Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève

Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
Ca De
nt sti
on na
s d tio
eV nS
au u
d is
& s
Ge e
nè
ve
Fiche d’identité
Suisse
État fédéral comprenant 4 langues officielles : allemand, français,
italien et romanche.
Capital : Berne
Population : 8 036 9173 habitants (2013)
Abréviation : CH
édito
Vous trouverez dans ce guide les informations pratiques
et les conseils pour organiser vos démarches pour vos
projets dans deux cantons francophones : Vaud et Genève.
Pour chacun des thèmes abordés le guide vous apporte
des réponses concrètes et concises.
En effet, travailler dans l’un de ses deux cantons peut
séduire avec des salaires plus élevés, une fiscalité avantageuse et un taux de chômage moins élevé ; mais il n’est
pas facile de trouver un emploi et y vivre coûte plus cher
qu’en France.
Concernant les études, la Suisse a passé des accords sur
l’enseignement supérieur avec la France mais la sélection
est exigeante. Ce document vous aide donc à prendre
conscience des différents paramètres inhérents à un projet de mobilité dans ces deux cantons.
Ce guide est le fruit d’un travail collectif du réseau information jeunesse entre le Bureau information jeunesse
(BIJ) de Thonon-les-Bains et les Points information jeunesse (PIJ) d’Annemasse, Douvaine, Gaillard et Évian-lesBains, situés en zone frontalière et tous confrontés à de
nombreuses questions sur le sujet.
Le Centre régional information jeunesse (CRIJ) RhôneAlpes, spécialiste des questions de mobilité internationale nous a accompagné à la production de ce guide-outil innovant et accessible à tous.
Bonne lecture !
Les cantons en
Suisse
Etat fédéral comprenant 26 cantons :
Appenzell Rhodes-Extérieures, Appenzell Rhodes-Intérieures,
Argovie, Bâle-Campagne, Bâle-Ville, Berne, Fribourg,
Genève, Glaris, Grisons, Jura, Lucerne,
Neuchâtel, Nidwald, Obwald, Saint-Gall, Schaffhouse,
Schwytz, Soleure, Tessin, Thurgovie, Uri, Valais,
Vaud, Zoug et Zurich.
sommaire
Étudier, se former
La présentation du système éducatif........................................ p. 6
Les conditions d’accès.............................................................. p. 8
La reconnaissance des diplômes.............................................. p. 10
Les bourses et dispositifs.......................................................... p. 10
Trouver un stage
Qu’est-ce qu’un stage ?............................................................ p. 13
La convention et le statut......................................................... p. 14
Comment chercher ?................................................................ p. 15
Les bourses et aides................................................................. p. 16
Trouver un job, un emploi
La distinction entre job et emploi............................................ p. 18
La législation du travail............................................................. p. 18
Organiser sa recherche............................................................. p. 20
Créer son entreprise................................................................. p. 26
1
2
Formalités administratives
1 Canton de Vaud
Chef-lieu : Lausanne
Population: 729 971 habitants
Langue officielle : français
Abréviation : VD
2 Canton de Genève
Chef-lieu : Genève
Population : 466 536 habitants
Langue officielle : français
Abréviation : GE
Se soigner, la protection sociale............................................... p. 28
Les impôts................................................................................ p. 30
La retraite................................................................................. p. 31
Les banques.............................................................................. p. 31
La monnaie............................................................................... p. 31
Le téléphone............................................................................. p. 32
Mobilité & Logement
Se déplacer............................................................................... p. 34
Se loger..................................................................................... p. 35
Le réseau information jeunesse frontalier
en Haute-Savoie.................................................................. p. 36
L’enseignement secondaire
post-obligatoire
étudier
se former
La présentation du système éducatif
La scolarité est obligatoire de 4 à 15 ans dans toute la Suisse romande.
La scolarité Suisse et Française
France
Âge
Niveau
14/15 ans
13/14 ans
12/13 ans
11/12 ans
10/11 ans
9/10 ans
8/9 ans
7/8 ans
6/7 ans
5/6 ans
4/5 ans
3/4 ans
Collège
Primaire
Maternelle
Classe
3ème
4ème
5ème
6ème
CM2
CM1
CE2
CE1
CP
GS
MS
PS
Suisse
Niveau
Secondaire
ou cycle
d’orientation
Primaire
École
enfantine
Classe
11ème
10ème
9ème
8ème
7ème
6ème
5ème
4ème
3ème
2ème
1ère
La filière professionnelle (apprentissage) se déroule en école des
métiers (à plein temps avec des
périodes de stage, le stagiaire n’est
pas un salarié) ou en entreprise
(les cours théoriques d’1 à 2 jours
par semaine sont données à l’école
professionnelle et la personne a un
statut de salarié).
La filière culture générale se fait
en école et allie enseignement de
culture générale et enseignement
spécifique (santé, social, commerce).
La filière gymnasiale (suivie dans
un collège, un lycée ou un gymnase)
permet d’acquérir les connaissances
dans les matières générales.
L’enseignement supérieur
Les Écoles supérieures (ES) sont spécialisées dans les domaines suivants :
- technique,
- restauration,
- tourisme et économie familiale,
- économie,
- agriculture et sylviculture,
- santé, social,
- arts visuels et arts appliqués.
Les Hautes écoles spécialisées (HES)
concernent les domaines suivants :
- chimie et sciences de la vie,
- construction et environnement,
- design, l’économie et les services,
- mobilité et réhabilitation,
- musique,
- soins et éducation à la santé,
- technologies de l’information et
de la communication,
- technologies industrielles et travail social.
Les Hautes écoles pédagogiques
(HEP) assurent la formation du personnel enseignant des écoles publiques. L’organisation, le contenu
et la durée des études varient selon
le canton et le niveau d’enseignement visé.
à savoir
Comment trouver un établissement ?
http://sceneeducative.educa.ch/fr
rubrique Système éducatif/Institutions de l’éducation/Écoles en Suisse
+
d’infos
Canton de Genève
Direction générale de
l’enseignement primaire
11 rue Jean Calvin
CP 3980
1211 Genève 3
Tél 0041 22 546 75 00
www.ge.ch rubrique Organisation/
Départements/Instruction
publique, culture et sport
6
Canton de Vaud
Direction générale de
l’enseignement obligatoire
8 rue de la Barre
1014 Lausanne
Tél 0041 21 316 32 32
www.vd.ch rubrique Thèmes/Formation
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
7
L’organisation du système secondaire post-obligatoire et supérieur
France
Universités,
écoles (commerce,
ingénieurs,
spécialisées, etc.)
ou lycée (classe
prépa et BTS)
Suisse
Examens
professionnels
Examens
professionnels
supérieurs
Écoles
supérieures
Hautes écoles
pédagogiques
Hautes écoles spécialisées
Universités
et EPFL
Passerelles
+4 ans
+3 ans
Baccalauréat
Certificat général de capacité
professionnelle
(+ 1 ou 2 ans)
Maturité
professionnelle
(+3 ou 4 ans)
Certificat de culture
générale
Maturité gymnasiale
(+4 ans pour le canton
de Genève)
(+3 ans pour le
canton de Vaud)
Filière de culture générale
Filière gymnasiale
Attestation fédérale
+2 ans
+1 an
Lycées
(voie générale et
technologique ou
professionnel)
Filière professionnelle initiale
Source : www.orientation.ch
Les conditions d ’accès
Enseignement primaire et secondaire
Un enfant peut parfaitement intégrer un établissement scolaire en Suisse
dans la limite des places disponibles.
Études supérieures
8
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
’infos
+d
Chaque université applique ses propres critères d’entrée et pratique des
coûts différents pour les frais d’inscription. Par exemple, l’université de
Genève exige, pour les étudiants français, une mention assez bien au baccalauréat.
L’étudiant européen devra faire une demande d’autorisation de séjour,
auprès de l’Office cantonal de la population, du canton d’études. Il recevra
une autorisation B d’étudiant valable pour la durée de ses études. Ce permis lui donne le droit de travailler à 40 %, sur le sol suisse.
www.frontalier.org
rubrique Au quotidien/Scolarité et formation
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
9
Il existe trois diplômes communs
à toutes les universités suisses et
européennes : Licence, Master,
Doctorat (LMD).
Pour qu’un diplôme de l’Union
européenne soit reconnu par la
Suisse, il faut que le contenu et la
durée de formation soit comparable à des diplômes équivalents,
délivrés en Suisse, et vice-versa.
attention !
La reconnaissance des
diplômes, prévue par l’Accord
sur la libre circulation des
personnes, ne s’applique
qu’aux personnes voulant
exercer une profession (accès
au marché du travail). Elle
ne peut être invoquée pour
la reconnaissance de titres
académiques dans le but de
poursuivre des études en Suisse
ou dans l’Union européenne.
Pour toute question concernant la
reconnaissance de diplômes universitaires :
Contact :
Conférence des recteurs des
universités suisses (CRUS)
Swiss ENIC
Sennweg 2
CP 607
3000 Berne 9
Tél 0041 31 306 60 41
www.crus.ch rubrique Reconnaissance/Swiss Enic
Pour toute question concernant la
reconnaissance des diplômes non
universitaires :
Contact :
Secrétariat d’état à la formation,
à la recherche et à l’innovation
(SEFRI)
Effingerstrasse 27
3003 Berne
Tél 0041 31 322 28 26
www.sbfi.admin.ch rubrique Reconnaissance de diplômes
étrangers
Réservée aux étudiants ou apprentis scolarisés dans un établissement
d’enseignement supérieur rhônalpin et souhaitant effectuer un stage
ou une formation à l’étranger
Contact : Service des relations
internationales ou bureau des
stages de votre établissement
Bourses de l’État suisse :
••••
Canton de Genève
’infos
www.orientation.ch
www.euroguidance-france.org
www.frontalier.org
Groupement transfrontalier
européen
50 rue de Genève - BP 35
74103 Annemasse Cedex
Tél 04 50 87 78 90
www.citedesmetiers.ch/geneve
Cité des métiers et de la formation
du Grand Genève
6 rue Prévost Martin
1205 Genève
Les étudiants dont les parents sont
frontaliers et travaillent dans le canton de Genève peuvent faire une
demande pour le chèque annuel
de formation (CAF) d’un montant
de 750 Fr/an maximum. Cette aide
vise à financer des cours de formation, utiles sur le plan professionnel et dispensés par des établissements d’enseignement du canton.
www.ge.ch/caf
••••
www.frontalier.org
Canton de Vaud
- À l’université de Lausanne (UNIL)
pour les étudiants en Master.
www.unil.ch/international
rubrique Au quotidien/
Scolarité et formation
Les bourses
et dispositifs
Bourse de l’État français :
bourses de l’enseignement
supérieur
Un étudiant qui bénéficie des
bourses sur critères sociaux en
France peut les conserver uniquement si sa formation en Suisse
dépend du ministère de l’Enseignement supérieur en France.
www.crous-grenoble.fr
10
Bourse de la région
Rhône-Alpes : Explo’ra Sup
+d
La reconnaissance
des diplômes
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
- À l’école fédérale polytechnique
de Lausanne (EPFL) pour des étudiants en formation post-grade,
en Master ou pour des travaux de
recherche.
http://sae.epfl.ch/bourses
Bourse ou Prêt d’études
Chaque année, une demande doit
être remise, au plus tard 6 mois
après le début de l’année scolaire,
au Services des bourses et prêts
d’études (SBPE).
Contact :
Service des bourses et prêts
d’études (SPBE)
1 rue Pécolat
CP 1603
1211 Genève 1
Tél 0041 22 388 73 50
www.geneve.ch/bourses
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
11
Qu’est-ce qu’un stage ?
••••
trouver
un stage
En France le stage est une expérience professionnelle validant un cursus
de formation en Suisse, c’est « une première expérience ». Je suis
Je
dois
faire
un
stage
Je m’informe
Pour le
canton de Genève
- mon établissement
d’enseignement
Scolarisé
et domicilié en Suisse - un Point/Bureau
en France
Information Jeunesse
(BIJ/PIJ)
- la Mission locale
Non scolarisé
mais domicilié en Suisse ou Pôle emploi
en France
- un BIJ/PIJ
Scolarisé et
établissement
domicilié en Suisse mon
d’enseignement
en Suisse
Pour le
canton de Vaud
- mon établissement
d’enseignement
- un Point/Bureau
Information Jeunesse
(BIJ/PIJ)
- l’Office cantonal
d’orientation scolaire et
professionnelle (OCOSP)
- un BIJ/PIJ
- l’OCOSP
- mon établissement
d’enseignement
- l’OCOSP
stage d’expérimentation
Non scolarisé
l’Office pour
mais domicilié en Suisse l’orientation, la formation l’OCOSP
en Suisse
professionnelle et
continue (OFPC)
Scolarisé et
en
mon établissement
mon établissement
domicilié
d’enseignement
en Suisse France d’enseignement
Canton de Genève
Il existe plusieurs types de stages :
-> Orientation : permet de connaître
les motivations et les prédispositions
requises pour exercer un métier.
- Stage d’observation et de découverte : 2 à 5 jours en entreprises
dans le cursus de l’école obligatoire (scolarité jusqu’à 15 ans),
afin de confirmer ou d’infirmer
une orientation scolaire.
- Stage d’expérimentation et
d’expérimentation préalable à
l’admission en Maturité spécialisée Santé et Travail social : pour
adultes et personnes non scolarisées en fin de scolarité, afin de
découvrir un métier.
- Stage d’expérimentation : préalable à l’admission en Maturité
spécialisée Santé et Travail social
pour les personnes non scolarisées, en fin de scolarité et adultes
afin de découvrir un métier.
-> Formation : stage inclus dans un
cursus de formation.
••••
Canton de Vaud
-> Si vous êtes scolarisé, il existe
3 types de stage :
- Au collège (« l’école obligatoire ») : un stage peut être fait
avant de chercher une place en
apprentissage.
- Au lycée (« le gymnase ») : un
stage non rémunéré de 2 semaines
est obligatoire pour obtenir son diplôme (12 semaines sur 3 ans pour
l’option socio-éducative).
- À l’université : un stage peut se
faire pendant ou après le diplôme
et peut concerner un domaine opposé à sa formation.
-> Si vous souhaitez vous professionnaliser, il existe plusieurs types
de stage : professionnel, d’essai,
d’observation, de découverte, d’orientation, d’entrainement au travail, etc.
Pour pouvoir y prétendre, il faut
être domicilié dans le canton, à l’exception du contrat de travail avec la
mention « stage ».
-> Insertion : stage visant l’ensemble de la population (résidant
à Genève) à la recherche d’une formation ou d’un emploi.
Il existe différents types de stage
d’insertion, se renseigner auprès de :
Contact :
Office cantonale de l’emploi
16 rue des Gares
1211 Genève 2
Tél 0041 22 546 36 66
à savoir
Une personne en « insertion » est
soit une personne qui a changé de
domaine soit une personne qui n’a
encore jamais travaillé.
Une personne en « réinsertion »
est une personne qui est sortie de
l’emploi pendant une période et qui
souhaite travailler à nouveau, dans le
même domaine.
www.ge.ch/interface-entreprises
rubrique Répertoire des stages
12
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
13
••••
Canton de Genève
Dans la mesure où il s’agit d’un
stage et donc d’un contrat à durée
déterminée, l’employeur ne peut le
résilier, à moins d’une faute grave.
Le stage comporte en principe
une rémunération qui doit correspondre aux tarifs usuels de la
branche et du lieu de travail.
Dans certain cas, l’institution responsable du stagiaire assure le
jeune contre les accidents professionnels. La rubrique assurance est
définie avant le stage entre l’institution organisatrice et l’entreprise.
+
d’infos
Quelques exemples de
convention de stage :
www.ge.ch/relations-travail
http://uniemploi.unige.ch
••••
Canton de Vaud
-> Si vous êtes scolarisé, la convention est obligatoire. Elle est tripartite,
elle doit être signée entre 3 acteurs :
l’école, l’entreprise et le stagiaire.
-> Si vous souhaitez vous professionnaliser, la convention est
remplacée par un contrat de travail
bipartite, signé par le stagiaire et
l’employeur, dans lequel est ajoutée la mention « stage ».
Le stagiaire est alors un employé à
part entière.
à savoir
Pour démarrer son stage il faut
l’obtention du permis G !
(voir Les permis de travail p. 19)
Les ressortissants
extra-communautaires, avec un titre
de séjour français, doivent répondre
à plusieurs conditions et faire une
« demande de stage pour personne
hors union européenne avec titre de
séjour français » (formulaire 1350).
Service de la population (SPOP)
19 avenue de Beaulieu
1014 Lausanne
Tél 0041 21 316 49 49
Fax 0041 21 316 46 45
De manière générale, il faut anticiper toute recherche de stage le
plus tôt possible.
Dans tous les cas pour trouver un
stage, il faut en faire la demande et
rédiger un CV, accompagné d’une
lettre de motivation. Le contenu de
la lettre doit reprendre l’objectif de
votre stage et doit être adressé au
lieu dans lequel vous souhaiteriez
effectuer votre stage.
www.kapstages.com
www.teli.asso.fr
www.suisse.enligne-fr.com
Annuaires d’entreprises :
www.europages.fr
www.local.ch
www.cfsci.ch
••••
Canton de Genève
Les responsables d’entreprises appréciant les démarches personnelles,
essayez de prendre directement
contact avec des professionnels.
Le Service de l’information scolaire
et professionnelle peut vous aider à
organiser votre recherche.
Contact :
La Cité des Métiers du Grand
Genève
Office pour l’orientation, la
formation professionnelle et
continue (OFPC)
6 rue Prévost Martin
1205 Genève
Tél 0041 22 388 44 00
www.citedesmetiers.ch/geneve
Trouver des offres :
http://orientation.ch
www.heestages.ch stage pour les étudiants en commerce
www.ville-geneve.ch
rubrique thèmes/economie-financesemploi
www.cagi.ch
rubrique ONG/Offres d’emploi,
stage, bénévolat
www.stages-emplois.ch
14
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
www.suisse.enligne-ch.com
rubrique Annonces
www.b2s.ch/firstjobs-offers
d’infos
+
Effectuer un stage signifie qu’il existe au moins un accord entre le stagiaire
et l’entreprise qui l’accueille. Cet « accord » est formalisé par ce que l’on
appelle : une « convention de stage ».
Une convention de stage spéciale stage à l’étranger est délivrée par certains établissements scolaires.
Les structures d’insertion en partenariat avec l’Office pour l’orientation,
la formation professionnelle et continue (OFPC) peuvent être porteuses
d’une assurance pour le stagiaire.
Comment chercher ?
www.berufsberatung.ch
méthodologie et conseils www.geneve.ch/ofpc
rubrique Documentation/Guides
••••
Canton de Vaud
-> Si vous êtes scolarisé, votre établissement fixe les dates de stage,
à l’université, le stage peut se faire
pendant ou après le diplôme.
-> Si vous souhaitez vous professionnaliser, il faut :
- trouver soi-même une place de
stage en entreprise,
- signer un contrat avec l’employeur,
- avoir le permis G (l’employeur fait
lui-même les démarches).
Contact :
Office cantonal d’orientation
scolaire et professionnelle (OCOSP)
3D rue de la Borde
1014 Lausanne
Tél 0041 21 316 11 20
Informe les élèves et leur famille, les
jeunes en situation de transition ou de
formation, les adultes. sur les études,
les professions et apporte des conseils
pour construire et réaliser les projets en
fonction des compétences, des intérêts
et des exigences du marché de l’emploi
et de la formation.
Trouver des offres :
http://emplois.indeed.ch
www.psy-vd.ch
infos
d’www.unil.ch/soc
+
La convention et le statut
Rubrique Publications/Stage et
emploi
www.orientation.ch
www.frontaliers.org
www.vd.ch
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
15
Les bourses et aides
Les organisations internationales
offrent des possibilités de stages,
rémunérés ou non, destinés à un
petit effectif de candidats (très
souvent de niveau Bac+3 minimum
et ayant des compétences spécifiques). Les formulaires de candidature sont sur internet.
www.diplomatie.gouv.fr
http://whc.unesco.org/fr/emplois
www.unric.org/fr
https://careers.un.org
www.oecd.org
-> Cursus scolaire en France
à savoir
Le volontariat international en
entreprise ou en administration
(VIE/VIA)
Il s’adresse aux jeunes âgés
de 18 à 28 ans, de nationalité française ou
ressortissants d’un État membre
de l’Union européenne, en règle avec
les obligations du service national
de leur pays.
Le volontaire international effectue
sa mission au sein d’une entreprise
française à l’étranger, ou dans des
établissements dépendants du
ministère des Affaires étrangères
ou de la Direction générale du Trésor
et de la politique économique
(mission économique, centres
culturels, ambassades, etc.).
Les qualifications demandées sont
souvent élevées pour le VIE.
Le candidat peut trouver lui-même
sa mission, en démarchant
les entreprises.
Les volontaires perçoivent une
indemnité forfaitaire. Les missions
peuvent durer 6 à 24 mois.
Les frais de voyage et la protection
sociale sont pris en charge.
16
Le stagiaire peut être rémunéré,
défrayé ou pas. Ce point est à négocier avec l’employeur. En parallèle,
des aides financières et des programmes existent.
Dispositif européen :
Érasmus+
Il permet aux étudiants d’effectuer
une période de stage dès la 1ère
année d’études supérieures, pour
une durée de 2 mois à 1 an à destination des pays participants ou des
pays partenaires.
Contact : Bureau des stages ou
Service des relations
internationales de votre université
www.erasmusplus.fr
Explo’ra Sup
Bourse réservée aux étudiants ou
apprentis scolarisés dans un établissement d’enseignement supérieur rhônalpin et souhaitant effectuer un stage ou une formation à
l’étranger.
Contact :
Service des relations
internationales ou bureau des
stages de votre établissement
d’infos
+
Candidature auprès
des organisations
internationales
www.rhone-alpes.fr
Espace Rhône-Alpes Annemasse
ZAC Etoile Sud-Ouest
13 avenue Emile Zola
Immeuble « Etoile du Sud »
74100 Annemasse
Tél 04 26 73 61 26
Université de Lausanne
Service des affaires
socio-culturelles (SASC)
Unicentre 1015 Lausanne
Tél 0041 21 692 21 16
www.unil.ch/echanges
-> Hors cursus scolaire
Eurodyssée
Bourses de la région
Rhône-Alpes : Explo’ra initial
-> Cursus universitaire dans le
canton de Genève La région Rhône-Alpes propose une
bourse pour les lycéens et apprentis qui suivent une formation initiale
professionnelle (CAP, BP, BAC PRO,
BTS, FCIL et MC jusqu’au niveau 3
inclus) dans un établissement rhônalpin public ou privé sous contrat
d’association avec l’État, et les
jeunes suivant une formation de
même caractéristique hors Région
Rhône-Alpes si les parents sont
domiciliés dans la région.
Le stage doit s’effectuer à l’étranger pour une durée comprise entre
3 et 16 semaines entières et consécutives au sein de la même entreprise, association, organisme public
ou parapublic. Il doit être prévu
dans le cadre d’un cursus scolaire
sanctionné par un diplôme d’État.
Les demandes de bourses doivent
se faire directement en ligne.
www.rhone-alpes.fr
Université de Genève
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
-> Cursus universitaire dans le
canton de Vaud La base de données « Amarillo » répertorie un grand nombre de fonds
et fondations susceptibles d’attribuer des bourses ou des aides
ponctuelles pour des projets de
formation ou de recherche, toutes
facultés confondues.
www.uni.ch/amarillo
Service des relations
internationales
Boulevard du Pont d’Arve 40
1211 Genève 4
Tél 0041 22 379 80 82
international@unige.ch
Ce programme d’échange de la région Rhône-Alpes s’adresse aux 1830 ans domiciliés en Rhône-Alpes,
demandeurs d’emploi (de niveau
CAP à Bac+5) et propose des stages
professionnels hors cursus scolaire
et universitaire. Il s’agit d’un complément post-formation en vue
d’élargir les compétences professionnelles et de favoriser l’accès à
l’emploi.
Le stage, de 3 à 7 mois, effectué en
entreprise dans une autre région
d’Europe est accompagné d’une
formation linguistique.
www.eurodyssee.eu
Contacts :
Guidance 73 - MIFE de Savoie
116 rue Sainte-Rose
73000 Chambéry
Tél 04 79 33 87 87
eurodyssee@mife73.com
Centre régional information
jeunesse (CRIJ)
66 cours Charlemagne
69002 Lyon
Tél 04 72 77 00 66
eurodyssee@crijrhonealpes.fr
Calliope
11 rue Amédée Morel
38000 Grenoble
Tél 04 76 96 91 01
blandine.chaux@calliope-europe.fr
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
17
Un job ne demande pas de diplôme
et il a obligatoirement une durée
déterminée. Le plus souvent, il relève du travail saisonnier. Les principaux secteurs fournissant ce type
d’emplois sont le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, l’agriculture,
le commerce et les services.
Un emploi demande en principe
d’avoir des compétences et souvent d’être diplômé. La durée du
contrat peut être déterminée ou
indéterminée.
Légalement, pour un job comme
pour un emploi, un contrat doit
être signé entre l’employeur et le
salarié.
La législation du
travail
Quel type de contrat ?
Pour les personnes habitant en
France et travaillant en Suisse, c’est
le droit du travail suisse qui prime
(sauf accord contractuel contraire).
Beaucoup plus souple et libéral que
le droit du travail français, la liberté
de licenciement est un des piliers
régissant le droit du travail suisse.
L’employeur n’a pas l’obligation de
justifier un licenciement. Cependant il ne peut pas licencier pour de
« mauvaises raisons » (discrimination, etc.), pendant un arrêt maladie, un accident ou une grossesse.
18
Il existe différents contrats de travail :
- Le contrat à durée indéterminée
(CDI) est très fréquent puisque le
congé peut être donné facilement.
- Le contrat à durée déterminée
(CDD) est utilisé avant tout pour
des missions ponctuelles limitées
dans le temps.
- Le travail occasionnel (ou auxiliaire) est conclu, en principe, pour
une durée déterminée relativement brève.
- Le contrat sur appel est caractérisé par une activité irrégulière, très
souvent d’une durée indéterminée.
Il y a « travail sur appel » si et seulement si l’employeur fait appel à
une personne qui donne suite à cet
appel.
Les Conventions collectives
du travail (CCT)
Elles sont différentes selon les cantons, les domaines et les branches
de travail.
d’infos
+
La distinction entre
job et emploi
www.geneve.ch rubrique Organisation/Services
et offices/Office cantonal et
inspection des relations du travail
www.fve.ch site de la fédération vaudoise des
entrepreneurs
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
Comment obtenir un permis
de travail ?
-> Le salaire
En Suisse, il n’existe pas de salaire
minimum généralisé comme le
SMIC. La plupart des métiers ont
des salaires minima fixés par les
conventions collectives.
C’est presque toujours l’employeur
qui s’en charge. Il faut un contrat
de travail signé ou une promesse
d’embauche pour pouvoir y prétendre. Il est possible de commencer à travailler à partir du moment
où la demande est déposée à l’administration cantonale.
Pour l’obtention du permis G, les
démarches se font auprès des autorités cantonales compétentes :
Contacts :
Service Etrangers et Confédérés
- 88 route de Chancy
1213 Onex
- CP 2652
1211 Genève 2
Tél 0041 22 546 48 88
Service de l’emploi du canton de
Vaud
11 rue Caroline
1014 Lausanne
Tél 0041 21 316 61
-> Les congés payés 20 jours de congés par an pour
5 jours de travail par semaine et
25 jours pour les salariés de moins
de 20 ans.
-> La durée du travail
Il n’existe pas de durée légale de
travail mais la durée maximum est
de 50 h/semaine qui varie selon le
domaine d’activité. La moyenne est
de 42 h/semaine.
www.travailler-en-suisse.ch rubrique Travailler
www.frontalier.org rubrique Vos droits
www.mutuelle-sante-frontalier.fr rubrique Frontalier mode d’emploi
-> Les permis de travail
Le permis est obligatoire sauf pour
les contrats de moins de 90 jours.
Sans cela, on risque une interdiction d’entrée en Suisse de 3 ans et
une amende de 10 000 Fr.
Pour les saisonniers, avec un contrat
de travail inférieur à trois mois au
cours de l’année civile, il n’y a pas
besoin de permis.
Les différents types de permis :
- Le permis B : pour résident de
longue durée.
- Le permis L : pour résident de
courte durée, pour une activité de
moins d’1 an.
- Le permis C : autorisation d’établissement.
- Le permis G : pour frontalier. Il est
délivré pour une durée de 5 ans ou
pour les contrats de moins d’1 an, il
correspondra à la durée du contrat.
infos
d’www.ge.ch +
trouver
un job
un emploi
Les conditions de travail
rubrique Thème/Citoyenneté/
Étrangers et Confédérés/
Formulaires
www.vaud.ch rubrique Internationale/Expa
Guide/Travailler/Permis de séjour
et de travail
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
19
-> Le chômage
Pour les frontaliers, après un licenciement ou une fin de contrat, vous
devrez vous inscrire au Pôle emploi
en France. Vous devrez vous rendre
à la Caisse primaire d’assurance
maladie, le régime de protection
sociale dépendra de l’ouverture des
droits au chômage.
Pour les travailleurs étrangers résidents en Suisse, ils bénéficient des
mêmes conditions de chômage que
les suisses.
Il existe deux sortes de chômage :
- Le chômage total, vous n’avez
plus d’emploi, vous serez indemnisé par Pôle emploi à 57,4 % (chiffres
de Janvier 2014) de votre dernier salaire annuel moyen.
Tél 3949
www.pole-emploi.fr
- Le chômage partiel ou réduction du temps de travail, c’est une
forme particulière de chômage. Le
salarié, tout en restant lié à l’employeur par un contrat de travail, a
droit à certaines allocations.
Il n’y a aucune démarche particulière à effectuer c’est l’employeur
qui s’occupe de tout.
www.travailler-en-suisse.ch rubrique Avantages sociaux
www.cptfe.asso.fr site qui défend les intérêts des
travailleurs frontaliers en Suisse et en
Allemagne
••••
Canton de Genève
Caisse cantonale genevoise de
chômage 40 rue de Montbrillant CP 2293 1211 Genève 2
Tél 0041 22 919 84 00 Office cantonale de l’emploi
6 rue des Glacis-de-rive
CP 3938
1211 Genève
Tél 00 41 22 546 37 80
www.ge.ch rubrique Organisation/Services et
Offices/Office Cantonale de l’Emploi
••••
Canton de Vaud
Caisse cantonale vaudoise de
chômage
Rue Caroline 9bis
1014 Lausanne
Tél 021 316 60 60
www.vd.ch
Organiser sa recherche
Trouver un job
Pour mettre toutes les chances
de votre côté, parler de votre recherche autour de vous (parents,
amis et voisinage) pour effectuer
des petits travaux ou des services.
Prospectez auprès des administrations communales (Carouge, Onex,
Vernier, Meyrin, etc.), des grands
magasins (Coop, Migros, Manor,
etc.) et commerces qui livrent à
domicile (pharmacies, fleuristes) et
qui peuvent avoir besoin d’un coursier. Les caves et vignes dans le canton de Genève et de Vaud sont bien
développés, pensez aux vendanges.
Où chercher ?
www.fvv-vd.ch
site de la fédération vaudoise des
vignerons
www.vins-geneve.ch
site des différents caviste et domaine
de vins sur Genève
www.asve.net
site de l’association suisse des
vignerons et encaveurs indépendants
www.petitboulot.ch
portail Suisse de petites annonces
Trouver un emploi
Les méthodes de recherche d’emploi diffèrent peu en France et en
Suisse.
-> Candidatures spontanées
Il faut démarcher directement
auprès de l’employeur et effectuer
des recherches de structures dans
les annuaires d’entreprises et d’association.
-> Où chercher ?
www.ge.ch
rubrique Organisation/Services et
offices/Office cantonal et inspection
des relations du travail,
site pour les adresses des entreprises
sur Genève
www.fve.ch fédération vaudoise des entrepreneurs,
annuaires et liens sur les différents
secteurs
http://geneve.europale.com
annuaire d’entreprise
www.travailler-en-suisse.ch www.suisse-romande.com
www.jobup.ch
www.portail-emploi.ch
www.topjobs.ch
www.monster.ch
www.jobtic.ch
www.optioncarrière.ch
www.educh.ch
www.lausanne.ch
www.fasl.ch
www.chuv.ch
www.emploi-lausanne.ch
-> Les cabinets de recrutement
Certains sont spécialisés par domaine, d’autres sont généralistes.
Ils recherchent des employés
de toutes provenances pour des
postes précis pour une durée indéterminée, avec ou sans expérience
en Suisse.
Les postes proposés peuvent être
fixes (CDI ou CDD) ou en intérim,
dans des secteurs variés : banque
et finance, l’horlogerie, la santé, le
bâtiment, l’hôtellerie-restauration,
etc.
www.cabinets-recrutement-geneve.html portail dédié aux cabinets de
recrutement
-> Les journaux, la presse (La tribune de Genève, le Matin, 24 h,
etc.), les réseaux sociaux et les réseaux professionnels (Rezonance,
xing, linkedin, viadeo, etc.)
Ce sont des méthodes efficaces
pour trouver des offres d’emploi en
Suisse.
Comment candidater ?
Les employeurs attendent un dossier complet comprenant : un CV,
une lettre de motivation, une copie
des diplômes, des certificats de travail et des lettres de recommandations de vos anciens employeurs.
Si vous transmettez votre candidature par e-mail ou courrier, envoyez
votre CV et votre lettre de motivation et mentionner « dossier complet disponible sur demande ».
Si vous la déposer en direct, votre
dossier devra être complet.
www.adosjob.ch
bureau de placement universitaire
(pour les étudiants immatriculés
uniquement) et pour les 15 à 22 ans
www.alamaison.ch
services au domicile des particuliers www.cvaj.ch
www.adospro.ch
service de placement et
d’accompagnement gratuit pour
trouver un emploi pour les 13 à 25 ans
www.etujobs.ch www.etudiants.ch
site de job pour étudiants
20
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
21
Faire un CV (voir p. 23)
Le CV contient plusieurs parties :
les compétences, l’expérience
professionnelle, la formation, les
compétences en informatique, les
langues, les centres d’intérêts et les
références.
Il doit faire 4 pages maximum car il
se veut aéré et très précis (concernant les lieux et adresses de vos anciens employeurs, les dates, etc.).
La forme et la qualité priment, le
papier et la photo si vous en mettez
une doivent être de bonne qualité,
et l’orthographe irréprochable.
Faire une lettre de
motivation (voir p. 24)
La lettre de motivation doit être
dactylographiée. Pour le reste on
retrouve les mêmes principes d’élaboration.
Lexique :
- Pourvoir : Place de travail vacante
- Candidature : Postulation
- Téléphone mobile ou portable :
Natel
- E-mail : Courriel
+
d’infos
Prénom NOM
Adresse
Tél : 0033 4 50 00 00 00
Natel : 0033 6 00 00 00
Courriel : duponteric@postule.fr
Âge
Nationalité France
Situation (célibataire, marié...)
Permis de conduire B
Objectif/Intitulé du métier
à savoir
Certains diplômes français n’ont ni
la même appellation, ni la même
équivalence en Suisse.
Attention, si aucune demande officielle
d’équivalence de votre diplôme n’a
été faite, il faut toujours mentionner
le diplôme français et ensuite donner
l’équivalence ou expliquer le niveau.
Exemple : BTS équivalence d’un
Brevet fédéral ou Baccalauréat
équivalence de la Maturité.
Le certificat d’aptitude professionnel
(CAP) ou le baccalauréat professionnel
peuvent être assimilés au certificat
fédéral de capacité (CFC), le
baccalauréat à la maturité, le BTS à un
Brevet fédéral.
le curiculum vitae (CV)
Les appellations peuvent être différentes en France. Pensez à regarder
Si besoin, détaillez les
compétences que vous avez
acquises : utiles pour les jeunes
diplômés qui n’ont pas beaucoup
d’expérience.
Précisez l’intitulé du diplôme
quand il n’y a pas d’équivalence
(exemple : BEP, BAFA...).
Séparez formation scolaire et
professionnelle.
Pour vos diplômes, indiquez
leurs équivalents dans le pays
ou détaillez le contenu de votre
formation.
www.vaudfamille.ch
degrés et niveau d’études sur le
canton de Vaud
www.vd.ch
reconnaissance et traduction des
diplômes
www.travailler-en-suisse.ch
l’intitulé du poste auquel vous postulez et reprenez le même terme.
Compétences
Nommez et expliquez toutes les compétences que vous avez acquise
s au cours de vos
études et de vos différents emplois.
Citez vos expériences les
Expériences professionnelles
plus récentes avec les dates
et lieux précis.
01/2012 - 11/2013 « Intitulé métier » dans la société
J’ai contribué à ......... (expliquez ce que vous avez fait)
03/2011 - 12/2012 « Intitulé métier » dans la société
J’ai contribué à ......... (expliquez ce que vous avez fait)
Formation
2009-2010
Baccalauréat S équivalence Maturité, .... (précisez les options
de ce Bac), Nom et lieu du lycée
Informatique
Indiquez les noms des différents logiciels que vous maîtrisez et à
« Word : bonne connaissance », soit 80 % des fonctions du logiciel) quel niveau (ex :
Langues
Ces 2 langues sont très demandées voire
indispensables pour certains domaines.
Allemand : maîtrise parfaite
Anglais : excellentes notions (séjour de 8 mois en Angleterre à ...)
Hobby
Je suis passionné(e) de ..... (détaillez votre ou vos passions et ce que
vous faites, n’hésitez pas à faire des phrases complètes)
Facultatif. Il faut vraiment avoir une passion ou
Références
que cela soit en lien avec l’annonce.
Nom de la société
Nom de la personne mise en référence, .....(précisez son poste et sa
responsabilité au
sein de la société)
Prévenez les personnes que
vous faîtes figurer dans
cette rubrique.
22
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
23
notes
la lettre de motivation
Elle est constituée de 3 parties.
____________________________________________
____________________________________________
Prénom NOM
Adresse
France
Tél : 0033 4 50 00 00 00
Natel : 0033 6 00 00 00
Courriel : duponteric@postule.fr
Nom de l’entreprise
Nom du correspondant
Service de l’entreprise
Adresse
Ville,
le ..... (date : jour mois et année)
Objet : Référence/Réponse à une annonce/Candidature spontanée
Madame, Monsieur,
L’introduction
L’offre : pourquoi vous intéresse t-elle ?
Qu’est-ce qui a attiré votre attention dans l’annonce ?
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
ACCROCHE
La raison de votre candidature : réponse à une annonce, candidature spontanée...
L’accroche doit capter l’intérêt de votre interlocuteur.
____________________________________________
DÉVELOPPEMENT
Mettez en valeur vos compétences et qualités en rapport avec la fonction et les missions du poste que vous convoitez.
Illustrez par des exemples tirés de votre expérience.
Montrez ce que vous apporterez à l’entreprise.
____________________________________________
DEMANDE D’ENTRETIEN
Exemple : « Vous remerciant de l’attention que vous porterez à ma candidature, je me
tiens à votre disposition pour un entretien. »
____________________________________________
La formule de politesse
FORMULE DE POLITESSE
s
Exemple : « Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutation
distinguées. »
Éric Dupont
Signature
La conclusion
Proposez à l’employeur de le
rencontrer afin de lui présenter
plus en détails vos compétences
et votre motivation pour le poste.
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
24
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
Il est possible de créer ou reprendre
une entreprise suisse pour tous ressortissants européens (sauf les roumains et les bulgares)
Monter son entreprise peut être
fait très rapidement en Suisse.
d’infos
+
Créer son entreprise
www.kmu.admin.ch site complet sur les démarches
à effectuer pour créer son entreprise
https://ge.ch
rubrique entreprise, site
rassemblant toutes les informations
concernant la création des
entreprises
Les principaux types de sociétés :
- la raison individuelle (RI),
- la société en commandite,
- la société simple (SS),
- la société en nom collectif (SNC)
quasi-personnalité,
- la société à responsabilité limitée
(SARL),
- la société anonyme (SA),
- la société de coopérative.
http://zefix.admin.ch
www.vaud.ch/fr
rubrique prestation puis entreprise
site d’aide à la création
www.creer-mon-entreprise.ch
ww.cvci.ch
Chambre vaudoise du commerce et
de l’industrie (CCI)
www.ccig.ch Chambre genevoise du commerce et
de l’industrie (CCI)
à savoir
pour enregistrer votre entreprise en
ligne
Aides financières
Il existe des aides financières à
la création et au développement
des entreprises comme le FAE,
Fondetec, Venture Kick ou le
Microcrédit solidaire suisse.
Retrouvez les coordonnées en ligne !
Contacts :
Office du registre du commerce du Canton de Genève
4 rue du Puits-Saint-Pierre
CP 3597
1211 Genève 3
Tél 0041 22 546 88 60
Office du registre du commerce du Canton de Vaud
38 rue Grenade
CP 198
1510 Moudon Tél 0041 21 557 81 21
www.ge.ch
rubrique guichet pme-pmi
+
infos
d’www.travailler-en-suisse.ch site d’information pour les
frontaliers
www.ge.ch site officiel du canton de Genève
www.vd.ch site officiel du canton de Vaud
www.frontalier.org
Groupement transfrontalier
européen
50 rue de Genève - BP 35
74103 Annemasse Cedex
Tél 04 50 87 78 90
26
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
formalités
administratives
Se soigner,
la protection sociale
Les frontaliers exerçant une activité
professionnelle en Suisse ne bénéficient pas du système de protection de la sécurité sociale français.
L’assurance santé étant obligatoire, chaque frontalier a « le choix
d’option » qui lui permet de choisir
librement son régime obligatoire
en matière de santé :
- soit l’option du régime suisse LAMal
(la Loi d’assurance maladie),
- soit l’option du régime français de
la sécurité sociale.
Le frontalier a 3 mois pour transmettre sa demande, au-delà il est
affilié automatiquement au régime
d’assurance maladie Suisse.
À partir du 1er juin 2014, les travailleurs frontaliers actuels ne pourront plus s’assurer auprès d’assureurs privés et seront directement
transférés auprès de la CMU.
Le choix du système de l’assurance
maladie est irrévocable.
Choisir une couverture
sociale en France
Le frontalier qui désire rester affilié
au régime français a la possibilité
soit de souscrire une assurance privée, soit d’adhérer à la Couverture
maladie universelle (CMU).
28
-> L’assurance privée : 90% des
frontaliers optent pour ce système.
Il faut avant tout vérifier les prestations d’assurance proposées car
chaque assurance a ses critères de
choix de remboursements.
Il est important de vérifier les aspects du contrat suivant :
- le niveau de remboursement notamment ceux des soins dentaires
ou des frais d’optique,
- la couverture géographique,
- les exclusions,
- les délais de carence.
à savoir
Certains assureurs peuvent réclamer
un questionnaire médical ou une
simple déclaration de bonne santé.
-> La Couverture maladie
universelle (CMU) :
Avec la CMU, le travailleur frontalier
bénéficie d’une couverture en matière de remboursements de soins.
La cotisation est calculée sur la
base des revenus fiscaux à hauteur
de 8 % des revenus de l’année précédente auquel il faut déduire un
abattement de 9 029 €.
Une carte vitale est remise par la
Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) à laquelle il est rattaché.
Il l’utilisera pour les soins réalisés
en France, sauf cas d’urgence.
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
d’infos
+
Pour les soins pris en charge en
Suisse, il devra demander auprès
de la CPAM une Carte européenne
d’assurance maladie délivrée gratuitement, la « CEAM ».
www.cpam74.fr
www.travailler-en-suisse.ch
www.frontaliers.org
guide frontalier en ligne
-> L’assurance maladie Suisse
LAMal :
Le travailleur frontalier qui décide
de choisir l’assurance maladie
Suisse dépend de LAMal et peut
bénéficier des soins en Suisse
comme en France.
Dans chaque cas, c’est la législation en vigueur dans le pays qui
s’applique.
De ce fait, il doit obligatoirement
rattacher tous les membres de sa
famille dans la même caisse d’assurance maladie (sauf les membres
de la famille qui sont obligatoirement assurés en France, comme
par exemple un conjoint qui travaille en France et qui est donc assuré au régime général d’assurance
maladie en France).
Quelle que soit la caisse choisie, il
est impossible d’être remboursé à
100 % des dépenses réelles.
Une partie des dépenses reste à la
charge de l’assuré : la franchise et
la quote-part.
Pour bénéficier des soins en France
ou dans un autre pays d’Europe,
les travailleurs frontaliers doivent
remplir un formulaire E 106 et le
remettre au centre de caisse maladie ou d’assurance maladie du pays
concerné. Ce document est remis
par l’employeur.
Compléter son assurance
santé
À noter qu’avec le régime Suisse ou
Français, il est possible de compléter le régime de base obligatoire
par un contrat complémentaire
facultatif communément appelé la
complémentaire santé.
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
29
Les impôts
Sur le plan fiscal, le travailleur
frontalier désigne toute personne
résidant en France, exerçant une
activité lucrative salariée en Suisse,
et rentrant quotidiennement à son
lieu de résidence.
Toute personne qui se déclare sous
le régime fiscal des travailleurs
frontaliers (imposition au lieu de
domicile) doit remettre à erson employeur (au plus tard le 1 janvier
de l’année concernée) le formulaire d’attestation de résidence
visé par le Centre des impôts français (en 2 exemplaires).
L’impôt payé par les travailleurs
frontaliers en Suisse dépendra principalement :
- du canton où est exercée l’activité
professionnelle,
- du type d’activité (salariée ou indépendante),
- de l’activité du conjoint.
Les principaux cas
- Le salarié frontalier d’une entreprise suisse, travaillant à Genève
et habitant en France (retour quotidien), célibataire = Impôt payé
dans le canton de Genève.
- Le salarié frontalier d’une entreprise suisse, travaillant à Genève et
habitant en France (retour quotidien), marié, dont le ou la conjointe
travaille en France = Impôt payé à
Genève pour les revenus issus de
Suisse et impôt payé en France
pour les revenus français.
- Le salarié frontalier d’une entreprise suisse, travaillant dans un
des cantons suivants : Bâle ville,
Bâle campagne, Berne, Jura, Neuchâtel, Soleure, Valais, Vaud, et
habitant en France avec retour
quotidien = Impôt payé en France.
- Le salarié frontalier travaillant
dans n’importe quel canton, et
rentrant 1 fois par semaine dans
son pays de résidence (frontalier
semainier ayant un logement en
Suisse) = Impôt payé en Suisse.
30
- Le travailleur indépendant frontalier ayant une activité professionnelle dans les cantons de Genève,
Bâle ville, Bâle campagne, Berne,
Jura, Neuchâtel, Soleure, Valais,
Vaud = Impôt payé en Suisse.
à savoir
Les travailleurs frontaliers habitant
en France ont obligation de remplir
une déclaration d’impôt en France,
même si ils sont imposés en Suisse.
Les travailleurs frontaliers imposés à
la source dans le canton de Genève
ont désormais la possibilité de
déduire leur frais réels comme, par
exemple, les frais kilométriques,
les frais de repas, les cotisations
d’assurance maladie, les intérêts
d’emprunt, etc… auprès des impôts
français.
Pour tous les autres frontaliers,
une déclaration d’impôts en Suisse
n’est pas obligatoire sauf pour
la souscription d’un 3ème pilier.
Ce dernier est une prévoyance
individuelle qui permet de constituer
un capital complémentaire pour la
retraite.
Contact :
Groupement transfrontalier
européen
Association des transfrontaliers
franco-suisses
50 rue de Genève - BP 35
74103 Annemasse Cedex
www.frontalier.org
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
La retraite
Si le travailleur frontalier a uniquement travaillé en Suisse, il dépendra de la retraite suisse, s’il a exercé
en France et en Suisse, il touchera
alors une pension de retraite en
Suisse et en France.
La retraite en Suisse comporte
3 piliers :
- L’Assurance
vieillesse et survivant
(AVS) ou 1er pilier.
Pour en bénéficier à taux plein,
l’âge minimum est de 65 ans pour
les hommes et 64 ans pour les
femmes,
si le frontalier a cotisé dès
le 1er janvier qui suit sa vingtième
année.
- ème
La prévoyance professionnelle ou
2 pilier.
C’est une forme de retraite par capitalisation (sous forme de fonds de
pension). Elle est obligatoire (dans
la très grande majorité des cas) et
complète la rente de l’AVS.
- La prévoyance
facultative ou individuelle ou 3ème pilier.
Un frontalier suisse peut décider
de cotiser par lui-même pour sa
retraite sous forme d’assurance-vie
ou de compte d’épargne.
www.avs-ai.info
En contrepartie, ce compte est
rémunéré et il inclut le coût d’une
carte de débit. L’argent est prélevé directement sur votre compte
lorsque vous faites des retraits ou
effectuez des paiements chez les
commerçants.
Les cartes de crédit sont facturées
en plus et peuvent être prises dans
un autre établissement que celui
où vous possédez un compte. Elles
sont assujetties à un dépôt de garantie.
Certaines banques proposent des
services qui permettent à l’employeur suisse de verser directement le salaire sur un compte français libellé en francs suisses.
Certaines banques proposent des
packages pour les travailleurs frontaliers. N’hésitez pas à consulter les
offres des banques suisses proposant de tels services.
à savoir
Les travailleurs frontaliers ont en
général un compte dans une banque
suisse sur lequel sera versé le
salaire et un autre compte dans une
banque française car les dépenses
des travailleurs frontaliers se font
principalement en euros.
Assurance vieillesse et survivant (AVS)
Contact :
Office fédéral des affaires sociales
Effingerstrasse 20
3003 Berne
Tél 0041 31 322 90 11
Prévoyance professionnelle
Les banques
Pour ouvrir un compte bancaire en
Suisse, il faut attester de son identité avec un passeport ou un permis
de conduire avec photo.
Les comptes sont libellés en francs
suisses et il n’y a généralement pas
de montant minimum de dépôt
pour ouvrir un compte.
La tenue d’un compte courant est
payante.
La monnaie
Les cartes de crédit internationales
sont acceptées dans la majorité des
magasins et pour les retraits auprès
de la plupart des banques.
Les espèces sont beaucoup plus
couramment utilisées qu’en France.
Les chèques sont extrêmement
rares, les commerçants ne les acceptent pas.
La pratique est de régler les factures par virement postal ou bancaire.
Bien que la Suisse soit un pays
limitrophe de la France, les achats
effectués en Suisse se règlent en
francs suisses et non en euros.
Toute importation de sommes
d’argent en Suisse doit être déclarée au moment du passage de la
douane.
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
31
Le téléphone
Pour appeler de la France vers la
Suisse, il faut avant tout composer
l’indicatif du pays soit le 0041 et
ensuite le numéro de téléphone
fixe ou portable. Un numéro de
téléphone suisse est composé de 7
chiffres.
Pour appeler de la Suisse vers la
France, composer le 0033 plus le
numéro de téléphone en enlevant
le 0.
En Suisse, le téléphone portable
s’appelle « le natel ».
Comme pour tout pays étranger,
quand vous téléphonez en Suisse,
le prix de vos communications sera
plus élevé, vous serez surtaxé par
votre opérateur.
Il existe des abonnements et des
forfaits permettant d’obtenir des
prix intéressants. Consultez directement les opérateurs et regardez
les propositions de chacun.
pense-bêtes
____________________________________________
____________________________________________
L’international
vous paraît loin ?
Commencez par nous...
Vous serez plus prêts !
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
____________________________________________
Posez vos questions par e-mail au Service International du CRIJ :
international@crijrhonealpes.fr
Réponses par e-mail, téléphone ou entretien individuel.
32
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
Se loger
mobilité
logement
Se déplacer
Venir de la France
vers la Suisse
-> En avion : Aéroport international
de Genève.
www.gva.ch/fr
-> En train : TGV Lyria à destination
de Genève ou de Lausanne
www.sncf.fr
-> En voiture : accès à Genève par
l’A41.
à savoir
Les autoroutes sont signalées sur
des panneaux à fond vert et les
nationales sur des
panneaux à fond bleu. Une « vignette » annuelle payante
est obligatoire pour accéder aux
autoroutes, possibilité de l’acheter
au bureau de douane.
En zone transfrontalière
www.frontalier.org rubrique Au quotidien/Transports :
possibilités de transport en commun en
zone transfrontalière
à savoir
Fin 2017, une ligne ferroviaire de
type RER : Cornavin Eaux Vives
Annemasse (CEVA), reliera Genève
et Annemasse toutes les 10 minutes.
www.travailler-en-suisse.ch/seloger
informations sur l’accès à la propriété et sur la location : particularités et modalités
d’accès, contrat de location aussi appelé « bail à loyer », fonctionnement de la
garantie de loyer, pistes pour trouver une location ou colocation
www.anibis.ch
demandes et offres de location -> Rechercher un logement étudiant ••••
liste des foyers et résidences
www.etudiants.ch dépôt de demande de colocation et
consultation des offres de location et
colocation www.ensembleavectoit.com se loger gratuitement ou à loyer
modéré en échange de services rendus
déterminés par l’étudiant à l’accueillant
••••
Se déplacer en Suisse
www.sbb.ch/fr
chemins de fer fédéraux
www.tpg.ch transport public de genève (TPG)
www.t-l.ch transport public de la région
lausannoise
www.covoiturage.cg74.fr
www.e-covoiturage.ch plateforme de covoiturage
www.karzoo.ch/fr
www.isic.org carte internationale de réduction pour
étudiants
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
En Suisse romande
www.studenthome.ch www.cevaplus.info
Voyager moins cher
34
La location
Canton de Genève
Cité Universitaire de Genève 46 avenue de Miremont
1206 Genève
Tél 00 41 22 839 22 22
http://cite-uni.unige.ch/fr
brochure « Logements meublés pour
jeunes à Genève »
Bureau des logements
4 rue de Candolle
1211 Genève 4
Tél 0041 22 379 77 20
www.unige.ch/batiment/
division/service-batiments
Foyer George Williams
9 avenue de Sainte-Clotilde
1205 Genève
Tél 0041 22 328 11 33
www.unionschretiennesgeneve.ch
www.frui.ch ••••
Canton de Vaud
Lausanne est une agglomération de
200 000 habitants. Malgré sa taille,
elle ne possède pas de campus
universitaire et la situation du logement est donc particulièrement
difficile.
Université de Lausanne
Service des affaires
socio-culturelles (SASC)
Unicentre
1015 Lausanne
Tél 0041 21 692 21 13
www.unil.ch/sasc
-> Rechercher une colocation
www.recherche-colocation.com
www.easywg.ch
www.sharehome.ch
résidence universitaire internationale
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
35
mon carnet d’adresses
le réseau
information jeunesse
frontalier en Haute-Savoie
L’information jeunesse est une mission d’intérêt public. Au nom de l’État,
le ministère des Sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la
vie associative labellise les structures qui constituent le réseau information
jeunesse.
Ci-dessous des adresses du réseau information jeunesse en Haute-Savoie
frontalier à la Suisse.
Bureau information jeunesse (BIJ)
67 Grande rue
74200 Thonon-les-Bains
Tél 04 50 26 22 23
bij@ville-thonon.fr
http://bij.ville-thonon.fr Point information jeunesse (PIJ)
2 place Porte de France
74240 Gaillard
Tél 04 50 49 84 04
pij@gaillard.fr
www.netvibes.com/gaillardpij
Point information jeunesse (PIJ)
MJC Sud - Centre social
2 place Jean Jaurès
74100 Annemasse
Tél 04 50 84 59 77
point.info.mjcsud@orange.fr
Point information jeunesse (PIJ)
1 avenue de Larringes
74500 Évian-les-Bains
Tél 04 50 70 77 62
nicolas.parnot@ville-evian.fr
Point information jeunesse (PIJ)
Espace EAC
Avenue du stade
74140 Douvaine
Tél 04 50 35 62 29
pij@mjc-chablais.com
www.mjc-chablais.com
rubrique Point Info Jeune
à savoir
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
Retrouvez l’ensemble des
coordonnées des lieux d’accueil
information jeunesse en Rhône-Alpes
en ligne !
____________________
____________________
____________________
____________________
www.crijrhonealpes.fr
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
____________________
rubrique Nos lieux d’acccueil IJ près
de chez vous !
36
____________________
Destination Suisse, cantons de Vaud & Genève
le guidestination
de
Suisse
cantons de Genève & Vaud
Ce guide, édition 2014, est une publication rédigée par 5 structures du
réseau information jeunesse du département de Haute-Savoie : le BIJ de
Thonon-les-Bains, le PIJ d’Annemasse, le PIJ de Douvaine, le PIJ d’Évian-lesBains et le PIJ de Gaillard, avec l’aide du Centre régional information jeunesse
Rhône-Alpes (CRIJ).
Ce document a été réalisé en collaboration avec le réseau information jeunesse européen Eurodesk. Les informations qu’il contient s’asressent aux ressortissants de l’Union européenne et n’engagent pas la responsabilité de la
Commission européenne.
Comité de rédaction : Muriel Gallon, Candice Jargeais, Laure Légier,
Nicolas Parnot, Rozenn Poder, Laure Terra et Mirya Duran.
Réalisation graphique : Sara Cerf
Impression et façonnage : Imprimerie Buroplan (74200 Thonon-les-Bains)
©Réseau information jeunesse Haute-Savoie 2014
www.crijrhonealpes.fr
www.facebook.com/crij.rhonealpes
https://twitter.com/crijrhonealpes
http://europa.eu/youth/FR_fr
www.facebook.com/EurodeskFrance
Conformément à une jurisprudence constante, les erreurs ou omissions involontaires qui auraient pu subsister dans ce guide malgré les soins et les contrôles de l’équipe de rédaction ne
sauraient engager la responsabilité de l’éditeur.
La reproduction partielle ou totale des renseignements contenus dans cette édition est formellement interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur.
Dépôt légal : Mars 2014
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising