4ème de couverture

4ème de couverture
Année 2012-2013
1 image = 1 texte
Circonscriptions de Darnétal, Dieppe Est,
Dieppe Ouest, Eu, Maromme, Neufchâtel
et St Valéry en Caux
Lundi 13 mai 2013
Type de texte
4ème de couverture
Contrainte d’écriture
Ecrire la quatrième de couverture d’un livre à partir de cette illustration.
Genre
de
texte
4ème de couverture
POUR REUSSIR UNE 4ème DE COUVERTURE
- Se familiariser avec des 4èmes de couverture d’albums avec textes
- Situer l’action dans le temps et l’espace en n’oubliant pas les personnages
- Respecter l’idée générale et les événements essentiels
- Choisir des phrases courtes
- Il est possible de terminer ce texte court par une question ou par une phrase
ouverte avec points de suspension
- Générer le suspens pour donner l’envie de lire l’histoire…
Un travail oral collectif sera mené avant la production écrite.
Lundi 13
mai 2013
CYCLE 1
Trouver un titre et le développer en dictée à l’adulte avec une ou deux phrases. Ce
texte correspondra au début de l’histoire et pourra se terminer par une question.
Ecrire la quatrième
de couverture d’un
Contrainte livre à partir de cette
illustration
CYCLE 2
Trouver un titre et le développer en dictée à l’adulte avec deux ou trois phrases.
Ce texte correspondra au début de l’histoire. Il sera écrit au présent et comportera une
question finale ou une phrase ouverte avec points de suspension pour mettre le futur
lecteur en appétit.
CYCLE 3
Ecrire, en tenant compte des conseils ci-dessus, au moins cinq lignes au passé.
Penser à amplifier les phrases simples par l’ajout d’adverbes et d’éléments
coordonnés (et, ni, ou, mais, entre des mots ou des phrases simples ; car, donc, entre
des phrases simples).
Introduire une question finale ou une phrase ouverte avec points de suspension pour
mettre le futur lecteur en appétit.
Pour aller plus loin, vous pouvez concevoir l’intégralité du récit oralement avant de
rédiger la quatrième de couverture.
Mon amour de B. Alemagna
(Album, Ed Autrement)
Particularités : Reprise du
texte, ouvert vers
l’anticipation
Touchez pas au roquefort de B .Stone
et R.Steadman (Album, Gallimard)
Particularités : reprise du texte
de la 1ère page et présentation du
genre et des atouts du livre
Particularités : Extrait du texte de l’album, appui
d’une illustration
Moi et Rien de Kitty Crowther (Album , Ed Pastel Ecole des
Loisirs
Quelques 4èmes de couverture
Kolas et les quatre voleurs de P.P. Mourlevat
Particularités : reprise du début du texte, mise en
place de l’élément perturbateur, ouverture vers
l’anticipation, appui de l’illustration
Une incroyable histoire de William Irish (Souris noire)
Particularités : plusieurs informations données par mots clefs, bref
résumé avec des éléments importants (menteurs, voisin tué), les
points de suspension invite à lire le livre.
ouverte et utilisation des points
de suspension, jeu sur la
graphie de mots importants
Oscar, à la vie à la mort de Bjarne
Reuter Particularités : phrase
Particularités : résumé du début de l’histoire, fini par
une question.
Le mystère du maronnier de Francico Arcis (Magnard)
Très excités par l’histoire de la Chèvre de Monsieur Seguin que leur père
vient de leur raconter, les loupiots, cette nuit, n’arrivent pas à trouver le
sommeil.
« Tu crois qu’il y a encore des chèvres qui se baladent dans la
montagne ?
- Sûrement ! »
Et voilà nos deux loupiots partis à l’assaut de la montagne violette,
enchanteresse et… terrifiante !
La sorcière et le
commissaire de
Pierre Gripari
Idriss vit seul avec sa mère dans le bloc C de la cité. Tous les soirs, le nez
écrasé sur la vitre de l’atelier, il regarde, émerveillé, un vieux peintre en
lettres travailler.
Un soir, Idriss se trouve pris dans une bagarre entre des « taggeurs » de la
cité et une bande de gros bras. Un choc, un éclair dans la tête et c’est le
noir…
Recueilli par le vieux peintre, Idriss commence alors un apprentissage qui
va bouleverser sa vie.
Idriss petit employé
De Robert Gaillot
« Polly, je vais t’attraper et te manger ! » grogne le loup. Et pour cela il est
prêt à tout. Magie, vieux trucs de contes de fées, il ne va rien négliger.
Mais Polly est une rusée. Elle connaît ces histoires par cœur et cet
imbécile de loup ne lui fait pas peur. Ca ; non !
Polly la futée
et cet
imbécile de
loup de C.
Storr
Le chat Montezuma est un vrai héros ! La nature est son territoire et les
hommes sont ses amis. Mais, non loin de la ferme, il va affronter neuf
dangers…de mort ! Voitures lancées à toute allure, chiens bagarreurs,
neige gelée : Montezuma toujours s’en sort !
Ali Papa de Laura Jaffé
Mon père, il s’appelle Ali. Il vend de vieux livres dans une toute petite
boutique : La caverne d’Ali Baba. Dans le quartier tout le monde le
surnomme Ali Papa. Ce soir, pour mon dixième anniversaire, papa m’a
promis de me rapporter un exemplaire très rare des Mille et une Nuits. Je
cours l’embrasser mais il ne me regarde pas, ne m’ébouriffe pas les
cheveux. Il ne dissimule rien derrière son dos, ses mains sont vides.
Comment a-t-il pu oublier mon anniversaire ?
Il se passe quelque chose de grave, c’est sûr !
Les loupiots et la chèvre
de Monsieur Seguin
de Bruno Heitz
La petite vieille qui habite ma rue est vraiment très rigolote ! Elle transforme
les taxis bleus en citrouilles et les agents de police en chiens verts ! Mais
les honnêtes gens crient au scandale. Ils veulent tous arrêter la sorcière.
Moi, je ne suis pas du tout d’accord… Mais alors, pas du tout ! Car une rue
sans sorcière, vous en conviendrez, ce n’est pas drôle !
Les neuf vies
du chat
Montezuma
de Michael
Morpurgo
Mini-Loup est mort de peur. Pour la première fois de sa vie, il va aller à
l’école, et s’il fait des bêtises, la maîtresse le mangera sûrement… C’est du
moins ce que lui a raconté son copain Mini-Pic.
Pauvre Mini-Loup ! C’est tellement plus drôle de faire peur aux autres !
Mini-Loup à
l’école de
Philippe
Matter
D’autres exemples :
Pour aller plus loin :
o Extrait d’un article du Figaro de sept 2011 : La 4ème de couverture en 5
questions
« Quel objectif?
«La quatrième de couverture doit créer le désir, c'est son premier but», explique Karina
Hocine, directrice littéraire des éditions Lattès. Et de préciser: «Elle doit créer le désir, oui,
mais tout en ressemblant au livre: l'équilibre n'est pas toujours facile à trouver. Et le pire
est de tromper le lecteur avec une accroche mensongère.»
Quel contenu?
Il n'y a ni règle ni mode d'emploi. Il existe bien des codes classiques - il faudrait pouvoir y
lire le titre du roman, le nom de l'auteur avec une biographie express et quelques mots sur
le livre. Mais presque aucune maison ne les respecte, à l'instar de Lattès, Grasset,
Fayard, Actes Sud, La Table ronde, P.O.L, Le Dilettante… Pourquoi? «J'estime que le titre
figurant déjà sur la couverture, il n'y a pas lieu de l'ajouter sur la quatrième. J'aime autant
le vide, le blanc. On n'est pas obligé d'occuper tout l'espace», répond Karina Hocine. Chez
Gallimard, Albin Michel, Mercure de France ou Léo Scheer, on préfère reprendre le titre et
le nom de l'auteur. Chez Stock, on ne reprend que le titre. Une courte biographie est
ajoutée à la fin du texte. Chez P.O.L, on est adepte d'une sobriété extrême, «voire d'une
certaine austérité et d'une économie de mots, ajoute Jean-Paul Hirsch, jamais de bio de
l'écrivain, ni des considérations du genre “il habite à Paris”, “Il a reçu tel prix…” ou même
“auteur de L'Adversaire”, par exemple. Chaque livre se suffit à lui-même.»
Quelle longueur?
La tendance est au court, très court, même. Exemple, chez P.O.L Marie Darrieussecq,
auteur de Clèves, doit attirer avec cette phrase: «Solange se demande s'il vaut mieux le
faire avec celui-ci ou avec celui-là.» Eliette Abécassis est peu prolixe, le titre (Et te voici
permise à tout homme, chez Albin Michel) est presque aussi long que la phrase de la
quatrième : «Femme ? Épouse ? Non. Tu es Agouna. Enchaînée, ancrée, enlisée.» Mais
la palme du court revient à Dimitri Bornikov, auteur de Repas de morts (Allia, maison
économe en mots): «J'ai rien à faire là.» On se demande si cette tendance ne constitue
pas un retour au passé: car il y eut des quatrièmes complètement vierges. Puis, au cours
des années où on y a ajouté un extrait du catalogue de l'éditeur avec de la publicité (oui,
de la publicité !). Enfin des «prière d'insérer» ou des «déclaration d'intention» de l'écrivain
avaient fait leur apparition. Cette forme de quatrième revient aussi à la mode. »
o Petite histoire de la 4ème de couverture : http://www.magazinelitteraire.com/content/rss/article?id=18769
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising