Etude de M* ROUCHAS, avoué à Vienne, rue Neuve. PURGE D

Etude de M* ROUCHAS, avoué à Vienne, rue Neuve. PURGE D
Etude de M* ROUCHAS, avoué à Vienne,
rue Neuve.
PURGE D'HYPOTHÈQUES LÉGALES.
Suivant jugement rendu par le tribunal civil
de première instance de Vienne, lo vingt-huit
avril mil huit cent cinqunnte-cinq, sur lu poursuite eu expropriation faite au nom de M.
Casimir Cnprier-Ginhoux. ci-devant ovalisle ,
actuellement rentier, demeurant à Lyon, avenue
Vendôme , contre le sieur Marc-Antoine MIOUDRE, propriétaire et négociant , et la damo
Mario BONNEFOND, sa femme, sans profession, ayant demeuré à Vienne, actuellement
domiciliés ensemble à Sainte-Colombo (Rhône),
M. Pierre PERTUS aîné , négociant, domicilié
à Vienne , est demeuré adjudicataire , moyennant sn dernjère enchère arrivant à la somme
de quatre-vingt-six mille cinq cents francs ,
outre les frais et les autres charges, des immeubles qui ont fait l'objet de ladite poursuite,
consistant en deux maisons, sol et cour, d'un
seul tènement, sises à Vienne , quartier et rue
du Chemin-Neuf, formant le numéro neuf cent
soixante-sept, section B du plan cadastral,
d'une superficie de cinq ares trente centiares,
ayant pour confins, au m i d i , le Chemin Neuf et la rivière de Gère ; au nord, le rocher;
au levant, maison de madame veuve Deyriaux,
et au couchant . maison de M. Rodet. Lesditns
maisons adjugées ne formant qu'un seul et môme
corps de bâtiments qui se compose de rez-do-
E X P É D I T I O N S
A
U
X
V
I
L
L
F R A N C O
E
S
cliaussée , premier, second , troisième, quatrième et cinquième étages.
Copie collationnée du jugement dont il s'agit
a été déposée au greffe du tribunal civil de
Vienne, par M0 ROUCHAS, avoué de monsieur
Porto» , et l'acte constatant ce dépôt a été
notifié, conformément aux articles 2193 cl 2194
du code Napoléon , 1° A madamo Mario Bonnefond , femme Mioudre , demeurant è SainteColombo (Rhône), par exploit du nnzo juin
courant, enregistré ; 2" madamo Clémence Ozier,
veuve do M. Jean-Pierre Ozier, religieuse au
couvent du Sacré-Cœur, domiciliéo à Montpellier, par exploit du douze juin , enregistré;
— 3" à madamo Marguerite Morel , veuve de
M. Jean-François Ozier. premier du nom ,
rontièro , domiciliée à Vienne ; — h" madame
Magdelcine Souriguère, veuvo de M. Jeun -
J U S Q U ' A
D
E
François Ozior , deuxièmo du nom, ron,
domiciliée à Vienne ; — 5* M. le p ro J
impérial près lo tribunal civil de Vienng|
trois derniers par exploit du douze juin
1
lemenl enregistré.
Mais attendu que toutes autres p e r .
gggpfltttttëa«
pouvant avoir des hypothèques légales no
crites sur les immeubles ci-dessus déni,
• »< •
no sont point conuues de l'acquéreur, c»|,
«Mmiifta
conformément à l'avis du conseil d'état <j( J ^ f l H l C U I i T u H
mai mil huit cent sept, approuvé le
''
juin suivant, fait fairo la présenlo inaer
afin de mettre cos mêmes personnes <|al
cas d'inscriro nu en domeure de le fairo
le délai do deux mois, à partir de ce'."«
F j B U
à peine de déchéance.
Pour extrait :
Signé ROUCHAS, avoui
hex A. ROURE, Im|
n i m new
D E S T I N A T I O N .
F
R
A
N
C
E
Les habitants de la
Rue
ï m e n n e ,
S I ,
à
Paris.
N O U V E A U T É S .
Rue Richelieu, 1 0 4 , à
P a r i B S i Ä
_
„ Peaux-Belles.
, ,
Echantillons et Marchandises expedies F R A N C O s u r d e m a n d e . — Choix de Châles f r a n ç a i s , g a r a n t i e et m a r q u e de f a b r i q u e . — C a t a l o g u e g é n é r a l des Marchandises.. Les recettes contii
Soieries, Confection, Blanc de fil et de c o t o n , L i n g e r i e , F a n t a i s i e , Etoffes nouvelles, L a i n a g e , R u b a n s , B o n n e t t e r i e , e t c . , e t c .
séjours (excepté le
Les p r o p r i é t a i r e s de cet é t a b l i s s e m e n t n o u s p r i e n t , à l'occasion de l'Exposition u n i v e r s e l l e , d ' a n n o n c e r à nos l e c t e u r s q u e t o u s les a c h a t s qui sont f a i t s à P a r i s d a n s W $ s ) de.® heures du
m a g a s i n s sont expédiés f r a n c s d é p o r t j u s q u ' à destination, c o m m e les Marchandises, les E c h a n t i l l o n s et les Choix c o n d i t i o n n e l s qui l e u r sont d e m a n d é s p a r r n r r r - p n n d i i i u .
Des circulaires f a u s s e s et p o r t a n t la s i g n a t u r e des V I L L E S D E F R A N G E ont été envoyées de P a r i s à u n certain nombre de personnes, p o u r l e u r a n n o n c e r que les Villes i-,
VIENNE '
F r a n c e cesseront d'adresser leurs envois f r a n c de p o r t .
|
' _
Les V I L L E S D E F R A N G E n o u s p r i e n t de mettre nos lecteurs e n g a r d e contre cette m a n œ u v r e coupable qu'elle o n t signalée a u P r o c u r e u r i m p é r i a l .
CHR
MODE D'EMPLOI. Ce purgatif eut bien préCOMICE AGR
férable à tous le* nutres, parce qu'il né se prend
p*>fcleun, mois uu contraire, en mangeant
bien. Il opère d'autant mieux que les aliments C O N C U R R E N C E
A
U
X
C
H
E
M
I
N
S
D
E
P
B
s sa réunion d
et les boissons pris en même tempt sont plus
rnrtiAnnta, ce qui épargne aux malades le déa décidé que le
goût et la fatigue qui empérhent de supporter les
autres purgatifs jusqu'au rétablissement porfuit
p t H A t y . de
fou, cette année, le <
la santé.
M M E
a (ÔMBU
TO¡23»
PROPRIÉTÉS. Ces pilules sont purgatives et
tienne.
^^^^
dépuratitet (végétales). Kllcs purifient le snng de
[toutes les mauvaises humeurs (bile, glaires, pituite, etc.) qui causent
GRANDE
É
C
O
N
O
M
I
E
SUR
LE
P
R
I
X
D
E
S
PLACES.
F O N D S
D ' É P I C E R I E
.
Le bail intervt
lu tnnuvnlse santé. Par ce moyen, élira guérissent un grand nombre île!
maladies longues et chroniques, telles que: »arlrea, constipation,
Cntnrrhca, gastrite, Plaies suppurante«,fai'frépandu, Douleurs,
micipale et les c<
¡engorgementi internes, et rette foule d'alTections «ans nom qui cousliilairage an gaz de
tuent ce qu'on appelle MAUVAISE SANTÉ.
S I T U É A VIE.VVK,
SERVICE ENTRE LYON ET VIENNE.
SERVICE ENTRE VIENNE ET AVIGNON. urée était fixée à c
BOITES DE 5 F. ET 3 F. 50 C.
CHEZ M.
DEH*«!,
Angle des rues Clémentine et des Serruriers,
Départ tous les jours, à 7 heures du matti
février 1856. L
Pharmacien
et niéderin
ft Paris.
D é p a r t s d e Vienne« Departo d e Lyon.
P r i x des Places.
séance du 22 du
Appartenant à M. COURTOIS. S'y adresser.
6 heures du matin.
heures
du
malin.
6
Dépôt à Vienne, chez M. B E R G E R O N .
De Vienne à Serrières.
1" lf 60. 2 m8 111 veau bail aurait
10
id.
id.
8
id.
id.
—
Andance
.
— 2 20.
A id. du soir.
,e et sur soumis
10
id.
id.
C O L L E S
L I Q U I D E S St-Vallier.
—
2 65.
6
id.
id.
1
id.
du soir.
Dans cette m
Tain. . .
— 3 Zi5.
D ' É T H E R
6 h. 1/2
id.
Ces Colles (brune et blanche) s'emploient à \ P E R L E S
été
une liste de t
Valence .
— U 40.
Les départs de 6 h.
Les départs de 10 h.
froid. On peut s'en servir pour coller le bois , la
«In d o c t e u r
C l e r i a n .
ra
se
fixer le choi
Le
Pouzin.
—
5
75.
du malinet4h. du soir du mat. et 6 1/2 du soir
porcelaine, le marbre, ies potiches, les jouets, etc.
''j •
Theil
.
.
ir
la
nomination
<
7
55.
—
seuls feront les ports seuls feront les ports
Prix du flacon, 50 cent. — Dépôt à Vienne, chez
Ce nouveau moyen d'administrer l'éther est
Bourg-St-Andéol — 8 30.
ipal en remplace!
de
Grigny
et
Vernaison.
de
Grigny
et
Vernaison
M..GINJOT, pharmacien.
approuvé p a r l'Académie impériale de médePont Si-Esprit — 9 05.
e.
cine. En portant l'éther directement dans l'esP r i x des Pinces.
10 40- — 7
Revestidou .
Enfin, à raison
tomac sans qu^il se volatilise, les Perles agisMALADIES SECRÈTES.
11 50. — S i
Avignon . .
De Vienne à Givors. . . l r ' 0Î.50. 2me Of 35
ricole aura lieu c
sent avec une grande efficacité contre les migraines, les crampes d'estomac. Ins spasmes ,
rame de 150 fr. s
—
Grigny. . . — 0 70. — 0 50
SERVICE DE VIENNE A VALENCE*
Pharmacie de Philippe Quel,
et toutes les maladies provenant d'une surexVernaison. . — 0 95. — 0 70 Deux départs tous les jours, à 9 heures du im re de subvention
—
citation nerveuse.—Une instruction est jointe
Rue de la Préfecture, n ' 5, à Lyon.
Les travaux ri
et 3 heures du soir.
—
Lyon . . . — 1 85. — 1 35
à chaque flacon. — Dépôts à Paris, rue CauMaison de confiance pour la bonne prépararvice
télégraphiqt
P
r
i
x
d
e
s
P
l
a
c
e
s
.
martin, 45, à Grenoble, chez M a r t e l , phar.;
lion des remèdes employés pour la guérison des
le ministre de 1'
me
Allevard, Gibabd, phar. ; Beatirepaire, Gay,
maladies secrètes, dartres, thaïes, syphilis, etc.
1 " OÎ.70. 2 Of !
De Vienne à Condrieu.
Transport de Marchandises.
uis quelques ten
ph.; La Côte-St-André, P a r e t . ph ; Rives,
C a p s u l e s - Q u e t au baume do Copahu pur
— 0 95. — 0
—
Chavanay.
evés.
Le bureau
B
k
r
g
e
r
e
t
,
ph.;
Tullius,
Masson,
ph.;
Saint
•ans odeur ni saveur , contre les écoulements
— 1 60 — 1
—
Serrières .
Marcellin, Micha, p h . ; Vinay, C o t t o n , ph.;
arcadère du ch
récents ou anciens.
— 2 20. — 1
Nota. — Les heures de départ' des bateaux
Andane« .
—
Voiron, Brun-Buisson, pharmacien; Vienne,
I n j e c t i o n Q u e t d'un effet assuré dans les
— 2 65. — 1 le d'attente prov
sont indiquées seulement à titre de renseigneSl-Vallier.
—
BERGERON, ph , rue Marchande.
cas chroniques qui auraient résisté à tout autre
— 3 Zi5. — 2 —Lundi dernier,
ments. sans responsabilité en cas de retard par
—
Tain. . .
remède«
— 4 AO. — 3
suite de force majeure ou toutes autres causes.
—
Valence .
tevêque de Turin
omenade à Vienn
On s'abonne
L'Administration
A VIENNE,
prévient les abonnés
chez M. RlONDFT,
Seul
15 f r .
u'elle se met & leur
Grande-Rue, n° 33,
isposition pour la m
autorisé^
feuilleton d
«
m
i
m
m
m
m
7
f
r
.
5
0
.
maison Mathieu.
R O B
L Â F F E C T E U R .
communication de
_ j
Bureaux d'abonnement aux journaux le
tout renseignement sur la franc-maLe Bob végétal du docteur Boyveau-Laffecteur, garanti véritable par la signature du docIS
Ï L J M±à Temple mystique et le Conseiller des Dames.
çonnerie , etc. , etc.
Giraudeau de Saint Gervais, est bien supérieur à tous les sirops dépuratifs dits de Larrey,j|
cuisinier, de salsepareille, de saponaire, etc. Il remplace l'huile de foie de morue, le sirop a«j une réhinisce:
U & f M N r a a
scorbutique, les essences de salsepareille, ainsi que toutes les préparations à base d'iode, d'or,
Le llob est recommandé pour guérir les
p r i m e « w a t u i t e o f f e r t e aux. a b o m e § .
Dartres, Abcès, Goutte, Marasme, Calarrhesde vessie, Pâles couleurs, Tumeurs blanches, Aslh
nerveux, Ulcères, Gales dégénérées, Bhumatismo, Hypocondrie, Hydropisie, Gravelle, Syphi
Le Vade Mecum ou l'indispensable des initiés, développement du 1 er au 18* d.'. par F. Marconis
Gastro-entérite, Scrofules, Scorbut.
i»e Nègre. — Les abonnements d'un an donnent seuls droit à cette prime, qu'on pourra faire prendre
Dépôt, renseignements et prospectus gratis chez les principaux pharmaciens du département Quatre heures î
dams les bureaux à p a r t i r de fin octobre.
onter, Isaure de
l'on trouve le Bob au môme prix qu'à Pari9.
P a r a î t le 1 e r de chaque mois. — P r i x de l'Abonnement : 1 0 f r a n c s p a r a n .
e la comtesse s
Ion d'honneur,
arée comme el
Approbation de l'Académie de médecine et de l'Ecole de pharmacie de Paris.
cendait, encore
P O U D R E
E T
P A S T I L L E S
D E
C H A R B O N
je ne sais quo
ilation
de son
H
U
I
L
E
D
E
F
O
I
E
D
E
M
O
R
U
E
k
H
O
G
G
e
t
(
J
U U
D O C T E H H
B E L L O C ,
ur étaient préci|
P h a r m a c i e n s , 2 , r u e de Castiglione, à P a r í s .
sir, quelque cho
Approuvées p a r l'Académie Impériale de Médecine.
nait à point rpoui
Préparée exclusivement pour l'usage médical, pure, couleur paille, sans odeur ni saveur déiafi'l inl
S
• .
Le rapport constate que les personnes atteintes de M a l a d i e « n e r v e u s e s d e l'esbles, elle est recommandée de préférence d toutes les autres, par les plus célèbres médecins de l' fcnt incarnat
1
t o m a c e t d e s I n t e s t i n s , et celles chez lesquelles la digestion ne s'opère qu'avec dif-nne. gnénialnmeni contre les maladies de la voitrine et de la veau, rhumatismes, osteo-malacie1 ¡.Elle rentra les v
ficulté, ont vu en quelques jours les douleurs les plua vives cesser complètement, l'appétit
rovenir et la constipation disparaître par l'emploi de ce médicament dont l'usage lie peut
avoir aucun inconvénient. — Une instruction est jointe à chaque article.
Vf . .
.
_
Dépôts à Paris, Boulevard Poissonnière, ¿1; à Grenoble, chez M. M a r t e l , p h . ; Allevard,
plus riche en chlore, en brome, iode, phosphore, etc., que l'huile brune , et cette dernière is :
L
(liRAun, ph.; Beaurepaire, Gay, ph.; La Côte-St-André, P a r e t , ph.; Hives, B e r g e r e t , ph. ;
l'huile noire. —D'un auire côté, M. Williams, médecin de l'hôpital des phlisiques, à Londre».
Monsieur le bi
Tullins, Masson, p h . ; St-Marcellin, Miciia, ph.,- Vinay, C o t t o n , ph. ; Voiron, Brun-Buisson,
cliire que l'huile couleur paille de Hogg ne peut être remplacée par les préparations iodées , 1 l-elle.
.ph. ; Vienne, BERGERON, ph., rue Marchande.
son succès a fait surgir depuis quelques années. Enfin il a constaté, d'après l'analyse de M. LèSW
baron salua
chef des travaux chimiques à la faculté de médecine de P a r i s , que l'huile de foie de morut irès avoir minu
Hogg contient près du double do principes actifs de plus que les autres huiles de foie de moruegnees de l'éliqu
Ain». -i;
I n.nnrlA nAmilali.t.. A t\ l'hllîln A n l'A ! n il i» mnrxA rl (1 IVÎ \'l 1T r\n Cf /III» llin
A
V E N D R E
P o u r cause de cessation de commerce
UN
3
OÍJ L ' H Y G I È N E
DU
MOYEN-AGE.
C e t t e p r é p a r a t i o n est o n c t u e u s e , f o n d a n t e ! elle conserve et entretient la chevelure.
Celle Pommade, composée de substances h y g i é n i q u e s de la plus grande p u r e t é , ne laisse
sur la tôle ni résidus, ni pellicules; son action vivifiante active la crue des cheveux; elle a en
pulre le mérite sur les autres pommades d 'eem
mpp êê cc h e r leur ddéécc oo l o r a t i o n , les rend souples,
b r i l l a n t s et en retarde le blanchiment. (Voir l'emploi.)
Composée par CIIALMIJN, chimiste à Rouen, rue de l'Hôpital, 38 et 40. — Dépôts chez
NORMANDIN, passage Clioiseul, 19. à Paris ; dans toutes les villes de France, et à l'étranger, à
Londres, à Saint-Péiersbourg et à Berlin.
A Vienne, chez MM. AUDIER fils', quincailler, et JOURNAUD, coiffeur, Place-Neuve.
plus délicates de les prendre sans dégoût.
—
.
demi-flacon, 4 fr. ; boite de 60 capsules. 3 fr. Se défier avec précaution des contrefaçons et iniitni'® nt étrangère à
Exiger, comme garantie, le rapport de M. Lesueur avec sa sir/nature sur les boites de cupsui' i Elle mourait d
sur tous les flacons, el la signature de MM. Hogg et Cie. — MM. les commissionnaires, drogiJi'T n appelait son |
r un regard —
pharmaciens, se procureront cette huile et toutes les autres spécialités pharmaceutiques de H"! Elle lui avait
avec remise d'usage, chez lours correspondants en France et directement chez Hogg et Cie, l'"J rieux : elle croy
maciens anglais. 2, rue Castiglione, à Paris. — Avis essentiel. — Lo modèle de flacon triang" it haute et bi
fabriqué spécialement pour l'huile de foie de morue de Hogg, inventeur el propriétaire, ®'L, ..
- paraîtra le l° r janvier 1855, a été déposé le 10 août 1851, au tribunal de commerce de la Seine,»» «ne pouvait ji
vant la loi. — Toute contrefaçon sera rigoureusement poursuivie. — On envoie une liste des ® • A pres quelque
camenls anglais à ceux qui la demande par lettre a/franchie.
I
L'Editenr-Propriétair« , An. Rourk.
Vienne, Imp. et Lith. de ROIJRE , place,
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising