resume non technique de l`etude de dangers

resume non technique de l`etude de dangers
Résumé
non-technique
Etude des Dangers
ZI « Les Coutures et l’Hermitage »
60 510 Bresles
Rapport R-14-01-025
COÉLYS
En application de la réglementation relative aux Installations Classées pour la Protection de
l’Environnement, ce dossier a été établi conformément aux articles 2 et 3 du décret du 21
septembre 1977 modifié pris en application du livre V, titre 1er du Code de l’Environnement.
La société CONSTANT se consacre depuis plusieurs décennies à la récupération et à la
valorisation de métaux et alliages (bronze en particulier).
En application de la réglementation relative aux Installations Classées pour la Protection de
l’Environnement, ce dossier a été établi conformément aux articles 2 et 3 du décret du 21
septembre 1977 modifié pris en application du livre V, titre 1er du Code de l’Environnement.
Le présent dossier, réalisé à la demande de la société CONSTANT, concerne la
régularisation administrative du site pour le stockage et la réalisation de l’ensemble de ses
activités.
La seule rubrique au titre de laquelle le site est soumis à autorisation est :
•
2713 : Installation de transit, regroupement ou tri de métaux ou de déchets de
métaux non dangereux, d’alliage de métaux ou de déchets d’alliage de métaux
non dangereux, à l’exclusion des activités et installations visées aux rubriques
2710, 2711 et 2712.
Le rayon d’affichage relatif à ces rubriques est de 1 km autour du site.
Une seule commune est inscrite dans le rayon d’affichage est la commune de l’exploitant :
BRESLES (2 099 hectares, 3 700 habitants).
CONSTANT – Site de Bresles (60)
Dossier Installations Classées pour la Protection de l’Environnement
-2/6Résumé non-technique – Etude de Dangers
Rapport R-14-01-025
COÉLYS
I. ANALYSE DES RISQUES
I.1. Accidentologie
D’après les données disponibles sur le BARPI (Bureau d’Analyse du Risque et de la Pollution
Industrielle), l’analyse de l’accidentologie d’activités similaires à celles réalisées sur le site de
CONSTANT permet d’identifier les principaux risques d’accidents suivants :
Installations / Activité
Stockage de matière inflammable (emballage
plastique, cartons, palette,…)
Stockage de fuel en cuve
Stockage de câbles électriques
Stockage de platine
Stockage de bouteille de gaz inflammable
sous pression
Accidents possibles
Incendie
Explosion
Les causes de ces accidents sont principalement les défaillances techniques et humaines, et les
actes de malveillance.
Les principales conséquences sont la détérioration de l’outil de production (et le chômage
technique induit), la destruction de matières premières et produits finis, l’impact physique sur
les employés et la pollution des eaux et des sols.
Remarque : Depuis sa création, la société CONSTANT n’a déploré aucun accident.
I.2. Méthode AMDEC
L’AMDEC (Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité) est une
méthode d’analyse prévisionnelle et semi-quantitative des risques de défaillances destinée à
améliorer la fiabilité, la disponibilité et la sécurité des systèmes industriels.
Pour le site de la société CONSTANT, le recensement des dangers potentiels et l’évaluation
des risques associés sont déterminés suivant cette méthode.
I.3. Description des risques externes
Les dangers externes au site de la société CONSTANT sont de deux types :
• Dangers externes liés à l’environnement naturel :
Les dangers externes liés à l’environnement naturel (crues, orages / foudre, pluie,
vent, neige, gel, séismes, …) sont considérés comme faibles, voire inexistants.
• Dangers externes liés à l’environnement humain :
- Établissements industriels voisins,
- Voies de circulation,
- Trafic aérien,
- Voies ferrées
- Actes de malveillances,
- Travaux du site.
Ces risques sont très limités ou maitrisés sur le site de CONSTANT.
CONSTANT – Site de Bresles (60)
Dossier Installations Classées pour la Protection de l’Environnement
-3/6Résumé non-technique – Etude de Dangers
Rapport R-14-01-025
COÉLYS
I.4. Réduction des potentiels de dangers du site
Les moyens de protection et préventions généraux sur le site de CONSTANT sont :
Site
Incendie
Explosion
Déversement
accidentel
Procédures de consigne et d’affichage : Un affichage des consignes et procédures
d’évacuation sont prévus à différents endroits du bâtiment A, notamment près de
chaque issue de secours (porte d’accès). Ils précisent en particulier la conduite à tenir
et les numéros de téléphone d’urgence.
Il est interdit de fumer au niveau des ateliers de production,
Site fermé et sous surveillance (système anti-intrusion + alarme),
Accès contrôlé,
Contrôle régulier des installations électriques avec plan d’entretien,
Conformité réglementaire du matériel (sécurité, asservissement, …),
Analyse du Risque Foudre réalisée selon les prescriptions de l’arrêté du 15 janvier
2008.
Présence de 5 extincteurs et personnel formé à leur manipulation :
Une borne à incendie située au niveau de la rue Robert Desnos, à moins de 100 m du
site,
Présence de 5 cuves tampon d’une capacité totale de 300 m3 (5 x 60 m3),
Trappes de désenfumage,
Stockage de bouteilles de gaz réduit juste au besoin,
Entretien régulier de l’équipement et maintien en bon état,
Mise en service de l’équipement uniquement lorsque nécessaire par personnel,
connaissant le mode d’emploi et consignes de sécurité (fabrication des briquettes),
Présence d’un limiteur de niveau pour éviter les débordements,
Accès au manifold protégé par un cadenas dont seul le responsable d’exploitation est
en possession,
Cuve double-peau installée sur une aire bétonnée, qui possède une cuvette de
rétention,
Les murs de la cuvette font également office de barrière de protection contre les chocs
par les engins de manutention ou véhicules,
Présence sur le site d’absorbants (sciures ou poudre),
Vanne à activation manuelle permettant d’isoler les cuves tampon du réseau d’eau de
la commune.
I.5. Risques liés aux activités du site
Les risques suivants ont fait l’objet d’une analyse des risques :
Référence du
scénario
Inc-1
Inc-2
Dév-1
Inc-3
Inc-4
Inc-5
Inc-6
Inc-7
Inc-8
Inc-9
Inc-10
Dév-2
Exp-1
Exp-2
Inc-11
Inc-12
Intitulé du scénario
Incendie du stockage de câbles électriques et des DEEE
Incendie généralisé
Épandage de liquide inflammable
Incendie d’un épandage de fuel
Incendie généralisé
Incendie d’une benne de DIB
Incendie généralisé
Incendie des locaux administratifs
Incendie généralisé
Incendie du stockage de palettes
Incendie généralisé
Déversement d’acide au sol
BLEVE de bouteilles de gaz
Éclatement de capacité d’un compresseur
Incendie d’un stockage de platinage mêlé
Incendie généralisé
CONSTANT – Site de Bresles (60)
Dossier Installations Classées pour la Protection de l’Environnement
-4/6Résumé non-technique – Etude de Dangers
Rapport R-14-01-025
COÉLYS
II. DÉTERMINATION DES EFFETS DES RISQUES MAJORANTS
II.1. Les scénarii retenus dans l’Analyse Préliminaire des Risques
Les scénarii retenus dans l’APR sont référencés de la façon suivante :
Référence du
scénario
Inc-1
Inc-3
Intitulé du scénario
Incendie du stockage de câbles électriques et des DEEE
Incendie d’un épandage de fuel
II.2. Détermination des effets et conclusions
Les effets des différents scénarii sont déterminés à l’aide d’un modèle mathématique basé
notamment sur le document de l’INERIS relatif aux méthodes pour l’évaluation et la
prévention des risques accidentels Ω2 « Feux de nappe », et sur le document du GTDLI relatif
aux modélisations des effets thermiques dus à un feu de nappe d’hydrocarbures liquides.
Les seuils d’effets thermiques suivants ont été considérés :
•
•
•
•
•
•
3 kW/m² : Seuils des effets irréversibles délimitant la « zone des dangers significatifs
pour la vie humaine » (seuil des brûlures significatives pour une exposition de 1
minute),
5 kW/m² : Seuils des effets létaux délimitant la « zone des dangers graves pour la vie
humaine (seuil correspondant à une probabilité de létalité de 1% pour une exposition
de 1 minute),
8 kW/m² : Seuils des effets létaux significatifs délimitant la « zone des dangers très
graves pour la vie humaine.
16 kW/m² : seuil d’exposition prolongée des structures en tant que seuil des dégâts très
graves sur les structures,
20 kW/m² : seuil de tenue du béton pendant plusieurs heures,
200 kW/m² : seuil de ruine du béton en quelques dizaines de minutes.
Les résultats obtenus sont les suivants :
Référence du
scénario
Intitulé du scénario
Inc-1
Inc-3
Incendie du stockage de câbles électriques et des DEEE
Incendie d’un épandage de fuel
Sans prise en
compte des
barrières de
sécurité
B3
B3
Avec prise en
compte de
barrières de
sécurité
C5
C5
Ces scénarii ont donc fait l’objet d’une détermination approfondie de leurs effets,
principalement d’ordre thermique au moyen de calculs mathématiques réalisés à l’aide d’un
outil présenté en annexe III-9 du présent dossier de Demande d’Autorisation d’Exploiter.
Toutefois, aucun de ces scénarii ne présentent des effets thermiques sortant des limites de
propriété du site de CONSTANT.
CONSTANT – Site de Bresles (60)
Dossier Installations Classées pour la Protection de l’Environnement
-5/6Résumé non-technique – Etude de Dangers
Rapport R-14-01-025
COÉLYS
Ainsi peut-on en conclure que l’activité exercée sur le site ne présente pas de risques
majeurs pour son environnement proche.
CONSTANT – Site de Bresles (60)
Dossier Installations Classées pour la Protection de l’Environnement
-6/6Résumé non-technique – Etude de Dangers
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising