BILAN ACTIVITES 2010

BILAN ACTIVITES 2010
BILAN
D’ACTIVITÉS 2010
juin 2011
Sommaire
INTRODUCTION ............................................................................................................... 7
FONCTIONNEMENT DU FORUM DES MARAIS ATLANTIQUES ................................. 9
1. Administration ............................................................................................................ 9
2. Comptabilité .............................................................................................................14
MISSIONS STATUTAIRES ET MISSIONS PÔLE-RELAIS ...........................................19
OBJECTIF 1 : REUNIR, ANALYSER ET RENDRE FACILEMENT DISPONIBLE
DES CONNAISSANCES FIABLES SUR LES ZONES HUMIDES ................................21
1. Gestion des ressources documentaires ..................................................................21
2. Le système d’information « acteurs-actions en zones humides du littoral
Atlantique, Manche et Mer du Nord » ......................................................................30
3. Le site Internet et de la lettre électronique Esc@le .................................................32
4. “Forum”, la lettre des marais atlantiques .................................................................38
OBJECTIF 2 : INFORMER, SENSIBILISER ET ANIMER UN RESEAU DES
ACTEURS CONCERNES PAR LA GESTION DES ZONES HUMIDES .......................43
1. Réseau partenarial des données sur les zones humides .......................................43
2. Le Conseil des Marais .............................................................................................52
OBJECTIF 3 : COORDONNER DES ACTIONS DES POLES-RELAIS ZONES
HUMIDES ENTRE EUX ET AVEC D’AUTRES ACTEURS ...........................................57
1.
2.
3.
4.
Groupe d’Information Géographique sur l’Eau (GIGE) ...........................................57
Groupe de travail sur les invasions biologiques en milieux aquatiques (IBMA) ......59
Groupe National et groupe restreint pour les Zones Humides, Groupe Ramsar ....61
Groupe de travail pour l’élaboration d’une « Cartographie nationale des zones
humides » ................................................................................................................62
5. Réunion « Inter-Pôles », Comité de pilotage « Portail National Zones Humides » .62
6. Colloques, séminaires, rencontres nationales et/ou Inter régionales –
Inter bassins ............................................................................................................63
7. Intervention dans le cadre d’information et/ou de formation ...................................63
PROGRAMME D’ACTIONS GÉNÉRAL .........................................................................65
Bilan 2010
page 3 / 147
Juin 2011
ÉTUDES ..........................................................................................................................65
1. Recommandations, sur la base d’analyses et de recueils d’expériences, pour la
mise en place des « zones humides prioritaires » et l’identification et la
délimitation des ZHIEP et des ZSGE ......................................................................65
2. « Construction » de zone humide, principes de construction et de compensation .71
3. Entretien et niveau d’eau comme facteurs de biodiversité ......................................79
LES PUBLICATIONS .....................................................................................................81
1. Guide méthodologique de réalisation des études préalables aux contrats
territoriaux milieux aquatiques volet zones humides sur le département du
Finistère ...................................................................................................................81
2. Plaquette d’information « inventorier les zones humides et les prendre en
compte dans les documents d’urbanisme » ............................................................81
3. Guide méthodologique d’inventaire des zones humides à l’échelle locale sur le
département du Finistère (mise à jour en 2010) .....................................................82
4. Guides d’aide à la numérisation des inventaires de zones humides (mise à jour
en 2010) ...................................................................................................................82
5. Nouvelle version du logiciel Gwern (logiciel Gwern V3 + guide V3) .......................83
6. Note : comparaison entre les différents outils existants pour la structuration des
données d’inventaire de zones humides et le logiciel Gwern .................................83
ASSISTANCE - ANIMATION TERRITORIALE - FORMATION.....................................85
1. Vision stratégique ....................................................................................................85
VOLET TERRITORIAL ...................................................................................................87
1. L’Observatoire régional des plantes envahissantes de Poitou-Charentes
(ORENVA) ...............................................................................................................87
2. Projet « Biodiversité » de la région des Pays de la Loire ........................................89
2.1 Animation de réseaux d’expérience ........................................................................90
2.2 Evaluation des mesures agri-environnementales (MAE) ........................................93
2.3. Evaluation socio-économique des MAEt .................................................................97
2.4. Participation à la Commission régionale Agro-Environnementale (CRAE
des Pays de la Loire) ...............................................................................................97
2.5. Comité technique régional « étangs » ....................................................................98
2.6. Conférence régionale - Région des Pays de la Loire ..............................................99
3. Inventaire permanent des zones humides du Finistère (IPZH29) .........................101
VOLET BASSIN ............................................................................................................103
1. Mise à disposition pour l’Agence de l’eau Loire-Bretagne d’expertises et
d’informations de références scientifiques et techniques pour les contrats
territoriaux, l’évaluation et la mise en œuvre du SDAGE et les programmes de
mesure de la DCE .................................................................................................103
2. Diffusion de la documentation et de bulletins bibliographiques pour les
experts des CRE du bassin Loire-Bretagne ..........................................................104
3. Assistance et expertise dans les comités techniques des CRE-ZH et/ou SAGE
et dans les projets de gestion ou d’aménagement de zones humides du bassin
Loire-Bretagne .......................................................................................................106
4. Déploiement du logiciel Gwern dans le Bassin Loire-Bretagne ............................108
5. Animation du réseau des techniciens « zones humides littorales » du bassin
Adour-Garonne ......................................................................................................111
6. Formation/animation réseaux techniques - volet terrain du bassin AdourGaronne .................................................................................................................112
Bilan 2010
page 4 / 147
Juin 2011
6.1 Journées d’échanges techniques ..........................................................................112
6.2 Réseau des techniciens ‫״‬Zones Humides‫ ״‬: site internet .....................................114
FORMATION ET ANIMATION DES RESEAUX TECHNIQUES SUR LES BASSINS
LOIRE-BRETAGNE ET ADOUR-GARONNE ..............................................................117
1.
2.
3.
4.
Réseau d’utilisateurs Systèmes d’information « Milieux aquatiques .....................117
Journées d’information et d’échanges ...................................................................121
Journées d’information « inventaire ZH » ..............................................................124
Accompagnement personnalisé à la demande .....................................................124
ANNEXES .....................................................................................................................127
Bilan 2010
page 5 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 6 / 147
Juin 2011
INTRODUCTION
Le Forum des Marais Atlantiques,
facilitateur de dialogue entre les
utilisateurs des zones humides, conseiller et accompagnateur des collectivités.
Le Forum des Marais Atlantiques est avant tout au service des différents acteurs
engagés dans la vie active des zones humides et ses objectifs restent depuis sa
création :
- de mettre en relation constructive les différents niveaux d’acteurs ;
- de rendre compte de la spécificité des marais atlantiques dans les
politiques nationales et européennes ;
- d’organiser et d’enrichir un espace de partage des savoirs par :
• un centre interrégional de ressources documentaires,
• des synthèses des acquis scientifiques et techniques,
• la valorisation des expériences et initiatives concluantes,
• l’organisation et la diffusion des données relatives à la spécificité, à la
gestion, aux qualités des différents marais de la façade atlantique,
- d’animer des sessions d’information et de formation sur les aspects
techniques, juridiques, fonctionnels des marais ;
- de favoriser l’émergence de réseaux techniques et de réseaux de savoirfaire, notamment par le développement des compétences SIG (Systèmes
d’Informations Géographiques) et l’élaboration de langages communs ;
- de développer, à la demande des acteurs de terrain, des missions de
concertation nécessaires à l’aboutissement de projets complexes et pluriacteurs au sein des marais de la façade atlantique ;
- et figurait aussi l’objectif de prendre en compte le plan national d’actions en
faveur des zones humides.
Depuis l’instauration de ce plan et la création des « pôles-relais » nationaux, le
Forum des Marais Atlantiques est reconnu comme un opérateur contribuant à la
mise en œuvre de la politique nationale sur les zones humides et participe à la
réalisation de ses objectifs. Il fut le premier établissement en France à être
désigné « Pôle-relais » (octobre 2000).
En 2009, le Forum des Marais Atlantiques a participé au groupe de travail
national chargé de proposer des mesures de préservation et de restauration des
zones humides. Le 1er février 2010, Chantal JOUANNO, secrétaire d’Etat
chargée de l’Ecologie, a présenté le nouveau plan national d’actions pour la
sauvegarde des zones humides.
Ce plan répond aux engagements du Grenelle de l’environnement. Il a participé
aux objectifs fixés par la France dans le cadre de l’année internationale de la
biodiversité de 2010.
Bilan 2010
page 7 / 147
Juin 2011
Aujourd’hui, les missions du Forum visent en plus de celles, déclinées ci-dessus
et que ses fondateurs lui ont confié, à soutenir au niveau national des actions de
ce nouveau plan, destinées à favoriser une gestion globale, durable et équilibrée
de la ressource en eau ainsi que celle des écosystèmes aquatiques et à soutenir
les activités socio-économiques favorables à la préservation de ces milieux, etc.
Bilan 2010
page 8 / 147
Juin 2011
FONCTIONNEMENT DU FORUM DES MARAIS
ATLANTIQUES
1. Administration
1.1.
Programmation
La programmation 2010 du Forum des Marais Atlantiques comprend le
fonctionnement administratif du Syndicat Mixte, les missions statutaires et de
Pôle-relais et le programme d’actions.
Le fonctionnement administratif du Forum des Marais Atlantiques
Il regroupe :
• la préparation et le suivi du budget, l’élaboration des documents
comptables ;
• la gestion des ressources humaines ;
• le suivi des conventions de partenariat.
Les missions statutaires et de Pôle-relais
Elles ont été structurées autour de trois grands objectifs :
Objectif 1 : rassembler les connaissances sur les aspects de la gestion des
zones humides, établir des annuaires des intervenants dans les domaines de la
gestion et l'évaluation et synthétiser l'ensemble des informations et les mettre à
disposition des acteurs ;
Objectif 2 : coordonner, animer et mettre en œuvre la journée mondiale des
zones humides, organiser et/ou participer aux rencontres territoriales et/ou
nationales ;
Objectif 3 : réfléchir sur les orientations des activités nationales des pôles-relais
et participer aux travaux de groupes ou d'acteurs nationaux et/ou européens.
La gestion des ressources documentaires reste l’une des actions dominantes du
Syndicat mixte. L’animation du site Internet et de la lettre électronique
« Esc@le » pour informer et mettre à disposition les connaissances en constitue
une autre.
Bilan 2010
page 9 / 147
Juin 2011
Le programme d’actions
Il comprend :
- le programme d’actions général regroupant :
• les études et publications,
• les colloques, séminaires et rencontres thématiques,
• l’assistance, l’animation territoriale et la formation,
- le programme d’actions territorialisé par bassin
• Loire-Bretagne,
• Adour-Garonne,
• Seine-Normandie,
• Artois-Picardie.
Le changement d’organisation que nous avons soumis à validation auprès des
membres du Comité syndical du Forum des Marais Atlantiques fin 2008 et qui a
consisté principalement dans la territorialisation des actions du Forum des Marais
Atlantiques par grand bassin hydrographique, permet d’identifier des platesformes d’intervention aménageant une double entrée : thématique (volet
« Bassin ») et territoriale (volet « Territoires »). Cette structuration permet de
gagner en visibilité dans le mode d’intervention territoriale et ainsi d’éviter les
chevauchements de financement entre partenaires associés.
La stratégie de développement du Forum des Marais Atlantiques est ainsi
clairement identifiée :
•
consolidation des bases partenariales avec les agences de l’eau de la
façade Atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord grâce à la mise en
place de plates-formes d’assistance technique et d’animation territoriale ;
•
réalisation d’actions territorialisées à la demande de nos partenaires
(régions, départements, EPCI, EPTB, Syndicats mixtes, …)
L’étude IPZH29 a justifié la création d’un bureau finistérien, établi à Brest.
(Cf. Inventaire permanent des zones humides du Finistère).
Bilan 2010
page 10 / 147
Juin 2011
1.2.
Réunions d’équipe
Comme chaque année, des réunions d’équipe sont organisées chaque fois que
de besoin, notamment lorsqu’il s’agit d’organiser une manifestation comme le
Conseil des Marais. Nous comptons au nombre de 6 les réunions d’équipe de
l’année 2010.
Date des
réunions
Ordre du jour
11 janvier 2010
3 février 2010
30 mars 2010
3 septembre 2010
4 novembre 2010
1.3.
Faire le point sur la finalisation des actions 2009,
Définir les priorités de début d’année,
Organisation de la journée mondiale des zones humides de
février,
Questions diverses.
Les propositions de stages et accueil des stagiaires,
Planification des actions 2010,
Organisation du Conseil des Marais,
Point sur la convention ONEMA/Forum des Marais Atlantiques,
Comité syndical à venir,
Questions diverses.
Demande de congés année 2010,
Organisation du planning de l’équipe,
Point sur l’avancement des actions et sur le travail des stagiaires,
Bilan d'activité 2009,
Questions diverses.
État d'avancement des diverses actions de la programmation
2010,
Identifier de nouvelles actions à proposer en 2011, définir celles
de 2010 à prolonger en 2011 (actions pluriannuelles),
Comité syndical à venir,
Questions diverses.
État d'avancement des actions 2010,
Travail sur la programmation 2011,
Comité syndical à venir,
Investissements 2011. Formations 2011,
Questions diverses.
Bilans
On distingue trois types de bilan :
• le bilan de projet : démarche d’évaluation sur les objectifs d’une action
finalisée ;
• le bilan annuel d’activité du Forum des Marais Atlantiques portant sur le
fonctionnement et sur le programme d’actions ;
• le bilan individuel concerne chaque a du Syndicat Mixte.
Le bilan individualisé de chaque agent a été établi cette année entre le 6 et le
14 janvier. Ce bilan constitue un document de base pour guider la réflexion pour
l’élaboration d’un plan global de valorisation salariale des agents dès que le
contexte financier l’autorisera.
Bilan 2010
page 11 / 147
Juin 2011
1.4.
Comité syndical
Le Comité Syndical est composé de 19 membres titulaires et de 12 délégués
suppléants.
Composition du Comité avant les modifications qui ont fait suite aux élections
régionales du printemps 2010.
Ville de Rochefort
Titulaire
Monsieur Didier BERTIN
Suppléant
Monsieur Jean-André LECRU
Conseil Régional de Poitou-Charentes
Titulaire
Monsieur Bernard GRASSET
Monsieur François PATSOURIS
Monsieur Serge MORIN
Madame Elisabeth DELORME
Suppléant
Madame Michelle CARMOUSE
Madame Marie LEGRAND
Madame Corinne CAP
Monsieur Alain GARCIA
Conseil Général de Charente-Maritime
Titulaire
Monsieur Jean-Louis FROT
Monsieur Robert CHATELIER
Monsieur Jean-Louis LÉONARD
Monsieur Bernard FERRIER
Suppléant
Monsieur Marc PELLACOEUR
Monsieur Jacky QUESSON
Monsieur Philippe GUILLOTEAU
Monsieur André BONNIN
Chambre d’Agriculture de la Charente-Maritime
Titulaire
Monsieur Yves MIGNONNEAU
Suppléant
Monsieur Luc SERVANT
UNIMA de Charente-Maritime
Titulaire
Monsieur Jacques PIAUD
Suppléant
Monsieur Bernard DRAPPEAU
Conseil Général de Gironde
Titulaire
Monsieur Jacques MAUGEIN
Monsieur Philippe PLISSON
Monsieur Serge LAPORTE
Suppléant
Monsieur Jacques CHAUVET
Conseil Régional d'Aquitaine
Titulaire
Suppléant
Monsieur François DELUGA
Non désigné
Monsieur Jean-Jacques CORSAN
Non désigné
Monsieur Bernard BOURNAZEAU
Non désigné
Madame Anne-Marie DUBECQ
Non désigné
Bilan 2010
page 12 / 147
Juin 2011
Nouvelle composition du Comité syndicat du Forum des Marais Atlantiques
Ville de Rochefort
Titulaire
Monsieur Bernard GRASSET
Suppléant
Monsieur Didier BERTIN
Conseil Régional de Poitou-Charentes
Titulaire
Monsieur Benoît BITEAU
Monsieur Serge MORIN
Madame Régine JOLY
Monsieur Thierry JOULIN
Suppléant
Madame Laurence MARCILLAUD
Monsieur Thierry LEPESANT
Monsieur Olivier FALORNI
Madame Sylvie MARCILLY
Conseil Général de Charente-Maritime
Titulaire
Monsieur Jean-Louis FROT
Monsieur Robert CHATELIER
Monsieur Jean-Louis LÉONARD
Monsieur Bernard FERRIER
Suppléant
Monsieur Marc PELLACOEUR
Monsieur Jacky QUESSON
Monsieur Philippe GUILLOTEAU
Monsieur André BONNIN
Chambre d’Agriculture de la Charente-Maritime
Titulaire
Monsieur Yves MIGNONNEAU
Suppléant
Monsieur Luc SERVANT
UNIMA de Charente-Maritime
Titulaire
Monsieur Jacques PIAUD
Suppléant
Monsieur Bernard DRAPPEAU
Conseil Général de Gironde
Titulaire
Monsieur Jacques MAUGEIN
Monsieur Philippe PLISSON
Monsieur Serge LAPORTE
Suppléant
Monsieur Jacques CHAUVET
Conseil Régional d'Aquitaine
Titulaire
Suppléant
Monsieur François MAÏTIA
Non désigné
Madame Sylviane ALAUX
Non désigné
Monsieur Michel DAVERAT
Non désigné
Monsieur Frédéric NIHOUS
Non désigné
Bilan 2010
page 13 / 147
Juin 2011
Conformément à l’article 6-2 des statuts du Syndicat Mixte du Forum des Marais
Atlantiques, les attributions du Comité Syndical sont définies comme suit :
« Le Comité Syndical administre par ses délibérations le Syndicat Mixte. Il dispose d’une
compétence générale pour gérer l’ensemble des activités du Syndicat et prendre
notamment toutes les décisions se rapportant au vote du budget, à l’approbation du
Compte Administratif, à l’équipe technique, aux conventions de partenariat, aux
modifications des conditions initiales de composition et de fonctionnement du Syndicat
Mixte, à sa dissolution, aux délégations de gestion d’un service public, à l’inscription des
dépenses obligatoires. Il examine les comptes rendus d’activité et les financements
annuels, définit et vote les programmes d’activités annuels, détermine et crée les postes
à pourvoir pour le personnel ».
En 2010, le Comité Syndical s’est réuni 4 fois : le 04 février, le 10 juin reporté au
24 juin (quorum non atteint), le 02 novembre et le 9 décembre reporté au
15 décembre (quorum non atteint).
2. Comptabilité
Cette mission comprend plusieurs activités :
• l’établissement et le suivi du budget : le Forum des Marais Atlantiques
est une collectivité territoriale, le compte administratif se présente sous
la forme comptable réglementaire du plan comptable applicable aux
syndicats mixtes d’après l’instruction n° 97-055-M1 -M5-M7 du 5 mai
1997 ;
• l’analyse budgétaire ;
• la gestion de la trésorerie ;
• le suivi des conventions de subvention ;
• le suivi du personnel : paie, carrières, congés et absences,
déplacements, …
Mise en place d’outils de gestion :
Afin de faciliter la lecture des informations financières liées au fonctionnement du
Forum des Marais Atlantiques, des outils sont mis en place. En voici quelques
exemples :
Source : compte administratif annuel
Bilan 2010
page 14 / 147
Juin 2011
Source : compte administratif annuel
Bilan 2010
page 15 / 147
Juin 2011
Gestion du parc informatique en 2010 :
Le Forum des Marais Atlantiques possède un parc informatique comprenant :
• 14 ordinateurs (dont 1 qui sert pour le ftp) et 7 (dont 2 à Brest)
ordinateurs portables ;
• 2 serveurs :
1 serveur ;
1 serveur pour l’archivage des données relié à une baie de stockage ;
• 1 matériel de sauvegarde (DLT) qui assure des sauvegardes
quotidiennes garantissant le fonctionnement du Forum en cas
d'incendie, de perte, vol, mauvaise manipulation des données, …
• 2 photocopieurs/imprimantes (couleur et N&B) ;
• 2 imprimantes noir et blanc ;
• 1 traceur HP Designjet T770 ;
• et autres matériels connexes (routeurs, switch, hub, onduleurs...).
Logiciels acquis en 2010 :
• 1 logiciel INDESIGN ;
• 1 logiciel ALEXANDRIE V7.
Une maintenance journalière est effectuée pour le bon fonctionnement du parc
afin de pallier les problèmes réguliers (bug, petite panne, préconisations
techniques, ...) et pour assurer la continuité du travail du personnel du Forum des
Marais Atlantiques en cas de panne majeure.
La maintenance lourde, notamment sur le serveur, est assurée par un prestataire
informatique en lien avec le chargé de mission des Systèmes d’information. La
politique du Forum des Marais Atlantiques en la matière est en effet
d'externaliser cette tâche afin de garantir le bon fonctionnement du syndicat
mixte (intervention dans la journée avec remise en état du matériel).
L’année 2009 avait été une année de transition pour le système d’information
interne. En effet, le parc vieillissant, notamment le serveur, le Forum avait mené
en interne une petite étude sur les scénarii possibles :
-
hébergement complet en interne (serveur de données et serveur
http) ;
hébergement mixte.
L’étude avait été ensuite proposée à 5 prestataires informatiques (locaux et
nationaux) ; après une analyse de faisabilité et de coût, c’est la solution
d’hébergement mixte qui a été retenue avec :
-
Bilan 2010
achat d’un serveur, appareil de sauvegarde, matériels connexes de
sécurité (routeur, firewall), accès à distance aux données, … ;
hébergement dédié de notre site Internet avec installation du nouveau
logiciel documentaire en 2010.
page 16 / 147
Juin 2011
L’acquisition a été faite au premier trimestre 2010.
Formation et suivi de carrière des agents :
Le suivi de carrière des agents du Forum des Marais est assuré en interne avec
la collaboration du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de
Charente-Maritime.
En tant que collectivité territoriale, le Syndicat Mixte du Forum des Marais cotise
au Centre National de la Fonction Publique Territoriale. Il bénéficie ainsi de
l’ensemble des services proposés par le CNFPT, dont notamment la formation.
Formations dispensées en 2010 aux agents du Forum des Marais Atlantiques
Période de
formation
Nom de l’agent
BOUCARD Christelle
LUCAZEAU Nathalie
Contenu de la formation
juillet et août (2,5 j.)
avril (1 j.)
décembre (0,5 j.)
logiciel Alexandrie
paie et états de paie de fin d’année
Situation des agents du Forum des Marais Atlantiques
au 31 décembre 2010
Date
entrée
Prénom et Nom
Loïc ANRAS
01/04/2000
Fabien BLANCHET
01/12/2000
Christelle BOUCARD
23/07/2001
Philippe BOUDEAU
Intitulé du poste
Chef de projet
développement de la plateforme Loire-Bretagne
Chargé de mission Système
d’Information
Statut
Filière
Cat
Grade
CDI
Technique
A
Ingénieur principal
CDI
Technique
A
Ingénieur
Chargée de mission
« documentation et édition »
CDI
Culturelle
B
Assistant
conservation
ère
1 classe
01/12/2002
Responsable pôle SIG
CDI
Technique
A
Ingénieur principal
Jérôme FERNANDEZ
08/10/2007
Technicien SIG
Administrateur-développeur
CDD
Technique
B
Technicien
supérieur
Anthony GUIONNEAU
01/10/2002
Chargé de mission SIG
CDI
Technique
B
Technicien
supérieur
Nathalie LUCAZEAU
25/10/2008
Responsable administrative
et comptable
B
Rédacteur chef
Anaëlle MAGUEUR
08/10/2007
Chef de projet développement territorial IPZH 29
CDD
Technique
A
Ingénieur
Gilbert MIOSSEC
18/12/2000
Directeur
CDI
Technique
A
Ingénieur en chef
Léna RABIN
09/06/2008
Chargée d’études Eau et
Environnement
Titulaire
Technique
FPT
A
Ingénieur
Fanny HERRIAU
26/07/2010
Chargée de mission
A
Ingénieur
Bilan 2010
Titulaire
Administrative
FPT
CDD
page 17 / 147
Technique
Juin 2011
Bilan 2010
page 18 / 147
Juin 2011
MISSIONS STATUTAIRES
PÔLE-RELAIS
ET
MISSIONS
Comme précisé dans l’introduction de ce bilan, les missions statutaires du Forum
des Marais sont très complémentaires, voire identiques à celles que l’ONEMA
nous a confiées dans le cadre de la convention signée entre nos deux
organismes et qui se définissent dans les trois objectifs suivants :
Objectif 1 : réunir, analyser et rendre facilement disponible des connaissances
fiables sur les zones humides
Objectif 2 : informer, sensibiliser et animer un réseau des acteurs concernés par
la gestion des zones humides
Objectif 3 : coordonner des actions des Pôles-relais zones humides entre eux et
avec d’autres acteurs
Le Forum des Marais Atlantiques n’a cessé de répondre à ces objectifs depuis sa
création ; il poursuit ses activités conformément à la stratégie impulsée par ses
fondateurs et utilise les savoir-faire acquis en vue de répondre aux besoins de
l’ONEMA comme de ses partenaires par la mise en œuvre des actions
suivantes :
•
Action 1 : faciliter l’accès aux connaissances dans le domaine des zones
humides ;
•
Action 2 : optimiser et rendre plus lisibles les différentes informations
grâce à une coordination des actions des différents Pôles-relais ;
•
Action 3 : faciliter le recours à des opérateurs expérimentés dans le
domaine des zones humides et la diffusion d’expériences ;
•
Action 4 : diffuser l'information fiable à l'ensemble des partenaires
habituels du Pôle-relais et à d’autres réseaux intervenant dans les
domaines des milieux aquatiques et naturels.
Bilan 2010
page 19 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 20 / 147
Juin 2011
Objectif 1 : Réunir, analyser et rendre
facilement disponible des connaissances
fiables sur les zones humides
1. Gestion des ressources documentaires
1.1.
Recueil et mise à disposition des ressources documentaires
Le Centre de Ressources Documentaires est un lieu d’information, de recherche
et d’échanges au service de tous les acteurs des marais du littoral atlantique.
Les domaines et spécificités sont :
•
•
•
•
Environnement et patrimoine naturel,
Aménagement et développement durable des territoires,
Eau et zones humides,
Activités humaines en zones humides.
1.2.
Fréquentation et usages du centre de documentation
Services à distance : de nombreuses demandes par téléphone ou courrier
électronique parviennent au centre de ressources documentaires. 144 demandes
ont été traitées en 2010. Ces demandes ont pour objet une orientation
bibliographique, une demande de rendez-vous ou le plus souvent, une demande
d’envoi de documents sélectionnés dans notre base de données
bibliographiques en ligne.
On peut constater une légère baisse des sollicitations. Ceci est éventuellement
dû au fait que la base documentaire du Forum n’était plus accessible sur notre
site internet depuis le mois de juin 2010 en raison du remplacement de notre
logiciel de traitement des documents.
Bilan 2010
page 21 / 147
Juin 2011
Evolution des demandes de documentation
de 2002 à 2010
180
160
140
120
100
Nombres de demandes
80
60
40
20
0
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Ces demandes ont donné lieu à ce jour à l’envoi de :
5 « fichiers iconographiques » comprenant diverses photographies
numériques,
9 demandes d’expositions concernant les zones humides ; expositions
sollicitées : « regards croisés en zones humides » et « portraits de
prairies ».
Ces statistiques ne prennent pas en compte les consultations de documents
dans la salle de lecture du centre de documentation du Forum – la
documentation y est consultée mais pas automatiquement empruntée. (Prise de
notes, photocopies, …)
Accueil :
En 2008, 27 visites avaient été comptabilisées.
En 2009, aucune, l'accès à la salle de consultation du centre de documentation
avait été suspendu fin mars 2009 en raison d'un dégât des eaux.
En 2010, 21 consultations documentaires ont eu lieu sur place.
Bilan 2010
page 22 / 147
Juin 2011
Typologie des utilisateurs
Associations de protection de la nature, PNR, réserves naturelles
Collectivités territoriales, services déconcentrés
Etudiants
Bureaux d’études
Propriétaires et Syndicats de marais
ONEMA
Chercheurs, scientifiques, enseignants
Conservatoire du littoral
Pôle-relais
Agences de l’eau
ADASEA, Chambres d’agriculture
2003
2005
2004
2008
2007
2009
2006
2010
2007
2007
La typologie des utilisateurs ne diffère pas d’une année sur l’autre. En effet, les
utilisateurs les plus demandeurs appartiennent aux catégories suivantes :
collectivités territoriales et services déconcentrés,
associations de protection de la nature (Réserves naturelles, Parcs
nationaux et régionaux, associations, …),
étudiants, chercheurs et enseignants.
Bilan 2010
page 23 / 147
Juin 2011
Demande thématique
Droit, politique de l'environnement
Loisirs
en
zones
(chasse, tourismes, ...)
humides
Protection de l'environnement
Déclinaison géographique
Faune/flore/biologie
Cartographie numérique
Droit & politique de l'eau et zones humides
Littoral
Hydrologie/ hydraulique
Caractérisation, délimitation, inventaire des zones
humides
Protection des zones humides
Entretien, restauration, aménagement des zones humides
Lutte contre les espèces nuisibles
Acteurs des zones humides, syndicat
Histoire, constructon des zones humides
Agriculture des zones humides
Pêche, aquaculture, saliculture
loisirs en zones humides (chasse, tourismes...
2003
2003
2007
2008
2005
mi 2008
2009
2006
2010
mi 2008
Bilan 2010
page 24 / 147
Juin 2011
Les demandes documentaires au cours de cette année concernaient
principalement les thèmes suivants :
–
–
–
documentation géographique sur un marais,
caractérisation, délimitation et inventaire des zones humides,
agriculture en marais.
1.3.
Enrichissement du centre de ressources documentaires
Accroissement du fonds documentaire :
Seulement 70 notices ont été saisies dans le logiciel documentaire Dip-Maker au
début de l’année 2010. En effet, pour des besoins techniques, nous avons fait
l’acquisition d’un nouveau logiciel documentaire « Alexandrie V7 » développé par
la société GB Concept.
Son installation ainsi que la migration de notre ancienne base bibliographique a
débuté début juin 2010. Ceci explique le fait que nous ne pouvions plus effectuer
de saisie de nouveaux documents dans notre ancienne base documentaire.
Il nous était également impossible de saisir dans la nouvelle base. En effet, la
mise en place du logiciel Alexandrie, la formation de la documentaliste à sa
gestion ainsi que le paramétrage des champs étaient un préalable nécessaire à
la saisie des notices. Ces opérations se sont poursuivies jusqu’à la fin de l’année
2010.
Avant de pouvoir proposer la recherche documentaire sur cette nouvelle base via
notre site internet, quelques ajustements techniques (mise en place de « panier
de sélection, réalisation de bulletin signalétique…) doivent être réalisés par la
société GB Concept début 2011.
Un autre projet pour 2011 sera l’intégration de notre fonds sur un portail
documentaire des documents scientifiques et techniques sur l’eau et les milieux
aquatiques. http://www.documentation.eaufrance.fr/spip.php?rubrique16
Mis en place par l’ONEMA (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques),
ce portail est alimenté via un protocole d’échange OAI., protocole en cours de
développement par la société GB Concept et qui sera disponible début 2011, via
notre logiciel documentaire Alexandrie V7.
Nous avons profité de cette migration pour acquérir le nouveau thésaurus
« Ecoplanète » développé par les documentalistes du Ministère de l’Ecologie, de
l’Energie, du Développement Durable et de la Mer. Ce thésaurus est une fusion
du thésaurus Planète (que nous utilisions jusqu'à présent) et du thésaurus
Ecoteck. Un long travail d’identification des mots-clés à conserver et d’autres à
transformer avec ceux correspondant au nouveau thésaurus a été réalisé par la
documentaliste.
Bilan 2010
page 25 / 147
Juin 2011
Les périodiques :
Un nouvel abonnement a été souscrit cette année à la demande des usagers :
« Eau et Rivières de Bretagne ». Trente titres de périodiques et une soixantaine
de lettres d’informations sont actuellement mis à disposition des utilisateurs du
centre de documentation. Tous ces abonnements sont dépouillés afin de réaliser
un panorama de presse.
1.4.
Les produits d’information et de communication
Depuis sa création, le centre de documentation réalise et met en ligne des
produits d’information et de communication. Il s’agit de :
-
la diffusion d’un bulletin signalétique mensuel des nouvelles acquisitions,
un inventaire des expositions sur les marais atlantiques,
la conception de bibliographies thématiques,
le panorama de presse,
l’exposition du fonds documentaire lors de colloque, conseil des marais….
la diffusion de la documentation et de bulletins bibliographiques pour les
acteurs mandatés à la réalisation des CRE ZH et des animateurs
SAGE (Convention Agence de l’Eau Loire-Bretagne),
Contribution à la lettre d’information électronique « esc@le en marais
atlantiques » et réflexion pour la création d’une lettre électronique Pôlerelais des zones humides de l'Atlantique, de la Manche et de la mer du
Nord :
Esc@le en marais atlantiques traite des sujets d'actualité (séminaires,
rencontres, textes juridiques...) sur les territoires des marais maritimes. Cet outil
permet d’alerter nos utilisateurs sur la mise en ligne de nos nouveaux produits
documentaires (inventaires des expositions sur les zones humides…), sur nos
nouvelles acquisitions documentaires, sur l’appel à projets pour les Journées
Mondiales des Zones Humides 2011 …
6 numéros ont été envoyés en 2010 à 3 000 personnes.
Cette mise à disposition de l’actualité territoriale des zones humides littorales
vise à présenter de manière instantanée l’activité et le dynamisme du réseau.
Afin d’appuyer le caractère immédiat de l’information diffusée par cette lettre
électronique, celle-ci s’intitulera en 2011 « L’actu d’Esc@le ».
Le Forum des Marais Atlantiques a été désigné en octobre 2000 comme « Pôlerelais » du plan d’actions gouvernemental en faveur des zones humides de
l'Atlantique, de la Manche et de la mer du Nord, aux côtés de trois autres Pôlesrelais avec pour missions le recueil et la mise à disposition des connaissances
sur les zones humides et leur gestion.
Dans ce cadre, une nouvelle lettre électronique à vocation nationale sera
désormais proposée à partir de l’année 2011. Cette lettre s’intitulera « Esc@le ».
Bilan 2010
page 26 / 147
Juin 2011
En 2010, un travail d’identification et de définition de l’information à diffuser via
cette lettre a été effectué avec la contribution des quatre documentalistes ou
chargées de communication des Pôles relais. L’idée est de mutualiser la ligne
éditoriale des lettres électroniques des quatre Pôle-relais. (Charte graphique et
contenu de l’information).
Journée Mondiale des Zones Humides :
La Journée Mondiale des Zones Humides a lieu tous les ans le 2 février, jour de
l’anniversaire de la Convention de Ramsar pour la protection des zones humides
au niveau international.
Dans le cadre de cette journée, un inventaire des manifestations 2011 (sorties,
ateliers, expositions, conférences, journées portes ouvertes, actions culturelles...)
organisées en marais littoraux de l'Atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord
a été réalisé fin 2010.
Pour cela, les organisateurs de manifestations ont été invités à saisir leurs
informations directement sur le Portail National d’accès aux informations sur les
zones humides : http://www.zones-humides.eaufrance.fr/?q=node/1204 rubrique
« Formulaire de saisie - journée mondiale zones humides 2011».
La documentaliste a ensuite validé chaque information saisie sur ce portail.
Nombre de manifestations Ramsar
dénombré par région et par année
4
1
2 3
10
Pays de la Loire
9
32
Poitou-Charentes
16
Aquitaine
Année 2009
Nord
Pas-de-Calais
Haute-Normandie
6
4
0 3
16
Basse-Normandie
Bretagne
17
40
Année 2010
Bilan 2010
page 27 / 147
Juin 2011
1.5.
Les réseaux documentaires
Contribution à la Grande photothèque des Terres de Loire :
« Terres de Loire », association loi 1901, a été créée à l’initiative commune des
Ministres chargés de l’Environnement et de la Culture, à l’occasion de la mise en
place du Plan Loire Grandeur Nature.
Depuis plus de 15 ans, « Terres de Loire » constitue un fonds photographique
comprenant à ce jour plus de 300 000 photos numériques, toutes géolocalisables et classées par communes, bassins versants et ensembles
paysagers. Sont ainsi concernés les territoires traversés non seulement par le
fleuve Loire, des sources à l'Océan, mais aussi par ses affluents, ainsi que par
les fleuves côtiers vendéens associés (soit au total 1/5ème de la France,
concernant entièrement ou partiellement 31 départements).
La capitalisation de ces ressources se traduit par l’alimentation en continu du site
Internet www.terresdeloire.net - (360 000 visites en 2010).
Le centre de ressources du Forum des Marais Atlantiques a été sollicité afin de
diffuser gratuitement ses propres photographies pour l’alimentation de cette
Grande photothèque. Une convention a été établie entre nos deux structures.
Bilan 2010
page 28 / 147
Juin 2011
Participation à l’alimentation d’une base de données bibliographique sur
les connaissances relatives à l’impact du changement climatique sur la
biodiversité en France :
L’objectif de la base bibliographique CCbio est de répondre à un besoin de
connaissances relatives à l’impact du changement climatique sur la biodiversité
en France. Cette demande est à l’initiative du Ministère de l'Ecologie, du
Développement durable, des Transports et du logement.
Le Forum des Marais Atlantiques a contribué à l’alimentation de cette base en lui
proposant l’ensemble de ses documents traitant de ce sujet (32 références
bibliographiques envoyées en 2010).
Site internet : http://ccbio.gip-ecofor.org/
Bilan 2010
page 29 / 147
Juin 2011
2. Le système d’information « acteurs-actions en zones
humides du littoral Atlantique, Manche et Mer du Nord »
Gestion du système d’information « acteurs-actions »
Le Système d’Information du Forum des Marais, mis en place depuis 1998, est
composé de données documentaires (cf. ci-dessus), de données
alphanumériques, gérées depuis 2003 sous SQL Serveur et de quelques
données cartographiques notamment pour les associations syndicales de
propriétaires. L’administration du Système de gestion de Bases de données
permet de saisir, de gérer, de mettre à jour, de diffuser et d’analyser les données
suivantes :
les données documentaires ;
les données générales sur les structures partenaires du Forum.
Aujourd’hui, environ 2 780 organismes sont référencés dans la base dont
210 travailleurs indépendants tels agriculteurs, ostréiculteurs, … et plus de
250 organismes hors façade de l’Atlantique, la Manche et la Mer du Nord (Ile de
France, Rhône-Alpes, Europe, …). On compte également un peu plus de
3 800 personnes référencées dans ces organismes (doublons pour les élus –
mairie, Conseil général, Conseil régional, EPCI, …) ;
Bilan 2010
page 30 / 147
Juin 2011
Représentativité régionale des organismes partenaires
du Forum des Marais Atlantiques
Depuis 2004, le Forum des Marais Atlantiques sur la base des « Organismes » a
mis en place des fiches « structures et actions en zones humides ». L’objectif
était d’identifier les acteurs pour une meilleure reconnaissance des structures et
des territoires.
En 2009, cette action a été supprimée (faute de financement). Ainsi, un peu plus
de 1 000 fiches ont été supprimées du Système d’Information et ne sont
aujourd’hui donc plus accessibles depuis le site Internet du Forum des Marais
Atlantiques (suppression de l’interface de recherche fin décembre 2009).
Adresse supprimée : http://forum-marais-atl.com/recherchesi.asp
Bilan 2010
page 31 / 147
Juin 2011
3. Le site Internet et de la lettre électronique Esc@le
Le site Internet du Forum des Marais Atlantiques (www.forum-marais-atl.com),
remanié en avril 2004 fait l’objet d’un enrichissement régulier ; cet outil peut être
utilisé par toute l’équipe pour enrichir et mettre à jour le site Internet.
Rappel – arborescence du site Internet
•
Présentation du Forum des Marais Atlantiques : une page reprend le
contexte de la création du Forum, son fonctionnement, ses missions Pôle
relais, les membres de l’équipe, leur fonction et leurs coordonnées ;
•
Conseil des Marais : les programmes, les comptes-rendus et les visuels
des intervenants des Conseils des Marais sont disponibles sur cette page ;
•
Centre de documentation : cette rubrique est en cours de modification
suite à la mise en place du nouveau logiciel de gestion documentaire
(Alexandrie) :http://www.forum-marais-atl.com:8083/documentation ;
•
Dossiers thématiques : plusieurs thématiques sont traitées en fonction des
problématiques des acteurs locaux et des actions du Forum des Marais
Atlantiques - veille juridique sur les inventaires, biodiversité en Pays de la
Loire, inventaire et caractérisation des zones humides, associations
syndicales
de
propriétaires
en
zones
humides,
mesures
agroenvironnementales, la gestion des espèces envahissantes ;
Bilan 2010
page 32 / 147
Juin 2011
•
Réseau Partenarial des Données sur les Zones humides : présentation
de l’action, interface de cartographie en ligne, intégration de données et mise
à jour, tutoriel ;
•
Agenda des manifestations : listing des séminaires et rencontres organisés
par le Forum depuis 1998 avec leur programme, les invitations et les
comptes-rendus ;
•
Actualités chez nos partenaires : listing des séminaires, des rencontres et
des colloques organisés par nos partenaires avec le thème traité, la date et
le lieu. Intégration d’un flux RSS pour le suivi des manifestations depuis le
site Gest’eau ;
•
Publications et téléchargement : accès à l’ensemble des publications du
Forum des Marais Atlantiques (au format PDF) soit en les téléchargeant, soit
en les commandant à l’aide du formulaire de commande en ligne ;
•
Esc@le en marais atlantiques : lettre électronique sur les problématiques
actuelles ;
Fréquentation du site Internet du Forum des Marais Atlantiques
La fréquentation du site, en constante augmentation depuis sa création, a connu
en 2010 une augmentation du nombre de pages vues mais une légère baisse du
nombre de visites (200 visites en moins), principalement en raison de :
-
-
la baisse du nombre de lettres électroniques suite à la réflexion et
l’analyse des pôles-relais pour l’uniformisation des informations comme le
montre la figure ci-dessous. En effet, seulement 5 lettres électroniques
ont été envoyées, plus un appel à contribution RAMSAR en 2010 (contre
12 lettres en 2009) ;
de la suppression de la page de recherche documentaire en avril ;
de la diminution du nombre d’évènements mis en ligne pour leur transfert
vers le site portail zones humides ;
de la multiplication des sites Internet réalisés ou co-réalisés par le Forum
des Marais Atlantiques (IPZH 29, réseau Agence de l’Eau Loire-Bretagne,
réseau Agence de l’eau Adour-Garonne, réseau ORENVA,…) et le
transfert des informations vers ces derniers. Il serait intéressant
d'additionner l'ensemble des statistiques afin d'obtenir un chiffre global.
Bilan 2010
page 33 / 147
Juin 2011
Pics liés aux envois de la lettre électronique
Quelques chiffres pour 2010
Top 30 des pages les plus visitées :
Pages
Total (Global)
acceuil forum des marais atlantiques
rpdzh sig
dossiers thematiques inventaire
rpdzh presentation
dd plante envahissante
telechargement bilan
dd especes animales
un projet pour les zones humides
centre documentation presentation
dossiers thematiques presentation
pole relais
telechargement marais mode d emploi
conseil marais 9
voeux 2010
ramsar 2010
escale 54
escale 56
dossiers thematiques veille juridique dtr
escale 53
escale 52
escale 55
equipe fma
assemblee originale
telechargement lettre
escale 58
dossiers thematiques zhiep zsge
telechargement cahier
ramsar 2009
demande gwern
dossiers thematiques biodiversite
Bilan 2010
page 34 / 147
Visites
Chargements (pages)
51 405
123 324
13 403
19 922
4 122
8 668
3 660
5 327
3 267
4 307
2 713
3 125
2 376
3 455
2 156
2 456
1 988
2 746
1 801
2 326
1 783
2 301
1 454
1 854
1 402
1 997
1 306
1 775
1 286
1 674
1 275
1 636
1 227
1 585
1 226
1 841
1 189
1 563
1 051
1 553
1 049
1 565
1 034
1 428
967
1 210
961
1 224
937
1 173
920
1 153
870
1 067
796
1 098
776
934
754
1 123
709
855
Juin 2011
Comme les autres années, on note un gros intérêt des internautes pour les
documents synthétiques « dossiers documentaires » (espèces envahissantes,
biodiversité en Pays de la Loire, inventaire des zones humides, veille juridique,
etc.) représentant des informations à forte valeur ajoutée.
La cartographie, avec le « Réseau Partenarial des Données sur les Zones
Humides », (RPDZH) représente la page la plus visitée.
Les autres pages les plus consultées sont celles sur lesquelles nous avons le
plus de communication par le biais des éditions (guide, lettre, escale en marais,
etc.), des événements (conférence biodiversité, RAMSAR, …).
Remarques :
- Ces 30 premières pages représentent les pages mises à jour
régulièrement (dossier « espèces envahissantes », le centre de
documentation, le « RPDZH », les lettres électroniques « esc@le en
marais atlantiques », inventaires en zones humides, …);
- Elles traitent des problématiques du moment (colloque, inventaire,
téléchargement de guide, …) ;
- le référencement choisi par le Forum des Marais Atlantiques est gratuit
mais nécessite du temps (référencements manuels sur plus de 100 sites
Internet notamment les moteurs de recherche, les annuaires généralistes,
les annuaires thématiques, les partenaires eux-mêmes, …).
La carte ci-dessous montre que les internautes sont localisés principalement sur
la façade Atlantique surtout sur les régions Poitou-Charentes, Pays de la Loire,
Bretagne et Aquitaine (mais également l’Ile de France – 2ème région).
Bilan 2010
page 35 / 147
Juin 2011
A noter que le projet « Expérimentation d'un référentiel départemental sur les
zones humides : l’inventaire permanent des zones humides sur le département
du Finistère » a été très largement suivi ; la région Bretagne est passée en
4e position devançant ainsi la région Aquitaine (4ème depuis 2000).
Création et/ou mise à jour de pages depuis le début de l’année 2010
-
-
-
mise à jour de la page « Pôles-relais » ;
page « projet Biodiversité en Pays de la Loire » accompagnée de la
création d’un dossier documentaire spécifique (références présentes
au centre de documentation sur la thématique Biodiversité en Pays de
la Loire) ;
« mesures agroenvironnementales » ;
« inventaire et caractérisation des zones humides » avec la création
d'une page sur les ZHIEP et ZSGE;
« veille juridique,… » : suivi et analyse de l’arrêté du 24 juin et de la
circulaire d’application du 25 juin ;
compléments d’information sur l’équipe du Forum avec les missions
spécifiques par chargé de mission ;
appel à projets : Journée mondiale des zones humides 2011 ;
journée « Zones humides et agriculture » - programme et mise en ligne
des diaporamas ;
journée mondiale des Zones Humides – information, manifestations,
localisation des manifestations sur l'interface de cartographie du
RPDZH ;
9ème Conseil des Marais : programme, diaporamas ;
Création de flux RSS vers l'agenda des manifestations, la
cartographie, ...
Depuis juin 2004, le Forum a mis en place une lettre électronique « Escale en
marais atlantiques », envoyée à toutes les personnes possédant un courriel (sauf
refus) : environ 3 450 personnes (contre 3 200 personnes en 2009, 2 800 en
2008 et 2 000 en 2007). Une page d’inscription permet aux internautes de
s’inscrire volontairement à cette lettre : 530 en 2009 (contre 473 inscriptions en
2008 et 330 en 2007).
Comme toute lettre électronique, cet envoi permet d’offrir aux partenaires du
Forum des Marais Atlantiques une information plus proche de l’actualité, de
suivre les problématiques du moment, d’être au courant des bulletins
signalétiques du mois, des publications du Forum, des évènements du Forum et
des partenaires, …
Bilan 2010
page 36 / 147
Juin 2011
En 2010, seulement six lettres électroniques ont été envoyées (contre douze en
2009) :
- Esc@le en marais atlantiques n°52 : Conseil des Ma rais et RAMSAR
2010;
- Esc@le en marais atlantiques n°53 : Conseil des Ma rais ;
- Esc@le en marais atlantiques n°54 : Plan national d’action pour la
sauvegarde des zones humides ;
- Esc@le en marais atlantiques n°55 : diaporamas Con seil des Marais –
RPDZH ;
- Esc@le en marais atlantiques n°56 : Journées d'inf ormation et
d'échanges SIGT, SEACASE, RPDZH, ZHIEP-ZSGE, ICHN ;
- Esc@le en marais atlantiques n°57 : appel à contri bution pour la lettre
« escale ».
Comme les autres années, on note un gros intérêt des internautes pour les
documents synthétiques « dossiers documentaires » (espèces envahissantes,
Natura 2000, biodiversité en Pays de la Loire, Anguille, …) représentant des
informations à forte valeur ajoutée. Les dossiers documentaires et les dossiers
thématiques sont ainsi très sollicités (actions du Forum, textes réglementaires,
références documentaires…).
Les consultations
2009
2010
51 687
51 405
Nombre de
requêtes
2009
Nombre de
requêtes
2010
20 470
13 150
page : bulletin signalétique
373
340
page : sélection documentaire
325
239
page : recherche documentaire dans la base
bibliographique
1 353
172
page : présentation du centre de documentation
1 108
1 801
page : dossier documentaire « espèces animales
nuisibles »
2 803
2 156
page : dd « espèces végétales nuisibles »
4 316
2 713
642
424
Pages / rubriques consultées
Centre de documentation
page : dd « Natura 2000 »
Bilan 2010
page 37 / 147
Juin 2011
page : dd « Biodiversité en Pays de la Loire »
683
445
page : dd « Anguille »
837
494
page : dd « sig »
592
448
page : dd « élevage en marais »
535
445
page : dd « mesures agroenvironnementales »
649
390
page : dd « marais acquis »
289
235
page : dd « prestataires travaux entretien des marais »
110
115
page : dd « sel de l’atlantique»
388
336
page : dd « inventaire et caractérisation des zones
humides»
331
347
57
43
page : dd « entretien & aménagement de marais»
567
396
page : dd « chasse zones humides, conservation de la
nature »
496
646
page : dd « associations syndicales de marais»
page : dd « documents pédagogiques sur les zones
humides »
inexistante
163
Panorama presse
501
510
Expositions
116
292
4. “Forum”, la lettre des marais atlantiques
La documentaliste coordonne l’édition de la lettre « Forum, la lettre des marais
atlantiques ». Elle est éditée à raison de deux numéros par an et diffusée à
l’ensemble du fichier « adresses » (4 000 destinataires référencés).
Bilan 2010
page 38 / 147
Juin 2011
En 2010, deux numéros ont été édités : le n°20 en j anvier et le n° 21 en
septembre de la même année.
N° 20 diffusé début janvier 2010 :
Bilan 2010
page 39 / 147
Juin 2011
Afin de faire évoluer nos produits d’information tout en gardant notre charte
graphique, nous avions sollicité fin 2009 quelques agences de communication.
Nous avons retenu l’une d’entre elle, l’agence « Montgomery Ouest », qui a créé
une nouvelle maquette pour notre lettre d’information « Forum » éditée en
septembre 2010.
N° 21, diffusé début septembre 2010 :
Bilan 2010
page 40 / 147
Juin 2011
Exposition sur les zones humides littorales
A l’occasion de la journée Ramsar de 2008, il a été présenté une exposition
intitulée « Regards croisés en zones humides » présentant la diversité, la
richesse et les fonctions des zones humides littorales. Ces supports d’information
(douze panneaux) ont mobilisé les techniques de l’interprétation pour faciliter la
lecture de ce milieu complexe qu’est le marais. Conçue pour être itinérante,
l’exposition sert aussi de vitrine des zones humides littorales. Cette dernière
remporte un vif succès.
Bilan 2010
page 41 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 42 / 147
Juin 2011
Objectif 2 : informer, sensibiliser et animer un
réseau des acteurs concernés par la gestion
des zones humides
En plus d’apporter une contribution à l’application de la politique du MEEDDTL
sur les zones humides, cet objectif vise à réaliser les actions suivantes :
1. Réseau partenarial des données sur les zones humides
Contexte du projet
Le Forum des Marais Atlantiques recense depuis de nombreuses années les
structures exerçant des actions sur les zones humides et œuvrant à la
préservation de ces milieux. Des mises à disposition d’informations
géographiques et des conventions d’échanges sont établies avec les partenaires
producteurs de données dans des cadres précis mais de façon ponctuelle et
intégrée dans un projet défini. De plus, aujourd’hui, ces données sont
accessibles uniquement en interne chez la plupart de ces producteurs de
données.
Objectif principal – Valorisation collective de l’information géographique
Les objectifs fondamentaux poursuivis par le Forum des Marais Atlantiques au
travers de ce projet de « Réseau Partenarial des Données sur les Zones
Humides » sont :
- l’amélioration de la connaissance sur la thématique des zones humides
(localisation, informations principales et les réponses apportées par les
politiques publiques,…) ;
- le renforcement du fonctionnement en réseau des acteurs ;
- la mutualisation des données à forte valeur ajoutée ;
- la création d’une interface de consultation de données et d’informations
géographiques sur les zones humides et les rivières (prise en compte du
bassin versant) au sein du Forum des Marais Atlantiques et via des
réseaux de partenaires.
Ces objectifs sont complémentaires et compatibles avec les systèmes
d’information nationaux notamment le Système d’Information Nature et Paysage
(SINP) et le Système d’Information sur l’Eau (SIE) et régionaux comme le
Réseau Partenarial des Acteurs du Patrimoine Naturel (RPAPN) et le Réseau
Partenarial des Données sur l'eau (RPDE) Poitou-Charentes.
Actions menées à ce jour :
2008 :
- mise en place d’un cahier des charges, création d’une charte.
2009 :
- Réception des premiers retours avant fin mai et avis sur la charte avec
validation de la charte par les financeurs ;
- Constitution entre février et septembre : création de l’interface de
consultation en lien avec l’Observatoire Régional de l’Environnement ;
- Réception des premières couches d’information : création des tables
attributaires en fonction de la réception des données : format d’échange
pour chaque couche (« tronc commun ») ;
- Intégration des premières couches d’information dans l’interface de
cartographie de juin jusqu’à décembre ;
- Validation mi-décembre des membres ;
- Mise en ligne tout public mi-décembre.
Bilan 2010
page 44 / 147
Juin 2011
2010 :
L’animation et suivi du réseau : en 2010, le Forum des Marais Atlantiques a
contacté plus de 50 partenaires potentiels à savoir les structures porteuses de
SAGE et également d'inventaire de zones humides, les associations à caractère
environnemental, les structures cynégétiques, …. Il est cependant à noter que
les structures ne sont pas encore dans la démarche de mise à disposition de
l'information géographique pour les raisons évoquées ci-dessous :
−
−
−
−
besoin de faire apparaître les notions de mise à disposition des
informations géographiques dans les cahiers des charges (convention
d'Arhus, Directive INPIRE ...) ;
données sensibles sur le territoire en raison des conséquences juridiques
(classement en zones humides par exemple) ;
données en cours d'inventaire et/ou données non validées ;
problèmes de structuration des données, ...
Malgré ces aspects, on note :
− de nouveaux membres en 2010 (37 membres sur 2009 et 2010) : la
DRAAF des Pays de la Loire, le Syndicat de Bassin de l'Elorn, PNR Caps
et Marais d'Opale, Agneau AOC Prés salés de la Baie de Somme,
Association pour la valorisation de la race bovine maraîchine et des
prairies humides, Parc Interrégional du Marais poitevin, Parc Naturel
Régional Scarpe - Escaut, CREGENE, Conseil général de la Gironde, …
− de nouveaux partenaires (18 sur 2009 et 2010) - mise à disposition de
données sans signature de la charte : Réseau des Grands Sites de
France, le Conseil général de la Vienne, Syndicat Mixte de Gestion
Ecologique du Marais Breton, Syndicat Mixte Aquaculture et Pêche Pays
de la Loire, Conseil général de la Charente-Maritime, EPTB
Vienne, Société Avicole Aunis Saintonge, ...
Remarque :
l’interface
de
cartographie
(http://www.sig.forum-maraisatl.com/RPDZH.php) est la page la plus visitée après la page d’accueil.
Exemples de données intégrer au Réseau partenarial des données sur les zones
humides :
- Zones d'intervention de l'EID Atlantique - 08/11/2010 ;
- "Elevages d'oies blanches et grises" - 08/11/2010 ;
- Zones à dominante humide sur le territoire de l'EPTB de la Vienne 19/10/2010 ;
- Zones de répartition des eaux superficielles - 02/09/210 ;
- Zones de répartition des eaux souterraines - 02/09/2010 ;
- Zones humides d'importance majeure (ONZH - SOeS) - massifs à
tourbières et tourbière - 24/08/2010 ;
- Prélocalisation des zones humides de la Mayenne - 24/08/2010 ;
- Milieux à composante humide en France - 24/08/2010 ;
- P@ges vertes et bleues : BD adresse du Forum des Marais Atlantiques 24/08/2010 ;
- Réseau des Grands Sites de France - 05/07/2010 ;
Bilan 2010
page 45 / 147
Juin 2011
-
Communaux sur le marais poitevin - 28/06/2010 ;
Obstacles à l'écoulement - 25/06/2010 ;
Prélocalisation des zones humides sur le Bassin de l'Agence de l'Eau
Loire-Bretagne (analyse thématique "densité communale") - 12/05/2010 ;
ZPENS Charente-Maritime - 11/06/2010 ;
"Agneaux des Prés-Salés de la Baie de Somme" - 03/03/2010 ;
Zones à dominante humide - Bassin Dordogne - 25/02/2010 ;
Scan 25 et 250 - 25/02/2010 ;
Géologie - 25/02/2010 ;
Zones à dominante humide Bassin Seine Normandie - 10/02/2010 ;
Manifestations des journées RAMSAR - Rubrique "Manifestations" (Liste
non exhaustive à télécharger) - 2 février 2010 (suppression) ;
Mise en ligne en partenariat avec la DRAAF Pays de la Loire (cahier des
charges) de la couche d'information géographique sur les mesures agroenvironnementales territoriales (2009) en Région Pays de la Loire (enjeux
"Eau" et "Biodiversité") - 10 janvier 2010.
Exemples de données mises à jour en 2010 :
- Intégration des ENS et des ZPENS en Charente-Maritime et en Gironde 22/11/2010 ;
- « NATURA 2000 » - 02/11/2010 ;
- Intégration dans la couche "zones humides" des inventaires de l'IPZH29,
de la DREAL Limousin, de la DREAL Rhône-Alpes, PNR Scarpe-Escaut,
PNR Loire Anjou Touraine - 25/10/2010 ;
- « Contours des SAGE » et des « Contours des contrats de rivière »
Gest'eau - 24/09/2010 ;
- Zones humides d'importance majeure (ONZH - SOeS) - 24/08/2010 ;
- Zones humides du Finistère - 16/08/2010 ;
- Patrimoine naturel (INPN) - 06/07/2010 ;
- BD Carthage 2010 - 02/07/2010 ;
- Communaux sur le marais poitevin - 28/06/2010 ;
- Réserves Naturelles Régionales en Aquitaine - 15/06/2010 ;
- Syndicats de marais - 15/06/2010 ;
- Manifestations des journées RAMSAR - rubrique "Manifestations" (liste
non exhaustive à télécharger) - 2 février 2010 ;
- SAGE et Contrats rivières (Gest'Eau) - 26 janvier 2010 ;
- Mise à jour de la couche d'information géographique sur les élevages de
maraîchine en lien avec l'Association pour la valorisation de la race
bovine maraîchine et des prairies humides - www.vache-maraichine.org :
informations sur la race bovine maraîchine, l'association, la localisation
des élevages, les contacts pour la vente directe (vache, veau, bœuf) –
10 janvier 2010.
Intégration des acteurs de notre système d'Information. Nous avions proposé de
localiser les structures identifiées dans notre système d’information sur l’interface
de cartographie en apportant les informations suivantes : nom, coordonnées,
courriel, site Internet. L'intégration de cette couche d'information dénommée
« P@ges vertes et bleues » est accessible directement à la page :
http://www.sig.forum-marais-atl.com/RPDZH-
Bilan 2010
page 46 / 147
Juin 2011
Frame.php?zoom=6&lat=5907053.54506&lon=127191.21505&layers=B0000TTT
&layersDyn=ORGANISMES%2C
L'internaute est directement informé du type de la structure, son nom et ses
coordonnées. Cette couche sera complétée en 2011 par tous les « Groupements
à vocation hydraulique », potentiels maîtres d'ouvrage (travaux d'entretien,
restauration, ...).
Le catalogage des données
Afin de rendre cette action compatible avec la Directive INSPIRE, le logiciel
Géosource (Norme ISO 19115), installé en 2010, permet d'identifier :
−
les producteurs des informations géographiques;
−
les métadonnées associées.
Nous mettons ainsi à disposition les métadonnées des données cartographiques
avec les dernières mises à jour et proposons également aux internautes 2 types
d'abonnement :
−
abonnement aux couches d'informations ;
−
abonnement aux métadonnées.
Remarque : nous avons également la possibilité de mettre en téléchargement
des données via login et mot de passe pour les producteurs d'informations
géographiques.
Dans la continuité de cette action, notre souhait est de voir se démocratiser la
mutualisation des données cartographiques qui représente un des enjeux de
l'animation sur l'année 2011 et de l'intégration des zones humides dans les
contrats territoriaux, la trame verte et bleue et autres programmes d'actions.
Bilan 2010
page 47 / 147
Juin 2011
Listes de membres :
Communauté de Communes du Bassin de Marennes, Centre Régional
d’Expérimentation et d’Application Aquacole, Entente Interdépartementale pour
la Démoustication du littoral Atlantique, Fédération Départementale des
Chasseurs de la Gironde, Association pour le Développement du Bassin Versant
de la Baie de Bourgneuf, Union des Syndicats de Marais du Sud-Loire, Syndicat
Intercommunal des bassins versants de la MAILLARDE et du GUY, Fédération
de Pêche de la Somme, EDEN 62 - Syndicat Mixte Espaces DEpartementaux
Naturels du Pas-de-Calais, Syndicat Intercommunal pour l'Aménagement
Hydraulique du MARQUENTERRE, Parc Naturel Régional de Brière,
Conservatoire des Sites Naturels de Picardie, Commission Syndicale de la
Grande Brière Mottière, Fédération Régionale des Chasseurs des Pays de la
Loire, Institution Interdépartementale du Bassin de la Sèvre Nantaise,
Communauté de Communes de l'Ile de Ré, Association "CURUMA", Fédération
de Pêche du Calvados, ONCFS - Service Départemental de l'Ain, Syndicat Mixte
Vendée Sèvre Autizes, Gip Loire Estuaire, Parc Naturel Régional Loire Anjou
Touraine, Syndicat Mixte d'Aménagement des Marais de l'ïle de Noirmoutier,
Fédération des Chasseurs de l'Aisne, Syndicat Mixte pour l'Aménagement
Hydraulique du Bassin du Brivet, Conseil Général du Finistère, Communauté de
communes du Pays Fléchois, Conseil général de l'Orne, DRAAF des Pays de la
Loire, le Syndicat de Bassin de l'Elorn, PNR Caps et Marais d'Opale, Agneau
AOC Prés salés de la Baie de Somme, Association pour la valorisation de la race
bovine maraichine et des prairies humides, Parc Interrégional du Marais
poitevin, Parc Naturel Régional Scarpe - Escaut, CREGENE, Conseil général de
la Gironde ;
Listes de partenaires :
Le Conseil régional des Pays de la Loire, le Conseil régional d'Aquitaine, Institut
atlantique d'aménagement du territoire Poitou-Charentes - IAAT, Agence de l'eau
Adour-Garonne, Agence de l'eau Artois-Picardie, INPN, les DREAL, SANDRE,
Gest'Eau, SOeS (ex-Ifen), Agence de l'eau Seine-Normandie, Agence de l'eau
Loire-Bretagne, Réseau des Grands Sites de France, le Conseil général de la
Vienne, Syndicat Mixte de Gestion Ecologique du Marais Breton, Syndicat Mixte
Aquaculture et Pêche Pays de la Loire, Conseil général de la Charente-Maritime,
EPTB Vienne, Société Avicole Aunis Saintonge, ...
Listes des couches :
Limites administratives
Pays
Région
Département
Arrondissement
Canton
Commune
Pays et communauté d'agglomération - Poitou-Charentes
EPCI à fiscalité propre
Bilan 2010
page 48 / 147
Juin 2011
Eau
Directive Cadre Eau
Eaux superficielles
Masse d'eau côtière
Masse d'eau de transition
Masse d'eau plan d'eau
Masse d'eau cours d'eau
Eaux souterraines
Masse d'eau souterraine - Niveau 1
Hydrographie - BD Carthage
Circonscription administrative
Délégations pour l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne
Région hydrographique
Secteur hydrographique
Sous-secteur hydrographique
Zone hydrographique
Hydrographie surfacique
Cours d'eau
Tronçons hydrographiques
Obstacles à l'écoulement
Trait de côte Histolitt
Limites Marées
Patrimoine naturel
Inventaire patrimonial
ZNIEFF I
ZNIEFF II
Protection réglementaire
Arrêtés Préfectoraux de Protection de Biotope
Réserve de biosphère
Parc national
Parc naturel marin
Parc naturel régional
Réserve biologique
Réserve biogénétique du conseil de l'Europe
Réserve naturelle nationale
Réserve naturelle régionale
Réserve naturelle volontaire
Réserve nationale de chasse et de faune sauvage
Natura 2000
Directive Habitats - SIC - ZSC
Directive Oiseaux - ZPS - ZICO
Convention internationale
RAMSAR
RAMSAR - Monde
Label national
Réseau des Grands Sites de France
Bilan 2010
page 49 / 147
Juin 2011
Outil de gestion et de planification
Couverture nationale en documents d'urbanisme
Gestion
Contrats régionaux et territoriaux
Mesures agroenvironnementales Territorialisées
Contours des SAGE
Contours des contrats de rivière
SAGE mis en œuvre
SAGE en instruction
SAGE en première révision
SAGE en élaboration
SAGE en émergence
Contrat rivière achevé
Contrat rivière en exécution
Contrat rivière en élaboration
Réglementation
Zone sensible
Zone vulnérable
Zones de répartition des eaux superficielles
Zones de répartition des eaux souterraines
Espaces d'acquisition et de gestion
Conservatoire du Littoral
Conservatoires d'Espaces Naturels
Espaces Naturels Sensibles - ENS
Zone de préemption Espaces Naturels Sensibles - ZPENS
Communaux
Fondation Nationale pour la Protection Français des Habitats et de la Faune
Sauvage
Zones humides et prélocalisation
Zones humides
Zones humides
ONZH - SoeS
Zones humides d'importance majeur
Tourbières
Massifs à Tourbières
Prélocalisation zones humides
Milieux à composante humide -France
Zones à dominantes humides - Artois-Picardie
Zones à dominantes humides - Seine-Normandie
DREAL Basse-Normandie
Prélocalisation des zones humides - Loire-Bretagne
Prélocalisation des zones humides - Ile de France
Prélocalisation des zones humides de Bretagne
Zones humides probables en Mayenne
Zones humides probables en Sarthe
Zones humides probables en Loire-Atlantique
Zones humides probables en Vendée
Bilan 2010
page 50 / 147
Juin 2011
Zones à dominante humide en Haute-Vienne Bassin Creuse
Zones à dominante humide en Charente Bassin Vienne
Zones à dominante humide en Corrèze Bassin Vienne
Zones à dominante humide en Creuse Bassin Creuse
Zones à dominante humide en Creuse Bassin Vienne
Zones à dominante humide en Vienne Bassin Vienne
Zones à dominante humide en Haute-Vienne Bassin Vienne
Zones humides élémentaires - Adour Garonne
Zones à dominante humide - Bassin Dordogne
Habitats humides
Habitats humides - Finistère
Mares et plans d'eau
Mares - Pays de la Loire
Roselières
Roselières
Sol
Forêts publiques
Occupation du sol
CORINE Land Cover 2006
Hydrogéologie-géologie
Carte géologique image au 1/50 000
Carte géologique image au 1/1 000 000
Forages d'eau
Banque du sous-sol - Piézomètre - Eau
Réseaux de mesures
Bassins algues vertes - Finistère
Observatoire Baie de Bourgneuf
Points coquillages implantés dans étiers
Points eaux douces
Points eaux saumâtres marée haute
Contextes piscicoles
Contexte piscicoles
Risques
17
PPRI - 17
Aléas inondation - 17
Acteurs
Association syndicale de propriétaire
Groupement à vocation hydraulique
EPTB
P@ges Vertes et Bleues
Zones d'intervention EID Atlantique
Rhizobiôme
Bilan 2010
page 51 / 147
Juin 2011
Produits marais
Agneaux de Prés-Salés de la Baie de Somme
Moutonniers de l'Estuaire de la Gironde
Association Maraichine
Oies grises et blanches
Manifestations
RAMSAR 2011
Scan
SCAN25 couleur
SCAN25 Noir et Blanc
SCAN250
Réseau routier
Autoroutes
Nationales
Départementales
2. Le Conseil des Marais
Le Forum des Marais Atlantiques a consacré cette année 2010 son 9ème Conseil,
actualité oblige, à l’empilement des délimitations, zonages et aux difficultés
qu’entraine ce mille-feuilles de réglementations.
Contexte
En droit français, la loi sur l’eau du 3 janvier 1992 a donné la définition des zones
humides et a posé les fondements réglementaires de leur préservation.
Depuis cette date, le contexte législatif et réglementaire en faveur des zones
humides a fortement évolué et un ensemble d’outils réglementaires, contractuels
et incitatifs a été mis en place.
Bilan 2010
page 52 / 147
Juin 2011
Affiche évènementielle
Plusieurs codes traitent désormais des questions d’aménagement et d’usage des
zones humides, notamment le code de l’environnement, le code de l’urbanisme,
le code rural, le code minier, le code forestier.
Sur le terrain, l’articulation des différentes dispositions réglementaires liées à
l’application de ces codes n’est pas toujours évidente et est source de difficultés.
Bilan 2010
page 53 / 147
Juin 2011
D’autre part, des délimitations d’origines diverses viennent encore complexifier la
mise en œuvre de la palette des instruments réglementaires : périmètres
résultant d’inventaire ; périmètres correspondant à des modalités particulières de
gestion, tels Natura 2000, périmètre d’application des PPRI, parcs nationaux,
réserves de biosphère, arrêté préfectoral de protection de captage d’eau potable,
arrêté préfectoral de protection de biotopes, sites classés et inscrits, réserves
naturelles, délimitation cadastrale de la propriété privée, etc. ; périmètres des
espaces naturels sensibles, zones humides d’intérêt environnemental particulier,
zones soumises à contraintes environnementales, zones stratégiques pour la
gestion de l’eau, etc. ; et, enfin, périmètres correspondant au soutien à des
usages favorables à une préservation durable des zones humides, mesures
agro-environnementales, exonération de la taxe sur le foncier non bâti,
acquisition foncière, opérations du plan de modernisation des bâtiments
d’élevage…
2008, 2009 et ce début d’année 2010 ont été riches en nouveaux textes
réglementaires et pour ne citer le plus récent :
•
Circulaire du 18 janvier 2010 relative à la mise en œuvre de l’arrêté du
1er octobre 2009 précisant les critères de définition et de délimitation des
zones humides en application des articles L. 214-7-1 et R. 211-108 du
code de l’environnement.
Objectif de cette rencontre annuelle
Lors de ce Conseil des marais qui a rassemblé 218 personnes, nous avons tenté
de répondre à un certain nombre de questionnements !
L’articulation des différentes dispositions réglementaires est source de
difficultés : ces dernières ne nuisent-elles pas à la cohérence même des
dispositifs réglementaires, voire à leur efficacité ?
Si oui, quelles mesures doivent-elles et peuvent-elles être envisagées ?
Les actes du 9ème Conseil des marais ont été édités et sont téléchargeables sur
le site du Forum des Marais Atlantiques.
Bilan 2010
page 54 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 55 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 56 / 147
Juin 2011
Objectif 3 : coordonner des actions des
Pôles-relais zones humides entre eux et avec
d’autres acteurs
Cet objectif comprend prioritairement les actions suivantes :
-
Poursuivre la réorientation des activités nationales des Pôles-relais en
vue d’une meilleure coordination inter-pôles et aussi avec des acteurs
intervenant dans le domaine des zones humides ;
-
Assurer la participation des Pôles-relais à des travaux nationaux menés
par d’autres acteurs ;
-
Organisation et/ou participation à des rencontres territoriales ou
nationales, à des formations en lien avec les zones humides,
1. Groupe d’Information Géographique sur l’Eau (GIGE)
1.1.
Préambule
Outre la participation depuis 2003 du Forum des Marais Atlantiques aux travaux
du Groupe d’Information Géographique sur l’Eau – GIGE (ex-groupe
« Référentiels »), l’année 2010 aura tout particulièrement été marquée par sa
forte implication dans le Sous-groupe GIGE (réuni pour la première fois en
décembre 2008).
Enjeux :
La directive-cadre sur l’eau (DCE) du 23 octobre 2000 fixe aux politiques de l’eau
un objectif de reconquête de la qualité des eaux et de leur bon état écologique
pour 2015. Le Système d’Information sur l’Eau (SIE), qui est un outil pour la mise
en œuvre de ces politiques, s’appuie sur des méthodologies et des référentiels
communs aux différents acteurs de l’eau. L'ONEMA définit et met à disposition le
référentiel technique du SIE, notamment en ce qui concerne les données
géographiques : jeux de données de référence (ou référentiels), l'organisation et
l'emploi de ces données et les outils correspondants, dont le référentiel
hydrographique BD Carthage® (Base de Données sur la CARtographie
THématique des AGences de l’eau et du ministère de l’Environnement).
Bilan 2010
page 57 / 147
Juin 2011
Objectifs du Sous-groupe :
La constitution de ce groupe répond aux besoins de développer un cadre de
référence méthodologique dans le but d'actualiser le référentiel hydrographique
français BD Carthage.
Organisation :
Le groupe « actualisation » est un sous groupe du GIGE. A ce titre, il est piloté
par l’ONEMA et animé par un partenaire du SIE (binôme Agence de l'eau ArtoisPicardie et Agence de l’eau Seine-Normandie) avec l’appui du secrétariat
technique du Sandre. (Service d’Administration Nationale des Données et
Référentiels sur l’Eau). Il est composé des membres du GIGE et de l'IGN.
Au vu du nombre important de réunions en 2009, (4 réunions Groupe GIGE et
5 réunions Sous-groupe GIGE) et de l’abondance des thèmes traités, ce bilan
des travaux a été rédigé de manière chronologique par ordre de déroulement des
réunions.
Informations pratiques
"Groupe" : Groupe de travail national « Information Géographique sur l’Eau » GIGE
"Sous-groupe" : Sous-groupe GIGE portant sur l'actualisation du référentiel
hydrographique français BD CARTHAGE
Activités 2010 du« Groupe » et du « Sous-groupe » :
Date
25/01/2010
Réunion
Sous-groupe GIGE
l’ONEMA - Vincennes
26/04/2010
Groupe
GIGE
l’ONEMA - Vincennes
à
09/06/2010
Groupe
GIGE
l’ONEMA - Vincennes
à
Bilan 2010
à
Objet / CR
o Validation CR Décembre 2009
o Planification du projet
o Projet SIE Pesticides
o Présentation des besoins des
organismes
o Rédaction modèle de données
o Point sur le groupe « Carthage »
o Système
de
références
géographiques du SIE
o Profil de métadonnées
o Point sur le groupe « zonage »
o Point sur le rapportage
o Dictionnaire du GIGE
o Dictionnaire Masses d’eau 1.2
o Versionnement des entités
o Ecrins :état
d’avancement
et
perspectives
o Point sur le Wise TG de Madrid
o BD Carthage Guyane
o Bassin Versant de Masse d’eau /
Sous-zones hydrographiques
o Actualisation de la BD Carthage
o Projet SYRAH
o Référentiels
o Catalogue de métadonnées
o Gouvernance du GIGE
page 58 / 147
Juin 2011
06/09/2010
Groupe
GIGE
l’ONEMA - Vincennes
Réunion plénière du groupe information
géographique ayant pour ordre du jour
à
o
o
o
o
o
2.
Scénario d'échange masses d'eau
pour mise à jour du référentiel
national conforme au dictionnaire
1.2
Saisie pour avis du GIGE sur le
projet OSMOSE
INSPIRE
Gouvernance du GIGE dans le
cadre de la démarche qualité du
SIE
BD Carthage
o BD Carthage 2010
o Suites à donner au projet
de mise à jour du référentiel
hydrographique présenté à
la CNP.
Groupe de travail sur les invasions biologiques en milieux
aquatiques (IBMA)
Activités 2010 du groupe IBMA : Dates de rencontres
Date
19/02/2010
Lieu
Siège
ONEMA
Vincennes
2021/04/2010
Siège
ONEMA
Vincennes
-
1214/10/2010
Siège
ONEMA
Vincennes
-
Bilan 2010
-
Objet / CR
Discussions autour de la mise en place d’un
programme de recherche sur la dimension
économique de la gestion des invasions
biologiques des milieux aquatiques. Pas de
CR. Présentation support de discussion
« Economie
et
espèces
invasives25nov.ppt » de
Avancement des tâches du groupe 2010 et
préparation
du
colloque
d’octobre.
ème
« 100507_CR
4
réunion
GT
IBMA_NP190510.doc»
Colloque national du groupe IBMA.(excusé).
Contenu : « dossier participant(1).pdf »
page 59 / 147
Juin 2011
Travaux du groupe IBMA :
Date
Objet
Janvier /2010
Incitation du groupe IBMA à intégrer des spécialistes de la frange
côtière. Contacte et Rencontre des biologistes marins pour les informer
de l’existence du groupe IBMA (Ifremer la Tremblade, université La
Rochelle, Station Biologique de Roscoff).
Fourniture des renseignements aux animateurs du groupe IBMA sur les
espèces de substitution dans le cadre de la filière horticole et des
jardineries
Fourniture de la bibliographie et des références de spécialistes sur les
eaux de Ballast (principale source d’infestation côtières pour les
organismes marins).
Relais en régions atlantiques pour la poursuite de l’enquête nationale V1
sur les espèces invasives
Relais pour diffuser auprès de scientifiques le projet de création d’un
groupe international d’experts sur la biodiversité
Veille : information des animateurs du groupe IBMA sur une enquête
nationale mise en place sur les invasives par la fédération française des
syndicats de rivière et assimilés.
Information des animateurs du groupe IBMA de l’existence du groupe
« initiative sur les espèces exotiques envahissantes en outre-mer » mis
en place par le comité français de l’UICN
Février / 2010
Février 2010
Mars 2010
Avril 2010
Mai 2010
Juin 2010
Septembre
2010
Décembre
2010
Bilan 2010
Travail d’enrichissement et validation de la liste des EEE établie par le
groupe IBMA
Contact avec la responsable du « plan national d’action pour le vison
d’Europe »
Réponse et relais à l’enquête du MEDDAT confiée à Bio intelligence
service sur les EEE.
Relais d’information sur les travaux d’IBMA auprès des groupes de
gestion locaux (Poitou-Charentes)
Relais en régions atlantiques pour la relance de l’enquête nationale V2
sur les espèces invasives
page 60 / 147
Juin 2011
3.
Groupe National et groupe restreint pour les Zones Humides,
Groupe Ramsar
Groupe restreint sur RAMSAR et les zones humides
Date de
réunion
24 août 2010
Ordre du jour
1) Date et lieu de ces rencontres
2) Définition di thème retenu
3) Elaboration du programme
Groupe de travail restreint du Groupe National pour les Zones Humides
Date de
réunion
Ordre du jour
1)
06 mai 2010
2)
3)
Débat sur l’entretien des cours d’eau et le drainage et réflexion sur la
préparation d’un guide sur ces sujets :
Présentation du tableau de mise en œuvre du plan d’action et
remarques
Suite du planning
1)
10 novembre
2010
Bilan 2010
Présentation et débat sur :
Projet de MAE « zone humide » (1 heure)
er
Bilan sur la mise en œuvre de l’arrêté du 1 octobre (1 heure)
Mise en œuvre de l’action 19 : « Organiser les données sur les
zones humides » ;
2) Présentation des résultats de la consultation sur la CESP (Cabinet
Mensia) ;
3) Planning et date de la prochaine réunion du groupe national début
décembre et organisation du 2 février 2011 ;
4) Info sur les projets en cours ou à venir (30 mn) :
Mission CGAAER-CGEDD
Saisine de l'académie d'agriculture
Evaluer les conséquences des modifications de critères de l’ICHN
Guide drainage
Circulaire et manuel sur les ZHIEP
Appel à projet ZH et milieu urbanisé
Colloque EPTB
Actualisation du dictionnaire des données du SANDRE
Projet INRA St Laurent
Parc national
5) Outils de communication à préparer en 2011 : Calendrier ZH et brochure
Ramsar AEWA ;
6) Points divers
page 61 / 147
Juin 2011
Groupe National pour les Zones Humides
Date de
réunion
Ordre du jour
1)
07 juillet 2010
2)
3)
4)
5)
4.
Note sur le renouvellement de l'enquête à dires d'experts sur les zones
humides en France;
Avis du Muséum sur les 5 propositions de sites Ramsar;
Compte-rendu de la réunion MedWet;
Note du Haut Commissaire de Nouvelle-Calédonie à propos du
séminaire prévu au mois d'août à Nouméa;
Courrier de la DEB à l'intention de l'ONEMA, des agences de l'eau et
des DREAL au sujet de la synthèse des zones à dominantes humides.
Groupe de travail pour l’élaboration d’une « Cartographie nationale
des zones humides »
Date
06/10/2010
Lieu
MEEDDTL – Paris
29/11/2010
MEEDDTL – Paris
5.
Objet / CR
Groupe de travail « Cartographie nationale
des zones humides »
Groupe de travail « Cartographie nationale
des zones humides »
Réunion « Inter-Pôles », Comité de pilotage « Portail National
Zones Humides »
Date
07/06/2010
16/06/2010
28/06/2010
Lieu
ONEMA - Vincennes
Fédération des Parcs
Naturels Régionaux –
Paris
ONEMA - Vincennes
07/12/2010
ONEMA - Vincennes
Bilan 2010
Objet / CR
Réunion Inter-Pôles
Réunion Inter-Pôles,
ONEMA, MEEDDTL
Inter
Agences,
Comité de pilotage du portail national
Zones Humides
Comité de pilotage du portail national
Zones Humides
page 62 / 147
Juin 2011
6.
Colloques, séminaires, rencontres nationales et/ou Inter régionales
– Inter bassins
Date
27/01/2010
05/02/2010
Lieu
Rennes
Saint Germain la Rivière
30/06/2010
Paris
04/08/2010
Bordeaux
29/06/2010
29/10/2010
1&2/12/2010
Bordeaux
Royan
Ile de Ré
7.
Intervention dans le cadre d’information et/ou de formation
Date
27/01/2010
Lieu
Rennes
24/02/2010
Paris
11/05/2010
Rennes
27/09/2010
Moëlan-sur-mer
21/10/2010
Brest
08/12/2010
Quimper
09/12/2010
Saint Malo
Bilan 2010
Objet / CR
Carrefour de l’Eau
Séminaire « Palus » organisé par EPIDOR
avec l’appui technique du Forum des
Marais Atlantiques
Journée de restitution de l'appel à projet
"les parcs naturels régionaux et la Trame
verte et bleue"
Rencontres professionnelles « Aquitaine
Nature »
Semaine de l'eau
Colloque « Aires marines protégées »
Rencontre
annuelle
nationale
des
gestionnaires de sites RAMSAR
Objet / CR
Intervention au Carrefour des gestions
locales de l'eau
Atelier "de l'inventaire à la gestion des
zones humides"
Intervention à AgroParisTech
Module « Gestion du vivant et stratégies
patrimoniales » sur le thème « zones
humides et biodiversité »
Intervention Agrocampus Ouest
Module "Structures du paysage et qualité
des eaux"
Intervention à la rencontre des agents des
services fonciers et d’aménagement des
chambres d’agriculture du grand ouest
Intervention Eau et Rivières de Bretagne
Soirée formation sur les zones humides
Intervention au Café biodiversité sur les
zones humides
Intervention séminaire WATER (projet
Interreg) sur les missions du Forum des
Marais Atlantiques
page 63 / 147
Juin 2011
Comités de pilotage
Date
20/12/2010
Bilan 2010
Lieu
Paris
Objet / CR
Comité de pilotage du Pôle-relais « mares,
zones
humides
intérieures,
vallées
alluviales »
page 64 / 147
Juin 2011
PROGRAMME D’ACTIONS GÉNÉRAL
Études
1.
Recommandations, sur la base d’analyses et de recueils
d’expériences, pour la mise en place des « zones humides
prioritaires » et l’identification et la délimitation des ZHIEP et
des ZSGE
Contexte :
En 2007, le Forum des Marais Atlantiques a réalisé une « approche
méthodologique d’inventaire et de caractérisation des zones humides » dans le
cadre d’une action pour le compte du Conseil régional des Pays de la Loire.
Depuis, de nombreux textes réglementaires s’offrent aux acteurs et aux pouvoirs
publics afin de prendre en compte les zones humides et garantir leur
préservation en lien avec les activités économiques extensives garantes d’une
biodiversité et de la qualité des milieux aquatiques ; on ne citera que le cadre
réglementaire imposé par la loi relative au développement des territoires ruraux,
le décret n° 2007-135 du 30 janvier 2007 qui précis e les critères de définition et
de délimitation des zones humides1, l’arrêté du 24 juin 2008, la circulaire relative
à la délimitation des zones humides en application des articles L.214-7-1 et
R.211-108 du code de l’environnement, et de la circulaire du 31 juillet 2008
relative aux engagements de gestion des propriétés non bâties, l’indemnité
compensatoire
de
contraintes
environnementales,
le
Grenelle
de
l’environnement, …
Objectifs :
Toutes les attentions se portent aujourd’hui sur les zones humides notamment
via la loi relative au développement des territoires ruraux (travaux sur les
annexes hydrauliques, le drainage, l’assèchement, le remblaiement,…) mais
également avec la mise en place d’outil de planification et/ou gestion et de
préservation : les Schémas d’Aménagement de la Gestion de l’Eau (mise en
place d’inventaire), les documents d’urbanismes (Directive Territoriale
d’Aménagement, SCOT, PLU et Projet d'aménagement et de développement
durable - PADD, carte communale, ...), et en particulier les Zones Stratégiques
pour la Gestion de l’Eau, …
1
Critères figurant à l'article L. 211-1 du code de l'environnement
Bilan 2010
page 65 / 147
Juin 2011
Au vu des inventaires actuels, la probabilité qu’une ou plusieurs zones humides
soient impliquées dans la délimitation d’une ZSGE est très forte.
A ce jour, il n’existe pas de méthodologie unique et détaillée pour l’appréciation
des fonctions et services des zones humides associés à une ZSGE ; vouloir en
créer une « unique » serait une erreur compte-tenu des spécificités des
territoires, de l’hétérogénéité des données, …
Cependant, après avoir analysé et appréhendé les aspects juridiques de ce
zonage, l’objectif général de cette action sera d’identifier, d’analyser puis
proposer des scénarii de mise en place de ZSGE liées à des zones humides
sur des critères définis en fonction :
- des types de zones humides ;
- des démarches locales selon la présence ou non d’inventaire (analyse
des fiches de terrain des inventaires), de prélocalisation, des données
disponibles, … ;
- des études et / ou cahiers des charges réalisées pour tester les méthodes
en lien avec les structures porteuses d’inventaires.
Des expérimentations (propositions de sites : SAGE Estuaire de la Loire,
Finistère, la Charente, la Vilaine, Vie et Jaunay et Marais poitevin) pourront être
proposées sur différents sites de zones humides en partenariat avec les Agences
de l’eau Seine-Normandie et Artois-Picardie.
Dans un objectif final de porter à connaissance, cette action s’appuiera sur des
expériences pertinentes réalisées ou en cours de réalisation sur les différentes
zones humides littorales et intérieures pour la réalisation d’un « recueil
d’expérience » - téléchargement sur Internet en pdf.
Ce manuel se découpe en trois parties :
- une première partie permet d’expliquer la démarche générale
d’identification des « zones humides prioritaires » et l’identification et la
délimitation des ZHIEP et des ZSGE ;
- une deuxième partie permet d’aller plus loin dans la démarche en
présentant des éléments pour faciliter la concertation, l’identification des
enjeux sur un territoire, l’évaluation du niveau de menace et la
caractérisation des fonctions et valeurs des zones humides ;
- une troisième partie présente un recueil d’expériences exposant des
exemples concrets de démarches menées sur différents territoires.
Le déroulement des travaux et les principaux résultats sont relatés ciaprès :
Afin d’apporter des réponses pratiques aux demandes des acteurs, Lou
Perrineau, accompagnée de Constance Popineau, ont travaillé respectivement
sur l'analyse des méthodes d’identification des zones humides d’intérêt
environnemental et l'analyse juridique de ces dispositifs.
Bilan 2010
page 66 / 147
Juin 2011
En parallèle, un comité de pilotage a été mis en place, constitué du Conseil
général Finistère, du Conseil régional Poitou-Charentes, des six Agences de
l’Eau, du Ministère en charge de l’Ecologie, des services déconcentrés de l’Etat,
de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA), de l’Office
National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA), de scientifiques et de
juristes. Ce comité de pilotage a permis d’enrichir considérablement la réflexion.
Les éléments ci-dessous permettent de mettre en évidence les principaux
éléments d’analyse issus de l’ensemble de la réflexion sur les ZHIEP et les
ZSGE.
Principaux éléments d’analyse
Pour comprendre les dispositifs ZHIEP et ZSGE, il est indispensable d’initier la
démarche en sélectionnant des territoires où l’intervention est prioritaire. Ce sont
sur ces territoires qu’il est intéressant de mettre en place des dispositifs de
protection et de restauration tels que les ZHIEP et ZSGE.
La démarche générale proposée se déroule en trois étapes principales :
-
L’étape 1 : l’identification des « zones humides prioritaires »
Les « zones humides prioritaires » n’ont pas de valeur juridique mais leur
identification est nécessaire du point de vue technique pour attribuer à chaque
zone un niveau d’intervention adéquat sur des territoires de bassins versants
souvent très vastes. Cette étape nécessite une réflexion à l’échelle du bassin
versant.
Les priorités d’intervention peuvent être fixées en fonction :
- des enjeux sur le territoire ;
- du niveau de menaces sur les zones humides ;
- de l’importance des fonctions et valeurs des zones humides.
À partir de ces éléments, la hiérarchisation des zones humides peut se faire
selon trois méthodes : par notation, par analyse cartographique des zones
humides existantes ou « à dire d’expert ».
Bilan 2010
page 67 / 147
Juin 2011
-
L’étape 2 : la définition des objectifs de gestion sur une « zone
humide prioritaire
La définition des objectifs de gestion permet une réflexion autour de l’état de la
zone humide qui semble le plus souhaitable (état de référence) pour répondre
aux enjeux et aux menaces du territoire. Les objectifs de gestion permettent
également de comprendre techniquement comment atteindre l’état de référence.
Cette étape demande un travail à l’échelle de la zone humide. Pour définir l’état
de référence, il est indispensable d’avoir caractérisé de manière précise l’état de
la zone humide avant intervention.
L’état de référence choisi peut être :
- l’état actuel ou un état futur de la zone humide suivant la succession
écologique naturelle ;
- un état antérieur, c'est-à-dire un des états historiques de la zone humide ;
- un nouvel écosystème complètement différent de ceux passés ou actuels.
Pour atteindre cet état de référence, les principes de gestion peuvent être :
- la non-intervention ;
- la préservation et l’entretien ;
- la restauration.
-
L’étape 3 : le choix des dispositifs à mettre en œuvre sur une « zone
humide prioritaire »
Cette troisième étape permet de définir les moyens par lesquels il est possible
d’atteindre les objectifs de gestion préalablement définis. Les différents dispositifs
existants dans le droit français qui permettent de préserver et restaurer les zones
humides sont nombreux. Parmi ces dispositifs, les ZHIEP et ZSGE sont définis
par une procédure de mise en place particulière et un programme d’action
spécifique.
Les ZHIEP
Les ZHIEP constituent un dispositif réglementaire créé par le Code de
l’environnement où un programme d’actions particulier s’applique. L’identification
des ZHIEP n’est pas obligatoire mais conseillée par les Agences de l’Eau. Une
telle identification peut se faire si :
- les secteurs identifiés sont des zones humides ou partie de zones humides
selon l’article L.211.1 du Code de l’environnement ;
- les secteurs présentent un intérêt (actuel ou après restauration) pour la
gestion intégrée du bassin versant, ou une valeur particulière pour le
tourisme, l’écologie, le paysage ou la chasse ;
- une partie des secteurs nécessitent une intervention directement liée aux
pratiques agricoles (programme d’actions relatif aux Zones Soumises à
Contraintes Environnementales).
Bilan 2010
page 68 / 147
Juin 2011
La procédure de délimitation (procédure ZSCE) se fait uniquement par arrêté
préfectoral après une procédure de consultation. Une ZHIEP a une valeur
juridique uniquement après sa délimitation. Les ZHIEP délimitées peuvent être
différentes des ZHIEP identifiées.
Le dispositif associé aux ZHIEP est un programme d’actions ZSCE (Zones
Soumises à Contraintes Environnementales). Ce programme d’actions est établi
parmi arrêté préfectoral après une procédure de consultation. Il peut mettre en
place une des sept actions suivantes :
1. Couverture végétale du sol, permanente ou temporaire ;
2. Travail du sol, gestion des résidus de culture, apports de matière
organique favorisant l'infiltration de l'eau et limitant le ruissellement ;
3. Gestion des intrants, notamment des fertilisants, des produits
phytosanitaires et de l'eau d'irrigation ;
4. Diversification des cultures par assolement et rotations culturales ;
5. Maintien ou création de haies, talus, murets, fossés d'infiltration et
aménagements ralentissant ou déviant l'écoulement des eaux ;
6. Restauration ou entretien d'un couvert végétal spécifique ;
7. Restauration ou entretien de mares, plans d'eau ou zones humides.
A l’intérieur du périmètre d’une ZHIEP, une ou plusieurs zones où le programme
d’actions s’applique peuvent être définies.
Le programme d’actions doit détailler plusieurs éléments : les objectifs quantifiés,
les moyens prévus pour atteindre les objectifs, les éventuelles aides publiques et
leurs modalités, les incidences sur le milieu et l’impact technique et financier
sommairement évalué. Les trois premières années, le programme d’action ne
s’opère que si les propriétaires ou les exploitants des terrains contractualisent.
Déroulement de l’identification et de la mise en place des ZHIEP
(en vert : phase d’identification, en bleu : phase de délimitation par arrêté préfectoral
et en violet : phase de mise en place des mesures réservées aux ZHIEP)
*Étape recommandées
Au-delà de ce délai, en cas d’échec, le préfet est autorisé à rendre obligatoire
certaines des mesures préconisées dans le programme d’actions. Pour ce faire, il
doit à nouveau soumettre le projet d’arrêté à la consultation de tous les acteurs
locaux.
Pour les ZHIEP, l’exonération s’élève à 100 % si les zones humides concernées
figurent dans la liste établie par le maire.
Une zone humide relevant du périmètre d’une ZHIEP pourra voir l’application des
prescriptions environnementales dans les baux ruraux quelque soit la qualité du
bailleur.
Bilan 2010
page 69 / 147
Juin 2011
Les ZSGE
La simple identification d’une ZSGE dans le PAGD (Plan d’Aménagement et de
Gestion Durable de la ressource en eau et des milieux aquatiques) du SAGE est
suffisante pour définir le périmètre des ZSGE. Cette identification est donc
intégrée dans le processus d’élaboration ou de révision du SAGE.
L’identification des ZSGE n’est pas obligatoire mais conseillée par les Agences
de l’Eau. L’identification d’une ZSGE est possible si :
- les secteurs identifiés sont à l’intérieur d’une ZHIEP identifiée ou
délimitée ;
- les secteurs sont à l’intérieur du périmètre d’un SAGE ;
- les secteurs contribuent à la réalisation des objectifs de quantité et de
qualité d’eau du SDAGE ;
- les secteurs nécessitent la mise en place de servitudes d’utilité publique.
Les servitudes ont pour objectif d’obliger les propriétaires et les exploitants à
s’abstenir de tout acte de nature à nuire à la nature et au rôle ainsi qu’à
l’entretien et à la conservation de la zone, comme par exemples le drainage, le
remblaiement ou le retournement de prairies.
L’initiative de la mise en place de servitude peut provenir de l’État, des
collectivités territoriales ou de leurs groupements sur des terrains.
La délimitation de la zone de servitude et de son contenu se fait par arrêté
préfectoral à l’échelle parcellaire.
Déroulement de l’identification et de la mise en place des ZSGE
(en vert : phase d’identification, en bleu : phase de délimitation par arrêté préfectoral
et en violet : phase de mise en place des mesures réservées aux ZSGE)
*Absence de cette étape si la ZHIEP a déjà fait l’objet d’un arrêté préfectoral de délimitation
Dans le cas où l’instauration de servitudes nécessite des travaux, les
propriétaires privés pourront éventuellement bénéficier d’une indemnité si le
préjudice subi est matériel, direct et certain. La charge financière des travaux et
de l’indemnisation reviendra à la collectivité à l’origine de l’instauration de la
servitude. De plus, le propriétaire d'une parcelle de terrain grevée par une
servitude peut en requérir l'acquisition partielle ou totale par la collectivité qui a
demandé l'institution de la servitude.
Les communes ou les établissements publics de coopération intercommunale
compétents peuvent exercer leur droit de préemption sur les zones de servitudes
ou le déléguer à la structure ayant identifié une zone en ZHIEP ou ZSGE.
Bilan 2010
page 70 / 147
Juin 2011
Sur des terrains identifiés en ZSGE, les bailleurs publics pourront imposer au
preneur des modes d’utilisation du sol destinés à préserver la nature et le rôle de
la ZSGE.
Le résultat :
Le résultat des travaux est un document intitulé « Manuel d’aide à l’aide à
l’identification des « zones humides prioritaires, des ZHIEP et des ZSGE ».
Son maquettage sera assuré par le Forum des Marais Atlantiques et son édition
pris en charge par le Ministère (MEDDTL).
2. « Construction » de zone humide,
construction et de compensation
principes
de
Contexte du projet :
Les zones humides font l’objet de pressions importantes depuis une cinquantaine
d’années, leur surface ayant diminué de plus de 50 % (source IFEN). Espaces
conquis par l’agriculture intensive qui y voit une solution aux pénuries d’eau pour
l’irrigation, mais aussi espaces à conquérir par les aménageurs qui valorisent
doublement l’assainissement de ces terrains ; les surfaces en marais encore
disponibles sont toujours objet de convoitises. Les lois sur l’eau et la DCE, la loi
sur le développement des territoires ruraux visent à contenir voire stopper ces
phénomènes en redonnant leur pleine valeur aux zones humides, dans les
services d’intérêt général qu’elles peuvent rendre. Désormais intégrée aux
nouveaux SDAGE, la prise en compte accrue des ZH s’accompagne d’incitations
ou de l’obligation de restauration en cas de dégradation et de la nécessité de
compenser les pertes de manière surfacique et fonctionnelle.
Un certain nombre d’obligations s’impose d’ores et déjà pour reconstituer des
espaces dégradés, dans le cas de contrevenants à la loi, ou dans le cadre de
travaux d’utilité publique nécessitant d’empiéter sur des zones humides.
La loi n° 2008-757 du 1 er août 2008, relative à la responsabilité environnementale
et à diverses dispositions d'adaptation au droit communautaire dans le domaine
de l'environnement, transpose la directive 2004/35/CE du 21 avril 2004, qui vise
à prévenir, réparer ou compenser les dommages écologiques graves causés à la
qualité des eaux de surface et souterraines, à l’état des sols ainsi qu’aux
espèces et habitats naturels protégés (Dir. 2004/35/CE, 21 avr. 2004 : JOUE n° L
134, 30 avr.).
Au-delà du texte, l’éventail des cas de figures et des types de milieux soumis à
réparation ou compensation est extrêmement large. Des doctrines sont en cours
de préparation pour apporter des éléments de cadrage dans le cas des zones
humides, et un tour d’horizon des techniques et principes d’intervention sur le
terrain s’avère plus que jamais nécessaire pour tenter d’y voir clair et fournir une
palette de solutions adaptables.
Bilan 2010
page 71 / 147
Juin 2011
Objectif :
Il s’agit de mettra à disposition des pouvoirs publics des références
méthodologiques pour la reconstruction des zones humides dans le cadre des
obligations réglementaires (loi 2008-757) et des recommandations du SDAGE et
de la DCE.
Contenu du projet :
-
Organisation
Nous avons mené un travail en deux temps, l’année 2010 constituant la première
phase de ce travail :
- En année 1 (2010) :
a) recherches et recueils bibliographiques. Etablissement d’un recueil
signalétique ;
b) recueil d’expériences, tous types de zones humides confondues.
- En année 2 (2011) : poursuite des enquêtes et rédaction de
recommandations sur la base du travail documentaire analytique élaboré
à partir de l’année 1 et au cours de l’année 2.
Afin de produire un document institutionnel de référence dont la vocation sera de
pouvoir être enrichi ultérieurement, un comité éditorial permanent sera constitué
en année 2, qui élaborera le document initial et assurera le suivi des mises à jour
par la suite (sur un média à définir, ex. : téléchargement sur site web
institutionnel). Ce comité aura également en charge la diffusion auprès de tous
les services concernés.
-
Méthode
Un travail d’exploitation du réseau documentaire du FMA par la documentaliste a
permis de rassembler un panel de documents relativement large (études,
rapports, etc.). Ce travail commencé par les centres documentaires français,
s’élargira à l’international en deuxième année. De ces documents sont extraites
les parties relatives aux aménagements qui nous intéressent (travail d’analyse
documentaire).
Un travail d’enquête est mené par le personnel technique (ingénieurs) auprès de
partenaires ayant réalisé des travaux d’aménagement, construction et
restauration de ZH, à l’échelle du territoire national, dans un premier temps, et à
l’international dans un second temps (fin année 1 et courant année 2). Les
sollicitations sont tournées vers les Conseils généraux (ENS), CELRL, CREN,
associations de PN, fédérations de chasse et de pêche, Institutions de Fleuves,
cabinets d’études, institutions étrangères et ONG, etc.
Bilan 2010
page 72 / 147
Juin 2011
-
Activité 2010
Le phasage des opérations a été réalisé selon la grille suivante :
Janv
Élaboration cahier des
Fév
Mars
Avril
Mai
Juin
Juil
inter
ne
charges recherche
documentaire
Août
Sept
Oct
Nov
Déc
exter
ne
Recherches
documentaires
Enquêtes
Lectures & analyses
Bilan
Le cahier des charges de recherche documentaire
Le cahier des charges de recherche documentaire comprend les types de
documents suivants :
- document d’incidence
- étude de faisabilité,
- dossiers loi sur l’eau,
- étude de diagnostic préalable contrats territoriaux,
- rapport de mise en œuvre d’aménagements
- etc.
Ces documents peuvent émaner des types de structures suivantes : pouvoirs
publics, entreprises de maîtrise d’œuvre ou opérateur (BTP, routes et réseaux)
opérant en génie civil ou environnemental, associations, cabinets d’études.
Nous devrons y rechercher les types d’informations suivantes :
-
Lignes de doctrines (quel sens environnemental et écologique est donné
à l’action, quelle politique guide les opérations)
Principes analytiques des systèmes (méthodes et mesure des fonctions
et services altérés)
Principes et méthodes de restauration, de création.
Les recherches documentaires :
Un total de 19 documents a répondu à ces critères parmi les ressources propres
au Forum des Marais Atlantiques .
Mais l’objectif est de chercher de manière large et exhaustive, plutôt que de se
limiter aux documents du Centre de Ressources du Forum des Marais
Atlantiques.
Bilan 2010
page 73 / 147
Juin 2011
Il a donc été décidé de solliciter par courrier/téléphone les structures suivantes :
Type
DREAL
Service environnement Conseil régionaux
Service environnement Conseil généraux
PNR
Parc Nationaux
EPTB
CREN
Conservatoire départementaux
Agences de l’eau
CETE/DRE/SETRA
DRAF régions côtières
Cabinets d’étude environnement écologie.
Fédérations associations de protection de la nature
Fédérations chasse et pêche
Entreprises BTP, autoroutes
Centres de recherches
VNF nationale et délégations
CELRL nationale et délégations
Fédération nationale des carriers
EID
ATEN
Pôles relais zones humides
Nombre courriers
19
22
96
44
6
23
22
8
Tél.
9
7
8
14
3
15
6
9
10
1
2
1
Tél.
Cette sollicitation comprenait une fiche signalétique à remplir comprenant l’intitulé
des projets, le type de document produit ou en préparation et les coordonnées
des personnes ressources à contacter.
Les courriers de sollicitations se sont échelonnés au cours du mois d’octobre.
Ils ont été adressés à 310 structures sur le territoire métropolitain (liste sur
demande).
Les retours d’information se sont faits progressivement et se prolongent
actuellement. Ils sont consignés dans un document de suivi (tableur excel)
À ce jour, 40 documents sont référencés (Annexe 2) et en cours de rapatriement.
Parmi les réponses, nous disposons également d’une trentaine de documents
numériques transmis par email (Annexe 3) et collectés au cours de nos
recherches bibliographiques (nombre en évolution constante).
L’analyse documentaire :
Une méthode en trois étapes est mise en œuvre.
-
réaliser un typage des informations brutes ou contenues dans les
documents, à leur réception. Ces types sont consignés dans un fichier
tableur Excel.
Bilan 2010
page 74 / 147
Juin 2011
-
-
analyser rapidement le contenu pour préciser le typage, puis trier les
documents par thèmes et les hiérarchiser entre eux par ordre de
pertinence vis-à-vis de l’objectif de l’étude.
Lire et consigner des idées phares et mots clefs des publications. Préaffectation aux chapitres du document final pour pouvoir y faire
référence.
À ce jour, les opérations sont avancées à divers stades sur ces trois points pour
les documents dont nous disposons.
Ci-dessous, voici quelques cas tirés de la bibliographie qui pourraient faire partie
des exemples illustrant le document de synthèse (à détailler).
Type de mesure
Localisation et déroulement
Compensation de destruction de
zones humides présentes sur une
zone d’activités en construction :
ZAC Vesoul Technologia
Une nouvelle prairie humide, de surface égale à la zone
concernée est en train de voir le jour sur le territoire de la
commune de Montigny les Vesoul. Un diagnostic a
permis de vérifier qu’une parcelle drainée et cultivée
jusque là en maïs, pouvait redevenir une « zone
humide ». Le secteur, choisi par l’agglomération de
Vesoul, d’une surface de 8,5 ha, est situé en rive droite
du Durgeon.
Initiative : Ville de Vesoul.
Compensation
surfacique
qualitative (habitats espèces)
et
Les travaux se sont déroulés fin 2009 (colmatage drains,
remodelages, plantations) et un suivi naturaliste est en
place depuis début 2010.
Bilan 2010
page 75 / 147
Juin 2011
Re-création d’une zone humide au
sein d’un secteur drainé pour
l’agriculture intensive (plaine de
Woëvre), en bordure de cours d’eau
(non obligatoire).
Des travaux le long du cours d’eau du Longeau ont
permis la création d’une zone humide de type « bras
secondaire » et la restauration d’une mosaïque de milieux
(milieux prairiaux, frayères, ripisylve,…) (2003).
Initiative : AERM et CPIE Woëvre.
Développement d’une stratégie de
compensation, pour récupérer des
fonctionnalités d’autoépuration et de
tampon hydrique, associée à des
gains naturalistes.
Création de mares – mesure
compensatoire au projet A75 section
Pézenas A9 –
Initiative : Etat (DDE Hérault - CETE)
mesure élaborée dans le cadre d’une
dérogation à la loi sur la protection
de la nature de 1976 (esp). Dossier
loi sur l’eau
Une seconde phase de travaux en 2004 a consisté en
l’aménagement d’une deuxième zone humide de l’autre
côté de la digue déplacée, par creusement de chenaux et
de dépressions humides. Cette création s’est
accompagnée de plantations et de la mise en place d’un
sentier d’interprétation permettant de sensibiliser le public
à la protection des zones humides
De nombreuses mares étant détruites ou impactées par
le projet autoroutier, afin de compenser et maintenir la
diversité biologique qui leur est liée, les mesures
suivantes ont été mises en œuvre début 2008 :
- création de quatre mares de substitution
(propriété de l’Etat)
- déplacement des amphibiens depuis les mares
impactées vers celles de substitution
-
Bilan 2010
suivi sur 5 ans de l’évolution des opérations
cahier des charges de gestion confié à la DIR qui
assure celle-ci au cours de toute la durée
d’exploitation
page 76 / 147
Juin 2011
-
Perspectives 2011
Etablissement du comité éditorial
Il est important de constituer le comité éditorial pour élaborer la trame du
document final.
Le plan est en effet essentiel pour étayer la démarche analytique.
Membres pilotes
Aïcha Amezal
Laurent Vienne
Loïc Anras
Jean-Marie Gilardeau
Agence de l’Eau Seine-Normandie
Agence de l’Eau Loire-Bretagne
FMA - rédacteur
FMA COST - Université de Poitiers – droit rural
Nb : le document sera logotypé en fonction des financeurs que sont l’Agence de
l’eau Seine-Normandie, l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et le Forum des Marais
Atlantiques. L’ « ours » (référence aux auteurs et aux pilotes), comprendra
explicitement les contributeurs principaux et associés.
Il est envisagé une réunion ou une téléréunion au mois de mai 2011, au cours de
laquelle le principe du plan du document final devrait être validé et une réunion
de validation finale en décembre 2011. Entre temps, les échanges pour relecture
seront réalisés préférentiellement par email et téléphone.
Selon les modalités de publication et de diffusion discutées au sein du comité, les
questions de maquettage et d’édition pourront être envisagées pour une
programmation en 2012 (budget envisagé à part de l’action 2011).
Proposition de plan pour le document de synthèse
Afin d’avancer sur le sujet, il est proposé de travailler une base de plan ci-après (à
discuter) :
•
•
Préambule (explique à qui le document est destiné)
Introduction (introduit le contexte et cadre les enjeux auxquels tente de
répondre le document)
1ère partie
- Eléments d’écologie générale sur le fonctionnement des zones humides,
- Fonctions, fonctionnalités et services,
- Méthode de diagnostic de ces caractéristiques et de leurs altérations.
2ème partie
- Eléments de doctrine sur les principes et méthodes de compensation.
Bilan 2010
page 77 / 147
Juin 2011
3ème partie
- Exposé de plusieurs études de cas de compensations, représentatives de
cas courant. De la restauration à la construction.
• Conclusion
La conclusion fera état du caractère évolutif des savoirs et savoir-faire, et des
besoins pour améliorer les méthodes de diagnostic et les techniques de génie
écologique ; tout cela pour répondre à l’enjeu de compensation.
• Annexes
Elles seront constituées des références classées de cas auxquelles le lecteur
peut se référer (cas supplémentaires).
•
Bibliographie
Poursuite de la collecte de données et des analyses de documents
La recherche documentaire se poursuivra au cours du premier semestre 2011,
en raison du foisonnement d’informations et des relances à réaliser auprès des
sources sollicitées. Le rythme des analyses s’effectuera en phase avec celui-ci.
Toutefois, Il sera décidé de stopper les analyses en juin, afin de ne pas empiéter
sur le temps rédactionnel.
Rédaction de la synthèse technique
Ce travail est pris en charge par le FMA, sous le contrôle du comité d’édition qui
s’engage à réaliser des relectures et, s’il le souhaite, participe à la rédaction de
certaines parties. La validation finale revient au comité.
Une version numérique non maquettée sera réalisée au format Ms Word (et
éventuellement en Adobe pdf, téléchargeable).
Bilan 2010
page 78 / 147
Juin 2011
3. Entretien et niveau d’eau comme facteurs de biodiversité
Intitulée plus précisément « Programmes de restauration et d’entretien en marais
aménagés : Etude des fonctionnalités des réseaux hydrauliques (primaire,
secondaire et tertiaire - niveaux d’eau et de vases) et des performances
environnementales induites par la gestion », cette étude s’échelonnera sur trois
années minimum.
Contexte du projet
Dans les marais littoraux anthropisés, l’entretien du réseau hydraulique, tradition
pluriséculaire, a permis le maintien d’un écosystème remarquable. Cette pratique
a d’ailleurs été reprise dans la réglementation et porte sur un domaine
d’intervention privé. En effet, d’après le code de l’Environnement, sur les cours
d’eau non domaniaux, la propriété du lit appartient au riverain des 2 rives, la
limite de propriété se situant à la moitié du lit. Le propriétaire en a la jouissance
mais également l’obligation d’entretien. Mais depuis quelques dizaines années,
dans un contexte d’agrandissement des exploitations agricoles et d’évolution de
la réglementation sur les milieux aquatiques, cette pratique est en déclin, avec
pour conséquences notamment l’envasement et le comblement progressifs de
tout ou partie du « chevelu » des marais. C’est à la fois la capacité tampon des
eaux libres du marais qui est touchée (> 80 % des volumes) et les habitats
aquatiques qui sont modifiés dans leur continuité temporelle et spatiale.
Ce phénomène amène des opinions divergentes sur le sujet. Certains ont
observé que ce comblement permet la circulation d’espèces voire l’apparition de
nouvelles espèces inféodées aux milieux en voie de fermeture (espèces
amphibies et aériennes), d’autres, qu’il y a rupture de la continuité hydraulique
donc écologique (cas de l’anguille dont les besoins en habitats complémentaires
selon les stades de développement se trouvent du primaire pour les adultes au
secondaire et tertiaire pour les juvéniles. P. Lafaille 2009). Cette opposition se
base sur des observations ponctuelles, dans des contextes précis qu’il
conviendrait de confronter à la réalité des divers cas de figure, sur l’ensemble
des territoires littoraux en zone humide, en milieu doux et salé, afin de disposer
finalement de références claires à ce sujet.
Objectifs
Dans le contexte de la mise en place de la politique « Trame verte et bleue » au
niveau régional, ce travail a pour perspectives notamment, d’être un outil d’aide à
la décision lors d’interventions de curage (priorisation des actions) et un support
lors de la rédaction de cahier des charges relatif à l’entretien des voies d’eau.
Bilan 2010
page 79 / 147
Juin 2011
Réalisations 2010
Il s’agit d’effectuer un suivi et une analyse comparative de différents sites, à
l’échelle d’Unités Hydrauliques Cohérentes. Ces sites doivent avoir connu des
itinéraires techniques d’entretien variés entre eux.
Les sites pilotes suivis sont les suivants : marais de l’ouest du Lay (RN St Denis
du Payré) pour la région des Pays de la Loire, marais de St Laurent de la Prée
pour la région Poitou-Charentes.
L’année 1 du projet visait donc à définir les principes de caractérisation, les
méthodes de suivi, le choix des sites et de l’état initial des sites (comportement
sur l’année). Des bio-indicateurs seront définis et permettront le suivi par la suite.
Résultat
Le rapport d’étude 2010 intitulé « Entretien et niveau d’eau comme facteurs de
biodiversité » est disponible au Forum des Marais Atlantiques sous format
numérique.
Bilan 2010
page 80 / 147
Juin 2011
Les publications
1. Guide méthodologique de réalisation des études préalables
aux contrats territoriaux milieux aquatiques volet zones
humides sur le département du Finistère
Financé par le Conseil général du Finistère, Agence de l’eau Loire-Bretagne et le Forum
des Marais Atlantiques
Objectifs
Cet outil est destiné à accompagner les collectivités désireuses de porter un
contrat territorial « milieux aquatiques » – volet zones humides (CTMA-ZH),
contrat pluriannuel proposé par l’agence de l’eau Loire-Bretagne, dont disposent
les porteurs de projets pour mener des actions territoriales de préservation et de
gestion des zones humides.
Le guide a pour but de faciliter la réalisation de l’étude préalable. Il apporte des
éléments méthodologiques et des conseils sur la préparation de l’étude et sur sa
réalisation. Il est composé de fiches pratiques présentant chaque étape à
réaliser, par ordre chronologique. Un cahier des charges « type » décrivant la
démarche organisationnelle et technique à adopter, est proposé en annexe.
http://www.zoneshumides29.fr/techniques.html
2. Plaquette d’information « inventorier les zones humides et les
prendre en compte dans les documents d’urbanisme »
Objectifs
Cette plaquette d'information est destinée à la fois aux communes et à leurs
groupements et aux structures porteuses de SAGE. L'objectif est de faire le lien
entre les documents de planification dans les domaines de l'aménagement du
territoire et de la gestion de la ressource en eau et de faire des propositions pour
la prise en compte des zones humides dans les documents d'urbanisme.
http://www.zoneshumides29.fr/techniques.html
Bilan 2010
page 81 / 147
Juin 2011
3. Guide méthodologique d’inventaire des zones humides à
l’échelle locale sur le département du Finistère (mise à jour
en 2010)
Objectifs
Ce guide est destiné à accompagner les structures souhaitant s’engager dans
une démarche d’inventaire des zones humides, dans une optique de
préservation et de gestion de ces milieux.
Ce guide comporte des fiches construites de la façon suivante :
un cadre général destiné notamment aux élus et décideurs ;
un cadre technique réservé plus particulièrement aux techniciens et aux
maîtres d’œuvre ;
une rubrique d’informations complémentaires.
Un cahier des charges « type », décrivant la démarche organisationnelle et
technique à adopter est proposé en annexe.
http://www.zoneshumides29.fr/techniques.html
4. Guides d’aide à la numérisation des inventaires de zones
humides (mise à jour en 2010)
Objectifs
Les guides présentent les différentes manipulations permettant d’utiliser
correctement les logiciels ArcGIS® et MapInfo® pour numériser un inventaire
des zones humides. L’objectif est donc de numériser les données
cartographiques de terrain selon une méthodologie commune et ainsi aboutir à
une structuration des données compatible et comparable avant l’intégration dans
le logiciel Gwern.
http://www.zoneshumides29.fr/techniques.html
Bilan 2010
page 82 / 147
Juin 2011
5. Nouvelle version du logiciel Gwern (logiciel Gwern V3 + guide
V3)
Objectifs
L’utilisation du logiciel GWERN permet :
- une saisie contrôlée des données de caractérisation et une consultation
facilitée,
- le contrôle de la qualité de la cartographie,
- l’assemblage d’inventaires produits avec Gwern.
L’objectif est d’homogénéiser la structuration et la qualité des données
d’inventaire, afin de faciliter le travail de compilation et la valorisation ultérieure
des données produites.
Les principales nouveautés développées en 2010
Le logiciel Gwern a été amélioré de la façon suivante :
-
module compilation permettant d’assembler des inventaires (1 seule
cartographie + 1 seule base de données),
amélioration de l’ergonomie (rapidité, export, etc.)
http://www.forum-marais-atl.com/mise-disposition-gwern.asp
6. Note : comparaison entre les différents outils existants pour
la structuration des données d’inventaire de zones humides
et le logiciel Gwern
Le Forum des Marais Atlantiques a réalisé une analyse descriptive des différents
outils-logiciels existants au niveau national pour la structuration des données
d'inventaire des zones humides. L'idée était de pouvoir situer le logiciel Gwern
développé par le Forum des Marais Atlantiques par rapport aux outils existants et
ainsi évaluer les passerelles entre ces outils.
Cette note a été envoyée pour avis et compléments aux Agences de l’eau et au
MEEDDTL.
Bilan 2010
page 83 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 84 / 147
Juin 2011
ASSISTANCE - ANIMATION TERRITORIALE FORMATION
1. Vision stratégique
La stratégie d’action du Forum des Marais Atlantiques est toute entière animée
par le souci permanent d’aider à la mise en œuvre d’une politique de gestion
durable et cohérente des zones humides en vue de les préserver, voire de les
restaurer. Cela implique la définition de stratégies communes d’actions et de
priorités directement liées à une meilleure connaissance des caractéristiques,
des fonctions et des valeurs des zones humides.
L’échelle du bassin hydrographique est privilégiée du fait d’un fonctionnement
écologique interdépendant de l’ensemble des zones humides : il existe en effet
une réelle solidarité amont-aval à l’échelon du bassin versant liée à la circulation
de l’eau (que l’on touche à un maillon de la chaîne et c’est l’ensemble qui est
perturbé). Pour des raisons écologiques et socio-économiques, chaque catégorie
est à prendre en considération dans le cadre d’actions de conservation et de
gestion. Ce principe guide les actions du Forum des Marais Atlantiques dans le
cadre des plates-formes d’intervention territoriale Adour-Garonne et LoireBretagne qui doivent devenir le lieu privilégié de la mise en cohérence des
politiques publiques à l’échelle du bassin.
Partant du constat que les porteurs de projets en milieux humides sont
confrontés à un double problème de recensement des milieux et de
caractérisation de leur état, et de leurs impacts sur les écosystèmes et sur la
ressource en eau, l’engagement du Forum des Marais Atlantiques se poursuit sur
la nécessité de mutualiser les savoirs et compétences des différents acteurs à
travers une approche méthodologique partagée d’identification et de
caractérisation des zones humides.
Au niveau de l’assistance technique, de l’animation territoriale et de l’animation
supra-territoriale, on différencie les actions d’ordre général (à vocation nationale)
des actions territorialisées par grand bassin hydrographique.
Bilan 2010
page 85 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 86 / 147
Juin 2011
VOLET TERRITORIAL
1. L’Observatoire régional des plantes envahissantes de PoitouCharentes (ORENVA)
Contexte
La région Poitou-Charentes a mis en place un observatoire régional des plantes
exotiques envahissantes des écosystèmes aquatiques (ORENVA) en s’appuyant
sur le Forum des Marais Atlantiques et l’Observatoire Régional de
Environnement (ORE). Le projet nécessitant l’existence de relais locaux et la
mise en place d’une couverture exhaustive de surveillance du territoire sur ce
thème, il convient de poursuivre les étapes suivantes de la création de ce
système d’information (emboîtement complémentaires de structures), visant à
créer un SIG régional pour accueillir et valoriser les données de terrain. Cet
observatoire affiche sa volonté d’échange et d’intégration avec les régions
mitoyennes et avec l’échelon de bassin.
En 2009, le Forum des Marais Atlantiques a rendu opérationnel l’observatoire
des plantes envahissantes en Poitou-Charentes en:
- assurant la conduite et la coordination du montage de l’observatoire
(système d’information collaboratif, avec outils web cartographique et
documentaire mis en ligne),
- mettant en œuvre les liens techniques entre les niveaux d’acteurs intrarégionaux (procédures d’échanges, conventions partenariales), avec le
développement d’outils de relevés terrain uniformisés (fiches « Etat des
lieux » et « Interventions »)
- mettant en œuvre le lien technique avec les autres dispositifs régionaux
mitoyens, et avec le niveau Bassin.
Objectifs
En 2010, il a été entrepris de :
- pérenniser et de densifier le réseau des partenariats,
- pérenniser également les procédures de collecte et d’agrégation des
données.
Une nouvelle orientation apparaît dans ce projet : développer le suivi de
l’Observatoire par la mise en place de groupe techniques d’experts
chargés de travailler sur la validation scientifique du projet, la
segmentation du référentiel (en lien avec le SIG Rivière) et la mise en
Bilan 2010
page 87 / 147
Juin 2011
place d’une méthode d’analyse et d’interprétation des données, orientée
vers la gestion et l’aide à la décision.
Bilan 2010
page 88 / 147
Juin 2011
2. Projet « Biodiversité » de la région des Pays de la Loire
Contexte de la politique régionale en Pays de la Loire
Le Conseil régional des Pays de la Loire a souhaité renforcer son action dans le
domaine de la préservation des espaces naturels et notamment des zones
humides. La Région a ainsi adopté le 26 janvier 2006, une nouvelle politique de
préservation des milieux, au travers de laquelle elle souhaite assurer :
- une coordination et une connaissance des actions et des acteurs qui
agissent en faveur de la biodiversité ;
- une animation de ce réseau d’acteurs ;
- une concertation entre les partenaires ;
- une mutualisation des savoirs et des compétences.
Pour mettre en place cette nouvelle politique, le Conseil régional a identifié, de
part leurs connaissances techniques, neuf chefs de file pour coordonner et
animer un réseau de partenaires avec pour objectif de créer une stratégie
d’intervention prioritaire pour la préservation des espèces et des habitats et
d’élaborer un projet de veille et de système d’alerte mettant en avant les risques
d’appauvrissement de la biodiversité en région Pays de la Loire.
Le Forum des Marais Atlantiques a été mandaté pour mettre en place le réseau
d’acteurs sur les territoires de zones humides et des rivières et participer à
l’élaboration de la stratégie régionale en faveur de la biodiversité, en tant que
chef de file « Zones humides ». Le présent bilan se structure selon les différents
enjeux, objectifs opérationnels et actions de cette stratégie régionale, comme
présenté dans le tableau annexe à la convention de partenariat en 2010.
Bilan 2010
page 89 / 147
Juin 2011
Contenu du projet
Dans le prolongement des conventions des années précédentes et
conformément aux éléments mentionnés dans la stratégie régionale, le Forum
des Marais Atlantiques a poursuivi son assistance auprès du Conseil régional
des Pays de la Loire en 2010 et a mené les actions suivantes :
Animation de réseaux d’expérience :
-
-
-
Élaboration d’un protocole d’échange de données « biodiversité » pour
Géopal ;
Participation et soutien technique auprès des acteurs régionaux,
départementaux et locaux pour la prise en compte de la préservation de
la biodiversité dans leurs actions (structuration des données, inventaires
de zones humides, cahiers des charges, opérations pilotes de gestion,
d’entretien et de restauration, …) en fonction des demandes ;
Élaboration d’un tableau de bord via l’enrichissement de l’annuaire
régional des gestionnaires des zones humides (associations syndicales
de propriétaires) ;
Évaluation des mesures agri-environnementales (MAE) :
• Animation du comité de pilotage et des groupes de travail sur
l’évaluation écologique des MAE ;
• Participation au groupe de travail sur l’évaluation socio
économique piloté par la DRAAF.
Communication, formation et sensibilisation des acteurs régionaux :
-
-
Co-animation et/ou co-organisation de journées financées par le Conseil
régional (Forum des gestionnaires, Conférence régionale sur la
biodiversité…). Propositions de thématiques, d’ateliers : gestion des
plantes envahissantes, prise en compte des zones humides dans les
documents d’urbanisme, inventaires … ;
Rédaction de fiches techniques à destination du grand public sur les
différentes thématiques liées à la préservation de la biodiversité
(exemple : entretien des plans d’eau, …).
L’assistance au Conseil régional des Pays de la Loire
2.1 Animation de réseaux d’expérience
Dans le cadre de son partenariat avec la Région (conjointement avec d’autres
financeurs), le Forum des Marais Atlantiques a été sollicité par les acteurs locaux
en tant qu’expert sur les zones humides afin d’apporter un soutien technique sur
les actions présentées ci-dessous.
Bilan 2010
page 90 / 147
Juin 2011
Comité technique Géopal Groupe de travail « Biodiversité »
Le Forum des Marais Atlantiques s’est
proposé pour l’animation du Comité
technique Géopal – Groupe de travail
« Biodiversité » portant notamment sur « la
mutualisation et la valorisation de la
connaissance des acteurs concernés par la
biodiversité » avec un lien fort autour de la
plateforme géographique « Géopal » ;
plateforme offrant les fonctionnalités répondant aux objectifs identifiés dans la
stratégie nationale, aux directives européennes type INSPIRE mais également
offrant un accès aux référentiels raster (ortho-photo) et vecteur (BD Adresse, BD
Carto, …).
Objectif principal : valorisation de l’information
-
-
-
identification des données existantes au sein des structures avec pour
objectif de dresser un catalogue exhaustif des données naturalistes
disponibles (identification des producteurs d’information et des données) ;
échanges et diffusion de l’information géographique en fonction de profil
identifié (grand public, services de l’état, partenaires de la sphère
biodiversité) ;
création et édition de cartes thématiques sur différents référentiels : les
mares, les haies, les zones humides, puis des cartes communales avec
de l’information synthétique sur la flore protégée en lien avec l’état de la
connaissance des inventaires floristique sur la région Pays de la Loire.
Quelques chiffres :
-
11 rencontres bilatérales (questionnaire en annexe 2) avec les structures
mentionnées ci-dessous ont permis :
o de présenter l’action (Groupe technique « Biodiversité ») ;
o de faire un point sur l’état des données cartographiques, des
structurations, … au sein de chaque structure ;
o d’identifier des classes d’objets prioritaires à intégrer dans le guide
méthodologique.
-
Quatre comités techniques (entre 20 et 25 participants à chaque comité)
axés sur:
o le catalogue des métadonnées et des données ;
o le guide méthodologique ;
o la Directive INSPIRE.
Bilan 2010
page 91 / 147
Juin 2011
-
-
1 journée d’échanges et de travail avec l’Office National des Forêts, la
Fédération Régionale des Chasseurs des Pays de la Loire, le
Conservatoire Botanique National de Brest pour la saisie des données
dans l’outil Géopal et la réalisation de cartes ;
2 journées de formation avec la Région des Pays de la Loire et le
prestataire de service de l’outil Géopal (Alkante) ;
70 fiches de métadonnées saisies par les partenaires (hors fiches Gip
Loire Estuaire).
Partenaires : Conservatoire
Botanique National de Brest
(Antenne
de
Nantes),
Conservatoire
Botanique
National du Bassin Parisien,
Conservatoire du Littoral, le
Corela, Centre Régional de la
Protection
Forestière,
la
Fédération
Régionale
des
Chasseurs des Pays de la
Loire, Gip Loire Estuaire,
GRETIA Bretagne, GRETIA
Pays de la Loire, LPO Pays de
la Loire, Office National des
Forêts, Parc Interrégional du
Marais Poitevin, PNR Brière,
PNR Loire-Anjou-Touraine, PNR Normandie-Maine, DREAL Pays de la Loire,
CETE de l’Ouest. On peut noter également les rencontres avec la Fédération
Départementale de Pêche de la Loire-Atlantique et le SMIDAP.
Valorisation collective de l’information : guide méthodologique
En parallèle du catalogage des données naturalistes en région Pays de la Loire,
le groupe de travail élabore un format d’échange de données « Tronc commun
d’attributs » sur la Biodiversité ayant pour objectif :
-
-
de nourrir la réflexion régionale pour les partenariats à venir. Ce guide
méthodologique pourra servir de base pour certaines opérations à venir,
notamment les inventaires et suivis d’espèces et d’habitats ;
d’agréger des « données multipartenariales » afin d’avoir une vision
complète et homogène du territoire (attributs et règles en commun) aux
internautes qui seront amenés à se connecter sur Géopal.
Cette valorisation collective de l’information pour avoir des référentiels partagés
par tous passe également par l’élargissement du groupe sur 2011 à d’autres
structures teles que les conseils généraux, les fédérations de pêche, les
chambres d’agricultures, l’Agence de l’eau, les associations de protection, le
SMIDAP, …).
Bilan 2010
page 92 / 147
Juin 2011
Sommaire
du
guide
méthodologique (version complète
jointe au bilan de l’action)
1- Description des éléments à
élaborer et à fournir dans le
cadre
du
partenariat
(données, fiches avec le
respect
des
règles
mentionnées)
2- Consistance générale (inventaires
– référentiels, protocoles, …) ;
3- La propriété intellectuelle
• droits de mise à disposition
des données « partenairefournisseur » ;
- pas une cession des droits de propriété intellectuelle du partenairefournisseur ;
- représentation (sur la base de la représentation « par défaut » des
producteurs d'information), de reproduction, et de distribution selon
certaines règles et restrictions (article 1 du guide, article 13 Inspire) ;
4- Méthodologie de saisie des données (format, projection, digitalisation) ;
5- Obligation du partenaire pour la livraison des inventaires (métadonnées,
données, représentation cartographique).
Annexes - classes d’objets
Les classes d’objets proposées (faune/flore, zones humides, plans d’eau, haies)
seront enrichies par la suite ; d’autres thématiques sont en cours de réflexion
(approche phytosociologique des habitats par exemple).
2.2 Evaluation
(MAE)
des
mesures
agri-environnementales
Evaluation écologique des MAEt en zones humides
Objectifs
-
Evaluer les pratiques agricoles sur la biodiversité ;
Mettre en évidence la plus-value écologique des MAEt des niveaux 2 et 3
par rapport aux MAEt de niveau 1 par l’analyse de l’évolution des
communautés végétales et d’oiseaux.
Le Conseil régional des Pays de la Loire soutient la mise en œuvre des mesures
agri-environnementales territorialisées les plus contraignantes d’un point de vue
environnemental (niveau 2 ou 3) en apportant les financements complémentaires
au-delà du niveau de base (150 premiers euros sur l’ensemble des territoires
Bilan 2010
page 93 / 147
Juin 2011
éligibles à l’exception du marais de Vilaine et de la Brière indivise, où ce seuil a
été fixé respectivement à 95 et 90 euros).
Depuis septembre 2008, en partenariat avec la DREAL et le Conseil régional des
Pays de la Loire, le Forum des Marais Atlantiques anime un groupe de travail sur
l’évaluation écologique de ces MAE : rédaction des protocoles de suivi (milieux
naturels, avifaune, orthoptères), animation des groupes de travail et comités de
pilotage avec les opérateurs locaux, bilan et synthèse de la phase de test sur les
sites pilote (Basses vallées angevines , Rives de Loire, Marais poitevin et Marais
de Brière). Il constitue à ce titre, pour le suivi de cette démarche l’interface entre
les animateurs Natura 2000 des quatre territoires pilotes et les services du
Conseil régional et de la DREAL.
Après un test des protocoles en 2009, il convenait en 2010 de préciser les plans
d’échantillonnage au niveau de chaque territoire. Fort de son savoir faire et de
son expérience acquise sur cette thématique très pointue, le Forum des Marais
Atlantiques a donc poursuivi l’animation de ce projet, afin de fédérer les acteurs
intervenant en zones humides sur le territoire et permettre une vision globale à
l’échelle régionale.
2010 : Définition du plan d’échantillonnage par territoire
Suite à une première réunion technique le 22 avril
2010 faisant état de l’hétérogénéité des résultats
selon les territoires malgré des protocoles
similaires, une note de cadrage a été co-rédigée
par la DREAL et le Conseil régional des Pays de
la Loire, appuyant le rôle du Forum dans son
travail d’animation du projet.
En se basant sur les premiers résultats de 2009,
qui faisaient état d’un manque de données
historiques au niveau de l’évolution de la flore
prairiale notamment, une méthodologie a donc été
testée au cours de l’été 2010 en partenariat avec
le Conservatoire botanique national de Brest. Le
choix s’est porté sur les Basses vallées angevines
puisqu’il bénéficiait du recul nécessaire (au moins 15 ans de données
historiques) sans avoir mis en place de protocole en 2009 sur ce volet.
Cette méthode a ensuite été transmise aux autres territoires afin de servir de
référence dans l’élaboration du plan d’échantillonnage. Parallèlement à cette
démarche, des conventions de mise à disposition des données ont été signées
au cours de l’été 2010 entre les différents territoires et la DRAAF des Pays de la
Loire pour faciliter le travail sous SIG.
Le Forum des marais atlantiques a ensuite accompagné chaque territoire dans
sa démarche, par le biais de rendez-vous téléphoniques et/ou sur site.
Bilan 2010
page 94 / 147
Juin 2011
Une grille d’analyse a ensuite été bâtie selon quatre critères :
1.
2.
3.
4.
Existence d’un historique des suivis depuis au moins 10 ans afin de
dégager des tendances sur un pas de temps assez long pour avoir des
évolutions ;
Croisement de la cartographie habitats / niveaux de contrat MAEt
actuel, pour avoir une répartition homogène des contrats par habitat et
par niveau de MAEt ;
Correspondance de cahiers des charges entre les différents dispositifs
agro-environnementaux et leurs cahiers des charges pour s’assurer d’une
contrainte environnementale constante au cours du temps ;
Vérification de la continuité géographique de la contractualisation
pour s’assurer qu’une même parcelle ayant fait l’objet de suivis en 1994
soit encore sous contrat à partir de 2007.
Flore
Basses
vallées
angevines
Marais
poitevin
Rives de
Loire
Oui
(études
depuis 1994)
58 transects
potentiels
Etude
réalisée en
2010 sur la
base
des
OGAF
de
1993
144
parcelles
Totalité des
habitats
depuis 2002
(certains
habitats
depuis 1995)
42 parcelles
dans
le
secteur
d’Ancenis +
85
potentielles à
Rochefort
OK
OK
Oui sauf pour
CAD où l’on a
l’information à
l’ilot
la localisation
précise reste
à déterminer
Partielle
non
Partielle
Relevé sur
la diagonale
de
la
parcelle
Mitage,
particularité
des iles
Pas en mesure de
réaliser les suivis
pour l’instant du
fait du contexte
agricole
peu
propice sur les
marais indivis
Historique
Carto habitats /
niveaux de
contrats
Correspondance
des cahiers des
charges
Continuité
géographique
Bilan 2010
page 95 / 147
Brière
Travail de Persici
Libéro
sur
les
OLAE
209 : 70 relevés
phytosociologiques
sur 300 ha = très
fin
Oui
Juin 2011
Avifaune
Basses
vallées
angevines
Historique
Non sur des
IPA
Localisés sur
des secteurs à
niveau
de
contrat MAE
constants
Carto habitats /
niveaux de
contrats
Correspondance
des cahiers des
charges
Continuité
géographique
Marais
poitevin
Rives de
Loire
Points d’écoute
STOC EPS ne
correspondent
pas
aux
secteurs
engagés
en
MAEt
OK
Couplage
suivi avifaune
/ habitats
On ne connait
pas la pratique
agricole (fauche
ou pâturage)
Parcellaire
morcelé
et
niveaux
de
contrat
variables
Brière
Oui,
notamment
sur la Guifette
noire
Oui
Partielle
Pas
en
mesure
de
réaliser
les
suivis
pour
l’instant
du
fait
du
contexte
agricole peu
propice sur les
marais indivis
Au regard de cette grille d’analyse, les plans d’échantillonnage proposés n’ont
pas été dans la possibilité de lever les incertitudes quant aux résultats produits :
-
Continuité géographique de la contractualisation ; continuité du niveau de
contrat ;
Précision de la donnée en CAD (type de contrat à l’îlot et non à la
parcelle) ;
Difficultés pour repositionner les transects suivis en 1994 ;
Pas d’accès à la pratique agricole réelle sans un travail d’enquête ;
Pas de recul historique sur les IPA nouvellement définis ;
Degrés de précision variables en fonction des territoires (mosaïque
d’habitats) ;
Effet facteurs globaux / locaux
Suite à ces présentations, un tour de table a été réalisé afin de s’assurer du
partage de ce constat avec l’ensemble des participants. Un souhait commun a
notamment été de valoriser les actions sur le long terme, afin de bénéficier du
recul suffisant pour dégager des tendances et les données déjà existantes.
Bilan 2010
page 96 / 147
Juin 2011
Face à ce constat, un souhait a été formulé afin de recentrer l’action partenariale
au titre de 2011 vers la rédaction d’un rapport de synthèse mettant en avant :
- des références bibliographiques au niveau régional, national voire
européen ;
- les dispositifs d’évaluation mis en œuvre en Pays de la Loire depuis 2008.
Ce travail rédactionnel s’appuie sur une intervention des chefs de file Faune
(LPO pour la partie vertébrés et GRETIA pour la partie invertébrés) –Flore
(CBNB) et Zones humides (FMA) pour une synthèse globale mais également des
territoires (synthèse territoriale).
2.3. Evaluation socio-économique des MAEt
Complémentaire de l’évaluation écologique, l’évaluation socio économique est
également très importante, notamment pour mieux connaître les mécanismes qui
aboutissent à la prise de décision sur le choix des niveaux de contrat par les
agriculteurs. Les MAEt en zones humides sont souvent citées comme facteur de
pérennité des exploitations, notamment chez les plus extensives. Une étude avait
été réalisée en ce sens par un étudiant de l’ESA d’Angers, Bastien Coïc, en
stage de fin d’études au Forum de mars à septembre 2009, auprès d’une
vingtaine d’agriculteurs de toutes les grandes zones humides des Pays de la
Loire.
Un projet régional est piloté par la DRAAF depuis début 2010 ; le Forum des
Marais Atlantiques fait partie de son comité de pilotage et a participé à la
rédaction du cahier des charges de l’appel d’offres. Le choix du prestataire qui va
réaliser l’étude en 2011 est en cours.
2.4. Participation à la Commission régionale AgroEnvironnementale (CRAE des Pays de la Loire)
Cette instance régionale pilotée par la DRAAF se réunit 2 fois par an (en 2010, le
7 janvier et le 2 juillet) pour valider les étapes de la mise en œuvre des MAEt sur
le territoire régional. Le Forum des Marais Atlantiques y siège depuis 2008 en
tant qu’expert sur les grandes zones humides littorales.
Bilan 2010
page 97 / 147
Juin 2011
« Soutien technique dans le cadre des prélocalisations et inventaires de
zones humides (mise à jour du guide et participation aux réunions)»
Comme les années précédentes, dans le cadre de la convention de partenariat
avec la Région Pays de la Loire, le Forum des Marais Atlantiques participe aux
comités techniques « Prélocalisation zones humides » en lien avec la DREAL
des Pays de la Loire qui ont eu lieu en 2010 à Angers (validation de la
méthodologie et validation de la couche) ; 2 participations aux comités
techniques. La couche d’information sera mise à disposition dans le premier
semestre 2011.
Inventaire des ressources disponibles auprès des partenaires, inventaire
des acteurs sur les zones humides
L’inventaire des ressources disponibles auprès des partenaires s’est fait dans le
cadre de notre action « animation du comité technique Géopal – Groupe
Biodiversité » :
- identification des acteurs, producteurs
de données ;
- identification des données (catalogue de
Géopal).
Nous avons par la suite souhaité
valoriser le travail d’inventaire et
d’annuaire des partenaires (nom,
coordonnées, type de structures) par le
biais de notre interface de cartographie
dynamique par la création d’une couche
d’information
« p@ges
vertes
et
bleues »
2.5. Comité technique régional « étangs »
Un soutien à la pisciculture régionale extensive en étangs a été validé par la
Région Pays de la Loire le 28 janvier 2009. L’objectif est de préserver et de
promouvoir la production régionale extensive de poissons en étangs dans un
double objectif économique et de préservation des milieux.
Le SMIDAP a sollicité le Forum des Marais Atlantiques pour être membre du
comité technique « Etang » dont un des objectifs est de valider ou non les futurs
dossiers de demande par rapport au cahier des charges, condition sine qua none
avant toute aide de la Région.
Exemple d’actions :
- conservation des habitats ;
- restauration de la végétation aquatique ;
Bilan 2010
page 98 / 147
Juin 2011
-
mise en assec « estivale » ;
élimination des espèces végétales invasives ;
lutte contre les espèces animales envahissantes ;
entretien des structures annexes.
2.6. Conférence régionale - Région des Pays de la Loire
Comme les autres années depuis 2006, la Région a organisé la conférence
régionale à laquelle Gilbert Miossec et Bastien Coïc ont participé.
Bilan 2010
page 99 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 100 / 147
Juin 2011
3. Inventaire permanent des zones humides du Finistère
(IPZH29)
Suite à une étude d’opportunité et de faisabilité réalisée en 2007, le Forum des
marais atlantiques (FMA) a proposé au Conseil général du Finistère
d’expérimenter la mise en place d’un référentiel départemental sur les zones
humides : l’inventaire permanent des zones humides du Finistère (IPZH). Cela a
conduit à la signature d’une convention de partenariat entre le Conseil général et
le Forum des Marais Atlantiques de 3 ans (2008-2010).
Autour de l’IPZH et afin de répondre aux besoins des porteurs de projet locaux,
un ensemble d’outils a été développé. S’est également concrétisée la création au
sein du Conseil général de la Cellule d’animation sur les milieux aquatiques
(CAMA) financée par l’Agence de l’eau Loire Bretagne, en partenariat avec le
FMA pour le volet zones humides. Cette cellule assure notamment un rôle
d’animateur et coordonnateur des actions zones humides sur le département du
Finistère.
Les actions 2010
Outils :
- Parution du guide méthodologique pour la réalisation de l’étude préalable
au contrat territorial milieux aquatiques – zones humides ;
- Parution de la plaquette d’information « inventorier les zones humides et
les prendre en compte dans les documents d’urbanisme » ;
- Mise à jour du guide méthodologique d’inventaire des zones humides à
l’échelle locale sur le département du Finistère ;
- Développement de nouvelles fonctionnalités du logiciel Gwern et mise à
jour des guides d’aide à la numérisation des inventaires de zones
humides ;
- Administration du site Internet dédié aux zones humides du Finistère mis
en ligne en avril 2009 (www.zoneshumides29.fr);
- Administration de l’IPZH.
Animation, Accompagnement, Communication :
- Accompagnement des porteurs de projet locaux (mise en place CCTP,
demande de subvention, etc.) ;
- Participation aux réunions techniques ;
- Organisation et animation de journées de formation à la numérisation des
inventaires de zones humides ;
- Animation du groupe départemental sur les zones humides ;
- Organisation d’un réseau d’échanges techniques sur les zones humides ;
Bilan 2010
page 101 / 147
Juin 2011
- Communication sur les outils développés sur le département (une dizaine
d’intervention dans des séminaires, carrefours, formations, café-débat,
etc.).
Déploiement du logiciel Gwern
Dans le cadre des inventaires de terrain des zones humides, le logiciel GWERN
permet :
- une saisie contrôlée des données de caractérisation et une consultation
facilitée ;
- le contrôle de la qualité de la cartographie ;
- l’assemblage d’inventaires produits avec GWERN.
L’objectif est d’homogénéiser la structuration et la qualité des données
d’inventaire, afin de faciliter le travail de compilation et la valorisation ultérieure
des données produites.
L’outil Gwern a été mis en place en 2008 dans le cadre du partenariat entre le
Conseil général du Finistère et le FMA. En 2010, l’Agence de l’eau a souhaité
que le logiciel Gwern puisse être utilisé à l’échelle du bassin Loire-Bretagne. Cela
a été officialisé au Carrefour des gestions locales de l’eau à Rennes en janvier
2010 en lien avec le Conseil général du Finistère.
Dans ce cadre, le FMAa contribué au déploiement du logiciel pour une utilisation
plus large du logiciel :
En avril 2010, le Forum a mis en place une note à destination du siège de
l’Agence de l’eau Loire-Bretagne pour une diffusion auprès des délégations.
L’objectif était de présenter le logiciel, le fonctionnement, l’intérêt et le mode de
diffusion.
Le déploiement du logiciel a notamment été plus particulièrement testé sur le
département de la Vendée (présentation, formation, accompagnement) :
En décembre 2010, le Forum a réalisé une analyse descriptive des
différents outils-logiciels existants au niveau national pour la structuration des
données d'inventaire des zones humides ; l'idée était de pouvoir situer le logiciel
Gwern développé par le Forum des Marais Atlantiques par rapport aux outils
existants et ainsi évaluer les passerelles entre ces outils.
Bilan 2010
page 102 / 147
Juin 2011
VOLET BASSIN
1. Mise à disposition pour l’Agence de l’eau Loire-Bretagne
d’expertises et d’informations de références scientifiques et
techniques pour les contrats territoriaux, l’évaluation et la
mise en œuvre du SDAGE et les programmes de mesure de la
DCE
Contexte :
Dans le cadre du 9ème programme, de la révision du SDAGE, ainsi que des
programmes de mesures pour la mise en œuvre de la DCE, l’Agence de l’Eau
consulte selon ses besoins le Forum des Marais concernant certaines visions ou
informations expertes : l’adéquation et la performance des outils et des dispositifs
contractuels qu’elle élabore, avec la réalité fonctionnelle des zones humides et
des capacités et des besoins des acteurs de la gestion locale. Les éléments que
met à disposition le Forum des Marais Atlantiques pour ces outils sont d’ordre
scientifique et technique, statistique et méthodologique.
Objectif :
En 2010, le Forum des Marais Atlantiques a mis à disposition de l’Agence pour
répondre techniquement à ses besoins divers avis experts, outils et méthodes
susceptibles de satisfaire ses besoins.
Thèmes et objets traités, selon besoin :
- Méthodes d’Inventaires et caractérisation des zones humides (pour la
révision et l’actualisation des inventaires des zones humides des SAGE)
- Typologies et analyses fonctionnelles (pour la sélection de territoires
pertinents pour les CRE -ZH et l’amélioration des diagnostics des études
préalables)
- Statistiques géographiques (pour le dimensionnement des budgets
allouables aux outils financiers de l’Agence pour l’aide à la gestion des
zones humides)
- Systémique, écologie (pour l’amélioration de la pertinence des outils de
l’Agence et de leur adéquation avec la réalité fonctionnelle et les enjeux
des territoires)
- Espèces invasives, dans le cadre de la coordination de bassin mise en
place au sein du Plan Loire Grandeur Nature.
- Réflexions stratégiques et faisabilité d’acquisitions foncières.
Bilan 2010
page 103 / 147
Juin 2011
Les demandes se sont structurées autour d’opérations relatées dans un tableau
annexé à ce document (Cf. Tableau 01).
Il est important de noter que seules sont relatées les opérations de transfert de
savoir, de conseil et d’échange.
2. Diffusion
de
la
documentation
et
de
bulletins
bibliographiques pour les experts des CRE du bassin LoireBretagne
Contexte :
Le centre de ressources documentaires du Forum des Marais Atlantiques a pour
mission la diffusion de l'information concernant les zones humides du littoral de la
Manche, de l’Atlantique et de la mer du Nord auprès des différents acteurs de
ces milieux : propriétaires, chercheurs, étudiants, élus, collectivités territoriales,
agriculteurs, ...
Le fonds spécialisé est principalement constitué de littérature grise (études,
rapports, thèses, ...) et concerne principalement les thèmes suivants :
- environnement et patrimoine naturel,
- aménagement et développement durable des territoires,
- eau et zones humides,
- activités humaines en marais,
- marais par secteurs géographiques.
Objectif :
En cohérence avec la nécessité d’informer le grand public et les techniciens de la
gestion conformément à la DCE et afin d’accompagner les différents acteurs
mandatés à l’animation et la réalisation des objectifs des SAGE, et à la
réalisation des Contrats Restauration Zones Humides, ainsi qu’aux futurs
Contrats Territoriaux (module Zones Humides), le Forum, via son centre de
documentation, propose de leur mettre à disposition toute la documentation
nécessaire à leur besoin.
Mise à disposition de rapports, études, guides techniques concernant les sujets
suivants :
- entretien, restauration et aménagement des zones humides,
- caractérisation et description hydraulique,
- données naturalistes (inventaires, indicateurs, …),
- méthodologies de conduite de projets,
- gestion des espèces invasives.
Puis, sur ces mêmes thématiques, élaboration régulière de bibliographies
signalétiques consultables sur notre site Internet.
Bilan 2010
page 104 / 147
Juin 2011
Réalisation 2010
En 2010, 2 bulletins spécialisés ont été envoyés à 85 animateurs CRE-ZH et
SAGE sur le Bassin Loire-Bretagne. Ils ont été transmis via les adresses e-mail
des utilisateurs selon la technique « Push » (de l’anglais) : procédé de fourniture
de l’information via l’Internet, sans que l’internaute ne doive la chercher luimême.
De plus, afin de cibler l’information correspondant strictement au domaine
d’intérêt des demandeurs, les références mentionnées sur ce bulletin ont été
accompagnées d’icône de couleur matérialisant les principaux thèmes traités par
le Forum des Marais Atlantiques.
N° bulletin
1
2
Période couverte par chaque bulletin
Janvier/février/mars
Avril /mai/juin
Date d’envoi
mai 2010
juillet 2010
Le centre de documentation du Forum des Marais Atlantiques a acquis une
nouvelle base de données documentaire « Alexandrie V7 » qui est maintenant
http://www.forum-maraisaccessible
sur
notre
site
internet.
atl.com:8083/documentation/
En raison du remplacement de notre ancienne base documentaire, nous n’avons
pas pu saisir de nouvelles références durant la fin de l’année 2010. C’est
pourquoi, pour cette période, nous n’avons pas transmis de nouvelles références
bibliographiques auprès des animateurs CRE-ZH et SAGE sur le Bassin LoireBretagne.
Cependant, en 2011, nous allons reprendre et poursuivre cette diffusion
d’information personnalisée qui sera mensuelle (chaque fin de mois) mais avec
une mise en page différente. Bien entendu, les documents mentionnés seront
toujours consultables au centre de ressources documentaires du Forum des
Marais Atlantiques (sur rendez-vous) et / ou empruntables à raison de trois pour
une durée de quinze jours.
Les documents en version numérique pourront être demandés à la
documentaliste par e-mail (en cours de construction).
Bilan 2010
page 105 / 147
Juin 2011
3. Assistance et expertise dans les comités techniques des
CRE-ZH et/ou SAGE et dans les projets de gestion ou
d’aménagement de zones humides du bassin Loire-Bretagne
Contexte :
Les territoires de marais font l’objet d’une attention croissante des acteurs
territoriaux qui sont en train d’intégrer dans leur politique une ligne qui vise à une
gestion équilibrée dans le sens du développement durable, en cohérence avec la
Directive Cadre sur l’Eau.
Les modes de gestion que l’on rencontre le plus fréquemment en marais relèvent
de la gestion contractuelle (Contrats de Restauration et d’Entretien –CRE-,
contrats de bassin versant, etc.), de la gestion planifiée (plans de gestion
pluriannuels) ainsi que de la gestion ponctuelle (actions de préservation, ou de
restauration, localisées dans l’espace et dans le temps).
Le Forum des Marais Atlantiques est de plus en plus sollicité par les maîtres
d’ouvrage et les financeurs pour son arbitrage à titre d’expert et pour ses
préconisations méthodologiques et techniques, y compris au-delà des zones
humides côtières, c’est-à-dire sur les bassins versants.
La contribution directe du Forum des Marais Atlantiques dans la lutte contre le
recul des zones humides et dans l’amélioration de leur état de santé s’effectue
notamment à travers la plateforme d’assistance et d’expertise de l’Agence de
l’Eau Loire-Bretagne.
La valeur ajoutée du Forum des Marais Atlantiques se situe dans sa capacité à
améliorer la prise en compte par le maître d’ouvrage des dimensions « qualité de
la ressource en eau et habitats aquatiques » et le fonctionnement écologique des
zones humides.
Objectifs :
Ces actions se déroulent au sein de dispositifs locaux ou d’ampleur importante.
Le Forum des Marais Atlantiques, depuis sa création, élabore et propose des
méthodes de réhabilitation, d’entretien et de suivi des zones humides littorales
afin d’en faciliter la gestion durable et intégrée.
Le but de cette action est donc d’accompagner les maîtres d’ouvrages dans la
mise en œuvre de ces outils méthodologiques, ce qui permet aussi, par retour,
d’enrichir ces outils par de nouvelles expériences.
Les opérations d’assistance méthodologique à la maîtrise d’ouvrage portent sur
plusieurs aspects de la conduite de projets : montage du projet, cadrage des
appels d’offre, élaboration des conventions partenariales, conseils pour la
conduite des comités de pilotage, animation et participation à des comités
techniques, expertise d’ingénierie milieu, personnalisation des outils de suiviévaluation (SIG, indicateurs).
Bilan 2010
page 106 / 147
Juin 2011
Sont concernés prioritairement les projets suivants :
CRE Zones Humides des marais de l’Île de Ré,
CRE Zones Humides des marais de l’île de Noirmoutier,
CRE Rivières et Zones Humides des bassins versants du Mès et de PontMahé,
CRE Zones Humides du Marais poitevin vendéen (bassin de la Vendée,
Sèvre et Autizes),
CRE Zones Humides du Marais poitevin Sud (bassin du Curé),
CRE Zones humides Lay aval,
CRE Zones Humides du Marais poitevin (marais mouillés et Sèvre
Niortaise),
CRE Zones Humides des marais de Saint-Jean de Mont et Beauvoir-surMer.
Seront également suivis et accompagnés des CRE en montage : Marais du Nord
Loire, Marais de Vilaine.
Les principaux SAGE suivis sont ceux de Baie de Bourgneuf, d’AuzanceVertonne, de la Vie et du Jaunay, de la Vilaine, de la Sèvre niortaise et de la
Vendée.
Concrètement, l’action du Forum des Marais Atlantiques, sur ces dossiers
consiste à participer activement aux réunions des Comités techniques, et sur
demande aux comités de pilotages, à analyser les dossiers sur les travaux
réalisés (cahiers des charges, études préalable, diagnostics) et à être force de
proposition pour les choix d’aménagements (définition des enjeux, programme
d’actions). Pour cela, il conviendra que le maître d’ouvrage mette à disposition du
Forum des Marais Atlantiques tout document de compte-rendu et de relevés de
décisions, sur les conseils des attachés d’intervention de l’Agence.
Sont prises en compte aussi dans cette action toutes les sollicitations ponctuelles
adressées directement aux agents du Forum des Marais Atlantiques par les
maîtres d’ouvrage ou leurs représentants, sur des problèmes techniques aussi
bien qu’organisationnels.
Réalisation 2010
Les prestations se sont structurées autour des opérations relatées dans le
tableau ci-après :
Il est important de noter que seules sont relatées dans le tableau annexé à ce
document les opérations de transfert de savoir, de conseil et d’échange (Cf.
Tableau 02).
Bilan 2010
page 107 / 147
Juin 2011
4.
Déploiement du logiciel Gwern dans le Bassin LoireBretagne
Contexte
Ce logiciel développé en 2008 par le FMA dans le cadre de son partenariat avec
le Conseil général du Finistère est un outil d’aide à la saisie des données de
caractérisation des zones humides.
Il a été testé et utilisé sur le département du Finistère en 2008 et 2009, où il
constitue le support officiel pour les inventaires.
A l’échelle du bassin Loire Bretagne, l’obligation qui est faite de réaliser des
inventaires s’impose plus largement à l’ensemble du territoire. Le besoin
d’homogénéité dans les formats de données et les méthodes de collecte et
d’archivage se fait sentir, si l’on considère la nécessité de pouvoir centraliser les
informations à plusieurs niveaux institutionnels, dont le niveau bassin.
Le logiciel Gwern répond à cet objectif en permettant à un réseau de partenaires
structuré de faire converger vers un ou plusieurs centralisateurs publics.
Dès 2010, l’utilisation du logiciel sera préconisée par l’Agence de l’eau Loire
Bretagne dans le cas des inventaires réalisés sur les territoires de SAGE.
En ce qui concerne la réalisation des inventaires de zones humides, le Forum
des Marais Atlantiques mettra à disposition des acteurs locaux le logiciel Gwern.
L’utilisation du logiciel à l’échelle du département permettra de :
- proposer un outil opérationnel de saisie des données en complémentarité
du guide d’inventaire des zones humides dans le cadre de l’élaboration
ou de la révision des SAGE (AELB) et du guide méthodologique
d’inventaire et de caractérisation des zones humides (FMA),
- faciliter le travail des structures porteuses d’un inventaire,
- homogénéiser les données produites (périmètre des zones humides
effectives) sur le territoire départemental en vue de leur intégration au
RPDZH après signature de la charte.
L’utilisation du logiciel Gwern suppose le respect d’une certaine méthodologie
d’inventaire.
Objectif
Le Forum des Marais Atlantiques accompagnera les acteurs locaux dans la
réalisation de leur inventaire de zones humides depuis l’écriture du cahier des
charges jusqu’à la numérisation des inventaires (SIG + logiciel Gwern).
L’organisation de formations sera programmée en concertation avec les
délégations de l’Agence de l’Eau, auprès des animateurs de SAGE. Le dispositif
prévoit ensuite que ceux-ci servent de relais auprès des maîtres d’ouvrage
(communes, EPCI,…). Le Forum continuera à assurer le soutien auprès du
niveau des coordinateurs (agents AELB et animateurs SAGE).
Bilan 2010
page 108 / 147
Juin 2011
Réalisations 2010
L’objectif est d’homogénéiser la structuration et la qualité des données
d’inventaire, afin de faciliter le travail de compilation et la valorisation ultérieure
des données produites.
Pour cela, dans le cadre des inventaires de terrain des zones humides, le logiciel
GWERN permet :
- une saisie contrôlée des données de caractérisation et une consultation
facilitée ;
- le contrôle de la qualité de la cartographie ;
- l’assemblage d’inventaires produits avec GWERN.
L’outil Gwern a été mis en place en 2008 dans le cadre du partenariat entre le
Conseil général du Finistère et le Forum des Marais Atlantiques. En 2010,
l’Agence de l’eau a souhaité que le logiciel Gwern puisse être utilisé à l’échelle
du bassin Loire-Bretagne. Cela a été officialisé au Carrefour des gestions locales
de l’eau à Rennes en janvier 2010 en lien avec le Conseil général du Finistère.
Dans ce cadre, le Forum des Marais Atlantiques a contribué au déploiement du
logiciel pour une utilisation plus large du logiciel.
En avril 2010, le FMA a mis en place une note à destination du siège de l’agence
de l’eau pour une diffusion auprès des délégations. L’objectif était de présenter le
logiciel, le fonctionnement, l’intérêt et le mode de diffusion.
Bilan 2010
page 109 / 147
Juin 2011
Le déploiement du logiciel a notamment été plus particulièrement testé sur le
département de la Vendée (présentation, formation, accompagnement) : voir
rapport spécifique sur les journées d’information et d’assistance.
En décembre 2010, le FMA a réalisé une analyse descriptive des différents
outils-logiciels existants au niveau national pour la structuration des données
d'inventaire des zones humides. L'idée était de pouvoir situer le logiciel Gwern
développé par le Forum des Marais Atlantiques par rapport aux outils existants et
ainsi évaluer les passerelles entre ces outils.
Autres opérations de conseil liées aux inventaires de zones humides :
Il est important de noter que seules sont relatées, dans le tableau annexé à ce
document, les opérations de conseil aux inventaires de zones humides (Cf.
Tableau n° 03).
Bilan 2010
page 110 / 147
Juin 2011
5.
Animation du réseau des techniciens « zones humides
littorales » du bassin Adour-Garonne
Toutes les actions du Forum des Marais Atlantiques relèvent d’un objectif global
et parfaitement défini : faciliter le développement d’une gestion intégrée et
durable des zones humides littorales et plus particulièrement les vastes
territoires de « marais endigués », d’origine anthropique, qui ne peuvent
perdurer sans la présence des activités humaines.
Toutes les actions décrites dans ce programme étant destinées à servir l’objectif
global, on comprendra donc qu’elles n’ont de sens que si elles sont
interdépendantes et complémentaires. Il est donc tout à fait possible, et même
souhaitable, que l’on retrouve plusieurs de ces actions sur un même territoire,
voire sur un même projet local.
Ces actions d’assistance sont structurées et différenciées autour de trois critères
principaux :
le type d’intervention,
le public à qui elles s’adressent,
les thématiques abordées et les techniques à mettre en œuvre.
Le tableau ci-dessous reprend chacune des actions en fonction de ces deux
critères.
Libellé action
1 Animation réseau
des gestionnaires
en AdourGaronne
2 Animation réseau
d’utilisateurs des
SI « milieux
aquatiques »
3 Assistance aux
plans d’actions
territoriaux
4 Annuaire des
gestionnaires de
l’eau
Bilan 2010
Type
Animation,
coordination,
formation
Animation,
formation,
échanges
Public visé
Techniciens et
gestionnaires (Membres
du réseau et structures
associées)
Agents de marais,
techniciens rivière ou
assimilés
techniques
Tous types sur
demande des
membres
Outils SIG, bases
de données
Facilitation,
assistance à
maîtrise
d’ouvrage
Elus et autres décideurs, Conduite de
gestionnaires
projet,
Mise en œuvre
système
d’information
Structuration et
Gestionnaires de l’eau,
Acquisition et
mise à disposition collectivités,
diffusion
d’information
aménageurs
information
page 111 / 147
Juin 2011
6.
Formation/animation réseaux techniques - volet terrain
du bassin Adour-Garonne
Contexte : la mise en réseau des gestionnaires, propriétaires, opérateurs, élus,
etc. de zones humides depuis plusieurs années par le Forum des Marais
Atlantiques permet de renforcer les savoir-faire techniques et organisationnels
des acteurs de terrain et vise par là à augmenter l’efficacité de mise en œuvre
des politiques publiques en matière de protection et de gestion améliorée des
zones humides.
Contenu du programme d’actions 2010 :
Le contenu de l’animation autour de la gestion du réseau porte sur deux
points complémentaires :
l’organisation de journées d’échanges techniques, sur le principe du
partage des savoir-faire, encadré par le Forum des Marais Atlantiques sur
des thématiques de gestion de milieu,
l’animation d’un site Web développé en 2008 spécifiquement pour les
membres du réseau (intranet) contenant des fiches sur les membres et
leurs systèmes en gestion, l’évolution de l’état de santé des milieux gérés,
l’actualité technique et juridique, etc.
6.1
Journées d’échanges techniques
Organisation de journées d’échanges techniques :
Les deux journées d’échanges techniques ont été envisagées en concertation
avec la délégation de Bordeaux.
1ère journée : « les zones humides : y voir plus clair sur le plan
réglementaire »
Orientée vers les agriculteurs, la première journée technique a été bâtie à partir
des besoins exprimés par ces derniers et a porté sur le thème : « les zones
humides : y voir plus clair sur le plan réglementaire ».
Le Forum des Marais Atlantiques a invité les agriculteurs intéressés par ce sujet
à participer à cette journée d’échanges le lundi 13 décembre 2010 à 14 h au
siège du Forum des marais, situé quai aux vivres à Rochefort.
La participation :
Nous avions délibérément repoussé cette journée d’échanges à décembre 2010,
considérant qu’auparavant le contexte n’était pas suffisamment favorable à
l’organisation d’une rencontre consacrée aux zones humides.
Bilan 2010
page 112 / 147
Juin 2011
De très nombreux acteurs du monde agricole ainsi que parmi certains
intervenants en zones humides avaient subi des dommages dus au passage de
la tempête Xynthia le 27 février 2010.
Le réseau d’exploitants agricoles en marais constitué par le Forum des Marais
Atlantiques, facilement mobilisable auparavant, a, dans ce contexte, décliné
l’invitation.
Vingt et une personnes ont participé à cette rencontre. La liste des participants
est annexée à ce bilan (Cf. Tableau n° 07 en annexe ).
Les questions qui ont été soulevées lors de cette rencontre ont été les
suivantes :
- Quels sont les enjeux en zones humides ?
- Quelles conséquences sur le mode d’exploitation ?
- Quelles solutions apporter ?
Quatre interventions ont nourri le débat. Elles ont porté sur :
1.
2.
3.
4.
les fonctions et rôles des zones humides, par Léna Rabin, chargée d’études
« Eau-Environnement » au Forum des Marais Atlantiques ;
l’approche réglementaire par Jean-Marie Gilardeau, maître de conférences à
l’Université de Poitiers et par Yann Fontaine de la Direction Départementale
des Territoires et de la Mer de Charente-Maritime ;
les mesures agro-environnementales en zones humides, historique et bilan
par Sébastien Mériau de la Chambre d’agriculture de Charente-Maritime ;
l’exonération de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) en zones humides
avec un focus sur le département de la Charente-Maritime.
Les différentes présentations sont jointes au bilan (Cdrom en annexe).
2ème journée : « les zones humides : y voir plus clair sur le plan
réglementaire »
Le Conseil général de la Gironde et le Forum des Marais Atlantique dont il est
membre, se sont associés pour mettre en commun leurs compétences et leurs
moyens complémentaires pour l’organisation de journées d’animation sur les
zones humides littorales. De la même manière que pour la première journée, et
conformément à la convention liant le syndicat mixte du Forum des Marais
Atlantiques et l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, la délégation Aquitaine de cette
dernière a été associée à l’organisation de cette rencontre.
Le Conseil général de la Gironde, acteur de la préservation des espaces naturels
sensibles, de la biodiversité et de la restauration des rivières depuis de
nombreuses années, s’est récemment engagé dans une politique volontariste en
faveur des zones humides. Grâce à l’active participation de ses partenaires, le
Conseil général a pu aboutir, en février 2010, à l’établissement d’un plan
Bilan 2010
page 113 / 147
Juin 2011
départemental d’actions zones humides de la Gironde (PDAZH 33). Structuré
sur 4 grands axes et 16 actions, ce plan préconise notamment des actions
d’animation, d’information et de sensibilisation des acteurs des zones humides,
passant par l’organisation de journées d’information et d’échange.
Le thème proposé : Prendre en compte les zones humides dans la planification
en urbanisme et aménagement
mieux connaître et inventorier les zones humides et leurs espaces de
-
fonctionnalités ;
intégrer les zones humides dans les politiques d’aménagement du
territoire ;
orienter les financements publics pour inciter et soutenir les actions en
faveur des zones humides.
Thématiques abordées :
•
Qu’est ce qu’une zone humide : enjeux, typologie, fonctionnalités (FMA et
CG 33);
•
État : contexte juridique et réglementaire (lois, urbanisme, compatibilité
SDAGE) : DDTM 33 ; Région sur les Trames verte et bleue ;
•
AEAG : présentation du guide méthodologique « Eau et urbanisme » ;
•
CG 33 : Aménagement – infrastructures et mesures compensatoires ;
(Direction des infrastructures)
•
Élus et/ou bureau d’étude sur la question dans leur SCOT et/ ou PLU :
SCOT Lacs médocains ;
•
compatibilité avec le SAGE : exemple du SAGE de la Leyre (Catherine
NAVROT).
Organisée à l’amphithéâtre Badinter au Conseil général de la Gironde, cette
rencontre a regroupé plus de 90 participants. Elle a fait l’objet d’une transcription
des débats. Les actes de cette rencontre sont joints à ce bilan (Cf. Transcription
de la journée « Zones humides et urbanisme » jointe au bilan).
Une centaine de personnes ont participé à cette rencontre. La liste des
participants est annexée à ce document (Cf. Tableau n° 08).
6.2
Réseau des techniciens ‫״‬Zones Humides‫ ״‬:
site internet
Dans le cadre de sa politique de soutien aux gestionnaires de zones humides, le
Forum a poursuivi en 2010 le développement du réseau partenarial entre
gestionnaires de zones humides, grâce notamment au développement et à
l’animation du site internet dédié.
Bilan 2010
page 114 / 147
Juin 2011
Après une phase d’expérimentation de la mutualisation des données de
surveillance naturaliste des milieux pour offrir une meilleure visibilité des actions
entreprises pour le maintien des zones humides du littoral du bassin AdourGaronne, il s’est agi ensuite, les années suivantes de permettre d’identifier les
besoins en suivis complémentaires et en assistance à leur mise en place.
L’objectif poursuivi est de répondre aux questionnements techniques et
méthodologiques afin de faciliter l’évolution ou la mise en place de ces suivis. Le
site Internet dédié accessible à l’adresse suivante http://www.forum-maraisatl.com/aeag_reso/index.html. permet d’améliorer les services attendus (mise
en ligne de documents, fonction de portail vers d’autres ressources WEB, forum
de discussion, ect.).
Nouvelles fiches :
Dunes grises et marais d’Hourtin
Zone humide du courant d’Huchet
Barthes de Pontonx su l’Adour
Bilan 2010
page 115 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 116 / 147
Juin 2011
Formation
et
animation
des
réseaux
techniques sur les bassins Loire-Bretagne et
Adour-Garonne
1. Réseau d’utilisateurs Systèmes d’information « Milieux
aquatiques
Contexte
Cette action s’inscrit dans le prolongement des actions de formation mises en
place depuis 2003. Elle répond à un besoin clairement identifié des structures
locales de type « Syndicat de marais », « Syndicat de rivières », « Syndicat
Mixte » ou « Syndicat de bassin versant » (cf. dossiers du Forum des Marais
Atlantiques sur le devenir des agents de marais - G. Miossec -, d’une part, et
compte-rendu des formations 2003, 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009 – P.
Boudeau-, d’autre part). Elle est cofinancée par les Agences Loire-Bretagne et
Adour-Garonne.
Journées d’information et d’échanges
L’utilisation des outils de traitement de l’information « milieu aquatique » (bases
de données, fonctions SIG) nécessite des compétences techniques et
méthodologiques qui ne font généralement pas partie du bagage professionnel
des techniciens et gestionnaires en marais et rivières. L’objectif n’est pas de
changer le métier de ces personnes, dont la vocation est principalement
l’intervention sur le terrain, mais de leur apporter les compétences nécessaires
pour mettre en place des outils de suivi et d’aide à la décision. Ce qui permettra à
la fois une meilleure gestion et une meilleure valorisation des actions de terrain.
Chaque année, depuis 2005, ces journées de formation et d’échanges
deviennent de plus en plus ciblées, en termes d’application, sur les besoins
d’évaluation et de suivi mis en avant par la DCE. Comme l’an passé, l’accent
sera mis principalement sur les besoins des techniciens et gestionnaires qui ont
déjà suivi une formation initiale au Forum des Marais Atlantiques (ou dans le
cadre de leurs études).
Animation du réseau d’utilisateurs
Un accompagnement personnalisé est indispensable pour que les techniciens
accèdent à un stade réellement opérationnel : c’est le but du réseau d’utilisateurs
amorcé en parallèle des journées de formation et d’échanges.
Les problèmes rencontrés sont généralement les mêmes d’un site à un autre,
d’où l’importance de les décloisonner et de mutualiser les solutions grâce à des
Bilan 2010
page 117 / 147
Juin 2011
journées de travail en commun, généralement sur site. De plus, pour faciliter les
échanges et la diffusion des solutions méthodologiques et techniques, il est
nécessaire de mettre en place des outils « réseau » (pages web dédiées,
diffusion des fiches techniques standardisées).
La demande étant de plus en plus importante, non seulement de la part des
gestionnaires de marais, mais aussi des techniciens rivières et bassins versants,
nous avons choisi de privilégier les structures qui ont un projet concret
nécessitant l’utilisation des outils SIG et le suivi des données sur les milieux
aquatiques.
Objectifs
•
Comprendre le fonctionnement et l’intérêt d’une approche SIG.
Utiliser un logiciel et manipuler les bases de données géographiques,
réaliser des cartes pertinentes, découvrir l’éventail des possibilités
(calculs géométriques, synthèse de résultats, requêtes, …).
•
Etudier une méthodologie de conception d’outils personnalisés sur la
thématique « milieux aquatiques » (localisation et caractérisation,
fonctionnement hydraulique, occupation du sol, suivis de la qualité,
planification des actions d’entretien, impact des aménagements, etc.).
•
Connaître, utiliser et enrichir les référentiels géographiques nationaux
pour développer un référentiel « milieux aquatiques » commun à
l’ensemble des problématiques locales « marais » et « rivières ».
•
Mettre en œuvre ces outils de manière durable, dans le cadre d’un projet
de territoire et montrer aux élus et aux décideurs la valeur ajoutée qu’ils
représentent.
Organisation
a-
b-
Journées de formation initiale pour public débutant (2 jours consécutifs
uniquement s’il y a une demande importante et justifiée – si tel est le cas,
et en l’absence de budget complémentaire, ces 2 journées seront à déduire
des 5 jours prévus en b).
Journées de formation et d’échanges, public confirmé (5 jours répartis sur
l’année dont 2 au moins groupés au Forum des Marais Atlantiques sur les
problématiques les plus demandées).
c-
Accompagnement personnalisé : sur demande des maîtres d’ouvrage.
d
Rédaction de fiches techniques (difficultés et problèmes récurrents) et
diffusion.
e-
Animation du réseau d’utilisateurs (notes d’information, mises en relation,
échanges, …).
Bilan 2010
page 118 / 147
Juin 2011
-
Historique et contexte
L’intérêt des SIG est de plus en plus reconnu dans les domaines liés à
l’environnement et à l’aménagement du territoire. Les zones humides littorales
sont des territoires complexes sur lesquels intervient une grande diversité
d’acteurs, tant sur un plan local que régional, national et européen. Le SIG
s’impose comme un outil majeur pour une meilleure compréhension, une vision
partagée et une gestion intégrée et durable de ces territoires.
Depuis sa création, le Forum des Marais Atlantiques incite les gestionnaires de
marais et leurs partenaires financiers à utiliser les techniques liées aux SIG et
s’emploie à développer des méthodes de conception et des modalités de partage
des données entre les différents acteurs.
Le développement de méthodes et de techniques n’a de sens que si les
acteurs concernés peuvent se les approprier. Il faut donc les faire connaître et
les adapter aux réalités du terrain : c’est ce que le Forum a entrepris depuis 2003
en proposant des sessions de formation d’abord, puis des journées d’information
et d’échanges à l’attention des gestionnaires et techniciens des zones humides,
des techniciens « rivières » et des animateurs de SAGE et de bassins versants.
Après les premières expériences de 2003, une formule plus souple a été mise en
place à partir de 2005, davantage ciblée sur les acteurs de terrain, avec une
seule plateforme logicielle (Mapinfo) et regroupée en une seule session de
3 jours pour un public débutant ou peu expérimenté. Depuis 2006, la demande
était croissante, ce qui a permis de cibler ces « journées d’information et
d’échanges » vers un public ayant déjà identifié la nécessité des outils de type
SIG pour la réalisation de projets concrets. Les journées se sont déclinées alors
suivant 2 axes : formation initiale, d’une part, accompagnement de techniciens
utilisant déjà ces outils, d’autre part. Ces publics forment un « réseau
d’utilisateurs », bien qu’informel, animé par le Forum des Marais Atlantiques (cf.
tableaux récapitulatifs par année en annexe).
En 2008 et 2009, en accord avec les Agences de l’Eau, il n’y a pas eu de
« formation initiale ».
Bilan 2010
page 119 / 147
Juin 2011
En effet, il paraît plus pertinent que le Forum des Marais Atlantiques se
concentre sur les demandes concernant des problématiques « milieux
aquatiques » que de faire découvrir les logiciels SIG, ce que peuvent faire
d’autres structures spécialisées. Ce type d’intervention pourra toutefois être
renouvelé occasionnellement si la demande est forte et si les demandeurs n’ont
pas d’alternative équivalente par des organismes de formation spécialisés
(orientation « milieux aquatiques », prise en charge des coûts de formation, …).
Outre l’expérience acquise par le Forum des Marais Atlantiques au cours de ces
journées d’information et d’échanges et de l’animation en continu du réseau
d’utilisateurs, l’étude sur le devenir des agents de marais (2004), la constitution
et l’animation du réseau d’acteurs en zone humide (Adour-Garonne, depuis
2004) et la participation aux comités techniques des « Contrats Territoriaux
Milieux Aquatiques » (CTMA, Loire-Bretagne) ont clairement montré la nécessité
de développer les ressources et les compétences pour la gestion des données
par les structures locales. Ce besoin d’outils de gestion, d’analyse et de suivi de
l’impact des actions sur les milieux aquatiques dans l’espace et dans le temps
est d’autant plus indispensable qu’il fait partie des exigences de la Directive
Cadre sur l’Eau (DCE).
En plus des besoins récurrents exprimés par les membres du réseau
d’utilisateurs SIGT que sont la conception et la mise en œuvre d’outils pour la
description, la caractérisation et la gestion des milieux aquatiques, le contexte
socio-juridique actuel a fait émerger de nouveaux besoins liés
- à la directive INSPIRE, transposée en droit français en 2010, qui entraîne
des contraintes induites par l’obligation de mutualisation des données
(qualification, normalisation, métadonnées, …),
- à l’obligation de réaliser des inventaires de zones humides sur la totalité
du territoire (SAGE, révision des PLU).
-
Objectifs 2010
Comme toujours, l’objectif de ces actions, qu’il s’agisse de journées
programmées ou d’assistance à la demande, est d’apporter aux utilisateurs (dont
la vocation n’est pas de devenir des spécialistes en systèmes d’information) :
-
des solutions techniques et méthodologiques répondant à des besoins
exprimés,
la connaissance des possibilités de traitement offertes par les outils SIG
(puissance de calcul),
les orientations à prendre et l’organisation nécessaire pour concevoir des
outils durables et partagés.
Les principales demandes recensées auprès du réseau d’utilisateurs au cours de
l’année peuvent se regrouper comme suit :
Bilan 2010
page 120 / 147
Juin 2011
-
-
-
-
besoin de conseils et d’assistance sur des points techniques très concrets
concernant l’utilisation des logiciels SIG ou l’exploitation de données
géographiques (conversion de systèmes de coordonnées, utilisation d’images
satellites, extraction de lots de données et réalisation de documents
cartographiques, règles de digitalisation et de « calage », …).
besoin d’assistance ou d’expertise méthodologique pour la conception d’un
ensemble de bases de données cohérent (conception SIG, modélisation
géométrique / approche thématique, modélisation géométrique / objectifs de
gestion, structuration des bases de données attributaires, techniques
d’acquisition des données, mise en relation d’un référentiel spatial et de
données de suivi,…).
besoin de conseils et d’assistance pour la mutualisation des données
(conventions de mise à disposition de données, définition des métadonnées,
utilisation de référentiels nationaux, …)
besoin d’assistance ou d’expertise méthodologique pour la mise en œuvre
des inventaires « zones humides » : acquisition et gestion des données,
coordination et intégration au niveau d’un SAGE, d’un département, d’un
bassin hydrographique.
Cette dernière demande a été la plus importante en 2010 : un grand nombre
d’inventaires sont réalisés, en cours ou en projet.
Dans le cadre de son partenariat avec le Conseil général du Finistère, le Forum
des Marais Atlantiques a expérimenté et mis en place des procédures et des
outils SIG adaptés aux besoins et aux compétences des acteurs locaux pour la
réalisation de ces inventaires et l’exploitation des données à différents niveaux :
local (commune, EPCI), bassin versant (SIBV, SAGE), département et bassin
hydrographique (Agence de l’eau). Ce sont cette méthodologie et ces outils qui
sont maintenant proposés aux animateurs de SAGE.
(cf. http://www.zoneshumides29.fr/).
En conséquence, les interventions 2010 se sont articulées sur trois niveaux :
-
-
-
Journées d’information et d’échanges sur 5 jours bloqués autour des
3 thèmes déjà sélectionnés en 2009 : « partager les données », les
inventaires « zones humides », « SIG et outils de gestion ».
Journées d’information spécifiques sur les méthodes et les outils préconisés
pour les inventaires « zones humides » (prélocalisation, organisation, collecte
et numérisation, validation, compilation).
Accompagnement personnalisé à la demande, y compris dans le cadre des
inventaires « zones humides ».
2. Journées d’information et d’échanges
Conditions générales et préparation
Ces journées sont financées par les Agences de l’eau Adour-Garonne et LoireBretagne, les participants n’ayant à leur charge que les frais de déplacement.
Bilan 2010
page 121 / 147
Juin 2011
En 2010, toutes les journées ont fait l’objet d’exercices pratiques, il était donc
demandé aux participants de venir avec leur propre matériel (ordinateur et
logiciels) et leurs données. Les groupes de travail sont limités à une quinzaine de
personnes par jour, encadrés par trois, voire quatre, personnes. Comme l’an
passé, ces journées étaient ciblées en priorité vers les techniciens des structures
ayant des projets concrets nécessitant la gestion d’information
géographique dans les domaines « zones humides», « rivières » et « espaces
naturels » et ayant déjà la pratique d’un logiciel SIG.
Comme en 2009, au vu des difficultés récurrentes rencontrées par les
techniciens, nous avons choisi de travailler plus en profondeur sur la logique de
conception des bases de données géographiques, ce qui nous a permis de ne
pas nous limiter à un seul logiciel et d’avoir une ouverture plus large. Cette
approche a nécessité une organisation plus élaborée afin de traiter
simultanément les exemples sur MapInfo et Arc Gis : séparation en 2 groupes
lors des exercices regroupés au minimum sur 1 h 30.
Thème 1 : Partager les données
La généralisation de l’utilisation des SIG dans les structures qui gèrent le
territoire permet la réalisation de bases de données géographiques de plus en
plus nombreuses et de plus en plus variées. Malgré tout, un grand nombre
d’entre elles n’ont d’existence que pour la durée d’une étude ou la réalisation de
documents cartographiques spécifiques. La directive européenne « INSPIRE »,
et sa déclinaison dans le droit français, imposent que les données
géographiques financées par des fonds publics soient portées à connaissance
du plus grand nombre et, autant que faire se peut, réutilisables. Ceci implique
que ces données doivent être « cataloguées » (c'est-à-dire décrites et qualifiées :
précision, propriété, confidentialité, contraintes d’utilisation, de mise à jour, …).
Concrètement, un des objectifs principaux de la directive est de permettre aux
techniciens et gestionnaires du territoire de pouvoir visualiser par internet un
ensemble de données provenant de différents sites web (plateformes
d’information et d’échanges), et ainsi, de favoriser le rapprochement de données
différentes, notamment pour améliorer la connaissance dans les domaines de
l’environnement.
Thème 2 : Inventaires « zones humides », ZHIEP, trames vertes et bleues
Comme le thème précédant, il s’agit d’un sujet au cœur de l’actualité sur lequel le
Forum des Marais Atlantiques travaille depuis plus de 4 ans, en partenariat avec
le Conseil général du Finistère. Les inventaires se déclinant à différents niveaux
d’échelle (commune, EPCI, SAGE, département ou région, bassin
hydrographique), leur réalisation doit impérativement s’appuyer sur une méthode
spécifique, qui reste assez lourde à mettre en œuvre et qui demande des
compétences réservées au métier de géomaticien.
Le but de cette journée était de présenter la méthodologie et les outils
développés et mis en œuvre sur le département du Finistère en partenariat avec
l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et en cours de test sur le département de la
Bilan 2010
page 122 / 147
Juin 2011
Vendée, et de les comparer aux besoins d’autres partenaires ainsi qu’à d’autres
solutions préconisées localement ou par d’autres agences de l’eau.
Cette journée est aussi et surtout l’occasion de faire le point sur les compétences
nécessaires et les règles de digitalisation à adopter pour ce type de projet, sur la
pertinence et la codification des attributs associés aux habitats humides et aux
zones humides effectives en fonction de l’exploitation qui devra être faite de ces
données (utilisation pour les PLU, identification des zones prioritaires, définition
des trames vertes et bleues, …).
Thème 3 : SIGT « milieux aquatiques » (Conception et mise en œuvre)
Bien que de plus en plus répandus, les SIG sont encore mal compris et mal
utilisés, notamment dans les domaines de l’aménagement et de l’environnement
et à plus forte raison lorsqu’ils s’adressent à des techniciens dont ce n’est pas le
métier et qui tentent de construire des solutions inadaptées et souvent
démesurées. Ce qui se traduit bien souvent par un abandon pur et simple, faute
de méthode, de disponibilité et d’un accompagnement personnalisé.
Le but de cette journée était donc de revenir sur les fondamentaux des systèmes
d’information, de proposer des règles simples de conception des bases de
données en différenciant bien les dimensions spatiales et temporelles, et de se
familiariser avec les fonctions les plus puissantes des logiciels qui sont rarement
utilisées par des non-géomaticiens car elles requièrent quelques connaissances
spécifiques (manipulations topologiques, requêtes sur attributs et propriétés).
Cette journée a été aussi l’occasion, dans le cadre de l’approche temporelle, de
revenir sur le concept descripteur / indicateur, de faire le point sur les différents
types d’indicateurs liés aux données géographiques et des règles pour
l’élaboration d’indicateurs de suivi (associés à des actions de gestion).
Problématiques à la demande
Comme les années passées, nous proposons de traiter individuellement, ou en
petits groupes, des problèmes spécifiques à chaque participant les deux derniers
jours (jeudi 21 et vendredi 22 octobre 2010).
Le but est d’analyser plus en détail des projets en cours et de permettre aux
techniciens de mettre en place les bases méthodologiques pour avancer, de
structurer des bases de données. Ces journées concrètes sont aussi l’occasion
d’approfondir des sujets abordés au cours des 3 premiers jours et de mettre en
application des méthodes ou des fonctions logicielles étudiées précédemment.
Intervenants du Forum des Marais Atlantiques : Jérôme Fernandez, Anthony
Guionneau, Philippe Boudeau, Lou Perrineau.
Principaux sujets traités au cours de ces 2 jours :
• Les inventaires « zones humides », utilisation du logiciel GWERN et
passerelle avec d’autres outils, compilation des inventaires communaux
d’un SAGE ;
• Compléments sur les ZHIEP et les ZSGE : méthodes pour les identifier ?
• La conduite d’un projet SIG (organisation, relationnel / animation, …) ;
Bilan 2010
page 123 / 147
Juin 2011
•
•
•
•
Trames vertes et bleues : de la lecture cartographique aux outils
automatiques, quels choix pour quels besoins ?
Conception d’un SIG « zones humides » pour du suivi piscicole en marais
endigués : modélisation hydraulique et importance du relationnel avec les
gestionnaires de l’eau locaux ;
Les échanges de données : où trouver quoi, comment mettre à disposition
ses propres données ?
Révision et compléments sur les fonctions de requête des logiciels,
conversions de format et système de coordonnées, …
3. Journées d’information « inventaire ZH »
Ces journées ont été réalisées à l’initiative des départements concernés par la
mise en œuvre des méthodes et outils développés par le Forum des Marais
Atlantiques et préconisés par l’agence de l’eau Loire – Bretagne : le Finistère et
la Vendée.
Intervention à l’attention des chargés de missions départementaux et des
animateurs de SAGE :
- Présentation générale de la méthodologie et du logiciel Gwern
o La Roche-sur-Yon – 03 mars 2010 : 6 personnes, 6 structures
représentées
Interventions à l’attention des animateurs SAGE et des prestataires :
o méthodologie générale (préparation, organisation, suivi et validation),
o règles de digitalisation (MapInfo / Arc Gis)
o saisie des données attributaires et visualisation avec GWERN
o import / export GWERN avec MapInfo, Arc Gis, Excel, Access, …
o compilation et contrôle des données
- MapInfo / Gwern
o La Roche-sur-Yon le 12 mai 2010 : 13 personnes, 13 structures
représentées
- Arc Gis / Gwern
o Brest, le 7 avril 2010 : 7 personnes, 4 structures représentées
o Brest, le 8 avril 2010 : 10 personnes, 8 structures représentées
o La Roche-sur-Yon le 15 juin 2010 : 7 personnes, 4 structures
représentées
4. Accompagnement personnalisé à la demande
Comme les années précédentes, d’autres interventions ont consisté à apporter
des compléments techniques divers et un éclairage sur des problématiques de
conception, à la demande d’un technicien ou d’une organisation impliquée dans
la gestion de données « milieux aquatiques ». Dans la plupart des cas, les
problèmes techniques ont été résolus par des échanges téléphoniques et/ou de
courriers électroniques.
Bilan 2010
page 124 / 147
Juin 2011
Dans certains cas, notamment pour le choix d’une méthode pertinente ou la
conception de bases de données, il a été nécessaire de rencontrer les
techniciens concernés sur une journée ou une demi-journée.
De nombreuses questions se posent au niveau des SAGE. Cette action
d’accompagnement, qui chaque année est de plus en plus demandée, continue à
prendre de l’ampleur avec le démarrage d’inventaires sur de nombreux SAGE,
notamment sur le bassin Loire-Bretagne.
Les opérations de conseil aux inventaires de zones humides sont recensées
dans un tableau annexé à ce document (Cf. Tableau n° 6 : Tableau des
principales actions personnalisées d’information et d’accompagnement, répartis
sur les bassins Loire-Bretagne, Adour-Garonne et Seine Normandie).
Bilan 2010
page 125 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 126 / 147
Juin 2011
ANNEXES
Tableau n° 01 :
Date réf.
Lieu (ou
Tél/Mail)
Porteur ou
partenaire
Interlocuteur(s)
Apport du Forum des Marais Atlantiques
Fourniture d’éléments (délimitation et caractérisation ZH) pour
l’argumentation que pourra tenir l’AE lors de la présentation
officielle du plan d'actions national ZH
Représentation du FMA au « Carrefour des gestion de l’eau »,
soutien intervention Anaëlle Magueur / Pierre Thulliez. Echanges
avec les acteurs en zones humides (Services de l'Etat, Agence
de l'eau Loire-Bretagne, Région et départements bretons, …)
Réponse à l’enquête concernant des sites pilotes pour
« l’évaluation économique et fonctionnelle des zones humides »
22/01/2010
Tél/mail
AELB
Laurent Vienne
28/01/2010
Rennes
AELB, RBR,
CG29
Laurent Vienne,
Pierre Thulliez
05/02/2010
Tél/mail
AELB - Acteon
Hélène Bouscasse
22/02/2010
Tél/mail
AELB
Laurent Vienne
03/03/2010
Tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
04/05/2010
Orléans
AELB
Laurent Vienne –
Lucien Maman et
délégations
26/04/2010
Tel/mail
Plan Loire –
Fanny Cazaux
MC2 consultants
26/05/2010
Orléans
Plan Loire
Stéphanie Hudin
14/06/2010
Tel/mail
AELB
Laurent vienne
23/06/2010
Tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
30/06/2010
Tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
19/07/2010
Quimper
Acquisitions
Laurent Vienne,
Pierre Thulliez
Août 2010
Tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
10/09/2010
Tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
13/09/2010
Tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
05/10/2010
Nantes
Invasives
Roland Matrat
07/10/2010
Tel/mail
AELB
Laurent Vienne
07/10/2010
Tel/mail
AELB
Laurent Vienne
Fourniture d’arguments et d’éléments techniques pour
l’élaboration par l’agence de principes de délimitation et de
cartographie de ZH
échanges sur la stratégie pour l’acquisition de ZH par l’agence,
exemples concrets
2025/10/2010
Tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
Relecture finale de validation du manuel de gestion de bassin,
sur la gestion des plantes exotiques envahissantes.
01/11/2010
Tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
Relecture finale de validation des fiches espèces du guide de
reconnaissance des plantes exotiques envahissantes.
18/11/2010
Poitiers
Plan Loire
Pascal Daneels Stéphanie Hudin
Journée d’échanges sur les plantes aquatiques exotiques
envahissantes dans le bassin de la Loire
Bilan 2010
Avis sur les options d’aménagement d’un systèmes humide sur
lac de montagne pour optimiser les performances fonctionnelles
de la zone humide
Fourniture de ressource photographique pour le guide « bassin »
pour la gestion des plantes exotiques envahissantes des cours
d’eau et Zh
Rencontre de calage pour les modalités de déploiement du
logiciel GWERN pour l’inventaire des zones humides sur le
bassin LB
Réponse à l’enquête « poissons migrateur » plan Loire
Comité de pilotage du groupe de gestion des plantes exotiques
envahissantes du bassin Loire Bretagne, Présentation des
activités des groupes Poitou-Charentes et Pays de la Loire
Remarques et avis sur la fiche de doctrine sur les acquisitions
foncières par l’AE
Avis sur le programme prévisionnel de la journée d’échanges
sur les plantes aquatiques exotiques envahissantes dans le
bassin de la Loire envahissantes, de novembre 2010.
Avis sur les fiches du guide en préparation de reconnaissances
des espèces végétales aquatiques exotiques
Réflexion générale sur le sujet, inventaire des pistes à explorer.
Faisabilité de partenariat avec le CG 29 pour les acquisitions de
zones humides
Relecture et avis sur les différents chapitres du manuel de
gestion de bassin en cours de rédaction, sur la gestion des
plantes exotiques envahissantes.
Relecture des fiches espèces du manuel de gestion des espèces
invasives
Relai d’information d’actualité juridique sur les espèces invasives
point sur les méthodes de cartographies adaptables aux moyens
des partenaires et validation cctp pour développement logiciel.
page 127 / 147
Juin 2011
Tableau n° 02 :
Date réf.
LIEU
ou TEL/MAIL
Porteur ou
partenaire
APPORT DU FORUM DES MARAIS
ATLANTIQUES
Reprise du dossier CREZH des marais de l'île
Hervé Rault, Isabelle
de Ré, analyse des points ambigus, échanges
Lestrat
avec AELB (I. Lestrat)
Comité de Pilotage et visite terrain,
information aux nouveaux membres du
Hervé Rault, Isabelle
Comité de Pilotage, propositions pour une
Lestrat, Albert
rédaction plus étoffée et mieux accessible aux
Noireau
non spécialistes. Visite sur le terrain de points
à améliorer (travaux) et biodiversité
Relecture et remarques sur les documents de
Anne Lenormand
préparation CRE marais et rivières de Redon
et Vilaine
préparation comité pilotage de réunion
Roland Matrat
plénière annuelle
11/01/2010
Tel/mail
CDC IR
11/01/2010
St Martin de
Ré
CDC IR
15/01/2010
Tel/mail
IAV
22/01/2010
FMA
DREAL PL
23/01/2010
FMA
SM ST JEAN DE
MONT &
BEAUVOIR
Nathalie Loittière /
Aline Rousseau
25/01/2010
FMA
IAV
Anne Le Normand
26/01/2010
La Roche
Bernard
IAV
Anne Le Normand
26/01/2010
FMA
AELB-Fédé
CREN
Laurent Vienne /
Pascal
préparation argumentaire articulation fédé
CREN /FMA acquisitions foncières par l'AELB
27/01/2010
Nantes
DREAL PL
Roland Matrat
Co-animation de la réunion plénière annuelle
du comité des pays de la Loire pour la gestion
des plantes exotiques envahissantes,
Interlocuteur(s)
Préparation comité technique : lecture et
analyse dossier
Lecture dossier et analyse document
préparatoire comité technique,
Comité technique validation CREZH Vilaine,
Avis conseils
Carrefours de l'eau - 2changes
méthodologiques et techniques avec
techniciens de rivières, et avec la Fédé des
CREN sur les stratégies d'acquisitions
foncière de l 'AELB
Réflexions sur l'organisation et le pilotage au
niveau du département : indicateurs de suivi
pour les actions CREZH et mise en œuvre
des inventaires zones humides
28/01/2010
Rennes
AELB-Fédé
CREN
Laurent Vienne /
Pascal
29/01/2010
Tel/mail
CG 85
Maggy Grila
02/02/2010
SM ST JEAN DE
Beauvoir /Mer MONT &
BEAUVOIR
Nathalie Loittière /
Aline Rousseau
Comité technique CRE ZH St Jean de mont validation cahier des charges curage réseau
primaire,
16/02/2010
Tel/mail
Cecile Haeck
préparation et envoi documentation sur les
méthodes développées par FMA
16/02/2010
SM ST JEAN DE
Beauvoir /Mer MONT &
BEAUVOIR
Nathalie Loittière /
Aline Rousseau
26/02/2010
FMA
IAV
Anne Le Normand
01/03/2010
Tel/mail
IAV
Anne Lenormand
Bilan 2010
IGN
Comité pilotage CRE ZH Marais breton examen des projets de règlement d'eau,
Conseils et avis
analyse dossier pour comité technique CRE
ZH
Relecture et remarques sur le compte-rendu
du dernier comité technique CRE marais et
rivières de Redon et Vilaine
page 128 / 147
Juin 2011
02/03/2010
La Roche
Bernard
IAV
Anne Le Normand
Comité technique de l'étude préalable CRE
ZH - Examen de la grille d'analyse enjeux
objectifs, Avis et conseils
03/03/2010
Tel/mail
FDAPPMA 85
Ombelline Pignet
Conseils portant sur le choix d'ouvrage
adapté pour le franchissement piscicole d'une
zone de réserve naturelle (St Denis du Payré)
Tel/mail
CDC IR, AEMA
Echange avec les acteurs locaux et réflexion
Benjamin Courtadon, sur l'organisation à avoir pour l'état des lieux
Hervé Rault
des dégâts comparativement à l'état des lieux
réalisé pour le CRE ZH. Point avec le CREAA
FMA
M. Bourgade /
CDA La Rochelle
Stephane Gilbert
05/03/2010
11/03/2010
Conseil pour le plan de travaux d'entretien
marais de Tasdon pour le CDA de la Rochelle
- Étudiants licence pro génie civil fac LR stage d'étude
16/03/2010
Tel/mail
CDC IR
dossier CREZH des marais de l'île de Ré, a
échanges avec AELB (I. Lestrat) et Hervé
Hervé Rault, Isabelle
Rault. Avis sur détails du programme
Lestrat
d'actions - échanges pour article sur Xynthia
dans la lettre du Forum
16/03/2010
La Roche sur
yon
CG 85
Julien Renard
19/03/2010
Tel/mail
Marie Machecoul
Mafgali Potier
23/03/2010
Tel/mail
CDC Olonnes
Freddy Vrignon
24/03/2010
FMA
IIBSN
Nicolas Pipet
25/03/2010
Niort
IIBSN
Nicolas Pipet
30/03/2010
FMA
SMSJMBM
Nathalie
Loittière/Aline
Rousseau
Préparation comité technique : lecture et
analyse dossier
SMAHBB
Guillaume
Panalheux
Renseignements sur le fonctionnement de
syndicats ayant la gestion de leurs ouvrages
hydrauliques et de leurs niveaux d'eau en
régie
SMSJMBM
Nathalie
Loittière/Aline
Rousseau
Comité technique sur la programmation des
travaux CRE ZH et zone expérimentale examen du règlement d'eau de l'ouvrage du
Mailleau, sur la petite taillée, Conseils et avis
Comité départemental de gestion des
renouées, Avis et conseils
Fourniture d'informations sur les modalités
d'application de la TFNB
Demande d'information / prise en compte SIG
"Marais des Olonnes dans le futur SCOT
préparation comité renouées du BV de la
sèvre niortaise
Comité renouées du BV de la sèvre niortaise,
Avis et conseils
01/04/2010
Tel/mail
01/04/2010
Beauvoir sur
Mer
06/04/2010
La RocheBernard
IAV
Anne Lenormand
Comité scientifique et technique du CRE
Marais et rivières de Redon et Vilaine : étape
"enjeux et objectifs". Mise en garde de ne pas
confondre objectifs et programme d'actions
09/05/2010
Tel/mail
CG 85
MISE 85
Groupe de travail sur CCTP réfection
effacement d'ouvrage et la franchissabilité
piscicole en rivière et marais, avis et conseils
18/05/2010
FMA
CG 84
Julien Renard
Préparation comité technique : lecture et
analyse dossier
Bilan 2010
page 129 / 147
Juin 2011
19/05/2010
La Roche sur
yon
CG 85
Julien Renard
19/05/2010
FMA
SYHNA
Cédric Belluc
21/05/2010
Longèves
SYHNA
Cédric Belluc
27/05/2010
FMA
IIBSN
Gilles Chourré
28/05/2010
Chaillé les
Marais
SMBVSA
Fabrice Enon
28/05/2010
FMA
CG 48
Copil
29/05/2010
Oulmes
IIBSN
Gilles Chourré
30/05/2010
Angers
CG 49
Copil
01/06/2010
Tel/mail
DREAL PL CBNB
Pascal Lacroix
02/06/2010
Tel/mail
PNR cotentin
Bessin -SAGE
Jean Thierry Collet
02/06/2010
FMA
DREAL PL
Roland Matrat
03/06/2010
09/06/2010
Nantes
Saint-Martin
de Ré
Comité technique (comité marais de la MISE
85) sur le CCTP pour l'installation ou la
réfection des ouvrages en marais afin
d'améliorer la continuité écologique des cours
d'eau - avis conseils
Préparation comité pilotage : lecture dossier
et analyse
Comité de pilotage du contrat ZH -Bilan
Année 2. Conseils et avis
Préparation comité pilotage : lecture dossier
et analyse
Comité de pilotage du contrat -Bilan Année 2.
Conseils et avis
Préparation comité pilotage : lecture dossier
et analyse
Comité de pilotage du contrat ZH -Bilan
Année 2. Conseils et avis
Comité de pilotage de mise pour la mise en
place de l'étude préalable au contrat ZH Conseils et avis
Avis sur la liste mise à jour des espèces
exotiques envahissantes des Pays de la Loire
Explications sur la qualification des masses
d'eau par les Agences de l'Eau, et le manque
de références de grilles de qualités en zones
humides
Préparation commission
Communication/gestion/formation du comité
des pays de la Loire pour la gestion des
plantes exotiques envahissantes
Animation commission
Communication/gestion/formation du comité
des pays de la Loire pour la gestion des
plantes exotiques envahissantes
DREAL PL
Roland Matrat
CDC IR
Réunion du comité technique pour la prise en
compte des dégradations des marais par la
Hervé Rault, Isabelle
tempête Xynthia et la mise en cohérence des
Lestrat
travaux que cela entraîne avec les actions du
programme CRE ZH
09/06/2010
Tel/mail
ASA Marais de
mont
Bernard Baud
Relecture et suggestions d'amélioration du
règlement d'eau qui doit être déposé à la
DDTM, adossé à la réfection de l'ouvrage du
Mailleau sur la petite taillée, en vue de
maintenir des niveaux d'eau améliorant les
performances environnementales du secteur
16/06/2010
Tel/mail
CPIE Val de
Gartempe
Marion Thoré
Correction de la lettre des rivières Juin 2010
(tech med rivières CPIE val de Gartempe)
22/06/2010
Tel/mail
MEDDADMNHN-BIOS
Ulrike Jana
réponse enquête national espèces invasives
Roland Matrat
travail sur le guide de gestion des plantes
exotiques envahissantes des pays de la Loire
: rédaction chapitre enlèvement mécaniques
des végétaux
23/06/2010
Tel/mail
Bilan 2010
DREAL PL
page 130 / 147
Juin 2011
24/06/2010
Tel/mail
CG 85
Julien Renard
Révision et correction du CCTP pour
l'installation ou la réfection des ouvrages en
marais afin d'améliorer la continuité
écologique des cours d'eau - avis conseils
pour le compte du Comité technique 85
(comité marais de la MISE 85)
24/06/2010
Tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
Avis et corrections portées sur les modèles de
fiches descriptives des espèces végétales
invasives en cours d'édition par le plan Loire
24/06/2010
Tel/mail
CDA La Rochelle Stéphane Gilbert
Conseils et avis sur le droit relatif au drainage
de terres agricoles en zones humides
25/06/2010
Tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
25/06/2010
Tel/mail
CG 85 - MISE
Julien Renard
05/08/2010
Tel/mail
Ifremer
Mireille Rickaert
18/08/2010
Tel/mail
CPEPL
Roland Matrat
Avis et conseil sur le programme du
séminaire prévu en novembre 2010 sur les
espèces invasives
relecture et correction sur le CCTP réfection
effacement d'ouvrage et la franchissabilité
piscicole en rivière et marais
Fourniture de références cartographiques et
d'indications sur les inondations lors de la
tempête Xynthia
Analyse critique du cahier des charges pour
la réalisation d'un logiciel de gestion des
données de répartition et suivi. Propositions
de modification.
26/08/2010
Niort
SGAR/AELB
Benedicte Genin
Avis sur le travail d'inventaire des systèmes
de suivi environnementaux du Marais
poitevin, avis sur le projet le SI à mettre en
place dans le cadre de la disposition 7C4 du
SAGE
07/09/2010
Tel/mail
IAV
Nathalie Lerat
Echanges techniques avec l'AELB sur les
travaux à réaliser Sur les marais de Vilaine
08/09/2010
Tel/mail
IAV
09/09/2010
Tel/mail
IAV
13/09/2010
Tel/mail
DCI
Environnement
14/09/2010
Tel/mail
SERAMA
14/09/2010
Fouras
Etat - section
régionale
conchylicole PC
14/09/2010
FMA
IAV
16/09/2010
Notre Dame
de Riez
SM Vie et Jaunay Ludovic Priou
Réunion du comité technique pour le bilan à
mi-parcours. Présentation et visite de terrain
17/09/2010
La roche
bernard
IAV
Comité technique de programmation de
travaux : avis conseils
Bilan 2010
relecture des comptes-rendus des comités
techniques et de pilotage pour questions et
validation
Analyse du rapport sur la programmation des
Nathalie Lerat / Anne
travaux et préparation réunion de comité
Lenormand
technique
assistance pour le géoréférencement d'un
M. Lecause
plan cadastral
Fourniture de références documentaires,
Xavier Jambou
conseils et avis sur l'entretien d'une ZH
rétrodunaire dans le nord Cotentin
Anne Lenormand
participation aux tables rondes de l'assise
nationale de la conchyliculture
Anne Le Normand
Anne Le Normand
analyse dossier programmation de travaux
page 131 / 147
Juin 2011
échanges avec AELB et EDENN sur les
difficultés engendrées par la pluri maîtrise
Nathalie Lerat,
d'ouvrage (3 CDC). Échanges avec l'Edenn
Laurent Vienne
sur la nécessité de mise en commun des
méthodologies et du langage utilisé pour les
inventaires
échanges avec AELB (I. Lestrat) et Hervé
Hervé Rault, Isabelle
Rault. Avis sur détails du programme
Lestrat
d'actions
20/09/2010
Tel/mail
EDENN
21/09/2010
Tel/mail
CDC IR
21/09/2010
Nantes
DREAL PL
Roland Matrat
Comité de préparation colloque espeèces
invasives 2011 en pays de loire
23/09/2010
FMA
SYHNA / AS St
Michel
Jean boucard /
Cedric Belluc
préparation comité technique de terrain
Jean Boucard /
Cedric Belluc
comité technique de terrain : Conseil auprès
des agriculteurs et du syndicat de marais pour
soutenir le principe d'une étude préliminaire à
un aménagement hydraulique pour
l’isolement d'un secteur en vue de
l'amélioration de la gestion des niveaux d'eau.
SYHNA / AS St
Michel
24/09/2010
Marans
29/09/2010
Grandchamp EDENN - CC
des Fontaines Erdre et Gevres
Marie Merciecca /
Jean Luc
Maisonneuve
Comité technique - examen du programme de
travaux, avis conseils sur la maîtrise d'œuvre
05/10/2010
Nantes
CPEPL
Roland Matrat
Réunion pour la finalisation du cahier des
charges pour la réalisation du logiciel de
gestion des données de répartition et suivi.
09/10/2010
tel/mail
IAV
Anne Lenormand
relecture programme travaux - avis.
CDC IR
Réunion du comité technique pour la
validation du programme d'actions et
Hervé Rault, Isabelle
l'élaboration d'un document mieux adapté à la
Lestrat
compréhension par de nouveaux partenaires
éventuels (DREAL, Région, …)
13/10/2010
Saint-Martin
de Ré
19/10/2010
Tel/mail
CG 53
Sandrine Foret
élaboration et livraison BD Access de
centralisation des données d'observation de
terrain sur les espèces végétales exotiques
envahissantes dans le Dpt de la Mayenne Comité des Pays de la Loire,
22/10/2010
tel/mail
Plan Loire
Stéphanie Hudin
relecture ultime manuel bassin LB plantes
exotiques envahissantes
SMAM
Claudia Bearzatto
Expertise et conseil pour les renforcements
de berges proposé par le maitre d'œuvre
SCE, pour la programmation des travaux
année 1 du CREZH
GESVRES
EDENN
Comité technique CRE Rivières et ZH Erdre.
Nathalie Lerat, Jean- Conseils Pratiques pour compenser la perte
Luc Maisonneuve
de temps due à la lourdeur de la pluri maîtrise
d'ouvrage
24/11/2010
Tel/mail
Université de
Nantes
Alex Chaillou
26/11/2010
Tel/mail
SMAM
Claudia Bearzatto
17/11/2010
18/11/2010
Noirmoutier
Bilan 2010
Fourniture de contacts pour une étude menée
par l'université de Nantes (Master de
géographie) sur les modes de gestion des
ragondins
Addendum au compte rendu de réunion
technique du 17/10
page 132 / 147
Juin 2011
09/12/2010
Nantes
GIP Loire
Estuaire
Nathalie Saur,
Stéphane Renou
réflexion sur la définition d'indicateurs
communs aux CTMA / CRE ZH. Présentation
des travaux d'homogénéisation réalisés
(Hydroconcept / cartographie) et discussion
sur l'harmonisation avec les besoins de
l'Agence
Tableau n° 03 :
Date réf.
LIEU (ou
TEL/MAIL
Porteur ou
partenaire
Interlocuteur(s)
07/01/2010
Tel/mail
SAGE Lay
Marion Pasquier
07/01/2010
Tel/mail
PIMP
Marion Pasquier
29/01/2010
Tel/mail
SAGE Lay
Pascal Mège
02/02/2010
Tel/mail
SAGE Lay
Pascal Mège
03/03/2010
La Roche
sur Yon
CG 85
Maggy Grila
03/03/2010
La Roche
sur Yon
CG 85
Maggy Grila
15/03/2010
Tel/mail
CG 85
Maggy Grila
24/03/2010
Niort
IIBSNi
Laure
Theunissen,
Florence
Gaboriau
31/03/2010
Tel/mail
IIBSNi
Laure
Theunissen
02/04/2010
Tel/mail
CG 85
Maggy Grila
02/04/2010
Tel/mail
IIBSNi
Laure
Theunissen
21/04/2010
Tel/mail
CA 85
Cedric
Seigneuret
Bilan 2010
APPORT DU FORUM DES MARAIS
ATLANTIQUES
apport méthodologique sur la mise en œuvre de
l'inventaire des zones humides, et notamment sur la
justification de ne pas faire de nouvelles délimitation à
l'intérieur de l'emprise du Marais Poitevin déjà défini
globalement comme une zone humide
apport méthodologique sur la mise en œuvre de
l'inventaire des zones humides, et notamment sur la
justification de ne pas faire de nouvelles délimitation à
l'intérieur de l'emprise du Marais Poitevin déjà défini
globalement comme une zone humide
Relecture cahier des charges pour l'inventaire des
zones humides, proposition de modifications et ajouts
Echanges, rédaction et envoi d'un argumentaire sur la
méthodologie proposée
préparation et réalisation de la réunion de présentation
des outils développés par le FMA pour les inventaires
Zones Humides (Méthodologie (prélocalisation et
inventaires terrain) , organisation avec les acteurs,
logiciel GWERN
préparation et réalisation de la réunion de présentation
des outils développés par le FMA pour les inventaires
Zones Humides (Méthodologie (prélocalisation et
inventaires terrain) , organisation avec les acteurs,
logiciel GWERN
point général et organisation de la réunion du Comité
départemental "rivières et marais", des comités
scientifiques pour les inventaires zones humides et
des journées d'information sur la méthodologie et le
logiciel GWERN. Organisation SAGEs.
Comité scientifique "inventaire des zones humides" présentation des outils méthodologiques (organisation,
technique) préconisés par FMA et des spécificités de
leur application aux SAGE Vendée et Sèvre niortaisemarais poitevin
Préparation et calage de la réunion du SAGE Vendée
pour l'inventaire des zones humides
Préparation et calage de la journée d'information sur
les outils d'inventaire (Mapinfo / GWERN)
Information sur les typologies européennes pour la
codification des habitats humides (Corine biotope et
Eunis) et leur pertinence dans les inventaires de zones
humides
information sur les outils techniques et
méthodologiques développés par FMA, notamment
pour les inventaires de zones humides. Possibilités de
passerelles entre GWERN et les bases de données de
la chambre d'agriculture
page 133 / 147
Juin 2011
IIBSNi
Informations complémentaires sur GWERN et
recherche de solutions pour la prise en compte des
spécificités du cahier des charges de la structure
Laure
Theunissen
22/04/2010
Tel/mail
26/04/2010
tel/mail
27/04/2010
Niort
30/04/2010
Niort
IIBSNi
Laure
Theunissen
05/05/2010
Tel/mail
SAGE Lay
Pascal Mège
SAGE Rance
sarah bougeitaia
Frémur
Laure
Theunissen,
IIBSNi
Florence
Gaboriau
Laure
Theunissen,
Florence
Gaboriau
Laure
Theunissen,
Florence
Gaboriau
05/05/2010
Tel/mail
IIBSNi
06/05/2010
Niort
IIBSNi
12/05/2010
La Roche
sur Yon
CG 85
Julien Renard
12/05/2010
La Roche
sur Yon
CG 85
Julien Renard
18/05/2010
Tel/mail
CG 43
Eloïse Thionel
correction de données
Comité scientifique "inventaire des zones humides" présentation détaillée de la méthodologie et du logiciel
GWERN, analyse de leur application aux spécificités
des SAGE Vendée et Sèvre niortaise-marais poitevin
Relecture et validation du document final "modalités
d'inventaires des zones humides" pour le SAGE
Vendée
Relecture et validation du cahier des charges pour
l’inventaire des zones humides
proposition de solutions organisationnelles pour les
données à gérer qui ne sont pas incluses dans la base
GWERN
Comité technique du SAGE Vendée pour la mise en
œuvre de l'inventaire des zones humides. Soutien de
l'IIBSN pour l'argumentation auprès des élus et des
représentants du milieu agricole
Journée d'information et travaux pratiques sur la
méthodologie et le logiciel GWERN avec un
environnement MapInfo
Journée d'information et travaux pratiques sur la
méthodologie et le logiciel GWERN avec un
environnement MapInfo
Informations sur les outils développés par FMA pour
les inventaires des zones humides et l'organisation
mise en œuvre au niveau des SAGE et des
départements 29 et 85
Comité technique du SAGE Sèvre Niortaise - Marais
Poitevin pour la mise en œuvre de l'inventaire des
zones humides. Soutien de l'IIBSN pour
l'argumentation auprès des élus et des représentants
du milieu agricole
relecture du cahier des charges "inventaire zones
humides" modifié et proposition de modifications
19/05/2010
Niort
IIBSNi
Laure
Theunissen,
Florence
Gaboriau
26/05/2010
Tel/mail
SAGE Lay
Pascal Mège
02/06/2010
Tel/mail
CG 85
Julien Renard,
Laure
Theunissen
09/06/2010
Mareuil /
Lay
SAGE Lay
Pascal Mège
15/06/2010
La Roche
sur Yon
CG 85
Julien Renard
15/06/2010
La Roche
sur Yon
CG 85
Julien Renard
14/09/2010
Tel/mail
IIBSNi
Laure
Theunissen,
Maud Tholly
27/10/2010
tel/mail
15/11/2010
Tel/mail
SAGE Rance
Frémur
SAGE
Bourbince
Sarah Bougeitaia Rectification calage données, aide méthodologique
pour la compilation d’inventaires locaux
lecture critique du projet et propositions de
Laurent Vienne
modifications
Bilan 2010
Préparation de la seconde journée d'information
(GWERN / Arc Gis)
Réunion de la CLE du SAGE, argumentation et soutien
des choix méthodologiques pour l'inventaire zones
humides, réflexion sur les cas particuliers (communes
isolées, …)
Journée d'information et travaux pratiques sur la
méthodologie et le logiciel GWERN avec un
environnement Arc Gis
Journée d'information et travaux pratiques sur la
méthodologie et le logiciel GWERN avec un
environnement Arc Gis
réflexion sur les limites de l'approche pédologique pour
la délimitation des zones humides définie par l'arrêté
(sols calcaires, zohnes humides de plateaux, marais
endigués, …)
page 134 / 147
Juin 2011
17/11/2010
Tel/mail
IIBSNi
Laure
Theunissen,
Florence
Gaboriau
17/12/2010
Tel/mail
SAGE
Authion
Laurent Vienne
Bilan 2010
Explications (préparation courrier officiel) sur les
limites et les évolutions du logiciel GWERN, et de la
prise en compte du modèle national.
lecture critique du CCTP et propositions de
modifications
page 135 / 147
Juin 2011
Tableaux n° 04 et 05 :
Bilan 2010
page 136 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 137 / 147
Juin 2011
Tableau n° 06 :
LIEU
(ou TEL/MAIL)
Porteur ou
partenaire
APPORT DU FORUM DES MARAIS ATLANTIQUES
Tel/mail
SAGE Lay
Tel/mail
PIMP
Bourcefranc
LTM
Tel/mail
SAGE Lay
Tel/mail
Mairie Royan
Tel/mail
CG 85
Tel/mail
SAGE Lay
Tel/mail
Mairie Royan
Tel/mail
SAGE Oise
Aronde
apport méthodologique sur la mise en œuvre de l'inventaire des zones
humides, et notamment sur la justification de ne pas faire de nouvelles
délimitation à l'intérieur de l'emprise du Marais Poitevin déjà défini
globalement comme une zone humide
apport méthodologique sur la mise en œuvre de l'inventaire des zones
humides, et notamment sur la justification de ne pas faire de nouvelles
délimitation à l'intérieur de l'emprise du Marais Poitevin déjà défini
globalement comme une zone humide
Présentation aux étudiants de licence Pro des missions du FMA et
principalement de ses actions dans les domaines de l'information
géographique, du suivi environnemental et des actions d'aménagement.
Méthodologies de conception, de mise en œuvre et d'administration des
systèmes d'information sur l'environnement
Relecture cahier des charges pour l'inventaire des zones humides,
proposition de modifications et ajouts
Echange et conseil sur la conception d'une thématique SIG spécifique aux
zones humides périurbaines de la ville de Royan
Réflexion sur l'organisation et le pilotage au niveau du département :
indicateurs de suivi pour les actions CREZH et mise en œuvre des
inventaires zones humides
Echanges, rédaction et envoi d'un argumentaire sur la méthodologie
proposée
Réalisation de documents cartographiques sommaires à titre pédagogique
et comme base de discussion
Relecture cahier des charges "Inventaire des zones humides" et
nombreuses remarques et propositions de modifications
Tel/mail
IGN
préparation et envoi documentation sur les méthodes développées par FMA
Tel/mail
EPTB
Charente
Tel/mail
Tel/mail
Niort
Rochefort
Tel/mail
Echange méthodo et transmission de données cartographiques sur les
"baisses" du Marais de Brouage
point général et organisation de la réunion du Comité départemental
"rivières et marais", des comités scientifiques pour les inventaires zones
CG 85
humides et des journées d'information sur la méthodologie et le logiciel
GWERN. Organisation SAGEs.
Demande d'information / prise en compte SIG "Marais des Olonnes dans le
CDC Olonnes
futur SCOT
Comité scientifique "inventaire des zones humides" - présentation des outils
méthodologiques (organisation, technique) préconisés par FMA et des
IIBSNi
spécificités de leur application aux SAGE Vendée et Sèvre niortaise-marais
poitevin
point général sur le SCOT du pays rochefortais et des données utiles que
SMPR
FMA peut mettre à disposition de ce projet
SIASEBRE
Bilan 2010
Résolution problème technique avec le logiciel Mapinfo.
page 138 / 147
Juin 2011
ème
Mornac sur
Seudre
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
La Roche sur
Yon
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
tel/mail
Niort
Niort
Tel/mail
Réalisation d'un atlas au 1 / 5 000
et conseils méthodologiques pour
l'inventaire "terrain" des ouvrages hydrauliques et état des digues suite à la
tempête Xynthia
Préparation et calage de la réunion du SAGE Vendée pour l'inventaire des
IIBSNi
zones humides
Préparation et calage de la journée d'information sur les outils d'inventaire
CG 85
(Mapinfo / GWERN)
information sur les outils techniques et méthodologiques développés par
PNR BSN
FMA, notamment pour les inventaires de zones humides
Informations techniques sur différents logiciels "métiers" adaptés aux
SAGE Lay
besoins et moyens d'une Communauté de Communes (logiciel minivue
notamment)
Information sur les typologies européennes pour la codification des habitats
IIBSNi
humides (Corine biotope et Eunis) et leur pertinence dans les inventaires de
zones humides
Comité Marais et Rivières. Point sur les inventaires de zones humides et le
CG 85
déploiement des outils FMA
Assistance technique sous SIG pour la réalisation de cartes et aide à
CCBM
l’acquisition de données, (délimitation du Marais de Brouage, d'un syndicat
intercommunal sur la Seudre, …)
information sur les outils techniques et méthodologiques développés par
FMA, notamment pour les inventaires de zones humides. Possibilités de
CA 85
passerelles entre GWERN et les bases de données de la chambre
d'agriculture
Préparation et mise à disposition de données avec convention pour étude
SRE
PLU Rochefort
Informations complémentaires sur GWERN et recherche de solutions pour
IIBSNi
la prise en compte des spécificités du cahier des charges de la structure
SAGE Born et Echanges sur le projet Natura 2000 / Inventaire ZH pour participation au
Buch
comité de suivi, examen cahier des charges et annexes
sage rance
correction de données
frémur
Comité scientifique "inventaire des zones humides" - présentation détaillée
IIBSNi
de la méthodologie et du logiciel GWERN, analyse de leur application aux
spécificités des SAGE Vendée et Sèvre niortaise-marais poitevin
Relecture et validation du document final "modalités d'inventaires des zones
IIBSNi
humides" pour le SAGE Vendée
assistance technique outils spécifiques (WMS) et juridiques (mise à
PIMP
disposition de données)
Huître
pédagogique
Tel/mail
CG 17
Tel/mail
IIBSNi
Tel/mail
SAGE Lay
Niort
IIBSNi
Tel/mail
Région
PoitouCharentes
Bilan 2010
Recherche de données sur le marais Poitevin
proposition de solutions organisationnelles pour les données à gérer qui ne
sont pas incluses dan la base GWERN
Relecture et validation du cahier des charges pour l’inventaire des zones
humides
Comité technique du SAGE Vendée pour la mise en œuvre de l'inventaire
des zones humides. Soutien de l'IIBSN pour l'argumentation auprès des
élus et des représentants des milieux agricoles
information sur les superficies des marais de l'ouest par région (complément
au dossier AMARIS)
page 139 / 147
Juin 2011
Echanges sur les problèmes rencontrés, conseils sur le pilotage du projet.
SAGE Born et
Recherche de solutions techniques pour la prélocalisation des zones
Buch
humides hors périmètre Natura 2000 (zones à dominante humide)
Echanges avec Hervé Ponthieux et les membres de la Délégation AELB
Nantes, présentation de l'argumentaire proposé pour le SAGE Lay,
SAGE Lay
notamment dans la non prise en compte du marais poitevin (déjà délimité)
par les inventaires zones humides
Résolution problème technique avec le logiciel Mapinfo : utilisation de
SIASEBRE
plusieurs systèmes de projection
Informations sur les outils développés par FMA pour les inventaires des
CG 43
zones humides et l'organisation mise en œuvre au niveau des SAGE et des
départements 29 et 85
Comité technique du SAGE Sèvre Niortaise - Marais Poitevin pour la mise
IIBSNi
en œuvre de l'inventaire des zones humides. Soutien de l'IIBSN pour
l'argumentation auprès des élus et des représentants du milieu agricole
relecture du cahier des charges "inventaire zones humides" modifié et
SAGE Lay
proposition de modifications
Comité de suivi. FMA insiste sur la nécessité d'une méthodologie rigoureuse
SAGE Born et
pour les inventaires hors périmètre Natura 2000. Puis réunion de travail
Buch
l'après-midi avec l'équipe du bureau d'études
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Niort
Tel/mail
Mimizan
Tel/mail
CG 85
Tel/mail
Tel/mail
Mareuil / Lay
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Bordeaux AEAG
Tel/mail
Rochefort
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Préparation de la seconde journée d'information (GWERN / Arc Gis)
SAGE Born et
Analyse des documents produits par le bureau d'études
Buch
Echanges et Analyse des documents de préparation du comité de suivi.
SAGE Born et
Réflexion sur l'approche méthodologique et les propositions / ordres à
Buch
donner au bureau d'études
Réunion de la CLE du SAGE, argumentation et soutien des choix
SAGE Lay
méthodologiques pour l'inventaire zones humides, réflexion sur les cas
particuliers (communes isolées, …)
Résolution problème technique avec le logiciel Mapinfo : utilisation de
SIASEBRE
plusieurs systèmes de projection
Préparation et mise à disposition de données sur les marais de l'Estuaire de
SAGE Seudre
la Seudre, conseils méthodologiques
recherche et envoi d'exemples de type à intégrer dans un CCTP de
SIBV CM
programme d'actions
Comité de suivi. Analyse des résultats du bureau d'études pour la
SAGE Born et délimitation des zones à dominante humide, propositions d'amélioration et
Buch
demande de définition de délimitation des zones humides (sites
fonctionnels) dans cet espace de travail
Analyse des données FMA et BD Topo pour calcul du linéaire de chenaux et
EAUCEA
fossés des marais de Brouage et de Rochefort Nord
Présentation des données lidar réalisées par l'EPTB Charente et réflexion
EPTB
sur leur utilisation pour la modélisation des Marais de Brouage et de
Charente
Rochefort
proposition d'accompagnement de la structure sur les problématiques SIGT
SIAEBVELG
et Inventaires zones humides
Huître
Réalisation d'un document cartographique pédagogique : marais et pertuis
pédagogique entre Gironde et Charente
Résolution problème technique avec le logiciel Mapinfo : Découpage et
SAGE Lay
agrégation d'objets géographiques, requêtes SQL. Calcul des superficies
ZH (prélocalisation DREAL) par commune.
Bilan 2010
page 140 / 147
Juin 2011
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Nantes
Tel/mail
Tel/mail
tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
Bourcefranc
Tel/mail
Tel/mail
Tel/mail
SAGE Born et Analyse critique du travail du bureau d'études, synthèse et
Buch
recommandations
Information sur l'existence de données dans le domaine de l'ostréiculture et
IFREMER
sur les partenaires compétents dans ce domaine sur les marais de Seudre Nantes
Oléron
SAGE Born et Recommandations pour un choix méthodologique pour la délimitation finale
Buch
de la zone à dominante humide à la demande du bureau d'études
Analyse critique du cahier des charges pour la réalisation d'un logiciel de
CPEPL
gestion des données de répartition et suivi. Propositions de modification.
Cartographie des zones humides de Charente Maritime, et comparaison de
CG 17
la superficie totale en zone humide avec les autres départements
(classement)
DCI
Environneme assistance pour le géo référencement d'un plan cadastral
nt
réflexion sur les limites de l'approche pédologique pour la délimitation des
IIBSNi
zones humides définie par l'arrêté (sols calcaires, zones humides de
plateaux, marais endigués, …)
recherche de données SIG sur le réseau hydraulique des marais de Seudre
CA 17
et de l'île d'Oléron
Complément analyse des données disponibles pour estimer les volumes
EAUCEA
d'eau stockés dans les marais de Brouage et de Rochefort Nord. Calcul
longueurs et superficies en eau par syndicat sur Marais de Brouage
Réflexions et propositions pour les futures présentations qui pourront être
LTM
faites aux étudiants par le FMA
Réunion pour la finalisation du cahier des charges pour la réalisation du
CPEPL
logiciel de gestion des données de répartition et suivi.
SAGE Born et
Analyse critique des documents du Bureau d'études
Buch
Préparation et Mise à disposition données Réseau hydraulique Saint-Agnant
CA 17
- Saint Jean d'Angle et caractérisation
sage rance
Rectification calage données, aide méthodo pour la compilation
frémur
d’inventaires locaux
Mise à disposition documentation sur la modélisation des marais endigués,
Institution
le rôle des syndicats de marais et la gestion concertée de l'eau. Réflexions
Adour
méthodologiques
Calculs / estimation longueurs et superficies en eau par syndicat sur Marais
EAUCEA
de Brouage (suite) et présentation des résultats
Préparation et intervention auprès des étudiants en BTS pour présenter les
LTM
actions du FMA et l'approche méthodologique SIGT
SAGE
lecture critique du projet et propositions de modifications
bourbince
EPTB
échanges sur méthodologies SIG "Milieux aquatiques" mise à disposition du
Charente
CCTP type
Explications (préparation courrier officiel) sur les limites et les évolutions du
IIBSNi
logiciel GWERN, et de la prise en compte du modèle national.
Tel/mail
MIFEN
assistance technique Mapinfo et WMS
Tel/mail
OUEST AM
Préparation et Mise à disposition de données
Bilan 2010
page 141 / 147
Juin 2011
Nantes
GIP Loire
Estuaire
réflexion sur la définition d'indicateurs communs aux CTMA / CRE ZH.
Présentation des travaux d'homogénéisation réalisés (Hydro concept /
cartographie) et discussion sur l'harmonisation avec les besoins de l'Agence
Tel/mail
SAGE
Authion
lecture critique du CCTP et propositions de modifications
Tableau n° 07 :
Nom
Prénom
Fonction
AUMAILLEY
Bernard
Journaliste à « l’Agriculteur Charentais »
BESSAGUET
Bruno
exploitant, président du syndicat de marais de Genouillé
BOURDENS
Philippe
Chambre d'agriculture de Gironde
BROCAS
Michel
Retraité agricole St Nazaire sur Charente
DOMONT
Marie-Claire
Agence de l'Eau Adour Garonne (excusée)
EGRETEAU
Christophe
Ligue pour la protection des oiseaux
FONTAINE
Yann
DDTM 17
FONTENY
Sylvie
CG 17
GAUDIN
Daniel
EARL St Léonard
GEOFFROY
Exploitant, syndicat de marais de Moëze St Jean d’Angle
GILARDEAU
Jean-Marie
Université de Poitiers
HERAULT
Thomas
CREN (Antenne de Charente maritime)
HOLTHOF
Matthieu
CREN (Antenne de Charente maritime)
KANIA
Gaëlle
Communauté de communes du Bassin de Marennes
LAPOUYADE
Bérénice
CURUMA (excusée)
LEMAITRE
Stéphane
DDTM 17
MERIAU
Sébastien
Chambre d'agriculture de Charente-Maritime
PERROT
Elsa
Confédération paysanne
POUZIN
Laurent
Communauté de communes du Bassin de Marennes
SABIRON
SALAUNLACOSTE
Bilan 2010
exploitant
Jérôme
Animateur SAGE Charente
page 142 / 147
Juin 2011
Tableau n° 08 :
NOM
Prénom
Organisme
ALEZINE
Thierry
SEPANSO Aquitaine
ALFONSI
Elsa
CG47
ARNAULD
Elisabeth
administratrice SEPANSO,
représentante APNE au comité de bassin Adour Garonne,
et membre de la CLE du SAGE Estuaire de la Gironde
ASTRE
Caroline
Agence de l'Eau Adour Garonne
AUGEREAU
Alfred
Maire-Adjoint de Le Verdon sur Mer,
BARRE
Elsa
CG 33, CATERZH
BAZIN
Bertrand
Rivière environnement
BEDIN
Marion
Sogreah
BENASSY
Frédéric
Commune de Saint-Georges de Didonne, service
urbanisme
BEULLENS
Katryn
CG 33
BOGA
Jean-Yves
Agence de l'Eau Adour Garonne
BOIS
Stéphane
SCOT de la métropole Nantes-Saint Nazaire
BONNET
Claude
SEPANSO, vice président Gironde
BOUET
Marie
Mairie de Royan, Service environnement et développement
durable
BOUSSENS
Eloïse
CG33
BRUERE
Cécile
Pays Médoc
CALAS
Cécile
CUB
CAMPISTRE
Jean-Pierre
Adjoint au Maire-de Moulis en Médoc,
CHEVALIER
Sandrine
CG4 7
CONGE
Mylène
CG 33
CORFOU
Jérémy
CG 33
COYEZ
Mickaël
Cemagref Bordeaux
CRESTE
Magali
CG 33
CREZUELLE
Marie-Thérèse
SEPANSO
CUGAT
Catherine
DDTM 33
DANIEL
Jean-François
DDTM 17
DECOURT
Dominique
DDTM 17
DEGRAVE
Laurent
PNR Landes de Gascogne
DELARCHE-JOLI
Anne
GEREA-INGENIEURS ECOLOGUES
DEMARTY
Fabrice
SIJALAG
Bilan 2010
page 143 / 147
Juin 2011
DESURMONT
Anne
CUB
DOMONT
Marie-Claire
Agence de l'Eau Adour Garonne
EOCHE
Joel
SIJALAG
EYSNER
Karine
SEPANSO
FAVRE
Viviane
DDTM 17
FERLAND
Eric
G2C ingénierie
FLOCH
Sylvie
DDTM 17, responsable du service aménagement
FOUERT
Jérome
PNR Landes de Gascogne
GAFFORY
Christian
CG 33
GAUFILLET
Clémentine
SAGE Boutonne
GEFFROY
Florian
Rivages de France - Conservatoire du littoral
GENEAU
Eléonore
chargée de mission urbanisme au PNR landes de
Gascogne
GENOT
Elise
CUB
GRENIER
Cyril
Communauté de communes Estuaire
GRIGNONDUBOIS
Micheline
Université de Bordeaux 1
GRISSER
Florence
CG 33
GROSS
Françoise
société Rivière-Environnement, directrice
GUINARD
Guy
Syndicat Bassins Versants Artigue & Maqueline, Président
HENRIOT
Lucie
Communauté de Communes du Vallon de l'Artolie
HERRAIZ
Julien
CDC de Montesquieu
HUMBERT
Alexandre
CG 33
JARLETON
Stéphane
EPIDROPT, technicien rivière
JEAN
Christine
Conseil régional d'Aquitaine
JUN
Raphaël
Ecologue
KERLOC'H
Sophie
Conseil régional d'Aquitaine
LALOUBEYRE
Julien
Syndicat Bassins Versants Artigue & Maqueline, technicien
rivière
LAPORTE
Frank
Mairie de Talais
LAPOUYADE
Bérénice
CURUMA
LASKOWSKI
Natacha
particulier
LAVIE
Eric
Conseil régional d'Aquitaine
LAVIGNE
Sébastien
Syndicat Mixte de Gestion des Bassins Versants de
l'Engranne et de la Gamage
LEDUC
Alain
CG 33, Direction des infrastructures
Bilan 2010
page 144 / 147
Juin 2011
LETHIER
Jean-Baptiste
CG 33
LONDEIX
Baptiste
S.I.A. Saye, Galostre, Lary
LORIAUD
Xavier
Conseiller général de Gironde
Maire Adjoint de Blaye
Vice-président de la C.D.C du canton de Blaye
MAS
Julien
Port de Bordeaux
MASFRAND
Séverine
CG 33
MATHE
Eric
Commune de Saint-Georges de Didonne, service
environnement
MAYONNADE
Jean-Louis
DDTM 33, service Nature, eau et risques
MAZIN
Antoine
SYMBO
MONGES
Sylvie
Agence de l'Eau Adour Garonne
MOREl
Mathias
Commune de Villenave d'Ornon
MOUCHE
Sylvain
Mairie de Hourdin
MOUSSEAU
Jérome
Chambre d'agriculture 17
NAVROT
Catherine
SAGE de la Leyre, PNR Landes de Gascogne
NOUGUES
Damien
Mairie de Royan, Service environnement et développement
durable
OZENNE
Mélanie
EPIDOR
PAIN
Cédric
Simethis
PAYEN
Sandrine
responsable du service urbanisme
PÈRE
Caroline
Responsable du Réseau Oiseaux d'eau-Zones Humides à
la FDC33
PINGUET
Astrid
Agence de l'Eau Adour Garonne
PRIVAT
Stéphanie
CG 33
PUECH
Joanna
CUB
REJSEK
Franck
Mairie de Bruges, délégué à l'environnement et au
développement durable
RENARD
Alain
Vice-président au Conseil général de la Gironde
Chargé du patrimoine environnemental commun et du
tourisme
RIVIERE
François
particulier
ROUSSET
Denis
EPTB Charente
SALAÜNLACOSTE
Jérome
EPTB Charente
SIMO
Arancha
CG 33, Cellule WAT
UTEAU
Franck
CG 33
VEIGA
Jésus
Fédération Départementale des Chasseurs 33
VERMEERSCH
Perrine
CETE Sud-Ouest
Bilan 2010
page 145 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
page 146 / 147
Juin 2011
Bilan 2010
Bilan 2010
page 147 / 147
Forum des Marais
Atlantiques
BP 40214
Quai aux vivres
17304 Rochefort
Cedex
33 (0)5 46 87 08 00
Juin 2011
www.forum-marais-atl.com
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising