APRÈS, REVOILÀ MCO10 ANSL`AFRIQUE !

APRÈS, REVOILÀ MCO10 ANSL`AFRIQUE !
Lutte contre le tabagisme
LES FUMEURS DANS LES PLACES PUBLIQUES
PASSIBLES D'UNE AMENDE DE 2000 À 5000 DA
Cancer du sein
Page 05
UNE NOUVELLE THÉRAPIE
CIBLÉE CONFIRME SON
EFFICACITÉ
PAGE 05
N°4170 - DIMANCHE 31 MAI 2015 - 15 DA - Edition Nationale
MCO10
Cavalli prolongerait aujourd’hui son contrat
ANS
APRÈS, REVOILÀ
L’AFRIQUE !
L
e Mouloudia d’Oran a terminé sa
saison sur une très bonne note, same
di après-midi, prenant le meilleur sur
le champion d’Algérie dans un match animé
et très plaisant qui consacra le retour des
Rouge et Blanc d’El-Hamri sur le podium de
Lire en page 13
la Ligue 1.
Le nouveau PDG se veut rassurant
L'ÉTÉ SERA-T-IL TRANQUILLE
POUR AIR ALGÉRIE?
Page 03
Tabagisme dans les écoles
LE FORUM TIRE
LA SONNETTE
D'ALARME
Au lycée, les chiffres sont encore plus
inquiétants: 34,3% des garçons et 3,6
des filles fument. Si ce n’est pas la
drogue ou la violence, ça sera sans nul
doute le tabagisme. Les enfants
scolarisés sont finalement une proie
facile à toutes ces tentations funestes.
Qui en est responsable?
Lire en page 03
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
02 Actualités
Point de Vue
www.carrefourdalgerie.com
Par Must H.
Parti FLN: La fin
de la fronde?
L
Poursuite du procès Khalifa à la Cour de Blida
A qui incombe la responsabilité?
Par Nadira FOUDAD
e message du chef de l’Etat, Président
d’honneur du parti FLN, lu en son nom
par le ministre en charge des relations
avec le Parlement, Tahar Khaoua, ne laisse
plus de doute si l’on se réfère à certains de ses
passages sur une appréciation de la «situation
anormale» que connaissait ce Parti selon l’expression qui fera date, employée par Abdelkader Bensalah à propos de l’autre formation du
pouvoir, le RND. C’est bien un satisfecit global
qui a été décerné à tous les dirigeants du parti
FLN qui selon Abdelaziz Bouteflika, «ont su
préserver la cohésion de la structure de ce parti historique … en dépit de moult tentatives de
déstabilisation qui l’ont ciblé au cours des dernières années»... Il est difficile en effet de ne
pas voir là une qualification négative des frondes et autres mouvements de contestation qui
ont émaillé la vie agitée du vieux parti, souvent
animée de coups d’Etat dits scientifiques ou
de tentatives de destitution qui on eu pour résultat de le maintenir assez longtemps sous
des feux médiatiques parfois féroces. Avec les
précautions d’usage correspondant à la position transcendante imposée par la constitution
du Président de la République, en vertu de cette hypothèse au dessus de la mêlée partisane
, cette fois, le chef de l’Etat a tenu de manière
feutrée en égrenant les hautes missions dont
est gratifié le successeur du FLN historique à
signaler qu’il doit être mis fin aux remous qui
ont écorné une image qu’il convient de préserver afin de s’atteler à une réactivation sous le
thème adopté pour le Congrès du «Renouveau
et du rajeunissement». Force est d’observer
que c’est bien la première fois depuis l’élection
présidentielle de 1999, hormis le message- filigrane du discours de Sétif où le candidat au
3ème mandat rappelait ses préférences mais
sans s’impliquer dans le choix citoyen, que le
Président de la République intervient dans le
débat interne qui agite le parti FLN au nom de
ses charges honorifiques. C’est qu’il a tenu à
signaler l’urgence de l’heure d’avoir à taire les
dissensions qui préjudicient à une unité dont il
a rappelé l’importance cruciale... La stabilisation des deux formations reconnues comme
étant celles du pouvoir est largement exigée
par la conjoncture économique «préoccupante» à plusieurs égards que traverse l’Algérie et
de la prise de décisions probablement difficiles exigeant un consensus non seulement au
sein des équipes dirigeantes mais également
au sein des populations... La réaction future
des groupes contestataires de Amar Saadani
qui n’ont pas estimé judicieux d’assister aux
travaux du Xème Congrès du FLN renseignera
valablement sur la réception du message que
Bouteflika a tenu à faire parvenir.
L
es grands perdants dans ce
procès Khalifa qui se poursuit
actuellement, soit 08années
après celui de 2007, sont ceux décédés ou ceux qui ont purgé leur peine, nous indique Me Mouda. Or, selon lui, les mis en cause ont été déboutés par la Cour suprême qui a
fait 08 années pour accepter leur
pourvoi en cassation après avoir purgé leur peine. Selon ses propos, il
nous affirme que ces mis en cause
se contredisent souvent car ce ne
sont pas les mêmes déclarations ou
aveux comme ceux dans l’arrêt de
renvoi. Selon lui, les questions sortent très souvent de leurs carcans
habituels que ce soit celles du juge,
du procureur.
Pour les témoins de jeudi dernier,
tous étaient unanimes à avouer pour
la première fois avoir subi des pressions alors que lors de leurs
auditions en 2007, ils étaient très
sceptiques de faire des révélations. Me Ksantini justifie ceci par
l’évolution du procès. Le procès
Khalifa se poursuit au niveau de
la Cour de Blida avec comme
menu pour cette semaine, l’audition du S.G de la Centrale syndicale Sidi Said et du monde du
sport entre autres Raouraoua,
président de la FAF. Signalons à
cet effet qu’actuellement seul l’exfootballeur Ighil Méziane a été impliqué dans ce procès et il se trouve
dans le box des accusés après avoir
purgé sa peine. Sa prise de corps
ainsi que celle de tous les accusés
qui l’ont rejoint dans ce box sous
haute surveillance, est à la fois fortement contestée et dénoncée par les
robes noires que nous avons approchées entre autres Me Lazzar. Ils sont
montrés du doigt par le juge Antar Menaouar, jeudi dernier, alors qu’il auditionnait les témoins pour leur signifier s’ils ont des relations directes ou
des liens de parenté avec ces détenus. Cependant la prise de corps,
selon Me Amara Mohcène, est une
procédure légale qui intervient conformément aux procédures en vigueur. A la question de savoir s’il peut
nous citer des articles dans ce sens
dans le code de procédures pouvant
la justifier, il mettra un temps fou à
chercher avant de déclarer forfait.
Cependant, notre interlocuteur reconnaît par contre que le code civil français a déjà abrogé cette mesure de
prise de corps, ce qui n’est pas encore le cas pour l’Algérie, tout en rappelant que lors de notre précédente
édition, Me Benbraham nous a clairement signifié que notre pays applique, actuellement, le code français
Directeur de la Publication
Abdellah BOUHALI
EDITE PAR LA SARL EDIMARCOM-DIST
Au Capital de 100.000 DA
Direction - Rédaction - Administration
16, Bd Docteur Benzerdjeb - ORAN
Tél: 041 29 69 76 / Fax: 041 29 17 89
Conception PAO
Le Carrefour d’Algérie
Bureau d’Alger
Maison de la presse de Kouba
Tél:021 28 95 65
Fax: 021 28 95 34
et non le code anglo-saxon suite au
rejet de la formule « Objection » de
Me Lazzar par le juge .A la lecture de
ces deux déclarations, l’on se demande s’il existe un vrai paradoxe
dans la machine judicaire algérienne. Dans les coulisses de la Cour,
Me Lazaar, avocat du principal accusé Moumène Khalifa, fustige devant
ses confrères l’attitude du juge Antar
Menaour qui selon lui, situe les questions qu’il doit poser aux témoins.
Toute la séance de jeudi dernier était
consacrée à l’audition des ex-directeurs d'entreprise publique. Ceux-ci
ont révélé avoir subi des pressions
de leurs tutelles respectives pour
procéder à des dépôts au niveau des
différentes agences de la défunte
Khalifa Bank.Ces ex-responsables
qui comparaissaient en tant que témoins, ont précisé qu'ils ont vu par la
suite leurs carrières compromises
du fait d'avoir endossé seuls la res-
ponsabilité suite au retrait d'agrément
à l'ex-Banque Khalifa en 2003. Ils
ont purgé leur peine et ont vu leur
carrière compromise alors qu'ils
n'avaient fait que suivre des instructions de la Direction générale, et
qu'ils auraient été sanctionnés pour
refus d’obéissance s'ils refusaient
d’obtempérer. En outre, ils ont notamment remis en cause le rôle «irresponsable» des Conseils d’administration et des holdings. Ils expliquent qu’ils ont été contraints de placer des fonds à la Banque Khalifa,
suite à une instruction du Conseil
d’administration. «On nous a même
félicités pour avoir réalisé un bénéfice après de tels placements», diront
certains. Après le retrait de l’agrément de Khalifa Banque par la Banque d’Algérie, la majorité de ces cadres ont perdu leur poste en dépit du
fait qu’ils aient réalisé des bénéfices
car plusieurs ont retiré leurs fonds et
les bénéfices attractifs dont les taux
d’intérêt plafonnaient les 10 et 11 %
avant la banqueroute de la Banque
dont l’entreprise nationale des services et des forages pétroliers. Dans
leurs témoignages respectifs, jeudi
après-midi, ils ont tous dénoncé l’attitude soit du Conseil d’administra-
Impression Ouest
Société d’Impression de l’Ouest (SIO)
Zone Industrielle - d’Es-Sénia - ORAN
Impression Centre: SIA
Diffusion Ouest: SEDOR
ANEP Alger
01, Avenue Pasteur
Tél: 021 73 76 78 / 021 73 71 28
ANEP ORAN
Tél: 041 33 48 95 / Fax: 041 33 48 95
tion soit celle des holdings dans
leurs responsabilités directes pour
les dépôts. Saâdi Nadir, DG de l’Institut national de cartographie, et dans
son long témoignage, remis très
souvent à l’ordre par le procureur
Azrag Arras, fut admis à la retraite
pour avoir fait un placement de 240
millions en 2002. D’autres, tel le directeur de la COSOB qui a focalisé,
jeudi après-midi, sur le concept de «
confiance » puisque selon lui cette
Banque a bien été agréée par la Banque d’Algérie.
EXÉCUTEURS D’ORDRES ?
Lors de leur passage devant le juge
Antar Menouar, ces ex-directeurs
d'entreprises publiques ont déclaré
avoir déposé de l'argent au niveau
de la Banque Khalifa "sous la pression et instruction de leurs tutelles",
citant le Conseil d'administration et
la Direction générale pour les uns et
le holding dont ils dépendaient pour
les autres, à l'instar de l'ex-directeur
régional de l'entreprise de l'élevage
avicole à Bejaïa, Yaissi Djebbar. L'exPDG de l'organisme national de contrôle technique, Azouz Hamid, avait
déclaré devant le tribunal criminel
qu'il a été "accusé de mauvaise gestion car il avait refusé d'exécuter la
résolution portant retrait de l'argent
de l'organisme des banques publiques pour les déposer à l'agence
Khalifa d'Oran". Il avait précisé qu'il a
été dans l'obligation, par la suite, de
déposer près de 71 millions DA avec
un taux de 11%, mais n'a pas pu récupérer 68 millions DA, ce que "lui a
valu un blâme pour mauvaise gestion du même Conseil d'administration». Par ailleurs, certains témoignages ont fait ressortir que des entreprises publiques ont pu récupérer
leurs placements à termes ou par
remboursement par anticipation.
L’entreprise nationale des travaux
de forages de Hassi Messaoud et
l'entreprise de l'approvisionnement
en bois, dont les ex-directeurs, respectivement Kacemi Azzedine et
Akhrouf El Hadj, ont affirmé avoir "retiré outre les intérêts mais aussi l'argent placé au sein de Khalifa Bank",
ce qui a fait dire au juge Antar Menouar "que cela constitue un fait rare
dans cette affaire".Signalons qu’un
vrai duel a prévalu lors de la séance
de jeudi dernier, entre le juge et président de la séance et le procureur
sur la nature des questions à poser
aux témoins. L’avocat de la partie civile, Me Meziane, n’a pas intervenu
pour interroger les témoins lors de
la séance de jeudi dernier pendant
que le liquidateur Moncef Badsi et Me
Lazzar chuchotaient ensemble en catimini.
Siteweb: www.carrefourdalgerie.com
E-mail: lecarrefourdoran@yahoo.fr
Tous les manuscrits
et les photos remis au journal
ne peuvent faire l’objet
d’aucune réclamation.
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
Actualités 03
www.carrefourdalgerie.com
Election des membres du CC du FLN
Le nouveau PDG se veut rassurant
L'été sera-t-il tranquille
pour Air Algérie?
M
ohamed Abdou Bouderbala
veut un été sans encombre.
Pour sa toute première sortie, le nouveau PDG d’Air Algérie, fraîchement installé dans son poste, se
veut «prudent» et «optimiste» à la fois.
Il ne privilégie pas une réforme dans
son secteur, du moins pour cet été. Il
veut juste avoir tout son temps afin de
garantir aux estivants un été 2015
«tranquille» comme le souligne TSA
(Tout sur l'Algérie). Pas seulement, il
veut du temps nécessaire dans l’étude des dossiers avant d’entreprendre
une action. Il souligne que son ambition est de récupérer les clients mécontents de la compagnie aérienne
nationale. Il a affirmé ce samedi 30
mai, concentrer ses efforts sur la saison estivale afin d’assurer un «été tranquille» aux passagers de la compagnie nationale. L’ex-DG des Douanes
algériennes, nommé au poste de DG
D’Air Algérie, afin de donner davantage de dynamique au secteur du transport aérien national, s’exprimait à l’occasion de la réception du nouvel Airbus A330-200 d’Air Algérie. La cérémonie s’est déroulée en présence du
nouveau ministre des Transports,
Boudjema Talai. Pour sa première
sortie médiatique, le nouveau patron
d’Air Algérie a été donc prudent. Fraîchement nommé, Bouderbala affirme
qu’il veut prendre son temps pour étudier les différents dossiers avant de
se lancer dans une quelconque réforme: «Les chantiers seront entamés
par la suite (après l’été, NDLR), notamment pour récupérer les clients
insatisfaits, dira-t-il. Comme attendu,
Bouderbala a été accueilli avec les
questions comme celles ayant un lien
essentiellement avec les tarifs des
billets et la qualité de service. Bouderbala affirme que «les dossiers sont à
l’étude, on va prendre notre temps et
éviter la précipitation. Il indique que s’il
y a lieu d’apporter des changements,
ce sera fait plus tard. «La priorité est
de gérer la période de l’été, répète-t-il.
De son côté, le ministre des Transports, Boudjema Talai, a fait preuve
de la même prudence. Il concède tout
de même qu’une amélioration de la
qualité de service s’impose. Pour lui,
la réception des nouveaux appareils
s’inscrit dans la logique d’assurer un
service de qualité à la clientèle. Il précise toutefois que l’essentiel du travail doit être fait dans l’organisation
de la compagnie (retards, administration, services…). L’avion long-courrier
d’une capacité de 251 sièges, un Airbus A330-200 identique à celui réceptionné en avril dernier vient étoffer la
flotte d’Air Algérie. Cette dernière sera
enrichie d’un troisième A330 dont la
livraison est prévue le mois prochain
(juin 2015). Par la suite, la compagnie
aérienne recevra ses 08 Boeing 737800 (148 places) en juillet et décembre 2015 puis en avril, juin, août, octobre, novembre et décembre 2016,
selon le programme de livraison. Ce
n’est pas tout. Air Algérie attend deux
autres Boeing, des 737-700C (112
places, convertibles en avions cargo).
Ils sont attendus en mai et septembre
2016. Enfin, les autres commandes
d’Air Algérie concernent des ATR 72600 pour les lignes intérieures (66
places). Le premier a déjà été réceptionné en décembre 2014, en attendant deux autres appareils identiques
dont la livraison est prévue le mois
prochain.
B.H.
Tabagisme dans les écoles
Le Forum tire la sonnette d'alarme
A
u lycée, les chiffres sont en
core plus inquiétants: 34,3%
des garçons et 3,6 des filles
fument. Si ce n’est pas la drogue ou
la violence, ça sera sans nul doute le
tabagisme. Les enfants scolarisés
sont finalement une proie facile à toutes ces tentations funestes. Qui en
est responsable? Pour les parents
d’élèves: C’est l’Ecole qui aurait failli
à sa mission éducatrice d’une manière efficace. Pour d’autres, c’est la
famille qui serait responsable de ces
grands dérapages. En vérité, ce n’est
ni l’un, ni l’autre. Ces enfants sont
victimes de tout un système s’interférant afin de créer une telle situation. Un système hybride ayant perdu ses repères, une malformation
sociétale, due probablement à une
mauvaise appréhension de certaines
valeurs de la modernité. On aurait
sans doute compris le principe de la
liberté individuelle est un enfonce-
ment débridé dans un «laisser faire» effréné. Si les méfaits innombrables du tabagisme sont connus pour
l’adulte, que dirait-on donc, pour un
enfant dont le corps est plus fragile,
à savoir le cancer, bronchite chronique obstructive, maladies cardiovasculaires prématurés, mais également altération de la peau (masque
du fumeur), du moral et de la libido…
Selon des statistiques de l’OMS, on
vient de dénombrer 25 maladies,
dont la consommation habituelle de
la cigarette pourrait facilement provoquer. Toujours, selon la même Organisation mondiale de la Santé, le
tabagisme a fait passer au trépas
environ 06 millions de victimes, dont
600 mille par tabagisme passif. Cette effrayante propension contient un
quart des enfants. Un rapport récent
de l’OMS fait, en outre, mention d’une
donnée effroyable: le tabac tue 3 fois
plus que les homicides, l’alcool, les
accidents de voiture, le sida et les
suicides. Ce qui est exigé, actuellement, est une mobilisation générale
des forces vives de la nation, afin de
porter une assistance tangible au
ministère de l’Education nationale.
Se rapprocher des établissements
scolaires, préconiser des campagnes de sensibilisation auprès des
enfants et ados scolarisés. Dialoguer, échanger, se mettre à l’écoute,
de ces enfants victimes, déceler leurs
problèmes inavoués, s’intéresser à
leurs préoccupations. En plus, organiser des portes ouvertes, des conférences, pourquoi pas des sanctions «positives» contre ceux qui introduisent ces poisons à l’intérieur
des établissements. Faut-il reconnaître qu’une certaine négligence est
attestée de la part de ceux «considérés» comme ayant une responsabilité morale, dans la société.
B.Abdelkader
Recherche scientifique et du développement technologique dans l'Éducation
Le comité sectoriel permanent installé
L
a ministre de l'Education na
tionale, Nouria Benghebrit a
procédé samedi à Alger à l'installation du Comité sectoriel permanent de la recherche scientifique et du
développement technologique dans
le domaine de l'éducation. "L'installation de ce comité a consisté en la présentation de deux dossiers, celui notamment du projet portant modification des dispositions du statut de l'Institut national de la recherche pour l'éducation (INRE) pour le mettre en conformité avec l'Etablissement public à
caractère scientifique et technologique (EPST)", a précisé Mme Benghebrit à la presse, en marge de la l'installation de ce comité. Mme Benghe-
brit a ajouté que la statut particulier
régissant l'INRE, chargé de la mise
en ouvre du programme de la recherche en éducation, ne permettait pas
actuellement de faire de la recherche,
précisant que le basculement de l'INRE vers celui d'EPST "permettra notamment aux détenteurs de magisters
et de doctorats d'exercer leur talents
et de faire profiter de leur savoir-faire
en vue de trouver des solutions à certains problème du secteur". Elle a indiqué, dans ce cadre, que l'éducation
représentait le "fondement essentiel"
du développement d'une société, affirmant qu'elle "ne peut pleinement
jouer son rôle à cet égard, que si elle
est, de la plus haute qualité possible
et si elle est pertinente par rapport au
cadre de développement". "La démarche de redéploiement stratégique de
la réforme de l'école exige un accompagnement en matière d'expertise et
d'évaluation, d'où l'importance de la recherche en éducation", a-t-elle dit, annonçant une conférence nationale
pour juillet prochain pour évaluer le
cycle secondaire. La ministre de l'Education nationale a souligné, dans ce
sens, que le développement de la recherche-action, de manière particulière, favorisait l'intégration de la recherche en éducation, "parce qu'elle vise
la résolution de problèmes pratiques
et peut avoir un impact sur la pratique
pédagogique", a-t-elle ajouté.
«L'opération
se déroule dans un
climat démocratique»
L
e responsable de la communication du
parti du front de libération nationale (FLN)
Saïd Bouhadja, a affirmé samedi à Alger
que l'élection des membres du comité central
se déroulait dans un climat démocratique. M.
Bouhadja, membre du bureau politique du FLN
a fait savoir dans une déclaration à l'APS en
marge du 3e et dernier jour du 10e congrès du
parti que le secrétaire général sortant Amar Saadani a donné des instructions aux délégués pour
choisir deux militants et une militantes pour chaque Mouhafada de siège des wilaya et un militant et une militante pour chaque nouvelle Mouhafada parmi celles nouvellement créées. A une
question sur les candidatures au poste de secrétaire général du parti, M. Bouhadja a répondu
qu'il n'y avait pas, à sa connaissance, d'autres
candidats que M. Saadani. Il y a consensus
autour de cette personnalité, a-t-il soutenu ajoutant que "sur la base de ce consensus, le comité central devra plébiscité M. Saadani. Les statuts du parti adoptés vendredi stipulent que le
comité central est composé de 455 à 505 membres élus par le congrès.
Tribunal criminel d'Alger
De la relaxe
à la peine capitale dans
une affaire de terrorisme
L
e tribunal criminel d'Alger a rendu vendredi tard
dans la nuit des jugements allant de la relaxe à
la peine capitale (par contumace) dans une affaire remontant à 2012 et impliquant 34 individus poursuivis pour formation terroriste, rapts, assassinat et
pose de bombes dans la région centre du pays . Les
jugements ont concerné 33 accusés, le 34 absent à
l'audience n'a pas été jugé. 16 accusés Rahib Abdelghani, Medar Lokman, Benari Abderahmane, Mahmoudi Ahcène, Nedjar Ahmed, Karmous Brahim, Khalef
Amine, Tayeb Fateh, Djouahra Abdelmadjid, Djouahra
Rabah, Djouahra Ahmed, Djouahra Youcef, Larbi Moussa, Medjadj Mohamed, Slimani Ameur et Gouri Abdelmalek ont été condamnés, par contumace, à la peine
capitale. Les deux principaux accusés, Hamadane
Mohamed et Haddad Fodil (en détention) ont été condamnés à la réclusion criminelle à pérpétuité pour
homicide volontaire avec prémeditation, rapts, pose
d'engins explosifs sur la voie publique et vol à main
armée. Tayeb Hamid et Salim Ghiles ont été condamnés respectivement à 20 et 15 ans de prison ferme
alors que des peines de prison allant de 18 mois à 5
ans ont été infligées à huit autres accusés. Le reste
des prévenus dans cette affaire ont bénéficié d'une
relaxes ou de l'extinction de l'instance publique. Selon
l'arrêt de renvoi, les faits remontent au 29 septembre
2012 lorsque les services de sécurité de Tizi Ouzou
ont arrêté le terroriste recherché Hamdane Mohamed
allias Abdelqahar Abou Naim qui activait dans les régions de Boghni et Draa El Mizan au sein de la katiba
El Farouq relevant du groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) connu actuellement sous
l'appellation Al qaida au Maghreb islamique (Aqmi).
Passant aux aveux, le prévenu qui a reconnu sa participation dans plusieurs attentats terroristes meurtriers
et le rapt de citoyens avec demande de rançon. Il a
également reconnu avoir participé en 2008 aux attentats contre des militaires à Takhout, puis en 2009 à
l'assassinat d'un policier à Ait Ouahab dans la commune de Ait Toudert et à une attaque contre un véhicule de transport de voyageurs qui a coûté la vie à ses
sept passagers. Il a participé, selon ses aveux, à plusieurs rapts, dans la région de Tizi ouzou, dans lesquels le montant des rançons exigées oscillait entre
140 et 200 millions de centimes. Le prévenu a également orienté les services de sécurité vers les caches
de ses acolytes.
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
04 Actualités/Economie
Pôle & Mic
Par B.Nadir
Aucun changement!
P
as de changement au FLN sauf que
les adversaires de Saïdani ont été éli
minés et ont perdus la face. Indirectement, ils sont «out» et n’auront plus le droit de
parler au nom de l’ex-parti unique. Le soutien
de Bouteflika au SG a fragilisé l’opposition au
FLN. Un soutien à l’avantage de Saïdani et ce
dernier fera tout pour placer ses «pions». Pour
certains, c’est l’heure de l’émergence des «jeunes» au FLN. Un rajeunissement sans aucune
signification, car les «jeunes loups» prêtent allégeance au SG et donc pas à un alternatif.
Saïdani aura la paix jusqu’à la prochaine
échéance électorale. C’est lors des législatives que Saïdani aura à choisir entre les «jeunes» et ceux qui ont de l’argent. Saïdani a profité des «erreurs» de Belkhadem lors des choix
des candidats aux législatives pour se mettre
aux devants de la scène et il sera mis à rude
épreuve lors de ce rendez-vous. Pour certains,
le pouvoir penserait à l’après Bouteflika en plaçant ses «hommes» au sein du FLN. Il faut le
dire que depuis 1992, le FLN n’est plus un parti
qui propose des idées ou des programmes mais
une machine électoraliste. Saïdani fera l’affaire du clan présidentiel et du sérail. Il n’irait pas
à s’opposer à leur volonté. Le FLN de Saïdani
ne proposera rien et fera la même chose que
Belkhadem en se contentant que le parti œuvre
pour la mise en œuvre du programme de
Bouteflika. Saïdani continuera son show politique jusqu’à la présidentielle. Au RND, Bensalah a préféré se retirer en évitant une crise
comme celle qui a secoué le FLN. Bensalah
qui a bien assumé son rôle de défenseur du
clan présidentiel, ne pouvait plus tenir le «coup»
face à ses adversaires. Certainement, c’est
Ouyahia qui le succédera. Ouyahia pourrait
mieux servir le clan de Bouteflika, car, contrairement à Saïdani discrédité politiquement, Ouyahia est un baroudeur. Il sait parler et «polémiquer». Mais le couple Saïdani-Ouyahia ferait
l’affaire du pouvoir!
Finances
Benkhelfa appelle à un
service public performant
L
e ministre des Finances, Abderrahmane Ben
khelfa, a appelé les cadres supérieurs de l'ad
ministration des finances à mettre en place un
service public "performant", tout en les exhortant au
respect de la rigueur et de l'éthique dans l'accomplissement de leurs tâches. Lors d'une réunion qu'il a
tenue, jeudi dernier, avec les cadres supérieurs de
son secteur, le nouveau ministre des Finances a rappelé à ces derniers le "contexte particulier" que traverse
le pays qui impose "de rehausser la productivité du
travail par l'amélioration de la qualité de la ressource
humaine et l'encouragement de la polyvalence dans le
respect des prérogatives et responsabilités de chacun",
a indiqué samedi un communiqué de ce ministère. Evoquant la question de la gestion et du suivi des affaires
relevant de la compétence de son administration, Benkhelfa a mis l'accent sur la nécessité de la "vigilance" à
apporter dans le suivi des "priorités assignées". Dans
ce sens, il a tenu à rappeler les principaux projets de
modernisation de l'administration financière, mettant
l'accent particulièrement sur ceux présentant des résultats tangibles et un impact positif immédiat sur la
qualité du service public. Ce qui nécessite, selon lui,
l'implication des structures opérationnelles concernées
ainsi que la réactivation des programmes de formation et de développement des compétences.
www.carrefourdalgerie.com
Port de Djendjen (Jijel)
Perspectives encourageantes
malgré la baisse du trafic véhicules
M
oins de 98.000 véhicules,
tous types confondus, ont été
débarqués au port de Djendjen (Jijel) à la date du 25 mai dernier,
contre 127.250 à la même période de
2014, a appris l’APS auprès des responsables de l’entreprise portuaire
(EPJ). Les nouvelles dispositions
fixant les conditions et les modalités
d’exercice de l’activité des concessionnaires ont fait que de nombreux véhicules sont restés à quai faute de satisfaire aux critères consignés dans
le nouveau texte, même si, aujourd’hui,
l’Entreprise portuaire indique s’être
mise au diapason de la nouvelle règlementation. Un mal pour un bien,
cette situation, tout en n’ayant aucun
impact significatif sur le chiffre d’affaires de l’entreprise portuaire, a permis
une meilleure fluidité lors de l’évacuation du port dont les espaces ressemblaient à une fourmilière, encombrés
de matériels et de marchandises diverses (bois, blé, tubes, rouleaux en
acier, ciments conditionnés dans des
big bags, enginsà). La cadence d’évacuation qui était de 3.000 véhicules
par jour en moyenne est actuellement
de l’ordre de 600 à 900 véhicules quotidiennement, a-t-on indiqué à l’EPJ.
Le port de Djendjen qui a entamé le
premier trimestre de l’année 2015
avec une hausse appréciable du trafic portuaire, évaluée à + 11 pour cent
par rapport à la même période de l’année écoulée, prévoit û et c’est là le revers de la médaille û une baisse des
importations notamment pour ce qui
est du trafic de véhicules dont l’entreposage contribue, dans une large proportion, au chiffre d’affaires de l’entreprise, affirment ses responsables.
AMÉLIORER LES RENDEMENTS
PORTUAIRES
Dernier port commercial construit en
Algérie après l’indépendance, considéré comme le plus important ouvrage portuaire en Méditerranée en termes d’espaces et de tirant d’eau,
Djendjen, une infrastructure reconnue
performante, essaie malgré tout de
s’adapter à cette conjoncture par
l’amélioration des rendements portuaires en offrant des prestations de
qualité aux clients en vue de capter
d’autres types de trafics, font savoir les
gestionnaires. Selon les mêmes sources, la durée de consignation du port
qui était, par mauvais temps, de 40 à
50 jours, a été réduite à 09 jours. Cette nouvelle donne permet de booster
les activités de cette installation portuaire dont le trafic est passé de 2,74
millions de tonnes en 2010 à plus de
4,57 millions de tonnes à fin 2014. Ce
port entend consolider ses acquis
avec les différents programmes d’investissements initiés, pour augmenter ses capacités de manutention et
d’entreposage des marchandises et
la réalisation de terminaux spécialisés. A ce titre, il y a lieu de rappeler le
lancement des travaux de réalisation
d’un terminal de transbordement de
conteneurs pour un délai de 30 mois
confiés à une entreprise sud-coréenne, Daewoo Engineering and Construction.
EXTENSION TOUS AZIMUTS
Ce futur terminal, situé dans la zone
centrale du port, disposera de 03 quais
distincts de 239 mètres linéaires, 390
ml et 950 ml, selon une fiche technique. Il est précisé que les terre-pleins
auront une superficie de 55 hectares,
soit une zone à remblayer avec un volume de 2,5 millions de mètres cubes de matériaux. Le chantier "avance bien, avec une cadence soutenue
pour rattraper les retards enregistrés",
soulignent les responsables de l’EPJ,
rappelant que l’entreprise en charge
du projet avait été sommée par le ministre des Transports, en visite dans
la région en décembre dernier, de se
redéployer pour être au rendez-vous
avec les délais contractuels fixés à 30
mois. En attendant l’entrée en service
de ce terminal, l’entreprise émiratie DP
World, qui a obtenu une concession
pour 30 ans, opère des porte-conteneurs qui accostent au port de Djendjen, a-t-on constaté mercredi 27 mai
où 11 navires étaient à quai et 7 autres
en rade. Ce terminal à conteneurs,
rappelle-t-on, prévoit le transbordement de 2 millions d’EVP (équivalent
vingt pieds), voire davantage. Les
orientations des pouvoirs publics portent sur l’optimisation de l’exploitation
du port, la diversification du trafic et la
création de ports secs, ainsi que le
lancement d’études appropriées pour
l’extension de cette infrastructure
géante des côtés Est et Ouest et gagner, par là même, des espaces sur
la mer. Il en est de même pour les
travaux de protection du port portant
sur le prolongement d’une digue à 400
mètres, la réduction de la passe d’entrée de 600 à 250 mètres, la création
d’un épi de 100 mètres, l’extension
de la digue Est de 250 m et d’une plage absorbante pour diminuer le phénomène d’agitation redouté par les
navires tant à l’entrée qu’à la sortie de
l’enceinte portuaire. Ces travaux d’extension des ouvrages de protection,
entamés en janvier 2011, tirent à leur
fin bien qu’ils aient connu des difficultés d’approvisionnement en enrochements.
UNE LIAISON PRIVILÉGIÉE ENTRE
L’AFRIQUE, L’EUROPE ET LE
MOYEN-ORIENT
Ces nouveaux acquis constituent
sans conteste un ‘‘plus’’ pour le port
de Djendjen qui ambitionne de devenir une ‘‘liaison privilégiée entre l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient’’, soulignent les gestionnaires de l’EPJ pour
qui ces investissements, conjugués
à ceux de la pénétrante autoroutière
Djendjen-El Eulma, permettront au
port de jouer un "rôle de pivot" dans le
développement de la wilaya de Jijel.
De plus, impliqué dans le futur complexe sidérurgique de Bellara (El Milia), le port de Djendjen s’est attelé à
la réalisation d’un terminal minéralier
en lançant des études pour accroitre
ses capacités de réception et de traitement du minerai de fer. Une superficie de 10 hectares a été réservée au
quai Ouest pour ce trafic avec un quai
de moins (-18) mètres de tirant d’eau
pour accueillir des navires minéraliers.
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
Actualités/Société 05
www.carrefourdalgerie.com
Lutte contre le tabagisme
Les fumeurs dans les places publiques
passibles d'une amende de 2000 à 5000 DA
U
ne amende de 2000 à 5000
DA sera infligée aux fumeurs
dans les places publiques,
dans le cadre de la nouvelle loi sur la
santé, a indiqué samedi le Dr Youcef
Terfani de la Direction de prévention
au ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière.
Le Dr Terfani a indiqué à l'APS à
la veille de la journée mondiale de
lutte contre le tabagisme célébrée
le 31 mai de chaque année que
dans le cadre de la lutte contre les
facteurs de risque de maladies
graves à leur tête le tabagisme, le
ministère de la Santé a introduit un
article dans la nouvelle loi sur la santé
(article 58) infligeant aux fumeurs
dans les places publiques une
amende de 2000 à 5000 DA. L'amende sera doublée en cas de récidive.
La nouvelle loi sur la santé prévoit
également deux autres articles relatifs à la lutte contre la promotion du
tabac et des boissons alcoolisées,
les promoteurs de ces produits encourant une amende allant de
500.000 à 1. 000 000 DA. Le Pr. Mohamed Tayeb Chentir, chef de service des maladies cardio-vasculaires
au CHU Mustapha Pacha, a souligné
que les pays qui ont infligé une
amende aux fumeurs dans les places publiques ont réussi à réduire le
taux des maladies cardio-vasculaires dont le tabagisme est en grande
partie responsable. Le même spécialiste a appelé à élargir l'action de
prévention et de sensibilisation notamment en milieu scolaire qui doit
se placer, selon lui, à l'avant-poste
de la protection de la société contre
les effets "néfastes" du tabagisme.
Le Pr. Djamel Nibouche, chef de ser-
vice des maladies cardiovasculaires
au CHU Nefissa Hamoud (ex Parnet) a appelé, pour sa part, à l'application ferme des lois interdisant le
tabagisme notamment dans les places publiques à l'instar des pays développés. Le ministère de la Santé
avait mis en place un arsenal de lois
antitabagisme depuis la promulgation de la loi sur la santé 85/05 du
17 février 1985 suivie de plusieurs
décrets publiés dans le journal officiel en 2001, 2002 et 2006 et de plusieurs ordonnances interdisant la
vente de tabac prés des établissements scolaires, universitaires et de
la formation professionnels mais
ces lois ne sont pas appliquées en
l'absence de mesures coercitives.
La taxte sur le tabac est passée de
5 à 10% dans la loi de finances
2015, rappelle-t-on.
Sud du pays
14 contrebandiers arrêtés
et 05 véhicules tout-terrain saisis
Q
uatorze (14) contrebandiers
et ont été arrêtés et cinq (5)
véhicules tout-terrain saisis
par des détachements de l'Armée
nationale populaire vendredi au sud
du pays, a indiqué samedi un communiqué du ministère de la Défense
nationale (MDN). "Dans le cadre de la
sécurisation des frontières et de la
lutte contre la contrebande et le crime
organisé, des détachements relevant
des secteurs opérationnels de Tamanrasset, de Bordj Badji Mokhtar et
d'In Guezam (6ème région militaire),
ont arrêté, le 29 mai 2015, quatorze
(14) contrebandiers, et saisi cinq (5)
véhicules tout-terrain, sept (7) détecteurs de métaux, (16.3) grammes d'or,
cinq (5) téléphones portables, un groupe électrogène, six (6) marteaux
piqueurs et un compresseur", précise le communiqué. Au niveau du sec-
teur opérationnel d'El Oued (4ème
région militaire), un détachement "a
saisi 9.007 litres de boissons et 1.660
litres de carburants", ajoute la même
source. Par ailleurs, les éléments des
gardes-côtes relevant du secteur
opérationnel de Tlemcen (2ème région militaire) "ont saisi, lors d'une
patrouille près de Bab El Assa, une
quantité de 14.5 kilogrammes de kif
traité", conclut le communiqué.
Trafic de psychotropes
Un réseau démantelé à El Oued
U
n réseau criminel de trafic de
psychotropes, couvrant plu
sieurs wilayas de l’Est et
Sud-est du pays, a été démantelé par
les services de police judiciaire de la
sûreté de daira de Djamaa (110 km
d’El-Oued), a-t-on appris vendredi du
chargé de la cellule de communication de la sûreté de wilaya d’El-Oued.
Agissant sur informations suspectant
un trafic de stupéfiants dans plu-
sieurs quartiers de la ville de Djamaa, les policiers sont parvenu à démanteler le réseau composé de six
(6) individus, âgés entre 35 et 51 ans,
qui opérait à travers plusieurs wilayas,
à l’instar d’El-Oued, Ouargla, Batna,
Biskra et Annaba, a-t-il précisé. Les
policiers ont, dans cette affaire, saisi
6.657 comprimés de psychotropes et
3 véhicules touristiques utilisés par les
éléments de la bande dans leurs dé-
placements, ainsi que plusieurs téléphones portables, a-t-il ajouté. Présentés jeudi devant les instances judiciaires près le tribunal de Djamaa,
les mis en cause ont été placés en
détention préventive en attendant
leur comparution pour plusieurs
chefs d’inculpation, notamment l’association de malfaiteurs et la commercialisation illicite de psychotropes, selon la même source.
Cancer du sein
Une nouvelle thérapie
ciblée confirme son
efficacité
L
a nouvelle thérapie ciblée expé
rimentale prometteuse du labo
ratoire américain Pfizer, le Palbociclib, a confirmé son efficacité pour
bloquer la prolifération du cancer du
sein avancé le plus fréquent, selon un
nouvel essai clinique dévoilé samedi.
Pris en combinaison avec l'anti-oestrogène Fulvestrant, le Palbociclib a arrêté la progression de la maladie pendant 9,2 mois en moyenne contre 3,8
mois avec seulement l'hormonothérapie, montre cette étude de phase 3
menée avec 521 patientes âgées de 57
ans (âge médian) dont 79% étaient ménopausées, selon des médias. Les résultats ont été présentés à la conférence de l'American Society of clinical
oncology (ASCO) qui se tient ce weekend à Chicago. "Pour des femmes avec
un cancer avancé du sein il est remarquable de pouvoir stopper la progression de la maladie et de retarder la nécessité de recourir à de la chimiothérapie pendant des mois avec une simple pilule", a souligné le Dr Don Dizon,
un expert de l'ASCO, cité par l'AFP.
L'essai clinique a été arrêté plus tôt en
raison de l'efficacité démontré par ce
médicament qui bloque deux protéines
CDK4 et CDK6 importantes pour alimenter la prolifération des cancers du
sein sensibles aux oestrogènes qui représentent environ 75% de toutes les tumeurs mammaires. "Une fois que la thérapie anti-hormonale initiale cesse
d'être efficace pour contenir le cancer
métastatique du sein, la prochaine étape est la chimiothérapie qui peut être
efficace mais avec des effets secondaires souvent très difficiles pour les femmes", explique le Dr Nicholas Turner,
un cancérologue à l'Institute of Cancer
Research à Londres au Royaume Uni,
qui a dirigé cet essai clinique appelé
PALOMA-3. Il souligne aussi que le Palbociclib s'est avéré efficace chez les
femmes plus jeunes non-ménopausées
dans cette étude. Ces chercheurs précisent également qu'un suivi plus long
est nécessaire pour déterminer si le
Palbociclib permet de prolonger la vie
des malades. Le médicament a été généralement bien toléré avec seulement
2,6% des patientes qui ont dû arrêter le
traitement en raison d'effets secondaires dont les plus communs sont des anomalies sanguines. En février cette année, la Food and Drug Administration
a donné son feu vert à la commercialisation du Palbociclib selon une procédure accélérée en combinaison avec
un traitement anti-hormonal pour des
femmes avec un cancer avancé du sein
dont la progression est alimenté par les
hormones. L'autorisation de la FDA
était basée sur les résultats très prometteurs d'un essai clinique de phase 2 (PALOMA-1) dévoilé en juin 2014 dans lequel des femmes avec un cancer du sein
métastatique ont pris du Palbociclib
avec l'anti-hormonal Létrozole. Selon
des analystes, le Palbociclib pourrait
représenter un marché de cinq milliards de dollars pour Pfizer qui paraît
avoir une longueur d'avance sur ses
concurrents comme Novartis et Eli Lilly.
06
La Vie dans le Monde
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
Nouvelle tuerie à Alep
71 civils fauchés par les raids
L
es hélicoptères du régime sy
rien ont largué samedi des ba
rils d’explosifs sur des zones
rebelles de la province d’Alep,
tuant au moins 71 civils, l’un des bilans
les plus lourds dans cette région du nord
du pays en guerre, selon une ONG. En
Irak voisin, les forces gouvernementales
ont avancé en direction de Ramadi dans
le cadre de leur opération visant à isoler
les jihadistes du groupe Etat islamique
(EI) dans cette ville de l’ouest irakien avant
d’y donner l’assaut. Les frappes dans la
province d’Alep ont tué 59 civils dans la
ville d’Al-Bab sous contrôle de l’EI, qui
sévit en Irak comme en Syrie, et 12 à AlChaar, quartier rebelle de la ville d’Alep,
selon l’Observatoire syrien des droits de
l’Homme (OSDH). “Il s’agit d’un des plus
grands massacres commis par l’armée
de l’air du régime depuis le début de l’année”, a dénoncé la Commission générale de la révolution syrienne (CGRS), un
réseau de militants couvrant la guerre en
Syrie depuis 2011. Il a fait état “d‘échoppes détruites, de voitures brûlées et de
restes de corps humains dans l’un des
hôpitaux de fortune” à Al-Bab. Les raids y
ont ciblé un marché populaire à une heure de grande affluence, selon l’OSDH qui
parle aussi de “massacre”. A Al-Chaar,
huit membres d’une même famille ont
péri et parmi les victimes figurent trois
enfants et quatre femmes, a précisé l’OSDH. Sur un trottoir du quartier, des cadavres étaient posés sous des couvertures
noires, selon un correspondant de l’AFP
sur place. Un membre de la défense civile Chouhoud Hussein a affirmé que les
raids avaient “causé d’importants dégâts”
et que “les immeubles sont menacés
d’effondrement”. Le régime a souvent recours aux barils d’explosifs qui ont déjà
fait quelques centaines de morts dans la
province d’Alep depuis le début de l’année. Le recours à cette arme est régulièrement dénoncé par les ONG comme une
arme qui tue d’une manière aveugle. Les
forces du régime ont commencé en 2013
à larguer à Alep ces bombes remplies de
puissants explosifs et de ferraille. La ville
est divisée depuis 2012 entre l’est aux
mains des insurgés et l’ouest contrôlé par
le régime. Mais dans la province éponyme, le régime ne contrôle que quelques
secteurs, le reste étant aux mains des rebelles et de l’EI. Le conflit en Syrie a éclaté
en mars 2011 avec la répression de manifestations pacifiques réclamant des réformes. La contestation s’est ensuite militarisée avant de devenir une guerre brutale et complexe avec l’intervention des jihadistes d’Al-Qaïda et de l’EI. Plus de
220.000 personnes ont péri dans la guer-
re et plusieurs millions ont été poussées
à la fuite. Le régime de Bachar al-Assad a
connu de nombreuses défaites ces derniers mois, la dernière jeudi étant la perte
de la province d’Idleb (nord-ouest) au profit
d’Al-Qaïda et de ses alliés. Selon l’OSDH, l’EI contrôle la moitié du territoire syrien, principalement les régions du nord
et de l’est, et avance dans le centre. Ce
groupe, accusé de crimes contre l’Humanité, sème la terreur dans les zones sous
son contrôle en Irak et en Syrie, n’hésitant
pas à décapiter et crucifier ce qu’il considère comme ses “ennemis”. Dans le cadre de leur contre-attaque dans la province
irakienne d’Al-Anbar, frontalière de la Syrie,
les forces fédérales aidées des milices
chiites ont repris un secteur à l’ouest de
Ramadi, sa capitale conquise le 17 mai
par l’EI, selon des commandants. Elles
Burundi
Suspension du dialogue politique avant un sommet régional
L
e "dialogue politique" entre les par
ties en conflit au Burundi sera "sus
pendu" ce weekend, avec l'espoir
que le sommet régional prévu dimanche
en Tanzanie donnera "un nouveau souffle" aux négociations, toujours bloquées
autour de la question du troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, a indiqué vendredi à Bujumbura l'envoyé
spécial de l'ONU, Saïd Djinnit. Ce dialogue, qui inclut des représentants de la
société civile, de partis politiques, d'organisations religieuses et du gouvernement, s'est déroulé du 5 au 28 mai, a
déclaré le diplomate algérien Said Djinnit, qui joue le rôle de facilitateur dans
ces discussions, au côté de l'Union africaine (UA). "Six premières mesures ont
fait l'objet d'un accord de principe", a expliqué M. Djinnit, notamment: la réouverture des médias privés, la libération des
personnes arrêtées pendant les manifestations, "l'annulation des mandats d'arrêt contre les personnalités politiques et
de la société civile", et le "principe du glissement du calendrier électoral dans la
limite des termes constitutionnels". "Mais
les parties ne se sont pas mises d'accord sur deux derniers points, à savoir
l'arrêt des manifestations et le retrait de
la candidature de Nkurunziza", a reconnu
l'émissaire onusien. "Le dialogue a pris
note de ce que cette question fait l'objet
“ont libéré le siège de la police de la route” qui était utilisé comme une base par
l’EI, a indiqué un officier. Les forces de
sécurité “resserrent l‘étau autour de Ramadi, à partir du siège de la police à l’ouest,
de l’Université au sud, et à partir des autres
axes aussi”, a dit le chef de la police provinciale Hadi Rzayej. Selon un colonel, l’EI a
lancé une série de huit attentats suicide à
la voiture piégée sur une base militaire dans
l’est d’Al-Anbar mais l’armée équipée de
missiles guidés anti-chars Kornet a réussi à toutes les stopper. Après la fuite de
dizaines de milliers d’Irakiens de la zone
de Ramadi, Human Rights Watch a appelé les autorités irakiennes à “lever les
restrictions” empêchant des milliers de
familles principalement celles de confession sunnite à quitter le secteur des combats pour se réfugier à Bagdad.
Conflits au Sahel
Le nombre des déplacés
atteint les 3,5 millions
L
de l'attention des chefs d'Etat de la Communauté de l'Afrique de l'est" (EAC), qui
se réuniront dimanche à Dar es Salam
(Tanzanie). Les parties "ont décidé de reprendre leurs discussions après le sommet", a expliqué M. Djinnit, qui s'est dit "convaincu que les éclairages et les orientations qu'apporteront le sommet contribueront à renforcer le dialogue inter-burundais
et leur donneront un nouveau souffle". Le
Burundi est plongé dans une grave crise
politique depuis l'annonce fin avril de la
candidature du président Nkurunziza à un
troisième mandat à la présidentielle du
26 juin. Le pouvoir fait face à des manifestations quotidiennes dans les rues de
Bujumbura. Les violences ont fait plus
d'une trentaine de morts en un mois. Des
élections législatives et communales,
déjà repoussées de dix jours sous la pression de la communauté internationale,
sont prévues le 5 juin.
e nombre de personnes dépla
cées à cause des conflits dans
la région du Sahel en Afrique a
atteint les 3,5 millions, ont annoncé jeudi les Nations unies. Le secrétaire général adjoint de l'ONU, Robert Piper, qui
coordonne les actions humanitaires au
Sahel, a fait savoir jeudi à Genève qu'"il
y a une très forte hausse du nombre de
personnes touchées par les conflits,
qui ont de ce fait dû fuir leurs foyers".
"La région est confrontée à un nombre
de déplacés en train d'augmenter de
façon spectaculaire", a-t-il dit à la presse. Au début de 2014, les services du
coordonnateur humanitaire de l'ONU
pour le Sahel avaient fait état d'environ
1,6 million de personnes déplacées à
travers neuf pays du Sahel : Burkina
Faso, Cameroun, Tchad, Gambie, Mali,
Mauritanie, Niger, Nigeria et Sénégal.
Cette région abrite aussi des pays en
proie à l'insécurité alimentaire, à la
malnutrition et aux épidémies. Par
ailleurs, les conflits latents en dehors
du Sahel, comme au Darfour ou en
Centrafrique, contribuent aux déplacements de population vers cette région,
a souligné M. Piper, relevant aussi que
l'ONU n'a reçu que 22% des 2 milliards
de dollars réclamés cette année.
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
La Vie des Oranais 07
Les listes des bénéficiaires passées au peigne fin
Dorénavant, n’est pas
nécessiteux qui veut
L
es nouvelles mesures con
cernant l’opération de solidari
té avec les démunis sont entrées en vigueur dans plusieurs communes à la faveur du durcissement
des conditions d’octroi des couffins
aux bénéficiaires. A titre d‘exemple, la
commune de Béthioua a annoncé
que la liste des bénéficiaires des
couffins a été assainie pour permettre aux couches réelles des démunis
de profiter de cette aide de l’Etat à
l’occasion du mois de Ramadhan.
Pour ce mois sacré, un nombre optimal de 3.500 couffins a été fixé par
cette commune alors que le nombre
des personnes en besoin dépasserait largement ce chiffre selon certaines sources. L’objectif est de répon-
dre aux bénéficiaires qui sont recensés par le bureau d’aide social communal, nous dit–on. Aussi paradoxal
que cela puisse paraître, cette commune qu’on dit riche, souffre à la veille
de chaque Ramadhan en raison du
nombre sans cesse croissant des
demandeurs du couffin .Contrairement à d’autres communes qui ont
des quotas supplémentaires , elle
ne compte que sur ses propres ressources. Ce n’est pas sans raison
que cette commune a décidé de durcir les règles et les conditions d’octroi de ces ravitaillements alimentaires à l’occasion du mois sacré en
passant au peigne fin la liste de bénéficiaires. Ainsi, plusieurs personnes dont notamment des fonction-
naires, ont été rayées de cette liste
au grand soulagement des bénéficiaires authentiques, nous a-t-on fait savoir de même source. Il est à noter
que cette dernière mesure a été appliquée par bon nombre de communes. L’autre mesure semble-t-il, qui
serait entrée en vigueur dans certaines communes, est l’obligation pour
les nécessiteux de présenter une attestation de non affiliation au régime
de retraite et de la Casnos pour pouvoir jouir d’un couffin. Cette mesure
qui semble susciter peu d’engouement chez les demandeurs, a pour
objectif de réduire le nombre des faux
bénéficiaires et, de ce fait, assurer
l’équilibre entre l’offre et la demande,
dit-on de mêmes sources.
B.H
L’Amiral Jean Dufourcq à l’Université «Mohamed Ben Ahmed»
«L’Algérie a un rôle clé au sein du bassin
de la Méditerranée occidentale
L
’Algérie a un rôle clé dans le
développement de la coopéra
tion au sein du bassin de la Méditerranée occidentale, a affirmé mercredi à Oran, l’expert français, l’Amiral Jean Dufourcq. "L’Algérie, porte de
l’Afrique, occupe une place importante dans la capacité de développer la
coopération au sein de la Méditerranée occidentale", a-t-il déclaré lors
d’une conférence animée à l’Université d’Oran 2 "Mohamed Ben Ahmed".
"Le monde qui vient - enjeux géostratégiques et perspectives pour l’Algérie et la France" a été le thème de cette rencontre tenue dans le cadre des
activités scientifiques de l’Université,
en présence de nombreux enseignants et étudiants. La mondialisation et les nouveaux enjeux du 21ème
siècle ont été au centre de l’intervention du conférencier qui a mis l’accent
sur la "nécessité d’un nouveau cadre
d’analyse à même de répondre aux
questions d’ordre démographique, de
globalisation des marchés et d’écologie". "Ces défis porteurs de frictions,
conflits et tensions gagneraient
aujourd’hui à être régulés de manière à faire de la diversité un atout et de
la compétitivité une convergence au
lieu d’une confrontation", a-t-il estimé.
Il s’agit, a-t-il souligné, de penser un
modèle politique, économique et social pour les décennies à venir, "en
adéquation avec la transition démographique et le spectre écologique
qui véhicule l’idée dangereuse que la
planète risque de s’exposer à un
manque de subsistances". La réflexion suggérée par l’intervenant repose notamment sur la conjugaison
des capacités collectives pour une
exploitation et gestion efficiente des
richesses naturelles biens communs
de l’humanité. Les perspectives doivent aller dans le sens de "la prospérité pour les générations futures", a-til insisté, citant l’exemple des ressources qui gisent dans les fonds marins
où, affirme-t-il, "il est plus difficile de
Lors d'un colloque
international à Oran
Le conflit de
Ghardaïa disséqué
P
lusieurs facteurs sont à l’origine du conflit
de Ghardaïa dont "la situation économique
et la main étrangère", ont estimé mercredi
à Oran des chercheurs lors de la deuxième et dernière journée du colloque international sur "La
question communautaire dans le monde arabe
aujourd’hui". Abordant l’histoire des conflits dans
le M’zab, des chercheurs ont indiqué que les événements récents de Ghardaïa "sont la continuité
d’un conflit qui dure depuis des centaines d’années." Le chercheur Kacem Hadjadj de l’université de Ouargla a, dans une approche historique,
indiqué que les conflits dans le M’zab remontent à
l’an 1409, citant 31 conflits sanglants qui apparaîssent et disparaîssent selon certaines circonstances. Selon lui, "les éléments ethniques et religieux ne sont que des alibis, bien que ces derniers puissent être pris en considération avec
d’autres éléments, notamment économiques."
Pour Abdelaziz Khaouadja de l’université de Ghardaïa, "c’est un conflit de territoire", soutenant que
les commanditaires du conflit "sont à rechercher
(...) loin de Ghradaïa." De son côté, Mohammedi
Sidi Mohamed, chercheur au CRASC a souligné
que plusieurs enjeux sont derrière le conflit de
Ghradaïa. "Des enjeux liés au foncier, politiques à
l’approche des élections, en plus de la main étrangère", estimant que certains éléments "comme la
mémoire collective, la place de la femme dans
cette communauté, sont des éléments déclencheurs des conflits." "Il faut dépasser les interprétations et aller vers des éléments plus structurants
pour essayer de trouver, par le dialogue, surtout
avec les jeunes de cette région des solutions durables à cette crise", a-t-il conclu.
La religion, l’histoire, le problème du territoire, le
problème démographique, le manque de confiance dans la gestion des politiques publiques locales, les stéréotypes et l’ignorance de l’autre, ainsi
que les discours extrémistes sont autant d’éléments évoqués lors des débats pour expliquer la
situation actuelle dans le M’zab. Les travaux de la
deuxième et dernière journée de ce colloque, organisé par le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC), ont été consacrés notamment à une étude sur la situation communautaire à Ghardaïa, menée entre 2009 et 2013
et axée sur cinq éléments, à savoir les notables
de la ville, un professeur d’enseignement secondaire, un imam, l’emploi de jeunes et la cellule
familiale dans la région. Ce colloque a regroupé
des chercheurs et spécialistes d’Algérie, d’Egypte, de Bahrein, du Yemen, de Qatar, du Maroc, de
Tunisie, de Mauritanie et du Soudan.
TÉLÉPHONES UTILES - ORAN
se rendre que pour une mission dans
l’espace". "Ces richesses sont des
propriétés collectives qu’il faut gérer
collectivement", a-t-il préconisé avant
d’aborder le cadre méditerranéen et
la proximité géographique des pays
du bassin occidental. "Lorsqu’on est
Français, lorsqu’on est Algérien, lorsqu’on est méditerranéen, lorsqu’on
est habitué à cette réalité de la proximité, on se dit que dans cette confusion du monde dans laquelle nous
vivons, il y a à la fois du global et du
local", a-t-il ajouté. "Le global consiste à bien comprendre ce qui se passe, le local permet de le réaliser. Nous
avons aujourd’hui dans le cadre méditerranéen, dans tout le fond de la
Méditerranée, un moment de l’histoire", a observé le conférencier. Et de
conclure que "si nous avons la sagesse de repenser l’espace concret
dans lequel nous vivons, nous allons
peut-être développer de nouvelles façons de coopérer, à savoir une coopération plus étroite et plus productive". L’Amiral Jean Dufourcq est professeur associé à l’Institut des Sciences politiques et directeur d’études à
l’Institut de recherche stratégique de
l’Ecole militaire de Paris. Il est également expert auprès des organisations
internationales (CEE-OTAN) et auteur
de nombreuses publications internationales, ont indiqué les organisateurs de la rencontre.
SAMU: ..........................................................041.40.31.31
Protection Civile ................................041.41.34.00/05
Hôpital d’Oran ...........................................041.41.39.26
Police secours ..............................................................17
Sûreté de wilaya .........................................041.32.44.70
Gendarmerie Nationale ............................041.40.22.92
Aéroport Es-Sénia ......................................041.51.11.53
.................................................................041.59.10.31/40
Air Algérie......................................041.42.72.05/06/07
Gare ferroviaire..........................................041.40.15.02
HORAIRES DE PRIÈRES POUR LA WILAYA D’ORAN
Fadjr
Dohr
03:52
13:01
Asr
Maghreb
Icha
16:49
20:18
21:56
08
anie
Oranie
LaVie dans L’Or
Tiaret
Un jeune SDF renversé
mortellement par un bus
J
eudi matin, un terrible accident de la circulation
est survenu sur la RN n° 23, reliant Rahouia à
Tiaret, plus précisément dans la localité de Guertoufa, ayant causé la mort sur le coup d’un SDF âgé de
32 ans, a-t-on appris de sources crédibles. En effet,
l’accident a eu lieu lorsqu’un chauffeur d’un bus voulant
éviter une voiture roulant à sens inverse, a mortellement renversé un jeune SDF, connu pour ses insuffisances mentales et avait comme habitude de s’avancer vers les véhicules de passage, selon un des habitants de la région qui a précisé que ce jeune SDF, originaire de la commune de Faidja, était venu s’installer
dans la région depuis quelques mois. La dépouille
mortelle a été déposée par les éléments de la protection civile au niveau de la médecine légale de l’EPH «
Youssef Damardji » de la ville de Tiaret, et une enquête
a été ouverte par les éléments de la gendarmerie nationale de la brigade de Guertoufa pour déterminer les
causes réelles de ce tragique accident.
L. Bouhala
Fragile consensus au FLN de Saïda
05 nouveaux visages,
membres du Comité Central
D
ans une ambiance électrique qui a eu lieu lors
du 10ème Congrès du FLN, ouvert jeudi der
nier, les 25 délégués-participants de Saida ont
élu à l'unanimité leurs 05 membres du Comité central.
Il s'agit de M.Derkaoui Noureddine, mouhadah du parti
au niveau de la daïra de Ain-El-Hadjar, l'ex-membre du
Bureau Politique du Parti. M.Merabet Ali, le membre élu
de l'APW, Hocini Tayeb et deux autres femmes des
daïras de Ain-El-Hadjar et El-Hassasna. A signaler que
l'ex-député FLN et actuel mouhadah du FLN de Saidaville n'a pas été élu lors de ce congrès, lui qui pensait
qu'il allait être élu. A noter que ces informations nous
ont été communiquées par un des élus par téléphone.
Une question s'impose: le mouhafadh et docteur en
médecine, ex-député du FLN s'est-il fait piéger par ses
propres militants? Assurément oui, lui qui s'est dévoué
corps et âme pour qu'il reste membre du Comité Central et qui pourtant compte des appuis parmi les ténors
du Parti... A suivre!
OULD OGBAN
Concours de recrutement
des enseignants à Béchar
3056 candidats
pour 288 postes
L
a direction de l’éducation, a organisé ce mercredi
27 mai, le concours oral qui se traduit par une
épreuve d’entretien. A ce titre, 3056 candidats et candidates pour le quota des 288 postes destinés à la
wilaya de Béchar, se sont présentés dans 3 établissements scolaires à savoir pour l’enseignement au primaire avec un quota de 117 postes, 1523 candidats,
ont composé au CEM «Hafsi Slimane», Pour l’enseignement du moyen dans un quota de 104 postes, 1044
candidats et candidates ont été orientés au CEM «Hassiba Ben Bouali» et les 489 candidats au secondaire
avec un quota de 67 postes toutes spécialités confondues, ont composé au CEM «Djillali Liabes». Selon la
DE, le concours s’est déroulé dans de bonnes conditions et dans la transparence.
M.ZINEDDINE
Le quartier «triangle universitaire»
en quête de bitume
A
lors que des quartiers encore sans aménage
ment, ont bénéficié dernièrement d’une opération
de bitume, le quartier «triangle universitaire» qui a fait
peau neuve, n’attend que la dernière opération de goudronnage. Les habitants de ce paisible quartier résidentiel et qui veulent faire de cet espace familial environnemental, un modèle dans l’amélioration du cadre de vie
des citoyens, interpellent encore une fois les autorités
locales pour prendre en charge ce quartier en matière
d’éclairage public et de bitume.
M.ZINEDDINE
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
Tiaret
Crime crapuleux près d’Ain D’heb
D
ans un communiqué, trans
mis hier vendredi à notre bu
reau par le groupement de la
gendarmerie nationale de la wilaya
de Tiaret, ses éléments ont réussi à
identifier et à arrêter avant-hier deux
individus, auteurs d’un crime crapuleux commis le 21 mai dernier dans
la localité d’Ain D’heb, 70 kilomètres
au sud du chef-lieu de wilaya Tiaret.
En effet, le communiqué écrit qu’en
ce jour du 21 mai, deux personnes
se sont présentées à la brigade de
gendarmerie de ladite localité pour
informer les gendarmes de la présence d’un corps humain sans vie
jeté au fond d’une fosse de sept mètres de diamètre et d’une profondeur
de 1,5 mètre, creusée dans une parcelle de terre agricole aux environs
de la ville d’Ain D’heb, précise le communiqué. Ainsi et après le déplacement des gendarmes, en compagnie
de la police scientifique et technique
et des éléments de la protection civile sur le lieu de la macabre découverte, les enquêteurs ont découvert
la dépouille déposée au fond de la
fosse en état de décomposition très
avancée, le visage entièrement défiguré et amputation du bras gauche,
ainsi que la présence de traces de
plusieurs coups d’arme blanche sur
le cou et sur le thorax de la victime.
Les gendarmes ont également trouvé en possession de la victime une
photocopie de déclaration de perte
de sa carte d’identité portant les initiales de S.A né le 02/01/1973, délivrée par la daïra de Boutlélis, dans
la wilaya d’Oran. Ainsi, et après convocation des parents de la victime, le
frère et le père, ce dernier a vite reconnu la pièce d’identité de son fils.
Il déclara après, que son fils était porté
disparu depuis plus d’une année et
qu’il était marié en noir à une femme
répondant aux initiales de D.Y née le
02 février 1990 à Laghouat. L’enquête au domicile du père de l’épouse a
permis aux gendarmes de découvrir
un couteau, un lot vestimentaire tâché de sang appartenant à la victime. Ces deux derniers ont été conduits à la brigade de la gendarmerie
pour complément d’enquête, au terme de laquelle le père de l’épouse
de la victime a vite reconnu son crime sur son beau fils pour avoir refusé d’entériner légalement le mariage. Le présumé criminel et sa fille
ont été présentés le 26 de ce mois
de mai devant le procureur de la République du tribunal de Sougueur, qui
a placé D.M en détention préventive
et placé sa fille sous contrôle judiciaire en attendant leur comparution
devant le juge compétent.
L. Bouhala
Investissement agricole à Tiaret
212 jeunes bénéficient de périmètres
agricoles à Ain-Kermès
L
e mode de réalisation des as
pirations futures visant la né
cessité d'encourager l’investissement en qualité de principal moteur de l'économie nationale, notamment l’investissement agricole, sont
les principales recommandations de
M. le wali de la wilaya visant l’octroi
des exploitations agricoles individuelles (EAI) en conformité avec le privilège applicable aux mesures règlementaires du nouveau système.
Dans ce contexte, et afin de mettre en
œuvre les décisions prises à cet
égard, la daïra d’Ain Kermès (cercle)
a publié la liste des bénéficiaires des
périmètres agricoles, choisis dans la
zone « Al Thamad » relevant de la
commune de Sidi Abderrahmane, de
sorte que ces 212 bénéficiaires bénéficient d’une superficie totale esti-
mée à 2.120 hectares, soit 10 hectares par bénéficiaire. L'approbation a
été ainsi accordée sur la base de l'étude de diverses suggestions par la
commission compétente de l'activité
agricole telles que la plantation d'arbres fruitiers, l'élevage, les grandes
cultures ...etc. Tous ces investisse-
ments contribuent à la création d'opportunités ainsi que l'emploi et de la
richesse agricole qui reflèteront positivement sur l'économie nationale et
ce, grâce à la politique efficace de
l'Etat comme un catalyseur d’encouragement des investissements dans
toutes ses références.
L. Bouhala
Abou-El-Hassen (Chlef)
2,7 milliards pour la réalisation d’un réservoir
d’eau potable de 200m3 au douar Medjahdia
L
a récente visite du wali de
Chlef, Mr Aboubakr Essedik
Boussetta dans la commune
d’Abou-El-Hassen, a été salutaire
pour les citoyens du douar Medjahdia
qui désormais peuvent augurer d’une
prospérité sans pareille en matière
d’abondance d’eau potable dont ils
en ont rêvé depuis toute leur vie. Le
wali qui, au cours de toutes ses tournées à travers les communes demande toujours à attendre les doléances
des citoyens, a pris acte de celles des
citoyens de douar Medjahdia qui vaient
trait avec une carence en eau potable
quasi-totale au niveau de cette localité
de plus de 4000 habitants, il a de suite
débloqué sur budget de wilaya une enveloppe d’un montant de 2,7 milliards
de centimes pour la réalisation d’un
réservoir d’une capacité de 200 mètres cubes qui sera livré avant fin 2015,
un réservoir d’eau qui va enfin étancher la soif des citoyens de ce douar
longtemps marginalisé par les élus
qui y sont passés à la tête de l’APC
depuis l’indépendance de notre pays.
Notons que le wali Mr Aboubakr
Essedik Boussetta en a fait de l’ap-
provisionnement des citoyens en eau
potable son cheval de bataille partout à travers les 35 communes au
niveau desquelles les citoyens lui ont
fait part de leur soif.
B.REDHA
Centre équestre de Chorfa (Chlef)
30 milliards de centimes pour la réhabilitation
C
e centre équestre qui faisait
la fierté des amateurs de
courses de chevaux et
sports de chevauchée est finalement
pris en charge par les pouvoirs publics qui ont investi 30 milliards de
centimes pour sa réhabilitation totale qui est en cours depuis 2013, les
travaux de réhabilitation ont atteint 70
%, il sera doté d’un bloc écurie, d’un
bloc resto-cafétéria pour les visiteurs, d’un bloc administratif d’accueil, d’un bloc parcours et d’un bloc
logements et d’un bloc routier, en
plus de plusieurs hangars pour le
stockage du foin pour les chevaux.
Ce centre équestre qui est le deuxième sur un rayon de plus de 60 km à
la ronde après celui de Tiaret réputé
au niveau du territoire national, celui
de Chlef est inspiré de celui de Tiaret puisque toutes les techniques
relatives à la prise en charge des
chevaux dans un centre équestre ont
été copiées et seront appliquées
pour ce centre équestre qui sera
sans aucun doute achevé au début
de l’année 2016.
B.REDHA
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
La Vie au Centre & à l’Est 09
Constantine 2015
Passionnante pérégrination intemporelle
à travers les habits traditionnels Irakiens
L
e styliste irakien Milad Hamed
Moucharef a offert, jeudi soir
au public de la salle de spec
tacles Ahmed Bey, une passionnante pérégrination intemporelle
à travers les habits traditionnels. Les
tenues singularisant le pays du pays
du Tigre et de l’Euphrate , présentés à
la soirée de la clôture de la semaine
culturelle irakienne à Constantine, racontent mieux que milles discours l’histoire du berceau des civilisations qui
s’obstine, vaille que vaille, à célébrer
la vie. Le spectacle-défilé de mode
s’ouvre sur une page des Mille et une
nuits, lorsque Dounyazade, s£ur de
Shéhérazade, prend le relais pour relater l’histoire de la beauté et de la créativité dans le pays de Mésopotamie, à
l’origine de nombreuses inventions
dont l’écriture. La traversée "entamée"
depuis Baghdad, avec un tableau des
costumes traditionnels masculins des
années 1920, part vers le nord du pays
pour dévoiler la finesse des costumes
de la région Kurde, puis observe une
halte à Bassora pour présenter les tenues des marins et l’élégance au féminin, sur fond de musique folklorique,
appuyée par des applaudissements
d’un public nombreux dont l’ambassadeur d’Irak à Alger. Le circuit proposé
fait une virée à Mossoul puis à Karbala
mettant en valeur des costumes patrimoniaux richement décorés, travaillés
avec finesse et précision, témoignant
du raffinement et de la diversité de la
culture et du patrimoine vestimentaire
irakien. Le styliste Milad Hamed parvient à subjuguer l’assistance avec ses
modèles de robes, inspirées de costumes locaux, et confectionnées entre
tradition et modernité. Dans une déclaration à l’APS, Milad Hamed a indiqué que le spectacle défilé de mode
est un "message au monde pour dire
que la vie continue en Irak, en dépit de
tout, et que le pays, mosaïque aux couleurs multiples, est uni dans la douleur et déterminé à retrouver sa paix".
La première partie de cette soirée irakienne, inscrite dans le cadre de la manifestation "Constantine, capitale 2015
de la culture arabe" a été assurée par
le chanteur Mohamed Zaki Derwiche
et sa troupe Maqam. L’artiste qui se
produit pour la deuxième fois à la salle
Ahmed Bey a régalé le public avec un
bouquet de chansons irakiennes puisées d’un patrimoine riche et diversifié. Ouverte lundi dernier, la semaine
culturelle d’Irak dans la ville des ponts,
organisée par l’Office national de la
culture et l’information (ONCI) dans le
cadre de la manifestation ‘‘Constantine, capitale 2015 de la culture arabe’’
a proposé au public neuf (9) courts et
long métrages dont ‘‘Ibn Babel’’ (L’enfant de Babylone), un film émouvant
relatant le drame des charniers et des
disparus en Irak. Une conférence portant sur "L’acte culturel irakien et ses
similitudes avec l’Algérie", a été également présentée par l’universitaire
Djawad Ali Jassim Kassar, aux côtés
des déclamations poétiques des
poètes Najah Al Arssali, Modhr Al
Aloussi et Nadir Al Moudhafar qui ont
évoqué, via le verbe, la civilisation irakienne, le vécu irakien, et la détermination à dépasser la situation difficile
que vit leur pays. Au cours de cette soirée, l’ambassadeur d’Irak à Alger,
Oudai Moussa Abdelhadi Kheir Allah a
remis au wali de Constantine, Hocine
Ouadah, en signe d’amitié, le bouclier
du parlement irakien.
Vieux ksar de Ouargla
Retard dans le lancement de l’étude
de restauration de 150 bâtisses
L
’étude de protection et de restau
ration ciblant pas moins de 150
bâtisses au niveau du vieux ksar
d’Ouargla, accuse un retard dans son
lancement, a-t-on appris auprès des
responsables du service d’urbanisme
de la commune d’Ouargla. Réparties
entre les quartiers de Béni-Sissine,
Béni-Ouaguine et Béni-Brahim, formant le ksar d’Ouargla, patrimoine
matériel témoignant encore du cachet
urbanistique Saharien authentique,
ces bâtisses ont subi, ces dernières
années, des dégradations, du fait des
aléas climatiques ayant altéré de larges pans de ce patrimoine, nécessitant une prompte intervention pour sa
protection et restauration. S’étendant
sur une surface de 30 hectares, ce
vieux ksar, un des rares encore habités, puisqu’il abrite près de 10.000
âmes qui y entreprennent des actions
personnelles de réhabilitation et de
restauration, loin de réponde aux normes et au cachet urbanistique de ce
site, classé depuis 2011 secteur sau-
vegardé. Les responsables du
service communal d’urbanisme
ont justifié ce retard dans l’étude
de réhabilitation,
initialement prévue en 2014, par
l’absence chez la
plupart des habitants du ksar de
titres de propriété, sachant que
seuls 35 en détiennent, 42 autres ont
entamé des démarches auprès des
services des domaines pour régulariser leur situation, alors que 47 autres
n’ont pas agi pour diverses autres raisons, dont celles afférentes à des problèmes d’héritage ou ayant bénéfice
déjà d'un logement social. Selon la
même source, l’étude que supervise
le ministère de la Culture, devra cibler
50 bâtisses dans chacun des trois
quartiers du ksar, pour une enveloppe
de plus de 390 millions DA. Plusieurs
actions de restauration avaient été réalisées au profit de ce patrimoine, notamment la réfection des réseaux divers (assainissement, eau potable,
électricité) et l’extension de l’éclairage
public. D’autres opérations ont concerné la restauration de zaouïas, de placettes, des sept portes du ksar et ses
façades, le revêtement des voies d’accès, en plus de la réhabilitation de la
Place des Martyrs.
3.000 nouvelles places pédagogiques pour la prochaine rentrée à l’Université
T
l’instar de la réalisation et l’équipement de dix (10) laboratoires pour la
recherche scientifique, outre l’achèvement de l’étude technique relative à la
réalisation d’une plateforme technologique et de 14 laboratoires implantés
au nouveau pôle universitaire.
Outre l’installation d’un studio d’enregistrement (audiovisuel) au profit des
étudiants des sciences de l’information et de la communication, il a été
procédé à l’acquisition des équipements de deux (2) laboratoires de langue relevant de l’annexe universitaire
d’Aflou, selon la même source. Il est
Travaux de réalisation
du nouveau port
de pêche d’El Kala
L
es travaux de
réalisation du
nouveau port
de pêche d’El Kala
(El Tarf), qui tirent à
leur fin, ont été ‘‘accélérés’’ en prévision de la réouverture prochaine de la
pêche au corail, a-ton appris, jeudi,
auprès des services
de la wilaya. Le rythme des travaux, confiés à un groupement d’entreprises algéro-italiennes, est ‘‘jugée appréciable comme l’ont récemment relevé, in situ, les membres
d’une commission interministérielle dépêchée dans
le cadre de la mise en oeuvre des recommandations
du Premier ministre, relatives à la réunion des conditions nécessaires pour la réouverture de la pêche au
corail, notamment en matière d’infrastructures portuaires’’, a affirmé la même source. Lors de cette
inspection, l’accent avait été mis, a-t-on rappelé à la
wilaya, sur l’achèvement, dans une première étape,
des opérations jugées ‘‘indispensables’’ pour
l’ouverture provisoire de l’enceinte portuaire, comme
la pose d’une clôture, l’éclairage et le raccordement
au réseau d’alimentation en eau potable. Ces travaux seront réceptionnés "avant fin juin 2015’’, en
même temps que la pêcherie et la fabrique de glaces, a encore indiqué la même source, soulignant
que la totalité de cette infrastructure d’un bassin de
5,3 hectares et de terre-pleins de 6,3 hectares ayant
a atteint un taux d’avancement de 95 pour cent. D’une
capacité de 142 embarcations, le nouveau port de
pêche d’El Kala est appelé à dynamiser l’activité de
pêche dans une wilaya réputée pour ses importants
récifs coralliens et ses richesses halieutiques. Quelque 7.000 emplois seront créés dès la mise en service de cette infrastructure.
Crédits aux activités de pêche
Laghouat
rois mille (3.000) nouvelles pla
ces pédagogiques seront ré
ceptionnées pour la prochaine
rentrée à l’Université Amar Thelidji à
Laghouat, a-t-on appris mercredi
auprès des responsables de l’université. Ces nouvelles places, en cours
de réalisation, sont réparties sur la faculté des sciences (2.000 places) et
les annexes sportives (1.000), sachant que le taux d’avancement physique des travaux oscille entre 50 et
95 %, a-t-on précisé. Les installations
projetées s’ajoutent à une série
d’opérations déjà réceptionnées, à
En prévision de la réouverture
de la pêche au corail
prévu aussi la réception de 2.000 lits
pour renforcer les capacités d’hébergement du secteur de l’enseignement
supérieur qui compte actuellement
9.000 lits. La prochaine rentrée universitaire sera marquée par la mise en
service du centre des sciences et de la
civilisation islamiques, un projet finalisé au plan de la réalisation et de l’équipement, a-t-on fait avoir.
L’université Amar Thelidji compte près
de 24.200 places, dont 19.000 places
réparties sur les différentes facultés et
quelque 5.000 autres réservées au
soutien pédagogique.
Rencontres de concertation
autour de la bonification
des crédits à El Tarf
U
ne série de rencontres de concertation
autour de la bonification des crédits aux
activités de pêche regroupant professionnels
et responsables du secteur a été lancée à El Tarf a-ton appris mardi auprès du directeur de la pêche et
des ressources halieutiques Hamid Brahmia. Ces
rencontres permettront, selon ce responsable, "d’arrêter les conditions et les modalités d’application des
nouvelles mesures du programme +SAIPA+ relatif à
l’accompagnement des activités liées à la pêche et
l’aquaculture". La concertation offre également un cadre adapté pour "la discussion autour de l’assurance au profit des activités de pêche maritime, notamment les propositions de polices émanant de la Société algérienne d’assurances (SAA) ainsi que les
attentes des premiers concernés (armateurs de sardiniers et propriétaires de chalutiers et de petits métiers), en matière d’accompagnement et d’application de l’ensemble de ces mesures décidées par le
ministère de la pêche et des ressources halieutiques. Ces mesures doivent profiter, a précisé la
même source, au "plus grand nombre possible de
professionnels du secteur" pour être appliquées au
cours du quinquennat 2015-2019 tout en privilégiant
la production nationale’’. Ce processus aboutira, en
juin 2015, à une rencontre nationale pour la consolidation des propositions émises par les professionnels et les opérateurs de pêche et l’adoption consensuelle du système d’accompagnement des activités liées à la pêche et l’aquaculture, a-t-on affirmé.
10
La vie à Mostaganem
Explosion d'une bouteille de gaz à Sour
Quatre blessés au sein
d'une même famille
L
e douar Cheraga, situé dans la commune
de Sour, éloignée de plus de 25 kilomètres
du chef-lieu, a été le théâtre d'un tragique
accident domestique dû à l'explosion d'une bouteille de gaz, qui a engendré plusieurs blessés au
sein d'une même famille. La déflagration a complètement endommagé la maison où réside cette
famille, une habitation en milieu rural. D'après les
témoignages en notre possession, les murs ont
été carrément arrachés par le souffle de l'explosion qui a eu lieu à l'aube, avant-hier. On dénombre quatre personnes blessées. Elles ont été évacuées vers les UMC de l’hôpital d'Ain-Tedles. Les
victimes souffrent de graves brûlures au troisième degré, ce qui a nécessité un transfert sur Oran.
Elles ont été placées en soins intensifs en salle
de réanimation, a-t-on indiqué de même source.
Une enquête a été ouverte par les services de
sécurité afin de connaître les causes de ce sinistre. Les premiers éléments de l’enquête laisse
penser qu'il s'agit de propagation de gaz dans l'habitation et l’étincelle provoquée à la suite de l’actionnement de interrupteur par un membre de la
famille qui a voulu allumer la lumière. L’explosion
a retenti telle une bombe au niveau du douar et a
provoqué une véritable panique auprès des riverains qui ont accouru de toute part pour savoir ce
qui se passait. Malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, les accidents dus au gaz
continuent à faire des victimes.
Cité Benyahia Belkacem
de Mazagran (Mostaganem)
Les habitants attendent
depuis 2004 le bitumage
des routes
D
es citoyens de la cité "Benyahia Belkacem" de
Mazagran interpellent le wali sur la situation
désastreuse de leur cadre de vie. En effet, les
routes de la cité attendent un revêtement depuis 2004
! Les nombreux élus qui se sont succédés à la tête de
l'APC, n'ont jamais pris en charge leurs doléances.
Cette cité qui compte pas moins de 5.000 âmes, comporte une mosquée, un stade et un centre de formation professionnelle. Les fidèles, les étudiants, les
riverains et les sportifs se plaignent de la boue en
hiver et de la poussière en été. Au moment où les maladies respiratoires sont en augmentation, il est recommandable de remédier à des situations pareilles, diront plusieurs habitants de la cité. Les enveloppes budgétaires pour l'amélioration du cadre de vie ne manquent pas et les entreprises existent, qu'attendent les
élus pour s’occuper de notre cas, dira un sexagénaire. Il faut reconnaître que la gestion au niveau de l'APC
de Mazagran a tout le temps été pointée du doigt.
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
Par Malak M
«Fanane djazairi baki fel bal»
Youba et Yacine Achouri
enflamment la salle
L
a cérémonie de clôture de l'évè
nement musical "fanane Dja
zairi baki fel bal", s'est déroulée le vendredi 29 mai 2015, au niveau de la salle "Ryma" de la maison
de la culture « Abderahmane Kaki ».
Lors de la fin d'après-midi du 26 mai
2015, le public présent a eu droit à
une cérémonie grandiose qui a vu la
participation du jeune Ajrad Youghourtha Youba, le jeune algérien qui a
marqué de son empreinte son passage à "Arabe Idole". Très adulé par
les jeunes, il a enflammé la salle par
sa belle voix et son répertoire riche et
varié. Il s'est dit émerveillé par le public mostaganémois, très connaisseur en musique. Il a promis de revenir au prochain Ramadan. L'autre
chanteur qui a marqué son passage
à cette cérémonie, c'est bien le chanteur de l'orchestre "El Amir", le tonitruant Yacine Achouri, un maestro de
la chanson malouf. L’enfant d’Annaba a fait vibrer la salle par sa voix admirable. Cet enseignant de musique
manie le verbe et l’interprétation. Il a,
lui aussi, été ravi par le public de la
capitale du Dahra et a promis de revenir le plutôt possible. En ouverture
de cette cérémonie, des chanteurs de
Mostaganem ont interprété une mélodie écrite par une poétesse de la
ville en l’honneur de l’Algérie. Il faudra rappeler que l'évènement musical "Fanane djazairi baki fel bal" (un
artiste algérien toujours dans nos
mémoires), parrainé par le wali de
Mostaganem, a duré pendant 4 jours
et a permis aux présents de se remémorer de nombreux artistes qui ont
marqué la scène artistique durant les
années passées dont les inoubliables Blaoui, Hasni, Seloua..etc. La
directrice de la culture, présente durant tout l'évènement, estime que ce
genre de rencontres permet aux jeunes chanteurs et musiciens de se faire connaître auprès du public. Elle a
rappelé qu'un programme riche et
varié a été tracé pour la saison estivale et le mois sacré. Une fois de plus,
un grand bravo à l'orchestre musical
de la maison de la culture qui a démontré un grand professionnalisme.
Rendez-vous est donné au prochain
évènement musical qui devrait avoir
lieu à l’occasion de la journée mondiale et africaine. Des spectacles seront organisés pour les enfants à cette occasion au niveau de la maison
de la culture, le 2, 9 et 16 juin.
Agriculture bio
Mostaganem wilaya pilote
Nettoyage du cimetière Sidi
Maazouz El Bahri
D
es anciens scouts
mobilisés pour
l'opération de nettoyage du cimetière Sidi
Maazouz El Bahri de
Tijditt, qui se déroule
chaque week-end, au
moment où certains
jeunes sont incapables de balayer devant chez eux. Il faut reconnaître que
le scoutisme était la première école dans la société. Il a
contribué à l'éducation des milliers d'enfants et de jeunes
durant les premières années de l'indépendance. La disparition de certaines associations et sections de scouts,
par manque de moyens et de volonté, a entraîné la déperdition de certains de nos jeunes. « Un enfant mal encadré
dès son jeune âge est un avion sans pilote. Il finira par
s’écraser », dira un ancien responsable scout.
M
ostaganem, ville à vocation
agricole est entourée de
nombreuses terres fertiles et
pâturages. La wilaya possède de
multiples qualités agro- climatiques.
C'est pour cela que les responsables
du secteur l'ont choisie comme wilaya
pilote pour promouvoir la culture bio
dans l’Ouest algérien. Dans ce contexte, l'université Abdelhamid Benbadis et notamment les responsables
de l'INES ont organisé un séminaire
d’études sur l’agriculture biologique,
ce mardi 26 mai 2015. La journée a
pu être organisée grâce à la collaboration de plusieurs directions de la
wilaya. Elle avait pour objectif de vulgariser et de dresser un état des lieux
sur les connaissances scientifiques
se rapportant à l’agriculture biologique. Des intervenants du département
agronomique ont été sollicités pour
prendre part aux communications,
mais aussi pour les débats. Une communication des orateurs était dirigée
sur l’état des lieux des potentialités
de la wilaya dans le domaine de l’agriculture biologique existant et à développer ainsi que la situation et perspectives de la productivité agricole
biologique. Des agriculteurs invités à
cette occasion ont saisi l’opportunité
de cette rencontre pour regretter en
quelque sorte l’agriculture traditionnelle qui a tendance à disparaître avec
l’essor de la biologie dans le secteur
agricole. A ce sujet, un trio d’universitaires a mis en garde les fellahs contre les effets néfastes causés par les
pesticides dans certaines situations
pour l’agriculture dite moderne.
D’autres conférenciers ont abordé les
thèmes sur l’impact du bio sur l’environnement, la pollution des eaux superficielles et les mesures incitatives
à mettre en œuvre pour encourager le
développement de ce secteur économique porteur.
SPORTS 11
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
Après la réélection de Seep Blatter à la tête de la FIFA
Pour Figo, le foot a perdu...
Platini félicite l’UEFA
et le Prince Ali
C
andidat à la présidence
de la FIFA, Luis Figo avait
finalement renoncé il y a
quelques jours à se présenter
en critiquant le déroulement des
élections. Après la victoire de
Sepp Blatter vendredi, l'ancien
international portugais s'est exprimé sur les réseaux sociaux
en dénonçant le succès du Suisse : "Aujourd'hui, c'était un jour
noir pour le football à Zurich. La
FIFA a perdu, mais plus que tout,
le foot a perdu et les gens qui
s'intéressent vraiment à ce sport
ont perdu", a dénoncé Figo dans
un communiqué. Malgré sa déception, l'ancien joueur du Real
Madrid s'est dit prêt à reconstruire la FIFA dans les années à
venir après la fin du mandat de
Blatter en 2019.
On pouvait s’attendre à des réactions de désillusion et de rejet,
c’est finalement à des remerciements et des hommages que
s’est livré le président de l’UEFA
Michel Platini suite à la réélection de Sepp Blatter. L’ancien
numéro 10 des Bleus a ainsi affirmé :« Je suis fier que l’UEFA
ait défendu et appuyé un mouvement pour faire changer la FIFA.
Un changement crucial au regain
de crédibilité de l’institution. Je
félicite le Prince Ali pour sa campagne admirable. J’en profite
pour remercier toutes les associations qui l’ont soutenu. »
Bayern Munich
Un échange pour Gündogan ?
C
e n'est plus un secret, le
milieu de terrain du Bo
russia Dortmund, Ilkay
Gündogan, va quitter le BvB.
Alors qu'il ne lui reste qu'un an
de contrat, l'Allemand a refusé de
prolonger son contrat et partira
donc cet été. S'il est annoncé un
peu partout en Europe (Milan et
Manchester United notamment),
le Bayern Munich pourrait prendre une longueur d'avance dans
ce dossier en proposant un
échange au club de la Ruhr. En
effet selon Bild, les dirigeants
munichois proposerait au Borus-
AC Milan
Berlusconi
attend Ancelotti
'AC Milan attend une répon
se de Carlo Ancelotti avant
mercredi prochain. Débarqué
du Real Madrid en début de semaine, le technicien italien est
ardemment courtisé par les dirigeants italiens. Le président
du club lombard, Silvio Berlusconi, a encore une fois exprimé
sa volonté de recruter Ancelotti
: "J'espère que Carlo Ancelotti
sera sur le banc du Milan AC la
saison prochaine. On veut investir beaucoup pour Carlo", a
confié Berlusconi au quotidien
Mundo Deportivo. En effet, les
dirigeants milanais ont promis
le recrutement de trois joueurs
de qualité à Ancelotti pour le
convaincre de revenir sur le
banc de l'AC Milan.
Santos attaque
le club et Neymar !
L
e transfert de Neymar va encore poser des problèmes
au FC Barcelone. Si l'attaquant brésilien fait le bonheur
des Blaugrana sur le terrain, le club catalan doit faire
face à la justice concernant une possible fraude fiscale lors de
son transfert (voir ici). Et vendredi, le club formateur du Brésilien, Santos, a lancé des poursuites devant la FIFA contre le FC
Barcelone et le clan Neymar (notamment l'entreprise Neymar
Sports & Marketing) : "Le Santos considère que le FC Barcelone, Neymar et son entreprise ont commis des violations du
contrat de transfert et réclame une indemnité pour les dommages, avec intérêts", a annoncé le président de Santos, Modesto Roma Junior, en conférence de presse. Désormais estimé à 83,3 millions d'euros, le transfert de Neymar pourrait
donc coûter encore plus cher au FC Barcelone...
QPR
Rio Ferdinand dit stop
E
sia la somme de 25 millions
d'euros pour racheter la dernière année de contrat de Gündogan, et incluerais dans la transaction le jeune milieu francodanois formé au club, PierreEmile Højbjerg (19 ans). Prêté
depuis le mercato hivernal à
Augsburg (2 buts en 16 matches),
Højbjerg ne rentrerait pas dans les
plans de Pep Guardiola, et pourrait constituer un renfort intéressant à l'avenir pour le BvB.
Guardiola a été averti
par l'UEFA
Lors de la conférence de presse
d'avant-match du Bayern Munich
face à Porto en Ligue des champions en avril dernier, Pep Guar-
L
FC Barcelone
diola était apparu devant les journalistes avec un t-shirt noir portant la mention "#justiciaParaTopo (justice pour Topo)". Cette
mention faisait référence à Jorge Topo López, un journaliste
argentin tué durant la Coupe du
monde au Brésil, auquel le technicien bavarois souhaitait rendre
hommage. Problème, ce genre
de procédé est contraire au réglement de l'UEFA. Guardiola a
donc été averti par l'instance européenne pour s'être mis en infraction en utilisant "des évènements
sportifs pour des manifestations
de nature non-sportive." L'entraîneur espagnol dispose de trois
jours s'il souhaite faire appel de
cette avertissement
Chelsea
Mourinho aurait bougé
ses pions pour Falcao !
S
elon les dernières in
formations du journa
liste italien Gianluca Di
Marzio, Radamel Falcao fait actuellement l’objet de dis
cussions à Londres. Suite au
départ de Didier Drogba, Diego Costa devrait voir débarquer
un nouvel attaquant. Et celui-ci
pourrait être le Colombien de l’AS Monaco, Radamel Falcao. En effet, selon les dernières informations du journaliste Sky Sport Gianluca Di Marzio, « José Mourinho apprécie ses qualités. Falcao est une
cible concrète des Blues pour le mercato et les parties ont déjà
commencé à parler. Mourinho tente d'acheter Radamel Falcao, l'avenir de l'ancien attaquant du FC Porto pourrait donc encore s’écrire
dans le football anglais. »
n fin de con
trat et non
prolongé
par les Queens
Park Rangers suite
à la relégation du
club londonien en
Championship, Rio
Ferdinand a décidé
de mettre un terme
à sa carrière. L’ancien défenseur de Manchester United et de l’équipe d’Angleterre a mis un terme au suspense dans une interview accordée à
la chaîne britannique BT Sport. A 36 ans et quelques semaines
après le décès de sa femme Rebecca, l’international anglais
aux 81 sélections met un terme à une carrière qui l’aura vu être
sacré six fois champion d’Angleterre avec Manchester United, club
avec lequel il a remporté la Ligue des Champions en 2008 puis la
Coupe du Monde des clubs la même année. Son palmarès compte aussi deux Coupes de la Ligue anglaise et cinq Community
Shields… mais aucune FA Cup.
Real Madrid
Cristiano Ronaldo n'est pas à vendre
L
e Real Madrid sort d'une sai
son difficile, à son échelle
évidemment. Ils n'ont gagné
aucun titre majeur cette saison
et Carlo Ancelotti a quitté le club.
De nombreuses rumeurs ont fait
état d'un possible départ de Cristiano Ronaldo au PSG car il disposerait d'une offre permanente du club de la capitale. Cependant, selon le site espagnol ABC, le Real Madrid n'a pas du tout
l'intention de vendre sa star et fixe son prix de départ à un milliard
d'euros. De quoi refroidir les ardeurs les plus persistantes.
Brésil
Marcelo forfait pour la Copa América
C
oup dur pour le latéral gauche du Real Madrid, Marcelo, qui
ne participera donc pas à la Copa América. La CBF vient
d’officialiser le forfait du gaucher pour des problèmes médicaux
sans en dévoiler la nature mais a aussi annoncé le nom de son
remplaçant. Dunga a décidé de faire appel à la jeunesse du
joueur de l’Internacional, Géferson, âgé de 21 ans qui est devenu un titulaire indiscutable depuis le début de la saison sous
les ordres de Diego Aguirre. Il rejoint donc pour la première fois
la Seleção où il sera la doublure de Filipe Luis.
www.carrefourdalgerie.com
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
Cette saison n’a pas été comme les
autres à tel point que beaucoup de
spécialistes l’ont surnommée le
championnat des fous, d’ailleurs
même les médias internationaux ont
suivi avec attention ce championnat
et le site de la FIFA a suivi ce championnat avec attention. En effet, à
quatre journées de la de fin, les 16
équipes du championnat pouvaient
gagner le titre, alors que même le
leader, à savoir l’actuel champion,
n’avait pas encore assuré son maintien, un fait inédit...
Pour dire que ce championnat est
vraiment spécial, certains l’ont qualifié de faible, alors que d’autres le
voyaient fort (pas beaucoup), mais
ce qui est sûr par contre et que le
niveau était très rapproché entre les
16 équipes, ce championnat était
très serré.
Ce championnat est vraiment bizarre, quand on voit une équipe qualifiée pour la phase des poules de la
champion’s league rétrograder à
savoir, le MCEE, cette même équipe qui détient la meilleure attaque
et le meilleur buteur du champion-
Un championnat
très serré
Le Mouloudia d’Oran a réussi sa
meilleure saison depuis plus de 15
ans, en terminant le championnat
sur le podium, ce qui lui permettra à
nouveau de goûter aux joutes internationales après 11 ans d’absence
et là, on peut dire que le tandem
« Baba »- Cavalli a réussi son pari
en remettant le MCO sur rails après
des années de disette.
Pour ce qui est de la relégation,
l’USMBA revient d’où elle vient, l’ASO
Chlef tombe, de même que le MC
El Eulma.
Brahim L.
Ce championnat a été entaché par
plusieurs scandales de corruption,
à l’exemple du match CSC-NAHD
et la suspension à vie des arbitres,
et les résultats de certains matchs
ont été surprenants et qui ont poussé les supporters à soupçonner
l’honnêteté des joueurs et chaque
La mort de Ebossé
l’autre point noir
de la saison
nat, comment expliquer cela ? Cela
défie toute logique…
Les plus gros budgets du championnat à savoir l’USMA et le MCA
ont peiné pour assurer leur maintien ; d’ailleurs, l’USM Alger a attendu la dernière journée pour le faire.
#
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
Équipe
ESS
MOB
MCO
USMH
CSC
CRB
USMA
ASMO
NAHD
RCA
MCA
JSK
JSS
MCEE
ASOC
USMBA
Pts
48
47
44
43
42
42
41
41
40
40
39
39
39
38
36
33
P
8
7
8
13
10
10
9
11
10
14
11
13
11
14
10
13
Bp
36
35
19
30
32
27
35
33
23
27
33
33
26
40
24
18
Bc
28
23
19
32
30
34
27
34
22
35
31
35
29
36
28
28
général, même si la violence dans
les stades continue ; d’ailleurs, il y
a eu un record de matches à huis
clos cette saison.
En tout cas, cette saison restera
dans les annales du football Algérien, en attendant une nouvelle saison, avec le retour de l’USM Blida
parmi les grands, et le RC Relizane
et un nouveau pensionnaire chez
l’élite à savoir le DRB Tedjenent, en
attendant il faudra s’attendre à un
été très chaud dans le marché des
transferts, même si cette saison a
montré que les gros salaires ne
garantissent pas de grands résultats.
A signaler que l’Algérie sera aussi
représentée par trois clubs algériens dans la plus prestigieuse des
compétitions africaine et pourquoi
pas un deuxième titre consécutif
pour un club algérien… Cette saison a été vraiment inédite sur tous
les plans…
CLASSEMENT
J
G
N
30 13
9
30 12
11
30 11
11
30 13
4
30 11
9
30 11
9
30 10
11
30 11
8
30 10
10
30 12
4
30 10
9
30 11
6
30 10
9
30 11
5
30 8
12
30 8
9
jour, on entend un nouveau scandale avec des soupçons, dont le
dernier en date est la déclaration de
Achiou qui a soupçonné 05 de ses
coéquipiers de lever le pied pour se
débarrasser de l’ex-entraîneur de
l’USMBA, Boualem Charef.
Toutefois, le plus grand point noir
de cette saison demeurera à
coup sûr la mort tragique de l’attaquant camerounais de la JS
Kabylie, Albert Boudjongo Ebossé.
Ce dernier a été touché par un projectile lors de la seconde journée
du championnat à la fin du match
JSK-USMA à Tizi-Ouzou, une mort
qui fait couler encore beaucoup
d’encre sur les conditions de sa
mort, un accident qui a changé
beaucoup de choses, chez le club
le plus titré d’Algérie, qui a beaucoup souffert cette saison en se
contentant de jouer le maintien,
mais aussi dans le championnat en
C’est ce vendredi que le championnat de Ligue 1 Professionnel de la saison 2014-2015 a pris fin,
avec la consécration de l’Entente de Sétif pour son septième titre de champion d’Algérie, après
avoir réussi une saison remarquable avec le titre de champion d’Afrique et de Super champion
d’Afrique et une participation à la coupe du monde des clubs. L’une des révélations de cette
saison à savoir le MOB a terminé cet exercice avec un premier titre de son histoire à savoir la
coupe d’Algérie et une place de dauphin dans le championnat ce qui permettra aux poulains de
Amrani de participer la saison prochaine à la Champion’s League Africaine.
Le championnat des fous prend fin !
Mort d’un joueur sur le terrain, un record de huis clos, la meilleure attaque rétrograde, …
12
SPOR T S
te aussi belle parade de Natèche
qui détournera, d’une ferme claquette, le cuir en corner.
Les Rouge et Blanc ont tenu ce résultat jusqu’au coup de sifflet final
de l’arbitre, au grand bonheur de tout
un stade Zabana heureux de cette
issue très heureuse mais aussi et
surtout de la rétrogradation annoncée du rival chélifien en Ligue 2.
Content et satisfait, l’entraîneur français Jean-Michel Cavalli estimait, à
sa sortie du vestiaire que cette saison aura été riche en émotions,
avec des hauts et des bas.
« Après avoir pris le club qui était
dans une situation déplorable, la
mission n’était pas des plus faciles. Petit à petit et avec beaucoup
de travail, on a réussi à remonter la
pente.
Le mérite revient au travail des
joueurs qui ont su tout donner pour
leur équipe. On a réussi à arracher
une place pour une compétition africaine. Quant à mon avenir, je peux
vous dire à 80% que je vais rester.
Ce qui me fait prendre cette décision, c’est le challenge africain la
prochaine saison. Je vais rencontrer le président dès aujourd’hui pour
discuter de cela.
Le seul détail qui reste à régler concerne mon adjoint », a-t-il déclaré à
la presse.
Seif-Eddine R
C’est une défaite au goût amer
qu’ont concédée les gars de M’dina
J’dida avant-hier vendredi chez le
Mouloudia d’El Eulma lors de la rencontre de l’ultime journée du championnat de ligue1 Mobilis. Il faut dire
que cette défaite (3-0) était prévisible et cela pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, parce que l’équipe
asémiste a fait le déplacement à El
Eulma avec un effectif amoindri. En
effet, plusieurs joueurs n’ont pas
pris part à cette rencontre à l’image
de Belaid, Bouaâmria, Belalem,
Bentiba, Benkablia, Boudoumi, Tabti, Herbache, Bouhedda et Aoued.
L’absence de tous ces joueurs a
contraint l’entraîneur, Benchadli à
puiser dans le fond de son réservoir et de faire appel à plusieurs
joueurs issus de la catégorie espoir à l’image de Boubakour, Raho,
Tsouria, Bendjelloul et Haded pour
composer son onze de départ face
au MCEE.
Pour sa part, l’adversaire du jour, le
Mouloudia d’El Eulma était dans
l’obligation de gagner et d’attendre
les résultats des autres rencontres
pour espérer se maintenir parmi
l’élite.
Mais ce succès n’aurait finalement
servi à rien pour le MCEE qui a accompagné l’ASO et l’USMBA en li-
gue 2 Mobilis. Les Asémistes, quant
à eux et qui avaient réalisé leur objectif avant cette rencontre en assurant le maintien parmi l’élite, terminent donc le championnat à la 7ème
place à égalité de point avec l’USM
Alger.
Un bilan positif pour un nouveau
promu pour la ligue1 Mobilis même
si d’aucuns estiment que les Vert et
Blanc auraient pu prétendre à mieux
au vu des points perdus à la maison. Pour sa part, l’entraîneur en
chef de l’équipe, Benchadli est revenu sur ce revers en déclarant à
l’issue du match : «On savait que
notre mission n’allait pas être facile
chez le MCEE qui voulait gagner et
atteindre les résultats des autres
rencontres. Personnellement, je
suis déçu pour le MCEE qui ne mérite pas de descendre vu qu’il a une
bonne équipe. Il ne faut
pas oublier que nous avions joué cette rencontre
sans les services de plusieurs éléments titulaires.
Nous avons réalisé notre
principal objectif qui est le
maintien parmi l’élite. A présent, il faudra faire le bilan de
cette saison et songer au prochain exercice sportif.» Islem M.
Les Asémistes terminent le championnat
à la 7ème place
ASMO
Le Mouloudia d’Oran a terminé sa
saison sur une très bonne note,
samedi après-midi, prenant le
meilleur sur le champion d’Algérie
dans un match animé et très plaisant qui consacra le retour des Rouge et Blanc d’El-Hamri sur le podium de la Ligue 1.
Ouvrant le score dès la neuvième
minute de jeu par Bezzaz sur penalty après un fauchage en règle de
Hichem Cherif dans la surface, les
poulains de Jean-Michel Cavalli ont,
ainsi, d’emblée affiché leurs ambitions de clore cet exercice en beauté.
La première demi-heure n’était pas
encore complètement écoulée que
le MCO avait déjà réussi à doubler
même la mise lorsque le jeune et
prometteur Benchaâ sèmera son
vis-à-vis de la défense sétifienne
avant d’éliminer le gardien Mansouri et de marquer dans le but vide,
précisément à la 28e minute.
Entre-temps, Boukria verra son coup
franc passer tout près du montant
droit de Natèche (18’), avant que
Nemdil ne réduise l’écart à la 31’
sur penalty.
Boukria aurait, du reste, pu prétendre à une égalisation assez logique
à la 55’ tant sa belle reprise de volée semblait prendre le chemin de
la lucarne adverse, n’était cette tou-
MCO : 10 ans après,
revoilà l’Afrique !
Cavalli prolongerait aujourd’hui son contrat
16 buts
14
12
10
10
10
9
8
7
7
7
7
6
6
6
La dernière confrontation entre les
deux sélections remonte à la CAN2013 en Afrique du Sud.
En qualification de la CAN-2017,
l’Ethiopie évoluera dans le groupe
J avec l’équipe nationale, le Lesotho et les Seychelles. Lors de la première journée prévue entre le 12 et
le 14 juin, l’Ethiopie accueillera le
Lesotho et l’Algérie jouera contre les
Seychelles.
Le président de la Fédération palestinienne, Djibril Rajoub, a annoncé
que sa fédération renonçait à sa demande de suspension d'Israël.
La Palestine désirait initialement une suspension de la fédération israélienne, coupable selon elle de complicité avec les
agissements des autorités israéliennes, liés à l'occupation des territoires
palestiniens. "J'ai décidé de retirer la
demande de suspension", a déclaré
M. Rajoub à la tribune du 65e congrès de l'instance mondiale du football
à Zurich, ce vendredi. L'AFP rapporte que
les présidents des fédérations de football de la Palestine, Jibril Rajoub, et d'Israël, Ofer Eini, se sont serré la main lors de ce
congrès.
La Palestine renonce à sa
demande de suspension d'Israël
L’Ethiopie, l’un des adversaires de
l’équipe nationale en qualifications
de la Coupe d’Afrique des Nations
CAN-2017 de football, disputera un
match amical contre la Zambie entre le 8 et le 11 juin prochains à Addis Abeba.
En prévision de cette rencontre amicale, le sélectionneur de l’Ethiopie,
Yohannes Sahle, a retenu une liste
élargie de 44 joueurs locaux.
Ethiopie – Zambie en amical
en juin prochain à Addis Abeba
CAN-2017 (préparation)
W. Derrardja / MC El Eulma ......................................................
H. Boulemdaïs / CS Constantine .............................................
O. Darfalou / RC Arbaâ .............................................................
A. Rial / JS Kabylie .....................................................................
A. Djemaouni / ASM Oran ..........................................................
K. Gourmi / MC Alger ................................................................
L. Abid / USM El Harrach ..........................................................
Z. Zerdab / MO Béjaïa ................................................................
O. Hamzaoui / MO Béjaïa ..........................................................
N. Ouznadji / NA Hussein Dey ...................................................
I. Chenihi / MC El Eulma ...........................................................
F. Hemitti / MC El Eulma ............................................................
Y. Belaïli / USM Alger ..................................................................
M. Benyettou / ES Sétif ...............................................................
A. Ziaya / ES Sétif .......................................................................
CLASSEMENT DES BUTEURS:
Constantine de la JS Kabylie, s’est
également offert un doublé et porte
son total de buts à 14 unités. Oussama Darfalou, buteur contre le MC
Alger pour une victoire décisive pour
le maintien du RC Arabaâ, complète le podium avec 12 réalisations.
Ali Rial, buteur sur penalty contre le
CSC et Khaled Gourmi qui a scoré
contre le RCA, terminent dans le Top
6 avec 10 buts en compagnie d’Antar Djemaouni le buteur de l’ASM
Oran.
Derrardja termine meilleur buteur
Walid Derrardja termine la saison
2014-2015 en tant que meilleur buteur, maigre consolation pour l’international algérien, qui voit son
équipe du MC El Eulma être reléguée en Ligue 2 au terme de l’actuel exercice.
L’attaquant de 24 ans boucle la saison avec 16 buts après s’être offert
un doublé aujourd’hui contre l’ASM
Oran, insuffisant pour maintenir les
Babiya malgré la victoire. Hamza
Boulemdaïs, vainqueur avec le CS
13
au CTN pour un deuxième regroupement prévu du 07 au 17 juin prochains. Au premier jour du stage des
verts, le sélectionneur national,
Christian Gourcuff, a réuni les membres des staffs pour la présentation
du programme des stages, tout en
leur demandant plus de rigueur pour
l’atteinte des objectifs fixés.
Il succède au défunt Ebossé
L’équipe nationale a débuté ce samedi son stage de préparation en
vue du match face aux Seychelles
pour les qualifications de la CAN
2017.
Ce premier stage qui aura lieu au
Centre Technique National de la
FAF, sera clôturé le jeudi 04 juin
2015 avant un retour des joueurs
Début du stage de l’équipe nationale
Algérie- Seychelles
www.carrefourdalgerie.com
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
14
SPORTS
Nordine Kourichi, nouvel
entraîneur de Poissy
Nordine Kourichi revient à Poissy, le club où il avait été
formé dans les années 60. En effet, l’ex-international
algérien et entraîneur adjoint de l’EN sera le nouvel
entraîneur du club francilien qui vient d’accéder en CFA
(4e division).
Dans une interview au Parisien, Kourichi revient sur ce
choix qui peut paraître surprenant en déclarant « Ma
vocation, c’est d’abord d’entraîner. Et puis le foot m’a
tellement apporté. J’ai joué 300 match en 1ère division,
disputé 03 coupes du monde et deux CAN. Je ne suis
plus celui qui a quitté Poissy il y a quarante ans ».
Invité à s’exprimer sur sa relation avec Vahid Halihodzic, Kourichi décrit un duo complémentaire, « J’ai vécu
trois années ultra riches avec lui. On a joué les éliminatoires de la CAN puis ceux de la coupe du monde au
Brésil. On finit le Mondial face au futur champion …
Vahid c’est la rigueur, le très haut niveau, mais aussi un
type bien. Lui c’était le feu et moi, l’eau. J’ai beaucoup
appris dans la gestion des hommes. C’était mon rôle
et, même si en sélection, la star, c’est l’équipe, il y avait
de forts caractères à gérer… »
Mandi et Feghouli dans
l'équipe type des joueurs
africains en Europe
Les deux internationaux algériens, Aissa Mandi et Sofiane Feghouli, ont été choisis dans l'équipe type africaine des footballeurs évoluant en Europe pour le compte de la précédente journée qui a coïncidé avec la fin de
la compétition dans la plupart des championnats du
vieux continent.
Cette équipe type est établie après chaque journée par
le site spécialisé ''Football 365''.
Le défenseur Mandi, auteur d'une bonne saison même
si son équipe Reims a failli être reléguée, s'est illustré
lors de la 38e et dernière journée du championnat de
France qui a vu les Rémois s'incliner sur le terrain du
champion sortant le Paris St Germain (3-2).
Lors de ce match, Mandi a inscrit l'une des deux réalisations de sa formation, portant à six son compteur but
cette saison.
Pour sa part, Feghouli a contribué dans la victoire de
Valence sur le terrain d'Almeria (3-2) en marquant un
but et délivrant une passe décisive, le week-end passé
dans le cadre de la 38e et dernière journée du championnat d'Espagne.
Cette victoire des Valenciens leur a permis de valider
leur billet pour la compétition européenne la saison
prochaine.
Farid Abderrahmane
gagne la Coupe
d’Allemagne juniors
Le jeune milieu de terrain algéro-allemand, Farid Abderrahmane, a remporté la Coupe d’Allemagne juniors
à Berlin contre l’Energie Cottbus sur le score de 1-0.
Le joueur du Hertha Berlin, âgé de 19 ans, qui a joué
sur milieu gauche puis milieu droit durant la rencontre,
a donc remporté un premier trophée dans sa jeune
carrière à l’issue d’une belle saison où il a marqué 12
buts en championnat U19, ce qui pourrait lui ouvrir les
portes de l’équipe première l’an prochain en Bundesliga.
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
Arbitre de Tennis de renommée mondiale
Kader Nouni, l'enfant de Mostaganem,
a participé à 16 ans à Roland-Garros
Kader Nouni, 39 ans, originaire de
Mostaganem, vivant en France, fait
partie du gotha des arbitres de
chaise inscrits auprès de la Fédération française de tennis (FFT). A
tout juste 16 ans, il a participé à
son premier Roland-Garros. Il est
l’un des cinq en France à posséder le badge d’or, le plus haut grade en matière d’arbitrage. Comme
rapporté par le quotidien national
El Watan, Kader Nouni a connu le
tennis dès l'âge de 9 ans, en suivant les traces de son frère aîné. A
12 ans, il s'est mis dans l'arbitrage
pour gagner un peu d'argent de
poche.
En 1991, à tout juste 16 ans, il participe à son premier Roland-Garros, l'année d'après, c'est à dire en
1992, il était juge de ligne lors de
la même compétition. La seule
condition, dit-il, pour être un bon
arbitre de chaise, c'est d'avoir une
bonne vue. "Il faut aussi savoir communiquer. Savoir parler aux
joueurs avec respect et humilité.
Savoir écouter et prendre sur soi",
dira-t-il. "Une personne qui communique très bien mais ne voit pas
très bien, aura plus de facilité que
l’inverse", rappelle M.Nouni. Les
plus grandes difficultés pour un
arbitre de tennis, c'est l'enchaîne-
ment des matchs et le décalage
horaire.
C'est pour cela que certains juges
de ligne ne sont pas très bons à
l'occasion de certaines compétitions. A défaut de la technologie du
hawk eye (image en 3 D qui permet de savoir le point de chute de
la balle), il faut pertinemment avoir
le coup de d’œil ! Kader Nouni a
vécu des souvenirs inoubliables
grâce au tennis, il se rappelle toujours la première fois où il a croisé
Zidane à Madrid et que c'est ce
dernier qui le reconnaît. L'enfant de
Mostaganem a aussi eu l'honneur
de croiser Maradonna à l'occasion
du tirage au sort du tournoi de
Dubai...La légende vivante du football argentin lui ait tombé dans les
bras !
Malak M
MC Alger
Réunion du CA pour trancher sur
l'avenir de l'entraîneur Arthur Jorge
Le Conseil d'administration (CA) de
la société sportive par actions
(SSPA) du MC Alger, se réunira dimanche pour trancher, entre
autres, sur l'avenir du staff technique de son équipe de football première que dirige depuis novembre
dernier le Portugais Arthur Jorge.
Cette réunion sera précédée par
une réception en l'honneur de l'effectif mouloudéen et ses différents
staffs à l'occasion de la clôture du
championnat de Ligue 1 algérienne, a appris l'APS samedi auprès
d'un membre du CA du ''Doyen''.
Arthur Jorge et son ''bras droit'', l'an-
cienne star brésilienne, Valdo, ainsi que deux autres assistants portugais, avaient atterri au MCA en
novembre dernier pour un contrat
de six mois renouvelable. Le nouveau staff technique avait hérité à
l'époque d'une situation complexe,
vu que l'équipe qui venait d'enregistrer le départ de l'entraîneur
Boualem Charef, se morfondait
dans le bas du tableau avec seulement 9 points de 13 matchs
joués.
Jorge et ses adjoints ont réussi finalement à sauver leur nouvelle
formation de la relégation, même
si dans la foulée, les Vert et Rouge
étaient éliminés dès le premier
tour en Coupe d'Algérie, ainsi qu'en
Coupe de la Confédération africaine.
Le parcours du Mouloudia a été
néanmoins impressionnant lors
de la phase retour du championnat, pendant laquelle le club a obtenu 28 points, faisant de lui la
meilleure équipe de la deuxième
partie de la saison.
Malgré cela, le contrat de Jorge et
son staff pourrait ne pas être prolongé pour "diverses raisons", apprend-on de même source.
SPORTS 15
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
Handball/Finale Coupe d'Algérie (seniors-dames)
Basket-ball / SuperDivision A (play-down)
El-Biar réussit la passe de trois
Le HBC El-Biar a remporté la coupe d'Algérie 2015 de handball, sa 3e consécutive chez les seniors-dames, suite à sa victoire 22-20, (mi-temps 11-10) en finale de
la 47e édition, disputée vendredi contre le
GS Pétroliers à la salle Harcha-Hacène.
Un match intense que les El-Biaroises ont
outrageusement dominé, face à des pétrolières amorphes, qui n'ont pris que trois
fois l'avantage au score (8-7), (14-13) et
(17-16).
Le reste du temps, ce sont les tenantes
du trophée qui ont mené le bal. Les dix
dernières minutes de cette chaude empoignade ont été les plus serrées et pendant lesquelles un concours de circonstances a fait basculer la balance définitivement en faveur des El-Biaroises. Le
calvaire des Pétrolières a commencé par
le carton rouge dont a écopé l'une de ses
meilleures joueuses, Keltoum Hachem,
à trois minutes du coup de sifflet final, suivi
de trois arrêts décisifs de la gardienne ElBiaroise Houda Benachi qui, à 42 ans,
s'est montrée présente au moment où son
équipe en avait le plus besoin. Menant
déjà (21-20) a quelques encablures de la
fin, les tenantes du titre ont planté une
dernière banderille par leur pivot Ratiba
Hasnaoui, déjà créditée d'un gros match
sur le plan défensif, particulièrement en
1re mi-temps et début de la seconde
manche. Cette finale aurait quand même
pu prendre une toute autre tournure si les
Pétrolières avaient su profiter des quelques situations favorables qui s'étaient
présentées à elles, notamment, à la fin
de la première mi-temps, lorsqu'elles
s'étaient retrouvées en supériorité numérique, après la sortie de la demi-centre,
Imène Haffar, pour deux minutes. C'est
d'ailleurs grâce à cette formidable capacité à gérer les moments cruciaux de la
partie que les El-Biaroises ont pu l'emporter. Il s'agit du 2e titre majeur pour le
HBC El-Biar cette saison, après le championnat qu'il a remporté pas plus tard que
la semaine passée.
Karim Achour (Entraîneur du HBCEB) :
«Ces titres en appelleront d'autres »
"Nous sommes très heureux de remporter cette Coupe, surtout que nos joueuses
étaient très fatiguées et qu'elles ne semblaient plus en état de sortir un aussi beau
match, face à un adversaire de taille comme le GSP.
Notre équipe avait fourni beaucoup d'efforts pour remporter le championnat, il y a
une semaine et elle n'a pas bénéficié de suffisamment de temps pour bien récupérer avant cette finale de coupe.
Mais Dieu merci, les joueuses se sont montrées à la hauteur de nos espérances et
c'est avec les tripes qu'elles sont allées chercher ce 2e titre pour nous offrir un
doublé historique cette saison. Ce qu'elles ont réalisé, est vraiment exceptionnel et
j'espère que ces titres en appelleront d'autres".
Kamel Tsabet (Entraîneur du GSP) :
« La pression a eu raison de mes joueuses»
"Nos joueuses ont subi une pression importante avant cette finale et, à mon avis,
c'est une des raisons qui ont fait qu'elles ne puissent pas bien gérer la situation. En
plus, notre équipe a raté beaucoup d'occasions pendant le match. C'est littéralement comme si on donnait le ballon à la gardienne adverse, ce qui a facilité le
lancement des contre-attaques El-Biaroises. Mais dans l'ensemble, je dirai que
nous ne regrettons rien. Le sport est ainsi fait. A la fin, il faut qu'il y ait un gagnant et
un perdant et, en ce qui nous concerne, nous acceptons la défaite en toute sportivité".
Hand/ championnat du monde (U-21) en préparation
Deux tournois en Roumanie au menu des Algériens
La sélection algérienne masculine de
handball des moins de 21 ans (U-21),
prendra part à deux tournois amicaux en
Roumanie, en vue du 20e championnat
du monde de la catégorie prévu au Brésil
du 20 juillet au 1er août prochains, a appris l'APS vendredi auprès de la fédération algérienne de handball (FAHB). Le
premier tournoi se déroulera du 24 au 28
Hand/ championnat
du monde (U-19/
garçons) préparation
juin, avec la participation de l'Algérie, de
la Roumanie (pays hôte), de la Norvège,
et des Pays-Bas, tandis que le second
tournoi aura lieu du 9 au 12 juillet en présence de la Roumanie, de l'Egypte, de l'Algérie, et d'une quatrième sélection qui
reste à désigner, précise la même source.
Les joueurs de l'entraîneur Hasni Achour
L'équipe de basket-ball du CSMBB
Ouargla évoluera en Super-Division "B"
la saison prochaine à l'issue de sa
défaite vendredi face au WA Boufarik
sur le score de 70 à 66 (après prolongation), pour le compte de la 9e et avant
dernière journée des "play-down" du
championnat d'Algérie, Super-Division
A, disputée à Miliana. Dans l'autre
match de la journée, le CS Constantine, menacé par la descente, a sauvé
sa peau en s'imposant devant l'OMS
Miliana (68-54).
RESULTATS :
WA Boufarik - CSMBB Ouargla
70-66 (après prolongation)
CS Constantine - OMS Miliana
68-54
Exempt : USM Blida
CLASSEMENT
PTS
1. OMS Miliana
12
2. WA Boufarik
12
--.USM Blida
10
--. CS Constantine
10
--. CSMBB Ouargla 10
rétrograde en Super-Divions
J
7
7
7
7
8
B
Journée
olympique à Djelfa
les 3 et 4 juin
Le comité olympique et sportif algérien (COA) organise les 3 et 4 juin
prochain à Djelfa, la Journée olympique afin de promouvoir les valeurs et
les idéaux de l'olympisme, par le biais
d'activités éducatives et sportives diverses.
Le public de Djelfa sera ainsi convié
à prendre connaissance des
grandes missions dévolues
à l'instance olympique algérienne, à travers les
différentes activités
contenues dans le
programme établi à
cette occasion par le
COA.
Les basketteuses du GS Pétroliers se sont qualifiées pour
L'instance olympila finale de la coupe d'Algérie de basket-ball (seniors que algérienne tadames), en s'imposant devant le Hussein-Dey Marine
L'équipe du NRF Constantine a validé son billet
ble sur une participasur le score 70 à 49, jeudi soir à Staouéli. Les Pétrolièpour la division nationale 1 de handball (dames),
tion importante de la
res affronteront en finale l'OC Alger, tenant du titre, qui
au terme du tournoi d'accession dont la 3e et
presse nationale au
s'est qualifié après le forfait de l'USA Batna. La
dernière journée s'est disputée jeudi. Les Consrendez-vous de Djelfa.
finale de la coupe d'Algérie de basket-ball
tantinoises ont gagné deux matchs pour un match
En marge des activités
(seniors - dames) est programmée le
nul, décrochant 5 points, devant la formation de CS
liées à la Journée olympique
5 juin à Alger.
Mouloud Mammeri (4 pts), dans ce tournoi qui s'est déde Djelfa, les resp o n s a b l e s
roulé à la salle d'Ain Taya (Alger).
du COA procéderont au tirage
au sort qui doit déterminer les
RESULTATS :
quatre organes de la presse
1ère journée : Mardi 26 Mai 2015 :
écrite autorisés à prendre part
NRF Constantine - CS Mouloud Mammeri ........................................ 21-12
aux JO 2016, sachant que le CoWIAM Saida - Meghaier (El Oued) ..................................................... 29-22
mité International Olympique
2e journée : Mercredi 27 Mai 2015 :
(CIO) a accordé un quota de quaCS Mouloud Mammeri - WIAM Saida ................................................. 13-12
tre places aux organes de la presse
NRF Constantine - Meghaier ............................................................. 25-16
écrite algérienne.
3e journée : Jeudi 28 Mai 2015 :
Les candidats intéressés par le tiraCS Mouloud Mammeri - Meghaier ..................................................... 20-18
ge, devraient transmettre avant le 2
NRF Constantine - WIAM Saida ....................................................... 15-15
juin prochain, une demande accompagnée d'un engagement à prendre
CLASSEMENT
PTS
DIFF
en charge le représentant de l'organe retenu.
1- NRF Constantine
5
+18
Les Jeux Olympiques d'été de Rio de
2- CS Mouloud Mammeri
4
-6
Janeiro 2016 auront lieu du 5 au 21
3- WIAM Saida
3
+6
août.
4- Meghaier
0
-28
Handball/ tournoi d'accession
en division nationale 1
(dames)
Le NRF Constantine
La sélection
valide son billet
algérienne en
stage en Slovénie pour l'élite
La sélection algérienne de handball
masculine des moins de 19 ans (U-19)
effectuera un stage préparatoire en Slovénie du 19 juin au 1er juillet prochains,
en vue du 18e championnat du monde
de la catégorie prévu à Ekaterinbourg en
Russie (8-20 août 2015), a appris l'APS
vendredi auprès de la fédération algérienne de handball (FAHB). Au cours de
ce stage, les joueurs de l'entraîneur Ait
Abdeslam Ahcéne disputeront trois
matchs amicaux face à la Slovénie,
précise la même source. L'équipe
nationale prendra part ensuite à un
tournoi amical, toujours en Slovénie,
prévu du 7 au 14 juillet, avec la participation de la Slovénie (pays hôte), l'Argentine, l'Egypte, la Pologne, et le Qatar.
Les Algériens débuteront leur préparation en vue du mondial par un regroupement à Alger du 2 au 17 juin. Lors du
mondial russe, l'Algérie jouera dans le
groupe C, en compagnie du Danemark,
de la Suisse, de la Russie, du Qatar et
de la Croatie.
prendront part également à un stage en
Serbie programmé du 28 juin au 9 juillet.
Les Algériens débuteront leur préparation
en prévision du mondial par un stage à
Alger du 16 au 23 juin. Lors du mondial
brésilien, l'Algérie a hérité du groupe C en
compagnie du Danemark, de la France,
de l'Argentine, du Chili, et de la Corée du
Sud.
Le CSMBB Ouargla
rétrograde en SuperDivision "B"
Coupe d'Algérie de
basket-ball (dames)
Le GS Pétroliers rejoint
l'OC Alger en finale
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
16 Carrefour Pub
www.carrefourdalgerie.com
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MOSTAGANEM
DIRECTION DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS
WILAYA DE SAIDA
DAÏRA DE AIN EL HADJAR
COMMUNE DE AIN EL HADJAR
AVIS DE PROROGATION DE DÉLAI
DE PRÉPARATION DES OFFRES
Il est porté à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint, lancé selon le détail ci-dessous, que la durée de
préparation des offres est prorogée comme suit :
AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE
(AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT)
N°04/2015
NIF : 096220039028039
Conformément à l’article 49 du décret présidentiel n°10.236 modifié et complété, portant réglementation
des marchés publics, le président de la commune de Ain El Hadjar informe l’ensemble des soumissionnaires
ayant répondu aux avis d’appel d’offres N°04/2014 paru dans les quotidiens
en date du 04/04/2015
et le Carrefour d’Algérie en date du 04/04/2015 concernant les projets suivants :
Que suite aux réunions du 12/05/2015 et 13/05/2015 de la commission communale d’évaluation des offres
a fait ressortir le résultat suivant :
- Secteur hydraulique
N°
01
02
03
Projet
Date de
publication
Réalisation d’une cité
universitaire 2000 lits à
Kharrouba Mostaganem
* Lot 1 : Mur de clôture+
locaux techniques
* Lot 2 : VRD+ réseau
12/05/2015
incendie+ équipement
bâche à eau
* Lot 3 : Alimentation des
blocs+ éclairage extérieur
+ équipement poste
transformateur
* Lot 4 : Réseau Gaz
extérieur
* Lot 5 : Espace verts
Délai
initial
Prorogation
Date d’ouverture
des plis
05
06
07
Secteur équipements publics
N°
21 jours
10 jours
11/06/2015
08
09
10
11
12
LA DIRECTRICE
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE
04
ANEP N°:31009417 31/05/2015
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE
Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n°13/03
du 13/01/2013 modifiant et complétant
le décret présidentiel N°10/236 du 07/
10/2010 portant réglementation des
marchés publics. L’assemblée populaire communale d’Oran déclare l’infructuosité de l’avis d’appel d’offres
national ouvert n°26/2015 relatif à la
fourniture de 16.000 trousseaux scolaires pour les nécessiteux de la commune d’Oran et ce, à l’issue de la commission d’évaluation des offres en date
du 28/05/2015.
LE PRÉSIDENT
ANEP N°:31009411 31/05/2015
ANEP N°:31009432 31/05/2015
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MOSTAGANEM
DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS
WILAYA D’ORAN
DAÏRA D’ORAN
COMMUNE D’ORAN
SERVICE DES CONTRATS ET MARCHÉS
AVIS D’INFRUCTUOSITÉ
Intitulé
Entreprise retenue Note technique Délai d’exécution Montant en TTC
OBS
Eclairage public
Rénovation éclairage public Ain El Hadjar et Bouanani Yamine
02
8.794.422,00
Offre moins
46.00
changement des candélabres RN 6
Kadi Laredj
mois
DA
disante
36.16
Rénovation éclairage public Sidi Embarek
Bouanani
03 mois
4.670.874,00 DA Offre moins disante
Offre moins
Réalisation éclairage public Sidi Ahmed
Abdelhamid
03
3.074.760,00
43.66
disante
Bendida avec changement crosses luminaires
mois
DA
Offre unique
Réalisation éclairage public Naar
L’infructuosité de l’opération
techniquement qualifiée
Karroum (Kanto)
Offre moins
Réalisation éclairage public douar
Bouanani
03
2.492.100,00
43.66
disante
Menasra et Ain Manaa
Abdelhamid
mois
DA
Conformément à l’article 114 du décret présidentiel n°10.236 du 07.10.2010 modifié et complété, portant
réglementation des marchés publics, les entreprises qui contestent ce choix, ont le droit d’introduire un
recours dans un délai de 10 jours à compter de la 1ère parution de l’avis d’attribution provisoire auprès de
la commission communale des marchés.
Et pour ceux qui sont intéressés de se rapprocher de nos services au plus tard (03) jours à compter du
premier jour de la publication de l’attribution provisoire pour prendre connaissance des résultats détaillés de
l’évaluation de leurs offres techniques et financières.
LE PRÉSIDENT DE L’APC
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE
Intitulé
Entreprise retenue Note technique Délai d’exécution Montant en TTC
OBS
Alimentation en eau potable
Réalisation d’un forage par battage sur 200
Mouai
04
6.326.814,78
Offre moins
50.00
ML avec abri et équipement à Ain El Hadjar
Ghaniyya
mois
DA
disante
Achèvement réseau AEP Ouled Hachemi
Kourat
04
4.770.314,64
Offre moins
40.50
avec bornes fontaines
Mustapha
mois
DA
disante
Extension réseau AEP douar Maata avec
Kourat
04
2.585.265,93
Offre moins
40.50
bornes fontaines
Mustapha
mois
DA
disante
Assainissement
Réalisation d’avaloirs au centre Ain El Hadjar Kourat Mustapha
03 mois
2.392.650,00 DA Offre moins disante
48.00
Offre moins
Achèvement réseau assainissement Labani
Benfattah
60
4.373.740,80
46.00
disante
Mohamed 01
Omar
jours
DA
Offre moins
Réalisation réseau assainissement Sidi
Becharef
03
4.779.216,00
47.33
disante
Ahmed Bendida
Nasreddine
mois
DA
Offre moins
Rénovation du collecteur de rejet au niveau
Benfattah
60
4.780.891,97
36.00
disante
de la gare côté abattoir AEH
Omar
jours
DA
AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHES
NIF: 000027019010555
En application des dispositions de l’article 114 du décret présidentiel N°10/236 du 07.10.2010
portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction des Equipements Publics de la wilaya de Mostaganem informe l’ensemble des soumissionnaires ayant
participé à l’appel d’offres national restreint, lancé le 22/04/2015 dans le quotidien national ElDjoumhouria relatif à la réalisation d’un hôpital de 240 lits à Mostaganem, en lots séparés.
Qu’à l’issue de l’évaluation des offres techniques et financières, les marchés ont été provisoirement attribués aux entreprises citées dans le tableau ci-dessous, conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, comme suit:
N° Entreprises
01
02
03
04
05
Lot 6 : mur de clôture+ poste de
garde (façade accès urgence)
07
LAKHDAR
Hadj Djillali
ETB BELACHOUI
09
Lahcen
10
Montant DA en
TTC
BOUGUESSA
Lot 1 : assainissement+
253.101.069,00
Laroui
réseau AEP+ voirie et incendie
BENKOUAR
Lot 2 :
30.775.773,60
A/Krim
éclairage extérieur
EURL EETB AIT
Lot 3 :
5.788.896,75
SIDHOUM
réseau gaz extérieur
ETB ALFA
Lot 4 :
94.945.500,00
Building
aménagement extérieur
Lot 5 : mur de clôture+ poste
de garde (façade principale)
06
08
Lots
Lot 7 : mur de clôture
(façade postérieure)
Lot 8 :
espace vert
Lot 9 : peinture (intérieure
et extérieure)
Lot 10 : jet d’eau
NIF
Délai
Note
technique
195527210000645 30 mois
56,33
159260100436195 04 mois
65,00
000022019004658 02 mois
53,00
06 mois
53,67
75 jrs
81,00
000116001579111
Offre excessive
Offre excessive
Offre excessive
22.464.000,00
197127010003450
59.904.000,00
196313010348636 05 mois
73,40
Infructueux (aucune offre n’a été préqualifiée techniquement)
Tout soumissionnaire contestant ce choix peut introduire un recours auprès de la commission
des marchés compétente (commission des marchés publics de la wilaya Mostaganem) dans
un délai de 10 jours à compter de la date de première parution du présent avis et ce
conformément à l’article 114 du décret présidentiel n°10.236 du 07.10.2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété.
Les soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres en question sont invités à se
rapprocher de nos services au plus tard dans les trois (03) jours à compter du premier jour
de publication de l’attribution provisoire du marché afin de prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières et ce conformément aux
dispositions de l’article N°125 du décret présidentiel n°10.236 du 07 octobre 2010 portant
réglementation des marchés publics, modifié et complété.
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE
ANEP N°:31009419 31/05/2015
SOCIETÉ
La Suisse a enfin percé le mystère des trous
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
Mille souris dans
une seule et
même maison
dans ses fromages
L
es «trous» de certains fro
mages seraient provo
qués par des petites particules de foin, qui tombent dans
le lait pendant la traite des vaches.
Après un siècle d’études et de
recherche, le mystère des trous
dans certains fromages suisses, comme l’Emmental et l’Appenzell, a enfin été percé, ont
annoncé jeudi les autorités
scientifiques de la Confédération helvétique.
Les fameux «trous» sont provoqués par des petites particules
de foin qui tombent dans le lait
pendant la traite des vaches, ont
établi les chercheurs d’Agroscope, l’institut des sciences en
denrées alimentaires basé à
Berne, associés à ceux de l’Empa (Laboratoire fédéral d’essai
des matériaux et de recherche).
Ces particules dégagent des
gaz pendant la fermentation, qui
forment alors des trous dans le
fromage, a expliqué l’institut dans
un communiqué.
Du coup, l’énigme des trous
dans le fromage, qui «fascine
tant les enfants que les adultes»,
est enfin résolue, se félicite
Agroscope.
Les «trous» avaient tendance à
disparaître quand le lait était extrait avec des techniques plus
modernes, ont constaté les chercheurs.
«C’est la disparition du seau traditionnel», placé sous le pis de
la vache, et remplacé par des
techniques plus modernes et
plus hygiéniques, qui est à l’origine de la disparition des
«trous», a indiqué à l’AFP un
porte-parole de Agroscope.
Selon Agroscope, en 1917 déjà,
Avez-vous déjà vu un cheval souffler
des bougies ?
"Le cheval, le cheval, le cheval
c'est génial", chantait la fédération française d'équitation dans
l'un de ses spots télévisés. On
les croit sans hésiter quand on
regarde la vidéo en tête d'article.
Des passionnées d'avaient décidé de faire une petite fête et un
gâteau pour l'anniversaire de JD
le cheval qui vit près de New York.
Elles ne s'attendaient pas à voir
l'équidé souffler lui même les
bougies et dégainer son plus
beau sourire.
17
l’Américain William Clark avait
publié un article de synthèse
approfondi sur la formation des
trous dans l’Emmental.
Dans cet article, Clark tentait d’expliquer avec les connaissances
de l’époque l’énigme de la formation des trous, avec l’hypothèse que les trous se formaient
sous l’action du dioxyde de carbone produit par des bactéries.
CONTRÔLER LE NOMBRE
DE TROUS
Les scientifiques, qui ont continué à s’interroger sur l’origine de
ces trous après Clark, ont constaté que les fromages fabriqués
au cours des 10-15 dernières
années avaient de moins en
moins de trous.
Les chercheurs d’Agroscope se
sont alors interrogés sur le changement de méthodes de traite
des vaches et la réduction des
microparticules de foin et des
bactéries dans le lait.
Pour valider leur hypothèse, ils
ont observé la formation de ces
trous pendant une période de
130 jours, durant l’affinage, en
employant des appareils relevant de la radiologie, comme la
tomographie assistée par ordinateur.
«La traite traditionnelle à l’étable
avec des seaux ouverts a été
remplacée au cours des dernières décennies par des systèmes
de traite fermés», explique
Agroscope, en ajoutant que ces
nouvelles techniques «ont aussi totalement supprimé les microparticules de foin dans le
lait». En conséquence, «il y a
moins de +germes de trous+
dans le fromage».
«C’est une découverte qui a été
faite complètement par accident,
comme toute les grandes découvertes», a conclu le porteparole d’Agroscope.
Le fromager sait désormais
qu’en jouant sur le dosage des
microparticules de foin, il peut
quasiment contrôler le nombre
de trous désirés dans ses meules.
Le fromage est une affaire sérieuse en Suisse, où l’élevage
bovin est très répandu, favorisé
par le paysage montagneux du
pays.
En 2014, la consommation
moyenne annuelle par habitant
en Suisse a été de 21,3 kilos.
Les fromages suisses ont représenté les deux tiers de cette consommation.
Plus d’un millier de souris, des
chiens, des chats et des
poissons ont été saisis dans
une résidence insalubre de
Calgary, dans l’ouest du
Canada, a annoncé mercredi
une organisation de défense
des droits des animaux.
Un enquêteur des services de
la santé publique qui a inspecté la maison lors de l’intervention de la police a jugé cette
dernière «inhabitable à cause
des conditions d’insalubrité» y
régnant, a précisé l’organisation Humane Society dans un
communiqué.
Au total, les enquêteurs y ont
découvert 1.037 souris, 3
chats, 3 chiens et 80 poissons,
pour la plupart en mauvaise
santé. Des souris étaient
entassées dans plusieurs
cartons, des bassines ou des
cages. Deux cent soixantequinze animaux, dont plusieurs
blessés, ont dû être euthanasiés.
«C’est la plus importante
saisie d’animaux de l’histoire
de Calgary», a précisé la
Humane Society. On ignore ce
que le propriétaire de la
ménagerie comptait faire avec
toutes ces souris, mais il
s’expose à des accusations, a
affirmé Brad Nichols, directeur
de la Humane Society.
La chaleur extrême fait fondre
l’asphalte en Inde
En Australie, un homme tente de
voler un distributeur de billets...
Dans une vidéo tirée du système de surveillance d'une station
service, on voit un homme qui tente de voler un distributeur de
billets. Cependant tout ne se passe pas comme il le voudrait.
Pourtant tout à l'air de bien se passer, pour cet homme qui tente
de faire un casse dans une station service du Queensland en
Australie. Il arrive à briser la vitre de la porte d'entrée de la
station, se faufile à l'intérieur et fixe une chaîne au distributeur
de billets qu'il veut dérober... mais c'est sans compter sur la
malchance... (ou la bêtise?)
Il restera en tout cas dans les annales, comme un des pires
voleurs filmés par des caméras...
D
e nombreuses parties
de bitume sont en train
de fondre en Inde sous
l’effet de la chaleur qui a déjà fait
plus de 1.100 morts dans le pays.
Un climat caniculaire sévit actuellement sur l’Inde. Les températures enregistrées sur pla-
ce avoisinent les 113°F, l’équivalant de 45°C.
En moins d’une semaine, cette
vague de chaleur extrême a entrainé le décès de plus de 1.100
individus dont la plupart appartiennent à la classe ouvrière et
n’ont pas accès à la climatisa-
tion.
Ces températures très élevées
ont également pour effet de faire
fondre de grandes portions d’asphalte, transformant l’allure des
routes et des passages piétons
notamment (images ci-dessous).
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
18 Carrefour Pub
www.carrefourdalgerie.com
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTÈRE DES RESSOURCES EN EAU
DIRECTION DES RESSOURCES EN EAU
DE LA WILAYA D’ORAN
PROJET : RÉALISATION DE LA STATION D’ÉPURATION DE BETHIOUA
1ÈRE MISE EN DEMEURE
- Vu le marché n°43/2014, approuvé en date du 01.10.2014 par la commission
sectorielle des marchés publics, relatif à la Réalisation de la station d’épuration
de Bethioua
- Vu l’ordre de service établi par la Direction des ressources en eau de la wilaya
d’Oran, demeurant à Ilot 26, zone des sièges USTO- Oran, portant notification
et prescrivant le démarrage des travaux en date du 23.11.2014
- Vu le procès-verbal en date du 06.12.2014 portant installation de chantier et
démarrage des travaux
- Vu les relances du maître d’ouvrage pour le démarrage effectif des travaux et
la mobilisation des moyens humains et matériels et sanctionnées dans les
procès-verbaux de réunion
- Vu la correspondance du maître d’ouvrage n°3131/DREW0/Sce Asst/2014 du
17.12.2014 portant installation de chantier
- Vu la correspondance du maître d’ouvrage n°103/DREWO/Sce Asst/2015 du
14.01.2015 portant lettre de rappel n°1 pour la mobilisation des moyens humains et matériels et installation de chantier.
- Vu la correspondance du maître d’ouvrage n°720/DREWO/Sce Asst/2015 du
15.04.2015 portant lettre de rappel n°2.
- Vu le retard enregistré dans le lancement des travaux depuis la notification de
l’ODS de démarrage des travaux
- Vu la non disponibilité des moyens humains, et le manque des moyens matériels sur le site du projet
- Le groupement d’entreprises (COPASA-PESA-CGC) demeurant respectivement au centre commercial et administratif de Bab Ezzouar- 314 N quartier
d’affaires- Alger, et au 74 cité Ben Achour- Cheraga- Alger, et titulaire du
marché cité ci-dessus est mis en demeure sous huitaine de :
- Mobiliser et renforcer le chantier en moyens humains et matériels
- Démarrer les travaux d’installation de chantier (cité de chantier- installation
industrielle de chantier)
- Prendre toutes les mesures en vue de rattraper les retards enregistrés
Faute de quoi, des mesures coercitives prévues par la réglementation en vigueur seront prises à l’encontre du groupement d’entreprise.
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE
ANEP N°:31009243 31/05/2015
HYPROC SHIPPING COMPANY SPA
AU CAPITAL 12.000.000.000 DA
NOTICE OF
UNSUCCESSFUL
NATIONAL AND INTERNATIONAL OPEN CALL
FOR TENDER N°04/HYPROC SC/PMD/2015
Pursant to the article n°19 of HYPROC
Shipping Company spa tendering procedure (08/15), HYPROC SC informs
all bidders that have participated in the
National and International open call tender n°04/HYPROC SC/PMD/2015, relating to the sale of one LNG vessel
« Mostefa Ben Boulaid »,that this tender is declared unsuccessful
SIÈGE SOCIAL: ZHUN USTO- B.P 7200 ES-SEDDIKIA 31025 ORAN- ALGÉRIETÉL: 213.41.42.62.62/ 42.63.63
FAX: 213.41.42.32.75 TÉLEX: 21824/ 21826/ 21827/ 21828
DIVISIONS OPÉRATIONNELLES: BP 60 ZONE INDUSTRIELLE ARZEW- ORAN
31200- ALGÉRIE- TÉL: 213.41.47.48.55
FAX: 213.41.47.34.45 TÉLEX: 12933/12935/12938/12944
RC 0103669/B/99- E-MAIL: HYPROC@HYPROC.COM
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE
ANEP N°:31009400 31/05/2015
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
HYPROC SHIPPING COMPANY SPA
AU CAPITAL 12.000.000.000 DA
AVIS
D’INFRUCTUOSITÉ
WILAYA DE TLEMCEN
DAÏRA DE CHETOUANE
COMMUNE D’AIN-FEZZA
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT
SIÈGE SOCIAL: ZHUN USTO- B.P 7200 ES-SEDDIKIA 31025 ORAN- ALGÉRIE- TÉL:
213.41.42.62.62/ 42.63.63
FAX: 213.41.42.32.75 TÉLEX: 21824/ 21826/ 21827/ 21828
DIVISIONS OPÉRATIONNELLES: BP 60 ZONE INDUSTRIELLE ARZEWORAN 31200- ALGÉRIE- TÉL: 213.41.47.48.55
FAX: 213.41.47.34.45 TÉLEX: 12933/12935/12938/12944
RC 0103669/B/99- E-MAIL: HYPROC@HYPROC.COM
En application de l’article 49 du décret présidentiel n°10.236 du 07 Octobre 2010, le chargé de la gestion des
affaires communales de Ain-Fezza, lance un avis d’appel d’offres national restreint dans le cadre des PCD
pour la réalisation du projet suivant :
* Aménagement urbain à travers la commune d’Ain Fezza
Les entreprises qualifiées (catégorie II et plus/activité : bâtiment) intéressées par le présent avis d’appel
d’offres peuvent retirer le cahier des charges contre paiement de la somme de 2.000,00 DA auprès du
trésorier intercommunal de Chetouane.
Les plis devront être déposés à l’adresse sus indiquée, sous double pli avec indication « offre technique »
et « offre financière », l’enveloppe extérieure doit être anonyme et ne comporte que la mention :
« Avis d’appel d’offres national restreint, projet :…………. A ne pas ouvrir »
Les soumissionnaires doivent présenter leurs offres accompagnées de toutes les pièces administratives
(valides) exigées par le cahier des charges à savoir :
A- Offre technique :
zDéclaration à souscrire signée et cachetéezDéclaration de probité signée et cachetéezLe statut de
l’entreprise éventuellement (dans le cas d’une personne morale)zRéférences professionnelles (les attestations de bonne exécution des commandes similaires doivent contenir le coût global des travaux, la date de
réception provisoire et définitive des travaux, signées par les maîtres de l’ouvrage dûment habilités)zMoyens
matériels (carte grise au nom du soumissionnaire, facture d’achat, ou un PV de constat et d’évaluation du
matériel établi par un expert en la matière dûment agréé)zL’attestation de dépôt légal des comptes sociaux
lorsqu’il s’agit d’une entreprise commerciale dotée de la personnalité morale et droit algérienzUn extrait de rôle
apuré en cours de validité, inscrit ou non inscrit au fichier national des fraudeurs zLe numéro d’identification
fiscal (NIF)zAttestation de mise à jour CNAS, CASNOS, CACOBATH photocopie zPlanning d’exécution
signé et cachetéz Original de l’extrait du casier judiciaire le cas échéant z Registre de commerce
(photocopie)zCertificat de qualification et classification professionnelle activité principal bâtiment catégorie
II et pluszBilan financier des trois dernières annéeszRéférences bancaires et chiffres d’affaireszL’attestation de dépôt des comptes sociaux pour les entreprises commerciales dotées de la personnalité morale de
droit algérienzLes moyens humains appuyés par CNASzL’instruction aux soumissionnaireszRelevé d’identité bancaire (RIB)zLe CPS et le CPT signés, cachetés et chaque page doit être paraphéezUne déclaration
sur l’honneur par laquelle le soumissionnaire atteste qu’il ne se trouve pas dans un des cas d’exclusion visés
à l’article 52 du décret présidentiel 10.236 du 07.10.2010 modifié et complété qui peut être prévu en annexe
par le service contractant
B- Offre financière :
zSoumission datée, signée et cachetéezBordereau des prix unitaires et détail quantitatif et estimatif dûment
rempli et signé par le soumissionnairezDevis quantitatif et estimatif dûment rempli et signé par le soumissionnairezL’éventuel rabais consenti par le ou/ les soumissionnaires et qui sera inséré dans une enveloppe
à part, conformément aux dispositions de l’article 122 du décret présidentiel 10.236 du 07.10.2010 modifié et
complété.
La durée de préparation des offres est de quinze (15) jours à compter de la première publication du présent
avis dans la presse nationale et le BOMOP. Le dépôt des offres se fera le dernier jour de la durée de
préparation des offres à 12 heures au plus tard. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres
pendant la durée de préparation des offres augmentée de trois mois. L’ouverture des plis s’effectuera le
même jour de la date de dépôt des offres à 14 heures en séance publique au siège de la commune d’Ain Fezza
Tlemcen.
Les entreprises désireuses d’assister à la séance d’ouverture des plis sont cordialement invitées.
LE CHARGÉ DE LA GESTION DES AFFAIRES COMMUNALES
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE
DE L’APPEL D’OFFRES NATIONAL ET INTERNATIONAL OUVERT N°04/HYPROC SC/PMD/2015
Conformément aux dispositions de l’article
19 de la procédure de passation des marchés n°08/2013 datée du 15/01/2013 de
HYPROC Shipping Company spa, cette dernière informe l‘ensemble des soumissionnaires, ayant participé à l’appel d’offres national et international ouvert N°04/HYPROC
SC/PMD/2015, relatif à la cession du navire
méthanier « Mostefa Ben Boulaid », que
cet appel d’offres est déclaré infructueux.
ANEP N°:31009400 31/05/2015
ANEP N°:31009399 31/05/2015
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
S
A
N
L'abus de café, mauvais pour la santé ?
Vrai. Mais tout dépend de l'âge et du mode de vie
U
ne étude de l'Agence européen
ne pour la sécurité des aliments
a révélé qu'une consommation
supérieure à 400 milligrammes de caféine par jour, soit l’équivalent de quatre
expressos, serait nocive pour la santé.
Selon Nina Cohen-Koubi, médecin
nutritionniste et psychosomaticienne, il y a d'autres paramètres à
prendre en compte, car le café
n'est pas néfaste en soi. Explications.
Consommer plus de 400 milligrammes de caféine par jour
serait mauvais pour la santé,
selon l'Agence européenne pour
la sécurité des aliments.
Cette étude ne révèle rien de nouveau, mais elle met en avant l’aspect
néfaste de la consommation de caféine
en fonction de l’âge et de la situation des
individus. C’est là tout son intérêt.
LA CAFÉINE N'EST PAS NOCIVE EN SOI
Ce n’est pas le café à proprement parler
qui est nocif pour la santé : il y a d’autres
paramètres à prendre en compte, à savoir l’âge, le mode de vie, l’alimentation
des individus ou encore la fréquence de
la consommation.
Une personne en mauvaise santé, qui
fume, qui n’a pas une alimentation équilibrée et qui consomme beaucoup de café,
souffrira probablement plus des effets
néfastes de cette boisson qu’une personne en bonne santé, qui ne fume pas et qui
mange de façon équilibrée.
La régularité de la consommation peut en
effet avoir des conséquences sur la santé : plus on boit de café, plus on peut en
ressentir les effets néfastes.
L’étude révèle également que les moins
de 18 ans sont plus sensibles à la caféine. Cela est probablement dû à la con-
être une bonne alternative.
TROUVER DES SOLUTIONS
ALTERNATIVES AU CAFÉ
sommation de boissons énergisantes,
plus répandue chez les jeunes et
qui accroît l’effet néfaste de la caféine.
INSOMNIE, NERVOSITÉ, PALPITATIONS
Les effets de cette surconsommation peuvent être multiples : insomnie, nervosité,
accélération du rythme cardiaque, crise
d’angoisse, palpitations, tachycardie,
arythmie…
De plus, le café, souvent consommé pour
stimuler, peut avoir l’effet inverse : plus on
en boit, plus on s’excite et moins on a de
recul sur ce que l’on fait. On se fatigue
donc plus rapidement.
Pour remédier à cela, je conseille de remplacer de temps à autre le café par du thé
vert, qui contient également de la caféine,
mais qui est assimilé plus lentement par
l’organisme et qui est donc moins néfaste. Prendre une ou deux tasses de café le
matin et une tasse de thé vert à midi peut
Le fait de définir une dose
journalière de caféine
comme le préconise cette étude serait une bonne
chose, car cela pourrait
marquer les esprits et faire diminuer la consommation. Mais il ne faudrait
pas tomber dans quelque
chose d’anxiogène : ce
n’est pas parce que le café
peut être néfaste au-delà
d’un certain seuil qu’il faut arrêter d’en consommer.
D’ailleurs, je ne pense pas qu’il y ait
une surconsommation de café : les
personnes âgées ont tendance à
se réguler elles-mêmes et les
jeunes ne sont pas férus de
cette boisson. Les personnes "à risque"
sont surtout les étudiants, qui veulent être
stimulés pendant leurs révisions et les
adultes, qui veulent avoir plus d’énergie
au travail.
Il faut donc s’inspirer de cette étude, ne
pas la rejeter car elle dit vrai, sans tomber
dans l’interdiction. Je conseille simplement à ceux qui boivent trop de caféine de
trouver des solutions alternatives, qui leur
permettront de diminuer leur consommation. Ces personnes peuvent par exemple manger du poisson, des myrtilles, éviter les graisses cuites ou encore les fritures, afin d’augmenter leurs performances
intellectuelles. Elles peuvent également
associer à leur déjeuner des céréales, du
riz basmati ou encore du quinoa, qui ont
un index glycémique bas et qui permettent au cerveau de consommer du glucose et donc d’être performant.
Orthodontie : pour un sourire aussi sain que beau
C
e type de traitement - possible dès
le plus jeune âge - améliore l'hy
giène bucco-dentaire, réduit les
apnées du sommeil et donne des résultats définitifs.
Les "redresseurs de dents" sont parfois
considérés comme des spécialistes de
l'esthétique. Il est vrai qu'afficher un sourire avec des dents parfaitement alignées
(et évidemment bien blanches de surcroît)
est très engageant et valorisant. Mais les
bénéfices de l'orthodontie ne se limitent
pas à cet aspect important de la vie sociale. C'est ce que veut démontrer la Fédération française d'orthodontie (FFO), qui rend
publics aujourd'hui les résultats d'une étude Harris Interactive* portant sur les connaissances en la matière et les idées reçues.
Globalement, quand on leur demande de
définir l'orthodontie, la majorité des Français l'identifie à "un traitement permettant
de redresser les dents et de corriger la
dentition et le positionnement de la mâchoire". Cette réponse, qui témoigne
d'une assez bonne connaissance du sujet, s'explique par le fait que 35 % d'entre
eux sont ou ont été directement concernés par l'orthodontie. En revanche, 97 %
estiment que ce traitement n'a qu'un bénéfice esthétique, 40 % qu'il n'a aucun
impact sur l'hygiène bucco-dentaire et 60
% pensent que le résultat n'est pas définitif. Autant d'idées que les spécialistes
veulent combattre.
Tout d'abord, l'orthodontie ne consiste pas
uniquement à remettre les dents et les
mâchoires droites, elle contribue aussi au
bien-être du patient et, surtout, à lui assurer l'optimisation des trois fonctions de la
bouche que sont la mastication, la déglutition et la phonation. De plus, elle a un
effet bénéfique sur les apnées du sommeil (qui peuvent se manifester dès l'enfance). "En élargissant le maxillaire, l'orthodontiste élargira les fosses nasales,
ce qui permettra à l'air de mieux circuler
par le nez", explique le docteur Jean-Baptiste Kerbrat.
Redresser les dents favorise aussi une
bonne hygiène de la bouche en simplifiant grandement le lavage. La brosse peut
aller partout, y compris dans les coins les
moins accessibles, et nettoyer chaque
dent individuellement. En plus de la prévention des caries, "on constate que les
dents qui ne sont pas droites sont plus
foncées, plus jaunes et souvent plus entartrées", ajoute le docteur Aloé-Tavernier.
Quant à la persistance des effets du traitement, elle est réelle. Néanmoins, il faut
savoir que si la taille des dents reste constante, la longueur et la largeur des arcades dentaires diminuent légèrement avec
l'âge.
Cette contraction naturelle peut donc entraîner quelques modifications en vieillissant, des malpositions dentaires, le plus
souvent des incisives du bas. "Comme
un visage prendra des rides avec le
temps, nos dents ont tendance naturellement à s'encombrer, lentement, mais
inexorablement", explique le docteur Olivier Migault.
Reste un point qui ravit les orthodontistes
: les Français interrogés sont conscients
des progrès réalisés au cours des vingt
dernières années. Près de 85 % s'accordent sur la plus grande discrétion des
appareils et 80 % sur la moindre douleur
induite par les traitements. Enfin, ils sont
62 % à penser que l'on ne peut pas commencer un traitement orthodontique avant
l'âge de 11-12 ans. Il existe pourtant
aujourd'hui des traitements dits "précoces", pouvant être mis en place dès l'âge
de 5-6 ans. Mais il n'est pas évident que
cela fasse sourire les gamins...
* Enquête réalisée du 24 au 26 mars 2015
sur un échantillon de 1 020 personnes
représentatif des Français âgés de 15 ans
et plus.
T
É 19
Vapoter ne
favoriserait pas
le tabagisme
chez les jeunes
L'e-cigarette ne pousserait pas les jeunes à fumer des cigarettes traditionnelles, selon les résultats d'une enquête réalisée par l'association de lutte
contre le tabagisme, Paris sans tabac.
Vapoter ne favoriserait pas le tabagisme chez les jeunes
Vapoter ne créerait pas une dépendance à la nicotine chez les adolescents et
ne les pousserait à fumer des cigarettes. Et si la cigarette électronique a connu un fort succès auprès des plus jeunes, son expérimentation baisse de
plus en plus, selon les conclusions de
l'enquête. L'association a mené une
étude à Paris auprès de 3 350 adolescents pour comprendre le comportement des jeunes vis-à-vis de l'e-cigarette et du tabac.
Les conclusions de cette enquête révèlent qu'à 12 ans, 10% des élèves interrogés ont déjà expérimenté la cigarette électronique et que plus de la
moitié des ados de 16 ans a déjà vapoté. Mais, la majorité (environ 72%)
de ceux qui l'expérimentent ne l'utilise
pas régulièrement.
UNE CONSOMMATION EN BAISSE
L'étude dévoile aussi que l'e-cigarette
a de moins en moins de succès auprès
des plus jeunes. Entre 2014 et 2015,
sa consommation est passée de 14%
à 11%, chez les 16-19 ans et de 9,8% à
6% chez les 12-15 ans. « Ainsi l'usage
régulier concerne moins de 10% des
élèves de 12-19 ans à Paris », conclut
l'association dans un communiqué.
« Clairement, la cigarette électronique
n'apparaît pas comme un produit de
rentrée dans le tabagisme mais comme un produit de remplacement du tabagisme chez les jeunes, à Paris »,
explique au quotidien d'information Le
Parisien, le professeur Bertrand Dautzenberg, pneumologue, président de
Paris Sans Tabac.
« L'e-cigarette est un moindre mal,
même si « le mieux est de ne rien prendre », conclut le professeur Dautzenberg.
En effet les chiffres du tabac en France
sont alarmants. La consommation de
tabac, qui avait diminué à partir des
années 1970, a augmenté depuis
2005, en particulier chez les femmes
et dans les classes socio-économiques défavorisées, pour atteindre près
de 34% des adultes d'après l'Institut
national de veille sanitaire. La cigarette tue 200 fois par jour en France et fait
perdre entre 10 et 15 années de vie
sans problèmes de santé à chaque
fumeur.
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
20 Carrefour Pub
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTÈRE DE LA CULTURE
DIRECTION DE LA CULTURE
DE LA WILAYA D’ORAN
21, RUE ABDERRAHMANE MIRA
TÉL /FAX : 041.39.79.18
RÉF : 19/D.C.W.O/S.P/2015
AVIS D’INFRUCTUOSITÉ
En application des dispositions du décret présidentiel N°10.236 complété et modifié, portant réglementation des marchés publics, l’EPE/SPA/
EGRUT/TIARET informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres N°01/15 relatif à la fourniture et le transport de :
- Conduite en PEHD et pièces spéciales en PEHD, de différents diamètres.
- Robinetterie et accessoires en fonte
- Grillage avertisseur
Paru sur les quotidiens El Djoumhouria et Le Carrefour d’Algérie du 01.04.2015, qu’il a été déclaré infructueux
Motif : Une seule offre préqualifiée techniquement
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°09/2015
RÉALISATION D’UNE ANNEXE DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE
NIF : 412017000031029
La Direction de la culture de la wilaya d’Oran, lance un avis d’appel d’offres national restreint relatif à la réalisation d’une annexe de la
bibliothèque nationale à Oran
Site : Oran
Les entreprises qualifiées spécialisées ayant le certificat de qualification et classification professionnelle travaux bâtiment catégorie 04
(quatre) et plus, peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de la culture de la wilaya d’Oran.
«21, Rue Abderrahmane Mira- Oran »
Les dossiers de la soumission comprendront une offre technique et une offre financière.
1- L’Offre technique :
Dossier administratif :
zLa déclaration à souscrire selon modèle ci-joint (renseignée, signée, datée et portant le cachet du soumissionnaire)zLa déclaration de
probité selon modèle ci-joint (renseignée, signée, datée et portant le cachet du soumissionnaire)zLe présent cahier des charges paraphé
par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques zUne copie du certificat de qualification catégorie IV ou plus en bâtiment,
activité principalezUne copie de l’extrait du registre de commerce zLes trois attestations d’organismes de sécurité en cours de validité
CNAS, CASNOS, CACOBATH (conformes à l’original)zUn extrait du casier judiciaire du soumissionnaire (original) valide à la date de
soumission.
Sont présentés selon l’état en annexe :
zLes attestations de bonne exécution concernant l’expérience et les réalisations passées du soumissionnaire relatives à des travaux de
même nature ou de même envergure, délivrées par les maîtres d’ouvrages publics.zCopie de statut pour les sociétés (et modificatif
éventuel) (dûment certifiées)zCopie de l’extrait de rôle activité apuré en cours de validité avec la mention « non inscrit sur la liste des
fraudeurs »zCopie du numéro d’identification fiscale (dûment certifiée)zUne copie des bilans financiers des 03 dernières années dûment
visés par les services des impôts ou le commissaire aux compteszLes références bancaires (dûment certifiées)zListe des moyens
humains dûment justifiée par les diplômes en précisant l’encadrement mobilisé pour le présent projet (déclarés au niveau de la CNAS)
signée par le soumissionnairezListe des moyens matériels dûment justifiée par les cartes grises propres à l’entreprise, facture d’achat
définitive, contrat d’assurance, PV d’inventaire visé par commissaire au compte pour le matériel non roulant.zLe planning des travauxzAttestation de dépôt des comptes sociaux pour l’année 2013 auprès des CNRC (personnes morales)
Attention : le dossier technique ne doit comporter aucune référence ou indication au montant de l’offre.
2- L’offre financière :
zLa soumission selon le modèle ci-joint (signée, datée et portant le cachet du soumissionnaire)zLe bordereau des prix unitaires (dûment
signé, et portant signature et le cachet du soumissionnaire)zLe devis quantitatif et estimatif de l’offre (dûment signé, et portant le cachet
du soumissionnaire)
Les soumissions accompagnées des pièces réglementaires en vigueur doivent parvenir sous deux (02) plis séparés et cachetés : offre
technique, offre financière. Et feront l’objet d’un seul envoi dans une enveloppe anonyme portant la mention suivante :
« Soumission à ne pas ouvrir »
Avis d’appel d’offres national restreint n° : 09/2015
Réalisation d’une annexe de la bibliothèque nationale
Site : Oran
Les offres doivent être déposées auprès de la Direction de la culture de la wilaya d’Oran
(21, Rue Abderrahmane Mira- Oran)
La date de dépôt des offres est fixée à quinze (15) jours à partir de la première parution de l’avis dans les quotidiens nationaux et le BOMOP
à 12:00. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis techniques et financiers qui aura lieu le même jour
à 14h00.
La période de validité est fixée à quatre vingt dix (90) jours plus la durée de préparation des offres (15 jours) soit 105 jours.
MADAME LA DIRECTRICE
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE
www.carrefourdalgerie.com
EPE/SPA-EGRUT-TIARETBP 222. ZONE INDUSTRIELLE- ZAAROURA- TIARET
SECRÉTARIAT DE LA COMMISSION DES MARCHÉS
CAPITAL SOCIAL 148.000.000.00 DA
TÉL : 046.41.90.22 FAX : 046.41.93.82
NIF : 099914042224513
ANEP N°:31009329 31/05/2015
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE
ANEP N°:31300553 31/05/2015
VEND
Vend villa 1er étage 2 pièces,
rez-de-chaussée 4 pièces + garages + deux
terrasses
75 douar Belgaid - Bir el Djir
Contacter le: 07.79.21.77.78
ECHANGE
Cause rapprochement
familial, échange logement
F4 à la Cité Jeanne
d’Arc, Gambetta, Oran
Bien situé,
toutes commodités à
proximité, vue sur mer
contre similaire à Akid
Lotfi ou à la cité AADL
de la pépinière.
Tel :06.69.76.60.16
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefourdalgerie.com
09h05 : Emission: Saidati
10h25 : Feuilleton
11h25 : Émission
12h45 : Emission
13h00 : Journal
13h30 : Feuilleton
14h30 : Emission
16h30 : Hadaiq El Moustaqbel
17h00 : Dessin Animé
06:30
10:20
11:00
11:55
12:00
12:50
13:00
13:25
14:45
15:25
16:20
17:15
18:30
19:55
20:00
20:30
20:35
20:45
20:55
23:00
23:45
: TFou
: Automoto
: Téléfoot
: L'affiche du jour
: Les douze coups de midi
: Du côté de chez vous
: Journal
: Grands reportages
: Reportages
: Mentalist
: Mentalist
: Sept à huit
: Sept à huit
: Météo
: Journal
: Du côté de chez vous
: Là où je t'emmènerai
: Météo
: Un plan parfait
: Esprits criminels
: Esprits criminels
18h00 : Journal
18h20 : Emission
18h55 : Emission
19h20 : Emission Familitena
20h00 : Journal
20h45 : Khalasli Kahwa
21h00 : Émission
22h15 : Chahid Wa Chawahid
23h00 : Émission
12:05 : Tout le monde veut prendre sa place
12:55 : Ma maison s'agrandit &
se rénove
13:00 : Journal
13:20 : 13h15, le dimanche...
14:38 : Roland Garros et moi
14:39 : Météo 2
14:41 : La famille Millevoies, à
chacun son métier
14:45 : Point route
14:50 : Le bon vivant
14:55 : Tennis
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode d'emploi
20:46 : D'art d'art
20:47 : Image du jour : Roland
Garros
20:50 : Le bon vivant
20:55 : Un prophète
23:25 : Non élucidé
08:10 : Les petits chenapans à
la rescousse
09:45 : Mia
09:55 : Godzilla
11:55 : Rencontres de cinéma
12:20 : Zapping de la semaine
12:45 : Le JT
12:55 : Le supplément
14:35 : La semaine des Guignols
15:10 : Les nouveaux explorateurs
16:05 : Vikings
16:50 : Vikings
17:35 : L'effet papillon
18:10 : Spécial investigation
19:00 : Le petit journal de la semaine
19:35 : Intérieur sport
20:55 : Enquêtes de foot
22:40 : X-Men : Days of Future
Past
11:30 : Dans votre région
12:00 : 12/13 : Journal régional
12:10 : 12/13 dimanche
13:55 : Miss Fisher enquête
15:00 : En course sur France 3
15:20 : Louis la Brocante
17:00 : Du côté de chez Dave
17:55 : Le grand Slam
18:45 : La famille Millevoies, à
chacun son métier
19:00 : 19/20 : Journal régional
19:30 : 19/20 : Journal national
20:05 : Tout le sport
20:10 : Le journal de RolandGarros
20:13 : Ma maison s'agrandit &
se rénove
20:20 : Zorro
20:50 : Inspecteur Barnaby
22:20 : Inspecteur Barnaby
23:55 : Soir 3
06:00 : M6 Music
07:00 : Absolument stars
09:30 : M6 boutique
11:10 : Sport 6
11:20 : Turbo
12:40 : Météo
12:45 : Le 12.45
13:05 : Recherche appartement
ou maison
14:20 : Maison à vendre
16:10 : 66 minutes : le doc
17:15 : 66 minutes
18:40 : 66 minutes : grand format
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:05 : E=M6
20:40 : Sport 6
20:55 : Capital
23:00 : Enquête exclusive
11:20 Metropolis
haut de page
12:00 : Les maîtres faussaires de
Berlin
12:30 : Philosophie
13:00 : Square
13:40 : 360°-GEO
14:20 : Mozambique
16:00 : L'aventure Rosetta
17:35 : Histoires de la Scala
18:30 : Ravel-Stravinsky, les années d'amitié
19:15 : Cuisine royale
19:45 : Arte journal
20:00 : Karambolage
20:15 : Vox pop
20:40 Série TV : Portraits de voyages
20:45: Un shérif à New York
22:20 : Un frisson dans la nuit
TÉLÉVISION
21
19h50
UN PROPHÈTE
Réalisé par : Jacques Audiard
Acteurs : Tahar Rahim (Malik
El Djebena) Niels Arestrup
(César Luciani) Adel Bencherif
(Ryad) Reda Kateb (Jordi)
Hichem Yacoubi (Reyeb)
Malik, 19 ans, vient d'être
condamné à six ans d'emprisonnement. Illettré et d'apparence fragile, il se retrouve au
beau milieu de criminels
endurcis. Tentant de faire
profil bas, il est toutefois vite
repéré par un gang de
prisonniers corses, dirigés
par César, qui font leur loi au
sein de l'établissement
pénitentiaire. Ils ordonnent à
Malik, en échange de leur
protection, d'assassiner un
autre détenu, Reyeb.
UN PLAN P
ARF
AIT
PARF
ARFAIT
19h45
Réalisé par : Pascal Chaumeil
Acteurs : Diane Kruger
(Isabelle) Dany Boon (JeanYves) Alice Pol (Corinne)
Robert Plagnol (Pierre)
Jonathan Cohen (Patrick)
Pour les femmes de la famille
d'Isabelle, le premier amour
n'est jamais le bon. Pour être
sûre de ne pas perdre Pierre,
l'homme de sa vie, la jeune
femme a l'idée de se marier
au Danemark avec un inconnu
puis divorcer immédiatement.
Dans l'avion, elle fait la
connaissance de Jean-Yves,
un bavard insupportable.
Quand le plan tombe à l'eau à
Copenhague, Isabelle décide
de charmer Jean-Yves. La
voilà partie pour le Kenya.
19h45
INSPECTEUR BARNAB
Y
BARNABY
LA DÉFENSE SICILIENNE
Réalisé par : Alex Pillai
Acteurs : Neil Dudgeon (John Barnaby)
Jason Hughes (Ben Jones) Fiona Dolman (Sarah Barnaby) Tamzin Malleson
(Kate Wilding) Richard Lumsden (David
Farmer)
Harriet Farmer est agressée dans les
bois la nuit où elle devait s'enfuir avec son
petit ami, Finn Robson. Plongée dans le
coma, la jeune femme se réveille un an
plus tard. Barnaby l'interroge mais elle ne
se souvient de rien. Finn est soupçonné
mais reste introuvable. Le même jour,
Edward Stannington, un brillant joueur
d'échecs, est assassiné. L'inspecteur
tente de déterminer s'il existe un lien
entre l'attaque subie par Harriet Farmer et
le meurtre de Stannington.
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
22 Sortie de secours
www.carrefourdalgerie.com
MOTS FLECHES
Bacs de
cuisines
MOTS CROISES
Très lié
Le Sud
après le
Sahara
Recevoir
Favoriser
Bateau
ancien
En ce lieu
Haute
fidélité
Sans eau
Crible
Est
étendu
Se met à
table pour
les repas
Ennemie
Entété
Rustique
Baryum
Risque
Fait
semblant
Clef
musicale
Arrivée
Aspire
Données
en
location
Chemin
de parc
Manganèse
Ville
allemande
Guides
Cri dans
l'arène
Parasite
du chêne
HORIZONTALEMENT:
1- Auteur de petits larcins.
2- Coloré en rouge clair. Fissure.
3- Papas à l'écran. Stère.
4- Femme au théâtre.
5- Avoir de l'aversion.
6- Divisible par deux. Est au courant.
7- Ainsi de suite. Possessif. Lancer.
8- Bon pour un nouveau mandat.
Multiplie par 10 puissance 12.
9- Oxygéné. Astate.
10- Confère un caractère religieux..
.
VERTICALEMENT:
1- Accessoire de voiture. Auteur.
2- Dont on connaît l'heure et le jour.
3- Sucs digestifs. Glace anglaise.
4- Boire sec. Etendue d'eau.
5- Personnel. Descendre. 6- Sigle
7- Cinéaste italien. Pareil.
8- Mal intérieur.
9- Note. Fis sortir du compte.
10- Songer. Loupé.
1
6
7
8
9
10
5
6
7
8
9
10
français. Plateau volcanique. Divinité égyptienne.
E M O N
T
R
L
H
T
R
N G U
A
O O
N
P
E
I
A
L
R O
L
B
E
U
I
O N O
D
5
4
D
Le moi en
psy
4
3
Bruits
Dissous en
mer
Petit rayon
3
2
Afflux
E
2
1
MOTS MELES
Biffez tous les mots de la liste ci-après.
Les 6 lettres qui restent forment le nom
d'une wilaya
D
Incorrectes
T
I
O
S
G
S
B
E M
DEMONTER
MAROTTE
RABOTE
E
N
T
U
B
S
A
T
I
EMISSION
MEDIANE
RUGBY
Règle
F
E
E M Y
I
L
N G
FLANQUE
MIGNONNE
SEANCE
GENANTE
MODAL
TENDU
GLOBAL
MONUMENT
TRAINER
HONTE
MUSELE
USANT
LAINE
OPINE
LEQUEL
QUEUE
Germanium
Asinien
Coupure
en deux
d'un parti
SOLUTIONS DES JEUX DU NUMERO PRECEDENT
GRILLE GÉANTE
MOTS FLECHES
MOTS CROISES
A
A
P E T R
I
U S E E
E
S A L O N
S M E
R A T
I
L E S
S
S S A G E
I
R
U N
B O
I
S E R
N E
S E
O C R E
I
R A O U T
E S E
HOROSCOPE
I
E N E
C E P
O
L E N T
I
S
R
D E
E L U
L A
B
R
E
A
A
R
N
T
D
F
O
R
N
U
D
E T A
A N A R
V
R
S
E
U
R
E
M
E
U
I
N
I
P
E
E
T
P
A
N
S
O
U
R
I
T
U
S
E
R
R
I
S
E
N
E
E
N
T
S
T
U
E
M
E
T
S
R
A
S
A
R
M
T
U
O
I
L
O
E
O
A
P
R
V
U
E
I
S
R M A M M A
A
L
E
Q U
E
L
N O
N
L
N
A
D
N
U
E
Q
A
I
I
N
S
O G N
U
I
A
R
A
C
E M E
E
N
R
N Q U
E
U
E
E
E
T
T
A M
T
O R
N
N
Solution du jeu précédent:
POIX
MOTS EN CROIX
O
T
A
L
S
S
I
BÉLIER
D'ailleurs, vous avez de plus en plus tendance à vivre
par procuration et à fantasmer votre vie, plutôt que la
vivre réellement. Décidément, l'imagination est pour
vous un havre de paix qui vous permet régulièrement
de vous ressourcer et assumer les contraintes du
quotidien...
TAUREAU
Mais aujourd'hui, quelque chose vous pousse tout de
même à penser à ce que nous deviendrons demain.
Les théories écologiques ne parlent que de catastrophes si nous continuons à ce rythme à épuiser notre
chère planète.
GÉMEAUX
Vous pourriez être convié à une séance de brainstorming concernant un nouvel appareil de communication. L'idée de la téléportation vous a-t-elle déjà fait
rêver ? A moins que ce ne soit le développement de la
télépathie ?
CANCER
Le futur tel que nous le décrivent les scientifiques ou
les sociologues actuels est bien loin de celui dont
vous rêviez lumière éteinte dans votre chambre d'enfant... Mais il n'en est pas moins le fruit d'imaginations
aussi puissantes que la vôtre. Les enfants adorent en
PLACER les neuf
lettres de la rangée
supérieure dans les
cases centrales de la
croix de façon à former six mots qu'on
peut lire trois horizontalement et trois verticalement.
Les noms propres
de lieu sont admis,
ainsi que les participes passés accordés, mais pas les verbes conjugués.
R
général la science-fiction.
LION
Depuis quelques mois, vous engagez de nouveaux
projets, vous prenez des risques, vous confrontez des
peurs - y compris intérieures - et il semble impossible de vous retenir !
VIERGE
Votre façon de vous imposer n'est pas forcément la
plus directe qu'il soit. Cela dit, elle ne manque pas
pour autant d'efficacité. Pourtant, vous risquez
aujourd'hui d'être provoqué sur un autre terrain que le
votre ! Allez-vous relever le défi ?
BALANCE
Il est temps, à présent, de vous imposer. Il se peut
que certaines autorités vous aient parrainé jusqu'à
présent, mais c'est une époque révolue. Professionnellement, vous avez à faire vos preuves, vous avez à
prendre des risques.
SCORPION
En ce moment, sur le plan budgétaire, vous avez plutôt tendance à manquer de discernement . Côté finances, apprenez à dire non aux sollicitations que
l'on peut vous faire. Vos projets professionnels ou un
achat inopiné pourraient vous poser problème.
SAGITTAIRE
E
T
A
B
U
Solution du jeu
précédent:
I
S
N
T
H
P
L
P
A
E
R
O
R
L
F
E
M
N
S
A
S
S
O
U
A
N
C
R
T
E
C
H
A
U
V
I
N
T
E
U
R
J
A
N
V
I
E
R
S
E
A
G
E
A
E
R
U
E
R
L
Aujourd'hui, vous allez faire preuve de maladresse et
vos débordements risquent de vous attirer des difficultés sur le plan professionnel. Vous connaissez actuellement des problèmes relationnels et n'avez de
cesse d'imposer vos vues à vos collaborateurs ou à
votre entourage.
CAPRICORNE
Ce ne serait pas si impressionnant si la taille de vos
projets ne s'était pas considérablement accrue. Vous
montez en puissance sans pourtant modifier votre façon de faire. On dirait que les Dieux de la Confiance
sont avec vous !
VERSEAU
Votre capacité à créer fait de nombreux émules mais
faîtes en sorte d'éviter de vous exalter pour une simple
idée, aussi géniale, soit-elle ! En effet, vous connaissez actuellement une euphorie qui a tendance à un
peu trop vous enthousiasmer.
POISSONS
Ne pensez vous pas qu'il est grand temps de mettre le
holà, à un dévouement proche du sacrifice ? L'heure
est enfin venue d'utiliser autrement votre générosité
en vous associant, par exemple, à une cause humanitaire ou à une action caritative...
LE CARREFOUR D'ALGÉRIE / DIMANCHE 31 MAI 2015
www.carrefouralgerie.com
MOTS FLÉCHÉS - GRILLE GÉANTE N°249
Sortie de secours 23
ORAN
31 22
Lever du soleil
Coucher du soleil
Humidité
Vent
DIMANCHE 31 MAI 2015
05h49
20h12
36%
21km/h
Alger
Constantine
Annaba
Ouargla
Mostaganem
Béchar
32-16
30-14
28-14
36-26
30-21
36-23
ZONE INTERDITE
Mesures d'austérité du gouvernement
Examen du Baccalauréat
Hanoune exprime ses craintes
«Les sujets porteront
uniquement sur les cours dispensés»
L
a secrétaire générale du
Parti des travailleurs (PT)
Louisa Hanoune a exprimé vendredi à Alger ses craintes quant "aux mesures d'austérité" que compte prendre le gouvernement, estimant que "la véritable austérité doit être appliquée en mettant fin à la dilapidation des deniers publics". Lors
des travaux des secrétariats des
bureaux des wilayas du Sud,
Mme Hanoune a précisé avoir
appris jeudi que le gouverne-
ment "ne compte pas ouvrir de
nouveaux postes budgétaires et
qu'il sera procédé au remplacement de trois retraités par un seul
poste". "Si cette décision venait
à être appliquée, elle constituerait un ajustement structurel très
dangereux", a-t-elle ajouté. Mme
Hanoune a souligné que ce type
de décisions "pourrait ébranler
la ressource humaine et les institutions de l'Etat", affirmant que
"l'austérité véritable doit être appliquée en mettant fin à la dilapidation des deniers publics". Elle a, dans ce contexte, appelé le gouvernement à ne
pas reporter la mise en oeuvre
des programmes du président de
la République, Abdelaziz Bouteflika,
notamment ceux concernant les wilayas du Sud, soulignant l'importance d'accorder aux nouvelles
circonscriptions administratives
"des prérogatives effectives et de
leur consacrer des enveloppes
financières".
L
a ministre de l'Education
nationale, Nouria Benghe
brit, a rassuré samedi à
Alger les parents d'élèves et les
candidats à l'examen du Baccalauréat en réaffirmant que les
sujets porteront uniquement sur
les cours dispensés. "Je rassure les parents d'élèves et les candidats que les sujets du Baccalauréat porteront uniquement sur
les cours dispensés. C'est une
chose tellement naturelle qu'il n
y'a aucune raison d'inquiétude",
a déclaré la ministre en marge
de l'installation du Comité
sectoriel permanent de la recherche scientifique et du développement technologique
dans le domaine de l'éducation.
Interrogée, par ailleurs, sur la
date du stage prévu pour les lauréats du concours d'enseignants
de l'éducation nationale tenu le
27 mai denier, elle a indiqué qu'il
aura lieu le mois de juillet prochain sous forme de stage d'imprégnation. De son côté, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a indiqué
Une délégation sahraouie prend part au 10e congrès du FLN
U
ne délégation sahraouie conduite par le responsable de la centrale politique a participé à la cérémonie d'ouverture du 10 e congrès
du Front du libération National (FLN) à Alger. Salem Lebsir a souligné que la délégation sahraouie a remis une lettre du Président
de la République ,SG du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz aux participants du Congrès. Au cours de la cérémonie d'ouverture, les
membres du FLN "ont réitéré leur solidarité "inconditionnelle" avec la lutte légitime du peuple sahraoui, en renouvelant l'engagement du Parti
du FLN de continuer à soutenir les efforts internationaux visant à permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination". Les
délégués du Congrès ont approuvé le président algérien M. Abdelaziz Bouteflika à la présidence du Front de libération nationale.
"que personne ne peut déterminer" le taux de réussite au baccalauréat, affirmant que "seuls la
volonté et les efforts de l'étudiant
seront déterminants". "Personne
ne peut déterminer, ni la ministre d'Education nationale ni moimême, le taux de réussite au
baccalauréat. Mais seuls le travail et les efforts du candidat peuvent en donner la tendance", a-til dit. Quelque 853.780 candidats
passeront l'examen du Baccalauréat qui débutera le 7 juin prochain.
Khadidja Souleiman est en train de gravir les marches de la célébrité au Golfe
«Je veux mieux connaître le cinéma algérien»
P
eu connue du public al
gérien, Khadidja Soulei
man est pourtant une vedette aux Emirats Arabes Unis et
même dans certains pays du
Moyen orient, vu ses multiples
émissions présentées sur les
différentes chaînes arabes, mais
aussi pour ses apparitions artistiques dans plusieurs feuilletons koweitiens et aussi syriens
qui passent généralement durant le mois de Ramadhan. Diplômée en Marketing, Khadidja
a toujours voulu faire de la télévision et grâce à son talent et aussi à son acharnement, elle est
parvenue à concrétiser son rêve
d’enfance. «Depuis que j’étais
petite, je rêvais de devenir animatrice de télé et actrice et pour
preuve mon passe-temps préféré, contrairement aux filles de
mon âge qui jouait à la poupée,
je me construisais un monde
dans lequel je campais plusieurs rôles. Je m’imaginais
animer une émission de divertissement. Et grâce à Dieu, je
suis arrivée à réaliser mon objectif, puisque j’ai fait ma première émission en 2013. C’était une
émission qui traitait divers sujets
de la société mais aussi culturels. Elle passait sur la chaîne
«Hawas». Egalement l’an der-
nier, j’ai assuré la présentation
d’un live-show, qui s’intitulait
«Number One» et qui fut un véritable succès aux Emirats. La
preuve, il y aura une deuxième
saison de cette émission après
Ramadhan». Malgré son jeune
âge, Khadidja Souleiman a fait
preuve d’une grande maturité en
ce milieu artistique, en démontrant qu’elle a les capacités voulues pour réussir. Et pour preuve, elle s’est imposée dans les
pays du Golfe où elle est connue
par les médias. Depuis, cette
jeune artiste rêve de conquérir
le Maghreb. «J’aime l’Algérie, le
pays de ma mère, car je suis de
père syrien, mais cela ne m’empêche pas de me sentir également algérienne. Et mon souhait
est de jouer dans des films algériens et aussi connaître le cinéma maghrébin, car malheureusement, je n’ai aucune idée
sur ce cinéma. Ces dernières
années, je suis tentée par le connaître et être présente sur la scène artistique en Algérie». Notons
d’autre part que cette actrice a
joué dans bon nombre de feuilletons koweitiens et aussi syriens,
notamment le feuilleton «Hibr El
Ayoun» avec la célèbre, actrice
koweitienne Hayat El Fahd, également dans un sitcom très suivi
durant le mois de Ramadhan, il
s’agit de «Ouay Faye», qui regroupe de grands comédiens
des Emirats, de même qu’un
feuilleton syro-émirati «Banet El
Dira». L’année dernière, on l’a
vue dans le feuilleton «Ila Men
Kounta Habibi», «Pour ce Ramadhan, je viens de terminer le
tournage d’un feuilleton syrien
qui s’intitule «Fitnet Zamanha»
aux côtés de l’actrice Samia El
Djazairia. Ça a été pour moi un
très grand honneur de jouer avec
une aussi talentueuse actrice
que j’adore et avec qui j’ai appris pas mal de choses. J’espère que ce nouveau feuilleton plaira aux téléspectateurs. Ce
feuilleton devra passer sur la
chaîne Abu Dhabi». Actuellement
en visite familiale à Oran, Khadija Souleiman nous a révélé qu’elle est en train de lire le script d’un
nouveau feuilleton égyptien écrit
par l’auteur Mohamed Mahfoud
et elle pourrait bien tenter une
nouvelle aventure dans le pays
des Pharaons. «Pour se faire
connaître dans le milieu artistique, il faut passer par l’Egypte,
car c’est le pays de l’art et tous
les grands acteurs et actrices ont
dû aller en Egypte pour se faire
un nom. Alors pour moi, cette
proposition est une opportunité
pour me faire un nom et aussi
approfondir mes connaissances
dans ce domaine. Et puis, je dois
aussi jouer dans un autre feuilleton syrien, dont le tournage est
prévu après Ramadhan en Bulgarie. Alors pour moi, cette année s’annonce remplie et c’est
une chance pour moi».
H.S.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising