Mise en page 1 - Ville de Trélazé

Mise en page 1 - Ville de Trélazé
> ENVIRONNEMENT
Déchets:
changeons
nos réflexes
tique
guide pra
Angers Loire Métropole conduit sa politique dans
une logique de développement durable. La préservation
de l’environnement constitue l’un des piliers de cette
ambition. Elle implique notamment une
amélioration constante de la gestion
des déchets : diminution de
leur quantité et nocivité,
généralisation du tri
sélectif, optimisation de
leur collecte, traitement
et valorisation.
006
2
S
É
L
C
S
E
CHIFFR
Une taxe d’enlèvement des ordures ménagères peu élevée :
75 € par habitant contre 90 € en moyenne, au niveau
national, pour les collectivités de même taille.
Chaque Angevin a produit 489 kg
de déchets ménagers en 2006 dont :
> 243 kg résiduels
> 71 kg recyclables
> 175 kg déposés en déchèteries
SANTÉ
Les bonnes habitudes progressent depuis 1999 :
> Généralisation du tri et du dépôt
en déchèterie (respectivement
+ 78 % et + 106 % en 7 ans)
> Diminution du poids des ordures
ménagères résiduelles : - 17 %
Manipulés directement ou rejetés
dans la nature, les déchets ne sont
pas sans impact sur notre santé.
Certains sont même dangereux et
imposent une attention particulière.
E N V IR O N N E M E
NT
Pourtant, le gisement global
est en hausse : + 17 %
Les hommes ne sont pas les seuls concernés.
Pureté de l’air et qualité de l’eau en dépendent
aussi. Faune et flore sont également les premières
victimes, dans le monde, de la production massive
et non maîtrisée de déchets.
Les Angevins se sont
mobilisés, mais il faut
poursuivre les efforts.
é c o n o m ie
À vous
de jouer !
À raison de 150 ¤ en moyenne par tonne collectée,
les déchets pèsent sur notre porte monnaie.
Avec un peu de vigilance, nous pouvons maîtriser ces coûts.
Produire moins de déchets résiduels, c’est possible ! Chacun de nous
peut faire un geste. Avec ce guide, Angers Loire Métropole vous met sur la voie.
Sommaire
c it o y e n n e t é
1. Réduire les déchets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p. 4-11
2. Trier les déchets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p. 12-19
3. Valoriser les déchets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p. 20-23
4. Maîtriser les déchets dangereux et les D3E . .p. 24-27
5. Aller à la déchèterie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p. 28-31
pages
2
3
1
rél edsudiérceh e t s
Halte aux emballages !
Mieux gérer ses déchets, c’est d’abord éviter de les produire :
agir pour limiter leur quantité et leur nocivité.
La prévention des déchets intervient à tout moment :
au supermarché comme à la maison, au bureau comme au jardin.
Chaque citoyen peut adopter une démarche éco-responsable
en accomplissant des gestes simples.
Guide d’achat
100 milliards d’emballages tous les ans ! Un chiffre doublement élevé :
vous payez les emballages au moment de l’achat (20 à 60 % du prix du produit), mais aussi au moment
de leur élimination (taxe d’élimination des ordures ménagères). Que faire ?
P ré fé re z
É v it e z
> les produits suremballés
> les grands conditionnements
sachets fraîcheur, présentations individuelles…
qui limitent les déchets d’emballage
et coûtent moins cher.
> les “blisters”
emballant les légumes, les fruits ou les viandes.
Devenez consom’acteur
en privilégiant des produits
non jetables, recyclables, réparables
et générant peu d’emballages.
Par son acte d’achat, le consommateur a le pouvoir
de faire évoluer l’offre en encourageant les industriels
à respecter une logique d’éco-conception : réduction
du poids des emballages, allongement de la durée
de vie des produits, utilisation de matériaux
recyclables…
L’éco-consommation profite à tout le
monde, à l’environnement comme au
porte-monnaie. La preuve par trois…
Les éco-labels vous donnent
l’assurance d’acheter un produit
respectueux de l’environnement.
(ci-contre : l’éco-label européen)
Moins d
Appareils électroménagers
Choisissez-les robustes, réparables, peu gourmands
en énergie (classe A). Vous allègerez votre facture
d’électricité et prolongerez leur durée de vie.
Lingettes
Elles pèsent lourd dans votre budget et dans votre
poubelle : dirigez-vous plutôt vers le rayon balais,
serpillières et produits d’entretien, plus respectueux
de l’environnement (à condition de ne pas dépasser
les doses recommandées).
> le piège des promotions
“3 pour le prix de 2”, si vous ne pouvez pas tout
consommer avant la date de péremption.
R e fu s e z
> les sacs de caisse
et munissez-vous d’un panier ou d’un cabas réutilisable.
afin de choisir la juste quantité :
finis les fromages oubliés
au bas du réfrigérateur !
Pensez aussi à la vente
au détail et en vrac.
> Les lessives,
les adoucissants
et les produits
vaisselle
concentrés
Respectez bien
les doses indiquées
par les fabricants.
Pensez aussi
aux éco-recharges et
aux produits éco-labellisés.
Piles
Pensez aux rechargeables et investissez dans
un accumulateur. Vous rentrerez vite dans vos frais.
'é c o n o m i e s
d
s
u
l
p
,
s
e
g
'e m b a l l a
> les produits à la coupe
JAMAIS
SANS
MON
CABAS !
FACILE !
!
lé,
uit est embal
Plus un prod
éreux.
s expresso
plus il est on
, les dosette
ilo
k
au
:
le
p
Exem
,64 €
4 € contre 10
coûtent 28,8
et de café.
pour le paqu
s cher !
trois fois plu
Soit presque
PETITS POTS
Pour les bébés, préférez
les petits pots en verre
recyclable plutôt que
les assiettes toutes prêtes.
Mieux, préparez-les
vous-même !
BOUTEILLES D’EAU
Régulièrement contrôlée,
l’eau du robinet est
100 à 300 fois moins chère
que l’eau en bouteille.
La consommer éviterait
la production de 1 000 tonnes
de déchets plastique par an.
AMPOULES
Privilégiez les ampoules
fluo-compactes.
Elles durent huit fois plus
longtemps et consomment
cinq fois moins d’énergie.
pages
4
5
À la maison, les bonnes résolutions
Adopter de nouvelles habitudes de consommation,
c’est aussi adopter de nouveaux comportements.
Vive les boîtes hermétiques !
> Pour conserver
vos aliments, ayez le réflexe
boîtes alimentaires : un geste
économique et écologique !
> À l’heure du goûter,
privilégiez gourdes
et boîtes à gâteaux,
moins polluantes et moins
coûteuses que les canettes
ou les sachets individuels.
s méls
Privilégiez le iers,
u
aux co rr
er,
ceux à imprimeur
selectionnez
at
ordin
travaillez sur r papier…
su
e
qu
s
u
pl
supports
s
e
l
z
e
s
i
l
a
i
Dématér
Moins d’énergie,
moins de déchets
Les piles coûtent cher et génèrent des déchets
dangereux : branchez votre matériel
sur secteur ou bien préférez les piles
rechargeables.
Idées cadeaux
Au moment de Noël ou des anniversaires,
pensez aux cadeaux dématérialisés !
Au bureau aussi !
P h o to c o p ie z
et imprimez en mode recto-verso et en noir et blanc.
Places de cinéma, cartes cadeaux…
Vous n’avez que l’embarras du choix !
R é u ti li s e z
Du papier à l’écran
Attention travaux !
Préférez les services internet
Il existe des techniques limitant
l’utilisation des produits chimiques
Pensez
pour vos démarches administratives et n’imprimez
que vos photos numériques réussies.
comme le nettoyage à haute pression
(uniquement à l’eau).
Pensez aussi aux peintures à l’eau ou comportant
l’éco-label NF Environnement.
! 40 kg de prospectus
par foyer et par an distribués
chaque année ! Apposez
un autocollant “Stop Pub”
sur votre boîte aux lettres.
à la reprise ou à la recharge des cartouches
d’imprimantes et de photocopieuses.
C h o is is s e z
la fonction “basse qualité d’impression”.
r é u t i l i s ez
ez
r é u t ili s ez
r é u t ili s sez
réutili
U ti li s e z
nt
M. Dupo
UB,
P
E
D
S
PA CI !
MER
les versos en papier brouillon.
réutilisez
1
rélde sudiréec h e t s
de la vaisselle traditionnelle pour la pause café ou déjeuner.
BOÎTE À iDÉES
ande quantité
Cuisinez en gr
s portions.
et congelez de
Consultez le dépliant d’Angers Loire Métropole
“avant…après : vous achetez aussi des déchets”.
Un petit mémo à garder sous le coude.
pages
6
7
1
rélde sudiréec h e t s
eubles… :
uets, livres, m
jo
,
ts
en
m
te
Vê
bles
objets répara
rie
apportez vos
èterie-recycle
ch
dé
la
à
es
bl
sa
ou réutili
pace,
s un même es
Emmaüs. Dan
t
s réceptionnen
les compagnon
mettent
s
le
réparent et
vos objets, les
i
lèvent auss
en vente. Ils en
ts à domicile.
vos encombran
Consommez autrement
Êtes-vous contraints d’acheter un nouvel objet ? D’en jeter un autre ?
En vous posant les bonnes questions, vous pouvez réduire vos déchets,
faire des économies et limiter le gaspillage.
Avant d’acheter
Avant de jeter
Certains objets servent peu.
Dans ce cas, il existe des solutions
alternatives à l’acte d’achat :
ervir !
s
e
r
o
c
n
e
ça peut
uloup
Emmaüs - Le Sa
an-de-Linières
49070 Saint-Je
73 39
Tél. : 02 41 39
> La location
> L’emprunt
> L’achat collectif
(entre amis, voisins, membres
d’une même famille)
R é p a re z !
> Demandez un devis à différents réparateurs
pour vos appareils électroménagers ou hi-fi.
> Pensez aux couturières, cordonniers,
restaurateurs de meubles…
> Profitez des joies du bricolage !
Donnez !
> Prenez contact avec les associations
locales, caritatives ou les entreprises d’économie
sociale.
> Offrez vos jouets et votre matériel
de puériculture.
R é u ti li s e z !
Vous avez dit seconde main ?
En achetant ou en vendant des objets via
les circuits de l’occasion, vous prolongerez
leur durée de vie et reculerez le moment de les jeter.
Amusez-vous à détourner un matériau de son usage
premier. Recyclez :
> Vos vieux vêtements pour en faire
des chiffons ou des tabliers.
> Les boîtes à chaussures en casiers
de rangement.
> Les bocaux en verre pour conserver
les aliments ou ranger les clous.
Pensez aux autres
Sur le territoire d’Angers Loire Métropole,
des entreprises d’insertion participent à la gestion
et à la valorisation des déchets.
Petite liste non exhaustive…
> Les vieux appareils électroménagers
sont collectés par Envie-Anjou. Cette association
emploie des personnes pour réparer certains
de vos équipements, selon l’état. Les biens
sont ensuite mis en vente avec une garantie d’un an,
à des prix défiant toute concurrence.
!
Envie-Anjou
Rue de l’Argelette, ZI Angers-Beaucouzé
49070 Beaucouzé - Tél. : 02 41 48 42 21
> Les vêtements et chaussures
en bon état peuvent être déposés
dans les points de collecte APIVET ou donnés
à d’autres associations telles que Emmaüs.
!
APIVET
34, rue des Noyers, 49000 Angers
Tél. : 02 41 80 07 33
Mél : apivet@wanadoo.fr
€
BOÎTE À IDÉES
s économies
> Pour faire de es, pensez aux :
ct
re
financières di
• Dépôts-vente
• Brocantes
nces
• Petites anno
rnet
i des sites inte
vendeurs
> Il existe auss
n
tio
la
re
en
tant
spécialisés met jets d’occasion.
ob
et acheteurs d’
uris !
Alors… à vos so
pages
8
9
1
rélde sudiréec h e t s
Pour apprendre à jardiner autrement, consultez
le guide pratique publié par Angers Loire Métropole,
“Jardinez au naturel”. Vous pouvez aussi le télécharger
sur le site internet : www.angersloiremetropole.fr
Jardinez léger
Les déchets verts
Attention, Danger !
Si vous avez un jardin, ayez bien en tête les astuces
suivantes pour limiter la production de déchets verts
et les valoriser.
Comment éviter engrais chimiques, désherbants
et pesticides, nocifs pour la santé et l’environnement?
En privilégiant des pratiques alternatives.
> Réduisez votre espace à tondre
en plantant des espèces couvre-sols.
> Choisissez des mélanges de gazon
à pousse lente et des arbustes à végétation
limitée.
> Espacez vos tontes et acceptez
une pelouse de 6-8 cm de hauteur.
> Adoptez la technique du mulching
en couvrant le sol de débris de végétaux frais.
Apprenez à composter
Réduire votre poubelle de plus de 30 %, c’est possible ! En valorisant vos déchets fermentescibles,
vous obtiendrez un engrais 100 % naturel et gratuit.
N o u rr ir
Pratiquez la rotation des cultures
et enrichissez votre sol en utilisant
des engrais naturels.
P ro té g e r
Choisissez des espèces
variées, adaptées au sol
et peu sensibles aux maladies.
Qu’est-ce que le compostage ?
Composter ? Oui, mais comment ?
Le compostage est un procédé de décomposition
des déchets organiques par les micro-organismes
du sol. Il permet de produire du compost : comparable
à l’humus, il garantit une terre mieux équilibrée
et de meilleure qualité. En compostant,
Choisissez un endroit mi-ensoleillé, mi-ombragé,
à l’abri du vent. Une fois votre composteur installé
en contact avec la terre, sur une surface plane d’environ
1 m2, suivez les quatre règles d’or du compostage :
> Variez les apports et alimentez-le régulièrement.
Mêlez matières sèches et humides.
> Aérez tous les deux mois.
> Surveillez l’humidité du compost :
le mélange ne doit être ni trop sec, ni détrempé.
> Assurez-vous que le compost dégage
de la chaleur.
vous diminuerez la quantité de déchets
à éliminer et répondrez à vos besoins
de jardinage : un bon moyen d’agir
Favorisez la présence
de prédateurs
pour la préservation de notre environnement.
(larves de coccinelle
ou de chrysope) et posez
des filets anti-insectes.
Quels déchets composter ?
Désherber
Un gazon dense, des plantes couvre-sols ou un paillis
entravent efficacement le développement
des mauvaises herbes.
Privilégiez le désherbage
manuel ou thermique.
> de cuisine
> de maison
> de jardin
> à proscrire
épluchures de fruits et
légumes, restes de repas,
coquilles d’œufs, pain
dur, croûtes de fromage,
marcs et filtres de café,
sachets de thé
et de tisane…
essuie-tout et serviettes
en papier, papier journal,
sciures de bois non traité,
plantes d’intérieur…
tontes de gazon, feuilles
mortes, fanes de légumes,
fleurs fanées, petites
tailles, mauvaises herbes
non montées en graine…
végétaux ayant subi
des traitements chimiques,
mauvaises herbes montées
en graine, plantes malades,
résineux, excréments,
couches, cendres…
FACILE !
hets verts ?
c
é
d
s
e
ns les bennes
l
t
n
o
v
où
rts déposés da
Les déchets ve
nt acheminés
so
s déchèteries
ien.
“Végétaux” de
age de Villech
st
po
m
co
de
e
rm
nt un compost
vers la plate-fo
n, ils constitue
io
at
ur
at
m
is
x collectivités
tation pu
sionnels ou au
Après fermen
es
of
pr
x
au
,
rticuliers
revendu aux pa
100 % végétal,
us page 31.
vo
z? Rende
és
ss
re
té
In
s.
locale
Moyennant une participation de 20 €,
Angers Loire Métropole met à votre
disposition un composteur individuel.
Si vous habitez un immeuble,
vous pouvez faire la demande
d’un lombricomposteur
ou d’un composteur collectif.
Renseignements :
0 800 800 050
pages
10
11
2
trliees rd é c h e t s
OLUTION
S
A
S
T
E
H
C
É
D
À CHAQUE
Produire moins de déchets est une première étape.
Il faut ensuite diminuer le tonnage de ceux
qui devront être éliminés. Une seule solution : le tri.
Encore faut-il distinguer les déchets recyclables
des non-recyclables et savoir où les déposer.
Afin d’améliorer l’efficacité de la collecte et de faciliter le tri, l’agglomération met
à votre disposition des sacs, des bacs ou des conteneurs conçus pour chaque type de déchets
et adaptés à votre habitat.
Cette politique porte ses fruits : en 2006, 19 254 tonnes de déchets recyclables ont été ramassés :
78 % de plus qu’en 1999 !
Les déchets recyclables
Vous habitez Angers ou sa première couronne (hors grands immeubles)
Vous bénéficiez du ramassage à domicile
de vos déchets recyclables, sauf le verre.
C’est ce qu’on appelle le porte à porte.
Si vous habitez dans une impasse, vos déchets sont
collectés à l’entrée de la voie.
> Les déchets recyclables hors
verre : vous disposez de sacs jaunes
distribués par les ambassadeurs du tri
(vous pouvez aussi les retirer à la mairie
Facile ! Nos déchets
recyclables sont
collectés le même jour
de votre ville ou de votre quartier) ou d’un
bac bleu à couvercle jaune
Vous habitez dans une commune de la deuxième couronne
Vous devez déposer vos déchets recyclables dans un des points tri
de votre commune. C’est ce qu’on appelle l’apport volontaire.
pour les immeubles (déchets déposés en vrac).
Quels déchets y déposer ?
Bouteilles et flacons en plastique /
boîtes métalliques / papiers, journaux et magazines,
cartonnettes et briques alimentaires.
> Le verre : rendez-vous aux conteneurs
verts, aériens ou enterrés.
Qui trie bien vivra mieux demain
Un point tri rassemble trois conteneurs aériens
pouvant accueillir vos différents types de déchets recyclables :
> Si les points tri
sont pleins,
appelez gratuitement
à partir d’un poste fixe :
> Bouteilles
et pots en verre :
conteneur aérien vert
N’oubliez pas :
“MERCREDI… JOUR DU TRI”
0 800 800 050
> Bouteilles et flacons
en plastique / Boîtes
métalliques :
conteneur aérien jaune
> Journaux et magazines /
Cartonnettes /
Briques alimentaires :
conteneur aérien bleu
Pour la liste des communes : reportez-vous aux pages 18-19.
pages
12
13
2
tril ee sr d é c h e t s
ATTENTION !
Les déchets résiduels
ez
V o u s d is p o s
néons,
encombrants,
cendres chau
des,
liquides
NE SON
T PAS C
OLLECT
ÉS.
> d’un bac roulant de couleur grise :
ne déposez plus vos sacs directement sur le trottoir.
R e s p e c te z
> les jours et horaires de collecte :
consultez-les sur le site internet d’Angers Loire
Métropole (www.angersloiremetropole.fr, onglet
infos pratiques, rubrique environnement).
Si le bac contient ce type de déchets, il ne sera pas vidé.
Les jours et les horaires de collecte
y sont détaillés ville par ville,
et même rue par rue,
pour la commune d’Angers.
R e n s e ig n e z -
ux,
géta
é
v
ets
déch
zon,
de ga
s
e
t
n
to
s,
gravat
x,
dangereu
produits
U ti li s e z b ie n
vous
> votre bac roulant.
> au numéro suivant :
B O ÎT E À ID É E S
Les bacs roulants permettent aux agents de collecte
d’avoir moins de contacts directs avec les détritus.
Leur sécurité et leur hygiène s’en trouvent
renforcées.
> N’encombrez-pas le passage.
> Déchets coupants
> Angers Loire Métropole
peut réparer votre bac
ou le remplacer, en cas
de vol, sur présentation
d’une déclaration de vol.
Renseignez-vous en appelant
le numéro vert.
Lame de rasoir, ampoule, assiette
cassée… : avant de les jeter avec
vos ordures ménagères, pensez
à les emballer dans du papier
pour plus de sécurité.
Pensez aux poussettes, aux personnes
handicapées et mal voyantes. Rentrez votre bac
après la collecte.
> Positionnez votre bac
avec la poignée côté rue.
> Huiles de friture
Jetez-les avec vos ordures
ménagères résiduelles
dans une bouteille en plastique
fermée.
> Pensez à le désinfecter
régulièrement.
Mal entretenu, il risque d’être refusé par les agents
de collecte.
Votre bac roulant appartient à Angers Loire
Métropole, mais son entretien dépend de vous !
e trottoir
l
r
u
s
c
a
s
pas de
Vous habitez
le centre
ville
d’Angers ?
Si vous partez
en week-end,
votre
ne laissez pas
trottoir :
siduels sur le
ré
s
et
ch
dé
sac de
terré gris
conteneur en
au
s
ou
-v
ez
ulter
rend
us pouvez cons
Vo
.
he
oc
pr
us
le pl
etropole.fr
.angersloirem
w
w
w
r
su
te
la lis
t).
environnemen
(voir rubrique
> Ne mettez pas de housse
de protection dans le bac.
pages
14
15
Re sp ec te z bi en
tri .
s
le co ns ig ne s de
s
et
ch
dé
To us le s
ge
lla
ba
em
d’
co re
ne pe uv en t pa s en
.
és
ris
lo
va
êt re
Quels déchets trier ?
e
u
q
i
t
s
a
l
p
e
L
Le mÉtal
> Ne
eau
gaspillez pas l’
t
en lavan
s
vos emballage
Le papier
Le verre
LES DÉCHETS RECYCLABLES
> BOUTEILLES : eau, jus de fruit, soda,
soupe, lait (de 0,15 à 5 l.), mais aussi
huiles alimentaires, vinaigrette,
ketchup, mayonnaise
> FLACONS de produits de toilette
et d’entretien (lessive, détergents,
eau de javel…)
S
S ET FLACON
S BOUTEILLE
VO
EN
BI
Z
DE
VI
R BOUCHON
LAISSEZ LEU
> boîtes de conserve et canettes
> aérosols, bidons de sirop
> barquettes aluminium
LS
S, LES AÉROSO
ÈME
UNE FOIS VIDÉ
BL
O
NT AUCUN PR
NE PRÉSENTE
DE SÉCURITÉ
> journaux, magazines sans film plastique,
publicités, enveloppes (même à fenêtre),
feuilles volantes
> briques alimentaires, quels que soient
leur taille et leur contenu
> cartonnettes : lessives, céréales, gâteaux,
boîte à œufs…
> bouteilles : vin, bière, jus de fruit…
y compris l’huile
> bocaux de conserve
> pots de confiture, pots de bébé
IRER
NNER, NI DÉCH
NE PAS CHIFFO
S…
CARTON
LES PAPIERS,
RSEURS
R LES BECS VE
TE
Ô
D’
INUTILE
ES
U
IQ
E DE VOS BR
EN PLASTIQU
PSULES
CHONS ET CA
ENLEVEZ BOU
L ES D É C H E TS N O N R ECYC L A B L ES (O R D U R ES M É N AG È R ES R É S I D U E L L ES)
> barquettes de beurre, de glace…
> suremballages, sacs de caisse,
sacs de surgelé
> polystyrène (barquettes, calages)
> pots de yaourts, de crème fraîche…
> emballages de jambon, de fromage sous vide
> pots et barquettes de fleurs
> “blisters”, tubes de dentifrice, de crème…
> jouets en plastique
> coton-tiges
!
!
!
> papier aluminium en rouleau
> sachets aluminium : café, chips, biscuits
> papiers et cartons gras, souillés
> papier essuie-mains
> mouchoirs jetables
> films autour des revues
> couches culottes
> tapisserie
> pots de fleurs
> vaisselle cassée
> vitre, miroir
> ampoules
SSÉE
VAISSELLE CA
EMBALLEZ LA
PAPIER
DU
S
N
DA
S
ULE
ET LES AMPO
S JETER
AVANT DE LE
BON À SAVOIR
Les petits emballages légers et les emballages souples ne sont pas recyclés.
Balayures, épluchures, restes de repas sont à jeter avec les ordures ménagères.
Leur présence dans les déchets recyclables rend votre geste de tri inefficace.
Compactez les bouteilles en plastique, les briques alimentaires et les cartonnettes.
pages
16
17
Certains
rs disposent
ie
rt
qua
de conteneurs
enterrés
e
pour la collect
ts
he
éc
d
des
r
Où déposer vos déchets?
Bouteilles et flacons en plastique
avec les bouchons
s
a n g e rèr
e
et sa 1
couronne*
la
communes de **
2Ème c o u r o n n e
grands
im m e u b l e s
É Q U IP É S
Boîtes métalliques
rec non
ycl
abl
e
ver
re
pap
car ier
ton
Pla
st
met ique
al
Vous habitez k
jetez
K
Cartonnettes,
journaux, papiers
magazines,
briques
alimentaires
Bouteilles,
bocaux
et pots
en verre
(sans bouchon,
ni couvercle)
Épluchures,
restes
de repas,
balayures,
emballages
non recyclables
* Communes de la première couronne : Avrillé, Beaucouzé, Bouchemaine, Cantenay-Epinard,
Ecouflant, Montreuil-Juigné, Mûrs-Erigné, Les Ponts-de-Cé, Saint-Barthélemy d’Anjou,
Sainte-Gemmes-sur-Loire, Saint-Sylvain d’Anjou, Trélazé
** Communes de la deuxième couronne : Béhuard, Briollay, Feneu, La Meignanne,
La Membrolle-sur-Longuenée, Le Plessis-Grammoire, Le Plessis-Macé, Pellouailles-les-Vignes,
Saint-Clément-de-la-Place, Saint-Jean-de-Linières, Saint-Lambert-la-Potherie,
Saint-Léger-des-Bois, Saint-Martin-du-Fouilloux, Sarrigné, Savennières, Soucelles,
Soulaines-sur-Aubance, Villevêque
pages
18
19
3
val elos rdiésceh ert s
La deuxième vie des emballages
Une fois vos déchets triés, Angers Loire Métropole les collecte
et les achemine vers des filières de traitement.
Le recyclage des emballages permet d’économiser des matières
premières naturelles, mais aussi de l’eau et de l’énergie.
Comment aller plus loin ? En valorisant aussi les ordures
ménagères résiduelles avec le projet “Biopole” (voir p. 22).
Du tri à la fabrication de nouveaux matériaux, il existe différentes étapes de transformation.
Le contrat conclu entre Angers Loire Métropole et la société Eco-Emballages assure le retraitement
et la traçabilité des déchets d’emballage recyclés.
Acier
Papiers et cartons
Dans la nature, une boîte en acier
met 100 ans à disparaître.
Chaque tonne d’acier recyclé permet d’économiser
plus d’une tonne de minerai de fer.
Les cartons et cartonnettes de la maison
se recyclent une dizaine de fois.
Chaque tonne d’emballages en carton recyclé fait
économiser 2,5 tonnes de bois.
Acier recyclé
Clés à molette,
trombones, casseroles,
pinces, chariots…
Cartons recyclés
Nouveaux cartons.
r
de la
bouteille…
Plastique
Aluminium
1
Tri
Les bouteilles de lait
sont sélectionnées au centre de tri.
2
Les bouteilles sont compactées
puis expédiées vers une usine
de recyclage.
4
Il se recycle à 100 % et à l’infini.
Recycler 1 tonne d’aluminium permet
d’économiser plus de 2 tonnes de bauxite
et 95 % de l’énergie nécessaire pour fabriquer
l’aluminium de première fusion.
r
Aluminium recyclé
Trottinettes, fers à repasser,
chaises, flacons
de parfum…
Briques alimentaires
Chaque tonne de briques alimentaires recyclées
permet d’économiser 2 tonnes de bois.
Stockage et transport
3
r
Régénération
Les bouteilles sont lavées,
broyées en paillettes, puis
transformées en granulés.
6
Résultat
L’arrosoir est
prêt à la vente.
Fabrication
Finition
Sorti du moule, l’arrosoir
doit encore être découpé.
Briques alimentaires
Enveloppes cartonnées,
papiers cadeaux,
papiers peints…
Chaque tonne de plastique recyclé
fait économiser entre 700 et 800 kg
de pétrole brut.
r
Plastique recyclé
Pulls en laine polaire, brosses
à balai, bracelets de montre,
gaines, bacs à fleur, seaux
en plastique…
Verre
Le verre se recycle indéfiniment
et à 100 %. Chauffé à plus de 1 500°C,
l’emballage en verre prend toutes
les formes et redevient un emballage.
Le verre recyclé, appelé calcin,
est le premier matériau utilisé
par l’industrie du verre.
BON À SAVOIR
LE POINT VERT
ECO-EMBALLAGES
95 % des produits emballés que nous achetons portent aujourd’hui le point vert.
Ce sigle n’est pas le signe d’un emballage recyclable. Il signifie que
les industriels, les conditionneurs et les distributeurs du produit emballé
participent financièrement au programme de tri Eco-Emballages.
les granulés sont fondus
puis coulés dans un moule.
5
r
…à
l’arrosoir
pages
20
21
3
valleos rdiésceh ert s
Traiter les déchets résiduels
> SÉPARATION
des déchets résiduels
En 2010, l’usine d’incinération
de La Roseraie s’arrêtera de
fonctionner pour laisser la place
à “Biopole”. Un lieu unique,
à Saint-Barthélemy d’Anjou,
où les ordures ménagères
résiduelles seront traitées
et valorisées. Explications…
Centre de valorisations des déchets ménagers
Après le tri sélectif, votre poubelle comporte
encore des déchets valorisables.
Le centre de valorisation des déchets “Biopole”
permettra de séparer les déchets fermentescibles
des autres déchets et de les valoriser.
Ils seront alors transformés en biogaz et en compost.
L e b io g a z
constitue une énergie renouvelable, susceptible
de remplacer les énergies fossiles.
Il pourra être utilisé pour le chauffage et l’électricité.
Par an, Biopole produira ainsi l’équivalent
de la consommation électrique de 7 800 foyers.
> DÉCHETS
FERMENTESCIBLES
> MÉTHANISATION
procédé permettant
une double valorisation
50 %
> VALORISATION
BIOLOGIQUE
22000 tonnes de compost
produites par an
50 %
1,5%
Le compost
utilisé par les agriculteurs, pourra compenser
l’appauvrissement des sols.
> Valorisation
des métaux
9,5%
3%
36%
> STOCKAGE
des déchets ultimes
> Travaux publics:
valorisation
des déchets inertes
(gravillons, porcelaine…)
> Déchets à haut pouvoir
calorifique: stockage
ou valorisation à l’étude
(plastique, bois…)
> VALORISATIONS
ÉNERGÉTIQUES
10000 tonnes de biogaz
produites par an
pages
22
23
4
îchtreitssedarngereux et les D3E
a
m
les dé
Tous les déchets ne se ressemblent pas : certains doivent
faire l’objet d’un traitement particulier. Soyez vigilants.
Les déchets “dangereux” et les “D3E” (déchets d’équipements
électriques et électroniques) contiennent des composants
toxiques aux effets néfastes sur l’environnement et la santé.
Apprenez à les repérer pour mieux les neutraliser.
Déchets dangereux
Ce sont les déchets pouvant être nocifs
pour l’Homme et l’Environnement
(eau, air, faune et flore).
• Piles et accumulateurs.
Attention aux piles-boutons, qui contiennent du mercure et autres métaux dangereux.
• Peintures, solvants, vernis, colorants, décapants.
Ne pas oublier les chiffons, ni les pinceaux souillés.
• Consommables de bureautique. Toners, cartouches d’encre…
• Huiles de vidange, liquides de frein, liquides anti-gel,
filtres à huile.
• Batteries de véhicules.
• Insecticides, pesticides et autres produits phytosanitaires.
• Aérosols non vidés de leur contenu.
• Tubes néons, lampes fluocompactes.
• Acides et bases (acide chlorhydrique, soude…).
• Produits d’entretien pour la maison.
Décapants pour four (soude caustique), dégraissants, solvants et substances chimiques
dangereuses (débouche évier).
• Produits de soins. Médicaments, désinfectants, thermomètres, piquants-coupants,
radios médicales, autres déchets de soins.
• Produits cosmétiques. Vernis et dissolvants.
• Plaques et tuyaux en fibrociment contenant de l’amiante.
FACILE !
Les risques de pollution
Certains déchets dangereux sont acceptés
dans les déchèteries pour être ensuite
acheminés vers des filières de traitement
adaptées. Adressez-vous au gardien.
(voir pages 28 - 29)
Trop de déchets dangereux sont :
> Collectés avec les ordures
ménagères.
Ils représentent un risque pour les agents chargés
de la collecte. De plus, leur élimination provoque le
rejet de composants toxiques dans l’environnement.
> Déversés dans les sanitaires.
Se propageant dans le circuit des eaux usées,
ils rendent leur traitement plus difficile et présentent
un risque de pollution.
> Laissés dans la nature.
Libérant de nombreux composants dangereux,
ils entraînent une pollution de l’air, contaminent
le sol et s’infiltrent dans les eaux souterraines.
Les effets sur la santé
> Présents dans l’eau, le sol et l’air, les composants
toxiques ont un impact négatif sur la faune
et la flore et contaminent la chaîne alimentaire
à l’extrémité de laquelle se trouve l’Homme.
Comment les jeter ?
É v it e z
de mélanger ces déchets entre eux
ou avec d’autres ordures ménagères :
vous risqueriez de provoquer des réactions chimiques.
Afin de limiter leur pollution, orientez-vous plutôt
vers des filières de traitement adaptées.
Déposez
> Les piles usagées dans les points de vente
ou les déchèteries. Les fabricants sont obligés de les
reprendre gratuitement.
> Les médicaments dans les pharmacies.
> Certains déchets dangereux dans
les déchèteries.
> Que ce soit par la peau ou les muqueuses, par
ingestion ou par inhalation, des risques d’intoxication
existent.
heterie
c
é
d
a
l
N
O
I
T
C
DIRE
nouvelle
nement de la
on
ti
nc
fo
n
bo
Le
agères
s ordures mén
de
on
ti
sa
ri
lo
présence
unité de va
pole) exclut la
io
(B
s
le
el
du
ngereux,
rési
des déchets da
le compost.
de contaminer
nt
ie
erie.
ra
ue
sq
ri
qui
sés en déchèt
po
dé
re
êt
t
en
Ils doiv
pages
24
25
4
mal eîs tdréisc hee rt s d a n g e r e u x e t l e s D 3 E
Déchets d’Équipements Électriques
et Électroniques (D3E)
FACILE !
Comment jeter ?
Plusieurs solutions s’offrent à vous :
Quatre types de D3E
Vous entreposez un ordinateur ou un grille-pain
qui ne fonctionne plus ? Vous avez gardé
les consoles de jeux de vos enfants ?
Vous stockez donc des D3E : des équipements usagés
fonctionnant avec une prise, une pile ou un
accumulateur. Il en existe plusieurs familles.
> Électroménager hors froid.
Appareils de lavage et de cuisson, équipements
de ventilation, de chauffage…
> Électroménager froid.
Réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs.
Les D3E sont considérés comme dangereux parce
qu’ils contiennent des composants toxiques :
- gaz à effet de serre (réfrigérateur mis sur le marché
avant 1994)
- fils électriques
- composants électroniques
- mercure
- piles ou accumulateurs
- tube cathodique (téléviseur ou écran d’ordinateur)
Les D3E sont aussi polluants pour
l’environnement que les déchets
dangereux : ne les jetez pas
à la poubelle.
> Petit électroménager.
Aspirateurs, machines à coudre,
fer à repasser, grille-pain,
friteuses, couteaux électriques,
réveils, balances, rasoirs
électriques… Postes de radio,
caméscopes, lecteurs DVD,
chaînes Hi-fi, consoles de jeux…
Imprimantes, photocopieuses,
téléphones, répondeurs…
> Écrans.
Ordinateurs, postes
de télévision…
Le vendeur
Depuis le 15 novembre 2006,
si vous achetez un appareil
électrique ou électronique,
votre distributeur est dans
l’obligation de respecter la règle
du “1 pour 1” et de reprendre votre
ancien appareil. Il revient aux producteurs
• Respectez le mode d’emploi
des équipements électriques
et électroniques et entretenez-les
correctement.
• Achetez des appareils adaptés à vos besoins,
compatibles avec vos autres équipements.
• Choisissez des produits éco-labellisés.
d’organiser et de financer la collecte, puis le traitement.
Le don
Si vos appareils sont de bonne qualité
et toujours en état de marche,
donnez-les à des associations caritatives:
la recyclerie-déchèterie Emmaüs, Envie-Anjou…
L a d é c h è te ri e
Les déchèteries de l’agglomération
acceptent tous vos déchets
électriques ou électroniques.
Pensez à retirer les piles
et accumulateurs auparavant.
> Depuis novembre 2006, tous les D3E
ménagers portent obligatoirement ce
logo distinctif. Pour chaque appareil
électrique acheté, les français
s’acquittent d’une “éco-participation”
variant de 0,01 € à 13 €.
Son rôle : collecter et financer
la dépollution et le recyclage de tous
les anciens appareils hors d’usage.
En France, nous en produisons 14 kg
par an et par habitant.
Objectif : en collecter 4 kg par habitant
par an en déchèterie.
ur les d3e
o
p
n
io
t
a
is
r
o
val
un centre de
d’Angers
r le territoire
su
08
20
en
us les D3E
Installé
il accueille to
,
le
po
ro
ét
M
mantelés,
Loire
st. Ils y sont dé ivement.
ue
O
nd
ra
G
du
sélect
s puis traités
ur
triés, dépollué
traitement po
de
solutions
s
de
tants.
ir
bi
fr
ha
of
:
d’
f
Objecti
millions
14
et
ts
en
em
27 départ
pages
26
27
5
alàlel ar d é c h è t e r i e
Le gardien vous guidera
pour les autres déchets :
> Électroménager
Sur le territoire d’Angers Loire Métropole, vous avez le choix
entre huit déchèteries. Gratuites pour les particuliers,
elles recueillent un grand nombre de déchets. Ils sont ensuite
acheminés vers des filières de traitement adaptées.
Déposer
Pour une valorisation maximale,
chaque benne correspond à une filière
de traitement. Par exemple, les déchets
dangereux sont isolés et destinés à des
centres spécifiques.
Respectez bien les consignes.
! La benne “papiers”
papiers, journaux, magazines (sans les films
d’emballage), livres, annuaires, cahiers.
Destination : papeteries pour la fabrication
de nouveaux papiers.
> Ne pas déposer : papiers souillés, tapisserie,
papier essuie-tout, classeurs.
! La benne “cartons”
cartons pliés, cartonnettes.
Destination: cartonneries pour la fabrication
de nouveaux cartons.
> Ne pas déposer : papiers, calages en polystyrène,
tapisserie.
! La benne “bois”
palettes, caissettes, cageots, grosses
branches, chutes de bois brut,
piquets en bois…
Broyage lent pour chauffage bois.
> Ne pas déposer : meubles, canapés et fauteuils,
contre-plaqué, agglomérés, bois traité.
> Les bois traités, avec les vernis, colles,
peintures toxiques ne peuvent être valorisés
et sont à déposer dans la benne
“tout-venant”.
Machines à laver, sèche-linge, réfrigérateurs,
congélateurs, gazinières, fours, télévisions,
ordinateurs, minitels, sèche-cheveux, rasoirs
électriques, grille-pain…
> Batteries de véhicules
! La benne “végétaux”
tailles de haies, tontes de pelouse,
branchages, feuilles, déchets potagers, fruits.
Destination : plate-forme de compostage.
> Ne pas déposer : sacs plastiques, pierres, gravats,
grosses branches, souches d’arbre, piquets en bois.
! La benne “tout-venant”
objets de moins d’un mètre, tapisserie,
plastiques divers, contre-plaqués
et agglomérés.
> Ne pas déposer: les objets trop grands ou trop lourds.
! La benne “encombrants”
canapés, fauteuils, meubles, matelas,
sommiers, contre-plaqués et agglomérés
(+ de 1 m), plâtre et placoplâtre, isolants
(laine de verre, laine de roche), souches d’arbres…
Destination : centre de stockage des déchets ultimes.
> Huiles moteur usagées
> Radiographies médicales
> Consommables de bureaux
Respecter les règles
Les gardiens
Ils sont là pour vous accueillir, vous renseigner
et prendre en charge les déchets spéciaux.
Ils peuvent vous interroger sur l’origine et la nature
des déchets.
Cartouches d’encre, toners…
Les bennes
> Autres déchets dangereux
Vous n’avez pas le droit de descendre dans les
bennes, ni d’y récupérer des éléments.
• Peintures, vernis, diluants, solvants
• Tubes néons
• Emballages et bidons souillés
• Acides et bases
• Produits phytosanitaires
• Piles et accumulateurs
• Liquide de frein, liquide anti-gel
La circulation
Les déchèteries sont accessibles aux véhicules
particuliers, avec ou sans remorque,
ayant un Poids Total Autorisé en Charge (PTAC)
inférieur à 3,5 tonnes.
Respectez le code de la route et roulez au pas.
! La benne “gravats”
pierres, béton, carrelage, pare-brise (sans
joint), miroirs, pots de fleur en terre cuite,
sanitaires (sans tuyauterie, ni plomberie), vaisselle,
céramique, porcelaine.
Destination : centre de stockage des déchets inertes.
> Ne pas déposer : plâtre, placoplâtre, amiante, bois,
ferraille.
! La benne “ferraille”
objets comportant des parties métalliques :
vélos, bidons vides, grillage, métaux,
tondeuses, jantes…
Destination : fonderies après broyage et séparation
chez un récupérateur de métaux.
> Ne pas déposer : bouteilles de gaz, électroménager
récent, éléments entiers de voiture ou de camion.
Ne sont pas acceptés :
• Ordures ménagères résiduelles
• Produits radioactifs
• Extincteurs
• Cadavres d’animaux
• Bouteilles de gaz
• Produits explosifs
• Munitions
• Déchets hospitaliers
• Carburants
• Déchets de soins
Demandez conseil
au gardien !
pages
28
29
5
alàlelra d é c h è t e r i e
Guide pratique
Horaires
n
HIVER du 1er novembre au 31 mars
n
- Du lundi au vendredi : 9h à 12h et 14h à 17h
- Le samedi : 9h à 17h sans interruption
- Le dimanche : 9h à 12h
ÉTÉ du 1er avril au 31 octobre
- Du lundi au vendredi : 8h30 à 12h et 14h à 18h
- Le samedi : 8h30 à 18h sans interruption
- Le dimanche : 8h30 à 12h
LES DÉCHÈTERIES SONT FERMÉES TOUS LES JOURS FÉRIÉS
Quelle est la plus proche ?
n
Déchèterie de Villechien
n
Rue de la Paperie
49124 Saint-Barthélemy-d’Anjou
Tél. : 02 41 79 79 94
n
Rue de la Ternière – 49240 Avrillé
Tél. : 02 41 69 21 60
n
Déchèterie de la Baumette
n
Déchèterie du Haut Coudray
Z.I. du Haut Coudray – 49460 MontreuilJuigné
Tél. : 02 41 34 89 02
n
Recyclerie-déchèterie Emmaüs
Le Sauloup – Route de Saint-Léger
49070 Saint-Jean-de-Linières
Tél. : 02 41 39 73 39
Déchèterie des Brunelleries
Ecopole Anjou-Loire – 49080 Bouchemaine
Tél. : 02 41 77 30 78
Allée Seuil en Maine – 49000 Angers
Tél. : 02 41 44 49 13
n
Déchèterie du Lac Bleu
Déchèterie du Petit Guichard
JUIGNÉ-SUR-LOIRE
49480 Saint-Sylvain d’Anjou
Tél. : 02 41 18 52 81
n
Déchèterie de la Claie Brunette
D 751 – Route des Coteaux
49610 Juigné-sur-Loire
Tél. : 02 41 91 90 56
ST VERT
TESTEZ LE COMPO
> La vente en sac
Dans toutes les déchèteries de l’agglomération, au prix de 2 € le sac de 20 kg.
> La vente en vrac
Rendez-vous aux déchèteries des Brunelleries, du Haut-Coudray, de Villechien*
ou directement sur la plate-forme de compostage.
Tarifs 2007 : 16,38 € la tonne
Forfait de 5,50 € pour une quantité inférieure à 350 kg par mois.
Renseignements : 02 41 05 58 44
Dans toutes les déchèteries de l’agglomération, vous trouverez des points tri
dans lesquels vous pouvez déposer vos emballages ménagers recyclables
et journaux / magazines.
*Munissez-vous d’un badge de pesée (11 €)
Édition : Angers Loire Métropole
Contributions : Angers Loire Métropole,
Direction Déchets-Environnement,
Direction de la Communication
Conception / réalisation : PCA / ZAOUM
Photos / illustrations : Bernard Bachelot,
Ann Jarret, Art presse
Impression sur papier recyclé
Novembre 2007
pages
30
31
Un doute, une question…
tri / collecte :
prévention des déchets / compostage :
0 800 800 050
0 800 800 050
Angers Loire Métropole
Direction Déchets-Environnement
83, rue du Mail-BP 80529-49105 Angers Cedex 02
Courriel : dechets@angersloiremetropole.fr
w w w. a n g e r s lo i re m e t ro p o le . f r
( i n f o s p r a t i q u e s / e n v i ro n n e m e n t )
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising