n° 884

n° 884
n° 884
29 janvier 2006
4ème dimanche
du temps ordinaire
(Mc 1, 21-28)
PAROISSE DE BRUNOY
14, rue Monmartel
Messes dominicales
Église St Pierre Fourier
Samedi 18 h 30
Chapelle Notre Dame
Dimanche : 9 h
Église St Médard
Dimanche 11 h
Messes en semaine :
Mardi 18 h 30 : Relais St Paul
Mercredi 8 h 45 : St Médard
Jeudi 8 h 45 : St Pierre Fourier
Vendredi 8 h 45 : Chapelle N-D
Diocèse d’EVRYCORBEIL
91800 BRUNOY—Tél. 01 60 46 01 12
Fax : 01 69 43 86 82 - e-mail : paroisse.brunoy@free.fr - site : http://secteur-brunoy-valdyerres-catho91.cef.fr
Journées Chrétiennes de la Communication : 30 janvier au 5 février 2006
« Communiquer, c’est être proche »
La force des mots
Un thème sur mesure pour un diocèse en synode
Notre Église locale, l’Église diocésaine, comme
l’Église universelle, sont compagnons de route sur
la vie des hommes. Vivre en Église au cœur des ré
alités du monde, c’est savoir être « partenaires,
associés, compagnons ».
Que dit-on de l’Église quand on dit que l’Église est
proche ? Dans la société, beaucoup de personnes pensent aussi
que l’Église est lointaine pour eux. Communiquer, c’est être au rendez-vous de la rencontre : voir l’autre, jamais sans l’autre. Etre proche, c’est savoir vivre avec…
L’Église communique
Pourquoi l’Église veut-elle communiquer ? Dieu, que nous voulons servir, veut communiquer avec tout homme. Annoncer le Christ
qui vit en nous, c’est annoncer cette présence d’un Dieu Père si proche de nous dans une fraternité où l’on se « dépossède » pour communiquer avec l’autre. L’autre, quelles que soient sa culture, sa couleur, sa foi, son incroyance, n’est plus un écran : il est celui avec qui
je communique, celui avec qui je dialogue, celui avec qui je construis.
Les chrétiens sont appelés à préfigurer ce rassemblement de tous
dans le Christ en vivant fraternellement cet Amour qui communique
avec nous. Partageons largement nos manières de vivre en chrétiens
et nos solidarités !
Pistes de réflexion
Nous sommes porteurs d’une Bonne Nouvelle dans un monde de
mauvaises nouvelles.
Comment sommes-nous attentifs à l’écoute de la vie et à l’annonce
de l’évangile ?
Comment nos moyens de communication paroissiaux sont-ils une
manière d’être proches de ceux qui sont loin de l’Église ?
Personne n’est l’Église à lui tout seul Au sein de nos communautés,
quels sont les moyens à améliorer pour mieux communiquer entre
nous ? Dans notre paroisse, notre service, notre secteur, notre diocèse ?
Nos moyens de communication sont-ils des moyens pour aller vers
les autres, comment ?
Jacques Carton, Service Communication de la Conférence des Évêques de France
Une parole
Un simple mot
Une attention
Une reconnaissance
Peuvent changer une vie
Attention à la force des mots !
Il est des hommes de parole
On peut donner sa parole
On peut prendre la parole
On peut donner la parole
On ne peut pas l’enfermer
On ne peut pas la tuer
On ne peut pas l’enterrer
La parole se joue des murs
La parole se joue des grilles
La parole se joue des frontières
Et des barbelés
On peut toujours essayer
de la déformer
Elle revient toujours vers la vérité
La parole est plus forte
Que le mensonge
Ta Parole d’amour a passé
l’épreuve du temps
Des siècles, des millénaires
Ta Parole d’amour, Seigneur
A fait chavirer le monde
Beaucoup ont voulu l’abattre
Beaucoup se sont battus
Et se battent pour elle
Ta Parole est éternelle.
Jean Humenry
Méditations de jour en jour
Agenda de la Semaine
Dimanche 29
Mardi 31
16 h
18 h 30
Mercredi 1er
20 h 30
Messe des Polonais du Sauvageon
Chapelle Notre Dame
Secours Catholique
Relais St Paul
Groupe de Travail synodal n° 2
Relais St Paul
28-29 janvier—53ème journée mondiale des Lépreux
Un combattant de la lèpre, le Bienheureux Damien de Veuster
Né en Belgique dans une famille de 8 enfants, le
père Damien s’appelle à l’époque Joseph de Veuster.
Il ne prendra le nom de Damien qu’à son entrée au
couvent de Louvain, en 1859. En 1863, il prend la
place de son frère, Pamphile, religieux lui aussi, qui
devait partir en mission aux Iles Sandwich, mais a
contracté le typhus. Il y débarque en 1864, et est ordonné prêtre la même année à Honolulu. L’infatigable
Kamiano, comme l’appellent les canaques, sillonne
l’île par tous les temps et construit lui-même de nombreuses chapelles qui le rendront célèbres.
Quand son évêque lui confie la détresse des lépreux de Molokaï, il décide d’y partir en mission pour quelques semaines. Il a 33 ans. Il n’ en
repartira jamais. Il commence par se construire un presbytère, puis il se
met au service des lépreux : il leur construit de petites maisons en bois,
fonde deux orphelinats et prend intégralement en charge les enfants, remplit les greniers de nourriture saine, incite les adultes à travailler, aménage
un débarcadère, établit une conduite d’eau…
Mais il se soucie fort peu de sa santé. Quand il ressent une douleur à
la jambe gauche et constate une insensibilité au pied, il n’a plus de doute :
il est lépreux. Il vivra 5 ans encore, travaillant comme un forcené malgré
la maladie qui le ronge et le défigure. Il s’éteint, entouré de ses lépreux, le
15 avril 1889. Sa réputation est mondiale et il ouvre la voie à des torrents
de générosité et de vocations en faveur des lépreux. Il a été béatifié par
Jean-Paul II.
P.S. : cette Journée des lépreux est aussi l’occasion de méditer sur les
lèpres de toutes sortes qui gangrènent nos vies et que Jésus vient guérir.
Les travaux autour de l'église Saint-Médard continuent
Le jardinet qui entourera le chevet de l'église est en cours de réalisation. Il
s'ouvrira sur la rue Pasteur et sur la ruelle qui longe le côté Nord de l'église.
Cette ruelle sera reprise ensuite dans un double but : permettre aux handicapés un accès plus aisé par le portail latéral et élargir un peu l’espace au pied
de l’escalier nord-ouest , le plus emprunté.
Une charge très importante pour la Commune :
Les travaux de restauration de St Médard ont coûté au total 3.635.389 €
(soit près de 24 millions de francs). La part de la Commune s’est élevée à
1.477.790 € (près de 9,7 millions de francs). Viendra s’y ajouter, en temps
opportun, la réfection de la cour du presbytère.
Remercions tous les acteurs d'avoir, à des titres divers, redonné son lustre
à notre église. Pour la rendre vivante, rejoignons l’équipe d'accueil
(indispensable à son ouverture) comme demandé par l'Équipe animatrice.
(Contact : Françoise Chrétien 01 60 46 04 83)
J.S.
Nos joies et nos peines
A rejoint la Maison du Père :
Lucette BESSIERE
(Maman de Michel Bessière)
Samedi 4 et dimanche 5 février
Session de Chants Liturgiques
animée par le Père André Gouze
destinée aux chorales paroissiales,
aux équipes liturgiques et à
tous ceux qui veulent mieux chanter
Renseignements/inscriptions:
P. Santos Isidro Chapado
01 64 95 00 35— 01 60 19 62 14
La doctrine sociale de l’Église :
histoire et actualité
Journée formation
samedi 25 février, de 9 h 30 à 17 h
Salle de conférence, cathédrale
d’Évry
Avec le P. Antoine Hérouard, secrétariat de la Conférence des Évêques de France
Organisée par le Vicariat Solidarité,
cette journée est destinée plus particulièrement aux chrétiens engagés
dans des mouvements de solidarité
dans ou hors de l’Église.
Participation : 5 €
Contact : Marianne 01 60 91 17 18
Attention :
Inscriptions avant le 4 février
Un chantier : le Synode
C’est ce thème que la vitrine
mensuelle d’ARC-EN-CIEL* illustre de façon concrète et saisissante ! Cela vaut vraiment le
détour...
Profitez-en pour faire un signe
amical à celles et à ceux qui assurent la permanence d’accueil…
Ne manquez pas aussi
d’apporter votre pierre
au Synode
(mode d’emploi dans la vitrine !)
Au plaisir de vous accueillir !
Françoise Chrétien
* Centre commercial Val d’Yerres II,
Galerie des cinémas—BOUSSY
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising