Substances dangereuses: ce qu`il faut savoir

Substances dangereuses: ce qu`il faut savoir
Substances dangereuses:
ce qu’il faut savoir
1. Etiquetage
Substances et préparations1 sont à emballer et à étiqueter conformément
à leur dangerosité.2
Les emballages doivent présenter les symboles de danger et les indications de danger correspondants.
Des informations supplémentaires sur la substance sont disponibles de
façon concise sur l’étiquette et de façon détaillée dans la fiche de données
de sécurité.
●
Les phrases de risque (phrases R) de l’étiquette fournissent des renseignements sur la dangerosité des substances. Les conseils de prudence
(phrases S) indiquent les précautions d’utilisation à observer.
●
La fiche de données de sécurité contient des informations pour garantir
la protection de la santé, la sécurité au travail et la protection de l’environnement.
Attention: l’absence d’un étiquetage de sécurité ne signifie nullement
que la substance n’est pas dangereuse!
1
2
L’expression «substances et préparations» est abrégée dans le reste de la présente brochure par «substances».
Loi fédérale sur la protection contre les substances et les préparations dangereuses (loi sur les produits chimiques, LChim)
du 15 décembre 2000.
2
Symbole de danger
c
Nom de la substance ou du produit
Schwefelsäure (über 15 %)
Acide sulfurique (plus de 15 %)
ätzend
corrosif
R35
Verursacht schwere Verätzungen.
R35
Provoque de graves brûlures.
S 26-30-45
Bei Berührung mit den Augen sofort
mit Wasser abspülen und Arzt konsultieren. Niemals Wasser hinzugiessen.
Bei Unfall oder Unwohlsein sofort Arzt
zuziehen (wenn möglich, dieses
Etikett vorzeigen).
S 26-30-45
En cas de contact avec les yeux, laver
immédiatement et abondamment avec
de l’eau et consulter un spécialiste.
Ne jamais verser de l’eau dans ce produit. En cas d’accident ou de malaise,
consulter immédiatement un médecin
(lui montrer si possible l’étiquette).
Nom, adresse et téléphone de la société responsable en Suisse.
Conseils de prudence (phrase S)
Phrase de risque (phrase R)
Indication de danger
Figure: étiquette.
3
2. Symboles et indications de danger
Substances classées très toxiques, toxiques ou nocives
T+
Substances qui, même utilisées en très petites
quantités, peuvent avoir des effets graves sur la
santé ou être mortelles. Exemples: acide cyanhydrique, acide fluorhydrique (> 7 %).
Très toxique
T
Substances qui, utilisées en petites quantités,
peuvent avoir des effets graves sur la santé ou
être mortelles. Exemples: chlore, méthanol.
Toxique3
Xn
Substances qui peuvent entraîner des effets
dangereux sur la santé, voire être mortelles si
elles sont utilisées en assez grandes quantités.
Exemples: dichlorométhane, toluène.
Nocif 4
3
4
Les substances cancérogènes, mutagènes et tératogènes des catégories 1 et 2 sont également étiquetées T.
Les substances cancérogènes, mutagènes et tératogènes de la catégorie 3 sont également étiquetées Xn.
4
Substances caustiques ou irritantes
C
Substances pouvant entraîner des lésions
graves de la peau, des yeux et des muqueuses.
Exemples: hydroxyde de sodium, acide
sulfurique (> 15 %).
Corrosif
Xi
Substances provoquant des rougeurs ou une
inflammation en cas de contact avec la peau, les
yeux et les muqueuses. Exemples: carbonate
de sodium, eau de javel.
Irritant5
5
Cette catégorie comprend également les substances allergènes.
5
Substances extrêmement inflammables, facilement inflammables ou
inflammables
F+
Substances qui forment des mélanges explosibles avec l’air et qui peuvent s’enflammer très
facilement en présence d’une source d’inflammation6 (point d’éclair7 < 0° C, point d’ébullition
< 35° C). Exemples: hydrogène, acétylène.
Extrêmement inflammable
F
Substances qui forment des mélanges explosibles avec l’air et qui peuvent s’enflammer
facilement en présence d’une source d’inflammation (point d’éclair < 21° C). Exemples:
essence, éthanol.
Facilement inflammable
pas de
symbole
Substances qui forment des mélanges explosibles avec l’air et qui peuvent s’enflammer en
présence d’une source d’inflammation (point
d’éclair entre 21° C et 55° C). Exemples:
styrène, white spirit.
Inflammable
6
7
6
Sources d’inflammation possibles: étincelles d’origine électrique, surfaces chaudes, cigarettes, étincelles d’origine
mécanique, flammes nues, décharge électrostatique, etc.
Le point d’éclair est la température la plus basse à laquelle un produit combustible dégage suffisamment de vapeurs
inflammables pour former avec l’oxygène de l’air un mélange qui s’enflamme momentanément en présence d’une
source d’inflammation. Lors de l’entreposage et de l’utilisation de liquides inflammables avec un point d’éclair
inférieur à 30° C, il faut prendre des mesures pour prévenir les explosions.
Substances comburantes
O
Substances pouvant entretenir un feu sans
apport d’air (oxygène). Exemples: nitrate de
potassium, peroxyde d’hydrogène (> 60 %).
Comburant
Substances explosibles
E
Substances présentant un risque d’explosion par
exemple par choc, friction, feu ou autres sources
d’ignition. Exemples: nitrate de cellulose, acide
picrique.
Explosif
Substances dangereuses pour l’environnement
N
Substances qui peuvent s’avérer dangereuses
pour l’environnement. Exemples: chlorofluorocarbones (CFC).
Dangereux pour l’environnement
7
3. Achat, utilisation et conservation
Remplacer les substances dangereuses
Il est souvent possible de remplacer des
c
Nettoyant sanitaire substances dangereuses par des substances
R34
Provoque des brûlures.
S2-26-27-28-36/37/39-45
ätzend
corrosif
Conserver hors de portée des enfants. En cas de contact avec les
yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l’eau et consulter un spécialiste. Enlever immédiatement tout vêtement souillé
ou éclaboussé. Après contact avec la peau, se laveri mmédiatement
et abondamment avec de l’eau. Porter un vêtement de protection
approprié, des gants et un appareil de protection des yeux/du
visage. En cas d’accident ou de malaise ,consulter immédiatement
un médecin (si possible lui montrerl’étiquette).
moins dangereuses pour les mêmes utilisations.
Nom, adresse et téléphone de la société responsable en Suisse.
Nettoyant sanitaire
Nom, adresse et téléphone de la société responsable en Suisse.
Acheter la quantité appropriée
Il ne faut acheter que la quantité nécessaire.
Acheter des substances dangereuses dans des
quantités supérieures aux besoins entraîne des
coûts superflus, prend inutilement de la place,
expose les tiers (par ex. enfants) à des risques
et est néfaste pour l’environnement lors de leur
destruction.
Tenir compte de l’étiquetage
c
Schwefelsäure (über 15%)
acide sulfurique (plus de 15%)
ätzend
corrosif
R35
Verursacht schwere Verätzungen.
R35
Provoque de graves brûlures.
S 26-30-45
Bei Berührung mit den Augen sofort
mit Wasser abspülen und Arzt konsultieren. Niemals Wasser hinzugiessen.
Bei Unfall oder Unwohlsein sofort Arzt
zuziehen (wenn möglich, dieses
Etikett vorzeigen).
S 26-30-45
En cas de contact avec les yeux, laver
immédiatement et abondamment avec
de l‘eau et consulter un spécialiste.
Ne jamais verser de l‘eau dans ce produit. En cas d‘accident ou de malaise,
consulter immédiatement un médecin
(si possible lui montrer l‘étiquette).
Nom, adresse et téléphone de la société responsable en Suisse.
8
Il faut tenir compte de l’étiquetage de sécurité (symboles et indications de danger, phrases R et S), des fiches de données de sécurité et des modes d’emploi. L’étiquetage de
sécurité vise à la protection de l’utilisateur. Le
mode d’emploi indique les utilisations et les
dosages. Le surdosage ne rend pas le produit
plus efficace et est nocif pour l’être humain, les
animaux et l’environnement.
Eviter les confusions
Il ne faut conserver les substances dangereuses que dans leurs emballages ou récipients d’origine. Les substances dangereuses
sont à emballer et à étiqueter conformément à
leur dangerosité. Leur emballage doit empêcher
qu’on puisse les confondre avec des aliments,
produits cosmétiques, médicaments ou aliments
pour animaux. On ne doit par exemple jamais
mettre de liquides dangereux dans des bouteilles
pouvant contenir des boissons (risque de confusion).
Conserver en lieu sûr
Il faut conserver correctement les substances
dangereuses. Pour conserver correctement des
substances dangereuses, il faut tenir compte des
indications figurant sur l’emballage et, le cas échéant, dans la fiche de données de sécurité. Aucun
aliment, aucun médicament ni aucun aliment pour
animaux ne doit être entreposé à proximité de
substances dangereuses. Les substances particulièrement dangereuses8 sont à conserver sous clé.
Les armoires à produits chimiques et les locaux
d’entreposage doivent être signalés bien visiblement au moyen des signaux de danger appropriés.
Eliminer correctement
Les substances ou les restes dangereux
devenus inutiles doivent être éliminés correctement. Les substances ou les restes dangereux achetés dans des magasins de détail
peuvent être retournés au point de vente par les
utilisateurs non professionnels. Ces magasins
sont tenus de s’occuper gratuitement de l’élimination correcte.
8
Les substances particulièrement dangereuses sont les substances très toxiques (T+), toxiques (T), corrosives (C), explosives (E),
facilement inflammables (F) avec les phrases R: R15 ou R17, les produits avec les phrases R: R1, R4, R5, R6, R16, R19 ou
R44, les substances dangereuses pour l’environnement (N) avec la phrase R: R50/53 et les produits d’autodéfense (c’est
également valable pour les vieux produits des classes de toxiques 1–3).
9
4. Mesures à prendre en cas d’intoxications
et de brûlures par des caustiques
Signal de sécurité «Mesures à prendre en cas d’intoxications et de brûlures
par des caustiques» (réf. 2063/1)
Tôle d’aluminium bicolore à clouer: 0,3 mm d’épaisseur
Dimensions: 420 x 297 mm (format A3 oblong)
Commande de moyens d’information:
Suva
Service clientèle
Case postale, 6002 Lucerne
www.suva.ch/publications
Fax 041 419 59 17
Tél. 041 419 58 51
10
Suva
Sécurité au travail
Case postale, 6002 Lucerne
Renseignements
Case postale, 1001 Lausanne
Tél. 021 310 80 40–42
Fax 021 310 80 49
Commandes
www.suva.ch/publications
Fax 041 419 59 17
Tél. 041 419 58 51
Substances dangereuses: ce qu’il faut savoir
Auteur
Secteur chimie
Reproduction autorisée, sauf à des fins commerciales, avec mention de la source.
1re édition: juillet 1980
Edition revue et corrigée: septembre 2005
20 e édition: février 2009, 15 000 exemplaires
Référence
11030.f
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising