Campus Responsables

Campus Responsables
GUIDE DES
CAMPUS RESPONSABLES
Le développement durable
dans les établissements
de l'enseignement supérieur
SOMMAIRE
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ÉDITO
ÉLIZABETH LAVILLE, co-fondatrice de Graines de Changement et fondatrice d’Utopies
p. 3
1. Le guide des campus responsables : objectifs et mode d’emploi
p. 4
Pourquoi un guide des campus responsables ?
p. 4
Les étapes de la réalisation du guide
p. 5
2. La structure d’une fiche campus
p. 6
3. Les impacts sociaux et environnementaux d’un campus
p. 8
4. Le développement durable dans 58 campus français
p. 10
La carte de France des participants au guide
p. 11
5. Tableau de synthèse des bonnes pratiques par thème et par campus
p. 12
6. Tendances et évolutions du développement durable dans les campus français en 2010
p. 18
7. Les fiches détaillées par campus
p. 21
Les universités
p. 21
Les écoles de commerce
p. 63
Les écoles d’ingénieurs et les établissements spécialisés
p. 109
8. Répertoire des pratiques innovantes à l’étranger
p. 142
Stratégie
p. 142
Gestion des déchets
p. 143
Alimentation
p. 143
Bâtiments
p. 144
Enseignement et recherche
p. 144
P. 146
PRÉSENTATION DE L’INITIATIVE CAMPUS RESPONSABLES
P. 153
REMERCIEMENTS
P. 154
Il faut dire qu’au-delà de la prise de conscience manifeste et volontariste,la considération
des enjeux du développement durable relève désormais aussi d’une pression réglementaire
qui s’est accélérée l’an dernier, dans le cadre de la loi Grenelle 2, avec le lancement
du référentiel officiel Plan Vert - commun aux grandes écoles et aux universités. Cette
réglementation entre en application sur fond de sortie de crise économique et alors que le
processus d’autonomisation des universités se met en œuvre – deux éléments de contexte
qui poussent les responsables d’établissement à rechercher des économies dans la
gestion de leurs infrastructures, ce que certains volets d’une démarche de développement
durable permettent de faire. En outre, la perspective de sortie de crise incite aussi les
établissements à intégrer à leurs cursus des approches innovantes revisitant les matières
traditionnelles (comptabilité, production, etc.) et répondant aux attentes exprimées par
les jeunes eux-mêmes, si l’on en croît les études menées par le REFEDD.
Alors que l’initiative Campus Responsables ne comptait dans ses rangs que cinq campus
lors de sa création en 2005, elle réunit aujourd’hui une quarantaine d’établissements :
écoles de commerce, écoles d’ingénieurs, universités ainsi que des établissements
spécialisés en foresterie, en santé publique ou encore en aéronautique… Ce développement
du réseau témoigne de l’intérêt toujours plus grand porté par les campus à ces questions
et de leur besoin d’information sur les enjeux, les solutions et les bonnes pratiques
existantes.
C’est notamment dans cet objectif que nous publions ce guide : nous souhaitons mettre
en avant les précurseurs, mais aussi montrer à l’ensemble des 300 écoles et universités
françaises comment s’engager concrètement à leur niveau, en fonction de leurs besoins
et de leurs moyens. Nous avons d’ailleurs cette année revu en profondeur la maquette
du guide afin d’en faire un répertoire pratique où il est facile de trouver des exemples
d’actions inspirantes et de repérer les campus les plus performants
par thématique.
Je remercie toutes celles et ceux qui ont mis leur énergie et leur
motivation au service de ce projet, en tête desquels les deux chargées
de mission Campus Responsables Camille Marguin et Pauline
Pingusson, Elodie Rochel qui a supervisé leur travail, mais aussi les
établissements-membres de l’initiative Campus Responsables, et
nos partenaires pour cette troisième édition du guide des Campus
Responsables : la Conférence des Grandes Écoles, la Caisse des
Dépôts et Consignations, l’ADEME, le Comité 21 et Fondaterra.
3
E
2
E
E
LEXIQUE
Nous sommes heureux de vous présenter la 3e édition du Guide des Campus
Responsables qui recense les bonnes pratiques en matière de développement durable
des établissements d’enseignement supérieur en France. Signe de la popularité nouvelle
de ces démarches, 58 établissements se sont portés volontaires pour participer à cette
édition du guide (contre une trentaine en 2008, et 22 seulement lors de la première édition
en 2007).
E
ÉDITO
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
POURQUOI UN GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES ?
Valoriser les pratiques des campus pionniers en France pour inspirer les autres…
Le Guide des Campus Responsables recense les bonnes pratiques en matière de
développement durable des universités et grandes écoles françaises : l’objectif
est de créer une saine émulation entre les campus, et de les encourager à
initier des actions ou à renforcer leur engagement pour le développement
durable.
Informer les étudiants et le grand public…
Le second objectif de ce guide est bien sûr d’informer les étudiants, le grand
public et d’autres acteurs comme les médias ou les entreprises des actions
mises en place par les établissements. Ainsi les engagements durables des
établissements deviendront un critère de choix des campus (pour les étudiants,
pour les entreprises…) aux côtés de critères plus classiques (valeur du diplôme,
qualité de la recherche et de l’enseignement, etc...).
La mission de Campus Responsables
Les années précédentes, le guide était réalisé à partir d’un questionnaire
d’auto-évaluation développé par l’équipe de Campus Responsables et la
Conférence des Grandes Ecoles (CGE). En 2009, le contexte législatif a facilité
la structuration de la démarche en exigeant la création d’un référentiel unique
Plan Vert, né de la fusion du référentiel Campus Responsables - CGE avec
celui de la Conférence des Présidents d’Université (CPU). C’est ce référentiel
commun à tous les établissements d’enseignement supérieur en France qui
a permis cette année à l’équipe de Campus Responsables de récupérer les
informations que vous trouverez dans ce guide. Les cinq grandes thématiques
qui structuraient l’analyse des anciennes éditions restent les mêmes :
stratégie et gouvernance, politique sociale et ancrage territorial, gestion
environnementale, enseignement et formation et activités de recherche.
Cette année, tous les établissements étaient dans l’obligation légale de
renseigner le référentiel avant juin 2010. Les campus souhaitant participer
gratuitement à ce guide nous ont communiqué leur référentiel complété entre
juin et septembre 2010. Les campus qui ont choisi de remplir le référentiel
via l’outil en ligne EVADDES (développé et administré par Fondaterra) ont
également eu la possibilité de nous faire parvenir leur référentiel en le signalant
à Fondaterra. L’ensemble de ces informations ont été synthétisées pour produire le contenu
de chaque fiche campus. Des échanges avec chaque campus ont permis de
préciser les informations et de valider le descriptif de leur engagement. Le référentiel offre la possibilité aux campus de s’auto-évaluer sur leur niveau
d’avancement en s’attribuant une note de 1 à 4 sur la centaine de questions
qui le compose. Ainsi, nous avons pu faire ressortir, pour chaque campus, une
moyenne par thématique. Ces moyennes, même si elles sont issues d’une autoévaluation, permettent aux campus de se positionner sur les cinq thématiques
et d’établir des priorités d’action. Vous trouverez un graphe illustrant ces
tendances sur chaque fiche campus ainsi qu’un tableau récapitulatif des
moyennes de tous les campus présents dans le guide pour identifier facilement
les plus performants par champ d’action (voir page 12). Naturellement, nous avons dû faire des choix dans les informations
communiquées pour mettre en avant les pratiques les plus innovantes et
inspirantes - les fiches ne sont donc pas exhaustives. Si vous souhaitez avoir
plus d’informations, rendez-vous sur la page des campus membres de l’initiative
sur notre site www.campusresponsables.com. Pour les établissements
non membres, vous pouvez vous rendre sur leur site internet ou contacter
directement le référent développement durable de l’établissement.
5
E
4
E
E
L’initiative Campus Responsables a été lancée en septembre 2006, par
Graines de Changement, pour inciter et aider les établissements à intégrer
le développement durable à leurs programmes et à la gestion de leurs
infrastructures. Acteur de référence sur le sujet dans l’hexagone, travaillant
avec les autres structures concernées comme la Conférence des Grandes Ecoles
(CGE), la Conférence des Présidents d’Université (CPU) ou le Réseau français
des étudiants pour le développement durable ( REFEDD ), le réseau Campus
Responsables rassemble désormais 43 écoles et universités françaises.
LES ÉTAPES DE LA RÉALISATION DU GUIDE
E
1. LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES :
OBJECTIFS ET MODE D’EMPLOI
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
2. LA STRUCTURE D’UNE FICHE CAMPUS
Les cinq thématiques reprises dans ce guide sont celles qui structurent le référentiel
développement durable commun aux grandes écoles et aux universités françaises. Ce
référentiel est un outil d’auto-évaluation que les campus utilisent en amont de la rédaction
de leur Plan Vert (plan d’actions que chaque établissement a l’obligation de rédiger selon
l’Art. 55 loi Grenelle 2).
STRATÉGIE ET GOUVERNANCE
Établissement membre de l’initiative
Campus Responsables
Engagement de la Direction au travers de sa politique générale (adhésion
à des instances, publication d’un rapport et structure dédiée en interne)
et de ses relations avec les différentes parties prenantes, qu’il s’agisse
de les sensibiliser ou de les consulter / impliquer sur les décisions les
concernant.
Nom de l’établissement
Données pratiques de
l’établissement
RA
POLITIQUE SOCIALE ET ANCRAGE TERRITORIAL
CI
AL
RI
IT
O
N
ET A
C
E SO
EE
E P
OL
IQU
AL
IT
GE TERR
Politique sociale mise en place ou soutenue par l’établissement en faveur
du personnel (diversité, parité, valorisation des compétences, formation
etc.) et des étudiants (égalité des chances, aide aux handicapés, soutien
des projets étudiants, logement etc.). Comprend également la participation
du campus à des projets locaux et internationaux.
GESTION ENVIRONNEMENTALE
Prise en compte des impacts environnementaux directs du campus :
politique de construction ou rénovation durable des bâtiments,
politiques et performances en matière d’éco-efficacité (énergie, eau,
déchets), intégration de critères environnementaux dans les achats,
offre de restauration responsable, protection de la biodiversité, plan de
déplacement…
ENSEIGNEMENT ET FORMATION
Intégration des enjeux du développement durable dans la formation initiale
et continue des étudiants (cours, stages et projets pour les étudiants, outils
pédagogiques et formation pour les enseignants).
Les 5 thématiques
Orientation de la recherche sur les thèmes relatifs au développement
durable (missions de conseil, partenariats privés, structures de veille et
travaux publiés...).
7
E
6
E
E
Les mots colorés et en gras sont définis dans le lexique page 146.
ACTIVITÉ DE RECHERCHE
E
Graphique présentant les performances de chaque
campus par thématique, calculées à partir des notes
d’auto-évaluation (de 1 à 4) que chaque établissement
s’est attribuées dans son référentiel Plan Vert
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
3. LES IMPACTS SOCIAUX
ET ENVIRONNEMENTAUX D’UN CAMPUS
2 ÉNERGIE ET RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE
3 ESPACES VERTS
Les espaces verts participent au cadre
de vie d’un campus et au maintien de
la biodiversité à condition que leur
gestion respecte les principes du
développement durable (arrosage
raisonné, techniques d’entretien
écologiques, traitement des déchets
verts en engrais, etc.)
En France, 78% des émissions de gaz à effet de serre sont liées à la
consommation d’énergie. Pour agir efficacement contre le réchauffement
climatique il faut à la fois repenser les usages et opter pour des sources
d’énergie renouvelables moins polluantes.
4 ACHATS
5 FORMATION
Papiers, ampoules, ordinateurs,
photocopieuses, alimentation,
distributeurs automatiques… Tous
ces produits ont un impact
environnemental et social pouvant
être facilement réduit par
une politique d’achats responsables,
privilégiant des articles peu gourmands
en énergie et en matière première,
portant un label qui garantit leurs
avantages environnementaux et sociaux.
Le développement durable
est le défi majeur de
nos sociétés et l’éducation
est la démarche la plus
appropriée pour modifier
les comportements.
La formation des futurs
professionnels et
notamment de ceux
qui seront demain aux
manettes des entreprises,
des collectivités et des
associations est un enjeu
essentiel.
1 TRANSPORTS
Le secteur des transports est
le premier émetteur de CO2
(34 % des émissions de CO2)
et représente 17 % de la
consommation d'énergie
en France. Pensez à développer
des solutions peu émettrices :
transports en commun,
covoiturage, mobilité douce
comme la marche ou le vélo…
Les besoins en eau de l’humanité
augmentent deux fois plus vite que
la population mondiale, il est donc
important d’en maîtriser
la consommation sur votre campus.
Afin de préserver cette ressource
rare, des dispositifs simples
permettent d’économiser de l’eau
et de l’argent.
Nous produisons deux fois plus
de déchets qu’il y a 40 ans avec
près de 356 kilos de déchets par an
et par habitant. Réduire à la source
les quantités produites, mais aussi
favoriser le tri et le recyclage ou
le compostage permet de limiter
les coûts liés à l'enlèvement et
au traitement des déchets.
9 RECHERCHE
L’alimentation est la source la plus
importante d’émissions de gaz à effet
de serre avec 21% des émissions totales
d’un citoyen français. De plus, elle est
un facteur en cause de nombreuses
maladies (cancer, diabète, fertilité…).
Afin de limiter ces impacts, les campus
peuvent proposer des repas plus
responsables (local, de saison, biologique,
équitable…) sur leur site.
Le développement durable recouvre
une grande variété de domaines
d’intervention et d’enjeux dans
tous les secteurs d’activités,
et de manière transversale.
Ce sont autant de défis à relever,
sur lesquels la mobilisation de
la créativité des enseignants,
chercheurs et étudiants est cruciale.
9
E
E
8
8 ALIMENTATION
E
7 GESTION DES DÉCHETS
E
ART PRESSE
6 GESTION DE L'EAU
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
4. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE
DANS 58 CAMPUS FRANÇAIS
LA CARTE DE FRANCE DES PARTICIPANTS AU GUIDE
Le Guide des Campus Responsables est un répertoire d’idées et de bonnes
pratiques. A ce titre, il ne doit pas être envisagé comme un classement : le
tableau qui suit a donc surtout pour vocation de permettre au lecteur de repérer
rapidement les pratiques les plus exemplaires sur les différentes thématiques,
et de dresser un panorama synthétique de l’avancée des campus. Il prend en
compte les actions effectivement réalisées, intégralement ou très largement
jusqu’en octobre 2010 – ce qui signifie que les projets prévus pour 2011 n’ont
pas été pris en compte dans l’appréciation, même s’ils étaient amorcés.
Il a été réalisé à partir des référentiels Plan Vert d’auto-évaluation que les
campus ont remplis et dans lesquels ils se sont auto-évalués en s’attribuant,
eux-mêmes, une note de 1 à 4 en fonction des actions menées. La moyenne
attribuée dans le tableau récapitulatif et les graphiques présents sur chaque
fiche campus sont une synthèse de ces notes.
Lille
Valenciennes
Beauvais
Le Havre
Reims
Caen
Nancy
Rennes
Brest
Strasbourg
Paris
Épinal
Angers
Nantes
Dijon
Orléans
Mulhouse
Belfort
Poitiers
Au total, cette année, 58 établissements nous ont fait parvenir leur référentiel. Ce
sont 20 universités, 22 écoles de commerce, 3 établissements spécialisés et 13
écoles d’ingénieurs qui se sont mobilisés pour partager leurs expériences. Ces
appréciations vous permettront de mieux cibler les démarches inspirantes qui,
nous l’espérons, inciteront d’autres campus à mettre en œuvre des politiques
de développement durable dans l’Hexagone.
Clermont-Ferrand
La Rochelle
Lyon
Grenoble
Saint-Étienne
Bordeaux
Valence
Nice
Marseille
Toulouse
Montpellier
E
11
E
10
E
E
De 1... à 5 campus et +
Toulon
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
IQU
RA
I
AL
RI
IT
O
N
ET A
C
E SO
C
EE
E P
OL
IT
AL
5. TABLEAU DE SYNTHÈSE DES BONNES PRATIQUES
PAR THÈME ET PAR CAMPUS
GE TERR
UNIVERSITÉS ENSIAME Valenciennes
IAE de Caen
Attention!
OBSPM Observatoire astronomique de Paris
Ce tableau n’est pas un
UBO Université de Bretagne Occidentale
classement des campus mais
un panorama des pratiques.
Les moyennes présentées ici
ont été calculées à partir des
notes d’auto-évaluation que
se sont attribuées les campus
en renseignant le référentiel.
Elles n’ont en aucun cas
été validées par un auditeur
indépendant.
UCO Université Catholique de l'Ouest
Université Catholique de Lille
Université d'Angers
Université de Bourgogne - Dijon
Université de Haute Alsace Mulhouse
Université de Nantes
Université de Nice Sophia Antipolis
des notes d’auto-évaluation
(de 1 à 4) de chaque campus.
Pas ou peu d’actions engagées
(Entre 1 et 1,5)
Quelques actions engagées
(Entre 1,51 et 2,5)
Actions engagées
(Entre 2,51 et 3,5)
Nombreuses actions engagées
avec indicateurs de suivi
(Entre 3,51 et 4)
Université d'Orléans
Université du droit et de la santé Lille II
Université du Havre
Université Jean Monnet St Etienne
Université Diderot Paris VII
Université Sud Toulon - Var
UPI LYON Université Professionnelle Internationale René Cassin
UTBM Université de Technologie de Belfort-Montbéliard
13
E
E
12
E
Moyennes calculées à partir
Université de Provence : Marseille - Aix I
E
Légende
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
IQU
I
RA
AL
RI
IT
O
N
ET A
C
E SO
C
EE
E P
O
L
IT
AL
5. TABLEAU DE SYNTHÈSE DES BONNES PRATIQUES
PAR THÈME ET PAR CAMPUS
GE TERR
ÉCOLES DE COMMERCE Audencia Nantes School of Management
BEM Management School Bordeaux
École de Management de Strasbourg
EDHEC Business School
Attention!
EM Lyon Business School
Ce tableau n’est pas un
EM Normandie
classement des campus mais
un panorama des pratiques.
Les moyennes présentées ici
ont été calculées à partir des
notes d’auto-évaluation que
se sont attribuées les campus
en renseignant le référentiel.
Elles n’ont en aucun cas
été validées par un auditeur
indépendant.
ESC Bretagne Brest
ESCEM École de Management
ESCP Europe
ESG Management School
ESSCA École de Management
Euromed Management
Grenoble École de Management
Légende
Moyennes calculées à partir
des notes d’auto-évaluation
(de 1 à 4) de chaque campus.
Pas ou peu d’actions engagées
(Entre 1 et 1,5)
Quelques actions engagées
(Entre 1,51 et 2,5)
Actions engagées
(Entre 2,51 et 3,5)
Nombreuses actions engagées
Groupe ESC Clermont
Groupe ESC Dijon Bourgogne
Groupe Sup de Co La Rochelle
Groupe Sup de Co Montpellier
HEC Paris
IDRAC École de Management Montpellier
ISEAM Marne La Vallée - Paris
RMS Reims Management School
avec indicateurs de suivi
15
E
E
14
E
Skema Business School
E
(Entre 3,51 et 4)
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
IQU
RA
I
AL
RI
IT
O
N
ET A
C
E SO
C
EE
E P
OL
IT
AL
5. TABLEAU DE SYNTHÈSE DES BONNES PRATIQUES
PAR THÈME ET PAR CAMPUS
GE TERR
ÉCOLES D’INGÉNIEURS École Centrale Nantes
École Centrale Paris
École des Mines de Nantes
Attention!
ENSIETA École Nationale Supérieure d'Ingénieurs
Ce tableau n’est pas un
ENSTIB Épinal ENS Technologies et Industries du bois
classement des campus mais
un panorama des pratiques.
Les moyennes présentées ici
ont été calculées à partir des
notes d’auto-évaluation que
se sont attribuées les campus
en renseignant le référentiel.
Elles n’ont en aucun cas
été validées par un auditeur
indépendant.
Groupe CESI
Groupe ESAIP, Angers
INPL Institut National Polytechnique Lorraine
Institut Polytechnique Lasalle Beauvais
ISA Institut Supérieur Agricole Lille
ISAE Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace, Toulouse
Supélec
Télecom Bretagne
ÉTABLISSEMENTS SPÉCIALISÉS CFPF Centre de Formation Professionnelle Forestière
EHESP École des Hautes Études en Santé Publique
ENVA École Nationale Vétérinaire d'Alfort
Légende
Moyennes calculées à partir des notes d’auto-évaluation (de 1 à 4) de chaque campus.
Nombreuses actions engagées avec indicateurs de suivi
(Entre 3,51 et 4)
17
E
E
16
E
Quelques actions engagées
(Entre 1,51 et 2,5)
Actions engagées
(Entre 2,51 et 3,5)
E
Pas ou peu d’actions engagées
(Entre 1 et 1,5)
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
L’année scolaire 2009 / 2010 a permis aux écoles et universités françaises
de franchir un pas de plus sur le terrain du développement durable avec
l’officialisation du Plan Vert, application de la Stratégie Nationale du
Développement Durable pour les établissements d’enseignement supérieur.
Globalement la majorité des campus se préoccupe désormais du développement
durable, avec des actions et stratégies qui se structurent progressivement,
alors qu’en parallèle les quelques campus engagés depuis plusieurs années
déjà poursuivent leurs actions innovantes.
Une structuration des démarches encouragée par le Plan Vert
Sur les 300 établissements d’enseignement supérieur en France, une centaine
ont ainsi renseigné le référentiel Plan Vert, imposé par l’article 55 du Grenelle
de l’environnement. Un peu comme la loi sur les Nouvelles Régulations
Economiques l’avait fait pour les entreprises cotées (en rendant obligatoire
le reporting social et environnemental), l’officialisation du Plan Vert a obligé
chaque campus à nommer une personne en charge du suivi du développement
durable. C’est désormais le cas dans la quasi-totalité des écoles et universités,
avec plus ou moins de moyens et de temps consacrés à la mission. Ces référents
sont indispensables pour coordonner et orienter les actions, et s’assurer de
l’engagement de la Direction. Enfin la multiplication des publications en
lien avec le développement durable (rapports de DD, publications sur le site
PRME des Nations-Unies,etc.) et des campagnes de sensibilisation internes
témoignent des efforts particuliers consacrés à la structuration des démarches
au sein des campus.
La multiplication des initiatives en matière de formation des étudiants
Progrès continu sur la gestion écologique
La gestion écologique des infrastructures (bâtiments, espaces verts…) a jusqu’à
présent été le levier d’action le plus souvent activé lors de la mise en place
d’une politique de développement durable dans un campus. Aujourd’hui cette
tendance se poursuit et les projets se multiplient, inspirés par les actions des
précurseurs. A titre d’exemple, parmi les participants à ce guide, rares sont
ceux qui n’ont pas mis en place le tri sélectif. Plus de la moitié a par ailleurs
lancé ces derniers mois des sites de covoiturage pour les étudiants et employés.
Plus du tiers intègre des critères sociaux et environnementaux à leur politique
d’achats et quelques-uns ont même été jusqu’à former leurs acheteurs.
Enfin, le sommet de Copenhague sur les changements climatiques en décembre
2009 a été l’occasion d’une sensibilisation accrue des campus et des étudiants
sur le sujet. 22 universités et écoles ont d’ailleurs signé à cette occasion « la
Déclaration des campus responsables pour le climat » (rédigée par Campus
Responsables et Euromed Management). Néanmoins les projets ambitieux de
réduction des émissions de CO2 s’inscrivent plutôt sur le long terme (rénovation
énergétique des bâtiments anciens, énergies renouvelables, etc.) et sont
souvent synonymes d’investissements lourds - ils restent sans surprise encore
assez rares.
Engagement inégal sur la politique sociale et territoriale
Sur la thématique sociale, les étudiants montent souvent des projets
avec le soutien de leur établissement pour faciliter l’accueil des étudiants
internationaux, organisent des manifestations en partenariat avec les
collectivités locales, pour venir en aide aux pays en développement, etc. En 2009,
de nombreux établissements ont d’ailleurs vu leurs initiatives être labellisées
par le programme des « Cordées de la réussite » lancé par le Ministère de
l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour aider les étudiants de lycées
situés dans les quartiers prioritaires à accéder à l’enseignement supérieur.
Concernant la prise en compte des étudiants en situation de handicap, quelques
écoles et la plupart des universités se montrent exemplaires en participant au
Handimanagement (formation et sensibilisation au handicap), et en offrant un
cadre de travail et un accompagnement adaptés. Quant aux étudiants boursiers,
ils restent beaucoup plus présents au sein des universités, même si certaines
écoles font des efforts sur les frais d’inscription ou en offrant des bourses
supplémentaires.
Les campus poursuivent donc leur progression sur la lancée de 2008. Le Plan
Vert a officialisé le rôle clef d’exemplarité que peut jouer un campus vis-à-vis de
ses pairs, de ses étudiants et de ses parties prenantes. Les prochaines éditions
du guide devraient compter toujours plus de campus engagés et d’actions
innovantes.
19
E
18
E
E
Concernant l’intégration du développement durable dans le contenu des
enseignements, quelques initiatives remarquables ont vu le jour en 2010 comme
à Reims Management School, à l’EM Grenoble, à Sup de Co Montpellier et au
CESI, où tous les enseignants ont été sensibilisés aux problématiques et incités
à les intégrer dans leurs cours. Malheureusement, ces initiatives restent encore
trop isolées. De manière plus générale, la quasi-totalité des établissements
présents dans ce guide dispose de cours optionnels ou de spécialisations en lien
avec le développement durable, et cette offre augmente d’année en année. Ils
sont également de plus en plus nombreux à intégrer aux cours obligatoires une
partie spécifique sur le développement durable afin que tous leurs étudiants,
indépendamment de leur choix de parcours, possèdent une base commune sur
cette thématique. C’est le cas à l’EM Lyon, EM Grenoble, Euromed Management,
IDRAC Montpellier, l’École Centrale de Nantes, Télécom Bretagne, l’ESHEP,
etc...
E
6. TENDANCES ET ÉVOLUTIONS DU DÉVELOPPEMENT
DURABLE DANS LES CAMPUS FRANÇAIS EN 2010
7. LES FICHES DÉTAILLÉES PAR CAMPUS
LES UNIVERSITÉS
p. 22
IAE de Caen
p. 24
OBSPM Observatoire astronomique de Paris
p. 26
UBO Université de Bretagne Occidentale
p. 28
UCO Université Catholique de l'Ouest
p. 30
Université Catholique de Lille
p. 32
Université d'Angers
p. 34
Université de Bourgogne - Dijon
p. 36
Université de Haute Alsace Mulhouse
p. 38
Université de Nantes
p. 40
Université de Nice Sophia Antipolis
p. 42
Université de Provence : Marseille - Aix I
p. 44
Université d'Orléans
p. 46
Université du droit et de la santé Lille II
p. 48
Université du Havre
p. 50
Université Jean Monnet St-Étienne
p. 52
Université Diderot Paris VII
p. 54
Université du Sud Toulon - Var
p. 56
UPI Université Professionnelle Internationale René Cassin
p. 58
UTBM Université de Technologie de Belfort-Montbéliard
p. 60
21
E
E
ENSIAME Valenciennes
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ENSIAME – Université de Valenciennes
VALENCIENNES
Jean Luc MENET
jean-luc.menet@univ-valenciennes.fr
Superficie du campus
7819 m2
Superficie des bâtiments
7819 m2
Nombre d’étudiants
920
Effectif de l’administration
34
Effectif des enseignants
85
•  L’association VIADDuC (Vitrine Associative
du Développement Durable au Cameroun) aide
au développement d’implantations d’énergies
renouvelables dans un village du Cameroun.
École Nationale Supérieure d’Ingénieurs
en Informatique, Automatique, Mécanique,
Énergétique et Électronique.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  La conférence « Ingénieurs au féminin »
fait intervenir des anciennes étudiantes de
l’École en activité pour montrer le rôle de la
Femme au sein des entreprises et motiver les
futures étudiantes aux métiers d’ingénieur.
•  Référent DD nommé depuis avril 2008
et rattaché à la Direction consacrant
10% de son temps au DD/RSE.
•  Poste de secrétariat adapté à
une personne mal-voyante.
•  Charte de bonne conduite signée
par la moitié du personnel.
•  Participation de l’école au Salon de
l’environnement Valenciennes : l’école
proposait son retour d’expérience
en matière d’environnement.
•  L’école est partie prenante du pôle
SYNEO qui réunit les différents acteurs
régionaux investis dans le DD (entreprises,
communautés d’agglomérations,
écoles, université de Valenciennes).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  L’association « GREENSIAME »
créée en 2009 met en place des actions
en matière de DD : tri des déchets
papiers et des cannettes de boissons,
utilisation d’éco cups pour les boissons,
organisation de la Journée Environnement
et Développement Durable (JEDD).
•  Bâtiments totalement accessibles
aux handicapés.
•  Membre des Cordées de la Réussite
et « Une grande école : pourquoi pas
moi ? » qui encouragent les élèves issus
de milieux modestes à intégrer des
formations de l’enseignement supérieur.
ENSIAME - UNIVERSITÉ DE VALENCIENNES
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Intégration transversale du DD aux
enseignements en tronc commun.
•  Options et spécialités en lien avec le DD
: spécialité « Énergies Renouvelables et
Environnement » (126h), et « VINCI » (écoconception et analyse du cycle de vie,126h).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Participation des enseignants-chercheurs de
l’école au pôle de recherche sur les Transports
Durables de l’université de Valenciennes.
•  L’école participe au projet MIGRER (Maison
Intelligente et Gestion Rationnelle des Energies
Renouvelables) comportant différents pôles de
compétitivité : Tenerdiss (Pôle de compétitivité
Technologies Énergies Nouvelles Énergies
Renouvelables Rhône-Alpes, Drôme, Isère,
Savoie) et Advancity (pôle de compétitivité de la
ville durable et des éco-technologies urbaines).
•  Par ailleurs, la formation d’ingénieurs
est labellisée par le pôle de
compétitivité ITRANS (transport).
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
E
23
E
22
E
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
CAEN
Myriam BOURÉ
myriam.boure@unicaen.fr
Superficie du campus
6000 m2
Superficie des bâtiments
4100 m2
Nombre d’étudiants
2000
Effectif de l’administration
31
Effectif des enseignants et/ou chercheurs
33
des Initiatives Etudiantes (FSDIE) pour
l’aide au financement de projets culturels,
solidaires, sportifs, environnementaux etc.
La présente fiche décrit l’engagement
d’une composante de l’UCBN, l’IAE (Institut
d’Administration des Entreprises).
•  Organisation par un groupe d’étudiants
avec le soutien de l’IAE d’une semaine de
sensibilisation sur l’insertion professionnelle
des étudiants handicapés + une journée sur
le handicap organisée par l’administration
avec parcours sensoriel dans le noir.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Chargé de mission DD depuis juin
2010 à l’université de Caen.
•  Engagement du conseil d’administration de l’IAE
dans la démarche Agenda 21 en octobre 2009.
•  Construction d’un Agenda 21 par un
comité de pilotage de 10 personnes et une
chargée de mission DD (15% de son temps
de travail) depuis septembre 2010.
•  Accueil spécifique pour les étudiants
étrangers avec un service dédié.
•  Logements étudiants proposés par
l’intermédiaire du CROUS (4300 places pour
les étudiants de l’université de Caen).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Présentation globale de la démarche
aux collaborateurs internes pour
susciter leur adhésion.
•  Lancement en 2009 d’un site de
covoiturage par des étudiants avec
le soutien de l’administration.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Depuis septembre 2010, tri sélectif
des papiers / cartons / plastiques.
•  Environ 35% des étudiants reçoivent
une bourse du CROUS.
•  Gestion des DEEE en lien avec des associations
de récupération et de recyclage agréées.
•  Soutien aux initiatives étudiantes et
notamment sur les projets de DD : Association
humanitaire pour la Mauritanie (AMAL), …
•  Installation d’un parking à vélos en 2009.
•  100% des publications externes
labellisées Imprim’vert, et en interne
100% du papier labellisé PEFC.
•  Procédure d’achats responsables (bio,
local, équitable) lors de la commande de
buffets / repas pour les évènements.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Plusieurs cours optionnels dédiés au DD : en
Master 1 « DD, enjeux et outils pour le manager »,
« Diagnostic et management des organisations » .
•  Cours de « Marketing responsable »
obligatoire dans le Master 2 de marketing,
et 56h d’« Amélioration continue dans une
perspective de DD » obligatoire en Master 2
« Gestion de production et logistique ».
•  Diplôme complet sur le « Management
des organisations sociales » de 420h.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Programme de recherche « Marketing and child
obesity » pour étudier les impacts du marketing
sur l’obésité infantile et les moyens à mettre
en œuvre pour faire évoluer cette tendance.
•  Programme de recherche sur la construction
d’un tableau de bord intégrant les dimensions
opérationnelles (productivité, qualité, flexibilité),
environnementales, sociales et économiques
pour répondre aux exigences du DD.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
25
E
24
E
E
•  Fonds de Soutien au Développement
IAE de Caen
E
IAE DE CAEN - composante de l’Université de Caen Basse-Normandie
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
OBSPM - OBSERVATOIRE ASTRONOMIQUE DE PARIS
PARIS-MEUDON-NANÇAY
Marie PLANCHOT
marie.planchot@obspm.fr
Superficie du campus
256 000 m2 (3 campus)
Superficie des bâtiments
40 086 m2
Nombre d’étudiants
157
Effectif de l’administration
332
Effectif des enseignants et/ou chercheurs
100
collecte annuelle de sang et des formations aux
premiers secours pendant les horaires de travail.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Depuis 2008, groupe de travail DD
présidé par le chef de l’établissement pour
réfléchir à la démarche globale de gestion
des espaces, à l’enrichissement de la
biodiversité et aux économies d’énergie.
•  Site internet de covoiturage adressé
aux personnels, usagers et étudiants.
•  Chargé de mission DD nommé depuis mars 2009.
•  Vélos mis à disposition par l’université
en libre-service sur le site de Nançay.
•  Recrutement de stagiaires chargés d’analyser
les enjeux du DD sur les différents sites.
•  Collecteurs d’eau de pluie pour
l’arrosage sur le site de Meudon.
•  Livret « environnement » disponible dans les
bâtiments pour sensibiliser les étudiants, le
personnel administratif et les enseignants.
•  Installation de détecteurs de présence,
d’ampoules basse consommation, de
mousseurs sur les robinets, du triplevitrage et d’un puit canadien pour limiter les
consommations d’énergie. Consommations
de fluides suivies en temps réel.
•  Site intranet pour informer le personnel et les
usagers des engagements de l’établissement.
•  Récupération et valorisation du papier et du
carton sur les sites de Paris et Meudon, DEEE
collectés 3 fois par an. Mini-déchetterie à
Nançay pour les DIS (déchet industriel spécial),
néons, ampoules, piles, cartouches d’encre et
toners, batteries, huiles usagées et DEEE.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Convention passée avec la Cité Internationale
Universitaire de Paris, le Centre des Recollets,
et la résidence Marcellin Berthelot pour
loger les étudiants et chercheurs étrangers
à Paris et Meudon. A Nancay, présence
de logements étudiants sur le site.
•  En 2010, diagnostic énergétique des
bâtiments réalisé par un professeur
sur les sites de Paris et Meudon.
•  Mise en place de 5 ruches sur le
site de Meudon depuis 2005.
•  Plan de gestion des prairies,
recensement de la faune et de la flore
et gestion des forêts des 3 sites.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
Pas de formation spécifique sur DD.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Depuis 2004, une équipe de spécialistes
réalise sur le site de Meudon un inventaire
des espèces animales et végétales. Des
associations rattachées au Muséum d’histoire
naturelle participent également à ce projet.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
27
E
26
•  Parcours « patrimoine vert » réalisé par
des volontaires présentant au personnel et au
public la biodiversité de l’établissement (faune
et flore protégées) et 3 km de visite gratuite
sur le site de Meudon présentant le jardin
à la française, le rôle de la forêt et de l’eau,
visites ouvertes au public et au personnel.
•  Parcelle de terre attribuée aux agents pour
cultiver leurs fruits et légumes (Paris et Meudon).
E
E
•  Organisation d’évènements solidaires tels qu’une
OBSPM
E
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UBO - Université de Bretagne Occidentale
BREST
Alain FESSANT
alain.fessant@univ-brest.fr
Superficie du campus
548 000 m2
Superficie des bâtiments
254 000 m2
Nombre d’étudiants
20 000
Effectif de l’administration
2000
Effectif du corps enseignant
1200
Université de Bretagne Occidentale UBO
•  Actions en faveur d’une mobilité durable :
plateforme de covoiturage, système de
visioconférence, organisation d’une journée
de sensibilisation aux transports doux avec
des conférences, un stand de réparation
gratuite de vélos, une bourse aux vélos …
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Participation à des projet régionaux et
européens de recherche sur l’environnement :
observatoire de la qualité de l’eau, étude
d’une réserve naturelle marine…
•  Suppression des traitements chimiques
pour l’entretien des espaces verts.
•  Gestion de l’eau : diagnostic des installations
et mesures de réduction de la consommation.
•  Membre de l’Institut Universitaire Européen de
la Mer, organisme pluridisciplinaire qui compte
parmi ses thèmes de recherche principaux :
l’océan, les écosystèmes marins et l’évolution
du climat, ou encore la biodiversité marine.
•  Installation de luminaires basse consommation
et recyclage des sources lumineuses polluantes.
•  Création d’un observatoire de la vie étudiante
en partenariat avec la communauté urbaine
de Brest (ADEUPA) afin de mieux connaître
la population étudiante pour mieux les
accompagner (conditions sociales, conditions
de vie, logement, déplacements, etc).
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Le vice-président est chargé de superviser
les actions de DD au sein de l’établissement.
•  Création d’un observatoire de l’orientation
et de l’insertion professionnelle pour
l’accompagnement des étudiants.
•  Depuis décembre 2008, nomination
d’un chargé de mission DD.
•  Mise en place d’un point accueil - information
destiné aux étudiants étrangers.
•  Rédaction d’un diagnostic de l’établissement
avec préconisation en 2008.
•  Mise en place d’un schéma directeur immobilier.
•  7 journées / an de prévention santé
organisées par la cellule prévention (MST,
nutrition, trouble du sommeil, suicide,…)
•  Participation à l’élaboration des
politiques de développement durable
des collectivités locales partenaires
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Organisation de conférences sur
des thèmes liés au développement
durable (ex: économie solidaire)
•  95% des bâtiments sont accessibles
aux personnes à mobilité réduite
(rampes d’accès, ascenseurs). Diagnostic
d’accessibilité réalisé en décembre 2009.
•  Soutien aux associations étudiantes
oeuvrant dans le domaine du DD.
•  Existence d’une cellule spécialisée
pour l’accompagnement des étudiants
en situation de handicap.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Actions de sensibilisation sur le
handicap (ex : réunion d’accueil de rentrée
traduite en langage des signes).
•  Organisation de manifestations scientifiques
sur des thèmes liés au DD comme en août 2010
« Ecole thématique ClimECO2 » sur les océans
et l’Homme face aux changements climatiques.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Plusieurs unités d’enseignement libres (UEL)
liées au DD ouvertes à tous les étudiants de
licence (environ 24h) : « Énergies renouvelables »,
« Eau et énergie », « Aménagement, urbanisation
et environnement », « Effets sur la santé des
faibles expositions », « Climats de la Terre », etc.
•  Partenariats scientifiques dont le projet Climsat
(centre mondial d’images satellites de l’ONU
pour la lutte contre le changement climatique).
EN RÉSUMÉ...
•  Unités d’enseignement disciplinaires liées
au DD dans les parcours de formation (environ
60h) : « Nouvelles technologies de l’énergie »,
« Biodiversité », « Océan et climat », etc.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Filières de formation niveau licence et master
intégrant les problématiques de DD : Licence
professionnelle « Management environnemental
et qualité globale de la construction », Licence
professionnelle « Protection des cultures et
DD », Licence « Aménagement et urbanisme
durable, environnement », Master « Politique
et économie des ressources de l’agriculture,
de la mer et de l’environnement », etc.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Mastère « Énergies marines renouvelables »
en partenariat notamment avec l’Ecole
Navale, ENSIETA et Télécom Bretagne.
E
E
29
E
E
28
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Gestion du chauffage à distance et utilisation
du chauffage urbain issu de la valorisation
des déchets de l’agglomération brestoise.
•  Accompagnement des étudiants en difficulté
scolaire par une cellule de l’université.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UCO - Université Catholique de l’Ouest
chaque semaine au personnel du campus
pour leur consommation personnelle.
ANGERS
Valériane CONTE
valeriane.conte@uco.fr
Superficie du campus
4 ha
Superficie des bâtiments
15 000 m2
Nombre d’étudiants
6500
Effectif de l’administration
Effectif des enseignants et/ou chercheurs
125
156 + 800 vacataires
•  L’association « DD & CO » est le relais
étudiant de la mission Campus Durable.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Stand Campus Durable durant les journées
portes ouvertes 2009 pour présenter
la démarche aux futurs étudiants.
•  Mission Campus Durable lancée en 2006
pour coordonner la démarche de DD de
l’université comprenant une commission
développement durable se réunissant tous
les mois et demi et 4 groupes de travail.
•  6 événements DD / RSE organisés par
la mission Campus Durable et le service
culturel : exposition sur la surconsommation
de la viande et ses impacts climatiques,
conférence sur la protection des marchés
agricoles, projection du film « Home», etc.
•  Référent DD nommé depuis 2006
chargé d’animer la mission Campus
Durable à temps complet.
•  L’Espace Social Santé du campus
organise deux petits déjeuners biologiques
par an pour sensibiliser les étudiants et
le personnel à l’équilibre alimentaire.
•  Plan d’actions DD annuel autour de 4 grands
axes pour 2009 – 2010 : déploiement du Plan de
Déplacement Entreprise PDE, environnement,
formation et sensibilisation, vie de l’université.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Tri du papier, cartouches d’encre, piles, DEEE.
•  « Point accessibilité pour tous » pour
accompagner les personnes à mobilité réduite.
•  Politique d’achats responsables pour
le choix des fournitures scolaires.
•  Le prestataire chargé du nettoyage des
espaces communs et de l’entretien des espaces
verts emploie des personnes en insertion.
•  Mise en veille automatisée des
ordinateurs en libre service.
•  5 vélos de service à disposition du personnel
pour les trajets professionnels + stations
vélo installées en septembre 2010.
•  Concours photo UCO 2010 sur le thème
« étudiants et DD » en février 2010.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  3 licences professionnelles : « Environnement
et Habitat », « Protection de l’Environnement »
avec deux parcours : « eau et déchets »
et « Énergies Renouvelables ».
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Parcours « écologie urbaine et
développement durable » au sein du Master
« Management des Ressources Naturelles
et Développement Durable » de l’Institut de
Biologie et d’Écologie Appliquée (IBEA).
•  Parcours « Organisation, développement
et gestion des entreprises d’économie
sociale et solidaire » au sein du Master de
Sciences humaines et sociales de l’Institut de
Psychologie et Sociologie Appliquées (IPSA).
•  Module « Culture et développement durable »
obligatoire (18h) en Master Management culturel
de L’Institut d’arts, lettres et histoire (IALH).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Programme National de Recherche
sur les Perturbateurs Endocriniens
(PNRPE) - Ministère de l’Écologie et du
Développement Durable : « Évaluation de
l’impact des perturbateurs endocriniens sur
les milieux aquatiques (SURVAQUA) ».
•  Programme « Connaissance des espèces
à valeur patrimoniale (Angelica heterocarpa)
et suivi des habitats d’intérêts écologiques
et économiques de la région » en partenariat
avec le Conservatoire Botanique de Brest
(antenne de Nantes, le Jardin Botanique de
Nantes), et la DIREN des Pays-de-la-Loire.
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
31
E
E
30
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  18h d’enseignements optionnels
« Comprendre le DD » en licence.
•  16 paniers de légumes biologiques cultivés
par des personnes en réinsertion sont livrés
•  Tables rondes pour les journées Pro sur le DD.
E
UCO UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE L’OUEST
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LILLE
LILLE
Benoît BOUREL
benoit.bourel@icl-lille.fr
Superficie du campus
15 ha
Superficie des bâtiments
150 000 m2
Nombre d’étudiants
21 200
Effectifs
1500 permanents
+ 2 500 vacataires
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Création en juin 2007 de l’« Institut du
Développement Durable et Responsable »
(IDDR), en charge de la mise en œuvre de la
politique durable de l’université (mise en réseau
et mobilisation des étudiants, enseignants
chercheurs, personnel technique et administratif).
Une équipe de 8 personnes anime l’IRDD
(juristes, sociologues, économistes…).
•  Création d’une Mission Accueil Handicap
pour sensibiliser et accompagner les salariés
et étudiants présentant un handicap.
•  Comité de pilotage de 30 personnalités internes
et externes se réunit deux fois par an et un comité
technique se réunit toutes les trois semaines.
•  Une maison de l’étudiant, un centre de
soins (CPSU) et un centre sportif (7 ha)
sont à disposition des étudiants.
•  Rédaction d’un plan d’actions DD
autour de 3 axes : « Connaissances et
compétences », « Campus durable »,
« Études, conseil et expertise ».
•  Contribution à plusieurs groupes de travail,
comités de pilotage ou comités d’organisation
de projets locaux : Agenda 21 de la ville de
Lille, plan climat Nord-Pas-de-Calais, plan
climat régional, forum mondial pour l’Economie
Responsable, Journée Annuelle du DD et
des Entreprises (JADDE, CCI Grand Lille).
•  Université membre de la commission DD de la
Conférence des Présidents d’Universités (CPU)
et de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE).
•  16.52% d’étudiants boursiers au sein de l’UCL.
•  2000 chambres et studios dans les résidences
universitaires à disposition des étudiants.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Obtention du label « Agir ensemble pour
une ville durable et solidaire » de la Ville de
Lille dans le cadre de son Agenda 21.
•  Organisation et participation à de nombreux
évènements de sensibilisation au DD pour les
parties prenantes internes (semaine du DD,
semaine de la mobilité, semaine de la réduction
des déchets, festival des futurs viables…).
Université Catholique de Lille UCL
•  Réalisation de nombreux aménagements
paysagers au sein du campus pour permettre
aux étudiants et salariés de travailler
dans un cadre agréable et verdoyant.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Réalisation en cours du Bilan Carbone®.
•  Réalisation d’études internes : diagnostic
déchets, politique d’achats, étiquetage carbone
au restaurant universitaire, consommation
de l’eau, maîtrise de l’énergie…
•  Mise en réseau de dix laboratoires de
l’université travaillant sur des projets
de recherche partenariale avec des
entreprises et autres acteurs du DD.
•  Récupération des papiers, cartouches et
tuners d’impression, téléphones portables,
canettes métalliques, gobelets, bouchons
plastiques, piles et accumulateurs.
•  158 publications écrites entre 1998 et 2008.
•  Onze projets de recherche
pluridisciplinaires sur le DD.
•  Organisation d’une « Journée de la recherche
sur le DD et la RSE » interne à l’université et
d’un colloque sur la biodiversité avec l’AFIE
(Association Française des Ingénieurs Écologues).
•  Installation de détecteurs de présence
et mitigeurs dans les sanitaires.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Développement d’une activité d’études –
conseil auprès des collectivités territoriales
et des entreprises dans différents domaines :
Agenda 21, PDE, stratégie DD, biodiversité,
performance énergétique, éco quartiers…
•  91 cours différents sur le DD, soient 1832.5
heures d’enseignement dans 18 établissements
de l’UCL (4000 étudiants concernés).
EN RÉSUMÉ...
•  Mise en ligne sur internet d’un quiz d’autoévaluation sur le DD pour les étudiants.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Appel à projets pédagogiques
destiné à favoriser les innovations
pédagogiques liées au développement
durable de la part des enseignants.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Organisation d’un concours du meilleur
mémoire de fin d’études et de la meilleure
initiative étudiante sur le DD.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Opération collective de formation à l’écoconception auprès de 220 étudiants.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Mise en place chaque année d’un cycle
de six conférences sur le DD à destination
des salariés et des étudiants.
•  Mise en place en 2006 du PDE de
l’Université Catholique de Lille et évaluation
en 2009 (report modal des automobilistes
de 20% vers les modes doux).
E
33
E
32
E
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ D’ANGERS
•  Opération pilote de tri sélectif global (papier,
carton, plastique, métal…) sur le site de l’ISTIA.
ANGERS
Patrick PERRAUT
patrick.perraut@univ-angers.fr
Superficie du campus
Non renseigné
Superficie des bâtiments
141 000 m2
Nombre d’étudiants
17 800
Effectif de l’administration
Effectif du corps enseignant
408
901 + 1800 vacataires
•  Chargé de mission handicap à temps plein,
réalisation d’un guide à destination des
enseignants pour l’accueil et l’accompagnement
des étudiants en situation de handicap.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Diagnostic accessibilité handicap
réalisé sur l’ensemble du campus.
•  Engagement de la Direction depuis
novembre 2007 dans une politique de DD.
•  Signature de la charte Université / handicap.
•  En janvier 2008, création d’un comité de
pilotage (avec les référents DD) et recrutement
d’un chargé de mission DD à temps plein.
•  Soutien financier des projets étudiants
et notamment ceux en lien avec le DD.
•  Référents DD dans chaque unité de
formation et de recherche (UFR), et services
communs qui animent des groupes de
travail ouverts aux étudiants, membres
de l’administration, enseignants etc.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Réalisation du Bilan Carbone® des bâtiments
avec la Caisse des Dépôts et Consignations.
•  Politique DD identifiée comme
objectif stratégique dans le contrat
quadriennal 2008-2011.
•  Participation au groupe de travail DD de la CPU.
•  Marché de collecte du papier avec clause
d’insertion et indicateur de poids.
•  100% des consommables informatiques
sont certifiés NF environnement.
•  Organisation de la Semaine du DD depuis 2009
pour tous les acteurs du campus : conférences,
animations, diffusions de films, présentation de
la politique de l’université en matière de DD, etc.
Université d’Angers
EN RÉSUMÉ...
•  Opération pilote de consigne pour les
gobelets en plastique sur l’UFR Droit Economie
Gestion : réduction et valorisation de 50%
des déchets produits par les étudiants.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Enquête sur les modes de déplacement,
réalisée auprès des étudiants.
•  Deux vélos électriques à la disposition du
personnel pour le déplacement entre les campus.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Unité d’enseignement libre sur le DD à
Angers, extension à Cholet en 2010-2011.
•  Inventaire en cours des contenus
de formation consacrés au DD.
•  Création d’un diplôme inter-universitaire
« Développement Durable » avec les
universités de Nantes et du Mans.
•  Formation du personnel au développement
durable (plan de formation 2010-2011)
•  Information et sensibilisation des
nouveaux arrivants du personnel au
cours d’une journée dédiée.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
Pas d’activité de recherche spécifique au DD.
•  80% des produits d’entretien
sont éco-labellisés.
•  Conception des poubelles et abris à
vélos en bois local et protégé sans produit
chimique par une entreprise coopérative.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Cartographie des déchets et mise en
place d’indicateurs de suivi de la qualité du
tri et de la quantité de déchets produite.
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
35
E
34
E
E
•  Service universitaire dédié aux
questions de risques sanitaires et
addictions en direction des étudiants.
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE
réalisé en 2 ans et consommation d’eau
divisée par deux entre 1985 et 2005.
DIJON
Superficie des bâtiments
116 ha
311 396 m2
Nombre d’étudiants
27 400
Effectif de l’administration
1119
Effectif des enseignants
1455
•  Présence d’une crèche et d’un centre
de loisirs pour les enfants du personnel et
des étudiants sur le site de l’université. La
structure est soutenue par l’université et
gérée par l’association « La P’tite fac ».
•  Au total 11 spécialités de master traitent du DD
dans tous les domaines (environnement, sciences
humaines et sociales, sciences économiques,…).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  37,5 % des étudiants de l’université
touchent une bourse du CROUS.
•  6 laboratoires de recherche sur 36
travaillent exclusivement sur des thématiques
de l’environnement et du DD (climat,
biodiversité, transport…). Cela représente
environ 150 chercheurs et 80 doctorants.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
37
E
36
E
E
•  Des associations étudiantes mènent
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
Photo : Emmanuel Rister
•  Politique active de gestion de l’eau
depuis 1990 par les services techniques :
remplacement de l’eau du robinet par
une circulation en circuit fermé pour
le refroidissement des appareils de
laboratoires (depuis 1995), remplacement
des pompes à eau traditionnelles par des
pompes à membrane pour les laboratoires
et salles de TP. Retour sur investissement
•  100% du papier utilisé à l’université
possède l’éco label européen. Les
cartouches d’encres sont achetées à un
CAT (Centre d’Aide par le Travail).
•  Plusieurs formations sont exclusivement
dédiées au DD : licence « Sciences de la terre et
de l’environnement », licences pro « Agriculture,
nouvelles technologies et durabilité », « Gestion
du patrimoine paysager végétal en milieu
urbanisé », « Traitement des eaux et des
déchets », « Conduite de travaux pour le DD ».
•  Près de 4000 logements sont
proposés par le CROUS.
•  Création d’un pôle « handicap » au sein de
l’université pour l’accueil et l’accompagnement
des étudiants concernés : recherche de stage,
télé-agrandissement, logiciel de synthèse
vocale, dictaphone, etc... En 5 ans, le nombre
d’étudiants handicapés accueillis a doublé.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Plus de 3000 étudiants étrangers sont
accueillis chaque année par l’université,
soit 12% des effectifs. Un service leur est
dédié pour leur faciliter les démarches
administratives (inscriptions, logements, etc.).
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  2010, réalisation du Bilan Carbone®
(résultats en octobre).
•  Dons de matériels aux pays en développement
ou associations locales par l’intermédiaire du
chargé de mission « solidarité » de l’université.
•  En juin 2010, adoption par le conseil
d’administration du « Plan pluriannuel
Environnement et DD » reprenant les axes du
référentiel Plan Vert. Le conseil analyse les
actions passées et préconise les actions à venir.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  2009, diagnostic de l’utilisation des
produits phytosanitaires pour l’entretien
des espaces verts, mise en place d’une
gestion écologique des espaces verts.
des actions de solidarité internationale
comme l’« Association dijonnaise
pour l’action humanitaire ».
•  Création en octobre 2008 d’un comité
de pilotage « Campus durable et citoyen »
(enseignants, chercheurs, personnel, étudiants)
sous la responsabilité directe du président
de l’université et animé par son conseiller en
environnement et DD. Le comité se réunit 3 à 4
fois par an. Mission du comité : veiller à la mise
en œuvre du « Plan Environnement et DD ».
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
E
Superficie du campus
EN RÉSUMÉ...
•  Collecte des déchets non dangereux sur
le campus : cartouches d’encres, matériel
informatique (recyclé par Emmaüs), piles
et accumulateurs, canettes en aluminium
depuis 2009, tri sélectif du papier depuis 2007
(collecte par une entreprise spécialisée),
80 tonnes de déchets collectés par an.
Philippe AMIOTTE SUCHET
philippe.amiotte-suchet@u-bourgogne.fr
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
Université de Bourgogne
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ DE HAUTE ALSACE MULHOUSE
•  Les DEEE sont collectés et recyclés
depuis octobre 2008 en partenariat
avec un prestataire externe.
MULHOUSE
David HABERMACHER
david.habermacher@uha.fr
Superficie du campus
30 ha
125 000 m2
Nombre d’étudiants
7900
Effectif de l’administration
454
Effectif du corps enseignant
579
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Site de covoiturage et d’auto-partage
sur internet pour les étudiants et
membres de l’administration.
•  Un chargé de mission DD a été nommé
en janvier 2008. Il consacre environ
30% de son temps à la mission.
•  Bilan Carbone® réalisé sur une
partie du campus en 2008.
•  Charte DD pour l’année 2010 / 2011.
•  L’UHA est un acteur du Plan climat territorial
de la ville de Mulhouse depuis fin 2007.
•  Réalisation d’un premier bilan énergétique en
2009 qui a conduit à l’élaboration d’un tableau de
bord graphique avec des indicateurs de suivi sur
les consommations de fluides en temps réel.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Sensibilisation des étudiants et du
personnel aux éco-gestes à travers
une campagne d’affichage.
•  Plus de 95% des bâtiments accessibles
aux personnes à mobilité réduite.
•  Nombreuses rénovations du patrimoine
immobilier réalisées depuis plusieurs
années pour diminuer les consommations
énergétiques des bâtiments les plus
anciens : isolation extérieure, vitrages, …
•  30% d’étudiants boursiers du
CROUS en 2009 / 2010.
•  Conférences sur le DD avec l’appui
d’associations étudiantes et de la ville
de Mulhouse (une ou deux par an).
•  Construction d’un nouveau bâtiment en 2007,
labellisé HQE et producteur d’énergie avec
300 m2 de panneaux solaires sur les toits.
•  15% d’étudiants étrangers sur le
site (environ 1200 sur 7900).
•  Collecte sélective des déchets par
l’Agglomération de communes de Colmar
pour le papier et le carton depuis 2009.
•  Plus de 600 logements proposés aux
étudiants par le Centre Local des Œuvres
Universitaires de Mulhouse (CLOUS). Sur
le campus de Colmar également environ
150 logements proposés par le CROUS.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
Plusieurs masters, ainsi que des DUT et
licences, existent dans le domaine du DD :
Master « Risques et environnement »,
Master « Droit et management » spécialité
« Responsabilité sociale et environnementale
», Master « Droit » spécialité « Ingénierie
juridique et DD », Master Économie et société »
spécialité « Economie sociale et solidaire », …
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
Une partie des chercheurs travaille
sur la thématique du DD.
En cours de recensement.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
39
E
38
E
E
•  Les piles et cartouches sont
données à des associations.
•  Gestion responsable des espaces verts :
compostage sur place de l’herbe tondue, près
d’une centaine d’arbres plantés en 2009 / 2010.
E
Superficie des bâtiments
Université de Haute Alsace Mulhouse
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ DE NANTES
200 € pour l’achat d’un vélo électrique).
NANTES, SAINT-NAZAIRE ET LA ROCHE-SUR-YON
Pierre-Alain MOURIER
pierre-alain.mourier@univ-nantes.fr
www.univ-nantes.fr/universite21
Superficie du campus
Non renseigné (9 campus)
Superficie des bâtiments
Nombre d’étudiants
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
350 000 m2
34 200 + 11 500 formation continue
Effectif de l’administration
1600
Effectif du corps enseignant
3160
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Mise en place d’un Agenda 21
depuis septembre 2008.
•  Diversité étudiante : plus de 30%
de boursiers du CROUS.
•  Comité de pilotage DD mis en place depuis
novembre 2008 avec des personnels enseignants,
administratifs et techniques, et des étudiants
des différents campus (4 réunions par an).
•  Environ 10% d’étudiants étrangers
chaque année. Organisation d’un guichet
unique par l’université pour l’inscription
et les démarches administratives.
•  Une commission DD par campus depuis
2009 avec également des enseignants, des
membres du personnel et des étudiants.
•  Soutien financier aux associations
étudiantes : « les Eveillés » organisent des
bourses aux livres et des petits déjeuners
bio / équitable, « Bullivers » a créé un
potager partager sur le campus sciences
et organise des projections / débats sur la
thématique de l’alimentation durable, et
« Et si on s’activait » a organisé un festival
ouvert au public sur l’écologie au quotidien.
•  Une équipe mission Université 21 avec un
coordinateur et un conseiller au sein du CA
de l’université (depuis 2007, 5h / semaine).
•  Signature en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
Université de Nantes
EN RÉSUMÉ...
•  Mise en place d’une politique d’achats
responsables avec comme première étape la
formation des acheteurs de l’université.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  L’association étudiante « Bullivers »
organise une distribution de paniers de fruits
et légumes locaux en partenariat avec l’ADDA
(Association pour le DD dans l’alimentation).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Redéfinition en 2010 de l’appel d’offre
pour la gestion des espaces verts pour
qu’il intègre une gestion écologique.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Plusieurs offres de cours en lien avec le DD :
une licence professionnelle, 2 masters généraux
et 7 masters spécialisés (par exemple « Droit
de l’environnement et du DD », « Economie du
DD », « Énergies nouvelles et renouvelables »,…)
et 6 diplômes universitaires (DU).
•  A polytech Nantes, cours obligatoire
(10h) sur le DD et ses enjeux pour
tous les étudiants de 3e année.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
En cours de recensement.
•  Organisation par la mission U21 de projections,
débats, conférences sur le DD ouverts au public.
•  Deux formations pour le personnel de
l’université : 1 jour sur la base du volontariat
pour de la sensibilisation au DD (enjeux du
DD, clefs pour agir etc...), et un diplôme
universitaire sur 18 mois (36 jours au total) dont
la première promotion en 2008 était constituée
à moitié de personnel de l’université.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Réalisation des Bilans Carbones® de
deux sites en 2009 / 2010. Audit énergétique
en cours sur l’ensemble des bâtiments.
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
41
E
40
E
E
•  Signature d’un Plan mobilité avec Nantes
Métropole (qui offre par exemple jusqu’à
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ NICE SOPHIA-ANTIPOLIS
d’entretien, des poubelles hygiéniques
et du matériel de reprographie.
NICE
Alain PIQUEMAL
alain.piquemal@unice.fr
http://redd.unice.fr
Superficie du campus
544 681 m2
Superficie des bâtiments
307 314 m2
Nombre d’étudiants
Effectif de l’administration
Effectif des enseignants et/ ou chercheurs
26 483
856
1311
Vie Etudiante (BVE), le Centre d’Accueil pour
le Logement, l’Information et l’Orientation des
Participants aux Programmes d’Echanges et
la Direction des Relations Internationales sont
à l’écoute des étudiants étrangers, tout au
long de leur cursus (recherche de logement,
recherche de stage, accompagnement
pour les démarches administratives…)
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Septembre 2009 : création d’un comité de
pilotage transversal « Plan vert » (3 réunions /an).
•  Lancement en 2010 / 2011 d’un module de
sensibilisation au DD pour le personnel de
l’université monté par la direction environnement
et DD, et le pôle de la formation (une demijournée animée par les enseignants, membres
de la Direction DD et intervenants extérieurs).
•  Offre de 3700 lits CROUS sur
l’académie de Nice.
•  Partenariat avec la communauté urbaine Nice
Côte d’Azur pour l’organisation des « Rencontres
doctorales euro-méditerranéennes : droit,
économie, gestion de l’environnement et
du DD». L’objectif de ces rencontres est de
permettre à des doctorants de faire état
de l’avancement de leurs travaux auprès
d’experts reconnus au niveau international.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Environ 24% d’étudiants boursiers pour
l’année 2009 / 2010. Un fond de solidarité aide
les étudiants en difficulté (49 000 € en 2009).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Janvier 2006, création d’une commission
handicap. Le Service Universitaire de Médecine
Préventive et de Promotion de la Santé propose
des modalités d’études adaptées permettant
aux étudiants de compenser leur handicap.
•  En 2010, les étudiants du Master 2 « Gestion
de l’environnement et développement
durable (GEDD) » ont réalisé le Bilan
Carbone® de l’université, ainsi qu’une étude
portant sur le plan de déplacement.
•  Soutien aux associations étudiantes à travers le
FSDIE pour des projets concernant la culture, le
cadre de vie, le handicap, le sport et les loisirs, la
santé, la solidarité et les actions humanitaires.
Université Nice Sophia-Antipolis
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Au niveau licence professionnelle, 5 des 29
formations proposées sont orientées vers le DD.
L’offre de masters professionnels et masters de
recherche de l’université est constituée de 172
formations, dont 21 ont une orientation DD.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  L’UNS est, avec les universités de Corte, de
Gênes, de Paris VI (UPMC), de Toulon (Sud-ToulonVar) et de Turin, membre fondateur du Pôle de
Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES)
« euro-méditerranéen », dont la thématique
d’actions prioritaires est « Environnement,
développement durable et société ».
•  La thématique du DD est un des critères
d’attribution des bourses de thèse.
•  L’université est hôte d’une chaire UNESCO
sur « les Ressources en eau, le développement
durable et la paix : participation des
universités, villes et acteurs économiques ».
•  Le DD est intégré dans les recherches
des 18 laboratoires, instituts, centres,
groupements ou encore unités de recherche
de l’UNS, notamment à travers des
programmes de recherches transversaux.
•  La politique du conseil scientifique incite à
la pluridisciplinarité sur les thématiques des
risques, de l’environnement et du développement
durable, à l’échelle méditerranéenne notamment.
•  Le tri sélectif est mis en place
sur un site de l’université.
•  Critères de DD imposés pour les marchés
du papier, de l’informatique, des produits
43
E
E
42
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
E
•  Rentrée 2009 / 2010 près de 5000 étudiants
étrangers, soit 18% des inscrits. Le Bureau de la
E
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ DE PROVENCE AIX-MARSEILLE I
7 SITES
Mariane DOMEIZEL
mariane.domeizel@univ-provence.fr
Superficie du campus
260 000 m2
Superficie des bâtiments
270 000 m2
Nombre d’étudiants
Effectif de l’administration
Effectif des enseignants et/ ou chercheurs
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
881
1550
universités françaises en faveur du
DD » adoptée en juillet 2010.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Organisation d’un colloque sur les
programmes européens du DD et de
l’environnement le 14 octobre 2010.
•  En 2010, création d’une équipe de 4
personnes pour piloter les actions DD
(3 permanents et un apprenti).
•  Organisation des journées « Bien être
» en avril 2010 par l’université sur les
questions d’environnement, de handicap
et de santé avec des conférences, des
débats, des animations, etc...
•  Depuis 2010, groupe plénier sur le DD qui se
divise en 8 sous- groupes de travail (formations,
flux, actions citoyennes, déplacements,
déchets, actions en lien avec les étudiants,
groupe de pilotage et achats et consommation
durable). Ces groupes sont composés par
des membres du personnel sur la base du
volontariat avec au moins une réunion par an.
•  Octobre 2010 : conférence / débat sur le
thème « Changements climatiques : ce qui
nous attend en Provence » ouvert à tous.
•  Octobre 2009 : organisation d’un colloque
« La planète Terre et l’espèce humaine ».
•  Participation au groupe de travail DD
de la CPU (référentiel DD,etc...).
•  Participation à des projets de solidarité
internationale par l’intermédiaire du CREDO
(Centre de Recherche et de Documentation
sur l’Océanie) comme la construction d’un
centre culturel au Vanuatu , ou la construction
d’une piste d’atterrissage en Nouvelle
Guinée pour répondre aux besoins de
désenclavement de certaines populations.
•  Formation DD pour le service de formation
continue (subvention par le Conseil Régional).
•  Le Plan vert DD a été voté dans tous les
conseils de l’université et au CA en mai 2010.
•  Convention passée avec l’association « Bouger
Futé » pour mener un travail de réflexion
sur la mobilité durable : site de covoiturage,
location de vélos à prix très préférentiel pour
les étudiants et personnel de l’université...
Plusieurs laboratoires de recherche
centrés sur le DD comme le Laboratoire
Population Environnement Développement
(LPED) , le Laboratoire Chimie Provence
(LCP), et l’Institut Méditerranéen
d’Ecologie et de Paléoécologie (IMEP).
•  Un aliment bio est intégré aux
repas tous les jeudis au restaurant
universitaire géré par le CROUS.
EN RÉSUMÉ...
•  Collecte des piles / toners /
cartouches depuis plus de 10 ans.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Charte des achats durables de l’AMUE
(Agence de mutualisation des universités
et établissements) adoptée en octobre
2008 : une partie de la notation du marché
est attribuée spécifiquement à des critères
environnementaux (label PEFC pour le papier,
Éco label pour les produits d’entretien, etc...).
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Collaboration et soutien avec les
associations étudiantes sur les différents
sites pour la sensibilisation de leurs
camarades (Club DD de Polytech Marseille,
Fac Verte de l’université d’Aix…).
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Plusieurs cours traitent du DD comme
« Biotechnologie et DD », « Anthropologie et DD »,
« Géographie et aménagement du territoire »,…
•  Département environnement et société
avec notamment un Master « Médiation
et environnement », un Master « Gestion
des risques naturels et technologiques »,
un Master « Anthropologie et DD »,...
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
45
E
44
E
E
•  Charte pour une « Alliance des
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Depuis 2009 : gestion des DEEE.
•  Organisation en novembre 2009 de la
journée « Comment réduire la pauvreté ? »
à l’occasion des 60 ans d’EMMAÜS.
•  En 2008, nomination d’une viceprésidente déléguée au DD.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
E
L’université est composée de 9 unités de
formation et de recherche, 9 écoles, instituts et
départements universitaires et 2 écoles doctorales
des universités d’Aix-Marseille. Elle est répartie
en 7 sites : Marseille, Aix en Provence, Avignon,
Arles, Lambesc, Dignes les Bains et Aubagne.
2584
Université de Provence Aix-Marseille I
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ D’ORLÉANS
Université d’Orléans
verts : compostage et suppression des
produits phytosanitaires depuis 2008.
ORLÉANS
Julien BORDERIEUX
vpdd@univ-orleans.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
110 ha
232 092 m2
Nombre d’étudiants
16 000
Effectif de l’administration
Effectif des enseignants et/ ou chercheurs
764
1106
•  5 résidences étudiantes CROUS
permettent d’accueillir 1820 étudiants
sur le campus de La Source.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Comité Développement Durable réunissant
une fois par mois les étudiants, les composantes
et les services de l’établissement pour
définir la stratégie DD de l’université et
mettre en place des actions concrètes.
•  Tri du papier, carton, verre, et collecte
des DEEE (recyclage assuré par une
association de réinsertion par le travail).
•  Un enseignant occupe depuis 2008 le
poste de vice-président DD directement
rattaché à la Présidence, et consacre la
moitié de son temps à la mission.
•  100% des publications de l’université
sont labellisées PEFC.
•  Site de covoiturage interne à l’université
pour les étudiants, le personnel
enseignant, administratif et technique.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Journée « Smart’Mouv » pour promouvoir les
déplacements doux et alternatifs : vente de vélos
recyclés à 30 €, ateliers covoiturage (charte,
constitution d’équipes), stand sur l’écoconduite,
inauguration d’un parking spécial covoiturage.
•  « Passerelle Handicap » accompagne les
étudiants en situation de handicap (aménagement
d’examens, transcription des documents
en braille, insertion professionnelle).
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
Plusieurs formations intègrent le DD :
Licence professionnelle « Management des
organisations » option « Organisations du tiers
secteur et de l’économie solidaire », Master
Recherche « Géographie et aménagement »
option « Territoires et développement
durable dans les pays industrialisés, en
développement ou en émergence », etc...
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Plusieurs laboratoires de recherche
sont axés sur l’environnement (Institut de
Combustion Aérothermique Réactivité et
Environnement, Groupe de Recherches sur
l’Energétique des Milieux Ionisés,...).
•  Une équipe de recherche TOTEM (Travail,
Organisations, Territoires et Mondialisation)
étudie les effets de la mondialisation sur
le travail, la structuration des territoires
et le développement durable.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  PDE de l’Université réalisé en 2009 avec
le Crous d’Orléans + Ateliers Mobilité pour
participer à l’élaboration d’un plan d’actions,
progressivement mis en œuvre courant 2009.
•  L’association étudiante « Sensibiliz » organise
des projections de films, conférences et
expositions pour sensibiliser les étudiants et le
grand public à la protection de l’environnement.
•  Parc Floral pour le campus La Source qui
accueille une large faune et flore, et un lac.
•  Une antenne Ingénieurs Sans Frontières
travaille, en partenariat avec une ONG
française, à l’installation d’un système
d’assainissement des eaux dans la province du
Cambodge, avec le soutien de l’université.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Depuis la rentrée 2010, le CROUS d’Orléans
propose des aliments bio à chaque repas.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
E
47
E
46
E
E
•  Gestion responsable des espaces
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ DU DROIT ET DE LA SANTÉ LILLE 2
Université du Droit et de la Santé Lille 2
•  600 m2 de toitures sont équipés de membranes
photovoltaïques pour la production énergétique.
LILLE
Eugény BODIN
eugeny.bodin@univ-lille2.fr
Superficie du campus
395 438 m2
Superficie des bâtiments
326 591 m2
Nombre d’étudiants
28 000
Effectif de l’administration
1000
Effectif des enseignants
1200
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Formation en Master 2 « Sciences Politiques »
option « Politiques Territoriales du DD » (20
étudiants en moyenne par an, semestre de
350h + 12 semaines de stage minimum).
•  Institut Lillois d’Ingénierie de la Santé :
parcours qualité en santé /environnement.
•  Soutien financier aux projets étudiants
culturels, environnementaux, sportifs, etc.
au travers du FSDIE (Fonds de Solidarité
et de Développement des Initiatives
Etudiantes) pour un montant total de 95 k€.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Avril 2010, création d’un groupe de travail
DD, une réunion tous les 2 mois, avec 10
administratifs, 4 enseignants et 4 étudiants.
•  Accompagnement personnalisé des
étudiants en situation de handicap : aide
pour les démarches administratives,
accessibilité des locaux, transcription
des documents pédagogiques en braille,
tutorat pédagogique etc. Le campus offre
également une aide personnalisée lors
des démarches de recherche d’emploi.
•  Mars 2010, recrutement d’une chargée
de mission DD à plein temps.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Environ 24% d’étudiants boursiers pour
l’année 2009 / 2010. Un fonds de solidarité aide
les étudiants en difficulté (49 000 € en 2009).
•  Thématique mobilité inscrite au
programme d’actions DD 2010 / 2011 :
enquête transport lancée vers l’ensemble
du personnel administratif et enseignant.
•  Projets étudiants soutenus par l’université sur
la valorisation du savoir médical traditionnel,
la protection des ressources naturelles à
Madagascar (Association de Valorisation de
l’Ethnopharmacologie en Régions Tropicales
et Méditerranéennes),la solidarité locale et
internationale dans les domaines de la santé,
l’éducation, l’agriculture, la culture,etc...
(Associations « La goutte d’Eau », 80
membres et « Ortho-Go », 70 membres).
•  Groupe de travail étudiant sur la rédaction
d’un cahier des charges sur les marchés
publics pour des achats durables et
responsables avec le soutien de l’université.
•  Groupe de travail étudiant sur un
programme d’actions « Biodiversité »
avec le soutien de l’administration.
•  Travail en collaboration avec les étudiants
de Sciences politiques sur la définition
d’indicateurs de bien être et de qualité
de vie des étudiants du campus.
•  Pas de cours spécifique sur le DD mais
plusieurs cours l’intègrent sous différentes
formes (recensement en cours) : par exemple
travaux pratiques d’organisation de nettoyage
des berges, projets de sensibilisation sur
l’alimentation dans les collèges et lycées
classés en ZEP, organisation de concertation
sur l’éco citoyenneté en partenariat avec des
acteurs locaux, réflexion sur l’intégration
du bio dans les cantines lilloises etc.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
Recensement en cours par l’université
au moment de la rédaction du guide.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
49
E
48
E
E
•  Tri sélectif effectif dans les composantes
situées dans la Communauté Urbaine Lille
Métropole, et en étude sur les autres sites.
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ DU HAVRE
LE HAVRE
Régis DEBONS
regis.debons@univ-lehavre.fr
Superficie du campus
Non renseigné
Superficie des bâtiments
84 719 m2
Nombre d’étudiants
312
Effectif du corps enseignant
542
•  Solutions de logement pour les étudiants
avec notamment l’installation en 2010 de
logements modulaires à partir d’anciens
conteneurs réaménagés en studios pour
une centaine d’étudiants, dont 4 pour
des étudiants à mobilité réduite.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Diversité au sein de l’université : 40 %
des étudiants sont boursiers du CROUS.
•  Les étudiants internationaux sont encadrés
•  Lancement en 2006 de la démarche Agenda 21 et par les services des relations internationales
première nomination d’un chargé de mission DD.
et de la vie étudiante de l’université pour le
logement, les transports, les cours, les accès
•  Création en 2008 d’un poste de vice président
aux activités sportives et culturelles…
patrimoine et systèmes d’informations en charge
du DD et du suivi du pôle de l’Agenda 21.
•  Collaboration avec des associations comme
les Restos du Cœur pour aider chaque
•  29 Avril 2010 : rapport de recommandations
hiver plus de 200 étudiants démunis.
pour la continuité de l’Agenda 21 au Conseil
d’Administration de l’établissement.
•  En 2009, plus de 30 000 € ont été
attribués aux projets culturels, sociaux,
sportifs, environnementaux des étudiants
pour valoriser leur engagement.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Travail de modernisation de la Maison
de l’étudiant en lieu de vie pour tous les
étudiants en 2010 (avec salle de spectacle,
locaux pour les associations, lieu d’exposition
etc.) et création d’un guichet unique pour
toutes les questions des étudiants.
•  Depuis 2006, présence d’un chargé de
mission handicap, et depuis 2008, d’un
service handicap (en 2010, environ 70
étudiants en situation de handicap).
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
Chaque composante d’enseignement intègre le DD
mais pas de spécialisation à proprement parler.
•  Réhabilitation en 2008 des bassins
ornementaux avec intégration d’espèces
végétales indigènes et d’une faune aquatique
riche avec l’aide de 30 étudiants.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Bilan Carbone®, et bilan de la maîtrise
de l’énergie lancé en 2007. En 2009 un
plan d’actions est déployé pour réduire
l’impact carbone du campus.
Plusieurs des laboratoires de l’université
intègrent le DD comme par exemple le
« Centre de recherche interdisciplinaire
sur les mobilités », ou le « Laboratoire
d’écotoxicologie – milieux aquatiques » dans
la section agronomie, productions animales
et végétales et agro-alimentaires.
•  Dès septembre 2007, accord entre l’université
et le réseau de transport en commun, et juin
2009 acquisition de vélos électriques.
•  Installation en 2008 d’un rucher
urbain (20 000 abeilles).
•  Mise en place du tri sélectif du papier et
carton en 2009 avec l’acquisition de multipoubelles et de 2 multi-bennes sur le campus.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Récupération des piles et batteries
en partenariat avec « Batribox »
(en juin 2009, 200 L évacués).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Tri sélectif et récupération des
canettes et autres types de ferrailles
avec notamment l’installation d’écocompacteurs par une société externe.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Depuis 2008, suivi des consommations des
DEEE et mise en place de la récupération
par une entreprise spécialisée.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Politique d’achats responsables avec
la publication en 2007 d’un Guide de
l’éco responsabilité en interne.
•  Politique de sensibilisation au DD pour les
parties prenantes internes du campus actée
en 2008 par le conseil d’administration :
diffusions de films, dégustations de
miel, animations de tous types…
•  Mise en place d’une plateforme
d’accompagnement pour l’insertion
professionnelle des étudiants.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
51
E
50
•  Participation au programme
des Cordées de la réussite.
E
E
•  Audit accessibilité en 2009, suivi
d’aménagements spécifiques pour des bâtiments
100% accessibles aux personnes à mobilité réduite
en 2011 (hauteur des placards, portes d’accès,
logiciels pour les étudiants malvoyants, etc...).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
E
L’université est composée de trois unités de
formation : Affaire Internationale, Lettres et
Sciences Humaines, Sciences et Techniques, d’un
IUT et d’une école d’ingénieurs en logistique.
7200
Effectif de l’administration
Université du Havre
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ JEAN-MONNET SAINT-ÉTIENNE
SAINT-ÉTIENNE ET ROANNE
Bertrand LORDON
lordon@univ-st-etienne.fr
Superficie du campus
290 489 ha
Superficie des bâtiments
135 375 m2
Nombre d’étudiants
1050
Effectif du corps enseignant
500
•  Un service spécifique accueille les étudiants
étrangers, les accompagne dans leurs premières
démarches et les aide à s’acclimater à la
vie locale (à Saint-Etienne et à Roanne).
•  Nomination d’un chargé de mission DD en mars
2010 et élaboration d’une stratégie globale DD
pour l’université (1 jour et demi par semaine).
•  Plusieurs associations étudiantes de solidarité
sont soutenues par l’université : construction
d’un puit au Burkina Faso, projets culturels et
solidaires en Europe, soutien scolaire dans les
quartiers en difficulté, animations de demijournées dans les hôpitaux pour les enfants, etc...
•  Comité de pilotage DD sur le campus de
Roanne depuis septembre 2009 (étudiants,
personnel, enseignants et élus locaux).
•  Logements à disposition des étudiants :
800 logements répartis sur trois sites.
•  Charte éco-citoyenneté sur le campus de
Roanne depuis septembre 2010. En cours
d’élaboration sur le campus de St Etienne.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Diversité au sein des étudiants : 35% d’étudiants
boursier du CROUS et 13% d’étudiants étrangers.
responsables : label Energy Star pour le
matériel informatique, fournisseurs CAT (centre
d’aide par le travail) pour les fournitures
de bureau et les produits d’entretien.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
15 000
Effectif de l’administration
environ 20 nuités et 700 tickets Restau-U).
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
Université Jean-Monnet Saint-étienne
•  Projets étudiants soutenus par l’université :
action de nettoyage des berges de la Loire
et organisation de la SDD sur le campus
roannais, covoiturage, collecte de piles, …
Quelques cours ou modules de sensibilisation au
DD existent en Géographie, en AES, en Sciences et
techniques et dans les IUT de Roanne et SaintÉtienne (recensement en cours de réalisation).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
En cours de recensement.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Covoiturage sur les 2 sites proposé
par deux associations étudiantes, avec
réunions de rentrée pour sensibiliser
les étudiants à la mobilité durable.
•  Bourse spécifique pour les étudiants en
situation de handicap (5 bourses de 400€
pour du matériel informatique adapté).
•  Tri sélectif du papier, carton, verre,
plastique, piles et cartouches sur les 2 sites.
•  Gestion des DEEE.
•  Mise en place d’une politique d’achats
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
53
E
52
E
E
•  Prise en charge des étudiants en difficulté par
le service Vie Etudiante : remboursement de PC
portables (120 bourses de 250€), remboursement
des droits d’inscription pour des étudiants qui
ne bénéficient pas des aides du CROUS (environ
5 000 € de budget), et un fond d’urgence pour
aider les étudiants internationaux (3 000€ pour
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT PARIS VII
PARIS
Jean-Pierre FRANGI
frangi@ipgp.fr
Superficie du campus
208 200 m2
Superficie des bâtiments
150 000 m2
Nombre d’étudiants
26 000
Effectif de l’administration
1100
Effectif des enseignants et/ ou chercheurs
2300
et l’emploi des personnes handicapées.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  L’association « Paris Montagne »s’attache
depuis 2006 à faire découvrir le monde
de la recherche et à encourager les
vocations scientifiques des lycéens
des quartiers défavorisés.
•  Délégué DD nommé depuis 2009,
consacre 1/4 de son temps à la mission
avec un budget de 20 000 € en 2010.
•  Paris 3D (Diderot Développement durable) :
démarche de développement durable
pour une université éco-responsable.
•  Un comité de pilotage réunit le secrétariat
général de l’université et la présidence. Le
personnel administratif et les étudiants
sont régulièrement consultés.
•  Formations continues à la démarche Agenda 21
territorial, HQE, collecte des déchets industriels,
etc. au sein de l’IUP « Génie de l’Environnement ».
•  Master en alternance « Management
de l’environnement des collectivités
et des entreprises ».
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  L’association « Timarcha » permet aux
étudiants d’approfondir leurs connaissances
des milieux naturels et leur géologie lors de
sorties naturalistes et de séjours scientifiques.
•  Des laboratoires de recherche (IPGP, LISA,
PRODIG…) répondent à des appels à projets
dans le DD et participent aux programmes
de recherche de l’ADEME, de l’Agence
Nationale de la Recherche, de l’UE, etc.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Tri du papier et service d’enlèvement des
DEEE disponible sur le site de l’université.
•  Politique d’achats intégrant plusieurs
critères DD dans le cadre des marchés publics:
mobilier labellisé PEFC et FSC, matériel
informatique labellisé Energy star, papier
labellisé Nordic Environnemental Label, etc...
•  Le Relais Handicap Diderot accompagne les
étudiants en situation de handicap (aménagement
d’examens, bourses, insertion professionnelle) et
organise des rencontres annuelles avec Tremplin,
association d’entreprises pour la qualification
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
55
E
54
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
E
E
•  Rattaché à l’université, l’IUP « Génie de
l’Environnement » propose depuis 1993 des
formations aux métiers de l’environnement :
Licence « Génie de l’Environnement » et Master
« Génie de l’Environnement & Industrie ».
•  Les étudiants de Master GEI doivent
réaliser un cas d’étude pour répondre à une
problématique industrielle environnementale.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Participation au projet « Éco-citoyen » du
quartier Paris rive Gauche pour faire du 13ème
arrondissement de Paris un quartier exemplaire
en matière de DD et de gestion environnementale.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  « Euro-Fil » est une association qui
accueille des étudiants étrangers, et aide
les étudiants français au montage de
leur projet de mobilité internationale.
•  L’association « Impact Environnement »
active en France et en Afrique a régulièrement
des activités de DD au Togo notamment.
•  À la rentrée 2010, 1 journée de formation
au DD proposée au personnel administratif.
Université Paris Diderot Paris VII
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
UNIVERSITÉ DU SUD TOULON-VAR
TOULON
Delphine VAN HOOREBEKE
vanhoore@univ-tln.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
Nombre d’étudiants
35 ha
10 000 m2
10 300
Effectif de l’administration
306
Effectif du corps enseignant
498
•  Accueil de jeunes en réinsertion par le service
technique de l’université, en partenariat avec
la Mairie, notamment sur la partie jardinage.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Plusieurs initiatives étudiantes de solidarité
reçoivent le soutien logistique et financier
de l’université : collecte de bouchons pour
l’achat de fauteuils handisports, collecte de
fonds pour l’UNICEF par le biais d’évènements
sportifs, participation au Téléthon,…
•  Création de l’association universitaire varoise
pour le DD (AUVDD) en septembre 2009 avec
des enseignants, des étudiants et des membres
de l’administration (5 à 6 réunions par an).
Deux projets principaux sont développés :
« Cœur de campus » pour une mobilité durable
et l’organisation de la « journée du DD ».
•  Près de 18% d’étudiants internationaux
accueillis par trois associations
étudiantes et le service des relations
internationales de l’université.
•  Un établissement de l’université est signataire
du Global Compact des Nations Unies.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Deux référents DD ont été nommés
(1/4 de leur temps chacun).
•  Lancement d’un site de covoiturage en
octobre 2010 avec une entreprise locale.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
Université du Sud Toulon-Var
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
Plusieurs diplômes spécialisés sur la thématique
du DD : Master « Physique et sciences pour
l’ingénieur » spécialisation « Surveillance
de l’environnement », Master « Économie »
spécialisation « Commerce international
équitable », Master « Droit public »
spécialisation « Environnement et gestion
du territoire », Licence pro « Hôtellerie et
tourisme » spécialisation « Management
de projets touristiques durables », …
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
4 laboratoires prennent en compte le DD dans
leurs activités de recherche. Ils participent
à des projets internationaux de recherche
sur l’environnement. Deux projets ANR
(agence nationale des chercheurs) sont en
cours de validation sur l’étude des sols au
Brésil et l’étude de la gestion des déchets
de la zone industrielle de Fez au Maroc.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Des Bilans Carbones® ont été réalisés sur
3 bâtiments de l’IUT au sein de l’université.
•  L’université est un membre actif du
projet Agenda 21 de l’Agglomération
de communes de Toulon.
•  Tri sélectif des papiers, cannettes et
cartons assuré par une entreprise externe.
•  Mise en place d’un système de prêt de
vélos, gratuits pour les étudiants boursiers,
grâce au projet « Cœur de campus »
et à la collaboration du CROUS.
•  Un service est dédié à l’accueil des
étudiants en situation de handicap et un
accompagnement personnalisé a été mis en
place : aide au déplacement des handicapés
moteurs, tuteurs étudiants pour l’aide à
la prise de notes, dispositif adapté aux
malentendants dans les amphithéâtres, etc.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Norme HQE pour les bâtiments de l’université.
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
57
E
56
E
E
•  Mise en place du compostage des déchets
végétaux du parc pour son entretien.
UPI - Université Professionnelle Internationale René Cassin
LYON
Edna FERBER
eferber@icl.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
3000 m2
14 300 m2
Nombre d’étudiants
6013
Effectif de l’administration
Effectif du corps enseignant
L’UPI de Lyon est un ensemble immobilier
accueillant 4 groupes : l’IDRAC, 3A,
l’IFAG et l’IGS, comportant chacun une ou
plusieurs écoles, soit au total 20 écoles.
257
Non renseigné
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Le bâtiment est entièrement accessible
aux personnes à mobilité réduite et le groupe
IGS, à travers « Hand’IGS » leur propose des
formations aménagées en alternance.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  2008, création d’un comité de DD, sous la
présidence d’Edna Ferber, Directrice de l’ICL
(Institut Commercial Lyonnais). Le Comité DD
réunit tous les mois une dizaine de personnes
représentant toutes les parties prenantes du
campus : les écoles, les étudiants, les professeurs.
•  2010, budget de 20 000 € : subvention
à l’aDDu (Association étudiante de DD
de l’UPI), premier rapport DD, mise en
œuvre du référentiel DD CPU / CGE.
•  Les « Rencontres du DD » sont organisées
chaque année au sein de l’UPI par l’IET, Institut
de l’Environnement et des Technologies
(rattaché à l’IDRAC Lyon). En 2010, le thème
était « l’Aménagement du territoire ».
•  Un groupe de 8 étudiants éco-délégués de
l’école Sup de Com (groupe IDRAC) alimente
un blog sur la communication responsable :
http://www.com-eco-responsable.com/
•  10% des salariés et 20% des formateurs ont
reçu une sensibilisation au DD en 2009. En 2010,
une demi-journée de formation consacrée au
DD est prévue pour l’ensemble des formateurs
volontaires et pour le personnel administratif.
•  L’aDDu (Association étudiante inter-écoles
de DD à l’UPI) sensibilise les étudiants
au DD à travers diverses manifestations :
projection du film Food Inc., organisation
de réunions « les Rondes vertes »,
conférence sur le Green-IT, participation à
la « campagne 10 : 10 » de Good Planète.
•  Adhésion de l’école 3A au Global Compact
en 2008 avec réalisation du 1er rapport sur la
Responsabilité Globale de l’école en 2009.
•  Février 2010, organisation d’un forum
ONG par 3A avec une vingtaine d’ONG.
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
upi
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Utilisation d’une GTC, et 90% des néons sont
fluocompacts avec détecteur de présence.
•  Pas d’eau chaude dans les sanitaires pour
limiter les consommations (en 2010 moins
d’1 m3 consommée / personne / an).
•  A l’IDRAC, le nouveau centre de recherche
ICAR, développe plusieurs activités de
recherche en lien avec le DD. Exemples de
thème : « Les émissions de carbone dans les
chaînes logistiques », « Suicide au travail :
la responsabilité des entreprises » …
•  2010, organisation par les directeurs des
différents établissements des « Recycling
Days », en partenariat avec l’association
Emmaüs, pour récupérer les DEEE.
•  A 3A, OMEGA (Observatoire de la Mondialisation
des Échanges Globalisés et de l’Altérité) contribue
à la production de connaissances notamment
dans les domaines de l’humanitaire et du DD.
•  Le prestataire de restauration collective
Avenance intègre des critères DD à sa
politique globale : adhésion au Global
Compact, réalisation d’un Bilan Carbone®,
produits locaux privilégiés, gobelets, couverts,
serviettes en matériaux recyclés, etc.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  80% des étudiants de l’UPI ont reçu une
sensibilisation au DD (2h à 8h de formation).
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  L’IET propose des formations en Environnement
et Développement Durable, du BTS au Master.
Nouveauté 2010, formation à la méthode
Bilan Carbone® pour les Master 2.
•  En 2009, 43% des stages à l’école 3A sont
effectués dans des associations, des ONG
ou des organisations internationales.
•  Organisation des Ecotrophées de l’IFAG
(concours régional et national) pour
récompenser les meilleurs diagnostics RSE
réalisés par les étudiants de 1ère année
au cours de leur stage en entreprise.
E
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
59
E
E
58
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  En 2010, bourse d’échange « Give
& Take » organisée à l’UPI par les
étudiants du Cefam : échange d’objets,
de vêtements, de livres lorsqu’ils ne sont
plus utilisés par leur propriétaire.
•  Signature en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
UTBM - Université de technologie de Belfort Montbéliard
BELFORT, SÉVENANS ET MONTBÉLIARD
Virginie BREUILLARD
virginie.breuillard@utbm.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
12 ha
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
Université de Technologie de Belfort Montbéliard
•  Réalisation en 2009 du premier PDE.
•  Le laboratoire Systèmes Et Transports (SeT)
participent aux projets : F-City, véhicule électrique
urbain adapté à l’autopartage ; CRISTAL pour
imaginer les transports de demain ; et FiSyPAC
pour intégrer la pile à combustible dans les
transports. Le Laboratoire SeT participe
également à un projet européen sur l’intelligence
collective au service de la sécurité routière.
•  Depuis 2009 suivi des consommations
d’eau, de gaz et d’électricité par le
service patrimoine et mise en place d’une
campagne de communication du coût de ces
consommations imputables aux personnels
et étudiants pour les sensibiliser au sujet.
56 700 m2
Nombre d’étudiants
2550
Effectif de l’administration
196
Effectif des enseignants et/ ou chercheurs
222
•  Installation systématique de détecteurs de
présence et d’ampoules basse consommation
dans les bâtiments neufs et en rénovation.
•  Organisation en avril 2010 du colloque : « Vers
une ville post-carbone : aborder sous l’angle de
l’énergie, les questions d’urbanisme, tant pour
l’amélioration de l’existant que pour l’innovation ».
•  Installation de boutons poussoir et chasses
d’eau à flux modulable dans les sanitaires.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  32% d’étudiants boursiers en 2009 / 2010.
•  Organisation d’un forum de la vie étudiante
à la rentrée pour que les étudiants rencontrent
leurs interlocuteurs incontournables
(en partenariat avec la SNCF, la CAF,
l’office du tourisme, le CROUS…).
•  En janvier 2009, nomination
d’un responsable qualité.
•  En septembre 2009, création d’une nouvelle
mission « Environnement », confiée à la
chargée de mission Hygiène et Sécurité.
•  Organisation du festival du « Film d’un jour »
concours de réalisation d’un film de 7 min qui
fait intervenir des étudiants de toute la France.
•  En 2009 / 2010 engagement de l’université
dans une politique DD avec le lancement d’un
projet « certification ISO 14001 pour l’UTBM ».
•  Le club étudiant « Welcome », soutenu par
l’université, accueille les étudiants internationaux
et les accompagne dans leur installation et
leurs échanges avec les étudiants français.
•  Organisation d’un séminaire d’une journée de
formation ISO 14001 pour les 22 correspondants
HSE (personnel administratif et enseignant) en
septembre 2010, assurée par Bureau Veritas.
•  L’association étudiante « Solidar’UT » est
soutenue par l’université et mène des actions
solidaires et citoyennes : organisation de
petits déjeuners équitables lors des grandes
manifestations, organisation de la Semaine
de Solidarité Internationale, organisation
du Téléthon pour la ville, don du sang une
fois par semestre, soutien scolaire…
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Diagnostic « accessibilité des bâtiments »
réalisée en mars 2009. Un plan annuel de
travaux d’accessibilité a été programmé
(réalisation en 2009 /2010).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Accueil individualisé pour les
étudiants handicapés (matériel adapté,
accompagnement spécifique…)
•  Site de covoiturage en ligne
proposé aux étudiants et parcs à vélos
installés sur les trois sites.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Organisation par l’Amicale des personnels d’une
opération « Devenez locavore! » avec la livraison
d’œufs et de légumes produits localement.
•  Achats responsables : certification PEFC
pour tous les supports de communication
de l’université, stylos bio-dégradables en
amidon de maïs pour le service promotion...
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Ouverture en 2009 de deux filières énergie
au sein des départements « Mécanique et
Conception » et « Génie Électrique et Systèmes
de Commande » pour la formation ingénieur.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  « Projet Territoire Mobile » visant à adapter
le réseau de bus pour répondre au plus près
aux besoins de mobilité des habitants par la
création d’un système d’aide à la décision
entre les offres de transports en commun.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
61
E
60
E
E
•  Ateliers de prévention routière et de prévention
EN RÉSUMÉ...
•  Organisation de la collecte des déchets
(DEEE, déchets verts, déchets papier et
carton, encombrants) et communication
aux personnel et étudiants des chiffres
clés (tonnage collecté, coût…).
E
aux conduites addictives pour l’ensemble
des nouveaux étudiants à la rentrée 2010.
7. LES FICHES DÉTAILLÉES PAR CAMPUS
LES ÉCOLES DE COMMERCE
p. 64
BEM Management School Bordeaux
p. 66
Ecole de Management de Strasbourg
p. 68
EDHEC Business School
p. 70
EM Lyon Business School
p. 72
EM Normandie
p. 74
ESC Bretagne Brest
p. 76
ESCEM Ecole de Management
p. 78
ESCP Europe
p. 80
ESG Management School
p. 82
ESSCA Ecole de Management
p. 84
Euromed Management
p. 86
Grenoble Ecole de Management
p. 88
Groupe ESC Clermont
p. 90
Groupe ESC Dijon Bourgogne
p. 92
Groupe Sup de Co La Rochelle
p. 94
Groupe Sup de Co Montpellier
p. 96
HEC Paris
p. 98
IDRAC Ecole de Management Montpellier
p. 100
ISEAM Marne La Vallée - Paris
p. 102
RMS Reims Management School
p. 104
Skema Business School
p. 106
63
E
E
Audencia Nantes School of Management
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
AUDENCIA NANTES SCHOOL OF MANAGEMENT
•  Organisation du concours « Feeling de
Ferrero » pour amener les étudiants à imaginer
et mettre en œuvre des projets sociaux.
André SOBCZAK
asobczak@audencia.com
www.responsabiliteglobale.com
Superficie du campus
23 000 m2
Superficie des bâtiments
23 000 m2
Nombre d’étudiants
2190
Effectif de l’administration
70
Effectif des enseignants et/ou chercheurs 70 + 300 experts associés
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Signature du Global Compact en 2004.
•  Participation au Handimanagement.
•  Adhésion au PRME en 2008.
•  Totalité des bâtiments accessible
aux handicapés, excepté une
partie de la médiathèque.
•  Rapport annuel sur la Responsabilité
Globale publié depuis 2006.
•  Le programme BRIO (Bond pour la Réussite
par l’Initiative et l’Ouverture) réunit des élèves
de Centrale Nantes, Audencia, l’École des Mines
de Nantes et de l’École Vétérinaire de Nantes
pour accompagner des lycéens issus de milieux
modestes de la première à la terminale.
•  Institut pour la Responsabilité Globale
directement rattaché à la Direction générale
pour coordonner les activités DD / RSE de
l’école et dialoguer avec les parties prenantes.
•  Responsable DD nommé depuis 2004
+ une assistante qui consacrent 100 %
de leur temps au suivi des projets.
•  Création d’un blog sur l’engagement de l’école à
destination des parties prenantes et des étudiants.
•  La Fondation Audencia reverse 20% de ses
fonds sous forme de bourses aux étudiants en
difficulté, qui peuvent aussi être exonérés de frais
de scolarité (soit 40 scolarités en 2009 / 2010).
•  Signature en 2010 d’un partenariat
stratégique avec le WWF sur 3 ans sur
l’enseignement (déterminer les contenus
de cours portant sur l’environnement)
et la gestion écologique du campus.
•  L’association étudiante « Eidos », soutenue
par l’école, organise un festival du DD
ouvert au grand public avec des débats,
projections de films et ateliers (cosmétique
bio, tri sélectif, microcrédit, cuisine).
•  L’école organise Les Trophées de la
Responsabilité Globale en partenariat avec
l’Ecole de Mines de Nantes : un binôme
d’étudiants des deux écoles audite les
entreprises candidates et récompense les
innovations en matière de responsabilité
sociale, environnementale et économique.
•  L’association étudiante UAM (Un Autre
Monde) mène des missions humanitaires
et sociales, avec le soutien de l’école.
•  Chaire sur la microfinance en partenariat
avec la Banque Populaire depuis 2008.
•  L’école est membre de The European
Academy of Business in Society (EABIS),
réseau d’entreprises et d’écoles en
matière de Responsabilité Globale.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Collecteur de cannettes, tri sélectif du
papier et récupération par une association
d’insertion + mise en place du tri des portables,
piles et cartouches à la rentrée 2010.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Utilisation à 100% de papiers labellisés FSC.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Toutes les boissons chaudes de
la cafétéria sont équitables.
•  Le traiteur qui intervient ponctuellement
pour les réceptions de l’école a suivi
la formation continue du CHEDD avec
Audencia pour formaliser davantage son
engagement (produits locaux et régionaux).
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Cours obligatoires d’introduction à la
Responsabilité Globale dans tous les
programmes (1 journée) + parcours et
électifs optionnels (projet social avec les
acteurs régionaux, stage, rencontres…).
•  5 % environ des stages portent
directement sur le DD.
•  Formation continue « Cycle des Hautes
Etudes en Développement Durable » (CHEDD)
sur le management d’une démarche de
DD avec l’École des Mines, l’École Centrale
et l’École Supérieure d’Agriculture.
•  16% d’enseignants-chercheurs
consacrent leurs travaux de recherche
à la Responsabilité Globale.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
65
E
64
E
E
•  Participation des étudiants, avec le soutien
de l’école, au festival « Entreprise en vie » qui
consiste à réaliser des clips sur des entreprises
ayant mis en place une démarche DD.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Partenariat avec le Centre des Jeunes
Dirigeants de Nantes et la CFDT pour promouvoir
la diversité dans les PME grâce à des audits
« Diversité » réalisés par les étudiants.
E
NANTES
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
AUDENCIA NANTES SCHOOL OF MANAGEMENT
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
BEM MANAGEMENT SCHOOL BORDEAUX
BORDEAUX
Guillaume BARBAT
guillaume.barbat@bem.edu
Superficie du campus
2,1 ha
Superficie des bâtiments
Nombre d’étudiants
17 900 m2
3 000 (20% en échange)
Effectif de l’administration
Effectif des enseignants et/ou chercheurs
120
82
BEM MANAGEMENT SCHOOL BORDEAUX
•  Pôle « Business, Valeur et Responsabilité » du
Centre de Recherche en Management de l’Ecole.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  En 2009, 26,5% d’articles académiques
et 34% des conférences dédiés à
la Responsabilité Globale.
•  Tri du carton, papier, DEEE, cartouches
d’imprimante, piles et recyclage des cannettes
(collecteurs disponibles sur le campus).
•  Accompagnement stratégique de plusieurs
entreprises locales dans leur démarche DD.
•  Participation au projet ADAGE sur le
thème « Développement Durable, facteur
d’attractivité durable des territoires » en
collaboration avec l’Université Bordeaux IV.
•  Mobilier de classe certifié PEFC.
•  Accueil d’une station d’auto-partage
(Auto – cool) sur le campus à destination
des étudiants et salariés (déplacements
professionnels, trajets domicile-travail…).
•  Plusieurs publications sur le DD :
« Management responsable : Intelligence
économique et sécurité globale », « Les
fonds d’investissement en microfinance :
nouvelle niche de la finance éthique », etc...
•  Participation au Handimanagement.
•  Plusieurs conférences et séminaires
organisés en 2010 : séminaire « Commerce
et responsabilité », table ronde « Qu’est-ce
qu’un manager responsable ? », etc...
•  Signature du Global Compact en 2005.
•  Adhésion aux PRME des Nations
Unies depuis 2008.
•  Service d’aide au logement +
résidence étudiante de 158 places
réservées aux étudiants de l’école.
•  Membre fondateur et contributeur
aux travaux de la Globally Responsible
Leadership Initiative (GRLI) depuis 2004.
•  Fonds de solidarité de 234 k€ aidant
152 étudiants en difficulté.
•  Chargé de mission DD – Responsabilité
Globale nommé depuis 2004 à temps plein sur la
mission, pour la mise en œuvre de la démarche.
•  Le programme « Égalité des Chances »
propose depuis 2006 un accompagnement
aux élèves issus de milieux défavorisés
de la région bordelaise.
•  Rapport annuel d’étape Responsabilité
Globale depuis 2006.
•  Depuis 2009, partenariat avec « Uniscité » permettant aux étudiants de faire un
service civil intégré au cursus en lien avec
le développement territorial ou social.
•  Depuis 2009, BEM est membre du Club
Planète Gagnante de l’ADEME (plate-forme
d’innovation et d’échanges en matière de
réduction des impacts environnementaux) et a
mis en place un plan d’actions sur trois ans.
•  L’association étudiante « Horizons » a organisé
en mai 2009 une semaine « Révolution’air » de
sensibilisation aux enjeux du développement
durable. L’association gère également la vente
de produits bio et locaux en partenariat avec
une entreprise et centralise la distribution de
paniers de fruits et légumes sur le campus.
•  BEM a participé en juillet 2010 au colloque
AFNOR sur la certification ISO 26000.
•  Les 20% d’étudiants étrangers sont
pris en charge par l’association étudiante
« Melting Potes » avec le soutien de l’école.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  665h de DD intégrées aux cours
fondamentaux (marketing, RH, finances…)
et électifs : « RSE, facteur stratégique de
l’entreprise », « Marketing éthique », « Gestion
des risques et audit environnemental »,
« Finance éthique et ISR », etc.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Depuis 2003, la chaire « Développement
Durable et Responsabilité Globale des
Organisations » (DD & RGO) propose
aux étudiants de 2ème année un module
électif de 45 h sur le DD / RSE.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Alternance permettant aux étudiants
de libérer 3 demi-journées de cours pour
occuper un emploi à temps partiel.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Pôle académique « Organisation,
Responsabilité, Globalité ».
•  Programme de recherche de la chaire
DD & RGO orienté autour de deux
problématiques : « Développement durable, enjeu
stratégique des organisations et des territoires »
et « DD et RGO, composantes des politiques
publiques et facteur d’une nouvelle gouvernance ».
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
67
E
66
E
E
•  90% des bâtiments sont accessibles
aux personnes à mobilité réduite.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
E
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ÉCOLE DE MANAGEMENT STRASBOURG
•  Tri sélectif du papier dans les bureaux et des
huiles et cartons à la cafétéria par le personnel.
STRASBOURG
Pia IMBS
pia.imbs@em-strasbourg.eu
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
8996 m2
2050
Effectif de l’administration
50
Effectif des enseignants et/ ou chercheurs
90
l’événement, disponibilité des locaux, …) aux
associations étudiantes qui oeuvrent pour le
DD : Le Bureau de l’Humanitaire, Le Bureau
du Développement Durable et Le Bureau
de la Diversité. Ces associations mènent
des actions comme l’organisation de petits
déjeuners bio / équitables pour récolter des
fonds et sensibiliser les étudiants, la visite
d’éco-quartiers, l’organisation d’une réflexion
sur la politique de tri sélectif de l’école…
•  Depuis avril 2008, un comité de pilotage
DD se réunit tous les 2 mois (une dizaine de
représentants administratifs et enseignants).
•  Responsable DD nommé depuis
2008 qui consacre 1/4 de son temps
à la mission (budget de 30 k€)
•  Nombreux étudiants internationaux accueillis
par le Bureau de l’International et le Service
International de l’Ecole (350 étudiants par an).
•  Juin 2008, adhésion au Global Compact
•  Novembre 2009, signataire de la Déclaration
des campus responsables pour le climat.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Avril 2010, signature des PRME.
•  Vélos mis à disposition gratuitement
pour les déplacements professionnels
sur le campus de l’Esplanade.
26 027 m2
Nombre d’étudiants
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ÉCOLE DE MANAGEMENT STRASBOURG
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  3h de cours d’introduction au DD pour
tous les étudiants de l’école, quelque soit
leur formation assuré par un Maître de
conférence associé spécialisé dans le DD.
•  Un Exécutive MBA « DD et Responsabilité
sociale des Organisations » depuis mars 2009.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  En 2009 / 2010 : 8 publications sur les
thématiques du DD, 20 mémoires d’étudiants
de MBA sur le DD et la RSE, et 2 mémoires
d’étudiants en master sur le DD.
•  Chaire « Développement Durable » depuis
2008 avec 23 entreprises adhérentes.
EN RÉSUMÉ...
•  Covoiturage proposé pour les étudiants
et les administratifs à travers le Bureau Des
Étudiants (BDE) depuis 2009, durant les périodes
de concours et tout au long de l’année sous
forme de système d’échange d’annonces.
•  Octobre 2010, sortie du 2e rapport DD.
•  Enquête en décembre 2009, auprès des
clients de la cafétéria du CROUS, sur les
habitudes alimentaires et les attentes en
matière de nourriture bio / local / équitable.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  2009, enquête sur le mode de
transport des étudiants, administratifs
et enseignants de l’École.
•  Bâtiments 100% accessibles aux
personnes à mobilité réduite.
•  Bilan Carbone® réalisé en mai 2010
par la société Alternative Carbone.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
69
E
68
E
E
•  Soutien de l’école (communication de
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
E
•  Le personnel administratif et le corps
enseignant participent aux journées des
3 valeurs (éthique, DD et management de
la diversité) de l’EM Strasbourg, dont une
journée entièrement dédiée au DD.
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
LILLE - NICE - PARIS
Claire BERGERY NOEL
claire.bergery-noel@edhec.edu
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
8,5 ha
43 000 m2
Nombre d’étudiants
Effectif de l’administration
3500
119
Effectif des enseignants et/ou chercheurs
54
de la réussite au travers d’un programme
de soutien scolaire dans les lycées.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  En 2009, deux conférences sur le DD ont
été organisées par l’association étudiante
« Agora » : « Problématiques européennes de
la taxe carbone » et « La méthode verte! ».
•  Adhésion de l’école au Global Compact en 2007.
•  Organisation de débats, d’ateliers
de sensibilisation et de consulting
auprès d’entreprises de la région par
l’association étudiante « Eco-Think ».
•  Deux chargées de mission Campus
Responsable à temps partiel.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  100% des bâtiments sont accessibles
aux personnes à mobilité réduite.
•  En 2010, lancement du covoiturage
(Kelib) par l’administration pour le
nouveau campus avec plateforme internet
pour les étudiants et l’administration.
Egalement 4 véhicules en auto-partage.
•  Organisation tous les ans de la quinzaine
du commerce équitable par des étudiants
•  30% d’étudiants étrangers à l’école, fort
encadrement de la part de l’administration
pour les démarches courantes
(logement, banque, restauration…).
•  Tri sélectif complet (papier, verre, plastique,
canettes, ferrailles, déchets électriques,
cartouches d’encre). Une partie des déchets
triés est transformée en biogaz (avec Véolia).
•  350 studios sont à la disposition
des étudiants sur le campus.
•  50 vélos à disposition
gratuitement des étudiants
•  15% des locaux du bâtiment administratif
sont réservés aux associations étudiantes.
•  Compostage et récupération d’eau de
pluie pour la gestion des espaces verts.
•  En 2009, 20% des étudiants ont bénéficié
d’une bourse ou d’un prêt d’honneur.
•  2010 , construction d’un bâtiment
d’enseignement et d’un bâtiment dédié aux
activités sportives certifiés HQE. Pendant les
•  Capteurs de présence dans
chaque pièce pour l’éclairage.
•  Depuis la rentrée 2009, suppression des
gobelets pour les fontaines à eau : chaque étudiant
reçoit son mug à son arrivée dans l’établissement.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Master spécialisé « Science Arts & NGOs »
•  Plusieurs cours optionnels
sur la thématique du DD.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Pas d’activité de recherche spécifique
sur la thématique du DD.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
71
E
70
E
E
•  Participation de l’établissement aux Cordées
travaux, les prestataires ont signé une charte
« chantier à faibles nuisances » les engageant
à limiter les consommations d’eau et d’énergie,
les pollutions, les risques pour la santé des
ouvriers, les déchets, etc... Rénovation de
plusieurs bâtiments selon les mêmes principes
environnementaux mais sans label HQE.
E
EDHEC BUSINESS SCHOOL
EDHEC LILLE
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
EM LYON BUSINESS SCHOOL
LYON
Pierre SOUDAN
soudan@em-lyon.com
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
Nombre d’étudiants
7 ha
29 000 m2
3 000
Effectif de l’administration
220
Effectif des enseignants et/ou chercheurs
110
pour les micro-entrepreneurs de la région
lyonnaise. EMicrOcrédit fait partie des 15
initiatives françaises sélectionnées par le SIFE.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  « Solidari’terre » est une association
étudiante humanitaire regroupant plus de 200
étudiants d’EMLYON et de l’Ecole Centrale
de Lyon, soutenue par les administrations.
•  Signature du Global Compact en 2006.
•  Un enseignant-chercheur consacre
1 jour / semaine à la politique RSE de l’école.
•  Un enseignant-chercheur consacre 4 jours /
semaine au programme d’ouverture sociale « Trait
d’Union Multi-campus Multi-quartiers » (TUMM)
visant à élargir l’origine sociale des étudiants dans
les grandes écoles en encourageant les élèves
issus de milieux modestes à envisager l’accès à
des formations de l’enseignement supérieur.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Marché du commerce équitable organisé
tous les trimestres par l’association
étudiante « Planet and Co ».
•  Accompagnement de 500 lycéens et 100
élèves de classes préparatoires dans le cadre du
programme TUMM par 200 étudiants de l’école.
•  Aides financières accordées aux étudiants
en difficulté par l’association « Entre-Aide »
et « Liaison des promotions EMLYON ».
•  40% d’étudiants étrangers sont accueillis et
accompagnés par l’association « International
link ». Le « Weekend International Lyon »
rassemble pendant 4 jours 150 étudiants
internationaux en échange universitaire pour
découvrir la ville de Lyon et sa région.
•  Bâtiments totalement accessibles
aux personnes à mobilité réduite.
•  EMLYON et l’Ecole Centrale organisent
annuellement les « Rencontres des Lumières »
pour le grand public sur les thématiques du DD.
•  300 logements étudiants sont
disponibles sur le campus de l’école.
EN RÉSUMÉ...
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  1er Bilan Carbone® réalisé en juin 2010.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  En avril 2010, journée « éco-mobilité » pour
promouvoir le covoiturage, les transports
en commun et le vélo électrique.
•  Un logiciel de covoiturage est disponible
sur l’intranet depuis avril 2010.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  1 cours obligatoire sur la « Responsabilité
sociale de l’entrepreneur » en 2ème année
•  Nombreux cours optionnels sur les
problématiques de DD, de RSE et d’éthique :
« Social entrepreneurship », « Enjeux
éthiques du marketing », « Intégrer le
développement durable dans l’entreprise »,…
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  9 enseignants-chercheurs travaillent
spécifiquement sur les problématiques
de RSE, de DD, d’éthique et
d’entreprenariat social et solidaire.
•  Très nombreuses publications sur les
thèmes de la communication responsable, le
droit environnemental, l’éthique des affaires,
le développement durable en entreprise, …
•  Dans le cadre du programme de mobilité
internationale, création par les étudiants de
projets de coopération internationale. En
2010, actions menées en Mongolie : projet
Mawavi (protection d’une espèce animale
rare), campagne de vaccination, etc.
•  Organisation du « World Entrepreneurship
Forum Junior France » en juin 2010 portant sur
l’entrepreneuriat vert et l’entrepreneuriat féminin.
•  L’association étudiante « EMicrOcrédit », créée
en 2010, sensibilise les étudiants et le personnel
d’EMLYON à la micro-finance et crée des tutorats
73
E
72
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
E
E
EM LYON BUSINESS SCHOOL
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
EM NORMANDIE
EM NORMANDIE
CAEN - LE HAVRE - DEAUVILLE
Magvenn POUPART
m.poupart@em-normandie.fr
Superficie du campus
21 824 m2
Superficie des bâtiments
17 124 m2
Nombre d’étudiants
Effectif de l’administration
102
En 2009, organisation d’une conférence
sur le thème de « La croissance verte ».
•  Accompagnement à la création d’entreprise
des porteurs de projet issus de zones sensibles
du Havre par l’association étudiante « ACCES ».
•  2010, signature du Global Compact.
•  Mars 2010, participation aux Journées
« Ports et Environnements » organisées au
Havre portant sur l’exploitation des ports sous
l’angle de la préservation de l’environnement
•  Avril 2010, nomination d’un référent DD qui
consacre 60% de son temps à la mission.
•  Le campus est membre du Conseil
d’Administration de l’Institut Régional du DD
(IRDD) de Basse Normandie, association ayant
pour objet d’assurer une interface entre les
territoires et les acteurs de la recherche et de
l’enseignement supérieur en matière de DD.
•  Fonds d’aide et d’urgence de l’école
accordant des exonérations partielles de frais
de scolarité aux étudiants en difficulté.
•  Le projet étudiant « EDRESUP » accompagne
des jeunes issus de milieux modestes pour les
encourager à suivre des études supérieures.
•  Adhésion au GRANDDE, réseau d’entreprises
en Haute Normandie pour le développement
durable menant des actions telles que
« 100 chances pour 100 emplois », ou
« Entreprendre en co-développement ».
•  Cluster créé en 2010, composé de représentants
des différents services de l’école pour être une
force de propositions et coordonner les actions DD.
•  Master spécialisé « Management du
Développement territorial » proposant
une approche transversale du DD.
1766
Effectif du corps professoral 67 + de 300 intervenants extérieurs
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Pas d’activité de recherche
spécifique au DD ou à la RSE.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Tri du papier sur le campus du Havre.
•  Achats responsables : objets
promotionnels en matières recyclés
(trousse, stylos…), choix d’imprimeurs
Imprim’vert et papier labellisé PEFC.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
75
E
74
E
E
•  Association étudiante « GreenWave » engagée
sur la thématique de la gestion environnementale.
E
•  Campus du Havre et de Deauville situés en
centre-ville, le campus de Caen est desservi
par le bus et le tramway : réduction de l’impact
environnemental dû aux transports.
•  Membre des Cordées de la Réussite
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ESC BRETAGNE BREST
BREST
Jacky MOAL
jacky.moal@est-bretagne-brest.com
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
7,7 ha
8700 m2
Nombre d’étudiants
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
850
Effectif de l’administration
62
Effectif des enseignants et/ ou chercheurs
31
•  Référent DD depuis avril 2010 : un
enseignant chercheur donne 1/4 de son
temps pour l’intégration et la coordination
du DD dans l’ensemble des cours (budget
300 K€), le directeur consacre 1/4 de son
temps au management DD/RSE.
•  Formation du personnel sur les comportements
responsables et des enseignants sur le DD et
son intégration dans les enseignements.
•  Signature en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
•  Actions de tutorat auprès de 2 collèges
brestois (les Cordées de la réussite) : une
dizaine de mercredi dans l’année animés
par les enseignants et étudiants pour
l’égalité des chances (10 professeurs et 30
étudiants de l’ESC sont concernés) pour
les élèves et le personnel du campus.
•  Bâtiments 100% accessibles aux
personnes à mobilité réduite.
•  Centre de recherche sur la compétitivité et la
performance des entreprises et des territoires,
avec la conduite d’investigations sur le rôle du
DD dans le gain d’avantages concurrentiels.
•  Intégration de critères responsables dans les
achats de fournitures (papier 100 % FSC, toner
récupérés, achat de mobilier) et de l’alimentation.
•  Eco-poubelles pour la collecte du papier
sur tout le campus (réduction de 20% des
consommations de papier depuis 2006
grâce aux actions de sensibilisation).
•  Organisation annuelle des « Défis du Bois
» en partenariat avec les écoles supérieures
d’architecture de Nancy et Strasbourg.
Pendant une semaine, 10 équipes de 5
élèves ingénieurs et architectes s’affrontent
pour concevoir et construire une structure
en bois inventive et respectueuse de
l’environnement et des ressources.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  2 enseignants / chercheurs travaillant sur
l’économie des ressources naturelles, les impacts
du DD sur la logistique des entreprises ou encore
la RSE sous un angle juridique ou organisationnel.
•  Prêts d’honneur sur critères sociaux
accordés à environ 8% des étudiants
•  Cycle de conférences pour les élèves et le
grand public. Premier semestre 2010 / 2011 :
« Manager responsable : la diversité au sein
de l’entreprise », « La responsabilité, quel
modèle de développement ? », « L’alcool au
volant et la responsabilité individuelle » …
•  Juin 2010 : 1er Rapport d’activité DD/RSE.
•  1er Bilan Carbone® de l’école réalisé par
un cabinet avec 12 étudiants de l’école, sur
le 1er semestre 2010. (Projet d’amélioration
continue du bilan proposé aux élèves volontaires
sur 2010/2011 sur des modules alternants).
•  Parc informatique labellisé à 50% Energy Star.
•  Participation au Club d’entreprises
DD du Finistère.
•  Un comité de pilotage DD se réunit 3 à 4 fois
par an (membres de la Direction, enseignantschercheurs, élèves et entreprises engagées dans
le développement durable ou club d’entreprises).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
(20 pays différents), et 1/3 d’enseignants
d’origine internationale (10 pays différents).
•  Association étudiante « Humassos » engagée
dans des projets au Tiers Monde (Maghreb,
Afrique subsaharienne) pour le soutien
scolaire et le don d’équipement divers.
•  Adhésion aux PRME depuis 2008
ESC BRETAGNE BREST
•  Chaire de recherche créée avec la
Poste Bretagne sur le développement de
réseaux de proximité et la réflexion sur
une nouvelle démarche marketing orientée
DD pour l’ensemble des agences.
•  Site de covoiturage pour les étudiants
brestois, à l’initiative d’une entreprise
locale (www.roulezmalin.com). Environ 100
étudiants utilisateurs réguliers sur l’ESC.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Gestion des déchets verts confiée à un
prestataire extérieur engagé dans une
démarche de compostage des déchets :
Art Jardin, réutilisation dans le réseau
de chaleur de la ville de Brest.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  35% des rapports finaux des stages
et projets d’études des étudiants
intègrent des aspects du DD.
E
77
E
E
E
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  La problématique du DD est analysée
dans l’ensemble des cours fondamentaux
au management (Finances, RH, Marketing,
etc.) et dans certains cours optionnels
dédiés (Management Responsable, RSE
et Éthique, …). Une évaluation ante et post
est menée par l’enseignant, le doyen puis
les élèves sur l’intégration des concepts
du DD dans le cours dispensé.
•  Rentrée 2010, 15% d’étudiants internationaux
76
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ESCEM - École de Management
PARIS – TOURS - POITIERS
Valérie PRÉVOST
vprevost@escem.fr
Superficie du campus
36 000 m
Superficie des bâtiments
20 600 m2
Nombre d’étudiants
2
2300
Effectif de l’administration
220
Effectif du corps enseignant
67
en difficulté (dégrèvement des frais de
scolarité, mensualisation des frais de
scolarité, caution bancaire de l’école).
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Depuis 2008, charte de bonne conduite
Ecricome signée par tous les étudiants de l’école.
•  DD dans la stratégie 2007-2012,
et dans les valeurs dès 2002
•  2009 / 2010 organisation de 4 forums de
lutte contre les addictions en collaboration
avec une association étudiante.
•  Adhérant Global Compact, et Comité 21.
•  Enquête mobilité étudiante réalisée
auprès des admissibles (à disposition
des agglomérations de tutelles pour
une aide aux politiques de mobilité).
•  Une Direction du DD et de la Responsabilité
Globale avec un poste temps plein.
•  Audit durable interne via
référentiel Plan Vert CPU CGE.
•  Labellisation Cordées de la réussite pour
le programme « Une grande école,
pourquoi pas moi ? » - création d’un
poste de chargé de mission Diversité.
•  « États Généraux Grenelle de l’ESCEM »
encadrés par les étudiants de la majeur DD 3A.
•  École présente dans les groupes de travail
« Référentiel et Accompagnement » à la mise
en place d’une démarche DD de la CGE.
•  Création d’un temps partiel Prévention
des risques et ouverture d’un « Point
écoute et Prévention Santé ».
•  Signataire Charte de la Diversité.
•  Membre du Club des Partenaires engagés
du Clic de l’agglomération Grand Poitiers.
•  Signataire en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
•  Présidence de la Commission Plan
Climat de l’agglomération Tour(s) Plus et
participation aux conseils de développement
des agglomérations de Tours et de Poitiers.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
ESCEM École de Management
•  Conférences DD toutes thématiques : diversité/
ouverture sociale, changements climatiques,
éco-construction, performance énergétique,
finance et économie responsable, éducation
durable, management de la RSE.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Campagnes d’intégrations responsables :
collecte déchets urbains, nettoyage
de berges et chemins, don du sang,
formation 1er secours PSC1...
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  DD dans la formation : en 1A, électif de
culture général optionnel ; en 2A, tronc commun
obligatoire de 45h (approche plurisectorielle); en
3A parcours international de spécialisation en
Gestion DD-RSE (540 h – Double diplôme Canada)
•  « Électricité verte » depuis 2006 : 100% de la
consommation produite en filière « verte ».
•  Baisse des consommations énergétiques
(détecteurs de présence et minuteries,
ampoules basse consommation, chaudière de
cogénération, films solaires basse émissivité
réduisant l’apport thermique des vitres…).
•  Masters : « Micro-finance », « Gouvernance
des entreprises », « Gestion des risques et des
crises », « Management du tourisme durable ».
•  En 1ère année engagement obligatoire
dans des associations avec une action de
responsabilité globale (évaluation en crédit ECTS)
•  20% économie d’eau en 2 ans (+17%
d’effectifs sur la même période).
•  Tri sélectif.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Baisse constante des GES annuels moyens de la
flotte automobile (146 g en 2006 à 135g en 2009).
•  Guide responsable édité pour
les acheteurs de l’école.
•  Centre de Recherche avec un
axe DD-RSE-Éthique.
•  4 forums mobilité et 4 journées écoconduite sur simulateurs (2 jours prévention
routière sur simulateur de conduite).
Obtention d’une desserte directe de transport
collectif gare TGV. Réalisation d’un PDE.
•  Axe DD-RSE : 30% des publications,
3 chaires sur 4 sur le DD.
EN RÉSUMÉ...
•  100% engrais biologiques, zéro désherbant
chimique, recyclage des tailles sur place,
plantation d’essences locales et massifs
propices à l’expansion de la biodiversité.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Packs éco-responsables distribués aux
1ères années (livret éco-conduite et écogestes, ampoule basse consommation,
stickers éco-comportement et stop pub).
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Organisation du 1er Forum de la Mobilisation
Durable (Poitiers) avec 13 acteurs locaux
issus des collectivités, des entreprises et
des associations (axes : social, économique,
énergétique et environnemental)
79
E
78
E
E
•  Aides financières pour les étudiants
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
E
•  100% des bâtiments accessibles
aux étudiants handicapés.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ESCP Europe
ESCP Europe
intitulé : « Entreprises et DD : l’émergence
de nouvelles formes de responsabilités ».
revêtements sol plafonds, ampoules)
PARIS (ET LONDRES, BERLIN, MADRID, TURIN)
Madely VALERIUS
mvalerius@escpeurope.eu
Superficie du campus
33 000 m2
Superficie des bâtiments
41 572 m2
Nombre d’étudiants
4000 (sur les 5 campus)
Effectif de l’administration
Effectif du corps enseignant
331
125 (sur les 5 campus)
•  Repas bio proposés 1 fois par semaine aux
restaurants du personnel et des étudiants.
•  Nombreuses publications d’ouvrages,
chapitres d’ouvrage, rapports et articles des
professeurs experts sur la thématique du DD.
•  Tous les campus sont situés en milieu urbain,
bien desservis par les transports en commun.
EN RÉSUMÉ...
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Leçon inaugurale des nouvelles promotions du
Master in Management Grande Ecole ESCP Europe
portant sur l’engagement sociétal, le DD, etc.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  DD dans la stratégie 2007-2012, et
signature du Global Compact en 2005.
•  Membre des Cordées de la Réussite.
•  Participation au Handimanagement.
•  Lancement en 2005 du projet « ESCPEAP, 5 campus responsables » qui définissait
la stratégie DD de la direction.
•  2006, signature de la 1ère convention
Egalité des Chances promouvant la diversité
sociale et culturelle des étudiants
•  2006, adhésion au Comité 21.
•  Bourses d’études ESCP Europe
attribué aux étudiants en difficulté.
•  Juillet 2010, nomination d’un responsable DD.
•  « Comité Initiatives » constitué de 15
représentants des parties prenantes et
émaillage sur des groupes actions (papier,
énergie, RSE, etc) pour mise en œuvre de
la stratégie DD de l’école (2005-2007)
•  Juin 2010, accueil des rencontres
nationales des étudiants pour le DD,
organisées par le REFEDD.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Membre fondateur du CHEDD.
•  Partie prenante de la démarche globale
Développement Durable de la Chambre
de commerce et d’industrie de Paris
•  Tri du papier, DEEE, canettes,
matériel informatique.
•  Signature de la Déclaration des campus
responsables pour le climat en 2009.
•  Bilan Carbone® réalisé en 2009 avec
une équipe d’étudiants de l’association
« Environnement Vôtre » et un cabinet conseil.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Ecole partenaire du Trophée de l’Innovation
et du Développement Durable (TIDD) ayant
pour objectif de permettre aux étudiants
d’analyser et de réaliser des projets
innovants, auquel participent chaque année
les étudiants de 2ème année du Master in
Management Grande Ecole ESCP Europe.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Programme de formation continue pour
cadres dirigeants : « Développement Durable :
gérer la responsabilité au quotidien ».
•  EMS Executive Mastère Spécialisé
« Energy Management ».
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Plusieurs professeurs sont membres de
groupes de travail du Comité 21 (conférence « Les
rendez-vous du marketing durable »), des PRME
(éducation), du CHEDD (cessions de formation).
•  Champ de recherche dédié au DD dans
le cadre de la chaire Entrepreunariat.
•  Observatoire de la Supply Chain portant
sur la « Green Supply chain », la qualité,
les achats responsables et durables.
•  Publication d’un Cahier d’Études ESCP
Europe en Mastères Spécialisés (MS).
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
81
E
80
E
E
•  Prise en compte des critères de
respect de l’environnement dans le choix
de matériaux et fournitures (papier
issu de forêts gérées durablement,
•  En Master, 60h de cours DD en tronc commun
+ 15 h d’approfondissement ou de spécialisation.
E
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
PARIS
Laëtitia DUBOIS
ldubois@esg.fr
Superficie du campus
6000 m2
Superficie des bâtiments
6000 m2
Nombre d’étudiants
2 500
Effectif de l’administration
40
Effectif du corps enseignant
45
chaque année aux étudiants de dernière
année pour un revenu complémentaire.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Une cinquantaine d’étudiants ont
bénéficié d’une bourse de l’école
pour un montant total de 35 k€.
•  Un comité de pilotage DD réunit 2 fois
par mois depuis juillet 2008 un membre de
la direction, 3 professeurs et 3 salariés.
•  Association étudiante de solidarité
internationale soutenue par l’école (G’du Cœur).
•  Partenariat historique entre l’école, SOS
Racisme et l’UEJF (Union des Etudiants
Juifs de France) pour lutter contre
l’antisémitisme et la discrimination raciale.
•  Un référent DD consacre une journée par
semaine à la mission (budget de 35 k€).
•  Une journée par an de formation sur
le DD pour le personnel administratif
et le corps enseignant assurée par des
partenaires et des professeurs spécialisés.
•  Participation au programme Think Tank des
Companieros pour la recherche de business
modèles innovants et prenant en compte les
problèmes de société et d’environnement.
•  Organisation de la semaine
Handimanagement par l’association
étudiante « ESG Sensation » en partenariat
avec Companieros. Plus de 180 étudiants de
l’école sont labellisés « Handimanager ».
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  75% des bâtiments sont accessibles
aux personnes à mobilité réduite, et des
solutions d’hébergement et de restauration
adaptées leurs sont proposées.
•  Programme de tutorat de collégiens
en difficultés scolaires en préparation
du brevet des collèges organisé par
l’association étudiante « Zup de Co ».
•  15% des étudiants reçoivent
une bourse du CROUS.
•  En 2010, participation de l’ESG à la
réalisation du spectacle « Répliques en rire
pour Haïti » avec l’ONG « Aides et Action ».
•  Les frais de concours sont gratuits
pour les candidats boursiers. Des
contrats de professionnalisation sont
proposés aux étudiants et permettent le
financement intégral de leur scolarité.
•  Programme Job Academy en partenariat
avec FACE (Fondation pour Agir Contre
l’Exclusion) : accompagnement d’une dizaine
de jeunes issus de milieux défavorisés par
des professeurs et administratifs de l’ESG dans
leurs démarches de recherche d’emploi.
EN RÉSUMÉ...
•  L’école soutient activement l’action
de l’association « Paroles de Femmes »
pour libérer la voie des femmes dans le
monde et lutter contre l’inégalité hommesfemmes dans la société (organisation de la
journée des femmes, conférences, etc.)
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Solidarité internationale au travers de
l’association étudiante « NosyKomba » :
don de matériels informatiques, formation
des enseignants et élèves à leur utilisation,
reforestation, école de mécanique…
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  15% d’étudiants issus du programme
d’échange européen ERASMUS.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Aliments bio proposés une fois
par semaine dans les menus.
•  Etablissement situé en plein centre ville
avec vélos, bus et métros à proximité.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
Un électif spécifique sur le DD en dernière
année a été intégré dans les programmes
de Marketing, Organisation, Ressources
humaines, Finance et Comptabilité.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  3 enseignants chercheurs travaillent
sur les thématiques du DD.
•  Une chaire sur la prévention des risques
énergétiques vise à promouvoir les liens
entre géopolitique, finance et marketing pour
replacer la dimension économique dans un
environnement international et pluridisciplinaire.
83
E
82
E
E
•  20 postes d’assistants masters sont proposées
ESG Management School
E
ESG MANAGEMENT SCHOOL - École Supérieure de Gestion
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ESSCA - École de Management
ESSCA
•  Les DEEE sont gérés par une association.
ANGERS ET PARIS
Thierry FOUCHEREAU
thierry.fouchereau@essca.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
4 ha
17 400 m2
Nombre d’étudiants
2275
Effectif de l’administration
Effectif du corps enseignant
90
55 + 320 intervenants
EN RÉSUMÉ...
•  Plan d’intéressement pour inciter les salariés
aux économies d’énergie (intéressement
selon les économies effectuées).
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  100% du café issu du commerce
équitable, labellisé Max Havelaar.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Gestion responsable des espaces verts et de la
roseraie : prestataire CAT, compostage déchets
verts et plantes peu gourmandes en eau.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  2009, nouveau bâtiment de
4500 m2 aux normes HQE.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Sensibilisation des étudiants au
DD par l’association « Ver’veine » :
organisation de la Semaine du DD,
conférence sur les métiers du DD, etc.
•  2006 : formalisation de la démarche
DD avec établissement d’une charte
de valeurs signée par les étudiants, les
collaborateurs et les anciens élèves.
•  Organisation d’un cycle de conférences
mensuelles sur l’économie sociale et solidaire,
de journées débats entreprises sur les enjeux du
DD. 5 conférences en 2009 / 2010, « Management
et militantisme dans les organisations », « micro
crédit social », « Évolution de la perception
de la pauvreté par la société », « L’insertion
par l’activité économique et l’économie
sociale et solidaire », « L’ESS en Italie ».
•  Le DAF (directeur administratif et financier) est
chargé de structurer et suivre la politique de DD
•  Réunions régulières entre la direction
académique et les acteurs du DD sur
l’école, notamment l’association étudiante
« Ver’veine » (1 réunion / mois).
•  Projet de village FXB au Rwanda mené par
des étudiants d’une association de l’ESSCA
pour venir en aide à 80 familles et leur proposer
un accompagnement au développement
d’une activité économique en 3 ans.
•  Signataire en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Une centaine de logements étudiants proposés
sur le campus, dont environ 50 par le CROUS.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Bâtiments accessibles à 100% aux
personnes à mobilité réduite.
•  Membre de la COPEC (Commission
pour la promotion de l’égalité des
chances et de la diversité).
•  Participation au Handimanagement.
•  Une dizaine de mémoires portent sur
la RSE, l’économie sociale et solidaire, les
achats responsables, etc. en 2009 / 2010.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  2 professeurs permanents sont en charge
de la chaire d’économie sociale et solidaire.
•  L’ESSCA dispose d’un Centre d’expertise et de
Recherche en Economie Sociale et Solidaire.
•  Tri sélectif du papier, carton, plastique,
verre, piles, cartouches par le prestataire
(bacs de tri répartis dans toute l’école
•  L’ESSCA accueille depuis 2007 les journées
annuelles de recherche de l’European
Business Ethics Network (EBEN).
85
E
84
•  Chaire d’économie sociale et solidaire
proposant un « Master en économie
sociale et solidaire », une formation
continue en « Management des
établissements sanitaires », etc...
•  9 professeurs publient des articles en
lien avec le DD, par exemple « Repères pour
un contrôle de gestion orienté DD ».
E
E
•  Membre des Cordées de la Réussite.
•  11h sur l’éthique enseignées en 1ère
année, 3h sur le DD en 3ème année,
et intégration de critères DD/RSE aux
différentes spécialisations de master.
•  Site internet de covoiturage à destination
des étudiants depuis plusieurs années.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
E
•  Fonds de solidarité de 290 k€ versés aux
étudiants en difficulté en 2009-2010.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
EUROMED MANAGEMENT
Euromed Management
•  Tri des piles, cartouches d’encre,
canettes, verre, DEEE et huile de friture.
MARSEILLE
jean-christophe.carteron@euromed-management.com
Jean-Christophe CARTERON
Superficie du campus
7,7 ha
Superficie des bâtiments
19 950 m2
Nombre d’étudiants
3000
Effectif de l’administration
Effectif du corps enseignant
151
77 enseignants + 477 vacataires
•  Création du GRIDS (Global Research
for Innovative Development Strategies) :
regroupement de plusieurs chercheurs
majoritairement orientés dans le DD en
partenariat avec l’Université d’Aix en Provence.
•  L’opération « Just a clic » organisée une
fois par mois par l’association étudiante
« Campus Durable », permet d’économiser
environ 20% d’énergie sur la journée et
de sensibiliser les acteurs du campus.
•  Le réseau Manager Responsable réunit 15
entreprises, associations, ONG et Euromed
Management pour enrichir les connaissances et
les pratiques d’un management responsable.
•  2010, 300 m2 de panneaux
photovoltaïques installés sur plusieurs
toits et façades des bâtiments.
•  Participation au projet FEMISE (consacré
à la zone euro-méditerranéenne), et au
projet MISTRA (analyse de la performance
des entreprises nordiques).
•  Paniers de fruits et légumes bio distribués
tous les lundis aux étudiants et à l’administration
(environ 60 personnes concernées) dans le cadre
d’une AMAP avec des producteurs locaux.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Accueil des admissibles axé sur le DD/
RSE : tee-shirt en coton bio offert, chèque
cadeau pour parrainer une association
étudiante de l’école (épicerie bio/équitable,
associations humanitaires…).
•  Démarche globale de RSE « DiversitéEuroméditérranée » depuis 2002.
•  Signature du Global Compact en 2005.
Adhésion aux PRME dès 2008.
•  L’école s’est dotée d’un Agenda 21
depuis 2007 et fait partie du conseil
d’administration du Comité 21.
•  L’association « Unis-Terre » (200 étudiants)
gère 15 projets (proximité, solidarité
internationale et environnement). Elle a lancé
le projet « Campus durable » en 2005, avec
6 pôles d’activité : achats eco-responsables,
sensibilisation, conseil aux entreprises,
énergie, mobilité durable et tri sélectif.
•  Une Direction de la RSE (budget propre
67k€) a été créée en 2007. Plusieurs
postes et référents RSE : un directeur RSE
directement rattaché au DG accompagné de
3 collaborateurs, des référents RSE dans la
quasi totalité des services et des référents RSE
étudiants dans les associations de l’école.
•  3 projets sur l’égalité des chances (tutorat
d’excellence, accompagnement extra scolaire).
•  Bourses Euromed pour aider les
étudiants en difficulté (62k€).
•  1er rapport DD publié en 2009.
•  En 2009, formation à l’achat
responsable des acheteurs de l’école.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  En 2010, réalisation d’une consultation
des parties prenantes externes.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  16% des cours obligatoires et 1/3
des électifs abordent le DD/ RSE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  330h de cours dédiées au DD/RSE dans les
Master in Science et Masters Spécialisés.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Plusieurs spécialisations orientées DD/RSE :
« Development economics », « Management
Immobilier et Politiques Urbaines », etc.
•  Modules de formation continue dédiés au
DD/RSE : « Définir la politique développement
durable de son entreprise », « Diversité au
féminin, un atout pour les entreprises »…
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  3 chaires de recherche : « Performance
Durable », « Finance autrement »
et « Achats responsables ».
•  1er Bilan Carbone® réalisé
en 2006, 2ème en 2009
•  30 % des publications et conférences
académiques portent sur une thématique DD.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
87
E
86
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Site de covoiturage pour le personnel
et les étudiants lancé en mai 2010.
•  Politique d’achats responsables : au
moins 1 critère DD comptant pour 10% de
la note finale dans le cahier des charges.
E
E
•  Initiateur et signataire de la Déclaration des
campus responsables pour le climat en 2009.
EN RÉSUMÉ...
•  L’école dispose d’une GTC.
E
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
GRENOBLE
Jaclyn ROSEBROOK-COLLIGNON
jaclyn.rosebrook-collignon@grenoble-em.com
Superficie du campus
25 300 m2
Superficie des bâtiments
25 300 m2
Nombre d’étudiants
5915
Effectif de l’administration
Effectif du corps enseignant
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
231
98 temps plein + 198
•  Engagement institutionnel en
2008 et présentation d’une stratégie
DD à l’ensemble de GEM.
•  Création du comité de pilotage en
2009 (étudiants et professeurs).
•  Décembre 2009, signature de la Déclaration
des campus responsables pour le climat.
•  Organisation des journées d’ouverture à
l’Handimanagement pour et par des étudiants.
•  Printemps 2010, mois de
sensibilisation au vélo électrique.
•  Depuis 2006, programme FACE (Fondation Agir
Contre l’Exclusion) de soutien aux lycéens sur
3 ans pour les aider à intégrer l’enseignement
supérieur (lycéens avec difficultés financières
mais aussi handicap physique).
•  2010, rédaction et adoption d’une
charte institutionnelle RSE.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  L’école est l’un des membres fondateurs
du projet GIANT (Grenoble Innovation for
New Advanced Technologies) visant à
faire d’un site de 250 hectares, une vitrine
technologique avec une attention particulière
à la qualité environnementale et sociale.
•  Réalisation du diagnostic QSE et la
mise en place d’un plan d’actions.
•  Entre 2008 et 2010, participation de nos
chercheurs dans de nombreux réseaux
de recherche appliquée et scientifique
dans le domaine de DD/RSE ; notamment
le groupe de travail PRME de l’ONU.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  2004, lancement d’une spécialisation DD
pour les étudiants en 3e année (144h).
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  En 2009-2010, 70 cours traitent du
DD (seulement 36 en 2006) : « Business,
éthique et société », « Les challenges
économiques du 21e siècle »,…
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Septembre 2010, lancement du Master
spécialisé « Energie, Management et Marketing »
avec l’université Pierre Mendès-France.
•  2010, lancement d’un tronc commun
obligatoire DD/RSE pour tous les étudiants
du programme « Grande Ecole » durant
les trois ans de leur scolarité.
•  Manuel et programme de formation interne
pour aider les professeurs volontaires à intégrer le
DD dans leurs matières, et notamment rédaction
d’un manuel en libre service sur le portail intranet.
•  2010, lancement d’une plateforme de
ressources DD/RSE : OpenRIM (www.openrim.
org). Le site OpenRIM – Responsabilité, Innovation
et Management – réunit du contenu pédagogique
et des supports divers, partagés par la faculté,
l’association étudiante Dolce Vita et l’école.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
89
E
88
•  Depuis 2009, plus de cadeau pour les
E
E
•  Lancement du cluster « Green & Connected
Cities Sharing Initiative Network » - Initié par
ACIDD (Association Communication et Information
pour le DD) et GEM afin d’allier les technologies de
•  Création d’un label « Eco-fest » géré par
les étudiants qui certifie les événements
et soirées éco-responsables organisées
par les associations de l’école.
•  Entre 2008 et 2010, 26 chercheurs ont
publié plus de 100 articles traitants du DD.
•  2010, nouveau centre de sensibilisation au tri
placé à l’entrée de l’école. Ce dispositif permet de
trier et collecter le verre, le papier, le plastique,
le carton, les piles et la petite électronique.
l’information et le DD pour les villes du futur.
•  Intégration des critères du DD dans la
politique d’achat globale ; formation pour les
acheteurs et les étudiants de « Dolce Vita ».
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Recyclage des DEEE : don de l’ancien matériel
informatique à une association de réintégration
et à une entreprise de recyclage agréée.
•  Campagne de sensibilisation (affiches)
pour lutter contre le gaspillage de
l’énergie réalisée par les étudiants.
•  2010, lancement du label « Responsible
leadership » (avec Companieros) pour
et par les étudiants. Ce label assure
que l’étudiant a développé pendant ses
études des capacités d’analyses et des
connaissances nécessaires pour aller au
devant des challenges du DD (reconnu par
l’AFNOR et validé par un comité d’experts).
•  Signature du Global Compact et
adhésion aux PRME en 2007.
étudiants candidats à l’école mais un bulletin
de vote pour une ONG (sur la thématique de la
biodiversité en 2010). Celle qui a remporté le
plus de votes a reçu une donation financière.
E
GEM - Grenoble École de Management
GEM
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
CLERMONT-FERRAND
Caroline SCHMIED
caroline.schmied@student.esc-clermont.fr
Superficie du campus
11 500 m2 + 7 500 m2
Superficie des bâtiments
10 000 m2 + 4 500 m2
Nombre d’étudiants
5837 étudiants ou stagiaires
Effectif de l’administration
Effectif du corps enseignant
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
82
51 + 200 professeurs associés
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Signature du Global Compact en février 2010
•  Bâtiments accessibles aux personnes
à mobilité réduite (80% environ)
•  Un comité de pilotage DD-RG (enseignants,
représentants des élèves, chargé de
mission DD et personnes dites « de
conseil ») se réunit chaque trimestre.
•  Exonération totale ou partielle des frais
de scolarité pour 102 élèves en difficulté,
petites missions proposées par l’école pour
les étudiants en difficulté qui n’ont pas de
bourse (100 étudiants) (budget de 330 k€).
•  Depuis 2006, tri des DEEE, cartouches et
toner d’imprimantes, piles et bouchons.
•  Organisation d’un congrès scientifique :
« Le développement durable dans
l’entreprise : est-ce bien raisonnable ? ».
•  Depuis novembre 2009, tri sélectif des
déchets : papier / carton, plastique et vrac
(gérés et récupérés par le prestataire).
•  Veille sur la RSE en collaboration avec l’Institut
Français de Gouvernement des Entreprises (3
enseignants chercheurs en sont membres).
•  Verres Ecocup mis en place par le BDE à
disposition de l’ensemble des associations.
•  Association étudiante « Sup’ de cœur » menant
des actions en faveur d’un DD : campagnes
Handivalides, Sam, Restos du cœur, etc.
•  Bilan Carbone® en cours de
réalisation depuis juin 2010, avec la
participation d’étudiants de l’ESC.
•  Certification ISO 9001 (AFNOR) pour
le campus La Pardieu depuis 2003, audit
programmé pour le site de Trudaine.
•  ESC membre des Cordées de la Réussite,
du Tremplin Jeunes Espoirs, et de L’Ecole de
la Deuxième chance, pour promouvoir l’égalité
des chances et la réussite des jeunes dans
les filières de l’enseignement supérieur.
•  Achats responsables : consommation
de papier labellisé PEFC depuis 2009.
•  Cycle de conférences ouvert au public :
« L’éthique et la morale », « L’agriculture
raisonnée et le climat », « La bioéthique »,
« Le réchauffement climatique », etc...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Copieurs et imprimantes labellisés
Energy star. (100% du parc, changement
de l’équipement 2009-2010)
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Semaine obligatoire de cours dédiés au DD
pour les 1ères années (15h). Pour la rentrée
2010, cours de même type auprès des 2èmes
et 3èmes années (environ 15h également).
•  Cours optionnels dédiés à la RSE sous
forme de modules : 120h d’électifs au choix :
Marketing, Organisation, RH, Commerce
équitable… (formation initiale et continue).
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
91
E
90
E
E
•  Signataire en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
EN RÉSUMÉ...
•  Politique de gestion du chauffage responsable
(rideaux isolants, baisse du chauffage la nuit et
pendant les vacances) depuis la création de l’ESC.
•  Travail en cours sur le rapport DD/RSE,
l’Agenda 21 (2009-2012), le Plan Vert I (20092010) et le Plan Vert II (prévu pour la fin 2010).
•  Lancement d’une chaire de la
Diversité en septembre 2010.
•  3 enseignants chercheurs travaillent
sur le DD et la RSE (50 à 70 % de
leurs activités de recherche).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Un professeur coordinateur opérationnel
nommé depuis 2008 consacre 1/4 de son temps
au suivi de la démarche DD (budget de 380 k€).
•  Implication de l’école dans des projets
internationaux de DD : partenariat
avec l’ESCGE de Yaoundé au Cameroun
(accompagnement par des enseignants et
étudiants), projet Tempus en Serbie, projet
XamXam au Sénégal (projet étudiant avec
don de matériel, et accompagnement).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Octobre 2010 : lancement d’un concours
d’entreprises vertueuses régionales.
•  Diffusion du « contrat social » :
engagement commun aux administratifs,
étudiants, entreprises, parents d’élèves
et professeurs autour de 4 valeurs depuis
2008 (Epanouissement de soi dans l’Effort,
Respect, Lucidité, et Intelligence Sociale).
•  Séances d’initiation au DD et présentation
de ses applications possibles en entreprise
pour le personnel administratif et le corps
enseignant (3 créneaux de 2h proposés
sur les 2 sites), 100% de l’équipe. Séances
animées par la chargée de coordination DD.
•  Annexe obligatoire dédiée à l’analyse
critique de la démarche RSE de l’entreprise
dans tout rapport de stage.
E
GROUPE ESC CLERMONT
Groupe ESC Clermont
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
GROUPE ESC DIJON BOURGOGNE
GROUPE ESC DIJON BOURGOGNE
des publics internes et externes : conférences,
tables rondes et ateliers sur l’énergie et les
changements climatiques, les émissions
de GES et le Bilan Carbone®, le handicap,
risques sanitaires et des addictions.
DIJON
•  Bâtiments accessibles à 100% aux
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
2 ha
10 000 m2
Nombre d’étudiants
1567
Effectif de l’administration
69
Effectif des enseignants et/ ou chercheurs
62
: caution pour l’octroi de prêt, banque
alimentaire pour les étudiants…
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  L’association étudiante « Les mains
unies » effectue des dotations de matériel
informatique et la formation dans une
école d’un village marocain, l’association
étudiante « al TERR’Egaux » participe au
développement du micro-crédit au Togo.
•  Responsable RSE nommé depuis
2007. Direction DD créée en 2009.
•  Comité de pilotage de la Direction DD qui
intègre les principales parties prenantes
internes et se réunit tous les 2 mois.
•  Soutien à la Banque Alimentaire de Bourgogne
: depuis 2007, la majorité du personnel de l’école
consacre une journée à la collecte de denrées.
•  Référent Handicap nommé depuis 2009.
•  Plusieurs événements sont organisés
par l’école pour sensibiliser les élèves :
semaine du Handicap, séminaire sur la
micro-finance, atelier sur le Bilan Carbone®,
Semaine du Développement Durable…
•  Une partie du rapport annuel
d’activités est dédiée au DD.
•  Signataire de la Déclaration des Campus
Responsables pour le Climat, décembre 2009
•  20% d’étudiants internationaux sur le campus.
Leur accueil est assuré par l’administration
de l’école (service dédié). L’association
étudiante « Melting pot » est associée à
l’accueil de ces étudiants et un partenariat est
en place avec la Préfecture et la Mairie pour
faciliter les démarches administratives.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Département Développement et
Accompagnement Personnel (DAP)
chargé notamment du repérage et du
suivi des étudiants en difficulté.
•  Des logements sont proposés aux étudiants
(environ 160, dont 20% proposés par le CROUS).
•  Mise en place en 2009 d’un CHS
(Comité Hygiène et Sécurité).
•  Participation au Handimanagement.
•  Permanence gratuite d’une psychothérapeute
dédiée aux élèves en difficulté. Collaboration
avec l’ANPAA et avec la Préfecture
de Bourgogne sur la prévention des
•  Membre des Cordées de la Réussite.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
personnes à mobilité réduite
•  Formation et réalisation, en 2010,
par des étudiants encadrés du 1er
Bilan Carbone® de l’École.
la ville de demain, la micro finance, etc.
•  3 chaires spécifiques sur les questions de DD :
une Chaire en RSE créée en octobre 2006, une
Chaire en Micro finance créée en mars 2009 et
une Chaire en Gouvernance créée en juin 2010.
•  Mise en place du système informatique
Gestion Technique des Bâtiments GTB en 2009.
•  Intégration de critères DD (handicap, normes
ISO 14001, CO2…) dans le choix des fournisseurs
automobile, mobilier et informatique.
EN RÉSUMÉ...
•  Politique de gestion des déchets : tri du papier,
carton, plastiques, verre, tubes néons, déchets
verts, piles, batteries, matériel informatique et
recyclage pour certains d’entre eux. L’association
étudiante « Echo system », avec le soutien
de l’administration, se charge notamment de
sensibiliser régulièrement le personnel et les
étudiants aux problèmes liés à la consommation
d’énergie et au changement climatique.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Modules obligatoires sur le DD : en 1ère année
« Comportements organisationnels » et « Éthique
et organisations », et en 3ème année « Éthique
des affaires » et « Gouvernance d’entreprise ».
•  Modules optionnels proposés en 2ème
année : « Micro finance » ; « Le DD :
une perspective managériale », …
•  Programme « Pédagogie par l’Action
Citoyenne » (PAC), depuis septembre
2005 : tous les élèves de 1ère et de 2ème
année de l’école consacrent 48h / an à des
actions solidaires de la société civile
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
•  Manifestations sur le DD-RSE à destination
93
E
92
E
E
•  L’association étudiante « Solidarité »
accompagne les étudiants en difficulté
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
E
Joel ERNULT
joel.ernult@escdijon.eu
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
GROUPE SUP DE CO LA ROCHELLE
LA ROCHELLE
Phil SKOLLE
philskolle@orange.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
Nombre d’étudiants
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
9000 m2
10 500 m2
160
Effectif du corps enseignant
280
•  Bâtiments intégralement accessibles aux
handicapés. Solutions de restauration adaptées.
•  Novembre 2008 signature d’une charte
« Environnement et DD » par le directeur
de l’ESC (initiée par une association
étudiante et deux professeurs).
•  Prise en charge des étudiants en difficulté
avec le dispositif ECHOS (Égalité des Chances et
Ouverture Sociale), cautionnement de 37 k€ de
prêts aux étudiants avec BNP Paribas en 20092010, 40 k€ de bourses accordés en 2009-2010,
fonds de 40 k€ pour le système de tutorat.
•  Création d’un poste de Responsable
Environnement en décembre 2008.
•  Depuis 2008, système de management
environnemental (SME) en plusieurs étapes :
identification des actions existantes et réalisables,
rédaction d’un calendrier prévisionnel sur 3 ans,
lancement d’un comité de pilotage interne.
•  Les associations étudiantes très actives sur la
thématiques du DD sont regroupées dans le pôle
« Sup de Citoyenneté », et soutenues par l’école.
Leurs actions : organisation de la semaine du
DD, du Commerce Equitable, Journée AntiTabac, Opération Plage Nette, Projet Handicap,
expositions-ventes pour des soutiens à des
communautés indiennes et marocaines, etc.
•  Comité de pilotage interne CIEL depuis 2009
avec le DAF, des professeurs, le directeur
de la communication et le responsable
de l’association étudiante « Planèt’Éco ».
(une réunion tous les 3 mois).
•  400 étudiants étrangers dans
les 5 programmes de l’école.
•  Forte politique de communication
pour faire adhérer les parties prenantes
internes et externes à la démarche DD.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Mise en place de « Croq’feuilles »
et de 14 recycleurs de 100L pour un tri
sélectif et un recyclage maximal.
•  Co-fondation de l’ADERSE (association de
recherche dédiée à la RSE) et recherche RSE
avec l’équipe de 34 enseignants-chercheurs
en lien avec le Centre de Recherche en Gestion
des Entreprises (CEREGE, IAE Poitiers).
2600
Effectif de l’administration
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Certification ISO 9001 depuis 2005
Groupe Sup de Co La Rochelle
•  Service d’aide au logement étudiant,
et aux démarches administratives,
notamment pour les étudiants étrangers.
•  Réalisation d’un PDE en concertation avec
Communauté d’Agglomération de la Rochelle
(CDA), et signature d’un protocole de plan
mobilité avec le député Maire pour promouvoir
les moyens alternatifs et propres : 200 vélos mis
à disposition gratuitement pour les étudiants
à la rentrée 2010, protocole de réduction de
5% de l’usage automobile par le personnel.
•  Organisation de colloques internes et
externes : congrès ADERSE sur la RSE,
congrès du Réseau International de Recherche
sur les Organisations et le DD (RIODD) sur
le Grenelle de l’environnement, Colloque de
l’Association Information et Management (AIM).
•  DEEE légués à des associations.
EN RÉSUMÉ...
•  Juin 2010, début du Bilan Carbone® avec un
prestataire externe et des étudiants bénévoles.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Remplacement de la totalité des produits
d’entretien par des produits éco-labellisés.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  2 Masters : « Management et Ingénierie de
l’Environnement » et « Stratégie du DD ».
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Formation Environnement en
partenariat avec l’ESCP-Europe.
•  Cours de RSE intégrés aux
programmes d’études (700 heures).
•  Tous les étudiants du programme grande école
doivent partir en mission humanitaire pendant
plusieurs mois pour valider leur diplôme, dans
le cadre du dispositif Humacité. La majorité des
programmes envoient leurs étudiants en stage ou
en année d’études à l’étranger (6 mois à 1 an).
E
95
E
94
E
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
GROUPE SUP DE CO MONTPELLIER
Caroline CAZI
c.cazi@supco-montpellier.fr
www.supdeco-montpellier.com
7 ha
Superficie des bâtiments
1450 m2
Nombre d’étudiants
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
2500
Effectif de l’administration
64
Effectif du corps enseignant
74
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Adhésion au Global Compact des
Nations Unies en 2007, et aux PRME en
2009, avec publication annuelle en ligne
des avancées de l’école sur leur site.
•  Dispositifs d’insertion : apprentissage par la
formation continue et cursus « Job alterné »
pour permettre aux étudiants d’avoir un
emploi tout en poursuivant leurs études.
•  Une commission DD composée de
personnel administratif et enseignant
proposent des actions au comité de
direction depuis 2007 (6 réunions / an).
•  21 étudiants bénéficient en 2010 d’un
emploi dans les services de l’école
•  Gratuité de l’inscription au concours pour
les élèves boursiers (25% des étudiants).
•  Une chargée de mission DD et Diversité à
temps plein depuis 2007 est responsable de la
mise en œuvre opérationnelle des projets.
•  Bourse « excellence » (exonération totale
des droits de scolarité) et bourse « entreprise
du mérite » (prise en charge d’une partie
des droits de scolarité par une entreprise).
Au total, plus de 35% des étudiants reçoivent
une aide de l’école et/ou du CROUS.
•  Janvier 2008, signature d’une charte de
la diversité par le directeur de l’école.
•  Label diversité obtenu en
octobre 2009 pour 3 ans.
•  Obligation pour tous les étudiants de 1e
année de monter un projet de solidarité
locale ou internationale, accompagné par un
enseignant et une association du territoire.
•  Sensibilisation des personnels administratifs
par communication électronique et
par campagne d’affichage de stickers
sur les bons gestes quotidiens.
•  Août 2008 : diagnostic d’accessibilité
aux handicapés et travaux programmés
jusqu’au 1er janvier 2015.
•  Signature en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
et Durable : spécialisation de 135 h au niveau
Graduate dans le programme ESC.
•  Convention avec le CROUS pour
que les étudiants bénéficient du
PASS’Culture (tarifs préférentiels).
MONTPELLIER
Superficie du campus
Groupe Sup de Co Montpellier
•  Service dédié aux 280 étudiants étrangers
proposant des cours de français, et une aide
aux démarches administratives de rentrée
(logement, sécurité sociale étudiante, …).
•  100% des rapports de stage et de projet
pédagogique doivent intégrer le DD.
•  Établissement membre des Cordées
de la réussite : soutien scolaire sur
3 collèges et un lycée en 2009.
•  Formation de 2 jours pour tous les
enseignants par un consultant externe pour
les inciter et les accompagner à l’intégration
du DD dans leurs enseignements.
•  En 2010, 4 conférences de sensibilisation au DD
organisées par les étudiants, et des projections
de films (HOME avec 650 participants et Océans).
•  La grille d’évaluation des objectifs
pédagogiques intègre le DD.
•  Soutien financier d’un montant de 20 k€ aux
associations étudiantes menant des actions de
DD (Cheer up, Sup de cœur et Vert de terre).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Environ 5% des projets de
recherche dédiés au DD
•  2009, étude des consommations d’énergie et
d’eau donnant lieu à un plan d’actions : compteurs
individuels par bâtiment, sensibilisation,…
•  Deux enseignants chercheurs font
de la veille sur le DD et la RSE.
•  Sensibilisation et incitation de 5
prestataires au tri sélectif et à la réduction
du gaspillage (eau/electricité/chauffage…)
via des réunions périodiques.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Contrat avec une entreprise de recyclage
(papier / carton / verre / cartouches / matériel
informatiques) et contrat de tri sélectif
avec l’Agglomération de Montpellier.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  100% des DEEE donnés à des
associations caritatives ou à des
centres de destruction certifiés.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Politique d’achats responsables :
intégration d’un critère pondéré à 20% sur
la politique RSE du prestataire candidat.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Intégration du DD dans tous les cours
dans tous les programmes (au moins
1h par unité d’enseignement).
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
E
97
E
E
E
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Formation dédiée au Management Solidaire
96
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
HEC PARIS
HEC Paris
d’accompagnement de cadres dirigeants et
managers de l’administration du Togo.
PARIS
Brigitte RINGLER MARY
mary@hec.fr
Superficie du campus
Non renseigné
Superficie des bâtiments
Non renseigné
Nombre d’étudiants
Non renseigné
Effectif de l’administration
Non renseigné
Effectif du corps enseignant
Non renseigné
(financées par l’école et la fondation HEC).
•  Mise à disposition de 8 chambres
spécialement équipées pour l’accueil
d’étudiant à mobilité réduite.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Pour l’année 2009/2010, 37 %
d’étudiants internationaux.
•  Création du comité de DD (en 2005) pour
définir et mettre en place une politique
concrète en matière de RSE autour de 4 axes
de travail (enseignement et recherche, ancrage
territorial, vie du campus et communication).
•  Présence sur le site d’un médecin
de garde et de deux infirmières.
•  Aide à la prise en charge financière du
sevrage tabagique des collaborateurs.
•  Signature de la Charte pour
l’égalité des chances.
•  135 € par an et par collaborateur
accordés dans le cadre d’activités
sportives et/ou culturelles.
•  Adhésion au Comité 21 en 2005
•  Adhésion en 2007 au Global
Compact des Nations Unies.
•  Centre aéré pour les enfants du
personnel et/ou des étudiants.
•  Communication en interne sur les écogestes et la politique globale de l’école
grâce à un blog (bande dessinée des ecogestes), et diffusion d’une newsletter.
•  Organisation annuelle, par l’administration et
le groupe d’étudiants « Rethink », d’une journée
pour sensibiliser les collaborateurs internes au DD
(pièce de théâtre, conférence, expositions, etc.).
•  Participation aux Cordées de la réussite.
•  Juin 2010, 4e édition du séminaire de
formation « Université du droit d’entreprendre »
réunissant sur 3 jours les entrepreneurs issus
de quartiers prioritaires. En 2009, création de
l’association « ESP’R » qui aide les entrepreneurs
sociaux dans la mise en œuvre de leur projet.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Plus de 2 000 k€ de bourses sociales reversées
chaque année aux étudiants en difficulté
•  Chaire dédiée au DD : « Entreprise et
pauvreté » depuis 2008, « Nouveaux business
models dans l’énergie » depuis 2009, et
« Business and sustainability » en 2010.
•  Plus de 110 associations étudiantes
soutenue dans leurs projets culturels,
sportifs, sociaux, … par l’administration.
•  Création de l’observatoire du management
alternatif avec des étudiants, des
chercheurs et des professionnels.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Mise en place d’un « Action Tank » :
Entreprise et pauvreté, lieu d’échange entre
étudiants, pouvoirs publics, entreprises…
•  Depuis juin 2010, mise en place d’un
tableau de bord environnemental de suivi.
•  Premier Bilan Carbone® réalisé en 2006.
EN RÉSUMÉ...
•  Bilan énergétique réalisé en 2007.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Campagne de reforestation depuis
la tempête de 1999 sur les conseils de
l’ONF (Office National des Forêts).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Site de covoiturage en ligne depuis février 2010.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  2003, Mastère Spécialisé
« Management du DD ».
•  Création d’une majeure « Alternative
Management » en 2006, et une majeure
« Management du DD » en 2008.
•  2007, création de la filière
« Entrepreneuriat Social et Associatif ».
•  Dans le programme grande école, 280 heures
consacrées au DD et 2 jours de séminaires
obligatoires sur cette thématique en MBA.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
E
99
E
98
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Mise en place du tri sélectif (papier,
carton et verre) avec tableau de suivi.
•  Rentrée 2010, lancement d’un programme
E
E
•  Lancement en 2006 du programme
PACE (programme d’accompagnement et
de coopération pour l’éducation) : soutien
personnalisé aux meilleurs élèves de lycées
situés en zone d’éducation prioritaire,
ZEP (50 lycéens suivis en 2009/2010).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Dans le cadre de l’Exposition Universelle de
Shangaï, l’école a lancé un concours destiné
aux étudiants du monde entier ayant pour
thème « Entrepreneuriat et Ville Durable ».
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
IDRAC MONTPELLIER - École de Management
•  Virtualisation d’une partie des impressions
(bulletins de notes, fiches de paie).
Nicolas REVOIL
nicolas.revoil@idracmontpellier.com
Superficie du campus
6808 m2
Superficie des bâtiments
1700 m2
Nombre d’étudiants
540
Effectif de l’administration
21
Effectif du corps enseignant
112
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Signature du Global Compact en 2010.
•  Une semaine d’information et de
sensibilisation est organisée sur la politique
DD de l’établissement : intervention,
conférence et stands d’information
destinés aux étudiants et au personnel.
•  Formation DD d’1h dispensée aux enseignants
à la rentrée, assurée par le responsable DD
et renouvelée dans le courant de l’année.
•  Compostage total des déchets verts en 2010.
•  1er Bilan Carbone® réalisé en 2010.
•  En septembre 2010, mise en place
d’un reporting trimestriel dans le
cadre du Bilan Carbone®.
•  A la rentrée 2010, mise en place d’un
comité de pilotage DD comprenant 3
étudiants, 3 enseignants, 3 membres
de l’administration, et 2 intervenants
extérieurs se réunissant tous les 2 mois.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Tous les supports de cours (1ère à
dernière année) et les rapports de stage et
dossiers des 3ème et 4ème années circulent
uniquement sous format numérique.
•  Visioconférence privilégiée
pour les rendez-vous.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  9h de cours obligatoires dédiés au DD en
4ème année et 11h de module supplémentaire
en section « Communication ».
•  Critères DD/RSE intégrés aux travaux
pratiques: « Comment améliorer la performance
énergétique de l’usine ? », « Comment réduire
les coûts de fonctionnement en menant une
stratégie de développement durable ? ».
•  Intégration volontaire du DD à tous
les cours à la rentrée 2010.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
101
E
100
E
E
•  Tri des canettes, papier, DEEE,
toners, et partenariat avec Emmaüs
pour les déchets revalorisables.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Système de covoiturage : système de
parrainage pour favoriser les échanges
étudiants, mise en place d’un fichier avec
traitement et croisée des données.
•  Human IDRAC est une association
étudiante à but humanitaire et caritatif, et
sensibilise les étudiants au DD/RSE.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Manager de la diversité nommé en
2010 consacrant 2h/sem à la mission qui
coordonne les actions en rapport avec le label
AFNOR Diversité et s’occupe de la gestion
de conflit diversité - égalité des chances.
EN RÉSUMÉ...
•  A la rentrée 2010, mise en place d’un
système de paniers bio : achats groupés
auprès de producteurs locaux pour la
consommation personnelle des étudiants
et membres de l’administration.
•  70% des bâtiments accessibles aux
personnes à mobilité réduite.
•  Dans le cadre de leur cursus, tous les
étudiants de 3ème année doivent organiser
un événement de récolte de fonds et de
sensibilisation au profit d’une association.
En 2010, des associations telles que AIDS,
la Croix-rouge et l’association Gregory
Lemarchal se sont vues reverser des fonds.
•  Plan social élaboré en partenariat avec
la « Fondation Agir contre l’exclusion »
chargée de promouvoir l’égalité des
chances et la diversité en entreprise.
Pas de recherche spécifique sur le DD.
•  Environ 20% des produits
proposés en restauration sont bio,
aux prix globalement alignés.
•  Détecteurs de présence pour
limiter les éclairages inutiles.
•  Depuis 2009, 10 000 € de bourses internes
ont permis d’aider 15 étudiants en difficulté.
•  Un responsable DD nommé en avril 2010
consacre environ 2h par semaine à la mission.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  A la rentrée 2010, tasses IDRAC distribuées
à la totalité du personnel (21 membres) pour
limiter l’utilisation des gobelets en plastique.
E
MONTPELLIER
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
IDRAC Montpellier
ISEAM - Institut Supérieur d’Études en Alternance du Management
MARNE-LA-VALLÉE PARIS
Sandrine PAGNIER CADIEU
spagniercadieu@hemail.fr
Superficie du campus
2500 m2
Superficie des bâtiments
2500 m2
Nombre d’étudiants
278
Effectif de l’administration
17
Effectif du corps enseignant
207
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ISEAM
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Campus situé dans un pôle de compétitivité
national « Advancity - Ville et mobilité durable »
consacré aux bâtiments, aux infrastructures, à
l’aménagement urbain et aux transports dans
la perspective du développement durable.
EN RÉSUMÉ...
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Tri des déchets : piles, batteries de téléphone
portable, cartouches d’encres, bouchons.
•  Signature du Global Compact en 2007.
•  Référent DD nommé depuis 2007 consacre en
moyenne 1 journée par semaine à la mission.
•  Depuis 2008, étudiants et personnel bénéficient
d’un panier bio par semaine fourni par une
AMAP (environ 30 paniers par semaine).
•  L’école est membre du Comité de Liaison
Energies renouvelables (CLER).
•  Compostage pour valoriser les déchets verts.
•  A la rentrée 2010, création d’un
Comité DD comprenant membres de
l’administration, du personnel et étudiants
souhaitant se réunir une fois par mois.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Depuis 2010, option « Développement
Durable » proposée en 2ème année
(60h) et 3ème année (120h).
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Deux nouveaux programmes en 2010:
« Marketing éthique et durable » et
« Management durable et RSE ».
•  L’association étudiante « Campus
Responsable groupe HEMA » créée en 2008 a
organisé une quinzaine d’événements ecoconçus en 2010 pour sensibiliser étudiants
et personnel au développement durable.
•  En 2010, création de l’INSEADD, Institut
des Etudes en Alternance du Développement
Durable proposant 8 masters, dont 2 spécialisés
sur des problématiques de DD/RSE.
•  Elaboration par les étudiants de
l’école de l’Agenda 21 des collectivités de
Seine Saint Denis et d’Essonne, dans le
cadre de formations en alternance.
E
103
E
102
E
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
REIMS
Isabelle ROBERT
isabelle.robert@reims-ms.fr
Superficie du campus
24 000 m2
Superficie des bâtiments
27 917 m2
Nombre d’étudiants
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
4127
Effectif de l’administration
127
Effectif du corps enseignant
194
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Depuis 2007, membre du Global Compact
et de l’Observatoire sur la Responsabilité
Sociétale des Entreprises (ORSE)
•  Organisation de plusieurs manifestations
autour du handicap par l’association étudiante
« Handi’versité » : Handimanagement,
dégustations à l’aveugle, ateliers de
sensibilisation à la langue des signes, etc.
•  Nomination d’un responsable DD en
2007 (1 jour et demi par semaine) et
d’un référent handicap en 2008.
•  50 bourses d’études par an financées par la
fondation RMS et offres de postes vacataires
sur le campus pour les étudiants en difficulté.
•  2008, mise en place d’un Agenda 21
avec système de reporting complet.
•  2010, ouverture d’une classe spécifique
pour les étudiants travaillant à temps
partiel pour concilier études et emploi.
•  2008, publication du 1er rapport de DD.
•  Début 2009, création d’un comité DD constitué
des principales parties prenantes se réunissant
2 fois par an. Deux groupes de travail définissent
les actions de l’école: un groupe « Sociétal »
et un groupe « Campus écologique ».
•  Engagement des associations étudiantes,
soutenues financièrement par l’École (460 m2
de locaux), dans des projets de solidarité
locale et internationale : PEACH (convois
humanitaireS dans les pays de l’Est, visites
aux personnes incarcérées, soutien scolaire,
envoi de matériel scolaire à Madagascar…),
Prépa’Rémois (accompagnement scolaire
aux lycéens issus de milieux modestes), …
•  En 2009, 3 cessions de formation de 4h
du personnel et des professeurs leur ont
permis d’intégrer une approche DD/RSE à
leurs enseignements et leurs activités.
•  Signature en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Depuis 2008, nouveau programme «
Professional Expertise » donnant une
mention « RSE / économie solidaire »
au diplôme de fin d’année.
•  Critères de responsabilité dans la politique
d’achats : papier labellisé FSC, colles
et peintures NF environnement, 10% de
mobilier de bureau Eco-Label européen…
•  19% des mémoires sont dédiés au DD/RSE.
•  2 offres en formation continue :
« Opérationnalisation » et « Internationalisation
du concept de DD en entreprise ».
•  Virtualisation des serveurs permettant une
économie de 30% sur les consommations
d’énergies par rapport à 2009.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Réalisation hebdomadaire d’un diagnostic
interne technique et sanitaire (chauffage,
eau, électricité) pour tous les bâtiments.
•  Système de reporting trimestriel intégrant
de nouveaux outils DD/RSE au tableau
de bord (23 en 2008, 45 en 2009), tels que
« Consommation annuelle de papier en kg
par étudiant », « Nombre d’ingrédients
biologiques ou locaux proposés par repas »…
•  Depuis 2006, le CREMAD (Centre de
Réflexion et de Recherche, Entreprise, Marché
et DD) développe une réflexion autour des
problématiques de marché du DD/RSE : marketing
responsable, restructuration industrielle et RSE.
•  16% des publications concernent le DD/RSE.
•  Détecteurs de présence dans les salles de
cours, ampoules basse consommation.
•  Réduction de 70% de l’utilisation de
pesticides et d’herbicides grâce notamment à la
récupération et la réutilisation des déchets verts.
•  2 chercheurs se consacrent
au marketing durable.
EN RÉSUMÉ...
•  Avril 2010, introduction d’une ruche sur les
terrasses de l’école pour sensibiliser le service
technique aux enjeux de la biodiversité.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  2010 éco-responsabilisation de la
traditionnelle « Semaine Entreprise » :
entreprises partenaires invitées à se
joindre à la démarche et sensibilisées à
travers un « Guide éco-participation ».
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Cours DD/RSE obligatoires en tronc commun +
insertion des concepts DD et RSE dans les cours
traditionnels de gestion : finance, marketing, RH,
logistique… + proposition de différents électifs de
spécialisation de 45H de cours en 2009-2010.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
105
E
104
E
E
•  Blog des actions menées par et
pour les étudiants sur le campus par
l’association étudiante Oikos International,
(http://oikosreims.unblog.fr).
•  Depuis 2008, Chaire « Management
associatif et économie solidaire ».
E
REIMS MANAGEMENT SCHOOL
Reims Management School
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
SKEMA BUSINESS SCHOOL
•  Certification ISO 14001 pour Sophia
Antipolis et déploiement sur Lille.
LILLE – PARIS – SOPHIA-ANTIPOLIS – CHINE – USA - MAROC
Rosanne CARLIER
r.carlier@skema.edu
Superficie du campus
54 000 m2
Superficie des bâtiments
31 700 m2
Nombre d’étudiants
SKEMA est née de la Fusion du CERAM
Business School et du Groupe ESC Lille.
6 245
Effectif de l’administration
387
Effectif du corps enseignant
138
•  L’association étudiante « Lille Perspective »
est membre de « Lille des réussites », réseau
d’associations dont le but est de promouvoir
l’égalité des chances sur la région lilloise
par l’accompagnement scolaire et culturel
de jeunes issus de milieux défavorisés.
Multi campus, interconnectés sur 6 sites dont
1 en Chine, 1 aux États-Unis et 1 au Maroc.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Bourses internes aux étudiants en difficulté
(budget 200 k€ soit10% des étudiants).
•  La filière Apprentissage accueille 200
étudiants exonérés de frais de scolarité.
•  Adhérente PRME et Global Compact
•  2 référents DD consacrent 1/4 de leur temps à
la mission et disposent d’un budget de 200 k€
•  Groupe de travail RSE/DD transversal, « la
Green team » (direction qualité, Direction DD/
RSE, Directeurs scientifiques, chercheurs, et
enseignants) mobilise et insuffle la dynamique DD.
•  Consultation annuelle des étudiants sur la
qualité de l’enseignement, des services et la
qualité de vie sur les campus afin d’améliorer
de façon continue leur satisfaction.
•  Accueil et intégration des étudiants
internationaux par 4 associations
étudiantes : AIESEC, Club Europe,
Interculture et ESConnection.
•  6 postes administratifs sont occupés par des
personnes handicapées. Un partenariat avec des
associations de personnel handicapé se charge
de la récupération et du recyclage des déchets.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Signature en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
•  Organisation annuelle par des professeurs
et des étudiants de la « Fête de la Science »
pour la préservation de l’environnement,
ouverte au public (Sophia Antipolis).
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Politique de recyclage des déchets : papier,
carton, gobelets, canettes, en partenariat
avec des associations de personnes
handicapées. 100% du papier récupéré est
recyclé dont + de 30% en 2009-2010 (soit
9,5t) sur le campus de Lille. Déploiement sur
les autres campus dès septembre 2010
•  Centre d’expertise RSE/DD composé de
chercheurs, d’enseignants-chercheurs et de
professionnels (40 pers) sur des thématiques
telles que : la gouvernance, les parties prenantes,
les performances sociétales et économiques,
management public et DD, la consommation
responsable, l’ISR, les nouvelles formes
d’organisation, la gestion de la diversité,…
•  Labellisation HQE du Centre de vie
des étudiants à Sophia-Antipolis.
•  Site de covoiturage et points « infotransports » sur Sophia-Antipolis (plus
de 100 étudiants utilisateurs), et système
de navettes gratuites pour les étudiants
financées par la CCI et le Conseil Régional.
•  78 publications recensées, articles,
communications, ouvrages sur les thématiques
du DD et RSE dont 80% entre 2008 et 2010.
•  Mise en place d’un observatoire du DD
sur le département des Alpes Maritimes.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
EN RÉSUMÉ...
•  RSE intégrée dans les fondamentaux
et les disciplines (ISR en Finance, la
Gestion de la complexité et la RSE
en RH, le Marketing Durable…)
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  80% des électifs sont liés à la Responsabilité
Globale, tels que : « Citoyenneté en question »,
« Culture Scientifique et Philosophie »…
•  3 projets pédagogiques sur 3 ans à réaliser par
les étudiants, transverses et multidisciplinaires
sur les problématiques de l’Economie de la
Connaissance, du DD et de la Performance
Globale, et sur les méthodes pédagogiques
innovantes (ex: Serious Game, …).
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  4/15 programmes Bachelors portent sur
l’environnement (« Environmental Science »,
« Environmental Management »,…) soit 600h / an.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  1 Mastère Spécialisé « Management
Stratégique du DD», 639h.
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
107
E
E
106
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Management environnemental et
énergétique sur le campus de Sophia
Antipolis avec 17 Indicateurs (dont 10
consacrés à l’énergie), déploiement en
cours sur les campus lillois et parisiens
•  Aide financière et accompagnement des projets
associatifs étudiants (projets RSE/DD crédités
dans les programmes, budget de 25 000 €).
E
SKEMA Business School
7. LES FICHES DÉTAILLÉES PAR CAMPUS
LES ÉCOLES D’INGÉNIEURS ET ÉTABLISSEMENTS SPÉCIALISÉS
p. 110
École Centrale Paris
p. 112
École des Mines de Nantes
p. 114
ENSIETA École Nationale Supérieure d'Ingénieurs
p. 116
ENSTIB Epinal ENS Technologies et Industries du bois
p. 118
Groupe CESI
p. 120
Groupe ESAIP, Angers
p. 122
Institut National Polytechnique Lorraine
p. 124
Institut Polytechnique Lasalle Beauvais
p. 126
ISA Institut Supérieur Agricole Lille
p. 128
ISAE Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’espace, Toulouse
p. 130
Supélec
p. 132
Télecom Bretagne
p. 134
CFPF Centre de Formation Professionnelle Forestière
p. 136
EHESP École des Hautes Études en Santé Publique
p. 138
ENVA École Nationale Vétérinaire d'Alfort
p. 140
109
E
E
École Centrale Nantes
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ÉCOLE CENTRALE DE NANTES
de produits phytosanitaires et pas
d’arrosage en dehors des pluies.
NANTES
Superficie du campus
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
40 000 m2
Nombre d’étudiants
1800
Effectif de l’administration
150
Effectif du corps enseignant
550
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Film « Innovation Scientifique et
Développement Durable » réalisé par
des étudiants de l’Ecole Centrale diffusé
dans les lycées partenaires « BRIO »
et sur le site internet de l’école.
•  Formation d’une journée au Bilan Carbone®
proposée aux enseignants en 2010.
•  Les étudiants boursiers et étrangers sont
systématiquement accueillis en résidence
étudiante (400 places : 250 sur le campus
+ résidence CROUS de 150 places).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Le blog du club « Centrale Vert » a pour but
de promouvoir le DD au sein de l’établissement.
•  Tri des papiers et des déchets
électriques et électroniques.
•  Programme BRIO (Bond pour la Réussite
par l’Initiative et l’Ouverture) qui réunit des
élèves de Centrale Nantes, Audencia, l’Ecole
des Mines de Nantes et de l’Ecole Vétérinaire
de Nantes pour accompagner des lycéens
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  30% des projets d’étude industrielle de 1ère
année comportaient un caractère DD/RSE.
•  Formation continue en partenariat avec
le CHEDD – Cycle des Hautes Etudes en
Développement Durable - Pays de la Loire.
•  L’école pilote l’opération SEM-REV, construction
d’un site d’expérimentation en mer sur les
énergies marines renouvelables en partenariat
avec l’État, le Conseil régional des Pays de
la Loire et d’autres collectivités locales.
•  Pilotage du projet de recherche
«ECOBETON» - Béton à faible impact
environnemental et participation au pôle de
compétitivité Génie civil Ecoconstruction.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
•  Participation au projet PERLE (Projet
111
E
110
E
E
•  Gestion des espaces verts assurée
par un prestataire employant des
personnes handicapées : pas d’utilisation
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
Photo : École Centrale de Nantes
•  100% des bâtiments sont accessibles aux
personnes à mobilité réduite + solutions
d’hébergement et de restauration proposées
sur le campus : logements adaptés et
restaurant universitaire accessible.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  En 3ème année, sur les seize options
possibles, trois sont en lien avec le DD :
« Énergétique et environnement », « Génie civil et
environnement », « Villes et Services Durables ».
•  L’antenne « Ingénieurs Sans Frontières (ISF
Nantes) » a participé au projet de reconstruction
d’une école au Mali avec d’autres associations.
ISF a également mis en place un cours
optionnel sur le thème de l’ingénieur citoyen.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Parmi les huit parcours proposés
en 2ème année, deux sont dédiés à la
gestion environnementale et au DD :
« Eau » et « Energies Nouvelles ».
•  Les étudiants bénéficient d’un tutorat
individuel tout au long de leur scolarité
qui permet entre autre d’identifier
des problèmes spécifiques (difficultés
financières, familiales, scolaires, etc.).
•  Commission Développement Durable
réunissant tous les mois étudiants et
membres du personnel, chargée de
la gestion du DD du campus.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Le DD est intégré aux cours en tronc
commun et à des cours électifs spécifiques
(modules de 32h): « Éco-Design »,
«Management, Leadership et Ethique », etc.
issus de milieux modestes tout au long
des classes de 1ère et terminale.
•  Un Chargé de mission Développement
Durable nommé en 2009 consacre
20% de son temps à la mission.
EN RÉSUMÉ...
•  Prêts de vélos « Vélocampus » aux étudiants et
journée contrôle technique sur le site de l’école.
16 ha
E
Superficie des bâtiments
Émergeant de Recherche Ligérien en
Énergétique) : le laboratoire de Mécanique
des Fluides de l’école teste de nouveaux
moyens d’essais sur les moteurs hybrides.
•  Réfection de l’isolation thermique pour
l’ensemble des toitures en juillet 2010.
Emmanuel ROZIÈRE
emmanuel.roziere@ec-nantes.fr
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ÉCOLE CENTRALE DE NANTES
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ÉCOLE CENTRALE PARIS
PARIS
Thomas RENAIS
thomas.renais@ecp.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
18,46 ha
22 380 m2
Nombre d’étudiants
2000
Effectif de l’administration
280
Effectif du corps enseignant
224
•  Le programme « Centrale Paris Initiative for
Women » vise à promouvoir l’école auprès des
élèves de terminale et de classes préparatoires
et à agir auprès des entreprises pour favoriser
la réussite professionnelle des femmes.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Adoption d’une charte DD et d’un Agenda 21 en
2007 sous la responsabilité du directeur adjoint,
qui préside un comité Agenda 21 (étudiants,
membres de l’administration et du personnels).
•  Engagement des étudiants dans
différentes associations humanitaires :
« Centrale égalité des chances », « Objectif
développement durable », « Soleils indiens »,
antenne des « Restos du cœur », etc.
•  Un référent DD est nommé depuis 2009
pour s’occuper de la démarche éco-campus.
•  Les 17% d’étudiants boursiers bénéficient
de réductions de loyers à la résidence de
l’école, et de l’exonération des frais de
scolarité. Ils peuvent également bénéficier
de bourses et de cautionnement de prêts
par Centrale Paris Développement.
•  Une formation sur la gestion des déchets est
proposée aux agents techniques de l’école.
•  L’association étudiante « Centrale
Développement Durable » est chargée de
promouvoir le DD au sein de l’école (organisation
de la Semaine du Développement Durable,
concours photos, site internet dédié, etc.).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Référent handicap et création de la
cellule HandiAct’ en avril 2009 pour les
élèves en situation de handicap.
École Centrale Paris
EN RÉSUMÉ...
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  36h de cours « Énergies Renouvelables »
intégrées au cursus ingénieur.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Les thématiques énergie, environnement,
territoires, transport et mobilité sont intégrées
à la scolarité à travers les « Projets enjeux »
des étudiants de première année.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Cours optionnels dédiés au DD
: « Aménagement et construction
durable », « Energies Renouvelables »,
« Environnement, matière, vivant »,...
•  Formation continue : 2 cessions de formation
par an en partenariat avec le CHEDD (Collège
des hautes études du développement durable).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  L’énergie et l’environnement sont
2 des 5 thématiques transversales
des laboratoires de recherche.
•  4 chaires abordent les problématiques
du développement durable : la chaire
« Supply Chain » ; le centre d’excellence en
Biotechnologies blanches ; la chaire « Bâtir
durable et innover » ; la chaire « Sciences
des Systèmes et défis énergétiques ».
•  Bilan Carbone® réalisé en 2007 en
collaboration avec des étudiants.
•  Baisse de 50% de la consommation
d’eau du campus en 3 ans grâce à
des actions de sensibilisation.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Récupération et valorisation des papiers
et des piles depuis janvier 2010.
•  Programme de soutien scolaire membre
des Cordées de la Réussite (4 cordées,
50 étudiants centraliens, 12 lycées
concernés et 180 lycéens tutorés).
•  Autopartage proposé depuis avril 2010.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
E
113
E
112
E
E
•  Participation au projet Handimanagement.
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ÉCOLE DES MINES DE NANTES
•  Tri sélectif des déchets (papier, carton,
pile, canette, bouchon, DEEE) assuré
par un salarié du service technique.
NANTES
Bernard LEMOULT
bernard.lemoult@mines-nantes.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
15 ha
45 000 m2
Nombre d’étudiants
680
Effectif de l’administration
150
Effectif du corps enseignant
100
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Adhésion au Global Compact en mars 2007.
•  Depuis 2007, participation aux programmes
de Companieros dont Handimanagement.
•  Mai 2008, adoption d’un Agenda 21
par le Conseil d’Administration.
•  Cycle de conférences « Droit de
questions ! » portant en grande majorité
sur des thématiques sociétales, sociales,
éthiques, environnementales etc.
•  Responsable DD rattaché à la direction
et nommé depuis 2007 qui consacre plus
des 3/4 de son temps à la mission.
•  Participation des étudiants aux
Journées Objectifs Sciences, au Club
Développement Durable, au Club
Commerce Equitable et au REFEDD.
•  Plusieurs comités DD : comité annuel
d’orientation stratégique (parties prenantes
externes et experts), comité de pilotage interne
(membres de l’administration, 2 réunions /an), et
comité des parties prenantes internes (étudiants,
enseignants, administratifs, 3 réunions /an).
•  Programme BRIO (Bond pour la Réussite par
l’Initiative et l’Ouverture) réunissant des élèves
de Centrale Nantes, Audencia, l’Ecole des Mines
de Nantes et de l’Ecole Vétérinaire de Nantes
pour accompagner des lycéens issus de milieux
modestes de la première à la terminale.
•  Formation d’une 1/2 journée pour les
nouveaux enseignants sur le DD, la stratégie
de l’école dans ce domaine et les résultats /
engagements pris au travers de l’Agenda 21.
•  Prise en charge des étudiants en difficulté par
l’administration, 30 % d’étudiants boursiers.
•  Depuis octobre 2008, formation des cadres
dirigeants par le CHEDD (Collège des hautes
études pour le DD). Thématiques 2009
« Nouveaux indicateurs de richesse », et 2010
« Monnaies complémentaires et DD ».
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Signature en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
École des Mines de Nantes
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Achats éco-responsables : critères DD
intégrés aux appels d’offres aussi bien pour les
achats (fournitures courantes, alimentation)
que pour les prestations de service (nettoyage
des locaux, entretien des espaces verts, …).
Thématiques DD intégrées aux programmes
de recherche disciplinaire et structurées
par la SNDD : Green IT, gestion des risques,
système de dépollution de l’eau et de l’air,
valorisation énergétique des graisses
animales, valorisation énergétique des déchets
organiques, optimisation logistique sous
contrainte énergétique et environnementale,
transmutation des déchets nucléaires,
planification énergétique des villes, etc...
•  Fin 2009, signature d’un Contrat de
Performance Énergétique pour 8 ans :
engagement du prestataire sur la réduction
de plus de 20% des consommations
d’énergies d’ici à 2 ans, grâce à l’installation
d’un réseau de chaleur biomasse.
•  Mars 2010, livraison du plan d’action
Plan de Déplacement Inter – Entreprises
(PDIE) pour la gestion de la dizaine de
véhicules de service du campus.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Menus « éco-citoyens » (bio /
équitable / local) quotidiens au même
prix que le menu « classique » pour
tous les étudiants et le personnel.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Depuis 2009, parcours « DD» obligatoire
(30h) pour tous les étudiants entrant à l’école.
•  Participation des étudiants à des projets
d’amélioration de la situation énergétique de
l’école : ambiance climatique des amphis, capteurs
solaires thermiques, optimisation énergétique
des CTA (centrale de traitement de l’air), etc.
•  L’école organise 2 à 3 fois par an des
conférences et des films-débats sur des
sujets sociétaux (« Let’s make money »,
« Nos enfants nous accuseront »…)
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
115
E
E
E
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Synthèse obligatoire sur le DD pour
les rapports de stages en entreprise.
•  Bilan Carbone® réalisé tous les deux
ans par le responsable DD habilité par
l’ADEME. Objectif à terme : automatiser les
calculs par le biais d’outils informatiques.
114
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ENSIETA - École Nationale Supérieure d’Ingénieur
ménagers, cartouches d’encre, ect.) avec des
opérations de communication interne pour
le personnel et les étudiants de l’école.
Patrick LEON
patrick.leon@ensieta.fr
Superficie des bâtiments
7,2 ha
26 500 m2
Nombre d’étudiants
650
Effectif de l’administration
90
Effectif du corps enseignant
150
•  Accès aux personnes à mobilité réduite
dans l’ensemble des bâtiments, et
accueil spécifique pour l’hébergement, la
restauration, et les accès à l’administration.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  220 chambres étudiantes sur le campus et
2 chambres pour étudiant à mobilité réduite.
•  Mars 2009, nomination d’un référent DD
à temps partiel (10%), et mise en place d’un
comité de pilotage DD, en 2010, composé de
membres du personnel et d’étudiants.
•  Cours de soutien scolaire proposés par
visioconférence pour tous les étudiants.
•  Plan d’actions et objectifs disponibles
sur un portail interne pour les étudiants
et le personnel – mise en place d’actions
accompagnées d’une communication
globale et d’opérations de sensibilisation.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Prise en charge des étudiants en difficulté via
l’attribution de bourses et autres aides financières.
•  Accueil des étudiants étrangers défavorisés
pas le bureau des élèves (prise en charge,
accueil, accompagnement, soutien durant
le séjour, conseils, hébergement facilité en
interne, etc…) avec le soutien de la direction du
développement et des relations extérieures.
•  Participation aux Cordées de la Réussite.
•  Bilan de consommation du papier mensuel
avec objectif et suivi de réduction : objectif
de moins 10 % sur 2010 – évolution de
procédures internes vers le « zéro papier ».
•  Mise en place du tri sélectif (papier,
piles, ampoules basse consommation,
batteries, verre, bois, carton, déchets
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Utilisation systématique de produits
responsables pour l’entretien des espaces verts.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Entretien responsable des véhicules
de service : retraitement des déchets,
diminution du parc (objectif 2010 atteint
-10%), remplacement progressif du parc
existant (âge < 7 ans) avec achat systématique
de véhicules à faible émission de CO2.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Organisation de la semaine sur les déchets
avec actions de communication (expositions,
affichage dynamique... ) en lien avec le Ministère
de l’écologie, de l’énergie, du DD et de la mer.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  2010, nouveau « Mastère spécialisé Energies
Marines Renouvelables » en partenariat avec
d’autres établissements d’enseignement
supérieur de la pointe de Bretagne (UBO,
Ecole Navale, ENST Brestagne, Enib).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
L’ENSIETA est partenaire des projets :
•  WINFLO : recherche sur les parcs
éoliens offshore avec des industriels du
secteur naval, parapétrolier et éolien.
•  DAMOCLES : projet européen d’expédition
scientifique en Arctique regroupant 45 laboratoires
issus de 12 pays, pour répondre aux interrogations
sur les conséquences des évolutions de la
banquise arctique sur les prochaines décennies.
•  ACOBAR : suite du projet DAMOCLES financée
par la Commission Européenne pour observer,
comprendre et quantifier les changements
climatiques dans l’Arctique, en s’appuyant sur
les technologies de l’acoustique sous-marine.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
117
E
116
•  Politique d’achats durables selon les directives
de l’Etat sur l’exemplarité (labellisation
AOC, produits éco-labellisés, commerce
équitable,..). Critères intégrés dans les
spécifications et dans les appels d’offres.
E
E
•  Projets étudiants en lien avec le DD soutenus par
l’école : projet de développement au Burkina Faso,
organisation de conférences de sensibilisation, …
•  Actions menées sur les installations et
matériels pour la qualité du milieu intérieur :
gestion efficace de la ventilation, optimisation
des moyens de chauffage, optimisation
et pilotage des éclairages, réduction des
consommations énergétiques (ordre de grandeur
-5% avec 10 % d’effectifs en plus en 2009/2010).
EN RÉSUMÉ...
E
BREST
Superficie du campus
ENSIETA
NANCY
Damien SCHMUTZ
damien.schmutz@enstib.uhp-nancy.fr
Superficie du campus
31 434 m2
Superficie des bâtiments
16 658 m2
Nombre d’étudiants
Effectif de l’administration
Effectif du corps enseignant
390
26
27 + 80 vacataires
des chances dans l’accès aux formations
d’excellence » du 17 janvier 2005, mise en
place d’un programme de parrainage d’élèves
d’un lycée général et technologique.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Engagement de la Direction dans une démarche
de Responsabilité Globale dès 2000, avec mise
en place d’une démarche APECS (Amélioration
Permanente de notre Environnement Commun
et de notre Sécurité) propre à l’école.
•  Engagement des étudiants dans différentes
initiatives locales: Restos du Cœur, visites dans
les maisons de retraite, organisation de cours de
langue des signes, don du sang, actions UNICEF
et APF (association des paralysés de France)…
•  Grâce à « TADAM », une commission du
BDE, les meubles issus des travaux pratiques
sont réalisés en fonction des besoins de
l’association « Les Petits frères des pauvres ».
•  2007 : recrutement d’un professeur associé
chargé de définir et de déployer une stratégie
de DD. 2010 : désignation d’un correspondant
« DD» dans le cadre de la démarche
globale de l’Université Henri Poincaré.
•  Livraison sur le campus de « Paniers
Potagers » en partenariat avec un maraîcher
local pour les élèves et le personnel du campus.
•  2010 : Mise en place d’un comité de pilotage
DD pour accompagner la démarche Agenda 21.
•  Organisation annuelle des « Défis du
Bois » en partenariat avec les écoles
supérieures d’architecture de Nancy et
Strasbourg. Pendant une semaine, 10
équipes de 5 élèves ingénieurs et architectes
s’affrontent pour concevoir et construire une
structure en bois inventive et respectueuse
de l’environnement et des ressources.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Suivi personnalisé des étudiants en difficulté.
•  Recrutement sur concours en sortie
de classe préparatoire, BTS et cursus
universitaire, permettant une certaine mixité
des parcours et des origines sociales. Plus
de 30% des étudiants sont boursiers.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Formation systématique des étudiants à la
certification SST (Sauveteur Secouriste du Travail).
détecteurs de présence, isolation au chanvre,
choix des matériaux comme le linoléum, gestion
technique centralisée, chaufferie bois...
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Recrutement d’un responsable patrimoine, en
charge notamment des économies d’énergie.
•  La majorité des projets de recherche ont pour
objet des préoccupations environnementales
(collage vert, soudage du bois sans colle,
construction bois, maisons passives, biomasse
énergie, qualité de l’air intérieur, optimisation
de la matière ligneuse, éco-certifications...).
•  Tri sélectif des déchets depuis 4 ans.
•  50% du chauffage des locaux obtenu par
combustion de biomasse (déchets du bois).
•  Réalisation en 2008 d’un premier
Bilan Carbone® selon la méthodologie
Industrie de l’ADEME.
EN RÉSUMÉ...
•  Forte sensibilisation à la mobilité
durable à la suite du Bilan Carbone® :
manifestations lors de l’intégration des
nouveaux étudiants, mise à disposition d’un
parc de vélos, négociation des horaires avec
les transports en commun de la ville, etc...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  2 journées annuelles « Tous à
vélo » et « Vélobus » pour promouvoir
les moyens de transport doux.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Généralisation de l’utilisation de
produits d’entretien éco-responsables.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Approvisionnement ponctuel de fournitures
auprès des CAT et ateliers protégés.
•  Sensibilisation des élèves et du personnel
de l’école à travers des manifestations
ponctuelles (Semaine du DD, Semaine de
la réduction des déchets…) : projections
de films, exposition, distribution de lessive
à base de cendres de la chaudière de
l’ENSTIB, installation de toilettes sèches…
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Formation obligatoire de 16h intitulée
« Bois et environnement » dispensée en
deuxième année. Y sont abordés : les GES,
les puits de carbone et les démarches de
DD appliquées à l’exploitation des bois.
•  Depuis 2008, une nouvelle orientation
« Énergie et Environnement » a été mise
en place dans le cycle ingénieur.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
119
E
118
E
E
•  Dans le cadre de la « Charte pour l’égalité
•  La construction des bâtiments (financée par le
Conseil Général des Vosges) s’est faite selon les
principes HQE : mise en œuvre du bois (PEFC),
réduction des ponts thermiques, installation de
ENSTIB
E
ENSTIB - École Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
GROUPE CESI
Groupe CESI
concret au sein de l’établissement par
le dispositif « formation par l’action » :
en 2011, Bilan Carbone® de tous les
établissements en impliquant des
promotions dans toutes les régions.
pour la sensibilisation au DD.
Joel STRIFF
jstriff@cesi.fr
Superficie du campus
Non renseigné (26 campus)
Superficie des bâtiments
30 000 m2
Nombre d’étudiants
20 000 au total
Effectif de l’administration
Effectif du corps enseignant
580
200 + 2000 experts
et susciter l’adhésion à la démarche
des parties prenantes du groupe.
Le groupe CESI dispose de 26 sites en
France et 3 à l’étranger, et abrite trois
marques : « ei.cesi ou école d’ingénieur
Cesi », « cesi-entreprises » et « exia-cesi »
(école supérieure d’informatique du cesi).
•  Membre du Comité 21 depuis fin
2008, et groupe certifié ISO 9001.
•  Signature en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Charte du groupe intégrant le DD
dans ses valeurs fondatrices.
•  Depuis 2009, comité de pilotage « H21 » (un
chef de projet DD par marque, le responsable
de la qualité et des moyens généraux, un chargé
des « concours », un animateur du groupe) qui
coordonne l’Agenda 21 (une réunion par trimestre)
en relation directe avec le comité exécutif.
•  Mai 2009, nomination de 20 référents DD sur
tous les grands sites (ont tous suivi une formation
en collaboration avec le Comité 21 sur 2 jours).
•  Pas de budget spécifique mais intégration du DD
par les hiérarchies dans leurs prises de décisions
(investissements bâtiments…). Les « budgets
temps » (audits, formations DD, Bilan Carbone®…)
sont négociés avec les directions régionales.
•  Sensibilisation des enseignants grâce
à une mallette pédagogique DD créée par
des élèves en Mastère spécialisé « Qualité
Sécurité Environnement » en 2009.
•  Accessibilité à 100% pour les
personnes à mobilité réduite.
•  Aide apportée aux étudiants dans la
recherche de financements des études
via des contrats de professionnalisation,
financements d’entreprise, de la Région...
•  Depuis juin 2008, partenariat avec Schneider
Electric et l’Agefiph pour l’insertion des
personnes handicapées sur des métiers
porteurs de l’industrie, « programme SALTO »
: le Cesi accueille ainsi des jeunes en situation
de handicap pour des parcours en alternance.
•  CESI Ile de France : accompagnement à
l’insertion dans le monde de l’entreprise
de jeunes issus des quartiers populaires
en partenariat avec « Nos Quartiers
ont des Talents » depuis 2008.
•  Cesi Angoulême: création d’une
pièce de théâtre, sponsorisée par les
entreprises et organisée avec la ville
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  2009, Bilan Carbone®, en partenariat
avec le REFEDD, et construction d’une
mallette pédagogique pour réaliser avec
l’aide de nos élèves les Bilans Carbones®
de tous nos établissements.
Intégration d’un volet DD dans toutes les
thèses pro des Mastères Spécialisés.
EN RÉSUMÉ...
•  Déplacement en train systématique
pour tous les trajets (sauf dérogation
par la direction régionale).
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Éco-participation à travers un contrat EDF en
œuvre dans les 26 établissements du groupe
pour financer des projets « énergie verte »,
(reversée au projet CISEL : nouvelles cellules
photovoltaïques à bas coûts de production).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Orientation de la politique d’achats en tenant
compte des règles éthiques et environnementales.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Mastères spécialisés en « Management de
la construction durable », « Management de la
qualité, de la sécurité et de l’environnement ».
•  Formation d’ingénieur par apprentissage
avec forte option construction durable
en partenariat avec l’ADEME (Paris).
•  Ensemble de formations courtes en
entreprise : « RSE », « S’engager dans
le DD », « Diagnostic DD », « De l’éco
conception au produit propre », « Contribuer
au développement d’une éthique marché »,
« intégrer le DD dans la gestion de projet »,…
•  Présentation de la mallette pédagogique DD à
tous les nouveaux élèves de cesi.ei (1/2 journée).
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
•  Implication des étudiants sur un projet
121
E
120
E
E
•  Création d’une « fiche DD » pour expliciter
la politique du groupe en interne et en externe
•  Conférences dans des pôles industriels
professionnels sur le DD et les changements
qu’implique le DD dans les métiers.
E
26 SITES EN FRANCE
GROUPE ESAIP - École Supérieure Angevine d’Informatique et de Production
ANGERS
François MANIÈRE
fmaniere@esaip.org
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
4982 m2
360
Effectif de l’administration
12
17 permanents + 141 intervenants
cursus (établissement signataire de
la charte handicap de la CGE).
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Achats responsables des consommables et
choix des imprimeurs en fonction des critères
environnementaux : grammage du papier,
papier FSC / PEFC, encres végétales …
Équipe de travail sur le DD depuis 2005
composée du référent DD, du responsable des
services généraux et d’une enseignante.
•  Politique de ressources humaines
responsables : favoriser le dialogue au sein de
l’école, la reconnaissance des compétences
et le développement professionnel de
chaque salarié (projet régional ACOR).
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Organisation d’une journée prévention
routière par l’association étudiante « RISC »
avec le soutien de l’administration. En
collaboration avec les acteurs locaux de
la prévention routière (DDT, SDIS …), cette
manifestation est ouverte aux étudiants,
aux scolaires mais aussi au grand public.
•  Participation aux groupes de travail
« Enseigner, former » et « Se déplacer » de
l’Agenda 21 de l’agglomération d’Angers.
•  Fondateur et organisateur avec la
Confédération Générale des Petites et
Moyennes Entreprises et EDF Pays de la
Loire des « Trophées régionaux du DD ».
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Participation au projet « Approche
carbone » initié sur l’agglomération
d’Angers : encadrement et formation des
entreprises par un groupe d’étudiants
ESAIP
ampoules par des ampoules basse
consommation sur tout le campus.
EN RÉSUMÉ...
•  Participation au groupe de travail du PDE « Les
comobiles » initié par la Chambre de Commerce et
d’Industrie et le Conseil Général de Maine et Loire.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
2 ha
Nombre d’étudiants
Effectif du corps enseignant
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Cycle de formation ingénieur en 3 ans
« Environnement, sécurité et prévention des
risques » avec cinq thématiques métier au choix :
« Qualité, Hygiène, sécurité, environnement
», « Maîtrise des énergies et énergies
renouvelables », « Prévention des risques
industriels », « Éco-conception et développement
durable », et « Management environnemental,
certifications et réglementations ».
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Module obligatoire de formation
« Humaniste » pour tous les étudiants.
•  Depuis 2004, des projets concrets sont réalisés
chaque année par des étudiants dans plusieurs
pays en développement, avec collecte de fond
pendant l’année et un mois de stage sur place.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
Participation à des programmes de recherches
avec des entreprises pour l’aide à la décision sur
3 axes : génie informatique (bases de données…),
génie biologie et médical (traitement du signal
…) et sécurité, environnement, prévention
(prévention des risques industriels…).
•  Tri sélectif des déchets depuis 1997
(papier, piles, cartouches d’imprimante…).
•  Membre des Cordées de la réussite : soutien
de lycéens par des étudiants bénévoles.
•  Concrétisation d’un projet applicatif
d’étudiants de dernière année : développement
de 300m2 de panneaux photovoltaïques en
collaboration avec St Gobain Solar, EDF
et le Conseil Général de Maine et Loire
(installation prévue 1er semestre 2011).
•  34% des élèves sont boursiers d’État.
•  Campus 100% accessible aux personnes
à mobilité réduite et intégration d’étudiants
déficients visuels et aveugles dans les
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
E
123
E
122
E
E
•  Remplacement des anciennes
INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE LORRAINE
NANCY
Nathalie COUDRY
nathalie.coudry@inpl-nancy.fr
Superficie des bâtiments
Nombre d’étudiants
L’INPL regroupe 7 Grandes Écoles d’ingénieurs :
ENSIC, École des Mines de Nancy, ENSG,
ENSAIA, ENSEM, ENSGSI et EEIGM et un
cycle préparatoire polytechnique (CPP).
151 600 m2
4000 dont 812 étrangers
Effectif de l’administration
600
Effectif des enseignants et/ou chercheurs
720
•  En 2009, 18 élèves ont bénéficié d’une
bourse de la fondation de l’école.
•  Commission sociale qui donne aux
étudiants la possibilité d’obtenir une bourse/
exonération partielle ou totale des droits
d’inscription, budget 4700 €. Au total, 25%
des étudiants sont boursiers du CROUS.
•  Printemps 2009 constitution d’une « Green
Team » pour construire un plan d’actions
DD : un référent (enseignant) par école et un
coordinateur (chargée de mission DD).
•  Actions des étudiants en faveur de
l’insertion et de la lutte contre l’échec :
charte pour l’égalité des chances, parrainage
d’élèves de lycées et collèges de zones
« défavorisées », aide au devoir dans une MJC.
•  Janvier 2010, nomination d’une
chargée de mission DD à mi-temps.
•  Présentation de la politique DD en mars 2010
devant les directeurs des 7 écoles et le personnel.
Restitution et explication du Bilan Carbone® de la
présidence INPL et instauration d’un plan d’actions
stratégiques sur le DD voté par le CA en juin 2010.
•  Réunion devant le personnel des écoles en
juin 2010 pour présentation de la politique DD
et réflexion sur la charte d’engagement DD.
•  L’association étudiante « 3D’Tours »
encourage la mise en œuvre d’actions
d’ingénieries en Afrique par les étudiants
de l’école pendant leur année de césure.
•  L’association étudiante « Humanines »,
soutenue par l’INPL, mène des projets
de solidarité locale et internationale.
•  Animation du groupe de travail DD de la
communauté urbaine du grand Nancy.
•  Organisation annuelle par les enseignants
chercheurs de l’INPL du « Forum de la
Terre » pour une vulgarisation scientifique
du DD (2000 personnes sur 3 jours).
Thème de la biodiversité en 2010.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Suivi personnalisé des étudiants
en difficulté par un tutorat.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Participation aux programmes
européens IMPULSE (chimie verte)
et ULCOS (réduction de CO2).
•  Participation au pôle de compétences
FABELOR sur l’agroalimentaire biologique.
•  Tri sélectif et récupération des piles et
cartouches d’imprimantes depuis 2004.
•  DPE lancé en 2010 sur tous les sites.
EN RÉSUMÉ...
•  2010, Bilan Carbone® réalisé par l’association
ECOTA pour la présidence de l’INPL et par des
étudiants pour l’école des Mines et l’ENSGSI
avec objectif de réduction de 15% d’ici à 2012.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Master spécialisé « Ingénierie du DD»
depuis 2008, regroupant deux spécialités
« Ingénierie Durable de l’Environnement »
et « Sûreté des Procédés Industriels ».
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Cours d’ouverture sur le DD pour les écoles
d’ingénieurs de Nancy depuis 2007 proposé par
des enseignants-chercheurs (environ 5h).
•  Atelier Artem « Environnement et DD »
depuis 2000 (22 séances d’une journée). Artem
est une alliance de 3 écoles de Nancy : les
Mines, ICN Business School, et l’École d’art.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Lancement en 2010 d’un programme de la
fondation NIT (fondation universitaire INPL) intitulé
ECOTA, ayant vocation à proposer aux acteurs
et citoyens lorrains des outils de compensation
carbone. L’école compense les émissions CO2 de
son activité pour soutenir des projets locaux.
•  Lancement en 2010 d’une Chaire
« Entrepreneuriat durable ».
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
125
E
E
E
•  Depuis 2009, organisation des « Folles
journées du DD » dans la ville de Nancy par
124
•  Association de chercheurs sur les indicateurs
du DD (Ind DD) : une vingtaine d’enseignants
chercheurs des universités de Lorraine.
les étudiants de l’association « ARTEM-Nancy »
sous la tutelle de deux enseignants-chercheurs.
165 600 m2
•  Depuis juin 2010, insertion de critères
DD dans les marchés d’achats publics de
l’INPL (100% du papier labellisé PEFC).
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
Institut National Polytechnique Lorraine
E
Superficie du campus
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
INSTITUT POLYTECHNIQUE LASALLE BEAUVAIS
BEAUVAIS
Valérie LEROUX
valerie.Leroux@lasalle-beauvais.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
210 ha
198
Effectif du corps enseignant
88
•  Obligation annuelle pour chaque
élève de réaliser un Engagement
de Service et de Solidarité.
•  Dispositif d’aide à la réussite pour
les élèves en difficulté: soutien, tutorat,
enseignements spécifiques
•  Depuis février 2010, comité de pilotage
réunissant des membres de la direction, de
l’administration, des enseignants-chercheurs,
des représentants du personnel et des
étudiants (consultation du comité de pilotage 4
fois par an). 4 groupes de travail structurels :
Valorisation, Exemplarité, Responsabilité,
Transmission se réunissant 4 fois par an.
•  Organisation annuelle d’un colloque
« Journée de l’environnement » ; conférences
sur des thèmes spécifiques (déchets, pollution
des sols) soutenues par l’ADEME ; Forum
« Agrosanté 2010 » organisé par l’école
avec pour thème l’alimentation (cuisine
et santé, alimentation et cancer, etc).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
EN RÉSUMÉ...
•  3 voitures hybrides à disposition du personnel
pour leurs déplacements professionnels.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Récupérateurs d’eaux de pluie installés
dans 15% des résidences étudiantes.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Dans toutes les formations et en
tronc commun, existence de modules
intégrant le DD et la RSE ; participation
des élèves à des études ou projets DD.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Parcours d’approfondissement spécifiques
orientés DD : « Prévention alimentation et
bénéfices santé », « Agro écologie, eau et territoire
», « Hydrogéologie et risques industriels »,
« Géotechnique et risques naturels »,…
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Trois grands axes de recherche intègrent
les aspects du DD sous un angle scientifique :
« Production et adaptation des agroressources », « Alimentation et santé »,
« Gestion des ressources hydriques ».
•  Réalisation d’un Bilan Carbone® en
mai 2010 par un cabinet externe.
•  Nombreuses associations étudiantes intervenant
en faveur d’un DD et soutenues par l’institut :
« Alibabaa », éducation à la santé auprès des
élèves des quartiers sensibles ; « Gardenia »,
promotion et protection d’espèces végétales ; «
Georaid », voyages humanitaires en faveur des
populations démunies ; « Ovalie 2009 », 1er tournoi
universitaire européen de rugby qui a permis de
récolter 16 700 € pour une associationhumanitaire.
•  Mise à disposition de vélos pour les
élèves pour leurs déplacements.
•  Covoiturage disponible en intranet et
lancement d’un site dédié en septembre 2010.
•  Aménagement des horaires de bus en
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
127
E
E
126
•  Depuis 2008, tri sélectif dans les bureaux,
espaces communs et chambres d’étudiants.
E
•  En 2009-2010, dotation de l’établissement et de
la fondation JB Gagne de 180 k€ pour attribution
de bourses et prêts d’honneur aux élèves.
E
collaboration avec la ville pour faciliter
les trajets des élèves et du personnel.
1518
Effectif de l’administration
•  Aménagement de rampes et ascenseurs
pour les personnes handicapées.
•  Janvier 2010, nomination, d’un
chargé de mission DD à temps plein,
rattaché à la Direction générale.
Institut Polytechnique LaSalle
26 800 m2
Nombre d’étudiants
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ISA INSTITUT SUPÉRIEUR AGRICOLE
« Melt’ISA » pour les accueillir ; un service
entier dédié à leur encadrement.
Franck CHAUVIN
f.chauvin@isa-lille.fr
Superficie du campus
0,85 ha
Superficie des bâtiments
8000 m2
Nombre d’étudiants
1000
Effectif de l’administration
110
Effectif du corps enseignant
65
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Un comité de pilotage DD créé en 2006 pour
la mise en place d’un Système de Management
Environnemental interne, avec le Directeur, le
secrétaire général, le responsable maintenance,
un représentant étudiant et le responsable du
département environnement (2 réunions / an).
•  Bâtiments 100% accessibles aux
personnes à mobilité réduite.
•  Prise en charge des étudiants en difficulté
par le développement des formations en
apprentissage et système de tutorat élève /
élève, élève / prof et jeune diplômé / ancien
élève actif depuis plusieurs années.
•  Un référent DD nommé en septembre
2008 (10% de son temps est consacré à la
mission DD, 15 k€ par an de budget)
•  Actions de solidarité locale et internationale
notamment par le soutien financier aux
associations étudiantes (opérations
d’alphabétisation, distribution de repas aux sansabris, missions de développement à l’étranger…).
•  Politique environnementale
adoptée en septembre 2008.
•  Opérations de sensibilisation menées
régulièrement pour le personnel (Journée
annuelle DD, sensibilisation lors du Bilan
Carbone® et du PDE ; rubrique récurrente
RSE dans le journal interne…).
•  L’institut participe aux travaux de l’IDDR (Institut
du Développement Durable et Responsable)
depuis sa création en 2007. Cet institut transversal
fédère et anime un large plan d’actions sur le
DD au sein de l’Université Catholique de Lille.
•  Organisation de la Journée annuelle
« Entreprises Etudiants pour le Développement
Durable » (JEEDD) depuis 5 ans par les
associations étudiantes ; semaine annuelle
du Commerce Equitable organisée depuis
5 ans (par les associations étudiantes) ;
Forum Solidarité organisé depuis 15 ans ;
cycles de conférences DD par l’IDDR (avec
contributions de l’ISA) depuis 3 ans.
•  Chantiers natures ou opérations
écologiques organisés chaque année pour
l’accueil des nouvelles promos depuis 1992
en lien avec les acteurs du territoire.
•  Institut membre du réseau
« Alliances pour la RSE ».
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Mise en place en 2010 d’un quiz en
ligne d’auto-évaluation sur les champs
du DD (en lien avec l’IDDR).
•  PDE réalisé via l’opération collective IDDR
en 2007, évalué en 2009 (report modal de
la voiture de 20% chez les salariés).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Bilan Carbone® réalisé en 2008
(1000 tonnes de CO2 émises /an) ;
•  Tri sélectif opérationnel depuis 1998 pour
le papier en partenariat avec une entreprise
locale d’insertion, et depuis février 2009
pour les emballages recyclables.
•  Programme de recherche par le biais de
l’IDDR autour de la thématique ville durable.
•  Recherche interne, autour de la gestion
durable des sols et des politiques territoriales.
•  Collecte sélective des bouchons, piles,
cartouches, téléphones, organisée depuis plus
de 5 ans par les étudiants en lien avec des
associations de solidarité ou d’insertion.
•  Environ 30% du temps de recherche de ces
équipes, consacrés à des thématiques DD.
EN RÉSUMÉ...
•  3 véhicules de services Eco2 ; 1 vélo
de service (pour le personnel) ; un
parking à vélos de 120 places.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Mugs pour le personnel, et gobelets
réutilisables pour les étudiants offerts par l’ISA.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Installation de ruches sur les toits,
exploitées par des apiculteurs pour
la protection de la biodiversité.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Formation spécialisée en Environnement,
créée en 1992. Aujourd’hui 50 bac+5
diplômés en Environnement chaque
année (ingénieur ou master).
•  Approche transversale pour les autres
parcours de spécialisation (agriculture, agroalimentaire…) par intégration de cours DD
en tronc commun (RSE, formation humaine,
environnement industriel… ). 10% des cours
positionnés en RSE/DD pour ces effectifs.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
•  Mise en place en 2010 d’un label DD venant
129
E
128
E
E
•  6,5% d’étudiants étrangers provenant
de 22 pays ; une association étudiante
estampiller des parcours volontaires étudiants
sur ces thèmes DD/RSE, par capitalisation
de compétences démontrées, via des unités
d’enseignement suivies, des expériences
associatives et/ou des expériences de stages.
E
LILLE
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
Groupe ISA Institut Supérieur Agricole
ISAE - Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace
TOULOUSE
Laurence JEANTON
laurence.jeanton@isae.fr
Superficie du campus
28 ha
Superficie des bâtiments
Nombre d’étudiants
87 000 m2
1780 (1290 + 490 à l’étranger)
Effectif de l’administration
Effectif du corps enseignant
420
84 + 1800 vacataires
•  Trois résidences mises à disposition des
élèves avec des tarifs préférentiels par rapport
aux tarifs du marché (au total 866 chambres).
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  La fondation de l’école contribue
au financement des projets en lien
avec le DD des étudiants.
•  Fin 2009, signature d’une
charte DD par la direction.
•  Depuis 2006 projet OSE l’ISAE mené avec
des étudiants pour l’égalité des chances. Ce
projet est labellisé Cordées de la réussite.
•  Un groupe de travail propose les actions DD à
mener pour l’année en cours (3 personnes dont
deux enseignants et un membre du personnel).
•  Antenne d’« Ingénieur sans frontières »
composée d’étudiants menant des actions
concrètes sur le terrain en soutien aux
programmes d’aide au développement local et
pour la reconnaissance du commerce équitable.
•  Formation du groupe de travail au
Bilan Carbone® par l’ADEME.
•  Stage d’éco-conduite pour les gestionnaires
du parc automobile (5 personnes, 1 journée).
•  Formation achats responsables pour plusieurs
membres du personnel (10 personnes, 1 journée).
•  Création en 2002 de l’association « Crayons
sans frontière » par des élèves de l’ISAE pour
l’amélioration de l’alphabétisation au Maroc.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  25% de boursiers, exonérés de frais de scolarité.
•  210 étudiants ont bénéficié de bourses
de l’école en 2009/2010 (barème CROUS),
soit 3363,95€ pour chacun.
•  Bilan Carbone® réalisé dans le cadre des
projets-élèves (campus SUPAERO 5 élèves
en 2008, campus ENSICA 4 élèves en 2010)
•  26% d’étudiants étrangers sur l’année scolaire
2009 / 2010. Un service est édié à leur accueil
et à leur support (associations étudiantes
ou partenariats avec les collectivités pour
faciliter les démarches administratives)
ISAE
•  Mise en place d’une station de
location de vélos devant l’Institut.
EN RÉSUMÉ...
•  Dans le cadre de la semaine « Allons-y à vélo »,
une exposition et des tests de vélos électriques
ont été proposés aux élèves et aux personnels.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Achat de quatre « golfettes » électriques
et de vélos pour la circulation à l’intérieur du
campus. Aménagement de parc à vélos couvert.
•  Politique d’achats : achat de papier écolabellisé, clauses DD dans les marchés
du nettoyage, entretien des réseaux et
gestion des déchets industriels.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Cours de sensibilisation au DD obligatoire
dans la formation ingénieur ENSICA 5h pour les
premières années et 4h pour les 3e année.
•  Participation de l’école à la compétition
Éco-Marathon Shell. Projet impliquant
chaque année une vingtaine d’élèves ayant
pour objectif de développer des solutions
innovantes d’économies énergétiques sur un
véhicule léger (ensemble propulsif optimisé,
minimisation des trainées aérodynamiques,
minimisation des structure,etc...).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
Pas de laboratoire spécifique sur le DD
mais implication dans des programmes liés
à cette thématique, par exemple études
autour de l’avion du futur (programme Clean
Sky) ou visant à la réduction des nuisances
de tous types générées par la propulsion
des aéronefs (programme VITAL).
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
131
E
130
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Tri sélectif du papier et carton. Marché avec
une société de collecte des déchets médicaux,
néons, solvants et soute à produits dangereux.
E
E
•  Proposition quotidienne de plats et menus
biologiques au même prix depuis début 2010.
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES 2009-2010
GIF, RENNES ET METZ
Sophie DAVID
sophie.david@supelec.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
Nombre d’étudiants
40 ha
65 000 m2
1975
Effectif de l’administration
152
Effectif du corps enseignant
153
la promotion des femmes dans les domaines
scientifiques et aux postes de direction.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  L’association étudiante « Espérance en béton »
promeut la culture dans des zones d’éducation
prioritaire et propose du soutien scolaire.
•  Création en 2009 de la commission de
Gestion Durable composée de 15 membres
(étudiants, enseignants-chercheurs,
personnel administratif et technique et de la
Direction), se réunissant 1 fois par mois.
•  L’association étudiante « SOLEILS » mène
des projets humanitaires dans les pays du Sud.
•  « Cheer’up Supélec » s’occupe des
jeunes atteints de cancer et organise
la « Semaine Contre le Cancer ».
•  3 référents spécialement dédiés depuis
2008 : Référent Handicap, Référent
Ouverture Sociale et Référent Parité.
•  2010, 13éme édition de « Bouge la Science »,
sur le thème « Les sciences se mettent au vert ».
•  Référent DD depuis 2008 qui consacre
30% de son temps à la mission qui a suivi en
2009 17 jours de formation sur le sujet.
•  17,8 % d’étudiants étrangers et 65 % de
doctorants étrangers (dont 11 % UE).
•  Accompagnement des étudiants étrangers :
chaque étudiant est accompagné par un tuteur
étudiant et reçoit un guide d’information.
Organisation d’une soirée de bienvenue avec
le directeur, les enseignants-chercheurs
et des référents de la sous-préfecture
pour une mise en contact plus facile.
•  1er Rapport DD publié en 2009.
•  Depuis 2009, travail sur le référentiel DD pour
la définition et la mise en place du Plan Vert.
•  Signature en 2009 de la Déclaration des
campus responsables pour le climat.
•  En 2009, 22 % d’étudiants ont
bénéficié d’une bourse du CROUS.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Logement étudiant proposé sur les 3
campus : 781 chambres pour la résidence
CESAL à Gif sur Yvette, 344 logements
pour la résidence ALOES de Metz, 243
chambres pour le campus de Rennes.
•  Membre des Cordées de la Réussite.
•  Participation au Handimanagement.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  2009, Bilan Carbone® en cours par
des étudiants dans le cadre d’un module
optionnel sur le campus de Gif.
•  10% des projets de recherche dédiés au DD.
•  2008, lancement de la Chaire internationale
« Generating Eco-innovation » avec
création d’une promotion de 15 étudiants
sur cette question à la rentrée 2009.
•  Tri des déchets : papier, piles, ampoules
et tubes néon, cartouches, DEEE.
•  Suivi en temps réel de la consommation
électrique avec un outil de contrôle GTC
(Gestion Thermique Centralisée).
•  Mars 2009, lancement d’une chaire
« Sciences des systèmes et défi énergétique »
étroitement liées aux activités d’enseignement
du Master international « Nuclear Energy ».
•  Depuis 2008, système de récupération de la
chaleur du système informatique (Cluster de
256 PC) grâce à une système de climatisation
double circuit. La chaleur ainsi récupérée
permet un complément de chauffage pour les
bâtiments (économie de 25 000 kWh en 2009).
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  2009, mise en oeuvre d’un « Contrat de
Performance Énergétique Garantie » avec
EDF et Schneider Electric pour réduire de
plus de 10 % les émissions de CO2 sur un
campus avec indicateurs de performance.
Résultat : en 2009, 146 tonnes de CO2 ont été
économisées selon une mesure ADEME (au
lieu des 99 tonnes prévues initialement).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
•  Intégration de modules DD dans les
programmes d’enseignement des trois
années : « Électricité solaire photovoltaïque »,
« Management social et humain », « Économie
de l’environnement », « Vers un environnement
durable », « Successful technology
entrepreneurship : the main rules of success »
organisé par le Président du Technopôle de Metz.
•  2008, création du Master Spécialisé
« Ingénieur d’affaires pour les
nouveaux marchés de l’énergie ».
•  2010, création d’un module optionnel pour les
élèves de 1ère et 2e années sur la réalisation
du Bilan Carbone® des trois campus.
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
133
E
132
E
E
•  Le réseau « Supélec au féminin » œuvre pour
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
E
SUPÉLEC
Supélec
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
BREST ET RENNES
Cendrine LE LOCAT
cendrine.lelocat@telecom-bretagne.eu
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
26 ha
39 800 m2 + 4252 m2
Nombre d’étudiants
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Responsable développement durable et
solidaire nommé en avril 2010 consacrant
la moitié de son temps à la mission.
1173
Effectif de l’administration
136
Effectif des enseignants et/ou chercheurs
243
•  En 2010, mise en place du 1er « Challenge
inter-bâtiments » pour sensibiliser les étudiants
aux économies d’eau. Challenge élargi à la
rentrée scolaire 2010, aux économies d’énergies.
•  Publication en novembre 2009 d’un numéro
hors série de Lexians (magazine d’information
de Télécom Bretagne) consacré au bilan
de la démarche DD de l’établissement.
•  2 voitures hybrides sur la quinzaine de
véhicules à disposition du personnel.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
le campus de Brest, et 104 à Rennes.
•  Depuis 2008, Bilan Carbone® des
missions du personnel (en France et à
l’étranger) effectué chaque année.
•  L’école est membre des Cordées de la
Réussite et participe au programme Cercle
Passeport Telecom qui encourage les élèves
issus de milieux modestes à faire une année
•  Tri sélectif des déchets (papier, carton,
plastique souple, piles, DEEE et ferraille)
et collecte en partenariat avec des
associations de personnes en réinsertion.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Réaménagement paysager du campus
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
de Brest avec usage limité des produits
phytosanitaires et des engrais chimiques.
•  20h de cours de sensibilisation au DD
+ projets et modules intersemestres
(160h) comme « Green TIC », « Transports
intelligents », « Les crises de l’énergie », etc.
•  Ouverture en septembre 2010 d’un Mastère
spécialisé « Energies marines renouvelables »
en partenariat avec l’Ensieta et l’Ecole navale.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Participation à la Chaire « TIC et
Développement durable » de l’Institut Télécom.
•  Un représentant de Télécom Bretagne (mandaté
par le Ministère de l’Économie, de l’Industrie
et de l’Emploi) a participé à l’atelier ministériel
Développement éco-responsable et TIC – Détic.
135
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
E
134
E
E
•  Campus de Brest et Rennes 100% accessibles
aux personnes à mobilité réduite.
•  Conduite de projets en lien avec le
DD : Projet AMES pour l’analyse et la
modélisation de l’environnement pour la
sécurité, projet Aresa2 dédié aux réseaux
de capteurs en environnement, etc.
•  Dans le cadre de l’opération « Campus
numérique UEB », Télécom Bretagne
inaugure en septembre 2010 une salle
de visioconférence immersive.
•  L’école propose différentes aides à
destination des étudiants en difficulté :
bourses sociales de l’Institut Télécom, fonds
social étudiant et, au cas par cas, emplois
rémunérés à effectuer au sein de l’école.
•  524 logements étudiants proposés sur
•  Journée de valorisation des projets de
recherche DD en novembre 2009.
•  100% des ordinateurs sont
labellisés Energy star.
•  Dispositif de covoiturage pour
le personnel sur l’intranet.
•  41% d’élèves étrangers, cours de
français et temps supplémentaire en
examen pour les non-francophones.
•  10% des ressources humaines sont dédiées
à une activité de recherche liée au DD.
•  20% des fournitures de bureau (consommable
de bureau) éco-responsables.
de classes préparatoires spécifiques
pour intégrer une école d’ingénieur.
•  « Teubreux sans frontières » et « ESN Télécom
Bretagne » sont 2 associations étudiantes
humanitaires. « ESN Télécom Bretagne »
organise chaque année sur le campus de Brest
un « Global village » pour mettre en avant la
diversité culturelle à l’école (53 nationalités
représentées au sein des étudiants).
•  Groupe de travail DD depuis 2006 sur le tri
des déchets et le suivi des consommations
(réunion tous les 2 mois), l’introduction
du bio en restauration collective, les
TIC et l’efficacité énergétique.
•  Panneaux solaires avec production
d’eau chaude sanitaire tri-énergie (solaire,
gaz, électricité) installés dans un des
bâtiments de la résidence étudiante.
E
TÉLÉCOM BRETAGNE
Télécom Bretagne
CFPF - Centre de Formation Professionnelle Forestière
CHÂTEAUNEUF DU RHÔNE
Marie-Dominique MICHEL
md.michel@drome.cci.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
Nombre d’étudiants
4 ha
1700 m2
130
Effectif de l’administration
7
Effectif du corps enseignant
7
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
CFPF
•  A la rentrée 2010, les étudiantsstagiaires ont reçu une clé USB CFPF en
bois comprenant tous les supports de
cours, pour éviter le support papier.
trois ans l’établissement pilote de «
WoodE3 » : projet portant sur le bois en
tant que ressource énergétique.
•  Depuis 2004, trois huiles et une graisse
biodégradables servent à l’entretien des
véhicules et des outils (tronçonneuses) du CFPF.
EN RÉSUMÉ...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Bâtiment entièrement construit en
bois (dont 60% de bois local) et équipé
d’une chaudière alimentée en bois
(provenant des déchets de chantier).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Label PEFC pour les forêts exploitées par
le CFPF lors des sessions de formation.
étudiants-stagiaires en difficulté.
•  Partenariat avec l’association « l’Ecole
de la deuxième chance » de Valence pour
faciliter l’insertion professionnelle des
jeunes sans diplôme ni qualification.
•  Politique de logement : résidence sociale
gratuite ou à bas loyer pour les étudiantsstagiaires à faibles revenus + eau chaude
et chauffage fournis gratuitement par le
CFPF à l’ensemble de la résidence.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Une chargée de DD consacre depuis
2009, 10 % de son temps à la mission et
dispose d’un budget d’environ 10 000 €.
•  Deux fois par an, le personnel suit une journée
de formation obligatoire au Développement Durable
réalisée par le spécialiste DD de la CCI de la Drôme.
•  Un plan d’actions a été élaboré en
consultant les parties prenantes internes
(personnel + étudiants-stagiaires du CFPF).
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Tous les étudiants-stagiaires du CFPF
calculent leur empreinte écologique dès le
début de leur formation afin d’être impliqués
dans la démarche DD de l’établissement.
•  Les étudiants-stagiaires sont responsables
du tri sélectif, de la gestion des espaces
verts et de l’entretien des machines et
ateliers : 100% des déchets triés (déchets
de chantier, verre, emballages, papiers,
DEEE, piles, etc...) dont 75% sont valorisés.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Bâtiments 100% accessibles aux personnes
à mobilité réduite et démarche Qualitative
H+ (une personne référente est formée
pour l’accueil et l’accompagnement des
personnes handicapées en formation).
•  Une partie des achats est responsable :
matériel informatique labellisé Energy
Star, papier labellisé FSC et sacs poubelles
100% biodégradables et compostables,
achetés à une entreprise employant
des personnes handicapées.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  La protection de l’environnement est
traitée de manière transversale dans
l’ensemble des formations des trois filières
proposées : Arbres, Rivières et Forêts.
•  Modules dédiés au DD : « Connaître les
implications du DD dans l’entreprise » ; « Gestion
durable d’un patrimoine arboré », etc...
•  Coopération avec le Maroc pour la
sauvegarde de la forêt de la Maâmora
(étude ethnobotanique sur l’apiculture,
l’irrigation et les plantes médicinales).
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Le CFPF est à l’initiative de la création
de Néopolis, centre de formation à la
construction durable et au management
QSE (Qualité, Sécurité, Environnement).
•  Le CFPF participe depuis 1995 à
plusieurs projets de recherche européens et
transnationaux : Arborist, TeamEcoconstruction,
etc... En 2010, le CFPF est devenu pour
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
137
E
136
E
E
•  Un fond de solidarité de 12000 € accorde
des prêts de dépannage (à taux zéro) aux
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Utilisation de chevaux pour la tonte de
l’herbe et produits phytosanitaires interdits.
E
Le Centre de Formation Professionnelle
Forestière (CFPF) forme des étudiantsstagiaires adultes (demandeurs d’emploi,
salariés, chefs d’entreprise) aux métiers
de la forêt, des arbres et des rivières.
EHESP - École des Hautes Études en Santé Publique
RENNES
Audrey MARTAIL
audrey.martail@ehesp.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
9 ha
32 500 m2
Nombre d’étudiants
843
Effectif de l’administration
369
Effectif des enseignants et/ ou chercheurs
83
•  Aides sociales proposées aux élèves : bourse
EHESP accordée aux étudiants dans le cadre
de la coopération internationale, exonération
des frais d’inscription pour 10% des étudiants
inscrits en 2009-2010 (6000 €) et bourse EHESP
(450 € mensuel /10 mois) + exonération des
frais d’inscription pour 21% des élèves.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Deux responsables DD nommés depuis
2008 (5% de leur temps chacun).
•  Classe préparatoire intégrée destinée aux
jeunes issus de conditions modestes pour la
préparation aux concours de catégorie A.
•  Comité DD depuis février 2008
chargé de l’élaboration et de la
conduite du Plan d’actions DD.
•  L’école est associée à la création du CHEDD
Bretagne (Collègue de Hautes Etudes en
Développement Durable) et interviendra dans
le domaine « DD et santé » (une semaine de
formation continue prévue en 2010-11).
•  Démarche DD de l’EHESP construite selon
l’articulation du référentiel commun DD CPU /
CGE et celle du futur référentiel ISO 26000.
•  Formation DD/RSE spécifique pour le
personnel administratif et le corps enseignant :
Assemblée Générale (1/2 j/ an) et formation
des membres du comité DD (5 j/an).
•  Participation au cluster Eco-origin, regroupant
différents acteurs de la région Bretagne
pour la création d’une filière d’excellence
autour des éco-activités (intervention de
l’EHESP dans le domaine de l’eau).
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Juin 2010, Journée de sensibilisation sur les
risques psycho-sociaux. Instauration d’un comité
d’alerte (membres de la direction, du service
de prévention et responsables des études) pour
sensibiliser les étudiants sur ces questions et les
informer sur les structures d’aides existantes.
•  400 chambres en résidence hôtelière pour les
étudiants. Priorités d’accès aux élèves reconnus
en situation de handicap, élèves domiciliés
dans les DOM-TOM ou pays étrangers.
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
EHESP
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Tri du papier et carton (collecte 2
fois par semaine par une entreprise
d’insertion) et gestion des DEEE.
•  6 départements de recherche en
santé publique abordant des thèmes
relevant du DD (Management de la santé,
Vieillissement et maladie d’Alzheimer,
Évaluation de risques sanitaires,etc...).
•  Réalisation d’un DPE sur le site
de Condorcet en février 2010.
•  Politique de Green IT : virtualisation
des serveurs et achat de matériel
labellisé Energy Star.
•  Doubles-vitrages et isolation globale des
bâtiments pour limiter les déperditions d’énergie.
•  Laboratoire d’Etude et de Recherche
en Environnement et Santé (LERES) :
recherches sur les risques associés à
l’eau et aux environnements intérieurs
(air, poussière et moisissures, etc...).
EN RÉSUMÉ...
•  Incitation au transport actif (garages à vélos.
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  Réduction du parc automobile, achat
d’un premier véhicule hybride.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Extension du bâtiment d’enseignement
recouvert d’un toit végétal (320 m2).
•  Signature d’une charte de bonne conduite avec
la ville de Rennes pour la gestion des espaces
verts et politique « 0 produit phytosanitaire »
avec méthodes alternatives d’entretien
(produits ménagers 100% biodégradables).
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
POUR EN SAVOIR PLUS, consultez la page de
présentation de l’établissement sur le site Campus
Responsables www.campusresponsables.com
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Le DD est intégré aux cours introductifs
(10h), aux cours spécifiques (50h) (par exemple
achats ou aménagement et DD), aux modules
existants (Ingénieur Génie Sanitaire, Masters
Santé Publique, 30h), aux mémoires DD
(Directeur d’Hôpital et Directeur d’Etablissement
Sanitaire Social et Medico-Social, 10h).
•  Politique de vulgarisation scientifique à
destination du grand public : participation
des chercheurs de l’EHESP à la Fête de la
science, à des visites de laboratoires ou
encore à la réalisation d’expositions.
•  6 bâtiments sur 7 accessibles aux personnes
à mobilité réduite + 4 bâtiments mis aux
normes pour les personnes présentant
un handicap sensoriel (bande de guidage
alarme visuelle, boucle auditive, etc).
E
139
E
138
E
E
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
ENVA - École Nationale Vétérinaire d’Alfort
ENVA
•  Jardin botanique ouvert au public et
organisation de visites pour les écoles
primaires et l’université du 3ème âge.
ALFORT
Anne BELLANCOURT
abellancourt@vet-alfort.fr
Superficie du campus
Superficie des bâtiments
11 ha
71 000 m2
Nombre d’étudiants
700
Effectif de l’administration
265
Effectif des enseignants et/ou chercheurs
138
internationale, création par les étudiants de
projets de coopération internationale. En
2010, actions menées en Mongolie : « Projet
Mawavi » (protection d’une espèce animale
rare), campagne de vaccination, etc...
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
•  2009, engagement de l’école
dans une démarche de DD.
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Référent DD nommé en avril 2009
et rattaché à la direction.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
•  Pas de formation spécifique sur le DD.
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  Projet Spipoll (Suivi Photographique des
Insectes Pollinisateurs) pour le recensement
et l’identification des insectes: l’ENVA
participe au grand projet du Muséum lancé en
2010 pour lequel des étudiants, enseignants
et personnel de l’école effectuent des
clichés et les transfèrent au Muséum.
EN RÉSUMÉ...
•  1er Bilan Carbone® réalisé en 2008.
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
•  Diagnostic énergétique complet de tous les
bâtiments effectué dans le cadre du projet
immobilier « Grand Projet Alfort », projet
de développement et de restructuration
du campus de Maisons-Alfort.
•  Promotion d’un DD au Sénégal par le biais
de l’élevage paysan, association étudiante
« ADDUNA » en partenariat avec « Agronomes
et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) ».
STRATÉGIE
ET GOUVERNANCE
ACTIVITÉ
DE RECHERCHE
•  30% des consommations de gaz économisées
grâce au renouvellement des chaudières.
•  Entreprises de réinsertion pour la gestion
des espaces verts et la restauration d’objets.
•  Depuis 15 ans, partenariats avec l’Association
Nationale des Maîtres de Chiens Guides
d’Aveugles et Handichiens (chiens d’assistance
aux personnes handicapées) : 20 chiens suivent
chaque année leurs premiers mois d’éducation
sous la tutelle d’étudiants de l’ENVA.
ENSEIGNEMENT
ET FORMATION
POLITIQUE SOCIALE
ET ANCRAGE TERRITORIAL
GESTION
ENVIRONNEMENTALE
•  Eau de pluie collectée pour
l’arrosage du jardin botanique.
•  Compostage et désherbage non-chimique
pour entretenir les espaces verts.
•  Organisation d’une Journée Handivalide
par l’association Starting Block pour
sensibiliser les étudiants au handicap.
•  Biodiversité entretenue sur le campus :
plantes médicinales rares, arbres centenaires,
rucher historique réinstallé au sein de l’école et
développement des espèces végétales mellifères
(plantes servant à la production de miel).
•  Atelier « Langage des signes »
proposé toute l’année par une association
étudiante (10 étudiants inscrits).
(Les mots en gras et en couleur sont définis
dans le lexique à la fin du guide)
E
141
E
140
E
E
•  Dans le cadre du programme de mobilité
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
Pour cette troisième édition du guide, nous avons voulu vous faire partager des
expériences intéressantes sur d’autres continents, et pas seulement aux EtatsUnis ou au Canada, où les établissements font souvent référence en matière
de développement durable. Cette année, place également à l’Asie et à l’Afrique
de l’Ouest pour découvrir des campus engagés et innovants dont les contextes
économiques et climatiques différent des nôtres et sont souvent même moins
favorables à la mise en place d’une démarche responsable.
Ils sont autant de bonnes pratiques dont les établissements français peuvent
s’inspirer !
Stratégie
Un fonds de développement durable étudiant
Depuis une quinzaine d’années, HEC Montréal a mis en place, comme d’autres
universités québécoises, le fonds Leadership, permettant de financer des
projets étudiants de développement durable. Celui-ci est constitué par les dons
que peuvent faire les étudiants lors du paiement de leurs frais d’inscription à
raison d’une contribution volontaire de 0,75 $ par crédit jusqu’à un maximum
de 7,5 $ par trimestre. En 2009, le fonds a ainsi récolté 24 000 $. Une unité
budgétaire rattachée à la direction du développement durable de l’école évalue
les projets étudiants qui bénéficieront de ces fonds.
À l’Université du Colorado (USA), les déchets ont de la valeur
À l’Université de Colorado, le système de recyclage est effectif depuis 1976 et est
devenu au fil du temps un réel modèle économique ! En effet, dès les années 70,
l’administration a commencé à mettre en place le tri des canettes, des journaux,
du papier, du verre etc. En 1992, un partenariat est créé entre l’administration
et une association étudiante : l’administration collecte et stocke les matériaux
recyclables puis une association étudiante prend en charge le ramassage, le
tri et enfin la revente des déchets. Ce programme inédit est très vite reconnu
à travers toute l’Amérique de part l’originalité du partenariat et l’ampleur du
projet. Le centre de tri, qui gère plus de 4000 kg de déchets par jour, a permis de
recycler et de vendre plus de 16 000 tonnes de déchets entre 1992 et 2002 pour
un revenu global de 750 000 dollars (46 $ / tonne).
En 2002, près de 30% des déchets des 30 000 étudiants du campus étaient
revalorisés. Une étude montre alors que l’abandon de ce programme de recyclage
coûterait entre 18 000 et 180 000 dollars à l’université en frais de gestion de
ses déchets, sans compter évidemment les bénéfices pour l’environnement,
l’engagement des étudiants (dont beaucoup sont volontaires au centre de tri) et
la visibilité engendrée.
http://ecenter.colorado.edu/recycling
Alimentation
Repas local, repas responsable : la ferme du Harper Adams,
University College (UK)
L’alimentation est à l’origine de 20% des émissions de CO2 d’un Français. Même
si ce sujet n’est que peu abordé lorsque l’on parle de développement durable sur
les campus, il correspond à un enjeu majeur tant sur le plan environnemental
qu’en terme de santé publique.
Au Royaume Uni, depuis 2007, le Harper Adams University College veille
scrupuleusement aux kilomètres parcourus par les aliments qui finissent dans
les assiettes des étudiants. Ainsi, l’établissement possède sa propre ferme pour
élever agneaux, porcs et veaux sur place afin de fournir une partie de la viande
servie aux étudiants. Les animaux parcourent seulement 15 km de la ferme à
l’abattoir, avant d’être réacheminés vers le campus. L’approvisionnement local
est un véritable leitmotiv, puisque d’autres produits comme le fromage, la crème,
le lait et le beurre parcourent moins de 12 km grâce à un approvisionnement
directement auprès des fermes voisines.
Pour les autres produits tels que le café, le chocolat, les biscuits, etc, le
143
E
142
E
E
Certains projets ont ainsi pu voir le jour grâce à l’aide de ce fonds : c’est le cas
de la création d’un Forum des Entreprises Socialement Responsables (FESOR),
d’une analyse des matières résiduelles (déchets ultimes, matières recyclables)
pour mieux cibler les enjeux internes à l’école et les efforts d’information à
mener, ou encore d’un atelier de formation sur les approvisionnements
responsables dans les universités en partenariat avec la Coalition Etudiante
pour des Transactions et Achats Responsables (CETAR).
Gestion des déchets
E
8. RÉPERTOIRE DES PRATIQUES
INNOVANTES À L’ÉTRANGER
http://www.harper-adams.ac.uk/sustainability/catering.cfm
Bâtiment
L’Université de Nottingham (UK) redonne vie à une ancienne usine à vélo
Situé sur les rives du lac du parc de Wollaton, le nouveau campus de l’Université
de Nottingham ressemble à priori à ses pairs, mais en réalité un de ses bâtiments
est né de la rénovation d’une ancienne usine à vélos. Produits chimiques et
autres matériaux obsolètes ont été laissés à l’abandon après la fermeture de
l’usine et c’est l’université qui a dû prendre en charge la collecte de ces produits.
Après assainissement, des tests ont été effectués pour s’assurer que les plantes
cultivées seront en mesure d’y pousser à nouveau.
L’université s’est implantée le long du lac du parc, par confort et plaisir, mais
aussi pour mieux gérer ses consommations d’énergie : les plans des bâtiments
prennent en compte l’orientation du vent et du soleil pour tirer partie au maximum
de l’énergie naturelle, et l’air frais du lac est récupéré et acheminé dans les
bâtiments via un système de ventilation naturelle. Le toit végétal participe au
maintien de la biodiversité et à la régulation de la température du bâtiment.
Pour produire une partie de l’énergie, 450 m2 de panneaux solaires ont été
installés sur le hall principal de l’établissement.
Aujourd’hui, ce sont 3000 étudiants qui bénéficient de ce site en pleine nature.
Pour son initiative globale, l’Université de Nottingham a reçu plusieurs prix,
dont le « Energy Global Award » en 2005.
Enseignement et recherche
Un institut spécialisé sur la RSE aux Philippines
management » et « Executive education ». Un programme est spécialement
dédié à la RSE, et les critères éthiques, le management humain, la RSE font
partie intégrante des cours traditionnels de finances, ressources humaines,
etc...
La recherche n’est pas en reste à l’AIM avec plusieurs centres dédiés à des
thématiques spécifiques : « Center for Corporate Governance », « Center for
Bridging Societal Divides » et « Center for Corporate Social Responsibility ». Ce
dernier est le 1er centre de recherche dédié à la RSE en Asie, devenu aujourd’hui
un partenaire stratégique des gouvernements, ONG et institutions publiques de
la région. En 2008, l’AIM lance, avec l’ASEAN Foundation, le projet « CSR Asia»,
réseau de fondations et d’entreprises asiatiques qui s’engagent à échanger des
bonnes pratiques, participer à des groupes de travail et favoriser les partenariats
en matière de RSE.
Un établissement exemplaire au Burkina Faso
L’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2IE) est un
établissement de formation supérieure et un centre de recherche international,
spécialisé dans les domaines de l’eau, de l’énergie, de l’environnement et du
génie civil. Il est basé à Ouagadougou au Burkina Faso mais se répartit sur
plusieurs sites en France, aux Etats-Unis, en Suisse et en Afrique. L’institut
accueillait en 2009 / 2010 plus de 850 étudiants de 24 nationalités différentes et
environ 60 enseignants permanents.
Le 2iE se veut exemplaire dans la prise de conscience dans les pays en voie de
développement des problématiques de développement durable.
L’environnement et la RSE sont au coeur de la formation, tout en étant adaptés
au contexte burkinabé. En septembre 2010, un MBA bilingue « Entrepreneuriat
& Eco Innovation » et un Master Spécialisé « WASH Humanitaire » ont ouvert.
Enfin, l’institut s’investit dans la recherche en matière de développement
durable. Il abrite 5 laboratoires de recherche sur ce sujet : « Énergie Solaire
et Économie d’Energie », « Hydrologie et Ressource en Eau », « Éco-Matériaux
de Construction », « Eau, Dépollution, Ecosystème et Santé » et « Biomasse,
Énergie et Biocarburants ». Ce dernier laboratoire travaille depuis deux ans
avec un réseau d’ONG d’Afrique de l’Ouest sur des biocarburants de proximité
pour alimenter les foyers de la région. Enfin, un centre conjoint de recherche
sur l’atténuation des impacts du changement climatique en Afrique a été créé
à la demande du Président burkinabé, réunissant ainsi la Fondation 2IE, les
universités et les institutions de recherche du Burkina Faso.
145
E
144
E
E
L’Asian Institute Management (AIM), 1ère école de management au monde à
avoir reçu la certification ISO 14001, en 2000, s’est fixé comme priorité de former
les managers responsables de demain à faire face aux enjeux économiques,
sociaux et environnementaux au sein du monde asiatique majoritairement
marqué par un libéralisme économique féroce.
Ainsi, l’AIM propose des Masters et MBA destinés aux cadres à mi-carrière
et aux membres d’ONG et possède 3 écoles : « Business », « Dévelopment
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
E
département des achats veille à augmenter chaque année la part de produits
issus du commerce équitable.
La problématique de l’eau n’a pas non plus été oubliée puisque les bouteilles
d’eau ont été bannies des réunions de travail et conférences, remplacées par
des carafes, des verres et des fontaines à eau. Ces actions ont bien sûr permis
à l’université de réduire les coûts liés à ses achats mais aussi son empreinte
écologique.
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
LEXIQUE
Bio : Abréviation pour « issu de l’agriculture biologique » c’est-à-dire issu d’un système de
production agricole basé sur le respect du vivant et des cycles naturels. Il existe aujourd’hui
en France plusieurs labels qui certifient que nos aliments sont produits dans des conditions
respectueuses de notre environnement (label AB, Bio cohérence, Nature et Progrès).
ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) : établissement public à caractère
industriel et commercial créé en 1992. La mission de l’ADEME est de susciter, animer, coordonner,
faciliter ou réaliser des opérations ayant pour objet la protection de l’environnement et la maîtrise
de l’énergie. L’agence intervient, depuis la recherche jusqu’à la diffusion de l’information, dans de
nombreux domaines : maîtrise de l’énergie et promotion des énergies renouvelables, prévention de
la pollution de l’air, optimisation de la gestion globale des déchets, traitement des sols pollués,…
AFNOR (Association Française de Normalisation) : organisme officiel français de normalisation
et certification créé en 1926, habilité à délivrer entres autres la marque NF Environnement et la
norme ISO 14001 pour un système de management environnemental.
Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion professionnelle des Personnes
Handicapées) : association partenaire de la politique de l’emploi menée par les pouvoirs publics,
au service des personnes handicapées et des entreprises.
Agenda 21 : Programme commun pour le 21ème siècle, adopté en 1992 à la Conférence de Rio
par 178 pays. À partir d’un plan d’actions, il appartient ensuite à chaque état signataire d’intégrer
ses principes (équité sociale, efficacité économique, viabilité écologique) dans ses textes
réglementaires, de même que les autres acteurs publics ou privés peuvent l’adapter librement :
on parle d’Agenda 21 d’entreprise, local ou encore scolaire.
Ateliers protégés : Unité de production, autonome ou fonctionnant dans une entreprise, qui
emploie des personnes handicapées ne pouvant travailler en milieu ordinaire, tout en ayant des
capacités supérieures à celles d’une personne orientée vers un Centre d’Aide par le Travail (CAT).
Les ateliers protégés sont pris en charge, pour partie, par l’Etat. Les travailleurs handicapés des
ateliers protégés perçoivent une rémunération et ont le statut de salarié.
Beyond Grey Pinstripes : Rapport biannuel publié par l’Aspen Institute for Business Education. Le
rapport classe les écoles de commerce qui offrent des programmes de formation innovants qui
intègrent des dimensions sociales et environnementales au curriculum.
Bilan Carbone® : Méthode développée par l’ADEME pour comptabiliser les émissions de gaz à
effet de serre à partir de données facilement disponibles. L’objectif est de parvenir à une bonne
évaluation des émissions directes ou induites par une activité ou une structure donnée. Un outil
Bilan Carbone Campus® a été développé par Avenir Climatique, en partenariat avec l’ADEME. Des
ateliers sont organisés gratuitement par le REFEDD pour tous les établissements d’enseignement
supérieur (Étudiants et / ou membres de l’administration) depuis 2009.
Blue Angel : Ecolabel allemand créé en 1978 appliqué à plus de 10 000 produits et services présentant
un impact moindre sur l’environnement et une protection de la santé des consommateurs. En
France, le logo « Ange bleu » est présent sur le papier à copier, les peintures, les ordinateurs, etc.
La liste des produits certifiés est consultable sur le site internet : www.mescoursespourlaplanete.
com/labels.
CAT (Centre d’Aide par le Travail) : Structure médico-sociale s’adressant aux personnes
handicapées âgées de 20 ans et plus, ne pouvant momentanément ou durablement travailler
dans des entreprises ordinaires, ni dans un atelier protégé, ni exercer une activité professionnelle
indépendante.
Certificat SST (Certificat Sauveteur - Secouriste du Travail) : Certificat délivré suite à la formation
aux premiers secours développée sous l’égide du Ministère du Travail et de la Caisse Nationale
d’Assurance Maladie. Le SST est la personne nommée par l’employeur en charge de dispenser les
premiers secours en cas d’accident du travail.
CHEDD (Collège des Hautes Études de l’Environnement et du Développement Durable) : L’objectif
du CHEDD est d’apporter aux cadres dirigeants et aux responsables les références et compléments
de connaissance les plus pertinents sur les dimensions politiques, juridiques, économiques et
sociologiques de l’environnement et du développement durable. Il existe plusieurs CHEDD en
France : Paris, Valenciennes, Pau, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, etc.
Cluster : Pôle de compétences permettant de mettre en réseau les différents acteurs du
développement durable, de fournir de l’information et d’initier des projets.
Comité 21 : Association à but non lucratif qui a pour mission de faire vivre l’Agenda 21, programme
d’actions en faveur du développement durable pour le 21ème siècle. Réunit autour de 4 collèges
(économie responsable, territoires durables, éducation au développement durable et coopération
euro méditerranée) et de 400 membres, le Comité 21 accompagne ses adhérents dans la mise
en œuvre du développement durable, favorise la mutualisation de l’innovation, est force de
propositions, conçoit et publie des ouvrages et organise des rencontres débats.
Cordées de la réussite : Label créé par le gouvernement français pour promouvoir l’égalité des
chances et la réussite des jeunes face à l’entrée dans l’enseignement supérieur. Des étudiants
accompagnent des lycéens issus de zones sensibles à travers des séances de tutorat, ateliers
scolaires, ateliers de communication, visites culturelles et scientifiques.
E
147
E
146
E
E
DEEE (Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques) : Gros et petits matériels
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
électroménagers, matériels d’éclairage, outils électriques et électroniques… La Directive
et environnementaux pertinents et soient de surcroît comparables d’une entreprise à l’autre.
Européenne 2002 / 96 / CE rend obligatoire la valorisation des DEEE et instaure le principe de la
responsabilité du producteur (principalement par le biais des écotaxes). Ce sont les déchetteries
GRLI (Globally Responsible Leadership Initiative) : Démarche initiée par l’EFMD (fondation
ou centres de valorisation qui sont en charge de la remise en état et de la vente de certains
proposant un système d’accréditation pour les écoles de commerce) et soutenue par le Global
matériels ou du recyclage ou encore de la valorisation de ces déchets.
Compact pour promouvoir un management responsable et sensibiliser les managers de demain.
DPE (Diagnostic de Performance Energétique) : Diagnostic issu de la Directive européenne sur
GTB (Gestion Thermique du Bâtiment) : Système électronique et numérique permettant de gérer
la performance énergétique des bâtiments n°2002/91 parue en janvier 2003 qui vise à donner
l’ensemble des équipements techniques du bâtiment tels que le chauffage, la climatisation,
un cadre européen aux politiques nationales de réduction des consommations d’énergie des
la ventilation, l’électricité, etc. Le système est composé d’automates permettant de gérer la
bâtiments existants et à construire, dans la perspective de la mise en œuvre du protocole de
régulation thermique, les périodes d’inoccupation, la détection d’incendie, etc.
Kyoto. Le DPE a pour objectif d’informer sur la consommation énergétique du bâtiment et son
GTC (Gestion Thermique Centralisée) : La GTC est un système électronique et numérique qui
coût moyen.
permet de gérer un seul lot technique donné comme le chauffage ou l’éclairage. La GTB, elle, régit
Energy Star : Label d’origine nord-américaine adopté en 2003 par la Commission Européenne
l’ensemble des installations techniques du bâtiment.
offre des garanties environnementales sur les équipements de bureau (ordinateurs, scanners,
Handimanagement : Programme éducatif proposé aux écoles et universités pour sensibiliser les
imprimantes, photocopieurs, fax, etc...).
étudiants, en tant que futurs managers ou acteurs d’entreprises, à l’insertion professionnelle
ESS (économie sociale et solidaire) : Activités économiques productrices de biens et services
des personnes handicapées. Une équipe d’étudiants volontaires sensibilisent leurs camarades
exercées par des organisations fonctionnant sur des principes d’égalité des personnes (1 homme,
et l’ensemble du corps professoral à la question de l’insertion professionnelle des personnes
1 voix), de solidarité entre les membres et d’indépendance économique (coopératives, mutuelles,
handicapées.
associations, syndicats, ect.). En 2007, l’ESS représentait près de 10% de l’emploi salarié national
HPE (Haute Performance Énergétique) : Label du code de la construction et de l’habitation (Art. R.
(source INSE).
111-20) qui garantit que de nouveaux bâtiments respectent un niveau de performance énergétique
FSC (Forest Stewardship Council) : Label de certification forestière international créé dans les
global supérieur à l’exigence réglementaire. Depuis 2005, le label HPE est associé à une réduction
années 90 pour protéger les forêts tropicales exploitées illégalement et menacées de disparition.
de 10% de la consommation de référence.
Le label FSC est attribué à des articles en bois ou en papier (meubles, menuiserie d’intérieur et
HQE (Haute Qualité Environnementale) : Démarche qui consiste à intégrer dans un projet de
d’extérieur, papeterie, livres, etc.).
construction ou de rénovation d’un bâtiment des exigences de développement durable répertoriées
GES (Gaz à Effet de Serre) : Gaz qui par leurs propriétés physiques permettent la vie sur Terre en
Imprim’vert : Marque créée en 1998 en France qui permet aux imprimeurs de valoriser leurs
maintenant une température suffisamment élevée pour que des organismes vivants se développent.
efforts environnementaux tels que l’élimination des déchets dangereux (cartouches d’encre,
Leur concentration très importante depuis l’ère industrielle et la croissance exponentielle des
chiffons souillés, solvants…), la sécurisation des stockages de liquides dangereux et l’abandon de
activités humaines en font l’un des principaux responsables du réchauffement climatique.
produits toxiques au profit de produits moins dangereux.
Global Compact (Pacte Mondial) : Initiative internationale à laquelle participent des entreprises,
ISO : Les normes ISO (International Standard Organisation) sont des référentiels internationaux
des ONG, des cabinets de consultants, des universités pour élaborer des règles encadrant la
d’application volontaire et dont l’objectif est de définir et de partager les bonnes pratiques (protocole
communication sur la performance sociale et environnementale des entreprises et organisations
de test, vocabulaire, mode de management et d’assurance qualité,…). Certains de ces référentiels
engagées sur le développement durable. Lancée par une ONG américaine en 1997, son objectif
peuvent donner lieu à des certifications, c’est-à-dire qu’une personne extérieure et habilitée,
est d’élaborer et de diffuser des lignes directrices (génériques et sectorielles) pour aider les
vérifie qu’une entreprise ou un produit est bien conforme aux exigences d’une norme donnée. La
entreprises à produire des rapports de développement durable, qui couvrent tous les enjeux sociaux
norme ISO 14001 certifie la prise en compte des enjeux environnementaux dans la gestion d’un
148
149
E
réglementaire dit « base ».
E
cibles au niveau « très performant », 4 cibles en niveau « performant » et les 8 autres en niveau
environnementaux portés par des étudiants.
E
sur 14 cibles. Pour être éligible à la certification, le bâtiment doit avoir intégré au minimum 2
place par les universités pour accorder des aides financières à des projets culturels, sportifs ou
E
FSDIE (Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes) : Fonds mis en
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
site d’un établissement. La norme ISO 9001 certifie que l’établissement a mis en place un système
dispositifs, de mutualiser leurs activités et leurs moyens. En mars 2010, la France comptait 17 PRES.
de management de la qualité. Et la norme ISO 26000 est en cours d’élaboration (publication prévue
le 1er novembre 2010), elle sera relative à l’application des principes de développement durable
PRME (Principles for Responsible Management Education) : Créé en 2007, les PRME émanent des Nations
aux organisations (donc aux campus).
Unies et regroupent des institutions académiques. Ce projet offre un cadre à ses membres pour intégrer la
responsabilité sociale et des valeurs universelles dans leur programme d’enseignement et de recherche.
NF-Environnement : Ecolabel (signe de qualité) officiel français attestant d’un avantage significatif
apporté par un produit au consommateur. Le label est délivré suite à une procédure de certification
REFEDD (Réseau Français des Étudiants pour un Développement Durable) : Réseau composé
qui se fait sur la base d’un référentiel.
d’une soixantaine d’associations étudiantes qui s’engagent sur le long terme à contribuer à la
Les écolabels doivent permettre aux consommateurs d’identifier les produits qui répondent à
construction d’une société équitable, solidaire et respectueuse de l’environnement. Le réseau s’est
des exigences en matière environnementale. Deux écolabels officiels sont délivrés en France :
donné trois missions : la création d’un espace d’échange de bonnes pratiques, la sensibilisation
la Marque NF-Environnement et l’Ecolabel européen. Leurs exigences sont fixées pour chaque
du monde étudiant au travers du programme Action Campus et la prise de parole auprès des
catégorie de produits après une étude du cycle de vie : extraction des matières premières,
institutions (participation au Plan Vert, etc...).
production, distribution, utilisation et fin de vie (élimination ou recyclage). NF-Environnement
est présent entre autres sur les produits suivants : peinture, fournitures de bureau, cartouches
Responsabilité Globale : Terme utilisé par la Confédération des Grandes Ecoles pour désigner la
d’impression, produits détergents non-ménagers mais aussi composteurs individuels de jardin,
démarche par laquelle un campus, en interaction avec ses parties prenantes, intègre les dimensions
sacs poubelle, filtres à café…
sociales, environnementales et économiques dans ses décisions et son développement, renforçant
sa performance et le bien-être de la société toute entière. En pratique, ce terme est interchangeable
Nordic Environnemental Label / Nordic Swan : Ecolabel officiel des pays nordiques créé en 1989 en
avec le terme de RSE (responsabilité sociale et environnementale) ci-dessous.
Suède et en Norvège, puis étendu à l’ensemble des pays scandinaves et à la Finlande. Il garantit
un impact limité du produit sur l’environnement : consommation d’énergie et impact climatique,
Responsabilité Sociale des Entreprises ou des Établissements (RSE) : Déclinaison des principes du
gestion des déchets, emballages et substances chimiques dangereuses… Ce label exigeant couvre
développement durable à l’échelle de l’entreprise. Voir la définition ci-dessus de la Responsabilité
depuis 20 ans, 67 catégories de produits et services.
Globale, avec lequel ce terme est interchangeable
PDE ou PDIE (Plan de Déplacement Inter-Entreprises) : Ensemble de mesures visant à optimiser
Semaine du Développement Durable, SDD : Événement organisé par les autorités publiques
les déplacements liés aux activités d’un site (école, campus, entreprise,…) en favorisant l’usage des
chaque année en France. Lancé pour la première fois en 2003, la Semaine a pour but de favoriser
modes de transport alternatifs à la voiture individuelle : transports en commun, vélo, covoiturage,
l’organisation et la promotion de différents événements sur le développement durable par tous
etc...L’enjeu du PDIE est de proposer un panel de solutions permettant d’améliorer la qualité de
types d’acteurs et sur tout le territoire français.
vie des salariés.
SIFE (Students in Free Enterprise) : ONG créée en 1975 aux Etats-Unis. Aujourd’hui ce réseau
PEFC (Programme de reconnaissance des certifications de gestion forestière) : Label de gestion
réunit plus de 1 500 universités et grandes écoles réparties dans 41 pays regroupant l’univers de
forestière créé en 1999 par les propriétaires forestiers de six pays européens (Allemagne, Autriche,
l’entreprise et de l’enseignement supérieur pour promouvoir un monde durablement meilleur en
Finlande, France, Norvège et Suède). Le label PEFC certifie le bois issu de forêts exploitées selon
formant une génération de leaders responsables. SIFE organise la «SIFE World Cup», concours
des critères de gestion durable : respect des ressources, gestion à long terme… 2000 millions
annuel de projets étudiants pédagogiques ou d’entraide sur le thème de l’entreprise.
d’hectares sont certifiés, et parmis ceux ci se trouvent 1/3 de la forêt française. Le label PEFC
garantit essentiellement le bois issu des forêts européennes, mais s’ouvre également aux autres
SNDD (Stratégie Nationale du Développement Durable) : Le 27 juillet 2010 le comité interministériel
continents (Canada, Brésil, Etats-Unis…).
pour le développement durable présidé par Jean Louis Borloo a adopté la SNDD 2010 – 2013, cadre
de référence et d’orientation pour l’ensemble des acteurs de la Nation, publics et privés, afin de les
PNNS (Programme Nation Nutrition Santé) : Programme de santé publique visant à améliorer
aider à structurer leurs propres projets et politiques autour de choix stratégiques et d’indicateurs
l’état de santé de l’ensemble de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs
de développement durable.
qu’est la nutrition (activités physiques et alimentation équilibrée).
SME (Système de Management Environnemental) : Mode d’organisation interne spécifique qui
vis de l’environnement.
151
E
E
150
E
permet de structurer une démarche d’amélioration permanente des résultats d’une entité vis-à-
universités, grandes écoles et organismes de recherche de mettre en cohérence leurs différents
E
PRES (Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur) : Créé en 2006, ce dispositif permet aux
LE GUIDE DES CAMPUS RESPONSABLES - ÉDITION 2010
PRÉSENTATION DE L’INITIATIVE
CAMPUS RESPONSABLES
•  Établissements spécialisés : CFPF, ENSTIB Épinal et EHESP.
Quelles sont les activités menées dans le cadre de l’initiative ?
•  Création et enrichissement d’un site Internet d’outils et de
ressources : www.campusresponsables.com (newsletter d’actualités,
bonnes pratiques & études de cas par thème, etc…) ;
•  Communication externe de la campagne (site Web, RP, salons) et
Qu’est-ce que Campus Responsables ?
valorisation des démarches des établissements membres ;
•  Une initiative de mobilisation et d’engagement des grandes écoles et des
•  Réunion d’échanges de bonnes pratiques entre les membres du réseau ;
universités françaises lancée en septembre 2006 autour d’un objectif : inciter
et aider les établissements qui forment les dirigeants de demain à intégrer
progressivement le développement durable à leurs programmes permanents
•  Publication du Guide des Campus responsables faisant un point
sur les démarches des principaux campus français ;
d’enseignement et de recherche ainsi qu’à la gestion de leurs infrastructures.
•  Voyages d’études sur le thème de la construction durable ;
•  Une initiative de l’agence d’information positive Graines de Changement, co-fondée par
•  Participation aux travaux institutionnels sur le Plan Vert et le Tronc
Elisabeth Laville (par ailleurs fondatrice d’Utopies, reconnue comme l’agence pionnière
Commun de Connaissance sur le développement durable ;
dans le conseil en développement durable), avec des partenaires comme WWF, Comité
21, Max Havelaar, Solar Generation, Éco-École et la Coalition Jeunesse Sierra.
•  Développement de pratiques pionnières (restauration,...).
Quels sont les établissements membres et
partenaires de la campagne à ce jour ?
Pour devenir membre de l’initiative et apprendre des
expériences les plus avancées, contactez-nous :
Après quatre ans d’existence, l’initiative rassemble désormais 43
•  Par e-mail : campusresponsables@grainesdechangement.com
établissements membres dont 10 universités, 23 écoles de commerce, 7 écoles
d’ingénieurs et 3 établissements spécialisés dans toute la France :
•  Via notre site Internet : www.campusresponsables.com
•  Universités du Havre, de Nantes, d’Angers, du Sud Toulon - Var, de Bretagne
Occidentale, Université technologique de Troyes, Université Professionnelle
Internationale René Cassin, Université Jean Monnet de Saint Étienne, l’Université
Catholique de Lille et l’Université Catholique de l’Ouest à Angers.
•  Écoles de commerce : BEM Management School, École de management de
Strasbourg, EDHEC Business School, EM Normandie, ESC Bretagne Brest, ESC
Pau, ESC Rouen, ESCEM École de Management, ESCP Europe, ESG Paris, ESSCA
École de Management, Euromed Management, Grenoble École de Management,
Groupe ESC Clermont, Groupe ESC Dijon Bourgogne, Groupe Sup de Co La
Rochelle, Groupe Sup de Co Montpellier, HEC, IDRAC Montpellier, IESEG Lille,
ISEAM de Logne, Reims Management School, et SKEMA Business School.
•  Écoles d’ingénieurs : École des Mines de Nantes, Supélec, Institut
Polytechnique Lasalle Beauvais, Institut Nationale Polytechnique de
E
153
E
152
E
E
Lorraine, École Centrale de Nantes, ISAE Toulouse, Groupe CESI.
REMERCIEMENTS
À la Conférence des Grandes Écoles (CGE), partenaire fidèle depuis l’élaboration
en 2007 du premier référentiel et cette année encore pour avoir incité les écoles
à remplir leur référentiel et à nous le communiquer pour l’élaboration de ce
guide.
A Fondaterra pour avoir partagé via l’outil EVADDES, les référentiels des campus
qui souhaitaient participer au guide.
Au Comité 21 et au RÉFEDD pour avoir également diffusé le référentiel Plan Vert
auprès des campus et étudiants engagés dans leur réseau.
Aux établissements ayant rempli le référentiel et tout particulièrement à
ceux, enseignants, membres du personnel administratif ou étudiants, qui
s’investissent bénévolement pour faire progresser le développement durable
dans leur établissement.
Aux partenaires et notamment à l’ADEME et à la Caisse des Dépôts et
Consignations pour leur appui renouvelé aussi bien financier que technique à la
réalisation de ce guide.
À Pauline Pingusson et Camille Marguin successivement chargées de mission
pour l’initiative Campus Responsables, à Élodie Rochel qui a coordonné en
2010 la réalisation de ce guide, et à Elisabeth Laville et Anne Barbarit pour leur
relecture et leurs précieux conseils.
Et merci d’avance à vous, lectrices et lecteurs, de parler autour de vous de ce
Guide et de convaincre votre Direction de participer à la prochaine édition !
Votre avis sur ce guide
Aidez-nous à améliorer le Guide des Campus Responsables en nous envoyant
vos suggestions par mail à campusresponsables@grainesdechangement.com
La prochaine édition du Guide des Campus
154
E
E
Pour enrichir en continu ce guide et inciter les campus à renforcer leurs
démarches en faveur du développement durable, faites circuler ce guide et
n’hésitez pas à nous contacter.
Conception et réalisation graphique : www.candicedupre.com
Établissements membres de l’initiative Campus Responsables
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising