Télécharger gratuitement ce Satellifax

Télécharger gratuitement ce Satellifax
N° 4391 – Jeudi 20 novembre 2014
Page 1/16
A LA UNE
1
■ 126 000 Radio / Septembreoctobre : NRJ et RTL coleaders dans un
contexte baissier pour la radio
INSTITUTIONNEL
3
■ Copie privée : le Conseil d'Etat rejette
vers les abonnés du groupe Canal
INTERNET
■ Groupe M6 : lancement de Cover
8
Garden, nouvelle chaîne YouTube
JUSTICE
■ Nabilla : son compagnon assure
deux recours formés par les industriels
■ Outre-mer : procédures pour
concurrence déloyale contre France TV
lancées par quatre chaînes privées
8
qu'elle l'a blessé au couteau
TV SUR CABLE,…
5
■ Chaînes parlementaires : Claude
INTERNATIONAL
8
■ Pays-Bas : Liberty Global détient à
ce jour 95,6 % du câblo-opérateur Ziggo
PROGRAMMES
9
■ OCS Choc : la série Intruders lancée
Bartolone propose à Gérard Larcher une
fusion des chaînes
■ Eutelsat / Spacecom : création
d'un « pôle audiovisuel conjoint »
à 16-17° Est en Afrique
INDUSTRIE DES PROGRAMMES
6
■ Figra / Amnesty International :
création du prix de l'impact
■ Fox : développement d'une adaptation
locale de la série britannique Luther (BBC)
PRODUCTION
■ France 3 / Siècle Productions :
VIDEO, VIDEO A LA DEMANDE
7
■ Canalplay : opération de promotion
6
Lucas Belvaux adapte La fin de la nuit de
Mauriac avec Nicole Garcia
■ France 3 / JLA : tournage du 17e
épisode de Commissaire Magellan
le 4 janvier en prime time
■ Canal+ : la chaîne met des
basketteurs sur écoute
■ W9 : diffusion de la série courte
française Zak à compter du 29 novembre
■ Arte : diffusion de Polisse, inédit en
clair, le 23 novembre
■ RTL : Karine Le Marchand rejoint Les
grosses têtes
■ CBBC : une émission de cuisine présentée par la fille du chef Gordon Ramsay
■ FIC France : le groupe revendique
une progression d'audience pour ses trois
chaînes Découverte
DISTINCTIONS
10
■ GQ : Gilles Bouleau et Léa Salamé
désignés respectivement animateur et
femme de l'année
■ Gilles Sallé : « Prix de la
Personnalité de l’année » décerné
lors du salon Satis
■ Gulli'Z : La ferme en folie et Intervilles
international, dessin animé et émission
préférés
■ Image & Compagnie : 3xManon,
trois fois primée au festival de São Paulo
■ France 2 / Infracourts : palmarès
de la troisième édition du concours de
documentaires courts
EVENEMENTS
11
■ Salon des séries et du doublage :
onzième édition samedi 22 novembre
CLIN D’ŒIL
REVUE DE PRESSE
AGENDA
PLAN DE FINANCEMENT
AUDIENCES
10
■ HD1 : record historique pour Section
Profilage, saison 5
de recherches
State of Affairs
NOTA
12
13
14
15
16
________________________________________________ A la Une 126 000 Radio / Septembre-octobre : NRJ et RTL coleaders dans un contexte baissier pour la radio
En tête des radios en termes d'audience cumulée depuis le printemps 2013, NRJ doit, en cette vague de rentrée,
partager ce leadership avec RTL. France Inter, 3e, est la seule radio généraliste à progresser. Chez les musicales,
Skyrock repasse devant Fun Radio. Cette vague de l'étude 126 000 Radio de Médiamétrie est marquée par le
recul du média radio dans son ensemble, à 80,4 % d'audience cumulée. Cette tendance touche toutes les
catégories de stations, à l'exception des locales.
NRJ et RTL, toutes deux en baisse dans une vague
au média radio, se partagent le
leadership en termes d'audience cumulée (AC), tandis
que France Inter est la seule radio généraliste à
progresser, selon les résultats de l'étude 126 000 Radio
défavorable
pour la période septembre-octobre publiés hier par
Médiamétrie.
Le média radio dans son ensemble accuse une nette
baisse. Celui-ci a chuté de 0,8 point, à 80,4 %
d'audience cumulée, et cette tendance a affecté toutes
les catégories de radios, à l'exception des locales,
stables à 19,8 %. Les Français ont été moins nombreux à
écouter la radio qu'à la rentrée 2013, avec
42,69 millions d'auditeurs de plus de 13 ans, contre
42,93 millions un an auparavant. Le recul du média
radio se poursuit depuis maintenant deux ans. Rappelons
qu'à la rentrée 2012, il atteignait une AC de 82,7 %.
Les résultats de cette vague étaient très attendus. Le
mercato de printemps a été très animé pour RTL et
Europe 1, et les stations publiques ont presque toutes
changé de direction après la nomination de Mathieu
Gallet à la présidence de Radio France en mai.
Jeudi 20 novembre 2014
2/16
Un changement important intervient en tête du
classement. RTL, qui avait concédé le leadership de
l'audience cumulée à NRJ au printemps 2013, lui
dispute désormais la première place, avec une
audience cumulée de 11,5 %, malgré un résultat en
baisse. La station de la rue Bayard a perdu 0,4 point
sur un an (+0,8 point sur une vague). En pda, critère sur
lequel elle a pris l'habitude de communiquer, elle reste
leader, stable à 11,6 % sur un an. Dans la grille, le
remplacement de Philippe Bouvard par Laurent
Ruquier aux commandes des Grosses têtes a porté
ses fruits. L'émission réunit en audience cumulée
2 millions d'auditeurs, soit 132 000 de plus par rapport
à la même période l'an dernier. Autre transfert
emblématique de cette rentrée, l'arrivée d'Yves Calvi à
la matinale n'a pas produit le même effet. Elle fédère
3,67 millions d'auditeurs entre 7h et 9h30, contre
3,83 millions d'auditeurs en septembre-octobre 2013.
Elle reste néanmoins la première en audience cumulée.
« RTL est stable en part d'audience. Ruquier est un pari
réussi, notre matinale est leader, nous sommes satisfaits
à 100 % des changements de cette rentrée, de Yves
Calvi à Ruquier », a commenté Christopher Baldelli,
président du directoire de RTL.
Chute de NRJ
Coleader, NRJ enregistre elle aussi une baisse, mais
bien plus prononcée que sa concurrente. Elle chute de
0,8 point sur un an (-1,5 point sur une vague), à
11,5 %. Elle revendique une AC de 3,12 millions
d'auditeurs pour sa matinale (6h-9h), et de
956 000 individus pour C'Cauet entre 19h et 22h.
« Après 16 vagues consécutives de progression (en pda,
ndlr), c'est pour NRJ une contre-performance
passagère », a reconnu de pdg de NRJ Group, JeanPaul Baudecroux, « mais cette contre-performance
concerne la plupart des radios. Nous sommes
première radio de France ex æquo avec RTL, mais
sur les moins de 75 ans, nous sommes nettement en
tête », a-t-il fait remarquer.
France Inter est la seule radio généraliste à
progresser. Elle gagne 0,1 point sur un an (+1 point sur
une vague), à 10 % d'AC. La matinale de Patrick Cohen
(7h-9h) est en léger recul en audience cumulée. Elle est
écoutée en moyenne par 3,35 millions de personnes,
contre 3,46 millions à la même période l'an dernier.
France Inter affirme être première radio aux
« carrefours stratégiques » de 8h, 13h et 19h. « Sur
France Inter, nous avons changé beaucoup de choses, on
voit que ces changements ont globalement plu », a
commenté Mathieu Gallet.
Hanouna moins rassembleur que Ruquier
Europe 1, 4e, perd 0,2 point, à 9 % d'AC. La
matinale de Thomas Sotto a gagné 193 000 auditeurs
(3,29 millions), et la radio du groupe Lagardère affirme
obtenir 9,6 % d'AC sur les CSP+ sur la tranche, soit sa
A la Une meilleure rentrée depuis la création de la mesure
d'audience. En revanche, le départ de Laurent Ruquier
a fait perdre à la station près de 500 000 auditeurs.
L'émission de Cyril Hanouna, Les pieds dans le plat, a
rassemblé en audience cumulée 1,16 million d'auditeurs
entre 16h et 18h30, contre 1,63 million l'an dernier à la
même heure pour son prédécesseur.
Une consolation pour Europe 1, son choix de
prolonger d'une heure et demie Jean-Marc Morandini
le matin a payé (désormais de 9h à 12h). La radio a
gagné 20 000 auditeurs en moyenne sur la tranche
qu'occupait en partie Cyril Hanouna l'an dernier (10h3012h), et désormais dédiée au Grand direct de la santé
(11h-12h). « On craignait pire. Nous avons survécu
au départ de Laurent Ruquier », commente Denis
Olivennes, pdg de la station. « Les 25 % d'auditeurs qui
sont partis étaient des auditeurs exclusifs de Ruquier. De
plus, Cyril fait deux fois plus que ne faisait Laurent
Ruquier au démarrage de son émission », ajoute-t-il.
« Avec Ruquier, RTL a gagné des jeunes sans perdre des
vieux, ce qui était l'objectif », affirme Philippe Nouchi,
directeur de l'expertise média de VivaKi Exchange. « En
revanche, sur Europe 1, ceux qui n'étaient pas fans
d'Hanouna sont partis, mais ils n'ont pas tous suivi
Ruquier sur RTL », analyse-t-il.
RMC et France Info sont à égalité, à 7,8 % d'AC.
Une fois n'est pas coutume, RMC voit son AC reculer de
0,3 point par rapport à la rentrée 2013, qui marquait
son record à la hausse (+0,2 point sur une vague). La
station revendique la place de première radio généraliste
sur les moins de 50 ans, et la matinale la plus CSP+ des
généralistes privées entre 6h et 9h.
France Info, qui a modifié sa grille de rentrée pour
revenir aux fondamentaux de l'info en continu, accuse
une baisse de son AC de 0,4 point sur un an. La radio
souligne cependant avoir progressé par rapport à la
vague de printemps (+0,3 point), et y voit les fruits de sa
nouvelle grille.
Le réseau France Bleu, qui avait atteint un plus haut
historique il y a un an, perd 0,3 point et affiche une AC
de 7,4 % (+0,1 point sur une vague).
Les radios généralistes dans leur ensemble
accusent une baisse de 0,7 point, à 38,1 % d'AC.
Skyrock repasse devant Fun Radio
Cette tendance touche aussi les musicales, qui perdent
0,6 point, à 39,8 %. Derrière NRJ, Skyrock, en hausse
de 0,4 point sur un an, à 6,9 % (+0,1 point sur une
vague), reprend le dessus sur Fun Radio. Cette
dernière recule de 0,1 point, à 6,5 % (-0,5 point sur
une vague). A 5,7 %, Nostalgie gagne 0,1 point sur un
an (-0,1 sur une vague). RTL2 est stable, à 4,6 %
(+0,2 point sur une vague), devançant Virgin Radio, en
hausse de 0,3 point, à 4,4 % (+0,4 point sur une
vague). RFM progresse elle aussi : +0,1 point sur un
an, à 4,3 % (-0,4 point par rapport à avril-juin).
Chérie FM perd 0,1 point, à 3,7 %, stable sur une
vague. Rire et chansons chute de 0,4 point
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
3/16
par rapport à la rentrée 2013, à 3 % d'AC
(+0,2 point sur une vague). En bas du classement, Radio
Nova affiche une audience cumulée de 1,1 %, stable
par rapport aux deux vagues précédentes. Elle devance
de peu MFM, à 1 %, en recul de 0,1 point par rapport
aux deux vagues précédentes.
France Culture au plus haut
Radio Classique est en léger recul de 0,1 point, à
2 %. Elle devance nettement sa concurrente France
Musique, qui connaît la même tendance : -0,1 point, à
1,4 %. France Culture atteint son plus haut
historique, à 2,2 %. Elle a progressé de 0,2 point par
rapport à la rentrée 2013, et par rapport à avril-juin.
Chez les radios locales, l'AC du GIE Les Indés
Radios atteint 15,9 %, en hausse de 0,1 point sur un
an (-0,7 point sur une vague). Le GIE se félicite d'une
pda historique de 12,1 %, en croissance de 0,9 point
sur un an. La radio Alouette se maintient à 1 % d'AC,
et les radios associatives privées à 2,3 %.
L'étude a été menée du 1er septembre au 2 novembre
2014, auprès de 30 006 personnes âgées de 13 ans
et plus.
Top 5
N° Radio
sept.-oct. 2014 sept.-oct. 2014 Evolution
1 NRJ
11,5 %
12,3 %
-0,8 pt
1 RTL
11,5 %
11,9 %
-0,4 pt
3 France Inter
10 %
9,9 %
+0,1 pt
4 Europe 1
9%
9,2 %
-0,2 pt
5 RMC
7,8 %
8,1 %
-0,3 pt
5 France Info
7,8 %
8,2 %
-0,4 pt
___________________________________________ Institutionnel Copie privée : le Conseil d'Etat rejette deux recours formés par les industriels
Le Conseil d'Etat a débouté hier plusieurs
représentants d'industriels et des syndicats de
fabricants, validant ainsi des barèmes relatifs à la
rémunération pour copie privée (RCP) adoptés en
2012.
La Haute Assemblée avait été saisie de deux recours :
le premier, formé notamment par Apple et deux syndicats
d'industriels (SFIB et Simavelec), portait sur l'annulation
pour abus de pouvoir d'une décision de la Commission
copie privée portant sur le barème applicable aux
tablettes multimédias (décision 14). Le second émanait
de Canal+, Nokia, Motorola, Apple et cinq syndicats
d'industriels (Gitep TICS, Simavelec, SNSII, Secimavi et
SFIB). Ces derniers contestaient la légalité de la décision
15 portant sur de nouveaux barèmes sur certains
supports, comme les disques durs externes. Cette décision
a été adoptée en décembre 2012 en l'absence de cinq
des six représentants des industriels et donc sans avoir le
quorum. Ces industriels (Fevad, SFIB, Secimavi,
Simavelec et SNSII) avaient présenté leur démission un
mois auparavant pour dénoncer « les dérives répétées »
de l'instance et exiger une refonte du système de la
redevance.
La Commission n'a « pas commis
d'erreur d'appréciation »
Dans son premier arrêt portant sur le barème des
tablettes (décision 14), le Conseil d'Etat a considéré
que la commission Copie privée n'a pas commis
d'erreur manifeste d'appréciation, « ni en estimant que
les usages de copie privée des tablettes tactiles
multimédias dont la capacité d'enregistrement excède
64 Go étaient semblables à ceux des supports dont
la même capacité se situe entre 40 et 64 Go et par
suite, en leur appliquant le même barème, ni en
estimant que les tablettes tactiles multimédias qui
doivent être regardées comme de mini-ordinateurs
individuels n'avaient pas à entrer dans le champ de la
décision attaquée ». Il ajoute qu'il n'est « pas
davantage établi que, ce faisant, elle aurait induit une
distorsion de concurrence entre les fabricants ».
S'agissant de la décision 15, la Haute Assemblée a
considéré que le ministère de la Culture et de la
Communication n'avait pas eu assez de temps pour
désigner de nouvelles organisations professionnelles
après le départ des cinq industriels, ni d'organiser de
nouvelles règles de composition.
Dans le premier cas, chaque requérant devra verser
1 000 euros à l'Etat et à la société Copie France qui
représente les ayants droit. Dans le second, le montant à
verser a été fixé à 500 €.
Satisfaction de Fleur Pellerin et des ayants droit
« Le Conseil d'Etat a conforté le dispositif visant à
compenser le manque à gagner des artistes résultant du
droit à la copie privée », s'est réjouie hier la ministre de
la Culture et de la Communication Fleur Pellerin. « La
copie privée est à la fois une liberté pour les utilisateurs et
une ressource importante pour les titulaires de droit, d'un
montant d'environ 200 millions d'euros, dont un quart va
à des actions d'intérêt général telles que des projets de
création artistique, des festivals de musique, de théâtre,
de danse, etc., et des formations pour les artistes », a
souligné le ministère.
L'ensemble des ayants droit (ARP, Procirep, Sacem,
Scam, Spedidam…) se sont également félicités, dans un
communiqué commun, des décisions de la Haute
Assemblée qui « permettent de conforter un dispositif qui
assure aux auteurs, aux artistes et aux producteurs la
perception d'une rémunération en contrepartie de
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
4/16
la liberté accordée au public de copier des œuvres
pour son usage personnel ». La SACD a, pour sa part,
déclaré que « le Conseil d'Etat assure la continuité d'un
mécanisme vertueux, un pacte entre le public qui peut
copier sur les supports de son choix et pour son usage
personnel des œuvres culturelles acquises licitement et les
créateurs qui bénéficient, en contrepartie, d'une
rémunération toujours légitime à l'ère numérique ».
Ces décisions constituent un revers pour les
Institutionnel industriels. Interrogés par Satellifax, les syndicats
démissionnaires indiquent ne pas vouloir réintégrer la
Commission « si les conditions d'équité ne sont pas
établies ».
La Commission, dépourvue de collège industriel depuis
novembre 2012, doit aujourd'hui procéder à sa propre
réorganisation. La loi lui impose d'être composée à 50 %
d'ayants droit, à 25 % de consommateurs et à 25 %
d'industriels (24 membres au total).
Outre-mer : procédures pour concurrence déloyale contre France TV lancées par 4 chaînes privées
TNTV et Antenne Réunion, deux chaînes privées ultramarines, ont lancé des actions en concurrence déloyale
respectivement devant les tribunaux de commerce de Papeete et de Saint-Denis après l'acquisition auprès de TF1 de
la Coupe du monde de foot par France Télévisions pour son Réseau Outre-Mer 1ère. Elles dénoncent aussi l'achat,
auprès de la même chaîne, de Miss France, émission jusque-là diffusée par les acteurs privés. France Télévisions
conteste toute démarche anticoncurrentielle et se déclare prêt au dialogue alors que TNTV, Antenne Réunion, ATG
et ATV mènent parallèlement une action auprès des pouvoirs publics. Leur objectif : définir des règles de bonne
conduite et rééquilibrer le marché.
La pratique d'acquisition de programmes par
France Télévisions pour son réseau de chaînes
ultramarines Outre-Mer 1ère fait « l'objet de deux
actions en concurrence déloyale devant les
tribunaux de commerce de Papeete (Polynésie
française) et de Saint-Denis (Réunion) », ont annoncé
hier, dans un communiqué commun, les diffuseurs privés
Antenne Réunion, TNTV (Tahiti Nui Télévision), ATV
(Antilles Télévision) et ATG (Antenne Télé Guyane). La
première est menée par TNTV et la seconde par
Antenne Réunion, a précisé Christophe Ducasse, pdg
de cette dernière, à Satellifax.
Les procédures ont été lancées « après la Coupe du
monde » pour laquelle « France Télévisions a mis les
moyens » pour gagner les enchères organisées par
TF1, explique-t-il. « Il apparaîtrait que l'offre était bien
supérieure à celle que nous avons faite [en commun, via
Cyrus Media], alors que les Outre-Mer 1ère sont
financées à 90 % par des fonds publics et que nous
sommes à 100 % privées », ajoute Christophe Ducasse,
qui compte bien demander les montants « par injonction
via le tribunal ».
Acquisition de Miss France par
le réseau des Outre-Mer 1ère
Mais un achat, plus récent, lui semble plus
emblématique encore, celui de Miss France (Endemol)
à TF1, émissions jusque-là achetées séparément et
diffusées par les chaînes privées, souligne-t-il. « C'est un
exemple supplémentaire de pratique de surenchères
systématiques », considère Mayia Le Texier, directrice
juridique et des relations humaines du groupe Antenne
Réunion. « Miss France nous apparaît comme une
incongruité et comme contre-productif pour le public »,
juge Christophe Ducasse : « Au lieu de puiser dans le
catalogue et d'exposer les émissions emblématiques
de France 2 et France 3, [le réseau 1ère] se retrouve
avec Miss France. L'univers de TF1 percute celui du
service public. Ce n'est pas cohérent. Quant aux moyens,
au lieu de les mettre dans la production locale, il les met
sur un programme de TF1. »
Du côté de France Télévisions, on conteste toute
démarche anticoncurrentielle et toute surenchère.
Après un premier appel d'offres déclaré « infructueux »
avec « deux offres rigoureusement identiques », le groupe
public a été déclaré « attributaire du marché » de la
Coupe du monde lors du 2e appel « avec une offre peu
différente de la première », croit savoir Michel Kops,
directeur du Réseau Outre-Mer 1ère. Quant à
l'acquisition de Miss France, c'est « l'exception qui
confirme [la] règle » du refus d'acquisition de
programmes de flux « identitaires » de TF1, expliquet-il à Satellifax. Et elle est justifiée, selon lui : « Cette
année, l'ensemble des éliminatoires de Miss France est
diffusé sur les 1ère (hors Martinique). Il n'est pas
illogique que la finale se passe aussi sur notre
antenne », juge-t-il, ajoutant que TF1 avait « cette année »
proposé au réseau de faire une offre.
Michel Kops souligne également que la grille des
Outre-Mer 1ère doit se nourrir à « 75 % » hors du
catalogue de France Télévisions. Cela nécessite
d'« avoir accès au marché français et francophone »,
explique-t-il, rappelant que les chaînes sont soumises à
des quotas d'œuvres d'expression originale française et
d'œuvres européennes. Il met également en avant la
spécificité de France Télévisions qui achète pour neuf
territoires d'outre-mer.
Un enjeu vital pour les chaînes privées
L'accusation n'est pas nouvelle et a d'ailleurs mené,
fin 2012, à des états généraux organisés par le CSA.
Pour les chaînes privées, les dernières acquisitions du
groupe public viendraient en opposition avec les
« engagements » alors pris par le groupe public.
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
5/16
Et elles considèrent que c'est aujourd'hui une
question de survie. « France Télévisions a ciblé le
modèle économique des chaînes privées et l'attaque de
façon systématique. On ne va pas tenir », estime Mayia
Le Texier.
« Antenne Réunion réalise 26 % de pda. C'est une
alchimie entre la production locale, les programmes de
flux de TF1 [notamment Koh-Lanta, Danse avec les stars,
actuellement, ndlr] et les séries US qui fait que nous
sommes ultra-leader. C'est probablement ce que France
Télévisions veut attaquer, mais le procédé n'est pas
cohérent », souligne Christophe Ducasse. Il met aussi en
parallèle les « 10 millions » de budget de son groupe
pour la télévision et les « 30 M€ (hors frais satellite, de
holding, etc.) » de Réunion 1ère. « En soi, on n'est pas
opposés au service public, mais il faut que la concurrence
soit saine, notamment sur les achats extérieurs. Là, on
n'est plus dans une concurrence loyale. Ils se servent de
leur puissance en outre-mer », poursuit-il.
Michel Kops ne minimise d'ailleurs pas la question
économique. « Il y a un vrai problème aujourd'hui sur
l'ensemble des télévisions privées. Globalement, à part la
Réunion, il n'y a pas de marchés établis permettant un
équilibre économique. Et, comme la situation
économique se durcit, effectivement, les télévisions
privées ont de plus en plus de difficultés à trouver des
partenaires. » Il assure d'ailleurs que, pour lui, la
concurrence
est
indispensable :
« C'est
notre
sauvegarde. » Pour lui, elle représente « un aiguillon,
essentiel [au développement du réseau] ». « Une des
premières choses que j'ai faite, c'est de mener une
politique de développement, voire de coopération.
[…] Mais il existe aussi des territoires de concurrence,
d'image, d'exclusivités. »
Redéfinir les règles du jeu
Michel Kops se dit « ouvert à tout » et « preneur de
toute concertation » : « Nous sommes prêts à discuter. »
Un propos d'ouverture qui vient en écho avec une autre
procédure, informelle celle-là, (re)lancée par les
acteurs privés ultramarins auprès des pouvoirs publics,
c'est-à-dire le CSA et la DGMIC du ministère de la Culture
et de la Communication. Leur objectif : ouvrir une
« concertation » qui mène à une « définition de règles
de bonne conduite et à une redéfinition du cadre
légal afin de permettre un meilleur équilibre »,
explique Mayia Le Texier.
Ils ont trouvé une oreille attentive chez Patrice Gélinet :
le président du groupe de travail Outre-mer du CSA a
ainsi indiqué vendredi dernier sur TNTV que le Conseil
souhaitait la mise en place d'un code de bonne
conduite entre les télévisions d'Etat et privées « pour que
les sociétés privées puissent survivre dans ce contexte très
difficile » (nos informations d'hier).
Selon Christophe Ducasse, la procédure au tribunal de
commerce de Saint-Denis devrait s'achever en mars.
Quant à la plainte à Papeete, le dépôt de conclusions a
été repoussé à décembre à la demande de TNVT, a
précisé Michel Kops.
_____________________ TV sur câble, satellite, ADSL, mobiles Chaînes parlementaires : Claude Bartolone propose à Gérard Larcher une fusion des chaînes
Claude Bartolone, président (PS) de l'Assemblée
nationale, a écrit à son homologue du Sénat, Gérard
Larcher (UMP) pour envisager une fusion des chaînes
parlementaires, LCP-Assemblée nationale et Public
Sénat, a-t-il indiqué hier lors de l'émission Questions
d'info sur LCP-Assemblée nationale. « Puisque nous
sommes en période de redésignation des présidents
de chaîne, profitons de ce moment pour élire ces
nouveaux présidents pour un an, pour qu'ils soient
mandatés pour arriver à un regroupement de ces
deux chaînes, ce qui permettra de faire des économies
et de donner encore plus de visibilité », a expliqué
Claude Bartolone.
Le président de l'Assemblée nationale, qui « [attend] la
réponse » de son homologue du Sénat, a évoqué le chiffre
de « 5 à 7 millions d'euros » d'économies, sans plus de
précisions. Les mandats actuels des présidents Gérard
Leclerc (LCP-Assemblée nationale) et Gilles Leclerc (Public
Sénat), reconduits en 2012 pour un deuxième mandat de
trois ans, arrivent à terme en juin 2015.
Ce n'est pas la première fois qu'un président de
chambre se prononce en faveur de la fusion : en 2004,
Jean-Louis Debré, alors président de l'Assemblée
nationale, s'était déclaré « partisan d'une seule chaîne
des institutions françaises » (nos informations du 19 avril
2004). Une déclaration restée sans suite.
L'Assemblée et le Sénat ont créé en 1999 La Chaîne
parlementaire, qui regroupe deux sociétés de
programmes, LCP-Assemblée nationale et Public Sénat.
Les chaînes se partagent le temps d'antenne sur un même
canal de la TNT et proposent chacune parallèlement une
grille 24h/24 sur les autres réseaux et sur internet.
Jeudi 20 novembre 2014
6/16
TV sur câble, satellite, ADSL, mobiles Eutelsat / Spacecom : création d'un « pôle audiovisuel conjoint » à 16-17° Est en Afrique
Eutelsat Communications et Spacecom s'associent
pour la « création d'un pôle audiovisuel conjoint à 1617° Est », position qui diffuse déjà en clair « plus d'une
centaine de chaînes TV africaines et internationales »
auprès d'une trentaine de millions de foyers de plus de
20 pays d'Afrique, notamment francophone, ont-ils
annoncé hier. Les deux entreprises ont signé un accord de
partenariat et « mis en place un protocole de
coopération pour commercialiser ensemble de la
capacité en bande Ku, reliée à deux faisceaux de leurs
satellites respectifs en couverture de l'Afrique », soit
Eutelsat 16A à 16° Est et Amos-5 de Spacecom à 17° Est.
« Cet accord exceptionnel permettra non seulement
d'améliorer la qualité et l'efficacité des services de
télédiffusion, mais il garantira également aux
télédiffuseurs une continuité de service inégalée et
offrira aux téléspectateurs un plus grand choix de
chaînes depuis cette position orbitale », estiment les deux
sociétés dans le communiqué. « Cette dernière constitue
d'ores et déjà le premier pôle audiovisuel d'Afrique de
l'Ouest pour la diffusion TV en clair et pour la diffusion
de bouquets de télévision payante », ajoutent-elles.
________________________________ Industrie des programmes PGS Entertainment : vente d'Alvinnn!!! et les Chipmunks en Italie, en Belgique et au Portugal
PGS Entertainment a bouclé les ventes des droits de
télévision gratuite et payante en Europe pour la série
d'animation Alvinnn!!! et les Chipmunks (104 x 11')
depuis les engagements de K2 en Italie, d'OUFtivi
(RTBF) en Belgique et de Sic au Portugal, a annoncé
hier la société fondée par Philippe et Guillaume Soutter.
La série est coproduite par Bagdasarian Productions
(Ross Bagdasarian et Janice Karman) et OuiDO !
Productions (Sandrine Nguyen et Boris Hertzog) pour
M6. Ross Bagdasarian et Janice Karman (créatrice de la
série) sont les détenteurs de la franchise et les producteurs
de la série des années 1980.
Figra / Amnesty International : création du prix de l'impact
Le Figra et Amnesty International se sont associés
pour décerner le prix de l'impact, qui « [mettra] l'accent
sur des œuvres audiovisuelles, films documentaires de
société qui révèlent des situations de violation des
droits humains, en écho avec ce que dénonce Amnesty
International », ont-ils annoncé hier, ajoutant : « Au-delà,
ce prix entend récompenser un film dont la diffusion a
entraîné des changements tangibles, positifs et concrets sur
les situations et/ou sur les vies des personnes exposées. »
La date limite d'inscription et d'envoi des dossiers a été
fixée au lundi 12 janvier. Le Figra 2015 se déroulera du
25 au 29 mars au Touquet Paris-Plage.
Fox : développement d'une adaptation locale de la série britannique Luther (BBC)
La chaîne américaine Fox est en train de développer le
pilote d'une adaptation locale de la série policière
britannique Luther (BBC). Ecrit par le scénariste original
de la série, Neil Cross (MI-5), le pilote sera produit par
20th Century Fox, Chernin Entertainment (New Girl,
Terra Nova…) et BBC Worldwide Productions. L'acteur
Idris Elba, qui tenait le rôle-titre, ne reprendra pas son
personnage mais deviendra producteur délégué de la
nouvelle version, aux côtés de Peter Chernin, Katherine
Pope (New Girl), Jane Tranter (Rome, Jeckyll), et Julie
Gardner (Doctor Who).
Coproduite par BBC One et BBC America, Luther a
été diffusée entre 2010 et 2013 en Grande Bretagne et
aux Etats-Unis avec succès, et a été achetée en France
par Canal+ qui a programmé la saison 3 en
décembre 2013.
______________________________________________ Production France 3 / Siècle Productions : Lucas Belvaux adapte La fin de la nuit de Mauriac avec Nicole Garcia
Lucas Belvaux tourne depuis lundi à Bordeaux et dans
sa région une adaptation (modernisée), qu'il cosigne
avec Jacques Fieschi, du roman de François Mauriac
La fin de la nuit, a annoncé France 3, commanditaire
de cet unitaire de Siècle Productions (Georges-Marc
Benamou). Le synopsis est simple et enrichi d'un beau
casting : vingt ans après avoir tenté de tuer son mari, on
retrouve Thérèse Desqueyroux, interprétée par Nicole
Garcia, exilée à Paris, malade, qui renoue avec sa fille
Marie (Louise Bourgoin), venue dans la capitale par
amour pour Mourad (Amir El Kacem). Le tournage
s'achèvera le 12 décembre.
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
7/16
Production France 3 / JLA : tournage du 17e épisode de Commissaire Magellan
Nouvelle enquête pour le commissaire Magellan
(Jacques Spiesser) dans ce 17e épisode de la série
éponyme, entré en tournage lundi jusqu'au
16 décembre à Lille et dans sa région : il s'intéressera
cette fois au meurtre de la commissaire-priseuse Emma
Delvaux (Karina Beuth) au lendemain d'une vente
prestigieuse, a annoncé France 3, commanditaire de
cette production signée JLA (Jean-Luc Azoulay). L'épisode
Mort aux enchères est réalisé par Etienne Dhaene, sur
un scénario de Laurent Mondy.
Commissaire Magellan (90') s'avère être l'une des
valeurs sûres de la case polar du samedi soir de
France 3. Son retour, le 8 novembre avec l'épisode
Régime mortel, a permis à la chaîne de se classer en
deuxième position en prime time avec 3,2 millions de
téléspectateurs, soit 14,6 % de pda (audiences non
consolidées). Le public a été plus nombreux encore la
semaine suivante, même si France 3 n'a plus occupé que
la 3e place du classement national : A l'épreuve du feu a
été suivi par près de 3,4 millions de téléspectateurs, soit
14,1 % de pda. La série est à nouveau au programme ce
samedi et le 29 novembre.
________________________________ Vidéo, vidéo à la demande Canalplay : opération de promotion vers les abonnés du groupe Canal
Le groupe Canal+ réalise actuellement une opération
de promotion vers ses abonnés à la chaîne Canal+ ou
au bouquet Canalsat en leur proposant la gratuité du
service de SVOD Canalplay (hors contenus de
catégorie V) jusqu'au 19 février prochain. L'opération est
soutenue par des mails adressés aux abonnés et par une
campagne publicitaire, à la radio en particulier. Cette
gratuité est applicable uniquement sur tablette et
smartphone (iOS ou Android) ainsi que sur
ordinateur PC ou Mac. Elle ne permet pas d'utiliser le
service via les opérateurs FAI ni même sur l'offre Canal
via satellite sur Le Cube. La visualisation sur le téléviseur
n'est donc possible qu'à partir d'un smartphone ou d'une
tablette via Airplay et Apple TV ou via la clé Chromecast.
Le mode d'emploi est simple : il suffit à l'abonné
d'utiliser les identifiants de son compte client (à créer
si ce n'est pas fait préalablement) et de les entrer sur
l'application Canalplay sur ordinateur, smartphone ou
tablette. L'accès au service est alors immédiat.
Il est à noter que les abonnés à Canalplay facturés par
Canal se verront suspendre leur prélèvement mensuel
pendant la période de gratuité. Ce ne sera pas le cas
s'ils sont abonnés à Canalplay via un FAI.
A défaut de réponse à nos questions par mail et
téléphone au service de presse de Canal, @canalplay
nous précise sur Twitter qu'il n'y a pas de reconduction
tacite au-delà du 19 février et que « les clients intéressés
devront faire la démarche de se réabonner :) ». C'est
intéressant mais nous pensons qu'il est dommage que
cela ne soit pas clairement indiqué.
Nous avons par ailleurs demandé si, en cas de
réabonnement, ils pourraient alors continuer à utiliser leur
compte (et leurs identifiants) Canal et être facturés de la
même manière que pour leur abonnement courant Canal
ou Canalsat. @canalplay nous a répondu « bonne
question, on la transmet et on revient vers vous
rapidement ». Et le service de presse ne nous a toujours
pas répondu. Nous espérons que @canalplay a d'autres
sources que le service de presse…
Cette question est intéressante car elle sous-entend la
possibilité pour Canal de lier les abonnements et
d'adresser facilement sa base d'abonnés, ce qui lui
donne un avantage concurrentiel par rapport à d'autres
services. Nous pensons que la réponse est négative
(aujourd'hui un abonnement à Canalplay est totalement
différencié d'un abonnement Canal / Canalsat), mais
nous y reviendrons ici si la réponse était positive et
permettait la liaison des abonnements.
Netflix : report d'une émission consacrée à Bill Cosby, soupçonné d'agressions sexuelles
Netflix a annoncé mardi soir le report de l'émission
spéciale Bill Cosby 77, dédiée à l'acteur et producteur
américain, accusé de viols et d'agressions sexuelles qui
auraient été commis il y a plusieurs années.
Cette émission était prévue à l'occasion des 77 ans de
l'acteur. Il devait y partager des anecdotes sur son
enfance, ses premières relations amoureuses et son rôle de
père. Mais les accusations de viols et d'abus sexuels de la
part de plusieurs femmes ces dernières semaines ont terni
l'image du comédien. Bill Cosby est connu pour sa longue
carrière télévisuelle, particulièrement son rôle de patriarche
sympathique dans le Cosby Show dans les années 1980
et 1990 sur NBC, diffusé en France sur M6.
Selon la presse américaine, 13 femmes ont jusqu'ici
accusé Cosby de faits d'agressions sexuelles et
proposé de témoigner contre lui. Dimanche, l'une d'elles
l'a accusé de l'avoir droguée et violée en 1969. Dans
une déclaration publiée le même jour sur le site du
comédien, son avocat John P. Schmitt a indiqué que son
client ne réagirait pas à de « vieilles allégations sans
fondement ». Bill Cosby est au centre de l'attention
médiatique depuis qu'un comédien, Hannibal Buress, l'a
qualifié de « violeur » lors d'un spectacle le mois dernier
à Philadelphie, ville natale de l'acteur. Une apparition de
Bill Cosby dans une autre émission très suivie sur CBS
avait déjà été annulée.
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
8/16
Internet Groupe M6 : lancement de Cover Garden, nouvelle chaîne YouTube
Le groupe M6 a officialisé hier le lancement de sa
nouvelle chaîne YouTube, « Cover Garden », dédiée à
la reprise de tubes, avec la « cover » du titre
emblématique des Buggles, Video Killed the Radio
Star. « Dans ce véritable laboratoire artistique, le
collectif de Cover Garden reprend des titres phares de
la musique pop en leur apportant une nouvelle
émotion », indique M6 dans un communiqué, précisant
que « tous les morceaux sont spécialement arrangés
pour la sensibilité acoustique de Cover Garden et les
voix de chacun de ses membres ».
« Des guests, fans de musique, accompagneront
régulièrement le collectif le temps d'un morceau, comme
lors des deux prochains rendez-vous de la chaîne les
26 novembre et 3 décembre », ajoute le communiqué.
La nouvelle chaîne et son site dédié à destination des
15-30 ans, bénéficieront de la synergie des différentes
entités du groupe avec notamment des relais sur les
programmes de M6 et W9 ou l'organisation
d'événements live.
__________________________________________________ Justice Nabilla : son compagnon assure qu'elle l'a blessé au couteau
Thomas Vergara, le compagnon de Nabilla
Benattia, l'ex-candidate de téléréalité et chroniqueuse de
Touche pas à mon poste ! (D8), a assuré avoir bien été
blessé au couteau par sa compagne, lors de son audition
devant le juge d'instruction, contredisant la version de la
jeune femme, a indiqué le parquet de Nanterre. C'est la
première fois qu'il met en cause sa compagne
devant la justice.
Soupçonnée de lui avoir porté un coup de couteau au
thorax dans la nuit du 6 au 7 novembre dans un
appart'hôtel de Boulogne-Billancourt, Nabilla Benattia a
livré plusieurs scénarios depuis les faits. Elle a notamment
affirmé que son ami, sous l'emprise de cocaïne, s'était
blessé tout seul. Entendu mardi soir pendant plus de sept
heures dans le bureau de la juge d'instruction du tribunal
de grande instance de Nanterre, le jeune homme « a
clairement contredit cette version des faits », affirme
le parquet. Selon lui, une altercation a éclaté dans la
chambre d'hôtel pour « un motif futile ». Puis, « le ton est
monté et il a reçu ce coup de couteau. A ce stade, on ne
sait pas s'il a été porté volontairement ou dans la
confusion par Nabilla », rapporte le ministère public.
D'après Thomas Vergara, Nabilla Benattia a ensuite
« nettoyé le couteau et l'a jeté à quelques mètres de
l'hôtel », à l'endroit où les enquêteurs l'ont retrouvé.
Sollicité, l'avocat de Thomas Vergara, Thierry Fradet, n'a
pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat.
Mise en examen pour tentative de meurtre et écrouée
depuis le 9 novembre à la maison d'arrêt de Versailles,
Nabilla a fait appel de son incarcération. Sa demande
sera examinée ce matin devant la chambre de
l'instruction de la cour d'appel de Versailles.
____________________________________________ International Pays-Bas : Liberty Global détient à ce jour 95,6 % du câblo-opérateur Ziggo
Le groupe américain Liberty Global détient depuis
hier plus de 95 % des parts du câblo-opérateur
néerlandais Ziggo, à l'issue du closing de l'offre
publique d'acquisition annoncée en début d'année (nos
informations du 25 février), a-t-il indiqué hier. Celle-ci,
menée par la filiale indirecte LGE HoldCo VII, a apporté
74,9 % des titres de l'entreprise, portant à 95,6 % la part
totale détenue par Liberty Global dans Ziggo. Les deux
sociétés vont mettre un terme, « aussi vite que possible » à
la cotation des titres Ziggo sur Euronext Amsterdam,
précise le communiqué. Liberty Global va également lancer
une procédure de retrait obligatoire, à l'issue de
laquelle il possédera 100 % du câblo-opérateur.
Liberty Global opère des réseaux câblés dans 14 pays
sous
les marques Virgin Media, UPC, Ziggo,
Unitymedia, Kabel BW, Telenet et VTR, totalisant
27 millions de clients abonnés à 56 millions de services
TV, internet et téléphonie. Le groupe se déploie aussi
dans d'autres activités du secteur audiovisuel, comme la
production et la distribution avec l'acquisition récente du
britannique All3Media avec Discovery Communications
(nos informations des 12 mai et 17 septembre) ou la
diffusion. Liberty Global, qui a acquis cet été les 6,4 %
détenus par Sky dans le groupe ITV, projette également
d'acquérir les chaînes néerlandophones gratuites Vier et
Vijf, éditées par De Vijver Media. L'opération fait l'objet
d'une enquête approfondie à Bruxelles (nos informations
du 25 septembre).
__________________________________________________________________________________________________________
Edité par Fréquences, membre du Spiil – Sarl au capital de 10 000 € – Commission paritaire : 1214 W 90061 – Satellifax, 9, rue Charlot
75003 Paris – www.satellifax.com – Twitter : @satellifax – Directeur des publications Satellifax, Satellimag et Satellinet : Joël Wirsztel
Abonnements : Véronique Olasz – Tél : 01 40 29 47 48 – Fax : 01 42 78 70 36 – office@satellifax.com, tarifs : 3 mois 780 €, 1 an 2 790 €
Publicité : REMICS Régie, Remi Collard – Tél : 06 09 77 37 22 – remi@remicsetcompagnie.com – Rédaction : 01 44 78 04 78,
redaction@satellifax.com – Directeur de la rédaction : Joël Wirsztel – Rédactrice en chef : Yvane Dréant – Rédaction : Arnaud
Grellier, Christine Monfort, Virginie Sengès – Collaboratrices : Pascale Paoli-Lebailly, Carole Villevet – Secrétariat de rédaction :
Nathalie Grisoni, Maxime Bomier – REPRODUCTION INTERDITE – 20e année de publication – © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
9/16
Programmes OCS Choc : la série Intruders lancée le 4 janvier en prime time
OCS choc proposera à partir du 4 janvier, en prime
time, la première saison de la série fantastique Intruders
(8 x 52', BBC America/BBC Two), avec Mira Sorvino
(Maudite Aphrodite), indique la chaîne. Cette série a été
créée par Glenn Morgan, scénariste de The X-Files et
Millennium, d'après le roman Les intrus de Michael
Marshall Smith. Intruders conte l'histoire d'un ex-flic, Jack
Whelan, interprété par John Simm, dont la vie est
bouleversée par la disparition de sa femme. Lorsqu'elle
réapparaît, elle se comporte en parfaite étrangère. Au
même moment, leur petite fille fait une fugue et se met à
parler comme une adulte, tandis qu'un tueur en noir fait
disparaître tous ceux qui s'intéressent de trop près à ces
changements de personnalité…
Canal+ : la chaîne met des basketteurs sur écoute
Pour la première fois, Canal+ va équiper des joueurs de
basket de micros, lors de la rencontre de Pro A qui
opposera Pau et l'ASVEL, et sera retransmise en direct
samedi 22 novembre à 15h. Un dispositif qui permettra
d'enregistrer leurs échanges et commentaires, à la
fois sur la touche et durant les phases de jeu. Pour cette
première, un joueur dans chaque équipe sera équipé
de micro : Sami Driss, capitaine de l'équipe de Pau, et
Edwin Jackson, joueur de l'ASVEL. « Suivis également
par des caméras isolées, leurs faits, gestes et dires,
pourront être ainsi diffusés et analysés pendant les temps
morts, par les commentateurs du match, David Cozette et
George Eddy », indique la chaîne dans un communiqué.
Autre nouveauté pour le basket : la loupe 4K, utilisée
pour la première fois lors du dernier match PSG/OM,
permettra de proposer des images spectaculaires. « Le
groupe Canal+ se félicite de l'utilisation de ces nouvelles
technologies qui viennent s'inscrire dans une volonté de
proposer toujours plus d'Inside et d'innovation technique
[et qui confirme] l'intérêt porté par Canal+ pour la Pro A
et l'excellent partenariat entre la chaîne et la Ligue
nationale de basket », conclut le groupe.
W9 : diffusion de la série courte française Zak à compter du 29 novembre
W9 diffusera à compter du samedi 29 novembre à
23h15, la série humoristique Zak, produite par 74 Films
(Daniel Tordjman) et LGM (Cyril Colbeau-Justin et JeanBaptiste Dupont) en association avec Ken Group (Arthur
Benzaquen). La saison 1 (40 x 13') suit, à la façon d'un
documentaire, le quotidien de Zak (Arthur Benzaquen),
chanteur de RnB français, lors de l'enregistrement de son
premier album.
Inédite en clair, cette série, qui compte quatre saisons,
est diffusée en première fenêtre sur OCS choc, dans le
cadre du label « OCS Signature » regroupant les
créations originales du bouquet de chaînes d'Orange.
Arte : diffusion de Polisse, inédit en clair, le 23 novembre
Arte diffusera dimanche prochain en prime time le film
Polisse de Maïwenn, inédit en clair, dans le cadre de
sa programmation « Festival du cinéma d'Arte ». Prix du
Jury à Cannes en 2011 et grand succès en salles avec
2,5 millions d'entrées, ce film choc, interprété par une
pléiade d'acteurs (JoeyStarr, Marina Foïs, Karin Viard…),
raconte le quotidien de la Brigade de protection de
mineurs à Paris.
RTL : Karine Le Marchand rejoint Les grosses têtes
Karine Le Marchand, animatrice de L'amour est dans le
pré sur M6, rejoint l'équipe des sociétaires des Grosses
têtes sur RTL. Elle fera ses premières interventions
aujourd'hui et demain. Après l'humoriste Arnaud Ducret,
arrivé lundi, c'est le deuxième recrutement de la semaine
pour Laurent Ruquier, animateur de l'émission depuis cette
rentrée. Karine Le Marchand a déjà officié à la radio par
le passé, en débutant sa carrière sur RMC.
CBBC : une émission de cuisine présentée par la fille du chef Gordon Ramsay en 2015
La chaîne préscolaire CBBC annonce la diffusion en
2015 d'une émission culinaire présentée par Matilda
Ramsay, 13 ans, la fille du chef Gordon Ramsay
(Cauchemar en cuisine). Produite par One Potato Two
Potato, la joint-venture fondée par Gordon Ramsay et
Optomen Television au sein du groupe All3Media (Liberty
Global/ Discovery), l'émission de 15 x 5' est intitulée
Matilda and the Ramsay Bunch.
Elle relate les vacances d'été de Matilda à Los Angeles,
période durant laquelle la fillette cuisine des assortiments de
plats anglais et américains. Son père effectue quelques
apparitions, ainsi que sa mère et ses trois frères et sœurs
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
10/16
Audiences HD1 : record historique pour Section de recherches
La série française Section de recherches (Auteurs
associés/TF1) confirme son potentiel de rediffusion sur la
TNT HD. HD1 s'est offert mardi un double record
(audience et pda) avec en moyenne près de 600 000
téléspectateurs (593 000) et 2,4 % de pda pour les
deux épisodes, a indiqué hier la filiale de TF1. La part
d'audience est de 1,9 % sur les femmes de moins de 50 ans
RDA. Autre succès pour la série : elle ne perd que 7 000
téléspectateurs d'un épisode à l'autre, réunissant 590 000
personnes pour 2,5 % de pda en seconde partie de soirée.
HD1 s'est classée 10e chaîne nationale sur le prime
time, devançant France 4 (11e avec Permis de conduire :
l'expérience inédite), Arte (12e avec Poulet aux prunes),
D17, Gulli (14e avec Peter et Elliot le dragon) et NT1.
FIC France : le groupe revendique une progression d'audience pour ses trois chaînes Découverte
Fait rarissime, le groupe Fox International Channels
(FIC) France a publié hier les résultats des audiences
intermédiaires de l'étude Médiamat'Thématik de
Médiamétrie pour ses chaînes National Geographic
Channel, Nat Geo Wild et Voyage. Ces chiffres ne sont
habituellement pas divulgués par les chaînes de l'univers
de complément. Les résultats de la vague 28 ne seront
pas connus avant mars.
Le groupe revendique une progression de 58 % de
l'audience moyenne de National Geographic Channel,
avec 10 849 téléspectateurs au quart d'heure moyen,
contre 6 846 un an plus tôt. Nat Geo Wild a vu pour sa
part son audience au quart d'heure moyen atteindre 9 309
téléspectateurs, contre 4 917 sur la vague intermédiaire
d'il y a un an, soit une progression de 89 %, poursuit FIC.
Enfin, concernant Voyage, le groupe fait état d'une
progression du quart d'heure moyen sur la période de
2 660 téléspectateurs à 3 446 (+30 %).
La publication de ces chiffres intervient alors que les
chaînes ont totalement revu leur stratégie de
distribution ces derniers mois. En janvier, FIC France a
en effet décidé de mettre fin à l'exclusivité de la
diffusion de ses chaînes sur Canalsat et Numericable
(nos informations du 17 janvier). Elles sont désormais
disponibles sur Free (offre basique) et Orange (bouquet
Extra). Elles sont aussi accessibles dans l'offre basique de
Numericable depuis un an.
La thématique Découverte reste par ailleurs dominée en
audience par les chaînes Discovery et Planète+. Lors
de la dernière vague du Médiamat'Thématik, publiée en
juillet, Discovery Channel a obtenu une pda de 0,7 % sur
l'offre payante, restant leader sur la thématique pour la
5e fois consécutive (nos informations du 9 juillet).
Discovery Science affichait quant à elle 0,4 % de pda.
Les deux chaînes devançaient Planète+ (0,3 % sur le
payant). National Geographic Channel obtenait 0,3 %
de pda (offre payante) et restait 4e sur la thématique
Découverte, faisant jeu égal avec Nat Geo Wild.
_____________________________________________ Distinctions GQ : Gilles Bouleau et Léa Salamé désignés respectivement animateur et femme de l'année
La rédaction et les lecteurs du magazine GQ ont
désigné Omar Sy (Intouchable, Samba, après avoir
longtemps assuré le SAV de Canal+) comme « homme
GQ de l'année » (et acteur de l'année), trophée détenu
l'an passé par le footballeur Zlatan Ibrahimovic. Seule
femme du classement, Léa Salamé, nouvelle recrue de
Laurent Ruquier pour On n'est pas couché sur France 2, a
quant à elle été élue « femme de l'année » tandis que
Gilles Bouleau devient l'« animateur de l'année ». Le
présentateur du JT de TF1 « fait souffler sur la grandmesse un vent (bienvenu) de rigueur et de classe »,
considère le magazine. Côté humour, le classement met
à l'honneur Stéphane de Groodt, le « drôle de Belge du
Supplément de Canal+ ». Enfin, dans la catégorie
affaires, le titre de « businessman de l'année » revient
à l'ex-patron d'Europe 1 Alexandre Bompard,
aujourd'hui pdg de la Fnac. L'édition de décembre de
GQ paraît aujourd'hui.
Gilles Sallé : « Prix de la Personnalité de l’année » décerné lors du salon Satis
Gilles Sallé, pdg et fondateur d'AMP Visual TV, a
reçu le « Prix de la Personnalité de l'année » qui
récompense un professionnel du secteur des médias et
divertissement (cinéma, télévision, nouveaux médias) pour
son implication dans l'utilisation de la technologie comme
source de développement et de créativité. Ce prix est une
nouveauté du salon Satis qui s'est tenu à Paris du 18
au 20 novembre. Les internautes ont été appelés à voter
parmi une sélection de 8 personnalités du secteur.
A l'occasion de la remise du prix, Gilles Sallé a souligné
l'importance de l'innovation dans le développement
d'AMP Visual TV, « qui s'exprime dans 3 domaines :
l'innovation technologique, l'innovation dans les process
et la manière de produire, et l'innovation dans le service
au client. Réinventer le service au client compte autant
pour l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise que
l'innovation technologique. C'est même la combinaison
des deux qui fait notre spécificité pour répondre
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
11/16
aux nouvelles attentes du marché. »
Les nominés au Prix de la Personnalité de l'année
étaient, outre Gilles Sallé : Julien Coulon, fondateur de
Cedexis, Marie-Christine Saragosse, présidente de
France Médias Monde, Caroline Raveton, directrice des
Distinctions systèmes d'information à l'AFP, Francis Tellier, président
d'Host Broadcast Services (HBS), Mathieu Gallet,
président de Radio France, Jacques Bled, fondateur de
Mac Guff, et Cécile Gonfroid, responsable de la division
technologie de la RTBF.
Gulli'Z : La ferme en folie et Intervilles international, dessin animé et émission préférés
La première édition des Gulli'Z, organisée à l'occasion
des neuf ans de la chaîne, s'est achevée mardi avec la
diffusion
à 19h20 de l'émission spéciale
(909 Productions), au cours de laquelle les animateurs
Cécile de Ménibus et Joan Faggianelli ont dévoilé le
palmarès. Parmi les douze personnalités nommées, les
enfants ont élu Omar Sy (découvert dans le SAV de
Canal+ et devenu célèbre avec Intouchables) au titre
d'acteur préféré, La ferme en folie de dessin animé
préféré et Intervilles international (Mistral Production)
d'émission préférée sur Gulli. Rappelons que, selon la
chaîne, plus de 100 000 votes ont été émis sur gulli.fr
pour déterminer les gagnants (nos informations du
31 octobre).
Image & Compagnie : 3xManon, trois fois primée au festival de São Paulo
La minisérie 3xManon (3 x 52'), produite par Image &
Cie (Lagardère Entertainment) et réalisée par Jean-Xavier
de Lestrade, a été primée à trois reprises lors du
festival TV de São Paulo (7 au 14 novembre), indique la
société de production. Elle a reçu le prix du meilleur
réalisateur, celui de la meilleure actrice (Alba Gaïa
Bellugi), ainsi que le Grand Prix du jury. 3xManon avait
déjà remporté le Fipa d'or 2014 à Biarritz, et a reçu la
mention spéciale du jury du Prix Europa.
Coproduite par Arte France, 3xManon plonge le
téléspectateur dans l'univers d'un centre éducatif fermé en
suivant Manon, adolescente de 15 ans ayant poignardé
sa mère. Ce projet aura une suite, mais dans quelques
années : le réalisateur compte en effet tourner un Manon
20 ans qui doit être un « portrait de génération »,
toujours avec Alba Gaïa Bellugi dans le rôle-titre.
France 2 / Infracourts : palmarès de la troisième édition du concours de documentaires courts
Les lauréats de la troisième édition du concours de
formes courtes documentaires Infracourts viennent d'être
révélés. Sélectionnés par un jury présidé par Irène
Jacob, les 10 films vainqueurs feront l'objet d'un achat
par France 2, pour un montant de 3 000 euros et seront
diffusés à partir de janvier dans la case Infrarouge le
mardi soir entre la deuxième et la troisième partie de
soirée, au rythme d'un film par semaine. Le thème de
cette année était : « Dimanche tous les jours ».
Le jury s'est félicité « de la grande diversité des films
reçus et visionnés, des différentes écritures documentaires
proposées, et de la qualité globale de l'ensemble des films
visionnés », dans un communiqué. Le Grand Prix a été
décerné au documentaire, Dimanche sanglant, réalisé
par Géraud Truel, assorti d'un contrat d'aide à l'écriture
d'un montant de 10 000 €. Le lauréat a « impressionné le
jury [qui a] beaucoup apprécié la puissance du récit, la
force et l'émotion contenues dans le témoignage et la
réalisation soignée de ce court documentaire ».
Lancé en octobre 2013, Infracourts est un concours de
documentaires courts organisé par Infrarouge, la case
documentaire de France 2, FranceTV Nouvelles
écritures et la Scam pour célébrer l'émergence de
nouvelles formes et de nouveaux auteurs de
documentaires. Le défi : raconter le réel sur un thème
donné en 3'15 maximum (générique inclus).
_____________________________________________ Evénements Salon des séries et du doublage : onzième édition samedi 22 novembre
La 11e édition du Salon des séries et du doublage
aura lieu ce samedi 22 novembre à la Maison des
Mines (270, rue Saint-Jacques, Paris) de 10h à 18h.
Au programme des rencontres du salon, organisé par
www.serialement-votre.fr : « Louis de Funès : du
Gendarme à Fantômas (11h-12h30) », avec notamment
Patrick Préjean ; « Doublage : Quand Poirot rencontre
Sherlock (11h-12h30) », avec Philippe Ariotti (nouvelle
voix de Poirot), Jean Roche (Capitaine Hastings dans la
série Hercule Poirot) et Gilles Morvan (voix de Sherlock) ;
« Agatha Christie's Reboot (14h-15h30) », avec Pascal
Thomas ; « Doublage : les X-Men au cinéma (14h15h30) », avec Joël Zaffarano (voix de Wolverine),
Juliette Degenne (Dr Jean Grey) et Joël Savdié,
adaptateur ; « Scènes de ménages, une série
contemporaine ?
(16h-17h30) », avec Gérard
Hernandez, Marion Game et Frédéric Bouraly ; « "Che
n'ai rrrien fu, rrrien entendu" : hommage à Philippe
Dumat par l'équipe du doublage de Papa Schultz
(16h-17h30) », avec Patrick Floersheim, Régis Ivanov,
Roger Lumont, Michel Mella, Michel Muller et Odile
Schmitt. Contact : 06 33 69 35 45.
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
12/16
Clin dʹœil Mercredi's tweets : Quétel, Surpin, Alduy,Wirsztel, Baudriller, Giannilaconca, Rony, Schmelck, Porte...
Une sélection, parfaitement arbitraire, de tweets qui nous ont amusés ou instruits. Ou pas. L'orthographe et la syntaxe
d'origine sont conservées… sauf exception charitable !
Votre avis, vos suggestions : commentaire@satellifax.com ou @joelwir ou @satellifax.
@mathieuquetel Le pdt du CSA évoque à la Convention @snrlfr la densification FM à venir qui devra "favoriser la
diversification des éditeurs"
@sergesurpin #csa #snrl olivier schrameck : le rapport sur la rnt est toujours prévu pour être prêt avant la fin de l'année
@mathieuquetel #RNT Soirée @snrlfr Le pdt du CSA salue le bilan de la #RNT qu'il qualifie "d'incontestablement positif
à Paris, Marseille et Nice".
@joelwir @canalplay cible (enfin ! pas faute de l'avoir suggéré) ses abos @Canalsat. @Manald1 ou @pholzman vs
pouvez m'en parler pour @Satellifax ?
@Manald1 @joelwir je ne tweete que pour être repris par @Satellifax, pas pour répondre à @Satellifax ;-)
@joelwir Que se passe-t-il si on ne résilie pas avt la fin de la gratuité offerte aux abonnés ?
@canalplay @joelwir pas de reconduction tacite après le 19/02. Les clients intéressés devront faire la démarche de se
réabonner
@joelwir Et s'ils décident de se réabonner peuvent-ils être facturés sur leur compte Canal ou cela sera-t-il sur un compte
séparé ?
@canalplay @joelwir bonne question, on la transmet et on revient vers vous rapidement…
@Fab_SCL @joelwir @canalplay @Canalsat @Manald1 @pholzman @Satellifax oui j'ai reçu une promo canalplay.
Enfin un kdo pour les abonnés fondateurs !!
@Manald1 @Fab_SCL ben c'est pas secret. Il y a même de la pub ;-)
@Manald1 Elle, étudiante : "pq on devrait on numériser le patrimoine ciné que personne ne regarde ?" Moi : "la culture
n'est qu'une affaire d'audience ?
@iptvtwit #PayTV in 78% of UK broadband homes http://ow.ly/ExcJT
@benjaminvincent L'arrivée de @OUATCHtv, la 1re chaîne TV High-Tech & Loisirs en France, sur la TV d'@orange
@Orange_France, c'est aujourd'hui ! #livebox168
@Stephbou08 Ah au fait, @LVT_RTL est + que jamais la 1re émission radio et la 1re émission culture de france,
chaque jour de 9h à 9h30. MERCI @RTLFrance
@Pinioufdu57 C'est trop bien OCS Go, on a tous les films quand on veut, en fait c'est de la télé à la demande !
@5nodes @Pinioufdu57 Donc en fait, c'est #Netflix en plus cher et avec moins de choix ? ;)
@RonyHerve La période n'est pas gaie mais les unes du Monde sont à se flinguer jour après jour. Une caricature du
pessimisme français. @lemondefr
@ClaraSchmelck Le Monde.fr planche sur une offre hybride du matin, qui devrait être lancée début mars 2015 (source
interne) #presse
@gejrard #cavous Question de Mme Bellepaire de Loches : "que va dire le CSA pour le champagne ? " :)
@GrdJournal "Aujourd'hui, Hanouna a tout à reconstruire" @morandiniblog dans #LGJ pic.twitter.com/soYpjTwseN
@GrdJournal Radio : "On ne peut pas tricher, si on ne bosse pas, ça se voit" @SOTTO_Thomas à propos des
matinales. #LGJ
@GrdJournal Selon @morandiniblog, la baisse des auditeurs radio s'expliquerait par… le beau temps ! #LGJ
@mathieuquetel #audiencesradio Les #PME de la radio performent bien dans un contexte baissier malgré leur faible
nombre de fréquences FM. + de fréquences ?
@AnaelleGrondin Médiamétrie : comment les radios se proclament toutes premières http://www.liberation.fr/ […]
@pacapton Merci @ruquierofficiel pour ta venue dans @cavousf5 et encore bravo pour les audiences @RTLFrance
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
13/16
Clin dʹœil @lmarsick Entendre l'analyse de @Cyrilhanouna sur les audiences radio dans #TPMP c'est juste n'importe quoi ! Oh !!!
cyril ça va pas bien non ?????
@t_cavailles @ndemorand j'ai 1 accord avec @franceinter : en cas d'accident en taxi je suis rapatrié direct et j'ai
1 poste au point route à Rosny/s bois
@Baudriller Ds L'Echo répu : "Lors d'un repas arrosé, le mari porte un coup de fourchette au visage de sa femme, le
1er oct, à 14h30, à Houilles". Aïe !
@DidierPorte Je suis ulcéré de constater le peu d'écho suscité par le coming out pompidoliste de Johnny Hallyday dans
Le Point.
@LepetitMineur BO Paris 14H : 1er HUNGER GAMES : LA REVOLTE PARTIE 1 une distribution @Metropolitan_Fr fait
3 801 entrées sur 23 copies
@LepetitMineur BO Paris 14H : 2e, UN ILLUSTRE INCONNU une distribution @PatheFilms fait 902 entrées sur
21 copies.
@LepetitMineur BO Paris 14H : 3e, LES OPPORTUNISTES une distribution @BAC_FILMS fait 515 entrées sur 9 copies.
(Tweets relevés le mercredi 19 novembre 2014)
_________________________________________ Revue de presse Notre revue de presse se veut un aperçu du secteur, vu par les autres médias (presse papier, presse en ligne,
télévision, radio), en complément de nos propres contenus. Ainsi qu’il est de tradition pour toute revue de presse, les
opinions exprimées et les faits mentionnés ne doivent pas être considérés comme reflétant les vues de notre rédaction.
La Grosse Equipe : un modèle de production à bas coût contestable mais efficace
(Marie-Hélène Soenen, Télérama, mercredi 19 novembre)
[…] c'est désormais sa propre création [le jeu Face à la
Bande] qu'anime et produit Jérémy Michalak sur
France 2. Une consécration pour sa société de
production, La Grosse Equipe : le 18h-18h45 de
France 2 est l'une des cases les plus sensibles et les plus
convoitées du PAF. […] Mais pourquoi donc la chaîne
est-elle allée chercher un producteur surtout connu pour
ses téléréalités pas très service public ? […] Pour Nathalie
André, directrice des divertissements de France 2,
« La Grosse Equipe fait partie de ces jeunes producteurs
qui ont compris qu'on n'avait pas besoin d'un plateau de
4 000 mètres carrés pour faire un programme, que la
crise était partout, et qu'il fallait trouver de nouvelles
solutions pour faire de la télé ». […] Née avec les
nouvelles chaînes de la TNT lancées en 2005, La Grosse
Equipe, pur produit de l'explosion du PAF, a d'emblée
proposé des programmes low cost pour des chaînes à
tout petit budget. […] Si les trois associés […] ont su
imposer leurs concepts télé-réels hybrides en les vendant
comme d'incroyables nouveautés, ils ont aussi réussi à
produire de gros volumes à bas coût, dans des délais très
serrés. […] Signe de leur réussite, les professionnels
passés chez eux sont aujourd'hui convoités par des
sociétés concurrentes, désireuses de s'approprier les
secrets de fabrication de leurs succès à petit budget.
Avec Face à la bande, sur France Télévisions, l'enjeu est
de tout autre envergure. Les rois de la débrouille ont-ils
atteint cette fois leur limite ?
CBS : un premier show 100 % consacré au sport féminin
(Sophie Berthier, Télérama, le mercredi 19 novembre)
Le sport à la télé fait-il toujours mâle ? […] Question qui
rebondit aujourd'hui […] avec le lancement fin septembre
du premier show cent pour cent féminin consacré au
sport, sur la chaîne américaine CBS : une heure
hebdomadaire présentée par douze femmes, dont six
journalistes et six championnes. […] Le panel glamour
[…] entend s'exprimer, au-delà des événements sportifs
de la semaine, sur les sujets de société qui y sont liés.
Comme la violence conjugale, thème inspiré par le
scandale des coups infligés par la star du football
américain Ray Rice à son épouse. […] Mélange des
genres (show et info) sans mélange des sexes, alors que
la vérité, ou tout du moins l'objectivité, naît toujours… de
l'échange. […]
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
14/16
Revue de presse Syndicat national des radios libres (SNRL): « Ne laissons pas notre avenir s'écrire sans qu'on y participe »
(Emmanuel Boutterin, président du SNRL, à propos de la radio numérique, lors d'un entretien accordé à
RadioActu, à la veille du Congrès de Paris de la SNRL, qui se tient du 19 au 21 novembre)
[…] Q : […] De quelle façon la radio numérique sera-telle abordée durant le congrès ?
Emmanuel Boutterin : Ce qui se passe sur ce dossier
[RNT] est à peine croyable : une nouvelle bande de
fréquence a été attribuée à la radiodiffusion, sans
préjudice pour la Bande FM. La radio numérique est
inscrite dans la Loi depuis plus de 10 ans, il est temps
d'avancer concrètement. Tous les acteurs peuvent s'y
retrouver pour moderniser ce média, tout en garantissant la
gratuité et l'anonymat de la réception pour nos auditeurs. Il
reste de nombreuses oppositions, à tous les niveaux,
souvent basées sur des idées reçues et largement diffusées.
Pour les uns, c'est trop cher, pour d'autres c'est trop de
concurrence, pour d'autres encore c'est trop tard. Dans les
trois cas, c'est faux. […] Les acteurs de la radio devraient
[…] se remémorer l'Association de la Libération des Ondes
[…] : à cette époque, le seul régulateur c'était le ministre
de l'Intérieur et la police, la loi leur interdisait d'émettre et
les gardes à vue se succédaient. En dépit de ce contexte,
ni l'investissement, ni la diversité ne leur faisaient peur ! Et
aujourd'hui on fait la fine bouche alors que de nouveaux
espaces hertziens lorgnés par les télécoms nous sont
réservés ? Soyons raisonnable et ne laissons pas notre
avenir s'écrire sans qu'on y participe. […]
Exception culturelle : un système qui nuit à la créativité et à la diversité ?
(Gabriel Arnoux, haut fonctionnaire, et Augustin Florizel, étudiant à Sciences-Po, dans une tribune publié sur
Slate.fr, mercredi 19 novembre)
[…] Il est légitime de se demander si le système
français tel qu'il existe est parfait, et donc, à l'inverse,
de s'interroger sur les raisons qui poussent nos
responsables politiques à s'arc-bouter sur la position la
plus conservatrice qui soit : « Le changement, c'est
jamais. » Non pas que l'intervention publique en
matière culturelle, que ce soit dans l'audiovisuel ou pour
les livres, soit toujours mauvaise, mais il faudrait
pouvoir réellement discuter des graves défauts de ce
système, qui nuit beaucoup à la créativité. […] Le
système français d'exception culturelle découle de la
mise en place d'un système protectionniste dont les
principes n'ont pas encore été remis en cause
philosophiquement aujourd'hui. Il était nécessaire en
1945 de mettre en place un bouclier pour préserver ce
qui restait de la culture européenne traumatisée par
deux guerres mondiales d'une brutalité inouïe. […] Les
modes de consommation de produits audiovisuels ont
profondément évolué. […]
La culture audiovisuelle française ne s'exporte pas
bien, compte tenu des sommes injectées dans cette
économie par l'Etat. Le CNC a certes constaté une
hausse des ventes de fictions pour 2012 (+14,3 %)
mais le montant des exportations est lui en diminution (15 %). Cette situation s'explique pour partie parce que
les prix de ventes ont chuté. Ainsi Les revenants, la série
régulièrement citée comme un modèle de réussite
française à l'étranger ne s'est vendue que 80 000 euros
au Royaume-Uni [Channel 4], soit le même revenu que
la vente de trois Peugeot 608 neuves et alors que le
coût de production d'un épisode de la série dépasse le
million d'euros… […]
Ainsi, en maintenant la position la plus cadenassée qui
soit sur le système de financement du cinéma en France,
tout en prétendant agir « au nom de la culture », les
gouvernements français perdent une grande part de leur
crédibilité internationale. […] Plus grave, ils sont sans
doute l'objet de puissants lobbies encore plus
conservateurs, dont l'unique objectif semble être la
préservation d'une rente ou d'un pactole, sans souci pour
la possibilité de nouveaux acteurs de s'implanter. […] En
réalité, en défendant l'exception culturelle telle qu'ils
l'envisagent depuis toujours, les gouvernements français
nuisent à la diversité du cinéma français. […]
_________________________________________________ Agenda Agenda médias : événements d’aujourd’hui et de demain
Aujourd’hui
13:00
Jusqu’à demain
Digiworld Summit 2014 à Montpellier de l'Idate
32e édition du Satis.
(Montpellier) Idate, déjeuner de presse du Digiworld Summit 2014. Contact : 06 09 09 15 06
SNRL, congrès annuel. Contact : 01 49 17 94 41
Rencontres animation formation à Angoulême.
Agenda des programmes : événements d’aujourd’hui et de demain
Demain
09:00
Gulli / Onisep, présentation de l'émission Ce sera moi. Contact : 01 56 36 55 78
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
15/16
Plan de financement Satellifax vous propose chaque semaine une rubrique qui détaille le plan de financement de productions télévisuelles. Le
plan que nous publions aujourd’hui concerne Profilage, série produite par Beaubourg Audiovisuel pour TF1, dont la saison 5
est en cours de diffusion.
PROFILAGE, saison 5 (épisodes 43 à 54)
FICHE TECHNIQUE
Attention
Les plans de financement sont exclusivement disponibles
dans la version de Satellifax
adressée aux abonnés.
ou en achat à l’unité.
Informations abonnement : Véronique Olasz
01 40 29 47 48 / abonnement@satellifax.com
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
redaction@satellifax.com – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Jeudi 20 novembre 2014
16/16
Deux fois par mois, retrouvez les formats qui font les succès des chaînes étrangères, et créent les tendances internationales. State of Affairs Titre original Titre local Pays de diffusion Genre Pays d’origine Mots clés Pays de production Production Réalisateur Producteurs Casting State of Affairs Etats‐Unis Fiction / Série Etats‐Unis Crime – Amour – Politique Etats‐Unis Universal Television / Bob Simonds Company / Abishag Productions Joe Carnahan Joe Carnahan, Katherine Heigl, Nancy Heigl, Robert Simonds Alfre Woodard, Katherine Heigl, Adam Kaufman, Sheila Vand Chaîne NBC Résumé Description Environnement Durée 60 minutes Diffusion Hebdomadaire (lundi) Horaire 22:00 Charleston Whitney Tucker, une agent de la CIA aux méthodes peu orthodoxes, a été recrutée directement par la Présidente des Etats‐Unis pour devenir sa conseillère spéciale. Sa mission : prévenir les attaques sur le sol américain et cibler les menaces les plus critiques. De par sa position, elle est au centre du pouvoir. Une position qui créé des tensions au sein même de la Maison Blanche et qui allonge sa déjà longue liste d'ennemis. Charleston est une une analyste de la CIA chargée chaque matin de faire un rapport à la Présidente des Etats‐Unis sur les menaces qui pèsent sur la nation. Il y a pile un an, Charlie assistait à l'assassinat de son fiancé, humanitaire en mission à Kaboul, lors d'un raid. Or ce dernier n'est autre que le fils de la présidente. A l'approche des célébrations de ce triste anniversaire, un médecin américain, qui est le sosie de son fiancé disparu, est retenu en otage par un groupe islamiste au Kenya. Tiraillée entre le cœur et la raison, elle doit prendre une décision cornélienne qui pourrait mettre en péril la vie du médecin. Ce programme est précédé par le talent show « The Voice » et est suivi par une programmation locale. Il est en compétition avec la série « Castle » sur ABC, NCIS : Los Angeles » sur CBS et une programmation locale sur FOX et CW. Première diffusion du programme Jour Date Horaire Durée Lundi 17/11/2014 22:00 60 minutes 2+ 18‐49 18‐34 TM% PdA% TM% PdA% TM% PdA% Performance du programme 2.9 8.1 2.2 6.6 1.3 4.7 Performance moyenne de la chaîne (Prime time) 7.5 7.0 61 Le programme a enregistré une PdA moyenne de 8,1 % auprès de l’ensemble des téléspectateurs, alors que la chaîne performe à 7,5 % auprès de cette cible en prime time. Source: Eurodata TV Worldwide / Nielsen Media Research Retrouvez les nouveaux programmes à l’origine des tendances TV internationales sur www.e‐nota.com Pour plus d’informations, contactez: Alexandre Callay ‐ Directeur Eurodata TV Worldwide / acallay@eurodatatv.com / Tel: +33 (0) 1 47 58 36 24
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising