8366P_8277P-RapiTest

8366P_8277P-RapiTest
Date d’effet : 2014-09-09
Numéro : 1156096001
RapiTest®
Multidrug
Pipette Panel Test
Test rapide en une étape
pour la détection qualitative
des stupéfiants (Urine)
Mode d’emploi
Français
Mode d’emploi pour l’analyse de toute association entre les drogues suivantes :
Amphétamine 300, amphétamine 500, amphétamine, barbituriques, benzodiazépines 200, benzodiazépines,
buprénorphine, cocaïne 150, cocaïne, cotinine, fentanyl, kétamine, marijuana 20, marijuana, marijuana 150,
méthadone, EDDP 100 (métabolite de méthadone), EDDP 300 (métabolite de méthadone), méthamphétamine 300,
méthamphétamine 500,
méthamphétamine,
méthylène-dioxy-méthamphétamine,
morphine 300,
opiacé 2000, oxycodone, phencyclidine, propoxyphène, tramadol et antidépresseurs tricycliques.
Test de dépistage rapide en une seule étape pour la détection qualitative et simultanée de plusieurs drogues
et métabolites de drogue dans l’urine humaine.
Réservé exclusivement à un usage diagnostique in vitro médical et professionnel.
APPLICATION ET RÉSUMÉ
Les tests de dépistage urinaires de nombreuses drogues vont des simples dosages immunologiques à des
méthodes analytiques complexes. Grâce à leur rapidité et sensibilité, les dosages immunologiques sont
devenus la méthode de recherche préférentielle de la présence éventuelle de plusieurs drogues dans
l’urine.
Le RapiTest® Multidrug Pipette Panel (Urine) est un immunodosage chromatographique à écoulement
latéral pour la détection qualitative de plusieurs drogues et métabolites de drogue dans l’urine aux
concentrations seuils suivantes :1
Valeur seuil
Test
Étalon
(ng/ml)
Amphétamine (AMP 300)
Amphétamine (AMP 500)
Amphétamine (AMP)
Barbituriques (BAR)
Benzodiazépines (BZO 200)
Benzodiazépines (BZO)
Buprénorphine (BUP)
Cocaïne (COC 150)
Cocaïne (COC)
Cotinine (COT)
Fentanyl (FTY)
Kétamine (KET)
Marijuana (THC 20)
Marijuana (THC)
Marijuana (THC 150)
Méthadone (MTD)
Métabolite de méthadone (EDDP 100)
Métabolite de méthadone (EDDP 300)
Méthamphétamine (MET 300)
Méthamphétamine (MET 500)
Méthamphétamine (MET)
Méthylène-dioxy-méthamphétamine (MDMA)
Morphine (MOP 300)
Opiacé (OPI 2000)
Oxycodone (OXY)
Phencyclidine (PCP)
Propoxyphène (PPX)
Tramadol (TRA)
Antidépresseurs tricycliques (TCA)
d-Amphétamine
d-Amphétamine
d-Amphétamine
Sécobarbital
Oxazépam
Oxazépam
Buprénorphine
Benzoylecgonine
Benzoylecgonine
Cotinine
Norfentanyl
Kétamine
11-nor-Δ9-THC-9 COOH
11-nor-Δ9-THC-9 COOH
11-nor-Δ9-THC-9 COOH
Méthadone
2-Éthylidène-1,5-Diméthyl-3,3-Diphénylpyrrolidine (EDDP)
2-Éthylidène-1,5-Diméthyl-3,3-Diphénylpyrrolidine (EDDP)
d-Méthamphétamine
d-Méthamphétamine
d-Méthamphétamine
d,l-Méthylène-dioxy-méthamphétamine
Morphine
Morphine
Oxycodone
Phencyclidine
Propoxyphène
Tramadol
Nortriptyline
300
500
1 000
300
200
300
10
150
300
100
20
1 000
20
50
150
300
100
300
300
500
1 000
500
300
2 000
100
25
300
100
1 000
Ce test permet de détecter d’autres composés apparentés. Consulter le tableau Spécificité analytique de la
présente Mode d’emploi.
Ce test fournit seulement un résultat de test analytique préliminaire. Une autre méthode chimique plus
spécifique doit être utilisée pour confirmer un résultat d’analyse. La chromatographie en phase
gazeuse/spectrométrie de masse (GC/MS) constitue la méthode de confirmation privilégiée. Le résultat
de tout test de dépistage de drogues doit être interprété avec le jugement professionnel nécessaire et à la
lumière des informations cliniques à disposition, particulièrement lorsque des résultats positifs
préliminaires sont utilisés.
PRINCIPE
Le RapiTest® Multidrug Pipette Panel (Urine) est un immunodosage basé sur le principe de la liaison
compétitive. Les drogues éventuellement présentes dans l’échantillon d’urine rivalisent avec leurs
conjugués respectifs pour les sites de liaison sur leurs anticorps spécifiques.
Au cours d’un test, un échantillon d’urine migre vers le haut par capillarité. Si une drogue est présente dans
un échantillon d’urine en-dessous de sa concentration seuil, une drogue ne saturera pas les sites de liaison
de son anticorps spécifique. L’anticorps réagira ensuite avec le conjugué drogue-protéine et une ligne
colorée visible apparaîtra dans la zone de test de la bandelette de dépistage spécifique. La présence de
drogue au-dessus de la concentration seuil saturera tous les sites de liaison de l’anticorps. Par conséquent,
la ligne colorée n’apparaîtra pas dans la zone de test.
Un échantillon d’urine positif ne générera pas de ligne colorée dans la zone de test spécifique de la
bandelette en raison de la compétition des drogues alors qu’un échantillon d’urine négatif générera une
ligne dans la zone de test en raison de l’absence de compétition de drogue. En guise de procédure de
contrôle, une ligne colorée apparaîtra toujours dans la zone de contrôle. Elle indique qu’un volume suffisant
d’échantillon a été ajouté et que la membrane a été imbibée.
RÉACTIFS
Chaque test du dispositif de test inclut des particules couplées à des anticorps spécifiques à la drogue, ainsi
que les conjugués drogue-protéine correspondants. Un anticorps de chèvre est utilisé sur chaque ligne de
contrôle.
PRÉCAUTIONS
• Réservé exclusivement à un usage diagnostique in vitro médical et professionnel. Ne pas utiliser après la
date d’expiration.
• Le dispositif de test doit rester dans la pochette scellée jusqu’à son utilisation.
• Tous les échantillons doivent être considérés comme potentiellement dangereux et manipulés de la
même manière qu’un agent infectieux.
• Les dispositifs de test utilisés doivent être mis au rebut conformément aux réglementations locales en
vigueur.
CONDITIONS DE STOCKAGE ET STABILITÉ
Conserver le dispositif de test dans sa pochette scellée, à température ambiante ou dans un compartiment
réfrigéré (entre 2 et 30 °C). Le dispositif de test reste stable jusqu’à la date d’expiration imprimée sur la
pochette scellée. Le dispositif de test doit rester dans la pochette scellée jusqu’à son utilisation. NE PAS
CONGELER. Ne pas utiliser après la date d’expiration.
PRÉLÈVEMENT ET PRÉPARATION DES ÉCHANTILLONS
Test urinaire
L’échantillon d’urine doit être recueilli dans un conteneur propre et sec. Il est possible d’utiliser de l’urine
recueillie à n’importe quel moment de la journée. Les échantillons d’urine présentant des précipités visibles
doivent être centrifugés, filtrés ou laissés au repos afin d’obtenir un surnageant clair pour effectuer le test.
Conservation des échantillons
Les échantillons d’urine peuvent être conservés à une température comprise entre 2 et 8 °C et pendant une
durée maximum de 48 heures avant de commencer le test. Pour une conservation prolongée, les
échantillons peuvent être congelés et conservés à une température inférieure à -20 °C. Les échantillons
congelés doivent être décongelés et mélangés avant de commencer le test.
MATÉRIEL
Matériel fourni
• Dispositifs de test
• Compte-gouttes
• Mode d’emploi
Matériel nécessaire mais non fourni
• Conteneur de collecte des échantillons
• Minuteur
MODE D’EMPLOI
Porter le dispositif de test, l’échantillon d’urine et les contrôles à température ambiante (entre 15 et 30 °C)
avant de commencer le test.
1. Laisser la pochette revenir à température ambiante avant de l’ouvrir. Retirer le dispositif de test de la
pochette scellée et l’utiliser dès que possible.
2. Poser le dispositif de test sur une surface plane et propre. Tenir le compte-gouttes à la verticale, déposer
3 grosses gouttes d’urine (environ 100 µl du volume total) dans chaque puits d’échantillonnage (S) du
dispositif de test, puis démarrer le minuteur. Éviter de piéger des bulles d’air dans le puits
d’échantillonnage (S). Voir l’illustration ci-dessous.
3. Attendre que la ou les lignes colorées apparaissent. Lire les résultats au bout de 5 minutes. Ne plus
interpréter les résultats après 10 minutes.
NÉGATIF :* une ligne colorée dans la région de contrôle (C) et une ligne colorée dans la zone de test (T)
d’une drogue spécifique indiquent un résultat négatif. Dans ce cas, la concentration de drogue dans
l’échantillon d’urine est inférieure à la valeur seuil désignée pour cette drogue spécifique.
*REMARQUE : l’intensité de la couleur dans la zone de test (T) peut varier, mais le résultat doit être
considéré négatif dès lors qu’une ligne colorée, même peu visible, apparaît.
POSITIF : une ligne colorée dans la région de contrôle (C) et l’absence de ligne dans la zone de test (T)
d’une drogue spécifique indiquent un résultat positif. Dans ce cas, la concentration de drogue dans
l’échantillon d’urine est supérieure à la valeur seuil désignée pour cette drogue spécifique.
NON VALIDE : aucune ligne de contrôle n’apparaît. L’absence de ligne de contrôle est le plus souvent liée à
un volume d’échantillon insuffisant ou à une technique de procédure incorrecte. Vérifier la procédure et
répéter le test en utilisant un nouveau dispositif. Si le problème persiste, cesser immédiatement d’utiliser le
lot et contacter le distributeur local.
CONTRÔLE QUALITÉ
Le dispositif de test intègre un contrôle de procédure interne. L’apparition d’une ligne colorée dans la région
de contrôle (C) fait partie des contrôles de procédure internes. Cette ligne confirme que le volume
d’échantillon est suffisant, que la membrane est imbibée et que la technique de procédure est correcte.
Ce kit ne contient pas d’étalons. Cependant, il est recommandé, conformément aux bonnes pratiques de
laboratoire, de tester des contrôles positifs et négatifs afin de confirmer la procédure de test et de vérifier le
bon fonctionnement du dispositif.
LIMITES D’UTILISATION
1. Le RapiTest® Multidrug Pipette Panel (Urine) fournit seulement un résultat d’analyse qualitatif
préliminaire. Une deuxième méthode d’analyse doit être utilisée pour confirmer un résultat d’analyse. La
chromatographie en phase
gazeuse/spectrométrie de masse (GC/MS) constitue la méthode de
confirmation privilégiée.2, 3
2. Il est possible que des erreurs techniques ou des erreurs de méthodologie, ainsi que la présence d’autres
substances interférentes dans les échantillons d’urine, entraînent des résultats erronés.
3. La présence d’adultérants comme l’eau de Javel ou l’alun dans les échantillons d’urine peuvent entraîner
des résultats erronés indépendamment de la méthode d’analyse utilisée. Si une adultération est
soupçonnée, le test doit être répété avec un autre échantillon d’urine.
4. Un résultat positif n’indique ni le degré d’intoxication, ni le mode d’administration ou la concentration
dans l’urine.
5. Un résultat négatif n’indique pas nécessairement qu’un échantillon d’urine est dépourvu de toute drogue.
Il est possible d’obtenir des résultats négatifs lorsque la drogue est présente mais que sa concentration
est inférieure au niveau seuil du test.
6. Le test ne distingue pas les drogues de certains médicaments.
7. Il est possible d’obtenir un résultat positif suite à l’ingestion de certains aliments ou compléments
alimentaires.
CARACTÉRISTIQUES DE PERFORMANCE
Précision
Une comparaison parallèle a été réalisée en utilisant le RapiTest® Multidrug Pipette Panel (Urine) et un test
rapide disponible dans le commerce. Les tests ont été réalisés sur environ 300 échantillons recueillis
auparavant chez des sujets s’étant présentés pour un test de dépistage. Des résultats présumés positifs ont
été confirmés par GC/MS. Des échantillons d’urine négatifs ont tout d’abord été analysés par test prédicatif,
et 10 % des échantillons négatifs ont été confirmés par GC/MS. Les résultats suivants sont présentés sous
forme de tableaux :
Concordance avec le kit commercial (%)
Échantillon
Positif
Négatif
Total
AMP AMP
AMP BAR
300
500
>99 %
*
>99 % 98 %
>99 %
*
>99 % >99 %
>99 %
*
>99 % 99 %
Échantillon
Positif
Négatif
Total
EDDP
100
87 %
*
>99 %
*
94 %
*
Total
Français 1
EDDP
300
*
*
*
MET
300
*
*
*
COC
COC COT FTY
150
98 % 88 % >99 % >99 % >99 %
*
>99 % >99 % >99 % 99 % >99 %
*
99 % 97 % >99 % 99 % >99 %
*
BZO BUP**
MET
MOP OPI
MET MDMA
500
300 2000
>99 % >99 % 98 % 94 % 99 %
82 % >99 % >99 % >99 % >99 %
89 % >99 % 99 % 97 % 99 %
OXY
96 %
99 %
98 %
KET
*
*
*
PCP
THC
20
*
*
*
PPX
>99 % >99 %
>99 % >99 %
>99 % >99 %
THC
>99 %
>99 %
>99 %
THC
150
*
*
*
TRA
TCA
*
*
*
92 %
>99 %
98 %
* REMARQUE : kit commercial non disponible pour test de comparaison.
** REMARQUE : BUP a été comparée à des données autodéclarées d’utilisation de buprénorphine.
Concordance avec CG/MS (%)
Échantillon
Positif
Négatif
INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS
(Voir l’illustration ci-contre)
MTD
BZO
200
*
*
*
Échantillon
Positif
Négatif
Total
AMP AMP
AMP
300 500
99 % 95 % 94 %
99 % >99 % 99 %
99 %
98 %
97 %
92 %
99 %
BZO
200
98 %
99 %
98 %
98 %
COC
THC
COC COT* FTY* KET
150
20
98 % 97 % 95 % >99 % 99 % >99 % 91 %
99 % >99 % >99 % >99 % 89 % 97 % 99 %
96 %
99 %
98 %
99 %
BAR
BZO
BUP*
99 %
98 % >99 % 93 %
EDDP EDDP MET
MET
MOP
MET MDMA
100
300
300
500
300
93 % >99 % >99 % 98 % 99 % 90 %
98 % 98 %
>99 % >99 % 95 % >99 % >99 % >99 % 98 % 97 %
97 % >99 % 97 % 99 % 99 % 95 %
98 % 97 %
MTD
OPI
2000
99 %
99 %
99 %
97 %
96 %
OXY
PCP
PPX
99 %
98 %
99 %
90 %
99 %
96 %
99 %
>99 %
99 %
95 %
96 %
THC
150
91 %
96 %
95 %
95 %
THC
TRA* TCA**
96 %
97 %
97 %
>99 %
94 %
95 %
* REMARQUE : BUP, COT, FTY et TRA étaient basés sur des données LC/SM et non sur des données GC/MS.
** REMARQUE : les TCA étaient basés sur des données HPLC et non sur des données GC/MS.
Sensibilité analytique
Un pool d’urine dépourvu de drogue a été enrichi avec des drogues à des concentrations de ±50 % de la
valeur seuil et ± 25 % de la valeur seuil. Les résultats sont récapitulés ci-dessous.
AMP 300
Conc. de drogue
(plage de valeurs seuils) +
0 % de la valeur seuil
90 0
-50 % de la valeur seuil 90 0
-25 % de la valeur seuil 73 17
Valeur seuil
43 47
+25 % de la valeur seuil 16 74
+50 % de la valeur seuil
0 90
AMP 500
+
30
0
30
0
25
5
11 19
5
25
0
30
FTY
+
90 0
90 0
79 11
36 54
7 83
0 90
KET
+
90 0
90 0
48 42
6 84
0 90
0 90
MET 500
Conc. de drogue
(plage de valeurs seuils)
+
0 % de la valeur seuil
90 0
-50 % de la valeur seuil
90 0
-25 % de la valeur seuil
74 16
Valeur seuil
45 45
+25 % de la valeur seuil 15 75
+50 % de la valeur seuil
0 90
MET
- +
30 0
30 0
25 5
23 7
6 24
0 30
Conc. de drogue
(plage de valeurs seuils)
0 % de la valeur seuil
-50 % de la valeur seuil
-25 % de la valeur seuil
Valeur seuil
+25 % de la valeur seuil
+50 % de la valeur seuil
AMP
- +
30 0
30 0
26 4
23 7
7 23
0 30
THC 20
+
30
0
30
0
29
1
19 11
6
24
0
30
MDMA
+
30 0
30 0
27 3
17 13
6 24
0 30
BAR BZO 200
- +
+
30 0 60 0
30 0 60 0
23 7 60 0
14 16 22 38
7 23 2 58
0 30 0 60
THC
+
30 0
30 0
24 6
15 15
6 24
0 30
BZO
+
30 0
30 0
24 6
15 15
6 24
0 30
THC 150
+
90 0
90 0
90 0
45 45
10 80
0 90
BUP
- +
90 0
90 0
79 11
49 41
10 80
0 90
COC 150
+
90 0
90 0
73 17
46 44
17 73
0 90
COC
- +
30 0
30 0
25 5
20 10
5 25
0 30
MTD EDDP 100 EDDP 300
+
+
+
30 0 90
0
90
0
30 0 90
0
90
0
26 4 80 10 79 11
18 12 51 39 51 39
5 25 3
87 13 77
0 30 0
90
0
90
MOP OPI 2000 OXY
+
+
- +
30 0 30 0 90 0
30 0 30 0 90 0
20 10 26 4 78 12
18 12 11 19 44 46
7 23 5 25 16 74
0 30 0 30 0 90
PCP
+
30 0
30 0
26 4
19 11
5 25
0 30
PPX
- +
90 0
90 0
74 16
46 44
16 74
0 90
TRA
+
90 0
90 0
90 0
58 32
22 68
2 88
COT
- +
90 0
90 0
90 0
49 41
4 86
0 90
MET 300
+
30 0
30 0
27 3
15 15
5 25
0 30
TCA
- +
30 0
30 0
25 5
13 17
7 23
0 30
Spécificité analytique
Le tableau suivant dresse la liste des concentrations des composés (ng/ml) qui sont détectés positifs dans
l’urine par le RapiTest® Multidrug Pipette Panel (Urine) au bout de 5 minutes.
AMPHÉTAMINE 300
d-Amphétamine
d,l-Amphétamine
l-Amphétamine
p-Hydroxyamphétamine
p-Hydroxynoréphédrine
300
390
50 000
1 560
100 000
3,4-Méthylène-dioxy-amphétamine (MDA)
1 560
β-Phιnylιthylamine
Phénylpropanolamine (d,l-Noréphédrine)
Tyramine
AMPHÉTAMINE 500
d-Amphétamine
d,l-Amphétamine
3,4-Méthylène-dioxy-amphétamine (MDA)
100 000
100 000
100 000
MARIJUANA
11-nor-Δ9-THC-9 COOH
Cannabinol
11-nor-Δ8-THC-9 COOH
Δ8-THC
Δ9-THC
50
20 000
30
15 000
15 000
MARIJUANA 150
500
1 500
800
11-nor-Δ9-THC-9 COOH
Cannabinol
11-nor-Δ8-THC-9 COOH
Δ8-THC
Δ9-THC
MÉTHADONE
Méthadone
150
25 000
500
25 000
25 000
Phentermine
1 500
Doxylamine
50 000
β-Phιnylιthylamine
Tryptamine
Tyramine
AMPHÉTAMINE
d-Amphétamine
d,l-Amphétamine
l-Amphétamine
d,l-3,4-Méthylène-dioxy-amphétamine (MDA)
Phentermine
BARBITURIQUES
Sécobarbital
Alphénal
Amobarbital
Aprobarbital
Butabarbital
Butalbital
Butethal
Cyclopentobarbital
Pentobarbital
Phénobarbital
BENZODIAZÉPINES 200
Oxazépam
Alprazolam
50 000
50 000
25 000
EDDP 100
2-Éthylidène-1,5-Diméthyl-3,3-Diphénylpyrrolidine (EDDP)
EDDP 300
2-Éthylidène-1,5-Diméthyl-3,3-Diphénylpyrrolidine (EDDP)
MÉTHAMPHÉTAMINE 300
d-Méthamphétamine
d,l-Amphétamine
Chloroquine
Éphédrine
(1R, 2S)-l-Éphédrine
l-Épinéphrine
Fenfluramine
p-Hydroxyméthamphétamine
Méphentermine
l-Méthamphétamine
3,4-Méthylène-dioxy-méthamphétamine (MDMA)
Triméthobenzamide
MÉTHAMPHÉTAMINE 500
d-Méthamphétamine
d,l-Amphétamine
d-Amphétamine
Chloroquine
(1R, 2S)-l-Éphédrine
1 000
3 000
50 000
2 000
3 000
300
150
300
200
75
2 500
100
600
300
100
200
30
300
100
300
300
100 000
25 000
100 000
100 000
50 000
12 500
25 000
50 000
3 125
780
25 000
500
75 000
50 000
12 500
50 000
7-Aminoclonazépam
7-Aminoflunitrazépam
7-Aminonitrazépam
Bromazépam
Chlordiazépoxide
Clobazam
Clorazépate
Désalkylflurazépam
Diazépam
Estazolam
Flunitrazépam
α-Hydroxyalprazolam
d-Lorazépam
Midazolam
Nitrazépam
Norchlordiazépoxide
Nordiazépam
Témazépam
Triazolam
BENZODIAZÉPINES
Oxazépam
Alprazolam
Bromazépam
Chlordiazépoxide
Clobazam
Clonazépam
Clorazépate
Délorazépam
Désalkylflurazépam
Diazépam
Estazolam
Flunitrazépam
α-Hydroxyalprazolam
d,l-Lorazépam
RS-Lorazépam-glucuronide
Midazolam
Nitrazépam
Norchlordiazépoxide
Nordiazépam
Témazépam
Triazolam
BUPRÉNORPHINE
Buprénorphine
Buprénorphine 3-D-glucuronide
Norbuprénorphine
Norbuprénorphine 3-D-glucuronide
COCAÏNE 150
Benzoylecgonine
Cocaïne
Cocaéthylène
Ecgonine
Ecgonine méthyl ester
COCAÏNE
Benzoylecgonine
Cocaïne
Cocaéthylène
Ecgonine
COTININE
l-Cotinine
S-l-Nicotine
FENTANYL
Norfentanyl
Alfentanyl
Buspirone
Fenfluramine
Fentanyl
Sufentanyl
KÉTAMINE
Kétamine
4 000
390
625
390
300
48
97
1 560
97
125
25 000
30
3 125
195
780
780
780
33
150
p-Hydroxyméthamphétamine
Méphentermine
l-Méthamphétamine
3,4-Méthylène-dioxy-méthamphétamine (MDMA)
l-Phényléphrine
β-Phιnylιthylamine
MÉTHAMPHÉTAMINE
d-Méthamphétamine
p-Hydroxyméthamphétamine
Méphentermine
l-Méthamphétamine
d,l-3,4-Méthylène-dioxy-méthamphétamine (MDMA)
MÉTHYLÈNE-DIOXY-MÉTHAMPHÉTAMINE (MDMA)
d,l-3,4-Méthylène-dioxy-méthamphétamine (MDMA)
d,l-3,4-Méthylène-dioxy-amphétamine (MDA)
3,4-Méthylène-dioxy-éthylamphétamine (MDEA)
MORPHINE 300
Morphine
Codéine
Éthylmorphine
300
Hydrocodone
196
Hydromorphone
1 562
Lévorphanol
1 562
6-Monoacétylmorphine (6-MAM)
98
Morphine 3-β-D-glucuronide
781
Norcodéine
195
Normorphine
1 562
Oxycodone
390
Oxymorphone
195
Procaïne
2 500
Thébaïne
390
OPIACÉ 2000
1 262
Morphine
1 562
Codéine
156
Éthylmorphine
12 500
Hydrocodone
98
Hydromorphone
195
Lévorphanol
390
6-Monoacétylmorphine (6-MAM)
98
Morphine 3-β-D-glucuronide
2 500
Norcodéine
Normorphine
10
Oxycodone
15
Oxymorphone
20
Procaïne
200
Thébaïne
OXYCODONE
150
Oxycodone
400
Hydrocodone
6 250
Hydromorphone
12 500
Lévorphanol
50 000
Naloxone
Naltrexone
300
Oxymorphone
780
PHENCYCLIDINE
12 500
Phencyclidine
32 000
4-Hydroxyphencyclidine
PROPOXYPHÈNE
100
d-Propoxyphène
12 500
d-Norpropoxyphène
TRAMADOL
20
n-Desméthyl-cis-tramadol
562 500 o-Desméthyl-cis-tramadol
12 500
Cis-tramadol
37 500
Phencyclidine
100
Procyclidine
57 500
d,l-O-Desméthyl venlafaxine
ANTIDÉPRESSEURS TRICYCLIQUES
1 000
Nortriptyline
Français 2
15 000
25 000
4 000
1 000
100 000
75 000
1 000
30 000
50 000
8 000
2 000
500
3 000
300
300
300
6 250
50 000
3 125
1 500
400
1 000
6 250
100 000
30 000
100 000
15 000
6 250
2 000
2 000
5 000
12 500
5 000
75 000
5 000
2 000
12 500
50 000
25 000
25 000
150 000
100 000
100
6 250
50 000
50 000
37 500
37 500
200
25
12 500
300
300
195
6 250
100
100 000
100 000
25 000
1 000
Pentobarbital
Sécobarbital
Norkétamine
MARIJUANA 20
11-nor-Δ9-THC-9 COOH
Cannabinol
11-nor-Δ8-THC-9 COOH
Δ8-THC
Δ9-THC
50 000
100 000
50 000
20
12 500
20
10 000
12 500
Amitriptyline
Clomipramine
Désipramine
Doxépine
Imipramine
Maprotiline
Nordoxépine
Promazine
Prométhazine
Trimipramine
1 500
12 500
200
2 000
400
2 000
1 000
1 500
25 000
3 000
Réaction croisée
Une étude a été réalisée afin de déterminer la réactivité croisée du test avec des composés, soit dans des
échantillons d’urine dépourvus de toutes drogues, soit dans des échantillons d’urine positifs à
l’amphétamine 300, l’amphétamine 500, l’amphétamine, les barbituriques, les benzodiazépines 200, les
benzodiazépines, la buprénorphine, la cocaïne 150, la cocaïne, la cotinine, le fentanyl, la kétamine, la
marijuana 20, la marijuana, la marijuana 150, la méthadone, l’EDDP 100, l’EDDP 300, la méthamphétamine 300,
la méthamphétamine 500, la méthamphétamine, la méthylène-dioxy-méthamphétamine, la morphine 300,
l’opiacé 2000, l’oxycodone, la phencyclidine, le propoxyphène, le tramadol et les antidépresseurs
tricycliques. Les composés suivants n’indiquent pas de réactivité croisée lorsqu’ils sont testés avec le
RapiTest® Multidrug Pipette Panel (Urine) à une concentration de 100 μg/ml.
Composés ne présentant pas de réactivité croisée
4-Acétamidophénol
Acétone
Acétophénétidine
Acide acétylsalicylique
Albumine
Acide
alpha-Naphthalèneacétique
Aminopyrine
Amoxapine
Amoxicilline
Ampicilline
Apomorphine
Acide ascorbique
Aspartame
Atropine
Acide benzylique
Acide benzoïque
Benzydamine
Bromphéniramine
Caféine
Cannabidiol
Hydrate de chloral
Chloramphénicol
Chloroquine
Chlorothiazide
Chlorpromazine
Chlorprothixène
Cholestérol
Cimétidine
Clonidine
Cortisone
Créatinine
Désoxycorticostérone
Dextrométhorphane
Diclofénac
Dicyclomine
Diflunisal
Digoxine
4-Diméthylaminoantipyrine
Labétalol
Lidocaïne
Lindane
Lithium
Lopéramide
Prednisolone
Prednisone
d,l-Propanolol
Quinacrine
Quinidine
Diphénhydramine
l-Thyroxine
Quinine
5,5-Diphénylhydantoïne
EMDP
Érythromycine
β-Estradiol
Œstrone-3-sulfate
Alcool éthylique
Éthyl-p-aminobenzoate
Étodolac
Famprofazone
Fénoprofène
Fluoxétine
Furosémide
Acide gentisique
d-Glucose
Éther glycérique du gaïacol
Hémoglobine
Hydralazine
Hydrochlorothiazide
Hydrocortisone
Acide o-hydroxyhippurique
3-Hydroxytyramine
Ibuprofène
Iproniazide
Isoprotérénol
Isoxsuprine
Kanamycine
Kétoprofène
Mépéridine
Méprobamate
Méthaqualone
Méthoxyphénamine
Méthylphénidate
Métoprolol
N-Acétylprocaïnamide
Acide nalidixique
Nalorphine
Naproxène
Niacinamide
Nifédipine
Nimésulide
Noréthindrone
Noscapine
d,l-Octopamine
Orphénadrine
Acide oxalique
Acide oxolinique
Oxymétazoline
Papavérine
Pémoline
Pénicilline
Pentazocine
Phénelzine
Phéniramine
Phénothiazine
R(-) Déprényl
Riboflavine
Acide salicylique
Sérotonine
Séroquel
Sertraline
Chlorure de sodium
Sulfaméthazine
Sulindac
Tétracycline
Tétrahydrocortisone-3-acétate
Tétrahydrozoline
Théophylline
Thiamine
Thioridazine
Tolbutamide
Trans-2-phénylcyclopropylamine
Trazodone
Triamtérène
Trifluopérazine
Triméthoprime
d,l-Tryptophane
d,l-Tyrosine
Acide urique
Vérapamil
Zomépirac
BIBLIOGRAPHIE
1. Tietz NW. Textbook of Clinical Chemistry. W.B. Saunders Company. 1986; 1735
2. Baselt RC. Disposition of Toxic Multidrugs and Chemicals in Man. 2nd Ed. Biomedical Publ., Davis, CA.
1982; 488
3. Hawks RL, CN Chiang. Urine Testing for Drugs of Abuse. National Institute for Drug Abuse (NIDA),
Research Monograph 73, 1986
Index des symboles
Consulter le mode
d’emploi
À usage diagnostique
in vitro
uniquement
À conserver entre 2 et
30 °C
MD Doctors Direct GmbH
Gewerbestrasse 9
8132 Egg b. Zürich
Switzerland
T: +41 44 986 26 36
F: +41 44 986 26 30
info@mddoctorsdirect.com
www.mddoctorsdirect.com
Tests par kit
Fabricant
Date de
péremption
Ne pas réutiliser
Numéro de lot
RÉF
# catalogue
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising