Guide de l`apprenti - Site d`Information sur l`Orientation des CIO du

Guide de l`apprenti - Site d`Information sur l`Orientation des CIO du
Édition 2008
ADRESSES UTILES
Conseil régional
Nord-Pas de Calais
Direction des Formations
Initiales
Service Apprentissage
151, avenue du Président Hoover
59555 LILLE CEDEX
Tél. : 0800 00 59 62
Direction Départementale
du Travail, de l’Emploi et
de la Formation Professionnelle
D.D.T.E.F.P. Nord-Lille : Arrondissements
de Douai, Dunkerque et Lille
Immeuble «Le République»
77, rue Léon Gambetta
59000 LILLE
Tél. : 03 20 12 55 07
D.D.T.E.F.P. Nord-Valenciennes :
Arrondissements d’Avesnes-sur-Helpe,
Cambrai et Valenciennes
Les Tertiales, rue Marc Lefrancq
59300 VALENCIENNES
Tél. : 03 27 09 96 96
Service Académique
de l’Inspection de
l’Éducation Nationale
et de l’Apprentissage
21, rue Saint Jacques
59000 LILLE
Tél. : 03 20 15 95 70
Centre d’Information
et d’Orientation (CIO)
252, rue Solférino
59000 LILLE
Tél. : 03 20 18 14 90
D.D.T.E.F.P. Pas-de-Calais
ONISEP
5, rue Pierre Bérégovoy
BP 539 - 62008 ARRAS CEDEX
Tél. : 03 21 60 28 00
8, Boulevard Louis XIV
59800 LILLE
Tél. : 03 20 15 81 61
Ce guide a été réalisé conjointement par la Direction Régionale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle
(service Développement, Emploi), le Conseil régional Nord-Pas de Calais (DFI - service Apprentissage) et le C2RP.
Direction Régionale du Travail,
de l’Emploi et de la Formation
Professionnelle Nord-Pas de Calais
Conseil régional Nord-Pas de Calais
Les Arcades de Flandres
70, rue Saint Sauveur - BP 456
59021 LILLE CEDEX
Tél. : 03 20 96 48 35
www.npdc.travail.gouv.fr
151, avenue du Président Hoover
59555 - LILLE CEDEX
Tél. : 03 28 82 82 82
Fax : 03 20 82 82 83
www.apprentissage.nordpasdecalais.fr
C2RP
Qualité
Immeuble “
”
50, rue Gustave Delory
59000 LILLE
Tél. : 03 20 90 73 07
www.c2rp.fr
Guide
de
l’apprenti
www.apprentissage.nordpasdecalais.fr
Choisir l’apprentissage,
Sommaire
1 Comment entrer en apprentissage ? . . . . . . . . . . . . . . . 4
Les conditions d’
La préinscription et l’inscription en cfa
La recherche d’une entreprise
Les caractéristiques de votre contrat d’apprentissage
2 Comment vivre votre apprentissage ? . . . . . . . . . . . . . . 6
Votre vie dans l’entreprise
Votre vie au cfa
Votre vie de jeune salarié(e)
Vos avantages sociaux
3 Vous former en europe au cours de votre contrat
d’apprentissage, c’est possible !. . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Votre statut
Votre protection sociale
Aides régionales
4 L’apprentissage dans le secteur du bâtiment
et des travaux publics. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Votre rémunération
Vos avantages sociaux
5 L’apprentissage dans le secteur public . . . . . . . . . . . . 12
La nature du contrat
Vos conditions de travail
Votre rémunération
Votre formation
à l’issue du contrat
6 Après votre contrat d’apprentissage . . . . . . . . . . . . . . 14
Vous souhaitez vous perfectionner dans votre métier
Vous souhaitez continuer à suivre des études
à la recherche d’un emploi
Vous
engagé(e) par votre employeur actuel
Vous
Vous pouvez prolonger votre contrat en cas d’échec à l’examen
Adresses utiles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
un métier sur la bonne voie
Vous
attiré(e) par le
pratique des choses, vous avez envie de gagner
votre vie, mais vous savez aussi que pour trouver du travail, une qualification
est nécessaire. Vous savez enfin que cette formation doit être adaptée aux
besoins des entreprises.
Il existe une solution qui vous permet de travailler en percevant
un salaire et en
temps de recevoir une formation pratique
et théorique : il s’agit de l’APPRENTISSAGE, alternant formation
pratique en entreprise et formation en centre de formation.
Vous pouvez ainsi acquérir une expérience concrète de votre futur métier,
une connaissance réelle de la vie quotidienne dans l’entreprise et un
reconnu de l’enseignement professionnel.
Ce système de formation est aujourd’hui très apprécié des
employeurs qui recherchent des jeunes salariés opérationnels.
Attention ! L’apprentissage ne se substitue pas à l’enseignement obligatoire.
Vous devez, soit avoir 16 ans, soit avoir 15 ans et avoir terminé le premier cycle
de l’enseignement secondaire (collège classe de 3ème ou classe de préapprentissage).
L’apprentissage, mode d’emploi
vous voulez devenir apprenti(e) ?
> Les jeunes
de 16 à 25 ans Vous pouvez devenir apprenti(e) si vous avez, le premier jour
de votre contrat, 16 ans au moins et 25 ans au plus. Si vous
reconnu(e) handicapé(e) ou si vous
créateur ou repreneur d’entreprise,
limite est repoussé à 30 ans révolus. Egalement si vous avez terminé
le premier cycle de l’enseignement secondaire (classe de 3ème ou classe de préapprentissage).
> Vous devez
apte physiquement au
travail que vous allez effectuer en entreprise : comme tout
salarié, vous vous présentez à une visite médicale obligatoire
d’embauche dès votre entrée dans l’entreprise.
Le médecin vous délivre une “fiche d’aptitude au travail”.
> Vous
salarié(e) et à ce titre vous bénéficiez
d’un salaire, de congés payés, de la Sécurité sociale,
de la retraite…
> Vous allez suivre une formation théorique
et pratique dans un Centre de Formation d’Apprentis
(CFA), auquel votre employeur doit vous inscrire.
Le temps consacré à cette formation est inclus dans votre
horaire de travail.
> Vous ne payez pas les
en apprentissage.
de formation
> Vous devez vous présenter à un examen
de l’enseignement professionnel ou technologique,
secondaire ou supérieur, au terme de votre apprentissage.
2
Vous profitez d’un système de formation original
impliquant à la fois l’employeur
et le Centre de Formation d’Apprentis
Votre formation va se dérouler en alternance dans une entreprise (ou un établissement public) et un Centre
de Formation d’Apprentis (CFA).
1
Comment entrer en apprentissage ?
Les conditions d’
La préinscription et l’inscription en CFA
La recherche d’une entreprise
Les caractéristiques de votre contrat d’apprentissage
Il existe une coordination étroite entre entreprise et centre de formation : vous ne recevez pas deux enseignements
différents, qu’ils soient pratiques ou théoriques, mais une seule formation avec une pédagogie harmonisée.
En d’autres termes,
vous travaillez
dans deux endroits
différents, selon
des modalités
différentes,
mais vous recevez
une seule formation
avec une pédagogie
harmonisée.
Dans l’entreprise, le responsable de votre formation est
votre “ma tre d’apprentissage”. Cette personne, qui peut le chef
d’entreprise
, doit avoir obligatoirement une fonction dans l’entreprise.
Le ma tre d’apprentissage a pour mission de vous transmettre un savoir-faire
ou des compétences.
L’employeur et le ma tre d’apprentissage doivent veiller à ce que les
qui vous
sont confiées correspondent bien à la qualification professionnelle et au
que vous souhaitez obtenir.
Au Centre de Formation d’Apprentis (CFA), vous bénéficiez d’un
enseignement organisé de façon très différente du système scolaire ou universitaire
traditionnel. Les CFA sont spécialisés par métiers ou types de métiers. Ils peuvent
préparer à un ou plusieurs
du métier concerné.
suivi par un formateur qui joue le
que votre ma tre
Au CFA vous
d’apprentissage, avec lequel il est d’ailleurs en contact régulier.
1 Les conditions d’âge
Pour pouvoir
engagé(e) comme apprenti(e), vous devez avoir
entre 16 ans et 25 ans au début de l’apprentissage.
Toutefois, si vous
d’au moins 15 ans, vous pouvez souscrire
un contrat d’apprentissage :
> S i vous justifiez avoir effectué la scolarité du 1er cycle de l’enseignement
scolaire (jusqu’à la classe de 3ème),
> S i vous avez effectué deux années en centre d’enseignement professionnel
et (ou) classes préparatoires à l’apprentissage. (Les jeunes atteignant
16 ans dans le dernier trimestre civil de l’année peuvent être admis dès
septembre en apprentissage.)
Dérogation aux limites d’âges
> E xceptionnellement, un jeune peut suivre une formation par la voie
La durée de votre apprentissage
Elle varie en fonction de la durée nécessaire à la préparation du
que
vous cherchez à obtenir.
C’est donc la durée de votre formation qui détermine celle de votre
apprentissage. C’est la raison pour laquelle votre contrat de travail est un
contrat à durée déterminée.
La durée de votre apprentissage
réduite ou allongée
peut
Vous pouvez obtenir
les plus élevés
les La durée d’un contrat d’apprentissage est en principe de :
De
que l’apprentissage est associé à l’idée
de travail manuel, il reste encore pour beaucoup lié
à un “faible niveau d’études”, alors qu’au contraire,
l’apprentissage permet de préparer tous les
et titres professionnels quel que soit leur niveau :
> d eux ans pour l’acquisition d’un
l’enseignement secondaire,
de
> trois ans pour l’acquisition d’un
de
l’enseignement supérieur long ou d’un titre
d’ingénieur.
Toutefois, comme tous les jeunes n’ont pas le
parcours scolaire, la
formation
générale ou professionnelle, cette durée peut
inférieure
réduite ou allongée, sans pouvoir
à 6 mois et supérieure à trois ans (quatre ans pour
un travailleur reconnu handicapé).
Vous avez un grand choix
de métiers disponibles
Pendant longtemps et encore aujourd’hui, pour
beaucoup de monde, l’apprentissage est souvent
associé aux métiers de l’artisanat, du commerce
et des travaux publics, bref,
de détail, du
essentiellement aux métiers manuels.
Mais l’apprentissage permet aussi de se former
à des métiers tels que : photographe, infographe,
comptable, à certaines carrières paramédicales
(préparateur en pharmacie, prothésiste dentaire) ou
encore à des carrières de la fonction publique.
3
Du CAP
au titre d’ingénieur :
l’apprentissage,
c’est le bon choix
à tous les niveaux !
Organisé en filière de formation à part entière, l’apde tous niveaux,
prentissage prépare à des
du CAP au titre d’ingénieur.
> C AP (Certificat d’Aptitude Professionnelle),
BEP (Brevet d’Etudes Professionnelles),
> B P (Brevet professionnel), Bac Pro
(Baccalauréat Professionnel),
> B TS (Brevet de Technicien Supérieur),
Universitaire de
DUT (
Technologie),…
>
d’ingénieurs, MIAGE
(Ma trise de méthodes Informatiques
Appliquées à la Gestion), DECF
(
d’Etudes Comptables
et Financières, licences et ma trises
professionnalisées), certains DESS
(
d’Etudes Supérieures
Spécialisées), certains titres
de grandes écoles, etc…
Vous pouvez également poursuivre
votre qualification en signant plusieurs
contrats d’apprentissage successifs.
de l’apprentissage à partir de 15 ans. Pour cela, il doit avoir effectué
la scolarité du premier cycle du second degré et posséder une dispense
à l’obligation scolaire.
> Aménagement en faveur des élèves atteignant 16 ans au cours du dernier
trimestre de l’année civile. Les élèves atteignant 16 ans au cours de la
période comprise entre la rentrée des classes et le 31 décembre peuvent
libérés de l’obligation scolaire à partir du premier jour des vacances
d’été lorsque les familles souhaitent pour eux l’insertion dans la vie active
et que ce vœu concorde avec les avis formulés par les conseils compétents
(circulaire n°79-198 du 27 juin 1979 - BO n°27 du 5 juillet 1979).
Les renseignements sont à demander auprès de l’Inspection Académique
du département concerné.
> L a signature d’un contrat d’apprentissage jusqu’à 30 ans est désormais
possible : pour les jeunes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise
dont la réalisation est subordonnée à l’obtention d’un
.
> U n jeune handicapé peut débuter une formation en apprentissage jusqu’à
30 ans révolus. Dans ce cas, il doit déposer une demande de dérogation
auprès de la MDPH (ex-COTOREP). La formation peut alors être préparée
en 4 ans.
L’obligation de recensement
Pour s’inscrire aux examens, il est obligatoire de
présenter l’attestation de recensement (remise
à la mairie du domicile lors du recensement de
de 16 à 16 ans et 3 mois révolus),
jeunes
ainsi que dans certains cas, un certificat de
participation à la journée d’Appel de Préparation
à la Défense (JAPD).
Pour toute information :
> 03.27.19.84.00
>w
ww.defense.gouv.fr
rubriques "jeunes et JAPD"
2 La préinscription
et l’inscription en cfa
Vous avez
à vous “pré-inscrire”
dans un CFA. Pour cela, il vous faut
d’abord trouver un CFA* susceptible
de vous accueillir en préparant
exactement le
que vous voulez
obtenir (normalement l’entrée dans un
CFA est libre, sous réserve qu’il y ait
de la place).
* Cf. Répertoire des formations par
apprentissage dans la région
Nord-Pas de Calais sur le site Internet
de la Région à l’adresse suivante :
www.apprentissage.nordpasdecalais.fr.
L’enseignement dans les CFA débute
en général en
temps que
l’année scolaire (septembre/octobre).
Vous avez
à commencer votre
recherche dès le printemps
(avril/mai), surtout si vous voulez
trouver un CFA qui prépare au métier
que vous avez choisi. Une fois que vous
avez trouvé un CFA qui vous convient,
vous pouvez vous y “pré-inscrire”.
L’inscription n’est pas définitive
- elle ne l’est que lorsque votre
employeur s’en est occupé mais votre place est retenue.
4
3 La recherche d’une entreprise
Vous devez trouver l’entreprise qui vous inscrira définitivement.
Il est vivement conseillé de commencer à chercher une entreprise avant la fin
de l’année scolaire. Pour obtenir des adresses d’artisans, de commerçants,
d’agriculteurs ou d’entreprises accueillant des apprenti(e)s, il est possible
de consulter les revues professionnelles ou de s’adresser :
> a ux syndicats professionnels,
> a ux agences locales pour l’emploi (ANPE),
> a ux missions locales,
> a ux Centres d’Information et d’Orientation (CIO),
> a ux Chambres de Commerce et d’Industrie (point A),
> a ux Chambres de Métiers et de l’Artisanat
(centre d’aide à la décision),
> à la Chambre Régionale d’Agriculture (service emploi),
> a ux CFA.
Le meilleur atout
reste cependant
le contact direct
avec les employeurs.
L’expérience prouve,
en effet,
que c’est par le biais
des démarches
personnelles
que l’on trouve
le plus souvent
son
d’apprentissage.
2
Comment vivre votre apprentissage ?
Votre vie dans l’entreprise
Votre vie au CFA (Centre de Formation d’Apprentis)
Votre vie de jeune salarié
Vos avantages sociaux
1 Votre vie dans l’entreprise
Tout employeur peut engager un(e) apprenti(e)
à condition de déclarer prendre toutes les mesures nécessaires
à l’organisation de l’apprentissage et de garantir une formation satisfaisante.
La personne directement
responsable de votre formation est
appelée “ma tre d’apprentissage”
Le ma tre d’apprentissage est soit le chef d’entreprise
luisoit l’un des salariés de l’entreprise. Celui-ci
doit
majeur et présenter des compétences
pédagogiques et professionnelles.
4 Les caractéristiques de votre contrat
d’apprentissage
Le contrat d’apprentissage est un contrat à durée déterminée de 6 mois à 3 ans, selon le métier et la qualification
préparés, voire 4 ans pour les apprenti(e)s handicapé(e)s.
Le contrat d’apprentissage doit débuter au maximum moins
de 3 mois avant ou après le démarrage de la formation en
CFA et ne doit pas se terminer plus de deux mois après.
Dans la plupart des cas, le contrat doit
signé entre
le 1er juillet et le 31 décembre (sauf dérogation). Les cours
en CFA commencent généralement mi-septembre.
Le contrat d’apprentissage doit toujours
rédigé en
utilisant le formulaire fourni par l’administration. Vérifiez
bien que toutes les rubriques de ce contrat ont été remplies
correctement par vous(et votre représentant légal si
vous
mineur) et par votre employeur avant de le signer.
Après
enregistrement,
votre contrat
vous est retourné.
Conservez-le !
5
Un certain nombre de documents doit
joint au contrat
pour enregistrement à l’organisme consulaire (ou direction
du travail dans le cas d’un contrat d’apprentissage dans
le secteur public) : la fiche d’aptitude délivrée par le
médecin du travail, votre autorisation de travail si
vous
pas de nationalité française (hors Union
Européenne).
Ce contrat doit
signé par votre employeur et vous(ou par votre représentant légal, si vous avez
moins de 18 ans) et visé par le CFA.
Le ma tre d’apprentissage doit obligatoirement
présent dans l’établissement où vous travaillez. Il assure
votre formation pratique en vous confiant notamment
des
en relation directe avec la formation prévue
dans votre contrat.
Le directeur de votre CFA vous remet des documents
de liaison CFA/entreprise (fiche navette et livret
d’apprentissage) destinés au suivi pédagogique et pouvant
remplis par votre ma tre d’apprentissage ou par vous
deux. Il désigne un formateur qui est chargé de vous
suivre personnellement, y compris dans l’entreprise, en
ce qui concerne votre travail et votre assiduité.
Où vous les procurer ?
Le bulletin de paye mentionne l’intitulé de la convention
collective applicable dans l’entreprise. Celle-ci doit
tenue à votre disposition dans l’entreprise.
Vous vous posez une question concernant vos
droits au travail ou vous avez des problèmes
avec votre employeur ?
Vous pouvez contacter :
> s oit le service de renseignements
de la Direction Départementale du Travail,
de l’Emploi et de la Formation Professionnelle
(DDTEFP),
> s oit l’Inspection de l’Apprentissage
(voir les contacts en fin de guide).
Vos droits et devoirs dans l’entreprise
Les rapports entre employeur et salariés à l’intérieur de
l’entreprise sont régis par des lois et règlements (droit
du travail) regroupés dans le Code du Travail.
Vous
salarié et à ce titre, vous vous engagez
à effectuer le travail confié par votre employeur et
à respecter la durée du contrat et le règlement intérieur.
En outre, les salariés d’une
branche professionnelle ou d’une même entreprise peuvent bénéficier des
dispositions plus favorables contenues dans les conventions ou accords collectifs.
6
Votre temps de travail
L’apprenti(e) doit se conformer aux horaires de l’entreprise qui, elle, est soumise à la législation en vigueur.
Pour tous les salariés, et donc pour vous, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine.
Ce salaire n’étant pas soumis aux cotisations sociales salariales, les montants indiqués sont ceux que vous allez
exonéré(e) de la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS),
percevoir. De plus, vous
de la Contribution Sociale Généralisée (CSG) et de
sur le revenu.
Vous avez moins de 18 ans
Vous avez 18 ans et plus
Vous ne pouvez
employé(e) à un travail effectif de plus
de sept heures par jour ou pour une durée, par semaine,
supérieure à la durée légale du travail (35 h). Par ailleurs,
vous ne pouvez travailler sans interruption plus de quatre
heures et demie. Une pause d’au moins 30 minutes
accordée.
consécutives doit alors vous
Vous
autorisé(e) à faire des
heures supplémentaires mais la
journée ne peut excéder 10 heures et
une semaine 48 heures ou 44 heures
sur toute période de 12 semaines
consécutives, sous réserve d’éventuelles dérogations accordées par
l’inspecteur du travail.
Apprenti(e) dans le secteur public et dans le secteur
(voir les chapitres suivants).
D’autre part, tout travail de nuit entre 22 heures et
6 heures est interdit si vous avez entre 16 et 18 ans (entre
20 heures et 6 heures si vous avez moins de 16 ans).
Cas particuliers :
> S uite à la conclusion d’un nouveau contrat d’apprentissage
• Si ce nouveau contrat est conclu avec le
employeur, votre rémunération est au
minimum égale à celle que vous perceviez lors de la dernière année de votre précédent
contrat (sauf si la rémunération en fonction de votre
est plus favorable).
Le principe du repos hebdomadaire
impose qu’il est interdit d’occuper un
salarié plus de 6 jours par semaine.
Le repos hebdomadaire doit avoir
une durée minimale de 24 heures
consécutives. Le repos journalier
inférieur, quant à lui,
ne peut
à 11 heures.
En règle générale, l’inspecteur du travail peut autoriser
le travail de nuit des apprenti(e)s de 16 à 18 ans, dans la
boulangerie, la pâtisserie, la restauration, l’hôtellerie...
Dans tous les cas, la durée du repos journalier ne peut
inférieure à 12 heures consécutives (14 heures si vous
tenu(e) à aucun travail
avez moins de 16 ans). Vous n’
légales (sauf dérogation de l’Inspection
les jours de
du Travail). Enfin, vous bénéficiez de 2 jours consécutifs
de repos hebdomadaire (ex : samedi et dimanche ou
dimanche et lundi).
et Travaux publics : votre salaire est différent
• Si ce nouveau contrat est conclu avec un autre employeur, votre rémunération
est au minimum égale à celle à laquelle vous pouviez prétendre lors de la dernière
année de votre précédent contrat (sauf si la rémunération en fonction de votre
est plus favorable).
> F ormation complémentaire
(
Le travail le dimanche est désormais autorisé pour les apprenti(e)s
majeur(e)s.
connexe ou mention complémentaire)
La rémunération est augmentée par une majoration du pourcentage du SMIC
en fonction de
de l’apprenti(e) et de la durée du contrat.
La période d’essai
Les deux premiers mois dans l’entreprise constituent une période d’essai pendant laquelle le contrat peut
rompu unilatéralement, c’est-à-dire par vousou l’employeur.
2 Votre vie au Centre de Formation d’Apprentis (cfa)
La rupture de contrat
Le contrat peut
librement rompu par l’une ou l’autre des parties pendant les deux mois de la période d’essai.
Passé ce délai, il ne peut, en l’absence d’accord des parties,
résilié que pour faute grave, pour manquements
répétés ou en cas d’inaptitude de l’apprenti(e). Cette résiliation relève du Conseil des Prud’hommes.
La formation en CFA est gratuite pour les apprenti(e)s.
Par rapport aux établissements scolaires traditionnels, les CFA présentent
quelques particularités.
Les congés
Ils sont organisés, en ce qui concerne l’enseignement, comme les autres
établissements scolaires, mais avec deux différences essentielles :
Ils sont identiques à ceux des salariés de l’entreprise, c’est-à-dire de 2,5 jours “ouvrables”* de congés payés par
mois de travail effectué entre le début du contrat et la fin de la période de référence (soit du 1er juin au 31 mai).
> S eul(e)s les apprenti(e)s fréquentent ces établissements, du moins
Les apprenti(e)s ont droit à 5 jours ouvrables rémunérés pour préparer leur examen, pris pendant le mois qui
précède les épreuves.
Par ailleurs, si des révisions ou des enseignements spéciaux sont organisés par le CFA dans le mois qui précède
l’examen, l’apprenti(e) se doit de les suivre. Ces temps de révision ne sont pas imputables sur les congés annuels
et doivent être payés par l’employeur.
titre que les autres salariées, les apprenties peuvent bénéficier d’un congé maternité.
Au
pour la plupart de ceux préparant à des
de l’enseignement
secondaire, à l’exception des sections d’apprentissage implantées
dans des établissements scolaires ou universitaires où il y a des
élèves et des étudiants.
> L’emploi du temps est conçu pour permettre l’alternance avec
l’entreprise.
Il est également accordé aux apprenti(e)s des congés pour événements familiaux selon la réglementation en
vigueur ou dispositions contractuelles plus favorables.
* Les jours ouvrables sont tous les jours travaillés de la semaine.
La durée de votre formation
au CFA
Précisions
Le temps que vous passez en formation au CFA fait partie intégrante de votre temps de travail contractuel.
Vous vous trouvez dans la situation d’un salarié. Vous avez droit à 5 semaines de vacances par an (soit 30 jours
ouvrables) et pas plus (sauf si la convention collective applicable dans l’entreprise en accorde davantage).
tenu pendant cette période de
Autrement dit, si votre CFA ferme, par exemple, pendant 2 mois, vous
travailler à temps complet chez votre employeur, sauf naturellement pendant le temps de vos vacances légales.
A l’inverse, votre employeur n’a pas le droit de vous mettre en vacances pendant les périodes où vous devez
suivre des cours au CFA.
Votre salaire
Vous percevez un salaire correspondant à un pourcentage du SMIC déterminé en fonction de votre
progression dans le cycle de formation.
1 année
2ème année
3ème année
ère
7
et de votre
Moins de 18 ans
18 / 20 ans
21 ans et +
25 % du SMIC
37 % du SMIC
53 % du SMIC
41 % du SMIC
49 % du SMIC
65 % du SMIC
53 % du SMIC
61 % du SMIC
78 % du SMIC
Tarifs en vigueur en juin 2008
Elle varie en fonction du
et du métier, mais
elle est d’au moins 400 heures par an (environ une
semaine complète par mois en moyenne), sauf si
vous
en prolongation de contrat (redoublement
de la dernière année en cas d’échec à l’examen).
L’emploi du temps mensuel au CFA est très variable
selon les
préparés et bien entendu la
durée totale des études. Il s’harmonise toujours
avec votre formation en entreprise. Votre employeur,
lorsqu’il signe le contrat d’apprentissage, doit, tout
comme vous, être au courant de cet emploi du
temps.
La discipline
La discipline dans un CFA est la
que dans
un établissement scolaire traditionnel.
La formation
Vous
tenu(e) de suivre les cours du CFA avec
assiduité. Votre employeur est tenu de vous faire
suivre la formation et de vérifier votre assiduité aux
cours. Votre employeur est informé par le CFA de
vos absences pendant les périodes de formation
en CFA. En cas d’absences jugées injustifiées,
votre employeur est en droit de retenir ces heures
d’absences sur votre salaire.
Votre examen
Votre employeur doit vous inscrire à l’examen
permettant d’obtenir le
ou le titre homologué prévu dans votre contrat d’apprentissage
(à l’exception des inscriptions universitaires).
Vous
tenu(e), sauf cas de force majeure, de
participer aux épreuves de cet examen.
Votre employeur doit vous libérer pendant la durée
de ces épreuves, qui est considérée comme un
temps de travail.
8
3 Votre vie de jeune salarié(e)
Si vous êtes malade
Votre argent
Pour la première fois peut, vous allez percevoir
un salaire, versé par votre employeur tant pour
les périodes travaillées en entreprise, que pour
les périodes de formation en CFA.
Si vous
majeur(e), veillez à ouvrir un compte
bancaire ou postal pour y faire virer directement
votre paye.
Si vous
mineur(e), votre salaire doit normalement
payé à votre représentant légal, sauf si ce
dernier autorise, par écrit, votre employeur à vous
le verser directement (il vous est possible d’ouvrir
un compte bancaire à partir de 16 ans ou un livret
jeune et d’effectuer des retraits avec l’autorisation
parentale).
N’oubliez pas de faire parvenir
immédiatement votre “
de
travail” (signé par votre médecin)
à votre employeur, au CFA et à la
Sécurité sociale, autrement vous
seriez considéré(e) comme absent(e)
sans justification et vous ne pourriez pas bénéficier de l’indemnité
journalière versée par votre
Caisse Primaire d’Assurance
Maladie.
Votre logement et vos transports
Le Fonds Social d’Urgence*
Votre vie d’apprenti(e) va se dérouler entre trois
endroits : votre domicile, votre entreprise et votre
CFA. Il n’est pas toujours évident que ces trois
endroits soient proches les uns des autres.
Il est mis en œuvre par la Région, et a pour vocation
de répondre à des besoins exceptionnels relevant
des champs suivants :
Pour améliorer cette situation, le Conseil régional
verse à chaque apprenti(e) par l’intermédiaire des
CFA une aide forfaitaire annuelle pour le transport
et l’hébergement, qui est calculée selon six tranches
kilométriques en fonction de la distance du lieu de
résidence :
0€
160 €
230 €
320 €
430 €
560 €
Votre statut
Votre protection sociale
Aides régionales
Vous :
> Découvrirez de nouvelles techniques en entreprise
> Montrerez votre savoir-faire
> Vous familiariserez avec une langue étrangère
> Présenterez d’autres compétences sur votre C.V.
> Vivrez une expérience unique
L’accompagnement
des apprenti(e)s qui souhaitent
bénéficier d’une période
de mobilité, est assuré
avant tout par le CFA
où l’apprenti(e) est inscrit(e).
> Se soigner : Participation financière aux
soins médicaux non pris en charge par la Sécurité
sociale…
> Se loger : Maintien de l’apprenti(e) dans
un logement décent suite à un changement de
situation familiale (exclusion de son foyer, naissance
d’un enfant, décès…) ou à un accident domestique
(habitation détruite par un incendie,
des
eaux…)…
> Se nourrir : Suite à un changement de situation
familiale (exclusion de son foyer…)
> Se déplacer : Remplacement d’un vélo volé…
> Autres : Habillement, produits sanitaires…
L’apprenti(e) qui réalise une période de formation en Europe reste salarié(e) de l’entreprise française avec laquelle
il (elle) a signé son contrat. Pour les stages de courte durée (moins de trois mois), il (elle) sera considéré(e)
comme étant en mission professionnelle. Pour les stages plus longs (trois mois ou plus), il (elle) aura le statut
de salarié détaché.
Quelle que soit la situation, le contrat d’apprentissage continue à s’appliquer dans tous ses éléments et ne subira
aucune modification sauf à prévoir, le cas échéant, un avenant organisant le détachement.
2 Votre protection sociale
Vous restez affilié(e) au régime français de Sécurité sociale et vous continuez à bénéficier de toutes les prestations
de ce régime. L’employeur continue à verser les cotisations dues au régime français de Sécurité sociale.
Formalités préalables au départ
Avant votre départ pour un pays de l’Union Européenne,
de l’espace économique européen et pour la Suisse, votre
employeur doit contacter la Caisse d’Assurance Maladie
du siège de son entreprise qui lui communiquera en
double exemplaire :
de travail pendant le séjour
en Europe
En cas
pour maladie, vous pourrez éventuellement percevoir des indemnités journalières. Elles
seront versées par la Caisse d’Assurance Maladie en
France. Vous devrez adresser votre avis
de
travail dans un délai de 48 heures suivant le début de
de travail.
L’aide à la restauration*
Les CFA sont chargés des modalités d’attribution
de cette aide.
Le Conseil régional verse 1,5 € par apprenti(e) et
par jour de formation pour alléger le prix des repas,
auquel s’ajoute 1,5 € par repas du soir pour les
apprenti(e)s internes.
Allocations familiales
• le formulaire S 3208, pour les stages d’une durée
égale ou supérieure à 3 mois.
Vos parents continuent à percevoir les allocations
familiales tant que votre rémunération ne dépasse
pas 55 % du SMIC et ce, jusqu’à vos 20 ans (sous
réserve des conditions d’attribution de chacune des
allocations).
Les deux exemplaires de l’imprimé concerné doivent
complétés par l’employeur qui vous remet le
premier exemplaire et adresse le second à sa Caisse
d’Assurance Maladie, dans les 24 heures.
En cas
pour accident du travail, l’apprenti(e) victime
de l’accident doit en informer son employeur “étranger”
dans la journée ou au plus tard dans les 24 heures.
L’employeur doit alors établir la déclaration d’accident de
travail et l’adresser dans les 48 heures à la Caisse d’Assurance Maladie en France dont l’apprenti(e) dépend.
> En cas de prolongation du détachement au delà de la
période initiale, l’employeur doit effectuer les formalités
nécessaires pour obtenir l’autorisation de prolonger le
maintien de la protection sociale de l’apprenti(e).
Pour en savoir plus
ou pour toutes situations particulières
Cette aide est versée sous réserve de la présence
de l’apprenti(e) en formation. Tous les apprentis qui
suivent une formation en Nord-Pas de Calais sont
concernés.
Aide à l’équipement*
Le Conseil régional aide tous les jeunes en formation
dans un CFA du Nord-Pas de Calais à s’équiper lors
de leur première rentrée en apprentissage.
Si vous commencez une formation en apprentissage,
vous êtes concerné. Quelle que soit la formation que
vous préparez, vous pouvez bénéficier d’une aide de
200 � qui vous parviendra sous forme d’un chéquier
"Aide à l’équipement".
9
1 Votre statut
4 Vos avantages sociaux
Moins de 5 km
Entre 6 km et 25 km
Entre 26 km et 50 km
Entre 51 km et 75 km
Entre 76 km et 100 km
Plus de 100 km
3
Vous former en Europe au cours
de votre contrat d’apprentissage,
c’est possible !
* Des
• le formulaire E 101 pour un stage de moins de 3 mois ;
> Contacter la Caisse d’Assurance Maladie du siège
informations
de l’entreprise
complémentaires
> Consulter le site Internet de la CNAM
http://www.ameli.fr
peuvent
obtenues
auprès
de votre CFA.
(Rubrique employeur : détachement à l’étranger)
3 Aides régionales
Un appel à projets annuel est proposé aux CFA et leur permet de bénéficier d’une subvention régionale pouvant
atteindre 80 % du montant total de l’action pour des séjours à caractère culturel, professionnel et linguistique.
Ces séjours sont organisés à l’initiative des CFA à destination de groupes d’apprentis.
10
4
L’apprentissage dans le secteur
du bâtiment et des travaux publics
Votre rémunération
Vos avantages sociaux
5
L’apprentissage dans le secteur public
La nature du contrat
Vos conditions de travail
Votre rémunération
Votre formation
A l’issue du contrat
Un accord professionnel de la branche du
et des Travaux publics
du 8 février 2005 relatif au statut de l’apprenti(e) prévoit des dispositions
particulières.
1 Votre rémunération
1 La nature du contrat
Les apprenti(e)s du BTP ont les
droits que les salariés du BTP notamment en ce qui concerne
les indemnités de repas et de déplacements ainsi que les dispositions sociales (congés payés…).
Moins de 18 ans
18 / 20 ans
21 ans et +
40 % du SMIC
50 % du SMIC
60 % du SMIC
50 % du SMIC
60 % du SMIC
70 % du SMIC
55 % du SMIC
65 % du SMIC
80 % du SMIC
1ère année
2ème année
3ème année
Tarifs en vigueur en juin 2008
2 Vos avantages sociaux*
Aide à l’acquisition du permis
de conduire
Accompagnement de l’acquisition
d’une conduite “responsable”
Cette nouvelle prestation se substitue à l’allocation
apprentissage. Elle finance une partie du
du
permis de conduire pour les apprenti(e)s issu(e)s de
familles à faibles ressources (généralement exclues
du dispositif bancaire du permis à 1 €).
Une convention permet d’organiser des actions
pédagogiques orientées “conduite responsable”,
débouchant sur le passage d’épreuves théoriques
prérequises à l’examen du permis (attestation de
sécurité routière et les épreuves du code).
Les modalités de cette aide sont les suivantes :
Ces actions comprennent un modèle propre à la
conduite dans un contexte de travail et de chantier.
Ces actions collectives et pédagogiques dans les CFA
sont menées en association avec un réseau d’autoécoles, l’association nationale pour la prévention
et l’éducation routière.
> Le barème de ressources ne tient compte que
des ressources de la famille. Il reprend les
tranches que celles qui servaient jusqu’à présent
pour les allocations apprentissage.
> Montant accordé : de 250 € à 650 €.
en vue de l’acquisition
d’un véhicule
Aide du BTP à l’acquisition
d’une complémentaire santé
A partir de la deuxième année d’étude, les jeunes
apprenti(e)s pourront bénéficier de
en vue de
l’acquisition de leur véhicule, dans les conditions
suivantes :
Les apprenti(e)s bénéficient d’une couverture santé
individuelle dans des conditions particulièrement
avantageuses.
Les
qui lui sont confiées doivent tenir compte de ses propres capacités et du contenu du
préparé (l’apprenti(e) ne pouvant pas être employé(e) à des
qui ne sont pas en relation directe avec
sa formation).
Le parcours d’apprentissage peut comporter plusieurs affectations successives dans différents services,
sous réserve que le travail confié s’inscrive dans la perspective de la préparation du
.
2 Vos conditions de travail
Concernant les conditions de travail, la durée du travail est celle applicable aux autres personnes de la collectivité
territoriale ou de l’établissement public, le temps de formation en cfa (Centre de Formation d’Apprentis) étant
compris dans le temps de travail.
L’apprenti(e)
de moins de 18 ans ne peut pas travailler plus de :
> 8 heures par jour,
> 4 heures 30 consécutives,
> 35 heures par semaine,
> la nuit entre 22 heures et 6 heures du matin. Un repos de nuit de 12 heures consécutives doit
accordé.
L’apprenti(e) peut se syndiquer.
3 Votre rémunération
L’apprenti(e) reçoit une rémunération correspondant à un pourcentage du smic avec majoration de 10 points
pour les apprenti(e)s préparant un
de niveau iv et de 20 points pour ceux (celles) préparant un
de niveau iii.
Concernant la protection sociale, l’apprenti(e) est affilié(e) au régime général de la Sécurité sociale pour tous
les risques (maladie, maternité, invalidité, décès) et au régime complémentaire de retraite institué au profit
des agents non titulaires de l’Etat, des collectivités territoriales, ou au profit des agents des autres personnes
morales de droit public (ircantec : Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l’Etat
et des Collectivités publiques).
La validation des droits à l’assurance vieillesse ouverts pendant la période d’apprentissage s’opère dans
les
conditions que celles prévues pour les apprenti(e)s du secteur privé.
> TEG de 1 %
Pour les apprenti(e)s qui ne sont pas déjà couvert(e)s,
l’aide de la profession à l’acquisition d’une complémentaire santé prend deux formes :
> Montant maximum prêté :
> possibilité de prise en charge de tout ou partie du
solde de la cotisation individuelle par l’employeur,
NIVEAU V
NIVEAU IV
NIVEAU III
> prise en charge systématique d’une partie de la
Année du contrat
Année du contrat
Année du contrat
1ère 2ème 3ème
1ère 2ème 3ème
1ère 2ème 3ème
16-17 ans
25 % 37 %
53 %
35 %
47 %
63 %
45 % 57 %
73 %
18-20 ans
41 % 49 %
65 %
51 %
59 %
75 %
61 % 69 %
85 %
21 ans et +
53 % 61 %
78 %
63 %
71 %
88 %
73 % 81 %
98 %
(assurance décès et invalidité totale comprise)
• 4 000 € pour un véhicule à 4 roues
• 2 000 € pour un véhicule à 2 roues
Remboursement sur une durée de 4 ans
cotisation par les fonds sociaux de BTP-Prévoyance :
a. Prise en charge de 12 € par mois durant les années
d’apprentissage (soit une réduction supérieure à
50 % du coût normal de la complémentaire santé).
b. Durant l’année suivant la sortie d’apprentissage,
si maintien d’activité dans le BTP, prise en charge
de 6 € par mois.
11
L’activité de l’apprenti(e) dans une collectivité territoriale ou un établissement public
doit correspondre à un travail effectif.
* Se renseigner auprès de votre CFA.
Tarifs en vigueur en juin 2008
12
4 Votre formation
Elle est sanctionnée par un
de l’enseignement professionnel ou technologique du second degré ou du
supérieur ou un (ou plusieurs) titre(s) d’ingénieur ou titre(s) certifié(s). Le parcours pédagogique de l’apprenti(e)
est consigné dans un livret d’apprentissage.
Formation théorique au CFA
Elle tient compte des exigences propres à chaque niveau de contrat et peut
supérieure si le
préparé
nécessite une formation théorique plus longue. En cas de prolongation du contrat pour cause d’échec à l’examen,
la durée de la formation en CFA ne peut être inférieure à 240 heures sur l’année.
6
Après votre contrat d’apprentissage
Vous souhaitez vous perfectionner dans votre métier
Vous souhaitez continuer à suivre des études
à la recherche d’un emploi
Vous
engagé par votre employeur actuel
Vous
Vous pouvez prolonger votre contrat en cas d’échec à l’examen
La formation théorique est dispensée dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) qui relève :
> de l’enseignement public (lycée technique, CFA public)
> d’un organisme consulaire (Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre de Métiers et de l’Artisanat)
> du secteur privé
Toutefois, le CFA peut conclure avec un ou plusieurs centres de formation gérés par l’un des employeurs publics
concernés ou avec le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale), une convention au terme de
laquelle ces établissements assurent une partie des enseignements théoriques normalement dispensés par
le CFA et mettent à sa disposition des équipements pédagogiques ou de l’hébergement. Dans ce cas, le CFA
conserve la responsabilité administrative et pédagogique des enseignements dispensés.
Formation pratique
L’employeur du secteur public doit assurer la formation pratique de
l’apprenti(e) en lui confiant des activités ou des postes en relation
directe avec la qualification objet du contrat et en respectant la
progression annuelle fixée par le CFA. Il s’engage également à faire
suivre à l’apprenti(e) la formation dispensée par le CFA et à prendre part
aux activités destinées à la coordonner avec la formation pratique.
La durée de cette formation
ne peut pas
inférieure
à 400 heures par an
en moyenne sur les années
d’application du contrat.
1 Vous souhaitez vous
perfectionner
dans votre métier
Sous réserve d’avoir moins de 26 ans (si vous
reconnu(e) handicapé(e) ou si vous
créateur ou
repreneur d’entreprise, l’
limite est de 30 ans
révolus), vous pouvez conclure un nouveau contrat
d’apprentissage, soit pour vous perfectionner dans le
métier que vous avez appris, en passant un diplôme
complémentaire ou plus élevé, soit pour apprendre
un autre métier si vous vous apercevez que celui-ci
ne vous convient pas finalement.
Le recrutement de l’apprenti(e) à l’issue de son contrat d’apprentissage
Lorsque le
que vient d’acquérir l’apprenti(e) correspond à un grade à recrutement
direct (certains grades de catégorie C), la collectivité peut le recruter sur un poste vacant.
Lorsque le
correspond à un grade de recrutement par concours, l’apprenti(e)
ne peut
recruté(e) directement. Il convient de l’engager dans une préparation à un
concours externe. Cette préparation peut
intégrée dans le dispositif de formation
mis en place par le CFA ou dispensée par le CNFPT. Le
de la préparation reste
à la charge de l’employeur compte tenu du statut de droit privé de l’apprenti(e).
La rupture du contrat d’apprentissage
Concernant les motifs de rupture, la procédure adoptée pour l’apprentissage en
secteur privé s’applique au secteur public. Le contrat peut
librement rompu
par l’une ou l’autre des parties pendant les deux mois de la période d’essai.
Passé ce délai, il ne peut, en l’absence d’accord des parties,
résilié que pour faute
grave, pour manquements répétés ou en cas d’inaptitude de l’apprenti(e). Cette résiliation
relève du Conseil des Prud’hommes.
Les employeurs, et plus particulièrement le ma tre d’apprentissage, doivent aider le jeune
dans sa recherche d’emploi avant le terme de sa formation.
A défaut, lorsque l’apprenti(e) n’a pas trouvé d’emploi à l’issue de son contrat,
il a droit aux allocations chômage. Dans ce cas :
> L’Etat et ses établissements publics administratifs étant leur propre assureur, les administrations
versent aux apprenti(e)s devenu(e)s demandeurs d’emploi à l’issue de leur contrat, l’allocation de retour à l’emploi
(dans les conditions prévues par la circulaire CDE n°93/39 du 9 août 1993).
13
> Les collectivités territoriales et leurs établissements publics versent les allocations de
selon les
modalités que pour les personnes non titulaires privées d’emploi qu’elles ont employées
auparavant. Soit l’employeur est son propre assureur, soit il adhère au régime d’assurance
pour
l’ensemble de ses agents non titulaires (circulaire n°1837 - Ministère Fonction publique du 21 avril 1994).
par votre employeur actuel
Cette situation est assez fréquente sans
générale.
5 À l’issue du contrat
A la fin du contrat, l’apprenti(e) peut rechercher un employeur privé ou une collectivité pour reconduire son
contrat d’apprentissage afin de le qualifier à un niveau supérieur. Dans ce cas, le nombre de contrats ne peut
pas
supérieur à trois.
4 Vous êtes engagé(e)
2 Vous souhaitez continuer
à suivre des études
Rien ne vous en empêche !
Vous pouvez réintégrer le système scolaire ou
universitaire au niveau acquis en apprentissage.
3 Vous êtes à la recherche
d’un emploi
Vous devez rédiger une lettre de candidature
munie d’un curriculum vitae qui fait état de votre
expérience d’apprenti(e), puis les envoyer à diverses
entreprises.
L’expérience montre qu’à
égal, les apprenti(e)s
trouvent plus facilement du travail que les élèves ou
étudiants classiques.
Dans tous les cas, sauf bien entendu si vous trouvez
du travail tout de suite, vous avez
à vous
inscrire comme demandeur d’emploi à l’ANPE : vous
toucherez des indemnités en attendant de trouver un
employeur et vous aurez une couverture sociale.
L’ANPE vous inscrit aux ASSEDIC. Outre les
indemnités d’allocation
qu’elle vous permet
de toucher, cette inscription vous couvre auprès de
la Sécurité sociale en ce qui concerne la maladie,
la maternité et
la retraite. (Les années de
indemnisées sont validées et comptent
dans le nombre d’années nécessaires pour obtenir
sa retraite à taux plein.)
Vérifiez bien cependant que l’employeur vous
propose un poste et un salaire qui correspondent au
et à la qualification que vous avez acquis en
apprentissage chez lui.
Sachez aussi que la durée de votre apprentissage
dans l’entreprise est prise en compte pour le calcul
de votre ancienneté dans cette entreprise.
5 Vous pouvez
prolonger votre contrat
en cas d’échec à l’examen
Dans le cas d’un premier échec à l’examen, vous
pouvez prolonger votre contrat d’apprentissage d’une
année maximum.
( Attention ! Vous ne pouvez pas le faire si vous
échouez une seconde fois.)
Pour en savoir plus, contacter :
> L’antenne ANPE la plus proche de chez vous :
www.anpe.fr
> Pour les
de bac + 4, l’APEC :
www.apec.fr
> Pour les jeunes de -26 ans, sortis du système
scolaire (avec ou sans diplôme), la mission locale
la plus proche de chez vous :
www.c2rp.fr ou www.cnml.gouv.fr
14
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising