directives pour table de marque de hockey sur glace

directives pour table de marque de hockey sur glace
ffhg
Fédération Française de Hockey sur Glace
DIRECTIVES
POUR TABLE DE MARQUE
DE HOCKEY SUR GLACE
www.hockeyfrance.com
FFHG 36 bis, rue Roger Salingro 92130 issy les moulineaux
DTDM, Septembre 2006
1
ffhg
Sommaire
Rédaction du rapport de jeu …………………………………………………………….3
Composition d’une table de marque ……………………………………………………4
Position à la table de marque …………………………………………………………...5
Fiches de poste …………………………………………….……………………………6 à 13
Chronologie avant chaque match, durant le match, forfaits.……………………………14 à 15
Communication des résultats, composition d’une équipe .……………………………...16
Modèle de rapport de jeu F.F.H.G……………………………………………………….17
Mode d’emploi du rapport de jeu ………………………………………………………18
Exemple de rapport de jeu ………………………………………………………………19
Les gestes des arbitres …………………………………………………………………..20 à 21
Codification des pénalités ………………………………………………………………22
Les différentes sortes de pénalités, additionnelles, par règles …………………………23 à 24
La gestion des pénalités .………………………………………………………………..25 à 29
La gestion des pénalités sur un but ……………………………………………………..30 à 32
La gestion des pénalités différées ………………………………………………………33
Annonces officielles …………………………………………………………………….34 à 38
Documents en annexe …………………………………………………………………..39
Bordereau de composition d’équipe (page 40)
Modèle de brouillon pour le secrétaire de match et le speaker (page 41)
Fiche de gardien de banc de pénalité (page 42)
Fiche de statistique + et – (page 43)
Fiche de tirs sur le gardien de but (page 44)
Fiche de mises en jeu (page 45)
Fiche de tirs après prolongations (page 46)
DTDM, Septembre 2006
2
ffhg
Rédaction du Rapport de Jeu
Voici la dernière version du rapport de jeu standard F.F.H.G, elle a été inspiré par le rapport de jeu de la
ligue internationale et nous permet d’établir des statistiques beaucoup plus complètes que les traditionnels
buts et assistances.
Certes la tenue correcte de ce rapport de jeu va constituer une charge supplémentaire importante pour les
officiels de la table de marque, mais l’exploitation des données sera aussi un travail très lourd.
Lorsqu’il reste des cases vierges sur le rapport de jeu dans la composition d’équipe les barrer dès la
première seconde de jeu.
Au chapitre des buts et assistances, à chaque but marqué, on note le marqueur et ses éventuels assistants.
Il convient maintenant d’y ajouter les joueurs des deux équipes présents sur la glace au moment du but. Il
devient donc évident d’attribuer aux joueurs le même numéro pour toute la saison. En premier on note le
gardien de but, puis les joueurs dans l’ordre croissant, mettre sur la même ligne les joueurs de chaque
équipe qui ont marqué ou reçu le but.
Au chapitre des pénalités on note le temps de jeu où la pénalité et infligée (de 0’00 à 60’00), mais aussi le
temps réel où la pénalité débute (cas de pénalités multiples à un même joueur ou pénalité diffère, le temps
de début de pénalité ne coïncide pas nécessairement avec le temps d’arrêt de jeu où la pénalité a été
infligée). Dans la case fin on note le temps réel de fin de pénalité (temps de début de pénalité plus le
nombre de minute de pénalité = temps de fin de pénalité). (Sauf si la pénalité et annulée par un but).
Lorsqu’un joueur doit sortir sur un arrêt de jeu, on notera le temps réel de fin de sa pénalité et pas le
temps du premier arrêt de jeu. (Cas de pénalité coïncident substituer sur la glace ou de méconduite)
(Temps de début + temps de pénalité = temps réel de sortie)
Pour les codifications des pénalités utilisées la version 2006 (voir page 22), toutes les pénalités de
méconduite (10’) ou méconduite de match (20’) doivent été codifié « MEC ou MPM » quand elles sont
additionnelles. Exemple = lorsque l’arbitre vous annonce 2’+10’ pour charge contre la tête ou la nuque
vous devait écrire « 2’ = CTN, 10’ = MEC » sur deux lignes différentes, si l’arbitre vous annonce 5’+20’
pour coupage plus 2’ pour trébucher au même joueur vous devait écrire «5’= CPA, 2’= TRE, 20’
=MPM » sur trois lignes différentes. Lorsqu’un joueur reçoit une pénalité de match (25’) l’infériorité de
5’ ne doit pas apparaître sur le rapport de jeu (règle IIHF 507), quand une pénalité de méconduite,
méconduite de match, de match est seule mettre le code correspondant à la faute sur le rapport de jeu.
Quand un joueur reçoit une pénalité majeure (5’) automatiquement il reçoit une pénalité de méconduite de
match (20’ MPM) dans tous les cas. (Règle IIHF 503)
D’autres innovations sont de moindre importance :
- Indication de l’heure réelle de début de match et de chaque période ou prolongation.
- Totalisation des buts, de la prolongation éventuelle, pour les tirs au but après la prolongation seul
le but décisif figurera dans la case but et P.
- Totalisation de toutes les pénalités par période y compris MPM. MAT.
- Nom et signature du délégué de match à la fin du match, et du médecin avant le début du match.
- Nombre de spectateurs réels.
- Indication d’un éventuel rapport d’incident et / ou réclamation des équipes. En cas de blessure de
joueur, utiliser le formulaire spécial, pas de note sur le rapport de jeu.
Toutes ces modifications doivent permettre, par leur exploitation informatisée, d’approfondir la
connaissance du hockey français. (Voir page 18 mode d’emploi du rapport de jeu, page 19 exemple de
rapport de jeu)
DTDM, Septembre 2006
3
ffhg
Composition d’une table de marque
Fonctions (règle IIHF 320) :
-
1 secrétaire de match (+ 1 secrétaire informatique L.Magnus, D1, D2)
1 chronométreur électronique
1 speaker
2 responsables de banc des pénalités
2 statisticiens + et –
Pour certains matches sont nécessaires en plus :
-
1 chef de table de marque
1 chronométreur manuel
2 juges de but
1 statisticien de mise en jeu (équipe qui prend l’engagement)
2 statisticiens de tir sur la cage
Toutes les personnes de la table de marque (y compris les statisticiens) doivent êtres licenciés
F.F.H.G.
Matériels à la table de marque (obligatoire) :
-
1 chronomètre manuel (en cas de panne du chronomètre électronique)
1 sifflet (en cas de panne de la sirène électronique)
1 double mètre
1 bloc-notes (ou fiche spécial pour noté les buts et pénalités au brouillon) «annexe 1»
2 stylos bille noire à point extra fine pour le rapport de jeu
1 mesure pour crosse (éventuellement)
1 trousse d’urgence conforme à la directive à la disposition des dirigeants de chaque
équipe à l’infirmerie (règlement sportif 4.2).
N.B. :
La présence d’un médecin ou service médical d’urgence est vivement conseillée à chaque match.
L.Magnus, D1, D2 et tournois de phase finale des autres catégories : La présence effective durant toute la
durée de la rencontre d’un médecin dans l’enceinte de la patinoire est impérative (règlement sportif 4.2)
Les officiels de la table de marque se doivent de rester neutres. En aucun cas ils ne peuvent manifester
bruyamment ou gestuellement leurs joie ou désaccord.
Chaque officiel de table est sous le contrôle des arbitres durant la totalité du match. Si un officiel de table
critique une décision, utilise un langage grossier ou injurieux, ne tient pas son poste, se rend coupable de
décisions inéquitables ou injustifiées, les arbitres ont pouvoir de renvoyer cet officiel et désigner un
officiel remplaçant.
N’oubliez pas que le club qui reçoit est responsable de la sécurité de tous (joueurs, arbitres,
officiels, spectateurs)
DTDM, Septembre 2006
4
ffhg
Juge de but droit
POSITION de la TABLE de MARQUE
Statisticien Face Off A
Statisticien Face Off B
Gardien de Banc de Pénalité Droit
Statisticien + -
Secrétaire Informatique
Secrétaire de Match
Speaker
Chef de Table
Chronométreur Electronique
Chronométreur Manuel
Statisticien + -
Gardien de Banc de Pénalité Gauche
Statisticien Tirs Equipe A
Statisticien Tirs Equipe B
Juge de but gauche
DTDM, Septembre 2006
5
ffhg
Fiche de poste : Chef de Table de Marque
Ce poste ne peut être tenu que par une personne désignée par la F.F.H.G
Objet du poste :
assurer le bon fonctionnement de la table de marque dans tous les domaines.
Position hiérarchique :
dépend du directeur de la compétition, du chairman I.I.H.F, des arbitres.
Responsabilités :
assume pour la durée du match la responsabilité de l’ensemble de la table de
marque tant au niveau du personnel que du matériel.
Il est l’unique interlocuteur de l’arbitre en cas de litige.
Taches :
s’assure avant le début du match que chaque personne est à son poste et a
contrôlé le matériel à sa disposition.
Il remet à chaque intéressé les documents nécessaires à sa fonction.
Veille que le match commence à l’heure précise.
Durant le match il s’assure du bon fonctionnement global de la table de
marque en donnant les consignes nécessaires et prend toute décision qui
s’impose.
Langues :
anglais obligatoire (pour les matches internationaux).
Important :
la présence d’un chef de table est obligatoire lors de tout match ou tournoi
I.I.H.F
Le site officiel de l’ I.I.H.F
www.iihf.com
DTDM, Septembre 2006
6
ffhg
Fiche de poste : Secrétaire de Match (papier et informatique)
Objet du poste :
rédiger le rapport officiel de jeu.
Position hiérarchique :
dépend des arbitres et du chef de table.
Responsabilités :
est la personne autorisée à rédiger le rapport de jeu.
(Le secrétaire de match doit assurer la totalité du match. Il ne peut avoir de
substitut). Sauf pour les matches de L.Magnus, D1, D2 en plus il y a un
secrétaire informatique.
Est chargé de faire signer le rapport de jeu avant et après le match par toutes
les personnes habilitées (coaches, officiels de table, médecin, délégué de
match, arbitres).
Tâches :
transcrit avant le match les bordereaux de composition d’équipe (voir
modèle page 40) sur le rapport de jeu (selon la procédure décrite dans le
chapitre ‘’chronologie avant chaque match’’ page 14)
Lorsqu’il reste des cases vierges sur le rapport de jeu dans la composition
d’équipe il doit les barrer dès la première seconde de jeu.
Rédige le rapport de jeu durant le match d’après les instructions de l’arbitre.
Note les changements de gardien de but durant le jeu.
Transcrit les participations positives et négatives lors de chaque but.
Inscrit la participation effective au jeu de chaque joueur.
Informe les arbitres lorsqu’un joueur reçoit au cours du même match une
deuxième pénalité de méconduite.
Termine, à la fin du match, la rédaction du rapport de jeu (selon la
procédure décrite dans le chapitre « chronologie durant le match page 15 ».
Transmet aux équipes, dans leur vestiaire, les instructions des arbitres.
Important :
le rapport de jeu doit être rédigé avec le plus grand soin, être d’une écriture
lisible en utilisant un stylo à bille extra fine noire uniquement (voir modèle
page 17)
Dans le cas où un même joueur reçoit simultanément une pénalité mineure
et une pénalité de méconduite (2’+10’ ou 2’+2’+10’) la pénalité mineure est
inscrite en premier.
Lorsqu’un joueur est sanctionné simultanément d’une pénalité mineure et
d’une pénalité majeure, la pénalité majeure est inscrite en premier sur le
rapport de jeu (5’+20’-5’+2’+20’)
La seconde pénalité de méconduite infligée au cours du match à un même
joueur est automatiquement transformée en pénalité de méconduite pour le
match (20’).
Lorsqu’un joueur est au banc des pénalités comme substitut, la pénalité qu’il
purge est inscrite sur le rapport de jeu au crédit du joueur qui a commis la
faute. En cas de pénalité de banc mineure a une équipe, la pénalité est
inscrite sans numéro mettre à la place la lettre E = équipe (exemple 2’ pour
surnombre = E 2’ SUR). N’inscrire qu’une pénalité par ligne.
Enregistre le dépôt d’une réclamation de l’une ou l’autre équipe, après
l’accord de l’arbitre.
A la fin du match barrer toutes les cases vierges selon exemple page 19
A la fin du match barrer les joueurs inscrits non présents pendant le cours du
match sur le banc. (Sauf joueur à l’infirmerie ou exclu du match)
DTDM, Septembre 2006
7
ffhg
Fiche de poste : Chronométreur Electronique
Objet du poste :
assurer le chronométrage électronique de l’ensemble des phases d’un match.
Position hiérarchique :
dépend des arbitres et du chef de table.
Responsabilités :
assume le timing général du match.
Est chargé au moyen de la sirène d’avertir le public, les joueurs, les arbitres
du début et fin d’échauffement, de la fin de chaque période, de la fin des
temps morts.
Assume l’affichage au tableau de marque et gère les pénalités et les buts, en
conformité avec les règles du jeu.
Tâches :
il assure le chronométrage officiel effectif du match, de l’échauffement, des
pauses, des prolongations, des pénalités, des temps morts.
Il doit signaler aux arbitres, au moyen d’un signal visuel, le début du match,
des deuxièmes et troisièmes périodes, des prolongations. Il doit accorder
entre chaque tiers-temps une pause de 15 minutes après laquelle les arbitres
doivent commencer le jeu.
Il doit contrôler la durée du temps de toutes les pénalités.
Important :
lors de chaque engagement, le chronomètre est mis en marche dès que le
palet touche la glace et il est arrêté dès le coup de sifflet de l’arbitre ou du
juge de ligne.
Le chronométrage du temps de pause débute dès la fin des périodes de jeu.
Durant l’exécution d’un tir de pénalité le chronomètre doit être arrêté.
Si le joueur est sanctionné simultanément par une pénalité mineure et une
pénalité de méconduite (2’+10’ – 2’+2’+10’), la pénalité mineure est
affichée en premier. (Si le tableau de marque le permet, un signal lumineux
indiquera qu’une pénalité de méconduite suivra la pénalité mineure)
Lorsqu’un joueur est sanctionné simultanément par une pénalité mineure et
une pénalité majeure (2’+5’+20’) la pénalité majeure est affichée en premier
Lorsque les deux équipes étant complètes sur la glace, une pénalité mineure
est infligée à un joueur de chaque équipe, au cours d’un même arrêt de jeu,
ces pénalités devront être subies sans qu’aucune substitution sur la glace ne
soit possible.
Dans tous les autres cas, lorsque des pénalités mineures ou majeures sont
infligées simultanément à des joueurs des deux équipes, une substitution
pour un même nombre de pénalités mineures ou majeures coïncidentes pour
chacune des deux équipes, sera immédiatement pratiquée.
Les joueurs sanctionnés ou leurs substituts prendront place aux bancs des
pénalités qu’ils ne pourront pas quitter avant le premier arrêt de jeu suivant
la fin du temps de leur pénalité (voir exemples pages 25 à 33). Ces pénalités
ne sont pas affichées au tableau du chronomètre. Si la durée totale des
pénalités n’est pas identique, les pénalités à l’origine de cette différence
seront subies les premières. Ces pénalités (différence) doivent être affichées
au tableau du chronomètre et seront prises en compte en cas de pénalités
différés. En cas de but marqué, aucune pénalité mineure substituée (c’est à
dire non affiché au tableau du chronomètre) ne peut être annulée.
Le chronométreur doit avoir un chronomètre manuel et un sifflet en cas de
défaillance du système électronique.
DTDM, Septembre 2006
8
ffhg
Fiche de poste : Chronométreur Manuel
Objet du poste :
doubler en manuel le chronométrage électronique des temps de jeu.
Position hiérarchique :
dépend des arbitres et du chef de table.
Responsabilités :
assume toutes les phases de chronométrage du jeu en cas de défaillance du
système électronique : temps de jeu écoulé, temps mort, pauses et
échauffement.
Tâches :
il doit pouvoir renseigner l’arbitre sur le temps écoulé et offrir la possibilité
d’un déroulement normal du jeu en remplacement du chronomètre
électronique. Il fait référence en cas de fausse manœuvre ou panne du
chronomètre électronique.
Il remplit les même tâches que le chronométreur électronique (voir fiche de
poste page 8)
Important :
cette fonction, obligatoire pour les matches internationaux, est fortement
recommandée pour tous les autres matches. Le chronométreur doit
également disposer d’un sifflet.
Fiche de poste : Speaker Français
Objet du poste :
annoncer, en français, à l’aide de la sonorisation de la patinoire, toutes les
informations concernant le déroulement du match et la sécurité du public.
Position hiérarchique :
dépend des arbitres, du chef de table et du directeur de l’épreuve.
Responsabilités :
assure, en français, dans la terminologie officielle, l’information du public,
des officiels d’équipes, des joueurs et des arbitres.
Tâches :
effectue en direct et en français toutes les annonces relatives au déroulement
du match telles qu’elles figurent dans les chapitres ‘’chronologie avant
chaque match’’ (page 14) et ‘’annonces officielles’’ (pages 34 à 38)
Diffuse à l’attention du public, des joueurs, des arbitres, toute information
relative à la sécurité, ceci sous la responsabilité directe du directeur de
l’épreuve ou de toute personne dûment habilitée.
Peut diffuser des messages non officiels (publicité par ex.) En dehors des
périodes de jeu (tiers-temps).
Important :
la terminologie officielle doit être scrupuleusement respectée.
Lorsque des joueurs des deux équipes sont punis simultanément, les
pénalités des joueurs visiteurs sont annoncées en premier.
Langues :
anglais apprécié.
DTDM, Septembre 2006
9
ffhg
Fiche de poste : Responsable du banc des Pénalités
Objet du poste :
assurer la gestion du banc de pénalité affecté à une équipe.
Position hiérarchique :
dépend des arbitres et du chef de table.
Responsabilités :
contrôle l’exactitude des temps de pénalité infligés.
Respecte le timing et l’ordre des entrées et sorties des joueurs pénalisés.
Fait respecter l’ordre au banc des pénalités.
Tâches :
est chargé de l’ouverture, de la fermeture et du contrôle de la porte de banc
de pénalité (respect du timing).
Contrôle le n° des joueurs qui entrent et qui sortent.
Fixe l’ordre de sortie des joueurs pénalisés, conformément au règlement.
Tient à jour la fiche de pénalité (voir modèle page 42)
Sur demande, il doit indiquer au joueur pénalisé le temps de pénalité restant
à accomplir.
Important :
lorsqu’un joueur est puni simultanément d’une pénalité mineure ou majeure
et d’une pénalité de méconduite ou méconduite de match, d’une pénalité de
match (2’+10’ – 2’+2’+10’ – 2’+20’ – 2’+2’+20’ – 5’+20’ – 2’+5’+20’ –
25’), l’équipe fautive doit envoyer immédiatement un joueur substitut au
banc des pénalités. Ce substitut doit rester au banc des pénalités jusqu’à la
fin de la pénalité mineure ou majeure (règle IIHF 503, 504, 505, 507).
Lorsque les deux équipes étant complètes sur la glace, une pénalité mineure
est infligée à un joueur de chaque équipe, au cours d’un même arrêt de jeu,
ces pénalités seront chronométrées et devront être subies sans qu’aucune
substitution sur la glace ne soit possible (règle IIHF 513).
Dans tous les autres cas, lorsque des pénalités mineures ou majeures sont
infligées simultanément à des joueurs des deux équipes, une substitution
pour un même nombre de pénalités mineures ou majeures coïncidentes pour
chacune des deux équipes, sera immédiatement pratiquée (règle IIHF 512).
Les joueurs sanctionnés ou leurs substituts prendront place aux bancs des
pénalités qu’ils ne pourront pas quitter avant le premier arrêt de jeu suivant
la fin du temps de leur pénalité (voir exemples pages 25 à 33)
Ces pénalités ne sont pas affichées au tableau du chronomètre.
Si la durée totale des pénalités n’est pas identique, les pénalités à l’origine
de cette différence seront subies les premières. Ces pénalités (différence)
doivent être affichées au tableau du chronomètre et seront prises en compte
en cas de pénalités différées.
En cas de but marqué, aucune pénalité mineure substituée (c’est à dire non
affiché au tableau du chronomètre) ne peut être annulée.
Tout joueur dont la pénalité ne serait pas terminée à l’issue de la
prolongation ne pourra pas participer aux tirs au but. Il doit rester au banc
des pénalités ou au vestiaire, de même pour les joueurs pénalisés durant
l’épreuve de tirs au but (règlement IIHF des tirs au but).
DTDM, Septembre 2006
10
ffhg
Fiche de poste : Statisticien positif / négatif
Objet du poste :
enregistrer pour une équipe les n° des joueurs effectivement présents sur la glace
lorsqu’un but est marqué et les communiquer au secrétaire de match.
Position hiérarchique :
dépend des arbitres et du chef de table.
Responsabilités :
tenir à jour et en temps réel la fiche de statistiques + et -.
Communiquer au secrétaire de match les participations positives ou négatives des
joueurs d’une équipe ayant marqué ou encaissé un but.
Il doit signaler au chef de table ou à défaut au secrétaire de match, que le joueur
prenant place au banc des pénalités en substitution d’un gardien pénalisé était
effectivement présent sur la glace au moment où la faute a été signalée (important
dans le système à 2 arbitres).
Tâches :
il enregistre en permanence sur la fiche de statistique (voir modèle page 43) les n°
des joueurs présents sur la glace (une seule équipe).
Utiliser une fiche par tiers-temps. A la fin de chaque tiers, remettre la fiche au
chef de table ou au secrétaire de match qui la transmettra au centre administratif.
L’information sera communiquée au secrétaire de match dès que le calme sera
revenu à la table de marque et après l’annonce du speaker.
Important :
le statisticien doit bien noter tous les joueurs sur la glace, y compris le gardien de
but. Dans le cas ou le gardien est remplacé par un joueur de champ, il note ce n°
comme sixième joueur.
Le secrétaire de match doit enregistrer sur le rapport de jeu les joueurs qui ont
effectivement participé au jeu. Il est donc nécessaire que tous les changements de
joueurs soient notés.
Fiche de poste : Juge de But
Objet du poste :
Indiquer à l’arbitre et au public si le palet a pénétré en totalité à l’intérieur de la
cage de but dont il a la charge.
Position hiérarchique :
Dépend de l’arbitre et du chef de table.
Responsabilités :
Décider si le palet est venu depuis le devant entre les poteaux de but ou non et a
franchi complètement la ligne de but. Indiquer sa décision positive en actionnant
une lampe rouge reliée au pupitre électronique.
Tâches :
Il allume la lampe rouge lorsque les conditions ci-dessus sont remplies.
Il doit répondre aux questions de l’arbitre uniquement par ‘’oui’’ ou ‘’non’’.
Important :
la lampe rouge ne peut fonctionner que lorsque le chronomètre tourne. Elle ne
pourra donc être utilisée lors d’un arrêt de jeu ou à la fin d’un tiers-temps. Le fait
que le juge de but ne puisse utiliser la lumière rouge ne signifie pas cependant
qu’un but marqué à ce moment n’est pas valable.
Le juge de but se tient derrière la cage, hors de la surface de jeu. Il est
recommandé d’être situé à l’intérieur d’un enclos afin de ne subir aucune gêne
dans l’exercice de sa tâche.
Le juge de but ne peut pas décider de la validité d’un but.
DTDM, Septembre 2006
11
ffhg
Fiche de poste : Statisticien des tirs sur le gardien de but
Objet du poste :
Enregistrer pour une équipe les tirs cadrés et buts de chaque joueur d’une
équipe et les communiquer au secrétaire de match en fin de match.
Position hiérarchique :
Dépend du chef de table.
Responsabilités :
Décider si le tir du palet en direction de la cage serait rentré dans la cage
sans l’intervention du gardien de but, tenir à jour la fiche de tir sur le
gardien de but.
Tâches :
Enregistre sur la partie gauche de la fiche des tirs au but tous les tirs cadrés
de chaque joueur sur le gardien adverse (voir modèle page 44), tirs qui serait
rentré dans la cage sans l’intervention du gardien de but, il note aussi les but
de chaque joueur comme un tir cadré dans la case but sur sa fiche, lors d’un
tir de pénalité il prend en compte le tir s’il et cadré ou rentre dans la cage, le
palet touchant le poteau n’est pas considère comme un tir cadré sauf s’il
rentre dans la cage il devient un but.
A la fin de chaque période il doit faire rapidement le total du nombre des tirs
(tirs plus buts) et le communiquer au chef de table (pour communication au
réalisateur de télévision), a la fin du match il doit faire le total des tirs (tirs
plus buts) par joueur, le total des trois périodes (éventuellement de la
prolongation) puis transmettre sa fiche au secrétaire de match (manuscrit et
informatique) pour transcrire le nombre de tirs par joueur.
Important :
Le statisticien doit bien noter tous les tirs de chaque joueur sur la cage (buts
et arrêts cadré), si un changement de gardien de but à lieu durant le match il
note sur la partie droite de sa fiche les arrêts et buts sur le nouveau gardien
de but. Le statisticien ne peut pas décider de la validité d’un but.
DTDM, Septembre 2006
12
ffhg
Fiche de poste : Statisticien des mises en jeu
Objet du poste :
Enregistrer pour les deux équipes laquelle gagne le palet de chaque mise en
jeu durant tout le match.
Position hiérarchique :
Dépend du chef de table.
Responsabilités :
Tenir à jour la fiche de statistique des mises en jeu, décider quelle équipe
gagne le palet de chaque mise en jeu.
Tâches :
Il enregistre le résultat de toutes les mises en jeu en tous point de la
patinoire sur la fiche de statistique (voir modèle page 45), crédite d’un point
l’équipe du joueur qui gagne la possession du palet lors de l’engagement,
crédite d’un point l’équipe du joueur qui ne gagne pas la possession du palet
lors de l’engagement mais son équipe en prend possession.
A la fin de chaque période il doit faire rapidement le total des engagements
gagnés de chaque équipe et le communiquer au chef de table (pour
communication au réalisateur de télévision) à la fin du match il doit faire le
total des trois périodes (éventuellement de la prolongation) puis transmettre
sa fiche au secrétaire de match (manuscrit et informatique) pour transcrire le
total de chaque équipe sur le rapport de jeu.
Important :
Tous les engagements doivent être comptés, même le début de chaque
période, un tir de pénalité n’est pas un engagement, l’engagement suivant le
tir de pénalité compte.
DTDM, Septembre 2006
13
ffhg
Chronologie avant chaque Match
H-60
Récupération par le secrétaire de match des bordereaux de composition d’équipes, licences
des joueurs et officiels d’équipe (équipe visiteuse en 1er règles IIHF 200, annexe 2, A4.21)
Rédaction manuelle du rapport de jeu par le secrétaire de match, deux derniers chiffres de
l’année de naissance, nom, prénom, n° de maillot, position sur la glace, de tous les joueurs
n° du capitaine et assistants, n° de licence, nom, prénom, du coach. Saisie informatique des
bordereaux de composition d’équipes (voir modèle page 40) par le secrétaire informatique
(L.Magnus).
H-50
prise de poste à la table de marque de toute l’équipe (avec le matériel obligatoire).
H-49
essai : micro, ouverture des portes des bancs des pénalités, chronomètres électronique et
manuel (éventuellement).
H-42
au moyen de la sirène, appel par le chronométreur des équipes et des arbitres pour
l’échauffement.
H-40
échauffement. Une personne désignée met sur la glace les palets d’échauffement (60
environs). Contrôle de la durée de l’échauffement (20’) à l’aide du chronomètre
électronique.
H-22
annonce du speaker : « 2’ avant la fin de l’échauffement. »
H-20
sirène annonçant la fin de l’échauffement. Deux personnes désignées récupèrent les palets
d’échauffement.
Le secrétaire de match se rend auprès du coach de l’équipe visiteuse, fait signer le rapport
de jeu par le coach, après contrôle par celui-ci si la composition de sont équipe et conforme
au bordereau, Il effectue la même opération auprès de l’équipe locale.
H-18
le secrétaire de match remet aux arbitres dans leur vestiaire le rapport de jeu, les
bordereaux de composition d’équipe, les licences des joueurs et officiels d’équipes.
Le secrétaire de match fournit une copie du rapport de jeu au speaker, ainsi qu’à la presse.
H-15
une personne désignée apporte à la table de marque les palets officiels de jeu dans un seau
avec de la neige.
H-10
annonce du speaker : « Mesdames et messieurs, nous vous rappelons qu’il est interdit de
fumer dans l’enceinte de la patinoire. » (Règle IIHF 171)
H-06
le speaker souhaite la bienvenue et présente les équipes ainsi que les arbitres (voir chapitre
des annonces officielles pages 34 à 38). Cette annonce est également diffusée dans les
vestiaires.
H-03
le chronométreur électronique appelle les joueurs et les arbitres au moyen de la sirène.
H-02
entrée des arbitres et des deux équipes sur la glace. Les équipes s’alignent sur les lignes
bleues, les arbitres devant la table de marque.
Les deux capitaines se saluent puis viennent saluer les arbitres.
H-00
début du match (à l’heure précise).
DTDM, Septembre 2006
14
ffhg
Chronologie durant le Match
Fin des tiers-temps :
Chronométrage du temps de pause (15’) à l’aide du chronomètre électronique (si possible)
afin de renseigner les spectateurs. Le temps de pause débutant dès la fin des périodes.
Durant la pause, le speaker peut diffuser des messages non officiels. Il rappelle également
l’interdiction de fumer (règle IIHF 171).
Après 12’ le chronométreur appelle les arbitres et les équipes au moyen de la sirène.
Le tiers-temps suivant reprend après 15’ précises.
En cas de prolongation une pause de 3’ est accordée à la fin du temps de jeu réglementaire
(les équipes reste à leurs bancs). Il n’y a pas de réfection de la surface de jeu.
Une seul prolongation de 10’ avec arrêt du match au premier but marqué (règle IIHF 421)
Fin du match :
Annonces du speaker (voir chapitre annonces officielles pages 34 à 38).
Le coach, ou le capitaine, a le droit de faire inscrire par le secrétaire de match sur le rapport
de jeu qu’il porte réclamation, aucune rature ni observation particulière (blessure de
joueur) ne doit figurer sur le rapport de jeu.
Après avis de l’arbitre le secrétaire de match raye toutes les cases laissées vides sur le
rapport de jeu.
Signature du rapport de jeu par le chronométreur, le secrétaire de match. (Le délégué de
match vérifie et signe avant les arbitres)
Le secrétaire de match se rend au vestiaire des arbitres et leur remet le rapport de jeu aux
fins de vérification et signature, les arbitres ne doivent signer que si le rapport de jeu et
remplie correctement. (S’il y a lieu l’arbitre remet au secrétaire de match une notification
de retrait de licence pour transmission au coach de l’équipe du joueur)
Les arbitres conservent les exemplaires 1 et 2 du rapport de jeu et les postent sous 48
heures aux services compétents de la ffhg ou de la ligue. (Pour les matchs de ligue par le
club recevant si ce sont des arbitres de club)
Le secrétaire de match remet aux coaches des équipes l’exemplaire 3 et 4 du rapport de jeu
ainsi que les licences. (S’il y a lieu remet aussi la notification de retrait de licence)
Forfaits (règlement sportif 1-7.3.)
En cas de forfait, il faut obligatoirement établir un rapport de jeu portant mention des joueurs présents,
qui sera signé par les arbitres, les coaches et le secrétaire de match.
La ffhg et les commissions organisations sportives (pour le hockey mineur) sont les autorités
compétentes pour entériner les forfaits.
DTDM, Septembre 2006
15
ffhg
Communication des résultats dès la fin du match
Se reporter aux directives transmises par la FFHG aux clubs à chaque début de saison ou prendre
contact avec la FFHG par mail à n.chleffer@ffhg.eu.
Composition d’une équipe
Une équipe doit comprendre au début du match, au minimum 9 joueurs et un coach. Elle devra
comprendre au début de la 2ème période au moins 11 joueurs dont 1 gardien, et 1 coach, faute de quoi
elle sera déclarée forfait. Dans ce cas, le match peut se poursuivre en match amical avec l’apport de
joueurs de l’équipe adverse (règlement sportif 1-5).
Nota : Cette disposition est aménagée en hockey féminin avec une obligation de présenter 9 joueuses,
dont 1 gardienne, et un coach au début de la 1ère période, la rencontre pouvant se dérouler normalement
avec ce nombre de joueuses.
Un nouveau rapport de jeu sera alors rédigé, portant mention de la composition nouvelle des deux
équipes.
Une équipe comprend au maximum 22 joueurs dont 2 gardiens de but. Un joueur arrivant au cours du
match peut prendre part au jeu à n’importe quel moment de la partie s’il a été porté sur le rapport de jeu
avant le début du match, et si sa licence avait été remise préalablement au secrétaire de match pour
transmission aux arbitres et vérification éventuelle.
Le coach devra remettre au secrétaire de match, une heure avant l’heure fixée pour la rencontre, la
composition de son équipe sur bordereau type FFHG (page 40), accompagnée de sa licence, de celles de
ses joueurs et des autres officiels autorisés à séjourner au banc des joueurs. Le secrétaire de match devra
remettre sans délai les licences et le bordereau de composition d’équipe aux arbitres dans leur vestiaire,
après vérification éventuelle par le coach de l’équipe adverse, si celui-ci le désire (règlement sportif 1-5).
DTDM, Septembre 2006
16
ffhg
Modèle de rapport de jeu F.F.H.G
DTDM, Septembre 2006
17
ffhg
MODE D’EMPLOI DU RAPPORT DE JEU ffhg
Conseil d’utilisation : utiliser un stylo bille noir à pointe extra fine (0,5mm)
EN TETE
Date – heure – lieu
Compétition
N° du match
EQUIPE A / EQUIPE B
Année
Joueur
N°
Pos
J
T
Total T
date de la rencontre, heure prévue au calendrier, et lieu où se déroule la rencontre.
Entourer les cases correspondant à la catégorie de la rencontre.
• H = hommes – F = femmes - International - Championnat – Coupe – Amical
• L. Magnus – D1 – D2 – D3 – D4 – Excel. – Elite – Espoir – U18 – U16 – U14 – U12 - U10 –Autres
mettre le numéro du match (voire sur le calendrier).
indiquer le nom du club.
mettre les deux derniers chiffres de l’année de naissance du joueur.
nom et prénom, barrer les cases vierges dés le début du match
numéro de tous les maillots dans l’ordre croissant.
position sur la glace : G = gardien de but, D = défenseur, A = avant.
noter « Y ou O » si le joueur a effectivement participé au match, sinon « N » = non, rayer les inscrits non
présents sur le banc à la fin du match
nombre de tirs cadrés plus les buts par joueur (tir qui serait rentré dans la cage sans l’intervention du G.B, le tir sur
le poteau ne compte pas sauf s’il rentre dans la cage il devient un but, le tir de pénalité cadré compte)
nombre total des tirs cadrés (arrêts du gardien plus les buts).
BUTS ET ASSISTANCES
B
Temps
But
Assist
Joueurs +
Joueurs -
numéro du but de chaque équipe (1, 2, 3)
temps écoulé du match au moment du but (on additionne les temps des périodes précédentes)
numéro du joueur qui a marqué le but (indiqué par l’arbitre)
numéro des éventuels assistants (indiqué par l’arbitre)
N° des joueurs présents sur la glace au moment où le but a été marqué par leur équipe dans l’ordre croissant le
gardien de but en premier.
N° des joueurs présents sur la glace au moment où le but a été marqué par l’équipe adverse dans l’ordre croissant
le gardien de but en premier.
PENALITES
Temps
N°
Mn
Code
Début
Fin
temps écoulé du match au moment où la pénalité a été infligée par l’arbitre.
numéro du joueur à qui la pénalité a été infligée ou E pour une pénalité de banc mineure à l’équipe.
nombre de minutes de pénalités (une pénalité par ligne) ou « T.P » si un tir au but a lieu durant le match ou la
prolongation ou « B.A » sur une pénalité qui accordera un but automatique.
nouveau code des pénalités août 2006, pour T.P ou B.A mettre le code correspondant à la faute.
début réel de la pénalité ; (ex : cas du joueur qui cumule plusieurs pénalités « 2 + 2 / 2 + 10 / 2 + 2 + 10 / 5 + 20 / 5
+ 2 + 20 / 2 + 20 / 2 + 2 + 20 » ou cas du 3éme et suivant joueur d’une même équipe au banc des pénalités à
condition qu’aucune substitution ne soit possible)
fin réelle de la pénalité (début + nombre de minutes de pénalité infligée ou sortie prématurée sur un but).
COACH et CAPITAINE
Coach
Capitaine / Assistants
numéro de licence, nom et prénom, signature au plus tard 15 minutes avant le début du match.
numéro du capitaine et éventuels assistants.
TIRS après PROLONGATION
Jr.A – Jr.B
G.A – G.B
1 ou 0
N° de maillot du joueur de l’équipe A où B qui effectue le tir de pénalité.
N° de maillot du gardien de l’équipe A où B en jeu lors du tir au but.
but réussi = 1, but raté = 0, (mettre deux tirs par ligne un de chaque équipe) seul le but décisif doit figurer dans
la case But et P.
GARDIEN en JEU
Temps
G.A – G.B
Total
Total arrêt Gard.
Total buts reçu.
Nbr.eng.gagn.
MEDECIN
temps du match ou le gardien entre sur la glace.
N° de maillot du gardien A ou B, un seul gardien sur la même ligne pour tout le match.
temps total de jeu de chaque gardien.
Nombre total d’arrêts cadrés de chaque gardien (total des tirs cadrés de l’équipe adverse moins les buts)
Nombre de buts reçus par chaque gardien pendant qu’il se trouve sur la glace.
nombre total d’engagements gagnés par l’équipe A et B
nom du médecin officiel de la rencontre et signature avant le match.
RESULTATS par PERIODE
Buts A / B
Total A / B
Pénalités A / B
Total A / B
1, 2, 3, P. total des buts par période et prolongation pour chaque équipe.
addition des buts des trois périodes et prolongation pour chaque équipe.
1, 2, 3, P. nombre de minutes totales des pénalités infligées par période y compris MEC, MPM, MAT.
addition de toutes les minutes des trois périodes et prolongation y compris MEC, MPM, MAT.
TEMPS MORT
mettre le temps écoulé du match au moment ou l’équipe A ou B demande le temps mort.
HEURES
Début / Fin
RAPPORT D’INCIDENT
RECLAMATION DU CLUB
DELEGUE DE MATCH
SPECTATEURS
heure de début et de fin de chaque période, prolongation, tirs au but
entourer « oui ou non », en cas de blessure de joueur, utiliser le formulaire spécial, pas de note sur le rapport de
jeu
A ou B entourer la lettre du club qui va déposer une réclamation.
nom et signature du délégué à la fin du match (désigné par la FFHG ou comité technique)
nombre réel de spectateurs (payants + abonnés + invités + etc.)
OFFICIELS
Arbitre
Ligne
Marqueur
Chronométreur
numéro de licence, nom et prénom, signature à la fin du match en dernier après contrôle.
numéro de licence, nom et prénom, signature à la fin du match, (juges de lignes où deux arbitres)
numéro de licence, nom et prénom, signature à la fin du match.
numéro de licence, nom et prénom, signature à la fin du match.
A LA FIN DU MATCH BARRER TOUTES LES CASES VIERGES SELON L’EXEMPLE (voire au dos)
DTDM, Septembre 2006
18
ffhg
DTDM, Septembre 2006
19
ffhg
GESTES DES ARBITRES AVEC PENALITES
Charge contre la
bande CBA 520
Frapper avec ext.
crosse POM 521
Charge avec la
crosse CRO 525
Coup de coude
COU 526
Retenir
RET 531
Pénalité de
match MAT 507
Piquer avec la lame
PIQ 538
DTDM, Septembre 2006
Charge incorrecte
INC 522
Crosse haute
HAU 530
Accrocher
ACC 533
Charge dans le dos
DOS 523
Coupage
CPA 524
Retenir la crosse
RE-C 532
Obstruction
OBS 534
Coup de genou
GEN 536
Méconduite
MEC ou MPM
Tir de pénalité
T P 508
Dureté
DUR 528
Cinglage
CIN 537
Surnombre
SUR 573
Faire trébucher
TRE 539
Charge à la tête
CTN 540
Charge avec le
corps CCO 541
20
ffhg
GESTES DES ARBITRES SANS PENALITES
Bute 470
Pénalité signalée avec
arrêt de jeu différé
DTDM, Septembre 2006
Passe à la main
430
Hors jeu différé
451
Temps mort
422
Changement de
joueurs 412
Dégagement interdit
460
Pas de faute
Hors jeu
450
21
ffhg
CODES DES PENALITES FRANCAIS
Code Fr.
ACC
AU-P
CH-J
CRO
CCO
CBA
CTN
DOS
INC
CIN
C-AS
COU
GEN
CPJ
C-PO
TET
CPA
HAU
DIS
DUR
EQ-D
EQU
POM
ANT
JE-C
JCB
JE-D
PA-M
MEC
MPM
OBS
O-SP
MAT
PIQ
PLO
P-IN
QBJ
RE-J
JEU
RET
RE-C
SUR
TRE
P-GB
Explication de la pénalité en abréviation (règles)
Accrocher
Autres pénalités
Changement de joueurs (infraction de procédure)
Charge avec la crosse
Charge avec le corps (hockey féminin)
Charge contre la bande
Charge contre la tête ou la nuque
Charge dans le dos
Charge incorrecte
Cinglage (coup de crosse)
Comportement du capitaine ou des assistants
Coup de coude
Coup de genou
Coup de pied (donne ou tente de donner)
Coup de poings (bagarre)
Coup de tête (tente où donne un coup avec la tête)
Coupage
Crosse haute
Dissimulation du palet par un joueur ou gardien
Dureté (altercations)
Équipement interdit ou dangereux (joueurs ou GB)
Équipement non conforme (mesure joueurs ou GB)
Frapper avec l'extrémité de la crosse (manche)
Incorrection des joueurs, officiels - attitude antisportive
Jet de crosse ou d'objet
Jeu avec la crosse brisée
Jeu dur (dureté excessive - brutalité - blessure)
Joueurs ou gardien maniant le palet avec les mains
Méconduite (uniquement pour 10' additionnelle)
Méconduite pour le match (si additionn. mettre MPM)
Obstruction
Obstruction par les spectateurs
Pénalité de match (si additionnelle mettre MAT)
Piquer avec la lame de la crosse
Plonge
(simulation d'une faute)
Prévention des infections (joueur qui saigne)
Quitter le banc des joueurs ou des pénalités pas un
joueur, officiels d'équipe quittant le banc des joueurs
Refus de jouer (équipe sur la glace ou vestiaire)
Retard de jeu (par un joueur ou GB)
Retenir
Retenir la crosse
Surnombre
Trébucher
GB franchi la ligne rouge centrale
GB retourne au banc pendant un arrêt de jeu
GB quitte son territoire pendant une altercation
GB dépose le palet sur le filet de but
N° règles
533
Nombres de minutes
2' - 5'+20'* - 25' - TP - BA
575
525
541
520
540
523
522
537
572
526
536
535
528b,c,e,f
529
524
530
557 - 558
528 a,d,e,g,h
555
260 - 555
521
550 - 551
568 - 569 - 570
556
527
559 - 560
504
505
534
561
507
538
576
571
562 - 563 - 564
- 565
566 - 567
554
531
532
573
539
591
592
593
594
2'bm
2' - 5'+20'* - 25'
2' - 5'+20'*
2' - 5'+20'* - 25'
2'+10'¤ - 5'+20'* - 25'
2'+10'¤ - 5'+20'* - 25'
2' - 5'+20'* - 25'
2' - 5'+20'* - 25'
10'
2' - 5'+20'* - 25'
2' - 5'+20'* - 25'
25'
2' - 2'+2' - 10' - 5'+20'* - 20' - 25'
25'
2' - 5'+20'* - 25'
2' - 2'+2' - 5'+20'* - 25'
2' - TP - BA
2' - 2'+2' - 5'+20'* - 10' - 20' - 25'
2' - 2'bm - 2'+10'¤ - 10'
2' - 2'bm - TP
2'+2'+10'¤ - 5'+20'* - 25'
2'bm - 10' - 20' - 2'+20 - '25'
2' - 10' - 20' - 5'+20'* - TP - BA
2'
25'
2' - TP - BA
10'
20'
2' - BA
25'
25'
2'+2'+10'¤ - 5'+20'* - 25'
2'
2'
2' - 2'bm - 2'+20'* - 2'+2'+2'+20'* 10' - 20' - TP - BA
2'bm
2' - 2'bm - TP - BA
2'
2'
2'bm - TP
2' - 5'+20'* - 25" - TP - BA
2'
2'bm
2 minutes de banc mineure à une équipe dans la case N° ne plus mettre le numéro du joueur qui purge la pénalité de banc, mettre la lettre E = équipe.
Dans la case code mettre le code correspondant à la faute. Exemple : surnombre = E 2' SUR
TP
BA
10' ¤
20' *
mettre TP dans la case Mn, mettre le code de la règle qui inflige un tir de pénalité dans la case code de l'équipe fautive
mettre BA dans la case Mn, mettre le code de la règle qui inflige un but automatique dans la case code de l'équipe fautive
les pénalités de méconduites, méconduites de match doivent être codées MEC ou MPM quand elles sont additionnelles. Exemple : 2'+10' - 2'+2'+10' 2'+20' - 2'+2'+20' - 5'+20' - 10'+10'.Quand une pénalité de méconduite,méconduite de match, de match est seule mettre le code correspondant à la
faute. Exemple : équipement interdit = 10' - EQ-D / dureté = 20' - DUR / coup de coude = 25' - COU
DTDM, Septembre 2006
22
ffhg
LES DIFFÉRENTES SORTES DE PÉNALITÉS
PÉNALITÉ
JOUEUR
GARDIEN DE BUT
joueur quitte le pénalité purgée sur le gardien
pénalité purgée
jeu
banc des pénalités
quitte le jeu sur le banc des
par :
pénalités par :
REMARQUES
inscription
sur le
rapport de
jeu
indication
pénalités
coïncidentes
joueur sur la glace 2 minutes
peut être terminée
après un but
possible
2 minutes
peut être terminée
après un but
possible
MINEURE
2 minutes
fautif
BANC MINEURE
2 minutes
n'importe quel joueur pas possible
MAJEURE
reste du match n'importe quel joueur reste du
match
sauf le fautif pour 5
minutes
joueur sur la glace 5 minutes
pour 5 minutes
MÉCONDUITE
10 minutes
joueur sur la glace 10 minutes
MÉCONDUITE
DE MATCH
reste du match aucun
MATCH
reste du match n'importe quel joueur reste du
match
sauf le fautif pour 5
minutes
fautif
reste du
match
aucun
20 minutes
joueur sur la glace 25 minutes
pour 5 minutes
possible
rapport de l'arbitre
rapport de l'arbitre +
licence
possible
TIR DE
PÉNALITÉ
T.P.
pendant l'exécution du tir, le chrono
est arrête
BUT AUTOMATIQUE
B.A.
but accordé sans que le palet ait
pénétré dans la cage
LES PÉNALITÉS ADDITIONNELLES
PÉNALITÉ
JOUEUR
GARDIEN DE BUT
joueur quitte le pénalité purgée sur le gardien de pénalité purgée
jeu
banc des pénalités
but quitte le sur le banc des
par :
jeu :
pénalités par :
REMARQUES
inscription
sur le
rapport de
jeu
indication
DOUBLE
MINEURE
4 minutes
fautif
joueur sur la glace 2 minutes
MINEURE +
MÉCONDUITE
12 minutes
2' par un joueur + fautif
2 joueurs sur la
glace un pour 2'
un pour 12'
2 minutes 10 minutes
DOUBLE
MINEURE +
MÉCONDUITE
14 minutes
4' par un joueur + fautif
2 joueurs sur la
glace un pour 4'
un pour 14'
2 minutes
DOUBLE
MÉCONDUITE
reste du match aucun
aucun
10 minutes
20 minutes
rapport de l'arbitre
MINEURE +
MÉCONDUITE
DE MATCH
reste du match n'importe quel joueur reste du
match
sauf le fautif pour 2
minutes
joueur sur la glace 2 minutes
pour 2 minutes
20 minutes
rapport de l'arbitre
2' possible
DOUBLE
MINEURE +
MÉCONDUITE
DE MATCH
reste du match n'importe quel joueur reste du
match
sauf le fautif pour 4
minutes
joueur sur la glace 2 minutes
pour 4 minutes
2 minutes
20 minutes
rapport de l'arbitre
2' ou 4'
possible
MAJEURE +
MÉCONDUITE
DE MATCH
reste du match n'importe quel joueur reste du
match
sauf le fautif pour 5
minutes
joueur sur la glace 5 minutes
pour 5 minutes
20 minutes
rapport de l'arbitre
5' possible
MINEURE +
MAJEURE +
MÉCONDUITE
DE MATCH
reste du match n'importe quel joueur reste du
sauf le fautif pour 7
match
minutes
joueur sur la glace 2 minutes
pour 7 minutes
5 minutes
20 minutes
rapport de l'arbitre
2' - 5'
possible
reste du
match
2 minutes
pénalités
coïncidentes
2' ou 4'
possible
2' possible
2 minutes 10 minutes 2'ou 4'
possible
Mettre une seule pénalité par ligne sur le rapport de jeu
DTDM, Septembre 2006
23
ffhg
Les différentes sortes de pénalités par règles de jeu
Ar.N° Règles de jeu
CODES
2'
2'bm 2'+2'
260
Mesure d'un équipement
EQU
2'
2'bm
520
Charge contre la bande
CBA
2'
521
Harponner avec le bout du manche
POM
522
Charge incorrecte
INC
523
Charge dans le dos
DOS
524
Coupage
CPA
525
Charge avec la crosse
526
Coup de coude
527
Action pouvant causer une blessure
JE-D
528
Coups de poings ou dureté excessive
C-PO/DUR
529
Coup de tête
TET
530
Crosse haute
531
10' 2'/2'+2'+10' MPM 2'/2'+2'+20' 5'+20'
MAT
T.P
5'+20'
25'
5'+20'
25'
5'+20'
25'
5'+20
25'
2'
5'+20'
25'
CRO
2'
5'+20'
25'
COU
2'
5'+20'
25'
5'+20'
25'
2'+2'+10'
2'
2'+10'
25'
2'
2'+2'
HAU
2'
2'+2'
Retenir un adversaire
RET
2'
532
Retenir une crosse
RE-C
2'
533
Accrocher
ACC
2'
534
Obstruction
OBS
2'
535
Coup de pied
CPJ
536
Coup de genou
GEN
2'
5'+20'
25'
537
Cinglage (coup de crosse)
CIN
2'
5'+20'
25'
538
Piquage (pointe de la palette)
PIQ
5'+20'
25'
539
Faire trébucher
TRE
5'+20'
25'
540
Charge contre la tête ou la nuque
CTN
5'+20'
25'
541
Charge avec le corps (body-checking)
CCO
550
Incorrections des joueurs et at.antispo.
ANT
2'bm
551
Incorrections des officiels d'équipe
ANT
2'bm
554 a Conserver le palet en mouvement
JEU
2'
554 b Déplacement du but
JEU
2'
554 c Tire ou envoyer le palet hors de la glace
JEU
2'
554 d Ajustement d'une pièce d'équipement
JEU
2'
554 e Joueur blessé refusant de quitter la glace
JEU
2'
554 f Changement de joueurs après un but
JEU
2'
2'bm
554 g Infraction a la procédure d'engagement
JEU
2'
2'bm
554 h Retard pour s'aligner
JEU
555
Équipement interdit ou dangereux
EQ-D
2'
556
Crosses brisées
JCB
2'
557
Joueur se laissant tomber sur le palet
DIS
2'
558
Gardien de but tomber sur le palet
DIS
2'
559
Joueur maniant le palet avec ses mains
PA-M
2'
560
Gardien de but / palet avec les mains
PA-M
2'
561
Obstruction par les spectateurs
O-PS
562
Quitter le banc des joueur ou pénalités
QBJ
563
Joueur quittant le banc des pénalités
QBJ
564
Joueur quittant le banc pendant une alte.
QBJ
565
Officiels d'équipe quittant le banc
QBJ
566
Refus de jouer
RE-J
2'bm
567
Refus de jouer (équipe au vestiaire)
RE-J
2'bm
568
Jet de crosse ou d'objet hors de glace
JE-C
569
Jet de crosse ou d'objet sur la glace
JE-C
570
Jet de crosse ou d'objet pendant échappée JE-C
571
Prévention des infections
P-IN
572
Comportement du capitaine ou assistants
C-AS
573
Surnombre
SUR
2'bm
575
Infraction a la procédure de changement
CH-J
2'bm
576
Plonge (simulation de faute)
PLO
2'
591
Franchissement de la ligne centrale G.B.
P-GB
2'
592
Retour du G.B. a son banc
P-GB
2'
593
G.B. quittant son territoire (altercation)
P-GB
2'
594
Palet sur le filet de but par G.B.
P-GB
2'
DTDM, Septembre 2006
T.P. B.Aut.
10'
20'
25'
5'+20'
25'
5'+20'
25'
T.P. B.A.
B.A.
25'
2'+2'+10'
2'
2'+10'
2'
T.P. B.A.
5'+20'
10'
20'
2'+20'
20'
25'
25'
T.P. B.A.
2'bm
2'bm
10' 2'+10'
T.P. B.A.
T.P. B.A.
25'
20'
2'
2'bm
T.P. B.A.
2'+20'
10'
2'+2'+20'
20'
20'
2'
T.P. B.A.
T.P. B.A.
2'
10'
T.P.
24
ffhg
La Gestion des Pénalités – Exemples de Situations
Cas des pénalités infligées aux deux équipes au cours du même arrêt de jeu :
Lorsque les deux équipes étant complètes sur la glace, une pénalité mineure est infligée à un joueur de
chaque équipe, au cours d’un même arrêt de jeu, ces pénalités devront être subies sans qu’aucune
substitution sur la glace ne soit possible (EXCEPTION) (règle IIHF 512).
Dans tous les autres cas, lorsque des pénalités mineures ou majeures sont infligées simultanément à des
joueurs des deux équipes, une substitution pour un même nombre de pénalités mineures ou majeures
coïncidentes pour chacune des deux équipes, sera immédiatement pratiquée.
Les joueurs sanctionnés prendront place aux bans des pénalités qu’il ne pourront pas quitter avant le
premier arrêt de jeu suivant la fin du temps de leur pénalité. Ces pénalités ne sont pas affichées au tableau
du chronomètre.
Si la durée totale des pénalités n’est pas identique, les pénalités à l’origine de cette différence seront
subies les premières par le joueur pénalisé ou un substitut. Ces pénalités (différence) doivent être
affichées au tableau du chronomètre et seront prises en compte en cas de pénalités différées.
En cas de but marqué, aucune pénalité mineure substituée (c’est à dire non affiché au tableau du
chronomètre) ne peut être annulée.
Quelques exemples de ces types de pénalités figurent dans les pages suivantes :
Il n’existe qu’une SEULE EXCEPTION A CETTE REGLE :
Joueurs sur la
glace
A6
2’
3’00
B5
2’
3’00
4vs4
Les deux pénalités mineures sont affichées et purgées à condition que les deux équipes étaient au complet (EXCEPTION)
A6
2’+10’
3’00
B5
2’
3’00
4vs4
Les deux pénalités mineures sont affichées et purgées à condition que les deux équipes étaient au complet (EXCEPTION)
L’équipe A doit mettre un substitut pour les 2’ de A6, le substitut et B5 rentreront à 5’00, A6 à partir de 15’00 sur arrêt de jeu
A6
2’+10’
3’00
B5
2’+10’
3’00
4vs4
Les deux pénalités mineures sont affichées et purgées à condition que les deux équipes étaient au complet (EXCEPTION)
Les équipes doivent mettre chacune un substitut au banc des pénalités qui rentreront à 5’00
A6 et B5 rentreront au premier arrêt de jeu à partir de 15’00
A6
2’
3’00
A9
2’
3’30
B11
2’
3’30
La pénalité de A6 est chronométrée – retour de A9 et B11 à partir de 5’30 sur arrêt de jeu
A6
2’
3’00
B8
2’
3’00
A9
2’
3’00
B7
2’
3’00
Les équipes jouent à 5 contre 5 – retour de A6, A9, B8, B7 à partir de 5’00 sur arrêt de jeu
A6
A9
tir de pénalité
3’00
2’00
3’00
B11
2’
3’00
Les équipes jouent à 4 contre 4 même si A6 marque un but sur le tir de pénalité
DTDM, Septembre 2006
4vs5
4vs5
5vs5
4vs4
25
ffhg
A6
2’+10’
3’00
B11
2’
3’00
A9
2’+2’
3’00
4vs5
Les pénalités mineures de A9 sont chronométrées, retour sur la glace de A9 à 7’00 – retour de B11 à partir de 5’00 sur arrêt de
jeu – retour de A6 à partir de 15’00 sur arrêt de jeu
A6
A9
2’
2’
3’00
B5
2’
3’00
4vs4
3’30
B7
2’
3’30
4vs4
Les pénalités mineures de A6 et B5 sont affichées (EXCEPTION)
Les pénalités de A9 et B7 ne sont pas affichées au tableau de marque, (il n’y a pas d’exception à 4vs4)
Substitution sur la glace de A9 et B7 ils rentreront au premier arrêt de jeu à partir de 5’30
A6
2’
3’00
4vs5
A9
2’
3’30
B11
2’+2’
3’30
4vs4
La pénalité de A6 est chronométrée ainsi que la 1ére pénalité de B11 – il faudra un substitut de B11 au banc de pénalité durant
2’00. Retour de A9 à partir de 5’30 sur arrêt de jeu – retour de B11 à partir de 7’30 sur arrêt de jeu
A6
2’
3’00
A9
2’
3’30
B11
2’
3’30
A12
2’
3’30
3vs5
Le capitaine de A choisira qui de A9 ou A12 verra sa pénalité affichée au tableau de marque – retour de A6 à 5’00 – retour de
A9 ou A12 à 5’30 – retour de A9 ou A12 et B11 à partir de 5’30 sur arrêt de jeu
A6
2’
9’00
A9
2’
9’20
B4
2’
9’20
A8
2’
9’20
B7
2’
9’20
4vs5
Seule la pénalité de A6 est affichée au tableau de marque - substitution sur la glace de A9, A8, B4 et B7 retour au premier arrêt
de jeu à partir de 11’20
A6
2’+2’
3’00
B11
2
3’00
4vs5
La première pénalité de A6 est chronométrée – il faudra un substitue de A6 au banc de pénalité durant 2’00
A6
2’
3’00
A9
2’+2’
3’30
B11
2’+2’+10’
3’30
4vs5
Il n’y aura pas de substitut de B11 au banc qui sortira à partir de 17’30 sur arrêt de jeu – retour de A9 au premier arrêt de jeu à
partir de 7’30
A6
2’
3’00
A9
2’
3’15
B12
2’+10’
3’15
4vs5
Seule la pénalité de A6 est affichée au tableau de marque – A9 sortira à partir de 5’15 et B12 à partir de 15’15 sur arrêt de jeu
A6
A9
2’
3’00
2’
3’00
B5
2’
3’00
Le capitaine choisira qui de A6 ou A9 verra sa pénalité affichée au tableau de marque
4vs5
A6
2’
3’00
A9
2’
3’00
B11
2’+2’
3’00
5vs5
Egalité des temps de pénalité : substitution de tous les joueurs sur la glace, A6 et A9 rentreront au premier arrêt de jeu à partir
de 5’00 - B11 à partir de 7’00 sur arrêt de jeu
A6
2’
4’00
A2
2’+2’
4’00
B12
2’+2’
4’00
4vs5
Seule la pénalité de A6 est affichée au tableau de marque – A2 et B12 rentreront au premier arrêt de jeu à partir de 8’00
A7
2’
3’00
A9
2’
3’00
B4
2’+2’
3’00
A3
2’
3’00
B3
2’
3’00
5vs5
Egalité des temps de pénalité : substitution de tous les joueurs sur la glace, A7, A9, A3, B3 rentreront au premier arrêt de jeu à
partir de 5’00 – B4 à partir de 7’00 sur arrêt de jeu
DTDM, Septembre 2006
26
ffhg
A6
2’+2’
3’00
B5
2’+2’
3’00
5vs5
Les pénalités ne sont pas affichées au tableau de marque – Les joueurs sont remplacés sur la glace
Ils rentreront au premier arrêt de jeu à partir de 7’00
A6
2’+2’
3’00
A9
2’+2’
3’00
B5
2’+2’
3’00
4vs5
Le capitaine choisira qui de A6 ou A9 verra sa pénalité affichée au tableau de marque, ce joueur sortira à 7’00
Retour de A6 ou A9 et B5 à partir de 7’00 sur arrêt de jeu
A6
2’
3’00
A9
2’
3’00
B5
2’+2’
3’00
A2
2’+2’
3’00
B3
2’
3’00
4vs5
Le capitaine choisira qui de A6 ou A9 verra sa pénalité affichée au tableau de marque, ce joueur sortira à 5’00
Retour de A6 ou A9 et B3 au premier arrêt de jeu à partir de 5’00 – A2 et B5 au premier arrêt de jeu à partir de 7’00
A6
2’
3’00
A9
2’+2’
3’00
B5
2’+2’
3’00
A2
2’
3’00
B3
2’+2’
3’00
5vs5
Aucune pénalité n’est affichée – le total des pénalités des deux équipes est identique – ils sortiront tous sur arrêt de jeu
A6
2’
3’00
A9
2’+2’
3’00
B5
2’+2’+2’
3’00
A2
2’+2’
3’00
B3
2’
3’00
4vs5
Seule la pénalité de A6 sera affichée- B3 sortira à partir de 5’00 (maximum de joueurs sur la glace) - A9 et A2 à partir de 7’00
- B5 à partir de 9’00 (A9, A2, B3, B5 tous sur arrêt de jeu)
A6
2’
3’00
A9
2’+2’
3’00
B11
2’
3’00
A7
2’
3’00
B12
2’
3’00
4vs5
C’est la double pénalité de A9 qui est affichée au tableau de marque - A6, A7, B11, B12 sortiront sur arrêt de jeu à partir de
5’00
A6
2’
3’00
B8
2’
3’00
A9
2’+2’
3’00
B9
2’
3’00
A7
2’
3’00
B7
2’
3’00
4vs5
Le capitaine de A choisira qui de A6 ou A7 verra sa pénalité affichée au tableau de marque
B8, B9, B7, A7 ou A6 sortiront à partir de 5’00 sur arrêt de jeu - A9 à partir de 7’00 sur arrêt de jeu
A6
2’
3’00
A9
2’+2’+2’
3’00
B11
2’+2’
3’00
A7
2’
3’00
B12
2’+2’
3’00
4vs5
Le capitaine de A choisira qui de A6 ou A7 verra sa pénalité affichée au tableau de marque – A6 ou A7 sortira à partir de 5’00
sur arrêt de jeu – B11, B12 sortiront à partir de 5’00 sur arrêt de jeu – A9 sortira à partir de 9’00 sur arrêt de jeu
A6
2’
3’00
A9
2’+2’
3’00
B11
2’+2’+2’
3’00
A7
2’+2’
3’00
B12
2’+2’
3’00
5vs5
Il y a égalité de temps de pénalité de chaque côté – A6 sortira à partir de 5’00 - A9, A7, B12 à partir de 7’00 - B11 à partir de
9’00 tous sur arrêt de jeu
A6
2’+2’
3’00
A9
2’
3’00
B9
2’+2’
3’00
A7
2’+2’+2’
3’00
B7
2’+2’
3’00
4vs5
C’est la double pénalité de A6 qui est affichée au tableau de marque (choix du plus grand nombre possible de substitutions)
A9 sortira à partir de 5’00 sur arrêt de jeu – B9, B7 sortiront à partir de 7’00 sur arrêt de jeu – A7 sortira à partir de 9’00 sur
arrêt de jeu
DTDM, Septembre 2006
27
ffhg
A6
2’
3’00
A9
2’+10’
3’00
B5
2’
3’00
4vs5
C’est la pénalité de A6 qui est affichée – A9 n’a pas de substitut au banc – priorité à l’annulation des pénalités multiples
(B5 sortira à partir de 5’00, et A9 à partir de 15’00 tous les deux sur arrêt de jeu)
A6
2’
3’00
A9
2’+10’
3’00
B5
2’+10’
3’00
4vs5
Seule la pénalité de A6 est affichée – A9 et B5 n’ont pas de substitut au banc – ils sortiront à partir de 15’00 sur arrêt de jeu
A6
2’
3’00
B4
2’+5’+20’
3’00
5vs4
Il faudra un substitut de B4 durant 5’ au banc des pénalités – retour de A6 à partir de 5’00 sur arrêt de jeu – vestiaire pour B4
retour du substitut de B4 à 8’00
A6
5’+20’
3’00
B5
5’+20’
3’00
5vs5
Les deux pénalités majeures ne sont pas affichées au tableau de marque – Les joueurs A6 et B5 sont au vestiaire ils sont
remplacés sur la glace – pas de substituts au banc des pénalités
A1
5’+20’gardien de but 3’00
B8
5’+20’
3’00
5vs5
Les deux pénalité majeures ne sont pas affichées au tableau de marque – le gardien de but A1 et B8 sont au vestiaire ils sont
remplacés sur la glace – pas de substitues au bancs des pénalités
A6
2’+5’+20’
3’00
B5
2’+5’+20’
3’00
5vs5
Les pénalités mineures et majeures ne sont pas affichées au tableau de marque – les joueurs sont au vestiaire ils sont remplacés
sur la glace – pas de substituts au banc des pénalités
A6
2’
3’00
A9
5’+20’
3’00
B5
5’+20
3’00
4vs5
Seule la pénalité de A6 est affichée – A9 et B5 sont au vestiaire ils sont remplacés sur la glace – pas de substituts au banc des
pénalités
A3
2’
3’00
B8
2’
3’00
A7
5’+20’
3’00
B9
5’+20’
3’00
5vs5
A7 et B9 sont au vestiaire ils sont remplacés sur la glace – A3 et B8 sont au bancs des pénalités ils sont remplacés sur la glace
les équipes jouent à 5 contre 5
A6
2’
3’00
A9
5’+20’
3’30
B14
5’+20’
3’30
4vs5
Seule la pénalité de A6 est affichée – A9 et B14 sont au vestiaire ils sont remplacés sur la glace – pas de substituts au banc des
pénalités
A6
2’
3’30
A7
2’+5’+20’
4’00
B5
2’+5’+20’
4’00
4vs5
A6 est en pénalité depuis 30’’ – A7 et B5 vestiaire ils sont remplacés sur la glace pas de substitut au banc des pénalités
A6
2’
3’00
A9
2’+5’+20’
3’00
B5
2’+5’+20’
3’00
4vs5
Seule la pénalité de A6 est affichée – A9 et B5 sont au vestiaire ils sont remplacés sur la glace – pas de substituts au banc des
pénalités
DTDM, Septembre 2006
28
ffhg
A6
A9
5’+20’
3’00
2’
3’00
B5
2’
3’00
La pénalité de A6 de 5’est affichée et purgée par un substitut (vestiaire pour A6)
A9 et B5 sont remplacés sur la glace, ils sortiront à partir de 5’00 sur arrêt de jeu
4vs5
A6
2’+10’
3’00
B4
2’+5’+20
3’00
5vs4
Il faudra au banc des pénalités un substitut de B4 durant 5’ seule cette pénalité sera affichée
Retour de A6 à partir de 15’00 sur arrêt de jeu – vestiaire pour B4 retour du substitut de B4 à 8’00 à la fin des 5’
A6
2’
3’00
B4
2’+5’+20’
3’00
B3
2’+10’
3’00
5vs4
Seule les pénalités de B4 sont affichées au tableau de marque, vestiaire pour B4 un substitut pendant 5’+2’ retour du substitut
de B4 à 10’00 – retour de A6 à partir de 5’00 sur arrêt de jeu – retour de B3 à partir de 15’00 sur arrêt de jeu
A3
2’+2’
3’00
B8
2’+5’+20’
3’00
4vs4
La deuxième mineure de A3 ce substitut avec la mineure de B8 – un substitut se rend au banc des pénalités de A3 il purgera la
première pénalité de 2’ qui est chronométrée – un substitut se rend au banc des pénalités de B8 il purgera la pénalité de 5’ qui
est chronométrée – ainsi le jeu se déroulera à 4vs4 durant 2’00 puis 5vs4 durant 3’00 – retour de A3 à partir de 7’ sur arrêt de
jeu – vestiaire pour B8 pas de retour – retour du substitue de la première pénalité de A3 à 5’, retour du substitue de B8 à 8’
A6
2’
3’00
4vs5
A5
2’
4’00
B11
2’
4’00
A7
5’+20’
4’00
B19
5’+20’
4’00
4vs5
Seule la pénalité de A6 est affichée au tableau de marque – A7 et B19 vestiaire pas de retour pas de substitue – A5 et B11 sont
au bancs des pénalités, le retour de A5 et B11 sur arrêt de jeu à Partir de 6’00 – les équipes jouent à 4 contre 5
A3
2’+2’
3’00
A5
2’
3’00
B8
2’+5’+20’
3’00
A7
5’+20
3’00
B9
5’+20
3’00
4vs4
Seules les pénalités de A3 et B9 seront affichées au tableau de marque – A7, B8, B9 vestiaire pas de retour –
A3 retour à 7’00 – le substitut de B9 retour à 8’00 – retour de A5 à partir de 5’ sur arrêt de jeu
Ainsi le jeu se déroulera à 4vs4 durant 4’00 puis 5vs4 durant 1’00
A7
2’
4’00
A9
5’+20’
5’00
B4
5’+20’
5’00
A8
2’
5’10
B3
2’
5’10
A4
2’
5’10
B7
2’
5’10
4vs5
Seule la pénalité de A7 est affichée au tableau de marque retour à 6’00 – vestiaire pour A9 et B4 pas de retour pas de substitut
au banc des pénalités - retour de A8, A4, B3, B7 à partir de 7’10 sur arrêt de jeu
DTDM, Septembre 2006
29
ffhg
L’équipe en infériorité numérique reçoit un but :
La pénalité mineure la plus ancienne en cours (horloge) est annulée (règles IIHF 501,502).
Questions à se poser :
A) L’équipe purge-t-elle une pénalité mineure ?
B) L’équipe évolue-t-elle en infériorité numérique ?
C) Un but a-t-il été marqué contre cette équipe ?
Exemple :
A6
A9
2’
2’
3’00
3’30
4vs5
3vs5
B3
But
4’00
Règle : si à ces trois questions on peut répondre par « oui », la première pénalité en cours (horloge) est terminée. Dans le cas
ci-dessus, le joueur A6 peut retourner sur la glace à 4’00.
A6
A9
2’
2’
3’00
3’30
A3
A9
2’+2’
2’
3’00
4’15
B11
2’
3’00
4vs4
3vs4
B15
But
4’00
4vs4
Toutes les pénalités sont chronométrées - C’est A9 qui remontera sur la glace à 4’00 (exception) quand un joueur de chaque
équipe ont une pénalité simultané c’est le joueur à l’origine de l’infériorité qui remontera sur la glace (règle 501, 502).
4vs5
3vs5
B15
But
5’30
C’est A9 qui remontera sur la glace à 5’30 (pénalité la plus ancienne) A3 est dans sa deuxième pénalité depuis 30’’ 4vs5
A7
A8
2’+2’
2’
3’00
3’30
4vs5
3vs4
B15
But
4’00
Personne ne remonte sur la glace – le but de B15 annule la première mineure de A7 (pénalité la plus ancienne) 3vs5
A8
A9
2’+2’
2’
3’00
4’00
4vs5
3vs5
B15
But
4’30
B18
But
5’30
A 4’30 fin de la première pénalité de A8 sur le but de B15 (3vs5) (pénalité la plus ancienne affichée) - A 5’30 fin de la pénalité
de A9 sur le but de B18 (4vs5) (pénalité la plus ancienne affichée)
A6
A9
2’
2’
3’30
4’00
B11
2’
3’00
4vs4
3vs4
B15
But
4’30
Toutes les pénalités sont chronométrées – C’est A6 qui remontera sur la glace à 4’30 (pénalité la plus ancienne de A) 4vs4
A4
A7
A9
2’
2’
2’
10’00
10’30
11’00
4vs5
3vs5
3vs5
B8
2’
11’00
B15
But
12’10
A4 remontera sur la glace à 12’00 (4vs5) – A7 remontera sur la glace à 12’10 sur le but de B15 (5vs5) – A9 et B8 retour sur la
glace à partir de 13’00 sur un arrêt de jeu
DTDM, Septembre 2006
30
ffhg
A7
A9
2’+2’
2’
12’00
13’15
B3
2’
12’00
4vs5
3vs5
B15
But
13’30
La première pénalité de A7 est chronométrée, le substitue de A7 remontera sur la glace sur le but de B15 à 13’30 (4vs5)
(pénalité la plus ancienne affiché) fin de la deuxième pénalité de A7 à 15’30 retour sur un arrêt de jeu, la pénalité de B3 et
substitué avec la deuxième pénalité de A7 retour sur la glace de B3 à partir de 14’00 sur un arrêt de jeu
A6
A9
2’
5’+20’
3’00
3’30
B11
2’
3’00
4vs4
3vs4
B15
But
4’00
3vs4
A9 et substitué sur le banc des pénalités pour 5’- personne ne remonte sur la glace à 4’00 (exception 2’ simultané)
A6
A9
5’+20’
2’
3’00
3’30
B11
2’00
3’00
A6
A9
5’+20’
2’
3’00
3’00
B11
2’
3’00
A7
2’
3’30
B11
B14
B19
2’
5’+20’
2’
3’30
3’30
3’30
B11
2’
3’30
4vs4
3vs4
B15
But
4’00
4vs4
La pénalité de A6 est chronométrée et un substitue de A6 prend place au banc de pénalité durant 5’00. A9 remontera sur la
glace à 4’00
4vs5
B15
But
4’00
La pénalité de A6 est chronométrée et un substitue prend place au banc des pénalité durant 5’00 - Personnes ne remonte sur la
glace à 4’00 4vs5
5vs3
A18
But
4’00
La pénalité de B14 est chronométrée et un substitue de B14 prend place au banc de pénalité durant 5’00 – A 3’30 les équipe
jouent à 5 contre 3, la pénalité de A7 est substitué avec B11 ou B19 au choix du capitaine – Avec le but de l’équipe A à 4’00 la
pénalité de chronométrée de B11 ou B19 prend fin (choix du capitaine)
A6
A9
5’+20’
2’
3’00
3’30
4vs5
B15
But
4’00
A9 et B11 sont substitués sur la glace – personne ne remonte sur la glace à 4’00 4vs5
A9
A6
5’+20’
2’
3’00
3’30
B11
A6
A9
5’+20’
2’
3’00
3’30
B11
2’+2’
3’30
4vs4
B15
But
4’30
La pénalité de A9 est chronométrée – A6 est remplacé sur la glace – La première pénalité de B11 est chronométrée et un
substitut de B11 prend place au banc durant 2’00 – à 4’30 aucun joueur ne remonte sur la glace 4vs4
5’+20’
3vs4
B15
But
A9 remonte sur la glace à 4’00 4vs4
A6
A9
A12
2’
2’
5’+20’
3’00
3’30
3’30
3’30
B11
B17
2’
5’+20’
4’00
3’30
3’30
4vs5
B15
But
4’30
Seule la pénalité de A6 est chronométrée – Il retourne sur la glace à 4’30 5vs5
DTDM, Septembre 2006
31
ffhg
A7
A11
A12
5’+20’
5’+20’
2’
3’00
3’10
4’00
4vs5
3vs5
3vs5
B24
But
4’30
Aucun joueur ne rentre car la mineure de A12 est une pénalité différée au moment du but (pas affiché au tableau) 3vs5
A6
A9
2’+5’+20’
2’
4’00
8’00
4vs5
3vs4
B15
But
9’15
Un substitue de A6 prend place au banc pour 5’+2’- A9 retourne sur la glace à 9’15 pénalité mineure la plus ancienne affiché
au tableau 4vs5
A6
A9
2’+5’+20’
2’
4’00
9’10
4vs5
3vs5
B15
But
9’15
Un substitue de A6 prend place au banc pour 5’+2’ – le substitue de A6 retourne sur la glace à 9’15 pénalité la plus ancienne
affiché au tableau 4vs5
DTDM, Septembre 2006
32
ffhg
Cas des pénalités différés :
Lorsque deux joueurs d’une même équipe sont pénalisés par une pénalité mineure ou majeure et qu’un
troisième joueur doit subir une pénalité mineure ou majeure, cette dernière pénalité ne débutera qu’à la fin
de l’une ou l’autre des deux premières pénalités (règle IIHF 513).
Le joueur dont la pénalité vient de se terminer ne pourra retourner sur la glace qu’après le premier arrêt de
jeu suivant la fin de sa pénalité, sauf si la deuxième pénalité vient à échéance, auquel cas les joueurs
retournent sur la glace dans l’ordre de leur fin de pénalité.
Exemples :
A6
2’
4’00
4vs5
A7
2’
4’30
3vs5
A8
2’
5’00
3vs5
La pénalité de A8 débutera à 6’00 et A6 ne pourra retourner sur la glace à l’arrêt de jeu suivant la fin de sa pénalité ou à 6’30.
Dans ce cas A7 attendra un arrêt de jeu après 6’30 ou sortira à 7’00 (Sauf but encaissé).
A7
2’+2’
3’00
A8
2’
3’00
A9
2’
3’00
3vs5
3’00 A8 et A9 effectuent les mineures affichées au chronomètre - A 5’00 A7 commence à effectuer sa première mineure, les
équipes jouent à 4 contre 5, A8 ou A9 retournent sur la glace. (Choix du capitaine) Le deuxième joueur retournera sur la glace
à partir de 5’00 sur arrêt de jeu.
A6
5’+20’
4’00
4vs5
A7
2’
4’30
3vs5
A8
2’
5’00
3vs5
Un substitut pour A7, la pénalité de A8 débutera à 6’30 et A7 ne pourra retourner sur la glace qu’après un arrêt de jeu suivant
la fin de sa pénalité ou à 7’00. Dans ce cas, A8 attendra un arrêt de jeu après 7’00 ou sortira à 9’00 (Sauf but encaissé).
A4
2’
12’00
A5
2’
12’00
A6
2’+2’
12’00
A7
5’+20’
12’00
3vs5
Un substitut pour A7 qui et affichée la première il pourra retourner sur la glace à 17’00 (4vs5), L’ordre dans lequel les trois
autres joueurs effectueront leurs pénalités est au choix du capitaine. Si l’ordre et A4, A5, A6, A4 débutera à 12’00 et ne pourra
retourner sur la glace qu’a un arrêt de jeu suivant la fin de sa pénalité à partir de 14’00 (3vs5), A5 débutera à 14’00 et ne
pourra retourner sur la glace qu’a un arrêt de jeu suivant la fin de sa pénalité à partir de 16’00 (3vs5), A6 débutera à 16’00 et
ne pourra retourner sur la glace qu’à 20’00 sur l’arrêt de jeu de fin du tiers-temps. (Sauf but encaissé)
A6
2’
3’00
B7
2’+2’
3’00
5vs4
B7
2’
3’30
5vs4
(B7 pendant qu’il est au banc de pénalité)
L’équipe B doit fournir un substitut pour effectuer une pénalité mineure de B7, 3’30 les équipes jouent à 5 contre 4 car la
mineure de B7 est ajoutée au temps du substitut retour du substitut sur la glace à 7’00 (5vs5). (Sauf but encaissé) B7 effectuera
la totalité du temps pour les trois pénalités et ne retournera jouer qu’au premier arrêt de jeu à partir de 9’00.
A6
5’+20’
3’00
4vs5
A8
2’
3’30
(Substitut de A6 pendant qu’il est au banc de pénalité)
4vs5
A8
10’
4’00
(substitut de A6 pendant qu’il est au banc de pénalité)
4vs5
A6 est expulsé (vestiaire) à 3’00 A8 est le substitut de A6 pour la pénalité majeure, 3’30 A8 reçoit une mineure pendant qu’il
est sur le banc de pénalité, la mineure de A8 commencera à 8’00 après expiration de la majeure de A6, 4’00 les équipes jouent
à 4 contre 5, l’équipe A doit mettre un autre substitut au banc des pénalités pour effectuer la mineure de A8 qui commencera à
8’00, le substitut de A8 retournera sur la glace à 10’00 (5vs5). La méconduite de A8 commencera à 10’00 retours sur la glace à
partir de 20’00 sur l’arrêt de jeu de fin du tiers-temps.
DTDM, Septembre 2006
33
ffhg
Annonces Officielles (règle IIHF annexe 3)
Au début du match :
« Bonjour (bonsoir) mesdames, mesdemoiselles, messieurs ».
« Bienvenue à ________ (lieu de la rencontre), pour le championnat de hockey sur glace de ________ ».
« Vous allez assister au match opposant l’équipe de _______ (visiteuse) à l’équipe de _______ (locale).
Présentation des équipes :
Pour l’équipe de ___________ (Visiteuse), en ___________ (couleur des maillots)
N° ____ Prénom _________ Nom _______ Des joueurs
Le capitaine de l’équipe le N° ________ Prénom., nom
Le coach monsieur _________ Prénom ________nom
Pour l’équipe de _______ (locale), en ____________ (couleur des maillots)
N° ____ Prénom _________ nom _________ Des joueurs
Le capitaine de l’équipe le N° _________ Prénom, nom
Le coach monsieur _________ Prénom ________ nom
Présentation des arbitres :
« Arbitre de la rencontre monsieur prénom, nom _________________ ».
« Juge de ligne, monsieur prénom, nom ______monsieur prénom, nom ______ ».
A la fin du match :
« Le club de ________ (locale), vous remercie de votre visite et vous souhaite un bon retour ».
« Le prochain match dans cette patinoire aura lieu le ________ (date), où l’équipe de ________ (nom)
accueillera l’équipe de _________ (visiteuse) ».
Annonces techniques :
« Hors-jeu »
« Dégagement interdit »
Changement de gardien pendant un arrêt de jeu :
« A 53’42’’, changement de gardien de but pour l’équipe de _______ (nom). Le N° ____ (nom) _______
remplace le N°____ (nom) _________ ».
Changement de gardien de but pendant le jeu :
« Le match a été interrompu parce qu’un joueur a quitté prématurément le banc des joueurs lors d’un
changement ».
DTDM, Septembre 2006
34
ffhg
Buts marqués :
« A 16’47’’, but pour les Etats-Unis, marqué par le N° 7 George Brown assisté du N° 12 Peter Popov et
du N° 3 Chis Chan ».
Correction d’un but :
« Correction du but N° ____ pour l’équipe de ________ but marqué par le N° ___ (prénom, nom) assisté
du N°____ (prénom, nom) et du N° _____ (prénom, nom).
But non valable :
« But non valable ».
« Le jeu a été arrêté avant que le palet traverse la ligne de but »
« Le palet a traversé la ligne de but après l’expiration du temps de jeu à la fin de la
période »
« Un joueur attaquant se trouvait dans le territoire de but ».
« Le palet n’a pas traversé entièrement la ligne de but »
« Cage de but déplacée ».
« Le palet a été envoyé dans la cage de but avec le patin »
« Le palet a été envoyé avec la main dans la cage de but »
« Le palet a été dévié dans la cage de but par l’arbitre »
« Le palet a été envoyé (dévié, dirigé) dans la cage de but avec une crosse haute »
Temps mort :
Début du temps mort :
« A 58’52’’, temps mort demandé par l’équipe de ___________ ».
Fin du temps mort :
« Fin du temps mort ».
Pénalités :
(Note : en cas de pénalités infligées aux deux équipes, la ou les pénalités de l’équipe visiteuse doivent être
annoncées en premier).
« A 25’30’’, deux minutes de pénalité au N° ____ (nom) ________ de l’équipe de __________ pour
cinglage ».
Pénalités simultanées :
« A 35’06’’, deux minutes de pénalité au N° ____ (nom) ________de l’équipe de __________ (visiteuse)
pour dureté ».
« A 35’06’’, deux minutes de pénalité au N° ____ (nom) ________de l’équipe de __________ (locale)
pour dureté ».
DTDM, Septembre 2006
35
ffhg
Cas particuliers :
Pénalités infligées au gardien de but :
« A 25’52’’, (deux), (cinq), (dix) minutes de pénalité au N° ____ (nom) _______ de l’équipe de _______
pour _______. La pénalité sera effectuée par le N° ___ (nom) _______ ».
Pénalités de banc mineures :
« A 10’53’’ deux minutes de pénalité de banc mineure à l’équipe de ________ pour retard de jeu. La
pénalité sera effectuée par le N° ___ (nom) _______ ».
« A 12’23’’ deux minutes de pénalité de banc mineure à l’équipe de ________ pour surnombre. La
pénalité sera effectuée par le N° ___ (nom) _______ ».
Pénalités mineure + méconduite :
« A 24’17 deux minutes de pénalité plus dix minutes de méconduite au N° ___ (nom) _______ de
l’équipe de ________ pour charge dans le dos.
Pénalités majeure + méconduite de match :
« A 53’18’’ cinq minutes de pénalité majeure au N° ___ (nom) ________ de l’équipe de __________
pour ________ plus vingt minutes de pénalité de méconduite pour le match automatique. La pénalité de
5’sera effectuée par le N° ___ (nom) ________ ».
Pénalité de match :
« A 42’20’’, pénalité de match au N° ___ (nom) _________ de l’équipe de _________, l’infériorité de 5’
sera effectuée par le N° ___ (nom) _________ ».
Tir de pénalité :
« A 37’08’’, tir de pénalité pour l’équipe de ________. Le tir de pénalité sera effectuée par le N° ___
(nom) ________ »
Fin de pénalités :
Fin de pénalité remettant les équipes au complet :
« Les deux équipes jouent au complet ».
« L’équipe de _______ joue au complet ».
Fin de pénalité ne remettant pas la ou les équipes au complet :
« Les deux équipes jouent à égalité ».
« Fin de pénalité pour l’équipe de _______».
DTDM, Septembre 2006
36
ffhg
Fins de périodes, de match :
Première et deuxième période :
« Une minute avant la fin de la (première), (deuxième) période ».
Résultats à fin de chaque période :
« Score à la fin de la première (deuxième) période l’équipe de ________ (locale) ___ buts l’équipe de
_______ (visiteuse) ___ buts ».
Tirs cadrées à la fin de chaque période:
« L’équipe de _______ (visiteuse) a effectué ___ tirs sur la cage, l’équipe de ______ (locale) a effectué
___ tirs pendant la première (deuxième, troisième) période ».
Troisième période :
« Deux minutes avant la fin de la troisième période ».
Fin du match :
« Score à la fin de la troisième période l’équipe de _______ (locale) ___ buts l’équipe de ________
(visiteuse) ___ buts ».
« Total des tirs cadrées pour l’équipe de _______ (visiteuse) ___ tirs sur la cage, pour l’équipe de
_______ (locale) ___ tirs ».
Fin de 3ème période et en cas d’égalité :
« Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, après une pause de trois minutes, les deux équipes disputeront
une prolongation de dix minutes. Le match sera terminé au premier but marqué ».
« Si aucun but n’est marqué au cours de cette prolongation, on procédera à l’épreuve des tirs au but ».
Fin de prolongation, en cas d’égalité :
« Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, les deux équipes étant toujours à égalité, nous allons procéder à
l’épreuve des tirs au but.
Les deux équipes effectueront chacune alternativement une série de cinq tirs de pénalité par cinq joueurs
différents.
Si à la fin de cette série de cinq tirs les équipes sont toujours à égalité, elles effectueront alternativement
une ou plusieurs séries de deux tirs au but jusqu’à ce qu’un résultat décisif soit obtenu ».
N.B. : Tout joueur dont la pénalité ne serait pas terminée à l’issue de la prolongation ne pourra pas
participer aux tirs au but. Il doit rester au banc des pénalités ou au vestiaire, de même pour les
joueurs pénalisés durant l’épreuve de tirs au but. (Règlement IIHF des tirs au but)
DTDM, Septembre 2006
37
ffhg
En cas de panne du chronomètre électronique
« Mesdames, messieurs le temps de jeu est chronométré manuellement »
Information sur le temps de jeu :
« ___ minutes _____ secondes de jeu de la ___ période »
« Il reste ___ secondes avant la fin de la périodes (du match) »
Information sur les temps des pénalités restants :
« Il reste ___ minutes ___ secondes de pénalité pour le N° ___ (nom) ______ de l’équipe de ______
(visiteuse) ».
« Il reste ___ minutes ___ secondes de pénalité pour le N° ___ (nom) ______ de l’équipe de ______
(locale) ».
Retour au chronomètre électronique :
« Mesdames, messieurs, le temps de jeu est corrects au chronomètre électronique »
DTDM, Septembre 2006
38
ffhg
Documents en annexe
-
Bordereau de composition d’équipe (page 40)
Modèle de brouillon pour le secrétaire de match et speaker (page 41)
Fiche de gardien de banc de pénalité (page 42)
Fiche de statistique + et – (page 43)
Fiche de tirs sur le gardien de but (page 44)
Fiche de mises en jeu (page 45)
Fiche de tirs après prolongations (page 46)
DTDM, Septembre 2006
39
ffhg
Bordereau de composition d’équipe
DTDM, Septembre 2006
40
ffhg
FEUILLE DE BROUILLON
Match :
Date :
EQUIPE A
EQUIPE B
NOM
But Temps
DTDM, Septembre 2006
NOM
N°joueur Pénalité But Temps
N°joueur Pénalité
TOTAL
TOTAL
41
ffhg
Fiche de responsable de banc de pénalité
Match :
Date :
Nom :
Equipe de :
Heure :
Match N°
N° du joueur
DTDM, Septembre 2006
Durée
Temps
chrono
Temps réel
Substitution
Fin de
pénalité
42
ffhg
Fiche de statistique +/Match :
Date :
NOM :
Equipe de :
Heure :
N° période :
Match N° :
Participation positives / participation négatives
Temps (+ ou -) J1
J2
J3
J4
J5
J6
Temps (+ ou -) J1
J2
J3
J4
J5
J6
UTILISER 1 FEUILLE PAR TIERS-TEMPS, à remettre au secrétaire de match dés la fin de la période, la
case J1 est réservée au gardien de but.
DTDM, Septembre 2006
43
ffhg
Tirs sur le gardien de but
Match :
/
Nom du statisticien :
Joueurs de l'équipe de :
Date :
Tirs sur le gardien de l'équipe
de :
Heure :
Seul les tirs cadrés sont prie en compte (tirs qui serait rentré dans la cage sans l'intervention du gardien, le tir sur le poteau ne compte pas sauf s'il rentre
Match N°
dans la cage il devient un but, le tir de pénalité cadré compte)
N° des joueurs
N°des joueurs Début de jeu à
du gardien titulaire N°
adversaire des joueurs
Début de jeu à
du gardien remplaçant N°
adversaire du
adversaire du
gardien
gardien titulaire
:
adversaire des joueurs
Total des tirs
(arrêts + buts) de
chaque joueur
remplaçant
Tiers
N°1
Arrêts
Buts
Tiers
N°2
Arrêts
Buts
Tiers
N°3
Arrêts
Prolongation
Buts
Arrêts
Tiers
N°1
Arrêts
Buts
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
N°
Total des arrêts
*Total arr. gard. Titulaire :
Buts
Tiers
N°2
Arrêts
Buts
Tiers
N°3
Arrêts
Buts
Arrêts
Buts
*Total arr. gard.
Remplaçant :
Total des buts
T
total arrêt gard.
Mettre le total des trois périodes plus prolongation des tirs et buts (addition des tirs + buts) de chaque joueur sur le rapport de jeu dans la case :
*Mettre le total des trois périodes plus prolongation des arrêt de chaque gardien sur le rapport de jeu dans la case :
DTDM, Septembre 2006
Prolongation
44
ffhg
Mises en jeu
Match :
/
Nom du statisticien :
Date :
Heure :
Match N° :
Equipe A : ____________________________________
Tiers 1 :
Total tiers 1 :
Tiers 2 :
Total tiers 2 :
Tiers 3 :
Total tiers 3 :
Prolongation :
Total
prolongation :
Total des 3 tiers + prolongation :
Equipe B : _____________________________________
Tiers 1 :
Total tiers 1 :
Tiers 2 :
Total tiers 2
Tiers 3 :
Total tiers 3 :
Prolongation :
Total
prolongation :
Total des 3 tiers + prolongation :
Enregistrer pour les deux équipes laquelle gagne le palet de chaque mise en jeu durant tous le match. Tous les engagements doivent être comptée même le
début de chaque période.
DTDM, Septembre 2006
45
ffhg
Tirs après prolongations
Equipe A : ______________________________
Ordre
N°
Nom
1
2
3
4
5
Découper
Tirs après prolongations
Equipe B : ______________________________
Ordre
N°
Nom
1
2
3
4
5
DTDM, Septembre 2006
46
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising