chaque mois le matin :
Philippe Adam au 04 42 96 88 12
Service municipal du développement économique : 04 42 51 79 72
9
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 10
sortir
Accordéon, machines
et installations
sonores
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Depuis la fin des années 80, Andrea Parkins se produit sur les
scènes de New York (où elle réside) et du monde entier au travers de performances solos ou de diverses collaborations avec
le monde du jazz et de la musique improvisée. Une artiste de
grande renommée que les animateurs d’Un endroit où aller sont
fiers d’accueillir à l’auditorium de la Médiathèque, grâce au Grim
de Marseille (Groupe de recherche et d’improvisation musicale).
Cette figure engagée de la scène New Yorkaise actuelle compose et improvise sur un accordéon traité électroniquement, n’hésitant pas à mélanger ce dernier avec toutes sortes de “machines”
comme un ordinateur portable ou différents claviers électroniques.
Andrea Parkins prolonge ainsi le son de “la boîte à frissons” avec
différentes sources électroniques ou analogiques, fragmente la
syntaxe traditionnelle de cet instrument populaire par du bruitage grâce à des pédales d’effets et autres irruptions sonores
perturbatrices. A noter, qu’avant de se produire sur les planches
de l’auditorium, Andrea Parkins donnera le 7 décembre un mini-
10
concert à l’école de musique, offrant ainsi un premier aperçu de
son inventivité et de sa générosité.
Un endroit où aller
Andrea Parkins
Samedi 9 décembre à 20h30
A la médiathèque, entrée libre
Récitals d’airs sacrés
pour Noël
Clôture
de l’année Cézanne
Après le spectacle lyrique à
quatre voix donné fin juillet,
dans le parc de la Médiathèque,
l’association Agence Artistik
présente un concert de Noël
avec Cécile Limal, artiste soprano, accompagnée au piano
par Magali Guarino. Au programme : un récital d’airs sacrés avec des extraits du Messie
d’Haendel, de l’Ave Maria de
Schubert, du Gloria de Vivaldi,
des cantates de Bach, des extraits de la Messe en ut de Mozart, des airs de Fauré et Poulenc...
Née en décembre 2005, l’Agence Artistik est une association
gardannaise qui travaille avec
des artistes régionaux, nationaux et internationaux et qui
aime partager son amour de la
musique classique. Pour cela, elle n’hésite pas à proposer ses spectacles dans les petites communes, en invitant des artistes dignes d’intérêt. Comme Cécile Limal, qui a remporté le Grand Prix Lyrique 2005
du Concours des Jeunes Talents Lyriques d’Aix-en-Provence et qui
vient de jouer récemment Frasquita dans une production de Carmen
donnée à l’Opéra de Dijon. En récital avec l’Agence Artistik, cette chanteuse soprano privilégie le grand répertoire lyrique et la mélodie française, en ajoutant parfois une touche d’originalité américaine.
Une exposition présentera à la Médiathèque des œuvres réalisées par les
patients de La Maison (soins palliatifs),
pour conclure de belle manière l’année
Cézanne. Une dizaine de tableaux reprenant les motifs
chers à Paul Cézanne ont été peints par
les patients de La
Maison sous la direction d’une artiste intervenante, Patricia Prunelle. Depuis juin 2005, cette artiste anime au centre de jour des
ateliers d’Arts plastiques. A l’occasion du centenaire de
la mort du peintre, les patients ont souhaité participer
à leur manière à cette célébration et ont ainsi relevé un
beau défi. Une dizaine de personnes a réalisé des reproductions et des œuvres inspirées librement de Cézanne, à partir des techniques de peinture à l’huile.
Après quelques cours d’initiation à la peinture à l’huile, ces “apprentis artistes” se sont révélés rigoureux et
particulièrement créatifs, malgré des réalités parfois
difficiles, car certains patients ont une mobilité réduite ou sont affaiblis par la maladie. Mais le désir de créer,
le plaisir de peintre a permis d’aller au delà de ces difficultés. La qualité des œuvres présentées durant cette exposition en témoigne.
Concert lyrique “Douce nuit de Noël”
Samedi 16 décembre à 20h30
A l’église de Gardanne. Paf : 12 €
Rés. au 08 71 19 68 26
Exposition autour de Cézanne
Du 5 au 30 décembre
A la Médiathèque. Entrée libre
Vernissage le 8 à 16h30
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 11
sortir
Un Noël
étoilé et animé
Les fêtes de Noël approchant, la
ville a revêtu ses habits de lumière
avec de nouvelles illuminations, et
de nombreuses animations sont
proposées du 16 au 23 décembre.
Depuis le 4 décembre, la ville brille de milles feux avec
de nouvelles illuminations décorant les rues avec étoiles, flocons de neige et autres éléments où le blanc domine. Ces dernières sont accompagnées d’illustrations
musicales avec chansons pour enfants et chants traditionnels provençaux. Un village de Noël s’installera avec
le Père Noël qui se laissera filmer en compagnie des enfants et offrira des DVD, le 16 décembre toute la journée
sur le Cours de la République. A ses côtés, un bonhomme de neige déambulera en compagnie d’un clown qui
donnera de la barbe à papa, un caricaturiste et une maquilleuse seront également présents ainsi que des ateliers de magie et de cirque. A quelques pas du village, la
Fontaine aux jouets organisée en partenariat avec France Bleue Provence, le Secours Populaire, Ceux qu’on aime,
Passion Gardanne, vous invitera à déposer des jouets
neufs ou en très bon état pour que tous les enfants aient
un Noël. A 15h, Ceux qu’on aime se produira en concert.
Les commerçants proposeront une tombola du 18 au 23,
avec de nombreux lots à gagner et des animations comme un échassier, un sculpteur sur ballons. Un spectacle
de marionnettes racontant les mésaventures du Père
Noël et de son renne Ritou sur le continent africain sera
joué dans les écoles maternelles, les 18, 19 et 21 dé-
cembre. Pour les amateurs de sensations fortes, le 20 décembre à 15h, sur le cours du centre-ville, Kalidor et son
assistant présenteront un spectacle avec boules de feu,
gros serpents, combat de flammes, scorpions et numéros de Fakir. A Biver, sur le parking face aux écoles, le
jeudi 21 à 16h30, un spectacle de Noël mêlant conte, magie et illusion sera présenté avec des artistes peu ordinaires, comme un lapin géant, un robot et un cosmonaute.
Le vendredi 22, un spectacle de cirque de haute voltige
sera joué sur l’esplanade Gabriel-Péri à 18h. Des numéros spectaculaires présentés sous et sur une structure
métallique aérienne composée d’arches s’élevant à plus
de 9 mètres. Enfin, Ceux qu’on aime apportera un final
solidaire avec un concert donné au gymnase de Fontvenelle, le 23 à 20h 30 au profit des Restos du Cœur. De
beaux moments à partager en famille.
Vivons les fêtes de Noël à Gardanne
Du 16 au 23 décembre
en bRef
bref
Mardi 12 décembre
Histoire de l’art
Quatrième et dernière conférence du cycle
de Martine Viala consacré à l’art contemporain, intitulée Faut-il tuer l’art au 3 e millénaire ? A la Médiathèque, à 18h15. Entrée libre.
Mardi 12 décembre
Audition
de l’école de musique
Samedi 16 décembre
La nuit interdite
Le club Cinévore en collaboration avec le service jeunesse et le cinéma 3 Casino propose
sa 3 e nuit du cinéma censuré. Quatre films
(Les sentiers de la gloire, MASH, Saló ou les
120 jours de Sodome et Une partie de campagne) seront projetés pour montrer comment la censure, qu’elle soit politique, économique
ou morale, perdure. Le club théâtre animera
la soirée. Cinéma 3 Casino à 19h30.
DOUBLE PAGE ÉCRITE PAR LOÏC TANIOU
Les élèves de l’école de musique se produiront sur scène avec différents instruments
comme clarinettes, saxophones, violons, flûtes et accordéons. A la Maison du Peuple, à
20h30. Entrée libre.
11
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 12
citoyenneté
La journée
des enfants-citoyens
Gardanne, nommée
en 2004 “ville amie
des enfants” par l’Unicef a
fêté les droits des enfants,
ce samedi 18 novembre.
Un large éventail
d’animations était proposé
par l’ensemble
des structures de la ville
qui accueillent les enfants
et les jeunes, témoignant
ainsi du travail réalisé
toute l’année.
Le jeudi 16 novembre, en prélude à la
journée des droits de l’enfant, 360 enfants des écoles de Biver et de classes
de 5 e et 6 e ont assisté à une pièce de
théâtre intitulée J’espérons que je m’en
sortira. L’acteur qui jouait le maître
de classe a su captiver son public dès
son arrivée sur scène, en le prenant à
parti. «Asseyez-vous!» intimait-il faussement sévère, faisant revivre une classe d’école élémentaire à travers des
textes issus de rédactions d’enfants
d’Artsano ; un village napolitain où
« les rues sont toutes dégrabouillées,
avec des tas de mondices. » En déambulant parmi les enfants comme si ces
derniers étaient en classe, l’instituteur
entamait un cours d’instruction civique
mêlé d’Histoire. Marcello, Giovani,
Un des temps forts de la journée: le concert de l’école de
musique accompagné d’une chorale de plus de 70 enfants.
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Photo : C. Pirozzelli
12
Paolo, Giulletta prenaient vie. « Est-il
juste de mépriser ceux qui ne sont pas
comme nous ? Réfléchissez bien avant
de répondre. Méfions nous des préjugés. Explications. L’article 1er des
Droits de l’homme et du citoyen, du
26 août 1789... » Silence. « Les hommes naissent et demeurent, très important souligne le maître, tous, libres
et égaux en droits. Renatto, un bon
point. Il faut effectivement un “s” à
droits et pourquoi ? parce que nous en
avons plusieurs. Excellent. » Parfois
une craie part dans le public sur Paolo dissipé. « Tu peux répéter ? Ah, tu
n’écoutais pas. » Rires. Une pièce pleine de vitalité qui faisait revivre l’école de la République avec des enfants
“J’espérons que je m’en sortira”
une pièce de théâtre jeune public très appréciée.
Photo : C. Pirozzelli
qui exprimaient de manière touchante leur vision du monde.
Sur le chemin
des droits de l’enfant
Deux jours après, le samedi 18 novembre, la journée des droits de l’enfant commençait à la Maison du Peuple
et en extérieur avec des ateliers de peintures et de dessins, des expositions, des
ateliers de cirque, un stand de découverte des épices présenté par le service restauration, une petite bibliothèque
jeunesse installée par la Médiathèque,
un jeu géant Sur le chemin de vos droits
proposé par la Ludothèque. Francis
Henry représentant de l’Unicef présent à cette occasion a rappelé : « Ce
qui nous réunit ici, ce sont les droits
de l’enfant, adoptés à l’Onu le 20 novembre 1999. L’Unicef a pour mission
de prendre en charge les droits des enfants et de veiller à leur application
partout dans le monde. C’est une grande organisation au service des enfants
avec des campagnes de vaccination,
la lutte contre le paludisme. Beaucoup
de choses à faire. Nous labellisons également des villes qui sont amies des
enfants. Gardanne fait partie dans le
département des toutes premières villes
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 13
citoyenneté
Roger Meï en compagnie de Francis Henry de l’Unicef
pour défendre les droits des enfants.
Photo : C. Pirozzelli
avec lesquelles nous avons signé la
convention. Signer est une chose, mais
agir au quotidien sur le terrain, dans
l’action, c’est plus fort. » Un hommage rendu à la ville, auquel Roger Meï
a tenu à ajouter « le travail de fond réalisé toute l’année par les structures
d’accueil de l’enfant sur la ville. Il
s’agit d’une véritable prise en compte des droits de l’enfant sur Gardanne au travers de toutes les activités.
Nous avons souhaité avec le conseil
municipal donner une priorité à l’enfance, à la jeunesse. »
Découvrir
d’autres cultures
Un tchat sur Internet avec des jeunes
de Bobo-Dioulasso du Burkina Faso a
permis à des jeunes gardannais de dé-
couvrir d’autres cultures. Comme Morgane qui s’est entretenue avec Boro et
qui a été surprise d’apprendre qu’il faisait de l’élevage de moutons, d’oies et
de bovins. D’autres réalités étaient également à découvrir à l’image de ce message présent sur un arbre de la paix
dressé dans la Maison du Peuple où
l’on pouvait lire « Au Mali, seul un enfant sur sept a la chance d’aller à
l’école. Les autres ne sauront jamais
lire, écrire, compter. Ils ne pourront
jamais lire un journal pour s’informer,
ou étudier pour apprendre un métier
qui leur plaît. » Les sujets sérieux côtoyaient d’autres plus légers et drôles
comme les contes de Gabriel Kinsa.
Ce dernier a ouvert la programmation
des spectacles par des contes, attrapant
comme il l’a si bien dit le regard des
enfants et provoquant de nombreux rires. « Vous avez déjà mangé du serpent ? Non ? Vous êtes sûrs ? Et lorsque
vous mangez du poisson pané, qui vous
dit que ce n’est pas du serpent ? Vous
avez déjà vu la tête des poissons
panés ? C’est du serpent ! » Ensuite,
six jeunes danseuses sont montées sur
scène pour donner un spectacle de danse africaine, rythmé par les percussions
du service jeunesse et celles de Dieli
Makan Sacko, artiste Malien. La journée s’est conclue en musique par un
concert de l’ensemble de l’école de
musique accompagné d’une grande
chorale de plus de soixante-dix enfants
de l’école de Fontvenelle.
L.T.
Des ateliers artistiques étaient proposés en extérieur.
Photo : C. Pirozzelli
De jeunes élus au congrès de la Villette
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Lors de cette journée, un petit film amateur réalisé par les jeunes du Conseil consultatif de la jeunesse et du Conseil municipal des enfants a été projeté. Sous forme
d’interviews, les jeunes ont présenté eux-même les deux conseils, tout en racontant
leurs expériences et en exprimant quelques pistes de projets. Le film enchaînait ensuite sur le voyage qu’a entrepris du 26 au 28 octobre, une délégation de douze jeunes issus du CME et du CCJ, pour assister au congrès de l’Anacej à Paris, à la Cité
des sciences de la Villette. Le thème du colloque était Participer à la vie démocratique, ça change quoi ? « C’étaient trois jours formidables témoignait Mohamed. J’ai assisté à l’atelier numéro 7 où le but était de penser aux autres en tant que conseiller, à
ceux qui vous ont élus. On s’est fait également beaucoup d’amis, certains venaient de
la Martinique et nous ont raconté comment cela se passait là-bas. » Tous s’entendaient
pour dénoncer l’amalgame associant jeunesse et violence, et pour défendre l’idée
que les jeunes sont responsables, qu’ils peuvent être acteurs de la société, capables
de prendre des initiatives. « J’ai eu la chance de passer trois jours avec eux et d’assister aux débats soulignait Grégory Calemne, adjoint au scolaire. Je tiens à féliciter ces
jeunes qui s’engagent, n’hésitent pas à prendre la parole. Qu’ils continuent et qu’ils
n’hésitent pas à nous bouger. »
13
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 14
fiscalité
Impôts locaux,
mode d’emploi
Commune, département,
région, intercommunalité,
État, autant d’institutions qui
interviennent dans
l’établissement du montant
de la fiscalité locale.
Comment sont calculés
les impôts locaux, qui en
bénéficie, comment
évoluent-ils, quelle situation
pour le contribuable
gardannais ? Voici quelques
éléments de réponse...
Une étude a été réalisée en 2004 afin
de définir l’impact de la fiscalité locale sur le revenu moyen d’un contribuable gardannais propriétaire de son
local d’habitation. Il en ressort que pour
l’année fiscale 2002, l’impôt globalisé moyen (commune + département +
région) s’élève à 786 € à Gardanne
contre 1 037 € pour la moyenne départementale.
La taxe d’habitation
La taxe d’habitation est due par le propriétaire ou locataire, pour les immeubles construits, servant à un usage
d’habitation et effectivement occupés.
Son montant est obtenu en multipliant
la base nette d’imposition par un taux
fixé par chacune des collectivités locales bénéficiaires, soit la commune,
le département et l’intercommunalité.
Gardanne n’étant pas membre d’une
Les impôts locaux servent à financer
les infrastructures sportives...
ÉNERGIES N0266 - DU
7 AU 21 DÉCEMBRE
2006
Photo : C. Pirozzelli
14
intercommunalité, les Gardannais ne
payent pas cette part. Le taux à Gardanne est de 20,79 % et n’a pas bougé
depuis 2003 conformément aux décisions prises chaque année par le Conseil
municipal. A noter également que le
contribuable gardannais ne paye pas
de taxe d’enlèvement des ordures ménagères, une taxe qui, en cas d’intercommunalité, serait automatiquement
instituée.
La ville a en outre une politique très
favorable dans le domaine des abattements fiscaux pour la taxe d’habitation. Ainsi en 2003, 23,31 % des foyers
fiscaux gardannais n’ont pas eu à payer
la taxe d’habitation, et 46,62 % ne l’on
payé que partiellement car ils ont bénéficié des abattements locaux.
Pourtant face à sa feuille d’imposition,
chaque Gardannais peut constater une
augmentation de 1,19 % de la part communale par rapport à l’année dernière.
Elle est liée à l’augmentation de la base
nette d’imposition qui est fixée par
l’État à partir de la valeur locative cadastrale des locaux et de leur dépendances, diminuée d’éventuels abattements.
Ce qui explique que la somme à payer
augmente même si le Conseil municipal n’a pas voté d’augmentation. En
2006 la taxe d’habitation va générer
pour la commune un revenu d’environ
2 800 000 €.
Les taxes foncières
Les taxes foncières concernent les propriétés, bâties ou non, et sont dues par
les propriétaires ou usufruitiers.
On distingue :
• La taxe foncière sur les propriétés
bâties qui rapporte 2 900 000 € de recettes à la commune. Elle est calculée en multipliant la base d’imposition
(qui correspond à la moitié de la valeur locative de la construction) fixée
par le service des impôts, par un taux
voté par chacune des collectivités locales. Les revenus de cette taxe sont
redistribués entre la commune, le département, la région et l’intercommunalité s’il y en a une.
• La taxe foncière sur les propriétés
non bâties concerne surtout les zones
rurales. Elle est donc de moindre importance à Gardanne.
nrj n°266 30/11/06 14:31 Page 15
fiscalité
... les écoles et bâtiments municipaux...
Photo : C. Pirozzelli
La taxe
professionnelle (TP)
Cette taxe est versée par les entreprises, son montant étant jusqu’à présent
calculé sur la valeur des immobilisations de l’entreprise. Avec un tissus industriel important, la commune de
Gardanne tire son plus gros revenu de
cette taxe soit environ 15 000 000 €,
avec des nouvelles entreprises qui s’installent et participent ainsi à la création
de richesse pour notre ville.
Or c’est grâce aux importants revenus
générés par la TP que la commune, en
... qui sont à la charge de la commune
au même titre que la voirie.
Photo : C. Pirozzelli
dépit d’une fiscalité locale plus faible
que la moyenne départementale pour
les particuliers peut proposer une telle offre de services (quatre crèches,
transports en commun, Médiathèque,
gratuité des fournitures scolaires...) et
d’infrastructures (trois complexes sportifs, station de dépollution des eaux
usées, piscine...), de même que l’exemption de taxe sur l’enlèvement des ordures ménagères. Toutefois la TP vient
d’être réformée et sera calculée sur la
base de la valeur ajoutée de l’entreprise, avec un plafonnement à 3,5 %
de cette valeur. Une réforme qui inquiète nombres de responsables de collectivités locales, toutes tendances
politiques confondues, qui estiment
qu’elle va engendrer une baisse des revenus provenant de cet impôt aux entreprises. Un manque à gagner qui risque
d’être répercuté sur la facture des particuliers.
Une décentralisation
qui coûte cher aux
collectivités locales
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Gestion des personnels TOS des collèges et lycées, de 20 000 km de routes nationales, du RMI - RMA, prise en
charge de l’Allocation d’Autonomie
Personnalisée...
Autant de postes maintenant à la charge des Conseils régionaux et généraux.
Le désengagement de l’État vis à vis
de toutes ces missions et leur report
vers les collectivités locales a eu un
coût important pour ces dernières. Si
l’État a bien assuré des compensations
financières pour le financement de ces
missions, leur montant a été calculé à
partir de la moyenne des dépenses effectuées pendant les trois années précédant le transfert de compétences, sans
prévoir l’évolution de ces dépenses.
Celles-ci ayant inévitablement augmenté, les collectivités locales doivent
maintenant financer la différence. Pour
cela peu de solutions existent : diminuer les investissements, avoir recours
à l’emprunt ou augmenter les recettes,
donc les impôts locaux.
Autant de solutions potentiellement
préjudiciables pour le contribuable qui
ne verra probablement pas pour autant
diminuer la note de son impôt sur le
revenu, alors que l’État se décharge de
ses missions sur les collectivités locales.
S.C.
15
7
nrj n°266 30/11/06 14:32 Page 16
pratique
Les commerces et services du boulevard Carnot et des rues adjacentes
sont ouverts (suite)
Alimentation
Assurances
Bar
Beauté, soins
Boucherie charcuterie
Dentiste
École de langue
Funéraire
Kinésithérapeute
Mécanique
Médecine
Ostéopathe
Psychiatrie, psychologie
Restauration
Soutien scolaire
Téléphonie
OK Alimentation, 16 bd De Gaulle
Matmut STE, 7 bd De Gaulle
Bar des dunes, 13 rue Jean-Jaurès
Hammam La Cascade,
4 rue de Verdun
Alain et Louis, 20 rue Jean-Jaurès
Jean-Raphaël Bargues,
44 bis rue Jean-Jaurès
Laurent Camilleri, 8 bd De Gaulle
Jacques Paufique, 8 bd De Gaulle
Alter mondo, 4 rue Hoche
Funérailles solidarité,
7 bd De Gaulle
Stéphane Bouchic, 3 bd De Gaulle
Gérald Cholvy, 3 bd De Gaulle
Lionel Rivoire, 3 bd De Gaulle
Auto mécanique Rover,
3 rue Mistral
Michel Hassan,
44 bis rue Jean-Jaurès
Serge San Felice, rue Jean-Jaurès
Sandrine Combrouze,
8 bd De Gaulle
Jean-Baptiste Raynal,
8 rue de Verdun
Ruchou Isabelle, 8 rue de Verdun
La table de Muriel,
42 rue Jean-Jaurès
Le tire bouchon, 4 rue Hoche
Eurêka, 40 rue Jean-Jaurès
Millénium phone, 17 rue Mistral
Recensement obligatoire à 16 ans
Le parcours de citoyenneté a remplacé en 1997 le service national. Il concerne tous les garçons et toutes les filles de nationalité française. Il comprend notamment le recensement
militaire obligatoire dans les trois mois qui suivent le 16 e anniversaire. La démarche est la suivante : les jeunes concernés doivent se rendre en mairie (au service état-civil) avec
une carte nationale d’identité et le livret de famille. Une attestation signée du maire leur est remise. Cette attestation
est importante, car elle sera demandée lors de l’inscription
au CAP, au baccalauréat ou à la conduite accompagnée. Ce
recensement est suivi par la Journée d’appel et de préparation à la défense (JAPD), dont le certificat de participation
sera aussi demandé lors de l’inscription aux concours et examens.
Où acheter des livres ?
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Outre la librairie Aux vents des mots que nous avons présentée récemment dans énergies, d’autres commerces vous proposent des livres :
• Au plaisir de lire, Centre commercial Champion
• Librairie presse du lycée, Centre commercial du rond-point du
lycée
• Librairie presse les 3 F, 23 cours de la République
• Mag presse, 35 place de Biver
• Maison de la presse, 4 bd Bontemps
ADRESSES ET TÉLÉPHONES UTILES
Mairie annexe de Biver Tél. 04 42 58 39 74
PERMANENCES DES SERVICES
● Service Environnement : le mardi de 8h30 à 10h.
● CTM (Ateliers Municipaux) : le mardi de 10h à 12h.
● CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) :
le mardi de 14h à 16h tous les 15 jours.
● Service Jeunesse :
lundi, mardi, jeudi de 17h30 à 19h30,
mercredi de 15h à 18h. Pendant les vacances scolaires,
activités du lundi au vendredi de 14h à 21h.
● Police Municipale : le jeudi de 9h à 11h.
Centre communal d’Action Sociale (CCAS)
square Deleuil - Tél. 04 42 65 79 10
● Assistantes Sociales
lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 12h30.
● personnes âgées
mercredi après-midi sur rendez-vous.
● aide légale
jeudi de 13h30 à 16h30.
Service habitat
16, rue Jules-Ferry - Tél. 04 42 51 56 87
lundi et vendredi de 14h à 17h sur rendez-vous.
16
nrj n°266 30/11/06 14:32 Page 17
solidarité
Questions
autour de la santé
Un accès à la santé à deux
vitesses ? La médecine des
riches et la médecine des
plus démunis ? Qu’en est-il
de l’état de la santé en
France et à Gardanne et
quelles solutions
y apporter ? Les deuxièmes
assises de la solidarité
devraient permettre de
débattre de ces questions.
Après le succès remporté par les Assises de la solidarité sur le thème du logement en 2004, le cycle se poursuit
sur celui de la santé le samedi 9 décembre prochain à la Médiathèque (jour
du Téléthon), dès 14h. Deux tablesrondes se tiendront dans l’après-midi.
Au cours de la première, médecins, représentants mutualistes et personnels
de santé dresseront un état des lieux de
la situation en matière de droit à l’accès aux soins pour tous. Il s’agira aussi de mesurer les retombées sociales
des réformes successives : déremboursement des médicaments, fermetures
de maternités, manque de personnel
dans les hôpitaux, forfait hospitalier,
remise en cause de la CMU... Et les
structures de proximité qui sont elles
aussi menacées.
Autour de la seconde table-ronde, à 16h15, des
représentants
du Centre de santé mutualiste FrançoisBilloux, des représentants d’associations et de structures présentes sur la
commune feront part de leur expérience
et des problèmes rencontrés. Plus que
d’un simple état des lieux, il s’agira de
permettre une meilleure connaissance
de ce tissu sanitaire mais aussi de permettre la mise en commun d’expériences, de projets ou d’actions à conduire
ensemble.
La santé n’est pas
une marchandise
Photo : C. Pirozzelli
de prévention concernent tout un chacun, c’est pourquoi ces Assises ne sont
pas affaires de spécialistes mais sont
ouvertes à tous.
Les restrictions budgétaires en matière de santé ont à ce jour entraîné la fermeture de nombreuses structures, les
centres de santé mutualistes étant dans
la ligne de mire du gouvernement. Notre commune accueille tout un dispositif autour de la santé que des raisons
financières ne peuvent détruire. Et malgré tous ces outils, l’accès aux soins se
dégrade pour une partie de la population. « Il faut savoir que pour 30 % des
RMIstes, l’Insertion passe d'abord par
la santé. Le chiffre est important et témoigne de l’urgence, au moment où
certains remettent en cause la CMU et
le droit de permettre à chacun de se
soigner, qu’il soit riche ou pauvre, »
explique Georges Félouzis, directeur
du CCAS. Des mobilisations ont déjà
eu lieu, nul doute que ces assises sront
aussi l’occasion de redire l’attachement
des Gardannais à un système de soins
ouvert à tous.
Pour tout renseignement concernant
ces Assises de la santé, contactez le
04 42 51 79 01
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
Une occasion pour les personnes présentes de découvrir ou redécouvrir l’importance du réseau des professionnels
de la santé sur la commune, sa diversité avec la présence de nombreux praticiens libéraux, des centres
de santé de la mine et mutualiste, l’espace santé jeunes, le centre Acanthe, la
Maison... Les questions
d’accès aux
soins,
La liste des médicaments
qui ne sont plus remboursés s’allonge...
C.N.
17
nrj n°266 30/11/06 14:32 Page 18
pratique
groupe gardanne actions
Mireille Portail, Brigitte de Feligonde et Guy
Goulin : vos problèmes nous concernent. Vous pouvez nous
rencontrer, sur rendez-vous, au Cabinet parlementaire de
Richard Mallié, 20 avenue Jules Ferry 13120 Gardanne Tél.
04 42 65 44 44 Fax. 04 42 65 44 48
groupe Gardanne Actions
nostalgie, quand tu nous tiens...
Pour tout renseignement
sur les travaux du boulevard Carnot,
appelez le 0800 880 950
(numéro vert, appel gratuit)
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
pour joindre la mairie
tél. au 04 42 51 79 00
Vos élus vous reçoivent
18
■ Yveline Primo, 1ère adjointe, déléguée au personnel et à la sécurité sur
RdV en mairie, le jeudi matin de 9h à 12h mairie annexe de Biver
■ Michelle Aznif, adjointe, déléguée aux finances et à la santé sur RdV en
mairie.
■ Bernard Bastide, adjoint, délégué à l’environnement sur RdV en mairie.
■ Jeannot Menfi, adjoint, délégué aux travaux, logement, cimetière,vieilleville. Travaux et vieille-ville : jeudi de 11h à 12h en mairie sur RdV. Logement :
un mercredi sur deux sur RdV en mairie. Cimetière : lundi de 9h à 10h, jeudi
de 14h à 15h
■ Mustapha El Miri, adjoint, délégué à la culture sur RdV en mairie.
■ Georges Pazzaglini, adjoint, délégué au social samedi matin sur RdV en
mairie
■ Grégory Calemme, adjoint, délégué au scolaire sur RdV en mairie.
■ Lucien Moraldo, adjoint, délégué aux sports, jeudi de14h à 16h sur RdV
au service des sports - bât Bontemps.
■ Jean-Paul Peltier, adjoint, délégué à l’urbanisme et aux transports, le
mercredi après-midi sur RdV aux services techniques.
■ Patricia Marcolini, adjointe, déléguée à la vie associative/animation, les
mardis, jeudis et vedredis après-midi sur RdV en mairie
rdv avec un conseiller municipal, tél. 04 42 51 79 15
Max Pierazzi : Régie de l’eau
Maryse Blangero: Insertion des handicapés, perm. le vendredi de 10h à
11h en mairie
Gilbert Payan : Jeunesse
Jeanine Privat : jeunesse, animations
de quartier
Marie-José Galle : Petite enfance
Nathalie Nerini : Formation, insertion.
Eve Cloué : Cinéma
Guy Pinet : Dév. sports loisirs
Sylvie Batin : Équipements d’éducation artistique
Fin Octobre, une soixantaine de Gardannais triés sur
on ne sait quel volet ont été conviés par la municipalité à un
voyage à Ailefroide, pour cautionner sa politique d’achat
“compulsif”.
Pour ceux qui l’ignoreraient, parce que nouveaux Gardannais, Ailefroide est un chalet dans les Hautes-Alpes, inaccessible sur la moitié de l’année, à cause des conditions
climatiques.
Il a été érigé dans ma petite enfance et je me souviens...
Mon père était mineur et moniteur au centre SaintPierre de Biver. Plusieurs mois d’été nous sommes partis en
famille, tantôt à Vallouise tantôt au Villard. Lui, encadrait les
jeunes du bassin minier, ceux de Gardanne et Biver étant les
plus nombreux. Ce séjour tenait de la colonie de vacances
studieuse car la construction du chalet était la mise en pratique des théories étudiées pendant l’année.
Je me souviens du camion de Barlatier qui apportait
une fois par semaine le matériel et la nourriture, je me souviens de l’ingénieur Pichon, de l’infirmière à la carrure athlétique toujours là pour soigner les bobos. Je me souviens de
toutes ces figures à la barbe naissante qui m’apportaient des
bols de fraises des bois, de leurs rires, de leurs bêtises d’adolescents, de la fugue de celui-ci, de l’amourette de celui-là.
Je me souviens de ces mots qui m’apparaissent magiques encore aujourd’hui, la Barre des Écrins, le pré de Madame Carles... et des murs qui montaient, petit à petit, de pierres taillées
en pierres taillées.
Alors, au moment où il faudra se décider de savoir si
cet achat est judicieux ou pas il est évident que toute cette
nostalgie refera surface. Mais est-ce ainsi qu’on gère une
commune ? François Loos, nous fait une “engambi”, car, écritil : « LE MOINDRE ENJEU FINANCIER, permet d’envisager une cession de gré à gré... »
Ce ministre est malin, il nous refile un bien que nul
de sensé ne voudrait acheter.
Faisons le tour des inconvénients : construction d’un
demi-siècle, confort sommaire, inaccessible la moitié de l’année, ravitaillement éloigné qu’on ne peut aller chercher qu’en
voiture, immobilisation financière et toujours le compassionnel pour “ces pauvres mineurs”, dont on se contente de
quémander l’électorat.
Ces mineurs dont la dignité mérite autre chose que
de se faire offrir le tas de ruines d’un passé qui ne reviendra
plus.
Josiane Bonnet/Porcu.
AG du groupe Élan le 09/12/06 au local à 14h.
Nora Belkheir : liaison intergénération, 3e âge
Philippe Pintore : Dév. économique,
Élan pour l’Avenir - simorgh3@wanadoo.fr - 26 Avenue de Toulon, 13120 Gardanne. Quatre conseillers à votre écoute
Josyane Bonnet. Bénédicte Macé. Cécile Scholler. Tony Baldo
agriculture et risques majeurs
Clara Gilloux : Lecture publique
le groupe Élan pour l’avenir
nrj n°266 30/11/06 14:32 Page 19
pratique
petites annonces
offre de service
➠ Dame cherche personne avec
véhicule pour récupérer et amener
enfants à l’école du centre
Tél. 06 60 74 77 98
➠ Cherche personne pour covoiturage de Gardanne à Marseille, traverse de la Montre 11eme pour 8h
le matin Tél. 06 83 29 28 44
mande électrique 2 moteurs, sous
garantie valeur 900 € cédé 550 €
Tél. 06 17 66 35 80
➠ Cherche playstation 2 ancien
modèle de préférence grise de 50 à
75 € selon qualité + cherche grand
Turismo 2 pour playstation 1 prix de
5 à 10 € Tél. 06 29 95 77 57
➠ Vds remorque moto basculante, zone jackey, charge maxi 350 kg,
surface 3,75 m TBE 250 €
Tél. 04 42 68 40 96
➠ Vds abri de jardin bon état
Tél. 04 42 58 24 47
➠ Vds table de cuisine en chêne
écru avec 2 chaises TBE 150 € + four
encastrable blanc pyrolyse neuf
250 € Tél. 06 80 68 26 12
➠ Vds beau établi en bois 35 €
Tél. 04 42 51 36 29
➠ Vds frigo congélateur neuf servi 4 mois + machine à l
aver + scelle espagnole prix à déb
Tél. 04 42 51 01 81
➠ Vds vêtements enfants toutes
tailles fille et garçon petits prix
Tél. 04 42 51 38 22
➠ Vds télé 82 cm Brant parfait état
300 € Tél. 06 89 02 70 45 ou
04 42 51 32 86
➠ Vds console de jeux game cube
TBE + carte mémoire + 4 jeux + manette 90 € Tél. 06 12 36 45 50
➠ Vds enregistreur numérique
Roland VS-1680, disque dur interne
2,1 Go possibilités d’enregistrer 8 pistes en simultanées et 256 pistes virtuelles TBE 600 € ou 650 € avec
flightcase Tél. 06 86 58 79 40
➠ Vds game cube neuf 50 € + table + 3 sièges enfant forme fleur
50 € Tél. 06 75 42 00 37
➠ Vds canapé cuir noir 3 places +
2 fauteuils TBE 500 €
Tél. 06 25 03 63 56
➠ Cherche poussette pour jumeaux
Tél. 06 16 53 57 17
➠ Vds climatisation d’appoint neuve acheté en août 06 500 € cédé
350 € Tél. 06 18 90 88 64
➠ Vds “un siècle d’automobiles”
1 à 95, voitures collection 1/43° solido avec boites et classeurs, parfait
état 500 € à déb Tél. 06 63 08 15 17
➠ Vds play 2 + 2 manettes + carte mémoire + 5 jeux TBE 80 €
Tél. 06 09 20 78 67
➠ Vds armoire vitrée couleur crème L 77 cm H 1,91 m P 43 cm + 4
portes de placard neuves bois blanc
céruse 61 cm x 2,46 m, 40 € les 2
Tél. 04 42 29 67 91
➠ Vds meuble et évier, placards de
cuisine, baignoire prix à déb
Tél. 04 42 58 35 06
LOGEMENT
➠ Loue à Risoul 1850, deux studios
de 5 couchages, tout équipés, plein
sud, près des commerces, toutes saisons prix divers selon période
Tél. 06 73 46 20 42
Service Communication
273, avenue Léo-Lagrange - 13120 Gardanne
➠ Particulier loue à gardanne dans
quartier très calme studio meublé
aménagé neuf dans rdc de villa possibilité parking, idéal étudiant loyer
mensuel 470 € Tél. 06 82 14 35 71
(ap 18h)
➠ Vds villa en viager à biver, 2 chambres, véranda, sam, sdb terrain
850 m2 Tél. 06 78 51 48 64
➠ Jeune couple sérieux cherche à
acheter maison sur gardanne ou environs Tél. 06 86 77 76 65
➠ Loue studio meublé 40 m2 avec
sdb libre le 1er janvier 510 € eau +
électricité comprises
Tél. 06 600 91 47 40
➠ JF sérieuse en CDI cherche T2
sur gardanne ou biver loyer maxi
500 € Tél. 06 15 14 63 22
➠ Couple cherche terrain ou maison avec petit jardin dans le 13
Tél. 06 64 83 07 56
➠ Vds mobilhome 7X3 m équipé
sur terrain de 12x11 m à carry
13000 € à déb Tél. 06 27 83 98 48
➠ Cherche à partir de janvier T3 à
louer sur gardanne loyer maxi 700 €
Tél. 04 42 58 47 51
➠ Vds villa p. pied à gardanne en
98, non mitoyenne 100 m2 cos résiduel important, excellente état, 4 ch,
cuisine équipée, grd garage, terrain
plat 1000 m2 clôturé, secteur calme
419000 € Tél. 06 15 47 34 81
➠ Loue petit T2 à gardanne neuf
équipé, clim, loggia, terrasse, 2 pl de
parking + loue garage à gardanne
centre ville possibilité mezzanine pour
stockage Tél. 06 28 28 07 20 (avant
20h)
➠ Jeune couple cherche pour leur
mariage location d’une maison
dans la campagne ou d’un cabanon
pour organiser une fête champêtre,
terrain indispensable plus quelques
couchages tarif maxi 1500 € pour 3
à 4 jours Tél. 04 42 54 56 14 ou
06 62 02 34 64
➠ Loue beau T2 centre de gardanne proche gare SNCF 1er étage balcon 460 € + charges
Tél. 06 62 83 13 14
➠ Loue local commercial 100 m2
+ bureau + terrain au quartier la plaine 760 € + TVA Tél. 06 98 81 56 48
➠ Vds mobilhome 8,5mx3m TBE à
enlever sur camping, photos disponibles 5000 € Tél. 06 10 19 32 57
➠ Loue à gardanne T1 meublé avec
jardin 550 € cc Tél. 06 25 03 63 56
➠ Cherche T3 en rez de jardin sur
gardanne ou environs
Tél. 06 16 53 57 17
➠ Vds T3 à gardanne 70 m2 plein
sud entièrement rénové cuisine équipée 2 chambres, loggia, balcon, garage, 220000 € Tél. 06 09 55 68 67
ou 06 68 47 17 70
➠ Loue garage quartier St Victoire
70 € Tél. 04 42 58 10 32
VéHICULES
➠ Vds Ford Fiesta essence an 93,
4 ch, 120000 km prix à déb
Tél. 06 83 38 71 53
➠ Vds Trial Gas-Gas TX 270 an 1998
peu roulé TBE général 2000 €
Tél. 06 80 23 62 84
➠ Vds Clio 1.4 RN essence an 1992
pack élec, 145000 km, vitres teintées,
4 pneus neufs, plaquettes frein neuves, 1500 € à déb
Tél. 06 16 88 62 08
➠ Vds Clio III luxe dynamique 1.5
DCI 85 cv an 06 grise, garantie Renault faible km ttes options 15000 €
Tél. 06 14 55 22 78
➠ Vds moto Derby super motard
couleur noire + pièces d’origine
Tél. 06 27 89 29 40
➠ Vds AX 1,5 D 3 portes an 96,
160000 km, 1500 €
Tél. 06 77 60 93 27
➠ Vds Scooter Kimko rouge bon
état + blouson moto + 3 anti vols +
2 casques 630 € Tél. 06 15 53 24 21
➠ Vds Peugeot XPS an 03 TBE 600
km révision ok pneus et poignées enduro couleur noir très peu servi
1900 € Tél. 06 14 45 39 25
➠ Vds Booster MBK Nitro Jaguar
an 02, pot neuf, révision complète,
factures TBE 1100 €
Tél. 06 83 29 28 44
➠ Vds Twingo pack 96 vitres élec,
fermeture centralisée TBE 2500 € à
déb Tél. 04 42 58 03 37
➠ Vds 2 jantes montées pneus neige 205.55-16 pour 307 ou citroën 200
€ Tél. 06 10 30 56 44 ou
06 76 15 13 80
➠ Vds Rover 214 SI TBE 5 portes,
150000 km ct ok gris anthracite
2000 € Tél. 06 84 54 30 28
➠ Vds Peugeot HDI ttes options
an 2000, 180000 km, 5000 €
Tél. 06 23 48 61 17
➠ Vds 305 collection an 82 parfait
état 29000 km, pneus et batterie neuve 2000 € à déb Tél. 06 72 38 96 50
➠ Vds Picasso essence an 03 TBE
6 cv, 72000 km Tél. 04 42 51 06 35
ou 06 21 91 87 35
➠ Vds Ford Sierra 2,3 D an 89,
196539 km état de marche 350 € Tél.
04 42 58 20 09 ou 06 73 28 86 15
➠ Vds 4 jantes alu BMW 320, pneu
195/65/15 an 2000, 390 €
Tél. 06 07 79 14 85
➠ Vds Peugeot 405 GL an 87 carbu neuf 134400 km réels 1500 €
Tél. 04 42 51 17 32
➠ Vds Citroën Xsara 1.8 essence
160000 km ct ok an 99 pack élec
3000 € Tél. 04 42 51 19 22
ou 06 09 01 42 09
état-civil
décès
NAVARRO Mireille épse CARRARA, PUIGCERVER Marcel,
GROSJEAN Annick, DANIGO Alain, BENGUEDIH Hafida,
PELLETIER Marcel, FRESCURA Magda épse LARDIèRE,
DURBEC Henri
mariages
MURA Frédéric et PITOIS Véronique
NAISSANCES
PALERMO Morgan, MONTAGNA Jade, ZIANE Anissa, CHENET Roman, DILEO Ethan, ASTIER Juliette, BIANCO Carla, DOURSENAUD Thibo, PATIN Aurélie, CATONI Emma,
GRECO Jade, ZEGHOUDA Eliess, SERRA Evan, PETELOT
Emma, FARAIT Baptiste, ANTOYAN Maho, MARDOIAN
Bastien
ÉNERGIES N0266 - DU 7 AU 21 DÉCEMBRE 2006
divers
➠ Vds canapé 3 places + coussins, tissu parme, entièrement déhoussable état neuf 200 €
Tél. 06 10 82 26 60
➠ Vds VTT 24 pouces an 04, 70 €
+ jeu game cube DE F JAM N.Y 20
€ + carte mémoire G.C 10100 blocs
25 € + bureau enfant en pin 40 €
Tél. 06 80 88 02 60
➠ Vds sèche linge Brandt à condensation peu servi TBE 250 €
Tél. 06 27 30 46 35 (le soir)
➠ Vds porte de garage en bois haut
arrondi 3 m largeur 2m80, 300 € à
déb Tél. 04 42 58 41 02
➠ Vds service en porcelaine de limoges + manteau en fourrure couleur miel + armoire étagères et miroir
+ secrétaire + nettoyeur vapeur prix
à déb Tél. 06 78 51 48 64
➠ Vds encyclopédie cousteau 20
volumes neufs 50 € + Wok électrique neuf (encore emballé) valeur
100 € cédé 50 € Tél. 04 42 51 13 41
➠ Particulier cherche terre même
argile, grande quantité, gravats s’abstenir Tél. 06 24 52 98 93
➠ Vds pantalons femme T44 et 46
état neufs 6 € pièce
Tél. 06 68 02 67 15
➠ Vds vélo garçon 7-10 ans état
impeccable sept vitesses 70 € Tél.
04 42 51 77 58 (ap 18h)
➠ Vds nintendo game cube noire
TBE + 2 manettes + mémoire 251B.
75 € + 3 jeux les SIMS, SSX ON
TOUR, FIFA 06, 30 € + support game
cube rangement 20 €
Tél. 06 80 96 08 34
➠ Vds tuiles romanes en verre 8
€ pièce Tél. 04 42 51 01 40
➠ Vds SAM en merisier meuble bar
+ table et 5 chaises + meuble bas
dessus marbre + meuble TV 3100 €
possibilité vente séparée
Tél. 06 27 60 24 20
➠ Vds chargeur 6 CD + K7 série
Star Trek + fascicules et fenêtre cintré plein en bois exotique 46X80 prix
à déb Tél. 06 15 52 85 49 (ap 18h)
➠ Vds canapé 3 places + 2 places
en peau bleu 150 € 06 83 38 71 53
➠ Vds fauteuil élec releveur encore sous garantie, valeur 775€ cédé
450 € Tél. 04 42 58 26 81
➠ Donne bois pour chauffage abattu après incendie quartier Roman T
él. 06 82 71 45 86
➠ Donne petit chien labrador mâle
4 mois, couleur sable
Tél. 04 42 51 19 06
➠ Vds fauteuil relaxation à com-
Les petites annonces sont gratuites et réservées aux Gardannais.
Envoyez un texte court et précis, vingt mots maximum. Il sera publié dans
les 3 semaines suivantes. Indiquez vos nom et adresse, à défaut,
l’annonce ne sera pas publiée. Seul le numéro de téléphone sera publié.
19
nrj n°266 30/11/06 14:32 Page 20
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising