les piétons en ville

les piétons en ville
Les piétons en ville
Depuis une trentaine d’années, l’évolution des activités urbaines a nécessité
une redéfinition des centres-villes. Après avoir été délaissés au profit de
périphéries plus spacieuses, les centres-villes revivent. L’habitat y est rénové,
les commerces y sont dynamisés, pour contribuer à faire de ces espaces des
lieux de bien-être, conviviaux, loin de la pollution et du bruit. Un moyen pour
atteindre ces objectifs : la création de zones piétonnes, permettant par ailleurs
de repousser les problèmes de circulation hors du centre trop exigu.
Ce que l’élève doit retenir
◆ Les principaux points de
réglementation applicables
aux piétons.
Fiche professeur
Programme
Niveau 5e : la sécurité
Niveau 3e : les échanges, la mobilité
des hommes, … l’urbanisation.
Objectifs disciplinaires
Découvrir une ville d’après des plans
à différentes échelles.
Retrouver un sens très ancien du
centre-ville : lieu de rencontre,
convivial.
Se familiariser avec certains types de
textes : arrêté municipal, brochure
explicative (5 e surtout).
Objectifs sécurité routière
Prendre conscience du rôle du piéton,
du cycliste qui ont des droits certes,
mais aussi des devoirs.
L’activité proposée est plus adaptée à
des élèves de 5 e . Elle peut être
prolongée par une enquête auprès de
la municipalité et des usagers sur les
effets de la mise en place des zones
piétonnes.
Les enseignants pourront remplacer
les documents proposés par des
documents de leur choix. Les textes
réglementaires, en fin de fiche,
permettent de traiter la question des
piétons en général.
En classe de 3e, cette activité peut être
approfondie dans le cadre de l’étude
d’un espace urbain. Il est possible de
reprendre l’exemple dans toutes les
villes. Ce travail peut servir, en
rapport avec les transformations des
autres espaces de la ville, à élaborer
un croquis progressif de l’ensemble
urbain concerné.
On peut s’inspirer pour cela de :
“ Les villes en France ”, Nadine
CATTAN, Thérèse SAINT-JULIEN
Documentation photographique
N° 7039, février 1997
Fiche 19 : Des villes à la Ville :
élaboration d’un modèle.
Les piétons sont tenus d’utiliser les passages prévus à leur intention,
lorsqu’il en existe à moins de 50 mètres
la sécurité routière dans les disciplines au collège
10
Fiche élèves
Documents 2 et 3
- Quelle est la nature précise de ces documents ? Quelle
est leur source ?
- Qu’est-ce qu’une zone piétonne d’après le document 2 ?
et d’après le document 3 ?
- Sur quels aspects insiste l’arrêté municipal ? et la
brochure ?
- Qui est prioritaire dans les zones piétonnes ?
- Quels sont les véhicules autorisés à y circuler de façon
permanente ?
- Quels sont les véhicules autorisés à s’y rendre à
certains moments de la journée ?
- Dans quelles tranches horaires ?
- Quelles sont les dérogations possibles ?
- À quelles conditions ces véhicules peuvent-ils circuler
dans la zone piétonne ?
- Que peut-il arriver si ces véhicules ne respectent pas
ces règles ?
- Qui serait responsable en cas d’accident entre piéton et
véhicule à l’intérieur de la zone piétonne ?
- Pourquoi a-t-on mis en place les zones piétonnes ?
- En quoi contribuent-elles à améliorer la qualité de la
vie (convivialité, pollution, bruit, sécurité, dynamisme
commercial) ?
Document 1
- Document 1a : plan de la région d’Amiens, extrait
d’une carte Michelin, échelle 1/200 000° (non fourni)
Document 2
- Document 1b : plan de la ville d’Amiens, extrait de
l’almanach de la Poste (non fourni)
- Document 1c : plan du centre ville d’Amiens (non fourni)
Ville d'AMIENS
Objet : Zones piétonnes - circulation - stationnement - réglementation
LE MAIRE DE LA VILLE D'AMIENS
ARRETE
Article 2 - Définition de la zone piétonne :
Une aire est dite "piétonne" lorsqu'elle est affectée de manière
temporaire ou permanente à la circulation des piétons et se situe
à l'intérieur d'un périmètre où la circulation des véhicules est
soumise à des prescriptions particulières.
Tout stationnement y est interdit et gênant conformément aux
dispositions de l'article R 37.1 du Code de la Route.
Les véhicules (…) devront circuler à une vitesse inférieure à
15 km/h.
Signalisation à l’entrée d’une zone piétonne.
Article 4 - Par dérogation aux dispositions faisant l'objet de
l'article 2 du présent arrêté, la circulation est autorisée à toute
heure, pour les cyclistes sur l'ensemble des voies piétonnes.
Article 13 - Tout bénéficiaire, à titre quelconque, d'une
dérogation de circulation ou de stationnement, conserve l'entière
responsabilité de tout accident corporel ou matériel provoqué par
le passage ou la présence de son véhicule ou de son vélo.
Dans tous les cas, la circulation des piétons reste prioritaire.
Article 16 - Les véhicules en infraction seront mis en fourrière
aux frais de leurs propriétaires.
Extrait de l'arrêté municipal du 20 septembre 1996
Exemple de zone piétonne où se côtoient loisirs, commerces et
déplacements. Les conducteurs de cycles peuvent y circuler à l’allure du
pas et à condition de ne pas occasionner de gêne aux piétons.
la sécurité routière dans les disciplines au collège
11
Document 3
• Les véhicules d'urgence
L'accès permanent à la zone piétonne est autorisé pour les
pompiers, le S.A.M.U., la police…
Les zones piétonnes sont des espaces de vie conviviaux qui
vous permettent de faire vos courses, flâner ou même déjeuner
en toute quiétude. Afin de préserver cette tranquillité, des
bornes automatiques limitent désormais l'accès des véhicules
aux zones piétonnes où le stationnement et la circulation sont
strictement réglementés.
• Les camions de déménagement ou véhicules de chantier
L'accès est autorisé sur dérogation délivrée par la Mairie pour
une durée limitée.
Qui peut accéder aux zones piétonnes ?
• Les véhicules de transport en commun du réseau urbain
L'accès est prévu par le couloir bus de la rue des Trois
Cailloux. Chaque bus est muni d'un système de détection
automatique permettant l'abaissement de la borne.
• Les résidants et commerçants riverains
Ils bénéficient d'un badge d'accès permettant d'entrer dans la
zone aux heures suivantes :
- de 6 h à 10 h & de 19 h à 22 h pour ceux qui ne bénéficient
pas d'un parking privé.
- accès permanent pour ceux qui bénéficient d'un lieu de
stationnement privé.
• Cas exceptionnels
À tout moment, la Police Municipale pourra autoriser l'accès
aux particuliers et véhicules professionnels (taxis,
ambulances…) pour la dépose ou prise en charge d'une
personne à mobilité réduite, par exemple.
• Les véhicules de livraison
L'accès est autorisé de 6 h à 10 h. L'abaissement de la borne
est commandé par le bouton poussoir situé sur le lecteur du
badge. Les véhicules de livraison doivent impérativement
avoir quitté la zone à 11 h. Le stationnement des véhicules de
livraison est limité à la durée du chargement et du
déchargement.
Source : brochure “ Zones piétonnes, mode d'emploi ”
Mairie d'Amiens
Quelques points de réglementation applicables aux piétons
◆ “ Les piétons ne doivent traverser la chaussée qu’après s’être
assurés qu’ils peuvent le faire sans danger immédiat, en tenant
compte notamment de la visibilité ainsi que de la distance et de
la vitesse des véhicules.
Ils sont tenus d’utiliser, lorsqu’il en existe à moins de cinquante
mètres, les passages prévus à leur intention.
Aux intersections à proximité desquelles n’existe pas de
passage prévu à leur intention, les piétons doivent emprunter la
partie de la chaussée en prolongement du trottoir. ”
Code de la route - article R 219
Circulation des piétons
◆ “ Lorsqu’une chaussée est bordée d’emplacements réservés
aux piétons ou normalement praticables par eux, tels que
trottoirs ou accotements, les piétons sont tenus de les utiliser à
l’exclusion de la chaussée. ”
Sont assimilés aux piétons :
“ 1° Les personnes qui conduisent une voiture d’enfant, de
malade ou d’infirme, ou tout autre véhicule de petite dimension
sans moteur ;
2° les personnes qui conduisent à la main une bicyclette ou un
cyclomoteur ; les infirmes qui se déplacent à l’allure du pas
dans une voiture roulante peuvent circuler sur les trottoirs ou
les accotements et sont, dans ce cas, assimilés à des piétons. ”
Code de la route - article R 217.
Patins et planche à roulettes
◆ “ Sur l’ensemble du territoire national, en l’absence d’une
réglementation spécifique, les pratiquants du patin à roulettes,
lorsqu’ils circulent sur une voie publique, sont assimilés à des
piétons. À ce titre ils sont soumis aux dispositions des articles
R 217 et R 219.4 du code de la route, qui prévoient, pour ces
usagers, l’obligation de circuler sur les trottoirs, ainsi que celle
de prendre toute précaution, notamment de respecter les
signalisations tricolores lors de la traversée des chaussées
qu’ils doivent effectuer dans les passages protégés. Les
manquements constatés sont sanctionnés par une
contravention de 1ère classe prévue par l’article R 237 du
même code.
Dans l’hypothèse où les patineurs utiliseraient les trottoirs mais
en y circulant à grande vitesse, en cas d’accident, leur
responsabilité civile pourrait être engagée. ”
◆ “ En dehors des agglomérations... (les piétons) doivent se
tenir près du bord gauche de la chaussée dans le sens de leur
marche. ”
Code de la route - article R 218.1.
◆ [les] ... “ cortèges, convois ou processions doivent se tenir
sur la droite de la chaussée dans le sens de leur marche, de
manière à en laisser libre au moins toute la moitié gauche.
Les dispositions qui précèdent concernent également les
troupes militaires, les forces de police en formation de marche
et les groupements organisés de piétons. Toutefois, lorsqu’ils
marchent en colonne par un, ils doivent, en dehors des
agglomérations, se tenir sur le bord gauche de la chaussée
dans le sens de leur marche, sauf si cela est de nature à
compromettre leur sécurité ou sauf circonstances
particulières.”
Code de la route - article R 219.4.
Réponse ministérielle du 30 novembre 1987
J. O. Débats assemblée nationale du 29. 02. 88.
la sécurité routière dans les disciplines au collège
12
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising